National Center-Latest News-October 5th

Business Card 3

Notre Dame Du Rosaire

Visit telesolidarite.tv Skype Account: brothertob Weekly Bulletin Staff: Marlene Rigaud Apollon, Sister Jamie Phelps PHD, Deacon Paul Dorsainville Brother Tob: Editor Bishop Guy Sansaricq : Director Radio Solidarité : 1-302-797-4073 Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv- Blog: Solidarite Flash Face Book: Radiotelesolidarite Weekly Bulletin: , -October5, 2014-October 12,2014 Unsubscribe here

 

 

 

 

 

 

 

 

1–Thought of The Week

 

2-Bishop Sansaricq-Homily

 

 

3- To Bishop Guy Sansaricq For his 80th birthday Marlène Rigaud Apollon

 

 

 

 

 

 

 

 

4 Feast of Our Lady of the Rosary

 

 

 

5- Interview with Doctor Paul Latortue

 

 

 

 

 

 

6-  Boston Interview with Father Gustave Miracle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7- Le Diocèse de Brooklyn est en deuil

 

 

 

 

 

 

 

8- Cardinal Vingt-Trois : « Ne pas se contenter de dire aux couples qu’ils doivent se conformer à un modèle

 

 

 

 

 

 

9- Les Etats-Unis tentent de circonscrire sur leur sol Ebola, qui s’étend en Afrique

 

 

 

 

10- Bill Gates tops Forbes list of 400 richest people in America

 

 

 

 

 

 

 

11- Sommet à l’ONU: le réchauffement climatique, de nouveau une priorité

 

 

 

 

 

 

12- Proverbes

 

 

 

 

13- Good to know.         Catechism of the Catholic Church: 4th Commandment, The Family-   .-Deacon Paul C. Dorsinville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14 Happy Birthday Father Adrien , Sister Marcelle Fils Aimé and Sister Bruno

 

 

 

15- In Brief

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pensée de la semaine:

«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu “heureux”. Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie» – John Lennon

Thought of the week:

“When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grow up. I said “happy.” They told me I did not understand the question, I answered they did not understand life “- John Lennon

Pensamiento de la semana:

“Cuando fui a la escuela, me preguntaron qué quería ser cuando crezca. Le dije: “feliz”. Ellos me dijeron que yo no entendía la pregunta, respondí que no entendían la vida “- John Lennon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 27TH SUNDAY (Oct. 05, 2014)
Isaiah 5, 1-7; Psalm 80; Philippians 4, 6-9; Matthew 21, 33-43

Bishop29

 

By +Guy Sansaricq

The story used by Jesus in today’s Gospel text is an old one already used by Prophet Isaiah in the first reading. It’s the story of the vine a man planted in hope of good grapes. However the vine turned out sour grapes. The outraged man burns it down and plants another. The story applies in the first place to the people of Israel who were like a cherished vine planted by God and cared for by great prophets for centuries. Yet, they ended up worshipping false gods and practicing grave injustices. God venting his frustration voices his irrevocable decision to shift his favors from Israel to another people.

That other people is the Church, the universal Church that embraces all the nations of the world.
In this context, Jesus is described as the stone rejected by the builders who has become the cornerstone of something bigger, something greater: the Church.

The story carries a stern warning for us as well. We are not to follow the bad example of the ancestors. We the New People of the New Covenant are summoned to produce “good grapes” that is good deeds. Love of God and love of neighbor must foster within us great virtues. The second reading says it well: “whatever is true, whatever is honorable, whatever is just, whatever is pure, whatever is lovely, whatever is gracious, if there is any excellence and if there is anything worthy of praise think about these things. Keep on doing what you have learned and received and heard and seen in me. Then the God of peace will be with you.”

May the Lord spare us as a Church the disgrace of producing sour fruits of injustice and perversity!
The Lord has chosen us from the world to go forth and bear fruit that remain.” (Jn. 15, 16)

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 27ème DIMANCHE (5 Octobre 2014)
Isaien 5, 1-7; Psaume 80; Philippiens 4, 6-9; Mathieu 21, 33-43

 

Bishop29

Par +Guy Sansaricq.

Dans ce monde de préjugés, de guerres et de nationalisme borné, réjouissons nous de recevoir aujourd’hui un message d’ouverture internationale. La lecon est donnée à travers la parabole du grand propriétaire terrien qui n’arrive pas à obtenir de ses fermiers malhonnètes la part qui lui revient. Les serviteurs qu’il dépèche auprès d’eux sont battus ou meme tués. Dans un supreme effort de changer leurs coeurs, il envoie son propre fils. Celui-ci est cyniquement tué. Que fait le maitre? C’est le point fort de l’histoire: il arrache ses terres des mains des fermiers rebelles et les confie à d’autres ouvriers honnetes et efficaces. Expliquons cette histoire, Jésus est le fils héritier qui sera assassiné. Les fermiers ingrats et sanguinaires représentent le peuple de l’Ancienne Alliance.
L’héritage sacré promis autrefois à Abraham sera transféré à L”EGLISE, peuple de la Nouvelle Alliance.

Cette declaration ne doit pas servir d’ammunitions pour l’antisémitisme. Jésus veut que tout homme soit sauvé y compris son propre peuple. Mais l’heure a sonné pour que tous les peuples participent aux promesses de l’ancienne alliance. L’attention privilégiée reservée autrefois à un groupe restreint
est maintenant étendue à toutes les nations, toutes les races, tous les peuples.

La déclaration est historique! Le mur de la separation s’écroule! Le principe d’universalité est décrété!
Tous ceux qui étaient loin sont devenus proches! Chrétien, ouvre ton Coeur, ouvre tes bras, ouvre ta main! Sois remarquable par ton esprit de fraternité universelle. Tu appartiens à la Nouvelle et Eternelle Alliance! Brille par ton amour!
Bishop Sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

To Bishop Guy Sansaricq
For his 80th birthday
Marlène Rigaud Apollon

Bishop Sansaricq20

Eighty years. This is how old Mgr. Guy Sansaricq will be this October 6. Eighty years already. I feel compelled to point that out because you would not be able to tell just by looking at this octogenarian so full of energy, of vitality, his mind and his heart so full of projects already completed or under way that he founded, co-founded or initiated with great success. Tireless, he is still at work despite having retired 5 years ago.

 

 

Marlene

Marlene Rigaud Apollon

Editorialist of the Weekly Bulletin of The National Center and

Radio Solidarite

Among his accomplishments, I will just mention the National Center for Haitian Apostolate, the Pastoral Kolej ,the annual Conventions and Mini conventions, Radio Solidarity and its Weekly newsletter that gave birth to TeleSolidarite with its rich and modern programming made possible thanks to the collaboration of several professionals of all kinds who give generously of their time and their talents to the service of communities – that extend far beyond Haiti and its diaspora – with interviews or informational, educational and other presentations; a programming whose continuity also depends on the financial support at all levels of community members.

 

 

DSC_4095 - Copy

 

A birthday is always a special occasion to express one’s wishes accompanied by a gift, large or small, as a sign of affection and appreciation. This October 6, 2014 is an opportunity for us to thank our dear Bishop Sansaricq for his enormous contribution to our spiritual, educational and cultural enrichment, to assure him of our fervent prayers on this milestone he is reaching, and if we have not already done so, to participate, to the extent possible, as a birthday gift, to the Fundraiser that was recently launched to

consolidate and extend the work of TeleSolidarite.
(For more information, please contact Brother Tob at (631) -223-3761 or email him at solidarite@optonline.net). Go ahead. TeleSolidarite is counting on you.

 

 

 

 

DEAR MGR. SANSARICQ,

Bishop Sansaricq20

YOU KNOW THAT YOU ALREADY HAVE OUR LOVE AND OUR RESPECT .
TODAY, IN HONOR OF YOUR 80TH BIRTHDAY,
I TAKE UPON MYSELF TO ADD OUR DEEP THANKS
FOR ALL YOU HAVE DONE FOR US,
AND THE PROMISE OF OUR SUPPORT.

MAY YOU, BY THE GRACE OF GOD, CONTINUE FOR MANY MORE YEARS
TO STIMULATE US TO FOLLOW YOUR EXTRAORDINARY EXAMPLE
OF GENEROSITY, SERVICE AND GIFT OF YOURSELF
THAT YOU HAVE ALWAYS GIVEN US.

I JOIN THE ENTIRE TEAM OF THE NATIONAL CENTER,
RADIO SOLIDARITÉ AND TELE SOLIDARITE,
ALL THOSE WHO COLLABORATE WITH YOU
AND ALL COMMUNITIES FROM EVERYWHERE
TO WISH YOU WITH GREAT JOY,
A HAPPY, HAPPY, HAPPY 80 TH BIRTHDAY
MAY THE LORD KEEP YOU UNDER CARE!

