REFLECTIONS OF THE READINGS OF THE FEAST OF THE EXALTATION OF THE CROSS (Sept. 14th, 2014)

Business Card 3

Perpetual Help

 

 

 

Visit telesolidarite.tv Skype Account: brothertob Weekly Bulletin Staff: Marlene Rigaud Apollon, Sister Jamie Phelps PHD, Deacon Paul Dorsainville Brother Tob: Editor Bishop Guy Sansaricq : Director Radio Solidarité : 1-302-797-4073 Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv- Blog: Solidarite Flash Face Book: Radiotelesolidarite Weekly Bulletin: , -Sept 14, 2014-Sept 21,2014 Unsubscribe here

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1–Thought of The Week

 

2-Bishop Sansaricq-Homily

 

 

3- A Woman of Business, Big and Small

 

 

 

 

 

 

 

 

4 Solidarité Flash

 

 

 

5- Republique Dominicaine-Dominican Republic -Docteur Paul Latortue

 

 

 

 

 

6-  Groupe Radaka-20ème Anniversaire

 

 

 

 

7- Paroisse Des Orangers-Camp d’été

 

 

 

 

 

 

8- La Communauté de la Croix Des Bouquets est en deuil

 

 

 

 

 

 

9- Diaspora Investment Survey / Sondage sur l’investissement de la Diaspora

 

 

 

 

10- Mohammed Yunus : « Le microcrédit doit rester une activité à but non lucratif »

 

 

 

 

 

 

11- Un scandale de corruption secoue les autorités brésiliennes

 

 

 

 

 

 

12- La guerre n’est jamais nécessaire, ni inévitable », affirme le pape François

 

 

 

13- Proverbe

 

 

 

 

 

 

 

 

14 Good to know.            Immigration Executive Action is delayed-Deacon Paul

 

 

 

15- Bonne Fête Père Elder Hyppolite

 

 

 

 

16- In Brief

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pensée de la semaine:“Ne dis pas tout ce que tu sais; ne crois pas tout ce que tu entends; ne fais pas tout ce que tu peux”. (Proverbe portugais)

 

 

 

 

Thought of the week: “Do not tell everything you know; do not believe everything you hear; do not do anything you can. “(Portuguese proverb

 

 

 

 

 

Pensamiento de la semana: “No se lo digas todo lo que sabes; no creas todo lo que oyes; no hagas todo lo que puedas “. (Proverbio portugués

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLECTIONS OF THE READINGS OF THE FEAST OF THE EXALTATION OF THE CROSS (Sept. 14th, 2014)

Numbers 21, 4b-9; Psalm 78; Philippians 2, 6-11; John 3, 13-17

 

 

DSC_4940

 

By +Guy Sansaricq.

 

On today’s Feast Day, we are privileged to take a fresh view at the mystery of the Cross. We hear

of the Cross all the time in Church! Today as we celebrate the feast of the Exaltation of the Cross

let us attempt to grow in the understanding and appreciation of this sublime mystery.

 

The Cross of Jesus was the price paid for gaining our salvation. Sin is something much greater than we sometimes realize: it’s an offense to the Almighty. To stop its devastating effect on mankind, God in his infinite mercy devised a plan. His own Son who is his equal in majesty would assume flesh like our own and become our irresistible advocate. The wages of sin is death. His Son would therefore take upon himself the chastisement we deserved and acquire for us the salvation we had lost.

 

The Sacrifice of the Cross is by itself perfect and universal in its effect yet, every individual has to make a personal act of faith in the redeeming power of Jesus’ Cry for forgiveness on Calvary. Aren’t we, each one of us, endowed with a personal mind, heart, will and power of decision? We are not a nameless pawn on the chessboard of mankind. Each human being is unique and special and is expected to say his own yes to the redeeming power of Jesus the Savior.

 

Like in the days of Moses, each person who has been bitten by the serpent must look at the pole to save his life. This saving look at the Cross and at the one nailed on it signifies our willingness to embrace the NEW COVENANT. “The Son of God has been raised so that all who believe in Him may receive the forgiveness of their sins and possess eternal life. Surrender your life to Jesus and his Gospel of Love and perfect unity. Make a free and personal decision FOR CHRIST and enjoy the benefits of NEW LIFE!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLEXION SUR LES LECTURES DE LA FETE DE L’EXALTATION DE LA SAINTE CROIX (14 Sept. 2014)

Nombres 21, 4b-9; Psaume 78; Philippiens 2, 6-11, Jean 3, 13-17                        Par +Guy Sansaricq.

 

Des Croix nous en voyons partout, au sommet des Eglises et dans beaucoup de maisons chrétiennes. Nous le savons tous. La Croix est l’horrible instrument de torture subi par Jésus. L’Eglise fidèle aux Saintes Ecritures nous rappelle sans cesse que ce fut le prix du salut. Le don de la vie éternelle en a jailli comme d’une source abondante!

 

La Croix nous ouvre les yeux sur la gravité du péché qui n’est rien d’autre qu’une insulte à la supreme majesté de Dieu. Le salaire du péché c’est la mort.La mouche qui insulte le lion peut encore échapper à sa furie. Mais rien n’échappe aux yeux du Dieu très haut. Mais au contraire du lion, Dieu est misèricordieux. Son Fils égal à lui en majesté était le seul à pouvoir réparer l’injure. Il consentit à subir la mort de la CROIX pour nous réconcilier au Père. La Croix est donc l’instrument du salut.

 

Comme au temps de Moise, nous devons pouvoir chacun personnellement regarder avec un regard de foi Celui qui y fut cloué et accepter sincèrement d’ètre racheté par son sang. La foi en l’amour gratuit et sans mesure de Jésus nous donnera accès aux dons excellents de la vie nouvelle.

 

L’exemple inoui de l’amour indicible de Jésus en Croix nous mènera à embrasser la VIE NOUVELLE qui est une vie d’amour universel et d’unité indivisible entre les frères qui croient en Jésus. La division des chrétiens en mille sectes qui se contredisent est une insulte à la CROIX à l’ombre de laquelle nous devons tous nous rassembler. Nous avons été rachetés pour former un seul corps!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Woman of Business, Big and Small-Editorial

Kateleen

 Katleen Felix, co-founder and president of the Haitian Hometown Associations Resource Group and the Haitian diaspora liaison for Fonkoze, was the special guest of Brother Tob at Radio-Télé Solidarité on Monday, September 8.

Katleen is among the stars of the Haitian community, always working to move our community in the right direction. She has a master’s degree in international finance and management from HEC Montréal. She has worked for more than a dozen in years in corporate financial management, for firms such as CGI, Bell Canada and Air Canada.

 

 

Fonkoze1

In addition to operating in the corporate world, she has devoted immense energy to empowering peasant women in Haiti, through her work with Fonkoze and, more recently, through launching Zafen, a crowd-funding website for small-and-medium-size businesses (SMEs) in Haiti. So, she has used her education admirably, both to help run large corporations and to help fund small ones in Haiti.

A report by the World Bank says that 2.5 billion people have no bank account—nearly half of all adults. A key answer to their problem is microcredit: small loans for poor borrowers who otherwise would have no access to the banking system. Today microfinance institutions offer credit to nearly 100 million inhabitants of the global South. Access to credit, Katleen argues, is a human right.

 

 

HHtarg BoardBoard-picture-June-20141-620x330

Katleen’s organization, the Haitian Hometown Associations Resource Group (HHTARG) did a survey on diaspora investments . It is important to know that Haitians in the diaspora send more than $2 billion US dollars every year to Haiti. She encourages our brothers and sisters to answer the questions in this survey because it is an opportunity to make their voices heard.

