Latest News-November 20 , 2016

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE FEAST OF CHRIST THE KING (Nov. 20th, 2016)

2 Samuel 5, 1-3; Psalm 122; Colossians 1, 12-10; Luke 23, 35-43

 

By +Guy Sansaricq.

 

We close the Liturgical year with the glorious feast of Christ the King.  The kingship of Jesus was foreshadowed by David whom we see enthroned as the king of Jerusalem in the 1st reading.

Jerusalem is the symbol of Heaven, the city of peace “built in compact unity.”

 

We proclaim today that Jesus is the new David the real King of the new and eternal Jerusalem for in Him we receive redemption and the forgiveness of sins. He is the alpha and the omega, the one through whom and for whom everything has been made, the one in whom all fullness dwells. The magnificent text of the second reading says it all.  He holds the key to true human happiness!

 

Yet the Gospel story we read today shows Jesus nailed to the Cross and mocked by the crowds. How can we reconcile Jesus’ kingship and his degrading crucifixion? The splendid mystery of today’s feast challenges our minds and contradicts our human cultures.  He is not a king like the modern presidents and the rulers of this world. His kingship is one of love through self denial.

 

What he offers is not passing but eternal. What he points to is beyond petty material expectations.  It’s a fulfillment of the deepest aspirations of the soul, what no eye has seen and no ear has heard.

 

Happy are those who through faith feel the attraction of the supreme beauty and magnificence of that kingdom of joy and peace presided by that Lamb who was slain but now sits at God’s right hand.

 

As we advance through the testing sufferings and frustrations of this life, faith in the second return of Jesus fills us with invincible hope and undefeatable energy. We believe in the victorious outcome of our journey.  A crown of glory is made ready for us at the end of the race!

 

PENSÉES PIEUSES SUR LES TEXTES DE LA FETE DU CHRIST-ROI (20 NOVEMBRE 2016)

Jésus revient en gloire à la fin de l’histoire humaine. Le second Retour, voila donc ce que nous célébrons aujourd’hui. 

 

Déjà du temps de David, le peuple hébreux attendait un roi ideal, bien supérieur à cet illustre ancètre. Jésus est ce roi. La 2ème lecture du jour nous le décrit comme Celui par qui et pour qui tout a été créé. Il possède un nom au dessus de tout nom. En ressuscitant, il a dépouillé la mort de son pouvoir et revient pour nous faire partager sa victoire car il est la TÈTE de l’Eglise.

 

Etrangement, la lecture d’Evangile dépeint un Christ en Croix qui ne semble avoir rien de très royal mais qui promet le paradis au bon larron.  Cette scène nous fait toucher du doigt l’un des plus grands mystères du Christianisme: celui de la Croix.

 

C’est par la Croix que le Christ est entré dans sa gloire. C’est par la Croix que nous aussi gagnerons accès à la vie éternelle. “La légère tribulation d’un instant nous vaudra une masse éternelle de gloire,”(Rom.8) Malgré les douleurs de ce monde qui passe, L’espérance de ce JOUR comble de joie.

Comme il est bon de croire que l’histoire humaine ne débouchera pas sur le néant mais sur une rencontre éblouissante avec le le Roi glorieux de la nouvelle Jérusalem. Nous gardons nos yeux fixés sur ce JOUR, le Coeur rempli d’espérance.

 

Pensée de la semaine: “La gueule du canon est moins dangereuse que la bouche du calomniateur”

(Proverbe africain).

Thought of the week: “The mouth of the gun is less dangerous than the mouth of the slanderer”
(African proverb).

Pensamiento de la semana: “La boca de la pistola es menos peligrosa que la boca del calumniador”
(Proverbio africano).

 

 

 

 

Cardinal Lacroix, l’une des étoiles de l’Eglise du Quebec

 

a15-0008-cardinal-lacroix

J’étais très heureux de rencontrer son Eminence Gerald Cyprien Cardinal Lacroix , archevêque du Quebec pour un entretien à la Radio Telé Solidarité à l’occasion de la fête de l’Assumption au Sanctuaire Marial du Cap de la Madeleine à Trois Rivière.  Cardinal Lacroix est archevêque du Quebec et primat du Canada depuis  5 ans et demi.  Il a été nommé cardinal par le Pape Francois le 12 Janvier 2014. Il etait le celebrant et l’homeliste de la messe en Francais au Sanctuaire Marial du Cap de La Madeleine à Trois Rivière  le 15 Aout 2016

Cardinal Lacroix  nous parla de son ministère au Quebec. Il nous rappelle que Le Quebec est le premier diocèse au Canada fondé depuis près de 350 ans et c’est un diocèse qui a fourni beaucoup de prêtres et de religieuses qui ont exercé leur ministère un peu partout en Amérique du Nord et même en Haiti. Je n’oublierai jamais les Religieuses du Quebec de la congregation des Soeurs  de l’Immaculée Conception qui ont sillonné Haiti pour évangeliser et apporter le pain de l’instruction  aux filles et aux fils de la classe paysanne d’Haiti. Cardinal Lacroix  est très content d’être l’archevêque du Quebec. Cela ne l’empêche pas d’evoquer les defis auquel il fait face dans sa mission de transmettre la foi. Il nous a parlé de ses relations avec les groupes Ehniques de foi Catholique du Quebec. Il nous parla de la dynamique communauté Haitienne du Quebec qui est connue pour sa grande richesse spirituelle et  culturelle

