National Center-Latest News-April 26 , 2015

 Business Card 3

Perpetual Help

Pour lire le Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l”Apostolat Haitien clicquer sur ce lien:    https://solidariteflash.wordpress.com/

To read the weekly  of  The National Center of the Haitian Apostolate click on this link: https://solidariteflash.wordpress.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1-Pensée de la Semaine

2-Homily-Bishop Sansaricq

3- Republique Dominicaine-La Communauté Haitienne est depouillée de ses droits.

Altagracia2

Altagracia Jean Joseph

Militante des droits Humains et Porte Parole

De La Communaute Haitienne de la Republique Dominicaine

4- Solidarité Flash Télé Solidarité sera en directe à la Paroisse de Ste Anne et de St Joachin Pour la messe en creole de 1:00 Pm. Pour regarder cette messe Visitez Telesolidarite.tv et clicquer sur Live Stream
Tele Solidarite will be live at St Ann Joachin Parish for the creole mass of April 26 , 2015 of 1:00Pm

5- Si nous plantions un arbre-Marlene Apollon

6- Haiti Madame Yasmine Cajuste de la Famille Vincentienne – Une Femme Remarquable- Mrs . Cajuste-a Remarkable Woman

Yasmine Cajuste of Vincentian Family-a Remarkable Woman

Cajuste2

7- Haiti-Justice Pour Soeur Dona Belizaire/ Justice For Sister Dona Belizaire

Donat Belizaire

8- Note de Decès- Jean Jeantis Charite (Boss Jean ) est retourné

Charite

De Gauche à droite: Boss Jean , sa fille Lauredy, sa femme Fernande et son fils Jean Rony

12 Janvier 1954- 22 Avril 2015

9- Au Vatican, sécurité renforcée dans un contexte tendu

10- Proverbes

11- Démission d’un évêque américain qui avait protégé un prêtre pedophile
Par RFI

12- Good to know. On April 20, 1990, Haitians shook the Brooklyn Bridge.
Deacon Paul C. Dorsinville.

13- Etats-Unis: Loretta Lynch prend la tête du ministère de la Justice
Par RFI

14-In Brief

Pensée de la semaine:

“Ce n’est pas parce que le lion a maigri, qu’il faut le prendre pour un chat”.

Thought of the week:

“It is not because the lion has lost weight that you treat him like a cat.”
El pensamiento de la semana:

“No es porque el león ha perdido peso, que debe tener para un gato.”

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour lire le Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l”Apostolat Haitien clicquer sur ce lien:      https://solidariteflash.wordpress.com/

To read the weekly  of  The National Center of the Haitian Apostolate click on this link:   https://solidariteflash.wordpress.com/

 

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE FOURTH SUNDAY OF EASTER (April 26th, 2015)
Acts 4, 8-12; Psalm 118; I John 3, 1-2; John 10, 11-18

Bishop Sansaricq15

By +Guy Sansaricq.

As we meditate on the mystery of the Risen Lord, two colorful images are proposed to us in today’s readings: those of the STONE and of the GOOD SHEPHERD.

Peter in the first reading says that Jesus is the rejected stone that has become the cornerstone. Truly Jesus had been rejected by the elders of his people but when he rose from the dead, he became the one rock upon which the Church is built. All of us are like living stone resting on Him to form One Temple. Praise to the Risen Lord who is forever the firm and unique foundation of his Church!

The second image used by Jesus himself is that of the Shepherd. Jesus like a mighty hero lays down his life for the sake of his sheep. The death of Jesus is the result of his passionate love for us. He prefers his flock over his own life. “This is why the Father loves me because I lay down my life.”

Both these biblical images point to a beautiful vision of unity, durability and harmony. There must be one flock and one shepherd; there will be one stone upon which the temple will stand. All believers in Jesus are called therefore to belong to the one temple and to the one flock. Unity is the hallmark of the Church, one to be always preserved. Indeed, unity in love. It is sin that creates division and disharmony.

We cannot fail to stress the underlying message of love conveyed in the image of the shepherd. The caring eyes of the good shepherd watch over us at all times. Our communion of love with him increases our inner urge to live in communion with one another! One Lord! One Church! Alleluia!.

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU QUATRIÈME DIMANCHE DE PAQUES. (26 AVRIL 2015)

Bishop Sansaricq15

Bishop Sansaricq

Les textes de la messe d’aujourd’hui nous offrent une vision d’unité et de concorde. A ce propos deux images frappantes nous sont proposées, celle de la Pierre et celle du Berger.

St Pierre présente Jésus comme la pierre rejetée le Vendredi Saint mais devenue pierre de fondation au matin glorieux de Paques. Désormais c’est sur lui que repose l’édifice de l’Eglise. De mème que dans un temple, les pierres se posent Les unes sur les autres ainsi nous sommes des pierres vivantes appelées à ne former qu’une seule demeure sacrée. Et donc, pas de petites communautés disparates et isolées, pas de petites églises éparpillées au gré des caprices humains. L’Eglise fermement posée sur Jésus ressuscité est appelée à toujours demeurer une et indivisible.

La seconde image du bon Pasteur est tout aussi lumineuse. “Je suis le Bon Pasteur” dit Jésus. “Le Père m’aime parce que j’ai le pouvoir de donner ma vie et de la reprendre.” “Je donne ma vie pour mes brebis.” “ Qu’il n’y ait qu’un seul troupeau et un seul Pasteur.” Jésus ne tolère pas l’idée que mille troupeaux s’éparpillent sans liens vitaux entre eux. LÉglise qu’il batit tout universelle et diverse qu’elle soit se doit de rester une et indivisible. Aucun prétexte ne justifie une Eglise brisée en mille sectes.

