Latest News-February 4 , 2018

FIFTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (February 4th, 2018)

Job 7, 1-7; Psalm 147; 1 Corinthians 9, 16-23; Mark 1, 29-39.           

By +Guy Sansaricq.

 

Today, St Mark makes us watch Jesus on “THE DAY IN CAPHARNAUM” his first day of ministry. We see him teaching, expelling demons and healing the sick especially Peter’s mother-in law who was suffering from a fever. “He took her by the hand, raised her from her bed and she began to serve.” The words “RAISE” and “SERVE’ used in the text brilliantly express the objectives of Jesus’ mission which is to raise up a fallen humanity and turn us into “people who serve one another in love.”

 

Peter’s mother-in law’s fever symbolizes well all the sufferings of the body, the mind and the spirit that overwhelm human nature. The healing that Jesus brings extends much beyond our physical fevers. All our troubles stem from the very core of our personality which is the soul.  When we come to believe in Jesus and let him take us by the hand, then we rise, then we become able to love and serve; we become worthy citizens of that NEW KINGDOM where there will be no tears, no mourning, no sufferings for God will wipe away all tears from our eyes and defeat forever death itself.” Sin is the ultimate cause of all our miseries!

 

This short story tells us more than what appears at first glance. Jesus comes to enlighten us, resurrect us and rescue us from death. He achieves this in “holding our hands” a sacred gesture that he still performs through baptism, Confirmation, Confession and Holy Communion. Don’t you want to stretch out your hand to Him?  WHY NOT RISE TO NEW LIFE?

 

CINQUIEME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (4 FÉVRIER 2018)

 

 

Suivons Jesus dans “Sa JOURNÉE de CAPHARNAUM’ où nous le voyons enseigner, expulser les demons et surtout guérir. La belle-mere de Pierre souffrait de fièvre. “Jésus la prit par la main, la RELEVA et elle se mit à le SERVIR.” Prétons attention à cette description qui nous éclaire sur les objectifs de sa mission. Il vient RELEVER, ressusciter une humanité malade et paralysée par le mal et nous enseigner à SERVIR c’est à dire à aimer véritablement.

 

Mais pour obtenir ce RENOUVEAU de force, il nous faut imiter la belle-mère de Pierre qui se laissa prendre par la main. Jésus continue à nous prendre par la main et nous relever à travers le BAPTÈME, LA CONFIRMATION, LA CONFESSION ET LA COMMUNION.  Ne vas-tu pas saisir sa maIn qui sauve et accepter de devenir membre d’une humanité nouvelle, une humanité SAUVÉE?  L’ESPRIT DE SERVICE, l’esprit d’amour jaillit invariablement de toute conversion, de toute rencontre veritable avec JESUS!

 

Tot le lendemain matin St Pierre cherche Jésus et le découvre en prière dans un lieu désert. Jésus est l’homme de prière et demeure continuellement en communion avec ce Père qu’Il aime et qui l’a envoyé. Dans ces moments de “tète-à-tète” avec le Père Il reprend le sens de sa mission. Il dit à Pierre ”Partons vers un autre village.” Le voici donc en route pour enseigner, libérer, guérir et sauver une humanité en proie à toutes sortes de fièvres. Tendons lui la main! Laissons le nous guérir de notre ignorance, de nos égoismes, de nos torpeurs

Bishop Sansaricq

Pensée de la Semaine: Bâtissons l’avenir des jeunes en investissant dans leur formation.

Thought  of the Week: Building the future of young people by investing in their training.
Pensando en la semana: construyendo el futuro de los jóvenes invirtiendo en su entrenamiento.

 

 

 

17 Fevrier 2018-La mobilisation des Jeunes continue.

Le mois de Fevrier est un mois special pour la communauté Noire des États Unis. Ce n’est pas pour rien que le Centre National de l’Apostolat Haitien de concert avec la Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn a jugé bon d’organiser  un Rassemblement des Jeunes chaque mois de Fevrier. Le Thème de cette année est:  Jeunes où êtes vous?

 

 

La mobilisation des jeunes pour ce rassemblement continue avec la grace de Dieu à avancer à une vitesse de croisière. Nous disons un grand merci au Seigneur et à notre Mère Manman Marie qui continuent à nous accompagner et avec les yeux de la Foi nous croyons que cette journée sera un grand succès pour nos jeunes.

 

Les Jeunes sont très impliqués dans l’organisation de cette journée. Bishop Guy Sansaricq et le Père St Charles Borno sont très fiers d’eux et les encouragent à venir en grand nombre à ce rassemblement.

 

La Radio Telé Solidarité profitera de ce grand rassemblement pour honorer 3 jeunes de notre communauté. Stephanie Sica , leader du groupe de Jeunes les Jeunes disciples du Christ de la Paroisse de St Jerome et étudiante en 2ème Année en Technologie et membre du comité Organisateur de ce Rassemblement;

 

Ariel Metayer étudiante en 1ère Année à l’université Catholique de St John de l’etat de New York. Ariel est parmi les jeunes étoiles montantes de la communaute Noire de New York ainsi que

Jenessa Polynice de la Paroisse Holy Name à Manhattan.Jenny a deja terminé ses études collégiales et participe toujours aux activités des Jeunes de la Radio Telé Solidarité.

