REFLECTIONS ON THE FEAST OF CORPUS CHRIST (THE BODY OF CHRIST) (JUNE 22nd, 2014)

Business Card 1

Perpetual Help

 

Pensée de la semaine: “Chaque étape atteinte dans la vie est le point de depart d’un autre voyage”.
Thought of the week: “Every stage reached in life is the starting point for another journey.”
Pensamiento de la semana: “Cada etapa alcanzada en la vida es el punto de partida para otro viaje.”

 

 

********************************************************

 

 

DSC_4940

REFLECTIONS ON THE FEAST OF CORPUS CHRIST (THE BODY OF CHRIST) (JUNE 22nd, 2014)
Deuteronomy 8, 2-3 + 14-18; Psalm 147; 1 Cor. 10, 16-17; John 6, 51-58 By +Guy Sansaricq.

Instead of celebrating the 12th Sunday in ordinary time, the Church invites us to celebrate the Feast of the BODY AND BLOOD OF JESUS. That teaching of Jesus on the Eucharist is central to the Gospel. It’s really upsetting to no end that some loving Christians ignore it all together! The manna in the desert simply prefigured that mysterious bread that Jesus would give to the Church. At this point let us simply quote Jesus: “I am the living bread. Whoever eats this bread will live forever; and the bread that I will give is my flesh for the life of the world.” He also said: “Amen amen I say to you, unless you eat the flesh of the Son of Man and drink his blood, you do not have life within you. Whoever eats my flesh and drinks my blood has eternal life and I will raise him on the last day for my flesh is true food and my blood is true drink. The one who feeds on me will have life because of me.’

When Jesus said these words, a number of his followers were disturbed and even walked away from him. Jesus making note of this asked his apostles “Do you also want to leave?” Peter answered “Lord where shall we go? You have the words of eternal life!” Nowadays as well, some people reject that particular teaching. The most awkward objections are raised! Yet up to the end of the sixteenth century all Christians have embraced this doctrine without reservation. Even Martin Luther and the first reformers never doubted the reality of Jesus’ presence in the consecrated bread and wine.

Let us rejoice at the mystery of God wishing to mix his flesh and blood with ours in order to make us share his nature. We are called to live in intimate communion with the Most High through Jesus.
Let us always approach the Eucharist with infinite reverence. It’s the sacrament of the NEW Covenant.

 

 

 

DSC_4940

REFLEXIONS SUR LES TEXTES DE LA FETE-DIEU ou bien FETE DU SAINT SACREMENT (22 Juin 2014)
Deuteronome 8, 2-3 +14-18; Psaume 147; 1 Cor. 10, 16-17; Jean 6, 51-58 Par +Guy Sansaricq.

Aujourd’hui, l’Eglise nous appelle à célébrer dans la joie le grand mystère de la PRESENCE REELLE de Jésus dans l’Eucharistie. A ce sujet, les mots de Jésus sont d’une force et d’une clarté éblouissante.
A les lire l’on se demande comment il se fait que des chrétiens les ignorent.

Citons Jesus: “ Je suis le pain vivant. Celui qui mange mon corps vivra a jamais et le pain que je donnerai est ma chair pour la vie du monde. Amen amen je vous le dis, a moins que vous ne mangiez ma chair et buviez mon sang, vous n’aurez pas la vie en vous. Celui qui mange mon corps et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour car ma chair est une vraie nourriture et mon sang une vraie boisson. Celui qui se nourrit de moi aura la vie grace a moi.”

Comprenez-le! C’est un mystère d’amour! Le Père nous ayant destinés à partager la gloire de son Fils et voulant nous rassembler tous DANS SON FILS a décrété que dès ici-bas notre union avec le Christ soit
intime au plus haut point. Le Christ physique n’est pas quelqu’un que nous rencontrerons un jour au delà de la mort. Dès à present nous nous fondons à lui pour ainsi dire, il fait de nous des membres de son corps, il fait de nos corps physiques sa demeure. Accueillons cet enseignement avec action de grace!
DEVANT UN SI GRAND MYSTÈRE, PROSTERNONS NOUS AVEC FERVEUR!
Apprenons à honorer hautement cette mystérieuse présence de Jésus dans l’hostie! La communion Eucharistique accomplit l’union mystique et intime du Sauveur et du sauvé! Alleluia!
Bishop Sansaricq

****************************************

 

 

 

 

Dr. Paul Latortue one of the great ambassadors of the Haitian nation in the Diaspora

 

Doctor Paul Latortue

Dr. Paul Latortue, dean of the University of Puerto Rico and an economist by training was the special guest of Brother Tob at Radio Télé Solidarité the weekend of June 15th, 2014. Dr. Paul Latortue goes back and forth between Puerto Rico and Haiti to contribute to the progress of his native land.

Dr. Latortue is a native of Gonaives, he is a member of the intellectual elite of Haiti and one of the great ambassadors of the Haitian nation in the Diaspora. In his interview he commented about the Haitian crisis with the issue of elections and of the eternal candidates. Today the issue of the elections makes the headlines of the news. The Government and the opposition fail to agree on that issue. He added that the economic situation is going from bad to worse as it takes more than 45 Haitian gourdes to exchange one US dollar. He told us that the country does not produce enough and presently produces less than in the past. He went on to tell that the rate of taxation at the Customs entry points is lower than in any other country of America and how this has a negative impact on the local production.
He mentioned that while the government talks constantly of development the following questions are not addressed: How can Haiti pretend to be a developing country when the state invests less than 1% of its budget for its university system and how can a country develop without investing in the University sector and education in general? it is no secret that education is a fundamental process in development? Such questions are unavoidable. Some school districts in Western countries have a more elevated budget than the budget of the department of education in Haiti . Does the aid for Haiti’s development really serve its declared purpose? This assistance is distributed either for geopolitical reasons or is dilapidated by corrupt political leaders. What is the responsibility of Globalization with regard to poverty in Haiti? The gap between the rich and the poor is too large. Does The Haitian bourgeoisie hold a responsibility in the current situation of the country? Dr. Latortue is very aware of this situation, he established a difference between the Haitian bourgeoisie and the Dominican bourgeoisie. The Economic bourgeoisie of haiti makes its money from imported products and the Dominican bourgeoisie understands the importance of investing in local production and exports its products. Dominican bourgeoisie has 50,000 hotel rooms and soon it will have 65,000 hotel rooms. According to official figures the Dominican Republic Haiti sells products to Haiti for more than 1.2 billion and according to other observers the Dominican Republic has a turnover of more than $ 2 billion. The Bourgeoisie of the Dominican Republic takes advantage of globalization to export its products and Haiti does the opposite using globalization to open Haiti to import, a process that systematically destroys local production.
Dr. Paul Latortue mentioned the problem of agriculture and insisted that the land of haiti can produce. He stresses that it is the mismanagement of globalization that puts the Agricultural system in the condition where it stands now. He criticizes the way in which Haiti has opened the country to globalization. He spoke of the University system in Haiti where the majority of teachers work part-time and lamented the fact that some university professors do not even have a master’s degree. So the Haitian state should be interested in encouraging the Haitian university professors to obtain a master’s degree and even a doctorate.
Finally Dr. Latortue told us about the great UDERS project of Gonaives (The Diocesan unit, Teaching) aimed at opening a new Porgram toward a Master’s Degree over the month of September 2015. Notre Dame University continues to move in the right direction with its brilliant Rector Monsignor André Pierre, the dynamic Vice Director Father Wismick Jean Charles a member of the Congregation of the de Montfort Fathers and a son of the city of Gonaives. The Weekly Bulletin Staff of the National Center congratulates Dr. Paul Latortue for his great love for Haiti and for his dedication to the Haitian youth.
Brother Tob
For The National Center

Docteur Pau Latortue , l’un des ambassadeurs d’Haiti de la Diaspora

 

Doctor Paul Latortue

Docteur Paul Latortue , doyen de l’université de Porto Rico et economiste de formation etait le grand invité de Brother Tob à Radio Télé Solidarité au cours de la fin de semaine du 15 Juin 2014. Docteur Paul Latortue fait le va et vient entre Porto Rico et Haiti afin d’apporter sa Contribution à sa terre natale.

