National Center-Latest News-July 31-2016

Perpetual Help

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 18TH SUNDAY OF THE CHURCH YEAR (July 31st, 2016)

Ecclesiastes 1, 2; 2, 21-23; Psalm 90; Colossians 3, 1-5, 9-11; Luke 12, 13-21

 

By +Guy Sansaricq

 

Everybody legitimately desires some degree of comfort in life. Others desire much more than that. They crave for the possession of great fortunes. When that craving intensifies, it becomes greed. Greed is like a disease, it’s one of the capital sins meaning that it’s a dangerous disposition that, left unchecked, leads to cheating, lying, injustice, quarreling even murder and wars.  Hence, a warning against Greed follows!

 

The readings today give us a lesson of wisdom in leading us to discern which are the most important and lasting treasures that we must seek.  A story is told in the Gospel about a foolish farmer. His harvest was so plentiful that he figured that he had it made and had nothing to worry about. The same night he died.

 

The conclusion is that earthly treasures are good but passing. We all are pilgrims on the way to another place. When we are carried to the gravesite, none of our possessions will follow the hearse. It’s good sense to remember that all we have and are come from God and that we hold no key to our future. A road or an air accident, an unknown disease, a heart attack may bring our days to a sudden end.

 

Wisdom is that virtue that helps us make the right choice in life and rescues us from the trappings of deceitful greed. The first reading stresses the point that most man’s pursuits are vain. For heaven’s sake, Don’t be foolish! IF TODAY YOU HEAR GOD’S VOICE, HARDEN NOT YOUR HEART!

 

PENSÉES UR LES LECTURES DU 18ÈME DIMANCHE SIMPLE (31 Juillet 2016)

 

 

Est ce que l’enseignement d’aujourd’hui porte à faux dans un pays comme Haiti où le besoin des richesses est tellement URGENT? Jésus ne semble-t-il pas mépriser toute richesse terrestre?

 

Ce n’est pas le cas! Nous savons que la terre nous a été remise et que c’est à nous qu’il revient de la cultiver et de la faire produire. La production de la richesse est donc notre devoir d’homme et de femme.  Ce que Jésus enseigne c’est l’illusion de penser que la possession des biens terrestres

est notre ultime objectif.

 

Il arrive que beaucoup se laissent fasciner par les biens de la terre et développent un appétit insatiable de s’en approprier.  Ils sont prèts à tout faire jusqu’à commettre l’injustice, la fourberie et le meurtre pour tout posséder. Cet appétit morbide empoisonne les rapports humains et tuent la société. Pour illustrer le point, Jésus cite le cas d’un cultivateur qui, à la suite d’une récolte abondante, pensa que son avenir était assuré. Mais le soir mème il mourut.  De cela, l’on peut conclure ce qui suit:

 

Tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes viennent de Dieu. C’est Lui qui détient le dernier mot sur notre avenir. Un accident de voiture, un acte terroriste, un tremblement de terre, une innondation, un arrèt du Coeur peut mettre une fin soudaine à notre vie.

 

S’il est important d’assurer sa vie sur terre, il ne faut pas oublier que nous ne sommes que des passants

en route vers un autre lieu. Il est donc SAGE ET PRIMORDIAL d’accumuler des biens spirituels et éternels.  Ne penser qu’à cette terre c’est faire preuve de myopie, de vanité et de folie.  Un peu de bon sens, s’il vous plait! L’HOMME INTELLIGENT ET SAGE DISCERNE LE MEILLEUR!

 

SI DONC TU ENTENDS AUJOURD’HUI LA VOIX DU SEIGNEUR, N’ENDURCIS PAS TON COEUR!

Bishop Sansaricq

 

 

The Haitian Youth Talk Show of August 20, 2016 is around the corner.

 

 

Radio Telé Solidarité is the first Catholic Church station of the Haitian community in the diaspora. Our mission as a Catholic media is always Evangelization and Education. We continue to be very grateful to everyone who helped us to make  Radio Telé Solidarité a great reality for our community.

 

The Haitian Youth Talk Show of August 20, 2016 is around the corner.

 

 

 

 

 

https://youtu.be/i39lD5Pwr1Y

 

 

It is the first live talk Show of Radio Telé Solidarité for young people who are the future of our community and our church .Several members of the Executive and Finance Committee of Radio Telé Solidarité met Saturday, July 23 ‘to prepare this great meeting of young people on August 20th.  It was a very good meeting and everyone is ready to make maximum sacrifices to make this a memorable meeting for young people

A28-21-Clarisha

????????????????????????????????????

 

 

A31-Comite de Tele Solidarite

 

Bishop Guy Sansaricq and Father St. Charles Borno and the Executive and Finance Committee of the Radio Telé Solidarité continue to encourage Youth leaders and all youth to participate in this historic day of August 20, 2016 at the Parish of Our Lady of Miracles. This meeting will start at 12: 00pm and will end at 4: 30pm.

 

Father Nixon Jean Francois, the spiritual leader of the vibrant Haitian community of the parish of St. Anne and St. Joachim in the Creole Mass on July 24, 2016 encouraged the young people of the Haitian community to participate in great numbers. Father Nixon is a great friend of Radio Telé Solidarity and a priest who has a close relationship with his followers.

A24-000-Father nixon

         Together we can make the day of August 20th a great meeting for our youth. They have much to share with us: their joys, their sadness, and their worldviews. We hope for a future where all young people can go to school, eat their fill, have a profession and live in a world without war violence and injustice. Please on this link to have more information on this link: https://youtu.be/i39lD5Pwr1Y

 

 

Brother Buteau (Brother Tob)

 

L’emission des Jeunes du 20 Aout avance à grand Pas.