MARLÈNE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À MGR. GUY SANSARICQ
POUR SON 80ÈME ANNIVERSAIRE
Marlène Rigaud Apollon

Bishop Sansaricq20

Quatre-vingts ans. C’est l’âge qu’atteindra Mgr. Guy Sansaricq ce 6 octobre Quatre-vingts ans déjà. Je me sens obligée de le souligner car on ne le dirait pas à observer cet octogénaire si plein d’énergie, de vivacité, l’esprit et le cœur si pleins de projetsdéjà réalisés ou en cours qu’il a fondés, co-fondés ou initiés avec grand succès. Car, infatigable, il est encore à l’œuvre bien qu’il soit à la retraite depuis 5 ans.

 

 

DSC_4893

Parmi ses accomplissements, je citerai seulement le Centre National de l’Apostolat Haïtien, le Kolej Pastoral, les Conventions et Mini-conventions annuelles, la Radio Solidarité et son Bulletin hebdomadaire qui ont donné naissance à Télé Solidarité avec sa riche et moderne programmation rendue possible grâce à la collaboration de nombreux professionnels de tous genres qui donnent généreusement de leur temps et de leurs talents au service de communautés — qui s’étendent bien au-delà d’Haïti et de sa diaspora — avec des entretiens ou présentations informationnels, éducationnels et autres; une programmation dont la continuité dépend aussi du soutien financier à tous les niveaux de membres de ces communautés.

 

 

Pretres

Un anniversaire est toujours une occasion spéciale d’exprimer ses vœux et de les accompagner d’un cadeau, grand ou petit, en signe d’affection et d’appréciation. Ce 6 octobre 2014, c’est l’occasion pour nous de remercier notre cher Mgr. Sansaricq pour son énorme contribution à notre enrichissement spirituel, éducationnel et culturel, de l’assurer de nos ferventes prières en cette importante étape qu’il a atteint

et, si nous ne l’avons pas encore fait, de participer, dans la mesure du possible, comme cadeau de fête, à la Collecte de Fonds qui a été récemment lancée pour consolider et étendre le travail de Télé Solidarité.
(Pour plus de précisions, vous pouvez contacter le numéro (631) -223-3761 de Frère Buteau ou son courriel solidarite@optonline.net). Allez-y. Télé Solidarité compte sur vous.

CHER MGR. SANSARICQ

Bishop Sansaricq20

VOUS SAVEZ QUE NOTRE AFFECTION ET NOTRE RESPECT
VOUS SONT DÉJÀ ACQUIS.
AUJOURD’HUI, EN L’HONNEUR DE VOTRE 80ÈMEANNIVERSAIRE,
JE PRENDS SUR MOI D’Y AJOUTER NOS PROFONDS REMERCIEMENTS
POUR TOUS VOS ACCOMPLISSEMENTS À NOTRE PROFIT
ET LA PROMESSE DE NOTRE APPUI.

PUISSIEZ-VOUS, PAR LA GRÂCE DE DIEU
CONTINUER, DE LONGUES ANNÉES ENCORE,
À NOUS STIMULER À SUIVRE VOTRE EXTRAORDINAIRE EXEMPLE DE GÉNÉROSITÉ,
DE SERVICE ET DE DON DE VOUS-MÊME,
QUE VOUS NOUS AVEZ TOUJOURS COMMUNIQUÉ.

JE ME JOINS A TOUTE L’ÉQUIPE DU CENTRE NATIONAL,
DE RADIO SOLIDARITÉ ET DE TÉLÉ SOLIDARITÉ,
A TOUS CEUX QUI ŒUVRENT AVEC VOUS
ET AUX COMMUNAUTÉS DE PARTOUT
POUR VOUS SOUHAITER ALLÈGREMENT
UN JOYEUX, JOYEUX, JOYEUX 80ÈME ANNIVERSAIRE!
QUE LE SEIGNEUR VOUS GARDE SOUS SA PROTECTION!

MARLÈNE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Feast of Our Lady of the Rosary

Notre Dame Du Rosaire
October 7, 2014 is the feast of Our Lady of the Rosary (Manman Roze), Patroness of Croix Des Bouquets. It is a festival that brings together the population of Croix Des Bouquets both in the diaspora and Haiti. Croix Des Bouquets is the hometown of the late Father Charles Louis Fanes founder of the Congregation of the Little Brothers of St. Therese in Haiti. Father Horelle Fleurisca is the pastor of the parish of Our Lady of the Rosary.in Croix Des Bouquets
During the deadly earthquake of January 2010, Our Lady of the Rosary Church in Croix Des Bouquets was damaged and the faithful parishioners had to celebrate Mass live in a tent or the parish hall. When Father Horelle Fleurisca, the new pastor arrived in 2011 his first task was to focus on the repair of the parish church. By September 2012, the repairs were almost complete and the priests and church community were able to celebrate Mass in the parish church. Father Horelle and the committee for repairing Our Lady of the Rosary Church are to be congratulated for a job well done. Bravo! Without aid from foreign organizations they manage to repair their church. It took good leadership and be able to work together (tèt Ansanm) and to succeed.

Several prominent and well known people were born in La Croix-des-Bouquets:
• Coustard Guy Saint-Lo (1752-1825), general of the armies of the French Republic.
• Louis-Jacques Beauvais (1759-1799), general of the armies of the French Republic.
• The painter Armand Gesner (born June 11, 1936, died June 10, 2008), master of Haitian painting.
• Wyclef Jean, the American singer, producer and former member of The Fugees.
• Georges Liautaud, sculptor inspired by the voodoo traditions. (Georges Liautaud disciples came together in the artistic village of Noailles, enriching the tradition of iron sculpture carved in Croix-des-Bouquets. The museum Georges Liautaud, dedicated to the promotion of contemporary art in Haiti, was inaugurated in 2009.)
• Father Charles Louis Fanèse, founder of the Congregation of the Little Brothers of St. Therese in Haiti.
Croix des Bouquets, once one of the major granaries of Haiti, has become one of the slums of Haiti. The population of Croix des Bouquets increased to more than 100,000 after the earthquake of 2010, but the population is still treated like Cinderella by the HAITIAN State. The influential natives of Croix Des Bouquets still have the ear of those in power

One week before the celebration many families do not know how to address the need of sending their children to school ! Since eliminating the Creole pig in 1980, whose cultivation provided a large income to the peasant class, every school opening is a nightmare for Haitian families. They must struggle to pay for their children to go to school.

A great number of the Croix Des Bouquets elite lives in foreign lands and the minority that are still in Haiti or the Croix Des Bouquets are so absorbed with their personal activities that they have no interest of lending their time to ensure the proper functioning of the Croix des Bouquets . Consequently, the previous and current governance of Croix des Bouquets is controlled by Outsiders (i.e., people who are not native of Croix des Bouquets).

Obtaining justice is another problematic issue for the people of Croix des Bouquets. Individuals shamelessly are complicit with some notaries and judicial personnel who seized the lands of the inhabitants. These criminals who steal land from their rightful owners are never punished. Imagine the distress of a person who has legal papers for a piece of land owned for over 80 years, waking up one morning and learning from the newspaper that a judgment was rendered against him. This system of injustice justice victimizes the peasant class which represents 80% of Hait. The rule of law is incompatible with such an unjust judicial system!
The Haitian state spends less than 3% of its budget for education. Croix dès Bouquets has a public high school that works two half-day schedules in order to accommodate over 1,000 students. 2014 is the 50th anniversary of the school, the staff and some former high school students are working together to celebrate this anniversary. In the past teachers at this high school might spend several months without receiving their monthly salary, despite their need to feed their families. As a result, private schools are popping up like mushrooms in Croix des Bouquets. It is questionable as to whether or not these are quality schools. The Department of Education has the responsibility to evaluate these schools. The youth of Croix Des Bouquets are victims of an apartheid system in which “good education” is reserved for a small elite and the larger population seem to be condemned to live forever below the poverty line.

The problem of health care of is growing daily. Many people are deprived of their basic social rights. The right to drinking water that should be the common property of humanity. The rights of food security, health care and education are deniedto many. Many people could be still alive if they had better care it they had not been abandoned by those who left Haiti. This fact is another disgrace for the people of Haiti
It is really sad to see that despite the proximity of the Croix des-Bouquets to Port-au-Prince the Capital of Haiti, it does not yet have a hospital to care for its population. The paradox of this reality is that Croix Des Bouquets’ sons and daughters of those who havethe ear of political regime and the son and daughters who are well-known even in foreign lands are doctors and nurses!
Another challenge for the people of Croix Des Bouquets is an agricultural one. Farmers who still have farmland should have access to government support. Since the economic crisis of the 70s and the imposition of neo- liberal policy of the privatization of farming companies and the closure of Hascosugar mills. Many farmers had to sell their plots of arable land to buy a visa for a child or to pay for a funeral. Those who have dreamed of living in Croix des bouquets have built many houses and now most arable land has been consumed by housing developments which are more correctly identified as shantytowns.
We continue to urge the eliteof Croix des Bouquets to reflect on these issues in order to determine how they can contribute to the recovery of Croix des Bouquets. We call on the Haitian government to help the people of Croix des Bouquets overcome the systems of social injustice, especially the case of land grabbing by unscrupulous individuals who continue to take scandalous proportions of land in Croix des Bouquets.

