Latest News-November30

 

Business Card 1

Avent1

 

 

 

 

 

 

Visit telesolidarite.tv Skype Account: brothertob Weekly Bulletin Staff: Marlene Rigaud Apollon, Sister Jamie Phelps PHD, Deacon Paul Dorsainville Brother Tob: Editor Bishop Guy Sansaricq : Director Radio Solidarité : 1-302-797-4073 Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv- Blog: Solidarite Flash Face Book: Radiotelesolidarite Weekly Bulletin: , -November 30, 2014-December 7Unsubscribe here

 

 

 

 

 

 

 

1-Thought of the Week

2- Bishop Sansaricq-Homily

3- Interview with Jean Claude Ravet

 

4- Rencontre avec Le Père Nesly Jean Jacques et Sr. Cecilia Duchaine

 

 

5-     BONNE FÊTE AUX PAROISSIENS DE L’EGLISE DU CHRIST-ROI DE BROCKTON MASS.

 

6- LA CONGRÉGATION DES FILLES DE MARIE EST EN DEUIL

 

7-La Mère de Michèle Guerrier est retournée

8- Vers une conférence sur Haïti

9- Proverbes

 

10-7th Anniversary of the Weekly Bulletin of The National Center

 

10-Haiti- L’Eglise Catholique attend la synthese des consultations politiques

 

11- Ferguson, le nouveau symbole des inégalités raciales aux Etats-Unis

 

12- Barack Obama s’implique-t-il assez pour la communauté noire américaine ?

 

13- Pelerinage 6 Decembre 2014

 

14- Brésil: l’état de santé du roi Pelé rassurant

 

15- Good to know Executive Action on Immigration Deacon Paul C. Dorsinville

16- Happy Birthday Bishop Quesnel Alphonse, Father Eddy Julien, Doctor Rodrigue Mortel , Sister Okereke and Father Jean Delva

17-In Brief

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pensée de la semaine:
“Quand on a un marteau dans la tête, on voit tous les problèmes sous la forme d’un clou”
(Proverbe africain).

 

 

Thought of the week: “When you have a hammer in the head, you see every problem as a nail” (African proverb).

 

 

 

El pensamiento de la semana: “Cuando tienes un martillo en la cabeza, ver cada problema como un clavo” (Proverbio africano).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE FIRST SUNDAY OF ADVENT (NOV. 30TH, 2014)

Isaiah 63, 16-64,7; Psalm 79; 1 Corinthians 1, 3-9; Mark 13, 33-37

 

Bishop Sansaricq-023

 

 

By +Guy Sansaricq

 

Watch and pray” is the summons that we receive today on this first day of this new liturgical year. So many of us are fast asleep! At the beginning of the new Church year, Advent is like a wake-up call.

 

Christmas is the BIG EVENT we are called to prepare. As we approach this great Feast, the Church opens our minds to a threefold perspective: First, that of the Old Testament. Long before Jesus appeared, his coming had been announced by the prophets and the people of that time longed for his coming. Second: the birth of Jesus, while the fulfillment of ancient prophecies, marks the beginning of a new age. Third, the coming of Jesus is not simply a past affair. He will truly come back again as the end of time. Therefore this man of the past is also the man of the present and of the future. Prayerful meditations on each one of these perspectives will enrich our vision of Christ and makes his face and message more appealing. Hopefully this holy season of Advent will draw us to a new discovery of who Jesus is and to a fresh acceptance of Him as our Savior and Lord.

During ADVENT the Church asks us to pray more, at home and in Church. We must emulate the righteous people of the Old Testament who longed and yearned for The Coming. Then we ought to embrace with joy and enthusiasm this Messiah who really came. Mostly we must assume the mighty task which is ours to prepare the world for HIS SECOND COMING. In one word, we are called to a profound conversion of the heart! LORD, MAKE HASTE TO SAVE US! HELP US TO WATCH AND PRAY.”

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU PREMIER DIMANCHE DE L’AVENT (30 NOVEMBRE 2014)

Isaie 63, 16-64,7; Psaume 79; 1 Corinthiens 1, 3-9; Marc 13, 33-37

 

Bishop Sansaricq-023

Par +Guy Sansaricq.

 

Nous commencons une nouvelle année liturgique en fixant nos regards sur NOEL, la célébration anuelle de la VENUE du Christ sur terre, le mystère éclatant de l’Incarnation, mystère d’amour.

“Veillez et priez” est le grand cri que nous lance l’Eglise. Nous allons écouter les prophètes de l’Ancien Testament qui appelaient avec ardeur cette VENUE dans le but de nous inciter à accueillir dans nos coeurs d’aujourd’hui ce SAUVEUR tant attendu. Il est venu! Il est temps que nous le reconnaissions.

 

Ce FILS BÉNI DU TRÈS HAUT, CETTE LUMIERE DES NATIONS est venu pour nous laver de nos erreurs, de nos crimes et de nos méchancetés et faire de nous une humanité nouvelle. Serions nous aveugles au point de ne pas le reconnaitre? Serions nous emmurés dans nos illusions, egoismes et perversions au point de boucher nos oreilles et de ne vouloir rien entendre? “Priez et veillez!”

 

Il est venu! Accepte donc le DON GRATUIT qu’il t’offre. Et puis, ouvre ton esprit sur LA MISSION QU’IL NOUS CONFIE. IL reviendra encore à la fin des temps pour amener l’histoire des hommes à son apogée. Tout n’est pas absurde. L’histoire aboutira à son point OMEGA. Et Le Christ est la destination finale de toute chose. En embrassant la loi d’amour nous préparons CE JOUR GLORIEUX de la victoire finale du bien sur le mal, de la Vie sur la mort, de Dieu sur Satan. Notre mission chrétienne est de faire briller sur notre monde d’obscurité la lumière de la vérité, de la justice et de l’amour. Ne soyons donc pas indéfiniment incrédules ou indifférents! Accédons à la joie de la foi!

 

VEILLONS et PRIONS! CAR NOUS NE SAVONS NI LE JOUR NI L’HEURE DE SON RETOUR!

 

Bishop Guy Sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interview with Jean Claude Ravet

 

Jean Claude Ravet

Brother Tob of Radio Solidarité was very happy to have an interview with Jean Claude Ravet, chief editor of the powerful Jesuit magazine Relations, published by the Jesuit Center for Faith and Justice. It is one of the oldest magazines circulated in Quebec.

Jean Claude Ravet is among the great friends of Radio Solidarité and the weekly bulletin of The National Center of The Haitian Apostolate.

Mr. Ravet informed us, during his interview of November 18, 2014, of   the social mobilization arising from the disagreement between the general population and   Quebec Liberal government’s desire to cut basic services such as health care, daycare education etc. Mr. Ravet thinks that the Liberal government’s embrace of this Neo-liberal policy is forcing Quebec’s citizens continue to prepare for more social mobilizations.

Alberta Canada’s oil occupies an important place in the Canadian news. Alberta has huge oil reserves in the Athabasca oil sands, and the production in 2012 was 1.9 million barrels / day (305,000 m3). Production in 2022 may reach 3.8 million b / d, 221 million m3 / ANLE. Canadian government and petroleum companies are trying to find the way to export their petrol. The tar sands oil is too viscous to be transported by pipeline, it must be converted into synthetic crude oil in a refinery or pre-mixed with condensate, resulting in diluted bitumen. People are mobilizing in the streets of Quebec to prevent the oil from passes through Quebec because the oil is dirty and might be a source of public contamination. Another source of unrest is the relationship of the government and Aboriginal peoples. Mr. Ravet told also about the blocked dialogue between the Canadian government and the first Nations (commonly referred to as aboriginal people or Indians)

According to a report from the Royal Canadian Mounted Police of Canada (RCMP) in May 2014, Aboriginal women are three to four times greater risk of homicide or extinction in Canada. Aboriginal women, representing 4% of Canadian women in the last census, account for 16% of cases of women being killed and 11.3% of cases of disappearances occurred between 1980 and 2012.   The Royal Canadian Mounted Police of Canada (RCMP) using data from 300 police and Statistics Canada concluded in a report released Friday that the murder rate of Indian women in Canada is very high and the Canadian government seems unwilling to investigate this matter. The sufferings of these aboriginal communities are rendered invisible and they are increasingly expressing their disapproval of the current Canadian Government.

 

Focusing on the global church, Mr. Ravet expressed his enthusiasm and optimism regarding the Pontificate of the Holy Father Francis. While he did not expect this innovation but is confident that the selection of Pope Francis will be a turning point in the papacy in both the representation of the church to the world and the Popes use of the collegiality, co-responsibility of bishops in the church. This was evident in the manner Pope Francis managed the last synod on the family.

At the end of October 2014 the Vatican hosted the representatives of the popular movements from all corners of the planet from the South and from the North. 200 representatives of popular movements and social organization were united in the Vatican to share their view of the world. This is the first time that he has opened another way to look at the world from the perspective of the people. The pope’s speech for this event deserves to be read, in his speech he recognized that the poor are not just victims of suffering. The poor are signs of God and important agents of justice when they take action to organize against the causes of suffering.   This speech animates and raises awareness that the Church is on the way to being church serving the poor and of the poor. In his interview he note the rate at which the popularity of President of the United States Barack Obama who has fallen in the polls. It is sad to see that the Republican Party is taking control at the end of Obama’s Affordable Care mandate. He thinks that the Democratic Leadership failed to convince Democrats to respect the promises they made in favor of the poorest of the United States. The poor are not recognized in the Obama Policy. It is important to know that the number of people living below the poverty line in the United States in 2012 was still 46.5 million, or 15% of the population, virtually unchanged in a year figures, said today a report from the Census Bureau. Although the majority of the poor in the United States are Euro-American. A higher percentage of Native Americans and African Americans are affected by poverty in the United States, according to federal data.

