National Center-Lastes News-October 23, 2016

a07-07-notre-dame-du-rosaaaaire

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 30TH SUNDAY OF THE CHURCH YEAR (October 23, 2016)

Sirach 35, 12-14 +16-18; Psalm 34; 2 Timothy 4, 6-8 + 16-18; Luke 18, 9-14

 

 

By +Guy Sansaricq

 

Last Sunday, the Scripture readings stressed the importance of perseverance in prayer, today the accent is placed on the attitude we must bring to prayer. The short story of the Pharisee and the tax collector who both went “to the temple to pray” brings forth the lesson.

 

The Pharisee boasts of his great virtues and of his faithfulness to the Law. He also declares himself superior to the poor tax-collector. The latter in contrast simply says: “Lord be merciful to me a sinner.”  

 

Jesus concluded: “The tax collector went back home justified but not the Pharisee, for whoever exalts himself shall be humbled and the one who humbles himself will be exalted.”Hence, Jesus teaches us to be humble when we approach him in prayer.  The poor tax-collector was honest. He admitted his sinfulness. “The prayer of the lowly pierces the sky” says the 1st reading.  On the contrary, the Pharisee displayed an attitude of arrogance, pride and contempt for his Neighbor.

 

The genuine Christian acknowledges the radical poverty of every human being and at the same time the surpassing mercy of our God. We are saved by grace not by our deeds. Therefore we must never forget that everything we have comes from the Father of all mercies. Before Him, all bragging is out of place.  Come, let us bow down in worship, let us kneel before the Lord who made us!”(ps. 95)

 

 

 

PENSÉES PIEUSES À PARTIR DES TEXTES DU 30ème DIMANCHE SIMPLE (23 Octobre 2016)

 

 

Voyons les entrer dans le temple pour prier! Ils sont deux mais ne se parlent pas, l’un un Pharisien et l’autre un collecteur de taxes. Le Pharisien prie en se vantant de ses mérites. Il observe à la lettre les règlements de la loi de Moise. Il rend grace de ne pas ètre comme le reste des hommes et surtout pas comme ce collecteur de taxes qu’il percoit au fond de l’Eglise. Il se prétend le meilleur des hommes.

 

En contraste,  le collecteur de taxes sans oser lever la tète dit ces mots: “Seigneur prends moi en pitié car je suis pécheur.”

 

Jésus en terminant cette histoire brève declare “ le collecteur de taxes va rentrer chez lui justifié mais non pas le Pharisien! Car celui qui s’élève sera abaissé; mais celui qui s’abaisse sera élevé.

 

Que devons nous conclure? Jésus nous enseigne que nul n’a raison de se vanter d’ètre meilleur que les autres. Tout est grace et tous les hommes sont pécheurs. Quand nous nous présentons devant lui pour la prière, l’arrogance et la vantardise ne sont pas de mise!  Nous devons plutot admettre notre incapacité radicale de nous sauver de par nous-mèmes! Le salut est une grace!  Tout ce que nous avons est un don de la misèricorde du Coeur de notre Dieu. Quand nous prions l’humilité est le seul manteau qu’il convient de porter.

 

Entrons devant lui en action de graces, prosternons nous devant lui car Il nous a faits et nous sommes de ses mains. Il est notre Dieu, nous sommes le peuple qu’il guide, le troupeau qu’Il mène.” (Ps. 95)

 

Pensée de la semaine: “Celui qui écoute entend mieux que celui qui parle!”.

Thought of the week: “He who listens knows better than he that speaketh

 

 

Pensamiento de la semana: “El que escucha sabe mejor que el que habla

Brother Tob est Honoré

Compliments!

 

 

a23-11-brother-tob

a23-12-brother-tob

a23-42-brother-tob

Chaque année, le diocèse de Brooklyn organise une soirée de Gala pour  toutes leurs comunautés au cours de laquelle Son Excellence Monseigneur  Thomas DiMarzio PHD honore une personne de chaque Communauté  comme Shinning Star de l’Année, “Etoile Brillante de l’Année”.  Ce 21 octobre 2016, le choix est tombé sur Frère Buteau Espiègle (Brother Tob) pour ses extraordinaires accomplissements  au sein du Centre  National  et à la Radio Telé Solidarité.

Au nom de nous tous, tous nos compliments et nos chaleureux applaudissements, cher Frère Buteau.  Nous sommes fiers de toi!

Marlène Rigaud Apollon, M.S

+++++++++

Congratulations!

 

a23-11-brother-tob

a23-14-brother-tob

a23-25-bishop-dimarzio

Every year, the Brooklyn diocese organizes a gathering of all their communities during which the Titular Bishop honors a member of every community as the Shinning Star of the Year, their Person of the Year.  This coming October 21, 2016, the choice fell on Brother Buteau Espiegle (Brother Tob)  for his extraordinary accomplishments  at the National Center of The Haitian Apostolate and at Radio Telé Solidarité since October 17, 2010, (anniversary of Radio Solidarity’s inaugural).
On this occasion, he had the honor of receiving that special recognition from Most Rev. Nicholas DiMarzio.

Our warmest Congratulations, dear Brother Tob, (Brother Buteau)!
We are proud of you!

