National Center-Latest News-April5, 2015

 

  •  
  •  
  • Business Card 3

     

    Jesus Christ

    Happy Easter

     

    Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv- Blog: Solidarite Flash Face Book: Radiotelesolidarite Weekly Bulletin: , – April 5th Unsubscribe here   Radio Solidarité : 1-302-797-4073   Visit telesolidarite.tv Skype Account: brothertob

     

     

     

     

    1-Pensée de la Semaine

     

    2-Homily-Bishop Sansaricq

     

     

     

     

    3-    Katleen Felix-Woman of the Year 2015/Femme de l’Année 2015

     

    Katleen-central Plateau august 2010

  •  

     

     

    4-   Marlene R Apollon Félicite Katleen Felix

     

    5- Déclaration de Katleen après son election comme Femme de l’année 2015.

     

     

     

    6- Solidarité Flash

     

     

     

    7- Palm Sunday-St Brigid Parish of Westbury

     

     DSC_6844

     

     

    8- Le pape François lave les pieds de détenus pour se faire « esclave »

     

     

    Francois-lave-les-pieds-de-detenus-pour-se-faire-esclave_article_main

     

     

     

    9- Aux États-Unis, une loi sur la liberté de religion jugée discriminatoire fait débat

     

     

    10- Demande d’ouverture du procès en béatification de Dom Helder Camara

     

     

     Dom Helder Camara

     

    11-   P. Philippe Kloeckner : «L’audace prophétique de Dom Helder Camara sonne toujours juste»

     

     

     

     

    12- Proverbes

     

     

     

    13- Good to know.               Blessed oils.        Deacon Paul C. Dorsinville.

     

     

     

    14-In Brief

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pensée de la semaine:

     

    “Quand on se noie, on s’accroche à tout, même au serpent”.

     

    (Proverbe Camérounais).

     

     

    Thought of the week: “When drowning, one clings to everything, even to a snake.” (Cameroonian proverb).

     

     

    El pensamiento de la semana: “Cuando uno se está ahogando, se aferra a todo, incluso a la serpiente.” (Proverbio camerunés).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    REFLECTIONS ON EASTER SUNDAY 2015 (APRIL 5TH, 2015)

    Acts 10, 34 +37-43; Psalm 118; Colossians 3, 1-4; John 20, 1-9

    DSC_4940

     

    By +Guy Sansaricq

     

    Happy Easter! He is alive the crucified man of Good Friday! He sprang out of his tomb and proved to be more powerful than his torturers! “Death and Life have contended in that combat stupendous. The Prince of Life who died, reigns immortal! Alleluia!” (Easter hymn)

     

    The thrilling scream of Mary Magdalene to Peter:”HE IS RISEN!” resonates in the believer’s heart today with the same freshness and power of the first Easter. Jesus is not simply an ordinary man; He is the FIRST BORN; the NEW ADAM, the Lord of a new Creation, the HEAD OF THE CHURCH. His victory over death is our victory. A new day has begun, a new era. Too wonderful for me, this knowledge!

     

    Because of this we cannot live as in the time of ignorance. We can no longer allow ourselves to celebrate this feast with the old yeast of malice and wickedness! He is risen! We also must rise to newness of life and be the witnesses of love, unity and peace in today’s world.

     

    Some still pretend that in the postmodern world Christianity is obsolete and gradually crumbling down. Yet, who will provide the answer to the inevitable quest for meaning that haunts the human heart? Will the modern man push aside the ONE that alone gives dignity, worth and splendor to our humanity? Blessed are they who know that a glorious eternal life is granted to “those who believe” and that love for God and neighbor is the supreme law of human existence. Praised be the lamb that was slain and made of us a kingdom of priests who will reign on the earth! Wash your robe in his blood!

    May the Lord grant you the grace of FAITH! Rediscover your eternal destiny, the power and the splendor of one saved by the blood of the Lamb! Believe and LIVE TO THE FULL!                

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    REFLEXIONS SUR LE DIMANCHE DE PAQUES (5 AVRIL 2015)                                      

     

    Bishop Sansaricq20

     

    Par +Guy Sansaricq

     

    Joyeuses Paques! L’inattendu est survenu! La victime écrasée du Vendredi Saint sort de sa tombe victorieux! Sa mort horrible n’était que l’accomplissement des prophéties, l’illustration graphique de la hideur du mal. Le mystère de Paques, c’est celui de la victoire de l’amour qui pour vaincre n’utilise pas la force des armes et de la violence mais la voie de l’amour sacrificiel qui à long terme gagne invariablement. C’est l’illustration de cet axiome évangélique: “Celui qui perd sa vie la gagne.”

     

    Paques, c’est la réponse de Dieu à la prière de son fils, l’ouverture d’un nouveau chapitre de l’histoire du Salut. Le Sang du Christ signe une nouvelle alliance. L’ère de LA GRACE voit le jour. Les portes autrefois fermées du Paradis s’ouvrent toutes grandes. L’homme est libéré si seulement IL CROIT.

     

    Pour le chrétien, Paques est l’évènement central de l’Histoire humaine. Jésus n’est pas un quelconque individu mais LE FILS DE L’HOMME, LE NOUVEL ADAM, LE CHEF D’UNE NOUVELLE CRÉATION. Si en Adam tous ont péri, dans le Christ tous sont sauvés! La victoire du Christ est la mienne et la tienne car il est la tete du Corps dont nous sommes les membres,le fils ainé d’une nouvelle race.

     

    Profite de cette fète pour reprendre ta place à la table de famille dans la maison du Père. Cesse d’écouter les bavardages d’un monde violent, impudique et cynique! Laisse toi pénétrer par cette puissance mystérieuse qui vient d’en-haut. Redécouvre ta destinée éternelle, la puissance de l’amour et ta splendeur d’homme sauvé par le sang de l’Agneau immolé et ressuscité! Crois et vis!

                                              “VOTRE VIE EST CACHÉE AVEC LE CHRIST EN DIEU.”

     

    Bishop Sansaricq

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Katleen Felix Femme de l’Année 2015

     

    Kateleen

     

     

    L’émission de Tele-Solidarite sur la femme de l’année a eu lieu Le Samedi 28 Mars.

    Dix femmes sensationnelles de la communauté Haitienne de la diaspora ont pris part à cette competition. Ces femmes, veritables “Poto Mitan” de la famille Haitienne ont prouvé qu’elles sont très intelligentes et efficaces dans leurs initiatives. En Haiti comme en diaspora elles travaillent très dur et en même temps vont à l’ecole pour poursuivre leur education sans négliger un instant leur devoir d’épouse et de mère.  Un certain nimbre d’entre elles occuppent des postes prestigieux dans la société.

