REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 6TH SUNDAY IN ORDINARY TIME (FEB. 16th, 2014)

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 6TH SUNDAY IN ORDINARY TIME (FEB. 16th, 2014)

Sir. 15, 15-20; Psalm 119; 1 Cor. 2, 6-10; Mt. 15, 17-37

By +Guy Sansaricq.

Drivers frequently come to a fork on the road and have to quickly decide whether they should go right or left. The choice they make will determine their destination.  Sirach the wise, in the first reading, tells us that as human beings we, like the driver on the road, always have to choose between Death and Life, between good and evil.Whichever he chooses shall be given him.” Good choice is then crucial. Sirach adds “To no one has God given license to sin.”

This remark introduces the words of Jesus in today’s Gospel reading where he forcefully stresses the superiority of the New Testament’s moral standards by comparison to the old law. Three areas are highlighted: The old law said: “Thou shall not kill’” “Thou shall not commit adultery” “You shall not use the name of God when telling lies.” Jesus says: “Thou shall not hold hatred in your heart;” ” Thou shall not look at a woman with lust;” ” You shall never swear.”

 

In other words, the Old Law based its judgment on external acts. Jesus is more demanding. He wants us to cleanse and purify the intentions of the heart. He stands as the Lord of interior holiness. He proposes a religion of the heart. Honesty and sincerity are valued above all. The external acts have their roots in the intentions of the heart. Jesus demands from his disciples, radical cleanliness. Thus the Old Law is not rejected but brought to perfection. Purity of hearts is the hallmark of the just person.

Happy are those whose hearts are pure; they will see God.”

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 6ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (16 FEVRIER 2014)

Sirach 15, 15-20; Psaume 119; 1 Cor. 2, 6-10; Mathieu 15, 17-37

Sirach le sage souligne l’importance des choix que nous faisons dans la vie. Il nous rappelle que chaque fois que nous posons un acte nous choisissons entre le feu et l’eau, la mort ou la vie, le bien et le mal. Nos choix ne sont donc pas sans importance. C’est que Dieu nous a fait libres. Il veut que nous soyons les maitres de notre destinée tant il respecte notre dignité humaine. Cette remarque sert d’introduction au discours de Jésus que nous lisons dans le passage de l’Evangile du jour.

En effet, Jésus y met en parallèlle les prescriptions de l’Ancien Testament et celles du Nouveau. Pour cela il cite, sans les répudier  trois règles de l’ancienne loi: “Tu ne tueras;” “Tu ne commettras pas d’adultère;” “Tu ne feras pas de faux serments.”  Ces trois règles désignent comme condamnables des actes extérieurs. Jésus veut aller plus loin et précher “Une justice supérieure.” Ce qui est important à ses yeux c’est l’intention du Coeur qui est à l’origine de ces actions déréglées.

Il dit donc qu’il ne suffit pas de s’abstenir de tuer mais il faut déraciner tout sentiment de haine. Il ne suffit pas de bannir l’adultère mais il faut aussi purifier le Coeur de toute convoitise charnelle. De  meme il faut non seulement cesser de faire de faux serments, mais il faut ne plus sermenter.

Jésus se dresse ainsi comme le grand prètre de la religion du Coeur, le champion de l’intériorité.

Le mensonge, l’hypocrisie sous toutes ses formes est radicalement éliminée. Les règles morales de l’Ancien Testament ne sont pas abolies mais perfectionnées. Notre justice doit donc dépasser celle des gens d’autrefois. Le fond du Coeur tout comme les actes extérieurs doivent briller du même éclat.

HEUREUX LES COEURS PURS CAR ILS VERRONT DIEU.”

Bishop Guy Sansaricq

******************************************

Pensée de la semaine: “Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire”. (Proverbe chinois).

Thought of the week: “It is not those who speak better who have the best things to say .” (Chinese proverb).

Pensamiento de la semana: “No se trata de aquellos que hablan mejor con las mejores cosas que decir lo sé.” (Proverbio chino).

Un Cardinal Haïtien!

Chibly

Un Cardinal Haïtien!

1. Cardinal, définition et historique

Un cardinal (du latin cardinalis, principal) est un haut dignitaire de l’Église catholique choisi par le pape et chargé de l’assister. Il fait partie du Collège des cardinaux ou Sacré Collège. Le titre précis est cardinal de la Sainte Église romaine (Sanctæ Romanæ Ecclesiæ cardinalis), les cardinaux forment la plus haute sphère de l’Église romaine. Déjà, dans l’Empire romain depuis Théodose, le titre de cardinalis était donné à des officiers de la couronne, à des généraux d’armée, au préfet du prétoire en Asie et en Afrique, parce qu’ils remplissaient les principales charges de l’empire.

Les cardinaux étaient à l’origine les membres du clergé de Rome, dépendants de l’évêque de Rome qu’ils avaient la charge d’élire. On distinguait trois ordres de cardinaux: les cardinaux évêques des diocèses circonvoisins (évêchés suburbicaires), les cardinaux prêtres, titulaires des paroisses ou titres de la ville de Rome, et les cardinaux diacres, responsables des diaconies romaines. En 1059, au moment de la réforme grégorienne de l’Église, le pape Nicolas II définit avec plus de précision leur statut et leur accorda un rang supérieur aux autres évêques de l’Église. En 1179, le pape Alexandre III fit adopter par le IIIe concile du Latran la règle, encore en vigueur, de la majorité des deux tiers pour l’élection d’un nouveau pape. En 1181, les cardinaux prêtres de Rome acquirent le pouvoir d’élire seuls le pape, à l’exclusion du clergé et du peuple de Rome. Ils obtinrent par là la prééminence sur les évêques.

En 1586, Sixte Quint dans sa bulle Postquam verus a restreint la nomination des cardinaux à ceux qui ont les ordres mineurs depuis au moins un an et fixa à 70 le nombre des cardinaux, en mémoire des 70 vieillards choisis par Moïse et les divisa en 3 sections: 6 cardinaux-évêques, 50 cardinaux-prêtres, 14 cardinaux-diacres. En 1917, le nouveau Code de droit canonique a réservé la dignité aux prêtres. Jusqu’en 1962[], les cardinaux de l’ordre diaconal étaient prêtres, mais depuis cette date, ils doivent toujours recevoir la consécration épiscopale, sauf dispense spéciale du pape. Le Code de droit canonique de 1983 reprend cette mesure[]. Cependant, une dispense spéciale du pape est possible[]: c’est ainsi que Jean-Paul II a créé cardinaux des prêtres qui n’ont pas été consacrés évêques par la suite, par exemple les pères conciliaires Henri de Lubac, jésuite, et Yves Congar, dominicain, ainsi qu’un certain nombre de cardinaux récents non électeurs. En revanche, tous les cardinaux actuellement électeurs sont titulaires de la dignité épiscopale. A l’origine, les cardinaux dans l’Église de Rome assumaient la responsabilité d’une paroisse (appelée titubura) et servaient, en quelque sorte, de pivot (du latin, cardo, cardinis = gond) à la vie de la communauté. Les cardinaux sont les premiers collaborateurs du pape. Depuis le XIIe siècle, certains sont choisis hors de Rome. C’est le cas de la majorité d’entre eux aujourd’hui, même s’ils sont tous rattachés à une église paroissiale de Rome.

2. Monseigneur Chibly Langlois, 1er cardinal Haïtien

Évêque des Cayes, président de la Conférence Episcopale d’Haïti, Mgr Chibly Langlois est nommé premier cardinal haïtien par le pape François. Il est né le 29 novembre 1958 à la Vallée de Jacmel dans le Sud-Est d’Haïti. En 1985, il entre au Grand Séminaire Notre-Dame de Port-au-Prince. Il est ordonné prêtre le 22 septembre 1991. Le 8 avril 2004, le pape Jean-Paul II le nomme évêque de Fort-Liberté où il passe sept ans. Depuis le 15 août 2011, il occupe le même rang aux Cayes par décision du pape Benoît XVI. C’est au titre d’évêque des Cayes qu’il devient président de la conférence épiscopale d’Haïti, le 15 décembre 2011. À ce poste il succède à l’archevêque métropolitain de Port Au Prince , Mgr Guire Poulard. Le cardinal Chibly Langlois sera à la tête d’une Église catholique jeune qui se cherche une nouvelle place sur l’échiquier haïtien.

Le pape François a annoncé le dimanche 12 janvier dernier la création lors d’un consistoire le 22 février prochain de seize cardinaux électeurs (de moins de 80 ans), dont neuf viennent des pays du Sud et cinq de son continent, l’Amérique Latine. Au total 19 cardinaux sont créés si l’on tient compte de trois cardinaux de plus de 80 ans, qui ne sont donc pas électeurs. Parmi les nouveaux électeurs en cas de conclave (assemblée convoquée pour élire un nouveau pape), quatre seront Italiens, dont le nouveau secrétaire d’État Pietro Parolin (58 ans), deux autres Européens (un Allemand et un Britannique), cinq Latino-Américains (Argentine, Chili, Brésil, Haïti, Nicaragua), un Nord-Américain (Canada), deux Africains (Côte d’Ivoire, Burkina Faso), deux Asiatiques (Corée du Sud et Philippines). Sur les seize, douze sont des archevêques titulaires de sièges résidentiels et quatre seulement sont de la Curie. Les quatre nominations de la Curie était prévisibles: outre Mgr Parolin, numéro deux, figurent le gardien conservateur du dogme, l’Allemand Gerhard Ludwig Müller, préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, Mgr Lorenzo Baldisseri, secrétaire général (italien) du synode des évêques, qui a la toute la confiance du pape pour préparer les grandes assemblées de fin 2014 et de 2015 sur la famille, et le nouveau préfet pour le clergé, un autre Italien, Beniamino Stella, depuis peu à ce poste clé. Au 22 février prochain, les cardinaux électeurs seront 122. Les trois cardinaux de plus de 80 ans qui ont été annoncés par le pape viennent d’Italie, des Antilles (Sainte-Lucie) et d’Espagne. Voici les 16 nouveaux cardinaux:

1 – Mgr Pietro Parolin, Secrétaire d’État.

2 – Mgr Lorenzo Baldisseri, Secrétaire Général du Synode des Évêques.

3 – Mgr Gerhard Ludwig Müller, Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

4 – Mgr Beniamino Stella, Préfet de la Congrégation pour le Clergé.

5 – Mgr Vincent Nichols, Archevêque de Westminster (Grande-Bretagne).

6 – Mgr Leopoldo José Brenes Solórzano, Archevêque de Managua (Nicaragua)

7 – Mgr Gérald Cyprien Lacroix, Archevêque de Québec (Canada).

8 – Mgr Jean-Pierre Kutwa, Archevêque d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

9 – Mgr Orani João Tempesta, Archevêque de Rio de Janeiro (Brésil).

