National Center-October 4, 2015

Business Card 3

Notre Dame Du Rosaire

 

 

 

Pensée de la semaine:

 

Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu “heureux”. Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie» – John Lennon

 

 

 

Thought of the week: “When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grow up. I said “happy.” They told me I did not understand the question, I answered they did not understand life “- John Lennon

 

 

Pensamiento de la semana:

 

“Cuando fui a la escuela, me preguntaron qué quería ser cuando crezca. Le dije: “feliz”. Ellos me dijeron que yo no entendía la pregunta, respondí que no entendían la vida “- John Lennon

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE 27TH SUNDAY IN ORDINARY TIME. (October 4th, 2015)

Genesis 2, 18-24; Psalm 128; Hebrew 2, 9-11; Mark 10, 2-16

 

 

sansa28

 

 

                                     By +Guy Sansaricq

 

With the visit of the Holy Father to our city, we may say: “Marriage is the talk of the Day.” It’s a happy coincidence that the Scripture texts of this Sunday clearly refer to Marriage.

The first reading brings us back to the Garden of Eden and to the astounding statement of God: “It is not good for the man to be alone. I will make a suitable partner for him.” Then the story went on and we read “God took a rib from sleeping Adam and made a woman.” When Adam opened his eyes and saw Eve, he immediately fell in love and exclaimed: “This is the flesh of my flesh and the bone of my bone.”

 

Jesus will quote this text and declare: ”The man shall leave his father and mother and cling to his wife and the two shall become one flesh. Let no man separate was God has joined.”

 

These texts and many others provide the unshakable basis of the Church understanding of Marriage as the long-lasting covenant of Love between a man and a woman or a relationship of complementarities for the benefit of the two parties and for the procreation of children.

 

In order to better understand the beauty of marriage we need to add a crucial element. Marriage is all about our vocation to LOVE. Aren’t we made in “The Image of God?” this God whom the Gospel defines as LOVE? Married people’s vocation is to symbolically manifest to the world the love of Christ and the Church. Husband! Love your wife as Jesus loves the Church. Wife, your love for your husband is called to reflect The Church’s love for Christ. The ideal of married life is very lofty.

Men and women who truly know and love Jesus are likely to be great husbands and wives!

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 27ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE. (4 Octobre 2015)

sansa28

 

Le taux des divorces est élevé dans la société d’aujourd’hui. C’est clair que la société moderne est troublée en ce qui concerne le mariage. Les lectures de la messe d’aujourd’hui éclairent le sujet merveilleusement.

 

Il faut d’abord remonter à la création du monde. Dieu, trouvant Adam seul et triste décide de lui donner un partenaire de sa taille. Ainsi donc, il créa Eve et décréta “L’homme quittera son père et sa mere et s’attachera à sa femme et les deux deviendront une seule chair.” Cette phrase sera reprise par le Christ qui ajoutera “Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni.”

Sur cette déclaration et sur beaucoup d’autres semblables repose l’enseignement de l’Eglise sur l’indissolubilité du mariage. Mais que cela ne soit pas considéré comme une loi difficile à laquelle l’on doive se soumettre bon gré mal gré. Derrière cette règle, il faut percevoir quelque chose de plus profond. Comme étres humains faits à l’image et à la resemblance d’un Dieu qui est amour, nous sommes appelés à vivre l’amour en tout lieu et en toutes circonstances.

 

Le mariage est le lieu par excellence où l’amour se vit. Le problème moderne est que les gens se marient sans vraiment connaitre Jésus et sans l’aimer véritablement. Ils ont donc beaucoup de peine à lui ressembler. L’amour du Christ pour l’Eglise s’affirme comme le modèle le plus élevé de l’amour. ..car l’Eglise est pécheresse et infidèle. Maris et femmes sont appelés à s’entraimer comme le Christ et l’Eglise. Idéal élevé!   Pour réussir ton mariage, découvre d’abord la grandeur de l’amour du Christ!

 

 

 

 

 

 

 

 

Haitian Youth Contest 2015

 

 A30-16-Bendy

Lorie lonchamp 

Le train de la competition des Jeunes de Radio Télé Solidarité est parti. Monseigneur Guy Sansaricq et le Père St Charles Borno respectivement chairman et Vice Chairman de Radio Télé Solidarité de concert avec l’equipe de Radio télé Solidarité sont très optimistess. Ils encouragent les leaders spirituels et les leaders des groupes de jeunes à envoyer un(e) candidat(e) à cette Competition. Ils ont decidés de prolonger  le depot des Candidatures pour la fin du mois d’Octobre

Brandie Smith  candidate  du Collège Sacre Coeur-Haiti

Le Personnel de Radio Télé Solidarité est heureux que le collège du Sacre Coeur de Turgeau ait choisi  une candidate pour participer  à cette competition. Soeur Nadige Jean Charles , la directrice de ce Collège a fait tout ce qu’elle pouvait pour déléguer une candidate  à ce concours.  Nous savons combien ces valeureuses soeurs ont fait un excellent travail au niveau de l’education en Haiti. Le Nom de la candidate est Melle Brandie Smith.  Marlène Rigaud Apollon et Docteur Michelne Dole,  ces deux grandes lumières de la communauté Haitienne de la Diaspora et anciennes étudiantes du Collège Sacre Coeur sont très fières de voir que leur ancienne école fonctionne encore à merveille.

Lorie  Longchamps

Chose Promise ! Chose due! Le Père  Mike Petit Homme coordonateur de la pastorale Haitienne de l’archidocèse de Washington  a envoyé 2 candidates pour ce concours. Le Nom de la première Candidate est Melle Longchamps  issue d’une famille Catholique et etudiante en architecture à l’université Catholique de Washington. Le Père Mike nous fit savoir que sous peu nous aurons le nom de la 2ème Candidate. Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire  du Centre National accueille avec joie ces Candidates de Washington.

 

 

Melle Meghann Alphonse esl’une des candidates de Long Island pour le conteste de 2015. Melle Alphonse a 17 ans, elle est rentrée Aux états Unis après le tremblement de Terre 2010. Presentement elle étudie à l’université de Farmingdale. Elle parle le Creole, L’Anglais et le Francais

 

Monseigneur Guy Sansaricq et le Père St Charles Borno commencent à choisir les membres du Jury. Dr Micheline Dole, Presidente du chapitre de L’association  des Medecins Haitiens de New York sera l’un des membres du jury,

Docteur Pierre Brice

 

 

Docteur Pierre Brice de l’Associaton  des Ingenieurs Haitiens , Bishop Guy Sansaricq, Père St Charles Borno, Père Yvon Pierre et Père Bony Monasterre  sont des membres. Le Personnel du Bulletin  hebdomadaire souhaite  du succès à toutes les candidates pour ce concours

Brother Tob

Haitian Youth Contest 2015

A30-16-Bendy

Lorie lonchamp 

 

The train of the young adult competition has left the station. Bishop Guy Sansaricq and Father St Charles Borno respectively chairman and vice chairman of Radio TV Solidarité along with the staff of Radio TV Solidarité (also called RTS) are very optimistic . They encourage spiritual leaders and leaders of youth groups to send one or more candidates to this Competition. They have decided to extend the filing of Submissions to the end of October

Brandie Smith The Staff of Radio Télé Solidarity (RTS) is very happy that the college of Sacre Coeur of Turgeau-Haiti has chosen a candidate to participate in this competition. Sister Nadige  Jean Charles, director of that school went all the way to register one of her students as a candidate in this contest. We know how these good sisters have done a tremendous job in the field of education in Haiti.  The  name of the candidate is Miss Brandie Smith. Dr. Marlène Rigaud Apollon and Dr Michelne Dole, two great lights of the Haitian community in the Diaspora are alumni of that College and are very proud to see that their old school is still doing great.

