National Center-Latest News-October 9 2016

 

a02-07-07-notre-dame-du-rosaire

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 28TH SUNDAY OF THE CHURCH YEAR (October 9th, 2016)

2 Kings 5, 14-17; Psalm 98; 2 Timothy 2, 8-13; Luke 17, 11-19

By +Guy Sansaricq

 

The Samaritan, once cured from his leprosy, returned to Jesus overflowing with thanksgiving. The nine other lepers, cured as well from their disease did not return to thank the Lord. Their physical healing was all they cared for. Little did they realize that the cure of their diseased flesh was a call for a far greater gift: inner healing! They missed the thrilling words of Jesus to the grateful Samaritan: “Go! Your faith has saved you.” 

 

We tend sometimes to seek only physical welfare and hence give little thoughts to inner healing.  That was the case for the nine lepers. They missed the hint Jesus was giving them. Today’s Gospel story aims at waking us up. Indeed a healthy body is great yet a healthy soul is far more valuable. Let’s go for the greater gift!

 

The first reading narrates the healing of Naaman, a non-Jewish leper, by Prophet Elisha. Naaman, in his gratitude joins the religion of his healer. His physical healing opened his mind to something greater!

 

Every good thing we receive should elicit within us a deep sense of gratitude toward God and increase our desire for eternal salvation. We cannot be like snakes that crawl on the dirt of the earth with no hope and no vision. We are destined for eternal life in Christ Jesus! What a tragedy it is to ignore, neglect and jeopardize our ultimate vocation. What’s permanent is worth more than what is passing! 

 

PENSÉES SUR LES LECTURES DU 28ème DIMANCHE SIMPLE (9 Octobre 2016)

Dix lépreux implorent de Jésus leur guérison. Jésus les renvoit et voila qu’en route ils se rendent compte qu’ils sont guéris.  L’un d’entre eux, un Samaritain, tout en joie, retourne à Jésus pour le remercier. Jésus lui dit “Va, ta foi t’a sauvé.”

 

Les neuf autres n’ont pas pensé à revenir car au fond tout ce qu’ils cherchaient c’était la guérison de leur chair. Le samaritain lui obteint en surplus le salut de son ame. Grande fut sa recompense!

 

Il est bien légitime de se soucier du corps. Mais nous humains, jouissons d’une richesse que ne possèdent pas nos cousins du règne animal. Nous sommes munis d’une ame immortelle. Tous les bienfaits physiques dont nous jouissons ont pour but de nous tourner vers Celui qui les distribue de son trone céleste.  Les bienfaits spirituels sont bien plus précieux. Voila bien ce qu’a compris le Samaritain.

 

Ne commettons pas l’erreur des neuf lépreux aux VUES COURTES. Ils ne comprirent pas que les bienfaits physiques, qui vite s’évanouissent, ne sont que les signes de richesses plus précieuses, les richesses spirituelles de la grace. Ce monde passe. Jésus est venu nous convier à la vie éternelle. 

 

L’histoire des dix lépreux guéris  résonne comme un son d’alarme. Jésus donne plus que les faveurs corporelles.  Le salut éternel est d’abord ce qu’il nous offre.  Heureux ceux qui le comprennent!

 

Laissons nous inspirer par l’exemple de NAAMAN, dans la première lecture. Ce général paien, une fois guéri de sa lèpre à la prière d’Elizée le prophète embrassa du coup la foi au Dieu d’Israel.

Ne soyons pas comme le serpent qui rampe dans la boue sans vision et sans espoir. En toutes circonstances rappelons nous que Dieu nous a DESTINÉ AU SALUT DANS LE CHRIST JESUS!

                             N’ALLONS PAS RATER NOTRE VOCATION HUMAINE!

Bishop Guy Sansaricq

Pensée de la semaine: “La connaissance n’est rien quand la bonne éducation fait défaut”

(Proverbe américain)

 

 

Thought of the week:”Knowledge is nothing when good education is lacking”

(American proverb)

 

Pensamiento de la semana: “El conocimiento no es nada cuando buena educación es deficiente”

(Proverbio americano)

 

Elisabeth-Paroisse Notre Dame du Rosaire

a09-07-07-notre-dame-du-rosaire

a009-03-chorale-etoile-brillante

 

La vibrante  Communauté Haitienne de la Paroisse Notre Dame Du Rosaire et de St Michel à Elisabeth  celebra grandiosement la fête de Notre Dame du Rosaire le Dimanche 2 Octobre 2016. Le Père Dieuseul Adain , leader spirituel  de cette  vibrante Communauté Haitienne fut le Celebrant et le Père Marc Arthur Francois administrateur  de la Paroisse St Patrick à Jersey City fut l’Homeliste . Cette paroisse accueille 3 communautés linguistiques à savoir les Haitiens, les Espagnols  et les Américains. Le Père Adain exerce son ministère auprès de ces trois groupes ethniques differents. Rappelons que la communauté Haitienne de La Paroisse  a au moins 40 ans d’existence au sein de cette région.   Elle fut la première Église de l’archidiocèse de Newark où la communaute Haitienne  a pu celébrer sa foi dans sa langue  et dans sa culture. La majorité des membres de la communaute Haitienne de cette Paroisse est originaire du department de l’Artibonite.

a09-04-pere-adain

Le Dynamique Pêre Dieuseul Adain est très proche du peuple de Dieu de sa Paroisse. Tous le trouvent très sympatique , ouvert  et passionné de ses fidèles et de son Dieu.

 

Le Père Adain et la vibrante Communauté Haitienne de cette Paroisse ont reservé un accueil très chaleureux à la radio Telé Solidarité ce qui fut profondément apprécié. Que le Père Adain en soit remercié! Merci infiniment! La radio Telé Solidarité n’a d’autre objectif que de collaborer à la pleine evangelisation de notre peuple. Nous sommes donc au service du Peuple de Dieu et tirons grande joie de tout signe d’appréciation de nos fidèles.