 

A31-3-Majorie Vail

 

https://youtu.be/i39lD5Pwr1Y

 

Le 20 Aout 2016 ce sera une gande journée pour le Personnel de la Radio Telé Solidarité avec la première emission en directe  de la Radio Telé Solidarité pour les Jeunes qui sont l’avenir de notre communauté  et notre église. Radio Telé Solidarité est la première station de l’Église Catholique de la communaute Haitienne de la diaspora. Notre mission comme medias Catholique est toujours Evangelisation et Education . Nous continions à être très reconnaissant  envers tous ceux     et celles  qui nous ont aidé  à faire de Radio Telé Solidarité une grande realité

A31-Comite de Tele Solidarite

Plusieurs membres du Comité executif  et des Finances se sont rencontrés le Samedi 23 Juillet ‘afin de preparer cette grande rencontre des jeunes du 20 Aout.Cela a été une très bonne reunion ou tout le monde est prêt  à faire le maximum de sacrifices   pour faire de cette journée une rencontre  historique pour les jeunes

 

 

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

 

 

Bishop Guy Sansaricqet le Père St Charles Borno  en comminion avec le Comité executif et des finances de la Radio Telé Solidarité continuent à encourager  les leaders des Jeunes , les jeunes à participer en masse à la journée Historique du 20 Aout 2016 à la Paroisse Notre Dame des Miracles. Cette rencontre debutera à 12:00Pm et se terminera à 4:30Pm.

A24-000-Father nixon

 

Le Père  Nixon  Jean francois   , le leader spirituel  de la vibrante Communauté  Haitienne de la Paroisse  de Ste Anne et St Joachin  dans la messe creole du 24 Juillet 2016 encouragea les jeunes de la communauté Haitienne  à participer en masse à la rencontre  des Jeunes du 20 Aout  à la Paroisse Notre Dame des  Miracles. Le Père Nixon est un grand ami de la Radio Telé Solidarité et un prêtre  qui a une grande proximité avec ses  fidèles

 

Ensemble Nous pouvons faire la journée du 20 Aout une grande rencontre pour nos jeunes. Ces derniers ont beaucoup à partager avec nous de leur joie de leur tristesse  et de leur vision  du monde  ou tous les jeunes peuvent aller à l’ecole , manger à leur faim  , avoir une profession  et vivre dans  un monde sans guerre  ,violence et sans injustice  . Pour avoir plus d’informations clicquer sur ce lien: https://youtu.be/i39lD5Pwr1Y

 

 

Frère Buteau (Brother Tob)

 

A24-1-Chorale ste Anne

Le Personnel du bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien  et de  Radio Telé Solidarité etait très heureux de couvrir la messe creole  du 24 Juillet de la Paroisse de Ste Anne et de  St Joachin. Le Père  Benoit Louis Philippe était le celebrant et l’Homeliste . Il etait assisté du Père Elder Hypolitte  et du diacre  Emmanuel Coty.

 

A24-000-Father nixon

Rappelons que  le Père Nixon Jean Francois est le leader spirituel de la vibrante  Communauté Haitienne de la Paroisse  de Ste Anne et de St St Joachin. Il est reputé pour être un prêtre qui a une proximité avec le peuple de Dieu. Il est un prêtre doué de  grandes capacités de relations Humaines et qui accompagne merveilleusement  bien le peuple de Dieu de la Paroisse de Ste Anne et de St Joachin

A24-5-Pere Benoit

Le Père  Benoit est un prêtre du Diocèse de Jacmel , il est en train de termimer son doctorat en Philosophie à Paris sournommée la ville des Lumières. Il doit presenter sa thèse en Automne. Dans son homelie il a insisté beaucoup sur la foi et a pris Le Patriarche Abraham en exemple. Il nous fit savoir que Dieu exauce toujours la prière  du juste et tous ceux et celles qui ont une grande confiance en lui . Il invita le peuple de Dieu à apprendre à Pardonner. Pour écouter la première partie de la messe creole du 24 Juillet à la Paroisse Ste Anne Clicquer sur ce lien cliquer sur ce lien: https://youtu.be/2u9EykStZSM

 

A24-5-Pere Elder Hyppolite

Le Salesien Père Elder Hyppolite , auteur de  plusieurs ouvrages sur le venerable Pierre Toussaint, candidat à la canonisation,  etait concelebrant à cette Eucharistie. Le Père Elder est parmi les defenseurs de la cause de Pierre Toussaint  à la Sainteté. Il est connu pour etre un prêtre très doué et qui a un grand  amour pour l’église Catholique et sa terre Natale Haiti. On doit mentionner aussi que le Père Elder Hyppolite était le lauréat de la  4ème edition du prix Henri Lubac en l’année 2008. Le Père Elder est parmi  les grandes figures de l’Église Catholique D’haiti.

A24-1-Chorale ste Anne

La Chorale  Cartores Christi de la communauté  Haitienne de la Paroisse Ste Anne et st Joachin a bien performé à cette Celebration Eucharistique. Chanter c’est toujours prier 2 fois . vous pouvez comprendre  comment le ministère des distingués membres de la chorale  Cartores Christi de la Paroisse de Ste Anne et de St Joachin est très apprécié par le peuple de Dieu  de la vibrante communauté Haitienn  Nous avons eu la chance de rencontrer  Ceton St Fleur  qui est l’un des membres de la Chorale Cartores Christi. Pour ecouter son entretien cliquer sur ce lien: https://youtu.be/bHlBzhAUwfI

Marie José Pierre , infimière de formation membre de la Paroisse  de Ste Anne et  de St Joachin depuis 38 ans  profita de notre passage pour accorder un entretien à Radio Telé Solidarité. Pour écouter son entretien cliquer sur ce lien https://youtu.be/Ru0ucGqzUBw

J’ai eu aussi la chance d’avoir une brève conversation avec le Diacre Emmanuel Coty, le premier Diacre de la Paroisse de Ste Anne. Il me fit savoir que la Paroisse Ste Anne accueille en moyenne 500 personnes   pour les 2 messes en creole du Dimanche et il ajouta que la communauté  Haitienne de foi  de la Paroisse de Ste Anne  est de differentes regions d’Haiti.

