National Center Latest News-January 25,2015

 Business Card 1

Perpetual Help

 

 

 

 

 

 

 

Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv- Blog: Solidarite Flash Face Book: Radiotelesolidarite Weekly Bulletin: , – January 25-February 1stUnsubscribe here

 

Radio Solidarité : 1-302-797-4073

 

Visit telesolidarite.tv

Skype Account: brothertob

 

 

1-Pensée de la Semaine

2-Homely-Bishop Sansaricq

3-    Télé Solidarité -2ème  etape-Editorial

 

 

 

4- Mission Notre Dame d’Haiti -1er anniversaire de la consecration de l’Eglise de la Mission Notre Dame

 

 

 

 

5- Interview with Myriam Augustin

 

 

 

 

6- HONNEUR ! RESPECT ! MÈRE MARIE LANGE, OSP- Marlène Rigaud Apollon

 

7- Dr. Paul Latortue- Emission 11 Janvier 2015

 

8-Laleau propose de décréter l’état d’urgence économique

 

 

9- Forum de Davos: Ban Ki-moon ouvre les discussions sur le changement climatique et la croissance

 

10- Racisme : ”combattre l’antisémitisme c’est combattre la haine, l’ignorance et l’impunité”, déclare Harlem Désir

11- Pourquoi tant de violence ?

-12- Un miracle aux Etats-Unis: un enfant sauvé par la prière de mère Casini

13-Proverbes

 

 

 

14- Good to know.      Deacon Paul- Thanking God for the gift of life

 

 

 

 

 

15–  Le pape invite à éduquer à la différence comme « antidote à la violence »

16-In Brief

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pensée de la Semaine: Qui est souvent à la cour du roi, finit toujours par trahir ses amis.

 

 

Thought of the Week: He Who is often at the King’s court always ends up betraying his friends.

 

Pensamiento de la Semana: ¿Quién está a menudo en la corte del rey siempre termina traicionando sus amigos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 3RD SUNDAY IN ORDINARY TIME (January 25th, 2015)

Jonah 3, 1-5, 10; Psalm 25; 1 Cor. 7. 29-31; Mark 1, 14-29

 

Bishop Sansaricq15

 

  By +Guy Sansaricq

 

In today’s Gospel, we hear Jesus telling the apostles “Be fishers of men.” Peter and Andrew immediately gave up their trades and families and followed him. Let us dwell on this and be fascinated by Jesus’ first initiative. He selects collaborators and trains them to take in charge his mission. Jesus always seeks to empower people and bestow important responsibilities on them. That is still true today!

 

But one condition is set forth. They must be able to DETACH themselves from all the bonds that would impede their full dedication to the mission. They must BELIEVE in Christ to the point of turning their backs to family, income and many legitimate pursuits. They are not to be people of two masters.

 

In this context the story of Jonah is told in the 1st reading. When Jonah after many ups and downs finally reached the sinful city of Nineveh he delivered his call of repentance. The whole city of Nineveh turned away from their evil ways and put on sackcloth. They were saved. We too must learn to REPENT.

 

The 2nd reading likewise reminds us that “the present world in its present form is passing away.”

Excessive attachment to passing things distracts us from goals that are superior and permanent.

In these first Sundays of the year, let us seriously consider to act like the people of Nineveh and like the first Apostles. There are things that we must be prepared to give up if we want to follow Jesus unreservedly. Jesus teaches the humble his way. Are you humble? Then follow the way and find joy!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 3ÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (25 Janvier 2015)

Jonas 3, 1-10; Psaume 25; 1 Cor. 7, 29-451; Marc 1. 14-20

 

Bishop29

 

  Par +Guy Sansaricq.

 

Comme c’est fascinant de suivre le pas de Jésus au début de son ministère. Sa priorité: le choix des Apotres. Simon, André, Jacques et Jean sont appelés à laisser leur famille et leurs filets et nous les voyons librement accepter de devenir Pècheurs d’hommes.”

 

C’est que Jésus entreprend une mission dont il veut nous confier la charge. Il sait que nous sommes

munis d’intelligence et de volonté. Il veut donc que nous utilisons ces facultés exceptionnelles pour assumer des fonctions supérieures. Il cherche à élever notre humanité. Mais pour cela, il nous faut faire un choix. C’est ce qu’on appelle LA FOI. Il faut tout laisser pour le suivre. Pas de demie-mesure!

 

A ce niveau, la première lecture du jour, tirée du livre de Jonas, nous inspire. Jonas, après bien des tergiversations se rend finalement dans la ville pécheresse de Ninive. Il lance son appel au repentir. Les Ninivois, touchés par la grace, se détournent de leurs voies mauvaises et se revètent de sac. Leur sincère conversion leur gagne la faveur de Dieu. Cette histoire illustre la nécessité du repentir.

 

La seconde lecture souligne que l’attachement excessif à ce monde qui passe nous rend aveugles aux biens supérieurs. Pourquoi résister à l’appel divin et préférer la futilité? Oh! La folie humaine! L’attrait du provisoire trouble les esprits faibles! Beaucoup s’appliquent tristement à la poursuite du vent!

 

Repentez vous et croyez à la bonne nouvelle!” nous dit Jésus! N’aie pas peur de briser les chaines qui te tiennent captifs (ou captives)! Viens et suis moi te dit Jésus!

La FOI est la porte d’entrée d’une vie nouvelle! La joie t’appelle!

Bishop Guy sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télé Solidarité -2ème  etape

 

 

Télé Solidarité est en train de franchir une 2ème  etape au debut de l’Année 2015 avec la création d’une salle de studio moderne ou l’on sera en mesure d’avoir certaines emissions en direct. Notre équipe travaille chaque jour afin de faire de radio Télé Solidarité un vrai media d’evangelisation et d’education au service de la communauté Noire de la diaspora et d’Haiti.

 Rene 22

Rene Leonard

Gràce à votre contribution Bishop Guy Sansaricq vient de donner un chèque de $17 000.00 au directeur Technique de Télé Solidarité  Rene Leonard pour l’achat des materiels et un camera de Studio. Bishop Guy Sansaricq et le Comité Executif de Radio Télé Solidarité sont très reconnaissants envers tous ceux et celles qui ont participle financièrement à la levée de fonds.

Nous tenons à remercier tous ceux et celles qui ont envoyé une donation pour la levée de Fonds de Radio Télé Solidarité. Plusieurs prêtres de la pastorale Haitienne et même des prêtres Américains ont envoyé leur quote part ou ont promis  qu’ils vont nous supporter dans cette levée de fonds. Certains d’entre eux ont même envoyé des chèques personnels pour supporter cette noble Cause. Le Premier Dimanche du Mois de Janvier 2015 nous avons été à la paroisse du Sacre Coeur du diocese de Brooklyn dirigée par le Père Hilaire Belizaire, le premier Curé Haitien  de Cette paroisse. Il a demandé à ses fidèles de prier pour le personnel de Radio Télé Solidarité  et de soutenir financièrement  Radio télé Solidarité.