Le Père Adain accueille entre 250 et 300 personnes pour sa messe en creole chaque Dimanche. Cette paroisse est très engagée auprès des jeunes et se réjouit de posséder plusieurs groupes de jeunes ainsi que plusieurs chorales et groupe de prière Charismatique. Les membres sont très solidaires. Le Père Adain  est très aimé  et respecté au sein de l’Archidiocèse de Newark. Il vient d’être Nommé par les autorités de l’Archidiocèse Doyen du décannat 25 (Dean of Deanery 25)  pour un mandat de 5 ans. .

 

a09-010-father-marc-arthur

Le Père  Marc Arthur Francois , administrateur de la Paroisse  de St Patrick  et membre du board du Centre National de l’Apostolat fut très eloquent  dans son homelie à la fin de laquelle il fut chaudement ovationné. Il souligna l’importance des anges au sein de l’Église et comment Jesus a valorisé les anges jusqu’à son ascension. Il exhorta le peuple de Dieu à cultiver l’Humilité et  à toujours exprimer  notre reconnaissance au Seigneur  pour tout ce qu’il a accompli dans notre vie. Pour écouter la première partie de cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/BkKpLuzYdF8

Ce fut une très belle messe, trois prêtres et un Diacre accompagnaient le Père Adain  à l’autel. La chorale “etoile brillante” s’est montrée digne de son nom. . Je continue à croire  que  les membres de nos chorales  jouent un grand role dans la vie de nos paroisses..  Pour écouter la 2ème partie  de cette messe  clicquer sur ce lien : https://youtu.be/HynjAbyluM8

La messe fut suivie par une grande reception . La communauté paroissiale est une extension de la famille. L’accueil est toujours chaleureux.  Le Père Adain est un prêtre doué  d’une grande humilité  et qui sait accueillir le peuple de Dieu dans sa Paroisse. Le personnel  de  Radio Telé Solidarité  apprecie beaucoup  l’accueil qu’il a reservé à notre equipe.  Encore une fois  le personnel de la Radio Telé Solidarité demande à Notre Dame du Rosaire de  continuer à benir votre ministère pour le plus grand bien du peuple de Dieu dans l’archidiocèse  de Newark

Brother Tob

 

a09-11-jeunes-animateurs-chretiens

 

 

The vibrant Haitian community of the Parish of Our Lady of the Rosary and St Michel in the archdiocese of Newark celebrated with great solemnity the feast of Our Lady of Rosary and the feast of  St Michael on  Sunday, October 2, 2016. Father Dieuseul Adain, spiritual leader of the vibrant Haitian community of the Parish was the Celebrant and Father Marc Arthur Francois administrator of St. Patrick Parish in Jersey City was the homilist. This parish welcomes English speaking, Spanish speaking and Creole speaking members. Fr. Adain extends himself to the three ethnic groups with equal dedication.

 

a09-06-paroisse-notre-dame-du-rosaire

a09-04-dafnere-laguerre

The Haitian community of  the Parish has been serving this Church for the past  40 years. Actually this was the first Church in the Newark Archdiocese where Creole was used in the Liturgy.  It so happened that the majority of faithful who attend this Church are from the l’Artibonite region of Haiti.

a09-05-father-adain

The Dynamic Priest Dieuseul Adain is very close to his people. All find him to be a genuine witness of his faith. His love for all is obvious.

 

Father Adain and his vibrant Haitian  Community extended a warm welcome to the staff of  radio Telé Solidarité for which we are very grateful. Our vocation is to fully participate in the Evangelization of our people. So every mark of recognition and appreciation we receive fills us with joy and encourages us to continue our work.

 

Father Adain welcomes between 250 and 300 people as his Creole Mass every Sunday. Ministry to the youth is intense. Young people find their places in the various choirs et Parish sodalities.. The members are very supportive.

Father Adain is loved and respected in the Archdiocese of Newark. He has just been appointed Dean of Deanery 25 for a term of 5 years. .

 

a09-010-father-marc-arthur

Father Arthur Marc Francois, Administrator of the Parish of St Patrick and member of the board of the National Center of the Haitian Apostolate was very eloquent in his homily at the end of which he received loud applauds. He stressed the importance of angels in the church and showed how much Jesus valued the angels even at the time of his ascension. Father exhorted God’s people to cultivate humility and to always express gratitude to the Lord for all he has done in our lives. To listen to the first part of this Mass  click on this link: https://youtu.be/BkKpLuzYdF8

a009-03-chorale-etoile-brillante

It was a beautiful Mass, three priests and a deacon accompanied Father Adain on the altar. The “bright star choir” performed well in this celebration. I continue to believe that members of our choirs play a great role in the lives of our faith communities. To listen to the second part of this Mass with a click on this link: https://youtu.be/HynjAbyluM8

 

The Mass was followed by a big reception. Haitian Parishes are like an extended family. There is great solidarity among members and the welcome is always warm. Father Adain is a gifted priest of great humility who knows how to welcome God’s people in his parish. The Staff of  Radio Telé  Solidarité Telé thanks Fr Adain and his community for their warm welcome. May Our Lady of the Rosary continue to bless this congregation for the greater good of God’s people in the Archdiocese of Newark!

Brother Tob

 

Haïti: tristesse du pape après l’ouragan Matthew

a07-0009-francois

Il encourage la solidarité après la catastrophe

7 OCTOBRE 2016RÉDACTIONPAPE FRANÇOIS

Pape François, Capture CTV

Le pape François a fait part de sa « tristesse » et a assuré de ses prières après le passage de l’ouragan « Matthew » qui s’est abattu sur Haïti le 4 octobre 2016, faisant plus de 300 morts selon les derniers bilans.

