REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 25TH Sunday (Sept. 21,2014)

 Business Card 3

Notre Dame Lamercie

 

 

 

 

Visit telesolidarite.tv Skype Account: brothertob Weekly Bulletin Staff: Marlene Rigaud Apollon, Sister Jamie Phelps PHD, Deacon Paul Dorsainville Brother Tob: Editor Bishop Guy Sansaricq : Director Radio Solidarité : 1-302-797-4073 Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv- Blog: Solidarite Flash Face Book: Radiotelesolidarite Weekly Bulletin: , -Sept 21, 2014-Sept 28,2014 Unsubscribe here

 

 

 

 

 

 

 

 

1–Thought of The Week

 

2-Bishop Sansaricq-Homily

 

 

3- Galette Roche Blanche -Fête Notre Dame Lamercie

 

 

 

 

 

 

 

 

4 Solidarité Flash

 

 

 

5- Marie Josée Montrose, A Star of our community

 

 

 

 

 

6-  Docteur Paul Latortue-Disponibilité de Credit dans le système économique Haitien/ Availability of Credit in the Haitian economic system

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7- O’Rouck-Entretien avec le Révérend Père Agronome  Louis Iradin

 

 

 

 

 

 

8- LA CONGRÉGATION DES FILLES DE MARIE EST EN DEUIL

 

 

 

 

 

 

9- Diaspora Investment Survey / Sondage sur l’investissement de la Diaspora

 

 

 

 

10- KUJENGA 2014

 

 

 

 

 

 

11- Dimanche, une messe pontificale a célébré la fondation de la paroisse de Notre-Dame de Québec, la plus vieille d’Amérique du Nord.

 

 

 

 

 

 

12- CUNY-Dream

 

 

 

13-Joyeux Anniversaire Soeur Juvenia, Marie Josée Joseph, Monseigneur Pierre Dumas et Père Jean Desinor

 

 

 

 

 

 

 

 

14 Avortement

 

 

 

15- Premier congrès international de l’OMT sur le tourisme et les pèlerinages : liens entre tourisme et routes spirituelles

 

 

 

 

16- Immigration: le Haut-Commissaire Zeid Ra’ad Al Hussein et l’OIM demandent de juger les passeurs

17- Journée internationale de la paix : Ban Ki-moon lance un appel pour un cessez le feu mondial

 

 

 

 

18- Good to know            The US Church celebrates 50 years of Civil Rights

 

 

 

 

19-Proverbes

 

 

 

 

20-In Brief

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pensée de la semaine:

 

“Croyez et commencez à marcher; vous n’êtes pas seul dans l’obscurité. Notre chemin se déroulera à mesure que nous nous déplaçons” (Paulo Coelho)

 

 

 

 

 

Thought of the week: “Believe and start walking, you are not alone in the dark. The path will unfold as we move.” (Paulo Coelho)

 

Pensamiento de la semana: “Cree y empezar a caminar, usted no está solo en la oscuridad ¿Será El camino desarrollarse a medida que avanzamos.”. (Paulo Coelho)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 25TH Sunday (Sept. 21,2014)

Is. 55, 6-9; Psalm 145; Philippians 1, 20-24; Mt 20, 1-16

 

 

Bishop Sansaricq20

 

By +Guy Sansaricq

 

Jesus wanted to teach a lesson. For this he used a short story, what we call a parable. A landowner went out early in the morning and sent some day laborers to work in his field. He went out again at different moments in the course of the day and each time sent some other jobless men to work for him. He even hired some more men one hour before sunset. And then at pay time he gave the same wages to all the workers. This caused the discontent of those who had spent the whole day breaking their backs in the field. The landowner finally responded as follows: “The last shall be first and the first shall be last.”

How are we to understand this axiom? Different interpretations are possible.

First it addresses the new status given to the gentiles that is the non-Jews. They are the last comers as opposed to the Jews who were the first hired or chosen people. The first laborers on the field are not deprived of their pay but must accept that the mercy of God now extends beyond their narrow group. The kingdom of God embraces all people. The Psalm says; “God’s greatness is unsearchable!

 

Second, This axiom applies also to what is called today: ”the preferential option for the poor.” The poor are frequently looked upon as the last ones. The Gospel urges us to honor them, to pay special attention to them and assist them in their distress. Some saints have declared that the poor are our kings. In that sense therefore it may be said that the last are the first.

 

In Christ’s kingdom, precedence and priorities are not the same as in human societies. So Isaiah in the 1st reading warns us: “For my thoughts are not your thoughts nor are my ways yours ways! As high as the heavens are above the earth so high are my ways above your ways, says the Lord!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 25ÈME DIMANCHE (21 Septembre 2014)

Isaie 55, 6-9; Psaume 145; Philippiens 1, 20-14; Mathieu 20, 1-16

 

 

Bishop Sansaricq20

 

 

Par +Guy Sansaricq.

 

Une autre parabole provoque notre réflexion aujourd’hui. Il s’agit de ce grand propriétaire terrien qui envoie des ouvriers travailler dans son vaste champ. Il en engage quelques-uns très tot le matin et ensuite d’autres a 9 am, d’autres encore à midi et une dernière équipe vers 4 heures de l’après-midi. L’histoire se complique quand à 5 pm, le contremaitre convoque les travailleurs pour les payer. Surprise générale! Les derniers embauchés recoivent le mème montant que ceux qui ont porté le poids du jour et de la chaleur. Aux récriminations de ces derniers le propriétaire s’explique en disant: “Les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers.” Allez y comprendre quelque chose!

 

Que peut bien vouloir dire cette mystérieuse declaration? L’on peut d’abord penser à la nouveauté du Royaume. Nous ne sommes plus au temps de l’ancienne Alliance qui donnait au peuple Juif le statut de “Race choisie.” Les Juifs ont été le premier peuple choisi par Dieu. Maintenant, un jour nouveau se lève. Les autres peuples considérés commes les derniers participent aujourd’hui aux mèmes privileges du premier peuple. Ils recoivent le meme salaire que ceux qui dès le début de l’histoire ont porté le poids du jour et de la chaleur. Aux yeux de Dieu, petits et grands bénéficient d’un égal amour.

L’on peut aussi généraliser l’application de cet axiome. Les pauvres et tous ceux que la Société tend à dévaloriser sont les grands derniers. Jésus nous demande de leur donner la première place. C’est ce qu’on appelle “L’option préférentielle pour les pauvres.” Les pensées et les priorités de Dieu sélèvent au-dessus de nos pensées tout comme le ciel s’élève au-dessus de la terre. Notre Dieu est merveilleux!

Que notre étonnement se change en action de grace! “Le Seigneur est juste dans toutes ses voies!”

 

 

Bishop Sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galette Roche Blanche -Fete Notre Dame de Lamercie

 

 

Notre Dame Lamercie

Le Père Salomon Jérôme, de l’Institut Séculier Voluntas Dei, Curé de la paroisse Notre-Dame de Lamercie à Galette Roche Blanche depuis 2011 était l’invité de Brother Tob à Radio Solidarité à l’occasion de la fête patronale de sa paroisse qui se célèbre traditionnellement le 24 septembre.

Rappelons que Galette Roche Blanche est située à 5 kilomètres de la Croix-des-Bouquets. Cette petite localité a été érigée en paroisse en l’année 2002. Le Père Salomon Jérôme en est le 4ème Curé.

La Fête de Notre-Dame de La Merci attire beaucoup de pèlerins et pèlerines. C’est toujours une occasion pour les gens de la Croix-des-Bouquets et d’un peu partout de vivre leur foi avec leurs frères et soeurs de Galette Roche Blanche. Le Père Salomon nous a fait savoir qu’il accueille actuellement près de 500 fidèles pour la célébration dominicale à la paroisse et environ 150 dans une chapelle à Galette Roche Blanche. Donc Le Père Salomon a 2 célébrations eucharistiques chaque dimanche.

 

 

galette-3

En outre, le Père Salomon nous a informé que la population de Galette Roche Blanche est estimée à 25000 habitants qui vivent surtout de l’Agriculture. Mais de nos jours, beaucoup de terres cultivables sont devenues des terres habitables. Des constructions, en majorité anarchiques, se sont érigées ça et là. Si cela continue ainsi dans la zone à ce rythme, dans 5 à 10 ans, cela pourrait avoir un impact dévastateur sur la survie de l’agriculture.

 

 

Galette-1

Cette année, à cause de la sécheresse, les habitants de Galette Roche Blanche ont eu beaucoup de difficultés. Ils sont toujours assez dépendants de la pluie pour avoir une bonne récolte et livrés à eux-mêmes pour l’agriculture. Pourquoi est-il si difficile d’accompagner les paysans  au niveau de l’agriculture pour leur permettre de nourrir leur famille et de vendre leurs produits sur le marché local?

Le Père Salomon est entrain de construire une nouvelle église pour accueillir ses fidèles. Il nous a fait savoir que l’un de ses problèmes c’est de trouver l’argent nécessaire pour la toiture de la nouvelle église. Il invite de ce fait le peuple de Dieu à l’aider dans cette contruction tout en exprimant sa reconnaissance envers la communauté de Galette Roche Blanche et de la diaspora pour leur constante solidarité.

Par ailleurs, le Père Salomon nous a dit qu’il y a au moins 25 sectes protestants à Galette Roche Blanche et 20 peristyles. Son voisin est un houngan (prêtre du vodou). Sa relation avec ce dernier est “cordiale”. Il évoqua aussi avec beaucoup de tristesse la situation des jeunes de Galette Roche Blanche  qui sont livrés à eux-mêmes. Beaucoup d’enfants ne vont pas à l’ecole. Cette situation est monnaie courante dans les campagnes d’Haïti où vivent un grand nombre de nos soeurs et frères.

De plus, Père Salomon mentionna que Galette Roche Blanche ne dispose même pas d’un Centre de Santé pour sa population. Il y a quelques écoles, mais le système éducatif laisse à desirer.

Enfin, le Père Salomon nous a annoncé qu’il y aura 3 messes le 24 septembre pour la fête patronale. La première à 6:30am, présidée par Monseigneur Théodule Daumont, Curé de Laserre; la messe solennelle à 9:00am, présidée par Monseigneur Éric Glandas et la dernière messe à 4:00pm.

Le personnel du Bulletin remercie le Père Salomon pour sa disponibilité et souhaite une très bonne fête patronale à la vaillante population de Galette Roche Blanche et à tout le peuple de Dieu.

 

 

 

 

 

 

Frère Buteau (Frère Tob)

 

 

 

Pour le Centre National

—————————

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galette Roche Blanche -Feast of Notre Dame Lamercie

 

Notre Dame Lamercie

Father Jerome Solomon Pastor of ‘Notre Dame Lamercie of Galette Roche Blanche Haiti was the special guest of Brother Tob on the occasion of the feast of  Notre Dame Lamercie. This feast of Notre Dame Lamercie is still celebrated on September 24 .Galette Roche Blanche is a town close to Croix des Bouquets. The Feast of Our Lady Lamercie is a Marian feast that attracts many Pilgrims. It’s always an opportunity for people of Croix Des Bouquets to live their faith together with their brothers and sisters of Galette Roche Blanche. Father Solomon told us that he accommodates nearly 500 faithful to his Lord’s celebration at the parish of Our Lady Lamercie of Galette Roche Blanche. He also hosts 150 parishioners in a chapel at Galette Roche Blanche.

