National Center-Latest News-August 16, 2015

Business Card 3

A15-02-ND du Cap

 

 

Pensée de la Semaine : Il faut attendre d’avoir traversé toute la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule”-Proverbe Africain

 

Thought of the Week: We have to wait to have crossed the whole river before saying that the crocodile has a filthy mouth “African Proverb

 

Pensamiento de la Semana: Tenemos que esperar haber cruzado todo el río antes de decir que el cocodrilo tiene una boca sucia “Proverbio africano

 

 

REFLECTIONS OF THE READINGS OF THE 20TH SUNDAY IN ORDINARY TIME (August 16th, 2015)

Proverbs 9, 1-6; Psalm 34; Ephesians 5, 15-20; John 6, 51-58       

 

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

  By +Guy Sansaricq-https://youtu.be/D9-v9C0mUSg

 

“How can this man give us his flesh to eat?” reacted some upon hearing Jesus’ teaching on the Bread of life. To this day, some react the same way. They find Jesus’ words to make no sense. “Unless you eat of the flesh of the Son of man and drink his blood, you do not have life in you!”

 

Let’s admit it, it’s a challenging speech! “My flesh is true bread; my blood is true drink!” “Drink it and you will have eternal life.” “It is the way for you to remain in me and me in you! “Just as I live in the Father and the Father lives in me, so the one who feeds on me will have life because of me.”

 

As we listen to the words of Jesus, instead of quarreling among us, let’s follow the advice of the first reading of the day (from the book of Proverbs) “Let whoever is simple turn in here; to the one who lacks understanding , I say: “Come eat of my food and drink of the wine I have mixed! Forsake foolishness that you may live; advance in the way of understanding!” Why put up a resistance to such lofty teaching?

 

Jesus is disclosing a new wisdom! His will is that we live in close communion with him so that his spirit and power may flow into our disordered human nature. “Taste and see the goodness of the Lord!”

 

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU VINGTIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE. (16 Aout 2015)

 

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

L’enseignement sublime de Jésus sur le Pain de Vie souleva une tempète de protestations. Comment peut-il prétendre nous donner sa chair à manger et son sang à boire? A-t-il perdu la tète?

 

Il y en a qui jusqu’à présent opposent la même résistance à ces memes paroles! Et pourtant Jésus parle en termes très clairs d’un pain nécessaire au salut, un pain nécessaire pour obtenir la vie eternelle. Ce pain, dit-il, c’est sa chair. Il parle aussi d’une boisson que le croyant devra boire. Cette boisson, c’est son sang. C’est à travers la participation à ce repas qu’il accomplira son objectif le plus cher: Vivre en nous et nous en lui, C’est à travers cette nourriture nouvelle, prefigurée par la manne du désert, qu’il accomplira notre communion à Lui. C’est le chemin obligé du salut!

 

Ah! Cessons de nous rebeller! Rejeter les enseignements sur l’Eucharistie c’est tourner le dos à ;un des enseignements les plus forts de l’Evangile! Ecoutons la première lecture tirée du livre des Proverbes: “A celui qui est simple je dis Viens manger de mon pain et boire à ma coupe! Détourne toi de la folie et vis! Avance sur les chemins de l’intelligence!” Vis en communion avec ton Sauveur!

 

 

 

 

 

FÊTE DE L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE.

 

Vierge Marie

 

Chaque année, le 15 Aout, l’Eglise cèlèbre grandiosement la fÈte de la glorification du corps de la Sainte Vierge. Une tradition très lointaine affirme que le Corps de Marie ne connut pas la corruption du tombeau mais qu’il fut transformé glorieusement dès qu’elle termina sa mission terrestre.

 

Cette croyance est officielle et s’appuie sur une tradition deux fois millénaire mais aussi sur de nombreux textes bibliques. L’ange Gabriel n’a-t-il pas dit à Marie qu’elle était pleine de grace. C’est le péché qui entraine la corruption de la chair! Marie étant immaculée depuis sa conception EST LA FEMME SANS TACHE. Le Seigneur fit pour moi des merveilles eut-t-elle à s’exclamer devant sa cousine Elizabeth. L’Assomption est l’une de ces merveilles!

Il faut surtout se pencher sur le chapitre 12 du livre de l’Apocalypse qui décrit cette dame habillée de soleil et couronnée de douze étoiles. Cette femme, nous renseigne le texte, est celle qui enfanta le souverain des nations. Menacée par le dragon, une place spéciale lui fut faite. Ne s’agit-t-il pas de la Vierge sainte, annoncée d’ailleurs au livre de la Genèse qui dès l’origine est le sujet d’ une “inimitié irréductible” de la part du serpent?