During the fall, Katleen said, HHTARG will visit four American cities: Chicago, Atlanta, Boston and Miami. The organization will meet with Haitian entrepreneurs and leaders of regional associations to learn what they think about the outline of the survey. HHTARG’s visit aims to generate and disseminate knowledge on investment in the diaspora and its role in development, to assist policy makers, NGOs, diaspora entrepreneurs and organizations and researchers. In the future, HHTARG also plans to visit Canada and France.

 

Fonkoze2

Fonkoze is the largest microcredit institution in Haiti. It serves poor and ultra-poor women in rural Haiti, with 46 branches located throughout the country. It serves 65,000 women in Haiti with microcredit, helping them to build small businesses, create jobs and feed their children. It helps women to learn to read and write, and it gives them dignity.

She explained that there are at least 350 Haitian regional associations worldwide—as far away as China, where she said at least 200 Haitians live. In the interview, she focused on the challenges of Haitian regional associations. One major challenge is the lack of manpower and resources. These voluntary associations do not have financial resources because they cannot easily access international investment for their very small projects. Another challenge is the evaluation of the social impact of projects.

The staff of The Weekly Bulletin congratulates Katleen Felix for her intense involvement with Haitians in the diaspora and her deep dedication to the farming women of Haiti through Fonkoze.

 

— Brother Buteau (Brother Tob)

for The
National Center

 

 

 

Entretien ave la Femme d’Affaire Katleen Félix-Editorial

 

Katleen1

 

Madame Katleen Félix, présidenteintérimaire de la diaspora haïtienneetprésidente du Groupe de Ressource des Associations Haïtiennes, étaitl’invitéespéciale de Brother Tob à Radio TéléSolidarité le lundi 8 septembre 2014. Katleen est parmi les étoiles de la communautéhaïtienne et la fait bougerdans la bonne direction.

Rappelons que Katleen a une Maîtrise en Finance de l’Université de Montréal au Canada eta travaillé pour plusieurs coopérations et compagnies dont CGI, Bell Canada Air Canada et Wall Street. Depuis 2008 elle travaille avec Fonkoze et d’autres organisations de base en Haïti qui accompagnent les femmes paysannes au niveau du Micro Crédit.

Selon un rapport de la Banque Mondiale, 2,5 milliardsde personnes dans le monde n’ont aucun compte en banque, soit près d’un adulte sur deux. Aujourd’hui la Micro Finance offre une banque à près de 100 millionsd’habitants des pays du Sud. Le concept du Micro Crédit consiste à supporter ceux ou celles qui n’ont pas toujours accès au Système Banquaire c’est-à-dire les pauvres de notre monde.

 

HHtarg BoardBoard-picture-June-20141-620x330

En outre, le Groupe de Ressource des Associations Haïtiennes (HHTARG) a entammé un programme de Recherched’Investissement et d’Engagement de la diaspora haïtienne. Le Groupe a fait un sondage sur les investissements de la diaspora. Selon nos recherches, la diaspora envoie plus deux millard de dollars US chaque année en Haïti. Nous encourageons vivement nos compatriotes à répondre aux questions de cesondage car c’est une occasion idéale pour faire entendre leurvoix.

Par ailleurs, Katleen a beaucoup insitésur le fait que le Groupe de Ressource des Associations Haïtiennes travaille avec les associationsrégionaleshaïtiennes de la diaspora. Ellenousa aussifait savoir que le Groupe aura à visiter 4 villes américaines en automne pour rencontrer les entrepreneurshaïtiens et les leaders des AssociationsRégionales, afin de connaître l’opinion de ces gens sur les grandes lignes du sondage de l’HHTARG. Cette visite visera aussià générer et à diffuser les connaissances sur l’investissement de la diaspora et son rôledans le développementpouraider les décideurs, les ONG, les entrepreneurs de la diasporaainsi que les organisations et les chercheurs. Les noms de ces villessont les suivantes: Chicago, Atlanta, Boston et Miami. Le Groupecomptevisiterdans le futurCanada et la France.

 

Fonkoze1

De plus, Katleen a mentionné que Fonkoze est la plus grande institution de Micro Finance en Haïtiqui facilite l’épargne, le micro crédit et le transfert en millieururale en Haïti.Elle nous a fait savoir aussiqu’il ya au moins 350 Associations RégionalesHaitiennes à travers le monde. Il y en a mêmeen Asie, en Chine toutparticulièrementquis’occupe du dévelopmentéconomique en Haïti. Selon Madame Katleen Félix, on a aumoins 200 haïtiens qui vivent en Chine et il y a même une association Haitiano Chinoise en Haïti.

Entre autre, Katleen a mis l’accent sur les défis des Associations Régionales Haïtiennes de la diaspora. L’un de ses défis est le manque deressource en maind’oeuvre. C’est une main d’oeuvre volontaire.Ensuite, ellesn’ont pas d’administration des ressources financières car elles ne peuvent acceder aux investissements internationaux facilement vu que leurs projets sont très petits. Le troisième defi c’est l’évaluation de l’impact social; on ne sait pas ce qu’on veut changer et selon Katleen quand on veut faire du développement on doit chiffrer notre théorie de changement.

Parlant du rôle du micro crédit dans le développement économique, Katleen a affirmé que l’accès au crédit est un droit humain. Les gens ont le droit de créer leur emploie. Pour que l’entrepreneur réussisse il faut qu’il ait accès à l’épargne, l’assurance et aux transferts d’argent, la santé et à la formation du leadership. Le micro crédit est important dans un pays comme Haïti où un grand nombre de gens vit dans l’extrême pauvreté. D’après Katleen, Fonkoze aide 65000 femmes en Haïti à travers le micro crédit et ces dernières utilisent ce crédit pour mettre sur pied un petit commerce. Cet emprunt permet aux femmes de manger, de nourrir leurs enfants et de créer des emplois. En somme, cela leur donne une certaine dignité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Docteur Paul Latortue pense que le travail de Madame Katleen Félix est excellent.Fonkoze accompagne les plus faiblesd’Haïti à travers le Micro Crédit, touchesurtout les femmes paysannes quisont les poto mitan des femmes haïtiennes. Ce programme permetra ussi aux femmes d’apprendre à lire et à écrire, la famille de ces femmes peuvent manger à sa faim et l’autre avantage c’est que ces femmes font partie d’un réseau qui sera toujours là, nous l’espérons,pour les supporter dans les bons et dans les mauvais moments.

 

 

Le Personnel du BulletinHebdomadaire du Centre National félicite Madame Katleen Félix pour son engagementausein de la population haïtienne de la diaspora et son profond dévouement auprès des femmes paysannes d’Haïti à travers Fonkoze.

 

 

 

 

 

 

Frère Buteau (Brother Tob)

Pour le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Solidarite -Flash

Dimanche 14 Septembre 2014-12:00 PM Emissision a Radio Solidarite  sur la disponibilite de credit en Haiti par Docteur Paul Latortue

 

Dr Paul Latortue

Sunday, September 14  2014-12: 00 PM Talk Show at  Radio Solidarite on the availability of credit in Haiti by Dr. Paul Latortue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Republique Dominicaine/Dominican Republic-Docteur Paul Latortue

 

 

Doctor Paul Latortue

 

 

 

 

Le Docteur Paul Latortue, ancien doyen de la faculté de Gestion de l’université de Porto Rico et Professeur des Sciences économiques à cette même université s’est entendu avec Monseigneur Guy Sansaricq pour avoir une émission chaque semaine à Radio Télé Solidarité. Selon Monseigneur Sansaricq la presence du Docteur Latortue à Radio Télé Solidarité  est un moment de grace  pour notre station. La mission de Radio Télé  Solidarité est toujours l’évangelisation, l’éducation et la conscientisation. Docteur Paul Latortue a promis à Monseigneur Guy Sansaricq qu’il va encourager d’autres experts Haitiens , de la Martinique et de la Guadeloupe à  participer à ses emissions à Radio Télé  Solidarité

 