Lorie Longchamps! Things Promised! Things due! Father Mike Petit Homme Coordinator of  of  the Haitian Pastoral Office of the archdiocese of Washington  sent two candidates for this contest. The  Name of one of the 2 candidates is  Miss Lorie  Longchamps who belongs to a Haitian Catholic family and is a student in architecture at the Catholic University of Washington . Father Mike told us he will soon send the name of the second candidate.  The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center wishes success to all the registered candidates.
Miss Meghann Alphonse is one of the  Long Island candidates for the  contest of  2015.  Miss Alphonse is 17, she came to the United States after the 2010 earthquake of Haiti. Currently she is studying at the University of Farmingdale. She speaks Creole, French and English. Bishop  Guy Sansaricq and Father Charles St Borno have begun to choose the members of the Jury. Dr. Micheline Dole President of Haitian Physicians of the  chapter  New York Haitians Doctors will be one of the jury members as well

as Dr. Pierre Brice  of the Association of  Haitians Engineers. Bishop Guy Sansaricq , Father Yvon Pierre , Father Charles St Borno and Father Bony Monasterre are also members. The National Center weekly Bulletin staff wishes success to all the candidates of this contest.

Brother Tob

 

Télé Solidarité-Visite du Prêtre Docteur Ciné Syriacque

 

A30-13-Pere Cine

 

https://youtu.be/JPaNp4eJhfk

 

Le Prêtre Docteur Cine Syriacque de la Congrégation des pères Montfortains  et recteur de l’université  Publique de Port de Paix etait l’invité de Radio Télé Solidarité le Vendredi 25 Septembre. Le Prêtre Docteur  Syriacque  est un ancien étudiant de l’université  de Fordham à New York où il a décroché  un Doctorat en education.

Bishop Sansaricq et Père Ciné Syriacque

Rappellons que le Père Cine a été ordonné en 1995. Il a exercé son ministère à  la paroisse Ste Brigitte à Westbury, Long Island NY de 2000 à 2007 au service de la vibrante communauté Haitienne de cette Paroisse. Après ses etudes  à Fordham il est retourné en Haiti pour aller apporter sa contribution à sa terre natale. On doit ajouter qu’un docteur en Education gagne entre $250,000.00 et $300,000.00 l’an aux Etats Unis. Mais, les Pères Montfortains ont toujours montré leur grand amour pour l’église et pour Haiti. L’attrait d’un salaire élevé ne saurait affecter l’esprit missionaire d’un apòtre.

Comme je l’ai mentionné au debut Le prêtre docteur Ciné Syriacque est le recteur de l’université publique du Nord Ouest à  Port de Paix.  L’université du nord Ouest à Port de Paix a ouvert ses portes en l’année academique 2012 -2013. Dans cette université deux facultés fonctionnent celle des sciences de l’education et celle des sciences de gestion administrave. Cette université accueille près de 700 étudiants. Comme le premier recteur le Père Ciné a fait un travail colossal. La première promotion doit ètre diplomée en 2016. Le père Ciné est très satistfait de la performance des étudiants. Au niveau de la discipline tout est oke. Pour le moment il ya un problème d’espace. Le Père Ciné profita pour nous  informer  que l’université a déjà 46 Hectares de terre et que l’etat Haitien s’est engagé à construire un nouveau campus. En principe, tout sera terminé en 4 ans.

 

Le Père Ciné  nous a donné quelques informations  sur la faculté des Sciences Administratives de l’Université du Nord Ouest. L’Université du Nord Ouest a près de 700 étudiants. Les professeurs qui enseignent détiennent tous une maitrise et  recoivent une rémunération  mensuelle.

Le Père Ciné profita pour nous parler de son livre qui a pour titre Education Chretienne. . C’est un très bon livre et nous exhortons nos amis à se le procurer et à le lire.

Le Père  Cine est aussi Curé de la Paroisse Notre Dame Lavictoire à Onaville. Chaque fin de semaine il accueille entre 400 et 500 fidèles. Invraisemblablement, il est recteur d’une université à Port de Paix et Curé d’une Paroisse  dans l’archidiocèse de Port-au-Prince. Le Père Ciné est un rude travailleur dans la vigne du Seigneur et un prêtre qui a un grand amour pour l’Église et pour son Pays

Pour écouter l’entrevue du Père Ciné clicquer sur ce lien: https://youtu.be/fPHZmjaKTds

Brother Tob

 

Télé Solidarité-Visit of Father Ciné Syriacque

 

A30-13-Pere Cine

https://youtu.be/JPaNp4eJhfk

 

The Priest Doctor Cine Syriacque of the Congregation of the Montfort Fathers and Rector of the Public University of  North West in Port de Paix was the guest of Radio TV Solidarity on  Friday, September 25. The Priest Doctor Syriacque is a former student of Fordham New York University where he earned a Doctorate in Education

Father Cine was ordained in 1995 and ministered in the parish of Ste-Brigid  in Wesbury, Long Island NY from  2000 to 2007 in the service of the vibrant Haitian community of that Parish. After his studies he returned  to Haiti to serve his native country. We have to mention that a Doctor in Education earns between $ 250 000.00 and $300 000.00 a year in the United States. That was of no concern for one blessed with a missionary heart in the Montfort tradition.

 

As I mentioned at the beginning the Priest Dr. Ciné Syriacque  is the rector of the North West public university in Port de Paix. The University of North West in Port de Paix opened its door in the academic year 2012 -2013. In this university there are two faculties namely one for the sciences of education and the other for the sciences of management. The university welcomes about 700 students. As the first rector  Father Ciné did a tremendous job. The first promotion  will graduate in 2016. Father Cine  is very Happy with the students’ academic performance. At the level of discipline everything is oke. For now there is a problem of  space.  Father took the opportunity to inform us that the university already has 46 acres of land and that the Haitian state is committed to build a new campus. Everything should be completed in 4 years.

 

Father Ciné gave us some information on the Faculty of Administration of the University which host nearly 700 students. All the Professors who teach at Northwest University hold a Master’s degree. Their payment is made on a monthly basis.

Father  Ciné  spoke about his book entitled Christian Education. IT is a very good book, We urge our friends to buy and read this book.

Father Cine is also the Parish Priest of Our Lady Lavictoire to Onaville. Every weekend he welcomes between 400 and 500 faithful. Paradoxically he is the rector of a university in Port de Paix and a parish priest of the Archdiocese of Port-au-Prince. Obviously Father is a hard worker in the vineyard of the Lord and a priest who has a great love for the Church and for his Country

Listen to the interview of Father Ciné with a click on this link: https://youtu.be/fPHZmjaKTds

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

Joyeux Anniversaire Monseigneur Sansaricq

 

Bishop Sansaricq20

Cher Mgr Sansaricq,

 

 

 

Quand dans la soirée du 25 septembre plusieurs d’entre nous qui suivions la messe du  Saint Père à Madison Square Gardens avons soudainement noté votre présence parmi les évêques assis à peu de distance de l’autel, notre joie et notre fierté étaient grandes.  Elles le sont encore et le demeureront longtemps et c’est avec ces mêmes sentiments qu’à l’approche du 6 octobre, date de votre anniversaire de naissance, nous unissons nos voix et nos cœurs pour vous exprimer nos vœux les plus sincères.

