National Center-Latest News-October 25,2015

 

logo

Perpetual Help

 

Pensée de la semaine: “Celui qui écoute entend mieux que celui qui parle!”.

Thought of the week: “He who listens knows better than he that speaketh

Pensamiento de la semana: “El que escucha sabe mejor que el que habla
 

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 30TH SUNDAY IN ORDINARY TIME (October 25th, 2015)

Jeremiah 31, 7-9; Psalm 126; Hebrew 5, 1-6; Mark 10, 46-52   

 

 

Bishop Sansaricq-La Salette               

 

 

By +Guy Sansaricq

https://youtu.be/XftFHVqorWg

 

 

Did the “sizable crowd” of Jesus’ followers notice him? Oh! No! Only when he started screaming! Then they wanted him to shut up. People for the most part hate to hear cries of distress. Are we different? Let’s allow ourselves to be challenged by today’s readings!

 

There was a blind man sitting on the roadside. When he heard that Jesus was passing, he began to scream: “Jesus Son of David, have mercy on me.” Jesus heard his cry and made him the center of attention. He cured him at the amazement of the crowd and now we all know him by name: Bartimaeus. Jesus thus showed his concern for the marginalized, the unwanted. And this is the lesson he gives to his followers. Yes, we have to respond to the cry of the poor.

 

Jeremiah in the first reading rings out his joy as he foretells the return of the exiled Hebrews from Babylon. He exclaims that that God is a father to Israel. Yes God is a father to us all. He always calls us to “brooks of water,” the waters of repentance, baptism, freedom, new life and peace. When we sin we are like a people in exile, we are blind to our own destiny. We need to cry like Bartimaeus: “Jesus, son of David, have pity on me! Master, I want to see!” Clear vision, light and peace will come to those who by faith find in Jesus the source of their deliverance.

 

In a world that loves to build walls of separation, the Christian must be concerned with the plight of the millions of Bartimaeus who on our roadsides sit screaming for healing and compassion.

 

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU TRENTIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (25 Octobre 2015)

Bishop Sansaricq20

 

https://youtu.be/XftFHVqorWg

 

L’Evangile du jour rapporte la guérison de Bartimée. Assis sur le bord du chemin, aveugle de naissance, il entendit le bruit de la foule qui passait et comprit qu’il s’agissait de Jésus. “Jésus, Fils de David” se mit-il à crier de tous ses poumons “Aie pitié de moi.” La foule ennuyée lui commande de se taire. On est toujours dérangé par les pauvres, les gens en détresse, les immigrants, les lettres d’Haiti de cousins quémandeurs, les appels des organisations d’aide pour les sans-logis du pays d’origine.  

 

Mais Jésus, lui entendit Bartimée, le pauvre méprisé. Il préta attention au cri de détresse “Seigneur fais que je voie.” VA, LUI DIT-IL, TA FOI T’A SAUVÉ.” Jésus nous enseigne ainsi que son message en est un de délivrance. On ne doit pas fuir le pauvre. On doit lui apporter soulagement et guérison.

 

Bartimée dans sa misère avait la foi. Il reconnut Jésus plus vite que ceux qui avaient des yeux sans voir. La première lecture raconte également une histoire de délivrance. Jérémie annonce le retour des hébreux exilés à Babylone. “Dieu dit-il est un père pour Israel. Il les ramène par des chemin surs vers “des rivières d’eaux abondantes.” Dieu veut toujours nous amener vers les rivières de lumière et de vie, les eaux du batème, de la repentance, de l’Esprit, de la paix et de la joie.” Comme Bartimée nous devons avoir la foi et l’humilité d’appeler au secours. Qu’il nous délivre de nos aveuglements cachés et de la dureté du Coeur!

 

Le chrétien ne se replie pas sur lui-mème. Il se penche sur tous les Bartimés qu’il croise sur son chemin! Heureux ceux qui croient en Jésus! Ils luttent pour le triomphe de l’amour et de la vie!

 

MESSAGE DU REVEREND PERE JEAN-YVON PIERRE, ANCIEN PRESIDENT DU CENTRE NATIONAL DE L’APOSTOLAT HAITIEN

Mardi 20 octobre 2015

 

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

 

Père Yvon Pierre

 

 

 

Aux Prêtres, Laïcs et Communautés Chrétiennes

Membres du Centre National de l’Apostolat Haïtien (SNAA)

 

C’est avec un sentiment de gratitude et de reconnaissance que je m’adresse à vous tous/toutes aujourd’hui, chers confrères Prêtres, chers Sœurs et Frères Laïcs,  membres de nos différentes Communautés du Centre National de l’Apostolat Haïtien (SNAA) de l’Amérique du Nord.

 

Voici déjà huit ans que j’ai été désigné pour diriger le Centre National de l’Apostolat Haïtien, cet instrument de service pastoral à nos communautés. J’ai eu l’occasion de partager votre  souci de voir nos communautés haïtiennes des Etats-Unis, du Canada et des Bahamas continuer à offrir ce service spécifique de coordination et à garder cette référence permanente à notre culture, tout en s’intégrant de plus en plus dans nos nouveaux lieux d’accueil et d’adoption.

 

Comme Président du SNAA, j’ai toujours eu à cœur de rassembler les leaders de nos communautés, d’entretenir avec eux des contacts permanents, d’exercer un leadership qui favorise la culture de l’échange, d’organiser des rencontres périodiques, en particulier le rassemblement annuel et d’animer le bureau du Centre localisé à Brooklyn, tout en gardant un lien sans faille avec la hiérarchie et le Magistère de l’Eglise locale de la USCCB (United States Conference of Catholic Bishops) et des Evêques Diocésains, à travers vous.

 

Je vous remercie très sincèrement pour votre collaboration fraternelle et vos contributions personnelles, ainsi que celles des différentes communautés locales que vous animez avec tant de dynamisme, inspirés par le Maître de la Mission. Je remercie tout aussi cordialement le staff des permanents pour leur dévouement et leur compétence au service du SNAA.

