FEAST OF THE PRESENTATION OF THE LORD (4th Sunday in ordinary time) Feb 2nd, 2014

FEAST OF THE PRESENTATION OF THE LORD (4th Sunday in ordinary time) Feb 2nd, 2014
Malachi 3, 1-4; Psalm 24; Hebrew 2, 14-18; Luke 2, 22-40 By

+Guy Sansaricq.

The feast today draws its origin from a simple religious act performed by Mary and Joseph in accordance with Mosaic Law. They had brought Jesus, their first-born child to the Temple to present him to the Lord. Simeon, a righteous old man filled with the Spirit who was in the Temple recognized Jesus as the expected Messiah, took him in his arm and broke out into prophetic utterances.

He loudly proclaimed Jesus as the salvation prepared for all peoples, the light of the nations, the glory of Israel and the one destined to the fall and rise of many in Israel, one who will be a sign of contradiction. He even announced that Mary’s heart would be pierced by a sword. These words that describe Jesus’ mission so accurately have given rise to this feast. Traditionally the faithful attend church this day and hold lighted candles. They walk in procession and celebrate Jesus as the light of all nations.

Jesus later on in life will say: “I am the light of the world. He who walks after me shall not walk in the dark but will receive the light of life.”

Verily, the person of Jesus is like a mighty sun shining in human history. Jesus brings to the world a crucial message about God’s plan, our vocation as human being, our meaning and destiny. We really bring our humanity to fulfillment when we recognize Jesus as the Son of God, the High-Priest who brings salvation to a lost mankind, the one who is the way to permanent success and eternal bliss.

May I and you share today the joy of SIMEON. Through the Eucharist we like him hold Jesus in our arms.
May Jesus cause our rise and not our fall! Light a candle today and pray for illumination!

FÊTE DE LA PRÉSENTATION DU SEIGNEUR (4ème Dimanche du temps ordinaire) 2 Février 2014
Malachi 3, 1-4; Psaume 24; Hebreux 2, 14-18; Luc 2, 22-40 Par +Guy Sansaricq.

Cette fête très populaire aussi appelée La Chandleur nous invite aujourd’hui à partager l’expérience du vieillard Siméon. Celui-ci se trouvait au Temple de Jerusalem quand survinrent Marie, Joseph et l’Enfant Jésus. La loi de Moise prescrivait que tout enfant male premier-né devait ètre présenté au Temple. Marie et Joseph voulaient tout simplement se soumettre à cette règle juive.

Simeon, homme juste et pieux poussé par l’Esprit-Saint soudainement reconnut en Jésus-bébé le Messie tant attendu. Il prit l’Enfant dans ses bras et se mit à prophétiser à haute voix à la complète stupéfaction de Joseph et Marie que Jésus est le salut des peuples, la lumière des nations, la gloire d’Israel. Il ajouta que l’Enfant deviendrait un signe de contradiction devant causer la chute et le relèvement de beaucoup. Posant ses yeux sur Marie, il annonca qu’une épée transpercerait son Coeur. Ces prophécies saisissantes verifiées par l’histoire ultérieure provoquèrent une résonnance profonde sur les siècles.

Oui, vraiment, Jésus est la lumière du monde. Ses enseignements et mieux encore sa personne brille comme un soleil dans l’histoire de l’humanité. C’est lui qui nous dévoile qui Dieu est et son amour pour les hommes, qui nous sommes et quelle est notre destinée. Sans lui saurions nous comment vivre et quelle direction donner à notre existence? Il est le détenteur du sens! Comment vivre humainement sans donner un sens à sa vie?

Profitons de cette fète pour faire de Jésus l’auteur de notre relèvement et non pas de notre chute!
Bishop Guy Sansaricq
********************************************
Pensée de la semaine:Sourire,c’est rajeunir de dix ans ; s’attrister, c’est se faire des cheveux blancs (Proverbe chinois)

Thought of the week : Smiling makes one ten years younger;Sadness gives you grey hair.(Chinese proverb)

El pensamiento de la semana Smile es diez años más joven; entristeciendo está consiguiendo el pelo
blanco (proverbio chino)
________________________________

Solidarity-Flash
The direction of Télé  Solidarité   would like to inform the people of God That Télé Solidarité  will be live on  Saturday , February 8th at 2:00 Pm  at the St Agnes Cathedral of the diocese of  Rockville Centre for the Eucharistic Celebration of the Black History Month and on Sunday, February 9th at 3:00 Pm  at the Cathedral of the diocese of Brooklyn for the mass of the Black of History month

To participate in this celebration please visit the site Telesolidarite.tv  and click on live.
We encourage you to visit Telesolidarite.tv TV Solidarity because  it broadcasts  24 hours seven days a week.
Brother Tob
For Télé Solidarité

Le Personnel de Télé Solidarité tient à informer le peuple de Dieu que Télé Solidarité sera en direct le Samedi 8 Fevrier 2014 à 2:00 Pm à la cathedrale de St Agnes du diocèse de Rockville Centre  pour la celebration Eucharistique du Mois de l’Histoire des Noirs et le Dimanche 9 Fevrier 2014 à 3:00 Pm à  la Cathedrale du diocèse de Brooklyn

Pour participer à ces célébrations visitez le site Telesolidarite.tv et clicquer sur live

Monseigneur Guy Sansaricq continue à vous encourager à visiter le SNAA.ORG et clicquer sur Telesolidarité car nous emettons 24 sur 24

Radio Tele Solidarite est sur Face Book, Notre adresse est radiotelesolidarite ou vous pouvez visiter SNAA.ORG et cliquer sur FACE Book

Radio TV Solidarité is on Face Book, Our address is radiotelesolidarite or you can visit SNAA.ORG and click on FACE Book

Le Dimanche 26 Janvier 2014, radio Télé Solidarité était en direct à la messe creole de la paroisse St Boniface. Monseigneur Guy Sansaricq en communion avec le personnel de radio Télé Solidarité continuent à faire de leur mieux pour permettre à Radio Télé Solidarité de devenit dfe plus en plus un puissant moyen d’évangélisation et de conscientisation au sein de la communauté Haitienne de la diaspora.n La communauté Haitienne de St Boniface est parmi les grandes Communautés Haitiennes de foi Catholique du diocèse du diocese de Rockville Centre. Le Celébrant fut le Père Charlince Vendredy, leader spirituel de cette communauté.

En arrivant ce dimanche à la paroisse St Boniface j’ai pensé au bon Père Eddy Julien qui exerca son ministère pendant 9 années à cette paroisse et qui a du laisser cette dernière pour raison de santé. Le Père Eddy aujourd’hui à la retraite est un prêtre très aimé et respecté à Long Island. Il est parmi les prêtres Haitiens qui ont un projet d’Église, qui aime son église et ses frères et soeurs de la communauté Haitienne. Le Personnel du bulletin du Centre National felicite le Père Julien pour son ministère à la pastorale Haitienne de Long Island tout en lui disant un grand merci pour tout ce qu’il a accepté comme sacrifice ainsi que les incomprehensions qu’il a du endurer au cours de son ministère ici.

Le Père Vendredy le sucesseur du Père Eddy Julien à St Boniface est un prêtre très symathique et très dynamique. Il fit tout en son pouvoir pour bien accueillir le personnel de Radio Télé Solidarité à sa paroisse. Dans un entretien avant sa celebration Eucharistique il nous fit savoir combien il etait content de nous accueillir. Cliquez sur ce link pour écouter léntrevue du Père Charlince Vendredy :
C’est toujours aussi une grande joie pour nous de couvrir la messe en créole à la paroisse St Boniface.
La communauté Haitienne y est très visible avec plusieurs groupes d’actions catholiques et le remarquable groupe de Jeunes: Haitian American Youth Organization ( HAYO) l’un des meilleurs groupes de jeunes de la communauté Haitienne de long Island qui a pour mission d’accompagner les jeunes dans la bonne direction.

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq encourage toujours la formation de groupes de jeunes dans les paroisses Haitiennes car il pense que nos jeunes sont l’avenir de notre communauté et de notre église. On doit mentionner les noms des leaders du goupe HAYO . Daniel Altson qui est connue comme la fondatrice de ce groupe et l’une des mères des enfants du Groupe et notre soeur et amie Youseline Cherfilus , une ancienne étudiante du collège Pastoral qui est connue pour son grand devoument à sa paroisse. HAYO a plus de 15 ans d’existence avec des jeunes qui sont à l’université ou qui sont en train de terminer leurs études universitaires.

st bon2
J’etais très content d’avoir une petite conversion avec le jeune Ingenieur éléctrique Steeve Bissereth, l’un des leaders de ce groupe qui me fit savoir qu’il compte au moins entre 40 et 50 membres et il ajouta qu’il est très fier des jeunes de HAYO.

032

J’ai eu la chance aussi de rencontrer la très jeune Taida Sainvil qui est parmi les jeunes étoiles du groupe HAYO . Taida est très impliquée au sein de sa communauté. Elle est en train de terminer ses etudes Universitaires. Elle est probablement l’une des lumières des jeunes de la communauté Haitienne de Long Island.