Docteur Rosevelt Clerismé, Président de l’association des Medecins Haitiens à l’etranger sera parmi les orateurs de cette grande journée des Jeunes. Docteur Clerismé nous fit savoir qu’il est très content de venir parler aux jeunes et les encourage à venir en grand nombre. Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger est très heureux et honoré de compter l’Association des Medecins Haitiens à l’etranger parmi ses amis.

Le Docteur Pierre Brice de l’Association des Ingenieurs Haitiens à l’etranger est l’un des membres du Comité Organisateur de cette Journée de Jeunes. Docteur Brice participe toujours aux activités de la Radio Telé Solidarité. Nous sommes très heureux d’avoir Dr Brice au sein du Comité organisateur .

Le Père Wilgintz Polynice SDB  sera avec nous. Le Père Polynice est un jeune prêtre salésien, Monseigneur Guy Sansaricq est très  content  de l’avoir pour cette journée sensationelle. Il fait partie du comité organisateur et dirigera un atelier.

 

Bishop Guy Sansaricq et le Père St Charles Borno remercient sincèrement tous les membres du Comité de ce rassemblement, les leaders spirituels qui encouragent les jeunes de leur Paroisse  ou de leur diocèse à bénéficier de ce jour-lumière. Il est important de comprendre que La pastorale Haitienne en diaspora se déroule aux trois niveaux paroissial, diocesain et National.

 

Enfin nous continuons à faire l’impossible pour faire la promotion de cette journée  de grace et même à  penser au suivi de cette rencontre. Les jeunes de l’année 2018 de la Radio Telé Solidarité seront promus à ce rassemblement. Clicquer sur ce lien pour obtenir plus d’information sur cette rencontre:  https://youtu.be/UL0n7pMupic

 

Brother Tob

 

 

February 17, 2018-The mobilization of young people continues.

February is a special month for the Black community in the United States. It is not for nothing that the National Center of the Haitian Apostolate in conjunction with the Haitian Pastoral of the diocese of Brooklyn has seen fit to organize a a Young  Adults Rally every month of February. This year’s theme is: Young people Where  are you?

The mobilization of young people for this gathering continues with the grace of God to move forward at a cruising speed. We thank the Lord and our Mother Mary who continue to accompany us and with the eyes of Faith we believe that this day will be a great success for our young people.

 

Young people are very involved in organizing this day. Bishop Guy Sansaricq and Father St Charles Borno are very proud of our young people and they encourage them to come in large numbers to this joyful rally.

 

Radio Telé Solidarité will take the opportunity of this great gathering to honor 3 young people of our community: Stephanie Sica, leader of the group of Young Disciples of Christ of St Jerome Parish and a 2nd year student in Technology at Queens College and member of the Organizing Committee of this Gathering;

Ariel Metayer, a 1st year student at St John’s Catholic University in New York State, will also be honored. Ariel is among the young rising stars of the Black community of New York;

Jenessa Polynice of the Holy Name Parish in Manhattan. Jenny has already completed her college education and always participates in the Youth Radio Telé Solidarity activities.

 

Dr. Rosevelt Clerismé, President of the Association of Haitian Doctors Abroad will be among the speakers of this great YOUTH DAY. Dr. Clerismé told us how very happy he is to come and talk to the young people and encourages the Young adults to come in large numbers. The National Center of the Haitian Apostolate Abroad is very happy to enjoy the support of the Association of Haitian Physicians.

Dr. Pierre Brice of the Association of Haitian Engineers Abroad is one of the members of the Organizing Committee of this large gathering of young people. Dr. Brice always participates in the activities of Radio Telé Solidarité. We are delighted to have Dr. Brice on the Youth Rally Organizing Committee.

Father Wilgintz Polynice SDB will be with us for this Youth Day. Father Polynice is a young priest. Bishop Guy Sansaricq is very happy to have him for this great Youth Day . He is part of this Rally committee and will lead a workshop.

 

Bishop Guy Sansaricq and Father St Charles Borno sincerely thank all the members of the Committee for this gathering, the spiritual leaders who encourage young people from their parish or diocese to come to this gathering. It is important to understand that the Haitian pastoral in the diaspora unfolds at the three levels of the parish, the diocese and the universal Church.

 

Finally we continue to promote this gathering and even start thinking about its follow-up. The young people of the year 2018 of Radio Telé Solidarity will be introduced and high-lighted during this DAY OF GRACE AND LIGHT. Click on this link to have more  information  https://youtu.be/UL0n7pMupic

 

 

Brother Tob

THE MINI-CONVENTION OF JANUARY 27TH, 2018

 

It was a grass roots initiative! When at the Office of the National Center of the Haitian Apostolate, we were discussing the importance of our yearly Convention, some members came up with the idea of having a Mini Convention, some sort of a pre-convention to give to the people a foretaste of the summer convention.

A small committee from the Diocese of Newark NJ picked up the idea and ran with it.

The Auditorium of the Parish of Our Lady of the Miracles in Canarsie, Brooklyn appeared to be the ideal site. Fr. Jean Delva, the Pastor of that Church is very welcoming and his parish Center is quite appropriate.    Some two hundred people attended the event.  

 

The day began with a breakfast, a word of welcome and a beautifully sung “PRAISE TO MARY.” Mr. Pierre Charmant, the Haitian Apostolate Coordinator of the diocese of Trenton along with the incomparable Loudwine Joseph led the singing with their beautiful voices. “Nixon” was at the organ. That was very prayerful and harmonious.

