Latest News-November 16,2014

Business Card 3

Perpetual Help

 

 

 

 

Visit telesolidarite.tv Skype Account: brothertob Weekly Bulletin Staff: Marlene Rigaud Apollon, Sister Jamie Phelps PHD, Deacon Paul Dorsainville Brother Tob: Editor Bishop Guy Sansaricq : Director Radio Solidarité : 1-302-797-4073 Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv- Blog: Solidarite Flash Face Book: Radiotelesolidarite Weekly Bulletin: , -November 16, 2014-November 23Unsubscribe here

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1–Thought of The Week

 

2-Bishop Sansaricq-Homily

 

 

3- Bulletin Hebdomadaire du Centre National-7 Ans

 

 

 

 

 

 

 

4 OUR BATTLE OF VERTIÈRES-Marlene R. Apollon

 

 

 

 

5- HAITIAN APOSTOLATE REPORT –Father Yvon Pierre               

 

 

 

 

 

 

 

6- La Vibrante communauté Haitienne de la paroisse de Christ Roi  de Brockton  -10ème Anniversaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7- Docteur Paul Latortue -Emission 9 Novembre 2014

 

 

 

 

 

 

8-  Madame Edner Latortue -L’une des pionnières de la Communauté Haitienne de Huntington

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9- Archidiocèse de Port-au-Prince –Nouvelle

 

 

 

 

10- Le pape François dénonce une « fausse compassion » devant l’avortement et l’euthanasie

 

 

11- L’adresse du pape François aux séminaristes en pèlerinage à Lourdes

12-À Haïti, l’épave retrouvée n’est pas le bateau de Christophe Colomb

13 -G20: l’Ukraine au cœur de la rencontre entre Hollande et Poutine

14-Barack Obama prêt à régulariser 5 millions de sans-papiers

 

 

15-Good to know       Revised guidelines for international ministers, Lay Ecclesial Ministry Summit.

 

 

16-Proverbes

 

 

17- Triste Anniversaire

 

 

 

18-GRAHN-Monde-Communiqué de Presse

 

 

19- Happy Birthday Father Miguel and Father Desruisseau

 

In Brief

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pensée de la semaine:
“La mort est une dette que chacun ne peut payer qu’une fois”

(William Shahespeare, 1564-1616)

Thought of the week: “Death is a debt that everyone can pay once” (William Shahespeare, 1564-1616)

Undo edits

 

 

Pensamiento de la semana: “La muerte es una deuda que todo el mundo puede pagar una vez” (William Shahespeare, 1564-1616)

Undo edits

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 33RD SUNDAY (NOV. 16TH, 2014)

Proverbs 31, 10-31; Psalm 128; 1 Thessalonians 5, 1-6; Matthew 25, 13-40

 

DSC_5776

 

By +Guy Sansaricq.

 

On this, the Sunday before last of our liturgical year, we receive a rather stern lesson about our God-given responsibilities as human beings. A colorful parable conveys that message. Jesus speaks of a master who is going on a journey. He entrusts his property to three of his servants. Upon his return the first two are rewarded for their diligent and profitable care of the estate while the third one is chastised and punished because he showed inadmissible disinterest in his master’s business.

 

Do we get the point? God expects us to be active and diligent in expanding his kingdom of justice, peace and love. Our encounter with Jesus must trigger an eagerness to join with him in the gigantic task of saving the world. We must be zealous laborers in his field. Like the devoted wife in the 1st reading, we will receive a reward for our labors. Our works will receive praise at the city gates.

 

Those who display an attitude of neglect and disinterest to their assigned task simply demonstrate that they do not grasp the greatness of Jesus. They are not fit for the kingdom for they fail the test of faith.

 

Jesus when he returns at the end of time will reward those who, hopefully like yourself, give an enthusiastic response to his call, those who have allowed themselves to fall in love with his person and his message of love.  

 

Blessed are those who walk in his ways all the days of their lives! (Psalm response)

Let us not sleep like the rest do but let us stay alert and sober (2nd Reading)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 33ème DIMANCHE (16 Novembre 2014)

Proverbes 31, 10-31; Psaume 128; 1Thessaloniciens 5, 1-6; Mathieu 25, 13-40

 

DSC_4940

 

Par +Guy Sansaricq

 

La première lecture fait l’éloge d’une épouse zélée dont les oeuvres font la joie de son époux. Nous comprenons déjà ce qui est insinué à savoir que l’Eglise, l’épouse du Christ, devra se signaler par sa participation active aux travaux du royaume. En d’autres termes, l’Eglise doit ètre laborieuse. Cet enseignement sera renforcé par la parabole de l’Evangile qui nous est lue aujourd’hui. Un riche homme d’affaires avant de partir en voyage confie la gestion de ses bien à trois de ses serviteurs. A son retour il récompense prodigalement les deux premiers serviteurs car par leur diligence ils doublèrent la valeur des biens qui leur avaient été confiés. Le troisième serviteur au contraire est sévèrement puni car il avait tout simplement enfoui le trésor du maitre en terre et n’avait donc aucun profit à rapporter.

 

En ce dimanche qui précède le dernier dimanche de l’année liturgique l’Eglise attire notre attention sur

le jour du jugement au retour du Seigneur à la fin du monde. Les oisifs, les paresseux, les indolents ne seront pas admis à la FÈTE DE L’AGNEAU. Les fidèles actifs et dévoués, les serviteurs zélés, brulant d’ardeur, les frères et soeurs amoureux du Seigneur qui auront tout quitté pour le suivre, ceux-la entendront chanter leurs louanges aux portes de la Cité Eternelle.

 

La seconde lecture le dit bien: “Ne dormons pas comme c’est le cas pour beaucoup.” Mais restons vigilants pour que le Seigneur à son retour nous trouve “avec nos lampes allumées.”

 

Le Pape Francois le disait l’autre jour aux jeunes d’Asie: Réveillez-vous! Ne dormez pas!”

 

 

Bishop Guy Sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7e Anniversaire du Bulletin Hebdomadaire
Le 28 décembre 2014 ce sera le 7ème anniversarie du Bulletin Hebdomadaire du Centre  National  de l’Apostolat Haïtien à l’etranger. Le Seigneur continue à nous prouver que, malgré les faiblesses et les imperfections du personnel de son bulletin, il veut utiliser ce media pour parler à la communauté haïtienne de la diaspora et d’Haïti.

Je continue à me rappeler de cette réunion avec Monseigneur Guy Sansaricq oú il exprima son desir de voir le Centre National produire un bulletin hebdomadaire qui peut rejoindre toutes les couches sociales de la population haïtiennne. Il y a aussi un autre grand ami de la communauté haïtienne qui a cru qu’au lieu d’avoir des notes d’anniversaire et de decès presque chaque semaine, même si c’est aussi important, il est préférable d’arriver à un bulletin de nouvelles   au service de notre communauté. Ce dernier est très proche de la communauté haïtienne et fait toujours de son mieux pour nous aider dans cette terre d’accueil. Les amis de notre communauté nous encouragent beaucoup dans ce ministère. Il y a également cet homme, un étranger, qui travaillait pour Catholic Relief Services en Haïti qui était très content de me rencontrer  à la La conférence ONE TABLE à Washington et me disait qu’il lit notre bulletin chaque semaine. Ces gens là pensent que le bulletin fait un très beau travail dans la communauté. Certes, nous rencontrons beaucoup d’imcomprehensions sur notre route, parfois des mots de découragement mais nous continuons à croire que nous ne pouvons fas faire marche arrière malgré certaines difficultés. Nous voulons dire la vérité comme elle est et être une revue Catholique et impartiale.

La mission du bulletin est toujours l’évangélisation, l’éducation et la conscientisation. Nous n’appuyons aucun parti politique à travers ce bulletin mais cela ne nous empêche pas comme tous les autres organes de presse de prendre certaines positions qui répondent aux désidératas des plus vulnerables de notre société. Comme organe de presse ce serait antichrétien pour nous de rester indifférents face aux 11millions d’illégaux des États-Unis, des jeunes qui sont dans la mauvaise direction, des pauvres d’Haïti où 3% contrôlent plus de 80% des richesses d’Haïti, l’égalité entre l’homme et la femme au niveau salarial et au niveau des droits.

Nous avons toujours encouragé nos lecteurs et lectrices à travailler pour l’unité et la tolérance. Du choc des idées jaillit la lumière. Notre divergenge est parfois une grande source de richesse. Depuis le début nous avons faire un effort pour permettre aux leaders spirituels de la communauté chrétiennne de faire passer leur point de vue dans le bulletin à travers des entrevues. Aujourd’hui  nous avons beaucoup d’amis qui apprécient le bulletin et souvent comprennent la nécessité de supporter et de  nous encourager  dans ce travail.

