Latest News-4 Decembre

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 2ND SUNDAY OF ADVENT (Dec. 3rd, 2016)

Is. 11, 1-10; Psalm 72; Romans 15, 4-9; Matthew 3, 1-12

 

 

By +Guy Sansaricq

 

We joyfully prepare for the upcoming celebration of Christmas. This great feast is much more than an anniversary. Jesus is at once the one who has come, who will come again and who is always coming.

Christmas is therefore the time to discover anew with fresh enthusiasm who Jesus is and the significance of his message for us today. It’s a time of joyful awakening to the message and person of Jesus!

 

The first and second readings as well as the psalm tell us that Jesus is the anointed one sealed by the Spirit of the Most High. He is described through colorful images as the one who will bring peace to our troubled world. He will rescue the poor, bring justice. “The wolf shall be a guest to the lamb.” He is the universal Prince of Peace. Through HIM, all with one accord and one voice will glorify the Father.

 

But for this to happen, one condition is crucial: repentance. John the Baptist makes his appearance on the scene to shout it out in with force. “Repent for the kingdom of God is at hand.” The one coming out after me is mightier than I. I am not even worthy to wear his sandals. He will baptize you with fire and the Holy Spirit. Those who reject Him will be treated “like chaff in unquenchable fire.” But happy are those who acknowledging his supremacy produce “good fruit as evidence of their repentance.

 

May the words of John strike us to the heart! Through prayer, meditations on the words of God, a good examination of conscience crowned with the reception of Penance and many good deeds prepare us for a New Coming of Jesus in our hearts this Christmas!    Happy season of Advent!

 

REFLEXIONS SUR LES LECTURES BIBLIQUES DU 2ème  DIMANCHE DE L’AVENT (4 Decembre 2016)

 

La saison de l’Avent a pour but de nous preparer à bien célébrer la Fète de Noel. Il ne s’agit pas de l’ anniversaire joyeux d’un évènement passé. Jésus est le personnage central de l’histoire humaine. Il est déjà venu, bien entendu, il y a plus que deux mille ans. ..mais l’avons nous vraiment reconnu? Il reviendra encore pour conclure l’histoire humaine à la fin des temps. Mais, l’attendons nous vraiment?

 

Noel est l’occasion pour nous d’en prenre conscience et de nous interroger. Connaissons-nous Jésus? Savons-nous qui Il est? Connaissons-nous son message?

 

Les textes d’Ecriture de la messe d’aujourd’hui nous le présentent comme CELUI QUI A RECU LE SCEAU DE L”ESPRIT DU TRÈS-HAUT. Sa mission est de provoquer la PAIX c’est à dire la réconciliation du loup et de l’agneau, en d’autres termes la reconciliation des forces hostiles. Il apporte la justice dans les relations humaine, l’accord général des forces opposées. Il vient instaurer UN ROYAUME NOUVEAU.

 

Jusqu’à quel point apprécions-nous la valeur, la puissance et la beauté de ce personage sensationnel?

Mais pour bénéficier de ses faveurs inouies, une condition s’impose: le REPENTIR. Jean-Baptiste qui surgit sur la scène dans le texte d’Evangile se charge de nous le rappeler avec force: “Repentez-vous!”

Crie-t-il à haute voix!  “Tout arbre qui ne produit aucun fruit sera coupé et jeté au feu!”“Portez du fruit pour manifester l’authenticité de votre conversion!”  L’on en a assez de ceux qui font semblant.

 

Frère, Soeurs, qui te plains souvent des conditions d’injustice du monde présent, tourne ton regard sur Jésus. Il est la réponse à tous nos déboires!  Accueille le et réjouis-toi! Sans tarder, ouvre donc ton Coeur à Celui qui ouvre à toi et à l’humanité le chemin du Bonheur ici-bas et pour l’éternité!

 

 

Diner d’Honneur à la Nonciature Apostolique de New York

a26-02-auza

Le Representant du Saint Père aux Nations Unis Son Excellence Monseigneur Bernadito Auza  a organisé une reception le Vendredi 25 Novembre à la Nonciature Apostolique de New York, cette ville surnommée par le Bienheureux Jean Paul II la capitale du Monde.

 

a26-09-mulet

Plusieurs diplomates etaient presents  dont son Exellence l’Ambassadeur Edmond Mulet, l’ancien representant des Nations Unis en Haiti etprésentement  Chef du cabinet du Seretaire General  des Nations Unies, Mr. Ban Ki-Moon

 

a26-00-00-dr-guy-et-dr-sandra-noel

Le couple Dr. Guy  Noel et Dr. Sandra Noel  sont venus d’Haiti pour participer à ce diner d’Honneur. Plusieurs membres de la communauté Haitienne etaient presents dont le Père St Charles Borno, Coordonnateur de la Pastorale Haitienne Du Diocèse de Brooklyn et Vice Chairman de la Radio Telé Solidarité. Nancy Dorsinville et l’ambassadeur Itinerant Hervé Denis et votre serviteur Buteau Espiègle (Brother Tob) comptaient également parmi les convives.