 

Après ces huit années dédiées à ce service que je valorise au plus haut point,  dans ce ministère qui requiert cohésion et animation constante, en y mettant toute ma personne et mon dévouement, j’estime que le temps est venu d’avoir un changement à la présidence du SNAA. Dans ce sens j’ai annoncé aux Membres du Conseil à la réunion du 20 octobre 2015 que je ne continuerai pas comme Président du SNAA.

 

Au cours de cette même réunion, les membres du Conseil ont élu notre Bien-Aimé Bishop Guy Sansariq, comme nouveau Président du SNAA pour une période de trois ans, selon les statuts. Au nom de toutes nos communautés, en votre nom à tous/toutes et en mon nom propre, je remercie Monseigneur Guy Sansariq d’avoir accepté cette charge. Nous connaissons son engagement de près d’un demi-siècle au service de l’Apostolat Haïtien et de nos communautés. Nous sommes tous honorés qu’il accepte encore de servir et d’exercer son leadership au milieu de nous comme Président du SNAA.

 

Je demande à vous tous et à toutes nos communautés de continuer de façon indéfectible à apporter et à renouveler la collaboration autour de Monseigneur Guy Sansariq pour l’avancement de notre Centre National de l’Apostolat.

 

Que Marie, Notre-Dame du Perpétuel Secours, nous inspire toujours dans le Service du SNAA et que Dieu bénisse nos communautés et le ministère de chacun de nous!

 

Père Jean Yvon Pierre

 

Compétition des Jeunes de l’année 2015

La Compétition des Jeunes de l’Année de Radio Télé Solidarité avance à grand pas. Plusieurs  Jeunes de la communauté  Haitienne de differents diocèses et archidiocèses des États Unis ont déjà deposé leur candidature pour ce concours. Haiti sera  representé par les jeunes du Collège St Francois d’Assise, du Collège du Sacre Coeur, de l’Ecole Normale et du Collège CIM. Le Canada participera aussi à ce concours. La Communauté Haitienne de Montréal aura au moins 2 Jeunes et nous espérons avoir aussi des Jeunes de la Communauté Haitienne d’Ottawa.

 

Télé Solidarité continue  à faire de son mieux pour accompagner la communauté Haitienne. Chaque soir  nous avons  2hres d’antenne  sur notre chanel  Live Stream   de 7:30 à 10:hres pm pour vous permettre de regarder les entrevues de Radio Télé Solidarité, Samedi Magazine et les documentaires du Grand Cineaste Haitien Arnold Antonin. Sous peu  vous aurez  le programme de Telé Solidarité dans le bulletin Hebdomadaire. On doit ajouter que  notre chaine video fonctionne 24 sur 24.  Notre Personnel  travaille assidument  pour repondre à votre attente. Nous vous exhortons à prier  pour Radio Télé Solidarité  et à supporter financièment le travail de Radio Télé Solidarité

????????????????????

Melle Tamara Alcidor

Candidate de West Palm Beach

https://youtu.be/rAND8c–szw

 

La Floride sera bien representée à ce concours Depuis deux Semaines le Père Yves Geffrard, Coordonnateur de la Pastorale Haitienne du diocèse de West Palm Beach a envoyé le nom de Melle Tamara Alcindor comme Candidate du Diocèse de West Palm  Bach . Melle Alcindor est une étudiande en Sciences Politiques  qui compte etudier le droit. Elle est très impliquée dans le groupe des Jeunes de la Communauté Haitienne de la Paroisse Notre Dame Catholic Church à Fort Pierce du Diocèse de West Palm Beach. Nous avons la chance d’avoir un entretien avecTamara sur skype. Pour écouter cet entretien clicquer sur ce lien: https://youtu.be/rAND8c–szw

 

Pepe Yanick

Le Père Yves Jazon du Diocèse de Candem  et prêtre de l’année 2015 a envoyé le nom de Melle Yanick Pepe. Melle Pepe est Professeur d’Anglais et l’un des membres de la Paroisse du Père  Jazon

 

Fadjia Joseph

Le Collège St Francois d’Assise a envoyé une 2ème Candidate son nom est  Melle Fadjia Joseph, elle en classe de philo et semble très brillante, joviale, compréhensive, généreuse, et dynamique.

 

 

 

La Paroisse St Jerome  dont le Prêtre docteur Yvon Pierre ancien directeur du Centre National et le Curé de la Paroisse nous a présenté

Stephanie sica

Melle Stephanie Sica

 

Melle Charisha Joseph

 

 

 

 

 

 

et Melle Stephanie Sica, les deux étudiantes de Collège. L’On n’oublira pas que St Jerome est le siège de la plus grande communauté Haitiennne du Diocèse de Brooklyn. Le Père Yvon Pierre travaille fort pour faire avancer cette Paroisse

 

Myriam Monestine

Melle Myriam Monestine , membre du groupe RADAKKA Junior  de la Paroisse de Holy Innocents sera parmi les candidates  de New York. Clicquer sur ce lien pour écouter son entretien à Radio Télé     Solidarité: https://youtu.be/xCqD0t6UIlc

 

Monseigneur Guy Sansaricq  et le Père St Charles Borno respectivement Chairman et Vice Chairman de Radio Télé Solidarité en communion avec les autres membres du Comité Executif  continuent à exhorter les professionnels, les leaders spirituels et les hommes et femmes d’Affaires de les aider à donner des prix de consolation aux admirable participants de ce concours de jeunes adultes.

Nous serions heureux de voir  que nos amis et amies nous aident à acheter deux autres cameras avant la fin de cette année. Une pour notre Studio et l’autre pour nous permettre de couvrir deux messes à la fois. Malgré notre manque de personnel nous pourrions couvrir deux messes simultanément mais cela réclame des equipements. Un investissement pour Radio Télé Solidarité est un investissement pour permettre à notre personnel de mieux vous accompagner au service de l’evangelisation et de l’education du peuple de Dieu

Radio Télé Solidarité souhaite Bonne chance aux Candidats et candidates du concours 2015 des Jeunes de la Communauté Haitienne.