(  See http://www.census.gov/prod/2013pubs/acsbr11-17.pdf )

 

 

Mr. Ravet told us how money plays a very large role in American elections. He referred to recent remarks from Pope Francis regarding the influence of money and he said that money leads the world, so Pope Francis invites us to oppose the influence of money and we must always remember the message of the Gospel that remind us that we cannot serve God and money. He told us about the irreversible decline or the fragility of American hegemony. Mr. Ravet recognizes that the United States is still the place where the major financial powers find their support in the big banks. He told us about the relationship between the North and the South. He noted the colonial mentality that suggests that the Northern countries always want to make decision for poor countries and the policy these countries apply in the Southern countries always benefit the Northern countries. The large financial institutions are still managed by the Northern countries that impose their policy and program on the South. The question still remain: How can overcome these unequal structures that stain both the Northern and Southern populations? How can we curb these large social inequalities? How can our governments serve the poor? Jean Claude Ravet also spoke to us from the unwillingness of inter-national community to end the Israeli-Palestinian conflict. With sadness he noted that colonization continues. He insisted that everything is done so that the conflict continues in favor of Israel. Mr. Ravet emphasized that Israel is able to continue its colonial policy because it has the support of the international community specially the United States. The UN considers that Palestinian occupation is illegal. To listen to the interview of Jean Claude Ravet a click on link. Mr. Ravet is and editor and columnist for the Jesuit journal Relations published by the Jesuit Center for Faith and Justice in Canada. Professionally he is a sociologist. Jean Claude Ravet is a man who always says what he thinks and we were happy to have a talk with him for listeners of Radio TV Solidarité.

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entretien avec Mr Jean Claude Ravet

 

Jean Claude Ravet

Frère Tob de Radio Télé Solidarité était très content d’avoir un entretien avec Mr Jean Claude Ravet, éditorialiste et rédacteur en chef de la prestigieuse revue jésuite au Québec “Relations” et sociologue de formation. Il a touché beaucoup de points dans son entrevue. Il est un homme qui dit ce qu’il pense et l’un des grands amis de Radio Télé Solidarité au Québec.

Mr Ravet nous a parlé dans son entretien de la mobilisation sociale  ou le désaccord populaire au Québec à cause de la  politique d’austérité du gouvernement libéral qui veut couper dans les services de base tels que la santé, la garderie, l’éducation etc. Ainsi donc la population québécoise continue à se préparer pour d’autres mobilisations sociales et Mr Ravet pense que le gouverment libéral s’enfonce dans la politique néolibérale.

Entre autre, Mr Ravet nous informa que le pétrole d’Alberta occupe une grande place dans l’actualité canadienne. Il est important de savoir qu’Alberta possède d’immenses réserves de pétrole dans les sables bitumineux de l’Athabasca, la production en 2012 était de 1,9 million de barils/jour (305 000 m3). La production en 2022 pourrait atteindre 3 800 000 b/j, soit 221 millions de m3/an. Le gouvernement canadien et les compagnies de pétrole cherchent à trouver un chemin pour exporter ces pétroles là. On doit mentionner que le pétrole des sables bitumineux étant trop visqueux pour être transporté par oléoduc, il doit être converti en pétrole brut de synthèse dans une pré-raffinerie ou mélangé à du condensat, ce qui produit du bitume dilué ou dilbit. Sur ce, Mr Ravet a mis aussi l’accent sur la relation du gouvernement avec les Amérindiens. La mobilisation est sortie dans les rues du Québec pour éviter que ce pétrole y passe car on estime qu’il est sale. Le gouvernement canadien a bloqué le dialogue des revendications des autochtones nous informa Mr. Ravet. Il mentionna que le taux de meurtre des femmes autochtones au Canada est très élevé et que le gouvernement canadien n’est pas prêt à ouvrir une enquête sur ce dossier. Les communautés autochtones ne sont pas reconnues dans leur souffrance. De ce fait, elles expriment leur disapprobation face au gouvernement canadien. Selon un rapport de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) au mois de mai 2014, les femmes autochtones sont de trois à quatre fois plus à risque d’homicide ou de disparition au Canada. Les femmes autochtones, qui représentaient 4% des canadiennes au dernier recensement, comptent pour 16 % des cas d’homicides de femmes et pour 11,3 % des cas de disparitions survenus entre 1980 et 2012, conclut la GRC dans un rapport dévoilé vendredi, et qui utilise les données de 300 services de police et de statistique Canada.

Par ailleurs, Mr Ravet nous a donné son opinion sur le pontificat du Saint Père le Pape François. Il est très enthousiaste par rapport à ce pontificat et continua pour nous dire qu’on ne s’attendait pas à cette nouveauté. Selon Mr Ravet, le Pape François a établit un tournant dans  la papauté, à la fois dans la représentation de l’Église, il a fait appel à la collegialité, la co-responsabilité des évêques au sein de l’Église et Mr Ravet a insisté sur  la manière dont le Pape à gérer le dernier synode sur la famille. Ce synode a été un événement sans précédent au Vatican. À la fin du mois d’octobre le Vatican a en effet accueilli pour la première fois les représentants du mouvement populaire de tous les coins de la planète, du Sud comme du Nord. 200 représentants de mouvement populaire d’organisation sociale se sont réunis au Vatican pour partager leur regard sur le monde et c’est la première fois qu’on a inauguré une autre façon de regarder le monde à partir des gens d’en bas et le discours du Pape pour cet événement est à lire. Il reconnait que les pauvres sont des signes et des acteurs de Dieu quand ils se mobilisent, quand ils ne sont pas seulement des victimes de la souffrance et s’organisent pour lutter contre les causes de la souffrance.  Voilà un discours qui anime et qui fait prendre conscience que l’Église est sur le chemin d’être davantage une église très proche des pauvres.

En outre, dans son entretien Mr Ravet a mis l’accent sur le taux de popularité du Président des États-Unis Barack Obama qui a beaucoup chuté dans les sondages. Il reconnait que c’est triste de voir le parti républicain prendre de la force à la fin du mandat d’Obama. Il y a  probablement la manière de gérer des démocrates qui a failli et on n’arrive pas à convaincre que les démocrates ont respecté les promesses qu’ils avaient faites en faveur des plus pauvres des États-Unis. Ces promesses ne sont pas reconnues dans la politique d’Obama. Il est important de savoir que le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté aux Etats-Unis était en 2012 toujours de 46,5 millions, soit 15% de la population, des chiffres quasiment inchangés en un an, indique aujourd’hui un rapport du Census Bureau. Les amérindiens et les afro-américains sont les plus touchés par la pauvreté aux États-Unis, selon des données fédérales.

Aussi Mr Ravet nous a dit comment l’argent joue un très grand rôle dans les élections américaines. On se rend compte que l’argent joue un facteur dominant pour accaparer les votes. Le Pape François, dans l’un de ses discours, a parlé de l’empire de l’argent. C’est ce dernier qui mène le monde. Le Pape François nous invite à nous opposer à l’empire de l’argent et à toujours nous rappeler du message de l’évangile qui stipule qu’on ne peut servir Dieu et Mamon à la fois.

De plus, Mr Ravet nous a parlé du déclin irréversible ou des fragilités de l’hégémonie américaine. Il reconnait que les États-Unis sont encore le lieu où les grandes puissances financières trouvent leur soutien dans les grandes banques. Il nous a parlé des relations entre les pays du Nord et ceux du Sud où il a mis l’acccent sur le mythe international ou cette mentalité coloniale, on s’approprie des richesses et on décide pour les pays pauvres et on applique toujours les politiques qui sont toujours à l’avantage des pays du Nord.On doit ajouter que les grandes institutions financières sont toujours gérées par les pays du Nord qui imposent leur politique et leur programme aux pays du Sud. Comment peut-on arriver à transformer ces structures inégalitaires? Comment peut-on freiner les grandes inégalités sociales pour que nos gouvernements puissent être au service des plus pauvres? Le débat est lancé…

Enfin, Mr Jean Claude Ravet nous parla du manque de volonté de la communauté internationale pour mettre fin au conflit Israelo-Palestinien. L’ONU considère que cette occupation est illégale. Mr Ravet souligna avec tristesse que la colonisation continue. Tout est fait pour que le conflit perdure en faveur d’Israël. Si ce pays là continue cette politique coloniale c’est parce qu’il a le support de la communauté internationale, particulièment les États-Unis.

Pour écouter l’entretien de Mr Jean Claude Ravet que nous remercions vivement pour sa disponibilité, clicquez sur ce link:
Frère Tob

Pour le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec Le Père Nesly Jean Jacques et Sr. Cecilia Duchaine

 

 DSC_6055

 

 

Le Vendredi 21 Novembre j’ai été à la paroisse de Ste Brigide de Westbury pour un entretien avec le Père Montfortain Nesly Jean Jacques prêtre chapelain  de cette vibrante communauté Haitienne. Ce fut aussi l’occasion de rencontrer  Soeur Cecilia Duchaine de la congregation des Filles de Marie qui exerce son ministère depuis 14 ans dans cette mème communauté. Le Père Nesly Jean Jacques et Soeur Cecilia sont deux cadeaux de Dieu à Ste Brigide de Westbury du Diocèse de Rockville Centre de Long Island NY.

 

 

DSC_5874

 

Cette communaute Haitienne de foi est parmi les amis du Bulletin Hebdomadaire du Centre National et de Radio Solidarité. Se signalant par l’alliance entre la parole et l’action elle a donc activement participé à la levée de fonds de Radio Solidarité. Le Père Nesly Jean Jacques et Soeur Cecilia Duchaine ont travaillé ensemble et ont pu collecter 3269,00$ pour cette campagne. C’est absolument admirable. L’exemple de Ste Brigide mérite d’etre suivi par les autres communautés chrétiennes de la Diaspora.

 

fATHER vENDREDY

 

Le Père Charlince Vendredy, le chapelain de la Communauté Haitienne de la Paroisse de St Boniface à Elmont arriva à collecter $ 1 196.00 pour cette mème levée de fonds. Monseigneur Guy Sansaricq a deja envoyé une lettre de remerciement au Père Vendredy et à la vibrante communauté Haitienne de St Boniface.  Les Pères Vendredy et Jean Jacques ont fait l’impossible pour encourager leurs fidèles à prendre une part active à cette campagne au benefice de l’Evangélisation de notre peuple par la voie électronique.