Docteur Latortue est originaire des Gonaives , il fait partie de l’elite intellectuelle d’Haiti et compte parmi les grands ambassadeurs d’Haiti en Diaspora. Dans son entretien il mit l’accent sur la crise Haitienne avec la question des elections et des eternels candidats. Aujourd’hui la question des elections fait l’actualité. Le Gouvernement et l’opposition n’arrivent pas s’entendre sur cette question. Il ajouta que la situation economique va de mal en pis car pour avoir un dollar il faut plus de 45 gourdes Haitiennes. Il nous dit que le pays ne produit pas assez et beaucoup moins qu’autrefois et continua pour nous dire que le taux de Taxation du regime douanier que nous avons est plus bas que tous les pays de l’Amerique ce qui a un effet devasteur sur la production locale.
Il mentionna que le gouvernement actuel parle beaucoup de developpement et se posa cette question: ”Comment peut on arriver au developpement d’Haiti lorsqu’on a un état qui investit moins de 1% de son budget pour son système universitaire? Comment un pays peut il se developper sans investir dans le secteur Universitaire et dans l’education en géneral? Ce n’est un secret pour personne que l’education est un processus fondamental au developpement. Il est donc important de se poser cette question. Certains districts scolaires des pays occidentaux ont un budget plus elevé que le departement de l’education d’Haiti. L’aide au developement d’Haiti sert-elle vraiment au developpement du pays? Cette aide n’est elle pas distribuée à des fins geopoliques ou n’est t- elle est pas dipalidée par certains dirigeants corrompus? Quelle est la responsabilité de la mondialisation dans la condition de pauvreté en Haiti? L’ecart entre les riches d’Haiti et les pauvres d’Haiti est trop grand. La bourgeoisie Haitienne n’a t-elle pas une responsabilité dans la situation actuelle? Docteur Latortue est très conscient de cette situation, il a fait une difference entre la bourgeoisie Haitienne et la Bourgeoisie dominicaine. La bourgeoisie Economique d’Haiti fait son argent à partir des produits importés et la bourgeoisie Dominicaine comprend l’importance d’investir dans la production locale et elle exporte ses produits. La bourgeoisie Dominicaine a 50000 chambres d’hotel et sous peu elle aura 65000 chambres d’hotel. Selon le chiffre officiel la Republique Dominicaine vend ses produits à Haiti pour plus que 1.2 milliard et selon d’autres observateurs La Dominicanie a un chiffre d’affaire de plus de 2 milliards dollars dans ses rapports commerciaux avec Haiti. La Bourgeoisie dominicanie profite de la mondialisation pour ouvrir son pays à l’exportation de ses produits tandis que Haiti fait le contraire. Haiti a utilisé la mondialisation pour ouvrir Haiti à l’importation ce qui détruit systematiquement la production locale.
Docteur Paul Latortue a mentionné le problème de l’agriculture et il affirme que la terre d’Haiti peut produire mais que c’est une mauvaise gestion de la mondialisation qui a mis le système Agricole dans la situation ou elle se trouve. Il a critiqué la facon dont Haiti a ouvert le pays à la mondialisation. Il a parlé du Sytème Universitaire en Haiti dont la majorité des professeurs travaille à temps partiel et souligna l’imcompetence de certains professeurs d’université qui n’ont même pas une maitrise. Donc l’etat Haitien a interêt à encourager les professeurs d’université à faire leur maitrise et même à obtenir un doctorat.
Enfin Docteur Latortue nous parla du grand projet de UDERS Des Gonaives ( L’unité Diocésaine, D’Enseignement ) d’avoir un cours de maitrise pour le mois de Septembre 2015. L’Université Notre Dame continue à bouger dans la bonne direction avec le Recteur Monseigneur André Pierre, le dynamique Père Wismick Jean Charles de la Congrégation des Pères Montfortains , vice recteur de l’université Notre Dame et un fils de la ville des Gonaives. Le personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National felicite le Docteur Paul Latortue pour son grand amour pour Haiti et pour son dévoument à la jeunesse Haitienne
Brother Tob
Pour le Centre National

***************************************

 

Campagne de levée de Fonds de la Radio Télé Solidarité.

 

Nancy-2

De Droite à Gauche:Nancy Esposito, Vice Chairman de Radio Télé Solidarité,

Bishop Guy Sansaricq, Chairman de Radio Télé Solidarite

et le Père St Charles Borno, vice Chairman de Radio Télé Solidarité

 

Le Personnel du Bulletin du Centre National est très heureux de vous informer sur la Campagne de levée de Fonds de la Radio Télé Solidarité. Depuis près de 6 Ans Le Centre National de l’Apostolat Haitien utilise les medias de Communication pour l’evangelisation , l’education et la Conscientisation de la Communauté Haitienne de la Diaspora.


Depuis plus d’un an Bishop Guy Sansaricq s’est engagé à doter la communauté Haitienne d’ une station de Television sur l’internet. Le 24 Octobre jour de la fête des Nations Unis , Nos telespectateurs et Telespectatrices commencèrent à voir les images de Tele Solidarité 24 heures sur 24 en visitant le site Telesolidarite.tv ou SNAA.ORG . On doit ajouter que plusieurs fois Téle Solidarite etait en direct.
Monseigneur Guy Sansaricq, Le Père St Charles Borno et Madame Nancy Esposito en communion avec les autres membres du Comité Executif de Radio Télé Solidarite ont lancé une campagne afin de collecter $100,000.00 juste pour pouvoir être en mesure d’acquerir les equipements essentiels au bon fonctionnement de ce moyen moderne de communication . Il est temps pour notre communauté de se mettre au pas des avancements technologiques de notre temps.
Certains prêtres de la pastorale Haitienne Commencent à prendre une part active à cette levée de fonds de Radio Télé Solidarité. C’est déjà un très bon signe et nous esperons que beaucoup d’autres feront de même. Nous comptons sur le support des Associations professionnelles, regionales et les amis de la communauté Haitienne et lancons un vibrant appel aux personnes aisées de la communauté Haitienne pour une aide genereuse et sacrificielle à ce projet qui a pour but d’elever le niveau religieux et culturel de tout notre peuple.

Cet été nous allons faire tout ce qui depend de nous pour avancer le projet de Télé Solidarité. Nous savons avec votre contribution Télé Solidarité peut faire une grande difference dans notre communauté. Le Comité executif de Radio Télé Solidarité remercie tous ceux et celles qui ont accepté de prendre une envelope pour nous supporter dans cette campagne. Ensemble nous sommes capables et n’oubliez jamais notre devise l’union fait la force. Saint Paul nous dit aussi qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir
Brother Tob

 

The funds raising undertaken by Radio Telé Solidarité

 

Nancy-2

From left to right: Father St Charles Borno,vice chairman of Radio Tele Solidarite,

Bishop Guy Sansaricq, Chairman of Radio Tele Solidarite

and Mrs. Nancy Esposito, vice chairwoman of Radio Tele Solidarite

 

 

The Personal of the weekly Bulletin of the National Center is very pleased to inform you about the funds raising undertaken by Radio Telé Solidarité. For almost 6 Years The National Center of the Haitian Apostolate has been using the electronic media of communication for its many programs of evangelization, education and social uplifting of the Haitian Community of the Diaspora.
For over a year Bishop Guy Sansaricq has followed through his commitment to provide the Haitian community with a TV Station on the internet. This has been going on since October 24, 2013 the feast day of the United Nations.
Bishop Guy Sansaricq, Father Charles St Borno and Mrs. Nancy Esposito in communion with the other eight members of the Executive Committee of Radio TV Solidarité launched this campaign to collect $100,000.00 just to be able to purchase some of the most important Equipments necessary for the efficient operation of radio TV Solidarité .

Some priests of the Haitian ministry began to take an active part in this fundraising campaign of Radio TV Solidarité. This fills us with hope. We anticipate many others will do likewise.
We would like to make a vibrant appeal to the friends of the Haitian Community and to the members of our community who are financially more comfortable. Our hope is that your donation will be substantial, generous and even sacrificial.

This summer we will do everything that depends on us to move ahead with this campaign. We know that your contribution will help TV Solidarité make a big difference in our community. The Executive Committee of Radio TV Solidarité thanks all those who have already taken or will take an envelope to support us in this campaign. Together we are able and never forget our motto “Strength comes from Unity.” St Paul also said there is a great joy in giving than in receiving.”
Brother Tob
*********************************
FEAST OF PIERRE TOUSSAINT

 

Pierre Toussaint

On June 30th, we will be celebrating the 111th anniversary of the death of PIERRE TOUSSAINT.
Born in Haiti probably on June 27, 1774 from a family of slaves, he was brought to the US in 1797 by Mr. Berard his French owner where he learned to be a hair-dresser. He lived out of his profession until his death at the age of seventy-seven.

Pierre became famous because of his deep faith in God (he went to Church every morning), his outstanding wisdom, his generosity toward the Church and the poor, his dedication to every noble cause and his respect for every human being.

The New York Public library holds thousands of letters written to him by his clients who were white ladies. Their admiration and appreciation of his good manners and wise advice filled them with reverence for this unusual black man whose few words always brought so much enlightenment.

Pierre made money and was able to purchase a house in Manhattan where he took care of his wife, and orphaned niece. The house was also a sort of hostel for all the poor black men lost in the big city. Pierre would endeavor to assist them and find a job for them. He was the main contributor for the building of the Church of St Peter in lower Manhattan. He supported generously Mother Lange the founder of the first religious community of black sisters in Baltimore. She had founded an orphanage and a school for Black children.

Pierre stands as a giant in humanity and in holiness. The testimonies about his holiness are numerous. Books have been written on him.

In many dioceses, special services or masses are said in his honor. His body has been exhumed from the Church gravesite of St Patrick in lower Manhattan to be interned in crypt of the Cathedral Basilica of St Patrick where he has been placed alongside the bodies of the Archbishops of New York.

Recognized as a Venerable by the Catholic Church he will be beatified as soon as a miracle is obtained through his intercession.

In the diocese of Brooklyn a special mass in his honor will be offered on June 30th at 7 pm in the Church of Our Lady of Refuge (Corner of Ocean Ave and Foster) His name and history deserve to be known by all
of course by Haitians in the first place but also by people of every faith and every nation.

 

 

Bishop Guy Sansaricq

*************************************************************************
FETE DE PIERRE TOUSSAINT

 

Pierre Toussaint

Le 30 Juin 1853, Pierre Toussaint expirait à New York à l’age de soixante-dix-sept ans. Né esclave en Haiti probablement le 27 Juin 1774 sur la plantation Berard du coté de Saint Marc, if fut amené à New York par son propriétaire qui mourut peu après. Pierre qui avait appris le métier de Coiffeur dut gagner sa vie et prendre en charge se maitresse devenue veuve et sans revenus.

Pierre était très habile dans son métier vis a vis de sa clientèle de femmes blanches qui à l’époque recherchaient les coiffures pour femmes très compliquées. Très vite il se fit apprécier et sa clientèle devint très large. Les dames appréciaient ses bonnes manières, sa grande discrétion mais surtout la grande sagesse de ses avis quand elles se confiaent à lui.

La bibliothèque de New York recèle un très grand nombre de lettres de ces femmes à Pierre pour le remercier de ses bons conseils.

Pierre etait avant tout un homme de Dieu. Il assistait à la messe tous les matins et ensuite faisait son tout à pied car les noirs n’avaient pas le droit d’utiliser les véhicules de transport commun.

Avec ce qu’il recevait pour ses services, il s’acheta une maison pour arbriter sa femme et sa fille adoptive mais aussi pour souvent donner logement aux nombreux noirs nouveaux venus de la grande ville. Pierre cherchait du travail pour eux. Il dépensait tout ce qu’il gagnait pour aider les pauvres noirs, soutenir les projets de l’Eglise dans la construction de nouvelles Eglises particulièrement l’Eglise de St Pierre au bas de Manhattan dont Pierre fut l’un des principaux contributeurs. Il soutint généreusement l’orphelinat pour les noirs que Mother Lange venait de fonder à Baltimore.