A24-000-Father nixon

Enfin, Le Père Nixon  remercia  tous ceux et celles qui ont contribue à la reussite de cette celebration. Il remercia le personnel de Radio Telé Solidarité qui etait present à cette celebration et  profita  pour encourager les membres de sa Paroisse à envoyer les jeunes de leur  famille à l’émission  des jeunes du 20 Aout de Radio Telé Solidarité  à la Paroisse Notre Dame des  Miracles. Pour écouter la 2ème partie de la messe  creole du 24 Juillet à la Paroisse Ste Anne et St Joachin cliquer sur ce lien: https://youtu.be/Dug0iQ-e_CQ

Brother Tob

 

A24-3-Sr Angelia Paul

The Staff of the Weekly  Bulletin of the National Center of Haitian Apostolate  and Radio Telé Solidarité was very pleased to cover the Creole Mass on July 24 of the Parish of St. Anne and St. Joachim. Father Benoit Louis Philippe was the celebrant and homilist. He was assisted by Father Hypolitte Elder and Deacon Emmanuel Coty.

 

A24-000-Father nixon

Father Nixon Jean Francois is the spiritual leader of the vibrant Haitian community of the parish of St. Anne and St. Joachim St. He is known as   a priest who has a closeness to the people of God. He is a gifted priest with great human relations skills.  He accompanies God’s people of the parish of St. Anne and St. Joachim beautifully,

 

A24-5-Pere Benoit

Father Benoit is a priest of the Diocese of Jacmel, He is now finishing his PhD in Philosophy in Paris, the City of Lights. He must defend his dissertation in autumn. His homily emphasized the gift of faith and took the Patriarch Abraham as an example. He told us that God always answers the prayers of a righteous man and woman and those who have great confidence in him. He invited the people of God to learn to forgive. To listen to the first part of the Creole Mass on July 24 at St. Anne Parish CLICK on the link click on this link: https://youtu.be/2u9EykStZSM

A24-5-Pere Elder Hyppolite

     The Salesian Father Hyppolite Elder, author of several books on the venerable Pierre Toussaint, a candidate for canonization, was concelebrating in this Eucharist Celebration. Father Elder is among the defenders of the cause of Pierre Toussaint to Holiness. He is known to be a very good priest who has a great love for the Catholic Church and his homeland Haiti. Father Elder Hyppolite was the winner of the 4th edition of Henri de Lubac Prize in 2008. Father Elder is among the major figures of the Catholic Church in Haiti.

A24-1-Chorale ste Anne

     The Cartores Christi Chorale of the Haitian community of St. Anne and St. Joachim Parish performed well during the Eucharistic Celebration. They embody the saying that “Singing is praying twice.” The distinguished members of the chorale.  are very popular among the dynamic Haitian community We had the chance to interview Ceton St Fleur a member of the Cartores Christi Chorale. To listen to the interview click on this link: https://youtu.be/bHlBzhAUwfI

A24-2-Marie Josee Pierre

Marie José Pierre, a nurse, who has been a member of the St. Anne and St. Joachim Chorale for 38 years, also agreed to give an interview to Radio Telé Solidarité. To listen to her interview click on this link https://youtu.be/Ru0ucGqzUBw

IMG_4186

          I also had the chance to have a brief conversation with Deacon Emmanuel Coty, the first deacon of the parish of St. Anne. He told me that St Anne and St. Joachim Parish welcomes an average of 500 people during the 2 masses in Creole on Sunday. The Haitian community of faith of St. Anne and St Joachim Parish come from different regions of Haiti.

A24-000-Father nixon

Finally, Father Nixon thanked all those who contributed to the success of this celebration. He thanked The Staff of Radio Telé Solidarité   who was present at this celebration and took the opportunity to encourage the members of his parish to send young people at the youth talk show youth scheduled for August 20, 2016 to Radio Solidarité Telé at Our Lady of Miracles Parish. To listen to the second part of the Creole Mass on July 24 at the Parish St. Anne and St. Joachim click on this link: https://youtu.be/Dug0iQ-e_CQ

 

Brother Tob

 

Sister Marina Serrette.

Radio/Tele Solidarite was honored to interview a religious sister from TRINIDAD who will soon celebrate her fiftieth anniversary of Religious profession.

 

She is now 74 yet quite alert and vivacious. The flame that consumed her heart in her youth is still burning and shining bright.

 

Born in a large family of 15 children she considered joining the sisterhood since her teen years.

 

The community she is involved in is rather new and small yet nonetheless active. Their patroness is St Catherine of Sienna, an Italian mystic who had a great impact on her time even though she died at the age of 33. Her body is preserved intact.

 

This tells you that Sister Marine’s community is very deeply rooted in prayer and whole- heartedly involved in activities of service. Sister Marine managed for many years a huge children’s home accommodating children from babies to teen-agers up to 17 year-old, boys and girls.  So you can imagine she has a lot to say. Listen to the interview

 

Entretien avec Soeur Angelia Paul

Le personnel  de Radio Telé Solidarité était très heureux  de rencontrer Soeur Angelia Paul  de la  congregation des  Soeurs de la Charité de Saint louis  pour un entretien à la radio Tele Solidarité

Soeur Angelia a deja 22 ans dans la  vie religieuse et  est originaire du departement  de l’Artibonite. Elle nous a parlé un peu de sa vocation religieuse et de comment  sa mère a joué un grand role dans cette vocation.