 

L’Eglise est en fête car Marie est l’une des notres. Elle jouit sans doute de privilèges exceptionnels, mais elle est une femme de chez nous. Elle est l’Étoile du matin, la première de la lignée humaine à franchir la porte du salut. Elle est l’élue qui donna son corps au Verbe fait chair. Aux noces de Cana, elle poussa Jésus à “‘entrer dans son heure” et à donner à l’humanité le vin nouveau de l’Esprit et de l’Eucharistie. Debout au pied de la Croix elle souteint le Messie souffrant jusqu’à la dernière minute de son agonie.

 

La résurrection de la chair est promise à tous les élus mais seulement à la fin des temps à l’heure du second retour du Christ. La résurrection de Marie au moment mème se son dernier souffle réjouit l’Eglise au plus haut point car Marie est une créature. Sa victoire sur la mort nous émerveille car elle nous fait voir la puissance de la grace. Elle témoigne aussi avec force de la véracité de la promesse du Christ. L’accomplissement immédiat de la promesse de gloire en Marie fait rebondir notre foi en la résurrection glorieuse de toute chair rachetée par le Sang de l’Agneau. L’AMOUR DE DIEU pour l’humanité se manifeste avec éclat!

 

Cette faveur spéciale qu’elle recut donne un éclat particulier au “MYSTÈRE DU SALUT.” La première elle jouit de l’héritage que dans la suite nous partagerons avec elle. ..à un moindre degré bien sur! Réjouissons nous donc avec toutes le générations qui nous ont précédés.

 

Tu es belle O Vierge très Sainte. Tu es la Nouvelle Eve, la Mère du chef de l’Eglise et donc aussi la Mère de l’Eglise.   Tu l’avais bien dit: “Toutes le generations m’appelleront bienheureuse.” Tu es la femme vètue de vètements tissés d’or ornée d’une couronne comme la fiancée dans l’attente de l’èpoux.”

 

Aussi en ce jour chantons de tout notre Coeur: AVE, AVE AVE MARIA! AVE AVE AVE MARIA!

 

Visite du Cardinal Langlois au Sanctuaire Marial du Cap de la Madeleine

 

 

notre_dame_du_cap_shrine_quebeccard_souvenir_canada_spirit_queen__885ce99b

 

Chibly-16-03

 

 

Le premier Cardinal Haitien Son Eminence Chibly Cardinal Langlois sera le celebrant et l’homeliste de la messe creole de la fête Notre Dame de l’Assomption au sanctuaire Marial du Cap de la Madeleine à Trois Rivières..Ce sera sa première visite a ce  Sanctuaire. Le Cardinal Langlois continue à sillonner  la diaspora   pour rencontrer ses frères et soeurs de la Communaute Haitienne.

 

Bishop Sansaricq-Ouellet

Berrard

 

Dans un entretien  à Radio Télé Solidarit le Prêtre docteur  Wednert Berard, le Coordonateur de la Pastorale Haitienne de la Diaspora  au sanctuaire du Cap de la Madeleine nous fit savoir que plusieurs milliers d’Haitiens seront presents  pour la messe Creole du 15 Aout. Il dit qu’avec la presence du Cardinal Langlois l’on aura une foule plus imposante que les Années presentes . Ce festival Marial est parmi les grands rassemblements des Haitiens Catholiques de la diaspora Haitienne. Les gens viennent toujours un peu de partout pour exprimer leur reconnaissance et leur  grand Amour pour Manman Marie. L’Eglise utiliser cette devotion Mariale pour promouvoir la nouvelle Evangélisation de notre peuple  et pour lutter contre les colonisations ideologiques qui empoisonnent nos familles et la société.

 

L’equipe de Radio Télé Solidarité  sera presente au Sanctuaire du Cap de la Madeleine dès le Vendredi 14 Aout pour couvrir le festival Marial. Nous esperons avoir plusieurs entrevues. Son Eminence Chibly Cardinal Langlois sera notre invité special. Nous aurons la chance d’avoir un entretien avec le Père Provincial Luc Tardif   OMI de la Congrégation des Pères Oblats et, bien sur, le Père Yoland Ouellet OMI , le recteur du Sanctuaire Marial  et le Père Docteur Webert Berard  OMI . Nous travaillons pour arriver à  diffuser les premières images sur le Festival dès 8:00 heures pm jusqu’à 11:00 heures pm sur les ondes de Radio/Tele Solidarite. Vous aurez donc la chance d’assister à la prière d’adoration dirigée par le  Père Joseph Simoly. Le Samedi 15 Aout nous  seons en direct dès 10:00 heures  AM jusqu’a la fin de la messe en Creole avec le Cardinal Langlois. Le Dimanche 16 Aout  nous serons encore en directe pour la messe de 10:00 heures AM. Pour voir ce festival Marial  visitez Telesolidarite.TV et clicquer sur Live Stream.

