Latest News Oct 26

Business Card 3

Perpetual Help

Visit telesolidarite.tv Skype Account: brothertob Weekly Bulletin Staff: Marlene Rigaud Apollon, Sister Jamie Phelps PHD, Deacon Paul Dorsainville Brother Tob: Editor Bishop Guy Sansaricq : Director Radio Solidarité : 1-302-797-4073 Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv- Blog: Solidarite Flash Face Book: Radiotelesolidarite Weekly Bulletin: , -October26, 2014-November 2 Unsubscribe here

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1–Thought of The Week

 

2-Bishop Sansaricq-Homily

 

 

3- 48ème anniversaire de la consécration épiscopale des cinq évêques indigenes

 

 

 

 

 

 

 

4 St. Teresa of Avila Parish -140th anniversary of foundation

 

 

 

 

 

5- 14ème Anniversaire des enfants missionnaires de la paroisse de Ste Brigid de Wesburry

 

 

 

6- Dr. Paul Latortue -Talk Show-October 19

 

 

 

 

7- La Congrégation des Filles de Marie est en deuil

 

 

 

 

 

 

8-  National Center-Bonne fête Père YVON !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9- Haïti : il est temps de passer de l’aide d’urgence au développement sur le long terme

 

 

 

 

10- Proverbes

 

 

 

11- Synode sur la famille : Mgr Forte dément toute fermeture  »

 

 

 

 

 

 

 

12- La béatification toute simple de Paul VI, le pape humble

 

 

 

 

13- Good to know Dept. of Homeland Security(DHS) announces Haitian Family Reunification Program (HFRP

 

 

 

 

 

 

14- L’Institut des sciences, des technologies et des études avancées

 

 

 

 

 

15-Happy Birthday Sister Jamie, Deacon Bellevue and Sister Madeline

 

 

 

 

16- In Brief

 

 

 

 

 

 

 

 

Pensée de la semaine: “Celui qui écoute entend mieux que celui qui parle!”.
Thought of the week: “He who listens knows better than he that speaks

Pensamiento de la semana: “El que escucha sabe mejor que el que habla

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 30TH SUNDAY (Oct. 26th, 2014)
Exodus 22, 20-26, Psalm 18th, 1 Thessalonians 1, 5-10; Matthew 22, 34-40 By

 

Bishop29

 

+Guy Sansaricq

As we read these texts, let us not hurriedly say: “Oh! We have heard that before! It is “déjà vu!” True, these writings today are all about the great commandment of love: “You shall love the Lord with all your hearts, your strength and spirit and you will love your neighbor like yourself.” Yet, our grasping of the concept of love is frequently very shallow. We are challenged today to broaden and enrich it.

In novels, movies and real life the romantic dimension of love is much emphasized. We think of it in terms of physicl emotions which are indeed a palpable and undeniable dimension of that sentiment. But there is more to it. True love in the sense used by Scripture seeks no gratification for the lover but rather prompts the lover to seek frantically the good of the loved one even to the point of losing his own life. True love demands a dimension of self denial for the sake of the other.

Jesus is the model of all lovers as “He loved us to the end.” He gave up his life for our sakes. The martyrs and the saints are witnesses of true love. True love extends itself to the stranger, the poor, the unwanted, the weak, the undesirable, the wicked. True love allows the flourishing of virtues such as kindness, patience, endurance, generosity, forgiveness and all those virtues which are like the jeweled crown of genuine humanity. The one who loves is a dedicated servant always willing to share with the needy everything he has not simply his money. The hospitality of the Thessalonians to Paul, as proclaimed in the second reading is a good example of charity and love as it should be practiced among Christians. May our modern world so admirable in many respects not perish for lack of love… you too!
.

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 30ème DIMANCHE (26 Octobre, 2014)
Exode 22, 20-26; Psaume 18; 1 Thessaloniciens 1, 5-10; Mathieu 22, 34-40 Par +Guy Sansaricq

L’on s’ennuie parfois à s’entendre souvent répéter des enseignements que l’on connait déjà. Qui ne sait pas que le commandement premier et fondamental de Jésus est celui de l’amour? Pourquoi faut-il qu’aujourd’hui l’on nous le redise encore? C’est qu’il faut sans cesse marteler l’essentiel d’un message car trop souvent c’est ce qui nous échappe! Quand l’essentiel manque tout le reste perd son sens.

Les romans et le cinéma amplifient l’aspect sentimental de l’amour. L’amour est présenté comme le frémissement corporel de deux ètres qui trouvent dans leurs baisers et leurs experiences charnelles une sorte de plénitude de satisfaction. Mais ce n’est la qu’une qu’un premier palier de l’édifice.

L’amour tel que concu par l’Eglise est un sentiment, non pas à fleur de peau, mais profond qui porte l’amant à tout faire pour le bien de l’aimé. Le Christ est l’amant par excellence car il a aimé jusqu’au bout c’est à dire jusqu’à la croix et la mort. L’amour est un sentiment noble qui provoque dans les coeurs les vertus les plus necessaires au Bonheur de l’humanité tels que l’oubli de soi pour le service des autres, la générosité, le dévouement sans mesure, la patience, l’endurance. L’amant ne recherché pas d’abord l’assouvissement de ses propres désirs mais le Bonheur de l’autre. L’amour authentique est sacrificiel et déclenche des énergies sans limite pour le bien de la société.

C’est à cet amour que le Christ nous convoque celui qui éclate dans la vie des martyrs et des saints. Et le Christ nous appelle tous à ètre saints c’est à dire à ètre dans le monde des témoins inconditionnels de l’amour. Notre monde périt par carence d’amour. Puisses-tu répondre à ta première vocation, celle d’aimer comme le Christ nous a aimés. L’amour est le chemin de LA PAIX, la première soif de l’homme.
Bishop Guy Sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

48ème anniversaire de la consécration épiscopale des cinq évêques indigenes

 

Chibly-16-2

Le 28 octobre 2014 l’Église Catholique d’Haïti célébrera le 48ème anniversaire de la consécration épiscopale des cinq évêques indigènes. Tous sont déjà partis vers la maison du Père céleste. Qui peut oublier ce fameux chant “Evèk kreyòl nan yon peyi tout an kreyòl” du regretté Joseph Augustin (Papi Djo), frère de Son Excellence le regretté Monseigneur Rémy Augustin, le premier évêque haïtien, pour la consécration épiscopale de ces derniers?

 

 

Archligonde 24

Ce 48e anniversaire sera encore l’occasion de penser aux 5 évêques du 28 octobre 1966 et de revoir les multiples problèmes qu’ils ont dû affronter. Depuis la venue du Saint Pape Jean-Paul II en Haïti le 9 mars 1983, le Saint siège a le droit de nommer les évêques d’Haïti.
Pour comprendre la portée historique de ce 48e anniversaire, il est important de souligner que les hommes d’Église ont joué un grand rôle dans l’histoire du peuple haïtien. Le Père Bartolomé de las Casas, au 16e siècle, demanda aux espagnols de faire venir des nègres d’Afrique, connus pour leur robustesse, en vue de remplacer dans les colonies les amérindiens. Selon le grand écrivain Laennec Hurbon, «l’Abbé Grégoire avait conseillé à Toussaint Louverture de choisir des prêtres de la constitution civile du clergé pour sauvegarder les acquis de la révolution française. Le curé de l’Arcahaie, au début du 19e siècle, organisa une rencontre entre Dessalines et Pétion en vue de leur unité pour la guerre de l’indépendance. Le Père Corneille Brel était le grand conseiller du Roi Henri Christophe et était quasiment un membre de la Cour Impériale. Au gouvernement de Jean-Pierre Boyer (1818-1843), l’Abbé Grégoire suggéra aussi une campagne d’alphabétisation massive nationale visant à l’extension de la langue française et l’élimination de la langue créole. Le Saint Siège a été le premier État à reconnaître l’indépendance et la souveraineté d’Haïti en répondant à la lettre du Président Jean-Pierre Boyer et en nommant un évêque responsable de l’Église d’Haïti».
En outre, le Président Jean-Pierre Boyer fut le grand architecte du concordat de 1860 qui fut signé sous le gouvernement de Fabre Nicolas Geffrard. C’est avec la signature de ce concordat que l’Église Catholique d’Haïti était sur le giron de la hiérarchie romaine.
En fait, ce concordat aurait du être signé sous le gouvernement de Boyer, mais ce dernier n’était pas d’accord avec le fait que la nomination d’un vicaire apostolique ne relevait que du Pape. C’est ce qui donna donc au Président Fabre Nicolas Geffrard l’insigne privilège de signer ce concordat.
Après la mort de l’Empereur Jean-Jacques Dessalines le 17 octobre 1806, Haïti eût 5 prêtres catholiques pour toute l’île, deux dans la République de Pétion et 3 dans le Royaume de Christophe. 120 prêtres en 1885. De 1922 à 1960 112 prêtres haïtiens furent ordonnés en Haïti, dont une vingtaine était des religieux.
Par ailleurs, soulignons que les religions furent en Haïti de 1804 à 1860 une arme dans la main des politiciens; de 1860 aux années 1960, un instrument pour légitimer les gouvernements établis en Haïti et enfin dans les années 1970 jusqu’à nos jours, une force de changement. Faut dire aussi que ce clergé indigène continue à faire couler beaucoup d’encres.
Certes, le Clergé Breton avant l’ascension du Clergé indigène a beaucoup aidé Haïti au niveau de l’evangelisation et de l’education mais on ne peut pas oublier aussi que durant la première occupation américaine en Haïti (1915-1934), le Clergé Catholique Breton s’était élevé contre le mouvement des nationalistes haïtiens et certains d’entre eux, à partir leur chaire sacrée, insultaient notre dignité et notre souveraineté. Qui peut oublier cettte fameuse phrase du président Sténio Vincent qui eut à dire: “on pouvait s’attendre, au milieu des épreuves qui s’abattaient sur nous, à ce qu’il gardât une stricte neutralité, à ce qu’il naviguat prudemment à côté de nous, sinon avec nous, à travers les écueils ou la barque nationale en péril essayait de se frayer une voie plus sûre…”.