Radio Télé Solidarité  voudrait exprimer sa profonde  reconnaissance au groupe les Amis du Foyer  qui a collecté plus de $1000,00 qu’ils ont remis au Père Nesly Jean Jacques. Monseigneur Guy Sansaricq en communion avec le comité executif de Radio Télé Solidarité est très heureux de voir les communautés Haitiennes de foi Catholique commencer à prendre une part active à cette campagne de Levée de fonds de Radio Solidarité. Comme l’a toujours mentionné le Père Reginald Jean Mary, le grand architecte de la construction de l’Église de la mission  Notre Dame d’Haiti de l’archidiocèse de Miami  et l’un des membres du Comité executif de Radio Télé Solidarité, il est difficile de faire l’evangelisation sans argent. Avoir de l’argent n’est pas un visa pour aller au Ciel mais c’est un instrument nécessaire à l’evangelisation.

Le message du Christ et sa grace humanisent et en plus donnent accès à la vie éternelle.

 

DSC_6061

Au cours de l’entretien du Père Nesly Jean Jacques et Soeur Cecilia, Le Père Nesly nous fit savoir que la communauté Haitienne de Wesbury continuera à supporter Radio Télé Solidarité  pour assurer la continuation et l’avancement de cette initiative.   Comme nous l’avons toujours mentionné le Dimanche 28 Décembre , jour du 7ème Anniversaire du Bulletin Hebdomadaire du Centre National, le comité executif de Radio Télé Solidarité donnera un rapport sur cette levée de fonds.

 

 

DSC_4095 - Copy

 

Nous continuons à encourager  toutes les composantes de la société Haitienne à prendre une part active à cette levée de fonds. J’ai  fait un rêve, j’ai vu toutes les communautés Haitiennes de foi  Catholique y compris les groupes de prière comprendre l’importance de supporter cette levée de fonds. Les Communautés Haitiennes de Westbury et de St Boniface sont des exemples, Les leaders spirituels de ces deux communautés ont motivé leur communauté  et ces dernières ont repondu à l’appel. Nous les remercions et en rendons grace à Dieu!

 

Que tous ceux et celles qui n’ont pas encore envoyé une contribution à Radio Télé Solidarité  pensent à le faire. Pour écouter l’entretien du Père Jean Jacques et Soeur Cecilia clicquer sur ce link:

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Father Nesly Jean Jacques and Sister Cecilia Duchaine are two gifts of God to the Haitian Pastoral of the Diaspora.

 

DSC_6055

 

 

On Friday, November 21, I was in the parish of St. Brigid  of Westbury for an interview with Fr. Nesly Jean Jacques priest chaplain of the vibrant Haitian community in that parish. I also met Sister Cecilia Duchaine of the congregation of daughters of Mary who has been ministering in the parish for the past 14 years. Father Nesly Jean Jacques and Sister Cecilia are two gifts of God to the Haitian community.

 DSC_6060

This Haitian community counts among the friends of the Weekly Bulletin of the National Center and Radio Solidarity. Always linking words to action, they understood the necessity to participate in the fund raising of Radio Télé Solidarité . Father  Nesly Jean Jacques Nesly and Sister Cecilia Duchaine worked together to encourage the community to raise $ 3,269.00 for this fundraising campaign. The example of this community deserves to be followed by other Haitian faith communities in the Diaspora. Father Charlince Vendredy, the chaplain of the vibrant Haitian community of St. Boniface Parish in Elmont for his part collected $ 1 196.00 for the same cause. Bishop  Guy Sansaricq has already sent a Thank you letter to Father Vendredy and the vibrant Haitian community of St. Boniface. Fathers  Vendredy and Jean Jacques did everything possible to urge their faithful to take an active part in this fundraising campaign. The Staff of Radio TV Solidarité wishes to express its deep appreciation to the group “Friends of the Foyer” that has raised over $ 1000.00 that they handed to Father Nesly Jean Jacques. Bishop  Guy Sansaricq in communion with the Executive Committee of Solidarity Radio TV is very happy to see the Haitian Catholic faith communities rising to take an active part in this good cause.

 

Father Reggy17

Father Reginald Jean Mary

Money is not a visa for heaven but is a necessary tool to achieve evangelization.

 

 

 

 

As Father Reginald Jean Mary, the great architect of the construction of the Mission Church of Our Lady of Haiti of the Archdiocese of Miami and one of the members of the Executive Committee of Radio TV  Solidarité frequently states, money is not a visa for heaven but is a necessary tool to achieve evangelization. Evangelization humanizes as it raises our ability to uplift life on earth and at the same time sets us on course to the Father’s house.

During the interview of Father Nesly Jean Jacques told us that the Haitian community of Wesbury will continue to support Radio TV Solidarité . As we have already mentioned Sunday, December 28, day of the 7th Anniversary of the Weekly Bulletin of the National Center, the Executive Committee of Solidarity Radio TV will give a report on this fundraising We continue to encourage all sectors of the Haitian society to take an active part in this fundraising. I have a dream, I saw all Haitian Catholic faith communities including prayer groups understand the importance of supporting this apostolic effort to use the electronic means of communication to convey our message of life. Haitian communities of Westbury and Elmont are examples, Spiritual leaders of the two communities have motivated their community and these have responded to the call.

Many thanks and many blessings to all those who have made a sacrifice to assist this daring project. Many thanks also to those who have not yet  made their contributions but will soon do it.

To listen to the interview of Father Jean Jacques and Sister Cecilia click on this link:

 

 

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boston -BONNE FÊTE AUX PAROISSIENS DE L’EGLISE DU CHRIST-ROI DE BROCKTON MASS.

 

Brocton1

 

Avez vous entendu parler de Brockton, une ville située à près trente milles au sud de Boston Ma,? Une communauté Haitienne y demeure. Au cours du weekend du 23 Novembre l’Eglise du Christ-Roi de cette ville fut la scène d’une glorieuse célébration. Cette date marquait le dizième annivrsaire d’éxistence de cette communauté. Le Père Garcia Breneville est le prêtre Haitien chapelain de cette paroisse qui a pour curé un prêtre américain de souche irlandaise le Père Joseph Raeke. Ce dernier est remarquable par son esprit apostolique et par son amour pour la communauté Haitienne. Quant au Père Garcia, son zèle apostolique, sa formation théologique et son approche pastorale font de lui un prêtre de très grande classe. Son style de leadership stimule un dynamisme pastoral d’une extrême puissance. Le moins qu’on puisse dire c’est que cette paroisse est pleine de vie et de vertus chrétiennes. C’est une paroisse vibrante d’énergie.

 

Le samedi soir 22 Novembre de 7 à 10 pm, une soirée culturelle rassembla près de trois cent personnes. Des poèmes déclamés, des saynettes édifiantes, des danses de jeunes de tout age, des chants et tout un ensemble de crèations artistiques soulevèrent les applaudissements continus de l’assistance. Certaines scènes comme par exemple la présentation en chants mimés de la rencontre de Jésus avec la samaritaine édifièrent, d’autres scènes comme la danse du chant créole “Selavi” artistiquement réalisée par des enfants de dix ans poussèrent l’assemblée à se mettre debout pour applaudir, d’autres représentations mettant en scène des jeunes adultes garcons et filles comme entre autres “Manman m voyé m peze kafe O O O” pourraient à juste titre faire partie des programmes des grands théatres du monde.

La messe du lendemain, le dimanche 23, jour de la Fète du Christ Roi rassembla plus de quatre cent personnes. La chorale très bien accompagnée d’orgue et de nombreux autres instruments de musique donna à la célébration un soufflé spirituel d’une rare qualité. Mgr. Guy Sansaricq invité pour la circonstance fut l’homéliste et le principal célébrant de la Liturgie. L’homélie à partir de l’Evangile du jour, tiré de Mathieu 25, illumina la singularité de cette Royauté du Christ. Jésus reviendra en roi triomphant mais son jugement dernier portera sur l’amour. Seuls seront appelés à partager sa gloire éternelle ceux qui auront pratiqué l’amour envers les plus pauvres. “J’avais faim et vous m’avez donné à manger.” Le chrétien authentique se signale donc par son amour des plus démunis et des plus pauvres. Le royaume du Christ se distingue donc radicalement des royaumes de ce monde.

 

Brocton2

 

Félicitations au Père Garcia et à toute la communuaté Haitienne de la paroisse du Sacré-Coeur de Brockton Ma. Que l’éclatement de vie manifesté chez vous spécialement en ce qui concerne l’apostolat des enfants et des jeunes adultes serve de modèle à travers toute la Diaspora!

 

Vive Jésus Christ Roi! Son royaume n’aura pas de fin!

 

Bishop Sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haitian Catholic community of Christ the King Parish in Brockton -10th Anniversary

The Haitian Catholic community of Christ the King Parish in Brockton Ma. celebrated its tenth anniversary in this parish with much fanfare on the weekend of Nov. 22-23 of this year.

Brocton1

 

Fr. Joseph Raeke is the beloved Pastor of this Parish and is assisted by Fr. Garcia Breneville an extremely intelligent, well educated and dedicated chaplain of the Haitian Community.

 

Bishop Sansaricq, auxiliary bishop of Brooklyn was invited for the circumstance. He presided and delivered the homily on the solemn concelebrated mass of the feast day.

The night before, that is Saturday the 22nd of November, a cultural show was presented. One had really to be present to admire and appreciate the rich artistic talents of this community.

 

This parish is absolutely remarkable by the deep spirituality of its members, by the dynamic apostolate to children and young adults, by the enthusiasm of the music ministry and by the lively participation of the faithful in the Sunday liturgy.

 

Much credit is to be given to Fr. Raeke who does not speak Creole yet manages to be very close to the Haitian Community. He works closely with Fr Breneville an extremely gifted priest who is totally given to his ministry. The archdiocese of Boston is blessed with these two wonderful

laborers in the Lord’s vineyard!

 

Happy anniversary and a thousand blessings to the vibrant community of Christ the King!