 

Que “cette lumière qui a brillé sur le chemin”, comme vous l’avez si bien indiqué, continue à vous accompagner partout où vos multiples missions vous conduiront et qu’elle nous éclaire et nous guide à travers vous.

 

JOYEUX ANNIVERSAIRE DE NAISSANCE

 

Nos Compliments et nos Remerciements

Pour tout ce que vous avez accompli et continuez à accomplir!

Que le Seigneur vous bénisse!  Que la Vierge Marie soit toujours avec vous.

Tels sont nos vœux et nos humbles prières pour vous!

 

Au nom de nous tous,

Marlène Rigaud Apollon, M.S

 

 

 

 

Dear Mgr. Sansaricq,

Bishop Sansaricq20

 

When on the evening of September 25 several of us who were following the Mass of the Holy Father in Madison Square Gardens noticed your presence among the bishops seated behind the altar, you just a few feet from the Pope, our joy and pride were great. They still are and will remain so for a long time and it is with those same feelings that, as we approach October 6, the date of your birthday, we join our voices and our hearts to express to you our most sincere wishes.

 

May “the light that shone on the path”, as you said so well, continue to accompany you wherever your multiple missions will lead you and may it enlighten us and guide us through you.

 

WE WISH YOU A VERY HAPPY BIRTHDAY

WITH OUR CONGRATULATIONS AND OUR THANKS

FOR ALL YOU HAVE ACCOMPLISHED AND CONTINUE TO ACCOMPLISH FOR US!

MAY THE LORD BLESS YOU! MAY THE VIRGIN MARY ALWAYS ACCOMPANY YOU!

 

THESE ARE OUR WARM WISHES AND HUMBLE PRAYERS FOR YOU

ON BEHALF OF US ALL.

 

MARLÈNE (RIGAUD APOLLON, M.S.)

 

 

Click below or copy and paste to see the details of the

Celebration of the Eucharist

for the Preservation of Peace and Justice

by His Holiness Pope Francis

at the Madison Square Gardens, on September 25, 2015

 

http://www.usccb.org/about/leadership/holy-see/francis/papal-visit-2015/upload/friday-9-25-mass-madison-square-garden.pdf

 

 

 

Fête de St Jerome

 

 

 A30-5-St Jerome

A30-3-Mgr. Chapetto

 

 

 

Le 30 Septembre, J’etais très heureux de couvrir pour le bulletin du Centre national et de radio Télé Solidarité la messe de la fête Patronale de la Paroisse de St Jerome.

Son excellence Monseigneur Raymond Chappetto, evêque auxiliaire du diocèse de Brooklyn et vicaire Géneral de ce diocèse fut le celebrant et l’homeliste de cette celebration festive. Le Prêtre Docteur Yvon Pierre  est le Curé de cette Paroisse  .

Près d’une vingtaine de prêtres était presents et l’Église était remplie à craquer.  Vous pouvez imaginer la joie du peuple de Dieu de voir  tous ces prêtres presents. Bravo aux Prêtres Presents et au Père Yvon Pierre qui arriva à réunir tous ces prêtres pour sa fête patronnale. Dans son mot de la fin il félicita chaleureusement tous ces confrères pour leur sens de solidarité.

Rappelons que St Jerome, né vers 347 à Stridon, à la frontière entre la Pannonie et la Dalmatie (actuelle Croatie) termina sa vie le 30 septembre 420 à Bethléem. Il est reconnu comme Docteur de l’Eglise et l’un des quatre principaux Pères de l’Eglise Latine, avec Gregoire le Grand, Ambroise de Milan et Augustin d’Hippone. L’ordre des hiéronymites (ou « ermites de saint Jérôme ») se réfère à lui.

Jérôme suit des études à Rome, se convertit au Catholicisme vers l’âge de 18 ans à la suite d’un rêve mystérieux, puis, après un séjour en Gaule, part pour la Terre sainte en 373. Il vit en ermite dans le « désert » de Chalcis en Syrie, à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Antioche. Il est ensuite ordonné prêtre à Antioche. En 383, le pape Damase Ier le choisit comme secrétaire et lui demande de traduire la Bible en latin. La marque de confiance que le pape lui avait accordée à cette occasion explique que la tradition et l’iconographie lui reconnaissent la qualité de cardinal, bien que l’institution cardinalice n’ait pas encore reçu, à l’époque, la définition précise que lui conférera au xie siècle la réforme grégorienne.

À la mort du pape, il doit quitter Rome et retourne en Terre sainte en compagnie de Sainte Paula, une romaine de la noblesse. Ils fondent un monastère double à Bethléem. Durant les 34 dernières années de sa vie, Jérôme se consacre à composer un texte latin de l’ancien et du nouveau Testament qui soit plus fidèle aux manuscrits originaux grecs et hébreux. Concurremment il rédige ses commentaires sur la Bible.

Il meurt en 420 et ses restes sont d’abord enterrés à Jérusalem puis auraient été transférés plus tard à la basilique Sainte-Marie-Majeure, l’une des quatre grandes basiliques de Rome.

Les catholiques le considèrent comme un des Pères de l’Église et, avec les orthodoxes, le vénèrent comme saint. Depuis Boniface VIII, en 1298, il est qualifié de docteur de l’Église.

La Paroisse de St Jerome est connue comme la cathedrale d’Haiti  dans la diaspora. Chaque fin de semaine cette Paroisse accueille 1600 fidèles pour les messes dominicales. Le Père Lucon Rigaud est le vicaire de cette Paroisse. On doit mentionner que  St Jerome  a 3 communautés de foi, La communauté Américaine, la communauté Haitienne et la Communauté  Espagnole. Cette Paroisse a plus que 6 chorales, plusieurs groupes de jeunes. Le Prêtre Docteur Yvon Pierre, le curé de cette Paroisse est très proche de ses paroissiens. Chaque Jour une messe Creole se célèbre pour la communauté Haitienne.

La Congrégation des Filles de Marie  est présente à la Paroisse. Ces valeureuses soeurs sont membres du comité liturgique, de la chorale et même du conseil d’administration de St Jerome.

 

Le Très Reverend  Raymond Chappetto, vicaire Général du diocèse de Brooklyn  dans son homélie a exprimé sa grande joie d’être le celebrant et l’homeliste de cette celebration. Il nous fit savoir que c’est Monseigneur Guy Sansaricq  qui lui a demandé de venir célebrer cette messe; il ajouta que c’est un cadeau pour lui. Il se mit ensuite à parler des grandes qualités de St Jerome. Il felicita le Père Yvon pour son leadership à St Jerome.  Pour écouter une partie de cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/pr23ERuCHIU Les paroissiens de St Jerome ont toujours affirmé que le ministère du Père Yvon Pierre est très apprécié car ce dernier arrive à mettre tout le monde ensemble. On doit mentionner aussi que le Père Yvon Pierre est le directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien.