En outre, depuis 4 ans Monseigneur Sansaricq a compris l’importance  d’ajouter une station de radio au Bulletin et depuis près 2 ans il s’est embarqué dans un projet de Télévision. À l’occasion du 7 ème anniversaire du Bulletin Monseigneur  Sansaricq, de concert avec le comité exécutif de la Télévision, a lancé une campagne de levée de fonds pour nous permettre d’acheter quelques materiels pour notre télé. Certaines personnes et certaines communautés haïtiennes de foi  commencent à envoyer leurs donations pour cette levée de fonds  et Monseigneur Sansaricq leur a envoyé une lettre de remerciement.  Le 28 déecembre, jour du 7ème anniversaire du Bulletin, nos fidèles lecteurs auront un rapport sur cette levée de fonds. Dans cette campagne même nos frères et soeurs de la religion protestante donnent leur contribution. Ces derniers ont fait preuve de leadership et de solidarité et comprennent aussi l’importance de contribuer  pour permettre  à cette levée de fonds d’être une réussite. Chapo ba! pour nos prêtres et les religieuses et certaines paroisses de la communauté haïtienne qui encouragent les membres de leur communauté à participer à cette levée de fonds. On doit mentionner qu’il y a des prêtres, des religieuses et des diacres qui ont déjà envoyé leur donation.

Ce 7 ème anniveraire sera une journée d’action de grâce et de réflexion; un moment pour remercier  le Seigneur pour tous ceux et celles qui apportent leur contribution au bulletin. Nous continuons à nous adonner totalement au Seigneur pour l’avenir du Bulletin. Quand le Seigneur décide la terre ne peut pas  s’y opposer. Nous sentons la main divine derrière le bulletin et nous encourageons toutes les lectrices  et lecteurs du bulletin hebdomadaire  de continuer à prier  pour ce bulletin.
Frère Tob

Pour le Centre National

—————————-

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OUR BATTLE OF VERTIÈRES

For November 18, 2014, with Hope

Marlène Rigaud Apollon

 

 

Marlene

 

I first translated an excerpt of the conclusion of the magnificent patriotic speech “The Battle of Vertières goes on” given by my maternal grandfather, Louis Mercier, on November 18, 1936, on the actual battlefield of Vertières, site of Haiti’s final victory for its Independence, in November 2002. At the time, I was planning to gather his writings and published them for Haiti’s bicentennial celebrations on January 1, 2004. Unfortunately, because the country was divided, there were no celebrations to speak of, making Louis Mercier’s words sadder, even more powerful and more painful to my soul. Yet, I keep hoping, hoping, hoping, with all my soul, that, one day, there will be no need for such a speech.

THE BATTLE OF VERTIERES GOES ON (EXCERPTS)

Louis Mercier November 18, 1936

Translated by Marlene Apollon November 2002

 

La Bataille de Vertières

http://www.worldgallery.co.uk engraved in 1845 by French anonymous

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c0/Haitian_Revolution.jpg

 

The Battle of Vertières goes on for us. We are still in the grasp of the forces of evil and destruction. All the stupid and dead-ly prejudices are still alive in our hearts and we still have a colonial mentality. We still haven’t erased all traces of slavery. The vast majority (of our people) still live in ignorance, abject poverty, humiliation and this doesn’t revolt us. The rules of hygiene are not observed. Our cities still don’t look like modern cities and our countryside is too neglected. We are not yet great builders and we walk on too much devastation. Even today, we still don’t want to be idealistic, to become real Haitian citizens, to purge ourselves of fanaticism, hatred, to adopt and implement the noble laws of social justice and human solidarity, rid ourselves completely of all the viruses that poison our hearts and our brains: Cast prejudices, place of origin prejudices, relicts of a cursed past that we have to shed completely. Our ancestors have made immense efforts for liberty and fraternity. Don’t let their sacrifices be in vain. Don’t let those foreigners that our history fascinates and who admire us be disappointed by the sad spectacle that we offer.

 

Life is beautiful only under the invigorating shadow of a great dream and in the framework of an admirable country where all the noble activities can be fostered, and where intellect, willpower and reason are applied to maintain Justice, Goodness, Fraternity, godmothers of all progress.

 

Let’s open our hearts to love. Let’s develop every social program that will improve the lot of the wretched. Let’s take the firm resolution to work to the point of sacrifice for the good of our country. That the only way we will grow. The fight goes on and we must remain in control of the field. Let us repeat, let us repeat unceasingly that truth that will liberate us:

 

“LA BATAILLE DE VERTIÈRES CONTINUE. THE BATTLE OF VERTIÈRES GOES ON.”

http://www2.webster.edu/~corbetre/haiti/history/mercer-vertieres.htm

 

 

 

 

 

 

18 NOVEMBRE 1803 ! VERTIERES !

UNE DATE ! UN NOM !

 

Marlène Rigaud Apollon

Originellement enregistré et diffusé le 18 novembre 2013

 

 

Marlene

 

Bonjour. Je suis Marlène Rigaud Apollon. Honneur, Respect à vous tous.

 

18 novembre 1803. La date la plus importante de l’histoire d’Haiti. La date de La Bataille de Vertières, qui a marqué la Haiti, la victoire exaltante après 12 ans de luttes acharnées aux cris de « LIBERTÉ OU LA MORT », des troupes indigènes du général Dessalines sur celles de Napoléon avec à leur tête, le général Rochambeau.

18 novembre 1803 ! Vertières ! Une date, une bataille qui ont ouvert la voie pour l’exaltante déclaration de l’Indépendance d’Haïti proclamée avec fierté par Jean-Jacques Dessalines le 1er janvier 1804.   18 novem-bre 1803 ! Vertières ! Une date, un nom que l’on doit respecter et honorer à jamais, quel que soit ce qui s’est passé de regrettable dans l’Histoire d’Haiti par la suite ! Des erreurs, des tragédies que nous sommes encore capable de réparer si nous voulons bien prendre conscience de notre responsabilité envers nos aïeux et de la dette que nous leur devons pour le magnifique don de LIBERTÉ et d’INDÉPENDANCE qu’ils nous ont fait au prix de grands sacrifices.

Le 18 novembre 1936, soit deux ans seulement, notons-le, après la fin de l’occupation américaine qui avait duré de 1915 à 1934, mon grand-père maternel Louis Mercier, historien, éducateur, orateur, et patriote capois dont on se souvient encore, fait le point là-dessus dans son sublime discours « La Bataille de Vertiè-res continue », prononcé sur le champ bataille de Vertières, « près du monument bâti en 1929 », indique-t-il. Un monument qui porte l’inscription, « Aux héros de Vertières, la Patrie reconnaissante !

« La bataille de Vertières continue, » proclame-t-il, après avoir exprimé sa reconnaissance aux membres du Conseil Communal d’avoir renoué la tradition de célébrer ce « jour glorieux, l’une des plus grandes dates de l’humanité». Et plus loin, il précise: « La bataille de Vertières continue POUR NOUS ». Et il fait une longue liste de batailles à mener :

 

Nous sommes toujours empoignés par les forces du mal et de destruction.

Tous les préjugés imbéciles et funestes ne sont pas encore morts dans nos cœurs et nous portons toujours une âme coloniale.

 

La grande majorité vit encore dans l’ignorance, la misère, l’abjection et cette constatation ne soulève pas notre indignation.

 

Les règles de l’hygiène sont très peu appliquées chez nous.

Nos villes n’ont pas encore l’aspect de villes modernes et nos campagnes sont trop délaissées.

 

Nous ne sommes pas encore de grands constructeurs et nous marchons sur trop de ruines.

 

Nous sommes, disons-le, à l’arrière-plan de la civilisation. Nous ne voulons pas jusqu’à aujourd’hui prendre un large bain d’idéalisme, avoir pitié des humbles, des faibles, des opprimés … devenir de réels citoyens haïtiens, ayant l’amour sincère et profond de nos frères, nous dépouiller du fanatisme, de la haine, adopter et appliquer les belles lois de la justice sociale et de la solidarité humaine, nous débarrasser totalement de tous les virus qui empoisonnent nos cœurs et nos cerveaux: préjugés de castes, préjugés de localités, survivances affreuses d’un passé maudit dont nous devons nous dépouiller totalement »

 

 

Il en appelle à leur sens de dignité

Il ne faut pas (non plus) que tous ces étrangers que notre histoire fascine et qui nous admirent soient déçus du triste spectacle que nous leur offrons »

 

Ses derniers mots sont un appel à leur sens de Justice Sociale et un encouragement à persévérer :

« Ouvrons nos cœurs à l’amour. Développons chez nous toutes les œuvres sociales appelées à faire un sort meilleur aux infortunés. Prenons le ferme propos de travailler jusqu’au sacrifice au salut national…Soyons comme (nos aïeux), des pionniers, des combattants, des soldats de Vertières. Dans le champ social que nos mains auront défriché et ensemencé plus largement et plus profondément, il FAUT que les épis soient un jour plus beaux et plus abondants …

 

« La lutte se poursuit et nous devons rester maîtres du terrain. Répétons, répétons sans cesse cette vérité libératrice: «LA BATAILLE DE VERTIÈRES CONTINUE». LA BATAILLE DE VERTIÈRES CONTINUE».

 

Pour avoir fait l’expérience de la perte de la Liberté, de l’Indépendance plutôt, avec l’occupation américaine, Louis Mercier insiste de toute son âme auprès de ses contemporains, des jeunes en particulier, que

« La Bataille de Vertières continue pour nous ».

Et notre grand poète capois, Oswald Durand, auteur de Choucoune,  dans son extraordinaire poème « Chant National » magnifiquement mis en musique par notre superbe compositeur Occide Jeanty et que nous connaissons comme l’hymne présidentiel nous avait mis en garde :

«L’indépendance est éphémère sans le droit à l’égalité» !

