National Center-Latest News-May 10, 2015

 

Business Card 3

Perpetual Help

 

 

1-Pensée de la Semaine

2-Homily-Bishop Sansaricq

3-   Visit of  Assemblywoman Rodneyse Bichotte at Radio Télé Solidarité/Visite de la deputée Rodneyse Bishotte à Radio Télé Solidarité-Editorial

AssemblyWomanBishotte and Gerard Cadet

 

 

 

4-   Haiti ; Interview of Brother Hervé Zamor, President of the Haitian Conference of Religious and Provincial Superior of the Brothers of  Christian Instruction at Radio Solidarité

Herve1

 

5- New York- Interview  with Sister Catherine Sheehan,  Provincial Superior of the Daughters of Wisdom in the NY

 

 

6- Diocèse de Brooklyn-Paroisse Holy Family-Messe Creole 3 Mai

 DSC_7529

 

7- Diocèse Rockville Centre-Visite de 3 prêtres Haitiens au Studio de Radio Télé Solidarité/Diocese of Rockville centre  : Visit of Three Haitian Priests at Radio Télé Solidarité

 

 DSC_7535

8- Diocèse Rockville Centre :Célébration du 9e anniversaire de la pastorale haïtienne à Notre-Dame de l’Île à Long Island

 

 DSC_7480

 

9- Bonne Fête Radio Télé Soleil

 Pere Jean Desinor

10- Proverbes

 

 

11- Good to know.         Availability of resident visas for May 2015.

Deacon Paul C. Dorsinville.

Family petitions:

12- Le très intense voyage du pape en Amérique latine/ Le programme du voyage du pape aux États-Unis se dessine

Francois Amerique Latine

13- Baltimore: les pratiques policières dans le collimateur de la justice

14-In Brief

 

 

12- Good to know.        On April 20, 1990, Haitians shook the Brooklyn Bridge.

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

13-  Etats-Unis: Loretta Lynch prend la tête du ministère de la Justice

Par RFI

 

 

14-In Brief

 

Pensée de la semaine:

“Si tu te tapes la tête contre une cruche et que ça sonne creux, n’en déduis pas forcément que c’est la cruche qui est vide… “

(Proverbe africain).

Thought of the week:

“If you hit your head against a jug and it sounds hollow, it  does not necessarily mean that  the jug is empty …”

(African proverb).

El pensamiento de la semana:

“Si se golpea la cabeza contra una jarra y suena hueca, no asume necesariamente que se trata de la jarra está vacía …”

(Proverbio africano).

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE SIXTH SUNDAY OF EASTER (May 10th, 2015)

Acts of the Apostles 10, 25-48; Psalm 98; 1 John 4, 7-10; John 15, 9-17

DSC_4940

   By +Guy Sansaricq

Easter being the greatest liturgical feast of the year, one might think that after this

peak moment there is nothing else to celebrate. Well, that is not the case! Great events followed the marvelous happening of the Resurrection. The first one is the Ascension of the Lord to be celebrated next Thursday and then eight days later the splendid feast of Pentecost.

To prepare us for these feasts, the liturgy today begins with the account of the baptism of Cornelius. Cornelius was a non-Jew, a pagan. God sent Peter to his house and then, Oh Surprise! The Holy Spirit came down on this stranger to the Jewish faith.  An astonished Peter baptized him. That is big news. Old barriers are being broken. The Church is shown to be universal open to all as Christ purchased people of every race and tribes, of every nation and people. Great is our God!

The second reading and the Gospel insist on one theme: God is love. Therefore we too must love one another. Love is the supreme law of the NEW COVENANT, a law that requires self-denial!

The mission of the Church is to be a witness of unconditional love in every area of life and in every corner of the world. That may seem unrealistic and utopian. Yet, throughout the ages and even today, there are millions of witnesses of love who don’t hesitate to accept unspeakable sacrifices in the service of love. Besides them, millions quietly and humbly, as fathers and mothers, witness their love not in any glamorous fashion but in little ways. They too participate in the advent of the Kingdom.

Today Jesus challenges us to LOVE beyond all boundaries even when this requires great sacrifices. 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU SIXIÈME DIMANCHE DE PAQUES. (10 May 2015)

DSC_4940

                                                            

Un feu d’artifice de fètes éclate après l’évènement merveilleux de Paques. Les lectures du jour nous préparent à mieux apprécier leur beauté. Les plus grandes de ces fètes sont l’Ascension,  Jeudi prochain ensuite la Pentecote la semaine suivante.  Oh! Il y en aura d’autres encore!

 

La première lecture nous fait assister au Batème de Corneille. Celui-ci était un paien. Le Seigneur commande à Pierre de se rendre chez lui, ce qui était contraire aux coutumes juives. Pierre obeit et Oh Surprise! voit tomber l’Esprit Saint sur cet étranger. Pierre alors lui confère le batème ainsi qu’à toute sa maisonnée. C’est une page nouvelle qui s’ouvre dans l’Histoire du salut. Le don de Dieu n’est pas circonscrit à une seule tribu ou à une seule race. Le salut de Dieu est destiné à tous les peuples et toutes les races. Alleluia!  Ce récit nous prépare à la Pentecote.

 

La seconde lecture ainsi que l’Evangile insistent avec une force inouie sur le thème principal de la Nouvelle Alliance conclue le Dimanche de Paques, le thème de l’amour. “Aimez vous les uns les autres.” Nous ne devons jamais l’oublier, c’est la loi suprème de l’Evangile. 

 

La mission de l’Eglise est de vivre et de témoigner de la force de l’amour vécu dans la famille, sur les lieux du travail, dans les questions sociales, les milieux d’affaire et dans la politique. Le déficit de l’amour est la cause des plus grandes crises nationales et internationales. On a de la peine à le croire! Mais c’est la puissance qui jaillit de l’amour qui seule peut sauver l’homme et le monde!

C’est le message que l’Eglise proclame à gorge déployée au Coeur d’un monde violent et sanguinaire!

Toi au moins essaie d’y adhérer meme si tu découvres que pour aimer vraiment l’on doit se sacrifier!

Bishop Sansaricq

Visit of  Assemblywoman Rodneyse Bichotte at Radio Télé Solidarité-Editorial

AssemblyWoman Bishotte and Bishop Sansaricq

Bishop Sansaricq and Assemblywoman Rodneyse Bichotte

Assemblywoman Rodneyse Bichotte visited our studio this past Thursday May 7th. She was born in NY from Haitian parents and is able to speak good Creole although sometimes with a slight English accent. Although very new in the house she is already attracting attention and has been appointed chair of some of the House committees.

AssemblywomanBishotte4

This past week she made news as she requested and obtained a resolution of condemnation to the Dominican Republic for its treatment of Dominicans born in the Dominican Republic from Haitian parents. You might all be aware of that unjust situation not dissimilar to the infamous Apartheid policy of South Africa.

 AssemblyBishotte12

In 2013, the Constitutional Court of Santo Domingo officially passed a law that stripped of their nationality all Dominicans born from Haitian parents or grand-parents who arrived in their country after the year 1929. That means that all Dominicans of Haitian ancestry who cannot display documents proving that they were born from parents who lived in the D.R before 1929 automatically became illegal residents liable to deportation. The trouble is that these people are not Haitians. They have no other nationality. Where should they go?

That decree goes against international treaties of which the Dominican Republic is signatory. Violation of these treaties calls for severe sanctions. The Dominican Republic must be pressured to revoke this inhumane ruling.