    La technologie de Radio Télé Solidarité est très avancée. Plusieurs candidates ont participé à ce concours par Skype. La Suisse était representée par Madame Dominique Desmangles, Chicago par Madame Rolande Surpris, La Floride par Lodz Deetjen et Sophonie Dagrin, Boston par l’avocate Morjieta Derisier,

    Katia Soisfils Hertelou

    De droite a Gauche: Ketia Soifils Hertelou la candidate de New  York

    et Mona Lisa l’animatrice vedette de Radio Télé Solidarité

     

    New York par Ketia Soifils Hertelou, une chretienne de l’Eglise pecheurs d’Hommes de l’ évêque Philius Nicolas. Porto Rico était representé par Keronne Alexis, la Jamaique par Madame Myrtha Desulmé et Montréal par Dominique Anglade et Katleen Felix. Docteur Micheline Dole, Professeur Myriam Augustin et Ginette Sangosse, trois candidates de New-York  n’ont pas pu se présenter à cette competition  pour raison independante de leur volonté.

     

    Carole1

    Le Jury était composé du Père St Charles Borno, coordonnateur de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn et Vice Chairman de Radio Télé Solidarité , Docteur Carole Berotte Joseph, ancienne president de Bronx Community College et femme de l’Année 2014 et Monseigneur Guy Sansaricq, Directeur Executif du Centre National de l’Apostolat Haitien et chairman de Radio Télé Solidarité. À l’unanimité le Jury a élu madame Katleen Felix la femme de l’Année de 2015. Beaucoup des candidates de notre concours  sont prêtes à supporter Katleen dans cette prestigieuse position.

    Katleen est une ancienne étudiante de l’université HEC de Montreal ou elle a obtenu une maitrise en Finance. Elle est presidente interimaire de liaison de la diaspora Haitienne, fondatrice et co presidente de Hometown Associations Resource Group haïtienne (www. Hhtarg.org). Katleen compte parmi les grandes ambassatrices d’Haiti en Diaspora.

     

    Katleenfelix (3)

     

    Le Personnel de Radio Télé Solidarité aura à remettre Katleen un Trophée. Nous lui accorderons aussi une emission en directe. Katleen a beaucoup insisté dans son entrevue sur la souffrance et les problèmes de la Communauté Haitienne en Republique Dominicaine. Elle nous fit savoir dans son entretien qu’on doit s’unir pour arrêter ce genocide orchestré par les autorités Dominicaines contre la communauté Haitienne de la République Dominicaine. Pour écouter l’entretien de Katleen clicquer sur ce link :https://youtu.be/Ufm96QCVY9Q

     

    Monseigneur Guy Sansaricq presente ses Félicitationsà Katleen la femme de l’Année 2015 en ces mots :

    Chère Mme Félix, Félicitations pour le choix qui a porté sur vous comme femme de l’année 2015. Nous apprécions énormément votre engagement non seulement dans la diaspora mais surtout votre engagement en Haiti sur le terrain même. Le travail de Fon Konze où vous êtes impliquée est absolument admirable tout comme aussi votre engagement aux cotés de la communauté de St Vincent de Paul. Dans ces deux associations vous travaillez avec les paysans pour les organiser, les instruire et financer leur entreprises. Le développement de l’agriculture et de la pisciculture montre que vous savez mettre le doigt sur les domaines principaux du relèvement national.

    Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire et de Radio Télé Solidarité demande à la Communauté Haitienne de la Diaspora et d’Haiti d’applaudir Katleen Felix comme la femme de l’Année 2015. Monseigneur Guy Sansaricq et le Père St Charles Borno remercient le personnel de Radio Télé Solidarité  pour tous ceux qu’ils ont apporté comme contribution pour la reussite de ce concours de la femme de l’Année 2015

     

     

     

     

    Brother Tob

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Katleen Felix-Woman of the Year 2015

     Katleen-central Plateau august 2010

    Katleen Felix and 3 children of Plateau Central

    On Saturday, March 28, Radio/Tele-Solidarite was able to broadcast the special transmission on “the Woman of the Year 2015”. Ten prominent women of the Haitian diaspora community took part in this competition. Haitian Women are known as the “Poto Mitan” of Haitian families and have proven that they are very dynamic and very intelligent. In Haiti as in the Diaspora they work very hard and at the same time pursue   their education while all the while raising their children. Many of these gifted women are exceptional wives, and occupy prestigious positions in the diaspora. The  Radio TV  Solidarité technology is very advanced. Several candidates have participated in this contest by Skype. Switzerland was represented in this competition by Mrs Dominique Desmangles, Chicago  by Mrs Surprise Rolande, Florida by  Lodz Deetjen and Miss Dagrin, Boston by Attorney Morjieta Derisier, New York by Ketia Soifils Hertelou, from the church of the fishers of men. Puerto Rico was represented by Alexis Keronne, Jamaica by Mrs. Myrtha Desulmé and Montreal by Dominique Anglade and Katleen Felix.Doctor Micheline Dole, Professor Myriam Augustine and Ginette Sangosse, three New York candidates have not been able to come with us because of impeding circumstances.

     

     

    Carole1

     

    The jury was composed of Father Charles St Borno, coordinator of the Haitian Ministry of the Brooklyn Diocese and Vice Chairman of  Radio TV Solidarité  Doctor Carole Berotte Joseph, former president of Bronx Community College and Woman of the Year 2014 and Bishop Guy Sansaricq, Executive Director of the National Center of the Haitian Apostolate  and Radio TV Solidarité chairman.

     

    Katleenfelix (3)

  • The Jury Unanimously elected Ms. Katleen Felix  as the woman of the Year 2015. Many of the candidates of our contest are ready to support Katleen in this prestigious role. Katleen is a former student of the University of Montreal HEC where  she obtained a Master in Finance. She  is the interim president of the Haitian diaspora, founder and co president of  Hometown Associations Resource Haitian Group (www. Hhtarg.org). Katleen is among the at large Ambassadors of  the Haitian Diaspora. The Staff of  Radio TV Solidarité  will have to offer an award to Kathleen. We will also have her for an interview at our TV. In his interview Katleen strongly stressed the sufferings and problems of the Haitian community in the Dominican Republic. She told us that we must unite to stop this genocide orchestrated by the Dominican authorities against the Haitian community in the Dominican Republic. To listen to the interview Katleen a click on this link: https://youtu.be/Ufm96QCVY9QHis Excellency Bishop Guy Sansaricq presents his congratulations to Katleen the woman  of the Year 2015 in these words: Congratulations! We are impressed by the good work you are doing in Haiti. Your dynamism is admirable. Continue the good fight for justice, peace and equality.:The Staff of the Weekly Bulletin and Radio TV Solidarity asks the Haitian Diaspora Community and Haiti to applaud Katleen Felix as the woman of the Year 2015. Bishop  Guy Sansaricq and Father Charles St Borno thank The Staff of  Radio  TV Solidarité for all they have given as a contribution to the success of this competition on the woman of the Year 2015

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Brother Tob

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Compliments, Katleen Felix, Femme de l’Année 2015

    de Radio Télé Solidarité

     Marlène Rigaud Apollon

    3 avril 2015

     Marlene1

    J’ai sincèrement regretté de n’avoir pas pu faire partie du jury de sélection de la “Femme de l’Année 2015”, en ayant été empêchée par une autre importante obligation le même jour.

