Latest News-Dec25

 

etoile-de-noel

Perpetual Help

 

REFLECTIONS ON THE FEAST OF CHRISTMAS (DECEMBER 25TH 2016)

Isaiah 9, 1-6; Psalm 96; Titus 2, 11-14; Luke 2, 1-14                    

 

 

 

By  +Guy Sansaricq

 

Merry Christmas! Through the tender compassion of our God, the dawn from on high has broken upon us to shine on those who dwell in darkness and guide our feet into the way of peace.’

 

At Christmas, a page is turned. A new period of history begins. The eternal Word of God enters into time, Divinity and humanity are wedded. Between God and man, a new relationship arises.

 

People are brought to tears when they contemplate Jesus and Mary walking in the dark cold night unable to find a room in the city of man. A manger is finally the site where the Savior is born. Humble shepherds called by angels are his first worshipers for he has come “to lift up the lowly and fill the hungry with good things.”

 

May we be today among the lowly and hungry who recognize in Him the only one who can fulfill the deepest longings of our hearts, the only ONE who shows the real way, the light we most need, the truth we most long for. Let us not hesitate to bend our knees and worship God made man in the form of a child wrapped in swaddling clothes.

 

Happy are those who recognize the Lord on the day of his visitation!   Sing with the angels:

“GLORY TO GOD IN THE HIGHEST AND ON EARTH PEACE TO MEN OF GOOD WILL!”   

 

 

PENSÉES SUR LA FETE DE NOEL     (25 décembre 2016)

Joyeux Noel! Il est né le Divin Enfant! Le Prince de la Paix rentre en scène. La Promesse faite à nos pères s’accomplit. Comment ne pas s’en réjouir?

 

Suivons des yeux Joseph et Marie. Dans la cité des hommes, il n’y a pas de place pour eux. Les animaux de l’étable les accueillent car eux au moins savent reconnaitre la voix de leur maitre.  Dans la nuit obscure et ce décor sous-humain, la vie éclate et la Vierge se réjouit. “La Parole se fait chair.” Les anges du ciel ne contiennent plus leur joie. “Gloria in excelsis Deo!” chantent-ils à tue-tète!

 

Les bergers du voisinage pressés par les anges accourent et adorent. Aujourd’hui, c’est mon tour, c’est ton tour! Sauras-tu voir dans ce bébé mal vètu ton Roi et ton Dieu? Tu jouis d’intelligence et de volonté, tu n’as pas le droit de rester indifferent et indécis en face de la vérité, de l’amour et de la vie. Aux yeux de Dieu, ton choix personnel est crucial. Ta destinée éternelle en dépend. Ton éventuelle indifférence denonce ton secret rejet de la vérité qui sauve!

 

Noel, cette année, c’est ta chance, l’heure de ta grace! Le ciel te tend la main, un trésor t’est offert! Cesse toute résistance! Reconnais en Jésus ton Roi et ton Sauveur!

 

“La tendresse de Dieu s’est manifestée nous interpellant à rejeter les passions d’ici-bas pour vivre dans le monde présent en personnes raisonnables justes et religieuses et ainsi attendre le Bonheur que nous espérons cat il s’est donné pour nous, pour faire de nous son peuple, un peuple ardent à faire le bien.” (2nde lecture du jour)

 

Mon frère, Ma Soeur, Je crois en ta Bonne Volonté! Le Seigneur t’apelle! Donne lui ta réponse!

 

 

 

Bulletin Hebdomadaire du Centre National-9 ans deja

 

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

 

 

brother-tob11

 

 

Valentine01

Le Personnel de La Radio Telé Solidarité et du bulletin Heddomaire du Centre National de l’Apostolat voudrait remercier le Seigneur et notre Mère par excellence Manman  Marie pour leur appui exceptionnel à notre bulletin au cours des neuf dernières années. Sans la grace de Dieu et l’intercession de notre Protectrice Manman Marie nous n’aurions pas atteint ce 9ème aniversaire. Un Grand Merci à son Excellence  Monseigneur Jean Desinor, l’evêque de Hinche qui nous a  toujours encouragé et supporté dans ce ministère ainsi qu’a Mme Marlène Rigaud Apollon, Diacre Paul Dorsainville, l’eminente Theologienne Sister Jamie Phelps

Nous avons fait tout ce qui depend de nous  pour la parution de ce bulletin chaque Samedi  et très rarement Dimanche avant 11:00 am. Nos abonnées peuvent le lire aussi sur le site Solidarite Flash  ou sur Notre Adresse Facebook: Radiotele Solidarite

 

Bishop Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire  au personnel du Bulletin en ces mots:

“ Merci de votre collaboration au Bulletin hebdomadaire de notre Apostolat. L’Eglise, rappelons le encore, est un corps composé de nombreux membres. Le corps entier est engagé dans toutes les activités du corps. Ainsi donc, Par votre dévouement, vous manifestez votre appartenance au Corps du Christ.

Je rends donc grace à Dieu pour votre engagement sur une base de volontariat. Grace à vous la Parole et l’Esprit du Christ rejoignent de nombreux frères et soeurs

Que le Seigneur vous comble de ses faveurs les plus précieuses.!

 

Depuis 3 ans avons pris le risque de fonder Telé Solidarité. Depuis lors beaucoup d’amies et amis du Centre National ont compris l’importance d’embarquer dans ce projet, Le Père St Charles  Borno malgré ses multiples obligations comne Curé de la Paroisse Ste Therèse  D’Avila et Coordonateur  de la Pastorale Haitienne du diocèse  de Brooklyn a accepté  d’être le vice Chairman de la Radio Telé Solidarité. L’un des objectifs de Monseigneur Guy Sansaricq et du Père St Charles Borno c’est de creer  un podium  pour les jeunes à l’interieur de la Radio Telé Solidarité

A020-5-RADAKKA

Grace au Personnel de la Radio Telé Solidarité Près de 150 Jeunes  s’etaient reunis à la fin du mois d’Aout 2016 la Paroisse Notre Dame Des Miracles  à Carnarsie pour une emission pour les Jeunes avec les journalistes vedettes Tadia Toussaint et Liz Faublas. Ce fut un grand succès pour la pastorale Haitienne à travers Radio Telé Solidarité d’arriver à rasssembler ces jeunes pour une emission. Evidemment, nous avons besoin du plein soutien des leaders de la pastorale Haitienne  pour atteindre notre objectif d’evangelisation par les medias sociaux.

