REFLECTIONS ON THE SEVENTH SUNDAY OF EASTER (June 1st, 2014) (Sunday before Pentecost)

Visit telesolidarite.tv

Skype Account: brothertob

Weekly Bulletin Staff:

Marlene Rigaud Apollon,

Sister Jamie Phelps PHD,

Deacon Paul Dorsainville

Brother Tob: Editor

Bishop Guy Sansaricq : Director

Radio Solidarité : 1-302-797-4073

Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv-

Blog: Solidarite

Flash Face Book: Radiotelesolidarite

Weekly Bulletin: -June 1st , 2014-June8th, 2014

 

 

Pensée de La Semaine: L’eau ne reste pas sur la montagne ni la vengeance dans un grand coeur.

Thought of The Week: Water does not remain on the mountains nor revenge in a noble heart.

Pensamiento de la Semana: El agua no se queda en las montañas, o la venganza en un gran corazón.

***********************************************

 

REFLECTIONS ON THE SEVENTH SUNDAY OF EASTER (June 1st, 2014) (Sunday before Pentecost)
Acts 1, 12-14; Psalm 27; 1 Peter 4, 13-16; John 17, 1-11

 

Bishop29

By +Guy Sansaricq.

We have just celebrated last Thursday the feast of the Ascension of Our Lord. Jesus’ mission has been fulfilled. HE WAS SUCCESSFUL IN FORMING A NUCLEUS OF PEOPLE WHO UNDERSTOOD AND BELIEVED IN HIM AND IN THE FATHER. Therefore the time had come for him to “sit at the right hand of the Father” and to “receive the same glory that was his before the beginning of the world.”

Yet, before leaving the world Jesus PRAYS for his apostle, for they are still “in the world.” He gives them the task of evangelizing and saving the whole world. God’s plan is inclusive. We are not simply to be saved but must now become saviors. God treats us as responsible adults. The Passion-Death-Resurrection of Jesus acts like the initial big bang that launches us into the roads of history with a mission to fulfill: that of proclaiming and spreading the MYSTERY OF CHRIST. We have to bring to the ends of the world the treasure we have received. What a major role we have to play in God’s plan!

The 2nd reading warns us that this mission of ours will necessarily imply sufferings. The world will resist the truth and strive to persecute the messengers of the GOOD NEWS. However this should not damper our joy “Rejoice to the extent that you share in the sufferings of Christ. If you are insulted for the name of Christ, blessed are you, for the Spirit of glory and of God rests upon you.” What a great comfort for the many who meet with hardship, contempt, ridicule and persecution when they labor for the advent of justice, peace, forgiveness and loving service of the poor!

The Apostles well aware of the immensity of the task at hand withdrew in a secluded place to pray. They felt deeply that without the power flowing from the promised Spirit their labors would be in vain. They craved for the “Gift from above,” they craved for Pentecost. We learn from them that the success of the Church depends in the first place upon the power of prayer and the gift of the Spirit.
Beloved, all this week pray intently for a fresh breath of Pentecost upon today’s Church!

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 7èmeDIMANCHE DE PAQUES. 1er Juin 2014 Juste Avant la Pentecote
Actes 1, 12-14; Psaume 27; Pierre 4, 13-16; Jean 17, 1-11 Par +Guy Sansaricq.

Ce dimanche se situe entre deux grandes fètes: l’Ascension et la Pentecote. L’Ascension célèbre le retour de Jesus vers le Père. Sa mission terrestre est terminée. Grace à sa Parole et sa Paques, il réussit à batir cette Eglise don’t il serait la pierre d’angle: oeuvre d’infinie grandeur! Il recoit donc du Père “la gloire qu’il possédait déjà depuis avant la création du monde et prend sa place sur le trone de majesté à la droite du Père.” Réjouissons nous de la victoire definitive du Messie glorifié!

L’Ascension appelle la Pentecote qui représente l’irruption de l’Esprit Divin sur l’Eglise naissante. Le Feu d’en-Haut est le trésor unique qui assurera le succès de son ministère. En effet, pour que l’Eglise prenne en charge la mission de propager le mystère du Christ ou le mystère de la grace, il lui faut la mème force, la mème puissance, le meme Esprit dont Jésus était le détenteur suprème.

La 2ème lecture nous avertit que l’Eglise tout comme Jésus connaitra la souffrance et la Croix dans l’accomplissement de sa mission. Mais elle devra se réjouir de souffrir avec Jésus et pour son nom. L’humanité se voit donc associée à la grande oeuvre du salut du monde. Quel privilège et aussi quel défi! L’homme sauvé est appelé a devenir agent de salut. Un role adulte nous est dévolu!
Puissions nous l’assumer de toutes nos energies dans la foi! Profitons de la fète de la Pentecote pour appeler de toutes nos forces cet Esprit Saint qui seul assure la victoire de l’Eglise sur le monde.
Bishop Sansaricq
***********************************

Father Bernard J. Quinn, a outstanding spokesman and defender of Black people in New York.

 

Bernard Quinn

 

Monsignor Paul W. Jervis, a priest for 31 years in the diocese of Brooklyn and Pastor of St Martin de Pores was the special guest of Télé Solidarité for the Week End of May 25th, 2014. Bishop Guy Sansaricq , the First Haitian American Catholic Bishop in the United States and President Founder of Radio Télé Solidarité led the Interview. Monsignor Jervis is also the author of a book on the life of Father Bernard J. Quinn, a outstanding spokesman and defender of Black people in New York.

The Diocese of Brooklyn is planning to open what is known as a “canonical inquiry” into the cause of sainthood for this Brooklyn priest, Msgr. Bernard J. Quinn.

In His interview Monsignor Jervis gave a brief picture of Monsignor Quinn and his great dedication to the Apostolate to Black people in New York.

Bernard Quinn was born in Newark NJ in 1888 from an Irish Catholic family. He became a Catholic priest and was sent to Europe as an army chaplain during the first world war. In that mission he was gazed by the Germans and contracted an ailment of the lungs that plagued him for his entire life and ultimately led to his early death at the relatively young age of 52.

Monsignor Quinn was a very courageous churchman, a man of prayer, of faith. He did not accept the status of inequality imposed against Blacks and is according to the Most Reverend Nicholas Dimarzio, Bishop of Brooklyn a priest who embraced the ones society classified as the least, seeing the equal human dignity of all people, regardless of the color of their skin or their country of origin.

To better appreciate the merits of this magnificent priest it is good to recall the historical circumstances of his time. A certain Msgr. John L. Belford, an outspokenly anti black priest in New York, wrote in 1929 in his church newsletter that “negroes should be excluded from the Roman Catholic Church if they become numerous,” Monsignor Quinn took pains during the public controversy that followed to state his strong disagreement. We have to add that Monsignor Quinn encountered sharp resistance from some fellow priests when he proposed to minister to Brooklyn’s growing black population.

Monsignor Quinn was assigned after his ordination to the parish of St Brigid in Westbury at a time when Long Island belonged to the diocese of Brooklyn. After his bout in Europe, His second assignment was at St Gregory the Great Parish in Crown Heights Brooklyn. This is where he encountered two black women who wanted to convert to Catholicism. While zealously preparing them for Baptism, he discovered the Black population and fell in love with them. From then on, he became a friend, an advocate and a missionary to the Blacks in the City. Soon afterwards, he took up an assignment as chaplain to the Black Catholics. He undertook to build the Church of St Peter Claver in Bed-Stuyvesant where he created a School and a Community Center.

Father Quinn was very close to the youth, he created a school and an orphanage for the black youth. He made a summer camp for the black teenagers in order to help the black of the city ghettoes to enjoy the benefit of a relaxed summer in a quiet countryside . So Monsignor gave his life in sacrifice for the black Catholics at a time when they did not always feel welcome in the all white-Catholic parishes.

Bishop Guy Sansaricq would like to give his opinion about the ministry of Monsignor Quinn who founded the parish of St Peter Clever and the little Flower Orphanage in Wading River:
In the history of the Church we frequently encounter spiritual giants who bravely proclaim Jesus’ message of universal love. Msgr. Quinn is obviously one of them. In the midst of a society that shamefully embraced racism, he did not hesitate to be “a sign of contradiction.” He did not embark into insults and public debates. He simply witnessed to the truth of the Gospel by “remarkable deeds of love.” He was venerated by the blacks and highly respected and supported by a large number of white Catholics who attended his Church side by side with the blacks. May his example continue to inspire us!

Msgr. Quinn’s life and dedication to Black folks is absolutely admirable. He was distressed by the poverty of the black people. That is why he founded an orphanage for the youth of that population. In this endeavor he faced the fierce opposition of the Ku Klux Klan of Westbury who tried everything including threats to his life to deter him from that project. But nothing could break his resolve. When the orphanage was complete, the Ku Klux Klan burnt it down. Shortly afterwards, Monsignor resumed its reconstruction. Once completed, the building was burned down a second time. To no one’s surprise, a third building was raised at the same place and is still standing and operating. Msgr. Quinn was a churchman always seeking new avenues to promote the successful acceptance of the black population by the Church and by society at large.

Monsignor Quinn died when he was 52. His sainthood cause was introduce in 2008. He belongs to the history of the diocese of Brooklyn as one to be honored by both blacks and whites. He stand high as a great example for all who believe that racism, discrimination and prejudice are opposed to the message of Jesus Christ. To hear the interview of Bishop Sansaricq with Monsignor Paul W. Jervis click on this link. http://www.youtube.com/watch?v=Or21OhXQFV8&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&feature=share&index=1The personal of the weekly Bulletin encourages all Catholics to read the Book of Monsignor Paul W. Jervis on: The Life of Father Bernard J. Quinn
Brother Tob
Of The National Center

 

Mgr Paul W. Jervis, prêtre du diocèse de Brooklyn depuis 31 ans et curé de la paroisse St Martin de Pores était l’invité spécial de Télé Solidarité pour le Week End du 25 mai 2014. Mgr Guy Sansaricq, le Premier évêque catholique Haitiano Américain conduisit l’entrevue . Mgr Jervis, rappelons le, est l’auteur d’un livre sur la vie du regretté Père Bernard J. Quinn , l’un des grands défenseurs de la communauté  Noire à New York .. Le diocèse de Brooklyn prévoit d’ouvrir ce qui est connu comme une « enquête canonique ” dans la cause de la sainteté de ce prêtre de Brooklyn , Mgr . Bernard J. Quinn ..

Dans son interview , Mgr Jervis a donné un bref aperçu de la vie de Mgr Quinn soulignant son grand dévouement à l’apostolat de la population noire de New York .. Bernard Quinn est né à Newark en 1888 d’une famille catholique Irlandaise . Il est devenu prêtre catholique et a été envoyé en Europe comme aumônier militaire durant la première guerre mondiale . Dans cette mission , il a été victime d’une attaque chimique menée par les  Allemands et  contracta une maladie des poumons qui le poursuivit  toute sa vie et finalement le conduisit à sa mort prématurée à l’âge relativement jeune de 52 ans.   Mgr Quinn était un ecclésiastique très courageux , un homme de prière , de foi .. Il n’a pas accepté le statut d’infériorité imposée aux Noirs de son temps . Mgr Nicholas Dimarzio , évêque de Brooklyn  nous dit que Monseigneur Quinn fut un prêtre qui a courageusement pris position en faveur des Noirs. Il a travaillé  pour le respect  et  l’ égale dignité de toutes personnes , indépendamment de la couleur de leur peau ou de leur pays d’origine . Pour mieux apprécier les mérites de ce magnifique prêtre , il est bon de se  rappeler les circonstances historiques de son temps . Un certain Mgr . John L. Belford , un raciste qui couvait  une haine viscérale contre les noirs écrivait en 1929 dans son bulletin paroissial que « les nègres devraient être exclus de l’Église catholique romaine s’ils y entraient en trop grand nombre. ” Mgr Quinn s’impliqua dans la controverse publique qui éclata à la suite de cette declaration. Nous devons ajouter que Mgr Quinn a rencontré une vive résistance de certains confrères quand il  proposa de promouvoir une pastorale active au profit de la population noire  de Brooklyn . Mgr Quinn a été affecté après son ordination  à la paroisse St Brigid à Westbury à un moment où Long Island appartenait au diocèse de Brooklyn. De la, il recut son obedience pour l’Europe. Après son retour de la guerre , sa deuxième affectation fut à la paroisse de  saint Grégory  à Crown Heights,  Brooklyn . C’est là qu’il rencontra deux femmes noires qui voulaient se convertir au catholicisme . Tout en les préparant avec zèle pour le baptême, il  découvrit le triste sort fait aux noirs et commenca à s’attacher à cette population. Il sentit profondément que les Noirs sont des enfants de Dieu au meme titre que tou autre.  Dès lors, il  devint pour eux un ami , un avocat et un missionnaire. Peu de temps après , il demanda et recut  une  affectation comme aumônier des catholiques noirs. Il s’engagea à construire l’église Saint-Pierre Claver de Bed- Stuyvesant où il  créa une école et un centre communautaire . Père Quinn était très proche de la jeunesse, il a créa une école et un orphelinat pour la jeunesse noire . Il  fit un camp d’été pour les adolescents noirs afin d’aider les noirs des ghettos de la ville de  jouir des benefices de vacances dans la nature. C’est ainsi que Monseigneur donna sa vie en sacrifice pour les catholiques noirs à un moment où ceux-la ne se sentaient pas les bienvenus dans la plupart des paroisses frèquentées essentiellement par des blancs. Mgr Guy Sansaricq offre son opinion sur le ministère de Mgr Quinn le fondateur de la Paroisse Pierre Claver , son Centre communautaire et son école, le fondateur également de l’orphelinat “Little Flower” de Wading River Long Island NY ‘Dans l’histoire de l’Eglise, nous rencontrons souvent des géants spirituels qui proclament courageusement le message de l’amour universel pronÉ par Jésus . Mgr . Quinn est évidemment l’un d’eux . Au milieu d’une société  honteusement raciste , il n’a pas hésité d’ être « un signe de contradiction . ” Il ne s’est pas engagé dans des insultes et des débats publics . Il a simplement été témoin de la vérité de l’Evangile par “des  actes remarquables d’ amour.”  Il a été vénéré par les noirs et très respecté et soutenu par un grand nombre de catholiques blancs qui se sont joints à lui dans son combat pour la justice et l’égalité.. Puisse son exemple continuer de nous inspirer!” Notre récit serait incomplet si mention n’était pas faite de la devotion de Mgr. Quinn à Ste Therese de l’Enfant Jésus connue aussi sous le nom de “La petite Fleur” ou en Anglais “The Little Flower”. Mgr Quinn recourait à son intercession à tout moment. Beaucoup de Catholiques Blancs frèquentaient l’Eglise St Pierre Claver d’une facon regulière précisément à cause des frèquentes neuvaines à Ste Therese que Mgr. Quinn y conduisait. Ces Catholiques blancs entretenaient de très bon rapopiorts avec les fidèles noirs de cette paroisse. C’est à cause de sa devotion à Ste Therese qu’il nomma son orphelinat :”The Little Flower Orphanage.”

