REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 30TH SUNDAY IN ORDINARY TIME. (October 27th 2013)

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 30TH SUNDAY IN ORDINARY TIME.  (October 27th 2013)

Sir. 35, 12-18; Psalm 34; 2 Timothy 4, 16-18; Luke 18, 9-14                                   By +Guy Sansaricq.

A story in contrast is told today. Two men entered the temple to pray, one was a Pharisee, a man belonging to a most respected class and the other a Publican, a man of low standing. God is said to have been turned off by the prayer of the former and most pleased with that of the socially despised low class publican. We may be surprised and wonder why.

The Pharisee was arrogant and proud, boasting of his great merits and expressing contempt for his fellow Church member whom he looks down upon as scum. The publican for his part simply confessed his sins and implored God’s mercy.

From this simple story we may draw a twofold lesson. First when we present ourselves before the Almighty, we must learn to acknowledge our radical unworthiness. Everything we have comes from him. We are saved by grace therefore all boasting is out of place. The Publican acknowledging his sinfulness is the model to replicate. We must learn to approach God with Radical Humility.

 

The second lesson to retain is the power of a humble prayer. The first reading expresses this well: “The prayer of the lowly pierces the clouds. He who serves God willingly is heard, his petition reaches the heavens.” “The Lord hears the cry of the poor.” “He is close to the broken hearted.” (Ps. 34)    

How blessed we are to discover trough these Scripture texts the infinite majesty of our merciful Lord!

A true Christian never feels superior to another human being made like himself in God’s image.

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 30ème DIMANCHE ORDINAIRE (27 Octobre 2013)

Sirach 35, 12-18; Psaume 34; 2 Thimothée 4, 16-18; Luc 18, 9-14                          Par +Guy Sansaricq.

L’Evangile d’aujourd’hui nous invite à observer deux hommes qui rentrent au Temple pour prier. Le premier un Pharisien, membre distingué d’une classe sociale élevée rend grace à Dieu de sa supériorité par rapport au reste des hommes. Il se flatte de payer régulièrement la dime et ne manque pas de jeter un regard de mépris sur l’autre individu qui comme lui venait de franchir la porte de l’enceinte sacrée.

Le deuxième homme un publicain appartenant à une couche de la société palestinienne reputée pour son infidélité à la loi sainte se frappe la poitrine, confesse ses péchés et implore la misèricorde de Dieu.

 

Jésus conclut l’histoire en déclarant que la prière du publicain fut agréée tandis que celle du Pharisien fut rejetée. Il enseigne ainsi que la prière humble, celle du pécheur repentant est accueillie par Dieu mais non point la prière arrogante et vantarde de ceux qui déforment ses enseignements.

La première lecture ainsi que le psaume 34 renforcent cet enseignement: “La prière du pauvre perce les nuages.” La petition du serviteur fidèle rejoint les cieux” “Dieu entend le cri du pauvre.”

Celui ou celle qui prie doit reconnaitre la grandeur infinie du Dieu d’amour. L’on ne se présente pas devant lui pour réclamer des droits ou pour se vanter mais pour le louer et implorer ses faveurs. 

 

Heureux ceux qui possèdent au fond du Coeur un sens aigu de la grandeur infinie du Dieu d’Amour!

HEUREUX CEUX QUI NE COMMETTENT PAS L’ERREUR GRAVE DE MÉPRISER LEURS SEMBLABLES.

Monseigneur Guy Sansaricq

 ____________________________________

Pensée de la semaine: “Rien n’est muet, tout parle à qui veut bien se donner la peine d’être attentif”.

Thought of the week: “Nothing is silent while talking to anyone who will take the trouble to be careful.”

Pensamiento de la semana: “No hay nada en silencio mientras hablaba con cualquier persona que se tome la molestia de tener cuidado.”

 ________________________________________________

 

WHAT ABOUT A WEB TV STATION?

Darcel27

A step forward has been accomplished this week in our goal to create an internet TV station in English, Creole and French that will be primarily at the service of the Haitian Catholic community but also accessible and beneficial to all listeners. Catholic means universal. Even when a particular population is targeted the content of our programs will resonate pleasantly in the hearts of all people of good will.

Mr. Rene Leonard is an expert in the field of photography and TV shows. He is employed by renowned TV stations and has travelled worldwide in his trade. By the grace of God he graciously volunteers his time and expertise in our endeavor and is actively preparing a portfolio for the various shows that we will be broadcasting.

This week he met with Ms. Darcel Wilamowski and I to plan a show that will be called “What does the Bishop do?” Darcel you might know is the Director of Black Ministry in the Diocese of Rockville Centre.

