Latest News-March 19,2017

REFLECTION ON THE READINGS OF THE THIRD SUNDAY OF LENT (MARCH 19TH, 2017)

Exodus 17, 3-7; Psalm 95; Romans 5, 12 +5-8; John 4, 5-42           By +Guy Sansaricq

Jesus tells us today that his GIFT TO THE WORLD, his gift to me and you can be compared to spring water.  He told the Samaritan woman: “If only you knew God’s gift and who it is who is speaking to you, it is not I but YOU WHO WOULD BE ASKING FOR A DRINK.”  To the stunned woman Jesus continues saying: “And I would give you living water and whoever drinks the water I give shall never thirst again… and that water will become in his heart a SPRING THAT WELLS UP INTO ETERNAL LIFE.”

 

Shaken by these words, the woman attempts to change the subject and asks a question about the expected Messiah. To this Jesus answers, Oh! The Messiah: “IT IS I WHO SPEAK TO YOU!”

 

At this point, the sinful woman realized that she must change her ways, give up her five lovers and welcome the life giving amazing GIFT of grace. She stands as a model of conversion for you and me.

 

We learn from her that conversion is a personal encounter with the person of Jesus. It is not in the first place the acceptance of a doctrine but the acceptance of a person. It’s falling in love with Jesus.

Conversion requires also that we detach ourselves radically from our sinful way of life. No more pursuit of vanity and futility! No more acting out of selfishness, greed, lust!  The new focus is on JESUS, on loving HIM and on loving our neighbor like ourselves.

 

This RADICALTURN ABOUT gives a totally new perspective to our lives. It will be like fresh water flooding the dry lands of sinful hearts. It will be like water welling up to eternal life.  May your journey of Lent transform you into exuberant DISCIPLES of Jesus, the WELLSPRING of NEW LIFE!.  

 

REFLEXION SUR LES LECTURES DU 3ème DIMANCHE DU CARÈME (19 MARCH 2017)

Elle est fascinante l’histoire de cette Samaritaine que Jésus rencontre au puits de Jacob. “Donne-moi de l’eau lui demande-t-il.” Mais, voici qu’elle refuse prétextant les préjugés culturels. Jésus réplique du tac au tac: “Femme si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te parle, c’est toi-mème qui me demanderais de l’eau et je t’en aurais donné car l’eau que je donne n’est pas comme l’eau de ce puits que l’on doit venir puiser chaque jour.. L’eau que je donne, celui qui en boit n’aura plus jamais soif. “

 

La femme se rendant compte du caractère spécial de cet étrange personnage, lui pose des questions d’abord sur la légitimité de certains sanctuaires et ensuite sur le MESSIE dont on attendait la venue depuis des siècles. Jésus alors lui révèle son identité: Oh! Le Messie, “Je le suis, moi qui te parle.”

 

La femme alors comprend que pour obtenir CE DON DE DIEU elle doit changer RADICALEMENT sa vie

passée, congédier ses cinq amants et devenir un disciple.  Elle se dresse en ce 3ème dimanche du Carème comme un modèle à suivre. C’est pout toi et moi que cette histoire nous est racontée.

 

Pour obtenir le DON DE DIEU, plus nécessaire à la vie que l’eau que nous buvons chaque jour, il faut accepter la CONVERSION.  L’on doit se rendre libre des impulsions sauvages de la chair et des seductions du monde et fonder sa vie sur Jésus et son commandement d’amour.

 

La vie nouvelle à laquelle Jésus nous invite peut sembler austère et sans attrait. A la vérité, c’est elle qui comble le Coeur de l’homme. La GRACE de Dieu est comme l’eau qui irrigue les coeurs desséchés des pécheurs.  Convertis toi et connais la douce fraicheur de cette eau jaillisant en vie éternelle!                                     

 

Entretien avec Mr. Guy Lamothe-Ambassadeur D’Haiti  au Mexique

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité  continue à faire tout ce qui depend de lui pour rencontrer toutes les composantes de la société Haitienne  de la diaspora et d’Haiti. Bishop Guy Sansaricq le directeur fondateur de la Radio Telé Solidarité a eu un entretien avec Ambassadeur Guy Lamothe , ambassadeur  d’Haiti  au Mexique.  Ambassadeur Lamothe est parmi les lecteurs du bulletin Hebdomadaire du Centre National au Mexique.

