REFLECTIONS OF THE READINGS OF THE 6TH SUNDAY OF EASTER (May 25th, 2014)

logo

 

Proverbe de la semaine: «Ce ne sont pas les mauvaises herbes qui étouffent le bon grain, c’est la negligence du cultivateur» (Proverbe Arabe).
Proverb of the week: “It is not the weeds that choke the good seed; it is the farmer’s negligence” (Arabian Proverb).
Proverbio de la semana: “No son las malas hierbas que ahogan la buena semilla es la negligencia del agricultor” (Proverbio árabe).
**************************

REFLECTIONS OF THE READINGS OF THE 6TH SUNDAY OF EASTER (May 25th, 2014)
Acts 8, 5-8 +14-17; Psalm 66; 1 Peter 3, 15-18; John 14, 15-21

 

DSC_4377

 

By +Guy Sansaricq.

http://youtu.be/IIvpZJI8dzY

This Sunday liturgy points to both the feasts of the Ascension and Pentecost.

The feast of the Ascension this coming Thursday marks the happy conclusion of the earthly mission of Jesus. As the supreme high-priest, he offered the perfect sacrifice that reconciled men to God. He is the slain Lamb who through his blood purchased for God people of every race and tongue, nation and people. He is now worthy to receive honor and glory and to sit on the throne of majesty. The Psalmist’s Prophecy is fulfilled: “The Lord said to my Lord: Sit at my right hand.”May we who know the price he paid for our salvation come to mass this coming Thursday to ring out our joy for the Victory he won over death at Easter, a victory he graciously shares with us who believe.

The following Sunday, we will celebrate the feast of Pentecost the birthday of the Church. The Holy Spirit of the Risen Lord is poured upon the Church. Jesus shares his treasures with redeemed mankind. We are commissioned to bring the Good news of salvation and the riches of God’s grace to the farthest corners of the world. “The Father will give you another advocate the Spirit of truth. You will realize that I am in my Father and you are in me and me in you. .. and I will reveal myself to you.”

 

Both these feasts require a period of prayerful preparation. Jesus is the Lord of the new times. To grasp the significance of these feasts, we read today about the great rejoicing of the people of Samaria when they received the gift from above. May we emulate their joy! In the 2nd reading St Peter asks us to sanctify the Lord in our hearts and to always keep a clear conscience. May these Holy texts inflame your yearnibg for the GIFT! The Lamb’s victory is yours if only you believe and say YES!

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 6ème DIMANCHE DE PAQUES. (25 Mai 2014)
Actes 8, 5-8 +14-17; Psaume 66; 1Pierre 3, 15-18; Jean 14, 15-21 Par +Guy Sansaricq.

La liturgie de ce dimanche nous prépare aux fètes de l’Ascension et de la Pentecote.

L’Ascension que nous célébrons Jeudi prochain (ne l’oublie pas) marque la fin grandiose de la mission terrestre de Jésus. “Dans peu de temps le monde ne me verra plus.” Jésus ayant scellé de son sang la Nouvelle Alliance, retourne vers son Père. La prophétie du psalmiste s’accomplit: “Le Seigneur dit à mon Seigneur, assieds toi à ma droite.” Honneur est rendu à l’Agneau de Dieu qui acquit pour Dieu par son sang les gens de toutes langues et races, peuples et nations et a fait de nous un royaume de prètres.” Trésaille de joie au son de la trompette! La victoire du Roi est celle de tout son people!

Le Dimanche suivant, nous célébrerons la Pentecote, la venue de L’AUTRE AVOCAT qui nous conduira vers la vérité tout entière. L’Esprit fait irruption dans l’histoire humaine “La promesse est à tous ceux qui sont proches comme à ceux qui sont loin en aussi grand nombre que le Seigneur les appellera.” Ce feu sacré qui brule sans détruire est l’héritage du Christ à l’humanité. Dépèchons nous de l’accueillir!
VIENS ESPRIT-SAINT VIENS! ENFLAMME LES COEURS DE TES FIDÈLES!”

Ces deux semaines nous appellent à la prière. Livrons nous au Christ Vainqueur qui vient relever l’homme et le revètir de sa puissance. Ecoutons St Pierre: “Sanctifiez le Christ dans vos coeurs!” Que la joie des Samaritains telle que proclamée dans la première lecture augmente notre soif de l’Esprit!

“TERRE ENTIÈRE CHANTE TA JOIE AU SEIGNEUR! ALLELUIA! ALLELUIA!”
Bishop Sansaricq
***************************************

 

Madame Josephine Richardson Elizée-Mère de l’Année 2014

Sr Elysee

Roses

Le dernier dimanche de Mois de Mai est toujours consacré à la mère Haitienne considérée comme les “poto Mitan” (maitre-pilier) ou les heroines de la famille Haitienne. Le Centre National de l’Apostolat Haitien continue à vénérer les mères pour leur contribution exceptionelle à leur famille, à la société et à l’Église.

Je continue à me rappeler comment lorsque j’etais très jeune, c’etait toujours un plaisir pour mon frère et ma soeur de célébrer notre regrettée mère, une mère qui a accepté beaucoup de sacrifices pour nous éduquer Nous pensons en cette fête à toutes les mères Haitiennes paysannes et “Madan Sara” qui acceptent de prendre le risque d’aller dans les regions les plus réculées d’Haiti pour acheter les produits alimentaires pour les revendre afin de subvenir aux besoins de leur famille.

 

Nous pensons aux jeunes mères mono parentales qui ont un enfant sur les bras. Nous les encourageons à continuer à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour donner une bonne education à leur progeniture sans négliger la très importante dimension religieuse.

 

DSC_4626

Chaque Année le Centre National de l’Apostolat Haitien aime désigner une mère de l’Année. Cette Année Madame Josephine Elysée, ancienne étudiante du Collège Pastoral est reconnue par le Centre National de l’Apostolat Haitien comme la mère de l’année 2014 .. Elle vit aux Etats Unis depuis 46 ans et est l’une des ouvrières de la première heure de la pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn. On doit ajouter que Manmie Elysée est originaire du Mole St Nicolas-Haiti et qu’elle a eu 6 enfants. Elle est très active dans sa paroisse de St Jerome tout en étendant ses services à la communauté entire. Pleine de dynamism et d’initiatives, elle organise des pelerinages vers la plupart des sanctuaires de la region de Ny, NJ Ct et Pa. Elle est également très dévouée au service du Centre Nationaal de l’Apostolat.

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq profite de l’occasion pour presenter ses sincères félicitations à Manmie Elysée comme mère de l’année de 2014 en ces mots:
Chère Madame Elizée, je me fais le porte-parole de toute la communauté pour t’exprimer
L’affection de tout et chacun pour toi. Ton attention aux besoins des autres, ta discipline dans tout ce que tu entreprends, ta ferveur sincère, ton courage au travail sont des qualités exceptionnelles que nous admirons tous.
Tu as bien élevé tes enfants et mérites vraiment d’être présentée comme la mère de l’année. En demandant au Seigneur de te bénir ainsi que ta famille nous te proposons comme modèle à toutes nos jeunes familles.

Télé Solidarité profite de l’occasion pour avoir un entretien avec Manmie Elizée pour ecouter cet entretien clicquer sur ce link: http://www.youtube.com/watch?v=M1uH7Sab11E&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&feature=share&index=2

Le Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite une très bonne fête des Mères Haitiennes et demande au peuple de Dieu d’applaudir Manmie Elysée comme la mère de l’année de 2014
Frère Buteau (Brother Tob)
Pour le Centre National

Mrs. Josephine Richardson Elizée, Mother of the Year 2014

 

DSC_4614

Roses

The last Sunday of the Month of May is mother’s Day in Haiti. Haitian mothers are the real “Poto Mitan” (main pillar) or heroes of the Haitian family. The National Center of Haitian Apostolate highly venerate our mothers for their outstanding contribution to families, society and the Church.

I still remember when I was very young how it was always a pleasure for my brother and sister to celebrate our late mother, a mother who accepted so many sacrifices for our education. On this occasion, our hearts go out to all the peasant Haitian mothers and “Madan Sara” (itinerant merchants) who take up great risks to go into the most remote areas of Haiti to buy edible items which they then go out and sell in the cities, all this for the sake of supporting their family.

We think of the young single mothers who have a child on their arms . We encourage them to continue to do everything in their power to give a good education to their offspring and also for that matter a good religious education.