Her passion for evangelization in all ethnic communities is fascinating. The envisioned show will involve a dialogue with Darcel and a bishop – well she will start with myself and then interview other Bishops like the ones in Brooklyn, Rockville Centre, Manhattan, New Jersey, Miami etc… The purpose of the show is to make the audience realize that Bishops are human beings called to a special mission. His particular life history, his concerns, his dreams and frustrations will be aired for all to hear. Hopefully, a certain sense of Church will emerge when the Bishop, a person who frequently appears to be distant and lofty to many, may be viewed as another sheep in the flock, exuding, in the words of Pope Francis, the same smell as the rest of the sheep.  

A number of other shows are being prepared, a good number of them with religious instructions, of   course, but others as well with Doctors, nurses, engineers, teachers and experts in other topics of interest. Shows targeting the youth will also have a great place in the spectrum. A large number of priests and lay persons with leadership roles in their communities will also be called upon to give witness to their ministries. Along these lines, we were delighted to have also with us Fr. Jean Delva, the dynamic young coordinator of the Haitian Apostolate in Brooklyn. His interview conducted by Deacon Dorsinville will be a treasured piece in our future shows. Recently our great supporter and active collaborator Fr. Reginald Jean-Marie of Miami has also provided us with an exciting interview.

 

This project is daring but we move into it with trust because all we seek is God’s glory and the expansion of his Kingdom. Prayer has been our main resource. We are amazed to see how many closed doors are opening before us and how many cheerful volunteers come up with bright suggestions and encouragements.

Indeed we are realistic. Specialized equipments will have to be purchased. Eventually we will need some full time employees. Transportation to various sites to film important events is challenging. Funding will be necessary. We are not experts in fund raising. In that field we will need fresh volunteers and hopefully by the grace of God they will spring up from your ranks.

All donations may be sent to “Haitian Apostolate” at 232 E. 32nd St.  Brooklyn.   NY 11226

O Lord shed upon your church the rays of your glory that it may be seen as the gate of salvation open to all nations.

With love!  Your shepherd

+Guy Sansaricq

_______________________________

ET POURQUOI PAS UNE STATION DE TV SUR INTERNET?

Le Centre National de l’Apostolat Haitien n’a qu’une chose en tète ces jours-ci. C’est de se mettre à la page et en utilisant les moyens modernes de communication pour sa tache d’Evangelisation. Nous devons appartenir au vingt-et-unième siècle.

Le Seigneur répondant à nos prières a mis sur notre route Mr. Rene Leonard. C’est un expert en photographie et en techniques associées à la TV. Il travaille dans ce domaine. Il nous offre gracieusement ses services et guide nos pas sur les chemins spécialisés de la production cinématographique. Nous travaillons donc avec lui pour offrir à notre population haitienne des programmes de télévision sur internet en Créole, francais et anglais.

DiacrePaul27

Cette semaine, toujours pour poursuivre la réalisation de ce projet Mr. Leonard  vint me rencontrer en compagnie de Mme Darcel Wilamowski. Cette dernière est la responsable officielle de la pastorale auprès des noirs du diocèse de Rockville Centre.  En cette capacité elle supervise aussi l’Apostolat Haitien de ce diocèse.

Le but de cette rencontre était de préparer un de nos futurs shows qui s’appellera  “Que fait l’Évêque?” Ce programme consistera en une conversation menée par Darcel avec un évèque –pour commencer ce sera moi puis d’autres évêques en charge de diocèses comportant des composantes Haitiennes. Informellement l’évèque  devra parler de lui-mème de son histoire personnelle, de ses vues sur un certain nombre de questions, de ses craintes, défis et joies. Le but de tout cela est de rendre l’évêque, trop souvent considéré comme un personnage énigmatique et distant, plus proche des gens. Selon l’expression du Pape Francois, l’Evêque doit avoir l’odeur de ses moutons.

Ce que nous faisons pour les evêques, nous le ferons aussi pour les prêtres. C’est ainsi que nous avions aussi parmi nous le jeune et dynamique père Jean Delva , le coordinateur de l’apostolat Haitien à Brooklyn NY. Son entrevue bien menée par Diacre Paul Dorsinville sera une pièce de choix de nos shows à venir.  Nous avons déjà eu une très belle entrevue avec notre grand ami et collaborateur Père Reginald Jean-Marie.  Nous aurons également des entrevues avec les leaders laics de nos paroisses.

Autrement, nous projetons déjà des programmes réguliers sur des sujets importants comme la santé, l’Education, les métiers, etc.  Des médecins, des nurses, des éducateurs et des Ingénieurs ont déjà offert leurs services. L’une de nos priorités sera d’offrir des programmes pour la jeunesse. Nous commencons déjà à rassembler de précieux videos et à contacter des prètres qui mènent avec zèle et succès des programmes de jeunes.