 AssemblyWomanBishotte and Gerard Cadet

In asking the Assembly House of NY to condemn the Dominican Republic, this situation is brought to the attention of the world. It’s interesting to note that 12 000 people from across the US, Canada and the world sent messages of support to Ms. Bichotte’s resolution. Some Hispanic groups protested loudly her action. She responded so forcefully to their irrational slogans that they had to withdraw. The resolution was passed. Now Ms. Bichotte will be going to Congress and to the officials of the US Government and to president Obama.

You must know that at least 200 000 people are affected by the RD decree. Now deprived of their rightful Dominican citizenship access to job and to education is jeopardized. They can be submitted to every form of abuse because as aliens in their own land they are defenseless.

It’s a real situation of grave injustice.

We thank Assemblywoman Bichotte for her leadership in this crusade for justice. She undertook a five day hunger strike to bring forward this issue. We pray that all will join her in a common search for human rights for Dominicans deprived of their citizenship rights simply because of their ancestry. To herar the interview of AssemblyWoman  Bishotte click on this link: https://youtu.be/E771jCbePaA

Bishop Sansaricq

Visite de la deputée Rodneyse Bishotte à Radio Télé Solidarité-Editorial

AssemblyWoman Bishotte and Bishop Sansaricq

Monseigneur Guy Sansaricq et députée de l’État de New York, Mme Rodneyse Bichotte

La première femme haïtiano-américaine élue députée de l’État de New York, Mme Rodneyse Bichotte, a visité le  studio de Radio Télé Solidarité le jeudi 7 mai 2015. Elle est née à New York de parents haïtiens et est capable de bien parler le créole, avec un léger accent anglais. Elle est nouvelle dans la Chambre des Représentants de l’État de New York, mais elle commence déjà à attirer l’attention de ses collègues et a été nommée présidente de certains des comités de la Chambre.

AssemblyBishotte12

De Droite a Gauche: Les Peres Eden Jean Baptiste, Nesly Jean Jacques SMM

Moise Aime, deputee Bichotte, Monseigneur  Sansaricq Mona Lissa et Gerard Cadet

La semaine dernière, Rodneyse était dans les nouvelles, pour avoir demandé et obtenue une résolution de condamnation de la République Dominicaine pour le traitement infligé aux Dominicains nés en République Dominicaine de parents haïtiens. Cette situation injuste ne diffère pas de la politique de l’apartheid tristement célèbre en Afrique du Sud.

En 2013, la Cour Constitutionnelle de Santo Domingo officiellement avait adopté une loi qui enlève la nationalité à tous les Dominicains nés de parents haïtiens ou grands-parents qui sont arrivés dans leur pays après l’année 1929. Ceci dit, tous les Dominicains d’origine haïtienne qui ne peuvent pas afficher des documents prouvant qu’ils sont nés de parents qui vivaient en Domincanie avant 1929 sont devenus automatiquement des illégaux susceptibles d’expulsion. Le problème est que ces gens ne sont pas haïtiens. Ils n’ont aucune autre nationalité. Où doivent-ils aller?

Ce décret va à l’encontre des traités internationaux dont la République Dominicaine est signataire. La violation de ces traités appelle à des sanctions sévères. La République Dominicaine doit être forcée de révoquer cette décision inhumaine.

En demandant à la Chambre de l’Assemblée de l’État de New York de condamner la République dominicaine, cette situation est portée à l’attention du monde. Il est intéressant de noter que 12 000 personnes à travers les États-Unis, le Canada et le monde entier ont envoyé des messages de soutien à la résolution de Mme Bichotte. Certains groupes hispaniques ont protesté bruyamment son action. Elle a répondu avec tant de force à leurs slogans irrationnels qu’ils devaient se retirer. La résolution a été adoptée. Maintenant, Mme Bichotte se rendra au Congrès, auprès des fonctionnaires du gouvernement américain et du président Obama.

Rappelons qu’au moins 200 000 personnes sont touchées par le décret de la République Dominicaine. Maintenant, privés de leur accès à la citoyenneté dominicaine légitime. Il sera difficile pour ces gens de trouver de l’emploi  et d’aller à l’école. Ils peuvent être soumis à toute forme d’abus, parce qu’ils sont étrangers dans leur propre pays, ils sont sans défense. Vraiment, c’est une situation de grave injustice.

Nous remercions la députée Mme Bichotte pour son leadership dans cette croisade pour la justice. Elle a entrepris une grève de la faim de cinq jours pour présenter cette question. Nous prions pour qu’on la rejoigne dans une recherche commune des droits humains pour les dominicains privés de leurs droits simplement en raison de leur ascendance de citoyenneté . Pour ecouter l’entretien de madame Bishotte clicquer sur ce lien : https://youtu.be/E771jCbePaA

Haiti ; Interview of Brother Hervé Zamor, President of the Haitian Conference of Religious and Provincial Superior of the Brothers of  Christian Instruction at Radio Solidarité

Herve1

Brother Hervé Zamor, President of the Haitian Conference of Religious and Provincial Superior of the Brothers of  Christian Instruction was the distinguished guest of Brother Tob at  Radio Solidarité in the last week of April 2015 . Brother Zamor has 27 years of religious life and has been the Provincial Superior of  the Brothers of Christian Instruction for 5 years. He is among the builders of faith of the Catholic Church of Haiti. Brother  Zamor  is one of the readers in Haiti of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate.

Brother Zamor  is a native to the Valley of Jacmel. Valley  of Jacmel is the birthplace of the first Haitian Cardinal His Eminence Chibly  Cardinal  Langlois. In addition, Brother Zamor got a Degree in Theology in France, a Masters in Clinical Psychology in Rome at the Pontifical Gregorian University, called the Harvard of the Popes.

 ??????????

This year is the year of Consecrated Life.  Brother  Zamor said that in Haiti  we can find men and women religious involved in many areas of service. They work in the fields of education, health, in the fields of rural development and evangelization . The National Conference of Religious of Haiti identified 95 religious congregations many of them indigenous in ministry in Haiti.

These men and women religious work in very difficult conditions. Sometimes they work in places where the state does not even exist. Some places like  Boucan Carré has no school, no infrastructure, no police presence. Sometimes  these religious provide all these services being at once educators, security agents and doctors. In a nutshell these are people who surrender their lives to God without reservation.

 ??????????

In his interview, Brother Zamor spoke sadly about persecutions suffered by religious congregations. He informed us that 39 religious congregations were victimized by thieves from November until March. Sometimes the bandits slapped the  religious and forced themselves into their bedrooms at night asking for money, computers and other electronic instruments that are necessary for their ministry. The religious were traumatized by these criminal acts. He told us about the great silent march in protest on April 15 which started  at  the portal of the  Haitian conference office  of Religious and ended with a large mass in the Cathedral of Port-au-Prince. 100 priests, 800 religious and 7,000 lay people attended the march and participated in the Eucharistic celebration at the Cathedral

Donat Belizaire

The case of  Sister Dona Belizaire who  was imprisoned nearly 3 years ago under false accusation was addressed in the interview with Brother Zamor. The President of the Haitian Conference of Religious said that the National Conference of Religious initiated proceedings with the Haitian authorities and to date these proceedings gave no results. He assured us that the National Conference for Religious will revive this issue and we continue to hope that justice will be rendered to Sister Dona

Brother Zamor Brother told   us  of the  school run by the Brothers of Christian Instruction in the Vallée de Jacmel. This school was founded in 1926 and for the past  2 years this school has developed a professional section. The first promotion will graduate this year in building Hospitality  and Technology. Brother Zamor told us that 15 of Instruction Christian brothers are from La Vallée de Jacmel. Brother Zamor was very proud to say that   La Vallée de Jacmel is a blessing on earth and that it was well evangelized by the first missionaries.