 

Father Hilaire

 

Une semaine après notre visite, le Père Hilaire  a envoyé un chèque de $500,00 pour notre campagne. Nous disons un grand merci au Père Hilaire et je presume que son geste de Solidarité va être suivi par tous les prêtres de la pastorale Haitienne. Pour écouter une partie de l’intervention du Père Hilaire  clicquer sur ce link: http://youtu.be/U61U4mdlR3E

 

Bishop Nicolas 1

Bishop Nicholas

À L’occasion de la fête de St Valentin , le Samedi 7 Fevrier 2015 à 8:00Heures Pm nous aurons une emission en direct avec plusieurs couples de la Communauté. Bishop Nicholas et un couple de son Eglise seront avec nous pour cette emission. Plusieurs couples seront également presents. Le personnel de Telé Solidarité aura à choisir le couple de l’année. Le Père St Charles Borno,Curé de la Paroisse de Ste Therese D’Avila et vice Chairman de radio Télé Solidarité nous a assuré q’un couple de sa Paroisse participera à cette emission. Donc Le Samedi 7 Fevrier à 8:00 heures pm nous vous invitons à visiter Telesolidarite.tv et à cliquer sur live Scream.

 

DSC_4095 - Copy

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec  le comité executif de Radio Télé Solidarité  vous remercie pour votre patience et votre generosité et continue à compter sur vos prières et votre générosité pour l’avancement de radio Télé Solidarité

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télé  Solidarité -Second step

 

 

Dr Mcalla-2

 

Télé  Solidarité is  taking  a second daring step at the beginning of the year 2015 with the creation of a modern studio where we will be able to have some live broadcasts. Our team is working every day to make Radio TV Solidarité a real  media of evangelization  and education in the service of the Black diaspora community and Haiti.

 

 

Rene 22

Mr. René Leonard

 

Thanks to your contribution Bishop Guy Sansaricq just gave a check of $ 17,000  to the Solidarity TV Technical Director Mr. René Leonard for the purchase of materials and a camera Studio. Bishop Guy Sansaricq and the  Executive Committee of Radio TV Solidarité  are very grateful to all who sent a donation  for the  fundraising of Radio Télé Solidarité. Thank you for your generosity and the trust you put in us. Several priests of the Haitian Apostolate and even priests of other nationalities sent donations  or promised they will support us in this  fund raising campaign.. Some of them even sent personal checks to support this noble cause. The First Sunday of the Month of January 2015 we were at the parish of the Sacred Heart of the Brooklyn diocese, in Queens. Father Hilaire Belizaire, the first  Haitian pastor of this parish  asked his congregation to pray for the Radio TV  Solidarité. He exhorted them also to support financially Radio TV Solidarité.

Pere Hilaire1

Thank You father Hilaire

 

A week after our visit, Father Hilaire sent a check of  $ 500.00 for our fund-raising campaign. We say a big thank you to Father Hilaire and I presume that his gesture of solidarité will be followed by all the priests of the Haitian ministry. To listen to part of Father Hilaire’s intervention click on this link : http://youtu.be/U61U4mdlR3E

On the occasion of the feast of St. Valentine, Saturday, February 7, 2015 to 8: 00 pm we will have a direct Talk Show  with several couples of the Community. Bishop Nicholas and a couple of his church will be with us for this Talk Show. Many couples will be involved in the live discussion about family life and love. The staff of Telé Solidarity will have to choose the Couple  of the year. Father St Charles Borno, Parish Priest of St. Terese of Avila and vice chairman of Radio TV Solidarité gave us the assurance that a Couple  of his parish will participate in this  talk show  . So the Saturday, February 7 at 8:00 Pm please visit Telesolidarite.tv and click on live Scream Bishop Guy Sansaricq in communion with the Radio TV Solidarity Executive Committee thanks you for your patience and generosity and continues to count on your prayers and generosity for the advancement of Radio Tele Solidarité

 

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mission Notre Dame d’Haiti -1er anniversaire de la consecration de l’Eglise de la Mission Notre Dame

 

paroisse-little-haiti

 

 

Le 1er février 2015 La vibrante communauté Haitienne de Foi de la Mission Notre Dame d’Haiti se prepare à célébrer le 1er anniversaire de la consecration de l’Eglise de la Mission Notre Dame D’Haiti de l’archidiocèse de Miami.  Ce sera encore un grand moment pour cette communauté et le Père Reginald Jean Mary surnommé Father Reggy, Curé de cette paroisse et le prêtre batisseur de cette grande église qui est une grande source de fierté pour la pastorale Haitienne

 

FL  FL-fv-qa-Jean-052010

 

Le Père Reggy a prouvé son leadership et sa grande sagesse en menant  ce projet à bon port jusqu’à sa concretisation. Il a rencontré beaucoup de difficultés dans ce projet mais il a compris l’importance de perseverer jusqu’à la fin car quand le ciel a decidé la terre ne peut pas barrer la route. Un an déja et le peuple de Dieu de la diaspora Haitienne est très content de voir que ses frères et Soeurs de Little Haiti ont une prestigieuse Église pour vivre leur foi dans leur langue et leur culture.

 

 

20091023_miaweb_jericho

 

Le Père Reggy accueille chaque fin de semaine  près de 5000 fidèles pour ses célébrations Eucharistiques. Pour ses séances de JERICHO il accueille entre 6.000 et 10000 personnes. Il est l’un des leaders spirituels de la pastorale Haitienne qui accueille  le plus de fidèles pour ses celebrations.


Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire à la vaillante Communauté Haitienne de foi  de la mission Notre Dame d’Haiti en ces mots:

Cher Père Reggy, toi que j’estime hautement et que j’aime et admire comme un frère combatant sur les sentiers du royaume, Joyeux anniversaire! Que cet édifice d’Eglise, construit miraculeusement, soit toujours une sorte de cite-lumière d’où coule les flots abondants de la misèricorde divine. Que ceux qui frèquentent ce lieu deviennent de plus en plus “les enfants de la Resurrection.”

 

Arch. Wenski-Notre Dame d'Haiti

son Excellence Monseigneur Thomas Wenski

À l’occasion du Premier Anniversaire Le père Reginald Jean Mary a accordé un entretien à radio télé Solidarité. Il nous a parlé de la celebration Eucharistique du 1er fevrier. Il nous dit qu’il aura 2 célébrations Eucharistiques l’une à 7 Heures am et l’autre à 10:00 Am. Il a mentionné comment feu Monseigneur Darbouze l’a inspiré comme prêtre et le travail colossal preside par son Excellence Monseigneur Thomas Wenski, archevêque de Miami le principal fondateur  de la communauté Haitienne de foi  de l’archidiocèse de Miami.

 Chorale Notre Dame d'Haiti

Le Père Reginald nous fit savoir qu’il a déjà 14 ans à Notre Dame et 11 ans comme administrateur de cette Paroisse. La Communauté Haitienne de Little Haiti a été fondée en 1979 et a donc 36 ans d’existence. Il continua pour nous dire que les jeunes de la mission Notre Dame sont très impliqués dans sa paroise. Il a mis l’accent sur la festivité du 1er Anniversaire ou il aura un tridium, un concert avec l’orchestre Hosanna du Cap Haitien le Samedi 31 Janvier 2015 et deux celebration Eucharistiques le 1er Fevrier. Il nous informa aussi que le Sanctuaire Marial de la mission notre Dame d’Haiti a 1500 places.Il insista que la Mission Notre Dame D’Haiti supporte la campagne de levée de Fonds de Radio Télé Solidarité et il encourage ses confrères prêtres à supporter la campagne de levée de Radio Télé Solidarité.  Pour écouter l’entretien du Père Reggy clicquer sur ce link.: http://youtu.be/88BtyGUvsIY

 

Le Personnel du Bulletin du Centre National souhaite un Joyeux 1er Anniversaire au Père Reggy et à la vibrante communauté Haitienne de foi de la mission  Notre Dame d’Haiti. Pwisans nou, se nan Jezi li ye!