L’on dit parfois que Pierre fut l’initiateur de ce qu’on appelle aujour’hui Catholic Charities.

Pierre est une géant d’humanité et de sainteté. Il imposa aux blancs le respect des noirs et aux noirs les voies de leur réhabilitation. L’on redresse l’injustice non pas en éliminant violemment les détenteurs du pouvoir mais en les forcant à changer leurs vues, attitudes, prejugés et actions par le témoignage de son caractère. Pierre illustre le pouvoir de l’amour pour changer les structures sociales. A ses funérailles l’Eglise était comble et à cette époque où noirs et blancs ne se coudoyaient jamais, l’on comptait autant de blancs que de noirs, assis cote à cote.

Pierre est un héros que nous devons apprendre à connaitre et à vénérer. L’glise lui a décerné le titre de Vénérable. Aussitot qu’un miracle lui sera attribué il deviendra éligible au titre de Bienheureux.

Soyons fiers de lui ce grand modèle de générosité, de charité et de sagesse.

Dans plusieurs dioceses des Etats-Unis, des messes speciales seront célébrées en son honneur. A Brooklyn, La messe a eu lieu à l’église Notre Dame du Refuge sur Ocean Ave.

 

 

Bishop Guy Sansaricq

**********************************************************
Le Vénérable Pierre Toussaint: Dans l’attente d’un miracle
Marlène Rigaud Apollon
21-22 juin 2014

 

Pierre Toussaint

Je suis sure que je ne suis pas la seule à me demander pourquoi, après toutes les “preuves” de l’héroïcité de ses vertus, le Vénérable Pierre Toussaint n’a toujours pas été béatifié.

Je me souviens qu’il y a quelques années, dans mon article «Un tout petit rien» de ma chronique du 9-10 mai d’Haitianonline, j’écrivais ceci,

«Lundi 8 mai (2000), j’ai suivi la messe funéraire du Cardinal John O’connor, célébrée à la Cathédrale Saint Patrick de New York et, chose curieuse, ça m’a remonté le moral. Ce n’était pas seulement parce que, selon tous ceux qui l’ont décrit, le Cardinal était un «homme de principes et de conviction» qui ouvrait les bras à tous, y compris ceux qui ne les partageaient pas et que j’ai toujours admiré ce genre de personnes; pas seulement non plus parce que, ayant grandi avec la magnificence des cérémonies catholiques d’autrefois, j’ai été émue d’entendre le Salve Regina, l’un des hymnes favoris du Cardinal et l’un des miens aussi dans le temps et dont quelques mots me revenaient.

Salve, Regina, Mater misericordiæ,
Vita, dulcedo, et spes nostra, salve.
Hail, holy Queen, Mother of Mercy!
Our life, our sweetness, and our hope! »

Ayant quitté New York depuis 1967 et ayant peu entendu parler du Cardinal O’Connor avant sa mort, je n‘avais pas planifié de suivre ses funérailles …. Puis, brusquement, alors que le cortège des Cardinaux accompagnait le cercueil à la crypte de la Cathédrale où l’inhumation devait avoir lieu, le Père Thomas Reese qui commentait sur CNN mentionna nonchalamment que Cardinal O’Connor avait demandé que son cercueil soit placé à côté de celui «d’un ancien esclave Haïtien » dont il avait supporté la cause de canonisation, «le seul laïc enterré dans la crypte»…. Il s’agissait du Vénérable Pierre Toussaint, bien sûr!…

D’un coup, le poids de mon découragement et de mon dégoût au sujet de la situation d’alors en Haïti (assassinats de Jean Dominique et du Dr. Ary Bordes, parmi d’autres) s’était allégé. C’ C’était comme si j’avais reçu une charge positive à un moment où j’en avais grand besoin ….La pensée m’était venue que, jusque dans son dernier geste, le Cardinal O’Connor se révélait un « homme de principes et de conviction ». Plus encore, en choisissant l’emplacement de son dernier repos à côté du Vénérable Pierre Toussaint, il affirmait clairement sa foi en une cause haïtienne pour laquelle il avait lutté… et dans laquelle il croyait ferme…Je me suis sentie reconnaissante envers cet homme qui, par-delà le tombeau, m’avait transmis son message de persévérance et d’espoir. C’était peut-être mon interprétation. C’était peut-être un tout petit rien mais cela m’avait suffi.

Aujourd’hui, des pensées plus pressantes m’assaillent:
1. Pourquoi, après tous les témoignages, de son vivant même, de sa vie exemplaire de sainteté, hésite-t-on encore ?
2. Combien de temps attendra-t-on encore pour certifier le miracle apparent du jeune Joey Peacock le 15 février 2000 après que ses parents aient prié le Vénérable Pierre Toussaint ?

En plus, il y a l’important témoignage de Saint Jean-Paul II, canonisé le 27 avril 2014, dans son homélie du 7 octobre 1995, à la Cathédrale Saint Patrick de New York:

Sous le grand autel de cette cathédrale, est enterré, avec les précédents cardinaux et archevê-ques de New York, le serviteur de Dieu Pierre Toussaint, un homme marié, qui fut autrefois un esclave originaire de Haïti. Qu’y a-t-il de si extraordinaire chez cet homme ? Il émane de sa personne une foi extrêmement sereine et joyeuse, nourrie chaque jour par l’Eucharistie et des visites au Saint Sacrement. Face à la discrimination permanente et douloureuse, il a compris, comme peu l’ont compris, la signification des paroles: Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lc 23.34). Aucun trésor n’élève et transforme autant que la lumière de la foi». (Observatore Romano … n.43, 24 octobre 1995 in Mémoires de Pierre Toussaint, Annexe XIII, p 226.

Paroles d’un saint à propos de quelqu’un qu’il considérait un saint. Le 17 décembre 1996, il signait le Décret reconnaissant l’Héroïcité des Vertus de Pierre Toussaint, lui décernant le titre de «Vénérable», première étape vers la Béatification Cela devrait compter pour quelque chose. Cela devrait compter pour beaucoup. Après tout, quel meilleur Modèle d’un saint laïc peut-on offrir de nos jours à un monde qui a si souvent de la peine à pardonner? Qu’il nous accorde ces miracles.

Le 29 juin prochain, le Pierre Toussaint and Lange Center organise une soirée de gala en célébration de son 15è anniversaire. Une occasion unique pour mettre l’accent sur ces deux causes, celle du Vénérable Pierre Toussaint, mort le 30 juin 1853, et celle de Mère Mary Lange, fondatrice des Sœurs Oblates de la Providence dont le 2 juillet ramène le 185e anniversaire de leur fondation, encore au stade d’attente de l’acceptation de l’Héroïcité de ses Vertus.

Recommendons leurs causes à Saint Jean-Paul II.

Marlène Rigaud Apollon, M.S
I Want to Dance (Poetry: Dramatic journey of Haitians and Haitian immigrants from the early 60s to 1996)
Si je n’avais que des regrets: L’Exil, Le Royaume, Le Reste (Poésie)
La Mystique de la Citadelle/The Mystique of the Citadelle, “Un livre à lire et à relire”
Louis Mercier … Une voix d’hier pour aujourd’hui et demain – Un vibrant message à transmettre
Louis Mercier … A voice from yesterday for today and tomorrow – A vibrant message to pass on
Auteure en signature: Livres en Folie, Haiti 2009
Haiti Rising Anthology, (Essays on 2010 Earthquake, Finalist 2011 Book of the year.
(Contribution “Manman, pa kite yo koupe janm mwen/Mommy, don’t let them cut my leg) http://virtuelfransk.weibrecht.net/undervis/haitiweb/boat_people.htm

 

 

 

**********************************************************

 

 

Cap Haitien Entretien avec Soeur Yanick Sulfradin CSC

 

 

soeur Yanick-12

La Provinciale des Soeurs de la congrégation Sainte Croix et directrice du Collège Regina Asumpta , Soeur Yanick Sulfradin CSC était l’invitée de Brother Tob à Radio Télé Solidarité. Soeur Yanick est parmi les lumières de L’Église Catholique d’Haiti.
Soeur Yanick nous parla de son ministère comme provinciale. Elle nous fit savoir que la mission des Soeurs de sa congregation est surtout l’education sur toutes les formes. Cette Congrégation compte au moins 50 soeurs et ces dernières exercent leur ministère au Nord du Pays.

 

 

soeur Yanick-22

De Droite à Gauche: Soeur Yanick Sulfradin, Frère Hervé Zamor et

Soeur Agronome Kesta Occident la Superieure Générale des Soeurs de Sainte Croix

Elle profita pour nous informer que la Conférence Haitienne des Religieux a un nouveau conseil de direction. Le Frère Hervé Zamor , provincial des frères de St Louis de Gonzague est le nouveau president de la Conférence Haitienne des Religieux.
Frère Zamor est originaire de la Vallée de Jacmel,, l’un des lecteurs du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien. En outre, Frère Zamor a obtenu une Licence en Théologie en France, une Maîtrise en Psychologie Clinique à Rome, à l’Université Pontificale Grégorienne, surnommée le Harvard des Papes. Il a deja celebré son 25ème Anniversaire de Vie Religieuse. On doit mentionner que 96 communautés religieuses sont enregistrées en Haiti.

Soeur Yanick est très consciente que l’education a beaucoup baissé en Haiti mais les Soeurs de Sainte Croix continuent à faire de leur mieux pour accompagner la jeunesse Haitienne. Elle mentionna que la jeunesse avec la télévision , l’internet evolue mais on perd aussi certaines de nos valeurs mais sa congrégation fait de son mieux pour accompagner les Jeunes soit dans les écoles et les rencontres de jeunes.
Elle nous a parlé du Collège Regina Assumpta et sa grande reconnaissance à l’endroit de la diaspora Haitienne qui supporte certaines de ses étudiantes de ce college.
Le Personnel du bulletin profite de l’occasion pour remercier les soeurs de la congrégation de Sainte Croix pour leur devouement à l’education des Jeunes d’Haiti. Nous souhaitons à Soeur Yanick succès dans son ministère comme Provinciale de la Congrégation des Soeurs de Sainte Croix et directrice du Collège Regina Assumpta l’une des meilleures écoles d’Haiti
Frère Buteau (Brother Tob)
Pour le Centre National

 

Cap Haitien: Interview with Sister Yanick Sulfradin

 

soeur Yanick-12

Sister Yanick Sulfradin

 

The Provincial of the congregation of the Sisters of the Holy Cross and director of the Regina Asumpta College, Sister Yanick Sulfradin CSC was the special guest of Brother Tob at Radio Telé Solidarité. Sister Yanick is among the shining lights of The Catholic Church in Haiti.
Sister Yanick told us about her ministry as Provincial of the Sisters of the Holy Cross in Haiti, she informed us that the mission of her community is education in all forms. The Congregation of the Sisters of Holy Cross in Haiti numbers at least 50 sisters who exercise their ministry in the North of Haiti.