Rappelons que Guy Lamothe est originaire du Nord. Il a une solide education ayant fait ses etudes universaires tant en Haiti qu’à l’etranger. Il est economiste de formation. Il  a deja une longue carriere  et experience comme diplomate et represente avec beaucoup de fierté  et de d’amour  le peuple Haitien au Mexique.

 

Ambassadeur Lamothe nous fit savoir que le Mexique a de très bonnes relations avec notre pays. La cooperation entre  Haiti  et le Mexique marche merveilleusement bien. Après le tremblement de terre de 2010 Le Mexique a donné 300 bourses aux étudiants Haitiens. On sait  combien l’education est très importante dans ce siècle. Ambassadeur Lamothe  mentionna dans son entretien  que le Mexique a deja investi 27 Millons de dollars dans sa cooperation avec Haiti pour la construction des Marchés et pour le  development economique du pays.

 

Le Mexique a une tradition de bien accueillir les Haitiens. Il mentionna le nom de l’illustre Professeur Gerard Pierre  Charles  qui a etudié au Mexique et y a enseigné au niveau universaitaire et a donc ainsi formé  beaucoup de cadres.  Le regretté René Garcia Preval , ancien president d’Haiti trouva exil au Mexique après le Coup d’etat de 1991 contre le Gouvernement Aristide, coup d’état qui a fait plus de 3000 morts. La  communauté Haitienne au Mexique s’élève à 3000 résidents légaux. L’ambassadeur evoqua le problème des illegaux Haitiens à Tijuana. D’après les derniéres statistiques, plus de 4517 Haitiens illegaux croupissent dans la ville de Tijuana gardant en eux l’espoir irréel de pouvoir éventuellement franchir la frontière américaine. L’ambassadeur Lamothe mentionna  que ces derniers sont bien traités  mais jusqu’à date le gouvernement  du Mexique n’a pris aucune decision sur le dossier de ces réfugiés sans lendemain. La vie d’un immigrant  illegal n’est jamais chose facile  et Bishop Guy Sansaricq continue  à porter ses frères et soeurs de  Tijuana dans ses prières. C’est un drame inoui, une plaie ouverte au flanc de notre nation.

Depuis 2010 le Commerce entre Haiti et le Mexique atteint 45, 3 millions. Les produits haitiens vendus au Mexique  sont des habits en coton et fibres synthetiques et des huiles essentielles et le Mexique vend à Haiti des patés de blé, les appareils electroniques et des Habits en laine .

 

Les Relations Haitiano-Mexicaines commencèrent en 1816 sur le gouvernement de Petion . Le Mexique  ouvrit sa première mission diplomatique en Haiti  le 5 Juillet 1943 . Monsieur José Angel  Ceniceros a été  le premier ambassadeur du Mexique  accrédité à Port-au-Prince et Monsieur Jacques Antoine  fut le premier Ambassadeur d’Haiti au Mexique

 

Monsieur Guy Lamothe a deja été le representant d’Haiti  avec le titre d’ambassadeur ou chargé d’Affaire  dans plusieurs pays. En un mot il est un diplomate Haitien de carrière.

Bishop Sansaricq souhaite du succès  à l’Ambassadeur Lamothe en ces mots. “Un bon ambassadeur est un trésor pour son pays. Il lui faut beaucoup de perspicacité, d’intelligence et de passion pour les intérèts du pays qu’il représente. Meilleurs voeux pour que vous continuiez à exercer votre tache avec le meme succes que vous avez démontré dans le passé.”

 

Pour écouter l’entretien de l’ambassadeur  Lamothe à Radio Telé Solidarité clicquer sur ce lien: https://youtu.be/1wEONwi4XkQ

Brother Tob

Mexique Interview with Ambassador Lamothe

 

The staff of  Radio Telé Solidarité  continues to do everything it can to meet all the components of the Haitian society in the diaspora and Haiti. Bishop Guy Sansaricq, the  director-founder  of Radio Telé Solidarité interviewed  Ambassador Guy Lamothe, the Haitian ambassador to Mexico. Ambassador Lamothe is among the readers of the Weekly newsletter of the National Center in Mexico

Guy Lamothe is originally from the North. He has a solid education having studied  both in Haiti and abroad. He is an economist by training. He already has a long career and experience as a diplomat. He currently represents with great pride and love the Haitian people in Mexico

 

Ambassador Lamothe informed us that Mexico has a very good relationship with Haiti. Both countries work wonderfully well. After the earthquake of 2010 Mexico gave 300 scholarships to Haitian students. We all know the importance of education in this century. Ambassador Lamothe mentioned in his interview that Mexico has already invested 27 Million dollars in its cooperation with Haiti for the construction of Markets and for economic development.