 

DSC_4616

Each year the National Center of the Haitian Apostolate picks a mother of the Year. This year Mrs. Josephine Elysée , a former student of Pastoral College is recognized by the National Center for Haitian Apostolate as the mother of the year 2014. She has been in the United States for 46 years. she is one of the early workers of the Haitian ministry in the Diocese of Brooklyn. Manmie Elysée is from Mole St. Nicolas -Haiti and has 6 children. She is very active in her home parish of St Jerome but at the same time extends herself to the service of the entire community. Rich in initiatives and dedication, she organizes Pilgrimages and always creates occasions for worship and celebrations. Her dedication to all the activities of the Haitian Center of the Apostolate is outstanding:

Bishop Guy has these words to her: “Very beloved Mrs Elizée. We feel very proud to designate you as the Mother of the year. You have beautifully raised your children. You really stand as a model all should look up to and imitate. You have clear priorities and organize your life around them. The task you undertake are always well planned and executed without a glitch. Everybody respects and love you. May God always keep you and your family in the palm of his hands.
TV Solidarité took the opportunity to have an interview with Manmie Elizée. To listen to this interview click on this link: http://www.youtube.com/watch?v=M1uH7Sab11E&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&feature=share&index=2

The National Center for Haitian Apostolate wish you a very happy Mother’s Day to the Haitian Mothers and asked the people of God to applaud Manmie Elyzée as the mother of the year 2014
Brother Buteau ( Brother Tob )
For The National Center

 

*******************************************************

A Milestone for Brother Reginald -Editorial

 

DSC_4622

The staff of The Weekly Bulletin is very pleased to inform the people of God that Brother Reginald Magloire has earned a master’s degree in education. Obtaining a university degree is never easy. Those who achieve it deserve our deepest respect. Their discipline, strength of character, their desire to acquire knowledge, and faithfulness in pursuing it are all qualities that deserve to be recognized.

Reginald is an immensely talented artist, a pianist who gives generously of his time to the church and prayer groups. Christian artists have a great role to play in the work of evangelization. The staff of The Weekly Bulletin of The National Center is pleased to take this opportunity to thank and congratulate all Haitian Christian artists for their contribution to the evangelization of our community.

Brother Reginald, a regular reader of The Weekly Bulletin, is the founder and president of the prayer group Radaka of Holy Innocents Parish in the Diocese of Brooklyn. He is an outstanding example of a well educated layperson with a vision and a great love for his community, a gold mine for the church and his parish. Recognizing his value, his friends have a few words to say to him on the occasion of his earning a master’s degree. We look forward to his success that he attributes first to the Lord. He wants to continue to the doctorate. We encourage him to grow in knowledge, the knowledge that he will always make service to others his priority.

Guilaine Aristide, former president the RADAKA prayer group, and one of the stars of the Haitian community in the Diocese of Brooklyn, salutes Brother Reginald in these words:

My Dear Brother Reggy:
Words cannot express how proud I am of you for this achievement in your life. It is amazing to see how determined you are in what you want to accomplish. I thank God for giving you the strength to persevere till the end. I know that it must have been hard, but you are the concrete manifestation of this verse from Philippians 4, that we can do all things through Christ who strengthens us. You are an inspiration to me. God bless you and CONGRATULATIONS on attaining your degree.
With Love,
Your sister,
Guilaine

TV Solidarité marked this event by interviewing Brother Reginald. To listen to the interview click on this link:
 http://www.youtube.com/watch?v=wqpZFvD9mzM&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&feature=share. Dear Reginald, we are all united with you in the Lord.

The staff of The Weekly Bulletin
****************************
Compliments à Reginald Magloire qui vient d’avoir une maitrise en éducation .

 

DSC_4616

Le Personnel est très heureux d’informer le Peuple de Dieu que le Frère Reginald Magloire vient d’avoir une maitrise en education.L’obtention d’un diplome universitaire n’est jamais facile. Ceux qui méritent cet honneur ont droit à notre plus profond respect. Leur discipline, leur force de caractère, leur desir d’acquérir le savoir, leur assiduité à la tâche sont autant de qualités qui les honorent.

Réginald est en même temps un artiste de grande classe qui joue bien à l’orgue et qui donne généreusement de son temps à l’Eglise et aux groupes de prière. Les Artistes chretiens ont un grand rôle à jouer dans le travail d’évangélisation. Le personnel du bulletin hebdomadaire du Centre National profite de l’occasion pour remercier et feliciter tous les artistes Chretiens Haitien pour leur contribution à l’evangélisation de notre communauté

Nous nous réjouissons de son succès que lui-même le premier attribue au Seigneur. Il veut continuer pour le doctorat. Nous l’encourageons à grandir dans la connaissance, cette connaissance qu’il saura toujours mettre au service des autres.

GuilaineAristide, ancienne presidente du Groupe de Prière RADAKA et l’une des étoiles de la communauté Haitienne du diocèse de Brooklyn félicite son frère Reginald en ces mots: Mon Cher Frère Reggy:

Les mots ne peuvent exprimer combien je suis fière de vous pour cette réalisation dans votre vie. Il est étonnant de voir comment vous êtes déterminé à ce que vous voulez accomplir. Je remercie Dieu qui vous a donné la force de persévérer jusqu’à la fin. Je sais que cela a dû être difficile, mais vous êtes la manifestation concrète de ce verset de Philippiens 4 que nous pouvons faire toutes choses par Christ qui nous fortifie. Vous êtes une source d’inspiration pour moi. Dieu vous bénisse et FÉLICITATIONS pour l’obtention votre diplôme. Avec amour,

Votre sœur,
Guilaine

Le Frère Reginald Magloire est parmi les lecteurs du bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien et il est aussi le president fondateur du groupe de Prière Radaka de la paroisse de Holy Innocents du diocèse de Brooklyn. Un laic bien éduqué , qui a de la vision et qui a un grand amour pour sa communauté est une mine d’or pour l’église et pour sa communauté.

Télé Solidarité profite de l’occasion pour avoir un entretien avec le Frère Reginald. Pour écouter cet entretien clicquer sur ce link: http://www.youtube.com/watch?v=wqpZFvD9mzM&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&feature=share

Cher Réginald, nous sommes tous unis à toi dans le Seigneur. Nous t’élevons vers Celui qui est la tête.
Qu’il te fasse franchir tous les obstacles pour que ses desseins bienveillants à ton égard s’accomplissent pleinement!
Le Personnel du Bulletin du Centre National
*************************************

 

Le Diocèse de Jacmel est en deuil.

Le regretté Mr. André Martin Edner Saturné

6 Janvier1923-12 Mai 2014

 

 

Fleurcondo

 

Le Centre National de l’Apostolat Haitien a le regret de vous annoncer le decès André Martin Edner Saturné le 12 Mai à 7:30Am à l’age de 91ans . Le regretté Mr. André Martin Edner Saturné est le Père de Son Excellence Monseigneur Launay Saturné , l’évêque du diocèse de Jacmel

 

Le Centre National de l’Apostolat Haitien presente ses sincères condoleances à son Excellence Monseigneur Launay Saturné, Michel Saturné, Maltine Saturné , Forbin Saturné , aux petits Enfants du regretté de Mr Saturné et à toute la famille ‘eprouvée par ce deuil

Les Funerailles ont eu lieu à Petit Goave le Jeudi 22 Mai à 8:30 en l’église Notre Dame l’assomption

Les Prières de son Excellence Mgr. Guy Sansaricq  et du Père Yvon Pierre sont avec son Excellence Mgr Launay Saturné et Famille en ce moment de tristesse

Le Centre National

 

 

*******************************************************************

 

 

Archidiocèse de Port-au-Prince: Entretien avec Monseigneur Vital Médé

Le jour de la Fête de St Yves, Monseigneur Vital Médé, vicaire general de l’archidiocèse de Port-au-Prince et Curé de la paroisse de St Yves était le grand invité de Brother Tob à Radio Télé Solidarité. Monseigneur Médé est parmi les grands batisseurs de foi de l’archidiocèse de Port-au-Prince. Le vicaire general d’un diocèse ou d’un archidiocèse est toujours le premier ministre de l’évêque ou de l‘archevêque au sein de l’Église Catholique. Donc vous pouvez comprendre la lourde responsabilité de Monseigneur Vital Médé.

Monseigneur Médé est originaire de Tomazeau. Il est ainsi le premier prêtre Haitien de la commune de Tomazeau et est le concitadin du Père Garcia Breneville ancien doyen du Grand Seminaire Notre Dame qui maintenant exerce son ministère dans l’archidiocèse de Boston. Le Père Garcia est très aimé et respecté au sein de la pastorale Haitienne de la diaspora pour sa grande proximité avec le peuple de Dieu et son grand amour pour l’Église Catholique Universelle. Monseigneur Médé a été ordonné le 3 Juillet 1976, il est un prêtre heureux qui a plus de 35 ans de vie sacerdotale . Monseigneur est un homme très simple, qui est très proche des prêtres de l’archidiocèse de Port au-Prince et pense que pour occuper une fonction au sein de l’Eglise il faut toujours voir la dimension de service que cela implique. Le souci d’étaler ses connaissance ou d’imposer son autorité sur les autres n’a pas sa place dans le Coeur du vrai serviteur.

