National Center-Latest News-july 24, 2016

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 17TH SUNDAY OF THE CHURCH YEAR (July 24th, 2016)

Genesis 16, 20-32; Psalm 138; Colossians 2, 12-14; Luke 11, 1-13

 

By +Guy Sansaricq

 

The pleading of Abraham with God concerning the destruction of Sodom and Gomorrah reveals to us the power of prayer. To respond to Abraham supplication, God agreed to spare from destruction these two depraved cities if only ten of their residents are found to be righteous.  Initially, the number was fifty.  Abraham’s persistence caused God to lower the bar. What a beautiful story!

 

The Gospel will reinforce this teaching through a parable Jesus gave. No prayer is wasted. Of course we do not always get exactly what we want. Our desires are frequently proportionate to our feeble minds and shallow understanding of our real needs. Don’t fathers sometimes deny the childish wishes of their children? Too much ice cream is not good and spinach deserves a place in the menu.  What God gives is always more precious than our requests.

 

People also tend to be upset and call it quits when their prayers appear to be unanswered. The story in the parable brings forth another quality of prayer: perseverance. The man who knocked at his neighbor’s door for bread in the middle of the night finally got what he wanted because he kept knocking. So Jesus tells us: “Ask and you will receive, knock and it will be opened to you.” He wants us to persevere in prayer. Don’t we know that God loves us more than a father loves his son? So when we use the prayer he taught us that is the “Our Father,” remember what we say at the beginning “Thy Will Be Done!”  The unshakable belief in God’s love provides the initial spark that ignites all prayer life.

 

PENSÉES SUR LES LECTURES DU 17ème DIMANCHE SIMPLE (24 Juillet 2016)

La première lecture nous montre Abraham en pleine négociation avec Dieu. Il s’agit de Sodome et Gomorre, ces deux villes dépravées que Dieu veut détruire. Abraham propose que les villes soient épargnées si on y trouve cinquante “hommes justes.”  Dieu accepte la proposition. Mais Abraham

plaide astucieusement que si au lieu de cinquante on ne trouvait que quarante-cinq est-ce que la sentence de destruction ne pourrait pas ètre annulée? Ainsi petit à petit il réduit le nombre à dix.

C’est une page admirable qui illustre la puissance de la prière qui pour ainsi dire accule Dieu à modifier ses plans en réponse à la prière de l’homme juste.

 

L’Evangile renforce le mème point. Jésus enseigne à ses disciples le “NOTRE PÈRE” et ensuite raconte une parabole pour souligner un aspect essentiel de la prière qui est la PERSEVERANCE.   Un homme au milieu de la nuit frappe à la porte de son voisin pour lui demander un pain. Le voisin exaspéré finit par se lever du lit et donner le pain à cause de la persistence du demandeur. Jésus enchaine donc: “Demandez et vous recevrez; frappez et la porte s’ouvrira.”  Dieu nous aime. Il veut nous donner ce dont nous avons besoin.

 

Mais attention! Nos désirs sont souvent déraisonnables. Nos esprits faibles réclament parfois ce qui peut nous nuire.  Le père  refuse parfois les demandes pueriles des jeunes enfants qui aimeraint jouer tout le temps et négliger l’étude.  Aucune prière n’est gaspillée.  Dieu nous donne infiniment plus que ce que nous demandons. Il dépasse nos attentes.  D’ailleurs au début du Notre Père ne disons-nous pas “Que ta volonté soit faite!”  Cette confiance inébranlable dans la Sainte volonté de Dieu est l’étincelle qui enflamme toute vie de prière.   Jésus dira ailleurs: “priez sans cesse sans jamais vous lasser!”

Bishop Sansaricq

 

 

 

 

 

Près de 5000 Pèrsonnes etaient Presentes au 25ème  Congrès du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre-Mer

A17-38-Renouveau-Foule

A17-37-Renouveau-Foule

 

Cette année encore Radio Telé Solidarité était presente pour couvrir le 25ème Congrès du Renouveau Charismatique dont le theme était:Sa misericorde s’etend d’age en age. Le Peuple de Dieu  etait present  au grand nombre  afin de participer à ce grand Rassemblement spirituel. L’une des missions  de Radio Telé Solidarité est l’evangelisation c’est ce qui explique que nous avons toujours fait  tout ce qui depend de nous  pour couvrir ces evenements  spirituels

A15-3-Charisma3

À la vérité  ce 25ème congrès a été un grand succès et nos images le prouvent  avec des milliers de Personnes qui se sont déplacées pour ces trois jours  de prière , de predication et de relation intime avec le Seigneur. Des gens sont venues d’un peu partout et même d’Haiti  pour venir participer à ce congrès

 

A15-9-Charisma9

Ce congrès a debuté par une messe votive de la reconciliation dont le Père Yvan  Jazon était le celebrant et l’homeliste. Le Père  Jazon était très ovationné à la fin de son homelie. Pour écouter la première partie de cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/YQNFUBBDYK0.  Nous vous exhortons à visiter  notre page de Facebook Radiotele Solidarite ou notre site de Youtube Guy Sansaricq pour voir  les videos du 25ème Congrès du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre-Mer.