 

Mexico has a tradition of welcoming Haitians. The name of the illustrious Professor Gerard Pierre Charles was mentioned. He studied in Mexico and then worked as a university teacher and trained many current executives in Mexico. The late René Garcia Preval, ex-president of Haiti was exiled in Mexico after the  Coup d’Etat  in 1991 against the Aristide Government, a coup that left  left more than 3,000 dead. The Ambassador went on to tell us that the Haitian community of Mexico numbers some 3,000 legal residents, He spoke of the problem of the illegal Haitian  who are stranded in Tijuana. More than 4517 illegal Haitians are piled up in the city of Tijuana in the boarders of the US. Ambassador Lamothe mentioned that they are well treated but so far the Government of Mexico has not taken any decision on the issue of illegal Haitians stranded in Tijuana. The life of an illegal immigrant is never easy and Bishop Guy Sansaricq continues to carry his brothers and sisters of Tijuana in his prayers. It’s a human drama of great proportion.

 

Since 2010 Trade between Haiti and Mexico has reached 45.3 million. Haitian products sold in Mexico are cotton and synthetic fiber clothing and essential oils and Mexico sells to Haiti wheat pasta, electronic appliances and woolen clothes.

 

The Haitian-Mexican Relations began in 1816 at the time of the government of Petion. Mexico opens its first diplomatic mission in Haiti on July 5, 1943. Mr. José Angel Ceniceros was the first ambassador of Mexico accredited to Port-au-Prince and Mr. Jacques Antoine was the first Ambassador of Haiti in Mexico

 

Mr. Guy Lamothe has already been the representative of Haiti with the title of Ambassador or Chargé d’Affaires in several countries. In short, he is a Haitian diplomat of career who has a lot of experience

 

Bishop Sansaricq wishes Ambassador Lamothe success in his important yet challenging task.

To listen to the interview of Ambassador Lamothe at Radio Telé Solidarité click on this link: https://youtu.be/1wEONwi4XkQ

 

Brother Tob

 

 

 

Telé Solidarité-Competition de la Femme de l’Année 2017

La Competition de la femme de l’année 2017 de Radio Telé Solidarité continue à faire son chemin. Cette année des candidates de 10 pays se sont présentées et ces dernières representent  dignement leur communauté dans ce concours. Les Femmes Haitiennes sont des Poto-Mitan  dans la société.

 

Cette semaine les inscriptions sont fermées. Plusieurs candidates ont deja envoyé leur texte et ont deja fait leur entrevue. Nous continuons à rappeler aux candidates qu’elles ont jusqu’au Vendredi 24 Mars pour envoyer leur texte. Les membres du Jury doivent commencer leur travail cette fin de semaine  et ils auront jusqu’à mi-Avril pour soumettre  à Monseigneur Guy Sansaricq e, au Père St Charles Borno et au Frère Buteau le nom de la femme de l’année 2017 de la Radio Telé Solidarité

Cette semaine nous avons enregistré les dernières candidates en la personne de Madame Aliette Marcelin de la ville de Chicago où elle habite depuis près de 50 ans. Elle est une éducatrice de Carrière et est très active dans la communaute Haitienne de Chicago.

Nahomie Jean  Baptiste  est l’une des candidates de la France. Nahomie est chanteuse et danseuse et est  très  active dans la communaute Haitienne de France.

Carline Desire est la première candidate de la communaute Haitienne de Boston. Elle est la directrice fondatrice de l’association des femmes Haitiennes de Boston. Elle a plusieurs maitrises et un Baccalaureat en relations Internationales. L’association des femmes Haitiennes de Boston a deja 30 ans d’existence

 

Carmelle Bonhomètre est la 2ème candidate de la communaute Haitienne de Boston. Elle est directrice du programme de violence contre les femmes  de l’association des femmmes Haitiennes de Boston

La 3ème Candidate de Boston est Judith Alexandre.  Elle est très active dans  l’association des Haitiennes de Boston. Donc Les femmes Haitiennes sont très presentes dans ce concours

Nous demandons aux candidates de prendre contact avec nous le plus tot possible pour leur entrevue.