Nous avons eu l’opportunité d’avoir un entretien avec feu Monseigneur François Wolf Ligondé, à l’occasion de son 45e anniversaire d’ordination épiscopale, l’un des 5 premiers évêques. Il a reconnu comme tout être humain qu’il a commis certaines erreurs mais au soir de sa vie il voulait mener une vie de saint et faire la paix avec tout le monde. Malheureusement il n’a pas eu la chance de publier ses mémoires. Le manuscrit est encore là. Ce livre aurait beaucoup aidé les nouveaux prêtres et l’Église Catholique d’Haïti. Nous voulons donc, pour ce 48ème anniversaire, publier l’entrevue du regretté Monseigneur Ligondé. Pour l’écouter, veuillez clicquer sur ce link :

Nos voeux les meilleurs au Clergé indigène et l’assurance de nos ferventes prières.

Frère Buteau (Brother Tob)

 

Pour le Centre National
——————————

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

48th Anniversary of the episcopal consecrations of the first five Haitian Catholic bishops.

 

 

Archligonde 24

 

 

As I begin this article I am mindful of the words of the famous song “Evek Kreyol Nan Yon Peyi Kreyol” of the late Joseph Augustin (Papi Djo), brother of our deceased Bishop Remy Augustin, Haiti’s first bishop.
On October 28,2014 the Catholic Church in Haiti will celebrate the 48th Anniversary of the episcopal consecrations of the first five Haitian Catholic bishops all of whom are deceased. This celebration reminds us to recall the contributions of the five bishops and to review the many problems they faced. With the arrival of Pope John Paul II in Haiti on March 9, 1983, His Holiness exercised his the right to appoint bishops of Haiti.

Chibly-16-2

It is important during this 48th anniversary to note that priests have always played a big role in the history of the Haitian people. Father Bartolomé de las Casas in the 16th century, asked the Spanish to send some Negroes of Africa, who were known for their physical strength,to replace the Native American laborers who were dying under the oppression of forced slave labor imposed upon them by the colonial powers.
According to the great writer Hurbon Laennec, “Abbot Gregory Toussaint L’Ouverture had reminded priests of the civil constitution which required clergy to safeguard the achievements of the French Revolution. The pastor of Arcahaie, in the early 19th century, organized a meeting between Dessalines and Petion to solidify their unity during the war of independence.
Father Cornelius Brel was the great counselor of King Henry Christophe and was almost a member of the Imperial Court. Under the governance of President Jean-Pierre Boyer (1818-1843),Abbot Gregory Toussaint L’Ouverture had suggested a national mass literacy campaign for the extension of the French language and the elimination of the Creole language. Responding to a letter from President Jean-Pierre Boyer(1818-1843),the Holy See was the first state to recognize the independence and sovereignty of Haiti and appointed a bishop in charge of the Church of Haiti.
The Concordat of 1860 which was signed under the government of Nicolas FabreGeffrard. The signing of this arrangement made the Catholic Church in Haiti totally dependent upon the Roman hierarchy. This arrangement had been proposed during the government of Boyer, but he had not agreed to the appointment of an apostolic vicar by the Pope.As a consequence, the signing of the Concordat was delayed until Nicholas Fabre Geffrard became President.
After the death of Emperor Jean-Jacques Dessalines on October 17, 1806, there were only five Catholic priests for the entire island of Haiti: two in the Republic of Petion and three in the kingdom of King Christophe. By 1885 there were 120 priests in Haiti. From 1922 to 1960, 112 Haitian priests were ordained in Haiti, twenty were members of religious orders.

Religion played an important part in Haitian History. From 1804 to 1860 religion was a weapon in the hands of politicians. From 1860 to 1960 religion was an instrument to legitimize the established governments. From 1970 to the present religion was a force for change. Indigenous clergy wrote many proposals for the future of Haiti. However, before the ascent of native clergy the French Clergy helped Haiti through their ministries of evangelization and education. Yet it is important not to forget that during the first American occupation of Haiti, the Catholic French Clergy had risen against the movement of Haitian nationalists. Some insulted our Haitian dignity and sovereignty from their pulpits. Who can forget the famous phrase of President Stenio Vincent who cautioned us about the potential danger of the French Clergy who might either maintain a strict neutrality or move cautiously next to us if not with us.

 

 

Archeveque Ligonde

 

 

I wasfortunate to have an interview with the late archbishop Francois Wolf Ligondé,one of the first five bishops, on the occasion of his45th Anniversary of Episcopal Ordination . He was one of the first five bishops. He recognized that like every human being he had made some mistakes but at the end of his life he wanted to lead a holy life and make peace with everyone. Unfortunately he did not have the chance to publish his memoirs although the manuscript still exists. This book could help the new priests and Catholic Church of Haiti. Please CLICK HERE to listen to his interview of the late Archbishop Ligonde:

Brother Buteau (Brother Tob)
for the National Center

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paroisse Ste Terèse d’Avila du diocèse de Brooklyn – 140ème Anniversaire de fondation .

 

 

DSC_5818

 

La Paroisse Ste Terèse d’Avila du diocèse de Brooklyn a célébré son 140ème Anniversaire de fondation . Son Excellence le Très Reverend Nicholas Dimarzio , le 7ème évêque du Diocèse de Brooklyn fut le principal celebrant et l’homeliste de cette festive eucharistie. Ste Teresa D’ Avilla du Diocèse de Brooklyn est la première paroisse de l”etat de New York où la Communauté Haitienne a eu la chance de vivre sa foi dans sa langue et dans sa culture.

Le Regreté Rodrigue Auguste de vocation tardive a été le Premier prêtre Haitien à célébrer la messe pour la Communauté Haitienne dans cette église en l’Année 1965. Le Père St Charles Borno , le premier Curé Haitien de Cette paroisse accueille en fin de semaine pour ses Célébrations Eucharistiques entre 400 et 500 Personnes. Le Père Borno est reputé au sein de la pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn comme un prêtre très dynamique et très proche de ses paroissiens. C’est une grande fierté pour la communauté Haitienne de voir des Prêtres Haitiens dans des postes de Leadership au sein de l”église Catholique de l’occident. Nous avons mission comme peuple de Dieu de prier pour ces prêtres et de les soutenir dans leur ministère.

 

 

DSC_5827

Son Execellence Monseigneur Nicolas Dimarzio ,l’évêque Titulaire du diocèse de Brooklyn est très aimé et très respecté au sein de la pastorale Haitienne. .Il a visité la paroisse de Ste Teresa D’Avila plusieurs fois. Monseigneur Dimarzio commenca son homelie en demandant “Qui aime payer les Taxes?” et a commenté sur cette parole de Jesus “Rendez à Cesar ce qui est à Cesar et à Dieu ce qui est à Dieu.” Il a également parlé de la performance de la Chorale de Ste Teresa D’Avila à cette grande celebration et mentionna comment la communauté Haitienne de New York tint sa première messe dans cette paroisse. Pour écouter l’Homélie de Monseigneur DiMarzio clicquer sur ce link

 

 

 

DSC_5826

 

 

Père Borno offre 5 messes en fin de semaine. La paroisse a une très bonne chorale. La communauté Haitienne célèbre sa messe creole chaque Dimanche a neuf Heures AM. On doit ajouter que Ste Thèrèse dessert trois groupes linguistiques differents et utilise donc régulièrement dans ses liturgies l’Anglais, le Creole et l’Espagnol.
C’est sùr que beaucoup de paroissiens continuent à se rappeler du ministère des Haitian Fathers à Ste Therèse. Ces derniers ont fait merveille dans la pastorale Haitienne de New York de 1972 à 1986. On doit se rappeler que le prêtre est un missionnaire qui doit toujours laisser la paroisse après un certain temps pour se rendre ailleurs. L’un des rôles des laics c’est d’accompagner le prêtre dans son ministère

 

Youseline Fanette and Bishop Demarzio _2

Ce 140ème anniversaire a attiré beaucoup de visiteurs. J’ai eu la chance de rencontrer Youseline Cherfilus et Fanette Pierre Paul deux leaders de la paroisse de St Boniface et anciennes étudiantes du Collège Pastoral qui étaient présentes. Le personnel du Bulletin encourage le peuple de Dieu à visiter les autres communautés de la pastorale Haitienne.
Le personnel du Bulletin du Centre National souhaite un Joyeux Anniversaire aux distingués Paroissiens et paroissiennes de la paroisse de Ste Therèse.
Frère Tob
Pour Le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

St. Teresa of Avila Parish -140th anniversary of foundation

 

 

 

Ste Teresa

 

St. Teresa of Avila Parish in the Diocese of Brooklyn celebrated its 140th anniversary of foundation on October 19, 2014. His Excellency the Most Reverend Nicholas DiMarzio, the 7th bishop of the Diocese of Brooklyn was the principal celebrant and the homilist at this festive Eucharistic celebration. Teresa of Avila Parish in the Diocese of Brooklyn is the first parish of the state of New York where the Haitian community had the chance to hear mass in their own language and culture.