 

Cardinal Lacroix est très conscient de la crise de vocation qui sevit au Quebec et en Occident. Il nous dit que les Vocations sortent generalement des familles  chretiennes qui traversent à présent des moments difficiles avec le taux elevé de divorce et de separation. De son coté, Il essaie d’encourager les familles  et d’accompagner les jeunes.

Il nous dit comment l’église du Quebec peut être  encore présente auprès des gouvernants et des jeunes qui tendent à tourner le dos au Christianisme. L’Eglise Catholique  du Quebec invite  ses fidèles à être des disciples missionnaires.

 

Il dit que le Pape Francois est un mega cadeau de Dieu pour les temps que nous  vivons et un grand leader qui marche  avec l’humanité. Il ajouta que le Pape Francois est un grand Pasteur  et un saint homme qui nous prêche par l’exemple. Le Cardinal est heureux et fier d’ètre l’un de ses proches collaborateurs.

 

Cardinal Lacoix est un ancien etudiant de l’université de Laval ou il a obtenu un baccalaureat et une maitrise en Theologie pastorale. Il détient également un Doctorat honoris causa du Saint Anselm College. Une medaille d’honneur de l’Ecole de l’Université Laval signale la grande estime dont il jouit car il est un prelat très ouvert et très connu pour sa spiritualité Mariale.

Pour ecouter son entretien clicquer sur ce lien: https://youtu.be/YxNz0BaVZpI

 

Brother Tob

 

 

 

Les Jeunes de la Communauté Haitienne de 4 pays  participeront au concours

Du Jeune de l’année de la Radio Telé Solidarité

 

L’Apostolat Haitien a pris un grand risque en fondant Radio-Tele-Solidarité. . Le chemin est très long pour faire de la radio Telé Solidarité un grand instrument d’evangelisation et d’education au service du  peuple de Dieu. Nous sommes surs que Dieu enverra d’autres ouvriers pour nous aider dans ce vaste projet.

A10-9-Auza9

Pour developer une television l’argent ets nécessaire. Dieu seul sait l’effort consenti par Monseigneur Sansaricq pour mener la television la ou elle est aujourd’hui. Le Père St Charles Borno, le directeur de la Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn et Vice Chairman  de la Radio Telé Solidarité a beaucoup aidé Monseigneur Sansaricq dans ce projet. Monseigneur Sansaricq et le Père Borno ont formé un comité executif pour déblayer les chemins de l’avenir.

Cette année encore nous avons jugé bon d’organiser un autre concours  pour choisir le jeune  de l’année 2016. Près que 40 candidats de 4 pays et 4 diocèses d’Haiti  se sont inscrits.

Radio Tele Solidarité dans son effort de mettre les jeunes ensemble a reussi a avoir des jeunes de la communauté Haitienne de 4 pays qui sont Haiti, les Etats Unis, le Canada et le Japon. Nous continuons à remercier Son Excellence Monseigneur Auza le representant du Saint Père aux Nations Unis qui  a envoyé un  prix pour le jeune de l’année et un autre prix pour le 2ème jeune de l’année. Monseigneur Sansaricq aimerait donner d’autres prix  car les jeunes auront un texte de deux pages à ecrire sur leur facon de regarder le monde et quelles contributions qu’ils comptent apporter pour Changer le monde. Ils auront aussi un entretien televisé. Le Jury est deja formé et est prêt à commencer lire les textes des candidats. Les entrevues  commenceront toute de suite  après la fête de la Thansgiving

 

a20-000000-00001-djenane-pierre-louis

 Les Candidates et Candidats continuent à s’inscrire.  Djenane Pierre Louis est la Candidate de la Paroisse de Ste Therese de Lisieux du diocèse de Brooklyn. Djenane  etudie la psychologie  à Queens College . Un Grand merci au Père Michel Pierre Louis, vicaire paroissial de de Ste Therèse de Lisieux. Il a su motivé Djenane à s’inscrire.

 

a20-000-0001-alisha-lacroix

Alisha Cassandre Lacroix represente les jeunes  de la communauté Haitienne de l’archidiocèse de Miami. Melle Lacroix est l’un des membres du groupe de Jeune Fraternité de cette ville du Sud. Elle est l’une des Eudiantes de Florida International University.

a20-000-000-06-st-hilaire

Melle St Hilaire Sintia Pharella representera le diocèse de Fort Liverté. Elle est un jeune du Trou du Nord, en classe terminale. Son rêve est devenir un Psychologue de renom.  Elle désire construire un grand hôpital psychiatrique pour les personnes ayant de troubles mentaux et ainsi les épargner des déboires de la rue. Il ne faut pas non plus qu’ils deviennent des dangers sociaux errant dans nos quartiers.