Batey6

 

Ainsi Donc chaque Dimanche à midi Docteur Paul Latortue aura une emission à Radio Télé Solidarité. Sa première emission était sur l’Immigration de la Republique d’Haiti en Republique Dominicaine. Haiti compte 25 000étudiants Haitiens qui etudient en Repuplique Dominicaine et près de 1million Haitiens qui vivent en République Dominicaine si l’on tient compte des Haitiens qui sont

 

Docteur  Latortue nous dit dans son emission que selon une étude de la Banque Mondiale  qu’en 1960 La Dominicanie et Haiti  avaient le même niveau de vie  et en 2010 la situation a totalement changé. Le niveau de vie du Dominicain est plus élevé que celui de l’Haitien. Haiti est le 2ème partenaire économique  de la Republique Dominicaine.  Selon La Banque Mondiale  en l’année 2010 la Dominicanie a réalisé un chiffre d’affaire de 1.34 milliard de Dollars avec Haiti  et Haiti a exporté à la republique voisine 60 millions de dollars. Ce montant doit être plus élevé  si l’on tient compte des marchandises entrées en Haiti en contrebande et des échances commerciale tout près des deux frontières

 

 

Docteur Latortue nous informa  que les Haitiens commencent à aller en Republique Dominicaine depuis la fin du 19ème siècle et au debut les Haitiens  travaillent dans les bateys en Republique Dominicaine. Il evoqua le massacre des 30000 Haitiens en Republique Dominicaine en 1937 sur le gouvernement  de Trujillo.

 

Enfant Haitien en Dominicanie

Est ce que après ce massacre les Haitiens restent dans leur pays?  Aujourd’hui des  Milliers d’enfants d’origine Haitienne vivent en Republique Dominicaine et n’ont jamais connu Haiti le pays de leurs parents. En l’Année 2013 La cour suprême Dominicaines a fait sortir un decret  que tous les enfants nés de parents étrangers depuis 1929 seraient déchus de leur nationalité dominicaine. Cette décision a crée  un tollé  au niveau international et on a même accusé l’état Dominicain de raciste après cette décision.

 

Au niveau touristique La Republique Dominicaine  est l’un des  pays de la Caraibes qui a crée une infracture pour accueillir les Touristes. Aujourd’hui  La Dominicanie a 50000 chambres d’hotel et Haiti n’a pas encore 5000 chambres d’hotel. Docteur Latortue a fait allusion aux étrangers qui viennent en mission en Haiti soit la Munistha pour leur vacance vont souvent en Republique Dominicaine au lieu de rester en Haiti car la Republique Dominicaine  a plus à offrir aux touristes qu’Haiti mais il reconnait qu’il ya un effort qui se fait pour attirer les Touristes en Haiti.

 

Docteur Latortue pense qu’il ya une comprehension commune au niveau des groupes politiques en Republique Dominicaine sur certaines choses qui doivent se faire pour  garantir  une certaine stabilité politique  et économique en Republique Dominicaine.

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Batey6

Paul Latortue, a former dean of the Faculty of Management at the University of Puerto Rico and Professor of Economics at the same university has made arrangements with Bishop Guy Sansaricq to have a talk show every week at  Radio Télé Solidarité. According to Bishop Sansaricq the presence of Dr.Latortue at Radio Télé Solidarité is a moment of grace for our station.The mission of Radio TéléSolidarité is always evangelization, education and awareness. Dr. Paul Latortue promised Bishop  Guy Sansaricq that he will encourage other Haitians experts, Martinique and Guadeloupe to participate in his broadcasts at Radio TVSolidarité  every Sunday at noon Dr. Paul Latortue will have a broadcast on Radio Television Solidarity.

His first Talk Show was on the Immigration of the Republic of Haiti to the Dominican Republic. Haiti has 25000 young Haitians who are studying in Dominican Republic and nearly 1 million Haitians living in the Dominican Republic taking into account the Haitians who are born in Haiti and those of  Haitian origin who are born in the Dominican Republic Dr.Latortue said in his talk at Radio Télé Solidarité that according to a study by the World Bank in 1960  the Dominican republic and  Haiti had the same standard of living and in 2010 the situation has totally changed. The standard of living of the Dominican is higher than the Haitian. Haiti is the second economic partner of the Dominican Republic. According to The World Bank in the year 2010 Dominican Republic  achieved a turnover of 1.34 billion Dollars and  Haiti  exported to the neighbor republic 60 million dollars. This amount should be higher if one takes into account the goods entered in Haiti through smuggling and the free and  uncontrolled trade close to two borders Dr.Latortue told us that the Haitians are starting to go to  the Dominican Republic since the late 19th centuryand early Haitians working in the Dominican Republic as braceros . He spoke of the massacre of30,000Haitiansin the Dominican Republic in 1937 under the brutal  government of the dictator Trujillo.

Enfant Haitien en Dominicanie

Today Thousands of children Haitian descent live in the Dominican Republic and have never known the country of their parents. In the Year 2013, the Supreme Court Dominicans brought outa decree that all children born of foreign parents since 1929 would bestripped of their Dominican nationality. This decision created an uproarinter nationally and has even accused the state of Dominican racist after that decision. the Dominican Republic is one of the countries in the Caribbean that creates a infrastructure to accommodate tourists. Today’s Dominican has 50,000hotelrooms and Haiti has not5,000hotel rooms. Dr.Latortue refers to foreigners who come to the mission in Haiti as Munistha often go for their vacation in the Dominican Republic instead of staying in Haiti for the Dominican Republic has more to offer tourists that Haiti but he recognizes that there an effort who is being done to attract tourists in Haiti .Dr. Latortue thinks there is a common understanding at the political groups in Dominican Republic on certain things that must be done to ensure a degree of political and economic stability in the Dominican Republic.

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Groupe Radaka-20ème Anniversaire

 

Ludwine00

 

 

Le Groupe Radaka De la paroisse de Holy Innocents du diocèse de Brooklyn se prepare à célébrer son 20ème Anniversaire du 10 au 12 Octobre 2014. Ce sera un temps de Grace pour les membres et les amis de ce groupe. Le Père Pascal Louis est l’administrateur de cette paroisse

 

Un anniversaire est toujours un moment special dans la vie des êtres humains. Il en est de même des gens qui acceptent de s’asseoir ensemble à l’intérieur d’un groupe pour vivre leur foi ou pour travailler ensemble pour un rêve commune

 

Le Groupe de Radaka nous a prouvé au cours des 20 dernières Années que les Catholiques Haitiens de la diaspora peuvent prendre du temps pour prier ensemble. Chaque Mercredi soir les membres de ce groupe se reunissent pour une séance de prière à la paroisse Holy Innocents. Les membres  de ce groupe comprennent l’importance d’aider certains enfants  à aller à l’école en Haiti. Le Grand Apotre Paul  a dit que la foi sans les oeuvres est une foi morte. On doit mentionner que l’on retrouve beaucoup de jeunes professionels au sein de Radaka

 

 

 

Brother Reggy14

 

Le Frère Reginald Magloire est le president de ce groupe. Chaque 2 ans les membres du Groupe Radaka se  rencontrent pour élire un nouveau president et un conseil pour diriger le groupe pour 2 ans. Ainsi donc  il n’y a pas de place au sein  du Groupe RADAKA pour des Presidents à vie . L’exemple  du groupe RADAKA est un exemple à suivre pour tous ceux et celles qui exercent un ministère au sein de l’Église. Un ministère  ou une position de leadership n’est pas une position du pouvoir pour le pouvoir. C’est plutot une position de service  ou pour aider le peuple de Dieu à se rapprocher de Jésus. Tous les anciens presidents continuent à offrir leur service au groupe  après leur mandat et ils supportent toujours le nouveau président dans sa lourde tache.