Brother Tob

Pour le Centre National

 

2015 Youth Competition

The 2015 Youth Competition of the Year sponsored by Radio TV Solidarité  is making major strides. Several  Youths of different dioceses and archdioceses of the  United States have already filed their applications for this contest. Haiti will be represented by young adults from College St Francois d’Assise, College Sacre Coeur, the Normal School and College CIM. Canada will also participate. The Montreal Haitian Community will have at least 2 Youths and we hope to  have representatives from the Haitian Community of Ottawa.

 

TV Solidarity continues to do its best to serve well the Haitian community. Each evening we have 2 hours of antenna broadcasting on our channel Live Stream from 7:30 to 10: pm  to allow you to watch  interviews from Radio Télé Solidarité, Saturday Magazine and the documentaries of the Haitian Cineaste Arnold Antonin. Soon you will have the Telé Solidarity program in the Weekly Bulletin of Tele Solidarity. We must add that  our video chain operates 24 of 24. Our staff is working tirelessly to respond to your requests so we  urge you to pray for Radio TV Solidarity and to continue to support financially the work of Radio Telé Solidarité.

 

????????????????????

Mrs.Tamara Alcidor

https://youtu.be/rAND8c–szw

 

Florida will be well represented in this competition. Father Yves Geffrard, Coordinator of the Haitian Ministry of the Diocese of West Palm Beach has sent the name of Ms. Tamara Alcindor as Candidate of the Diocese of West Palm Bach. Ms. Alcindor is a student  in Political Science and intends to  study law. She is very involved in the Youth Group of the Haitian Community of the Parish of Our Lady Catholic Church in Fort-Pierce of the Diocese of West Palm Beach. We have been fortunate to interview her on skype. To listen to this interview click on this link: https://youtu.be/rAND8c–szw

 

 

Mrs.Yanick Pepe

 

Father Yves Jazon of the Diocese of Candem NJ and the National Center’s 2015 priest of  the year sent the name of Ms. Yanick Pepe. Ms Pepe is Professor of English and one of the members of Father’s parish.

Fadjia Joseph

Melle Fadjia Joseph

 

 

The College St Francis of Assisi sent a second candidate, her name is Mrs Fadjia Joseph a philosophy student who seems very bright, cheerful, sympathetic, generous, and dynamic.

 

St Jerome Parish through Fr Yvon Pierre, the pastor and the former director of the National Center of the Haitian Apostolate gave two candidates to represent his parish

 

Miss Stephanie Sica

 

 

Their names are  Miss Stephanie Sica and

 

 

Miss Charisha Joseph, both are College students. Of course we know that St Jerome is the largest Haitian  community of the Diocese of Brooklyn. Father Yvon Pierre continues to push the parish forward.

 

????????????????????????????????????

Myriam Monestine

 

Ms. Myriam Monestine member  of the group  RADAKKA Junior of the Parish of Holy Innocents will be among the candidates for New York.  click on this link to listen to her interview with Radio TV Solidarity: https://youtu.be/xCqD0t6UIlc

Bishop Guy Sansaricq and Father Charles St Borno respectively Chairman and Vice Chairman of  Radio TV Solidarité in communion with the other Executive Committee members continue to urge professionals, Business spiritual leaders and men and women to help give some consolation prizes to the valiant participants of this contest.

We would be happy to see our friends help us to buy two more cameras before the end of the year. One for our studio and another to allow us to cover two Masses at the same time. Despite our staff shortage we could cover two masses but are lacking equipments. An investment in Radio TV Solidarity is an investment to better assist you in the service of evangelization and education of God’s people

Radio TV Solidarity wishes good luck to the candidates of the 2015 young Haitian contest sponsored by Radio/TV Solidarite.

Brother Tob

For the National Center.

 

Visite du Père Jean Yves Urfié à Radio Télé Solidarité

Father Urfie

 

Le Vendredi 16 Octobre 2015 le Père Jean Yves Urfié a visité la Radio Télé Solidarité. Ce fut un moment de joie pour Bishop Guy Sansaricq de rencontrer cet ami qui a exercé son ministère  au diocèse de  Brooklyn  près de 15 ans. Le Père Urfié  est parmi les grands  defenseurs de la langue  creole et un prêtre qui a un grand amour dans son Coeur pour le peuple Haitien.

Le Père Urfié  a exercé son ministère en Haiti pendant plusieurs années . Il  etait  Curé de la paroisse Furcy. Père est connu pour un prêtre qui a une grande proximité  avec les pauvres  et les paysans d’Haiti. Il était le directeur  du Journal Liberté en Haiti. Il ne craint jamais  de dire ce qu’il pense

 

Dans son entretien avec Monseigneur   Guy Sansaricq il a parlé de son ministère en Guyane, sa joie de retourner en Haiti  après le depart de Jean Claude  Duvalier. Il etait superieur de la congregation des Pères  Spiritains en Guyane  . Il nous a parlé de son experience  comme fondateur du journal  Creole.  Ce journal a une publication de 25000 copies car près de 500.000 Haitiens lisent le creole.

 

Il nous  a parlé de la relation du Journal Liberté avec le gouvernement de Lavas et son chagrin de voir  la trahison de certains dirigeants de ce mouvement pour l’argent et le pouvoir. Au contraire, je connais un prêtre qui a demandé à son évêque  de l’envoyer dans une paroisse à la montagne après un ministère au Canada.

 

Le Père Urfié  exhorte l’église Catholique d’Haiti  à avoir toutes ses ceremonies en creole. Il pense qu’on doit utiliser  la langue creole qui est la langue de la majorité  pour mettre tout le monde ensemble.