Nous regardons ces pas nouveaux comme le résultat de nos prières car notre but unique est de proclamer Jésus et de répandre son royaume. Nous avons pleine confiance que le soleil se lèvera sur nos horizons ténébreux car Le Seigneur est attentif aux prières de ceux qui croient.

Notre foi débordante dans la Providence ne nous empèche pas d’ètre réalistes. Pour l’accpmplissement de nos plans il nous faudra acheter des équipements dispendieux, et éventuellement payer un personnel et en plus  assurer les déplacements d’une équipe pour filmer tout ce qui peut intéresser nos spectateurs. Pour cela il faudra beaucoup d’argent.  N’étant pas du tout experts en financement nous comptons sur l’un de vous qui lisez ces lignes. Vite saisissez cette occasion de mettre vos dons au service d’une bonne cause.

Toute contribution est addressée a “Haitian Apostolate  332 E. 32nd St.  Brooklyn  NY  11226”

O Seigneur répand sur ton Eglise la lumière de ta gloire pour qu’elle brille comme la porte du salut pour toutes les nations.”

+Guy Sansaricq, le Gardien du Troupeau.

J’ai été heureux de representer le Centre National de l’Apostolat Haitien et ainsi de pouvoir couvrir pour Radio Télé Solidarité la celebration du 37 ème anniversaire de la  Communauté Haitienne  de foi Catholique  de Philadelphia. Cela a coincidé avec l’installation du Nouveau  prètre en charge de la Pastorale Haitienne dans ce diocese: le Père Alfred Lauricien OMI..

Philadelphia a une population Haitienne estimée à 30.000. Cette ville est très proche de New York. C’est ce qui explique que les Haitiens laissent parfois New York pour aller s’y installer.

La communauté Haitienne Catholique de Philadelphia est une communauté très vivante qui participe toujours aux activités du Centre National de l’Apostolat Haitien. Ce fut une très grande celebration malgré l’absence de certains pionniers qui sont retournés à la maison du Père. Faisons marche arrière pour comprendre l’importance de cette celebration. Les pionniers commencèrent à organiser une prière chaque Dimanche soir chez certains membres pour permettre à la communauté Haitienne de cette ville de vivre sa foi dans sa langue. Il a fallu du leadership et de la main divine pour permettre à la communauté d’arriver la ou elle est aujourd’hui avec la présence d’un prêtre Haitien qui prend soin du troupeau de facon régulière.

Le Père Gardy Villarson de la Congrégation des Pères Oblats fut l’aumonier ou le leader Spirituel de la Communauté de Philadelphia pendant les 8 dernières années  et il semble qu’il a été très aimé et respecté par ses fidèles. Il fut chaleureusement ovationné à la messe du 37 ème anniversaire . Dans son petit mot de remerciement il mentionna que son bras fut toujours ouvert pour accueillir tous ceux et celles qui voulaient collaborer  au progres de la communauté et il insista sur l’importance de respecter et même de travailler avec l’opposition au sein des Communautés. Ce ne sont pas les gens qui disent oui pour tout qui aident la communauté. Père Villarson fut un très un bon collaborateur du Centre National  de l’Apostolat Haitien au cours de son ministère à Philadelphia

Quant au nouveau prêtre le Reverend Père Alfred  Lauricien, il est très enthousiaste et déclara qu’il veut proner l’unité pendant son ministère à Philadelphie. Il est prêt à supporter l’unité entre les protestants et les Catholiques de la communauté Haitienne qu’il dessert. Le Père Lauricien est un prêtre de la congrégation des Pères Oblats et son dernier ministère fut à Port à Piment dans le diocèse des Cayes.

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq, Fondateur du Centre National et directeur de Radio Télé Solidarité souhaite un Joyeux Anniversaire à la vibrante Communauté Haitienne de Philadelphia en ces mots: “Il faut parfois passer par bien des épreuves pour réussir dans ses projets. Je félicite tous ceux qui ont su jeter les bases de votre communauté dans le silence et la patience, avec cette assurance inébranlable que le Seigneur bénit les efforts généreux et soutenus de ceux qui comptent sur lui.. Salutations fraternelles à Père Gardy et chaleureuse bienvenue au Père Lauricien. Par votre fidelite à la prière et à la Mission, vous préparez un avenir de grace à la vaillante communauté de Philadelphie.  Que le Seigneur fasse germer en abondance toutes les semences de grace que les devanciers ont deposées sur votre sol fertile.”