 

a20-000-000-13-stephane-fouchehako-_-picture-harvard-club-of-haiti

Stéphane Emmanuel FOUCHÉ  representera la communauté Haitienne du Japon. Stephane a 23 ans. Il a une solide education étant muni d’un diplome de Havard University. Il est un president emerite au  Collège Havard du Japon. Il a etudié le Japonais à l’université  九州大学 Kyushu  et à l’université Princeton. Il est parmi les jeunes professionnels Haitiens travaillant au Japon

a20-000-005-05-sterline-florestal

La Journaliste Sterline  Florestal sera parmi les candidates de Montreal   . Elle est deja diplomée en Journalisme et continue ses etudes en Sciences Politiques

a20-000-000-0005-roselande-louis

Roselande Louis sera parmi les candidates de New York. Elle a des diplomes en Finance et en sciences Politiques. Elle est une passionnée du developpement communautaire.

a20-000-006-holigamie-raymond

Melle Holdjanie Lensay Raymond est la candidate du Collège St  Francois d’Assise. Elle est en train de terminer ses etudes secondaires.

a20-000-000-009-daillena

La Journaliste Daillena Bernard, 23 ans qui est en dernière année pour un baccalaureat à l’université d’Ottawa  en conflits et droits humains a participé en maintes reprises  à des simulations  parlementaires. Elle etait responsable de la communication pour les organismes du regroupement.  Elle est présentement  adointe parlementaire d’un deputé federal. Elle est parmi les candidates de Montreal.

a20-000-000-008-fenenelusimage001

Fénélus Kesnel  est le 2ème candidat du diocèse de Fort Liberté. Il est originaire du Trou du Nord et est en 2ème Année en administration scolaire.

Sergile Shamara est la 3ème Candidate du diocèse de Fort Liberté, elle est originaire de Ouanaminthe et elle en classe de retho

a20-000-000-006-jacques-meica

Melle Jacques Dona Meïka est la 4ème Candidate du diocèse de Fort Liberté, elle est originairede Fort Liberté et est en classe de Retho. Un grand Merci à Son Excelllence Monseigneur Quesnel Alphonse qui a envoyé 4 candidats à ce concours

Brother Tob

 

Youth of the Year of Radio Telé Solidarité-Haitian Youth from 4 countries

The Haitian Apostolate relying on Divine Providence took a great risk in founding Radio-Tele-Solidarite. The view was to creation on the internet a great instrument for the evangelization and education of God’s people.

Indeed that cannot be achieved overnight. We are sure that God will send other workers who will help us in this grand project.

To develop a television it takes money. God only knows the effort made by our staff to bring the television where it is at today. Father St Charles Borno, the Director of the Haitian Pastoral Ministry of the Diocese of Brooklyn and Vice Chairman of Radio Telé Solidarité, has greatly helped Bishop Sansaricq in this project. An executive committee has been formed to promote our objectives.

This year again we decided to organize a competition to designate the youth of the year 2016. We have nearly 40 candidates participating in the contest.

Radio Tele Solidarity in its effort to bring young people together has succeeded in having young people from the Haitian community of 4 countries that are Haiti, the United States, Canada and Japan. We continue to thank His Excellency archbishop Auza the representative of the Holy Father at the United Nations who sent a prize for the youth of the year and another prize for the second youth person of the year. Bishop Sansaricq would like to give other prizes as the young people will have a two-page text to write about their view on the world and about the contribution they intend to bring for improving the current state of affairs. They will also be interviewed. The Jury is already selected and is ready to start reading the texts of the candidates. Interviews will begin immediately after the celebration of Thanksgiving

Candidates continue to register

a20-000000-00001-djenane-pierre-louis

 Djenane Pierre Louis is the Candidate of the Parish of St. Therese of Lisieux in the diocese of Brooklyn. Djenane studied psychology at Queens College. A big thank you to Father Michel Pierre Louis, assistant priest of  the Parish of St. Therese of Lisieux who motivated Djenane to participate in this contest.

a20-000-0001-alisha-lacroix

Alisha Cassandre Lacroix represents the youth of the Haitian community of the archdiocese of Miami. Ms. Lacroix is one of the members of Fraternité   Haitian Youth group in that city. She is one of the students of Florida International University

a20-000-000-06-st-hilaire

Miss St Hilaire Sintia Pharella will represent the diocese of Fort Liberté. She is a young lady from Trou du Nord who is at the last year of High School. Her dream is to become a renowned Psychologist – She wants to build a large psychiatric hospital for people with mental disorders sparing them from the streets so that they do not become social dangers.