La performance  de la chorale  était excellente. Bravo aux membres de la chorale. La Paroisse de St Jerome  est une Paroisse qui a beaucoup d’activités.  Les jeunes sont très impliqués dans tout ce qui se fait. Le Père Yvon continue à faire tout ce qui depend de lui  pour accompagner le peuple de Dieu dans sa paroisse. Monseigneur Guy Sansaricq souhaite une très bonne fête de St Jerome en ces mots:

Cher Père Yvon et chers Paroissiens de St Jerome, Bonne Fète! Que l’exemple de St Jerome tout particulièrement son attachement exemplaire à la Parole de Dieu continue à vous inspirer et à vous rapprocher du Seigneur de toute grace!

Je reste uni à vous dans la foi et dans la prière.

 

 

 

Brother Tob

 

Feast of St Jerome Parish

 

 A30-5-St Jerome

A30-3-Mgr. Chapetto

On September 30, I was  very happy to cover for the newsletter of the National Center and  Radio TV Solidarité  the Patronal Feast Mass of the Parish of St Jerome. His Excellency Bishop  Raymond Chappetto, Auxiliary Bishop of the Diocese of Brooklyn and Vicar Géneral of the diocese was the celebrant and Homilist  of the mass. The Priest Doctor Yvon Pierre  is the pastor of this parish. Nearly twenty priests were present and the church was full. You can imagine the joy of God’s people to see all these priests present. Congratulations to them! Congratulations also to Father Yvon Pierre for his colossal work for managing to gather so many brother priests for his Parish feast. St Jerome was born about the year 347  in Stridon, on the border between Pannonia and Dalmatia (now Croatia) and died on September 30th 420 in Bethlehem. He is recognized as one of the first four Doctors of the Latin Church along with Gregory the Great, Ambrose of Milan, Augustine of Hippo. The order of Hieronymite (or “hermits of St. Jerome”) refers to him. Jerome studying in Rome, was converted to Catholicism at the age of 18 following a mysterious dream. Then, after a stay in Gaul, he left for the Holy Land in 373. He lived as a hermit in the “desert” of Chalcis in Syria, about fifty kilometers east of Antioch. He was then ordained a priest in Antioch. In 383, Pope Damasus I chose him as secretary and asked him to translate the Bible into Latin. The vote of confidence that the Pope had given him on this occasion explains why the iconography tradition portrays him as a cardinal although the Cardinal institution was not yet in existence at that time.

On the death of the pope, he must leave Rome and return to the Holy Land in the company of St Paula, a noble woman of the Roman nobility. They founded a double monastery in Bethlehem. During the last 34 years of his life, Jerome dedicated himself to composing a Latin text of the Old and New Testament that is more faithful to the original Greek and Hebrew manuscripts. Concurrently he wrote his commentaries on the Bible. He died in 420 and his remains were first buried in Jerusalem and then were later transferred to the Saint Mary Major Basilica, one of four major basilicas of Rome. Catholics consider him a Father of the Church and with the Orthodox venerate him as a saint. Boniface VIII, in 1298 called him a Doctor of the Church. The Parish of St Jerome is known as the Cathedral of Haiti in New York. Every weekend this parish welcomes 1600 parishioners for the Sunday masses. Father Lucon Rigaud is the associate priest of the parish. It is important to know  that the parish ministers to  3 language groups: The American community, the Haitian community and the Spanish Community. This parish has more than 6 choirs, several youth groups.

The priest  Dr. Yvon Pierre , the pastor of this parish has a close relationship with his parishioners. Every day there is  a Creole Mass for the Haitian community. The Congregation of the Daughters of Mary is present at the Parish. These good sisters are members of the Liturgical Committee of the choir and even the Parish Board. The Most Reverend Raymond Chappetto, Vicar General of the Diocese of Brooklyn in his homily expressed his great joy to be the celebrant and the  Homilist at this celebration. He told us  that it was Bishop  Guy Sansaricq who invited him to come. But he says this is a gift to him. He then went on to exalt the great qualities of St Jerome. He Congratulated  Father Yvon for his leadership in St Jerome. To listen to some of this Mass click on this link: https://youtu.be/pr23ERuCHIU Parishioners of St Jerome have always said that the ministry of Father Yvon Pierre is very appreciated because he is very responsible and he has been successful at bringing harmony between the three language groups of the Parish. . We have to mention that Father Yvon Pierre is the National Director of the National Center of the Haitian Apostolate The performance of the choir was excellent. Congratulations to the members of the choir. St Jerome Parish is a parish that has a lot of activities and young people are involved in everything. Father Yvon continues to do everything that depends on him to accompany the people of God in his beloved Parish. Bishop Guy Sansaricq wishes a Happy feast Day to the people of St St Jerome in  these words:

Happy Feast Day of St Jerome! May you continue to be inspired by the example of this great Saint who had such a tremendous love for the Bible!

May you all continue to grow in faith, Hope and Charity and shine as a model Christian community in the heart of Brooklyn!

Brother Tob

 

 

Sister Cecilia Duchaine FDM-interview

Year of Consecrated Life..

 

A30-15-Sr Cecilia

 

Sister Cecilia

 

In 2013, Pope Francis declared that a Year of Consecrated life (YCL) be celebrated throughout the world. YCL began on the 1st Sunday of Advent, Nov30, 2014. It closes on the World day of Consecrated life, feb2, 2016

 

Sister Cecilia is a member of the daughters of Mary, and the order celebrated its 200th birthday in 200 S. The Daughters of Mary were founded in Belgium by Cicercule Paridens (Sister Marie Therese). The Daughters of Mary are in mission in Haiti. The Dominican Republic, Africa and the United States of America. Sister Cecilia is in charge of the group Ti Moun Misyonè (Children of Missionary)

 

Sister Cecilia, why is that you became a Sister?

When I was a little girl, I went to a public school, and there was no congregation school in my town, however, ever since I received my first communion, I felt an irresistible need to pray and to go to church every day with my mother. I felt a calling that I did not fully understand.

 

What drew you to the daughters of Mary?

The first time , I met a nun as when the priest of my parish asked the Daughters of Marie to be in in charge of a school that he had just built. Among the group of Nuns was my cousin, Sister Evarist Ducheine, who I did not even know. It was after the conversation I had with her that I then realized that God was calling me to enter into religious life. I was particularly touched by the encouragement of the sisters who put themselves into the service of the poor people with joy, also by their testimony of love and respect and their dedication for prayers.

After my primary and secondary studies in my native town, I went to Port au-Prince to attend Elie Dubois School, I proudly taught for two years before entering the convent. In 1959, I went to the Novitiate of the daughters of Mary. I pronounced my vows in 1962, and I celebrated my Golden Jubilee in 2012. After over fifty years of religious life, I do not regret the fact that I responded to the calling of God. It is a great joy for me to work with children in order to teach them the love of God, and it is my dream to have one of the little girls from my group become a nun one day. It is so sweet to be consecrated to God for the service of his church!

 

What excites you about ministering at St Brigid’S?