10 – Mgr Gualtiero Bassetti, Archevêque de Perugia-Città della Pieve (Italie).

11 – Mgr Mario Aurelio Poli, Archevêque de Buenos Aires (Argentine).

12 – Mgr Andrew Yeom Soo jung, Archevêque de Séoul (Corée).

13 – Mgr Ricardo Ezzati Andrello, Archevêque de Santiago du Chili (Chili).

14 – Mgr Philippe Nakellentuba Ouédraogo, Archevêque de Ouagadougou (Burkina Faso).

15 – Mgr Orlando B. Quevedo, Archevêque de Cotabato (Philippines).

16 – Mgr Chibly Langlois, Evêque de Les Cayes (Haïti).

Le Pape François a décidé d’unir au Membres du Collège Cardinalice 3 archevêques émérites, qui se sont distingués par leur service au Saint-Siège et à l’Église: 1 – Mgr Loris Francesco Capovilla, Archevêque titulaire de Mesembria. 2 – Mgr Fernando Sebastián Aguilar, Archevêque émérite de Pampelune. 3 – Mgr Kelvin Edward Felix, Archevêque émérite de Castries.

Le Personnel Du Bulletin du Centre National

A Haitian Cardinal !

1 . Cardinal, definition and history

A cardinal (Latin cardinalis , Senior ) is a high dignitary of the Catholic Church selected by the pope and to assist him . He  is part of the College of Cardinals or the Sacred College . The exact title is cardinal of the Holy Roman Church ( Ecclesiae Sanctae Romanae cardinalis) , the Cardinals are the highest sphere of the Roman Church . Already in the Roman Empire since Theodosius title cardinalis was given to officers of the crown , with army generals , the praetorian prefect in Asia and Africa, because they met the principal duties of empire.
The Cardinals were originally members of the clergy of Rome , dependent on the bishop of Rome they elect expense . Three orders of cardinals were distinguished : the cardinal bishops of the dioceses circumjacent ( bishoprics suburbicarian ) cardinal priests , parishes or holders of securities of the city of Rome, the cardinal deacons and responsible Roman deaconries . In 1059, at the time of the Gregorian reform of the Church , Pope Nicolas II defines more precisely their status and gave them a rank superior to other bishops of the Church. In 1179 , Pope Alexander III was adopted by the Third Lateran Council rule still in force , the two-thirds majority for the election of a new pope . In 1181 , the cardinal priests of Rome acquired the power to elect the pope alone , to the exclusion of the clergy and people of Rome. They got there by the rule of the bishops ..
In 1586 , Pope Sixtus V in his bull Postquam verus restricted the appointment of cardinals who have minor orders for at least one year and moved to 70 the number of cardinals in memory of the 70 elders chosen by Moses and divided them into three sections: 6 cardinal bishops , 50 cardinal priests , 14 deacons cardinals . In 1917 , the new Code of Canon Law reserved the dignity of priests. Until 1962 , the cardinals of the deacons were priests , but since then, they should always receive Episcopal consecration unless special dispensation from the Pope . The Code of Canon Law of 1983 contains this measure. However, a special dispensation from the Pope is possible: that is how John Paul II created cardinal priests who have not been consecrated bishops thereafter, eg the Council Fathers Henri de Lubac , SJ , Yves Congar and , Dominican , and a number of recent cardinals non voters. However, all voters Cardinals are currently holders of the episcopal dignity . Originally , the cardinals in the Church of Rome assumed responsibility for a parish (called titubura ) and used in some way , pivot ( Latin, cardo , cardinis = hinge ) to the life of the community . The Cardinals are the first collaborators of the Pope. Since the twelfth century , some are chosen out of Rome. This is the case for most of them now , even if they are all attached to a parish church in Rome.

2 . Bi

Bishop  Langlois Chibly appointed  as the first Haitian cardinal by Pope Francis. He was born on November 29, 1958 in the Valley of Jacmel in the south-east of Haiti. In 1985, he entered the Major Seminary of Our Lady of Port -au- Prince. He was ordained a priest on 22 September 1991. On April 8, 2004 , Pope John Paul II appointed him Bishop of Fort -Liberté , where he spent seven years. Since 15 August 2011 , he held the same rank in Les Cayes by decision of Pope Benedict XVI. As Bishop of Cayes he became president of the Episcopal Conference of Haiti on December 15, 2011 . In this position he succeeded the Metropolitan Archbishop of Port Au Prince , Archbishop Guire Poulard . Cardinal Chibly Langlois will head a young Catholic that  is seeking a new place on the Haitian chessboard.
Pope Francis announced on Sunday, January 12 , 2014 the holding of a consistory on February 22 during which sixteen cardinal electors (under 80 years) , nine of which come from the South and five of his continent , Latin America will be named Cardinals.. A total of 19 cardinals are created taking into account three cardinals over 80 years, who are not voters. Among the new voters in a  conclave ( meeting convened to elect a new pope ), four are Italians, including the new Secretary of State Pietro Parolin (58 years), two Europeans ( one German and one British ), five Latin American (Argentina, Chile, Brazil, Haiti , Nicaragua) , a North American (Canada) , two Africans (Côte d’Ivoire, Burkina Faso ), two Asian (South Korea and the Philippines) . Of the sixteen , twelve archbishops are owners of residential  seats only four are of the Curia . The four appointments of the Curia were predictable : in addition Mgr Parolin , number two, are the guardian of conservative doctrine , Gerhard Ludwig Müller of Germany , prefect of the Congregation for the Doctrine of the Faith , Bishop Lorenzo Baldisseri Secretary General ( Italian) the Synod of Bishops , which has the full confidence of the Pope to prepare large assemblies of late 2014 and 2015 on the family, the new prefect of the clergy , another Italian, Beniamino Stella, recently in this key position . On 22 February , the cardinal electors will be 122. The three cardinals over 80 years that were announced by the Pope claim from Italy , the West Indies (Saint Lucia ) and Spain. Here are the 16 new cardinals
1 – Monsignor Pietro Parolin , Secretary of State.
2 – Archbishop Lorenzo Baldisseri , Secretary General of the Synod of Bishops.
3 – Bishop Gerhard Ludwig Müller , Prefect of the Congregation for the Doctrine of the Faith.
4 – Archbishop Beniamino Stella , Prefect of the Congregation for the Clergy .
5 – Archbishop Vincent Nichols , Archbishop of Westminster ( UK ) .
6 – Bishop Leopoldo José Brenes Solórzano , Archbishop of Managua ( Nicaragua)
7 – Bishop Gérald Cyprien Lacroix , Archbishop of Quebec ( Canada).
8 – Archbishop Jean -Pierre Kutwa Abidjan (Côte d’Ivoire)
9 – Archbishop Orani João Tempesta , Archbishop of Rio de Janeiro (Brazil).
10 – Bishop Gualtiero Bassetti , Archbishop of Perugia- Città della Pieve ( Italy).
11 – Bishop Mario Aurelio Poli , Archbishop of Buenos Aires (Argentina) …
12 – Bishop Andrew Yeom Soo Jung , Archbishop of Seoul (Korea).
13 – Bishop Ricardo Ezzati Andrello , Archbishop of Santiago (Chile ) ..
14 – Bishop Philippe Ouedraogo Nakellentuba , Archbishop of Ouagadougou ( Burkina Faso ) .
15 – Archbishop Orlando B. Quevedo , Archbishop of Cotabato (Philippines) .
16 – Bishop Chibly Langlois , Bishop of Les Cayes ( Haiti ) .

Pope Francis decided to join the College of Cardinals 3 Members archbishops emeritus , who have distinguished themselves by their service to the Holy See and the Church : 1 – Archbishop Loris Francesco Capovilla , Titular Archbishop of Mesembria . 2 – Archbishop Fernando Sebastián Aguilar, Archbishop Emeritus of Pamplona . 3 – Bishop Edward Kelvin Felix , Emeritus Archbishop of Castries.

The Personal of The Weekly Bulletin

shop  Langlois Chibly , the first cardinal of  Haiti.

 

******************************************************

****************************************
The Vicariate of Black Catholic Concerns organized a diocesan mass at the St James Cathedral of Brooklyn on Sunday February 9th at 3 p,m. The Black people have a specific collective memory of their

atrocious experience of slavery and discrimination. They also remember their heroic struggles for freedom. They mostly remember that faith in God and in Jesus-Christ crucified has been the source of their strength and their ultimate success in defeating an unjust system and its oppressive laws.

Bishop Guy Sansaricq was the principal celebrant at the mass along with seven concelebrants. The superb choir  “Eclat” from the Haitian community of the Parish of St Jerome performed the sacred music in an astoundingly beautiful and uplifting fashion.

The congregation made up of members of many parishes listened attentively to the eloquent sermon preached by Fr. Gregory Chisholm, pastor of the Church of St Charles Borromeo in Harlem. In his introductory remarks, he stated that all he wanted to announce is Jesus and Jesus-Christ crucified. From then on he quoted the first reading of the mass from Isaiah 58 that called righteous people to practice justice and love and always abstain from oppression, false accusations and malicious speech.

This led him to reflect on the history of the Black Peoples’ struggles for freedom. He then pointed to the power of faith in God as irreplaceable source of their liberation from the shackles of oppression. Following this he expressed his fear that that faith which was so strongly present in the families of old seems to be a flickering light over the past forty years. He then urged us to do everything to relight that torch of faith will ensure continued progress in the black people’s pursuit of greater freedom.

Present at the mass was Fr. Alonso Cox, the new Coordinator of the African Apostolate Ministry, Fr. Frank Black the new coordinator of the West Indian Apostolate and Fr. Yvon Pierre the Director the  National Center of the Haitian Apostolate.

After the great Liturgical celebration all were invited to attend a dinner and some artistic performances in the Basilica’s Pavilion just across the street from the Church.

Congratulations are due to the Vicariate of Black Catholics Concerns and its staff especially Ms. Elreta Fowler the talented and tireless Secretary of the office.

Le mois de Février est consacré à commémorer l’histoire des Noirs aux Etats-Unis. Qu’en le veuille ou non, Les Noirs ont une mémoire historique qui est leur propre. Ils ont connu les horreurs de l’esclavage, les humiliations d’un système discriminatoire avec des lois qui les excluaient de nombreux privilèges largement prodigués aux autres groupes ethniques. Tout au cours de ces longues années d’ostracisme, ils ont mené un combat héroique pour leur libération. Il convient donc de célébrer les victoires sociales obtenues grace à leurs efforts. Il est nécessaire de renforcer leur identité raciale qui a été tellement meurtrie par l’oppression séculaire qu’ils ont subie.

Le Dimanche 9 Février le Vicariat Catholique pour le service des Noirs du Diocèse de Brooklyn convint tous ses membres à la messe annuelle du Mois Des Noirs. C’était à 3 pm à l’Eglise Cathédrale de Saint James sur Jay St à Brooklyn.