 

Bishop Sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA CONGRÉGATION DES FILLES DE MARIE EST EN DEUIL

 

Fleurcondo

 

Nous vous annonçons avec infiniment de peine la mort de MADAME ALIDE CESAR, la mère de Sœur Rose-Marie César, la Supérieure Régionale de la Congrégation des Filles de Marie (Paridaens). MADAME ALIDE CESAR, née le 4 Novembre 1938, est retournée à la maison du Père le Mardi 18 Novembre 2014. Ses funérailles auront lieu le Samedi 29 Novembre 2014 à 10h00 a.m. à l’Eglise Saint Louis Roi de France de Quartier Morin.

Nous recommandons à vos humbles prières le repos de l’âme de notre regrettée défunte. Que vos prières accompagnent aussi la famille dans leur deuil, spécialement les enfants dont notre Sœur Rose-Marie César.

Qu’enfinMADAME ALIDE CESAR contemple son Dieu éternellement!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Mère de Michèle Guerrier est retournée

 

Fleurcondo

 

Madame Elvire Delmas Pean 9 Aout 1925-21 Novembre 2014

Le Centre National de L’Apostolat Haitien est triste de vous annoncer le décès de Madame Elvire Delmas Pean, mère de Michèle Guerrier, membre influent de la pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn survenue le 21 Novembre 2014 à l’age de 89 ans à New York après une maladie courageusement supportée.

En cette pénible circonstance, le Centre national de l’Apostolat haïtien à l’étranger présente ses sincères condoléances à sa fille Michèle Guerrier et son époux Joseph Guerrier, à son fils Guy Péan et sa femme Rachel Péan (née Pomponneau, son frère Robert Delmas et aux familles éprouvées par ce deuil

La messe funéraire de la regrettée Evire Delmas Pean sera chantée le Jeudi 4 Decembre 2014 à 10:00 Am à la Paroisse de Ste Therèse de Lisieux.

Les Prières de Monseigneur Sansaricq et du Père Yvon Pierre sont avec les familles Pean, Dorga et Guerrier en ce moment de grande tristesse .

Le Centre National

Mrs. Elvire Delmas Pean August 9, 1925 – November 21, 2014

It is with profound sadness that I share the passing of my mother with all of you.

Her homegoing will be celebrated on Thursday December 4, 2014 at

St. Therese of Lisieux Church 1281 Troy Avenue Brooklyn, NY 11203

Viewing: 10:00AM-11:00AM Rite of Christian Burial: 11:00AM Interment: Holy Cross Cemetery

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers une conférence sur Haïti Cité du Vatican, 25 novembre 2014 (VIS). Le Cardinal Robert Sarah, Président du Conseil pontifical Cor Unum, se rend aujourd’hui en Haïti, pays dévasté il y a cinq ans par un séisme ayant causé la mort de 230.000 morts. Jusqu’au 29, il entend exprimer à la population la sollicitude spirituelle de l’Eglise en cette phase de reconstruction. Ainsi, à Leogane, inaugurera-t-il l’école Notre-Dame des Anges, construite grâce à l’aide du Saint-Père et confiée à la Compagnie de Jésus. Le Saint-Père a décidé d’organiser le 10 janvier prochain au Vatican une conférence pour réaffirmer l’engagement de l’Eglise au service de ce pays et relancer l’intérêt international sur sa reconstruction. Elle sera organisée par Cor Unum et le Commission pontificale pour l’Amérique latine, en collaboration avec l’Episcopat haïtien. Demain, le Cardinal Sarah rencontrera la Caritas locale, ses dirigeants et son personnel engagés dans des opérations de terrain, ainsi que les autres institutions humanitaires catholiques active en Haïti. Le lendemain, après l’inauguration de Notre-Dame des Anges, il rencontrera les autorités du pays et en particulier le Président Martelly. Enfin, vendredi, le Cardinal rencontrera les évêques haïtiens, le clergé et les religieux qui prennent part à l’effort de reconstruction matérielle mais aussi mentale et spirituelle. Rev. Mendes, R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archidiocèse de Port-au-Prince-Nouvelle

 

Archeveque  Guire Poulard

 

Les Fils de l’Archidiocèse de Port-au-Prince de la promotion St Joseph (2006-2013)commencent à se preparer pour leur ordination sacerdotale. Son Excellence Monseigneur Guire Poulard, archevêque de Port Au-Prince sera le celebrant de la celebration Eucharistique du 27 Decembre 2014.

 Premier Messe-

Rappelons que L’ordination sacerdotale (du latin ordinatio, intégration dans un ordo, c’est-à-dire un corps constitué) est, chez les catholiques, les orthodoxes et les anglicans, l’acte liturgique qui confère le sacrement du sacerdoce chrétien, appelé sacrement de l’ordre. Celui qui confère ce sacrement – un évêque – est l’« ordonnateur » ou le « consécrateur » (peut se dire pour un prêtre aussi, mais on parlera de « consécration » ou « consécration épiscopale » spécifiquement pour les évêques), celui qui le reçoit est l’« ordinand ».

 DiacLucien21

Le Diacre Lucien Francois sera parmi ces nouveaux prêtres. Le personnel de Radio Télé Solidarité continue à remercier le Diacre Lucien pour son support ou sa contribution à Radio Télé Solidarité. Le Reverend Lucien Francois celèbrera sa première messe le Dimanche 4 Janvier 2015 à 10 :00heures AM à la paroisse Notre Dame de la presentation Despalmes. Nous profitons pour vous informer sur le programme des premières messes des Nouveaux Prêtres

 

 

 

Premier Messe.jpg 1

 

 

 

 

 

et nous vous exhortons à prier pour les nouveaux prêtres de l’archidiocèse de Port-au-Prince

 

 

 

 

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Proverbes

 

 

Lawouze fè banda tou tan solèy pankò leve

 

 

Jou benyen , nanpwen kache lonbrit

 

 

Nèg ap twonpe nèg depi nan Ginen

 

 

 

Lò makak fè zanmi ak chen, se zo bwa ke li ki peye sa

 

 

 

Afòs krich ale nan dlo, li fini pa Kraze

 

 

 

Kote y opa konnen tòti, y oba li kanson mete

 

 

 

 

 

 

7th Anniversary of the Weekly Bulletin of the National Center

December 28, 2014 will be the 7th Anniversary of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate. The Lord continues to let us know that he supports our humble, limited and sincere efforts to use modern means of communications to reach out to our immense population scattered all over the American Continent and in Haiti as well. Indeed we are well aware of our inadequacies in the face of such a great task. But the loves of God inspires us.

 

I still remember that meeting with Bishop Guy Sansaricq who told us of his desire to see the National Center produce a weekly bulletin that can connect all segments of the Haitian population for the sake of evangelization and also for the purpose of lifting up the spirit of our people. There is also another great friend of the Haitian community who told me that instead of sending death and birthdays notices every week it would be better to have a weekly catholic bulletin for our community.

This good friend is very close to the Haitian community and he is ready to do everything he can to support us.

 

We have a lot of friends of our community who encourage us in this difficult ministry. I keep reminding myself of this white man who worked for Catholic Relief Services in Haiti who was very happy to meet me at the “One Table Conference” in Washington. He said that he reads our weekly newsletter every week. These people think that the newsletter is rendering a great service to the community. It is clear that some people do not understand the importance of this work and sometimes their whisperings cause some momentary degree of discouragement. However, we continue to believe that we cannot turn back despite inevitable trials. We want to tell the truth in this electronic magazine and always respect the sacred mission of The National Center of The Haitian Apostolate.

 

The mission of the newsletter is three-fold: evangelization, education and motivation. We do not support any political party but like all other media sometimes we have to take positions in support of the most vulnerable of our Society. As a Christian magazine it would be anti-Christian for us to remain indifferent to the situation of 11million undocumented immigrants in the United States. The problems and challenges demanding the attention of Haitian Immigrants in North America are many: young people heading in the wrong direction, the poor of Haiti where 3% control over 80% of Haiti’s wealth, the continued gender inequality between men and women etc. etc.

 

We always encourage our readers to work for unity and tolerance. The clash of ideas and our diversity of opinions can be a great source of enrichment. From the beginning we have made an effort to allow spiritual Christian leaders of our community to express their views through interviews reported in our weekly bulletin. Today we have many friends who enjoy the newsletter and understand the necessity to support and encourage us in our work.

 

Four years ago, Bishop Sansaricq understood the importance of expanding our communication network by adding a radio station to the Bulletin. Two years ago he embarked on a television project. On the occasion of the 7th anniversary of this Bulletin the Executive Committee of Radio/Television Solidarite launched a campaign to raise funds to enable us to buy some equipments for our own TV station. Bishop has given his approval to that effort. Some individuals and various Haitian communities of faith are beginning to send their donations to The National Center. We are most grateful to all of those. Letters of thanks have been sent to all.

 

On December 28th, the 7th Anniversary of the Bulletin, you will receive a report on this fund raising campaign. In this campaign even our Protestant brothers and sisters sent donations. They have demonstrated leadership and solidarity as they understood the importance of supporting an effort that overrides all divisions. Our priests and nuns and some parishes of the Haitian community have encouraged community members to participate in this fundraising. Despite their limited incomes and/or financial situations many priests, deacons, and women and men religious (sisters and brothers) have sent donations for this project.

 

The 7th ANNIVERSARY will be a day of thanksgiving and reflection–a moment to thank the Lord for all those who contribute to the newsletter. We continue to devote ourselves completely to the Lord for the future of the Bulletin. When the Lord inspires we should all join forces to implement his directives. We feel the hand of God behind the newsletter and we encourage all our loyal readers to continue to pray for our staff and our constant growth as a shining lamp.