A17-32-Fils Aime

La journée du Samedi a débuté par la conference  de Soeur Michèle Fils Aimé  sur la  Miséricorde le plus grand attribut de Dieu. Soeur Fils aime est une oratrice née. Elle est membre du Renouveau Charismatique depuis l’année 1985. Elle est animatrice de Congrès, de Pèlerinages, de Seminaires de la vie dans l’Esprit et de retraites aux États Unis, au Canada et en Haiti. Pour écouter sa presentation clicquer sur ce lien: https://youtu.be/ORFhZZBykz8

A17-33-Pere Roland Joseph

Tout de suite  après la conference de Michèle Fils Aimé la seconde messe en l’honneur de Notre Dame du Mont Carmel eut lieu. Le Père  Jean Roland Joseph était le celebrant et l’Homeliste de la 2ème messe du 25ème Congrès..Le Père Joseph a 21 ans de vie sacerdotale et il est un prêtre  du diocèse de Jeremie. Pour écouter l’Homelie du Père Joseph  Clicquer sur ce lien: https://youtu.be/AhNn9mFLZJY

 

Des Prêtres   Diacre  et leaders de groupes de prières de la communauté  Haitienne du diocèse de Rockville Centre  étaient presents. Nous continuons à croire qu’il est très important  pour les leaders  de participer en grand nombre  aux activités Spirituelles de la pastorale Haitienne On doit toujours se rappeler que l’Eglise Catholique est une et ne supporte aucune déchirure de jalousie.

A17-01-Gilbert

J’ai la chance d’avoir un entretien avec Marceline Olivier, l’un des leaders de la communauté Haitienne Catholique d’Ottawa et elle est aussi membre du Conseil du membre  du Renouveau Charismatique. Marceline  vient toujours avec une  delegation de la communauté  Haitienne d’Ottawa dans ce congrès. Cette année elle venait avec une delegation de 60 personnes. Pour écouter son entretien clicquer sur ce lien: https://youtu.be/xuaZ1V40jgw

A17-24-Fraternite

Personne ne peut oublier la conference  de Garvey Ervilus sur Sainte Faustina, apôtre de la Miséricorde à ce congrès. Garvey est membre du Renouveau Charismatique depuis 1977, père de famille et marie en 1987. Pour écouter sa presentation clicquer sur ce lien https://youtu.be/PVGxm7aAKEE

 

Le Père Roland Joseph  a donné deux presentations l’une sur la Miséricorde dans le mariage et dans la famille.  Pour écouter cette presentation clicquer sur ce lien: https://youtu.be/IFgaBW4gYKU et l’autre sur la misericorde et l’evangelisation Pour ecouter sa deuxième presentation clicquer sur ce lien: https://youtu.be/fsYjFr9sBkc

La soirée de Pentecote fut animée par Soeur Claire Gagné, Coordonnatrice du Renouveau Charismatique d’Haiti.  Pour écouter la soirée de Pentecote clicquer sur ce lien: https://youtu.be/gFMhCjYl5_w  Comme l’a mentionné Monseigneur Joseph Malagrega, Soeur Claire est toujours presente au congrès du Renouveau Charismatiquedes Haitiens Catholiques d’Outre-Mer. Monseigneur Joseph Malagrega  a preside la ceremonie d’heure  sainte. Pour suivre la ceremonie d’heure Sainte clicquer sur ce lien: https://youtu.be/-spqDfhGSHw

A17-21-Dr Dorval

Docteur Gold Smith Dorval , l’un des savants Haitiens égaré sur le sol Américain  était l’un des participants de ce congrès. Il m’a donné son opinion sur le 25ème congrès. Il pense que ce Congrès du Renouveau  Charismatique est l’épitome du témoignage de la Foi Chretienne de mon pays de douleur et d’amertune mais notre  Dieu  est un Dieu d’amour et de misericorde. Avec la foi dans le Christ et le Saint Esprit en nous Haiti est en passe de devenir malgré ses tourments le miracle du siècle à venir  Alleluia Gold     Smith Dorval Medecin