Marlène Rigaud Apollon, M.S

 

 

 

 

Le Frère Buteau (Brother Tob) est honoré

Votre frère et Ami Frère Buteau Espiègle est honoré  par le diocèse de Brooklyn le Vendredi 21 Octobre. Dans moins d’un mois c’est le 3ème prix qu’il recoit.

a23-11-brother-tob

Son Excellence Monseigneur  Thomas DiMarzio PHD , , l’évêque Titulaire du Diocèse de Brooklyn  m’a remis cet prix le Vendredi 21 Octobre dans une soirée de Gala.

Lorsque le Père St Charles Borno , directeur de la pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn  et vice Chairman de la Radio Telé  Solidarité m’a appelé pour m’annoncer la nouvelle je lui ai demandé tout de suite de choisir une autre personne. Il a insisté me disant que c’est le comité diocesain  de la pastorale Haitienne  qui  avait proposé mon nom. Après plus qu’un mois de reflexion et de consultation j’ai fini par accepter de recevoir  cette marque de reconnaissance  avec beaucoup d’humilité au nom du Centre National de l’Apostolat Haitien  et de la radio Telé Solidarité. Je  remercie le Seigneur   tout en lui demandant  de benir le Centre National de l’Apostolat Haitien

 

a23-12-brother-tob

a23-44-brother-tob

Permettez moi de  remercier ma femme  Maude et mes enfants  qui m’ont beaucoup aidé  et qui sont toujours presents pour m’aider dans les moments difficiles. Merci  à Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq, le directeur du Centre National  et de la Radio Telé Solidarité. Monseigneur Sansaricq est mon père spirituel  et je suis très honoré de travailler sous son leadership au Centre National et à la radio Telé Solidarité. Il nous a toujours enseigné  au college Pastoral qu’un individu doit apprendre à se noyer dans une equipe et le chemin qui mène à Dieu ce n’est pas le chemin de la gloire. Il enseigne souvent qu’il  faut toujours s’abandonner complètement entre les mains de Dieu

 

 

a23-34-brother-tob

Je dis aussi un merci special au Père St Charles Borno,  qui continue à  prouver  son leadership  et son grand amour pour  le peuple de Dieu au sein du diocèse de Brooklyn. Notre role comme Laic c’est de prier et de supporter le travail des prêtres au sein de l’Église.  Je suis très fier de voir  beaucoup de prêtres  Haitiens de la diaspora qui commencent à jouer un role important dans leur diocèse ou archidiocèse . Encore une fois Merci  Père Borno d’avoir accepté  le choix  du Comité Diocesain   et je demande au Seigneur de continuer  à benir votre ministère pour le plus grand bien du peuple de Dieu du diocèse de Brooklyn

a23-25-bishop-dimarzio

a23-47-adeline-sanon

Quant aux distingués membres du comité  diocesain, Je vous remercie  au nom de ma famille et du Centre National  d’avoir propose ma personne pour être le Shinning Star de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn. Je vous encourage de continuer à faire tout ce qui depend de vous pour faire avancer la Pastorale Haitienne de votre  Diocèse . Il ne faut jamais oublier  que l’Église est un corps bien organisé et les laics ont leur role à jouer en établissant Jésus Christ comme le Centre de leur activités et en sauvegardant l’unité du Corps. Un grand Merci à Marlène  Rigaud Apollon, l’editorialiste du bulletin du Centre National  qui m’encourage toujours dans ce ministère.

a23-39-michel

a23-46-bishop-dimarzio

Je remercie les prêtres   du diocèse de Brooklyn qui ont soutenu ma candidature pour cet honneur.  Le personnel du bulletin hebdomadaire du Centre National et de la Radio Telé Solidarité  supporte  votre ministère au sein du peuple de Dieu du diocèse de Brooklyn. Enfin un grand merci au distingués membres du Centre National. Vous savez que je vous aime. Je suis très content d’être l’un des  membres du Centre National  et vous êtes dans mes prières .

Frère Buteau (Brother Tob)

 

Brother Buteau (Brother Tob) is honored

 

 

a23-11-brother-tob

a23-42-brother-tob

.Your Brother and friend Brother Buteau Espiègle is honored by the Brooklyn Diocese on Friday, October 21. In less than a month is the 3rd Award that Brother Tob received..

His Excellency The Most Reverend Thomas  DiMarzio PHD, the titular Bishop of the Brooklyn Diocese gave me this award on Friday October 21 at a Gala evening Father Charles St Borno, Director the Haitian ministry of the diocese of Brooklyn and Vice Chairman of the Radio Telé  Solidarité called me a month ago to tell me that I had been designated for this award.  Without hesitating i asked him to choose someone else, he insisted letting me know that it was the diocesan committee of  Haitian ministry who suggested my name.