 

 

soeur Yanick-22

From left to right: Sister Kesta Occident , General Superior of The of the Congregation of Sisters of Holy Cross,

Brother Herve Zamor , president of the Haitian Religious Conference

Sister Yanick Sulfradin , Provincial of the congregation of the Sisters of the Holy Cross

and director of the Regina Asumpta College

She took the opportunity to inform us that the Haitian Religious Conference has a new board. Brother Hervé Zamor, Provincial of the Brothers of St. Louis is the new president of the Haitian Religious Conference.
Brother Zamor is from the Valley of Jacmel, one of the readers of the Weekly Bulletin of the National Center of Haitian Apostolate. In addition, Brother Zamor obtained a Bachelor of Theology in France, a Masters in Clinical Psychology in Rome at the Pontifical Gregorian University, known as the Harvard of the Popes. It has already celebrated his 25th Anniversary of Religious Life. We have to mention that there are 96 registered religious communities in Haiti.

Sister Yanick is well aware that education has declined significantly in Haiti but the Sisters of Holy Cross continue to do their best to support the Haitian youth. She mentioned that the youth with greater access of television and the internet are broadening their views, but at the same time are losing some of our values, but her congregation is doing its best to support the youth through their schools and various youth meetings.
She told us about Collège Regina Assumpta and her gratitude to certain people of of the Haitian diaspora who support some of her students .

The Staff of the weekly Bulletin of the National Center takes this opportunity to thank the Sisters of the Congregation of Holy Cross for their great dedication to the education of youth in Haiti. We wish Sister Yanick success in her ministry as Provincial of the Congregation of the Sisters of the Holy Cross and director of the Collège Regina Assumpta one of the best schools in Haiti
Brother Buteau (Brother Tob)
For The National Center

******************************************

 

 

 

Talk of Bishop Guy Sansaricq on Saturday June 14, 2014

THEME OF THE CONVENTION: BE EAGER TO DO WHAT IS GOOD. (TITUS 2, 14)

Theme of this talk: a report on the history and activities of the Center: (made in Creole)

Bishop Sansaricq20

1.- Congratulations to you who are here. You demonstrate your understanding of the Lord’s command that we should be the STEWARDS of his treasures. As soon as you are a Catholic, you are no longer a lone ranger; you are member of a BODY, the Body of Christ: you live in solidarity with your fellow Catholics. “Yon sèl dwèt pa manje kalalou!” (you cannot eat okra stew with one finger)

You don’t lock yourself up in your narrow quarters. Strangely enough your involvement in the larger community will increase and enrich your fruitfulness at the local level.

NCHA grew out of a need to minister to people from Haiti who were migrating to the United States in large numbers in the late 1960’s and 1970’s. The office at the time participated in identifying where clusters of Haitian immigrants could be found and ensured that faith communities were founded.

Partly through the work of the NCHA since the late 1960’s Haitian masses have been celebrated in Brooklyn, Queens, Long Island, Nyack, Spring Valley, Montclair, Jersey City, Atlantic City, Boston, Florida, Connecticut, Maryland, Rhode Island, Georgia. Today many of these communities have had young men of Haitian descent ordained to the priesthood to continue to serve the community. Many parishes in the US today have Presidia of the Legion de Marie, have Creole Charismatic Prayer groups. The annual Charismatic Congress gathers people to pray and to refuel spiritually.

THE Haitian Apostolate was also very involved in pleading the case of t
he Boat people who arrived in Miami in large numbers in the late seventies and early eighties. A mighty fight was undertaken to obtain their release from the Florida Chrome detention center. The Archbishop of Miami Archbishop Mc Carthy, young Father T. Wenski, the Conference of Catholic Bishops working closely with the Haitian Fathers, lawyers like Ira Gollobin can be credited along with many others for the success of that campaign.

The Haitian Apostolate also produced a Creole hymn Book, all the Liturgical books of year A, year B and year C, A liturgical book for all the Sacraments and another one for the Saints feast days.

The NCHA gathers people as well to pray, refuel spiritually, but most important to become leaders and thinkers in the vineyard of our Lord. We are now at our 29th National Convention

2.- The purpose of a convention is clear: Help us become increasingly a people eager to do good.

a) Praying together: all fruitfulness comes from God’s grace. We are saved by Grace.
Communal prayer is powerful. We do everything in the name of the Father, the Son and the H.S.
b) With communal wisdom we try to humbly evaluate our past efforts to correct past weaknesses
and strengthen what appears to be good.
c) We strive to reach some resolutions in order to improve future performance in God’s vineyard.
We ought to become increasingly a people eager to what is good.

3.- You have in your folders an outline of all past conventions.

You will notice how from the beginning the necessity of creating a Center was proposed as a priority
objective. An office with a permanent Secretary was seen as being of crucial importance.
My mission this evening is to give you a report on the activities of the Center:

4.- What does our National Center do? It helps us to become a people eager to do what is good.

a) It’s a place where we keep files on all the Haitian communities. We try to keep in touch with
them. Our Director periodically holds telephone Conferences with Haitian priests nationwide.
We will hold a retreat on February 3rd, 2015 in the diocese of West Palm Beach for all the Haitian
priests in the country as we have frequently done in the past.

b) It’s also a place where we developed a “pastoral School” of biblical and religious formation.
The management of that School requires a lot of time and energy and skills: in the course of
Fifteen Saturdays of class a solid formation in the areas of Biblical studies, Liturgy, spirituality and
Leadership is provided to our adult students so they can be eager to do what is good.
This particular program includes 3 week-end retreats that need to be thoroughly prepared.
A 240-page manual has been published containing the curriculum of the whole program to assist
Communities who would like to duplicate this program in their own area.

c) Some pilgrimages are organized demanding a lot of preparation:

a) On the first Saturday of December (This year it will be December 6th) we conduct a large
pilgrimage to the Shrine of the Immaculate Conception in Washington. These past years
we have been able to gather an attendance of some 5 000 faithful.

b) On the 2nd Saturday of July we conduct another Pilgrimage to the Shrine of O.L. of
Fatima in Washington NJ. We used to have it on a Sunday. But following the advice of the
participants we will begin to hold it on a Saturday. This year it will be the 12th of July.
c) We also conduct international Pilgrimages to enrich the spirituality of our more
fervent members. In May 2015, we will be going to the Holy Land and Rome.

All these activities are essentially conducted by the Center and require a lot of time and Planning.

5.- The Big Annual Convention demands a lot of preparation including 4 or five large group meetings and
thousands of phone calls, difficult negotiations with the venue site and production of brochures.

We also hold 2 Mini Conventions for the benefit of our young generation.
`
6.- We make ourselves present to the larger community by the use of modern means of communication:
– Every weekend, a reflection of the Readings of the mass is e-mailed directly to some 800 people
– Also every week an electronic Bulletin is transmitted to some 10 000 individuals worldwide.
– We also produce on a weekly basis a one hour long CD that is broadcasted in at least 15 Haitian
radios. It contains the readings of the Sunday mass, a sermon plus lot of prayers and songs.
It is prepared by myself, Sister Juvenia and Alex Michel when he is available.

That Bulletin generally includes:
a) 2 reflections on the Scripture readings of the Sunday.
b) Important news on the Church in Haiti and on the various Church communities of the Diaspora.
c) An Editorial
d) Important documents from the Vatican.
e) An interview of an interesting and inspirational member of the community.
f) Some Haitian Creole proverbs as well as a “thought of the week “pensée de la semaine.”
g) Some other items of general interest.

7.- We also have a Radio that functions 24 hours a day seven days a week. That radio functions on the
Internet and is accessible worldwide.

8.- In addition to that we have a TV station on the Internet.

9.- In Brooklyn, we also are associated with an evening School to teach English to the new immigrants.

The creation, maintenance and operation of all these programs have been very challenging.
Divine Providence has kept us alive and kicking over twenty-five years. But remember Divine Providence always demands the full human participation in every good endeavor. This is a permanent teaching of the bible.

It is important to hold large gatherings periodically to pray together and think together on:

How to make the Center more efficient?
How to make the ministry of the Center stimulate and inspire the people at the grassroots level all over the country?
How can we make better use of our Radio and TV station?
How can we better provide Biblical and doctrinal formation to our listeners?
How can we encourage our people to go on line to take advantage of our programs?
How can we support financially all these programs and how can we afford to enlarge them?

All these are matters for free exchange and discussion.
Hopefully we will come up collectively with succinct clear enthusiastic resolutions, that will come out of respectful, orderly and spirit-filled exchanges when everybody will have a chance to plant a new seed in the Lord’s vineyard.

For this you have to BELIEVE that Grass root collective endeavors in the name of Jesus for the sake of
the kingdom is really what promotes the flourishing of God’s grace.

May you be like the good soil Jesus spoke about in the parable of the Sower. When the seed falls into good soil, it produces sometimes thirty percent, sometimes sixty percent and sometimes one hundred percent.” My prayer and my hope is that through this Convention the Lord’s vineyard will increase its yield marvelously. We must become increasingly a people eager to do what is good. Amen.