Brother Zamor mentioned the priority of the Haitian Conference of Religious for this year is to address the problem of the Youth in Haiti. We have to Mention  that 50% of the books used in Haiti in primary and secondary schools are made by the Brothers of Christian Instruction. The most important libraries in Haiti belong to them.

Brother Zamor is vice dean of the Faculty of Belles Lettres of Christian Instruction that works at the Inter-Religious Training Institutes (CIFOR). He is also vice dean of the Faculty of Arts of the University of Notre Dame. One may wonder how he manages to balance all these demanding functions? Well he is extremely disciplined and is deeply motivated by his profound love for his country and his Church. The staff of the bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate and Radio TV Solidarity  warmly thanks Brother Zamor for his availability and  wish him (and also other members of the Haitian Conference of Religious) success in his ministry in Haiti . To listen to the interview of Brother Zamor click on this link:https://youtu.be/cxpuB1CkDRs

Brother Buteau (Brother Tob)

For The National Center

Herve1

Le Frère Hervé Zamor , Président de la conference Haitienne des Religieux et Superieur Provincial  des  Frères de L’Instruction Chretiennes fut l’invité distingue de Brother Tob  à Radio Solidarité au cours de la dernière semaine du mois d’Avril. Le Frère Zamor a 27 ans de vie religieuse et il est Superieur provincial depuis  5 ans. il est parmi les batisseurs de foi de l’Église Catholique d’Haiti. Le Frère Zamor est parmi les grands lecteurs du Bulletin Hebdomadaire  du Centre National  de l’Apostolat Haitien en Haiti.

Le Frère Zamor  est originaire de la Vallée de Jacmel. On doit mentionner aussi que  La vallée de  Jacmel est la ville natale du premier Cardinal Haitien Son Eminence Chibly Cardinal Langlois. En outre, Frère Zamor a obtenu une Licence en Théologie en France, une Maîtrise en Psychologie Clinique à Rome, à l’Université Pontificale Grégorienne, surnommée le Havard des Papes.

 ??????????

Cette Année est l’année des Consacrés. Le frère Zamor nous fit savoir qu’on  retrouve les religieux et les religieuses d’Haiti  dans plusieurs domaines. Ces derniers  travaillent dans le domaine de l’education, de la santé , dans le domaine du developpement  rural , et de l’evangelisation. La Conference Nationale des Religieux d’Haiti a recensé 95 congrégations religieuses don’t un gran nombre sont autochtones.

Frère Zamor  nous informa que les religieux et les religieuses travaillent dans les  conditions  très difficiles en Haiti. Parfois ils travaillent dans les endroits ou l’etat n’existe même  pas. Certains Endroits d’Haiti comme Boucan Carré n’ont  pas d’école, pas d’infrastructure , pas de presence  policière. Parfois les religieux assurent tous ces services, ils sont  à la fois educateurs, agents de securité et medecins. En un mot ce sont des personnes qui donnent leur vie à Dieu dans l’abandon total.

 ??????????

Dans son entretien , Frère Zamor   evoqua avec tristesse  la persecution subie par les congregations religieuses. Il nous fit savoir que 39 congregations religieuses ont été victimes de malfaiteurs depuis le mois de Novembre jusqu’au mois de Mars. Parfois les bandits gifflent les religieuses et rentrent dans leur chambre en pleine  nuit leur demandant  de l’argent, des ordinateurs. Les religieuses sont traumatisés par les actes de banditisme. Il nous a parlé  de la  grande marche   de protestation en silence du 15 Avril  qui a commencé  au portail du bureau  de la conférence  Haitienne des Religieux et qui s’est terminée  par une grande messe à la Cathédrale de Port au-Prince. 100 prêtres, 800 religieux et religieuses et 7000 laics  ont pris  part à cette marche et ont participé  à la célébration eucharistique à la Cathedrale

 Donat Belizaire

Le dossier de Soeur Dona Belizaire  qui est emprisonnée depuis 3 ans  selon certains observateurs sous de fausses accusations a été abordé dans l’entretien du Frère Zamor. .

Le President de la Conférence Haitienne des Religieux nous dit   que la conférence Nationale des Religieux a entamé des demarches auprès des autorités d’Haiti  et jusqu’à date  la demarche de la CHR ne donne pas de resultat. Il nous rassura que la  Conférence Nationale des Religieux va relancer ce dossier et nous continuons à esperer que Justice sera rendue à Soeur Dona

Le Frère  Zamor nous a parlé  aussi de l’ecole dirigée par les frères de l’Instruction  Chretienne  à la Vallée de Jacmel. Cette école a été fondée en 1926 et depuis 2 ans  cette école a une section professionnelle. La première promotion sera diplomée cette année en Technique de Bâtiment et Hôtellerie. D’après Frère Zamor 15 frères de l’Insctruction Chretienne  sont originaires de Lavallée de Jacmel  et le  Frère Zamor evoqua que La Vallée de Jacmel est une terre de benediction qui a  été bien evangélisée par les premiers missionnaires

Le frère  Zamor mentionna  les priorités de la Conférence Haitienne des Religieux pour cette annnée qui est rien d’autre que le problème des Jeunes d’Haiti. On doit mentionner aussi  que 50% des livres utilisés en Haïti dans les écoles primaires et secondaires sont faits par les Frères de l’Instruction Chrétienne qui disposent d’une des plus grandes bibliothèques d’Haïti.

Le  Frère Zamor est le vice doyen  de la Faculté de Belles Lettres de l’Instruction Chretienne qui fonctionne au Centre Inter-Instituts de Formation Religieuse (CIFOR)”. Il est Superieur Provincial des Frères de l’Instruction chretienne, President de la conference Nationale des Religieux et vice doyen de la  Faculté des Lettres de l’Université Notre Dame. L’on peut se demander Comment le Frère Zamor arrive  à concilier ces taches si exigentes? C’est qu’il est un frère très discipliné qui a un grand amour  pour son pays et son Église. Le personnel du bulletin du Centre National de l’Apostolat Haïtien et de Radio Télé Solidarité remercie vivement Frère Zamor pour sa disponibilté, lui souhaite (ainsi que tous les autres membres de la conférence Haitienne des Religieux ) du succès dans leur ministère en Haiti . Pour écouter l’entretien du Frère Zamor clicquer sur ce lien: https://youtu.be/cxpuB1CkDRs

Frère Buteau (Brother Tob)

Du Centre National

New York- Interview  with Sister Catherine Sheehan,  Provincial Superior of the Daughters of Wisdom in the NY

DSC_7163

Radio/TV Solidarite was privileged to interview Sister Catherine Sheehan who is currently the Provincial Superior of the Daughters of Wisdom in the NY region. She resides in Long Island.

Sister joined this religious community at the age of 22. Raised in a religious family she went to Catholic School for both her elementary and secondary classes. She was impressed by the kindness and the piety of her teachers who were nuns. As a teen-ager she participated in a Summer program for children dealing with physical and mental challenges and felt gradually attracted to give her life to the Lord. The leader of the camp was a Daughter of Wisdom.

After her novitiate she further pursued her education in obtaining a sociology degree from St John University, a nursing degree and a master’s degree in Public health Administration from Colombia University. During her studies she was sent to Belize for about two months and to Armenia for two weeks to do some field work in foreign countries. The degree of Public health administration equips the graduate with skills to respond to disaster situations.

Sister put her skills to use in serving many years as Director of Community Health for the Bristol-Burlington Health District in Ct. and in Bridgeport Ct. at the St Vincent Medical Center. For many years too she worked with AmeriCares a non-profit disaster relief as the Director of a free Clinic serving those without health insurance.