After more than a month of reflection and consultation I finally agreed to receive this award with great humility on the behalf of the National Center of The Haitian Apostolate and radio Telé Solidarité. I thank the Lord while continuing to ask him to bless the National Center of the Haitian Apostolate

a23-34-brother-tob

Let me thank my lovely wife Maude and my children who helped me a lot and who always stand by me in difficult times. Thanks to Bishop Guy Sansaricq, director of the National Center and  Radio Telé Solidarité . Bishop Sansaricq is my spiritual father and I am honored to work under his leadership at the National Center and  radio Telé Solidarité. He always taught us when I was a student at the  Pastoral College that an individual must learn to drown himself in a team and that the path that leads to God is not one of glory. We must always he says fully surrender into God’s hands.

a23-43-brother-tob

I also say a special thank you to Father Charles St Borno who continues to prove his leadership and his great love for God’s people in the Diocese of Brooklyn. Our role as Lay people is to support the work of the priests in the Church and to pray for them. I am very proud to see many Haitian  priests in the diaspora who are beginning to play important roles in their diocese or archdiocese. Once Again Thank you Father Borno for accepting the choice of the Diocesan Committee in designating me as the Shinning Star of the diocese of Brooklyn and I ask the Lord to continue to bless your ministry for the greater good of the Brooklyn Diocese of God’s people

a23-25-bishop-dimarzio

a23-47-adeline-sanon

And You too distinguished members of the diocesan committee, I thank you on behalf of my family and the National Center. I encourage you to continue to do all you can to advance the Haitian Pastoral in your Diocese. Never forget that the Church is an organized body and the laity has its role to play always in unity with Jesus Christ as the center.

Many thanks to Marlène Rigaud Apollon, the editor of the Bulletin of the National Centre who always encourages me in this ministry.

Thank you to the Haitian  priests of the Diocese of Brooklyn who supported my candidacy for this award. The staff of the weekly bulletin of the National Center Telé and Radio Solidarité supports your ministry among the people of God of the Diocese of Brooklyn. Finally a big thank you to the distinguished members of the National Center. You know how much I love you. I am very proud to be one of the members of the National center and you are in my prayers.

Brother Buteau (Brother Tob)

Fête Patronale  de la Paroisse de Ste Therese

a23-02-choir-of-ste-teresa-of-avila

a23-04-father-borno

La Paroisse Ste Therese D’Avila a célèbré grandioseusement la fête de cette grande sainte contemplative le dimanche 16 Octobre 2016. Le Père St Charles Borno, le premier Curé Noir de cette Paroisse  etait le Celebrant. La pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn a franchi des étapes importantes avec son premier évêque en la personne de Monseigneur Guy Sansaricq et de plusieurs prêtres ordonnés au diocèse de Brooklyn et certains d’entre eux occupent de très prestigieuses positions.Le diocèse de Brooklyn a beaucoup de jeunes de la  communauté Haitienne qui finissent ou qui sont à l’université.

La paroisse Ste Therèse a déjà 142 ans d’existence et fut la première paroisse que la communauté Haitienne de Brooklyn a célèbré sa première messe en sa langue et en sa culture. Le Père William Smarth qui a exercé son ministère à Ste Therèse pendant plus de 10 ans  et qui a beaucoup travaillé pour introduire la langue creole dans les ceremonies religieuses du diocèse de Brooklyn etait parmi les co- celebrants.

 

a23-13-father-borno

Le Père St Charles Borno continue à faire tout ce qui depend de lui pour faire avancer les 3 communautés de foi qu’il dessert dans sa paroisse. Beaucoup de ses paroissiens reconnaissent que le Père Borno est très proche de ses fidèles et témoigne d’ un grand amour pour sa mère l’Egise Catholique. Il est dans son 2ème terme comme Curé de cette paroisse.

 

a23-31-father-gesson

Le Pere Gesson Agenis fut l’homeliste à cette messe. Il a souligné les qualités de Ste Therèse qui fu tune femme exceptionnelle dans ses rapports avec Dieu dans la prière. ‘Le Père Gesson fut très ovationné à la fin de son homelie. Pour ecouter  la  première partie de cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/eYdDb-nulUc

 

 

La Chorale de la paroisse de Ste Therèse a édifié l’assemblée. Selon les temoignages  des fidèles les 3 communautés ethniques de la paroisse s’entendent très bien et son groupe de jeunes fonctionne à merveille. . La Paroisse est très active à tous les niveaux grace au dynamism  DE SON CURÉ BIEN ASSISTÉ PAR SON VICAIRE Le Père Killick Pierrilus . Cinq cents fidèles fréquentent l’assemblée chaque fin de semaine.

 

a23-08-father-smarth

L’intervention  du Père William Smarth  à la fin de cette messe fut chaleureusement accueillie par le peuple de Dieu.  Pour écouter la 2ème partie  de cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/I9Epj-_oBF4

La celebration Eucharistique fut suivie par une gentille reception ce qui fit grandir la joie de l’assemblée . Demandons  à Ste Therèse D’Avila de continuer à proteger cette Paroisse don’t elle est la patronne.

Brother Tob

Patronal Feast of  Ste Teresa of Avila of the diocese of Brooklyn

a23-013-lay-people-of-st-teresa-of-avila

a23-16-father-borno

The  clergy and the parishioners of Ste Teresa of Avilla  celebrated the feast of their patron saint on Sunday October  16 2016. Father Charles St Borno, the first Black pastor of this parish was the Celebrant. The  Haitian Pastoral in the Diocese of Brooklyn is moving forward. It has  have produced a bishop in the person of  Bishop Guy Sansaricq and also several priests who have been ordained in the Diocese. Some of them occupy prestigious positions. The Diocese of Brooklyn has many young people of the Haitian community who attend universities.