Autour de Mgr. Sansaricq, principal officiant neuf autres pretres concélébrèrent la messe. La Chorale Haitienne “Eclat” de la paroisse de St Jerome fournit de facon magistrale la musique sacrée de la Liturgie.  L’éloquent prédicateur fut le Père Gregoire Chisholm curé de l’Eglise St Charles Borromée du Harlem.

Par sa voix puissante et son style soigné, il fit frémir l’assemblée en déclarant d’entrée de scène qu’il ne voulait qu’annoncer Jésus et Jésus Crucifié. Se basant sur les lectures bibliques du jour spécialement Isaie 58 et Mathieu 5 Il mit en lumière que la force qui finalement assura la victoire des Noirs sur un système oppressif et injuste fut leur foi profonde et inébranlable en Jésus et Jésus Crucifié. Cette foi profonde en Jésus, ajouta-t-il, semble devenir une lumière vacillante entre les mains de la présente génération. Pour continuer nos progrès sur les chemins de l’histoire, il est impératif que nous rallumions la flamme de cette foi que nos ancètres ont portée si fièrement.

A la suite de la très édifiante messe, les fidèles furent invités à se render en face au Pavillon de la Cathédrale pour un repas et une fète culturelle. Des groupes de jeunes en provenance de diverses paroisses du diocèse produisirent des dances, des poèmes et d’autres formes de performances culturelles. Malgré le froid et na neigne, la soirée se déroula dans une ambiance de ferveur et de joyeuse festivité.

***************************************************************

darcel12

Le Samedi 8 Fevrier  Radio Télé Solidaririté était en direct à la cathedrale St Agnes du diocese de Rockville Centre afin de couvrir la messe du mois de l’Histoire des Noirs. Ce fut un moment de Grace pour tous les noirs présents à cette celebration.

Rappelons que Long Island est connu comme la 3ème région la plus raciste des États Unis. Pour comprendre l’importance de cette celebration il faut faire marche arrière et nous rappeler les luttes des gens comme Mother Marie Elisabeth Lange pour vivre sa foi de Chretienne Catholique aux États Unis. Il lui fallut un courage héroique pour s’affirmer et fonder la première communauté religieuse de race noire aux Etats-Unis. Sa cause de sainteté est maintenant à l’étude au Vatican.

Darcel Foule

On comprend difficilement le climat de Ségregation et de Racisme de cette époque. Heureusement, les temps ont quelque peu changé. Martin Luther King demeure une grande inspiration pour la communauté Noire des États Unis pour son travail colossal dans l’obtention de certains droits civils jusque là refusés aux Noirs Américains.

Le Célébrant de cette célébration Eucharistique fut son Excellence Monseigneur Rev. Robert J. Brennan, D.D, évêque Auxilaire du Diocèse de Rockville Centre. L’homeliste fut Rev. James E. Goode, OFM, Ph.D. Le Père Goode  fut très eloquent dans son homélie et mit l’accent  sur la vie extraordinaire de Sainte Josephine Bakhita, une sainte d’origine Soudanaise  qui fut canonisée par le Bienheureux Saint Père Jean Paul II le 1er Octobre 2000. Comme l’a mentionné  le Père Goode OFM dans son homelie  le Bienheureux  Saint Père  Jean Paul II appella Sainte Josephine une sainte Universelle. Pour écouter la 33ème messe du mois de l’Histoire des Noirs du Diocèse de Rockville Centre clicquer sur ce link

http://www.youtube.com/watch?v=SMdI1czhf54&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&index=1

J’étais très Heureux de rencontrer la dynamique et remarquable Sonia Bienvil Presidente de l’organisation SHALI après cette messe à la cathedrale de Ste Agnes de Rockville Centre. Elle accepta de me donner un court entretien pour Télé Solidarité au cours duquel elle nous parla de son organisation SHALI et de l’importance de cette celebration pour les Noirs qui vivent à long Island.

Pour écouter l’entrevue de Marie Sonia clicquer  sur ce link: http://www.youtube.com/watch?v=WkvhCV3wBAQ&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ

Le Père Edens Jean Baptiste, ancien Coordonateur de la pastorale Haitienne du diocese de Rockville Centre et leader Spirituel de la communauté Haitienne de Ste Anne à Brentwood, Le Père Charlince Vendredy, le nouveau leader Spirituel de la communauté Haitienne de St Boniface à Elmont et le diacre Hernest Bellevue de la paroisse de Ste Martha à Uniondale furent presents à cette messe annuelle. La présence des leaders spirituels de la communauté Haitienne à cette célébration est très appréciée par les participants car le peuple de Dieu aime voir ses leaders spirituels ensemble pour les grandes célébrations

Selon Maryse Garcy , Coordonnatrice du Groupe HAFALI , la population Haitienne de Long Island est estimée entre 25000 et 30000 Habitants. Elle nous fit savoir que la communauté Noire souffre de manque de visibilité à Long Island.

La grande question qu’il faut poser c’est Comment les Noirs de Long Island peuvent s’asseoir et travailler ensemble? Y a t-il une pastorale pour les jeunes de la Communauté Noire de Long Island?  La Communauté Haitienne n’a pas même un prêtre incardiné dans le diocese de Rockville Centre et même un candidat au Séminaire Catholique . On commence à avoir quelques élus de la communauté Noire mais il reste encore beaucoup à faire. Les jeunes Noirs qui ont la chance de faire des etudes superieures trop souvent délaissent cette region pour d’autres localités où la vie est moins chère car disons le, la vie à Long Island est très chère.

L’autre question qui monte à l’esprit concerne les districts scolaires. Les quartiers de long Island ou vivent la majorité des Noirs sont-ils pourvus de bonnes écoles? Est ce que les familles des residents de ces quartiers sont en mesure d’envoyer leurs enfants dans les écoles privées de la zone? À combien s’élève le taux de la population Noire jouissant d’un emploi rémunéré à Long Island?

Aujoud’hui 46.5 Millions  de personnes vivent dans la pauvreté aux états Unis et selon les statistiques 1 sur 3 Afro Américain ira en prison pendant sa vie. C’est une triste realité d’ou l’importance pour les leaders de la communauté noire d’encourager les jeunes à aller à l’école et d’exhorter la population noire à s’asseoir et à travailler ensemble dans un esprit de solidarite communautaire.

Le Personnel de notre bulletin tient à féliciter la chorale de la communauté Noire qui a performé magnifiquement à cette celebration Eucharistique, Darcel Whitten-Wilamowski, Coordonatrice du Ministère des Noirs et Coordonatrice de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Rockville Centre et  architecte de cette celebration Eucharistique et Jemima Desroches , vice Administratrice du bureau de la diversité Multiculturelle au diocese de Rockville Centre.  Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’étranger profite de l’occasion  pour exprimer sa reconnaissance à Darcel pour son implication à Télé Solidarité et saisit cette occasion pour exhorter la communauté Noire à travailler ensemble pour le progres de notre communauté et de notre Eglise

Frère Buteau (Brother Tob)

Pour le Centre National

Diocese of Rockville Centre-Black History Month

Rockville Centre

On Saturday, February 8, 2014 Solidarité Radio TV was live at the Cathedral of St Agnes the diocese of Rockville Centre to cover the mass of the Month Black History. It was a moment of Grace and history for all blacks who were present at this celebration.

Long Island is known as the 3rd most racist city in the United States. To understand the importance of this celebration we must go back and remember the struggles of Catholic Christian people like Mother Mary Elisabeth Lange, the founder of one of three predominantly Black religious congregations in the United States, and venerable Pierre Toussaint apious Black holy man who ministered to the needs of others in the United States of America (USA).

Even in the second decade of the Twentieth-First centurywe continue to struggle within a climate of de facto institutional social segregation and racism in our church and society. Martin Luther King continues to be a great inspiration for the Black community in the U.S. because of his leadership in the tremendous civil rights movement focused on helping African Americans and all people to share in equal opportunity and access to participation in the privileges and responsibilities of citizens in the US.

Darcel08

The celebrant of the Eucharistic celebration was His Excellency The Most Reverend Robert J. Brennan, D.D., and Auxiliary Bishop of the Diocese of Rockville Centre.  Rev. James E. Goode, OFM, Ph.D. was the very eloquent homilist.  In his homily he spoke of the extraordinary life of St. Josephine Bakhita, a holy woman of Sudanese origin who was canonized by the Blessed Pope John Paul II on 1 October 2000.  During her canonization, Father John Paul II called St. Josephine a Universal Saint. (To listen to the 33rd of the month Mass Black History of the Diocese of Rockville Centre please click on the link below:

http://www.youtube.com/watch?v=SMdI1czhf54&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&index=1)         

The Black CommunityChoir sang for the Eucharistic celebration. Darcel Whitten – Wilamowski Coordinator of the Ministry of Blacks and Coordinator of the Haitian Ministry of the Diocese of Rockville Centre and Jemima Desroches, Manager Assistant of the Office of Multicultural diversity in the diocese of Rockville Centre did the liturgical planning and promotion for the Eucharistic celebration

After Mass, I met the dynamic and remarkable Marie Sonia Saint Rose-Bienvil the President of the organization SHALI (Solidarité Haitian Americans of LongIsland), she agreed to give me a short interview for TV Solidarité. She spoke about SHALI and the importance of the Black History celebration for blacks living in long Island. To listen to her please click on the link below:

http://www.youtube.com/watch?v=WkvhCV3wBAQ&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ

Father Jean Baptiste Edens, former Coordinator of the Haitian ministry of the Diocese of Rockville Centre and Spiritual leader of the Haitian community of St. Anne in Brentwood, Father Clarence Vendredy, the new spiritual leader of the Haitian community of St. Boniface in Elmont and Hernest Bellevue deacon of St. Martha parish in Uniondale were present at the 33th Anniversary of the annual Mass of the Month Black History. The presence of these spiritual leaders of the Haitian community in this celebration is highly appreciated by the participants.  The Haitian People of God love to see their spiritual leaders together for larger celebrations

According Maryse Garcy, Coordinatorof  HAFALI (Haitian American Family of Long Island) Group indicated that the Haitian population of Long Island is estimated between 25,000 and 30,000 inhabitants. However, the Black community in Long Islandsuffers from alack of visibility.The big question is how to bring Long Island Blacks together for collective action and the on-going development of youth ministry in its Black Community. The Haitian community does not have a Haitian incardinated priest in the Diocese of Rockville Centre nor any Haitian candidates for priesthood in the Catholic diocesan seminary. There are some elected Black political leaders in the community but there is still much to do.

Today approximately 46.5 million people live in poverty in the United States and according to statistics 1 in 3 African American will be in prison during his lifetime. This is a sad reality. It is important for the leaders of the black community to encourage young people to go to school and to urge Black people work together for the good of their community.