a20-000-000-13-stephane-fouchehako-_-picture-harvard-club-of-haiti

Stéphane Emmanuel FOUCHÉ will represent the Haitian community of Japan in this contest. Stephane is 23 years old has a solid education and is a graduate of Harvard University. He is an emeritus president at Harvard College of Japan. He studied Japonese at Kyushu University and Princeton University. He is among the Haitian professionals working in Japan

a20-000-005-05-sterline-florestal

 

Journalist Sterline Florestal will be among the Montreal candidates. She graduated as a journalist and continues her studies in Political Sciences.

a20-000-000-0005-roselande-louis

Roselande Louis will be among the candidates of New York. She holds degrees in Finance and Political Sciences. She is passionate about community development.

a20-000-006-holigamie-raymond

Miss Holdjanie Lensay Raymond is the candidate of Collège St Francois d’Assise. She is completing her secondary education

a20-000-000-009-daillena

Journalist Daillena Bernard, 23, who is in her final year of a bachelor’s degree at the University of Ottawa in conflict and human rights, has repeatedly participated in parliamentary simulations. She was responsible for communication for grouping organizations. She is currently a Parliamentary Assistant to a Member of Parliament. She is among the Montreal candidates.

Fénélus Kesnel is the 2nd candidate of the diocese of Fort Liberté. He is a native of Trou du Nord and is in 2nd year in school administration.

Sergile Shamara is the 3rd Candidate of the diocese of Fort Liberté, she is a native of Ouanaminthe and is in class of retho

Miss Jacques Dona Meïka is the 4th Candidate of the diocese of Fort Liberté, she is from Fort Liberté and is in the Retho class. A great thanks to His Excellency Bishop  Quesnel Alphonse who sent 4 candidates to this contest

Brother Tob

 

Le Collège Pastoral, Quel avenir?

Le Collège Pastoral Haitien  est un centre du savoir pour tous ceux et celles qui recherchent une meilleure connaissance du mystere de Dieu, connaissance qui éclate infailliblement en amour communautaire.

a20-000-000-0006-deacon-paul

Le Samedi 12 Novembre j’etais à la  paroisse de St Jerome pour couvrir la messe en memoire des etudiants défunts du Collège. Le Père Lucon Rigaud, vicaire de la paroisse en a été le celebrant et l’Homeliste.  Il etait assisté du diacre Paul Dorsinville, professeur au Collège. On se rappellera que Sr Juvenia Joseph FDM en est la directrice.  C’etait une occasion pour moi de rencontrer les professueurs, etudiants et anciens etudiants de ma connaissance car moi aussi suis un diplomé du College.

a13-0000-33-pastoral

Cette ecole a formé beaucoup de leaders laics qui sont une source de fierté pour la pastorale Haitienne en Diaspora. Le moment est venu de voir comment  ce collège peut être plus efficace dans son travail de formation et de voir aussi comment les paroisses de la communauté Haitienne  peuvent utiliser ces etudiants diplomés pour l’avancement de la Pastorale Haitienne en Diaspora

Il serait bon d’inviter les prêtres qui ont un ministère auprès des haitiens dans les archidiocèses  de New York et Newark tout comme dans les dioceses de Brooklyn et de Rockville Centre d’utiliser davantage les diplomés du collège dans leur paroisse.  Ils peuvent les inviter à conduire des sessions dans leurs paroisses, une initiative qui seraient sans doute bien accueillie par les paroissiens.

Ainsi donc Il serait bon d’envisager des stages pour des étudiants de 2ème et de 3ème Année dans certaines paroisses de la communauté Haitienne.  Parfois on a des etudiants  qui finissent  le collège et ne s’engagent dans aucun ministère.  Il est important  pour les membres de s’asseoir avec les étudiants de 2ème et de 3ème année pour les aider à entreprendre un ministère après leurs etudes.    Mon rêve  c’est de voir la direction  du collège encourager ses etudiants à avoir un ministère avec les jeunes  qui trop souvent manquent de guides,  les malades,  les personnes du 3ème age, les jeunes filles qui pour une raison ou une autre deviennent enceintes ou ont un enfant en bas age et même des jeunes qui sont en prison.

 

Un ministère devrait être parmi les prerequis pour l’obtention du diplome au college Pastoral.

On doit également encourager les etudiants  après leurs etudes au collège d’ aller au collège pastoral diocesain car un laic bien eduqué est une mine d’or pour l’Èglise. Evidemment nous savons que plusieurs l’ont déjà fait.

On doit toujours accepter de risquer avec le Seigneur. Ensemble c’est possible . Le Collège a  deja 28 ans. Il faut commencer à penser à ce que sera le collège dans 5 ans, 10 ans et même 25 ans.  La direction du college a une base de donnés  lui permettant d’identifier les etudiants et anciens etudiants. Ceux-ci devraient pouvoir l’aider dans son travail d’evangelisation  et de levée de fonds. . Le collège avec plus de 400 diplomés aurait du être en mesure d’organiser une levée de fonds chaque année.  Imaginez vous ce que cela donnerait quand on a 300 alumi à $75,00 le billet. Après les dépenses, le collège pourrait realiser un bon benefice pouvant aider le Centre National dans ses dépenses .