 

Il insiste que les paysans savent ce qu’il faut faire  mais ils n’ont  pas les moyens c’est ce qui explique qu’on a interêt a suivre les  conseils de paysans  pour l’agriculture. . Le Père  Urfié etait très proche des paysans de Furcy. Père Urfié evoqua dans son entretien  qu’il n’y a pas beaucoup d’agronomes  Haitiens qui acceptent de travailler dans  les montagnes.  Il continua pour nous dire que nous avons seulement 1% de couverture vegetale et est très pessimiste  en ce qui concerne  le problème du reboisement d’Haiti

 

Il nous a parlé de sa dernière  visite en Haiti au mois de Juin  dernier. Il nous a parlé  du Petit Seminaire St Martial ou l’enseignement est de qualité. Il exhorta l’église Catholique de se purifier, d’éviter des querelles  pour avoir une bonne Paroisse .  Pour ecouter l’entretien du Père Urfié clicquer sur ce lien: https://youtu.be/hNXzBt7MZBo

 

 

Brother Tob

 

 

Father Jean Yves Urfié Radio Télé Solidarité

 

Father Urfie

On Friday, October 16, 2015 Father Jean Yves Urfié visited Radio TV Solidarité. It was a moment of joy for Bishop Guy Sansaricq to meet that friend who ministered in the Brooklyn diocese nearly 15 years. Father Urfié is among the great defenders of the creole language and a priest who has a great love in his heart for the Haitian people. Father Urfié ministered in Haiti for several years. He was pastor of the parish of Fermathe. Father is known for a priest who has a close relationship with the poor and the peasants of Haiti. He was the director of the Journal Bon Nouvel in Haiti. He is Never afraid to speak his mind In his interview with Bishop Guy Sansaricq he spoke of his ministry in Guyana, his joy of returning to Haiti after the departure of Jean Claude Duvalier. He was superior of the Spiritan Fathers. He told us about his experience as a founder of the Creole newspaper. This newspaper has published 25,000 copies for nearly 500,000 Haitians read  creole comfortably. He told us  of the relationship of the journal Libete  with the government of Lavas and laments the betrayal of some leaders of the movement for money and power. If some people and sometimes priests lose their should for money, others like this priest he knows asked his bishop to send him to a mountain parish after years of ministry in Canada. Father Urfié urged the Catholic Church in Haiti have all ceremonies in creole. He thinks we should use the creole language which is the language of the majority, the language therefore that brings unity. He insists that farmers know what to do. They do not have the resources that is why we should follow the advice of farmers for agriculture. . Father Urfié was very close to the peasants in Fermathe. Father  Urfié spoke in his interview that there are not many Haitian agronomists who agree to work in the mountains. He continued to tell us that we have only 1% of vegetative cover and is very pessimistic for the reforestation program of Haiti.

He told us about his recent visit to Haiti in last June. He told us that the Petit Seminaire St Martial offers quality education. He urged the Catholic Church to purify, avoid quarrels to maintain healthy parish life. To listen to the interview of Father Urfié a click on this link: https://youtu.be/hNXzBt7MZBo   Brother Tob

 

 

« les vrais défenseurs de la doctrine ne sont pas ceux qui défendent la lettre mais l’esprit »

Samedi 24 octobre, le pape François a conclu le synode sur la famille par un discours mettant en avant une « Église des pauvres en esprit et des pécheurs en recherche du pardon et pas seulement des justes et des saints ».

 A24-3 Pape Francois-Famille

24/10/15 – 19 H 52 – Mis à jour le 24/10/15 – 20 H 00

 

0

 

Avec cet article

Synode sur la famille, l’heure de vérité

L’Église est train de changer, selon les évêques belges

Qu’il est difficile de faire « synode » !

L’Église peut-elle être délibérative ?

Document

Chères Béatitudes, Éminences, Excellences,

Chers frères et sœurs,

Je voudrais tout d’abord remercier le Seigneur qui a guidé notre chemin synodal au cours de ces années avec l’Esprit Saint dont le soutien ne manque jamais à l’Église.

Je remercie vraiment de tout cœur Son Eminence le Cardinal Lorenzo Baldisseri, Secrétaire général du Synode, S.E. Mgr Fabio Fabene, Sous-secrétaire, et avec eux je remercie le Relateur Son Eminence le Cardinal Peter Erdő et le Secrétaire spécial S.E. Mgr Bruno Forte, les Présidents délégués, les secrétaires, les consulteurs, les traducteurs et tous ceux qui ont travaillé infatigablement et avec un total dévouement à l’Eglise: merci de tout cœur!

Je vous remercie tous, chers Pères synodaux, Délégués fraternels, Auditeurs, Auditrices et Assesseurs, curés et familles pour votre participation active et fructueuse.

Je remercie aussi les ‘anonymes’ et toutes les personnes qui ont travaillé en silence contribuant généreusement aux travaux de ce Synode.

Soyez tous sûrs de ma prière afin que le Seigneur vous récompense de l’abondance des dons de sa grâce!

Alors que je suivais les travaux du Synode, je me suis demandé: que signifiera pour l’Église de conclure ce Synode consacré à la famille?

Il ne signifie certainement pas avoir achevé tous les thèmes inhérents à la famille, mais avoir cherché à les éclairer par la lumière de l’Évangile, de la tradition et de l’histoire bimillénaire de l’Église, infusant en eux la joie de l’espérance sans tomber dans la facile répétition de ce qui est indiscutable ou le déjà dit.

Il ne signifie sûrement pas avoir trouvé des solutions exhaustives à toutes les difficultés et aux doutes qui défient et menacent la famille, mais avoir mis ces difficultés et ces doutes sous la lumière de la Foi, les avoir examinés attentivement, les avoir affrontés sans peur et sans se cacher la tête dans le sable.

Il signifie avoir incité tout le monde à comprendre l’importance de l’institution de la famille et du mariage entre un homme et une femme, fondée sur l’unité et sur l’indissolubilité et à l’apprécier comme base fondamentale de la société et de la vie humaine.

Il signifie avoir écouté et fait écouter les voix des familles et des pasteurs de l’Église qui sont venus à Rome en portant sur leurs épaules les poids et les espérances, les richesses et les défis des familles de toutes les parties du monde.

Il signifie avoir donné la preuve de la vivacité de l’Eglise catholique qui n’a pas peur de secouer les consciences anesthésiées ou de se salir les mains en discutant de la famille d’une façon animée et franche.

Il signifie avoir cherché à regarder et à lire la réalité, ou plutôt les réalités, d’aujourd’hui avec les yeux de Dieu, pour allumer et pour éclairer avec la flamme de la foi les cœurs des hommes, en un moment historique de découragement et de crise sociale, économique, morale et de négativité dominante.

Il signifie avoir témoigné à tous que l’Évangile demeure pour l’Église la source vive d’éternelle nouveauté, contre qui veut «l’endoctriner» en pierres mortes à lancer contre les autres.

