Latest News-October 24, 2021

 

THIRTIETH SUNDAY IN ODINARY TIME (October 24, 2021)

Jer. 31, 7-9; Ps. 126; Heb. 5, 1-6; Mark 10, 46-52 

 

By Mgr. Pierre Andre Pierre      

 

The first reading of the day announces the joy the people of Israel will feel upon their return from their exile of Babylon. Likewise, we too upon repentance will experience a similar joy. Conversion is compared to a PASSOVER from slavery to freedom, from the slavery of sin to the freedom of grace. 

 

The blind man Bartimeus is introduced to us in the Gospel of the day. He had heard about Jesus and began to believe in Him. So he waited on the roadside where Jesus was about to pass. As soon as he heard that Jesus was close, he began to scream “Jesus Son of David, have pity on me!” HE HAD FAITH giving to Jesus his Messianic title of SON OF DAVID. The crowd wanted him to shut up but he persisted crying out for help. Jesus hearing him, stopped and asked that he be brought to Him.

 

Bartimeus casting out his coat signified that he was giving up his old way of life in order to receive a NEW Vestment, the nuptial garment of Grace. Jesus, who knew well what the blind man wanted, still asked him “What do you want me to do for you?” In Baptism a profession of faith always precedes God’s gift of grace. The poor man answered “I want to see!”  Baptism is also an Enlightenment.  Jesus told him “Go your way. Your faith has saved you!” To follow Christ means that you WALK IN HIS WAY.

 

This scene took place when Jesus was on his way to Jerusalem in order to suffer, die and rise from the dead. Bartimeus exemplifies the gift of NEW LIGHT true believers receive at Baptism. May we too learn to proclaim loud our faith in Jesus, the Messiah and having cast out our old coat of sin, joyfully receive the new vestment of grace provided by Baptism! Repentance is thus compared to a Passover from sin to grace, from blindness to new sight, from slavery to liberation. Conversion is thus presented as a joyful event no one should miss! Why don’t you do like Bartimeus?

 

TRENTIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (24 Octobre 2021)

 

  Par + Guy Sansaricq

 

Nous lisons dans l’Evangile du jour l’histoire de la guérison de Bartimée un aveugle croyant. Ce récit émouvant met en relief LA LUMIÈRE NOUVELLE que Jésus donne aux pécheurs qui CROIENT.

Bartimée l’aveugle avait entendu parler de Jésus et s’était mis à CROIRE. Sachant où Jésus allait passer, il l’attendit sur le chemin. Dès qu’il sentit que Jesus était proche, il se mit à crier de toutes ses forces: “Jésus. Fils de David, aie pitié de moi!”  La foule, énervée par le tapage qu’il faisait, réclamait son silence. Mais lui criait plus fort encore donnant à Jésus son titre messianique de Fils de David.  

 

Jésus l’entendit et demanda qu’il s’approche. L’aveugle jetta son manteau pour se faire conduire à Jésus. C’est un geste symbolique. Pour aller à Jésus, il faut abandonner ses anciennes sécurités. “Que veux tu que je fasse pour toi?” demanda Jésus.  Avant le baptème il faut une profession personnelle de foi. “Fais moi voir!” se dépécha de répondre l’aveugle.  Le batème est le sacrement de l’illumination, de la lumière!  Le Batème accorde une vision nouvelle de la vie et de toutes choses.

 

Evidemment l’exigence la plus fondamentale c’est LA FOI DANS LA DIVINITÉ DE JÉSUS, c’est croire qu’il est le MESSIE ANNONCÉ PAR LES PROPHÈTES. Bartimé, remplissant toutes les conditions du salut fut immédiatement guéri, immédiatement illuminé symbolisant ainsi le don de la GRACE au BATÈME.

 

Jésus vient donc guérir les aveugles, libérer les prisonniers. Il fait de grandes choses pour nous. Il fait couler l’eau dans le désert de notre existence terrestre. C’est le GRAND PRETRE qui nous réconcilie à Dieu!  Apprenons comme l’aveugle-né, à nous tourner vers lui en toute confiance!   

 

 

Pensée de la Semaine: Le Pouvoir est une lourde responsabilité; il implique le respect du devoir.

Citation Pouvoir & Respect

Didier Court

Entrepreneur, Auteur, Enseignant Vacataire, Consultant, Management, Compagnon Du Devoir, Troyes 

Thought of the Week: Power is a heavy responsibility; it implies respect for duty. Power & Respect Quote Didier Court Entrepreneur, Author, Temporary Teacher, Consultant, Management, Compagnon Du Devoir, Troyes

Pensamiento de la semana: El poder es una gran responsabilidad; implica respeto por el deber. Cita de poder y respeto Didier Court Emprendedor, autor, profesor temporal, consultor, gestión, Compagnon Du Devoir, Troyes

 

 

Émission avec des jeunes étudiants haïtiens de 5 pays.

 

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité, dans son grand effort de rester en contact avec les jeunes de la communauté haïtienne qui sont un peu partout, était très heureux d’avoir un panel avec des jeunes de la communauté haïtienne de 5 pays sur l’identité. Sœur Annecie Audate, de la Congrégation des Sœurs Salésiennes et directrice générale de VIDES International, a animé cette émission.

À travers ces émissions à la Radio Télé Solidarité nous continuons à nous rappeler la grande proximité du regretté évêque Guy Sansaricq avec les jeunes. Il avait toujours supporté le ministère des jeunes au Centre National de l’Apostolat Haïtien. On n’oubliera jamais les mini-conventions du Centre National de l’Apostolat Haïtien, les émissions des jeunes à la Radio Télé Solidarité et le concours du Jeune de l’Année qui a déjà plus de 10 ans d’existence. Cette année ce concours a pour nom : Bishop Guy Sansaricq Youth Award 2022-2023. Nous continuons à inviter les jeunes à s’inscrire le plus tôt possible pour ce concours.

 

 

 

 

 

 

Les jeunes qui ont participé à cette émission sont les suivants : Delcano Lambert des États-Unis, Mademoiselle Pharana Phaton du Maroc, Mademoiselle Stéphanie Moïse du Canada, Mademoiselle Mirlène Jean Baptiste de la France et Mademoiselle Ludmilla Charlot de la paroisse du Sacré Cœur du diocèse de Brooklyn-Queens (New York).

 

’opinion des jeunes

 

 

 

Durant leur échange, les Jeunes ont fait part de l’opinion négative de beaucoup d’Etrangers sur Haiti, qui est présentée comme une nation très pauvre et un pays de Nègres. D’aucuns parlent même aujourd’hui de la fatigue internationale à l’égard d’Haiti. En corollaire, ils disent aussi constater que certains Haïtiens ont tendance à cacher leurs origines haïtiennes, allant même jusqu’à adopter des attitudes de rejet de leur culture ou de leur langue, pour imiter ou adopter le style de l’étranger. L’avis du Blanc semble leur être indispensable dans tout initiative qu’ils entreprennent. Serait-ce aussi en partie la survie de certaines séquelles  du colonialisme ? Comment conserver sa culture dans ce monde interculturel ou multiculturel ?

 

En outre, l’Haïtien en général est un être interculturel ou multiculturel, étant le produit typique l’Afrique avec un certain apport de l’Europe et de l’Amérique. Il est important pour lui de garder cette originalité qui lui permet de transcender et d’influencer les autres cultures. Il a un message pour le monde. Même à travers ses proverbes créoles, il traduit sa philosophie de la vie : « Min anpil chaj pa lou. » La langue créole est une langue de communication, de sentiment et d’image. « Kè m fè m mal pou ou. » Oui à travers son histoire, sa culture, sa langue et sa détermination, il a une grande contribution à apporter à cette société de consommation ou l’être humain est relégué au second plan.

 

Même la technologie, indispensable aujourd’hui pour le progrès, est mentionnée par les jeunes comme un facteur qui peut empêcher l’homme de garder son identité ou ses valeurs culturelles. Parents et enfants peuvent passer une semaine sans se rencontrer pendant qu’ils habitent à la même maison.

Sr Annecie et les jeunes ont beaucoup insisté sur l’importance de garder notre culture partout où nous sommes. Les hommes ne sont pas seulement le produit de leur milieu mais ils peuvent aussi influencer leur milieu. Ils ont évoqué l’importance d’être toujours fiers de notre terre natale Haïti qui est loin d’être un pays pauvre. Notre nation a plutôt été appauvrie et tout le monde profite de la richesse d’Haïti.

 

 

 

 

 

 

Ce fut une très belle émission et nous vous invitons à cliquer sur ce lien pour l’écouter : https://youtu.be/ohKwjx2LWNk

 

 

Brother Tob

 

TALK SHOW WITH YOUNG HAITIAN STUDENTS FROM 5 COUNTRIES.10-22-2021

 

The staff of Radio Telé Solidarité, in their great effort to stay in touch with young people from the Haitian Community everywhere, were very happy to have a panel with young people from the Haitian Community of 5 Countries on ‘’Identity’’. Sister Annecie Audate FMA of the Congregation of the Salesian Sisters and the General Director of VIDES International hosted this program.

 

 

Sr. Annecie has always shown her great love and closeness to young people. Through these broadcasts at Radio Telé Solidarité  we continue to remind ourselves of the great love and closeness of the late Bishop Guy Sansaricq for  Young people. He always supported the Youth Ministry at the National Center of Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité . We will never forget the mini-Conventions of the National Center of The Haitian Apostolate; the youth broadcasts on Radio Telé Solidarité; and the Youth contest of the Year, which has already been in existence for more than 10 years.

This year the name of the competition is: Bishop Guy Sansaricq Youth Award 2022-2023. We continue to invite young people to register as early as possible for this contest. The young people who participated in this program are: Delcano Lambert from the United States, Miss Pharana Phaton from Morocco, Miss Stephanie Moise from Canada, Miss Mirlène Jean Baptiste from France and Miss Ludmilla Charlot from the parish of the Sacred Heart of the diocese of Brooklyn Queens-New-York.

 

 

Opinion of young people

 

 

 

During their exchange, the young people expressed the negative opinion of many foreigners on Haiti, which is presented as a very poor nation and a country of Negroes. Some even today speak of the international fatigue towards Haiti. As a corollary, they also say they see that some Haitians tend to hide their Haitian origins, even going so far as to adopt attitudes of rejection of their culture or their language, to imitate or adopt the style of the foreigner. The opinion of the White man or woman  seems to be indispensable to them in any initiative they undertake. Could it also be in part the survival of certain legacies of colonialism? How to preserve its culture in this intercultural or multicultural world?

 

In addition, the Haitian in general is an intercultural or multicultural being, being the typical product of Africa with some contribution from Europe and America. It is important for him to keep this originality which allows him to transcend and influence other cultures. He has a message for the world. Even through his Creole proverbs, he translates his philosophy of life: “Min anpil chaj pa lou. The Creole language is a language of communication, feeling and image. “Kè m fè m bad pou ou. “Yes, through his history, his culture, his language and his determination, he has a great contribution to make to this consumer society where human beings are relegated to the background.

 

Even technology, indispensable today for progress, is mentioned by young people as a factor which can prevent man from keeping his identity or his cultural values. Parents and children can stay  a week without meeting while they live in the same house.

 

Sr. Annecie and the young people put a lot of emphasis on the importance of keeping our culture wherever we are. Men are not only the product of their environment, but they can also influence their environment. They spoke of the importance of always being proud of our homeland Haiti, which is far from being a poor country. Rather, our nation has been impoverished and everyone benefits from Haiti’s wealth.

 

 

Sr. Annecie FMA and the Youth insist that it is important that we keep our culture wherever we are. We are not only the product of our environment, but we can also influence our environment. They also spoke of the importance of always being proud of our homeland Haiti. Haiti is viewed as a poor country and  it has been impoverished for a long time, yet everyone benefits from its wealth. It was a very broadcast and we invite you to click on this link to listen to it: https://youtu.be/ohKwjx2LWNk

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

La Ville de l’Arcahaie – La cité du drapeau : 200 ans déjà

 

La ville de l’Arcahaie a célébré son 200e anniversaire d’existence comme commune le 17 octobre 2021. Malgré de grandes difficultés, la population de cette ville a démontré à travers cette célébration qu’elle est très fière de sa ville natale.

Rappelons que la ville de l’Arcahaie est reconnue commune sous le gouvernement du Président Jean Pierre Boyer (15 février 1776 – 9 juillet 1850). Elle est l’un des endroits les plus célèbres en Haïti depuis le congrès de l’arcahaie du 18 mai 1803 qui avait donné naissance à la création du drapeau national bleu et rouge. L’économie de cette ville repose sur l’agriculture mais la culture de la banane est la plus importante. Arcahaie est connue au niveau national pour sa culture de la banane. Depuis plusieurs années les terres agricoles ou cultivables sont devenues des endroits résidentiels où l’on construit des maisons.

La communauté de l’Arcahaie des États-Unis est très visible. Wesbury, à Long Island, en est un exemple. En effet, dans cette région on trouve beaucoup de personnes venant de l’Arcahaie et ces dernières travaillent très durs pour réaliser le rêve américain.

 

J’ai eu la chance d’avoir une courte conversation avec le Père Tristan Jean François, le curé de la Paroisse Saint Pierre de l’Arcahaie et l’un des architectes de la célébration du 200e anniversaire de la ville de l’Arcahaie. Il me  fit savoir que cette fête était une grande réussite, on a eu une messe le 17 octobre 2021 à 8:30h AM. Son Excellence Max Leroy Mésidor, le 4ème Archevêque Haïtien de l’Archidiocèse de Port-au-Prince, était le célébrant principal et l’homéliste. Mgr Mésidor a invité les fonctionnaires de l’État à respecter leur responsabilité et à toujours comprendre qu’ils sont là pour servir et accompagner les plus faibles de notre société. Il a aussi mis l’accent sur le 215ème anniversaire de l’assassinat crapuleux de l’empereur Jean-Jacques Dessalines, le Père Fondateur de l’indépendance d’Haïti, et a parlé de la situation dramatique d’Haïti ajouté au cas d’enlèvement qui continue à occuper une place importante tant dans la presse nationale qu’internationale.

 

En outre, le Père Tristan a mis l’accent sur certains problèmes et défis de la ville de l’Arcahaie. Il a beaucoup insisté sur le problème environnemental qui s’aggrave chaque jour, sur l’éducation avec des écoles bidons, les jeunes femmes qui n’ont aucun espoir qui veulent travailler et qui n’arrivent pas à trouver un emploi. Il a parlé du problème de sécurité et la reconstruction du Presbytère de l’Arcahaie qui s’est effondré depuis le tremblement de terre de 2010. C’est l’une des priorités de sa paroisse et il aimerait inclure une salle polyvalente où les jeunes pourront organiser des activités culturelles et apprendre un métier.

Le Père Tristan a souligné aussi que le Comité du Bicentenaire avait organisé après la messe solennelle la foire du livre et la foire de l’artisanat. La célébration du 200anniversaire de la ville de l’Arcahaie terminera le 31 décembre 2021. Le Centre National de l’Apostolat Haïtien souhaite un Joyeux 200ème Anniversaire à la ville de l’Arcahaie, au Père Tristan et à ses amis de l’Arcahaie.

 

Brother Tob

 

 

THE CITY OF ARCAHAIE -THE CITY OF THE FLAG IS ALREADY 200 YEARS OLD

The city of Arcahaie celebrated the 200th anniversary of its existence as a municipality on October 17, 2021. The people of this big  city have shown through this celebration that despite great difficulties, they are very proud of their hometown.  The city of Arcahaie has been recognized as a municipality since the government of Jean Pierre Boyer (February 15, 1776 – July 9, 1850). It has been a famous places in Haiti since the Congress of the Arcahaiem May 18, 1803 which gave birth to the creation of the blue and red National Flag.

The economy of this city is based on agriculture. The cultivation of bananas is its  most important fruit. Arcahaie is nationally known for its banana cultivation.  Yet for several years its agricultural land has also become a place where many houses are built. The Arcahaie  Community of the United States is very visible. Wesburry on Long Island is an example of a region where there many people coming from the Arcahaie. They are working very hard to make the American dream come true.

I had the chance to have a short conversation with Father Tristan Jean Francois, the pastor  of Saint Peter’s Parish of Arcahaie. He is   one member  of committee which planned  the celebration of the 200th Anniversary of the city of Arcahaie. This celebration was a great success.  We celebrated mass on October 17, 2021 at 8:30 am at St Peter Parish. His Excellency The Most Reverend Max Leroy Mesidor, the 4th Haitian Archbishop of the Archdiocese of Port-au-Prince was the celebrant and the homilist. Msgr. Mesidor urged state officials to respect their responsibility and to understand that they are there to serve and support the weakest in our society. In his homily, Monsignor Mesidor focused on the 115th Anniversary of the villainous assassination of Emperor Dessalines, the Founding Father of Haiti’s independence. Monsignor Mesidor mentioned with sadness,  that along with the current weather-related problems in Haiti,  the kidnapping case  continues to occupy an important place both in the national and international press.

Father Tristan mentioned that the celebration of the 200th anniversary of the city of Arcahaie was a great success. He also highlighted some of the problems and challenges facing the city of Arcahaie. He put a lot of emphasis on the environmental problem that worsens every day; education with bogus schools; and  young women who have no hope who want to work but cannot find a job.  He spoke about the security issues and the reconstruction needs of the Arcahaie rectory, which collapsed since the 2010 Earthquake.

Father Tristan stated that one of the priorities of his parish is to include a multipurpose room where young people can organize cultural activities and learn a trade. He also told me that the Bi centenary Committee had arranged to conduct  a book fair and craft fair after the solemn mass.  The celebration of the 200th Anniversary of the city of Arcahaie will end December 31, 2021.

The National Center for the Haitian Apostolate wishes a Happy 200th Anniversary  of the city of Arcahaie to Father Tristan and his friends of Arcahaie

 

Brother Tob

 

 

TRIBUTE TO SISTER JAMIE T. PHELPS OP, PHD

 

Sunday, October 24, the day of the Resurrection of the Lord, is the 80th anniversary of the birth of Sister Doctor Jamie Phelps OP, one of  friends of the National Center for the Haitian Apostolate. During the 60’s she was a member of the leaders in the National Black Sisters Conference as it collaborated with the African American Clergy Caucus. She later became the Director of the Institute for Black Catholic Studies of Xavier University of New Orlenas. The Institute awards master degrees and certificates to priests, sisters and laity who are preparing to minister in the African American Catholic Community of the United States. Sister Jamie has been a member  of Congregation of Adrian Dominican Sisters since 1959.

She has  already 62 years in religious life. Sister Jamie is a very simple, cordial nun, and always available for her brothers and sisters of the Haitian Catholic Community in the diaspora. The Haitian Catholic Community is very grateful to Sister Jamie  who is one of the people we can count on to help us carry on the legacy  of the Late  Bishop Guy Sansaricq who left us on tiptoes last August 21. Bishop Guy Sansaricq had developed a very good relationship with Sister Jamie, and she serves one of the editors of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate.  Some-times she goes to bed very late at night to help us edit some of the newsletter. She was also among the counselors of the Late  bishop Guy Sansaricq

Sister Jamie Phelps pursued her doctorate in systematic theology at the Catholic University of America, publishing her thesis in 1989 under the title The Mission Ecclesiology of John R. Slattery [2]. She has been a visiting professor  at Loyola University of Chicagom the University of Seattle, the University of Dayton and Notre Dame University in Notre Dame in Indians. For eight years she served as the Director of the Institute for Black Catholic Studies and Katharine Drexel Professor of Systematic Theology at the University. Xavier in New Orleans [3]. Phelps helped restart the annual meetings of the Black Catholic Theological Symposium in 1991, after two first meetings in 1978 and 1979. [4] Sister Jamie on behalf of the staff of the Center National de l’Apostolat Haitien and Radio Telé Solidarité, I wish you a Happy Birthday and I ask the Lord to continue to bless you for the greater good of His People

Brother Tob

Du Directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien

Au Révérend Père Luc Philogène

Et à la Communauté Haïtienne de la Région Métropolitaine de Washington DC

A l’occasion de la messe en mémoire de Son Ex. Mgr. Guy A. Sansaricq

 

  • Salutations

 

Je vous salue tous en vous souhaitant grâce et paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ.

 

Au nom du Centre National de l’Apostolat Haïtien, et en communion profonde d’esprit et de cœur avec tous les membres du Conseil d’Administration et du Staff, je vous félicite pour cette noble initiative de ce mercredi 20 octobre 2021. En effet rassembler la communauté pour célébrer la messe en mémoire de Mgr Guy Sansaricq et prier pour le repos de son âme traduit un geste de piété, de reconnaissance et d’espérance en la miséricorde de Dieu, qui jamais ne se trompe en ses desseins.

 

Je suis aussi sensible au privilège qui m’est accordé d’avoir ce moment d’intervention au cours de votre liturgie. Je vous demande d’accepter l’expression de ma sincère gratitude.

 

Tout d’abord je vous dirai brièvement quelques mots sur la vie de Bishop Guy Sansaricq. Puis je vous présenterai l’état actuel de l’Apostolat Haïtien. Enfin, je rappellerai des souvenirs communs à vous et à moi qui serviront pour notre avenir commun.

 

  • La vie et le ministère de Bishop Sansaricq

 

En pensant à la vie et au ministère de Bishop Guy Sansaricq, j’aurais emprunté ces propos du Pape Benoit XVI : « Aujourd’hui, comme à toutes les époques, il ne manque pas d’âmes généreuses disposées à tout abandonner pour embrasser le Christ et son Evangile, en consacrant à son service leur existence, au sein de communautés marquées par l’enthousiasme, la générosité et la joie.»

 

Bishop Guy est l’une de ces âmes généreuses qui a tout abandonné pour le choix radical de Jésus, et qui a consacré toute son existence au service de l’Evangile et de ses frères, dans son ministère sacerdotal et épiscopal. Il y a un fil conducteur dans la vie et le ministère apostolique de Bishop Sansaricq. C’est celui de l’amour. Saint Paul le met en relief dans sa Lettre aux Corinthiens: « L’amour prend patience. L’amour supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. L’amour ne passera jamais. » 1 Co 13, 7-8

 

Né à Jérémie dans la Grande-Anse le 6 octobre 1934, benjamin des 9 enfants de la famille Sansaricq, Guy se distingue très tôt par une propension à la prière et une attention spéciale pour les personnes autour de lui. Formé dans la plus profonde des traditions catholiques familiales, il découvre très tôt un attrait pour le sacerdoce. A l’âge de 14 ans, sa vocation le conduit au Petit Séminaire de Mazenod. Son intelligence et son assiduité attirent l’attention de son Evêque Louis Collignon qui lui octroie une bourse d’étude de philosophie et de théologie au Canada, en 1953. Il fera honneur à ce choix bien mérité et revient au pays à la fin de ses études, pour être ordonné Prêtre le 29 juin 1960.

 

Il exerce un court ministère sacerdotal à la Cathédrale des Cayes. En effet, un an plus tard, son Evêque l’envoie en mission ad extra pour répondre aux besoins spirituels d’une communauté haïtienne grandissante dans les îles Bahamas. Il se fait rapidement l’apôtre des Haïtiens aux Bahamas, s’intègre dans tous les détails de la vie de ses paroissiens, comme prédicateur, conseiller, défenseur, pourvoyeur, économe-banquier. En tout, il était l’ambassadeur de la communauté Haïtienne aux Bahamas. Les répercussions des circonstances socio-politiques tragiques sur sa terre natale l’obligent à accepter une bourse d’étude à l’Université Pontificale Grégorienne de Rome. A la fin de cette étape, en l’année 1971, il rentre aux Etats-Unis sur l’invitation de son frère le Rév Père Carl Sansaricq dans l’Archidiocèse de Manhattan.

 

  • L’Apostolat Haïtien et le ministère de Père Guy Sansaricq à Brooklyn

 

Sa vocation d’apôtre conduit le Père Guy Sansaricq au diocèse de Brooklyn, qui l’engage comme Prêtre attaché au service de la communauté Haïtienne du Sacré Cœur de Cambria Heights à Queens. Avec le concours d’autres Prêtres Haïtiens, the Holy Ghost Fathers, en particulier, il jette les bases du futur Centre National de l’Apostolat Haïtien.

 

Pendant 22 ans, de 1971 à 1993, l’Eglise du Sacré Cœur de Cambria Heights devient le centre de son ministère. Il découvre la communauté et prend la décision de célébrer la liturgie dans la langue créole, pour atteindre le plus grand nombre. Il crée une association à but non lucratif dénommée Haitian Americans United for Progress (HAUP), pour des interventions directes en faveur des Haïtiens dans le domaine social. Le Collège Pastoral est né aussi pour éduquer la communauté dans la connaissance de la Parole de Dieu et dans la foi. L’objectif de sa mission est « d’organiser les saints pour l’œuvre du ministère, en vue de la construction du Corps du Christ. » Eph 4,12.

 

Le phénomène des Boat People d’Haiti au début des Années 1980 et le traitement qu’ils reçoivent attirent l’attention de l’Eglise. La Conférence Episcopale des Etats-Unis se mit debout pour les défendre et prit la décision de créer un Apostolat Haïtien aux Etats-Unis pour être le porte-parole officiel des Catholiques Haïtiens. C’est ainsi, dit Bishop Guy, qu’il reçoit un jour un appel de la Conférence Episcopale pour ouvrir un Bureau National de l’Apostolat Haïtien à Brooklyn.

 

Devenu curé de la paroisse de St Jérôme à Brooklyn en 1993, le Père Sansaricq continue son apostolat avec une ardeur renouvelée.  Les acquis sont remarquables. Des conventions annuelles rassemblent les leaders de la communauté. Des rallyes de jeunes sont organisés régulièrement. Des pèlerinages atteignant jusqu’à 5,000 participants sont réalisés périodiquement à la Basilique de l’Immaculée Conception et ailleurs. Le Journal Bulletin Solidarité est publié en ligne. Radio-Télé et Télé Solidarité voient le jour. Des émissions hebdomadaires sont diffusées pour annoncer la bonne nouvelle de l’Evangile. Des concours littéraires mettent en contact des jeunes Haïtiens à travers le monde. Des échanges fructueux sont maintenus avec les différentes associations socio-professionnelles de la Communauté à travers les Etats-Unis. L’Apostolat Haïtien connaît un grand développement.

 

En 2006, Père Guy Sansaricq reçoit la plus grande surprise de sa vie.  L’Evêque de Brooklyn, Mgr Nicholas DiMarzio l’informe que le Saint Père le Pape Benoit XVI le nomme Evêque Auxiliaire du diocèse de Brooklyn. Comme Marie, il répond : « Que la volonté du Seigneur soit faite. » Il le voit comme un appel à servir et le traduit ainsi sur son blason épiscopal: « Serviteur fidèle. » Pendant 14 ans, il exerce ce ministère comme un mandat à suivre le Jésus, l’Agneau de Dieu, la Victime Sacrifiée qui nous réconcilie avec Dieu le Père. Durant sa retraite à l’Eglise Saint Grégoire, il continuait d’être actif. L’héritage qu’il nous laisse est celui d’une vie de prière, marquée chaque jour par une heure d’adoration du Saint Sacrement et la récitation de trois rosaires.

 

Pour Bishop Guy Sansaricq : « L’APOSTOLAT HATIEN est un outil qui offre une vision, un soutien, un plaidoyer et une vigueur spirituelle à une branche particulière de l’Église qui fait face à des défis spécifiques dans les domaines de l’inégalité linguistique, de l’immigration, du statut social injuste, de l’adaptation culturelle et de l’intégration à une communauté plus large. »

 

Voilà pourquoi le thème principal de toutes les convocations de Bishop Guy Sansaricq est l’appel à l’UNITE. L’unité des prêtres, l’unité des paroisses est une exigence intégrale de la MISSION. La communion entre nous est un mandat non négociable. Le plaidoyer de Bishop Guy A. Sansaricq aux Prêtres Haïtiens, comme aussi aux Laïcs, et à tous les Haïtiens en général, est que personne ne doit se cacher dans son coin et ignorer qu’il/qu’elle est une cellule d’un CORPS, un membre d’un TOUT dont la tête est le Christ. Col 1, 17-18.

 

  • Washington DC Se Souvient Bishop Guy A. Sansaricq

 

Je sais que Bishop venait régulièrement à Washington DC. Je sais combien vous l’aimiez. En conclusion, je ne peux m’empêcher de rappeler les six années que j’ai passées au milieu de vous ici à Washington DC.

 

Nous avons ensemble fait l’expérience d’une communauté devenue lieu de partage, de progrès, fraternité, rassemblant tout le monde dans l’unité. L’accompagnement pastoral incluait non seulement des activités spirituelles et religieuses, mais aussi éducatives, socio-culturelles et d’inter-échange avec différents groupes de cette métropole.

 

La découverte de Mère Elizabeth Clarisse Lange, cette femme courageuse, fondatrice de congrégation religieuse qui a osé alphabétiser des noirs dans les années 1820 à Baltimore, nous a permis de faire la promotion des valeurs, de la langue et de la culture haïtienne.  L’enseignement de la langue Créole, les concours littéraires, l’accompagnement des jeunes, la participation à des congrès de l’Apostolat Haïtien à New-York, les rencontres avec d’autres églises, en sont quelques réalisations. Nous étions bien intégrés dans l’Apostolat Haïtien.

 

Le pèlerinage national des Haïtiens à la Basilique de l’Immaculée Conception à Washington DC est devenue une tradition pour l’Apostolat. Je compte sur votre support continu pour la pérennité de cette tradition.

 

Encore plus, je rends grâces à Dieu pour la contribution de votre communauté, pour sa participation active au Collège Pastoral en ligne du Centre National de l’Apostolat Haïtien. Sous le leadership de Bishop Sansaricq, je suis heureux d’avoir été l’instigateur de ce renouveau de formation en ligne. Toutes mes félicitations à vous chers étudiants et étudiantes. Je remercie sincèrement Votre Aumônier, le Rév. Luc Philogène pour son dynamisme, son étroite collaboration avec le Centre National de l’Apostolat Haïtien et sa participation dans nos différentes activités. D’autres avant nous ont parcouru ce chemin : Mgr. Patrick Aris, Rév. P. Arsène Jasmin, Rév. P. Mike Petit-Homme, etc.

 

La mission a son histoire. Et l’histoire continue. Le synode nous offre l’opportunité de cheminer ensemble. Je compte sur chacun de vous et sur votre participation personnelle pour la réussite de cette mission. Que Dieu bénisse votre Communauté ! Que Dieu bénisse le peuple Haïtien !

 

Mgr Pierre André Pierre

Centre National de l’Apostolat Haïtien

20 Octobre 2021

 

From the Director of the National Center for the Haitian Apostolate

To Reverend Father Luc PHILOGENE

And to the Haitian Community of the Metropolitan Region of Washington DC

Mass in memory of Most Rev. Bishop Guy A. Sansaricq

 

I- Greetings

 

I greet you all, wishing you grace and peace from God our Father and the Lord Jesus Christ.

 

On behalf of the National Center of the Haitian Apostolate, and in deep communion of mind and heart with all the members of the Board of Directors and the Staff, I congratulate you on this noble initiative of this Wednesday, October 20, 2021. Indeed bringing the community together to celebrate Mass in memory of Bishop Guy A. Sansaricq and pray for the rest of his soul translates a gesture of piety, gratitude, and hope in the mercy of God, who is never mistaken in his designs.

 

I am also sensitive to the privilege granted to me to have this moment of intervention during your liturgy. I ask you to accept the expression of my sincere gratitude.

 

First, I will briefly tell you a few words about the life of Bishop Guy A. Sansaricq. Then I will present to you the current state of the Haitian Apostolate., I will finally bring back memories common to you and to me which will serve our common future.

 

II- The life and ministry of Bishop Sansaricq

 

Thinking of the life and ministry of Bishop Guy A. Sansaricq, I would have borrowed these words from Pope Benedict XVI: “Today, as in all times, there is no shortage of generous souls willing to give up everything to embrace Christ and his Gospel, dedicating their existence to his service, in communities marked by enthusiasm, generosity, and joy. ”

 

Bishop Guy was one of those generous souls who gave up everything for the radical choice of Jesus, and who devoted her entire existence to the service of the Gospel and of his brothers and sisters, in his priestly and episcopal ministry. There is a common thread in the life and apostolic ministry of Bishop Sansaricq, it is that of love. Saint Paul emphasizes in his Letter to the Corinthians: “Love is always ready to excuse, to trust, to hope, and to endure whatever comes. Love never comes to an end. »1 Co 13, 7-8

 

Born in Jérémie Haiti, on October 6, 1934, the youngest of the 9 children of the Sansaricq family, Guy distinguished himself very early on by a propensity for prayer and special attention to those around him, mainly the poor. Trained in the deepest of Catholic family traditions, he very early discovered an attraction for the priesthood. At age 14, his vocation led him to the Minor Seminary of Mazenod. His intelligence and assiduity attracted the attention of his then Bishop Louis Collignon, OMI, who granted him a scholarship in 1953 to study philosophy and theology at St Paul University in Ottawa, Canada. He honored this well-deserved choice and returned to the country at the end of his studies, to be ordained a priest on June 29, 1960.

 

He exercises a short priestly ministry at the Cathedral of Les Cayes. Indeed, a year later, his Bishop sent him on an ad extra mission to meet the spiritual needs of a growing Haitian community in the Bahamas Islands. He quickly became the apostle of Haitians in the Bahamas, integrated into all the details of the lives of his parishioners, as a preacher, counselor, advocate, provider, thrifty-banker. In all, he was the Haitian community’s ambassador. The repercussions of tragic socio-political circumstances affecting his native homeland forced him to accept a new scholarship to the Pontifical Gregorian University in Rome. At the end of it, in 1971, he came to the United States at the invitation of his brother, the Rev. Father Carl Sansaricq in the Archdiocese of Manhattan.

 

III- The Haitian Apostolate and the ministry of Father Guy Sansaricq in Brooklyn

 

Father Guy Sansaricq’s vocation as an apostle leads to the Diocese of Brooklyn, who appointed him as a Priest to serve the Haitian community of Sacred Heart Church in Cambria Heights, Queens, NY. Help by other Haitian priests, the Holy Ghost Fathers in particular, he laid the foundations for the future National Center for the Haitian Apostolate.

 

For 22 years, from 1971 to 1993, the Church of the Sacred Heart of Cambria Heights became the epicenter of his ministry. He discovered the community and made the decision to celebrate the liturgy in the Creole language, in order to reach as many people as possible. He created a non-profit association called Haitian Americans United for Progress (HAUP), for direct interventions in favor of Haitians. The Pastoral College was also created to educate the community in the knowledge of the Word of God and in the faith. The purpose of his mission is “to organize the saints for the work of the ministry, for the building up of the Body of Christ.” “Eph 4,12.

 

The phenomenon of the Boat People of Haiti in the early 1980s and the treatment they received are attracting the attention of the Church. The United States Catholic Conference of Bishops (USCCB) stood up to defend them and made the decision to create a Haitian Apostolate in the United States to be the official mouthpiece for Haitian Catholics. This is how, says Bishop Guy, that he one day received a call from the office of the USCCB asking him to open a National Office of the Haitian Apostolate in Brooklyn.

 

In 1993, Fr. Guy A. Sansaricq was appointed Pastor of St Jérôme parish in Brooklyn. He continued his apostolate with renewed ardor. The achievements are remarkable: Annual conventions bring together community leaders. Youth rallies are organized regularly. Pilgrimages reaching up to 5,000 participants are carried out periodically to the Basilica of the Immaculate Conception and elsewhere. The Weekly Bulletin Solidarite is published online. Radio-Tele and Tele Solidarite are inaugurated. Weekly programs are broadcast to share the good news of the gospel with the Haitian population. Literary contests put young Haitians in contact around the world. Fruitful exchanges are maintained with the various socio-professional associations of the Community throughout the United States. The Haitian Apostolate is experiencing great development.

 

In 2006, Father Guy Sansaricq received the greatest surprise of his life. The Bishop of Brooklyn, Bishop Nicholas DiMarzio informs him that the Holy Father Pope Benedict XVI appoints him Auxiliary Bishop of the Diocese of Brooklyn. Like Mary, he answers: “The will of the Lord be done.” He sees his episcopacy as a call to serve and translates it thus on his episcopal coat of arms:” “Faithful servant.” For 14 years he exercises this ministry as a mandate to follow Jesus, the Lamb of God, the sacrificed victim who reconciles us to God the Father. During his retirement at Saint Gregory Church, he continued to be active. The legacy he leaves us is that of a life of prayer, marked each day by an hour of adoration of the Blessed Sacrament and the recitation of three rosaries, as the source of his commitment to serving God and his people.

 

For Bishop Guy Sansaricq: “THE HAITIAN APOSTOLATE is a tool that offers vision, support, advocacy, and spiritual vigor to a particular branch of the Church that faces specific challenges in the areas of linguistic inequality, immigration, unjust social status, cultural adaptation, and integration into a larger community. ”

 

This is why the main theme of all of Bishop Guy Sansaricq’s summons is the call for unity. The unity of priests, the unity of parishes is an integral requirement of the MISSION. The communion between us is a non-negotiable mandate. Bishop Guy A. Sansaricq’s plea to Haitian priests, as also to the Laity, and to all Haitians in general, is that no one should hide in his corner and ignore that he or she is a cell of a BODY, a member of a WHOLE whose head is Christ. Col 1, 17-18.

 

IV- Washington DC Bishop Guy A. Sansaricq

 

I know Bishop came to Washington DC regularly. I know how much you loved him. In conclusion, I cannot help but recall the six years I spent among you here in Washington DC.

 

We have together experienced a community that has become a place of sharing, progress, fraternity, bringing everyone together in unity. The pastoral accompaniment included not only spiritual and religious activities but also educational, socio-cultural, and inter-exchange activities with different groups of the region.

 

The discovery of Mother Elizabeth Clarisse Lange, this courageous woman, founder of a religious congregation who dared to teach black children to read in the 1820s in Baltimore, allowed us to promote Haitian values, language and culture. The teaching of the Creole language, literary competitions, support for young people, participation in congresses of the Haitian apostolate in New York, meetings with other churches, are some of the great achievements. We were well integrated into the Haitian Apostolate.

 

The Haitian national pilgrimage to the Basilica of the Immaculate Conception in Washington has become a tradition for the Apostolate. I am counting on your continued support for the sustainability of this tradition.

 

Even more, I thank God for the contribution of your community, for its active participation in the online Pastoral College of the National Center of the Haitian Apostolate. Under the leadership of Bishop Sansaricq, I am happy to have been the instigator of this online training revival. All my congratulations to you, Dear students. I sincerely thank Your Chaplain, the Rev. Fr. Luc Philogene for his dynamism, his close collaboration with the National Center of the Haitian Apostolate, and his participation in our various activities. Others before us have walked this path: Mgr. Patrick Aris, Rev. Fr. Arsène Jasmin, Rev. Fr. Mike Petit-Homme.

 

The mission has its history. And the story continues. The Synod offers us the opportunity to walk together.

 

Together, let us keep the memory of Bishop Guy Sansaricq alive. I am counting on each of you and on your personal participation for the success of this mission. May God bless your Community! May God bless the Haitian people!

 

Msgr. Pierre André Pierre

National Center for the Haitian Apostolate

20 October 2021

 

 

Mesaj Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an

Pou Reveran Pè Luc PHILOGÈNE

Ak Kominote Ayisyen nan Rejyon Metwopoliten Washington DC

Pou Lamès nan nan memwa Ekselans Bishop Bishop A. Sansaricq

 

 

  • Salitasyon

 

Mwen salye nou tout. Mwen swete nou favè ak kè poze nan men Bondye Papa nou ak nan Jezikri Sovè nou an.

Nan non Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an, epi etan mwen fè youn nan lespri mwen ak tout manm Konsèy Administrasyon yo ak Pèsonèl Estaf la, mwen felisite nou pou bèl inisyativ sa a nou pran nan jou Mèkredi 20 Oktòb 2021 sa a. Vreman vre, pote kominote a fè youn nan rasanbleman sa a pou nou selebre Lamès nan memwa Bishop Guy A. Sansaricq ak lapriyè pou nanm li jwenn gras bò kote Bondye, sa di anpil. Se yon jès pyete ak devosyon ki tradui rekonesans pou ministè Bishop Guy te fè nan legliz la, e ki tradui tou espwa nou genyen nan Bondye lavi a, ki toujou gen pitye pou nou, e ki pa janm fè erè nan plan li genyen pou moun.

Mwen menm tou, men sansib pou privilèj sa a nou akòde mwen, pou mwen fè entèvansyon sa a nan litiji lamès sa a. Mwen di nou mèsi pou sa.

Premyèman, mwen pral yon di nou kèk mo sou lavi Bishop Guy A. Sansaricq. Apre sa, mwen pral prezante nou Apostola Ayisyen an. Pou fini, m ap fè yon rapèl sou eksperyans mwen te fè avèk nou isit nan Washington DC avèk espwa esperyans sa yo kapab sèvi pou demen.

 

II- Lavi ak Ministè Bishop Guy A. Sansaricq

Pou mwen di sa m panse nan reflechi sou lavi ak ministè Bishop Guy A. Sansaricq, mwen ta vle prete pawòl sa yo nan men Pap Benwa XVI: “Jodi a, tankou nan tout tan, pap janm manke moun ki gen lafwa e ki plen ak bon, pou yo deside kite tout bagay pou yo anbrase Kris la ak Levanjil li a. Konsa yo aksepte dedye tout egzistans yo nan sèvis Kris la, nan kominote kote yo fè sa ak jenewozite ak kè kontan.”

Bishop Guy A. Sansaricq se te yon moun konsa. Li te gen anpil jenewozite epi li te kite tout bagay pou li chwazi Jezi. Konsa, li te konsakre tout egzistans li nan sèvis Levanjil la ak nan sèvis frè li ak sè li yo, kit se nan ministè li kòm Pè, kit se nan ministè li kòm Evèk. Liy li toujou mete pou li suiv se liy RENMEN an. Sen Pòl mete aksan anpil sou sa nan premye Lèt li te ekri Korentyen yo: “Lanmou toujou pare pou eskize, fè konfyans. Lanmou espere tout bagay. Lanmou andire tou sa ki rive. Lanmou pap janm fini. »1 Kor 13, 7-8,

Guy fèt Jeremi nan peyi dAyiti, nan dat 6 oktòb 1934. Se dènye nan 9 pitit fanmi Sansaricq, yon fanmi katolik pratikan. Byen bonè li te demontre yon tandans pou lapriyè ak yon atansyon espesyal pou moun ki bò kote li, sitou pòv yo. Li deside li pral fè Pè, epi nan laj 14 zan, li antre nan Ti Seminè Mazenòd pou li kòmanse fòmasyon li. Entèlijans li ak pèseverans li atire atansyon Evêk Okay la Monseyè Louis Collignon, OMI, ki akòde li yon bousdetid nan lane 1953 pou l al etidye filozofi ak teyoloji nan Inivèsite Sen Paul nan Ottawa, Kanada. Chwa sa a te byen tonbe epi li te byen merite l. Tout bagay byen pase. Li retounen nan peyi a apre etid li yo. Konsa, Evèk la òdone Pè jou 29 jen, 1960.

Dyosèz la nome li vikè nan pawas katedral Okay la, kote li egzèse ministè a pandan 1 an. Tousuit apre Evèk la voye l nan yon misyon aletranje nan zile Bahamas. Legliz laba a te mande konkou yon Pè Ayisyen pou satisfè bezwen espirityèl yon kominote Ayisyen ki t ap grandi vitvit. San pèdi tan, Pè Guy antre nan travay la. Rapidman li vin reprezante yon apot pou Ayisyen yo nan Bahamas. Li entegre tèt li nan tout detay lavi pawasyen l yo, kòm predikatè, konseye, defansè, founisè, kontab, bankye yo. Tout moun te konsidere li tankou anbasadè Kominote Ayisyen an. Apre sèt lane ministè nan Bahamas, li te oblije deplase yon lòt fwa ankò. Sèke repèkisyon mouvman sosyo-politik ki afekte relasyon peyi natif natal li avèk peyi Bahamas te fè li aksepte yon nouvo bousdetid nan Inivèsite Pontifikal Gregoryen nan lavil Wòm pou 3 zan. Konsa, nan lane 1971, li te vin Ozetazini sou envitasyon frè li, Reveran Pè Carl Sansaricq nan Achidyosèz Manhattan.

 

III- Apostola Ayisyen an ak Ministè Pè Guy A. Sansaricq nan Brooklyn

Vokasyon Pè Guy Sansaricq kòm apot mennen li nan Dyosèz Brooklyn, kote responsab te akeyi li epi ba li yon ministè nan sèvis kominote Ayisyen nan pawas Sakre Kè Cambria Heights nan Queens. Avèk èd kèk lòt Pè Ayisyen, an patikilye Pè Sentespri yo, Pè Guy te fouye yon fondasyon solid pou konstriksyon ak lavni Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an.

Pandan 22 lane, soti 1971 rive 1993, Legliz Sakre Kè nan Cambria Heights te vin tounen sant tout aktivite apostola ak ministè Pè Guy. Li te byen konprann kominote a epi li te pran desizyon pou selebre litiji a ak lamès yo nan lang kreyòl, pou tout moun te kapab patisipe. Li kreye yon asosyasyon non-pwofi ki rele Haitian Americans United for Progress (HAUP), pou fè entèvansyon dirèk an favè manm Kominote Ayisyen an ki gen pwoblèm nan nivo ekonomik, osinon sosyal, men sitou domèn imigrasyon. Se konsa tou li fonde Kolèj Pastoral la pou edike kominote a nan konesans Pawòl Bondye a ak nan lafwa li. Objektif misyon an se te: “Òganize Sen yo pou travay ministè a, pou bati Kò Kris la.” Ef 4,12.

Fenomèn “Boat-People” Ayisyen nan kòmansman ane 1980 yo ak tretman refijye sa yo te jwenn nan peyi Etazini te atire atansyon Legliz la. Konferans Evèk Katolik Etazini an (USCCB) te kanpe pou defann yo. Se konsa USCCB te pran desizyon pou kreye yon Apostola Ayisyen Ozetazini pou sèvi pòtpawòl ofisyèl Katolik Ayisyen yo. Men kijan, yon jou san zatann Bishop Guy A. Sansaricq resevwa yon apèl ki soti nan biwo USCCB nan Washingtonn DC pou mande l pou li louvri yon Biwo Nasyonal Apostola Ayisyen nan Brooklyn.

Nan lane 1993, Pè Guy A. Sansaricq te vin Kire pawas Sen Jewòm nan Brooklyn. Li te kontinye Apostola li ak menm chalè, menm devouman. Reyalizasyon yo remakab: Konvansyon anyèl pou rasanble lidè kominote yo; Reyinyon jèn yo ki òganize regilyèman; Pelerinaj chak ane nan anpil Sanktyè, men espsyalman nan Bazilik Imakile Konsepsyon nan Washington ki rive mennen plis pase 5,000 Ayisyen yon sèl kou; Bilten Solidarite chak semèn ki pibliye kounye a anliy sou entènèt; inogirasyon Radyo ak Tele Solidarite pou fòmasyon, enfòmasyon ak difizyon pwogram relijye; pwogram chak senmenn pou pataje Bòn Nouvèl levanjil la ak popilasyon Aysyen an; Konkou literè ant jèn Ayisyen atravè mond lan mete jèn Ayisyen an kontak youn ak lòt nan anpil peyi sou latè; Echanj ak entèvyou ak responsab divès kalite Asosyasyon Pwofesyonèl, Sosyo-Kiltirèl nan kominote Ayisyen yo, nan tout peyi Etazini. Apostola Ayisyen an fè eksperyans devlopman ak pwogrè.

An 2006, Pè Guy Sansaricq resevwa yon gwo sipriz li pa ta ap tan. Evèk Brooklyn nan, Bishop Nicholas DiMarzio enfòme li, Pap Benwa XVI nonmen li Evèk Oksilyè nan Dyosèz Brooklyn. Tankou Mari, li reponn: “Se pou Volonte Bondye fèt.” Pou limenm, misyon li kòm Evèk se yon apèl Bondye ba li pou l sèvi pèp li. Li tradwi sa nan ensiy li pran kòm Evèk: “Sèvitè Fidèl.” Pandan 14 lane li egzèse ministè sa a kòm yon manda pou li swiv Jezi, ti Mouton Bondye a, Viktim yo Sakrifye a, epi ki rekonsilye moun ak Bondye Papa a. Pandan li pran retrèt li nan Legliz Sen Gregwa nan lane 2015, li toujou rete aktif. Eritaj li kite pou nou, se yon lavi lapriyè ak konfyans nan Bondye. Chak jou li pase yon inèdtan nan adorasyon Sen Sakreman, epi li resite wozè a twa fwa pa jou. Se nan lapriyè li te jwenn fòs pou angajman nan sèvis Bondye ak pèp li a.

Pou Bishop Guy Sansaricq: “APOSTOLA AYISYEN an se yon zouti ki ofri yon vizyon, ak yon sipò, pou sèvi defans avèk tout fòs espirityèl sa mande, pou yon branch patikilye nan Legliz la ki ap fè fas ak anpil defi ki parèt klè: nan domèn inegalite lengwistik, imigrasyon, estati sosyal enjis, adaptasyon kiltirèl, ak entegrasyon nan yon pi gwo kominote.”

Se poutèt sa, nan tout konvokasyon ak rasanbleman, Bishop Guy A. Sansaricq te toujou mete devan tèm prensipal sa a, pou raple tout moun pou mache nan INITE. Inite nan mitan Pè yo. Inite ant pawas yo youn ak lòt se yon kondisyon entegral pou MISYON an mache byen. KOMINYON ki genyen antre nou se yon manda ki pa negosyab. Lapriyè Bishop Guy A. Sansaricq toujou fè pou Pè Ayisyen yo, menm jan tou pou Layik yo, ak pou tout Ayisyen an jeneral, se pou pèsonn pa kache nan kwen pa li, etan li inyore li se yon selil nan yon ANSANM, yon branch nan yon pye bwa, yon manm nan yon KÒ,  epi TÈT la se Kris la. Kol 1, 17-18.

 

IV- Bon Relasyon Bishop Guy A. Sansaricq Avèk Washington DC Dwe Kontinye

Mwen konnen Bishop Guy Sansaricq te konn vini Washington DC regilyèman. Mwen konnen konbyen nou te renmen li. Etan m ap fini, m ap di nou tou mwen sonje 6 lane mwen te pase avèk nou nan Washington DC.

Ansanm nou te fè bèl eksperyans yon kominote ki te vin tounen yon kote moun pataje, fè pwogrè, viv nan fratènite, kote tout moun ansanm t ap chache INITE. Akonpayman pastoral la te gen ladan li, non sèlman aktivite espirityèl ak relijye, men tou aktivite sou edikasyon ak koze sosyal ak kiltirèl, san konte pakèt echanj ak diferan lòt gwoup nan rejyon an.

Rankont nou te genyen avèk Mè Oblat Laprovidans yo, Kongregasyon Relijyez Mè Elizabeth Clarisse Lange, fanm vanyan sa a te fonde a, te pote fui. Esperyans Mè Lanj nan Baltimore nan ane 1820 yo, ki te oze anseye timoun nwa yo pou yo li ak ekri, te pèmèt nou ankouraje valè, lang ak kilti peyi dAyiti. Ansèyman lang kreyòl la, konkou literè, sipò pou jèn yo, patisipasyon nan kongrè Apostola Ayisyen nan Nouyòk, reyinyon ak lòt legliz, se kèk nan gwo reyalizasyon nan epòk sa a. Nou te deja byen entegre nan Apostola Ayisyen an.

Pelerinaj Nasyonal Ayisyen an nan Bazilik Imakile Konsepsyon nan Washington DC vin tounen yon tradisyon pou Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an. Mwen konte sou sipò nou tout kòm dabitid pou tradisyon sa a dire nèt ale.

Pi plis toujou, mwen remèsye Bondye pou kontribisyon kominote nou an a, pou patisipasyon aktif li pote nan Kolèj Pastoral sou entènèt anliy nan, Sant Nasyonal Apostola Ayisyen ap kondi depi plis pas yon ane. Anba lidèchip Bishop Guy A. Sansaricq, mwen kontan dèske mwen te patisipe nan mete fòmasyon sa a sou entènèt. Anpil konpliman pou etidyan yo. Mwen remèsye tou Omonye nou an, Reveran Pè Luc Philogene pou jan li dinamik e pou kolaborasyon sere li genyen avèk Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an, epi pou patisipasyon li tou nan divès aktivite Sant Nasyonal la. Lòt moun anvan nou te mache nan menm chemen sa a. Nou sonje yo tou : Mgr. Patrick Aris, Rev. P. Arsène Jasmin, Rev. P. Mike Petit-Homme, elatriye.

Misyon an gen istwa li. Istwa a ap kontinye. Sinod la ofri nou opòtinite pou nou mache ansanm. Mwen konte sou nou tout. Mwen konte nou chak, sou patisipasyon pèsonèl nou, pou misyon sa a gen siksè. Se pou Bondye beni Kominote nou! Se pou Bondye beni pèp ayisyen an!

 

Msgr Pierre André Pierre

Sant nasyonal pou apostolat ayisyen an

20 Oktòb 2021

 

 

 

 

Femme de la Semaine: Marie Monique Charlot

 

Dans notre rubrique femme de la semaine au bulletin Hebomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  notre choix s’est portée cette semaine sur Mme Marie Monique Charlot.

Monique est une ancienne  Secretaire du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger et elle est aussi l’un des membres du conseil d’administration du Centre national de l’Apostolat Haitien  `a l’etranger.

Monique vit en Floride  depuis plusieurs années mais elle continue à supporter le ministère du Centre National de l’Apostolat Haitien

Monseigneur Pierre André Pierre en communion avec le personnel du Bulletin Hebdomadaire felicite Mme Charlot tout en demandant au Peuple de Dieu de l’acclamer comme la femme de la  Semaine  du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien.

Brother Tob

Woman of the Week: Marie Monique Charlot

 

In our section woman of the week in the weekly bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate our choice fell this week on Mrs. Marie Monique Charlot

 

She  is a former Secretary of the National Center of Haitian Apostolate Abroad and she is also one of the board members of the National Center for Haitian Apostolate Abroad. Monique has lived in Florida for several years but she continues to support the ministry of the National Center for the Haitian Apostolate

Monsignor Pierre André Pierre in communion with the staff of the Weekly Bulletin congratulates Mrs Charlot while asking the People of God to acclaim her as the Woman of the Week of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate.

Brother Tob

Bienvenu à Son Excellence Monseigneur  Willy Romelus aux États Unis

Son Excellence Mgr. Willy Romelus est en visite Pastorale aux États Unis. J’etais très heureux d’avoir une brève conversation avec lui au Telephone

 

Rappelons que Monseigneur Willy Romelus est l’ancien evêque du diocèse de Jeremie et l’un des grands defenseurs des masses opprimés d’Haiti. Il a toujours pris des positions très courageuses en faveur d’haiti.

Monseigneur Romelus  est un ancien ami du regretté Evêque Guy Sansaricq. Il avait participé à la celebration du 85ème Anniversaire de Naissance de l’evêque  Guy Sansaricq.

 

Monseigneur Pierre André Pierre en communion avec le personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite la plus cordiale Bienvenue à l’evêque Romulus aux États Unis

Brother Tob

Welcome to His Excellency The Most Reverend  Willy Romelus in the United States

His Excellency The Most reverend  Willy Romelus is on a pastoral visit to the United States. I was very happy to have a brief conversation with him on the Telephone

 

Bishop Willy Romelus is the former bishop of the diocese of Jeremie and one of the great defenders of the oppressed masses of Haiti. He has always taken very courageous positions in favor of Haiti. Bishop Romelus is an old friend of the late Bishop Guy Sansaricq. He had participated in the celebration of the 85th Birthday of Bishop Guy Sansaricq.

 

Monsignor Pierre André Pierre in communion with the staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate wishes the most cordial welcome to Bishop Romulus in the United States

Brother Tob

 

KIDNAPPING OF THE MISSIONARIES IN HAITI

 

THE NATIONAL CENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE

CONDEMS

THE KIDNAPPING OF 17 MISSIONARIES IN HAITI

 

We at the Haitian Apostolate condemn vigorously the despicable act of kidnapping perpetrated against 17 Missionaries (16 American and 1 Canadian), including five children, by a “notorious gang” on Saturday October 16, 2021, in the Nord eastern outskirts of Port-au-Prince, Haiti.

We are appalled by the situation of blind violence prevailing in the country which takes everybody as an easy target at all levels of life among the population. During the past months, the country has seen a high increase of violence and kidnapping aimed at Religious church leaders and missionaries.

Our thoughts and prayers go out to the Missionaries and their families, that soon they will be reunited safely with their loved ones and that peace returns to Haiti.

 

Brooklyn, October 16, 2021.

 

Mesaj Konferans Evèk Katolik Peyi Ayiti yo Voye Bay

tout Pè, tout Dyak, tout Mè, tout Frè,

tout Fidèl layik katolik yo, ak tout moun bòn volonte

nan kad 16ème Sinòd Evèk yo.

 

Pou yon Legliz kote n ap mache ansanm : nan kominyon, nan patisipasyon ak misyon.

 

  1. Nan non Jezi Kri ki sove nou nan Lespri Sen an ki rasanble nou fè yon sèl Pèp pou Bondye Papa ki renmen nou anpil la (2 Korentyen 13,14), Evèk Katolik Peyi Ayiti yo kontan salye nou.
  2. Nan dat 15 septanm 1965, Pap Paul VI te kreye nan Legliz la yon enstitisyon ki pote non Sinòd Evèk yo. Se yon gwo Asanble Evèk Pap la konvoke pou reflechi sou lavi Legliz la epi pou konseye li. Asanble sa montre kalite kominyon ak kolaborasyon ki ekziste ant Pap la ak Evèk yo ki toupatou sou tè a (cf. Lèt Apostolik “Apostolica Sollitudo”).
  3. Jodi a, Pap Franswa konvoke Evèk yo pou XVIè Asanble jeneral Sinòd la k ap fèt nan vil Wòm nan mwa oktòb 2023. Pap Franswa konsakre 2 lane pou Legliz la prepare Sinòd la paske li vle pou tout pèp Bondye a santi li konsène nan misyon Legliz la ak nan gran desizyon Legliz la gen pou l pran. Men tèm Sinòd la: “Pou yon Legliz kote n ap mache ansanm : nan kominyon, nan patisipasyon ak misyon”.
  4. Gen plizyè etap n ap swiv anvan nou rive nan gran Asanble 2023 a. Premye etap la ap soti oktòb 2021 pou rive avril 2022. Nan tout dyosèz yo ap gen aktivite rankont ak refleksyon sou jan nou dwe viv epi mache ansanm jous nou rive nan etap rasanbleman final la. Konsa, Konferans Evèk peyi Ayiti yo envite tout pèp Bondye a, nan nivo dyosèz yo ak pawas yo : – Pou yo reflechi sou lavi ak misyon Legliz la, espesyalman sou patisipasyon tout batize nan diferan aspè misyon an. Y ap gen pou reponn kèk kesyon sou jan yo wè lavi Legliz la e sou sa ki ta dwe fèt pou travay anonse Levanjil la ka pote plis fwi. – Pou yo ouvri je yo sou reyalite n ap viv jodi a, ki simen dout nan kè anpil moun sou avni sosyete a : mizè, koripsyon, vyolans. Sitiyasyon sa lakoz anpil pitit peyi a ap sove kite l. – Evèk yo envite pèp Bondye a pou li kite Lespri Sen an transfòme kè li epi gide aksyon li yo nan travay pastoral Legliz la.
  5. Frè n ak Sè n yo, « Sinòd la ap ede n konprann pi byen sa Legliz la ye : yon kominote kote tout moun ap mache ansanm pou yo wè reyalite a ak je lafwa. Sinòd la, se Legliz la k ap poze pwòp tèt li kesyon sou jan li chèche rete fidèl ak ansèyman Lafwa a. » (Pap Franswa, Diskou ouvèti Asanble jeneral Evèk yo sou lafanmi an, 5 oktòb 2015). Sinòd la,se Legliz la k ap lapriyè pou tout moun kapab tande yon sèl vwa, ki se vwa Gadyen an k ap rasanble nou tout nan “yon sèl troupo, dèyè yon sèl Gadyen” (cf. Jan 10, vèsè 16). Pou Sinòd la pote plis fwi pou Legliz la ak tout kominote nou yo, nou dwe « louvri kè nou bay Lespri Sen an, avèk menm kouraj Apot yo, antan nou mete n tou senp dapre lespri Levanjil la, nan lapriyè ak konfyans » (Pap Franswa, Diskou ouvèti Asanble jeneral Evèk yo sou lafanmi an, 5 oktòb 2015).

 

  1. Se pou Lespri Lapannkot la rasanble nou, pou li abite nan kè nou, pou li fè kominyon an grandi nan mitan nou ; se pou li fè nou fè youn, pou tout moun ka kwè Jezi Kri se sila Bondye Papa voye a (cf. Jan 17, 21). Nan souf Lespri Sen an, se pou Granmèt la ede nou youn rankontre ak lòt, pou nou youn aprann koute lòt, pou nou kalkile ansanm, pou nou mache ansanm sou chemen verite, jistis ak padon. Se pou Lavyèj Mari, NotreDam Pèpetyèl Sekou, ede nou prepare epi reyalize Sinòd 2023 a pou lwanj Bondye toujou eklate epi pou Levanjil la kontinye anonse sou tout fas tè a.

Mesaj sa sòti nan kay kote Evèk Katolik Peyi Ayiti yo abitye reyini, jou 14 oktòb 2021 an.