     

    C’est donc avec grand plaisir que j’ai écouté l’excellente présentation en Français, Anglais et Créole de Mme Katleen Felix reçue de Frère Buteau ce matin.  Bien que je n’aie pas eu de point de comparaison, n’ayant pas eu l’opportunité d’entendre celles des autres candidates, sa passion pour son travail et ses diverses activités au bénéfice de femmes haïtiennes et de la communauté haïtienne de partout, la République dominicaine y compris où des milliers d’Haïtiennes et d’Haïtiens ont été dépouillés de leur nationalité, sa camaraderie pour les autres femmes, sa spontanéité à vouloir les aider à aller de l’avant et les raisons de son choix pour celles qu’elle admire le plus lui font honneur.

     

    Mes compliments les plus chaleureux, chère Katleen.  Honneur, Respect à toi, Femme de l’Année 2015!  Continue dans la voie que tu t’es tracée.  Continue à être un exemple pour toutes et tous.

     

    Marlène Rigaud Apollon, M.S. I Want to Dance (Poetry: Dramatic and triumphant journey of Haitian immigrants from the early 60s) Si je n’avais que des regrets: L’Exil, Le Royaume, Le Reste (Poésie) La Mystique de la Citadelle/The Mystique of the Citadelle, “Un livre à lire et à relire” Louis Mercier … Une voix d’hier pour aujourd’hui et demain – Un vibrant message à transmettre Louis Mercier … A voice from yesterday for today and tomorrow – A vibrant message to pass on Auteure en signature: Livres en Folie, Haiti 2009 Haiti Rising Anthology, (Essays on 2010 Earthquake, Finalist 2011 Book of the year.  Contribution “Manman, pa kite yo koupe janm mwen/Mommy, don’t let them cut my leg) http://virtuelfransk.weibrecht.net/undervis/haitiweb/boat_people.htm

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Declaration de Katleen Felix

     

    Kateleen

    « C’est avec humilité que j’accepte le prix Femme de l’année du réseau et je le dédicace a toutes les femmes qui luttent pour un monde meilleur. Mes pensées vont tout particulièrement aux Dominicaines d’origines Haïtiennes qui font face à la dénationalisation et la perte de leur droit à une citoyenneté et au bafouement quotidien de leurs droits humains. Aussi, elles vont aux travailleuses haïtiennes qui subissent des abus de viol, de violence physique en République Dominicaine et qui craignent pour leur vie et celle de leur famille. Je prie pour la veuve de Jean-Claude Harry, Mme Erzilia Celuma, qui doit élever ses enfants sans son mari pendu publiquement par de Dominicains, encouragée par les actions et paroles de leur propre Président. À ces femmes (250 000 familles) je dédicace ce prix et je fais appelle à l’unité de la Diaspora Haïtienne et Dominicaine pour dénoncer le génocide et à l’apartheid en République Dominicaine. J’invite le réseau Solidarité à écrire au Pape Francis pour lui demander son intervention dans ce dossier pour que la vie de nos sœurs et de leurs familles soient épargnées. »

    #nomasracismoRD #StopApartheidRepDom #Birthrighcrisis @Contre16813

     

    Pou comprendre les tenants de la loi 168-13 voir le video

    Solidarity with Denationalized Dominicans

    https://youtu.be/_24N_JHea50

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Solidarite-Flash

    Telé Solidarité will be live on April 5th at 9: 30 am at Ste Teresa of Avila and 1:00 pm at the Sacred Heart Parish of Queens to cover the Eucharistic celebrations in Creole.. To watch this Eucharistic celebration visit Telesolidarite.tv and click on Live Stream

    Télé Solidarité sera en direct le Dimanche 5 Avril à 9:30 Am pour la messe de Paques à la Paroisse de Ste Therèse Davilla et à 1:00 Heure Pm pour la messe de Paques à la Paroisse du Sacre Coeur. Pour écouter ces messes visitez Telesolidarite.tv et clicquer sur Live Stream

     

    Pour écouter l’emission des Prêtres de Brooklyn sur la semaine sainte clicquer sur ce link: https://youtu.be/7QDJbAccWqA

    To listen the Talk show of the Haitian Pastoral of Brooklyn click on this link:https://youtu.be/7QDJbAccWqA

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Palm Sunday-St Brigid Parish of Wesbury

     

     DSC_6833

    On Palm Sunday,  Radio TV Solidarité was at the Parish of St. Brigid  of Westbury to cover the Creole Mass. Monfort Father Nesly Jean Jacques is the chaplain of this great Haitian Catholic faith community of Long Island NY.

     

     

    The Creole Mass at the Parish of St. Brigid is always a moment of joy and grace for all those who attend. The Montfort Fathers have been present in this parish for twenty years. We have the impression that many of the parishioners consider this Church as their second family. They find pride in practicing their Catholic faith. It was a very moving Mass with the Palm procession and then after the proclamation of the Passion narrative according to St Mark. To listen to the Mass click on this link: https://youtu.be/KOLkkO1nOBY

     


    Father Nesly Jean Jacques, This  born preacher gave a warm welcome to the staff of Radio TV Solidarité . Father Nesly  in his homily emphasized the primordial importance of the death and resurrection of Jesus Christ. He continued to tell us that Political leaders and church leaders plotted together to bring Jesus to his death. He mentioned the humility, the surrendering spirit and the poverty of Jesus. He spoke about the Virgin Mary who has led a life of poverty and humility and exhorted his followers to take Mary as model and to understand that Jesus is the Savior and Guide of all Christians. Jesus accepted without complaint the mission the Father entrusted to him. He remarked that it was the same people who cheered Jesus on Palm Sunday, who demanded his death. Toward the end of his homily he asked us to pray for an end to Hypocrisy, hatred, division. Father Nesly was applauded at the end of his homily. To listen to the homily of Fr. Nesly a click on this link: https://youtu.be/D3-qXOVA8pY

     

    DSC_6844

    The Haitian Choir of the Westbury Parish, one of the best Haitian choirs of the diocese  sang a beautiful Mass. All participants of this Mass enjoyed the music. Whenever I have the chance to cover Creole Mass at the Parish of St. Bridget of Westbury I admire the involvement of the lay members. Every week the members of the choir rehearse. The Haitian community in the Parish of St. Bridget has two choirs, the senior choir and the youth choir. The staff of the weekly bulletin congratulates the senior choir who performed on Palm Sunday. We urge the distinguished members of this choir to understand that their participation in the Creole Mass is inspiring as singing is praying twice.