 

A17-8-Haiti

Florence Cadet l’un des membres de la delegation d’Haiti pense que ce congrès est une belle manifestation de  foi. Elle continua pour nous dire que les differents themes sur la misericorde ont été bien developpés par les conferenciers. Elle ajouta ses compliments à Monseigneur Malagrega et à tous ceux qui ont pris la peine de venir nous enseigner sur les oeuvres de la misericorde divine. Florence Cadet

Veronique Thenor ,membre du Renouveau Charismatique depuis l’année 1970  pense que le 25ème Congrès etait sur la mouvance de l’Esprit Saint. Manmie Vero est l’une des mères spirituelles de Frère Buteau(Brother Tob) Avec elle dans ma jeunesse  j’ai commencé à participer aux séances et aux veilles de nuit du Renouveau Charismatique avec Soeur Claire à Bourdon.

A15-4-Charisma4

 

Les artistes Jean Robert Themistocle , Gilbert Dabady, Frère Tony Jean Baptiste et le Groupe Effusion ont bien performé à ce congrès. Comme l’a mentionné Monseigneur Malagrega dans son mot de remerciement. La participation de ces derniers est très importante pour la reussite  du Congrès du Renouveau Charismatique.  Monseigneur Joseph Malagrega  , aumonier du Renouveau Charismatique a preside la messe de cloture. Monseigneur  Malagrega est très ovationné  à la fin de son Homelie. Pour écouter la première partie de cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/BA7s084pSVk

Les Seances de dramatisation du groupe Fraternité de l’archidiocèse de Miami ont été bien apprécié par les participantes et participants du 25ème Congrès. Frère Garvey Ervilus a fondé en 1987 le groupe de Jeunes Fraternité dans la Paroisse de St James. Melle  Chantale Ambroise est l’un des leaders de ce Groupe. Pour écouter l’une des séances de dramatisation de ce groupe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/sDJqPof6PQo

 

Enfin tous les membres du comité du  25ème Congrès ont bien joué leur role. La Séance des Jeunes avec Le Père Jazon et Karine Dunelle fut une reussite. Chapo Ba et Felicitations à Monseigneur Joseph Malagrega et Soeur Marie Josée Joseph qui ont prouvé encore leur leadership dans la reussite du 25ème Congrès du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre-Mer

Frère Buteau(Brother Tob)

 

Telé Solidarité-Talk Show du 20 Aout 2016-Les Jeunes ou êtes vous?

 

 

Avec Jesus  source de  Joie, d’amour et d’unité nous continuons à advancer avec une grande confiance en Dieu dans le projet du Talk Show pour les Jeunes à la Paroisse Notre Dame  des Miracles. Plusieurs groupes de jeunes seront presents à cette grande rencontre de Jeunes

Comme nous avons toujours mentionné l’un des objectifs de cette rencontre c’est d’arriver à renforcer les liens de Solidarité entre les Jeunes et d’arriver à un talk show pour les Jeunes à la Radio Telé Solidarité,

Comme vous pouvez le constater on n’a pas chomé peandant l’été à la radio Telé Solidarité, Chaque soir  nous avons  des emissions à 7:00 hres Pm à la Television Solidarité. Bishop Guy Sansaricq et le Père St Charles Borno continuent à exhorter le peuple de Dieu  à visiter Telé Solidarité et clicquer sur Live Stream

Bishop Guy Sansaricq , MonaLisa  Ferrari  journaliste  Vedette à Radio Telé Solidarité en prelude à ce talk Show du 20 Aout 2016 à la Paroisse Notre Dame des Miracles  ont rencontre  Ariel Metayer Teen International 2014 pour un Spot . Pour écouter le Spot clicquer sur ce lien:

 

 

 

Nous  sommes en contact avec plusieurs leaders spirituels des paroisses  afin de voir s’ils  peuvent envoyer  une delegation de Jeunes à cette emission pour  les Jeunes. Ensemble  cette emission pourra être une grande  reussite. La talentueuse Journaliste  Tadia Toussaint est très anxieuse de rencontrer les jeunes le  Samedi  20  Aout 2016. Nous aurons un programme très chargé ce 20 Aout  avec talk Show, performance artistes et plusieurs leaders religieux et  Laics auront a faire des intterventions . Dès  Midi  Monseigneur  Guy Sansaricq, Le Père St Charles Borno et le Père Jean Delva  seront à l’auditorium  de la Paroisse Notre  Dame des Miracles pour accueillir les jeunes de differentes paroisses.