La vie et le dévouement de Quinn pour les gens noirs est absolument admirable .. La pauvreté de la population noire le bouleversait. C’est pourquoi il a fondé un orphelinat pour les enfants abandonnés de la région. Dans cette entreprise, il a fait face à l’opposition farouche du Ku Klux Klan de Westbury qui a tout essayé , y compris des menaces de mort à le dissuader de ce projet . Mais rien ne pouvait briser sa détermination. Quand la construction de l’orphelinat fut terminée , le Ku Klux Klan y mit le feu et detruisit l’immeuble neuf.  . Peu de temps après , Mgr Quinn  reprit sa reconstruction . Une fois terminé , le bâtiment fut incendié une deuxième fois . A la surprise de tous, un troisième bâtiment s’éleva peu après à la même place et existe encore aujourd’hui. Mgr . Quinn était un ecclésiastique toujours à la recherche de nouvelles voies pour promouvoir l’ acceptation de la population noire par l’Eglise et la société en général . Mgr Quinn est mort à l’age de 52ans . Sa cause de canonisation a été introduite en 2008 . Il mérite  d’être honoré par les  Noirs et les Blancs du diocèse de Brooklyn et est un grand exemple pour tous ceux qui croient que le racisme , la discrimination et les préjugés sont opposés au message de Jésus-Christ . Pour écouter l’interview de Mgr Sansaricq avec Mgr Paul W. Jervis cliquez sur ce lien . http://www.youtube.com/watch?v=Or21OhXQFV8&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&feature=share&index=1Le personnel du Bulletin hebdomadaire encourage tous les catholiques à lire le livre de Mgr Paul W. Jervis sur : La vie du Père Bernard J. Quinn

 

frère Tob

Pour Le Centre National
***************************************

 

 

Solidarite Flash

 

Father Borno

À l’occasion du 10ème Anniversaire de vie Sacerdotale du Père St Charles Borno, Télé Solidarité sera en direct le Samedi 7 Juin à 5:00hres Pm pour la Celebration Eucharistique. Pour écouter et voir cette Messe, visit Telesolidarite.tv et clicquer sur live

Tele Solidarite will be live on June 7th, 2014 at 5:00 Pm at Ste Teresa of Avilla for the Celebration of the 10th Sacerdotal Anniversary of Father St Charles Borno, the first Black Pastor of Ste Teresa of Avilla and the vice president of Télé Solidarité. To listen this mass visit Telesolidarite.tv and click on live

 

 

La 29ème convention du Centre National de l’Apostolat Haitien

Chibly-16-3

Son Eminence Chibly Cardinal Langlois

Dans 2 semaines ce sera la 29ème convention du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’hotel La Quinta dans la ville de SECAUCUS à New Jersey. Son Eminence Chibly Cardinal Langlois le premier Cardinal Haitien sera l’un des orateurs de ce rassemblement du Centre National de l’Apostolat Haitien. Il aura à prendre la parole le Samedi 14 Juin à 10 Am et il presidera la messe de cloture le Dimanche 15 Juin à 11 am.

 

 

Bishop Sansaricq20

Bishop Sansaricq, directeur executif du Centre National

et l’un des architectes de la 29eme Convention

Le Bulletin du Centre National profite de l’occasion pour avoir des entretiens avec quelques leaders de la communauté Haitienne de New Jersey. Le Professeur Jean Julien auteur de plusieurs CDs sur l’hisloire d’haiti qui vit à new Jersey depuis plus d’une dizaine d’années nous fit savoir que New Jersey est la 4ème ville ou l’un des états des Unis ou la population Haitienne est le plus dense. Cet état est considérée comme la quatrième grande communauté Haitienne de la diaspora. Professeur Jean Julien continua pour nous dire dans son entretien à radio Télé Solidarité que la majorité des Jeunes de la Communauté Haitienne de New Jersey sont très motivés pour les études, c’est sùr qu’il y en a qui dévient, qui font la prison, des jeunes filles qui ont un enfant en bas age. Mais ce n’est pas le grand nombre. On retrouve quelques grandes associations professionnelles tels que le chapitre des Medecins Haitiens de New Jersey dont le Docteur Boucard est le president, l’association des Infirmières Haitiennes et une association des Étudiants Haitiens. Tous ces ensembles nourissent l’espoir.

 

Father Yvon Pierre

Father Yvon Pierre

Directeur du Centre National

l’un des architectes du Centre National

La communauté Haitienne de New Jersey commence à s’impliquer dans la politique Américaine avec 7 elus officiels. La dernière élue est Charnette Orelien David du conté de Irvington New Jersey dont 35 % de la population de cette region sont d’origine Haitienne. Elle nous fit savoir dans un entretien qu’elle maintient de très bonnes relations avec Monseigneur Beaubrun Ardoin, le coordonnateur de la pastorale Haitienne de l’archidiocèse de Newark et le curé de la paroisse de St Leo qui se trouve à Irvington. Elle a reconnu dans son entretien qu’il reste encore beaucoup à faire dans son comté. L’un des défis concerne les jeunes qui ne retournent pas a Irvington quand ils finissent leurs etudes universitaires.

 

College04

Soulignons que la population Haitienne est très visible autour des villes et des comtés d’Essex, de Irvington, d’Orange, d’East Orange et de Newark avec concentration dans la région de Vailsburg. D’autres zones du Nord-Jersey où la présence haïtienne est visible sont Elizabeth, Bayonne, et Jersey City. On retrouve une population Haitienne de plus en plus dans les banlieues de l’Essex et de l’Union dans les comtés de West Orange, Maplewood, Roselle et l’Union. la communauté haïtienne est aussi dans le centre et le sud de Jersey specialement à Asbury Park, Trenton, Willingboro et la zone Pleasantville / Atlantic City.

Quant à la pastorale Haitienne, on a des messes en créole chaque dimanche. Près d’un millier de fidèles participent à ces celebrations.

 

Monseigneur Beaubrun est le seul prêtre de cette pastorale ordonné dans l’archidiocèse de Newark. Les Pères Max Osias , administrateur de la plus grande communauté Haitienne de la paroisse de Holy Spirit et le Père Adain sont incardinés dans l’archidiocèse de Newark. Le rapport du Centre National avec la pastorale Haitienne de Newark est très cordial. Cette convention sera une occasion nouvelle pour le Centre National de rencontrer les leaders de la pastorale Haitienne et de reflechir ensemble sur l’avenir de notre Pastorale en terre étrangère.

Brother Tob

 

 

The 29th convention of the National Center of Haitian Apostolate

 

Chibly-16-3

 His Eminence Chibly Cardinal Langlois

In two weeks the 29th convention of the National Center of Haitian Apostolate will be held at the La Quinta Hotel in SECAUCUS New Jersey. His Eminence Chibly Cardinal Langlois the first Haitian Cardinal will be one of the speakers at this important gathering. He will speak on Saturday, June 14 at 10Am and will preside the closing Mass on Sunday, June 15 at 11 am.

 

The weekly Bulletin of the National Center seized this opportunity to interview some of the leaders of the Haitian community in New Jersey. Professor Julien Jean the author of several CDs on Haitian history who has lived in New Jersey for over a decade told us that New Jersey is the 4th largest region where Haitian live in large numbers. New Jersey may be considered the fourth state in term of Haitian population.

 

retraite23

 

Professor Jean Julien told us in his interview at Radio TV Solidarité that the majority of the young Haitians of New Jersey value education. Indeed there are some that are deviant and who end up in prison. There is an incidence of early pregnancy among the young ladies. Yet, we may say that it is not the norm. There are a few major professional associations such as the chapter of Haitian Doctors chaired by New Jersey Doctor Boucard, the Association of Haitian Nurses and The Association of Haitian Students. These various associations keep the community healthy.

 

The Haitian Community of New Jersey begins to get involved in American politics as we can pride ourselves of 7 elected officials. The last elected official is Charnette Orelien of the County of Irvington in New Jersey where 35% of this region population is of Haitian origin. She told us in an interview that she keeps very good relationships with Monsignor Beaubrun Ardouin, the coordinator of the Haitian ministry of the Archdiocese of Newark and Pastor of the parish of St Leo located in Irvington . She acknowledged in the interview that there is still much to do in the county. One of the challenges she faces is that young people tend not to return to Irvington when they finish their university studies.

 

It is notable that the Haitian population is very visible around the towns of Essex County, Irvington, Orange , East Orange , Newark with concentration in the area of ​​Vailsburg . Other areas of North Jersey with a Haitian presence are Elizabeth, Bayonne and Jersey City. The Haitian population is growing in the suburbs of Essex and Union County, West Orange, Maplewood, Roselle and Union. The Haitian community is also in the center and south of the state in such areas as Asbury Park , Trenton, Willingboro and Pleasantville area / Atlantic City.

 

As for the Haitian ministry, it can be said that Creole Masses are celebrated every Sunday in a number of parishes. Nearly a thousand faithful participate in these liturgies. Monsignor Beaubrun is the only priest ordained in the Archdiocese of Newark. Fathers Max Osias , director of the largest Haitian community in the parish of Holy Spirit and Father Adain are incardinated in the Archdiocese of Newark. The relationship of the National Centre with the Haitian ministry of Newark is very cordial. This convention will be an opportunity for the National Center to meet the leaders of the Haitian ministry and reflect on the future of our Pastoral vision in the Diaspora.

 

Brother Tob

 

******************************************************
Le 10ème Anniversaire de prétrise du Père St Charles Borno

 

 

Father Borno

 

 

Le 10ème Anniversaire de prétrise du Père StCharles Borno , le premier Curé Noir de la paroisse de Ste Therèse d’Avila et vice president de Radio Télé Solidarité continue à occuper une place de choix dans les nouvelles religieuses de la Diaspora. Le Père Borno est un prêtre très dynamique et très proche de ses fidèles.

La Célébration Eucharistique de ce 10ème anniversaire aura lieu le 7 Juin 2014 à 5:00 heures pm à la paroisse de Ste Thérèse d’Avila. Le Célebrant sera le Père StCharles Borno et l’Homeliste Monseigneur Guy Sansaricq, l’ancien curé du Père Borno à la paroisse de St Jerome. Monseigneur Sansaricq a beaucoup d’estime pour le Père Borno qui compte parmi ses fils spirituels.

 

DSC_4626

Le Père Borno a deja 6 ans depuis qu’il est Curé de la paroisse de Ste Therèse d’Avila. Selon certains fidèles il est en train de faire un travail colossal à ce poste. La pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn est en bonne santé avec au moins une vingtaine de prêtres parlant Créole et le premier évêque Haitiano Américain de la diaspora. Le diocèse de Brooklyn a au moins 350 prêtres diocésains en plus des prêtres de diverses congrégations religieuses. Le prebytérat compte une trentaine de prètres de race noire dont 20 d’origine haitienne. Un bon nombre de prètres étudiants d’origine africaine prètent également leur service dans les paroisses,

Le Père Borno profita de son 10ème anniversaire d’ordination sacerdotale pour avoir un entretien à la radio Télé Solidarité.

Père Borno est le fondateur de la troupe Eclat , l’une des meilleures chorales du diocèse de Brooklyn et vice president de radio Télé Solidarité. Monseigneur Guy Sansaricq est très heureux de voir que le Père Borno a accepté ce poste de vice president à Radio Télé Solidarité. L’un des rêves du Père Borno c’est de voir venir le jour où tous nos programmes de télé pourront paraitre sur nos petits écrans et non seulement sur l’internet. Il est très optimiste pour l’avenir de la Télé.

 

DSC_4096 - Copy

Le personnel du bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien est très fier de voir que des prêtres Haitiens occupent des positions de leaderhip dans certains diocèses et archidiocèses des États Unis. La communauté noire doit en être fière et supporter ce lidership. Lorsqu’on assiste à l’ordination d’un grand nombre de pretres de race noire aux Etats-Unis et aussi de près d’une vingtaine d’évèques noirs, l’on peut se réjouir et rendre grace au Seigneur. Le caractère catholique et universel de l’Eglise éclate avec plus de force aux yeux de tous. Les villains préjhugés des temps passes se dissipent graduellement.

Son Excellence Monseigneur Nicholas DiMarzio, l’évêque titulaire du diocèse de Brooklyn sera present au 10ème anniversaire du Père Borno. Radio Télé Solidarité sera en direct pour la messe du 10ème Anniversaire. Pour écouter l’entretien du Père Borno clicquer sur ce link:
Brother Tob

 

10th Anniversary of priesthood of Father Saint charles Borno

 

Father Borno

The 10th Anniversary of priesthood of Father Saintcharles Borno is good news in the Haitian community. Fr. Borno is the first Black priest made a Pastor in the parish of St. Teresa of Avila and the vice president of Radio Télé Solidarité. He is a very dynamic priest and one who is very close to his parishioners.

The Eucharistic celebration of the 10th anniversary will be held on June 7,
2014 at 5:00 pm in the parish of St. Teresa of Avila .
The celebrant will be Father Borno himself and the homilist Bishop Guy Sansaricq, his former pastor when young seminarian Borno was a parishioner of St Jerome. Bishop Sansaricq holds Fr Borno in high esteem and appreciates his leadership qualities and his wholehearted commitment to the Church. Fr. Borno may be said to be one of his spiritual sons.

 

DSC_4332

Father Borno has already spent six years as pastor of the parish of St. Teresa of Avila. Some faithful members of that parish think that he is doing a fantastic job as a pastor. The Haitian ministry of the Diocese of Brooklyn is on track with at least twenty Creole-speaking priests in ministry and the first Haitian American bishop of the Haitian Diaspora. A large number of deacons are also involved in the ministry. The Diocese of Brooklyn has a total of at least 350 diocesan priests to which number we can add a fairly good number of priests from various religious communities. Out of that total a little more than thirty are black, some 20 of them being of Haitian descent. There are also more than 50 student-priests from Africa who in the course of their studies help out in the parishes.