Soeur Angelia nous informa  que les Soeurs  de la Charité de St Louis exercent leur ministère dans Presque tous les departements  d’Haiti. Elle nous a parlé  des problèmes  et des defis  des Soeurs de la Congregation des Soeurs de la charite de Saint Louis après le tremblement de terre de 2010. Pour ecouter son entretien cliquer sur ce lien: https://youtu.be/I-92VYYBswg

Brother Tob

 

 

 

Interview with Sister Paul Angelia

The staff of radio Telé Solidarité was very pleased to meet Sister Angelia Paul of the congregation of the Sisters of Charity of St. Louis for an interview at   Radio Telé Solidarité. Sister Angelia already has 22 years in religious life and is from the department of Artibonite. She told us about her religious vocation and how her mother played a large role in this vocation.

Sister Angelia informed us that the Sisters of Charity of St. Louis exercised their ministry in almost all departments of Haiti. She told us of the problems and challenges of the Congregation of the Sisters of Charity of St. Louis after the 2010 earthquake in Haiti.  To listen to her interview  click on this link: https://youtu.be/I-92VYYBswg

 

Brother Tob

 

 

Aux JMJ, le pape appelle les jeunes à être « une réponse concrète » aux souffrances du monde

Céline Hoyeau, Marie Malzac et Nicolas Senèze (à Cracovie), le 29/07/2016 à 21h33

  • A31--4Pape demande aux jeunes

 

 

 

 

 

 3  0

Au chemin de croix des JMJ, vendredi soir 29 juillet à Cracovie, le pape François a appelé les jeunes à être « une réponse concrète aux besoins et à la souffrance de l’humanité »

ZOOM 

Le chemin de croix avec le pape François au parc Blonia le 29 juillet. / FILIPPO MONTEFORTE/AFP

Au terme d’une journée marquée par la douleur et la souffrance, avec ses passages au camp d’Auschwitz puis à l’hôpital pédiatrique Prokocim, à la rencontre des enfants malades, le pape François a prêché, vendredi soir 29 juillet au parc de Blonia, le chemin de croix des JMJ, proposant aux jeunes un texte exigeant pour les inviter à s’engager dans la voie du service.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix met en lumière la dimension spirituelle des hommes et des événements.

+

« Où est Dieu ? Où est Dieu, si dans le monde il y a le mal ? », a lancé François, reprenant, sans la citer, la question d’un codétenu entendue par Elie Wiesel à Auschwitz (La Nuit). « Il est pendu à cette potence », avait alors pensé intérieurement le prix Nobel de la paix, mort au début de ce mois. Dans son message, le pape a comme prolongé cette réponse : « Dieu est en eux, Jésus est en eux, il souffre en eux, profondément identifié à chacun », a-t-il affirmé, avant d’engager les jeunes à être « une réponse concrète aux besoins et à la souffrance de l’humanité ».

> A lire : Le pape au chemin de croix des JMJ : « Il existe des interrogations auxquelles il n’y a pas de réponses humaines »

« Si quelqu’un, qui se dit chrétien, ne vit pas pour servir, sa vie ne vaut pas la peine d’être vécue »

Ce silence de Dieu, Louis Gundermann, 18 ans, l’a connu dans sa chair, lorsqu’il y a six ans, le jeune garçon est resté hospitalisé pendant six mois. « On a su bien gérer la souffrance physique, mais même si j’étais bien entouré, je me suis senti radicalement seul… Qu’est-ce que je fais de ma vie ? Pourquoi je suis là ? », évoque l’étudiant en fauteuil roulant. « Je n’en voyais pas le bout, j’ai eu besoin de crier dans ma prière, de passer par ce silence… mais il peut déboucher sur autre chose, une espérance », poursuit-il, s’interrogeant aujourd’hui sur sa manière de se mettre au service de la société, comme le pape y invite les jeunes. « Et pourquoi pas, ajoute-t-il, dans un engagement politique ».

« Aujourd’hui, l’humanité a besoin d’hommes et de femmes, et de manière particulière de jeunes comme vous, qui ne veulent pas vivre leur vie “à moitié” », a lancé le pape. Jorge Bergoglio qui, de Buenos Aires à Lampedusa, ne cesse de rappeler l’interpellation de Dieu à Caïn – « Où est ton frère ? » –, n’hésite pas à se faire dur : « Si quelqu’un, qui se dit chrétien, ne vit pas pour servir, sa vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Par sa vie, il renie Jésus Christ », affirme-t-il.

Ce service s’exprime concrètement dans les quatorze « œuvres de miséricorde » par lesquelles les chrétiens sont invités à mettre en pratique l’amour de Dieu et qui ont été déclinées au fil des quatorze stations du chemin de croix. Chacune, associée à un épisode de la Passion et à une organisation caritative. Ainsi la Communauté de l’Arche, choisie pour incarner la visite aux malades, elle-même évoquée lors de la Passion du Christ lorsque Simon de Cyrène vient aider Jésus à porter sa croix…

« Comment voulez-vous retourner ce soir dans vos maisons ? »

« Le Chemin de la croix est celui du bonheur de suivre le Christ jusqu’au bout, dans les circonstances souvent dramatiques de la vie quotidienne », a-t-il assuré, rappelant « qu’il débouche sur la lumière radieuse de la résurrection » qui ouvre les « horizons de la vie nouvelle et pleine ».

Rappelant que les disciples eux-mêmes, après le drame de la Passion, étaient repartis chez eux tristes et abattus, le pape a alors laissé une question aux jeunes réunis à Blonia : « Comment voulez-vous retourner ce soir dans vos maisons, dans vos lieux d’hébergement ? Comment voulez-vous retourner ce soir pour vous rencontrer avec vous-mêmes ? » En bon pédagogue, il leur a laissé la nuit pour apporter une réponse personnelle.