 

DSC_5845

 

 

The belated Fr. Rodrigue Auguste a late vocation was the first Haitian priest to celebrate Mass for the Haitian Community of this area in the Year 1965. Father St. Charles Borno, the first Haitian pastor of this parish welcomes for mass on weekends between 400 and 500 people. Father Borno is known in the Haitian ministry of the Diocese of Brooklyn as a very dynamic priest and one who is close to his people. It brings special joy to the Haitian community to see Haitian priests in positions of leadership within the Catholic Church of the West. We urge God’s people to pray for these priests and to support in their ministry.

 

 

 

DSC_5827

His Excellency Bishop Nicolas DiMarzio sounded very happy to see the vibrant community of St Teresa of Avila at this Eucharistic Celebration. He is much loved and highly respected within the Haitian community. He visited this parish several times. Bishop Dimarzio begans his homily by asking “Who likes to pay taxes?” as he commented on the word of Jesus “Render to Cesar what belongs to Caesar and to God what is God’s.” He also talked about the performance of the Choir of St. Teresa of Avila at this great celebration and mentioned that the Haitian community in New York celebrated its first Creole Mass at this parish. To listen to his Homily CLICK on this link

The Parish offers 5 Masses on weekends. It boasts of a very good choir. The Haitian community in the parish has its Creole Mass every Sunday at 9:00 am. We have to add that St. Tèresa ministers to three linguistic groups and uses three different languages in its liturgy namely English, Creole and Spanish.

Obviously a good number of people still remember the passage in this parish of what was then called: “The Haitian Fathers” a very dynamic group of priests who ministered there from 1972 to 1986. Their ministry in NY was very powerful. The priest is essentially a missionary who must always be on the move. It is always one of the roles of the laity to fully support the priest in his ministry.

This 140th anniversary has attracted many visitors. I had the chance to meet Youseline Cherfilus and Fanette Pierre Paul two leaders of the parish of St. Boniface and former students of the Pastoral College who came for the occasion.
The Bulletin staff encourages God’s people to visit the various communities in the Haitian pastoral and wishes a Happy Anniversary to the distinguished parishioners of the parish of St. Terèse.
brother Tob
For The National Center

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14ème Anniversaire des enfants missionnaires de la paroisse de Ste Brigid de Wesburry

 

DSC_5872

 

 

Le Personnel de Radio Télé Solidarité et du Bulletin Hebdomadaire du Centre National a été très heureux de couvrir la messe créole de la paroisse St Brigid à Westburry. Le Père Montfortain Nesly Jean Jacques est le leader spirituel de cette vibrante Communauté Haititienne de Foi Catholique

Une messe Créole à St Brigid est toujours un moment de rencontre et de joie pour cette communauté. Cette celebration Eucharistique coincidait avec le 14ème Anniversaire des enfants missionnaires de Westbury. La fondatrice des Enfants missionnaires de Wesburry est la soeur Celicia Ducheine FDm . Soeur Cecilia est une soeur de la congregation des Soeurs des Filles de Marie qui a célèbré son 50ème Anniversaire de vie Regigieuse en l’année 2012.Elle est une soeur très humble , spirituelle et heureuse dans la vie religieuse.

 

DSC_5857

 

Le Père Nesly ce communicateur né était le celebrant et l’homeliste à cette celebration Eucharistique. Dans son Homelie il a mis l’accent sur l’evangile du Dimanche ou Jesus a déclaré qu’ il faut donner à Cesar ce qui est à Cesar et à Dieu ce qui est à Dieu. Le Dimanche 19 Octobre etait la journée des Missions pour l’Église Catholique. Il profita de son homelie pour nous parler du 14ème Anniversaire des enfants missionnaires de la paroisse de Ste Brigid de Wesburry. Père Nesly nous parla de l’enfance Missionnaire qui a pris naissance en l’année 1843, ce groupe a déjà 171 ans . Le Fondateur est Monseigneur Fortin Johnson. Père Nesly exhorta ses paroissiens à comprendre l’importance de ce 14 ème Anniversaire des Enfants Missionnaires de la paroisse de Westburry et le travail colossal de Soeur Cecilia avec ces Enfants. Aujourd’hui ces derniers bien qu’une grande majorité d’entre eux soient nés aux États Unis peuvent parler et lire le creole ainsi que chanter et lire en Francais à l’Église. D’ou l’importance pour les parents d’encourager les enfants à aller à l’église et même à faire des groupes de Jeunes au sein de leur paroisse et de leur diocèse. Pour écouter la première partie de la messe et l’Homelie du Père Nesly Jean Jacques clicquer sur ce link:

 

 

DSC_5887

 

Nous avons eu la chance d’avoir un entretien avec la Soeur Cecilia où elle nous fit savoir qu’elle est heureuse de travailler avec ces enfants. Ces derniers ont entre 5 et 12 ans et sont au nombre de 30. Elle rencontre ces jeunes chaque Samedi et elle a une equipe qui l’acccompagne avec ces enfants

La Communauté Haitienne de la paroisse de Ste Brigide a une chorale de Jeunes qui est pour elle une source de fierté. Il est clair qu’une paroisse sans un groupe de jeune est une paroisse sans lumière. Nous vous encourageons à aller participer à une messe en Creole le deuxième Dimanche du Mois à 2:30Pm pour entendre cette chorale.

 

DSC_5874

 

 

Comme il n’est jamais trop tard pour bien faire. Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq souhaite un Joyeux 14ème Anniversaire aux enfants missionnaires de la paroisse de Ste Brigide à Westburry en ces mots.
Peuple de Dieu chantez le Seigneur, les jeunes et les vieux chantez le Seigneur! Que sa louange ne cesse jamais de monter à nos lèvres! Compliments chère Soeur Cecilia. Que le feu qui brula au coeur de tous nos ancêtres dans la foi brule dans le Coeur de Sr Cecilia et dans le Coeur du Père Nesly et que ce feu qui illumine et réchauffe sans consommer qui que ce soit s’allume déjà dans les coeurs de nos enfants! Que Dieu vous benisse!

Cette celebration Eucharistique s’est terminée par une gentille reception. L’on peut affirmer sans ambage que le tandem des Pères de la Congrégation Des Pères Montfortains et de soeurs de la Congrégation des Filles de Marie fonctionne merveilleusement bien. Nous demandons au Seigneur de nous aider à decouvrir notre mission dans ce monde . Le Personnel du bulletin du Centre National et Radio Télé Solidarité remercie vivemement le Père Nesly Jean Jacques pour l’accueil qu’il a reservé à notre équipe et les Soeurs Bruno et Cecilia qui ont toujours temoigné de leur grande admiration et leur suppport pour le personnel du Centre National. Pour écouter la 2ème Partie de la Paroisse de Ste Brigite clicquer sur ce link:
Frère Tob
Pour le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Docteur Paul Latortue -Emission 19 Octobre

 

Dr Paul Latortue

 

 

Le Dimanche 19 Octobre Docteur Paul Latortue dans son emission à Radio télé Solidarité nous a parlé de sa dernière visite en Colombie où il s’est rendu pour une conference qi rassemblait près de 24 professeurs des Sciences économiques de la Caraibe. Dans cette conference Docteur Paul Latortue fit une presentation sur les relations commerciales entre Haiti et la Republique Dominicaine

Docteur Latortue a mentionné qu’il y a eu 2 professeurs en économie du Venezuela qui étaient présents à cette conference. Le Venezuela a la plus grande réserve de pétrole au Monde. Mais cela n’empêche pas que ce pays a beaucoup de problèmes économiques. On commence à chuchoter que le programme de petro-Caraibe qui aide financièrement les pays comme la Republique Dominicaine et Haiti est sur le point de cesser. On peut se rappeler que Petro Caraibe constitue une grande source de recettes fiscales pour Haiti. L’ajournement de ce programme affectera négativement l’économie Haitienne. Le Docteur Latortue a également noté que la Corruption est l’un des problèmes majeurs du Venezuela. Il ajouta qu’aujourd’hui le Président du pays est un civil mais que malgré tout les Militaires sont en charge.