 

Monseyè Launay SATURNE Achevèk Okap Ayisyen Prezidan CEH

Monseyè Désinord JEAN Evèk Ench Ekonòm CEH

Monseyè Max Leroy MESIDOR Achevèk Pòtoprens Visprezidan CEH

Kadinal Chibly LANGLOIS Evèk Okay Konseye

Monseyè Pierre André DUMAS Evèk Ansavo ak Miragwan

Monseyè Yves Marie PEAN, CSC Evèk Gonayiv

Monseyè Marie Erick Glandas TOUSSAINT Evèk Jakmel

Monseyè Quesnel ALPHONSE, SMM. Evèk Fòlibète

Monseyè Charles Peters BARTHELUS Evèk Pòdepè

Monseyè Joseph Gontrand DECOSTE, SJ Evèk Jere

 

Proverbes

Min Anpil chaj pa lou

Kay koule twonpe solèy, men li pa twonpe lapli

 

 

Tete pa janm twò lou pou mèt li

 

 

Pa janm koupe dwèt moun k ap ba ou manje

 

Pye chat dous men zong li move

 

 

Combattre le banditisme, démanteler les gangs…les priorités de Frantz Elbé

Il n’y a pas une zone dans l’aire métropolitaine qui ne soit pas contrôlée par un ou plusieurs gangs armés. On n’en connait pas exactement le nombre. Cependant, en 2019, environ 162 groupes armés avaient été répertoriés sur le territoire national dont plus de la moitié opère à Port-au-Prince et dans les zones avoisinantes, selon la Stratégie nationale pour le désarmement, le démantèlement des groupes armés et la réinsertion des individus désarmés (SNDDR). Le directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), fraîchement installé, se donne comme priorité le démantèlement de ces gangs armés.

Publié le 2021-10-22 | lenouvelliste.com

1 / 1

Frantz Elbe

11Partages

Partager

Tweeter

Email

Depuis l’opération catastrophique de la police à Village-de-Dieu le 12 mars dernier au cours de laquelle cinq policiers ont été tués, les gangs armés ont vite compris que les forces de l’ordre ne représentaient plus un obstacle pour eux. Ils se sont depuis renforcés et multipliés.

« Combattre le banditisme, le trafic illicite d’armes à feu, démanteler les gangs, seront nos principales priorités », a annoncé le nouveau chef de la PNH, 51 ans, dans son tout premier discours vendredi soir lors de son installation par le Premier ministre Ariel Henry. Pour y arriver, Frantz Elbé dit compter non seulement sur l’appui du gouvernement, mais aussi la collaboration de tout un chacun. Il a promis d’améliorer les conditions de travail des policiers tout en soulignant à leur attention que le moment exige beaucoup de sacrifices en faveur de la population.

Le nouveau chef de la police nationale estime qu’il incombe à tout un chacun d’apporter sa contribution au redressement de la sécurité du pays. « Le haut commandement de la police nationale, avec l’appui du gouvernement, va prendre des mesures afin de sensibiliser et motiver les policiers sur l’accomplissement de leurs tâches à ce carrefour historique de la nation haïtienne », a déclaré Frantz Elbé, un policier de carrière.

« Nous allons renforcer les dispositifs de sécurité à travers tout le pays, spécialement dans la zone métropolitaine en vue de prévenir les cas de kidnapping, empêcher les malfrats de commettre leurs forfaits, permettre à la population de vaquer paisiblement à ses occupations », a promis Frantz Elbé.

Après la publication le jeudi 21 octobre 2021 dans le journal officiel de la République, Le Moniteur, de l’arrêté nommant Frantz Elbé directeur général a.i de la police nationale, le Premier ministre a procédé jeudi soir à son installation à la direction générale de la PNH. « Le temps est au travail. Nous voudrions que la paix publique soit rétablie, que nous retournions à la vie normale et que nous retrouvions la voie de la démocratie. Enfin, nous voudrions organiser des élections. Nous souhaitons bon travail et succès au nouveau DG a.i », a déclaré Ariel Henry.

Au nombre de 162 groupes armés répertoriés en 2019 sur le territoire national, « il faut ajouter de nombreuses bases latentes, peu connues mais tout aussi potentiellement dangereuses », constate Le Nouvelliste dans un document de la Stratégie nationale pour le désarmement, le démantèlement des groupes armés et la réinsertion des individus désarmés (SNDDR), élaboré  en étroite collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH) et plusieurs autres partenaires. « De manière concomitante on observe la circulation d’un flux important d’armes et de munitions illégales, soit 2 700 armes selon les estimations de la PNH (2018) », ajoute le document.

« Ces dernières années furent marquées par l’expansion de groupes armés sur l’ensemble du territoire dans des communautés vulnérables et précaires en milieu urbain, périurbain et rural. Ces groupes se multiplient et créent des alliances formelles et non formelles qui les rendent plus forts. En 2004, on comptait officiellement 34 groupes armés. En 2019, un diagnostic fait par la mission onusienne (MINUJUSTH), en appui à la PNH, a recensé au moins 162 groupes armés sur le territoire, dont plus de 50% dans l’aire métropolitaine », lit-on dans le document de la SNDDR.

Selon la SNDDR, ces groupes ont des motivations mixtes : économique, politique et de contrôle territorial, « ce qui explique les conflits et les violences entre groupes opposés. Les principaux facteurs déclencheurs de ces conflits sont d’une part, le contrôle de territoire dont les enjeux sont à la fois économiques, politiques et hégémoniques. D’ autre part, dans certaines zones, les investisseurs du secteur privé qui y ont d’importantes entreprises achètent, sous des formes diverses, sécurité et protection de leurs investissements (bâtiment, personnel, etc.). Il y a aussi des ressources telles que les marchés publics, les réseaux de distribution d’eau, les stations de bus et de « tap-tap », etc, desquels les groupes armés tirent des revenus importants ».

 

Le pape François érige une « Conférence ecclésiale d’Amazonie »

Un souhait du synode des évêques pour l’Amazonie

OCTOBRE 21, 2021 12:34ANITA BOURDINPAPE FRANÇOIS

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

Le pape François a érigé une « Conférence ecclésiale d’Amazonie » (CEAMA), le 9 octobre 2021, comme le synode sur l’Amazonie l’avait souhaité, a annoncé le Conseil épiscopal latino-américain et des Caraïbes (CELAM).

 

Un communiqué du Saint-Siège, en date du 20 octobre rappelle le voeu de l’assemblée synodale: « Le document final du Synode sur l’Amazonie au n. 115 a proposé de créer un « organe épiscopal permanent et représentatif qui a promeuve la synodalité dans la région amazonienne ». Lors d’une Assemblée, tenue du 26 au 29 juin 2020, les prélats concernés ont décidé de demander au Saint-Siège l’érection permanente de la Conferencia Eclesial de la Amazonía. »

L’organisme dépendra de la Congrégation pour les évêques qui est chargée par le pape « de suivre et d’accompagner de près le processus, en apportant toute son aide pour donner au corps une physionomie adéquate ».

C’est lors de l’Audience du 9 octobre accordée au préfet de la Congrégation pour les évêques, que le pape François a érigé canoniquement la Conferencia Eclesial de la Amazonía en tant que « personne de droit public ecclésiastique, en lui donnant le but de promouvoir l’action pastorale commune des circonscriptions ecclésiastiques de la Amazonie et d’encourager une plus grande inculturation de la foi dans ce territoire ».

Les statuts juridiques du nouvel organe seront soumis au pape François pour l’approbation nécessaire au terme de leur étude.

Les statuts juridiques du nouvel organe seront soumis au pape François pour l’approbation nécessaire au terme de leur étude: la compétence de la CEAMA ne doit pas entrer en conflit avec les compétences du CELAM dont les statuts seront revus dans ce sens.

Une lettre du cardinal Marc Ouellet, président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine et préfet du dicastère pour les évêques,  en date du 11 de octobre, a communiqué la nouvelle au cardinal brésilien Claudio Hummes, président de la nouvelle CEAMA. Un jésuite de Colombie, le p. Alfredo Ferro sj, est le secrétaire exécutif de cette structure.

OCTOBRE 21, 2021 12:34PAPE FRANÇOIS

 

 

HCC- Une trilogie de lettres destinée à élever la réflexion de nos lecteurs à son plus haut niveau. Au fil des rubriques de HCC, nous faisons de notre mieux pour gâter nos lecteurs avec des textes fouillés, bien équilibrés et soigneusement illustrés. HCC – Une érudition immense dans les domaines : « de la politique, de l’histoire, des religions, de la culture et des arts en général. »

 

 

Haïti: « un enfer incroyable et terrible », visite de Mgr Vincenzo Paglia

« Aujourd’hui, toute aide peut être utile »

OCTOBRE 23, 2021 08:06RÉDACTIONARCHIVES

« J’ai trouvé un pays très triste, surtout dans son âme. Tout le monde m’a dit qu’une petite visite

comme la mienne fait susciter l’espoir. Vraiment, c’est un pays qui est détruit à l’intérieur des personnes,

et à l’extérieur. J’ai visité quelques quartiers périphériques, inhumains,

sans aucune structure, sans rue, sans service d’hygiène… Il n’y a aucune attention à la santé ou à un

minimum d’humanité. Les jeunes n’ont pas de travail. Certainement ce pays est résilient, mais si nous

le laissons seuls, ce pays ne peut pas ressusciter »: c’est ce dont témoignage Mgr Vincenzo Paglia,

président de l’Académie pour la vie, par téléphone, au micro de Radio Vatican.

Il a constaté sur place « un enfer incroyable et terrible ».

Il déplore la violence omni-présente: « C’est une violence qui devient une structure du pays. Et c’est impossible

d’éliminer la violence si aucune perspective de développement n’arrive, surtout pour les jeunes.

La violence est devenue l’unique manière de gagner quelque chose. Et évidemment, la violence ne peut que générer

de la violence. Et alors, quel est le futur? Le rêve de la majorité, c’est d’aller aux États-Unis. Alors il y a une incroyable population,

des milliers et des milliers de personnes qui quittent le pays pour aller aux États-Unis, avec un coût du voyage qui est plus dur

que celui de la Méditerranée chez nous. »

Il a constaté l’engagement des organisations catholiques: « J’ai trouvé plusieurs organisations catholiques qui essayent de donner un petit espoir,

et ça c’est très important. Évidemment, la politique et les accords internationaux sont nécessaires, mais aujourd’hui, toute aide peut être utile. »

Radio Vatican constate « l’indifférence » face au cri des pauvres: « Exactement, c’est ça le drame. Le Pape François, il y a quelques années,

a parlé de l’indifférence comme l’un des plus grands péchés diaboliques de la société contemporaine. Haïti est vraiment l’un des plus petits pays,

et personne n’écoute le cri de ce peuple qui attend un futur plus humain. C’est ça, à mon avis, la responsabilité des États-Unis, de l’Europe, des Nations-Unies.

La globalisation nous a lié les uns les autres. On ne peut pas, avec responsabilité, le peuple d’Haïti continuer à descendre dans un enfer incroyable et terrible. »

OCTOBRE 23, 2021 08:06ARCHIVES

 

 

Tuesday, October 19, 2021

 

Mérès Wèche – La Grand’Anse t’honore et te dit merci

Mérès Wèche, le poète, l’écrivain, le peintre nous a laissés

 

 

Par Max Dorismond

Mérès Wèche, un réel amoureux de la beauté, un incorrigible esthète qui avait trouvé refuge en terre étrangère à cause des aléas du destin, n’est plus. Intelligent, débrouillard, artiste, poète, écrivain, critique littéraire, journaliste, peintre, il possédait un arc multi-cordes. Sa région de naissance, la Grand-Anse, une zone anémiée qui « ne payait pas de mine », était toujours exclue des faveurs de César. Malgré tout, elle animait tous ses espoirs. Il la portait en bandoulière dans ses pérégrinations et y est retourné pour déposer son âme, ses restes et geler ses regrets.

Rêveur impénitent, sans le sou et sans nulle subvention, il voulait faire de Beaumont son coin de paradis, son éternelle muse, le centre du monde, pour donner à ses espoirs éphémères une allure pérenne. Il avait entrepris des démarches pour jumeler sa ville à une homonyme de France. La maison ancestrale était transformée en bibliothèque-musée, mais le séisme du 14 août ne l’entendait point de cette oreille. L’AMECA1, une association médicale cubaine, grâce à son ami, le Dr Blondel Auguste, y maintenait son siège social.

Mérès, le poète, l’auteur de plusieurs livres ne chômait jamais.  Il rêvait de donner leurs lettres de noblesse à nos bardes oubliés : les Vilaire, Laforêt et, surtout, Émile Roumer et son caïman étoilé. Il fit ses premiers pas dans la capitale haïtienne au magazine « Le Petit Samedi Soir » de Dieudonné Fardin avec, pour compagnons de route, le jeune Dany Laferrière, le défunt Gasner Raymond lâchement assassiné par les Tontons Macoutes de J.C. Duvalier. Avec une vitesse d’écriture à nul autre pareille, il pouvait, en une journée, pondre une dizaine de textes dans un style clair, net et suave. Des manuscrits de livres, il en possède plusieurs, selon ses confidences. Souhaitons que sa postérité en tienne compte.

La peinture demeure sa deuxième passion. J’ignore combien de ses tableaux habillent les murs des amis, des fanatiques et des collectionneurs, mais, au moins, je sais qu’à l’église Sainte Trinité de Port-au-Prince plusieurs de ses fresques baroques, avec des divinités vaudouesques, qui décorent les parois de cette enceinte, surprennent et attisent la curiosité et l’étonnement des visiteurs.

Le panier à crabes peint par Mérés Wèche

Au début de la pandémie, chez lui, on parlait à bâtons rompus de la crise haïtienne dans toute sa laideur. Soudainement, il se redressa pour me dire : «Max, apporte-moi une toile vierge et je te déposerai dessus mon Haïti à moi». J’ai sauté sur l’occasion et 48 heures plus tard, un « Panier à crabes » est venu enrichir ma collection de peinture, avec ces mots : « Voici le tableau qui te manquait, mon pote. Tu as là toutes les causes de notre retour à l’esclavage au service des blancs. Dessalines avait tout prévu, mais, sauf celle-là. Il s’était trompé de générique ». J’ai cerné sur le champ la sincérité du message véhiculé :Il a brossé sans mot dire l’histoire contemporaine d’Haïti

Son itinéraire en terre étrangère, ses tribulations, son divorce, son éloignement de ses enfants, Mérès Junior (Jummy) et Karine, son retour au pays natal, etc… sont liés à sa démarche artistique. Ses œuvres, ses livres, ses poèmes, ses peintures exhalent cette douleur latente et lancinante d’une vie tourmentée à la recherche d’un exutoire, d’où sa plongée sans réserve dans tout ce qui représente l’art tout court.

La passion de l’écriture, chez lui, ne souffre nullement de la précarité. En déposant les pieds à Montréal, au début des années 70, où toute une jeunesse haïtienne fraîchement débarquée en Amérique du Nord faisait ses premiers pas, Mérès a pondu son premier roman, « L’onction du Saint-Fac », qui décrivait de long en large les balbutiements de ses congénères dans les « factory » de leur pays d’adoption.

Plusieurs autres ouvrages sont venus enrichir sa collection. Nous avons savouré le best-seller, l’histoire macabre romancée « Songe d’une nuit de carnage », un théâtre d’ombre et d’ironie écrit avec prudence sur la pointe des mots, car les fauves rôdent toujours. Presque toute Haïti l’a lu, tant les scènes horribles de l’assassinat des mulâtres de Jérémie par les sbires de Duvalier en 1964 avaient ému. Je lui avais consacré un papier très apprécié, intitulé « Mérès Wèche – Entre souvenirs et cauchemars », tant le pragmatisme du récit, qui ne m’était point étranger, m’interpellait.

Entre autres titres que je possède, on trouve « Jérémie – 50 ans de souvenirs » et le dernier en date, «Franckétienne s’est échappé », un nom surréaliste avec un vocabulaire singulier, relatif à des confidences de l’intitulé, faisant allusion à Frankenstein, le monstre du film éponyme élaboré par James Whale et paru en 1931.

Parler de cet être attachant et de si grande culture, qui vient brusquement de nous fausser compagnie sans un adieu, n’est pas une tâche facile, tant sa vie a été riche en accomplissements, de mille et une facettes. Je m’incline devant sa dépouille et je présente mes sincères condoléances à ses enfants, à son frère l’agronome Ernst Wèche et madame et à toute la famille plongée dans l’affliction.

Adieu, mon ami, adieu vieux frère! Que toutes tes œuvres te survivent en dignes témoins de ton passage ici-bas, car nous appartenons à une génération qui s’éteint loin de sa terre natale et qui, pour parodier Lamartine, « ne laisse pas plus de trace que cette barque qui glisse sur une mer où tout s’efface ».

Max Dorismond

 

 

MESSAGE DU SAINT-PÈRE LE PAPE FRANÇOIS
POUR LA JOURNÉE MONDIALE DES MISSIONS 2021

DIMANCHE 24 OCTOBRE 2021

 

« Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20)

 

Chers frères et sœurs,

Quand nous expérimentons la force de l’amour de Dieu, quand nous reconnaissons sa présence de Père

dans notre vie personnelle et communautaire, il nous est impossible de ne pas annoncer et partager ce

que nous avons vu et entendu. La relation de Jésus avec ses disciples, son humanité qui se révèle

à nous dans le mystère de l’incarnation, dans son Évangile et dans sa Pâque nous font voir

jusqu’à quel point Dieu aime notre humanité et fait siennes nos joies et nos souffrances,

nos désirs et nos angoisses (cf. Conc. œcum. Vat. II,  Const.past. Gaudium et spesn. 22).

Tout dans le Christ nous rappelle que le monde dans lequel nous vivons et son besoin

de rédemption ne lui sont pas étrangers et nous invite également à nous sentir partie active

de cette mission : « Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez,

invitez-les » (Mt 22, 9) ; personne n’est étranger, personne ne peut se sentir étranger ou éloigné de cet amour de compassion.

L’expérience des apôtres

L’histoire de l’évangélisation commence par une recherche passionnée du Seigneur qui appelle et veut engager avec chaque personne, l

à où elle se trouve, un dialogue d’amitié (cf. Jn 15, 12-17). Les Apôtres sont les premiers à nous rapporter cela, se rappelant même le jour

et l’heure où ils le rencontrèrent : «C’était vers quatre heures de l’après-midi » (Jn 1, 39). L’amitié avec le Seigneur, le voir guérir les malades,

manger avec les pécheurs, nourrir les affamés, s’approcher des exclus, toucher les personnes impures, s’identifier aux nécessiteux, inviter

aux béatitudes, enseigner d’une manière nouvelle et pleine d’autorité, laisse une empreinte indélébile capable de susciter l’étonnement

et une joie expansive et gratuite qui ne peut être contenue. Comme le disait le prophète Jérémie, cette expérience est le feu ardent de

sa présence active dans notre cœur qui nous pousse à la mission, même si elle comporte parfois des sacrifices et des incompréhensions (cf. 20, 7-9).

L’amour est toujours en mouvement et nous met en mouvement pour partager l’annonce la plus belle, source d’espérance : « Nous avons trouvé le Messie » (Jn 1, 41).

Avec Jésus, nous avons vu, entendu et senti que les choses peuvent être différentes. Il a inauguré, déjà aujourd’hui, les temps à venir

en nous rappelant une caractéristique essentielle de notre nature humaine, si souvent oubliée : « nous avons été faits pour la plenitude

qui n’est atteinte que dans l’amour » (cf. Lettre enc. Fratelli tutti, n. 68). Des temps nouveaux qui suscitent une foi capable

de promouvoir des initiatives et de forger des communautés à partir d’hommes et de femmes qui apprennent à prendre en charge

leur propre fragilité et celle des autres, en promouvant la fraternité et l’amitié sociale ( cf. ibid., n. 67). La communauté ecclésiale

montre sa beauté chaque fois qu’elle rappelle avec gratitude que le Seigneur nous a aimé le premier (cf.1Jn 4,19).

Cette «prédilection aimante du Seigneur nous surprend et l’émerveillement, de par sa nature, ne peut pas être possédé ou imposé par nous. […]

Ce n’est que de cette manière que le miracle de la gratuité, du don gratuit de soi-même, peut s’accomplir.

Même la ferveur missionnaire ne peut jamais être obtenue à la suite d’un raisonnement ou d’un calcul.

Le fait de se mettre “en état de mission” est un reflet de la gratitude » (Message aux Œuvres Pontificales Missionnaires, 21 mai 2020).

Cependant, les temps n’ont pas toujours été faciles ; les premiers chrétiens ont commencé leur vie de foi dans un environnement hostile et difficile.

Des histoires de marginalisation et de captivité s’entremêlaient avec des résistances internes et externes qui paraissaient contredire et même nier

ce qu’ils avaient vu et entendu ; mais cela, loin d’être une difficulté ou un obstacle qui les aurait porté à se replier ou à se renfermer sur eux-mêmes, l

es a poussés à transformer tout désagrément,  contrariété et difficulté en opportunité pour la mission. Les limites et les obstacles devinrent eux aussi

un lieu privilégié pour oindre toute chose et chacun avec l’Esprit du Seigneur. Rien ni personne ne pouvait rester étranger à l’annonce libératrice.

Nous avons le témoignage vivant de tout cela dans les Actes des Apôtres, livre que les disciples missionnaires tiennent toujours à portée de main.

C’est le livre qui raconte comment le parfum de l’Évangile s’est répandu sur son passage, suscitant la joie que seul l’Esprit peut nous offrir.

Le livre des Actes des Apôtres nous enseigne à vivre les épreuves en nous attachant au Christ, afin de mûrir la « conviction que Dieu peut agir

en toutes circonstances, même au milieu des échecs apparents » et la certitude que « celui qui se donne et s’en remet à Dieu par amour sera

certainement fécond » (Exhort. ap. Evangelii gaudium, n. 279).

Ainsi, pour nous aussi : le moment actuel de notre histoire n’est pas facile non plus. La pandémie a mis en évidence et amplifié la douleur, la solitude,

la pauvreté et les injustices dont tant de personnes souffraient déjà, et a démasqué nos fausses sécurités et les divisions et polarisations qui nous déchirent

silencieusement. Les plus fragiles et les plus vulnérables ont expérimenté encore plus leur vulnérabilité et leur fragilité. Nous avons vécu le découragement,

le désenchantement, la fatigue ; et même l’amertume conformiste qui ôte l’espérance a pu s’emparer de nos regards. Mais nous, « ce que nous proclamons,

ce n’est pas nous-mêmes ; c’est ceci : Jésus Christ est le Seigneur ; et nous sommes vos serviteurs, à cause de Jésus » (cf. 2 Co 4, 5).

C’est pourquoi nous entendons résonner dans nos communautés et dans nos familles la Parole de vie qui retentit dans nos cœurs et nous dit : « Il n’est pas ici,

il est ressuscité » (Lc 24, 6) ; Parole d’espérance qui rompt tout déterminisme et, à ceux qui se laissent toucher, donne la liberté et l’audace nécessaires pour se tenir debout

et chercher de façon créative toutes les manières possibles de vivre la compassion, ce “sacramental” de la proximité de Dieu avec nous qui n’abandonne personne au bord du chemin.

En ce temps de pandémie, face à la tentation de masquer et de justifier l’indifférence et l’apathie au nom d’une saine distanciation sociale, la mission de la compassion, capable

de faire de la distance nécessaire un lieu de rencontre, de soin et de promotion, est urgente. « Ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20), la miséricorde avec laquelle

nous avons été traités, se transforme en un point de référence et de crédibilité qui nous permet de retrouver la passion partagée pour créer « une communauté d’appartenance

et de solidarité à laquelle nous consacrerons du temps, des efforts et des biens » (Lettre enc. Fratelli tutti, n. 36). C’est sa Parole qui nous rachète quotidiennement et nous sauve

des excuses qui nous conduisent à nous enfermer dans le plus vil des scepticismes : “peu importe, rien ne changera”. Et face à la question : “pourquoi vais-je me priver de mes sécurités,

de mon confort et de mes plaisirs si je ne peux voir aucun résultat important ?” ; la réponse reste toujours la même : « Jésus Christ a vaincu le péché et la mort et il est plein de puissance.

Jésus Christ vit vraiment » (Exhort. ap. Evangelii gaudium, n. 275) et il nous veut aussi vivants, fraternels et capables d’accueillir et de partager cette espérance. Dans le contexte actuel,

il y a un besoin urgent de missionnaires d’espérance qui, oints par le Seigneur, soient capables de rappeler prophétiquement que personne ne se sauve tout seul.

Comme les Apôtres et les premiers chrétiens, nous disons nous aussi de toutes nos forces : « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20).

Tout ce que nous avons reçu, tout ce que le Seigneur nous a accordé au fur et à mesure, il nous l’a donné pour que nous le mettions en jeu et le donnions gratuitement aux autres.

Comme les Apôtres qui ont vu, entendu et touché le salut de Jésus (cf. 1 Jn 1, 1-4), ainsi nous pouvons aujourd’hui toucher la chair souffrante et joyeuse du Christ dans l’histoire

de chaque jour et nous encourager à partager avec tous un destin d’espérance, cette caractéristique indubitable qui naît du fait de nous savoir accompagnés par le Seigneur.

Comme chrétiens nous ne pouvons pas garder le Seigneur pour nous-mêmes : la mission évangélisatrice de l’Église exprime sa valeur complète et publique dans la transformation

du monde et dans la sauvegarde de la création.

Une invitation à chacun de nous

Le thème de la Journée Mondiale des Missions de cette année, « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20), est une invitation à chacun

d’entre nous à “assumer cette charge” et à faire connaître ce que nous avons dans le cœur. Cette mission est et a toujours été l’identité de l’Église : « Elle existe pour évangéliser »

(S. Paul VI, Exhort. ap. Evangelii nuntiandi, n. 14). Notre vie de foi s’affaiblit, perd prophétie et capacité d’émerveillement et de gratitude dans l’isolement personnel ou en s’enfermant

en petits groupes. Par sa propre dynamique, elle exige une ouverture croissante capable d’atteindre et d’embrasser tout le monde. Les premiers chrétiens, loin de céder à la tentation

de s’enfermer dans une élite, ont été attirés par le Seigneur et par la vie nouvelle qu’il offrait pour aller parmi les nations et témoigner de ce qu’ils avaient vu et entendu : le Règne

de Dieu est tout proche. Ils l’ont fait avec la générosité, la gratitude et la noblesse de ceux qui sèment en sachant que d’autres mangeront le fruit de leur engagement et de leur sacrifice.

C’est pourquoi j’aime penser que « même les plus fragiles, les plus limités et les plus blessés peuvent être [missionnaires] à leur manière, parce qu’il faut toujours laisser le bien

se communiquer, même s’il coexiste avec de nombreuses fragilités » (Exhort. ap. postsin. Chritus vivit, n. 239).

En la Journée Mondiale des Missions, qui se célèbre chaque année le avant dernier dimanche d’octobre, nous nous souvenons avec reconnaissance de toutes les personnes don’t

le témoignage de vie nous aide à renouveler notre engagement baptismal à être des apôtres généreux et joyeux de l’Évangile. Nous nous souvenons en particulier de ceux qui ont été capables

de se mettre en chemin, de quitter leur terre et leur famille pour que l’Évangile puisse atteindre sans délai et sans crainte les peuples et les villes les plus éloignés où tant de vies sont assoiffées de bénédiction.

Contempler leur témoignage missionnaire nous encourage à être courageux et à prier avec insistance le « maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson » (Lc 10, 2).

En effet nous sommes conscients que la vocation à la mission n’est pas quelque chose du passé ou un souvenir romantique d’autrefois. Aujourd’hui, Jésus a besoin de cœurs capables

 

de vivre leur vocation comme une véritable histoire d’amour, qui les fasse sortir aux périphéries du monde et devenir des messagers et des instruments de compassion. Et c’est un appel

qu’il adresse à tous, même si ce n’est pas de la même manière. Rappelons-nous qu’il y a des périphéries qui sont proches de nous, au centre d’une ville, ou dans sa propre famille.

Il y a aussi un aspect d’ouverture universelle de l’amour qui n’est pas géographique mais existentiel. Toujours, mais spécialement en ces temps de pandémie,

il est important de développer la capacité quotidienne d’élargir notre cercle, d’atteindre ceux qui spontanément nous ne sentirions pas comme faisant partie de “nos centre d’intérêts”,

même s’ils sont proches de nous. (cf. Lettre enc. Fratelli tutti, n. 97). Vivre la mission, c’est s’aventurer à développer les sentiments mêmes du Christ Jésus et croire avec lui

que celui qui est à mes côtés est aussi mon frère et ma sœur. Que son amour de compassion réveille aussi notre cœur et nous rende tous disciples missionnaires.

Que Marie, la première disciple missionnaire, fasse croître chez tous les baptisés le désir d’être sel et lumière sur nos terres (cf. Mt 5, 13-14).

Saint Jean de Latran, 6 janvier 2021, Solennité de l’Épiphanie du Seigneur.

 

François

 

Latest News-October 17, 2021

TWENTY-NINTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (October 17st, 2021)

Is. 53, 10-11; Ps. 33; Heb. 4, 14-16; Mk. 10, 35-45

 

 

 By  Mgr. Pierre André Pierre

The great lesson we learn from today’s Scripture readings is the following. Anyone who aspires to greatness must be prepared in the first place to suffer for the salvation of others. “Whoever wishes to be first among you will be the slave of all, for the Son of man did not come to be served but to serve and to give his life as a ransom for many.” Therefore Self-denial is the road to greatness. We must never forget this key-lesson of Jesus!

 

Thus the 1st reading shows that one’s faith in God is best demonstrated by one’s imitation of Jesus. “Through his sufferings my servant (meaning Jesus) will justify many in bearing their sins.” Jesus on the Cross is the great sinless high-priest who offered his life for the sake of sinful mankind. For “the Son of man did not come to be served but to serve and to give his life as ransom for the many!” This may sound difficult but it’s the road to fulfillment!

 

Enlightened by this very challenging teaching, we must understand that we are called to participate whole-heartedly in the sufferings of Jesus for the salvation of a sinful world. Blessed are those who, like Jesus, deny themselves for the SALVATION OF MANY.

 

LORD LET YOUR MERCY BE ON US AS WE PLACE OUR TRUST IN YOU! (Ps. 33)

 

 

VINGTNEUVIÈME DIMANCHE ORDINAIRE (17 OCTOBRE 2021)      Par +Guy Sansaricq

 

 

Ouvrons nos coeurs à la grande lecon du jour! Si vraiment nous aspirons à plaire au Seigneur, nous devons participer à la grande mission du Christ “LUI QUI OFFRIT SA VIE POUR LE SALUT DE LA MULTITUDE.” N’ayons pas peur de ce message qui défie notre égoisme foncier!

 

Notre grande mission sur terre est celle d’imiter Jésus Lui qui nous aima jusqu’à la fin.  Il nous faut donc ètre prèts à tout souffrir, à accepter mème la mort, par amour de nos frères.

 

Le chemin du salut que nous sommes appelés a suivre n’est donc pas semé de roses.  Pour que nos frères consentent à se CONVERTIR ils ont besoin du témoignage éclatant de notre amour.  Nous devons donc exclure TOUTE FORME d’égoisme dans notre comportement.

 

“Le Fils de l’Homme n’est pas venu pour ètre servi mais pour servir et donner sa vie en rancon pour la multitude.”  Si nous prétendons suivre le Christ, apprenons à ètre un autre Christ pour continuer la mission qu’il a commencée. Notre mode d’agir doit copier le sien!

 

Oui, il faut apprendre à S’OUBLIER SOI-MÈME pour sauver un monde qui périt. Oh! Message  incroyable! Notre participation aux Souffrances de Jésus débouche sur LE SALUT!

 

QUE NOUS SOYONS REVÈTUS DE TA PUISSANCE CAR NOTRE CONFIANCE EN TOI EST ENTIÈRE!

Mgr. Pierre André Pierre

 

THOUGHT OF THE WEEK: “AS LONG AS LIONS DON’T HAVE THEIR OWN STORY, HUNTING STORIES WILL ALWAYS REVOLVE AROUND HUNTER GLORY” – AFRICAN PROVERB

 

 

Pensée de la Semaine: Aussi longtemps que les lions n’auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.

 

 

.

 

Pensamiento de la semana: mientras los leones no tengan su propia historia, las historias de caza siempre girarán en torno a la gloria del cazador. . Proverbio africano

 

Émission avec quelques leaders de la communauté haïtienne de l’État d’Alabama

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité, dans son grand souci de rencontrer les Haïtiens de la diaspora et d’Haïti, a rencontré plusieurs membres de la communauté haïtienne de l’État d’Alabama pour une émission à la Radio Télé Solidarité. La communauté haïtienne est-elle nombreuse à Alabama ? Pourquoi les Haïtiens laissent-ils la Floride, New-York, pour aller vivre à Alabama ? Dans ce panel on a eu Madame Yolène D. Barreau, présidente de l’Association Haitiano-Américaine de l’Alabama ; l’avocate Diandra Débrosse Zimmermann, Dr Frantzcy Céneus et Monsieur Bobby Maxena.

Rappelons que l’Alabama est le 22ème État des États-Unis. Il a rejoint l’Union en 1819. Sa capitale est Montgomery qui fut la première Capitale de la Confédération. L’Alabama a une population de près de 5 millions d’habitants. La communauté haïtienne de l’Alabama est très petite. Certains prétendent qu’elle s’élève à 4000 ou 5000 habitants. Les Haïtiens sont bien intégrés dans la société de l’État d’Alabama. Beaucoup de professionnels haïtiens en font partie. Ces derniers sont très heureux de vivre et de travailler à Alabama. On a au moins un médecin et une avocate de la commune Haïtienne qui vivent à Alabama.

Madame Yolène D. Barreau, présidente de l’Association des Haïtiens-Américains de l’Alabama et l’une des panélistes, nous a fait savoir qu’on rencontre plusieurs étudiants d’origine haïtienne, d’Haïti ou de la diaspora, qui étudient à Alabama qui fut élevé au rang de diocèse le 9 décembre 1969. Monseigneur Steven John Raica est le 5ème évêque du diocèse de Birmingham à Alabama et ce diocèse a 54 Paroisses. Quelle est la relation du diocèse de Birmingham avec les Haïtiens catholiques de l’État d’Alabama et l’Église Catholique d’Haïti ?

Alabama est connu comme un endroit très calme et qui a beaucoup de verdures. Il est très différent de l’État de New York où il y a beaucoup de distractions et la vie est très chère. Les jeunes qui vivent à Alabama ont beaucoup de chance pour réussir dans la vie. Le marché du travail est très bon à Alabama. Docteur Frantzcy Céneus, un autre panéliste, nous a fait savoir qu’il est très heureux d’exercer sa profession médicale à Alabama et il est très content pour ses enfants qui ont étudié là-bas.

Rappelons que l’économie de l’État d’Alabama repose sur des emplois dans l’aérospatiale, l’agriculture, la production automobile et le secteur des services. C’est un pas dans la bonne direction que plusieurs haïtiens de l’État d’Alabama aient compris la nécessité de se regrouper en association en juin 2018. L’Association Haïtienne Américaine de l’Alabama (HAAOA) a pour mission de faire la promotion de la culture haïtienne et de travailler au renforcement des relations entre les Haïtiens et les Américains ici et à l’étranger. La communauté haïtienne de l’Alabama est une jeune communauté qui doit avoir entre 10-25 années d’existence. Veuillez cliquer sur ce lien pour écouter notre émission avec les leaders de la communauté haïtienne d’Alabama : https://youtu.be/YDMRHJvq-iQ

 

 

Brother Tob

 

 

 

TALK WITH SOME LEADERS OF THE HAITIAN COMMUNITY OF THE STATE OF ALABAMA

 

 

 

 

 

 

 

The staff of Radio Telé Solidarité in their great concern to meet Haitians in the Diaspora and Haiti met several members of the Haitian Community of the state of Alabama for a talk show on Radio Telé Solidarité. Several Questions were raised.

1.Is there a large Haitian community in Alabama?

  1. Why do Haitians leave Florida, New York to live in Alabama?

Among those interviewed were: Yolene D. Barreau President of the Haitian-American Association of Alabama; Lawyer Diandra Debrosse Zimmermann;Dr. Frantzcy Ceneus; and Bobby Maxena.

 

It is important to note that the capital of Alabama is Montgomery, the first Confederate Capital. Alabama is the 22nd state of the United States. It joined the Union in 1819. Currently, Alabama has a population of nearly 5 million inhabitants.

The Haitian Community of Alabama is very small. Some estimate the Haitian Population of Alabama to be  between 4,000 and 5,000 inhabitants.  Haitians are well integrated into Alabama’s social structures and many are happy to live and work in Alabama.

A  doctor and a lawyer  who live in Alabama spoke to  Solidarite about their experience of the Haitian Situation In Alabama. Yolene D. Barreau, president of the association of Haitians-Americans of Alabama told us several Haitian students  from Haiti or the diaspora are happy to be studying  in and about Alabama.

She noted that the Alabama Diocese was elevated to the rank of Archdiocese on December 9, 1969. The Archdiocese has 54 Parishes.  The Most Reverend Steven John Raica is the 5th Bishop of the Archdiocese of Birmingham in Alabama. It has 54 Parishes.  The Diocese of Birminghan, Haitian Catholics in Alabama, and the Catholic Church of Haiti must work together.

The  State of Alabama is known as a very peaceful  and beautiful State whose landscape has a lot of natural beauty with its green grass, trees, flowers etc. It primarily working and middle class and it’s social life is slow-paced and family centered. It is very different from New York State where there are a lot of distractions and life is very expensive. The Youth people who live in Alabama have great possibility of living  successful lives. The job market is very good.

Dr. Frantzcy Ceneus, another panelist told us that he is very happy to be practicing his medical profession and to have had his children educated in Alabama. Alabama’s economy is built on jobs in aerospace, agriculture, automotive production, and the service industry.

It is a step in the right direction that several Haitians of the state of Alabama understand the need to come together in association and the latter was founded in June 2018. The Haitian American Association of Alabama HAAOA has spoken of their mission as promoting Haitian culture and working to strengthen relations between Haitians and Americans here and abroad. The Haitian Community of Alabama is between 10-25 years old. Click on this link to listen to our program with the leaders of the Haitian Community of Alabama: https://youtu.be/YDMRHJvq-iQ

 

Brother Tob

 

Le Concours du Jeune de l’Année 2022-2023 Bishop Guy Sansaricq

 

 

 

 

 

 

Le Concours du Jeune de l’Année Bishop Guy Sansaricq fait partie du testament du Regretté Bishop Guy A. Sansaricq et du patrimoine du Centre National de l’Apostolat Haïtien. Le personnel de la Radio Télé Solidarité, avec la bénédiction de Monseigneur Pierre André Pierre, a jugé bon de former un Comité de Finance qui a pour mission de nous aider à recueillir des fonds la réalisation et les primes de ce concours. Ce comité est composé de trois membres : Mme Florence Marc-Charles RN, Dr Micheline Dole et Dr Sandra McCalla. Ces trois distinguées personnalités faisaient partie du groupe des amis et des collaborateurs du Regretté Evêque Guy Sansaricq et ont compris, comme beaucoup d’entre nous l’importance de continuer le Testament de Bishop Guy Sansaricq.

 

 

 

 

Avec la grâce de Dieu, tous les membres du Jury pour le Concours du Jeune de l’Année 2022-2023 Bishop Guy Sansaricq, sont déjà sélectionnés. Vous trouverez ci-joint leurs noms: Rév Père Damin Joseph, étudiant pour un Doctorat en Philosophie à Rome ; Dr Marie Mireille Jean Marie Singh qui vit en Californie et qui détient un doctorat en éducation ; Rév Père Carl Jean, CS, directeur de la Pastorale Haïtienne de l’Archidiocèse d’Atlanta ; Sr Guerline Joseph FMA, qui exerce son ministère à l’école secondaire St François de Sales de Columbus-Ohio et le Rév Père Yves Geffrard, coordonnateur de la Pastorale  Haïtienne du diocèse de West Palm Beach-Floride.

 

Nous sommes très reconnaissants envers tous ces distingués membres du Comité des Finances et du Jury d’avoir accepté de travailler avec nous pour la réussite du Concours du Jeune de l’Année 2022-2023 Bishop Guy Sansaricq.

 

Les Candidats du Brésil, de la République Dominicaine, du Maroc, de la Russie, du Canada et des États-Unis ont commencé à s’inscrire pour cette nouvelle édition du Concours. L’année dernière, les participants du concours provenaient de communautés haïtiennes très diversifiées à travers le monde.

Son Excellence, le Très Révérend Désinor Jean, Evêque du diocèse de Hinche dans le Plateau Central en Haiti, un des grands amis du Centre National de l’Apostolat Haïtien, aidera, comme par le passé, dans l’orientation des jeunes de son diocèse pour le Concours du Jeune de l’Année 2022-2023 Bishop Guy Sansaricq. Monseigneur Désinor, nous vous disons un grand merci pour vos prières vos supports qui continuent à nous aider dans ce ministère.

 

Enfin nous souhaitons Bonne Chance aux Concours du Jeune de l’Année Bishop Guy Sansaricq et nous continuons à demander au Peuple de Dieu de soutenir cette expérience pour la réussite de l’édition du Concours du Jeune de l’Année 2022-2023 Bishop Guy Sansaricq.

 

Brother Tob

 

 

 

 Bishop Guy A. Sansaricq  2022-2023 Youth  Award  

 

 

 

 

 

The Bishop Guy A. Sansaricq Youth of the Year Contest is part of the will of the late Bishop Guy A. Sansaricq and part of the heritage of the Center National of the Haitian Apostolate. The staff of Radio Télé Solidarité, with the blessing of Monsignor Pierre André Pierre, saw fit to form a Finance Committee whose mission is to help us collect funds for the realization and the Award prices of this competition. This committee is made up of three members: Mrs. Florence Marc-Charles RN, Dr. Micheline Dole, and Dr. Sandra McCalla. These three distinguished personalities were part of the group of friends and collaborators of the Late Bishop Guy A. Sansaricq and understood, like many of us, the importance of continuing the Testament of Bishop Guy Sansaricq.

 

 

 

 

With the grace of God, all members of the Jury for the 2022-2023 Bishop Guy Sansaricq Youth of the Year Contest, have already been selected. Their names are attached: Rev. Fr. Damin Joseph, PhD student in Philosophy in Rome; Dr. Marie Mireille Jean Marie Singh who lives in California and holds a doctorate in Education; Rev. Fr. Carl Jean, CS, director of the Haitian Pastoral Ministry of the Archdiocese of Atlanta; Sr. Guerline Joseph FMA, who exercises her ministry at St François de Sales High School in Columbus-Ohio, and Rev. Fr. Yves Geffrard, Coordinator of the Haitian Ministry for the Diocese of West Palm Beach-Florida.

 

We are very grateful to all these distinguished members of the Finance Committee and the Jury for agreeing to work with us for the success of the 2022-2023 Bishop Guy Sansaricq Youth of the Year Contest.

 

Candidates from Brazil, the Dominican Republic, Morocco, Russia, Canada and the United States have started to register for this new edition of the Competition. Last year, contest entrants came from a wide variety of Haitian communities worldwide.

His Excellency, the Most Reverend   Désinor Jean, Bishop of the diocese of Hinche in the Central Plateau in Haiti, one of the great friends of the National Center of the Haitian Apostolate, will help, as in the past, in the orientation of the young people of his diocese for the 2022-2023 Bishop Guy Sansaricq Youth of the Year Contest. Monsignor Désinor, we say a big thank you for your prayers, your supports who continue to help us in this ministry.

 

Finally, we wish Good Luck to the Bishop Guy Sansaricq Youth of the Year Contest and we continue to ask the People of God to support this experience for the success of the 2022-2023 Bishop Guy Sansaricq Youth of the Year Contest and to honor Bishop Guy’s memory.

 

Brother Tob

 

 

Femme de la semaine : Dr Marie Toussine Seignon Metellus.

 

 

Dans notre rubrique ‘‘femme de la semaine’’ au Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien notre choix s’est porté cette semaine sur Dr Marie Toussine Seignon Metelus, l’une des étoiles de la commune de la Croix-des-Bouquets et l’une des grandes paroissiennes de l’église Paroissiale Notre-Dame du Rosaire qui aura à célébrer son 340ème anniversaire d’existence dans moins 2 ans.

 

 

Marie Toussine, dès son jeune âge, est connue pour une jeune femme très intelligente, très spirituelle et très vertueuse. Elle a compris pendant toute sa jeunesse et sa vie d’adulte cette fameuse phrase du grand écrivain et philosophe du 18ème siècle Jean Jacques Rousseau (1712-1778) : ‘’ Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat’’. Donc il est difficile de réussir dans la vie sans travailler ou sans lutter.

 

 

Marie Toussine est toujours fière de ses origines cruciennes. Elle est la première fille d’une famille de 4 enfants. Son regretté Père Lamartine Seignon est parmi les hommes illustres que la Croix des-Bouquets a donné. Il était parmi les hommes d’affaires réussis de la commune de la Croix-des-Bouquets.

Après ses études secondaires, Marie Toussine a étudié la médecine et cela fait plus de 30 ans qu’elle exerce sa profession comme médecin. Elle est toujours contente d’accompagner la communauté crucienne au niveau médical. Elle est mariée, elle a 2 enfants et est très impliquée dans la paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-Des-Bouquets qui est connue comme l’une des plus anciennes paroisses de la République d’Haïti.

Monseigneur Pierre André Pierre, en communion avec le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien et de la Radio Télé Solidarité, présente ses sincères félicitations au Docteur Marie Toussine Seignon Metellus, tout en demandant au peuple de Dieu de l’acclamer comme la femme de la semaine du Centre National de l’Apostolat Haïtien.

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

WOMAN OF THE WEEK: CROIX-DES-BOUQUETS: DR. MARIE TOUSSINE SEIGNON METElLUS.

 

This Woman of the Week Section in the weekly bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate week selected on Dry. Marie Toussine Seignon Metelus, one of the stars of the municipality  of Croix-Des-Bouquets and a member of  Our Lady of the Rosary Parish  which will have to celebrate its 340th anniversary in less than 2 years.

Marie Toussine is  proud of her Crucian origins. She is the first daughter of a family of 4 children. Her late Father Lamartine Seignon was among the successful businessmen of the commune of Croix-des-Bouquets.

From an early age, Marie Toussine was known to be a very intelligent, very spiritual and very virtuous young woman. She understood and embodied Jean Jacques Rousseau’s (1712-1778) observation that `“There is no happiness without courage, nor virtue without a fight. ”. She recognized that it is difficult to be successful in life  without work or struggle.

After her secondary studies Marie Toussine studied medicine and she has been an active doctor for more than 30 years! She happily accompanies the Crucian Community as a physician .

Dr. Marie Toussine Seignon Metellus is married; has 2 children; and is currently very involved in Our Lady Rosary of  Croix-Des-Bouquets Parish which is one of the oldest parishes of the Republic of Haiti

Monsignor Pierre André Pierre in communion with  the Staff of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate and of the Radio Telé Solidarité presents their sincere congratulations to Doctor Marie Toussine Seignon Metellus and asks The People of God to acclaim her as the Women of the Week of the National Center for the Haitian Apostolate

Brother Tob

**********************

 

 

La commune de Jean Rabel : 200 ans déjà !

 

La commune de Jean Rabel célébrera son 200ème anniversaire depuis qu’elle est érigée en commune. Ce 200ème anniversaire est une occasion pour nous autres au Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien de souhaiter un Joyeux 200ème anniversaire à la population de Jean Rabel tant en Haïti que dans la Diaspora.

Rappelons que Jean Rabel est une commune dans le département du Nord-Ouest d’Haïti et dans l’arrondissement du Môle Saint Nicolas. La ville de Jean Rabel fut fondée en 1743, elle fut érigée en paroisse avant d’être élevée au rang de commune le 17 octobre 1821.

 

 

Nous profitons de ce 200ème anniversaire pour rendre un vibrant hommage au regretté Père Jean Marie Vincent de la congrégation des Pères Montfortains qui a effectué un travail colossal au niveau de l’évangélisation et de la conscientisation des paysans de Jean Rabel.

Nous remercions aussi les autres Pères de la Congrégation des Pères Montfortains qui ont exercé leur ministère à Jean Rabel et dans le département du Nord-Ouest d’Haïti. Parfois ces missionnaires Montfortains sont tout pour une grande partie de cette population qui manque presque de tout au niveau de la santé, de l’éducation et des emplois pour soutenir leurs familles. La commune de Jean Rabel est toujours livrée à elle-même, elle est parmi les oubliées par l’État Haïtien.

 

Nous profitons  de l’occasion aussi pour féliciter Le Père Reginald Jean Mary (Father Reggy),  le Curé de la mission Notre Dame D’Haiti de l’archidiocèse de Miami qui est connu comme   l’un des fils dignes et illustres de la Commune de Jean Rabel.  Le Père Reggy  est toujours très fier de sa ville natale Jean Rabel et il est toujours prêt à faire tout ce qui depend de lui pour aider son pays Haiti et sa ville natale Jean Rabel . Le Père Reginald Jean Mary  , ce predicateur né et grand ami du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger dans l’archidiocèse de Miami  a bien compris cette  phrase  celèbre  de l’ecrivain, Homme politique, Philosophe, Poète , Scientifique Theologien  Abd El-Kader (1800-1883): ‘’ Ne demandez jamais quelle est l’origine d’un homme; interrogez plutôt sa vie et vous saurez ce qu’il est.’’

Il est important de mentionner aussi qu’au cours des années 1773 et 1779 la commune de Jean Rabel a connu une certaine expansion économique et ceci était due à l’installation de la sucrerie du grand homme d’affaire Stanilas Foache qui était un flibustier Franco-Anglais. La commune de Jean Rabel comprend 7 sections municipales qui sont : Lacoma, Guinaudée, Vieille Hatte, La Montagne, Dessources, Grande Source et Diondion.

Quels sont les problèmes et les défis de la commune de Jean Rabel à l’occasion de ce 200ème anniversaire ? Comment sont les jeunes de la commune de Jean Rabel ? Peuvent-ils faire leurs études universitaires à Jean Rabel ? Comment est le marché du travail à Jean Rabel ?

L’économie de la commune de Jean Rabel repose sur l’agriculture. On cultive de la mangue, la figue-banane, la canne à sucre, la patate, le manioc, du pois et du maïs. Nous renouvelons nos vœux de Joyeux 200ème Anniversaire à nos amis et amies de Jean Rabel.

 

Brother Tob

 

 

MUNICIPALITY OF JEAN RABEL 200 YEARS AGO.

 

The Municipality of Jean Rabel is celebrating its 200th anniversary since its establishment as a municipality. This 200th Anniversary is an opportunity for us, at the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate, to wish a Happy 200th Anniversary to the people of Jean Rabel both in Haiti and in the Diaspora.

Jean Rabel is a town in the department of North West Haiti and in the district of Mole Saint Nicolas. The town of Jean Rabel was founded in 1743, it was set up as a parish before being elevated to the rank of municipality on October 17, 1821. We are taking advantage of this 200th anniversary to pay a vibrant tribute to the late Father Jean Marie Vincent of the congregation of The  Monfort Fathers  who did a colossal job  of evangelization and awareness raising of the Peasants of Jean Rabel.

We also thank the other fathers of the Congregation of Montfort Fathers who minister to Jean Rabel and the North West Department of Haiti. Sometimes these Monfort missionaries are the only hope for the Jean Rabel and the North West Department of Haiti population

which lacks sufficient healthcare, education and jobs to support their families. The latter is always left to her own devices or she is among the forgotten of Haiti

We also take the opportunity to congratulate Father Reginald Jean Mary (Father Reggy) , Pastor of the Mission Notre Dame D’Haiti of the Archdiocese of Miami. He  is known as one of the worthy and illustrious sons of the Municipality of Jean Rabel. Father Reggy is always very proud of his hometown Jean Rabel and he is always ready to do whatever depends on him to help his country Haiti and his hometown Jean Rabel. Father Reginald Jean Mary, this born preacher and great friend of the National Center for the Haitian Apostolate abroad in the Archdiocese of Miami understood well this famous sentence of the writer, politician, philosopher, poet, scientist theologian Abd El-Kader (1800-1883): ” Never ask what is the origin of a man; instead, question his life and you’ll know what he is. “

 

 

We must not forget that during the years 1773 and 1779 the town of Jean Rabel experienced economic expansion due to the installation of the sugar refinery of the great businessman Stanilas Foache who was a Franco Fiblustier   We must add that the town of Jean Rabel includes 7 municipalities ( Lacoma, Guinaudée, Vieille Hatte, La Montagne, Dessources, Grande Source and Diondion.)

Many problems and challenges face the young people of the Commnity of Jean Rabel on the occasion of its 200th Anniversary! They wonder if the will be able to enter and complete  their University studies at Jean Rabel! The are troubled about the current job market in Jean Rabel? The economy of the commune of Jean Rabel is based on agriculture. We grow mango, fig-banana, sugar cane, potato, cassava, peas and corn.

How can we mobilize and develop these and other resources to improve our economy?

The entire Haitian Community must join together with our Youth and  Young Adults to find resolutions to these discouraging problems.

Despite of our anguish we must  take time  to wish a Happy 200th Anniversary to our friends of Jean Rabel!

 

Brother Tob

 

 

 

 

AMHE’s response to former president Trump’s statement

As a medical organization advocating for the welfare of the Haitians living in the US for the past 50 years, the AMHE will not remain indifferent to the misinformation being propagated by former president Donald Trump with the intention to further undermine the progress of Haiti.

On October 7, 2021 on Sean Hannity’s Fox News Show, Trump  used his platform as a former president to spread misinformation about Haitian migrants  seeking a better life in the US. In his patently false statements, Mr. Trump claimed: “Haiti has a tremendous problem with AIDS. Many of those people probably have AIDS and they are coming to our country. It’s like a death wish.”

According to the UNAIDS, the incidence rate of HIV in Haiti is 1.9%. When translated into concrete numbers, there are approximately 150,000 Haitians living with HIV as of 2020. For comparison, the same UN organization documents that there are 1.2M Americans living with HIV. The rhetoric used by Mr. Trump to foment anti-immigrant fear is not only factually incorrect, it is rooted in deep-seated racism that has underscored US foreign policy towards Haiti since it established its independence as the first independent Black republic in the Americas in 1804. As evidenced by the recent resignation letter of the US special envoy to Haiti, Daniel Foote, the US policy toward Haiti remains deeply flawed.

Since the early 1980s, the AMHE (Haitian Medical Association Abroad) has worked tirelessly with science to disprove the CDC narrative that Haitians were a high-risk group. The CDC came with the concept of 4 H high risk groups (Homosexuals, Heroin users, Hemophiliacs and Haitians).  Faced with the scientific evidence presented by Haitian physicians, the CDC was forced to remove the Haitians from the high-risk groups in 1990 and change its policy toward Haitians.

AMHE is committed to changing the narrative around Haitian immigrants while highlighting  the significant contribution of the highly qualified Haitian professionals to the healthcare system in the US.

It is the AMHE’s position that the Haitians seeking asylum deserve the same services afforded to people from other nations.

 

 

October 10, 2021

 

 

Deux ordinations épiscopales présidée par le pape François dimanche

Mgr Marini et Mgr Ferrada

OCTOBRE 16, 2021 19:21ANITA BOURDINPAPE FRANÇOIS

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

Deux ordinations épiscopales seront présidées par le pape François dimanche 17 octobre 2021, dans la basilique vaticane à 9h.

Il s’agit de l’ordination épiscopale de Mgr Guido Marini, jusqu’ici maître des cérémonies liturgiques pontificales, que le pape a nommé évêque de Tortona, dans la région de Gênes (Italie) le 21 août dernier. Né à Gênes en 1965 (56 ans), Mgr Marini a été ordonné prêtre en 1989. Il a été appelé à diriger les services liturgiques au Vatican par le pape Benoît XVI en 2007.

La seconde ordination est celle de Mgr Andrés Gabriel Ferrada Moreira, du Chili, nommé secrétaire – « numéro deux » – de la Congrégation romaine pour le clergé. Né à Santiago du Chili en 1969 (52 ans), Mgr Ferrada a été ordonné prêtre en 1999, et il a été nommé au dicastère romain le 8 septembre dernier.  Mgr Ferrada Moreira est  est l’un des dix prêtres qui ont dénoncé l’ancien prêtre chilien coupable d’abus, Fernando Karadima, en 2010.

 

 

Journée mondiale des pauvres: visite privée du pape François à Assise, le 12 novembre

« Les pauvres on les embrasse, on ne les compte pas »

OCTOBRE 15, 2021 16:53ANITA BOURDINPAPE FRANÇOISVOYAGES

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

A l’occasion de la cinquième Journée mondiale des pauvres, le pape François effectuera une visite privée à Assise, patrie de saint François, le vendredi 12 novembre 2021, annonce le Saint-Siège, ce vendredi 15 octobre.

« Désormais dans sa cinquième édition cette année, la Journée mondiale des pauvres, instituée par le pape François dans le but de sensibiliser au cri des pauvres et des souffrants, sera célébrée le dimanche 14 novembre 2021.
En préparation de ce moment qui concerne toute l’Église, le Pape se rendra en privé à Assise le vendredi 12 novembre, à la basilique Sainte-Marie-des-Anges. Le Pape François rencontrera en privé un groupe de 500 pauvres de différentes régions d’Europe et passera un moment d’écoute et de prière avec eux », indique le communiqué du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation.

Rappelons que le thème de cette Ve Journée mondiale des pauvres est cette parole de Jésus à ses disciples dans l’Evangile de Marc: « Les pauvres vous les aurez toujours avec vous » (Mc 14,7).

Dans son message, pour préparer cetteJournée, le pape François cite notamment le prêtre italien don Primo Mazzolari : « Les pauvres on les embrasse, on ne les compte pas ».

Le pape avertit les baptisés: « Si l’on ne choisit pas de devenir pauvre de richesses éphémères, de pouvoir mondain et de vantardise, on ne pourra jamais donner sa vie par amour ; on vivra une existence morcelée, pleine de bonnes intentions, mais inefficace pour transformer le monde. »

Ce sera la cinquième visite du pape François à Assise:

-la première année de son pontificat, le pape est venu pour la fête de son saint patron, le 4 octobre 2013,

-puis le 4 août 2016 (VIIIe centenaire du Grand pardon),

-le 20 settembre 2016 (30e anniversaire de la première rencontre de prière lancée par Jean-Paul II des religions pour la paix),

-et le 3 octobre 2020, pour y signer son encyclique « Fratelli tutti » auprès du tombeau de saint François.

Avec lui, dix-huit autres papes ont fait le pèlerinage, à commencer par Grégoire IX, en 1228, jusqu’à Jean XXIII, Jean-Paul II (6 fois), et Benoît XVI (2 fois).

OCTOBRE 15, 2021 16:53PAPE FRANÇOISVOYAGES

 

 

Deux ordinations épiscopales présidée par le pape François dimanche

Mgr Marini et Mgr Ferrada

OCTOBRE 16, 2021 19:21ANITA BOURDINPAPE FRANÇOIS

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

Deux ordinations épiscopales seront présidées par le pape François dimanche 17 octobre 2021, dans la basilique vaticane à 9h.

Il s’agit de l’ordination épiscopale de Mgr Guido Marini, jusqu’ici maître des cérémonies liturgiques pontificales, que le pape a nommé évêque de Tortona, dans la région de Gênes (Italie) le 21 août dernier. Né à Gênes en 1965 (56 ans), Mgr Marini a été ordonné prêtre en 1989. Il a été appelé à diriger les services liturgiques au Vatican par le pape Benoît XVI en 2007.

La seconde ordination est celle de Mgr Andrés Gabriel Ferrada Moreira, du Chili, nommé secrétaire – « numéro deux » – de la Congrégation romaine pour le clergé. Né à Santiago du Chili en 1969 (52 ans), Mgr Ferrada a été ordonné prêtre en 1999, et il a été nommé au dicastère romain le 8 septembre dernier.  Mgr Ferrada Moreira est  est l’un des dix prêtres qui ont dénoncé l’ancien prêtre chilien coupable d’abus, Fernando Karadima, en 2010.

 

 

Journée mondiale des pauvres: visite privée du pape François à Assise, le 12 novembre

« Les pauvres on les embrasse, on ne les compte pas »

OCTOBRE 15, 2021 16:53ANITA BOURDINPAPE FRANÇOISVOYAGES

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

A l’occasion de la cinquième Journée mondiale des pauvres, le pape François effectuera une visite privée à Assise, patrie de saint François, le vendredi 12 novembre 2021, annonce le Saint-Siège, ce vendredi 15 octobre.

« Désormais dans sa cinquième édition cette année, la Journée mondiale des pauvres, instituée par le pape François dans le but de sensibiliser au cri des pauvres et des souffrants, sera célébrée le dimanche 14 novembre 2021.
En préparation de ce moment qui concerne toute l’Église, le Pape se rendra en privé à Assise le vendredi 12 novembre, à la basilique Sainte-Marie-des-Anges. Le Pape François rencontrera en privé un groupe de 500 pauvres de différentes régions d’Europe et passera un moment d’écoute et de prière avec eux », indique le communiqué du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation.

Rappelons que le thème de cette Ve Journée mondiale des pauvres est cette parole de Jésus à ses disciples dans l’Evangile de Marc: « Les pauvres vous les aurez toujours avec vous » (Mc 14,7).

Dans son message, pour préparer cetteJournée, le pape François cite notamment le prêtre italien don Primo Mazzolari : « Les pauvres on les embrasse, on ne les compte pas ».

Le pape avertit les baptisés: « Si l’on ne choisit pas de devenir pauvre de richesses éphémères, de pouvoir mondain et de vantardise, on ne pourra jamais donner sa vie par amour ; on vivra une existence morcelée, pleine de bonnes intentions, mais inefficace pour transformer le monde. »

Ce sera la cinquième visite du pape François à Assise:

-la première année de son pontificat, le pape est venu pour la fête de son saint patron, le 4 octobre 2013,

-puis le 4 août 2016 (VIIIe centenaire du Grand pardon),

-le 20 settembre 2016 (30e anniversaire de la première rencontre de prière lancée par Jean-Paul II des religions pour la paix),

-et le 3 octobre 2020, pour y signer son encyclique « Fratelli tutti » auprès du tombeau de saint François.

Avec lui, dix-huit autres papes ont fait le pèlerinage, à commencer par Grégoire IX, en 1228, jusqu’à Jean XXIII, Jean-Paul II (6 fois), et Benoît XVI (2 fois).

OCTOBRE 15, 2021 16:53PAPE FRANÇOISVOYAGES

 

 

https://www.washingtonpost.com/world/2021/10/17/haiti-american-missionaries-kidnapped/

American missionaries and family members kidnapped in Haiti

Anthony Faiola12:39 a.m. EDT

Motorists and pedestrians move through a street on July 24 in Port-au-Prince, Haiti. (Joshua Lott/The Washington Post)

A group of 17 missionaries and family members — primarily Americans — were kidnapped in Haiti on Saturday after returning from a site visit to an orphanage, according to an audio alert from their Christian aid group and a person familiar with the abduction, marking the latest in a wave of kidnappings to grip the spiraling Caribbean nation.