 

Bishop Guy  Sansaricq  et le Père St Charles Borno continuent à remercier Tous les leaders Spirituels et leaders des groupes de Jeune qui comptent envoyer une delegation à cette  grande emission  de jeunes

Frère Buteau(Brother Tob)

Pour  le Centre National

Telé Solidarité-Talk Show of August 20, 2016-The Young where are you?

 

With Jesus as a source of joy, love and unity we continue to  advance with great confidence in God in the Talk Show Project of the  Youth at the Parish of Our Lady of Miracles. Several youth groups will be present at this great meeting of Youth

We have always mentioned one of the objectives of this meeting is to arrive to strengthen the solidarity links between Young and arrive at a talk show for the Young at the Radio Telé Solidarité

As you can see the Staff of Radio Telé Solidarité is very  busy during the summer  Every night we have broadcasts  programs at 7:00 hrs Pm in Telé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq and Father Charles St Borno continue to urge God’s people to visit Telé Solidarity and a click on Live Stream

 

Bishop Guy Sansaricq , MonaLisa Ferrari Featured journalist at Radio Telé Solidarité in  prelude to the talk show on August 20, 2016 at the Parish of Our Lady of Miracle met  Ariel Metayer Teen International 2014 for a spot . To listen to the Spot   click on this link:

We are in contact with many spiritual leaders of congregations to see if they can send a delegation of Young to this issuance for youth. Together this issuance will be a great success. The talented journalist Tadia Toussaint is very anxious to meet young people on Saturday, August 20, 2016. We will have a busy schedule this August 20 with talk show, performance artists and several religious leaders and Laity will make an intervention. From noon  Bishop Sansaricq, Father Charles St Borno and Father Jean Delva will be in the auditorium of the Parish of Our Lady of Miracles to accommodate young people in different parishes.

 

Bishop Guy Sansaricq and Father Charles St Borno continue to thank all the Spiritual leaders and leaders of young groups who rely send a delegation to this great issuance young

Brother Buteau (Brother Tob)

For the National Centre

Centre National-Note de Presse

A012-1Bishop Sansaricq

Le Service des Relations Publiques du Centre  National de l’Apostolat Haitien tient à informer le peuple de Dieu que son Excellence  Monseigneur Guy Sansaricq sera absent  de son bureau le Lundi 25 Juillet 2016 et il sera de retour à son bureau le Mercredi18 Aout  2016

Pendant l’absence  de Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq, Radio Telé Solidarité continuera à  diffuser ses programmes  et la parution du bulletin Hebdomadaire continuera comme  d’Habitude

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq aura à exercer son ministère en Haiti , au Canada et aux états Unis pendant son absence . Le Personnel du bulletin Hebdomadaire du Centre National et de Radio Telé  Solidarité souhaite souhaite un très bon ministère à Monseigneur Guy Sansaricq tout en demandant au peuple de Dieu de continuer à prier pour notre évêque pendant son absence.

Frère Bteau (Brother Tob)

Responsable des Relations Publiques du Centre National

National Center- Press Release

A012-1Bishop Sansaricq

The Public Relations Department of the National Center of the Haitian  Apostolate wishes to inform the people of God that His Excellency Bishop  Guy Sansaricq will be absent from his office on Monday, July 25, 2016 and he will be back at his office on Wednesday18 August 2016

During the absence of His Excellency Bishop Guy Sansaricq, Radio Telé Solidarité will continue to broadcast its programs and the publication of the Weekly Bulletin will continue as usual

During  his absence from his officeHis Excellency Bishop Guy Sansaricq will have to exercise his ministry in Haiti, Canada and the United States. The Staff of the  Weekly Bulletin of the National Center  of  Radio Telé Solidarité wishes Telé wants a great ministry to Bishop Guy Sansaricq while asking for God’s people to continue to pray for our bishop during his absence.

Bteau brother (Brother Tob)

Public Relations Officer of the National Center

 

Visite de Soeur Sybille Bastien (Sibou) à Radio Telé Solidarité

A17-005-Sr Sibou

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq en communion avec le personnel deRadio Telé Solidarité etait très content de rencontrer et d’accueillir Soeur Sybille(Sibou) Bastien de la Congregation  des Soeurs Mariales  de Ste Rose pour un entretien à la Radio Telé Solidarité. Soeur Sibou est un ancient membre du groupe de PrièreRadakka de la Paroisse Holy Innocents, l’un des meilleurs groupes de Foi Catholique  de la Pastorale Pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn

 

Soeur Bastien a étudié la pharmacie et elle nous fit savoir qu’un diplome en pharmacie vous donne droit à un salaire dans l’ordre de $ 60 000 à $ 70 000. Soeur Sybille a jugé  bon de tout laisser pour suivre le Christ dans la vie religieuse.