Il signifie encore avoir mis à nu les cœurs fermés qui souvent se cachent jusque derrière les enseignements de l’Église ou derrière les bonnes intentions pour s’asseoir sur la cathèdre de Moïse et juger, quelquefois avec supériorité et superficialité, les cas difficiles et les familles blessées.

Il signifie avoir affirmé que l’Église est Église des pauvres en esprit et des pécheurs en recherche du pardon et pas seulement des justes et des saints, ou plutôt des justes et des saints quand ils se sentent pauvres et pécheurs.

Il signifie avoir cherché à ouvrir les horizons pour dépasser toute herméneutique de conspiration ou fermeture de perspective pour défendre et pour répandre la liberté des enfants de Dieu, pour transmettre la beauté de la Nouveauté chrétienne, quelquefois recouverte par la rouille d’un langage archaïque ou simplement incompréhensible.

Sur le chemin de ce Synode les diverses opinions qui se sont exprimées librement – et malheureusement parfois avec des méthodes pas du tout bienveillantes – ont certainement enrichi et animé le dialogue, offrant une image vivante d’une Eglise qui n’utilise pas ‘des formulaires préparés d’avance’, mais qui puise à la source inépuisable de sa foi une eau vive pour désaltérer les cœurs desséchés1.

Et – au-delà des questions dogmatiques bien définies par le Magistère de l’Église – nous avons vu aussi que ce qui semble normal pour un évêque d’un continent, peut se révéler étrange, presque comme un scandale, pour l’évêque d’un autre continent; ce qui est considéré violation d’un droit dans une société, peut être requis évident et intangible dans une autre; ce qui pour certains est liberté de conscience, pour d’autres peut être seulement confusion. En réalité, les cultures sont très diverses entre elles et chaque principe général a besoin d’être inculturé, s’il veut être observé et appliqué2. Le Synode de 1985, qui célébrait le vingtième anniversaire de la conclusion du Concile Vatican II, a parlé de l’inculturation comme de l’« intime transformation des authentiques valeurs culturelles par leur intégration dans le christianisme, et l’enracinement du christianisme dans les diverses cultures humaines»3. L’inculturation n’affaiblit par les vraies valeurs mais démontre leur véritable force et leur authenticité, puisqu’elles s’adaptent sans se transformer, mais au contraire elles transforment pacifiquement et graduellement les différentes cultures4.

Nous avons vu, également à travers la richesse de notre diversité, que le défi que nous avons devant nous est toujours le même: annoncer l’Évangile à l’homme d’aujourd’hui, en défendant la famille de toutes les attaques idéologiques et individualistes.

Et sans jamais tomber dans le danger du relativisme ou du fait de diaboliser les autres, nous avons cherché à embrasser pleinement et courageusement la bonté et la miséricorde de Dieu qui surpasse nos calculs humains et qui ne désire rien d’autre que «tous les hommes soient sauvés» (1 Tm 2, 4), pour insérer et pour vivre ce Synode dans le contexte de l’Année extraordinaire de la Miséricorde que l’Église est appelée à vivre.

Chers confrères,

L’expérience du Synode nous a fait aussi mieux comprendre que les vrais défenseurs de la doctrine ne sont pas ceux qui défendent la lettre mais l’esprit; non les idées mais l’homme; non les formules mais la gratuité de l’amour de Dieu et de son pardon. Cela ne signifie en aucune façon diminuer l’importance des formules, des lois et des commandements divins, mais exalter la grandeur du vrai Dieu qui ne nous traite pas selon nos mérites et pas même selon nos œuvres mais uniquement selon la générosité illimitée de sa miséricorde (cf. Rm 3, 21-30; Ps 129; Lc 11, 37-54). Cela signifie dépasser les tentations constantes du frère aîné (cf. Lc 15, 25-32) et des ouvriers jaloux (cf. Mt 20, 1-16). Au contraire, cela signifie valoriser davantage les lois et les commandements créés pour l’homme et non vice-versa (cf. Mc 2, 27).

En ce sens, le juste repentir, les œuvres et les efforts humains prennent un sens plus profond, non comme prix du Salut qu’on ne peut pas acquérir, accompli gratuitement par le Christ sur la Croix, mais comme réponse à Celui qui nous a aimés le premier et nous a sauvés au prix de son sang innocent, tandis que nous étions encore pécheurs (cf. Rm 5, 6).

Le premier devoir de l’Église n’est pas celui de distribuer des condamnations ou des anathèmes mais il est celui de proclamer la miséricorde de Dieu, d’appeler à la conversion et de conduire tous les hommes au salut du Seigneur (cf. Jn 12, 44-50).

Le Bienheureux Paul VI, avec des paroles magnifiques, disait: «Nous pouvons donc penser que chacun de nos péchés ou fuite de Dieu allume en lui une flamme d’un plus intense amour, un désir de nous reprendre et de nous réinsérer dans son plan de salut […]. Dieu, dans le Christ, se révèle infiniment bon […]. Dieu est bon. Et non seulement en lui-même; Dieu est – nous le disons en pleurant – bon pour nous. Il nous aime, nous cherche, pense à nous, nous connaît, nous inspire et nous attend: Il sera – si l’on peut dire ainsi – heureux le jour où nous nous retournons et disons: Seigneur, dans ta bonté, pardonne-moi. Voici, donc, notre repentir devenir la joie de Dieu»5

Saint Jean-Paul II affirmait également que: «L’Église vit d’une vie authentique lorsqu’elle professe et proclame la miséricorde […] et lorsqu’elle conduit les hommes aux sources de la miséricorde du Sauveur, dont elle est la dépositaire et la dispensatrice»6.

De même le Pape Benoit XVI disait: «La miséricorde est en réalité le noyau central du message évangélique, c’est le nom même de Dieu…Tout ce que l’Église dit et fait, manifeste la miséricorde que Dieu nourrit pour les hommes, donc pour nous. Lorsque l’Église doit rappeler une vérité méconnue, ou un bien trahi, elle le fait toujours poussée par l’amour miséricordieux, afin que les hommes aient la vie et l’aient en abondance (cf. Jn 10, 10)»7.