 

 

So Father Solomon celebrates two Masses every Sunday. Father Solomon informs us that the population of Galette is estimated at 25,000 inhabitants. The farmersof Galette live mainly by agriculture. This year because of the drought the peasants have a lot of economic difficulties. The peasants of   Galette Blanche are always thankful for the rain because it helps produce a good harvest. So these farmers and their families are often left to fend for themselves if a crop fails because of a drought. We need to support farmers to help them feed their families. When their crops are plentiful we need to buy their fresh market fruits, vegetables and other agricultural products they sell in the local markets. It’s nearly 12 years since the parish of Our Lady Lamercie was established as a parish and three years since Father Jerome Solomon was appointed as its pastor. Father Jerome is building a new church to accommodate the faithful. He needs financial assistance (money) to buy the roof for new church. He is asking us, God’s People, to help in this construction effort. Father Solomon is always grateful to those in the diaspora community of Galette Roche Blanche who continue to support the work it native town.

Father Solomon is immerse in an ecumenical and inter-religious milieu. There are at least 25 Protestant sects at Galette Roche Blanche and 20 Peristyles where the believers in voodoogather for to celebrate their religious rituals. His neighbor is a voodoo priest. Their relationship is cordial because they are neighbors (thevoodoo priest lives close to Father’s rectory).

He is saddened by the educational situation of the children in his area. The Youth of Galette Roche Blanche, are often orphans or children who are left on their own. As is common in the countryside or Haiti where many of our sisters and brothers and farmers, the children do not attend school. The ‘educational system in Galette Roche Blanche leaves much to be desired. While there are some schools in Galette Roche Blanche this is no guarantee that they are able to provide agood ‘education to their’ students! Providing medical care for the people is also a challenge. Galette Roche Blanche does not even haveone health center for its people. Fr. Solomon sounded another alarm for us. He noted that while many people are building   a lot of big houses on cultivable land in Haiti but theowners do not live in Haiti and do not come from Galette Blanche. He said if this phenomenon continues in 5-10 years there will not cultivable land at Galette Roche Blanche   Finally Father Solomon informs us that 3 masses will be offered on Sept. 24, 2014 for the Feast of Notre Dame Lamercie. He will celebrate the first mass at 6:30AM.Monsignor Theodule  Daumomt the Pastor of Laserre, will celebrate the solemn Mass at 9:00 AM and Bishop Eric Glandas auxiliary bishop of the archdioceseof Port au Prince will preside. The last Mass will be celebrated and at 4:00 PM.

The staff of the weekly Bulletin wish you a very Happy and Blesse Feastday of Notre Dame Lamercie to the populationof Galette Blanche

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Solidarite Flash

Talk Show of Doctor Paul Latortue  at Radio Tele Solidarite on Sunday , September 21st at noon

 

 

Dr Paul Latortue

 

Emission du Docteur Paul Latortue a Radio Solidarite le Dimanche 21 Septembre 2014 a midi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie Josée Montrose-Une étoile de Notre Communauté.

 

 

mariejose-montrose

 

 

 

Marie Josée Montrose , directrice executive du groupe Ressource HHTARG fut l’invitée speciale de Brother Tob à Radio Télé Solidarité le Lundi 15 Septembre 2014. Marie Joe est une ancienne étudiante du Collège de Montréal, Elle est une ancienne étudiante de l’université de Long Island ou elle a une formation en administration et elle est entrain de faire un certificat en corporate Cityzen. Marie Joe est très appréciée au sein de la population Haitienne de New York pour son implication au sein de la population Haitienne de la diaspora et son grand amour pour Haiti

 

L’une des missions du bulletin hebdomadaire du Centre National c’est de vous aider à devouvrir les personnes et les organisations qui aident notre communauté à bouger dans la bonne direction. Oui il y a beaucoup de personnes et d’organisation Haitienne de la diaspora qui travaillent pour le relèvement d’Haiti et de la diaspora. Je continue à vous poser cette questioncomment toutes ces personnes et organisations peuvent s’asseoir ensemble pour la bonne marche d’Haiti et de la diaspora? Oui c’est possible de nous asseoir ensemble si les interest de la communauté passent avant les interet indidivuels . Cela prend du leadership , la tolerance et prevue de depassement

 

 

HHtarg BoardBoard-picture-June-20141-620x330

 

Marie Joe dans son entretien nous a parlé de l’origine du groupe de Ressource, Elle a insisté parfois qu’on a des reunions avec des idées lumineuses et ces reunions n’ont pas toujours un suivi. Donc le groupe de Ressource est né en 2008 dont l’une de ses missions est de supporter le travail des organisations regionales d’haiti.

 

Nous avons accordé une grande importance au travail des Associations Regionales en Haiti . Madame Montrose nous fit savoir qu’il ya plus de 350 organisations regionales dans da diaspora et elle a mentionné la Martinique , la Guadeloupe et en Europe. C’est sur qu’il ya des organisations regionales qui regroupent plus que d’autres. Mais les petites organizations ont interest à continuer à travailler ou à se fusionner avec d’autres organizations

Marie Joe mentionna que l’un des problèmes des organizations regionalesregionales font face est le problème de l’argent, parfois ils ont beaucoup de difficultés à trouvent de l’argent pour un projet en Haiti. Mais elle reconnait que ces derniers font un très bon travail en Haiti . Elle a parlé d’une association regionale de New Jersey qui a monté un projet sur les colonnes électriques pour sa localité et cela a donné de très bons resultats pour cette zone. Elle mentionna aussi qu’elle connait plusieurs organizations regionales qui ont monté des projets sur la santé, l’education .

 

Marie Josée nous dit aussi que la diaspora est une force économique. Chaque année la diaspora Haitienne envoie plus que milliards de dollars en Haiti. Elle insiste qu’on a beaucoup de professionnels Haitiens en terre étrangère. Elle encourage les gens à repondre aux questions du sondage et elle nous a parlé de la grande tournée du Ressource Groupe à Chicago, Boston, Miami et Atlanta pour la saison d’automne

 

 

bONIFA1

Marie Joe travaille aussi avec les jeunes du groupe HAYO à la paroisse St Boniface du diocèse de Rockville centre. Nous étions contents de rencontrer Marie Joe et nous lui souhaitons du succès comme directrice executive du groupe de Ressource

 

 

 

Frère Tob

Pour Le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie Josée Montrose-A Star of our community

 

mariejose-montrose

 

 

Marie Josée Montrose, Executive Director of the Resource Group (HHTARG) was the special guest of Brother Tob at Radio Télé  Solidarité on  Monday,  September 15,  2014 Mary Joe is a former student of the College of Montreal and also  a former student at Long Island University where she earned a degree in administration and is currently doing a Certificate in Corporate Citizen. Mary Joe is very popular among the Haitians of New York because of her involvement in the Haitian Diaspora and her great love for her native Haiti.   One of the missions of the weekly bulletin of the National Center is to help identify individuals and organizations that assist our community to move in the right direction. Yes there are a lot of people and Haitian Organizations who work zealously for the recovery of Haiti and the Diaspora communities. I continue to ask myself this question: how to get all these people and organizations to collaborate more closely? Yes it is always possible to work together when the interests of the community take precedence over personal interests. It takes leadership, tolerance and vision.

 

HHtarg BoardBoard-picture-June-20141-620x330

 

Mary Joe in her interview talked about the origin of the group “Resource.” She noticed that sometimes the meetings are rich with bright ideas but little is done to implement them. So the group Resource was born in 2008 with the mission to support the work of regional organizations in Haiti.   We give a  great importance to the work of  Haitian Regional Associations   Mrs. Montrose told us  that there are more than 350 Haitian regional organizations in the  Diaspora including places such as Martinique, Guadeloupe and Europe. It is true  that there are regional organizations that enjoy larger membership than others. But small organizations would gain much by merging with other more successful groups.

 

Montrose

 

Mary Joe mentioned that one of the problems of regional organizations is  money. They often have great difficulty in finding money for a project in Haiti. But she recognizes that they do a very good job in Haiti. She spoke of a regional association of  New Jersey that has set up a project to build electric columns in a particular locality. That project gave great results. She also mentioned that she knows several regional associations that have successfully set up projects on health and education.   Marie Josée also said that the Diaspora is an economic force. Each year, the Haitian Diaspora sends more than $ 2 billion in Haiti. She insists we have many Haitian professionals in foreign lands. She encourages people to answer the survey questions and she spoke about the grand tour of the Resource Group in Chicago, Boston, Miami and Atlanta for the fall season

 

bONIFA1

 

Mary Joe also works with HAYO a youth group at St Boniface, a parish of the Diocese of Rockville Centre. We were excited to meet Mary Joe and we wish her well as executive director of the Resource Group
Brother Tob

For The National Center

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Docteur Paul Latortue-Disponibilité de Credit dans le système économique Haitien.

 

Doctor Paul Latortue

 

Le Dimanche 14 Septembre 2014 , Docteur Paul Latortue a eu une emission sur la disponibilité de Credit dans le système économique Haitien. D’entrée de jeu Docteur Paul Latortue nous fit savoir qu’un pays qui n’a pas un bon système de credit avec des prix raisonnables finira par rencontrer des problème insurmontables. Est ce que Haiti a un bon système de Credit?

Rappelons que dans la tradition Haitienne le mot crédit n’a pas toujours une bonne presse. Parfois on a de rudes travailleurs qui n’ont pas accès au crédit ou qui n’aiment pas le crédit et qui ne possèdent rien au soir de leur vie.

Docteur Paul Latortue a pris l’exemple d’une maison qu’on peut acheter à credit pour 30 ans. Aucun problème se se pose tant qu’on arrive à payer le montant mensuel. Le prix d’une maison est parfois 5 fois plus élevé que le revenu annuel de la personne. Ce système de credit est très connu aux États Unis. Depuis une trentaine d’années ce système existe en Haiti et cela a permis à certaines personnes de la classe moyenne Haitienne de devenir proprietaires de maison. Mais selon lui il reste encore beaucoup de pas à franchir afin de parvenir à étendre cette possibilité à la majorité des membres de la classe moyenne.

 

Le Docteur Latortue continua son emission pour nous dire qu’il ya au moins 7 banques importantes qui offrent leur service en Haiti avec leurs succursales un peu partout dans les villles de province. Malgré tout il pense que les villes de province en manquent encore. Il ajouta que la ville des Gonaives qui a une population estimée entre 250. 000 et 300.000 habitants a au moins 5 surcusales de Banques . Mais Haiti aurait besoin de beaucoup plus de banques et de succursales.

 

Docteur Paul Lartortue insista que les Banques qui fonctionnent en Haiti donnent des credits à une petite partie de la population mais selon lui les banques n’offrent pas assez de credit afin de permettre à une grande partie de la population de profiter de ce credit pour resoudre leurs problèmes. Selon lui ces banques sont la pour le taux d’echange, c’est à dire leur priorité c’est d’echanger les dollars de la diaspora Haitienne en monnaie haitienne pour augmenter leur devise. Il insista sur l’importance d’avoir des banques d’affaire en Haiti. Il nous dit aussi que’un bon système judiciaire doit etre érigé pour proteger les intérêts de ces Banques. Il insista que c’est à travers la légalité qu’on peut créer la confiance. Il mentionna l’importance de la creation d’Entreprises d’oú découlent en grande partie l’augmentation de la production et la création d’emploi. Donc la banque des Affaires est très importante pour le financement des entreprises. Wall Street le prouve bien..