 

Nous continuons  à remercier Monseigneur Guy Sansaricq le directeur Fondateur de la Radio Télé Solidarité  et le Père St Charles Borno, Coordonnateur de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn et  vice Chairman de la Radio Télé solidarite qui ont accepté de payer les frais du Voyage  pour le Cap de la Madeleine et Montreal à des frais qui s’élèvent  à plus que $2000.00. Vous pouvez comprendre comment malgré notre bonne foi il est difficile pour nous de couvrir tous les grands evenements de notre communauté.

 

 

 

Le Père Berard nous a parlé dans son entretien combien il compte utiliser son doctorat pour aider le peuple Haitien  et il profita pour nous dire  que Monseigneur  Guy Sansaricq  le premier évêque  Haitiano Americain de la Diaspora sera le celebrant et l’Homeliste de la messe du 15 Aout  2016 au Sanctuaire du Cap  de la Madeleine. Il nous a parlé  du diner Benefice avec le Cardinal  Chibly après la messe en creole du 15 Aout  au Sanctuaire Marial du Cap de la Madeleine. Pour écouter l’entretien du Prêtre Docteur  Wednert Berard OMI clicquer sur ce lien:https://youtu.be/46U_bLN80j8

 

 

“À  l’occasion de la fête de L’Assomption, demandons à notre mere Manman Marie d’aider l’Église Catholique en Amérique du Nord  à être une maison d’Hospitalité pour les immigrants et d’ arriver à  une globalisation de l’espérance » contre la culture moderne  « de l’exclusion et de l’indifférence ».

 

 

Frère Buteau (Brother ToB)

 

First visit of Cardinal Langlois

 

 

The first Haitian Cardinal His Eminence Chibly Langlois will be the celebrant and the homilist at the  Creole Mass of the feast of Our Lady of the Assumption at the Marian Shrine of Cap de la Madeleine in Trois Rivières, Canada. It  will be the first visit of Cardinal Langlois at this Shrine. Our Cardinal continues to crisscross the Diaspora to meet his Haitian brothers and sisters. In an interview with Radio TV Solidarité The Priest Doctor  Webert Berard, the Coordinator of Haitian Ministry of the Diaspora at the Shrine told us  that thousands of Haitians will be present for the Creole Mass at the shrine Aug. 15.  He also told us a larger crowd than the preceding years is expected because of the Cardinal’ presence. This Marian festival is among the major gatherings of the Haitian Catholic Diaspora Community. The People of God always come from almost everywhere to express their gratitude and great love for Manma Mary, the mother of the Catholic Church. It is our duty to use this popular devotion to promote the new Evangelization of the people and to fight against intoxicating ideological trends that tear apart  our families and society The Solidarity Radio TV team will be present at the shrine from Friday, August 14th to cover the Marian festival. We hope to have several interviews. His Eminence Cardinal Chibly Langlois will be our special guest. We will have the chance to have a meeting with the Provincial Father Luc Tardif OMI of the Congregation of the Oblate Fathers and of course Father Yoland Ouellet OMI, the Rector of the Marian Shrine and Father Dr. Berard Wednert OMI , coordinator of The Haitian ministry at the shrine. We work to achieve the broadcasting of the first images from 8:00 pm and until 11:00 pm. So Radio Tv. Solidarité will be live for the  prayer of adoration conducted by Father Joseph SIMOLY. On Saturday, August 15 we will be  live from 10:00 AM. Until the end of the Mass in Creole with Cardinal Langlois. On  Sunday, August 16th we will be in direct for the 10 am mass. To view this Marian festival go on Telesolidarite.tv and  click on Live.Stream. We continue to thank Bishop Guy Sansaricq the Founder Director of the Radio TV Solidarity and Father Charles St Borno, Coordinator of the Haitian Ministry of the Brooklyn Diocese and Vice Chairman of the Radio TV solidarity that have agreed to pay the travel expenses  for the Cap de la Madeleine and Montreal amounting to more than $ 2000.00. You can understand that despite our good faith we are unable to cover all the major events of our community. That will happen when the community really begins to back financially our efforts at Evangelization. Father Berard told us in his interview how he intends to utilize his doctorate to help the Haitian people and also took this opportunity to announce that Bishop Guy Sansaricq the first American-Haitian Bishop of the Diaspora will be the celebrant and homilist of Mass on August 15, 2016 at the Shrine of Cap de la Madeleine. He told us about the Benefit dinner with Cardinal Chibly after the Creole Mass of August 15 at the Shrine. To listen to the interview of Fr. Dr. Berard Webert o.m.i. click on this link: “On the occasion of the Feast of The Assumption, please pray our mother Mary to help the Catholic Church in North America to be a house of hospitality for immigrants and to achieve the globalization of the hope “against the modern culture of “exclusion and indifference.” Brother Buteau (Brother ToB)

 

 

6ème forum Annuel des Jeunes du groupe “Solidarité Haitiano Americaine de Long Island  INC (SHALI)

 

Shali2

 

J’ai été très heureux de couvrir le 6ème forum Annuel des Jeunes du groupe “Solidarité Haitiano Americaine de Long Island  INC (SHALI)” le Samedi 8 Aout  2015 à Uniondale. Marie Sonia Sainte Rose Bienvil est la fondatrice et Presidente de ce groupe. L’une des missionsde SHALI c’est de promouvoir la culture Haitienne en aidant les jeunes de cette communauté.