Dans les allées du parc de Blonia, ils sont nombreux à avoir déjà répondu à l’appel. « Beaucoup se plaignent : où est Dieu ? Mais c’est aussi à nous d’aller à lui, de nous laisser embrasser par lui », confie Rachele Lappi, 17 ans, qui, soutenue par le petit groupe de jeunes de sa paroisse, se sent encouragée à se « mettre à disposition des autres ». « Ça aide à rendre concrète ma foi », explique celle qui visite aussi, de temps en temps, des malades pris en charge par une communauté religieuse près de chez elle. La lycéenne de Bologne (Italie) dit aussi sa peur de Daech. « J’essaie de ne pas entretenir de haine à leur égard, de ne pas être horrifiée par eux mais d’essayer de les regarder avec miséricorde, comme Dieu les regarde », confie-t-elle, avec une maturité étonnante.

« Mettre au centre de l’attention sociale et politique les personnes les plus défavorisées »

Alors que la croix des JMJ passe dans les allées de Blonia, Emma Ricketts, Américaine de 23 ans, se remémore les souffrances de ceux qu’elle porte dans sa prière. Après la tuerie sur le campus de Roserburg, en octobre dans l’Oregon, cette responsable des jeunes dans sa paroisse s’est retrouvée en première ligne, répondant aux appels téléphoniques désespérés des familles des victimes. « Je n’avais pas toujours les mots, mais ce n’était pas grave : il fallait juste rester là, pleurer avec eux ». « C’est difficile de se laisser toucher par la souffrance de l’autre, cela demande d’accueillir sa vulnérabilité et d’être soi-même vulnérable ».

Malgré leur nombre, les jeunes suivent le chemin de croix dans un silence particulièrement recueilli, certains à genoux. « Nous sommes des centaines de milliers ce soir, devant cette croix, à essayer d’apprendre à pardonner », observe Pauline Furgé, qui, après les attentats des derniers mois, apprécie de prendre du recul grâce à ces appels à la miséricorde. « Il y a du chemin à faire avec ceux qui commettent de tels actes, mais c’est encourageant d’être aussi nombreux à prendre au sérieux l’appel du pape », confie la jeune Française de 28 ans, tout en tendant une bouteille d’eau à Margot, la jeune fille handicapée dont elle s’occupe au sein de l’association « À bras ouverts ».

Pourtant, comme le relèvent beaucoup de jeunes, « la souffrance fait peur ». Lorsque le père de sa petite amie, non croyante, est tombé gravement malade, Pedro, 21 ans, s’est senti désarmé. « En tant que chrétien, je voulais apporter des réponses, mais je me suis rendu compte que je n’en avais pas forcément, la seule chose que je pouvais faire était d’apporter un réconfort et de confier cette maladie dans la prière », raconte cet Espagnol, venu à ses premières JMJ comme volontaire, « pour aider les autres à vivre au mieux cet évènement exceptionnel ». « Face à cette épreuve, mon amie n’attendait pas des phrases toutes faites, mais une présence aimante, poursuit le jeune homme, elle me disait qu’elle puisait sa force dans ma foi. »

C’est exactement ce à quoi avait appelé François pendant sa visite à l’hôpital pédiatrique Prokocim. « Comme je voudrais que, en tant que chrétiens, nous soyons capables de nous tenir près des malades à la manière de Jésus, en silence, avec une caresse, en prière », avait-il lancé, critiquant une nouvelle fois la « culture du “rebut” » dont les premières victimes « sont justement les personnes les plus faibles, les plus fragiles ». « Voici le signe de la vraie civilisation, humaine et chrétienne : mettre au centre de l’attention sociale et politique les personnes les plus défavorisées », avait insisté le pape, renouvelant son appel exigeant aux politiques qui se réclament des valeurs chrétiennes.

Céline Hoyeau, Marie Malzac et Nicolas Senèze (à Cracovie)

 

 

Le pape au chemin de croix des JMJ : « Il existe des interrogations auxquelles il n’y a pas de réponses humaines »

 

 

 

 

 

 12  0

DOCUMENT – Discours du pape lors du chemin de croix des JMJ 2016, à Bonia (Pologne), vendredi 29 juillet.

ZOOM 

Le pape François, au centre, assiste au chemin de croix au parce de Blonie, à Cracovie, en Pologne, le 29 juillet 2016, dans le cadre des JMJ 2016.  / Gregorio Borgia/AP

« J’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi. » (Mt 25, 35-36).

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix privilégie le débat serein et approfondi, entre chrétiens et avec ceux qui ne croient pas ou croient autrement.

+

Ces paroles de Jésus répondent à l’interrogation qui résonne souvent dans notre esprit et dans
notre cœur : « Où est Dieu ? ». Où est Dieu, si dans le monde il y a le mal, s’il y a des hommes qui ont faim, qui ont soif, sans toit, des déplacés, des réfugiés ? Où est Dieu, lorsque des personnes innocentes meurent à cause de la violence, du terrorisme, des guerres ? Où est Dieu, lorsque des maladies impitoyables rompent des liens de vie et d’affection ? Ou bien lorsque les enfants sont exploités, humiliés, et qu’eux aussi souffrent à cause de graves pathologies ? Où est Dieu, face à l’inquiétude de ceux qui doutent et de ceux qui sont affligés dans l’âme ? Il existe des interrogations auxquelles il n’y a pas de réponses humaines. Nous ne pouvons que regarder Jésus, et l’interroger lui. Et voici la réponse de Jésus : “Dieu est en eux”, Jésus est en eux, il souffre en eux, profondément identifié à chacun. Il est si uni à eux, presque au point de former “un seul corps”.