Brother Tob

Telé Solidarité-Haitian Women Contest  of the Year 2017

The Haitian Women Contest 2017 of Radio Telé Solidarité continues to make headway. This year we have candidates from 10 countries and they represent their community worthily in this contest. Haitian women are Poto-Mitan (central pillars) in the Haitian society

 

This week we finished registering new candidates for the Haitian Women Contest. Several candidates have already sent their text and have already given their interview. We continue to remind the candidates that they have until Friday, March 24th to send their text. Members of the Jury must start their work on the weekend of March 25 and they have until mid-April to submit to Bishop Guy Sansaricq, Father St Charles Borno and Brother Tob the name of the Radio/Tv Solidarite 2017 Woman of the Year.

This week we registered the latest candidates. Mrs. Aliette Marcelin is the candidate of the city of Chicago where she has lived or almost 50 years. She is a Career educator and is very active in the Haitian community of Chicago.

Nahomie Jean Baptiste is one of the candidates of France. She is a singer and a dancer and is very active in the Haitian community of France.

Carline Desire is the first candidate of the Haitian community of Boston. She is the Director-Founder of the Haitian Women’s Association of Boston. She has several master’s degrees and a Baccalaureate in International Relations. The Haitian Women’s Association of Boston has already been in existence for 30 years.

Carmelle Bonhomètre is the second candidate of the Haitian community of Boston. She is the director of the Violence against Women Program of the Haitian Women’s Association of that city.

The 3rd Boston Candidate is Judith Alexandre. She is very active in the Haitian association of Boston. So Boston is well represented in this contest

The Candidates are urged to contact us as soon as possible for their interview.

Brother Tob

Culture-Fruit de la Patience 2

 

Iris  Strata Productions Arts en collaboration avec la Radio Telé Solidarité presente Fruit de la patience, un film riche en suspens qui met en scène un drame qui ne manque pas d’émouvoir l’esprit Humain. La realisation artistique est extraordinaire. La première presentation se fera le Dimanche 14 Mai  2017 de 6:00pm à 9:00pm à Restoration Theater à Old Bethpage Village à Long Island

 

Ce film est une realisation de Joselie St Hilaire Les cartes de la première presentation  sont dejà en Vente. Clicquer sur ce lien pour avoir une idée  du Film: https://youtu.be/mHIiEKizteg

Pour information veuiller appeler René Leonard au 516-297-4312 ou Brother Tob au 631-889 -0664

Culture-Fruit of Patience 2

 

Iris Strata Productions Arts in collaboration with Radio Telé Solidarite presents Fruit of patience 2. A story that sets the human spirit in motion with an extraordinary performance. This film rich in suspense is a must-see. The first presentation  in New York will be on Sunday, May 14 2017 from 6:00 pm to 9:00 pm at Restoration Theater at Old Bethpage Village in Long Island

This film is a realization of Joselie St Hilaire.   Tickets for the first presentation are already on sale. Click on this link to get an idea of the film: https://youtu.be/mHIiEKizteg

 

For information please feel free to call René Leonard at 516-297-4312 or Brother Tob at 631-889 -0664

 

Immigration-Maitre Macx L Jean Louis

Le personnel de la Radio Telé Solidarité  etait très heureux de  rencontrer Maitre Macx L Jean Louis , un avocat  federal d’origine Haitienne  vivant  à New York. Il est avocat depuis 15 ans  et l’une de ses taches est de liberer les personnes inculpées pour délit d’immigration.

Maitre Jean Louis est originaire de Petit Goave , il est un catholique pratiquant  et a fait toutes ses etudes  dans les ecoles catholiques. Il a fait ses etudes de droit à l’université de San Diego , il est membre  du Barreau des Avocats de NY, de l’association fédérale des  Avocats. Il est un un homme de loi expert en Immigration

Dans son entretien avec Monseigneur Guy Sansaricq  il a mis l’accent sur l’ordre executif du Président  Donald Trump qui sème beaucoup de panique  dans les milieux Immigrants illegaux des Etats Unis comme aussi parmi ceux qui ont Le status de protection temporaire (connu comme  «TPS») qui  est un status d’immigration temporaire aux États-Unis, accordé aux ressortissants de certains pays.  Pour  votre information  vous trouverez ci joint la liste des pays qui ont bénéficié de ce status temporaire aux États Unis tels que: San Salvador, Haiti , Honduras, Nicaragua, Somalie, Soudan du Sud , Soudan, Syrie, Guinée , Liberia, Sierra Leone , Guatemala, Pakiskan, Philipines ect. On doit mentionner que près de 55000 Haitiens détiennent le statut TPS depuis 2010.