Dans un télégramme de condoléances rendu public le 7 octobre, le pape a encouragé « la solidarité mise en œuvre dans cette nouvelle épreuve que connaît le pays ». Dans le sud-ouest du pays notamment, de nombreuses villes sont détruites et le bilan risque de s’alourdir.

AK

Télégramme de condoléances

Monsieur le Cardinal Chibly Langlois,
Président de la Conférence Épiscopale d’Haïti
LES CAYES

Apprenant la dévastation apportée sur son passage par l’ouragan Matthew, qui a fait de nombreuses victimes et occasionné des dégâts considérables, Sa Sainteté le Pape François vous fait part de sa tristesse et il s’associe par la prière à la peine de toutes les personnes qui ont perdu un être cher. Il leur exprime ses vives condoléances et les assure de sa profonde sympathie dans cette douloureuse circonstance. Il confie les défunts à la miséricorde de Dieu, afin qu’il les accueille dans sa lumière. Il assure de sa proximité spirituelle et de son affection les personnes blessées ainsi que toutes celles qui ont perdu leur maison et leurs biens dans cette catastrophe. Saluant et encourageant la solidarité mise en œuvre dans cette nouvelle épreuve que connaît le pays, le Saint-Père confie tous les Haïtiens à la protection maternelle de Notre Dame du Perpétuel Secours et il leur adresse en gage de réconfort et d’espérance, une particulière Bénédiction apostolique.

Cardinal Pietro Parolin
Secrétaire d’État de Sa Sainteté

 

       MESSAGE DE MSGR GUY SANSARICQ A L’OCCASION DE L’OURAGAN  MATHIEU

 a09-20-jereremie

Les dommages considérables infligés au pays par l’ouragan Mathieu nous jettent tous dans la consternation. Nous offrons nos sympathies les plus émues à toutes les familles qui ont perdu des membres et à tous ceux qui sont devenus soudainement sans-logis et privés de leurs moyens d’existence.  La nature nous a frappés d’un coup terrible! 

 

Les mauvaises surprises de la nature ne frappent pas seulement Haiti. Ceux qui connaissent l’histoire ou qui se tiennent informés savent bien que les désastres naturels font partie de notre univers terrestre. Aucune région du monde n’est épargnée. La terre sur laquelle nous vivons est toujours exposée à des forces incontrollables. La souffrance et la mort se trouvent sur le chemin de tout homme. C’est pour cela que nous devons acquérir la sagesse.  Notre demeure d’ici bas n ‘est pas permanente. 

 

L’humanité  cependant a toujours su survivre les fléaux qui l’assaillent. Le peuple Haitien doit apprendre des lecons à partir de ces expériences douloureuses.

 

Je fais appel à toutes les personnes de bonne volonté de faire l’impossible pour courir au secours de nos populations sinistrées. Mais attention! Il ne faut pas que nos sacrifices consentis par esprit de solidarite soient mal utilisés comme c’est parfois le cas.

 

L’on peut évidemment aider d’abord les parents. Mais, Il faut également des fonds importants pour les réparations d’immeubles. Quatre diocèses Catholiques ont été particulièrement affectés.  Les cathédrales catholiques des Cayes et de Jérémie ont perdu leur toiture. Beaucoup d’autres Eglise paroissiales également. L’aide peut être envoyée aux èvêques des diocèses des Cayes: Cardinal Chibly Langlois; l’èvêque de Jérémie: Msgr. Décoste; l’Èvèque des Nippes: Mgr. Pierre Dumas, l’Evèque de Jacmel; Msgr Launé Saturné et l’Évêque de Port de Paix , Mgr. Antoine Pierre Paulo.

 

Si l’on souhaite envoyer des vètements, il faut veiller à ne pas envoyer des vètements usés et inutilisables. A Brooklyn le Councilman Mathieu Etienne propose un lieu précis qui sera annoncé très bientot pour recevoir les dons de nourriture et d’autres objets à expedier par containers. On peut prendre avantage de ce service.

 

Par dessus tout, sans négliger l’aide matérielle à expédier, que tous se mettent en prière. Malgré la multiplicité des églises et des groupes de prière, admettons que notre pays a besoin d’une conversion profonde. Judith la prophétesse disait déjà plus ou moins en ces termes: Abraham, Isaac et Jacob ont connu des épreuves extremes, mais ce n’était pas pour les punir mais pour les AVERTIR.

 

L’on ne peut pas se permettre de vivre sans intelligence, discipline, solidarite et SAGESSE.

Pour survivre tous les peuples ont besoin de ces qualités, le peuple Haitien y compris!

Courage, Foi et espèrance! “Un Coeur brisé et humilié Le Seigneur ne méprise pas!”

Open letter of  Bishop Sansaricq to President Obama

October 4th, 2016

Mr. Barack Obama

President of the United States of America

The White House

Washington DC

 

Mr. President:

 Francois and Barack Obama

The recent Deportation Policy adopted by the Justice Department with regard to undocumented Haitian entrants resonates as a statement of utter contempt to a population in distress.

 

 

In your various statements throughout your tenure you have always made it clear that people in distress are not to be treated as cattle or merchandise. With all due respect, forgive me to lament that the new policy contradicts your stated principles.

 

Indeed, Haitian Politicians are far from being blameless but we must also admit that misguided

Interference of the US Governments over the past fifty years has significantly worsened the political

and social conditions of that country. The US management of relief funds after the 2010 earthquake, the imposition of Mr. Martely as President five years ago and the entire cholera file can be pointed out as some of the many examples of contributing factors to the current crisis.

 

 Let us honestly acknowledge it, Haitians who are running away by throve from their homeland are escaping dire conditions. I understand that it creates a political problem to the US. But we are dealing with human beings and human lives.

 

President Boyer of Haiti in 1826 invited the US born African slaves who were being forced back to Africa to take up residence in Haiti. Quite a few accepted the offer. Haitian soldiers fought in Savannah Georgia for the independence of the US.   Haiti in spite of its present condition of poverty stands as a symbol of something great and hence deserves special regards from its more prosperous neighbor.