Long Island is a very expensive place to live.Many of the Black youth who go to college to study in U.S. colleges and universities outside Long Island. These colleges and universities are less expensive than those in Long Island.

Manyquestion the quality of life of Blacks in Long Island.  Do majority Black neighborhoods have good school districts?  Can the majority of parents of Black children afford to send their children to private schools in Long Island? What per-centageof the Black population have a decent job in Long Island?

The staff of the weekly Bulletin of the National Center would like to congratulate all those who spend time to increase the ministerial and social action The National Center for Haitian Apostolate abroad take this opportunity to express its gratitude to Darcel Whitten – Wilamowski and Jemima Desroches for their involvement with Télé Solidarité and their encouragement of inter-cultural collaboration within the Black community for the good of the Rockville Centre community and diocese.

Brother Buteau (BrotherTob)

For the National Center

EN VIDÉO : Il y a un an, Benoît XVI bouleversait l’Église en annonçant sa renonciation

Le 11 février 2013, à 11 h 35, Benoît XVI posait un geste inédit dans la papauté moderne en annonçant sa renonciation, effective le

 

Frédéric Mounier, envoyé spécial permanent de La Croix à Rome à l’époque, raconte la surprise provoquée par cette annonce. Et analyse les bouleversements qu’elle a provoqués dans l’Église.

Ce lundi 11 février 2013 est jour férié au Vatican. Benoît XVI a prévu de réunir un consistoire ordinaire pour la création de nouveaux saints. Une quarantaine de cardinaux, en habit de chœur, doivent participer à cet acte liturgique. Aucun éclair, aucune rumeur n’a annoncé le coup de tonnerre qui va se produire. Devant ses cardinaux éberlués, s’exprimant en latin de sa voix douce, Benoît XVI annonce officiellement sa renonciation, fixée par lui au 28 février à 20 heures.

Le motif : « Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. » Un cri jaillit dans la Salle de presse du Saint-Siège, quasi déserte, qui doit fermer ce jour-là à 13 heures. Giovanna Chiri, journaliste italienne et latinophone de l’agence Ansa, a cru mal entendre.

Pour les quelques journalistes présents dans la salle de presse, il faudra quelques secondes pour réaliser ce qu’il se passe, réécouter les enregistrements de Benoît XVI, qui s’exprimait en latin et à mi-voix, et valider l’information. Une surprise qui est aussi visible dans les rangs des cardinaux. L’incrédulité cède alors la place à la fébrilité. Le lendemain, 6 000 journalistes du monde entier déboulent au Vatican.

Julien Duriez

 

 

********************

Les premières femmes évêques de l’Église anglicane d’Angleterre pourraient être ordonnées à la fin de l’année

Avec cet article

L’Église anglicane d’Angleterre réunie en synode général a décidé mardi 11 février d’accélérer l’adoption d’une réforme visant à autoriser les femmes évêques, dont les premières ordinations pourraient intervenir avant la fin de cette année 2014. L’assemblée a voté en faveur d’une procédure rapide, en réduisant de six à trois mois le temps des consultations qui seront menées sur le sujet dans chacun des 44 diocèses. Ce qui devrait permettre à cette réforme d’être entérinée définitivement par l’Église d’Angleterre en juillet, et de voir les premières femmes ordonnées évêques à la fin de l’année.

L’Église d’Angleterre avait approuvé en novembre 2013, à une écrasante majorité lors d’un précédent synode général, le principe de l’ordination des femmes évêques, un an après avoir rejeté de peu cette réforme. Ce changement historique est soutenu par l’archevêque de Cantorbéry, le Dr Justin Welby, à la tête de l’Église d’Angleterre qui dispose d’un statut officiel, puisque la reine en est le gouverneur suprême. Il est aussi approuvé par le premier ministre David Cameron.

L’échec de la réforme en novembre 2012 avait ravivé de vives divisions au sein de l’Église d’Angleterre

« Nous tournons autour d’une législation sur les femmes évêques depuis de très nombreuses années. Nous approchons désormais de la terre promise et c’est enthousiasmant », s’est réjouie Lois Haslam, une déléguée du diocèse de Chester (nord-ouest), lors des débats à Londres.

La procédure accélérée a été approuvée par 358 délégués, tandis que 39 votaient contre et neuf s’abstenaient.

L’échec de la réforme en novembre 2012 avait ravivé de vives divisions au sein de l’Église d’Angleterre, qui autorise déjà l’ordination de femmes prêtres. Des femmes ont déjà été ordonnées évêques dans d’autres Églises anglicanes notamment aux États-Unis, en Australie, au Canada et au Swaziland.

AFP

****************************

Bon Voyage Soeur Joujou.

Sister Joujou12

Le Personnel du Bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien fait savoir que la Soeur Juvenia Joseph (Soeur Joujou)  secretaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et membre du conseil d’Administration de la Congrégation des Filles de Marie ira à la cité éternelle du 19 au 24 Fevrier 2014 afin de participer à la consécration de son cocitadin Son Eminence Chibly  Langlois, le premier Cardinal Haitien

Rappelons que Soeur Juvenia est originaire de Lavallée de Jacmel, la même ville natale du Cardinal élu Son Eminence Chibly Langlois. La Vallée est une grande source spirituelle pour l’église Catholique d’Haiti. Elle est connue pour une commune  qui a donné beaucoup de prêtres, de religieuses , de frères et le premier Cardinal Haitien. Donc Soeur Joujou representera la Congrégation Des Filles de Marie à la consecration de son Eminence Chibly qui sera un moment de grâce et un moment histoique pour le valeureux peuple d’Haiti.

Le Personnel du Bulletin du Centre National souhaite un très bon sejour à Soeur Juvenia dans la cité Eternelle tout en demandant au peuple de Dieu de prier pour elle pendant son voyage à Rome

Brother Tob

The Personnel of The weekly Bulletin of the National Center of Haitian Apostolate informs the people of God that Sister Juvenia Joseph ( Sister Joujou ) Secretary of the National Center of The  Haitian Apostolate and one of the advisers of  the Board of Directors of the Congregation of the Daughters Mary will go to the eternal city from the 19th to 24th of February to participate in the ceremony of elevation of his Eminence Chibly Langlois, to the status of Cardinal. Sister Juvenia is from Lavallée -Jacmel , the native town  of His Eminence Cardinal  Chibly Langlois.  The town of Lavallée is a great spiritual source of vocations to the Catholic church in Haiti . It  is known for as a  place that has given many priests , religious , Brothers  and the first  Haitian Cardinal  . So Sister Joujou will represent the Congregation of the Daughters of Mary at the ceremony that will be a  historic moment of grace  for the valiant people of Haiti.
The Personnel of the Weekly Bulletin  of the National Center wishes a very good stay to Sister Juvenia in the Eternal City while asking God’s people to pray for her during her sojourn in Rome
Brother Tob

***

Bon Voyage Bishop Sansaricq

A26Bishop Sansaricq

Nous informons le peuple de Dieu que Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq, sera absent de son bureau du 19 au 26 Fevrier 2014 afin de participer à la cérémonie d’élévation au cardinalat de Mgr Chibly Langlois à la Cité Eternelle. Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq representera le Centre National de l’Apostolat Haitien à cette grandiose cérémonie.

Son Eminence Chibly Langlois est un ami du Centre National de l’Apostolat Haitien. Il fut Le principal orateur à la 25ème Convention du Centre National de l’Apostolat Haitien à Philadelphia. Tout de suite après son elevation Monseigneur Guy Sansaricq a été en Haiti et il a eu une longue conversation avec le premier cardinal Haitien sur les conditions du diocese des Cayes que dirige le Cardinal-élu..

Enfin le Personnel du Bulletin du Centre National souhaite un très bon Voyage en Europe à Son Excellence  Monseigneur Guy Sansaricq tout en demandant au peuple de Dieu de prier pour lui pendant son sejour dans la Cité Eternelle.

Le Personnel du Bulletin

The Personal of the Weekly  Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate would like to inform the people of God that His Excellency Bishop  Guy Sansaricq , will be out of his office from the 19th to 26th of  February 2014 to participate in the ceremony of installation of Cardinal Elect Chibly Langlois. So His Excellency Bishop Guy Sansaricq will represent the National Center of the  Haitian Apostolate in Rome.

His Eminence Chibly Langlois is a friend of the National Center of The Haitian Apostolate . He was the keynote speaker at the 25th Convention of the National Center of the Haitian Apostolate in Philadelphia . Finally, the staff of the Bulletin of the National Center wishes  a very good Trip  to  Bishop Sansaricq to the Eternal City and asks God’s people to pray for him.

Weekly Bulletin of The National Center

**********************

News of Boston

Stanley

Father Stanley Rousseau spiritual leader of Haitian  communities of Faith of St. John and St. Anne will be the leader of a delegation of 22 people from the Archdiocese of Boston and Connecticut from 19 February to 25 February 2014 for the ceremony ‘elevation of His Eminence Chibly Langlois as the first  Haitian Cardinal
Father Russeau is a priest of the Diocese of Jacmel and a great friend of the National Centre of “Haitian Apostolate. The Personnel of the Weekly  Bulletin of the National Center wishes to Father Rousseau and his delegation a very good stay in the Eternal City
Personnel Bulletin of the National Center

Le Père Stanley Rousseau leader spirituel des communautés Haitiennes de Foi de de St John et de Ste Anne sera le leader d’une délégation de 22 personnes de l’archidiocèse de Boston et de Connecticut du 19 Février au 25 Février 2014 pour la cérémonie  de l’elevation de son Eminence Chibly Langlois comme le Premier Cardinal Haitien

Le Père Russeau est un prêtre du diocèse de Jacmel et un grand ami du Centre National de l”Apostolat Haitien à l’étranger. Le Personnel du Bulletin du Centre National souhaite au Père Rousseau et sa délégation un très bon sejour dans la Cité Eternelle

Le Personnel du Bulletin du Centre National

Sanctuaire du Cap de la Madeleine

Ouellet19

Le Personnel du Bulletin du Centre National de l”Apostolat Haitien àl’étranger tient à informer le peuple de Dieu que le Père Yoland Ouellet le Recteur   du Sanctuaire Marial du Cap de la Madeleine et un grand ami du Peuple Haitien au Quebec etait en visite à New York avec la Vierge Pelerine du 10 au 12 fevrier 2014. Pendant son bref sejour à New York le Père Ouellet a trouvé du temps pour avoir un entretien à Radio Télé Solidarité. Son Entretien sera télévisé le Dimanche 23 Février à Télé Solidarité  et le bulletin du Centre National  aura un texte  dans sa prochaine edition  de cet entretien avec ce grand batisseur de Foi.