 

Les Soeurs Mariales de Ste Rose ont pour mission de vivre  une vie évangelique de pauvreté , chasteté et d’obéissance en unionavec la Vierge Marie dans le Coeur de l’Église. Pour écouter l’entretien de la Soeur Sybille clicquer sur ce lien:

 

Soeur Sibou était à New York pour une semaine afin de voir sa famille, ses amis du Groupe Radakka et ses frères et soeurs de la Paroisse  Holy Innocents.  Elle est retournée  à San Francisco afin de continuer  sa foi dans  la Congregation des Soeurs Mariales  de Ste Rose

Brother Tob

 

Visit of Sister Sybille Bastien (Sibu) at  Radio Telé Solidarité

A17-005-Sr Sibou

His Excellency Bishop  Guy Sansaricq in communion with the staff  Radio Telé Solidarité  was very happy to meet and greet Sister Sybille (Sibu) Bastien of the Congregation of Marian Sisters of St. Rose for  an interview at Radio Telé Solidarité . Sister Sibu is an ancient member of Prayer Group Radakka group of the Holy Innocents Parish, one of the best groups of Catholic Faith  of the Pastoral Haitian Ministry of the Brooklyn Diocese

 

Sister Bastien studied pharmacy and she told us  that a degree in pharmacy entitles you to a salary in the order of $ 60 000 to $ 70 000. sister Sybille sawfit to leave everything to follow Christ in the religious life.

 

The Marian Sisters of St. Rose mission is to live a life of evangelical poverty, chastity and obedience in union with  the Virgin Mary in the Heart of the Church. To listen to the interview of Sister Sybille a click on this link:

 

Sister Sibou s was in New York for a week to see family, friends of  Radakka Group and her sisters and brothers of the Holy Innocents Parish. She returned to San Francisco to continue to live  her  faith in the Congregation of Marian Sisters of St. Rose

Brother Tob

 

Le Nouveau CD  DVD et le livre  de Jean Robert Themistocle sur le chapelet  de la Misericorde Divine

A17-27-Jean Robert

L’artiste Jean Robert Themistocle vient de publier un nouveau CD et DVD  sur le Chapelet de la Misericorde Divine. Jean Robert Themistocle est parmi les artistes Pionniers de la communaute Haitienne Catholique de la diaspora

Jean Robert Themistocle est parmi les amis du bulletin  Hebdomadaire du Centre National et de Radio Telé Solidarité. Il est toujours très genereux envers Radio Telé Solidarité’ Pour l’achat du troisième Camera  de Telé Solidarité , jean Robert Themistocle nous  fait un don de  70 CDs de son repertoire de Chants. Nous à la Radio Telé Solidarité continuons à remercier Jean Robert Themistocle pour sa generosité à l’endroit de  la Radio Telé solidarite

Le Peuple de Dieu a la chance d’entendre le Chapelet  de la divine Misericorde de Jean Robert au 25ème Congrèsdu Renouveau Charismatique des Haitiens  Catholiques d’Outre Mer. Pour ecouter ce chapelet clicquer sur ce lien: https://youtu.be/ECyF_RnNQg0

 

Le Personnel  du Bulletin Hebdomadaire du Centre National et de Radio Telé Solidarité encourage le peuple de Dieu à se procurer le livre, le Cd ou le DVD  du Chapelet de la Misericorde Divine de jean Robert Themistocle

Brother Tob

Good to know: Formation for Ministry.

 

Diacre Paul

Deacon Paul C. Dorsinville.

Resources:

St Pope John Paul II: “Pastores dabo vobis”.

Revised Directories for Seminary, Permanent Diaconate, Consecrated Life and Lay Leadership Formation.

Before a baptized be entrusted with a public Church ministry  s/he must receive a formal formation of appropriate length in the following four areas:

Academic Formation:

Scripture, Catechism (Faith, Sacraments, Moral Life, Prayer), Philosophy, Theology, etc.

Pastoral Formation:

Organizational skills, Youth Protection, Administration, specific ministerial skills.

Personal Formation:

Dealing with past and current issues, Professional intervention (if warranted), Inter-personal skills.

Spiritual Formation:

Personal prayer and sacramental life, Retreats, Spiritual direction.

Balance between these four areas is essential and a major deficiency in any of them might be an obstacle or disqualifier for the intended ministry. And ministers are expected to engage in continuing formation…
+                       +                      +.