 

a25-015-zamor

Cette fin d’année Telé Solidarité organise  son 2ème Concours  du Jeune de l’année. Près de 40 jeunes de 4 pays  et 5 diocèses d’Haiti  participent à ce concours. Un Jury est formé avec Bishop Sansaricq, Father St Charles Borno, Professeur Myriam Augustin, Docteur Soeurette Fougere, Docteur Micheline Dole et Professeur Marie José Bernard  pour choisir  le jeune de l’Année 2016.

Bishop Sansaricq et le Père St Charles Borno continuent à remercier Son Excellence Monseigneur Bernadito Cleopas Auza , le representant du Saint Père aux Nations Unis, l’association des Ingenieurs Haitiens , Professeur Max Auguste, Directeur Des Chapitres de Mère Lange et de Pièrre Toussaint, Sister Johanna Okereke, Vice directrice des groupes Multi Ethnics de la conference Episcopale Américaine, des medecins , agronome et d’autres professionnels de notre communaute. Grace à votre générosité Telé Solidarité  sera  en messure de donner 3 prix  pour ce concours.. Le Jeune de l’année aura 1,000$, Le 2ème  Jeune 500,00 et le 3ème Jeune: 300,00$. Bishop Sansaricq aimerait donner un stipend aux jeunes qui sont candidats à ce concours, il vous encourage  à envoyer une donation pour le concours du Jeune de l’année de la Radio Telé Solidarité

 

Avec la Grace de Dieu et notre Mère  Manman Marie Telé Solidarité a 11 nouveaux Canaux ou Channels qui difusent 24 sur 24. Bishop Sansaricq  est en contact avec plusieurs experts afin d’avoir des emissions  de qualité. Le Professeur Frantz Voltaire directeur de la maison d’edition  aura  au debut du mois de Fevrier 2017 une emission sur l’Histoire d’Haiti, la Theologienne Marie Lourdes Garnier de la communaute Haitienne d’Ottawa  a accepté d’avoir une emission de spiritualité avec nous. Bishop Sansaricq doit rencontrer la semaine prochaine Docteur Sandra McCala  pour des Emissions de Santé à Telé Solidarité. Professeur Myriam Augustin la femme de l’année 2016 aura des emissions sur l’education

 

Nous continuons à demander à tous nos amis et amies de continuer à prier pour le personnel de Radio Telé Solidarité et du bulletin du Centre National. L’Esprit du Seigneur continue à nous guider et la main du Seigneur continue à soutenir le ministère du personnel  du bulletin hebdomadaire  du Centre National et de la radio Telé Solidarité

Brother Tob

 

Weekly Bulletin of the National Center-9 years ago

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

 

 

a23-43-brother-tob

The Staff of Radio Telé Solidarité and the weekly Bulletin of the National Center of the Apostolate would like to thank the Lord for his powerful blessing and our favored Mother Manman Marie for her powerful intercession for our newsletter.  . What are we without the grace of God and our Advocate Manman Marie! It’s on account of their grace that we have been able to celebrate the ninth Anniversary of the Weekly Bulletin. A great thanks to His Excellency Bishop Jean Desinor, the Bishop of Hinche, who always encourages and supports us, to Mrs. Marlène Rigaud Apollon our editorialist  Deacon Paul Dorsainville, The eminent Theologian Sister Jamie Phelps who has always demonstrated her great love for the Haitian Community.

We have done all that depends on us for the publication of this newsletter every Saturday and very rarely on Sunday before 11:00 am. Our subscribers can also read it on the site Solidarite Flash or on Our Facebook Address: Radiotele Solidarite

Bishop Guy Sansaricq wishes a Happy Anniversary to the staff of the Bulletin in these words:
Dear Staff members, I give thanks to the Lord for you incredible loyalty to the commitment you first took many years ago. Your dedication was crucial to the increased success that we experience. Everybody has something to add to the public testimony that we want to bring to our beloved people.

Please continue to work hard with the deep assurance that everything we do for the Lord with a trusting and disinterested heart is bound to bring abundant fruit.

Happy New Year!

Three years ago, we took the risk of founding Telé Solidarité. Since then Many friends of the National Center have understood the importance of embarking in this project with Bishop Guy Sansaricq. Father St Charles Borno despite his obligations as Pastor Ste Terese of Avila’s Parish  and coordinator of the Haitian Pastoral Ministry of the diocese of Brooklyn agreed to be the vice chairman of Radio Telé Solidarité. One of the objectives of Bishop Guy Sansaricq and Father St Charles Borno is to create a podium for young people inside Radio Telé Solidarité

 

Thanks to the staff of Radio Telé Solidarité nearly 150 young people gathered at the end of August 2016 at the Parish of Our Lady of Miracles in Carnarsie, Brooklyn  for an emission for Youth with the featured journalists Tadia Toussaint and Liz Faublas. It was a great success for the Haitian Pastoral efforts. We were amazed to see so many youths responding to our invitation. Of course we will need the continued support of the Haitian leaders’ churches to achieve our objective of evangelizing through the social medias. The leaders of the Haitian Pastoral Committee can encourage and support Radio Telé Solidarity in these kinds of activities.

This year-end  Telé Solidarité is organizing its 2nd Youth Contest of the Year. Nearly 40 young people from 4 countries and 5 Haitian dioceses are participating in this competition. A Jury is formed with Bishop Sansaricq, Father St Charles Borno, Professor Myriam Augustin, Doctor Soeurette Fougere, Doctor Micheline Dole and Professor Marie José Bernard, They will elect the RADIO_SOLIRATÉ youth  of the Year 2016.