In the midst of these social challenges the celebration of the feast of Our Lady of the Rosary can be an occasion to strengthen the faith and hope of the people of Croix des Bouquets. As we pray that Manman Roze will continue to protect the valiant people of Croix Des Bouquets, the National Center for Haitian Apostolate abroad wishes a very happy feast of the Rosary to all the members of the Croix des Bouquets Community.

Brother Buteau (Brother Tob)
For The National Center

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entretien avec le Docteur Paul Latortue

Doctor Paul Latortue

Le Docteur Paul Latortue nous a parlé de la 68ème Assemblée Générale de l’ONU dans sa dernière émission à Radio Télé Solidarité. La semaine du 26 septembre plusieurs chefs d’États étaients présents au siège des Nations Unies à New York afin de participer à cette grande rencontre. Le Docteur Paul Latortue nous a fait savoir que l’ONU fut créée en 1945 à la suite de la deuxième guerre mondiale sous le gouvernement de Francklyn Delano Roosevelt président des États-Unis afin d’arrêter les guerres entre pays et de fournir une plate-forme de dialogue.
L’ONU est une organisation importante et son premier objectif est de maintenir la paix dans le monde. À sa création on comptait 51 pays indépendants dont Haïti. Monsieur Émile St Lot était le représentant d’Haïti ou le premier ambassadeur d’Haïti à l’ONU. Il a laissé son nom comme quelqu’un qui a fait un travail important au sein de cette organisation. Haïti était donc présent à la création de l’ONU et a signé la charte fondamentale de cette grande institution.
Dans son émission à Radio Télé Solidarité, Docteur Paul Latortue a mis l’accent sur le conseil de sécurité de l’ONU qui est composé de 15 pays membres dont 5 pays d’entre eux ont droit de véto, à savoir: les États-Unis, la Russie, la Chine, la France et le Royaume Uni. Rappelons que le conseil de sécurité des Nations Unies est l’organe exécutif de l’ONU. Il est défini comme ayant «la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationale» selon la Charte des Nations Unies et dispose pour cela de pouvoirs spécifiques tels que le maintien de la paix, l’établissement de sanctions internationales et l’intervention militaire.
Comme évoqué plus haut, la semaine du 26 septembre plusieurs chefs d’État ont pris la parole à la tribune des Nations Unies. Le Docteur Paul Latortue a mis l’accent sur le discours du président Barack Obama qui a touché le conflit israelo-palestinien et a insisté sur l’importance d’avoir 2 États indépendants au Moyen-Orient. Mr Obama s’est présenté comme une personne qui n’aime pas la guerre et a aussi parlé de la maladie d’Ébola en Afrique qui a déjà fait plus de 3000 victimes.
Le président d’Haïti Mr Joseph Michel Martelly était aussi présent. Il a prononcé un discours à l’ONU où il a parlé du progrès de son gouvernement, a abordé la question de l’élection et de l’éducation. Le Docteur Paul Latortue a mentionné qu’il a lu le discours de Mr Martelly au journal le Nouvelliste en ajoutant que ce dernier, dans son discours, a relaté le contentieux entre Haïti et la République Dominicaine et a choisi le chemin du dialogue pour le bien de nos deux peuples et afin de préserver la paix dans la région. Qui peut oublier le fameux arrêté de la Court Constitutionnelle Dominicaine rendant apatrides plus de 200 000 dominicains d’ascendance haïtienne? Est-ce que Mr Martelly n’a pas raté une très bonne occasion à la 68ème Assemblée Générale de l’ONU, comme l’a mentionné le coordonnateur du GARR, pour demander dans son discours l’appui technique des organismes onusiens compétents pour éviter l’apatridie?Entre autre, le Docteur Paul Latortue ajouta que les représentants des pays de la Caraïbe sont mécontents que Haïti ait cédé trop vite dans ce dossier.
Enfin, nous étions très contents d’avoir une autre émission avec le Docteur Paul Latortue à Radio Télé Solidarité et nous continuons à vous inviter à ne pas rater sur Radio Télé Solidarité chaque dimanche à midi l’émission du Docteur Paul Latortue.

Brother Tob
Pour le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interview with doctor Paul Latortue

Dr Paul Latortue1

Dr. Paul Latortue told us about the 68th General Assembly of the UN in his recent talk show at Radio Télé Solidarité. In the week of September 26th several Heads of States were present at the United Nations headquarters in New York to participate in this great event. The UN was created in 1945 after the second World War when Franklyn Delano Roosevelt was President of the United States. The UN was created to stop wars between nations and to provide a platform for dialogue.

The UN is an important organization whose primary objective is to maintain peace in the world. At the creation of the UN there was 51 independent countries including Haiti. Mr Emile St. Lot was the representative of Haiti and Haiti’s first ambassador to the UN. Ambassador St Lot left his name as someone who has done important work in this organization. So Haiti was Present at the creation of the UN and signed its founding charter.

In his broadcast Doctor Paul Latortue pointed out the Security Council of the UN which is composed of 15 members within which five countries detain the right of veto. Nations that have the Veto right are: The United States, Russia, China, France and UK. It should be added that the Security Council of the United Nations is the executive organ of the United Nations (UN). It is defined as having “primary responsibility” for the maintenance of peace and international security” under the UN Charter and has the necessary specific powers such as the maintenance of peace, the establishment of international sanctions and military intervention.

So in the week of September 26th, several heads of states have addressed the forum of the United Nations. Dr. Paul Latortue focused on the speech of President Barack Obama during which he addressed the Israeli Palestine conflict and emphasized the importance of having two independent states in the Middle East. Obama presented himself as a person who does not like wars. He spoke of the disease Ebola in Africa. It has already passed the Cape of Monrovia and already made 3000 victims.

The Haitian President Martelly was present and gave a speech where he talked about the progress of his government stressing the issue of election and education. Dr. Paul Latortue stated that he read the speech Martelly made in the “Nouvelliste” newspaper. Joseph Martelly also mentioned in his speech the dispute between Haiti and the Dominican Republic where he said he chose the way of dialogue to maintain peace in the region. “. Who can forget the famous Dominican Constitutional Court that rendered stateless over 200,000 Dominicans of Haitian descent. Did not Martelly miss a golden opportunity to ask for the technical support of relevant UN agencies to help resolve the crisis created by the decree of the Dominican Republic Constitutional Court? Dr. Paul Latortue added that the representatives of the countries of the Caribbean are unhappy that Haiti has given up too quickly on this important issue.

Finally We were very glad to have a talk Show with Dr. Paul Latortue on Radio Shows Solidarité and we continue to invite you to listen to Radio TV Solidarite every Sunday at noon to be enriched by the vast wisdom and experience of one of the most illustrious members of our generation, Dr. Paul Latortue.
Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boston Interview with Father Gustave Miracle

 

Father Gustave Miracle

 

 

 

Father Gustave Miracle associate priest at the Parish of St. Angela was the Special Guest at Brother Tob’s Radio Show on Radio Solidarite on September 21. Father Miracle exercises his ministry in the Archdiocese of Boston

Recall that Boston has attracted a large number of immigrants from Haiti for over 40 years. So Haitians began to live in Boston since the fifties. Most Americans have in mind that Boston is a city of politics, and politics is dominated by the Boston Irish people, particularly the legendary Kennedy family. In the city today, the traditionally powerful white population has recently become a minority, another group of immigrants – the Haitians along with other newcomers – are beginning to play an important role in strengthening institutions, creating business and filling out the seats in schools.

The Haitian Catholic Community is very visible in the Archdiocese of Boston with Creole Masses in several parishes. Several Haitian priests minister in the Archdiocese of Boston. Father Miracle is one of them.

In his interview Father Miracle made us know that 1,200 worshipers attend the two Creole masses that are celebrated in the Parish of St Angela every Sunday. The first mass is at 7 am and the second one at 1:45 PM. Father Miracle completed his Masters in Theology, He is also a doctoral student at Boston College. He is a very dynamic priest and a very good communicator.

Father Miracle has developed a youth ministry at St. Angela and his initiative is beginning to bear fruit. A special conference is held for them on a monthly basis at St. Angela parish. It’s no secret that a faith community without youth is a car without light. The newsletter staff Congratulates Father Miracle and encourage him to continue in this direction

Father Miracle used his interview to tell us about a medical show that will take place on October 25, 2014 at the parish of St. Angella with doctors and nurses from the Haitian community of Boston. Father Miracle has a close relationship with all of its parishioners. This is why it is easy for him to identify professionals in the faith community.

Finally in his interview Father Miracle informed us that he is ready to support the Radio TV Solidarity fund raising campaign and invited all these brother priests to support this same.

The Haitian ministry of Boston is on the right track with very Dynamic Haitian priests who have a great love for the church and for the Haitian community. Fathers Garcia Breneville, Stanley Rousseau and others work closely with him in the Archdiocese of Boston.