La Soeur Juvenia Joseph FDm  directrice du collège continue à faire tout ce qui depend d’elle  pour rendre le collège pleinement fonctionnel. Elle toute seule ne peut pas relever tous les défis. Elle est entourée d’une belle équipe. Nous profitons  pour remercier les professeurs et les benevoles qui sont d’une fidelité admirable. Leur dévouement au collège est très appreciée par Monseigneur Guy Sansaricq et la direction. Pendant plus de 20 ans ils one su aider le collège à tenir son flambeau allumé.

Mais, en dépit de tous ces efforts généreux et édifiants, il faut toujours chercher des chemins nouveaux, prendre des initiatives nouvelles, penser plus large, viser plus haut.

 

Enfin  nous exhortons  les étudiants du collège à developer une très bonne relation avec le Seigneur  et à  être des disciples missionnaires. L’on ne peut pas connaitre le Seigneur sans l’aimer et sans ressentir en soi un élan missionaire. Le College s’applique aussi à faire grandir ses étudiants en spiritualité. La vie du diplomé doit être un temoignage  pour tous ceux et celles qui sont à la recherche du Christ

Frère Buteau(Brother Tob)

 

The Pastoral College What is the future

The Haitian Pastoral College is a resource Center for all who seek to grow in their knowledge of the mystery of Christ and also those who want to experience the beauty of a true Christian community.

a20-000-000-0006-deacon-paul

 

On Saturday, November 12, I was at the parish of St Jerome to cover the Mass in memory of the deceased students of the College. Father Lucon Rigaud, vicar of the parish of St Jerome presided at the Eucharistic celebration. He was assisted by Deacon Paul Dorsinville, a professor at the College where Sr Juvenia Joseph FDM is the director. It was an opportunity for me to meet with the professors, students and alumni of the College for I too am a graduate.

This school has trained many lay leaders who are a source of pride for the Haitian pastoral in the Diaspora. The time has come to see how this college can be more effective in its work of formation and also to see how the parishes of the Haitian community can use these graduate students for the advancement of the Haitian Pastoral in the Diaspora. So it is important for the college management to evaluate the program while taking into account the needs of the Haitian communities.

 

It would be good to invite the priests who have a ministry with the Haitian community in the archdioceses of New York and Newark as well as those in the dioceses of Brooklyn and Rockville Center to see how they can use the college graduates in their parish. They can ask the second and third year students to conduct workshops in their parishes. I assume that the spiritual leaders of the Haitian community would be very happy to welcome the students of the Pastoral College in their parish.

Sometimes we have students who terminate their studies and are not called upon to perform ministry.  It is important for members to sit down with 2nd and 3rd year students to direct them to a ministry after their college studies. My dream is to see the leadership of the college encourage its students to have a ministry with young people who are deprived of guides, sick people, seniors, young single mothers and even young people who are in prison. A ministry should be among the prerequisites for obtaining the diploma of the Pastoral College.

Students should be encouraged after their studies in the pastoral college to go to the diocesan pastoral college because a well educated lay faithful is a gold mine for the church. We know that a good number of our graduates have already done this.

 

One must always accept to risk with the Lord. The College is already 28 years old. It is necessary to begin to think about what the college will be in 5 years, 10 years and even 25 years. The management of the college has a database allowing to identify the students and alumni. Those should be urged to help in the work of evangelization and fundraising. . The college with over 400 graduates should have been able to hold a fundraiser each year. Imagine if you have 300 alumni at a party at $ 75.00 per ticket. After the expenses are covered, the college could achieve a good profit to assist the National center in its expenses.

Sister Juvenia Joseph FDm director of the college continues to do everything she can to run the College. She alone cannot meet all the challenges. Thanks God, she is surrounded by a great team of dedicated helpers. We would like to thank the professors, the volunteers whose fidelity is admirable. For more than 20 years they have helped the college to keep shining.  But no matter how great the work has been in the past, we must continue to look ahead, create new initiatives, enlarge our horizon and broaden our vision.

Finally, we urge college students to develop a very good relationship with the Lord and to be missionary disciples. The College encourages its students to be rooted in their faith and love and to be spiritually strong.

Beloved students, your life must be a testimony for all who seek Christ

Brother Buteau (Brother Tob)

Nicole Rosefort will be recognized at the Haitian Apostolate Annual Dinner Dance to be held at Immaculate Conception Center

professeur-rosefor

7200 Douglaston Parkway, Douglaston, Queens, NY  11362-1997 on Saturday, December 17, 2016.  (flyer attached)

 

In 2008 and 2009 Nicole worked tirelessly to help the Ad Hoc Committee of Auxiliary Bishop Guy Sansaricq with the meetings with the Haitian Pastors of different denominations.  She became a board member of HAUP founded by Fr. Guy Sansaricq and others in 1975. She was part of the restructuring effort for maintaining the Haitian Council Center. She supports H.E.L.P in their effort to provide training to educators in Haiti.  Through Colombes Foundation, while encouraging others to join the efforts, she currently sponsors some schools in Thomazeau, an early childhood school for poor children in Frères, and a summer camp.  Nicole also shares responsibility with her Sister Josette Paris and other educators who support Sant Twa Ti Flè at Fort Royal near Ti Goave.