 

 

Brother Tob

 

 

L’Eglise Catholique attend la synthese des consultations politiques

Monseigneur Patrick Aris

Le porte-parole de la commission épiscopale de médiation (CEM), Monseigneur Patrick Aris, a indiqué que l’Eglise catholique est dans l’attente de la ‘’synthèse’’ des consultations politiques qui ont pris fin au Palais national, le lundi 24 novembre dernier. Entretemps, l’Eglise s’interroge sur le contenu de la déclaration que le chef de l’Etat aura à faire sous peu. “L’adresse à la nation que le chef de l’Etat fera dans les jours qui viennent importe peu. L’essentiel demeure le contenu de cette déclaration’’, a déclaré Mgr Patrick Aris, lors d’une interview accordé à Haïti Press Network. D’après l’Eglise catholique, la “synthèse”des différentes propositions de sortie de crise devrait pouvoir effectivement aider à trouver une solution. Se disant très inquiète face à la situation politique qui tend à se détériorer, la conférence épiscopale réfléchit actuellement sur la possibilité d’intervenir une nouvelle fois. ‘’Nous avons déjà rencontré des membres de la société civile qui ont plaidé en faveur d’une médiation plus élargie’’, a révélé Mgr Aris, mentionnant que le CEM n’a pas encore tranché sur la question d’inviter ou pas d’autres secteurs à rejoindre l’équipe médiatrice. Réagissant, par ailleurs, sur la position commune des sénateurs qui ont dit ‘’NON’’ au dysfonctionnement du Parlement en 2015, le porte-parole de la commission épiscopale de médiation ne partage pas non plus cette idée de dissolution. ‘’Le manque d’une institution démocratique telle que le Parlement à l’intérieur du paysage politique nuirait directement à la gestion de la chose publique’’, a expliqué Monseigneur Patrick Aris avant d’ajouter que le Sénat n’avait pas besoin de monter au créneau pour revendiquer son existence. Face à la complexité de la situation sociopolitique, l’Eglise catholique croit qu’une nouvelle ronde de dialogue ou de négociation entre les protagonistes s’avère plus que jamais nécessaire. GA/HPN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ferguson, le nouveau symbole des inégalités raciales aux Etats-Unis

 

 

Ferguson

 

 

 

Malgré le froid et la neige, les manifestants sont toujours dans les rues de Ferguson, ici le 27 novembre.REUTERS/Eugene Garcia

Depuis le début du mouvement protestataire de Ferguson, dans le Missouri, les pacifistes ont été débordés par des casseurs. Les appels au calme répétés, qu’ils viennent de la famille du défunt Michael Brown, des Eglises ou de la Maison Blanche, n’ont pas été entendus. A Ferguson, certains craignent de nouvelles violences et s’arment. Mais qu’à cela ne tienne : en quelques mois, l’affaire a déclenché une vague d’indignation au niveau fédéral, dans un pays où la question raciale et son versant social ont encore une résonnance.

Avec notre envoyée spéciale à Ferguson, Anne-Marie Capomaccio

« Mon nom est Mike Cross, propriétaire du studio de tatouage de Saint Louis, et nous craignons les émeutiers. » Michael Cross est le propriétaire d’un studio de tatouage, dans un petit centre commercial de Ferguson. L’un de ses employés gère les affaires pendant la journée, car Michael est occupé la nuit. Avec des amis et des voisins, il organise depuis le mois d’août, depuis que Mike Brown, 18 ans et non armé, a été abattu par balle par un policier, une surveillance des boutiques. Fusil d’assaut en bandoulière, il patrouille pour effrayer les pilleurs.

Sentiment d’insécurité croissant

« Nous ne sommes pas des fous de la gâchette, se défend-il, nous ne souhaitons pas blesser ou tuer qui que ce soit. D’habitude, nous nous contentons de prévenir en hurlant et en montrant que nous sommes armés, et jusque là, personne n’a testé notre détermination, après avoir vu les armes… »

C’est l’une des conséquences de la mort de l’adolescent, mais surtout des émeutes et des pillages qui ont suivi. Le sentiment d’insécurité, justifié ou non, a grandi. Les habitants de Ferguson ont ressenti le besoin de se procurer des armes, ce qui finalement fait bien les affaires de Steven King, propriétaire de la plus importante armurerie locale. « Nous avons vendu environ 50 armes aujourd’hui, à des gens qui ont peur. En temps normal, pour Thanksgiving, nous en aurions vendu 25 ou 30 », explique-t-il.

Des gestes de désespoir

A quelques mètres de là, les manifestants pacifiques de Ferguson tentent de faire vivre leur mouvement. Malgré le froid et la neige, les courageux qui se sont installés devant le poste de police ou dans les restaurants d’à côté ont demandé aux automobilistes de klaxonner, pour témoigner leur soutien. Chacun exprime sa colère, raconte une arrestation, une invective raciste, une intimidation de la part de la police de Ferguson.

Les gardes nationaux semblaient d’autant plus nombreux la nuit dernière que les manifestants étaient rares. Une douzaine de véhicules anti-émeutes étaient prêts à intervenir pour soutenir les troupes. Une image de ville en guerre un peu surréaliste dans des rues quasi désertes. Si des actes de vandalisme jettent une ombre sur le mouvement, beaucoup les regardent comme des gestes de désespoir qu’il faut prendre en considération. On parle aussi beaucoup du fossé social entre communautés noire et blanche.

Question sociale sous-jacente

Les organisateurs, les canalisateurs du mouvement, sentent bien que c’est un combat social autant que racial que les jeunes de Ferguson veulent mener. Comme souvent dans ce genre de situations, toutes les frustrations remontent à la surface, et il s’agit tout autant des bas salaires, que du manque de respect ressenti dans les échanges avec les policiers. Le pasteur McBride a créé en Californie une association qui lutte contre la « criminalisation des Noirs ». Depuis le mois d’août, il vient souvent à Ferguson pour aider les jeunes à s’organiser.

« Avec les jeunes nous avons rencontré le gouverneur Jay Nixon à plusieurs reprises ces dernières semaines, témoigne-t-il. Nous avons donné plusieurs exemples de ce qu’il fallait faire afin que l’annonce de la décision se passe calmement. Plutôt que d’écouter les jeunes qui ont dit :” pouvons-nous avoir 48 heures de recul ? Pouvons-nous être sûrs que la nouvelle ne sera pas annoncée la nuit ? Ils ont fait exactement le contraire de ce que les jeunes ont préconisé ! »

Une vague prévisible ?

« Je ne sais pas si cela aurait changé les choses, mais là nous savions exactement ce qui allait se passer, poursuit le pasteur. Je pense que nous devons nous demander : quel climat avons-nous créé dans ce pays, pour que le seul recours soit une vague de rage, de frustration et de désespoir, alors que les jeunes savent que cela va se retourner contre eux ? Je ne pense pas que les émeutes nous permettrons d’atteindre notre objectif, mais je pense qu’elles sont une forme de communication. C’est la voix des sans voix. »

Les parents de Michael Brown sont venus mercredi à New York où ils ont prié avec les familles de deux Noirs récemment tués par la police. Aux Etats-Unis, un policier qui tue un Afro-Américain est rarement ennuyé par la justice. « C’est assez systématique, qu’il n’y ait pas de justice chez les policiers qui tuent des Noirs ou qui commettent des viols envers des gens de couleur », analyse Andréa Ritchie, avocate à New York, spécialisée dans la défense des minorités face à la violence policière.

Et de relater : « C’est très rare qu’un policier soit chargé devant une cour criminelle dans ces cas-là. En 1990, une vidéo montrait des policiers tuer un Noir, Rodney King. Les coupables n’ont pas été poursuivis par les autorités locales. Il a fallu que les autorités fédérales les poursuivent. »

Les Noirs considérés plus dangereux

« La question, c’est de savoir comment sont perçus les gens de couleur de manière générale, et surtout les Afro-américains, explique Andréa Ritchi.On pense qu’ils sont plus souvent violents. Il arrive qu’un juré, un procureur ou un juge essaye de voir comment se sentait le policier au moment où il a tué la personne. Généralement, les gens pensent que les personnes d’origine africaine sont plus dangereuses. »

Peu de manifestants, de nombreux policiers… Certains pourraient penser que le mouvement s’essouffle. Mais il faut regarder les manifestations à l’échelle fédérale. Aux Etats-Unis, les mouvements populaires de ce genre sont rares, ce n’est pas comme en France. Bloquer une route ou perturber un évènement sportif est exceptionnel. Quand on voit que des manifestations ont eu lieu dans 130 villes, c’est considérable, et c’est ce qui donnait du courage cette nuit aux irréductibles devant le poste de police de Ferguson.

 

 

 

Décision de Ferguson : Obama a-t-il échoué à faire reculer le racisme ?

Les manifestations en réaction à l’abandon des poursuites contre le policier ayant tué un jeune Noir à Ferguson se sont poursuivies dans de nombreuses villes américaines. Dans cette banlieue de Saint Louis de 21 000 habitants, 2 200 militaires de la Garde nationale ont été déployés.

 Ferguson-Reaction

JEWEL SAMAD/AFP

Manifestation à Ferguson (Missouri) le 25 novembre, pour protester contre l’abandon des charges contre un policier accusé d’avoir abattu un jeune Noir désarmé.

JEWEL SAMAD/AFP

Manifestation à Ferguson (Missouri) le 25 novembre, pour protester contre l’abandon des charges contre un policier accusé d’avoir abattu un jeune Noir désarmé.

Avec cet article

 Ferguson s’embrase pour Michael Brown

L’avocat de la famille du jeune a dénoncé les « relations de proximité » entre le procureur – dont le père policier a été tué par un Noir – et la police, et noté des contradictions dans le témoignage du policier.

Analyse de Vincent Michelot, professeur d’histoire politique des États-Unis, directeur de Sciences-Po Lyon.

« Aucun président quel qu’il soit ne dispose d’une baguette magique qui lui permettrait, même sur la durée de deux mandats, de faire disparaître un problème aussi structurel, profondément ancré dans la société, les institutions, les discours et les pratiques américaines que le racisme.

Barack Obama n’a jamais voulu s’affirmer comme un président noir, mais comme le président de tous les Américains et il a, d’une certaine manière, tenu la question raciale à distance. Il aurait été pour lui extrêmement réducteur de mettre l’accent sur le statut des Afro-Américains.

Les attentes vis à vis premier président noir sont évidemment très différentes de ce qu’elles auraient pu être avec George W. Bush, mais ce genre de drame échappe totalement au contrôle du président. La loi américaine protège les policiers en leur permettant de recourir à une violence disproportionnée par rapport à celle dont ils sont victimes.

L’État fédéral joue néanmoins un rôle essentiel dans la promotion de l’égalité raciale depuis les années 1960, marquées par l’adoption de deux lois phares : le Civil Rights Act en 1964 et le Voting Rights Act en 1965, accompagnées d’une série de décisions de la Cour suprême. Le premier outil constitutionnel et politique reste le 14e amendement à la Constitution qui garantit aux citoyens l’égale protection des lois.