Nous voulons remercier Mr.Guy Chatelier de Radio Créole qui nous a aidé à accede à l’internet à St Boniface pour la retransmission en direct de la messe. Ce genre de solidarité est très précieux si nous voulons aller de l’avant.

La Communauté Haitienne de St Boniface est une famille et est aussi un exemple pour les autres communautés de foi. Le Centre National profite de l’occasion pour souhaiter au Père Vendredy du succès dans son ministère à la paroisse St Boniface tout en demandant à Dieu de continuer à benir cette communauté pour l’avancement de son royaume. Pour écouter la messe creole de la messe St Boniface visitez le Site de Télé Solidarité Telesolidarité.tv

Brother Tob

Pour le Centre National

Sunday, January 26, 2014, Radio TV Solidarité was live at the creole Mass of St. Boniface Parish. Bishop Guy Sansaricq in communion with the personal radio TV Solidarité continue to do their best to help Radio Télé Solidarité become a powerful media for evangelization and awareness within the Haitian community of the diaspora.

The Haitian community of St. Boniface is among the largest Haitian Catholic Communities of faith in the Diocese of Rockville Centre. The celebrant was Father Charlince Vendredy, who is currently assigned to St Boniface.

029

When I arrived last Sunday at St Boniface I remembered the good Father Eddy Julien who ministered for nine years in this parish. He was recently transferred for health reasons and is now retired.  He is very loved and respected in the Haitian Catholic Communities of Long Island. Father Eddy is among the Haitian priests who loves his church and his brothers and sisters in the Haitian community. The personnel of the weekly bulletin of the National Center congratulates Father Julien for his ministry to the Haitian community of Long Island and say a big thank you for all that he has endured during his active ministry as a priest

Father Vendredy, his successor, is a very dynamic and very amiable priest. He did everything he could to welcome the staff of Radio TV Solidarité to the parish. In his interview before the Eucharistic celebration he told how happy he was to welcome us to the parish.  Click this link to listen to the interview of Father Charlince Vendredy:

http://www.youtube.com/watch?v=A7rQbT_gMt8HYPERLINK “http://www.youtube.com/watch?v=A7rQbT_gMt8&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&index=3″&HYPERLINK “http://www.youtube.com/watch?v=A7rQbT_gMt8&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&index=3″feature=sharenoembedHYPERLINK “http://www.youtube.com/watch?v=A7rQbT_gMt8&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&index=3″&HYPERLINK “http://www.youtube.com/watch?v=A7rQbT_gMt8&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&index=3″list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQHYPERLINK “http://www.youtube.com/watch?v=A7rQbT_gMt8&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&index=3″&HYPERLINK “http://www.youtube.com/watch?v=A7rQbT_gMt8&feature=sharenoembed&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ&index=3″index=3

It is always a great joy for us to participate in the Creole Mass at St Boniface parish. The Haitian community of the parish is very visible in several of its Catholic groups.  Many of its members belong to the Haitian American Youth Organization (HAYO) one of the best groups of young Haitian community in long Island.  HAYO’s mission is to assist young people discover their purpose and the direction for their life.

BONIFA2

His Excellency Bishop Guy Sansaricq always encourages ministry to the youth in the Haitian community because he knows that our youth are the future of our community and our church. The current leaders of the HAYO group are Daniel Altson, the founder of this group, and Youseline Cherfilus, our sister, friend and one of the mothers of our children groups. Youseline, a former student of Pastoral College, is known for her great dedication to the Haitian community in her parish. HAYO has been in existence for more than 15 years. It caters to young people who are in elementary, high school, college or who are in the process of completing their university studies. I was very happy to have a quick conversion with young electrical engineer Steve Bissereth a very proud member of HAYO who is another leader of the group. He said that there are around 40 and 50 members in the group.  I also met Taida Sainvil a new member and one of stars of HAYO. Taida is very involved in the Haitian community and is in the process of completing her University studies. She is one of the lights of the young adults of the Haitian community of Long Island

DIAC DOMINIQUE

A special thank-you goes to Mr. Guy Chatelier of Radio Creole who gave us access to the internet at St Boniface so we could do a live broadcast of the Mass on TV. This type of collaboration is very important to our community as we move forward on the path of progress.

The Haitian Community of St. Boniface is like a second family.  It is an example for other communities of faith. The National Centre takes this opportunity to wish Father Vendredy success in his ministry at St Boniface while asking God to continue to bless this community who works for the greater good of the Kingdom.

To hear the Creole Mass at St Boniface visit the website TV Solidarité at Telesolidarité.tv

Brother Tob

National Centre for Haitian Apostolate
____________________________________
Rapport sur voyage en Haitin (Par + Guy Sansaricq)

Du 20 au 27 Avril je me suis rendu en Haiti officiellement comme représantant de la Conférence des Evèques Américains pour consultation avec certains evèques Haitiens. J’étais escorté par Mr. Jacques Liautaud employé du Bureau pour les affaires d’Amérique Latine au sein d cette meme Conférence appelée USCCB pour simplifier le nom de United States Conference of Catholic Bishops.

Nous nous sommes d’abord rendus à Port-au-Prince où nous avons eu une longue conversation avec le Cardinal-élu Chibly Langlois, évèue du diocese des Cayes. Nous lui avons expliqué comment le Comité de l’Améqique Latine de la USCCB est prète à assister son diocèse non pas pour les constructions de batiments ou pour dons matériels comme moyens de transport, refrigerateurs, inverters ou choses semblables mais pour financer les programmes de formation catéchériques pour laics, religieux et séminaristes etc. Evidemment les projets doivent ètre bien presentés et approuvés par l’Evèque du lieu avant d’ètre aprouvés par le Bureau Central du Comité de la USCCB.

Le Cardinal-élu s’est montré un interlocutuer extrèmement intelligent, marveilleusement informé des besoins et des activités de son diocese. Ses analyses de la situation pastorale des Cayes sont remarquablement claires. Un certain nombre de grandes activités pastorales vont bientot se dérouler aux Cayes. D’abord ce sera une grande rencontre sur le marriage. Ensuite un Congrès national qui se propose de rassembler plusieurs milliers de jeunes. C’est clair que de nombreuses activités pastorales se déroulent au Cayes sur l’impulsion calme et calculée d’un Pasteur de première classe.

Nous avions plannifié de nous rendre au Cap mais des troubles politiques dans la région nous ont forcé à la dernière minute d’annuler nos plans.

Nous nous sommes donc rendus à Jérémie par un vol de la Tortugair. Mgr. Gontrand Décoste nous a accueilli avec grande chaleur. Notre première visite fut pour le Mausolée érigé pour commémorer le crime affreux du 4 Aout 1964 qu’il est convenu d’appeler les Vèpres Jérémiennes. Les sbires de Duvalier assassinèrent 28 personnes dont femmes et enfants de jeune age sans aucune raison véritable dans une crise de furie aveugle et sanguinaire. Les familles Drouin, Villedrouin, Sansaricq et Laforest furent les victimes innocentes de ce massacre insensé. Cette année marquera le cinquantième anniversaire de cette infamie qui a souillé le sol Grandansois. Mgr. Gontrand se propose de réparer le Mausolée et de marquer ce triste anniversaire par une nuit de prière et une procession de la Cathédrale sur les lieux pour accomplir le devoir de la mémoire. Il faut crier fort que des actes semblables ne se commettent plus. Ensuite nous avons pu visiter les nombreux immeubles contruits dans le diocese depuis trente ans: d’abord le Centre culturel, l’évéché, l’Ecole des Infirmières, l’école de Droit, La Bibliothèque et le terrain de jeu, la chapelle de la Ste Famille à Bordes, le Centre de Propedeutique, et les très nombreuses écoles construites sur tout le territoire du Diocèse. Nous avons pu voir la Paroisse de Ste Hèlène avec sa nouvelle église et son presbytère ainsi que les écoles de Marfranc, de Moron et de l’Atibolière. Il existe aussi une école d’instituteurs tenue par les Filles de Marie à Marfranc. J’ai été heureux de m’adresser aux élèves de l’Ecole de Droit ainsi qu’a plusieurs salles de classes élémentaires et secondaires. C’est clair, L’Eglise est vivante dans le Diocèse de Jérémie et son Evèque simple et chaleureux brule de zèle dans sa mission. Il faait tourner les roues.

Il a fallu ensuite prendre la route des Cayes qui est asphaltée aux deux tiers. Malheureusement la partie non asphaltée est en très mauvais état. Nous avons quand meme pu faire Jérémie-Cayes en trois heures.