 

Chaque année RADAKA a une retraite  avec Son Excellence Monseigneur  Quesnel Alphonse, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Port-au-Prince. Dans les 10 dernières Années Monseigneur visite ce groupe pour sa retraite annuelle. Un temps de retraite est très important dans la vie des Chrétiens Catholiques

 

Le Groupe Radaka aura un grand spectacle le Samedi 25 Octobre avec une pleiade  d’artistes. Emeline Michel surnommée  la reine de la Musique Haitienne aura à performer dans ce grand spectacle. Nous invitons nos amis à supporter le groupe RADAKA pour ce spectacle

 

Le Centre National  de l’Apostolat Haitien encourage  les membres du groupe RADAKA  à aller de l’Avant. Il faut continuer à prendre le risque avec le Seigneur. La victoire finale est pour tous ceux et celles qui acceptent de suivre les traces de Jésus  et d’accepter de faire la volonté du Seigneur

 

 

Frère Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ludwine00

 

 

The Radaka Group Of Holy Innocents Parish in the Diocese of Brooklyn is preparing to celebrate its 20th Anniversary from  October 10 to 12 2014 It will be a time of Grace for members and friends of this group. Father Louis Pascal is the administrator of this parish An Anniversary is always a special moment in the life of human beings. It is the same for  people who are willing to sit together in a group to live their faith, or to work together for a common dream  Radaka Group has shown us over the past 20 years that  the Catholic Haitians in the Diaspora can take time to pray together. Every Wednesday evening the members of this group meet together for a prayer session at the Parish of Holy Innocents. Members of this group understand  the importance of helping some children to go to a school in Haiti. The Great Apostle Paul said faith without works is a dead faith. we have to add  there are a lot of young professionals in Radaka Brother Reginald Magloire is the president of Radaka Group. Every two years the members of the Group Radaka meet to elect a new president and a board to direct Radaka for 2 years, So there is no place in the RADAKA Group  for Presidents for life. The example of RADAKA group is an example for all those who minister in the Church. A Ministry  or a position of leadership is not a position of power for power. It is rather a service position  to help God’s people to become closer to Jesus. All former presidents continue to offer their service to the group after their mandate and they always support the new president in his onerous task Each year RADAKA a retreat with bishop Alphonse Quesnel, auxiliary bishop of the Archdiocese of Port-au-Prince. In the last 10 years Bishop Alphonse always accompagn this group for its annual retreat. A time of retreat is very important in the lives of Christians Catholic The Radaka Group will have a great show on Saturday, October 25 with several Haitian artists. Emeline Michel dubbed queen of Haitian music has to perform in this big show. We invite our friends to support the group for this show RADAKA The National Center for Haitian Apostolate encourages members of the group RADAKA . It is important to continue to take the risk with the Lord. The final victory is for all those who are willing to follow in the footsteps of Jesus and to agree to do the Lord’s will Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paroisse Des Orangers-Camp d’été

 

Father Philippe1

Du 17 au 21 juillet 2014, les Mejistes de la paroisse des Orangers, dirigée par Monseigneur Pierre Philippe Jean Pierre, le fils de la Paroisse Notre Dame du Rosaire, ont séjourné à l’École Presbytérale La Sainte Enfance. En cette occasion ,il a célébré la messe de 9 heures du dimanche 20 juillet à laquelle ont participé ses Mejistes. Ils étaient environ une trentaine et c’était pour la première fois qu’ils avaient participé à un camp d’été. Après la messe, ils ont participé aussi à une conférence dans une des salles de classes, présentée par le Diacre Kénol Laventure, Abbé stagiaire à cette date.

Thevenin Yoleine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annonce de Decès

La Communauté de la Croix Des Bouquets est en deuil.

 

Fleurcondo

Le Centre National de l’Apostolat Haitien a le regret de vous annoncer la nouvelle de la mort de Madame Adrienne Jacob Cadot survenue le 1er Septembre 2014 après une maladie courageusement supportée à l’age de 76 ans

 

Le Centre National de l’Apostolat Haitien présente ses sincères Condoleances à son époux Mr. Lucien Cadot , ses enfants Coles Larry Cadot et son epouse, Mary Mirtho Cadot et son epoux Marie Sherley Cadot et son epoux, Madame Myriam Cadot et le Docteur Hadley Cadot

 

Ses Soeurs et Frères: Madame Veuve Michèle Thevenin, Ulrick Duchatelier, Odette Jacob , Madame veuve Bernadette Altidor , Michel Jacob , ses neveux et Nieces.

 

Madame Yanick Thevenin Joseph est l’une des nièces de Madame Cadot et elle est parmi les lectrices du bulletin Hebdomadaire du Centre National en Haiti

La dépouille de Madame Cadot était exposée le Vendredi 12 Septembre 2014 au salon funeraire Guarine   situé à Flatland entre 5:00 heures Pm et 9:00 heures Pm et ses funérailles ont eu lieu le Samedi 13 Septembre à 9:15 Heures Am à la paroisse St Mathieu du Diocèse de Brooklyn

 

Les Prières du Personnel du Centre National sont avec la famille Cadot et les membres de la famille et amis (es) de la regrettée Marie Adrienne Jacob Cadot en ce moment de tristesse

 

Le Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Groupe de Ressource des Associations Haïtiennes -Sondage

 

Le Groupe de Ressource des Associations Haïtiennes (Haitian Hometown Associations Resource Group (HHTRAG)) est heureux de lancer le Sondage sur les investissements de la Diaspora. Ce sondage fait partie du Programme de Recherche d’Investissement et d’Engagement de la Diaspora Haïtienne. Cette recherche nait de la collaboration de HHTARG et du programme LEAD qui facilitera l’investissement stratégique en ressources humaines et financières résultant des efforts de la diaspora haïtienne pour le développement d’Haiti. Notre objectif consiste à évaluer l’intérêt de la diaspora haïtienne à contribuer au développement et a l’investissement en Haiti, compte tenu des motivations et des défis en cause pour avoir l’impact social désiré. Vous trouvez les liens pour la version anglaise, française, et créole du sondage ci-dessous;

 

HHtarg BoardBoard-picture-June-20141-620x330

 

Anglais: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/en/

 

Français: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/fr/

 

Créole: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/cl/

 

S’il vous plait veuillez remplir ce sondage avant le 8 septembre 2014. Nous voulons avoir votre opinion, faites-vous entendre!

 

Si vous avez des questions ou préférez remplir le sondage avec l’assistance d’un des membres du conseil administration de la HHTARG veuillez appeler au 347-838-4156 et laisser un message avec votre nom, téléphone et votre organisation. Nous vous rappellerons dans un délai de 48 heures.

 

S’il vous plait veuillez noter que votre réponse à ce sondage est complètement confidentielle.

 

Merci

 

HHTARG

 

Kreyol

 

Se avèk anpil plezi ke The Haitian Hometwon Asssociations Resource Group (HHTARG)(Gwoup Resous Ayisyen  pou Asosyasyon Moun Lakay) ap lanse Sondaj sou Envestisman Dyaspora a ki fè pati  Pwogram Rechèch sou Envestisman  e Angajman Dyaspora Ayisyen an. Sondaj sa se yon kolaborasyon  ant HHTARG e pwogram LEAD  ki fasilite envestisman stratejik de kapasite moun genyen kòm resous ak kapasite finansyè. Misyon nou se pou nou evalye enterè, motivasyon, e difikilte dyaspora Ayisyen an, pou yo kapab envesti an Ayiti e pou yo gen yon enpak sosyal. Ou ka jwen lyen pou sondaj la an Anglè, fransè, e Kreyòl anba a;

 

Lyen Anglè: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/en/

 

Lyen Fransè: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/fr/

 

Lyen Kreyòl: http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/cl/

 

Souple, rann nou yon ti sèvis ranpli sondaj la anvan 8 septanm 2014 pou w ka fè tande vwa w. Si w ta  gen kesyon oubyen w ta prefere reponn sondaj la pa telefòn avek yon manm komite HHTARG a souple rele nimewo sa a 347-838-4156. Ou mèt kite yon mesaj  avèk non w, nimewo telefòn ou e òganizasyon w, nou ap rele w lan 48 èd tan.