The National Center congratulates the Boston Priests for their apostolic zeal, their dedication to the evangelization of God’s people and warmly encourages them to continue to work for unity within the Haitian community of Boston

Brother Tob
For The National Center

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Diocèse de Brooklyn est en deuil

 

Fleurcondo

Le Centre National de l’Apostolat Haitien est très triste de vous annoncer que le regretté Diacre Ernst Paul du diocèse de Brooklyn est retourné à la maison du Père. Le Diacre Paul était un grand croyant, un homme très simple et qui avait un grand amour pour le peuple de Dieu de son diocèse

 

La messe funeraire du regretté Diacre Ersnst Paul a eu lieu le Samedi 27 Septembre 2014 à la paroisse Holy Family du diocèse de Brooklyn.

Les prières de Monseigneur Guy Sansaricq et du Père Yvon Pierre sont avec la famille du Diacre Ernst Paul en ce moment de Tristesse.

Le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cardinal Vingt-Trois : « Ne pas se contenter de dire aux couples qu’ils doivent se conformer à un modèle »
Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a été nommé par le pape François l’un des trois présidents du Synode extraordinaire sur la famille.
3/10/14 – 14 H 19
Jean-Michel TURPIN/Divergernce
Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a été nommé l’un des trois présidents du Synode.
Avec cet article

 

 

 

 

Cardinal-Vingt-Trois

Mgr Philippe Bordeyne : « Ne pas cacher que le véritable enjeu du mariage, c’est l’engagement »
Le pape François invite à prier pour le Synode sur la famille
Synode sur la famille : les forces et les faiblesses du mariage
Selon lui, la question centrale de l’Église, face aux familles, est d’abord pastorale : savoir comment accueillir tous les couples, quelle que soit leur situation.
La Croix : Le Synode a été précédé d’un questionnaire envoyé aux paroisses. Avez-vous été surpris par l’afflux des réponses reçues par les Églises locales ?
Cardinal André Vingt-Trois : Oui. Le temps était très court entre le moment où le questionnaire a été envoyé et le moment où l’on devait fournir des réponses qui seraient synthétisées par pays. L’ampleur des réponses et leur spontanéité ont montré une réelle attente dans l’Église.
Comment l’expliquer ? À les lire, on a le sentiment d’une fracture entre le discours de l’Église et ce que les catholiques vivent, sur la famille.
Cardinal A. V.-T. : La première fracture est dans la société elle-même, et elle peut alimenter une attente à l’égard de l’Église : c’est l’écart entre ce à quoi les gens aspirent et ce qu’ils parviennent à réaliser. Toutes les enquêtes d’opinion témoignent d’un plébiscite massif pour le modèle d’une famille unie, harmonieuse, stable. Et pourtant, très souvent, cela ne se réalise pas ainsi. Cet écart nourrit une sorte de doute structurel par rapport au mariage.
Cette fracture conduit certains à chercher des solutions, et parmi elles, la proposition chrétienne. Des jeunes veulent se marier à l’église, parce qu’ils pensent que ce sera plus solide. C’est une vision qui peut paraître un peu magique mais c’est aussi une manière de recourir aux ressources d’une sagesse et d’une tradition. Ils attendent de l’Église une sorte de garantie du sérieux de leur engagement.
L’Église ne répond-elle pas par un discours très normatif, notamment aux couples qui rencontrent des échecs ?
Cardinal A. V.-T : Elle propose un modèle d’engagement et en même temps les conditions pour le vivre. Vouloir bénéficier a priori de la garantie religieuse d’un engagement sans mettre en œuvre les moyens spécifiques d’une vie conforme à cette tradition, c’est incohérent.
Mais il y a effectivement une autre attente. Des gens vivent un échec de leur couple et en souffrent, voire se culpabilisent. Beaucoup attendent de l’Église qu’elle soit accueillante à leurs douleurs secrètes, qu’ils peuvent rarement exprimer publiquement parce que la société, de façon générale, entend gommer l’échec et la souffrance. Certains attendent aussi de l’Église, qu’ils considèrent comme une autorité morale, qu’elle légitime leur nouvelle situation, dans le cas de familles recomposées, de couples divorcés remariés. Cela se comprend, mais c’est demander à l’Église quelque chose qu’elle ne peut pas faire ! Elle ne peut pas dire que ce sont de bonnes situations.
La question centrale, pour l’Église, est d’abord pastorale. C’est savoir comment accueillir ces couples. Ne pas pouvoir communier pendant la messe est douloureux, bien sûr. Les personnes concernées se sentent jugées par les autres et vivent un sentiment d’exclusion. Mais est-ce la question la plus urgente ? L’expérience des rencontres avec des personnes divorcées remariées le montre : le plus important est de pouvoir parler, d’être écouté, entendu et accompagné devant les défis de l’existence.
Alors, qu’attendre du Synode ?
Cardinal A. V.-T. : L’objectif fixé par le pape est l’annonce d’une bonne nouvelle : manifester combien l’expérience du sacrement de mariage est une espérance pour ceux qui le vivent et même pour tous les autres. Le mariage peut être difficile, il est fragile, mais il dit quelque chose sur Dieu, sur la société et sur l’avenir. Il faut que nous parvenions à exprimer de façon intelligible notre confiance dans l’amour conjugal, dans l’amour parental, dans l’engagement des époux, parce que nous pensons que c’est bon pour l’humanité.
Le deuxième fruit que l’on peut attendre, c’est d’arriver à un message pastoral qui ne se contente pas de dire aux couples qu’ils doivent se conformer à un modèle mais de les appeler à un progrès. Quand nous nous trouvons face à des personnes dont la situation n’est pas conforme à ce qu’elle devrait être, nous devons les aider, non pas d’abord à rejoindre une norme, mais à creuser leur chemin de sanctification dans la situation où ils sont. Cela peut prendre des années. Il s’agit de donner une impulsion réelle aux intentions de miséricorde exprimées par le pape, non pas en approuvant formellement toutes les situations ou en sautant par-dessus les contraintes mais en prenant soin des gens dans la situation où ils se trouvent.
L’Église qualifie d’« irrégulière » la situation des divorcés remariés. Est-ce qu’il y a possibilité un jour que ça devienne régulier ?
Cardinal A. V.-T. : Les paroles du Christ dans les Évangiles sont nettes et je ne vois pas comment l’Église pourrait les effacer. Mais ne pas être dans une situation régulière ne veut pas dire qu’aucun chemin de conversion et de sanctification n’est possible. Au contraire : le Christ est venu pour les pécheurs, pour les appeler à la conversion et leur offrir un chemin de salut.
Sur ce sujet, plusieurs cardinaux ont exprimé des opinions profondément divergentes…
Cardinal A. V.-T. : Le débat est normal mais il est mêlé de beaucoup de confusions. Le cardinal Walter Kasper, par exemple, ne met nullement en cause l’indissolubilité du mariage et tout le monde peut souscrire à son propos théologique. Mais de son exposé, on déduit des conséquences disciplinaires pour les divorcés remariés, tout en posant des conditions qui font que cela ne concernera qu’une infime minorité des intéressés. Je ne suis pas sûr que cela justifiait un tel bruit… Il suffit de dire que les personnes divorcées remariées relèvent de réponses personnalisées et, par définition, les réponses particulières ne font pas l’objet d’une loi universelle mais d’un accompagnement ajusté à chaque cas.
Comment tenir compte de la diversité des réalités vécues à travers le monde ?
Cardinal A. V.-T. : La Curie et les catholiques doivent comprendre qu’il ne peut pas y avoir un centre unique d’initiative pastorale. Le Synode doit permettre de définir les grands axes. Par exemple, quand le pape nous dit que l’Église ne doit pas être un « poste de douane », qu’elle est une « mère miséricordieuse » pour ses enfants, qu’elle doit être auprès des plus pauvres, c’est assez clair. Mais ensuite, la mise en œuvre de ces orientations doit être adaptée à chaque situation, chaque pays, et ne pas venir d’une décision romaine. Lorsque le pape François se présente délibérément comme l’évêque de Rome, il envoie un message : il n’est pas le curé du monde. Cela peut en déstabiliser certains. Mais il le fait dans l’intention de mieux soutenir les pasteurs en responsabilité dans leur Église particulière.
Les évêques pourront-ils parvenir à des conclusions communes, au-delà de leur diversité ?
Cardinal A. V.-T. : Les conclusions du Synode vont beaucoup dépendre de la méthode de travail. Jusqu’ici, dans le déroulement des Synodes, il n’y avait pas vraiment de débat en assemblée : chacun disait ce qu’il voulait sans répondre aux interventions précédentes. Or, le principe du Synode est d’être un temps de discussion, de délibération. Le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode, veut améliorer ce fonctionnement, en organisant un vrai débat. Le pape François a fait du renforcement de la collégialité avec les évêques l’un des axes de son pontificat. L’un des enjeux de ce ¬Synode, c’est de savoir quelle dimension le pape va réussir à donner à la collégialité et comment nous allons l’y aider.
Concrètement, ce Synode peut-il bouleverser le sacrement du mariage ?
Cardinal A. V.-T. : Non ! Un Synode n’a pas d’autorité propre. Il n’en a que par l’autorité de celui qui le convoque, c’est-à-dire le pape. C’est une instance délibérative, où l’on réfléchit sur des questions, on formule des suggestions – on appelle cela des « propositions » –, qui sont ensuite débattues dans les groupes de travail et votées. Mais une fois votées, ces propositions n’ont pas d’autorité d’application. Elles sont remises au pape et c’est à lui qu’appartient la décision.
Recueilli par Bruno Bouvet, Isabelle de Gaulmyn et Jean-Christophe Ploquin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Etats-Unis tentent de circonscrire sur leur sol Ebola, qui s’étend en Afrique