 

En principe selon Maitre Jean-Louis Le service de l’immigration des États Unis renouvelle  la carte de TPS chaque 18 mois  pour les gens qui détiennent ce status. Dans le cas de non  renouvellement de la carte TPS  la deportation des immigrants temporaires est légalement possible.

Maitre Jean Louis  dans son entretien  a fait une difference pour nous entre une infraction federale et une infraction Penale. Il a pris l’exemple d’un inculpé qui vole une voiture  à New York. Une fois que l’inculpé  laisse l’etat de New York pour se rendre à New Jersey, le delit devient federal parce que le délit tombe sous la jurisdiction de deux états.

Bishop Sansaricq a signalé l’importance de la petition lancée par Councilman Mathieu Eugene , council member du 40ème district de New York pour motiver le department du Homeland Security à prolonger le status de TPS pour les Haitiens concernés. En effet ce status expire en Juillet de cette année. Généralement, l’avis de renouvellement est publié six mois avant la date d’expiration. Il y a donc lieu de s’inquiéter puisqu’aucune declaration officielle ne permet d’espérer que ce status sera prolongé.

.

Maitre Jean Louis sera chaque mois  avec nous à Radio Telé Solidarité pour d’autres emissions sur les problemes d’Immigration. Pour écouter l’entretien  du Maitre Jean Louis  clicquer sur ce lien: https://youtu.be/dhEpoCUlJig

Brother Tob

Immigration-Mr. Macx L Jean Louis

The Staff of Radio Telé Solidarité was very happy to meet Mr. Macx L Jean Louis, a Haitian-born federal lawyer living in New York. He has been a lawyer for 15 years and one of his tasks is to release his clients from prison.

Maitre Jean Louis is a native of Petit Goave and is a practicing Catholic who studied in Catholic schools. He studied law at the University of San Diego, is a member of the Law Society of NY, the Federal Lawyers Association. He is an Immigration Lawyer.

In his interview with Bishop Guy Sansaricq he emphasized the executive order of Donald Trump which triggered a wave of panic among illegal immigrants in the United States and even among those who have the Temporary Status Protection (called “TPS”), which is a temporary immigration status in the United States, granted to nationals of certain countries. For your information find attached the list of countries whose citizens received that status in the United States: San Salvador, Haiti, Honduras, Nicaragua, Somalia, South Sudan, Sudan, Syria, Guinea, Liberia, Sierra Leone, Guatemala, Pakistan, the Philipines ect. We have to  mention that about 55,000 Haitians received this Temporary Immigrant Status in 2010 after the destructive earthquake of Port-au-Prince. .

In principle according to Maitre Jean-Louis The US Immigration Service renews the TPS card every 18 months for people who have this status in the United States. In the case of non-renewal of the TPS card, massive deportation of the temporary residents is legally permissible.

Maitre Jean Louis in his interview made a difference between a federal offense and a criminal offense. He took the example of a thief who steals a car in New York, and then drives to New Jersey. His offense becomes federal because it involves 2 different states.

Bishop Sansaricq mentioned the petition of Doctor Mathieu Eugene, a council member of the 40th district of New York soliciting the extension of the TPS status for the 55000 Haitians citizens who detain that status. The present permit will expire in July of this year. No official indication allows to anticipate a renewal. It is a good thing to press the Government to prolong the temporary status of the Haitians.

Maitre Jean Louis will be with us every month at Radio Telé Solidarité for other programs on Immigration. To listen to the interview of Maitre Jean Louis click on this link: https://youtu.be/dhEpoCUlJig

 

Brother Tob

 

 

 

Telé Solidarité-Emission d’Histoire d’Haiti.