Télé Solidarité sera en direct  au Sanctuaire du Cap de la Madeleine pour le grand Festival Marial du 15 Aout 2015.  Le Personnel du Bulletin du Centre National souhaite du Succès au Père Ouellet pour le Festival Marial de 2014

Le Personnel du Bullettin du Centre National

The Personal of  the Weekly Bulletin of the National Center of Haitian Apostolate ABROAD wishes to inform the people of God the Father Yoland Ouellet Rector Marian Shrine of Cap de la Madeleine and a great friend of the Haitian Community in Quebec was visiting New York with Virgin Pelerine from 10 to 12 February 2014. During his brief stay in New York Father Ouellet found time to have an interview with Radio TV Solidarité. His interview will be broadcast Sunday, February 23 Tele Solidarité and the bulletin of the National Centre will publish  a text in the next edition of this interview with this great builder of Faith.
TV Solidarité will be live at the Sanctuary Cap de la Madeleine for the big Marian Festival August 15, 2015. The Personal of The Weekly  Bulletin of the National Center  wishes Success to Father Ouellet for Marian Festival  of 2014
Personal of The Weekly Bulletin of The National Center

velle de Boston

**************************************************

Les Légionnaires du Christ convoqués en chapitre général extraordinaire

(Piotr SPALEK/CPP/CIRIC)

Le cardinal Velasio De Paolis, délégué pontifical pour la Légion du Christ et le mouvement Regnum Christi.

(Piotr SPALEK/CPP/CIRIC)

Le cardinal Velasio De Paolis, délégué pontifical pour la Légion du Christ et le mouvement Regnum Christi.

Avec cet article

                         Le pape François confirme la nécessité du chapitre général des Légionnaires du Christ début 2014

Dans une lettre datée du 4 octobre 2013, le cardinal Velasio De Paolis, délégué pontifical pour la Légion du Christ et le mouvement Regnum Christi, a convoqué le chapitre général extraordinaire de la congrégation. Celui-ci débutera le 8 janvier 2014 et devrait se terminer à la fin du mois de février. Ce chapitre aura lieu à Rome et sera composé de délégués d’office (gouvernement général et provinciaux) et de délégués élus dans chaque province.

« Le chapitre général doit représenter tout l’institut et être “un vrai signe de son unité dans la charité” (Code de droit canonique, can. 631, § 1). Étant donné que le prochain chapitre extraordinaire se situe au terme d’un long chemin de renouveau spirituel et aura pour objectif principal de conclure la révision des Constitutions, il a été convenu, en réponse, notamment, au souhait de beaucoup, d’élargir la représentativité des membres élus », écrit le cardinal de Paolis qui détaille les modalités des élections.

« Il est utile de rappeler que ce chapitre a “pour objectifs principaux l’élection d’un nouveau Gouvernement de l’Institut et l’approbation des nouvelles Constitutions” (lettre de sa sainteté François, 19 juin 2013), Constitutions à présenter au Saint-Père, poursuit le délégué pontifical. Les autres questions seront considérées selon une liste de thèmes approuvés par les pères capitulaires eux-mêmes et dans la mesure du temps disponible. »

Simplification des structures de gouvernement, liberté intérieure et confiance mutuelle dans les futures Constitutions

Le cardinal De Paolis a été nommé par Benoît XVI le 19 juin 2010 à la tête des Légionnaires du Christ avec les pleins pouvoirs pour refonder cette congrégation, profondément ébranlée par les multiples méfaits dont s’était rendu coupable son fondateur, le P. Marcial Maciel (1920-2008) ainsi que par des dérives financières. Dans un premier bilan de sa mission, en octobre 2011, le cardinal De Paolis révélait que de nombreux membres de la Légion du Christ, séminaristes, prêtres et laïcs consacrés, avaient souhaité quitter la congrégation à la suite des révélations sur son fondateur, le P. Marcial Maciel (1920-2008).

« En décembre 2010, Mgr De Paolis a constitué une commission centrale de révision des Constitutions, à Rome, composée de prêtres légionnaires du Christ et d’experts externes, explique un communiqué de la Légion du Christ. Sur la base des textes du Magistère de l’Église (particulièrement du concile Vatican II, mais aussi d’autres textes plus récents), la commission a élaboré des thèmes d’étude autour des domaines de la vie de la congrégation : charisme propre et spiritualité, nature et organisation de la communauté, gouvernement, administration. (…) À partir de février 2013, la commission centrale a travaillé, sur la base de toutes les remarques et suggestions des religieux, à un nouveau brouillon des Constitutions, (…) retravaillé par des assemblées provinciales de juin à août 2013. Les grands thèmes qui ont émergé sont, notamment : la simplification des structures de gouvernement et d’administration, la liberté intérieure et la confiance mutuelle, la mission des prêtres de la congrégation à l’intérieur de la famille spirituelle de Regnum Christi (qui comprend aussi des laïcs et des consacrés), l’intégration de l’apostolat des prêtres dans les programmes pastoraux diocésains et la communion dans l’Église universelle et les Églises locales. »

*****************

UDH Services Announces the Arrival of a Student Delegation from Haiti to attend the 2014 Harvard United Nation Model Conference

For immediate release:

February 10, 2014

Dr. Marie Louise Jean-Baptiste

President

617-460-5958

Boston, Massachusetts

UDH Services announces the arrival of a seventeen member delegation to attend the Harvard National Model United Nations (HNMUN) 2014 Conference to be held from February 13-16 at the Boston Park Plaza Hotel.

Harvard National Model United Nations is the oldest, largest, and most prestigious simulation of its kind. Each year, HNMUN brings together over 3,000 college students and faculty advisors from colleges and universities across the globe and provides them with a unique opportunity to experience the challenges of international negotiation.

The members of the delegation—10 men and 7 women, accompanied by 4 chaperons – come from Université Notre Dame of Haiti.   They will be arriving on February 12th and departing on February 18th.  During their visit, they will meet with various Haitian officials and community members.  They will attend a catholic mass on Sunday, February 15th at 4:45 pm at St John’s Church (Cambridge, MA).

Following the mass, a cultural fundraising event will take place at Somerville City Club at 20 Inner Belt Road, Somerville, MA. 02143 on Sunday, February 16th  2014, between 6:00pm and 11:00pm. Lots of prizes will be available.

Started in 2011, UDH Services is a non-profit organization committed to providing assistance to Haitian students from low-income families, who aspire to obtain a university degree and further their education. Over the past 3 years UDH has helped over 150 students by providing them with school supplies as well as financial and logistical assistance through various scholarship and mentorship programs.

PS:  The Students will be welcomed by the Haitian Consulate of Boston on Thursday Feburary 13th, before heading to Pack Plaza Hotel.

Mr. Alix Siméon

Founder and Director of UDH Services, INC

Website: udhservices.org

Email: info@udhservices.org

Cell phone: (617)460-5859

***********************

Barack Obama vient d’augmenter le salaire minimum fédéral. De 7,25 dollars de l’heure, il passe à 10,10 dollars. Cette forte augmentation, de près de 40%, concerne les employés des nombreuses entreprises de sous-traitants qui travaillent pour le gouvernement fédéral. L’augmentation des bas salaires est un débat national, qui a provoqué des grèves aux Etats-Unis depuis plus d’un an. Et de nombreux élus démocrates ont participé au mouvement.

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Barack Obama a très rapidement pris position en faveur de l’augmentation des bas salaires aux Etats-Unis, mais le Congrès n’a pas suivi. Les républicains estiment que la mesure, contre-productive, va provoquer des licenciements. Le président, au contraire, considère que cette forte augmentation va relancer la consommation. Il a donc pris la décision – qui est en son pouvoir – d’augmenter le salaire minimum fédéral par décret.

La mesure prendra effet au 1er janvier prochain. Et ce sont deux philosophies qui s’affrontent. « Dans le pays le plus riche du monde, une personne qui travaille ne devrait pas vivre dans la pauvreté… Voilà un an que j’ai demandé au Congrès d’augmenter le salaire minimum fédéral ! Un salaire minimum qui en valeur constante a baissé de 20 % depuis l’époque de l’élection de Ronald Reagan », explique Barack Obama.

Dans l’urgence

L’administration américaine espère que cette mesure tirera les salaires vers le haut dans une période de croissance. Le taux de chômage – à 6,6 % – n’a jamais été aussi bas aux Etats-Unis depuis 5 ans.

Barack Obama semble agir dans l’urgence, note certains observateurs, comme s’il devait tenir ses promesses avant la fin de l’année, avant les élections de mi-mandat. Car le risque de voir les deux chambres passer aux mains de l’opposition n’est pas exclu. Barack Obama serait alors complètement bloqué.

************************************************

Hollande et Obama n’en finissent pas d’afficher leur entente parfait

Hollande

Réception à la Maison Blanche, entretiens, déjeuner avec Joe Biden et John Kerry. Journée chargée pour François Hollande et Barack Obama. Le président français déposera aussi une gerbe sur la tombe du soldat inconnu et remettra la Légion d’honneur à d’anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale. Un programme conçu pour illustrer l’amitié franco-américaine.

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

La France est présentée comme l’allié de toujours. Comme l’explique un conseiller de Barack Obama, la France est un pays avec lequel les Etats-Unis partagent des valeurs de démocratie et de droits de l’homme. Des pères fondateurs à Barack Obama, de la Révolution française inspirant la révolution américaine au XXIe siècle.

Tout va donc pour le mieux entre Washington et Paris. Il y a longtemps que les deux capitales n’avaient pas été, à ce point, sur la même longueur d’onde sur les dossiers internationaux. L’équipe de Barack Obama reconnaît toutefois que cela n’a pas toujours été simple entre les deux pays. « Nous devons regarder les progrès accomplis durant les dix dernières années », explique l’un des conseillers. Référence à l’époque où la France, opposée à l’invasion de l’Irak, était l’objet de quolibets permanents dans la presse américaine et au Congrès.

La France à l’initiative pour l’Afrique, les Etats-Unis leaders au Moyen-Orient

Aujourd’hui, la Maison Blanche met en évidence l’harmonie entre Washington et Paris, avec une nuance intéressante : la France est présentée comme pays leader sur les dossiers malien et centrafricain. Les Etats-Unis se voient en revanche en prescripteurs sur l’Iran et la Syrie. Sur la Mali, l’excellence de l’armée française est reconnue, avec un appui logistique américain dans le domaine du renseignement. Sur la Syrie, ce sont les Etats-Unis qui ont donné l’impulsion, et la France a soutenu la démarche : aide à l’opposition modérée et destruction des armes chimiques.