> A lire : Le pape François à Auschwitz, le silence et la prière

« Sans miséricorde on ne peut rien faire »

Jésus a choisi lui-même de s’identifier à ces frères et sœurs éprouvés par la douleur et par les
angoisses, en acceptant de parcourir le chemin douloureux vers le calvaire. Lui, en mourant sur la croix, se remet entre les mains du Père et porte sur lui et en lui, avec un amour qui se donne, les plaies physiques, morales et spirituelles de l’humanité entière. En embrassant le bois de la croix, Jésus embrasse la nudité et la faim, la soif et la solitude, la douleur et la mort des hommes et des femmes de tous les temps. Ce soir, Jésus, et nous avec lui, embrasse avec un amour spécial nos frères syriens, qui ont fui la guerre. Nous les saluons et nous les accueillons avec une affection fraternelle et avec sympathie.

En parcourant de nouveau la Via Crucis de Jésus, nous avons redécouvert l’importance de nous configurer à lui, à travers les 14 œuvres de miséricorde. Elles nous aident à nous ouvrir à la miséricorde de Dieu, à demander la grâce de comprendre que sans miséricorde on ne peut rien faire, sans miséricorde, moi, toi, nous tous, nous ne pouvons rien faire. Regardons d’abord les sept œuvres de miséricorde corporelle : donner à manger à ceux qui ont faim ; donner à boire à ceux qui ont soif ; vêtir celui qui est nu ; offrir l’hospitalité aux pèlerins, visiter les malades ; visiter les détenus ; ensevelir les morts. Nous avons reçu gratuitement, donnons gratuitement. Nous sommes appelés à servir Jésus crucifié dans chaque personne marginalisée, à toucher sa chair bénie dans celui qui est exclu, qui a faim, qui a soif, qui est nu, détenu, malade, sans travail, persécuté, déplacé, migrant. Nous trouvons là notre Dieu, nous touchons là le Seigneur. Jésus lui-même nous l’a dit, en expliquant quel sera le “protocole” sur la base duquel nous serons jugés : chaque fois que nous aurons fait cela au plus petit de nos frères, c’est à lui que nous l’aurons fait (cf. Mt 25, 31-46).

« Le Chemin de la croix est celui du bonheur de suivre le Christ jusqu’au bout »

Les œuvres de miséricorde corporelle sont suivies des œuvres de miséricorde spirituelle : conseiller ceux qui sont dans le doute, instruire les ignorants, exhorter les pécheurs, consoler les affliger, pardonner les offenses, supporter avec patience les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts. Dans l’accueil du marginalisé qui est blessé dans son corps, dans l’accueil du pécheur qui est blessé dans son âme, se joue notre crédibilité en tant que chrétiens.

Aujourd’hui, l’humanité a besoin d’hommes et de femmes, et de manière particulière de jeunes comme vous, qui ne veulent pas vivre leur vie “à moitié”, des jeunes prêts à consacrer leur vie au service gratuit des frères les plus pauvres et les plus faibles, à imitation du Christ, qui s’est donné tout entier pour notre salut. Face au mal, à la souffrance, au péché, l’unique réponse possible pour le disciple de Jésus est le don de soi, y compris de la vie, à imitation du Christ ; c’est l’attitude du service. Si quelqu’un, qui se dit chrétien, ne vit pas pour servir, sa vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Par sa vie, il renie Jésus Christ.

Ce soir, chers jeunes, le Seigneur vous renouvelle l’invitation à devenir des protagonistes dans le service ; il veut faire de vous une réponse concrète aux besoins et à la souffrance de l’humanité ; il veut que vous soyez un signe de son amour miséricordieux pour notre temps ! Pour accomplir cette mission, il vous indique le chemin de l’engagement personnel et du sacrifice de vous-mêmes : c’est le Chemin de la croix. Le Chemin de la croix est celui du bonheur de suivre le Christ jusqu’au bout, dans les circonstances souvent dramatiques de la vie quotidienne ; c’est le chemin qui ne craint pas les échecs, les marginalisations ou la solitude, parce qu’il remplit le cœur de l’homme de la plénitude de Jésus. Le Chemin de la croix est celui de la vie et du style de Dieu, que Jésus fait parcourir y compris par des sentiers d’une société parfois divisée, injuste et corrompue.

Le Chemin de la croix est l’unique qui vainc le péché, le mal et la mort, parce qu’il débouche sur la lumière radieuse de la résurrection du Christ, en ouvrant les horizons de la vie nouvelle et pleine. C’est le Chemin de l’espérance et de l’avenir. Celui qui le parcourt avec générosité et avec foi, donne espérance et avenir à l’humanité.

Chers jeunes, ce Vendredi saint là, beaucoup de disciples sont retournés tristes dans leurs maisons, d’autres ont préféré aller à la maison de campagne pour oublier la croix. Je vous pose la question : comment voulez-vous retourner ce soir dans vos maisons, dans vos lieux d’hébergement ? comment voulez-vous retourner ce soir pour vous rencontrer avec vous-mêmes ? Il revient à chacun de vous de répondre au défi de cette question. »

États-Unis : Hillary Clinton accepte l’investiture démocrate

La Croix (avec AFP), le 29/07/2016 à 10h18

 

 A31-6-Hilary

 

 

 

 

Hillary Clinton a accepté, jeudi 28 juillet, d’être la candidate démocrate pour l’élection présidentielle américaine du 8 novembre prochain.

Devant les milliers de personnes réunies à Philadelphie pour la clôture de la convention de son parti, elle s’est posée en rassembleuse pour détourner les Américains du message alarmiste et populiste du candidat républicain, Donald Trump.