********************************

 

 

 

Anse d’Hainault , Fête patronale de Saint Jean Baptiste

 

Anse d’Hainault, ses difficultés, et la fête patronale de Saint Jean Baptiste
Le 24 juin prochain, la ville de l’Anse d’Hainault célébrera sa fête patronale, la Saint Jean-Baptiste. Traditionnellement cette fête se réalise grâce à des initiatives prises de concert avec le conseil de fabrique de la paroisse, la mairie, la police nationale, les directions des écoles, les commerçants, des opérateurs culturels et plusieurs partenaires engagés dans la diaspora. La fête patronale ne se résume pas seulement à la procession aux flambeaux de Virgile de la Saint Jean autour des principales rues de la ville, de la grande messe solennelle avec l’extraordinaire chorale de Saint Jean-Baptiste. C’est aussi une célébration culturelle, un spectacle de couleur de danse, de concert, de chorégraphie de rue avec fanfare et majorettes, de festival baignade de mer, de musique en plein air, de bal traditionnel, de compétition de courses à pieds. Ce sont autant de motivations qui poussent les gens à venir participer à la fête patronale de l’Anse d’Hainault. Les hainaudins sont toujours très fiers d’accueillir des visiteurs dans leur ville.
Il semble qu’il n’existe depuis quelque temps rien dans la programmation des Ministères concernés : Cultes, Tourisme, Culture, Intérieur et des Collectivités Territoriales pour faciliter les responsables à bien préparer la fête patronale. Anse d’Hainault est chef lieu d’arrondissement, et demeure un des joyaux de la Grand’Anse. Cette ville a toujours suscité la curiosité, conquis le cœur de ses visiteurs et amateurs de tourisme local. Les uns sont attirés par sa beauté, son hospitalité, son accessibilité à la mer avec ses trois plages de sable blanc à trois kilomètres du centre ville : Aboury, Découvert et Micklyne ; les autres séduits par l’animation, la créativité ambiante, ou séduits par sa gastronomie de poissons et de fruits de mer ; le charme des rues ; la place carrée, ses fleurs et sa fontaine ornementale ; l’architecture des maisons avec des galeries empreintes d’unicité prenant des formes de passerelles se reliant entre elles pour entretenir le bon voisinage dans un esprit de convivialité communautaire.
Les responsables de l’organisation des festivités de la Saint Jean seraient très heureux de recevoir l’appui des autorités compétentes. Ils disent qu’ils ont beaucoup de préoccupations concernant la réalisation de la fête patronale. Les moyens manquent sérieusement pour réaliser cette grande célébration culturelle et religieuse annuelle et unique devant augurer les activités estivales de la région.
Chaque année c’est toujours la même rengaine, ils craignent que l’aide n’arrive pas à temps au risque d’être des victimes de l’indifférence des autorités, ou de la culture du retard dans l’administration. Mais quelle est la fonction des bureaux départementaux des ministères concernés par la programmation de cette fête patronale? Que dire des bureaux de la délégation, de la députation et du vice- délégation ?
D’emblée, le ministère des cultes ne pourrait-il pas jouer un rôle d’assistance par un geste de solidarité, près du Conseil de fabrique de la paroisse, dont la tâche devient de plus en plus difficile pour recevoir les pèlerins et les prêtres concélébrant. Le père Médar Etienne, curé infatigable et très apprécié des paroissiens, dans une entrevue accordée à « Boyo-Magazine » a parlé d’Anse d’Hainault comme une ville affectée par la situation économique. Il a exprimé son désenchantement et ses craintes et celles des autres responsables de ne pas pouvoir voir combler les attentes d’hospitalité des pèlerins et des visiteurs qui viendront participer à la fête cette année. La quête des fidèles dit-il ne fait plus de bonne recette. Elle ne peut plus répondre aux exigences des festivités patronales. Car les gens n’ont plus les moyens qu’ils avaient autrefois en raison de leur situation économique aggravante. La production agricole n’a pas eu raison du mauvais temps ; le commerce n’arrive pas à se tirer d’affaires avec les tracasseries de la route et le coût exorbitant des transports. La pêche demeurant la principale activité économique son rendement est difficile à être comptabilisé. Si ce n’est qu’elle arrive à peine à nourrir quelques familles de pêcheurs. L’année a été très dure pour la communauté paroissiale pour avoir enregistré beaucoup d’événements malheureux comme des naufrages, des incendies, des morts victimes d’accidents de la route. La litanie des difficultés de cette population est longue.
L’Eglise Saint Jean Baptiste fondée en 1910, par le curé français Père Poinsard, est en réaménagement depuis quelque temps mais n’arrive pas à terminer. La première partie du travail a été réalisée grâce à une aide ponctuelle d’une organisation américaine et des gens de la diaspora qui aura permis de refaire seulement la toiture. Mais l’aménagement intérieur souffre encore grandement des problèmes économiques que confrontent les fidèles de la paroisse. Indiscutablement l’église paroissiale est un patrimoine religieux historique et culturel qu’il est important de conserver dans le cadre d’une promotion de la culture de la mémoire. C’est un référent culturel aux côtés des autres temples religieux qui mérite le support de l’Etat a dit le curé Médard. Ainsi lance t-il un appel aux bienfaiteurs et amis de l’Anse d’Hainault pour participer aux efforts de la restauration de l’église et également des festivités de la Saint Jean.
La fête ne devrait pas occulter les difficultés quotidiennes de la communauté. Mise à part, en effet, des questions conjoncturelles entourant la patronale, Anse d’Hainault fait face à de multiples problèmes naturels et structurels dont le plus dangereux est celui du déboisement. La ville est située entre deux mornes : Jacques et Haut piton et séparée par un canal, dont des travaux de dragage régulier font défaut. La mairie n’a pas les moyens financiers et logistiques pour s’en occuper convenablement et régulièrement. Les mornes sont vidés de leurs arbres en enlevant toute protection à la ville qui devient un amas d’eaux et de graviers pendant les saisons pluvieuses. La ville n’est plus capable de résister aux faibles intempéries les eaux descendent avec force envahissant les maisons et les excavations. Les inondations sont des plus récurrentes. Vivre en temps de pluie à l’Anse d’Hainault n’est plus un régal de province mais un cauchemar.
C’est fini la prise des brises de mer « lanmè frape ». Que de souvenirs pour les sérénades en canots! Le bord de mer n’existe plus pour les randonnées de l’angélus et les escapades vespérales. Une mer sans fraicheur, sans bord de mer ; sans sa couleur naturelle mais qui se grossit de fatras, se ballonne avec des alluvions ne laissant plus voir sa ligne. Elle devient gloutonne, boulimique, et les habitants de la zone du littoral en paient grandement le prix. Le quartier de gaillard « Nan Gaya », la grande rue, le centre de la ville, le fort noël subissent déjà les affronts de la marée basse. Au cimetière communal les corps des morts ne reposent plus dans la paix et la sécurité en raison de l’avancée brutale de la mer. L’on observe avec amertume des squelettes déterrées et emportées par le flot des vagues. Un constat davantage lugubre et voire burlesque ! Les autorités administratives ne pourront pas rester continuellement à regarder la ville avec ses vivants et ses morts s’engloutir lentement dans la mer. S.O.S environnemental !
En bref, il faut qu’il y ait un plan intégré durable pour stopper cette dégradation funeste qui tend à effacer la mémoire de la ville ; une politique de déménagement territorial à court, moyen et à long terme s’impose pour protéger les habitants avoisinant le littoral. Il est urgent d’intervenir car le dernier cyclone était ravageur et couteux. Gouverner c’est prévoir. Il y en aura d’autres que le service de la protection et de la sécurité civile ne pourra pas arrêter, cependant par une culture de prévoyance on peut protéger les habitants. D’où la nécessité d’un travail d’intervention de cohésion administrative qui doit vraiment se réaliser en amont et en aval, aux fins de contrer les difficultés environnementales auxquelles fait face la commune.
Anse d’Hainault n’a pas de centre de lecture et d’animation. La salle paroissiale qui était le centre des activités culturelles et artistiques n’existe plus. Il y a un certain passé qui tend à s’effacer. Il faut stopper cette course vers la perte de la mémoire sinon il ne restera rien dans l’histoire de cette ville. Dans cette ligne nous attirons non seulement le regard mais lançons un cri d’alarme en faveur de l’école de Saint Joseph anciennement dirigée par les frères de l’Instruction chrétienne. Nous nous adressons notamment à la Présidence, la Primature, l’Evêché de Jérémie, aux responsables municipaux, aux services d’inspection du génie scolaire et aux anciens élèves de l’école. Il faut faire quelque chose !
Prenez du temps pour aller visiter l’école Saint Joseph, ou procurez- vous des images sur son environnement pour observer les besoins d’aménagement et de protection de l’établissement. Il y a longtemps que le bâtiment est exécrablement en piteux état depuis le départ des Frères de Saint Gabriel. Si rien ne se fait maintenant pour le protéger, il sera effondré, et, ce sera une perte énorme pour la municipalité. En dehors de la gestion culturelle et patrimoniale du bâtiment, il faut convenir que les élèves ont besoin de travailler dans de meilleures conditions d’aménagements sanitaires et scolaires. Alors que nous ne cessons de parler de promotion de la qualité de l’enseignement. Cela fait partie des principes de conditionnalité d’une éducation de qualité.
Ansed’Hainault mérite un acharnement thérapeutique. Fils de la ville, je demande une intervention en sa faveur.
Jude Piquant
Judepiquant@yahoo.com

****************************

 

 

 

Avis de Decès

Rev__Smith_Jeannot-1

Fleurcondo

Le Centre National de l’Apostolat Haitien a le regret de vous annoncer la mort de Monseigneur Francois Smith Jeannot survenue le 20 Juin à Georgia.

Monseigneur Francois Smith Jeannot est un fils de Saut d’eau et ancien vicaire Général du diocèse de Jacmel. Il a exercé son ministère dans plusieurs diocèses et archidiocèses des États Unis. Il avait 2 frères prêtres qui sont retournés à la maison du Père et il a 2 soeurs qui sont des religieuses de la Congrégation des Filles de la Sagesse
Les funérailles de Monseigneur Jeannot auront lieu le Samedi 28 Juin 2014 au diocèse de Brooklyn
Le Centre National de l’Apostolat Haitien presente ses sincères Condoleances à la famille de Monseigneur Jeannot en ce moment de grande tristesse.

Les Prières de Monseigneur Guy Sansaricq et du Père Yvon Pierre sont avec la famille de Monseigneur Jeannot en ce moment de deuil
Le Centre National.