 

I plead that the stated deportation policy recently adopted be revoked for humanitarian reasons.   

It is my hope that your legacy with regards to human rights will not be soiled by a last minute policy

that is likely to generate grave injustices, tremendous human sufferings, family separation and even

unknown numbers of avoidable tragedies. 

 

 Respectfully yours.

    

 

 +Guy Sansaricq

 Auxiliary-Bishop of the Roman Catholic Diocese of Brooklyn NY

Director of the National Center of the Haitian Apostolate.    

 

Bienvenu auPère Montfortain Ronel Charelus (Père Chacha) à New York

a09-013-father-ronel-charrelus

Le Père Montfortain Ronel  Charelus ,ancien leader spirituel  de la vibrante Communauté Haitienne  de  la Paroisse de Ste  Brigitte à Wesbury est en visite à New York. Il exerce son ministère en France  et  il est parmi les lecteurs du Bulletin  Hebdomadaire du Centre National en Europe

 

Le Père Chacha est un fils du diocèse de Port-de Paix, un prêtre très spirituel , doué de grandes relations humaines et qui a une grande proximité avec ses fidèles. Il a deja 24 ans de vie sacerdotale. Le Père Nesly continue sur les traces du Père Chacha et la communauté haïtienne de Westbury est vraiment dans la bonne direction avec un leader qui a une grande proximité avec ses fidèles.

 

 

Le Personnnel  du Bulletin Hebdomadaire du Centre National  de l’Apostolat Haitien  souhaite la plus cordiale Bienvenue au  Père Chacha à New York

 

Brother Tob

Entretien avec le Père St Charles Borno

a0001-002-father-borno

À l’occasion de la  fête de Ste Therèse D’Avila , l’une des Anciennes paroisses de la communauté Haitienne  du diocèse de Brooklyn, j’ai eu la joie de rencontrer le Père St Charles Borno, le premier  curé  de race Noire de cette Paroisse, le Coordonateur de la pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn et le Vice Chairman de la Radio Telé Solidarité.

Le Père Borno est un fils de la Paroisse Notre Dame du Rosaire de la Croix des Bouquets. Il est humble, spirituel et très proche de ses fidèles. C’est un prêtre  qui aime  beaucoup son église et sa terre natale Haiti. Père Borno est aussi le fondateur de la Troupe Eclat, l’une des meilleures chorales  de la pastorale  Haitienne du diocèse de Brooklyn

Le Père Borno nous a parlé dans son entretien  de la Paroisse de Ste Therèse, son travail comme Coordonnateur de la pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn  et Vice Chairman  de la Radio Telé Solidarité. Pour commencer il a beaucoup parlé  des activités autour de la fête de Ste Therèse. Il mentionna  qu’il accueille  500 personnes en fin de semaine  pour les celebrations eucharistiques.

 

Le Père Borno a beaucoup insisté sur la vente signature du Livre du Père  William Smarth qui aura lieu le Samedi 15 Octobre à 4:00 pm  et le Dimanche  16 Octobre à 1 heure pm. Dans son entretien il nous fit savoir qu’il est très honoré d’accueillir  le Père  Smarth à Ste Therèse pour la vente signature de son ivre.

 

Le Père Borno  mentionna aussi qu’il aura une  messe  le Dimanche  16 Octobre à 10:30 am  pour les 3 communautés et il invita tous les  amis de la Paroisse Ste Therèse  à venir celebrer  avec  le peuple de Dieu de sa Paroisse. Pour écouter l’entretien du Père Borno clicquer sur ce lien: https://youtu.be/O_4JXiYSEhA

 

 

Brother Tob

 Interview with Father St Charles Borno

a0001-002-father-borno

On the occasion of the feast of St. Teresa of Avila, one of the Old parishes of the Haitian community in the Diocese of Brooklyn, I was very happy to interview Father  St Charles Borno, the first black pastor of this Parish, the Coordinator of the Haitian ministry of the Diocese of Brooklyn and the Vice Chairman of Radio Telé Solidarité. 

Father Borno is a son of the parish of Our Lady of the Rosary of Croix des Bouquets. He is a humble priest, very spiritual and quite close to his faithful. He is a priest who loves his church and his native land Haiti. Father Borno is also the founder of the Eclat troop, one of the best choirs in the Haitian ministry of the Diocese of Brooklyn.

 

Father Borno in his interview spoke about his Parish and his work as Coordinator of the Haitian ministry of the Diocese of Brooklyn and Vice Chairman of the Radio-Telé Solidarité .  First of all he talked a lot about  the activities surrounding his Parish celebration of St Teresa, the patron saint of his parish that hosts 500 people over the weekend for  Holy Mass. 

Father Borno also stressed the sale of Father William Smarth new book to be held Saturday, October 15 at 4: 00 pm and Sunday, 16 October at 1: 00 pm. In his interview he showed us that he is very honored to welcome Father Smarth at St Terèsa for his Book sale

 

Borno Father also mentioned that there will be a Mass Sunday, October 16 at 10: 30 am for the 3 language groups of his Parish and invited all friends of the parish of  Ste Theresa to come and celebrate with God’s people his parish. To listen to the interview of Father Borno click on this link: https://youtu.be/O_4JXiYSEhA

 

 

Merci-

brother-tob11

 

Merci aux  amies et amis d’internaute et de facebook qui ont envoyé des voeux pour moi  à l’occasion de mon Anniversaire. Ma  Soeur Elda a vendu la mèche aux  amies et amis de Faceboob. Merci Elda , tu sais que tu es une grande lumière pour notre communauté. Encore une  Fois un grand merci pour ceux et celles qui ont prié pour moi et ma famille  en ce faste  occasion

Brother Tob

 

Thank you to the  friends of  internet and facebook  who sent greetings to me on the occasion of my birthday. My Sister Elda spilled the beans to friends  of Facebook.  Beloved Sis Elda thank you, you know you’re a great light to our community. Once again a big thank you to those who prayed for me and my family in this special occasion

Brother Tob

 

 

Le bilan s’alourdit en Haïti après le passage de Matthew

Olivier Tallès, le 07/10/2016 à 18h32

 

a09-09-09-haiti-mathiew

 

 

 

 1  0

L’ouragan Matthew a tué plus de 300 personnes à Haïti et durement endommagé les villes et les villages du sud-ouest.