Des Cayes, nous sous sommes rendus à Jacmel. C’était d’ailleurs la raison principale de notre voyage. Nous devions assister à l’inauguration solennelle d’un batiment universitaire qui avait été très fortement fissuré par le seisme de 2010. Les ingénieurs de PROCHE ont pu totalement restaurer cet immeuble et le consolider afin de la rendre résistant aux éventuelles secousses. Ce fut un moment glorieux au cours duquel 26 étuduants de la faculté de gestion et de comptabilité recurent leur diplome. C’est grace aux fonds de la USCCB et de l’organisme catholique allemande “Adveniat” que ces travaux ont pu ètre financés. A Jacmel, A Jérémie comme aux Cayes on ne peut qu’ètre impressionné par l’aide massive de la USCCB aux Eglises d’Haiti. L’Évèque de Jacmel jeune, dynamique, intelligent, disicpliné fait avancer son diocèse à grands pas. Cela saute aux yeux qu’elle ne dort pas l’Eglise des trois diocèses visités.

Malheureusement je n’ai pas pu rencontrer d’autres évèques excepté Mgr. Lafontant en passant. Mes Conversations avec le Nonce Apostolique Mgr. Bernaditto Auza m’ont également permis de voir l’ampleur de l’aide Catholique étrangère à l’Eglise d’Haiti. A peu près une vingtaine de projets de reconstruction des Eglises du Diocèse de Port-au-Prince vont ètre bientot entrepris. L’Hopital St Francois de Sales à Port-au-Prince est en chantier, Les Eglises du Sacré-Coeur et de Ste Therèse vont se réjouir bientot de la pose de leur première pierre.

Autrement le traffic à Port-au-Prince est invraisemblable. A certaines heures, les voitures avancent à pas de tortue. Bien que tous les debris aient été néttoyés, le Down town Port-au-Prince n’a pas été rebati.
Les marchands sont partout avec leur barques sur les trottoirs. Le spectacle est douloureux. Malgré les progres réels de l’économie haitienne, ce qui reste à faire défie l’imagination.

Malgré tout, tout le monde semble vètu proprement et en bonne santé. L’avenir est sans doute encore incertain mais beaucoup de signes semblent indiquer que demain sera meilleur.

______________________
Visite à Telecare
René Leonard de Télé Solidarité et Brother Tob du bulletin Hebdomadaire du Centre National furent les invités de Télécare la television Catholique du diocèse de Rockville Centre le Lundi 27 Janvier 2014. Nous etions invites pour venir informer les telespectateurs et Telespectatrices de Télecare sur la mission de radio Télé Solidarité et sur le travail du bulletin Hebdomadaire du Centre National au sein de la population Haitienne

Cet entretien à TéléCare nous prouva combien le bulletin electronique du Centre National fait son chemin dans notre communauté et au sein des amis de la Communauté Haitienne. Certains membres de Telecare nous firent savoir qu’ils recoivent regulièrement notre bulletin et qu’ils prennent toujours du temps pour le lire

Mr. Leonard profita de l’occasion pour parler de télé Solidarité et des services que Télé Solidarité sont en mesure d’offrir à la communauté. Le personnel de Télécare a déjà regardé certaines de nos productions et nous encourage à aller de l’avant.

Rappelons que cet entretien etait dirigé par Darcel B. Whitten-Wilamowki coordonatrice du Ministère des Noirs au diocese de Rockville Centre et l’un des leaders d’une emission à Telecaire . C’est clair qu’il y a parfois des moments de decouragement et même de questionnement dans cette mission de produire le bulletin chaque semaine. Mais à chaque étape Le Seigneur nous fit comprendre que malgré certains obstacles et le choc de l’incomprehension il est la et c’est lui qui nous a choisi pour ce ministère.

L’accueil recu à Telecare a été vécu comme une bouffée d’oxigène pour notre personnel .
Nous profitons aussi pour remercier Monseigneur Guy Sansaricq le directeur executive du Centre National de l’Apostolat Haitien et directeur de Radio Télé Solidarité qui continue à faire tout ce qui depend de lui pour faire du bulletin du Centre National et de radio Télé Solidarité un puissant moyen de communication pour ses frères et soeurs de la communauté Haitienne et leurs amis.

Frère
Buteau (Brother Tob)

Pour
le Centre National

Rene Leonard of Tele Solidarité and Brother Tob of the Weekly Bulletin of the National Center were the guests of Telecare , the Catholic television of the Diocese of Rockville Centre on Monday, January 27, 2014 . We were invited to inform the viewers of Telecare of the mission of radio and TV Solidarité and the work of the Weekly bulletin of the National Center within the Haitian population

This interview at Telecare proved us again how the electronic newsletter of the National Center makes its way into our community and among friends of the Haitian Community. Some members of Telecare told us that they regularly receive our newsletter and that they always take the time to read it

Mr. Leonard took the opportunity to talk about TV Solidarité and Telé Solidarité services to the community . Telecare staff has already looked at some of our productions and encouraged us to move forward

This interview was conducted by Darcel B. Whitten – Wilamowki Coordinator of the Ministry to Blacks in the diocese of Rockville Centre and one of the leaders of a broadcast to Telecare . We must confess that there are moments of discouragement and even questioning in this demanding mission of producing the newsletter. But at every step The Lord allows us to understand that in spite of roadblocks and the hurts of misunderstanding he is with us and he is the one who has chosen us for this ministry.

The welcome we received at Telecare is felt as a breath of oxygen for our staff. We also take this opportunity to thank Bishop Guy Sansaricq the executive director of the National Center of the Haitian Apostolate and director of Radio Télé Solidarité who continues to do everything that depends on him to make the newsletter of the National Center of radio and TV Solidarité a powerful media of communication to his brothers and sisters in the Haitian community and their beloved friends.

Brother Buteau ( Brother
Tob )

For The National Center
__________________________________

Sanctuaire Marial du Cap de la Madeleine: Visite du Père Yoland Ouellet à New York

Le Personnel du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien est très heureux de vous annoncer que le PèreYoland Ouellet, Recteur du Sanctuaire Marial du Cap de la Madeleine  à Trois Rivières sera de passage  à Brooklyn du 10 au 12 février pour promouvoir les sanctuaires nationaux  et parler du FESTIVAL de L’ASSOMPTION 2014 et il serapossiblement avec le coordonateur de ce festival, SImon Bournival

 

Le Père Ouellet est un grand ami de la communauté Haitienne au Quebec. Il profitera de son sejour à Brooklyn pour visiter avec la Vierge Pelerine le 11 Fevrier , 2014 à 3:00Pm la paroisse St.Anthony sise au1496 Commonwealth Ave,
à Bronx, N.Y. 10460
Tel.: 718-931-4040

Accueil de la Vierge pèlerine à 15 h., suivi de l’Adoration et Divine Mercy
5p.m. & 6 p.m.: Rosary
7 p.m.: Benediction, Mass , Candlelight procession and crowning of the Statue.

 

Le Père Ouellet est parmi les amis du bulletin du Centre National et de Radio télé Solidarité au Quebec. Vous trouverez ci joint le link du dernier Entretien du Père Ouellet à Télé Solidarité: http://youtu.be/PgiXD1r5kh8

D’ores et Deja Le Personnel du Bulletin du Centre National  souhaite au Père Ouellet la plus cordiale Bienvenue à New York.

Brother Tob

New York : Visit of Father Ouellet

OUELLET

The Staff of Weekly Bulletin of the National Center for Haitian Apostolate is very pleased to inform you that  FatherYoland Ouellet , rector of the Marian Shrine of Cap de la Madeleine in Trois Rivières will be in Brooklyn from February 10 to February 12  , 2014 to promote national shrines and talk about fESTIVAL tHE ASSUMPTION of  2014 , he will be possibly with the coordinator of the festival , SImon Bournival.

Father Ouellet is a great friend of the Haitian community in Quebec. He will take the opportunity of his short  stay in Brooklyn to visit with Virgin Pilgrim on February 11, 2014 at 3:00 Pm at St Anthony  parish of Bronx

Father Ouellet is among the friends of the newsletter of the National Center and Radio Télé Solidarité in Quebec. Please find attached the link of the last interview of Father Ouellet at Tele Solidarité: http://youtu.be/PgiXD1r5kh8
The  Personal of the weekly  Bulletin of the National Center wishes to Father Ouellet most cordial Welcome to New York
Brother Tob

**************************

Bon Voyage Bishop Sansaricq

481

Pryè a monte grass la desan-n la prière monte et la grace descend. Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq  a laissé New  York  le Vendredi 31 Janvier à destination de Miami  afin d’être l’un des co célébrants de la célébration Eucharistique de l’inauguration du Sanctuaire Marial de la paroisse de la Mission Notre Dame d’Haiti à little Haiti le 1er Fevrier 2014

 

Son Excellence Monseigneur Thomas Wenski ,l ‘archevêque de l’archidiocèse de Miami surnommé le Père de la Communauté Haitienne de Miami sera le célébrant de cette célébration Mariale. Nous profitons de l’occasion pour avoir un entretien avec Monseigneur Wenski à Radio Télé Solidarité. Il nous fit savoir combien qu’il est content d’inaugurer ce sanctuaire Marial et il ajouta qu’il est conscient du travail colossal du Père Reginald Jean Mary, l’architecte du sanctuaire Marial à Little Haiti.. L’entretien de Monseigneur  Wenski sera diffusé sur les antennes de Radio Solidarité le Dimanche 2 Fevrier , 2014 à 9:00 hres Pm.