 

After this, Bishop Sansaricq welcomed the people and thanked them for their presence. He stressed the necessity for all of us to work harder under the umbrella of the National Center. In spite of all our efforts we must admit that a lot more has to be done.  In this digital age, we are making strenuous efforts to reach out to larger numbers. But our Haitians are scattered all over the place.  We must always maintain a devouring zeal to bring salvation to as many people as possible. We must work in UNITY!

 

Right after, Fr. Marc Arthur Francois, the pastor of a Newark Diocese Parish led the assembly into a very substantial teaching about the spirit of service that must permeate every action of a Christian leader. “Faith and service” was the theme. He used the story of Jesus, the leader, washing the feet of his apostles at the last supper. St John in his Gospel substituted the narration of that scene to that of the institution of the Eucharist as narrated by the other Gospel writers. The same directive ends both stories: “Do this in memory of me.”

Let every person who aspires to be a Church leader be in the first place A HUMBLE SERVANT.

 

After this inspirational teaching, the different workshop leaders were called to the podium to explain the nature of the topic they would be developing in their respective break-out sessions:

First Dr. Soeurette Fougere announced she would be speaking about the qualities of a good leader; Second came Deacon Paul Dorsinville who announced he would be providing Immigration information;  Fr. Wilgentz Polynice a young Haitian Salesian Priest called the youth and youth leaders to join him. Fr. Marc Arthur proposed to further develop his preceding reflections. Sister Juvenia offered to speak about Faith and Miracle.

 

The large assembly then broke out into five smaller groups for about one hour.

After their return, there was a moment of prayer, a brief moment of questions and answers…and then dinner time. The meal was delicious. Nothing was missing.

 

After this great moment of fellowship provided by the meal, the “Our Lady of Miracles” children performed some liturgical dances that were highly appreciated. But before you knew it, it was time for the mass that would close the day.  Everybody moved into the Church for a prayerful closing liturgy.   

 

                                                888888888888888888

 

Le samedi 27 Janvier, une MINI CONVENTION s’est tenue au centre paroissial de l’Eglise Notre Dame des Miracles de Canarsie, Brooklyn. Père Jean Delva, le Curé de cette paroisse est accueillant. Il nous ouvrit la porte de son Centre Paroissial. Merci Père Delva!

 

L’idée de la Mini Convention prit naissance AU COURS d’une reunion au Centre Natioonal de l’Apostolat Haitien à Brooklyn. L’on pensa qu’une mini-Convention pourrait servir à attirer l’attention des fidèles sur l’importance de la veritable Convention qui cette année aura lieu a Trenton NJ le samedi 9 Juin 2018.

 

A peu près deux cents personnes se présentèrent. L’on commenca par un petit déjeuner et ensuite par les louanges mariales bien présidées par Mr. Pierre Charmant de Trenton NJ et Mme Loudwine Joseph de Brooklyn. Les deux accompagnés à l’orgue par NIXON charmèrent l’assemblée par leurs belles voix. Ces louanges, quoiqu’un peu longues furent très édifiantes.

 

Msgr. Sansaricq fut appelé  à souhaiter la bienvenue. Il le fit chaleureusement et invita l’assistance à toujours grandir dans leur zèle missionaire. Les Haitiens sont répandus partout. Il est difficile de les rejoindre tous. Il ne faut donc jamais se lasser de rechercher tous nos compatriotes et de les appeler au salut. Pour mieux réussir, nous avons besoin de preserver L”UNITÉ dans tout ce que nous faisons.

 

Tout de suite après Père Marc Arthur Francois du Diocèse de Newark NJ prononca sa conference. Son sujet: foi et service dans l’humilité. Le texte évangélique utilisé: LE LAVEMENT DES PIEDS À LA DERNIÈRE CÈNE.  Jesus le Seigneur lava les pieds de ses disciples pour leur donner une lecon.  La narration se conclut avec le mème mot de Jésus à la dernière Cène après l’institution de l’Eucharistie: “FAITES CECI EN MÉMOIRE DE MOI.”   Un leader chrétien sans humilité trahit l’esprit du Maitre!

 

Après cette conference très substantielle, riche de citations d’auteurs renommés, les directeurs d’ateliers se succédèrent au micro pour annoncer leurs sujets respecrifs:

Dr Soeurette Fougère sur le LEADERSHIP. Diacre Dorsinville sur l’immigration; Père W. Polynice sur la Jeunesse; Père Marc Arthur sur FOI et Service et ensuite Sr Juvenia sur Foi et Miracle. L’on se partagea donc en cinq groupes pour une heure de temps. Tous les ateliers furent très intéressants.  Quand l’on revint, il y eut quelques instants de questions et réponses. Mais ce fut vite le temps du repas du midi. L’angelus fut recite et l’excellent repas servi. Ce fut un moment de détente et de partage fraternel.

 

Après le bon lunch, les enfants de la Paroisse locale donnèrent une demonstration de dance liturgique très artistique. Ells furent applaudies avec enthousiasme. 

 

Ce fut ensuite l’heure de la messe de cloture qui se célébra dans l’Eglise Paroissiale.  Comme prévu, tout se termina à quatre heures.

 

La véritable convention aura lieu le Samedi 9 Juin à Trenton NJ de 9 am à 4 pm. Que tous prennent des dispositions pour y assister.     