 

Cette rencontre m’a permis de rencontrer des diplomates de differents pays et de  voir  comment ces derniers veulent continuer à travailler avec nous pour le relèvement  d’Haiti. Oui  c’est possible! Haiti peut renaitre de ses cendres si les enfants d’Haiti arrivent à s’asseoir ensemble pour le bien de leur pays.

a26-01-auza

Monseigneur  Auza a toujours supporté Haiti dont il connait très bien le dossier  comme Ancien  representant du Saint Père dans ce pays. Même avec son nouveau minstère aux Nations Unies il continue à developer une bonne relation avec la communauté Haitienne. J’ètais très content de representer la radio Telé Solidarité à ce diner en l’honneur de la communauté Haitienne

Brother Tob

 

Honorary Dinner at the Apostolic Nunciature of New York

a26-000-08-father-borno

The Representative of the Holy Father at the United Nations His Excellency Archbishop Bernadito Auza convened a reception on Friday November 25 at the Apostolic Nunciature of New York. Several diplomats were present, including his Excellency Ambassador Edmond Mulet, the former UN representative in Haiti and currently the chief of Cabinet of the United Nations Secretary-General Mr. Ban Ki-Moon whose term of office ends at the end of December 2016

 

a26-00-00-dr-guy-et-dr-sandra-noel

The couple Dr. Guy Noel and Dr. Sandra Noel came from Haiti to attend this dinner of Honor. Several members of the Haitian community were present, including Father St Charles Borno, Coordinator of the Haitian Pastoral Ministry of the Diocese of Brooklyn and Vice Chairman of Radio Telé Solidarité. Were also present Nancy Dorsinville and Ambassador Itinerant Hervé Denis and your servant Buteau Espiéègle (Brother Tob)

 

a26-0006-nancy-dorsainvil

This occasion allowed me to meet diplomats from different countries and see how many friends of Haiti are well disposed to work with us for the recovery of  our country. Yes that is possible!  Haiti can rise from her ashes if her children manage to sit together for the good of their country.

Archbishop Auza has always supported Haiti whose files he is familiar with as the Former representative of the Holy Father in that land. Even with his new ministry at the United Nations he continues to value good relationships with the Haitian community. I was very pleased to represent Radio Telé Solidarité at this dinner in honor of Haiti.

 

Brother Tob

Dr. Philomène Pean sera honorée

dr-philo

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire est très heureux  de vous informer que Docteur Philomène Pean , la fondatrice  de la communaute Haitienne Catholique de la paroisse de l’Immaculée Conception à Everett MA sera honorée le Dimanche 4 Decembre  à la Cathedrale  de Ste Croix de l’archidiocèse de Boston.

Docteur Philomène recevra la medaille du regretté évêque Cheverus qui a exercé son ministère dans l’archidiocèse, il y a près de 200 ans. Le Cardinal, Sean O’Malley, l’archevèque de Boston  lui confèrera cette distinction au cours d’ une ceremonie de vêpres.  Nous sommes contents que le choix du Diocèse se soit porté sur Dr. Philomène.

 

Monseigneur Guy Sansaricq , directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien et de Radio Telé Solidarité  presente ses  sincères Felicitations   au Docteur Philomène Pean en ces mots:

Chère Dr. Philo, mes compliments les plus chaleureux pour cette médaille que tu recois de la main du Cardinal O’Malley. Malgré ta simplicité et ton humilité tes grandes qualités ont été remarquées par l’Eglise qui est toujours en quète de modèles. Que cette distinction que tu recois et qui nous honore tous stimule beaucoup d’autres à s’abreuver comme toi à la fontaine de toutes les vertus, Jesus!

 

Docteur Philomène Pean , le Centre National de l’Apostolat Haitien est très fier de vous.  Nous demandons au Seigneur de continuer à benir votre ministère dans l’archidiocèse de Boston pour le plus grand bien de son peuple

 

Brother Tob

 

Dr. Philomène Pean will be honored

dr-philo

 

The Staff of the Weekly Bulletin is very pleased to inform you that Dr. Philomène Pean, the founder of the Haitian Catholic community of the parish of the Immaculate Conception in Everett MA, will be honored on Sunday, December 4 at the Cathedral of Holy Cross of the Archdiocese of  Boston.

Doctor Philomène will receive the medal of the late Bishop Cheverus who held his ministry in the archdiocese, some 200 years ago. The celebration will take place on Sunday December 4 at 4 pm at Vespers presided by Cardinal O’Malley, the archbishop. We are happy that Dr. Philomène was the choice of the Boston Diocese for this prestigious award.

His Excellency Bishop Guy Sansaricq, Director of the National Center of the Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité presents his sincere congratulations to Dr. Philomène Pean in these words:

Dear Doctor Philo, congratulations on this award that you will be receiving this Sunday from the Hands of the Cardinal Archbishop of Boston. We are proud of you and thank the Lord who uses you for the glory of his name.  Jesus calls all of us to holiness. Blessed are those who know that the many gifts of the Lord are accessible to anyone who like you believe in his mercy and seek his intimacy through prayer, good deeds and tender love! May you continue to flourish like a sweet fragrance tree in the Lord’s garden!

 

Doctor Philomène Pean, the National Center of the Haitian Apostolate is very proud of you. We ask the Lord to continue to uphold your ministry in the Archdiocese of Boston for the greater good of His people

 

Brother Tob

Groupe  Louange de Nyack  31 ans deja

a27-58-mgr-malagrega

J’etais très content d’être à la paroisse Ste Anne de Nyack le Samedi 26 Novembre pour couvrir  pour la Radio Telé Solidarité et le bulletin hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien le 31ème Anniversaire du groupe  Louange. Soeur Marie Josée Joseph , l’administratrice du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’outre-Mer est la fondatrice de ce groupe

Monseigneur Joseph Malagreca, l’aumonier du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre-Mer fut le celebrant et l’homeliste du  2ème jour  du tridium  d’anniversaire . L’eglise de Ste Anne  etait remplie pour cette journée avec des delegations de Brooklyn, Philadelphia , Connecticut , New Jersey et Long Island. Les membres du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre-mer sont toujours nombreux pour les celebrations Eucharistiques et pour les Congrès Charismatiques du Renouveau.