«A l’œuvre donc» …. «Jaunes et noirs, fils du même berceau ! AYONS DROIT À L’ÉGALITÉ». Sans quoi, tout devient éphémère !

 

Leurs prédictions, hélas, se sont accomplies une fois de plus. Deux-cents dix ans plus tard, sommes-nous enfin prêts à les écouter et à suivre leurs conseils ?

 

18 novembre 1803! La date, la plus importante de l’Histoire d’Haiti. RESPECTONS CE QU’ELLE REPRÉSENTE ET HONORONS-LA A JAMAIS !

 

Je suis Marlène Rigaud Apollon, petite-fille de Louis Mercier qui était parti à la reconquête de l’idéal haitien pour redonner leur fierté à ses contemporains, aux jeunes en particulier, après dix-neuf ans d’humiliation de l’occupation américaine et dont les magnifiques discours et écrits dont « Confiance en soi et Patriotisme, l’Idéal Dessalinien, La Bataille de Vertières continue » ainsi que, oui, « La Mystique de la Citadelle », s’adressent encore à notre temps.

&nbsp

Honneur, Respect à tous ceux qui ont lutté et qui luttent encore pour qu’Haiti redevienne la Lumière qu’elle était à sa naissance le 18 novembre 1803 et le 1er janvier 1804, les deux dates les plus importantes de son histoire !

&nb

                                                      

 

                                              

                                                        

 

 

 

 

 

 

 

 

                                             

 

                                                

                                                   HAITIAN APOSTOLATE REPORT                

                                                           Washington. Nov. 2014

                                                           Presented by Fr. Yvon Pierre

 

 

 

Father Yvon Pierre

Father Yvon Pierre

Director of The National Center of  The Haitian Apostolate

Bishop Sansaricq20

Bishop Guy Sansaricq

Executive Director of The National Center

                             To the US Bishops’ Committee on Pastoral Care of Immigrants

 

 

Much Pastoral attention continues to be given to the Haitian population scattered all around the country.

 

While large concentrations are to be found in Fl. especially in the dioceses of Miami, West Palm Beach, Venice and Orlando, in New-York especially in the dioceses of Brooklyn, Rockville Center, in Boston, Washington D.C., Newark, Trenton, Chicago and Atlanta, significant numbers can be traced in many other states like Louisiana, Texas, Los Angeles, San Francisco and Puerto Rico. We regret to say that no special outreach to Haitians is made in many areas. In more populated areas, the pastoral care varies according to the dioceses.

 

The most vibrant centers of vibrancy in the apostolate seem to be Miami and Brooklyn. In Miami, a brand new Church has been consecrated by Archbishop Wenski in January 2014. That Church has been constructed thanks to the outstanding participation of the Haitian Catholic community. The Parish of Notre-Dame attracts some 5 000 faithful on an average weekend. On the other hand, Brooklyn is the site of the National Center and is the US Diocese that numbers the largest number of Haitian priests namely 23. Brooklyn prides itself of a Haitian auxiliary-Bishop, a Haitian priest assigned to the US Navy and a student priest in Rome. Three priests of Haitian descent were ordained last May.

 

We can report the continuation of many of the initiatives reported in last year’s report such as

The Pastoral School functioning on fifteen Saturdays from 10 am to 4 pm. You might remember that it provides some sixty students with quite a thorough introduction to the Bible and to most of the Books of the Bible from Genesis to the Book of Revelations. It also uses the Catechism of the Catholic Church to give a solid doctrinal formation to the future lay catholic leaders of our community. Our last graduating class received their diplomas in June last year after three years of assiduous attendance.

 

The yearly pilgrimage to the National Shrine of the Immaculate Conception in Washington drew this year again a crowd estimated at 5 000. Pilgrims arrive from Boston, Connecticut, New Jersey, New York, Virginia, Delaware and Atlanta. The sight is impressive.

 

Our 29th National Convention was also held in New Jersey in June. It gathered some 300 people from all over the country. The new Haitian Cardinal was the key note speaker. The motto was: “Be always eagerly prepared to do what is good.” A great spirit of solidarity was demonstrated.

The Haitian Charismatic Congress held in the Diocese of West Palm Beach in August of this year was attended by some 3 000 thousand men, women and children giving loud praises to the Lord. That was an impressive show of fervor.

 

Our weekly Bulletin sent by e-mail to more than 10 000 internet friendly contact persons has continued without interruption. A CD produced on a weekly basis is played in some 20 Radio stations throughout the country but mostly in the NY area. It is very well received by the people.

 

Two great regional one-day rallies for Haitian youth were held this year in Brooklyn.

 

Our internet radio functions 7 days a week 24 hours a day. We also have a TV station. But it’s still taking its baby steps. We have received the commitments of the National Association of Haitian Doctors, the National Association of Haitian Nurses, the National Association of Haitian engineers, the Association of Haitian artists who will develop special programs for us. We are in touch with the Secretary of the UN Library who will soon be loaning us some of their documentaries. We are also developing our own programs of Biblical and doctrinal formation. Meanwhile we are broadcasting a good number of religious services from our local parishes.

We are essentially doing our work through our own efforts. We have a host of volunteers. A small grant of less than $2 000.00 from the Black and Indian Mission is the only subsidy we receive. Much more could be done if we had more financial means at our disposal especially in view of our electronic initiatives. Expenses for equipment, transportation, advertizing and the like frequently exhaust our financial capacities.

 

But all being said and done, the Haitian Apostolate strives to fulfill its mission of Evangelization and thanks you all for your support of prayer and encouragement.

 

Prepared by Bishop Guy Sansaricq.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Vibrante communauté Haitienne de la paroisse de Christ Roi  de Brockton  -10ème Anniversaire

 

Father Garcia

Père Garcia Breneville

 

 

La Vibrante communauté Haitienne de la paroisse de Christ Roi à Brockton se prepare à célébrer la Fête du Christ.  La Fête du Christ Roi coincide avec le 10ème Anniversaire de la présence des Haitiens  à la paroisse du Christ Roi De Brockton. Plusieurs activités sont prévues pour ce 10ème Anniversaire. Une Soirée Culturelle  le 22 Novembre à 7:00 Heures PM dont le profit ira à la Paroisse et la messe en Créole le 23 Novembre à 12:30 PM. Le Celebrant et l’Homeliste  sera son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq, Directeur executif du Centre National de L’Apostolat Haitien et de Radio Télé Solidarité

 

Le pretre de la communauté Haitienne  de la paroisse du Christ Roi est le Père Garcia Breneville le plus ancien pretre Haitien de cette paroisse. Le Père Gracia est un ancien doyen au Seminaire  Notre Dame d’Haiti,  Il a une grande proximité  avec ses paroissiens et est un Prêtre amoureux de son église.

 

Le Père Garcia est parmi les prêtres de la pastorale  haitienne qui supporte la levée de fonds de Radio Télé Solidarité. Il comprend qu’en sa qualité de leader spirituel il doit supporter ce media de communication pour la diffusion de la bonne nouvelle de Jesus Christ au milieu du Peuple de Dieu.On doit ajouter qu’il avait une emission au debut de la fondation de  Radio Solidarité et est parmi les lecteurs réguliers du bulletin du Centre National

 

Un Anniversaire est toujours un grand moment dans la vie de tout le monde.  C’est le moment de reflechir sur le passé et de faire des plans pour l’avenir.  C’est toujours un moment aussi pour remercier le Seigneur pour lesgraces recues. Ce sera de même  pour la vaillante communauté  Haitienne de foi Catholique de Brockton. Le personnel du Bulletin Hebdomadaire  du Centre National  vous presente ses sincères felicitations et vous demande d’aller plus loin  dans la construction du Royaume du Seigneur sur terre.  Il y aura toujours des moments difficiles mais Le Seigneur sera  toujours la  pour vous aider à surmonter les épreuves  mais il faut toujours  lui faire confiance.  Nous vous exhortons  à faire tout ce qui depend de vous  pour faire de la communauté  Haitienne

de Brockton une deuxième famille pour ses membres.

Enfin demandons  au Christ Liberateur de Continuer à benir le ministère du Père Garcia et la vaillante Communauté Haitienne de Brockton.