Le pays est particulièrement vulnérable aux intempéries en raison de la déforestation et des habitats précaires.

ZOOM 

Des haïtiens traversent la rivière La Digue au Petit Goave après l’effondrement du pont, le 6 octobre 2016. / Hector RetamaL/AFP

Quels sont les dégâts provoqués par le passage de Matthew ?

Maisons détruites, toits envolés, routes barrées, électricité coupée… L’ouragan Matthew a touché durement Haïti mardi 4 et mercredi 5 octobre. Les premiers bilans partiels et incertains évoquent entre 300 et 400 morts.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix privilégie le débat serein et approfondi, entre chrétiens et avec ceux qui ne croient pas ou croient autrement.

+

La tempête a frappé plus particulièrement le sud-ouest du pays ainsi que le nord-ouest. Dans le département de Grand’Anse, villes et villages ont été dévastés par les pluies torrentielles et la violence des vents.

« La capitale du département, Jérémy, a été détruite à plus de 80 %, rapporte-t-on chez Care, une Organisation non gouvernementale (ONG) qui est présente dans cette commune de 30 000 habitants. L’hôpital ne peut plus fonctionner faute d’électricité. Dans les campagnes, une partie des récoltes et du bétail a été emportée par les inondations. La catastrophe a touché une population déjà fragilisée par une récente sécheresse. »

Pour les secours, l’accès à cette partie de Haïti est compliqué par la destruction d’une partie des voies de communication avec la capitale Port-au-Prince. Écoulements de boues et troncs d’arbres arrachés encombrent le réseau routier peu développé de Grand’Anse.

Située sur le passage de l’Ouragan Matthew, la commune des Cayes tente également de se relever de la catastrophe. La troisième ville du pays a été balayée pendant des heures par des pluies torrentielles qui ont emporté les toits de tôle et ravagé la plaine agricole.

Au nord-ouest de l’île, les secours découvrent peu à peu l’ampleur des dégâts.« Notre équipe sur place évoque des centaines de maisons détruites autour de Bombardopolis, rapporte-t-on chez Action contre la Faim, une ONG arrivée dans la région après un typhon en 2004. Le réseau d’eau qui venait d’être construit a été à nouveau détruit et les centres de soin sont inondés. »

Les autorités redoutent une recrudescence des cas de choléra qui sévissent dans le pays le plus pauvre du continent américain depuis l’introduction de la maladie en 2010, quelques mois après le terrible tremblement de terre qui avait dévasté la capitale Port-au-Prince.

Selon l’ONU, plus de 350 000 personnes ont besoin d’une assistance immédiate. Le président Privert a demandé aux très nombreuses ONG présentes en Haïti de coordonner leurs efforts pour éviter de ralentir le déploiement de l’aide, un problème rencontré au lendemain du sinistre de 2010.

> Lire aussi : « Matthew fait parti des plus violents ouragans ayant touché les Antilles »

Comment expliquer la vulnérabilité de Haïti aux intempéries ?

Sandy, Katrina, Mitch… Les Caraïbes ont été frappées depuis vingt ans par des tempêtes tropicales particulièrement meurtrières qui ont touché le sud des États-Unis, l’Amérique centrale et les îles.

Mais aucun pays n’a compté autant de victimes que l’ancienne colonie française, Haïti. En 2004, des inondations provoquées par le cyclone Jeanne dévastent la ville de Gonaïves, à 150 kilomètres au nord de Port-au-Prince, faisant plus de 3 000 morts et 300 000 sinistrés.

Quatre ans plus tard, le pays mal remis du passage de Jeanne est à nouveau touché par quatre tempêtes (Fay, Gustav, Hanna, et Ike) qui font en l’espace d’un mois 1 100 morts et disparus.

La vulnérabilité de Haïti aux intempéries est renforcée par la fragilité des constructions mais surtout les graves problèmes de déforestation. Joyau de verdure autrefois vanté par Christophe Colomb, l’ancienne colonie française a perdu au fil des années plus de 98 % de sa couverture végétale, notamment à cause de l’usage sans contrôle du bois de chauffe.

La disparition de la forêt a des conséquences spectaculaires sur l’environnement. Les sols s’érodent. Les terrains en pente s’effondrent. La sécheresse augmente. Et la déforestation accentue les effets des caprices météorologiques. À la saison des pluies, l’eau ruisselle et se transforme en torrents dévastateurs.

 

Mathieu a balayé Jérémie
Par Max Dorismond

La cathédrale Saint-Louis Roi de France a perdu sa croix et son toit

a09-021-cathedrale-de-jeremie

 

 

 

 

a09-022-jeremie

Un vent fou, une mer déchaînée, les maisons vacillent, les tôles s’envolent et la ville entière est à genoux. Certains interpellent Jésus, d’autres Damballa. Voilà la nuit du mardi 4 octobre 2016.   Pas   de   lumière,   pas   d’électricité,   pas   de   communication.   La   Grand-Anse   est complètement coupée du monde. Ce fut ma vision de cette nuit d’horreur. A des milliers de kilomètres   de   ma   terre   natale,   sur   l’écran   noir   de   la   nuit,   mon imagination   débridée, échafaude des solutions sans lendemain. Je ne pouvais trouver le sommeil à la pensée de vivre le tourment de tous mes congénères de là-bas avec qui j’ai l’absence en partage.