Dans son emission il a fait aussi un parallèle entre le Venezuela et la Colombie. Il a mis l’accent sur la drogue et la guerilla de Colombie. La Colombie comme les autres pays de l’Amerique Latine est ravagée par la corruption. Il a mentionné le Conflit entre la Colombie et Panama.

Dans la dernière partie de son émission Docteur Paul Latortue a parlé un peu d’Haiti ou il a commenté sur la question des prochaines élections qui continue à occuper une place dans l’actualité. Il a remarqué que Jean Claude Duvalier n’a pas eu des Funerailles Nationales et a offert des reflexions à ce sujet. Pour écouter l’émission du Docteur Paul Latortue clicquer sur ce link:

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Paul Latortue -Talk Show-October 19

 

 

Dr Paul Latortue

 

On Sunday, October 19 Dr. Paul Latortue in his talk show at Radio TV Solidarité spoke about his recent visit to Colombia where he went for a conference attended by nearly 24 professors of Economics from the Caribbean. In his lecture at the conference Dr. Paul Latortue made a presentation on trade relations between Haiti and the Dominican Republic.

Dr. Latortue further mentioned that there were present at the conference two professors from Venezuela who reported on their country’s economy. Venezuela has the largest reserves of oil in the world yet has huge economic problems. Because of that, there are talks about the end of financial aid of Petro-Caribbean to countries like the Dominican Republic and Haiti. Petro Caribbean is a great source of fiscal entriesfor Haiti therefore the ending of that program will have serious negative impacts on Haiti’s economy. Dr. Latortue said that Corruption is one of the problems that ravage Venezuela. He added that even today while the current president is a civilian, the country is run by the Militaries.

In his talk show he established a parallel between Venezuela and Colombia. He brought up the problems of drugs and guerrillas in Colombia. Colombia as other countries in Latin America has corruption problems. He mentioned the conflict between Colombia and Panama

In the last part of his talk show he spoke a little about Haiti where he pointed to the issue of the next election, which continues to occupy a place in the news. He offered reflections on the fact that Jean Claude Duvalier was denied the privilege of a National Funeral. To listen to the interesting remarks of Dr. Paul Latortue CLICK on this link:

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Congrégation des Filles de Marie est en deuil

 

Fleurcondo

Le Personnel du Bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien annonce avec regret le depart de Wilner Desmarattes, neveu de Soeur Catherine Desmarattes , membre du Conseil d’administration de la Congrégation des Filles deMarie et ancienne vice directrice de Radio Solidarité
Mr. Wilner Desmarattes est retourné à la maison du Père à l’age de 39 ans le 26 Octobre en Floride à la suite d’une crise cardiaque. On peut comprendre la tristesse de la famille Desmarattes. Avec les yeux de la foi le Seigneur peut vous appeler à n’importe quel moment c’est ce qui explique nous devons toujours nous préparer pour ce grand voyage

Le Personnel du Bulletin du Centre National presente ses sincères Condoleances à la mère du defunt, soeur Catherine Desmarattes et à toute la famille éprouvée par ce deuil

Les Prières de Monseigneur Guy Sansaricq et du Père Yvon Pierre sont avec la famille Desmarattes en ce moment de Tristesse
Le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

National Center-Bonne fête Père YVON !!!!

 

 

Father Yvon Pierre

Le Centre National de L’Apostolat Haïtien à l’étranger est heureux de vous annoncer que le Jeudi 30 Octobre est l’anniversaire du Père Yvon Pierre, directeur du Centre National de l”Apostolat Haitien et administrateur de la paroisse de St Jerome du Diocèse de Jerome. Le Père Yvon était le grand architecte de la dernière convention du Centre National à New Jersey en été dernier . Le Père Yvon Pierre est un humble ouvrier de la vigne du Seigneur et un prêtre très heureux dans la vie du Seigneur.
Le Père Yvon Pierre est un diplômé de l’académie alfonsienne de Rome où il a décroché un doctorat en théologie morale. Ancien étudiant de l’université de Fordham de L’état de New York où il a obtenu une maîtrise en “Pastoral Counseling and Spiritual Care”, il fut aussi responsable des petits séminaristes de l’Archidiocèse de Port-au-Prince et professeur au Séminaire Notre Dame, à Port-au-Prince.

Le travail du Père Yvon à la paroisse de St Jerome considérée comme la Cathédrale d’Haiti à New York est très apprécié. Depuis son arrivé à St Jerome comme administrateur il fait tout ce qui dépend de lui pour faire de cette paroisse une maison spirituelle et une grande source de fierté pour tous les paroissiens et paroissiennes de St Jerome

Le Père continue à diriger avec beaucoup de sagesse le Centre National de l’Apostolat Haitien. Il s’entend très bien avec Monseigneur Guy Sansaricq , le directeur éxécutif du Centre National pour mener à bon port la barque du Centre National. Il comprend l’importance de mettre tout le monde ensemble pour le travail d’evangelisation du Centre National. Le Père Yvon est un prêtre très calme, qui ne croit pas aux tripotages, aux flatteries , à la division , les ote-toi et je m’y mette et qui comprend l’importance de retourner ses appels car l’une des missions d’un ministre de Dieu c’est d’avoir une très bonne relation avec le Peuple de Dieu .

Monseigneur Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Aniversaire au Père Yvon en ces mots: Dear Fr. Yvon, Happy Birthday! Success in your ministry to the good people of St Jerome! Success also in your position as Director of the Haitian Apostolate Ministry. May wisdom, foresight, strength, fairness and compassion blossom wherever you exercise your pastoral ministry!
Que la paix et la joie t’accompagnent tous les jours de cette nouvelle année!

Le Personnel du Bulletin du Centre National et de radio Télé Solidarité souhaite un très heureux Anniversaire au Père Yvon Pierre. Nous demandons au Seigneur de continuer à accorder au Père Yvon de la Santé et de l’aider à rester toujours un prêtre très humble et simple et comme l’a souvent répété le Cardinal Michaud c’est dans la simplicité qu’on atteint le sublime.

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien se joint à sa famille, à la grande communauté Haïtienne du diocèse de Brooklyn et de l’archidiocèse de Port-au-Prince, aux Prêtres Haïtiens et au peuple de Dieu pour lui souhaiter un heureux anniversaire de naissance.

Le Centre National, en cette occasion, invite tous les Catholiques de la diaspora et d’Haïti à prier pour le Père Yvon
Le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haïti : il est temps de passer de l’aide d’urgence au développement sur le long terme, se

Un camp de déplacés à Haïti en 2010. Photo ONU / Logan Abassi

 

 

 

 

Haiti-camp-UN-Photo-Logan-Abassi

 

 

“Haïti est désormais à un point où l’aide humanitaire traditionnelle arrive à ses limites, et une aide durable au développement sur le long terme est nécessaire pour satisfaire les besoins de la population“.
C’est par ses propos introductifs que la Sous-Secrétaire générale des Nations Unies aux affaires humanitaires, Kyung-wha Kang a commencé la réunion de haut niveau sur les solutions durables au déplacement en milieu urbain, ciblée sur Haïti, qui a eu lieu vendredi 24 octobre au Siège des Nations Unies à New York.
La rencontre, organisée par notamment le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) et le Programme des Nations Unies pour le Développement, le PNUD, a réuni des représentants du gouvernement haïtien, des ONG et des agences onusiennes, pour faire le point sur la situation des déplacés, près de cinq ans après le tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui a fait plus de 200 000 morts en Haïti.
Selon Kyung-wha Kang, des progrès considérables ont été obtenus : les presque 10 millions de mètres cube de débris ont été nettoyés et plus de 94% des un million et demie de personnes qui s’étaient retrouvées sans abris ont été relogées hors des camps. Des avancées notables ont été accomplies également en matière de mortalité infantile ou d’accès à l’éducation primaire.
Mais Haïti, a-t-elle poursuivi « reste fragile et c’est un des pays au monde parmi les plus vulnérables aux catastrophes naturelles ». Près de 60% des haïtiens sont sous le niveau du seuil de pauvreté et 50% n’ont pas accès aux soins de santé.
La Sous-Secrétaire générale a indiqué qu’en 2014, 800 000 Haïtiens dépendaient de l’assistance humanitaire, et que les personnes relogées n’avaient toujours pas retrouvé les conditions de vie qu’elles avaient avant le tremblement de terre : « La plupart d’entre eux se considèrent encore comme des déplacés ».
Le déplacement de longue durée, d’après Kyung-wha Kang, peut avoir des conséquences psychosociales négatives, surtout pour les enfants et les femmes, qui peuvent se sentir exclues de la société.
Il est temps selon elle de passer de l’aide d’urgence à une aide au développement sur le long terme.
La Sous-secrétaire générale a lancé un appel à la communauté internationale pour renforcer la résilience des communautés d’Haïti.
Si on n’intervient pas rapidement, a-t-elle conclu, « on risque de perdre tous les gains obtenus pendant la dernière décennie la prochaine fois que surviendra une catastrophe majeure ».
(Extrait sonore : Kyung-wha Kang, Sous-Secrétaire générale des Nations Unies aux affaires humanitaires, propos recueilis par Priscilla Lecomte)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Proverbes