La question raciale perdure en lien avec le creusement des inégalités sociales accéléré par la crise. À Ferguson, comme dans de très nombreuses villes des États-Unis, la classe moyenne inférieure noire a particulièrement souffert du déclassement économique.

> Lire aussi : La décision de Ferguson provoque la colère de milliers d’Américains 

La convergence entre le critère racial et le critère socio-économique produit un cercle vicieux très difficile à briser. De nombreux Afro-Américains vivent au-dessous du seuil de la pauvreté. Cette pauvreté se décline en termes d’accès à l’enseignement secondaire et supérieur, à la santé, aux services sociaux et aux droits fondamentaux de la personne, c’est-à-dire le droit à la défense quand on est accusé d’un délit ».

Recueilli par François d’Alançon

 

 

 

La décision de Ferguson provoque la colère de milliers d’Américains

La décision, lundi 24 novembre dans la soirée, du grand jury de Ferguson (Missouri) de ne pas poursuivre le policier blanc qui avait tué un jeune Noir en août dernier a provoqué de nombreuses manifestations dans tous les États-Unis.

 

 

PETER FOLEY/EPA/MAXPPP

Manifestation à Time Square à New York.

PETER FOLEY/EPA/MAXPPP

Manifestation à Time Square à New York.

Avec cet article

Barack Obama s’implique-t-il assez pour la communauté noire américaine ?

De Seattle à New York, en passant par Chicago et Los Angeles, des milliers d’Américains sont descendus dans les rues dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 novembre, après la décision de ne pas poursuivre un policier blanc qui avait tué un jeune Noir à Ferguson en août dernier.

> À Lire: L’assassinat d’un jeune noir par la police aux États-Unis, ravive les tensions à Ferguson

Manifestations à New York

Dès l’annonce de la décision du grand jury de Ferguson, quelques centaines de manifestants ont convergé vers Times Square à New York, avec des panneaux noirs affirmant « le racisme tue », « nous ne resterons pas silencieux » et dénonçant « le racisme de la police ». « Pas de justice pas de paix », scandaient des protestataires, dont le flot a grossi au fil des heures. D’autres comparaient la police au Ku Klux Klan, ou tenaient des propos grossiers à son encontre, a constaté une journaliste de l’Agence France-Presse.

La police était omniprésente avec un hélicoptère qui survolait également la place. Bill Bratton, le chef de la police new-yorkaise avait fait le déplacement à Times Square, où quelqu’un lui a lancé un liquide rouge à la figure.

Un autre groupe de manifestants s’est rassemblé à Union Square, plus au sud de Manhattan, tandis qu’un troisième avait prévu de rejoindre Harlem à pied derrière une pancarte réclamant la « justice pour Michael Brown », le jeune de 18 ans tué par balles à Ferguson en août.

Protestations devant la Maison-Blanche…

À Washington, plusieurs centaines de protestataires se sont aussi réunis devant la Maison-Blanche, scandant « les mains en l’air ne tirez pas », le slogan est devenu un cri de ralliement des manifestants depuis le drame dans cette petite ville du Missouri (centre).

Ils arboraient des pancartes « arrêtez la terreur raciste de la police », ou « la vie des Noirs compte », a constaté le correspondant de l’AFP à la Maison-Blanche. Le cortège semblait se diriger vers le Capitole.

…et dans tout le pays

Des manifestations ont également eu lieu à Boston, Philadelphie, Denver, Seattle, ou encore Chicago et Salt Lake City, pour la plupart sans heurts graves.

À Oakland (Californie, ouest des États-Unis) quelque 2 000 personnes selon la chaîne CBS ont bloqué une autoroute, ce qui s’est traduit par « de nombreuses » arrestations, d’après le quotidien San Francisco Chronicle.

> À lire également : L’assassinat d’un jeune noir par la police aux États-Unis ravive les tensions

À Los Angeles, des manifestants ont sans succès tenté d’entrer sur les autoroutes mais les policiers les en ont empêchés. Quelque 200 personnes ont manifesté dans les quartiers sud à majorité noire. Certains, rassemblés devant un poste de police, ont crié « mort aux flics tueurs », rapporte le Los Angeles Times.

Plusieurs dizaines de manifestants, certains s’allongeant à même le sol dans la rue pour faire un « die-in », ont également tenté de bloquer des intersections à Beverly Hills ou au sud de Hollywood, avec en main des pancartes où on pouvait lire « la résistance est justifiée, de Ferguson à Gaza ».

Barack Obama appelle au calme

Le président Barack Obama a lancé un appel au calme depuis la Maison-Blanche. « Nous sommes une nation fondée sur le respect de la loi », a-t-il rappelé, appelant tous ceux qui contestent la décision à le faire « de manière pacifique ». Il a souligné que la famille de Michael Brown avait elle-même appelé à éviter toute violence. « J’appelle également les forces de l’ordre (…) à faire preuve de retenue », a-t-il ajouté.

Plus largement, le président américain a mis en garde contre la tentation de « dissimuler les problèmes » liés au racisme aux États-Unis. « Nous devons reconnaître que la situation à Ferguson renvoie à des défis plus importants auxquels notre pays est toujours confronté », a-t-il souligné.

« Dans trop de régions du pays, il existe une profonde défiance entre les forces de l’ordre et les communautés de couleur », a-t-il reconnu, évoquant « l’héritage de la discrimination raciale ». À ses yeux, « ce n’est pas seulement un problème pour Ferguson, c’est un problème pour l’Amérique ».

D. M. (avec AFP)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pelerinage 6 Decembre 2014 Tous sont invités au grand Pélérinage annuel de l’Apostolat Haitien au Sanctuaire National de l’Immaculée Conception à Washington

le Samedi 6 Décembre. Que toutes les communautés organisent des autobus pour participer à ce grand rendez-vous de prière,

d’action de grace et de supplication. L’assassinat récent de l’Ingénieur Moise Pierre-Louis nous fait voir l’urgence pour nous de déclencher

une campagne contre la violence aveugle qui sévit dans notre pays. Trop de sang coule! Nous avons besoin de beaucoup prier pour notre pays.

Venez en foule!

La célébration solennelle de l’Eucharistie commencera à 1 p.m. précédée dès 11.30 am par une grande prière d’adoration.

NATIONAL CENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE 332nd 32 Street * Brooklyn, NY 11226 Phone: (718) 856-3323 * Fax (718) 703-0980

Please Join Us

For our

Traditional Annual Dinner Dance Gala

Special Christmas Celebration

Saturday, December 20, 2014

7:00 pm to 1:00 am

@

Immaculate Conception Center 7200 Douglaston Parkway, Douglaston, Queens, NY 11362-1997

Your contribution of $75 per person will help the National Center All checks payable to: Haitian Apostolate Space is limited – Plan early –

RSVP (718) 465-4511 by December 15

Send checks: Mrs. Lise Marc Coordinator of Event 190-15 90 Avenue Hollis, NY 11423

For more information or reservation, please call: 718/856-3323 or visit our site: http://www.snaa.org

 

 

 

 

Brésil: l’état de santé du roi Pelé rassurant

 

Pele

 

La légende du football Pelé, ici en 2011 à Hong-Kong.REUTERS/Tyrone Siu/Files

Le Brésil retient son souffle. L’état de santé du célèbre Pelé inquiète. Traité depuis quelques jours pour une infection urinaire, Edson Arantes do Nascimento, roi du foot, icône du Brésil, aujourd’hui âgé de 74 ans, a été transféré au secteur des soins intensifs de l’hôpital de Sao Paulo. La légende brésilienne et ses médecins ont cependant rassuré jeudi soir sur l’évolution de son état de santé.

Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

C’est une infection urinaire qui met le Brésil dans tous ses états. Pelé a subi récemment une opération chirurgicale, pour se faire retirer des calculs rénaux mais il a dû revenir à l’hôpital en début de semaine pour y faire traiter de nouveau son infection urinaire.

Agé de 74 ans, l’icône des Brésiliens se trouve selon ses médecins dans une « instabilité clinique ». L’agent de Pelé a cependant tenu à rassurer les Brésiliens. En rappelant que le joueur recevait en réalité trop de monde à l’hôpital et que ce transfert en soins intensifs avait pour but de réduire ces visites. Son état de santé ne s’est pas aggravé, a insisté le représentant de Pelé.

L’ancien joueur auteur de plus de 1 200 buts dans la longue carrière a vu cependant ces dernières années son état de santé se dégrader. En 2012, il a subi une opération à la hanche droite, où il porte désormais une prothèse. Son entourage, qui se veut optimiste, affirme aujourd’hui que Pelé une fois sorti de l’hôpital reprendra normalement ses activités. Et notamment son engagement à soutenir les Jeux Olympiques de Rio de 2016.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Good to know      More specifics about Pres. Obama’s Immigration Executive Action

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deacon Paul

Deacon Paul C. Dorsinville

*The Deferred Action for Childhood Arrivals (DACA) program will be expanded to people who are older than 30 who came to the USA before turning 16 years old and have been present since January 1, 2010.

*Parents of U.S. citizens and lawful permanent residents who have been present in the country since January 1, 2010 will be able to request deferred action and employment authorization for three years.

* The “Secure Communities” program -partnership of ICE with local law enforcement/ correction- will end and immigration officials will target only those who have been convicted of certain serious crimes or who pose a danger to national security.

*Provisional waivers of unlawful presence will be expanded to include the spouses and sons and daughters of lawful permanent residents and the sons and daughters of U.S. citizens (allowing immediate consular processing of immigrant visa without the 3- and 10-year bar for individuals who had been in the USA without authorization for more than 6 months and 1 year respectively once they depart).

The starting date in Spring 2015 will be announced later.                                                    +                         +                          +

*Le programme “Deferred Action for Childhood Arrivals (DACA)” sera élargi aux plus de 30 ans arrivés aux USA avant l’age de 16 ans et ont été présents depuis le 1er Janvier 2010.