When Fr. Frank Gaeta asked the head of my congregation to send the Daughters of Mary to the parish of St. Brigid’s where the people are so nice. I am particularly touched by the wonderful multicultural celebration of this parish. In this lovely parish, despite the different languages and different cultures, we have formed a family. ‘’We are one body’’

I am very impressed by the many services, as well as the many volunteers who try to spread the word of God not only through their words , but also, through their actions. May God continue to bless this parish!

Sister Cecilia Ducheine, FDM

Thank you , Sister Cecilia, and may God continue to bless you and all women and men in Consecrated Life!

 

 

Pape Francois-Philadelphia

 

Francois-Philadelphie-fAMILLE

 

 

À Philadelphie, le pape défend la place des religions, des familles et des laïcs

Le pape François a présenté la famille comme « une usine d’espérance » dans une intervention improvisée, samedi 26 septembre à Philadelphie, à la soirée festive marquant la rencontre internationale des familles.

27/9/15 – 09 H 58

0

 

Avec cet article

Le pape voit dans les familles un remède pour le monde

Mgr Robert Barron  : « Nous tenir aux côtés des gens, même lorsqu’ils marchent dans la mauvaise direction »

Angela Vinas espère un soutien aux familles de migrants

Les Radico, pour un réveil des catholiques

Dans la ville de l’indépendance américaine, il a aussi défendu la place des religions dans la société au nom du droit à la liberté religieuse.

Il a également plaidé pour celle des laïcs dans l’Église au cours d’une messe célébrée à la cathédrale.

Place des religions dans la société, place de la famille et place des laïcs dans l’Église ont été au cœur du message du pape François, samedi 26 septembre, à Philadelphie, dernière étape d’une visite américaine très suivie outre-Atlantique.

Entre religions et société, le pape a souhaité que les rapports soient moins violents. Lors d’une rencontre sur la liberté religieuse à l’Independance Hall, lieu de naissance historique des États-Unis, il a dénoncé « un monde où diverses formes de tyrannie moderne cherchent à supprimer la liberté religieuse, ou bien cherchent à la réduire à une sous-culture sans droit d’expression dans la sphère publique, ou encore cherchent à utiliser la religion comme prétexte à la haine et à la brutalité », en référence aux fondamentalistes terroristes.

« Nos diverses traditions religieuses servent en premier lieu la société par le message qu’elles proclament », a défendu le pape. Elles appellent « au souci de l’avenir de la société ». Elles empêchent aussi que ne prévale une mondialisation uniformisatrice, a-t-il ajouté, réitérant la mise en garde de son exhortation Evangelii gaudium .

L’arrivée de migrants renouvelle ces rapports entre religions et société, comme le pape l’a expliqué en s’exprimant en espagnol devant un public comptant de nombreux Hispaniques. Le pape a rendu hommage à leur « foi vibrante », à leur « sens profond de la vie familiale et à toutes ces autres valeurs dont (ils ont) hérité ».

« En apportant vos dons, vous ne trouverez pas seulement votre place ici, vous aiderez à renouveler la société de l’intérieur », les a-t-il encouragés. Plus tôt le matin, il avait survolé Ellis Island, symbole de l’émigration en Amérique, en quittant Manhattan par hélicoptère.

En venant défendre à Philadelphie le droit à la liberté religieuse, le pape François reprenait un thème abordé trois jours plus tôt à la Maison-Blanche. Il faisait aussi appel, comme dans son discours au Congrès, aux références historiques des États-Unis, rappelant « à la démocratie américaine les idéaux pour lesquels elle a été fondée ».

« La famille, plus belle réalité que Dieu créa »

Le pape était venu dans la ville où fut signé la déclaration d’indépendance du pays du 4 juillet 1776 en raison de la rencontre internationale des familles qui s’y déroulait, un événement que l’Église catholique organise environ tous les trois ans dans une ville du monde.

La veillée qu’il présida dans la soirée de samedi vit un pape François très en forme improviser en espagnol une brève mais vigoureuse et spirituelle défense de la famille définie comme « une usine d’espérance, une usine de Résurrection », malgré ses difficultés au quotidien – « les assiettes volent, les enfants donnent mal à la tête et je ne veux pas parler des belles-mères… » : « La famille a une citoyenneté qui est divine, sa carte d’identité est donnée par Dieu. C’est la plus belle réalité que Dieu créa. »

À lire aussi : Le pape voit les familles comme un remède pour le monde

Dans le texte qu’il devait lire et que le Vatican a déclaré toujours valide, il interpellait les gouvernants sur le besoin de politique familiale en soutien, en particulier, aux jeunes foyers : « On ne peut pas penser qu’une société a un avenir lorsqu’elle ne fait pas passer des lois capables de protéger les familles et d’assurer leurs besoins fondamentaux, surtout ceux des familles qui sont à leurs débuts », y plaide-t-il.

« Que de problèmes seraient résolus si nos sociétés protégeaient les familles et offraient aux ménages, spécialement aux couples récemment mariés, la possibilité d’avoir un travail digne, un logement et des services médicaux pour les accompagner au cours de la vie », poursuit-il.

Son intervention, qui n’a pas abordé la question du mariage, clôturait une soirée festive, où témoignèrent six familles de conditions et de continents différents mais aussi se produisirent, entre autres, la reine de la soul, Aretha Franklin, et Sister Sledge, chantant ainsi dans leur ville d’origine leur fameux « We are family ». De quoi permettre à « Philly », surnom de Philadelphie, de ne pas se laisser voler la vedette par New York, où était le pape la veille.

Sainte Katharine Drexel en exemple

Plus tôt, à la cathédrale Saints-Pierre-et-Paul, où il a célébré la messe dès son arrivée à Philadelphie samedi, le pape avait abordé la question d’une autre place qui lui est chère, celle des laïcs dans l’Église. Dans son homélie, il a interrogé les évêques, le clergé et les religieux de Pennsylvanie, auxquels était d’abord destinée cette célébration, sur la place qu’ils faisaient aux jeunes.

Et plus largement celle confiée aux laïcs. « Nous savons que l’avenir de l’Église dans une société en évolution rapide appellera et même appelle déjà, à un engagement beaucoup plus actif du laïcat », a déclaré Jorge Bergoglio, qui a souvent dénoncé le cléricalisme dans l’Église.

« Cela ne signifie pas renoncer à l’autorité spirituelle dont nous avons été investis », a-t-il rassuré son auditoire : « Mais cela signifie plutôt discerner et employer avec sagesse les multiples dons que l’Esprit répand sur l’Église ». « En particulier, cela signifie évaluer l’immense contribution que chaque femme, laïque et religieuse, a apportée et continue d’apporter à la vie de nos communautés », a-t-il conclu son homélie, dans laquelle il a mis en avant la vie de Katharine Drexel (1858-1955), religieuse américaine de Philadelphie connue pour son service auprès des Noirs et des « Native Americans ».

Avant la messe, peu de temps après son arrivée à l’aéroport de Philadelphie, il a fait soudain arrêter la petite Fiat 500 dans laquelle il est véhiculé, pour se rendre auprès d’une personne souffrant d’une paralysie cérébrale. Un geste d’affection parmi de nombreux autres ponctuant ce voyage des plus médiatisés.