 

Please join us at that event.

 

THANKSGIVING FEAST

Dinde

 

La Fète de la Thanksgiving (action de grace) remonte historiquement à l’année 1621 quand les premiers colons anglais souvent appelés les Pèlerins tinrent une fête pour remercier Dieu de leur première bonne récolte sur cette terre. C’était une simple fête religieuse car les croyants de tous les temps pensent à remercier le ciel à la fin d’une saison de moisson abondante.

 

La fête cette année-la recut un cachet spécial quand Massasoit le chef de la tribu native des Wampanoag survint inattendument sur les lieux avec sa femme et 90 de ses hommes dans un geste d’hospitalité. Ces visiteurs étrangers furent invités à partager le repas de fête.

 

Plus de deux cent ans plus tard en 1843 un dossier fut découvert relatant ce fait. La fête de la Thanksgiving fut alors relancée et devint progressivement une institution à connotation religieuse soulignant l’importance de dire merci au Seigneur pour toute faveur recue et soulignant également la dimension interraciale qui inscrivit dans l’ame américaine à l’aurore de son histoire une sorte de vocation à la fraternité universelle.

 

Malgré l’histoire troublée de ce pays ce premier repas de la thanksgiving évoque subtilement la paix et l’harmonie qui devraient ètre l’héritage d’une nation batie sur la foi en Dieu et l’amour universel. 

Bishop Guy Sansaricq

 

****************************************

 

 Dinde

The American feast of Thanksgiving originated in 1621 when the first British settlers, oftentimes called the Pilgrims, held a big feast to thank God for their first successful harvest. That was a simple religious feast as believers always thank the heavens at the end of the harvest season.

 

That celebration received a special mark when Massasoit, the leader of the native tribe of the Wampanoag unexpectedly arrived with his wife and ninety of his men in a gesture of hospitality. The surprise guests were invited to share the meal.

 

In 1843, more than two hundred years later a historical document was discovered relating that event. From then on the original event received a prophetic meaning, welcomed with fervor and enthusiasm and progressively became a cherished American institution.

 

This feast subtly calls the people of the U.S. to always value faith in a provident God and brotherly love without border. 

Les évêques américains se posent en garde-fous de Trump

Céline Hoyeau, le 16/11/2016 à 14h43
Mis à jour le 16/11/2016 à 18h07

 

 

 

 

 

 

 

 7  0

Réunis à Baltimore pour leur assemblée d’automne, les évêques américains ont élu à leur tête, mardi 15 novembre, le cardinal Daniel DiNardo, ainsi que Mgr José Horacio Gomez, l’archevêque de Los Angeles, fervent défenseur des migrants aux États-Unis.

Les choix de l’épiscopat américain marquent sa volonté de surveiller de près le président américain sur les questions clés de l’immigration et de la défense de la vie.

a20-0000-000-cardinal-daniel-dinardo-nouveau-president-conference-episcopale-etats-unis-centre-mgr-jose-gomez-droite-president_0_730_499

Cardinal Daniel DiNardo, nouveau président de la conférence épiscopale des Etats-Unis, au centre, et Mgr Jose Gomez, à droite, élu vice-président.  / Patrick Semansky/AP

Les évêques américains ont élu à leur tête pour trois ans, mardi 15 novembre, le cardinal Daniel DiNardo, 67 ans. Cette élection, au premier tour, n’est pas vraiment une surprise dans la mesure où l’usage veut que la présidence de l’USCCB revienne au vice-président, poste auquel l’archevêque de Galveston-Houston, au Texas, avait été élu il y a trois ans. En revanche, le choix du nouveau numéro deux, Mgr José Horacio Gomez, 65 ans, archevêque de Los Angeles, au troisième tour parmi dix candidats en lice, est plus significatif.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix va sur le terrain, et met en lumière des acteurs de l’actualité, célèbres ou modestes.

+

Alors que Donald Trump a promis d’expulser deux à trois millions de sans papiers, traités de « criminels » durant la campagne présidentielle, l’élection de Mgr Gomez, l’un des plus fervents défenseurs des migrants au sein de leur assemblée – et premier hispanique élu au poste de vice-président – est un signal fort adressé à la nouvelle administration américaine.