     

     

    Father Nesly told us  that he has at least 400 members in the Haitian community of this  parish. Much of these members are originally from Arcahaie. Some of these  people  work very hard to allow their children to receive an education. Many of them are home-owners in Westbury.

     Ti Moun Mysione2

     

    Children Missionaries of  Sister Cecilia Duchaine FDM performed at the Mass.. Sister Cecilia works with young people every weekend. Many of them read  French and Creole at Sunday Masses without any problems. The Haitian community in the Parish of St. Bridget enjoys the ministry of two Haitian sisters of the Congregation of the Daughters of Mary.

     

     Yolette Salnave1

    I was fortunate to have a talk with Father Nesly and 3 other members of the community at the end of Mass.

    Father Nesly explained his joy to accompany the Haitian community of Westbury. He has no regrets coming to minister among the Haitian community in Long Island. I was fortunate to have a short interview with Sister Mary Rose who has been in this parish she loves for 38 years. I was also blessed to have a short interview with Carismène who has been a member here for 32 years. She shared with us her joy of belonging to this community . Yolette Salnave the director of the senior Haitian Choir of St. Brigid was among our guests. She informed us that she has been a member of this parish since 1993. Yolette Salnave put all her talents to maintain the high quality of the Choir that performed today. To listen to the interview click on this link: https://youtu.be/RSDRIS9AC9g

     

     

    The Solidarity Radio TV staff was very happy to cover the Mass of Palm Sunday of this vibrant Haitian community of the Parish of St. Brigid. To listen the end of the mass click on this link: https://youtu.be/bQHO6h8KTaM

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Brother Tob

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Messe en créole du dimanche des rameaux à Westbury

    Ti Moun Mysione2

     

    Le dimanche des rameaux, Radio Télé Solidarité était à la Paroisse de Sainte Brigitte de Westbury pour couvrir la messe en créole de la communauté haïtienne. Le Père Montfortain Nesly Jean Jacques est le leader spirituel de cette grande communauté haïtienne de foi catholique de Long Island.

    Une messe en créole à la Paroisse de Sainte Brigitte est toujours un moment de joie et de grâce pour tous ceux et celles qui y participent. Les Pères Montfortains vont avoir 20 ans depuis qu’ils accompagnent la communauté haïtienne de la Paroisse de Sainte Brigitte à Westbury. Pour certains membres de la communauté haïtienne, la Paroisse à Westbury est comme une deuxième famille; et ils font tout leur possible pour vivre leur foi comme chrétiens catholiques.

     

    Father Nesly9

    La messe du dimanche des rameaux à Westbury a été très émouvante tout particulièrement avec la lecture évangélique du procès de Jésus. Pour écouter la première partie de cette messe veuillez clicquer sur ce link: https://youtu.be/KOLkkO1nOBY En outre, le Père Nesly Jean Jacques, ce prédicateur-né, avait réservé un accueil très chaleureux au personnel de Radio Télé Solidarité. Dans son homélie, il a mis l’accent sur la valeur salvifique de la mort et de la résurrection de Jésus; tout en soulignant le fait que les responsables politiques et les responsables de l’Église se sont mis ensemble pour arriver à la mort de Jésus. Il mentionna l’humilité, le dépouillement et la pauvreté de Jésus. II a parlé de la Vierge Marie qui a mené une vie de pauvreté et d’humilité elle aussi et a exhorté les fidèles à prendre Marie comme modèle et à comprendre que Jésus est le Sauveur et l’Avocat de tous ceux qui se mettent à sa suite. Jésus a accepté la mission de son Père sans se plaindre. Le Père Nesly n’a pas manqué d’insister également sur le fait que c’est le même peuple qui a acclamé Jésus le dimanche des rameaux qui va contribuer à sa mort. Il a ainsi demandé au Seigneur à la fin de son homélie de nous aider à finir avec l’hypocrisie, la haine, la division. Il fut très ovationné au terme de son homélie. Pour écouter l’homélie du Père Nesly il faut clicquer sur ce link:https://youtu.be/D3-qXOVA8pY Par ailleurs, la chorale haïtienne de la Paroisse de Westbury, l’une des meilleures chorales de la pastorale haïtienne, a chanté une très belle messe. Tout les participants étaient très contents de la prestation de la chorale. À chaque fois que nous avons l’occasion de couvrir la messe en créole à la Paroisse de Sainte Brigitte de Westbury c’est toujours un moment pour nous de constater le travail significatif de nos laïcs. Chaque semaine les membres de cette chorale doivent se rencontrer pour préparer la messe du dimanche et parfois d’autres célébrations eucharistiques.

     

    St Brigid Choirs1

    Rappelons que la communauté haïtienne de la Paroisse de Sainte Brigitte a deux chorales, la grande chorale et la chorale des jeunes. Le personnel du bulletin hebdomadaire félicite la grande chorale pour sa performance à la messe des rameaux et leur signale que leur participation à la messe en créole est une très bonne chose car “chanter c’est prier deux fois”.

    Entre autre, le Père Nesly nous a fait savoir qu’il y a au moins 400 membres dans la communauté haïtienne de foi de la Paroisse de Sainte Brigitte. Une grande partie de ces membres est originaire de l’arcahaie. Ce sont des gens qui travaillent durement pour permettre à leurs enfants d’avoir une bonne éducation et beaucoup d’entre eux arrivent à avoir une maison à Westbury.

    Ti Moun Mysione2

    Westburry29

    Father Nesly10

     

    Soulignons aussi que Les Enfants Missionnaires de Soeur Cecilia Duchaine, FDM, ont performé à la messe du dimanche des rameaux. Soeur Cecila travaille avec ces jeunes chaque fin de semaine. Beaucoup d’entre eux lisent le créole comme le français dans les messes du dimanche sans aucun problème. La communauté haïtienne de la Paroisse de Sainte Brigitte compte dans ses rangs 2 religieuses haïtiennes de la congrégation des Filles de Marie.