 

Le Personnel du Bulletin du Centre National souhaite à Monsegneur Guy Sansaricq un très bon sejour à Miami .

Le Personnel du bulletin du Centre National

Have a Good Trip Bishop Sansaricq

Pryè monte , Grass la desanm   prayer rises and grace descends . His Excellency Bishop Guy Sansaricq left New York Friday, January 31 to Miami to be one of the co celebrants of the Eucharistic celebration of the inauguration of the Marian Shrine of the parish of Our Lady of the Mission of Haiti little Haiti on February 1st 2014

His Excellency Bishop Thomas Wenski , Archbishop of the Archdiocese of Miami known as the Father of the Haitian community of Miami will be the celebrant of the Marian celebration. We take the opportunity to have an interview with him at  Radio Télé  Solidarité. He told us  how he is happy to inaugurate this Marian shrine and he added that he is aware of the colossal work of Father Reginald Jean Mary , the architect of the Marian shrine in Little Haiti .. The interview of arcBishop Wenski will be broadcast at Radio Solidarité on Sunday, February 2, 2014 at 9:00 hrs Pm

The Personal of weekly  Bulletin of the National Center wishes Bishop Guy Sansaricq a very good stay in Miami.
The Personal of the weekly  Bulletin of the National Center

 

******************************************

 

Sad News

Dear Friends

Nancy

 

It is with deep sadness that we announce the end of the monthly French mass celebrated at Immaculate Conception Church for 45 years.

 

Started in the late 60’s this mass has been a rallying venue for the Haitian community .The mass gathered the community to celebrate the Eucharist and also baptisms, funerals,  weddings and special events .Unfortunately,this week, our celebrant Father Theophane  Cooney,CP, has announced his retirement after 28 years of faithful service.

 

The mass on February 2nd will be the last mass at 1 pm – The children choir of Voix des Anges will be singing at the mass. As customary, we will have coffee and refreshments in the parish hall after the mass.

 

We wanted to give a special thanks to Father Theo for his devoted service to the community with a plaque. If you want to participate in the retirement gift or sign the card, please see me before or after the mass.

 

Sincerely,

 

Nancy Duchatellier Esposito

646-522-7806

***********************************************************************************
Le pape réclame « une présence féminine plus décisive dans l’Église »

Francis
Recevant le samedi 25 janvier une association féminine italienne, le pape François a répété son souhait « que s’élargissent les espaces » de responsabilités ouverts aux femmes dans l’Église, sans oublier leur « rôle irremplaçable dans la famille ».

M.MIGLIORATO/CPP/CIRIC
Le pape François salue une étudiante durant la célébration des Vêpres en la Basilique Saint-Pierre, en novembre dernier.
Le congrès national d’une grande association féminine italienne d’inspiration chrétienne née il y a bientôt 70 ans, Cif (Centro italiane femminile), a offert l’occasion au pape François de réitérer son souhait « que s’élargissent les espaces pour une présence féminine plus décisive dans l’Église ». Recevant une délégation de 300 personnes de cette association, il s’est déjà « réjoui de voir de nombreuses femmes partager certaines responsabilités pastorales avec les prêtres dans l’accompagnement des personnes, des familles et des groupes, comme dans la réflexion théologique ».
Le contexte de réforme de la Curie
Ces propos surviennent à un moment où, dans le cadre de la réforme de la Curie, les huit cardinaux conseillant le pape estiment nécessaires de confier davantage de responsabilités à des laïcs, et en particulier à des femmes, pour de hauts postes non cléricaux.
En voulant une « présence féminine plus décisive », le pape reprend ce qu’il a exprimé à ce propos dans sa conférence de presse lors du vol retour de Rio le 29 juillet, dans son entretien aux revues jésuites en septembre et, de manière plus solennelle, dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium (La joie de l’Évangile) rendue publique fin novembre 2013. Dans ce texte, il invite pasteurs et théologiens à réfléchir « au rôle possible de la femme là où se prennent des décisions importantes, dans les divers milieux de l’Église ».
Dans cette même exhortation, le pape argentin borne toutefois la réflexion en rappelant que le « sacerdoce réservé aux hommes […] ne se discute pas ». Il a aussi exclu l’idée de femmes cardinales dans son entretien au quotidien italien La Stampa du 15 décembre 2013.
Le pape argentin veille aussi à se placer dans le sillage de ses prédécesseurs, se référant en particulier à la lettre apostolique de 1988, Mulieris dignitatem, de Jean-Paul II, un « document en phase avec l’enseignement du Concile Vatican II », qui a reconnu la force morale et spirituelle de la femme. Jorge Bergoglio a aussi cité le message pour la Journée mondiale de la Paix de 1995 du même Jean-Paul II sur le thème « La femme, éducatrice de paix ».
« Apport du génie féminin »
Surtout, borne incontournable dans cette réflexion demandée par le pape François, celle du « rôle irremplaçable de la femme dans la famille », qu’il a rappelé à son auditoire féminin du 25 janvier. « Les qualités de délicatesse, de sensibilité et de tendresse, dont l’âme féminine est riche, représentent non seulement une force pour la vie des familles, pour la création d’un climat de sérénité et d’harmonie, mais une réalité sans laquelle la vocation humaine serait irréalisable », leur a-t-il dit, lisant son texte debout dans l’imposante Salle Clémentine du Vatican.
« Dans le monde du travail et de la sphère publique il est indéniable, a poursuivi le pape François, que l’apport plus décisif du génie féminin soit important », mais « cet apport reste indispensable dans le contexte de la famille, qui pour nous chrétiens n’est pas seulement un lieu privé, mais cette ‘Église domestique’, dont la bonne santé et prospérité est essentielles pour la santé et la prospérité de l’Église et de la société elle-même. » « La présence de la femme dans le cadre domestique se révèle donc plus que jamais nécessaire pour la transmission aux générations futures de solides principes moraux et pour la transmission de la foi », a insisté celui dont la grand-mère a joué un rôle essentiel pour découvrir personnellement sa propre foi.
Discernement
C’est avec ces jalons en place que le pape jésuite appelle au « discernement nécessaire ». Un temps dans lequel « la réflexion sur la réalité de la femme dans la société d’aujourd’hui, mais aussi la prière, assidue et persévérante » sont essentielles. « C’est dans le dialogue avec Dieu, irrigué par la grâce des sacrements, que la femme chrétienne cherche toujours et constamment à répondre à cet appel du Seigneur, dans tous les aspects concrets de sa condition ».
Sébastien Maillard (à Rome)