 

Près de 50 personnes  etaient présentes à ce forum. Les 2 Orateurs furent Samara  Montilus qui a une maitrise en psychologie de l’université St John de New York et Docteur Frantz C. Dorsainvil qui vit aux Etats Unis  depuis près de 25 ans. Docteur Dorsainvil est un diplomé de l’université de Long Island ou il a obtenu un doctorat en education et est l’un des leaders de la Communauté Haitienne à Long Island

Rappelons que Long Island est la 3ème région la plus raciste des Etats Unis mais heureusement l’education ouvre toutes les portes sauf la porte du  ciel. . La communauté Haitienne compte beaucoup de professionnels et d’universitaires. Elle compte des professeurs, des infirmières, des médecins, des avocats, des ingenieurs, des travailleurs sociaux. Des élus aux postes poliques commencent à paraitre. Certaines de ces personnes malgré leur formation universaire et des diplomes obtenus en dehors des États Unis travaillent dans les manufactures pour aider leurs enfants à avoir une bonne education.

 

Adel

La Communauté Haitienne de Long Island a beaucoup de jeunes qui vont au collège  poursuivant des disciplines variées.  Ada  Jean Louis  qui a dix ans seulement de présence aux Etats Unis est l’un des membres du groupe SHALI. Elle  est en train d’etudier la medicine et a deja terminé le Premed. Elle croit que l’éducation est la clef du succès et nous  fit savoir qu’au debut de ses etudes collegiales le groupe de SHALI lui avait donné une bourse d’études. Pour écouter l’entretien de Melle Ada  clicquer sur ce lien: https://youtu.be/lZiaGNRktHQ

 Shali11

Samara Montilus  dans sa présentation  encouragea  les jeunes à prendre leurs etudes au serieux et profita pour demander aux jeunes  d’utiliser le minimum de prêts pour leurs etudes et d’essayer d’avoir de très bonnes notes afin d’obtenir des bourses d’etudes. Pour écouter  la presentation de Samara  Montilus clicquer sur ce lien: https://youtu.be/6lgmloYPLjE

 Shali8

Docteur  Dorsainvil dans sa présentation  nous a dressé un portrait de son itinéraire intellectuel et il nous fit savoir  que l’argent  n’est  pas un problème pour aller au college. Il fit comprendre aux etudiants  que le college est  un grand investissement pour un avenir heureux. Il encouragea les jeunes à prendre leurs etudes au serieux en travaillant très dur  au college. Docteur  Dorsainvil exhorta les parents à creer du temps pour leurs enfants et  à superviser  leurs etudes. Pour écouter la presentation du Docteur Dorsainvil  clicquer sur ce lien: https://youtu.be/wg-Qwh6Zy3w

 

Rappelons qu’un americain avec 4 ans de college gagne par heure 98% plus qu’une personne privée de diplomes de cette qualité. Il ya une grande difference entre une carriere et un emploi ou un job.

 

Ce fut un très beau forum. Les orateurs ont été excellents  mais je m’attendais à voir plus de jeunes à ce rassemblement. Est ce que les leaders  de la communauté Haitienne supportent ces rencontres d’information et d’education pour nos jeunes?

 

A016-16 Shali16

À la fin de cette rencontre j’ai eu la chance d’un Entretien avec Madame Marie Sonia  Ste Rose Bienvil, la fondatrice et presidente de SHALI.  Beaucoup d’observateurs de la communauté Haitienne pensent que  Sonia  fait un travail remarquable au sein de la Communauté  Haitienne  de Long Island. Pour écouter son entretien clicquer sur ce lien: https://youtu.be/B1YySHnJAG4

 

 

Brother Tob

 

6th Annual Youth Forum of the group Solidarity Haitian American of Long Island INC (SHALI)

 

Shali3

 

I was very happy to cover the 6th Annual Youth Forum of the group Solidarity Haitian American of Long Island INC (SHALI) on Saturday, August 8, 2015 in Uniondale. Sonia Marie Sainte Rose Bienvil is the founder and President of this group whose mission is to promote Haitian culture and help the Haitian youth. About 50 people were present. The two Speakers were Montilus Samara who has a Masters in Psychology from the University of St. John of New York and Dr. C. Frantz Dorsainvil a resident of the United States for nearly 25 years. Doctor Dorsainvil is a graduate of Long Island University where he gained a doctorate in education. He is one of the the leaders of the Haitian community in Long Island.