Mr Matt Davis, directeur du Bureau pour la pastorale des migrants et des réfugiés de l’archidiocèse de Philadelphia  eut un mot à la fin de la cérémonie où il exprima la reconnaissance de l’archidiocèse de Philadelphia pour les prêtres Haitiens qui ont du laisser leur pays pour accompagner le Peuple de Dieu de la diaspora.

Nous etions contents de voir combien les jeunes de la Communauté Haitienne sont très impliqués dans la pastorale Haitienne de leur paroisse . Yoline Scott l’une des étoiles de cette communauté eut un entretien à Radio Télé Solidarité ou elle nous fit comprendre combien elle est contente de travailler avec les jeunes de Philadelphia. Elle compte avoir une emission pour les Jeunes à Télé Solidarité. L’entretien de Yoline sera diffusé sur les Antennes de Radio Solidarité le Dimanche 27 Octobre  2013 à 2:00 heures PM

Noblesse oblige on doit feliciter  Madame Vida Moise, leader de la communauté Haitienne de cette ville  qui joua un très grand Role  dans la reussite  de la célébration  du 37ème Anniversaire. Elle prit le temps de remercier  tous ceux et celles qui ont contribué au succès de cette grande célébration. Bravo Vida! La messe du 37ème anniversaire de la communauté Haitienne de Philadelphia sera diffusée sur les antennes de Radio Solidarité le Dimanche 27 Octobre 2013 à 4:00 heures PM

Frère Tob

Pour Le Centre National

I was very pleased to represent the National Center of Haitian Apostolate and cover for the Radio TV Solidarity the 37th anniversary of the Catholic Haitian Community of Philadelphia and also the  installation of the new priest in charge of the Haitian Ministry Father Alfred Lauricien ..

Philadelphia has an estimated 30,000 Haitians.  This city is very close to New York. This is why the Haitian Population  tends to leave New York to go and live in Philadelphia .. .
The Haitian Catholic community in Philadelphia is vibrant It always  participates in the activities of the National Center of the Haitian Apostolate. It was a great celebration despite the absence of some of the pioneers who have returned to the Father’s house .. It is important to step back to understand the importance of this celebration. The pioneers began to organize a prayer every Sunday evening with  some members to allow the Haitian community to live their faith in their own language . It took leadership and the divine hand to allow the community to arrive where it stands today with the presence of a Haitian priest who is available at all times.

Fr Gardy Villarson of the Congregation of the Oblates was chaplain or spiritual leader of the community of Philadelphia for the past 8 years and it seems that he was much loved and respected within the Haitian population of the city . He was warmly applauded at the 37th anniversary mass. In his short thank you words he mentioned that his arm was always open to welcome all who wanted to service the community. He also stressed  the importance of respecting and even work with the opposition within the Communities . The people who always say yes are not necessarily those who truly help the community.  Father Villarson was a very close friend of the National Center of the Haitian Apostolate during his ministry in Philadelphia
The new priest Reverend Father Alfred Lauricien is very enthusiastic. He said that he wants to advocate unity during his ministry in Philadelphia and he is hoping to build unity between Protestants and Catholics in the Haitian community. Father Lauricien is a priest of the Congregation of the Oblates and his last ministry was in Port à Piment in the Diocese of  Cayes ..

His Excellency Monsignor Guy Sansaricq , Founder and executive  Director of the National Center and director  of Radio TV Solidarité wish a Happy Anniversary to the vibrant Haitian Community in Philadelphia these words. ”
Congratulations to the valiant community of Philadelphia. I rejoice to see that you are well grounded and steadfast in the faith of our forefathers. May God strengthen you for greater progress in the days to come. Best fraternal wishes to good Fr. Gardy who is moving on to a new ministry. Thank you for the witness of unity that you gave over the years! Welcome to Fr. Alfred. I trust and pray that you will be up to the task for the Lord of Victory is your guardian and your guide! With Him on your side, you shall stand firm!! With brotherly Blessings!
Mr Matt Davis, director of the Office for the Pastoral Care of Migrants and Refugees of the Archdiocese of Philadelphia said  a word at the end of the ceremony where he expressed the gratitude of the Archdiocese of Philadelphia for Haitian priests who have left their country to support the people of God in the diaspora and he congratulated the vibrant Haitian Community  of Philadelphia for its witness of Faith.