An audio recording described as a “prayer alert” from Ohio-based Christian Aid Ministries and obtained by The Washington Post stated that “men, women and children” associated with the group were being held by an armed gang. Those abducted included organization staff as well as family members, according to the recording.

“The mission field director and the American embassy are working to see what can be done,” the voice on the recording stated. It later added, “Pray that the gang members will come to repentance and faith in Jesus Christ.”

Christian Aid Ministries did not respond to a request for comment. According to the group’s website, American staff members had returned to its Haiti base in 2020 after being gone for nine months because of political unrest.

Abductions by the busload: Haitians are being held hostage by a surge in kidnappings

One person familiar with the abduction who spoke on the condition of anonymity to describe an ongoing crisis said that one of the abducted Americans had posted a call for help in a WhatsApp group as the kidnapping was occurring.

“Please pray for us!! We are being held hostage, they kidnapped our driver. Pray pray pray. We don’t know where they are taking us.”

Several Haitian government officials acknowledged reports were “circulating” but could not immediately confirm the kidnappings. Pierre Espérance, director of Haiti’s National Human Rights Defense Network, said he had been informed by officials in Haiti on Saturday that an unknown number of American missionaries had been kidnapped.

In a statement, the U.S. State Department said, “The welfare and safety of U.S. citizens abroad is one of the highest priorities of the Department of State. We are aware of these reports and have nothing additional to offer at this time.”

Haiti has the highest per-capita kidnapping rate on Earth. Recorded kidnappings so far this year have spiked sixfold over the same period last year, as criminals have nabbed doctors on their way to work, preachers delivering sermons, entire busloads of people in transit — even police on patrol. The surge that this year has been so big that Port-au-Prince is now posting more kidnappings in absolute terms than vastly larger Bogotá, Mexico City and São Paulo combined, according to the consulting firm Control Risks.

Saddled with endemic poverty and violence, Haiti is no stranger to kidnapping waves. But as armed gangs allegedly linked to politicians and private business interests have strengthened, now controlling swaths of the nation, analysts say the current wave is by far the worst in Haiti’s history. During the first six months of the year, there were at least 395 kidnappings, more than four times the 88 during the same period last year, according to the Center for Analysis and Research in Human Rights in Port-au-Prince. After the assassination in July of President Jovenel Moïse — who was accused of being in league with the very gang members who use kidnappings as a source of revenue and control — abductions dropped briefly, before surging to 73 in August and to 117 in September, according to the center.

The nation continues to reel from a power vacuum following the assassination of Moïse and the August earthquake that killed more than 2,200 people and left tens of thousands of Haitians homeless across the southern part of the country.

Widlore Merancourt in Port-au-Prince contributed to this report.

Haiti’s evangelical leaders feel pressure after one of their own arrested in president’s killing

Haiti buries a president, but its long-term crisis lives on

In Haiti, a brutal reckoning over an all too familiar task: Rebuilding

 

Proverbes

Yo pa janm Pote Dlo  nan panyen

Youn malè pa janm vini sel

Tout manman pa menm

Koukou fè reverans , paske li Pè Wòch

Moùn Pòv pa ganyen  Zanmi

Se pa tout Ekri ki di Laverite

Good to know: Changes are necessary.

 

Dcn. Paul C. Dorsinville.

Among these 3 dates:

– October 7: Memorial of Our Lady of he Rosary, re; victory against the Muslim fleet at Lopanto through praying the rosary on that date in 1571, our meditation of the rosary and the mysteries of Christ;

-October 11: Columbus Day, Italian Immigrants, Native Americans Day –  as a nation of Native Americans , Immigrants from everywhere  and  Slaves  with atonement needed for abuse, warfare, reservations, non-respect of treaties, discrimination and racism;

– October 13: the date of the last apparition of our Blessed Mother in 1917 at Fatima  with the dance of the Sun, many miracles and conversions with a message of warnings (flu pandemic, communism, world war),

we realize there is a need of awareness and corrections  while we are trying to figure when and how to do something constructive for the economic crisis of the USA, 1st superpower, and then the rest of the world.

Furthermore, we need an urgent response to the plight of thousands of Haitian brothers, sisters and children  at the US-Mexico border;

. many have been flown to the airports of Port-au-Prince and Cap-Haitien, far from their home or without one, with needs for survival, work, resources, safety, etc;;and for those with relatives in the US and/or allowed to file a petition, there are financial and other support needs, not the least legal assistance!

We are all facing the challenge of true conversion, spreading the good news in word and action, transforming society…

+++.

Au milieu de ces 3 dates:

– 7 Octobre: Mémorial de N.D. du Rosaire en souvenir de la victoire contre la flotte musulmane à Lepanto grâce à la récitation du rosaire en cette date de 1571, notre méditation du rosaire  et des mystères du Christ;

– 11 Octobre: “Columbus Day”, Immigrants Italiens, Jour des Amérindiens – comme  nation d’Amérindiens, d’Immigrants de partout et d’esclaves  avec un besoin de réparation pour les abus, les batailles, les réservations, le non-respect des traités, la discrimination et le racisme;

– 13 Octobre: date de la dernière apparition de Notre-Dame à Fatima en 1917 avec danse du soleil, beaucoup de miracles et de conversions plus un message d’avertissements (pan-démie de grippe espagnole, communisme, guerre mondiale);

nous réalisons le besoin de prise de conscience et de corrections pendant que nous essayons de figurer quand et comment faire quelque chose de constructif pour la crise économique des Etats-Unis, 1ière superpuissance,,et pour le reste du monde

De plus, il faut une réponse urgente à la situation de milliers de frères, soeurs et enfants Haitiens à la frontière des Etats-Unis et Mexique,

beaucoup ont été refoulés vers les aéroports de Port-au-Prince et Cap-Haitien, loin de leur demeure s’ils en ont une, avec des besoins immenses pour survie, travail, ressources, sécurité ,etc; et pour ceux ayant des parents aux USA et/ou avec permission de remplir des papiers, il y a des besoins financiers et d’assistance, la légale non des moindres!

Nous faisons tous face aux défis de la conversion, de proclamer la bonne nouvelle en parole et en action , de transformer la société…

Paul Dorsinville

 

Latest News-October 10, 2021

  1. TWENTY-EIGHT SUNDAY IN ORDINARY TIME (Oct. 10th, 2021)
  2. Wis. 7, 7-11; Ps. 90; Heb. 4, 12-13; Mk. 10, 17-30.

 

  1. By  Monsignor Pierre Andre Pierre

We are summoned today to exercise Wisdom in our decisions. A rich young man approached Jesus with this question: “What must I do to possess eternal life?” This young man observed all the commandments of the law. Jesus was impressed. He loved him and said: “Only one thing is lacking. Go and sell all you have, give it to the poor and then come and follow me.”

 

That unexpected answer left the young man totally dismayed. His face fell. He turned his back to Jesus overwhelmed with sadness.  Jesus then made the following remark “It is easier for a camel to pass through a needle’s eye than for a rich man to enter the Kingdom of God.”

 

Let us learn from the above that greed and possession of earthly riches represent huge obstacles to the access of God’s Kingdom. Earthly riches tend to breed arrogance, self-centeredness and contempt for the poor. Love of neighbor, sharing with the poor, humility often times if not not always, find no place in the rich man’s heart. Fascination with the temporal closes the heart to spiritual values. Temporal goods take precedence over eternal treasures.

 

One who comes to be a true disciple of Jesus is expected to give absolute priority to the commandment of LOVE. A virtue called “Detachment” is an inevitable condition to the path to perfection. Eternal Life is worth infinitely more than anything the world offers.

 

VINGTHUITIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (10 Octobre 2021)  Par Monseigneur Pierre André Pierre

 

 

Il se dit que dans le monde d’aujourd’hui, huit personnes avec leurs richesses combinées possèdent la moitié des richesses de l’humanité. Ces personnes détiennent inévitablement le controle du commerce, de la technologie et des forces policières et nucléaires du globe.

 

L’Evangile d’aujourd’hui nous propose le récit d’un jeune homme riche qui approcha Jésus pour connaitre le chemin du salut éternel. Jésus lui demanda de vendre tout ce qu’il possédait, d’en donner les recettes aux pauvres et ensuite de venir le suivre. Le jeune homme trouva cet avis trop difficile. Il tourna le dos plein de tristesse.

Aux disciples surpris par cette scène Jésus ajoute qu’il est plus difficile à un riche d’entrer au ciel qu’à un chameau de passer par le chat d’une aiguille.  Voila la lecon à approfondir!

 

Pour suivre Jésus sans réserve, il faut posséder la vertu du ‘DÉTACHEMENT” DES BIENS TERRESTRES. La fascination des biens qui passent trop souvent empèche de discerner la  grandeur et la supériorité des biens éternels. Les hommes aiment se battre pour l’argent, les honneurs, la première place. L’orgueil, la vanité, l’attrait des plaisirs passagers détournent le Coeur de ce qui est éternel et véritablement satisfaisant. Bannissons la superficialité!

 

La joie totale est au dela mais commence déjà ici-bas. Heureux ceux qui trouvent Jésus éblouissant de sagesse! Apprenons à nous attacher à ce qui véritablement comble le Coeur!

 

 

Pensée de la semaine: Mieux vaut un analphabète patriote qu’un intellectuel ne respirant que la haine contre son propre frère, sa propre communauté

Citation d’internaute

Angelos Bugo

Mathématicien Physicien Philosophe-positiviste, République Démocratique du Congo, Bunia, 1989 

Thought of the week: Better a patriotic illiterate than an intellectual who only breathes hatred against his own brother, his own community

Internet user quote

Angelos Bugo

Mathematician Physicist Philosopher-positivist, Democratic Republic of Congo, Bunia, 1989

Pensamiento de la semana: Mejor un analfabeto patriota que un intelectual que solo respira odio contra su propio hermano, su propia comunidad

Cotización de usuario de Internet

Angelos Bugo

Matemático Físico Filósofo positivista, República Democrática del Congo, Bunia, 1989

 

Concours du ‘‘Jeune de l’année’’ de l’évêque Guy Sansaricq

 

Cette année, le Personnel de la Radio Télé Solidarité aura un autre concours du ‘‘Jeune de l’année’’ qui portera désormais le nom de ‘‘Concours du Jeune de l’année de l’évêque Guy Sansaricq’’. Le regretté Bishop Sansaricq avait toujours supporté la pastorale des jeunes. Depuis plusieurs années il s’était toujours engagé sur le podium de la Radio Télé Solidarité pour organiser le concours du Jeune de l’année.

Au dernier concours, Bishop Guy Sansaricq a donné 4 prix. Le premier de 1000$, un prix de 500$ et 2 prix de 300$. On a déjà commencé à prendre contact avec plusieurs personnalités de notre communauté afin de voir comment ils pourront supporter ce concours qui fait partie du testament de l’évêque Guy Sansaricq. Nous exhortons tous les amis du regretté Bishop Sansaricq à supporter ce concours.

Les candidats de ce concours doivent avoir entre 16 et 26 ans. Ils ont jusqu’au début du mois de novembre pour s’inscrire. Pour s’inscrire au concours les candidats doivent nous envoyer entre autres une petite biographie et une photo, leur numéro de téléphone et leur courriel à brothertob@gmail.com. Au mois de novembre ils recevront 4 ou 5 sujets et ils choisiront l’un de ces sujets pour écrire un texte entre 2 et 3 pages. Ils auront aussi un entretien entre 15 et 20 minutes avec nous sur Zoom.

Un jury aura à lire les textes et entendre les entrevues. Les membres du Jury seront indépendants du comité organisateur pour choisir selon leur critère le jeune de l’année du concours du jeune de l’année 2022-2023 de l’évêque Guy Sansaricq. Nous promettons de remettre les prix avant les vacances d’été.

Pour plus d’information sur le concours du jeune de l’année veuillez nous écrire à brothertob@gmail.com ou nous appeler au 631-889-0664.

 

Brother Tob

 

 

 

BISHOP GUY SANSARICQ YOUTH OF THE YEAR COMPETITION

 

This year the staff of Radio Telé Solidarité will have another Youth of the Year contest and the latter will be called Bishop Guy Sansaricq’s Youth of the Year Contest. The Late Bishop Guy Sansaricq always supported youth ministry. For several years he had used the podium of Radio Telé Solidarité to organize the Youth Contest  of the Year .

Last year Bishop Guy Sansaricq’s contest awarded 4 prizes. 1 prize for $ 1000; 2 prize for $ 500: and 2 prizes for $ 300.00. We have already started to make contact with several people in tour Community in order to ask them to provide financial support for this contest. The Bishop Guy Sansaricq Youth of the Year contest of  Radio Telé Solidarité is part of Bishop Guy Sansaricq’s Legacy. We urge all friends of the late Bishop Sansaricq to support this contest to continue the legacy of Bishop Sansaricq

 

CONTEST RULES

  1. Candidates for this competition must be between 16 and 26 years old
  2. They must register between October 12- November 18–
  3. To participate at  this contest , applicants must send us a short biography, photo, phone number and email address to brothertob@gmail.com.
  4. In November contestants will receive a list of 4 or 5 topics to write about. They must choose one topic and write a 2 to  3 page essay on it.
  5. Each contestant will be interviewed on their chosen topic for 15 and 20 minute.

SELECTION PROCESS

The members of a Selection Committee, which will  be independent of the Organizing Committee, will  choose the winners according to pre-determined publicized criteria.

AWARD NAME: THE 2022-2023 BISHOP GUY SANSARICQ YOUTH OF THE YEAR AWARD.

We promise to give to give the Winner THE 2022-2023 BISHOP GUY SANSARICQ YOUTH OF THE YEAR AWARD   before the summer holidays. For more information  about the contest of the year please write to us at brothertob@gmail.com or call us at 631-889-0664

Brother Tob

***********

 

 

6 Octobre 2021 -87ème Anniversaire du Regretté Evêque Guy Sansaricq

 

 

Le 6 octobre 2021 était l’anniversaire du regretté évêque Guy Sansaricq. Depuis son départ, le Personnel de la Radio Télé Solidarité a organisé plusieurs émissions en son honneur. Bishop Guy Sansaricq nous a démontré dans son pèlerinage terrestre qu’on peut être un saint et un bon patriote.

Le regretté évêque Guy Sansaricq a bien compris cette phrase de St. Augustin d’Hippone (354-430) : ‘‘La mesure de l’amour, c’est d’aimer sans mesure’’. Bishop Guy Sansaricq était un homme d’église très tolérant, c’est ce qui explique qu’il était très heureux et qu’il n’avait pas de haine dans son cœur et il était capable de pardonner même ses pires ennemis. Il avait toujours exhorté notre communauté à bâtir une chaine d’unité et de solidarité entre nous. Il avait compris comme St. François de Sales (1562-1622) : ‘‘On a besoin de la patience avec tout le monde, mais particulièrement avec soi-même’’.

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien a un grand défi à relever, celui de continuer le testament de l’évêque Guy Sansaricq. Pour ce 87ème anniversaire de naissance de Bishop Guy Sansaricq le Centre National de l’Apostolat Haïtien avait organisé une messe. Cliquez sur ce lien pour entendre cette messe : https://youtu.be/4F7pLSWtLMs

 

Monseigneur Pierre André Pierre, accompagné d’une délégation de membres du Centre National de l’Apostolat Haïtien, a visité le 6 octobre dernier le mausolée de la crypte des évêques du Séminaire Douglaston à Queens afin de rendre hommage à Monseigneur Guy Sansaricq. Il a profité de l’occasion pour célébrer une messe à la chapelle de Douglaston en l’honneur de l’évêque défunt. Cette visite à Douglaston de Monseigneur Pierre André Pierre sur la tombe de l’évêque Guy Sansaricq et la célébration de la messe en son honneur s’inscrit dans le cadre de   la mission accomplie par le regretté Bishop Guy Sansaricq et pour le progrès continu de ce ministère. Clicquer sur ce lien pour voir quelques photos : https://youtu.be/aoV8l0dkW8A

 

Nous avons profité de ce 87ème de naissance du regretté Bishop Sansaricq pour éditer une vidéo de slideshow en l’honneur de l’évêque Guy Sansaricq Cliquez sur ce lien pour regarder cette vidéo. https://youtu.be/P_u2f8RQQxw

 

Brother Tob

 

OCTOBER 6, 2021 WAS THE BIRTHDAY OF THE LATE BISHOP GUY SANSARICQ

 

 

     Since his death and entrance into eternal life, the staff of our Radio Telé Solidarité station have organized several broadcasts in his honor. . Bishop Guy Sansaricq showed us during his earthly pilgrimage that one can be a saint and a  patriotic citizen. The Late Bishop Sansaricq understood this sentence of Saint Augustine D’Hippone (Philosopher, Religious, Saint Scientist, Theologian. “The measure of love is to love without measure.”

Bishop Guy Sansaricq, a priest and man of the church, was  very tolerant and forgiving.  He forgave even his worst enemies and  had no hatred in his heart! Thus he was a happy man who embodied the kind of forgiving love that Jesus holds for every human being. Bishop Guy always urged our Community to build a chain of  love, unity and solidarity between us. Like Saint Francois de Sales (Doctor of the Church, Bishop Religious Saint (1562-1622)), he understood the importance of being “patient with everyone, but especially with oneself ”.

The National Center for the Haitian Apostolate has a great challenge to continue the will of Bishop Guy Sansaricq. For this 87th Birthday of Bishop Guy Sansaricq, the Haitian National Center for the Apostolate organized a mass. click on this link to hear this Mass: https://youtu.be/4F7pLSWtLMs

On October 6, 2021 Monsignor Pierre André Pierre, accompanied by a delegation of members of the National Center for the Haitian Apostolate, visited  the mausoleum of the crypt of the bishops of the Douglaston Seminary in Queens to pay homage to the very Reverend Guy a. Sansaricq. Please click on this link to listen this slideshow video: https://youtu.be/aoV8l0dkW8A

He took the opportunity to celebrate a mass at the chapel of Douglaston in honor of Bishop Guy A. Sansaricq. This visit to Douglaston by Monsignor Pierre André Pierre at the tomb of Bishop Guy Sansaricq and the celebration of Mass in his honor is part of the mission accomplished by the late Bishop Guy A. Sansaricq and for continuous progress of this ministry.

We took advantage of the 87th birth of the late Bishop Sansaricq to edit a slideshow video in his honor Click on this link to watch this video. https://youtu.be/P_u2f8RQQxw

Brother Tob

 

 

**************

CELEBRATION OF THE FEAST OF THE HOLY ROSARY

 

        The Parish of Notre Dame du Rosaire de la Croix-Des-bouquets celebrated its patron saint Our Lady of the Rosary on October 7, 2021. This patronal feast is always an opportunity for Crucians to meet and pray together.

Thanks to technology, several Crucians were able to participate in the solemn mass of the feast of Our Lady of the Rosary. Many of them live more than 40 years in the diaspora but they continue to have a great love for their hometown of La Croix-des-Bouquets.

In less than 2 years, the Parish of Our Lady of the Rosary will celebrate its 340th anniversary. It will be an opportunity for the Crucians, who are everywhere, to work together for the recovery of their parish.

The Church was well decorated for its patronal feast. We take this opportunity to congratulate the Parish clergy and all those who have contributed to the success of the Patronal feast of the Parish of the Croix-des-bouquets

Brother Tob

 

Fête patronale de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets

 

 

La fête patronale Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets a été célébrée le 7 octobre 2021. Cette fête patronale est toujours une occasion pour les cruciens et cruciennes de se rencontrer et de prier ensemble.

Grâce à la technologie plusieurs cruciens et cruciennes ont pu participer à la messe solennelle de la fête de Notre-Dame du Rosaire. Plusieurs d’entre eux vivent depuis plus de 40 ans dans la diaspora mais ils continuent à avoir un grand amour pour leur ville natale.

Dans moins de 2 ans la Paroisse Notre-Dame du Rosaire aura à célébrer son 340ème anniversaire d’existence. Ce sera une occasion pour les cruciens qui sont un peu partout de travailler ensemble pour le relèvement de leur paroisse.

L’église paroissiale était bien décorée pour cette fête patronale. Nous profitons de l’occasion pour féliciter le clergé paroissial et tous ceux et celles qui ont contribué à la réussite de la fête patronale de la paroisse Notre-Dame du Rosaire.

 

Brother Tob

Femme de la Semaine:  Dr Soeurette C. Fougere

Dans notre rubrique Femme de la Semaine au bulletin hebdomadaire du Centre National  de l’Apostolat Haitien  notre choix s’est portée cette semaine sur Dr Soeurette C. Fougerre comme la femme , l’une des étoiles de la Communauté Haiatiano -Américaine des États Unis.

 

Rappellons que    Dr. Soeurette C. Fougère est une administratrice de l’éducation avec plus de deux décennies d’expérience au sein du système scolaire public de la ville de New York ; elle a gravi différents échelons, d’enseignante à administratrice. Son parcours diversifié a largement contribué à la réalisation de ses objectifs professionnels; elle a obtenu un baccalauréat en mathématiques, sciences et technologie, une maîtrise en sciences de l’éducation avec concentration en éducation bilingue, des certificats professionnels en supervision de l’administration scolaire et en administration des districts scolaires, et un doctorat en philosophie en éducation spécialisé dans les programmes et Instruction

Monseigneur Pierre André Pierre en communion avec le personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la radio Telé Solidarité  presente ses sincères felicitations au Dr. Fougère tout en demandant au peuple de Dieu d’acclamer Dr Fougère comme la femme de la semaine du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien

Brother Tob

Woman of the Week: Dr Soeurette C. Fougere

 

 

 

In our section Woman of the Week in the weekly bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate our choice fell this week on Dr Soeurette C. Fougerre as woman of the week, Soeurette rette is one of the stars of the Haitian Community – p United States.

Dr. Soeurette C. Fougère is an educational administrator with more than two decades of experience in the public school system of New York City; she climbed various levels, from teacher to administrator. Her diverse career has greatly contributed to the achievement of his professional goals; she obtained a bachelor’s degree in mathematics, science and technology, a master’s degree in education with a concentration in bilingual education, professional certificates in supervision of school administration and school district administration, and a doctorate in philosophy in education specializing in programs and instruction

 

Monsignor Pierre André Pierre in communion with the staff of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate and of the Telé Solidarity radio station presents his sincere congratulations to Dr. Fougère while asking the people of God to acclaim Dr Fougère as the woman of the week of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate

Brother Tob

Merci pour les Vœux d’anniversaire de Naissance .

Je remercie tous ceux et celles qui m’ont envoyé des vœux pour mon anniversaire de naissance. J’apprecie enormement votre geste de solidarité et je compte beaucoup sur vous pour m’aider dans ce ministère au sein du Centre National de l’Apostolat Haitien et à la Radio Telé Solidarité .

 

 

Thank you for the Birthday Wishes.

I thank everyone who sent me birthday greetings. I greatly appreciate your gesture of solidarity and I count a lot on you to help me in this ministry within the National Center for the Haitian Apostolate and radio Tele Solidarite.

 

Frère Buteau. Happy birthday to you. Enjoy your special day with lots of love and laughter. If you did not exist, the Church would have to invent you. May God’s love and peace be among your presents today and always.

 

 

Marie Etienne

Happy Birthday

 

Thank you everyone

 

1

 

La Jolie Capricorne

Happy Birthday

 

Joseph Cadet

Happy birthday Bother Buteau

 

Menes Dejoie

Bòn fèt!

 

Claudette Laurent

Happy Birthday!

Pause GIF

Tenor

 

 

Chantale Mompoint

Happy birthday Frère Buteau

 

JoAnn Perou

Pause GIF

 

Yolene Cantave

Happy Birthday  To you Brother ! Thanks  for Everything . May God continue to Bless you . Love  You

 

 

Elda Cantave

Happy BirthdayBrother Tob!! Thank you for all your love and support

 

Michele Rigaud

Happy birthday Brother Bob. Blesings of health, joy and logevity.

 

Pi Ayiti

Bòn Fèt!

Ou toujou sonje fèt tout moun. Se pou Bondye beni w.

 

Didi Jeremie Williams Jeremie

Joyeux anniversaire béni frère Buteau !

 

Christian Fils-Aime

Happy Birthday!

 

Betty Desrosiers

Pause GIF

Tenor

 

  • Like

Reply

 

Valerie Armand

Happy Birthday

 

Bishop Sansaricq

Valerie Armand Thank you Sis

 

Monique Cadet

Happy Birthdayto my brother Tob and continuous blessings!!

 

Lonardi Philogene

Happy birthday Buteau

 

Clarel F Dorsainvil

Happy birthday!

 

Elsie Chery

Happy Birthday

 

Bishop Sansaricq

Elsie Chery Thank you

 

Ethlyne Ferrari

Happy and blessed birthday to you and many more years!

Active

 

Bishop Sansaricq

Ethlyne Ferrari Thank you Sis

 

Ruth Lamour

Happy Birthday and many more years of good health , wealth and happiness.

  • o

· 4d

Active

 

Bishop Sansaricq

Ruth Lamour Thank you

 

Bishop Sansaricq

Ruth Lamour Thank you Tl

View 1 more reply

 

Joujou Richard

Happy birthday brother, may God bless you

 

 

Bishop Sansaricq

Joujou Richard Thank you Sis

 

 

Bishop Sansaricq

Joujou Richard Thank you Sis

 

Anne Derilus

Happy birthday

 

 

Bishop Sansaricq

Anne Derilus Thanks Sis

 

Bishop Sansaricq

Anne Derilus Thank you

 

Martha Seide

Bénédictions et prières!

 

Bishop Sansaricq

Martha Seide Merci ma Soeur

 

Elda Cantave

Happy Birthday

 

Bishop Sansaricq

Elda Cantave Thank you Sis

 

Richard Preval

Happy birthday to you brother

 

Bishop Sansaricq

Richard Preval thanks

 

Maryse Augustin-Jason

Happy Birthday brother Tob May GOD bless You

Bishop Sansaricq

Maryse Augustin-Jason thank you

 

Bishop Sansaricq

Maryse Augustin-Jason Thank you Sis

 

Maryse Osias-Alvarez

Happy Birthday

 

Bishop Sansaricq

Thank you so much!

 

Rodeney Fils

Joyeux anniversaire, Frère Buteau.

Bishop Sansaricq

Rodeney Fils Thank you

 

 

Bishop Sansaricq

Rodeney Fils Thank you

 

Vierginat André

Bon fet frere Buteau! Se pou lagras Bondye kouvri w.

Bishop Sansaricq

Vierginat André Mercia soeur

 

Bishop Sansaricq

Merci ma Soeur

View 1 more reply

Active

 

Bishop Sansaricq

Thank you everyone

 

Elda Cantave

Happy Birthday

Berthilde Dufrene

Happiest Birthday Brother Buteau

 

Handerson Joseph

Joyeux anniversaire

 

Laurette Bernadin

Pause GIF

Tenor

 

Bishop Sansaricq

Berthilde Dufrene thank you

 

Bishop Sansaricq

Handerson Joseph Merci Professeur Joseph

 

 

Carrié Solages

Happy Birthday

 

Gina Seide

Joyeux Anniversaire frère Buteau.Que Dieu Te Bénisse

 

Magalie Qsias

Happy Birthday

 

Margarette Cesar

Happy Blessed Birthday Buteau.

 

Verline Legagneur

Bonne fête Buteau

 

Sabine Millien-Felix

Happy Birthday sending blessings

 

Carole Rigaud Depestre

Bonne Fête Buteau.

Pause GIF

GIPHY

 

See Translation

 

Annecie Audate

Happy birthday late my brother. Thank you so much for your Life. May God protect and bless you always and EVERYWHERE. Blessings and healthful.

 

Annecie Audate

Happy Birthday

 

Gold Dorval

Happy birthday to you, my brother. Keep up with your good work for the community at large. Hod bless you.

 

Marcelle Chery

Joyeux anniversaire Frère Buteau. Que Dieu continue de te protéger et qu’Il t’accorde Santé , Longévité, Paix et Joie dans la famille. Tu es un vrai apôtre.

Pause GIF

Tenor

 

 

Joelle Telasco

Bonne fête brother Tob. Bénédictions multipl

La synodalité c’est chercher ce qui nous construit ensemble comme Peuple de Dieu », par le card. Hollerich (texte complet)

« Un discernement pour que je n’instrumentalise pas le processus synodal »

OCTOBRE 10, 2021 14:40RÉDACTIONSYNODES

« La synodalité c’est entrer dans un « nous » toujours plus grand, c’est chercher ce qui nous construit ensemble comme communauté, comme Peuple de Dieu », a fait observer le cardinal Jean-Claude Hollerich S.J., Rapporteur général du synode 2021-2023, lors de la session inaugurale, samedi 9 octobre, dans la salle du synode, en présence de quelque 200 délégués de 4 continents.

Il a mis en garde contre le danger de toute manipulation: « Toute la dynamique du Synode doit être une offrande. Cette dynamique d’offrande ouvre nos oreilles à l’écoute, nous aide à vivre un vrai discernement pour que je n’instrumentalise pas le processus synodal pour mes propres fins, pour mes buts d’une Eglise telle que moi je la rêve et la désire, mais pour que mon rêve d’Eglise devienne notre rêve d’Eglise grâce à l’apport de mes sœurs et de mes frères. »

Voici le texte de l’intervention du cardinal l’archevêque de Luxembourg, président de la COMECE, prononcée en anglais.

AB

Cardinal Jean-Claude Hollerich S.J.

Rapporteur général du synode 2021-2023

 

Mon intervention est appelée salutation, je voudrais donc vous saluer tous ensemble ; évêques, prêtres, consacrés, laïcs, chrétiens de tous les continents, chrétiens assidus, chrétiens en marge de l’Eglise, chrétiens progressifs et chrétiens conservateurs… jeunes et ainés, hommes et femmes de toutes générations, sœurs et frères en recherche de Dieu, ou, simplement curieux.

En fait, ce n’est pas moi qui devrais vous saluer, nous devrions tous nous saluer les uns les autres.

Saluer quelqu’un signifie se rendre compte de sa présence, saluer quelqu’un signifie laisser l’autre entrer dans ma vie, signifie me laisser déranger pour une rencontre. Une Eglise synodale est une Eglise relationnelle, une Eglise de la rencontre.

Des rencontres nous les aurons, au niveau de différents groupes, au niveau des diocèses, au niveau des conférences épiscopales, au niveau des continents et finalement l’Assemblée Générale avec les pères synodaux en Octobre 2023 dans cette même salle. Nos rencontres ne sont pas des rencontres ponctuelles, mais des rencontres qui prévoient une durée dans le temps. Prendre du temps les uns pour les autres, marcher ensemble.

Quand on marche ; il faut que quelqu’un choisisse une direction de marche. Ce rôle incombe à l’Esprit Saint. Nous connaissons ces modes de procéder : parfois, comme à la Pentecôte, il est manifeste et remplit nos cœurs de joie et de clarté, une clarté qui éclaire et définit notre route. Bien plus souvent il nous laisse conduire notre route par des petites pièces d’un puzzle, un puzzle avec beaucoup de couleurs qui proviennent de tous mes frères et sœurs. Alors nous avons devant nous un devoir de discernement ; il faut choisir les bonnes pièces les unes après les autres, dans un certain ordre, avec la participation de tous.

C’est un puzzle gigantesque, où tous et chacun peuvent participer, en particulier les plus pauvres, les sans- voix, ceux qui sont aux périphéries. Si nous excluons des joueurs, le puzzle ne sera pas complet. C’est le Saint Esprit qui inspire nos interventions et qui nous mène à un accomplissement.

Quelques-uns de vous se diront : Oui, mais c’est ainsi que commencent les tentations du Malin, qui ne veut pas voir l’Eglise du Christ marcher ensemble.

Permettez-moi de donner quelques exemples de ces tentations. La liste n’est pas exhaustive, elle s’inspire, vous vous en doutez, de mon expérience personnelle.

« C’est une bonne idée, mais je n’ai pas le temps. J’ai mon agenda rempli. Quelqu’un d’autre devra le faire à ma place. »

« Cela semble une bonne idée, mais ce n’est pas sérieux. Nous connaissons la structure de l’Eglise et la vérité de son enseignement. » N’est-ce pas un moyen de nous faire avaler des changements déjà bien décidés en avance ?

« C’est une bonne idée, mais le temps est trop court, alors moi je ne ferai rien. »
« J’aime bien écouter l’opinion de quelques-uns, mais écouter l’expérience de tous ? Quelle utopie ! »

« Je ne veux pas de changement, les changements dérangent ma vie et mes plans pastoraux. » Je suis sûr que chacun de vous pourra compléter ma liste des tentations.

Nous allons donc commencer un chemin ensemble, une Eglise, un chemin où les bergers doivent écouter la voix des brebis.

L’écoute : l’écoute de la présence de Dieu, l’écoute, une démarche humble. Cela va à contresens d’une société comme la nôtre, où il faut se montrer, où il faut se réaliser soi-même. L’écoute est un passage d’un « moi » à un « nous ». L’écoute est une qualité divine.

Je dois avouer que je n’ai encore aucune idée de l’instrument de travail que je suis appelé à écrire. Les pages sont blanches, à vous de les remplir. La seule chose que je peux dire c’est que je ne m’y mettrai pas seul, un instrument de travail sur la synodalité ne peut venir que d’un travail d’un travail d’équipe « Où deux ou trois sont réunis dans mon nom, je serai au milieu d’eux ». Il s’agit d’un synode des évêques mais désormais pensé et proposé comme un processus impliquant tout le Peuple de Dieu. Car le processus synodal a non seulement un point de départ, mais également un point d’arrivée dans le Peuple de Dieu, sur lequel doivent, à travers le rassemblement de l’Assemblée des Pasteurs, se répandre les dons de grâce accordés par l’Esprit Saint. (cf EC7)

Permettez-moi donc de m’adresser à mes frères évêques.

Au moment de notre ordination on a tenu l’évangéliaire au-dessus de nos têtes ; pourtant nous ne proclamons pas l’évangile, nous écoutons l’évangile, proclamé par le diacre, la crosse en main. Nous écoutons l’évangile proclamé par celui qui est ordonné aux ministères des tables, des ministères des services concrets.

Nous ne sommes pas les maîtres de l’Evangile, nous en sommes les serviteurs. Notre écoute doit toujours inclure notre conversion à l’évangile, de l‘évangile qui est en même temps la parole vivante du Christ et la parole de l’Eglise. L’évêque peut seulement proclamer la Parole de Dieu dans son homélie après avoir été à l’écoute du Christ et de l’Eglise. C’est cette même attitude d’écoute qui caractérise notre rôle dans le chemin synodal.

Si nous voulons que l’Evangile du Christ en nous devienne action, nous devons passer par la prière. Des moments de silence ouvrent nos cœurs à l’écoute. Nous nous exposons à l’amour de Jésus qui fait fondre nos résistances.

Le chemin synodal en diocèse devra être ouvert par une prière vraie et profonde. Seule la prière peut nous mener à une attitude intérieure d’ouverture et de disponibilité (ce que l’on appelle l’indifférence) et à la paix pour faire des choix dans la liberté.

Prions pour une vraie communion. La communion avec Dieu, Père, Fils et Saint Esprit, nous ouvre à la communion de l’Eglise. La communion avec Dieu, Père, Fils et Saint Esprit, nous empêchera de faire du Synode un débat politique où chacun se bat pour son agenda. Voilà pourquoi notre chemin conduira à l’étape à travers laquelle notre Pape tirera les conclusions basées sur le Document Final du Synode des évêques qui sera le fruit de tout ce processus d’écoute et de discernement qui s’ouvre ce WE pour l’ensemble du Peuple de Dieu.

Nous pouvons y voir l’Eglise hiérarchique en œuvre. Nous pouvons aussi y voir une garantie pour la catholicité, c’est-à-dire de l’universalité du Synode, une garantie que nous ne sommes pas seulement en chemin avec un groupe d’amis, qui pensent comme moi. Pour revenir à l’image du puzzle, le puzzle ne sera complet que quand les joueurs des différents continents, des différentes réalités ecclésiastiques auront mis leur pièce.

La communion est la garantie de la participation et de la participation universelle.

La communion sans mission de durera pas dans le temps. Comme le Christ Jésus est envoyé par son Père, nous sommes envoyés. Avant d’entamer notre mission, il faut s’assurer du temps et de l’espace qui nous sont communs.

Nous allons vivre un moment de discernement en spirale vers le haut : d’une petite communauté vers le moment synodal mondial en passant par différentes étapes dans l’espace et le temps, un passage d’un

« moi » vers un « nous » toujours plus grand. Le discernement personnel s’élargit à un discernement communautaire et deviendra à la fin un vrai discernement ecclésial.

Chaque passage de niveau demande un retour à l’indifférence initiale. En effet, le discernement propre à chaque personne s’élargit, change tout en gardant l’apport d’un chacun et d’une chacune. Chaque passage de niveau demande un moment d’offrande, où chacun et tous peuvent ouvrir leurs mains et tout remettre au maître de la moisson.

C’est à Lui que nous remettons les fruits de notre écoute, de nos entretiens, de nos prières, de nos délibérations et de nos décisions. C’est un moment suprême de liberté spirituelle pour que Dieu puisse confirmer notre chemin.

Toute la dynamique du Synode doit être une offrande. Cette dynamique d’offrande ouvre nos oreilles à l’écoute, nous aide à vivre un vrai discernement pour que je n’instrumentalise pas le processus synodal pour mes propres fins, pour mes buts d’une Eglise telle que moi je la rêve et la désire, mais pour que mon rêve d’Eglise devienne notre rêve d’Eglise grâce à l’apport de mes sœurs et de mes frères. La synodalité c’est entrer dans un « nous » toujours plus grand, c’est chercher ce qui nous construit ensemble comme communauté, comme Peuple de Dieu.

Ce n’est pas en restant assis que nous pourrons discerner la volonté du Père. C’est en marchant ensemble que nous rencontrerons bien des carrefours et que nous devrons faire nos choix.

L’Eglise n’est pas autoréférentielle, elle est communion profonde, qui demande la participation de tous et est envoyée en mission.

Oui, c’est Dieu le Père qui devra accepter nos choix et qui nous envoie en mission.

Je souhaite à vous tous un bon chemin synodal et priez pour moi pour que je puisse bien remplir ma mission de rapporteur général de ce Synode.

 

 

Crise migratoire : après Daniel Foote, un autre fonctionnaire démissionne avec fracas au département d’Etat américain

Harold Koh, juriste progressiste, l’une des étoiles de sa génération, professeur de droit, ex-doyen de Yale University, revenu au Département d’État sous Joe Biden après y avoir servi au poste de conseiller légal de 2009 à  2013, a démissionné pour protester, à la suite de Daniel Foote, contre l’usage du dispositif 42 qui date de l’administration Trump pour expulser des Haïtiens de la frontière Sud des États-Unis. 

Publié le 2021-10-05 | lenouvelliste.com

1 / 1

Harold Koh (à gauche)

AFP

203Partages

Partager

Tweeter

Email

Harold Koh, haut fonctionnaire du service juridique au Département d’État Américain, a démissionné avec fracas et descendu en flammes l’utilisation du dispositif 42, basé sur des recommandations du CDC pour contenir la propagation de la Covid-19,  pour expulser les milliers d’Haïtiens qui étaient massés au Texas, à la frontière Sud des États-Unis.

Selon un mémo en date du 2 octobre dont la presse a obtenu copie, Harold Koh a qualifié le dispositif 42 « d’illégal », « d’inhumain » « et indigne de cette administration qu’il a fortement supportée », selon Politico. « Je crois que l’implémentation du titre 42 par cette administration continue de violer notre obligation légale de ne pas refouler des individus qui ont peur d’être persécutés, tués ou torturés, spécialement les migrants qui fuient Haïti BNH », a écrit Harold Koh dans ce mémo, ajoutant  que « des alternatives légales et plus humaines existent douloureusement ».

Harold Koh a souligné la « contradiction flagrante » dans le traitement donné par l’administration Biden en repoussant des milliers d’Haïtiens et une myriade d’autres alors qu’elle accueille les Afghans. Harold Koh, conseiller légal du Département d’État américain sous Obama de 2009 à 2013, a appelé à l’arrêt de ces vols pour expulser les Haïtiens sur la base du titre 42 pour annoncer aux gens où ils vont. Harold Koh, qui rejoint l’université d’Oxford, a encouragé l’administration Biden à évaluer la possibilité de fournir un statut à certains et à vérifier s’ils ont de la famille dans d’autres pays.

En dépit des dissensions internes, la Maison-Blanche, s’appuyant sur le CDC, a indiqué que l’administration a les mains liées et est obligée d’appliquer le titre 42 remontant à  l’administration Trump. Le CDC qui a émis le dispositif 42 a indiqué samedi qu’il est encore nécessaire à cause des risques de contamination dues à la Covid-19.

Plus de 5000 Haïtiens sont dans le processus d’expulsion ou de déportation

Un officiel du Département d’État cité par Politico a indiqué que Harold Koh resterait consultant au Département d’État et que son départ d’un travail au quotidien a été longtemps planifié. M. Harold Koh, contacté par Politico, n’a pas fait de commentaire.

La situation sécuritaire en Haïti s’est détériorée. Les gangs ont étendu leur contrôle sur plusieurs points du territoire. Haïti a été frappée par un séisme de magnitude 7.2 qui a fait plus de 2000 morts dans le Sud du pays. La démission fracassante de Harold Koh, comme celle de l’envoyé spécial Daniel Foote, remet au devant de la scène les divisions qui traversent l’administration Biden qui applique cette politique controversée vis-à-vis des Haïtiens.

L’assaut donné par des gardes-frontière, à cheval, lances en main, avait provoqué émoi, colère et condamnation. Si du président Joe Biden au secrétaire de la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas, les condamnations du comportement des gardes-frontière ont été sans équivoque, l’administration a poursuivi les expulsions massives. « Avec une profonde déception et des excuses à ceux qui recherchent des changements cruciaux, je démissionne de mon poste d’envoyé spécial pour Haïti, avec effet immédiat. Je ne serai pas associé à la décision inhumaine et contre-productive des États-Unis d’expulser des milliers de réfugiés haïtiens et d’immigrants illégaux vers Haïti, un pays où les responsables américains sont confinés dans des complexes sécurisés en raison du danger que représentent les gangs armés contrôlant la vie quotidienne », avait écrit  Daniel Foote dans sa lettre de démission au chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken. Il avait fustigé l’approche politique américaine envers Haïti qu’il juge « profondément imparfaite ».

Le week-end dernier, l’administration Biden avait envoyé deux émissaires en Haïti. L’un d’eux, en réaction aux mauvais traitements infligés aux ressortissants Haïtiens à Del Rio, avait présenté des excuses. « Je veux présenter nos excuses. Je veux préciser que ces gens n’ont pas reçu d’ordre du département de la Sécurité intérieure. Le secrétaire à la Sécurité intérieure, après avoir visionné ces images, a présenté ses excuses et donné des directives pour que cela soit rectifié.

Les migrants venus d’Haïti et tous les migrants en général doivent être traités avec dignité », a déclaré Juan Sebastien Gonzalez, assistant spécial auprès du président Biden et directeur principal du Conseil national de sécurité pour les Amériques.

 

 

 

 

 

 

 

 

Proverbes

Men Pov se Bous Bondye

Ou Pa toufe Dife avek Pay

Nanpwen Woz san Pikan

Nanpwen glas soley pas fonn

Pousyè pa leve san van

Latest News-October 2 , 2021

 

 

TWENTY SEVENTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (Oct. 3rd, 2021)

Gn. 2, 18-24, Ps. 128, Heb. 2, 9-11; Mt. 10, 2-16.               

By  Mgr Andre

 

The topic of Divorce and Marriage is raised in today’s Scripture readings. Some heard-hearted Pharisees wanted to trap Jesus and make him speak against Moses who allowed divorce to take place. “Is it allowed to divorce one’s wife?’ they asked Him!

 

In his answer, Jesus refers to the book of Genesis and stresses the following:

  1. God in the beginning made us in his image and likeness and made us “MALE and FEMALE.” In this therefore there is a mystery of complementarity. “The man shall leave his father and mother and cling to his wife and the two shall be one flesh.”

Therefore, from this first statement we understand that the relationship of the two sexes is meant above all to be a relationship of love, complementarity and unity.

  1. Man therefore ought not separate what God has joined, Jesus concludes.
  2. St Paul will also teach that Jesus loves the CHURCH as a husband loves his wife. The mutual love of husband and wife is designed to mirror Jesus’ love for the Church.

 

We are challenged by this teaching. In every age, including our own, people tend to desecrate sexual pleasure and reduce it to a game. Its role and meaning are blatantly denied. Children conceived from casual sexual contacts are frequently thrown away like discarded waste.  The value of family life is trampled underfoot. Huge social problems result from this decadent, short-sighted use of sexuality that excludes LOVE and COMMITMENT and eliminates FAMILY.

                   THE CRUCIAL IMPORTANCE OF FAMILY IS HIGHLIGHTED!

May we realize that we have been created by a GOD OF LOVE and MADE for LOVE. When LOVE is flushed out of HUMAN RELATIONSHIP, the world becomes a jungle.  Jesus calls us to highly honor MARRIAGE and life-long commitment. LOVE is our FIRST VOCATION!

 

VINGT-SEPTIÈME DIMANCHE ORDINAIRE DE L’ANNÉE (3 Octobre 2021)

 

 

Des Pharisiens au Coeur méchant posent à Jésus une question brulante. “N’a-t-on pas le droit de congédier sa femme?” demandent-ils.  Ils connaissaient la position de Jésus mais voulaient

l’amener a contredire Moise publiquement car ce dernier accordait le droit au divorce.    

 

Jésus dans sa réponse souligne le point suivant: Dieu qui est amour nous a fait à son image et à sa ressemblance. Il nous a aussi faits “HOMMES ET FEMMES’ établissant ainsi une COMPLEMENTARITÉ ENTRE LES DEUX SEXES. “l’HOMME QUITTERA SON  PÈRE ET SA MÈRE AT S’ATTACHERA À SA FEMME ET LES DEUX DEVIENDRONT UNE SEULE CHAIR. QUE L’HOMME NE SÉPARE DONC PAS CE QUE DIEU A UNI.” Le divorce apparait ainsi comme un outrage à la vision primitive du Créateur.

St Paul dans ses épitres décrit le couple comme UN MIROIR des relations du Christ et de l’Eglise. Le Christ aime l’Eglise comme un mari aime sa femme. Le mariage est donc un grand mystère! Quand sa valeur est méconnue, le désordre s’installe dans la société! Frères et Soeurs, HONOREZ VOTRE MARIAGE!  Comme chrétiens, notre première vocation est celle d’aimer. Le mariage est le lieu par excellence ou se vit l’AMOUR FÉCOND!

Mgr. Pierre Andre Pierre

Pensée de la Semaine:  La reussite est le fruit du travail  , du courage  et de l’intelligence

Citation d’internaute

Tayeb Bendjelti

Thought of the Week: Success is the result of hard work, courage and intelligence

  

Internet user quote

Tayeb Bendjelti

Pensamiento de la semana: el éxito es el resultado del trabajo duro, el coraje y la inteligencia

Hommage au regretté Bishop Guy Sansaricq

 

Le mercredi 6 octobre 2021 sera le 87ème anniversaire de naissance du regretté Bishop Guy Sansaricq. Ce dernier aimait répéter le verset 10 du Psaume 90 pour ses proches : ‟Les jours de nos années s’élèvent à soixante-dix ans, et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans ; et l’orgueil qu’ils en tirent n’est que peine et misère, Car il passe vite, et nous nous envolons”.

 

 

Je profite de l’occasion pour vous rappeler que le 5 octobre sera l’anniversaire de naissance de la regrettée de Sr Marcelle Fils-Aimé, FdM, ancienne secrétaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien et la première secrétaire du Père Guy Sansaricq à la Paroisse du Sacré-Cœur à Queens (Cambria Heights). Sr Marcelle, cette sainte femme douée d’une grande sagesse, a tout fait pour aider le Centre National de l’Apostolat Haïtien à aller dans la bonne direction dans un moment très difficile où beaucoup de gens commençaient à abandonner le navire du Centre National.

 

Bishop Guy Sansaricq, cet homme d’église, de prière, doué de grandes relations humaines, a tout fait pour aider ses frères et sœurs pendant son pèlerinage terrestre dans son ministère sacerdotal et épiscopal. Il avait toujours démontré son grand amour pour son pays Haïti et sa ville natale Jérémie et manifestaient toujours des positions ouvertes et courageuses pour son pays.

 

L’un des points forts de Bishop Guy étaient sa grande confiance dans son équipe et sa grande force de pardonner les autres, même dans les moments les plus difficiles de sa vie car il savait que le pardon est la dernière forme de l’amour. Bishop Guy est allé sur la pointe des pieds mais nous devons travailler et nous mettre ensemble pour continuer son testament et garder sa mémoire vivante.

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité a profité du 87ème anniversaire de Monseigneur Guy Sansaricq pour avoir une émission en son honneur. Dans ce panel on avait la chance d’avoir plusieurs personnes qui étaient très proches de Bishop Guy. Le Père William Smarth, un grand ami de longue date du Père Guy était parmi les panélistes, il a parlé de sa grande rencontre avec Guy en l’année 1947 à Mazenod (Sud d’Haïti) et de son ministère avec Père Guy aux États-Unis.

 

Le Père Jean Augustin François était aussi parmi les panélistes. Il a parlé de son expérience avec Bishop Guy à la paroisse du Sacré Cœur et a souligné que la force de Bishop Guy était dans la prière.

Comme panélistes, on avait entre autres Dr Éric Jérôme, Marie Monique Charlot, Florence Marc Charles et Margaret Tanéus. Tous ont parlé de leur expérience et de leur relation de travail avec   Bishop Guy Sansaricq. Mgr Pierre André Pierre était présent à cette rencontre, il avait la prière du début et de la fin. Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission : https://youtu.be/biXZZxCD0So.

L’anniversaire de naissance de Bishop Guy sera une journée de réflexion et de méditation pour tous ceux et celles qui ont travaillé avec lui, ce saint de la porte d’à côté qui a tout fait pour suivre Jésus au cours de sa vie terrestre.

 

Brother Tob

 

TRIBUTE TO THE LATE BISHOP GUY SANSARICQ

 

 

     October 6, 2021 will be the 87th birthday of the late Bishop Guy

Sansaricq. Bishop Guy Sansaricq liked to repeat verse 10 of Psalm 90 for his relatives to remind them that only the most robust live over 80 years!

“10 The days of our life are seventy years,
or perhaps eighty, if we are strong;
even then their span[d] is only toil and trouble;
they are soon gone, and we fly away.”

 

     We also take this opportunity to remind you that October 5, 2021 will be the birthday of the late of Sr. Marcelle Fils-Aimé FdM., former Secretary of the National Center for the Haitian Apostolate and the first Secretary of Father Guy Sansaricq at the Parish of Sacred Heart. I continue to remember Sr. Marcelle, this holy woman endowed with great wisdom and who did everything to help the National Center for the Haitian Apostolate to go in the right direction at a very difficult time when many people were involved began to abandon the ship of the National Center for the Haitian Apostolate.   We pray: “Manmie Marcelle do not forget to intercede for the National Center for the Apostolate, I know your great admiration for the late Bishop Sansaricq and all the dedication you have put in with a great spirit of detachment and abnegation during your ministry at the National Center of Haitian Apostolate.”

 

      We remember, Bishop Guy Sansaricq, a priest of prayer and who knew how to initiate and maintain great human relations who did everything to help his brothers and sisters during his Earthly pilgrimage in his priestly and Episcopal ministry. The late Bishop Sansaricq has always showed his great love for his country Haiti and his Haitian hometown, Jeremie. He opened and courageous positions for his country.

 

          Bishop Guy’s strengths were two-fold: great confidence in his team and his great strength to forgive others even in the most difficult times of his life because he knows that forgiveness is the highest form of love. Though he is not physically present with us for his 87th birthday this year of 2020, we know he is living in communion with God and all our Haitian ancestors. He continues to be concerned about us and continues to pray and intercede  for the National Center for the Haitian Apostolate.

It’s true Bishop Guy walked with a light foot  but he worked hard to help Haitians immigrants in America to discern and act in accord with God’s will for us!  We must continue to come together to discern and continue Bishop Guy’s  mission and to keep our memory of him alive.

 

The staff of Radio Telé Solidarité took advantage of our 87th birthday to have a program in honor of Bishop Guy. In this panel we were lucky several people who were very close to Bishop Guy. Father William Smarth, a longtime close friend of Father Guy was among the panelists, who spoke of his great meeting with Guy in 1947 in Mazenod, his ministry with Father Guy in the United States.

 

       Father Jean Augustin Francois was also among the panelists, he spoke of his experience with Bishop Guy at the parish of the Sacre Coeur.  He stated emphatically that Bishop Guy’s strength was in prayer. Bishop Guy was very rooted and centered in prayer.

     

 

 

 

Dr. Eric Jerome, Marie Monique Charlot, Florence Marc Charles and Margaret Taneus were among the panelists. All spoke of their experience and their working relationship with Bishop Guy Sansaricq

Msgr. Pierre André Pierre was led the prayer at the beginning and the end. Click on this link to listen to this program: https://youtu.be/biXZZxCD0So.

Bishop Guy’s birthday will be a day of reflection and meditation for all those who have worked with Bishop Guy Sansaricq, this saint of the side door and who did everything to follow Jesus during his Earthly life.

 

Brother Tob

 

 

 

Fête Patronale de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets

 

 

 

Le jeudi 7 octobre prochain sera la fête Notre-Dame du Rosaire à la Croix-des-Bouquets. C’est toujours une occasion pour les cruciens et cruciennes qui sont un peu partout de penser à leur ville natale. Jadis la fête Notre-Dame du Rosaire à la Croix-Des-Bouquets était toujours célébrée le premier dimanche du mois d’octobre. C’est sous le leadership du Révérend Père Pierre A. Sainvil, curé de la paroisse de 1992 à 1998 qu’on commença à célébrer cette fête à la Croix-des-Bouquets le 7 octobre, telle qu’elle est prévue dans le calendrier liturgique.

Rappelons que Croix-des-Bouquets fut érigée en Paroisse en l’année 1683. Elle est reconnue commune jusqu’en l’année 1959. Elle est l’une des plus anciennes paroisses de l’archidiocèse de Port-au-Prince. Dans moins de 2 ans la paroisse célébrera son 340e anniversaire d’existence. Ce sera une autre opportunité pour beaucoup de gens de passer visiter la paroisse.

Le groupe Pitit Mannman Wozè de la paroisse Notre-Dame du Rosaire de la diaspora pense qu’il est nécessaire de rénover la toiture de sa paroisse avant cette grande célébration. Le devis de la toiture s’élève à 144.080.92$. Nous sommes à la recherche de 100 personnes qui peuvent accepter de donner une contribution de 500,00$ et plus dans notre campagne de levée de fonds pour la paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets. L’église paroissiale est un grand patrimoine pour la communauté de la Croix-des-Bouquets. Ensemble nous pouvons donner un autre visage à cette église pour son 340ème anniversaire d’existence.

 

Le groupe Pitit Manman Wozè de la diaspora exhorte tous les fils et filles de la Croix-des-Bouquets à prendre une part active à cette campagne de levée de fonds pour le projet de la rénovation de la toiture de notre église paroissiale. Ensemble nous pouvons réaliser ce projet. Oui nous sommes capables et le groupe Pitit Manman Wozè de la diaspora fera tout ce qui est en son pouvoir pour travailler main dans la main avec le nouveau Curé de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets, le Père Géto Jacques, pour la réalisation de certains projets pour le 340ème anniversaire de cette paroisse que nous aimons tous.

Enfin nous souhaitons Bonne fête, Notre Fête, Notre-Dame du Rosaire spécialement à tous les cruciens et cruciennes.

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fè Notre Dam di Wozè nan Kwadèboukè

 

 

Jedi 7 oktòb kap vini la a se ap fèt Notre Dam di Wozè ki nan Kwadèboukè. Fèt sa a se toujou yon opòtinite pou moun Kwadèboukè yo ki tout kote sou latè panse ak vil yo a. Nan tan lontan, fèt Notre Dam di Wozè ki nan Kwadèboukè te toujou selebre premye dimanch mwa oktòb. Se sou lidèchip Pè Pierre Sainvil, ki te Kire pawas Not Dam Di wozè de 1992 a 1998, ke fèt sa a te kòmanse selebre nan Kwadèboukè 7 oktòb, jou fèt la menm.

Li bon pou nou sonje ke Kwadèboukè te vini yon Pawas nan ane 1683, li vin komin ofisyèlman nan ane 1959. Li konsidere kòm youn nan pawas ki pi ansyen nan achidyosèz Pòtoprens. Kidonk nan mwens pase 2 zan Pawas la pral selebre 340e anivèsè fondasyon l. Se ap ankò yon lòt opòtinite pou nou vini vizite pawas nou e tou pou ede pawas la.

 

Gwoup Pitit Mannman Wozè pawas Notre Dam di Wozè ki lòt bò dlo panse ke li nesesè pou refè twati pawas la anvan gwo selebrasyon sa a. Estimasyon do kay la se $ 144,080.92. Nou ap chèche 100 moun ki dakò bay yon kontribisyon de $ 500.00 e plis ankò nan kanpay pou ranmase kòb pou refè do kay legliz Notre Dam di Wozè ki nan Kwadèboukè. Legliz pawas la se yon gwo eritaj pou moun kominote Kwadèboukè. Ansanm nou kapab e nou ka bay legliz sa a yon lòt figi a pou 340yèm anivèsè egzistans sa a.

 

Gwoup Pitit Manman Wozè ki nan diaspora a ankouraje tout pitit gason ak pitit fi Kwadèboukè pou pran yon pati aktif nan kanpay ranmase lajan sa a pou renovasyon twati legliz pawas nou an. Ansanm nou ka reyalize pwojè sa a. Wi nou kapab e gwoup Pitit Manman Wozè dyaspora a ap fè tout sa ki nan pouvwa li pou travay men nan men ak nouvo Kire Pawas Notre Dam di Wozè Kwadèboukè, Pè Geto Jacques, pou reyalizasyon kèk pwojè pou 340e anivèsè pawas sa a. Nou tou profite pou nou swete Bòn fèt Notre Dam Di Wozè espesyalman a tout moun Kwadèboukè.

 

Frè Tob

 

 

PATRON SAINT OF THE PARISH OF OUR LADY OF THE ROSARY OF THE CROIX-DES-BOUQUETS

 

          October 7 will be the feast of Our Lady of the Rosary at Croix-Des-Bouquets. It is always an opportunity for the Crucians who are everywhere to think of their hometown of La Croix-Des-Bouquets.

In the past, the feast of Our Lady of the Rosary at Croix-Des-Bouquets is always celebrated on the first Sunday of October. It is on the leadership of Father Pierre Sainvil, who was parish priest of Notre Dame du Rosaire de la Croix des Bouquets from 1992 until 1998 that this feast began to be celebrated on October 7,  the feast day of Our Lady of the Rosary at Croix-Des-Bouquets

Croix-des-Bouquets was erected as a Parish in the year 1683, it was recognized as a common one only in the year 1959. It is one of the oldest parishes in the archdiocese of Port-au-Prince. So in less than 2 years the parish will be celebrating its 340th anniversary of existence. It will be another opportunity to visit your parish.

 

        The Pitit Mannman Wozè group of the parish of Our Lady of the Rosary of the Diaspora thinks that it is necessary to renovate the roof of their parish before this great celebration. The roof estimate is $144,080.92. We are looking for 100 people who can agree to give a contribution of $500.00 and more in our fundraising campaign for the parish of Notre Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets. The parish church of Croix-des-Bouquets is a great heritage for the Community of Croix-Des-Bouquets, together we can give another face to this Church for this 340th anniversary of existence

The Pitit Mannman Wozè urges all sons and daughters of the Croix-Des-Bouquets to take an active part in this fundraising campaign for the renovation of the roof of our parish church. Together we can realize this project. Yes we are capable and the Pitit Manman Wozè group of the diaspora will do everything in its power to work hand in hand with the new Parish Priest of Croix-Des-Bouquets Father Geto Jacques, for the realization of certain projects for the 340th Anniversary of this parish that we all love. Finally, we wish Happy Feast Our Feast of Our Lady of the Rosary to all Crucians. —

 

Brother Tob

 

 

 

LE CENTRE NATIONAL DE L’APOSTOLAT HAÏTIEN EST EN DEUIL

RÉVÉREND PÈRE ISAIE JEAN-LOUIS EST PARTI

 

Le Révérend Père Isaïe Jean-Louis nous a quitté subitement ce 30 septembre 2021, à l’hôpital Elmhurst de Queens dans la ville de New-York.

 

Né à Pilate dans le Nord d’Haïti le 30 décembre 1959 des époux Magloire Jean-Louis et Foricia Forestal, Père Isaïe était l’aîné d’une fratrie de 5 enfants, dont 4 filles :

Marie Thérèse Jean-Louis, Claudette François, Alionne Jean-Louis décédée et Myrienne Jean-Louis

 

Ordonné Prêtre en l’année 1989 pour l’Archidiocèse du Cap-Haitien, il exerce dans un premier temps son ministère sacerdotal dans son pays. Par la suite, il fait aussi un ministère à New-York, au cours duquel il a particulièrement accompagné des malades à titre d’aumônier d’hôpital.

 

Monseigneur Pierre André Pierre, au nom de centre National de l’Apostolat Haïtien présente ses sincères condoléances:

 

–         A sa famille : ses trois sœurs encore vivantes, Marie Thérèse Jean-Louis, Claudette François, et Myrienne Jean-Louis ; ses neveux et nièces: Lorcie Prévilon, Wilner Auguste, Rose André Myrtil, Lovely Jean Louis et Wilson Prévilon ;

–         A son Excellence Monseigneur Launay Saturné, Archevêque du Cap-Haitien et à tous ses confrères Prêtres de cet Archidiocèse ;

–         Aux Prêtres de sa promotion de l’année 1989 au Grand Séminaire Notre-Dame d’Haiti ;

–         Aux Confrères qui furent ses compagnons durant son ministère dans le diocèse de Brooklyn, en particulier l’actuel Curé de la paroisse Saints Innocents et Notre-Dame du Refuge, le Révérend Père Luçon Rigaud qui l’hébergeait et le Révérend Michel Pierre-Louis le vicaire de cette dite paroisse.