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haitian community of Christ the King Parish in Brockton -10th Anniversary

 

 

 

Father Garcia

Father Garcia Breneville

The vibrant  Haitian community of Christ the King Parish in Brockton is preparing to celebrate the Feast of Christ the King. The feast this year coincides with the 10th Anniversary of  Haitian presence  in this parish. Several activities are planned for the 10th Anniversary such as a Cultural  Evening  on November 22 at 7:00 PM the profit of which will go to the parish and the  Creole Mass on  November 23 at 12:30 PM. The Celebrant and homilist will be the Most Reverend Guy Sansaricq, executive director of the National Center for Haitian Apostolate and Radio Shows Solidarity The Haitian Priest in this parish is Father Garcia Breneville who has been ministering  there for a number of years. Father Gracia is a former dean of the Notre Dame Catholic Seminary in Haiti is close to his parishioners and a priest in love with his church. Father Garcia is among the priests of the Haitian ministry that support the Fund raising campaign of Radio Télé Solidarité.  He understands as spiritual leader the importance to support this media de communication for the diffusion of the good news of the  Gospel among the people . We have to add that he had a spiritual talk show at Radio Solidarité in its earlier days and is among the regular readers of the Bulletin of the National Center An Anniversary  is always a great moment in everyone’s life. it is the time to reflect on the past and make plans for the future. It is also  a moment to  thank the Lord for his grace. that will be the same for the valiant Haitian faith Catholic community of Brockton. The staff of the Weekly Bulletin of the National Center presents its sincere congratulations to you and asks you to go further in building the Lord’s kingdom on earth. There will always be difficult times but the Lord will always be here to help you overcome  the difficulties. Always trust him! We urge you to do everything that depends on you to allow the Brockton Haitian community to become a second family for its members. Finally we ask Christ The Liberator to continue to bless the ministry of Father Garcia and the valiant Haitian community of  Brockton.
Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Docteur Paul Latortue -Emission 9 Novembre 2014

 

Doctor Paul Latortue

 

Le Dimanche 9  Novembre  Docteur Paul Latortue a parlé du problème de l’erosion suite à la dernière pluie qui s’est déversée sur Haiti et la Caraibe. Cette pluie a fait beaucoup de degats surtout au Nord d’Haiti. American Airlines a du annuler ses vols  au Nord du Pays pendant deux jours. Le Docteur Paul Latortue déplora le fait qu’en Haiti nous avons perdu le controle du cycle naturel de l’eau.  Selon lui  nous avons un problème d’environnement. Quand il pleut, nous avons trop d’eau et lorsqu’il ne pleut pas nous subissons les déboires de la secheresse.

Il élabora sur le problème de l’erosion d’Haiti. Ce problème ne se résoudra pas  seulement en remplacant les arbres que l’on abat. Des measures beaucoup plus complexes devront etre prises requérant la collaboration d’Ingenieurs, d’ agronomes, de sociologues, de psycologues et d’educateurs. L’une des  raisons de l’extrème pauvreté de notre population découle de la faiblesse de notre production agricole qui pour sa part résulte en grande partie de la condition de notre sol et de sa vulnerabilite par rapport aux caprices de la nature. Un programme de récuperation de notre sol pour le sauvegarder des dégats de l’érosion exigera au moins  25 a 30  ans d’efforts systematiques et soutenus.

 

Le problème d’erosion est lié à l’extrême pauvreté d’haiti. Docteur Paul Latortue pense que le problème de l’erosion et de l’analphabètisme sont les 2 fleaux qui ravagent ce pays.  Il affirma que c’est l’Etat Haitien qui doit prendre en charge ce problème et non le  secteur privé car c’est un fléau national. Dans le cas contraire  Haiti va continuer à s’enliser dans la boue.

 

 

Il aborda ensuite la situation politique d’Haiti et invita le parlement et le gouvernement à aboutir à un compromis concernant la question des elections. Les crises politiques et les demonstrations dans les rues effraient et découragent les investisseurs dans ce pays à haut taux de chomage.  C’est clair que sans ce compromis Haiti aura à vivre des jours difficiles. Pour écouter l’entretien du Docteur Paul Latortue clicquer sur ce link:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Paul Latortue-Talk Show-November 9, 2014

 

Doctor Paul Latortue

 

On Sunday, November 9 Dr. Paul Latortue spoke of the problem of erosion in connection with the recent rain that hit Haiti and the Caribbean. This rain caused great damage especially to the north of Haiti. American Airlines had to cancel flights to the north of the country for two days. Dr. Paul Latortue told us how Haiti lost control of the natural water cycle. According to him we have a problem of environment. When it rains we have too much water and then when there is no rain we suffer the plights of drought. He elaborated on the problem of erosion in Haiti. This problem will not be solved simply by replacing the trees that are cut down. It is much more complex  requiring the cooperation of Engineers, agronomists, sociologists, Psychologists and educators. One reason for the extreme poverty of our population is the weak level of our  agricultural production which is greatly because of the increasing infertility of our soil which in turn is the result of the devastating effects of erosion. The resolution of that national problem will require twenty to twenty five years of sustained and systematic efforts.

Dr. Paul Latortue thinks that the problems of erosion and illiteracy are the two scourges plaguing Haiti. He stated that only the Haitian state can solve the problem of erosion. The private sector is too limited to undertake this national task. Without this national undertaking Haiti will continue to sink into a hole.

 

He also addressed the political crisis of the moment regarding the holding of elections and urged the parliament and the government to reach a compromise. Political crises and street demonstrations slow down the economic progress of the country. Investors are afraid. Our people badly need employment. It is clear that without some sort of a compromise Haiti will increase its sorrows. To listen to the interview of Dr. Paul Latortue please click on this link

 

 

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Edner Latortue -L’une des pionnières de la Communauté Haitienne de Huntington

 

Manmie Ti de

 

Madame Edner Latortue surnommée Manmie Ti Dé était l’invitée Speciale de brother Tob à Radio Télé Solidarité le Lundi 3 Novembre. Manmie Ti Dé est originaire de la Croix Des-Bouquets. Elle a célébré son 84ème anniversaire de naissance le mois d’Octobre dernier.

 

 

Manmie Ti De16

 

Rappelons que Manmie Ti Dé est mère de 4 garcons qui sont une grande source de joie  pour elle. Elle nous fit savoir que ces enfants sont professionnels et ont un grand respect pour elle. On doit mentionner que Manmie Ti Dé est une Catholique très fervente qui se confie totalement à la la volonté de Dieu.

Manmie Ti Dé a plus de  40 ans aux États Unis et est ainsi parmi les pionnières de la Communauté Haitienne de Huntington. Elle souligna les changements qu’elle observe entre la Communauté Haitienne De Huntington des années 80 et celle d’aujourd’hui. Elle se rappelle comment dans les années 80 la Communauté  Haitienne etait très unie et vivait comme une deuxième famille.  Aujourd’hui la Communauté Haitienne est préoccupée par les soucis matériels et économiques et trouve peu de temps pour les activités sociales. Même les jeunes ne se rencontrent pas, ce qui la peine.

 

 

Doctor Karl Latortue

Docteur Karl Latortue

 

Dans son entretien elle exhorta les jeunes à ecouter et respecter leurs parents. Les jeunes doivent toujours se rappeler de l’importance de leurs parents dans leur vie. Elle profita pour nous parler de son fils  Docteur Karl Latortue et combien ce dernier a une grande proximité avec ses patients.

 

Monseigneur GuySansaricq  nous dit toujours  que le psaume 91 déclare  que ce sont les plus robustes qui dépassent quatre-vingt ans. Ainsi donc  Manmie Ti De appartient au club des plus vigoureux et nous nous en rejouissons. Pour écouter l’entretien de Manmie  Ti De clicquer sur ce linck

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mrs. Edner  Latortue -One of the  pioneers  of the Haitian Community of Huntington.

 

Manmie Ti de

Mrs. Edner  Latortue

 

 

Mrs. Edner  Latortue known as  Manmie  TI De  was the Special Guest of brother Tob at Radio Télé  Solidarité on  Monday, November 3rd. Manmie Ti De is a native of Croix Des Bouquets who  celebrated her 84th birthday last October.

 

Manmie Ti De16

 

 

Manmie Ti  De  is the mother of four  boys  who are a  great source of joy for her. She told us  that her children are  professionals and have a great respect for her. Manmie  Ti De is a very devout Catholic.. She has more than 40years  in the United States and  is  among the  pioneers  of the Haitian Community of Huntington. She stressed the difference between the Haitian Community of Huntington  of the eighties and the present one. In her opinion the  Haitian community of the eighties was  very united and  lived like a second family. Today  the Haitian Community is very busy  and overwhelmed by the demands of life and finds very little time for social life. Even the young people hardly associate with one another. In her interviews she urged young people to listen to and respect their parents. Young people should always remember the importance of their parents in their lives.

 

Doctor Karl Latortue

 

She took the opportunity to talk about her son Dr. Karl Latortue  and how he maintains a close relationship with his patients. Bishop  Guy Sansaricq always reminds us that Psalm 91 declares that only the most robust reach  the age of eighty. So Manmie  Ti De to our delight belongs to the  club of the most robust . To listen to the interview click on  this Link

BrotherTob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archidiocèse de Port-au-Prince –Nouvelle

 

 

Archeveque  Guire Poulard

Son Excellence Mgr Guire Poulard, l’Archevêque Métropolitain de l’Archidiocèse de Port-au-Prince

Le samedi 27 décembre 2014, le  personnel du Bulletin du Centre National  de l’Apostolat Haïtien est très heureux de vous annoncer que les 11 diacres de l’archidiocèse de Port-au Prince seront ordonnés prêtres par l’imposition des mains de Son Excellence Mgr Guire Poulard, l’Archevêque Métropolitain de l’Archidiocèse de Port-au-Prince.

 

DiacLucien21

Diacre Lucien François

Le diacre Lucien François qui a rendu beaucoup de services à Radio Télé Solidarité sera parmi les nouveaux prêtres. Nous savons comment les prêtres de l’Église Catholique d’Haïti jouent un très grand rôle au niveau de l’évangélisation du peuple d’Haïti. Ces derniers acceptent d’aller dans les coins les plus réculés d’Haïti pour exercer leur ministère et souvent ils jouent aussi un grand rôle d’agent de développement dans la construction des écoles et des hôpitaux.