 

Eclat1

Troupe Eclat

Father Borno took advantage of his 10th anniversary of priestly ordination for an interview at radio TV Solidarité. He is the founder of Troupe Eclat, one of the best choirs in the Diocese of Brooklyn and the vice president of Radio Télé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq is very pleased that Father had agreed to take up this position. One of the dreams of Father Borno is to see the day when all our online friends will have access to our TV programs on their living room TV screens without having to go on line. Like him we are very optimistic that this will be achieved in time.

The Staff of the weekly bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate is very proud to see Haitian priests in positions of leaderhip in some dioceses and archdioceses of United States. The black community should be proud and support this leadership.

 

Ste Therese-Chorale21

When we see black priests and black bishops being ordained in the United States we have to thank the Lord and pray for them. The ugly prejudices of the past are gradually fading away. The Church has received the mission of extending God’s salvation to every race and tongue. The Catholic and Universal character of the Church is well reflected in the Diocese of Brooklyn and increasingly throughout the US.

His Excellency Bishop Nicholas DiMarzio, the Bishop of the Diocese of Brooklyn will be present for the occasion. Radio TV Solidarite will be live for the Mass of the 10th Anniversary. To listen to the interview of Father Borno click on this
link:
Brother Tob

 

***************************

 

THE PARISH COMMUNITY OF ST. JEROME’S CHURCH IN BROOKLYN IS PREPARING FOR THE UPCOMING VISIT OF THE FIRST HAITIAN CARDINAL, HIS EMINENCE CHIBLY CARDINAL LANGLOIS.

FOR IMMEDIATE RELEASE:

May 31, 2014

Contact :

Reverend Jean Yvon Pierre

stjeromerectory@hotmail.com

(718) 462- 0223

 

chibly9

 

 

With praise and thanksgiving, I joyfully announce that His Eminence Chibly Cardinal Langlois will be making a visit to the United States as head of the Roman Catholic Church in Haiti.  St. Jerome’s R C. Parish is honored to welcome Cardinal Langlois during his stay. His Eminence will celebrate a Solemn Mass on the Feast of the Most Holy Trinity on Sunday, June 15th at 7:30 pm at St. Jerome’s Church.

A Native of La Vallee de Jacmel, Haiti, Cardinal Langlois was born on November 29th, 1958.  He was ordained to the priesthood on September 22, 1991 for the Diocese of Jacmel, and has served the Catholic Church in many capacities prior to being elevated to the College of Cardinals by Pope Francis on February 22, 2014. He is known as a humble servant, and has a genuine love for everyone.  He continues to remain the Bishop of Les Cayes even after his appointment.

 

 

Note de Presse

Le Reverend Père Yvon Pierre, directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien et l’administrateur de la Paroisse de St Jerome invite le peuple de Dieu de L’Archidiocèse de New York et ses environs à une grande  messe Solennelle le Dimanche 15 Juin à 19 Heures 30 à la paroisse de St Jerôme sise au 2900 Newkirk Avenue, Brooklyn, NY  11226considérée comme la Cathédrale d’Haiti à New-York. Le célébrant et l’Homeliste sera Son Eminence Chibly, le Cardinal Langlois.

 

Le Père Yvon Pierre  sera très heureux de voir tous ses confrères Prêtres de New York et de rencontrer toutes les communautés Haitiennes  de foi de New York à cette grande célébration Eucharistique afin de prier  avec notre premier Cardinal.

Pour Information veuillez contacter  le bureau de presbytère au    (718) 462-0223 ou envoyez-nous un courriel  à stjeromerectory@hotmail.com le 1er Juin 2014.

 

**************************************

Maya Angelou: « Sa contribution à la Poésie Universelle et à la cause des Femmes dans le monde »

Réponse à L….

 

Marlène Rigaud Apollon (snaa.org)

 

Cher L…,

 

 

 Angelou

Tu m’as demandé mon opinion personnelle sur Maya Angelou, décédée hier, jeudi 28 mai, et « sa contribution à la Poésie Universelle et à la cause des Femmes dans le monde ». C’est une question qui semble à deux volets mais qui est me semble bien plus profonde dans ses multiples couches. Tu me permettras de répondre seulement au premier point et de partager ma réponse avec d’autres car « La cause des femmes » est un sujet trop complexe pour que je puisse lui faire justice en quelques lignes.

 

Pour revenir à la contribution de Maya Angelou à la Poésie Universelle, la question primordiale pour moi est celle-ci :

 

Comment est-il arrivé qu’une femme qui avait toutes les chances d’échouer dans la vie soit parvenue à transcender sa naissance, son enfance, le viol dont elle a été victime très jeune et le mutisme qu’elle s’était imposé en conséquence ; son manque de formation scolaire traditionnelle ni adéquate ou de diplômes universitaires classiques, pour se transformer en chef-d’œuvre humain, une femme compatissante, douée de talents divers de danseuse, chanteuse, actrice de théâtre, metteur en scène, activiste, et, ce pourquoi elle est plus connue, de poétesse et d’écrivaine – et ma liste est probablement incomplète — pour devenir une des femmes les plus admirées de son temps dont les multiples diplômes honoraires qu’elle a reçues ont plus que compensé les papiers-diplômes qu’elle aurait pu obtenir? Elle a demandé qu’on l’appelle « Dr » Maya Angelo, ai-je lu. Et elle le méritait bien. N’avait-elle pas gagné son titre de “Docteur ès” à la force de son courage, de son talent, tout en sachant tirer profit de l’aide et de l’appui d’amis et de conseillers !

 

Sa contribution à la Poésie Universelle ? Elle l’a beaucoup enrichie de même que la littérature universelle et elle prendra sa place dans les rangs des grands poètes et écrivains de l’Histoire du Monde. Mais, surtout, elle avait quelque chose à dire et elle l’a fait.

 

« I know why a caged bird sing, » Je sais pourquoi un oiseau mis en cage chante, avait-elle affirmé dans le titre de sa première autobiographie. Ma réponse à moi, me basant sur la vie d’Angelou est qu’elle voulait laisser savoir au monde, à ceux qui étaient libres que, même mise en cage par le racisme, la pauvreté et autres maux, sa force d’âme restait intacte. Animée d’une foi inébranlable, elle pouvait encore faire entendre sa voix, elle pouvait quand même chanter. Après tout, n’est-ce pas cette foi qui avait inspiré tous ces magnifiques « Negro spirituals »  

 

Elle a bien travaillé. Qu’elle Repose en Paix !

 

 

Marlène Rigaud Apollon I Want to Dance (Poetry: Dramatic journey of Haitians and Haitian immigrants from the early 60s to 1996) Si je n’avais que des regrets: L’Exil, Le Royaume, Le Reste (Poésie) La Mystique de la Citadelle/The Mystique of the Citadelle, “Un livre à lire et à relire” Louis Mercier … Une voix d’hier pour aujourd’hui et demain – Un vibrant message à transmettre Louis Mercier … A voice from yesterday for today and tomorrow – A vibrant message to pass on Auteure en signature: Livres en Folie, Haiti 2009 Haiti Rising Anthology, (Essays on 2010 Earthquake, Finalist 2011 Book of the year. (Contribution “Manman, pa kite yo koupe janm mwen/Mommy, don’t let them cut my leg) http://virtuelfransk.weibrecht.net/undervis/haitiweb/boat_people.htm

 

 

****************************************************************

Our Lady of Perpetual Help-Laserre-Installation of Monsignor Domont

 

Father Theo

On Sunday, May 25, 2014, the Prelate of the Catholic Church in Haiti, His Excellency Archbishop Guire Poulard of Port -au-Prince has installed  Monsignor Jean Theodule Domont as  founding pastor of Our Lady of Perpetual in Laserre.

More than a dozen priests were among the con-celebrants including four priests of the Congregation of Volontas Dei. It was a historic moment for the Catholic Community of faith which has existed in Laserre for more than a hundred years. The Catholic Church understands the importance for God’s people to pray and celebrate their faith without the need to walk two hours.

His Excellency Bishop Guire Poulard informed the people of God that Monsignor Domont was one of the great gifts he received when the Holy Father John Paul II named him the founding Bishop of the Diocese of Jacmel where he spent 20 years. He is very grateful for the collaboration he was given by Monsignor Domont while he served in the Diocese of Jacmel and in the Archdiocese of Port -au- Prince. Monsignor Domont is the first priest that Bishop Poulard appointed for the Diocese of Jacmel. Monsignor Domont was born into a very spiritual family from Mabial. The Domont Family has also nurtured the vocation of several other sons who serve as priests in the Catholic Church of Haiti.

Archbishop Poulard is very proud of the entire Laserre community and insists that he wants the church to be awakened in the lives of the families and school communities ofLaserre. In his homily Archbishop Poulard mentioned that Monsignor “Theodule Domont ” always listens to the Holy Spirit and therefore agreed to come the pastor of this parish without hesitation when asked to do so by his bishop. The People of God of Laserre are very happy to receive him as their archbishop and their priest. Archbishop is sure that Monsignor Theo will be a brother, a father, a son for the People of God of Laserre

 

Mgr Domond

Monsignor Domont will celebrate 25 years Priestly life in October 2014 and he is a member of the Congrégation Volontas Dei. Monsignor Domont is also responsible for the Family Pastoral of the Archdiocese of Port -au- Prince. He gave several lectures on Family in the different parishes of the Archdiocese of Port -au- Prince, organized a couples’ ministry which will be expanded into a family’ ministry. He currently broadcasts a talk Show on Family at Radio TV Soleil. Monsignor Domont has a master in Science of education from the Salesian University of Rome

In Monsignor Domont’s interview he reported that he had visited the parish of Our Lady of Perpetual Help before the Holy Week and began to celebrate in his new parish before the feast of Easter. He organized an Easter retreat for parishioners of Laserre. Every weekend between 350 and 400 people are welcomed. Our Lady of Perpetual Help Parish also has 3 superb choirs. The parishioners already run a small inn with 4 bedrooms that will become hisrectory. He concluded his interview by thanking the people of the Haitian community in Croix Des Bouquets and Laserre Diaspora who have already sent a small contribution to the parish of Laserre.

 

image003

Monsignor Domont mentioned that the feast of Our Lady of Perpetual Help will celebrated on June 28, 2014 and asked that we remember the parish on that day. The staff of the Weekly bulletin was very pleased to receive a copy of the installation Mass of Monsignor Domont and we give a big “thank you” to Abbé Lucien of RadioSoleil. A replay of the Mass will be broadcast at of Radio Télé Solidarité on Sunday June 1st at 5:00 PM.

Laserre is a region located near the Croix Des Bouquets. There are a lot of people from Laserre in the diaspora. The most known Laserre family’s surnames are Kernigan, Duplessis and Theophiles. After the earthquake of 2010, the population increased significantly Laserre. Monsignor Domont is ready to support the lives and faith development of the People of God Laserre.

The National Center for Haitian Apostolate wishes him success in his new ministry
Brother Buteau (Brother Tob)
For the National Center
***************************************

 

Laserre accueille son premier cure

 

Father Theo

 

Le dimanche 25 mai 2014, Son Excellence Monseigneur Guire Poulard, archevêque de Port-au-Prince, a procédé à l’instalation de Monseigneur Jean Théodule Domont comme le Curé-Fondateur de la paroisse Notre-Dame du Perpétuel Secours à Laserre.

Plus d’une dizaine de prêtres était parmi les concébrants, dont 4 prêtres de l’Institut Volontas Dei. Ça été un moment historique pour la communauté de foi catholique de Laserre qui existe, selon Monseigneur Poulard, depuis au moins une centaine d’années. L’Église Catholique! combien il est important pour le peuple de Dieu de célébrer sa foi sans besoin de marcher plus de deux heures pour prier.

Son Excellence Monseigneur Guire Poulard dans son propos d’introduction informa le peuple de Dieu que Monseigneur Domont était l’un des grands cadeaux qu’il a reçus quand le Saint Père Jean-Paul II l’avait nommé évêque-fondateur du diocèse de Jacmel où il a passé 20 ans comme évêque. Il est très reconnaissant pour la collaboration que Mgr Domont lui a donné dans le diocèse de Jacmel et pour celle qu’il continue à lui apporter dans l’archidiocèse de Port-au-Prince. Monseigneur Domont est le premier prêtre que Monseigneur Poulard avait ordonné pour le diocèse de Jacmel. Il est originaire de Marbial et est issu d’une famille très spirituelle et qui a donné plusieurs prêtres à l’Église Catholique d’Haiti.

Entre autre, Monseigneur Poulard  mentionna qu’il est très fier de la population de Laserre qui ne s’attendait pas du tout à avoir un prêtre, un cure; et a insisté sur le fait qu’il veut que l’Église soit présente dans les familles et dans les écoles de Laserre. De plus, dans son homélie, Monseigneur Poulard disait que Monseigneur Domont est toujours à l’écoute de l’Esprit Saint et a accepté de devenir le curé de Lasserre sans réfléchir. Les paroissiens étaient vraiment très contents de voir leur archevêque et leur curé. Ce dernier qui, selon Monseigneur Poulard, sera un frère, un père, un fils pour le peuple de Dieu de Laserre.

Mgr Domond

Rappelons que Monseigneur Domont aura 25 ans de vie sacerdotale au mois d’octobre 2014 et il est de la congrétation de l’Institut Volontas Dei. Il est aussi le responsable de la pastorale familiale de l’archidiocèse de Port-au-Prince. Il profita dans son entretien pour nous dire qu’il a donné plusieurs conférences dans les différentes paroisses de l’archidiocèse de Port-au-Prince qui aura à organiser un couple sur la famille, qu’il a aussi des émissions sur la famille à travers Radio Télé Soleil. Il a une licence en Sciences de l’Éducation de l’Université Pontificale Salésienne de Rome.

 

 

Perpetual Help

En outre, Monseigneur Domont a visité la paroisse Notre-Dame du Perpetuel Secours. Il commenca à célébrer dans sa nouvelle paroisse avant la fête de Paques; il a même organisé une retraite pascale pour les paroissiens de Laserre. Il accueille chaque fin de semaine entre 350 et 400 personnes. Il nous a fait savoir qu’il a 3 super chorales à la paroisses et que les paroissiens et paroissiennes ont déjà une petite auberge de 4 chambres qui va lui servir de presbytère. Il profita aussi de son entretien  pour remercier les gens de la communauté de la Croix Des-Bouquets et de Laserre, de la Diaspora, qui ont déjà envoyé une petite contribution pour la paroisse de Laserre. La fête de Notre-Dame du Perpétuel Secours aura lieu le 28 juin 2014.