Une Politique Economique est une exigence institutionnelle pour permettre aux entreprises de produire davantage à un moindre cout. Le secteur privé a un grand rôle à jouer dans la politique économique d’un pays. Docteur Paul Latortue a mis l’accent sur le Micro Credit qui est considéré comme la banque des pauvres paysans d’Haiti. Il a pris Fonkoze en exemple qui accompagne 65000 femmes paysannes en Haiti et exprima son admiration pour le Père Spiritain Joseph Philippe, le fondateur de Fonkoze (“Fondasyon Kole Zepòl) qui a 46 branches à travers Haiti ce qui permet d’effectuer un excellent travail dans la classe paysanne d’Haiti. Il reconnnait qu’au cours des 20 dernières Annéees Haiti a fait des progrès grace au programme du micro credit de Fonkoze.

Il a mis l’accent sur les Cooperatives qui prètent de l’argent à la population pauvre. Les Cooperatives jouent un rôle important dans le developpement communautaire. Il nous dit aussi qu’avec les cooperatives l’association des paysans peut acheter des engrais à un cout réduit. Il opina que le jour ou 200 paysans arriveront à s’entendre pour mettre leur terre ensemble pour produire Haiti fera un grand pas. Il continua pour nous dire que si au moins 20 familles paysannes produisent ensemble la production locale s’accroitra et les prix baisseront. Il a prix en exemple le riz d’Haiti dont le cout de production est très elevé.

 

Docteur Paul Latortue mentionna que les banques n’accompagnent pas la classe paysanne au niveau du credit et qu’elles n’ont pas un programme de credit peuvant supporter totalement le secteur commercial de la capitale d’Haiti. Ces banques ont un programme de micro credit mais ce programme ne supporte qu’une partie des pauvres urbains.

Enfin Docteur Paul Latortue nous a parlé de la banque Centrale d’Haiti . La Banque Centrale d’un pays c’est la banque des banques. C’est elle qui supervise les échanges commerciaux et les transactions financières entre Haiti les autres pays. La personne qui administre la Banque centrale doit observer toutes les transactions financières entre Haiti et les autres pays. Les tansactions entre les banques passent par la banque centrale. Ainsi donc le gouverneur de la banque Centrale occupe une position de grande importance. La banque centrale est responsable de la politique monetaire du pays. La direction de la banque centrale doit travailler de concert avec le ministre des Finances, les representants du fond monetaire International , de la banque mondiale et les representants de la banque interameraine de developpement.

 

Les emissions du docteur Paul Lartortue seront diffusées chaque Dimanche à midi à Radio Télé Solidarité. Pour écouter Radio Solidarité visitez SNAA.ORG et clicquer sur Radio Solidarité

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Paul Latortue- Availability of Credit in the Haitian economic system

 

Doctor Paul Latortue

On Sunday, September 14, 2014, Dr. Paul Latortue had a talk show at radio Télé Solidarité on the availability of Credit in the Haitian economic system. Dr. Paul Latortue told us that a country that does not have a good system of credit with reasonable prices will eventually encounter huge problems. Does Haiti have a good system of Credit? In the Haitian tradition the word credit has bad press. Sometimes it was hard for workers who do not have access to credit to secure for themselves a good future. When they reach old age and no longer work they have nothing to hold on. Dr. Paul Latortue took the example of a house that you can buy on credit to be paid over 30 years. As long as you can pay the monthly amount you have no problem. The price of a house is sometimes five times higher than the annual income of the person. This system of credit is well known In the United States. Over the past thirty years this system exists in Haiti and it has allowed some people of the middle class to become home owners..   Doctor Paul latortue continued his talk show to tell us that there are at least 7 major banks that offer their service in Haiti with their branches in the larger towns of the country. Nevertheless he believes the provincial towns are still lacking access to banks. He added, that the city of Gonaives with a population estimated between 250 000 and 300 000 inhabitants has at least 5 Banks. But Haiti still has plenty of room for more banks. Dr. Paul Lartortue insisted that banks that operate in Haiti give credit to a small portion of the population, but he said the banks do not have enough credit to allow a large portion of the population to benefit from this credit to solve some of their problems. He said these banks are in Haiti for exchange purposes, their priority is to exchange the dollars of the Haitian Diaspora in Haitian currency. He stressed the importance of having business banks in Haiti .He also tells us that it takes a good judicial system to protect the interests of these banks. He insists that legality is very important to create trust. So the Business Banks are very important . He took Wall Street as an example. An Economic Policy is a INSTITUTIONAL arrangement that can allow companies to produce more at a lower cost. He stressed that the private sector has a big role to play in a country’s economic policy. Dr. Paul Latortue focused on the Micro Credit system which is considered the bank of the poor peasant of Haiti. He took the example of Fonkoze that accompanies 65,000 women farmers in Haiti and he thought that Holy Ghost Father Joseph Philippe, the founder of Fonkoze (“Fondasyon Kole Zepol has done a very good job for the Haitian peasant. He recognized that over the past 20 years Haiti has made ​​progress with the program of micro credit of Fonkoze that has 46 branches throughout the country. He emphasized that Cooperatives always give loan money to the poor peasants. The Cooperatives play an important role in community development. He also tells us the association of cooperatives of farmers can join together to buy fertilizers. That reduces the cost of fertilizers. He truly believes that the day 200 farmers agree to put their land together to produce, Haiti will make a big step . He continued to tell us that if at least 20 families of farmers can produce together it can decrease the cost of production and may increase local production. The price of rice in Haiti is an example because the cost of rice production is very high. Dr. Latortue mentioned that banks do not accompany the peasants for credit and added that these banks do not have a credit program that can even support the commercial sector of the Haitian capital. These banks have a micro credit program but it supports very few of the urban poor. Finally Dr. Paul Latortue spoke about Haiti’s Central Bank. The Central Bank of a country is the bank of banks. It oversees the commercial trade and financial transactions between Haiti and the outside world. The person who is administering the Central Bank must overview all financial transactions between Haiti and other countries. The transactions between banks go through the central bank. Thus the governor of the Central Bank occupies a very important position. The central bank is responsible for monetary policy. The management of the central bank should work with the Minister of Finance, representatives of the International Monetary Fund, the World Bank and representatives of the inter American Bank of Development. Dr. Paul Lartortue talk shows will be broadcast every Sunday at noon at Radio TV Solidarity. To listen to Radio Solidarité visit SNAA.ORG and CLICK on Radio Solidarite.

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

O’Rouck-Entretien avec le Révérend Père Agronome  Louis Iradin

 

 

Father Iradin

 

 

Le Prêtre-Agronome Louis Iradin, Curé Fondateur de la paroisse de Saint Louis Marie Grignon de Montfort à Orouck était l’invité de Brother Tob à Radio Télé Solidarité. Le Père Iradin est un membre de l’Institut Séculier Voluntas Dei, District d’Haïti. Il est un prêtre très dynamique et doué de grandes relations humaines.

 

 

 

 

 

Il a été ordonné en 2009 et a étudié l’agronomie en République Dominicaine. Un prêtre-agronome est un cadeau de Dieu pour les paysans et paysannes d’Orouck. Vous pouvez imaginer le problème d’un prêtre fondateur qui a juste une chapelle pour accueillir ses fidèles et reçoit chaque dimanche deux cent paroissiens pour la célébration eucharistique. Plus encore, cette chapelle n’a pas même des bancs. Le Père Iradin est donc sur tous les fronts pour trouver l’aide nécessaire pour construire la paroisse.

 

 

 

Paysan2

 

 

 

Rappelons que Orouck est une localité de la commune d’Anse-à-Veau du département des Nippes. C’est une section rurale qui produit du riz, du pois (particulièrement du pois Congo), du noix de coco, du maïs et du mazombel. Le P. Iradin nous a parlé des jeunes de sa paroisse qui sont livrés à eux-mêmes. C’est l’un des défis qu’il a comme prêtre.

 

 

 

 

Outre l’agriculture, la classe paysanne d’Orouck vit de l’élevage et de la pêche. Le Père Iradin nous a fait savoir que le problème de l’irrigation est l’une des difficultés que confronte les cultivateurs d’Orouck. Cette localité a 2 rivières et selon le P. Iradin l’eau est là, on doit juste trouver un moyen afin de permettre aux paysans de l’utiliser pour leur lopin de terre.

 

 

 

 

 

 

En outre, le Père Iradin nous a fait savoir qu’il y a au moins une douzaine de sectes protestants à Orouck dont la population est estimée à environ 7000 habitants, parmi lesquels 3000 sont catholiques. Sans oublier la présence des prêtres vodou qui ont leurs adeptes dans cette région. Le P. Iradin doit dialoguer avec les leaders des sectes protestants et les prêtres Vodou pour le développement d’Orouck.

 

 

 

 

Par ailleurs, le Père Iradin nous a informé qu’il y a 2 centres de santé à Orouck, quelques médecins et infirmières qui y travaillent. Les sages femmes jouent aussi un grand rôle là-bas. Ont-elles pour autant une formation médicale adéquate? Le ministère de la santé en Haïti a-t’il un plan bien établi pour donner une bonne formation médicale aux sages femmes? Autant de questions légitimes à se poser.

 

 

 

 

Orouck a quelques écoles primaires. Le Père Iradin profita de l’occasion pour nous parler de l’école de la Fondation Rose Marie, une école mixte qui est parmi les meilleures d’Orouck, tout en soulignant que les problèmes de cette section rurale sont immenses. En effet, les habitants de cette zone arrivent difficilement à trouver de l’eau potable malgré qu’ils payent pour ce service. Sans oublier le problème de latrines. La population est obligée à faire ses besoins tout près de la mer. De plus en plus poluée. Pourquoi est-il si difficile d’aider cette population à construire quelques latrines?

 

 

 

 

 

 

Enfin le Père Iradin nous a dit qu’à cause de l’extrême pauvreté les habitants d’Orouck coupent les arbres pour faire du charbon. Le hic on ne remplace pas les arbres coupés. Là encore on doit éduquer les gens d’Haïti sur l’importance du reboisement.

 

 

L’église catholique d’Haïti continue à faire de son mieux pour accompagner le peuple de Dieu au niveau de l’évangelisation et de l’éducation. Nous encourageons la diaspora haïtienne à supporter le travail colossal de l’église catholique au sein de la population d’Haïti et remercions le P. Iradin pour sa disponibilité. Puisse Dieu bénir abondamment son ministère! Marie Fouché du Centre National de l’Apostolat Haitien a accordé un entretien au Père Iradin. Pour écouter son entretien clicquer sur ce link: http://youtu.be/-u-BCGR8l5c?list=UUZZZ3nHU84k-RtBdU8g-Zyw

 

 

 

 

Brother Tob

Pour le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

O’Rouck-Interview with Father Louis Iradin

 

Father Iradin

 

 

 

 

 

Father Louis Iradin, priest, agronomist and founder of the parish of St. Louis Marie Grignon de Montfort to O’Rouck, was the special guest of Brother Tob at Radio Télé Solidarité on Sunday, September 14. Fr. Iradin is a member of the Haitian District of the Secular Voluntas Dei Institute. He is a very dynamic priest who is known for human interest in and concern for those whom he encounters. Ordained in 2009, he only has a small chapel to accommodatehis two hundred parishioners who gather eachSunday to celebrate the Eucharistic with him. He is particularly concernedabout the young people in his parish who are living in poverty on their own.

 

Father Iradin is directing his efforts to both build up the membership of his church even as he seeks to build a church (the current chapel does not yet have benches) to accommodate the needs of an expanding congregation.