Barack Obama veut lutter contre les inégalités aux États-Unis
Lors de son discours annuel sur l’état de l’Union mardi 28 janvier, Barack Obama a insisté sur la lutte contre les disparités sociales.
Barack Obama à son arrivée à la tribune de la chambre des représentants, d’où il a délivré mardi 28 janvier dans la soirée son discours sur l’état de l’Union.
Le président a prévenu le Congrès qu’il se passerait au besoin de son feu vert pour oeuvrer à la réduction des inégalités.
Espérant une année 2014 sous le signe de la « percée » économique, Barack Obama mardi 28 janvier a souhaité devant les parlementaires « faire accélérer la croissance, renforcer la classe moyenne et créer des nouvelles passerelles vers la classe moyenne ».
Certaines de ces mesures « vont requérir une action du Congrès, et j’ai hâte de travailler avec vous tous », a affirmé Barack Obama, d’un ton volontaire et combatif, après trois ans pendant lesquels son programme économique et social a été contrecarré par les républicains majoritaires à la Chambre des représentants.
« Mais les Etats-Unis ne restent pas immobiles, et moi non plus. Donc, quand je pourrai prendre des mesures sans passer par la voie législative pour améliorer les chances pour davantage de familles américaines, c’est ce que je ferai », a-t-il martelé, même si sa marge de manoeuvre est très limitée.
.
2014, année d’importantes élections au Congrès
L’administration démocrate et les républicains du Congrès sont engagés depuis 2011 dans un bras de fer qui a atteint son paroxysme en octobre, avec plus de deux semaines de blocage du gouvernement fédéral. Depuis, les élus sont parvenus à un compromis sur des orientations budgétaires à moyen terme, mais d’autres crises menacent, comme un énième relèvement du plafond de la dette.
De nombreux élus ont surtout leur avenir personnel à l’esprit : toute la Chambre et le tiers du Sénat seront renouvelés en novembre prochain. Les alliés démocrates de Barack Obama semblent mal partis pour reconquérir une majorité.
« Ce qui à mon avis unit les gens dans ce pays (…) c’est la croyance simple et profonde dans l’idée que chacun peut réussir », a affirmé Barack Obama, en donnant de nombreux exemples de sa disposition à stimuler la reprise après la récession de 2007-2009. Evoquant « le taux de chômage le plus bas depuis cinq ans », « un marché de l’immobilier en train de rebondir », Barack Obama a dit être « persuadé que cette année peut être celle de la percée pour les États-Unis ».
les disparités sociales, un thème majeur
Il a toutefois souligné que « même en pleine reprise, trop d’Américains travaillent plus dur qu’avant juste pour joindre les deux bouts » et affirmé que la mission du gouvernement était « de renverser cette tendance ».
Le thème des disparités sociales est en train de prendre une place majeure dans l’agenda politique américain, en particulier chez les démocrates, qui veulent en faire un argument de campagne pour les élections de mi-mandat, en novembre.
« Tous les sondages d’opinion indiquent qu’une majorité d’Américains veut que le gouvernement accroisse le salaire minimum et s’attaque aux revenus stagnants de la classe moyenne. Les Américains considèrent également que Wall Street et les grandes entreprises ont trop d’influence sur le processus politique de Washington », indiquait Peter Dreier, professeur de sciences politiques à l’université Occidental College de Los Angeles.
augmenter les salaires
Parmi les mesures unilatérales que Barack Obama a annoncé dans son discours figurent une augmentation du salaire horaire minimum pour les nouveaux contractuels de l’Etat fédéral, à 10,10 dollars contre 7,25 dollars actuellement. Il a aussi exhorté le Congrès à étendre cette mesure à tous les employés. « Donnez une augmentation à l’Amérique! », s’est-il écrié.
Le président républicain de la Chambre John Boehner a estimé qu’ « après cinq ans (de pouvoir), le président Obama est visiblement à court d’idées. Avec peu de propositions soutenues par les deux partis, les Américains ont entendu un président plus idéologique qu’intéressé par une solution aux problèmes qui préoccupent les gens ».
« Trop de gens perdent pied parce que les politiques du président leur rendent la vie plus difficile », a de son côté affirmé Cathy McMorris Rodgers, représentante chargée de prononcer la « réponse » républicaine au discours de Barack Obama. Elle s’en est aussi pris à la réforme de l’assurance-maladie du président, dont le lancement du volet central a été marqué par de graves ratés à l’automne.
Mardi soir, Barack Obama, dont la cote de confiance a décliné ces derniers mois, a assumé fièrement cette législation et exhorté ses compatriotes à continuer à s’inscrire pour en bénéficier. Il a aussi appelé à « une année d’action » après une année 2013 marquée par de multiples revers, du contrôle de la circulation des armes à feu à l’aide aux chômeurs de longue durée.
La Croix avec AFP
**************************

Rapport sur voyage en Haiti      (Par + Guy Sansaricq)

 

Du 20 au 27 Avril je me suis rendu en Haiti officiellement comme représantant de la Conférence des Evèques Américains pour consultation avec certains evèques Haitiens. J’étais escorté par Mr. Jacques Liautaud employé du Bureau pour les affaires d’Amérique  Latine au sein d cette meme Conférence  appelée USCCB pour simplifier le nom de United States Conference of Catholic Bishops.

 

Nous nous sommes d’abord rendus à Port-au-Prince où nous avons eu une longue conversation avec le Cardinal-élu Chibly Langlois, évèue du diocese des Cayes. Nous lui avons expliqué comment le Comité de l’Améqique Latine de la  USCCB est prète à assister son diocèse non pas pour les constructions de batiments  ou pour dons matériels comme moyens de transport, refrigerateurs, inverters ou choses semblables mais pour financer les programmes de formation catéchériques pour laics, religieux et séminaristes etc. Evidemment les projets doivent ètre bien presentés et approuvés par l’Evèque du lieu avant d’ètre aprouvés par le Bureau Central du Comité de la USCCB.

 

Le Cardinal-élu s’est montré un interlocutuer extrèmement intelligent, marveilleusement informé des besoins et des activités de son diocese. Ses analyses de la situation pastorale des Cayes sont remarquablement claires. Un certain nombre de grandes activités pastorales vont bientot se dérouler aux Cayes. D’abord ce sera une grande rencontre sur le marriage. Ensuite un Congrès national qui se propose de rassembler plusieurs milliers de jeunes. C’est clair que de nombreuses activités pastorales se déroulent au Cayes sur l’impulsion calme et calculée d’un Pasteur de première classe.

 

Nous avions plannifié de nous rendre au Cap mais des troubles politiques dans la région nous ont forcé à la dernière minute d’annuler nos plans.

 

Nous nous sommes donc rendus à Jérémie par un vol de la Tortugair. Mgr. Gontrand Décoste nous a accueilli avec  grande chaleur. Notre première visite fut pour le Mausolée érigé pour commémorer le crime affreux du 4 Aout 1964 qu’il est convenu d’appeler les Vèpres Jérémiennes. Les sbires de Duvalier assassinèrent 28 personnes dont femmes et enfants de jeune age sans aucune raison véritable dans une crise de furie aveugle et sanguinaire. Les familles Drouin, Villedrouin, Sansaricq et Laforest furent les victimes innocentes de ce massacre insensé. Cette année marquera le cinquantième anniversaire de cette infamie qui a souillé le sol Grandansois. Mgr. Gontrand se propose de réparer le Mausolée et de marquer ce triste anniversaire par une nuit de prière et une procession de la Cathédrale sur les lieux pour accomplir le devoir de la mémoire. Il faut crier fort que des actes semblables ne se commettent plus. Ensuite nous avons pu visiter les nombreux immeubles contruits dans le diocese depuis trente ans: d’abord le Centre culturel, l’évéché, l’Ecole des Infirmières, l’école de Droit, La Bibliothèque et le terrain de jeu, la chapelle de la Ste Famille à Bordes, le Centre de Propedeutique, et les très nombreuses écoles construites sur tout le territoire du Diocèse. Nous avons pu voir la Paroisse de Ste Hèlène avec sa nouvelle église et son presbytère ainsi que les écoles de Marfranc, de Moron et de l’Atibolière. Il existe aussi une école d’instituteurs tenue par les Filles de Marie à Marfranc. J’ai été heureux de m’adresser aux élèves  de l’Ecole de Droit ainsi qu’a plusieurs salles de classes élémentaires et secondaires. C’est  clair, L’Eglise est vivante dans le Diocèse de Jérémie et son Evèque simple et chaleureux brule de zèle dans sa mission. Il faait tourner les roues.

 

Il a fallu ensuite prendre la route des Cayes qui est asphaltée aux deux tiers. Malheureusement la partie non asphaltée est en très mauvais état. Nous avons quand meme pu faire Jérémie-Cayes en trois heures.

 

Des Cayes, nous sous sommes rendus à Jacmel. C’était d’ailleurs la raison principale de notre voyage. Nous devions assister à l’inauguration solennelle d’un batiment universitaire qui avait été très fortement fissuré par le seisme de 2010. Les ingénieurs de PROCHE ont pu totalement restaurer cet immeuble et le consolider afin de la rendre résistant aux éventuelles secousses. Ce fut un moment glorieux au cours duquel 26 étuduants de la faculté de gestion et de comptabilité recurent leur diplome. C’est grace aux fonds de la USCCB et de l’organisme catholique allemande “Adveniat” que ces travaux ont pu ètre financés. A Jacmel, A Jérémie comme aux Cayes on ne peut qu’ètre impressionné par l’aide massive de la USCCB aux Eglises d’Haiti. L’Évèque de Jacmel jeune, dynamique, intelligent, disicpliné fait avancer son diocèse à grands pas. Cela saute aux yeux qu’elle ne dort pas l’Eglise des trois diocèses visités.

 

Malheureusement je n’ai pas pu rencontrer d’autres évêques excepté Mgr. Lafontant en passant. Mes Conversations avec le Nonce Apostolique Mgr. Bernaditto Auza m’ont également permis de voir l’ampleur de l’aide Catholique étrangère à l’Eglise d’Haiti. A peu près une vingtaine de projets de reconstruction des Eglises du Diocèse de Port-au-Prince vont ètre bientot entrepris. L’Hopital St Francois de Sales à Port-au-Prince est en chantier, Les Eglises du Sacré-Coeur et de Ste Therèse vont se réjouir bientot de la pose de leur première pierre.

 

Autrement le traffic à Port-au-Prince est invraisemblable. A certaines heures, les voitures avancent à pas de tortue. Bien que tous les debris aient été néttoyés, le Down town Port-au-Prince n’a pas été rebati.

Les marchands sont partout avec leur barques sur les trottoirs. Le spectacle est douloureux. Malgré les progres réels de l’économie haitienne, ce qui reste à faire défie l’imagination.

 

Malgré tout, tout le monde semble vètu proprement et en bonne santé. L’avenir est sans doute encore incertain mais beaucoup de signes semblent indiquer que demain sera meilleur.