Le personnel du bulletin hebdomadaire est très heureux de recevoir une copie de la messe de l’installation de Monseigneur Domont. Nous disons un grand merci à l’abbé Lucien de Radio Soleil qui a pensé à Radio Télé Solidarité. La retransmission de cette messe se fera sur les antennes de Radio Télé Solidarité le dimanche 1er Juin à 5:00 heures Pm.

Enfin, rappelons que Laserre est une region située tout près de la Croix Des-Bouquets. On retrouve beaucoup d’habitants de Laserre dans la diaspora. On doit mentionner le travail Colossal de l’ancien directeur de chapelle Notre Dame du Perpetuel secours Frère Bruny Dorismé qui a beaucoup aidé le peuple de Laserre à vivre sa foi Catholique. Le personnel du bulletin du Centre National felicite Mr Dorismé et tous autres directeurs de Chapelle qui accompagnent le peuple de Dieu de leur communauté. Après le tremblement de terre de 2010 la population de Laserre a beaucoup augmenté. Monseigneur Domont se dit prêt à accompagner le peuple de Dieu de Laserre. Le Centre National de l’Apostolat Haitien lui souhaite du succès dans ce nouveau ministère.

 

Frère Buteau(Brother Tob)

Pour le Centre National

———————————

 

Diocese of Brooklyn

Roses

Get Well Mr. Yves Mendes

The Personal of The Weekly Bulletin of the National Center of Haitian Apostolate would like to inform the people of God that Mr. Yves Mendes, Father of Father Rony Mendes, spiritual leader of the Refuge parish of the Diocese of Brooklyn Refuge is very sick. The Prayers of Bishop Guy Sansaricq and Father Yvon Pierre are with Mr Yves Mendes in this time of great suffering The Staff Weekly Bulletin of the National Center asks the people of God to pray to the Lord for the speedy recovery of Mr Yves. Personal of the weekly Bulletin

 

 

Le Personnel du Bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien voudrait informer le peuple de Dieu que Mr. Yves Mendes , le Père du Père Rony Mendes, leader spirituel de la Paroisse Refuge du diocèse de Brooklyn est très malade.

 

Les Prières de Monseigneur Guy Sansaricq et du Père Yvon Pierre sont avec Mr Yves Mendes en ce moment de grande souffrance

Le Personnel du Bulletin hebdomadaire du Centre National demande au peuple de Dieu de prier le Seigneur pour le recouvrement rapide de Mr Yves .

Le Personnel du Bulletin
Dans l’avion de Tel-Aviv à Rome, le pape révèle qu’il va bientôt rencontrer des victimes d’ abus sexuels.

Francois, le pape infatigable, répondant aux questions des journalistes sur le vol de retour à Rome à partir de Tel Aviv, le 26 mai, a annoncé qu’il rencontrera huit victimes d’abus commis par le clergé au début de Juin et a révélé que trois évêques sont actuellement à l’étude pour ce genre de crime.

Il a précisé que la réunion entre les présidents au début de Juin entre israéliens et palestiniens est une rencontre de prière et a déclaré que la démission de Benoît XVI permettra à ses successeurs d’ emboîter le pas. Il a annoncé qu’il se rendra au Sri Lanka et aux Philippines en Janvier 2015. Il a également parlé des récents scandales financiers du Vatican et de la possibilité de l’Église catholique de modifier la loi sur le celibat. Il a aussi dit quelques mots sur la question de la communion pour les divorcés remariés. Il a également parlé de la possibilité de produire un texte commun sur l’écologie avec le Patriarche Barthelemy.

C’était un tour de force incroyable après trois jours d’activités épuisantes en Terre Sainte . Il répond aux questions pendant 46 minutes sur l’avion d’El Al. A la fin les agents du bord voulant servir le repas à tous les passagers mirent fin aux questions des 73 journalistes.

Sur la question des abus, Francois a confirmé qu’il poursuivrait une approche de”tolérance zéro ” et indiqua clairement qu’il n’y aurait pas de « privilégiés » quand il s’agit de traiter avec ceux qui ont commis ce crime très grave . ”
Il n’y aura pas des “fils à papa.” Trois évêques sont maintenant inculpés, at-il dit . Il a révélé qu’il aura à célébrer la messe le 6 ou le 7 Juin , dans la chapelle de la maison d’hôtes Santa Marta au Vatican où il demeure pour 8 victimes de différents pays qui ont été maltraités par le clergé. Il a dit qu’il s’assoiera avec eux par la suite. Cardinal Sean O’Malley est impliqué dans cette initiative , at-il dit .

En ce qui concerne des Voyages à l’étranger Francois a confirmé qu’il se rendra en Corée du Sud pour une réunion de jeunes d’Asie en Août et annonca qu’il se rendra au Sri Lanka pour passer deux jours là-bas en Janvier 2015, avant de se rendre aux Philippines pour visiter la région frappée par le typhon Haiyan.

Interrogé sur les pays qui refusent la liberté religieuse et la liberté d’expression à leur peuple, le pape Francois a déclaré que ” certains Etats exercent un contrôle tandis que d’autres adoptent des mesures qui finissent par déboucher sur de véritables persécutions . ” Certains pays ne permettent pas aux croyants de porter une croix, porter une bible, ou enseigner le catéchisme aux enfants Il a dit il y a aujourd’hui des martyrs chrétiens en plus grand nombre que dans les premières périodes de l’Eglise.

Parlant de son invitation aux présidents d’Israël et de la Palestine à se joindre à lui au Vatican pour prier pour la paix, Francis a précisé qu’il y aura une reunion de prière mais pas de médiation. Il rejoindra les deux présidents pour la prière parce que «je crois que la prière est importante. “Un rabbin et un musulman se joindront à eux aussi, dit-il, et le Custode de Terre Sainte aidera à organiser l’événement.

Interrogé sur le futur statut de Jérusalem, Francis a rappelé la position du Saint-Siège en ce qui concerne l’ importance religieuse de cette cité pour les trois religions monothéistes (et le droit d’accès aux lieux saints) et dit: “Il ya beaucoup de propositions», y compris celle d’une partie de la ville constituée comme la capitale d’un Etat, et une autre partie pour un autre Etat .

Il a précisé toutefois que le statut de Jérusalem est une question qui doit ètre résolue dans les négociations de paix. Il s’est déclaré incompétent pour dire ce qui doit arriver, à l’exception d’insister pour que cette question soit abordée dans les négociations de paix dans un esprit de «fraternité et de confiance mutuelle .
“Il faut du courage, at-il ajouté.” Je prie le Seigneur pour que ces deux présidents aient le courage d’aller de l’avant. Je dis seulement que Jérusalem peut être une ville de la paix pour les trois religions.
” .

Interrogé sur sa relation avec les orthodoxes, Francis a révélé qu’il avait discuté du prochain Conseil pan- orthodoxe avec le Patriarche œcuménique Bartholomée 1 et de la possibilité de convenir avec eux d’une date commune pour Pâques Il a confié que lui et Bartholomew ” parlent ensemble comme des frères; nous nous voulons du bien mutuellement.” Il a révélé qu’ ils ont partagé leurs problèmes dans le gouvernement et « Nous avons beaucoup parlé de l’écologie et de faire quelque chose ensemble sur ce problème . ” Il est connu que Francois travaille sur ce qui pourrait devenir une encyclique sur l’ environnement.
A la suite de son entretien avec le patriarche il se pourrait qu’ils produisent un document commun.
Lorsqu’on lui demanda si l’Eglise catholique pourrait modifier la loi sur le célibat des prètres, le Pape Francois répondit: «J’apprécie beaucoup le celibate et je crois que c’est un don pour l’Eglise. Mais ce n’est pas un dogme et la porte est toujours ouverte.” Il a attiré l’ attention sur le fait qu’il existe déjà des prêtres mariés dans l’Eglise catholique, dans les Églises de rite oriental .

Un journaliste lui demanda s’il pourrait démissionner comme Benoît XVI , s’il devait constater qu’il n’a plus la force de faire le travail. A ceci Francois répondit : “Je ferais ce que le Seigneur me dit de faire: je voudrais prier et chercher la volonté de Dieu ” il ne considère pas la démission de Benoît XVI comme un cas unique «Je crois que Benoit XVI est une institution . Il y a soixante-dix ans, nous n’avions pas d’ évêques émérites, aujourd’hui, nous en avons beaucoup. Je crois que nous devrions voir Benoît comme une institution. Il a ouvert une porte, celle des papes émérites. Dieu sait si nous n’en aurons pas d’autres.” Parmi les nombreuses questions posées à François, plusieurs portèrent sur les «scandales récents au Vatican”
impliquant l’argent. Trois scandales ont été mentionnés: Les 15 millions d’euros (20 millions de dollars US ) accordé par l’IOR (Institut pour les Œuvres de Religion, appelée aussi «La Banque du Vatican ») impliquant le cardinal Bertone; un banquet coûteux tenu sur le territoire du Vatican le jour de la canonization des deux papes; et la nouvelle controversée de très grand appartement de l’État du Vatican par l’ancien sécrétaire. Francis a commencé par rappeler que Jésus nous avait dit que nous aurons toujours des scandales. Le problème est d’éviter que d’autres scandales se produisent. Pour cette raison , dit-il , il a mis en place le nouveau Secrétariat de l’Economie, présidé par le cardinal Pell. ” Cela aidera à faire avancer la réforme . Mais les réformes doivent se poursuivre. L’Église a toujours besoin de se reformer. Nous devons être attentifs à la réalisation des réformes. ”
Significativement il n’a jamais mentionné le nom du Cardinal Bertone mais révèla qu’une enquête est en cours concernant le prêt et suggera que la charge pourrait être vraie mais rien n’est encore definitif.
Il souligna toutefois, que 1600 comptes de l’IOR ont été fermés au cours de l’année écoulée .

Commentant sur le taux élevé du chômage des jeunes , Francis dit que nous sommes dans une économie mondiale où l’argent est au centre, non pas la personne humaine .
Nous avons une culture du “jettable”, de sorte que les couples ne veulent pas avoir d’enfants, Le taux de natalité est très bas dans plusieurs pays européens . Aujourd’hui, les jeunes sont rejetés dit-il. Le taux de chômage des jeunes est élevé en Italie, autour de 40 % et en Espagne autour de % . ”
Cela signifie que toute une génération n’étudie pas et ne fonctionne pas .
C’est très grave . ” Cette économie tue , at-il déclaré en renvoyant à ce qu’il avait dit dans l’Exhortation apostolique , ” La joie de l’Evangile », qui est le document programmatique de son pontificat .

En réponse à une question concernant le synode et les divorcés remariés , Le pape Argentin expliqua que ” le Synode est sur la famille , les problèmes de la famille et ses richesses , et la situation réelle. ”
La famille est en crise , il a déclaré . Il a rappelé que la présentation du cardinal Kasper au Consistoire des cardinaux sur ce sujet en Février dernier ” contient cinq chapitres , dont quatre portent sur les belles choses au sujet de la famille et de leur fondement théologique, tandis que le cinquième était sur le problème pastoral des séparations et des annullations des marriages. C’est ainsi qu’émergea le thème de la communion pour les divorcés engagés dans un deuxième mariage.” Francis dit qu’il n’appréciait pas le fait que beaucoup de gens, mème des gens d’église, ont opiné que le synode se déroule de manière à donner la communion aux divorcés et remariés», comme si tout se réduisait à la casuistique.”

Interrogé pour savoir s’il était prêt à béatifier Pie XII, Francois déclara qu’il n’y a pas encore de miracle nécessaire pour que cela se produise.

Quant à la réforme de la Curie romaine , il a déclaré: « nous sommes à un bon point. “L’ensemble de la Curie a été consulté, des études sont en cours en vue d’
avoir une organisation plus légère , par exemple , à travers un processus de fusion des bureaux du Vatican , et de réduction des coûts. Il n’a pas donné de détails concernant des changements structurels éventuels, bien que les rumeurs abondent . Il a annoncé que son Conseil de Cardinaux conseillers se réunira à nouveau à la fin de Septembre. Il a conclu en disant: « Le chemin de la persuasion est très important. Certaines personnes ne voient pas les choses clairement.
Mais je suis heureux.”

Tout au long de la conférence de presse , Francis a répondu avec franchise et beaucoup d’humour, tout en naviguant les pièges avec beaucoup d’habileté. Les journalistes ont chaleureusement applaudi quand il eut fini de parler, comme ils l’avaient fait plus tôt quand il consentit à continuer sa conversation avec eux après la fin des 30 minutes prévues. Les Reporters apprécient beaucoup sa générosité dans l’attribution généreuse du temps pour eux, surtout après trois jours de visite épuisante en Terre Sainte sous un soleil brûlant qui a testé leur résistance et miné leurs énergies.