L’image du Bon Pasteur conjure aussi une dimension touchante de tendresse . L’amour suprème du Pasteur pour ses brebis évoque l’amour du Coeur du Christ pour nous individuellement et collectivement. Le bon berger amoureux de nous veut faire de l’humanité sauvée et batisée une Eglise d’amoureux oú chaque membre s’attache au Corps dans une étreinte d’amour indivisible et indissoluble, le commandement suprème étant: “Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés.” Toute division entre chrétiens trahit cette loi première du christianisme.
Bishop Guy Sansaricq

Republique Dominicaine-La Communauté Haitienne est depouillée de ses droits.

Altagracia2

Altagracia Jean Joseph

Militante des droits Humains et Porte Parole

De La Communaute Haitienne de la Republique Dominicaine

La situation de la Communauté Haitienne de la République Dominicaine occupe une grande place dans la presse Haitienne à la suite du projet du Gouvernement Dominicain d’expulser une grande partie de la population Haitienne de la Republique Dominicaine en Haiti dès le début du mois de Mai 2015.

Les 410 Bateys de la Republique Dominicaine ou vivent les Haitiens seront parmi les victimes de cette politique d’Apartheid. C’est ce qui explique que Frère Tob de Radio Télé Solidarité et du bulletin Hebdomadaire du centre National de l’Apostolat Haitien a jugé bon d’avoir un entretien avec la militante des droits Humains Altagracia Jean Joseph qui est etudiante en droit en Republique Dominicaine. Altagracia Joseph ainsi que ses parents et son enfant vivent dans l’un des Bateys de la Republique Dominicaine.. Elle est née en Republique Dominicaine en l’année 1985 de parents Haitiens et elle est l’une des porte-paroles des sans voix de la communauté Haitienne en Republique Dominicaine.

Dans Son Entretien Attagracia nous fit savoir qu’il est difficile de savoir combien d’Haitiens vivent en République Dominicaine. Selon le dernier recencensement ce nombre est estimé à 600.000. Même les enfants nés en Dominicanie de parents haitiens n’ont pas droit, selon la loi dominicaine, à la nationalité de leur lieu de naissance. .Donc ces enfants ainsi que leur parents devront laisser le sol Dominicain au debut du mois de Mai. En septembre 2013, lorsque la Cour constitutionnelle de Saint-Domingue a publié cette décision à effet rétroactif, elle a rendu apatrides quatre générations d’Haïtiens nés en République dominicaine avant 1929. Rejetés par leur propre pays, les Dominicains d’origine Haitienne vivent dans un véritable enfer.

Est ce que l’Etat Haitien peut continuer à garder son mutisme devant cette situation qui avilit notre Nation. Haiti continue â être le plus grand partenaire commercial de la Republique Dominicaine. N’est il pas important pour l’etat Haitien de reviser sa relation commerciale avec la Republique Dominicaine si cette denière ne met pas un terme à sa politique raciste. La population Haitienne ne doit-elle pas cesser de faire de cette nation voisine sa destination touristique?
La communauté Haitienne est donc dépouillée de ses droits les plus elementaires en République Dominicaine. Une menace de déportation massive pèse sur tous nos frères et soeurs nés dans ce pays voisin depuis 1929. Il s’agit d’une politique d’état sanctionnée par la cour supreme du pays. En attendant cette mesure de refoulement systématique, le resident d’origine Haitienne est exposé à tous les abus.
Cette mesure discriminoire divise les professionnels de la Republique Dominicaine. Certains pensent que cette mesure contre les Haitiens est très injuste pendant que d’autres s’inscrivent en faveur de cet affront à l’humanité.

Pour comprendre cette politique Discriminoire Altagracia nous dit que malgré qu’elle soit née en Republique Dominicaine elle a du attendre 5 ans après ses etudes secondaires avant de pouvoir entrer à l’université sous le pretexte qu’elle n’était pas munie d’ un acte de naissance enregistré. Elle est en dernière année de Droit. Elle ajouta qu’il ya encore beaucoup d’Haitiens nés en Republique Dominicaine qui ne peuvent pas frequenter l’université parce qu’ils ne détiennent un acte de naissance.

Altagracia profita pour nous parler de la regrettée Sonia Pierre qui a lutté jusqu’au dernier soufflé pour accompagner la communauté Haitienne de la Republique Dominicaine. Altagracia est très reconnaissante envers la regrettée Sonia car cette dernière malgré mille difficultés a ouvert de nombreuses portes pour la communauté Haitienne de la Dominicanie.

Altagracia Remarque avec tristesse que la communauté Haitienne n’est pas organisée en Republique Dominicaine. L’elite Haitienne de la Republique Dominicaine ne comprend pas l’importance de travailler pour l’unité dans la lutte pour la justice. L’Elite Haitienne en Dominicanie reste plutot silencieuse en face du désarroi des pauvres.

Altagracia encouragea la Diaspora Haitienne à supporter par tous les moyens la lutte du Peuple Haitien en Republique Dominicaine. La communauté internationale ainsi que le gouvernement Haitien doivent intervenir pour qu’un nouveau nazisme ne sévisse pas sur notre ile. Le Personnel du Bulletin du Centre National de l’Apostololat Haitien et de Radio Télé Solidarité supporte l’initiative de Katleen Felix la femme de l’année 2015 de porter ce drame à l’attention du Saint Père Francois et à celle des instances internationales. Pour écouter l’entretien d’Altagracia clicquer sur ce lien : https://youtu.be/ARNa-STJq64

Brother Tob

Haitian community in the Dominican Republic lives  in a real  hell

Altagracia6

Altagracia Jean Joseph

Human rights activist and the spokesperson of the voiceless Dominicans of Haitian origin

The situation of the Haitian community in the Dominican Republic takes up an important place in the Haitian press following the decree of the Dominican Government that aims at expelling a large portion of the Haitian population in the Dominican Republic back to Haiti at the beginning of the month of May 2015.