 

Souple sonje ke tout repons a sondaj sa a konplètman konfidansyèl.

 

 

Mèsi,

 

HHTARG

 

The Haitian Hometown Associations Resource Group (HHTARG) is pleased to launch the Diaspora Investment Survey as part of the Haitian Diaspora Investment and Engagement Research Program. This survey is a collaborative effort between the HHTARG and the LEAD program which will facilitate the strategic investment of financial and human capital from the Haitian diaspora to development efforts in Haiti. Our objective is to assess the interest of the Haitian Diaspora to contributing to development and investment in Haiti along with the motivations and challenges to have a social impact. The links for the English, French and Kreyol versions of the survey can be found below:

 

English:

http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/en/

 

French:

http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/fr/

 

Kreyol:

http://surveys.360medlink.ca/HHTARG/cl/

 

Please complete the survey by September 8th, 2014 so your voice can be heard. If you prefer to complete the survey during a telephone call with a board member of the HHTARG please call # 347-838-4156  and leave a message with your telephone number, name and organization and your call will be returned within 48 hours.

 

Please note that all responses to this survey are completely confidential.

 

Thank you

HHTARG

 

Katleen Felix, M.Sc.

http://about.me/katleenfelix

 

Mohammed Yunus : « Le microcrédit doit rester une activité à but non lucratif »

 

Professeur Yunus

Banquier des pauvres, le professeur Muhammad Yunus revient sur les moyens de lutter contre les dérives qui accompagnent l’essor rapide du microcrédit dans le monde. Entretien

 

AFP/KAZUHIRO NOGI

Muhammad Yunus.

AFP/KAZUHIRO NOGI

Muhammad Yunus.

Avec cet article

 La Croix : Alors que le gouvernement du Bangladesh demande votre renvoi de la direction de la banque que vous avez créée, quelle est votre situation ?

Muhammad Yunus : Je suis toujours, aujourd’hui, à la direction de la Grameen Bank et je continue de faire ce que je fais depuis toujours : enseigner, m’occuper des entreprises sociales que nous avons créées… Il y a énormément à faire. J’attends le 2 mai le verdict de la Cour suprême du Bangladesh. Elle devra dire si je peux continuer à exercer mon mandat. D’ici là, je ne souhaite pas en dire davantage. La situation est très délicate.

Quand vous avez créé cette banque, vous imaginiez que le microcrédit pourrait connaître un tel développement ?

Non, et surtout le retentissement mondial de cette idée. Nous avons commencé en 1976 avec quelques prêts. Puis la banque a été créée en 1983. Mais je me dis que nous aurions encore pu grandir plus vite, tant la tâche a accomplir est immense.

Le microcrédit apporte-t-il une réponse universelle à la pauvreté ?

Non, elle a de multiples dimensions, incluant la santé, l’éducation. Le microcrédit n’apporte une réponse qu’au problème financier. Nous nous concentrons sur les femmes. Ainsi, nous aidons à la scolarisation des enfants. Mais nous n’apportons pas une réponse à tous les problèmes.

Que pensez-vous des entreprises de microfinance qui décident d’être cotées en Bourse ?

Je suis contre. Pour moi, le microcrédit doit rester une activité à but non lucratif. Or si l’on entre en Bourse, cela signifie qu’une entreprise doit faire du profit. Nous avons créé le microcrédit comme un moyen de lutter contre les usuriers. L’entrée en Bourse, c’est le retour des usuriers. Pour moi, il faut tracer une ligne claire entre ce qui ressort du microcrédit, et des prêts qui servent à faire des profits. Ainsi, les taux d’intérêt ne doivent pas excéder un certain niveau, de 10 à 15  % plus élevé que le coût de l’argent. Au-delà, on entre dans une zone rouge. De plus, il faut absolument éviter le multi-endettement. Cela veut dire faire en sorte qu’une personne n’ait pas plus de deux prêts en cours en même temps.

Comment s’assurer que ces règles sont respectées ?

Ma solution, c’est de créer une autorité de régulation du microcrédit dans chaque pays. Car cela n’existe pas aujourd’hui. Certaines institutions de microfinance annoncent des « prêts à 10 % ». Mais elles oublient de dire que c’est 10 % par mois ! Par an, cela fait beaucoup plus… L’autorité de régulation peut obliger toutes les institutions à s’enregistrer auprès d’elle afin d’obtenir une licence d’exploitation et présenter leur offre de façon standardisée et transparente. Une telle autorité a été mise en place au Bangladesh, depuis cinq ans. Mais elle n’existe pas en Inde où il y a eu des problèmes récemment.

Vous encouragez la création d’« entreprises sociales », à but non lucratif, comme vous l’avez fait avec Danone au Bangladesh pour produire des yogourts à bas prix. Mais ne craignez-vous pas que ces groupes utilisent votre nom pour améliorer leur image ?

Il existe un véritable impact de Danone au Bangladesh. Il participe à la lutte contre la malnutrition. Ça ne me dérange pas qu’il utilise mon nom. Quand une entreprise use de mon nom pour attirer l’attention sur une bonne cause, c’est tant mieux. Les entreprises à vocation sociale ont un immense champ de développement : énergie, santé…

Est-ce que votre propre famille travaille dans ce champ d’activité ?

Non, j’ai un garçon qui est encore étudiant et une fille qui est chanteuse professionnelle. Elle fait une carrière internationale à l’opéra, comme soprano. Mais elle a en même temps créé une association qui se nomme Chanter pour l’espoir et qui collecte des fonds, afin de soutenir la lutte contre la pauvreté.

Recueilli par Alain GUILLEMOLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un scandale de corruption secoue les autorités brésiliennes

 

Bresil Corruption

 

 

 

En pleine campagne électorale, un ancien dirigeant de la compagnie pétrolière Petrobras, accuse des dizaines de parlementaires d’avoir touché des pots-de-vin.

 

VANDERLEI ALMEIDA/AFP

siège de l’entreprise Petrobras

VANDERLEI ALMEIDA/AFP

siège de l’entreprise Petrobras

Avec cet article

Une affaire qui tombe mal pour la présidente Dilma Roussef en campagne pour sa réélection, alors que sa rivale, l’écologiste Marina Silva, prend de l’avance dans les sondages.

Il s’appelle Paulo Roberto Costa et il a été de 2004 à 2012 l’un des patrons de la très puissante compagnie pétrolière brésilienne, Petrobras, comme directeur du raffinage et des approvisionnements. Détenu et inculpé dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent, pour laquelle il encourt 30 ans de prison, il a décidé de parler, afin d’obtenir une réduction de peine.

Ses premières déclarations à la police fédérale provoquent déjà une tempête politique au Brésil, en pleine campagne électorale. Les élections générales (présidentielle, législative, gouverneurs des États de l’Union et sénatoriales partielles) doivent se tenir le 5 octobre.

Plusieurs dizaines d’élus seraient concernés

Paulo Roberto Costa accuse des dizaines d’élus de la coalition au pouvoir d’avoir bénéficié d’un système de versements de pots-de-vin, lors de l’attribution de marchés surfacturés à des prestataires de services. « Tous les jours des politiciens venaient frapper à ma porte », a-t-il confié aux enquêteurs, selon les médias brésiliens. Une cinquantaine de députés, une douzaine de sénateurs, plusieurs gouverneurs et même des ministres, auraient déjà été cités.