ZOOM 

Hillary Clinton, candidate démocrate à l’élection présidentielle américaine, et son colistier, le sénateur Tim Kaine, lors de la clotûre de la convention de leur parti à Philadelphie, le 28 juillet 2016. / SAUL LOEB/AFP

« C’est avec humilité, détermination et une confiance sans limites dans la promesse de l’Amérique que j’accepte votre nomination pour la présidence des États-Unis », a déclaré Hillary Clinton, 68 ans, en clôture de la convention d’investiture démocrate qui l’avait désignée candidate officielle du parti pour le scrutin de novembre, jeudi 28 juillet, à Philadelphie.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix privilégie le débat serein et approfondi, entre chrétiens et avec ceux qui ne croient pas ou croient autrement.

+

La démocrate, première femme de l’histoire à être investie candidate d’un grand parti à la Maison-Blanche, a ciselé un discours de près d’une heure pour les Américains tentés par le choix Donald Trump, électeurs désabusés par une classe politique perçue comme sourde à leurs inquiétudes économiques. Peu connue pour ses talents d’oratrice, Hillary Clinton a livré une prestation solide et vigoureuse qui a fait rugir les milliers de délégués réunis depuis lundi 25 juillet.

> Re (lire) : Hillary Clinton, première femme dans la course à la Maison-Blanche

Hillary Clinton en rassembleuse de la nation

« Je serai la présidente des démocrates, des républicains, des indépendants, a-t-elle affirmé. Nous n’interdirons pas une religion. Nous travaillerons avec tous les Américains et avec nos alliés pour combattre le terrorisme ». Remontant aux origines de la république, elle a martelé que le milliardaire Donald Trump incarnait l’antithèse des valeurs américaines.

« Surtout, ne croyez pas quelqu’un qui dit :”Je suis le seul à pouvoir le faire”, a-t-elle lancé. Ce furent les mots de Donald Trump à Cleveland. Et cela devrait tous nous inquiéter ». L’homme d’affaires « veut que nous ayons peur de l’avenir et que nous ayons peur les uns des autres », a poursuivi Hillary Clinton. « Mais nous n’avons pas peur. Nous relèverons les défis comme nous l’avons toujours fait ».« L’Amérique est grande, car l’Amérique est bonne », a déclaré, solennelle, la candidate démocrate.

L’emploi et la hausse des salaires, sa « mission principale »

Dans son discours, Hillary Clinton a déclaré vouloir faire de l’emploi et de la hausse des salaires sa « mission principale »« Tant d’entre vous m’ont dit qu’ils sentaient que l’économie ne fonctionnait pas pour eux. Certains d’entre vous sont frustrés, même furieux. Et vous savez quoi ? Vous avez raison. Elle n’est pas encore à la hauteur », a reconnu l’ancienne première dame.

« Ma première mission en tant que présidente sera de créer davantage d’opportunités et davantage d’emplois avec des salaires en hausse ici même aux États-Unis… Du premier au dernier jour de mon mandat », s’est-elle engagée.« Nous ne vous avons pas assez bien montré que nous comprenons vos épreuves, et que nous allons vous aider », a dit celle à qui Barack Obama avait passé le flambeau la veille dans la même salle.

> Re (lire) : Hillary Clinton clôt la convention démocrate

D’anciens républicains voteront pour Hillary Clinton

Barack Obama, dans un discours éblouissant, avait fait d’elle son héritière politique, louant ses qualités de femme d’État et la présentant comme le seul recours contre les « démagogues » du type de Donald Trump. « Je vous demande de rejeter le cynisme, de rejeter la peur, d’exprimer ce que nous avons de meilleur en nous, et d’élire Hillary Clinton présidente des États-Unis », avait-il dit.

La mise en scène impeccable de la convention de Philadelphie a fait alterner toute la semaine à la tribune des Américains ordinaires, des ténors démocrates ainsi que des républicains qui voteront pour Hillary Clinton en novembre, comme un ancien de l’administration de Ronald Reagan.

Le général à la retraite John Allen, ancien coordinateur de la coalition contre Daech, ainsi que de nombreux anciens soldats dont l’Américain d’origine française Florent Groberg, décoré pour acte de bravoure en Afghanistan, ont apporté leur caution militaire à l’ancienne sénatrice, qui gagna le respect de nombreux généraux lorsqu’elle était au Sénat. « Mes chers compatriotes, c’est sans hésitation et sans réserve que je vous assure qu’Hillary Clinton sera exactement le type de commandante en chef dont a besoin l’Amérique », a déclaré John Allen dans une allocution martiale, contestée par quelques délégués pacifistes.

Après son discours, jeudi, Hillary Clinton a été rejointe sur scène dans un déluge de ballons par sa famille et celle de son colistier, le sénateur Tim Kaine. C’est avec lui qu’elle engagera vendredi 29 juillet la nouvelle phase de sa campagne. Comme pour mieux signifier la priorité accordée à l’emploi, le duo prendra la route de la Pennsylvanie et de l’Ohio, épicentre de la désindustrialisation.

 

Tim Kaine, colistier de Hillary Clinton

 

 

 

 

 

 0  0

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton a choisi vendredi 22 juillet Tim Kaine, sénateur de Virginie à la solide stature politique et homme de consensus, comme colistier pour l’élection présidentielle de novembre.

ZOOM 

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton a choisi Tim Kaine, sénateur de Virginie comme colistier pour l’élection présidentielle de novembre. / SAUL LOEB/AFP

En choisissant Timothy Michael Kaine comme potentiel vice-président des États-Unis, un catholique pratiquant, homme politique de convictions, mais qui s’avoue volontiers « ennuyeux », la candidate a décidé de renforcer le sérieux de sa candidature face au virevoltant Donald Trump. Quitte à s’attirer les foudres de l’aile gauche de son parti.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix met en valeur les lieux ou les sujets où se joue la dignité des hommes et des femmes de ce temps.