The 410 Bateys in the Dominican Republic where thousands of Haitians live will be the prime targets of this act of Apartheid. That is why Brother Tob of Radio Télé solidarité and of the Weekly newsletter of National Center of The Haitian Apostolate endeavored to have an interview with Ms. Altagrace Jean-Joseph the Human rights activist born in the Dominican Republic in 1985 of Haitian parents and now a student of law in the Dominican Republic. She is now the spokesperson of the voiceless Dominicans of Haitian origin .
Ms. Atlagracia told us that it is difficult to know how many Haitians live in the Dominican Republic yet according to the latest census the number is estimated at 600,000. Even the Haitian children born in the Dominican Republic are denied the Dominican citizenship according the new law of the country. These children and their parents will have to leave the land at the beginning of May 2015. In September 2013, when the Constitutional Court of Santo Domingo published this retroactive decision it made stateless four generations of Dominicans born from Haitian parents. Now rejected by their own native country, Dominicans of Haitian origin live in a real hell

Can the Haitian State keep silent in the face of this vexing situation that demeans our Nation. Haiti continues to be the largest trading partner of the Dominican Republic. Is it not important for the Haitian state to revise its business relationship with the Dominican Republic as long as that Racist policy persists. Likewise, The Haitian population must stop making of the Dominican Republic her favorite touristic destination.

The Haitian community in the Dominican Republic is deprived of her most basic human rights. According to Altagracia the deportation of Haitians from Dominican Republic is a state policy and exposes the victims of that policy to all sorts of abuses.. Altagracia observed that this discriminatory measure divides the professionals of the country. Some professionals believes this measure against Haitians to be very unfair while others support this abomination against humanity.

To shed light on the damaging effect of that discriminatory policy Altagracia mentioned her own example. Although born in the Dominican Republic she had to wait 5 years after her secondary studies before she could enter the university on the pretext that her birth certificate had not been registered. She is now in her final year of law school. She added that there are still many Haitian born in the Dominican Republic who cannot attend the university because they do not detain a birth certificate.

Altagracia took the opportunity to talk about the late Sonia Pierre who fought to the last breath of her life to accompany the Haitian community in the Dominican Republic. Altagracia is very grateful to the late Sonia who overcame a thousand obstacles to open many doors to the Dominicans of Haitian descent.
Altagracia observed with sadness that the Haitian community is not yet organized in the Dominican Republic. The Haitian elite in the country does not appear to understand the importance of supporting the claims of the poorer members of the population.
Altagracia encouraged the Haitian Diaspora to support by all means the struggle of the Haitian people in the Dominican Republic and to put pressure on the Haitian State to take a strong position in favor of justice and equity.

The Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate and Radio Télé Solidarité supports the initiative of Katleen, the woman of the year 2015 to bring to the attention to the Holy Father Pope Francis this grave situation of disregard for human rights. To listen to the interview of Altagracia click on this link: https://youtu.be/ARNa-STJq64

Brother Tob

Si nous plantions un arbre-Marlene Rigaud Apollon

Marlene1

Arbre26

Une fois de plus jusqu’à ce que nous n’ayons plus besoin qu’on nous le rappelle….
Par Marlène Rigaud Apollon
24 avril 2015 (“Mois” de l’Arbre”)

Si nous plantions un arbre
Chaque jour de l’année
Chaque heure de chaque jour de l’année
Chaque minute de chaque heure de chaque jour de l’année
Chaque seconde de chaque minute de chaque heure
De chaque jour de l’année
Si nous plantions un arbre

Si nous plantions un arbre
Pour chaque petite fille, chaque petit garçon
Corps asséché, ventre gonflé de vers,
Qui meurt de maladies dont on ne meurt plus en pays riches.
Pour chaque vieillard oublié, chaque vieille dame abandonnée,
Qui meurt de chagrin.
Pour chaque homme, chaque femme,
Chaque adolescente, chaque adolescent
Qui meurt de manque d’espoir, manque de raisons de vivre.
Si nous plantions un arbre
Pour chacun d’eux

Si NOUS,
Qui que nous soyons,
Où que nous vivions,
Plantions
CHACUN
UN arbre
Palmier, oranger, cocotier, bananier,
Manguier, avocatier, arbre à pain, acajou,
Flamboyant, Mapou.
Un Arbre
Aux «racines profondes et nombreuses»,
Un arbre qui donnera, donnera, donnera,
SE donnera à l’infini, a la won badè,
À tous, pour tous
A jamais.

Si nous plantions chacun un arbre
Chaque fois que nous entendrons dire…
Pour que nous n’entendions PLUS dire de nous:
«C’est le pays
Le plus pauvre de l’hémisphère
Le plus sale de l’hémisphère
Le plus malade de l’hémisphère
Le plus instable de l’hémisphère
Le plus misérable de l’hémisphère
Le plus décourageant de l’hémisphère
Le plus…tout ce qu’il y a de pire
De l’hémisphère…
La source des pires maux de l’hémisphère».

Si nous plantions chacun arbre
Chaque fois que NOUS serons tentés de dire…
Pour que NOUS
Cessions de dire, de NOUS dire
«C’est un pays foutu, foutu, foutu
Irrémédiablement et pour les siècles des siècles»

Si nous plantions chacun un arbre
Qui se multipliera
En des centaines d’arbres, des milliers d’arbres,
Des centaines de milliers d’arbres.
Si nous plantions ces centaines de milliers d’arbres
Pour notre Liberté, demain,
Notre Prospérité, demain,
Notre VIE de PEUPLE, demain

SI…
SI NOUS
SI NOUS PLANTIONS CHACUN…
UN arbre
Pour chaque victime du Séisme du 12 janvier 2010,
Connue ou inconnue,
Pour que leur souvenir à tous se perpétue à jamais
Dans nos cœurs et dans nos vies.

