REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 2ND SUNDAY OF EASTER (APRIL 27TH, 2014)

 logo

 

 

Jesus  I Trust

Visit telesolidarite.tv

Skype Account: brothertob

Weekly Bulletin Staff: Marlene Rigaud Apollon,

Sister Jamie Phelps PHD,

Deacon Paul Dorsainville

Brother Tob: Editor

Bishop Guy Sansaricq : Director Radio Solidarité : 1-302-797-4073 Visit SNAA.ORG Visit: Telesolidarite.tv-News Blog: Solidarite Flash Face Book: Radiotelesolidarite Weekly Bulletin: April20, April 27 2014

 

Pensée de la semaine: “Mieux vaut louer les vertus d’un ennemi, que flatter les vices d’un ami”. (Proverbe Anglais)

Thought of the week: “Better to commend the virtue of an enemy, than praise the vice of a friend.” (English proverb)

 

Pensamiento de la semana: “Mejor para elogiar las virtudes de un enemigo, que halagar el vicio de un amigo.” (Proverbio Inglés)

 

 

************************

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 2ND SUNDAY OF EASTER (APRIL 27TH, 2014)

Acts of the Apostles 2, 42-47; Psalm 118; 1 Peter 1, 3-9; John 20, 19-31

 

Bishop29

  By +Guy Sansaricq

http://youtu.be/6eqYyo9DqC8

One week after Easter we celebrate the feast of DIVINE MERCY. The Resurrection of Jesus is an act of DIVINE MERCY . The glorious victory of Christ over sin and death extends to all of us. Through Him we have received a new birth into hope and an inheritance that is imperishable, undefiled and unfading.”

 

The apparition of the Risen Lord to the disciples on the evening of the first Easter, as recorded in today’s Gospel, marks the beginning of a new chapter in the History of salvation. First Jesus breathes his Spirit on the Apostle recalling the day of Creation when God breathed his spirit upon Adam to make of him a living being. This shows Easter to be the first day of a new creation, that of the redeemed. In the same vein Jesus hands on his power to the apostles: “As the Father sent me, I send you.” Third, He gave them power over sins: “Whose sins you forgive are forgiven them and whose sins you retain are retained.” Amazing powers are transmitted to these simple unsettled and scary human beings. In his great mercy, God the Father is bestowing upon us the very powers and privileges that were in Jesus. That’s what the Church is: the very embodiment of Christ. Christ is the head, we are his body one and indivisible.

The first reading gives us a snapshot on the first community of Christians. They shared everything devoting themselves to the teachings of Jesus and to the communal life, the breaking of the bread and prayers. Brotherly love and unity were their hallmarks. Their unity challenges a divided Christianity!

 

We are called to rediscover the unspeakable mercy of God at work in the Resurrection of Jesus and in our own life when we accept to live IN COMMUNION WITH HIM, faithful to his HOLY COVENANT. No matter what, remember: GOD in his MERCY calls you to be an agent of a new society! Say yes to Him!

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 2ème DIMANCHE DE PAQUES (27 Avril 2014)

Actes des Apotres 2, 42-47; Psaume 118; 1 Pierre 1, 3-9; Jean 20, 19-31

Par +Guy Sansaricq

Une semaine après Paques, l’Eglise nous invite à fèter la fète de la “DIVINE MISERICORDE” car c’est à cause de la Misèricorde infinie de Dieu que Jésus fut tiré du tombeau et établi SEIGNEUR UNIVERSEL pour tous les siècles. Par Lui nous obtenons “un héritage impérissable, sans ombre et sans souillure.”

L’Evangile du jour décrit l’apparition de Jésus aux Apotres le soir de Paques. Il leur souhaite LA PAIX. Ensuite il souffle sur eux en leur disant “Recevez l’Esprit Saint.” Ce geste rappelle le souffle de Dieu sur Adam au jour de la Création. A la vérité Jésus leur communique une vie nouvelle comme s’il les créait de nouveau. Ensuite il leur explicite leur mission: “Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envois.” Nous assistons ici à une transmission de pouvoir. Jésus ajoute encore, “Les péché seront remis à ceux à qui vous les remettrez et seront retenus à ceux à qui vous les remettrez.” Les Apotres recoivent ainsi un role qui appartient proprement à Dieu. C’est ‘Eglise qui nait!