She loved the Daughters of Wisdom because of their spirituality strongly influenced by St. Louis-Marie Grignion de Monfort a French priest who founded her community along with Sister Louise Trichet in  1703. In a culture where the poor were unattended, Sister Louise chose to live among the poor and dedicate her life to their concerns. From the experience of God as Divine Wisdom came a deep desire in both Louis de Montfort and Marie Louise Trichet to fashion a way of living that would serve others and make divine wisdom known and loved. Their spirituality was grounded in Jesus Incarnate Wisdom –Wisdom made flesh in Jesus. Montfort went out on country roads and poor houses calling for renewal of people’s hearts.

The first Daughters of Wisdom came to US in 1904 and settled in Maine and in Ozone Park Queens. They are now present in areas of North and South America, including the West Indies and Haiti, Europe, Africa, Asia and Oceania. They number more than 1500 members.

As a Daughter of Wisdom Sister feels called to seek and contemplate Divine Wisdom in community in a world that hungers for meaning, justice and compassion. She and the sisters of her community strive to bring the message of Jesus’ Divine Wisdom to people experiencing injustice, violence, poverty and oppression, especially women and children.  One of the priorities is to create international communities   so that no daughter of Wisdom will be closed in into her original culture.

The Sisters of Wisdom share the challenge of all religious community and of the Church at large. The culture is changing. Secularism and atheism are gaining ground. Their own membership is aging. They seek to adjust to the present demands and through the witness of their lives of simplicity, prayer and service they strive to bring to the world the eternal message of divine Wisdom incarnated in the person of Jesus.

Religious life is a call: a desire to live a spiritual life, to be part of a community and to do something great for God. Every person uses her own skills and talents with the same passion that burnt in Louis de Montfort.

The lifestyle of a religious sister now is not exactly what it was in the fifties. But it’s the same love, the same intensity in ever new circumstances. No matter what people say, there is a future for religious life for the witness we give is precious to mankind.  We are standing on the shoulders of great women and   must be about doing what is ours to do now so there will be a possibility of religious life for those who come after us.

In Haiti, all the daughters of wisdom are from the country. Through their spirituality, their prayer life and their dedication they give a tremendous witness to the power of divine wisdom acting within the community.

In New York we pride ourselves of two Haitian ladies who have joined the order and have made their first vows. We hope many others will join them.

Radio/TV Solidarite is very grateful to Sister Catherine for sharing the above reflections with us. May the Lord bless abundantly the holy labors of these beautiful witness of God’s love and wisdom!

To hear the Interview  of the Provincial Superior of the Daughters of Wisdom click on this link: https://youtu.be/FujhBWGWwlk

Bishop Guy Sansaricq

Diocèse de Brooklyn-Paroisse Holy Family-Messe Creole 3 Mai

DSC_7507

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National et de Radio Télé Solidarité était très heureux de couvrir la messe Créole du 3 Mai à la Paroisse  Holy Family du diocèse de Brooklyn. Le Père Robert Pierre Louis est le vicaire paroissial de la Communauté Haitienne. Il était aussi le celebrant et l’homeliste  de la messe.

 DSC_7512

Rappelons que La Communauté Haitienne  de la Paroisse Holy Family a 10 ans depuis qu’elle a une messe en creole.  Le Père Francois Augustin a été le pionnier de cette messe en creole. Par Contre il ya des membres de la communauté Haitienne qui sont paroissiennes et paroissiens de cette Paroisse  depuis plus de 30 ans. La Communauté Haitienne  de la diaspora est connue dans tous les pays occidentaux pour une communauté de grande foi qui a un grand amour pour le Seigneur

 DSC_7496

La communauté Haitienne  est très visible à la Paroisse Holy Family. L’artiste Ludwine Joseph  surnommée l’artiste de la voix d’or anime la messe Anglaise à la Paroisse  Holy Family. On doit ajouter que Ludwine est très aimée et respectée. La Chorale  Holy Family  sur la direction  du frère Reginald Magloire a bien performé  à cette messe. Le Frère Reginald est le president du groupe de Prière RADAKA de la Paroisse Holy Innocents. Le ministère du Frère Reginald et du groupe RADAKA sont très appréciés dans notre Communauté.

L’accueil du Père  Robert Pierre Louis à Radio Télé Solidarité  a été très apprécié par notre Personnel.  Le Père  Pierre Louis a posé cette question au Peuple de Dieu  au debut de son homélie “ Êtes vous chretiens par tradition ou par conviction?

DSC_7498

Il a mentionné dans son homélie  que  notre point d’origine  est Dieu et notre point d’arrivée est Dieu.  Selon lui on doit être à la fois chrétien par tradition et par conviction. Il nous fit savoir combien le groupe Charismatique est un mouvement qui attire beaucoup de gens à l’Église mais il continue à se poser des questions sur le comportement de certains leaders du mouvement Charismatique. Le Père Pierre Louis  nous fit savoir que certains leaders de ce mouvement sont très arrogants. Il ajouta que si on ne paie pas  certains  leaders charismaques pour une  séance de prière. Ils ne viendront pas s’ils ne sont pas surs qu’ils auront une remuneration.. L’on peut donc se demander si ces leaders n’utilisent pas le mouvement Charismatique à des fins personnelles? Le Père  Pierre Louis a été très ovationné à la fin de son homélie. Pour ecouter la première partie de la messe de la Paroisse Holy Family clicquer sur ce lien:

La Communauté Haitienne de la Paroisse de Holy Family est parmi les grandes Communautés Haitiennes de foi  Catholique du diocèse de Brooklyn. Les membres de cette communauté sont originaires de differentes regions d’Haiti. Le Père Pierre Louis accueille chaque fin de semaine 400 à 500 personnes pour sa messe en creole. Le Père  Pierre Louis travaille d’arrache pied pour fonder un groupe de jeunes

 DSC_7529

À la fin de la messe nous avons eu la chance de rencontrer le Père Pierre Louis et le conseil paroissial  de sa communauté pour un entretien à Radio Télé Solidarité. Le Père Louis est très conscient qu’il reste encore beaucoup à faire et il travaille très fort pour l’unité au sein des deux communautés de foi de la Paroisse. Les membres du conseil paroissial  sont très optimistes et pensent qu’ils sont sur la bonne voie. Le Père Pierre Louis et s Communauté Haitienne sont prêts à supporter la campagne de levée de fonds de Radio Télé Solidarité. Pour écouter l’entretien  du Père Pierre Louis et du conseil paroissial clicquer sur ce lien: https://youtu.be/-LE4MBtLes4

Brother Tob

DSC_7507

The Staff  of the Weekly Bulletin of the National Center and Radio Télé Solidarité of the National Center was very happy to cover the Creole Mass on May 3 at the Holy Family Parish of the Diocese of Brooklyn. Father Robert Pierre Louis is the Parochial vicar of the Haitian Community of this parish. He was also the celebrant and Homilist of the Creole mass.

DSC_7498

The Haitian Community of the Parish has had its Creole mass for the past  10 years . Father Francois Augustin was the pioneer of this Mass. Some  members of the Haitian community have been parishioners of this parish for more than 30 years. The Haitian Diaspora Community is known in the Western world as a community of great faith filled with great love for the Lord.

The Haitian community is very visible at the Holy Family Parish. The artist Ludwine Joseph called the artist with a golden voice animates the English Mass at Holy Family  We Have to add that Artist  Ludwine is much loved and respected within the Haitian community in the diaspora and Haiti. The Holy Family Choir under the direction of  Reginald Magloire performed well at the Mass. Reginald is the president of RADAKA a Prayer Group of the Parish of the the Holy Innocents. The ministry of Reginald and his RADAKA group are highly valued in our Community

The Welcome word of  Father Robert Pierre Louis to  Radio TV Solidarity was very appreciated. Father Pierre Louis asked this question to the People of God at the beginning of his homily: Are you Christians by tradition or conviction?