–         Et à tous les fidèles qu’il a servis ici et là au cours de son ministère et qui l’ont aimé.

 

Puisse le Seigneur Jésus, chemin, vérité et vie (Jean 14,6) accueillir le Père Isaïe Jean-Louis dans la joie de son Royaume.

Les détails concernant les funérailles du Révérend Père Isaïe Jean-Louis,  en Haïti, seront annoncés ultérieurement.

 

 

Msgr. Pierre André PIERRE

 

 

Precision sur la date des funérailles

Annoncée par Père Luçon Rigaud

Brethren,

 

My dear friends,

As you may already hear about the death of Fr. Isaie two days ago, I was writing to keep you posted on his funeral services that were supposed to take place on Saturday, October 9 at one p.m.at our lady of refuge at 11 a.m.

 

The reason for this is because of the synod conference on Saturday at the cathedral at 11 a.m. To make it easier for all of us and his relatives to attend, we defer father’s Isaie funeral mass for Monday, October 11 at 7 p.m.

 

The viewing will start at 5 p.m. Following the funeral services, the body will return to the funeral home on Monday. The body will be transferred to Haiti on Thursday, October 14th, and the funeral will be held on Saturday, October 16, in the cathedral of cap Haitian.

 

Parishioners are welcome to donate financial aid to support the Jean Louis family in Haiti by using the parish name ( OLR) to send their checks. More information will be given to you as we finalize everything.

 

Pardon me for this late text, but I wanted to share this information with you to motivate the parishioners tomorrow.

 

Peace,

 

Sincerely,

Fr. Lucon Rigaud

Démission d’un évêque de New York, blanchi d’accusations d’abus sexuels

L’évêque de Brooklyn Nicholas DiMarzio. GREGORY A SHEMITZ / REUTERS

 

L’évêque de Brooklyn Nicholas DiMarzio a officialisé mercredi 29 septembre sa démission et son remplacement par un prêtre new-yorkais, un mois après que le Vatican l’eut blanchi d’accusations d’abus sexuels datant d’il y a un demi-siècle. «Aujourd’hui, j’accueille l’évêque Robert Brennan désigné comme le huitième évêque de Brooklyn. Je connais l’évêque Brennan depuis des années et j’ai une grande confiance en sa capacité à diriger le diocèse», a écrit sur Twitter Nicholas DiMarzio, 77 ans, dont le pape Francis avait accepté plus tôt la démission.

À lire aussiÉtats-Unis : les catholiques sous le choc après les révélations sur les prêtres pédophiles

 

D’après des médias américains, Robert Brennan, est natif du Bronx, un des quartiers de New York, et, à 59 ans, il est depuis 2019 l’évêque de Colombus, dans l’Ohio. La télévision NBC rappelle mercredi que le 1er septembre l’Église catholique de New York avait annoncé la fin d’une enquête du Vatican contre Mgr DiMarzio. D’après les conclusions de cette enquête, les allégations d’abus sexuels portées contre l’évêque n’avaient pas «un semblant de vérité».

Deux hommes affirment pourtant que le prêtre a abusé d’eux dans le New Jersey il y a 50 ans quand ils étaient mineurs, ce que l’intéressé a toujours nié. Leur avocat, Mitchell Garabedian, a répondu par communiqué que «la retraite de l’évêque DiMarzio n’entravera pas la poursuite des deux plaintes au civil». Il a jugé l’enquête de Rome «biaisée et faite par une cour vaticane juge et partie avec une décision prise par avance».

Brooklyn Diocese Bishop Nicholas DiMarzio resigns; Bronx native to head the diocese

Wednesday, September 29, 2021 6:19PM

EMBED <>MORE VIDEOS 

 

Pope Francis has accepted the resignation of Brooklyn Diocese Bishop Nicholas DiMarzio.

NEW YORK CITY (WABC) — Pope Francis has accepted the resignation of Brooklyn Diocese Bishop Nicholas DiMarzio and named Bishop Robert Brennan of Columbus, a Bronx native, to head the diocese.

The move came weeks after a Vatican investigation cleared DeMarzio of sexual abuse allegations.

Recent Stories from ABC 7 NY

Top ArticlesREAD MOREAmerican Airlines vaccine mandate issued foremployees; Alaska, JetBlue also requiring COVID shots

 

DiMarzio is 77 years old, two years beyond the normal retirement age for bishops. He submitted his resignation when he turned 75 on June 16, 2019, as required by Canon Law.

That resignation was accepted Wednesday by Pope Francis.

Get breaking news alerts from Eyewitness News delivered to your inbox

Sign up for our breaking newsletter

By providing my email address, I agree to the Terms of Use and acknowledge that I have read the Privacy Policy.

Sign me up

“In the selection of Bishop Robert Brennan, the Holy Father has called upon a native New Yorker to return to lead the faithful of Brooklyn and Queens,” DiMarzio said in a statement. “On behalf of the Diocese of Brooklyn, I welcome Bishop Brennan who I have known for many years, with confidence in his ability to lead our Catholic community and build upon the pastoral achievements we have made. It has truly been an honor to serve as Bishop of the Diocese of Brooklyn for 18 years.”

ALSO READ | Diocese of Brooklyn’s 2020 lawsuit against New York’s COVID restrictions denied by judge
Two men had separately claimed DiMarzio abused them a half century ago, when he was a priest in New Jersey. He still faces civil lawsuits in those cases.

Brennan, 59, was born in the Bronx and raised in Lindenhurst, on Long Island. He attended Our Lady of Perpetual Help Catholic School in Lindenhurst and St. John the Baptist Diocesan High School in West Islip and earned a Bachelor of Science degree in mathematics and computer science from St. John’s University in Queens.

Bishop Robert Brennan of the Diocese of Columbus, Ohio, a Bronx native, has been named by Pope Francis to head the Diocese of Brooklyn, New York.

Photo courtesy of Diocese of Columbus

“I came to know amazing people in the Diocese of Columbus and there is a tremendous sadness in leaving them behind,” Brennan said. “As I prepare for a return to New York, I am ready and eager to embrace the people of Brooklyn and Queens as their pastor. Knowing we are loved by Jesus, we will strive to show others his face, bearing the Joy of the Gospel and the Splendor of Truth. In the end, that’s what it is all about – in Columbus, Brooklyn, and around the world.”

Cardinal Timothy Dolan, who as archbishop of New York is the responsible for both the Brooklyn and Rockville Centre dioceses, welcomed Brennan back home.

ALSO READ | Equity Report: Racial gaps in health insurance in New York City

EMBED <>MORE VIDEOS 

 

COVID-19 doesn’t discriminate against who gets sick, but some some groups have been hit harder. And they’re the most likely not to have insurance.

“During my over 12 years as archbishop of New York, I have come to know him as a fine priest and bishop, a warm individual, and a good friend,” Dolan said.

Dolan, who had appointed an outside firm to investigate DiMarzio, thanked the bishop for his “zeal and dedication” in leading the Brooklyn diocese for 18 years and said he would continue to be a source of wisdom for the New York church.

(The Associated Press contributed to this report)

 

 

Memorial Mass For Bishop Sansaricq  at St Jerome Parish Click on the link to listen the mass:

https://youtu.be/4F7pLSWtLMs

 

Proverbes

Dlo ki Kouri pa pote Kras

Flatè Pi Danjere pase kouto de bò

Poul Kouche Bonè, se pou pa ganyen kont

Parese, se Frè  mandyan

 

 

National Center of The Haitian Apostolate-Latest News-September 26, 2021

VENNSIZYÈM DIMANCH NAN TAN SENP (26 Septanm 2021)

Nonm 11, 25-29; Sòm 19; Jak 5, 1-6; Mak. 9, 38-43. 45. 47-48.

Gen de leson ki soti nan tèks biblik jodiya:

 

Premyèman, Jezi mande nou pou nou ouvri kè nou, pou nou pa rete prizonye nan prejije nou yo, nan lespri fèmen nou yo, ki fè nou pa wè pi lwen pase sa ki sou kote nou, moun ki pwòch nou, klib nou yo, pati politik nou yo, legliz nou yo. Bondye Granmèt la renmen tout moun, epi pafwa li itilize moun ki trè diferan de nou pou fè bon zèv. Li vle vide lespri li sou tout moun. Yon vè dlo yo bay avèk lanmou pap ale san rekonpans. Pa prese trete etranje ou rankontre kòm yon lènmi!

 

Alòske Jezi montre li bon pou tout moun epi li envite nou pou nou akeyi lòt moun, li montre tou li pa dakò ditou avèk moun k ap fè koripsyon sou timoun. Moun konsa ta merite pou yo mete yon wòch nan kou yo epi jete yo nan lanmè. Li kontinye fè yon diskou ki rèd, kote li kondane avès fòs rezon ki koze move zaksyon sa yo: “Si se je ou ki lakòz ou tonbe nan peche, rache li soti! Si se pye ou, oswa bra ou ki lakòz ou fè mal, koupe l ! Pito ou antre nan syèl la ak yon sèl grenn je, yon sèl bra. Pito ou enfim pase pou yo jete ou nan lanfè ak tout kò ou.

 

Se pa jwèt! Fè serye! Gen desizyon nan lavi a yon moun dwe kapab pran! Bondye ba nou don entelijans ak rezon. Li ba nou LAGRAS li, pou nou simonte feblès nou yo. Jezi rele nou nan verite a ak limyè a. Poukisa pou nou pèsiste nan chemen ki mal la? Desten etènèl nou an depann de CHWA nou an!

Lè ou fè BYEN ou jwenn rekonpans. Men lè ou fè MAL, ou jwenn chatiman ak pinisyaon! CHWAZI JEZI EPI W AP VIV POU TOUT TAN!

 

 

TWENTY-SIXTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (September 26th, 2021)

Nm. 11, 25-29; Ps. 19; Jas 5, 1-6; Mk 9, 38-43. 45. 47-48.

Two lessons come forth from today’s readings:

 

First, we must be open-minded knowing that the Lord works with whomever he wishes. Do not look down on people who do not belong to your circle, your club, your party, your Church. Good deeds sometimes come from unexpected corners. A glass of water generously given by a total stranger will be rewarded by God. One you dislike may be pleasing to God!

 

While Jesus is always gentle and loving, he becomes very harsh toward those who abuse of children, those who corrupt and deprave innocent souls. He even went on stating that those guilty of such odious crimes should be thrown in the sea with a stone around their neck. If the eye, or the leg or any part of the body causes one to sin, you should cut it off, for it is preferable to go crippled to heaven than to be thrown in hell with your whole body.

 

Good deeds are rewarded but heinous crimes are severely punished. The Lord of all love made us in his image and likeness. After mankind’s sin Jesus pleaded with us to repent! As we are FREE people, our eternal destiny will depend on the CHOICE we make. Stop being stubborn! Reject your narrow-minded prejudices! CHOOSE JESUS AND BE SAVED!

VINGT-SIXIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (26 Septembre 2021)

Nom 11, 25-29; Ps. 19; Jc 5, 1-6; Mc. 9, 38-43. 45. 47-48.

 

Accueillons deux leçons à partir des textes bibliques d’aujourd’hui :

 

D’abord Jésus nous demande d’ouvrir nos cœurs, de ne pas rester prisonniers de nos préjugés, de nos esprits fermés, cantonnés dans nos cercles étroits, nos clubs, nos partis politiques, nos églises. Le Seigneur aime tout le monde et se sert parfois de personnes très différentes de nous pour accomplir de bonnes œuvres. Il désire verser son esprit sur toute chair.  Un verre d’eau donné avec amour ne restera pas sans récompense. Qu’on ne se dépêche pas de traiter comme ennemi l’étranger que l’on rencontre !

 

Jésus qui nous invite à être accueillants, se révèle soudainement extrêmement sévère vis-à-vis de ceux qui corrompent les enfants. On devrait leur mettre une pierre au cou et les jeter à la mer, dit-il. Il continue son discours avec la même véhémence : “Si ton œil est pour toi cause de péché, arrache-le ! Si ton pied ou ton bras t’entrainent à faire le mal, coupe-les ! Il vaut mieux entrer au ciel borgne, manchot ou estropié plutôt que d’être jeté en enfer avec le corps tout entier.

 

Pas de badinage ! Soyons sérieux ! Il y a des choix dans la vie que l’on doit être capable de faire !  Nous sommes doués d’intelligence et de raison.  LA GRACE nous est offerte pour vaincre notre faiblesse radicale. Jésus nous appelle à la vérité et la LUMIÈRE. Pourquoi persister sur les Chemins du mal ?   Notre destinée éternelle dépend de notre CHOIX !

LE BIEN EST RÉCOMPENSÉ MAIS LE MAL EST PUNI ! CHOISIS JESUS ET VIS À JAMAIS !

 

 

 

 

Pensée de la Semaine: Il n’ya point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat.

2053 Citation de célébrité

Jean-Jacques Rousseau

Artiste, Auteur d’ouvrages philosophiques, écrivain, Philosophe (1712 – 1778)

Thought for the Week: There is no happiness without courage, and no virtue without a fight.

  2053 Celebrity Quote

Jean-Jacques Rousseau

Artist, Author of philosophical works, writer, Philosopher (1712 – 1778)

Pensamiento de la semana: No hay felicidad sin coraje, ni virtud sin lucha.

  2053 Cita de celebridad

Jean-Jacques Rousseau

Artista, autor de obras filosóficas, escritor, filósofo (1712-1778)

THE SITUATION OF THE HAITIANS AT THE TEXAS BORDER

A STATEMENT OF THE HAITIAN APOSTOLATE Inc.

Msgr. Pierre André Pierre

September 22, 2021.

Gen de gwo trajedi nan dènye mwa sa yo ki akselere pwoblèm foul imigran Ayisyen yo: ansasinay Prezidan peyi a 7 jiyè 2021, ak tranblemanntè 14 out 2021 mayitid 7.2 sou Richtè, ki te touye dè milye moun e ki te detwi dè santèn kay san konte tout rejyon Sid peyi a ki kraze. Anplis vin gen siklòn Ida.

 

Sitiyasyon imigran Ayisyen sa yo, gason, fanm ak timoun nan fwontyè Texas la, kit se anba pon an oswa nan zòn rivyè a, se yon kochma. Imaj yo twouble lespri moun. Imaj yo atwòs, yo tèrib. Se yon trajedi ki rive nan nivo yon kriz imanitè. Yon gwo kriz konsa dwe jwenn yon repons ki fò kòm solisyon, e ki ede imigran sa yo soti nan kriz imanitè etan yo reyalize rèv yo.

 

Nan Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an, nou choke epi nou gen anpil enkyetid devan sitiyasyon malouk frè ak sè nou sa yo ak tretman yo resevwa, sou fwontyè Texas la.

 

Repons ki korèk la soti nan Levanjil la. « Mwen te yon etranje, epi ou akeyi mwen. » Mat 25,35.

 

Konferans Evèk Katolik Peyi Etazini yo (USCCB) nan dokiman “Inite ak Divèsite mwa Novanm 2000” reyafime angajman Legliz la, dapre pawòl Pap Jan Pòl II a, pou travay “pou diyite chak moun jwenn respè, pou Imigran an jwenn akèy tankou yon frè oswa yon sè, epi pou tout moun sou latè fòme yon fanmi ini, ki konnen ki jan yo apresye, ak disènman, diferan kilti ki genyen andedan fanmi an.” Deklarasyon sa a Evèk Ameriken yo te fè nan lane 2000 sonnen klè nan kontèks patikilye sa a nap viv jodi a.

 

Pap Franswa nan nouvo mesaj li pou 107yèm Jounen Mondyal Imigran ak Refijye yo, pou lane 2021, pale pou nou tout san zeksepsyon. Li di:

« Mwen ta renmen pwofite de Jounen Mondyal sa a pou Imigran ak Refijye yo, pou m voye yon apèl doub, an premye pou Fidèl Katolik yo, epi apre sa pou tout Moun, Gason ak Fanm nan mond lan, pou yo avanse pou pi devan, ansanm, nan direksyon kote nou tout pral fè « YOUN », yon fason pou nou montre aklè, tout moun sou latè ap fè yon sèl vwayaj ansanm nan mond sa a. »

 

Monseyè Pierre André Pierre

SANT NASYONAL APOSTOLA AYISYEN, 20 Septanm 2021.

 

THE SITUATION OF THE HAITIANS AT THE TEXAS BORDER

STATEMENT OF THE NATIONAL CENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE

THE HAITIAN APOSTOLATE Inc.

 

 

The influx of Haitian migrants has been accelerated by two tragedies in recent months: the assassination of the country’s president on July 7, 2021, then an earthquake of magnitude 7.2 on the Richter scale on August 14, 2021, which killed thousands and destroyed hundreds of buildings and homes, and a whole region of the country, followed by a powerful hurricane.

 

The situation of these Haitian migrants, men, women, and children in Del Rio at the Texas border, under the bridge, or at the river is a nightmare. The images of the footage are troubling, disturbing, very disturbing, atrocious, horrible. It is a real tragedy that has reached the proportion of a humanitarian crisis. A crisis of this magnitude requires an appropriate response, a response of the same magnitude and nature: Helping them fulfill their dream out of this humanitarian crisis.

 

At the National Center of the Haitian Apostolate, we are shocked and very concerned about the situation and the treatment of these brothers and sisters.

 

The appropriate answer comes from the Gospel. “I was a stranger and you welcomed me.” Mt 25,35.

 

The United States Conference of Catholic Bishops (USCCB) in the document “Unity and Diversity of November 2000” reaffirm the commitment of the Church, in the words of Pope John Paul II, to work “so that every person’s dignity is respected, the immigrant is welcomed as a brother or sister, and all humanity forms a united family which knows how to appreciate with discernment the different cultures which comprise it.” That statement rings true in this particular context that we are living in today.

 

Pope Francis in his new message for the 107th World Day of Migrants and Refugees 2021 calls out to all of us:

“Thus I would like to use this World Day of Migrants and Refugees to address a twofold appealfirst to the Catholic faithful and then all the men and women of our world, to advance together towards an ever wider “we”, in order to indicate a clear horizon for our common journey in this world.”

 

Msgr. Pierre André Pierre

THE NATIONAL CENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE. September 22, 2021.

 

LA SITUATION DES HAÏTIENS À LA FRONTIÈRE DU TEXAS

DÉCLARATION DU CENTRE NATIONALDE L’APOSTOLAT HAITIEN

HAITIAN APOSTOLATE Inc.

 

 

L’afflux de migrants Haïtiens a été accéléré par deux drames ces derniers mois : l’assassinat du président du pays le 7 juillet 2021, puis un séisme de magnitude 7.2 sur l’échelle de Richter le 14 août 2021, qui a fait des milliers de morts et détruit des centaines de bâtiments publics et encore plus de maisons privées, ainsi que toute une région du pays, tout cela suivi par un puissant ouragan.

 

La situation de ces migrants Haïtiens, hommes, femmes et enfants à Del Rio, à la frontière du Texas, sous le pont ou à la rivière, est un véritable cauchemar. Les images sont troublantes, très dérangeantes, atroces, horribles. C’est une réelle tragédie qui a atteint la proportion d’une crise humanitaire. Une crise d’une telle ampleur nécessite une réponse appropriée, une réponse de même ampleur et de même nature, qui consiste à les aider à concrétiser leur rêve pour sortir de cette crise humanitaire.

 

Au Centre National de l’Apostolat Haïtien, nous sommes profondément choqués et très préoccupés par la situation et le traitement de ces frères et sœurs à la frontière du Texas.

 

La réponse appropriée vient de l’Évangile. « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli. » Mt 25,35.

 

La Conférence des Evêques Catholiques des États-Unis (USCCB) dans le document “Unité et diversité de novembre 2000” réaffirme l’engagement de l’Église, selon les mots du Pape Jean-Paul II, à œuvrer « pour que la dignité de chaque personne soit respectée, que l’immigrant soit accueilli comme un frère ou une sœur, et que toute l’humanité forme une famille unie qui sache apprécier avec discernement les différentes cultures qui la composent. »

Cette affirmation des Evêques Américains sonne juste dans le contexte particulier que nous vivons aujourd’hui.

 

Le pape François dans son nouveau message pour la 107ème Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés 2021 nous interpelle tous sans exception :

« Je voudrais profiter de cette Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés pour lancer un double appel, d’abord aux fidèles catholiques, puis à tous les hommes et femmes de notre monde, pour avancer ensemble vers un ‘NOUS’ toujours plus large, afin d’indiquer un horizon clair pour notre cheminement commun dans ce monde. »

 

Mgr. Pierre André Pierre

CENTRE NATIONAL DE L’APOSTOLAT HAITIEN, 22 Septembre, 2021

 

 

 

 

Regretté Bishop Guy Sansaricq, un mois déjà

 

 

Bishop Guy Sansaricq a déjà un mois depuis qu’il nous a laissé. Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du  Centre National de l’Apostolat Haïtien et la Radio Télé Solidarité sont encore en deuil et le resteront jusqu’au 6 octobre, jour du 87ème anniversaire de naissance de Bishop Guy Sansaricq.

Le Seigneur continue à nous donner la force pour continuer le testament de Bishop Guy Sansaricq. Le samedi 2 octobre 2021, à midi,  à la Paroisse de St Jerome du diocèse de Brooklyn, le Centre National de l’Apostolat Haïtien aura une messe de requiem pour le repos de l’âme de Bishop Guy Sansaricq . Le Centre National  continue à fonctionner, les cours en ligne pour l’année académique 2021-2022 ont déjà débuté au Collège Pastoral le samedi 25 septembre 2021. La Radio Télé Solidarité continue à fonctionner et nos lecteurs continueront à recevoir le Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien.

Bishop Guy Sansaricq avait toujours démontré son grand amour pour le ministère des jeunes. Nous allons continuer à avoir des émissions pour les jeunes à la Radio Télé Solidarité. Nous remercions infiniment Sœur Annecie Audate, FMA, directrice de VIDES International qui, malgré ses multiples engagements, a accepté de conduire ces émissions pour nous. Ce geste de solidarité de Sœur Audate est très apprécié par le Personnel de la Radio Télé Solidarité.

Nous continuons à nous mobiliser pour avoir le concours du Jeune de l’Année. Les inscriptions pour ce concours débuteront au mois d’octobre 2021. Désormais, ce concours aura le nom Concours du Jeune de l’Année de Bishop Guy Sansaricq. Vous aurez plus d’informations sur ce concours dans la prochaine édition du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien.

Le regretté Bishop Guy Sansaricq, à travers la Radio Télé Solidarité, avait organisé ce concours pendant près de 10 ans. Nous demandons aux amis de Bishop Guy Sansaricq de nous aider financièrement pour nous permettre de remettre les prix aux gagnants.

Nous continuons à remercier le Seigneur pour tout ce qu’il a permis au regretté Bishop Guy Sansaricq d’accomplir au cours de son pèlerinage terrestre. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour honorer sa mémoire.

 

Brother Tob

 

 

THE LATE  BISHOP GUY SANSARICQ, A MONTH AGO

 

     It has already a month Bishop Guy Sansaricq transitioned into the joy of eternal life.  However, The staff of the Weekly Bulletin the National Center for the Haitian Apostolate and the staff of radio  Telé Solidarité  are still in mourning and we will remain in mourning until October 6, the day of the 87th birthday of Bishop Guy Sansaricq.

The Lord continues to give us the strength to continue the testament of Bishop Guy Sansaricq. Saturday October 2, 2021 at noon The National Center of the Haitian Apostolate will have a requiem mass for the rest of the soul of Bishop Guy Sansaricq at St Jerome Parish  of The diocese of Brooklyn .

The National Center of the Haitian Apostolate continues to give online courses to the students  for the academic year 2021-2022. These courses already started at the Pastoral College on Saturday September 25, 2021. Radio Telé Solidarité continues to operate and you continue to receive the Weekly Bulletin of the National Center of The Haitian Apostolate.

Bishop Guy Sansaricq had always shown his great love for youth ministry. We will continue to have programs for young people on Radio Telé Solidarité. We infinitely thank Sister Annecie Audate FMA, General director of VIDES International who, despite her responsibilities, accepted our invitation to conduct the Haitian Youth Talk show for us. This gesture of Solidarity by Sister Audate FMA is greatly appreciated by the staff of Radio Telé Solidarité.

We continue to mobilize for the Youth Contest of the Year 2021-2022 . Registration which will begin in October 2021. From now on this contest will be called the Bishop Guy Sansaricq Youth of the Year Contest.

You will receive more information for Bishop Guy Sansaricq’s Youth of the Year 2022 Contest in the next edition of the Weekly Bulletin of the National Center for Haitian Apostolate The late  Bishop Guy Sansaricq through Radio Telé Solidarité organized this contest for almost 10 years.

We ask the friends of Bishop Guy Sansaricq to submit financial contributions  to allow us to award financial prizes to the Winners. We continue to thank the Lord for all that He allowed the late Bishop Guy Sansaricq to accomplish during his Earthly pilgrimage. We will do everything in our power to honor the memory of the late Bishop Guy Sansaricq

BROTHER TOB

 

 

 

 

 

 

 

RE: INVITATION

MEMORIAL MASS FOR BISHOP GUY A. SANSARICQ

 

DATE:      Saturday, October 2, 2021

TIME:       12:00 NOON

PLACE:   Church of St Jerome

                   2900 Newkirk Ave / Nostrand Ave

                   Brooklyn NY 11226

Dear Brother Priests

Dear Deacons

Dear Members of the Haitian Community at large:

 

A month is already gone since the passing of Bishop Guy A. Sansaricq. The mission of building up the community continues.

The Haitian Apostolate invites you to join the community at the celebration of the Eucharist to commemorate the 87th birthday of Bishop Guy A. Sansaricq, as indicated above. Please grace us with your presence at this special celebration. Come with your family, your community, your parish, or your group.

N.B.  Priests are kindly requested to bring their diocesan liturgical vestments. The circumstances of Covid-19 pandemic are preventing us from having a fellowship. But a special T-Shirt souvenir of Bishop Guy A. Sansaricq will be available for purchase.

 

THE MASS WILL BE BROADCAST @ Radio Tele Solidarite

 

 

RE: ENVITASYON

 

MÈS POU BISHOP GUY A. SANSARICQ

 

DAT:         Samdi 2 oktòb 2021

TAN:         12:00 MIDI

KOTE:     Legliz nan Sen Jewòm

2900 Newkirk Ave / Nostrand Ave

Brooklyn NY 11226

 

Chè Pè yo

Chè Dyak yo

Chè Manm Kominote Ayisyen an an jeneral:

 

Yon mwa deja pase depi Bishop Guy A. Sansaricq kite nou. Misyon bati kominote a ap kontinye.

 

Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an envite nou nan Mès espesyal sa a k ap fèt pou komemore 87yèm anivèsè Bishop Guy A. Sansaricq. Sonje : prezans ou se yon gras espesyal nan selebrasyon sa a. Vini ak fanmi ou, pawas ou, kominote ou, osinon gwoup ou.

 

N.B. Pè yo, tanpri pote rad litijik nou, koulè BLAN.

Sikonstans pandemi Kovid-19 la anpeche nou fè resepsyon.

Men gen yon T-Shirt MAYO Souvni-Espesyal Bishop Guy Sansaricq  w ap ka achte.

 

MÈS LA AP RETRANSMÈT @ Radio Tele Solidarite

 

 

 

OBJET : INVITATION

MESSE COMMÉMORATIVE POUR BISHOP GUY SANSARICQ

 

DATE:      Samedi 2 Octobre 2021

HEURE:   12 h 00 MIDI

LIEU:       Eglise Saint Jérôme

2900 Avenue Newkirk / Nostrand Ave

Brooklyn NY 11226

 

Chers Frères Prêtres

Chers Diacres

Chers Membres de la Communauté Haïtienne en général

 

Un mois s’est déjà écoulé depuis le décès de Mgr Guy A. Sansaricq. La mission de construire la communauté se poursuit.

Le Centre National de L’Apostolat Haïtien vous invite à la célébration de l’Eucharistie pour commémorer le 87ème anniversaire de Mgr Guy A. Sansaricq, comme indiqué ci-dessus. Merci de nous honorer de votre présence à cette célébration spéciale. Venez avec votre famille votre paroisse, votre communauté, ou votre groupe.

N.B.  Les prêtres sont priés d’apporter leurs vêtements liturgiques diocésains. Les circonstances de la pandémie de Covid-19 nous empêchent d’avoir une réception. Mais un T-shirt (Maillot) Spécial-Souvenir de Bishop Guy A. Sansaricq sera disponible pour achat.

 

LA MESSE SERA DIFFUSÉE @ Radio Télé Solidarite

 

 

 

 

 

Pitit Manman Wozè Kote Nou?

 

 

 

Gwoup Pitit Manman Wozè a kontinye lapriyè epi mobilize nan kanpay pou ranmase lajan pou pwojè renovasyon twati Legliz Pawas Notre Dam Di Wozè ki nan Kwadèboukè.

 

 

Pawas Notre Dam Di wozè  ki nan Kwadèboukè pral  selebre 340yèm anivèsè li nan mwens pase 2 zan. Tout pitit gason ak pitit fi pawas Kwadèboukè dwe travay ansanm pou realizasyon gwo selebrasyon relijye ak istorik sa a. Li pral yon gwo moman pou nou ki kretyen, pou nou reflechi e remèsye tout Bildè de Fwa ki te pase nan pawas nou an, Pawas Notre Dam Di wozè. Nou dwe ajoute Se youn nan gwo pawas peyi dAyiti. Nou dwe di tou, vil Kwadèboukè bay anpil moun estwòdinè ki make ni istwa vil Kwadèboukè ni istwa peyi dAyiti.

Pè Geto Jacques nouvo Kire Pawas Notre Dam di Wozè.

 

 

Se avèk Kè  kontan, nou aprann nouvèl enstalasyon Pè Geto Jacques nouvo Kire Pawas Notre Dam di Wozè. Seremoni sila ap fèt jou dimanch 26 septanm 2021. Pè Geto gen 2 vikè avek li nan ministè li kòm Pastè Pawas Notre Dam  Di Wozè. Non yo se Pè Marc Arthur Salomon ak Pè Fitho Randel ki pral responsab lekòl Sent Anfans ki te yon gwo fyète pou tout moun ki te gen chans ale nan lekòl sa a nan tan lontan an. Nan yon entèvyou byen kout Pè Geto enfòme nou sou dezi li pou li pote yon atansyon espesyal sou lekòl Sent Anfans la. Nou kwè sa a pral yon gwo etap nan bon direksyon an. Jèn nou yo ki reprezante lavni, oswa jenerasyon k ap vini an, bezwen yon bon kalite edikasyon.

Pè Leon Marion

 

 

Mwen pwofite tou pou remèsye defen Pè Leon Marion, ansyen Kire pawas Notre Dam Di wozè depi 2 desanm 1951 jouk Ane 1974. Se limenm ki te fondatè lekòl sa a. Li te toujou kreye yon plas nan aktivite pèsonèl li pou vizite lekòl la chak semèn e li te toujou prezan nan bay Etidyian kanè chak mwa. Li te Pote  anpil atansyon a lekòl Sent Anfans la pandan ministè li nan Kwadèboukè. Mwen dwe ajoute prezans Sè Immakile Konsepsyon yo ki te dirije lekòl sa a nan moman sa a. Sou lidèchip yo, lekòl la se te youn nan pi bon lekòl elemantè oswa primè nan Kwadèboukè.

Nou pa Kapab  blye Gwo Proveb sila ‘’ Bourik Chaje Pa Kanpe’’. Konsa Pè Geto gen yon orè trè Chaje pou Pawas Notre Dam Di Wozè nan Kwadèboukè. Kòm Kire, li responsab pou prepare 340tyèm anivèsè pawas la ki pral rive nan mwens pase 2 zan, pou bay lekòl presbiteral La Sent Anfans la yon nouvo figi, pou renove do Legliz la a,k lòt travay toujou … andedan Legliz la. Natirèlman espirityalite pèp Bondye a dwe pami premye priyorite li tou.

Gwoup Pitit Manman Wozè nan dyaspora a gen entansyon fè kontribisyon li nan renovasyon twati Legliz la, nou deja kòmanse sansibilize Krisyen yo an Ayiti ak dyaspora a sou enpòtans pou bay kontribisyon yo pou pwojè renovasyon twati Legliz la. Nou deja  òganize plizyè emisyon sou Kwadèboukè. Klike sou lyen sa a pou tande dènye emisyon sa a: https://youtu.be/DlVGhIhJqTI

Finalman, nou kontinye swete Pè Geto siksè nan ministè li nan pawas Notre Dam di Wozè Ki nan Kwadèboukè.

Frè Tob

Group Pitit Manman Wozè ou êtes -vous?

 

Le Groupe Pitit Manman Wozè continue à prier et a mobiliser pour la campagne de levée de fonds pour le projet  de la renovation de la toiture de l’Église de la Paroisse Notre Dame du Rosaire de La Croix-Des-Bouquets. Rappelons que la ville de la Croix-des-Bouquets fut érigée en Paroisse en l’année 1683 et dans moins de  2 ans elle  devra celebrer  son 340ème Anniversaire d’existence. Tous les fils et filles de la Croix-Des-Bouquets sont invités à  travailler ensemble pour la realisation de cette grande celebration religieuse et historique. Ce sera un grand moment  pour nous autres Cruciennes et Cruciens  de penser et de  remercier tous les batisseurs de foi  Catholique de cette grande paroisse ou l’une des plus anciennes Paroisses de la Republique d’Haiti . On doit ajouter  que la ville de la Croix des-Bouquets  a donné naissance à beaucoup de personnes illustres qui ont marqué l’histoire de leur pays  tant en Haiti et  dans la diaspora .

 

 

C’est une joie pour nous d’apprendre la nouvelle de l’installation du Père Geto Jacques comme  le  nouveau Curé de la Paroisse  Notre Dame du Rosaire  de la Croix-Des-Bouquets.  Son installation  aura lieu   ce Dimanche 26 Septembre 2021 à 9:00hres am à l’Eglise Notre Dame du Rosaire . Le Père Geto a avec lui 2 vicaires  et Leurs noms sont Le Père Marc Arthur Salomon et Le Père Fitho Randel qui sera responsable de l’école de la Ste Enfance et on doit mentionner que cette dernière  etait une grande fierté pour tous ces anciens Etudiants des années 60 et le début de 70. Dans un court entretien le Père Geto me fit savoir son desir d’accorder une attention speciale à l’ecole de la Ste Enfance  et je pense que ce sera un grand pas dans la bonne direction. Nos jeunes qui representent l’avenir ou la relève  ont besoin une education de qualité .
Père Léon Marion

Je profite de l’occasion pour remercier Le Père Léon Marion, ancien Curé de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets (1951-1974) et qui  fut aussi le fondateur de l’École de la Sainte Enfance. Il créa toujours une place dans son agenda pour visiter l’école chaque semaine et fut toujours présent à la remise des carnets scolaires chaque mois. Il accorda une grande attention à l’école pendant son ministère à la Croix-des-Bouquets. Ce sont les Sœurs de l’Immaculée Conception qui dirigeaient l’école à cette époque. Sous leur leadership, l’École de la Sainte Enfance fut l’une des meilleures écoles primaires de la Croix-des-Bouquets.

 

Le Père Géto Jacques, nouveau Curé nommé, a un programme très chargé pour la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets. Il va avoir la responsabilité de préparer le 340ème anniversaire de la Paroisse qui sera dans moins de deux ans, de donner un nouveau visage à l’école presbytérale La Sainte Enfance, de rénover la toiture de l’église et d’autres travaux à l’intérieur de l’église. Bien sûr la spiritualité du peuple de Dieu doit être parmi ses priorités.

 

Le Groupe Pitit Manman Wozè de la diaspora compte apporter sa contribution dans la rénovation de la toiture de l’église paroissiale. Nous commençons déjà à sensibiliser les cruciens et les cruciennes d’Haïti et de la diaspora sur l’importance d’apporter leur contribution sur le projet de la rénovation de la toiture de l’église. Nous avons organisé plusieurs émissions sur la Croix-des-Bouquets. Veuillez cliquer sur le lien qui suit pour pouvoir entendre cette dernière émission : https://youtu.be/DlVGhIhJqTI

 

Enfin, nous continuons à souhaiter du succès au Père Géto Jacques dans son ministère à la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets.

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

GROUP PITIT MANMAN WOZÈ Where are You?

 

The Pitit Manman Wozè Group continues to pray and mobilize for the fundraising campaign for the roof renovation project of the Church of the Parish of Our Lady of the Rosary of La Croix-Des-Bouquets.  Croix-des-Bouquets was erected as a Parish in the 1683. In less than 2 years, the parish will celebrate its 340th Anniversary of its founding. So we exhort  all the sons and daughters of Croix-Des-Bouquets to work together for the realization of this great religious and historical celebration. It will be a great time for us Crucians to think  and thank all the builders of Catholic  faith in this great parish or one of the oldest parishes in the Republic of Haiti. We must add that the city of Croix des-Bouquets gave birth to many illustrious people who have marked the history of their country Haiti and the diaspora .

Father Geto Jacques

 

 

It is a joy for us to hear that the installation of Father Geto Jacques, as  the new Pastor of the Parish of Our Lady of the Rosary, which will take place on Sunday, September 26, 2021 at 9:00 am .

Father Geto will be joined by 2 assistants in his new ministry, Father Marc Arthur Salomon and Father Fitho Randel. Father Randel will hold the  responsibility  for the school of the Holy Childhood (La Sainte Enfance).  Those who had the chance to attend this school in the past, take great pride in that fact.

In his short interview, Father Geto informed me of his desire to pay special attention to the growth  of the school and the quality of education which will be made available through the school of Holy Childhood (Ecole la Ste Enfance. We believe that this will be a big step in the right direction. Our young people need quality education to build the future for the next generation.

 

 

Father Leon Marion

 

I take the opportunity to thank the late Father Leon Marion, former pastor of Our Rosary parish of Croix-Des-Bouquets from December 2, 1951 to the Year 1974.

Father Marion was also the founder of the Holy Childhood  Schoo (Ecole la Ste Enfance)l. He always created a place, in his weekly  schedule, to visit the school every week.  He was also always present to distribute a monthly report card to students. He  was happy to pay great attention to the school of the Holy Childhood during his ministry at Croix-Des-Bouquets.  The Sisters of the Immaculate Conception served as the administrators and teachers  of Holy Childhood School (Ecole La Ste Enfance)at that time. Under their leadership the school was one of the best elementary schools in Croix-Des-Bouquets.

 

 

Father Geto has a very busy schedule for the Parish of our lady Rosary of   Croix-des-Bouquets. As Pastor he is responsible for preparing the 340th Anniversary of the parish which will be in less than two years; to give a new face to La Sainte Enfance Presbyteral school; to renovate the roof of the church; and other works. Inside the Church, the spiritual growth of the People of God is one of its major priorities.

The Pitit Manman Wozè Group of the diaspora intends to make its contribution to the renovation of the roof of the Church. We are already starting to sensitize the Crucians of Haiti and the Diaspora on the importance of making their contribution to the Church Roof Renovation Project.  We have organized several Emissions on Croix-Des-Bouquets. Click on this link to hear this last broadcast: https://youtu.be/DlVGhIhJqTI

Finally, we continue to wish Father Geto success in his ministry in the parish of Our Lady Rosary of Croix-Des-Bouquets.

BROTHER TOB

 

Diocese of Brooklyn: We Must Never Forget the Poor and Migrant People of the World

September 22, 2021

 


By Bishop Nicholas DiMarzio

My dear brothers and sisters in the Lord,

Each year for the last 50 years, the United States Conference of Catholic Bishops has maintained the custom of aligning National Migration Week with the theme of the World Day of Migrants and Refugees. The Bishops recently decided to move National Migration Week, normally celebrated in January, to September to coincide with the Holy Father’s annual message on migration.

In solidarity with the Vatican, National Migration will use the same theme as the World Day of Migrants and Refugees, “Towards an ever wider we;” however, it will emphasize the particular ways in which this theme and its application to the migration question is experienced here in the United States.

Our Holy Father, Pope Francis, has been a constant advocate for migrants and refugees. In his encyclical, Fratelli Tutti, he expressed a concern and hope that remains utmost in his thoughts: “Once this health crisis passes, our worst response would be to plunge even more deeply into feverish consumerism and new forms of egotistic self-preservation. God willing, after all this, we will think no longer in terms of ‘them’ and ‘those,’ but only ‘us.’ ”

Our Holy Father truly has put his finger on the problem in the world today. The concern for self at times blurs the concern for our neighbor, and our migrant neighbors seem to be so far away from us that they are not part of our concern. As a universal Church, the Catholic Church must remember all of its members and all of the poor and migrants of the world, even though it is much easier to forget them.

As we can see, World Migration Day has a long history, 108 years to be exact. This truly shows that the Church did not come to this advocacy position just recently, but has maintained it for over a century, recognizing that the vast amount of migration of the world is seen in modern times as having occurred in the last century and this one.

Recently, the news was brought to us of the crisis refugee airlifts from Afghanistan after the departure of the United States military from that country after a 20-year war. I, myself, became intimately involved in migration due to a similar situation nearly 45 years ago when the Vietnam War ended abruptly. In 1975, we saw the evacuation of many refugees who had worked with the United States waging that war.

Our country truly was most generous with the Vietnamese people. Over one million refugees were resettled in one year, mostly through the voluntary sector, the work of the Church, and secular agencies. I began my work in assisting with the resettling of these people while I was ministering in the Archdiocese of Newark, as I already had been involved with helping Spanish and Italian-speaking immigrants.

After taking some initial immigration law courses, I opened a center to assist these people in being resettled. The Archbishop at that time, Archbishop Peter Gerety, asked me to come to the archdiocese and establish a migration office at Catholic Charites under the direction of Monsignor Francis LoBianco, my trusted friend and mentor for over 50 years now. We began the work of resettlement; however, the Vietnamese people were not the last group to demand our attention as later came the Haitian boat people and the Cuban Marielitos, in what became known as the Mariel Boatlift.

It seems that the United States presents a beacon of hope for the world. Its doors are never shut to those in extreme circumstances. Refugee crises are unique. People flee for their lives, and not for economic benefit, but for life itself.

During these recent days, we have seen an accumulation of the thousands of immigrants under a bridge trying to enter the United States, many of whom are Haitian immigrants who once had settled in Latin America and now came directly to the United States because of the recent earthquake, and the political instability in Haiti.

Migrants are people who are desperate. At the same time, however, they have not lost their humanity. In my experience, migrants are the most respectful human beings one could ever meet. They are driven by instinct and make calculated decisions, deciding to risk all not only to save their lives, but also the lives of their children.

I have often asked refugees and immigrants, “Why have you made this difficult choice to leave your home country?” Nine times out of ten, the answer was always, “It was not for me, but for my children.” Truly, these people know that the survival of their family sometimes depends on migrating to better conditions, sometimes life-saving conditions.

Our Holy Father reminds us that it is not ‘them’ and ‘those,’ but only ‘us.’ It is only ‘we’ who are privileged to be Catholics in a wonderful country we call the United States of America, built by immigrants, even though there has been reaction against immigrants during our long history.

Recently, I read a survey of immigration policy over the past 100 years. It has been an up and down situation, sometimes welcoming, but mostly impeding anyone coming here.

Sometimes it is fear, sometimes it is a false understanding of who migrants are, and sometimes it is just plain prejudice. We cannot allow ourselves to be taken in by the misunderstandings of our society regarding the migration situation; however, we need to be better educated about the reality of who these migrants are. In my doctoral dissertation, I was driven to answer the question about the undocumented and undertook a study, unique at that time in the early 1980s, to survey the characteristics of the population of the New York Metropolitan Area.

During this time, I was in New Jersey in the Archdiocese of Newark, but I came to the Archdiocese of New York and the Diocese of Brooklyn to gather the data that was available to the migration programs that were being run by these dioceses.

I can say that what I learned then is still valid today, that the majority of migrants come and are immediately integrated into our society. The first sign of integration is that people are working. Sometimes they are working in the most difficult jobs, but they work. It is the first contribution that the migrant does to a society, they contribute their work for the betterment of the society. They do not come to take benefits they never earned. They do not resist learning English or participating in our civil society. Clearly, what I learned in those days is still valid today.

As we approach this annual day of prayer and reflection on the place of immigrants in our society, we should heed our Holy Father’s plea as he says, “I also make this appeal to journey together towards an ever wider ‘we’ to all men and women, for the sake of renewing the human family, building together a future of justice and peace, and ensuring that no one is left behind.” “We” are the people of God in this blessed country.

We all put out into the deep of the migration phenomenon, misunderstood as it is, yet vital to the lives of so many millions.

Hopefully, we can move our attitudes to become more understanding and accepting of those most in need on the peripheries of the societies of our world.

Tags: Put Out Into the Deep

Share this article with a friend.

Previous Put Out into the Deep Story

CATHOLIC NEWS SERVICE

Archdiocese of Boston September 24, 2021 – Cardinal O’Malley Statement on Haiti

News September 24, 2021

 

Even a brief visit two weeks ago vividly illustrated the threefold crisis now in Haiti. First, the political crisis catalyzed by the assassination of the President with far-reaching consequences for governance. Second, the social-legal crisis, created by the control that gangs exercise in parts of the country. Third, all this is complemented by the devastating poverty and dislocation caused by the second massive earthquake along with a hurricane suffered by Haiti and the COVID health crisis, all occurring in the span of ten years.
Remarkably, the Haitian people and the Church in Haiti manifest great faith and resilience in the midst of such suffering and chaotic conditions. I am grateful for their witness.
The United States has exercised pervasive influence in Haiti for over a century, often a history marked by mistaken policies and ill-conceived ideas. Once again, the United States is inextricably involved with Haiti and its crisis. Once again, U.S. policy seems to be a mix of very helpful and also some very concerning measures. The present Administration has committed significant funding for humanitarian assistance and disaster relief after the hurricane. These steps respond positively and directly to the request made by Cardinal Langlois to the international community. In addition, our government has extended the Temporary Protective Status (TPS) for Haitians in the United States, a crucially important measure.
At the same time, however, the United States is now carrying out an airlift of Haitian men, women, and children back to Haiti. The decision affecting some 14,000 Haitians now at the Texas border is a surprisingly and shockingly inhumane policy. The Administration has the legal authority for its policy, but the policy is blind to the moral and human consequences of this action. Haiti, the poorest country in the Western hemisphere, is incapable of absorbing this influx of young and older Haitians, all traumatized by the journey to the U.S. border. To be sure, many made this journey under mistaken assumptions about U.S. policy. But this fact does not absolve our country’s policy choices. Some cases of human suffering are sufficiently overwhelming to change the logic of existing policy. In this case, there is the need for a review and recasting of U.S. policy. The airlift should be halted while this review is conducted. Only then will it be possible to shape a short-term policy worthy of the U.S. role in the world and appropriate for the crisis Haitians now face.
In the encyclical “Fratelli Tutti”, Pope Francis appealed to humanity to set aside conflicts, resentment and quests for power, in favor of solidarity, collaboration and mutual support. The Holy Father shared his hope that, “by acknowledging the dignity of each human person, we can contribute to the rebirth of a universal aspiration to fraternity between all men and women.” These sentiments are evident in his call for the international community to provide relief for the tragic situation the Haitians are facing. In addition to the collection for Haiti taken up in our parishes, the Church in Boston will continue to call for a more compassionate policy from the U.S. government for Haitians at the border. I ask all to pray for the nation of Haiti and the Haitian community there and in our country, and to be generous in supporting efforts to raise funds to help those suffering in this humanitarian crisis.

Biden administration reacts to border crisis only after Black Haitians arrive | Opinion

Archbishop Thomas G. Wenski

Guest Columnist

View Comments

For the past several months, the Biden-Harris administration has insisted that there is no border crisis. During that same time, border crossings reached a high not seen in decades. U.S. Border Patrol reported almost 200,000 “migrant encounters” in July 2021.

Then, about 12,000 Black Haitians showed up at the border near Del Rio, Texas, and suddenly we have a “crisis.”

The response has been disappointing, draconian, and discriminatory. Haitians are being singled out under Title 42 and put on flights back to Haiti, a country on the ropes because of political instability, ongoing gang violence, and a growing humanitarian crisis brought on by natural disasters.

Title 42 (a measure aimed at controlling COVID) is being applied only to Haitians; other nationalities — Cubans, Nicaraguans, Venezuelans — are being dispersed through lateral transfers to detention facilities. Deporting thousands of Haitians is a strange way for the administration to show that “Black lives matter.”

The situation at the Del Rio border is a humanitarian crisis — and should be responded to as such. So far offers of assistance for pastoral services as well other social and legal services have been rebuffed by U.S. Customs and Border Protection.

It is also a crisis seemingly provoked by the administration itself by having sent mixed signals to potential immigrants, and it should be held liable in the same way that the “attractive nuisance” doctrine holds landowners liable for injuries to children who trespass on land if the injury results from a hazardous object or condition on the land that is likely to attract children who are unable to appreciate the risk posed by the object or condition.

Having created the crisis, the administration should try to resolve it humanely without visiting further harm on this vulnerable population.

Our immigration system has been broken for decades, but the administration’s actions on the border to date do not bode well for any positive immigration reform soon.

Thomas G. Wenski is the Archbishop of Miami.

 

À la Une: l’envoyé spécial Daniel Foote démissionne pour protester contre politique américaine en Haïti

Publié le : 23/09/2021 – 16:53

L’émissaire américain en Haïti Daniel Foote a démissionné de sa fonction. © Getty Images via AFP/Drew Angerer

Texte par :Stefanie SchülerSuivre

4 mn

Écouter l’article

PUBLICITÉ

C’est une lettre de démission cinglante que Daniel Foote a fait parvenir au secrétaire d’État Antony Blinken. L’envoyé spécial en Haïti, qui n’était en poste que depuis deux mois et la mort du président haïtien Jovenel Moïse, accuse le chef de la diplomatie américaine d’avoir « ignoré ses recommandations ».

« Je ne serai pas associé à la décision inhumaine et contre-productive des États-Unis d’expulser des milliers de réfugiés et d’immigrants clandestins vers Haïti », écrit Daniel Foote. Un pays, ajoute-t-il, « où les officiels Américains sont confinés dans des complexes sécurisés en raison du danger posé par les gangs armés ». Selon Daniel Foote, Haïti n’est pas en mesure d’absorber cette arrivée « forcée », de milliers de migrants qui « manquent de nourriture, d’un abri et d’argent ».

Plus inédit encore, il condamne l’ingérence des États-Unis dans la politique haïtienne et, récemment, leur soutien renouvelé a l’actuel Premier ministre haïtien par intérim, Ariel Henry. « L’arrogance », écrit Daniel Foot, « qui nous fait croire que nous devrions désigner -encore – le vainqueur est impressionnante ». Une « intervention politique internationale qui a systématiquement produit des résultats catastrophiques ». C’est de mémoire la première fois qu’un haut fonctionnaire américain tient de tels propos sur le dossier haïtien.

La démission de Daniel Foote a été confirmée ce matin par le département d’État. « L’ambassadeur Daniel Foote a remis sa démission en tant qu’envoyé spécial en Haïti. Nous le remercions pour le service qu’il a rendu à son pays et au peuple haïtien », a déclaré le département d’État, cité par le Miami Herald. Le journal de Floride rappelle que depuis « la nomination de Daniel Foote, les conditions en Haïti n’ont fait qu’empirer, ce que Foote avait d’ailleurs reconnu, déclarant le mois dernier à un panel de la Florida International University que sa condition pour accepter le poste d’envoyé spécial était que les États-Unis ne répéteraient pas les mêmes erreurs en Haïti ».

Le destin des migrants haïtiens mobilise les Américains

Des manifestations se sont tenues hier dans plusieurs villes des États-Unis, notamment en Floride, où vit une importante communauté de la diaspora haïtienne. « Laissez-les rentrer », scandaient les manifestants selon le Miami Herald. La colère contre l’administration Biden est telle que « certains citoyens ont fait irruption dans les bureaux de différents comtés pour annuler leur affiliation au parti démocrate et s’inscrire en tant qu’électeurs indépendants », rapporte de son côté le Washington Post.

Le quotidien souligne que la polémique déclenchée par le traitement brutal des migrants haïtiens par les gardes-frontières à cheval prend une tournure inquiétante pour la Maison Blanche. Parce qu’il n’est désormais plus seulement question de la politique migratoire de Joe Biden, mais également de racisme. « Les migrants noirs sont criminalisés de manière disproportionnée, tout comme les Afro-Américains en raison de la couleur de leur peau », explique une militante dans les colonnes du Washington Post.

NewsletterRecevez toute l’actualité internationale directement dans votre boite mail

Je m’abonne

« À Miami et ailleurs, les manifestants tenaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire “Mettre fin au racisme à la frontière” ou encore “Traitez tout le monde de la même manière”. Signe que la question raciale dans ce contexte de crise migratoire est prise très au sérieux par l’administration Biden : “trois responsables de la Maison Blanche, tous noirs, ont rencontré hier des membres du Black Caucus le groupe des élus afro-américains du Congrès” », rapporte le quotidien.

Pendant ce temps l’équipe de Joe Biden continue à souffler le chaud et le froid

Des centaines d’Haïtiens sont renvoyés chaque jour chez eux par l’administration américaine. Ce qui amène l’éditorialiste du New York Times d’accuser le président de « faire du Trump ». D’autres migrants haïtiens ont en revanche été relâchés aux États-Unis avec, pour seul ordre, de comparaître dans les 60 jours devant les autorités d’immigration. Mais combien sont-ils ? « Un peu plus de 1 000 », croit savoir la chaîne CBS qui publie cette déclaration du secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis, Alejandro Mayorkas : « Bon nombre des personnes que nous rencontrons demandent l’asile. Et ils ont le droit que leurs demandes d’asile soient entendues ».

Dans ce contexte déjà plus que flou, une autre nouvelle a jeté le trouble hier. Elle a d’abord été révélée par la chaîne américaine NBC News : « L’administration Biden recherche un entrepreneur privé pour rouvrir un centre de détention pour migrants sur la base américaine de Guantanamo. Capacité d’accueil : 400 personnes maximum ». Selon les détails, apportés par le quotidien The Hill, le département de la Sécurité intérieure cherche 50 employés pour travailler dans ce centre de détention pour migrants. Au moins cinq de ces salariés doivent savoir parler couramment le créole haïtien.

À en croire le département de la Sécurité intérieure, cela ne veut pas dire autant que certains Haïtiens actuellement coincés à la frontière américaine risquent d’être envoyés à Guantanamo. Le département affirme dans The Hill que son « appel d’offres concerne tout simplement un renouvellement de contrat pour ce centre de détention à Guantanamo qui est utilisé depuis des décennies pour des migrants dont les embarcations sont interceptées en mer ».

Le journal rappelle que dans les années 1990 déjà, les Haïtiens venus aux États-Unis pour demander l’asile avaient été envoyés à Guantánamo, en tout 12 000 sous l’ancien président George Bush père.

 

 

 

Ouanaminthe: Decès du Professeur Willy Pierre

 

8 Decembre 1964-17 Septembre 2021Notre

 

Le Centre National de l’Aposttolat Haitien  à l’étranger est triste de vous annoncer le decès  du Regretté Professeur Willy Pierre survenue le 17 Septembre 2021 après une maladie courageusement supportée

 

Le Regretté Pierre est un fils de Ouanaminthe, Il est née le 8 Decembre 1964 et il etait professeur de Mathematiques et physique dans plusieurs collèges et Lycées du Cap  et de Ouanaminthe pendant plus de 25 ans.

 

Mr. Pierre etait l’epoux de Mme  Marie Alberte Audate. Le Couple Pierre a deja 27 ans de vie conjuguale et de cet union ils ont 2 enfants qui ont  pour noms Prisca Pierre et Billy Pierre. On doit ajouter que Willy Pierre est parmi les 3 grands apiculteurs du Nord.

 

Monseigneur Pierre André Pierre en communion avec le Personnel du centre National de l’Apostolat Haitien presente ses sincères condoleances à Madame Marie Alberte Audate Pierre, Prissca Pierre, Billy Pierre, Sr Annecie Audate FMA, Magalie Audate et à toute la famille éprouvée par ce deuil.

Une veillée de prières precèdera les funerailles le Vendredi 1er Octobre 2021 à 6:00hres pm dans la grande salle du Collège Saint Eugène des Oblats de Marie Immaculée

 

La messe des funerailles du regretté Pierre aura lieu le Samedi 2 Octobre 2021 a 9;00hres am à la paroisse Notre Dame de Ouanaminthe    de Ouanaminthe

 

Que Le Seigneur accueille son fils Willy dans son paradis

Brother Tob

 

Messe de Requiem Pour le Repos de l’Ame du Regretté Bishop Guy Sansaricq le 2 Octobre 2021 à Midi à la Paroisse St Jerome du diocèse de Brooklyn

 

 

HAPPY 31ST ANNIVERSARY OF RELIGIOUS LIFE SR. JUVENIA JOSEPH FDM!

 

September 24, 2021, The Feast day of Our Lady of Mercy was the 31st Anniversary of religious life of Sr. Juvenia Joseph FDM, secretary of the National Center of the Haitian Apostolate and Coordinator of the Pastoral College.

Sr. Juvenia Joseph FDM has lived for 15 years  in the United States. Her ministry is greatly appreciated at the National Center for the Haitian Apostolate.

 

Monsignor Pierre André Pierre, in communion with the Staff of the National Center for the Haitian Apostolate, wishes a Happy 31st Anniversary to Sr. Juvenia Joseph and asks the People of God to pray for her as she celebrates her anniversary.

BROTHER TOB

 

 

Joyeux 31ème Anniversaire de vie Religieuse Sr Juvenia Joseph FDM

 

Le 24 Septembre 2021  , jour de la fête de Notre Dame de Lamercie etait le 31ème Anniversaire de vie religieuse de Sr. Juvenia Joseph FDM, secretaire du centre National de l’Apostolat Haitien et Coordonnatrice du Collège Pastoral.

 

 

Sr Juvenia  Joseph FDM  a deja 15 ans  aux États Unis. Son ministère est très apprécié  au Centre National de l’Apostolat Haitien.

Monseigneur Pierre André Pierre en communion avec le Personnel du Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite un Heureux Anniversaire à Sr Juvenia Joseph tout en demandant au Peuple de Dieu de prier pour elle en ce faste occasion.

Brother Tob

 

Diocèse de Hinche: Joyeux Anniversaire Son Excellence Le Très Reverend Jean Desinor.

Le 26 Septembre 2021 est l’anniversaire de Naissance  de Son Excellence Le Très Reverend Jean Desinor , évêque du diocèse de Hinche.

 

Son Excellence Monseigneur Jean Desinor est parmi les grands amis  du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité. Il a toujours fait tout ce qui est en son pouvoir pour supporter le bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et la Radio Telé Solidarité.. Il etait l’un des Invités speciaux pour une émission d’Hommage en l’honneur du Regretté Bishop Sansaricq.

 

Depuis son arrivée au diocèse de Hinche comme evêque, il a toujours fait tout ce qui depend de lui pour permettre aux Jeunes de son diocèse  de participer au concours du Jeune l’Année de la Radio Telé Solidarité. Son geste de solidarité a été toujours très apprecié par le regretté Le Très Reverend Guy Sansaricq

 

Monseigneur Pierre André Pierre  en communion avec le personnel du Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite un Joyeux Anniversaire à son Excellence le Très Reverend Jean Desinor.

Nous demandons au peuple de Dieu de prier  pour l’évêque Jea

Brother Tob

 

 

DIOCESE OF HINCHE: HAPPY BIRTHDAY HIS EXCELLENCY THE MOST REVEREND JEAN DESINOR

 

September 26, 2021 is the anniversary of the birth of His Excellency The Most Reverend Jean Desinor, Bishop of the Diocese of Hinche. His Excellency, The Most Reverend Jean Desinor, is among the great friends of the weekly bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate and of Radio Telé Solidarité. He has always done everything in his power to support the weekly bulletin of the Center National Center of The Haitian Apostolate  and Radio Telé Solidarité.

Since his arrival in the Diocese of Hinche as bishop, he has done everything possible to encourage the young people of the Diocese of Hinche to participate in the  annual  Youth of the Year Contest sponsored by  Radio Telé Solidarité. His gesture of solidarity was always greatly appreciated by the late Most Reverend  Reverend Guy Sansaricq.

Monsignor Pierre André Pierre, in communion with the staff of the National Center for the Haitian Apostolate, wishes a Happy Birthday to His Excellency the Most Reverend Jean Desinor .

 

BROTHER TOB

 

Diocèse Anse-à -Veau-Miragoane: Bonne Fête Monseigneur Pierre André Dumas

Le 26 Septembre 2021 est l’anniversaire  de son Excellence Le Très Reverend Pierre André Dumas , évêque du diocèse d’Anse à Veau et de Miragoane.

Monseigneur Dumas est un ami du Centre National de L’Apostolat Haitien à l’étranger, il etait orateur dans plusieurs conventions du Centre National de l’Apostolat Haitien et il a representé la Conférence Episcopale D’Haiti aux ceremonies D’Adieu du Regretté Bishop Guy Sansaricq

Monseigneur Pierre André Pierre en communion avec Personnel du Centre National de l’Apostolat Haitien Souhaite un Joyeux Anniversaire à Monseigneur Dumas

Brother Tob

Diocese of Anse-à -Veau-Miragoane: Happy Birthday Monsignor Pierre André Dumas

September 26, 2021 is the birthday of His Excellency The Most Reverend Pierre André Dumas, Bishop of the Diocese of Anse à Veau and Miragoane.

Bishop  Dumas is a friend of the National Center for the Haitian Apostolate abroad, he was a speaker in several conventions of the National Center for the Haitian Apostolate and he represented the Haitian Episcopal Conference at the Funeral mass  of the Late Bishop Guy Sansaricq

Monsignor Pierre André Pierre in communion with the Staff of the National Center for the Haitian Apostolate Wishes a Happy Birthday to Bishop Dumas

Brother Tob

 

 

 

 

Processus d’effondrement de l’Etat – Pour une reconquête de la dignité d’Haïti

 

 

La destruction des institutions essentielles à la démocratie ou le retour du tonton macoute sous les espèces des gangs armés  fonctionnant comme une base sociale du pouvoir actuel, et le passage de l’effondrement de l’Etat à l’effondrement du lien social.