 

Nous voyons à l’oeuvre la misèricorde de Dieu qui élève l’homme en lui confiant des responsabilités inouies. Les pouvoirs et privilèges jusque là détenus par le Christ seulement sont maintenant transmis à de simples hommes. Ici se dessine le mystère de l’Eglise, CORPS du CHRIST. Des hommes se voient assignés à prendre la relève de Jésus. Grand est le mystère de l’Eglise une, sainte et indivisible. QUI L’ECOUTE ÉCOUTE Jésus! Célébrons la MISÈRICORDE infinie de Dieu qui fait de nous des lieutenants de son Royaume. Toi aussi crois que Jésus t’appelle à naitre de nouveau et à transformer le monde en devenant témoin de sa misèricorde. Alleluia! Alleluia! Assume ta mission joyeusement!

Bishop Guy Sansaricq

****************************************

DEUX CANONISATIONS ATTENDUES-Editorial

Marlène Rigaud Apollon

25-27 avril 2014

 

Le pape François n’aurait pas pu mieux choisir comme additions au Panthéon des Saints de l’Eglise ce dimanche 27 avril 2014 que les pape Jean XXII et Jean-Paul II.

 

Pape Jean XXIII

 

Angelo Guiseppe Roncalli, Pape Jean XXIII, né le 25 novembre 1881, a été élu pape le 28 octobre 1958 et est mort le 3 juin 1963. «Le Bon Pape » qui a magnifiquement rempli le rôle qu’on lui avait assumé de « Pape de transition » en convo-quant le Concile Vatican II qui allait introduire la langue vernaculaire dans la Liturgie, et faire entrer l’Eglise dans le monde moderne, la rendant vraiment universelle.

Comme on l’avait prévu, il meurt avant la fin du Concile. D’autres prélats de l’Eglise prendraient la relève et continueraient son œuvre. Mais il léguait «à tous les hommes de bonne volonté», l’important message de sa dernière encyclique, «Pacem in Terris», Paix sur la terre, « Sur l’établissement d’une paix universelle dans la vérité, justice, charité et liberté » portant l’emphase sur les «Droits de l’Homme», y compris celui d’émigrer, un débat qui secoue encore les consciences de nos jours, et le devoir des catholiques d’avoir une attitude plus positive envers les personnes d’autres reli-gions, y compris les juifs. Quelques années seulement lui avaient suffit pour réaliser des changements appréciables, une des raisons pour lesquelles, depuis 1964, le prix Pacem in Terris de la Paix et de la Libertéest décerné annuellement en mémoire de cette encyclique.  Une raison suffisante, à mon humble avis, pour le canoniser.  “La Sainteté, c’est comme un Prix Nobel”, aimait dire une religieuse de mes amies. Le pape Jean XXIII mérite bien celui de la Paix.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pacem_in_Terris.

 

 

John Paul II

 

Karol Józef Wojtyla, Pape Jean-Paul II, élu 16 octobre 1978, meurt le 2 avril 2000. Le premier pape non italien depuis le XVIème siècle, Polonais au pays occupé avec qui, par conséquent, les peuples occupés et dominés semblent s’identifier.

Le pape miraculé qui a échappé à un attentat et nous dit au départ, «N’ayez pas peur», et donne l’exemple, contribuant à la chute du Mur de Berlin, un puissant message dans un monde qui fait peur et pour ceux qui ont toujours eu peur. Grand-père adoptif et adopté qui donnait confiance aux jeunes, fonde pour eux les «Journées mondiales de la Jeunesse», les ramène au sein de l’Eglise et n’a pas honte de faire d’eux des témoins de sa dégradation physique. Voyageur infatigable pratiquement jusqu’à ses derniers jours, avide d’aller en pelerinage et en mission d’évangélisation à la rencontre des gens du monde entier. «Santo Subito» Saint Immédiat ont réclamé des centaines de milliers de fervents à la Place St Pierre et ailleurs à l’annonce de sa mort. Dimanche 27 avril 2014, leur vœu sera exaucé.