Monseigneur Vital nous fit savoir que l’une des priorités de l’archidiocèse de Port-au-Prince est la creation de nouvelles paroisses car l’Église doit aller à la peripherie pour rencontrer le peuple de Dieu. Il est très conscient de l’expansion des sectes protestantes sur le terrain où l’Eglise Catholique ne semble plus ètre majoritaire. C’est ce qui explique que l’Église Catholique d’Haiti est en train de mettre des bouchées doubles pour son travail d’évangelisation au sein du peuple de Dieu. Il profita pour nous parler de la creation de la nouvelle paroisse de Notre Dame du Perpetuel Secours à Laserre-Croix-des-Bouquets .Il nous informa que sous peu le primat de l’Église Catholique d’Haiti Son Excellence Monseigneur Guire Poulard , l’archevêque de Port-au-Prince ira à la paroisse du Perpetuel Secours de Lasserre –une commune de la Croix des Bouquets afin d’installer Monseigneur Theodule Domond ,ancien vicaire general du diocèse de Jacmel comme Curé Fondateur. Il mentionna que cela prend de l’argent pour creer ces nouvelles paroisses et l’archidiocèse de Port-au-Prince ne dispose pas de ressources financières pour aider les prêtres fondateurs de ces nouvelles paroisses. Vous pouvez comprendre les defis de ces derniers en acceptant d’être le prêtre batisseur d’une nouvelle paroisse en Haiti. Parfois ces prêtres Batisseurs n’ont pas une maison ou un presbytère pour dormir. Il mentionna que l’autre priorité est d’arriver à une pastorale d’ensemble.

Monseigneur Medé a exercé son ministère dans plusieurs paroisses de l’archidiocèse de Port-au-Prince, il a passé 15 ans comme Curé de la Cathédrale.(1992-2007.) Depuis 2 ans il est le curé de la paroisse St Yves. Il se trouve que son entretien aujourd’hui coincide avec la fête patronale de St Yves, le patron des avocats. Il dit 5 messes chaque fin de semaine à la paroisse St Martin et St Yves. St Yves est toujours remplie à craquer pour les celebrations Dominicales. Il arrive à mettre un peu d’ordre surtout au niveau de la pastorale des Baptèmes. Avant son arrivée on avait au moins 150 baptèmes chaque Samedi maintenant le processus est régularisé.

Monseigneur Médé nous fit savoir que l’archidiocèse à Port au Prince a
11 Candidats pour l’ordination sacerdotale cette année et si tout se passe bien ces derniers seront ordonnés prêtres le dernier samedi du mois de Decembre 2014.

Monseigneur Médé evoqua aussi le problème de la reconstruction des églises et de la Cathedrale de l’archidiocèse de Port-au-Prince. Le projet de reconstruction de ces églises va à pas de tortue. Il ya une sorte d’impatience du coté d’Haiti car cela fait déjà 4 ans que ces églises sont detruites .
La grande question que l’on se pose: Mais si l’argent est disponible pourquoi faut-il tant de temps pour entreprendre les constructions?

Enfin Monsigneur Médé salue ses amis de la diaspora.
Monseigneur Médé est un homme d’église remarquable, simple et très proche du Peuple. Le personnel du bulletin du Centre National lui souhaite du succès et la grace du Seigneur dans son ministère en Haiti.

Frère Tob

 

 

Archddiocese of Port-au-Prince: Interview with Monsignor Vital Médé

On the feast day of St Yves, Monsignor Vital Médé, the vicar general of the Archdiocese of Port -au- Prince and the Pastor of St Yves Parish was the special guest of Brother Tob at Radio Télé Solidarité. Msgr. Médé is among the major builders of faith in the Archdiocese of Port-au-Prince. The vicar general is like the Prime Minister of the diocesan bishop or archbishop So you can understand the heavy responsibility he carries.

Msgr. Médé is from Tomazeau. So he is the first Haitian priest of the region He was born in the same town than Father Garcia Breneville former dean at the Seminary of Our Lady in Port-au-Prince currently exercizing ministry in Boston. Incidentally, Fr. Garcia is much loved and respected within the Haitian Diaspora because of his proximity to the people of God and his great love for the Church. Monsignor Médé ws ordained a priest on July 3,1976. He is a happy priest after 35 years in the priesthood. He is a very simple man, who is very close to the priests of the Archdiocese he serves and considers his position as one of service and certainly not as a way to lord it over his brothers.

Monsignor Vital told us that one of the priorities of the Archdiocese of Port -au- Prince is the creation of new parishes because the Church must go to the outskirts to meet the people of God. He is very conscious of the expansion of Protestant sects all around the country. The Catholic Church is no longer the religion of the majority of the people. This is why the Haitian Catholic Church is doubling her efforts at Evangelization. He also talked about the creation of the new parish of Our Lady of Perpetual Help in Laserre- Croix -des- Bouquets. Soon His Excellency Archbishop Poulard, the Primate of the Church in Haiti will be going to that place for the foundation of the new Parish. He will be installing Monsignor Theodule Domond former vicar general of the Diocese of Jacmel as the Cure Founder of of Our Lady of Perpetual Help.
It takes money to create new parishes and the Archdiocese has no financial resources to help the founders of new parishes. Pastors of new parishes in Haiti face a tremendous challenge. Frequently They have no house to live in and no meeting place besides the Church building itself.

Another priority of the Archdiocese is to unify the pastoral approach of the whole diocese.

Monsignor Mede has ministered in several parishes of the Archdiocese of Port -au- Prince. He spent 15 years as pastor of the Cathedral ( 1992-2007.) For the past two years he has been the pastor of the parish St Yves. It so happened that our conversation coincided with the Feast of St Yves, the patron saint of lawyers.
Msgr. presides over five Masses every weekend in both the churches of St Martin and St Yves. St Yves Church is always packed for the Sunday mass.

Before his arrival at St Yves there used to be some degree of havoc in the way the sacraments were administered. There used to be 150 Baptisms performed every Saturday. Now the procedure has been regulated.

Eleven young men are getting ready to be ordained priests in December of this year.

We also talked about the problem of reconstruction of churches and of the Cathedral of Port -au- Prince. The reconstruction of these churches advances at turtle steps. People are somewhat impatient for many congregations have been without a Church building for more than four years. The process of rebuilding is desperately slow.

Finally Mgr. Médé greets his friends in the Diaspora.

The Staff of the National Center’s Newsletter wishes him great success and many blessings in his ministry.

Brother Tob

*********************************************

 

Diocese Rokville Centre-Ste Martha Parish: Flag day

 

DSC_4557

May 17, 2014 Radio Télé Solidarité was at the parish of St. Martha in Uniondale to cover the mass marking the celebration of Haitian Flag Day. Nearly all the Haitian priests and deacons of the Diocese of Rockville Centre were present at this Eucharistic celebration .. Father Charlince Vendredy of the Haitian community of St. Boniface was the Celebrant and Father Nesly Jean Jacques of the parish of St. Bridget was the homilist.

Darcel Whitten Wilamowski – the coordinator of the Haitian ministry and Jemima Desroches, her assistant did their best to bring everyone together for this celebration . the church was not full to capacity. Some participants claimed that a mass in the late afternoon would have drawn more participants. We know how difficult it is to bring everyone together. We believe it is important for the Haitian population to turn in in large numbers on these special occasions because numbers count a lot in this society and even in the American church. God’s people was very happy to see the Beloved Father Moise, former coordinator of the Haitian ministry and pioneer of Flag Day in the Diocese of Rockville Centre standing in the sanctuary among the concelebrants . This gesture of Father Moses is a good example that any responsible leader must follow. It is clear the empty chair policy or any form of boycott will not help us as a multi-ethnic community if we want to play a larger role in the host society.

 

DSC_4531

Monfort Father Nesly Jean Jacques in his homily invited us to reflection. He lamented the fact that Haiti is the poorest country in the world. It is therefore up to us to meet the challenge. He reminded us of the history of the creation of the two-color flag. This celebration brought back to his mind the memory of his youth when all the school children of his time were motivated to participate in the celebration of Flag Day. He was always the leader of the pack. He insisted that our flag is a symbol and a source of pride for the entire Haitian community. He continued to tell us that our first flag was white, blue and red under Toussaint Louverture, the precursor of the independence of Haiti. He told us also that the flag was blue and red at the Congress of Arcahaie on May 18, 2003 which signifies the union between blacks and mulattoes. Under the rule of Dessalines the flag was changed to black and red as Dessalines’s motto was Liberty or death.