Sébastien Maillard (à Philadelphie)

 

 

Le pape voit dans les familles un remède pour le monde

Depuis le début de son pontificat, le pape François, à Philadelphie les 26 et 27 septembre pour la Rencontre mondiale des familles, rappelle leur rôle irremplaçable, dans l’Église et dans la société, malgré leurs fragilités

Mots-clés :

  • Le pape François
  • Synode sur la famille  À l’ONU, le pape réaffirme la sacralité de la vie et de la natureLes Radico, pour un réveil des catholiquesFrançois ne sera pas le « pape de la famille », comme il a désigné lui-même Jean-Paul II lors de sa canonisation. Mais il aborde abondamment le sujet, à sa manière. En particulier, entre le dernier Synode et celui à venir, l’essentiel des audiences hebdomadaires a été consacré à ce que ce pape, chimiste de formation, considère comme les « cellules vitales de la société et de l’Église ».Le pape argentin s’alarme sans cesse de la natalité si faible qu’il observe dans plusieurs pays d’Europe. Dans un récent entretien à la radio épiscopale portugaise, il déplorait entendre dans sa propre famille des cousins italiens préférer les voyages ou une villa à une progéniture.« L’œuvre d’évangélisation commence dans les maisons »« C’est dans la famille que se développe principalement la capacité de s’embrasser, de se soutenir, de s’accompagner, de déchiffrer les regards et les silences, de rire et de pleurer ensemble, entre des personnes qui ne se sont pas choisies et qui sont pourtant si importantes l’une pour l’autre », écrivait-il dans son dernier message pour la Journée mondiale des communications sociales.> A (re)lire : Pour le pape François, la famille est une initiatrice irremplaçable à la communication Pour le pape, « la famille est d’abord une entité naturelle avant d’être chrétienne », observe le vaticaniste Jean-Louis de La Vaissière dans son tout dernier ouvrage (1), où il rappelle sa méfiance envers les « soi-disant experts » de la famille. Ceux qui contrôlent le rôle des parents, qui ne savent plus comment, par exemple, punir leur enfant.Aîné de cinq enfants, marqué par sa grand-mère paternelle, Jorge Bergoglio aime dépeindre la famille avec réalisme. « J’imagine à quel point la journée d’un papa ou d’une maman est frénétique ; ils se lèvent tôt, accompagnent leurs enfants à l’école, puis ils vont travailler, souvent dans des lieux où règnent des tensions et des conflits, également dans des lieux éloignés », décrivait-il à un congrès pastoral de son diocèse de Rome, le 16 juin 2014. Il sait que « la famille parfaite n’existe pas » : « Nous ne devons pas avoir peur de l’imperfection, de la fragilité, voire des conflits. » « Des cas où la séparation est inévitable »En réponse à toutes ces fragilités, le pape François ne mise pas uniquement sur les prêtres mais d’abord sur le témoignage et l’entraide d’autres familles. « Un couple uni et heureux peut comprendre mieux que tout autre, comme de l’intérieur, la blessure et la souffrance que provoquent un abandon, une trahison, une faillite de l’amour », rappelait-il en septembre aux Équipes Notre-Dame, à qui il demandait d’« être instruments de miséricorde du Christ et de l’Église envers les personnes dont le mariage a échoué »Noirs et catholiques, les Barnes attendent un appel à l’unité raciale25/9/15 – 18 H 25 Synode sur la famille : trois questions sur l’instrumentum laborisLe pape revient des Etats-Unis renforcé pour le Synode sur la familleAux États-Unis existent des établissements d’éducation supérieure particulièrement chargés d’histoire : ce sont les HBCU (Historically Black Colleges and Universities). Ouverts en général peu après la guerre de Sécession et l’abolition de l’esclavage, ils avaient pour but de proposer une éducation de qualité aux jeunes Noirs du Sud devenus libres. Un siècle et demi plus tard, une centaine d’entre eux sont toujours en activité. Comme la Dillard University, fondée en 1869 à La Nouvelle-Orléans par des églises protestantes.> A lire : Les appels du pape en faveur des migrants vont droit au cœur des Mexicains À La Nouvelle-Orléans, origines françaises et voisinage de Haïti obligent, vit une communauté catholique noire très active. Elle dispose d’une université, la Xavier University of Louisiana, unique en son genre aux États-Unis, où a étudié Marc Barnes, et d’une vingtaine de paroisses, dont celle de St. Peter Claver. Quand on s’étonne que les catholiques américains ne prient pas tous ensemble, Noirs et Blancs côte à côte, le quadragénaire évoque une culture et des traditions distinctes. « Nos églises sont très différentes, explique-t-il. Notre spiritualité est à part, le culte aussi. Nous sommes plus libres de nous exprimer pendant la messe. C’est très important pour moi, parce que je me sens mieux connecté à Dieu. » Au sein de l’Église catholique américaine, les Noirs pèsent peu. D’après les données du Pew Research Center, un centre de recherche de Washington, ils ne représentent que 3 % des 51 millions de fidèles (contre 59 % de Blancs d’ascendance européenne et 34 % d’Hispaniques). À la fois noirs et catholiques, ils sont doublement attachés à la justice sociale et dénoncent les divisions économiques et raciales sans cesse plus affirmées à leurs yeux.> A lire  : À New York, ces immigrés de Harlem qui attendent le pape GILLES BIASSETTE, à LA NOUVELLE-ORLÉANS Good to know.   Availability of resident visas for October 2015, Haiti TPS re-registrationREMINDER:  ALL Haitians having TPS  must re-register by October 26, 2015 !!! FAMILY PETITIONS/PETITIONS DE FAMILLE:Adult unmarried son/daughter of US Citizen/Enfant majeur non-marié de Citoyen US:Spouse, minor child of resident/Epoux(/se), enfant mineur de résident:                                                                                        15 Jan 2009.Sibling of US Citizen(w/spouse, minor child)/Frère/soeur de Citoyen US(avec époux/se, enfant mineur:                                                                   08 Feb 2003.Priority workers/Travailleurs prioritaires:                             No delay/Pas de délai.Skilled workers, undergraduate professionals/Travailleurs expérimentés, professionels avec moins de 4 ans d’université:                   15 Aug 2015.Health, S.T.E.M., Clergy/Santé, S.T.E.M., Clergé:                 No delay/Pas de délai.Note: The programs for religious workers and some investors expired on September 30, 2015 unless renewed by the US Congress!/Les programmes pour travailleurs religieux et d’autres investisseurs expiraient le 30 Septembre 2015 à moins d’action du Congrés! Proverbes     Ti Rigòl fè gran rivyè                      Lamp pa Limen san mèch
  •  Proverbes
  • Lamitye pa mache avèk gran brui
  • Men Pòv se bous Bondye
  • Etranje, se moùn van mennen, dlo pouse
  • Tout bwa se bwa , men mapou pa Kajou
  •  Good to Know