On imagine avec difficulté que trente ans après la dictature rétrograde de Duvalier Haïti puisse connaître un nouveau cycle d’un pouvoir abject. Un pouvoir dont la seule visée est d’en finir avec l’image du pays de la dignité face au racisme anti noir et face au colonialisme qui a ensanglanté les trois derniers siècles de la modernité. Les puissances occidentales (Etats-Unis et Core group), par le biais de l’ONU où trônent la Chine et la Russie, se préparent à confesser leur regret de n’avoir pas compris les dérives dangereuses actuelles du pouvoir politique en Haïti en lui reconnaissant la capacité d’organiser des élections. Il serait bon de revenir à l’histoire de la destruction des Juifs d’Europe entre 1933 et 1945, puis au génocide des Tutsis au Rwanda, pour se rendre compte que la pensée dominante d’alors ne cessait de clamer qu’elle n’avait rien vu venir. Afin qu’on ne puisse pas dire que rien n’était prévisible en ce qui concerne l’évolution de la vie politique en Haïti, je propose de mettre le curseur sur les problématiques suivantes : la destruction des institutions essentielles à la démocratie ou le retour du tonton macoute sous les espèces des gangs armés  fonctionnant comme une base sociale du pouvoir actuel, et le passage de l’effondrement de l’Etat à l’effondrement du lien social.

La destruction des institutions

Au moment où nous écrivons, la décision de supprimer la police nationale haïtienne (PNH) et de la remplacer par l’embryon d’une armée (soit environ 400 soldats dépourvus de toute vraie formation militaire) semble être déjà prise en dehors de tous les prescrits de la Constitution. On ne cesse de s’interroger dans tous les secteurs en Haïti sur la manière résignée dont le pouvoir traite la défaite le 12 mars dernier des quatre policiers tombés sous les balles des gangs du bidonville « Village-de-Dieu » à Port-au-Prince (voir Le Nouvelliste, du 2021/03/17).

L’absence de syndicat de la police est une entrave à son objectif de la défense des droits fondamentaux des citoyens. On dirait que tout est mis en place pour que la police se transforme en une milice au service du pouvoir établi. Mais il est naïf de croire qu’un tel pouvoir serait dépourvu d’intérêts précis : son vrai nom est donné dans le tiercé : drogue/ corruption/ criminalité, qui désormais est devenu la caractéristique de la nation haïtienne, son honneur perdu.

Prenons le cas de l’institution pénitentiaire, celle de la Croix- des- Bouquets dont le bâtiment donne par la blancheur de ses murs surélevés l’apparence de modernisation. Les prisonniers parviennent à en sortir librement en masse le 25 février dernier, des armes sont à  leur disposition, 32 morts par balles comme rançon de l’évasion du chef de gang, Arnel Joseph, et d’environ 400 prisonniers dont la plupart sont encore en cavale. Après-coup, on apprend qu’une enquête est calmement diligentée, mais cette évasion qui ne pouvait être que planifiée d’après l’étude récente du RNDDH-réseau national des droits humains ( voir Le Nouvelliste 2021-04-07),- passe désormais pour un fait divers. Rien n’assure vraiment la sécurité d’un prisonnier, pendant que n’apparaisse aucune tentative de la part du pouvoir de développer la moindre interrogation sur la vie pénitentiaire elle-même dont la tristement célèbre Fort Dimanche des Duvalier semble être la matrice.

Pourrait-on parler de l’institution douanière ? Justement rien n’est plus difficile, car l’Etat l’a pratiquement vendue à une frange du secteur privé, celle qui a en main le secret de l’économie de la violence basée sur « la capture d’Etat » : la douane étant la porte d’entrée de l’Etat avec les impôts et les taxes. Nous approchons ainsi de la fin de la nation haïtienne cette fois apparemment programmée par la volonté expresse d’une abdication des pouvoirs de l’Etat. Aucun respect pour les lieux sacrés que sont un temple protestant, une église catholique, un hôpital, un couvent de religieuses, les gangs armés y pénètrent en toute liberté.

Le projet d’une nouvelle constitution, à partir d’un referendum (pourtant interdit par la constitution de1987) est la décision du seul chef de l’Etat ; elle accordera les pleins pouvoirs au président, en nous ramenant à la période duvaliériste pré-1986 ; elle parachèvera la destruction des institutions démocratiques mises en place par la Constitution de 1987 alors que celle-ci visait la sortie effective de la dictature des Duvalier et de toute dictature. Il ne suffisait pas de déclarer la caducité du parlement, ni de réduire les capacités de la Cour supérieure des comptes, un nouveau pas vers la dictature a été définitivement franchi avec la révocation de juges de la Cassation et la mise au pas du système de justice.

L’effondrement du lien social

Ce coup de grâce à la démocratie pour laquelle tant de batailles ont été livrées pendant ces trente dernières années n’est possible aujourd’hui que par la vertu des gangs armés fédérés et distribués à travers tout le pays et dont les pratiques de type kidnapping font de la population entière et de chacun de nous un prisonnier dans sa propre maison comme dans les rues et sur les routes. Que des bandits lourdement armés puissent entrer dans une église au cour d’une cérémonie ( ainsi est kidnappé un pasteur en chaire avec trois des fidèles dans une église adventiste comme en représailles contre les manifestations réalisées par les associations de pasteurs protestants) ;que ces gangs puissent entrer par effraction dans une communauté religieuse catholique pour enlever une religieuse, ou tout simplement qu’ils puissent entrer chez vous nuitamment, cela n’a d’autre signification que l’incarcération virtuelle de toute la population. Tout laisse à penser qu’il s‘agit du retour du « macoute » sous les espèces de ces gangs armés, cette fois aux appellations macabres qui annoncent la plongée dans des actes de barbarie (lanmo [ la mort] 100 jours, group 5 secondes, cracher du feu, Barbecue, etc.…).

Peut-être que nous allons maintenant de l’effondrement de l’Etat provoqué et en tout cas accéléré par le gouvernement du PHTK ( parti haitien tètkalé ( ou crâne rasé) vers l’effondrement de la société comme telle. Alors qu’en Occident c’est le covid 19 qui génère une situation qui fissure le lien social, en Haïti c’est l’insécurité dont la source est politique qui conduit à l’effondrement du lien social. En effet le système symbolique qui nous maintient dans un certain lien social semble disparaitre là où le respect des morts n’est plus de mise (comme jeter les cadavres des victimes sur des piles de fatras, les livrer aux chiens et aux pourceaux, ou décapiter ou découper en morceaux les cadavres jusqu’à rendre impossible l’identification de la victime, incendier les maisons des victimes lors de l’énième massacre. Justement pendant cette semaine de Pâques dans la capitale au quartier du Bel-Air un nouveau massacre produit 13 morts dans l’indifférence des pouvoirs publics. Ou est-ce peut-être avec la complicité de la police ? ( voir les témoignages des rescapés dans Le Nouvelliste du 2021-04-06) L’état de terreur qui en résulte fait abandonner les pratiques ordinaires de convivialité : aller voir des parents ou des amis en province, organiser une sortie aux restaurants le soir, tout cela est pari risqué à entreprendre sur la pointe des pieds. Il n’y a plus d’espace commun, seul importe le sauve qui peut individuel, quand on ne pense pas à fuir vers les pays voisins. Il arrive qu’un chef d’Etat croit qu’il incarne la nation –c’est le cas du dictateur Duvalier père-mais- avec l’actuel pouvoir en Haiti on peut avec peine déceler une quelconque vision concernant le destin de la nation haïtienne. On constate seulement que ce pouvoir massacre sa population Est-ce sans doute pour cela que la communauté internationale se sente confortable avec un tel chef. Comme unique interlocuteur, il est rassurant pour favoriser la sauvegarde des intérêts des puissances étrangères recherchées d’ailleurs comme des nouveaux maitres. Bref l’honneur du pays n’est pas à l’horizon.

Pour se résigner à vivre dans une telle condition ou pour se soumettre ou encore pour abdiquer sa liberté quand il est question de servir le régime, il existe des arguments déstressant : « des kidnappings, des gangs armés, il en existe partout dans le monde, pouvoir et opposants en ont, ou bien il en a toujours existé ». Ce sont précisément là des arguments paresseux et peut-être même pervers. Egalement déclarer-toute honte bue- que nous sommes tous coupables, c’est supposer que toute sortie de ce désastre devient douteuse sinon impossible. Même les protestations passionnées sont interprétées comme œuvre de manipulation. Etre haïtien consisterait à faire partie d’une ethnie : les Haitiens ?. On n’en finira donc pas de trouver des arguments qui témoignent de l’honneur perdu d’Haïti comme Etat et comme nation.

Pourtant sous nos yeux le sursaut a lieu : associations de droits de droits humains et de la société civile comme les partis, associations des barreaux, mouvements des femmes, les diverses confessions religieuses, mouvements visant à combler le déficit de mémoire contre les crimes de la dictature des Duvalier, mouvements divers de la diaspora s’expriment et indiquent- sans doute avec parfois des maladresses- le chemin de la sortie du tunnel. Ces voix qui manifestent la fierté d’être Haïtien sont-elles entendues par la communauté internationale ou s’apprêtent-elles à confesser des regrets ?

*Laënnec Hurbon, directeur de recherche au CNRS et professeur à l’Université d’Etat d’Haïti, spécialiste des rapports entre religions, Culture et politique en Haïti et dans la Caraïbe

Le Club est l’espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n’engagent pas la rédaction.

 

U.S. Special Envoy to Haiti resigns, citing ‘inhumane’ deportation of Haitians

 

U.S. Special Envoy for Haiti Daniel Foote resigned Thursday, saying that he did not want to be associated with what he called the United States’ “inhumane, counterproductive decision to deport thousands of Haitian refugees” back to the island nation.

Foote’s resignation letter to Secretary of State Antony Blinken, which was first obtained by the PBS NewsHour, comes as the Biden administration is facing widespread backlash over its treatment of Haitian migrants in Del Rio, Texas, where images of horseback border patrol agents using reins against migrants have sparked outrage. Activists and some lawmakers have also been calling for the Biden administration to suspend deportations to Haiti. In his letter, Foote criticizes the deportations.

“I will not be associated with the United States inhumane, counterproductive decision to deport thousands of Haitian refugees and illegal immigrants to Haiti, a country where American officials are confined to secure compounds because of the danger posed
by armed gangs in control of daily life,” Foote wrote in his resignation letter. “Our policy approach to Haïti remains deeply flawed, and my recommendations have been ignored and dismissed, when not edited to project a narrative different from my own.”

He goes on to say that Haiti, a country facing a number of crises including political turmoil after the July assassination of Haitian President Jovenel Moïse, humanitarian problems after an earthquake rocked the nation last month, and security issues after kidnapping have skyrocketed, cannot absorb hundreds of migrants who have been sent back on daily repatriation flights.

“The people of Haiti, mired in poverty, hostage to the terror, kidnappings, robberies
and massacres of armed gangs and suffering under a corrupt government with gang alliances, simply cannot support the forced infusion of thousands of returned migrants lacking food, shelter, and money without additional, avoidable human tragedy,” Foote said. “The collapsed state is unable to provide security or basic services, and more refugees will fuel further desperation and crime. Surging migration to our borders will only grow as we add to Haiti’s unacceptable misery.”

This is a breaking story and will be updated as it develops.

Read the full letter here.

 

 

France/ad limina des évêques : l’unité de l’Eglise, « souci profond » du pape, par Mgr Jachiet

Les migrants et l’application du motu proprio sur le rite ancien

SEPTEMBRE 24, 2021 17:09MARINA DROUJININAEGLISES LOCALES

Le « souci profond » du pape est « l’unité de l’Église, la communion de tous », souligne Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire de Paris, qui a rencontré le pape François avec le groupe des évêques français en visite ad limina à Rome, jeudi 23 septembre 2021.

Dans son interview à Vatican News, Mgr Jachiet partage ses impressions de la rencontre et s’arrête sur deux thèmes importants de la conversation avec le pape :  les migrants et l’application du motu proprio Traditions custodes sur le rite ancien.

L’évêque auxiliaire de Paris affirme que le pape « garde le souci des fidèles attachés à la forme ancienne et que son désir n’est pas d’arrêter brutalement les célébrations de l’ancien missel, mais de donner la possibilité aux fidèles qui y sont attachés d’être conduits ».

Il ne s’agit pas « seulement d’assister à des célébrations qui leur correspondent, explique-t-il, mais d’avoir des prêtres, des aumôniers qui les aident à comprendre la foi, à vivre dans l’esprit du Concile Vatican II ».

Selon Mgr Jachiet, « la porte est ouverte aux évêques pour mettre en œuvre » le motu proprio Traditions custodes. « C’était très net », affirme l’évêque : le pape « donne les principes généraux, il a expliqué pourquoi, mais tout en avisant que c’était à nous de trouver les modalités appropriées ». « Ce n’est pas une approche formelle et disciplinaire, c’est une approche pastorale », ajoute-t-il.

Migrants : « la clé est vraiment l’intégration »

Mgr Jachiet raconte que le pape a « d’abord rappelé que peut-être le plus difficile n’était pas l’accueil des migrants, mais leur intégration ».

Rappelant les quatre verbes « mis en avant » par le pape – « accueillir, promouvoir, protéger et intégrer » – Mgr Jachiet souligne que, selon le pape, « la clé est vraiment l’intégration ». L’évêque estime que le pape « met vraiment le doigt sur le problème de notre pays ». Il ne suffit pas « de savoir à quel degré il faut ouvrir les frontières, mais comment nous pouvons intégrer dans la vie de la société ceux qui sont accueillis ».

Le pape François, explique Mgr Jachiet, «n’a pas dit ‘que la France accueille tous les migrants qui veulent entrer’ », « il a dit que c’est à chaque gouvernant de déterminer à quel degré le pays est capable d’intégrer les personnes en migration qui arrivent ».

« J’ai trouvé un homme humble nous disant : vous, qui êtes évêques en France, cette question très délicate, vous avez à l’affronter, à trouver les clés », raconte l’évêque auxiliaire de Paris. « Il a fait appel à notre responsabilité : à la fois à nous comme pasteurs en France, mais aussi aux dirigeants français. »

 

 

 

Proverbes

Dlo ki  Kouri Pa Pote Kras

Flatè pi danjere pase kouto de Bò

Bourik Chaje Pa Kanpe

Bel pawòl  pa vle di Verite

Jou Benyen , nanpwen kache lonbrit

 

Good to know: Choices matter and bring consequences.

Dcn. Paul C. Dorsinville.
God decided to make the Creation and to relate to humankind, to you and to me. When we accept the invitation and conform ourselves to His will, wonderful things happen; when we think we know better, disasters follow…
For instance, let us consider individual life, family, economic and political systems. The experiences and results differ depending if we see ourselves as sons and daughters of God, as family with common aspirations and interests, as pilgrims toward heavenly bliss versus me, myself and I to use, abuse and take advantage of others:
– respect and concrete support of life
– welcoming the stranger, the alien
– education and training
-work, safety, just wages
– health and human services
– taxes, sharing of wealth and power
– stewardship of creation, of climate
– etc.
This  is a good standard for the UN General Assembly, the budget and plans of the USA, of Haiti, of everywhere else. If you have suggestions for the current emergencies and/or the long-term, you may want to communicate them to:
US White House: 202-456-1111, US Congress: 202-224-3121, Congressmember Gregory Meeks, Chair of Haitian C.: 718-725-6000.
                                                                                    +++.
Dieu décida de faire la Création et d’être en relation avec l’humanité, avec toi  et avec moi. Quand nous acceptons l’invitation et nous nous conformons à Sa volonté des merveilles se réalisent, quand nous pensons que nous savons mieux, on récolte des désastres…
Par exemple, considérons la vie individuelle, la famille, les systèmes économiques et politiques. Les expériences et résultats diffèrent ,dépendant si nous nous voyons fils et filles de Dieu, comme famille avec aspirations et intérêts communs, comme pélerins  vers la joie céleste  ou au contraire Je, moi et moi-même pour utiliser, abuser et prendre avantage des autres:
– respect et support concret de la vie
–  acceuil de l’étranger
– éducation et formation
–  travail, sécurité, salaires justes
–  santé et services sociaux
– taxes, partage des richesses et du pouvoir
– soin approprié de la création, du climat
– etc.
C’est un bon standard pour l’Assemblée Générale de l’ONU, le budget et les plans des USA, d’Haiti, de partout ailleurs. Si tu as des suggestions pour les urgences courantes et/ou le long-terme, tu peux vouloir les communiquer à:
Maison Blanche(USA): 202-456-1111, Congrès (USA): 202-224-3121, Représentant Gregory Meeks, Chairman  pour le C. Haitien: 718-725-6000..

 

Latest News-September 19, 2021

 

 

 

VENSENKYÈM DIMANCH TAN SENP

Dimanch 19 Sektanm 2021

An nou suiv Jezi etan n ap sonje Bishop Guy A. Sansaricq

 

Monseyè Pierre André Pierre

 

LEKTI LABIB: Lasajès 2, 12.17-20; Sòm 54; Jak 3, 16-4, 3; Mak 9, 30-37

 

 

Nan Premye lekti lamès jodiya, Pawòl Bondye a nan liv Lasajès raple nou aklè, moun ki mechan an souvan kondui tèt li nan chache richès, lonè ak siksè. Santiman ki nan kè li ak pasyon k ap pouse li aji bay anpil move rezilta: Se kè sere ak jalouzi, rayisab ak vyolans e menm move zak kriminèl. Moun ki mechan an pa ka tande pawòl moun ki kòrèk la. Moun ki mechan santi pawòl moun ki kòrèk la sèvi yon jijman pou li. Poutèt sa, tandans li se fè konplo pou touye moun ki kòrèk la.

 

Nan levanjil jodiya, Jezi pwopoze nou yon lòt chemen, yon bagay diferan e ki nouvo. Li rele nou pou nou gen yon kè ki pwòp, ki travay pou lapè, yon kè ki dou, ki sensè e ki plen ak mizèrikòd. Li pale avèk Apot li yo sou soufrans ak lanmò li pral sibi, ak leve byen vivan k ap vin apre lanmò li. Li pwofite anseye disip li yo yon gwo leson imilite, etan li deklare yo : Moun ki pase pou premye nan je Bondye, se sila a ki konsidere tèt li kòm dènye epi yo ki fè tèt li tounen yon sèvitè pou tout moun.

 

Lè li fin pale konsa, li fè yon jès. Li ajoute yon siy pou disip li yo byen konprann pawòl li yo. Li pran yon timoun li mete nan mitan yo. Li di: Moun ki pi gran an nan je Bondye se moun ki tankou yon timoun inosan, ki pa gen okenn byen, ni otorite.

 

Ansèyman kle sa a sou imilite, sèvis ak renmen make yon gwo pwen nan Levanjil Jezi a. Si nou vle vin yon kretyen otantik, nou dwe fè efò pou elimine nan nanm nou tout jèm fyète, lavaris ak rayisans. Lè sa a atò, limyè imilite, konpasyon ak LANMOU san limit ap klere andedan nou. Sa a se chemen ki mennen nan vrè bonè ak lavi etènèl, chemen kote Bondye rele nou, pou nou mache.

 

 

 

 

TWENTY-FIFTH SUNDAY IN ORDINARY TIME

Sunday, September 19, 2021

Following Jesus, while gleaning in the footsteps of Late Bishop Guy Sansaricq

 

Msgr. Pierre André Pierre

 

 

BIBLE READINGS: Wisdom 2, 12. 17-20; Ps 54; James 3, 16-4, 3; Mk 9, 30-37

 

 

The first reading reminds us that the wicked man is frequently driven by a wild pursuit of honor, wealth and success. These passionate inner feelings produce anguish, jealousy, envy, hatred, violence and even criminal acts. As the result of this the wicked man, feeling condemned by the just man’s words, tends to plot his murder.

 

Jesus in today’s gospel proposes something different and new. He calls us to be pure, peaceable, gentle, sincere and full of mercy. He tells his Apostles about his forthcoming suffering, death and resurrection and teaches them a stunning lesson of humility stating that to rank first in God’s eyes one must remain the last and be the servant of all.

 

To his words, he added a sign. He placed a child in their midst saying that the greatest in God’s view is the person who is like an innocent child, deprived of possessions and authority.

 

This key teaching about humility, service and love marks a high point of Jesus’ Gospel. If we wish to be genuine Christians, we must strive to eradicate from our souls any seed of pride, greed and hatred and then excel in humility, compassion and limitless LOVE. This is the path that leads to true happiness and eternal life, the path we are called to walk.

 

 

 

 

 

VINGT-CINQUIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

Dimanche 19 Septembre 2021

A la suite du Christ, en suivant Bishop Guy Sansaricq

 

Mgr Pierre André Pierre

 

 

LECTURES BIBLIQUES : Sagesse 2, 12.17-20 ; Ps 54 ; Jac 3, 16-4, 3 ; Mc 9, 30-37

 

La première lecture du livre de la Sagesse nous rappelle que l’homme méchant est souvent poussé par une folle quête d’honneur, de richesse et de succès. Ces sentiments intérieurs passionnés produisent de l’angoisse, de la jalousie, de l’envie, de la haine, de la violence et même des actes criminels. En conséquence, le méchant, se sentant condamné par les paroles du juste, a tendance à comploter son assassinat.

 

Par contre, dans l’évangile d’aujourd’hui, Jésus propose un chemin nouveau, quelque chose de différent. Il nous appelle à être purs, paisibles, doux, sincères et pleins de miséricorde. Il parle à ses apôtres de ses souffrances, de sa mort et de sa résurrection à venir et leur enseigne une étonnante leçon d’humilité en déclarant que pour être le premier aux yeux de Dieu, il faut rester le dernier et être le serviteur de tous.

 

Dans un geste concret, il ajoute un signe à la parole. Il prend un enfant et le place au milieu de ses disciples, en leur disant que le plus grand aux yeux de Dieu est la personne qui est comme un enfant innocent, privé de biens et d’autorité.

 

Cet enseignement clé sur l’humilité, le service et l’amour marque un point culminant de l’Évangile de Jésus. Si nous voulons être d’authentiques chrétiens, nous devons nous efforcer d’éradiquer de nos âmes toute graine d’orgueil, de cupidité et de haine, puis exceller dans l’humilité, la compassion et l’AMOUR illimité. C’est le chemin qui mène au vrai bonheur et à la vie éternelle, le chemin que nous sommes appelés à parcourir.

 

 

THOUGHT OF THE WEEK: “ The greater the hope, the more violent the disappointment”  Celebrity quote Franz-Olivier Giesbert

Host, Artist, Biographer, Writer, Editor, Businessman, Journalist, Novelist

(1949 -) HEART QUOTE

 

Pensée de la Semaine: Plus L’espérance est grande, plus la deception est grande

 

Citation de célébrité

Franz-Olivier Giesbert

Animateur, Artiste, Biographe, écrivain, éditeur, Homme d’affaire, Journaliste, Romancier (1949 – )

 

Pensamiento de la semana: cuanto mayor es la esperanza, mayor es la decepción

Cita de celebridad Franz-Olivier Giesbert Anfitrión, Artista, Biógrafo, Escritor, Editor, Empresario, Periodista, Novelista (1949 -)

 

Quelques  Photos du Weekly Bulletin

 

Omaj pou Monseyè Guy A. Sansaricq 

 

Pè William Smarth

Pè Dyosèz Okay, Ayiti

Ki fè tout wout la vi a avèk Bishop Guy Sansaricq

depi lane 1947 nan ti Seminè rive lane 2021.

 

Kavayon, 24 out 2021

Guy, se vye frè w, William, k ap di w mèsi, k ap fè w konpliman jodi a. Ou sonje se nan jinyora seminè Maznòd, kay Pè Obla yo, nou rankontre, oktòb 1947, kote mwen te antre 2 zan anvan w. Depi lè sa a, se menm chemen an n ap fè ansanm : jodi a m ap kontinye l sou tè a, ou menm ou deja rive kote Papa nou ki nan syèl la vle rasanble tout pitit li yo, tout bon sèvitè l, tout bon sèvant li yo, nan lavi total li a.

Nou te 2 bon elèv : se poutèt sa petèt, ane 1953, Monseyè Collignon voye w etidye flozofi ak tewoloji Otawa, e li voye m a Wòm pou etid tewoloji. Kèk lane apre yo fin sakre nou pè, diktati Divalye a pral fè nou rankontre a Wòm, ane 1969, kote ou t ap etidye syans sosyal e mwen menm, mwen te tounen nan tewoloji. Se te yon gwo gras Bondye te fè nou, pou nou te viv nan sant Legliz inivèsèl la, pou nou te kab sèvi pèp ayisyen an pi byen. E twouve, Lapwovidans pral vle nou fè ansanm yon pi gwo esperyans pastoral toujou Ozetazini, kote nou vin retwouve n, ane 1971, nan mitan dyaspora ayisyen an : ou menm nan Kwins, mwen menm, ansanm ak Pè Antoine Adrien, Pè Emile Jacquot ak Pè Jean-Yves Urfié, nan Bwouklin, nan sèvis Legliz Jezi-Kri a, sitou nan pastoral pou frè ak sè n ayisyen yo.  Guy, ala rankont, ala diskisyon, ala manifestasyon ak batay ansanm ak tout Ayisyen san distenksyon, pou refijye !!! Ala etid labib, ala reyinyon pastoral !!! Ala gwo desizyon pastoral nou te pran pou pastoral nou pote mak kilti pèp Ayisyen an, nan lang kreyòl ak nan kadans mizik ayisyen, men tou pou nou pa t separe lavi syèl la ak lavi tè a : menm kado sèl Bondye lavi, sèl Bondye renmen an.

Ane 1986, mwen tounen Ayiti, al travay menm kote ak sè w, Sè Lucile, e ou menm ou kontinye okipe frè n ak sè n yo Nouyòk, e nou kab di nan tout Etazini. Se ane 2006, si mwen pa twonpe m, Gran Gadò a pral ba w pi gwo wòl toujou nan Legliz li a, li fè w evèk, li mete w pami siksesè apot yo, premye reskonsab Pawòl la al lòt sous lavi Bondye nan Legliz li a. E ou fè travay la ak tout kè w ak tout nanm ou pou glwa Bondye ak lonè pèp Ayisyen an.

Guy, frè m, lè mwen t ap tounen Ayiti, ane 1986, mwen te swete pou w kontinye batay la e ou kontinye l jouk fòs ou rive bout, e se konsa Gran Mèt la resevwa w lakay li. Men Guy, frè m, travay ou pa fini. Ou konnen ki jan apostola ayisyen bezwen pi plis devouman, pi plis inisyativ, pi plis tèt ansanm, pi plis sèvis gratis. Ou te gen tan tande tou dega tranblemann tè 14 dawout la fè nan Gran Sid la : wi, soufrans, mizè nan Jeremi kote ou te fèt, nan Okay kote ou te vikè, nan Kavayon peyi m, pawas kote frè w Karl te fè premye esperyans pastoral li kòm pè. Guy, kounye a ou wè tout bagay nan limyè Bondye, nan laverite Bondye, kite m di w tankou Kadinal Claudio Hummes te di Kadinal Bergoglio lè yo te nonmen sila a Pap: « Pa bliye moun pòv yo. » Wi, ou pap bliye yo, ou pap bliye nou : se paske ou gen kè moun pòv ki fè, jodi a, peyi Wa ki nan syèl la se pou ou. Mi, Gi, mi, konpliman, an atandan nou tounen vin rankoutre, men fwa sa a pou tout tan.

 

Pè William Smarth

Pè Dyosèz Okay, Ayiti

Ki fè tout wout la vi a avèk Bishop Guy Sansaricq

depi lane 1947 nan ti Seminè rive lane 2021.

 

 

BISHOP GUY A. SANSARICQ “IN MEMORIAM”

Fr. William Smarth

A priest from the Diocese of Les Cayes, Haiti

A companion and classmate of Bishop Guy Sansaricq from the Minor Seminary

Since the year 1947 until the year 2021.

Cavaillon, Haiti, August 24, 2021

Guy, your older brother, William, sends you grateful compliment today. You remember how in the Maznod seminary, the house of formation of the Oblates of Mary Immaculate, we met, in October 1947, where I entered 2 years before you. Since then, we have been following the same path together: today I will continue it on earth, you have already reached the place where our heavenly Father wants to gather all his children, his true servants, his true maids, for life everlasting.

We were two good students: that’s why maybe in 1953, Bishop Collignon sent you to study philosophy and theology in Ottawa, and he sent me to Rome to study theology. A few years after our ordination as Priest, the Duvalier dictatorship brought us back to Rome in 1969, where you were studying social studies and I returned to theology. It was a great grace from God for us to live in the center of the universal Church so that we could better serve the Haitian people. And again, Providence will want us to have together a greater pastoral experience still in the United States, where we found ourselves, in 1971, among the Haitian diaspora: you in Queens, I, along with Father Antoine Adrien, Father Emile Jacquot and Father Jean-Yves Urfié, in Brooklyn, in the service of the Church of Jesus Christ, especially in pastoral care for Haitian brothers and sisters. Guy, what a meeting, what a discussion, what a demonstration and a fight with all Haitians without distinction, for refugees!!! What a Bible study, what a pastoral meeting! What a great pastoral decision we made for our pastoral to bear the mark of the culture of the Haitian people, in the Creole language and in the cadence of Haitian music, but also not to separate the life of heaven and the life of the earth.

In 1986, I returned to Haiti to work at the same place with Sister Lucile, your sister, and you continued to care for our brothers and sisters in New York, and we can say that throughout the United States. In 2006, if I am not mistaken, the Great Shepherd will give you a greater role in his Church, making you a bishop, and a successor of the apostles. a. And you do the work with all your heart and soul for the glory of God and the honor of the Haitian people.

Guy, my brother, when I returned to Haiti in 1986, my wish to you was to continue the fight and continue it until your strength was exhausted, and so the Great Master welcomed you into his home. But Guy, my brother, your work is not over. You know how the Haitian Apostolate needs more dedication, more initiative, more cooperation, more free service. You have also heard the devastation of the earthquake of August 14, 2021, in the Great South of Haiti: yes, suffering, misery in Jérémie where you were born, in Les Cayes where you were vicar, in Cavaillon my hometown, the parish where your brother Karl did his first pastoral experience as a Priest. Guy, now you see everything in the light of God, in the truth of God, let me tell you what Cardinal Claudio Hummes said to Cardinal Bergoglio when he was appointed Pope: “Remember the poor.” Yes, you will not forget them, you will not forget us: it is because you have the hearts of the poor that today the kingdom of heaven belongs to you. You are ripe, Guy, you are ripe. Congratulations. UntiI… in the meantime, we come back to meet, but this time forever.

 

Fr. William Smarth

A priest from the Diocese of Les Cayes, Haiti

A companion and classmate of Bishop Guy Sansaricq from the Minor Seminary

Since the year 1947 until the year 2021.

 

 

 

 

Sincères condoléances

 

 

à la communauté chrétienne de la Diaspora haïtienne et du Diocèse de Brooklyn…

au Centre National d’Apostolat Haïtien et de Télé Solidarité,

particulièrement à Frère Buteau Espiègle et à Sœur Juvénia Joseph, fdm,

qui m’ont permis de découvrir encore plus la belle figure et la riche personnalité

de notre regretté Monseigneur Sansaricq…

aux membres de la famille Sansaricq!

À l’occasion de ce départ soudain de notre pasteur et grand frère, Monseigneur Sansaricq,

je m’unis à vous de cœur et de prières

pour honorer sa vie à la Messe de la Résurrection

que vous célèbrerez en sa mémoire, le jeudi 2 septembre 2021.

 

Je me souviendrai du cœur de bonté et de compassion de Monseigneur Sansaricq

et de son engagement sans faille, dans la durée,

au service des droits des personnes migrantes et des sans-papier de la diaspora haïtienne.

Il s’est laissé conduire par Dieu et n’a jamais reculé devant cette mission qu’il lui a confiée.

Nous prions pour vous et pour tous ceux et celles avec qui il a partagé sa vie et ses dons.

Que vous trouviez réconfort et inspiration en gardant chèrement au cœur

la mémoire de ce grand artisan de solidarité et de ce pasteur rassembleur et bienveillant,

soucieux de l’amélioration des conditions de vie de nos sœurs et frères!

Une belle étoile s’éteint paisiblement à nos yeux

pour briller éternellement à VIE NOUVELLE et nous éclairer autrement.

Merci, Monseigneur Sansaricq! Dieu vous accueille déjà dans Son repos bienfaisant!

 

Sœur Kesta Occident, c.s.c.

31 août 2021

 

Secretariat of Cultural Diversity in the Church

Subcommittee on the Pastoral Care of Migrants, Refugees, and Travelers

3211 FOURTH STREET NE• WASHINGTON, DC 20017

 

Mgr. Pierre Andre Pierre

Haitian Apostolate, Inc

332 East 32nd Street

Brooklyn, NY 11226

Our Deepest Condolences on the Death of Bishop Guy Sansaricq

 

It was with a heavy heart, deep sense of loss and great sadness that we received the news of the death of our beloved Bishop Guy Sansaricq, Auxiliary Bishop of Brooklyn, New York. The news of his death came as a shock, and I feel so much pain. Bishop Guy lived a well fulfilled life. He devoted his service to the people of God. He invaluably contributed to the growth and development of the Haitian Catholic Community in the United States. His footprints and accomplishments will be missed.

 

As many who knew Bishop Guy attest, he lived an exemplary and accomplished life. He was indeed a great man, a spiritual father, a peacemaker, and a strong church and community leader. A man of honor and integrity. No doubt, he has indeed left a great legacy in our hands and will be greatly missed.

 

We sincerely pray that his family, friends, and the Haitian community may find peace and comfort during this difficult time of sorrow. May we be strong and cling to the Lord for solace.

 

May his gentle soul rest in perfect peace. Amen.

 

Sincerely yours in Christ,

 

 

 

Sr. Joanna Okereke, HHCJ

Assistant Director,

Cultural Diversity in the Church/USCCB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

The Staff of The weekly Bulletin of The National Center of The Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité  will be in mourning until October 6, 2021 , day of 87th Birthday of the Late Bishop Guy Sansaricq

 

The Staff of The weekly Bulletin of The National Center of The Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité  will be in mourning until October 6, 2021 , day of 87th Birthday of the Late Bishop Guy Sansaricq

 

 

Since The Departure of the Late the Most Reverend Guy Sansaricq, the former founding director of The National Center of The Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité on August 21, the eve of his 15th anniversary of Episcopal life, the staff of the  Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate and radio Telé Solidarité is in mourning and it will observe this mourning until October 6, 2021, day of the 87th birthday of the late Bishop Guy Sansaricq.

 

As I have always promised to the Late Bishop Guy Sansaricq, The staff of The weekly Bulletin of the National Center of The Haitian Apostolate and radio Telé Solidarité will do everything in its power to keep his memory alive among us and to continue his legacy.

Like any human being, the late Bishop Guy Sansaricq had many difficult times , disappointment, betrayal and great suffering, but he always made an effort to remain a faithful servant in the Lord’s vineyard and he always understood this famous sentence that the path that  leads to Christ is not the way of glory it is above all the way of incomprehension and the way of the Cross or of great suffering. He fought the good fight until the end  of his earthly life and he always showed great love for his brothers and sisters.

Bishop Guy Sansaricq returned to the Father’s house on tiptoe. He died as he lived. He has known as a churchman who detached himself from material goods and wo did everything even in the evening of his life to graze his sheep. He was always very aware of the situation  of social inequality which ravages our society and as bishop he has always taken righteous positions against the inhuman situation of the poor of Haiti.

 

As Monsignor Pierre André mentioned in a press briefing on Radio Telé Solidarité the activities of the National Center  of The Haitian Apostolate will continue. The online courses of the Pastoral College will begin on Saturday September 25, 2021, the broadcasts of  Radio  Telé Solidarité will also continue and our friends will receive the weekly bulletin . Monsignor Pierre added that The National Center of The Haitian Apostolate  is counting on the generosity of the people of God to enable us to keep this promise.

Finally, we thank all those who sent messages of Condolence or who called us at this moment of mourning and sadness as well as all those who participated in the tribute broadcasts and ceremonies  in honor on the late Bishop Guy Sansaricq. We continue to work on having another tribute talk show in honor of the lamented Bishop Guy Sansaricq on the occasion of his 87th birthday on October 6, 2021 on the radio Telé solidarite

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien sera en deuil jusqu’au 6 Octobre 2021.

 

 

Depuis le départ du Regretté Monseigneur Guy Sansaricq, survenu le 21 Août 2021, la veille de son 15ème anniversaire de vie épiscopale, le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien et de la Radio Télé Solidarité est en deuil, ce, jusqu’au 6 Octobre 2021, jour du 87ème anniversaire de naissance du regretté Bishop Guy Sansaricq.

 

Comme je l’ai toujours promis au Regretté Bishop Guy Sansaricq , le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien et de la Radio Télé Solidarité fera tout ce qui est en son pouvoir pour garder sa mémoire vivante parmi nous et de continuer son testament.

 

Comme tout être humain, Monseigneur Guy Sansaricq a eu beaucoup de moments difficiles  , trahison , deception , incomprehension et de grandes souffrances. Il avait toujours fait un effort pour rester un serviteur fidèle dans la vigne du Seigneur et avait toujours compris cette fameuse phrase: « Le chemin qui mène au Christ n’est pas seulement le chemin de la gloire c’est aussi le chemin de l’incompréhension et de la Croix ». Il a combattu le bon combat jusqu’à la fin de sa vie terrestre et a toujours demontré son grand amour pour ses frères et soeurs.

L’Evêque Guy Sansaricq est retourné à la maison du Père sur la pointe des pieds. Il est mort comme il a vécu. Il a été connu comme un homme d’église qui s’est détaché des biens matériels et a tout fait même au soir de sa vie pour paître ses brebis. Il etait  toujours très conscient de la situation d’inégalité sociale qui ravage notre société  et comme évêque il avait toujours pris des positions justes contre la situation infrahumaine des pauvres de son pays Haïti.

Commme Monseigneur Pierre André Pierre l’a mentionné dans un point de presse à la Radio Télé Solidarité, les activités du Centre National de l’Apostolat Haïtien vont continuer. Les cours en ligne du Collège Pastoral vont débuter le Samedi 25 Septembre 2021, les émissions de la Radio Télé Solidarité vont continuer aussi et nos amis recevront  le Bulletin Hebdomadaire. Monseigneur Pierre ajouta  qu’il compte sur la générosité du peuple de Dieu afin de nous permettre de respecter cette promesse.

 

Enfin, nous remercions tous ceux et celles qui ont envoyé un message de condoléances ou qui nous ont appelé en ce moment de deuil, qui ont participé aux émissions d’hommage en l’honneur du Regretté Monseigneur Guy Sansaricq à la Radio Télé Solidarité. Nous continuons à travailler pour avoir une autre émission en l’Honneur du Regretté Bishop Guy Sansaricq à l’occasion de son 87ème anniversaire de naissance le 6 Octobre 2021.

 

Brother Tob

 Note de Condoleances

Cher Frère Buteau,

 

Je rentre de voyage ce soir après un long séjour hors de New York et j’ai trouvé votre message téléphonique.

Il est trop tard pour que je vous appelle mais je tenais à vous dire à quel point je pense à vous et à la communauté de Brooklyn. Le départ de Monseigneur Sansaricq m’a bouleversée. Je regrette tellement d’avoir été absente aux cérémonies de la semaine dernière.

 

Kou a fè nou mal

Mwen konnen jan li te fèw konfyans.

Mwen konnen jan sa dwe difisil pou ou ak pou tout moun nan Sant la.

Mwen konnen tou jan Monsenyè Sansaricq ta vle nou pouswiv travay li.

 

Mes condoléances cher Frère Buteau.

Kenbe fèm,

Michèle Montas

Merci Mme Montas

 

Kwadèboukè:  Yon nouvo Kire ak kanpay pou ranmase lajan

 

Reveran Pè Géto Jacques

 

Nan 2 zan Pawas Kwadèboukè pral fete 320 anivèsè egzistans e nan 2 semèn se fèt patronal Pawas la tou nan yon moman kote popilasyon Kwadèboukè a ap viv yon moman trè difisil ak klima ensekirite sa a ki fòse anpil moun nan lokalite sa a kite kay yo pou yo ale viv yon lòt kote.

 

Yon semèn anvan fèt Patwonal la, jou dimanch 26 septanm 2021, Achidyosèz Pòtoprens pral enstale Reveran Pè Géto Jacques kòm nouvo Kire pawas NotreDam Wozè ki nan Kwadèboukè. Pè Géto Jacques deja gen 20 rekòt Kafe nan lavi li kòm Pè. Li ranplase nan ministè sa a defen Pè Guy Chrispin ki te retounen kay Bondye Papa a nan dat 10 jen 2021. Anplwaye Bilten chak semèn nan Sant Nasyonal pou Apostola Ayisyen an fè youn ak Gwoup Pitit Manman Wozè pawas NotreDam Wozè Kwadèboukè ki nan dyaspora a pou swete Reveran Pè Géto Jacques siksè nan nouvo ministè li nan Pawas NotreDam Wozè ki nan Kwadèboukè.

Gwoup Pitit Manman Wozè a ap pwofite enfòme nou sou kanpay pou ranmase lajan pou pwojè reparasyon do kay legliz pawas NotreDam Wozè Kwadèboukè. Komite Ad Hoc Gwoup Pitit Manman Wozè a ap kontinye travay di pou l ba nou enfòmasyon sou kanpay ranmase lajan sa a pi vit posib. Enjenyè a ki pral an chaj pou reparasyon nan do kay la voye pou nou yon estimasyon pou li fè nou konnen: Pri pou fè reparasyon do kay Legliz la ap koute San Karant Kat Mil Katre Ven Dola Ameriken ak Katre Ven Douz Santim (US$ 144,080.92). Nou te deja voye yon kopi estimasyon sila a nan biwo Achevèk Pòtoprens la, Monseyè Max Leroy Mesidor ak Pè Geto Jacques. Nou ankouraje Kominote moun Kwadèboukè ki toupatou ak zanmi yo pou yo trè jenere nan kanpay sa a pou ranmase lajan.

 

Nou kontinye òganize plizyè emisyon ak plizyè moun remakab ki soti nan Kwadèboukè. Yo byen okouran tout pwoblèm ak defi ki blayi nan Kwadèboukè, vil natif natal nou an. Yo konprann enpòtans ki genyen nan travay ak chita ansanm pou ede vil sila kote yo soti a. Emisyon an pral televize sou Cable Vision Channel 18 nan Vil Elizabeth jou Samdi 18 septanm 2021 a 7:00 PM ak Madi 21 septanm 2021 a 3:00 PM sou Cable Vision Channel 115 nan Long Island. Klike sou lyen sa a pou w koute pwogram sa a:

https://youtu.be/AfMDH_S9HpQ

 

Finalman, nou di yon gwo mèsi pou tout moun ki sipòte inisyativ Gwoup Pitit Manman Wozè nan Pawas Kwadèboukè. Yo envite nou vizite sitwèb pawas sa a:

http://pawaspititmanmanroze-cdb.com/

ak paj facebook Pawas NotreDam Wozè Kwadèboukè:

https://www.facebook.com/Paroisse-Notre-Dame-du-Rosaire-de-la-Croix-Des-Bouquets- Ha% C3% AFti-110054614556935 /? Ref = pages_you_manage

 

Frè Tob

 

Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets : Nomination d’un nouveau Curé et Campagne de Levée de Fonds.

Père Géto Jacques

 

Dans 2 ans ce sera le 320e anniversaire d’existence de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets et dans 2 semaines ce sera la fête patronale de la Paroisse, à un moment où la population de la Croix-des-Bouquets vit dans un climat d’insécurité qui force beaucoup de gens de cette localité à laisser leurs maisons pour aller vivre ailleurs.

 

Une semaine avant la fête patronale, le Dimanche 26 Septembre 2021, le Père Géto Jacques sera installé comme le nouveau Curé de la paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-Des-Bouquets. Le Père Jacques a déjà 20 ans de vie sacerdotale. Il remplace dans ce ministère le regretté Père Guy Chrispin qui est retourné à la maison du Père le 10Juin dernier.

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien, en communion avec le Gwoup Pitit Manman Wozè de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets de la diaspora souhaite du succès au Révérend Père Jacques dans son nouveau ministère à la Paroisse Notre-Dame du Rosaire.

 

Le groupe Pitit Manman Wozè profite de l’occasion pour vous informer sur sa campagne de levée de fonds pour le projet de la préparation de la toiture de l’Église de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire. Le comité Ad Hoc du groupe continue à travailler d’arrache-pied pour vous communiquer dans le plus bref délai les informations sur cette campagne de levée de fonds. L’ingénieur qui sera en charge de la réparation de la toiture nous a envoyé un devis dans lequel il nous a fait savoir que le coût de la réparation du toit s’élève à 144.080,92 $US et nous avons déjà envoyé une copie du devis du toit au bureau de l’archevêque de Port-au-Prince Monseigneur Max Leroy Mésidor et au Père Géto Jacques.

 

Nous exhortons la communauté crucienne et ses amis à être très généreux dans cette campagne de levée de fonds.

 

Nous continuons à organiser plusieurs émissions avec différentes personnes remarquables de la Croix-des-Bouquets. Ces dernières sont très conscientes des problèmes et des défis de leur ville natale et elles comprennent l’importance de travavailler et de s’asseoir ensemble pour le relèvement de ce coin de terre qui les a vues naître. Cette émission sera télévisée au Canal 18 de cable vision de la ville d’Elizabeth le Samedi 18 Septembre 2021  à 7:00hres du soir et le Mardi 21 Septembre 2021 à 3:00pm au Canal 115 de Cable Vision de Long Island. Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission: https://youtu.be/AfMDH_S9HpQ

 

Enfin, nous disons un grand merci à tous ceux et celles qui supportent les initiatives du  groupe Pitit Manman Wozè de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets tout en vous invitant à visiter le site de cette paroisse:

http://pawaspititmanmanroze-cdb.com/

et la page Facebook de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets: https://www.facebook.com/Paroisse-Notre-Dame-du-Rosaire-de-la-Croix-Des-Bouquets-Ha%C3%AFti-110054614556935/?ref=pages_you_manage

 

Brother Tob

 

 

CROIX-DES-BOUQUETS: APPOINTMENT OF A NEW PASTOR AND FUNDRAISING CAMPAIGN.

 

 

Our Lady Rosary Parish of Croix-Des -Bouquets Appointment of a New Pastor and Fund Raising Campaign.

 

In 2 Years it will be the 320 anniversary of the existence of Our Lady Rosary Parish of Croix-Des-Bouquets and in 2 weeks too it will be the patronal feast of Our Lady Rosary Parish of Croix-Des-Bouquets at a moment the population of Croix-des-Bouquets is going trough a very difficult time with this climate of insecurity which forces  many people of Croix-Des-Bouquets  to leave their home to go and live elsewhere.

 

One Week before the patronal feast on Sunday , September 26, 2021 one of the spiritual leaders of the Archdiocese of Port-au-Prince  will install Father Geto  Jacques as the New Pastor of Our Lady Rosary Parish of Croix-Des-Bouquets. Father Jacques has been a priest for 20 years. . He will continue the ministry of the late father Guy Chrispin who returned to the Father’s house on June 10, 2021

The staff of the Weekly bulletin of the National center of The Haitian apostolate in communion with Group Pitit Manman wozè of the Diaspora  wishes Reverend Father Jacques success  in his new ministry at the parish of our Lady Rosary Parish  of Croix-des-Bouquets

The Pitit Manman Wozè group is taking this opportunity  to inform you about its fundraising campaign for the roof repair project of the church of Our Lady Rosary Parish . The Ad Hoc Committee of the Pitit Manman Wozè group continues to work hard to provide you information on this fundraising campaign as quickly as possible. The Engineer , who will be in charge  of the repair of the roof , sent us an estimate and in the letter he told us that the cost of the repair of the roof amounts will be US$ 144,080,92 . we have already sent a copy  of the roof estimate to the office of the Archbishop of Port-au-Prince The Most Reverend Max Leroy Mesidor and to Father Geto Jacques. We urge the Crucian Community and its friends to be very generous  to this fundraising campaign

We continue  to organize several shows  with  remarkable people from Croix-des-Bouquets. They are keenly aware of the issues and challenges  of their hometown  and understand the importance of working together  for the recovery of that corner of their homeland  which they come from i.e, the land where they were born.

The show will be televised on Cable Vision Channel 18 in the City of Elizabeth on Saturday, September 18, 2021, at 7:00pm and Tuesday September 21, 2021 at 3:00pm on cable Vision Channel 115 in long Island. Click on this link to listen to this talk show: https://youtu.be/AfMDH_S9HpQ

Finally  we say a big thank you to all those who support the initiatives of the Pitit Manman Wozè group of the Our Lady Rosary Parish of Croix-Des-Bouquets  while inviting you to visit the site of this parish

http://pawaspititmanmanroze-cdb.com/ and the Facebook page of our Lady Rosary parish of Croix-Des-Bouquets: https://www.facebook.com/Paroisse-Notre-Dame-du-Rosaire-de-la-Croix-Des-Bouquets- 

BROTHER TOB 

 

 

    

THE VICE-DIRECTOR OF THE HAITIAN APOSTOLATE COMMITS TO PURSUING THE VISION OF BISHOP SANSARICQ

 

 MOON P. CRIGLER AUGUST 31, 2021

 

Mgr. PPierre-André Pierre (right) is deputy director of the National Center for the Haitian Apostolate. The retired auxiliary bishop Guy Sansaricq (left), before his death, had appointed the Monsignor to replace him as director of the group. (Photo: courtesy of the Haitian National Apostolate Center)

WINDSOR TERRACE – The death of retired Auxiliary Bishop Guy Sansaricq leaves both a legacy and unfinished business for an organization he helped create and lead for more than three decades – the National Center for Haitian apostolate (NCHA).

The Brooklyn-based vice-director of the center, Msgr. Pierre-André Pierre, congratulated Bishop Sansaricq, who passed away on August 21, for his leadership which has fostered unity and spiritual growth among Haitian Catholics across the United States

“Bishop Sansaricq was so visionary,” added the Bishop. “It’s a lot of emotion for all of us now. But looking to the future, this ministry will continue.

“And this great heritage will be taken to the next level, trying to unite Haitians in the community of Christ, and integrate them into the adventure of Christianity in the United States.”

Priests born in Haiti in the United States created the NCHA in the 1970s. The founders included an assistant priest at the Parish of the Sacred Heart of Jesus in Cambria Heights, Queens – Guy Sansaricq.

Before coming to the United States, he had served Haitian refugees in the Bahamas for seven years, according to Mgr. Rock.

Bishop Sansaricq became a member of the Haitian diaspora when the president of dictator Jean Claude Duvalier refused to let him return home. Subsequently, Bishop Sansaricq went to Rome, where he studied for four years at the Pontifical Gregorian University.

His next stop was the United States, including the Diocese of Brooklyn, where he saw fellow Haitians in trouble, both economically and spiritually. This prompted him to help establish Queens-based Haitian Americans United for Progress, Inc. (HAUP).

He then turned to a collaboration creating the NCHA, Msgr. said Pierre.

Under the bishop’s direction, the Haitian apostolate center was registered in New York State as a not-for-profit corporation.

In 1988, NCHA became affiliated with the United States Conference of Catholic Bishops’ Migrant and Refugee Ministry Office. The USCCB also voted to appoint Bishop Sansaricq as the first director of this office, a position he held until his death.

Since its inception, Brooklyn-based NCHA has helped Haitians settle in the United States, find work, and grow in faith through Bible studies and other educational programs.

As the internet evolved, so did the apostolate, using digital platforms like YouTube and social media to reach Catholics in Haitian Creole, French and English, Msgr. said Pierre.

The apostolate center reports that there are approximately 1.5 million Haitians in the United States, and most are recent immigrants. More than two-thirds of them are Catholics, “a fact that makes Haitians the largest group of black Catholic immigrants,” according to the center.

Mgr. Pierre-André Pierre is president emeritus of the University of Notre-Dame d’Haïti. He is currently vice-director of the National Center for the Haitian Apostolate. (Photo: Courtesy of Bishop Pierre-André Pierre)

An estimated 150,000 of them belong to parishes in the Diocese of Brooklyn, said Father Hilaire Belizaire, coordinator of the ministry to Haitian immigrants and parish priest of the Sacred Heart of Jesus parish, Cambria Heights.

Mgr. Pierre is president emeritus of the University of Notre-Dame d’Haïti. Bishop Sansaricq invited him to Brooklyn a few years ago to help run the NCHA. The Monsignor declined to discuss how the next director will be selected.

“It’s not for me to say what to do. I don’t want to express any opinion, ”he said. “Let me just say this. We will serve. We are servants.

 

As of August 31, the USCCB had yet to make an official announcement regarding the new NCHA director. However, Sister Joanna Okereke, program coordinator for the USCCB Committee on Cultural Diversity in the Church, which oversees the apostolate, told The Tablet that Msgr. Pierre would be his next boss.

She said that was Bishop Sansaricq’s intention, “and, we will honor that intention.”

In the meantime, there is much to be done for the NCHA, Mgr. said Pierre.

He noted that he and Bishop Sansaricq had planned to announce on August 22 a new initiative with the working title, “Memory Project: Contributions of Haitians to the United States”.

Its aim is to showcase the achievements of Haitians in the United States in various sectors, including doctors, nurses, lawyers, businessmen and the clergy. The format of the initiative is not yet decided, but it could be a book, website or TV documentary, Msgr. said Pierre.

Bishop Sansaricq “wanted to show how, in a generation, [the U.S.-based population] had grown up ”, declared the Monsignor. “This is the story of the last 50 to 60 years of Haitians in the country. It is not a waste of time. “

Instead, he noted, new generations of Haitians have extended their track record of successful careers and achieving equality.

“The American dream, you know, it’s also part of us,” the Monsignor said.

 

 

Conference Episcopale d’Haiti

Port-au-Prince, le 24 Août 2021

Mgr Pierre André Pierre,

 

 

 

« À vous, la Grâce et la Paix de la part de Dieu notre Père… le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père plein de Tendresse, le Dieu de qui vient tout Réconfort. … » (2 Corinthiens 1 : 2-4). C’est avec ces mots d’espérance et de consolation que nous, les Évêques catholiques d’Haïti, vous adressons dans le Seigneur nos mots de condoléances à l’occasion de la mort subite de notre vénéré frère dans l’épiscopat, Monseigneur Guy Sansaricq, survenue le samedi 21 août dernier. La naissance au Ciel de Monseigneur Guy Sansaricq laisse un grand vide dans la communauté haïtienne de la Diaspora. Mais, dans le même temps, nous sommes convaincus que la force attractive de son amour passionné pour les plus faibles, de sa sollicitude pastorale et de son humanité continuera de vous assister et d’animer votre zèle apostolique afin d’achever valablement l’œuvre qu’il a commencée au sein de Haitian Apostolate. En effet, Monseigneur Sansaricq était une personnalité profondément religieuse, à tous les sens du terme, qui constituait un exemple d’ouverture, de tolérance, de générosité humaine dont notre monde a tant besoin. À l’instar du Christ, son divin Maître et Seigneur, il savait se faire pauvre pour enrichir ceux qui le côtoyaient. Pendant que nous implorons la Miséricorde de Dieu pour le repos de son âme, nous prions pour votre consolation et le réconfort de chaque membre de Haitian Apostolate. Puisse la Vierge Marie accompagner et présenter à son divin Fils, Jésus le Bon Pasteur, l’Âme de Monseigneur Guy Sansaricq. Avec l’assurance de nos prières et de notre communion dans le service de l’Église. ________________________________ X

 

Mgr. Launay SATURNÉ Archevêque Métropolitain du Cap-Haïtien Président de la CE

 

 

 Au nom des frères et sœurs haïtiens du diocèse de Palm Beach, je voudrais exprimer mes plus sincères condoléances à la famille de Bishop Guy

Sansaricq et au diocèse de Brooklyn. Il sera dans nos prières lors des célébrations eucharistiques du mois de septembre. Que son âme et les âmes de tous les fidèles décédés par la miséricorde de Dieu, reposent en paix.

Monseigneur Guy Sansaricq qui était si dévoué au service du Seigneur et de l’Église sera en compagnie du Christ mort et vivant maintenant. Dieu, Créateur et Rédempteur de tous les fidèles, accorde à l’âme de ton serviteur disparu la rémission de ses péchés. Bishop Guy sera à jamais présent dans nos cœurs.

 

On behalf of the Haitian brothers and sisters in the Diocese of Palm Beach I would to express my deepest condolences to the family of Bishop Guy

Sansaricq and to the Diocese of Brooklyn. He will be in our prayers during the Eucharistic celebrations for the month of September. My his soul and the souls of all the faithful departed through the mercy of God, Rest In Peace.”

Bishop Guy Sansaricq who was so devoted in the service of the Lord and the Church will be in company with Christ who died and now lives. God, the Creator and Redeemer of all the faithful, grant to the soul of thy servant departed the remission of his sins. Bishop Guy will be forever present in our hearts.

 

Father Yves Geffrard

Director of the Haitian Apostolate

Diocese of Palm Beach

 

Nous ne pouvons pas vous oublier. Que le Seigneur vous accueille dans sa béatitude éternelle. Nous prions pour vous et pour votre famille, le Centre Pastoral, vos proches collaborateurs et toute l’Eglise affectés par ce deuil.

 

1 ·

Reply

See Translation

 

Yolene Destin B

Je reste encore abasourdie par cette nouvelle …….

 

Marie Claire Jean

Reposez en paix, Bishop Sansariq! Vous vous etes eteint comme une flamme, si vite et de façon nattendue… quand l’heure de Dieu sonne, que pouvons-nous faire? Vous étiez sans doute prêt pour l’accueillir. Quelle leçon pour nous!

Mes condoléances, encore à Br Tob et à Radio Télé Solidarité et à toute la communauté Haïtienne frappée par ce départ inopiné. Union de prières!

 

 

Condolences from Mrs. Marcelle Chery and the Church of St Helen of Florida

 

Fro the Bulletin

 

 

Bonsoir Buteau,

 

Je sais que tu vis des jours pleins d’émotion avec le départ soudain de notre bien–aimé Mgr. Sansaricq.  Toutes mes sympathies a toi et ta famille, ainsi qu’au staff de Radio/Télé Solidarité, du Centre National d’Apostolat Haitien.   Que l’âme de Mgr. Guy Sansaricq repose dans la Paix

 

J’ai partagé les informations sur Facebook et par courriel, avec plusieurs paroissiens en Floride, au Canada et en Haïti.

Il m’est demandé de partager un lien ou il serait possible de participer aux funérailles virtuellement.

 

Je te prie de bien vouloir poster sur ton site, les vœux de sympathie au nom de la communauté Catholique de Broward, Florida.

 

Sincèrement,

 

Marcelle

 

Mathieu Thevenin est retourné

 

 

 

Le Centre National de L’Apostolat Haitien est triste de vous annoncer la mort du Regretté Mathieu Thevenin survénue le 5 Septembre 2021 à Boston après une maladie courageusement supporté.

Mr Mathieu est un fils de la Croix-Des-Bouquets, il a 56ans et il est père de 5 enfants. Le personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien en communion avec le Groupe Pitit Manman Wozè de la diaspora  presente ses sincères condoleances à sa mère Mme Gracieuse C. Thevenin, sa femme Noudwidge E. Thevenin , ses enfants Jr Mathieu, Maphara, Sadie, Samenta, Meteja , ses soeurs Mme Romene T. Petion, Sabine, Nadège , ses frères eddy Camille Jr Oliban , Gracia Thevenin et tous les autres parents affectés par ce deuil.

La messe funeraire du Regretté Mathieu aura lieu le Samedi 25 Septembre 2021 à 10:00hres am à la paroisse Notre Dame de Lourdes de Brockton

 

Nous demandons au Seigneur d’accueillir son fils Mathieu dans son paradis

Le Centre National de l’Apostolat Haitien

 

 

 

 

        Les États-Unis vont devoir faire plus en Haïti

Publié le 2021-09-17 | lenouvelliste.com

– /

Partager

Tweeter

Email

Partager

Les États-Unis d’Amérique est le pays le plus impliqué en Haïti et celui qui aide le plus, directement et indirectement, Haïti. La quantité et la qualité des Haïtiens qui vivent dans ce pays lui donne une place encore plus importante sur notre échiquier. Les relations commerciales Haïti-USA et les transferts sans contrepartie de la diaspora sont indispensables au pays. Plus que les autres nations ou institutions au monde, les USA interviennent et pèsent sur les affaires haïtiennes.

Ces dernières années, bien avant la présidence Trump et le repli américain sur ses affaires intérieures et la redéfinition de ses intérêts, la pression américaine sur Haïti s’est relâchée. Pour le meilleur et surtout pour le pire.

Haïti est devenu plus libre et malheureusement ses dirigeants en ont profité pour appliquer des politiques assassines et pour se servir sans vergogne au détriment de l’intérêt public.

La mal gouvernance, la corruption et l’insécurité, maux sur lesquels la communauté internationale, les USA en tête, ferme les yeux, ont poussé les Haïtiens à partir, à fuir Haïti, depuis 2010. Pour ne pas remonter à d’autres périodes similaires de notre histoire souvent motivées par les mêmes causes.

La crise migratoire qui s’est installée aux portes du Texas ces derniers jours a pour origine les manquements depuis dix ans de l’accompagnement américain à Haïti.

L’ Amérique si présente en Haïti et qui laisse les dirigeants haïtiens détruire le pays et détourner ses ressources financières sans intervenir autrement que pour les soutenir dans leurs mauvaises actions, pour appeler au dialogue et à la tenue d’élections au plus vite pour conforter leur mauvaise gestion récurrente, cette Amérique-grand-frère doit faire plus et mieux en Haïti.

Les Haïtiens qui sont aujourd’hui aux portes du Texas et qui de partout rêvent d’aller rejoindre un parent ou un ami ne le diront pas au moment de remplir un quelconque formulaire, mais tous pensent que les USA sont pour beaucoup responsables de leur misère et de l’état lamentable de leur pays.

Des milliers de compatriotes sont massés aux frontières du Texas depuis des semaines. Leur nombre augmente chaque jour. Ils sont au Mexique et espèrent que les portes de l’eldorado américain leur seront ouvertes un jour.

A l’affût dans toute l’Amérique, des dizaines de milliers d’autres sont en attente de l’issue de la crise migratoire que cette ruée vers les USA a provoquée.