AFP
Des personnels de santé d’un centre de l’Organisation mondiale de la Santé à Monrovia auscultent une malade d’Ebola, le 3 octobre 2014
Avec cet article

 

-Ebola-

Les États-Unis se mobilisent pour éviter tout risque d’épidémie d’Ebola
Ebola, l’infirmière de MSF « va mieux »
Ébola, l’épidémie touche-t-elle plus les femmes que les hommes ?
L’action internationale progresse contre Ebola
Les Etats-Unis, où est hospitalisé le premier cas de fièvre Ebola hors d’Afrique, ont annoncé vendredi conserver sous surveillance 50 personnes susceptibles d’avoir été en contact avec le malade, dont dix présentent un “haut risque” d’avoir été contaminées.
La chaîne de télévision américaine NBC a annoncé le même jour le rapatriement de son équipe envoyée au Liberia, le plus touché par l’épidémie, à la suite de la contamination d’Ashoka Mukpo, 33 ans, un cameraman freelance recruté mardi par NBC.
Il était vendredi en quarantaine dans un centre de Médecins Sans Frontières (MSF).
“Les médecins sont optimistes sur son cas”, a indiqué le père du cameraman, Mitchell Levy, dans un message publié par la chaîne.
La présidente de NBC Deborah Turness a précisé qu’il serait évacué vers un centre spécialisé, comme les précédents patients américains, et que “par principe de précaution”, le reste de l’équipe, ne présentant pourtant aucun symptôme, serait “rapatrié par vol spécial et se placerait en quarantaine pendant 21 jours”, durée maximale d’incubation du virus.
Le cameraman est le quatrième Américain contaminé au Liberia et le premier journaliste étranger atteint depuis le début de l’épidémie, qui a emporté plusieurs de leurs confrères libériens. Un autre Américain contaminé en Sierra Leone avait été évacué de ce pays en septembre.
La fièvre hémorragique virale a fait 3.439 morts sur 7.478 cas enregistrés en Afrique de l’Ouest, essentiellement en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) arrêté au 1er octobre et publié vendredi à Genève. Cela représente 101 nouveaux décès en trois jours.
Ces cas n’incluent pas le patient admis à Dallas, Texas (sud des Etats-Unis), un Libérien identifié comme Thomas Eric Duncan. Arrivé sans symptômes – donc, encore non contagieux – dans cette ville le 20 septembre en provenance du Liberia, il a été diagnostiqué tardivement avant d’être placé en quarantaine.
Les autorités sanitaires texanes ont annoncé le confinement à domicile de quatre membres de sa famille, jusqu’au 19 octobre, à l’expiration des 21 jours d’incubation.
Une centaine de personnes soupçonnées d’avoir été en contact direct ou indirect avec lui avaient été placées sous surveillance. Ce nombre a été ramené vendredi à 50, ont-elles indiqué.
“La plupart de ces personnes présentent un risque faible. Il y a une dizaine de personnes qui sont à haut risque, donc nous les surveillons de très près”, a déclaré le chef des services de santé du Texas, le docteur David Lakey.
Parmi les personnes à “haut risque”, figurent des personnels de santé, corps de métier ayant un lourd tribut à la fièvre hémorragique dans les pays les plus affectés.
Selon l’OMS, au Liberia, il manque encore quelque 1.500 lits par rapport au nombre déjà disponible ou en voie de l’être, et 450 en Sierra Leone, où le chef de la nouvelle Mission des Nations unies pour la lutte contre Ebola (UNMEER), Anthony Banbury, poursuivait sa visite vendredi, après le Liberia et avant la Guinée.
– Renfort américain contre Ebola en Afrique –
Jeudi à Monrovia, M. Banbury avait assuré vouloir faire de cette épidémie, la plus grave depuis l’identification du virus en 1976, “la plus haute priorité pour la communauté internationale – pour le monde entier, et pas seulement l’ONU”.
Par ailleurs, un médecin ougandais travaillant pour une ONG italienne contaminé en Sierra Leone était hospitalisé vendredi dans un “état très grave mais stable” à Francfort, dans l’ouest de l’Allemagne, selon les autorités sanitaires allemandes.
La Sierra Leone avait reçu jeudi un renfort appréciable dans la bataille contre Ebola, avec l’arrivée de 165 médecins et infirmiers cubains.
En septembre, le président américain Barack Obama avait annoncé que 3.000 soldats américains seraient envoyés en Afrique de l’Ouest pour participer à la construction de nouveaux centres de traitement, offrir une aide logistique et assurer la formation de personnel sanitaire, l’essentiel des efforts devant être concentrés au Liberia.
Les Etats-Unis pourraient envoyer un millier d’hommes supplémentaires “dans le cadre de cette mission, mais nous examinons les besoins au jour le jour”, a affirmé vendredi à Washington le contre-amiral John Kirby, porte-parole du ministère américain de la Défense.
Pour l’heure, quelque 200 soldats américains sont présents au Liberia, où ils travaillent à l’installation de leur centre de commandement anti-Ebola pour toute la région.
Selon plusieurs acteurs sur le terrain, les efforts pour enrayer l’épidémie sont compliqués par le manque de personnels de santé mais aussi le scepticisme persistant ou, au contraire, la panique des populations face au virus.
A Makeni, dans le nord de la Sierra Leone, un homme s’est immolé par le feu après la mise en isolement de son épouse et de sa fille, en expliquant préférer la mort plutôt que d’avoir des cas suspects d’Ebola, d’après des habitants.
AFP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bill Gates tops Forbes list of 400 richest people in America

 

Bill Gates

Microsoft co-founder Bill Gates has topped Forbes’ latest list of the 400 richest Americans for the 21st straight year.
The list, released on Monday, was largely unchanged for 2014 and showed the rich getting richer. The combined wealth of those on the list rose 13 per cent to $US2.29 trillion , helped by a stronger US stock market.
Gates’ net worth totalled $US81 billion, up $US9 billion from 2013.
Investor Warren Buffett, the head of Berkshire Hathaway Inc, remained in second place at $US67 billion. Oracle Corp co-founder Larry Ellison also kept his No. 3 spot with $US50 billion.
Brothers Charles and David Koch, co-owners of Koch Industries Inc, stay tied for fourth with $US42 billion each.
There were 27 new members of the list, including WhatsApp co-founder Jan Koum in the 62nd spot. Facebook announced plans to buy the mobile messaging app for $US19 billion in February.
The biggest gainer is Facebook CEO Mark Zuckerberg, No. 11, whose net worth grew $US15 billion since 2013′s list to $US34 billion.
The net worth of America’s wealthiest people has risen in the years since the financial crisis, widening the gap between the exceptionally well-to-do and the rest of the country. The average net worth of a Forbes 400 member is $US5.7 billion, up from $US5 billion in 2013.
TOP 10 PEOPLE ON 2014′S FORBES 400 LIST:
Bill Gates, $US81 billion
Warren Buffett, $US67 billion
Larry Ellison, $US50 billion
Charles Koch, $US42 billion
David Koch, $US42 billion
Christy Walton & family, $US38 billion
Jim Walton, $US36 billion
Michael Bloomberg, $US35 billion
Alice Walton, $US34.9 billion
S. Robson Walton, $US34.8 billion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommet à l’ONU: le réchauffement climatique, de nouveau une priorité?
Par Anne-Cécile Bras

 

SCHERE~2

Le réservoir asséché de Gulang dans la province du Gansu, dans le nord de la Chine.( Photo : AFP )
Le sommet de l’ONU sur le climat s’ouvre ce mardi 23 septembre à New York. Le secrétaire général Ban Ki-moon espère « un sursaut pour mettre le monde en marche » vers un accord international à Paris en décembre 2015. La planète n’avait pas connu mobilisation aussi importante depuis la Conférence de Copenhague, en 2009.
Avec notre envoyée spéciale à New York
Cent-vingt chefs d’Etat et de gouvernement, plus de 350 dirigeants de multinationales, du monde de la finance mais aussi des leaders religieux et de nombreuses ONG sont attendus pour « accélérer l’action ». Selon les scientifiques, nous sommes dans la période où nous pouvons encore agir pour limiter le réchauffement climatique mais le défi est immense et il y a urgence à diminuer nos émissions de gaz à effet de serre.
« Depuis 1992 et le premier sommet de la Terre à Rio de Janeiro qui avait comme perspective de parvenir à réduire, grâce ensuite au protocole de Kyoto, les émissions de gaz à effet de serre, nous sommes passés de six ou sept milliards de tonnes de carbone à une dizaine de tonnes maintenant alors qu’il faudrait revenir à trois ou quatre milliards de tonnes de carbone pour les émissions de CO2, rappelle le climatologue Hervé le Treut. Donc cela signifierait une diminution par trois désormais des émissions, qu’il faudrait mettre en oeuvre dans un délai de quelques décennies si l’on veut rester en-dessous des deux degrés. C’est un objectif qui est extrêmement difficile et qui contraint les négociations beaucoup plus qu’il y a une vingtaine d’années. »
Instaurer la confiance et stimuler le secteur privé