 

 

 

Mrs. Leonie is Back.

 

Flower Condoleance

Leonie Simon the mother of Deacon Mauclair Simon passed away on Saturday June 7th,2014.

A wake service will be held at Guarino Funeral located at 9222 Flatlands Ave Brooklyn,NY at 8pm on Friday June 20th,2014.
The Mass of Resurrection will be celebrated at Holy Innocents RCC located at East 17th street and Beverly Road on Saturday June 21st at 9:30 AM . Burial at Holy Cross Cemetery Brooklyn Ave and Beverly Roadin Brooklyn.

Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’étranger a le regret de vous annoncer la nouvelle de la mort de Leonie Simon, survenue le 7 Juin 2014.
Madame Leonie Simon est la mère du Diacre Mauclair Simon, l’un des lecteurs du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de L’Apostolat Haitien à l’etranger
La messe funéraire de la regrettée Leonie Simon a eu lieu le Samedi 21 Juin à 9:30 Am à la paroisse Holy Cross
Le Centre National de l’Apostolat Haitien presente ses sincères Condoleances au diacre Mauclair et à toute la famille eprouvée par ce deuil
Les Prières de Monseigneur Guy Sansaricq et du Père Yvon Pierre sont avec le diacre Agnant en ce moment de grande tristesse
Le Centre National

 

 

 

Jeanne Marie André Celestin est retournée

 

fleurs

Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger a le regret de vous annoncer la mort de Jeanne Marie André Celestin , la soeur du Père Edens Jean Baptiste, ancien Coordonnateur de la pastorale du diocèse de Rockville Centre et leader spirituel de la communauté Haitienne de la paroisse de Ste Anne du diocèse de Rockville Centre

Les Funerailles de Madame Jeanne Marie André Celestin auront lieu le Samedi 28 Juin 2014 à 9:30 Am à la paroisse de St Leo de l’archidiocèse de Newark

Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’étranger presente ses sincères condoleances à la famille éprouvée par ce deuil
Les Prières de Monseigneur Guy Sansaricq, du Père Yvon Pierre sont avec la famille de la defunte en ce moment de tristesse
Le Centre National
*************************************

 

 

C’est le geste par excellence que nous sommes appelés à poser au moins une fois par semaine pour manifester et célébrer notre appartenance à la nouvelle et éternelle alliance scellée au Calvaire!

Où voir le pape François cet été ?
Les audiences générales place Saint-Pierre s’arrêtent en juillet mais reprennent dès août. La messe quotidienne devant les fidèles à Sainte-Marthe est suspendue tout l’été. L’angélus dominical est, lui, maintenu au Vatican.
• Le pape François

M. MIGLIORATO/CPP/CIRIC/
Avec cet article

Le-pape-Francois-installe-ses-nouvelles-commissions_article_main

Diplomatie de la fraternité dans les jardins du Vatican
« La rencontre Abbas-Peres avec le pape François a du sens sur le plan diplomatique »
Le pape François est connu pour ne jamais prendre de congés depuis son élection le 13 mars 2013. Le Saint-Siège a toutefois communiqué samedi 14 juin un allègement de ces activités publiques en juillet août. Ses audiences générales, qui attirent chaque mercredi la foule place Saint-Pierre, s’arrêteront durant tout le mois de juillet (pas d’audience publique ainsi les 2,9, 16,23 et 30 juillet). La dernière aura donc lieu le 25 juin prochain.
Mais ces rendez-vous de catéchèse interactive avec les fidèles reprendront dès le 6 août et se poursuivront durant tout le mois, avec pour seule interruption le 13 août, départ attendu du pape en Corée du Sud. Ce voyage apostolique au cœur de l’été, inhabituel durant les précédents pontificats, est organisé à l’occasion des journées asiatiques de la jeunesse.
A lire aussi : Agenda chargé pour un pape actuellement fatigué
Suspension des messes ouvertes à Sainte-Marthe
L’été dernier, les audiences hebdomadaires avaient aussi repris dès début août. Elles s’étaient déroulées au Vatican et non à Castel Gandolfo comme de coutume à cette période de l’année. Contrairement à ses prédécesseurs, le pape François ne fréquente presque jamais la résidence d’été pontificale située aux environs de Rome et dont il a ouvert les jardins au public. Il y avait toutefois célébré la messe de l’Assomption, le 15 août dernier. Mais cette année, pour cette fête, il sera en Corée.
L’été 2014 verra aussi la suspension, de début juillet à fin août, des messes quotidiennes semi-publiques que le pape François célèbre chaque matin à 7 heures dans la chapelle de la résidence vaticane Sainte-Marthe, où il loge, et dont les homélies sont, en large partie, rendues publiques.
Angélus au Vatican tout l’été
En revanche, l’angélus, prononcé chaque dimanche midi, est maintenu au Vatican. Le pape argentin, qui aime entretenir un contact avec la foule, continuera ainsi de s’adresser chaque dimanche de juillet et d’août depuis la fenêtre du Palais apostolique, où résidaient ses prédécesseurs. Il en sera juste absent le dimanche 17 août puisqu’il sera alors en Corée.
Aucun congé formel n’est donc annoncé alors que le pape, âgé de 77 ans, a dû annuler récemment des rendez-vous pour cause de fatigue et que certains de ses collaborateurs lui conseillent d’alléger son rythme. Le Saint-Siège n’indique pas non plus une suspension des audiences privées du pape durant cette période.
Sébastien Maillard (à Rome)

**************************************

 

 

 

 

L’epidemie de cholera en Haiti, l’ONU devant la justice
Les avocats de victimes de l’épidémie de choléra en Haïti ont sommé le secrétaire général de l’ONU de comparaître devant la justice.
Les avocats de victimes de l’épidémie de choléra en Haïti, qui aurait été réintroduit dans ce pays par des Casques bleus népalais et qui a fait plus de 8.500 morts depuis 2010, ont sommé vendredi le secrétaire général de l’ONU de comparaître devant la justice.

Selon ces avocats, une citation à comparaître a été remise en mains propres à Ban Ki-moon quand il est entré vendredi à l’Asia Society à Manhattan, où il s’est exprimé au sujet de la Syrie et de l’Irak. Mais un porte-parole de l’ONU a démenti, affirmant que les agents de sécurité du patron de l’ONU étaient intervenus et que Ban n’était pas obligé de se présenter au tribunal de Brooklyn en question.
Le choléra avait disparu depuis 150 ans

Stanley Alpert, avocat des victimes, accuse M. Ban et les Nations unies de “faire l’autruche dans ces procédures depuis des mois”. Une plainte a été déposée contre l’ONU en mars auprès d’un tribunal fédéral à Brooklyn, réclamant que l’ONU reconnaisse sa responsabilité, indemnise les victimes et fournisse les soins nécessaires.

Depuis le début de l’épidémie en 2010, environ 700.000 personnes sont tombées malades, dont plus de 8.500 sont mortes. En juin 2011, une étude publiée par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avait conclu que le choléra, qui avait disparu en Haïti depuis 150 ans, y avait été réintroduit par des Casques bleus népalais déployés dans le pays pour venir en aide à la population après le tremblement de terre dévastateur de janvier 2010.
L’ONU dément toute responsabilité

Mais l’ONU n’a jamais reconnu sa responsabilité dans l’épidémie, estimant impossible de déterminer formellement l’origine de la maladie. En octobre, cinq Haïtiens victimes de la maladie ont également déposé une plainte contre l’ONU devant un tribunal de New York.

Mais le département d’Etat et l’ONU affirment que les Nations unies et leur mission en Haïti bénéficient d’une immunité judiciaire. “Ils (les responsables des Nations unies, ndlr) doivent maintenant comparaître devant un tribunal fédéral et expliquer pourquoi ils pensent qu’ils bénéficient d’une immunité et n’ont pas à répondre de cette responsabilité reconnue”, a estimé vendredi l’avocat Me Tim Howard.
AFP
Je crois, je prie, j’attends et j’espère.

 

 

 

 

 

*************************************

 

 