Bishop Sansaricq and Father St Charles Borno continue to thank His Excellency Bernadito Cleopas Auza, the representative of the Holy Father at the United Nations, the Association of Haitian Engineers, Professor Max Auguste, Director of the Chapters of Mother Lange and Pièrre Toussaint, Sister Johanna Okereke, Vice Director of the Multi Ethnic Groups of the Episcopal American Conference, doctors, agronomists and other professionals of our community who sent their donation for the Haitian Youth Contest . Thanks to your generosity Telé Solidarité will be in a position to give 3 prizes for this contest. The Young of the Year will have $ 1,000, The 2nd Young $500,00 and the 3rd Young: $ 300,00. Bishop Sansaricq would like to give a stipend to the young people from Haiti who are candidates for this contest. You may like to send donation at “Haitian Apostolate” with the note: “ Telé Solidarity Youth of the Year contest.”

 

With the Grace of God and our Mother Manman Marie Telé Solidarity has 11 new Channels or Channels that broadcast 24 of 24. Bishop Sansaricq is in contact with several experts in order to have quality emissions. Professor Frantz Voltaire, editor of a Haitian publishing house, will have at the beginning of February 2017 an emission on the History of Haiti, the Theologian Marie Lourdes Garnier of the Haitian community of Ottawa has accepted to have an emission of spirituality with us. Bishop Sansaricq is scheduled to meet next week with Doctor Sandra Mccala for Health Issues at Telé Solidarité. Professor Myriam Augustin the woman of the year 2016 will have programs on education

 

We continue to ask all our friends and family to continue to pray for the staff of the RadioTelé Solidarite and the newsletter of the National Center. The Spirit of the Lord continues to guide us and the hand of the Lord continues to cover us under his might wing.

Brother Tob

 

 

Concours du Jeune de l’Année  2016 de Radio Telé Solidarité

 

Diocèse de Hinche: Maranousca Morin

 

a13-0004-manousca-morin

Comment voyez-vous la société d’aujourd’hui et quelle contribution personnelle pouvez –vous apporter à sa transformation ?>>

Préparé  par : Maranousca MORIN

Présenté à : La radio télé Solidarité

Date : 23 Décembre 2016

En sociologie le terme société désigne un ensemble d’individus qui partagent des normes, des comportements, une culture et qui interagissent en coopération pour former un groupe, une communauté doublée de langue et de mœurs. Etant dynamique, elle fait donc objet de vives critiques tenant en compte des héritages de son passé. La société haïtienne en est un exemple.

Ainsi, il est demandé de faire la radiographie de la société d’aujourd’hui tout en apportant une contribution personnelle à sa transformation. Quel est le bien fondé de cette thèse ? Dans le but de discerner les différents points de vue, une   profonde analyse  de cette société s’avère nécessaire.

Du point de vue socio politique, notre société souffre des conditions du système politique de nos gouvernements. La population ne sait plus ; qui voter, pourquoi voter, comment voter. Les partis politiques atteignent un nombre exagéré, les candidats en majorité non politiciens, incompétents, partent tous en quête du pouvoir, d’ où leur principal objectif. Une fois élus, ils se donnent tous les privilèges et passent à côté  de l’intérêt  collectif. La mauvaise gouvernance caractérisée par l’impunité, l’incurie et la corruption administrative donne naissance à l’instabilité politique. Vue l’affaiblissement de l’Etat, elle conduit à une crise économique permanente.

Le secteur agricole étant la base de l’économie occupait plus de 60% de la population active du pays, ne représente plus que 28% du PIB.  En outre  ce secteur n’est pas vraiment valorisé. A chacun  ses parcelles de terre les plantations sont souvent détruites, certaines espèces sont même en voie de disparition, notre environnement se dégrade .En ce qui concerne l’élevage les fermes sont marginales, le support vétérinaire est rudimentaire. Aucune structure n’encadre  les pratiques de pêche. Ainsi l’Etat ne peut accéder à l’autosuffisance alimentaire car la demande est supérieure à l’offre. L’importation des produits vendus à des prix inferieurs à la production nationale rend le secteur agricole de plus en plus moribond ce qui favorise l’exode rural. La dépréciation de la gourde traduit la cherté de la vie.  Cette crise économique détient la population dans une constante difficulté d’alimenter l’assiette fiscale de l’Etat tout en engendrant d’autres problèmes :

Souvent les hôpitaux arrivent même à fermer leurs portes en  raison de l’insatisfaction du personnel médical  envers les gouvernements qui gaspillent le peu qui reste au lieu de subventionner le nécessaire. Dominés par le privé, le coût des services, le prix des médicaments, la carence d’infrastructures médicale et sanitaire font de la santé un véritable luxe. 60% de la population en milieu rural n’a pas accès aux soins de santé ce qui constitue une menace pour la société.

Des écoles et des universités privées en majorité qualifiées de business poussent comme des champignons. Aujourd’hui le système éducatif est en décadence .L’Etat est en difficulté de payer les enseignants et beaucoup de jeunes n’ont pas accès a l’éducation par manque de moyen pécuniaire de leur parents. Ces derniers n’hésitent pas à gagner les rues pour protester. Cette

sous-éducation aggrave les conditions de notre jeunesse. Combien de jeunes se trouvent dans les rues, sur les places publiques, dans les endroits clandestins. Combien se livrent à la drogue à la consommation abusive de l’alcool ; certains lavent les voitures, des jeunes filles se livrent à la prostitution, d’autres volent, violent et même tuent si c’est possible. Utilisés dans des missions  bien définies, ils sont prêts à tout pour gagner leur vie. Face à cette violence notre société est dans l’insécurité, d’ailleurs l’effectif des policiers n’arrive même pas à couvrir tout le territoire.

Nos  jeunes sont victimes de l’exclusion sociale, bon nombre d’entre eux ayant terminé leurs études universitaires font face à des problèmes de sous-emploi  et de chômage. Les vieux refusent la retraite, disent que les jeunes n’ont pas d’expérience. La leur est- elle donc innée ? Alors les plus déterminés laissent le pays légalement ou illégalement en quête de mieux être. Les sans-papier sont maltraités surtout en République Dominicaine. Nos ressources intellectuelles se détériorent, pourtant l’Etat reste les bras croisés.

Du point de vue socio culturel la décadence du système politique a ouvert la porte à l’acculturation. Nos habitudes vestimentaires, de consommation, nos rythmes musicaux, nos danses sont presque perdus. Aujourd’hui il est plus concevable pour les jeunes de se chercher dans les réalités fantasmagoriques des feuilletons et séries télévisées de s’identifier aux stars de l’internationale  que de refléter  nos traits culturels. Avec la hausse de la technologie, les liens sociaux se disloquent à tel point qu’au moment d’un incident en guise de secourir, on se contente de prendre des photos en les publiant sur les réseaux sociaux. Tout cela affiche clairement que la destiné de notre société est en jeu.