Ste Teresa of Avila parish is 142 years old. It was the first parish where  the Haitian community in Brooklyn celebrated the first Mass in French. Father William Smarth who ministered at St. Therèse for more than 10 years and has worked hard to introduce the use of the Creole language in the liturgy of the Diocese of Brooklyn was among the Concelebrants .

Father  Borno continues to do his very best to serve the 3 ethnic communities that form his parish. Many of his parishioners acknowledge that he is very close to the faithful and has a great love for his mother The  Catholic church. He is in his second term as pastor of this parish.

a23-31-father-gesson

Father Gesson Agenis was the Homilist at the mass. He stressed the exceptional qualities of St Teresa who was a contemplative woman who achieved a mystical union with the Lord. Father Gesson received warm applauses at the end of his homily. To listen to the first part of this Mass click on this link: https://youtu.be/eYdDb-nulUc

 

a23-02-choir-of-ste-teresa-of-avila

 

The Choir of the Parish of Ste Terèsa was superb. According to the testimonies of the faithful the three ethnic communities of the parish get along very well and the youth group of the parish functions well.  Ste Teresa of Avila is a very active parish blessed with a very dynamic pastor well assisted by a curate father Killick Pierrilus who works closely with him. Obviously the parish is moving ahead smoothly.

a23-06-father-smarth

The intervention of Father William Smarth at the end of this Mass was greeted by the assembly. To listen to the second part of this Mass click on this link: https://youtu.be/I9Epj-_oBF4

 

The Eucharistic celebration was followed by a nice reception which added much to their joy of the day.  Let’s Ask St. Terèsa of Avila continue to protect the faith communities of this parish of which she is the patron saint.

Brother Tob

 

Entretien avec le Père Beaudelaire Martial

a23-26-pere-martial

À  l’occasion de la visite du Père William Smarth à New York pour la vente signature de son ouvrage L’Histoire de l”Eglise  Catholique D’Haiti  de 1492 à 2003, j’ai la la chance de rencontrer le Père Martial Beaudelaire  de la congregation des Pères de Sainte Croix pour un entretien  à la radio Telé  Solidarité.

Rappelons que le Père Beaudelaire est originaire de la Grande Rivière du Nord et  est prêtre depuis déjà  douze ans  . Le Père Beaudelaire est administracteur de CIFOR et de Flèche, directeur general du Collège Père Basile Moreau et directeur fondateur du  Foyer de l’Esperance fondé après  le tremblement de Terre de 2010.

 

Dans son  entretien il nous  a parlé un peu de lui et de la raison de son Sejour à New York. Il nous a dressé un bref portrait de l’ecole Père Basile Moreau qui compte 1300 etudiants et qui est l’une des meilleures  écoles  de Port-au-Prince. C’est clair que sans education Haiti ne peut  aller nulle part. Il mentionna que son  École aura 2 candidats pour le concours du “jeune de l’année”2016  de la Radio Telé Solidarité

Le Père Beaudelaire  a mis l’accent sur le ministère des Pères de Sainte Croix en Haiti. Il nous informa  que les Prêtres de Sainte Croix  sont au nombre de 50 en Haiti et exercent leur ministère dans 7 diocèses du pays. Ils travaillent surtout au niveau de l’education.

 

Le Père Beaudelaire nous a parlé aussi  du livre du Père William Smarth, l’histoire de l’Église Catholique D’Haiti  . Selon lui  c’est  un ouvrage d’exceptionnelle de grande valeur. Il encourage le  peuple de Dieu  à se procurer  une copie de cet ouvrage. Il profita pour nous parler du Père William Smarth qu’il considère comme un passionné de  l’Eglise Catholique D’Haiti. Il nous parla du travail du Père Smarth au  CIFOR et à FLÈCHE la faculté des lettres  de l’Universisité Notre-Dame..

Le Père Beaudelaire  nous a parlé aussi du Foyer de l’esperance dont il est le directeur  fondateur. Ce Foyer a été fondé après le tremblement de 2010 et le Père Beaudelaire  continue  à faire tout ce qui depend de lui  pour acompagner  ces enfants qui n’ont  ni père  et mère.. Nous exhortons le peuple de Dieu à soutenir  le Père Beaudelaire dans son ministère au foyer de l’Esperance. Pour ecouter son entretien clicquer sur ce lien: https://youtu.be/ZEWrhkm4ySc

Brother Tob

Interview with Father Baudelaire Martial

a23-26-pere-martial

On the occasion of Father William Smarth’s visit to New York for the sale of his new book “The History of the Catholic Church  in Haiti from 1492 to 2003”, I had the chance of meeting Father  Martial Baudelaire of  the congregation of  the Holy Cross Fathers for an interview with radio Solidarité Telé Solidarite.

Father Baudelaire is a native of Grande Rivière du Nord and he already has 12 years of priestly life. Father Baudelaire is manager of CIFOR and Flèche, General director of the College Father Basil Moreau and director founder of the “Foyer de l’Esperance” founded in Haiti after the 2010 earthquake .