 

 

Washington-Entretien avec Eugenia Charles

Pour le mois de l’histoire des Noirs nous etions très contents d’avoir un entretien avec Eugenia Charles, animatrice et productrice d’une emission Haitienne à Washington. Mme  Charles est une analyste politique qui utilise ses experiences professionnelles pour aider à dissiper les  stéréotypes négatifs sur Haiti.. Elle a un Bacalaureat en Sciences Politiques et compte parmi les leaders de la communauté Haitienne de Washington

 

Rappelons que Mme Charles est une fille des Baradères et on doit mentioner que Baradères est une commune d’Haiti située dans le department de Nippes. Eugenia  a laissé Haiti pour les Etats-Unis en 1992 après le coup d’etat sanglant contre le gouvernement du President Jean Bertrand Aristide. Nous profitons de cet entretien pour rendre un vibrant hommage aux femmes Haitiennes de Washington  qui sont très visibles  et impliqués  dans la société de Washington.

 

Dans cet Entretien  Eugenia nous a parlé de la société Haitienne de Washington, du travail du Père Mike Petit Homme, aumonier de la Communauté Haitienne de Washington. Le Père Mike  est parmi les amis du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger.

 

Eugenia  profita pour nous parler de l’importance du mois de l’histoire des Noirs. Elle pense que les Noirs doivent celebrer chaque jour. Elle nous informa sur la contribution des Noirs aux États Unis et à l’Humanité. Elle a mentionné les noms de Mother Marie Elisabeth Lange , la première éducatrice de race Noire aux États Unis, Pierre Toussaint,  Jean Baptiste Point du Sable le fondateur de la ville de Chicago. Tous ces trois sont d’origine Haitienne. Elle continua pour nous donner son opinion sur la declaration raciste du President Trump contre Haiti et le continent Africain. Elle nous informa que l’Afrique est le berceau de la civilisation car les premières expériences humaines ont débuté en Afrique, terre d’apparition de l’homme et des premières civilisations.

 

 

 

Mme Charles a collaboré avec et maintenu des contacts avec un large éventail d’organisations non gouvernementales, de groupes de base, d’universitaires, des membres du personnel du Congrès, d’institutions internationales et de responsables gouvernementaux à l’intérieur et à l’extérieur d’Haïti. Elle a été invitée à la Formule Aria du Conseil de sécurité de l’ONU sur Haïti, présentant la situation du pays et l’impact des diverses politiques en Haïti. Elle a dirigé plusieurs délégations en Haïti, des équipes d’enquête qui se sont concentrées sur la démocratie, la justice économique et les droits de l’homme. Mme Charles est apparue sur CNN World News International, BBC World News; La station de nouvelles locale de CBS, avec d’autres nouvelles de télévision locales et internationales fournissant l’analyse sur Haiti

 

Elle a evoqué le problème de corruption qui ravage Haiti et le système electoral d’Haiti sur lequel Haiti n’a pas de controle  et elle exhorta les leaders Haitiens à travailler pour changer le visage d’Haiti. Elle a mentionné les defis des femmes Haitiennes de Washington et nous informa sur son travail comme animatrice et productrice de l’emission Konbit Lakay à Washington

 

 

Je presume que cet entretien  va nous aider à avoir une meilleure idée de la communauté Haitienne de Washington. Clicquer sur ce lien pour entendre l’entretien de Eugenia: https://youtu.be/45F9TWTdE9Y

Brother Tob

 

Washington-Interview with Eugenia Charles

For Black History Month we were very pleased to have an interview with Eugenia Charles, host and producer of a Haitian show in Washington. Ms. Charles is a political analyst who uses her professional experiences to help dispel negative stereotypes about Haiti. She has a Bachelor degree in Political Science and is one of the leaders of the Haitian community in Washington.

 

Mrs. Charles is a daughter of the Baradères and we must mention that Baradères is a municipality of Haiti located in the department of Nippes. Eugenia left Haiti to come here in 1992 after the bloody coup against the government of President Jean Bertrand Aristide. We take this opportunity to pay tribute to the Haitian women of Washington who are very visible and involved in the society of Washington.

 

In this Interview Eugenia told us about the Haitian society of Washington, the work of Father Mike Petit Homme, the chaplain of the Haitian Community of Washington. Father Mike is among the friends of the National Center of the Haitian Apostolate Abroad.

 

Eugenia took the opportunity to tell us about the importance of black history month. She thinks that blacks must celebrate their history every day. She informed us about the contribution of blacks to the United States and to humanity. She mentioned the names of Mother Marie Elisabeth Lange, the first black educator in the United States, Pierre Toussaint, Jean Baptiste Sand Point, the founder of the city of Chicago. All three are of Haitian origin. She went on to give us her opinion on President Trump’s racist statement against Haiti and the African continent. She informed us that Africa is the cradle of civilization, because the first human experiences began in Africa, land of appearance of man and early civilizations.