******************************************************

Visite à Telecare

René Leonard de Télé Solidarité et Frère Buteau ( Brother Tob) du bulletin Hebdomadaire du Centre National  furent les invités de Télécare la television Catholique du diocèse de Rockville Centre  le Lundi 27 Janvier 2014. Nous etions invités pour venir informer les telespectateurs et Telespectatrices de Télecare sur la mission de radio Télé Solidarité et sur le travail du bulletin Hebdomadaire du Centre National au sein de la population Haitienne

 

 

Cet entretien à TéléCare nous prouva combien le bulletin electronique du Centre National fait son chemin dans notre communauté et au sein des amis de la Communauté Haitienne.  Certains membres de Telecare nous firent savoir qu’ils recoivent regulièrement notre bulletin et qu’ils prennent toujours du temps pour le lire

 

Mr. Leonard profita de l’occasion pour parler de télé Solidarité et des services que Télé Solidarité sont en mesure d’offrir à la communauté. Le personnel de Télécare a déjà regardé certaines de nos  productions  et nous encourage à aller de l’avant.

 

Rappelons que cet entretien etait dirigé par  Darcel B. Whitten-Wilamowki coordonatrice du Ministère des Noirs au diocese de Rockville Centre et l’un des leaders d’une emission à Telecaire . C’est clair qu’il y a parfois des moments de decouragement et même de questionnement dans cette mission de produire le bulletin chaque semaine. Mais à chaque étape Le Seigneur nous fit comprendre que malgré certains obstacles et le choc de l’incomprehension il est la et c’est lui qui nous a choisi pour ce ministère.

 

L’accueil recu à Telecare a été vécu comme une bouffée d’oxigène pour notre personnel .

Nous profitons aussi pour remercier Monseigneur Guy Sansaricq  le directeur executive du Centre National de l’Apostolat Haitien et directeur de Radio Télé Solidarité qui continue à faire tout ce qui depend de lui pour faire du bulletin du Centre National et de radio Télé Solidarité un puissant moyen de communication pour ses frères et soeurs de la communauté Haitienne et leurs amis.

 

Frère

Buteau (Brother Tob)

 

 

Pour

le Centre National

 

The Guests of Telecare

Rene Leonard  of Tele Solidarité and  Frère Buteau(Brother Tob) of the Weekly Bulletin of the National Center were the  guests of Telecare , the Catholic television of the Diocese of Rockville Centre on Monday, January 27, 2014 . We were invited to  inform the viewers of Telecare of the mission of radio and TV Solidarité and the work of the Weekly bulletin of the National Center within the Haitian population

 

This interview at  Telecare proved us again  how the  electronic newsletter of the National Center makes its way into our community and among friends of the Haitian Community. Some members of Telecare told ​​us that they regularly receive our newsletter and that they always take the time to read it

 

 

Mr. Leonard took the opportunity to talk about TV Solidarité and Telé Solidarité services to the community . Telecare staff has already looked at some of our productions  and encouraged us to move forward

 

This interview was conducted by Darcel B. Whitten – Wilamowki Coordinator of the Ministry to Blacks in the diocese of Rockville Centre and one of the leaders of a broadcast to Telecare . We must confess that there are moments of discouragement and even questioning in this demanding mission of producing the newsletter. But at every step The Lord allows us to understand that in spite of roadblocks and the hurts of misunderstanding he is with us and he is the one who has chosen us for this ministry.

 

The welcome we received at Telecare is felt as a breath of oxygen for our staff. We also take this opportunity to thank Bishop Guy Sansaricq the executive director of the National Center of the Haitian Apostolate and director of Radio Télé  Solidarité who continues to do everything that depends on him to make the newsletter of the National Center of radio and TV Solidarité  a powerful media of communication to his brothers and sisters in the Haitian community and their beloved friends.

 

Brother Buteau ( Brother Tob )

 

For The National Center

******************************************************
Le pape François fait la couverture de Rolling Stones

Francis
« The times, they are a-changin » (Les temps sont en train de changer), ce titre, tiré d’une chanson de Bob Dylan de 1964 aux accents bibliques, fait la couverture du magazine Rolling Stone, dont la dernière édition affiche en Une un portrait du pape François.
« À l’intérieur de la révolution tranquille du pape » sert de sous-titre au long reportage que signe – et écrit à la première personne – le journaliste Mark Binelli, auteur d’un article, publié en novembre 2012 par le même magazine, sur la dissidence de religieuses américaines catholiques. D’une audience publique du mercredi à l’Angélus dominical, il décrit la popularité du pape argentin place Saint-Pierre, rappelle son parcours et décrypte ses changements, interrogeant des vaticanistes tels John Thavis, le jésuite Thomas Reese, la journaliste Elisabetta Piqué.
Opposition caricaturale à Benoît XVI
Élogieux à l’égard du nouveau pape, l’enquête l’oppose de façon caricaturale à son prédécesseur, Benoît XVI, très décrié. S’adressant en priorité à un lectorat américain, l’article revient longuement sur la polémique provoquée outre-Atlantique par les néoconservateurs après les propos, jugés marxistes, du pape sur l’économie dans son exhortation apostolique.
La couverture de Rolling Stone, magazine édité à New York par la société Wenner Media, témoigne de la popularité toujours grandissante du pape François, qu’un autre magazine américain, Time, avait choisi comme « personnalité de l’année 2013 ».
Sébastien Maillard (à Rome)
**************************
Cuba : Ban Ki-moon au Sommet des États d’Amérique latine et des Caraïbes
Le Secrétaire général des Nations Unie, Ban Ki-moon poursuit mardi sa visite à Cuba. Il doit assister au Sommet de la communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) qui se tient dans la capitale cubaine, La Havane.
Au cours de son voyage à Cuba. Ban Ki-moon a notamment eu l’opportunité de s’exprimer sur l’éradication des violences conjugales et contre les enfants. Il a souligné la nécessité de défendre les droits fondamentaux des plus vulnérables.
Le Secrétaire général a fait valoir que la violence contre les femmes est la violation des droits de l’homme la plus répandue dans le monde. Il a rappelé qu’il a lancé une campagne contre les violences faites aux femmes, non seulement en tant que Secrétaire général de l’ONU, mais aussi en tant que fils, en tant qu’homme, mari, en tant que père et aussi grand-père.
Pour Ban Ki-moon, le message est clair: les femmes et les enfants ont le droit de se sentir en sécurité, et de vivre dans la dignité. Selon lui, Cuba est un leader sur de nombreuses questions de développement, y compris l’accroissement des possibilités pour les femmes et les filles. Il a fait remarquer que comme beaucoup d’autres pays, le défi de la violence contre les femmes et les filles existe aussi à Cuba. Avant d’ajouter que pour résoudre ce problème, il faut reconnaître qu’il y a un problème, et non le cacher ou le minimiser.
Le Secrétaire général qui est arrivé à La Havane le week-end dernier, a rencontré les dirigeants du pays, dont le président Raul Castro. Selon l’un des porte-parole de l’ONU, Ban Ki-moon doit assister mardi à l’ouverture du deuxième sommet de la CELAC. Plus tard dans la journée, il aura un certain nombre de réunions bilatérales avec des dirigeants étrangers. Il visitera également une faculté de médecine et rencontrera le chef de la défense civile.
Selon le porte-parole le Secrétaire général quittera Cuba mardi soir, pour se rendre en Allemagne.: Enfin suite du voyage du Secrétaire général à Cuba. Ban Ki-moon qui a notamment participé à un événement consacré à l’éradication des violences conjugales et contre les enfants, a souligné la nécessité de défendre les droits fondamentaux des plus vulnérables.

Comment les catholiques peuvent-ils se faire entendre?
La société française est-elle encore perméable aux idées catholiques ? Hasard de l’agenda, alors que le 24 janvier, pour la fête de saint François de Sales, leur patron, 200 journalistes de la presse catholique se retrouvaient à Annecy sur ce thème, le président français rencontrait le pape François au Vatican.
La rencontre romaine, avec le décalage entre ce que chacune des parties a voulu mettre en avant –dossiers diplomatiques pour François Hollande et questions de société pour le Saint-Siège, résumait bien la thématique des débats des journalistes catholiques à Annecy: sur les questions de société, les catholiques peuvent-ils encore se faire entendre des pouvoirs publics français?
la fin de la figure de « l’intellectuel catholique »
C’est que, comme l’a bien résumé Frédéric Mounier, journaliste à la Croix et animateur des journées Saint François de Sales, le « volcan du mariage pour tous n’est pas encore éteint». La mobilisation contre le mariage homosexuel a en effet montré toute la difficulté des catholiques à faire admettre leur légitimité à intervenir au nom de leurs valeurs chrétiennes dans les débats de société. Les participants d’Annecy ont ainsi déploré la fin de la figure de « l’intellectuel catholique » à la René Rémond, dont l’opinion était respectée et écoutée.
relativisme éthique
On l’a bien vu au cours de cette année 2013. L’Église ne peut plus revendiquer une opinion au nom d’une vérité, notamment dans le domaine de la morale privée, où domine une forme de relativisme éthique revendiqué. De ce point de vue, une partie du discours catholique n’est plus audible. Mais le rendez-vous romain de François Hollande est aussi la preuve que le catholicisme peut encore intéresser, lorsqu’il est incarné par une figure pastorale comme celle du pape François. Ce n’est pas la moindre des contradictions dont l’Eglise va devoir tenir compte pour les débats de société qui s’annoncent en France.
Isabelle de Gaulmyn
******************************
Etats-Unis : Obama lance l’offensive contre les inégalités