 

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

Our Lady of Haiti Mission-first anniversary of the new church .

 

paroisse-little-haiti

This coming Sunday February 1st,  2015 the vibrant Haitian community of “Our Lady of Haiti Mission” is preparing to celebrate the first anniversary of their new church in the Archdiocese of Miami. It will  be a great moment for this community and Father Reginald Jean Mary known as  Father Reggy, pastor of this parish  and builder of this great church. Both Fr. Jean-Mary and the Church he built are a great source of pride to the Haitian community. Father Reggy has proven his leadership and wisdom in leading this project safely to its concretization. He encountered many difficulties in this project but he understood the importance to persevere to the end because when heaven has decided earth cannot object. One year later, the elation of the beginnings has not abated. the people of God of the entire Haitian Diaspora shares the joy of their brothers and sisters of Little Haiti who now enjoy a prestigious site to celebrate their faith in their own language and culture. Father Reggy welcomes every weekend nearly  5000 faithful for his Eucharistic celebrations. His JERICHO sessions attract between 6,000 and 10,000 people. He is one of the spiritual leaders of the Haitian ministry that welcomes the most faithful to his celebrations. Bishop Guy Sansaricq wishes a Happy Anniversary to the valiant Haitian Community of  “Mission Notre Dame d’Haiti” in these words: Dear Father Reggy my brother whom is love dearly and highly respect, as a fellow companion on the battle field of the kingdom, I wish you a happy anniversary! May your pastoral dream gradually come to fulfillment when you see the Church you built increasingly become a privileged stage for the emergence of a new generation of Haitian Catholics, a fountainhead where the children of the resurrection come to quench their thirst of God.” Blessings to you all!

 

FL  FL-fv-qa-Jean-052010

On the occasion of this First Anniversary Father Reginald Jean Mary gave an interview to Radio Télé  Solidarité . He told us about the Eucharistic celebration on  February 1st. He said he will have  2 Eucharistic Celebrations one at 7am and the other at 10:00 Am. He mentioned how the late Monsignor Darbouze inspired him as a priest and the colossal work of his Excellency Bishop Thomas Wenski, Archbishop of Miami the main founder of the Haitian community of faith of the Archdiocese of Miami. Archbishop Wenski’as support was crucial to the success of Fr. Jean-Mary in the construction of this new Church. Father Reginald told us that he has already spent 14 years at Notre Dame eleven of which as administrator. The Haitian Community of Little Haiti was founded in 1979 and has 36 years of existence . He also told us that the youth of the mission Notre Dame are very involved in the Parish life. He focused on the celebration of the 1st anniversary when he  will have a Tridium, a concert with the orchestra Hosanna of Cap Haitien on Saturday, January 31, 2015 and two Eucharistic celebrations on  February 1st . He also informed us that the Marian Sanctuary of the mission our Lady of Haiti has 1500 seats.  Mission Notre Dame D’Haiti supports Radio TV Solidarity’s  fund-raising campaign. Father encourages his fellow brother priests to support Radio Télé Solidarité. To listen to the interview of Father Reggy  click on this link.: http://youtu.be/88BtyGUvsIY

The Staff of the Weekly Bulletin of  National Center  wishes a Happy 1st Anniversary to  Father Reggy and the vibrant Haitian community of faith of the  mission Notre Dame d’Haiti

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entretien avec Professseur Myriam Augustin

 

Myriam114

Le Samedi 17 Janvier J’ai eu la chance de rencontrer Professseur Myriam Augustin pour un entretien à radio Télé solidarité. Professeur Augustin est l’une des etoiles de la communauté Haitienne de la Diaspora et elle a été honorée à la soirée de Gala de l’apostolaat Haitien à la fin du Mois de Decembre 2014. Depuis 21Ans chaque année Mme Lise Marc organise une soirée de gala au profit du Centre National de l’Apostolat Haitien.

 

Myriam  est née en Haiti et elle est rentrée aux états Unis très jeune, ellle etait très consciente de l’importance d’avoir une très bonne education. Elle a été à l’école et grace à son education elle est une grande source de fierté pour la communauté haitienne de la Diaspora.Elle est professeur à l’université et, selon son frère Ingenieur Tony Augustin, Myriam est très meticuleuse et prend toujours le soin de bien preparer son cours même si elle a deja dispensé plusieurs fois le contenu de son cours.

 

DSC_6602

 

Notre rencontre avec Myriam a permis à Monseigneur Guy Sansaricq d’expliquer à Myrian et à son frère Tony qui est ingenieur de formation la mission de Radio Télé Solidarité et l‘importance pour les leaders de la communauté Haitienne d’utiliser ce media de communication pour le travail d’evangelisation et d’education de notre peuple

 

Dans son entretien Myriam nous a dressé un bref portrait de son profil academique, elle nous fit savoir qu’elle est rentrée aux États Unis très jeune, elle a été aux etudes et elle s’est specialisée en education. Elle a enseigné au niveau primaire , Secondaire et elle est maintenant professeur d’université. Elle a travaillé comme enseignante dans  12 pays de l’Afrique de l’Ouest et aussi en Afrique du Sud. Elle continua pour nous dire qu’elle a enseigné dans plusieurs Universités publiques en Haiti surtout au niveau de la formation des professeurs.Pendant Sept Ans elle a dirigé le programme HABITAC et L’une des missions de HABITAC etait d’aider les jeunes étudiants Haitiens de l’etat de New York à bien maitriser la langue Anglaise, On doit ajouter  que Myriam a participé l’année dernière  dans un projet  de developpement communautaire et touriste avec  Marie Fouché à L’Anse à Veau  Elle est chanteuse et elle est très impliquée  dans la communauté Haitienne

 

 Marthin Luther King

 

Myriam nous informa comment le feu Docteur Martin Luther King continue à l’inspirer comme une femme noire. Elle a une grande reconnaissance envers ce dernier pour  pour son travail de justice sociale aux États Unis  . Martin Luther King l’aide à prendre conscience comment elle peut ameliorer comme éducatrice les problèmes  de l’injustice sociale dont est victime la communauté Noire  Elle exhorta les parents dans son entretien à developer une bonne ligne de communication et la communication n’est pas forcement en Anglais et les parents doivent utiliser la langue qu’ils maitrisent le mieux dans leur leur relation avec leurs enfants. Elle continua que la relation des parents avec les enfants ne doit pas être basée seulement sur les punitions.