 

a27-59-nyyack

Le  groupe Louange  est l’un des groupes  du Reseau du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre-Mer. Ce groupe de Prière vient de celebrer son 31ème Anniversaire dans un tridium de 3 jours à la paroisse de Ste Anne à Nyack. Ce 31ème anniversaire est un moment de grace pour tous les membres de ce groupe  et aussi un moment de meditation. Le groupe de Louange est une 2ème famille pour ses membres.

 

J’ai eu la chance d’avoir une courte conversation avec l’un des membres de ce groupe qui vit depuis 50 ans à Nyack. Elle m’a parlé de son implication au sein de ce groupe et du zèle de Soeur Marie Josée Joseph la fondatrice. Nous croyons que les groupes de prière ont un grand role à jouer dans les communautés de foi  lorqu’ils ont des leaders  qui travaillent pour la recherche du Royaume  de Dieu et non pas pour leurs interêts mesquins.

Il est difficile d’ecrire ce texte  sans penser aux rudes travailleurs de cette communauté qui continuent à travailler très dur pour soutenir leur famille  tant ici qu’en Haiti. Il ya beaucoup d’enfants de ces immigrants qui sont munis de diplomes universitaires et qui ont bien fait leur chemin dans ce pays.

Nous devons feliciter aussi Le Frère Antony Jean Baptiste et le pianiste Nixon Fils Aimé  qui ont animé ce tridium d’anniversaire. Le Frère Antony  l’un des membres  de conseil de direction du Renouveau Charismatique d’Haiti a  demontré son talent d’artiste au cours du 3 jours de ce Tridium. Je vous invite à clicquer sur ce lien  pour regarder la cérémonie d’adoration: https://youtu.be/k-UqxjGxq1k

 

 

Monseigneur Joseph Malagrega etait très eloquent dans son homelie. Son ministère est très apprécié au sein du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre-Mer. Pour ecouter la messe presidée  par Monseigneur Joseph Malagrega clicquer sur ce lien: https://youtu.be/IfHk2vQCcbQ

 

 

Monseigneur Guy Sansariq souhaite un Joyeux anniversaire au groupe Louange en ces mots”

Chers membres du groupe de prière LOUANGE

Compliments à l’occasion de cet anniversaire! Vous étes fidèles à la consigne du Seigneur qui nous demande de prier sans cesse. Nous sommes sauvés par grace moyennant la foi. Mais la grace est le facteur essentiel de toute vie spirituelle! Vous l’avez bien compris ! Voila ce qui explique votre endurance.

Que le Seigneur continue à vous gater et que les graces que vous recevez enrichissent le grand corps de la diaspora Haitienne que votre exemple édifie!

Brother Tob

Louange Group of  Nyack 31 years old

I was very happy to be at the St Ann parish of Nyack on Saturday, November 26th to cover for Radio Telé Solidarité and the weekly newsletter of the National Center of the Haitian Apostolate the 31st Anniversary of the Louange  group. Sister Marie Josee Joseph, the  manager of the Charismatic Renewal of Haitian Catholics overseas is the founder of this group

Monsignor Joseph Malagrega, the chaplain of the Charismatic Renewal of the Oversea Haitian Catholics  was the celebrant and the homilist of the 2nd day of the of the anniversary Triduum of this group. The church of St Anne was filled for this day with delegations from Brooklyn, Philadelphia, Connecticut, Spring Valley New Jersey and Long Island. Members of the Charismatic Renewal of the Oversea Haitian Catholics are always numerous for the Eucharistic celebrations and for the  Congresses of the Charismatic Renewal

The Louange group is one of the groups of the Charismatic Renewal Network of Haitian Catholics. This group of Prayer has just celebrated its 31st Anniversary in a three-day tridium at the parish of Ste Anne in Nyack. This 31st anniversary is a moment of grace for all members of this group and also a moment of meditation. The group of Louange is a 2nd family for its members.

 

I had the chance to have a short conversation with one of the members of this group who has lived in Nyack for 50 years. She told me about her involvement in this group and the zeal of Sister Marie Josée Joseph the founder. We believe that prayer groups have a great role to play in communities of faith when they have leaders who work for the search for the Kingdom of God and not for their petty interests.

It is difficult to write this text without thinking of the hard workers of this community who continue to work very hard to support their families both here and in Haiti. There are many children of these immigrants who have obtained  university degrees and who are successful in their carreers.

We must also congratulate Brother Antony Jean Baptiste and the pianist Nixon Fils Aimé who animated this anniversary tridium of the Louange group. Brother Antony, one of the board members of the Charismatic Renewal of Haiti, has demonstrated his talent as an artist  during the 3 days of this Tridium. I invite you to click on this link to watch the worship he conducted: https://youtu.be/k-UqxjGxq1k

 

a27-56-mgr-malagrega

 

Monsignor Joseph Malagrega was very eloquent in his homily. His ministry is highly appreciated within the Charismatic Renewal of Haitian Catholics. To listen to the Mass presided by Monsignor Joseph Malagrega click on this link: https://youtu.be/IfHk2vQCcbQ

Bishop  Guy Sansariq wishes a Happy Anniversary  to the Louange Prayer Group.