obama26
Lors de son discours annuel sur l’état de l’Union prononcé, mardi 28 janvier, le président américain, Barack Obama, a clairement pris ses distances avec un Congrès souvent divisé en annonçant plusieurs décrets. En agissant ainsi, il prend le risque de compliquer encore les relations déjà tendues entre démocrates, majoritaires au Sénat, et républicains, qui contrôlent la Chambre des représentants.
« Les inégalités se sont creusées, a-t-il notamment constaté. L’ascenseur social est en panne. Le fait est que même au plus fort de la reprise, trop d’Américains travaillent plus que jamais juste pour maintenir leur niveau de vie. Et ils sont encore trop nombreux à ne pas travailler du tout. »
Lire les réactions des républicains : Les promesses d’Obama « ne résoudront pas les problèmes actuels des Américains »
• Appel à une forte hausse du salaire minimal
M. Obama a ainsi appelé à augmenter fortement le salaire minimal, bloqué depuis 2009 à 7,25 dollars de l’heure, en dépit de la farouche opposition des républicains au Congrès. « Donnez une augmentation à l’Amérique ! », a-t-il exhorté, annonçant qu’il prendrait « dans les prochaines semaines » un décret relevant de près 40 % le salaire minimal des quelque 560 000 fonctionnaires fédéraux :
« Dans les prochaines semaines, je prendrai un décret ordonnant les entreprises bénéficiant de contrats publics d’accorder un salaire juste d’au moins 10,10 dollars de l’heure à leurs employés, parce que si vous cuisinez pour nos troupes, si vous lavez leur vaisselle, vous ne devriez pas être contraint de vivre dans la pauvreté. »
M. Obama, qui avait déjà appelé à une augmentation de ce salaire en 2013, a reconnu qu’il avait besoin du Congrès, dominé en partie par les républicains, pour porter à 10,10 dollars de l’heure le salaire minimal dans l’ensemble du pays et éviter que des salariés soient contraints « d’élever leur famille dans la pauvreté ». John Boehner, président républicain de la Chambre des représentants, avait plus tôt dans la journée déjà redit son opposition à toute hausse du salaire minimal.
Il n’y a pas de réel salaire minimal national au Etats-Unis. Celui fixé par l’Etat fédéral sert de référence, mais il ne s’impose pas d’autorité aux Etats. Ceux-ci fixent leur propre salaire minimal, qui est souvent supérieur à cette référence dans les grands Etats, comme la Californie, New York ou le Texas. Mais les Etats bénéficient également d’innombrables dérogations, ce qui maintient le salaire minimal local à un étiage souvent inférieur, surtout dans les Etats peu industrialisés.
Lire nos explications : Etats-Unis : la hausse des salaires au cœur du débat
• Egalité salariale entre hommes et femmes
M. Obama s’est également taillé un beau succès en défendant l’égalité salariale des hommes et des femmes avec une référence à la populaire série télévisée Mad Men :
« Aujourd’hui, les femmes représentent environ la moitié de la main-d’œuvre. Mais elles gagnent toujours 77 cents quand les hommes gagnent 1 dollar. C’est mal, et en 2014, c’est embarrassant. Une femme mérite d’obtenir le même salaire pour le même travail. Elle mérite d’avoir un bébé sans avoir à sacrifier son emploi. »
« Il est temps de se débarrasser de règles qui relèvent d’un épisode de Mad Men sur le lieu de travail, a-t-il lancé sous les applaudissements et les rires de l’assistance. Je pense sincèrement que lorsque les femmes réussissent, les Etats-Unis réussissent. »
Après avoir promis lors de ses campagnes électorales de fermer la prison, encore ouverte, de Guantanamo, M. Obama a réitéré son intention de le faire « cette année », qui doit être « celle où le Congrès lève les restrictions restantes sur les transfèrements de détenus, et où nous fermons la prison de Guantanamo Bay ».

Sergent
Le président américain s’était engagé à fermer cette prison en l’espace d’un an en 2009, mais les manœuvres de blocage du Congrès, notamment en raison du transfèrement de certains prisonniers sur le sol américain, ont eu raison de cette promesse.
Lire notre éditorial : Guantanamo : Obama n’a pas tenu parole
• Une réforme de l’immigration nécessaire
Quant à ce qui devait être son grand chantier de second mandat, une réforme de l’immigration, M. Obama l’a abordé en expliquant qu’il était « temps de réparer [un] système qui ne fonctionne pas » :
« Républicains et démocrates au Sénat ont agi. Je sais que les membres des deux partis à la Chambre veulent faire de même. Les économistes indépendants affirment que la réforme de l’immigration fera croître notre économie et réduira les déficits de près de 1 000 milliards de dollars au cours des deux prochaines décennies. »
• Iran : veto contre de nouvelles sanctions
Le président américain a prévenu qu’il opposerait son veto à toutes sanctions contre l’Iran qui seraient votées par le Congrès pendant les négociations sur le programme nucléaire de Téhéran. « Que ce soit clair : si le Congrès m’envoie maintenant une nouvelle loi de sanctions qui menace de faire dérailler ces pourparlers, j’y apposerai mon veto, a prévenu le président des Etats-Unis. Ces négociations seront difficiles, elles peuvent ne pas réussir. »
L’Iran et les grandes puissances réunis dans le groupe des « 5 + 1 » (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni, et Allemagne) ont scellé le 24 novembre à Genève un accord provisoire de six mois, qui gèle certaines activités nucléaires sensibles de l’Iran en échange d’une levée partielle des sanctions occidentales. Ce premier règlement est entré en vigueur le 20 janvier et les discussions doivent reprendre à la mi-février à New York pour tenter de conclure un accord global devant assurer que la nature du programme nucléaire iranien est exclusivement pacifique.
« Avec nos alliés et partenaires, nous sommes impliqués dans des négociations pour voir si nous pouvons parvenir à l’objectif que nous partageons tous : empêcher l’Iran d’avoir une arme nucléaire », a-t-il répété.
Concernant Al-Qaida, M. Obama a estimé que si les Etats-Unis ont mis l’organisation « sur le chemin de la défaite », « la menace a évolué » et des groupes affiliés s’enracinent ailleurs, comme au Yémen, en Somalie, en Irak et au Mali :
« D’autres extrémistes s’enracinent dans différentes parties du monde. Au Yémen, en Somalie, en Irak et au Mali, nous devons continuer à travailler avec nos partenaires pour affaiblir ces réseaux et les rendre inopérants. En Syrie, nous soutiendrons l’opposition qui rejette le programme des réseaux terroristes. »
>> Voir nos explications sur la portée de ce discours outre-Atlantique :

________________________

Good to know                Immigration Update                         Deacon Paul C. Dorsinville

On Thursday January 30, 2014, House Speaker Boehner and some of his fellow Republicans  are mulling a change of heart for allowing consideration of various Immigration proposals. To follow to see if it is going somewhere.

For the one-year period starting January 18, 2014, USCIS has announced the 63 countries including Haiti eligible to participate in the H-2A and H-2B Visa programs which allow US employers to bring foreign nationals to fill temporary agricultural and nonagricultural jobs respectively. Transportation, housing, health care and most of of expenses are the responsibility of the employer. To avoid scams, one must check with the Department of Labor for the legitimity of contracts  and track record. In the South, the demand is mostly for produce but in Mid-Atlantic States, there are also dairy products (with skills in modern dairy production).

TPS for Haitians in the US before January 12, 2011 runs to July 2014. Decision for an 18-month renewal is due by May 2014.

Deferred Action for Childhood Arrivals is still available for youth who entered the US before age 16 and June 15, 2007, are in school or completed H.S./G.E.D., less than 31 on June 15, 2012, with no criminal record and not a security danger. Renewable 2-year work authorization.

Monthly visa bulletin available at www.travel.state.gov

Each arch-/diocese has specialized office(s) dealing with immigration matters for religious workers and  low-income individuals or families. Useful to network.

*****************************************************

Proberbes

Je Fon Krye Davans

Gran Moun Pa rete ak Gran Moun

Dèyè Mòn gin Mon

Se poule Ki chante ki bewen Ponn

Nèg ap twonpe Nèg depi nan Ginen

Bèl aparans pa vle di ou sen pou sa

******

New-York :Bloomberg nommé Envoyé spécial de l’ONU pour les villes et le climat

BLOMBERG

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé vendredi avoir nommé l’ancien maire de la ville de New York, Michael Bloomberg, comme Envoyé spécial de l’ONU pour les villes et les changements climatiques.