Vue de la ville à partir de l’Hôpital Saint-Antoine
(Cliquez pour agrandir)

Le lendemain, en communication avec Hervé Gilbert de Haïti Connexion Network, des photos de la région me parvenaient sur WhatsApp. La ville qui avait bercé mon enfance, n’existe à peu près plus. L’Église Saint-Louis, fraîchement rénovée n’est qu’un squelette vacillant. Toute la tôle s’est envolée. Nul besoin d’imaginer la trombe d’eau qui recouvre son plancher centenaire.

 

La photo aérienne tantôt à l’image d’un fromage de gruyère, tantôt d’une tranche de komparet grignotée  par  les  rats, n’offre  rien   de  rassurant.   Le Morne  Canova  de Nan Goudron  est entièrement lessivé. Les rues jonchées de  monceaux de toits, d’arbres et de déchets ne sont plus reconnaissables. Comme des cartons froissés, les maisons ont perdu leur identité. Le cyclone a chiffonné la région.  Que sont les Jérémiens devenus ?

 

Vue aérienne partielle après le passage de Mathieu

De gouvernement en gouvernement, Jérémie était une ville paria. Perdue au bout de l’île, presqu’au bout du monde, elle a toujours évolué hors du temps, hors des projets qui alimentent les autres coins d’Haïti. Sous le gouvernement de Martely, six ministres avaient l’insigne honneur d’y avoir des liens de consanguinité avec la cité. Malheureusement, leur nomination ne fut qu’un bel écho pour le plaisir de la galerie, car le Jérémien, une fois au pouvoir, ne voit jamais le soleil se lever deux fois sur la rade.

 

Qui va aider ces pauvres hères frappés par les foudres du destin? Qui va aider ceux de l’arrière-pays laissés à eux-mêmes? C’est bien beau de pleurnicher sur la ville, mais toute la région est sinistrée. Ils ont tout perdu. Peuple résilient, ils vont s’en sortir, j’en suis sûr. Mais, il leur faut un minimum. Un coup de pouce. Mes frères, pressons le pas, il est presque minuit !
Max Dorismond Mx20005@yahoo.ca

 

Good to know: Hurricane “Mathew” plays havoc in Haiti, initial responses…

One of the strongest hurricanes in more than 10 years struck the peninsula of the “Great South” and the Department of the North-West of Haiti and the extent of the damages cannot be assessed yet. The rising death toll has gone over 100. Organizations like CRS, public officials like Councilmember Mathieu Eugene of Brooklyn, NY, clergy and individuals are starting collections of clothing and other supplies. Bishop Guy Sansaricq has written to President Obama to plead for a revisit of the announced policy of deportation in the wake of close to 8,000 Haitians in transit through Mexico. Is it the time for a long-term cooperation project of the Haitian Diaspora?
+                          +                     +.

L’un des cyclones les plus féroces depuis plus de 10 ans a frappé le Grand Sud et le Nord-Ouest d Haiti et il est trop tot pour évaluer les dégats. Le grandissant chiffre officiel de morts a passé la centaine. Organisations comme CRS, des officiels comme le Conseiller Municipal Mathieu Eugene de Brooklyn, NY, le clergé et des individus  ont commencé les collectes. Notre évèque Guy Sansaricq a écrit au Président Obama pour plaider une revue de la dècision annoncée de déportation dans la coulée de près de 8.000 Haitiens en transit au Mexique .

Est-ce que c’est le moment pour un projet de cooperation a long-terme de la Diaspora Haitienne et ses amis?

Autres prises de vues montrant l’étendue des dégats matériels à Jérémie

 

Vue rapprochée de la toiture de la cathédrale de jérémie après le passage de Mathieu

Vente Signature du dernier livre du Père William Smarth

a002-12-smarth

Paroisse Ste Therese Davilla

Adresse: 563 Sterling Place at Classon Avenue Brooklyn, N.Y. 11238 .

Samedi 15 Octobre  à4:00 hres Pm

Dimanche 16 Octobreà 1:00 hre PM

Le  Prix des 2 livres : 75:00S

L’ouragan Matthew longe désormais la côte est des États-Unis

a09-24-haiti

a09-025-ouragan

La Croix avec AFP, le 08/10/2016 à 13h08

 

 

 

 

 

 2  0

Après avoir fait 400 morts en Haïti, l’ouragan Matthew a provoqué de nouvelles victimes sur la côte est des États-Unis, bien que sa violence se soit atténuée.

ZOOM 

Après le passage de l’ouragan Matthew, à Jérémie, dans l’ouest d’Haïti, le 7 octobre. / NICOLAS GARCIA/AFP

L’ouragan Matthew, bien qu’affaibli, poursuivait samedi 8 octobre sa remontée le long de la côte est des États-Unis, menaçant de provoquer des inondations meurtrières, tandis qu’Haïti, où il a fait au moins 400 morts, selon un bilan encore incertain, se trouve confrontée à une crise humanitaire.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix va sur le terrain, et met en lumière des acteurs de l’actualité, célèbres ou modestes.

+

Dans l’île caraïbe, Matthew a laissé des scènes de désolation. Toits arrachés, rues inondées, arbres écrasés sur des habitations de fortune, l’ouragan a causé la mort d’au moins 400 personnes dans ce pays très vulnérable aux aléas climatiques. Un million de personnes sont dans le besoin, selon l’ONG Care-France : « beaucoup d’habitants ont tout perdu. Ils n’ont plus rien hormis les vêtements qu’ils portent ».

Samedi 7 octobre au matin, Matthew se trouvait près de la côte de Caroline du Sud (Charleston) et de Géorgie (Savannah). L’ouragan, qui s’était hissé jusqu’au niveau maximal de l’échelle Saffir-Simpson, l’échelon 5, est descendu en catégorie 2 avec des vents soufflant jusqu’à 165 km/h.