L’opinion américaine est fatiguée des interventions militaires, les Américains ne veulent plus être considérés comme le « gendarme du monde ». C’est pourquoi le rôle de l’armée française au Mali a sans doute été déterminant. Une action sur un terrain lointain qui trouve un écho à Washington, la sécurité nationale en dépend. « Un seul pays ne peut venir à bout de tous les défis », ont écrit Barak Obama et François Hollande dans une tribune commune, l’amitié franco-américaine en est l’illustration

Quant aux désaccords qui persistent : la visite d’une délégation d’hommes d’affaires français en Iran et les écoutes de la NSA par exemple, tout s’est réglé entre Barack Obama et François Hollande, selon la version officielle.

Vie publique, vie privée

Politique internationale, économie, environnement, les dossiers qui seront évoqués dans le bureau ovale sont nombreux. Mais dans la presse américaine, on commente aussi beaucoup la vie privée de François Hollande.

En effet, cela va de la presse populaire au très sérieux New York Times, qui faisait remarquer que les premiers cartons d’invitation pour le dîner d’Etat de ce soir, ont été envoyés au pilon, car il n’y a plus de Première dame française.

Nos confrères américains, entre moquerie sympathique et intrusion dans la vie privée, ne se privent pas de commenter la rupture entre le président français et son ex compagne… Mais qu’on se rassure, cela ne sera pas un sujet de conversation entre Barak Obama et François Hollande, comme l’a expliqué la Maison blanche avec le plus grand sérieux.

Un programme chargé

Les rues de la capitale sont pavoisées aux couleurs françaises et américaines. L’arrivée de François Hollande, saluée de 21 coups de canons, suit le protocole précis des visites d’Etat, très rares à Washington.

L’entretien entre les deux présidents devait durer deux heures. Les dossiers évoqués, selon la Maison Blanche, sont la politique internationale, avec la coopération entre Washington et Paris dans la lutte contre le terrorisme (Mali, Iran, Syrie). Mais Barack Obama et François Hollande vont aussi discuter relance de l’économie et environnement.

Dans l’après midi, François Hollande est attendu au cimetière militaire d’Arlington. Il décorera ensuite six anciens combattants américains de la Seconde Guerre mondiale. Ce sera une nouvelle occasion de rappeler les liens qui unissent les deux pays.

Seule manque au programme, une adresse au Congrès. François Hollande ne prononcera pas de discours devant les élus américains comme tous les autres présidents français avant lui. Mais on aurait tort d’y voir un grain de sable. Il ne s’agit, selon la version officielle, que d’un problème d’agenda.

Etats-Unis: opération séduction pour Hollande devant les patrons français

Ils ont échangé un « hug » le président et le patron. Si François Hollande se dit heureux de ce symbole, Carlos Diaz, le meneur des Pigeons aux Etats-Unis, se dit rassuré. Reste à savoir si, comme ils l’espèrent, les entrepreneurs français aux Etats-Unis ressentiront les effets du tournant social-libéral du président français.

Avec notre envoyé spécial à San Francisco,Florent Guignard

Au pays de l’esprit d’entreprise, François Hollande s’est montré plus social-libéral que jamais. En particulier devant les jeunes patrons de start-up françaises implantées dans la Silicon Valley, avec toute une série d’annonces et tout un plaidoyer en faveur de l’attractivité et de la compétitivité.

Rien de neuf, à en croire François Hollande : « Nous reconnaissons les entreprises comme créatrices de richesses, c’est ma thèse depuis des années ». Une offensive de charme qui a produit son petit effet : le chef de file des Pigeons, mouvement d’entrepreneurs en colère, a été jusqu’à demander un « hug », une accolade, au chef de l’Etat.

« Nous avons fait le choix de l’entreprise »

On l’avait bien compris depuis le pacte de responsabilité, mais à San Francisco, François Hollande va encore plus loin dans son ode aux entrepreneurs : innovation, compétitivité, fiscalité.

Un véritable discours de séduction, reçu comme tel par Carlos Diaz, le jeune patron français qui avait pris la tête des Pigeons contre la politique fiscale du gouvernement : « Quand Barack Obama va voir les entrepreneurs de la Silicon Valley, il leur fait une accolade, ce qu’on appelle un « hug » ici aux Etats-Unis. Et moi ma question pour vous aujourd’hui c’est : est-ce que vous êtes capable d’embrasser finalement les entrepreneurs et leur faire un hug ? »

François Hollande est piégé et ne peut évidemment pas refuser. Les deux hommes se donnent donc l’accolade. Une image, un symbole que François Hollande assume: « Ce n’était pas le plus difficile. Mais c’était une preuve, une preuve qu’on a besoin d’entrepreneurs et que les entrepreneurs ont aussi besoin de reconnaissance. »

« L’image qu’on retient, et c’est une image qui est très forte, c’est celle d’un président qui embrasse l’innovation, qui embrasse l’entreprenariat et qui montre à tout le monde que c’est la voie qu’il faut suivre, s’enthousiasme Carlos Diaz. Le discours de François Hollande était super. On a entendu tout ce qu’on voulait entendre. Il faut que ça se suive d’actes, et les actes commencent aussi peut-être par des symboles. J’avais envie qu’il fasse un symbole.

Pierre Gattaz, le président du Medef, le patron des patrons français, est lui aux anges : « Mais bien évidemment, c’est le discours du Medef ». C’est presque le baiser qui tue, un baiser qui ne manquera pas de faire réagir l’aile gauche de la majorité.

***************************

Proverbes:

1. Dan pouri toujou gen fòs sou bannan’n mi

2. Genyen pa ampeche manke

3. Malere pa defo

4. Chen grangou pa jwe

5. Belmè pa manman

******************************************

Diocèse de Rockville Courriel du Père Vendredy

Bonsoir Buteau,

J’espere  tu te portes a merveille. En ce qui me concerne tout va bien. Je dois te presenter tous mes compliments pour les travaux que tu realises a Radio et Télé Solidarité. J’ai vu sur Youtube la messe du samedi dernier. C’est très bien. Va de l’avant.

Que Dieu te benisse et te garde!

Tiens bon.

Fr. Charlince Vendredy

Merci Père Vendredy et le personnel de Télé Solidarité compte sur vos prières et votre Collaboration.

Buteau

**********************************

Santé

Selon l’Union Internationale Contre le Cancer (UICC), près de 8 millions de personnes mourront du cancer en 2014, un chiffre qui pourrait atteindre 13,2 millions par an en 2030.

Pourquoi le nombre de décès est-il en constante augmentation malgré les progrès thérapeutiques ? Quelles sont les difficultés que rencontrent les patients et les soignants, en particulier dans les pays à faible revenu

******************************************

Les conseils aux fiancés du pape François pour la Saint-Valentin

Les-futurs couples

Devant une foule de fiancés réunis sous le soleil place Saint-Pierre, le pape a indiqué vendredi 14 février comment développer une relation de qualité dans un couple, vivre dans un respect mutuel au quotidien et réussir une fête de mariage révélatrice de l’amour du Christ

Alessandra Tarantino / AP

25000 jeunes fiancés étaient réunis Place Saint-Pierre à l’invitation du pape François pour la Saint-Valentin vendredi 14 février 2014.

Alessandra Tarantino / AP

25000 jeunes fiancés étaient réunis Place Saint-Pierre à l’invitation du pape François pour la Saint-Valentin vendredi 14 février 2014.

« Aller voir le pape à Rome pour la Saint-Valentin, c’est trop canon ! », s’exclame Alban, 24 ans. Ce chef d’agence d’un Point P, a eu de suite « un gros flash », posé deux RTT et « pris un aller-retour sur une compagnie à bas coûts » pour être de la partie avec sa fiancée, Louise, étudiante de 21 ans. Le couple, qui se mariera le 26 avril prochain à Paris, était au rendez-vous place Saint-Pierre qu’avait donné le pape François vendredi 14 février aux fiancés à l’occasion de la Saint-Valentin.

Au milieu d’une foule, en large partie italienne, d’environ 25 000 personnes selon la Gendarmerie vaticane, qui patientent joyeusement en musique avant l’arrivée du pape sous un soleil précocement généreux, ces jeunes Français sont venus grâce à un « texto » de leur ami, assis à leurs côtés, Rémy You, qui « ne (pouvait) que venir ».

Cet étudiant à Paris-Dauphine de 24 ans a appris la nouvelle de cet événement inédit au Vatican « le lendemain de nos fiançailles » célébrées le mois dernier par une bénédiction après une messe. Si sa promise, Clotilde, infirmière de 24 ans, n’a pu se libérer pour être du week-end à Rome, elle a incité Rémy à les « représenter » en vue de leur mariage prévu le 11 octobre prochain à Orléans.

« “Pour toujours” n’est pas qu’une question de durée »

Car c’est bien à tous les fiancés qui sont en train de se préparer à recevoir ce sacrement qu’était destiné au départ cet événement imaginé par le président du Conseil pontifical pour la famille, Mgr Vincenzo Paglia, ancien évêque de Terni, la ville de saint Valentin, patron des amoureux depuis le XVe siècle.

Mais ce martyr n’était pas le sujet du pape François, qui a axé son intervention sur la qualité du mariage. Sous la forme d’un échange entre lui et trois couples, – dont il connaissait « les questions par avance », a-t-il plaisanté au début –, le pape a d’abord répondu à la peur de s’engager « pour toujours » par un « choix définitif ».

Comprenant cette appréhension qu’il rencontre aussi chez les candidats au sacerdoce, Jorge Bergoglio a défini l’amour non pas comme « seulement un sentiment » – lequel reste indispensable – mais aussi comme une « relation » à faire croître, à construire « comme une maison ». À cet égard, « un mariage ne réussit pas seulement sur la durée mais importe sa qualité ». « “Pour toujours” n’est pas qu’une question de durée », a-t-il insisté.

« Le mari parfait n’existe pas, ni la femme parfaite,… sans parler de la belle-mère parfaite ! »

Pour affermir cette qualité de la relation conjugale, le pape a renvoyé au Christ, qui peut « multiplier votre amour » comme « un bon pain frais quotidien ». « Seigneur, donne-nous aujourd’hui notre amour de ce jour », a-t-il invité les époux à faire comme prière, en paraphrasant le Notre Père qu’il récitera avec la foule au terme de la rencontre.

Le pape a aussi renvoyé au Christ pour que la fête du mariage elle-même révèle d’abord sa présence, comme il le fit aux noces de Cana en changeant l’eau en vin. « Certains sont plus préoccupés des signes extérieurs, du banquet, des photos, des vêtements et des fleurs… Ce sont des choses importantes dans une fête, mais seulement s’ils servent à indiquer le vrai motif de votre joie », a-t-il expliqué. « Faites en sorte que ce soit une fête chrétienne, pas une fête mondaine ! », a résumé celui dont le roman préféré s’intitule justement Les fiancés, de l’Italien Alessandro Manzoni, dans lequel un couple affronte des obstacles pour se marier.