He insisted that Haiti was the first country of black race that took its independence. While some people always point to Haiti as the poorest country in the world, we may point to her distinctive greatness. He called on us to do something for the home country. It is not necessary to be president to do something for Haiti . He mentioned also the performance of Haitian artist Wyclef Jean in Germany. He recognizes that there is a crisis of authority; division ravages Haiti .
Father Jean Jacques received a standing ovation several times during his homily . Father Jean Jacques is the priest affected to the Haitian community in the parish of St Bridget in Westbury. To listen to the homily of Father Jean Jacques click on this link:

This was a very emotional celebration , Dr. Micheline Dole, president of the NY chapter of Haitian Physicians, Sister Bruno of the congregation of the Sisters of the Daughters of Mary were present. The performance of the St Martha choir was excellent. So also was the performance of the youth of the parish of St. Bridget in the cultural part . I was happy to meet many friends and friends of the parish of Ste Martha. Deacons Hernest Bellevue , Deacon Egenou and Father Rony Fabien , the spiritual leader of the vibrant Haitian Community of Ste Martha Parish did everything to help us to do the reportage of this mass. Again a big thank you Deacon Bellevue , Egenou . and Father Fabien

The National Center for Haitian Apostolate encourages Haitians to work together for the greater good of the Haitian community of Long Island

Brother Tob

 

 

Célébration eucharistique à Uniondale pour fêter le bicolore haïtien

 

DSC_4560

Le 17 mai 2014 Télé Solidarité était à la paroisse Ste Martha à Uniondale pour couvrir la messe de l’anniversaire du drapeau haïtien. Presque tous les prêtres et diacres haïtiens du diocèse de Rockville Centre étaient présents à cette célébration eucharistique. Le Père Charlince Vendredy, de la communauté haïtienne de St Boniface, était le célébrant principal et le Père Monfortain Nesly Jean Jacques, de la paroisse de Ste Brigitte, était l’homeliste.

< iframe width=”560″ height=”315″ src=”//www.youtube.com/embed/Dfo3quiIMVs” frameborder=”0″ allowfullscreen>

Darcel Whitten-Wilamowski, la coordonnatrice de la pastorale haïtienne et Jemima Desroches, son assistante, ont fait de leur mieux pour mettre tout le monde ensemble pour cette grande célébration. Cependant, l’église n’etait pas remplie. Certains participants prétendaient qu’une messe en fin d’après-midi aurait eu plus de participants. Nous savons que ce n’est pas encore facile de réunir tout le monde, mais nous pensons qu’il est important pour ces genres de célébration que la population haïtienne soit présente en grand nombre.

 

DSC_4515

Le peuple de Dieu était très content de revoir le Père Moïse Aimé, ancien coordonnateur de la pastorale haïtienne et pionnier de la fête du drapeau au sein de la pastorale haïtienne du diocèse de Rockville Centre, parmi les prêtres concélébrants. Ce geste du Père Moïse est un bon exemple que tout leader responsable devrait suivre. C’est clair, la politique de la chaise vide ou le boycott ne va pas du tout nous aider comme communauté. Il est de ce fait important de faire preuve de sagesse et d’avoir une bonne vision dans cette société qui ne fait pas vraiment de cadeau. Plus nous acceptons de nous asseoir pour travailler ensemble afin de mieux structurer notre communauté, plus nous aurons une meilleure possibilité de prendre de bonnes décisions pour progresser.

DSC_4523

Le Père Monfortain Nesly Jean Jacques dans son homélie pour la fête du drapeau nous a invité à réfléchir disant que “Haïti n’est pas le pays le plus pauvre de la planète, c’est à nous de relever le défi”. Il nous dressa un portrait de la création du drapeau bicolore. Cette fête lui rappela sa jeunesse; les jeunes de son époque étaient toujours motivés pour participer à la fête du drapeau et il était toujours le chef de peloton. Il insista sur le fait que “notre drapeau est un symbole et une source de fierté pour toute la communauté haïtienne”. Il profita pour nous informer que “notre premier drapeau etait blanc, bleu et rouge à l’époque de Toussaint Louverture, le précusseur de l’indépendance d’Haïti”. Il continua pour nous dire aussi que “le drapeau etait bleu et rouge au congrès de l’arcahaie le 18 mai 2003 avec l’union entre Dessalines et Pétion qui signifiait l’union entre les noirs et les mulâtres” et “sous le gouvernement de Dessalines le drapeau a changé en noir et rouge et Dessalines avait pour devise Liberté ou la mort”.

En outre, selon le Père Jean Jacques, Haïti a deja passé 10 drapeaux. Il insista pour souligner que “Haïti est le premier pays de race noire qui a pris son independence” et lorqu’on parle d’Haïti on dit toujours que “c’est le pays le plus pauvre”: avis qu’il ne partage pas. Il croit aussi que, contrairement à ce que pensent baeucoup d’haïtiens, “il n’est pas nécessaire d’être président pour faire quelque chose pour Haïti”. Il fit allusion à la performance musicale de l’artiste haïtien Wyclef Jean à la coupe du monde en Allemagne en 2006. Le P. Jean Jacques reconnait qu’“il y a une crise d’autorité et une forte division qui rongent Haïti”. Il a été très ovationné au cours de son homélie. Rappelons qu’il est le leader spirituel de la communauté haïtienne de la paroisse de Westbury. Pour écouter l’homelie du Père Jean Jacques clicquer sur ce link (lien):

 

 

DSC_4532

En somme, ce fut une cérémonie très émouvante. Le Docteur Micheline Dole, présidente de l’Association des Médecins Haïtiens du chapitre de New York et Sr Bruno, de la congrégation des Filles de Marie étaient présentes à cette cérémonie.La performance de la chorale de Ste Martha était excellente, sans oublier celle des jeunes de la paroisse Ste Brigitte dans la partie culturelle. J’étais heureux de rencontrer plusieurs amis et amies de la paroisse Ste Martha. Les diacres Hernest Bellevue Egenou et le père Rony Fabien, leader spirituel de la vibrante Communauté Haitienne de la paroisse de Ste Martha qui ont tout fait pour nous aider à faire le reportage de cette messe . Encore une fois un grand merci à tout un chacun.

< iframe width=”560″ height=”315″ src=”//www.youtube.com/embed/YZLrirkm1vk” frameborder=”0″ allowfullscreen>

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien encourage les haitiens à travailler ensemble pour le plus grand bien de leur communauté de Long Island.

Frère Tob

 

********************************************************************

 

Paroisse Notre Dame Du Perpetuel Secours-Laserre : Installation de Monseigneur Domond

 

Perpetual Help

Mgr Domond

Le personnel du bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien est très heureux de vous informer que Monseigneur Theodule Domont est nommé curé fondateur de la paroisse de Notre Dame du Perpetuel secours à Laserre. Monseigneur Theodule Domond est un serviteur dans la vigne du Seigneur. Il sera installé le Dimanche 25 Mai 2014 par le primat de l’Église Catholique d’Haiti, Son Excellence Monseigneur Guire Poulard, l’archevêque de Port-au-Prince

Laserre est une region tout proche de la Croix-Des Bouquets et les habitants de Laserre sont des catholiques fervents et des gens qui sont très soucieux de l’education de leurs enfants.

Monseigneur Domont est l’ancien administrateur Apostolique et vicaire Géneral du diocèse de Jacmel. Il est le responsable du conseil pastoral de la famille pour l’archidiocèse de Port-au-Prince

Monseigneur Domond a accordé un entretien à Brother Tob à Radio Solidarité à l’occasion de son installation comme le Curé Fondateur de la paroisse de Notre Dame du Perpetuel Secours . Son entretien sera Diffusé à Radio Solidarité le Dimanche 25 Mai 2014 à 8:00Pm

Le Personnel du Bulletin hebdomadaire du Centre National souhaite du succès à Monseigneur Domont dans son ministère à la paroisse de Notre Dame du Perpetuel Secours à Laserre

Brother Tob

Monsignor Theodule Domont- Pastor founder of the parish of Our Lady of Perpetual Help in Laserre.

 

Perpetual Help

The Newsletter Staff of the National Center of the Haitian Apostolate is pleased to Inform you that Monsignor Theodule Domont has been assigned as the Pastor founder of the parish of Our Lady of Perpetual Help in Laserre. Monsignor Domond is a faithful servant in the Lord’s vineyard. He will be installed on Sunday, May 25, 2014 by the Primate of the Church Catholic in Haiti, His Excellency Archbishop Guire Poulard, the Archbishop of Port -au-Prince.

Laserre is a region close to Croix des Bouquets. It’s local population is made up of devout Catholics, people who are very concerned about the education of their children.

 

Mgr Domond

Monsignor Domont is a former Apostolic administrator and also a former Vicar General of the Diocese of Jacmel. He heads the pastoral council on Family for the Archdiocese of Port -au-Prince .

Monsignor Domond gave an interview to Radio Solidarity on the occasion of his installation as the Pastor founder of the parish of Our Lady of Perpetual Help. His interview will be broadcast on Radio Solidarity on Sunday, May 25, 2014 at 8:00 Pm

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center wishes success and the Lord’s blessing on Monsignor Domont in his new assignment.
Brother Tob

*******************************

 

Diocese of Brooklyn: Father St Charles Borno 10th Sacerdotal Anniversary

 

Father Borno

Congratulation beloved Fr. Borno! On June 5th you will mark your tenth anniversary as a priest. You rejoice in thanksgiving and we too share your joy and your gratitude to the Lord!