He mentioned in his homily that both our origin and destination is God. He said that we  must be Christians by both tradition and conviction. He told us  how the  charismatic group is a movement that draws many people to the Church, but he continues to ask questions about the behavior of some leaders of the Charismatic movement. Father Pierre Louis made us know that some leaders of this movement are very arrogant. He added that if we do not pay certain charismatic leaders for a prayer meeting, they will not come. If they are not certain of a monetary remuneration they will not show up ..One may wonder if these leaders are not simply using the charismatic movement for their own gain? Father Pierre Louis was very applauded at the end of his homily. To listen to the first part of the Mass of the Holy Family Parish with a click on this link: https://youtu.be/DJa0MLEE0Kw

The Haitians of the Holy Family Parish are among the largest Haitian communities of Catholic faith in the Diocese of Brooklyn. Members of this community are from different regions of Haiti. Father Pierre Louis hosts every weekend 400 to 500 faithful for his Mass in Creole. Father Pierre Louis is working hard to found a youth group.

 DSC_7529

At the end of the Mass we had the chance to meet Father Pierre Louis and the parish council of Holy Family  for an interview with Radio TV Solidarity. Father Louis is very aware that there are still much to do. He works very hard for unity within the two faith communities of the Parish. The members of the parish council are optimist and think to be on the right track. Father Pierre Louis and his Parishioners are ready to support the Solidarity Radio TV fundraising campaign. To listen to the interview of Father Pierre Louis and his parish council click on this link:https://youtu.be/-LE4MBtLes4

Brother Tob

Diocèse Rockville Centre-Visite de 3 prêtres Haitiens au Studio de Radio Télé Solidarité

DSC_7531

De Droite a Gauche: Pere Eden Jean Baptiste, Pere Moise Aimé,

et Pere Nesly Jean Jacques SMM

Le Personnel de Radio Télé Solidarité était très heureux d’accueillir dans son studio  le Jeudi 7 Mai 2015 les Pères Moise Aimé, Eden Jean Baptiste et  Nesly Jean Jacques SMM  du diocèse de Rockville Centre pour un entretien sur la Pastorale  Haitienne du Diocèse de Rockville Centre

Rappelons que cet entretien sera diffusé  sur les antennes de Radio Solidarité le Dimanche 10 Mai à 8:00Heures PM et à Télé Solidarité et Télé Soleil la semaine prochaine. Nous aurons  un article sur la pastorale Haitienne du diocèse  de Rockville Centre dans la prochaine edition du bulletin Hebdomaire du Centre National de l’Apostolat Haitien

Son Excellence Monseigneur  Guy Sansaricq en Communion avec Le Personnel de Radio Télé Solidarité remercie les Pères  Moise Aimé , Eden Jean Baptiste et le Père Nesly Jean Jacques d’avoir accepté de repondre à l’ invitation de Radio Télé Solidarité.

Brother Tob

Diocese of Rockville Centre-Visit of three Haitian Priests at the Studio of Radio  Tele Solidarité

DSC_7535

From Right to Left: Father Eden Jean Baptiste, Father Moise Aimé

Bishop Sansaricq and Father Nesly Jean Jacques SMM

The Staff of  Radio TV  Solidarité were very  Happy to welcome in its  studio on Thursday, May 7, 2015 the  Fathers : Moise Aimé, Eden  Jean Baptiste and Nesly  Jean Jacques SMM of the Diocese of Rockville Centre for an interview on the Haitian Pastoral Diocese of Rockville Centre

This interview will be broadcast at  Radio Solidarité on  Sunday, May 10 at  8: 00PM ,   Télé Solidarité  Télé Soleil  next week. We will have an article on the Haitian ministry of the Diocese of Rockville Centre in  the next edition of  the weekly  Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate

His Excellency Bishop Guy Sansaricq in Communion with The  Staff of  Radio TV  Solidarité thanked  Fathers  Moise Aimé  Eden  Jean Baptiste Nesly Jean Jacques for agreeing to accept  the invitation of Radio Télé Solidarité

.

Brother Tob

Diocèse Rockville Centre :Célébration du 9e anniversaire de la pastorale haïtienne à Notre-Dame de l’Île à Long Island

DSC_7486

Père Nesly Jean Jacques SMM

Nous étions très heureux de couvrir  pour le Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien le 9ème anniversaire de la Pastorale Haïtienne au Sanctuaire Marial de Notre-Dame de l’Île à East Port (Long Island) dirigé par les Pères Montfortains.

Diacre Cantave

Le Père Nesly Jean Jacques était le célébrant et l’homéliste de cette messe en compagnie du diacre Jean Dady Cantave. La chorale des jeunes Rising Stars de la Paroisse de Ste Anne de Brentwood assurait l’animation de l’eucharistie. C’est toujours une grande joie pour nous autres au Bulletin Hebdomadaire et à Radio Télé Solidarité de voir des jeunes prendre une part active au sein de l’église. L’exemple des jeunes de Rising Stars mérite d’être suivi par les autres jeunes de notre communauté. Comme l’a mentionné  Le Père Nesly Jean Jacques, la chorale Rising Stars a bien animé la célébration eucharistique du 9ème anniversaire de la messe en créole  au Sanctuaire Marial de Notre Dame  de l’Île  à Long Island.

Certainement, un “enfant” de 9 ans n’est plus un bébé. On peut comprendre donc l’implication des Pères Montfortains au sein de la communauté haïtienne de Long Island avec un ministère à la Paroisse de Ste Brigitte, une messe en créole chaque premier samedi du mois au Sanctuaire Marial de Notre-Dame des Îles et des Associées de la Famille Montfortaine qui s’élèvent à plus de 100 et des gens continuent à prendre formation pour devenir Associés. On doit aussi mentionner les leaders ou les gens qui ont mis leur temps, leur talent pour la réalisation de cette messe chaque premier samedi du mois. Comme l’a toujours dit Monseigneur Guy Sansaricq, les laïcs sont une mine d’or pour l’Église.

DSC_7472

La messe  du 9ème anniversaire au Sanctuaire Marial de Notre-Dame de l’Île était un moment de grâce pour les Associés de la Famille Montfortaine, pour le Père Nesly qui doit continuer à accompagner et encourager les associés à suivre les traces de Saint Louis Marie Grignon de Montfort.

Cette célébration nous a encore prouvé que l’Esprit Saint continue à diriger et à éclairer notre église  malgré toutes nos faiblesses. Presque toutes les communautés de foi de la Pastorale Haïtienne de Long Island étaient présents. Toutefois, les  organisateurs de cette messe doivent continuer à encourager les gens à venir participer à la messe  mariale de la pastorale haïtienne du premier samedi au Sanctuaire Marial de Notre-Dame de l’Île à Long Island.

DSC_7455

Quant au Père Nesly Jean Jacques, dans son homélie il a mis l’accent sur le 9ème anniversaire de la messe en créole et les Associés de la Famille Montfortaine qui essaient de vivre la spirualité des Pères Montfortains. Il a continué pour dire qu’à travers les Actes des Apôtres (Ac 13,26-33) nous méditons le discours de Paul dans la synagogue d’Antioche de Pisidie. S’adressant aux juifs de Jérusalem, il leur annonçait la Bonne Nouvelle avec grande joie. Il leur disait: “La promesse faite à nos pères, Dieu l’a accomplie en notre faveur. Il a ressuscité Jésus. Jésus est vivant, actif, présent. Nous sommes ses témoins”. Les juifs qui y étaient n’ont pas accueilli cette bonne Nouvelle. Ils lui ont tourné le dos. Paul et Barnabé vont se tourner vers les païens. Ils ont mis en pratique les consignes de Jésus lorsque les premiers apôtres devaient aller en mission. En se dirigeant vers les païens, ils nous ont fait comprendre  que le Dieu de la terre aime tous les hommes et veut les sauver tous.