 

Chose Promise! Chose due! L’eminent professeur  Frantz Voltaire , directeur du CIDHICA, la plus grande maison d’edition des livres Haitiens à Montréal  a commencé son emission Histoire d’Haiti à la Radio Telé Solidarité . Le professeur Voltaire  est parmi les ambassadeurs de la Communauté Haitienne du Canada

Dans sa première emission,il nous a parlé  des indiens  ou Tainos qui furent parmi les premiers  êtres humains à vivre en Haiti.  Ce fut une grande occasion pour lui  de rendre un vibrant hommage aux peuples des premières nations. Il insista qu’en 1492 ce fut la conquête Espagnole de l’ile d’Haiti et non pas la decouverte d’Haiti par Christophe Colomb.  Cette Conquête Espagnole a provoqué en cinquante ans le Genocide ou la disparution du Peuple Tainos. En Bref les Tainos vivaient de la chasse et de l’agriculture. Ils plantaient le mayoc, le pois , le tabac et travaillaient le bois et l’argile.

Au milieu de la conquête Espagnole par Christophe Colomb la population d’Haiti ne depassait pas 1 million d’Habitants selon l’estimation de Las Casas. Les Tainos sont connus comme une société relativement paisible mais qui avait une certaine faiblesse; ils n’avaient pas d’animaux de transport. Essentiellement agricoles, ils cultivaient le manioc , le cassave  et pratiquaient la pêche. Ils developpérent un artisanat très important. Cette sociéte était en voie de disparition au moment de la conquête Espagnole.

Professeur  Voltaire  profita de son emission  pour faire une difference pour nous entre  les Tainos et les Caraibes.  Il nous fit savoir qu’au 12ème Siècle une autre immigration très importante celle des jeunes Caraibes commenca à paraitre. Les Tainos étaient regroupés  autour d’unités Familiales qui habitaient l’ile depuis plus de cent ans quand s’amenèrent les groupes de jeunes Caraibes. Les  Caraibes au contraire étaient de  jeunes Guerriers organisés pour attaqur et piller. Les Tainos maitrisaient des techniques agricoles et artistiques très avancées et se soumirent à la conquete espagnole. Les Caraibes au contraire luttèrent de toute leur force contre la conquête Espagnole

Professeur Voltaire nous rappella que L’arrivée des Espagnols provoqua le premier grand génocide découlant de 3 causes qui sont

1.- la maladie. L’arrivée  des Europeens va résulter en propagation de maladies comme la variole , les grippes ce qui va creer une hecatombe. Les Tainos vont mourir en grand nombre car ils n’ont pas de resistance à ces maladies

2-L’epée. La conquête espagnole va se faire avec violence et beaucoup de Tainos  vont périr pendant ces guerres

3-La prise de l’or par les Espagnols. Avec L’exploitation de l’or par les Espagnols, beaucoup de gens seront detaches de la production agricole pour le travail des mines.

Professeur Votlaire nous a parlé d’un autre  element qui va detruire la civilisation des Tainos. À cette époque l’Amérique n’avaient ni boeufs, cochons et chevaux. Les espagnols profitèrent de leur conquête pour introduire ces bestiaux dans l’ile ce qui produira la destruction des Jardins des Tainos. Au cours de 50 ans de la conquête toute la population des Tainos disparaitra. Professeur Voltaire ajouta que seulement 5 milles personnes arrivèrent à survivre et la société des Tainos s’était effondrée.

Enfin Professeur  Voltaire mit l’accent sur le testament des Tainos  tels que les traces dans les noms. Ananas vient du mot anana, Artibonite  est un mot indien, Jacmel jacomero   Caraibes de Karibe         Leogane Aguana  , Cassave les espagnols l’ont appelé el panteo , Papaye, Papaya , guayave de Guyaba.

L’emission dHistoire du professeur Voltaire est très educative. Nous remercions infiniement le professeur Frantz Voltaire pour ses emissions d’Histoire à la radio Telé Solidarité. Pour ecouter son emission clicquer sur ce lien: https://youtu.be/qlepseP_Nj4

Brother Tob

 

Proverbes

Sa Ki vre Jodi, kapab pa vre denmen

Sa Ki Travay, se pa li ki manje

Sa Bondye ba ou, bèlmè ou pa kapab pran li

Kan Kè Kontan,pye vini lajè

Nan chandèl, Kabrit sanble tifi

Se nan dans ou Konnen bon samba

 

L’égalité, c’est notre affaire à tous!»