SI…
Peut-être…
SÛREMENT!

Inspirée cette fois-ci par l’article du Nouvelliste du 27 février 2015 sur le projet Agritrans, la premiere zone franche agricole d’Haiti
Auteur: Patrick Saint-Pré (sppatrick@lenouvelliste.com) Photos: Frantz Duval
http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/141794/Haiti-parie-sur-la-banane-avec-Agritrans

Yasmine Cajuste of Vincentian Family-a Remarkable Woman

Cajuste2


Yasmine Cajuste, Coordinator of Education for the Vincentian family of Haiti was the special guest of Brother Tob at Radio Telé Solidarité on Monday, April 20, 2015. Ms. Cajuste is a former student of the Sisters of St. Rose of Lima in Port-au-Prince where she pursued her primary and secondary studies. Later, she studied at the University of Quisqueya of Haiti where she obtained a degree in French language and letters. She studied Theology in Europe and earned a Masters in educational leadership at the
St Paul University of Chicago. Yasmine is among the stars of the Republic of Haiti who is very happy to offer her services in Haiti as an educator.

Yasmine was born in the Congo to Haitian parents, she came to Haiti at the age of 3. She informed us that she is very proud to be Haitian and her birth in the Congo was simply due to the fact that her parents worked in Zaire (Congo) at that time. She enjoys the Haitian Nationality. Yasmine is spiritually and intellectually very well prepared to serve the poor children of Haiti at the Vincentian family of Haiti.

All those who have a great love for Haiti continue to believe that one of the biggest problems of that country is her educational system. The educational system of Haiti is essentially run by the private sector that controls 80% of the country’s schools. Sometimes these schools are simply a bread-winner to the owner. How can Haiti step out of the rut of the Sub Educational development without a good system of education? We have to add the school should be accessible to all..which is not the case.
Yasmine informed us that the education initiative of the Vincentian family began in 2013. One of its goals is to give a hot meal to the school students they support, then the aim is to improve the quality of the education provided. There is also the concern to evaluate these schools according to the criteria of the Ministry of education of Haiti and to encourage those responsible of these schools to improve the teaching quality of their institution. So Yasmine added that we help schools to do a self assessment and work with schools to help them prepare an improvement plan in 3 years

Yasmine said that the priorities of the Vincentian Family in their schools are to continue to provide at least one meal to the students and to work for the improvement of the quality of education. It is important to mention that According to UNICEF statistics, only about three- quarters of Haitian children (76.7% of boys and 77.7% of girls) attended primary school between 2008 and 2012.
Yasmine talked about her joy of embracing the teaching career and what motivated her to do graduate in studies in education. She mentioned that she had very good teachers who had a great love for the teaching profession. She stressed how happy she was to attend very good institutions. She added how very happy she is to fulfill her Vincentian vocation in the field of education.

She told us that the Vincentian family works or supports 17 schools in Haiti, comprising 14 in the department of the Central Plateau and 3 in Tabarre (department of the West of Haiti). The St. Vincentian family is a big family that is present throughout the territory of Haiti. Jasmine informed us that the Vincentian family has done great things for Haiti beyond school teaching such as as in the field of creating business of a social nature and of supporting women. For more information about the Vincentian family of Haiti you can visit VFHI. Yasmine mentioned that one of the challenges of her job as coordinator of the Vincentian Family in the field of education is that the institution is expanding all the time and requires constant training of new members. A series of structures and procedures are being implemented. The need to constantly build up large networks with everyone involved in education demands a great deal of time, energy and discernment.
The National Center for Haitian Apostolate supports the work of the Vincentian Family of Haiti and encourages Haitian professionals in the diaspora to bring their collaborative support to the Vincentian family. To listen to the interview Yasmine a click on this link:

 