O’Rouck is a town in the municipality of Anse-à-Veau the Nippes department. The population of O’Rouck is estimatedbetween 6000 and 7000 which 3000 inhabitants are Catholic. In addition there are at least 12 Protestantsects andVoodoo priests are also numerous in this area. Father Iradin has entered into dialogue with the leaders ofProtestant sects and the priests of Voodoo to collaborate in the development of O’Rouck. Father Iradin informed us that the problems and/or challenges are immense.

 

The town is in a rural section of Haiti known for its production of rice,peas, peas of Congo, and coconut Mazanbel. Father sees his mission as servingthe peasant class of O’Rouck whose work and lives center on agriculture, livestock and fishing. Having studiedagronomy in the Dominican Republic he is a special gift fromGod.  O’Rouck has two rivers so it does not lack water but rather is confronted with a serious challenge of   establishing an irrigation system to get the water to the crops.
Health-care provides another challenge for Father Iradin’s mission to the poor. There are only two health centers inO’Rouck with only few doctors and nurses available to staff them. Although they have no medical training midwives play an important role in the community as they assist women in the process of childbirth and with caring for the newborn children. Questions remain: Willmidwives have medical training made available to them in the future?  Does the Ministry of Healthin Haiti has a plan for the medical education of these wise women?
Educational needs pose still another challenge in O’Rouck. There are only a few primary schools, but Father Iradin happily reported that the school sponsored by the Mary Rose Foundation is one of the best elementary schools in O’Rouck.
Even more basic problems confront the inhabitants of this area. They have difficulty finding drinkable water despite the fact that they pay for this service. The lack of sufficient numbers of latrines forces the population to defecate near the sea of O’Rouck. As a consequence, the sea is polluted.  One finds it difficult to understand why is it so hard to help this population to build latrines!
Finally Father Iradin informed us that because of their extreme poverty inhabitants cut down trees to make charcoal but the cut trees are not replaced. The people of Haiti must be educated about the importance of replacingthe trees cut to avoid the negative consequences of deforestation. It is clear that  the Catholic Church in Haiti continues to do its best to support the people of God as they continue the evangelization of the people by providing education, support for community development, and a gathering spaces for community prayer and celebration of the Eucharist. We encourage the Haitian diaspora to support the ministers and ministries as the Roman Catholic Church continues its mission among the Haitian population . Marie Fouché of The National Center of The Haitian Apostolate gave an interview to Father Iradin. To hear the Interview click on this link:http://youtu.be/-u-BCGR8l5c?list=UUZZZ3nHU84k-RtBdU8g-Zyw
Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA CONGRÉGATION DES FILLES DE MARIE EST EN DEUIL

 

Fleurcondo

Nous vous annonçons avec infiniment de peine la mort de MARIE THERESE QUASH, une affiliée de la Congrégation des Filles de Marie (Paridaens). Elle est retournée à la maison du Père le Dimanche 7 Septembre 2014. Son corps a été exposé le Vendredi 19 Septembre à 8 h a.m. à la maison funéraire Foster Philip. Ses funérailles ont eu lieu ce même Vendredi à 10h30 à l’Eglise du Sacré-Cœur. L’inhumation a été faite à Pine Lawn Cimetery.

Nous recommandons à vos humbles prières le repos de l’âme de notre regrettée défunte et la famille éprouvée par ce deuil spécialement son mari et les affiliées des Filles de Marie.

Qu’enfin MARIE THERESE QUASH contemple son Dieu éternellement!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Groupe de Ressource des Associations Haïtiennes -Sondage

 

Le Groupe de Ressource des Associations Haïtiennes (Haitian Hometown Associations Resource Group (HHTRAG)) est heureux de lancer le Sondage sur les investissements de la Diaspora. Ce sondage fait partie du Programme de Recherche d’Investissement et d’Engagement de la Diaspora Haïtienne. Cette recherche nait de la collaboration de HHTARG et du programme LEAD qui facilitera l’investissement stratégique en ressources humaines et financières résultant des efforts de la diaspora haïtienne pour le développement d’Haiti. Notre objectif consiste à évaluer l’intérêt de la diaspora haïtienne à contribuer au développement et a l’investissement en Haiti, compte tenu des motivations et des défis en cause pour avoir l’impact social désiré. Vous trouvez les liens pour la version anglaise, française, et créole du sondage ci-dessous;

 

HHtarg BoardBoard-picture-June-20141-620x330

 

Anglais: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/en/

 

Français: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/fr/

 

Créole: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/cl/

 

S’il vous plait veuillez remplir ce sondage avant le 8 septembre 2014. Nous voulons avoir votre opinion, faites-vous entendre!

 

Si vous avez des questions ou préférez remplir le sondage avec l’assistance d’un des membres du conseil administration de la HHTARG veuillez appeler au 347-838-4156 et laisser un message avec votre nom, téléphone et votre organisation. Nous vous rappellerons dans un délai de 48 heures.

 

S’il vous plait veuillez noter que votre réponse à ce sondage est complètement confidentielle.

 

Merci

 

HHTARG

 

Kreyol

 

Se avèk anpil plezi ke The Haitian Hometwon Asssociations Resource Group (HHTARG)(Gwoup Resous Ayisyen  pou Asosyasyon Moun Lakay) ap lanse Sondaj sou Envestisman Dyaspora a ki fè pati  Pwogram Rechèch sou Envestisman  e Angajman Dyaspora Ayisyen an. Sondaj sa se yon kolaborasyon  ant HHTARG e pwogram LEAD  ki fasilite envestisman stratejik de kapasite moun genyen kòm resous ak kapasite finansyè. Misyon nou se pou nou evalye enterè, motivasyon, e difikilte dyaspora Ayisyen an, pou yo kapab envesti an Ayiti e pou yo gen yon enpak sosyal. Ou ka jwen lyen pou sondaj la an Anglè, fransè, e Kreyòl anba a;

 

Lyen Anglè: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/en/

 

Lyen Fransè: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/fr/

 

Lyen Kreyòl: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/cl/

 

Souple, rann nou yon ti sèvis ranpli sondaj la anvan 8 septanm 2014 pou w ka fè tande vwa w. Si w ta  gen kesyon oubyen w ta prefere reponn sondaj la pa telefòn avek yon manm komite HHTARG a souple rele nimewo sa a 347-838-4156. Ou mèt kite yon mesaj  avèk non w, nimewo telefòn ou e òganizasyon w, nou ap rele w lan 48 èd tan.

 

Souple sonje ke tout repons a sondaj sa a konplètman konfidansyèl.

 

 

Mèsi,

 

HHTARG

 

The Haitian Hometown Associations Resource Group (HHTARG) is pleased to launch the Diaspora Investment Survey as part of the Haitian Diaspora Investment and Engagement Research Program. This survey is a collaborative effort between the HHTARG and the LEAD program which will facilitate the strategic investment of financial and human capital from the Haitian diaspora to development efforts in Haiti. Our objective is to assess the interest of the Haitian Diaspora to contributing to development and investment in Haiti along with the motivations and challenges to have a social impact. The links for the English, French and Kreyol versions of the survey can be found below:

 

English:

http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/en/

 

French:

http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/fr/

 

Kreyol:

http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/cl/

 

Please complete the survey by September 8th, 2014 so your voice can be heard. If you prefer to complete the survey during a telephone call with a board member of the HHTARG please call # 347-838-4156  and leave a message with your telephone number, name and organization and your call will be returned within 48 hours.

 

Please note that all responses to this survey are completely confidential.

 

Thank you

HHTARG

 

Katleen Felix, M.Sc.

http://about.me/katleenfelix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

KUJENGA 2014

 

 

On the weekend of the 26, 27-28 of July, some 70 young people aged from 14 to 20 participated in the annual KUJENGA retreat in the beautiful grounds of the former inter-diocesan Seminary of Huntington L.I.   NY.

 

The retreat is an annual event sponsored by the Vicariate of Black Catholic Concern. It aims at providing to the young Black Catholics of the diocese of Brooklyn and Queens an opportunity to grow spiritually. The whole style and approach of the talks and celebrations are molded in the language of the particular culture of this very special group. Useless to say, black teen-agers confront situations and challenges that demand to be addressed headlong.

 

The word KUJENGA is a Swahili word that means leadership. The Church wants the black kids to develop their leadership qualities and to discover that the Church really belongs to people of every race, tongue and culture. The unbreakable unity of the Church makes room for a certain diversity of expressions and styles. They should therefore be very comfortable and feel at home in the Church.

 

More than twelve adults volunteer their time to thoroughly prepare every detail of the event under the leadership of the Office of Black Catholics Ministry. In addition to that a dozen former Kujengans now in their twenties, most of them still in college, are on hand to escort and accompany the kids. It’s amazing to see how these have been positively marked by their past experience with Kujenga and how they come back to pass on the baton to the next generations.

 

On the first day, after a session where rules were set and the purpose of the retreat clearly stated, a dynamic priest Fr. Norman Fischer from Kentucky gave the introductory talk about Black history, black culture and the Catholic tradition. That very powerful talk set the tone for the rest of the retreat. Then the Stations of the Cross were held in the yard with each station well acted out by youngsters playing the parts of Jesus, Mary, the Roman Soldiers and the Apostles. It was most prayerful and inspiring. Then all went to a large room for some sort of a talent show. That was meant to bring a note of détente to show these teenagers that this retreat had also a dimension of fun. The moment also helped them to know one another so as to interact with greater ease during the exchange sessions of the next days.

 

The next day, Saturday, the day began with the Morning Prayer well accompanied by guitars and drums and hymns as well as psalms and prayers. It was conducted in such a way that no one could sleep. You had to be involved and uplifted.

 

After breakfast, different guest speakers spoke about the theology of the body. You know it: we are created in God’s image. Therefore we have to respect and honor our bodies and the bodies of others. This topic always brings about lots of questions and answers and is very crucial for teenagers.

These instructions were delivered separately for boys and girls. The teachings of the Church and their biblical roots were emphasized.. Actually, this was the main focus of the entire retreat.

 

The Rosary was said before lunch with a line a scripture between each Hail Mary proclaimed by selected kids.

 

In the afternoon, more talks were given further developing the main theme initiated in the morning talk. That was followed by lively discussions in small groups. By 4 pm all were invited to the vast yard for a barbecue and various sport games such as soccer, basket ball, races, dances and animated conversation. That was a time of great enjoyment and good food.

 

By seven pm all were called to the chapel for the exposition of the Blessed Sacrament and a penance service. A guitarist and two singers provided the beautiful background music. A seminarian read a text of Scripture and launched a vibrant and concise call to repentance. Fr. Fischer followed him stressing the importance of facing oneself in truth and of making an option for Jesus. We must seek cleansing after our mistakes failures and sin. There were four priests on hand. Confessions went on for about two hours. Many of the youngsters later pointed out this moment as the high point of the weekend.

 

Sunday began with a splendid morning prayer. Then after breakfast and some more round-up sessions and rehearsals, all were in Church again for the rite of passage. This service rich in symbolism is by all means one of the high points of the retreat. This is how it unfolded.

 

The Anks, that is the ones who were here for the first time received a commission, a special blessing and a gift. The word Ank borrowed from Swahili means water recalling the waters of baptism and of new birth, the waters of new beginnings. They were urged to begin a new journey of faith and commitment.

 

Soon the Sankofas were called that is those who attended last year. The sankofa is a strange bird which is always looking backward and holds an egg in its beak. The youngsters were then urged to keep an eye on the history of their people and to learn from their wisdom. That practice will give them fecundity as suggested by the egg in the sankofa’s beak. They too received special blessings and received the gift of a bible and of a crucifix.