 

Adel

 

Long Island is the 3rd most racist region in the United States but fortunately education opens all doors except the door of heaven. The Haitian community of Long Island has many professionals and people who have a university education. There are teachers, nurses, doctors, lawyers, Ingeneers  social workers and even some elected officials. There are also qualified members of the community who hold diplomas from outside this country who end up working in factories because their academic credentials are not honored here. . This community has many young people who are in college in various disciplines. Ada Jean Louis who has only been here for ten years is one of the members of SHALI. She is about to study medicine and has already completed her Premed. She knows  that education is the key to success and is determined to finish. She told  us  that at the beginning of his collegial studies the group SHALI had given him a scholarship. To listen to the interview of Miss Ada click on this link: https://youtu.be/lZiaGNRktHQ

 

 

Shali11

 

Samara Montilus in her presentation encouraged young people to take their studies seriously and exhorted the  young people to use as little loans as possible for their studies. They should strive to have good marks in order to gain scholarships. To listen to the presentation of Samara Montilus click on this link: https://youtu.be/6lgmloYPLjE

 

 

Shali8

 

Doctor Dorsainvil in his presentation painted a portrait of his intellectual itinerary. He made us know that money is not a problem to go to college. He stated that college is an  investment for success in life. He encouraged young people to take their studies seriously and to work very hard in college. Docteur Dorsainvil exhorted Haitian  parents to create time for their children and to supervise their studies. To listen to the presentation of Dr. Dorsainvil click on this link: https://youtu.be/wg-Qwh6Zy3w Recall that an American with a 4-year college degree earns 98% more per hour than a person without a College degree. There is a big difference between a career and a job.

 

It was a very nice forum! the speakers were excellent but I expected to see more young people present. Do the leaders of the Haitian community support these information meetings and the education of our youth?

 

At the end of this meeting I was fortunate to have a interview with Madame Marie Sonia  Ste Rose Bienvil, founder and president of SHALI. Many observers of the Haitian community believe that Sonia is a great asset to the Haitians of Long Island. To listen to her interview click on this link: https://youtu.be/B1YySHnJAG4

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

Bonne  fête Les FILLES DE MARIE

 

filles de Marie1

 

La communauté des Filles de Marie fondée en Belgique en 2015 considère la fête de l’Assomption comme la fête principale de la communauté.

 

Nous le comprenons bien car cette communauté, l’une des premières à arriver en Haiti après le concordat de 1860 professe une dévotion speciale envers la Bienheure Mère de notre Sauveur.

 

Nous profitons donc de cette occasion pour saluer avec ferveur et gratitude tous les membres de cette admirable communauté.

 

Cette communauté est à présent essentiellement haitienne. La supérieure générale, en la personne de Sr Lucie Sanon est Haitienne.

 

Nous à NY sommes particulièrement gatés avec la présence de Sr. Juvenia, Soeur Elza, Sr Carmèle et Sr, Maggie a Brooklyn et ensuite Sr. Bruno, et Sr Cecilia à Nassau County L.I.

 

Que le Seigneur continue à les bénir et à accroitre leur nombre pour le succès de la Mission.

 

Bonne Fête! Chères Filles de Marie.

 

 

Visite des Docteurs Frantz Dorsainvil et Frantz Leconte au Studio de la Radio Télé Solidarité

 

Dr Dorsainvil

 

Bishop Sansaricq et Dr Leconte

Le Mercredi 12 Aout Dr. Frantz Dorsainvil et Dr. Frantz Leconte  ont visité le Studio de la Radio Télé Solidarité. Monseigneur Guy Sansaricq , le directeur fondateur de la Radio Télé Solidarité et le Père St Charles Borno , le vice chairman de Radio Télé Solidarité étaient t très content de les rencontrer. Ces derniers  sont prêts à animer des emissions à la Radio Télé Solidarité. Docteur Dorsainvil aura une emission sur l’education et le docteur Leconte aura une emission sur la litterature  et la politique Internationale.

 

 

Dr Leconte

 

 

Bishop Guy Sansaricq et le Père St Charles Borno respectivement chairman et Vice Chairman de Radio Télé Solidarité continuent  à faire tout  ce qui est en leur pouvoir pour encourager  les experts  à animer des emissions à la Radio Télé solidarite. Bishop Sansaricq profita de l’occasion pour avoir un entretien avec Docteur Dorsainvil et Docteur Leconte. Pour ecouter l’entretien clicquer sur ce lien:https://youtu.be/YfjB9DTBjlg

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité souhaite aux docteurs Dorsainvil et Leconte la plus cordiale Bienvenue  à Radio Télé Solidarité

Brother Tob

 