 

 

 

Ms. Charles has collaborated and maintained contacts with a wide range of non-governmental organizations, grassroots groups, academics, congressional staff, international institutions and government officials inside and outside of Canada. outside Haiti. She was invited to the UN Security Council’s Form Aria on Haiti, presenting the country’s situation and the impact of various policies on Haiti. She led several delegations in Haiti, investigative teams that focused on democracy, economic justice and human rights. Ms. Charles appeared on CNN World News International, BBC World News; The local CBS news station, along with other local and international television news providing analysis on Haiti

 

She spoke of the corruption problem that ravages Haiti and Haiti’s electoral system over which Haiti has no control and she urged Haitian leaders to work to change the face of Haiti. She mentioned the challenges of Haitian women in Washington. She informed us about her work as a host and producer of the Konbit Lakay show in Washington

 

 

I presume this interview will help us get a better idea of ​​the Haitian community in Washington. Click on this link to hear Eugenia’s interview: https://youtu.be/45F9TWTdE9Y

 

Brother Tob

 

Visite de Melle Tellus à la Radio Telé Solidarité

Melle Gamaelle Tellus,  la presidente du club  des étudiants Haitiens de l’université Catholique  de St John de l’etat de New York a visité la Radio Telé Solidarité le Vendredi 2 Fevrier 2018. Bishop Guy Sansaricq etait très content de rencontrer Melle Tellus, l’une des Jeunes  étoiles montantes de la Communauté Noire des États Unis

 

Le personnel de la Radio Telé Solidarité profitera de l’occasion pour avoir un entretien avec Melle Tellus. Son entretien sera publié dans la prochaine edition du bulletin du Centre National. Melle  Tellus  sera parmi les participantes du grand Rassemblement des Jeunes de la Radio Telé Solidarité à la Paroisse Ste Terèse d’Avila le 17 Fevrier 2018

 

Un jeune éduqué est un tresor pour sa famille et pour la société. Melle Tellus est une croyante de foi Catholique et elle est un modèle pour les jeunes de la communauté Noire de New York

 

Le Personnel du bulletin Hebdomadaire souhaite à Melle Tellus du succès dans ses études à  L’université de St Johns. Clicquer sur ce lien pour entendre un extrait de l’entretien de Melle Tellus: https://youtu.be/PLk5je5_dW4

Brother Tob

Miss Tellus’s visit to Radio Telé Solidarity

Ms. Gamaelle Tellus, President of the Haitian Students Club at the Catholic University of St John, New York, visited Radio Telé Solidarité on Friday, February 2, 2018. Bishop Guy Sansaricq was very happy to meet Ms. Tellus, the One of the Young Rising Stars of the Black Community of the United States.

The staff of Radio Telé Solidarité will take the opportunity to have an interview with Ms. Tellus. Her interview will be published in the next edition of the weekly bulletin of the National Center. Ms. Tellus will be among the participants of the Great  Youth Rally of  Radio Telé Solidarity at  Ste Teresa of Avila Parish on  February 17, 2018

 

A young person educated  is a treasure for his family and for society. Miss Tellus is a believer of Catholic faith and she is a role model for young people in the Black community of New York

 

The staff of the Weekly bulletin would like to wish Miss Tellus success in her studies at St Johns University . Click on this link to hear an excerpt of Miss Tellus’s interview: https://youtu.be/PLk5je5_dW4

 

Brother Tob

 

Visite des Soeurs de la Congrégation des Filles de Marie  de Brooklyn au Studio de la Radio Telé Solidarité.

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité était très content d’accueillir les distinguées Soeurs de la Congrégation des Filles de Marie  de Brooklyn le Vendredi 2 Fevrier 2018 au studio de la Radio Telé Solidarité.

Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger est très reconnaissant envers les Soeurs de la Congrégation des Filles de Marie pour leur travail colossal au Centre National de l’Apostolat Haitien. . Ces dernières ont beaucoup aidées la pastorale Haitienne  de la diaspora dans son travail d’evangelisation .

 

Bishop Guy Sansaricq profita de la visite de ces valeureuses Soeurs pour accorder un entretien à Soeur Carmèle FDM, la Co- Fondatrice du Collège Pastoral, Soeur Marcelle Fils Aimé FDM , ancienne  Secretaire du Centre National et ancienne Directrice du Collège Pastoral  et à Soeur Juvenia Joseph FDM , Secretaire du Centre National et Directrice  du Collège Pastoral  . Cet entretien sera publié dans la prochaine edition hebdomadaire du Centre National

Brother Tob

Visit of the Sisters of the Congregation of the Daughters of Mary of Brooklyn to the Studio of Radio Telé Solidarity.

The staff of Radio Telé Solidarité was very pleased to welcome the distinguished Sisters of the Congregation of the Filles de Marie of Brooklyn on Friday,   February 2 2018 to the studio of Radio Telé Solidarité.

The National Center of the Haitian Apostolate Abroad is very grateful to the Sisters of the Congregation of the Daughters of Mary for their colossal work at the National Center of the Haitian Apostolate. . These wonderful Sisters greatly helped the Haitian pastoral of the diaspora in its work of evangelization.

 

Bishop Guy Sansaricq took advantage of the visit of these worthy Sisters to give an interview to Sister Carmèle FDM, the Co-Founder of the Pastoral College, Sister Marcelle Fils Aimé FDM, former Secretary of the National Center and former Director of the Pastoral College and also  to Sister Juvenia Joseph FDM, Secretary of the National Center and Director of Pastoral College. This interview will be published in the next weekly edition of the National Center.

Brother Tob

Flash

Le Livre sur la Santé Mentale en Haiti du Père Wismick Jean Charles SMM, vicaire General de la Congrégation  des Pères Montfortains à Rome est deja en circulation. la présentation officielle du livre a eu lieu le vendredi 12 janvier, à l’ Hotel Montana, à Pétionville en Haiti, avec la présence physique du Père Wismick, entouré du Provincial des Montfortains d’ Haiti, le père Jean Jacques Saint-Louis, du Provincial des Montfortains de France, le Père Olivier Maire, des personnalités du monde académique, telles que le Vice-recteur aux Affaires Académiques de l’ Université d’ Etat d’ Haiti, Dr Hérold Toussaint, du monde religieux, du monde sanitaire, le Dr Eddy Leveque, directeur Exécutif de Healing Hands for Haiti, et du milieu gouvernemental dont le Directeur de l’ Unité de Santé Mentale du Ministère de la Santé Publique et de la Population, le Dr René Domersant.