 

Finally those who were on their third retreat “the Doves” were called forward. They came each one escorted by an adult leader who blindfolded them as they knelt on the altar steps. After some prayers were made, the blindfold was removed signifying the darkness of faith and the primacy of trust in God and the Church elders. They each received a key to signify that through faith in God and the cleansing of repentance they could now open the doors of the future and ultimately of heaven.

 

After this symbolic exercise, each one of them was called to say a few words. They gave their names and the name of the college they will attend and also the career they have chosen to pursue. It was most impressive to hear them proclaiming their commitment to seek careers in education, in social services, in engineering, in the justice system etc. They all sounded confident in their future.

 

At that moment, they beautifully stood as role models for the Sankofas and the Anks.

 

After a good lunch, another session was held to stress the importance of discipline and studies.

 

At 2.30 the closing mass took place with Bishop Sansaricq as the main celebrant and Fr Fischer as the homilist. Father had composed as part of his homily a rap song spelling out rhythmically the greatness of Jesus and the joy brought about by true observance of the Gospel. The teenagers were thrilled and stood in spontaneous applause after he finished. This demonstrated the wisdom of what St John Paul II had said about the New Evangelization namely that is must be new in its fervor, its methods and its expression.   Boy Oh Boy, did that not prove true today?

 

Before taking the bus to return home, an evaluation session was held. The quasi totality of the kids admitted that this retreat was one of the greatest experiences of their lives.

 

A big hurrah is owed to Fr. Alonso Cox, the Coordinator of Black ministry, Fr. Dwaine Davis, one of the veterans and driving forces of Kujenga, the priceless and untiring lay committee who were the foot soldiers of this venture and ELRETA FOWLER the Secretary of the Office of the Vicariate of Black Catholic concern who really was the engineer of the entire operation. Thank you Elreta!

 

To God be the glory!

+Guy Sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche, une messe pontificale a célébré la fondation de la paroisse de Notre-Dame de Québec, la plus vieille d’Amérique du Nord.

 

 

messe-pontificale

 

Notre-Dame de Québec

Notre-Dame de Québec

 

Une messe pontificale a été célébrée à la cathédrale Notre-Dame de Québec, dimanche 14 septembre, pour commémorer la fondation de cette paroisse, la plus ancienne d’Amérique du Nord. Celle-ci a en effet été érigée le 15 septembre 1664 par Mgr François de Laval, premier évêque de la ville.

La célébration était présidée par l’envoyé spécial du pape François, le cardinal Jaime Lucas Ortega, en présence des évêques du Canada, dont le cardinal Gérald-Cyprien Lacroix, archevêque de Québec et Primat du Canada. Elle marquait le point culminant de l’année jubilaire de l’Église du Canada qui a démarré le 8 décembre 2013, jour de l’ouverture de la Porte Sainte, et se terminera le 28 décembre 2014.

Le pape François a évoqué la paroisse Notre-Dame de Québec, dimanche 14 septembre, lors de sa prière hebdomadaire de l’Angélus depuis son balcon de la place Saint-Pierre, à Rome. « Nous nous unissons spirituellement à l’Église qui vit en Amérique du Nord, qui aujourd’hui se souvient de la fondation de sa première paroisse, il y a 350 ans, Notre-Dame de Québec, a-t-il dit. Nous rendons grâce pour le chemin parcouru jusqu’à maintenant, spécialement par les saints et martyrs qui ont fécondé ces terres. Je bénis de tout cœur les fidèles qui célèbrent ce Jubilé ».

« Je suis impressionnée par la quantité de gens qu’il y a ici »

La célébration a accueilli tous les évêques catholiques du Canada et a connu un franc succès auprès des paroissiens venus en masse pour l’événement comme il est rapporté sur le compte twitter de la basilique : « Félicitations pour la participation de l’assemblée ! » ou encore « Quelle messe splendide ! »

La conseillère municipale de Démocratie Québec, Anne Guérette, a ainsi exprimé son étonnement : « Je savais que c’était un événement important, mais je vous avoue que je suis impressionnée par la quantité de gens qu’il y a ici, je ne pensais pas que ce serait autant couru ».

Pour célébrer d’une autre façon les 350 ans de la basilique, l’historien et auteur Jean-Marie Lebel et le photographe Daniel Abel se sont alliés autour d’une œuvre commune de 1 096 pages mettant à jour 350 ans d’histoire et de patrimoine religieux autour de la basilique cathédrale Notre-Dame de Québec : « Jamais on n’a mis autant d’ampleur dans la célébration d’une paroisse », lance l’historien et auteur Jean-Marie Lebel.

Alexandra Klinnik

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CUNY-Dream

 

Dear Colleagues & Friends,

 

Dr Carole30

Carole M. Berotte Joseph, Ph.D. Woman of the

Year 2014 for The National Center of The Haitian Apostolate

 

I am proud to have been among the   first group of pioneer colleges that responded to the Dream US call to advocate for scholarships for our “dreamers”.  The new CUNY Chancellor met with the national group and has embarked on an expansion of this opportunity for our undocumented students who are DACA eligible throughout CUNY.

 

I am sharing the latest information with you so that you may inform others & advocate for youth in the Haitian community who may benefit from this scholarship program.  Please read, share and disseminate to as many of your contacts as possible.  Please note that the application deadline for the Spring 2015 semester is Oct. 26th!

 

Best,

Carole

 

Carole M. Berotte Joseph, Ph.D.

President

Bronx Community College Language Hall, Room 27 2155 University Avenue, Bronx, NY  10453 http://www.bcc.cuny.edu/ P:  718. 289. 5155

F:  718.289.6011

president@bcc.cuny.edu

Begin forwarded message:

From: Frank Sanchez <Frank.Sanchez@cuny.edu> Date: September 19, 2014 at 3:28:38 PM EDT Subject: Re: Update CUNY/The Dream.US…

Dear Presidents:

John Mogulescu and I would like to provide a brief up-date on CUNY’s developing collaboration with TheDream.US.

This past Tuesday morning, September 16, Chancellor Milliken opened the planning meeting with college liaisons whom you designated for this project. The Chancellor focused on the importance of this effort for our undocumented students and thanked college liaisons for their work. Following the Chancellor via Skype was the CEO of TheDream.US, Candy Marshall, and she provided a broad overview of the organization. (www.thedream.us ).  She ended her remarks by thanking Chancellor Milliken for his vision to have CUNY as a national leader with this initiative.

Following the opening remarks, the meeting focused on strategies for outreach and promotion of the scholarship with an intended number of applications to reach 800. Several colleges provided effective suggestions, approaches and practices to achieve this outcome. To reach this goal, there was broad agreement that targeted communication and outreach will need to be developed by each college with support from the central office.  College liaisons left the meeting with a flash drive containing the names and contact information of potentially eligible students who are currently enrolled at CUNY. We also discussed the importance of reaching out to our networks outside of CUNY including public schools and community-based organizations who serve potential applicants.

Each college will have an important role in helping to maximize the number of applications and scholarship awards to CUNY students. Attached are target application goals for each college. These goals are intended to provide a balanced approach to securing the highest number of applicants possible. In an effort to track progress, TheDream.US will provide CUNY with application numbers during this application period, allowing us to regularly share this data with college liaisons. These application goals are intended to be indicators of progress for your college. Please use these data accordingly.

Finally, John and I especially thank Rachel Stephenson and John Moreno-Escobar for their efforts in coordinating this project as well as the enthusiasm and commitment each of your liaisons has demonstrated thus far.  With the talent and commitment of this team, we are optimistic CUNY can realize the Chancellor’s vision of being a national leader with TheDream.US.

Thank you for your continued support and advocacy of this important partnership. Given the short timeframe and the challenge of identifying DACA-eligible, undocumented students who should apply, there is hard work ahead of us. We thank you in advance for ensuring your liaison is supported by you and your campus community.

Yours in education,

Frank D. Sanchez, Vice Chancellor for Student Affairs

John Mogulescu, Senior University for Academic Affairs/Dean – The School of Professional Studies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Centre National -Joyeux Anniversaire Soeur Juvenia Joseph FDM

 

 

DSC_4144

Roses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien à l’étranger est très heureux de vous annoncer que le   25 Septembre est l’anniversaire de Sœur Juvenia Joseph,  secrétaire du Centre National de L’Apostolat Haïtien à l’étranger et coordonnatrice du Collège Pastoral. Elle est membre du Conseil d’Admistration de la Congrégation De   Son travail au centre est très apprécié par tout le personnel et dans sa communauté . Soeur Juvenia est vraiment une étoile montante pour la pastorale Haïtienne de la diaspora et un grand cadeau de Dieu pour le Centre National

«Soeur Juvenia est une religieuse très compétente, infatigable, sincère et solidaire. Ancienne directrice de l’école de St Gabriel à Lascaobas, Haïti, ancienne secrétaire à la nonciature Apostolique d’Haïti. Elle est une ancienne étudiante de l’université Fordham de Bronx, dans  l’état de New York.

Son Excellence Mgr. Guy Sansaricq, Directeur éxecutif du Centre National, souhaite un heureux Anniversaire à Soeur Juvenia en ces mots: Bonne Fête! Comment ne pas se réjouir avec toi à l’occasion de ce pas nouveau dans l’avenir.

Il fait bon d’avancer sur le chemin de la vie, ce chemin qui debouche sur la gloire de l’Eternité.Nous nous rejouissons de marcher cote à cote avec toi et de bénéficier à tout moment de ta prière, de tes initiatives personnelles, de ton merveilleux dévouement à la cause de l’Evangelisation.

Que le Seigneur te garde bien à l’abri à l’ombre de ses grandes ailes

.

Le Centre National de L’Aspotolat Haïtien à L’étranger profite de l’ occasion pour  souhaiter à Soeur Juvenia un Heureux Anniversaire en union avec sa famille, la congrégation des filles de Marie en Haïti et en diaspora, le groupe des Affiliées de Marie  et la grande Communauté catholique Haïtienne de la Diaspora.

Nous demandons à  tous  nos amis & amies d’avoir une intention pour elle dans leur prière, le  Jeudi 25 Septembre 2014.

Que notre Mère Marie continue  de la protéger  et que le Seigneur bénisse sa famille!

Encore une fois, Soeur Juvenia: Ad multos Años !

Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne Fête la Princesse du Renouveau Charismatique des Haitiens d’Outre Mer

 

 

Marie Joe

Roses

 

 

 

 

Le Centre National de L’Apostolat Haitien à l’étranger est heureux de rappeler au peuple de Dieu que le Jeudi 25 Septembre est l’anniversaire de notre Sœur Marie Josée Joseph , administratrice du Conseil Renouveau Charismatique Catholique des Haitiens d’outre Mer surnommée la princesse du Renouveau Charismatique des Haitiens d’outre Mer. Marie Jo est infirmière de profession et elle est un cadeau de Dieu au conseil du Renouveau Charismatique des Haitiens d’outre mer.

 

 

Marie Jo est connue dans la communauté Haitienne Catholique de la Diaspora comme une femme très humble, très spirituelle, très genereuse , très sincère et qui dit toujours ce qu’elle pense. Soeur Marie Joe continue à faire un travail colossal pour le Renouveau Charismatique. Plus de 3500 personnes étaient présentes au dernier congrès du Renouveau Charismatique Floride. Elle est parmi les lectrices du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l”Apostolat Haitien.

 

 

charis-foule3

 

 

 

Le Prêtre-Professeur Gaetan Boursiquot , Coordonnateur de la Pastorale Haitienne du Diocèse d’Orlando souhaite un heureux anniversaire en ces mots : « Bonne fête, Marie Joe.