Nous demandons au peuple de Dieu  de prier pour ces nouveaux prêtres, de les accompagner dans leur ministère, de les aider à être vraiment des serviteurs du Christ et des pasteurs qui sont toujours au service de la mission salvatrice du Christ Libérateur. Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre  National de l’Apostolat Haïtien souhaite du courage et un fructueux ministère aux nouveaux prêtres de l’Archidiocèse de Port-Au Prince.
Brother Tob

Pour le Centre National

—————————

 

 

 

 

 

 

Le pape François dénonce une « fausse compassion » devant l’avortement et l’euthanasie

Devant un auditoire de médecins catholiques italiens, reçus ce 15 novembre au Vatican, le pape a évoqué les pratiques médicales les plus controversées. Des questions qu’il se garde de trop aborder depuis le début de son pontificat

Pape Francois7

 

FILIPPO MONTEFORTE/AFP

Le pape François saluant les membres de l’Association des médecins catholiques italiens, samedi 15 novembre.

FILIPPO MONTEFORTE/AFP

Le pape François saluant les membres de l’Association des médecins catholiques italiens, samedi 15 novembre.

« La vie humaine est toujours sacrée ». C’est ce que le pape François a soutenu avec force devant 5 000 médecins catholiques italiens, samedi 15 novembre 2014 au Vatican, assurant que les atteintes à la vie étaient « un péché contre Dieu créateur ». Le pape a en particulier fustigé la « pensée dominante » qui propose une « fausse compassion » pour justifier des pratiques comme l’avortement, l’euthanasie, la procréation médicalement assistée ou encore la recherche sur les embryons.

Recevant en audience les membres de l’Association des médecins catholiques italiens, venus au Vatican pour les 70 ans de la fondation de leur groupement professionnel, le pape François a tout d’abord reconnu que grâce aux « progrès scientifiques et techniques, les possibilités de guérison physique avaient considérablement augmenté ». « Les conquêtes de la science et de la médecine peuvent contribuer à l’amélioration de la vie humaine », souligne-t-il, mais à condition de ne pas s’éloigner « des racines éthiques de ces disciplines ».

« Il n’existe pas de vie humaine plus sacrée qu’une autre », a alors rappelé le pape, avant d’insister : « La vie humaine est toujours sacrée, valide et inviolable, et comme telle elle doit être aimée, défendue et soignée ».

« L’euthanasie est un non à Dieu »

« La pensée dominante propose parfois une ‘fausse compassion’ », a-t-il ensuite dénoncé. « Celle qui considère que c’est une aide apportée à la femme que de favoriser l’avortement, un acte de dignité de procurer l’euthanasie, une conquête scientifique de ‘produire’ un enfant considéré comme un droit au lieu de l’accueillir comme un don, ou d’utiliser une vie humaine comme un cobaye de laboratoire pour en sauver probablement d’autres ».

« L’euthanasie est un non à Dieu, la volonté de décider soi-même du terme d’une vie », a-t-il déclaré sans détour.

> Lire Un prisonnier belge obtient l’euthanasie

Contre la «  fausse compassion » , le pape a opposé «  la compassion évangélique «  comme «  celle qui accompagne dans les moments de besoin «  : «  C’est celle du Bon Samaritain qui voit, qui compatit, qui s’approche et qui offre une aide concrète ».

« On joue avec la vie »

Quittant son texte des yeux, et visiblement ému, le pape François a déploré : « On vit un temps d’expérimentation de la vie humaine, mais on l’expérimente mal ». « Fabriquer des enfants au lieu de les accueillir comme un don… on joue avec la vie », a-t-il insisté, « c’est un péché contre Dieu créateur ».

> Lire  : Apple et Facebook relancent le débat sur la congélation d’ovocytes

L’avortement « n’est pas un problème religieux, ni philosophique, c’est un problème scientifique », a repris le pape, improvisant. « Il n’est pas licite de rejeter une vie humaine pour résoudre un problème », a-t-il poursuivi. De la même façon, a-t-il estimé, l’euthanasie, même « l’euthanasie cachée » dont sont victimes de « nombreuses personnes âgées », est « un péché contre Dieu créateur ».

Faire des « choix courageux et à contre-courant »

Dans ces circonstances, le pape a invité les médecins catholiques à faire des « choix courageux et à contre-courant », en vertu de « l’objection de conscience ».

Convaincu que le monde connaît la « pensée de l’Église » sur ce type de questions, le pape François intervient rarement dans ce domaine. « Il n’est pas nécessaire d’en parler en permanence », expliquait-il ainsi durant l’été 2013 dans un entretien accordé aux revues jésuites, tout en tempérant : « Lorsqu’on en parle, il faut le faire dans un contexte précis ».

Ce n’est qu’à de très rares reprises que le pape François avait, jusque-là, évoqué directement l’avortement ou l’euthanasie, préférant fustiger plus largement de manière répétée « la culture du rejet » dont sont victimes des enfants et des personnes âgées.

En janvier dernier, cependant, le pape François avait assuré devant le corps diplomatique accrédité auprès du Saint-Siège que l’avortement lui faisait « horreur ». Deux mois plus tôt, dans son Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, il indiquait de façon très claire que l’Église n’entendait pas changer de position sur la défense de la vie, en particulier dans son opposition à l’avortement et à l’euthanasie.

La Croix (avec I.Media et Radio Vatican)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’adresse du pape François aux séminaristes en pèlerinage à Lourdes

Lors de la veillée d’ouverture du pèlerinage des séminaristes de France à Lourdes, Mgr Pontier, président de la Conférence des évêques de France, leur a lu le message que le pape François leur a adressé.

 

 

Dans son adresse aux séminaristes de France, le pape François a choisi de partir d’un passage des Actes des Apôtres : « Ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement (…). Tous d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus et avec ses frères. » (Ac 1, 13-14). Partant de ce texte, qui fait écho au thème choisi pour ce pèlerinage (« Avec Marie, Reine des Apôtres, appelés à annoncer l’Évangile »), il a évoqué la vie des séminaristes en « trois mots essentiels » : fraternité, prière, mission.

Fraternité

Le pape commence par souligner « l’expérience fondatrice » que représente le temps du séminaire, la comparant avec celle qu’ont faite les apôtres « pendant de longs mois » auprès de Jésus. « La fraternité des disciples (…) fait partie intégrante de l’appel que vous avez reçu. Le ministère presbytéral ne peut en aucun cas être individuel, encore moins individualiste », insiste le pape avant d’inviter les candidats au sacerdoce à « mettre toute leur ardeur dans l’apprentissage de la fraternité » durant leur temps de formation. Un apprentissage qui leur sera utile « pour vivre la fraternité sacerdotale » après l’ordination.

Prière

Le pape François exhorte ensuite les séminaristes « à prendre chaque jour de longs moments de prière », pour devenir des « hommes de Dieu », capables de conduire « au Père » ceux vers qui ils seront envoyés, sur le modèle de Jésus qui « se retirait dans le silence ou la solitude pour se plonger dans le mystère de son Père ». Il les invite aussi à ne pas « avoir peur des sécheresses qu’elle [la prière] comporte, de la nuit qui la constitue habituellement ».

Mission

« Tout ce que vous faites pendant votre formation n’a qu’un but : devenir d’humbles disciples missionnaires pour faire des disciples », affirme le pape. Il encourage les séminaristes à se préparer à cette mission en se préparant « à inscrire en vous le réflexe de la sortie de vous-mêmes, de la rencontre de l’autre ». Il les pousse à « apprendre à connaître le monde » vers lequel ils seront envoyés et à manifester leur préférence « pour les personnes les plus éloignées ». « En allant aux périphéries, on touche aussi le centre », puisque c’est là que le Ressuscité précède les disciples.

Prière et mission sont des mots inséparables conclut le pape, avant de donner sa bénédiction apostolique : « La mission est inséparable de la prière car la prière vous ouvre à l’Esprit et l’Esprit vous guide dans la mission. Et la mission, dont l’âme est la charité, consiste à conduire ceux que vous rencontrez à percevoir la tendresse dont le Seigneur les enveloppe, à recevoir le baptême, à louer Dieu, à vivre de l’Eucharistie, pour participer à leur tour à la mission de l’Église. »

 

 

Dominique Greiner

 

 

 

À Haïti, l’épave retrouvée n’est pas le bateau de Christophe Colomb

L’épave du bateau retrouvé en mai par un explorateur américain au large de Haïti n’est finalement pas celle de la Santa Maria de Christophe Colomb.

 

 

Bateau-Santa Maria

 

 

 

 

ANDREW ITKOFF/AFP

Une réplique du navire amiral de Christophe Colomb “Santa Maria”.

ANDREW ITKOFF/AFP

Une réplique du navire amiral de Christophe Colomb “Santa Maria”.

Avec cet article

 Les cartographes s’intéressent à ce qui se passe sous la mer

Déception pour les archéologues. L’épave du navire repéré en mai 2014 au nord de Haïti par l’explorateur américain Barry Clifford n’est pas la Santa Maria de Christophe Colomb, a annoncé l’Unesco lundi 6 octobre.

Des expertises menées par l’Unesco

L’explorateur sous-marin américain pensait avoir retrouvé au nord des côtes haïtiennes l’épave en bon état de la Santa Maria, le navire amiral à bord duquel le célèbre explorateur avait découvert l’Amérique en 1492.