Brother Tob

 

Nicole Rosefort will be recognized at the Haitian Apostolate Annual Dinner Dance to be held at Immaculate Conception Center

7200 Douglaston Parkway, Douglaston, Queens, NY  11362-1997 on Saturday, December 17, 2016.  (flyer attached)

 

In 2008 and 2009 Nicole worked tirelessly to help the Ad Hoc Committee of Auxiliary Bishop Guy Sansaricq with the meetings with the Haitian Pastors of different denominations.  She became a board member of HAUP founded by Fr. Guy Sansaricq and others in 1975. She was part of the restructuring effort for maintaining the Haitian Council Center. She supports H.E.L.P in their effort to provide training to educators in Haiti.  Through Colombes Foundation, while encouraging others to join the efforts, she currently sponsors some schools in Thomazeau, an early childhood school for poor children in Frères, and a summer camp.  Nicole also shares responsibility with her Sister Josette Paris and other educators who support Sant Twa Ti Flè at Fort Royal near Ti Goave.

 

Please join us at that event.

Thank you

Marie

 

Jovenel Moïse, un entrepreneur à la tête d’Haïti

Gilles Biassette, le 29/11/2016 à 17h16

 

a04-09-jovenel-moise-moise-wins-haiti-presidential-vote-in-first-round-early-results

 

 

 

 

 

 5  0

Selon les premiers résultats officiels, Jovenel Moïse, homme d’affaires de 48 ans, a remporté dès le premier tour l’élection présidentielle du 20 novembre.

ZOOM 

Jovenel Moise lance un appel à l’unité nationale. / Hector retamal/AFP

Un an après l’annulation du premier tour de la présidentielle tenu en octobre 2015, Haïti espère repartir de l’avant. Avec, à sa tête, un jeune entrepreneur agricole de 48 ans, Jovenel Moïse.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix met en valeur les lieux ou les sujets où se joue la dignité des hommes et des femmes de ce temps.

+

Selon les premiers résultats officiels communiqués lundi 28 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP), le candidat du président sortant Michel Martelly a remporté le scrutin présidentiel du 20 novembre dès le premier tour, avec 55 % des voix.

Né en 1968 dans une famille modeste de province – père mécanicien et agriculteur, mère couturière – aujourd’hui père de 3 enfants, Jovenel Moïse est un nouveau venu en politique.

L’« homme banane »

C’est en effet par les affaires qu’il a émergé sur la scène nationale. Après s’être lancé dans le commerce des pièces détachées automobiles et dans le traitement de l’eau, il se tourne vers le monde agricole. Le succès d’un projet destiné à l’exportation, lancé en 2012 dans sa région natale, lui vaut le surnom d’« homme banane » dans le pays.

A lire : Haïti à nouveau dévasté

Comme son prédécesseur, il veut faire du développement agricole et du tourisme les deux axes majeurs du développement du pays, tout en s’attaquant à l’un des maillons faibles d’Haïti, l’éducation.

Son discours est volontariste. « Je voudrais que tout le monde, y compris nos compatriotes, cesse de répéter que Haïti est le pays le plus pauvre, écrivait-il dans son programme. Les efforts déjà tentés doivent se maintenir ; mais il faut revenir à la base : l’identification des Haïtiens, la scolarisation de base, les soins de santé feront l’objet de ma plus haute attention. Il n’y a pas de malédiction ! Ni de fatalité ! »

Si ce résultat s’inscrit dans la continuité politique, il marque néanmoins une rupture, avec l’accession à la tête de la première république noire d’un entrepreneur dont la famille émigrera, comme beaucoup, à Port-au-Prince au milieu des années 1970. Il bouclera ses études universitaires dans la capitale avant de se consacrer aux affaires et au développement.

Un appel à l’unité

Quelques minutes après l’annonce des résultats, Jovenel Moïse lançait un appel à l’unité. « Je fais un appel à la jeunesse du pays, à tous les Haïtiens qui habitent à l’étranger, à tous les professionnels du pays, de s’engager à mes côtés pour mettre le pays debout, car Haïti est à genoux. »

A lire : En Haïti, l’ex-président Jean-Bertrand Aristide rompt le silence

Un appel nécessaire, mais à l’écho incertain. Car Haïti est traversé par de profondes divisions, plus encore depuis l’annulation du scrutin présidentiel en 2015, après la révélation de nombreux cas de fraudes.

Si le vote s’est déroulé sans encombre il y a dix jours, les candidats peuvent encore contester les résultats annoncés par le CEP. Après examen des plaintes et verdict des tribunaux électoraux, les résultats définitifs seront publiés le 29 décembre.

Gilles Biassette

 

L’hommage des dirigeants de la gauche latino-américaine à Fidel Castro

Pierre Cochez, le 30/11/2016 à 12h26

 

 

 

a04-06-castropresident-nicaragua-daniel-ortegade-soiree-dhommage-fidel-castro-29-novembre-gauche-droite-president-venezuela-nicolas-maduro-president-cuba-raul-castro_0_730_523

 

 

 0  0

Mardi 29 novembre, à La Havane, plusieurs dirigeants latino-américains ont rendu un hommage fervent à l’ancien dirigeant cubain, devant une foule nombreuse

ZOOM 

Le président du Nicaragua Daniel Ortega lors de la soirée d’hommage à Fidel Castro, le 29 novembre. De gauche à droite : le président du Venezuela Nicolas Maduro et le président de Cuba, Raul Castro. / Ricardo Mazalan/AP

Quatre jours de trajet vers Santiago

Les cendres de Fidel Castro ont quitté mercredi 30 novembre la capitale cubaine pour parcourir le pays jusqu’à Santiago, berceau de la révolution, où elles doivent être mises en terre.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous explique, avec pédagogie et clarté, le monde qui vous entoure, afin que vous puissiez bâtir votre opinion.

+

L’urne funéraire en bois, exposée dans un salon du ministère des Forces armées depuis la crémation du « Comandante » samedi 26 novembre, a été embarquée à bord d’un cortège motorisé qui doit suivre sur 950 km le trajet effectué dans le sens inverse par Fidel Castro au moment de la victoire de sa guérilla en 1959.