En effet, la société d’aujourd’hui  prend une spirale descente alarmante en confrontant diverses crises qui ont des répercutions significatives sur nos jeunes. visant sa transformation, étant consciente de la situation et soucieuse d’un lendemain meilleur , je m’engage déjà à faire la différence en conservant les valeurs nationales en prenant au sérieux mes études, en encourageant les jeunes a mieux se former tout en puisant des connaissances dans des recherches scientifiques, en concrétisant mon rêve de travailler sans relâche au profit de ce  pays afin que je puisse être un jeune exemplaire. Etant présidente de mon établissement scolaire, je tâche  de mobiliser tous les élèves sur les problèmes confrontés, organiser des conférences débats, des  journées agro écologique  pour les sensibiliser.

– Que la famille prenne en charge l’éducation de ses enfants.

– Que l’Eglise dans sa mission d’évangélisation guide la nation.

-Que l’Etat remette en cause le système éducatif  haïtien, la sécurité sociale de la population et subventionne l’agriculture pour permette a ce qu’elle joue un rôle moteur.

-Que le peuple ait une conscience collective afin d’accentuer sur le choix des dirigeants pour maintenir la stabilité politique. Tout le monde doit mettre  main à la pâte

 

Haitian Youth Contest-Archdiocese of Newark

a25-0001-samaira-vincent

My name is Samayra Vincent. I am the current Coordinator, Counselor and Public Relations Officer for Jeune Animateurs Chretiens (JAC) at Holy Rosary, St Michael’s Parish. I moved from Haiti to Chicago, Illinois in 2007. I have been a resident of New Jersey since 2008. I received my Bachelor’s degree from Rutgers University-Newark with a major in Geology and a minor in Environmental sciences and Psychology. I am currently pursuing a Masters in Public Administration with a concentration in Health Services at Kean University. I am also a contractor at Novartis Pharmaceuticals as a French, Human Resources Representative Specialist. My passion however is in Health and Social Justice.

 

When my mother was alive, she traveled throughout Haiti to teach those in various communities about women’s health. In particular, she spoke to many young women on the topic of pregnancy and sexually transmitted infections in order to promote a healthy sexual lifestyle regardless of their living conditions. I had the opportunity to travel with her once as she taught a classroom of young women and the connections that she was able to make with them were profound. Her training techniques allowed her to provide guidance for many and fulfill her goal of reaching as many individuals as possible. Unfortunately she passed away a month before my college career began. However, her experiences inspired my passion for public health. As a result, I joined the Health Promotion Division of Health Services (HPD) at Rutgers University, where I served the community for five years.

HPD gave me the platform necessary to educate other students regarding current health issues. And since most of them were living without parental supervision for the first time, I leveraged this opportunity to teach them about campus safety, safe sexual practices, etc. Another priority of mine was to create a comfortable environment for students to discuss sensitive topics such as sexual assault. The feedback was very positive as many were able to avoid unfortunate situations and more students are now willing to speak up about their experiences whether it is sexual assault or bystander intervention. My efforts were quickly recognized and awarded by supervisors. As a result, I quickly rose through the ranks, from a general member to coordinator to office assistant after graduation. Since then, I have promoted awareness on the value of diversity, tolerance and acceptance, LGBT concerns, drug and alcohol abuse. I also coordinated programs, exhibits, and health and fitness fairs along with my colleagues. Not long after, I became a point of contact between not only the faculty of Rutgers- Newark and HPD but also other organizations such as La Casa de Don Pedro, a community based organization who was able to showcase their services at the health fair.

During my years at Rutgers, I was fortunate enough to join JAC. From a regular member, to Public Relations Officer and now coordinator, my goal is to inspire youths using my knowledge and experiences. For the past 3 years, with the consent of our priest and parents, I have been working on teaching our youth adults about topics that they would not normally talk about whether in school or at home. So far, with the help of the committee, we have conducted workshops on sexual violence, smoking and HIV, successfully. As I also serve as one of the counselors of the group, I became aware of some of the issues that the youths in my church are dealing with whether at home, church or school. I can only hope to be able to continue our lessons on these topics and encourage them to spread what they have learned throughout their community.

In the spirit of continuing the legacy of my mother, my dream is to build a school or orphanage for youths in Haiti in an environment, where they can learn but also feel safe. From 2002 to 2004 I witnessed several riots in the country, one of which I experienced first-hand. No child deserves to be exposed to a dead body on the side of the road on the way to school or get killed during an earthquake because the school’s infrastructure was not strong enough. Another goal of mine is to promote awareness on topics such as sexual assault. Many Haitians have no knowledge on how to prevent or recover from being assaulted sexually. Several cases have occurred but were never reported until it was too late. I believe that faith and public health plays a major role in the advancement and safety of any country. My dream is to become a part of the solution and help reduce the risk of diseases and injustices through awareness and prevention.  I hope to hold a position strong enough to carry my experience from Rutgers, JAC and give back to my country.

 

 

 

DINNER GALA DU CENTRE NATIONAL.

 

Le 17 Decembre dernier, l’Apostolat Haitien teint son diner gala annuel au Centre Diocesain de l’Immaculée Conception à Douglaston Queens NY. Les 120 hotes, venus malgré le mauvais temps passèrent un moment de joyeuse détente.

 

La salle spacieuse et élégamment décorée offrait un espace attrayant. Mr. Beauville, excellent saxophoniste ainsi que le guitariste de première classe qui l’accompagnait charmèrent l’assistance pendant la première partie de la soirée

 

Il faut rendre hommage aux dévouée dames qui chaque année organisent cette soirée. En tout premier lieu il faut citer Mme Lise Marc assistée de près par Marie Fouche, Ketlie Popoula, Carline Deverson et Marie-Josée Montrose et plusieurs autres aux roles plus effacés. Dieu soit béni pour ces colonnes gracieuses qui soutiennent le Temple que nous construisons!