Il n’y a pas comme le dévouement et la compétence. On dirait, avec la grâce, deux leviers de la société et de l’Église. Jesus, par sa vie, a su faire écho de la parole du Psalmiste: “Le zèle de ta maison me dévore” (= Ps 69, 10; Jn 2, 17). Marie Jo, je salue ta présence, ta force, ta détermination et tes talents d’organisatrice au sein du Renouveau. Si Celui-ci est une grâce pour l’Église, il n’est pas étonnant que le Seigneur suscite pour son développement, des personnes de grâce. Merci d’avoir laisse Dieu faire de toi son capitaine en ce domaine. A l’occasion de ton anniversaire je veux bien implorer les grâces du Ciel pour qu’il daigne continuer en toi ce qu’il a commence tant pour toi que pour son Église. p. Gaetan»

 

 

 

 

 

Gilbert Dabady souhaite à sa mère Marie Joe un Joyeux Anniversaire : « Chère Marie Joe, Que le Seigneur continue de t’assister de son amour et de sa force en ce jour de ton anniversaire. Bonne Fête!

Ton fils en Jésus ,

Gilbert Dabady »

 

 

Charismatic3-2014

 

L’artiste Jean Robert Themistocle souhaite un Heureux Anniversaire à Marie Joe : « Marie Joe, en ce jour ou tu viens de changer une nouvelle page dans ta vie , je demande à Dieu de te donner une santé robuste et plus de zèle pour continuer à faire son travail. Bonne et Sainte fête! Ad Multos Anos!

Jean Robert Themistocle »

 

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq , directeur Executif du Centre National souhaite un heureux Anniversaire à Soeur Marie Joe en ces mots: Bonne Fête! Belle dame du mouvement charismatique! Comme il est précieux ce sens de l’ordre et de l’organisation que vous avez recu du Seigneur! Quelle richesse vous représentez pour ceux qui beneficient de votre charisme! Que le Seigneur multiplie autour de vous ceux qui s’ouvrent aux dons de l’Esprit et que par vos efforts perseverants, l’Eglise devienne plus belle! Bonne Fête!

 

 

Le Centre National de L’Apostolat Haïtien à L’étranger profite de cette occasion pour  lui souhaiter  un Heureux Anniversaire en union avec sa famille, les membres du Renouveau Charismatique en Haïti et en diaspora,   et la grande Communauté catholique Haïtienne de la Diaspora.

Nous demandons à  tous  nos amis & amies d’avoir une intention pour elle dans leur prière, le  Jeudi 25 Septembre 2014.

Que notre Mère Marie continue  de la protéger  et que le Seigneur bénisse sa famille!

Encore une fois, Marie Joe: Ad multos Años !

Centre National.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diocese Anse a Veau-Miragoane-Bonne Fête Mgr. Dumas

 

 

Bishop Andre Dumas

 

 

 

 

Le Vendredi 26 Septembre 2014 ramène l’anniversaire de naissance de Monseigneur  Pierre André Dumas  l’évêque fondateur du diocèse Anse à Veau –Miragoane. Il est ancien Recteur de l’Université Notre Dame d’Haïti . Il est un grand ami du Centre National de l’Apostolat Haïtien à l’étranger.

 

Monseigneur Pierre-André Dumas est né à Saint-Jean du Sud (Haïti), fit ses études philosophiques ( à L’université du Latran)et théologiques à L’université Grégorienne à l’Rome et y fut ordonné prêtre par le Bienheureux Pape Jean-Paul II le 26 Mai 1991 à la Basilique St Pierre. Il a reçu la consécration épiscopale à la Cathédrale Port-au-Prince le 22 Février 2003. Monseigneur Dumas est réputé au sein de l’Église d’Haïti pour sa spiritualité et sa proximité avec les jeunes.  Grand communicateur, grand évangélisateur et président de la Commission Caritas..

 

Monseigneur Guy Sansaricq, Directeur éxecutif du Centre National de l’Apostolat Haïtien à l’étranger, lui souhaite un Joyeux Anniversaire en ces mots : « Cher Monseigneur Dumas: Bonne Fète! Nous joignons nos voix à celle de la population des Nippes pour vous souhaiter mille voeux de succès dans votre ministère sacré. Votre zèle pastoral est devenu proverbial. Que le Seigneur vous fasse chaque jour davantage grandir dans la connaissance de son mystère de grace et que votre rayonnement pastoral porte des fruits de plus en plus abondants.

. »

 

 

Le Personnel duCentre National de l’Apostolat Haïtien se joint à sa famille, à la Conférence Épiscopale d’Haïti,   aux Prêtres Haïtiens et au peuple de Dieu de l’Anse à Veau et Miragoane pour lui souhaiter un heureux  anniversaire de naissance.

 

Le Centre National, en cette occasion, invite  tous les Catholiques de la diaspora et d’Haïti à prier pour Monseigneur  Dumas.

 

Que le Seigneur soit son bouclier et Maman Marie sa protectrice !

 

Le Centre National.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hommage au Père Jean Desinor

 

Pere Jean Desinor

Le 26 Septembre est l’anniversaire du Père Jean Desinor, directeur de Radio Télé Soleil et Porte Parole de l’archidocièse de Port au Prince. Père Desinor est un grand cadeau de Dieu à l’eglise Catholique d’Haiti et à la diaspora Haitienne. Il est l’un grands Batisseurs de Foi de l’archidiocèse de Foi

 

Le Père Desinor est né à  Furcy, un village très sympathique de plus en plus convoité par des citadin en quête d’harmonie et de paix intérieure.

Le Père Desinorest un prêtre très humble , sympatique , dynamique  qui fait un travail colossal pour l’ÉgliseCatholique d’Haiti  à travers Radio Télé Soleil , la station de l’Église Catholique de l’Archidiocèse de Port-au-Prince . Le Centre National de l’Apostolat Haitien lui est très reconnaissant pour saprecieuse contribution  à radio Télé Solidarité

 

Le Père Desinor est toujours prêt ã supporter radio TéléSolidarité dans son travail d’évangelisation.  Il a toujours pensé à envoyer certains programmes de Radio Télé Soleil à Radio Télé Solidarité.  On doit ajouter qu’il s’est entendu avec Monseigneur Guy Sansaricq, le directeur fondateur de radio Télé Solidarité  pour diffuser   certaines grandes celebrations Eucharistiques de la diaspora y compris certaines emissions de bible de Monseigneur  Sansaricq à Radio Télé Soleil . Le peuple de Dieu est très content de voir cette grande solidarité entre Radio Télé Soleil et Radio Télé Solidarite. Le Père Desinor est une grande inspiration pour le personnel de Radio Télé Solidarité. Père Desinor est connu pour un rude travailleur dans la vigne du Seigneur

 

 

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire à son ami le Père Desinor en ces mots: Bonne Fête cher Père Désinor. Beaucoup de succès dans vos efforts admirables d’ utilisation des moyens modernes de communication pour annoncer Jesus-Christ et son message de grâce. Votre ministère fait briller la vérité qui libère. Soyez assuré de ma très grande estime et de mes sentiments les plus fraternels.

 

+Guy Sansaricq

 

 

 

Aujourd’Hui  nous vivons dans une culture totalement dominée par les mass media. C’est à juste titre que le Bienheureux  St Père Jean-Paul II, dans Redemptoris Missio atteste : « Il ne suffit donc pas de les [les médias]  utiliser pour assurer la diffusion du message chrétien et de l’enseignement de l’Eglise, mais il faut intégrer le message dans cette «nouvelle culture» créée par les moyens de communication modernes ».

 

Le Personnel de Radio Télé Solidarité et du Centre National  invite tous ses amis et amies à prier pour le Père Desinor en ce faste occasion

Le Centre National

 

 

 

Avortement

Sur l’avortement, Mgr de Kérimel invite à aller au-delà de la condemnation

 

 

Mgr-de-Kerimel-

Lors d’un colloque organisé par la Commission de bioéthique des évêques suisses les 12 et 13 septembre à Fribourg (Suisse), Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble, a présenté l’état d’avancement du groupe de travail qu’il préside sur le thème « le phénomène social de l’avortement et éducation des jeunes ».

15/9/14 – 16 H 22

 

Stéphane OUZOUNOFF/CIRIC/

Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble

Stéphane OUZOUNOFF/CIRIC/

Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble

Avec cet article

La Croix : Où en est aujourd’hui le groupe de travail sur l’avortement que vous présidez ?

Mgr Guy de Kerimel : Nous avions prévu trois étapes. La première a consisté à faire le point sur la situation de l’avortement en France. Dans un deuxième temps, nous avons enquêté auprès des diocèses et auprès des associations de fidèles sur ce que fait l’Église dans ce domaine. Le troisième temps sera consacré à l’éducation des jeunes.

À la prochaine assemblée de Lourdes, nous allons procéder en deux temps. D’abord une intervention devant les évêques de Ségolène Moog, qui travaille au service national de la pastorale des jeunes, puis un travail en atelier avec des associations qui interviennent dans des établissements catholiques, les aumôneries, et proposent des parcours de formation dans le domaine de l’éducation affective et sexuelle. L’intérêt est de faire découvrir aux évêques les propositions qui existent déjà pour qu’ils les encouragent dans leur diocèse ou prennent d’autres initiatives.

Dans les constats que vous avez faits, qu’est-ce qui a le plus marqué le groupe de travail  ?

Mgr G. de. K. : Un premier constat marquant est que l’avortement s’installe dans les mœurs et les esprits. Et en même temps, il provoque beaucoup de souffrance. Même chez les médecins qui pratiquent des avortements, il y a de grosses questions qui demeurent. Un deuxième constat est le sentiment d’impuissance que nous pouvons avoir dans l’Église face à cette situation. Or il nous faut garder l’espérance et penser que nous avons des choses à dire et à faire. Nous ne pouvons pas nous contenter d’être dans la condamnation mais nous devons faire des propositions. Nous avons notamment des choses à faire dans le domaine de l’écoute et de l’accueil.

Comment promouvoir une culture de vie  ?

Mgr G. de. K. : Tout d’abord, il ne sert à rien d’entretenir une obsession contre l’avortement. Je ne pense pas que notre message gagnera du terrain s’il n’est pas enraciné dans l’annonce de la Bonne Nouvelle. La promotion d’une culture de vie est indissociable de l’évangélisation. Les communautés chrétiennes doivent témoigner du nouvel art de vivre suscité par le message libérateur de l’Évangile. Dans ce message, le don occupe une place centrale : j’accepte de recevoir, j’accepte de me donner. C’est là le secret de la joie profonde à laquelle nos contemporains continuent d’aspirer.

Recueilli par Dominique Greiner (à Fribourg)

 

 

 

 

Ce que le pape François a dit de l’avortement

Alors que les catholiques se mobilisent contre la révision de la Loi Veil, au menu du parlement lundi 20 janvier, passage en revue de la position du pape sur le sujet.

 

Le pape François s’est exprimé à plusieurs reprises sur la question de l’avortement, le plus souvent au sein d’une réflexion plus vaste sur la défense des plus faibles, aussi bien des personnes âgées que des victimes de la traite des êtres humains. « Cette défense de la vie à naître est intimement liée à la défense de tous les droits humains », qui regarde « la cohérence interne » du message de l’Église catholique, rappelle-t-il. Sans transiger ni laisser penser qu’elle pourrait un jour changer de position sur cette question, le pape met en avant la miséricorde, qui implique pour les chrétiens de ne pas en rester à une posture de condamnation, sans quoi « l’édifice moral » de son message risque non seulement d’être mal compris mais aussi de « s’écrouler comme un château de cartes ».