Sous cet éclairage, et grâce à ce temps de grâce que l’Église a vécu, en parlant et discutant de la famille, nous nous sentons enrichis mutuellement; et beaucoup d’entre nous ont expérimenté l’action de l’Esprit Saint, qui est le véritable protagoniste et artisan du Synode. Pour nous tous, le mot «famille» ne résonne plus comme avant, au point qu’en elle nous trouvons déjà le résumé de sa vocation et la signification de tout le chemin synodal8.

En réalité, pour l’Église, conclure le Synode signifie retourner à «marcher ensemble», réellement, pour porter partout dans le monde, dans chaque diocèse, dans chaque communauté et dans chaque situation, la lumière de l’Évangile, l’accolade de l’Église et le soutien de la miséricorde de Dieu!

Merci!

 

 

 

 

 

Interview of Professor Arnold Antonin at Radio Télé Solidarité

IMG_1634

Bishop Sansaricq and ProfessorArnold Antonin

https://youtu.be/rYXnYrwvZxA

 

Mr. Arnold Antonin, the renowned Haitian Film-producer who received so many prizes in international Film festivals graced us with an interview at Radio Tele Solidarite.

 

Mr. Antonin made some forty movies. He studied this art in Italy although his first specialty is the area of economic sciences that he studied also in Italy. So he is a Professor of economy in a number of universities in Haiti.

He is one of these highly educated Haitians who is acutely concerned with the social, political and economic conditions of our country. He really does not wish to pursue a political career as he realizes that some grass root work has to be done in Haiti before we can expect any success in government.

 

Unfortunately our nation and our culture are still extremely backward in terms of basic skills in public administration, in commitment to the masses and possibly in self-esteem. The majority of the population and even possibly of the so-called elite does not have a set of clear goals for the rescue of a bankrupt economy.

 

Mr. Antonin hope to enlighten our culture through three means:

First by providing good education in economics to University students.

Second by the production of films that can open the eyes of our people.

Third by creating a forum for public broadcasted debates once a month in a site in Port-au-Prince.

 

During his few days in NY, Mr Antonin showed his latest film on Franck Etienne at St Joseph University in Downtown Brooklyn. This film is beautifully done.

 

We at Radio/TV Solidarite are extremely grateful to Mr. Antonin for he has given us copies of a large number of his movies that we will be able to air on our Antennas.

 

Télé Solidarité was very Happy to have an interview with the eminent professor Arnold Antonin. To listen to the interview of Professor Arnold Antonin click on this link: https://youtu.be/rYXnYrwvZxA

Staff of Télé Solidarité

 

 

Visite du Père Yves Geffrard à Radio Télé Solidarité

A24-2-Pere Geffrard

https://youtu.be/3UCoYrki_G8

 

Le Père Yves Geffrard , Coordonnateur de la Pastorale Haitienne du diocèse de West Palm Beach a visité le studio de  Radio Télé Solidarité le Jeudi 22 Octobre 2015. Le Père Geffrard est l’un des membres du Comité exectutif du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger.

 

A24-1-Father Geffrard

 

Le  Père Geffrard est originaire  de Limonade et il est prêtre depuis 14 ans. Il est un bon ami de Monseigneur Guy Sansaricq. Il est connu dans la pastorale Haitienne de la Diaspora comme un prêtre qui a un grand amour  pour l’Église et pour Haiti

 

Il est Curé de Notre Dame Mission à Fort Pierce au diocèse de West Palm Beach depuis 7 ans, une paroisse qui dessert trois communautés linguistiques différentes. Il nous fit savoir qu’il accueille près de 1200 personnes pour ses célébrations Eucharistiques. On doit  ajouter qu’il est le premier prêtre Noir et Haitien ordonné dans ce diocèse. Le Père Geffrard réside aux Etats Unis depuis vingt ans.

Dans son entretien avec Monseigneur  Guy Sansaricq à Télé Solidarité, Le Père Geffrard nous fit savoir que 13 prêtres Haitiens exercent leur ministère dans son diocèse mais que ceux ci sont souvent au service des communautés anglaises et espagnoles. Cinq paroisses offrent un ministère créole à la communauté haitienne.

 

 

????????????????????

????????????????????

 

 

Melle Tamara Alcidor  la candidate  du diocèse de West Palm Beach au concours des jeunes adultes nous fit savoir que le Père Geffrard est un prêtre  sincère , dynamique, rude travailleur et un prêtre qui a une grande proximité  avec les jeunes de sa Paroisse.  Chaque année il organise un camp d été de 7 semaines auquel participent  Soixante-dix jeunes.

Le Père Geffrard  nous fit savoir   qu’il  ya un nombre d’haitiens qui ne travaillent pas à West Palm  Beach à cause de la crise économique  qui ravage les communautés Etniques des États Unis.

Le Père Geffrard a parlé de son plan pastoral pour la Pastorale  Haitienne de West Palm Beach . Il nous a parlé  de l’école pastorale  du diocèse qui chaque Lundi soir rassemble une centaine d’adultes Haitiens pour des cours sur la liturgie, la Bible, l’Histoire de l’Eglise et d’autre points de doctrine.

 

Le Père  Geffrard encourage  ses confrères prêtres de la pastorale  Haitienne  à envoyer des jeunes au concours des jeunes de Radio Télé  Solidarité. Monseigneur Sansaricq felicita  le Père Geffrard pour son ministère au diocèse  de West Palm Beach. Pour écouter l’entretien du Père Geffrard clicquer sur ce lien: https://youtu.be/3UCoYrki_G8

Brother Tob

 

 

Visit  of Father Yves Geffrard to  Radio TV Solidarité   Father Yves Geffrard, Coordinator of Haitian ministry in the Diocese of West Palm Beach visited the  studio of Radio TV Solidarité on  Thursday, October 22, 2015. Father Geffrard is one of the executive members of the Board of the National Center of the Haitian Apostolate  Father Geffrard  is a native of  Limonade and has been  a priest for 14 years. He is a good friend of Bishop  Guy Sansaricq.