> À lire : La « Santa Maria » de Christophe Colomb peut-être retrouvée

Mais la mission d’expertise dépêchée par l’Unesco a procédé du 9 au 14 septembre à des fouilles sous-marines sur le site, entre trois et cinq mètres de fond, au nord des côtes de Haïti, qui ont conduit à écarter l’hypothèse de Barry Clifford.

Des fixations en cuivre

« Il y a maintenant une preuve incontestable que l’épave est celle d’un navire d’une période beaucoup plus tardive », a déclaré l’institution qui avait envoyé des experts sur le site.

Il s’agit d’éléments de fixation en cuivre, alors qu’au XVe  siècle, ces fixations étaient en fer ou en bois. Il ne peut donc s’agir de la Santa Maria, navire amiral de la première traversée de l’Atlantique, qui fit naufrage dans la nuit du 24 au 25 décembre 1492.

Autre preuve : l’épave retrouvée est trop loin du rivage pour correspondre aux récits d’époques, et notamment le journal de bord de Christophe Colomb, retranscrit par Bartolomé de Las Casas.

Poursuivre les explorations

Les experts de l’Unesco préconisent toutefois « que des explorations supplémentaires soient menées afin de localiser la véritable épave de la Santa Maria et de dresser un inventaire des épaves importantes gisant au fond des eaux de cette zone », riche en restes de navires naufragés.

La Santa Maria mesurait 25 mètres de long pour 8 mètres de large, et pesait 102 tonnes. Son équipage se composait d’une quarantaine de marins. Une gravure ancienne la montre en train de sombrer par une mer déchaînée avec ses marins tentant de se sauver à bord d’une chaloupe.

La Croix (avec AFP)

 

 

 

 

 

G20: l’Ukraine au cœur de la rencontre entre Hollande et Poutine

Par RFI

François Hollande a rencontré Vladimir Poutine à Brisbane. Ils ont notamment abordé la question de l’Ukraine, le 15 novembre.REUTERS/Alain Jocard/Pool

Vladimir Poutine

La crise ukrainienne s’est invitée au sommet du G20 qui se tient ce samedi et ce dimanche à Brisbane, en Australie. La Russie entend se défendre face à des Occidentaux de moins en moins conciliants. Vladimir Poutine a notamment parlé avec David Cameron et François Hollande, mais la question de la livraison des Mistral n’a pas été évoquée. Le président russe a décidé d’écourter sa présence à Brisbane, en regagnant Moscou plus tôt que prévu.

Avec notre envoyé spécial à Brisbane, Florent Guignard

Vue de France, la livraison des Mistral est le sujet majeur de la relation franco-russe. « Ce n’était pas le sujet du jour », explique tranquillement l’Elysée. Le face à face Hollande Poutine a été presque exclusivement consacré à la crise ukrainienne, dans une ambiance tendue, si l’on en juge la poignée de main très froide et très rapide qu’ont échangée les deux chefs d’Etat. Même si François Hollande continue d’appeler Vladimir Poutine par son prénom.

Les deux chefs d’Etat se sont entretenus pendant une bonne heure d’entretien. Il a débuté par un avertissement du président russe. Il parle de « turbulences », « il faut tout faire, dit-il, pour minimiser les risques et les conséquences négatives » pour nos pays. Ce à quoi François Hollande a répondu : « Je suis toujours prêt à poursuivre le dialogue, mais à une condition, que cela puisse déboucher. »

A ce moment-là, la presse est priée de sortir. S’en est suivi, a-t-on dit aux journalistes sur place, un jeu de questions-réponses sur la crise ukrainienne. Il y a eu des questions « précises » de François Hollande, et des réponses de Vladimir Poutine « parfois convaincantes, mais pas toujours », explique un conseiller du président français.

Mais on n’en saura pas plus. La diplomatie a ses secrets. La diplomatie, c’est les petits pas… tout petits. Aucun progrès tangible n’est à noter à l’issue de cette entrevue, qui avait lieu dans l’hôtel de Vladimir Poutine.

 

 

 

 

 

Barack Obama prêt à régulariser 5 millions de sans-papiers

 

Barack-Obama-Sans Papier

 

Le président Obama a annoncé la semaine dernière qu’il signerait d’ici la fin de l’année une série de décrets pour apporter une solution aux millions de sans-papiers.REUTERS/Larry Downing

Barack Obama passe à l’offensive sur le dossier brûlant de l’immigration aux Etats-Unis. Le président américain a décidé de légaliser plusieurs millions d’étrangers sans-papiers, malgré l’opposition des républicains.

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

Barack Obama a décidé d’ignorer les menaces du camp républicain et d’user de ses pouvoirs exécutifs pour contourner le Congrès sur l’immigration. La Maison Blanche s’apprête à annoncer un ensemble de mesures pour régulariser ou empêcher l’expulsion de quelque 5 millions de sans-papiers sur le sol américain.

Selon les détails dévoilés par le New York Times, les sans-papiers dont les enfants sont nés aux Etats-Unis pourront obtenir un permis de travail. Pour les autres, les expulsions seront assouplies. Les sans-papiers qui n’ont pas de casier judiciaire ne seront pas considérés comme une priorité. Au total, environ 11,7 millions de sans-papiers vivent aux Etats-Unis, selon le Migration Policy Institute, sur une population d’environ 319 millions d’habitants.

Les républicains prêts à résister

Barack Obama entend ainsi tenir une promesse de longue date. Les républicains, farouchement hostiles à tout assouplissement sur l’immigration, enragent et parlent déjà de représailles. Mitch McConnell, le nouvel homme fort du Sénat prévient que ce plan de Barack Obama reviendra à « agiter un chiffon rouge devant un taureau ».

« Nous nous battrons bec et ongles contre le président s’il persévère », a déclaré quant à lui le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, ajoutant sans plus de détails : « Toutes les options sont sur la table ». Toutefois les leaders républicains disent vouloir éviter à tout prix un scénario de « shutdown », comme en octobre 2013, avec un blocage de l’Etat fédéral.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Good to know       Revised guidelines for international ministers, Lay Ecclesial Ministry Summit.

 

Deacon Paul

 

 

Deacon Paul C. Dorsinville

At the Fall meeting of American Bishops, two items which have a special interest for us in Haitian Ministry came up:

1.  The revised (3rd edition)  “Guidelines for Receiving Pastoral Ministers in the United States” with basic principles for bishops to set policies and protocols for international priests, sisters, brothers and seminarians coming to do ministry in their diocese.

2. There will be a Lay Ecclesial Ministry Summit on June 7, 2015 prior to the USCCB Spring General Assembly in St. Louis. Lay ecclesial ministry is defined  as  Church service by lay persons  after appropriate formation, certification and official authorization for public service. Formation, like for priests and deacons,  covers four areas:human, spiritual, intellectual, and pastoral. A related higher education degree is the norm. Some lay ecclesial ministers work in paid positions and others work as volunteers in parishes, schools and institutions at least 20 hours a week.

Among the issues to be considered is the relationship between lay apostolate and lay ecclesial ministry, cultural diversity, co-responsibility of lay, religious and ordained leaders.

+                          +                       +

A la Réunion d’Automne des Evêques Américains, deux points d’intérêt particulier pour nous dans le Ministère des Haïtiens  ont été soulevés:

1. Les “Directives pour Recevoir des Agents Pastoraux aux Etats-Unis” revisées(3ième édition) avec les pricipes de base pour que les évêques établissent les modalités et protocoles pour les prêtres, religieux et séminaristes internationaux venant pour servir dans leur diocèse.

2. Il y aura un Sommet sur le Ministère Laïc d’Eglise le 7 Juin 2015 avant l’Assemblée Générale des Evêques du Printemps à St. Louis. On définit le ministère laïc d’Eglise comme service par des laïcs après une formation appropriée, certification et autorisation officielle de service public. La formation, comme pour les prêtres et les diacres, couvre 4 domaines: humain, spirituel, intellectuel et pastoral. Un diplome universitaire y relaté est la norme. Certaines positions sont rénumérées, d’autres sont volontaires dans les paroisses, écoles et institutions pour au moins 20 heures par semaine.

Parmi les points à considérer est la relation entre l’apostolat laïc et le ministère laïc, la diversité culturelle, la co-responsabilité des laïcs, religieux  et du clergé.

 

 

#                        #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Proverbes

Se pa tout tambour ki rele moun

Flatè pi danjere pase kouto de bò

Anbisyon ganyen lajan ran anpil moùn chen

Fo pa ou tiye poul la pou ou pran ze li

Manje ou pi renmen, se li ka trangle ou

Lò ou vle bliye youn moùn se lò ou sonje li

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TRISTE ANNIVERSAIRE

 

 

CE 12 novembre est le cinquantière de l’exédution des héros  Marcel Numa et Milou Drouin dont voici un récit tiré de Armée d’Haïti après Magloire et Hitlérisme duvaliérien.

 

« Après leur capture, Marcel Numa et Louis (Milou) Drouin furent conduits à Port-au-Prince, torturés, questionnés, et fusillés le 12 novembre 1964, en pleine rue, devant le cimetière. Duvalier exigea la présence des employés de l’État et des secteurs privés ; que les élèves de toutes les écoles, jardin d’enfants, primaire, secondaire, universités, soient conduits par leurs professeurs au lieu de l’exécution. Des orchestres populaires furent forcés de s’y rendre pour jouer de la musique dansante, des boissons gratuites furent distribuées, et la canaille partisane célébra la victoire de l’Hitlérisme duvaliérien sur les droits de l’homme, le respect de la vie humaine et les Commandements de Dieu. On ne détacha les cadavres des poteaux que plusieurs jours  après quand ils  étaient déjà en putréfaction ».