Auparavant, le pape, qui avait déjà évoqué le mariage devant les volontaires des JMJ à son départ de Rio de Janeiro le 28 juillet puis le 4 octobre à la fin de sa visite pastorale à Assise, a repris les conseils qu’il avait donnés aux familles pendant l’Année de la foi, invitant chaque couple à toujours savoir se dire entre eux, au jour le jour, « s’il te plaît, merci et excuse-moi ». A ce propos, il a invité à l’indulgence, prévenant avec humour que « le mari parfait n’existe pas, ni la femme parfaite,… sans parler de la belle-mère parfaite ! ».

« On ne fête jamais Saint-Valentin, c’est trop commercial »

« L’amour est un travail de chaque jour », a ajouté le pape argentin, détendu, souriant et improvisant en partie. « Le mari rend la femme plus femme et l’épouse fait l’homme plus homme, ils grandissent en humanité », a-t-il conclu.

Les jeunes Français savaient qu’ils ne comprendraient pas tout cet échange en italien, conclu par une brève prière et un temps musical festif. Qu’importe. Le lieu, les gestes, l’ambiance, la présence du pape suffisent à vivre intensément ces deux heures de rencontre. Car, sinon, comme l’avoue Rémy, « on ne fête jamais Saint-Valentin, c’est trop commercial ».

Lui repart aussitôt car, samedi, il est témoin à un mariage. Il apportera le cadeau du pape François pour l’occasion, un petit coussin blanc pour y nouer les alliances.

Sébastien Maillard (à Rome)​

*****************************************************

Les Légionnaires du Christ convoqués en chapitre général extraordinaire

(Piotr SPALEK/CPP/CIRIC)

Le cardinal Velasio De Paolis, délégué pontifical pour la Légion du Christ et le mouvement Regnum Christi.

(Piotr SPALEK/CPP/CIRIC)

Le cardinal Velasio De Paolis, délégué pontifical pour la Légion du Christ et le mouvement Regnum Christi.

Avec cet article

                         Le pape François confirme la nécessité du chapitre général des Légionnaires du Christ début 2014

Dans une lettre datée du 4 octobre 2013, le cardinal Velasio De Paolis, délégué pontifical pour la Légion du Christ et le mouvement Regnum Christi, a convoqué le chapitre général extraordinaire de la congrégation. Celui-ci débutera le 8 janvier 2014 et devrait se terminer à la fin du mois de février. Ce chapitre aura lieu à Rome et sera composé de délégués d’office (gouvernement général et provinciaux) et de délégués élus dans chaque province.

« Le chapitre général doit représenter tout l’institut et être “un vrai signe de son unité dans la charité” (Code de droit canonique, can. 631, § 1). Étant donné que le prochain chapitre extraordinaire se situe au terme d’un long chemin de renouveau spirituel et aura pour objectif principal de conclure la révision des Constitutions, il a été convenu, en réponse, notamment, au souhait de beaucoup, d’élargir la représentativité des membres élus », écrit le cardinal de Paolis qui détaille les modalités des élections.

« Il est utile de rappeler que ce chapitre a “pour objectifs principaux l’élection d’un nouveau Gouvernement de l’Institut et l’approbation des nouvelles Constitutions” (lettre de sa sainteté François, 19 juin 2013), Constitutions à présenter au Saint-Père, poursuit le délégué pontifical. Les autres questions seront considérées selon une liste de thèmes approuvés par les pères capitulaires eux-mêmes et dans la mesure du temps disponible. »

Simplification des structures de gouvernement, liberté intérieure et confiance mutuelle dans les futures Constitutions

Le cardinal De Paolis a été nommé par Benoît XVI le 19 juin 2010 à la tête des Légionnaires du Christ avec les pleins pouvoirs pour refonder cette congrégation, profondément ébranlée par les multiples méfaits dont s’était rendu coupable son fondateur, le P. Marcial Maciel (1920-2008) ainsi que par des dérives financières. Dans un premier bilan de sa mission, en octobre 2011, le cardinal De Paolis révélait que de nombreux membres de la Légion du Christ, séminaristes, prêtres et laïcs consacrés, avaient souhaité quitter la congrégation à la suite des révélations sur son fondateur, le P. Marcial Maciel (1920-2008).

« En décembre 2010, Mgr De Paolis a constitué une commission centrale de révision des Constitutions, à Rome, composée de prêtres légionnaires du Christ et d’experts externes, explique un communiqué de la Légion du Christ. Sur la base des textes du Magistère de l’Église (particulièrement du concile Vatican II, mais aussi d’autres textes plus récents), la commission a élaboré des thèmes d’étude autour des domaines de la vie de la congrégation : charisme propre et spiritualité, nature et organisation de la communauté, gouvernement, administration. (…) À partir de février 2013, la commission centrale a travaillé, sur la base de toutes les remarques et suggestions des religieux, à un nouveau brouillon des Constitutions, (…) retravaillé par des assemblées provinciales de juin à août 2013. Les grands thèmes qui ont émergé sont, notamment : la simplification des structures de gouvernement et d’administration, la liberté intérieure et la confiance mutuelle, la mission des prêtres de la congrégation à l’intérieur de la famille spirituelle de Regnum Christi (qui comprend aussi des laïcs et des consacrés), l’intégration de l’apostolat des prêtres dans les programmes pastoraux diocésains et la communion dans l’Église universelle et les Églises locales. »

*****************

UDH Services Announces the Arrival of a Student Delegation from Haiti to attend the 2014 Harvard United Nation Model Conference

For immediate release:

February 10, 2014

Dr. Marie Louise Jean-Baptiste

President

617-460-5958

Boston, Massachusetts

UDH Services announces the arrival of a seventeen member delegation to attend the Harvard National Model United Nations (HNMUN) 2014 Conference to be held from February 13-16 at the Boston Park Plaza Hotel.

Harvard National Model United Nations is the oldest, largest, and most prestigious simulation of its kind. Each year, HNMUN brings together over 3,000 college students and faculty advisors from colleges and universities across the globe and provides them with a unique opportunity to experience the challenges of international negotiation.

The members of the delegation—10 men and 7 women, accompanied by 4 chaperons – come from Université Notre Dame of Haiti.   They will be arriving on February 12th and departing on February 18th.  During their visit, they will meet with various Haitian officials and community members.  They will attend a catholic mass on Sunday, February 15th at 4:45 pm at St John’s Church (Cambridge, MA).

Following the mass, a cultural fundraising event will take place at Somerville City Club at 20 Inner Belt Road, Somerville, MA. 02143 on Sunday, February 16th  2014, between 6:00pm and 11:00pm. Lots of prizes will be available.

Started in 2011, UDH Services is a non-profit organization committed to providing assistance to Haitian students from low-income families, who aspire to obtain a university degree and further their education. Over the past 3 years UDH has helped over 150 students by providing them with school supplies as well as financial and logistical assistance through various scholarship and mentorship programs.

PS:  The Students will be welcomed by the Haitian Consulate of Boston on Thursday Feburary 13th, before heading to Pack Plaza Hotel.

Mr. Alix Siméon

Founder and Director of UDH Services, INC

Website: udhservices.org

Email: info@udhservices.org

Cell phone: (617)460-5859

***********************

Italie: le président reprend ses consultations avant de nommer Renzi

AFP/Archives

Matteo Renzi, le leader du Parti Démocratique, quitte le siège de son parti, le 13 février 2014 à Rome

AFP/Archives

Matteo Renzi, le leader du Parti Démocratique, quitte le siège de son parti, le 13 février 2014 à Rome

Avec cet article

Nouvelle valse gouvernementale en Italie

Le premier ministre italien démissionne

 Duel fratricide pour la tête du gouvernement italien

 Le patrimoine artistique doit-il être pris en compte dans la comptabilité nationale ?

Du minuscule parti du Sud Tyrol à Silvio Berlusconi, toute la classe politique italienne, à l’exception des contestataires du Mouvement Cinq étoiles, a recommencé à défiler samedi chez le président Giorgio Napolitano pour des consultations préalables à la nomination de Matteo Renzi à la tête du pays.

Véritable marathon pour le président de 88 ans: pas moins d’une quinzaine de délégations se succèdent dans la journée, avant que M. Napolitano n’annonce le nom de celui qui succèdera à Enrico Letta, poussé vers la sortie jeudi par son propre parti.

Un faux suspense puisque la nomination du jeune maire de Florence est attendu par tous, au point que certains partis comme le Mouvement Cinq étoiles (M5S) de l’ex-comique Beppe Grillo et le parti autonomiste de la Ligue du Nord de Matteo Salvini, ont refusé l’invitation de M. Napolitano.

Pendant que M. Letta remettait sa démission au président Napolitano, le Florentin, “maire et quasi premier ministre”, célébrait vendredi la Saint-Valentin avec 1.268 couples fêtant leurs 50 ans de mariage. Il leur a confié: “ce n’était pas ainsi que j’en rêvais mais je n’avais pas d’autre choix”.

“La charge immédiatement à Renzi”, titre la Stampa, précisant: “le premier secrétaire du PD pourrait monter au Quirinal (la colline où est située le palais présidentiel) demain” (dimanche, ndlr). La Repubblica table sur dimanche ou lundi.

Entamées dès vendredi soir après le départ de M. Letta du Quirinal, les consultations ont repris samedi à 09h00 GMT. Les premiers à franchir les portes du palais représentaient les partis défendant les minorités linguistiques du Sud Tyrol et du Val d’Aoste. Les choses sérieuses démarrent dans l’après-midi: le président du “Nouveau centre droit” (NCD), Angelino Alfano, vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur du gouvernement Letta et ex-dauphin de Silvio Berlusconi, a prévenu que son soutien au futur exécutif serait conditionné au programme de Renzi.

“Soit nous faisons de grandes choses (ensemble, ndlr), si c’est pour en faire des petites, autant retourner voter”, a-t-il prévenu dans un tweet.

Il sera suivi en fin d’après-midi par le Cavaliere, toujours aux commandes de son parti Forza Italia, après sa destitution du Sénat consécutive à sa condamnation pour fraude fiscale. La journée se clôturera avec le PD, qui sera représenté par deux de ses dirigeants, mais finalement pas M. Renzi.

Ce dernier devra composer avec la formation actuelle du Parlement, qui n’avait pas dégagé de majorité claire au printemps dernier, pour composer un gouvernement de coalition gauche-droite, comme son prédécesseur.

La Repubblica avance le chiffre de 18 ministres, “dont la moitié de femmes”. L’économiste Lucrezia Reichlin pourrait remplacer Fabrizio Saccomani à un ministère toujours scruté de près par les partenaires européens de la quatrième économie de la zone euro.

D’autant que, malgré un rebond de 0,1% du PIB au quatrième trimestre 2013, après deux ans de récession économique, l’Italie est loin d’être tirée d’embarras, avec une dette publique s’élevant à 127% de son PIB et un chômage à 13% (plus de 40% chez les jeunes).