eveque-sicilien-mis-en-cause-pour-pres-de-5-6-millions-de-dettes_article_main

Un évêque sicilien mis en cause pour près de 5,6 millions de dettes
L’hebdomadaire italien Panomara publie ce mercredi 18 juin une enquête sur le risque de faillite d’un petit diocèse en Sicile, Mazara del Vallo, qui a notamment engagé de fortes dépenses pour la construction d’une église.
Diocesi di Mazara del Vallo
Mgr Domenico Mogavero, du diocèse di Mazara del Vallo
Avec cet article
Travail, famille, migrants : les priorités du pape François aux évêques italiens
En couverture, le pape François l’air soucieux, « scandale » écrit en grosses lettres. À l’intérieur, mise en page avec photos d’un évêque portant une chasuble signée Armani et d’une église au coûteux chantier : l’hebdomadaire Panorama daté du mercredi 18 juin met en cause la gestion de Mgr Domenico Mogavero, 67 ans, évêque de Mazara del Vallo, pittoresque chef-lieu d’un petit diocèse côtier au sud de Palerme, en Sicile, non loin de Marsala, qui a donné son nom au fameux vin doux.
D’après l’hebdomadaire italien, le pape aurait reçu cet évêque sicilien, vendredi 6 juin au Vatican, en audience privée pendant une demi-heure, en raison d’une dette s’élevant à près de 5,6 millions d’euros accumulée au cours des sept dernières années. Soit depuis la nomination en 2007 de Mgr Mogavero dans ce diocèse couvrant seulement 231 000 habitants.
Un diocèse devenu un « chantier de construction »
Plusieurs transactions financières, qu’énumère Panorama, sont en cause. Celles de l’ancien économe du diocèse, Mgr Franco Caruso – écarté depuis par l’évêque – qui se serait auto-assigné un prêt d’environ 54 000 € jamais restitué. Celles de recettes publicitaires de la revue diocésaine qui n’auraient jamais fini dans les caisses de l’évêché. Celles du diocèse en faveur d’une association présidée par Mgr Mogavero. Ou encore celles liées à des ventes de terrains à haut potentiel touristique que le diocèse aurait perdus à son insu.
Surtout, les coûts de plusieurs chantiers d’églises plombent les comptes. « Le diocèse de Mazara est tout un chantier de construction », résume Panorama, relevant en particulier celui de 3,2 millions d’euros pour une église à Pantelleria jugée « un peu pharaonique par rapport aux dimensions de la petite île » (Pantelleria est une île entre Sicile et Tunisie et rattachée au diocèse de Mazara). Le coût initial prévu était d’1,6 million. D’autres paroisses bénéficient aussi de travaux dispendieux. Selon l’hebdomadaire, Mgr Mogavero affirme avoir obtenu l’autorisation de la Congrégation pour les évêques du Saint-Siège, pour souscrire auprès de banques à des prêts hypothécaires à hauteur totale de 4,7 millions d’euros nécessaires à ces dépenses.
En réaction, l’évêque en cause aurait renoncé à sa rémunération annuelle, voudrait nommer un consultant externe pour éplucher les opérations des cinq dernières années et réunir les 70 prêtres de son diocèse pour leur rendre compte.
« Homme de confiance du Vatican »
Présentant maints chiffres très précis, l’enquête exclusive de Panorama survient au moment où la classe politique italienne est éclaboussée par deux grandes affaires de corruption touchant le nord de l’Italie (l’Expo 2015 de Milan et la ville de Venise). Le scandale touche ici le sud du pays. Il frappe surtout un évêque que le magazine présente comme naguère un « homme de confiance du Vatican », qui en 2011 en avait fait son visiteur apostolique dans le diocèse voisin de Trapani pour un « trou » d’un million d’euros dans les comptes. Ordonné prêtre à Palerme, Mgr Domenico Mogavero a aussi travaillé durant dix ans, à partir de 1997, à la Conférence épiscopale italienne (CEI), dont il fut sous-secrétaire avant son ordination épiscopale en 2007.
Panorama le présente comme un « évêque de gauche », ayant multiplié les « prises de position sur la politique italienne » et « même demandé la démission de Silvio Berlusconi de la présidence du Conseil (italien des ministres, NDLR.) ». L’hebdomadaire italien, lui, est édité par Mondadori, très important groupe de presse présidé aujourd’hui par la fille de Silvio Berlusconi.
Sébastien Maillard (à Rome)

 

 

 

 

**************************************************

La question des personnes divorcées remariées dans l’Église reste épineuse

 

Le-cardinal-Marx-favorable-a-la-communion-pour-les-divorces-remaries_article_main

Le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode des évêques, dresse une longue liste des problématiques qui seront traitées lors du Synode sur la famille convoqué en octobre prochain, sans mentionner la situation des personnes divorcées remariées
P.RAZZO/CIRIC/
Avec cet article
Ouvrir la réflexion sur les divorcés remariés
Dans une conférence récemment prononcée à Lisbonne et publiée le vendredi 13 juin par L’Osservatore Romano, le cardinal Lorenzo Baldisseri, se basant sur les réponses au questionnaire adressé fin 2013 aux 114 conférences épiscopales à travers le monde et aux dicastères de la curie, a dressé une longue liste des situations évoquées.
L’énumération des points est précise : « On compte notamment les mariages mixtes ou interreligieux, les familles monoparentales, la polygamie, la polyandrie, les mariages arrangés avec la question de la dot – souvent assimilés à « l’achat » de l’épouse –, le système des castes, la culture du non-engagement et l’instabilité prétendue de la relation, les formes erronées de machisme et de féminisme, les phénomènes migratoires et la reformulation du concept même de famille, le pluralisme culturel dans la conception du mariage, les unions entre personnes de même sexe auxquelles est souvent consentie l’adoption d’enfants, l’influence des médias sur la culture populaire concernant la façon de concevoir le mariage et la vie de famille, les courants de pensées qui inspirent les courants législatifs qui discréditent la stabilité et la fidélité du pacte matrimonial, la diffusion du phénomène des mères porteuses, les nouvelles interprétations des Droits de l’homme, mais surtout, dans le domaine ecclésial, l’affaiblissement et l’abandon de la foi dans la sacramentalité du mariage et de la pénitence ».
Aucune mention des personnes divorcées-remariées
Dans son intervention, le cardinal Baldisseri, très proche du pape François, ne fait toutefois pas mention de la situation des personnes divorcées-remariées pourtant évoquée dans le questionnaire sur les évolutions du modèle familial qui comportait 39 questions
La place, dans l’Église catholique, des personnes divorcées et remariées a été, il est vrai, le sujet le plus débattu par les cardinaux réunis en consistoire extraordinaire sur la famille, les 20 et 21 février. Le cardinal Walter Kasper, théologien allemand coauteur d’un texte ouvert à l’accueil des divorcés remariés publié en 1993 outre-Rhin, avait alors ouvert le consistoire à la demande du pape. Sa longue intervention, dans laquelle il avait évoqué leur réadmission à la communion au terme d’un chemin de pénitence, n’avait pas fait l’unanimité. « Nous sommes au seuil d’un chemin de patience », avait alors résumé le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich. Peu après, le vendredi 28 février, dans son homélie prononcée lors de sa messe matinale en la chapelle de la maison Sainte-Marthe, le pape François invitait à se méfier de la casuistique et à ne pas condamner ceux qui font l’expérience de l’échec de leur couple.
Ce consistoire extraordinaire de février rentrait dans le cadre des consultations préparatoires au Synode des évêques convoqué en 2015 et précédé d’un premier Synode extraordinaire sur la pastorale familiale qui aura lieu du 5 au 19 octobre 2014 à Rome. Un processus volontairement long pour prendre le temps du discernement, selon une approche chère au pape jésuite.
Martine de Sauto (avec Apic)

*****************************

 

Good to know Pastoral care of Immigrants and visitors 101
Deacon Paul C. Dorsinville

 

Deacon Paul

At the 29th National Convention of the Haitian Apostolate, there was the opportunity to be more aware of the instruction “Erga Migrantes Caritas Christi’ of 2004 of the Pontifical Council for the Pastoral Care of Migrants and Travelers and what is required for its full implementation.
1. We are all on pilgrimage to heaven. But some of our brothers and sisters have to move on this earth sometimes in dire circumstances.
2. It is the responsibility of the receiving diocese, with assistance when possible of the sending diocese, to ensure the pastoral care of those on the move for the first 3 generations.
3. The dioceses report their action to their respective national episcopal conferences which in turn report to the Pontifical Council in Rome.
4. There are 5 steps for action at the parish, deanery, and diocesan level:
a) Welcome and Solidarity, b) Concrete assistance and Advocacy, c) Facilitation of religious practice of choice, Offering the Faith, d) Faith formation, Liturgy, Sacraments and popular devotions for Catholics, e) Integration of new comer in parish, diocese
5. There needs a coordinated plan at all levels to address the needs of the new comers, the candidates to return to their homeland and foreign students in areas such as:
Emergency food, shelter and clothing, home furniture and equipment;
Immigration legal assistance;
English as a Second Language, Literacy, Basic technology skills;
Education: Primary, Secondary, Bi-lingual (“Lau Consent Decree”), Vocational and Higher Educ.;
Training and Employment Services
Housing: rentals, home ownership, financing, zoning;
Family support services, parenting skills;
Senior services, Elder Law, estate planning, wills and proxy;
Health: nutrition and lifestyle, access to healthcare, quality of care;
Financial planning, Entrepreneurship, licenses;
Civics, organizing, coalition building, vote;
Faith formation for all ages, Liturgy, Sacraments, Popular devotions, Vocations;
Integration in new parish, in diocese;
Etc.
6. There are specific rules and recommendations for clergy, religious, and laity in this field.
Continuous formation of all pastoral agents toward multi-cultural competency is a given.

When there are sizeable populations of distinct ethnic, cultural, language groups, it is useful to have specific ethnic apostolates with diocesan and national coordination. And exchange of best techniques can be also done across ethnic populations and/or borders.

+ + +
Le ministère envers les Haïtiens d’origine en divers pays (ou Apostolat Haïtien) pour les trois premières générations est régi par l’instruction “Erga Migrants Caritas Christi”de 2004 du Concile Pontifical pour la Pastorale des immigrants et voyageurs. Donc ce document de l’Eglise a été présenté succintement à notre 29ième Convention Nationale de l’Apostolat Haïtien aux Etats-Unis pour une meilleure information et implémentation. Le document complet peut être obtenu en français, anglais, espagnol, etc. par internet de http://www.vatican.va
Cette pastorale est la responsabilité du diocèse de reception, avec l’assistance quand possible du diocèse d’envoi. Elle inclut les besoins humains, sociaux, culturels et spirituels des nouveau-venus et des deux générations successives.
Les rôles des évêques, prêtres, diacres, religieux et laïcs sont bien articulés et s’exercent en communion d’église et en collaboration.
Il incombe à chacun de participer au plan intégré prévu pour paroisse, doyenné, diocèse et nation afin d’accomplir la mission que l’Eglise nous a confié et évaluer où nous en sommes

# #

 

 

Hommage au plus de 50 millions de personnes qui sont aujourd’hui des réfugiés

 

 

RFUGIS~1
A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, la Radio des Nations Unies rend hommage au plus de 50 millions de personnes qui, du jour au lendemain, sont devenues des réfugiés.
Avec Senai Terrefe, l’Assistant au Directeur du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à New York, nous reviendrons sur le sort des réfugiés d’aujourd’hui dont la plupart ont du fuir les crises dévastatrices de la Syrie, du Soudan du Sud et de la République centrafricaine (RCA).
Senai Terrefe nous mène à travers une visite guidée des nouveaux abris que propose le HCR pour les réfugiés en partenariat avec la Fondation Ikea, dans le cadre de ses efforts d’apporter une aide plus adaptée et plus digne pour les réfugiés.
Senai Terrefe revient aussi sur le sort des réfugiés d’aujourd’hui et partage son expérience de terrain.
Interview Senai Terrefe, Assistant au Directeur du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés à New York
Interview, production et mixage : Cristina Silveiro

 

 

*********************************************************

Proveb

Manje bèlmè, se manje repròch

Moùn ki ofanse ou, pa jann padonnen

Koukou fè reverans, paske li Pè Wôch

Krapo di fanm pa fè Kay

Mete Zwezo nan kalòj, pa vle di li l a mouri ladan

******************************

Iraq: forte mobilisation des humanitaires pour répondre aux besoins du million de déplacés
Écouter / Télécharger

Des déplacés originaires de Mossoul après avoir réussi à atteindre un point de passage près d’Erbil, dans le Kurdistan iraquien (photo : HCR/R.Nuri)

La situation sécuritaire est toujours préoccupante en Iraq où les agences humanitaires de l’ONU accroissent leur aide pour soutenir plus d’un million de déplacés. Et la situation dans ce pays a d’ailleurs fait l’objet d’une réunion informelle des pays donateurs ce vendredi au Palais des Nations à Genève afin de voir comment mieux coordonner l’aide internationale.