     

    Yolette Salnave1

    Nous avons eu aussi l’opportunité de rencontrer le Père Nesly et 3 autres membres de cette communauté à la fin de la messe. Le Père Nesly nous a expliqué sa joie d’accompagner la communauté haïtienne de Westbury. Il nous a dit qu’il continue l’expérience des Pères Monfortains qui accompagnent cette communauté depuis 20 ans. Il n’a aucun regret de venir exercer son ministère au milieu de la communauté haïtienne de Long Island. Nous avons eu également un bref entretien avec Soeur Rose Marie qui a déjà 38 ans dans la Paroisse et est très contente d’en être l’un des membres et avec Casmène Estimé qui a déjà 32 ans dans la Paroisse de Sainte Brigite. Elle nous a fait savoir que c’est une Paroisse très vivante et est très fière d’appartenir à cette Paroisse. Yolette Salnave, la directrice de la grande chorale haïtienne de Sainte Brigitte était parmi nos invitées, elle nous a fait savoir qu’elle est membre de cette Paroisse depuis l’année 1993. Elle a fait de son mieux, en utilisant tous ses talents, pour contribuer à faire de la grande chorale haïtienne de Sainte Brigitte ce qu’elle est aujourd’hui. Cette grande chorale est une fierté pour la pastorale haïtienne de Long Island. Pour écouter cet entretien clicquez sur ce link:https://youtu.be/RSDRIS9AC9g Enfin, le Personnel de Radio Télé Solidarité était vraiment très content de couvrir la messe du dimanche des rameaux de la communauté haïienne de la Paroisse de Sainte Brigitte. C’est une communauté qui a fait beaucoup d’efforts et est parmi les grandes communautés haïtiennes de foi catholique de Long Island.Pour écouter la dernière partie de la messe clicquer sur ce link:https://youtu.be/bQHO6h8KTaM

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Brother Tob

    Pour le Centre National

    —————————

     

    Le pape François lave les pieds de détenus pour se faire « esclave »

     

    Francois-lave-les-pieds-de-detenus-pour-se-faire-esclave_article_main

    A la prison romaine de Rebibbia, où il célébrait la messe du Jeudi Saint, le pape a lavé les pieds de douze prisonniers, six hommes et six femmes de divers pays, devant une assemblée recueillie de détenus et de policiers

     

    Radio Vatican

    le pape lave les pieds de douze détenus

    Radio Vatican

    le pape lave les pieds de douze détenus

    Avec cet article

    Un pape visiteur de prisons

    Le pape fera le lavement des pieds en prison

    Sous de longs applaudissements, l’assemblée tant masculine que  féminine a accueilli le pape François venu célébrer dans la petite église « Padre Nostro » de la prison romaine de Rebibbia la messe du Jeudi Saint. C’est la deuxième fois depuis le début de son pontificat que l’évêque de Rome réserve à un centre carcéral l’une des plus importantes célébrations de l’année liturgique, qu’accueille traditionnellement sa cathédrale, Saint-Jean-de-Latran.

    Malgré un retard d’une vingtaine de minutes, le pape a salué des mains et embrassé des petits enfants en remontant vers l’autel, contrairement à son habitude dans la basilique Saint-Pierre. Auparavant, à son arrivée dehors, il a remercié au micro la foule pour son accueil chaleureux. A la sortie, son bain de foule sera plus long et chaleureux encore. Le pape, arborant un large sourire, s’est laissé embrasser, enlacé par des bras tatoués tandis que d’autres tiraient sur son aube.

    Dans cette église toute de briques, au mur, derrière l’autel, décoré de deux icônes, il a présidé une célébration simple, à l’image de tant d’églises paroissiales. Au fond, des policiers en uniforme assistent à l’office debout, comme un rappel de la surveillance du lieu.

    Six hommes et six femmes

    Moment le plus émouvant de cette liturgie, le pape, à genoux, drapé d’un linge blanc, a lavé, un à un, les pieds de douze détenus, à parité hommes et femmes, celles-ci provenant d’une prison voisine. Ces douze, nombre qui reprend celui des disciples dont le Christ a lavé les pieds avant sa Passion, provenaient de divers pays : parmi les femmes, deux sont du Nigeria, une du Congo, une autre de l’Equateur. Chez les hommes, un vient du Nigeria, un autre du Brésil.

    L’une des femmes africaines portait un petit sur les genoux, dont le pape a lavé aussi le pied et embrassé avec délicatesse, comme à tous. Sa jeune voisine s’est laissé faire, à son tour, en larmes. Après elle, l’homme à ses côtés a saisi les mains du pape pour les porter sur sa tête pour les embrasser et être béni.

     « Esclave de vous »

    Auparavant, le pape François a improvisé une brève homélie pour rappeler, d’une voix douce, que ce geste du lavement était au temps de Jésus accompli par des esclaves. « Il s’est fait esclave pour servir », a-t-il souligné, invitant à prier pour que lui aussi – le pape- soit lavé et devienne « esclave de vous ». Il a signalé que son geste s’adressait à tous.

    Comme en écho à son homélie à la messe chrismale, célébrée le matin en la basilique Saint-Pierre, le pape a répété que « Jésus ne se fatigue pas d’aimer, ni de pardonner ». S’adressant directement aux détenus, il a rappelé : « Jésus t’aime, sans limite, jusqu’au bout ». Il a insisté sur cet amour sans bornes pour chacun : « Son amour est ainsi personnel ».

    La messe s’est poursuivie par la célébration eucharistique, dont le Jeudi saint remémore l’institution. Un récent mort de la prison a été évoqué au cours de la prière autour de l’autel, sur lequel étaient posés des calices de facture moderne. L’assemblée a participé avec recueillement. Au moment du baiser de paix, des détenus ont serré les mains de policiers.

    Selon l’aumônier de Rebibbia, le père Sandro Spriano, cité par Radio Vatican, la venue du pape est « le signe de l’attention que l’Église de Rome accorde à l’univers carcéral et cela touche beaucoup les détenus, qui se sentent ainsi fils de Dieu, aimés par l’Église et par le pape. »

    Jean-Paul et Benoît XVI

    Cette prison au nord-est de l’agglomération romaine, qui a le triste record de suicides en Italie, a déjà reçu la visite d’autres papes. Jean-Paul s’y était rendu en 1983 rencontrer Ali Agça, l’homme turc qui avait tenté de l’assassiner. Benoît XVI y est allé à son tour en 2007 et 2011, se livrant à une séance de questions-réponses avec des détenus.

    Au tout début de son pontificat, François avait célébré le Jeudi saint dans une autre prison romaine, celle pour mineurs de Casal del Marmo. L’année dernière, il l’avait célébré dans un centre de réhabilitation neuromotrice et d’accueil pour personnes âgées en difficulté.

    Sébastien Maillard (à Rome)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aux États-Unis, une loi sur la liberté de religion jugée discriminatoire fait débat

    Après avoir promulgué une loi sur la liberté de religion, la semaine dernière, l’Indiana a fait machine arrière.