Myriam encouragea les jeunes dans son entretien  à travailler très bien à l’école. Elle mentionna quand un jeune a de très bonne note, il peut facilement beneficier d’une bourse d’étude à l’université. Le personnel de Télé Solidarité etait très heureux d’avoir Myriam pour cet entretien. Pour ecouter l’entretien de Myriam clicquer sur ce link:http://youtu.be/3gPUDVbz3io

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interview with Myriam Augustin

Myriam114

 

On Saturday, January 17 I had the chance to meet  Myriam Augustin educator by training  for an interview with Radio TV solidarity. Professor Augustin is one of the stars of the Haitian community in the Diaspora and she was honored at the Gala dinner of the Haitian Apostolate at the end of the Month of December 2014.

Myriam was born in Haiti and arrived in the United States very young. She became quickly aware of the importance of  a good education. She went to  school and thanks to her  education she is now a great source of pride for the Haitian community of the Diaspora. Now she  is a professor of  the university, and according to her  brother Engineer Tony Augustin Myriam is very meticulous and always takes care to prepare her classes even if she has already delivered the content of that session several times.

 DSC_6602

Our meeting with Myriam allowed Bishop  Guy Sansaricq to explain to Myrian and her brother Tony, who is engineer, the mission of  Radio TV Solidarité and the importance for the leaders of the Haitian community to use this media for the  work of evangelization  and education of our people.

 

In her interview Myriam compiled a brief portrait of her academic profile. After college, she went to the university  and  specialized in education. She taught at the primary and secondary levels and is now a university professor. She worked as a teacher in 12 countries in West Africa and also in South Africa. She taught at several public universities in Haiti especially in teachers’ training. Seven Years  she led the program of HABITAC whose primary mission was to help young  Haitian students of the state of New York to achieve fluency in the English language. Myriam participated last year  in a community development project with Ms. Marie Fouche in Anse à Veau. She is also a singer and is very involved in the Haitian community

Myriam informed us how the late Dr. Martin Luther King continues to inspire as a black woman. She has a great gratitude to Dr. Martin Luther King for his work. Martin Luther King helped her  to realize how crucially helpful education can be to help resolve the problems of social injustice suffered by the Black community. In her interview, Myriam urged parents to  develop a good line of communication with their children. She stressed that communication does not necessarily involve  the use of English when speaking to the children. According to her, parents must use the language they master best in their relationship with their children. The relationship should not emphasize punishment.

Myriam encouraged the youth in her interview to work very well in school. She mentioned that when a youth has very good marks, he or she  can easily be awarded with  a scholarship to study at university. The staff  of Télé Solidarité was very happy to meet  Myriam for this interview. To listen to the interview Myriam a click on this link: http://youtu.be/3gPUDVbz3io

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HONNEUR ! RESPECT ! MÈRE MARIE LANGE, OSP

Marlène Rigaud Apollon

24-25 janvier 2015

 Marlene

Mother Elisabeth Lange

 

Tandis que le 133ème anniversaire de la mort de Mère Marie Lange approche, je suis hantée par sa déclaration, rapportée par Sœur Willigman dans Vie d’Elisabeth Lange qu’elle était «Française dans l’âme » (Sur les Traces de Mère Lange, Les Sœurs Oblates de la Providence….p. 38:40, Intro. et notes : P.Maurice Elder Hyppolite, sdb, Transcription et traduction : Mme Fabiola Fouron), et cela me trouble qu’on lui a en quelque sorte enlevé son choix, sa préférence, en insistant qu’elle est née à Cuba. Ce qui est important, quel que soit ce que d’autres ont dit ou disent, quel que soit ce que des documents rapportent, c’est qu’elle-même se considérait « Française dans l’âme » et le français est la langue qu’elle préférait parler. Nous nous devons donc d’honorer et de respecter sa déclaration, d’honorer et de respecter ses miraculeuses réalisations, de ne pas la transformer après sa mort en quelqu’un qu’elle n’a pas voulu être de son vivant et de prier que la Congrégation pour la Cause des Saints la reconnaisse et la béatifie pour ses extraordinaires et exemplaires accomplissements.  OUI, elle est une SAINTE, quelle que soit la nationalité qu’on lui suppose.

 

HONNEUR! RESPECT! Mère Marie Lange. MERCI du courage que tu as démontré tout au long de ta vie. MERCI d’être pour nous un magnifique exemple!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Docteur Paul Latortue-Emission 18 Janvier 2015

 

 

Doctor Paul Latortue

À l’occasion de la célébration  de l’anniversaire de feu Docteur Martin Luther King, Radio Télé Solidarité a été heureux de diffuser une autre émission avec le Docteur Paul Latortue. Dr Paul Latortue est economiste de formation et l’un des experts de la Communauté Haitienne.

 

Dr. Paul Latortue nous a parlé d’abord du travail du Docteur Martin King  qui a changé remarquablement la situation des Noirs aux États Unis. Les Noirs des États Unis n’avaient meme pas le droit de vote avant Martin Luther King. C’est la lutte du feu  Dr. Martin King qui a permis aux Noirs des États-Unis d’obtenir le droit de vote. Peut on aujourd’hui  parler d’une société parfaite aux États Unis? Est ce que le problème des inégalités sociales  et du racisme sont résolus aux États Unis? Est ce que l’accession de Barack Obama à la presidence a mis fin à ces problèmes? Bien sur,  les inégalités et l’injustice sociale n’ont pas disparu. Le progress social ne s’accomplit que graduellement.

Docteur Latortue a parlé de la crise politique d’Haiti dans la 2ème partie de son emission qui selon lui est loin d’être resolue et il continue à inviter les leaders politique d’Haiti à la concertation et au discernement. Pour écouter l’emission du Docteur Paul Latortue clicquer sur ce link: http://youtu.be/5s62Uul8qXM

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On the occasion of the celebration of the Anniversary of the late Dr. Martin Luther King, Radio TV Solidarité was very happy to have another Talk Show  with Dr. Paul Latortue. Dr. Paul Latortue is an economist by  training and one of the experts of the Haitian Community of the diaspora Dr. Paul Latortue told us how the work of the late Dr. Martin King has changed remarkedly the situation of blacks in the United States. The  blacks were not even allowed to vote before Martin Luther King. Thanks to  the struggle of the late Dr. Martin King Black people of The United States  obtained the right  to vote  . Can we now speak of a perfect society in the United States? Are the problems of social inequality and racism  resolved in the United States? Did the accession of Barack Obama to the presidency of the United States eliminate the old problems? Certainly not, but social progress is achieved step by step

Dr. Latortue spoke about the Haitian political crisis in the second part of his talk show. Indeed the crisis is far from being resolved. He urges the Haitian political leaders to dialogue and discernment. To listen to the Talk Show  of Dr. Paul Latortue click on this link: http://youtu.be/5s62Uul8qXM

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laleau propose de décréter l’état d’urgence économique

 

Frantz Duval – Rédacteur en chef du Nouvelliste

Le drapeau estampillé « Haiti is open for business » est en berne. Le slogan pro affaire n’a plus la cote. Les hommes d’affaires haïtiens n’en veulent pas, la mayonnaise n’a pas pris. « Haiti is open for buisiness », plus personne n’en parle ces derniers jours. Ni le président de la République, ni le Premier ministre, ni le nouveau ministre de l’Economie et des Finances n’ont fait mention de ce leitmotiv dans leurs dernières prises de parole en public.