Father Wismick2

En outre, le Père Nesly a fait comprendre à l’assistance que nous avons une responabité au sein de l’Église et envers l’un l’autre. Il a mentionné aussi le nom du prêtre docteur Wismick Jean Charles, Vice-Recteur de l’Université Notre-Dame d’Haïti, qui est l’un des pionniers de cette messe en créole et  qui est très aimé et respecté au sein de la communauté haïtienne de Long Island. Le Père Nesly a parlé également du chant  du Père Montfortain Wismick Jean Charles où il a fait ressortir quelques aspects importants dans la vie de la Vierge Marie à savoir: la foi, l’obéissance et la dimension du silence. Le refrain est: Mari manman Jezi kri. Mari manman Sovè a. Nou pran wout la avek ou manman. Pran men nou mennen l bay jezi( 2). Le Père Nesly a ététrès ovationné à la fin de son homélie. Pour écouter la première partie de la messe et l’homélie du Père Nesly clicquez sur ce lien: https://youtu.be/-E2LtLwn5VU

DSC_7469

Cette messe du 9ème anniversaire a été un moment de joie et de grâce pour les Associés de la Famille Montfortaine et les participants. Le 2 mai dernier était l’anniversaire de naissance de Carnola Pérard. Père Nesly profita de cette messe pour prier pour Carnola et le peuple de Dieu a chanté le Veni Creator pour elle. Carnola  est une paroissienne de la Paroisse Ste Anne à Brentwood et est l’une des Associées de la famille Montfortaine.

DSC_7483

À la fin de la messe, nous avons rencontré le Père Nesly Jean Jacques, Ginette Cantave et Judith Torchon pour un entretien à la Radio Télé Solidarité. Le Père Nesly nous a parlé de sa joie et du grand pèlerinage de l’année 2016 où les Associés auront à célébrer en France le 300e anniversaire depuis que St Louis Marie Grignon de Montfort est retourné à la maison du Père. Pour sa part, Ginette nous a dit que cette messe a commencé avec Le Père  Sully Guillame Sam et de sa grande joie à l’occasion du 9ème anniversaire de la Pastorale Haïtienne au Sanctuaire Marial de Notre-Dame de l’Île. Judith nous a parlé de sa grande joie aussi pour ce 9ème anniversitaire et elle a profité  pour nous parler du ministère des Associés. Ginette et Judith sont parmi les leaders des Associés. Pour  écouter l’entrevue du Père Nesly, de Ginette et Judith clicquez sur ce lien : https://youtu.be/FptQ2tDY2zA

Le Personnel du Bulletin du Centre National et de Radio Télé Solidarité  continue à faire tout ce qui est en son pouvoir pour vous aider à bien connaître tout ce qui passe dans la pastorale haïtienne dans la diaspora.

Frère Buteau (Brother Tob)

Pour le Centre National

9th Anniversary of the Haitian Ministry at the Marian Shrine of Our Lady of Long Island

Diacre Cantave

I was very happy to cover for the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate the 9th anniversary of the Haitian Ministry at the Marian Shrine of Our Lady of the Island in East Port Long Island, a shrine supervised byThe Montfort Fathers. Father Nesly Jean Jacques SMM was  the celebrant and homilist at the Eucharistic celebration . Deacon Jean Dady Cantave was assisting at the altar.

DSC_7472

The Rising Stars Youth Choir of  St Ann Parish of  Brentwood provided the music at the liturgy. It’s always a great joy for us to see young people taking an active part in the church. The example of the Young Rising Stars deserves to be followed by other youth groups of our community.

This is clear  a 9 year old child is not a baby. We ought to appreciate the ministry of the Montfort Priests at St Brigit They conduct a Creole mass every first Saturday of the month at the Marian Shrine of Our Lady of the Island. They now count more than 100 people who are receiving a training in order to become Montfort Associates. We have to acknowledge the  leaders who give their time and talent in order to prepare that mass  every first  Saturday of the month. Bishop  Guy Sansaricq, in the key role he plays at the National Center of the Haitian Apostolate  and Radio  TV Solidarité always states that The laity is a gold mine for the Church.
This Mass  of the 9th anniversary at the  Marian Shrine of Our Lady of the Island was a moment of grace for the Montfort  Associates. Father Nesly SMM must continue to support and encourage the  associates to follow the footsteps of Montfort. This celebration  also proves that the Holy Spirit continues to lead and enlighten our church despite our shortcomings.  Almost all the Faith Communities of the Haitian Ministry of Long Island were present. The leaders of this Mass should continue ceaselessly to encourage people to come and participate in the Marian Mass every first Saturday.

DSC_7455

Father Nesly Jean Jacques in his Homily emphasized the importance for the Monfort associates to live the  spirituality  of the Montfort Fathers. He continued to tell us that we reenact Paul’s speech in the synagogue of Antioch in Pisidia as reported by the Acts of the Apostles (Acts 13, 26-33). Addressing Jews in Jerusalem,Paul announced the good news with great joy. He told them: “The promise made to our fathers, God accomplished in our favor. He raised Jesus. Jesus is alive, active, present. We are his witnesses. The Jews who were there did not welcome this good news. They turned their backs. Paul and Barnabas will turn to the Gentiles. They put into practice Jesus’ instructions. Heading towards pagans, they made us understand that the God of the earth loves everyone and wants to save them all.
Father Nesly  told us that we have a responsibility  in  Church and he added that we have  to help each other.

Father Wismick2

He informed us that the priest doctor  Wismick Jean Charles, vice rector of the University of Notre Dame,  is one of the pioneers of this Mass in Creole  at the Marian shrine of the Island and he  is very loved and respected within the Haitian community of Long Island.  Father Nesly  told us about the song of the Montfort Father Jean Charles  Wismick where  he highlighted some important aspects in the life of the Virgin Mary  who are: Faith, obedience and silence. The chorus is: Mari manma Jezi kri. Mari manma SOVÈ. Nou pran wout avek ou manma. Pran men nou Mennen Jezi ban nou (2). Father  Nesly received an ovation at the end of his homily. To listen to the first part of the Mass and Father Nesly’s homily click on this link: https://youtu.be/-E2LtLwn5VU

This Mass of the 9th anniversary was a time of joy and thanksgiving  for the Montfort  Associates and  participants.  May 2 was also the  anniversary of Carnola Perard. Father Nesly took  advantage of this Mass to pray for Carnola and God’s people sang the Veni Creator for her.  We Have to add that Carnola is a parishioner of the parish of Ste Anne in Brentwood and is one of the Montfort  associates and is a regular attendant at this monthly mass from its inception nine years ago.
DSC_7483
At the end of the Mass I met Father  Nesly SMM, Ginette Cantave and Judith Torchon for an interview  for  Radio TV .. Solidarité. Father told us about his joy at the great Pilgrimage of 2016 where the Associates will have to celebrate in France the  300th Anniversary of  St Louis Marie Grignon’s death. He told us that the Mass of the Haitian ministry began with Father Sully Guillame Sam.. Judith told us about her joy for this 9th anniversary and took the opportunity to talk about the ministry of the Associates. Ginette and Judith are among the leaders of the associates. Listen to the interview of Father Nesly, Ginette and Judith with a click on this link: https://youtu.be/FptQ2tDY2zA

Brother Buteau (Brother Tob)
For the National Centre

Bonne Fête Radio Télé Soleil

Pere Jean Desinor

Père Jean Desinor

Racdio Soleil a célébré son 37ème Anniversaire le Dimanche 3 Mai 2015. Ce fut une journée de grâce pour l’Église Catholique D’Haiti, Le Père Jean Desinor , le directeur Général de la Radio Télé Soleil, le personnel de la Radio Télé Soleil et  la Communauté Haitienne Catholique de la Diaspora.