Visit of the  Doctors Frantz Frantz Dorsainvil and Leconte at the studio of  Radio TV Solidarity

 

On Wednesday, August 12 2015 Dr. Frantz Dorsainvil and Dr. Frantz Leconte visited the studio of Radio Télé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq, the founding director of  Radio TV Solidarité and Father St Charles Borno were very happy to meet them. They are ready to  broadcast Talk Shows  on Radio TV Solidarity. Doctor Dorsainvil will have a talk show on Education and Dr. Leconte will be enlighten us on literature and international politics Bishop Guy Sansaricq and Father Charles St Borno respectively chairman and vice chairman of Solidarity Radio TV continue to do everything in their power to encourage experts to animate talk shows at  Radio TV solidarité. Bishop sansaricq took the opportunity to have an interview with Doctor Dorainvil and Doctor Leconte. To listen the Interview click on this link: https://youtu.be/YfjB9DTBjlg

 

 

The staff  of radio Tele Radio Solidarité wishes to Doctors Dorsainvil and Leconte a most cordial Welcome to Radio Tele  Solidarity

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

Haïti commence son marathon électoral dans la violence

Pour la première fois depuis 2011, les Haïtiens étaient appelés, dimanche 9 août, à élire leurs députés et deux tiers des sénateurs.

0

HECTOR RETAMAL/AFP

Des Haïtiens votent pour élire leurs députés et des sénateurs, dimanche 9 août.

HECTOR RETAMAL/AFP

Des Haïtiens votent pour élire leurs députés et des sénateurs, dimanche 9 août.

Avec cet article

Quelle est la dette de la France à l’égard d’Haïti ?

Quatre ans après les dernières élections, Haïti retourne aux urnes

Quelle est la dette de la France à l’égard d’Haïti ?

À Haïti, les communautés de religieuses victimes de violences

D’ici à la fin de l’année, ils devront aussi participer à des élections locales et présidentielle.

Haïti a renoué avec l’ordre constitutionnel en organisant, dimanche 9 août, les premières élections depuis 2011, mais ce scrutin a été marqué par de nombreux incidents, parfois violents, et une faible participation. Sur les 5,8 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales, environ 15 % seulement se seraient déplacés pour participer au premier tour des élections législatives. L’offre de candidats était pléthorique : plus de 1 800 candidats, pour les 139 postes parlementaires à pourvoir.

> Relire :Démission du premier ministre haïtien sur fond de crise politique

Depuis quatre ans, Haïti était paralysé par une crise politique, entre le président Michel Martelly et l’opposition. Après avoir dissous le Parlement, en janvier, le président avait annoncé l’organisation de ce scrutin. Mais dès avant les élections, le Réseau national de défense des droits humains n’hésitait pas à évoquer un « climat de terreur ». Cinq personnes ont même été tuées dans des affrontements entre partisans depuis le début de la campagne électorale, le 8 juillet.

Des bureaux de vote saccagés

Dimanche soir, Pierre-Louis Opont, président du Conseil électoral provisoire (CEP) s’est déclaré « globalement satisfait » de l’organisation du scrutin, tout en déplorant que « 5 % des centres de vote [aient] été affectés par des actes de violence ». Selon la police, 53 de ces centres, sur 1 508, ont été saccagés le jour des élections. Les résultats devraient être rendus publics le 19 août avant d’être entériné début septembre.

Si l’organisation de ces premières élections depuis le second tour de la présidentielle de 2011 n’a pas créé d’élan d’enthousiasme au sein de la population haïtienne, il marque pourtant le début d’un long processus électoral, qui verra Haïti renouveler la quasi-totalité de ces élus avant la fin de l’année.

Le 25 octobre, jour d’élections locales, législatives et présidentielle

Le 25 octobre, en plus du second tour des législatives, se tiendront des élections locales pour élire les maires et les assemblées locales du pays, ainsi que le premier tour de la présidentielle. Quelque 55 candidats se sont déjà déclarés, tandis que le président Michel Martelly ne peut se représenter.

Le second tour est prévu le 27 décembre. Mais dans ce pays, le plus pauvre du continent américain, la majorité des citoyens se désintéressent de la politique, perçue comme un milieu où règnent la corruption et le clientélisme.

> Lire également :Portraits d’Haïtiens, cinq ans après le séisme

Pierre Boissonnat

 

 

 

 

Mgr Guire Poulard, la patience d’un jardinier pour reconstruire Port-au-Prince

 

Archeveque Guire Poulard

 

 

 

Invité par le CCFD-Terre solidaire pour sa campagne de Carême, engagé dans la reconstruction de son diocèse, Mgr Guire Poulard, archevêque de Port-au-Prince, en appelle à la mémoire des Français à qui les Haïtiens versèrent de lourdes sommes pendant plus d’un siècle.