Aucun nouveau slogan n’est non plus mis en avant.

Ce mercredi, alors que s’ouvre le forum économique de Davos, en Suisse, le premier ministre Evans Paul a participé à la messe de célébration de la fête de Notre-Dame de Fatima à Delmas. Autre temps, autre lieu. Est-ce à dire que le magasin Haïti est fermé et les stores baissés ? Que nous n’avons plus les moyens ni l’envie de payer la sauce plus chère que le poisson ? Dans le 44e mois après l’accession au pouvoir de Michel Martelly, pris entre les élections à faire et le pays à faire marcher, un nouveau gouvernement, qui n’a pas connu l’épreuve du passage devant le Parlement, nous arrive sans slogan en bandoulière. Est-ce à dire qu’il n’y a pas de projet ? Est-ce à dire que le poids des contraintes pèse lourd sur l’épaule des illusions ?

On ne sait pas trop. Rien n’est clairement dit.

Pourtant, dans son discours d’installation, Wilson Laleau n’a pas caché « qu’en matière de développement économique et de progrès social et humain, notre histoire récente nous l’a prouvé, tout l’argent du monde, toute la technologie accumulée, tous les biens ne valent rien quand la détermination fait défaut, quand manque aussi la capacité de se mobiliser autour d’un projet de société… ». Ces mots du ministre des Finances soulignent que l’on attend encore les annonces fortes du premier ministre Paul pour bien comprendre où ce gouvernement compte mener la barque nationale. Pas de projets clairs, fuite des capitaux (les sorties nettes de capitaux du système bancaire augmentent), étroitesse du marché local (Seulement 2 % de la population est en mesure de consommer l’équivalent d’au moins 10$/jour, rapport ONPES), comme si cela ne suffisait pas comme calamités, celui qui a été deux fois ministre de l’Economie et des Finances et deux fois ministre du Commerce et de l’Industrie, Wilson Laleau, a dressé un portrait sombre de la situation de notre pays : « La situation des finances publiques est bien connue :la contrainte budgétaire s’est resserrée ; les ressources de PetroCaribe se raréfient; le désastre financier de l’EDH est devenu insoutenable;  la notation très défavorable du pays sur les marchés financiers internationaux lui interdit l’accès à des capitaux privés non concessionnels », selon celui qui a déjà servi sous trois premiers ministres.

Pour Laleau, « le moment est venu de décréter l’état d’urgence économique et faire tout ce qui dépend de nous pour ressusciter l’espoir dans l’avenir, dans le pays. » Le ministre a en outre confié dans son discours qu’au début du mandat de Michel Martelly, il avait refusé le poste  de ministre de l’Économie et des Finances.  L’équipe de transition (dont il faisait partie) militait avec énergie pour une transformation radicale de l’appareil administratif.

Il rêvait de prendre la tête d’un ministère du Développement économique qui  regrouperait les grandes fonctions stratégiques du ministère de la Planification et de la Coopération externe, du ministère de l’Économie et des Finances et celui du Commerce et de l’Industrie pour faire un grand Ministère responsable de la stratégie économique du pays. Tel était le projet en 2011 qui, encore une fois, restera dans les cartons. En cette dernière année du mandat de Michel Martelly, l’économie mal gérée gâchera les élections, faut-il le rappeler… et tout fiasco électoral hypothéquera les années à venir. C’est bien le moment de décréter l’état d’urgence économique. Mais aura-t-on le temps de commencer à réfléchir ?

Frantz Duval Rédacteur en chef du Nouvelliste

 

Source: Le Nouvelliste

 

Forum de Davos: Ban Ki-moon ouvre les discussions sur le changement climatique et la croissance

-Davos2-300x200

Ban Ki-moon au Forum économique mondial à Davos.

Les travaux du Forum économique mondial se poursuivent à Davos, en Suisse. Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a parmi ses déclarations, indiqué vendredi 23 janvier à Davos que « 2015 est une année de l’action globale ». C’était lors de son intervention à l’ouverture des discussions sur le changement climatique et la croissance.

Il a déclaré, entre autres, que « Nous sommes confrontés à de multiples crises dans ce monde; crises géopolitique, socio-économique et du développement durable. L’année en cours doit être une période pour notre engagement fort et une action mondiale ».

« Avec l’adoption de l’ordre du jour du développement post-2015, avec un ensemble d’objectifs de développement durable et un accord – universel et significatif – sur le changement climatique en décembre de cette année à Paris, je pense que nous pouvons mettre nos vies, notre monde, sur la voie d’un avenir meilleur. »

Créé en 1971 par Klaus M. Schwab, professeur d’économie en Suisse, le Forum économique mondial (World Economic Forum) est une fondation à but non lucratif dont le siège est à Genève. Le Forum est connu pour sa réunion annuelle à Davos, en Suisse, qui réunit des dirigeants d’entreprise, des responsables politiques du monde entier ainsi que des intellectuels et des journalistes, afin de débattre des problèmes les plus urgents de la planète, y compris les domaines de la santé et de l’environnement, la mise en place d’un agenda global de libéralisation de l’économie et des règles du commerce mondial.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

 

 

Racisme : ”combattre l’antisémitisme c’est combattre la haine, l’ignorance et l’impunité”, déclare Harlem Désir

Racisme HARLEM-DESIR

Harlem Désir, Secrétaire d’État français aux affaires européennes. Photo: ONU

L’Assemblée générale a tenu jeudi matin, à New York, une réunion informelle de la plénière pour discuter des craintes d’une montée de la violence antisémite dans le monde. Les 193 États Membres et les personnalités présentes dans la salle de l’Assemblée ont notamment entendu l’intervention du Secrétaire d’État français aux affaires européennes, Harlem Désir. Ce dernier a notamment déclaré que ”combattre l’antisémitisme c’est combattre la haine, l’ignorance et l’impunité”.

Le représentant du gouvernement français a présenté les dernières mesures prises par la France après les attentats du 7, 8 et 9 janvier contre le journal Charlie Hebdo, des policiers et contre un supermarché casher de la porte de Vincennes. Il a notamment indiqué que son pays a décidé de renforcer son arsenal répressif et les sanctions prévues pour punir les auteurs de parole et d’actes antisémites. Il a précisé que les autorités ont affiné leurs outils statistiques sur les attaques à caractère antisémite, et accru leur vigilance vis-à-vis des propos tenus sur Internet.

Harlem Désir a confirmé que son gouvernement veut faire davantage. C’est pourquoi trois initiatives seront ainsi adoptées à brève échéance : la généralisation de la circonstance aggravante de racisme et d’antisémitisme pour tous les délits et crimes punis par le code pénal ; l’exclusion du droit de la presse des injures ou diffamations à caractère raciste et antisémite, car elles ne sont pas une opinion mais une incitation à la haine et à la violence ; la possibilité d’un blocage administratif des sites internet et des messages à caractère raciste et antisémite. De plus, 10 000 soldats ont été mobilisés pour la protection des sites sensibles, en particulier les écoles juives, les synagogues et les mosquées, a-t-il précisé.