********************************************************

Ste Therese Davilla-Dimanche de Paques

 

 DSC_4332

Le Dimanche de Pâques jour de la Resurrection du Seigneur Le personnel de Radio Télé Solidarité était à la paroisse de Ste Therèse d’Avila pour couvrir la messe de Paques. Le Père St Charles Borno le premier Curé Noir de cette paroisse était le celebrant. Celui-ci est aussi le vice president de Radio Télé Solidarité et le fondateur de la troupe Eclat, l’une des plus grandes chorales du diocese de Brooklyn

Le Père Borno est devenu curé de cette paroisse après seulement 4 ans d’ordination. Ste Therese est la première paroisse qui eut à ouvrir ses portes pour permettre aux nouveaux immigrants haitiens catholiques de celébrer leur liturgie dans leur langue maternelle. Le Père Borno accueille à present entre 400 et 500 fidèles pour ses celebrations de fin de semaine.

 

 DSC_4363

Rappelons que Ste Therèse a été construite en 1874 et a commencé à accueillir la communauté Haitienne en 1965 avec le feu Père Rodrigue Auguste. Dans les années 70 grace à la présence dynamique des Pères Spiritains dont les regrettés Père Antoine Adrien et Emile Jacquot ainsi que les Pères Yves Urfié et William Smarth, Ste Therese était devenue un centre spirituel et une sorte de maison de famille pour la communauté Haitienne de Brooklyn. Ces prêtres ont fait un travail colossal dans la pastorale Haitienne du diocese de Brooklyn durant leur seize années de ministère. On doit reconnaitre que le travail des ainés a porté beaucoup de fruits. En porte témoignage ce que nous constatons aujourd’hui comment la messe de Paques est célèbrée en créole dans presque toutes les communautés Catholiques Haitiennes de la diaspora et est aussi présidée par des prètres Haitiens souvent en position de leadership. Le Centre National de l’Apostolat Haitien encourage les communautés de foi de continuer à travailler ensemble et à ne jamais se lasser de rassembler notre population autour de la Table d’unité que représentent nos autels eucharistiques.

 

 DSC_4358

En Bref la messe du Dimanche de Paques à la paroisse Ste Therèse D’Avila a été une celebration Eucharistique très vivante.

La chorale a bien chanté.Le peuple de Dieu manifesta sa joie car on le sait bien chanter c’est prier deux fois.

 

A L’Homélie le Père Borno mit l’accent sur la valeur de la resurrection du Christ et l’importance pour nous aujourd’hui de suivre les traces du Rédempteur. Le peuple de Dieu fut remué par ses paroles convaincantes d’homme de foi. Pour écouter l’Homelie du Père Borno clicquez sur ce link

Le Père Borno est un prêtre très dynamique qui a un grand amour pour son église. C’est clair qu’il ya une difference entre la paroisse Ste Therèse d’Avila des années passées et celle de 2014. Le Père Borno est très conscient de l’importance d’augmenter le nombre de paroissiens. Peut il le faire tout seul?

 

C’est ce qui explique l’importance pour nos communautés d’identifier toutes ses ressources et de les utiliser à bon escient pour le benefice de la communauté et de l’Eglise.

 

Le défi de la paroisse de Ste Therèse est la reparation physique de l’Eglise plus que centenaire et l’augmentation du nombre des Paroissiens. C’est clair que le Père Borno est très conscient de cette situation et continue de faire tout ce qui depend de lui pour relever ce défi.

 

Nous pensons que la pastorale Haitienne en general a fait des progrès grace aux prêtres Haitiens ordonnés aux Etats Unis qui occupent parfois de très bonnes positions . C’est sùr les problèmes ne manquent pas mais ensemble on peut trouver des solutions dans la mesure on l’on comprend que l’Eglise est un grand hopital de pecheurs et que nos prêtres ne sont pas necessairement des saints. Ils ont besoin de nos prières et de notre active solidarité.

 

Les laics doivent jouer leur role dans le respect et dans la discipline.