Le Vatican organise une conférence pour la reconstruction de Haïti

Quatre ans après les dernières élections, Haïti retourne aux urnes

Quelle est la dette de la France à l’égard d’Haïti ?

À Haïti, les communautés de religieuses victimes de violences

Énumérant avec modestie la reconstruction dans son diocèse, Mgr Guire Poulard, 73 ans, évoque aussi les plants de manguiers dans la cour de l’archevêché de Port-au-Prince. Cet amoureux des jardins avait déjà planté des arbres dans ses deux précédents évêchés : à Jacmel pendant plus de vingt ans et à Cayes pendant moins de deux ans. Cela peut sembler anecdotique… mais dit beaucoup des efforts menés pour rendre vie à son diocèse depuis sa nomination, le 12 janvier 2011, un an jour pour jour après le séisme qui a ravagé la capitale haïtienne, faisant 250 000 morts parmi lesquels son prédécesseur, Mgr Joseph Miot, et laissant 1,5 million d’Haïtiens sans abri.

Le bilan des reconstructions détaillé par l’archevêque est impressionnant

En cinq ans, le bilan des reconstructions détaillé par l’archevêque est impressionnant : 120 nouvelles paroisses « là où les populations se sont déplacées » et 60 presbytères ; l’hôpital diocésain Saint-François-de-Sales ; le centre de formation Saint-Jérôme « où logent les 160 séminaristes en cycle de théologie » ; la station de télé-radio diocésaine « Radio Soleil » ; plusieurs établissements scolaires de congrégations religieuses enseignantes ; l’un des quatre bâtiments administratifs de l’archevêché et la cathédrale provisoire – en attendant la construction de la nouvelle, dont les plans ont été choisis…

Ce diocèse de 4,1 millions d’habitants (sur 10 millions en Haïti) a vu sa population doubler après le tremblement de terre, les familles cherchant à bénéficier des ONG essentiellement implantées dans la capitale (Catholic Relief Services, Oxfam, différentes Caritas nationales). « Ces ONG ne parviennent pas à coordonner leurs efforts et n’associent pas assez les populations locales », déplore Mgr Poulard.

« Les importantes sommes d’argent que les Haïtiens leur versées aux Français »

Direct, l’archevêque de Port-au-Prince n’hésite pas non plus à évoquer un sujet polémique à l’occasion de son passage à Paris, invité par le CCFD-Terre solidaire pour sa campagne de Carême. « Que les Français se souviennent des importantes sommes d’argent que les Haïtiens leur ont versées », lance-t-il en rappelant l’obligation faite à Haïti d’indemniser les colons français en contrepartie de son indépendance (1804). « Si nous n’avions pas eu à payer l’équivalent de 15 milliards d’euros entre 1825 et 1946, nous aurions pu construire des routes, des écoles, des hôpitaux… Le destin de notre pays en aurait été tout autre. »

Cela ne l’empêche pas de considérer que, aujourd’hui, c’est bien au gouvernement et au peuple haïtiens de reconstruire le pays. Ce qui passe par une éducation qu’il souhaite mieux adaptée à la réalité haïtienne – « tous les livres scolaires sont conçus à la manière française ou canadienne » – et mieux pourvue en moyens – élèves trop nombreux par classe, enseignants démotivés… Quant aux décideurs économiques et aux élites intellectuelles, dont huit sur dix vivent à l’étranger, Mgr Poulard les invite à « se soucier de l’avenir de leur pays ».

CLAIRE LESEGRETAIN

 

Pardon et Reconciliation du Père Gustave Miracle

 

Father Gustave Miracle

 

24ème Congrès du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre Mer

 

Le 24ème du Renouveau Charismatique des Haitiens d’Outre Mer continue à occupier une place dans la presse religieuse de la communauté Haitienne de la diaspora. Vous trouverez ci –joint la synthèse du Père Gustave Mirale sur le Pardon et la Reconciliation

 

 

Le Pardon et la Réconciliation

 

Nous avons tous été à un moment de notre vie victime d’incompréhensions et d’abus de toute sorte. Intérieurement, nous portons tous une blessure qui date d’un de ces moments les plus durs de notre existence. Cependant, quand une occasion se présente où nous sommes portés à penser à la personne qui nous a blessée et au contenu de l’offense, nous voyons tristement notre peine s’alourdir et s’aggraver. Que nous soyons l’offenseur ou l’offensé, nous avons de pardon.