Le premier temps fort de cette procession devrait être l’étape de Santa Clara, où reposent dans un mausolée les cendres de son compagnon de lutte, le guérillero argentin Ernesto « Che » Guevara, décédé en 1967.

Au terme de quatre jours de voyage, les restes de Fidel Castro seront enterrés dimanche 4 décembre au cimetière de Santa Ifigenia de Santiago, à côté du mausolée de José Marti, héros de l’indépendance de Cuba.

Ces funérailles scelleront la fin du deuil national décrété pour neuf jours après son décès annoncé vendredi 25 novembre par son frère et successeur Raul Castro.

À lire : la mort de Castro : dossier spécial

Présence de dirigeants d’Amérique Latine et d’Afrique

Mardi 29 novembre au soir, des centaines de milliers de Cubains avaient rendu un dernier hommage à Fidel Castro, aux côtés de dirigeants de la gauche latino-américaine et d’Afrique qui ont exhorté à perpétuer le message du « Comandante ».

« Où est Fidel ? Où est Fidel ? », s’est exclamé à la tribune le président nicaraguayen Daniel Ortega. « Ici ! », a répondu la foule.

« Il ne part pas, il reste là, invaincu parmi nous, absous, totalement absous par l’Histoire », s’est exclamé le président vénézuélien Nicolas Maduro, en référence au fameux « l’Histoire m’absoudra » lancé par Fidel Castro à son procès après l’assaut de la caserne de la Moncada qui forgea le début de sa légende en 1953.

« Aujourd’hui plus unis que jamais, peuple de l’Amérique latine. Nous continuerons à lutter pour ces idées, nous en faisons le serment ! », s’est engagé le président équatorien Rafael Correa.

« Ils ont tenté de le tuer de mille manières, mais plus de dix présidents américains n’y sont pas parvenus. Fidel et Cuba ont changé le monde » au XXe siècle, a relevé le président bolivien Evo Morales.

Les dirigeants du Zimbabwe Robert Mugabe et d’Afrique du Sud Jacob Zuma, l’ancien roi d’Espagne Juan Carlos, étaient également présents.

À lire : une histoire épique et triste

Le premier ministre grec, seul dirigeant occidental présent

« Fidel est parvenu à sortir Cuba de la dictature pour la transformer en symbole international de résistance », a déclaré de son côté le premier ministre grec Alexis Tsipras, seul dirigeant européen à avoir fait le voyage.

Cette soirée d’hommages a été boudée par les chefs d’État occidentaux, dont le président américain Barack Obama, artisan d’un rapprochement historique depuis fin 2014. Les présidents de pays amis, le Russe Vladimir Poutine, le Chinois Xi Jinping et l’Iranien Hassan Rohani, ont préféré se faire représenter.

« Vive la Révolution ! »« Fidel, Fidel ! », scandaient entre les discours des milliers de Cubains. Lycéens, fonctionnaires, policiers et militaires en uniforme ont été mobilisés pour l’occasion, remplissant les 72 000 m2 de la place et les avenues alentour.

Après quatre heures de discours, le président Raul Castro, s’est adressé à son frère : « Cher Fidel, ici, où nous commémorons nos victoires, nous te disons aux côtés de notre peuple dévoué, combatif et héroïque : Jusqu’à la victoire, toujours ! »(« Hasta la victoria, siempre ! »), reprenant l’antienne des révolutionnaires cubains.

Pierre Cochez

 

Proverbe

Kè Bliye sa je pa wè

Yann gwonde, li fann tè, li sèl Konnen sa li di

Se  Konnen twòp ki fè Krab san tèt

Menwa se tiwèt lespri

Batiman vapè ranni, men li pa bourik pou sa

L’élection de Jovenel Moïse, «une catastrophe» pour Haïti

Par Aude Massiot — 29 novembre 2016 à 16:30

Jovenel Moïse, lundi à Port-au-Prince. AFP

a04-09-jovenel-moise-moise-wins-haiti-presidential-vote-in-first-round-early-results

Frédéric Thomas, spécialiste du pays, voit dans la victoire de ce PDG à la carrière opaque un retour en arrière pour les Haïtiens, avec une poursuite des mesures ultralibérales engagées par son prédécesseur et parrain, Michel Martelly.

L’élection de Jovenel Moïse, «une catastrophe» pour Haïti

Lundi, le Conseil électoral provisoire (CEP) haïtien a annoncé, dans un climat de tensions national, les résultats préliminaires de la présidentielle, donnant Jovenel Moïse, 48 ans, vainqueur dès le premier tour, avec 55,6 % des voix. Pour Frédéric Thomas, chercheur en sciences politiques au Centre tricontinental de Louvain-la-Neuve (Belgique), ce scénario est dramatique pour un pays qui tentait, tant bien que mal, de reconstruire ses institutions démocratiques. Jovenel Moïse, choisi par l’ancien président libéral, Michel Martelly, compte renforcer la dépendance de Haïti envers l’aide internationale et les Etats-Unis.

Que savez-vous de Jovenel Moïse ?