 

Après le mot de bienvenue et la prière d’introduction, une plaque honorifique fut remise à Madame Nicole Rosefort. Bien qu’elle soit très absorbée ici dans son travail d’éducatrice car elle possède un doctorat dans ce domaine, elle a réussi à fonder une école à Thomazeau Haiti qu’elle soutient de ses propres fonds. Elle visite régulièrement cet établissement pour s’assurer de sa bonne marche et du succes académique des élèves. Dans ce sens elle est un modèle à imiter, une chétienne riche en bonnes oeuvres qui vit sa foi admirablement.

 

Dans l’assistance l’on pouvait également remarquer celles du couple Brintle, de Florence Marc-Charles, de Micheline Cadet et de plusieurs autres personnes très engagées en des projets humanitaires en Haiti.

 

Après un copieux et délicieux repas  et une riche variété de boissons servies sur demande, un DJ alluma le feu dans les jambes. Grand fut le plaisir de beaucoup de couples évoluant gracieusement sur la piste de danse.    

 

Avant la fète de Noel, fète de la Joie, l”Apostolat Haitien aime convier ses amis autour d’une table commune pour gouter les délices que procure LA FOI EN JÉSUS, DIEU FAIT HOMME!  

 

 

FESTIVE DINNER OF THE HAITIAN APOSTOLATE AT ITS ANNUAL CHRISTMAS PARTY.

 

On December 17th, friends of the Haitian Apostolate convened at the Immaculate Conception Diocesan Center of Douglaston Queens NY for a joyful Christmas party.  A snow storm the day before had made the roads quite messy. But in spite of this some 120 guests showed up. They were in for a treat.

 

An excellent saxophonist, Mr. Beauvil and a first class guitarist charmed the guests in the first part of the evening.

 

After the words of welcome and the initial prayer, a plaque of honor was handed to Mrs. Nicole Rosefort, a doctor in Education and a master teacher in the Board of Education here. In spite of her busy schedule, she found the energy and time to open a school in her native Thomazeau, a town in Haiti. She supports the school with her own means and frequently travels to the site to ensure the academic success of its many young students. In that regard she stands out as a Catholic rich in good deeds and as a model to the community. The Haitian Apostolate is proud of her.

 

In the beautifully decorated Hall there were many other guests who conduct similar humanitarian projects in Haiti as for instance, The Brintle couple, Florence Marc-Charles and Micheline Cadet. There were others as well. The believers of Jesus always love to be involved in activities of service to the poor.

 

The party is organized every year by a committee of extremely dedicated ladies. In the first place we must mention Ms. Lise Marc. She is a monument of dedication. She is assisted in her task by other ladies no less admirable such as Ms. Marie Fouche, Kettly Popoola, Carline Deverson and Marie-Josée Montrose. They are like shining stars in the Haitian Apostolate’s sky.

 

The food was delicious, the bar free. A DJ invited all to the dancing floor for the rest of the evening

 

At Christmas time, the Haitian Apostolate likes to invites its friends to come around a table of brotherhood to celebrate the LOVE JESUS THE WORD-MADE-MAN LIT IN OUR HEARTS!      

 

Les élèves de première et de 2ème année du College Pastoral ont tenu leur retraite annuelle à la maison de Retraite St Josaphat de Glen Cove L.I. Ils étaient au nombre de près de quarante du Vendredi soir 9  au Dimanche 11 Décembre de cette année. 

 

Soeur Carmèle Nérette, Soeur Juvenia  et Bishop Sansaricq en assurèrent l’animation spirituelle. Le theme développé était intitulé: “Passons de l’autre coté.” Selon le mot de St Luc chapitre 8, versets 22 et suivants.

 

N’est ce pas qu’il faut passer de la connaissance élémentaire à la connaissance parfaite du mystère du Christ? N’est-il pas vrai qu’il nous faut passer d’une pratique superficielle de l’Evangile à une vie illuminée et engagée au service de la foi?  Il nous faut changer notre vision, notre mentalité, notre mode d’existence! Il faut naitre de nouveau, passer de la mort à la vie!

A la conclusion de la retraite, les élèves enthousiasmés réclamèrent qu’une seconde retraite soit prescrite avant la fin de l’année scolaire.

 

Bien sur, il y en aura une autre mais pas pour eux mais plutot pour les anciens élèves du Cokllerge et pour les élèves de la toisieme année.  Anciens élèves, inscrivez vous tout de suite! Elle aura lieu au weekend de la quatrieme semaine de Mars. Cette année nous irons dans une autre Maison de retraite. Inscrivez vous sans retard.

 

Ce samedi 17 Decembre, deux funérailles ont eu lieu

Les premières furent cérlébrées à l’Eglise St Grégoire paroisse de Bishop Sansaricq. Il s’agit de SAVENISE GELIN, une ancienne èlève du College Pastoral de laquelle tous gardent le souvenir d’une femme tranquille, pieuse, pleine de sagesse et se sourire.  Elle fut très aimée par ceux qui la connurent. Elle appartient à une longue famille de frères et de soeurs. Nous présentons nos condoléances à ses deux fils adultes bien établis ici. Qu’elle repose en paix!

 

Le meme jour à la paroisse du Sacré-Coeur de Cambria Heights Mme Marie-Josée Lemoine d’un age très avancé fut memorialisée par des funérailles célèbrées également par Bishop Sansaricq.

 

Madame Lemoine vivait ces derniers temps chez sa fille Chantale à Los Angeles. Mais il y a quarante ans, elle habitait Elmhurst à Queens NY.  C’était au début du ministère de Bishop Sansaricq au Sacre-Coeur et Madame Lemoine était très active dans la communauté Haitienne. Des messes se sont célébrées chez elle. Elle était l’une des fondatrices de la communauté Catholique de l’Eglise St Batholomew d’Elmhurst. Au Sacré Coeur qu’elle fréquentait souvent, elle a participé avec zèle à la fondation de HAUP.

 

Elle laisse donc le souvenir d’une femme de grande intelligence, de grande foi chrétienne et d’un singulier dévouement communautaire.

A sa fille Chantale, à ses fils Claudy etChristian nous offrons nos plus sincères condoléances.

Qu’ils soit fidèles à l’heritage de foi vivante que leur a légué leur admirable mère!   