He  is known in the Haitian ministry of the Diaspora as a priest who has a great love for the Church and for Haiti. For the past seven years, He has been the Pastor of the  Notre Dame Mission Church in the town of Fort Pierce in the diocese of West Palm Beach. Father Geffrard ministers to   three linguistic communities in his parish. He informed us that he welcomes nearly 1,200 people for Week Ends masses. He is the first Black and Haitian priest ordained in the diocese of West Palm Beach and has been in residence for twenty years in the United States In his interview with Bishop  Guy Sansaricq at Tele Solidarité, Father Geffrard told us that there are 13 Haitian priests who minister to the diocese of West Palm Beach and that the Diocese of West Palm Beach has five parishes that provide Creole services.

 

 

https://youtu.be/rAND8c–szw

 

 

 

 

According to Ms. Tamara Alcidor the candidate of the Diocese of West Palm Beach Father Geffrard is a sincere, dynamic, hard working priest who has a close relationship with the young people of his parish. Every year he organizes a summer camp for seven weeks for the youth of his parish and of his diocese. Some seventy Youths of the Haitian community benefit from this service. Father Geffrard made us know that there are a number of Haitians who do not work in West Palm Beach because of the economic crisis that is ravaging the Ethnic groups in the  United States. He also spoke spoke of his pastoral plan for the Haitians of  his diocese. Among other things, he opened a pastoral school where some one hundred adults come every Monday evening to receive instructions on the Bible, the liturgy, the history of the Church and other points of doctrine.

 

 

In that context, he fondly remembered Mrs Edner Latortue who passed away last month at the age of eighty-five.. She was among the first students. Father Geffrard encourages his fellow priests of the Haitian ministry to send candidates to the contest sponsored by the National Center. Young people between the ages of  16 and 24 are called to sign up into an academic contest.

 

 

Bishop Sansaricq congratulates Fr. Geffrard for his successful ministry in the Diocese of West Palm Beach. To listen to the interview of Father Geffrard click on this link: https://youtu.be/3UCoYrki_G8

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

Good to know.            Evangelization Outreach.

Deacon Paul

 

Deacon Paul C.Dorsinville.

The Diocese of Brooklyn is launching an evangelization outreach process with the collaboration of RENEW International : ARISE Together in Christ (English), Levántate, Unámonos en Cristo (Spanish) and “Leve Kanpe ak Jezu Kri”(Haitian Creole) for the years 2016-2018. Information sessions will be conducted in English and Spanish in November and December 2015 and in Haitian Creole on Tuesday December 15, 2015, followed by training and pastoral support.

To my brother priests and deacons who could be scared of additional duties, may I suggest that it is an extension of the traditional mission and community building of Acts 4: Teaching, Fellowship, Services, Prayer, Liturgy and Sacraments, and of the ministry to new-comers for the first three generations of “Erga Migrantes Caritas Christi”:

1) Welcome and Support.

2) Concrete Services such as emergency relief, literacy and English classes, orientation to all levels of education, housing issues, immigration assistance, employment and training, health, family services, senior services, financial planning, coalition building, civics, voter registration, advocacy, etc.

3)Facilitation of worship of choice, offering the Faith.

4) Faith formation for all age groups, Liturgy, Sacraments and popular devotions for Catholics.

5) Integration into welcoming parish and diocese.

In each parish or deanery, there are enough faithful with the skills and expertise to have  those needs addressed smoothly  and leaders or potential leaders who can be trained  for the small evangelization groups.

Everybody needs to encounter Jesus, then God and the other. Please, give a hand!                                                     +                         +                    +.

Le Diocèse de Brooklyn est en train de lancer un processus d’évangélisation par petits groupes avec la collaboration de RENEW International: “ARISE Together in Christ”(Anglais), “Levántate, Unámonos en Cristo”(Espagnol) et “Leve Kanpe ak Jezu Kri”(Créole Haïtien) pour les années 2016-2018. Les sessions d’information en Anglais et Espagnol auront lieu en Novembre et Décembre 2015, en Créole Haïtien le 15 Décembre 2015, suivi de training et support pastoral.

 

 

 

A mes frères prêtres et diacres qui seraient inquiets de plus de responsabilités additionnelles, je voudrais suggérer que ce n’est qu’une extension de la mission  traditionelle et communauté de Actes 4: Enseignement, Fraternité, Services, Prière, Liturgie  et Sacrements et du ministère pour les trois premières générations de nouveau-venus de “Erga Migrantes Caritas Christi”:

1) Acceuil et support.

2) Services Concrets tels que assistance d’urgence, classes de litéracie et d’anglais, orientation à tous les niveaux d’éducation, assistance à l’immigration, training et emploi, logement, services pour familles, services pour les âgés, santé, planification financière, civisme, enregistrement pour voter, coalitions, avocacie, etc.

3) Facilitation de vie religieuse de choix, Présentation de la Foi.

4) Formation à la Foi pour tous les ages, Liturgie, Sacrements et dévotions populaires pour les Catholiques.

5) Integration dans la paroisse et le diocèse d’acceuil.

Dans chaque paroisse ou doyenné, il y a suffisamment de fidèles ayant l’expertise nécessaire pour les services ci-dessus et de leaders et leaders potentiels pour recevoir le training pour les petits groupes d’évangélisation.

Chacun/e a besoin de rencontrer Jésus, puis Dieu et le prochain. Aidez, S.V.P.!
 

 

 

Proverbes

 

 

 

Vye chodyè fè bon Kalalou

 

 

 

 

 

 

 

Gwo grenn Zepolèt pa vle di brav

 

 

 

 

 

 

 

Nan Chimen long , youn pay lou pou pote

 

 

 

 

 

Fò ou Domi Kote Jan pou ou konnen Wonfle Jan

 

 

Kan ou prete chewal zanmi, ou toujou apye

 

 

 

 

kan yo vle tiye youn chen yo di li enragé

 

 

 

 

Bonne fête Père Gerard Dumond

Father Dumond26

 

 

 

Le Lundi 26 Octobre     est l’anniversaire du Père Gerard Dumond, l’ancien cure de la Paroisse Our Lady of Miracles du Diocèse de Brooklyn . Le Père Dumond est parmi les premiers Prêtres Haitiens du Diocèse de Brooklyn.