Avant de confier a un baptise un ministere public d’Eglise, les responsables s’assurent qu’ il/elle ait recu une formation formelle de longueur appropriee dans les quatre domaines suivants:

Formation academique:

Ecriture, Catechisme (Foi, Sacrements, Vie Morale, Priere), Philosophie, Theologie, etc.

Formation pastorale:

Organisation, Protection des Jeunes, Administration, ministeres specifiques.

Formation personnelle:

Maitrise des problemes passes et courants, Intervention professionnelle (au besoin), relations inter-personnelles.

Formation spirituelle:

 

Vie personelle de priere et des sacrements, Retraites, Direction spirituelle.

La balance entre ces quatre domaines est necessaire et une deficience majeure dans n’importe lequel peut etre un obstacle ou une disqualification pour le ministere desire. Ensuite, il y a une expectation de formation continue pour les ministres pour le reste de leur vie ..

Ce que révèle l’investiture de Donald Trump sur la situation économique des États-Unis

GILLES BIASSETTE, le 20/07/2016 à 15h00

 

 

A24-006-Donald

 

 

 6  0

Le milliardaire new-yorkais a été formellement investi mardi 19 juillet candidat républicain pour le scrutin présidentiel de novembre, lors de la convention du parti à Cleveland. Une réussite acquise grâce au soutien des cols-bleus républicains, fragilisés par la mondialisation.

ZOOM 

Donald Trump lors de la convention nationale du Parti républicain, le 18 juillet. / CHIP SOMODEVILLA/AFP

Ce qui paraissait inimaginable il y a un an, et encore improbable il y a six mois, est donc advenu : mardi 19 juillet, les républicains réunis à Cleveland ont investi comme candidat à l’élection présidentielle Donald Trump, magnat de l’immobilier et empereur du verbe haut. Son style et ses propositions chocs sont source d’inquiétudes, jusque dans son propre camp. Mais cette réussite surprise a au moins un mérite : ce succès, acquis en promettant de défendre les intérêts des travailleurs victimes de la mondialisation, souligne qu’en dépit de la « reprise économique américaine », le pays ne va pas bien.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix choisit dans le flot de l’actualité des pépites à mettre en lumière, en privilégiant le recul et l’analyse.

+

Le rêve américain en question

Depuis la crise financière de 2008-2009, les États-Unis ont redressé la tête. Le chômage, qui avait atteint 10 %, est désormais repassé sous la barre des 5 %. La croissance économique annuelle, après avoir plongé en 2009 (– 2,9 %), est désormais dans le vert, autour de 2 % depuis 2014.

Mais si l’Amérique va mieux, elle ne va pas bien pour autant. Ces indicateurs, très partiels, ne rendent pas compte des difficultés auxquelles les Américains sont toujours confrontés : salaires qui stagnent, frais de santé et d’éducation encore très élevés… Les emplois créés depuis la fin de la crise de 2008-2009 le sont surtout dans les services, à faible salaire.

Moralité : seuls 23 % des Américains interrogés à la mi-juillet par The Economist se disent convaincus que les États-Unis sont sur la bonne voie. Un pessimisme relayé par Donald Trump, qui n’a cessé de dénoncer le « déclin » du pays.

> Lire aussi : Vers une récession américaine ?

Le coût de la désindustrialisation

L’une des meilleures illustrations du problème de fond qui frappe les États-Unis est le basculement au sommet de la hiérarchie de ses grandes entreprises. Pendant de nombreuses décennies, le premier employeur privé outre-Atlantique était General Motors (GM), qui vendait des voitures « Made in USA » et payait de « bons salaires », supérieurs en tout cas à 22 dollars (20 €) de l’heure.

À la fin du XXe siècle, l’industrie automobile américaine a connu une grave crise, dont elle ne s’est jamais remise. General Motors ne s’est tiré d’affaires, dans la douleur, qu’au prix d’une profonde restructuration. Ses effectifs ont été divisés par 4 par rapport au temps de sa splendeur, au début des années 1980.

GM a donc cédé sa place au sommet, où trône désormais Walmart, le leader mondial des supermarchés. Mais ce nouveau numéro 1 symbolise une époque radicalement différente : Walmart vend des produits « Made in China », et ses salaires dépassent rarement les 10 dollars (9 €) de l’heure. Avec des avantages sociaux (assurance santé, congés payés, etc.) réduit au minimum.

Une classe moyenne aux abois

Cette émergence de Walmart, sur fond de désindustrialisation, est significative du déclin ressenti par les classes moyennes. Car quand GM permettait d’offrir à une famille le « rêve américain », en travaillant dur, Walmart crée des centaines de milliers de « travailleurs pauvres ».