The priest is one who responds to a mysterious calling from above, one who is anointed for the service of God’s people. He is a conveyor of God’s grace.

We who have watched you taking resolute steps on your journey thank the Lord for your faithful, dynamic and humble performance. You have allowed God’s grace to carry you on your path. We pray to our great Head-Shepherd to continue to inspire and sustain you all along the road ahead. We pray and trust with all our hearts that you will fulfill your destiny in giving honor to God by all you say and do.

Blessings in abundance be yours on this festive anniversary!

Your big Brother +Guy
The personal of Télé Solidarité was happy to have an interview with Father Borno St Charles, the first black pastor of St Teresa o Avila church and vice director of Télé Solidarité. To hear the interview click on this link:
Celebrating Glprious
10th Anniversary of Ordination of Reverend Saint Charles Borno.
Saturday, June7, 2014
St. Teresa of Avila church
563 Sterling Place
Brooklyn NY 11238
Reception to follow at
The church Hall
$50,00 per person
For Information: Please contact: 718-622-6500

***********************

Jesuit Superior General to Resign in 2016
In All Things
James Martin, SJ |

The Jesuit Curia has approved our sharing this news, released today:

 

adolfo_and_francis

The Superior General of the Society of Jesus, Father Adolfo Nicolas, SJ, will submit his resignation, with the approval of Pope Francis, to the Jesuits in late 2016, because of his advanced age (78). Fr. Nicolas has, as is the Constitutions of the Society of Jesus require, convoked a General Congregation of Jesuits (the 36th in our almost 500 year history) to elect his successor “during the final months of 2016.” He remains Superior General, with full powers, until the General Congregation accepts his resignation. And, as is our tradition, the General Congregation (made up of delegates from every Jesuit province around the world) will elect his successor.

He wrote in a letter to the whole Society today: “Several years have passed since my election as Superior General of the Society and I have recently reached the age of 78. Reflecting on the coming years, I have reached the personal conviction that I should take the needed steps towards submitting my resignation to a General Congregation. After obtaining the initial approval of the Assistants ad providentiam and having informed his Holiness Pope Francis, I formally consulted the Assistants ad providentiam and the Provincials, as our law requires (NC 362). The result of the consultation is favorable towards the convening of a General Congregation.”

On a personal note, Father Nicolas has been notable for not only his warm personality, his deep spirituality, and his consistent calls for Jesuits to be men of depth, freedom and commitment, but also for his close relationship with Pope Francis. Father Nicolas is beloved by every Jesuit I know.

**********************

 

 

Guyane

Plus de salaire pour les prêtres
France-Guyane
Thomas FETROT

Bishop Lafont

Monseigneur Lafont, évêque de Guyane, conteste la décision du conseil général (photo d’archives)
Le président du conseil général, Alain Tien Liong, a officiellement annoncé que la collectivité ne versera plus de rémunération aux prêtres de Guyane. Une décision que l’évêque, Monseigneur Lafont, entend « contester » .
Alain Tien Liong a tranché. Après des années de valse-hésitation, le président du conseil général de Guyane a pris la décision de mettre un terme à une anomalie républicaine.
Désormais – officiellement depuis le 1er mai – le Département n’assumera plus le versement des rémunérations mensuelles des prêtres catholiques de Guyane. Un choix vivement critiqué par l’évêque, Monseigneur Lafont, qui affirme avoir l’intention de le « contester » .
« INÉLÉGANT »
« Il est dommage que ça se passe comme ça, commente l’évêque. Au départ, le conseil général avait pris une délibération qui prévoyait de ne pas remplacer le salaire des prêtres sur le départ. Et là, je reçois un courrier le 14 mai qui m’avertit qu’à partir du 1er mai plus aucun salaire ne sera versé. C’est inélégant et pas très juste vis-à-vis de toutes ces personnes. »
Monseigneur Lafont indique que le responsable du Vatican à Paris a été prévenu de la situation. « Il me conseille de faire ce que j’ai prévu de faire, c’est-à-dire contester la décision » , assure l’homme d’Église. Tout en précisant qu’il « ne faut pas compter » sur le Vatican pour prendre le relais de la collectivité pour rémunérer les prêtres. « Il va falloir qu’on compte sur les gens d’ici » , explique-t-il. Les fidèles.
Alain Tien Liong estime que le moment est venu de mettre un terme à une situation inédite en France. Car la Guyane est le seul département à devoir verser un salaire aux prêtres. Sans percevoir la moindre dotation spécifique pour assumer cette charge. Or, si la comparaison avec l’Alsace-Moselle est régulièrement invoquée, elle s’avère quelque peu inappropriée. En effet, c’est l’État qui s’acquitte pour ce territoire du paiement des salaires des prêtres. Pas le Département.
« L’ÉTAT EMBARRASSÉ »
Le président du conseil général est conscient de la controverse que va entraîner sa décision. « Même l’État est embarrassé, affirme-t-il. J’ai eu un entretien avec le préfet à ce sujet et je lui ai suggéré de prendre en charge les salaires. C’est un sujet qui a été discuté de nombreuses fois et l’arrêt des rémunérations a été repoussé à plusieurs reprises. » Des rémunérations qui représentent, annuellement, un budget de près d’un million d’euros.
« MINABLE »
Considérés comme des salariés de catégorie B, les 33 prêtres de Guyane touchent environ 1 500 euros par mois. Quant à l’évêque (catégorie A), sa rémunération mensuelle s’élève à 1 800 euros. D’ailleurs, elle est la seule à avoir été maintenue par le conseil général. Une exception que Monseigneur Lafont qualifie de « minable » , en précisant : « Qu’ils aient le courage de tout arrêter! Là, c’est comme s’ils voulaient me garder de leur côté. »
Pour Alain Tien Liong, il s’agit essentiellement de répondre à des « réalités économiques » . Une décision historique, très éloignée du champ électoraliste.
Seuls les catholiques
Les membres du culte catholique sont les seuls à pouvoir être rémunérés par le conseil général.
Pour une raison simple : l’unique texte qui régit les cultes en Guyane est l’ordonnance royale de Charles X, datée du 27 août 1828. Or, celle-ci ne reconnaît que le culte catholique. Imams, rabbins ou pasteurs n’ont donc jamais pu y prétendre.

Le Conseil Général ne paie plus les prêtres
• Jessy Xavier
• Publié le 19/05/2014 | 15:27, mis à jour le 19/05/2014 | 15:27
La décision est tombée comme un couperet pour les hommes d’églises, le Conseil Général ne leur paie plus de salaires. La décision est effective au 1er mai. Un courrier d’information du président Alain Tien-Long daté du 14 mai a été adressé à l’évêque Emmanuel Lafont qui fustige la méthode.

© guyane 1ère

Le torchon brûle entre l’évêque de Guyane Emmanuel Lafont et Alain Tien-Liong le président du Conseil Général. La collectivité a décidé de cesser de rémunérer les prêtres à la fin de ce mois. Une décision prise sans concertation selon l’évêque qui a d’ailleurs signé un communiqué qui a été lu dans les paroisses de Guyane ce dimanche.
Une décision légitime selon le Conseil Général
Une déclaration que n’a pas apprécié le président Tien-Long. Il s’appuie sur une délibération de sa collectivité adoptée le 19 décembre 2011 pour justifier l’arrêt des rémunérations versées aux curés. Un document qui fixe l’effectif du clergé pris en charge à 32 membres, une mesure exceptionnelle et transitoire valable jusqu’à la mise en oeuvre de la collectivité unique en 2014. Le conseil général a appliqué cette délibération même si la nouvelle assemblée ne prendra naissance qu’en 2015. Un choix légitime et pris en parfaite cohérence vis à vis de l’évêché affirme le président. La rémunération des prêtres coûtait 1,1 million d’euros par an à la collectivité départementale qui ne peut plus se permettre cette dépense ajoute le chef de l’exécutif départemental.
Une transition difficile
Pour les prêtres de Guyane, la transition sera difficile. En France leur traitement varie entre 800 et 1000€ net. La première source de contribution sont les deniers de l’église. C’est un fonds qui est essentiellement constitué lors d’une campagne annuelle. Il sert également à payer les personnes laïques.
Vient ensuite la quête, lors des messes ordinaires. Les autres ressources proviennent des offrandes lors des messes spéciales, des dons pour les baptêmes, mariages et enterrements, enfin il y a les legs et assurance à destination de l’église.