Vye chodyè fè bon Kalalou

Gwo grenn Zepolèt pa vle di brav

Nan Chimen long , youn pay lou pou pote

Fò ou Domi Kote Jan pou ou konnen Wonfle Jan

Kan ou prete chewal zanmi, ou toujou apye

 

 

 

 

 

 

 

kan yo vle tiye youn chen yo di li enrage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Synode sur la famille : Mgr Forte dément toute fermeture
Alessia GIULIANI/CPP/CIRIC/A

 

 

 

MGr. Forte

Mgr Bruno Forte (à d.), archevêque de Chieti-Vasto, lors du colloque “Quel avenir pour le Christianisme en Occident ?” organisé par La Croix le 24 janvier 2008 à Saint-Louis-des-Français, Rome, Italie.
Avec cet article
Le synode sur la famille est loin d’être fini
Le Synode achevé, les évêques marqués par la liberté de ton des débats
Après le synode, la réflexion se poursuit sur le terrain
De l’art de gouverner un Synode divisé
L’archevêque de Chieti (est de l’Italie), Mgr Bruno Forte, qui a incarné le plus l’ouverture lors du Synode sur la famille, a démenti lundi 20 octobre que le texte final approuvé samedi referme toutes les portes sur les thèmes délicats comme l’accès aux sacrements des divorcés-remariés et l’accueil homosexuels.
« Il me semble qu’il y a eu une convergence des pères synodaux autour du pape, explique dans un entretien au site Vatican Insider celui qui a été secrétaire spécial de cette assemblée synodale. Tous ont manifesté leur proximité aux familles, particulièrement celles dans des situations de difficulté. »
Il insiste sur le fait que, dans le texte final, les couples stables hétérosexuels réunis par un projet solide en union libre et les mariages civils sont jugés très positivement et on insiste beaucoup sur les diverses « blessures » dans les familles.
« Un large consensus sur tous les points de la relation finale »
Mgr Forte, théologien promu par le cardinal Joseph Ratzinger (devenu Benoît XVI) et un des hommes de confiance de François, avait été l’un des participants les plus remarqués lors de la présentation du rapport d’étape, qu’il avait commenté en insistant sur une vision « positive » des personnes vivant hors des règles de l’Église, y compris les homosexuels.
Le texte final est en retrait, certains de ces passages d’ouverture ayant été retirés à la demande d’une partie des pères synodaux.
Mais, selon Mgr Forte, « il y a eu un large consensus sur tous les points de la relation finale, y compris ceux qui n’ont pas obtenu les deux tiers mais restent approuvés par une majorité confortable, bien au-delà de 50 % ».
« Un besoin de réflexion et de mûrissement »
« Dans le cas du paragraphe sur les personnes homosexuelles, a-t-il expliqué, deux textes du magistère étaient cités, donc déjà des acquis de l’Église (à l’époque de Benoît XVI). Tandis que dans le cas des divorcés remariés, étaient rapportées les deux positions ayant émergé du débat synodal. Le vote ne peut donc être lu comme un dissentiment sur quoi que ce soit, puisque les deux positions étaient citées », a-t-il dit.
Ce serait précisément l’absence de nouveautés réelles qui aurait amené certains partisans des changements à voter contre avec les plus conservateurs.
« Peut-être quelqu’un a-t-il exprimé son désaccord parce qu’il souhaitait que le paragraphe (sur les homosexuels) en dise plus (…) Je voudrais rappeler que le message fondamental adressé aux homosexuels est celui au centre du pontificat : l’annonce de la foi et de la miséricorde mais qui ne signifient ni bienveillance béate ni faiblesse ».
« Le sens de ce vote, a ajouté Mgr Forte, c’est qu’il y a un besoin de réflexion et de mûrissement » de ces sujets en vue du prochain Synode en octobre 2015, également sur la famille.
Avec AFP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La béatification toute simple de Paul VI, le pape humble
En clôture du Synode des évêques, le pape François a béatifié, dimanche 19 octobre place Saint-Pierre, son prédécesseur Paul VI.

 

 

 

Pape Paul VI

 

VERSION PAPIER VERSION WEB

FILIPPO MONTEFORTE/AFP
Messe de béatification du pape Paul VI dimanche 19 octobre 2014.
Dossier
Paul VI Bienheureux
Paul VI béatifié par le pape François
La béatification toute simple de Paul VI, le pape humble
Pour le pape François, Paul VI fut « le grand timonier du concile »
Paul VI a incarné une nouvelle manière de vivre la papauté
François, dans les pas et les mots de Paul VI
En 1968, Paul VI s’exprimait sur le mariage et la contraception
1964 : Paul VI en Terre sainte, un pèlerinage fondateur
Avec cet article
Pour le pape François, Paul VI fut « le grand timonier du concile »
Il a salué celui qui a « su conduire avec une sagesse clairvoyante la barque de Pierre sans jamais perdre la confiance dans le Seigneur ».
Les fidèles présents se souvenaient de l’humilité de celui que François a qualifié de « grand pape ».
Ce n’est pas la foule internationale des grands jours, celle des somptueuses canonisations et des grands rassemblements, qui s’est déplacée, dimanche 19 octobre sur la place Saint-Pierre, pour la béatification du pape Paul VI. Pour ce pape qui s’est toujours voulu humble, c’est la foule italienne des dimanches qui est venue, environ 70 000 fidèles de tous âges, la plupart des Romains de plus de 40 ans ayant connu Paul VI, et beaucoup gardant un souvenir précis de lui.
Beaucoup ont fait aussi le déplacement des diocèses auxquels est lié Paul VI : 5000 pèlerins venus de Brescia, où il est né en 1897, 8000 de Milan, dont il fut l’archevêque de 1954 à 1963, où il lança de nombreuses missions et fit construire plus d’une centaine d’églises. « Un véritable laboratoire pastoral », résume le P. Davide Milani, porte-parole du diocèse de Milan, qui préfigurait ainsi les grandes intuitions de ce pape missionnaire, béatifié alors que l’Église célébrait hier la Journée mondiale des missions.
« C’est un pape toujours actuel et toujours nouveau », se réjouit Josianne Barrière venue spécialement de Corrèze avec son mari Hugo pour cette béatification. Engagée dans l’accompagnement des catéchumènes et la chorale de sa paroisse de Marcillac, elle se dit « touchée par ce pape qui portait les blessures autant que l’espérance ». Venue à Rome en 1974, elle se souvient de « la clarté de son regard » autant que « du dynamisme de sa parole ».
Il a « su conduire avec une sagesse clairvoyante le gouvernail de la barque de Pierre »
« Un grand pape », a résumé hier matin, dans son homélie, François qui avait revêtu pour l’occasion une chasuble dorée, cadeau fait à Paul VI pour son 80e anniversaire, et qui a ensuite célébré la messe avec le calice de ce prédécesseur dont il portait aussi la célèbre férule, immortalisée ensuite par Jean-Paul II. Saluant « ce courageux chrétien », « cet apôtre infatigable » et « le grand timonier du concile », le pape a aussi relevé combien Paul VI avait « su conduire avec une sagesse clairvoyante – et parfois dans la solitude – le gouvernail de la barque de Pierre sans jamais perdre la joie ni la confiance dans le Seigneur ».
>> Lire aussi: Pour le pape François, Paul VI fut « le grand timonier du concile »
Ce pape qu’on disait « indécis », « tourmenté par le doute », est aussi « celui qui a su respecter la liberté des pères conciliaires et le rôle des commissions, mais qui a su intervenir comme pape quand c’était nécessaire », rappelle le cardinal Giovanni Battista Re. Brescian comme Paul VI, dont il fut aussi le collaborateur à la Secrétairerie d’État, il concélébrait hier aux côtés du pape François, qui le lui avait demandé. Le pape émérite Benoît XVI était également là, qui avait été créé cardinal par Paul VI, tout comme le Brésilien Paulo Evaristo Arns et l’Américain William Baum, les deux derniers cardinaux créés par le pape Montini.
Son corps ne sera pas installé à l’étage principal de la basilique Saint-Pierre
« Un grand pape », relève aussi l’évêque émérite d’Évry, Mgr Guy Herbulot, venu spécialement pour la béatification de celui qui l’avait nommé évêque auxiliaire de Reims en 1974. Il se souvient encore de sa première rencontre. Alors qu’il allait se découvrir, le pape lui posa la main sur les épaules en lui disant, dans un français parfait : « Restez couvert : vous êtes mon frère ». « J’ai découvert alors l’esprit de la collégialité », raconte l’évêque français, la voix encore émue quarante ans après.
« Je l’ai revu ensuite lors d’une visite ad limina avec les évêques du Nord, il était déjà malade et avait tenu à nous recevoir tous ensemble, explique Mgr Herbulot. Il nous a dit qu’il voulait un dialogue et nous avons parlé près d’une demi-heure, essayant de voir ensemble pourquoi le concile qui avait suscité tant d’espérance était devenu une pierre d’achoppement pour beaucoup. » « Il voulait une Église pour le monde, c’est-à-dire qui n’avait pas sa finalité en elle-même », se souvient encore Mgr Herbulot, touché encore aujourd’hui par l’humilité de Paul VI.
Pour respecter cette humilité que Paul VI avait souhaité conserver jusque dans sa mort, demandant à être enterré à même la terre et refusant tout monument funéraire, son corps ne sera pas installé à l’étage principal de la basilique Saint-Pierre, comme les précédents papes « élevés sur les autels », Jean XXIII et Jean-Paul II. Sa tombe restera dans les Grottes vaticanes, simple dalle de marbre, désormais blanc, son nom simplement précédé de la mention « beatus » : bienheureux.
Nicolas Senèze