Pour autant, le Secrétaire d’État a fait valoir que la réponse de la France ne saurait passer par la seule répression. Il a souligné l’immense défi éducatif vis-à-vis des jeunes générations auquel les autorités sont confrontées. C’est pourquoi un plan national d’action contre le racisme et l’antisémitisme qui établit des programmes d’éducation et de sensibilisation pour tous les élèves a été lancé afin de prévenir la formation de stéréotypes et de préjugés et d’enraciner les valeurs de tolérance et de respect de l’autre. Un important travail sur la mémoire de la Shoah est mené pour combattre le négationnisme, de nouveaux lieux de mémoire ont été inaugurés par le Président de la République et le Premier ministre en 2012, le Mémorial sur la shoah à Drancy et le Camp des Milles à Aix en Provence.

Harlem Désir a poursuivi son propos en déclarant que le président de la République, François Hollande a décidé de faire de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme une grande cause nationale. En ce 22 janvier, qui est la journée franco-allemande, il a insisté sur le fait que les deux pays sont déterminés et unis pour la défense des valeurs de tolérance, de paix et de démocratie qui constituent le coeur du projet européen et le fondement-même des Nations Unies.

Le Secrétaire d’État a, par ailleurs, rappelé que le 9 janvier, à Paris, dans le magasin casher de la porte de Vincennes, un homme musulman a aidé la police au péril de sa vie à sauver les otages. Cet homme était malien. Interrogé par des journalistes qui s’étonnaient de la présence d’un employé musulman au sein d’un magasin casher, c’est à la fraternité humaine que Lassana Bathily en a appelé pour expliquer son geste. Je le cite : « nous sommes des frères, ce n’est pas une question de juifs, de chrétiens ou de musulmans, nous sommes tous dans le même bateau. Il fallait tous qu’on s’aide pour sortir de cette crise ». «Il est, désormais, notre compatriote, exemple pour tous de courage et de fraternité dans ce combat qui est aussi celui des valeurs universelles des Nations Unies », a-t-il conclu.

En début de séance, les représentants des États Membres et les personnalités présentes avaient entendu une allocution liminaire du philosophe et écrivain français, Bernard Henri Lévy.

Dans un message lu par le Vice-Président de l’Assemblée générale, Álvaro José Costa de Mendonça e Moura, le 69ème Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Sam Kutesa a fustigé ces formes de discrimination, dont la persistance contribue à perpétuer « les stéréotypes, la stigmatisation, l’exclusion, les menaces et la violence ». En dépit de l’engagement de la communauté internationale contre la discrimination raciale, « nous assistons actuellement à une montée inquiétante de l’antisémitisme et d’autres formes d’intolérance et de préjugés », s’est inquiété Sam Kutesa.

« Cette réunion intervient en réaction à la hausse troublante des attaques antisémites en Europe. Mais bien sûr, l’antisémitisme est une des plus anciennes formes de préjugé de l’humanité », a quant à lui déclaré dans un message vidéo le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, actuellement en déplacement à Davos, en Suisse, pour assister à la réunion annuelle du Forum économique mondial.

« A travers les siècles, et dans le monde entier, les Juifs ont été massacrés et maltraités uniquement parce qu’ils étaient juifs. Ils ont souffert du bannissement et de l’exil, des stéréotypes et de l’exclusion », a souligné le chef de l’ONU, ajoutant que l’« assassinat systématique de millions de juifs européens durant l’Holocauste a révélé l’antisémitisme sous sa forme la plus monstrueuse ».

« La semaine prochaine, la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste sera une occasion importante de se rappeler les horreurs de la Seconde Guerre mondiale », a de son côté déclaré M. Kutesa. « Ce n’est pas seulement notre devoir solennel de nous remémorer les tragédies qui ont eu lieu à cette occasion, mais c’est aussi notre responsabilité de tirer les enseignements des atrocités innommables de l’Holocauste » pour faire en sorte que « de tels actes d’intolérance et de haine ne se reproduisent jamais ».

Déplorant que les efforts entrepris pour construire un monde de compréhension mutuelle soient mis à rude épreuve aujourd’hui par la montée des extrémismes et des actes de barbarie, le Président de l’Assemblée générale a regretté que les Juifs continuent d’être pris pour cible, tout comme les Musulmans et tant d’autres à travers le monde. « Notre réponse doit permettre d’éviter de perpétuer les cycles de diabolisation et de jouer le jeu de ceux qui cherchent à diviser », a-t-il ajouté, mentionnant l’éducation comme l’un des principaux instruments de lutte contre les discriminations raciales.

« Nous devons également éviter un autre piège, impliquant le conflit au Moyen-Orient », a quant à lui souligné M. Ban, insistant sur le fait que les griefs contre les actions du gouvernement israélien ne doivent jamais être utilisés comme une excuse pour attaquer les Juifs.

« La lutte contre l’antisémitisme est un combat pour nous tous », a déclaré en conclusion de son message le Secrétaire général.

Trente-sept pays, dont les Etats-Unis, le Canada, l’Australie et l’ensemble des pays membres de l’Union européenne sont à l’origine de la convocation de cette session exceptionnelle, dont le principe et la date avaient été décidés antérieurement aux tragédies qui ont récemment endeuillé la France, notamment l’attaque terroriste qui avait pris pour cible un supermarché casher à Paris le 9 janvier.

(Extrait sonore : Harlem Désir, Secrétaire d’État français aux affaires européennes)

 

 

Pourquoi tant de violence ?

TRIBUNE de Charles Vandame, archevêque émérite de N’Djamena.

 

 Mgr Michel Cartatéguy, à Niamey : « Il n’y a aucune semence de haine dans nos cœurs »

Vivant depuis peu au Cameroun, l’archevêque émérite de N’Djamena livre son analyse sur les violences qui, notamment en Afrique, ont visé les communautés chrétiennes après la publication du dernier numéro de Charlie Hebdo avec une caricature du prophète Mohammed en couverture.

1/S’en prendre à des innocents est inadmissible. Mais il faut se rappeler que, dans de nombreuses cultures, l’être humain, avant d’être regardé comme un individu autonome, responsable de ses choix, est considéré comme un être en relation, membre d’un groupe, d’une famille, d’un clan, d’une ethnie, d’une nation. Comme tel il est tenu de rester inconditionnellement solidaire des siens, que ceux-ci aient raison ou tort. Le groupe est premier. Dans cette perspective, celui qui ne réussit pas à se venger en tuant directement son ennemi, se vengera sans état d’âme, en tuant un membre de la famille ou du clan de son ennemi. Il aura alors accompli ce qu’on attendait de lui.

2/Un membre du conseil supérieur islamique de la grande mosquée de N’Djamena m’a dit un jour avec conviction : « l’islam est inséparablement « din » la foi ; et « dawla » le pouvoir. » Ce qui signifie que la communauté musulmane est inséparablement communauté religieuse et communauté politique. Dès lors attaquer l’islam ou s’en prendre à un groupe de musulmans, c’est s’attaquer à « l’umma », à la communauté islamique du monde entier. Sur le double plan religieux et politique. »

3/ Quand nous proclamons que nous ne sommes plus au Moyen Âge, nous oublions que si nous occidentaux avons connu l’ouverture magnifique de la Renaissance, et ensuite l’autonomie de la raison, au siècle des Lumières, beaucoup d’autres peuples n’ont pas encore eu la chance de franchir ces étapes. Ne conviendrait-il pas de leur en laisser le temps ? Là où l’affrontement durcit et fige les convictions, seul le dialogue peut contribuer à les assouplir.