 

J’ai connu Marcel Numan enfant. Ci-après le “In Memoriam” que je lui ai consacré  dans Armée d’Haïti après Magloire et Hitlérisme duvaliérien:

 

 En souvenir de Marcel Numa, jeune ami que j’ai connu gamin

sur les quais de Jérémie et pour qui, depuis lors, 

 j’avais développé une affection toute particulière.

Que ton sang versé fertilise le sol d’une meilleure Haïti!

 

Cinquante après la mort de Numa, les larmes me viennent encore aux yeux quand je pense à lui. Je passe la parole à mon ami Eddy Cavé, auteur de De Mémoire de Jérémien qui,  lui aussi était un des gamins sur le quai que je me faisais le plaisir d’accueillir à bord de mon bateau des Garde-Côtes:

 

               A l’époque du cyclone Hazel, en 1954, le port de Jérémie recevait régulièrement la visite d’une frégate des Garde-Côtes qui était commandée par deux jeunes officiers formés au Venezuela, Gérard Férère et Jean-Claude Laporte. Deux hommes d’une ouverture d’esprit extraordinaire qui nous traitaient en jeunes adultes, nous faisaient visiter leur bateau et nous parlaient de navigation sans jamais se lasser.

               À l’époque, Marcel Numa qui avait seulement 10 ou 11 ans avait déjà succombé à l’appel du large et visitait souvent la frégate, bombardant les officiers de questions sur leur métier. Gérard avait un faible particulier pour lui et l’encouragea, sans doute sans le savoir, à opter pour ce métier.

               En vacances à Miami avec Cécil Philanthrope et Harry Loiseau au printemps 2004, nous passons un après-midi mémorable chez les époux Nancy et Gérard Férère. Nous parlons de tout et de rien … Gérard avait gardé de cet adolescent turbulent et au regard pétillant d’intelligence qu’était Marcel Numa un souvenir mêlé d’émotion et d’admiration.(Cavé 2009 : 221).

Extrait de Armée d’Haïti après Magloire et Hitlérisme duvaliérien

Addressez vos commandes à:            Dr. Gérard Alphonse Férère           20136 Ocean Key Drive, Boca Raton, FL 33498           Gernancy2@hotmail.com           561-883-0226           Prix unitaire: $25.00   Frais postaux: $5.00 États-Unis   12.00 Canada

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate 

Le Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN-Monde) dévoile les lauréats de la 3e édition de son Programme national des prix d’excellence  – 2014

(versions créole, française et anglaise en pièces jointes)

Montréal – le 2 novembre 2014 – Le Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN) fonde sa réflexion et son action sur six principes qui constituent ses valeurs :

Justice sociale et participation citoyenne : reconstruire une citoyenneté partagée qui permet à chaque Haïtienne/Haïtien de jouir pleinement de ses droits, sans aucune forme de discrimination, tout en assumant pleinement ses devoirs envers la société;

Droit et accessibilité aux services de base : reconnaître le droit de tout citoyen à des services de base tels l’éducation, la santé, l’alimentation, l’eau potable, le logement, et entreprendre les actions nécessaires visant à terme l’accessibilité de ces services de base à tous les Haïtiennes/Haïtiens, sans exclusive;

Continuité des actions positives : identifier, valoriser et poursuivre les bonnes initiatives qui ont cours dans le pays, en évitant de faire table rase des expériences édifiantes;

Arrimage avec le pays intérieur comme manifestation de la solidarité nationale : prendre en compte les aspirations et les préoccupations de la société civile haïtienne afin de contribuer à la réalisation de celles-ci et de les porter au devant de la scène internationale;

Urgence compatible avec le long terme : régler les problèmes urgents d’aujourd’hui en ayant recours à des solutions intelligentes et responsables qui n’hypothèquent pas l’avenir du pays;

Développement durable : privilégier les choix de reconstruction et de développement qui préservent les générations futures.

Pour promouvoir ces valeurs au sein de la société haïtienne et dans toutes les régions du pays, le GRAHN a instauré en 2012 un programme de Prix d’excellence visant à reconnaître et à présenter en exemple les individus ou les organismes qui incarnent ces valeurs à l’échelle nationale. C’est aussi pour perpétuer la mémoire des centaines de milliers de personnes emportées par le séisme du 12 janvier 2010 que le GRAHN a institué ce programme de Prix d’excellence. C’est enfin pour rendre hommage aux milliers d’anonymes de tous les coins du pays, qui travaillent dans l’ombre à améliorer la vie et entretenir l’espoir dans leur environnement immédiat et bien au-delà.

Dans cette démarche, le GRAHN cherche à renforcer au pays une culture d’excellence dans toutes les sphères d’activités, en mettant l’accent sur la réussite collective et le souci du bien commun. Cette culture de l’excellence réfère à ce réflexe naturel qui caractérise tout être humain normalement constitué de se tourner vers ce qu’il y a de meilleur pour guérir ses êtres chers, panser ses blessures profondes, calmer ses douleurs intenses, satisfaire ses besoins urgents, résoudre ses problèmes complexes, etc. L’excellence correspond donc à cet idéal que doit poursuivre toute société désireuse de progrès et de bien-être, à cette nécessité de viser toujours plus haut pour éviter la stagnation, les dérives et la descente aux enfers. La démarche du GRAHN s’inscrit donc dans cette quête de progrès social par la valorisation et la stimulation des personnes qui incarnent le goût du travail bien fait, la persévérance dans la quête d’un monde meilleur, le dépassement de soi et le sens de l’éthique.

Dans le cadre de la troisième édition de ce programme, le Jury International de Sélection 2014 (JIS-2014) a retenu la candidature de 15 personnes et organismes d’exception qui recevront un hommage public, au cours d’une cérémonie qui aura lieu le mardi 2 décembre 2014 de 17h à 20h, au Karibe Convention Center à Pétion-Ville.

Voici la liste des distingués lauréats :  

Titre du prix Lauréat Ville
1 Prix de l’Action citoyenne Dr. Michel Péan Port-au-Prince
2 Prix de l’Agriculteur M. Isaac Chérestal Cayes
3 Prix de l’Artisan M.  Raymond Ménos Port-au-Prince
4 Prix de la Collaboration et de l’entraide M. ErisLabady Port-au-Prince
5 Prix de l’Éducateur Me Ilio Charles Les Anglais
6 Prix de l’Entrepreneuriat « Madan Sara » Mme Julaine Bellaire Ile-à-Vache
7 Prix de l’Environnement et de l’aménagement Parc Naturel Quisqueya Fond-Parisien
8 Prix du Jeune entrepreneur Mme Nozia Cameau Antoine Lascahobas
9 Prix du Leadership M. Mathias Pierre Port-au-Prince
10 Prix de Littérature d’expression créole
  1. Pierre-Michel Chéry
Port-au-Prince
11 Prix de Littérature d’expression française M. James Noël Hinche
12 Prix de l’Organisme Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) National
13 Prix de la Ruralité Fédération des Femmes du Bas-Artibonite (FEFBA) Artibonite
14 Prix Groupe Jean Vorbe du Sportif féminin L’Équipe Nationale féminine junior de football National
15 Prix Groupe Jean Vorbe du Sportif masculin
  1. Chrisnel Grandjean
Cap-Haïtien

La participation à cette cérémonie de remise des prix d’excellence est gratuite, mais vous devez vous inscrire en ligne, au plus tard le 30 novembre 2014, à l’adresse suivante :

http://www.grahn-monde.org/index.php/activites/prix-d-excellence/inscription-au-gala-2014  

Veuillez noter que les places sont limitées, donc premier arrivé, premier servi.

-30- 

Pour toutes informations supplémentaires : http://www.grahn-monde.org/index.php/activites/prix-d-excellence/liste-et-definition-des-prix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Happy Birthday Father Miguel Auguste

 

Father Miguel 12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

November 19, 2014 is the birthday of Father Miguel Auguste, The first haitian Pastor of St Pius X Parish of the diocese of Brooklyn ,   who serves the Haitian Catholic Community in the Diocese of Brooklyn with love. Father Miguel is one of the Haitian priests who support the fund raising of Radio Télé Solidarité.

Reverend Auguste is a former student at the Huntington Seminary in Long Island where he obtained a Master’s degree in Theology and a Bachelor degree in Psychology. This Theologian priest is known as a great friend of the National Center, a great homilist and is a former president   of Haitian Youth Association ( AJH).   Father Auguste is  a loyal son of Mary who believes in the power of her intercession.

Bishop Sansaricq would like to add his voice to the chorus of those wishing his good friend a happy birthday. ” Cher Père Miguel, Bonne Fète! Fidèle à l’onction sacrée que tu as recue, continue à ètre le bon

pasteur dont nos fidèles ont tant besoin. Conduis notre peuple aux eaux vives qui apportent

les changements essentiels à la survie de notre nation!

.  In union with the staff of The National Center, Bishop Sansaricq wishes to express our gratitude to Father Miguel who has been one of the architects of the Consecration Committee of Bishop Sansaricq.  He wishes Father Miguel good health and prays that God continues to bless his ministry.