 

Les Amis du Père Wismick  peuvent trouver ce livre  à Amazon, Educa Vision et à Radio Telé Solidarité. Le prix de l’ouvrage est 30,00S Us et le profit est pour la formation des séminaristes Montfortains d’ Haiti.

 

Les amis de la Radio Telé Solidarité qui seraient interessés à lire l’ouvrage sont priés d’appeler Brother Tob au 631-889-0664.

Brother Tob

 

 

 

Flash

The Book on Mental Health in Haiti by Father Wismick Jean Charles SMM, Vicar General of the Congregation of the Montfort Fathers in Rome is already in circulation. the official presentation of the book took place on Friday, January 12th, at the Hotel Montana, in Pétionville, Haiti, with the physical presence of Father Wismick, surrounded by the Provincial of the De Montfort community  of Haiti, Father Jean Jacques Saint – Louis, Provincial of those of France, Father Olivier Maire, personalities from the academic world, such as the Vice Rector for Academic Affairs of the State University of Haiti, Dr. Hérold Toussaint, the religious world, the world of health, the Dr. Eddy Leveque, Executive Director of Healing Hands for Haiti, and government officials including the Director of the Mental Health Unit of the Ministry of Public Health and Population, Dr. René Domersant.

 

The Friends of Father Wismick can find this book at Amazon, Educa Vision and Radio Telé Solidarité. The price of the book is 30,00S Us and the profit is for the training of the Montfortian seminarians of Haiti.

 

Friends of Radio Telé Solidarité who would be interested in reading the book can  call Brother Tob at 631-889-0664.

Brother Tob

 

INSTALLATION OF COUNCILMAN MATHIEU EUGENE

HIS HONORABLE DR MATHIEU EUGENE HAS BEEN ELECTED FOR A FOURTH TERM AS COUNCILMAN FOR THE 40TH DISTRICT OF BROOKLYN.

 

THE INSTALLATION CEREMONY TOOK PLACE ON SUNDAY AFTERNOON JANUARY 28TH AT ERASMUS HIGH SCHOOL ON FLATBUSH AVE IN BROOKLYN. THE AUDITORIUM WAS FILLED WITH AT LEAST SIX HUNDRED ENTHUSIASTIC SUPPORTERS.

 

COUNCILMAN EUGENE HAS OBVIOUSLY BEEN VERY ACTIVE IN HIS OFFICIAL POSITION. HE SUPPORTED MANY ELEMENTARY AND HIGH SCHOOL PROGRAMS. RECENTLY HE OBTAINED MORE THAN $10 000 000. 00 TO SUPPORT THE EXPANSION OF KING COUNTY HOSPITAL. A NUMBER OF SPORTS AND ARTISTIC GROUPS RECEIVED THEIR SUPPORT THROUGH HIS EFFECTIVE ADVOCACY. MANY PEOPLE SUCCEEDED THEMSELVES ON THE STAGE TO EXPRESS THEIR GRATITUDE. THE PRESIDENT OF THE COUNCIL, NOT A RESIDENT OF THE AREA MADE A POINT OF COMING TO EXPRESS HIS APPRECIATION.

 

According to the law of the state, a councilman is not authorized to run for more than four terms.  According to all the many testimonies that were given that evening we may say that councilman Eugene has served well his district and the community at large. We as Haitians can be proud of his performance. Congratulations councilman Eugene! May your current term

be as successful and even more successful than the three past terms. May the Lord’s blessings be upon you!

 

                                                ****************************

 

Docteur Mathieu Eugene célébra son installation comme Councilman du 40ème district de New York pour la quatrième fois, dimanche dernier 28 Janvier à 5 PM. 

 

Une foule de plus de 600 personnes s’était réunie à l’auditorium de Erasmus College pour exprimer son admiration et son soutien pour le nouvel élu.

 

Des groupes de sport et d’art, des représentants des mondes de l’éducation et de la santé se succédèrent sur le podium pour exprimer leur gratitude au distingué médecin-politicien. Très récemment il put obtenir $10 000 000.00 pour l’expansion des programmes du Kings County Hospital.  Notre Councilman a bien accompli sa mission.

 

D’après les lois de New York, un councilman ne peut plus ètre réélu après quatre termes. Notre cher représantant débute donc son dernier terme. Nous sommes fiers de lui et lui présentons nos plus chaleureux compliments. Que le Seigneur continue à l’accompagner

tous les jours de ces prochaines années. Compliments Cher docteur!

 

 

 

Souvenir de l’Holocauste: le chef de l’ONU appelle à ne pas ignorer la haine aujourd’hui

 

Une photo de groupe des survivants de l’Holocauste et des participants avant la cérémonie commémorative de l’Holocauste des Nations Unies. Photo ONU / Manuel Elias

A l’occasion d’une commémoration de l’Holocauste mercredi au siège de l’ONU, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a prévenu mercredi qu’il ne fallait pas ignorer la haine, la xénophobie et les autres formes de discrimination qui existent aujourd’hui dans le monde.

« Puisque la haine et le mépris de vies humaines sont endémiques à notre époque, nous devons nous prémunir contre la xénophobie tous les jours et partout. Partout dans le monde, le niveau de haine est élevé », a déclaré M. Guterres lors de cette commémoration.