Ce ne sera pas un lieu de négociations mais un forum de discussions pour mettre en avant des solutions efficaces dans des domaines aussi variés que l’énergie, l’agriculture, la finance, les transports ou les villes. Ban Ki-moon a demandé aux chefs d’Etat d’annoncer de nouvelles mesures qu’ils seraient prêts à prendre au niveau national. Les décideurs économiques devraient s’entendre sur la nécessité de fixer un prix aux émissions de carbone.
Mais l’objectif principal c’est de faire sauter les verrous et de créer un climat de confiance, comme l’explique Michel Colombier, le directeur général de l’Iddri : « C’est aller négocier à l’international la possibilité et l’envie de faire. Les étapes sont préparatoires, pour changer d’état d’esprit. On en attend pas forcément des décisions claires. L’espoir, c’est un peu une mise en forme de la communauté internationale et du secteur privé. Que celui-ci fasse des déclarations qui ne vont pas en elles-mêmes changer la face du monde, mais qui vont l’obliger à prendre une posture différente, à dire “oui, on pourrait s’engager dans cette voie-là, ce n’est pas forcément une difficulté économique, on a peut-être même des opportunités à y trouver”. Il faut envoyer un autre message pour la préparation de Paris. »
Certaines zones bientôt invivables
Car c’est à Paris, en 2015, que tous les pays devront signer un accord contraignant pour lutter contre les changements climatiques. Ce sommet de New York est donc un test pour connaître la motivation des sphères politiques et économiques, un tremplin pour repartir sur de bonnes bases après l’échec de la conférence de Copenhague en 2009. Une chose est sûre, il est urgent d’agir : on ne peut plus attendre, les conséquences des changements climatiques sont déjà là. Certaines zones de la planète, notamment en Afrique, deviennent invivables, confirme Hindou Houmarou, porte-parole des femmes peules du Tchad : « Depuis deux-trois ans en été, il fait 50°C à l’ombre, alors imaginez si [la température] augmente encore de quelques degrés. Ce sera vraiment invivable pour certaines personnes. On est obligés de s’adapter mais on remet en question notre mode de vie qui va sûrement changer, et notre mode de production et ça va jouer sur notre identité. »
Le rapport sur la croissance mondiale remis récemment par l’ancien président mexicain Felipe Calderon, président de la Commission internationale sur l’économie et le climat, prouve à nouveau que les investissements consacrés à la lutte contre le changement climatique peuvent être une source de croissance économique et non un frein mais il souligne que les 15 prochaines années seront décisives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Proverbes

Ti Rigòl fè gran rivyè

Tout bwa se bwa , men mapou pa Kajou

Etranje, se moùn van mennen, dlo pouse

Men Pòv se bous Bondye

Lamitye pa mache avèk gran brui

Lamp pa Limen san mèch

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Good to know Catechism of the Catholic Church: 4th Commandment, The Family

 

Deacon Paul

Deacon Paul Dorsinville
The upcoming Synods on the Family will deal with pastoral issues related to a lack of knowledge of the Church teaching on Marriage and Family as in the Catechism of the Catholic Church Nos. 1601-1666 and 2196-2257 from which we extract;
IN BRIEF.
2247 “Honor your father and your mother”(Deut.5:16; Mk 7:10).
2248 According to the fourth commandment,God has willed that, after Him, we should honor our
parents and those whom he has vested with authority for our good.
2249 The conjugal community is established upon the covenant and consent of the spouses.
Marriage and family are ordered to the good of the spouses, to the procreation and the
education of children.
2250 “The well-being of the individual person and of both human and Christian society is closely
bound up with the healthy state of conjugal and family life.”(GS 47 § 1).
2251 Children owe their parents respect, gratitude, just obedience, and assistance.Filial respect
fosters harmony in all of family life.
2252 Parents have the first responsibility for the education of their children in the faith, prayer,
and all the virtues. They have the duty to provide as far as possible for the physical and
spiritual needs of their children.
2253 Parents should respect and encourage their children’s vocations.They should remember
and teach that the first calling of the Christian is to follow Jesus.

Let us pray for the success of both Synods and all related events of the year!
+ + +
Les prochains Synodes sur la Famille vont addresser les situations pastorales liées à un manque de connaissance de l’enseignement de l’Eglise sur le Mariage et la Famille que nous trouvons dans le Catéchisme de l’Eglise Catholique Nos. 1601-1666 et 2196-2257 dont nous extrayons:
EN BREF
2247 “Honore ton père et ta mère.”(Dt 5, 16; Mc 7,10).
2248 Selon the quatrième commandement, Dieu a voulu qu’après Lui nous honorions nos
parents et ceux qu’Il a, pour notr bien, revêtus d’autorité.
2249 La communauté conjugale est établie sur l’alliance et le consentement des époux. Le
mariage et la famille sont ordonnés au bien des conjoints, à la procréation et à l’éducation
des enfants
.2250 “Le bien humain et chrétien de la personne et de la sociétá est étroitement lié à la bonne
santé de la communauté conjugale et familiale.”(GS 47, § 1).
2251 Les enfants doivent à leur parents respect, gratitude, juste obéissance et aide. Le respect
filial favorise l’harmonie de toute la vie familiale.
2252 Les parents sont les premiers responsables de l’éducation de leurs enfants à la foi, à la
prière et à toutes les vertus. Ils ont le devoir de pourvoir dans toute la mesure du possible
aux besoins physiques et spirituels de leurs enfants.
2253 Les parents doivent respecter et favoriser la vocation de leurs enfants. Ils se rappelleront
et enseigneront que le premier appel du chrétien, c’est de suivre Jésus.
Prions pour le succès des deux Synodes et de tous les évènements y relatés de l’année!
# # #

 

 

 

 

 

 

 

 

Diocese de Venice :Bonne Fête Père Adrien

 

FatherAdrien Pierre

– Le Samedi 4 Octobre, Fête de St Francois D’assise est L’anniversaire du Père Adrien Pierre OMI, leader spirituel de la communauté Haitienne de la paroisse de Saint Peter (Saint Pierre), du diocèse de Venice en Floride. Ancien Curé de la Paroisse Notre-Dame du très saint Rosaire de Mont-Organisé, Haïti. , ancien professeur de langue espagnole au Pré-Noviciat des Oblats, pendant 3 ans et ancien Professeur et Coordonnateur de Infrontec (Institut de Formation Technique ) à Dajabon, République dominicaine pendant deux ans.
Le Père Adrien est un ancien étudiant de l’université Fordham de Bronx, dans l’état de New York ou il a obtenu Maîtrise en Théologie Pastorale . Il est réputé au sein de L’Église pour sa sagesse et sa proximité avec les jeunes. Il est l’une des étoiles montantes de la congrégation des pères Oblats de Marie Immaculée.

Monseigneur Sansaricq , directeur éxecutif du centre national profite de l’occasion pour souhaiter à son jeune frère Père Adrien un Joyeux anniversaire : « Bonne fête cher Père Adrien! Sois assuré de notre affection et de nos prières! Que le Seigneur continue a bénir le bon travail que tu fais dans ta paroisse. Nous t’assurons de notre soutien fraternel. Que ton séjour ici soit agréable et que ta lumière éclaire de plus en plus ceux qui bénéficient de ton ministère sacerdotal. Qu’a travers toi, prêtre oblat de Marie Immaculée, notre peuple grandisse dans sa dévotion a Manman Marie. Bonne fête! »

Youth friends of Jesus youth group of Refuge Parish would like to add its voice to the chorus of those wishing Father Adrien a happy Birthday :” Fr. Adrien has meant a lot to everyone one in JAJ(youth friends of Jesus youth group). He has made this group what it is today. Fr. Adrien has a wonderful heart and always makes the group a priority.
He has fought for us and always makes sure that we are respected and recognized as a group. Fr. Adrien has constantly dedicated his time and effort to us no matter how busy he is. There is no way we can ever thank Fr. Adrien. Fr. Adrien has done what many people have tried and failed at. Today JAJ stands strong because we have a strong leader. Fr. Adrien has always had faith in us and has never given up on us as teenagers and young adults. Fr. Adrien values out opinion and even when he may disagree, he has respected the choices we make as a group. Fr. Adrien is a remarkable person and we hope that he continues to have faith in us for the years to come. On Fr. Adrien’s birthday we want to say thank you for being a guide to us. Through him we have become more educated about our religion, we have learn to understand things about our religion and ourselves and we have also learn that we are strong because we have a leader like Fr. Adrien who has never given up on us. Thank You Fr. Adrien . “

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien se joint à sa famille , aux pères oblats de Marie Immaculée, nos frères et sœurs du diocèse de Brooklyn, la grande communauté de foi de la paroisse de Refuge aux Prêtres Haïtiens et au peuple de Dieu pour lui souhaiter un heureux anniversaire de naissance.