We were pleased to see how the youth of the Haitian Community of Philadelphia are very involved in the Haitian ministry . Yoline Scott one of the stars of this community had an interview with Radio TV Solidarity where she made ​​us understand how happy she is to work with young people. We expect to have a TV program for Young people on the waves of Radio-Tele Solidarite. Yoline’s interview will be broadcast at Radio Solidarité on  Sunday, October 27, 2013 at 2:00 o’clock PM

The National Center of the Haitian Apostolate would like to congratulate Mrs Vida Moise , leader of the Haitian community in Philadelphia who played a great Role in the success of the celebration of the 37th Anniversary . She took the time to thank all those who contributed to the success of this great celebration. Congratulations Vida! Mass on the 37th anniversary of the Haitian community of Philadelphia will air on broadcast at  Radio Solidarité on  Sunday, October 27, 2013 at 4:00 o’clock PM
brother Tob
For The National Center

**************************************

Dr Romain27

Dr Eugenia Romain est la nouvelle rectrice des soins Infirmiers et des Sciences Politiques de l’université Jean Price Mars en Haiti. Je suis très fier de l’avoir pour un entretien pour les lecteurs et les lectrices du bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’étranger

Bonjour Docteur Romain

Bonjour Docteur Tob

Pourriez vous nous dresser un bref portrait de votre profil académique?

R-J’ai fait mes etudes primaire et secondaire a Port-de-Paix jusqu’a la Rhetorique qui equivaut a Baccalaureat de  première partie. Par la suite je suis entrée à Petion -ville pour la philosophie qui equivaut à un Baccalaureat de deuxième partie.

Apres c’est la faculte de Medecine. en Haiti, je suis restée seulement 8 mois. A cause  des problemes a caractère sociopolitique je suis partie a brule poupoint pour le Canada. Depuis je vis à Montreal.

Quand je suis arrivée dans le pays,J’ai ete suivre des cours au Cegep (College enseignement general et professionnel) en Sciences Santé, pour me conduire en Sciences Infirmières  a l’Université de Montreal, Je suis devenue Infirmière Bachelière. j’ai decroché des emplois tantot a titre d’infirmière chef, Superviseure, Directrice en Soins infirmier

Entretemps je faisais de la politique très active, j’ai ete la premiere femme d’origine ethnique Candidate a la deputation au niveau federale (Canada) J’ai terminé deuxieme sur 13 Candidats.

Quels sont les grands moments  de votre carrière professionnelle?

Apres avoir decroche la maitrise en Science politique, je me suis presentee a la Vice -Presidente du parti Action democratique du Quebec Nous etions 18 candidats dans la course.Il y avait des Directeurs de syndicats, d’Hopitaux, des notables etc…. C’est moi qui ai gagne, j’etais tres heureuse, Je suis devenue la premiere noire elue Vice presidente

Parlez nous de votre nouvelle tache de Doyenne de l’Université Jean Price Mars en soins infirmiers et en science politique ?Vice-Presidente de l”Universite Jean Price Mars?

Ma tache comme Doyenne consiste; A administrer et executer les politiques et directives adoptees par les diverses instances concernees (Conseil academique, commission des etudes, conseil d’administration. etc..

Diriger la faculte et realiser la coordination entre les unites qui la composent.

Veiller a l’execution et au suivi des decisions du Conseil academique

Veiller a l’application de la faculte des reglements, politiques et directives de nature academique,pedagogique et administrative.

Presider le Conseil academique de la faculte et veiller a la realisation d u mandat.

En un mot la Doyenne est responsable de la planification, de l’animation, de l’organisation et de la GESTION de la faculte

Voudriez vous  nous dresser un bref portrait  de la Faculté de Jean Price Mars à La Croix Des Bouquets?

Je n’ai pas encore commence, je vous reviens a ce concernant la prochaine fois mais en revanche je peux dire que l’Universite fera une journee PORTES OUVERTES LE SAMEDI 26 Octobre de 10h a 16h. de 14h a 16h il y aura une Conference sur la maladie d’Alzheimer qui sera prononcee par la Doyenne en l’occurence MOI

Pourriez faire une différence pour nous entre la politique et le politique?

La politique est un lieu de conflits et de divisions entre les differents acteurs. La politique est un combat, des affrontements,des injures, des denonciations c’est une vraie jungle, il faut avoir les reins solides, des nerfs d’acier et se revetir d’une carapace.  De ce fait, elle devient un espace de competition et un moyen pour la conquete du pouvoir.

Le politique c’est ce qui permet a la societe de se tenir ensemble, c’est un espace de discussions, de deliberation. La fonction du politique est de produire l’existence des societes humaines, a la difference des societes animales En fait, le politique est ce qui permet a la politique de fonctionner. Il fournit le cadre general ou les luttes et les combats peuvent se derouler selon certaines regles et normes de fonctionnement.

Voudriez vous évaluer le système d’éducation en Haiti dans le Contexte Actuel?