Il est le dauphin de Michel Martelly, l’ancien président élu en 2010 [peu après le séisme qui a tué 220 000 personnes, le 12 janvier 2010, ndlr], et qui a terminé son mandat en février. Jovenel Moïse est un homme d’affaires qui vient du nord-est du pays. Il est surtout connu pour être le PDG d’Agritrans, une entreprise de production et d’exportation de bananes biologiques, à destination surtout de l’Allemagne, et première zone franche agricole du pays. C’est un méga projet de 987 hectares, pour lequel Moïse a obtenu 6 millions de dollars [5,6 millions d’euros]du gouvernement Martelly. Ce dernier avait déjà pour objectif de créer plusieurs zones franches, Jovenel Moïse l’a repris dans son programme. Comme l’ancien président, le jeune homme d’affaires a fait sa campagne sur son image d’outsider. Agritrans est néanmoins un projet vitrine très opaque qui rappelle l’opacité de la carrière de Moïse. D’après une récente enquête, il posséderait 14 comptes bancaires et ferait l’objet de soupçons de blanchiment d’argent. Il est très probablement l’homme de paille derrière lequel se cache l’élite économique locale, et Michel Martelly.

A LIRE AUSSI :Haïti : des expatriés en vase clos

Comment expliquer qu’un homme d’affaires impliqué dans de telles affaires soit élu dès le premier tour ?

Il faut déjà noter que le taux de participation a été, une nouvelle fois, très faible : 21 %, selon le CEP. Si on le rapporte à la population totale, cela veut dire que Moïse aurait été élu par 10 % des Haïtiens. Cela montre bien le discrédit de la classe politique pour la population. Si Moïse est arrivé premier, c’est que, pour beaucoup, l’espoir réside en dehors de la classe politique. Martelly était aussi considéré comme un outsider [c’est une ancienne star de kompa, ancêtre du zouk, ndlr], comme avant lui, René Préval (2006-2011), et bien sûr Jean-Bertrand Aristide (2001-2004). Les importants moyens financiers du parti de Moïse, le PHTK, ont aussi joué un rôle dans sa victoire.

Quelles conséquences cette élection peut-elle avoir sur le pays ?

C’est une catastrophe. Il faut regarder le bilan de Martelly pour comprendre : on a observé un recul des droits des femmes ; la société civile a dénoncé l’aggravation des menaces et des violences à leur encontre ; l’ex-président fait l’objet de soupçons de corruption à grande échelle. Jovenel Moïse va poursuivre cette politique ultralibérale. Il a une image moins «showbiz» que son mentor, mais les sources de financement de sa campagne sont opaques. On ne sait pas qui il y a derrière lui.

A LIRE AUSSI :Haïti : des élections au bout du rouleau

Est-ce une bonne nouvelle pour les Etats-Unis ?

En effet. Michel Martelly, malgré ses frasques, a reçu jusqu’au bout le soutien des Etats-Unis, de l’Union européenne et de l’OAE [Organisation des Etats américains, un espace de coopération entre 35 Etats américains, ndlr]. Jovenel Moïse aussi. Les autres candidats face à lui s’étaient montrés, eux, plus indépendants. Du moins dans les paroles. En octobre 2015, l’Occident avait condamné le choix du Conseil électoral provisoire d’annuler, pour fraude, les résultats du premier tour de la présidentielle qui donnaient déjà Moïse vainqueur. L’UE avait même retiré sa mission d’observation des élections. Finalement, ce scrutin s’est déroulé sans incident majeur et, pourtant, avec beaucoup moins de financements. C’est un très bon signe, mais l’élection de Moïse va signifier un retour en arrière, et la mise à mal d’institutions démocratiques déjà fragiles.

A LIRE AUSSI :L’interview de Lyonel Trouillot : «En Haïti, nous n’avons pas la maîtrise de notre pays»

Comment expliquer ce taux de participation très faible ?

L’abstention dans le pays est généralement de cette ampleur. Avec 21 % de participation, cette fois-ci, on a à peu près le même taux qu’en 2015, et un peu moins qu’en 2010. Cela reflète le clivage très grand qui persiste entre les élites politiques déconnectées et la population confrontée à une urgence quasiment quotidienne. Au-delà des élections, il existe très peu d’activités politiques en dehors du gouvernement. Les partis politiques sont des coquilles vides qui s’animent à chaque scrutin. Le cynisme de la population vis-à-vis de leurs dirigeants est donc justifié. Il faut rappeler que Haïti est le pays le plus pauvre et le plus inégalitaire du continent américain.

Aude Massiot

Good to know: Availability of resident visas for December 2016, Revised fees.

A27-4-Deacon Paul

Deacon Paul C. Dorsinville, MBA.

FAMILY PETITIONS/PETITIONS DE FAMILLE:

Spouse, Minor child(<21), Parent of US Citizen/ Epoux(/se),enfant mineur(<21), parent de citoyen US:                                       No delay/ Pas de délai.

Unmarried adult son/daughter of US Citizen/Enfant adulte non-marié de citoyen US:                                                                    01 Dec 2009.

 

Spouse, minor child of US resident/ Epoux(/se), enfant mineur de résident US:

22 Feb 2015.

Unmarried adult son/daughter of US Citizen/ Enfant adulte non-marié de résident US:                                                                      08 May 2010.

Married son/daughter of US Citizen  and family/ Enfant marié de citoyen US et famille:                                                                 15 Feb 2005.

Sibling of US Citizen and family/ Frère/soeur de citoyen US et fanille:

22 Dec 2003.

EMPLOYMENT PETITIONS/ PETITIONS DE TRAVAIL:

Priority workers/ Travailleurs prioritaires:              No delay/ Pas de délai.

Exceptional ability, Graduate degrees/ Abilité exceptionelle, diplomes universitaires avancés:                                          No delay/Pas de délai.

Skilled workers, undergraduate professionals/ Travailleurs expérimentés, professionels ayant moins de 4 ans d’uiversité:     01 Jul 2016.

“Other workers:/ “Autres travailleurs”:                     01 Jul 2016.

Health, S.T.E.M., Clergy, etc./ Santé, S.T.I.M., Clergé,etc.: No delay/Pas de délai.