Qui peut oublier cette fameuse chanson du regretté  Jean Daudier L’hè pa Wè Soley la  des années 80. Le personnel  du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et de Radio Télé Solidarité  Continue à remercier  Le Père Jean Desinor et le personnel de Radio Télé Soleirl pour leur devouement  à l’evangélisation du Peuple Haitien.

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire à Radio Télé Soleil en ces mots:

Le Centre National de L’Apostolat Haitien encourage les fidèles Catholiques  à prier pour le personnel de Radio Télé Soleil  tout en supportant Radio Télé Soleil dans la Campagne de Levée de fonds  pour la preparation du 40ème Anniversaire de Radio Télé Soleil

Le Personnel du Bulletin du Centre National

Proverbes

Se Pa Tout Tanbou ki rele Moum

Se pa tout Je Ki Wè Klè

Fanm Jaloupa janm Gra

Poul Kouche  bonnè ,se pou pa ganyen  Kont

Ekri aveK Kreyon  se kom pale nan Zorey

Good to know.         Availability of resident visas for May 2015.

Deacon Paul C. Dorsinville.

Family petitions:

Deacon Paul

Spouse, minor child up to age 21, parent of US Citizen:       No delay.

Adult non-married son/daughter of US Citizen:      priority date before 15 Aug 2007.

Spouse, minor child of resident:                                                             1  Sep 2013.

Adult non-married son/daughter of resident:                                         15 Sep 2008.

Married son/daughter of US Citizen w/spouse, child:                              22 Feb 2004

Sibling of US Citizen (w/spouse, child):                                                    1  Aug 2002.

Employment:

No delay for most categories except workers w/less than 16 yrs. of ed.   1 Jan 2015

Special cases:

Varies with the backlogs

***

Haitian Family Reunification Program:

The National Visa Center has started to contact petitioners in the USA when their beneficiary has about 2 more years to wait for the visa. They are offered to have said beneficiary come here and wait for the visa. In addition to logistics and other considerations, finances are also a factor in deciding to accept to participate:

Consular and Immigration fees for residency: $610.

Consular and Immigration fees, plus advance travel document: $970.

Advance travel document, work authorization and adjustment of status: $1,810.

Note: The National Visa Center and the US Consul do not contact persons by telephone, e-mail or third parties.

Le très intense voyage du pape en Amérique latine

Francois Amerique Latine

Du 5 au 13 juillet, le pape François se rendra en Équateur, Bolivie et Paraguay et prononcera 22 allocutions

ANDREAS SOLARO/AFP

Le pape François salue la foule, vendredi 8 mai, avant son audience avec les membres de la Fédération de tennis italienne.

Le pape François s’apprête à accomplir l’un des plus longs et denses voyages de son pontificat, du 5 au 13 juillet prochains, semaine durant laquelle il se rendra successivement en Équateur, en Bolivie et au Paraguay.

Le Vatican a communiqué ce 8 mai le déroulement de cette visite, dont les dates et pays de destination étaient déjà connus. Il s’agira du deuxième déplacement du pape sur son continent d’origine après les JMJ de Rio deux ans plus tôt. Mais Jorge Bergoglio ne se rendra pas pour autant dans son Argentine natale – ce sera lors d’un autre voyage prévu pour fin 2016.

RÉTABLIR LE DIALOGUE ENTRE ÉPISCOPATS ET GOUVERNEMENTS

Sa semaine dans trois petits pays pauvres d’Amérique du Sud ne se limitera pas aux capitales. En Équateur, après son arrivée à Quito le 5 juillet, il effectuera dès le lendemain un aller-retour dans la ville la plus peuplée du pays, Guayaquil, où il célébrera la première messe de son voyage apostolique. Le pape jésuite y rencontrera aussi sa communauté religieuse, comme il l’a fait dans d’autres déplacements, avant de regagner Quito en soirée pour s’entretenir avec le président Rafael Correa puis, le lendemain, l’épiscopat du pays.

Selon une source proche du pape François, l’un des objets du voyage en Équateur, comme ensuite en Bolivie, est de faciliter un dialogue actuellement décrit comme difficile entre les évêques et le gouvernement dans ces deux pays. Le pape s’intéresse aux réalisations des présidents Correa et Morales.

« RENCONTRE MONDIALE DES MOUVEMENTS POPULAIRES »

Le président bolivien accueillera le pape à son arrivée à La Paz le 8 juillet. Mais Jorge Bergoglio restera moins de quatre heures dans la capitale bolivienne, à plus 3 600 mètres d’altitude. Il gagnera Santa Cruz dans la soirée, où le lendemain il célébrera une nouvelle messe en plein air avant de participer à une « rencontre mondiale des mouvements populaires », faisant suite à une première édition, l’automne dernier au Vatican.

Le pape achèvera son étape bolivienne par une rencontre avec l’épiscopat du pays le 10 juillet avant de reprendre l’avion, cette fois, pour la capitale du Paraguay, Asuncion. Messes, rencontres avec les prêtres, religieux, évêques et avec la société civile, dont la jeunesse, figurent au programme des deux jours suivants.

PLUSIEURS RENDEZ-VOUS À CARACTÈRE SOCIAL

La semaine latino-américaine prévoit aussi plusieurs rendez-vous à caractère social, comme une visite dans un hôpital pour enfants au Paraguay, une maison de repos en Bolivie ou une université en Équateur. Au Paraguay, au dernier jour de sa visite, il se rendra auprès des populations victimes d’inondations fluviales dans le quartier de Banado Norte.

Au total, 22 allocutions (homélies, discours et salutations) sont prévues sur huit jours. Le pape retrouvera Rome le 13 juillet en début d’après-midi, non sans avoir donné, selon son habitude, fait une conférence de presse dans le vol retour.

Sébastien Maillard (à Rome)

Le programme du voyage du pape aux États-Unis se dessine

Bernadito12

Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies, a dévoilé dimanche 18 janvier quelques étapes du voyage que devrait effectuer le pape François aux États-Unis en septembre prochain.

19/1/15 – 17 H 06

Share on facebook

1

Seth Wenig/AP

Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies, a dévoilé les grandes étapes du voyage du pape prévu en septembre 2015 aux Etats-Unis.

Observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies, Mgr Bernardito Auza est également membre du comité organisateur du voyage que le pape François doit effectuer en septembre 2015 aux États-Unis.

Au cours d’une interview à l’agence Catholic News Agency, dimanche 18 janvier, Mgr Auza a dévoilé les grandes lignes de cette visite.

Le pape François arrivera le 22 septembre à Washington, et quittera le sol américain le 27 septembre. Après avoir été accueilli à la Maison-Blanche, le pape devrait aller célébrer une messe à la basilique de l’Immaculée conception de Washington. D’après Mgr Auza, cette messe serait célébrée principalement avec les évêques, consacrés, séminaristes et représentants d’organisations de bienfaisance catholiques.

DISCOURS AU CONGRÈS ET À L’ONU

« Le clou de la visite à Washington pourrait être son discours au Congrès », poursuit Mgr Auza. Le pape devrait ensuite rejoindre New York l’après-midi du 24 septembre. Il y assistera, au siège des Nations Unies, dans la matinée du 25, à l’ouverture d’un sommet de 3 jours consacré au développement durable, et prononcera un discours. D’après l’observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU, la plupart des chefs d’États et de gouvernement participeront à ce sommet et le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, est « extrêmement heureux », de cette visite programmée du pape.