Deacon Paul

  • SPECIAL CASES/CAS SPECIAUX:       Ad hoc.
  • Certain investors/Certains investisseurs:                              No delay/Pas de délai.
  • “Other workers”/”Travailleurs limités”:                                  15 Aug 2015
  • Exceptional ability, graduate degrees/Abilité exceptionelle, diplômes universitaires avancés:                                                                             No delay/Pas de délai.
  • EMPLOYMENT PETITIONS/PETITIONS DE TRAVAIL:
  • Married son/daughter of US Citizen w/spouse, minor child/Enfant marié de citoyen US avec époux/se, enfant mineur:                                          22 May 2004.
  •                                                                                        15 Apr 2014. Adult unmarried son/daughter of resident/Enfant adulte non-marié de résident:
  •                                                                                       15 Jan 2008.
  • Spouse, minor children( up to age 21), parent of US Citizen/ Epoux(/se), enfant mineur (jusqu à 21 ans), parent de Citoyen US:                      No delay/Pas de délai.
  • RESIDENT VISAS FOR OCTOBER 2015/VISAS DE RESIDENCE POUR OCTOBRE:
  •                      TOUS  les Haïtiens ayant déja TPS doivent se ré-inscrire d’ici le 26  Octobre 2015!!!
  • Deacon Paul C. Dorsinville.
  • Dans ce contexte, le voyage du pape en terres américaines est particulièrement attendu par les catholiques noirs aux États-Unis. « Le pape François est absolument fantastique, il a une formidable capacité à ouvrir l’esprit des gens et à leur parler de justice sociale, se réjouit Marc. Nous avons l’espoir que lors de son voyage chez nous, il nous aidera à trouver les mots pour nous rapprocher – les Blancs et les Noirs, les hommes et les femmes, les riches et les pauvres… Aux États-Unis, nous n’avons plus de leaders capables de nous aider à franchir les ponts qui nous séparent, comme Martin Luther King par le passé. Le pape peut être ce type de personne. »
  • Pour les Barnes, comme pour le P. Maurice Nutt, qui dirige l’Institut des études catholiques noires à la Xavier University, la hiérarchie de l’Église américaine est bien trop discrète sur ces questions. Elle est trop absorbée, disent-ils, par d’autres sujets, comme le combat contre l’avortement. « Sur les violences policières contre les Noirs qui se sont répétées ces derniers mois, on n’a pas assez entendu la voix de l’Église », déplore le P. Nutt.
  • Une Eglise trop absorbée par le combat contre l’avortement
  • Au sein de l’Église catholique américaine, les Noirs pèsent peu.
  • C’est ici que travaillent Marc Barnes et sa femme Kiki, âgés tous les deux d’une quarantaine d’années. Lui conseille le président de cette vieille maison ; sa femme dirige les services des sports, ayant eu la lourde responsabilité de remettre sur pied ces activités après de lourds dégâts subis lors du passage de l’ouragan Katrina. Mais avec leurs deux enfants, de 16 et 14 ans, c’est l’église St. Peter Claver (1), située dans le quartier historique de Treme, berceau du jazz, que la famille fréquente tous les dimanches. Marc est né catholique, sa femme, de parents baptistes, s’est convertie.
  • P. James Martin : « Le voyage du pape nous a rappelé que nous ne sommes pas le centre de l’univers »
  • À Philadelphie, le pape rencontre des victimes de prêtres pédophiles
  • Share on facebook
  • PORTRAIT DE FAMILLE En Louisiane, la famille Barnes attend de la venue du pape François à Philadelphie un message fort en faveur de l’unité sociale et raciale des Américains
  • Auparavant, dans une de ses homélies matinales, il déclarait : « Quand un amour finit, les personnes ne doivent pas être condamnées mais accompagnées. »
  • « Il y a des cas où la séparation est inévitable », reconnaît ce pape. Mais il regrette par ailleurs que « les enfants paient également le prix d’unions immatures et de séparations irresponsables » : « Quand les adultes perdent la tête, quand chacun pense uniquement à lui-même, quand papa et maman se font du mal, l’âme des enfants souffre beaucoup, elle éprouve un sentiment de désespoir. Et ce sont des blessures qui laissent une trace pour toute la vie. »
  • > A (re)lire : Les appels du pape en faveur des migrants vont droit au cœur des Mexicains
  • Le pape François n’a pas hésité, lors d’une audience en février, à citer l’exemple d’un père qui savait « donner une petite claque à (ses) enfants… mais jamais sur la figure pour ne pas les humilier ». L’éloge, politiquement incorrect, fit un tollé en Europe du Nord.
  • « La famille parfaite n’existe pas » 
  • En ce sens, la famille est le « lieu où l’on apprend à vivre ensemble dans la différence et à appartenir aux autres », résumait-il dans son exhortation Evangelii gaudium. Contre la solitude, elle est celle « qui a introduit la fraternité dans le monde ». Elle est « le fondement de la coexistence et la garantie contre la fragmentation sociale », faisait-il encore valoir à un colloque sur la complémentarité homme-femme au Vatican, le 17 novembre dernier.
  • Le pape François n’hésite donc pas à parler de « crise mondiale » à propos de la famille, cadre qui reste irremplaçable. Pour son Église, comme lieu de transmission de la foi : « L’œuvre d’évangélisation commence dans les maisons. » Mais, au-delà, pour l’apprentissage fondamental de la cohabitation sociale.
  • Il s’inquiète en particulier du sort des plus jeunes et des plus âgés dans les sociétés avancées. Autre motif d’inquiétude, la « colonisation idéologique » à l’œuvre, selon lui, dans des pays en développement qui subissent un chantage à l’introduction de lois qu’il juge néfastes à la famille en échange d’aide financière externe.
  • Ces cellules, il les voit aujourd’hui contaminées. Avant tout par l’individualisme ambiant qui conduit à une « fuite de la vie communautaire ». Par la « culture du provisoire », corollaire à l’individualisme, qui fait fuir les engagements et tarit le désir d’enfants.
  • Noirs et catholiques, les Barnes attendent un appel à l’unité raciale
  • Angela Vinas espère un soutien aux familles de migrants
  • Avec cet article
  • version papier version web
  • 0
  • Le Dimanche 4 Octobre, Fête de St Francois D’assise est L’anniversaire du Père Adrien Pierre OMI, leader spirituel de la communauté Haitienne de la paroisse de Saint Peter (Saint Pierre), du diocèse de Venice en Floride. Ancien Curé de la Paroisse Notre-Dame du très saint Rosaire de Mont-Organisé, Haïti. , ancien professeur de langue espagnole au Pré-Noviciat des Oblats, pendant 3 ans et ancien Professeur et Coordonnateur de Infrontec (Institut de Formation Technique ) à Dajabon, République dominicaine pendant deux ans.
  • Le Père Adrien est un ancien étudiant de l’université Fordham de Bronx, dans  l’état de New York ou il a obtenu Maîtrise en Théologie Pastorale . Il est réputé au sein de L’Église pour sa sagesse et sa proximité avec les jeunes. Il est l’une des étoiles montantes de la congrégation  des pères Oblats de Marie Immaculée.

Monseigneur Sansaricq , directeur éxecutif du centre national profite de l’occasion pour souhaiter à son jeune frère Père Adrien un Joyeux anniversaire : « Bonne fête cher Père Adrien! Sois assuré de notre affection et de nos prières! Que le Seigneur continue a bénir le bon travail que tu fais dans ta paroisse. Nous t’assurons de notre soutien fraternel. Que ton séjour ici soit agréable et que ta lumière éclaire de plus en plus ceux qui bénéficient de ton ministère sacerdotal. Qu’a travers toi, prêtre oblat de Marie Immaculée, notre peuple grandisse dans sa dévotion a Manman Marie. Bonne fête! »

 

 

Youth friends of Jesus youth group of Refuge Parish would like to add its voice to the chorus of those wishing Father Adrien a happy Birthday :” Fr. Adrien has meant a lot to everyone one in JAJ(youth friends of Jesus youth group). He has made this group what it is today. Fr. Adrien has a wonderful heart and always makes the group a priority.