Sur d’autres continents, partout où il y a des Haïtiens, la situation est suivie de près. Partir pour un Haïtien c’est rencontrer un rêve, et ce rêve a les couleurs du drapeau américain, la texture du dollar et l’odeur d’un fast food. Aucune destination sur terre n’est plus attractive que les États-Unis pour un Haïtien.

Alors les Haïtiens de partout suivent la situation américaine et attendent de savoir s’ils doivent prendre la direction du pays de Joe Biden.

Ceux qui survivent en Haïti aussi sont en alerte. S’il y a une ouverture, nombreux feront le voyage par n’importe quel moyen.

Rien n’indique pour le moment que la politique américaine sera modifiée. Rien ne le laisse croire.

Depuis 2010, la situation en Haïti ne cesse de se dégrader. Les Haïtiens ont utilisé la seule soupape disponible : ils sont partis. Vers la République dominicaine, le Brésil, le Chili, l’Argentine, les Antilles, la Turquie, l’Afrique, l’Europe. Vers toutes les destinations possibles. Partout où il faisait mieux vivre que dans leur pays.

En ligne de mire est restée l’Amérique où coulent le lait et le miel.

Pour fixer les Haïtiens en Haïti, il faut faire revenir l’espoir de jours meilleurs en Haïti. Il faut revivifier le rêve d’une vie possible au pays et cela commencera quand les États-Unis aideront à faire le ménage dans panier de nos oranges. Et quand l’Amérique prendra le leadership de l’action de la communauté internationale pour le meilleur et plus jamais pour conforter le pire

 

Crise à la frontière: le gouvernement américain accélérer le rythme des expulsions de migrants par avion

Publié le 2021-09-18 | lenouvelliste.com

Des migrants haïtiens et centraméricains manifestent devant la station migratoire Siglo XXI à Tapachula, Chiapas, Mexique, le 15 septembre 2021.
 

Le gouvernement américain de Joe Biden a annoncé samedi qu’il allait accélérer le rythme des expulsions par avion des plus de 10.000 migrants, surtout des Haïtiens, regroupés depuis plusieurs jours sous un pont au Texas après avoir franchi clandestinement la frontière depuis le Mexique.

Dans un communiqué, le ministère de la Sécurité intérieure a annoncé qu’il allait “obtenir des transports supplémentaires pour accélérer le rythme et augmenter la capacité des vols d’expulsions vers Haïti et d’autres destinations”, à bord d’avions, dans les prochaines 72 heures.hapitre général des carmes déchaux: message du pape François (traduction complète)

L’amitié avec Dieu, la vie fraternelle et la mission, antidotes à la mondanité

SEPTEMBRE 11, 2021 23:19ANITA BOURDINPAPE FRANÇOISVIE CONSACRÉE

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

L’amitié avec Dieu, la vie fraternelle et la mission, mais aussi la joie et le sens de l’humour: autant d’antidotes à la « mondanité » indiqués par le pape François aux carmes déchaux.

Le pape François a reçu en audience au Vatican ce samedi 11 septembre 2021 les membres du chapitre général des carmes déchaux et leur nouveau préposé général élu le 4 septembre dernier, le p. Miguel Marquez Calle (Miguel de Maria).

Le pape a recommandé à nouveau la lecture des quatre dernières pages du livre du cardinal Henri de Lubac SJ, Méditation sur l’Eglise (1953), qui cite, dans ses dernières pages, l’expression du bénédictin anglais Dom Anschaire Voinier de « mondanité spirituelle ».

Dans un discours au collège mexicain de Rome, le pape avait déjà expliqué, le 30 mars dernier: « La mondanité spirituelle, nous pouvons dire la mondanité pastorale, spirituelle, c’est-à-dire la façon mondaine de vivre spirituellement d’un prêtre, d’un religieux, d’une religieuse, d’un laïc, d’une laïque, la mondanité spirituelle est le pire des maux qui puisse arriver à l’Eglise. A la lettre ! Pire encore qu’à l’époque des papes concubinaires. Je vous suggère de relire ces trois petites pages à la fin du livre. S’il vous plaît, gardez-vous de la mondanité. C’est la porte de la corruption. »

Le pape avait fait la même recommandation, cette semaine, aux Clarétains… et fait remarquer  que L’Osservatore Romano n’a pas osé publier l’expression de de Lubac.

Le pape, lui, n’hésite pas à reprendre la formule: c’est dire combien cet esprit de « mondanité » constitue, pour lui, à la suite de de Lubac, un grand « péril » pour l’Eglise.

Cependant, le pape dit son espérance dans la pérennité de la vie consacrée dans l’Eglise et il propose aux carmes trois antidotes préventifs: « l’amitié avec Dieu, la vie fraternelle et la mission », dans la fidélité au charisme qui leur est propre, dans l’esprit de Thérèse d’Avila, Jean de la Croix et des saints et saintes du Carmel.

Voici notre traduction, rapide, de travail, du discours lu par le pape François en italien, avec les ajouts spontanés intégrés.

AB

Discours du pape François

Chers frères,

Je suis heureux de vous souhaiter la bienvenue à vous qui vous êtes rassemblés de différentes parties du monde pour votre Chapitre général, et qui représentez quelque quatre mille frères membres de votre Ordre. Ma salutation s’étend aussi à eux, ainsi qu’aux moniales carmélites déchaussées, et à tous les membres de la famille carmélitaine, qui en ces jours suivent vos travaux par la prière. Je remercie le nouveau prieur général de ses paroles et le prieur général sortant pour le service accompli. Merci.

Vous avez commencé votre Chapitre guidés par trois textes bibliques très significatifs. Le premier : « Ecouter ce que dit l’Esprit » (cf . Ap 2, 7) ; le second : « Discerner les signes des temps » (cf. Mt 16, 3) ; le troisième : « Devenir des témoins jusqu’aux extrémités de la terre » (cf. Ac 1, 8).

Ecouter est l’attitude fondamentale du disciple, de qui se met à l’école de Jésus et veut répondre à ce que Lui nous demande en ce moment difficile mais toujours beau, parce que c’est le temps de Dieu. Ecouter l’Esprit pour pouvoir discerner ce qui vient du Seigneur et ce qui lui est contraire, et, ainsi, répondre, à partir de l’Evangile,  aux signes des temps à travers lesquels le Seigneur de l’Histoire nous parle et se révèle. Ecoute et discernement, en vue du témoignage, de la mission accomplie par l’annonce de l’Evangile, en paroles et surtout par la vie.

En cette époque où la pandémie nous a tous placés face à tant de questions, et qui a vu l’écroulement de tant de sécurités, vous êtes appelés, en tant que fils de sainte Thérèse, à prendre soin de votre fidélité aux éléments pérennes de votre charisme. Cette crise, si elle a quelque chose de bon – et certainement elle l’a -, est justement de nous ramener à l’essentiel, pour ne pas vivre distraits par de fausses sécurités. Ce contexte est aussi favorable à ce que vous puissiez examiner l’état de santé de votre Ordre et nourrir le feu de vos origines.

Certains se demandent parfois quel sera l’avenir de la vie consacrée. Et quelque prophète de malheur dit que cet avenir est bref, que la vie consacrée est en train de s’épuiser. Mais, chers frères, ces visions pessimistes sont destinées à être démenties comme celles sur l’Eglise elle-même, parce que la vie consacrée fait partie intégrante de l’Eglise, de sa nature eschatologique, de son authenticité évangélique. La vie consacrée fait partie de l’Eglise comme Jésus l’a voulue, et comme l’Esprit continue de la générer. On doit donc éloigner la tentation de se préoccuper de survivre, au lieu de vivre en plénitude en accueillant la grâce du présent, y compris avec les risque que cela comporte.

A l’école du Christ, il s’agit d’être fidèles au présent et en même temps libres et ouverts à l’horizon de Dieu, plongés dans son mystère d’amour. La vie carmélitaine est une vie contemplative. Et c’est là le don que l’Esprit a fait à l’Eglise avec sainte Thérèse de Jésus et saint Jean de la croix, et ensuite avec les saints et les saintes du Carmel, si nombreux.

Fidèle à ce don, la vie carmélitaine est une réponse à la soif de l’homme contemporain, qui est, en profondeur, soif de Dieu, soif d’éternité, et si souvent, il ne le comprend pas, il le cherche partout. Et elle est à l’abri des « psychologismes », des « spiritualismes » et des mises-à-jour mondaines, de l’esprit de la mondanité. Et à ce propos je vous le demande, s’il vous plaît : faites attention à la mondanité spirituelle, qui est le pire mal qui puisse arriver à l’Eglise. Lorsque j’ai lu cela dans les dernières pages de Méditation sur l’Eglise du père de Lubac – lisez les quatre dernières pages – je n’arrivais pas à le croire : mais comment se fait-il – j’étais encore à Buenos Aires -, comment se fait-il que cela arrive ? Qu’est-ce que c’est que cette mondanité spirituelle ? C’est très subtil, c’est très subtil, elle entre en nous et nous ne nous en rendons pas compte.

Le texte cite un père spirituel bénédictin [Dom Anchaire Voinier, ndlr], de Lubac assume ce texte et dit: « C’est  le pire des maux qui puisse arriver à l’Eglise, et même pire que du temps des Papes concubinaires. » Cela je l’ai dit aussi l’autre jour aux Clarétains… On voit que L’Osservatore Romano a eu peur de ce texte, qui n’est pas de moi, il est de de Lubac, et il a mis : « pire que celui des papes concibinaires ». Il a eu peur de la vérité, j’espère que L’Osservatore se corrigera correctement. La mondanité spirituelle est terrible : cela entre en toi.

C’est dans l’Evangile, Jésus l’a dit, quand il parle des « démons bien élevés », des « diables bien élevés », parce que Jésus parle ainsi : quand l’esprit impur a été chassé de l’âme d’une personne, il commence à errer dans des lieux déserts et ensuite il « s’ennuie », « il est sans travail », et il dit : « Je vais revenir voir comment va ce qui était ma maison ». Il revient et il voit que tout est propre, tout est en ordre et, dit Jésus : « Il s’en va prendre sept diables pires que lui et ils entrent. Et la fin de cet homme est pire qu’au début. » Mais comment ces sept démons entrent-ils ? Pas comme des voleurs, non ; ils sonnent la cloche, disent bonjour et ils entrent peu à peu, ils entrent peu à peu et toi tu ne te rends pas compte qu’ils ont pris possession de ta maison. Voilà l’esprit de la mondanité. Il entre peu à peu, il entre même dans la prière, il entre. Faites attention à cela. C’est le pire des maux qui puisse arriver à l’Eglise et, si vous ne me croyez pas, lisez les dernières pages de Méditation sur l’Eglise du père de Lubac. Gardez-vous de la mondanité spirituelle.

Souvenons-nous que la fidélité évangélique n’est pas la stabilité d’un lieu, mais stabilité du cœur ; qu’elle ne consiste pas à refuser le changement, mais à faire les changements nécessaires pour satisfaire à ce que nous demande le Seigneur, ici et maintenant. Et, par conséquent, la fidélité requiert un engagement ferme dans les valeurs de l’Evangile, et du charisme propre, et le renoncement à ce qui empêche de donner le meilleur de soi au Seigneur et aux autres.

Dans cette perspective, je vous encourage à tenir ensemble l’amitié avec Dieu, la vie fraternelle en communauté et la mission, comme on le lit dans les documents préparatoires de votre Chapitre. L’amitié avec le Seigneur c’est pour sainte Thérèse vivre en communion avec Lui, c’est non seulement prier, mais faire de la vie une prière, c’est marcher – comme le dit votre Règle – “in obsequio Iesu Christi”, et de le faire dans la joie.

Une autre chose que je voudrais souligner : la joie. Ce  n’est pas beau de voir des consacrés hommes ou femmes avec un visage de veillée funèbre. Ce n’est pas beau, pas beau. La joie doit venir de l’intérieur: cette joie qui est pais, expression d’amitié. Une autre chose que j’ai beaucoup mise dans l’exhortation sur la sainteté : le sens de l’humour. S’il vous plaît, ne perdez pas le sens de l’humour. Dans Gaudete et exsultate, j’ai inséré, dans ce chapitre, une prière de saint Thomas More pour demander le sens de l’humour. Priez-la, cela vous fera du bien. Toujours avec cette joie des humbles, qui accueillent les choses normales, quotidiennes de la vie pour vivre dans la joie. Dans cette perspective, je vous encourage à tenir ensemble l’amitié avec Dieu, la vie fraternelle ne communauté et la mission, comme je l’ai dit.

L’amitié avec Dieu mûrit dans le silence, dans le recueillement, dans l’écoute de la Parole de Dieu ; c’est un faut qu’il faut nourrir et garder jour après jour.

La chaleur de ce feu intérieur aide aussi à mettre ne pratique la vie fraternelle en communauté. Ce n’est pas un élément accessoire, elle substantielle. C’est ce que vous rappelle votre nom même : « Frères déchaux ». Enracinés dans la relation avec Dieu, Trinité d’Amour, vous êtes appelés à cultiver les relations dans l’Esprit, dans une saine tension entre être seul et être avec les autres, à contre-courant de l’individualisme et de la massification du monde. L’individualisme et la massification. La vie communautaire. La sainte mère Thérèse exhorte au “style de la fraternité, “el estilo de hermandad”. C’est un art qui s’apprend jour après jour : être une famille unie dans le Christ, « frères déchaux de Marie », en prenant comme modèles la Sainte Famille de Nazareth et la communauté apostolique. La Sainte Famille de Nazareth : merci d’avoir mentionné saint Joseph, ne l’oubliez pas ! L’un de vous m’avait offert il y a quelque temps une petite image de saint Joseph avec une prière, une humble prière qui dit : « Accepte-moi comme tu as accepté Jésus. » Une belle prière. Je la prie tous les jours. Elle demande à saint Joseph qu’il nous accepte et qu’il nous fasse progresser chaque jour dans la vie spirituelle, que ce soit un peu notre père spirituel, comme il a été un père pour Jésus et dans la sainte Famille.

A partir de l’amitié avec Dieu et du style de la fraternité vous êtes appelés à repenser aussi votre mission, avec créativité et un élan apostolique décidé, en étant très attentifs au monde d’aujourd’hui. Je voudrais insister sur ce que j’ai déjà mentionné plus haut : ce renouveau de votre mission est indissociablement lié à la fidélité à la vocation contemplative : cherchez comment le faire, mais c’est lié. Vous ne devez pas imiter la mission des autres charismes, mais être fidèles au vôtre, pour donner au monde ce que le Seigneur vous a donné pour le bien de tous, c’est-à-dire l’eau vive de la contemplation. Elle n’est pas en effet évasion de la réalité, fermeture dans une oasis protégée, mais ouverture du cœur et de la vie à la force qui transforme vraiment le monde, c’est-à-dire l’amour de Dieu. C’est dans la prière solitaire prolongée que Jésus recevait l’élan pour « rompre » chaque jour sa vie au milieu des gens. Et ainsi les saints et les saintes : la générosité et le courage de leur apostolat sont le fruit de leur profonde union avec Dieu.

Chers frères, l’harmonie entre ces trois éléments: amitié avec Dieu, vie fraternelle et mission, est un objectif fascinant, capable de motiver vos choix présents et à venir. Que l’Esprit Saint – c’est justement Lui qui crée l’harmonie – éclaire et guide vos pas sur cette route. Que la Vierge Sainte vous protège et vous accompagne. Je vous bénis de tout cœur. Surtout, n’oubliez pas de prier pour moi, j’en ai besoin. Merci !

© Traduction de Zenit, Anita Bourdin

SEPTEMBRE 11, 2021 23:19PAPE FRANÇOISVIE CONSACRÉE

7h

L’espérance nous invite à reconnaître qu’il y a toujours une voie de sortie, que nous pouvons toujours repréciser le cap, que nous pouvons toujours faire quelque chose pour résoudre les problèmes. #TempsPourLaCreation #LaudatoSi

.

Proverbes

Koukou fè reverans, paske li pè woch

Lanp pa limen san mèch

Kote pwa tonbe, se pa la li jèmen

Rete trankil, se renmèd kò

Si Krapo te bon vyann, yo pa ta rete nan rigòl

 

 

Formation des bénévoles 2021-2022

13 novembre 2021 : Rencontre de connaissance mutuelle et d’orientation vers le volontariat international

Éducation à l’affectivité et à la gestion des émotions

Du 2 décembre 2021 Formation à  Distance (FAD) On vous enverra  par email 18
À Mai 2022 Fiches de formation à
remplir et retourner selon la date
fixée
12-13 Février 2022

(du samedi à 9:00- 12:00

dimanche 10:00-13:00

Heure d’Haiti

Week-end de formation au volontariat international pour construire une vision partagée et réfléchir sur le volontariat VIDES et les droits humains. Commençons par une première évaluation des destinations. Le Volontariat dans les maisons salésiennes – La méthode préventive salésienne – Cas pratiques d’intervention éducative

Droits humains : connaissance, promotion et protection

 

 

21-22 Mai 2022: cours  intensif en ligne  (samedi à partir de  8:30

Dimanche:  10:00

Heure d’Haiti

 

 

 

 formation intensive au volontariat international qui conclut la formation et ouvre à l’expérience concrète du volontariat

 

 

 

 

Interculture et droits humains : propositions d’activités et d’ateliers pratiques pour enfants et adolescents (Francesca Quartieri)

Interculture : comparaison et dialogue avec l’autre

Stratégies de conception applicables au territoire (Elisabetta Murgia

Développement humain et sécurité alimentaire dans les pays en développement (Rubina Cantele)

 

Mai 2022 – Préparation du départ – Connaissance et étude de la situation socio-économique, politique et culturelle du pays de destination – Contact avec la communauté cible

 

A la rentrée Remise d’un rapport

écrit accompagné de

matériel photographique / vidéo

sur l’expérience du volontariat

Latest News-August 29, 2021

 

 

 

TWENTY-SECOND SUNDAY IN ORDINARY TIME. (August 29 th, 2021) Dt. 4, 1-2,6-8; Psalm 15; Jas. 17-27; Mk. 7, 1-8 +14-15 +21-23.

 

By +Guy Sansaricq

While growing up my father insisted much on good manners especially at table. Good manners are important for life in society. Moses had a set of 600 laws to teach his people in the desert how to deal with God and one another. These rules were considered sacred! The psalm and the second reading celebrate the value of these laws yet mostly stress the primacy of love. “The religion which is pure and undefiled is to take care of orphans and widows and keep oneself unstained. “ That rule enjoys preeminence over all others. In the Gospel Jesus is seen being reprimanded by the Pharisees for failing to wash his hands before a meal. That provided Jesus with the perfect setting for a key teaching. The religion of the heart is really what matters, says he. It is possible to display nice manners and to observe external rules without honoring God. In God’s eyes, what counts in the first place is the inner dispositions of the heart! Sincere inner love is the demand of a loving God. The drastic lack of love is the root cause of all the ugliness and miseries of the world. May this key lesson of the Gospel help us discover what’s comes first in God’s eyes: LOVE! Rules are valuable only when they enhance our love for God and the neighbor!

Late Bishop Sansaricq

 

VINGT-DEUXIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (29 Aout 2021)

 

par +Guy Sansaricq

 

Des trois lectures du jour ressort la lecon principale à retenir. Jésus proclame la religion du Coeur par dessus tout. Les Pharisiens qui se déclarent les partisans fidèles de la Loi de Moise condamnent avec sévérité Jésus et les apotres parce qu’ils mangent sans se laver les mains. Aux yeux de ces conservateurs rigides le mépris de cette règle est une offense impardonnable. Mème aujoud’hui beaucoup de gens manquent de discernement et se hatent de condamner ceux qui dans leur service d’amour paraissent ignorer des règles de moindre importance. Jésus se dresse donc pour expliquer que pour Dieu, ce qui compte c’est avant tout l’amour et la sincerité du Coeur. Des gens parfois apparamment religieux ne comprennent rien du Dieu d’amour. Ce que Dieu recherche, c’est un Coeur sincère rempli d’amour pour Dieu et le prochain. Beaucoup de vices affreux surgissent de coeurs hypocrites qui s’appuient sur les règlements secondaires pour mieux piétiner les lecons ESSENTIELLES de l’Evangile. DIEU EST AMOUR! Nous le trahissons quand nous prétendons LE SERVIR SANS AIMER LE PROCHAIN! DÉCOUVRIR JÉSUS, C’EST DÉCOUVRIR LE PROCHAIN!

Le Regretté Evêque Sansaricq

 

 

Pensée de la Semaine: La Gratitude va de pair avec l’humilité comme la santé avec l’equilibre

Thought of the Week: Gratitude goes hand in hand with humility just like health with balance

Pensamiento de la semana: la gratitud va de la mano con la humildad al igual que la salud con el equilibrio

 

MAY BISHOP GUY SANSARICQ REST IN PEACE

ACKNOWLEDGEMENT AND HEARTFELT GRATITUDE

Msgr. Pierre André Pierre

 

On behalf of the whole Haitian Community at large, served by the National Center of the Haitian Apostolate, of which Bishop Guy Sansaricq was God’s instrument, From the very beginning till his last breath, we would like to acknowledge and present heartfelt gratitude to:

The Most Reverend Bishop Nicholas DiMarzio, Bishop of Brooklyn and the different instances of his diocese for the assistance they provided to the People of God and to the Haitian Apostolate in this difficult time.

The United States Catholic Conference of Bishop (USCCB) and the Pastoral Care of Migrants Refugees and Travelers (PCMRT), including the National Center of the Haitian Apostolate.

The bishop Conference of Haiti (CEH) always close to the Haitian Apostolate, and which has worked in very close ties with the National Center in its different projects.

The Clergy and Parishioners from around the country who spontaneously reached out to the Haitian Apostolate expressing condolences and their willingness to continue their collaboration

The different diplomatic and political officials

The many socio-professionals Associations (Doctors, Nurses, lawyers, Teachers, Youth groups, Church organizations and choirs)

The many Partners of the Haitian Apostolate including Bishops, Priests, Christians of various denominations and believers from different faiths, Professionals and Individuals from all walks of life… who reached out to “Bulletin Solidarite” and took part to different talk shows to express their memories of Bishop Guy and their desire to continue supporting the Haitian Apostolate

Bishop Guy A. Sansaricq was a man of God, committed to serving his people. For him, Jesus was the way, the truth and the life. Let us all pray for Bishop Guy A. Sansaricq and his Family. May he rest in the peace of Christ, while inspiring all of us to continue the mission.

Msgr. Pierre André Pierre

 

 

 

PUISSE BISHOP GUY SANSARICQ REPOSER EN PAIX

RECONNAISSANCE ET PROFONDE GRATITUDE

 

Par Mgr Pierre André Pierre

 

Au nom de toute la Communauté haïtienne au sens large, au service de laquelle se dévoue le Centre National de l’Apostolat Haïtien, dont Monseigneur Guy Sansaricq était l’instrument de Dieu, depuis le tout début jusqu’à son dernier souffle, nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à :

Son Exc. Mgr Nicholas DiMarzio, Évêque de Brooklyn et les différentes instances de son diocèse pour l’accompagnement fourni au peuple de Dieu et à l’Apostolat Haïtien.

La Conférence des Évêques Catholiques des États-Unis (USCCB) et l’Assistance Pastorale des Migrants, Réfugiés et Voyageurs (PCMRT) qui inclue aussi le Centre National de l’Apostolat haïtien.

La Conférence épiscopale d’Haïti (CEH) toujours proche de l’Apostolat Haïtien et qui a toujours travaillé en collaboration étroite avec le Centre National et ses différentes composantes.

Les différents responsables diplomatiques et politiques qui ont montré leur intérêt pour l’Apostolat haïtien.

Le clergé et les paroissiens à travers le pays qui ont spontanément contacté l’apostolat haïtien pour exprimer des condoléances et renouer les liens fraternels et missionnaires.

Les nombreuses Associations socio-professionnelles (Médecins, Infirmières, Avocats, Enseignants, Groupes de Jeunes, Organisations ecclésiastiques et chorales) qui sont en contact permanent avec le Centre National.

Les nombreux Partenaires de l’Apostolat Haïtien y compris Evêques, Prêtres, Professionnels, Chrétiens et Croyants de tous horizons qui ont contacté le « Bulletin Solidarité » et ont participé à différents talk-shows pour exprimer leurs souvenirs de Monseigneur Guy et leur désir de continuer à soutenir l’Apostolat Haïtien.

Mgr Guy A. Sansaricq était un homme de Dieu, engagé au service de son peuple. Pour lui, Jésus était le chemin, la vérité et la vie. Prions tous pour Mgr Guy A. Sansaricq et sa Famille. Qu’il repose dans la paix du Christ, tout en nous inspirant tous à continuer la mission.

Mgr Pierre André Pierre

 

 

 

 

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien à l’étranger

et la Radio Télé Solidarité sont en deuil

 

 

Le Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien et la Radio Télé Solidarité sont en deuil depuis l’annonce de la mort du regretté Monseigneur Guy Sansaricq, le directeur fondateur du Centre National de l’Apostolat Haïtien et de la Radio Télé Solidarité.

Bishop Guy nous a laissé subitement. Le grand romancier, artiste, poète et écrivain du 19ème siècle Victor Hugo (1802-1885) a écrit : « Non, l’avenir n’est à personne ! Sire, l’avenir est à Dieu ! À chaque fois que l’heure sonne, tout ici-bas nous dit adieu ».

Bishop Guy Sansaricq a eu une vie simple et a tout fait pour suivre son Seigneur jusqu’au dernier souffle de sa vie. Il a exercé son ministère dans le diocèse de Brooklyn-Queens près de 50 ans. Son bras était toujours ouvert pour accueillir tout le monde et il a toujours exhorté ses frères et sœurs à vivre dans l’unité et le respect mutuel. Il était toujours contre la division. Il a bien compris que la division est nuisible et on ne peut pas construire sur la division.

Nous autres au Centre National de l’Apostolat Haïtien et à la Radio Télé Solidarité nous ferons, avec l’aide de Dieu, tout ce qui dépend de nous pour honorer la mémoire de Bishop Guy Sansaricq et respecter ses dernières volontés. Est-ce que ce sera facile ? Avec la tête froide, beaucoup de sacrifices et de dépassement nous pourrons continuer le travail du regretté Bishop Sansaricq. Le Seigneur nous donnera la force, la sagesse et sa lumière dans cette tache noble et difficile, celle de continuer le testament de Bishop Guy Sansaricq.

Je veux remercier tous ceux et celles qui nous ont appelé et qui ont envoyé une note de condoléances, je remercie également les panélistes qui ont participé à des émissions pour rendre hommage au regretté Monseigneur Guy Sansaricq.

Enfin, nous continuons à remercier Bishop Guy Sansaricq pour son grand amour pour son Seigneur, son pays Haïti, son respect et sa grande générosité pour aider les plus petits. Que son âme repose en paix !

 

Brother Tob

 

THE NATIONAL CENTER FOR THE HAITIAN APOSTOLATE ABROAD AND RADIO TELÉ SOLIDARITY ARE IN MOURNING

The Weekly Bulletin of the  National Center of The Haitian  Apostolate and Radio Telé Solidarite have been in mourning since our regretful announcement of the death of Bishop Guy Sansaricq, the founding director of the National Center for the Haitian Apostolate and of Radio Télé Solidarité.

Bishop Guy left us without saying goodbye or farewell. The great 19th-century novelist, artist, poet, and writer Victor Hugo (1802-1885) wrote: “No, the future is not nobody’s! Sire, the future belongs to God!” Whenever the hour strikes, everything below bids us farewell. Yes, Bishop Guy Sansaricq had a simple life and did everything to follow his Lord until the last breath of his life.

Bishop Guy Sansaricq ministered in the Diocese of Brooklyn and Queens for almost 50 years. His arm was always open to welcome everyone and he always encouraged his siblings and sisters to live in unity and mutual respect. He was always against division. He saw that division is harmful and a community cannot build itself upon division.

We at the National Center for the Haitian Apostolate and at Radio Télé Solidarité, with the help of God will do everything we can to honor the memory of Bishop Guy Sansaricq and to respect his last wishes.  It may not be easy but with a cool head; many sacrifices; and ongoing proof of our overcoming the challenges that emerge; we will continue the work of the late Bishop Sansaricq.

The Lord will give us the strength, wisdom, and His light to continue the noble and difficult task which is the legacy of Bishop Guy Sansaricq.

I want to thank all those who called us and sent a note of sympathy as well as the panelists who took part in a tribute broadcasts honoring and lamenting Bishop Guy Sansaricq.

Finally, we will continue to thank Bishop Guy Sansaricq for his great love for his Lord, his country Haiti, his respect for all whom he met during his life’s journey, and especially his great generosity to help the little ones.

Brother Tob

 

 

 

Secretariat of Cultural Diversity in the Church

Subcommittee on the Pastoral Care of Migrants, Refugees, and Travelers

3211 FOURTH STREET NE• WASHINGTON, DC 20017

 

 

August 28, 2021

Mgr. Pierre Andre Pierre

Haitian Apostolate, Inc

332 East 32nd Street

Brooklyn, NY 11226

 

Our Deepest Condolences on the Death of Bishop Guy Sansaricq

 

It was with a heavy heart, deep sense of loss and great sadness that we received the news of the death of our beloved Bishop Guy Sansaricq, Auxiliary Bishop of Brooklyn, New York. The news of his death came as a shock, and I feel so much pain. Bishop Guy lived a well fulfilled life. He devoted his service to the people of God. He invaluably contributed to the growth and development of the Haitian Catholic Community in the United States. His footprints and accomplishments will be missed.

 

As many who knew Bishop Guy attest, he lived an exemplary and accomplished life. He was indeed a great man, a spiritual father, a peacemaker, and a strong church and community leader. A man of honor and integrity. No doubt, he has indeed left a great legacy in our hands and will be greatly missed.

 

We sincerely pray that his family, friends, and the Haitian community may find peace and comfort during this difficult time of sorrow. May we be strong and cling to the Lord for solace.

 

May his gentle soul rest in perfect peace. Amen.

 

Sincerely yours in Christ,

 

 

 

Sr. Joanna Okereke, HHCJ

Assistant Director,

Cultural Diversity in the Church/USCCB

 

 

PRESS NOTE

The Staff of the Weekly Bulletin of The National Center of The Haitian Apostolate would like to inform the public that following the funeral of Bishop Guy Sansaricq we will be on vacation for 2 weeks. Radio Telé Solidarité will continue to operate. Our next edition will be Sunday, September 19, 2021.

A big “thanks for your understanding!”

Brother Tob

 

Note de Presse

 Le Personnel du Bulletin  Hebdomadaire   tient à informer  le public qu’Après les funerailles  de Bishop Guy Sansaricq nous serons en vacance pour 2 semaines. La Radio Telé Solidarité continuera à fonctionner. Notre prochaine edition sera  le Dimanche 19 Septembre

Deja un grand merci pour votre comprehension

Brother Tob

Conference Episcopale d’Haiti

Port-au-Prince, le 24 Août 2021

Mgr Pierre André Pierre,

 

 

 

« À vous, la Grâce et la Paix de la part de Dieu notre Père… le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père plein de Tendresse, le Dieu de qui vient tout Réconfort. … » (2 Corinthiens 1 : 2-4). C’est avec ces mots d’espérance et de consolation que nous, les Évêques catholiques d’Haïti, vous adressons dans le Seigneur nos mots de condoléances à l’occasion de la mort subite de notre vénéré frère dans l’épiscopat, Monseigneur Guy Sansaricq, survenue le samedi 21 août dernier. La naissance au Ciel de Monseigneur Guy Sansaricq laisse un grand vide dans la communauté haïtienne de la Diaspora. Mais, dans le même temps, nous sommes convaincus que la force attractive de son amour passionné pour les plus faibles, de sa sollicitude pastorale et de son humanité continuera de vous assister et d’animer votre zèle apostolique afin d’achever valablement l’œuvre qu’il a commencée au sein de Haitian Apostolate. En effet, Monseigneur Sansaricq était une personnalité profondément religieuse, à tous les sens du terme, qui constituait un exemple d’ouverture, de tolérance, de générosité humaine dont notre monde a tant besoin. À l’instar du Christ, son divin Maître et Seigneur, il savait se faire pauvre pour enrichir ceux qui le côtoyaient. Pendant que nous implorons la Miséricorde de Dieu pour le repos de son âme, nous prions pour votre consolation et le réconfort de chaque membre de Haitian Apostolate. Puisse la Vierge Marie accompagner et présenter à son divin Fils, Jésus le Bon Pasteur, l’Âme de Monseigneur Guy Sansaricq. Avec l’assurance de nos prières et de notre communion dans le service de l’Église. ________________________________ X Mgr. Launay SATURNÉ Archevêque Métropolitain du Cap-Haïtien Président de la CE

 

Au nom des frères et sœurs haïtiens du diocèse de Palm Beach, je voudrais exprimer mes plus sincères condoléances à la famille de Bishop Guy
Sansaricq et au diocèse de Brooklyn.  Il sera dans nos prières lors des célébrations eucharistiques du mois de septembre.  Que  son âme et les âmes de tous les fidèles décédés par la miséricorde de Dieu, reposent en paix.
Monseigneur Guy Sansaricq qui était si dévoué au service du Seigneur et de l’Église sera en compagnie du Christ mort et vivant maintenant.  Dieu, Créateur et Rédempteur de tous les fidèles, accorde à l’âme de ton serviteur disparu la rémission de ses péchés.  Bishop Guy sera à jamais présent dans nos cœurs.

 

On behalf of the Haitian brothers and sisters in the Diocese of Palm Beach I would to express my deepest condolences to the family of Bishop Guy
 Sansaricq and to the Diocese of Brooklyn. He will be in our prayers during the Eucharistic celebrations for the month of September. My his soul and the souls of all the faithful departed  through the mercy of God, Rest In Peace.”
Bishop Guy Sansaricq who was so devoted in the service of the Lord and the Church will be in company with Christ who died and now lives. God, the Creator and Redeemer of all the faithful, grant to the soul of thy servant departed the remission of his sins. Bishop Guy will be forever present in our hearts.
Father Yves Geffrard
Director of the Haitian Apostolate
Diocese of Palm Beach

 

LE CENTRE NATIONAL DE L’APOSTOLAT HAÏTIEN EST EN DEUIL

L’apostolat Haïtien est en deuil. Le décès de notre vénéré Bishop Guy Sansaricq survenu ce samedi 21 aout, à la veille de son 15ème anniversaire d’ordination épiscopale, a surpris tout le monde. Tous, nous prions pour le repos de son âme.

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien informe la Communauté Haïtienne de la Diaspora et d’Haiti des dispositions prises par le diocèse de Brooklyn en accord avec la famille Sansaricq, pour l’organisation des funérailles ainsi que des veillées de prières.

1- Mardi 31 Aout 2021 :

VEILLEE FUNERAIRE : POUR LA COMMUNAUTE HAITIENNE

Eglise de Saint Jérôme de Brooklyn

ADRESSE: 2900 Newkirk Ave., Brooklyn, NY 11226

TEL: 718-462-0223

HEURE: de 3:00 PM à 9:00 PM

Hommage de différentes délégations, associations, groupes, paroisses, communautés à Bishop Guy

2- Mercredi 1 Septembre 2021

A- VEILLEE FUNERAIRE

Eglise Saint Grégoire le Grand

991 St Johns Place – Brooklyn NY 11213

TEL: 718773-0100

HEURE: 3 :00 PM – 7 :00 PM

B- MESSE DE TRANSFERT

Eglise Saint Grégoire le Grand

991 St Johns Place – Brooklyn NY 11213

TEL: (718) 773-0100

HEURE: 7 :30 PM

3- Jeudi 2 septembre 2021

A- MESSE DES FUNÉRAILLES

Co-Cathédrale – Saint Joseph

856 Pacific St Brooklyn NY 11238

TEL: (718) 638-1071

HEURE: 11:00 PM

B- INHUMATION

La Cripte de la Chapelle des Evêques

7200 Douglaston Pkwy

Douglaston NY

Après la messe à la Co-Cathédrale

AVIS IMPORTANT POUR LES PRÊTRES

a- Tous les Prêtres sont invités à concélébrer. Apporter aube et étole blanche. Informer la paroisse.

b- Tous les Prêtres de l’extérieur du diocèse qui participent, prière de fournir lettre de bonne réputation.

N.B. Pour le soutien du ministère du Centre National de l’Apostolat Haïtien, au lieu de fleurs

ENVOYER CHÊQUE ou MANDAT en mémoire de Bishop Sansaricq à :

HAITIAN APOSTOLATE INC. 332 E 32nd St – Brooklyn NY 11226

Merci de prier pour le repos de son âme et pour la consolation de sa famille et la consolidation de l’Apostolat Haïtien. Qu’il repose dans la paix du Christ, le Seigneur ressuscité.

Lundi 23 Aoû, 2021

Msgr. Pierre André Pierre

718-790-8497

recteur.undh@gmail.com

THE NATIONAL CENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE IS IN MOURNING

The Haitian apostolate is in mourning. The passing of Bishop Guy Sansaricq on Saturday, August 21, 2021 surprised everyone. We all pray that he rests in peace.

The National Center of the Haitian Apostolate informs the Haitian Community of the Diaspora and of Haiti of the arrangements made for Bishop Guy Sansaricq funeral Mass and Vigil Services.

1- Tuesday August 31, 2021:

WAKE SERVICE

Church of Saint Jerome in Brooklyn

ADDRESS: 2900 Newkirk Ave – Brooklyn, NY 11226

PHONE: 718-462-0223

TIME: 3:00 PM to 9:00 PM

Tribute to our late Bishop Guy Sansaricq: Different delegations

2- Wednesday September 1, 2021

a- WAKE SERVICE

Church of Saint Gregory the Great

991 St Johns Place – Brooklyn NY 11213

PHONE: (718) 773-0100

TIME: 3:00 PM – 7:00 PM

b- TRANSFER MASS

Church of Saint Gregory the Great

991 St Johns Place – Brooklyn NY 11213

PHONE: (718) 773-0100

TIME: 7:30 PM

3- Thursday, September 2, 2021

a- FUNERAL MASS

Co-Cathedral – Saint Joseph

856 Pacific St Brooklyn NY 11238

PHONE: (718) 638-1071

TIME: 11:00 AM

b- BURIAL

Bishop Chapel Crypt in Douglaston

7200 Douglaston Pkwy

Douglaston NY

After Mass from Co-Cathedral

IMPORTANT NOTICE FOR PRIESTS

1- All Priests who plan to concelebrate: Bring an alb and a white stole. Notify the parish.

2- All Priests from outside the diocese who plan to attend: to provide a letter of good standing.

N.B. In lieu of floral arrangements:

SEND DONATION Check or Money Order to: HAITIAN APOSTOLATE INC.

332 E 32nd St – Brooklyn NY 11226

To support the ministry of the National Center of the Haitian Apostolate.

Please pray for the repose of his soul and for the consolation of his family and friends. May he rest in the peace of Christ, the Risen Lord.

Monday, August, 23, 2021.

Msgr. Pierre André Pierre

718-790-8497

recteur.undh@gmail.com

SANT NASYONAL APOSTOLA AYISYEN AN DÈY

Apostolat ayisyen an an dèy. Bishop Guy Sansaricq kite nou nou jou Samdi 21 Out 2021. An nou tout lapriyè pou li, pou Bondye fè li repoze nan kè pozè tout tan lakay li.

Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an enfòme Kominote Ayisyen yo nan Dyaspora a ak ann Ayiti sou aranjman ki fèt pou lantèman ak vèy k ap genyen nan Brooklyn, pou Bishop Guy Sansaricq.

1- Madi 31 Out , 2021:

SÈVIS VÈY AK ESPOZISYON

Legliz Sen Jewòm nan Brooklyn

ADRÈS: 2900 Newkirk Ave – Brooklyn, NY 11226

TELEFÒN: 718-462-0223

LÈ: 3:00 PM to 9:00 PM

OMAJ: Delegasyon, Asosyasyon, Gwoup, Pawas, Kominote, Koral pou Bishop Sansaricq

4- Mèkredi 1 Sektanm, 2021

a- SÈVIS VÈY AK ESPOZISYON

Legliz Sen Gregwa Legran

991 St Johns Place – Brooklyn NY 11213

TELEFÒN: (718) 773-0100

LÈ: 3:00 PM – 7:00 PM

b- MÈS OREVWA

Legliz Sen Gregwa Legran

991 St Johns Place – Brooklyn NY 11213

TELEFÒN: (718) 773-0100

LÈ: 7:30 PM

5- Jedi 2 Sektanm, 2021

a- MÈS LANTÈMAN

Ko-Katedral – Sen Jozèf

856 Pacific St Brooklyn NY 11238

TELEFÒN: (718) 638-1071

LÈ: 11:00 AM

b- INHUMATION

La Cripte de la Chapelle des Evêques

7200 Douglaston Pkwy

Douglaston NY

Après la messe à la Co-Cathédrale

AVI ENPTAN POU TOUT PÈ YO

1- Tout Pè ki vle konselebre: Pote yon ob blan ak yon etòl blan. Enfòme pawas la.

2- Tout Pè ki soti an deyò dyosèz la ki vle patisipe: bay yon lèt ki soti nan dyosèz ou.

N.B. Nan plas bouke flè :

VOYE DONASYON CHÈK oswa MONEY ORDER bay: HAITIAN APOSTOLATE INC.

332 E 32nd St – Brooklyn NY 11226

Pou sipòte ministè Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an.

Annou lapriè pou fanmi ak zanmi Bishop Guy Sansaricq yo jwenn konsolasyon. Annou lapriyè tou pou misyon Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an kontinye pi fèm. Annou lapriyè pou Bishop Guy Sansaricq repoze nan kè poze Jezi Kri a.

Lendi 23 Out, 2021

Msgr. Pierre André Pierre

718-790-8497

recteur.undh@gmail.com

 

Proposition du GRAHN pour héberger les victimes du séisme dans le grand Sud

https://lenouvelliste.com/article/231269/proposition-du-grahn-pour-heberger-victimes-du-seisme-dans-le-grand-sud

 

Publié le 2021-08-27 | lenouvelliste.com

Proposition du GRAHN pour héberger les victimes du séisme dans le grand Sud

Publié le 2021-08-27 | lenouvelliste.com

Le dimanche 22 août  2021, le Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN-Monde), créé huit jours après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, a tenu une rencontre virtuelle de réflexion portant sur le séisme qui a durement frappé le grand Sud, plus précisément les départements des Nippes, du Sud et de la Grand’Anse. Pendant quatre heures d’horloge et sans arrêt, les participants à cette manifestation patriotique et citoyenne ont échangé sur trois sujets d’importance : une analyse contextuelle du séisme et de ses conséquences sur les populations touchées ; les propositions concrètes pour venir en aide à ces populations qui risquent de s’enfoncer de manière irréversible dans la pauvreté extrême ; les défis de gouvernance auxquels le pays se heurte au cours des 35 dernières années et qui commandent une démarche de rupture pour arrêter cette descente aux enfers.

 

Une analyse contextuelle du séisme

 

Ce qui est ressorti clairement de cette analyse, c’est l’extrême vulnérabilité du pays face aux catastrophes naturelles et humaines, causée par un déficit notoire de gouvernance. Une gouvernance chaotique, voire médiocre, qui affaiblit continuellement l’État devenu incapable d’assurer la sécurité des vies et des biens. Dans le contexte du séisme qui a durement frappé le grand Sud, cette inefficacité grandissante de l’État s’est manifestée par son incapacité à faire respecter les lois et les normes de construction existantes. Cette réalité n’est pas différente dans les autres aspects de la vie nationale où des lois existent et ne sont pourtant pas respectées. Pire encore, elles sont violées quelquefois par les personnes qui avaient le mandat de les faire respecter.

 

Dans le cas des constructions anarchiques érigées sur l’ensemble du territoire haïtien, cela s’est fait dans la plupart des cas dans l’ignorance totale du schéma d’aménagement du territoire lorsque celui-ci existe. Plusieurs maisons sont construites dans des zones à hauts risques de natures diverses : risques sismiques mais aussi d’inondation dans le cas de fortes pluies saisonnières ou d’origine cyclonique. Comment demander à des populations démunies de prendre en compte de tels aléas sans aucun soutien, encadrement technique ou directive des représentants de l’État, dont les mairies ? Respecter des normes existantes exige des moyens financiers dont ne disposent pas toujours les ménages à faible revenu qui vivent dans nos communes et nos sections communales. Ces ménages sont donc obligés d’opérer un arbitrage douloureux entre leur survie à court terme – trouver un toit sous lequel héberger leur famille souvent nombreuse – et l’exigence de sécurité face aux éventuels risques mentionnés précédemment. Des risques qui sont pourtant bien réels !

 

Des actions concrètes et une proposition phare

 

Plusieurs propositions concrètes ont été faites pour accompagner les personnes désireuses de reconstruire leurs maisons détruites de manière plus sécuritaire. Une d’entre elles suggère de concevoir et de présenter sous forme de catalogue des maisons modèles prêtes à être construites, qui respectent les normes parasismiques et qui ne nécessitent pas la prise en charge par des professionnels non disponibles dans les régions isolées. Encore faut-il que les terrains sur lesquels ces maisons seront construites ou reconstruites ne se situent pas dans des zones à risque et respectent les règles de zonage ainsi que le schéma d’aménagement du territoire en vigueur. Cela passera certainement par une campagne nationale d’éducation afin de sensibiliser la population au danger de ne pas respecter ces règles. Il faut que l’État soit présent sur tout le territoire national afin de veiller au respect des normes de construction, et ce, de manière indiscriminée et sans complaisance. On a vu des ministres démis de leur fonction parce qu’ils ont voulu faire respecter la législation en vigueur en matière d’aménagement du territoire et de lieux de construction.

 

Nous le savons toutes et tous : le territoire haïtien est exposé à des risques de cyclones et de séismes, ce qui engendre des catastrophes à répétition qui mettent en danger la vie des populations exposées. Dans le meilleur des cas, les personnes sinistrées font face à des besoins de première nécessité tels l’eau potable, la nourriture, des trousses de premiers soins, des trousses d’hygiène, des abris provisoires, et j’en passe. Pourquoi ne pas aménager dans chaque département au moins un centre d’approvisionnement de secours facilement accessible, parasismique et résistant aux intempéries afin de faire face à la détresse humaine qui fait généralement suite aux séismes, aux cyclones et aux inondations ?

 

Quand une population a vécu coup sur coup des catastrophes comme le tremblement de terre de 2010, l’ouragan Matthew en 2016 et le séisme du 14 août 2021, elle a subi des traumatismes dont les traces sont le plus souvent invisibles et dont les séquelles se manifestent par des comportements pour le moins anormaux. D’où la nécessité de reconstruire l’être haïtien brisé, traumatisé et souvent en proie à des problèmes de santé mentale non soupçonnés et non pris en charge par la société ni l’État. Il faudrait créer des cellules de travail pour gérer les crises de ce genre, tirer des leçons pour l’avenir et planifier dans la longue durée. Nous devons admettre que le pays est exposé à des aléas sismiques et cycloniques qui doivent faire partie de notre réalité et de notre imaginaire de peuple. Nous devons donc nous préparer mentalement et structurellement à y faire face.

 

La proposition phare qui a été présentée et discutée à cette rencontre de réflexion demeure celle d’un projet consistant à reconstruire les habitats détruits par le séisme dans les trois départements concernés – Nippes, Sud et Grand’Anse – en respectant les deux exigences minimales suivantes : éviter les zones à risque sismique et cyclonique, et construire dans le strict respect des normes parasismiques et anticycloniques. Évidemment, un tel projet se concentre sur les résidences familiales et n’englobe pas les lieux de culte, les écoles, les établissements de santé, les édifices publics et les entreprises. L’idée en est qu’il faut d’abord héberger de manière convenable et sécuritaire les résidents des milieux touchés afin d’assurer la pérennité de ces communes et sections communales. De toute manière, les infrastructures collectives comme les lieux de culte, les écoles, les édifices publics et les entreprises ne s’érigent jamais dans les déserts, dans les endroits où il n’y a pas de vie, de résidences, de personnes qui y habitent. Néanmoins, un tel projet doit être mené dans le respect d’un plan d’aménagement urbain ou rural qui prévoit de la place pour ces infrastructures collectives.

 

Pourquoi doit-on faire cela ?

 

La capitale d’Haïti, Port-au-Prince, a été fondée en 1749 pour accueillir environ 250 000 personnes. Aujourd’hui, près de 3 millions de personnes y vivent ou survivent, avec une pléthore de bidonvilles qui pullulent ici et là dans tous les quartiers huppés ou non qui constituent la grande région métropolitaine. Résultat des flux migratoires qui ont débuté au cours des années 1960 avec les différentes manifestations politiques organisées par le pouvoir en place, des personnes venant des neuf autres départements géographiques du pays ont convergé vers Port-au-Prince et y sont restées dans l’espoir d’une vie meilleure. Ainsi naquirent les bidonvilles autour de la capitale qui n’était pas préparée à recevoir un tel flux migratoire. À cela s’ajoutent l’explosion démographique et la disparition des opportunités liées à l’agriculture dans les milieux ruraux, disparition causée par une ouverture irréfléchie du marché haïtien au commerce international. Les régions ont envahi la capitale qui est devenue progressivement la République de Port-au-Prince, avec les résultats socio-économiques que l’on connaît aujourd’hui : bidonvilles omniprésents, zones de non-droit qui entretiennent la terreur, insécurité généralisée, incivisme devenant mode de vie, rues et ruelles devenues infranchissables et sales, taux élevé de criminalité et de gangstérisme, baisse fulgurante de la qualité de la vie…

 

Imaginez ce que deviendrait Port-au-Prince si toutes les personnes sinistrées des trois départements, n’ayant plus de résidences dans leur patelin, basculées l’espace de quelques secondes dans la pauvreté extrême, sans perspectives de vie dans leur localité, décidaient de venir s’établir dans la capitale à la recherche de moyens de vivre, de résidence, d’emploi, de perspectives, d’espoir. Cette éventualité constitue une vraie menace pour la capitale qui pourrait avoir à faire face à un afflux sans précédent de migrants en quête d’un mieux-être et fuyant l’extrême pauvreté.

 

Il y a une recette bien connue des pays qui veulent combattre la pauvreté et relever leur économie, surtout en période de récession économique ou après une catastrophe naturelle ou humaine. C’est la conception et l’exécution de grands projets d’infrastructures dont une des finalités est de relancer l’économie et de créer massivement des emplois. Selon la Direction générale de la protection civile (DRPC), en date du 18 août 2021, « 137 000 familles ont été touchées dans les départements du Sud, de la Grand’Anse et des Nippes. Près de 61 000 maisons ont été détruites et plus de 76 000 ont subi des dommages dans les trois départements les plus touchés, laissant des milliers de personnes sans abri et entraînant un besoin urgent de solutions pour un hébergement d’urgence ».

 

Un projet de construction-réhabilitation de 140 000 résidences familiales dans les communes et les sections communales pourrait relancer l’économie de ces régions, créer des dizaines de milliers d’emplois de différentes natures dans ces régions et dans le reste du pays, augmenterait les compétences et le savoir-faire des jeunes techniciens locaux, favoriserait l’émergence de nouveaux consommateurs et de nouvelles entreprises pour répondre aux besoins de ces derniers, appliquerait de manière efficiente la théorie de la percolation souvent perçue comme socle conceptuel du paradigme de l’aide internationale. Ce serait l’occasion de mobiliser les jeunes des écoles professionnelles et des universités de la région dans un mouvement de citoyenneté participative. Bref, il s’agit d’un projet mobilisateur qui emploierait au maximum les ressources locales afin de créer des emplois dans les régions dévastées, de redonner espoir à ces populations en détresse et de permettre aux départements sinistrés de se relever durablement.

 

Est-ce faisable ?

 

Sur le plan technique, c’est un projet tout à fait faisable. Les compétences, l’expérience et le savoir-faire sont disponibles au pays et ne demandent qu’à être mobilisés.

 

Sur le plan économique, les retombées pour l’État sont évidentes : relance de l’économie haïtienne qui est en chute libre depuis au moins les quatre dernières années avec des taux de croissance négatifs et des taux de chômage constamment à la hausse enfonçant ainsi les jeunes dans le désespoir. Il est bien connu que la construction est un secteur important qui contribue grandement à la croissance économique d’un pays, et ceci, de manière quasi instantanée.

 

Sur le plan financier, l’enjeu est de taille. Il faut trouver les sources et la stratégie de financement. Mais, avant toute chose, quel serait le montant nécessaire ? Le GRAHN est en train de réaliser depuis 2016, à Génipailler, troisième section communale de Milot, dans le Nord du pays, le projet Pôle d’innovation du grand Nord, PIGraN – Cité du savoir, combiné à un autre projet de Village de la Cité du savoir en partenariat avec Food For the Poor. Il a donc les prix réels de construction en milieu rural lorsqu’une gestion rigoureuse est pratiquée, pour avoir construit de 2016 à 2021 plusieurs édifices de différentes tailles, dont les prix varient entre 8 000 et 1 million de dollars américains. Forts de ces expériences, en demeurant dans la sobriété et avec un système efficace d’approvisionnement en matériaux surtout locaux, nous estimons grosso modo qu’un minimum de 1,7 milliard de dollars américains serait nécessaire pour réaliser ce projet, sans compter les apports supplémentaires de capitaux provenant des ménages plus aisés aspirant à des maisons plus haut de gamme.

 

Résidence de gardien dans la Cité du savoir à Génipailler (coût de construction : 8 000 dollars américains)

 

Bureau d’ingénierie de la Cité du savoir à Génipailler (coût de construction : 25 000 dollars américains)

 

 

La nécessité de repenser la gouvernance du pays

 

Le troisième volet de la rencontre de réflexion du GRAHN portait sur la gouvernance globale du pays au cours des trois dernières décennies. Un des points forts de l’échange qui a été soulevé à plusieurs reprises, c’est la mainmise de forces obscures sur l’État et ses institutions, une sorte d’État dans l’État qui contrôle une bonne partie des sources de revenus de la République, rendant ainsi l’État incapable de fournir des services de base à la population. Cela est à la fois cause et conséquence du désengagement de l’État qui apparaît de plus en plus faible, voire inexistant, en tout cas incapable de faire respecter la loi, de protéger la population contre les atteintes à la vie et à la liberté de déplacement des citoyennes et citoyens à travers le pays.

 

Tout cela se trouve aggravé par une corruption devenue endémique qui se manifeste au plus haut niveau de l’État mais qui n’épargne aucune couche de la société : pouvoir exécutif avec les différents scandales de détournement et de dilapidation des fonds publics, pouvoir législatif avec des parlementaires qui marchandent leurs prérogatives d’instance de contrôle du pouvoir exécutif, pouvoir judiciaire incapable de rendre la moindre justice et qui entretient consciemment ou non l’impunité. À ce titre, il convient de mentionner que, tout en restant un fléau à combattre vigoureusement, ce n’est pas la corruption en elle-même qui nous inquiète, c’est plutôt la garantie d’impunité dont jouissent les personnes qui l’entretiennent et qui s’y adonnent : corrupteurs et corrompus. Le pays est devenu invivable pour presque tout le monde justement à cause de cette garantie d’impunité. L’enquête se poursuit toujours… sans jamais aboutir ! C’est donc à se demander : À quoi sert un pouvoir exécutif qui ne gouverne pas ? À quoi sert un pouvoir législatif qui ne contrôle pas et qui adopte très peu de lois ? À quoi sert un pouvoir judiciaire qui ne rend pas justice ?

 

Ces questions donnent à penser que la plupart de nos élus ne sont pas à la hauteur de leurs tâches et des attentes placées en eux, même s’ils ont cette fâcheuse habitude de s’appeler des « hommes d’État ». Et cela n’a rien à voir avec le niveau d’instruction de ces personnes. Cela a plutôt à voir avec leur degré d’intégrité, leur niveau de sens éthique, leur degré de moralité, leur sens des responsabilités envers les électeurs qu’ils représentent, leur degré de patriotisme, leur niveau de compréhension du rôle qui leur est assigné, leur propension à se mettre au-dessus des lois de la République, leur attachement trop fort aux privilèges dus à leur rang sans aucun souci de résultats pour la nation. Il est résulté de tout cela un pays qui a nettement perdu le contrôle de sa destinée, avec une majorité d’institutions devenues inexistantes, dysfonctionnelles ou inopérantes. Voilà donc le résultat de 35 ans d’une transition démocratique qui n’a pas dit son dernier mot !

 

Puisqu’il faut appeler les choses par leur nom, cet échec collectif n’a pas de quoi nous rendre fiers, même si nous n’avons pas joué de rôle actif dans la gouvernance du pays. Les oppositions politiques doivent au moins reconnaître qu’elles n’ont pas joué le rôle constructif de contre-pouvoir que l’on était en droit d’attendre d’elles au cours des 35 dernières années, avec une capacité de propositions inspirantes et pragmatiques pour la nation. Au contraire, nous avons assisté à un long exercice de dogmatisme et d’intransigeance qui, lui aussi, n’a pas permis d’arriver à un compromis acceptable et nécessaire au déblocage du pays. « Que le pays crève, mais je maintiens ma position. Car je suis convaincu d’avoir raison. » Voilà ce à quoi, impuissant, le pays a assisté, particulièrement au cours des quatre dernières années ! Personne ne veut rien céder à personne… jusqu’à ce que le Blanc débarque et prenne officiellement le contrôle de tout.

 

Il est vraiment temps que toute cette comédie cesse. C’est la vie de 12 millions de personnes qui est en jeu. La société civile doit sortir de sa léthargie et entrer en scène. Elle s’était remise candidement entre les mains d’armateurs amateurs qui ont conduit le bateau au naufrage dont nous sommes à la fois les témoins et les victimes. Une conférence nationale ou yon chita pale ansanm – appelons-la comme on veut – devient alors incontournable. D’abord comme démarche de thérapie collective pour tenter de vider des contentieux historiques qui fragmentent et fragilisent la société haïtienne, mais surtout pour esquisser les contours d’un projet commun de nation dont nous avons du mal à accoucher. Ce n’est certainement pas là une panacée, mais plutôt une quête de réconciliation du pays avec lui-même en vue d’un nouveau départ vers plus de justice, d’équité, d’éducation, de progrès et de lumière. Après avoir été un apôtre de la liberté des peuples opprimés de l’humanité, nous devons cesser d’être la risée du monde.

 

Pour conclure : une énième opportunité à ne pas laisser passer

 

À l’intersection de la physique statistique et de la physique mathématique, la théorie de la percolation étudie les caractéristiques des milieux aléatoires et s’applique notamment en science des matériaux pour formaliser les propriétés d’écoulement dans les milieux poreux. Elle tente de répondre, entre autres, à la question informelle suivante : imaginons que l’on place de l’eau dans un creux au sommet d’un matériau poreux. Quelle est la probabilité qu’il y ait assez de canaux communiquant entre eux pour que cette eau réussisse à atteindre la base de la pierre ?  Transposée dans le domaine de l’aide internationale et dans le contexte du séisme du 14 août 2021, la question pourrait se reformuler comme suit : comment faire pour que l’aide internationale qui pourrait être débloquée au profit des familles sinistrées atteigne la base, c’est-à-dire les nouveaux sans abri du grand Sud ? Il y a là une opportunité, celle de reconstruire sur des bases plus résilientes et plus sécuritaires, trois départements d’un pays très exposé aux risques de catastrophes naturelles. Si nous réussissions ce projet commun, nous reprendrions confiance en nous-mêmes collectivement, ce qui nous permettrait de répéter l’expérience lorsqu’un tel malheur frappera une autre région du pays.

 

Une fois de plus, Haïti se trouve à la croisée des chemins, comme elle l’a été déjà dans notre histoire récente en 1986, en 1990 et en 2010. À ces trois occasions, nous avons raté le virage conduisant vers la concrétisation des espoirs que nous avions légitimement nourris. N’ayons pas peur de le dire, ces trois occasions manquées se sont muées en cauchemars pour le pays. Les forces saines du pays en sont sorties exsangues, plus abattues que jamais. Allons-nous perdre une fois de plus cette énième opportunité qui se présente à nous aujourd’hui ?

 

Déjà se pointent à l’horizon les vieux démons qui nous ont toujours hantés. En particulier celui de la division, mais qui est en fait une éternelle crise identitaire. Après 217 ans d’indépendance acquise dans l’union qui a fait la force, nous semblons ne pas savoir qui est haïtien et qui ne l’est pas, sur fond d’exclusion à peine voilée. « Entèl se milat, Intèl se nèg nwè, Entèl se nèg andeyò, entèl se nèg dyaspora, entèl se Siwo-libanè, entel se Jwif », tout cela entaché chaque fois d’une connotation négative qui demeure source de stigmatisation et qui sert de prétexte d’exclusion. Où est la citoyenneté dans tout cela? Où est l’allégeance à la nation et à la République dans tout cela ? Où est l’exigence du vivre-ensemble dans tout cela ? Où est la quête d’une plus grande justice sociale dans tout cela ? Nous sommes manifestement devant un problème mal posé, ou mieux encore devant une situation qui mérite d’être reproblématisée comme clé d’accès à une société moderne accordant des chances égales à toutes et à tous, sans égard aux origines sociales ou à la couleur de la peau. Voilà un sujet central qui devrait être débattu en toute sérénité et avec hauteur dans une conférence nationale!

 

Dans la plupart des pays démocratiques où s’est posé ce problème, il a été abordé et résolu grâce à des politiques publiques qui ont été imaginées, conçues et mises en place par des dirigeants résolument animés de la volonté politique nécessaire pour y parvenir. Dans cet ordre d’idées, il y a lieu de mentionner le roman biographique du philosophe français Paul Nizan intitulé Antoine Bloyé, qui aborde ce qu’il appelle « la trahison de classe » et qui soulève la question de savoir comment changer de classe sans trahir les siens et se trahir, comment faire pour que les opprimés d’hier ne deviennent pas les oppresseurs de demain. C’est la responsabilité des élites d’un pays de créer une société qui ne fait pas que reproduire les classes sociales, une société qui favorise la mobilité sociale ascendante en donnant des chances égales à toutes et à tous, et en promouvant le mérite, la compétence, la redistribution, la solidarité et l’empathie.

 

Pour terminer, il n’est pas superflu de rappeler qu’Haïti est née dans l’oppression et contre l’oppression. Le plaidoyer qui est fait ici est celui d’une citoyenneté ouverte qui bannit toute forme d’oppression, d’où qu’elle vienne, une citoyenneté qui s’accompagne à la fois de droits et de devoirs, une citoyenneté qui deviendrait la base du vivre-ensemble et le socle sur lequel refonder la nation. Ce sont les valeurs promues par le GRAHN dans sa quête d’une « Haïti nouvelle fondée sur le droit, le partage, la solidarité, l’éducation, le respect de l’environnement et le culte du bien commun ».