Danger d’inondation meurtrière

« Il y a un danger d’inondation meurtrière (…) le long de la côte nord-est de la Floride, de la côte de la Géorgie, de la côte de Caroline du Sud et de la Caroline du Nord », a mis en garde le centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

Les autorités de Caroline du Sud ont ordonné l’évacuation de milliers d’habitants des côtes vers des abris, notamment dans les gymnases des établissements scolaires, alors que le NHC a prévenu que des pluies torrentielles pourraient causer d’énormes dégâts.

« Une tempête que l’on ne voit qu’une fois par siècle »

« Les experts météo ont décrit Matthew comme une tempête que l’on ne voit qu’une fois par siècle », a souligné Lenny Curry, le maire de Jacksonville (Floride), dont près de la moitié des 850.000 habitants ont été évacués. « Nous voulons que nos concitoyens soient en sécurité. Notre priorité est la sécurité publique ».

Lors de son passage en Floride, Matthew a fait au moins cinq victimes : deux femmes ont été tuées par des chutes d’arbres, une troisième a été terrassée par une crise cardiaque, et un couple a succombé à des émanations de monoxyde de carbone venant d’un générateur dans leur garage.

Coupures d’électricité

Les coupures d’électricité sont une des conséquences de ce mauvais temps, avec 11 % des consommateurs du réseau électrique de Floride affectés, soit plus d’1,1 million de personnes.

Malgré cela, l’impact de Matthew sur cet État a été finalement moins violent qu’escompté car l’œil de l’ouragan n’a pas touché terre.

« Il s’agit toujours d’un ouragan vraiment dangereux », a cependant mis en garde le président Barack Obama vendredi depuis le Bureau ovale, tandis que le gouverneur de Floride, Rick Scott, prévenait encore au milieu de la nuit sur Twitter que « les inondations continuent dans le nord-est de la Floride. Restez à l’intérieur ! »

Plan d’urgence fédéral

La Floride, la Géorgie, la Caroline du Sud et la Caroline du Nord sous le coup d’un plan d’urgence fédéral, pourraient recevoir entre 20 et 30 cm de pluie cumulés dans les régions côtières, avec des pics à 38 cm, a prévenu le NHC. Le passage de l’ouragan à quelques dizaines de kilomètres du rivage s’accompagne de forte houle, vents violents et précipitations qui font redouter une montée des eaux pouvant aller jusqu’à trois mètres par endroits.

Plusieurs villes de Géorgie et Caroline du Sud, dont la cité coloniale de Charleston, ont déclaré des couvre-feux, en partie pour empêcher les pillages dans les maisons abandonnées par leurs habitants. Mais les ordres d’évacuations, concernant au total quelque trois millions de personnes, n’ont pas toujours été respectés.

Depuis qu’il est devenu ouragan le 29 septembre, Matthew a traversé les Caraïbes du sud au nord, affectant la Colombie, la Jamaïque, la République dominicaine, où au moins quatre personnes sont mortes, ainsi que Cuba et les Bahamas.

80 % des récoltes détruites

Mais c’est Haïti, et notamment le sud du pays, qui a été le plus touché, avec au moins 400 morts, a indiqué à l’AFP le sénateur haïtien Hervé Fourcand. La protection civile du Sud a évoqué pour sa part un bilan de 315 morts, et le ministère de l’Intérieur 271 morts.

À Jérémie, une ville de 30.000 habitants inaccessible jusqu’à vendredi, la situation est désespérée : toutes les habitations en tôle ont été détruites, plus de courant et de ligne téléphonique. « C’est comme si quelqu’un avait une télécommande et continuait de faire augmenter le vent encore et encore », raconte à l’AFP Carmine Luc, une jeune femme de 22 ans.

Jusqu’à 80 % des récoltes ont été détruites dans certaines zones.

Le pays est ainsi confronté à une nouvelle catastrophe humanitaire, avec notamment la crainte de voir de nouvelles flambées de l’épidémie de choléra introduite dans le pays après le séisme meurtrier de 2010.

La Croix avec AFP

 

 

 

 

 

Donald Trump dans la tourmente avant un débat crucial contre Hillary Clinton

Frédérique Schneider avec AFP, le 08/10/2016 à 13h44

 

 

a09-026-trump

 

 

 0  0

Une vidéo datant de 2005 et révélée vendredi 7 octobre montre le candidat républicain tenir des propos dégradants sur les femmes. Ses excuses rapides n’ont pas apaisé l’agacement des membres de son parti.

ZOOM 

Masques d’Halloween représentant les deux candidats à l’élection américaine. / SAUL LOEB/AFP

L’incendie a démarré vendredi 7 octobre avec la publication par le Washington Post d’une vidéo datant de 2005 et dans laquelle Donald Trump, alors homme d’affaires et vedette de télévision de 59 ans, est enregistré à son insu en train de parler en termes très crus et dégradants de sa façon d’aborder les femmes qu’il convoite, au besoin sans leur consentement.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix va sur le terrain, et met en lumière des acteurs de l’actualité, célèbres ou modestes.

+

La publication de cet enregistrement à la veille du deuxième débat contre Hillary Clinton a fait l’effet d’une bombe dans la campagne électorale américaine, stupéfiant les alliés républicains du candidat. Celui-ci a ainsi été contraint de publier des excuses par communiqué puis dans un message vidéo diffusé au milieu de la nuit sur sa page Facebook.

« Ceux qui me connaissent savent que ces paroles ne reflètent pas qui je suis. Je l’ai dit : j’avais tort et je m’excuse », a-t-il déclaré, tout en annonçant qu’il attaquerait Hillary Clinton pour avoir rudoyé les maîtresses de son mari, Bill, dans les années 1990.

 Suivre

Donald J. Trump 

✔@realDonaldTrump

Here is my statement.