 

 

On the Plane from Tel Aviv, Pope Reveals He Will Soon Meet with Victims of Abuse
In All Things
Gerard O’Connell | May 27 2014 – 7:57am | 0 comments

Francis, the tireless Pope, responding to questions from reporters on the flight back to Rome from Tel Aviv, May 26, announced that he will meet 8 victims of abuse by clergy in early June, and revealed that three bishops are currently under investigation for this crime.
He clarified that the early June meeting between Israeli and Palestinian Presidents is an encounter for prayer, and said Benedict XVI’s resignation has made it possible for his successors to follow suit. He announced that he will visit Sri Lanka and the Philippines in January 2015. He also spoke about recent financial scandals in the Vatican, the possibility of the Catholic Church changing the law on celibacy, and the question of communion for the divorced and remarried. And he said he talked with Patriarch Bartholomew about producing together a text on ecology.
It was an amazing tour de force after three action-packed days in the Holy Land. He answered questions for 46 minutes on the El Al plane, and in the end had to be prevailed upon to stop so as to allow the flight attendants to serve dinner to those accompanying him from the Vatican as well as to the 73 reporters aboard the El Al flight.
On the question of abuse, Francis confirmed that he would pursue “a zero tolerance” approach here, and stated clearly that there would be no “privileged persons” when it comes to dealing with those who had committed this most grave crime. “There will not be any Daddy’s boys.” Three bishops are now being investigated, he said. He revealed that he will celebrate mass, June 6 or 7, in the chapel of the Santa Marta Vatican guest house where he lives, for 8 victims from different countries who were abused by clergy. He said he will meet with them afterwards. Cardinal Sean O’Malley is involved in this initiative, he said.
Regarding foreign travel, Francis confirmed that he will travel to South Korea for a meeting of Asian Youth in August, and announced that he will travel to Sri Lanka and spend two days there in January 2015, before going on to the Philippines to visit the area hit by typhoon Haiyan.
Asked about countries that deny religious freedom and freedom of expression to their people, Pope Francis said “some states exercise control while others adopt measures that end up in real persecution.” Some countries do not allow believers to wear a cross, carry a bible, or teach catechism to children. He said there are more Christian martyrs today than in the early period of the Church.
Speaking about his invitation to the Presidents of Israel and Palestine to join him in the Vatican to pray for peace, Francis clarified that it will be a meeting for prayer not for mediation. He would join the two Presidents for prayer because “I believe prayer is important, prayer can help.” A Rabbi and a Muslim will join them too, he said, and the Custodian of the Holy Land would help organize the event.
Queried about the future status of Jerusalem, Francis restated the Holy See’s position regarding its religious importance for the three monotheistic religions (and the right of access to the Holy places), and said “there are many proposals” including the city, including that one part could be the capital for one state, and the other for another state. He made clear however that the status of Jerusalem is a matter that has to be resolved in the peace negotiations. He declared himself incompetent to say what should happen, except to insist that this issue should be addressed in the peace negotiations in a spirit of “brotherhood and mutual trust.” It requires courage, he added. “I pray the Lord that these two Presidents will have the courage to go forward. I only say that Jerusalem may be a city of peace of the three religions.”
Questioned about his relationship with the Orthodox, Francis revealed that he had discussed the upcoming Pan-Orthodox Council with the ecumenical Patriarch, Bartholomew 1, and the possibility of agreeing with them a common date for Easter. He confided that he and Bartholomew “speak together as brothers; we wish each other well.” He revealed that they shared their problems in governing, and “We talked a lot about ecology and of doing something together on this problem.” It is known that Francis is working on what may become an encyclical on the environment, following his discussion with the Patriarch, could it be that they will write this together?
When asked whether the Catholic Church might change the law on celibacy, Francis said “I appreciate it very much and believe that it is a gift for the Church. But it is not a dogma, and the door is always open.” He drew attention to the fact that there are already married priests in the Catholic Church, in Eastern rite Churches.
One reporter asked him whether he might resign like Benedict XVI if he found that he no longer had the strength to do the job, Francis responded: “I would do what the Lord tells me I should do: I would pray and seek the will of God.” He does not consider Benedict XVI’s resignation as a unique case: “I believe that he is an institution. Seventy years ago we did not have emeritus bishops, today we have many….I believe we should see Benedict as an institution, he opened a door, that of the emeritus popes. God knows if we will have more.”
Among the many questions posed to Francis, one related to a number of recent ‘scandals in the Vatican’ involving money. Three were mentioned: a 15 million euro (US$ 20 million) loan given through the IOR (The Institute for the Works of Religion, misnamed ‘The Vatican Bank’) involving Cardinal Bertone; a costly banquet held on Vatican territory on the day of the canonization of the two Popes; and the former Secretary of State’s controversial new, very large apartment.
Francis began by recalling that Jesus had told us that we will always have scandals. The problem is to avoid that other scandals can happen. For this reason, he said, he has established the new Secretariat for the Economy, headed by Cardinal Pell. “This will help to carry forward the reform. But the reforms have to be ongoing. The Church has always to be reformed. We have to be attentive in carrying out the reforms.” Significantly he never mentioned Bertone’s name, but he did reveal that an investigation is under way regarding the loan, and even suggested the charge might be true, but there is nothing definite yet. He pointed out, however, that 1,600 accounts at the IOR have been closed over the past year.
Commenting on the high rate of youth unemployment, Francis said we’re in a world economy where money is at the center, not the human person. We have a throwaway culture, so couples don’t have children. The birthrate is very low in several European countries. Today young people are being discarded he said, and pointed to high unemployment rates for young people in Italy -around 40%, and Spain -50%. “This means a whole generation doesn’t study and doesn’t work. This is most serious.” This economy kills, he stated, and referred to what he had said in the Apostolic Exhortation, “The Joy of the Gospel,” which is the programmatic document of his papacy.
In response to a question regarding the synod and the divorced and remarried, the Argentinean Pope explained that “the synod is about the family, the problems of the family and its riches, and the actual situation.” The family is in crisis, he stated. He recalled that Cardinal Kasper’s presentation to the Consistory of cardinals on this topic last February “contained five chapters, four of which focused on the beautiful things about the family and their theological foundation, while the fifth was on the pastoral problem of separations, the nullity of marriages and here the theme of communion for the divorced in second marriages arose.” Francis said he did not like the fact that many people, also church people, have said that the synod is being held so as to give communion to the divorced and remarried, “as if everything were reduced to casuistry.”
Asked whether he would beatify Pope Pius XII, Francis declared that there is not yet the required miracle for that to happen.
As for the Reform of the Roman Curia, he said “we are at a good point.” The entire Curia has been consulted, studies are under way with a view to having a lighter organization, for example, through a process of merging Vatican offices, and cost saving. He gave no details as to what structural changes might accord, although rumors abound. He announced that his Council of Cardinal Advisors will meet again at the end of September. He concluded by saying, “The path of persuasion is very important. Some people do not see things clearly. But I am happy.”
Throughout the press conference, Francis responded with candor and considerable humor, while navigating the pitfalls with considerable skill. The journalists applauded warmly when he finished speaking, as they had done earlier when he insisted on continuing his conversation with them after the scheduled 30 minutes had passed. Reporters greatly appreciate his generosity in allocating so much time to them, particularly after a grueling three days visit in the Holy Land, under a burning sun, that tested their resilience and sapped their energies.
Note: The full text of the Pope’s interview will be published by the Vatican in the coming days.
**********************
1er et 2 juin 2014 : Rencontre du pape avec le Renouveau charismatique
Par Christian Terras
Le Pape François a annoncé sa présence(1), les 1er et 2 juin prochains, au 37ème congrès national du Renouveau charismatique italien (RnS) qui aura lieu au stade olympique de Rome. Evénement sans précédent dans l’histoire du Renouveau ! On prévoit la présence de 50 000 fidèles, venant d’Italie mais aussi d’autres pays et pas forcément membres du Renouveau charismatique. Des personnalités émanant tant du Saint-Siège que du Renouveau ont répondu à l’invitation. Le choix de Rome n’est pas anodin : pour Salvatore Martinez, président du RnS, il veut souligner la proximité du Renouveau avec le pape dans la ligne de son discours programme, l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium.
Le président du RnS a commenté l’événement en disant : « La nouvelle de la présence du Saint-Père au Congrès du Renouveau suscite en moi le sentiment de reconnaissance et d’amour d’un fils observant les attentions, l’affection, la force, la liberté de son père. A l’occasion de mon audience privée avec le pape François, le 9 septembre, considérant les activités du Mouvement nous avions parlé de notre Congrès. Le pape était informé et avait manifesté sa volonté d’y participer. ». C’est « avec profonde humilité que nous voulons réaliser les désirs du cœur du pape en vue d’une nouvelle évangélisation, au service de nos Églises locales et pour une présence nouvelle des chrétiens dans le monde. Du reste, ce Congrès tombera avant la Pentecôte, si bien que notre désir est de transformer le Stade olympique en un grand ‟Cénacle à ciel ouvertˮ pour invoquer une nouvelle effusion de l’Esprit. Nous nous préparons donc à cet événement spécial de grâce, où nous donnerons une grande importance aux malades, aux pauvres, aux jeunes, aux familles, les invitant tous à participer ».
Tout est dit : des non charismatiques sont impliqués dans le programme d’évangélisation des charismatiques, le Renouveau assure être dans la droite ligne des directives données par le Pape et lui manifeste un soutien inconditionnel, le congrès est comparé à un Cénacle… comme le Concile Vatican II. Nous essayerons de décrypter tout cela, mais il nous faut commencer par présenter les personnalités invitées.
Alliance Vatican – Renouveau
Les personnalités invitées sont issues du Saint-Siège et du Renouveau, comme nous l’avons dit.
Représentants du Saint-Siège
Le Pape François est connu pour ses relations avec les évangéliques comme nous le verrons plus loin. Il a accompagné le Renouveau en Argentine comme référent de l’Épiscopat.
Le Cardinal Angelo Comastri est présenté comme le grand vicaire du pape pour la cité du Vatican. Il est proche du Renouveau charismatique. En 2011, il a participé à la trente-quatrième Convocation nationale du Renouveau charismatique italien.
Le Cardinal Agostino Vallini est vicaire du pape pour le diocèse de Rome, diocèse qui accueille le congrès.
Le Cardinal Rylko, Président du Conseil Pontifical pour les laïcs (CPL), est le grand protecteur du Renouveau au Vatican ; il a collaboré aux colloques du Renouveau charismatiques organisés par l’ICCRS et le CFCCCF : en 2001 sur la prière de guérison, en 2008 sur les charismes, et en 2011 sur le baptême dans l’Esprit. Il cautionne l’enseignement de Henri Lemay sur la guérison, entre autres la formation à la guérison de l’homosexualité.
Représentants du Renouveau charismatique
Trois invités sont des témoins des commencements du Renouveau charismatique.
Ralph Martin (USA) a participé en 1967, au week-end de Duquesne qui marqua le début du Renouveau charismatique dans l’Eglise catholique. Il est un des fondateurs de la première grande communauté de vie fondée en 1968 à Ann Arbor. Il a fait parti de l’ICO puis de l’CCRO — devenu l’ICCRS — de 1974 à 1985 et en a occupé pendant plusieurs années la présidence. Investi d’un ministère de prédication, il travaille à l’avènement d’une nouvelle Pentecôte sur le monde entier. Il est consulteur au Conseil Pontifical pour la Nouvelle Evangélisation.
Patty Gallagher Mansfield (USA) est spécialisée dans le ministère d’intercession. Elle a participé elle aussi au Week-end de Duquesne. Elle donne des retraites pour les laïcs et des prêtres partout dans le monde. Proche de Jean-Paul II, elle et son mari ont reçu la médaille papale, Pro Ecclesia et Pontifice (pour l’Eglise et le Pape).
La présence du P. Cantalamessa était incontournable. Il se présente partout comme prédicateur de la maison pontificale mais il est en fait l’ « Ambassadeur » du Renouveau dans le monde. En 1977, à Kansas City, les Pentecôtistes ont « transformé » ce capucin très cultivé et polyglotte : il travaille depuis à leur service pour l’unité Pentecôtistes-Catholiques. Le P. Cantalamessa participe de longue date aux activités de l’ICCRS. Avec son charme engageant, il entraîne les catholiques, évêques et prêtres en tête, à recevoir l’Esprit, préparant ainsi l’Eglise du Saint-Esprit, mondiale et trans-confessionnelle, qui devrait absorber l’Eglise catholique.
D’autres invités occupent actuellement une charge importante dans le Renouveau.
Tout d’abord Michelle Moran, présidente de l’ICCRS2. Avec son mari, ils ont fondé la Communauté catholique de Sion pour l’évangélisation. En 2007, elle a été nommée par le Pape Benoît XVI membre du CPL.
Salvatore Martinez (Italie), Président de la RnS, est Consulteur du Conseil Pontifical pour les laïcs et du Conseil Pontifical pour la famille.
Gilberto Gomes Barbosa (Brésil) est Président de la CFCCCF3, fondée en 1990 par le Conseil Pontifical pour les laïcs ; elle a pour mission de répondre aux nouvelles communautés catholiques charismatiques et d’Alliance.
Deux autres invités sont célèbres dans le Renouveau pour leur ministère de guérison : sr Briege McKenna et le P. Kevin Scallon, lazariste, Irlandais. En 1976, le P. Kevin a fondé « L’intercession pour les prêtres ». Sr Briege, miraculeusement guérie à 24 ans, reçut le don de guérison, et en 1974, elle a senti l’appel à exercer ce ministère auprès des prêtres ; depuis 1985 elle collabore avec le P. Kevin.
Le Renouveau et Evangelii gaudium
Le congrès se veut dans la ligne de la récente encyclique du Pape. Le président du RnS multiplie les références à Evangelii gaudium. Il désire répondre « au souhait du pape François de mettre l’Église ‟au départˮ missionnaire pour témoigner de la joie de l’Évangile » ; le thème choisi ne laisse aucun doute sur l’intention : « Repens-toi ! Crois-moi ! Recevez le Saint-Esprit – une Église ‟dans le jeu missionnaire. » Il s’agit d’un « grand événement de prière et d’évangélisation ». Le RC veut soutenir le Saint-Père dans son travail de « renouveau ecclésial […] sur la base des lignes directrices exprimées dans l’exhortation Evangelii Gaudium. » S. Martinez résume les grandes lignes de ce discours programme : « La joie de l’expérience de Jésus vivant, la beauté de la prière d’adoration, d’intercession et de louanges, le primat de la grâce dans le peuple de Dieu, la force spirituelle qui se dégage de l’annonce kérygmatique. » Pour lui, « tous ces éléments structurent la marche du Renouveau dans l’Esprit depuis plus de 45 ans ». Il conclut : « Nous voulons devenir encore plus, une réalisation des désirs du cœur du pape en vue d’une nouvelle évangélisation. » Il mentionne encore l’importance qui sera donnée aux malades, aux pauvres, etc.
Il est clair que le Renouveau charismatique se présente comme le fer de lance du renouveau de l’Église par la nouvelle évangélisation que désire le Pape : expérience de Jésus, annonce kérygmatique, adoration, intercession, louange, soucis des pauvres, etc. Mais une chose leur a échappé : le Pape se veut dans la ligne du Poverello d’Assise.
Déjà en juin 2013, il avait rappelé que « l’annonce de l’Évangile doit passer par la voie de la pauvreté, par le témoignage de cette pauvreté. Et il s’agit d’une pauvreté qui nous empêche de devenir des organisateurs, des hommes d’affaires (4). » Une phrase le rappelle dans l’encyclique : « Une Eglise pauvre pour les pauvres (5) ». Comment se fait-il que S. Martinez ne mentionne pas la pauvreté comme fondement même de l’évangélisation, alors qu’il prétend correspondre à la volonté du Pape ?
Les faits montrent que le Renouveau en a été dispensé. Lors de son voyage au Brésil, le Pape avait rappelé que les Évangéliques ne cessent de croître, soutenue par l’utilisation habile de la télévision et les réseaux sociaux et un vaste réseau de temples (6) . Cela suppose d’immenses moyens financiers. Les promoteurs de la nouvelle évangélisation l’ont bien compris en fondant Aletheia , « Fondation pour l’évangélisation par les médias » (FEM). Cet objectif consiste, à travers une « confédération d’initiatives », à « évangéliser le monde digital ». Celui-ci, en effet, selon les promoteurs d’ Aleteia , fait actuellement la part belle aux initiatives évangéliques ou islamistes, au détriment des productions catholiques. Sa première rencontre internationale s’est tenue au Vatican en 2012.(7).
L’Alliance entre Aletheia , le Renouveau charismatique , le Vatican et des puissances financières ne laisse aucun doute. Les Conseils pontificaux pour les communications sociales (Mgr Celli) et la nouvelle évangélisation (Mgr Fisichella) sont aux côtés de la FEM et expriment leur « bienveillance ». Le cardinal Barbarin, Mgr Rey, Mgr Léonard, le P. Fabre, fondateur de la communauté du Chemin-Neuf, soutiennent le projet. Parmi les cofondateurs figurent O. Bonnassies et P.-M. Morel, membre de l’Emmanuel. Les Béatitudes en sont aussi partie prenante. Le monde financier est impliqué dans le projet qui, à terme, doit donner naissance à une télévision catholique numérique mondiale dotée d’un milliard d’euros. Des entreprises et institutions financières ont investi dans le lancement(8). La participation du Salon beige ne peut laisser ignorer que des options politiques sont liées à la nouvelle évangélisation. Comme le disait un mystérieux cardinal à propos de nouvelles communautés : « Leur point commun est une fidélité proclamée au pape […]. Leur but proclamé est la nouvelle évangélisation, leur intention plus discrète est de peser dans l’Église et la société où ils se trouvent. À côté de leur agenda religieux coexiste un agenda politique déterminé » (9). L’exemple d’ Aletheia montre clairement qu’évangéliser dans la pauvreté demande beaucoup d’argent…
Jean-Paul II a eu besoin de l’argent de l’IOR pour financer la chute du communisme. Le Pape François a aussi besoin d’argent pour freiner l’avancée des évangéliques qui ont d’énormes moyens financiers à leur disposition. Mis dans l’obligation de clarifier les finances du Saint-Siège, il s’appuie sur le Renouveau charismatique…
François, Pape d’une « Eglise » Pentecôtiste ?
Nous venons de voir qu’ Alethia est voulue pour contrebalancer l’influence des évangéliques, enjeu au cœur de la nouvelle évangélisation. Pourtant dans le paragraphe d’Evangelii gaudium consacré à l’œcuménisme, le pape n’en dit pas un mot. Le Vatican compte pour cela sur le Pentecôtisme catholique.
Le Renouveau, par ses origines, est en effet directement lié à la deuxième vague du Pentecôtisme, apparue à l’intérieur des Églises traditionnelles, dont l’Église catholique. J.-P. Willaime en a dégagé les caractéristiques : « L’expérience émotionnelle de la présence divine et de son efficacité à travers la glossolalie, la guérison, la prophétie, la référence privilégiée à la Bible et le caractère professant du groupement religieux, c’est-à-dire le type de la Church qui n’admet comme membres que les convertis et attend de chacun qu’il soit un évangélisateur, nous paraissent les trois éléments fondamentaux de cette expression du christianisme que constitue le pentecôtisme. Chacun de ces trois composants pris isolément n’est pas caractéristique du pentecôtisme ; ce qui lui est spécifique c’est leur combinaison ; si ces trois éléments sont présents, il nous semble légitime de parler de pentecôtisme. (10) »
Or ces trois composantes sont inclues dans le programme du congrès de Rome. Le thème allie une parole de l’Écriture : « Convertissez-vous ! Croyez ! Recevez l’Esprit Saint ! » (cf. Ac 2,38-40) à une phrase de l’encyclique du Pape : « Une Église dans ‟le jeu missionnaire », liant ainsi conversion et évangélisation en s’appuyant sur l’Écriture. La participation de deux ministres de la guérison garantit qu’une place sera faite à l’expérience émotionnelle de la présence divine et de son efficacité.
Le thème mérite une réflexion approfondie car Ac 2,38-40 résume en quelque sorte la doctrine de l’effusion de l’Esprit, alias baptême dans l’Esprit, des Pentecôtistes : « Le baptême du Saint-Esprit est une expérience distincte [du baptême d’eau] que toute personne croyant en Jésus et repentant peut recevoir.(11) » Le P. Cantalamessa a mis en place une interprétation théologique du baptême dans l’Esprit qui va dans le même sens (12). Il explique qu’une grâce est donnée par le baptême dans l’Esprit. « Son efficacité à réactiver le Baptême repose sur la ‟partˮ de l’homme. Il fait alors un choix de foi, préparé dans la repentance, ce qui permet à Dieu de travailler librement et de communiquer toute sa force. […] Le Don de Dieu est finalement ‟désentravéˮ et l’Esprit peut se répandre comme un parfum, dans la vie chrétienne. » Nous trouvons la repentance, autrement dit la conversion, la foi consciemment mise en œuvre, et la libération de l’Esprit entravé par la tiédeur. Comme il s’agit de la réactivation de la grâce du baptême reçu dans la petite enfance, cela suppose qu’il y a eu effusion de l’Esprit au baptême. Or ceci n’est pas conforme à la foi catholique : le don de l’Esprit, la participation à l’Esprit envoyé sur les apôtres le jour de la Pentecôte, est lié à la confirmation et non au baptême (13). Le Compendium de l’Église catholique explique que l’effusion de l’Esprit n’est pas un effet du baptême (n° 263), mais de la confirmation (n° 268) : « L’effet de la confirmation est l’effusion particulière de l’Esprit Saint, comme à la Pentecôte » (cf. CEC 1303). Or pour le P. Cantalamessa, l’effet de la confirmation est simplement de développer, confirmer et accomplir le travail du baptême. Les confirmés « se sentent appelés à coopérer à la construction de l’Église, à se mettre à son service. » L’effusion de l’Esprit de la confirmation est passée sous silence ; par contre, dit-il, « une chose est certaine : ce ne sont pas les frères qui communiquent le Saint-Esprit, mais ils invoquent le Saint-Esprit sur leur frère. Le Saint-Esprit ne peut être donné par aucun homme, pas même le pape ou un évêque, parce qu’aucun homme possède en lui-même le Saint-Esprit. Seul Jésus peut donner le Saint-Esprit : tous les autres ne possèdent pas le Saint-Esprit, mais sont possédés par Lui. » Or pour un catholique, il n’y a pas d’effusion de l’Esprit en dehors de la liturgie. Le P. Cantalamessa passe complètement sous silence l’économie sacramentelle de la foi catholique (14) : « Durant ce temps de l’Église, le Christ vit et agit désormais dans son Église et avec elle d’une manière nouvelle, propre à ce temps nouveau. Il agit par les sacrements » (CEC 1076) (15)
Comment douter que le Pape François n’ait perçu la portée du thème ? on peut conclure que, par sa présence, l’ecclésiologie pentecôtiste sera reconnue comme une option possible à laquelle tous sont chaleureusement invités à se rallier en vue d’une évangélisation efficace.
Si le thème a une profonde signification, la date aussi. Le rassemblement tombe pendant la neuvaine préparatoire à la Pentecôte. Le stade olympique de Rome est donc comparé à un grand cénacle en plein air d’où sera appelé une nouvelle effusion de l’Esprit. Est-ce une allusion au concile que Jean XXIII, lors de son ouverture a comparé à un cénacle : « Aujourd’hui l’Église, […] comme d’un second Cénacle, peut faire entendre par vous sa voix pleine de majesté et de gravité. » Mais, pour un catholique, le véritable cénacle où se produit l’effusion de l’Esprit, est l’assemblée eucharistique, comme le rappelle la liturgie de saint Jean Chrysostome : « Seigneur, qui à la troisième heure as envoyé ton Esprit Saint sur les apôtres, ne le retire pas de nous, ô plein de bonté, et renouvelle nos âmes, nous qui t’implorons. Envoie ton Esprit Saint sur nous et sur les dons ici présents. » Est-ce un hasard si l’eucharistie n’est pas indiquée comme le sommet où tous recevront l’effusion de l’Esprit en réalité, sacramentellement ?
L’enjeu du rassemblement ?
Le défi lancé à l’Église catholique par la croissance des Églises évangéliques est bien un défi à relever par le Pape François. Le Renouveau est un atout car ses membres professent la même doctrine que les Pentecôtistes, baptême dans l’Esprit, des ministères auto-proclamés de guérison, de délivrance, d’intercession, non validés par l’Eglise catholique et faisant fi des normes mises en place par Benoît XVI. L’apport financier du Renouveau n’est pas non plus à dédaigner. Mais il est clair que la doctrine catholique bradée est le prix à payer pour la nouvelle évangélisation.
Pour approfondir toutes ces questions, nous vous invitons à lire le livre qui est sous presses aux éditions Golias : Le Renouveau, une Église dans l’Église ? à paraître à la mi-juin…