 

 

Visite de son Excellence Monseigneur Auza à la Paroisse de Ste Anne de Brentwood

a18-05-st-ann-choir

Son Excellence Monseigneur Bernadito Cleopas Auza  le représentant du Saint Père aux Nations Unies  fut le celebrant  et l’Homeliste de la messe créole à la paroisse de Ste Anne à Brenthood, Long Island NY  le Dimanche 18 Decembre 2016. Mgr. Auza a été Nonce Apostolique en Haiti et reste un grand ami d’Haiti.

a18-20-curede-ste-anne

Le Père Stanislaw Wadowski, curé de la Paroisse de  Ste Anne  a adressé des mots de Bienvenue à Monseigneur Auza au début de la messe. Monseigneur Auza a remercié le Père Wadowski tout en ajoutant qu’il connait ce dernier depuis déjà un bon bout de temps.

Radio Telé Solidarité a couvert cette messe. Ce fut  aussi une grande joie pour nous de rencontrer  nos amies et amis de la paroisse de Ste Anne. Le Père Eden Jean Baptiste y est vicaire et Aumonier de la communauté .  Radio  Telé Solidarité  continue à faire de son mieux  pour accompagner la pastorale Haitienne de la Diaspora, un ministère plein de défis. Souhaitons que les leaders Spirituels à l’ère de la communication utilisent davantage cette station pour l’Evangélisation de notre peuple. Nous ne devons jamais oublier qu’une image vaut plus que 1000 mots.

Selon Paul Jean l’un des membres influents de la communauté Haitienne de Ste Anne dit que près de 150 personnes participent à la messe creole de 12:30 pm tous les Dimanches.  Ces dernières viennent de differentes regions d’Haiti principalement des departments du Nord, des Gonaives et de la Grande Anse  Chaque semaine, la Communauté Haitienne  de la Paroisse a une messe creole le Dimanche et une autre le Mercredi. Elle a un groupe de jeunes, un groupe de prière et deux chorales.

 

a18-01-mgr-auza

Monseigneur Auza dans son homelie  en creole a mis l’accent sur la fête de Noel et  notre cher pays d’Haiti ou il a exercé son ministère comme le représentant du Saint  Père. Il est très informé  de la situation d’Haiti . Il reconnait que  beaucoup de nos concitoyens ne pourront pas fêter la Noel  parce que la vie est trop chère en Haiti et le chomage est generalisé. Il exhorta toutes les composantes de la nation Haitienne à s’asseoir ensemble pour reconstruire le pays. Monseigneur Auza fut très ovationné  à la fin de son homelie.

a18-08-yvon

Rappelons  que  Monseigneur Bernadito Auza a passé 6 ans en Haiti comme Nonce Apostolique. Pendant son ministère il a sillonné Haiti pour rencontrer le peuple d’Haiti.  Il maitrise très bien le Francais et le Creole,. Il a toujours demontré son grand amour et sa solidarite à l’endroit  du Peuple Haitien.

 

a18-03-archbisop-auza

 L’agronome et ancien directeur general  Ferauld  Maignan qui a travaillé comme Ambassadeur d’Haiti à la cité Eternelle et écrit plusieurs ouvrages intervint à la fin de la messe pour remercier son ami  Monseigneur Auza d’avoir accepté cette invitation. Il continua pour nous dire que Monseigneur Bernadito a visité beaucoup de sections rurales d’Haiti dont Fonds des Blancs sa ville natale. Cet ancien fonctionnaire des Nations Unies  fut très applaudi  à la fin de son Intervention

La chorale sut bien édifier les fidèles par leurs chants bien exécutés. Tous les acteurs et actrices ont bien joué leur role. Pour écouter cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/WbvWdESwN5I

Brother Tob

 

Visit of His Excellency Archbishop Auza to the Parish of Ste Anne of Brentwood

a18-01-mgr-auza

His Excellency Archbishop Bernardito Cleopas Auza the representative of the Holy Father at the United Nations was the celebrant and Homilist of the Creole Mass at the parish of Ste Anne in Brenthood, Long Island NY on Sunday, December 18, 2016. Monseigneur Auza was Nuncio in Haiti for six years and has remained a great friend of Haiti.

a18-20-curede-ste-anne

Father Stanislaw Wadowski, Pastor of St. Anne addressed Words of Welcome to Archbishop Auza at the beginning of the Mass. Bishop Auza thanked Father Wadowski whom he had already met.

Radio Telé Solidarity covered this Mass. It was also a great joy for us to meet our friends of the parish. Father Eden Jean Baptiste is associate priest and Chaplain of the Haitian community of this parish. Radio Telé Solidarité continues to do its best to accompany the Haitian pastoral care of the Diaspora. It’s a demanding task. We wish our leaders would make greater use of our station. In this era of Communication, we are constantly reminded that one image is worth more than a thousand words. Radios and TV stations are an important tool for evangelization.

According to Paul Jean, one of the influential members of the Haitian community of Ste Anne some 150 people participate in the Parish Creole Mass of 12:30 pm on Sundays. The Haitian Community of St Ann comes from different regions of Haiti mainly from the departments of the North, Gonaives and Grande Anse. The Haitian Community of the Parish has 2 weekly masses in Creole on Sundays and Wednesdays. It has a youth group, a prayer group and 2 choirs.

Archbishop  Auza in his homily in Creole emphasized the importance of the feast of Christmas in Haiti where he exercised ministry as the representative of the Holy Father. He is very well informed about the situation in Haiti. He recognizes that many of the people will not be able to celebrate Christmas because life is too expensive in Haiti and unemployment is widespread.. He urged all the components of the Haitian nation to sit together to rebuild Haiti. Archbishop Auza was very applauded at the end of his homily.

 

Archbishop Auza during his time in our country traveled all over the land. He  speaks French and Creole very well. He has always demonstrated his great love for and solidarity with the Haitian people

The agronomist and former director General Ferauld Maignan who worked as Ambassador of Haiti to the Eternal City and authored several books intervened at the end of the Mass to thank his friend the Archbishop for accepting this invitation. He went on to tell us that the Archbishop visited many rural sections of Haiti including his own hometown of Fonds-des-Blancs. This former United Nations official was very much applauded at the end of his words.