00:19 – 8 Oct 2016 · United States, United States

 

 

 37 13837 138 Retweets

 

 77 60477 604 j’aime

Panique dans les rangs républicains

Le milliardaire populiste a déjà connu des semaines noires, notamment en août, mais il s’était relevé de ses dérapages. La différence est que ces révélations émergent à un mois du scrutin, alors que les Américains commencent à voter de façon anticipée.

Des soutiens soulignaient que ces fanfaronnades de vestiaires étaient vieilles de onze ans et ne remettaient pas en cause les autres qualités de l’homme d’affaires. Mais la panique se répandait dans les rangs républicains, par crainte d’une déroute générale en novembre, quand le Congrès doit aussi être renouvelé.

Les uns après les autres, des ténors ont ainsi fait part de leur écœurement et de leur colère, notamment l’homme fort du Congrès, Paul Ryan, qui a renoncé à inviter Donald Trump à un rassemblement samedi sur ses terres.

Plusieurs élus, dont ceux de l’Utah, État très conservateur, ont également annoncé qu’ils ne voteraient plus pour Donald Trump, sans toutefois aller jusqu’à soutenir la démocrate.

Un deuxième débat qui s’annonce houleux

Environ 84 millions de personnes ont suivi le premier débat entre Donald Trump et Hillary Clinton, le 26 septembre, lors duquel le plan de la candidate démocrate s’est déroulé comme prévu : projeter une image présidentielle tout en laissant Donald Trump exprimer ses penchants les plus troublants aux yeux des électeurs modérés, notamment son impulsivité et sa méconnaissance des dossiers.

Le deuxième débat entre les deux candidats aura lieu dimanche 9 octobre, à l’université Washington de Saint-Louis, dans le Missouri. Il devait être l’occasion pour Donald Trump de changer d’image auprès des jeunes, des minorités et des électrices, afin de leur prouver qu’il n’est pas le personnage xénophobe et sexiste dépeint par les démocrates.

La vidéo arrive opportunément pour le camp démocrate. « Les femmes ont le pouvoir de stopper Trump », a tweeté Hillary Clinton, en diffusant une nouvelle vidéo compilant les paroles sexistes les plus accablantes de son rival.

 Suivre

Hillary Clinton 

✔@HillaryClinton

Women have the power to stop Trump.http://IWillVote.com http://hrc.io/2dldjqb 

19:54 – 7 Oct 2016

 

 

 30 86530 865 Retweets

 

 50 94450 944 j’aime

Frédérique Schneider avec AFP

            INVOCATION AT BOWLING GREEN  ON OCTOBER 8TH 1016

                    AT THE FIRST HOISTING OF THE HAITIAN FLAG IN MANHATTAN

 

We praise you Father creator of this vast universe! You created man in your own likeness so

 

that we would fill every corner of this earth. You wanted mankind to be very diverse yet to

 

remain bonded in unity as we were all born from one couple. You cursed and ostracized Cain

 

because he refused to recognize Abel as his brother.  “Love one another” is the supreme law

 

you revealed to a weak, insecure and violent mankind.

 

We praise you for the great nation of the United States of America which you have richly

 

blessed with a generous and open-minded spirit and also with material prosperity.

 

We praise you also for the Republic of Haiti that in spite of its tormented history has played

 

a great AND UNIQUE role in the history of freedom in this continent.

 

 As we symbolically hoist these two flags today we implore your blessings upon these two

 

nations. May they increasingly realize that their past and their future are intertwined and

 

that their brotherly collaboration will accrue to their common benefit.

 

In the words of the second letter to Timothy help them realize that they must both trust in

 

God who provides us richly with all things for our use. May He always help us not to rely

 

solely on such an uncertain thing as wealth but to rather help us to be good, rich in good

 

works and generous, sharing with what we have.  In this way only shall we build a secure

 

foundation for the future!

 

Bless both our countries which this week have both been and are still being pondered by the

 

same natural disaster. O Lord, Have mercy! Let us be partners in building justice, peace and harmony in our troubled continent and indeed throughout the entire torn and confused world we live in.

Through your blessing may Peace reign from one ocean to the other!

Praise and honor to you forever and ever! Amen   

 

Proverbes

 

 

 

 

 

 

 

Moùn ki mache tèt ni, seKan Solèy cho ou wè li ganyen pou

 

 

 

 

 

 

 

Gro Kò pa vle di byen fèt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Twòp Konfyans ganyen danje

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Se  pa tout limyè ki klere kay

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jako pa janm blye premye mèt li

 

 

 

 

 

 

 

Piti etensèl fè gwo dife

Good to know: Hurricane “Mathew” plays havoc in Haiti, initial responses…

 

A27-4-Deacon Paul

One of the strongest hurricanes in more than 10 years struck the peninsula of the “Great South” and the Department of the North-West of Haiti and the extent of the damages cannot be assessed yet. The rising death toll has gone over 100. Organizations like CRS, public officials like Councilmember Mathieu Eugene of Brooklyn, NY, clergy and individuals are starting collections of clothing and other supplies. Bishop Guy Sansaricq has written to President Obama to plead for a revisit of the announced policy of deportation in the wake of close to 8,000 Haitians in transit through Mexico. Is it the time for a long-term cooperation project of the Haitian Diaspora?
+                          +                     +.

L’un des cyclones les plus féroces depuis plus de 10 ans a frappé le Grand Sud et le Nord-Ouest d Haiti et il est trop tot pour évaluer les dégats. Le grandissant chiffre officiel de morts a passé la centaine. Organisations comme CRS, des officiels comme le Conseiller Municipal Mathieu Eugene de Brooklyn, NY, le clergé et des individus  ont commencé les collectes. Notre évèque Guy Sansaricq a écrit au Président Obama pour plaider une revue de la dècision annoncée de déportation dans la coulée de près de 8.000 Haitiens en transit au Mexique .

Est-ce que c’est le moment pour un projet de cooperation a long-terme de la Diaspora Haitienne et ses amis?

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s