Le Centre National, en cette occasion, invite tous les Catholiques de la diaspora et d’Haïti à prier pour le Père Adrien.
Le Centre National.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Congregation des Filles de Marie-Joyeux Anniversaire Soeur Marcelle

 

Sister Marcelle Fils Aime

Roses

Le 5 Octobre 2014, c’est l’anniversaire de Sœur Marcelle Fils-Aimé, ancienne secrétaire du Centre National de L’Apostolat Haïtien à l’étranger. Elle est une religieuse de la congrégation des filles de Marie. Elle a commencé à travailler avec l’évêque Guy Sansaricq à la paroisse du Sacré-Cœur. Ceci dit, sa collaboration dans la pastorale de Mgr. Sansaricq remonte à plus de 30ans. Son travail au centre a été très apprécié par tout le personnel et toute la Communauté Haïtienne Catholique de la diaspora. Soeur Marcelle est vraiment une bénédiction de Dieu et une religieuse heureuse danas la vie religieuse
«Soeur Marcelle est une religieuse remarquable; elle est une source de grâce pour la communauté Haitienne écrit Brother Tob, ancien étudiant du collège pastoral»,. Elle a une grande capacité de dire la vérité sans blesser personne. Nous demandons au Seigneur de continuer à la combler de force, de courage afin qu’elle puisse continuer avec sa présence fructifiante dans la congrégation des Filles de Marie. Elle vient de célébrer 25 ans de vie religieuse. Soeur Marcelle est la 2ème mère de Brother Tob et elle est une mère qui est très proche de ses fils et filles
Bonne Fềte, Soeur Marcelle. Que le Seigneur te donne toutes les grâces nécessaires pour ton ministère. Bonne Santé. Nous présentons au Seigneur toutes nos prières pour toi.
Son Excellence Mgr. Guy Sansaricq, Directeur executif du Centre National, profite aussi de l’occasion pour exprimer sa reconnaissance à Sœur Marcelle et pour lui dire combien son travail a été apprécié au Centre National: «Bonne Fête! Chère Soeur Marcelle:

Marlène Apollon, ancienne Coordinatrice de Haitians-Americans United (HAU) for Mother Lange, Washington-Baltimore profite de l’occasion pour souhaiter à Sœur Marcelle un Heureux Anniversaire : Ma voix n’est qu’une parmi des centaines qui aimeraient dire à Sr Marcelle Merci pour la joie que tu communiques à ceux qui ont le bonheur de te connaître. Joyeux Anniversaire. Que le Seigneur te comble de ses grâces en ce jour ou tu es née et tout au long de ta vie que nous te souhaitons longue et heureuse”.

Le Centre National de L’Apostolat Haïtien et les étudiants (es) et anciens (es) étudiants (es) du Collège Pastoral sont très reconnaissants envers Sœur Marcelle. Ce qui frappe les étudiants et anciens étudiants chez Sœur Marcelle, c’est son sourire et sa sincérité. Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense, sans offenser personne. Ils profitent de cette occasion pour lui souhaiter un Heureux Anniversaire en union avec sa famille, la congrégation des filles de Marie en Haïti et en diaspora, le groupe des Affiliées de Marie et la grande Communauté catholique Haïtienne de la Diaspora.
Nous demandons à tous nos amis & amies d’avoir une intention pour elle dans leur prière, le Vendredi 5 Octobre 2007.
Que notre Mère Marie continue de la protéger et que le Seigneur bénisse sa famille!
Encore une fois, Soeur Marcelle: Ad multos Años !
National Center

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Congregation des Filles de Marie Bonne fête Sœur Bruno

 

Soeur Bruno

Roses

 

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien à l’étranger est heureux de vous annoncer que le Lundi 6 Octobre jour d’anniversaire de Saint Bruno est l’anniversaire de Sœur Bruno, religieuse de la congrégation des filles de Marie Son travail à la paroisse Ste Brigide de Westbury est très apprécié par toute la communauté Haïtienne de Westbury. Sœur Bruno est une lumière pour la pastorale Haïtienne de Westbury. Elle vient de célébrer 50 ans de vie religieuse
«Sœur Bruno est une religieuse très sage, spirituelle et accueillante. Elle est une grande amie du centre National de L’Apostolat Haïtien à L’étranger. Ancienne étudiante à l’université Fordham de Bronx, dans l’état de New York ou elle a obtenue une maîtrise en éducation.

Son Excellence Mgr. Guy Sansaricq, Directeur du Centre National, profite aussi de l’occasion pour souhaiter à Sœur Bruno un Joyeux Anniversaire: «Bonne fête Sœur Bruno! Nous sommes heureux que vous soyez parmi nous! Nous savons le sacrifice que vous avez accepte en laissant votre mission a Port-au-Prince ou vous avez déployé tant de dynamisme pour faire avancer le Lycée de Marie Immaculée des Jeunes filles. Nous vous sommes reconnaissants des efforts que vous entreprenez maintenant au service des fideles de Westbury. Que le Seigneur continue à vous accompagner et à vous utiliser pour accomplir de grandes choses pour son peuple! »
Le Centre National de L’Apostolat Haïtien à L’étranger profite de cette occasion pour lui souhaiter un Heureux Anniversaire en union avec sa famille, la congrégation des filles de Marie en Haïti et en diaspora, le groupe des Affiliées de Marie et la grande Communauté catholique Haïtienne de la Diaspora.
Nous demandons à tous nos amis & amies d’avoir une intention pour elle dans leur prière, le Lundi 6 Octobre 2014.
Que notre Mère Marie continue de la protéger et que le Seigneur bénisse sa famille!
Encore une fois, Sœur Bruno: Ad mulots Años !
Centre National

 

 

In Brief

Tele Solidarite-Fund Raising Campaign

 

 

Dr Mcalla-2

 

 

 

The Bulletin The Haitian Apostolate Inc. has recently launched a fund-raising campaign for the purpose of purchasing Radio and TV cameras and other electronic equipment to enhance their radio and television programs on the internet. For many years now, these programs have been in existence but need to be professionally enhanced. These programs are accessible on a daily basis at SNAA.ORG. They provide religious instructions but also news of the community. Interviews with many important persons of the community are frequently aired. Many associations such as the Haitian Doctors’ Association will soon be preparing a weekly talk show program on health issues. Good equipments are necessary for better performance. A committee including members of the Haitian engineers, the Haitian Doctors and the Haitian artists Associations are overseeing the operation. I am temporarily the chairman of that board. Checks can be sent to: “Haitian Apostolate Inc.” 332, East 32nd St. Brooklyn NY 11226 This highly recommendable community service deserves the wide support of everyone who loves Haiti.                                                                               L’Apostolat Haitien National campagne de levée de fonds

 

 

foule23

L’Apostolat Haitien National vient de lancer une campagne de levée de fonds afin d’être en mesure de se procurer les équipements nécessaires pour le fonctionnement efficace de leur radio et de leur Television appelés Radio/TV solidarite. Tout le monde peut se brancher sur ces programmes 24 heures sur 24 sept jours par semaine en clicquant SNAA.ORG. Un large comité comptant parmi eux des membres des associations Haitiennes des ingénieurs, des médecins et des artistes sont en charge de cette station. Je suis provisoirement le chairman de ce “Board.” Les associations ci-haut mentionnées sont en train de préparer des talk shows hebdomadaires sur leurs domaines d’expertise. Nous espérons que le plus grand nombre possible de ceux qui aiment notre pays contribueront largement à cette entreprise qui a pour but de rehausser notre communauté. Tout chèque peut étre adressé comme suit: Haitian Apostolate inc. 332, East 32nd St Brooklyn NY 11226         Bishop Guy Sansaricq   .

 

 

 

As for me and my household, we will serve the Lord”. Joshua 24:15 It is with this theme that the Charismatic Haitian Renewal Convention will have its 7th Annual Convention on September 19, 20, 21, 2014. Friday 19 from 5:30 pm to 10:00 pm Saturday 20 from 8:30 am to 9:30 pm and Sunday 21 from 8:30 am to 2:30 pm. The place is Gymnasium Saint Vincent Ferrer 840 George Bush Blvd Delray Beach, FL 33483 The speakers: Bishop Gerald M. Barbarito Father Miracle Gustave Father Luc Philogene The Animators: Sr Claire Gagne, Gilbert Dabady, Arno Macean, Bijoux Jean For accommodation you can call 561-254-4531 For more information you can reach Fr. Yves Geffrard at 772-971-9080

We are truly excited and looking forward to 

this year’s fundraising event honoring Bishop Sansaricq, St. John the Baptist Parish and commemorating the 10th Anniversary of the Class of 2004.    Please support the efforts of the Pastoral Institute so that it can continue to provide formation and training opportunities for lay persons throughout the Diocese of Brooklyn.  Funds raised from this annual event will go to the Pastoral Institute Scholarship Fund.   Ticket price will increase on September 1st. Buy your tickets now and save 20%