 

*********************************************************

 

U.S. Nuns Haunted by Pierre Teilhard de Chardin?
In All Things
David Gibson – Religion News Service | May 22 2014

Nuns in US

 

Are American nuns paying for the sins of a Jesuit priest who died in the 1950s?
It might seem that way, given the ongoing showdown between doctrinal hard-liners in the Vatican and leaders representing more than 40,000 U.S. sisters, with one of Rome’s chief complaints being the nuns’ continuing embrace of the notion of “conscious evolution.”
To many ears, “conscious evolution” probably sounds like a squishy catchphrase picked up after too much time in a New Age sweat lodge, and that’s pretty much how Cardinal Gerhard Mueller, head of the Vatican’s Congregation for the Doctrine of the Faith, views it.
The German theologian bluntly told heads of the Leadership Conference of Women Religious last month that the principles of “conscious evolution” — that mankind is transforming through the integration of science, spirituality and technology — are “opposed to Christian Revelation” and lead to “fundamental errors.”
That’s tough talk, and Mueller warned them that if the nuns persist in pursuing such dangerous ideas, Rome could cut them loose.
Yet those principles, and indeed the very term “conscious evolution,” also lead directly back to Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955), a French Jesuit who was by turns a philosopher and theologian, geologist and paleontologist.
It was Teilhard’s thinking about humanity’s future evolution that got him in trouble with church authorities, however.
Teilhard argued, for example, that creation is still evolving and that mankind is changing with it; we are, he said, advancing in an interactive “noosphere” of human thought through an evolutionary process that leads inexorably toward an Omega Point – Jesus Christ — that is pulling all the cosmos to itself.
“Everything that rises must converge,” as Teilhard put it, a phrase so evocative that Flannery O’Connor appropriated it for her story collection. This process of “complexification” — another of his signature terms — is intensifying and Catholic theology could aid in that process if it, too, adapts.
Now, that’s a perilously brief sketch of what is an intricate and often impenetrable series of concepts, but that language is enough to show why, as early as the 1920s, Teilhard’s Jesuit superiors barred him first from publishing and then from teaching, and then effectively exiled him to China to dig for fossils (which he did with great success).
In fact, most of Teilhard’s works were not published until after his death, and in 1962 a nervous Vatican issued a formal warning about “the dangers presented by the works of Fr. Teilhard de Chardin and his followers.”
Yet if few remember who Teilhard was, his views on faith and science continued to resonate, and today, remarkably, he’s actually enjoying something of a renaissance.
Pope Emeritus Benedict XVI, for example, who as a young theologian named Joseph Ratzinger criticized Teilhard’s views, a few years ago praised Teilhard’s “great vision” of the cosmos as a “living host.” That raised a few eyebrows and prompted Benedict’s spokesman to clarify that “by now, no one would dream of saying that (Teilhard) is a heterodox author who shouldn’t be studied.”
Benedict’s successor, Pope Francis, has also invoked Teilhard-sounding concepts about the ongoing development of human consciousness, and Vatican observers say it would not be surprising if Teilhard made an appearance in an encyclical on the environment that Francis is currently writing.
Teilhard “is definitely being quoted or invoked in ways we haven’t seen in decades, and really never before by the Roman magisterium,” said the Rev. Paul Crowley, a Jesuit at Santa Clara University who has studied Teilhard.
Crowley said one reason for the reconsideration is that reality caught up with Teilhard’s ideas: The growing global ecological crisis is prompting demands for the kind of holistic scientific and moral response Teilhard would have endorsed, and the Internet is itself a digital “noosphere” of universal interconnectivity.
At the same time, scholars such as David Grummett and Sister Elizabeth Johnson have been honing and deploying Teilhard’s often arcane ideas, and the American Teilhard Association has an agenda busy with conferences and publications. It is “the emergence of Teilhard de Chardin,” as John Haught titled a 2009 essay in Commonweal magazine.
There’s even a major documentary on Teilhard in the works, with a blurb from NPR’s Cokie Roberts: “Bringing Teilhard de Chardin alive to another generation could not come at a more opportune time.”
So how is it that the American nuns are getting tripped up by Teilhard just as Teilhard is becoming cool again?
The problem is, as Crowley put it, that for every serious Teilhard scholar “there are nine New Age types who invoke Teilhard’s name” — and often botch the pronunciation.
Granted, Teilhard remains his own worst enemy. He was as much mystic as scientist, and his concepts could be so idiosyncratic and esoteric that they fed right into the ecology-and-spirituality movement that blossomed in the 1970s and beyond. Teilhard tends to be quoted by the left the way G.K. Chesterton is cited by the right — frequently and to great effect, but often torn from any meaningful context.
To be sure, Teilhard’s disciples, including author and lecturer Barbara Marx Hubbard, whose invitation to address the American nuns in 2012 continues to irk some in Rome, helped keep his legacy alive.
But at this point the Catholic Church may need to take Teilhard more seriously if it is to take him back from his fan base outside traditional religion.
Teilhard “needs substantive theological attention,” Crowley said. “What we need to do is to separate the gold from the dross and appropriate it in new ways.”

 

 

***********************************************************************

Le pape François dans les pas de Paul VI en Terre sainte
PAR ISABELLE DE GAULMYN

 

Francois24 Mai

–>
Quoi de plus banal, en apparence, que la rencontre qui doit avoir lieu à Jérusalem dimanche 25 mai entre le pape François et le patriarche Bartholomeos Ier de Constantinople ? Il s’agit, explique-t-on, de fêter, cinquante ans après, celle qui a eu lieu entre Paul VI et Athénagoras de Constantinople dans le même lieu, le 5 janvier 1964. Mais aujourd’hui, le patriarche d’Orient et le pape latin se connaissent bien. Bartholomeos a déjà rencontré François à plusieurs reprises, tout comme son prédécesseur, Benoît XVI, et leurs rendez-vous ne font donc plus « événement ».
Au cœur du concile Vatican II
Trompeuse apparence. En réalité, cette fameuse rencontre de 1964 reste un enjeu crucial pour le christianisme actuel. À l’époque, c’était la première fois depuis 525 ans que les deux responsables les plus élevés des Églises d’Orient et d’Occident parlaient et priaient ensemble. Cela fut d’ailleurs suivi par la levée réciproque des sentences d’excommunication datant du schisme de… 1 054.
Surtout, le voyage de Paul VI s’est tenu au cœur du concile Vatican II, où l’Église catholique redécouvrait les autres Églises chrétiennes, et en particulier les Églises d’Orient. Leur organisation, basée sur la synodalité, c’est-à-dire une forme de décision partagée, a amplement inspiré les théologiens catholiques de Vatican II. Tous s’étaient mis à espérer la réalisation rapide de l’unité entre les Églises chrétiennes, impliquant une remise en cause de l’hypercentralisation de l’Église romaine, de sa forte hiérarchisation, de façon à promouvoir une plus grande collégialité entre les évêques, et un meilleur partage du pouvoir, dans une « Église communion ».
L’Église catholique est restée centralisée
Or, cinquante ans après, force est de constater que rien ou presque n’a changé. L’Église catholique est restée romaine, centralisée, hiérarchisée. Le dialogue avec les autres Églises patine. La grande encyclique de Jean-Paul II, Ut unum sint, qui proposait de remettre en cause le pouvoir du pape pour faire avance l’œcuménisme, n’a pas eu de retombées pratiques.
En se mettant dans les pas de Paul VI, le pape François souligne la nécessité de reprendre ce travail où son lointain prédécesseur l’a laissé. Le pape argentin connaît bien les chrétiens d’Orient (en Argentine, les communautés maronites et melkites sont importantes). Il appelle de ses vœux une plus grande synodalité du catholicisme latin. On se souvient que, dès son élection, il a insisté sur son titre d’évêque de Rome, et non de pape. Pour l’inauguration de son pontificat, il a tenu à être accompagné par les patriarches des Églises catholiques orientales.
Urgence œcuménique
Cet anniversaire rappelle aussi l’urgence œcuménique, dans cette Terre sainte plus qu’ailleurs. La situation des chrétiens y est aujourd’hui plus dramatique qu’en 1964, plus aussi que lors de la visite de Benoît XVI en 2009, après la tragédie syrienne. Dans ce Proche-Orient, les chrétiens ont payé cher, au VIIe siècle, le prix de leurs divisions. Ils le paient aujourd’hui aussi, tant le clanisme et les rivalités qui marquent encore les communautés chrétiennes d’orient nuisent à leur survie comme minorité. Ce qu’avait très bien montré le synode pour les évêques du Moyen-Orient de 2010. Ce que veut leur signifier à son tour le pape François, en reprenant pour ce pèlerinage le bâton de Paul VI.
Isabelle de Gaulmyn