 

In his interview he told us a little about him and the purpose of his stay in New York. He gave us a brief picture of Father Basil Moreau School that accommodates 1300 students and is one of the best schools in Port-au-Prince. It is clear that without education Haiti can go nowhere. He mentioned that his school will have two candidates for the contest of the” youth of the year” of Radio Telé Solidarité

Father Baudelaire focused on the Ministry of the Fathers of Holy Cross in Haiti, he informed us that the Holy Cross congregation numbers 50 Priests who exercise their ministry in seven of the ten dioceses of Haiti. They work mainly in the area of  education.

 

Father Baudelaire also talked about Father William Smarth’s book,”The history of the Catholic Church of Haiti from 1992 to 2003.” This book has tremendous value so Fr. Beaudelaire  encourages the people of God to purchase a copy. He took the opportunity to talk about Father William Smarth whom he describes as passionate of the Catholic Church of Haiti. He also spoke about the work of Father Smarth at  CIFOR and Fleche the Faculty of Arts of The  University Notre Dame .

Father Baudelaire also talked about the Foyer of Esperance of which he is the founding director. This FOYER was founded after the earthquake of 2010 of Haiti. Father Baudelaire continues to do everything in his power to accompany those parentless children. We urge the people of God to support Fr. Baudelaire in his ministry to the home of Esperance. To listen to his interview click on this link: https://youtu.be/ZEWrhkm4ySc

 

Brother Tob

 

a16-024-pere-smarth

La vente Signature du Livre du Père William Smarth à New York continue à occuper une  place dans l’actualité religieuse de la diaspora.  Dans ce livre  vous pouvez lire plusieurs tranches  d’Histoire dans notre vie de peuple.

Il accorda un bref entretien à la radio tele Solidarité ou il nous a parlé de l’importance  de ce livre et les points qui y ont eté touchés. Dans  Cet ouvrage vous pouvez trouver plusieurs tranches  de notre Histoire de vie de peuple

Son Excellence  Monseigneur Guy Sansaricq nous donne son opinion sur cet ouvrage

Père Smarth est un chercheur , un grand passionné de l’église Catholique d’Haiti et le doyen de CIFOR

Les gens qui sont interessés à lire ce livre peuvent appeler le Centre National au 718-856-3323 .

Pour écouter l’entretien du Père Smarth Clicquer sur ce lien: https://youtu.be/811xwTkJ-qM

 

a016-23-pere-smarth

 

The Signature-sale of the  Book of Father William Smarth in New York is an important religious event in the diaspora. In this book you can read very interesting facts of our History..

He gave a brief interview on the TV of Radio Solidarité. Thus  he stressed  the importance of this book and the points that it makes . This book opens several secrets of our people’s History

 

His Excellency Bishop Guy Sansaricq gives us his opinion on this  book!

Father  Smarth is a researcher, a great passionate  Catholic Church of Haiti  and the dean of CIFOR

People who are interested in reading this book can call the National Center at 718-856-3323.

To listen to the interview of Father Smarth a click on this link: https://youtu.be/811xwTkJ-qM

 

 

Brother Tob

 

HURRICANE MATTHEW

 

The Haitian community of the Diaspora is literally dumbfounded by the horrendous devastations of hurricane Matthew on the south of Haiti. Entire towns and villages have been literally washed away

by the blasting winds.

 

While vast numbers of people have been left without a roof on their heads, The Catholic Cathedrals churches and Catholic schools of two dioceses have lost their roofs to the toll of perhaps 90%.

 

In addition to the 140 miles per hour winds that blew over the lands, torrential rains fell as in the days of the deluge causing all the rivers to overflow and creating thousands of furious streams of dirty waters to rush down the mountains slopes carrying everything in their pathway including entire harvests of vegetables and countless animals like chicken, goats, pigs even oxen. Four feet high waters have inundated most cities, Food scarcity will be a long term dreadful reality for a population exceeding 500 000.

 

It appears that international organizations have rushed to the scene to assist with emergency help. We are grateful that the Conference of American Bishops has asked all US dioceses to take a second collection in response to this catastrophic disaster.  We are grateful to Bishop DiMarzio who was one of the first US Bishops to take the initiative.  The amount collected by the US Bishops will not go exclusively to Haiti but also to all the other areas affected by this monster hurricane.

 

After the last earthquake of seven years ago, the bulk of the money collected was used for emergency humanitarian help. Only a small portion was left for the rebuilding of churches. It is hoped that this time, a larger portion of the help will go toward the rebuilding of Churches and institutions.

 

Catholic Churches and Schools are considered off-limit by Governments and secular international agencies. Churches need their own funds to rise from the mud.

 

In the immediate aftermath of the hurricane, three nights of prayer were held in the Church of St Teresa of Avila.

 

Last Sunday, the Church of Our Lady of Miracles invited our Catholics for a three hour long prayer session with hymns freshly composed for the occasion. The Choir ”Troupe Eclat” with its fifty members and musicians animated the session with Scripture readings, soul searching meditations, exhortations and intense supplication.

 

The pathetic prayers followed a traditional biblical pattern. First there were Prayers like the Lamentations of Jeremiah asking the Lord why he allowed this tragedy to strike our people. That was followed by a call to trust in the mercy of God even in hours of misfortune and distress. We were urged to believe that the inscrutable actions of the Lord always carry with them a design of salvation. The pathetic calls for conversion and God’s mercy were followed by a benediction of the Blessed Sacrament.