Chaque jour apporte son lot de révélations. L’hebdomadaire d’opposition Veja paru dimanche 9 septembre, assure ainsi que l’ancien dirigeant de Petrobras a mis en cause des personnalités de tout premier rang. Il aurait désigné le président du Sénat, Renan Carneiros, et le président de la chambre des députés, Henrique Alves, tous deux membre du Parti du Mouvement démocrate brésilien (PMDB, centre-droit), le principal allié parlementaire du Parti de travailleurs (PT, gauche au pouvoir). Ils ont démenti.

Également visé, l’actuel ministre de l’énergie, Edson Lobao, a assuré pour sa part n’avoir eu que des « relations institutionnelles » avec l’ancien responsable de Petrobras. Ce dernier aurait aussi cité, selon Veja, trois gouverneurs ou ancien gouverneurs, dont Eduardo Campos, le candidat à la présidence du Parti socialiste brésilien (PSB) qui est décédé en août dans un accident d’avion et a été remplacé par l’écologiste Marina Silva.

Un système de commissions parfaitement rodé

La presse brésilienne insiste sur la dimension quasi industrielle de ce réseau de corruption. L’ancien patron de Petrobras aurait expliqué aux enquêteurs qu’une myriade de sociétés avaient été créées à l’intérieur de l’entreprise, uniquement pour servir de couverture aux versements des commissions, qui représentaient en moyenne 3 % de la valeur des contrats.

Les entreprises qui voulaient travailler pour Petrobras s’engageaient à rétrocéder une partie des sommes payées par le géant pétrolier à une organisation de blanchiment d’argent qui les répartissaient ensuite entre des élus de partis de la « base d’appui du gouvernement ».

Ce trafic a eu cours durant toute la période au cours de laquelle Paulo Costa était en fonction, c’est-à-dire pendant les deux mandats de l’ex-président Lula et les deux premières années du mandat de celle qui lui a succédé, l’actuelle présidente Dilma Rousseff.

Affaiblissement de la classe politique

Toutes ces déclarations ont provoqué un séisme dans la classe politique. Elles tombent mal pour Dilma Rousseff, à la lutte pour combler son retard contre Marina Silva, donnée favorite du probable second tour de la présidentielle le 26 octobre avec sept points d’avance selon le dernier sondage.

Ce n’est pas la première fois que le Parti des travailleurs est mêlé à un scandale de corruption. Il y avait eu notamment l’affaire du Mensalao, lors du premier mandat de Lula, un système d’achat de votes au Parlement.

Mais les dénonciations d’aujourd’hui dépassent largement le seul parti de Dilma Roussef, et la plupart des leaders politiques appellent à la plus grande prudence, tant que les détails de l’enquête ne seront pas connus.

Les difficultés de Petrobras

Le fleuron de l’économie brésilienne est lui aussi au plus mal. Ces nouvelles accusations interviennent alors que Petrobras est déjà depuis des mois au cœur de la tourmente, à la suite de révélations sur d’importantes pertes enregistrées à l’occasion de l’achat d’une raffinerie à Pasadena (Texas), pour un montant surévalué et avec de fortes suspicions de malversations.

Pour faire face à son énorme dette, qui approche les 100 milliards de dollars en raison des gigantesques projets d’exploration en mer, Petrobras a lancé en début d’année un plan de réduction de ses investissements, notamment dans le raffinage. En l’espace de cinq ans, l’entreprise, détenue encore à 64 % par l’État brésilien a perdu plus de la moitié de sa valeur boursière en cinq ans.

L’opposition accuse le gouvernement de Dilma Rousseff d’être en partie responsable de la mauvaise santé de Petrobras, en raison du contrôle qu’il impose sur le prix de l’essence à un niveau inférieur à celui du marché. Cette intervention vise à contrôler une inflation en surchauffe, alors que le Brésil vient d’entrer en récession. Mais elle pèse sur les marges et les capacités d’investissement du géant pétrolier, alors même qu’il est contraint par les autorités à faire appel en priorité pour sa sous-traitance à des entreprises brésiliennes, même si elles sont plus chères que leurs concurrentes étrangères.

Jean-Claude Bourbon

 

 

 

« La guerre n’est jamais nécessaire, ni inévitable », affirme le pape François

Dans son message pour l’ouverture de la rencontre annuelle de Sant’Egidio, se déroulant actuellement à Anvers (Belgique), le pape a fait sienne les paroles de Benoît XV en 1917 sur le « massacre inutile » qu’est la guerre

 

ANDREAS SOLARO/AFP

Le pape François a évoqué la situation en Irak et en Ukraine après la prière de l’angélus le  dimanche 7 septembre.

ANDREAS SOLARO/AFP

 

Francois-Guerre

Le pape François a évoqué la situation en Irak et en Ukraine après la prière de l’angélus le  dimanche 7 septembre.

Avec cet article

Pour le pape François, l’Église doit défendre ses fils persécutés en Irak

Rencontre de Sant’Egidio à Anvers sur fond de conflits

À l’heure de la commémoration du déclenchement de la Première Guerre mondiale, le pape François a repris – et cité – son lointain prédécesseur Benoît XV, pontife durant cette période dramatique, dans un message adressé aux représentants des diverses religions réunis à Anvers par la communauté Sant’Egidio.

« La guerre n’est jamais un moyen satisfaisant pour réparer les injustices et atteindre des solutions équilibrées aux désaccords politiques et sociaux », écrit le pape dans ce message destiné à l’évêque d’Anvers, Mgr Johan Bonny, qui accueille cette rencontre annuelle de la communauté fondée par Andrea Riccardi.

« La guerre entraîne les peuples dans une spirale de violence qui s’avère difficile à contrôler par la suite », écrit le pape dans ce message transmis en ouverture de la rencontre dans la soirée du 7 septembre : « Elle démolit ce que des générations ont pris peine à construire et prépare la route à des injustices et à des conflits qui sont encore pires ». « La guerre n’est jamais nécessaire, ni inévitable », conclut-il.

« Massacres inutiles »

« En définitive toute guerre, comme l’affirma le pape Benoît XV en 1917, est un “massacre inutile” », poursuit le pape, citant son prédécesseur dont cette année marque aussi le centenaire de l’élection au tout début du premier conflit mondial.

Le pape François estime toujours actuelle cette approche, relevant aujourd’hui « tant de “massacres inutiles” » à propos des « innombrables conflits et guerres, déclarées et non déclarées, qui affligent aujourd’hui la famille humaine ». Après la prière de l’Angélus le même jour, le pape a évoqué en particulier la situation en Ukraine, au Lesotho et en Irak.

« Aujourd’hui, nous sommes dans un monde en guerre, partout !, avait estimé le pape dans sa conférence de presse dans le vol retour de Séoul le 18 août, reprenant l’expression de « troisième guerre mondiale, mais “disséminée” ». Il devrait revenir sur ce thème des guerres le 13 septembre à l’occasion d’une visite au grand cimetière militaire italien dans le nord-est de la Péninsule, à Redipuglia.

« L’esprit d’Assise »

Le pape conclut son message aux participants de la rencontre de Sant’Egidio par un rappel de la contribution à la paix que peuvent apporter les différentes religions. Son texte fait directement référence à « l’esprit d’Assise », en référence au rassemblement interreligieux pour la paix convoqué par le pape Jean-Paul II dans la cité du poverello en 1986 et à la suite duquel s’inscrivent ces rencontres annuelles.

Contre la guerre, le pape qui avait convoqué il y a tout juste un an une veillée de prière pour la Syrie place Saint-Pierre puis une « invocation pour la paix » au Vatican en juin, insiste sur « la force de la prière ». Il mise sur aussi sur la collaboration entre dirigeants religieux : « L’heure est venue pour les chefs religieux de coopérer efficacement à l’œuvre de guérison des blessures, de résolution des conflits et de recherche de la paix », écrit-il, sans énumérer d’exemples actuels.