Il faut investir non seulement dans l’education mais aussi dans la formation pour avoir une vraie releve surtout au niveau Universitaire, c’est la raison pour laquelle, j’ai decide d’aller apporter ma collaboration au niveau educatif, je me dis si j’ai une bonne base c’est grace a Haiti, j’ai une dette envers mon pays, il faut que je fasse ma part, car l’education est l’arme la plus puissante qui peut changer le monde. Nelson Mandela. Je le partage

Parlez nous de votre joie en recevant 2 Awards à N.Y. pour honorer vos accomplissements?

C’etait tres pathetique cette soiree, surtout je n’habite  pas aux Etats-Unis, Cela veut dire beaucoup de personnes au Quebec ont apprecie ce que je fais, En 2004 j’ai fonde un organisme de droits humains qui s’intitule. Conseil Ethnique des droits Humains, je travaille en partenariat avec la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Je defends le droit des femmes  celles qui ont des problemes  a caractere socio economique, les enfants avec la DPJ (Direction protection de la jeunesse)

Dites nous Pourquoi il est important pour un prince de respecter ses promesses et de vivre avec intégrité et non dans les fourberies?

Pourriez  vous nous expliquer pourquoi dans une démocratie, le gouvernement doit être en mesure de répondre de ses actes et comment il doit assumer ses responsabilités et être en mesure de les expliquer et les justifier publiquement.

Lorsqu’on parle de democratie, on voit d’abord le peuple, car c’est eux qui elisent un Gouvernement, donc c’est tout a

fait evident qu’il aura non seulement des comptes a leur rendre mais aussi a justifier tout ce qu’il fait et ce publiquement , c’est un regime ou le peuple est souverain

Parlez nous de votre relation avec la Communauté Haitienne de Montreal  et quels sont les grands défis de la Communauté Haitienne de Montréal?

J”ai une bonne relation avec la Communaute surtout les medias , Ils me felicitent a chaque emission pour dire combien je  merite les Awards, ils disent que j’ai beaucoup  travaille  de surcroit c’est New York je n’y  habite   meme pas.c’est tres gratifiant

Docteur Romain avez-vous  un dernier mot?

C’est de mettre en application notre belle devise. L’union fait la force  Il faut s’unir, pour pouvoir avancer, j’ai toujours entendu dire qu’il faut s’organiser, mais moi je dis s’unir avant ensuite s’organiser.

Merci Dr Romain d’avoir  accepté de répondre à mes questions

Frère Buteau (Brother Tob)

Pour le Centre National

*****************************************

 Jacmel-Entrevue avec Madame Zita Dominique Paul

Madame  Zita Dominique  Paul, la doyenne de l’École des Infirmières, une filiale de l’Université Notre-Dame à Jacmel,a été l’invitée spéciale de Brother Tob à Radio Solidarité le lundi 21 octobre 2013. Cette entrevue nous a permis de comprendre davantage l’effort que l’Église Catholique d’Haïti  continue à faire pour aider les jeunes du paysà avoir accès à une éducation de qualité.

Au prélude detout, soulignons que Madame Zita Dominique Paul est infirmière de formation et est originaire de Jacmel. Dans l’entrevue, elle a dressé un bref portrait de l’École des Infirmières de Jacmelfondée en 2009.Elle est la première doyenne de cette école. Ellenous a dit que la 1ere promotion des étudiants en soins infirmiers de l’École des infirmières compte 35 étudiantes; la 2e, 54 et la 3een aura 61. Madame Zita a 12 ans comme infirmière et a un grand dévouement pour la formation des jeunes de sa terre natale.

Étudier en Haïti n’est pas toujours une chose facile, mais on doit reconnaître qu’il ya un certain effort qui se fait pour permettre aux jeunes,particulièrement dans les coins reculés d’Haïti, d’avoir une bonne formation. Dans le cas d’Haïti, nous avons perdu des gens très doués qui auraient pu apporter leur contribution au pays. Bien des fois, ils ont dûs’arrêter en chemin parce qu’ils n’ont pas les moyens financiers pour aller poursuivre leurs études à la république de Port-au-Prince.

En outre, Madame Zita nous a fait savoir que la première promotion de l’École des Infirmières de l’Université Notre-Dame du diocèse de Jacmel ira à Miami au début du mois de décembre 2013 pour un stage de 2 semaines à l’hôpital de Jackson Ville, l’un des plus grands hôpitaux de Miami. La graduation de la première promotion des étudiants en Sciences Infirmières de l’Université Notre-Dame à Jacmel sera pour le mois de janvier 2014.