Thomas Buergenthal, un survivant de l’Holocauste, juge à la retraite de la Cour internationale de justice (CIJ) et professeur à la faculté de droit de l’Université George Washington, et Eva Lavi, la plus jeune survivante de la liste de Schindler, ont participé à cette commémoration.

Cette dernière, lors de sa déclaration a rappelé que ce n’était ”pas facile d’être une enfant et d’avoir survécu à la guerre. Je continuais à me cacher. Pourquoi? Mes parents ne m’emmenaient pas aux réunions avec d’autres survivants, pour ne pas avoir les sentiments de ceux qui ont perdu leurs enfants”..

Eva Levi a indiqué qu’elle n’est même pas allée à la réunion avec  Schindler lors de sa visite en Israël. Même maintenant, 73 ans après la guerre, elle avoue se sentir coupable d’avoir survécu. Selon elle, Dieu, en la sauvant, voulait peut-être qu’elle fasse quelque chose de grand, même si elle estime n’être qu’une femme ordinaire, qui n’a rien accompli de particulier. ”Mais maintenant, quand je suis ici, en train de parler devant les Nations Unies, c’est cette grande chose que Dieu avait prévu pour moi”, a-t-elle ajouté.

Les représentants d’Israël, d’Allemagne et des États-Unis ont également prononcé des discours.

73e anniversaire de la libération d’Auschwitz

Il y a quatre jours, le 27 janvier a marqué le 73e anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz.

« L’horreur énorme de ces 12 années, de 1933 à 1945, se répercute à ce jour », a déclaré M. Guterres. « Cette journée commémorative annuelle porte sur le passé, mais aussi sur l’avenir. Il s’agit des Juifs, mais aussi de tous les autres qui sont des bouc-émissaires et sont calomniés uniquement pour ce qu’ils sont ».

Le chef de l’ONU a rappelé que « le génocide ne se produit pas dans le vide » et que « l’Holocauste a été le point culminant de l’hostilité envers les Juifs pendant des millénaires ».

« Nous ne devons pas perdre de vue ce qui a mal tourné », a-t-il déclaré, mettant en garde contre une haine résurgente, telle la marche de 60.000 personnes brandissant “Europe blanche” et “Sang propre” dans une capitale il y a deux mois.

La commémoration, organisée par la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies à la communication mondiale, Alison Smale, a débuté par une minute de silence en l’honneur des victimes et des survivants de l’Holocauste.

Pour sa part, le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Miroslav Lajčák, a déclaré : « Nous ne sommes pas ici aujourd’hui seulement pour commémorer l’Holocauste. Nous sommes également ici pour nous souvenir de notre échec collectif à l’empêcher ».

Il a rappelé que l’Holocauste ne s’est pas produit en un jour. « Nous l’avons vu venir, et nous ne l’avons pas arrêté ». Et, quand ce fut fini, une promesse fut faite de faire en sorte que ce ne se reproduise plus, « plus jamais ». Mais, malheureusement, cette promesse n’a pas toujours été tenue.

« Nous n’avons pas eu d’autre guerre mondiale. Nous n’avons pas non plus vu quoi que ce soit de l’ampleur de l’Holocauste. Mais nous avons senti le sol trembler. Nous avons vu l’alerte rouge clignoter », a-t-il dit, citant des actes de génocide, de discrimination systématique, d’antisémitisme, de racisme, d’intolérance, d’islamophobie et des discours de haine.

« Trop souvent, nous n’avons pas eu le courage d’appeler ces choses par leur nom et d’agir en conséquence », a-t-il déclaré. « Nous devons donc réfléchir à notre inaction et à nos échecs.

 

A la Une: violences au Brésil

Par Achim Lippold

Publié le 01-02-2018 Modifié le 01-02-2018 à 18:08

En janvier, plus de 500 tirs ont eu lieu dans la ville de Rio. Ici, des policiers prennent position au cours d’une opération contre les trafiquants de drogue dans le bidonville de la Cidade de Deus à Rio de Janeiro, au Brésil, le 1er février 2018.REUTERS/Ricardo Moraes

Le Brésil subit une nouvelle vague de violence. A Rio de Janeiro, les autorités ont compté en janvier plus de 500 fusillades. C’est à la Une du journal O Globo qui annonce la réouverture la Linha Amarela (la ligne jaune), l’une des principales artères reliant le centre-ville à l’aéroport international. Elle avait été bloquée hier par les forces de l’ordre après des échanges de tirs nourris entre policiers et narcotrafiquants. Cette mesure a provoqué des embouteillages monstres. Le journal publie des vidéos qui montrent des habitants s’abritant derrière leur voiture pour échapper aux balles. Cette situation a alerté le gouvernement. Lors d’une conférence sur l’avenir de la police, le ministre de la Défense, Raul Jungmann, a dénoncé une « faillite » du système de sécurité du pays. « Ce que nous vivons aujourd’hui est le résultat de cette faillite […] Le crime s’est nationalisé, voire internationalisé », a affirmé le ministre, des propos repris entre autres par la Folha de Sao Paulo.

 

Proverbes

Kouto pa grate manch li

Lajan Kase Roch

Gwo vant pa di Lajan Bel

Cheve pa lajan

Pitit Tig se Tig

Good to know: God, love, heart, marriage, declaration of nullity …

Deacon Paul C. Dorsinville.