L’affaire Bertone entraîne une perte nette pour la « banque du Vatican »
Le bilan 2013 de l’Institut pour les œuvres de religion enregistrera une perte de 15 millions d’euros à la suite d’une opération financière favorisée par l’ancien secrétaire d’État du Saint-Siège au profit d’une société italienne amie
ALBERTO PIZZOLI/AFP
Le cardinal Tarcisio Bertone, alors secrétaire d’État, lors de la dernière audience générale de Benoît XVI, le 27 février 2013 sur la place Saint-Pierre.
Avec cet article
Le cardinal Bertone sous le coup d’une enquête pour détournement de fonds
La mauvaise gestion du passé n’a pas fini d’être soldée à l’Institut pour les œuvres de religion (IOR). La certification des comptes par le cabinet Deloitte est toujours en cours mais il apparaît déjà certain que le rapport annuel 2013 de la « banque du Vatican », qui sera publié cet été, affichera une perte de 15 millions d’euros, a confirmé à La Croix une source de l’établissement financier du Saint-Siège.
Comme l’a révélé le quotidien allemand Bild du 20 mai, cette perte nette provient directement d’une opération financière, facilitée par le cardinal Tarcisio Bertone, alors président de la commission cardinalice supervisant l’IOR, au profit d’une société de production audiovisuelle italienne, Lux Vide, proche de l’ancien numéro deux du Vatican.
Cette société, fondée en 1992 par Ettore Bernabei et détenue en majorité par cette famille, produit des films sur des sujets catholiques, tels Mère Teresa, Padre Pio, Don Bosco ou saint Philippe Néri, comme les énumère la presse italienne couvrant largement l’affaire ce 21 mai.
Une perte sèche au final assumée par l’IOR
Un prêt en obligations convertibles en parts dans le capital de Lux Vide avait été souscrit en 2009 par la société auprès de la banque Intesa Sanpaolo.
À l’échéance du prêt trois ans plus tard, Ettore Bernabei s’est retourné vers le Vatican, dont une fondation proche a repris les titres dans Lux Vide liés au prêt. Ces parts ne valant rien, la perte financière est portée au final par l’IOR.
Dans son livre L’homme qui ne voulait pas être pape (Albin Michel), paru en janvier dernier, Nicolas Diat faisait déjà état d’une « entreprise de production audiovisuelle, ouvertement catholique, sollicitant une aide financière ».
Aucun démenti
« Ceci n’est pas une affaire de recyclage d’argent sale ou de malversation mais un mauvais investissement lié à l’interférence d’un cardinal, ce qui ne serait plus possible aujourd’hui avec nos nouvelles règles de transparence », fait-on valoir aujourd’hui dans l’entourage de l’actuel président de l’IOR, Ernst von Freyberg, arrivé courant 2013 après ces décisions.
Son prédécesseur, Ettore Gotti Tedeschi, s’était opposé à cette opération aventureuse, en vain, selon la presse italienne.
Le porte-parole du Vatican, P. Federico Lombardi, n’a ni démenti ni confirmé l’affaire, indiquant seulement le 20 mai qu’« aucune enquête pénale » n’était en cours contre le cardinal Bertone. Ce dernier a déclaré le même jour que l’opération avec Lux Vide avait été conclue normalement avec l’IOR.
Dernière réunion de la commission sur les structures économiques et administratives
Le cardinal italien a récemment fait l’objet d’une controverse cette fois immobilière, au sujet du réaménagement d’un vaste appartement au Vatican. Cette opération, dénoncée par Nicolas Diat dans son livre, a été décrite ensuite par le quotidien La Repubblica.
Ces deux affaires surviennent à un moment où le pape François s’emploie à réviser la gouvernance économique du Saint-Siège.
La commission référente d’experts sur les structures économiques et administratives, qu’il a établie l’été dernier pour le conseiller dans ce domaine, tient ces jours-ci sa dernière réunion avant dissolution.
Sébastien Maillard (à Rome)
***********************

RCA: Le playdoyer de l’Archevêque de Bangui pour la paix

 

Archeveque Bangui

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (au centre) s’est réuni avec les chefs religieux de la République centrafricaine en mars 2014. De gauche à droite: Imam Omar Kobine Layama, le révérend Nicolas Guérékoyamé Gbangou et Mgr Dieudonné Nzapalainga.UN Photo/Eskinder Debebe
Monseigneur Dieudonné Nzapalainga est l’Archevêque de Bangui, la capitale de la République centrafricaine. Il est aussi le Président de la Conférence des évêques de la RCA et membre de la plateforme qui regroupe musulmans, protestants et catholiques.
Monseigneur Dieudonné Nzapalainga vient de faire le tour des grandes villes et capitales à travers le monde pour plaider en faveur du retour de la paix dans son pays et de la coexistence pacifique entre différentes communautés en RCA.
De retour à Bangui, il s’exprime sur d’éventuels signes de changement positif dans la situation qui prévaut actuellement en Centrafrique. Pour lui il faut promouvoir « la cohésion sociale, l’unité, la paix, le brassage, la mixité, le vivre ensemble et c’est cela que nous devons rechercher ».
Dieudonné Nzapalainga décrit aussi brièvement le programme que l’Église catholique et ses partenaires lancent actuellement en RCA en tenant compte de la base. « Cela veut dire que chaque village doit se retrouver comme on le fait en Afrique autour de l’arbre à palabres pour se dire des choses; que ce qui s’est passé, pourquoi c’est arrivé, qui a fait quoi, comment faire et quelle responsabilité prendre »…
L’Archevêque de Bangui est convaincu qu’au fond de chaque Centrafricain il y a une envie, un fort désir de sortir de la crise actuelle avec le travail des autorités de la période de transition et le concours de la communauté internationale.
Interview: Monseigneur Dieudonné Nzapalainga,Archevêque de Bangui de la République centrafricaine; propos recueillis par Jean Pierre Amisi Ramazani)
************************************
La mauvaise alimentation plus nuisible que le tabac pour la santé, déclare un expert onusien
Photo:UN rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation
La mauvaise alimentation est à présent une menace plus importante pour la santé mondiale que le tabac, a déclaré ce lundi le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation.
Selon Olivier De Schutter, l’obésité continue de progresser à travers la planète entrainant le diabète, les maladies cardiaques et d’autres complications de santé.
Le surpoids est notamment attribué au fait les personnes se nourrissent d’aliments transformés qui sont haut en valeur énergétique et pauvre sur le plan nutritionnel.
L’expert onusien exhorte la communauté internationale à s’unir comme elle l’a fait pour la lutte contre le tabac et convenir d’un nouvel accord visant à réglementer les régimes alimentaires malsains.
Il a souligné que malgré les signes de plus en plus inquiétants et les actions prioritaires bien identifiées, la communauté internationale continue à ne pas prêter suffisamment attention à l’aggravation de l’épidémie d’obésité et d’alimentation déséquilibrée.
Dans son rapport de 2012 au Conseil des droits de l’homme, le Rapporteur spécial avait identifié cinq actions prioritaires pour répondre aux questions de l’obésité et une alimentation déséquilibrée dont la taxation des produits malsains ; la réglementation des aliments riches en graisses saturées, en sel et en sucre; lutter contre la publicité de la malbouffe ; et soutenir la production alimentaire locale afin que les consommateurs aient accès à des aliments sains, frais et nutritifs.
Selon Olivier de Schutter les gouvernements ont mis l’accent sur l’augmentation de la disponibilité croissante de calories, sans faire la distinction du type de calories proposés, à quel prix, à qui ils sont mis à disposition, et comment ils sont commercialisés.
Le Rapporteur spécial s’est par ailleurs félicité des récentes initiatives concernant la réglementation de la publicité de lait fabriqué à Hong Kong, aux Philippines et dans d’autres pays, tout en attirant l’attention également sur le rôle du lait maternel dans l’alimentation du nourrisson et soulignant que le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel et les recommandations ultérieures de l’Assemblée mondiale de la Santé ne violent aucunement le droit de l’OMC en limitant le commerce international.
(Interview : Olivier de Schutter, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation ; propos recueillis par Cristina Silveiro)
************************************

Assemblée mondiale de la Santé : la Suisse dénonce les conséquences du changement climatique sur la santé

 

 

alimentation

Plus de 3000 délégués des 194 Etats membres participent jusqu’à samedi à la 67e Assemblée mondiale de la Santé (AMS) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Lors de son discours à l’ouverture de l’AMS à Genève, le Conseiller fédéral suisse, Alain Berset a insisté sur les conséquences du changement climatique sur la santé et la nécessité d’agir sur tous les fronts. Le Chef du Département fédéral de l’intérieur, qui fait office de Ministre de la santé de la Suisse, a plaidé en faveur d’une approche multisectorielle qui permette d’agir sur tous les fronts.
« Des inondations, des ouragans toujours plus dévastateurs répandent la mort et causent des dommages physiques et psychiques aux victimes. Ils détruisent les infrastructures et les systèmes de santé. C’est donc une question de santé publique. L’augmentation des températures entraîne des sécheresses qui réduisent la production agricole. Elles aggravent la sous-nutrition et les tensions autour des ressources en eau. C’est donc une question de santé publique. Les changements climatiques influencent la propagation de maladies transmises par des insectes ou à travers l’eau, comme le paludisme ou les maladies diarrhéiques. C’est donc une question de santé publique.
Pour faire progresser la santé, il faut suivre une approche multisectorielle et agir sur tous les fronts. Dans un monde globalisé, le facteur national ou même local ne doit pas être négligé. Pour la santé de l’individu, les polluants de l’habitat s’avèrent parfois plus néfastes que la pollution extérieure. Il faut donc changer des comportements, par exemple dans l’utilisation de produits chimiques dangereux ou de certains combustibles pour la cuisson et le chauffage. Et c’est donc une action qu’il faut mener à tous les niveaux, international, national, régional, local ».
L’OMS organisera en août à Genève une conférence internationale sur le climat et la santé.
Parmi les sujets soumis aux délégués, il y a la prévention des maladies non transmissibles, la nouvelle stratégie mondiale contre la tuberculose, un projet de plan d’action pour la santé des nouveau-nés, la réalisation des Objectifs du Millénaire et le programme de développement de l’après-2015. Les délégués se prononceront aussi sur la lutte contre la résistance aux médicaments antimicrobiens, l’accès aux médicaments essentiels, la prise en charge de l’autisme et la réforme de l’organisation.
(Extrait sonore : Alain Berset, Conseiller fédéral et Chef du Département de l’intérieur de la Suisse)

*********************************
Internaute du Canada
Forum: un blog à visiter souvent au http://www.snaa.org
Forum,

En surfant sur les Infirmières d’Haiti, je suis tombé sur le site de Radio et du Blog Solidarité où Marlene Rigaud Apollon de notre Forum joue régulièrement un grand role.