 

  1. Le Pardon de Dieu est une promesse faite à nos âmes meurtries (Ez 18, 22; Mc 3, 28; Ac 5, 31). En un mot, que nul ne dise que mon péché est tellement grave que je n’obtiendrai pas le pardon de Dieu. Nous avons besoin de nous assurer de cette promesse.
  2. D’un autre coté, Dieu nous ordonne de nous pardonner les uns les autres (Mc 11, 25; Ep 4, 32). En somme, si nous voulons que Dieu nous pardonne, à plus forte raison, nous devons faire le geste de pardonner à celui ou celle qui nous a offensé.
  3. Toutefois, la théologie sacramentaire nous offre trois étapes pour parachever notre quête de pardon: premièrement, la contrition ou le regret des fautes; deuxièmement, l’aveu ou la déclaration de l’offense; et enfin, la réparation par un acte d’amour.            Seul l’amour a le pouvoir de guérir les coeurs meurtris par les multiples offenses de chaque jour.

 

 

 

 

Proverbe

 

 

Lawouze fè banda tout tan solèy pankò leve

 

 

 

 

 

Lò makak fè Zanmi ak chen , se Zo bwa ke li ki Peye Sa

 

 

Chik pa respekte mèt bitasyon

 

 

Bouchon pa janm tronpe boutèy

 

 

Brav pa pale anpil

 

 

 

 

 

 

 

 

Mgr Guire Poulard, la patience d’un jardinier pour reconstruire Port-au-Prince

Invité par le CCFD-Terre solidaire pour sa campagne de Carême, engagé dans la reconstruction de son diocèse, Mgr Guire Poulard, archevêque de Port-au-Prince, en appelle à la mémoire des Français à qui les Haïtiens versèrent de lourdes sommes pendant plus d’un siècle.

Le Vatican organise une conférence pour la reconstruction de Haïti

Quatre ans après les dernières élections, Haïti retourne aux urnes

Quelle est la dette de la France à l’égard d’Haïti ?

À Haïti, les communautés de religieuses victimes de violences

Énumérant avec modestie la reconstruction dans son diocèse, Mgr Guire Poulard, 73 ans, évoque aussi les plants de manguiers dans la cour de l’archevêché de Port-au-Prince. Cet amoureux des jardins avait déjà planté des arbres dans ses deux précédents évêchés : à Jacmel pendant plus de vingt ans et à Cayes pendant moins de deux ans. Cela peut sembler anecdotique… mais dit beaucoup des efforts menés pour rendre vie à son diocèse depuis sa nomination, le 12 janvier 2011, un an jour pour jour après le séisme qui a ravagé la capitale haïtienne, faisant 250 000 morts parmi lesquels son prédécesseur, Mgr Joseph Miot, et laissant 1,5 million d’Haïtiens sans abri.

Le bilan des reconstructions détaillé par l’archevêque est impressionnant

En cinq ans, le bilan des reconstructions détaillé par l’archevêque est impressionnant : 120 nouvelles paroisses « là où les populations se sont déplacées » et 60 presbytères ; l’hôpital diocésain Saint-François-de-Sales ; le centre de formation Saint-Jérôme « où logent les 160 séminaristes en cycle de théologie » ; la station de télé-radio diocésaine « Radio Soleil » ; plusieurs établissements scolaires de congrégations religieuses enseignantes ; l’un des quatre bâtiments administratifs de l’archevêché et la cathédrale provisoire – en attendant la construction de la nouvelle, dont les plans ont été choisis…

Ce diocèse de 4,1 millions d’habitants (sur 10 millions en Haïti) a vu sa population doubler après le tremblement de terre, les familles cherchant à bénéficier des ONG essentiellement implantées dans la capitale (Catholic Relief Services, Oxfam, différentes Caritas nationales). « Ces ONG ne parviennent pas à coordonner leurs efforts et n’associent pas assez les populations locales », déplore Mgr Poulard.

« Les importantes sommes d’argent que les Haïtiens leur versées aux Français »

Direct, l’archevêque de Port-au-Prince n’hésite pas non plus à évoquer un sujet polémique à l’occasion de son passage à Paris, invité par le CCFD-Terre solidaire pour sa campagne de Carême. « Que les Français se souviennent des importantes sommes d’argent que les Haïtiens leur ont versées », lance-t-il en rappelant l’obligation faite à Haïti d’indemniser les colons français en contrepartie de son indépendance (1804). « Si nous n’avions pas eu à payer l’équivalent de 15 milliards d’euros entre 1825 et 1946, nous aurions pu construire des routes, des écoles, des hôpitaux… Le destin de notre pays en aurait été tout autre. »

Cela ne l’empêche pas de considérer que, aujourd’hui, c’est bien au gouvernement et au peuple haïtiens de reconstruire le pays. Ce qui passe par une éducation qu’il souhaite mieux adaptée à la réalité haïtienne – « tous les livres scolaires sont conçus à la manière française ou canadienne » – et mieux pourvue en moyens – élèves trop nombreux par classe, enseignants démotivés… Quant aux décideurs économiques et aux élites intellectuelles, dont huit sur dix vivent à l’étranger, Mgr Poulard les invite à « se soucier de l’avenir de leur pays ».

CLAIRE LESEGRETAIN

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s