> A lire : Les chrétiens américains face à Donald Trump

Promoteur d’une réforme du système migratoire

Né à Monterrey au Mexique où vivent ses sœurs, Mgr Gomez a lui-même été naturalisé en 1995. Il pilote aujourd’hui le plus grand diocèse américain, dont 70 % de la population est hispanique. Ces dernières années, il s’est particulièrement impliqué dans la promotion d’une réforme du système migratoire aux États-Unis et, deux jours après l’élection de Donald Trump, il adressait de nouveau un vibrant plaidoyer en faveur de l’accueil des migrants et de leurs familles, aux côtés du maire de Los Angeles : « Ce soir en Amérique, les enfants ont peur, des hommes et les femmes sont inquiets, se demandant où fuir et se cacher… Cela ne devrait pas arriver aux États-Unis. Nous valons mieux que cela », affirmait-il, appelant à « construire des ponts », là où Trump a promis d’élever un mur à la frontière mexicaine.

En cela, les 270 évêques américains, qui s’étaient engagés lundi à « promouvoir des politiques humaines » pour « protéger la dignité des migrants », ont manifestement suivi la ligne tracée par leur président sortant, Mgr Joseph Kurtz, dans son message final, mais aussi par le pape François. Dans la vidéo qu’il leur a envoyée, ce dernier a mis tout particulièrement l’accent sur la communauté hispanique – un tiers de la population américaine – et sur la vitalité qu’elle apporte à l’Amérique.

Divergences avec la ligne du pape François

Les résultats de l’assemblée de Baltimore ne cachent pas toutefois certaines divergences avec la ligne du pape François, qui se sont exprimées sur d’autres sujets. L’archevêque d’Indianapolis Mgr Joseph Tobin, qui sera créé cardinal par le pape samedi 19 novembre, a regretté que l’écologie ne figure pas parmi les cinq priorités stratégiques votées par l’épiscopat américain pour les trois prochaines années (évangélisation, mariage et famille, vie humaine et dignité, vocations et liberté religieuse), alors que le pape a fait de l’écologie intégrale l’un de ses leitmotivs.

C’est aussi ce que révèlent les élections des présidents de commissions, ceux-ci ayant des profils et des options assez différents de ceux du pape. Alors que le nonce apostolique aux États-Unis, Mgr Christophe Pierre, avait aiguillonné l’épiscopat américain peu avant l’assemblée, estimant que « le pape est plus prophétique que les évêques d’ici aujourd’hui », ces derniers ont écarté systématiquement les candidats proches de François, au profit de personnalités réputées plus conservatrices. Ainsi de l’évêque aux armées Mgr Timothy Broglio, élu par 127 voix contre 88 à celui de San Diego, Mgr Robert McElroy, à la tête de la commission Justice et Paix.

Défenseur de la cause pro-life

Dessiné par Jean-Paul II puis Benoît XVI, l’épiscopat américain entend rester fidèle aux positions qu’il prend depuis une dizaine d’années sur les questions de mœurs, conforté en cela par le sentiment de nombreux catholiques américains d’avoir été malmenés par l’administration démocrate : mariage homosexuel, élargi à tout le pays, avortement, liberté religieuse… Les nouveaux président et vice-président de l’USCBB devraient être les garants de cette ligne.

Prêtre de l’Opus Dei, Mgr Gomez, comme le cardinal DiNardo, qui présidait la commission des actions pro-life de l’USCCB, est un fervent défenseur de la défense de la vie. Le cardinal DiNardo fut quant à lui l’un des 13 évêques signataires de la lettre envoyée au pape en octobre 2015, s’inquiétant que les résultats des débats du synode sur la famille soient joués à l’avance.

–––––––––––––––_______________________

Face aux tensions raciales, l’urgence d’une parole commune

Au début de l’assemblée plénière des évêques américains, Mgr Wilton Gregory, archevêque d’Atlanta, a présenté les premières conclusions de la cellule spéciale de travail sur les tensions raciales qu’il dirige. Cette cellule lui a été confiée en juillet par Mgr Joseph Kurtz, le président sortant, après des violences à Bâton Rouge, en Louisiane, à Minneapolis et à Dallas.

Mgr Gregory, qui a recensé ces derniers mois les initiatives existantes dans les diocèses américains, a notamment recommandé la mise en place de discussions et de formations au niveau paroissial et diocésain. Surtout, dans le contexte de « l’incertitude post-électorale » qui a, selon lui, aggravé ces tensions, Mgr Gregory a jugé nécessaire la publication rapide d’un document commun de l’épiscopat sur la question du racisme.

Céline Hoyeau

 

 

 

 

Proverbes

  1. De je pete pa jwe zo
  1. Si lapli pa tiye krapo, seren pap tiye yo
  1. Vini nan peyi si avèk chapo kreve pa ampeche fè fòtin
  1. Fòtin malonèt pa janm dire
  1. Atake pa difisil se retrete ki rèd
  1. Chive Blanch pa vle di vye

 

Good to know: Some highlights of the Fall Meeting of US Bishops.

Deacon Paul C. Dorsinville.

A27-4-Deacon Paul

The meeting took place in Baltimore, MD from November 14 to 16, 2016.

Elections of Cardinal Daniel N. DiNardo of Galveston-Houston, TX as President, of Archbishop Jose H. Gomez of Los Angeles, CA as Vice-President, of Bishop Jose S. Vasquez of Santa Fe, NM as Chairman of the Committee on Migration, etc. for 3 years.