****************************
Centre D’evangelisation , de Spiritualité- QUATRIEME SYMPOSIUM INTERNATIONAL EN HAÏTI

Centre d’Evangelisation,de Spiritualité et de Santé Mentale (CESSA) PROVINCE MONTFORTAINE D’HAÏTI E-mail : cessacentre@gmail.com PSYCHOTHERAPIE & SPIRITUALITE QUATRIEME SYMPOSIUM INTERNATIONAL EN HAÏTI Thème général : Réinventer la vie en Haïti, transformer la communauté Contributions de la psychologie et de la spiritualité Approche intégrative, Intervention multidisciplinaire Rapports de Recherche & d’Interventions – Techniques de Psychothérapie (pratique) Samedi 14 et Dimanche 15 Juin 2014 9h – 4h Université Notre-Dame d’Haïti(UNDH) Campus Ecole des Sciences Infirmières(ESI), Pacot QUELQUES INTERVENANTS NATIONAUX ET INTERNATIONAUX Mgr Pierre-André DUMAS (Evêque de l’Anse-à-Veau/Miragoâne) Dr. Frantz CASSEUS (Université d’Etat d’Haïti) Dr. Junot JOSEPH (Université d’Etat d’Haïti) Dr. Wismick JEAN-CHARLES, S.M.M. (Université Notre-Dame d’Haïti, Haïti) Dr. Kathylynn PIERRE GRIFF (Université Notre-Dame d’Haïti, Haïti) Dr. Joseph HILAIRE, S.M.M. (Université Notre-Dame d’Haïti, Haïti) Dr. Syriaque CINE, S.M.M. (Université Publique du Nord-Ouest à Port-de- Paix) Dr. Maurice Elder Hyppolite, S.D.B. (Université Pontificale Salésienne, Rome) Dr. David Boan, (Wheaton College, Chicago) Dr. Jocelyn, S. McGee, (University of Alaska, Alaska) Dr. Judy Kuriansky (Columbia University, New York) Dr. Ani Kalayjian (Fordham Jesuit University, New York) Prof. Elizabeth Michaelly, psychothérapeute (Institut de Formation Humaine Intégrale de Montréal) Participation financière : 750 gourdes (certificats, repas, documentation) LIEUX D’INSCRIPTION : Paroisse Saint-Louis Roi de France (37691416), Rue Baussan # 4 – CESSA, Rue Baussan # 9 Secrétariat Rectorat UNDH (37558054) – Secrétariat CESSA: cessacentre@gmail.com P. Wismick Jean-Charles S.M.M : wismick@hotmail.com Nombre de places limité à 100 : Inscrivez-vous immediatement

 

 

*************************************************************

 

Belgique : Quand l’ex-futur cardinal Léonard règle ses comptes…
Par Golias

 

mgr_leonard1

Rancœur ? Colère ? L’entretien qu’a donné Mgr Léonard au journal Le Vif/L’Express à l’occasion des dernières fêtes pascales ne laisse aucune place au doute. L’archevêque de Malines-Bruxelles n’a visiblement toujours pas digéré de n’avoir pas été créé cardinal au dernier consistoire et il a sorti la sulfateuse pour dégommer… le pape François ! Il n’attaque pas l’évêque de Rome frontalement bien sûr : il préfère s’en prendre à François d’Assise et à « cet esprit franciscain qui célèbre sans nuance les beautés de la création ».
« Je ne suis ni jésuite, ni franciscain, et j’en suis fort aise ! », affirme le primat de Belgique, poursuivant : « J’ai mes réserves vis-à-vis de saint François . » Evidemment, devant l’effarement du journaliste, il explicite ainsi : « Beaucoup [dont le pape argentin, NDLR] l’admirent parce qu’il a chanté la beauté de la nature et prêché aux oiseaux (…) En réalité, la vie des humains et celle des animaux est tragique. La vie animale est une boucherie, une entretuerie. C’est bien gentil de prêcher aux oiseaux, mais quand ceux-ci voient un ver de terre, ils le déchiquettent. » Mgr Léonard, « ver de terre », reprocherait-il au pape, « oiseau », de le « déchiqueter » lui qui, pourtant, se comporte de la même manière avec ceux qu’il n’aime pas ?
Et, décidément très spirituel, de poursuivre en tournant en dérision la prière franciscaine : « Béni soit notre frère le vent’, clame-t-il. Encore que, si ce vent souffle à 300 kilomètres à l’heure, ce n’est pas un frère très commode. C’est plutôt un ennemi. Notre frère le feu, on l’apprécie dans l’âtre qui chauffe la maison, pas dans les forêts incendiées. Et heureusement que saint François ne bénit pas nos frères crocodiles et serpents ! » Pour lui « la création nous nourrit, mais elle nous tue. Elle contient tous les virus qui nous empoisonnent la vie ». Comme Paul aux Romains (8, 18), il considère la création comme « assujettie à la vanité » et « livrée à l’esclavage de la corruption ». Cette vision « apocalyptique » tranche et s’oppose violemment à la théologie développée par François depuis son élection, qui pose – à la grande différence de son prédécesseur et de Mgr Léonard – un regard plus positif sur le monde (tout en restant ferme sur la morale et la doctrine). Fadaises que tout cela, pour l’archevêque de Malines-Bruxelles qui trouve ici l’occasion de dire tout le mal qu’il pense du discours papal qu’il cherche à décrédibiliser. Cette attaque en règle du Poverello est une réponse au pape argentin (comme le limogeage du Père Aillet), deux mois après le consistoire qui ne l’a pas créé cardinal alors que celui-ci « l’espér[ait] ». Une règle non écrite depuis un siècle et demi veut, en effet, que l’archevêque de Malines-Bruxelles devienne cardinal. Or, le pape Bergoglio fait fi de toutes ces « obligations ». C’est ainsi que furent absents de son premier consistoire le patriarche de Venise, celui de Lisbonne ou encore, le primat de Belgique, considérés comme « cardinaux de droit ». Déjà âgé (il aura 75 ans l’an prochain),
Mgr Léonard – qui voyait dans la barrette cardinalice son bâton de maréchal – sait très bien qu’il n’a plus aucune chance de la coiffer ! Le seul cardinal belge (à ce jour) reste donc Mgr Danneels, émérite de Malines-Bruxelles, désormais non-électeur en cas de conclave (il a atteint ses 80 ans en juin dernier). Ce dernier – qui n’a jamais caché son peu de sympathie pour son successeur et qui fut un cardinal influent lors du dernier conclave – n’est sans doute pas pour rien dans cette « non-création » (à noter que l’entretien ne tourne qu’autour du mot création, mot également employé pour la nomination des cardinaux). Mgr Léonard l’a encore au travers de la gorge et c’est pourquoi il s’en prend ainsi au pape.
Faut-il rappeler que l’arrivée du cardinal Bergoglio sur le siège de Pierre n’a pas déclenché un enthousiasme béat chez Mgr Léonard qui s’est toujours senti plus en adéquation avec son ami Benoît XVI (qui l’aurait sans doute vêtu de pourpre s’il n’avait pas renoncé) ? Cette dernière sortie sur l’inspirateur du pape prouve l’aigreur et la grande déception de Mgr Léonard, qui voyait dans le cardinalat un dû, un honneur, une récompense. Des notions que rejettent justement le pape François !