Click here to download the reservation form

Community Resource, Inc.     FWA sou Santé pou kominotéAyisyen an 13 Septanm, 2014 11h matin à 3h apremidi Dolan Family Health Center 284 Pulaski Road            Greenlawn New York 11790                                                         Pliske  21òganizasyonavekseviskominotéappatisipe  

  • Enfòmasyonsou santé pou tout manm nan fanmi a
  • Atelyesou yoga, santé fanm, santé gason
  • Gen mounkipoutraduisiou pa pale angles
  • ouvé a piblik la / Antre gratis

  Palé avekPastor Franck oswa reléGinette Rows631-804-8856    

Save

20%Tickets are currently $100 each and $1,000 for a table of 10, if purchased by September 1st.    After September 1st, the price increases to $125 per ticket and $1,250 for table of 10.Offer Expires: September 1, 2014   National Center-Holy Land Dear Friends:             The National Center of the Haitian Apostolate offers you the opportunity to go to the Holy Land and Rome. Our Holy Father, Pope Francis recently made this pilgrimage walking in the footsteps of Our Lord Jesus. He encourages us to see the places that are related to our Faith and Catholic tradition. He visited: Nazareth where the angel was sent to the Blessed Virgin Mary to announce the birth of Jesus; Bethlehem, the birthplace of our Savior, and he celebrated Mass in the Upper Room. As you carry the Cross, you will remember the sufferings, death of Jesus. How stunning it will be to stand on top of the Mount of Olives and view the Old City and remember where Jesus taught his disciples. Let us spend time in prayer and meditation in the same spots where Jesus prayed, healed the sick, wept and joined the disciples on a fishing trip. In Rome, you will be graced with a memorable audience with Pope Francis at the Vatican. Awesome! May the Lord bless us and prepare us for a great journey of faith. Please register early so you can benefit the $50.00 discount promised to the early birds. Chaplain: Father Yvon Pierre Contact Persons: Marie Monique Charlot 954-443-2698 Sister Juvenia Joseph 718-856-3323 Date of Pilgrimage: May 11-20, 2015     We have posted Haitian Apostolate flyer on a private website. The purpose of our doing this is so the client can use the site in his promotions. You should encourage them to put the web address in their parish bulletins and especially if they have a parish or ministry web site, they should have their web person create a link from their site to open this brochure. http://www.unitours.com/client/HaitianApostolateHolyLandandItaly.pdf   Fabrizio Fabbri President Unitours, Inc. 10 Midland Ave #202 Port Chester, NY 10573 Tel: 914-253-9446 Fax: 914-253-9001 Toll free: 800-777-7432 Website: www.unitours.com Facebook: http://www.facebook.com/Unitours Twitter: @UnitoursInc

 

HAFALI -Our upcoming walkathon
294 W. Merrick Road, Suite 7 – Freeport, N.Y. 11520

Phone: 516-223-3540/Cell#516-524-6723 / Email: hafali95@yahoo.com

 

September 5th, 2014

 

Dear Friend of HAFALI,

 

We, are sponsoring our annual 5k Unity Walk entitled “Our People, Our Community, Our Responsibility!” This year’s walk will take place on Saturday, October 4th, 2014 from 9AM to 2PM at Eisenhower Park, located in East Meadow on Long Island, NY (In the Peach and Pear area – Parking Filed 2). Our annual walk-A-Thon is one of the many events we organize along with workshops, dinner dances, cultural events to reach the Haitian community and non-Haitians serving our people.

 

The walk is to benefit HAFALI’s Family Support Services which provide Counseling, Crisis intervention, Senior Socialization Day Program, assistance with English language acquisition, etc in Nassau and Suffolk Counties. HAFALI has been serving the Haitian community throughout Long Island since 1995. HAFALI advocates for, educates and empowers the Haitian community to better navigate through major institutions within the United States including the government, corporations, elementary & high schools, colleges, churches and many others.

 

We need your help! The walkathon is a great opportunity for us to collaborate to achieve our common goal of informing our community of available resources. Accordingly, we are inviting you to participate as a “Bridge Builder” sponsor. We have created the following levels of sponsorship to make it possible for you to join us:

  • Contribute $250 for you to display your banner and set up a table with your brochures.
  • Form a team of 10 or more people to walk with us ($20 per walker) and earn the credit to display your banner and set up a table with your brochures.
  • Contribute $500 for your organization’ s name to be added to the list of sponsors on the back of the Walk-A-Thon T- shirt, in addition to displaying your banner and having a table.

We are counting on your support to help make this walk a successful fundraiser. We hope to hear from you by September 15th, 2014. We are looking forward to having your presence at the Walk. Please feel free to call or email us at the above contact info. And ask for Maryse Emmanuel-Garcy. Thank you.

 

Sincerely,

Maryse Emmanuel-Garcy

Maryse Emmanuel – Garcy

Executive Director

Haitian American Family of Long Island, Inc

 

**********************************************************************

Please make checks payable to: HAFALI

294 W. Merrick Rd, Suite 7, Freeport NY 11520

Organization Name:___________________________________________________________

Address: ______________________________________________­­______________________

Telephone:________________________________Email:______________________________

Enclosed is the sum of $:_____________ (   ) Check   (   ) Cash   (   ) Pay Pal on the donation page (www.HAFALI.net)

 

 

The Silver Jubilee Committee and AJHC

Cordially invites you

To celebrate 25th Anniversary of Priestly Ordination

Fr. Fritz Ligonde

And Association des Jeunes Haitiens Catholiques 25th ANNIVERSARY

Liturgy of Thanksgiving:   Holy Spirit / Help of Christian Catholic Church

17 North Clinton Street, East Orange, New Jersey 07017

Date: October 4th 2014      

Time: 4:30PM

Phone: 1-(973)-673-1077

Reception: Gala Dinner at Doubletree Hotel Newark (airport area)

Location: 128 Frontage Road Newark, New Jersey 07114

Time: 7:15 PM

Phone: 1-(703)-690-5500

Donation for dinner is $ 50.00 per person.

Note: Please, make gifts or donations of personal checks and money orders payable to:

Dieudonne Bazile(Treasurer of the Event)

Memo column: Please write, Fr. Fritz Ligonde 25th Anniversary dinner

Mailing Address: 149 Lexington Ave, Jersey City, NJ 07304.

Phone: 1-(201)-434-5237.   Email: dpbazile@yahoo.com

For further information, please contact:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*** HORAIRE: 20e Anniversaire ***

 

 

ª    Session: Mercredi 8 Octobre à Samedi 10 Octobre

üPrière

üChant de Louange et de Remerciement

üSoirée Mariale / Soirée d’Adoration

üMime/sketch by Radakka Junior

üMesse by bishop Sansaricq (Samedi 10 Octobre)

 

 

ª    Dimanche 12 Octobre

üThanksGiving Concert (6:30pm)

performance by The Believers – Holy Innocents

 

 

ª    Dinner & Dance Gala

üSamedi 25 Octobre

Invitee Special Emeline Michel

 

Haitian Catholic Community of Philadelphia

38th ANNIVERSARY Celebration

 

 

October 17, 2014:         Prayer of Thanksgiving & Adoration

7:00 – 9:00 pm

&

October 18, 2014

Celebratory Mass       :   1:00p.m. – 3:30 p.m.

(Followed by performances, Awards ceremony and Dinner)

 

 

Saint Williams Catholic Church

6200 Rising Sun Ave Philadelphia, PA 19120

 

haitiancatholicphl@gmail.com

 

Rigaud Brazela: 267-702-8736                                     Daniela Lans :  267-408-8920

Linda Jean-Gilles :             267-600-1399                                   Vida Moise :        267-872-3152

 

 

 

 

The Office of Multicultural Diversity

Catholics of African Ancestry – Haitian American Apostolate Ministry

Diocese of Rockville Centre

 

Presents

A Festival of Praise

In honor of

 

The Feast of All Saints

 

Saturday, November 1, 2014, 2:00pm

 

Msgr. James P. Kelly Parish Center

next to St. Agnes Cathedral

29 Quealy Place, Rockville Centre, NY 11570

 

Adult Ticket Price: $20.00                                                 Children under 12: $10.00

 

Contact Information

Darcel Whitten-Wilamowski, Coordinator / Tel: (516) 678-5800, X239

Jemima Desroches, Administrative Assistant / Tel: (516) 678-5800, X407

 

BIWO DIVÈSITE MILTIKILTIRÈL

Catholics of African Ancestry – Haitian American Apostolate Ministry

Dyosèz Wòkvil Sant

 

Ap Prezante

Festival Louanj

Nan Lonè

 

Fèt tout Sen yo

 

Jou Samdi kap Premye Novanm 2014 la, a pati de 2h nan aprè midi

 

Sant Pwasyal Msgr. James P. Kelly

Ki bò kote Katedral St. Agnès la

29 Quealy Place, Rockville Centre, NY 11570

 

Pri Tikè pou Adilt: $20.00                                Timoun ki poko gen 12 an: $10.00

 

KONTAK ENFÒMASYON:

Darcel Whitten-Wilamowski, Coordinator / Tel: (516) 678-5800, X239

Jemima Desroches, Administrative Assistant / Tel: (516) 678-5800, X407

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s