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Good to know Dept. of Homeland Security(DHS) announces Haitian Family Reunification Program (HFRP)

 

 

Deacon Paul

Deacon Paul C. Dorsinville
On October 17, 2014 DHS and USCIS had releases in English, French and Creole announcing a program for Haitians similar to one for Cubans since 2007 for which many organizations, individuals and the Haitian Government had been lobbying for some time. Starting in 2015, the National Visa Center will invite US citizens and residents who had petitioned for residency for their relatives which was approved and having a waiting period of about two years left before receiving the visa to participate in this program where said beneficiaries would be able to come to the USA, obtain work authorization and complete the residency process here. There are more than 100,000 Haitians on the waiting list of approved petitions but they won’t be coming at once, rather on an extended faster track.
Each month, the Dept. of State releases the Visa Bulletin with an update of visa availability. So for November 2014 it is as follows:
Immediate relatives of US Citizens(Spouse, minor child up to age 21, parent) No delay
First preference (Adult unmarried son/daughter of US Citizen) 8 June 2007
2nd pref. 2A (Spouse, minor child of resident) 1 March 2013
2B (Adult unmarried son/daughter of resident 1 Jan. 2008
3rd pref. (Married son/daughter of US Citizen w/spouse, minor) 8 Dec. 2003
4th pref. (Brother/sister of US Citizen w/spouse, minor child) 8 Feb. 2002
All concerned petitioners must wait the written invitation and instructions from the US Government!
+ + +
Le 17 Octobre 2014, le Dépt. of Homeland Security(DHS) et USCIS ont émis des notes de presse annonçant un programme pour Haïtiens similaire à celui pour Cubains depuis 2007 pour lequel organisations, individus et le Gouvernement d’Haïti avaient plaidé longtemps. A partir de 2015, le National Visa Center va inviter des citoyens et résidents qui avaient appliqué pour la résidence de members de leur famille, été approuvée et ayant une période d’attente encore d’environ 2 ans à participer dans ce programme où les bénéficiaires pourraient venir aux USA, obtenir l’autorisation de travail et compléter sur place le processus de résidence. Il y a plus de 100.000 Haïtiens sur la liste d’attente de pétitions approuvées mais ils ne viendront pas d’un seul coup, plutôt dans un circuit plus rapide.
Chaque mois, le Dépt. d’Etat publie le Visa Bulletin avec la plus récente situation de visas par catégorie et date de priorité. Ainsi pour Novembre 2014, c’est comme suit:
Famille immédiate de citoyen(Epoux/se, mineur jusqu’à 21 ans, parent) Pas de délai
1ière préférence (Enfant adulte non-marié/e de citoyen) 8 Juin 2007
2ième préf. 2A (Epoux/se, enfant mineur de résident) 1 Mars 2013
2B (Enfant adulte non-marié de résident) 1 Jan. 2008
3ième. préf. (Enfant marié/e de citoyen avec époux/se, mineur) 8 Déc.2003
4ième préf. (Frère/soeur de citoyen avec épouse/x, mineur) 8 Fév. 2002.
Tous les pétitionaires concernés doivent attendre l’invitation et les instructions écrites du Gouvernement Américain!
# #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La nouvelle date limite pour soumettre une proposition: 30 novembre 2014.

Le 12/08/2014 6:28 PM, Samuel Pierre a écrit :

Pour une large diffusion…

Concours d’admission 2014-2015

L’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (ISTEAH) invite les intéressés à participer dès maintenant aux concours d’admission à ses programmes conduisant au diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS), à la maîtrise (M.Sc. ou M.Sc.A.) ou au doctorat (Ph.D.) dans l’une des quatre disciplines suivantes : ingénierie, gestion de projets, formation professionnelle et technique, sciences de l’éducation. Ces programmes seront offerts à partir de septembre 2015 et le bureau des admissions recevra les dossiers de candidature à partir du 18 août 2014. Suite à l’analyse des dossiers, les candidats retenus seront invités à un test général d’admission. Dans chacun de ces programmes, les places sont limitées.

Pour des informations sur le processus d’admission, consulter la rubrique « Admission » du site de l’ISTEAH : http://www.isteah.edu.ht/

La liste et la description des programmes offerts sont accessibles à partir de l’adresse suivante : http://www.isteah.edu.ht/index.php/admission-inscription

Pour des informations sur les pièces requises, consulter le lien :
http://www.isteah.edu.ht/index.php/admission-inscription/pieces-requises

Pour toute information additionnelle, veuillez appeler au : 36 36 36 07 ou 47 69 04 04.
Une séance d’information est prévue le lundi 22 septembre de 16h à 18h, dans les villes suivantes : Cap-Haïtien, Hinche et Port-au-Prince. Si le nombre de participants le justifie, la séance pourra s’étendre aux villes des Cayes et de Jacmel. Prière de réserver votre place à la séance d’information en nous écrivant, avant le 20 septembre 2014, à : admission@isteah.ht

Liste des programmes offerts

Domaine Spécialité Grades offerts Date limite*
Formation professionnelle et technique

DESS M.Sc.A.
15 novembre 2014

Gestion de projets
Ingénierie civile
DESS M.Sc.A. 15 décembre 2014
Architecture et aménagement
DESS M.Sc.A.
Affaires et ingénierie sociale DESS M.Sc.A.
Technologies DESS M.Sc.A.
Gouvernance électronique DESS M.Sc.A.

Ingénierie
Génie informatique et des technologies de l’information DESS M.Sc.A. Ph.D. 15 novembre 2014
Génie des mines DESS M.Sc.A. Ph.D.
Génie des ressources hydriques DESS M.Sc.A. Ph.D.
Génie des systèmes énergétiques DESS M.Sc.A. Ph.D.
Génie des transports et des infrastructures DESS M.Sc.A. Ph.D.

Sciences de l’éducation
Biologie et sciences de la vie DESS M.Sc. Ph.D. 15 novembre 2014
Chimie DESS M.Sc. Ph.D.
Gestion des systèmes éducatifs DESS M.Sc. Ph.D.
Formation à distance et e-learning DESS M.Sc. Ph.D.
Mathématiques DESS M.Sc. Ph.D.
Physique DESS M.Sc. Ph.D.
Sciences de la terre et de l’atmosphère DESS M.Sc. Ph.D.
* : date limite pour déposer l’enveloppe contenant TOUTES les pièces requises pour une demande d’admission

Haïti Perspectives
Revue thématique du GRAHN
____________________________________________________
Cahier thématique, Vol. 4, No. 2, Juin 2015
Les institutions démocratiques post-86
Appel à contribution

Le 7 février 1986, Haïti avait fait une révolution démocratique inédite dans la mesure où les citoyens se sont révoltés non pas anarchiquement comme cela se faisait jadis, mais sur la base d’un mouvement organisé constitué de différentes associations locales. Cet évènement a donné lieu, par le truchement de la Constitution du 29 mars 1987, à des Institutions démocratiques diverses et variées : Présidence, Parlement, Pouvoir judiciaire, Police, Administration publique, Conseil électoral provisoire/permanent, Collectivités territoriales, Institutions indépendantes, Partis politiques, Associations civiles, etc.
Néanmoins, une génération après leur mise en place, l’on constate que ces institutions en lesquelles la population haïtienne plaçait beaucoup d’espoir se sont révélées fortement dysfonctionnelles. De ce fait, l’on est amené à revenir sur cette expérience démocratique afin de déterminer les principaux facteurs de blocage institutionnel et d’esquisser certaines solutions pragmatiques.
Ce cahier thématique procède donc à un diagnostic succinct et recherche des pistes de solutions concrètes à ce problème. Sans s’y restreindre, la démarche s’articule notamment autour des questions suivantes :
• Quels sont les fondements démocratiques de ces institutions?
• Qu’est-ce qui empêche le fonctionnement adéquat de ces institutions?
• Que faire pour redresser ces institutions?
Nous sollicitons des contributions qui tentent de répondre objectivement à ces questions. Les personnes intéressées à contribuer devront soumettre, au plus tard le 30 septembre 2014, un texte d’environ une page résumant leurs contributions aux coéditeurs :
• Fritz Dorvilier : kitz74@yahoo.com
• Michel Julien : mi.julien@sympatico.ca
Elles recevront une notification d’acceptation ou de refus du résumé au plus tard le 31 octobre 2014. Si le résumé est accepté, l’article au complet (6 pages maximum, interligne simple) doit être soumis au plus tard le 21 décembre 2014.
Les notifications d’acceptation finale seront expédiées aux auteurs au plus tard le 31 janvier 2015. La parution de ce cahier thématique est prévue pour juin 2015.