The National Center is very honored to join its voice to those of the Haitian Catholic Community in the Diocese of Brooklyn, the Family of Father Miguel Auguste, the parishioners of St Pius X Parish, , the Haitian Catholic Church in Haiti and the Haitian Catholic Community in the Diaspora in wishing Father Miguel Happy Birthday and good health. We encourage our brothers, sisters and friends of the National Center to remember Father Miguel in their prayers.

May God and our Manman Mary continue to protect our brother and friend Father Auguste and inspire him in his vital ministry for our brothers and sisters of St Jerome Parish in the diocese of Brooklyn!

 

National Center

 

 

 

 

Bonne fête Père Desruisseaux

 

Father Desruisseau

 

 

 

Bonne fête Père Desruisseaux

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 21 Novembre 2002015, fête de la présentation de la Vierge Marie est l’anniversaire du Père Gerard Frantz Desruisseaux, Coordonnateur de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Bridgeport, Connecticut. Ce Fils filial de Marie est un grand ouvrier dans la vigne du Seigneur.

 

Révérend Desruisseaux est un ancien etudiant à l’université St Paul à Ottawa ou il a décroché une maîtrise en droit Canon et en théologie Sacré. Père Desruisseaux est un homme de prière et un grand ami du Centre National de L’Apostolat Haitien à l’étranger.

 

Monseigneur Guy Sansaricq profite de l’occasion pour souhaiter à son ami un joyeux anniversaire : ‘’Bonne Fête très cher Pere Frantz. Nos voeux affectueux se portent vers toi. Que le Seigneur continue à te donner beaucoup de joie dans ton ministère. Nous nous joignons à tous ces amis qui t’entourent en ce jour pour t’envelopper de leur affection et de leur voeux d’encouragement. Avec eux nous apprécions ton grand amour pour la Vierge et ton enthousiasme pour les choses du Seigneur. ‘’

 

Marceline Olivier, Coordonnatrice de la Communauté Haitienne d’Ottawa : ‘’Mon Dieu, que votre volonté soit “Fête” dans la vie de tous les jours de ton fils père Frantz Desruisseaux, comble-lui de bonheur, de joie, d’amour de persévérance dans ton service en cette journée spéciale. Fanfan, que le Seigneur fasse de toi un modèle de sainteté sur la terre des vivants.

Joyeux anniversaire! Marceline Olivier, Ottawa.’’

 

 

Le Centre National de L’Apostolat Haïtien se joint à sa famille, à son diocèse, a la communauté Haïtienne de la diaspora et d’Haïti pour lui souhaiter  un HEUREUX ANNIVERSAIRE de Naissance et invite  tous les Catholiques de la diaspora et D’Haïti à prier pour le Père Desruisseaux en cette faste occasion.

 

Que le Seigneur soit son bouclier et Manman Marie sa protectrice.

 

Le Centre National.

 

 

 

 

 

 

 

In Brief

 

La Vierge Pèlerine

de Notre Dame du Cap

Pilgrim statue of Our Lady of the Cape

 

 

Father Ouelet24

Father Yoland Ouellet

Recteur du Sanctuaire Marial

Du Cap de la Madeleine

 

 

Holy Name Church

West 96 Street and Amsterdam Avenue

Friday November 28, 2014

Vendredi 28 novembre

7:00PM – 10:00PM

 

Fr. Wedner Berard , O.M.I., from the shrine

will promote the Canadian National Shrines!

 

Procession au Flambeau

Candlelight Procession

 

Exposition and Benediction

Sen Sakreman

 

 

La Vierge Pèlerine

De Notre Dame du Cap

Pilgrim statue of Our Lady of the Cape

 

 

Holy Innocents Church

East 17 Street and Beverly Road

Wednesday December 3, 2014

Mercredi 3 decembre

7:00PM – 10:00PM

 

Procession aux flambeaux

Candlelight Procession

 

Exposition and Benediction

Sen Sakreman

 

Fr.Wedner Bérard, & Fr.Yoland Ouellet, O.M.I.,

       will promote the Canadian National Shrines.

 

Happy Thanksgiving from

Haitian Americans United For Change

 

Dear SOLIDARITE,

America is known throughout the world as the country that helps other nation in a time of need. They have given containers of food and medicine in time of need throughout the world.

H.A.U.C (Haitian Americans United for Change) wants to do their part. Here in America, there is enough food to feed every man, woman and child, yet one in six people face hunger. We feel and want to do our part to reduce this figure.

Starting this Thanksgiving H.A.U.C wants to engage in the hunger fight by connecting families with the resources they need to put food on the table. This Sunday around 10:00 PM we will be at Siloe Baptiste church located at 1547 Islip Ave. Central Islip NY  distributing food. Our goal is to feed everyone but our food banks are very limited for this year, it will be a first come first serve.

Please join us during this holiday time to connect families with this much needed resources, and if you are in the position to support our effort your contribution will be appreciated by our nonprofit group and the community we serve.

 

Sincerely,

Ketlie Chrispin Haitian Americans United For Change

Info@hauc.org

 

 

6 Desanm 2014     Pèlerinaj nan Sanktyè Imakile Konsepsyon nan Washington

 

 

 

Chers Membres de la Communauté Haitienne,

 

Prière de répondre en grand nombre à cette invitation.

 

A bientot,

 

Sheila Henry

Administrative Assistant- Haitian Ministry

Secretariat for Evangelization and Family Life

407-246-4922

 

 

 

 

Tele Solidarite-Fund Raising Campaign

 

 

Dr Mcalla-2

 

 

 

The Bulletin The Haitian Apostolate Inc. has recently launched a fund-raising campaign for the purpose of purchasing Radio and TV cameras and other electronic equipment to enhance their radio and television programs on the internet. For many years now, these programs have been in existence but need to be professionally enhanced. These programs are accessible on a daily basis at SNAA.ORG. They provide religious instructions but also news of the community. Interviews with many important persons of the community are frequently aired. Many associations such as the Haitian Doctors’ Association will soon be preparing a weekly talk show program on health issues. Good equipments are necessary for better performance. A committee including members of the Haitian engineers, the Haitian Doctors and the Haitian artists Associations are overseeing the operation. I am temporarily the chairman of that board. Checks can be sent to: “Haitian Apostolate Inc.” 332, East 32nd St. Brooklyn NY 11226 This highly recommendable community service deserves the wide support of everyone who loves Haiti.                                                                               L’Apostolat Haitien National campagne de levée de fonds

 

 

foule23

L’Apostolat Haitien National vient de lancer une campagne de levée de fonds afin d’être en mesure de se procurer les équipements nécessaires pour le fonctionnement efficace de leur radio et de leur Television appelés Radio/TV solidarite. Tout le monde peut se brancher sur ces programmes 24 heures sur 24 sept jours par semaine en clicquant SNAA.ORG. Un large comité comptant parmi eux des membres des associations Haitiennes des ingénieurs, des médecins et des artistes sont en charge de cette station. Je suis provisoirement le chairman de ce “Board.” Les associations ci-haut mentionnées sont en train de préparer des talk shows hebdomadaires sur leurs domaines d’expertise. Nous espérons que le plus grand nombre possible de ceux qui aiment notre pays contribueront largement à cette entreprise qui a pour but de rehausser notre communauté. Tout chèque peut étre adressé comme suit: Haitian Apostolate inc. 332, East 32nd St Brooklyn NY 11226         Bishop Guy Sansaricq   .

 

 

 

 

Save

National Center-Holy Land Dear Friends:             The National Center of the Haitian Apostolate offers you the opportunity to go to the Holy Land and Rome. Our Holy Father, Pope Francis recently made this pilgrimage walking in the footsteps of Our Lord Jesus. He encourages us to see the places that are related to our Faith and Catholic tradition. He visited: Nazareth where the angel was sent to the Blessed Virgin Mary to announce the birth of Jesus; Bethlehem, the birthplace of our Savior, and he celebrated Mass in the Upper Room. As you carry the Cross, you will remember the sufferings, death of Jesus. How stunning it will be to stand on top of the Mount of Olives and view the Old City and remember where Jesus taught his disciples. Let us spend time in prayer and meditation in the same spots where Jesus prayed, healed the sick, wept and joined the disciples on a fishing trip. In Rome, you will be graced with a memorable audience with Pope Francis at the Vatican. Awesome! May the Lord bless us and prepare us for a great journey of faith. Please register early so you can benefit the $50.00 discount promised to the early birds. Chaplain: Father Yvon Pierre Contact Persons: Marie Monique Charlot 954-443-2698 Sister Juvenia Joseph 718-856-3323 Date of Pilgrimage: May 11-20, 2015     We have posted Haitian Apostolate flyer on a private website. The purpose of our doing this is so the client can use the site in his promotions. You should encourage them to put the web address in their parish bulletins and especially if they have a parish or ministry web site, they should have their web person create a link from their site to open this brochure. http://www.unitours.com/client/HaitianApostolateHolyLandandItaly.pdf   Fabrizio Fabbri President Unitours, Inc. 10 Midland Ave #202 Port Chester, NY 10573 Tel: 914-253-9446 Fax: 914-253-9001 Toll free: 800-777-7432 Website: www.unitours.com Facebook: http://www.facebook.com/Unitours Twitter: @UnitoursInc

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s