Aujourd’hui dans nos communautés nous avons des laics bien formés. C’est une richesse pour notre Pastorale. Enfin le Centre National souhaite du succès dans son ministère à tout le clergé de la paroisse de Ste Therèse de Brooklyn.

 

 

 

 

Brother Tob

 

 

Easter Sunday-Ste Therese Davilla

 

Ste Therese-Chorale21

 

On Easter Sunday the day of the Resurrection of the Lord The staff of Radio Télé

Solidarité was at the parish of Ste TherèseOf Avila to cover the Easter mass . Father StCharles Borno the first black pastor in that parish was the celebrant . Father Borno is also the vice president of Radio Télé-Solidarité and the founder of the Troupe-Eclat, one of the largest choirs in the Diocese of Brooklyn. Father Borno became the Pastor of this parish afteronly 4 years of ordination. It is the first parish where Haitians began to celebrate mass in their mother tongue. Father Borno welcomes between 400 and 500 faitful for his weekend Eucharistic

 

 

Borno24

 

Ste Therèse was built in 1874. Haitian immigrants began their ethnic mass in 1965 with the late Fr. Rodrigue Auguste.In the seventies, some priests of the Holy Ghost community moved in. Through their dynamic ministry they attracted many people and St Therese soon became like the spiritual Center and the family home of the Brooklyn Haitian community.These priests accomplished a colossal work in the development of the Haitian Apostolatein the diocese of Brooklyn. Their ministry brought fruits. As proof of this, on Easter now, Masses are celebrated in Creole all over the U.S., Haitian priests preside at the liturgy and a good number of them occupy now positions of responsibility.

 

Norma Felix

Norma Felix

The National Center of the Haitian Apostolate encourages faith communities to continue to work in unison and to redouble their efforts in calling God’s people to attend Sunday Masses.

 

In short, the Easter Sunday Mass at St Therèse of Avila was a livelyEucharistic celebration. The choir delighted the people who once more experienced that “Singing reinforces prayer.”Father Borno in his Homily focused on the meaning of the resurrection and the

importance for us today to walk in the footsteps of Jesus. He touched the people’s hearts.

 

To listen to Fr. Borno’s Homily click this link

Father Borno is a very dynamic priest who has a great love for his church. It is clear that there is a difference between the parish Ste Therèse of Avila of the old days and St Therese today. Borno Father is very aware of the importance of increasing the membership of his Church.For this he will need the active participation of his faithful. He must identify all his resources and then use them wisely so as to benefit the entire community.

 

The challenge now at hand is the repair of the hundred year old Church building and the increase of the membership.It is clear that Fr. is well aware of this and well determined to seek solutions.

 

 

DSC_4341

 

We believe that the Haitian ministry in general has made progress mostly throughHaitian priests who have been ordained right here in the United States.

But of course we still have great problems. Through unity we will find adequate solutions.

 

Let us remain keenly aware that the Church is a large hospital to heal the wounded including our priests who always stand in need of our prayers and our constant solidarity.

 

The laity must play their role with respect and discipline. Today in our new communities we have a number of lay people who are well trained and that is a blessing to the Church.

Finally, the National Centre wishes success to the clergy and every parishioner of St Therese Davilla  of Brooklyn.

 

 

Brother Tob

 

 

For The National Center

*****************************

Entretien avec le Père Stanley Rousseau

 

Stanley

 

Le Père Stanley Rousseau, leader spirituel de la communauté haïtienne des paroisses Sainte Anne et Saint Jean de l’Archidiocèse de Boston et membre du comité exécutif de Radio Télé Solidarité était le grand invité de Brother Tob à Radio Télé Solidarité le mercredi 23 avril 2014. Le Père Rousseau est un prêtre du diocèse de Jacmel, il a deux maîtrises: l’une en Éducation et l’autre en Ministère Pastoral.

Le Père Rousseau a exercé son ministère dans plusieurs archidiocèses et diocèse des États-Unis. Il est connu dans notre pastorale comme un très bon prédicateur, un prêtre très humble, très proche de ses fidèles et un bon ami du Centre National de l’Apostolat Haïtien.