He has fought for us and always makes sure that we are respected and recognized as a group. Fr. Adrien has constantly dedicated his time and effort to us no matter how busy he is.   There is no way we can ever thank Fr. Adrien. Fr. Adrien has done what many people have tried and failed at. Today JAJ stands strong because we have a strong leader. Fr. Adrien has always had faith in us and has never given up on us as teenagers and young adults. Fr. Adrien values out opinion and even when he may disagree, he has respected the choices we make as a group. Fr. Adrien is a remarkable person and we hope that he continues to have faith in us for the years to come. On Fr. Adrien’s birthday we want to say thank you for being a guide to us. Through him we have become more educated about our religion, we have learn to understand things about our religion and ourselves and we have also learn that we are strong because we have a leader like Fr. Adrien who has never given up on us. Thank You Fr. Adrien . “

 

  • Bonne Fête Père Adrien

Adrien

 

 

 

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien se joint à sa famille , aux pères oblats de Marie Immaculée, nos frères et sœurs du diocèse de Brooklyn, la grande communauté de foi de la paroisse de Refuge  aux Prêtres Haïtiens et au peuple de Dieu pour lui souhaiter un heureux  anniversaire de naissance.

 

Le Centre National, en cette occasion, invite  tous les Catholiques de la diaspora et d’Haïti à prier pour le Père Adrien.

Le Centre National.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne fête Sœur Bruno

 

SrBruno50

 

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien à l’étranger est heureux de vous annoncer que le Mardi 6 Octobre jour d’anniversaire de Saint Bruno est l’anniversaire de Sœur Bruno,   religieuse  de la congrégation des filles de Marie    Son travail à la paroisse Ste Brigide de Westbury est très apprécié par toute la communauté Haïtienne de Westbury. Sœur Bruno est une lumière pour la pastorale Haïtienne de Westbury. Elle a déjà célébré ses 50 ans de vie religieuse

«Sœur Bruno est une religieuse très sage, spirituelle et accueillante. Elle est une grande amie du centre National de L’Apostolat Haïtien à L’étranger. Ancienne étudiante à l’université Fordham de Bronx, dans  l’état de New York ou elle a obtenue une maîtrise en éducation.

 

Son Excellence Mgr. Guy Sansaricq, Directeur du Centre National, profite aussi de l’occasion  pour souhaiter à  Sœur Bruno un Joyeux Anniversaire: «Bonne fête Sœur Bruno! Nous sommes heureux que vous soyez parmi nous! Nous savons le sacrifice que vous avez accepte en laissant votre mission a Port-au-Prince ou vous avez déployé tant de dynamisme pour faire avancer le Lycée de Marie Immaculée des Jeunes filles. Nous vous sommes reconnaissants des efforts que vous entreprenez maintenant au service des fideles de Westbury. Que le Seigneur continue à vous accompagner et à vous utiliser pour accomplir de grandes choses pour son peuple! »

Le Centre National de L’Apostolat Haïtien à L’étranger profite de cette occasion pour  lui souhaiter  un Heureux Anniversaire en union avec sa famille, la congrégation des filles de Marie en Haïti et en diaspora, le groupe des Affiliées de Marie  et la grande Communauté catholique Haïtienne de la Diaspora.

Nous demandons à  tous  nos amis & amies d’avoir une intention pour elle dans leur prière, le  Mardi 6 Octobre 2015.

Que notre Mère Marie continue  de la protéger  et que le Seigneur bénisse sa famille!

Encore une fois, Sœur Bruno: Ad mulots Años !

Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne Fête Soeur Marcelle Fils Aimé

 

Sr Marcelle

 

Joyeux Anniversaire Soeur Marcelle

 

 

 

 

 

Le  5 Octobre 2015, c’est l’anniversaire de Sœur Marcelle Fils-Aimé,  ancienne secrétaire du Centre National de L’Apostolat Haïtien à l’étranger. Elle est une  religieuse  de la congrégation des filles de Marie. Elle a  commencé à travailler avec l’évêque Guy Sansaricq à la paroisse du Sacré-Cœur. Ceci dit, sa collaboration dans la pastorale de Mgr. Sansaricq remonte à plus de 30ans.   Son travail au centre a été très apprécié par tout le personnel et  toute la Communauté Haïtienne Catholique de la diaspora. Soeur Marcelle est vraiment une bénédiction de Dieu et une religieuse heureuse danas la vie religieuse

«Soeur Marcelle est une religieuse remarquable; elle est une source de grâce pour la communauté Haitienne écrit Brother Tob, ancien étudiant du collège pastoral»,. Elle a une grande capacité de dire la vérité sans blesser personne. Nous  demandons au Seigneur de continuer à la combler de force, de courage afin qu’elle puisse continuer avec sa présence fructifiante dans la congrégation des Filles de Marie. Elle vient de célébrer 25 ans de vie religieuse. Soeur Marcelle est la 2ème mère de Brother Tob et elle est une mère qui est très proche de ses fils et filles

Bonne Fềte, Soeur Marcelle.  Que le Seigneur te donne toutes les grâces nécessaires pour ton ministère.  Bonne Santé. Nous présentons au Seigneur toutes nos prières pour toi.

Son Excellence Mgr. Guy Sansaricq, Directeur executif du Centre National, profite aussi de l’occasion  pour exprimer sa reconnaissance à  Sœur Marcelle et pour lui dire   combien son travail  a été apprécié au Centre National: «Bonne Fête! Chère Soeur Marcelle

 

 

Marlène Apollon, ancienne Coordinatrice de Haitians-Americans United (HAU) for Mother Lange, Washington-Baltimore profite de l’occasion pour souhaiter à Sœur Marcelle un Heureux Anniversaire :   Ma voix n’est qu’une parmi des centaines qui  aimeraient dire à Sr Marcelle Merci pour la joie que tu communiques à ceux qui ont le bonheur de te connaître. Joyeux Anniversaire.  Que le Seigneur te comble de ses grâces en ce jour ou tu es née et tout au long de ta vie que nous te souhaitons longue et heureuse”.

 

 

 

Le Centre National de L’Apostolat Haïtien et les  étudiants (es) et anciens (es) étudiants (es) du Collège Pastoral sont très reconnaissants envers Sœur Marcelle. Ce qui frappe les étudiants et anciens étudiants chez Sœur Marcelle, c’est son sourire et sa sincérité. Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense, sans offenser personne.  Ils profitent de cette occasion pour  lui souhaiter  un Heureux Anniversaire en union avec sa famille, la congrégation des filles de Marie en Haïti et en diaspora, le groupe des Affiliées de Marie  et la grande Communauté catholique Haïtienne de la Diaspora.

Nous demandons à  tous  nos amis & amies d’avoir une intention pour elle dans leur prière, le  Lundi 5 Octobre 2015.

Que notre Mère Marie continue  de la protéger  et que le Seigneur bénisse sa famille!

Encore une fois, Soeur Marcelle:  Ad multos Años !

National Center

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s