4/Quand on s’en prend à la religion de l’autre, on touche à ce qu’il y a de plus sacré pour lui, on le détruit symboliquement. Représenter par un simple dessin le visage du prophète de l’islam est strictement interdit. En dresser la caricature est perçu que comme un sacrilège par ceux des musulmans qui sont restés étrangers à la modernité, fille de ce siècle des Lumières. Dans un tel contexte culturel, un sacrilège souille le monde et en compromet l’équilibre. Il faut rétablir cet équilibre par tous les moyens, fut-ce en tuant les coupables, si ceux-ci s’obstinent.

Charles Vandame, archevêque émérite de N’Djamena

 

 

Un miracle aux Etats-Unis: un enfant sauvé par la prière de mère Casini

Vers la béatification de la fondatrice franco-italienne

Rome, 23 janvier 2015 (Zenit.org) Anita Bourdin | 122 clics

Les miracles continuent de se produire dans le monde, notamment par l’intercession des futurs saints ou bienheureux: le Vatican vient d’en authentifier un dû à la prière de Maria Teresa Casini (1864-1937), fondatrice de la Congrégation des Oblates du Sacré-Coeur, dont l’apostolat s’est développé au service de l’éducation des jeunes et du soutien aux prêtres.

La reconnaissance du miracle, approuvée par le pape François jeudi, 22 janvier, dans l’après-midi, à l’occasion d’une audience accordée au préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le cardinal Angelo Amato, sdb, ouvre la voie à sa béatification.

Il s’agit de la guérison d’un jeune garçon de 5 ans, survenue en 2003, aux Etats-Unis, dans le diocèse de Youngstown (Ohio).

Le petit garçon allait au jardin d’enfants chez les soeurs Oblates du Sacré-Coeur. Un jour, il faillit se noyer complètement, et il tomba dans le coma. Les soeurs et sa famille s’en remirent à l’intercession de la fondatrice.

Le vendredi 27 juin, ce jour-là solennité du Coeur Sacré de Jésus, au moment où l’on célébrait la messe dans la chapelle des soeurs, vers 19h, l’enfant commença à se réveiller. Il se mit à bouger les bras et les jambes.

Le lendemain, samedi 28 juin, on lui enleva les tubes d’assistance médicale. Le dimanche 29 juin, il recommença à s’alimenter normalement. Le lundi 30 juin, il fut renvoyé chez lui, en bonne santé. Il grandit ensuite normalement, sans séquelles de son accident.

La vie de mère Casini

Née près de Rome, à Frascati, le 27 octobre 1864, elle s’est éteinte non loin de là, à Grottaferrata le 3 avril 1937.

Son papa, Tommaso Casini, était italien et sa maman, Mélanie Rayner, française. A la mort de son papa elle avait dix ans et avec sa maman et ses grands-parents maternels, elle alla habiter à Grottaferrata. L’abbé de l’abbaye, le P. Arsenio Pellegrini, devint son père spirituel.

Elle entra d’abord chez les Clarisses de Rome – près de la basilique Saint-Pierre-aux-liens, sous le nom de soeur Serafina du Coeur de Jésus. Mais deux ans plus tard, sa santé ne lui permit pas d’y rester.

Elle revint chez les siens, habitée par le désir de se consacrer pour la sanctification des prêtres. Des jeunes qui partageaient son idéal la rejoignirent. En 1894 le groupe prit le nom de “Victimes du Sacré Coeur”.

Elles formèrent un institut de clôture stricte au début, avant d’évoluer avec l’ouverture à l’apostolat, sur recommandation de l’évêque de Frascati, le cardinal Francesco Satolli. Elles ouvrirent un atelier en 1910 puis différents instituts d’éducation des jeunes filles.

Les soeurs reçurent une première approbation canonique en 1916 comme Oblates du Sacré Coeur. En 1920 s’ajouta l’oeuvre des “Petits amis de Jésus”, en préparation au petit séminaire. Ensuite, elles fondèrent un institut pour accueillir les prêtres âgés, malades, pauvres. Les communautés se développèrent en Italie, aux Etats-Unis, au Brésil.

En 1930, à 66 ans, et après 30 ans d’activité, la fondatrice se retira à Grottaferrata où elle s’éteignit le 3 avril 1937.

 

 

Proverbes

Sa Ki repanti prèske Inosan

Ou pa pile dlo nan pilon

Men ki bay pi wo pase men ki pran

Sommèy pa konnen mizè

Fò ou dòmi Kote Jan pou ou konnen Wonfle Jan

 

 

 

 

 

Good to know.           Thanking God for the gift of life.

Deacon Paul

 

Deacon Paul C. Dorsinville

If you read this, you are a marvel of so many cells and systems issued from one cell and functioning quite well in support of each other after so many years. The Book of Genesis tells us that God created everything and saw it was good , then He created humankind and saw it was very good. Jer 1:5, Job 10:6-12, Ps 22:10-11, Ps 139:15 tell us how God formed us in the womb. So the 5th commandment is quite definite:”You shall not murder” as is the Didache in the early Church. And the teaching of the Church has remained the same, as per Pope Paul VI in “Humanae Vitae”, St Pope John Paul II, Pope Benedict XVI and Pope Francis – as definite as defined in “Lumen Gentium’, Chap III about a teaching by the Bishops together with the Pope.

So the ruling by the US Supreme Court in Roe vs. Wade (1973) creating a privacy right to allow legalized abortion of unborn children is an aberration protested by Marches for Life for the last 40 years on the January 22 anniversary date. Furthermore, the abortion industry targets minorities earnestly, for instance Blacks and Hispanics – more dead babies than the casualties in all the armed conflicts in which the US have participated!

In addition to re-reading the Catechism of the Catholic Church Nos. 2258-2301, 2318-2335 on the subject, we can do more for the respect of life in the womb, in children, in the disabled, in the terminally ill and in the elderly by advocacy and concrete action in appreciation of the gift of life  such as Natural Family Planning, support for crisis pregnancies, adoption, support for mothers, fathers and other relatives of aborted children (Project Rachel), family support services, hospice and palliative care.

Go forth and glorify the Lord by your life!                                                     +                         +                       +.

Si tu lis ceci,tu es une merveille de tant de cellules et systèmes issus d’une cellule unique et fonctionnant remarquablement bien en support mutuel après tant d’années. Le livre de la Génèse nous dit que Dieu a tout créé et Il vit que c’était bon, ensuite Il créa l’humanité et il vit que c’était très bon. Jer 1,5; Job 10, 6-12; Ps 22, 10-11; Ps 139,15 nous disent comment Dieu nous a tissé dans le ventre. Aussi le 5ième commandement est très précis: “Tu ne commetreras pas de meurtre”de même que la “Didache”au début de l’Eglise. Et cet enseignement est resté le même par P. Paul VI in “Humanae Vitae”, St. P. Jean Paul II, P. Benoît XVI et P. François – aussi définitif qu’expliqué dans “Lumen Gentium”, Chap III sur l’enseignement par les Evêques unis au Pape.