+

Un État pivot

Cette annonce a lieu quelques jours avant l’ouverture lundi de la convention démocrate à Philadelphie (Pennsylvanie, est), lors de laquelle elle doit être formellement investie par son parti.

Avec Tim Kaine comme colistier, un choix largement attendu, Hillary Clinton s’allie un redoutable homme politique qui n’a « jamais perdu une élection », comme elle l’a récemment rappelé.

Surtout, en tant que sénateur et ancien gouverneur de Virginie (est), il est un sérieux atout dans cet État pivot, qui peut basculer côté démocrate ou côté républicain lors du scrutin du 8 novembre.

Il avait déjà contribué, lors de l’élection de Barack Obama en 2008, à faire basculer la Virginie dans le camp démocrate, pour la première fois depuis 1964.

séduire la communauté hispanique

Parlant parfaitement espagnol, notamment après avoir passé un an avec les jésuites au Honduras pour une mission, il sera également un atout-clé pour séduire la communauté hispanique, première minorité aux États-Unis et dont le vote est crucial.

Hillary Clinton a mis en avant, dans un autre tweet vendredi soir, les qualités de son colistier qui, « en tant que jeune avocat, s’est battu contre les discriminations » et qui, comme gouverneur, a « aidé à prévenir la violence par armes à feu en Virginie ».

« Il a défendu et étendu l’éducation pour les enfants au plus jeune âge » et, « sous sa supervision, la Virginie a été classée meilleur État pour le business et élever des enfants », a-t-elle ajouté.

« Je viens juste de terminer un appel téléphonique avec Hillary. Je suis honoré d’être son colistier. J’ai hâte de faire campagne demain à Miami », en Floride, avec elle, a-t-il immédiatement réagi sur Twitter.

Ce politicien discret de 58 ans, avocat de formation qui a fait ses études à la faculté de droit de la prestigieuse université de Harvard, faisait depuis plusieurs semaines figure de favori pour le poste, notamment en raison de sa forte expérience politique de 18 ans mais, surtout, pour sa capacité à trouver des consensus.

Bientôt, le CPE Paul Gérin-Lajoie de Génipailler, Haïti, sera ouvert. Thérèse Tardieu en sera la présidente d’honneur.

 

Après une séance de travail de près d’une heure et demie avec Thèrèse Tardieu, la liste préliminaire de matériel nécessaire au fonctionnement du Centre de la petite enfance (CPE) Paul Gérin-Lajoie de Génipailler a été finalisée (Phase 1). Elle est jointe à ce message.

 

Les travaux de construction de la phase 1 du Centre de la petite enfance (CPE) Paul Gérin-Lajoie de Génipailler, Haïti, prendront fin à la fin de septembre, ce qui permettra au Centre d’accueillir une quarantaine d’enfants en octobre 2016.

 

Nous lançons aujourd’hui une opération de collecte de matériels (voir document en pièce jointe) pour le CPE qui sera coordonnée par Ralès Bessard <rales.bessard@umontreal.ca>, ingénieur analyste de la sécurité informatique à l’Université de Montréal et membre de la direction des services technologiques de l’ISTEAH. Merci d’indiquer à Ralès les opportunités de dons de matériel que vous pouvez orchestrer. Pour donner l’exemple, je donnerai 2 des 3 ordinateurs et une des 2 imprimantes dont le CPE  a besoin.

 

Pour terminer, je vous informe en primeur que Thérèse Tardieu, membre du comité “Système éducatif haïtien” du GRAHN, est nommée Présidente d’honneur du Centre de la petite enfance Paul Gérin-Lajoie de Génipailler.  Félicitations à Thérèse!

 

Good to know: Availability of Resident Visas for August 2016.

Deacon Paul C. Dorsinville.

FAMILY PETITIONS/PETITIONS DE FAMILLE

Diacre Paul

Spouse, Child (up to 21), Parent of US Citizen/Epoux(/se), Enfant(<21), Parent de Citoyen US:                                                           No delay/ Pas de delai.

Adult Unmarried Son/Daughter of US Citizen/Enfant Adulte Non-Marie de Citoyen US:                                                                         22 May 2009.

Spouse, Child(<21) of US Resident/ Epoux(/se), Enfant (<21) de Resident US:

15 Nov 2014.

Adult Unmarried Son/Daughter of US Resident/ Enfant Adulte Non-Marie de Resident US:                                                            08 Jan 2010.

Married Son/Daughter of US Citizen w/family/Enfant Marie de Citoyen US et famille:                                                                      01 Dec 2004.

Sibling of US Citizen w/family/ Frere/Soeur de Citoyen US et famille:

15 Sep 2003.

EMPLOYMENT PETITIONS/ PETITIONS DE TRAVAIL:

Priority workers/Travailleurs prioritaires:                    No delay/Pas de delai.

Extraordinary ability, Graduate Degrees/Abilite extraordinaire, Diplomes superieurs d’universite:                                              01 Feb 2014.

Skilled workers, undergraduate professionals/ Travailleurs experts, professionels avec moins de 4 ans d’univ.:                                      15 Mar 2016.

“Other workers”:                                                         15 Mar 2016.

Health, S.T.E.M., Clergy, Religious Workers:             No delay/Pas de delai.

Investors, Entrepreneurs:                                           No delay/Pas delai.

SPECIAL CASES/CAS SPECIAUX:

Foster Care, VAWA, Asylum, Registry, HRIFA, etc.:        Ad hoc.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s