     

    Aaron P. Bernstein/AFP

    Mike Pence, gouverneur de l’Indiana, lors d’une conférence de presse, le 31 mars, a promis que des amendements seraient apportés à une récente loi sur la « restauration de la liberté de religion » pour éviter toute forme de discrimination.

    Aaron P. Bernstein/AFP

    Mike Pence, gouverneur de l’Indiana, lors d’une conférence de presse, le 31 mars, a promis que des amendements seraient apportés à une récente loi sur la « restauration de la liberté de religion » pour éviter toute forme de discrimination.

    Avec cet article

    Peut-il y avoir une forme de reconnaissance pour les couples homosexuels dans l’Église ?

    Les Etats-Unis s’attaquent au secret bancaire suisse

    Aux États-Unis, un projet de loi propose de faciliter l’immigration des chrétiens d’Orient

    Une loi sur la liberté de religion dans l’Indiana suscite la colère des associations homosexuelles

    Le gouverneur de l’État a promis que des amendements seraient apportés au texte pour interdire toute discrimination après la forte mobilisation dans le pays, notamment de la part d’associations de défense des droits des homosexuels.

    Jusqu’où va le respect des libertés religieuses aux États-Unis ? La question est sous le feu de l’actualité ces derniers jours. Mardi 31 mars, le gouverneur républicain de l’État de l’Indiana (nord-est des États-Unis), Mike Pence, a été obligé de promettre que des amendements seraient apportés à une récente loi sur la « restauration de la liberté de religion » pour éviter toute forme de discrimination.

    Une déclaration qui intervient après une forte mobilisation dans le pays, notamment de la part d’associations de défense des droits des homosexuels.

    Bien que le texte ne fasse pas mention des homosexuels, les associations ont estimé que cette loi était discriminatoire. En cause, l’article qui permet à un particulier ou une entreprise d’invoquer une entrave « substantielle » à sa liberté de religion pour sa défense en cas de procès.

    Un loi similaire adoptée en Arkansas

    Selon elles, ce passage offrait un argument à un commerçant qui, au nom de ses convictions religieuses, refuserait par exemple de fournir des fleurs pour un mariage homosexuel. Un point particulièrement sensible alors que la Cour suprême des États-Unis pourrait légaliser ce dernier au plan national cette année.

    Ignorant la controverse nationale, les élus locaux d’un autre État, l’Arkansas (Sud), ont adopté une loi similaire sur la liberté de religion qui doit être prochainement promulguée par le gouverneur républicain Asa Hutchinson.

    Mike Pence avait affirmé avoir promulgué cette loi car « de nombreuses personnes ayant la foi ont le sentiment que leur liberté religieuse est attaquée par le gouvernement ». « Il est extrêmement important de protéger la liberté religieuse dans l’Indiana, avait-il fait valoir dans un communiqué. Il était donc important d’adopter cette loi (…) pour protéger les Églises, les entreprises et les personnes chrétiennes de ceux qui veulent les punir à cause de leurs croyances bibliques ».

    > Lire aussi  : Un évêque allemand condamne la proposition de « guérir » l’homosexualité

    La tristesse d’Hillary Clinton

    La loi remise en question ressemble à celle adoptée dans dix-huit autres États américains, s’inspirant d’une loi fédérale votée en 1993 sous Bill Clinton, le Religious Freedom Restoration Act, qui rend illégal le fait « d’entraver substantiellement » la liberté religieuse d’un individu.

    Mais contrairement à d’autres États américains, l’Indiana n’a pas de loi sur la non-discrimination à l’embauche en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre.

    Les milieux des entreprises, du sport et du cinéma s’étaient émus de la loi et de nombreuses personnalités avaient engagé une campagne pour la changer, allant jusqu’à menacer de boycott l’État du nord-est des États-Unis. Le débat a aussi gagné la classe politique.

    Les prétendants républicains officieux à la Maison-Blanche comme Jeb Bush et Marco Rubio ont pris position en faveur de la loi, tandis qu’Hillary Clinton, dans un message retweeté 13 000 fois, a trouvé « triste » qu’un tel texte puisse être adopté « aujourd’hui en Amérique ».

    > Lire également  : Peut-il y avoir une forme de reconnaissance pour les couples homosexuels dans l’Église ?

    Kozi Pastakia et Céline Hoyeau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Demande d’ouverture du procès en béatification de Dom Helder Camara

    Archives CIRIC

    Dom Helder CAMARA, archevêque de Recife.

    Archives CIRIC

    Dom Helder CAMARA, archevêque de Recife.

    Avec cet article

    Avancée de la cause en béatification de Dom Helder Camara

    1. Philippe Kloeckner : «L’audace prophétique de Dom Helder Camara sonne toujours juste»

    Dom Helder Camara, cinq ans après

     

    Dom Helder Camara

    L’archevêque brésilien d’Olinda et de Recife (nord-est), Mgr Fernando Saburido, a envoyé à Rome une demande d’ouverture du procès en béatification de Dom Helder Camara.

    « Mgr Saburido a signé et envoyé la lettre mardi à la Congrégation pour la Cause des Saints au Vatican. Il y souligne l’importance et l’influence de Dom Helder au sein de l’Église et de la société. C’est lui qui a fait savoir au monde ce qui se passait sous la dictature », a déclaré le jeudi 29 mai à l’AFP Antonio Diego Santos da Cunha secrétaire adjoint de l’archevêque.

    Celui-ci a par ailleurs expliqué que Mgr Saburido avait rédigé la lettre après une réunion avec la « Commission de la vérité » qui enquête sur les crimes commis par les agents de la répression militaire sous la dictature (1964-85). Selon le porte-parole, la commission a conclu que l’assassinat en mars 1969 du P. Antônio Henrique Pereira da Silva Neto, une affaire classée « pour manque de preuves » en 1986, était un « crime politique » qui « visait à intimider Dom Helder, dont le jeune curé était le bras droit ». Le P. Henrique avait été retrouvé défiguré, avec des balles dans la tête, des cordes autour du cou et poignardé.

    La lettre envoyée au pape souligne que « Dom Helder a été, et est, un grand exemple pour les gens qu’il a encouragés à vivre l’Évangile ».

    Une figure prophétique

    Né le 7 février 1909 à Fortaleza, ordonné prêtre en 1931, nommé en 1952, évêque puis, en 1955, archevêque auxiliaire de Rio de Janeiro, Dom Helder Camara avait été nommé en 1964 à Recife où il quitta le palais épiscopal pour s’installer dans une modeste maison au cœur des bidonvilles.

    Il développa au Brésil l’Action catholique spécialisée, créa et anima pendant douze ans la Conférence nationale des évêques, collabora à la création du Conseil épiscopal latino-américain, joua au concile Vatican II un rôle actif, avant d’en mettre en œuvre les options pastorales dans son diocèse.