 

Le Père Dumond exerce son ministère à la Paroisse Holy Innocents. Il est un prêtre polygotte, un grand musien et un prêtre qui a une grande prximité avec le peuple de de Dieu

 

Monseigneur Guy Sansaricq souhaite un joyeux Anniversaire à son Ami le Père Dumond en ces mots: This week we will joyfully celebrate the birthdays of two great priests of the Haitian Apostolate namely Father Gerald Dumont and Fr. Yvon Pierre both of them ministering in the diocese of Brooklyn NY.

 

They were born two days apart, although not the same year, Fr. Dumont having mounted the ship of life a few years before his friendly confrere.

 

To both of them and with equal love we wish Happy Birthday and many blessings for the new year!

 

Bishop Sansaricq who holds both of them in high esteem and loving friendship expresses the sentiments of his heart in the following words:

 

Dear Gerry, Dear Yvon, Happy birthday! You both know well my fraternal affection for you. Together you have provided sixty-five years of dedicated service to the Church. Our gratitude to you is boundless. St Peter in his second epistle says: “Be solicitous to make your call and election permanent for surely those who do so will never be lost.” I praise the Lord for having blessed you with the grace of faithfulness. You both are laborers who have given the best of yourselves harvesting the Lord’s field.

 

May you always experience the sweetness of God’s rewards to his chosen ones! “Strong lions suffer want and go hungry, but those who seek the Lord will lack no blessing!” (Ps. 36)

 

Centre National

 

Bonne Fête Père Yvon Pierre

 

Father Yvon01

 

 

Le 30 Octobre   est l’anniversaire du Père Yvon Pierre ,ancien directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien et curé de la Paroisse de St Jerome connue comme la Cathedrale d’Haiti à New York. Le Prêtre docteur Yvon Pierre a déja son 30ème Anniversaire de vie Sacerdotale.

Le Prêtre Docteur Yvon Pierre est un prêtre très éduqué, il a un doctorat en Theologie Morale et une maitrise de l’université de Ford’Ham de l’Etat de New York. On doit ajouter que le Père Yvon est un prêtre polyglotte . Père Yvon est un prêtre très humble, spirituel et qui a une grande proximité avec le peuple de Dieu de sa paroisse.

Monseigneur Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire à son ami le Père Yvon en ces mots: This week we will joyfully celebrate the birthdays of two great priests of the Haitian Apostolate namely Father Gerald Dumont and Fr. Yvon Pierre both of them ministering in the diocese of Brooklyn NY.

 

They were born two days apart, although not the same year, Fr. Dumont having mounted the ship of life a few years before his friendly confrere.

 

To both of them and with equal love we wish Happy Birthday and many blessings for the new year!

 

Bishop Sansaricq who holds both of them in high esteem and loving friendship expresses the sentiments of his heart in the following words:

 

Dear Gerry, Dear Yvon, Happy birthday! You both know well my fraternal affection for you. Together you have provided sixty-five years of dedicated service to the Church. Our gratitude to you is boundless. St Peter in his second epistle says: “Be solicitous to make your call and election permanent for surely those who do so will never be lost.” I praise the Lord for having blessed you with the grace of faithfulness. You both are laborers who have given the best of yourselves harvesting the Lord’s field.

 

May you always experience the sweetness of God’s rewards to his chosen ones! “Strong lions suffer want and go hungry, but those who seek the Lord will lack no blessing!” (Ps. 36)

 

PRESS RELEASE

October 21, 2015

Interim Healthcare, Inc. placed an advertisement in the Rockland Pennysaver on October 15, 2015 for a nursing position in West Haverstraw, New York. The ad read, “Laid back nurse, ‘no haitians,’ must have strong respiratory mngt.” This egregious language intended solely to discriminate against Haitian nurses violated several federal, state, labor and civil rights laws which clearly prohibit employers from discriminating against job applicants on the basis of race, color, sex, religion and national origin.

The Great Dr. Martin Luther King, Jr. once said, “Our lives begin to end the day we become silent about things that matter.” Following in this spirit, and on behalf of the Haitian Community of Rockland County we are announcing a “march for answers and solidarity” on Monday October 26, 2015 which will gather starting at 8:30 am at Memorial Park, Spring Valley, New York. The march will depart promptly at 10am from the park and will end at Interim Healthcare‘s Rockland County office in Nanuet, NY. We are extending our hand for assistance to those like-minded individuals and/or groups who believe in truth, justice and equality. We welcome those in and out of the Haitian community to join us in the daily picketing and in this march as we demand answers and seek solutions to prevent this injustice from recurring.

 

 

 

 

 

ANN SONJE MOUN KI MOURI YO “2 Makabe 12, 38-45

KOLÈJ PASTORAL AYISYEN AN ap envite paran, fanmi , zanmi ak ansyen Elèv Kolèj Pastoral la, nan yon mès pou lapriyè pou tout Elèv kolèj la ki mouri deja, jou kap Samdi 7 Novanm 2015 la, nan Leggliz Sen Jewòm, a 11 zè nan maten ( Legliz ki anwo a- nan kwen Nostrand ak Newkirk – Brooklyn, NY 11226).

 

+++++++++++++++++++++++++

 

SOUVENONS-NOUS DE NOS MORTS “2 Maccabbee 12,38-45 ! ! !

Le COLLÈGE PASTORAL HAÏTIEN invite, parents, amis, autres membres de la famille et Anciens èlèves, à une messe en mémoire des Étudiants défunts du College qui sera célébrée le Samedi 7 Novembrre 2015 à 11h00 a.m. à l’Église Catholique de Saint Jérôme (Upper Church – Corner Nostrand & Newkirk – Brooklyn, NY 11226).

 

++++++++++++++++++++++++++

 

REMEMBER OUR DECEASED 2 Maccabbees12, 38-45! ! !

The HAITIAN PASTORAL COLLEGE invites parents, friends, relatives and Alumni to a mass in memory of all deceased Students of the College at Saint Jerome Catholic Church on Saturday November 7th, 2015 at 11h 00 a.m. (Upper Church – Corner Nostrand & Newkirk – Brooklyn, NY 11226).

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s