*Les parents de citoyens et de résidents qui ont été présents ici depuis le 1er Janvier 2010 pourront demander “deferred action” et autorisation de travail pour trois ans.

*Le programme “Secure Communities”- partenariat entre “ICE”et police/prison locales- sera terminé et les agents d’immigration iront seulement après les condamnés de certains crimes sérieux ou ceux posant un danger de sécurité nationale.

*Les pardons provisoires de présence illégale seront élargis pour inclure les époux et enfants adultes de résidents et les enfants adultes de citoyens (leur permettant de voir un consul pour leur visa de résidence sans le délai légal additionel de 3 et 10 ans respectivement pour ceux  qui laissent les USA après un séjour irrégulier de plus de 6 mois et de plus d1 an).

La date effective au Printemps 2015 sera annoncée plus tard.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne fête Monseigneur  Quesnel !!!!

 

 

Bishop Quesnel Alphonse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Lundi 1er Décembre, c’est l’anniversaire de son Excellence Monseigneur Quesnel Alphonse le nouvel évêque du Diocèse de Fort Liberté . Il sera installé comme nouvel évêque de ce diocèse le Samedi 13 Decembre à 9:30AM à la Cathédrale du diocèse de Fort Liberté . Ancien Curé   de la paroisse Saint Louis Roi de France à Turgeau, Port-au-Prince. Ancien Animateur d’une émission religieuse à Radio Soleil. Monseigneur Quesnel Alphonse est un Cadeau de Dieu  à L’Église Catholique d’Haiti . Monseigneur Quesnel est un vrai disciple de Saint Marie Grignon de Montfort. Par toute sa vie et par son ministère il veut faire connaître la Très Sainte Marie comme “Mère de Dieu” et “Mère des Hommes”, la Corrédemptrice du genre humain.

 

Monseigneur Quesnel a reçu l’onction sacerdotale le 16 juillet 1978 à Port-au-Prince, entre les mains de son Excellence Mgr Rémy Augustin, Évêque de Port-de-Paix. Un grand communicateur,un grand penseur , très Marial et très proche des Jeunes.

Monseigneur Sansaricq souhaite un heureux anniversaire à son ami Monseigneur Quesnel en ces mots : « Cher Monseigneur Quesnel, Bonne Fète! Que le Seigneur vous remplisse de sagesse et de force en ces jours où vous êtes sur le point d’ouvrir un nouveau chapitre de votre vie comme evèque titulaire de Fort-Liberté.

Le Père Wismick Jean Charles, vice recteur de l’université Notre Dame souhaite un Joyeux Anniversaire à Monseigneur Quesnel Alphonse: J’ai la joie, au nom des prêtres de la Compagnie de  Marie et des fidèles de la Paroisse Saint-Louis Roi de France de Turgeau, d’offrir à Son Excellence Monseigneur Quesnel Alphonse, s.m.m. mes voeux de paix, de courage et de confiance. Monseigneur Quesnel, fils de Montfort, est un missionnaire rempli de zèle, d’audace et de  créativité. C’est un prédicateur exceptionnel qui , à l’instar du  Père de Montfort, trouve toujours, dans un langage simple, “des paroles fortes, touchantes, pénétrantes” qui partent de son coeur et qui vont jusqu’aux coeurs de ceux qui l’écoutent. Heureux les chrétiens du diocèse de Fort-Liberté qui auront la chance d’écouter la Parole de Dieu annoncée par ce serviteur humble. Monseigneur, que ce 1er décembre constitue pour vous un nouveau départ avec cette nouvelle mission dans un nouveau diocèse. P. Wismick Jean-Charles, s.m.m.

 

Que l’Esprit du Seigneur renouvelle vos energies!

Sœur Guirlène Aristide, ancienne étudiante du Collège Pastoral et ancienne Présidente du Groupe RADAKa en communion avec tous les membres du Groupe RADAKA voudrait souhaiter un heureux anniversaire à son Excellence Monseigneur Alphonse : «  Monseigneur Quesnel est un cadeau de Dieu pour notre groupe, ses scessions et retraites nous ont enrichies et fortifiées au cours des dernières années et continuent encore à apporter du fruit dans nos vies spirituelles. Monseigneur Quesnel nous demandons au Seigneur de continuer à bénir votre ministère pour le plus grand bien de nos frères et sœurs. Bonne Fête Monseigneur Quesnel! »

 

 

Sœur Marie Paul San Façon, une religieuse Missionnaire de l’Immaculée Conception, directrice de la revue Le Précurseur et de la version anglaise MIC Mission News et qui a vécu 20 ans en Haïti voudrait formuler ses vœux de joyeux anniversaire à Monseigneur Quesnel : «  De Hong Kong, je suis très heureuse de me joindre  à l’équipe du National Centre of the Haitian Apostolate pour offrir mes meilleurs voeux d’anniversaire ‘à Monseigneur Quesnel Alphonse. J’ai travaillé avec lui avec beaucoup de joie pendant mon séjour au Cap-Haïtien. Nous avons réalisé de si beaux projets ensemble en faveur des jeunes du diocèse du Cap-Haïtien et pour le pays tout entier. Je n’oublierai jamais ces moments de grâce du Seigneur, les jeunes participaient par millier aux rassemblements que nous organisions sous différents thèmes. Le P. Quesnel, avec son esprit humoristique et si profond, nous faisait réfléchir sur le sens de la vie. Je garde dans mon coeur une haute estime pour lui et je lui souhaite de garder son dynamisme et son dévouement pour la grande cause du Seigneur au coeur du peuple haïtien. Bonne fête ‘a toi, Monseigneur Quesnel! Bien sincèrement, Marie-Paule Sanfacon, m.i.c. » .

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien se joint à sa famille, à la Conférence Épiscopale d’Haïti, à la congrégation des Pères Montfortains , les jeunes d’haiti,    aux Prêtres Haïtiens et au peuple de Dieu pour lui souhaiter un heureux  anniversaire de naissance.

 

Le Centre National, en cette occasion, invite  tous les Catholiques de la diaspora et d’Haïti à prier pour le Père Alphonse.

 

Que  Maman Marie  soit sa protectrice !

 

Le Centre National .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne fête Père Eddy!!!!

 

 

 Eddy Julien

 

 

Le Mercredi 3 décembre, Le Père Eddy  Julien, Ancien Coordonnateur de la Pastorale Haïtienne du Diocèse de Rockville Centre de Long Island et Ancien leader spirituel de la grande communauté haïtienne de St Boniface, aura à célébrer un nouveau printemps. Très aimé et très respecté au sein de la communauté haïtienne pour sa vision de L’Église.

 

Père Eddy est un fils de la Grande Anse. Très humble, il a un amour profond pour notre mère Haïti.  Père Julien est un ancien Étudiant des Université de Laval et d’Ottawa du Canada ou il a décroché une maîtrise en théologie. Il est Connu au sein de l’Église comme un saint, un unificateur  et un prophète de notre temps.

 

Monseigneur Guy Sansaricq en union avec le personnel du Centre National souhaite un joyeux anniversaire au Père Eddy avec ces mots : ” Pere Eddy Julien Cher Père Eddy! Tu es maintenant loin des yeux mais non pas loin du Coeur! Bonne Fête! Mille voeux de bonne santé et de fécondité pastorale!

Le Père william Smarth qui est entrain de fêter son 50ème année de vie sacerdotale et professeur à CIFOR  souhaite à son frère et ami Eddy un Joyeux Anniversaire en ces mots : «Bòn Fèt, Eddy,Avant tout bagay, se pou m di w mèsi pou lapriyè w ak konpliman ou fè pou mwen nan okazyon 5o lane depi yo sakre m pè. Ti Pastè monchè, m ap di Bondye mèsi pou ou menm tou jan ou rekonèt valè moun genyen. Mwen mande Gran Mèt la ede w pou okenn espirityalite dwòl pa detounen w nan chemen sa a. Mwen kwè se sa ki chemen levanjil la, se chemen Bondye ki tounen moun si tèlman li renmen moun. Ou konnen m ap lapriyè pou ou. Vye frè w William. »

La Jérémienne Madame Roger Similien, très proche du Père Eddy se fait la porte parole des familles Similien et Dorval pour souhaiter un Heureux Anniversaire au Révérend Père Julien : « Révérend Père Eddy, Les membres des familles Similien et Dorval s’estiment heureux de vous souhaiter Bonne Fête! Joyeux Anniversaire… AD Multos Annos!. Puisse Dieu, dans son infinie bonté vous bénir de ses grâces. Nous honorons l’homme que vous êtes, un sacrifié à la cause divine. Dieu vous a choisi, vous cheminerez sans tourner la tête, pour répéter Bathir Touré, sur la route du succès à l’accomplissement total de votre carrière sacerdotale. Tenez ferme! Courage! Nous vous aimons dans l’union et la prière. »
Le Centre National de l’Apostolat Haïtien se joint à sa famille, à la congrégation des Pères voluntas Dei, nos frères et sœurs de la Communauté Haïtienne de Long Island,  aux Prêtres Haïtiens et au peuple de Dieu pour lui souhaiter un heureux  anniversaire de naissance.

 

Le Centre National, en cette occasion, invite  tous les Catholiques de la diaspora et d’Haïti à prier pour le Père Julien.

Le Centre National.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne fête Docteur Mortel

 

 

Doctor Mortel

 

Le 3 Decembre est l’anniversaire du Diacre Docteur Rodrigue Mortel, l’un des grands Hommes de la Communauté Haitiano Américaine et un grand batisseur de foi. Docteur Mortel est parmi les lecteurs du Bulletin Hebdomadaire du Centre National.

 

Docteur Mortel est originaire de St Marc Haiti et ses parents étaient très pauvres. Dès son enfance il a pris ses études très au serieux et il est un grand exemple pour tous les jeunes qui croient aux études. Il est un diacre de l’église Catholique et le president fondateur de la Fondation Mortel un ONG qui aide beaucoup les jeunes très pauvres du department de l’Artibonite Dr Mortel est auteur de plusieurs articles et ouvrages. Tout recemment il a été Honoré par l’université Penn State. Il est parmi les professionnels Haitiens  très respectés dans la société d’accueil.