    Il a surtout travaillé à éveiller les consciences à la nécessité d’une société plus juste, et défendu la cause des plus pauvres et des sans droits durant la longue dictature militaire, ce qui lui vaudra d’être surnommé « l’évêque rouge » du Brésil et d’être marginalisé y compris par l’épiscopat brésilien.

    Figure prophétique, il a plaidé pour la justice comme condition de la paix, la non-violence active, et une Église servante et pauvre au service d’une humanité fraternelle.

    Un héritage sauvegardé malgré tout

    Dom Helder Camara, est mort le 27 août 1999 à Recife. Le nouvel archevêque, Mgr José Cardoso, nommé par Jean-Paul II en 1985, exact contraire du petit évêque à la soutane blanche, avait alors commencé à défaire tout ce que dom Helder Camara avait construit, fait table rase de toute son action pastorale, fermant notamment l’Institut de théologie (« L’ouverture aux laïcs n’est pas ma priorité »), déplaçant ou renvoyant dans leurs pays des prêtres qui affichaient une solidarité trop marquée avec dom Helder,

    Devenu archevêque de Recife, l’évêque auxiliaire d’alors, qui avait accepté cette tâche pour essayer de ramener l’unité dans le diocèse et avec l’espoir que l’action auprès des plus pauvres redevienne une priorité pastorale, qui aujourd’hui demande l’ouverture du procès en béatification de Dom Helder.

    La phase diocésaine du procès en béatification avait été ouverte le 28 juillet 2013 à l’occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse réunies au Brésil.

    Martine de SAUTO (avec AFP)

     

     

     

     

     

     

    Avancée de la cause en béatification de Dom Helder Camara

    L’archevêque d’Olinda et Recife a demandé à Rome la permission d’ouvrir une enquête en vue de la béatification de l’« évêque des pauvres »

    30/3/15 – 13 H 14 Dom Helder Camara

    Réagir 1

    Alain PINOGES/CIRIC/Alain PINOGES/CIRIC

    Messe anniversaire pour les 80 ans de Dom Helder Camara (à gauche), au Brésil, en 1989.

    Alain PINOGES/CIRIC/Alain PINOGES/CIRIC

    Messe anniversaire pour les 80 ans de Dom Helder Camara (à gauche), au Brésil, en 1989.

    Avec cet article

    L’actualité de Dom Helder Camara

    Demande d’ouverture du procès en béatification de Dom Helder Camara

    1. Philippe Kloeckner : «L’audace prophétique de Dom Helder Camara sonne toujours juste»

    Dom Helder Camara, cinq ans après

    La Congrégation des causes des saints a officiellement accusé réception, le 16 février, de la demande de nihil obstat par l’archevêque d’Olinda et Recife (Brésil), Mgr Fernando Saburido, pour l’ouverture du procès en béatification de Dom Helder Camara (1909-1999), figure de la théologie de la libération en Amérique latine, où il a largement contribué à la définition de « l’option préférentielle pour les pauvres ».

    « Cette congrégation attend l’avis des différents dicastères en vue de procéder au processus de béatification », a écrit le 16 février le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation des causes des saints, en réponse à une lettre de juin 2014 de l’archevêque de Recife.

    « Dom Helder a été, et est, un grand exemple pour les gens qu’il a encouragés à vivre l’Évangile », expliquait alors Mgr Saburido.

    À (re) lire > Demande d’ouverture du procès en béatification de Dom Helder Camara

    « Si le nihil  obstat est délivré par le Vatican, le diocèse d’Olinda et Recife sera autorisé à démarrer le processus au niveau diocésain, souligne Mgr Saburido sur le site du diocèse brésilien. Avec l’approbation du Vatican, Don Helder pourra alors être nommé Serviteur de Dieu. »

    Une pastorale axée sur le service des pauvres

    Né en 1909 à Fortaleza, avant-dernier de 13 enfants d’une institutrice et d’un journaliste, Helder Camara avait été ordonné prêtre en 1931 à Fortaleza. Évêque auxiliaire de Rio de Janeiro en 1952, il participe à la création du Conseil épiscopal latino-américain (Celam) et participe activement au concile Vatican II.

    Promu, en 1964, archevêque d’Olinda et Recife, dans une des régions les plus pauvres du Brésil, il décide de quitter le palais épiscopal pour une modeste maison dans un bidonville et défend activement, au sein du Celam, « l’option préférentielle pour les pauvres ».

    Mettant en place dans son diocèse une pastorale axée sur le service des pauvres, il crée aussi un séminaire où il souhaite que les futurs prêtres soient aussi bien formés à l’action sociale qu’à la théologie et se rend célèbre dans le monde par de nombreuses conférences.

    « Communiste, démagogue et libertin »

    Il s’oppose aussi vigoureusement à la dictature militaire au Brésil ce qui lui vaut d’être accusé d’être « communiste, démagogue et libertin » par les militaires. « Quand je donne à manger aux pauvres, ils disent que je suis un saint. Quand je demande pourquoi ils sont pauvres, on dit que je suis communiste », répond-il alors.

    En 1979, Jean-Paul II lui rend hommage lors de son voyage au Brésil mais nomme pour lui succéder, en 1985, Mgr José Cardoso Sobrinho qui fait table rase de toute son action pastorale, fermant notamment le séminaire et l’Institut de théologie de Recife.

    Dom Helder Camara n’a jamais commenté le démantèlement de son action pastorale et s’est éteint le 27 août 1999 à Recife.

    Document > L’actualité de Dom Helder Camara

    Le 28 juillet 2013, au cours des Journées mondiales de la jeunesse réunies au Brésil, Mgr Saburido, successeur de Mgr Cardoso Sobrinho, avait ouvert la phase diocésaine de l’enquête en béatification de Dom Helder Camara.

    L’enquête diocésaine ne pourra toutefois réellement commencer qu’après la notification officielle du nihil obstat romain.

    Une fois la phase diocésaine terminée, le dossier sera remis à Rome qui devra se prononcer sur les « vertus héroïques » de Dom Helder Camara qui ne pourra être béatifié qu’après la reconnaissance d’un miracle à son intercession.