Une rencontre interreligieuse est ensuite prévue, avant que le pape se rende « bien sûr » à la cathédrale Saint-Patrick de New York. Cependant, il ne devrait pas y célébrer de messe.

D’après Mgr Auza, le seul rassemblement de grande ampleur pour une messe lors de ce voyage sera la rencontre mondiale des familles, à Philadelphie, le 26 septembre, dernière étape de ce voyage pontifical. Le 17 novembre dernier, le pape François avait lui-même confirmé sa venue aux États-Unis à l’occasion de cette rencontre des familles.

CANONISATION DE L’ÉVANGÉLISATEUR DE LA CALIFORNIE

Parmi les autres étapes possibles, mais non encore confirmée, le pape François pourrait participer à New York à une réunion interethnique. Il pourrait également effectuer une halte à « Ground Zero », le site de l’attaque terroriste du 11 septembre 2001. Et outre la rencontre avec les familles, la visite de Philadelphie pourrait inclure une visite, « soit à l’hôpital pour enfants, soit dans une prison pour mineurs ».

Dans l’avion entre le Sri Lanka et les Philippines, jeudi 15 janvier, le pape François avait lui-même annoncé que, durant son voyage aux États-Unis, il canoniserait le missionnaire Junipero Serra qui a évangélisé l’Ouest du pays au XVIIIe siècle. Mais le lieu et la date de cette canonisation ne sont pas encore connus.

En novembre dernier, deux évêques des États-Unis et un évêque du Mexique avaient envoyé une lettre commune au pape François pour l’inviter à venir sur la frontière mexicaine lors de son voyage aux États-Unis. Mais, d’après Mgr Auza, le pape ne devrait pas répondre cette fois-ci à cette invitation.

Clémence Houdaille

Baltimore: les pratiques policières dans le collimateur de la justice

Par RFI

La nouvelle ministre de la Justice, Loretta Lynch, lors d’une conférence de presse à Washington, le 8 mai 2015.REUTERS/Jim Bourg

Dans sa première décision importante depuis qu’elle a pris ses fonctions de ministre de la Justice le 27 avril, Loretta Lynch, la première femme noire à accéder à ce poste, a annoncé l’ouverture d’une enquête fédérale sur les pratiques de la police de Baltimore.

Avec notre correspondant à WashingtonJean-Louis Pourtet

Loretta Lynch

La ministre s’était rendue en personne à Baltimore. Elle en est revenue déterminée à faire toute la lumière sur les circonstances de la mort du jeune Freddy Gray, mortellement blessé aux vertèbres cervicales lors de son transport au commissariat de police, après son arrestation. Elle a donc annoncé l’ouverture d’une enquête fédérale pour savoir si le comportement des policiers ne violait pas la Constitution des Etats-Unis.

« Cette enquête débute immédiatement et se concentrera sur l’éventuel usage excessif de la force, y compris mortelle, de fouilles, saisies et arrestations illégales, et de pratiques discriminatoires », a annoncé Loretta Lynch.

Des décennies de méfiance et de frustrations

La ministre a noté que les bavures policières se multipliaient à travers le pays, résultant de décennies de méfiance et de frustrations de populations qui se sentent exclues du gouvernement. Si les responsables de Baltimore refusaient de suivre les recommandations du ministère de la Justice, celui-ci aurait l’autorité pour les forcer à les appliquer, comme il le fait déjà dans 18 Etats.

La famille de Freddy Gray s’est félicitée de la décision de Loretta Lych, et son avocat a souligné que le gouvernement disposait, pour changer les pratiques des polices locales, à la fois de la carotte et du bâton.

In Brief

National Center Latest News-May 3 « THE NATIONAL CENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE

31 Mai 2015 , Fête de Mères avec l’animation des jeunes du groupe ” Etoiles Brillantes ” de la paroisse de St .Brigid et SHALI. Cela s’annonce déja explosive.
Soyez au rendez-vous mes très chers (es) amis (es). Frais de participation $20 adultes et $12 enfants.

Personnes à contacter

National Center Latest News-May 3 « THE NATIONAL CENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE

Yolette Salnave (516) 238-9436
Father Nesly Jean-Jacques,SMM (516) 334-0021

From Here to Haiti, Ltd.

ANNUAL WALKATHON

Saturday, May 30, 2015  10:00 a.m. to 1:00 p.m.

 

 

TWO LOCATIONS:

Canarsie Park in Brooklyn

(Entrance at Seaview Ave & E 86 St.)

In collaboration with The National Center of the Haitian Apostolate

 

Little Bay Park in Queens

(Entrance at Utopia Parkway – Whitestone)

In collaboration with Solidarite Haitiano-Americaine de Long Island

 

 

Registration fee $20

(Same day registration: $30)

 

Register online : http://www.fromheretohaiti.org

Pre-registration (before May 15th) includes a FHTH t-shirt.

Children under 10 are free but must be accompanied by a registered adult.

 

Participants will receive a gift bag filled with promo items and a chance to win prizes.

 

 

 

 

 

Consider becoming a sponsor.

For information, call any representative listed below.

 

 

Patricia Brintle: 646-209-3891 — Sonia S.R. Bienvil: 516-325-5052 — Joseph LouisXVI: 516-884-7841

Michael Jean:   347-265-6028 — Michelle Guerrier: 347-725-9384

 

 

 

 

From Here to Haiti, Ltd.

1446 Utopia Parkway, Whitestone, NY 11357

www.fromheretohaiti.org     fromheretohaiti@gmail.com

646-209-3891       718-746-3012

 

 

FROM HERE TO HAITI, LTD. is an exempt organization under section 501(c)(3) of the IRS Code. The IRS has determined that FHTH is a public charity under section 509(a)(2) and that contributions to FHTH are tax deductible under section 170 of the Code.

 

  • Pastor Flore
  •  Centre National de Apostolat Haitien-Convention
  • Cette année la convention se fera en une seule journée bien remplie. Theme: Batir son marriage sur Jesus. Date : Samedi 13 Juin de 9 am à 7 pm.  De grace, inscrivez vous d’avance. 332 East 32nd St Brooklyn NY 11226.  
  •  
  • Pour toute information: 1-718-856-3323.
  •  
  • Frais d’enregistrement: $25.00 (+plus $10.00 si vous prenez le lunch à midi)
  • Lieu: St Francis University Philadelphia PA
  •  
  •  
  • Pilgrimage To BaltimoreYou are all invited  to a great pilgrimage on the sites of Mother Marie  Lange  and to a promenade  at Baltimore Inner HaborSATURDAY JULY 18, 2015DONATION $60.00 (if you pay before June 18, $65.00 after that)SPONSORED BY THE”PIERRE TOUSSAINT AND MOTHER MARY LANGE INFORMATION AND SERVICE CENTER”N.B-WE WILL BE DIRECTED BY FR. MAURICE ELDER HYPPOLITE,SDB, coming from Haiti==========================================================LEAVING: Saturday July 18 at 7:30 a.m.Boarding: 1921 John F. Kennedy Blvd. Jersey City, NJ (Between Fulton & Woodlawn Aves.)RETURNING: Saturday 18 at 5:30 p.m.Boarding: 5:00 p.m.Arrival # 9:00 p.m.For more information please : CALL: 201-332-6753Max Auguste, Director
    •  
    •  
  • 24ème Congrès du Renouveau Charismatique des Haitiens d’Outre Mer
  • HAÏTIEN DE L’AN 2015Cliquez Ici Date:Vendredi 31 Juillet 2015 Samedi 1 Août 2015 Dimanche 2 Août 2015 Location:Meadowlands Exposition Center 355 Plaza Drive Secaucus, New Jersey 07094 Information?
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s