Le pape en Terre sainte : le parti de la paixEn Jordanie, le pape François a appelé à une solution négociée pour la Syrie
Depuis Amman, le pape François défend la « liberté religieuse » au Moyen-Orient
La Jordanie accueille le pape FrançoisLa riche histoire des lieux de pèlerinage en Terre sainte
Le pape François commence samedi 24 mai un voyage de trois jours en Terre sainte. Un déplacement « strictement religieux », a-t-il tenu à préciser mercredi 21.
Ce pèlerinage en trois étapes – Amman, Bethléem et Jérusalem – est d’abord placé sous le signe de la réconciliation entre Églises d’Occident et d’Orient. Il intervient à l’occasion du cinquantième anniversaire de la rencontre historique entre le pape Paul VI et le patriarche de Constantinople, Athénagoras : le baiser de paix qu’ils avaient échangé en janvier 1964 avait ouvert le temps de réconciliation après un millénaire de rupture et d’inimitié entre catholiques et orthodoxes. La rencontre prévue au Saint-Sépulcre du pape François avec les représentants des Églises chrétiennes de Jérusalem, et avec le patriarche Bartholomée de Constantinople sera donc un moment fort de ce déplacement.
Le pape vient en Terre sainte accompagné de deux de ses amis, l’un juif, l’autre musulman. Ceux-ci l’ont aidé, lorsqu’il était archevêque de Buenos Aires à favoriser le dialogue entre les différentes traditions religieuses. Ce geste donne également une dimension interreligieuse à un voyage sur une terre où les trois grands monothéismes coexistent, non sans tensions, le religieux n’étant ici jamais complètement délié du politique. Le simple choix de l’itinéraire papal a fait l’objet de nombreux commentaires, tant du côté israélien que palestinien. Les deux partis espèrent même tirer un bénéfice politique de cette visite. L’autorité palestinienne y voit l’occasion de mettre sous les projecteurs les conditions de vie des populations cantonnées derrière un mur construit pour protéger Israël d’éventuels attentats terroristes, qui nourrit les frustrations, exacerbe les tensions et repousse l’horizon d’une paix durable. Pour Israël, le voyage du pape François est l’occasion de donner au monde occidental des gages sur sa capacité et sa volonté de protéger les chrétiens et de garantir leur présence en Terre sainte, alors que des juifs extrémistes et activistes d’extrême-droite ont multiplié ces dernières semaines les actes antichrétiens et anti-musulmans.
En qualifiant son voyage de « strictement religieux », le pape François veut d’abord signifier qu’il n’entend pas prendre une position partisane. Que son seul parti, c’est la paix dans cette région du monde.
Dominique Greiner
***********************

Which Bishops?

Catholic News Service

Francis referred to three investigations during plane-ride press conference
Cardinal O’Brien sits at a desk at home in Scotland. (CNS photo/David Moir, Reuters)

Pope Francis told reporters on May 26 that “three bishops are under investigation” for misdeeds related to the sexual abuse of minors and that “one has already been condemned and his penalty is being studied.”

The pope’s statement during the news conference aboard his flight from Israel back to Italy came after he was asked what he would do if a bishop did not observe church norms regarding a moral, and often legal, obligation to report allegations of sexual abuse against a member of the clergy. While condemning the abuse of children as “an ugly crime” and affirming a policy of “zero tolerance” for abusers, Pope Francis did not clarify whether the three bishops he mentioned were under investigation for their handling of abuse allegations or because they themselves were accused of abuse.

Previously, the Vatican had acknowledged formally investigations against two bishops:

 

Cardinal O Brien

Cardinal Keith O’Brien

— In April the Congregation for Bishops sent Auxiliary Bishop Charles Scicluna of Malta to Scotland to collect testimony in a case against Cardinal Keith O’Brien, the former archbishop of St. Andrews and Edinburgh, who resigned in 2013 after admitting to sexual misconduct.

— In early May testimony before a U.N. committee, Archbishop Silvano Tomasi confirmed earlier Vatican statements that

Archbishop_Jzef_Weso_owski_papal_nuncio_to_the_Dominican_Republic_CNA_9_4_13

Archbishop Jozef Wesolowski

Archbishop Jozef Wesolowski, the former nuncio to the Dominican Republic, is the subject of a canonical investigation by the Congregation for the Doctrine of the Faith as well as a criminal investigation by the Vatican police and court. Archbishop Wesolowski was removed from his position last August after he was accused of paying for sex with boys in the Dominican Republic.

As for the third bishop, the bishops’ conference of Chile published a statement in early February saying that

Bishop Christian Cardera

Bishop Cristian Contreras Molina of San Felipe had asked the Vatican to open an investigation into “serious allegations” made against him. Chilean media had reported that the doctrinal congregation sent investigators to the diocese to study allegations involving the sexual abuse of minors.

Although victims’ advocates and others have called for Vatican action against Bishop Robert W. Finn of Kansas City-St. Joseph, Mo., there is no indication that a Vatican investigation is under way. The bishop was convicted by a local circuit court in 2012 of one count of failing to report suspected child abuse

***************************
Pourquoi le mariage des prêtres fait-il autant de buzz?
POSTÉ PAR ISABELLE DE GAULMYN LE MERCREDI 28 MAI 2014
15 réactions Réagir


Mariage des prêtres, le retour ! Il a suffi que le pape évoque le sujet, en expliquant qu’il ne s’agissait pas d’un dogme (ce qui est d’ailleurs une évidence, puisque l’obligation de célibat est d’ordre disciplinaire), pour que le sujet soit relancé. Sur ce blog, voilà un an, j’avais déjà dit que l’on se faisait beaucoup d’illusion à voir dans la possibilité d’ordonner à la prêtrise des hommes mariés « la » solution pour l’Église catholique.
Un débat qui va au-delà des pratiquants
Mais il est toujours déroutant de constater l’intérêt que suscite le sujet dans les médias et les réseaux sociaux, du moins en France.
Certes, ce n’est pas une petite question, puisqu’il s’agit d’une règle en cours depuis le XIe siècle et que l’abroger n’a donc rien d’anodin. Pour autant, pourquoi le mariage des prêtres provoque-t-il un tel débat ? Pourquoi, sur ce sujet, qui concerne après tout l’organisation interne de l’Église catholique, chacun semble-t-il avoir son opinion ? Si l’on en croit les statistiques, il n’y a plus que 5 % des Français qui vont à la messe régulièrement. On ne me fera pas croire que tous ceux qui s’expriment sur la question, aujourd’hui, vont à la messe régulièrement et souffrent donc concrètement du manque de prêtres !
La question de la vie affective
C’est que derrière la question du célibat ou non des prêtres, se cache celle de la vie affective. Il n’est que voir comment sont nombreux ceux qui affirment, de manière assurée, que le mariage permettra de régler « définitivement » les problèmes de vie affective des prêtres. Comme s’il n’y avait que les prêtres qui en avaient. Comme si les couples, eux, étaient épargnés. Comme si, au fond, critiquer le célibat permettait de lui faire porter le poids de nos propres limites, qu’une société qui se veut libérale a tendance à nier. Au fond, même si un jour on ordonnera des hommes mariés, il faut souhaiter que restent dans l’Église des hommes et des femmes qui s’engagent au célibat. Une forme de radicalité qui permet à chacun de penser la radicalité de son propre engagement.
Isabelle de Gaulmyn

************************

 

A Toronto, Ban appelle à redoubler d’efforts pour améliorer la santé des mères et des enfants

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Secrétaire général était à Toronto, ce vendredi, pour participer au Sommet mondial organisé pour appuyer l’initiative « Chaque femme, chaque enfant », une initiative lancée en 2010 et qui vise à améliorer la santé maternelle et infantile.

Dans ses remarques, Ban Ki-moon a constaté que malgré tous les progrès réalisés, chaque année, 289.000 femmes meurent encore en donnant la vie et environ 18.000 enfants meurent chaque jour, la plupart de causes évitables. En outre, on estime qu’il y a 5,5 millions de décès de nouveaux nés et d’enfants mort-nés chaque année.

« Nous devons redoubler nos efforts pour accélérer les progrès et nous assurer qu’aucun pays ne perde les gains réalisés », a insisté le Secrétaire général.

Sur une note plus personnelle, Ban Ki-moon a indiqué qu’il a toujours été considéré comme l’ainé de sa famille, alors qu’il aurait du être le troisième enfant. Il a révélé qu’il avait une sœur aînée et un frère aîné qui sont malheureusement morts peu après leur naissance.

« Lorsque j’étais garçon”, a-t-il enchainé, “on considérait comme normal, comme très normal que des femmes et des enfants meurent dans mon village. On estimait que cela faisait parti de la vie. Notre nourriture n’était pas toujours suffisante. Les femmes avaient peur d’accoucher. Ce qui aurait du être le jour le plus joyeux était en souvent le jour le plus effrayant ou le plus triste ».

Ban Ki-moon a dénoncé le fait qu’aujourd’hui, trop de gens encore connaissent cette réalité dans le monde.

« On ne peut pas considérer comme normal qu’une femme ou qu’un enfant meure, où que ce soit » a-t-il affirmé.

Selon le Secrétaire général, le succès en matière de santé maternelle et infantile dépend de cinq facteurs : un leadership fort au plus haut niveau ; l’engagement des partenaires au niveau des pays ; un financement prévisible ; la responsabilisation en matière de ressources et de résultats ; et l’innovation.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

 

 

 

Soudan du Sud: 200.000 femmes enceintes ont besoin de soins d’urgence avertit le FNUAP

© UNHCR/K.McKinsey

 

Femme soudan-sud

Le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) a avertit qu’environ 200.000 femmes enceintes ont besoin de soins d’urgence, rien que pour cette année. Comme les systèmes de santé continuent de se détériorer et que seulement quelques professionnels de la santé qualifiés restent dans le pays, environ 30.000 de ces femmes pourraient souffrir de complications potentiellement mortelles.
Le ministère de la Santé du Soudan du Sud a aussi déclaré une épidémie de choléra dans la capitale, Juba, accentuant les risques sur les femmes enceintes. Lorsque le Soudan du Sud est devenu indépendant en 2011, ce pays fut enregistré comme étant le pays dont le taux de mortalité maternelle était le plus élevé au monde.
«Les femmes ne s’arrêtent pas d’avoir des bébés quand il y a une catastrophe », explique le Dr. Babatunde Osotimehin , Directeur exécutif de l’UNFPA.
Dr Osotimehin s’est joint à la Sous-Secrétaire général et Coordonnatrice des secours d’urgence, Valérie Amos, et à un certain nombre de représentants de gouvernement lors d’une conférence de donateurs de haut niveau pour le Soudan du Sud, organisée par le gouvernement norvégien le 20 mai dernier, à Oslo . Ils ont fait appel aux bailleurs de fonds pour 25 millions de dollars afin d’assurer que les soins de santé reproductive et des services contre les violences sexuelles soient mis en place dans tout le Soudan du Sud et dans les pays voisins .
La violence sexuelle – y compris le viol , l’agression sexuelle , le harcèlement , la violence domestique , et le “sexe de survie” – était un problème persistant dans le Soudan du Sud avant le conflit actuel . Dans l’état actuel de déplacements de masse et un faible état de droit, la situation n’a fait que de se détériorer. L’UNFPA estime que 25 000 femmes sont touchées par le conflit et pourraient être à risque de violence sexuelle rien que pour cette année.
Le conflit a également des répercussions considérables dans les pays voisins, tels que le Kenya , l’Ethiopie et l’Ouganda , où plus de 300 000 Sud- Soudanais y ont cherché refuge. Les établissements de santé dans ces pays sont surchargés et peuvent à peine faire face à l’afflux croissant de réfugiés , 80% étant des femmes et des enfants .
Le FNUAP a déployé 33 sages-femmes dans 10 Etats à travers le Soudan du Sud. Depuis Février, 1300 femmes enceintes dans le Soudan du Sud et qui ont rencontré des complications ont reçu des soins médicaux. En collaboration avec ses partenaires, le FNUAP a assuré la prestation sécuritaire de 3500 bébés dans les derniers mois. Des services psychosociaux et médicaux pour les victimes de violence sexuelle ont également été mis en place dans les grands camps de déplacés.
(Interview : Mabingue Ngom, Directeur des programmes d’urgence pour le FNUAP ; propos recueillis par Florence Westergard)

************************

 

24 heures avec des casques bleus: une série multimédia consacrée aux différents aspects du maintien de la paix en Haïti
Avec sa série télévisée “24 Heures avec un Casque bleu,” les Unités Vidéo et Multimédia de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) lèvent le voile sur les hommes et les femmes qui travaillent au maintien de la paix dans le pays.
« Le but de ce programme était de montrer le côté humain du maintien de la paix », explique Eliane Nabaa, Chef de l’Information de la MINUSTAH. « Cela nous permet également de mettre l’accent sur les activités militaires et de police de manière concise, dynamique et moderne, dans une perspective qui rapproche les spectateurs et les Casques bleus, » ajoute-t-elle.
La série consiste à produire des portraits de Casques bleus d’une durée de trois minutes chacun, consacrés à la fois à leurs activités professionnelles et à leur vie quotidienne dans la Mission.
Diffusé à travers le réseau des Centres d’information des Nations Unies, le programme est aussi disponible sur YouTube et sur le site de la MINUSTAH. La Mission l’envoie également aux Pays Contributeurs de Troupes (TCC), afin de promouvoir leur contribution. Certains épisodes de “24 Heures” ont été d’ailleurs diffusés sur des chaînes nationales de télévision.