 

We are grateful to Carlo Baltazar who composed the melodies and the words of the songs and who rehearsed the choir to sing beautifully in such a short time. We are grateful to Fr. Jean Delva who allowed the use of his Parish Church. May God Bless all who attended and indeed in the first place

the desolate victims of this devastating natural disaster.

College Pastoral-Messe de Requiem.

La Direction du Collège Pastoral invite tous les anciens et anciennes à une messe pour le repos des âmes des Etudiants et Etudiantes défunts le Samedi 12 Novembre 2016 à 11h a.m. à L’Eglise Saint Jerome de Brooklyn. (Newkirk and Nostrand)

APRES L’OURAGAN MATHIEU

 

La population haitienne de la Diaspora a été profondément bouleversée par les dégats considérables provoqués par les vents furieux de l’ouragan Mathieu.  Que faire? Se demande-t-on?

 

Evidemment pour nous chrétiens nous sommes appelés à prier.

 

Les ouragans comme les tremblements de terre sont des désastres naturels. Aucun pays n’est épargné. Il ne se passe pas de saisons sans qu’une calamite ne frappe une région ou une autre du monde.

 

Mais nous croyons en un Dieu qui a tout pouvoir meme sur les vents et les mouvements de la mer.

Nou l’implorons donc en cette heure de détresse..

 

Dans le livre d’Agée et celui de Zacharie et aussi dans les psaumes  et les prophètes, les grands malheurs sont dénoncés comme étant liés au péché des hommes. Les désastres comme nous le dit JUDITH sont des avertissements nous appellant à la conversion. Il faut donc prier aux heures de détresse même quand, comme Jonas, nous nous trouvons “au fond de l’abime.”

 

La prière tout primordiale qu’elle soit n’invite pas à l’inaction. L’Eglise Catholique organise de grandes quètes pour secourir les dioceses dévastés. Que tous y participent.

 

Les communautés des zones dévastées s’organisent pour porter un secours concret au lieu de leur naissance.  Ceux dont les parents immédiats sont directement affectés se démènent pour les secourir.

 

L’on veut saisir l’occasion pour ne pas apporter une aide légère et passagère mais pour re-penser nos facons de construire et de nous organiser. Il faut apprendre à mieux se preparer pour dans l’avenir

des phénomènes semblables ne produisent pas des effets aussi dévastateurs.

 

Il faudrait créer des écoles pour que nos charpentiers, nos menuisiers et nos fermiers acquièrent

une connaissance plus informée de leur métier.  Il faut des travaux d’infrastructure.

 

L’aide doit ètre mieux gérée que celle que nous avons recue à la suite du tremblement de terre de 2010. L’aide à Haiti doit ètre pensée par des professionnels. Il faut aussi un gouvernement responsable. Nous le savons, nous tous les premiers et aussi ceux qui viennent nous aider, trop souvent gaspillent des millions parfois par incompetence, parfois aussi par corruption.

 

Que ces grands malheurs qui nous frappent nous conduisent à une PRISE DE CONSCIENCE.

Une action concertée pour l’élévation de l’éducation, de la morarlité et de la conscience

apportera à long terme de meilleurs resultats que toutes nos petites aumones

qui ne durent que l’espace d’un matin.

 

Ces grands maux sont des cris d’alarme. Nous n’avons pas le droit de stagner dans cet état de primitivité.  L’heure a sonné! Nous devons sortir de nos tombeaux. La conversion des coeurs ne m’a jamais paru aussi urgente que dans cette heure de désastre!

 

PEUPLE HAITIEN, LE SALUT VIENT DU SEIGNEUR QUI A FAIT LE CIEL ET LA TERRE!

 

Assassinat d’un prêtre à Lubumbashi

La-Croix.com (avec l’AFP), le 22/10/2016 à 17h00

 

 

 

 

 

 

 

 1  0

Une enquête a été ouverte samedi à Lubumbashi après l’assassinat d’un prêtre catholique par des hommes armés dans la nuit de vendredi à samedi dans cette ville du sud-est de la République démocratique du Congo.

L’abbé Joseph Mulimbi Nguli a été assassiné « vers 22 h 00 [par] deux hommes armés encagoulés qui se sont introduits clandestinement » dans la parcelle familiale où il passait ses vacances, alors que le prêtre, « au volant de son véhicule faisait son entrée. Ces hommes armés lui ont logé une balle dans le ventre avant de s’enfuir », a expliqué Mgr Denis Moto, vicaire général de l’archidiocèse de Lubumbashi.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous donne la parole tant sur le papier (rubrique ‘Courrier’) que sur son site (blogs, réseaux sociaux, …).

+

« Mes éléments en patrouille sont arrivés sur le lieu 8 minutes après le forfait, c’est avec l’arme de type AK 47 que ces inconnus en salopette se sont servis pour tuer l’abbé Joseph. Vu le mode opératoire, nous pensons qu’il s’agit d’un règlement de compte [mais] seule l’enquête ouverte ce matin par la police » pourra l’établir, a déclaré le général Bosco Galenga, chef de la police à Lubumbashi.

Mgr Moto, espère que grâce à cette enquête, « la police mettra la main sur ces criminels ».