 

The choir performed beautifully. All the actors and actresses played their part well To listen to this mass click on this link: https://youtu.be/WbvWdESwN5I

Bro

ther Tob

Quel est le sens de Noël pour les chrétiens ?

Père Joseph Moingt, jésuite, sur Croire.com , le 23/12/2016 à 16h25

 

 a25-00011-noel

 

 

 

 

 4  0

Quel sens a la fête de Noël pour les chrétiens ? Que dit-elle de la foi chrétienne ? Les réponses du jésuite le P. Joseph Moingt.

ZOOM 

La crypte de l’église de la Nativité à Bethléem. / THOMAS COEX/AFP

Pourquoi deux évangélistes ont écrit des récits de la naissance de Jésus ? Quel sens ont ces récits ?

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous donne, au quotidien, des raisons d’espérer.

+

Père Joseph Moingt : Matthieu et Luc n’ont pas voulu écrire une biographie complète de Jésus. Sinon, on en saurait davantage sur son enfance et sa vie cachée, qui ont duré beaucoup plus longtemps que sa vie publique. Ces deux évangélistes ont voulu raconter l’origine de Jésus, en montrant que dès les premiers instants de son existence, il était vraiment l’envoyé de Dieu. La première expression de la foi ayant été celle de la Résurrection, ces récits sont un retour en arrière sur le passé de Jésus. Les premiers chrétiens en effet n’avaient pas seulement constaté le miracle d’un retour de Jésus à la vie. Ils avaient tout de suite compris qu’il était entré, qu’il avait été régénéré dans la vie même de Dieu. À partir de là, ils considérèrent que Jésus comptait pour Dieu depuis longtemps, qu’il appartenait depuis toujours à l’histoire du Salut, c’est-à-dire au projet de Dieu sur l’humanité : il est dès son origine l’Envoyé de Dieu aux hommes. Les récits de la nativité nous renseignent ainsi sur la volonté de Dieu de faire de l’enfant à naître son propre Fils, et de le donner au monde.

À LIRE : Noël : que sait-on vraiment sur l’enfance de Jésus ?

Quelle est, pour les chrétiens, la révélation de Noël ?

Père Joseph Moingt : Je ne crois pas que l’on puisse analyser à part chacun des mystères de Jésus. Mais si l’on comprend que l’annonce de l’Évangile commence par la mort et la résurrection du Christ, on saisit que Noël fait de la totalité de la vie de Jésus un événement de révélation. Les récits de la nativité veulent centrer le regard du croyant, pas simplement sur la fonction d’envoyé que Jésus va remplir, mais sur sa personne même, une personne en qui va se réaliser la rencontre de Dieu et de l’humanité. Dès la naissance de Jésus, est présenté le projet de Dieu : rassembler à terme dans l’unité toute l’humanité qu’il a créée à son image : « Qu’ils soient un, Père, comme toi et moi nous sommes un » (Jean 17, 21).

Quelle identité de Dieu est révélée à Noël ?

Père Joseph Moingt : C’est sa proximité des hommes. L’humanité avait pressenti depuis le début de son histoire que la vie de l’homme était promise à l’immortalité auprès de Dieu. La naissance de Jésus confirme cette espérance. Mais, alors que l’antiquité païenne laissait Dieu au ciel – on ne le rejoignait qu’après la mort –, ici, Dieu vient nous rejoindre et partager notre vie. Le lien de l’homme à Dieu est révélé dans le christianisme, mais retourné : Dieu descend vers l’homme, il vient habiter avec nous, il prend en charge la totalité de la création. Le ciel n’est pas une autre vie mais la vérité révélée de la vie humaine. Le projet de Dieu se réalise dans une activité continue, créatrice en même temps que salvatrice : il conduit l’humanité à sa perfection en l’arrachant à l’anéantissement qui menace tout être créé, et il lui communique déjà dans le temps sa vie éternelle.

Père Joseph Moingt, jésuite, sur Croire.com

 

 

Les douze clés de la réforme de la Curie

Nicolas Senèze, à Rome, le 22/12/2016 à 16h58

 

 a25-05-curie-romaine

 

 

 

 

 31  1

Le pape François, dans son traditionnel discours à la Curie, jeudi 22 décembre, a énoncé les douze critères qui guident la réforme de la Curie engagée depuis le début de son pontificat.

ZOOM 

Le pape François s’adresse à la Curie dans la salle Clementine le 22 décembre / GREGORIO BORGIA/AFP

En offrant jeudi 22 décembre aux responsables de la Curie romaine, en guise de cadeau de Noël, une traduction des Remèdes pour soigner les maladies de l’âme, livre du cinquième supérieur général des jésuites, Claudio Acquaviva (1543-1615), le pape François a fait plus qu’un clin d’œil. Il a placé le discours qu’il venait de prononcer dans la lignée des deux précédents qui avaient tant ébranlé ceux qui travaillent au Saint-Siège.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous donne, au quotidien, des raisons d’espérer.

+

> LIRE AUSSI : Quel est ce livre offert par le pape aux responsables de la Curie ?

En 2014, il avait évoqué les douze maladies qui rongent la Curie. L’année suivante, il avait essayé de passer un peu de baume sur les plaies en proposant vingt-quatre vertus, remèdes pour ces maladies de l’âme.

> LIRE AUSSI : Pape François, le texte intégral du « discours des 15 maladies »

Conversion personnelle, pastorale et missionnaire

En énonçant jeudi douze critères qui doivent guider la réforme de la Curie, il donne donc à son administration le point de mire vers lequel il veut l’emmener, selon une progression toute ignatienne : « réformer ce qui a été déformé, conformer ce qui a été réformé, confirmer ce qui a été conformé, transformer ce qui a été confirmé ».

« Il ne fait pas de doute que, dans la Curie, la signification de la réforme peut être double, a-t-il expliqué. Avant tout, la rendre conforme à la Bonne nouvelle » et la « conformer aux signes de notre temps »« Il était nécessaire de parler de maladies et des traitements, car chaque opération, pour réussir, doit être précédée d’un diagnostic approfondi, par une analyse précise, et doit être accompagnée et suivie par des prescriptions précises », a-t-il ajouté.