Brother Tob

Haiti Madame Yasmine Cajuste de la Famille Vincentienne – Une Femme Remarquable

Cajuste  Yasmine

Madame Yasmine Cajuste, Coordonnatrice de l’Éducation pour la Famille Vincentienne, était l’invitée de Brother Tob à Radio Telé Solidarité le lundi 20 avril 2015. Mme Cajuste est une ancienne étudiante des Soeurs de Ste Rose de Lima à Port-au-Prince où elle a fait ses études primaires et secondaires. Elle a étudié par la suite à l’Université Quisqueya en Haïti où elle a fait une Licence en Lettres et en Langue Française, elle a fait aussi des études en Théologie en Europe et à l’Université Saint Paul (Ottawa) où elle a fait une Maîtrise en Administration Scolaire. Yasmine est parmi les étoiles de la République d’Haïti et est très contente d’offrir ses services au pays dans le domaine de l’éducation.
Rappelons que Yasmine est née au Congo de parents haïtiens, elle est venue en Haïti à l’âge de 3ans. Elle nous a fait savoir qu’elle est très fière d’être haïtienne et sa naissance est survenue au Congo pendant que ses parents y travaillaient. Elle a la nationalité haïtienne et est très bien préparée au niveau spirituel et intellectuel pour bien servir les enfants pauvres d’Haïti au niveau de l’éducation dans la Famille Vincentienne d’Haïti.
Tous ceux et celles qui ont un grand amour pour le pays continuent à croire que l’un des plus grands problèmes d’Haïti est celui de l’éducation. En effet, le système éducatif haïtien est très faible; avec 80% des écoles qui sont privées et certaines de ces écoles ne sont seulement qu’un gagne-pain pour leurs propriétaires. En fait, comment Haïti peut-elle vraiment sortir de l’ornière du sous-développement sans un bon système éducatif? L’école devrait être accessible à tous et le niveau de l’éducation beaucoup plus élevé.
En outre, Mme Cajuste nous a dit que l’iniative de la Famille Vincentienne dans l’éducation a commencé en l’année 2013. L’un des objectifs est de donner un repas chaud aux élèves des écoles supportées, puis améliorer la qualité de l’éducation. Comme 2ème objectif, l’idée est d’évaluer ces écoles selon les critères du Ministère de l’Éducation et d’encourager les responsables de ces écoles à améliorer la qualité de l’enseignement de leurs institutions. Ainsi, selon Mme Cajuste, la Famille Vincentienne aide les écoles visées à faire une auto-évaluation, travaille avec les écoles pour les aider à préparer un plan d’amélioration pour 3 ans.
Par ailleurs, selon un rapport des statistiques de l’UNICEF, seulement ¾ des enfants d’Haïti ont fait leurs études primaires entre 2008 et 2012. Mme Cajuste nous a parlé de sa joie d’embrasser la carrière dans l’éducation et de ce qui l’a motivé a faire des études supérieures dans ce domaine. Tout en soulignant qu’elle a eu de très bons professeurs qui avaient un grand amour pour l’enseignement, qu’elle était contente de faire ses études dans de très bonnes institutions et souhaite continuer à nourrir sa vocation vincentienne à travers l’éducation.
Lors de cet entretien, Mme Cajuste a souligné aussi que la Famille Vincentienne supporte 17 écoles en Haïti dont 14 dans le département du Plateau Central et 3 à Tabarre dans le département de l’Ouest. Selon elle, la Famille Vincentienne est une grande famille qui est présente dans tous les continents et en 3 ans elle a accompli de grandes choses en Haïti au niveau de l’éducation, dans la création des entreprises à caractère social et dans le support apporté aux femmes. Pour mieux connaître la Famille Vincentienne vous pouvez visiter le site VFHI.
Enfin, Mme Cajuste a mentionné que l’un des défis de son emploi comme Coordonatrice de la Famille Vincentienne au niveau de l’éducation c’est qu’il s’agit d’une institution en plein développement et en pleine formation. On commence à mettre en place une série de structures et de procédures, et on doit continuer à bâtir un réseau avec tous ceux et celles qui sont impliqués au niveau de l’éducation.
Le Centre National de l’Apostolat Haïtien remercie Mme Cajuste pour sa disponibilité, supporte le travail de la Famille Vincentienne d’Haïti et encourage les professionnels haïtiens de la diaspora à apporter leur collaboration à la Famille Vincentienne. Pour écouter l’entretien de Mme Yasmine Cajuste clicquez sur ce lien: https://youtu.be/tBueBxlOEV8

Brother Tob
Pour le Centre National
—————————

Haiti-Justice Pour Soeur Dona Belizaire

Donat Belizaire

Le Centre National de l’Apostolat Haitien est triste de constater que Soeur Dona Belizaire , Responsable de l’orphelinat « des sœurs rédemptrices de Nazareth » est emprisonnée depuis le 21 juin 2012 sous de Fausses charges. Quelle est la faute de Soeur Dona et quels sont ceux qui ont intérêt à voir Soeur Dona en Prison?

Soeur Dona est accusée d’enlèvement d’enfant. Beaucoup d’organisations de la société civile ont protesté contre la detention illegale de Soeur Dona . Mais après plus que 2 ans Soeur Dona est encore derrière les Barreaux pour l’unique faute d’aider les pauvres Enfants d’Haiti . Qui est derrière l’arrestation de Soeur Dona et pourquoi est il si Difficile pour Soeur Dona de trouver Justice? Je continue à me rappeler la fameuse citation du grand fabuliste Jean Lafontaine dans les animaux malades de la peste : << Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir>>

Comment peut on construire un état de droit sans un bon système de Justice? Rappelons que soeur Dona est la fondatrice des Soeurs Redemptoristes de Nazareth en Haiti. Elle était la secretaire du regretté Archevêque Francois Wolf Ligondé. Soeur Dona était le bras droit de Monseigneur Ligondé. Dans un entretien pour son 45ème anniversaire de vie Episcopale , Monseigneur Ligondé le directeur spirituel des Soeurs Redemptoristes de Nazareth a fait état des origines de la vocation de Soeur Dona et a relaté les problèmes immenses que confrontait cette femme courageuse pour prendre soin des enfants de son Orphelinat. Soeur Dona était partout dans la diaspora avec un bol dans la main pour quemander afin de nourrir, loger et éduquer les orphelins qu’elle recueillait. À un certain moments, ils étaient au nombre de soixante-dix. Pour écouter un extrait de l’entretien de son Excellence le regretté Archevêque de Port au Prince sur l’origine de la vocation et les deboires de Soeur Dona dans l’accomplissement de sa mission humanitaire, clicquer sur ce lien : https://youtu.be/snCmMLJwiu4

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq , directeur executif du Centre National de l’Apostolat Haitien et de radio Télé Solidarité proteste energiquement contre l’emprisonnement illegal de Soeur Dona et demande aux autotorités Haitiennes de prendre des mesures necessaires pour sa liberation.

Le personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et de Radio Télé Solidarité lance un vibrant appel aux organismes des droits Humains, les membres de la Société civile tant en Haiti q’a l’etranger , aux leaders spirituels de la communauté chretienne , aux organismes internationaux de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour arriver à la liberation de Soeur Dona

Jesus le Ressussité nous invite à élever notre voix contre la detention illegale de Soeur Dona. Quand un membre de l’église est persecuté, c’est toute l’église qui est persecutée. Nous demandons au peuple de Dieu de prier pour la liberation de Soeur Dona

Le Centre National

Haiti-Justice For Sister Dona Belizaire

Donat Belizaire

The National Center for Haitian Apostolate sadly observes that Sister Dona Belizaire, Director of the orphanage “Redemptive Sisters of Nazareth” has been in jail since June 21, 2012. We may ask What is her fault and who gains at keeping Sister Dona in Prison?