« Nos communautés doivent être des écoles de respect et de dialogue avec celles d’autres groupes ethniques ou religieux », affirme encore celui qui a inspiré le 1er  septembre à Rome un match de football « interreligieux pour la paix ».

« Arrêter l’agresseur injuste »

Ce message à portée générale ne contredit pas la réponse précise formulée par le pape François dans sa conférence de presse du 18 août à propos des frappes américaines en Irak contre le terrorisme : « Dans ces cas où il y a une agression injuste, je peux seulement dire qu’il est licite d’arrêter l’agresseur injuste. Je souligne le verbe : arrêter. Je ne dis pas bombarder, faire la guerre, mais l’arrêter. Les moyens par lesquels on peut arrêter, devront être évalués. »

Sébastien Maillard, à Rome

 

 

 

 

 

Proverbe

 

 

Lawouze fè banda tout tan solèy pankò leve

 

 

 

 

 

Lò makak fè Zanmi ak chen , se Zo bwa ke li ki Peye Sa

 

 

Chik pa respekte mèt bitasyon

 

 

Bouchon pa janm tronpe boutèy

 

 

Brav pa pale anpil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Good to know.            Immigration Executive Action is delayed. Deacon Paul C. Dorsinville

Other priorities have pushed decisions on Immigration Executive Action to November.

 

Deacon Paul

Meanwhile some beneficiaries of the Patient Protection and Affordable Care Act of 2010 (“ACA” a.k.a. “Obamacare”) will lose coverage and subsidies if they do not provide proof of US citizenship or some immigration status by the deadline in September. Language and communications barriers are at play for many of them.

So there is a need to amend ACA to provide coverage to more people in need without immigration status restrictions, in addition to the need for freedom of religion for Catholics and others who believe that life starts at conception till natural death and cannot pay for artificial contraception and abortion in good conscience.

ACA is for US citizens, Permanent residents and others that USCIS does not plan to deport a.k.a PRUCOL (with State determination more or less inclusive than the federal categories) if they do not have health insurance through employment or their own resources.                                  +                    +                   +

D’autres priorités ont causé un délai jusqu’en Novembre de décision sur “Executive Action” en matière d’Immigration.

Dans l’intervalle, certains bénéficiaires du “Patient Protection and Affordable Care Act of 2010 (“ACA”)”-alias “Obamacare” sont à risque de perdre la couverture et les subsides s’ils ne donnent pas la preuve de leur statut de citoyens ou autre statut d’Immigration d’ici le délai fixé en Septembre. Pour plusieurs d’entre eux, il y a barrière de langage et de communication.

Donc il y a necessité d’amender “ACA” pour une meilleure couverture de ceux dans le besoin sans restrictions liées au statut d’immigration, en sus du besoin de liberté de religion pour les Catholiques et ceux qui croient que la vie commence à la conception jusqu’à la mort naturelle et ne peuvent pas payer en conscience pour la contraception artificielle et l’avortement.

“ACA”est pour les citoyens, les résidents et les autres que “USCIS” n’a pas l’intention de déporter ou “PRUCOL (avec détermination par chaque Etat des catégories incluses plus ou moins libérale que la liste fédérale) s’ils n’ont pas d’assurance-santé à travers leur emploi ou leur propres ressources.                                  #                     #                     #

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne Fête Père Elder Hyppolite

Father Elder

Le 14 septembre 2014, c’est l’anniversaire du Père Maurice Elder Hyppolite  de la Congrégation des Salésiens.

 

Gradué de l’Université Pontificale Salésienne de Rome,  il  a décroché un Doctorat en Philosophie. Il est professeur et membre du conseil de L’institut de Philosophie St François Sales en  Haïti, membre du conseil et écrivain de la revue de philosophique Moun qui est très connue en Haïti et  en Diaspora. Père Hyppolite a reçu Le 4e Prix Henri de Lubac pour sa thèse sur « l’humanisme est intégral » de Jacques Maritain  »   .

Un admirateur du Vénérable Pierre Toussaint   sur qui il a fait des recherches avancées, il est l’auteur de deux livres importants sur ce candidat à la canonisation:  MÉMOIRES DE PIERRE TOUSSAINT NÉ ESCLAVE À SAINT-DOMINGUE (HAITI), la traduction de la biographie écrite par Hannah Farnham Sawyer Leeet publiée en 1854, peu de temps après la mort de Pierre Toussaint et Avec Pierre Toussaint, Quinze méditations qui sera bientôt traduit en anglais pour les anglophones. Il a également préparé Sur les traces de Mère Lange une chronique des débuts de la communauté des Sœurs Oblates de la Providence à Baltimore.

Monseigneur Guy Sansaricq souhaite un heureux anniversaire à son ami et frère le Père Elder en ces mots : « Bonne Fête! Que vos écrits riches d’inspiration et de sagesse continuent à toucher les coeurs et à illuminer les esprits.

Que le Seigneur vous garde comme la prunelle de ses yeux!

Bonne réussite pour le travail magistral que vous réalisez au niveau des livres liturgiques!

 

»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sister Virginie Fish des sœurs Oblats de la providence et de Mother Lange Guild souhaite un Joyeux Anniversaire à son ami le Père Elder : « Father Elder,  May this day of celebrating life be one of great joy and thankfulness in your heart. God grant you all the blessings you need….and more!!!  Alleluia! ».

 

 

 

Le Centre National de L’Apostolat Haïtien à l’Étranger est honoré de pouvoir s’associer aux parents du Père Hyppolite, la grande Congrégation Salésienne , Le chapitre de Pierre Toussaint de New-York, Mother Lange Guild, Le peuple de Dieu de la Diaspora et aux  amis (es) du Père Hyppolite tant qu’en Haïti que dans la diaspora pour lui souhaiter un heureux Anniversaire.

 

Le Centre National, en cette occasion, invite  tous les Catholiques de la diaspora et d’Haïti à prier pour le Père Hyppolite.

 

Que  Maman Marie  soit sa protectrice !

Centre National

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

In Brief

In Brief   Tele Solidarite-Fund Raising Campaign

Nancy-2

      The Bulletin The Haitian Apostolate Inc. has recently launched a fund-raising campaign for the purpose of purchasing Radio and TV cameras and other electronic equipment to enhance their radio and television programs on the internet. For many years now, these programs have been in existence but need to be professionally enhanced. These programs are accessible on a daily basis at SNAA.ORG. They provide religious instructions but also news of the community. Interviews with many important persons of the community are frequently aired. Many associations such as the Haitian Doctors’ Association will soon be preparing a weekly talk show program on health issues. Good equipments are necessary for better performance. A committee including members of the Haitian engineers, the Haitian Doctors and the Haitian artists Associations are overseeing the operation. I am temporarily the chairman of that board. Checks can be sent to: “Haitian Apostolate Inc.” 332, East 32nd St. Brooklyn NY 11226 This highly recommendable community service deserves the wide support of everyone who loves Haiti.                                                                               L’Apostolat Haitien National campagne de levée de fonds

L’Apostolat Haitien National vient de lancer une campagne de levée de fonds afin d’être en mesure de se procurer les équipements nécessaires pour le fonctionnement efficace de leur radio et de leur Television appelés Radio/TV solidarite. Tout le monde peut se brancher sur ces programmes 24 heures sur 24 sept jours par semaine en clicquant SNAA.ORG. Un large comité comptant parmi eux des membres des associations Haitiennes des ingénieurs, des médecins et des artistes sont en charge de cette station. Je suis provisoirement le chairman de ce “Board.” Les associations ci-haut mentionnées sont en train de préparer des talk shows hebdomadaires sur leurs domaines d’expertise. Nous espérons que le plus grand nombre possible de ceux qui aiment notre pays contribueront largement à cette entreprise qui a pour but de rehausser notre communauté. Tout chèque peut étre adressé comme suit: Haitian Apostolate inc. 332, East 32nd St Brooklyn NY 11226         Bishop Guy Sansaricq   .