Coéditeurs invités
1. Fritz Dorvilier, Ph. D., Haïti
2. Michel Julien, Canada

Comité éditorial
3. Weibert Arthus, Ph.D., Haïti
4. Ricardo Augustin, Ph.D., Haïti
5. Magaly Brodeur, Canada
6. Monferrier Dorval, Ph.D., Haïti
7. Cary Hector, Dr. Phil., Haïti
8. Chenet Jean-Baptiste, Ph.D., Haïti
9. Joseph Mathieu, Ph.D., Canada
10. Louis Naud Pierre, Ph.D., Haïti
11. Myrlande Pierre, Canada
12. Luné Roc Pierre-Louis, Ph.D., Haïti
13. François Pierre-Louis, Ph.D., USA
14. Michèle D. Pierre-Louis, Haïti
15. Charles Tardieu, Ph. D., Haïti
16. Hérold Toussaint, Ph. D., Haïti

Santé
Ebola : la fièvre hémorragique a tué près de 5000 personnes

Des agents sanitaires dans le district de Foya, au Liberia(photo: UNICEF/Jallanzo)
La fièvre hémorragique Ebola a fait 4.877 morts sur 9.936 cas enregistrés dans sept pays. Avec ce dernier bilan daté du 19 octobre et publié hier mercredi à Genève, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de diviser en deux groupes les pays touchés par l’épidémie. Le premier groupe est composé des trois pays les plus atteints (Liberia, Sierra Leone et Guinée), et le deuxième groupe comprend les Etats-Unis et l’Espagne. Le Nigeria et le Sénégal viennent d’être retirés de la liste des pays touchés par l’épidémie, car ils n’ont plus signalé de cas depuis 42 jours.

Le bilan de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest approche les 10.000 cas pour près de 4.900 morts, en plein renforcement des dispositifs de précaution et de la mobilisation internationale. Selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la fièvre hémorragique a tué 2705 Libériens, 1259 Sierra-léonais et 904 Guinéens.
L’OMS juge que les cas réels de contamination sont bien plus nombreux que ceux effectivement recensés. Ce facteur multiplicateur est de 1,5 en Guinée, 2 en Sierra Leone et 2,5 au Libéria avec un taux de mortalité de 70% en cas de contamination. Les personnels de santé sont particulièrement touchés, avec 244 morts sur 443 infections dans tous ces pays.
Pourtant, l’OMS ajoute que les institutions médicales manquent cruellement de lits pour accueillir les malades dans ces pays et que l’aide sanitaire internationale demeure insuffisante.
Bonne nouvelle en revanche: le Nigeria et le Sénégal viennent d’être retirés de la liste des pays touchés par l’épidémie, car ils n’ont plus signalé de cas depuis 42 jours.
Par ailleurs, l’OMS espère obtenir les premiers résultats quant à l’efficacité des vaccins d’ici décembre. Mais ils ne devraient pas être opérationnels avant l’année prochaine. Les premiers lots de vaccins expérimentaux sont arrivés en Suisse pour être testés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ces essais doivent avoir lieu aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et au Centre hospitalier universitaire vaudois à Lausanne.
(Mise en perspective : Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Happy Birthday Sister Jamie Phelps

 

 

Sister Jamie

Flowe24

October 24 , 2014 was the Birthday of Sister Jamie Phelps, one of the eminent theologians and one of the Icons of The Black Catholic Ministry. Sister Jamie is a great gift from God to The Catholic Church

Sister Jamie T. Phelps, O.P., Ph.D. , an Adrian Dominican Sister or woman religious, is a professor of systematic theology and the director of the Institute for Black Catholic Studies at Xavier University of Louisiana. She played a key role at the 24th Annual Convention at St. John’s University in Queens. .

She is one of the leaders of a spiritual Talk Show at Radio Solidarité. Sister Jamie has great love for the Haitian Community. Love is always two ways street. So The Haitian Community is very grateful to sister Jamie for her profound dedication to the Evangelization ofHaitianCommunity

Bishop Guy Sansaricq would like to wish a Happy Birthday to Sister Jamie: Happy Birthday dear Sister Jamie: You know how precious you are to our hearts and our ministry.
I will offer prayers for you this weekend so that you will remain physically strong and spiritually
fruitful.
Bishop Sansaricq

Sister Jamie was the Director of the Institute for Black Catholic studies and the Katharine Drexel Professor of Systematic Theology. As the Director she was responsible for the on-going development of our degree and continuing education programs, student recruitment and fundraising. he used a team approach so she had adjunct associate directors, coordinators and faculty who assist me in the program development.

The National Center urges the Catholic Community and all our friends to remember Sister Jamie in their prayers.
The National Center .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Happy Birthday Deacon Bellevue

 

 

Deacon Hernst

October 9 was the birthday of deacon Bellevue , one of the three Haitians ordained in the Diocese of Rockville Centre last May by Bishop Murphy. Deacon Bellevue is loved by almost every one in our community for his silliness and friendliness. He is a great worker in the vineyard of the Lord.
Deacon Bellevue is a son of the Croix-des-Bouquets and a member of St. Martha’s Parish in Uniondale. He has a master’s degree in business administration from Long Island University and a master’s degree in pastoral theology from the Seminary of the Immaculate Conception in Huntington. He was a star student a the Pastoral College. He is married with his beautiful wife for than thirty years and he is the father of child. He is lovely husband and a good Christian
Apostola Ayisyano-Ameriken nan Dyosèz Wòkvil Senntè would like to wish a Happy birthday to deacon Bellevue:’’

Dear Deacon Hernst,

Each Birthday celebration is a special blessing from Above. We rejoice with you on this special occasion and we thank you for the many graces He has shed upon you so far and the many others He will continue to give you each and every day.

We pray that God strengthen you in your new Ministry as a Deacon, serving His people,

Thank you for your willingness to collaborate with the Haitian-American Apostolate in ministering to your brothers and sisters in the Haitian-American Community.

Happy Birthday! Have a very enjoyable day!
Bòn Fèt kenbe fèm nan travay Bondye a! Ou mèt konte sou priyè nou!

Apostola Ayisyano-Ameriken nan Dyosèz Wòkvil Senntè
Bishop Sansaricq would like to wish a happy Birthday to Deacon Bellevue: ‘’ Dear Deacon Hernst, Happy Birthday! May your prayerful dedication to the community continue to help spread “the Joy of the Gospel!” A thousand good wishes to you and your family!

The National Center is very honored to join its voice to those of the Haitian Catholic Community in the Diocese of Rockville centre, the Family of deacon Bellevue, the parishioners of Ste Martha Parish, in wishing deacon Bellevue Happy Birthday and good health. We encourage our brothers, sisters and friends of the National Center to remember deacon Bellevue in their prayers.
May God and our Manman Mary continue to protect our brother and friend Deacon Bellevue and inspire him in his vital ministry for our brothers and sisters of Ste Martha Parish in the diocese of Rockville Centre!

National Center

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Baltimore-Happy Birthday Sister Madeline

 

 

Sister Madeline

 

Sr. Madeleine in the front of Mother Lange

Flowe24

October 30 will be the birthday of Sister Madeline Swaboski , Sister, Servant of the Immaculate Heart of Mary (IHM). She graduated from Marywood University and the University of Scranton with Masters degrees in Science Education and Theology. She is a humble worker in the vineyard of the Lord and a great friend of the National Center of The Haitian Apostolate.

She has worked faithfully and fruitfully in many ministries, including a long association (8 years) with the Oblate Sisters of Providence. She has worked as receptionist and secretary at St. Frances Academy in Baltimore, founded by Mother Lange for young people of color, and as administrative assistant at the Mother Lange Guild office at Mount Providence in Baltimore. She likes to walk and she enjoys nature, writing letters and some emails, singing and listening to music and reading historical novels and mysteries, besides good spiritual books.

“I like to refer to Mother Mary Lange as my religious life grandmother,” Sister Madeline says, “because of this historical connection of the OSP and IHM Sisters.

Bishop Sansaricq, executive Director of The National Center of the Haitian Apostolate expresses his wishes in those words : “Dear Sr. Madeline, Happy Birthday! Many are enlightened by the witness of your unshakable faith and steadfast love. Many you enjoy many more years in our midst!