Sister Dona is accused of child abduction. Many civil society organizations have protested against the illegal detention of Sister Dona. But after more than 2 years she is still behind Bars for the sole fault of helping the poor of Haiti. She had picked up some 70 abandoned children and was killing herself feeding and sheltering them with her naked hands. Who is behind the arrest of Sister Dona and why is it so difficult for her to have Justice? I still remember the famous quote of the great fabulist Jean Lafontaine in his fable “The animals sick with the plague” “Depending on your being powerful or miserable, the court judgments will make you white or black >>

How can you build a rule of law without a good system of justice? Sister Dona is the foundress of the Redemptorist Sisters of Nazareth in Haiti. She was also the secretary of the late Archbishop Francois Wolf Ligondé. Sister Dona was the right arm of arch Bishop Ligondé. In an interview for his 45th anniversary of his Episcopal Life, Archbishop Ligondé the spiritual director of the Rdemptorist Sisters told Radio Solidarité the origins of Sister Donna’ vocation. He also gave a first view description of Sister Donna’s ordeals in providing food, shelter, clothing, medical care to the 70 plus children of her orphanage. Sister Dona was everywhere in the diaspora to beg with a bowl in the hand in order to take care of these children. To listen to the interview of His Excellency the late Archbishop of Port-au-Prince on the origin of the orphanage and Sister Donna’s heroic commitment to her children, click on this link:https://youtu.be/snCmMLJwiu4

Bishop Guy Sansaricq, executive director of the National Center of the Haitian Apostolate and radio Télé Solidarité protest energetically against the illegal imprisonment of Sister Dona and calls on the Haitian authorities to take necessary measures for the unconditional release of Sister Dona.

The staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité strongly appeal to organizations of Human Rights, members of civil society both in Haiti and abroad, the spiritual leaders of the Christian community, international bodies to do everything in their power to achieve the release of Sister Dona

Jesus the Risen Lord invites us to raise our voice against the illegal detention of Sister Dona. When a member of the church is persecuted, the whole church is persecuted. We ask for God’s people to pray for the release of Sister Dona

The National Center

Note de Decès-  Croix Des Bouquets  Jean Jeantis Charite (Boss Jean ) est retourné

Charite

De Gauche à droite: Boss Jean , sa fille Lauredy, sa femme Fernande et son fils Jean Rony

12 Janvier 1954- 22 Avril 2015

Flowers for King

Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger est très triste de vous annoncer le Décès de Jean Jeantis Charite (Boss Jean). Survenue le Mercredi 23 Avril 2015 en sa residence à la Croix –des –Bouquets à l’age de 61 ans. Il etait attaqué et tué chez lui par des individus armés.

Jean Jeantis Charite est proprietaire de l’entreprise funèbre chilo qui a la maison  principale à la Croix- Des Bouquets,et des  Surcusales  à Tomazeau et Latremblais. Il était un homme très doué et qui avait une grande proximité avec toutes les couches de la population Haitienne.

Jean Jeantis Charite etait un homme très genereux et qui a crée plusieurs emplois dans son  entreprise et surcusales  pour les gens de la Croix des-Bouquets, de Tomazeau et de Latremblais. Il etait toujours prêt à soutenir financièrement plusieurs paroisses de la plaine Cul de Sac et chaque Dimanche il etait à la messe

Le Centre National de l’Apostolat Haitien presente ses sincères Condoleances à sa femme Marie Fernande Donat Charite, ses enfants Lauredy Charite et Jean Rony Charite, aux familles et aux amis éprouvés par ce deuil
La messe funeraire du regretté Jean Jeantis Charite sera annoncée ulterièment
Les Prières De Monseigneur Guy Sansaricq, du Père Yvon Pierre et le Personnel du Centre National sont avec avec Jean Jeantis Charite en ce moment de grande tristesse.
Le Centre National

Au Vatican, sécurité renforcée dans un contexte tendu
Le pape François ne change pas ses habitudes malgré les menaces qui pèsent sur lui, mais reste sous bonne garde.

Francois Au-Vatican-securite-renforcee-dans-un-contexte-tendu_article_main

-/AFP
Malgré les menaces, le pape François n’a pas changé ses habitudes et il n’hésite pas à prendre quelques risques pour garder le contact avec les fidèles.
Avec cet article
Avec les rabbins d’Europe, le pape François déplore antisémitisme et athéisme
Le pape François critique « les formes déviantes » de la religion
Le pape fait mémoire du génocide arménien pour alerter sur l’actualité de ces tragédies
Après l’attentat déjoué de Villejuif, les chrétiens refusent la peur
À Rome, le petit territoire du Vatican est depuis longtemps sous la protection des célèbres gardes suisses et de la Gendarmerie vaticane. Soit 250 hommes pour 44 hectares. 150 autres hommes de la police italienne renforcent ce dispositif aux alentours du Vatican.
Des menaces plus présentes
La menace de Daech est devenue plus évidente à l’automne dernier, peu après le début des violences contre les chrétiens en Irak. L’ambassadeur d’Irak auprès du Saint-Siège avait alors assuré que les djihadistes voulaient « tuer le pape », en particulier au cours de l’un de ses voyages.
Ces menaces n’ont pas empêché le pape François de se rendre juste après en Albanie et en Turquie. Et c’est maintenant la Bosnie, pays des Balkans traversé par de fortes tensions communautaires, qui attend le chef de l’Église catholique, le 6 juin.
> Lire aussi Le Vatican veut créer un Bureau pour la médiation internationale
La tension a monté d’un cran lorsque la revue officielle de Daech a publié en couverture un photomontage montrant le drapeau noir du mouvement djihadiste flottant au-dessus de l’obélisque de la place Saint-Pierre. « On va conquérir Rome, casser vos croix », déclarait alors le porte-parole officiel de Daech, Abu Mohammed Al Adnani.
Une surveillance très appuyée
La sécurité a alors été particulièrement renforcée lors des audiences générales du mercredi et des prières de l’Angélus dominical. Aux portiques de sécurité qui filtrent les passages de pèlerins et de touristes, les contrôles sont devenus plus méticuleux. Et les voitures de police ou de l’armée plus visibles le long des hauts murs du Vatican.
Pour autant, le pape François n’a pas changé ses habitudes et il n’hésite pas à prendre quelques risques pour garder le contact avec les fidèles, comme lorsque sa petite voiture avait été prise d’assaut par les jeunes enthousiastes à Rio de Janeiro, en juillet 2013.
Interpellé en janvier dernier sur les menaces du terrorisme islamique qui pèsent sur lui et le Vatican, le pape François s’était d’abord dit « préoccupé » pour les fidèles avant d’ajouter qu’il avait peur mais possédait « une bonne dose d’inconscience ». Dans un sourire, il avait aussi assuré avoir demandé au Seigneur, s’il devait être assassiné, « la grâce » de ne pas souffrir parce qu’il n’était « pas très courageux devant la douleur ! ».
ANTOINE-MARIE IZOARD (à Rome)