Mais « la famille (du prêtre) souhaite que l’Église catholique mène aussi ses enquêtes avant l’enterrement », a dit Anny Mulimbi, cousine de l’abbé Mulimbi,« car, dit-elle, nous savons que les enquêtes de la police restent souvent sans suite ».

Âgé de 52 ans, l’abbé Mulimbi était vicaire de la paroisse saint Martin dans la commune populaire de Katuba, dans le sud-est de Lubumbashi, deuxième ville de la RDC, où l’assassinat d’un prêtre est plutôt rare.

La-Croix.com (avec l’AFP)

 

La Cour suprême, l’autre enjeu de la présidentielle américaine

Gilles Biassette, le 20/10/2016 à 14h04

 

 1  0a23-30-trump

Lors du dernier débat présidentiel, Hillary Clinton et Donald Trump ont longuement abordé mercredi 19 octobre les enjeux de société et les nominations à venir à la Cour suprême.

ZOOM 

Hillary Clinton et Donald Trump au cours du troisième débat pour la présidentielle à Las Vegas, le 19 octobre 2016.  / Mark Ralston/AP

Au-delà des petites phrases et des déclarations chocs qui font la joie des réseaux sociaux, Hillary Clinton et Donald Trump ont évoqué mercredi 19 octobre l’une des responsabilités majeures du locataire de la Maison-Blanche : la nomination des juges à la Cour suprême, institution qui tranche, en dernier ressort, sur les principaux enjeux de société. À cette occasion, les deux candidats ont affiché leurs désaccords profonds.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous donne la parole tant sur le papier (rubrique ‘Courrier’) que sur son site (blogs, réseaux sociaux, …).

+

Des différences marquées

Armes à feu, avortement, liberté d’expression, financement de la vie politique… Ces questions de société divisent depuis longtemps les Américains, et la classe politique. La campagne pour la Maison-Blanche en est la parfaite illustration, même si le pouvoir du président des États-Unis, sur ces sujets, reste limité. Car c’est la Cour suprême qui tranche régulièrement dans ces débats de société.

Mercredi, signe de leur importance, c’est sur ces questions que s’est ouvert le dernier débat télévisé entre Hillary Clinton et Donald Trump. Première interrogée, la candidate démocrate a défendu sa position favorable à l’avortement et a jugé excessives certaines décisions de la Cour suprême relatives au droit au port d’armes.

Donald Trump, soulignant que « la Cour suprême, c’est vraiment ça qui compte », s’est engagé à nouveau à nommer des juges s’en tenant à une lecture littérale de la Constitution et partisans de l’abolition du droit national à l’avortement.« Cela reviendra au niveau des États, qui décideront » individuellement, a-t-il déclaré.

> À lire : La Cour suprême américaine invalide une loi restreignant l’avortement

Des nominations importantes

Les neuf sages de la Cour suprême, plus Haute Autorité judiciaire du pays, sont nommés à vie par le chef de l’État. Mais ces nominations, comme d’autres importantes, doivent être confirmées par le Sénat.

Contrôlée par les républicains, cette chambre a refusé de se prononcer sur le choix de Barack Obama pour remplacer Antonin Scalia, juge conservateur décédé brusquement cet hiver.

Le prochain président aura donc la responsabilité de nommer au moins un sage. Voire deux ou trois : deux des juges – Anthony Kennedy, nommé par Ronald Reagan, et Ruth Bader Ginsburg, désignée par Bill Clinton – ont en effet 80 ans ou plus.

Ces nominations seront extrêmement importantes et dessineront l’avenir du pays pour plusieurs décennies. À l’image des deux juges les plus âgés, membres de la Cour depuis environ un quart de siècle.

Un camp républicain inquiet

Cette question, particulièrement importante, est l’un des éléments qui explique l’inquiétude gagnant le camp républicain ces jours-ci. Car leur majorité au Sénat, qui leur permet de peser dans ce débat, est en grand danger.

Les Américains voteront le 8 novembre, non seulement pour élire leur président, mais aussi leur Congrès. Or de nombreux Sénateurs républicains sont menacés, notamment en raison de la candidature de Donald Trump. Un sondage récent indiquait, par exemple, que l’Arizona, fief conservateur du Sénateur John McCain, pourrait être remporté par Hillary Clinton.

Ce qui signifie que les démocrates de cet État frontalier se mobilisent, ce qui pourrait coûter son siège à John McCain. Or la droite américaine ne compte qu’une majorité de 4 sièges au Sénat des États-Unis.

> Retrouvez notre dossier sur l’élection américaine

Gilles Biassette

Présidentielle américaine: Clinton et Trump se lancent dans le sprint final

a23-29-hilary-clinton

Par RFIPublié le 22-10-2016 Modifié le 22-10-2016 à 08:13

Donald Trump et Hillary Clinton ont repris la route pour une série de meetings qui les conduira au 8 novembre, date de la présidentielle américaine.REUTERS/Carlos Barria

A 17 jours de l’élection présidentielle américaine, la campagne entre dans sa phase finale et Hillary Clinton et Donald Trump vont sillonner le pays de part en part à un rythme infernal, multipliant les réunions publiques pour attirer à eux les derniers indécis et encourager leurs supporters à voter le 8 novembre prochain.