Je vous invite à visiter souvent ce site et le blog de Radio Solidarité où vous trouverez des messages de la Parole de DIEU et des nouvelles très édifiantes .

Je comprends davantage pourquoi Marlène est toujours très occupée .

Lemane

******************************************

Proveb
Manman yo di: patat chè grangou di se jwèt
Manje bèlmè, semanje repròch
Pa janm rantre nan konba san baton
Soley Kouche , malè pa kouche
Tete pa jan trò lou pou metrès li

***********************************

In Brief

Centre d’Evangelisation,de Spiritualité et de Santé Mentale

(CESSA)

PROVINCE MONTFORTAINE D’HAÏTI

E-mail : cessacentre@gmail.com
PSYCHOTHERAPIE & SPIRITUALITE

QUATRIEME SYMPOSIUM INTERNATIONAL EN HAÏTI

Thème général :
Réinventer la vie en Haïti, transformer la communauté
Contributions de la psychologie et de la spiritualité
Approche intégrative, Intervention multidisciplinaire
Rapports de Recherche & d’Interventions – Techniques de Psychothérapie (pratique)
Samedi 14 et Dimanche 15 Juin 2014
9h – 4h
Université Notre-Dame d’Haïti(UNDH)
Campus Ecole des Sciences Infirmières(ESI), Pacot

QUELQUES INTERVENANTS NATIONAUX ET INTERNATIONAUX
Mgr Pierre-André DUMAS (Evêque de l’Anse-à-Veau/Miragoâne)
Dr. Frantz CASSEUS (Université d’Etat d’Haïti)
Dr. Junot JOSEPH (Université d’Etat d’Haïti)
Dr. Wismick JEAN-CHARLES, S.M.M. (Université Notre-Dame d’Haïti, Haïti)
Dr. Kathylynn PIERRE GRIFF (Université Notre-Dame d’Haïti, Haïti)
Dr. Joseph HILAIRE, S.M.M. (Université Notre-Dame d’Haïti, Haïti)
Dr. Syriaque CINE, S.M.M. (Université Publique du Nord-Ouest à Port-de- Paix)
Dr. Maurice Elder Hyppolite, S.D.B. (Université Pontificale Salésienne, Rome)
Dr. David Boan, (Wheaton College, Chicago)
Dr. Jocelyn, S. McGee, (University of Alaska, Alaska)
Dr. Judy Kuriansky (Columbia University, New York)
Dr. Ani Kalayjian (Fordham Jesuit University, New York)
Prof. Elizabeth Michaelly, psychothérapeute (Institut de Formation Humaine Intégrale de Montréal)

Participation financière : 750 gourdes (certificats, repas, documentation)
LIEUX D’INSCRIPTION :
Paroisse Saint-Louis Roi de France (37691416), Rue Baussan # 4 – CESSA, Rue Baussan # 9 Secrétariat Rectorat UNDH (37558054) – Secrétariat CESSA: cessacentre@gmail.com
P. Wismick Jean-Charles S.M.M : wismick@hotmail.com
Nombre de places limité à 100 : Inscrivez-vous im

 

 

 

Young people of Haitian descent come join us for the launch of the project “HAITI I am committed” “HAITI Je m’engage” / “AYITImwendeside” Toturn HAITIinto a developed country in twelve years The youthsare the future of HAITI Place: Chez Mireille Restaurant 170 Post Avenue, Westbury, NY 11590 Date: Saturday, June 7, 2014 Time: 10:00 am to 12:00pm Refreshment will be served Please RSVP by May 29, 2014 Phone/Text: 516-279-0870 email:RSVP@hitscg.com We are a group ofyoung Haitians, all under 25 years of age, living in Haiti.We have come upwith a project called: “Haiti Je M’engage, AyitiMwenDeside,Haiti I am committed Our goal is to have a country well on its way to become a developed nation by international standards in the next 12 years, by the year 2026. We are launching this project on June 7th, 2014 at 10:00 A.M., and we want you to be there. More importantly, we are making an appointment 12 years down the road in 2026 when we are unveiling a country well on its way to become a developed nation. Are you going to be with us? Young people of the diaspora and youngpeople of Haitian descent, we want you to be part of this project, and we want you to accompany us over the next 12 years as we accomplish this goal. Join us on Facebook, Twitter, orconnect with us on our web site www.haitijemengage.org so youremain involved to help us over the next 12 year to make this project a reality. We count on you and we hope to see you on June 7 Chez Mireille Restaurant 170 Post Avenue, Westbury, NY 11590     THENATIONALCENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE 332 East 32nd Street Brooklyn, NY 11226 (718) 856 – 3323 Fax # : (718) 703 – 0980 Visit our webpage at WWW.SNAA.ORG 29èm Konvansyon nasyonal 13, 14, 15 Jen 2014 La quinta SECAUCUS 350 Lighting Way Secaucus, NJ 07094 Tel:.- (201) 863- 8700 TÈM : “toujou pare pou nou fè sa ki bon” “Jezi Kri te asepte mouri pou nou, pou li te ka delivre nou anba mechanste, pou li te fè nou tounen yon pèp ki nan kondisyon pou sèvi li, ki rele li pa li, epi ki toujou pare pou fè sa ki byen.” Tit 2, 14 Moun kap dòmi (boarders) Enskripsyon, 5 repa, ak chanm pou 4 moun ……………… $240.00 Enskripsyon, 5 repa, ak chanm pou 2 moun ……………… $300.00 Enskripsyon 5 repa, ak chanm pou 1 moun ……………… $350.00 Moun ki pap dòmi (commuter) Enskripsyon Samdi ak 2 repa…….. $75.00 Lajan enskripsyon pou adilt kap patisipe Samdi sèlman…….. $45.00 Tout frè dwe peye anvan 15 Me 2014 – W ap resevwa tout dokiman Konvansyon nan sal akèy la. Mezanmi koute! “Gen yon kado pou 25 moun ki enskri an premye yo” “Gen yon kado pou moun ki Mennen plis pase 10 mounCardinal Chibly Langlois visiting Boston, MA on June 22, 2014! 1. Messe en l’honneur de Notre-Dame du Perpétuel Secours (Patronne d’Haïti) à “Our Lady of Perpetual Church – Mission Church” in Boston @ 2pm 2. Dinner de Levée de Fonds à Boston College High School (Dorchester, MA) @ 7pm – Prix $75 par personne (buffet haïtien)         7 ème congrès Charismatique des Haitiens d’ Orlando Bishop Moore High School 3901 Edgewater Dr., Orlando, FL 32804 Conférencier: Rév. Père Frantz Price Vendredi 13 juin 2014 w 6:00 Pm—9:00 Pm Samedi 14 juin 2014 w 9:00 Am—9:00 Pm Dimanche 15 juin 2014 w 9:00 Am—3:00 Pm   Animateurs: Fr. Jean Robert Thémistocle Fr. Roland Moise Fr. Réginald Magloire   Admission: $10.00 Adultes $5.00 Enfants de 6 à 12   Livret du Congrès: $5.00 Pour plus d’ informations, contacter: Le Ministère Haitien: 407-246-4922, Sr. Yvette Cétoute 407-371-7819 Sr. Marie Delius 321-947-8883           Did You Hear About The Party???   Celebration to Honor the IHM Sisters and Benefit the IHM Retirement Fund Sponsored by the Sisters of IHM Foundation   Aug 9,2014 Marywood University, 6:00 pm Speaker, PJ Carlesimo Master of Ceremonies, Msgr. Joe Quinn   Social Gathering before a Delicious Dinner   All IHM Sisters Invited with no charge-   Reservations Necessary, 570-346-5431     God Bless You! Sr. Ann Monica Bubser, IHM srbubser@yahoo.com, home

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s