Proverbes

Chen jape, kan lenmi vini

Je wouj pa boule kay

Piton ou lèd nou la

Jako pa janm bliye premiye mèt li

Si moun kay pa vann ou, moùn dèwò pa kapab achete ou

Kote y opa konnen tòti, y oba li kanson mete

Démission d’un évêque américain qui avait protégé un prêtre pédophile
Par RFI
Le pape François le 13 mars 2015, au Vatican.REUTERS/Alessandro Bianchi
Le Vatican accepte la démission de Monseigneur Robert Finn, évêque de Kansas City dans le Missouri. Le prélat avait été condamné en 2012 pour avoir protégé un prêtre pédophile de son diocèse. Les associations de victimes demandaient la démission de l’évêque. Une pétition avait été envoyée au Vatican.
Avec notre correspondante à Washington,Anne-Marie Capomaccio
Cette démission est en réalité une sanction méritée, selon les associations de victimes, qui militent depuis des années aux Etats-Unis pour que soient punis non seulement les prêtres pédophiles, mais aussi ceux qui les ont protégés.
Or, l’évêque de Kansas City fait partie des prélats qui ont couvert des actes répréhensibles. Voilà cinq ans, Mgr Finn a caché la pédophilie du père Ratigan, jusqu’à ce que ce dernier soit jugé, dénoncé par un informaticien et des membres de sa paroisse. L’évêque a d’ailleurs été le premier responsable catholique condamné en 2012 pour ne pas avoir sanctionné un membre de son diocèse.
Une condamnation qui a pris la forme d’une mise à l’épreuve, loin de satisfaire les victimes. Les catholiques américains sont très actifs sur ce dossier de la pédophilie dans l’Eglise. Ils dénoncent l’indulgence coupable de la hiérarchie locale et explicitement celle du Vatican.
Le pape François, qui doit venir aux Etats-Unis en septembre, devait régler ce problème avant de participer à Philadelphie aux Journées mondiales de la famille.

Good to know. On April 20, 1990, Haitians shook the Brooklyn Bridge.

Deacon Paul

Deacon Paul C. Dorsinville.
25 years ago, 5 days before my 3rd anniversary of ordination, on April 20, 1990, any doubt on the success of the projected March of Haitians from Cadman Plaza, Brooklyn, NY to the Federal Government Office at 26 Federal Plaza in Manhattan disappeared as baby strollers followed by wheelchairs lined up. It was a mobilization effort of the whole community: health professionals, community centers, Haitian university student clubs, media, Catholics, Protestants, Voodooists, atheists, people of all walks of life and backgrounds to protest the blanket refusal by the Center of Diseases Control(CDC) of blood donations by people of Haitian descent and people who had traveled to Haiti because we were deemed to be AIDS/HIV carriers while a team of physicians and researchers went to CDC for a technical rebuttal. So over 100,000 of us and various supporters went over the Brooklyn Bridge and it actually shook. And Mayor David Dinkins left his office to make an impromptu address. As a result of both the quality technical presentation and the street advocacy, CDC rescinded the ban – although it took some time for health manuals to remove us from the “at-risk” label and stigma.
And for a little while, some of us dreamed of community empowerment through unity and cooperation. But most went back to their old habits. Is it still possible to realize the dream?
+ + +.
Il y a 25 ans, 5 jours avant the 3ième anniversaire de mon ordination, le 20 Avril 1990, tout doute sur le succès de la Marche des Haïtiens projetée de Cadman Plaza, Brooklyn, NY aux bureaux du Gouvernement Fédéral à 26 Federal Plaza, Manhattan s’envola pendant que les poussettes à bébé s’alignaient suivies par les chaises roulantes. C’était un effort de mobilisation de toute la communauté: professionels de santé et autres, centres communautaires, clubs Haïtiens d’étudiants d’université, média, Catholiques, Protestants, Vodouisants, athées, gens de toute origine et activité pour protester le refus géneral de don de sang de tout Haïtien ou voyageur en Haïti par le Centre de Contrôle des Maladies(CDC) parce que nous étions suspects de porter le virus de HIV/SIDA tandis qu’une équipe de médecins et chercheurs allait à CDC pour une présentation technique contre cette décision. Ainsi plus de 100.000 de nous et divers amis marchèrent en rangs serrés sur le Brooklyn Bridge qui trembla actuellement. Et Maire David Dinkins laissa son bureau pour nous délivrer un message improvisé. Le résultat de la présentation technique de qualité et de l’avocacie dans la rue fut que CDC leva l’interdiction – bien qu’il a pris du temps pour les manuels de santé pour retirer l’étiquette et le stigma de “personne à risque”. Et pour un peu de temps, quelques uns de nous rêvaient d’organiser la communauté par l’unité et la coopération. Mais la plupart retournèrent aux anciennes habitudes. Est-il encore possible de réaliser le rêve?
# # #.