 

Samuel Pierre

 

Radio Telé Solidarité: Emission d’Hommage en l’honneur du Reretté Bishop Guy Sansaricq

 

https://youtu.be/jkJZeIyAaBY

Rome Note de Sr Martha Seide FMA

Merci beaucoup Frère Tob pour cette belle émission.

Oui, il faut continuer le bon travail de Mgr Sansaricq. Le Seigneur lui a donné la grâce d’assurer son successeur. Donc il était préparé pour le ciel, sûr que le travail va continuer, il est parti avec la même humilité qu’il l’a caractérisé, sur la pointe des pieds sans déranger personne. Il sera d’intercession pour nous.

Courage! Il faut tenir allumé le flambeau!

Je vous suis très proche par la prière et dans le souvenir de Monseigneur.

Je ne promets pas, mais je ferai ce que je pourrai, moi aussi pour collaborer.

Grande union de prière

Sr Martha

 

Radio Telé Solidarité: Merci Bishop Guy

 

 

 

Radio Telé Solidarité: The Saint of our Time.

 

 

 

 

National  Center of The Haitian Apostolate-Information on the Celebration  of life of Bishop Guy Sansaricq

 

 

 

Brooklyn auxiliary who was first Haitian American bishop in U.S. dies at 86

 

BISHOP GUY A. SANSARICQ

Retired Auxiliary Bishop Guy Sansaricq of Brooklyn, N.Y., swings a censer Feb. 3, 2019, while celebrating an annual Mass to mark Black History Month at St. Patrick’s Cathedral in New York City. Bishop Sansaricq died Aug. 21, 2021, at age 86. (CNS photo/Gregory A. Shemitz)
image_pdfimage_print

BROOKLYN, N.Y. (CNS) — Retired Auxiliary Bishop Guy A. Sansaricq of Brooklyn, who had ministered in the Diocese of Brooklyn since 1971, died at the rectory at St. Gregory the Great Church in the Crown Heights neighborhood Aug. 21. He was 86.

“Bishop Sansaricq was the first Haitian American bishop in the United States. He was a symbol of the progress of the Haitian people here and, as someone who served as a bishop, gave the Haitian community some recognition and stature as immigrant people, a ministry he served very well,” Brooklyn Bishop Nicholas DiMarzio said Aug. 23.

A wake for the late bishop was scheduled for Aug. 31 at St. Jerome Church in Brooklyn and Sept. 1 at St. Gregory the Great Church.

His funeral Mass will be celebrated Sept. 2 at the Co-Cathedral of St. Joseph in Brooklyn. He will be interred in the Bishop Chapel Crypt in Douglaston, New York.

Due to concerns over COVID-19, masks will be required at all public services for the bishop.

“Please pray for the repose of his soul and for the consolation of his family and friends. May he rest in the peace of Christ, the Risen Lord,” Msgr. Steven Aguggia, diocesan chancellor, said in a release on details of the services for the late bishop.

He noted that Bishop Sansaricq was a member of the Priests’ Purgatorial Society, adding that all priests were invited to concelebrate his funeral Mass.

Bishop Sansaricq held numerous curial positions in the Diocese of Brooklyn. On Aug. 22, 2006, he was ordained as an auxiliary bishop for Brooklyn. On Oct. 6, 2010, Pope Francis accepted his resignation. He had just turned 76. Under canon law, bishops must submit their retirement at age 75.

Bishop Sansaricq also served the diocese as pastor emeritus of St. Gregory the Great in Brooklyn for the last 10 years. He was its pastor 2007-2011.

He had long had a ministry to the Haitian community. He published a quarterly bilingual newsletter on Haitian matters related to the Church, conducted an annual pastoral institute in Creole that attracted 90 students, and organized an annual convention of the National Haitian Apostolate, which he had headed since 1987.

The apostolate also serves the community nationwide through French-Creole Mass celebrations, yearly pilgrimages, and a national radio and television station.

Every year, Bishop Sansaricq coordinated a retreat for priests and a youth congress. He also was a co-founder of Haitian-Americans United for Progress, a service agency.

Born Oct. 6, 1934, into devout Catholic family in Jérémie, Haiti, he decided at age 13 that he wanted to become a priest. He studied for the priesthood at the diocesan seminary of the Jérémie Diocese and at St. Paul’s Pontifical Seminary in Ottawa, Canada. He was ordained a priest in Port-au-Prince, Haiti, in 1960.

After a year, Father Sansaricq was assigned to serve as chaplain for Haitian immigrants in the Bahamas, ministering from the Benedictine Priory of St. Francis in Nassau. In seven years in that work, he became aware of the plight of immigrants, and especially immigrants without legal papers.

When he completed his work in the Bahamas, he was given a scholarship to study social sciences at the Pontifical Gregorian University in Rome, where he received a master’s degree in 1971.

That same year he was accepted to serve in the Diocese of Brooklyn and was assigned to Sacred Heart of Jesus Parish in Brooklyn’s Cambria Heights neighborhood, where he served for 22 years.

In l993, he was named pastor of St. Jerome Church in Brooklyn. On June 6, 2006, Pope Benedict XVI named him an auxiliary bishop for Brooklyn. After his Aug. 22 episcopal ordination that year, he continued to minister at the parish.

“Bishop Sansaricq actually just sent an email out three days ago saying what he was going to do in organizing relief efforts at the National Haitian Apostolate” in the aftermath of the magnitude 7.2 earthquake that hit the island nation Aug. 14, said Bishop DiMarzio. “He had met the week before with the archbishop of Port-au-Prince, so Bishop Sansaricq was very active right to the end.”

The Haitian Apostolate held an Oct. 5, 2019, celebration to mark Bishop Sansaricq’s 85th birthday and honor him for his nearly 60 years of service as a priest.

In an opening speech, Dr. Pierre-Paul Cadet, president of the Association of Haitian Physicians Abroad, heralded the bishop’s efforts for Haiti.

“Bishop Sansaricq has really fought for justice, and has been the forefront of all messages of hope, especially for our brothers and sisters in Haiti who are suffering, pressed for justice, peace, equality,” Cadet said. “He has been a powerful voice in the struggle.”

“His heart and his palms are open,” said Rosanne Barber in an interview with The Tablet, Brooklyn’s diocesan newspaper, during that celebration two years ago. “He is a teacher, in all sense of the word. He has really advocated for our community.”

 

Proverbes

Poul pa Janm ale nan bal avèk malfini

Pitit moùn pòv pa janm ganyen  rezon douvan pitit moùn rich

Lamp pa limen san mèch

Lajan  fè chen danse

Dlo manyòk pa lèt

 

Latest News-August 22, 2021

 

 

 

TWENTY-FIRST SUNDAY IN ORDINARY TIME (August 22th, 2021)

Jos. 24, 1-2; 15-17; Ps. 34; Eph. 5, 21-32; Jn. 6, 60-69 

 

 

By +Guy Sansaricq.

 

After Jesus’ long teaching on the BREAD OF LIFE, some people finding his words too hard to grasp, stopped following Him. Jesus taking notice of their defection sadly remarked “The words I have spoken to you are Spirit and Life. Yet, some of you do not believe!” A minute later he added “No one comes to me unless it is granted him by my Father.”

 

Faith in the REAL PRESENCE of Jesus’ Body and Blood in the bread of the Eucharist is a gift from heaven! Some smart people reject that belief because they lack this crucial help called GRACE. The realities of the WORLD ABOVE are beyond the reach of mere human understanding. We have to be lifted up to spiritual understanding by special lights from a merciful God. Blessed are those who believe in the mystery of the Eucharist!

 

This teaching is linked to the first commandment of the Gospel the commandment of LOVE.

When we consciously eat this SACRED BREAD and drink this SACRED BLOOD we, by the same token, commit ourselves to form ONE BODY. The one BLOOD circulates in our veins.

 

Believers who achieve communion with Jesus MUST BE IN COMMUNION WITH ONE ANOTHER. Through the Mass, the Church builds UNITY, PEACE and HARMONY.  May we come to realize it and approach COMMUNION with greater reverence!

 

VINGT-UNIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (22 Aout 2021)

 

+Guy Sansaricq

 

Nous continuons notre lecture du sensationnel chapitre 6 de l’Evangile de Jean. Des gens dans la foule qui écoutaient Jésus trouvèrent ses parole TROP DURES. Jésus en effet demandait que l’on mange son Corps et boive son sang. “Je suis le Pain de vie” déclarait il.

 

A la vue de cette résistance à ses enseignements, Jésus, la tristesse au Coeur, ajouta que seuls ceux que le Père attire accueillent sa Parole. Prenons bien note: pour accepter Jésus comme SAUVEUR, FILS DE DIEU et PROPHÈTE AUTHENTIQUE, il faut une GRACE DU CIEL.   Malgré le spectacle de la défection d’une partie de son auditoire, Jésus ne change pas une virgule de son discours. Il ne change pas d’opinion ou de paroles pour faire plaisir!

 

OUI! Quand nous recevons la COMMUNION à la messe, nous nous unissons réellement à la chair et au sang du Christ. Nous accomplissons un contact physique avec la PERSONNE de JÉSUS.  C’est bien là le PLAN DE DIEU: faire de nous une extension de la personne du Christ.

Jésus est plus que LE SAUVEUR LA-HAUT qui nous écoute avec misèricorde. Il tient que nous soyons EN LUI et qu’il soit EN NOUS!  MYSTÈRE DE FOI et MYSTÈRE D’AMOUR!

Déjà sur terre, nous participons à la divinité du CHRIST. NOUS sommes un PEUPLE SACRÉ!

           Tournons le dos aux raisonnements humains! Croyons de toutes nos forces que ceux

           qui mangent le CORPS du CHRIST et qui BOIVENT son SANG ont la VIE ÉTERNELLE et

           que le Seigneur lui mème les ressuscitera au dernier jour!  ALLELUIA!

 

 

 

QUINZIÈME ANNIVERSAIRE D’ORDINATION EPISCOPALE, 22 AOUT 2006-22 AOUT 2021.

 

A l’occasion de mon quinzième anniversaire d’ordination épiscopale permettez moi de partager cette  note avec vous. Je me rappelle encore très clairement l’invitation que me fit Mgr. DiMarzio, l’Evèque de Brooklyn pour me faire part de ma nomination. J’ai compris tout de suite que j’avais été choisi non pas tellement en raison de mes mérites particuliers mais parce qu’il était temps que parmi les évèques auxiliaires du diocèse il y ait un représantant de la race noire et préférablement un Haitien, les Haitiens étant le groupe le plus nombreux de noirs catholiques. Je n’ai donc ressenti aucune fierté spéciale mais simplement le devoir d’honorer ce souci pastoral légitime du Diocèse. J’ai donc tout de suite accepté et choisi comme devise “Servus Fidelis” ou “Serviteur Fidèle.”  

 

La nomination fut accueillie avec un enthousiasme considérable par la communauté.

 

Evèque en latin se dit “Episcopus” ce qui veut dire Celui qui a droit de regard sur les fidèles comme le gardien qui veille sur son troupeau. Jésus a voulu dès le point de départ que son Eglise soit un corps organisé suivant les directives d’un meneur, d’un leader. Les disciples du Christ ne doivent pas ètre une foule où chacun fait à sa tète, une masse en débandade. Pierre recut les clés du Royaume. Les onze autres disciples doivent accepter son leadership. “Tout ce qu’il déclare vrai sur terre sera déclaré vrai dans les cieux. Tout ce qu’il déclare faux sur terre sera déclaré faux dans les cieux.“ (Mt. 16, 19)

 

Bien sùr, son autorité n’est pas arbitraire ou dictatoriale.  Elle sera symbolisée par le baton du berger non pas par l’épée du général ou le sceptre du roi.

 

Ces quinze dernières années ont été plutot paisibles. J’ai été appelé à célébrer des cérémonies de confirmation dans de très nombreuses paroisses; ce qui m’a permis d’étendre mon ministère auprès de toutes les communautés ethniques du diocèse célébrant ainsi la catholicité de l’Eglise. J’ai fait partie de comités discutant de problèmes sociaux et religieux fondamentaux. J’ai pu ètre défenseur de causes importantes à un niveau qui m’était inaccessible auparavant. Je me suis senti plus proche de mon peuple sans pour autant me sentir confiné à leurs seuls soucis. Jésus appartient à toutes les nations, tous les peuples, toutes les langues.

 

 

Je rends grace au Seigneur qui par l’épiscopat m’a permis d’ètre son “serviteur fidèle” de facon plus élargie et plus efficace. Merci à vous tous qui m’avez embrassé des deux bras à tout instant. Votre soutien a été pour moi un trésor de grand prix. Que le Seigneur de toute misèricorde vous le rende au centuple!   

+Guy Sansaricq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIFTEENTH ANNIVERSARY OF MY EPISCOPAL ORDINATION, AUGUST 22, 2006-AUGUST 22, 2021.

 

 

Allow me to share with you some brief thoughts on the occasion of my fifteenth anniversary of   episcopal ordination. I recall very clearly the invitation I received from Bishop DiMarzio, Bishop of Brooklyn, to inform me of my nomination as Auxiliary Bishop of the diocese. I understood at once that my selection for this position was based not so much on my personal merits as much as on the pastoral need of having a black representative among the diocesan auxiliary bishops and preferably a Haitian, the Haitians being the largest group of black Catholics. I therefore did not experience any feeling of pride but simply the duty of honoring this legitimate diocesan concern. Therefore, I immediately accepted the offer and picked as episcopal motto “Servus fidelis” meaning “Faithful servant.”  The nomination was enthusiastically welcomed by the community.

 

Episcopus, the Latin translation of the word bishop, simply means overseer. The Bishop is one assigned to watch over the flock as a shepherd his sheep. The disciples of Jesus are not to form a disorganized, disorderly mob where everyone does as he or she chooses. They must follow the guidance of a caring guide. How can we forget the words of Jesus to Peter (Mt. 16, 19) “I will give you the keys of the Kingdom of heaven. Whatever you declare true on earth shall be declared true in heaven and whatever you declare false on earth shall be declared false in heaven.” It was thus made clear to the other eleven disciples that the Church was not intended to be a body with 12 heads.  

 

Indeed the authority of the Church leader, although real, must not be arbitrary or dictatorial. It is symbolized by the shepherd staff not by the general’s sword or the king’s scepter.

 

These past fifteen years have been rather peaceful. I was called to celebrate the sacrament of confirmation in a large number of parishes, which allowed me to extend my ministry to a large variety of ethnic communities hence experiencing more intensely the catholicity or universality of the Church. I participated in committees discussing fundamental religious and social concerns. I was able to be the advocate of just causes at levels that were inaccessible to me in the past. I felt closer to my people without ever feeling confined to their sole concerns. Jesus belongs to all nations, peoples and languages.

 

I praise the Lord who allowed me through the gift of the episcopacy to be his “Faithful Servant” in a more extensive and fruitful fashion. Thank you to all of you who have embraced me with both your arms at every moment. Your loving support has been for me a treasure of great price. May the Lord in his mercy reward you a thousand time!

*Guy Sansaricq

 

 

Pensée de la Semaine: La valeur d’une personne se mesure non pas à la quantité de ses actes mais au degré d’amour et de perseverance qu’elle met pour les accomplir

Citation de célébrité

Cécile Fortier Keays

Thought of the Week: A person’s worth is measured not by the quantity of their actions but by the degree of love and perseverance that they put into accomplishing them

  

Celebrity quote

Cecile Fortier Keays

Pensamiento de la semana: El valor de una persona no se mide por la cantidad de sus acciones, sino por el grado de amor y perseverancia que pone para lograrlas.

  

Cita de celebridad

Bon Voyage  Bishop Guy Sansaricq

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire  du Centre National de l’Apostolat Haitien   est triste d’ annoncer la mort  de Bishop Guy Sansaricq, le directeur fondateur du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité survenue le Samedi  21 Aout 2021 à l’age de 86 ans.

 

Le Seigneur a appelé Bishop Guy Sansaricq à l’occasion de son 15ème Anniversaire de vie Episcopale. Il  etait  connu pour son humilité , sa grande devotion mariale,  son grand amour pour l’Église et pour son pays Haiti.

 

Bishop Guy Sansaricq  avait  rencontré  recemment Monseigneur Max Leroy Mesidor , Archevêque de l’Archidiocèse  de Port-au-Prince   afin de voir comment Le Centre National de l’Apostolat Haitien  peut aider le peuple Haitien après le tremblement de terre du 14 Aout 2021. Bishop Sansaricq a toujours eu de très bon rapport avec ses confrères évêques de l’Église Catholique d’Haiti.

 

Bishop Guy Sansaricq est mort comme il a vecu. Un Homme d’Eglise qui a toujours ouvert ses bras pour accueillir tout le monde. On n’avait  pas besoin d’un rendez -vous pour rencontrer Bishop Guy Sansaricq et il etait toujours prêt à pardonner tout le monde même dans les moments les plus difficiles de sa vie.

Au Revoir Bishop Guy Sansaricq, vous savez que c’est un moment très dur pour vos proches et nous sommes sur que le Seigneur nous aidera à accepter sa volonté et continuera à jeter sa grâce sur le Centre National de l’Apostolat Haitien et la radio Telé  Solidarité

 

Merci pour tout ce que vous avez été pour nous! Que votre ame repose en paix!

 

Brother Tob

 

                        REST IN PEACE BISHOP GUY SANSARICQ

 

 

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate is sad to announce the death of  Bishop Guy Sansaricq, the founding Director of the National Center

Of the Haitian Apostolate and Radio Telé Solidrité which took place on Saturday August 21, 2021. Bishop Guy Was 86 Years old.

 

The Lord Called Bishop Guy Sansaricq on the occasion of his 15th anniversary  of  Episcopal life. He was known for his humility, his great Mariam devotion, his great love for the church  and for his home, Haiti.

Bishop GUY Sansaricq  had recently met His Excellency The Most Reverend Max Leroy Mesidor, Archbishop of the Archdiocese of Port-au-Prince  to see how the National Center of the Haitian Apostolate

Could help the Haitian people after the earthquake of August 14, 2021. Bishop Sansaricq has always had a very good relationship with his fellow  bishops of the Catholic church in Haiti

Bishop Guy Sansaricq died  as he lived. A man of church who  has always  opened his arms to welcome everyone. You did not need an appointment to meet Bishop Guy Sansaricq and he was always ready receive you with open arms.

He was also a merciful man. He was always ready to forgive everyone even in most difficult time of his life

Good Bye Bishop Guy Sansaricq! Know that  we will always remember and love you. Thank you for being a model of a faith filled- follower of Christ

 

Bishop Guy Sansaricq died  as he lived. A man of church who  has always  opened his arms to welcome everyone. You did not need an appointment to meet Bishop Guy Sansaricq and he was always ready receive you with open arms.

He was also a merciful man. He was always ready to forgive everyone even in most difficult time of his life

Good Bye Bishop Guy Sansaricq! Know that  we will always remember and love you. Thank you for being a model of a faith filled follower of Christ

Your death begins a very hard time for your loved ones. But we are sure that the Lord will help us to accept his willand continue to shed his grace on our Haitian Community, The National Center of The Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité

Thank you for all you’ve been to us! May your soul rest in peace!

Brother tob

 

August 21, 2021

 

From the Church of St Gregory the Great and the Haitian Apostolate,

 

I have to inform everyone of the sad news that our wonderful and lovely Bishop Guy Sansaricq, the apostle of the Haitian Apostolate and the icon of our clergy went to God unexpectedly this Saturday morning August 21st, 2021. The diocese of Brooklyn, the Parish of St Matthew (St Gregory the Great, St Matthew and Our Lady of Charity) in conjunction with his family are preparing to make an official announcement.

 

Most Reverend Bishop Guy Sansaricq was born in Jérémie, HAITI, on October 6, 1934. He was ordained as a priest on June 29, 1960, for the diocese of Les Cayes, HAITI. After a fruitful ministry to build up the Haitian Community in the Bahamas, he spent four years in Rome, Italy, studying at the Gregorian University.  He then moved to the diocese of Brooklyn in the early 1970s, where he was incardinated on January 9, 1991. Pope Benedict named him and appointed him Titular Bishop of Glenndálocha and Auxiliary Bishop of Brooklyn, as the first native Haitian, the first Caribbean and the first black person in this capacity. His ordination as a Bishop took place in Brooklyn on August 22nd, 2006, where he served until his retirement in October 2010 and beyond, until this day August 21, 2021.

 

Bishop Sansaricq was preparing to celebrate his 15th Anniversary of Episcopal Ordination this Sunday, August 22nd, 2021 at the Church of St Gregory the Great with his community.

On this occasion he wanted to launch the start of the great memory book project to bring together the rich contribution of the Haitian community in the development of the United States in various sectors. At the same time, he was also scheduled to announce the community mobilization for fundraising for Haiti, victim of the earthquake of August 14, 2021 and Hurricane Grace that follows.

 

We are all invited to accompany Bishop Guy Sansaricq with our prayers on his passing to God. May he continue to inspire us and pray for us for the realization of these two important projects.

 

“Jesus is the way, the truth, and the life.” John 14,6

 

 

Msgr. Pierre André Pierre

718-790-8497

recteur.undh@gmail.com

21 août 2021

Au nom de la Paroisse Saint Matthieu, Saint Grégoire le Grand, et Notre Dame de Charité et au nom de l’Apostolat Haïtien,

Je dois informer toute la Communauté de la triste nouvelle que notre merveilleux et adorable évêque Guy Sansaricq, l’apôtre de l’apostolat haïtien et l’icône de notre clergé est retourné à Dieu de façon inattendue le samedi matin 21 août 2021. Le diocèse de Brooklyn, la paroisse de Saint Matthieu (Saint Grégoire le Grand, Saint Matthieu et Notre-Dame de Charité) en collaboration avec la famille Sansaricq se préparent à faire une annonce officielle pour présenter les détails des arrangements pour les funérailles.

Mgr Guy Sansaricq est né à Jérémie, HAITI, le 6 octobre 1934. Il a été ordonné prêtre le 29 juin 1960, pour le diocèse des Cayes, HAITI. Après un fructueux ministère pour construire la communauté haïtienne aux Bahamas, il a passé quatre ans d’études à Rome, en Italie à l’Université Grégorienne. Il a ensuite déménagé dans le diocèse de Brooklyn au début des années 1970, où il a été incardiné le 9 janvier 1991. Le pape Benoît XVI l’a nommé évêque titulaire de Glenndálocha et évêque auxiliaire de Brooklyn, comme le premier Haïtien d’origine, le premier membre la communauté Caribéenne et la première personne noire à ce titre. Son ordination en tant qu’évêque a eu lieu à Brooklyn le 22 août 2006, où il a servi jusqu’à sa retraite en octobre 2010 et au-delà de cette date, jusqu’à ce jour du 21 août 2021.

Mgr Sansaricq s’apprêtait à célébrer son 15e anniversaire d’ordination épiscopale ce dimanche 22 août 2021 à l’église Saint Grégoire le Grand avec sa communauté de Crown Heights et la communauté Haïtienne environnante. A cette occasion il voulait lancer le départ du grand projet du livre mémoire pour rassembler la riche contribution de la communauté Haïtienne dans le développement des Etats-Unis dans divers secteurs. A la même occasion, il devait aussi annoncer la mobilisation de la communauté pour la collecte de fonds en faveur d’Haiti, victime du tremblement de terre du 14 août 2021 doublé de l’ouragan Grace.

Nous sommes tous invités à l’accompagner de nos prières dans son passage vers Dieu. Puisse-t-on de son côté continuer à nous inspirer et prier en notre faveur pour la réalisation de ces deux projets, combien importants.

« Jésus est le chemin, la vérité et la vie. »  Jean 14,6.

 

 

Mgr Pierre André Pierre

718-790-8497 / recteur.undh@gmail.com

21 out 2021

Nan non Pawas Sen Matye, Legliz Sen Gregory ak Legliz Notredam Charite, ak nan non Apostola Ayisyen an,

Mwen vin enfòme tout Kominote a sou yon nouvèl ki frape nou depi samdi maten 21 out 2021. Bishop Guy Sansaricq, nou tout renmen an, Bishop nou an ki se papa fondatè avèk nanm Apostola Ayisyen an, retounen al jwenn Bondye Papa li. Se te yon moun ki te toujou prezan e ki pat janm fatige nan pote Bòn nouvèl la tou patou nan misyon kote Bondye te plante l. Se te yon poto mitan, nan mitan klèje Ayisyen an, e ki te fò onè li.

Dyosèz Brooklyn ansanm ak pawas Sen Matye (ki gen ladan li legliz Sen Matye, legliz Sen Gregory ak Legliz NotreDam) ansanm ak fanmi Bichòp Sansaricq, ap prepare yon anons ofisyèl pou bay pliw detay sou dat ak òganizasyon veye a ak lantèman Bichòp la.

Bischòp Guy Sansaricq te fèt nan Jeremi, nan peyi dAYITI, depatman Grandans, nan dat ki te 6 oktòb 1934. Li te òdone kòm Prèt jou 29 jen 1960, pou dyosèz Okay, ann AYITI. Apre sa, li fè yon ministè nan peyi Bahamas kit te pote anpil fui, kote li te fonde premye gwo kominote ayisyen yo nan Bahamas. Sikonstans fè li al pase katran ann Itali, pou etidye nan Inivèsite Pontifikal Gregoryen an, nan lavil Wòm. Apre esperyans sa a, li rantre Etazini vin travay nan dyosèz Brooklyn nan kòmansman lane 1970 yo. Se konsa, li anrejistre tèt li e li vin enkardine nan Dyosèz Brooklyn, jou ki te 9 janvye 1991. Se nan mitan misyon sa a, LePap Benwa XVI te rele li, e nonmen li Evèk titilè Glenndálocha ak Evèk oksilyè Brooklyn, kòm premye natif natal ayisyen an, premye Karayibeyen ki te okipe plas sa a. Seremoni Òdinasyion li kòm evèk te fèt nan Brooklyn jou 22 out 2006. Bichòp Guy Sansaricq sèvi nan misyon sa a jouk li pran retrèt li nan dat 6 Oktòb 2010. Men, retrèt pa retrèt, sa pa t anpeche li te kontinye sèvi misyon an, jouk rive samdi 21 Out, 2021, nan maten.

Bichòp Guy Sansaricq t ap prepare pou selebre 15yèm anivèsè òdinasyon li kòm Evèk, jou dimanch 22 Out 2021, nan Legliz Sen Gregwa Brooklyn ak pawasyen li yo, ansanm kominote ayisyen an. Se la tou, li ta pral anonse gwo pwojè liv pou mete ansanm kontribisyon Ayisyen nan divès sektè pote nan devlopman peyi Etazini. Se la tou li ta pral anonse mobilizasyon pou sipote Ayiti ak Pèp Ayisyen ki viktim anba tranblemanntè 14 out 2021 ki senmenn pase a ak siklòn « Grace ».

Pou kounye a, mwen envite nou tout pou nou akonpaye Bishop Guy Sansaricq ak lapriyè nou, etan limenm l ap antre kay Bondye. N ap mande li tou, bò kote pa li, pou li lapriyè pou nou reyalize 2 pwojè sa yo ki enpòtan anpil.

“Jezi Kri se chemen an, laverite a ak lavi ki pap janm fini an. » Jan 14,6

Mgr Pierre André Pierre

718-790-8497 / recteur.undh@gmail.com

 

Pe Guy jan nou te habitye relel se te ou moun ki te gen anpil sajes ak pasyans..Nou pa janm we Pe Guy poul pa gen ou mo espesyal pou wou.Malgre doule li pote

Tout vil apre masak preske tout fanmil nan Jérémie pa tonton makout divalier yo pe Guy pa janm…modi pesonn men toujou mande jistis pou Pep li ..pep bondye a sa ki pi feb yo jan li habite di.Nou kwe Pe Guy ale ak ke poze e nan la pe.pase li travay tout vil pou sal te kwe. Nou regret anpil li lage nou ak tout kominote Aysyenn nan gro lapenn saa..Nou pataje doule fanmil.tout zanmil ak colaboratel sitou Frè Buteau.Nou pap Bliyew Pe Guy..Mesi pou saw fe pou fre ak sew..pou pep ou.Ke ou repoze nan la pe.

Bellevue Rita

Sincere Condolences particularly a Brother Tob. Que l’âme de Bishop Guy Sansaricq repose en Paix éternellement dans la maison du Seigneur

Rest in Power Bishop Guy Sansaricq.

I had the opportunity to develop a set of interesting intellectual projects with National Center of the Haitian Apostolate (Bishop Guy Sansaricq and Brother Tob). Yesterday, August 20, 2021, I realized an emission on Laboujoisie and Brother Tob

In 2017, I was the main lecturer at the Youth Rally. I presented a conference on ′′ Youth Ethics and Civic Responsibility in Crisis period “. Bishop Sansaricq told me like ′′ a successful genesis, a successful life “. I used this idea to encourage young people to They think ′′ Can they have a successful life if they give up on alcohol, drugs and sexual debuts “. The Haytyan community in New York takes a big hit. Go in peace dear bishop sansaricq

Mgr André Pierre,
C’est avec une grande émotion que nous apprenons le décès subit de notre frère Mgr Guy Sansaricq! Son départ est une grosse perte pour l’Église d’Haïti particulièrement.
Nous savons à quel point vous êtes affecté par ce départ soudain de celui dont vous étiez le proche collaborateur depuis plusieurs années. Que nous trouvions le réconfort dans son idéal de fraternité et d’une Église solidaire!
Nos prières montent vers le Dieu de la Vie, qu’Il l’accueille dans sa Demeure de Paix!
Avec mes religieuses salutations.
+ Desinord

Eric Jerome

A man of Peace.

France Sr Marie Yonide Midy Lefevre
Mgr Sansaricq, un Pasteur à rejoint la maison du Père. Qu’il jouisse de la plénitude de la joie éternelle et intercede pour nous plus particulièrement le peuple de la Grande Anse si fortement éprouvé.

Gold Dorval

Rest in Peace! May The Lord receive you with his great love in his kingdom for ever and ever .We will always miss you.

Frank Rouleau

May Bishop Guy’s soul, and the souls of all the faithful departed, through the mercy of God, rest in peace.

 

Magalie Qsias

Vraiment je ne m’attendais pas à ce départ encore une fois de plus. Le Seigneur nous a donné, le Seigneur nous a ôté. Que son nom soit béni!

Mon seigneur Bishop Sansaricq donnez nous la force d’accepter votre départ.

Que ton âme se repose en paix

 

Frantz Voltaire

RIP mon ami

 

Sonny Seraphin

R.I.P Pe Guy.

Always in our hearts.

 

Katleen Felix

C’est une grande perte!

 

Guyma Noel

Mezanmi, gade yon sezisman. Map di Mgr Sansaricq mesi poutet li te toujou kwe nan mwen. Li pat jan m kite m deye. Map di l mesi tou kelkeswa le m te rele pou Ayisyen yo Atlanta, li te toujou reponn prezan.

 

Yoland Ouellet

Mes sympathies et mes prières.

 

 

 

 

 

Sonny Seraphin

That’s a terrible chock for me.

I just realized that Father Guy has left us.

For ever in our hearts Bishop Guy Sansaricq!…

 

 

 

 

Frank Rouleau

May Bishop Guy’s soul, and the souls of all the faithful departed, through the mercy of God, rest in peace.

  • Like

 

 

 

 

 

 

Sonny Seraphin

Happy Anniversary Bishop Guy Sansaricq!

Merci pour votre Service. Que Dieu vous garde et continue a vous accompagner dans votre Apostolat!

 

Montreal: Cher brother Tob,
Je vous  fais toutes mes condoléances et mes prières vous accompagnent  suite au décès de Monseigneur Sansaricq. Cela me peine beaucoup, mais en même temps il est dans les mains de Dieu et dans les bras de notre sainte vierge Marie. Aujourd’hui, il fête avec les anges ses 15 ans de vie épiscopale. Que son âme repose en paix.
Joëlle Telasco

 

 

 

 

18 Aout 2021

Group Pitit Manman Wozè : Rencontre avec Son Excellence Monseigneur Max Leroy Mésidor, Archevêque de Port-au-Prince – Communiqué de Presse

 

 

 

 

Le dimanche 15 août 2021, jour de la Fête Notre-Dame de l’Assomption, une délégation du Groupe Pitit Manman Wozè de la paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets des États-Unis, a participé à la fête Notre-Dame de l’Assomption à la Paroisse Notre-Dame du Rosaire et St Michel de l’Archidiocèse de Newark. Le célébrant principal et l’homéliste était Son Excellence Monseigneur Max Leroy Mésidor, 4ème archevêque haïtien de l’Archidiocèse de Port-au-Prince.

Après la messe, Monseigneur Max Leroy Mésidor était très heureux de rencontrer notre délégation. Il nous exhorta à continuer à travailler ensemble pour la bonne marche de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets et profita de l’occasion pour nous faire savoir que la Paroisse Notre-Dame du Rosaire aura son nouveau Curé au début du mois de septembre 2021.

Monseigneur Mésidor, homme d’Église doué de grandes relations humaines, a démontré dans cette rencontre que la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets est l’un de ses grands soucis pastoraux et que nous pouvons compter sur lui. Nous avons profité de cette rencontre pour l’informer sur le travail et la mission du Groupe Pitit Manman Wozè de la diaspora et de notre second ambitieux projet de refaire la toiture de l’Église de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-Des-Bouquets. Monseigneur Mésidor a béni le projet de la rénovation de la toiture et envoie ses salutations chaleureuses et paternelles à la communauté crucienne d’Haïti et de la Diaspora.  Je dois ajouter que l’ingenieur Jean Guiders Kernizan nous fit savoir  que le Coût de la Renovation de la  Toiture est estimé à 47. 782, 94$. Il mentionna que  cette estimation ne prend pas en compte le faux plafond ni les travaux de réhabilitation de la Sacristie qui feront l’objet de considérations ulltérieures

Enfin, le Groupe Pitit Manman Wozè remercie infiniment Monseigneur Max Leroy Mésidor d’avoir accepté de nous rencontrer et de bénir le travail du Groupe Pitit Manman Wozè de la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets.

 

Brother Tob

 

.

 

.

 

Pour le Comité Ad Hoc du Groupe

 

Pitit Manman Wozè de la Croix-des-Bouquets

 

 

 

18 Dawout 2021 : Gwoup Pitit Manman Wozè Pawas Notre Dam di Rozè ki nan Kwadèboukè.

– Reyinyon ak Son Ekselans Monseyè Max Leroy Mésidor, Achevèk Pòtoprens

 

 

 

 

 

Dimanch 15 Dawout 2021, Fèt Notre Dam Assomption, yon delegasyon ki nan Gwoup Pitit Manman Wozè ki soti nan pawas Notre Dam di Rozè ki nan Kwadèboukè kap viv Ozetazini te patisipe nan Fèt Notre Dam Assomption nan pawas Notre Dam di Rozè ak St Michael ki nan achidyosèz Newark. Selebran ak Omelis la se te Ekselans Monseyè Max Leroy Mesidor, 4yèm Achevèk ayisyen Achidyosèz Pòtoprens.

Aprè Mès la, Monseyè Max Leroy Mésidor te kontan anpil rankontre delegasyon nou an. Nan reyinyon sa a Achevèk Max Leroy Mésidor te ankouraje nou kontinye travay ansanm pou bon fonksyonman Pawas Notre Dam di Wozè ki nan Kwadèboukè  e li tou pwofite fè nou konnen ke Pawas la pral gen yon nouvo Kire nan kòmansman mwa septanm 2021. Achevèk Mésidor se yon moun Legliz, ki gen anpil gwo relasyon imèn e ki renmen tout moun. Li demontre nan reyinyon sa a ke Pawas Notre Dam di Wozè ki nan Kwadèboukè gen anpil impòtans nan Pastoral li epi nou ka konte sou li.

Nou te pwofite reyinyon sa a pou enfòme Achevèk Mésidor sou travay ak misyon Gwoup Pitit Manman Wozè nan dyaspora a ak dezyèm pwojè anbisye nou an pou reTwati  pawas Notre Dam di Wozè ki nan Kwadèboukè. Monseyè Mésidor beni pwojè renovasyon Do-Kay la epi li voye anpil bonjou ak tout kè li pou kominote krisyèn (Moun Kwadèboukè) nan peyi dAyiti ak dyaspora a. Fò nou di tou :   enjenyè  Jean Guiders Kernizan  fè nou Konnen  pri  renovasyon   Twati a ap koute  47. 782, 94 $. Li fè nou konnen estimasyon sa a pa pou ni  plafon e  ni an  travay reyabilitasyon Sakristi

Finalman, Group Pitit Manman Wozè remèsye enfiniman Monseyè Max Leroy Mésidor pou rankont li avèk nou e pou beni li beni travay Gwoup Pitit Manman Wozè nan Pawas Notre Dam di Wozè Kwadèboukè ki nan diaspora a.

 

Frè Buteau (FrèTob)

 

Pou Komite Ad hoc Gwoup

 

Pitit Manman Wozè ki soti nan Kwadèbouke

 

 

 

 

MEETING WITH HIS EXCELLENCY THE MOST REVEREND MAX LEROY MESIDOR, ARCHBISHOP OF PORT-AU-PRINCE

 

 

On Sunday August 15, 2021, Feast of Our Lady of the Assumption, a delegation of the Pitit Manman Wozè Group from the parish of Notre Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets of the United States participated in the Feast of Our Lady of the Assumption in the Parish of Our Lady of the  Most Holy Rosary and St Michael of the Archdiocese of Newark. The Celebrant and Homilist was His Excellency The Most Reverend Max Leroy Mesidor, 4th Haitian Archbishop of the Archdiocese of Port-au-Prince.

After Mass, The 4th Haitian Archbishop of the Archdiocese of Port-Au-Prince His Excellency The Most Reverend Max Leroy Mesidor was very happy to meet our delegation. In this meeting, Archbishop Max Leroy Mesidor urged us to continue working together for the smooth running of the Parish  of Our Lady Rosary of Croix-Des-Bouquets.  He also took the opportunity to let us know that the Parish of Our Lady of the Rosary will have its new Pastor at the beginning of September 2021.

Archbishop Mesidor is a man of the Church endowed with great human relations demonstrated in this meeting he insisted  that The Parish of Our Lady Rosary of Croix-Des-Bouquets  is among  of his great pastoral concerns and we can count on him.

We took advantage of this meeting to inform him about the work and mission of the Pitit Manman Wozè Group of the diaspora and our second ambitious project to re-do the roof of the Church of the Parish of Our Lady of the Rosary of the Croix-Bouquets. I have to  add that engineer Jean Guiders Kernizan let us know that the cost of the Roof Renovation is estimated at $ 47. 782.94. He also mentioned that this estimate does not take into account the false ceiling or the rehabilitation work of the Sacristy which will be the subject of further considerations.

 

 

Archbishop  Mesidor blessed the Roof renovation project of Croix-Des-Bouquets Parish  and sent his warm and fatherly greetings to the Crucian Community (Natives of Croix-des-Bouquets) of Haiti and the Diaspora.

Finally, the Pitit Manman Wozè Group thanked His Excellency the Most Reverend Max Leroy Mesidor for accepted to meet with us and to bless the work of the Pitit Manman Wozè Group of the Parish of Our Lady of the Rosary of the Croix-des-Bouquets

 

Brother Buteau (Brother Tob)

for the Group Ad Hoc Committee Pitit Manman Wozè from Croix-des-Bouquets of The Diaspora

 

 

 

 

 Rencontre avec Quelques Compatriotes et amis de Lasserre

 

 

 

 

 

 

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité  etait très heureux de rencontrer plusieurs compatriotes de Lasserre et amis de cette communuté qui est située  a 3.5km du centre  Ville de la Croix-des-Bouquets. La localité de Lasserre est érigée en paroisse en l’année 2014 et son premier Curé Fondateur etait Monseigneur Jean Theodule Domont .  Selon le Regretté Son Excellence Guire Poulard, le 3ème archevêque Haitien de l’archidiocèse de Port-au-Prince  la Communauté Haitienne de  Lasserre a au moins 100 ans.

 

Les Panelistes qui ont participé à cette emission sont les suivants: Ingenieur Guiders Kernizan, Pierre Kernizan , Melle Samantha Saint Germain , Daniel Laguerre et Mme Nadine Saint Fort.  Selon L’ingenieur  Jean  Guiders Kernizan la population de Lasserre est estimée à 10.000 Habitants et ces derniers vivent surtout de l’agriculture.

 

Au debut de l’emission les panelistes se sont presentés et tout de suite après Professeur Guiders Kernizan , L’un des membres illustres de cette Communauté a dressé un bref portrait de Lasserre, une localité grace à ses fils et ses filles  de la diaspora et son Curé Fondateur Monseigneur Jean Theodule Domont   a eu sa première ecole en l’année 2015  qui a pour nom le Bon Pasteur et qui ouvrira sa septième Année ou sa première classe secondaire cette Année. L’ingenieur Guiders Kernizan sera professeur de Mathematique , d’Anglais et d’Espagnol pour les Etudiants de la Première Année Secondaire  de cette .

L’ingenieur  Pierre a evoqué avec tristesse le problème d’infrastucture de la localité de Lasserre. La population de lasserre n’a même un dispensaire pour donner les premiers soins de santé  à ses 10,000habitants. Au niveau d’education il reste encore beaucoup à faire. Lasserre n’a pas aussi une école professionnelle. Beaucoup de jeunes de cette Communauté malgré leur volonté après leurs etudes  Classiques d’avoir une profession pour pouvoir avoir un emploi . ces derniers continuent à être à la merci de leurs parents ou des amis de la diaspora pour repondre à leurs besoins les plus elementaires

Melle Samantha Saint Germain dans son intervention a parlé de son grand amour pour  la Population de Lasserre malgré qu’elle est née aux États Unis de parents Haitiens. Elle est très fière de ses origines  Haitienne et depuis  2014 elle a une maitrise  en Administration Publique et elle est secretaire de Lasserre’s Own Hand . Sa Mère Jessie Kernizan Saint Germain est originaire de Lasserre.

 

Nadine Saint Fort  etait l’une des Paneliste , est  une  fille de Lasserre  , elle a la formation en comptabilité  et elle est tresaurière de Lassere’s Own hands . Elle a parlé dans cette emission des jeunes de Lasserre  , elle nous informa que les Etudiants de l’Ecole du Bon Pasteur recoivent 2 repas par jour et elle exortha les gens genereux  à soutenir l’ecole du bon Pasteur de Lasserre

 

Daniel Laguerre  qui etait aussi  l’un des panelistes pense que l’Ecole du Bon Pasteur est  une très bonne initiative des Gens de Lasserre de La Pastora. Il encouragea ses amis  à soutenir le conseil d’administration de cette ecole

 

Enfin nous pouvons dire que l’initiative des gens de Lasserre est un grand exemple a suivre. Elles ont compris l’importance d’aider les jeunes de cette localité à avoir une education de qualité. Ces derniers ont un laboratoire d’informatique grâce à la generosité d’un membre de la Communauté de Lasserre de la Diaspora. Pour entendre cette emission clicquer sur ce lien: https://youtu.be/vKEISSpuqxw

Brother Tob

 

 

Talk Show with Few Compatriots of Lasserre

 

 

 

 

The staff of Radio Telé Solidarité was very happy to meet several compatriots and friends from Lasserre which is located 3.5km from the city center of Croix-des-Bouquets. The locality of Lasserre was set up as a parish in 2014 and the first Founding Priest was Monsignor Jean Theodule Domont. According to the Regretted His Excellency Guire Poulard, the 3rd Haitian Archbishop of the Archdiocese of Port-au-Prince the Haitian Community of Lasserre is at least 100 years of existence.

 

The Panelists who participated in this program are: Engineer  Guiders Kernizan, Pierre Kernizan, Ms. Samantha Saint Germain, Daniel Laguerre and Ms. Nadine Saint Fort. According to Engineer Jean Guiders Kernizan, the population of Lasserre is estimated at 10,000 inhabitants and they live mainly from agriculture.

 

At the beginning of the show the panelists introduced themselves and immediately after Professor Guiders Kernizan, One of the illustrious members of this Community drew up a brief picture of Lasserre, a locality thanks to his sons and daughters of the diaspora and its Founding Pastor Monsignor Jean Theodule Domont founded its  first school in the year 2015 which is called the Good Shepherd and which will open its seventh year or its first secondary class this year. Engineer Guiders Kernizan will teach Mathematics, English and Spanish for First Year Secondary Students.

Engineer Pierre spoke with sadness about the infrastructure problem in the town of Lasserre. The population of Lasserre does not even have a  Health center  to give first aid to its 10,000 inhabitants. In terms of education, there is still a lot to do. Lasserre also does not have a vocational school. Many young people in this Community despite their desire after their Classical studies to have a profession in order to be able to have a job. the latter continue to be at the mercy of their parents or friends in the diaspora to meet their most basic needs

Ms. Samantha Saint Germain in her intervention spoke of her great love for the people of Lasserre despite being born in the United States of Haitian parents. She is very proud of her Haitian origins and since 2014 she has a master’s degree in Public Administration and she is secretary of Lasserre’s Own Hand. Her Mother Jessie Kernizan Saint Germain is from Lasserre.

 

Nadine Saint Fort was one of the Panelists, is a native  of Lasserre, she has a background in accounting and she is Tresaurière of Lassere’s Own hands. She spoke in this program about the young people of Lasserre, she informed us that the Students of the School of the Good Shepherd receive 2 meals a day and she urged the generous people to support the school of the Good Shepherd of Lasserre

 

Daniel Laguerre who was also one of the panelists thinks that the School of the Good Shepherd is a very good initiative of the People of Lasserre . He encouraged his friends to support the board of directors of this school

 

Finally, we can say that the initiative of the people of Lasserre is a great example to follow. They understood the importance of helping the young people of this locality to have a quality education. The latter have a computer lab thanks to the generosity of a member of the Lasserre Community of the Diaspora. To hear this talk show click on this link: https://youtu.be/vKEISSpuqxw

 

Brother Tob

****************

 

Mass for the Feast of Our Lady of the Assumption at The Most Holy Rosary and St Michael Parish

 

On Sunday August 15, 2021, the staff of Radio Telé Solidarité was at the parish of The Most Holy Rosary and St Michael to cover the feast of ‘Assumption. The Celebrant and Homilist was His Excellency The Most Reverend Max Leroy Mesidor, the 4th Haitian Archbishop of the Archdiocese of Port-Au-Prince. He was surrounded by Reverend Father Dieuseul Adain, Pastor of this parish and dean of the city of Elizabeth, Pere Fenick Exuma and Deacon Wilbert Alexandre.

The Most Holy Rosary and St Michael Parish has 600 families and 3 Faith Communities. Father Dieuseul Adain has about 13 years in this parish and he is much loved and respected among these parishioners.

 

 

 

Archbishop Max Leroy Mesidor in his homily emphasized on the dogma of Mary, the rise of the Blessed Virgin Mary into Heaven. He let us know that The Church  started to celebrate the solemnity of the Assumption of the Virgin Mary since the 6th century. It was rehabilitated by Pope PiusXII in the year 1950. Mary was preserved from Sin since  her birth. He went on to tell us that the assumption of MARY is a Feast of Hope. Mary is the image and icon of believers. He insisted too about Mary’s visit to her cousin Elizabeth and he  mentioned that Mary is a woman of great faith and who was always ready to do the Lord’s will in her Earthly pilgrimage as a servant of the Lord.

Archbishop  Leroy focused on the earthquake of August 14, 2021, which devastated the Great South and the Department of Grande Anse. He spoke with sadness about the chaotic situation in Haiti since the 2010 earthquake and until now Haiti has failed to solve even a quarter of the problems caused by this cataclysm of 2010 or this tragedy that ravaged Haiti.

 

At the end of this ceremony, Father Adain thanked His Excellency Max Leroy Mesidor and all those who contributed to the realization of this Eucharistic celebration. Click on this link to listen to this mass: https://youtu.be/hbbQ8QMxdcE

 

Brother Tob

 

Messe de la Fête de Notre Dame de L’Assomption à la Paroisse The Most Holy Rosary et St Michael

 

Le Dimanche 15 Aout 2021, le personnel de la Radio Telé Solidarité  etait à la paroisse de The Most Holy  Rosary et  St Michael pour couvrir la fête de ‘Assomption . Le Celebrant et l’Homeliste etait Son Excellence Le très Reverend Max Leroy Mesidor, le 4ème Archevêque Haitien de L’archidiocèse de Port-Au-Prince. Il etait entouré du Reverend Père Dieuseul Adain, Curé de cette paroisse et doyen de la ville d’elizabeth, Pere Fenick Exuma et du Diacre Wilbert Alexandre.

La Paroisse The Most Holy Rosary et St Michael a 600 familles et 3 Communautés de Foi. Le Père Dieuseul Adain a environ 13 ans dans cette paroisse et il est très aimé et respecté au sein de ces paroissiens.

 

 

 

Monseigneur Max Leroy Mesidor  dans son homelie a mis l’accent sur le dogme de Marie , la montée de la Très  Sainte Vierge  Marie  au Ciel. Il nous fit savoir qu’on a commencé à celebrer la solemnité de l’Assumption de la Vierge Marie depuis le VIème. Elle a été remise en valeur par le Pape PieXII en l’année 1950. Marie  a été preservée du Peché dès sa naissance. Il continua pour nous dire  que l’assomption de MARIE est une Fête de l’esperance.. Marie est l’image et l’icône des croyants. Il continua pour nous parler de la visite de Marie à sa cousine Elizabeth. Il a mentionné aussi que Marie  est une  femme de grande  foi et qui etait toujours prête à faire la volonté du Seigneur dans son pelerinage Terrestre comme servante du Seigneur.

Monseigneur Leroy a mis l’accent sur le tremblement de terre  du 14 Aout 2021 qui a ravagé le Grand sud et le Departement de la Grande Anse. Il Evoqua avec tristesse la situation chaotique d’haiti depuis le tremblement de terre 2010 et jusqu’a date Haiti n’arrive pas à solutionner même un quart des problèmes causé par cette cataclysme de 2010  ou cette tragedie qui a ravagé  Haiti .

 

À la fin de cette ceremonie le Père Adain a remercié Son Excellence Max Leroy Mesidor  et tous ceux qui ont contribué à la realisation de cette celebration Eucharistique. Clicquez sur ce lien pour ‘ecouter cette messe: https://youtu.be/hbbQ8QMxdcE

Brother Tob

 

*******************

 

Meeting with 2 members of Farah Delance Foundation

 

The staff of La Radio telé Solidarité met 2 members of the Farah Delance Foundation for an interview on Radio Telé Solidarité. The Foundation is a non-profit cooperation whose mission is to help women emancipate themselves and young girls who are raped or who are victims of the Trafficking Trade. The Trafficking Trade  is a business that is very profitable for the Prostitution industry.

The Panelists who took part in this program are:  Ms. Claudine Bonheur Osias, Executive Director of Farah Delance Foundation and artist Farah Delance

 

In the show the panelists spoke about their hometown and the reasons that motivated them to found and to be members  the Farah Delance foundation. Activist Farah Delance Linot is the founding President of the Farah Delance Foundation. She took advantage of this broadcast to tell us about the Farah Delance Foundation Symposium which will take place on Friday, August 27, 2021 from 10:00 am to 2:00 pm Pm at Hilton millennium United Nation Plaza

The staff of the  weekly Bulletin of the National Center of The Haitian Apostolate  wish the Farah Delance Foundation Board of Directors good luck for this Symposium. Click on this link to hear this interview

Brother Tob

 

Rencontre avec 2 membres de Farah Delance Fondation

 

 

Le Personnel de La Radio telé Solidarité a rencontré 2 membres de Farah  Delance Fondation pour un entretien à la Radio Telé Solidarité . La Fondation est tune cooperation à but non lucratif qui a pour mission  d’aider les femmes  à s’emanciper et les jeunes filles violées ou qui sont victimes du Commerce de la Traite. Le Commerce de la Traite est un commerce qui rapporte beaucoup à l’industrie de la Prostitution.

 

Les Panelistes qui ont participé à cette emission sont les suivants; Mme Claudine Bonheur Osias, directrice executive de Farah Delance Fondation et l’artiste Farah Delance

 

Dans l’emission les panelistes ont parlé de leur ville natale et les raisons qui l’ont motivées à fonder   Farah Delance foundation.  L’activiste Farah Delance Linot est la Presidente fondatrice  de Farah Delance Foundation. Elle a profité de cette emission pour nous parler du Symposium de Farah Delance Fondation qui aura lieu le Vendredi 27 Aout 2021 de 10:00 am à 2:00hres Pm à Hilton millennium United Nation Plaza

Le Personnel du Bulletin souhaite bonne Chance au Comité Directeur  de Farah Delance Fondation pour ce Symposium. Clicquer sur ce lien pour entendre cet entretien

Brother Tob

 

****************

The earthquake of August 14, 2021

The earthquake of August 14, 2021 in Haiti continues to occupy a large place in national and international news. Several organizations and NGOs are already mobilized to collect funds for the victims of the great South and the Department of Grande Anse

This earthquake has already killed more than 2000 people in Haiti and thousands of injured. Two priests of the Diocese of Les Cayes died during the Earthquake, The rectory of the Diocese of Les Cayes collapsed and the Cathedral of the Diocese of Les Cayes is cracked

I have the chance to speak with Monsignor Wilnes Tilus, Vicar General of the diocese of Les Cayes, he informed me about the loss of human life, of the collapse of the Catholic buildings in the diocese of Les Cayes during the earthquake of  August 14  2021. The town of Camperin is completely destroyed

 

I also spoke to Sr Roseleine Lagredelle MIC who exercises her ministry in Port Salut, she informed me that the house of the Sisters of the Immaculate Conception of the city of Les Cayes is completely destroyed. She told me also about this 13-year-old girl Tamicha Joseph, from Chantal who died in the earthquake of August 14, 2021

 

Bishop Guy Sansaricq has already contacted the Episcopal Conference of Haiti to see how the National Center for the Haitian Apostolate can help the people of Haiti in this difficult time

Brother Tob 

Note de decès -Haiti Mme Durand Marie Clora est retournée

 

 

Le Centre National de l’Apostolat Haitien est triste de vous annoncer la mort  subite  de Mme Durand Marie Clora , la mère de  Soeur Carline Laguerre FMA survenue  le 18 Aout 2021 à l’age de 84 ans.

 

La regrettée Madame Clora est originaire de la ville d’Aquin, elle est la fille du regretté Luckner Durand  et la regrettée Immacula Francois.

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec le personnel du bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien presente ses sincères condoleances aux enfants de mme Durand: Mme Elda Jeanty, Yves Laguerre  Sr carline Laguerre FMA et aux autres membres de la famille et amis de Mme Durand.

 

La messe funeraire de Mme Durand aura lieu le Mercredi 25 Aout 2021 à la paroisse Saint Charles de Carrefour

Les Prières de Bishop Guy Sansaricq et de Mgr Pierre André Pierre sont avec Sr Carline Laguerre fMA et famille en ce moment de tristesse

Brother Tob

Haiti death note Mme Durand Marie Clora is back

 

The National Center for the Haitian Apostolate is sad to announce the sudden death of Mrs. Durand Marie Clora, the mother of Sister Carline Laguerre FMA on August 18, 2021 at the age of 84 years.

 

The late Madame Clora is from the town of Aquin, she is the daughter of the late Luckner Durand and the late Immacula Francois.

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of the newsletter of the Center National de l’Apostolat Haitien presents his  sincere condolences to the children of Ms. Durand: Ms. Elda Jeanty, Yves Laguerre Sr Carline Laguerre FMA and to other family members and friends of Ms. Durand .

 

Ms. Durand’s funeral mass will take place on Wednesday August 25, 2021 at Saint Charles  parish

The Prayers of Bishop Guy Sansaricq and Mgr Pierre André Pierre are with Sr Carline Laguerre fMA and family at this moment of sadness

Brother Tob

Femme de La Semaine: Tennessee: Valerie Barreau.

 

 

Dans notre rubrique femme de la Semaine au bulletin Hebdomadaire du Centre  National de l’Apostolat Haitien  notre choix s’est portée cette semaine  sur  Valerie Barreau , infirmière de formation. On doit ajouter que Mme Barreau  a un baccalaureat en psychology.

 

Mme Barreau est parmi les grandes femmes de notre Communauté, elle est la fille de Yolene Barreau une autre grande femme de la Communauté Noire des états Unis

Bishop Guy Sansaricq presente ses sincères Felicitations à Mme Barreau en ces mots:

 

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Mme Valerie Barreau comme  la femme de la Semaine du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien

Brother Tob

 

Woman of the Week: Tennessee: Valerie Barreau

 

 

In our Woman of the Week section in the Weekly Bulletin of the  National Center of the Haitian Apostolate   our choice fell on Valerie Barreau, nurse by training.  Ms. Barreau has also a bachelor’s degree in psychology.

 

Ms. Barreau is among the great women of our Community, she is the daughter of Yolene Barreau one the wonderful   women of the Black Community of the United States

Mgr. Pierre André Pierre presents his sincere congratulations to Ms. Barreau in these words:

 

We ask the people of God to acclaim Ms. Valerie Barreau as the Woman of the Week of  the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate

Brother Tob

Proverbes

Kote Solèy Klere, lalin pa vini

Poul gratejouk li jwenn zogrann li

Chen jape , kan lènmi v ini

Je wouj pa boule kay

Gonfleman moùn rich, vanje grangou moùn pov

Académie des sciences : nomination des deux Prix Nobel de chimie 2020

Dont une microbiologiste et généticienne française

AOÛT 14, 2021 13:00ANNE KURIAN-MONTABONE

ROME

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

 

Le pape François a nommé membres de l’Académie pontificale des sciences les deux chercheuses lauréates du Prix Nobel de chimie 2020 : la microbiologiste et généticienne française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna.

Les deux femmes ont reçu le Prix Nobel pour avoir développé la technologie d’édition génomique CRISPR-Cas9, utilisée à fins thérapeutiques. Leurs nominations ont été annoncées respectivement les 10 et 11 août 2021 par le Bureau de presse du Saint-Siège.

Née le 11 décembre 1968 à Juvisy-sur-Orge en France, Emmanuelle Charpentier s’est spécialisée en biologie, en microbiologie, en biochimie et en génétique à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris. Elle a poursuivi ses recherches scientifiques à New York et à Memphis aux Etats-Unis, à Vienne en Autriche, à Umeå en Suède.

Elle est directrice scientifique et administrative de l’Institut Max Planck pour la science des agents pathogènes – biologie infectieuse – qu’elle a fondé à Berlin en Allemagne, et enseignante en microbiologie à l’Institut pour la biologie de l’Université Humboldt.

Au long de sa carrière, elle s’est particulièrement intéressée aux mécanismes fondamentaux de maladies causées par les bactéries à Gram positif (Listeriose, staphylocoques et streptocoques).

Née le 16 février 1964 aux Etats-Unis, Jennifer Doudna a quant à elle étudié la chimie auprès du Collège Pomona à Claremont, avant de se spécialiser en biochimie à la Harvard Medical School de Cambridge et à l’Université du Colorado à Boulder.

Elle enseigne actuellement la chimie moléculaire à l’Université de Californie à Berkeley.

Latest News-August 15, 2021

  1. ASSUMPTION OF THE BLESSED VIRGIN MARY (Aug. 15th, 2021)
  2. Rv. 11, 19a; 12, 1-6a; Ps. 45; 1 Cor. 15, 20-27; Lk. 1, 39-56  
  3. https://youtu.be/VjHbTaV0hTE
  4.     
  5. By +Guy Sansaricq.

The Church celebrates today the Glorification of the Blessed Virgin’s BODY and SOUL, the glorious crowning of Mary’s unique mission in Salvation History. The Assumption of Mary’s body in heaven is an official doctrine of the Roman Catholic Church, a teaching that fills our hearts with supreme awe and wonder, another striking sign of God’s love for us.

 

Mary describes herself as the humble servant for whom the Almighty performed MIGHTY DEEDS. As the Mother of the Incarnate Word, her vocation is absolutely lofty and unique.

She fits perfectly the 1st reading of the day where a woman clothed with the sun with the moon under her feet is described as a creature untouchable to the Devouring Dragon.

 

She is the NEW EVE. The first Eve, through her disobedience to God brought a curse to all her offspring. Mary, BLESSED AMONG WOMEN, THE SPOTLESS MOTHER OF THE INCARNATE WORD, THE OBEDIENT SERVANT WHO SAID YES TO GOD’S WILL, stands high as the MOTHER OF REDEEMED MANKIND.  It’s obviously fitting that the Mother of the Redeemer be also the Mother of the redeemed.

The line of Psalm 45 applies to her “The queen takes her place at your right hand in gold of Ophir.” With Elizabeth we say “Blessed are you among women!” She is the honor of our race,   the image of the Church’s future glory and a sign of sure hope to the pilgrim Church.  

 

ASSOMPTION DE LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE AU CIEL (15 Aout 2021)

 

 

L’Eglise célèbre aujourd’hui la montée au ciel du Corps et de l’ame de Marie, son couronnement glorieux en raison de son role sublime et unique dans l’histoire du salut. L’Assomption de la Vierge est une doctrine officielle de l’Eglise, une croyance qui ne peut que remplir de joie le Coeur des fidèles, une manifestation éblouissante de l’AMOUR de Dieu!

 

Marie se déclare l’humble servante du Seigneur pour qui le Seigneur fit des merveilles. En sa qualité de mère du VERBE INCARNÈ, sa place dans le plan de Dieu est suprème et exceptionnelle! Elle accomplit la prophécie de la première lecture du jour: “Cette femme vètue de soleil avec la lune sous les pieds que le dragon infernal cherche en vain de mordre.”

 

Elle est la NOUVELLE EVE. La première Ève désobéit à Dieu en écoutant Satan et devint ainsi la mère de la malédiction pour tous ses descendants. Marie, qui dit OUI à DIEU et devint la MÈRE DU SAUVEUR est la MÈRE DE LA BÉNÉDICTION. IL CONVIENT BIEN QUE LA MÈRE DU SAUVEUR soit aussi la MÈRE DES SAUVÉS. Ainsi, le verset du psaume 45 s’applique bien à elle: “La Reine prit sa place à ta droite, revètue de l’or d’Ophir.”