Le pape a bien conscience des peurs, des doutes et, même, des résistances à l’œuvre au sein de la Curie. Mais il ne les rejette pas. Au contraire, il reconnaît même qu’elles peuvent souvent cacher « la bonne volonté et le dialogue sincère »« L’absence de réaction est signe de mort », affirme-t-il, se félicitant des « bonnes résistances ».

« La Curie n’étant pas un système immobile, la réforme est avant tout le signe de la vivacité de l’Église en chemin, en pèlerinage, et de l’Église vivante et, pour cela – parce que vivante –, toujours en réforme. En réforme parce que vivante », a insisté le pape pour qui la réforme n’est pas « un lifting »« un maquillage pour embellir le vieux corps curial » ou « une opération de chirurgie plastique pour enlever les rides ».

Ce n’est pas avec des « hommes nouveaux » que François veut mener sa réforme mais avec des « hommes rénovés », prévient-il. « Chers frères et sœurs, ce ne sont pas les rides de l’Église qu’il faut craindre, mais les taches ! »

Conversion donc, selon les premiers critères qu’il énonce : conversion personnelle, pastorale – la Curie doit être une « communauté de service » – et missionnaire – la Curie doit être portée par « un dynamisme évangélisateur ». D’où un appel à la modernité et à la sobriété : l’organisation de la Curie doit être « conforme aux nécessités des temps », quitte à supprimer les bureaux qui « ne répondent plus qu’à des nécessités contingentes ». Une Curie plus rationnelle, donc, mais aussi plus fonctionnelle où les dicastères, égaux et aux compétences clairement définies, doivent être capables de travailler dans un esprit de subsidiarité et de synodalité – entre eux, mais aussi en leur sein.

A LIRE : Un examen de conscience pour toute l’Église

Enfin, le pape insiste sur la catholicité et le professionnalisme, avec un personnel venant « du monde entier », faisant largement appel aux laïcs, « spécialement dans les dicastères où ils peuvent être plus compétents que des clercs ou des consacrés ». Il souhaite aussi la fin définitive de la pratique de promouvoir des gens pour s’en débarrasser (promoveatur ut admoveatur), qu’il a qualifiée de « cancer ».

Enfin, à ceux qui estiment que la réforme patinerait, François rappelle les douze motu proprio, trois chirographes et trois nouveaux statuts déjà promulgués en trois ans, soulignant en même temps la nécessaire « gradualité » de la réforme. Elle est, explique-t-il, « le fruit de l’indispensable discernement qui implique un processus historique, des temps d’analyse et des étapes, de la vérification, des corrections, des essais, des approbations ad experimentum ».

Pas d’« indécision », affirme-t-il donc, « mais la souplesse nécessaire pour parvenir à une véritable réforme ».

–––––––––––––_______________________

« Il est normal de rencontrer des difficultés »

Extrait du discours du pape François à la Curie

« Sur ce chemin, il est normal, et même salutaire, de rencontrer des difficultés, qui, dans le cas de la réforme, peuvent être présentées selon divers types de résistance : résistances ouvertes, naissant souvent de la bonne volonté et du dialogue sincère ; résistances cachées, naissant de cœurs effrayés ou pétrifiés se nourrissant des mots vides du “guépardisme spirituel” (1) de celui qui dit qu’il est prêt à changer mais veut que tout reste comme avant ; il y a aussi les résistances malveillantes germant dans des esprits déformés et se présentant quand le diable inspire de mauvaises intentions (souvent “en habits de brebis”). Ce dernier type de résistance se cache derrière les paroles justificatrices et, dans de nombreux cas, accusatoires, se réfugiant dans les traditions, dans les apparences, dans les formalités, dans le connu, ou en voulant transporter tout sur la personne sans distinguer entre l’acte, l’acteur et l’action. »

(1) Selon la formule de Tancredi Falconeri dans Le Guépard de Giuseppe Tomasi di Lampedusa : « Il faut que tout change pour que rien ne change. »

Nicolas Senèze, à Rome

 

 

 

Good to know: Blessings, Availability of Resident Visas for January, National Migration Week: January 8-14, 2017.

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

A27-4-Deacon Paul

Blessings to you, your family and your staff  on your encounter with God-Emmanuel and the Holy Family , Holy Year of Grace!

Bénédictions pour toi, ta famille et ton staff  a la rencontre avec Dieu-Emmanuel et la Sainte Famille, Sainte Année de Graces!

+.

AVAILABILITY OF US RESIDENT VISAS FOR JANUARY 2017:

FAMILY PETITIONS;

Spouse, minor child (<21), parent of US Citizen/ Epoux(/se),enfant mineur (<21), parent de Citoyen US:

No delay/ Pas de délai.

Adult unmarried son/daughter of US Citizen/ Enfant majeur non-marié de Citoyen US:

08 Jan 2010.

Spouse, minor child of US Resident/ Epoux (/se), enfant mineur de Résident US:

22 Mar 2015.

Adult unmarried son/daughter of US Resident/ Enfant majeur non-marié de Résident US:

08 Jun 2010.

Married son/daughter of US Citizen w/family/ Enfant marié de Citoyen US et famille:

01 Mar 2005.

Sibling of US Citizen w/ family/ Frère/soeur de Citoyen US et famille:

22 Jan 2004.

EMPLOYMENT PETITIONS/ PETITIONS D’EMPLOI:

Priority workers/ Travailleurs prioritaires:

Exceptional ability, Graduate degrees/ Abilité exceptionelle, Diplomes avancés:

Health, S.T.E.M., Clergy, Religious worker, etc./Santé, S.T.I.M., Clergé, Trav.Relig:

Investors, Entrepreneurs/ Investisseurs, Entrepreneurs:

No delay/ Pas de délai,

Skilled workers, undergraduate professionals/ Travailleurs expérimentés, professionels ayant moins de 4 ans d’université:

“Other workers”/ “Autres travailleurs”:

01 Aug 2016.

SPECIAL CASES/ CAS SPECIAUX:

Foster Care, VAWA, Asylum, Registry, HRIFA, etc.:     Ad hoc.
+.

Materials and resources for National Migration Week January 8-14, 2017 are available at www.usccb.org. Matériels et ressources pour la Semaine Nationale de Migration 8-14 Janvier 2017 sont disponibles a www.usccb.org.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s