24 heures avec Pierrette Blackburn, une policière canadienne des Nations Unies. Elle est point focal des questions du genre pour la police des Nations Unies à la MINUSTAH

****************************************
L’évêque de Saint-Étienne soutient un prêtre qui héberge des demandeurs d’asile
Le P. Gérard Riffard, accusé d’avoir enfreint un arrêté pris par la municipalité de Saint-Étienne interdisant tout hébergement dans les locaux de l’église Sainte-Claire pour raisons de sécurité, doit comparaître le mercredi 11 juin devant le tribunal de police.
29/5/14 – 17 H 24
(PHILIPPE VACHER/LE PROGRES/MAXPPP)
Mgr Dominique Lebrun évéque de Saint-Etienne.
Avec cet article

 

L-eveque-de-SaMgr. Dominique  Lebrun

Cardinal Antonio Maria Vegliò: «L’Eglise est le défenseur des immigrants, des réfugiés»
Dans un communiqué publié, mercredi 28 mai, Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Étienne, lui apporte son soutien.
Depuis de nombreuses années, des demandeurs d’asile africains arrivent à Saint-Étienne. L’association Anticyclone, créée il y a 13 ans, soutenue par le diocèse de Saint-Étienne et présidée par le P. Gérard Riffard, membre du collectif « Pour que personne ne dorme à la rue », les accueille, les accompagne dans leur dossier de demande d’asile, tout en organisant un certain nombre d’ateliers pour faciliter leur intégration.
En 2007, alors que le délit de solidarité de 2005, abrogé en décembre 2012, était en vigueur, elle a également commencé à accueillir dans les locaux de l’église Sainte-Claire, dans le quartier Montreynaud, d’abord des mineurs isolés dont l’âge était contesté, puis des familles avec des jeunes enfants, parfois envoyés par des travailleurs sociaux démunis devant l’incapacité à proposer une place pour la nuit.
Décret de fermeture des locaux et poursuites pénales
En août 2012, les lieux, propriété de l’association diocésaine de Saint-Étienne, ont été contrôlés par la commission municipale de sécurité. Un avis défavorable a alors été émis pour toute activité d’hébergement. Anticylone a contesté la décision et accepté de prendre des mesures permettant de poursuivre l’accueil, avec l’espoir de parvenir à un accord. En février 2013, l’arrêt de fermeture, confirmé, a été ainsi justifié : « L’accueil pour le sommeil n’est pas une utilisation normale des locaux de l’Église. »
Anticyclone n’a cependant pas renvoyé à la rue les personnes qu’elle hébergeait, et qui sont elles-mêmes membres actifs de l’Association.
En septembre 2013, les membres du conseil d’administration ont été convoqués au commissariat de police, à la demande du procureur de la République. Le 1er avril 2014, la convocation au Tribunal de police a été remise au P. Riffard.
Accueillir au nom de l’Évangile
« Nous comprenons qu’une municipalité fasse son travail quant aux règles de sécurité des locaux recevant du public, explique celui-ci. Nous savons que la Préfecture héberge les demandeurs d’asile en ayant du mal à gérer les flux et en manquant parfois de moyens (…) La Préfecture n’héberge plus, au titre de l’urgence, celles et ceux qui sont déboutés… Or les choses ne sont pas si simples… » « Comment passer de la confrontation à un travail commun entre les autorités responsables et les associations ? » interroge-t-il.
Dans son communiqué de presse, Mgr Dominique Lebrun s’interroge lui aussi : « Que doit faire un prêtre, un chrétien : laisser des personnes à l’insécurité de la rue ou bien leur ouvrir sa modeste porte ? (…) Notre société dit qu’elle ne peut pas prendre en charge toute la misère du monde. Doit-elle, pour autant, interdire de faire du bien ?”Tu aimeras ton prochain comme toi-même… et moi, je vous le dis, aimez vos ennemis’’ : ce sont deux paroles de JÉSUS qui constituent la loi suprême que nous proposons à la société, et que nous voulons essayer de vivre »
Déjà, en mai 2013, à l’occasion d’une visite pastorale à la paroisse Saint-Vincent-de-Paul, dont dépend le quartier de Montreynaud, il avait apporté son soutien au prêtre. « Volontairement, nous ne transformons pas l’église Sainte-Claire de Montreynaud en centre d’accueil, affirmait-il dans un communiqué. L’accueil est précaire, très précaire, sauf dans nos cœurs. »
Martine de Sauto
***********************

Good to know New statistical and demographic data challenges for US Catholic Church
Deacon Paul Dorsinville

 

Deacon Paul

Various studies published from November 2013 to May 2014 indicate shifts in the Catholic population in the USA with Hispanic and foreign-born becoming the majority in many places while the clergy is about 67% Caucasian, 15% Hispanic, etc. Commentators are urging the Bishops to address the new dynamic of the natives in the minority, the needs of a revised pastoral of immigrants and vocations. Similarly the Black, African, Caribbean Catholic population is estimated to be 7.50% of the total (with a large Haitian count).
It seems that we in Haitian ministry need to take a closer look at this situation in order to make appropriate recommendations for revised integrated long-term plans.

+ + +
Diverses études publiées entre Novembre 2013 et May 2014 indiquent des mouvements dans la population Catholique des USA avec les Hispaniques et nouveau-venus devenant la majorité en plusieurs endroits alors que le clergé demeure envron 67% Caucasien, 15% Hispanique, etc. Des commentateurs urgent les Evêques d’adresser cette nouvelle dynamique des natifs dans la minorité, les besoins d’une pastorale révisée des immigrants et de vocations. Dans la même veine, la population Catholique Noire est estimée à 7,50% du total (avec un très grand décompte d’Haïtiens).
Il semblerait que nous du ministère des Haïtiens ont besoin d’examiner cette situation de plus près pour être en mesure de faire des recommendations appropriées pour des plans à long terme intégrés révisés

# # #
Proverbe
Kan poul mare, ravèt fèli exksplikasyon
Moun ki ganyen fi, ganyen bofi
Mouch pa antre nan bouch fèmen
Bon tè betwen bon Kiltivatè
Sa ki simen van, rekòlte tanpèt
Bat chen tann mèt li
*********************

Text for Reflection for Sunday, june 1, 2014 First Sunday of Lent recorded for Haitian Radio Solidarite, New York Web Site: SNAA.ORG – composed by Sr. Jamie T. Phelps, OP, PhD, perpetually vowed religiousmember of the Adrian Dominican Sisters (a congregation of women religious whose motherhouse is in Adrian, Michigan) and Roman Catholic Theologian

 

 

REFLECTION

 

Sister Jamie

On this Seventh Sunday of Easter- Ascension Sunday the church concludes its account of Jesus journey on earth. Having completed the mission given him by God the Father, Jesus returns to His full communion as the second person of the Triune God. However, before his leave taking, Jesus gifted his apostles and us with the promise of the continued effective indwelling of the Holy Spirit for those who believe. The reading from the Acts of the Apostles summarizes this well:

…Jesus did and taughtuntil the day he was taken up,after giving instructions through the Holy Spiritto the apostles whom he had chosen.He presented himself alive to themby many proofs after he had suffered,appearing to them during forty daysand speaking about the kingdom of God.While meeting with them, he enjoined them not to depart from Jerusalem,but to wait for “the promise of the Fatherabout which you have heard me speak;for John baptized with water,but in a few days you will be baptized with the Holy Spirit.”

As Christians we are a people of Joy—

  • Joy that comes from our realization that God has been among us and continues to present and acting in us and through us by the power of the Holy Spirit whose indwelling presence was made know to us as we received the sacraments of Baptism, Eucharist and Confirmation.
  • Joy that is a gift of the Holy Spirit
  • Joy that is a sacrament and sign of God universal unconditional love.
  • Joy that remains despite the sufferings and challenges we experience in our daily lives

The Reading 2 1 PT 4:13-16for the seventh Sunday of Easter instructs us

Rejoice to the extent that you share in the sufferings of Christ,so that when his        glory is revealedyou may also rejoice exultantly.If you are insulted for the name        of Christ, blessed are you,for the Spirit of glory and of God rests upon you.

Reading 2 EPH 1:17-23for Ascension Sundayassures us that the Holy Spirit seeks to endow us “wisdom of and revelation” so we can come to a fuller knowledge of God

may know what is the hope that belongs to his call, what are the riches of glorying his inheritance among the holy ones, and what is the surpassing greatness of his power for us who believe,

We indeed have the power of the Holy Spirit dwelling within us, if we share a consciousness of God’s indwelling powerand we live in a spirit of hope rather than fear.

  • By the power of the Holy Spirit acting in us and through us we go forth proclaiming the goodness of the Lord.
  • By the power of the Holy Spirit we invite others to join us as we study and embody the love of God revealed through the Holy Scriptures and teachings of the Church handed down through the ages and proclaimed daily in the Eucharist.
  • By the power of the Holy Spirit we know that God lives in communion with us revealing and celebrating his self-gift of grace as we discover who we are and whose we are as members of our church, community, world and universe.
  • By the power of the Holy Spirit we do God’s will and embrace all creatures and creation as members of a living community called to live in communion with God and one another.
  • By the power of the Holy Spirit we discover the profound truth that Fr. Clarence River’s musically proclaimed: “God is Love and all who abide in Love abide in God and God in

them.”

United in God’s love we live and act for justice.

  • We identify injustice and seek the release of those hundreds of Nigerian girls held in captivity. We
  • We identify injustice and seek the health care of those seeking medical tre0atment in our veteran hospitals
  • We identify injustice and seek the release of those unjustly imprisoned in the United States and all over the world.
  • We identify the injustice of oppression and demand that all men and women be allowed to live in freedom using their God-given gifts for the well-being of themselves and others.

Our God is a God of Love and we are called to be images of our loving God by being people who love all people unconditionally.

In Brief

Centre d’ Information et de Service Pierre Toussaint et Mère Lange :Note de Presse La Soirée de Gala pour le 15 ième anniversaire du Centre  Pierre Toussaint et Mère Lange projetée pour le samedi 28 juin prochain au Restaurant le Chandelier à 6:00 p.m aura lieu de préférence le dimanche 29 juin à 5:00 p.m. au même endroit. Prière de relire l’ annonce antérieure. Nous regrettons tout inconvénient que ce changement pourrait produire. Max Auguste, Directeur. The Evening Gala for the celebration of the Pierre Toussaint and Mother Lange Center 15th. anniversary, projected for Saturday June 28 at The Chandelier Restaurant at 6:00 p.m.is reported for Sunday June 29 at 5:00 p.m., same place. Please refer to the previous announcement. We regret any inconvenience this change might cause. Max Auguste,
11590 THENATIONALCENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE 332 East 32nd Street Brooklyn, NY 11226 (718) 856 – 3323 Fax # : (718) 703 – 0980 Visit our webpage at WWW.SNAA.ORG 29èm Konvansyon nasyonal 13, 14, 15 Jen 2014 La quinta SECAUCUS 350 Lighting Way Secaucus, NJ 07094 Tel:.- (201) 863- 8700 TÈM : “toujou pare pou nou fè sa ki bon” “Jezi Kri te asepte mouri pou nou, pou li te ka delivre nou anba mechanste, pou li te fè nou tounen yon pèp ki nan kondisyon pou sèvi li, ki rele li pa li, epi ki toujou pare pou fè sa ki byen.” Tit 2, 14 Moun kap dòmi (boarders) Enskripsyon, 5 repa, ak chanm pou 4 moun ……………… $240.00 Enskripsyon, 5 repa, ak chanm pou 2 moun ……………… $300.00 Enskripsyon 5 repa, ak chanm pou 1 moun ……………… $350.00 Moun ki pap dòmi (commuter) Enskripsyon Samdi ak 2 repa…….. $75.00 Lajan enskripsyon pou adilt kap patisipe Samdi sèlman…….. $45.00 Tout frè dwe peye anvan 15 Me 2014 – W ap resevwa tout dokiman Konvansyon nan sal akèy la. Mezanmi koute! “Gen yon kado pou 25 moun ki enskri an premye yo” “Gen yon kado pou moun ki Mennen plis pase 10 moun” Cardinal Chibly Langlois visiting Boston, MA on June 22, 2014! 1. Messe en l’honneur de Notre-Dame du Perpétuel Secours (Patronne d’Haïti) à “Our Lady of Perpetual Church – Mission Church” in Boston @ 2pm 2. Dinner de Levée de Fonds à Boston College High School (Dorchester, MA) @ 7pm – Prix $75 par personne (buffet haïtien) 7 ème congrès Charismatique des Haitiens d’ Orlando Bishop Moore High School 3901 Edgewater Dr., Orlando, FL 32804 Conférencier: Rév. Père Frantz Price Vendredi 13 juin 2014 w 6:00 Pm—9:00 Pm Samedi 14 juin 2014 w 9:00 Am—9:00 Pm Dimanche 15 juin 2014 w 9:00 Am—3:00 Pm Animateurs: Fr. Jean Robert Thémistocle Fr. Roland Moise Fr. Réginald Magloire Admission: $10.00 Adultes $5.00 Enfants de 6 à 12 Livret du Congrès: $5.00 Pour plus d’ informations, contacter: Le Ministère Haitien: 407-246-4922, Sr. Yvette Cétoute 407-371-7819 Sr. Marie Delius 321-947-8883 Did You Hear About The Party??? Celebration to Honor the IHM Sisters and Benefit the IHM Retirement Fund Sponsored by the Sisters of IHM Foundation Aug 9,2014 Marywood University, 6:00 pm Speaker, PJ Carlesimo Master of Ceremonies, Msgr. Joe Quinn Social Gathering before a Delicious Dinner All IHM Sisters Invited with no charge- Reservations Necessary, 570-346-5431 God Bless You! Sr. Ann Monica Bubser, IHM srbubser@yahoo.com, home YAM Community

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s