 

Voilà le titre du forum auquel nous vous invitons à assister. Ce sera l’événement majeur de la 18° édition de la Semaine d’actions contre le racisme; il est organisé par le CIDIHCA et le C.O.R. Les panels et ateliers porteront sur le racisme systémique au Québec dans différents domaines : éducation; réalités autochtones; féminisme; emploi; médias. Voyez les noms des conférenciers et le programme précis :

 

https://www.eventbrite.ca/e/billets-forum-legalite-cest-notre-affaire-a-tous-32595303430

 

QUAND?        Vendredi, 24 mars, 13h30 – 18 h

                         Samedi, 25 mars, 9h – 16h30

 

OÙ?                UQAM – Pavillon Athanase-David – Salle D-R200

 

Nous espérons avoir le plaisir de vous y rencontrer pour construire ensemble un Québec généreux,

 

Samira Laouni, présidente du C.O.R. (Communication, ouverture, rapprochement interculturel)

 

Frantz Voltaire, directeur du CIDIHCA (Centre international de documentation et information caribéenne et afro-canadienne)

 

Émilie Nicolas, présidente de Québec Inclusif

 

Good to know: March feasts and anniversaries.

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

In addition to St.Patrick, St Joseph and the Annunciation of the Lord, it is good to mark :

March 13: the start of the Petrine ministry of Pope Francis 4 years ago. Holy Father, we pray for you and Pope Emeritus Benedict XVI !

March 5, 1967 (50 years ago): the document “Musicam Sacram” was issued in the process of implementation of “Sacrosanctum Concilium”, the Vatican II Council document on the revised noble, simple liturgy with the fullest participation of each person according to one’s rank in  the mystery of the Passion-Death-Resurrection-Ascension of Our Lord and Savior Jesus-Christ.

Last week, I was privileged to participate in the National Conference on Gregorian Chant in Pastoral Ministry and Religious Education at St. Joseph’s Seminary (Dunwoodie), Yonkers, NY. Among the some 30 addresses, presentations and break-out sessions, I was particularly interested in the Gregorian chant of the ordinary of the Mass: Kirye, Gloria, Credo, Sanctus, Memorial acclamation, Pater, Agnus Dei as unification element in multi-ethnic parishes (the majority) for the Easter Triduum and special liturgies and the upcoming revised English hymnal and Liturgy of the Hours requested by the USCCB.

By the way, the “GI of the Roman Missal, 3rd ed. typ.”, the instruction “Redemptionis Sacramentum” and pertinent information on liturgy can be obtained on line from the Vatican Congregation for Divine Worship and Discipline of the Sacraments, the USCCB (or Episcopal Conference) Office of Worship, the Arch/Diocesan Office of Liturgy and specialized publications. May the pursuit of excellence continues to be yours!
+                        +.

En addition aux fètes de St Patrick, St Joseph et l’Annonciation du Seigneur, il est bon de marquer:

Mars 13, quand Pape Francois a commencé le Ministère de Pierre en 2013. Très Saint Père, nous prions pour toi et Pape Emérite Benoit XVI !

Mars 5, 1967 (il y a 50 ans): le document “Musicam Sacram” parut dans le processus d’implémentation de “Sacrosanctum Concilium”, le document du Concile Vatican II sur la noble, simple liturgie revisée avec la plus grande participation de chacun selon son rang au mystère de la Passion-Mort-Résurrection-Ascension de Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ!

La semaine passée, j’ai eu le privilège de participer a la Conférence Nationale sur le Chant Grégorien dans le Ministère Pastoral et l’Education Religieuse au Grand Séminaire St Joseph (Dunwoodie), Yonkers, NY. Prami les quelques 30 adresses, présentations et sessions en petits groupes, j’ai particulièrement apprécié celles sur l’usage du chant grégorien de l’ordinaire de la Messe: Kirye, Gloria, Credo, Sanctus, Acclamation Mémoriale, Pater, Agnus Dei comme élément d’unification dans les paroisses multi-ethniques (la majorité) pour le Triduum de Paques et liturgies spéciales et la révision du Livre des Hymnes et de la Liturgie des Heures en Anglais demandée par l’ USCCB,

A propos, l’ “IG du Missel Romain, 3ième ed. typ.”, le document “Redemptionis Sacramentum” et autre information pertinente a la liturgie est disponible par internet de la Congrégation du Vatican pour l’ Adoration Divine et la Discipline des Sacrements, du Bureau de l’Adoration de l’USCCB (ou Conférence Episcopale) du bureau docésain de liturgie et des publications spécialisées. Continues ta poursuite de l’excellence!