Investors, Entrepreneurs/ Investisseurs, Entrepreneurs:     No delay/Pas de délai.

* Congressional action needed for Religious workers and some investors beyond Dec 9, 2016,/Le Congrès doit agir pour les Travailleurs religieux et certains investisseurs au dela du 9 Dec, 2016.

SPECIAL CASES/CAS SPECIAUX:

Foster care, VAWA, Asylum, Registry, HRIFA, etc.:   Ad hoc.
—————–

REVISED FEES EFFECTIVE DEC 23, 2016/ FRAIS REVISES AU 23 DEC 2016:

Citizenship Application                        Form N-400                      $ 640

Green Card Application                                 I-485                       1,140

(some under 14                                               750)

Family Petition                                              I-130                            535

Employment Authorization                            I-765                            410

Travel Document                                           I-131                            575

Alien Card Renewal                                        I-90                             455

Immigrant fee                                                                                     220

Biometric services fees                                                                        85

[For full fee schedule, go to www.uscis.gov/forms/G-1055]

National center-latest News-November 27, 2016

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 1ST SUNDAY OF ADVENT (NOVEMBER 27TH, 2016)

Isaiah 2, 1-56; Psalm 122; Romans 13, 11-14; Matthew 14, 37-44        

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

  By +Guy Sansaricq

 

The season of Advent highlights the great event of JESUS” FIRST COMING.” We are called to be transformed by the revelation that the WORD became FLESH in the person of Jesus, born from the Virgin Mary.

 

The magnitude of this historic event demands a preparation, a time of awakening, a penitential season. This is precisely the purpose of Advent.

In today’s readings, we realize that Jesus’ coming was foretold by the prophets of old who depicted him as one who would bring peace to the world ““The wolf and the Lamb will live side by side.” He will teach mutual understanding and the “science of God.” His first call is for the conversion of hearts.

 

Not surprisingly, John the Baptist appears in the Gospel shouting: “REPENT” PREPARE THE WAY OF THE LORD” Would we be so blinded by sin as to fail to see in Jesus the LIGHT of the world. You who are asleep, wake up and repent! Open your heart! Jesus is what you need the most in life!

 

During ADVENT, all Catholics are called to pray more, not to miss Sunday mass, go to confession and read the Bible. Rediscover the beauty, the truth and the power that Jesus brings to you!

 

Jesus-God-made-Man brings tremendous gifts to mankind! You too, believe, repent and have life!

 

REFLECTION SUR LES LECTURES DU PREMIER DIMANCHE DE L’AVENT (27 Nov. 2016)

 

 

Avec le premier dimanche de l’Avent, nous commencons une nouvelle année liturgique. L’Eglise nous invite à regarder avec des yeux tout neufs LA VENUE, cette venue mystérieuse du MESSIE parmi nous!

Oui, le FILS de Dieu a pris CHAIR et est né de la Vierge Marie. La parole vient demeurer chez nous!

 

La grandeur de cet évènement historique sans précédent ne finit pas de nous émerveiller. La saison de l’Avent a précisément pour but de nous inciter à mieux accueillir CELUI QUI EST VENU POUR NOUS!

 

Les lectures de la messe nous rappellent que la venue du Messie avait été annoncée par les Prophètes

tout au long de l’Ancien Testament. Jesus est le FRUIT DE LA PROMESSE. Il apporte LA PAIX à un monde tourmenté par la violence. Ah! Si le monde l’écoutait, “le loup et l’agneau vivraient cote à cote.”  Mais il respecte notre liberté. C’est à chacun de nous de l’accepter librement.

 

Jean-Baptiste dont nous entendons la voix dans l’Evangile du jour nous le crie à tue-tète: “REPENTEZ-VOUS ET PRÉPAREZ LA VOIE DU SEIGNEUR.”  Oui! L’inévitable repentir est le chemin obligé que nous devons prendre. Nous ne pouvons plus vivre comme s’il n’était jamais venu.  Tout a changé!

 

Est-ce que l’habitude du péché ou les discours de la culture moderne nous obnubilent au point que

nous ne voyions pas la lumière qui brille sur le visage du Christ? Pourquoi aurions nous peur de la conversion?  Et si en la refusant nous rations le train de la vie éternelle! Pensez vous que les gurus de la modernité sont préférables à l’ENFANT DE BETHLEHEM!   O toi qui dors, reveille toi!

 

Apprends à mieux connaitre Jésus et son message! Accueille Celui qui nous apporte le secret de la vie.

Que Noel cette année te ramène à l’étable comme les mages venus de très loin!

Contest of Haitian Youth of the Year 2016 of Radio Telé Solidarité

The Youth Radio Contest of the Year of Radio Telé Solidarité continues to shed much light on the Haitian community of the diaspora and Haiti. Nearly 40 young people from the Haitian community and 5 dioceses from Haiti participate in this competition. The Staff of Radio Telé Solidarité is very pleased to encourage these young people who are very conscious of the importance of having a good education so they can contribute to constructive change within our church and society

We urge candidates to send their two-page text to share their opinions on the challenges they face in today’s society and the changes needed to ensure society’s future.

The Jury of the Competition would be very happy to receive all the texts before December 8th.