> Lire la tribune : « Donald Trump répond aux angoisses de la classe moyenne »

Cette tendance a été confirmée en 2015 par le Pew Research Center, un important centre de recherche de Washington. Une étude publiée en fin d’année révélait en effet que les classes moyennes (1) n’étaient plus majoritaires aux États-Unis : elles réunissent désormais 120,8 millions d’Américains, contre 121,3 millions de riches et de pauvres. En 2001, elles représentaient encore 54 % de la population nationale. Et 61 % en 1971.

Et c’est en particulier à ces Américains-là que Donald Trump s’adresse. « Je m’inquiète du sort des 46,5 millions de gens qui vivent dans la pauvreté, et de la majorité des Américains de la classe moyenne qui ne peuvent s’acheter qu’avec difficulté leur maison (ou qui l’ont perdue), écrit-il dans son livre de campagne (2). Je suis très inquiet au sujet des gens qui ne peuvent pas financer l’éducation de leurs enfants. En bref, je m’inquiète du sort des gens qui ne peuvent pas vivre le rêve américain parce que les orientations financières de ce pays penchent toujours du côté des riches ».

Après avoir tenu, avec succès, ce discours aux républicains, le candidat investi va désormais tenter de convaincre au-delà du parti, en particulier dans les États désindustrialisés des Grands Lacs et du Nord-Est.

> À lire : Le mal-être des classes moyennes américaines

GILLES BIASSETTE

(1) Sont considérés comme appartenant aux classes moyennes les individus gagnant entre 67 % et 200 % du revenu médian.

Le mal-être des classes moyennes américaines

Gilles Biassette à Manly (Iowa), le 08/02/2016 à 9h04

 

 

 

 

 

 0  0

Un mal-être qui dope les résultats des candidats radicaux dans les primaires, dont la deuxième étape a lieu dans le New Hampshire.

Dans son domaine, Karl est sans doute champion du monde. À sa connaissance, et sans forfanterie, personne sur la planète n’est en mesure de rivaliser. Pour preuve, on compte sur lui aussi bien en Amérique du Sud qu’au Japon, sans oublier l’Europe. En Irlande, deux sœurs, passionnées, ne jurent que par lui.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix privilégie le débat serein et approfondi, entre chrétiens et avec ceux qui ne croient pas ou croient autrement.

+

Mais Karl le reconnaît bien volontiers, son royaume est une « niche ». Depuis Manly, petite commune de l’Iowa perdue entre Des Moines et Minneapolis, il vend… des kaléidoscopes. Une passion venue de l’enfance et transformée en business à l’adolescence. Aujourd’hui, son site Internet propose une gamme riche de plusieurs centaines de références, allant du modèle le plus simple, vendu une poignée de dollars, aux œuvres d’artistes atteignant quelques milliers de billets verts.

Une vie simple mais confortable

Au fil des décennies, l’entreprise de Karl et Jean Schilling a tissé sa toile. Le couple reçoit régulièrement non seulement des commandes de particuliers, mais aussi des demandes de grandes firmes comme Microsoft. Et même de la présidence, comme lorsque George W. Bush, pour enrichir les paquets cadeaux offerts aux employés de la Maison-Blanche lors de son départ, a envoyé un gros chèque à Manly pour l’achat de plus de 1 500 kaléidoscopes.

Avec un chiffre d’affaires de quelques centaines de milliers de dollars, la petite société permet d’offrir une vie simple, mais confortable, aux époux Schilling et à leurs deux filles, ainsi qu’à un chat peu docile. Deux employées travaillent également, mais à temps partiel, pour « Kaleidoscopes to You ».

Pourtant, à l’approche de la cinquantaine, Karl a du vague à l’âme : n’aurait-il pas dû faire carrière dans l’administration ? « Je me pose de plus en plus souvent la question, reconnaît-il. Car, petit à petit, nous glissons… C’est chaque année un peu plus difficile. » Un comble pour ce fils d’enseignant, que ses parents avaient toujours poussé à suivre la voie des affaires. « Mon mari, qui avait pourtant fait une thèse, gagnait bien peu comme professeur, explique Donna, la mère de Karl. Nous avons encouragé notre fils à faire autre chose. »

Idé

Celui-ci ne regrette pas d’avoir suivi sa passion. Le diplômé en art de l’université du Wisconsin se réjouit de la longue collaboration mise en place avec des artistes du kaléidoscope, qui lui adressent régulièrement des pièces uniques ou rares en argent, en coquille d’œuf… Sa petite entreprise lui permet aussi une certaine souplesse, propre aux autoentrepreneurs.