– Dans un message aux organisateurs de la Marche pour la vie, organisée le 19 janvier, le nonce apostolique en France, Mgr Luigi Ventura, écrit que « le pape François est informé de cette initiative en faveur du respect de la vie humaine. Il salue les participants à cette marche et les invite à maintenir vive leur attention pour ce sujet si important ».

Devant les ambassadeurs accrédités près le Saint-Siège, le 13 janvier, évoquant « la culture du déchet » : « Malheureusement, ce ne sont pas seulement la nourriture ou les biens superflus qui sont objet de déchet, mais souvent les êtres humains eux-mêmes, qui sont “jetés” comme s’ils étaient des “choses non nécessaires”. Par exemple, la seule pensée que des enfants ne pourront jamais voir la lumière, victimes de l’avortement, nous fait horreur ; ou encore ceux qui sont utilisés comme soldats, violentés ou tués dans les conflits armés, ou ceux qui sont objets de marché dans cette terrible forme d’esclavage moderne qu’est la traite des êtres humains, qui est un crime contre l’humanité ».

– Dans son exhortation apostolique Evangelii Gaudium, le 24 novembre : « Parmi ces faibles, dont l’Église veut prendre soin avec prédilection, il y a aussi les enfants à naître (…). Fréquemment, pour ridiculiser allègrement la défense que l’Église fait des enfants à naître, on fait en sorte de présenter sa position comme quelque chose d’idéologique, d’obscurantiste et de conservateur. Et pourtant cette défense de la vie à naître est intimement liée à la défense de tous les droits humains. (…) Précisément parce qu’il s’agit d’une question qui regarde la cohérence interne de notre message sur la valeur de la personne humaine, on ne doit pas s’attendre à ce que l’Église change de position sur cette question ».

– Lors d’une rencontre avec des gynécologues catholiques, le 20 septembre : « La mentalité répandue de l’utile, la culture du rejet, qui aujourd’hui rend esclave les cœurs et l’intelligence de beaucoup, possède un coût très élevé : elle appelle à éliminer des êtres humains, surtout s’ils sont physiquement ou socialement plus faibles. Notre réponse à cette mentalité Oui résolu et sans hésitation à la vie. Il n’existe pas une vie humaine plus sacrée qu’une autre. (…) Chaque enfant non né, mais injustement condamné à être avorté possède le visage du Seigneur qui, avant même de naître puis à peine né, a fait l’expérience du refus du monde. Et chaque personne âgée, même si elle est malade ou en fin de vie, porte en elle le visage du Christ. (…) On ne peut les éliminer ! »

– Dans son entretien aux revues jésuites, publié le 19 septembre : « Je pense à cette femme qui avait subi l’échec de son mariage durant lequel elle avait avorté ; elle s’est ensuite remariée et elle vit à présent sereine avec cinq enfants. L’avortement lui pèse énormément et elle est sincèrement repentie. Elle aimerait aller plus loin dans la vie chrétienne : que fait le confesseur ? Nous ne pouvons pas insister seulement sur les questions liées à l’avortement, au mariage homosexuel et à l’utilisation de méthodes contraceptives. Ce n’est pas possible. Je n’ai pas beaucoup parlé de ces choses, et on me l’a reproché. Mais lorsqu’on en parle, il faut le faire dans un contexte précis. La pensée de l’Église, nous la connaissons (…), mais il n’est pas nécessaire d’en parler en permanence. (…) Nous devons donc trouver un nouvel équilibre, autrement l’édifice moral de l’Église risque lui aussi de s’écrouler comme un château de cartes. »

– Lors de la messe pour la Journée consacrée à l’encyclique de Jean-Paul II Evangelium Vitae, le 16 juin : sans jamais évoquer directement l’avortement, le pape François a scandé son propos d’insistances répétées sur le « Dieu vivant et miséricordieux », sur les Dix Commandements qui « ne sont pas un hymne au “non”, mais au “oui” à Dieu, à l’Amour, à la vie ! » S’appuyant sur le Christ, le pape n’a utilisé que des verbes positifs : « Il accueille, aime, soulage, encourage pardonne et donne d’une façon nouvelle la force de marcher, redonne vie. »

C.H.

 

 

 

Premier congrès international de l’OMT sur le tourisme et les pèlerinages : liens entre tourisme et routes spirituelles

 

 

touriste

 

Moissac-Cloître de l’abbatiale St Pierre © UNESCO / Patrice Thebault

Vu l’importance croissante des pèlerinages et des routes spirituelles pour le développement du tourisme dans le monde, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le Ministère espagnol de l’industrie, de l’énergie et du tourisme et le gouvernement régional de la Galice ont organisé le premier Congrès international sur le tourisme et les pèlerinages, du 17 au 20 septembre 2014,  à Saint-Jacques de Compostelle (Espagne).

Ce congrès  met en relief les contributions positives des pèlerinages et des routes spirituelles au tourisme durable et responsable, ainsi que le concours du tourisme à la compréhension entre les cultures et à la préservation du patrimoine naturel et culturel des anciens chemins et lieux sacrés.

 

 

Tourisme

« Grâce à leurs caractéristiques historiques, culturelles et naturelles uniques, les pèlerinages présentent d’énormes opportunités de renforcer la capacité du tourisme d’encourager le dialogue interculturel et de contribuer à la protection des sites religieux et spirituels » a affirmé le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

Selon les estimations de l’OMT, 300 à 330 millions de visiteurs se rendent tous les ans dans les grands sites religieux du monde, faisant du tourisme spirituel une partie importante du tourisme tant interne qu’international.

Le congrès, qui réunira des experts d’un large éventail de pays tels que, entre autres, l’Argentine, l’Australie, l’Espagne, l’Inde, l’Indonésie, l’Éthiopie, le Guatemala, le Japon, le Kazakhstan, le Mexique, le Paraguay, la République de Corée et la Thaïlande, abordera des questions comme le rôle moteur des pèlerinages pour le développement local. Il identifiera également les motivations qui sous-tendent la demande de tourisme spirituel et analysera les stratégies de création et de marketing de produits touristiques durables basés sur les pèlerinages.

(Interview :  Sandra Carvao,  porte-parole de l’OMT; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

 

 

 

 

 

Immigration: le Haut-Commissaire Zeid Ra’ad Al Hussein et l’OIM demandent de juger les passeurs

 

 

 

 

Immagration

 

Dans deux communiqués publiés séparément ce vendredi à Genève, le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont demandé à la communauté internationale de poursuivre toutes ces bandes criminelles à l’origine du naufrage d’un bateau en Méditerranée la semaine dernière. Les deux organisations demandent aux pays concernés de poursuivre en justice les trafiquants à l’origine de ce drame qui aurait fait entre 300 et 500 migrants lors de cette traversée.

Le Haut-Commissaire Zeid Ra’ad Al Hussein a affirmé qu’il est crucial de mettre un terme à l’impunité entourant de tels crimes. Il a demandé à l’Egypte, aux autres pays d’Afrique du Nord et européens possédant des informations de faire un effort concerté pour enquêter, poursuivre les responsables et prévenir de nouvelles tragédies. « Tous les pays de la Méditerranée doivent s’unir pour réprimer les activités des trafiquants qui exploitent un des groupes les plus vulnérables de la planète et mettent en danger leur vie, sur une base presque quotidienne, seulement pour des gains financiers », a déclaré le Haut-Commissaire dans un communiqué.

L’OIM et le Haut-Commissariat demandent en particulier aux autorités grecques, maltaises et italiennes d’échanger leurs informations sur l’identité des trafiquants avec les autorités égyptiennes.

Depuis le 10 septembre, au moins 287 autres personnes ont disparu en mer en tentant de traverser la Méditerranée, portant à près de 3 000 le nombre de morts cette année, selon les estimations de l’OIM. C’est déjà quatre fois plus qu’en 2013, six fois plus qu’en 2012, et le double de 2011 – l’année des « printemps arabes ».

(Extrait sonore : Leonard Doyle, porte-parole de l’OIM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

 

 

 

 

 

Journée internationale de la paix : Ban Ki-moon lance un appel pour un cessez le feu mondial

 

 

PAIX

 

 

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a fait sonner vendredi 19 septembre la cloche de la paix au siège de l’ONU à New York pour marquer la Journée internationale de la paix. Avant de faire sonner cette cloche, le Secrétaire général s’est joint à l’assistance dans un moment de silence « pour se souvenir de tous ceux pour qui les sons de la paix sont noyés par les explosions de bombes, de missiles et d’armes à feu. »

A l’occasion de la Journée internationale de la paix, Ban Ki-moon a déclaré que « Chaque année, en cette Journée, l’Organisation des Nations Unies appelle à un cessez le feu mondial. Nous demandons aux combattants à déposer les armes afin que tous puissent respirer l’air de la paix. Le Conflit armé provoque la douleur indicible des familles, des communautés et des pays entiers. Trop nombreux sont ceux qui souffrent aujourd’hui dans les mains brutales de marchands et des terroristes. Levons-nous et soyons solidaires avec eux. La paix et la sécurité sont les fondements essentiels pour le progrès social et le développement durable ».

Cette cérémonie de la Journée internationale de la paix est une tradition annuelle pour souligner la mission fondamentale de l’Organisation des Nations Unies. La Messagère de la paix des Nations Unies et chercheuse britannique, Jane Goodall, était présente à cette cérémonie.

Le Secrétaire général a remercié Yoko Ono, la veuve de John Lennon du groupe de musique The Beatles, d’avoir permis à la chanson ‘Imagine’ d’être interprétée au cours de cette cérémonie.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Good to know            The US Church celebrates 50 years of Civil Rights.

 

 

Deacon Paul

Deacon Paul C. Dorsinville.

In a news release on August 25, 2014, the USCCB Subcommittee on African American Affairs announced the upcoming release of a series of resources to highlight the achievements of the Civil Rights era and its connections to the Catholic Church.

Over the next 12 months, resources will highlight the Mississippi Freedom Summer (June to August 1964); the Civil Rights Act (July 1964); the March from Selma to Montgomery (March 1965) ; and the 50th anniversary of the Voting Rights Act in August 2015.

The resources will help promote dialogue among parishes, schools, Catholic groups and others by examining how these events helped pave the way to the current multicultural relations. The project also aims to promote dialogue among generations on the meaning of the historic legacy with a look towards the future and to highlight the participation of the Catholic Church and Catholic leaders during such historic and challenging times.

The commemoration will also provide an opportunity to discuss the social teachings of the Roman Catholic Church.

The resources can be accessed at www.usccb.org/issues-and-action/cultural-diversity/african-american/african-american-affairs-50th-anniversary-initiative.cfm.

The blogs can be accessed at http://usccbmedia.blogspot.com/

And on September 9, 2014, Archbishop Joseph E. Kurtz, president of USCCB issued a statement on the occasion of the 50th Anniversary of the Civil Rights Act highlighting this historic event as well as the work of the Catholic Church, including bishops, in the quest for integration and justice in the 40’s, 50’s, 60’s and the following decades.

Haitians arrived in the U.S.A. and stayed in larger number in the 60’s and on; we have benefited of the improving situation and have a special reason to celebrate.                                              +                       +                     +.

Le Sous-Comité des Affaires Africano-Américaines de l’USCCB a annoncé dans un bulletin de nouvelles le 25 Août 2014 la publication d’une série de ressources pour marquer les résultats de l’époque des Droits Civils et ses connections avec l’Eglise Catholique.