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Les deux candidats, qui avaient plus ou moins rompu le pain ensemble jeudi soir lors d’un diner de gala caritatif, allant même jusqu’à se serrer la main, sont vite repassés à l’offensive.

Donald Trump était ce vendredi en Caroline du Nord et a repris son crédo : « Hillary Clinton est la politicienne la plus corrompue à avoir jamais brigué la présidence. » Le républicain s’en est par ailleurs pris à la Première dame Michelle Obama : « Tout ce qu’elle veut, c’est faire campagne. Je vois qu’elle aime beaucoup Hillary. Mais n’a-t-elle pas elle-même dit à l’origine que si vous n’êtes pas capable de prendre soin de votre foyer… alors vous ne pouvez pas vous occuper de la Maison Blanche ou du pays », a-t-il interrogé.

→ A (RE)LIRE : Présidentielle américaine: ce qu’il faut retenir du dernier débat Clinton-Trump

L’ancienne secrétaire d’Etat était, elle, dans l’Ohio, un Etat clé où elle est à égalité avec son rival. Or, dans l’histoire récente du pays, aucun républicain n’a gagné la Maison Blanche sans l’Ohio. Il fallait donc enfoncer le clou après les dernières provocations du candidat Trump qui « a refusé de dire qu’il respecterait le résultat de cette élection », a rappelé Hillary Clinton, lors d’un meeting à Cleveland. « En faisant cela, il menace notre démocratie. » Et la démocrate de lancer : « Nous connaissons tous la différence entre leadership et dictature. »

Clinton, l’ambitieuse

Les deux candidats sont dans des positions bien différentes : Donald Trump continue d’affirmer qu’il va gagner, mais sait probablement qu’il a déjà perdu, c’est pourquoi il ne cesse de répéter que l’élection est truquée. Il va néanmoins continuer d’haranguer les foules qui se pressent à ses meetings et lui donnent l’illusion d’une possible victoire.

Hillary Clinton, qui dispose déjà du soutien de plus des 270 grands électeurs dont elle a besoin pour être élue, est devenue plus ambitieuse : elle vise le raz-de-marée. Et c’est donc vers les Etats traditionnellement républicains qu’elle va concentrer ses derniers efforts, pour essayer de les faire basculer dans le camp démocrate et faire de 2016 une débâcle républicaine à laquelle Trump aura largement contribué.

 

Good to know: Jubilee Year of Mercy is ending, but pastoral care continues …

Deacon Paul C. Dorsinville.

A27-4-Deacon Paul

The Jubilee Year of Mercy ends with the Solemnity of Our Lord Jesus Christ, King of the Universe on November 20, 2016. But the pastoral care of the first 3 generations of Haitian immigrants and Haitian-Americans continues.

  1. Welcome and Advocacy at the parish, deanery, vicariate and diocese levels.
  2. Corporal works of Mercy and Solidarity,  interactive channels with the various offices of Catholic Charities.
  3. Preaching, Faith Formation for all age groups, use of media.
  4. Prayer, Liturgy, Sacraments and popular devotions.

Let us note that traditional and new popular devotions can outreach to large numbers but they need structured Scripture Study, Evangelization and Catechism back-up to facilitate encounter with Jesus and true conversion. Members of the clergy, consecrated life and laity  who have received gifts of the Lord should emulate St John the Baptist (“I must decrease so He can increase” Jn 3:30) Coordination and cooperation of everyone is a necessity to do Jesus’ work.
+                        +                     +.

L’ année jubilaire de Miséricorde finit avec la Solanité de Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de l’Univers le 20 Novembre 2016. Mais la pastorale des trois premières générations d’immigrants Haitiens et d’Haitiano-Americains continue.

  1. Acceuil et Avocacie au niveau de paroisse, doyenné, vicariat et diocèse.
  2. Oeuvres corporelles de Miséricorde et Solidarité, canaux inter-actifs avec les divers programmes de “Catholic Charities”.
  3. Prédication, Formation de la Foi pour tous les groupes d’age, usage des media.
  4. Prière, Liturgie, Sacrements et dévotions populaires.

Notons que les dévotions populaires traditionelles et nouvelles peuvent rejoindre de grandes foules mais elles ont besoin d’une structure de support d’étude biblique, d’évangélisation et de catéchisme pour faciliter la rencontre avec Jésus et une vraie conversion. Membres du clergé, de la vie consacrée et laics qui avons recu des dons du Seigneur devrions émuler St Jean Baptiste (“Je dois diminuer pour qu’Il grandisse”, Jn 3:30).La coordination et coopération de tout un chacun  est une nécessité pour accomplir la mission que Jésus nous a confié.
#                         #.

Proverbes

 

 

 

Vye chodyè fè bon Kalalou

 

 

 

 

 

 

 

Gwo grenn  Zepolèt pa vle di brav

 

 

 

 

 

 

 

Nan  Chimen long , youn pay lou pou pote

 

 

 

 

 

Fò ou Domi Kote Jan pou ou konnen Wonfle Jan

 

 

Kan ou prete chewal zanmi, ou toujou apye

 

 

 

 

kan  yo vle tiye  youn  chen yo di li enragé

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s