 

 

Desalin2014NY-1

 

As for me and my household, we will serve the Lord”. Joshua 24:15 It is with this theme that the Charismatic Haitian Renewal Convention will have its 7th Annual Convention on September 19, 20, 21, 2014. Friday 19 from 5:30 pm to 10:00 pm Saturday 20 from 8:30 am to 9:30 pm and Sunday 21 from 8:30 am to 2:30 pm. The place is Gymnasium Saint Vincent Ferrer 840 George Bush Blvd Delray Beach, FL 33483 The speakers: Bishop Gerald M. Barbarito Father Miracle Gustave Father Luc Philogene The Animators: Sr Claire Gagne, Gilbert Dabady, Arno Macean, Bijoux Jean For accommodation you can call 561-254-4531 For more information you can reach Fr. Yves Geffrard at 772-971-9080

We are truly excited and looking forward to 

this year’s fundraising event honoring Bishop Sansaricq, St. John the Baptist Parish and commemorating the 10th Anniversary of the Class of 2004.    Please support the efforts of the Pastoral Institute so that it can continue to provide formation and training opportunities for lay persons throughout the Diocese of Brooklyn.  Funds raised from this annual event will go to the Pastoral Institute Scholarship Fund.   Ticket price will increase on September 1st. Buy your tickets now and save 20%

Click here to download the reservation form

Community Resource, Inc.     FWA sou Santé pou kominotéAyisyen an 13 Septanm, 2014 11h matin à 3h apremidi Dolan Family Health Center 284 Pulaski Road            Greenlawn New York 11790                                                         Pliske  21òganizasyonavekseviskominotéappatisipe  

  • Enfòmasyonsou santé pou tout manm nan fanmi a
  • Atelyesou yoga, santé fanm, santé gason
  • Gen mounkipoutraduisiou pa pale angles
  • ouvé a piblik la / Antre gratis

  Palé avekPastor Franck oswa reléGinette Rows631-804-8856    

Save

20%Tickets are currently $100 each and $1,000 for a table of 10, if purchased by September 1st.    After September 1st, the price increases to $125 per ticket and $1,250 for table of 10.Offer Expires: September 1, 2014   National Center-Holy Land Dear Friends:             The National Center of the Haitian Apostolate offers you the opportunity to go to the Holy Land and Rome. Our Holy Father, Pope Francis recently made this pilgrimage walking in the footsteps of Our Lord Jesus. He encourages us to see the places that are related to our Faith and Catholic tradition. He visited: Nazareth where the angel was sent to the Blessed Virgin Mary to announce the birth of Jesus; Bethlehem, the birthplace of our Savior, and he celebrated Mass in the Upper Room. As you carry the Cross, you will remember the sufferings, death of Jesus. How stunning it will be to stand on top of the Mount of Olives and view the Old City and remember where Jesus taught his disciples. Let us spend time in prayer and meditation in the same spots where Jesus prayed, healed the sick, wept and joined the disciples on a fishing trip. In Rome, you will be graced with a memorable audience with Pope Francis at the Vatican. Awesome! May the Lord bless us and prepare us for a great journey of faith. Please register early so you can benefit the $50.00 discount promised to the early birds. Chaplain: Father Yvon Pierre Contact Persons: Marie Monique Charlot 954-443-2698 Sister Juvenia Joseph 718-856-3323 Date of Pilgrimage: May 11-20, 2015     We have posted Haitian Apostolate flyer on a private website. The purpose of our doing this is so the client can use the site in his promotions. You should encourage them to put the web address in their parish bulletins and especially if they have a parish or ministry web site, they should have their web person create a link from their site to open this brochure. http://www.unitours.com/client/HaitianApostolateHolyLandandItaly.pdf   Fabrizio Fabbri President Unitours, Inc. 10 Midland Ave #202 Port Chester, NY 10573 Tel: 914-253-9446 Fax: 914-253-9001 Toll free: 800-777-7432 Website: www.unitours.com Facebook: http://www.facebook.com/Unitours Twitter: @UnitoursInc

 

HAFALI -Our upcoming walkathon
294 W. Merrick Road, Suite 7 – Freeport, N.Y. 11520

Phone: 516-223-3540/Cell#516-524-6723 / Email: hafali95@yahoo.com

 

September 5th, 2014

 

Dear Friend of HAFALI,

 

We, are sponsoring our annual 5k Unity Walk entitled “Our People, Our Community, Our Responsibility!” This year’s walk will take place on Saturday, October 4th, 2014 from 9AM to 2PM at Eisenhower Park, located in East Meadow on Long Island, NY (In the Peach and Pear area – Parking Filed 2). Our annual walk-A-Thon is one of the many events we organize along with workshops, dinner dances, cultural events to reach the Haitian community and non-Haitians serving our people.

 

The walk is to benefit HAFALI’s Family Support Services which provide Counseling, Crisis intervention, Senior Socialization Day Program, assistance with English language acquisition, etc in Nassau and Suffolk Counties. HAFALI has been serving the Haitian community throughout Long Island since 1995. HAFALI advocates for, educates and empowers the Haitian community to better navigate through major institutions within the United States including the government, corporations, elementary & high schools, colleges, churches and many others.

 

We need your help! The walkathon is a great opportunity for us to collaborate to achieve our common goal of informing our community of available resources. Accordingly, we are inviting you to participate as a “Bridge Builder” sponsor. We have created the following levels of sponsorship to make it possible for you to join us:

  • Contribute $250 for you to display your banner and set up a table with your brochures.
  • Form a team of 10 or more people to walk with us ($20 per walker) and earn the credit to display your banner and set up a table with your brochures.
  • Contribute $500 for your organization’ s name to be added to the list of sponsors on the back of the Walk-A-Thon T- shirt, in addition to displaying your banner and having a table.

We are counting on your support to help make this walk a successful fundraiser. We hope to hear from you by September 15th, 2014. We are looking forward to having your presence at the Walk. Please feel free to call or email us at the above contact info. And ask for Maryse Emmanuel-Garcy. Thank you.

 

Sincerely,

Maryse Emmanuel-Garcy

Maryse Emmanuel – Garcy

Executive Director

Haitian American Family of Long Island, Inc

 

**********************************************************************

Please make checks payable to: HAFALI

294 W. Merrick Rd, Suite 7, Freeport NY 11520

Organization Name:___________________________________________________________

Address: ______________________________________________­­______________________

Telephone:________________________________Email:______________________________

Enclosed is the sum of $:_____________ (   ) Check   (   ) Cash   (   ) Pay Pal on the donation page (www.HAFALI.net)

 

 

The Silver Jubilee Committee and AJHC

Cordially invites you

To celebrate 25th Anniversary of Priestly Ordination

Fr. Fritz Ligonde

And Association des Jeunes Haitiens Catholiques 25th ANNIVERSARY

Liturgy of Thanksgiving:   Holy Spirit / Help of Christian Catholic Church

17 North Clinton Street, East Orange, New Jersey 07017

Date: October 4th 2014      

Time: 4:30PM

Phone: 1-(973)-673-1077

Reception: Gala Dinner at Doubletree Hotel Newark (airport area)

Location: 128 Frontage Road Newark, New Jersey 07114

Time: 7:15 PM

Phone: 1-(703)-690-5500

Donation for dinner is $ 50.00 per person.

Note: Please, make gifts or donations of personal checks and money orders payable to:

Dieudonne Bazile(Treasurer of the Event)

Memo column: Please write, Fr. Fritz Ligonde 25th Anniversary dinner

Mailing Address: 149 Lexington Ave, Jersey City, NJ 07304.

Phone: 1-(201)-434-5237.   Email: dpbazile@yahoo.com

For further information, please contact:

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s