En attendant, les équipes humanitaires des Nations Unies poursuivent leurs efforts pour venir en aide aux personnes vulnérables. Et le Programme alimentaire mondial (PAM) espère aider pour l’instant 43.500 déplacés, en plus des 240.000 que l’agence aidait déjà avant les combats de juin.

Un premier avion transportant de l’aide est arrivé à Erbil mardi dernier et des camions acheminent aussi des denrées alimentaires dans la région. Mais selon la porte-parole du PAM à Genève, Elisabeth Byrs, en plus de la logistique, l’insécurité reste actuellement l’autre défi pour les organismes humanitaires. « Il est difficile de rejoindre les déplacés qui bougent quotidiennement », fait-elle remarquer. Le PAM craint aussi un manque d’essence et une augmentation des prix des denrées alimentaires dans la région. De façon générale, les besoins les plus urgents restent l’eau, la nourriture, les abris ou des latrines.

En plus des personnes nouvellement déplacées, le PAM vient déjà en aide à plus de 100.000 réfugiés syriens en Iraq.

Selon l’ONU, environ 500.000 personnes ont été déplacées par les combats dans la région d’Al-Anabar depuis le début de l’année. En outre, près d’un demi-million ont fui les récents combats à Mossoul (nord, deuxième ville du pays) et des dizaines de milliers d’autres ont quitté les gouvernorats de Diyala (est) et de Salah-Eddine (nord).

L’ONU publiera normalement la semaine prochaine un nouvel appel de fonds pour l’Iraq face à l’augmentation des besoins. L’appel en cours de 105 millions de dollars est financé seulement à hauteur de 14%.

(Interview : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

*************************************************************

 

 

 

Bonne Fête Monseigneur Darbouze

 

Mgr  Darbouze

Roses

 

 

 

 

 

 

Le 24 Juin est l’anniversaire de Naissance de Monseigneur Rollin Darbouze , ancien curé de la paroisse de Holy Innocents   du diocèse de Brooklyn. Monseigneur Darbouze est déja `a la retraite le mois de. Il est très aimé et respecté au sein de la communauté chrétienne de la diaspora pour sa sagesse, son humilité , pour son sens aigu d’unité et pour son grand amour de ses frères et sœurs de la diaspora

 

 

Monseigneur Darbouze appartient à une génération de prêtres qui a travaillé inlassablement pour l’unité de l’Église, qui ne croit point au pouvoir et à la richesse terrestre. Monseigneur Darbouze, doyen des prêtres haïtiens du diocèse de Brooklyn, participa presque toujours aux activités du Centre National et il est un grand ami de Monseigneur Sansaricq. Il est un prêtre très sensible aux grandes souffrances humaines et a un grand amour pour sa terre natale Haïti. “Monseigneur Darbouze, le Centre National vous remercie pour votre disponibilité envers le peuple de Dieu pendant votre ministère dans le diocèse de Brooklyn et pour votre grand amour à l’égard de vos frères et sœurs de la diaspora”.

 

Cher Rollin mon frère Bonne Fête, tu nous manqué beaucoup à Brooklyn et même si tu vis à present loin de nous tu restes vivant dans nos coeurs et nos pensées. Que le Seigneur te garde et que tu traverses cette nouvelle année de ta vie avec beaucoup de grace et de paix.

 

 

Le groupe de Prière Radaka souhaite un Joyeux Anniversaire à Monseigneur Darbouze en ces mots : « Dear Msgr. Darbouze:   We, Radakka, would like to wish you a Happy Birthday. May God in His infinite love and merci grant many more years to come.   Love,   Radakka»

 

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien se joint à sa famille, à son diocèse,  la grande Communauté  Haïtienne de la paroisse de Holy Cross , aux Prêtres Haïtiens et au peuple de Dieu pour lui souhaiter un heureux  anniversaire de naissance.

 

Le Centre National, en cette occasion, invite  tous les Catholiques de la diaspora et d’Haïti à prier pour Monseigneur Darbouze.

 

Que le Seigneur soit son bouclier et Maman Marie sa protectrice !

 

Le Centre National.

 

In Brief

Feast of Our Lady of Perpetual Help
Fèt Manman Pèpetyèl Sekou
SATURDAY JUNE 28th 2014 7:30 P.M. TO 10:30 P.M. Selebrasyon Ekaristik nan okazyon Fèt Patwòn Peyi DAYITI Location: 210 S WELLWOOD AVE, LINDENHURST, NY 11757 Presider: Rev. Nesly Jean Jacques Homilist: Rev. Eden Jean Baptiste Choir: St. Anne, Brentwood

 

 

 

 

QUAND DIEU VENGE

LA FEMME CREOLE

 

Un roman-feuilleton pas comme les autres, de l’inlassable auteur artibonitien, Frantz Siméon, Sr.

 

Une infirmière haitiano-américaine racontait comment son destin est attaché au terrible tremblement de terre (magnitude de 7,1) du 12 Janvier 2010 faisant près de 220.000 morts, 300.000 blessés et d’estropiés, 1.5 million de sans-abris et des dégats matériels éstimés à 7 milliards de dollars US (d’après certaines voies de presse) dans le pays le plus pauvre de l’hémisphère américain. Pour prouver combien l’Haitien est journellement guetté par le Malheur, le dernier roman-feuilleton de l’inlassable auteur artibonitien, Frantz Siméon, Sr. raconte, en un langage populaire, l’histoire poignante truffée d’inconscience, de confidence, d’ironie, de secret, de mensonge, de trahison, d’amour, de sexe, de vol, de haine et de toutes sortes d’abus qui tissent la vie de cette immigrante. Une histoire très profonde avec des faits tabous, de dures vérités qu’aucun autre auteur, pour une raison ou une autre, n’ose dénoncer. Etant ancien condisciple de classes (au lycée Toussaint Louverture) de l’auteur, Je prends un grand plaisir à vous recommander cette aventure interdite aux mineurs, cette narration typique de la vie politico-socio-culturelle haitienne, ce drame unique en son genre.

 

Bonne lecture!

 

Prophète D’Haiti. Relations Publiques

 

Pour toute commande  FIRST BLACK STUDIOS  P. O. Box 3041  Newark, NJ 07103

 

Commentaires: haiti1226@gmail.com

 

(Prix du livre: US$14,95)

 

Demandez aussi du même auteur: – LE BON MACHO GONAIVIEN – SECRET DE FEMMES – MON ETERNEL AMOUR POUR TOI

 

NOTE: Passez ce message à vos amis, S. V. P.

 

 

 

PRESS RELEASE

For Immediate Release

ContactSandra Thomas (786) 218 7161

 

Global Haitian Diaspora Federation Condemns Medina Law        and Urges Unconditional Return of Citizenship to Victims.

 

Washington DC, June 17, 2014The Global Haitian Diaspora Federation is dismayed by the May 23, 2014 Sentencia 169-14 known as Danilo Medina Law  and urges unconditional return of citizenship rights to all Dominicans denationalized by the September 23, 2013 Sentencia 168-13.

 

The Medina Law is enacted in response to international outcry condemning Sentencia 168-13 that retroactively revoked the nationality of over 250,000 Dominicans of Haitian descent, going back to 1929. The Medina Law requires birth certificate, national identity card and Dominican passport to reinstate Dominican citizenship. The Dominican Republic has a long history of denying birth rights to Dominicans of Haitian descent. Reference is made to the 2004 Interamerican Human Rights Court (IAHCR) decision that condemned Dominican authorities and institutions for denying Dominicans of Haitian descent official papers, including birth certificates. Today, the Dominican Republic remains in violation of the IACHR Court Order. Thus, the Medina Law does nothing to effectively reestablish citizenship despite the Dominican Government’s claims.

 

“Whether it is the Dominican Republic’s institutionalized birthrights denial to Dominicans of Haitian descent, its violation of the 2004 IAHCR Order, its invidious 2010 Constitutional Amendment, or its revolting Highest Court’s decision or its Medina Law, they are all linked to the same recurring human or civil right violations of Afro-Haitian descents,” said Mayor Joseph M. Champagne, Esq., the National Haitian American Elected Officials Network’s Special Envoy to the Global Federation.

 

“With hundreds of thousands of undocumented black Dominicans left stateless and their children barred from attending schools, the Medina Law is the equivalent of prescribing an aspirin to cure a metastatic cancer,” said Dr. Bernier Lauredan, Vice President of the Global Federation. “The time has now come to consider sanctions,” he added.

 

Contra to the Organization of American States (OAS) Secretary General Miguel Insulza comments hailing the new law an essential step to opening the way for all concerned to find a worthy place in Dominican society, the measure is far from resolving the issue at stake. The Global Haitian Federation urges all friends of Haiti, especially the Caribbean Community (CARICOM) and OAS Member Countries, to force Dominican Republic to honor its human rights and international obligations to avoid sanctions.   ###

 

The Global Haitian Diaspora Federation is the bridge                               between the Haitian Diaspora communities and Haiti.

 

Best regards,

 

Bernier Lauredan, M.D.,

President, The Haitian League,

205 D Smith Street,

Perth Amboy NJ 08861

732.697.1600 (office)

908.265.6199 (cell)

www.haitianleague.org

 

 

“Never doubt that a small group of thoughtful committed citizens can change the world; indeed it’s the only thing that has ever, Margaret Mead.”

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s