Marlène R. Apollon, past chairwoman of Haitian-Americans United (HAU) for Mother Lange, Baltimore-Washington: “The best cousin you can ever have!» This is how I described Sr Madeline when I introduced her, in May 2004, at the Symposium for the 175th Anniversary of the foundation of the Oblate Sisters of Providence. A member of the Sisters, Servants of the Immaculate Heart of Mary (IHM), founded by Theresa Maxis Duchemin, one of the first four Oblate Sisters of Providence, Sister Madeline has been hard at work for the promotion of the cause of Mother Lange, organizing, welcoming, leading groups of pilgrims, solving problems, dispensing her warm hugs.

Happy Birthday, dear Sister Madeline. Thanks for your many prayers and for your friendship. You will always be in my prayers. May God keep you in His embrace.”

From Carole Despestre, Vice-Chairperson of Haitian-Americans United (HAU) for Mother Lange, Baltimore-Washington: “Sister Madeline (IHM) is a devoted servant per excellence to our Lord and a wonderful assistant to Sister Virgine (OSP). She accomplishes her numerous tasks with efficiency and competence and is a model of endurance in any crisis that comes her way.

In the past months, I have had the opportunity to interact with her on the Board of the Mother Lange Guild as well as on the pilgrimage committee and she has always exhibited knowledge, patience and calmness, attributes that most of us often lack.

Today, on the anniversary of her birth, I first of all thank God for having placed Sister Madeline on my path and I wish her all the blessings that she deserves.

We, at The National Center, would like to join the family of Sister Madeline, the Oblate Sisters of Providence and the Sisters, Servants of the Immaculate Heart of Mary (IHM), the great archdiocese of Baltimore, the Catholic Ministry, the National Board of the Mother Lange Guild, the chapters of Haitian-Americans United (HAU) for Mother Lange and of New-York Mother Lange Sainthood Cause and the Haitian Catholic community in the Diaspora in wishing Sister Madeleine “Happy Birthday and Good Health” as she continues in her vital ministry. We thank God for this sister of deep faith who is always ready to spread the Gospel of Christ everywhere.
The National Center urges the Catholic Community and all our friends to remember Sister Madeline in their prayers.
The National Center .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

In Brief

 

Tele Solidarite-Fund Raising Campaign

 

 

Dr Mcalla-2

 

 

 

The Bulletin The Haitian Apostolate Inc. has recently launched a fund-raising campaign for the purpose of purchasing Radio and TV cameras and other electronic equipment to enhance their radio and television programs on the internet. For many years now, these programs have been in existence but need to be professionally enhanced. These programs are accessible on a daily basis at SNAA.ORG. They provide religious instructions but also news of the community. Interviews with many important persons of the community are frequently aired. Many associations such as the Haitian Doctors’ Association will soon be preparing a weekly talk show program on health issues. Good equipments are necessary for better performance. A committee including members of the Haitian engineers, the Haitian Doctors and the Haitian artists Associations are overseeing the operation. I am temporarily the chairman of that board. Checks can be sent to: “Haitian Apostolate Inc.” 332, East 32nd St. Brooklyn NY 11226 This highly recommendable community service deserves the wide support of everyone who loves Haiti.                                                                               L’Apostolat Haitien National campagne de levée de fonds

 

 

foule23

L’Apostolat Haitien National vient de lancer une campagne de levée de fonds afin d’être en mesure de se procurer les équipements nécessaires pour le fonctionnement efficace de leur radio et de leur Television appelés Radio/TV solidarite. Tout le monde peut se brancher sur ces programmes 24 heures sur 24 sept jours par semaine en clicquant SNAA.ORG. Un large comité comptant parmi eux des membres des associations Haitiennes des ingénieurs, des médecins et des artistes sont en charge de cette station. Je suis provisoirement le chairman de ce “Board.” Les associations ci-haut mentionnées sont en train de préparer des talk shows hebdomadaires sur leurs domaines d’expertise. Nous espérons que le plus grand nombre possible de ceux qui aiment notre pays contribueront largement à cette entreprise qui a pour but de rehausser notre communauté. Tout chèque peut étre adressé comme suit: Haitian Apostolate inc. 332, East 32nd St Brooklyn NY 11226         Bishop Guy Sansaricq   .

 

 

 

 

Save

National Center-Holy Land Dear Friends:             The National Center of the Haitian Apostolate offers you the opportunity to go to the Holy Land and Rome. Our Holy Father, Pope Francis recently made this pilgrimage walking in the footsteps of Our Lord Jesus. He encourages us to see the places that are related to our Faith and Catholic tradition. He visited: Nazareth where the angel was sent to the Blessed Virgin Mary to announce the birth of Jesus; Bethlehem, the birthplace of our Savior, and he celebrated Mass in the Upper Room. As you carry the Cross, you will remember the sufferings, death of Jesus. How stunning it will be to stand on top of the Mount of Olives and view the Old City and remember where Jesus taught his disciples. Let us spend time in prayer and meditation in the same spots where Jesus prayed, healed the sick, wept and joined the disciples on a fishing trip. In Rome, you will be graced with a memorable audience with Pope Francis at the Vatican. Awesome! May the Lord bless us and prepare us for a great journey of faith. Please register early so you can benefit the $50.00 discount promised to the early birds. Chaplain: Father Yvon Pierre Contact Persons: Marie Monique Charlot 954-443-2698 Sister Juvenia Joseph 718-856-3323 Date of Pilgrimage: May 11-20, 2015     We have posted Haitian Apostolate flyer on a private website. The purpose of our doing this is so the client can use the site in his promotions. You should encourage them to put the web address in their parish bulletins and especially if they have a parish or ministry web site, they should have their web person create a link from their site to open this brochure. http://www.unitours.com/client/HaitianApostolateHolyLandandItaly.pdf   Fabrizio Fabbri President Unitours, Inc. 10 Midland Ave #202 Port Chester, NY 10573 Tel: 914-253-9446 Fax: 914-253-9001 Toll free: 800-777-7432 Website: www.unitours.com Facebook: http://www.facebook.com/Unitours Twitter: @UnitoursInc

 

 

 

Sanctuaire Marial Cap de la Madeleine-Tournée Promotionnelle au bénéfice des Sanctuaires du Québec réalisée par

 

Berrard

 

le Père Wedner Bérard, omi à New-York du 16 au 20 mai 2014

 

 

Cette tournée m’a permis de visiter une nouvelle colonie d’Haïtiens à New-York particulièrement dans le faubourg de Queens. Les paroisses visitées à cette occasion sont au nombre de trois, à savoir: Ste Anne et St Joachim, St Boniface et Notre-Dame de Lourdes. Les deux premières sont dans le cadre de mon travail et la dernière par courtoisie. C’est une paroisse essentiellement anglophone mais très fréquentée par un bon groupe d’Haïtiens.

 

Ste Anne et St Joachim

218-26, 105 Ave

Queens Village, NY11429

9173654505

Nixon Jean François, Vicaire

 

St Boniface

631 Elmont Rd, NY11003

Carlens Vendredi, Vicaire

3479094745

 

Notre-Dame de Lourdes

9280, 220th Street

Queens Village, NY11428

 

 

 

 

Programme de la Tournée

 

16 Mai: départ de Montréal et arrivée à New York tard dans la soirée.

 

17 Mai: rencontre au matin avec le père Nixon Jean François au presbytère de la paroisse de Ste Anne.

 

17 Mai: rencontre informelle dans la soirée avec un groupe d’Haïtiens qui voulait s’informer des principaux sanctuaires du Québec et particulièrement de mon travail au Sanctuaire Notre-Dame du Cap.

 

18 Mai: 7h am messe à la paroisse Ste Anne avec une partie de la communauté haïtienne. L’assemblée composée majoritairement de retraités du troisième âge est estimée aux environs de 500 personnes. Ils ont bien accueilli l’invitation que je leur ai faite de visiter les sanctuaires du Québec, la Porte Sainte de la basilique de Québec et aussi Notre-Dame du Cap surtout à la période du Festival de l’assomption du 9 au 17 aout prochain.

 

18 Mai: 9h am participation à une cérémonie de première communion à la paroisse Notre-Dame de Lourdes.

 

18 Mai: 10h30 am messe concélébrée avec le père Carlens Vendredi à la paroisse St Boniface. 800 Haïtiens ont commémoré avec fierté et dignité la fête du drapeau. C’est dans un atmosphère de fête et de joie que j’ai lancé mon invitation pour un pèlerinage dans les différents sanctuaires du Québec.

 

18 Mai: 13h pm, retour à la paroisse Ste Anne et St Joachim pour promouvoir les sanctuaires du Québec et pour rencontrer la plus grosse partie des Haïtiens qui étaient venus nombreux à cette messe d’action de grâce en l’honneur du bicolore haïtien. C’était une belle et émouvante cérémonie marquée de chants et de mimes relatifs au drapeau, symbole d’unité et de fraternité entre les Haïtiens.

18 Mai: de 18 à 23h pm, rencontre festive avec 120 personnes, parents et enfants qui ont reçu la première communion à la paroisse Notre-Dame de Lourdes.

 

19 Mai: Journée de repos

 

20 Mai: retour au Sanctuaire.

 

P. Wedner Bérard, omi

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s