 

 

Monseigneur Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire au Docteur Mortel en ces mots: Bonne Fête, cher Docteur Mortel! Que grandisse votre joie à la vue de tous ces jeunes des quartiers démunis de St Marc qui maintenant accèdent  à l’ à l’éducation grace à cet esprit de service que le Seigneur a deposé en vous en large mesure. Que le Seigneur en soit glorifié! Grace et Benédictions sur tout ce que vous entreprenez avec tant de zèle et de savoir-faire!

 

Nous demandons à tous nos amis de prier pour le docteur Mortel et sa famille en cette heureuse occasion.

Le Centre National

 

 

Diocese of Brooklyn Happy Birthday Father Delva

 

December 8th, feast of Immaculate Conception will be the birthday of Father Jean Delva, Coordinator of The Haitian Ministry of the diocese of Brooklyn. Father Delva is a servant in the vineyard of the Lord

 

Father Delva is the parochial vicar of St. Therese of Lisieux Parish. He is a churchman very open , spiritual and very close of the Black youth of his diocese

Bishop Guy Sansaricq would like to wish a Happy Birthday to Father Delva: Happy birthday dear Fr. Delva! You are a blessing to us through your youthful enthusiasm! May you continue to grow and mature so as to become an efficient instrument in the hands of the Lord who has called you to his service!

 

 

 

 

 

 

Happy Birthday Sister Okereke

 

 

Sister Okereke

 

Sister Joanna Okereke, coordinator of ethnic ministries

At the United States Conference of Catholic Bishops

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Wednesday, December 5  , 2007  is the birthday of Sister Joanna Okereke of the Secretariat of Cultural Diversity in the Church and member of   the Congregation of the Handmaids of the Holy Child Jesus (HHCJ) and also of the African Catholic Conference of Clergy and Religious in the U.S. (ACCCRUS) executive body and president of the African Women Religious Conference (AWRC) in the United States. She holds a National Certificate in Education from the College of Education in Awka, Nigeria; a Bachelor’s Degree in General Studies from Northwestern State University in Natchitoches, Louisiana; a Master of Arts in Instructional Technology from Edgewood College in Madison, Wisconsin; a Master’s Degree in Pastoral Theology from St. Joseph’s College of Maine;  and a Doctor of Philosophy from Graduate Theological Foundation, in Mishawaka, Indiana.

 

 

More than 25 Years , she became the bride of Jesus Christ.  Since then, she has served the Congregation of the Handmaids of the Holy Child Jesus (HHCJ with great love and joy. She  attended most of  National center’ s activities and was the keynote speaker for the youth who gathered at the 25th Annual Convention of The National Center of the Haitian Apostolate  at La Salle University in   Philadelphia the City of Brotherly Love . She is a great Gift from God to the Black Catholic Community and the entire people of God.

Sister Okereke is a daughter of Nigeria-Africa, very spiritual and close to the young people. She has a bachelor of Science in General Studies from Northwestern State University in Natchitoches, LA, and a Master of Arts in Education from Edgewood College in Madison, WI. She was Director of the Kuumba Center (a center of creativity for African Americans teaching CCD, African dance, cultural activities, and summer afterschool classes) in Alexandria, Louisiana from 1996 to 1999. She was also the American Mission Superior for the Handmaids of the Holy Child Jesus in Pearland, Texas from 2002 to 2005.

 

 

 

 

 

Sister Maria  Hsu Director Office of Ethnic Ministries, Archdiocese of San Francisco : ” Dear Sr. Joanna, Happy Birthday. In Chinese, we say: 祝你生辰快樂.Sr. Maria “

 

 

Sr. Rose Ereba, HHCJ : “BIRTHDAY WISHES TO A DEAR SISTER AND A WONDERFUL NUN

 

My dearest Sister Joanna, God made you so special and that is why on this special day, I am joining all the members of your family (Natural and Spiritual), your friends and all those whom you minister to around the Nation to say a very hearty and happy Birth Day to you.

God has blessed you with special gifts: your loving hearts, your strong, beautiful spirit of selfless service.

Celebrate God’s love, and thank Him for the many blessings in your life

I pray that God will crown your years with goodness and may He bless you, too, not only on your Birthday but each day of your lifetime.

The God of Love and Peace shall be with you.

Happy Birthday Dearest Sister!

 

Sr. Rose Ereba, HHCJ”

 

 

Bishop Guy Sansaricq, executive director of The National Center of the Haitian Apostolate: “Very dear Sister Johanna: Happy Birthday Beloved Sister Johanna! You have become so very dear to us in the Haitian Apostolate! We can always count on your broad smile, your dedication to our pastoral concerns and quiet zeal to help our people! With gratitude, we wish you an abundance of God’s precious grace!

 

Brother Tob Of The National Center of The Haitian Apostolate: ’Sister Okereke  is like a flame of holy fire. Meeting her is always a delight. Happy Birthday Sister ! May God continue to bless Your ministry and accompany you  in your deep relationship with God.’’

 

We at The National Center would like to join the family of  Sister Okereke, the Congregation of the Handmaids of the Holy Child Jesus (HHCJ the great  Black  Catholic Community  in  Diaspora, the Migration and Refugee Services’ Office for the Pastoral Care for Migrants and Refugees (PCMR) at the United States Conference of Catholic Bishops (USCCB ) and  The United States Conference of Catholic Bishops (USCCB)  in wishing Sister Okereke “Happy Birthday and Good Health” as she continues in her vital ministry. We thank God for this Woman of deep faith who is always ready to spread the Gospel of Christ everywhere.

The National Center urges  the entire people of God to remember Sister Okereke in their prayers.

Long life and good health to you, Sister Joanna! You are in our prayers. May God continue to bless you and your ministry.

The National Center

 

 

 

 

 

In Brief

 

La Vierge Pèlerine

de Notre Dame du Cap

Pilgrim statue of Our Lady of the Cape

 

 

Father Yoland Ouellet

Recteur du Sanctuaire Marial

Du Cap de la Madeleine

 

 

Holy Name Church

West 96 Street and Amsterdam Avenue

Friday November 28, 2014

Vendredi 28 novembre

7:00PM – 10:00PM

 

Fr. Wedner Berard , O.M.I., from the shrine

will promote the Canadian National Shrines!

 

Procession au Flambeau

Candlelight Procession

 

Exposition and Benediction

Sen Sakreman

 

 

La Vierge Pèlerine

De Notre Dame du Cap

Pilgrim statue of Our Lady of the Cape

 

 

Holy Innocents Church

East 17 Street and Beverly Road

Wednesday December 3, 2014

Mercredi 3 decembre

7:00PM – 10:00PM

 

Procession aux flambeaux

Candlelight Procession

 

Exposition and Benediction

Sen Sakreman

 

Fr.Wedner Bérard, & Fr.Yoland Ouellet, O.M.I.,

       will promote the Canadian National Shrines.

 

Happy Thanksgiving from

Haitian Americans United For Change

 

Dear SOLIDARITE,

America is known throughout the world as the country that helps other nation in a time of need. They have given containers of food and medicine in time of need throughout the world.

H.A.U.C (Haitian Americans United for Change) wants to do their part. Here in America, there is enough food to feed every man, woman and child, yet one in six people face hunger. We feel and want to do our part to reduce this figure.

Starting this Thanksgiving H.A.U.C wants to engage in the hunger fight by connecting families with the resources they need to put food on the table. This Sunday around 10:00 PM we will be at Siloe Baptiste church located at 1547 Islip Ave. Central Islip NY  distributing food. Our goal is to feed everyone but our food banks are very limited for this year, it will be a first come first serve.

Please join us during this holiday time to connect families with this much needed resources, and if you are in the position to support our effort your contribution will be appreciated by our nonprofit group and the community we serve.

 

Sincerely,

Ketlie Chrispin Haitian Americans United For Change

Info@hauc.org

 

 

6 Desanm 2014     Pèlerinaj nan Sanktyè Imakile Konsepsyon nan Washington

 

 

 

Chers Membres de la Communauté Haitienne,

 

Prière de répondre en grand nombre à cette invitation.

 

A bientot,

 

Sheila Henry

Administrative Assistant- Haitian Ministry

Secretariat for Evangelization and Family Life

407-246-4922

 

 

 

 

Tele Solidarite-Fund Raising Campaign

 

 

 

 

 

The Bulletin The Haitian Apostolate Inc. has recently launched a fund-raising campaign for the purpose of purchasing Radio and TV cameras and other electronic equipment to enhance their radio and television programs on the internet. For many years now, these programs have been in existence but need to be professionally enhanced. These programs are accessible on a daily basis at SNAA.ORG. They provide religious instructions but also news of the community. Interviews with many important persons of the community are frequently aired. Many associations such as the Haitian Doctors’ Association will soon be preparing a weekly talk show program on health issues. Good equipments are necessary for better performance. A committee including members of the Haitian engineers, the Haitian Doctors and the Haitian artists Associations are overseeing the operation. I am temporarily the chairman of that board. Checks can be sent to: “Haitian Apostolate Inc.” 332, East 32nd St. Brooklyn NY 11226 This highly recommendable community service deserves the wide support of everyone who loves Haiti.                                                                               L’Apostolat Haitien National campagne de levée de fonds

 

 

L’Apostolat Haitien National vient de lancer une campagne de levée de fonds afin d’être en mesure de se procurer les équipements nécessaires pour le fonctionnement efficace de leur radio et de leur Television appelés Radio/TV solidarite. Tout le monde peut se brancher sur ces programmes 24 heures sur 24 sept jours par semaine en clicquant SNAA.ORG. Un large comité comptant parmi eux des membres des associations Haitiennes des ingénieurs, des médecins et des artistes sont en charge de cette station. Je suis provisoirement le chairman de ce “Board.” Les associations ci-haut mentionnées sont en train de préparer des talk shows hebdomadaires sur leurs domaines d’expertise. Nous espérons que le plus grand nombre possible de ceux qui aiment notre pays contribueront largement à cette entreprise qui a pour but de rehausser notre communauté. Tout chèque peut étre adressé comme suit: Haitian Apostolate inc. 332, East 32nd St Brooklyn NY 11226         Bishop Guy Sansaricq   .

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s