Right after Christmas, chocolate hearts fill the seasonal aisles of stores and jewelry ads point to St. Valentine. The Church has National Marriage Week and World Marriage Day activities for February. Indeed God created man and woman in His likeness to complete each other and have fruitful relationship. Over the centuries, the connection between God, love, heart, marriage, life and family has been explored and discussed. And Mother Church has set the criteria for a valid marriage between a man and a woman: two adults freely and consciously committing to each other exclusively for the remaining of their life for their common good and benefit,  open to the gift and responsibility of children from God, in the forms provided.  In truth many people do not fully understand what is at stake and the sacrifices required so Pope Francis and the Bishops have indicated the need for a better, deeper and longer preparation. When things do not work out and people – for the sacraments and/or in contemplation of a new marriage –  turn to the Church for a declaration of nullity, they have difficulties  often to explain about themselves, their  partners and conception of marriage up to the time of the vows. Try yourself to these actual questions of the process:

  1. I or my spouse married for an inadequate or insignificant reason:

-unexpected pregnancy;

-pressure by family/friends/self/circumstances;

-financial, legal or other motives;

-serious misunderstanding of the real nature/meaning of marriage;

-belief my spouse would change or I could change him/her.

  1. I or my spouse could not live the married life:

-pre-existing addiction, mental illness or psychological issues;

-deliberate disregard for the other spouse’s well-being;

-same-sex attraction in one spouse;

-incidents of physical. mental or verbal abuse before and/or during      marriage.

  1.   I or my spouse did not intend to be married for a life-time or to be faithful:

-lack of belief in permanence in marriage;

-infidelity before or during the marriage;

-acceptance of divorce as a possibility if things did not work out;

-Pre-Nuptial Agreement stipulating conditions during marriage and after divorce.

  1.    I or my spouse was not open to having children:

-predetermined choice not to have children;

-refusal to have children;

-complete disinterest or disregard in raising children.

  1.    I or my spouse made an error about  the other party:

-concealment of something important about self directly related to the marriage (like not being Catholic);

-serious misjudgement about the other party in which the marriage would not have taken place if known.

Additional information:    ???

 

Well, we all need more prayer and religious practice toward a stronger family life!
+       +      +.

Immédiatement après Noel, les coeurs en chocolat remplissaient les étagères des magasins et les réclames de bijoux indiquaient la St-Valentin. L’Eglise a des activités pour la Semaine Nationale du Mariage et la Jounée Mondiale du Mariage en Février. En effet Dieu créa homme et femme en Son image et à Sa ressemblance pour se compléter et avoir une relation fructueuse Durant les siècles, la connection entre Dieu, l’amour, le coeur, le mariage , la famille et la vie a été explorée et discutée. Et l’Eglise Notre Mère a établi les critères pour un mariage valide entre un homme et une femme: deux adultes librement et consciemment s’engageant l’un envers l’autre exclusivement pour le reste de leur vie pour leur bien et bénéfice commun, ouverts au cadeau et à la responsibilité d’enfants de la part de Dieu, dans les formes approuvées. A dire vrai, beaucoup de personnes ne comprennent pas l’enjeu de la situation et les sacrifices requis et Pape Francois et les Evêques ont indiqué le besoin d’une préparation meilleure, plus profonde et plus longue. Quand cela ne marche pas et les gens – pour les sacrements et/ou en contemplation d’un nouveau mariage – se tournent vers l’Eglise pour une déclaration de nullité, ils ont souvent des difficultés à expliquer au sujet d’eux-mêmes, leur partenaire et leur compréhension du marriage jusqu’aux voeux. Essaies toi-même ces questions actuelles du processus:

  1. Moi ou mon epoux(/se) s’est marié(e)  pou une raison inadéquate ou insignifiante:

– grosesse inattendue;

– pression de famille, amis,soi, circonstances;

-motif financier, légal ou autre;

-sérieuse incompréhension  de la vraie nature/sens du mariage;

-croyance que mon partenaire changerait ou que je pourrais le/la changer.

  1. Moi ou mon partenaire ne pouvaient pas vivre une vie de mariage:

-pré-existence d’addiction, de maladie mentale ou d’issue psychologique;

-manque d’intérêt délibéré pour le bien-être de l’autre;

-attraction du même sexe chez l’un des époux;

-incidents d’abus physique, mental ou verbal avant et/ou durant le mariage.

  1. Moi ou mon partenaire n’avait pas l’intention d’être marié(e) pour la vie ou d’être fidèle:

-Manque de croyance dans la permanence du mariage;

-Infidélité avant ou durant le mariage;

-Acceptance du divorce comme une possibilité si cela ne marchait pas;

-Agrément Pré-Nuptial stipulant certaines conditions à suivre durant le mariage et après le divorce.

  1. Moi ou mon conjoint n’était pas ouvert à avoir des enfants:

-Choix pré-déterminé de ne pas avoir d’enfant;

-Refus d’avoir un enfant;

-Manque complet d’intérêt à élever des enfants.

  1. Moi ou mon conjoint ont fait une erreur au sujet de l’autre:

-Quelque chose d’important de soi-même  directement connecté au mariage caché( par exemple le fait de n’être pas Catholique);

-Sérieux manque de jugement sur l’autre partie qui aurait bloqué le mariage si connu.

Autre information:   ???

Bon, nous avons tous besoin de plus de prière et de pratique religieuse pour une vie familiale plus forte!
##.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s