Le pape François en Colombie, sur la voie de la réconciliation

Samuel Lieven, le 15/03/2017 à 15h52

Ravagée par un demi-siècle de conflit, la Colombie a accueilli avec un enthousiasme quasi unanime l’annonce de la venue du pape, du 6 au 10 septembre.

 

Le pape François, le 12 mars, près de Rome. / ALBERTO PIZZOLI/AFP

En Colombie, la nouvelle est saluée comme un événement historique. Annoncée puis repoussée à plusieurs reprises, la confirmation officielle de la visite du pape François, du 6 au 10 septembre, résonne comme une promesse d’avenir dans ce pays ravagé par un demi-siècle de conflit larvé : 250 000 morts, 60 000 disparus et près de 7 millions de déplacés, soit de loin le bilan le plus meurtrier du continent.

Un an après la signature de l’accord de paix entre le gouvernement et la principale guérilla marxiste des FARC, François sera ainsi le troisième pape à fouler le sol colombien, après Paul VI en 1968 et Jean-Paul II en 1986. Premier pape à venir en Amérique Latine, Paul VI était venu ouvrir la première conférence des évêques latino-américains (CELAM) à Medellin, au cours de laquelle fut consacrée la fameuse « option préférentielle pour les pauvres », dont François est aujourd’hui l’héritier direct.

« La visite du pape est spirituelle »

L’explosion de joie presque unanime dans ce pays où plus de 90 % de la population se déclare encore catholique – malgré la progression rapide des évangéliques et l’athéisme revendiqué d’une partie des élites culturelles – est à la mesure des attentes. D’abord rejeté dans les urnes en octobre 2016, le processus de paix actuellement mis en œuvre risque à tout moment d’achopper sur la question sensible de la démobilisation des guérilleros, au prix d’une justice que beaucoup de Colombiens jugent trop clémente au regard des crimes commis.

À LIRE : En Colombie et au Venezuela, l’Église sur le front du dialogue

Avec pour slogan « Faisons le premier pas », diffusé à grand renfort d’affiches et de produits dérivés, le pape François entend donc déclencher une puissante dynamique de réconciliation. « La visite du pape est spirituelle, il est porteur d’un message qui n’est pas politique, il vient pour unir et non pour diviser, a mis en garde le nonce apostolique, Mgr Ettore Balestrero. Les défis du pays vont bien au-delà de la conjoncture actuelle. » La dénonciation de la corruption et des inégalités figurent aussi à l’agenda du pape.

En visite dans 4 villes

En préparation depuis janvier, ce déplacement de François l’emmènera dans quatre villes, dont la capitale Bogota. À Villavicencio, au cœur d’une région durement touchée par le conflit, le pape rencontrera des victimes, mais aussi des anciens responsables des FARC.

À LIRE : Le pape François se rendra en Colombie du 6 au 10 septembre

Après Medellin, considérée comme un foyer vivace de l’Église en Colombie, le pape se rendra enfin à Carthagène des Indes, sur la côte caribéenne, ville de Saint-Pierre Claver (1), autrefois plaque tournante de l’esclavagisme où se concentre une forte population afro-colombienne. C’est là aussi que Jean-Paul II s’était rendu en 1986 au sanctuaire marial de la Vierge du Carmen.

Une pétition contre sa visite

Difficile, malgré tout, de contenter tout le monde. Quatre gouverneurs de régions bordant le Pacifique, en particulier le Choco où se concentre une population indigène pauvre et saignée à blanc par le conflit, ont signé une pétition regrettant qu’elles ne figurent pas sur l’itinéraire papal.

La visite du pape, qui s’est beaucoup investi à titre personnel dans le processus de paix en Colombie, interviendra six mois avant l’élection présidentielle de mars 2018. Un scrutin auquel l’actuel président Manuel Santos, principal artisan de ce processus et prix Nobel de la Paix, ne peut se représenter au terme de ses deux mandats. La venue de François n’en constitue pas moins pour ce dernier un succès politique et médiatique sans précédent dans l’histoire du pays.

Samuel Lieven

(1) Jésuite catalan, missionnaire en Amérique du Sud auprès des esclaves africains (1580-1654)

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s