Durant les 12 prochain mois, des ressources mettront en relief l’été de Liberté du Mississippi (Juin à Août 1964); la Loi des Droits Civils (Juillet 1964); la Marche de Selma à Montgomery (Mars 1965); et le 50ième anniversaire de la Loi du Droit au Vote en Août 2015.

Les ressources aiderons à promouvoir le dialogue entre paroisses, écoles, groupes Catholiques et autres en examinant comment ces évènements ont aidé à préparer la voie aux relations multiculturelles courantes. Le projet aussi vise à promouvoir le dialogue entre générations sur le sens de la légacie historique avec un oeil vers le futur et mettre en relief la participation de l’Eglise Catholique et des leaders Catholiques durant une période si historique et défiante.

La commémoration fournira aussi une opportunité pour discuter la doctrine sociale de l’Eglise Catholique Romaine.

On peut trouver les ressources à www.usccb.org/issues-and-action/cultural-diversity/african-american/african-american-affairs-50th-anniversary-initiative.cfm.

On peut trouver les blogs à http://usccbmedia.blogspot.com/

Et le 9 Septembre 2014, Archevêque Joseph E. Kurtz, président de l’USCCB a émis une déclaration à l’occasion du 50ième Anniversaire de la Loi des Droits Civils mettant en relief cet évènement historique aussi bien que l’effort de l’Eglise Catholique, incluant des évêques, dans la poursuite de l’intégration et la justice durant les années 40’s, 50’s, 60’s et les décades suivantes.

Les Haïtiens sont arrivés aux E.U. et y sont restés en plus grand nombre à partir des années 60’s; nous avons bénéficié d’une situation en amélioration et avons une raison spéciale de célébrer.
 

 

 

 

 

Proverbe

Tout meday ganyen revè

Sa Bondye ba ou, bèlmè ou pa kapab pran li

Pa Kite Bourik pou bat Makout

Tout Fanm bèl kay lòt

Parese , se frè mandyan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

In Brief

In Brief   Tele Solidarite-Fund Raising Campaign

 

 

Dr Mcalla-2

 

 

 

The Bulletin The Haitian Apostolate Inc. has recently launched a fund-raising campaign for the purpose of purchasing Radio and TV cameras and other electronic equipment to enhance their radio and television programs on the internet. For many years now, these programs have been in existence but need to be professionally enhanced. These programs are accessible on a daily basis at SNAA.ORG. They provide religious instructions but also news of the community. Interviews with many important persons of the community are frequently aired. Many associations such as the Haitian Doctors’ Association will soon be preparing a weekly talk show program on health issues. Good equipments are necessary for better performance. A committee including members of the Haitian engineers, the Haitian Doctors and the Haitian artists Associations are overseeing the operation. I am temporarily the chairman of that board. Checks can be sent to: “Haitian Apostolate Inc.” 332, East 32nd St. Brooklyn NY 11226 This highly recommendable community service deserves the wide support of everyone who loves Haiti.                                                                               L’Apostolat Haitien National campagne de levée de fonds

 

 

foule23

L’Apostolat Haitien National vient de lancer une campagne de levée de fonds afin d’être en mesure de se procurer les équipements nécessaires pour le fonctionnement efficace de leur radio et de leur Television appelés Radio/TV solidarite. Tout le monde peut se brancher sur ces programmes 24 heures sur 24 sept jours par semaine en clicquant SNAA.ORG. Un large comité comptant parmi eux des membres des associations Haitiennes des ingénieurs, des médecins et des artistes sont en charge de cette station. Je suis provisoirement le chairman de ce “Board.” Les associations ci-haut mentionnées sont en train de préparer des talk shows hebdomadaires sur leurs domaines d’expertise. Nous espérons que le plus grand nombre possible de ceux qui aiment notre pays contribueront largement à cette entreprise qui a pour but de rehausser notre communauté. Tout chèque peut étre adressé comme suit: Haitian Apostolate inc. 332, East 32nd St Brooklyn NY 11226         Bishop Guy Sansaricq   .

 

 

 

As for me and my household, we will serve the Lord”. Joshua 24:15 It is with this theme that the Charismatic Haitian Renewal Convention will have its 7th Annual Convention on September 19, 20, 21, 2014. Friday 19 from 5:30 pm to 10:00 pm Saturday 20 from 8:30 am to 9:30 pm and Sunday 21 from 8:30 am to 2:30 pm. The place is Gymnasium Saint Vincent Ferrer 840 George Bush Blvd Delray Beach, FL 33483 The speakers: Bishop Gerald M. Barbarito Father Miracle Gustave Father Luc Philogene The Animators: Sr Claire Gagne, Gilbert Dabady, Arno Macean, Bijoux Jean For accommodation you can call 561-254-4531 For more information you can reach Fr. Yves Geffrard at 772-971-9080

We are truly excited and looking forward to 

this year’s fundraising event honoring Bishop Sansaricq, St. John the Baptist Parish and commemorating the 10th Anniversary of the Class of 2004.    Please support the efforts of the Pastoral Institute so that it can continue to provide formation and training opportunities for lay persons throughout the Diocese of Brooklyn.  Funds raised from this annual event will go to the Pastoral Institute Scholarship Fund.   Ticket price will increase on September 1st. Buy your tickets now and save 20%

Click here to download the reservation form

Community Resource, Inc.     FWA sou Santé pou kominotéAyisyen an 13 Septanm, 2014 11h matin à 3h apremidi Dolan Family Health Center 284 Pulaski Road            Greenlawn New York 11790                                                         Pliske  21òganizasyonavekseviskominotéappatisipe  

  • Enfòmasyonsou santé pou tout manm nan fanmi a
  • Atelyesou yoga, santé fanm, santé gason
  • Gen mounkipoutraduisiou pa pale angles
  • ouvé a piblik la / Antre gratis

  Palé avekPastor Franck oswa reléGinette Rows631-804-8856    

Save

20%Tickets are currently $100 each and $1,000 for a table of 10, if purchased by September 1st.    After September 1st, the price increases to $125 per ticket and $1,250 for table of 10.Offer Expires: September 1, 2014   National Center-Holy Land Dear Friends:             The National Center of the Haitian Apostolate offers you the opportunity to go to the Holy Land and Rome. Our Holy Father, Pope Francis recently made this pilgrimage walking in the footsteps of Our Lord Jesus. He encourages us to see the places that are related to our Faith and Catholic tradition. He visited: Nazareth where the angel was sent to the Blessed Virgin Mary to announce the birth of Jesus; Bethlehem, the birthplace of our Savior, and he celebrated Mass in the Upper Room. As you carry the Cross, you will remember the sufferings, death of Jesus. How stunning it will be to stand on top of the Mount of Olives and view the Old City and remember where Jesus taught his disciples. Let us spend time in prayer and meditation in the same spots where Jesus prayed, healed the sick, wept and joined the disciples on a fishing trip. In Rome, you will be graced with a memorable audience with Pope Francis at the Vatican. Awesome! May the Lord bless us and prepare us for a great journey of faith. Please register early so you can benefit the $50.00 discount promised to the early birds. Chaplain: Father Yvon Pierre Contact Persons: Marie Monique Charlot 954-443-2698 Sister Juvenia Joseph 718-856-3323 Date of Pilgrimage: May 11-20, 2015     We have posted Haitian Apostolate flyer on a private website. The purpose of our doing this is so the client can use the site in his promotions. You should encourage them to put the web address in their parish bulletins and especially if they have a parish or ministry web site, they should have their web person create a link from their site to open this brochure. http://www.unitours.com/client/HaitianApostolateHolyLandandItaly.pdf   Fabrizio Fabbri President Unitours, Inc. 10 Midland Ave #202 Port Chester, NY 10573 Tel: 914-253-9446 Fax: 914-253-9001 Toll free: 800-777-7432 Website: www.unitours.com Facebook: http://www.facebook.com/Unitours Twitter: @UnitoursInc

 

HAFALI -Our upcoming walkathon
294 W. Merrick Road, Suite 7 – Freeport, N.Y. 11520

Phone: 516-223-3540/Cell#516-524-6723 / Email: hafali95@yahoo.com

 

September 5th, 2014

 

Dear Friend of HAFALI,

 

We, are sponsoring our annual 5k Unity Walk entitled “Our People, Our Community, Our Responsibility!” This year’s walk will take place on Saturday, October 4th, 2014 from 9AM to 2PM at Eisenhower Park, located in East Meadow on Long Island, NY (In the Peach and Pear area – Parking Filed 2). Our annual walk-A-Thon is one of the many events we organize along with workshops, dinner dances, cultural events to reach the Haitian community and non-Haitians serving our people.

 

The walk is to benefit HAFALI’s Family Support Services which provide Counseling, Crisis intervention, Senior Socialization Day Program, assistance with English language acquisition, etc in Nassau and Suffolk Counties. HAFALI has been serving the Haitian community throughout Long Island since 1995. HAFALI advocates for, educates and empowers the Haitian community to better navigate through major institutions within the United States including the government, corporations, elementary & high schools, colleges, churches and many others.

 

We need your help! The walkathon is a great opportunity for us to collaborate to achieve our common goal of informing our community of available resources. Accordingly, we are inviting you to participate as a “Bridge Builder” sponsor. We have created the following levels of sponsorship to make it possible for you to join us:

  • Contribute $250 for you to display your banner and set up a table with your brochures.
  • Form a team of 10 or more people to walk with us ($20 per walker) and earn the credit to display your banner and set up a table with your brochures.
  • Contribute $500 for your organization’ s name to be added to the list of sponsors on the back of the Walk-A-Thon T- shirt, in addition to displaying your banner and having a table.

We are counting on your support to help make this walk a successful fundraiser. We hope to hear from you by September 15th, 2014. We are looking forward to having your presence at the Walk. Please feel free to call or email us at the above contact info. And ask for Maryse Emmanuel-Garcy. Thank you.

 

Sincerely,

Maryse Emmanuel-Garcy

Maryse Emmanuel – Garcy

Executive Director

Haitian American Family of Long Island, Inc

 

**********************************************************************

Please make checks payable to: HAFALI

294 W. Merrick Rd, Suite 7, Freeport NY 11520

Organization Name:___________________________________________________________

Address: ______________________________________________­­______________________

Telephone:________________________________Email:______________________________

Enclosed is the sum of $:_____________ (   ) Check   (   ) Cash   (   ) Pay Pal on the donation page (www.HAFALI.net)

 

 

The Silver Jubilee Committee and AJHC

Cordially invites you

To celebrate 25th Anniversary of Priestly Ordination

Fr. Fritz Ligonde

And Association des Jeunes Haitiens Catholiques 25th ANNIVERSARY

Liturgy of Thanksgiving:   Holy Spirit / Help of Christian Catholic Church

17 North Clinton Street, East Orange, New Jersey 07017

Date: October 4th 2014      

Time: 4:30PM

Phone: 1-(973)-673-1077

Reception: Gala Dinner at Doubletree Hotel Newark (airport area)

Location: 128 Frontage Road Newark, New Jersey 07114

Time: 7:15 PM

Phone: 1-(703)-690-5500

Donation for dinner is $ 50.00 per person.

Note: Please, make gifts or donations of personal checks and money orders payable to:

Dieudonne Bazile(Treasurer of the Event)

Memo column: Please write, Fr. Fritz Ligonde 25th Anniversary dinner

Mailing Address: 149 Lexington Ave, Jersey City, NJ 07304.

Phone: 1-(201)-434-5237.   Email: dpbazile@yahoo.com

For further information, please contact:

 

 

 

 

 

View this email in your browser
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s