Dans l’entretien qu’il nous a accordé, le Père Rousseau nous a parlé de son expérience à la réunion de formation du 21 mars 2014 du Comité exécutif de Radio Télé Solidarité. Il pense que la Radio Télé Solidarité fait un bon travail dans la communauté et est sur la bonne voie avec cette réunion du 21 mars qui, selon lui, a été un grand succès.

En outre, le Père Rousseau a mit l’accent sur son ministère à la paroisse Sainte Anne. Il nous a fait savoir combien la communauté haïtienne de Sainte Anne aime la paroisse et est vraiment heureux d’accompagner cette dernière et de l’aider chaque jour à avoir une très bonne relation avec Dieu et ses frères et soeurs. Selon nos informations, le père Rousseau est un prêtre qui prend le temps pour écouter et parler à tous ses fidèles avec qui il a une grande proximité.

 

DSC_4093

Dès son arrivée à la paroisse Sainte Anne, le Père Rousseau a vivement évité de faire la chasse aux sorcières, comprenant non seulement la nécessité de travailler avec l’équipe qui etait en place tout en apportant graduellement certaines modifications mais aussi que l’Église n’est pas une question de pouvoir mais plutôt de service et que chaque baptisé est appelé à jouer son rôle à l’intérieur de l’Église. Ainsi, le prêtre doit être toujours un rassembleur et un père pour ses fidèles.

La communauté haïtienne de la paroisse Sainte Anne est une communauté très active avec plusieurs groupes d’actions catholique, des laïcs très engagés et des jeunes. Dans cette paroisse on retrouve un groupe de jeunes et un groupe d’adultes. Dans toutes nos communautés de foi on a des laïcs qui sont très fervents et oeuvrent pour l’avancement de leur communauté. Mais ils ne sont pas toujours reconnus pour leur juste valeur.

Entre autre, j’ai eu aussi l’occasion d’avoir un entretien avec Soeur Aurore Dorcly, infirmière de formation, l’un des leaders de la communauté haïtienne de Ste Anne. Elle nous a parlé de son expérience à Sainte Anne et nous a dit aussi combien le ministère du Père Rousseau est très apprécié  à la paroisse Sainte Anne. Soeur Dorcly pense que la communauté a beaucoup grandi avec la présence du Père Rousseau.

Soulignons que la majorité de la population haïtienne de la paroisse Sainte Anne est originaire du Sud. Le Père Rousseau accueille en moyenne 250 haïtiens à la paroisse pour les célébrations eucharistiques dominicales. Ce dernier nous a également fait savoir que le Tridium Pascal et la célébration de la Fête de Pâques ont été une grande réussite. Nous pensons qu’il est difficile de parler de la pastorale de la communauté haïtienne sans jeter un coup d’oeil sur la pastorale haïtienne  de l’archidiocèse de Boston. Celle-ci compte 8 communautés haïtiennes de foi. En fait, en général, la communauté haïtienne est très dynamique et très engagée. Madame Lorna Desroses est la directrice des Noirs Catholiques.

L’un des défis de la pastorale haïtienne c’est d’arriver à avoir un coordonnateur qui lui manque depuis plus de 4 ans. Il est donc important pour tous les leaders haïtiens de Boston de travailler pour une vraie réconciliation dans la communauté, de s’asseoir ensemble et d’encourager l’unité dans la communauté haïtienne de Boston. Sans l’unité et un bon leadership, il sera difficile de relever les défis de ce siècle comme communauté.

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien souhaite du succès au Père Stanley Rousseau dans son ministère à Boston et le remercie pour sa disponibilité. L’entretien qu’il nous a accordé sera radiodiffusé sur les antennes de Radio Solidarité le dimanche 27 avril 2014 à 8:00 heures pm.

 

Brother Tob

Pour le Centre National

Boston: Interview with Father Rousseau

Stanley

 

Father Stanley Rousseau spiritual leader of the Haitian community in the parishes of St Ann and St John in the archdiocese of Boston and member of the Executive Committee of Radio TV Solidarite was the special guest of Brother Tob at Radio Télé Solidarité on Wednesday, April 23, 2014. Father Rousseau is a priest of the Diocese of Jacmel who detains two master’s degrees, one in education and one in pastoral ministry. He ministers now in the archdiocese of Boston. He has ministered in several archdioceses and dioceses of the United States. He is known in our ministry as a great preacher, a humble priest, very close to his faithful and a good friend of the National Center of the Haitian Apostolate.