 

Elle est l’honneur de notre race et brille comme le signe d’espérance de l’Eglise en marche vers sa destinée de gloire! Sa victoire totale sur la mort annonce la FIN GLORIEUSE des temps!

LE SEIGNEUR FIT POUR ELLE DES MERVEILLES! SAINT EST SON NOM!” ALLELUIA!

+Guy Sansaricq

Pensée de la Semaine: Votre origine n’est jamais aussi importante que votre destinée. Ne laissez pas votre passé determiner votre avenir

Citation d’internaute

Daniel Vallat

Auteur, Philosophe, Philanthrope, Www Lumovivo Org, Explorateur, Dieu 

Panse  semèn nan:  kote ou soti pa janm enpòtan menm jan ak desten ou. Pa kite pase ou detèmine avni ou

Sitasyon itilizatè entènèt

Daniel Vallat

Otè, filozòf, filantrop, Www Lumovivo Org, Explorer

Thought of the Week: Where you come from is never as important as your destiny. Don’t let your past determine your future

Internet user quote

Daniel Vallat

Author, Philosopher, Philanthropist, Www Lumovivo Org, Explorer

Pensamiento de la semana: De dónde vienes nunca es tan importante como tu destino. No dejes que tu pasado determine tu futuro

Cotización de usuario de Internet

Daniel Vallat

Autor, Filósofo, Filántropo, Www Lumovivo Org, Explorador,

 

 

 

Emission sur l’immigration haïtienne au Brésil et au Chili

 

 

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité, dans son grand effort d’accompagner la communauté haïtienne partout où elle se trouve sur la planète, était très heureux d’avoir une émission sur l’immigration haïtienne au Brésil et au Chili. Les panélistes de cette émission sont : Mr Ismane Desrosiers de la communauté haïtienne du Brésil et Docteur Emmanuel Mompoint de la communauté haïtienne du Chili.

Mr Desrosiers est en train de faire un Doctorat en Géographie à l’Université de Sao Paulo du Brésil, Dr Emmanuel Mompoint est parmi les leaders haïtiens de la communauté haïtienne du   Chili et a une Maîtrise en Santé Publique. Les Haïtiens sont un peu partout, soit pour étudier ou pour travailler. Voilà pourquoi nous continuons à faire de notre mieux pour rencontrer des leaders de la communauté haïtienne qui sont un peu partout sur la planète.

Mr Desrosiers nous a fait savoir qu’il y a au moins 150.000 haïtiens qui vivent au Brésil et plusieurs d’entre eux sont aux études. Dans la société haïtienne du Brésil on a des professeurs d’université, des prêtres et des religieuses, des travailleurs de la santé (médecins et infirmières). On doit mentionner qu’il y a beaucoup d’universités publiques au Brésil, les étudiants haïtiens sont très nombreux là-bas. Plusieurs d’entre eux font leur Maîtrise et leur Doctorat.

La grande vague d’immigration haïtienne commença en Amérique du Sud surtout après le tremblement de terre de 2010. Beaucoup de compatriotes ont laissé Haïti pour aller au Brésil soit pour les études ou pour aller travailler.

Dr Mompoint nous a également fait savoir que la population haïtienne au Chili est estimée à 185 000 personnes et dans cette catégorie on a plusieurs professionnels haïtiens. Cette immigration commença à partir des années 60 et la moyenne d’âge des Haïtiens qui vivent au Chili est de 30 ans. Au point de vue sanitaire la présence des Haïtiens au Chili ne représente pas une grande charge pour l’État du Chili.

Les problèmes et les défis des communautés haïtiennes du Brésil sont presque les mêmes. Avec la pandémie plusieurs compatriotes eux ont perdu leur emploi, beaucoup ont des problèmes de langue et d’intégration. Beaucoup d’entre eux travaillent très durs pour réaliser leur rêve.

Ce fut une très belle émission. Nous remercions vivement les panélistes pour leur aimable disponibilité. Nous vous invitons à cliquer sur ce lien pour entendre cette dernière : https://youtu.be/KvNX5KRBXjQ

 

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

TALK SHOW ON IMMIGRATION FROM BRAZIL AND CHILE

 

    

 

The Staff of Radio Telé Solidarité in their great effort to accompany the Haitian Community wherever it is on the planet were very happy to have a talk show on Haitian immigration from Brazil and Chile. The panelists of this program are:

       Ismane Desrosiers from the Haitian Community of Brazil and Doctor Emmanuel Mompoint from the Haitian Community of Chile.  Mr. Desrosiers is studying for a doctorate in Geography at the University of Sao Paulo in Brazil. Dr. Emmanuel Mompoint is among the Haitian leaders of the Haitian Community in Chile. He has a master’s degree in Public Health

         Haitians live in many diverse geographic locations in order to study and/or work. This explains why we continue to do everything that depends on us to meet leaders of the Haitian Community who are all over the planet.

      Mr. Desrosiers informed us that there are at least 150,000 Haitians living in Brazil and many of them are working and studying. In the Haitian society of Brazil there are university professors, Haitian priests and nuns, and health workers (doctors and nurses).   There are also many public universities in Brazil where Haitian students are very numerous in Brazil. Several of them are studying for their masters and doctorates in diverse fields including those mentioned above.

     The great wave of Haitian immigration after the earthquake of 2010 caused many of our Haitian compatriots to leave Haiti to go to Brazil either for ongoing study or to go to work. Dr. Mompoint told us  that the Haitian population in Chile is estimated to be around 185,000 people many of them many of them are  Haitian professionals.  Immigration to Chile began during the 1960s. Currently,  the average age of Haitians living in Chile is 30. From a health point of view, the presence of Haitians in Chile does not represent a great burden for the state of Chile

     Today, the problems and challenges of Haitian communities in Brazil after the Pandemic are threefold: many of them have lost their jobs, and have language and integration issues. However it is clear that a lot of our Haitian immigrants in Brazil are working very hard to make their dream come true.

    The panelist provided us with great information and insights about their experiences in Brazil. We invite you to click on this link to hear it: https://youtu.be/KvNX5KRBXjQ

 

Brother Tob

 

Un fort tremblement de terre de magnitude 7.2 frappe Haïti

 

La terre a tremblé ce samedi matin (8h30) en Haïti. Selon les premières estimations, la magnitude du séisme est située de 7.2 sur l’échelle de Ritchter.

“Lentement, fortement et pendant de très longues secondes la terre a tremblé en Haïti ce 14 août 2021 vers 8h30 am”, a indiqué sur Twitter le rédacteur en chef du Nouvelliste Frantz Duval depuis Port-au-Prince mais c’est en province que le choc a été rude

Plusieurs régions ont enregistré la secousse particulièrement dans les départements du Sud et de la Grand-Anse au plus près de l’épicentre.

Des dégâts ont été rapportés immédiatement dans les villes de Jérémie, des Cayes où plusieurs maisons se sont effondrées. Les premières images de Jérémie et des Cayes montrent des destructions de maisons. Il n’y a pas encore de bilan humain.

À Port-au-Prince, les gens pris de panique envahissent les rues. Ce séisme rappelle de très mauvais souvenirs à tous ceux qui ont vécu le tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui avait fait plus de deux cent mille morts.

 

************************

 

MEDIA RELEASE – August 14, 2021

STRATEGY FOR RESPONDING TO THE

EARTHQUAKE OF 2021 IN HAITI

 

Brooklyn, New York: The Haitian Medical Association Abroad (AMHE) is heartbroken at the news of the Earthquake that hit Haiti, today, August 14, 2021.  We are following the news with sustained interest. AMHE will act in keeping with its mission and tradition of delivering relief to Haiti in the form of well-calibrated missions coordinated among AMHE physicians and other members of the Association in partnership with other organizations working on the ground.

 

As a full assessment is still underway, AMHE is connecting with its in-country partners, the Ministry of Public Health and Population (MSPP) and the Civil Protection, in order that we are ready to step in at the appropriate time.

 

AMHE is proposing three immediate courses of action:

 

  • Raise funds for the affected communities

    Donations may be directed to:

AMHE website at amhe.org –  Click DONATE!  or

Check mailed to:

AMHE

1166 Eastern Parkway, 2nd. Floor

Brooklyn, NY 11213

 

  • Donation Drive of Non-Perishable Goods

 

 

  • Rally AMHE volunteer physicians and other health professionals

 

The health of our fellow Haitians is front and center on our AMHE agenda in times of crisis as it is in normal times. AMHE renews its unwavering commitment to the Haitian communities in Haiti and the Haitian diaspora. We seek to collaborate with others on our mission.

The Haitian Medical Association Abroad (AMHE), a professional Haitian-American organization created in New York in 1972, continuously pursues activities aiming at improving the life, health, and welfare of all its members and the Haitian communities at large both in Haiti and abroad.

For questions, please contact:

AMHE Office Headquarters

Email to: mestime@amhecec.orgmdbruno@amhecec.org

Office Phone:  718-245-1015

Address: 1166 Eastern Parkway, 2nd Floor; Brooklyn, NY   11213

 

______________________________________

Marie Michaël Débrosse-Bruno, ITIL, BS, MBA-ISMA, D.Mgt

Doctor of Management

Executive Director, AMHE

mdbruno@amhecec.org – (202)681-3506

www.amhe.org

Émission sur l’assassinat de Mr Jovenel Moïse

 

 

 

 

L’assassinat de Mr Jovenel Moïse, le 59ème président d’Haïti, continue à occuper une place importante dans l’actualité nationale et internationale. Le Personnel du Bulletin a rencontré Mr Jean Vernet, Mr Ismane Desrosiers et Mr Bernard Célestin pour une émission sur la crise haïtienne.

Mr Vernet, qui a une Maîtrise en Développement Économique, a mis surtout l’accent sur la volonté de Mr Jovenel Moïse de changer la situation des gens reculés d’Haïti en les aidant à avoir de l’engrais et de l’eau pour arroser leurs plantations. Pour lui, Mr Jovenel Moïse était un autre Marc Bazin pour Haïti. Il a rencontré beaucoup de difficultés et d’oppositions du côté de l’oligarchie haïtienne qui voyaient en lui une grande menace contre leurs intérêts et a tout fait pour le bloquer.

Mr Célestin supporte la position de Mr Vernet et Mr Desrosiers a démontré, avec des exemples, que Mr Jovenel Moïse ne dirigeait rien au cours de sa présidence. Il a mis beaucoup d’accents sur l’insécurité qui a ravagé notre pays pendant le règne de Mr Jovenel Moïse.

La grande question : quel testament Mr Jovenel Moïse a laissé pour Haïti ? À qui profite ce crime odieux contre Mr Jovenel Moïse ? Nous remercions vivement nos panélistes pour leur disponibilité et nous vous invitons à cliquer sur ce lien pour écouter cette émission: https://youtu.be/FVbkItK0eCI

 

 

 

Brother Tob

 

 

 

TALK SHOW ON THE ASSASINATION OF JOVENEL MOISE

 

     The assassination of Mr. Jovenel Moise, the 59th President of Haiti continues to occupy a place in national and international news. The staff of Radio Telé Solidarité met Mr. Jean Vernet, Bernard Celestin Ismane Desrosiers and Bernard Celestin to discuss the Haitian crisis in Haiti.

     Mr. Vernet, who has a master’s degree in economic development, put a lot of emphasis on Jovenel Moise’s desire to change the situation of the marginalized farmers in Haiti by helping them to have acquire fertilizer, water for their plantation. In Mr. Vernet’s opinion, Jovenel Moise was another Marc Bazin for Haiti.

    He went on to tell us that the late Jovenel Moise encountered many difficulties and opposition from the Haitian oligarchy who saw him as a great threat to their interests and who did everything to block Jovenel Moise. Mr. Celestin supported Mr. Vernet’s position and Mr. Desrosiers demonstrated with examples that Mr. Jovenel Moise did not manage anything during his presidency. He emphasized  the insecurity that ravaged our country during the President Jovenel’s reign.

      The big questions are “What did Mr. Jovenel Moise leave for Haiti as the 59th President of Haiti? ”Who will profit from this crime against Jovenel Moise? We invite you to click on this link to listen to the opinions of our three panelists. https://youtu.be/FVbkItK0eCI

Brother Tob

Adieu Jean Claude Thevenin (Colo)

Le Centre National  de l’Apostolat Haitien est triste de vous annoncer la mort de Jean Claude Thevenin Colo survenue le 31 Juillet 2021 en Floride  après une maladie courageusement supportée.

 

Colo est un fils de la Croix-des-Bouquets, Il a fait ses études primaires à l’ecole à l’ecole de la Ste Enfance et ses Etudes Secondaires au Petit seminaire Collège Saint Martial. Il  etait arpentaire et il est connu comme un homme qui va à l’Eglise chaque Dimanche , qui aime aider les autres et qui parle très peu

 

Le Centre National de l’Apostolat Haitien en communion avec le Groupe Pitit ManmanWozè  presente ses simcères condoleances  à sa mère Mme Michel Thevenin,   Marjorie Duperval , Marie Claire Rose Louissaint, sa fille Anne Laurie Thevenin , ses fils Cliford Thevenin et Clawton Thevenin , ses soeurs Yanick Thevenin Joseph  , Martine Thevenin , son frère André Michel , sa soeur Marie Carmel Sanon , Romaine Thevenin Petion , Sabine Thevenin , Jacques Thevenin , Mirlande   Thevenin , Marlene Thevenin , Benben Thevenin

 

La messe funeraire  de Jean Claude Thevenin sera  chantée le Samedi 21 Aout 2021 à 11hres Am

Nous demandons au Seigneur d’accueillir le Regretté Jean Claude Thevenin dans son paradis

Le centre National

 

GOODBYE JEAN CLAUDE THEVENIN

(April 16, 1964 – July 31, 2021)

       The National Center for the Haitian Apostolate is sad to have to announce the death of Jean Claude Thevenin (Colo) on July 31, 2021 after an illness courageously endured.

      Colo was a son of Croix-des-Bouquets. He did his primary studies at school at the Sainte Enfance school and his secondary studies at the Petit seminaire Collège Saint Martial. Colo was a surveyor who was known as a man who went to Church every Sunday, who liked to help others though he was a quiet man who spoke very little.

     The National Center of the Haitian Apostolate in communion with the Pitit Manman Wozè Group extends its sincere condolences to his mother Mme Michel Thevenin, Marjorie Duperval, Marie Claire Rose Louissaint, his daughter Anne Laurie Thevenin, his sons Cliford Thevenin and Clawton Thevenin, his sisters Yanick Thevenin Joseph, Martine Thevenin, and his brother André Michel ,

     Jean Claude Thevenin’s funeral mass will be sung on Saturday, August 21, 2021 at 11 a.m at St Clement Parish  of the Archdiocese of Miami .

    We ask the Lord to welcome the Welcome Jean Claude Thevenin to his paradise

—THE NATIONAL CENTER

Attachments area

Preview YouTube video Emission On the issue of Haitian Immigration to Brazil and Chili (Sur L’Immigration Haitienne au Bresil et au Chili)

Preview YouTube video of Mr. Jean Vernet, Bernard Celestin Ismane Desrosiers and Bernard Celestin on the Crises in Haiti.

Desrosiers-Jean Vernet et Celestin-Crise Haitienne

 

Assassinat de Jovenel Moïse : Mathieu Chanlatte se déporte du dossier, la justice au point mort

Le juge d’instruction Mathieu Chanlatte se déporte de l’affaire relative à l’assassinat du président Jovenel Moïse. Désigné par le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince cette semaine, le magistrat en charge de l’enquête judiciaire a déclaré au Nouvelliste, dans une interview exclusive, que les moyens nécessaires n’ont pas été mis à sa disposition. Le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, magistrat Bernard Saint-Vil, devra désigner à nouveau, un autre juge d’instruction dans le cadre de cette affaire.

Publié le 2021-08-13 | lenouvelliste.com

 

Dans une entrevue accordée au journal ce vendredi après-midi, le juge d’instruction Mathieu Chanlatte a confié qu’il s’est déporté volontairement du dossier relatif à l’assassinat du président Jovenel Moïse. Pour cause, aucun moyen n’a été mis à sa disposition pour l’instruction de cette affaire. « J’ai décidé de ne pas instruire le dossier parce que je ne dispose pas de moyens, principalement un dispositif de sécurité personnelle et pour ma famille », a fait savoir le magistrat, alors qu’il se rendait au tribunal pour signer son déport.

Quelque temps plus tard, le magistrat a signé et déposé l’acte de déport. Le juge d’instruction Chanlatte déplore le fait qu’il n’a à sa disposition qu’un agent de sécurité et qu’il utilise son véhicule personnel pour se déplacer dans le cadre de ses fonctions. « Le véhicule que j’ai est à mon service depuis plus de 10 ans. Il est actuellement au garage. À maintes reprises j’ai demandé au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) un appui logistique », a déploré le magistrat. Aucune suite n’a été accordée à ces demandes.

Le juge d’instruction a avoué n’avoir reçu « aucune menace directe » pouvant motiver sa décision, tout en précisant qu’il n’avait pas encore pris connaissance des pièces constituant le dossier déféré par le parquet au greffe du tribunal. « Il [NDLR : le dossier] est assurément au greffe du tribunal depuis lundi », a souligné le magistrat Chanlatte.

Selon le juge Chanlatte, il avait accepté de mener cette instruction à condition que les autorités concernées auraient mis à sa disposition un dispositif de sécurité, entre autres. « J’ai dit au doyen que tous les moyens devaient être assurés avant que je prenne en charge le dossier. Peut-être que, sous pression de la presse, le doyen, sans aucune disposition, a fait savoir que j’étais en charge du dossier », a regretté le magistrat, soulignant au passage que toutes les conditions n’étaient pourtant pas réunies. Il dit regretter de ne pas pouvoir rendre à la république ce service et contribuer à faire la lumière sur cet assassinat.

À ceux-là qui critiquent le juge pour sa partialité ou ses relations présumées avec l’ancienne administration, le juge dit mettre au défi quiconque pouvant montrer qu’il a passé outre à la loi dans le cadre d’une affaire qu’il avait la charge. « Je n’ai pas à être surpris de ce que les gens disent dans la mesure que j’agis dans les limites de la loi », a répondu le magistrat qui a évoqué pour preuve le dossier Dermalog qui est au parquet en l’attente d’un réquisitoire d’informer.

 

 

Quelle que soit la victime, la justice haïtienne reste égale à elle-même

Publié le 2021-08-13 | lenouvelliste.com

 

Il y aura de cela une année dans quinze jours, à Pèlerin 5, à quelques centaines de mètres de la résidence du président Jovenel Moïse, maître Monferrier Dorval, juriste, enseignant et bâtonnier de l’ordre des avocats, était assassiné en rentrant chez lui. Il est mort dans la cour de sa résidence.

Près d’une année plus tard, l’affaire Dorval n’est nulle part. Le juge chargé de l’instruction, n’ayant jamais reçu le support de sa hiérarchie ni les moyens nécessaires pour assurer sa sécurité, s’est déporté de l’affaire. Il s’est réfugié, avec sa famille, à l’étranger.

Il y a plus d’un mois, le 7 juillet 2021, chez lui, à Pèlerin 5, pas trop loin de la résidence du bâtonnier Dorval, le président Jovenel Moïse a été assassiné sans qu’aucun des membres de sa sécurité personnelle ne lui prête assistance ni ne soit inquiété pendant l’attaque. Le président Moïse est mort chez lui, dans sa chambre à coucher.

Le vendredi 13 août 2021, le juge chargé de l’affaire Moïse a jeté l’éponge. Lui aussi, il soulève des problèmes de sécurité dans une interview accordée au Journal.

En un an, pour le premier des avocats du pays, le bâtonnier de la capitale, et pour le premier des magistrats, le président de la République, la police, auxiliaire de la justice, a failli à sa tâche. Triplement. Elle n’a pas pu assurer la sécurité des deux personnages. Les deux enquêtes sont dans l’impasse. Les juges d’instruction des deux cas sont livrés à eux-mêmes aux quatre vents.

Les policiers qui assuraient la sécurité du juge Régis, chargé du dossier Dorval, ont été désarmés. Dans le cas du juge Mathieu Chanlatte, en charge du dossier Moïse, sa sécurité n’a jamais été prise en charge par les forces de sécurité. Il a démissionné en évoquant pudiquement des «convenances personnelles».

Que se passe-t-il avec la Police nationale d’Haïti ? Que se passe-t-il avec le ministère de la Justice et de la Sécurité publique ? Que se passe-t-il avec le Conseil supérieur de la police nationale ? Que se passe-t-il avec nos différents chefs de gouvernement ? Qu’est-ce qui explique qu’en une année, sur deux cas emblématiques, les défaillances soient d’un tel niveau que chaque Haïtien est convaincu que l’affaire Dorval, comme l’affaire Moïse, finira comme toutes les affaires judiciaires de ces dernières années dans le grand catalogue de la justice au chapitre des dénis de justice ?

Ce n’est pas seulement la justice qui va mal, c’est toute la chaîne de gouvernance qui manque à ses devoirs.

Monferrier Dorval, Jovenel Moïse, comme des illustres inconnus morts d’une balle perdue où lors d’un massacre, sont tués une deuxième fois par leur pays failli.

 

 

Tremblement de terre: l’ancien sénateur Gabriel Fortuné parmi les personnes tuées…

Publié le 2021-08-14 | lenouvelliste.com

48Partages

Partager

Tweeter

Email

Gabriel Fortuné, ancien sénateur du Sud, ancien maire des Cayes, ancien député des Cayes et ancien délégué départemental de la ville est mort sous les décombres de son hôtel Le Manguier. L’établissement s’est effondré à la suite du tremblement de terre de ce samedi 14 août.

Plusieurs autres victimes sont actuellement sous les décombres de l’hôtel. Les secours tentent difficilement de retrouver des survivants, selon des témoins.

Déjà 4 morts constatés à l’hôpital Immaculée des Cayes, beaucoup de blessés dans la salle d’urgence et sur la cours de ce centre hospitalier dépassé par la situation.

Pour la ville des Cayes, parmi les autres destructions deux hôtels Le Manguier et Petit pas hôtel se sont effondrés sous leurs clients. L’hôpital de la ville a besoin de renforts et de médicaments pour les soins d’urgence.

Selon un bilan partiel (11h30 am), 6 morts ont été enregistrés à Jérémie, 8 à Beaumont, 4 à Pestel et d’autres cas de mortalités dans plusieurs autres communes dans le département de la Grand’Anse

L’hôpital Sainte-Antoine de Jérémie dans la Grand’Anse est lui aussi dépassé par les événements. Beaucoup de blessés y affluent après le tremblement de terre.

” Je fais appel à l’esprit de solidarité et d’engagement de tous les Haitiennes et Haïtiens, en vue de faire front commun pour affronter cette situation dramatique que nous vivons actuellement. L’Union fait la force”, a écrit le Premier ministre Ariel Henry sur son compte Twitter.

 

 

Séisme – Haïti : Le cardinal Chibly Langlois blessé

 

 

Feb. 25, 2013 Miami ANA RODRIGUEZ-SOTO | FC Bishop Chibly Langlois of Les Cayes, president of the Haitian bishops’ conference, and Bishop Launay SaturnŽ of Jacmel, take part in the Mass. Haitian bishops, priests and representatives of the French bishops and the German bishops’ aid agency, Adveniat, met in Miami with Archbishop Thomas Wenski to discuss the projects to be funded by PROCHE, the Partnership for the Reconstruction of the Church in Haiti, which aims to bring international resources to bear in helping Haiti’s Church rebuild the facilities that were damaged or destroyed after the Jan. 12, 2010 earthquake.

Samedi 14 août 2021 ((rezonodwes.com))– Le Cardinal haïtien Chibly Langlois, évêque des cayes, est sorti vivant des décombres, suite à un fort séisme ayant secoué la partie sud d’Haïti samedi matin.

Monseigneur Langlois est blessé au bras et sa vie n’est pas en danger, a appris Rezo Nòdwès.

Ce tremblement de terre de magnitude 7.2 sur l’échelle de Richter, a causé la mort de plusieurs dizaines de personnes, dont l’ancien sénateur et ancien maire de la ville des Cayes, Gabriel Fortuné.

De nombreux blessé sont également recensés par les autorités qui peinent à établir jusqu’à présent un bilan des victimes.

Les dégâts sont énormes dans la ville de Jérémie, des Cayes et de Beaumont.

Pascal Fleuristil 
pfleuristil@yahoo.fr

 

 

LE COLLÈGE PASTORAL EST EN DEUIL

 

Nous vous annonçons avec beaucoup de peine la mort de SHELLA SAINT GERMAIN MONJEUNE, la petite soeur de deux anciennes élèves du Collège Pastoral: MARLENE LAMARRE et MARGARET CENAT

SHELLA SAINT GERMAIN MONJEUNE est née le 2 Novembre 1970 et est retournée à la maison du Père le 30 Juillet 2021. Elle sera exposée le Samedi 14 Août 2021, à “Guarino Funeral Home” (9222 Flatlands Ave- Brooklyn, NY 11236) de 8:15 am – 9:30 am.

Ses funérailles seront chantées ce même Samedi à 9:45 am. à l’Eglise Holy Family (9719 Flatlands Avenue – Brooklyn, NY  11236). L’inhumation se fera au Cimetière de Canarsie (1370 Remsen Avenue – Brooklyn, NY 11236).

La famille compte vous revoir après l’inhumation à “American Legion Hall” (1130 E 92nd St – Brooklyn, NY 11236).

 

Nous recommandons à vos humbles prières l’âme de la défunte et sa famille si éprouvée par ce deuil spécialement sa mère: Mme Paulonne Phylogene Saint Germain; son mari: Levelt Monjeune; sa fille: Macayla Christelle Monjeune; ses frères: Molière et Frantz-Jenner Saint Germain; ses soeurs: Marlène Kernizan Lamarre, Sonique Saint Germain Brutus, Margaret Saint Germain Cenat, Lola Saint Germain, Edna Saint Germain.

QUE L’AME DE NOTRE NOTRE BIEN-AIMÉE SHELLA SAINT GERMAIN MONJEUNE, REPOSE EN PAIX PAR LA MISERICORDE DE DIEU!

AMEN!

Bonne Fête Père Francky Desir

Le 12 Aout 2021 etait l’anniversaire de naissance du Père Francky Desir, vicaire General de l’archidiocèse de Port-au-Prince et Curé de la Paroisse Notre Dame d’Altagrace.

 

Le Père Francky  est un prêtre très dynamique , qui aime beaucoup son Église et qui est très proche du peuple de Dieu.

Bishop Guy Sansaricq souhaite  un Joyeux anniversaire  au Père Desir en  ces mots

CHER Père Franky: Bonne Fète! Reste fidèle aux engagements pris à ton ordination sacerdotale!    Ton Grand frère     + Guy Sansaricq.

Brother Tob

Happy Birthday  Father Francky Desir

August 12, 2021 was the birthday of Father Francky Desir, Vicar General of the Archdiocese of Port-au-Prince and Pastor of Our Lady of Altagrace.

 

Father Francky is a very dynamic priest, who loves his Church very much and who is very close to the people of God.

Bishop Guy Sansaricq joins me in my wishes of Happy Birthday to Father Desir.

 

Brother Tob

Bonne fête Anne Osias

Le 21 Aout  2021 sera l’Anniversaire de Melle Anne Osias, l’une des étoiles de la Communauté Haitienne de Long Island.

 

Anne est infirmière de formation, très respectueuse et très religieuse. Elle est parmi les amies de la Radio Te Solidarité

Bishop Sansaricq souhaite un Joyeux anniversaire à Anne. Bonne Fète, Anne, ma soeur en Jésus!

Nous demandons au peuple de Dieu de prier pour Anne en cette speciale occasion.

Brother Tob

 

Happy birthday Anne Osias

 

August 21, 2021 will be the birthday of Miss Anne Osias, one of the stars of the Haitian Community of Long Island

 

Anne is a nurse by training, very respectful and very religious. She is one of the friends of Radio Telé Solidarité. I as well as Bishop Sansaricq wish a Happy Birthday to Anne. May God Bless her!

 

We ask God’s people to pray for Anne at this special Occasion.

Brother Tob

 

Femme de la Semaine. Patricia Brintle

 

Dans notre Rubrique Femme de la Semaine au bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  notre choix s’est porté cette semaine sur Patricia Brintle, l’une des grandes femmes de la Communauté Haitienne de l’Etat de New-York

 

Patricia est une femme de foi catholique, artiste de formation et très attachée à sa foi catholique.  Elle est l’une des fondratrices du griupe appelé “From here to Haiti” Son dévouement pour assister l’Egklise en Haiti ne connait pas de borne.

Bishop Guy Sansaricq felicite son amie Patricia en ces mots:

Chère Patricia:  Grande est mon estime pour vous. Ces voyages que vous entreprenez presque chaque année pour diriger des constructions d’écoles et de dispensaires dans les point plus reculés d’Haiti sont exemplaires. Ce sont des projets que vous financez  vous-mèmes grace aux fund raisings que vous organisez par votre association “From here to Haiti.”. Vous vous rendez parfois par petits canots jusqu’à l’ile de la Cayemitte dans la Grande ANSE. Cela me parait presqu’invraisemblable. Que le Seigneur continue à bénir votre zèle admirable.

 

Nous demandons au Peuple de Dieu d’applaudir Mme Patria Brintle comme la femme de la Semaine du Bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien

Brother Tob

 

Woman of the Week. Patricia Brintle

 

In our section Woman of the Week in the Weekly Bulletin of the National Center of  the Haitian Apostolate our choice fell this week on Patricia Brintle, one of the great women of the Haitian Community of New York State

 

Patricia is a woman of the Catholic faith, an artist by training and who has a lot of love for the Catholic Church in Haiti through the association she founded “From here to Haiti.

Bishop Guy Sansaricq congratulates his friend Patricia with these words.

Dear Patricia: Let me renew the assurance of my highest esteem for you. Almost every year you travel to the most remote regions of Haiti for the purpose of overviewing the building a School or a dispensary or a Church that you had financed. You go sometimes as far as the small island of La Cayemitte in the Grande Anse to achieve feet that are almost beyond description. May the Lord continue to bless your incredible efforts to rescue Haiti from its desperate situation!

 

We ask the People of God to applaud Mrs. Patria Brintle as the Woman of the Week of the Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate

Brother Tob

 

Vie consacrée : « la joie est le meilleur témoignage »

Le pape encourage à inculturer la foi

AOÛT 14, 2021 11:33ANNE KURIAN-MONTABONEPAPE FRANÇOISVIE CONSACRÉE

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

« La joie est le meilleur témoignage que nous puissions offrir », lance le pape François aux personnes consacrées : « La paix, la joie, le sens de l’humour. S’il vous plaît, demandez cette grâce. »

Dans un message vidéo au Congrès virtuel de la vie religieuse de l’Amérique latine et des Caraïbes (CLAR) publié le 13 août 2021, le pape s’attriste de « voir des hommes et des femmes consacrés qui n’ont pas le sens de l’humour, qui prennent tout sérieusement ».

« Demeurer avec Jésus c’est être joyeux », insiste-il. Il encourage par ailleurs à « inculturer la foi » et « évangéliser la culture », un binôme inséparable.

Pour sortir de la « tentation de la survie » face à la diminution des vocations et ne pas devenir des « disciples peureux », le pape conseille de « renoncer au critère des chiffres ». Que faire ? « Entrer dans le saint peuple fidèle de Dieu, respecter le saint peuple fidèle de Dieu, évangéliser, témoigner, et laisser le reste à l’Esprit Saint », répond-il.

Voici notre traduction de ce message vidéo.

Message vidéo du pape François

Chers frères et soeurs,

Un salut à vous qui participez à ce Congrès virtuel continental de la vie religieuse, convoqué par la CLAR, sur le thème : « Vers une vie religieuse intercongrégationnelle, interculturelle et itinérante ».

Merci pour cette participation. Je vous redis combien le défi de l’inculturation de la foi est important pour la vie consacrée. Quel bien cela peut faire de découvrir que l’unité n’est pas l’uniformité, mais une harmonie multiforme (cf. Exhortation apostolique Evangelii Gaudium 220), et n’oublions pas que c’est l’Esprit Saint qui crée l’harmonie. Une harmonie pluriforme pour assumer les différences et valoriser les particularités, dans un esprit d’interculturalité saine et ouverte.

Votre présence est nécessaire pour pouvoir donner et développer une théologie inculturée, qui s’adapte à la réalité locale, qui soit véhicule d’évangélisation. N’oublions pas qu’une foi qui n’est pas inculturée n’est pas authentique. C’est pourquoi je vous invite à entrer dans ce que nous donnera cette réalité, dans ce que nous donnera le vrai sens d’une culture présente dans l’âme des peuples. Entrez dans la vie du peuple fidèle, entrez-y avec respect pour ses coutumes, ses traditions, en cherchant à poursuivre la mission d’inculturer la foi et d’évangéliser la culture. C’est un binôme, inculturer la foi et évangéliser la culture. Valoriser ce que l’Esprit Saint a semé dans les peuples, qui est aussi un don pour nous (Ibid. 246).

Lorsque cette inculturation ne se fait pas, la vie chrétienne, et encore plus la vie consacrée, finit dans les positions gnostiques les plus aberrantes et ridicules. Nous l’avons vu, par exemple, dans le mauvais usage de la liturgie. Ce qui compte est l’idéologie, et non pas la réalité des personnes, et cela n’est pas l’Evangile. N’oubliez pas le binôme : inculturer la foi et évangéliser la culture.

La vie consacrée est experte en communion ; la vie consacrée est itinérante, elle est promotrice de fraternité. Cependant, à notre époque il faut affronter la tentation de la « survie ». Nombre de fois, l’on calcule combien de religieux ou combien de soeurs compte ma congrégation, ou bien l’on évalue les courbes de diminution. C’est la tentation de la survie. Il est bon de renoncer au critère des chiffres, au critère de l’efficacité qui pourrait vous transformer en disciples peureux, enfermés dans le passé et abandonnés à la nostalgie. Cette nostalgie qui est fondamentalement le chant des sirènes de la vie religieuse.

Face à cela, la stratégie et la décision les plus sages seraient de saisir l’opportunité de marcher avec le Seigneur sur les chemins de l’espérance, en reconnaissant que le fruit appartient à la conduite exclusive de l’Esprit Saint.

Alors, que devons-nous faire ? Entrer dans le saint peuple fidèle de Dieu, respecter le saint peuple fidèle de Dieu, évangéliser, témoigner, et laisser le reste à l’Esprit Saint.

Pour vous aider à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé, je voudrais vous rappeler que la joie, la plus haute expression de la vie en Christ, est le meilleur témoignage que nous puissions offrir au saint peuple fidèle de Dieu, que nous sommes appelés à servir et à accompagner dans son pèlerinage vers la rencontre avec le Père. La joie, la joie sous différentes formes. La paix, la joie, le sens de l’humour. S’il vous plaît, demandez cette grâce.

Dans l’exhortation sur la sainteté j’ai voulu mettre à dessein un chapitre sur le sens de l’humour. Il est si triste de voir des hommes et des femmes consacrés qui n’ont pas le sens de l’humour, qui prennent tout sérieusement. S’il vous plaît. Demeurer avec Jésus c’est être joyeux, c’est être capable de ce sens de l’humour que donne la sainteté. Lisez ce petit chapitre dans mon exhortation sur la sainteté.

Je vous souhaite une bonne réunion virtuelle. Que Dieu vous bénisse et que l’Esprit-Saint vous accorde la lumière de sa grâce afin que vous soyez toujours des hommes et des femmes de rencontre et de fraternité. Que la Sainte Vierge veille sur vous. Elle sait ce qu’est la rencontre, la fraternité, la patience, l’inculturation. Elle sait tout cela. Qu’elle veille sur vous. Et à présent, comme toujours, je vous demande quelque chose : n’oubliez pas de prier pour moi, j’en ai bien besoin. Bonne réunion.

© Traduction de Zenit, Anne Montabone

 

Hommage au défunt cardinal Somalo, collaborateur de six papes

Des missions délicates et importantes au sein de l’Eglise

AOÛT 14, 2021 10:17ANNE KURIAN-MONTABONECOLLÈGE CARDINALICEPAPE FRANÇOISROME

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

Un « cher frère » qui a rendu un service « fidèle et généreux à l’Eglise et au Saint-Siège » : c’est l’hommage du pape François au cardinal espagnol Eduardo Martínez Somalo, qui s’est éteint le 10 août 2021 à l’âge de 94 ans.

Dans un télégramme de condoléances envoyé à son neveu, Mgr Fernando Loza Martínez, le pape fait mémoire du « témoignage spirituel fructueux » du préfet émérite de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique.

Il exprime sa « proximité » à sa famille, « à tous ceux qui l’ont connu et estimé », et sa « sincère admiration » pour « la longue et riche expérience » de ce « collaborateur diligent de six papes… qui lui ont confié des charges délicates et importantes ».

Le pape François prie pour que Dieu l’accueille « dans la patrie du Ciel pour y jouir de la béatitude promise aux serviteurs fidèles de l’Evangile » et donne sa bénédiction apostolique « à tous ceux qui pleurent sa disparition, avec une pensée spéciale pour les Soeurs missionnaires de Jésus prêtre éternel qui l’ont assisté avec amour ».

Né le 31 mars 1927, Eduardo Martínez Somalo est originaire de Baños de Río Tobía. Après des études de Droit canonique à Rome, au Collège pontifical espagnol et à la Grégorienne, il a été ordonné prêtre le 19 mars 1950.

Outre un Doctorat à l’Université du Latran – sur le concordat espagnol de 1953 –  il a suivi les cours de l’Académie pontificale ecclésiastique, pour entrer dans le service diplomatique du Saint-Siège. Il a été ensuite professeur au sein de cette « école des nonces », et responsable de la section espagnole de la Secrétairerie d’Etat.

Envoyé brièvement en 1970 comme conseiller de la Délégation apostolique en Grande Bretagne, il revient au bout de quelques mois au Vatican, où il est nommé assesseur de la Secrétairerie d’Etat, collaborateur direct du Substitut Mgr Giovanni Benelli. En parallèle de ses responsabilités, peut-on lire dans sa biographie, Mgr Somalo se dédie aussi à la pastorale auprès du « monde de la souffrance ».

Le 12 novembre 1975, le pape Paul VI le nomme nonce apostolique en Colombie. Mgr Somalo est consacré évêque le 13 décembre par le cardinal secrétaire d’Etat Jean Villot, à Saint-Pierre.

En 1979, il est nommé Substitut de la Secrétairerie d’Etat par Jean-Paul II, qu’il accompagna lors de ses nombreux voyages apostoliques dans le monde entier.

Créé cardinal au consistoire du 28 juin 1988, il a été préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements (1988-1992), préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique (1992-2004) et Camerlingue de la Sainte-Eglise romaine (1993-2007).

Ses obsèques ont été célébrées le 13 août par le cardinal Giovanni Battista Re, doyen du Collège cardinalice, en la basilique vaticane.

AOÛT 14, 2021 10:17COLLÈGE CARDINALICEPAPE FRANÇOISROME

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

 

Proverbes

Bèl nòs pa vle  di bon menaj

Makak  sou pa janm Kouche  douvan pòt  chen

Rivyè pa gwosi , san li pa twouble

Dlo ki kouri pa pote kras

Bon repitasyon pi bon pase rad

 

Good to know: Ambassador Johnny Young has gone back to the Father; mercy…

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

Ambassador Johnny Young who after a career in Foreign Service served The Migration and Refugee Service of the USCCB has gone back to the Father on July 24, 2021 at the age of 80. He encouraged activities of the Haitian Apostolate, especially youth outreach. May he inspire us  to be merciful in the footsteps of Venerable Pierre Toussaint and Servant of God Mother Mary(Marie) Elizabeth Lange.

 

Corporal works of Mercy (Mat 25):

-feeding the hungry ,giving drink to the thirsty, clothing the naked, sheltering the homeless, visiting the sick, visiting the imprisoned, burying the dead.

Spiritual works of mercy:

– instructing the ignorant (Mat 16:15), counseling the doubtful (Jn14:27), admonishing sinners (Lk 15:7) bearing wrongs patiently (Lk 6: 27-28), forgiving offenses willingly(Mat 6:12), comforting the sorrowful(Mat 11:28), praying for the living and the dead (Jn 25: 40).

+++.

Ambassadeur Johnny Young qui après une carrière dans le Service Diplomatique servit le Service de Migration et des Réfugiés  de la Conférence des Évêques Américains s’est éteint le 24 Juillet 2021 à l’âge de 80 ans. Il a encouragé les activités de l’Apostolat National Haitien , spécialement le ministère des jeunes. Qu’il nous inspire à la miséricorde à la suite de Vénérable Pierre Toussaint et de la Servante de Dieu Mère Marie Elizabeth Lange.

 

Oeuvres corporelles de miséricorde (Mat. 25):

-nourrir les affamés, désaltérer les assoiffés, vêtir les dénudés, abriter les sans-abris,  visiter les malades, visiter les prisonniers, enterrer les morts.

Oeuvres spirituelles de miséricorde;

instruire les ignorants (Mat 16: 15), conseiller ceux dans le doute(Jn 14: 27), redresser les pécheurs (Lk 16:7), supporter les offenses patiemment(Lk 6: 27-28), pardonner les offenses de tout coeur (Mat 6:12), réconforter les affligés (Mat 11:28), prier pour les vivants et les morts(Jn 25: 40).

 

Latest News-August 8, 2021

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE NINETEENTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (August 8th, 2021)

1 Kings 19, 4-8; Psalm 34; Ephesians 4, 30- 5, 2; John 6, 41-51

 

By +Guy Sansaricq

 

In the midst of his preaching Jesus is suddenly interrupted by vociferous opponents screaming with words like these: “We know this man! We know his family! How can he pretend to have come down from heaven?” People always tend to raise flimsy reasons to reject Jesus’ claim to divinity.

 

Let us be inspired by Jesus’ response: “Your protest comes from a refusal to surrender to the Father’s inner prompting within you.”  Yet, “those who believe, Jesus said, will not die.” 

 

Jesus then states again emphatically that he is from God and that he has seen the Father unlike no one else. Faith he proclaims is key to understanding his teachings.

 

In the rest of his speech, Jesus essentially says: I am the bread of life! I am the living bread from heaven. He who eats me shall never die!  The bread I give is my flesh for the life of the world.”

 

At this point, no lengthy explanation is needed! Simply ponder in your heart the sublime mystery of the Eucharist!  Jesus is more than the spoken word; He calls us to partner with his own flesh and blood; He wants us to be one with Him! May we joyfully embrace this lofty vocation!

Your heart is his dwelling place. Begin to think of Christ as not outside of you but as within you!

 

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES DU 19ÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (8 Aout 2021)

 

 

La lecture d’Evangile du jour débute par les bruyantes protestations des incrédules. “Nous connaissons cet homme et sa famille, crient-ils, comment peut-il prétendre descendre du ciel?”  Jésus ne fait pas trop cas d’eux mais remarque que pour comprendre son discours, l’on doit accepter de saisir la main tendue de Dieu. Oh! L’importance cruciale de la foi! La foi débouche sur la vie éternelle.  La foi c’est la lunette nécessaire qui donne la vue aux aveugles. La foi débouche sur l’intelligence!

 

Sans plus tarder. Jésus continue son discours et déclare essentiellement qu’il est le pain vivant descendu du ciel; qu’il est le pain de vie et que ce pain c’est sa chair. Déclaration inouie!

 

A l’écouter, c’est clair, Jésus parle d’un pain qu’il donne à manger, que ce pain donne la vie éternelle et que ce pain c’est sa chair. 

 

Ce mystère est grand et éblouit l’ame croyante. Jésus veut que nous le mangions et que nous devenions une extension de son propre corps glorieux. Notre association à lui dépasse toute tentative d’explication.  Heureux ceux qui croient! Jésus est charnellement présent dans l’Eucharistie comme aussi dans le Coeur du croyant! Comment ne pas s’écrier: “Il est grand le mystère de la Foi.”

 

Que Dieu ait pitié et ramène à Lui ceux qui persistent à nier cet enseignement si clair et si puissant!

 

+ Guy Sansaricq

 

Pensée de la Semaine: Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat.

Citation de célébrité

Jean-Jacques Rousseau

Artiste, Auteur d’ouvrages philosophiques, écrivain, Philosophe (1712 – 1778)

Panse  semèn nan: Pa gen okenn kontantman san kouraj, e pa gen vèti san yon batay.

Site selebrite

Jean-Jacques Rousseau

Atis, otè nan travay filozofik, ekriven, filozòf (1712 – 1778)

Pensamiento de la semana: No hay felicidad sin coraje ni virtud sin lucha.

Cita de celebridad

Jean-Jacques Rousseau

Artista, autor de obras filosóficas, escritor, filósofo (1712-1778)

Thought for the Week: There is no happiness without courage, and no virtue without a fight.

Celebrity quote

Jean-Jacques Rousseau

Artist, Author of philosophical works, writer, Philosopher (1712 – 1778)

 

 

 

Émission avec quelques jeunes de La Gonâve

 

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité était très heureux de rencontrer quelques jeunes de l’Île de La Gonâve pour une émission à la Radio Télé Solidarité. Ces derniers sont très fiers de leur ville natale. Ils sont très conscients aussi de leur origine et comprennent qu’ils ont la grande responsabilité de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour développer ce coin de terre qui leur a donné naissance.

 

 

 

Les panélistes qui ont participé à cette émission sont les suivants : Mademoiselle Naïka Suze Love Ermonfils de la communauté haïtienne du Brésil, Proofcky Keller E. Athis, un fils de La Gonâve qui vit en Haïti ; Donaldson Sanon, un fils de La Gonâve qui étudie en République Dominicaine et le Dr Hervé Piccard Cedné qui travaille comme médecin aux Cayes.

Rappelons que La Gonâve est un arrondissement du département de l’Ouest (Haïti) qui compte 2 communes, Anse-à-Galets et Pointe à Raquette, et 11 sections rurales. Il est important de souligner que l’île de La Gonâve était le dernier refuge des amérindiens tainos en Haïti. C’est après le massacre de la reine Anacaona par les conquistadors espagnols que les rescapés allèrent s’établir sur l’île et la baptisèrent Gonavo.

Les panélistes nous ont fait savoir que l’économie de l’ile de La Gonâve repose sur l’agriculture, l’élevage et la pêche. C’est au cours de la 2ème moitié du 19ème siècle que l’ile de La Gonâve commença à accueillir des pêcheurs. Elle est connue comme une terre très riche et qui peut nourrir ses filles et ses fils.

Les panélistes ont aussi mis beaucoup d’accent sur le problème d’infrastructure que confronte l’ile de La Gonâve. Au niveau de la santé on n’a même pas un spécialiste. Parfois des patients et les grands malades sont obligés de laisser l’ile pour aller se faire soigner à Port-au-Prince. La majorité des gens qui travaillent dans le domaine de la santé sont originaires de La Gonâve. L’île a au moins 2 hôpitaux pour une population de 87077 habitants (selon le recensement de 2015).

D’après Mademoiselle Naïka, le secteur touristique est très mal exploité à La Gonâve. On aurait dû investir dans ce secteur si on voulait vraiment changer le visage de l’île. Celle-ci peut être un très bon site ou une très bonne ile pour encourager les touristes à visiter Haïti. La nourriture est bonne, le climat est beau et il y a de très bonnes plages.

Soulignons que l’un des plus grands problèmes des jeunes de La Gonâve c’est le travail et l’éducation supérieure. Le marché du travail est très petit sur l’île. Les jeunes peuvent trouver un emploi dans le secteur informel et on peut compter des emplois au niveau de la bureaucratie. On a quelques écoles professionnelles sur l’île mais pas d’université.

En somme, c’était une très belle émission. Les jeunes de l’ile de La Gonâve sont déterminés à apporter leur contribution au relèvement de leur ville natale. Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission : https://youtu.be/33-I5r7a-nM

 

 

Brother Tob

 

 

 

 

TALK SHOW WITH SOME YOUNG PEOPLE OF LA GONAVE

The staff of Radio Telé Solidarité were very happy to meet someYoung people from the Island of La Gonave for a Talk Show on Radio Telé Solidarité who very proud of their hometown. They are very aware of their origin and they are understand that they have a responsibility to do everything in their power to develop this corner of the earth that gave birth to them.

 

 

 

 

     The Panelists who participated in this program were: Miss Naika Suze Love Ermonfils of the Haitian Community of Brazil,  Proofcky Keller E. Athis, a son of La Gonave, who lives in Haiti, Donalson Sanon, a son of La Gonave, who studies in  the Dominican  Republic and Dr. Herve Piccard CEDNE who works as a doctor in Les Cayes.

La Gonave is a district of the Western Department of the Republic of Haiti which has 2 municipalities, Anse-a-Galets and Pointe à Raquette, and 11 rural sections. It is important to note that Gonave Island was the last refuge of the Taino Amerindians  in Haiti. After the massacre of Queen Anacaona by the conquistadors, the survivors of the sackcame to settle on this island and named it Gonavo.

The panelists let us know immediately, that the economy of the island of Gonave is based on agriculture, animal husbandry and fishing.   It is important to know that it was during the second half of the 19th century that the island of Gonave began to welcome fishermen. La Gonave is known as a very rich area which can feed its daughters and sons.

The panelists put a lot of emphasis on the problem of infrastructure facing Gonave Island. In terms of health System, the Island of La Gonave  needs  medical specialists. Sometimes patients, woo are seriously ill must leave the Island  of  la Gonave to seek treatment in Port-au-Prince

On a good note it must be noted that the majority of people who work in the field of Health are from La Gonave who is very good. La Gonave has at least 2 hospitals for a population  of 87,077 inhabitants, according to the 2015 census.

According to Ms. Naika the tourist industry on the Island of

La Gonave needs to be  expanded.  Investing  in the tourism sector could improve the face of La Gonave. She continued to say that  Gonave would  a very good island to encourage tourists to visit Haiti. La Gonave is known for its good food; its good  climate and its very good beaches.

One of the biggest problems  young adults face  in Gonave is  the need to expand the job market and the need to expand and access to quality higher education. The labor market is struggling.  Young adults must combat with specific employment issues: while they can find employment in the informal labor  sector, there are a few  jobs available  in the professional

bureaucracy.  While there are a few  have a few professional schools in La Gonave, we still don’t have

a university in La Gonave.

Our panelists’ presentations provided their audience with  a great program. In conclusion we would like to recognize and applaud the fact that the young people of Gonave are determined to contribute their time and talents to the recovery of their hometown. We welcome their determination and pray for the success

of La Gonave’s recovery.

Click on this link to listen to this program:

https://youtu.be/33-I5r7a-nM

 

Brother Tob

 

 

Émission avec quelques compatriotes du Brésil et du Chili sur la crise haïtienne.

 

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité, dans son grand souci de continuer à éclairer les lanternes de ses amis sur la crise haïtienne, était très heureux de rencontrer le Dr Emmanuel Mompoint, l’un des leaders de la communauté haïtienne du Chili, le Journaliste et politicien Julien Roldy de la communauté haïtienne du Brésil, et l’ingénieur Stevenson Pierre Louis de la communauté haïtienne du Brésil sur la crise haïtienne.

 

 

 

Près d’un mois après l’assassinat de Mr Jovenel Moïse, le 59ème Président d’Haïti, le pays n’a pas encore un Président, même provisoire, au palais national. L’insécurité continue à augmenter et les dirigeants d’Haïti obéissent seulement aux ordres de la communauté internationale. Qui dirige Haïti ?  À quand les prochaines élections générales d’Haïti après l’effondrement de toutes les institutions d’Haïti sous le régime Mr Jovenel Moïse ?

Pour les panélistes, l’administration de Mr Jovenel Moïse était un échec comme pour beaucoup de gouvernements haïtiens qui ont pris le pouvoir après 1804. La politique est toujours une question de rapport de force. En politique c’est une question de réussite ou d’échec. Le gouvernement de Mr Moïse a été un autre échec pour Haïti.

Les opinons sont partagés sur la gestion de Mr Jovenel Moïse après sa mort. Bon nombre de gens pensent qu’il était très conscient de la situation difficile des paysans d’Haïti. Dans plusieurs de ses discours il avait attaqué certains membres de l’oligarchie d’Haïti qui continuent à exploiter le pays avec de gros contrats avec l’État Haïtien. Pendant ce temps le fossé entre les classes sociales et les inégalités sociales continuent à augmenter en Haïti.

Qui a financé les élections de Mr Jovenel Moïse ? Est-ce qu’il voulait changer la situation sociale des pauvres d’Haïti ou tout simplement jouer au populiste pour des avantages politiques sans une volonté réelle pour aider la classe paysanne à changer sa situation inhumaine ? Pour le Dr Emmanuel Mompoint, l’échec de l’administration de Mr Moïse est encore un autre échec de la société haïtienne qui n’arrive pas jusqu’à date à prendre son destin en main.

En outre, lors de cette émission, les panélistes ont mis l’accent sur le discours et la candidature de Madame Martine Moïse aux prochaines élections présidentielles. Tous sont unanimes à dire que Martine, comme citoyenne haïtienne, a le droit d’être candidate aux prochaines élections d’Haïti ; mais on peut s’interroger sur ce qui a motivé Martine à déclarer sa candidature aux prochaines élections d’Haïti. Le grand paradoxe c’est que l’enquête sur l’assassinat de son mari Jovenel Moïse n’est même pas encore terminé. Est-ce que le divorce entre Martine d’avec le PHTK est consommé ? Le PHTK est le Parti Haïtien Tèt Kale ou le chapeau légal que Mr Jovenel Moïse a porté pour accéder aux timons des affaires de l’État Haïtien.

Cette émission a également éclairé nos lanternes sur la crise haïtienne. L’un des panélistes nous fait savoir que Mr Jovenel Moïse est loin d’être un héros, un martyr, il est seulement victime d’un système qu’il a érigé consciemment ou inconsciemment. Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission :  https://youtu.be/ASgdnWr8RXk

 

Brother Tob

 

 

 

 TALK SHOW  WITH SOME COMPATRIOTS FROM BRAZIL AND CHILE ON THE HAITIAN CRISIS.

 

The staff of Radio Telé Solidarité are greatly concerned and continue to illuminate the lanterns of theirs  friends and listeners. We were very happy to meet Dr. Emmanuel Mompoint, one of the leaders of the Haitian Community of Chile;  Journalist and Politician Julien Roldy from the Haitian Community of

 

 

 

Brazil; and Engineer Stevenson Pierre Louis from the Haitian Community of Brazil, to discuss our current the Haitian crises. Almost a month after the assassination of our deceased President Jovenel Moise who was the 59th President of Haiti. Currently,  Haiti does not  have a President or even a temporary

tenant at the National Palace.

Questions, saturate the Nations consciousness. Who has the keys to the National Palace since July 7, 2021.? Insecurity continues to increase and the leaders of Haiti are only obeying the orders of the international community Who runs Haiti?  When the next general elections in Haiti after the collapse of all institutions in Haiti by Jovenel Moise?

The Panelists agreed that The administration of Mr. Jovenel Moise continued the pattern of  regime failure characteristic of many Haitian governments. Such failure has plagued subsequent governmental bodies who took power after regime changes of  1804. Politics is still the balance of power. We must

remember that in politics has always been a matter  of success or failure.

The Moise government seems to have embodied another failure for Haiti. However, popular public sopinion is divided regarding the success or failure of the management of Jovenel Moise after his death. For some he seemed very aware of the difficult situation of the Haitian peasants and the people of the hinterland.  In his speeches he attacked certain members of the Haitian oligarchy he continue to exploit Haiti with large contracts with the Haitian state. Meanwhile the social class divide and

social inequalities continued to increase in Haiti.

Who financed the Election of Mr. Jovenel Moise? Did Jovenel want to change the social situation of the poor in Haiti or did he want to use playing populism for political gain without a real will to help the peasant

class change their inhuman situation?

According to Dr. Emmanuel Mompoint the failure of the Administration of Mr. Moise is yet another failure of Haitian society which has not yet taken the fate of the future of our country. In the Talk Show the panelists focused on the speech and the candidacy of Mrs. Martine Moise in the next presidential

elections. All are unanimous in saying that Martine as Haitian Citizen has the right to be a candidate in the next Haitian Elections. The question on the minds of many is what  motivated Martine to declare her candidacy in the next Haitian elections? The great paradox ,  the investigation into the murder of her husband Jovenel Moise is not even over yet. Is the divorce between Martine and the PHTK consummated? We must  add that the PHTK is the Haitian Political  Party Tet Kale or the legal hat that Jovenel Moise wore to gain access to the helms of the affairs of the state of Haitin. This program shed some light on the Haitian crisis. One of the panelists let us know that Jovenel Moise is far from being hailed as a hero, or martyr. Currently he seems to only be a victim \of a system he himself consciously or unconsciously constructed.

Click on this link to listen to this program: https://youtu.be/ASgdnWr8RXk

 

Brother Tob

 

Un  jeune Haitien est recompensé  cette année par le Premier Prix  du prestigieux concours<<Jeune  historien Guyannais>>

 

 

Le Jeune haitien James-Son Derisier  est le gagant de la 8ème Edition du Concours Jeune Historien Guyanais organisé par L’APHG-Guyanne. Ce concours est supporté  par la collectivité Territoriale de la Guyanne et du Rectorat de Guyanne.  Il  s’est déroulé autour de la thématique ‘’Esclave en Guyanne 1652-1848.’’

 

Le Jeune James -Son Derisier est un fils de Petit Goave. Il a une licence  en Géographie àL’IERAH/ISERSS de l’Université detat d’Haiti. Ensuite il a quitté Haiti pour aller poursuivre ses  etudes universitaires en Guyanne francaise. Il a obtenu une maitrise en Histoire-Geographie à l’université de Guyanne en l’année 2020. Il a  aussi une autre maitrise en civilisation , cultures et Sociétés de l’université  de Guyanne.

 

Derisier est connu  comme un étudiant très brilliant  et  très passionné de ses études. Ce dernier a bien compris que l’education ouvre toutes les portes . C’est ce qui explique q’il continue à se battre pour augmenter ses connaissances ou pour avoir une très bonne formation universitaire.

 

Enfin Derisier  s’est toujours battu pour atteindre ses objectifs et il croit que la reussite trouve sa source dans l’effort et le sacrifice  qu’on fournit au quotidien . Le hasard ne favorise que les Esprits preparés. Ainsi le Jeune Derisier a accepté de faire beaucoup de sacrifices pour avoir une très bonne formation intellectuelle afin  de recolter beaucoup de succès ou de rose dans son itineraire intellectuel et sa carrière professionnelle

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite du succès à James Son Derisier dans sa formation Universitaire en Guyanne Francaise  et dans sa carrière professionnelle

Brother Tob

A YOUNG HAITIAN IS REWARDED THIS YEAR WITH THE FIRST PRIZE OF THE PRESTIGIOUS COMPETITION “YOUNG GUYANNAIS HISTORIAN”

 

     The Young Haitian James -Son  Derisier is the winner of the 8th Edition of the Young Guyanese Historian Competition organized by L’APHG-Guyanne. This competition is supported by the Territorial collectivity of Guyana and the Rectorate of Guyana. This competition took place around the theme Slave in Guyanne 1652-1848.

Young James –Son Derisier is a son of Petit Goave. He has a BA in GEOGRAPHY from HERAH/ISERSS from the State University of Haiti. Then he left Haiti to continue his university studies in French Guyana. He obtained a master’s degree in History-Geography at the University of Guyana in the year 2020. He also obtained a second master’s degree in Civilization, Cultures and Societies from the University of Guyana.

Derisier is known as a student who is very bright and very  passionate about his studies. He believes that education can open all doors. He therefor strives to increase his knowledge by continuing his university education.

A wise young adult, Derisier has always fought to achieve his goals and believes that success is rooted in the effort and sacrifice that we provide on a daily basis. Hazardous challenges often threatens many but only prepared and strong persevering Spirits triumphantly succeed.  Young Derisier has sacrificed to overcome many obstacles to his intellectual growth and to reap outstanding success in his intellectual journey.

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate wish success to James-Son Derisier in his university education in French Guyana and in his professional career

Brother Tob

 

 

 

Woman of the week: Haiti: Bettyna Hyppolite

 

In our Woman of the Week column at the weekly bulletin of The Weekly Bulletin of The National Center of The Haitian Apostolate  our choice fell on Young Woman

Journalist, Activist and Lawyer Bettyna Hyppolite, one of the rising stars of Haiti as the Woman of the Week of the Weekly Bulletin of the National Center of The Haitian Apostolate

 

Journalist Hyppolite is a former student of the Salesian Sisters of Haiti, she is brilliant, very involved as a Feminist in the construction of the new Haiti. She will be among the panelists for the Youth program of August 28, 2021 on Radio Telé Solidarité.

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of the Weekly Bulletin of theNational Center for the Haitian Apostolate congratulates Bettyna Hyppolite .

We ask the people of God to acclaim jurist Bettyna Hyppolite as the woman of the week for the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate.

 

Brother tob

 

Femme de la semaine: Haiti : Bettyna Hyppolite

 

 

Dans notre rubrique Femme de la semaine au Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  notre choix s’est porté sur la Jeune femme Journaliste  , activiste et Juriste Bettyna Hyppolite , l’une des étoiles montantes d’Haiti comme la femme de la semaine du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat haitien

 

La Journaliste Hyppolite est originaire de Port-au-Prince et elle est une  une ancienne etudiante des Soeurs Salesiennes d’Haiti, elle est brillante , très impliquée comme Feministe dans la construction de la nouvelle Haiti. Elle sera parmi les panelistes  pour l’emission des Jeunes du 28 Aout 2021 à la Radio Telé solidarité.

 

Bishop Guy Sansaricq  en communion avec le personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  felicite la Juriste Bettyna hyppolite

 

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer la juriste Bettyna Hyppolite comme la femme de la semaine du Bulletin Hebdomadaire du Centre national de l’Apostolat Haitien.

Brother Tob

 

Un appel de la société civile haïtienne

Lettre adressée au premier ministre Justin Trudeau

Les signataires de cette lettre, qui représentent plusieurs grands réseaux québécois, sollicitent une rencontre avec vous afin de partager l’appel de la société civile haïtienne avec laquelle nous avons établi de nombreux partenariats.

Nous désirons faire écho à la Commission pour la recherche d’une solution haïtienne à la crise, qui s’active à élaborer un accord devant faciliter l’avènement d’une gouvernance provis