Etats-Unis: Loretta Lynch prend la tête du ministère de la Justice
Par RFI

Loretta Lynch

A 55 ans, Loretta Lynch, devient la première femme noire à occuper le poste de ministre de la Justice.DR
Les Etats-Unis ont une nouvelle ministre de la Justice. A 55 ans, Loretta Lynch, devient la première femme noire à occuper ce poste. Elle succède à Eric Holder.
Elle est d’une intelligence exceptionnelle. Elle a la réputation d’être à l’écoute, capable de fédérer des camps opposés autour d’un compromis. Son sourire est attirant, mais au tribunal elle peut se montrer d’une dureté cinglante. Si Loretta Lynch est encore novice dans les cercles du pouvoir de Washington, elle est en revanche bien connue du milieu judiciaire américain : procureur fédérale du district est de New York, Loretta Lynch a acquis une expérience solide dans la lutte anti-terroriste, la défense des droits civiques et les affaires de drogue.
Son dossier le plus emblématique a été, à la fin des années 1990, celui de l’inculpation de plusieurs policiers blancs, accusés d’avoir torturé et violé l’immigré haïtien Abner Louima. Les officiers furent condamnés à de longues peines de prison. Une victoire parmi d’autres qui fait de Loretta Lynch la bonne personne au bon endroit et … au bon moment. Car cette diplômée de la prestigieuse université d’Havard devient ministre de la Justice alors que la société américaine est confrontée à plusieurs défis de taille : la méfiance profonde qui s’est emparée des communautés afro-américaines vis-à-vis de la police, la réforme du code pénal et la menace terroriste.
CHRONOLOGIE ET CHIFFRES CLES

In Brief
St Louis Marie Grignion de Montfort , 28 Avril 2015 avec les Asociés Montfortains des communautés haitiennes de:

A) St. Brigid Westbury
B) Hungtington
C)Ste Martha
D) Ste Anne Brentwood
F) Wayndanch

Un Tridium qui commencera du Samedi 25 Avril, 26 Avril et 27 Avril . Enseignements et prières animées par le différentes communautés, chaque soir à partir de 7h Pm en la Paroisse St. Brigid.
L’animateur et prédicateur sera le P. Joseph Larose , Montfortain.

Thème de la retraite:

” Comme ‘Associés Montfortains”, comment la spiritualité Montfortaine nous aiderait-elle à grandir personnellement et a nous associer davatage au Christ dans le mystère du salut de nos frères et soeurs.”

Le 28 Avril à 7h Pm , célébration de la fête qui sera animée par la chorale de la communauté de Ste Martha.
Chers amis de partout venez donc faire la fête avec nous.

Samedi 2 Mai 2015 à 2:00heures Pm , célébration du 9 eme anniversaire de la pastorale des associés à East Port ( Montfort’s Father Shrine Our Lady of Island)

31 Mai 2015 , Fête de Mères avec l’animation des jeunes du groupe ” Etoiles Brillantes ” de la paroisse de St .Brigid et SHALI. Cela s’annonce déja explosive.
Soyez au rendez-vous mes très chers (es) amis (es). Frais de participation $20 adultes et $12 enfants.

Personnes à contacter:

Ginette Cantave (631)896-4682 —— Judith Torchon (631) 455-4208
Barbara Payen (631) 339-6961 ——- Yolette Salnave (516) 238-9436
Father Nesly Jean-Jacques,SMM (516) 334-0021

 

  • Pastor Flore
  •  Centre National de Apostolat Haitien-Convention
  • Cette année la convention se fera en une seule journée bien remplie. Theme: Batir son marriage sur Jesus. Date : Samedi 13 Juin de 9 am à 7 pm.  De grace, inscrivez vous d’avance. 332 East 32nd St Brooklyn NY 11226.  
  •  
  • Pour toute information: 1-718-856-3323.
  •  
  • Frais d’enregistrement: $25.00 (+plus $10.00 si vous prenez le lunch à midi)
  • Lieu: St Francis University Philadelphia PA
  •  
  •  
  • Pilgrimage To BaltimoreYou are all invited  to a great pilgrimage on the sites of Mother Marie  Lange  and to a promenade  at Baltimore Inner HaborSATURDAY JULY 18, 2015DONATION $60.00 (if you pay before June 18, $65.00 after that)SPONSORED BY THE”PIERRE TOUSSAINT AND MOTHER MARY LANGE INFORMATION AND SERVICE CENTER”N.B-WE WILL BE DIRECTED BY FR. MAURICE ELDER HYPPOLITE,SDB, coming from Haiti ==========================================================LEAVING: Saturday July 18 at 7:30 a.m.Boarding: 1921 John F. Kennedy Blvd. Jersey City, NJ (Between Fulton & Woodlawn Aves.)RETURNING: Saturday 18 at 5:30 p.m.Boarding: 5:00 p.m.Arrival # 9:00 p.m.For more information please : CALL: 201-332-6753

    Max Auguste, Director

     

    •  
    •  
  • 24ème Congrès du Renouveau Charismatique des Haitiens d’Outre Mer
  • HAÏTIEN DE L’AN 2015Cliquez Ici Date:Vendredi 31 Juillet 2015 Samedi 1 Août 2015 Dimanche 2 Août 2015 Location:Meadowlands Exposition Center 355 Plaza Drive Secaucus, New Jersey 07094 Information?
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s