Ainsi la décision par la Cour Suprême des Etats-Unis dans le cas “Roe vs. Wade”(1973) créant un droit de privacie pour permettree l’abortion légalisée d’enfants avant leur naissance est une aberration protestée par des Marches pour la Vie pour ces 40 dernières années  à la date-anniversaire du 22 Janvier. Plus grave, l’industrie d’avortement vise intensément les minorités, telles que Noirs et Hispaniques – plus de bébés tués que de décès dans toutes les guerres où les Etats-Unis ont participé!

En addition a la lecture du Catéchisme de l’Eglise Catholique Nos. 2258-301, 2318-2335 sur le sujet, nous pouvons faire plus pour le respect de la vie dans le ventre, chez les enfants, les handicappés, les viellards et les malades terminaux par l’avocacie et l’action concrète en appréciation du cadeau de la vie telle que Planification Naturelle Familiale, support pour les grossesses en crise, l’adoption, le support pour les mères, pères et autres parents d’enfants avortés (Projet Rachel), des services de support des familles, l’hospice et le soin palliatif.

Allons et glorifions le Seigneur par notre vie!                                                     #                         #                        #.

 

 

 

 

 

Le pape invite à éduquer à la différence comme « antidote à la violence »

 

 

Francois-Eduquer

Recevant samedi 24 janvier les participants d’un colloque organisé pour les 50 ans de l’Institut pontifical d’études arabes et d’islamologie (Pisai), le pape François a encouragé l’étude approfondie de l’islam comme moyen d’accepter la différence et de se prémunir contre toute forme de violence

24/1/15 – 13 H 42

 

GIUSEPPE CACACE/AFP

Le pape François, lors de son voyage en janvier 2015 au Sri Lanka, avait déjà plaidé pour le dialogue interreligieux

GIUSEPPE CACACE/AFP

Le pape François, lors de son voyage en janvier 2015 au Sri Lanka, avait déjà plaidé pour le dialogue interreligieux

Avec cet article

Le pape François a salué l’existence depuis cinquante ans d’un « institut explicitement dédié à la recherche et à la formation des personnes œuvrant au dialogue avec les musulmans », estimant nécessaire ce travail dans la durée. « Peut-être aujourd’hui plus que jamais, nous avons un tel besoin parce que l’antidote le plus efficace contre toute forme de violence est l’éducation à la découverte et à l’acceptation de la différence comme richesse et fécondité », a-t-il déclaré, en allusion implicite aux heurts entre communautés chrétiennes et musulmanes frappant divers lieux du monde actuellement.

Le pape recevait au Vatican, ce samedi 24 janvier, les participants à un colloque international intitulé « Étudier et comprendre la religion de l’autre » organisé pour les 50 ans d’établissement à Rome du Pisai, l’Institut pontifical d’études arabes et d’islamologie.

Ni approximation, ni improvisation

Dans son discours, lu en italien, il a vanté les mérites de cet institut qui permet une étude approfondie et dans la durée de l’islam, avec « patience et humilité », « parce que l’approximation et l’improvisation peuvent être contre-productives ou même cause de gêne et embarras ». Il a apprécié à ce sujet que le Pisai ne se limite pas à la superficialité, aux stéréotypes et idées préconçues, comme sous-entendant qu’ils peuvent prévaloir ailleurs.

Le pape a estimé que « des progrès ont été réalisés » dans le dialogue interreligieux « au cours des dernières années », « en dépit de quelques malentendus et des difficultés ». Un écho possible à l’émotion suscitée, malgré lui, par Benoît XVI dans le monde musulman à la suite de son discours à Ratisbonne en septembre 2006 sur foi et raison.

« Ferme dans sa propre identité »

Rappelant la « paternité spirituelle d’Abraham » liant personnes de différentes religions, comme il l’avait fait lors de sa visite sur l’Esplanade des Mosquées à Jérusalem en mai dernier, le pape François a toutefois mis en garde contre un « syncrétisme conciliant » qui conduirait à un « totalitarisme sans valeurs ». Lui-même personnellement engagé dans le dialogue interreligieux, comme ses récents voyages l’ont manifesté ou encore son message envoyé pour la fin du Ramadan, il a souligné de nouveau la nécessité de reste « ferme dans sa propre identité » pour « croître dans la connaissance réciproque ».

Fondé en 1926 en Tunisie par les Pères blancs (Société des missionnaires d’Afrique), ce qui est a pris le nom actuel de Pisai a été transféré à Rome en 1964 à Rome. Établi dans le quartier du Trastevere, il accueille des étudiants d’horizons divers : religieux, diplomates, chercheurs,.. Le pape a souhaité qu’il devienne plus encore « un point de référence pour les chrétiens qui travaillent dans le champ du dialogue interreligieux ».

Sébastien Maillard (à Rome)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

In Brief

 

Hosanna25

The Brooklyn Chapter of Venerable Pierre Toussaint invite you all to its First Fundraising Dinner Dance  to help the education of the poorest of the poor on February 14th at 7:00  PM to 1:00 AM location: Our Lady of Refuge School auditorium.  1087 Ocean ave Brooklyn Ny 11210 Admission: $ 50.00 in advance $60.00 a la porte. come on time for the cocktail Free parking and surprising gifts contact 718  434_2090   PierreToussaintchapterdob@gmail.com Godispurelove@hotmail.com

 

 

National Center-Holy Land Dear Friends:             The National Center of the Haitian Apostolate offers you the opportunity to go to the Holy Land and Rome. Our Holy Father, Pope Francis recently made this pilgrimage walking in the footsteps of Our Lord Jesus. He encourages us to see the places that are related to our Faith and Catholic tradition. He visited: Nazareth where the angel was sent to the Blessed Virgin Mary to announce the birth of Jesus; Bethlehem, the birthplace of our Savior, and he celebrated Mass in the Upper Room. As you carry the Cross, you will remember the sufferings, death of Jesus. How stunning it will be to stand on top of the Mount of Olives and view the Old City and remember where Jesus taught his disciples. Let us spend time in prayer and meditation in the same spots where Jesus prayed, healed the sick, wept and joined the disciples on a fishing trip. In Rome, you will be graced with a memorable audience with Pope Francis at the Vatican. Awesome! May the Lord bless us and prepare us for a great journey of faith. Please register early so you can benefit the $50.00 discount promised to the early birds. Chaplain: Father Yvon Pierre Contact Persons: Marie Monique Charlot 954-443-2698 Sister Juvenia Joseph 718-856-3323 Date of Pilgrimage: May 11-20, 2015     We have posted Haitian Apostolate flyer on a private website. The purpose of our doing this is so the client can use the site in his promotions. You should encourage them to put the web address in their parish bulletins and especially if they have a parish or ministry web site, they should have their web person create a link from their site to open this brochure. http://www.unitours.com/client/HaitianApostolateHolyLandandItaly.pdf   Fabrizio Fabbri President Unitours, Inc. 10 Midland Ave #202 Port Chester, NY 10573 Tel: 914-253-9446 Fax: 914-253-9001 Toll free: 800-777-7432 Website: www.unitours.com Facebook: http://www.facebook.com/Unitours Twitter: @UnitoursInc

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s