Par ailleurs, Madame Zita a souligné les problèmes et les défis de l’École des Infirmières de l’Université Notre-Dame à Jacmel. Elle a surtout insisté sur les problèmes de ressources, de matériels et l’incapacité pour certaines étudiantes à payer leur frais de scolarité. Comme l’a mentionné l’un des architectes du programme de stage des étudiantes en soins infirmiers de l’Université Notre-Dame d’Haïti à l’hôpital de Jackson Ville, en l’occurrence Gina Eugène, dans un entretien à Radio Télé Solidarité, «les étudiantes en soins infirmiers de l’UNDH de Jacmel sont très bien formées» et «elle est très fière de ces dernières».

Le Centre National profite de cette occasion pour féliciter Son Excellence Monseigneur Launay Saturné, évêque du diocèse de Jacmel;le Père Sauveur Content,doyen de l’UDERS à Jacmel, pour leur grande détermination à accompagner les jeunes du Sud-Est dans le domaine de l’éducation. Mentionnons que l’UDERS de Jacmel dispose de 2 institutions: la Faculté de Gestion créée en 2001 et l’École des Sciences Infirmières créée en 2009. Nous continuons à exhorter la diaspora haïtienne à supporter les jeunes d’Haïti en leur aidant à avoir une très bonne éducation.

Frère Tob

Pour le Centre National

______________________________________________

Mrs. Zita Dominique Paul , Dean of the School of Nursing of Jacmel, a subsidiary of the University of Notre Dame was the special guest of Brother Tob at Radio Solidarity  on  Monday, October 21, 2013 . This interview also allowed us to understand the efforts of the Catholic Church of Haiti to provide access to quality education to the youth of Haiti.

Mrs. Zita Dominique Paul is a nurse by training is a native of Jacmel. In her interview she drew a brief overview of the School of Nursing of Jacmel , which was founded in 2009 and of which she  is the first dean.

While it’s true that access to good school in Haiti is difficult,  we must recognize that real efforts are made to enable young people in remote areas to receive some Training. In the case of Haiti, we lose very talented people who could greatly contribute to the nation. They could not afford to go to Port-au-Prince to continue their studies as it is where the better schools are located..

Mrs. Zita mentioned that the first class of the School of Nursing of the University of Notre Dame in the Diocese of Jacmel has 35 female students and students. They will go to Miami at the beginning of the month of December 2013 for a period of two weeks of training  in Jackson Hospital, one of the largest hospitals in Miami. The graduation of the first class of students in Nursing from the University of Notre Dame in Jacmel will be for the month of January 2014

Mrs. Zita mentioned some problems and challenges of the school of Nursing of which she is the dean. She stressed the problems of material resources and the inability for some students to pay their tuition.  Gina Eugene  one of the architects of the internship program in Jackson Hospital said at TV Solidarité that the Nursing Care students from Jacmel are very well trained and she is very proud of them.

Mrs. Zita told us that the second promotion of nursing students has 54 students and 61 students have registered for the third . Mrs. Dominique only 12 years a nurse has a great dedication to the training of young people of her native land.

The National Center takes this opportunity to congratulate His Excellency Bishop Launay Saturne, bishop of Jacmel, Father Sauveur  Content, dean of the UDERS Jacmel for their great determination to support the education of young people in the South East area of the country. We must add that the UDERS Jacmel has two institutions: the Faculty of Management established in 2001 and the School of Nursing was established in 2009 . We continue to urge the Haitian diaspora to support the youth of Haiti by helping them to acquire a very good education.
brother Tob

***************************************************

Pere Tristant

Le Père Tristant Jean Francois, le Curé fondateur de la paroisse Notre Dame Des Douleurs à Grand Boulage fut l’invité special du Diacre Paul à Radio Télé Solidarité. Le Père Tristant est un ami de notre bulletin en Haiti et il est de passage à New York.

Le Père Tristant est originaire de Petit Goave et dès son enfance il etait très impliqué dans sa paroisse ainsi que sa famille.  Il fit toutes ses études primaires et secondaires à Petit Goave. Le Père Tristant a étét ordonné le 7 Juin  1998 par le regretté archevêque de Port-au-Prince Son Excellence Monseigneur Serge Miot. Il est arrivé à Grand Boulage en l’année 2003 comme Curé fondateur de la paroisse Notre Dame des Douleurs.

Rappelons que Grand Boulage est une  ancienne chapelle de la paroisse de ste Anne à  Tomazeau. L’eglise est en construction et le Père Tristant n’a même pas un  presbystère pour dormir. Vous pouvez imaginer les problèmes et les defis de cette paroisse. Il celebra le 10ème anniversaire  de fondation de la paroisse au mois de Septembre 2013.

La population de Grand Boulage est estimée à 10000 personnes et l’école prebystérale avec 10 professeurs et plus que 400 élèves est la meilleure école ou l’unique école du village. Il est conscient que la formation des professeurs laisse à desirer et il exhorta  les experts en éducation de la diaspora Haitienne à venir   à Grand Boulage afin de l’aider dans la formation de ses professeurs.