 

 

 

He shared with us his experience at the meeting for the formation of the Radio/TV Solidarite board of

Directors which he attended in Brooklyn on March 22 of this year. He told us how impressed he was by the way the meeting was conducted and the high professional quality of the participants. He encourages us to continue to advance in the right direction. He feels that we are on the right track in our efforts to reach out to our population through the airwaves.

 

 DSC_4093

 

In his interview Father Rousseau expanded on his ministry in the parish of St. Anne stressing how the Haitian community of Ste Anne is in love with its parish. He in turn is really happy to accompany them in fostering their relationship with God and with one another. According to our information Fr. Rousseau is a priest who takes the time to listen and talk to all his parishioners. He has a close relationship with the people of God and always takes time to return his phone calls.

 

 

 

Since his arrival in the parish of St. Anne, Father Rousseau has avoided any form of disturbance. He understands the necessity to work with the team that was in place before he came and simply provides advice and guidance.

He truly understands that the church is not about power but rather service and that every baptized person is called to play its role within the Church. The priest must always be a unifier and a father to his faithful

 

The Haitian community of the Parish of St. Anne is very involved in all the activities of the Parish. The laity and the youth are committed. Vibrant groups of adults and youth flourish. It’s uplifting to come upon laymen who are enthusiastic in their service to the community. He wishes the same was true in all the communities of the Diaspora.

 

I was also fortunate to have an interview with Sister Aurore Dorcely, nurse by training , one of the leaders of the Haitian Community of Ste Anne. She told us about her experience at Sainte Anne and how highly appreciated is the ministry of Father Rousseau by the Parishioners. She thinks that the community has grown a lot with Father’s presence. The majority of the Haitian population of Ste Anne is from the South of Haiti. The Parish receives an average of 250 Haitians at its Sunday Eucharistic celebrations .

 

 

Father Stanley told us that the Easter celebration including Holy Thursday, Good Friday and Easter Sunday was extremely successful.

 

It is difficult to talk about the Haitian community of Ste Ann Parish in Boston without casting a glance at the Haitian ministry of the Archdiocese. The Haitian ministry in that archdiocese has 8 Haitian Faith communities. All are dynamic and committed. Lorna Desroses is the Diocesan director of Black Catholics. The Haitian ministry has not had a coordinator for the past four years. Indeed, it would be most helpful if all the leaders of the Catholic community would come together and agree on one person and then support his efforts for the progress of Evangelization.

 

We live in a country and at a time when unity within the ethnic groups is a necessity for success. The National Center of the Haitian Apostolate wishes success to Father Rousseau in his ministry and blessings to the entire Catholic population of the Archdiocese. His Interview will be broadcast at Radio Solidarité on Sunday, April 27 at 8:00 Pm

 

Brother Tob

*******************

Au  Revoir Madame Mirtha Delouis

Delouis Mirtha1

 

La grande Communauté Haitienne de était à la paroisse de St Jerome le Samedi 26 Avril 2014 afin de celebrer la vie de Madame Marie  Mirtha Delouis  qui est retournée à la maison du Père après une  maladie chretiennement supportée . Monseigneur Guy Sansaricq était entouré de 6 prêtres dont le Père Yvon Pierre, Curé de la paroisse de St Jerome et directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien, Le Père Bernard Nemorin du diocèse de Fort-Liberté et le Père Tristan Jean Francois de l’archidiocèse de Port-au-Prince

 

Monseigneur Guy Sansaricq  était le celebrant  de  la messe des funerailles. Monseigneur  mentionna l’importance  de l’esperance dans la vie du peuple de tout homme. Il n’ya pas de ressurcction sans la mort . Mike Delouis à la fin de la célébration de la vie de sa grand mère a prononcé un discours très émouvant ou il a nous fit savoir combien sa grand mère etait une femme exceptionnelle , une mère et grand mère très appréciée par ses enfants et petits enfants .