    Nicolas Senèze

     

     

     

    1.  
      1. Philippe Kloeckner : «L’audace prophétique de Dom Helder Camara sonne toujours juste»

      L’année 2009 est celle du centième anniversaire de la naissance de Dom Helder Camara, et du dixième anniversaire de sa mort. Le P. Philippe Kloeckner explique ce qui demeure du témoignage de l’archevêque de Recife (Brésil)

      • Dom Helder CamaraAvancée de la cause en béatification de Dom Helder CamaraDom Helder Camara, cinq ans aprèsLa Croix : Que reste-t-il aujourd’hui de Dom Helder Camara ? Même si son successeur s’employa à détruire tout ce qu’il avait construit avec son Église, et si certains, dans la hiérarchie de l’Église, ont voulu que l’on oublie la voix de celui que Jean-Paul II, lors de sa visite à Recife en 1980, appela « frère des pauvres et mon frère ». Il croyait à la responsabilité partagée, ce qui l’avait conduit à fonder la Conférence nationale des évêques du Brésil et le Conseil épiscopal latino-américain, ainsi que de nombreux organismes de promotion humaine. Pendant le Concile, il s’est efforcé de mettre en lien les uns et les autres. Qui sont ses héritiers ?Dans nombre de maisons, le portrait de Dom Helder est toujours affiché. Et des hommes comme Henri Burin des Roziers, dominicain et avocat des sans-terre, Xavier de Maupeou, évêque de Viana, et président de la Commission pastorale de la terre, ou Éric Guyader, qui accueille les gens de la rue à Salvador de Bahia – pour parler des Français – ou comme le théologien Joseph Combin continuent, à leur manière, de vivre l’option pour les pauvres.
      • Dom Helder n’habitait pas le palais épiscopal de Recife. Il s’était installé dans une maison où se trouve aujourd’hui l’institut qui publie ses écrits, permettant aux générations qui ne l’ont pas connu de découvrir cet évêque des pauvres, pour qui l’amour de Dieu était l’amour pour les pauvres. Il peut être pour elles une référence. Au Brésil, en Amérique latine, les communautés ecclésiales de base ont résisté. Elles maintiennent la présence de l’Église dans des lieux distants et isolés.
      • Il était aussi un pasteur très proche des gens, et notamment des exclus, ce qui le rendait capable d’inventer avec eux des solutions, comme une banque de la providence, précurseur des microcrédits. Il avait aussi un véritable don pour la communication. Il a porté la Parole de Dieu au-delà des limites de son diocèse. Il parlait de son expérience et interpellait les croyants, les invitait à inventer leurs engagements pour plus de justice à cause de l’Évangile. Mais Dom Helder était aussi un grand témoin de la foi, un homme, totalement animé par le feu de Dieu, qui offrait sa vie aux pauvres, se relevant la nuit pour prier.
      • En quoi son style a-t-il marqué ?
      • P. Philippe Kloeckner : D’abord, un esprit et un style. Pendant des années, son nom et sa parole ont été censurés par la dictature militaire. Mais son esprit profondément évangélique l’a conduit à annoncer la parole du Seigneur tout en se consacrant au service des plus pauvres, et en prêtant sa voix aux sans-voix. Son audace était prophétique. Elle sonne toujours juste. Son engagement pour la justice comme condition de la paix, pour la non-violence active, et pour une Église prophétique, servante et pauvre au service d’une humanité fraternelle restent d’actualité.
      • ENTRETIEN P. Philippe Kloeckner, service national de la mission universelle de l’Église
      • Demande d’ouverture du procès en béatification de Dom Helder Camara
      • Avec cet article
    • Proverbes
    • Sa ki viv trankil, dòmi trankil

    • San mayi, poul pa rete kay mèt yo

    • Fòtin malonèt pa janm dire

    • Lò makak fè zanmi ak chen, se zo bra ke li ki peye sa

     

     

     

    • Chapantye fouye trou nan palmis, men li pa kapab bati kay

    • Chèche kont pa diffisil, se kenbe kont ki mal

       

       

       

       

    • Good to know.               Blessed oils.
    • Deacon Paul
    •   Deacon Paul C. Dorsinville.-
    • Oil of Catechumens for anointing and exorcism of candidates to Baptism by bishop, priest or deacon.-Holy Chrism for anointing after Baptism by bishop, priest or deacon, for Confirmation by bishop or pastor/administrator (by delegation) and for Ordination by bishop.Le Jeudi Saint ou un jour plus pastoralement convénient de la Semaine Sainte, le Pape et chaque Evêque Diocésain célèbre la Messe du Saint Chrème avec ses auxiliaires, prêtres, diacres, religieux/ses et des représentants du laïcat. Après l’homélie, le clergé renouvelle les promesses d’ordination, puis les huiles sont bénies pour être distribuées à toutes les paroisses pour la célébration de sacrements en communion avec le Pasteur Diocésain:-Huile des Malades pour onction et absolution des malades, des viellards et ce ceux qui vont subir une opération par évêque ou prêtre.Ces huiles sont différentes de celles bénies dans certaines circonstances par des prêtres ou obtenues dans divers sanctuaires, magasins religieux ou par internet qui ont besoin d’être évaluées pour leur usage.
    • Saint Chrême pour l’onction après le Baptême par évêque, prêtre ou diacre, pour la Confirmation par évêque ou curé/administrateur (par délégation) et pour l’Ordinaiton   par évêque.
    • -Huile des Catéchumènes pour onction et exorcisme des candidats au Baptême par évêque, prêtre ou diacre.
    • They are different from oils blessed in certain circumstances by priests or obtained at various shrines, religious stores and on-line which require evaluations about their use.                                                   +                          +                      +
    • -Oil of the Sick for anointing and absolution of sick, elderly and those facing surgery by bishop or priest.
    • On Holy Thursday or a more pastorally convenient day of Holy Week, the Pope and every Diocesan Bishop  celebrates Chrism Mass with his auxiliary bishops, priests, deacons, religious and lay representatives. After the homily, the clergy renews the promises of ordination, then oils are blessed to be distributed to all the parishes for celebration of sacraments in communion with the Diocesan Shepherd:
    • In Brief
    • design2
    •  Centre National de Apostolat Haitien-Convention
    • Cette année la convention se fera en une seule journée bien remplie. Theme: Batir son marriage sur Jesus. Date : Samedi 13 Juin de 9 am à 7 pm.  De grace, inscrivez vous d’avance. 332 East 32nd St Brooklyn NY 11226.  
    •  
    • Pour toute information: 1-718-856-3323.
    •  
    • Frais d’enregistrement: $25.00 (+plus $10.00 si vous prenez le lunch à midi)
    • Lieu: St Francis University Philadelphia PA
    •  
    •  
    • 24ème Congrès du Renouveau Charismatique des Haitiens d’Outre Mer
    •  
    Vendredi,31 Juillet 2015
    LE 24ème CONGRÈS CHARISMATIQUE HAÏTIEN DE L’AN 2015 Cliquez Ici Date:Vendredi 31 Juillet 2015 Samedi 1 Août 2015 Dimanche 2 Août 2015 Location:Meadowlands Exposition Center 355 Plaza Drive Secaucus, New Jersey 07094 Information?
  •  
 
 
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s