Strategic Plan 2017-2020: Missionary Discipleship, continuing dialogue and listening to Catholics started in the Strategic Plan 2013-2016 (New Evangelization: Journey with Christ, Faith-Worship-Witness).

In his address, Archbishop Christophe Pierre, new nuncio to the US,  asked to pay close attention to young Catholics to both learn from them and help them to deepen their faith.

There was a call on President-elect Donald J. Trump to continue to protect the inherent dignity of refugees and immigrants. [Pres.-el. Trump said on Nov. 13 that he is looking at a plan to deport 2-3 millions of criminals…On Nov .10, faith leaders called for mercy, immigration reform, end to deportations at an inter-faith service at the Cathedral of the Angels led by Archbishop Jose H. Gomez.]

Report by the Center for Applied Research in the Apostolate (Georgetown U.) commissioned by the USCCB Committee on Cultural Diversity in the Church in
2013 to help identify the size and distribution of ethnic communities in the USA:

42,512,501 Whites, non-Hispanic; 29,731,302 Hispanics/Latinos; 2,905035 Asians and native Hawaians; 2,091,925 Blacks, African-Americans, Africans, Haitians, Afro-Caribbeans; 536,301 American-Indian and Alaskan natives.

Multi-cultural parishes are increasing. Median age for non-Hisp.White Catholics is 62, for Latinos 39. 3/4 of those born before Vatican II are White, 54% of those born after 1982 are Latino. Younger Catholics have parents with little or no experience of traditional Catholic practices and catechism.

These data are to help  regions and dioceses plan, set priorities and allocate resources.

Also of interest:

4-day Convocation of Catholic Leaders exploring the Gospel in American life in 2017.

Availability of Compendium of the Catechism, Compendium on  the Social Teaching and (new) Compendium on the Eucharist.

Pope Francis’ warning on Thursday Nov. 11 against the temptation of Christians  of a show or entertainment religion that constantly seeks novelty and revelations…
+                         +                      +.

La réunion d’ Automne des évèques Américains a eu lieu du 14 au 16 Novembre 2016 a Baltimore, MD.

Ont été élus Cardinal Daniel N. DiNardo de Galveston-Houston, TX  comme Président, Archevèque Jose H. Gomez de Los Angeles, CA comme Vice-Président, Evèque Jose S. Vasquez de Santa Fe, NM comme Chairman du Comité sur la Migration, etc…pour 3ans.

Plan Stratégique 2017-2020: Vie de Disciple Missionaire, continuant le dialogue et l’écoute des Catholiques du Plan Stratégique 2013-2016 (Nouvelle Evangélisation: Pélerinage avec Christ, Foi-Adoration-Témoignage).

Archevèque Christophe Pierre, nouveau nonce aux US, dans son allocution demanda de payer attention  de près aux jeunes Catholiques pour a la fois apprendre d’eux et les aider a approfondir leur foi.

Un appel au Président-élu Donald J. Trump pour continuer a protéger la dignité inhérente des réfugiés et des immigrants. [Prés.-él. Trump  a dit le 13 Nov. qu’il considère un plan pour déporter 2-3 millions de criminels. Tandis que le 10 Nov.des leaders religieux demandaient la miséricorde, la réforme de l’immigration, la fin de déportations a un service écumenique  a la Cathedrale des Anges présidée par Archevèque Jose H.Gomez.]

Rapport du Centre de Recherche Appliquée a l’Apostolat (CARA, Georgetown U.) commissioné par le Comité de l’USCCB de Diversité Culturelle dans l’Eglise en 2013 pour aider a identifier les dimensions  et distribution des communautés ethniques aux USA:

42,512,541 Blancs,non Hispaniques; 29,731,302 Hispaniques/Latinos; 2,905,935 Asiatiques, Hawaiens; 2,091,925 Noirs, Afro-Americains, Africains,Haitiens, Afro-Caribéens; 536,601 Amérindiens et natifs d’Alaska.

Les paroisses multi-culturelles augmentent. L’age médian  pour les Blancs non-Hispaniques est de 62 ans et 39 pour les Latinos. 3/4 de ceux nés avant Vatican II  sont Blancs  et 54% de ceux nés après 1982 sont Latinos. Les jeunes Catholiques ont des parents de peu ou aucune expérience avec les pratiques traditionelles et le catéchisme Catholiques.

Ces données sont pour aider les régions et diocèses a planifier, établir les priorités et allouer les ressources.

Autres points d’intéret:

Convocation de 4 jours de leaders Catholiques  explorant l’Evangile dans la Vie Américaine en 2017.

Disponibilité du Compendium du Catéchisme, du Compendium de la Doctrine Sociale et du (nouveau) Compendium sur l’Eucharistie.

Avertissement de Pape Francois le Jeudi 10 Novembre contre la tentation des Chrétiens  pour une religion de performance et amusement qui cherche constamment de la nouveauté et des révélations…
#                         #.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s