Le Père Tristant nous informa qu’il y a des elèves qui marchent près de deux heures pour aller à l’école. Les besoins sont immenses. C’est un endroit ou l’etat est inexistant et l’Église est responsable de tout. A Grand Boulage le prêtre seul dispose d’une voiture et est souvent sollicité au milieu de la nuit  pour accompagner à l’hopital les femmes enceintes ou les personnes gravement malades.

Les Habitants de Grand Boulage vivent de l’agriculture dans des conditions d’extrême pauvreté. L’entrevue du père Tristant sera diffusée sur les antennes de Radio Solidarité le Dimanche 27 Octobre 2013 à 4:00 heures. Une image vaut plus que 1000 mots je vous invite à clicquer sur ce link pour écouter l’entrevue du Père Tristant: http://www.youtube.com/watch?v=f6ZgCwsDPsc&feature=share&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ

Frère Tob

Father Tristant  Jean Francois , the founding pastor of the parish of Our Lady Of Sorrows in Grand Boulage was the special guest of Deacon Paul Dorsinville at Radio TV Solidarité. Father Tristan is a friend of our newsletter in Haiti and is visiting New York.

Father Tristant is from Petit Goave and as a child he was very involved in his church. He did all his primary and secondary education in Petit Goave. Father Tristan was ordained a priest on June 7, 1998 by the late Archbishop of Port- au-Prince, His Excellency archbishop  Serge Miot . He came to Grand Boulage in 2003 as the founding pastor of the parish of Our Lady of Sorrows.
Grand  Boulage  is a former chapel of the parish of Sainte Ann of Tomazeau . The church is under construction and is deprived of a rectory for night rest. You can imagine the problems and challenges of this  parish. Father Tristant celebrated last September the 10th anniversary of the parish.
The population of Grand Boulage is estimated at 10,000 people and the parish school hosts 10 teachers and more than 400 students. It is the best and the only school in Grand Boulage. Father is aware that the training of teachers is below standard and  urges the education experts from the Haitian diaspora to come to Grand Boulage to assist in the training of his teachers.

Father Tristant informed us that there are students who walk about two hours to come to school. The needs are immense. Grand Boulage is a place where the state is absent and where the Church is responsible for everything. The priest is the only one who owns a car and is frequently solicited in the middle of the night to rush to the Hospital pregnant women and seriously sick patients.

The population of  Grand Boulage lives from agriculture in conditions of  extreme poverty. The interview of Father Tristan will be broadcast at  Radio Solidarité on  Sunday, October 27, 2013 at 4:00 pm . A picture is worth than 1000 words I invite you to CLICK on the link to listen to the interview Father Tristan : http://www.youtube.com/watch?v=f6ZgCwsDPsc&feature=share&list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ
brother Tob

________________________________________

Proverbes

Lawoze fè Banda tout tan solèy pa leve

Si pawòl pa chay, pouki anpil blese moùn

Zwezo ki chante anpil pa janm gra

Se pa  tou tanbou ki rele moun

Se patout tan bouki rele moun

Tout Tèt sanble Kalba, yo pa vid kou li.

Moùn Ki ganyen fi , ganyen bofi

_____________________________

Good to know           Liturgy Revisited – Part III                     Dcn. Paul Dorsinville

At Mass, LITURGY OF THE EUCHARIST  follows the LITURGY OF THE WORD

Preparation of the Altar, Collection for the poor and the support of the church

Procession of the Gifts (Bread, Wine and Collection), Offertory Song/Music

Incensation of the gifts, Celebrant, clergy by rank, and Assembly

Washing of hands

Invitation to prayer

Prayer over the gifts

Preface

Sanctus

EUCHARISTIC PRAYER ( by Celebrant/Concelebrants ONLY

except Response to “Mysterium Fidei!”and GREAT AMEN )

Our Father

Exchange of Jesus’ Peace

Agnus Dei, consecrated hosts in ciboria by celebrant assisted by deacon

Communion of celebrant, deacon(s), concelebrants, liturgical ministers

Communion of the faithful,             Sacred Meal, Unity        Song(s)

SILENCE OF MEDITATION/ADORATION (Communicants are living tabernacles!)

Optional hymn of meditation/ instrumental

Prayer after Communion

Brief announcements

Blessing

Sending in mission –> Evangelization, Holiness, God’s Will, Social Justice, Charity

Veneration of the altar

Recessional procession and song

OUTSIDE MASS:  Exposition and Benediction of the Blessed Sacrament, Liturgy of the Hours, Pastoral Visit of the Sick

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s