Nuages à l’horizon

Mais quand il fait ses comptes, la déprime menace. « Quelque chose a changé il y a une quinzaine d’années, bien avant la crise de 2008-2009, déplore-t-il. Dès 2000, nos revenus ont commencé à stagner, alors que les dépenses, notamment en matière de santé, s’envolaient. Même chose pour les frais d’inscription dans les universités. Nous, nous avons encore un peu de temps : notre fille aînée n’a que 13 ans. Mais elle rêve d’aller dans la même université que sa mère, près de Boston. Sauf que maintenant, l’année y coûte 50 000 dollars (46 000 €)… » Soit plus de la moitié des revenus annuels du couple.

Pour ce qui est de la santé, la réforme de Barack Obama n’a pas tout réglé, tant s’en faut. « L’an passé, notre compagnie d’assurances a voulu augmenter notre cotisation mensuelle de 600 à 900 dollars (de 550 à 820 €), raconte Jean. Nous avons dû changer de contrat, mais notre couverture est beaucoup moins bonne… »Ils doivent par exemple sortir de leur poche l’équivalent de 130 € pour une visite classique chez le généraliste.

> Relire : La réforme de la santé de Barack Obama est un succès

Karl et Jean ne sont pas seuls à faire ce constat amer, qui est même au cœur de la campagne électorale pour l’élection présidentielle. À droite comme à gauche, on reconnaît l’urgence de « sauver les classes moyennes » et de leur redonner « de bons emplois, bien payés ». Ceux d’hier, qui offraient des salaires confortables, même dans les usines de l’Amérique, ont disparu, remplacés par des jobs rapportant trois fois moins, rémunérés au salaire minimum – 7,25 dollars (6,60 €) –, stable depuis 2009.

Ce sentiment d’inquiétude est confirmé par des experts. Fin 2015, le Pew Research Center, un important centre de recherche de Washington, a publié une étude indiquant que les classes moyennes (1) n’étaient plus majoritaires aux États-Unis : elles réunissent désormais 120,8 millions d’Américains, contre 121,3 millions de riches et de pauvres. En 2001, elles représentaient encore 54 % de la population nationale. Et 61 % en 1971.

> Relire : Hillary Clinton se présente en candidate de la classe moyenne américaine

Plus frappant encore, la chute de leur part dans les revenus à l’échelle nationale : toujours selon le Pew Research Center, elles n’en reçoivent plus que 43 %, contre 61 % en 1970. Si la part des plus pauvres n’a pas évolué, celle des classes supérieures s’est envolée, de 29 % à 49 %.

La peur du déclassement

En d’autres termes, la mondialisation a profité aux Américains très qualifiés, mais au détriment des autres. De quoi alimenter la frustration, sinon la colère, d’une partie de ceux qui redoutent le déclassement. Une réalité, déjà, pour les moins diplômés. « Parmi les différents groupes de population étudiés, les adultes n’ayant rien de plus que le bac, sont ceux qui ont le plus perdu économiquement »,note le Pew Research Center.

Côté républicain, beaucoup de ces Américains inquiets ont voté pour Ted Cruz et Donald Trump lundi dernier dans l’Iowa ; côté démocrate, ils ont soutenu Bernie Sanders, l’élu « socialiste » qui a fait jeu égal ce jour-là avec Hillary Clinton. Karl, particulièrement sensible à deux de ses propositions – le doublement du salaire minimum et la gratuité pour les universités publiques – a voté pour « Bernie ». S’il n’est pas en colère, comme ses compatriotes républicains, il a néanmoins tenu à exprimer dans les urnes sa grande lassitude.

–––––––––––––––––

La difficulté de définir la « classe moyenne »

Le concept de « classe moyenne » est difficile à définir, notamment par le fait qu’il s’agit de considérer une partie de la population dans des pays dont les niveaux de développements sont très différents.

Certains le définissent comme un revenu allant de 10 à 100 dollars (de 9,20€ à 92€) par personne et par jour en parité de pouvoir d’achat – censé permettre d’acheter un panier normalisé de biens et services, quel que soit le niveau de la monnaie.

D’autres se concentrent sur une approche plus relative, en définissant la classe moyenne comme la population ayant une consommation supérieure à celle des 20 % les plus pauvres et inférieure à celle des 20 % les plus riches. Ou un revenu situé entre celui des 25 % les plus pauvres et les plus riches.

Gilles Biassette à Manly (Iowa)

(1) Sont considérés comme appartenant aux classes moyennes les individus gagnant entre 67 % et 200 % du revenu médian

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s