“Emploi et fisc” devront en tous les cas être les deux priorités du nouvel exécutif selon le Corriere della Sera, même si Matteo Renzi n’a jusqu’à présent pas précisé comment il comptait financer les réformes qu’il veut mettre en place.

Selon la Stampa, l’appui du NCD étant acquis, M. Alfano resterait au gouvernement.

Au jeu du “toto-ministri”, un autre nom circule, celui de Luca Cordero di Montezemolo, président de Ferrari et de Fiat, et chantre du “Made in Italy”. La radicale Emma Bonino, ancienne commissaire européenne, pourrait conserver son porte-feuille aux Affaires étrangères.

Une fois son gouvernement formé, M. Renzi devra se présenter devant le Parlement pour un vote de confiance.

AFP

***************************

États Unis- Barack Obama vient d’augmenter le salaire minimum fédéral

Barack Obama vient d’augmenter le salaire minimum fédéral. De 7,25 dollars de l’heure, il passe à 10,10 dollars. Cette forte augmentation, de près de 40%, concerne les employés des nombreuses entreprises de sous-traitants qui travaillent pour le gouvernement fédéral. L’augmentation des bas salaires est un débat national, qui a provoqué des grèves aux Etats-Unis depuis plus d’un an. Et de nombreux élus démocrates ont participé au mouvement.

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Barack Obama a très rapidement pris position en faveur de l’augmentation des bas salaires aux Etats-Unis, mais le Congrès n’a pas suivi. Les républicains estiment que la mesure, contre-productive, va provoquer des licenciements. Le président, au contraire, considère que cette forte augmentation va relancer la consommation. Il a donc pris la décision – qui est en son pouvoir – d’augmenter le salaire minimum fédéral par décret.

La mesure prendra effet au 1er janvier prochain. Et ce sont deux philosophies qui s’affrontent. « Dans le pays le plus riche du monde, une personne qui travaille ne devrait pas vivre dans la pauvreté… Voilà un an que j’ai demandé au Congrès d’augmenter le salaire minimum fédéral ! Un salaire minimum qui en valeur constante a baissé de 20 % depuis l’époque de l’élection de Ronald Reagan », explique Barack Obama.

Dans l’urgence

L’administration américaine espère que cette mesure tirera les salaires vers le haut dans une période de croissance. Le taux de chômage – à 6,6 % – n’a jamais été aussi bas aux Etats-Unis depuis 5 ans.

Barack Obama semble agir dans l’urgence, note certains observateurs, comme s’il devait tenir ses promesses avant la fin de l’année, avant les élections de mi-mandat. Car le risque de voir les deux chambres passer aux mains de l’opposition n’est pas exclu. Barack Obama serait alors complètement bloqué.

conseils aux fiancés du pape François pour la Saint-Valentin

Good to know          Marriage and Family, the Domestic church and New Evangelization

Deacon Paul C. Dorsinville

In October, the third extraordinary General Assembly of the Synod of Bishops will convene around the pastoral challenges to the family in the context of the New Evangelization. And we just concluded the National Marriage Week.

Because the family is essential to Society and the Church, the emphasis is being put on:

1. Marriage and family concerns everyone: Each of us comes from a family. This is God’s plan.

2. We acknowledge the experience and pain of broken marriages and families. Each experience is unique, and the Lord’s mercy is great. Ultimately, all of us are part of the perfect family, God’s family

3. The Christian family, founded upon the covenant of marriage between husband and wife, together with any children they are blessed with, is understood as the Domestic Church.

4. The family is the school of love (lifelong, faithful and fruitful self-giving and sacrifice)

5. The family is the school of forgiveness (mercy, healing and renewed beginnings)

6. The family is the school of prayer (daily prayer and devotions, Sunday Mass, discipleship and missionary outlook)

Recently, Pope Francis has been insisting on a better preparation to marriage so a man and a woman can freely and consciously commit themselves  to each other in a faithful, exclusive, permanent covenant open to the gift of children. This has implication on faith formation of the concerned and acceptance of the Church understanding( e.g. Eph 5) face to societal pressures.

Note that brain development is completed in most women around age 20 and in most men around age 25. Research is ongoing on the impact of alcohol and drugs use and abuse. So the issue of readiness is quite complicated.

Family enrichment and counseling programs can help. There are cases when sanation is required. On the other hand, diocesan Tribunals must recognize that some failed unions were never a valid and licit consent and then issue a declaration of nullity.

Let us pray for the Church, the “family of God”and our distinct families!

+                              +                              +

Un mariage sacramentel chrétien est l’álliance entre un homme et une femme baptisés librement consentie pour la vie dans l éxclusivité et la fidélité pour le bonheur et support mutuel des époux et la procréation et éducation des enfants. La famille est considérée comme l’église domestique, cellule de base de l’Eglise, la Famille de Dieu. C ést l’école de l ámour, du pardon et de la prière.

Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de la nouvelle évangélisation seront examinés au Synode extraordinaire des Evêques en Octobre.

Prions pour l’Eglise, la Famille de Dieu et ses constituantes familles!

+

Text for Reflection for Sunday, February 16, 2014 Sixth Sunday in Ordinary Timerecorded for Haitian Radio Solidarite, New York Web Site: SNAA.ORG – composed by Sr. Jamie T. Phelps, OP, PhD, perpetually vowed religiousmember of the Adrian Dominican Sisters (a congregation of women religious whose motherhouse is in Adrian, Michigan) and Roman Catholic Theologian.

READINGS:

 

Sirach 15:15–20

 

Psalm 119:1–2, 4–5, 17–18, 33–34

 

1 Corinthians 2:6–10

 

Matthew 5:17–37

REFLECTION -THE LAW OF INTERIOR LOVE

 

True love is always free.  We love those whom we chose to love. Sunday’s reading from the book of Sirach reminds us that our choices determine our life experience. While God offers us the gift of sharing in his wisdom, power and love he does not force us to do so. We are free to either follow or ignore the wisdom or “law of the Lord.”God never asks more of us than we are capable… It is up to us to choose life over death, to choose the waters of eternal life over the fires of ungodliness and sin.”[1]

God’s wisdom is a wisdom which is “mysterious, hidden [and]… predetermined before the ages for our glory…eye has not seen, and ear has not heard, and what has not entered the human heart, what God has prepared for those who love him!”

God offered humankind the Ten Commandments as a guide for claiming the fullness of human life. Jesus entered human history to demonstrate what life lived in accord with God’s law looks like.  Jesus invites us to fulfill the law as he himself fulfilled God’s law.

“Christ is not abolishing the Ten Commandments, but he is demanding of his followers a more perfect, a more sincere, fulfillment of them. The whole moral value of any legal observance (the Mosaic Law included), comes from the interior disposition of him who observes or keeps the law. No man serves or honors God by any exterior acts, be they ever so arduous or continuous, unless these acts proceed from an intention and a will to honor and please God. This is the charter, the constitution, of the new law, Christianity. The old law is not abolished, but deepened and given a new life.”[2]

“Jesus is turning the law inward to focus not only the sinful objects of actions, but on the sinful desires and habits that those actions emerge from.”[3]

Ultimately the readings are challenging us to freely embrace God’s powerful commandments of Love by adopting an interior attitude of universal love and reconciliation with all humanity.

“23 So when you are offering your gift at the altar, if you remember that your brother or sister[g] has something against you, 24 leave your gift there before the altar and go; first be reconciled to your brother or sister,[h] and then come and offer your gift.Matt.  5: 23-24[4]

The Civil Rights Movement of the 1960’s was a key movement for human justice in the twentieth century.  Led by Black men and women compelled by the Gospel. They used their gifts to struggle for  the human dignity of blacks and all human beings and the rights of every human being to participate in the construction of a more just and humane society.  These men and women continued the work of their 17th. 18th and 19th century predecessors who struggled for the freedom of slaves and the inclusion of free men and women in the planning and decision making participants in the development of our nation.Most know the names of Dr. Martin Luther King and Rosa Parks but many unknown and unnamed AfricanAmerican children, teens, young adults and other adult men and women joined with their peers from different racial and cultural backgrounds to demand the recognition of the human dignity and co-responsibility of all human beings.  This non-violent movement for just refused to capitulate to the natural anger and revenge human abuse evokes. Calling on the power of God the civil right participants were assured of their victory as they sang We Shall Overcome.

***************************************

Quatrième tempête de neige sur New York

New York

New York vient d’essuyer la quatrième tempête de neige depuis le début du mois de janvier 2014. Cet hiver est particulièrement rude pour toute la côte Est des Etats-Unis avec des chutes de neige exceptionnelles, y compris dans les Etats du Sud. Et pour les New Yorkais cet hiver semble bien long.

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

New York vit au rythme des pelles à neige. Dans les rues, les automobilistes tentent de dégager leurs voitures. Le véhicule de James est bloqué par une épaisse couche de neige depuis plus d’une semaine : « Ce qui est inhabituel c’est qu’après chaque chute de neige il a fait si froid que la neige n’a pas le temps de fondre avant la tempête suivante et du coup tout est encastré dans la glace. »

En seulement six semaines, il est tombé sur New York plus d’1,40 m de neige. C’est trois fois plus que la quantité moyenne pour l’ensemble des mois d’hiver. A chaque tempête, la ville tourne au ralenti : aéroports paralysés et métro perturbés.

« On ferme pour rien »

Melissa est Canadienne, elle vit à New York et a du mal comprendre le chaos provoqué par la neige : « Les métros ne marchent pas, il y a un autobus à peine à chaque demi-heure. Les bureaux ferment tôt. Pour nous, c’est quelque chose d’incroyable. On ferme pour rien… Les écoles ne ferment jamais à Montréal. »

Cette dernière tempête a fait seize victimes dans l’Est du pays, principalement des accidents de la route. La Garde nationale a dû intervenir dans sept Etats pour déblayer la neige. Depuis le début de janvier, le thermomètre n’est quasiment jamais monté au dessus de zéro et les New Yorkais, comme l’ensemble de habitants de la côte Est, se languissent de l’arrivée du printemps


[1]ST. PAUL CENTER FOR BIBLICAL THEOLOGY “Sunday Bible Reflections by Dr. Scott Hahn February 16th 2014 – 6th Sunday in Ordinary Time”http://www.salvationhistory.com/homily_helps

[3]CATHOLIC MORAL THEOLOGY Sixth Sunday In Ordinary Time

http://catholicmoraltheology.com/sixth-sunday-in-ordinary-time

[4]Matthew 5:17-37http://www.biblegateway.com/passage/?search=Matthew+5%3A17-37&version=NRSVCENew Revised Standard Version Catholic Edition (NRSVCE)

***********************************

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s