Michael Bloomberg assistera le Secrétaire général dans ses consultations avec les maires et autres acteurs clés, afin de mobiliser les villes à travers le monde dans le cadre des efforts pour lutter contre les changements climatiques, a précisé le porte-parole de Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général des Nations Unies a invité les gouvernements, les entreprises, le monde de la finance et les organisations de la société civile à venir au Sommet sur le climat à New York en septembre avec des initiatives courageuses et concrètes. « Les villes jouent un rôle essentiel pour développer et mettre en place des mesures en matière de lutte contre les changements climatiques », a souligné le porte-parole.

Michael Bloomberg a été maire de New York de 2002 à 2013. Il préside actuellement le conseil d’administration du Groupe C40 sur le climat, un réseau rassemblant les maires de grandes villes du monde qui s’efforcent de prendre des mesures permettant de répondre aux changements climatiques.

*******************************************

****************************

 

Reflection for February 2, 2014 -Feast of the Presentation of the Lord

Reading I: Malachi 3:1-4
Responsorial Psalm 24:7, 8, 9, 10
Reading II: Hebrews 2:14-18
Gospel: Luke 2:22-40

 

Sister Jamie

The scripture readings for Sunday, February 2nd the Feast of the Presentation of the Lord, continue to deepen our understanding of the significance of God’s entering human history in the person of Jesus.  The reading from the prophet Malachi assures the nation of Israel that God is indeed sending a prophet to prepare for the arrival of the Messiah for whom they had long awaited.  This Messiah will transform the nation and enable it to once again offer sacrifices which are pleasing to God.   Israel had strayed from God’s ways but God being a faithful God did not give up on His chosen people.  He himself would come to restore that which had been broken and disordered by their sinfulness.  He himself would come to show them the Way.  John the Baptist who has figured so prominently in the scripture readings these past two Sundays, he is the one who came to prepare the way of the Lord.  God himself would enter into our world in the person of Jesus.

Jesus who is truly human and truly divine, according to the second chapter of Hebrews, would be like us in everything except sin. He himself would become the ultimate sacrifice offering his life sufferings and death as a mediator in atonement for our sins. He would offer himself to atone for our sins.

According to Patristic and Medieval commentaries on Psalm 24, Jesus became human and suffered humiliation so He might be able to feel our needs and miseries, and thus be able the more easily to enter into our lives and be our mediator with God. He was to be our “high priest, etc.,” i.e., He was to occupy a position in the New Covenant similar to that of the High Priest of the Old Covenant; He was to be, therefore, “merciful” (i.e., full of sympathy and understanding for our needs and miseries) and “faithful” (i.e., trustworthy in the fulfillment of all His duties and functions) “in things pertaining to God” (i.e., in all religious matters that have to do with man’s relations to God), the most important of which was to “be a propitiation, etc.” (i.e., to offer an atoning sacrifice to God for sin), as the Jewish High Priest’s chief function was to offer an atoning sacrifice on the great Day of Atonement “for the sins of the people” (Lev 4:15 ff., 26:1 ff.).

Jesus’ atoning death would deliver us from the fear of death,   “before Christ came, [Hu]mankind was in bondage of the fear of death. But by dying our Lord proved that death was the gateway to  life and the prelude to a glorious resurrection of the body and a happy eternity (1 Cor. 15:21 ff.; Apoc. 1:18).”   

The Gospel confirms Malachi’s prophesy. Mary and Joseph following the “prescriptions of the religious lay of their time take Jesus to the temple to consecrate him to the Lord and to offer sacrifice of thanksgiving to the Lord.

“Every male that opens the womb shall be consecrated to the Lord

, and to offer the sacrifice of a pair of turtledoves or two young pigeons”

As Joseph and Mary entered the temple with Jesus they were met by Simeon and Anna the prophetess who upon encountering the Holy Family immediately recognize Jesus as the “anointed one” sent by God.  Simeon rejoicing that the  prophesy has been fulfilled and he can now transition into eternal life as he had been promised -He would “not see death before he had seen the Christ of the Lord. approached the Holy Family and blesses them saying to Mary

“‘Behold, this child is destined for the fall and rise of many in Israel, and to be a sign that will be contradicted—and you yourself a sword will pierce—so that the thoughts of many hearts

may be revealed.”

Anna the 84 year old prophetess, “gave thanks to God and spoke about the child to all who were awaiting the redemption of Jerusalem.”

Though Jesus had come as long awaited savior of Israel some would recognize him and rejoice, others blinded by their sin would reject him

Those who recognized Jesus as the Messiah, Mary, Joseph Elizabeth, Simeon and Anna, did so because they had live their lives attentive to the Spirit who led and guided them as they searched for God in the ordinary experience of their lives. Guided by the Spirit they had discovered that the fulfillment of their lives was only to be found by living in harmony  with God’s will that we Love God above all things and out neighbors as ourselves

Those who failed to recognize Jesus were looking for love and happiness in all the wrong places.

Conclusion: Almighty and  ever-lasing God we humbly implore your majesty that just as your Only begotten Son was presented in the Temple in the substance of our flesh, so by your grace, we may be presented  to you with minds made pure. May we like Mary, Joseph, Elizabeth, Simeon and Anna recognize your presence in our hearts and in the hearts of other. May we seek only you and your holy will. May we like Jesus continue to grow in wisdom, age and grace before God and humanity.

Readings for February 2, 2014-The Feast of the Presentation of the Lord

Reading 1

Mal 3:1-4

Thus says the Lord God:
Lo, I am sending my messenger
to prepare the way before me;
and suddenly there will come to the temple
the LORD whom you seek, and the messenger of the covenant whom you desire
.
Yes, he is coming, says the LORD of hosts.
But who will endure the day of his coming?
And who can stand when he appears?
For he is like the refiner’s fire, or like the fuller’s lye. He will sit refining and purifying silver,
and he will purify the sons of Levi,
Refining them like gold or like silver
that they may offer due sacrifice to the LORD.

Then the sacrifice of Judah and Jerusalem
will please the LORD, as in the days of old, as in years gone by.

Responsorial Psalm

Ps 24:7, 8, 9, 10

R. (8) Who is this king of glory? It is the Lord!
Lift up, O gates, your lintels;
reach up, you ancient portals that the king of glory may come in!
R. Who is this king of glory? It is the Lord!
Who is this king of glory?
The LORD, strong and mighty,
the LORD, mighty in battle.
R. Who is this king of glory? It is the Lord!
Lift up, O gates, your lintels;
reach up, you ancient portals that the king of glory may come in!
R. Who is this king of glory? It is the Lord!
Who is this king of glory?
The LORD of hosts; he is the king of glory.
R. Who is this king of glory? It is the Lord!

Reading 2

HebHYPERLINK “http://www.usccb.org/bible/hebrews/2:14”.HYPERLINK “http://www.usccb.org/bible/hebrews/2:14” 2:14-18

Since the children share in blood and flesh,
Jesus likewise shared in them, that through death he might destroy the one who has the power of death,
that is, the Devil, and free those who through fear of death had been subject to slavery all their life.

Surely he did not help angels but rather the descendants of Abraham; therefore, he had to become like his brothers and sisters in every way, that he might be a merciful and faithful high priest before God to expiate the sins of the people. Because he himself was tested through what he suffered, he is able to help those who are being tested

Gospel

LkHYPERLINK “http://www.usccb.org/bible/luke/2:22”.HYPERLINK “http://www.usccb.org/bible/luke/2:22” 2:22-40

When the days were completed for their purification according to the law of Moses,
Mary and Joseph took Jesus up to Jerusalem to present him to the Lord, just as it is written in the law of the Lord, Every male that opens the womb shall be consecrated to the Lord, and to offer the sacrifice of a pair of turtledoves or two young pigeons, in accordance with the dictate in the law of the Lord.

Now there was a man in Jerusalem whose name was Simeon. This man was righteous and devout, awaiting the consolation of Israel and the Holy Spirit was upon him. It had been revealed to him by the Holy Spirit that he should not see death before he had seen the Christ of the Lord. He came in the Spirit into the temple; and when the parents brought in the child Jesus to perform the custom of the law in regard to him, he took him into his arms and blessed God, saying:

Now, Master, you may let your servant go in peace, according to your word, for my eyes have seen your salvation, which you prepared in the sight of all the peoples: a light for revelation to the Gentiles, and glory for your people Israel.”

The child’s father and mother were amazed at what was said about him; and Simeon blessed them and said to Mary his mother, “Behold, this child is destined for the fall and rise of many in Israel, and to be a sign that will be contradicted—and you yourself a sword will pierce—so that the thoughts of many hearts may be revealed.”

There was also a prophetess, Anna, the daughter of Phanuel, of the tribe of Asher.
She was advanced in years, having lived seven years with her husband after her marriage, and then as a widow until she was eighty-four. She never left the temple, but worshiped night and day with fasting and prayer.

And coming forward at that very time, she gave thanks to God and spoke about the child to all who were awaiting the redemption of Jerusalem. When they had fulfilled all the prescriptions
of the law of the Lord, they returned to Galilee, to their own town of Nazareth
. The child grew and became strong, filled with wisdom; and the favor of God was upon him.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s