Contact Information:

  • We urge the young people of Port-au-Prince and the Gonaives to get in touch as soon as possible with the Director of Radio Telé Soleil for their interview.
  • The Youth of the Diocese of Fort Liberté and the Archdiocese of Cap Haitien should contact the Director of the radio Ave Maria for their interview.
  • The young people of the Central Plateau must contact his Excellency Bishop Jean Desinor for their interview
  • Doctor Soeurette Fougere, member of the Jury, will conduct the interviews of the young people in the United States. We invite young people who will have a televised interview on Skype to send us their Skype address as soon as possible

We have received 40 submissions to date the last four were received from:

a27-000-000-valery-3

          Jean-Baptiste Valéry, born in Les Gonaives, will represent the diocese of Gonaives, Valery is in the 3rd year of the administrative sciences business management option at the University of Notre Dame of Haiti Gonaives Valerie is of Catholic faith and he is a member of the Heart Group of Man and vice-president of the JOC movement of the parish of Notre Dame de la Visitation.

 

a20-00034-crisly-zamor

       Krislin Zamor will be among the candidates from  New York. She has a very good education and is a candidate for a doctorate in law at the University of Ford’Ham in the State of New York. She is one of the young stars of the vibrant Haitian Community of New York

a27-0001-pedria-colas

Pedasa Colas will be one of the candidates of the archdiocese of Cap      Haitien She is a student at the college Externat St Francois Xavier.

a27-000-wendy-berleus

Journalist Wendy Berleus is the 2nd Candidate of the Archdiocese of Cap Haitien. He is a professor of civic and social skills, and a graduate student in Juridical Sciences

The staff of the  Weekly Bulletin of The National cener  and Radio Telé Solidarité would like to thank the young people who participate in this contest. One of the missions of Radio Telé Solidarité is to accompany and encourage our young people

Brother Tob

Jeune de l’Année 2016

 

Le Concours du Jeune de L’année de la radio Telé Solidarité continue à occuper une grande place dans la presse Religieuse d’Haiti et de la Diaspora. Près  de 40 Jeunes  de la communaute Haitienne et de 5 diocèses d’Haiti participent à ce Concours. Le Personnel de la Radio Telé Solidarité  est très heureux de vous aider à  connaitre ces jeunes qui sont des lumières dans notre communauté

Nous exhortons  les candidats  et candidates   à envoyer leur texte de deux pages le pus vite possible . Ils doivent nous donner leur opinion sur la société d’aujourd’Hui  et les resolutions qu’ils prennent  pour assurer leur avenir en face de ces defies. Rappellons  que le but de cette competition  est de resserer les liens entre les jeunes et  de nous aider  à decouvrir les jeunes extraordinaires que nous avons dans notre Communauté.. Le Jury du Concours serait très heureux de recevoir tous les textes avant le 8 Decembre. Nous exhortons les jeunes de Port-au-Prince , des Gonaives  à entrer en contact le plus tot que possible avec le directeur de la Radio Telé Soleil pour leur entretien, les Jeunes du diocèse de Fort Liberté  et de  l’archidiocèse du Cap Haitien  à prendre contact avec le directeur de l’ave Maria pour leur entretien  , les jeunes du plateau Central  doivent contacter son Excellence Monseigneur Jean Desinor pour leur entretien

Docteur Soeurette Fougere membre du Jury conduira les entretiens des jeunes des Etats Unis. Nous invitons les jeunes qui auront leur entretien Televisé sur skyppe   de nous envoyer leur adresse de Skype le plus tot possible

 

Jean-Baptiste Valéry, né aux Gonaives  representera le diocèse des Gonaives , Valery  est en 3e année en sciences administratives option gestion des affaires à l’université Notre Dame d’Haiti des Gonaïves Valerie est de foi Catholique et il est membre du groupe coeur d’homme et vice-président du mouvement J.O.C de la paroisse Notre Dame de la Visitation.

Krislin Zamor sera parmi les candidates  de New York . Elle a une très bonnne formation et elle est  candidate pour un doctorat en droit à l’université de Ford’Ham de l’état de New York. Elle est l’une des jeunes etoiles de la vibrante Commmunauté Haitienne de New York

Pedrica Colas  sera l’une des candidates de l’archidiocèse du Cap Haitien Elle est une etudiante au collège Externat St francois Xavier.

 

 

 

 

 

 

Le Journaliste Wendy Berleus est le 2ème Candidat de l’archidiocèse du Cap Haitien . Il est professeur de civisme et de savoir-vivre, et étudiant  finissant en Sciences Juridiques

 

Le personnel du Bulletin et de la radio Telé Solidarité remercie les jeunes qui participent à ce concours.  L’une des missions de la Radio Telé Solidarité c’est d’accompagner et d’encourager nos jeunes

Brother Tob

 

Vous trouverez ci joint le texte  de Berleus Wendi , l’un des candidats de l’archidiocèse du Cap Haitien pour le concours de la Radio Telé Solidarité

 

 

a27-000-wendy-berleus

 

Souvent l’on peine à se dire qu’au rythme de l’évolution du temps, les valeurs se verront être oblitérées. Rien qu’imaginer ce triste tableau nous propulserait dans un univers où l’anarchie, l’immoralité et la médiocrité seraient la toile de fond des interactions sociales. Ces dernières sont le parfait produit des foyers initiaux de socialisation. Quelle Famille pour quelle société ? Quelle Eglise pour quelle société ? Quelle  Ecole pour quelle société ? De génération en génération, ils ont été, sont encore et seront toujours  les moules qui ont modelés,  qui construisent et qui  façonneront l’homme tout au cours de son existence. L’adage de Rousseau : « l’homme est né bon, c’est la société qui le corrompt » nous en dit long sur le fait que l’homme est le résultat de son milieu. Aujourd’hui, ne pourrait-on pas déduire, avancer même que l’harmonie sociale s’affirmera effective et efficace si et seulement si les acteurs sociaux orientent leurs actions vers le positivisme  et le rationalisme.

En effet,  parler de la société d’aujourd’hui nous conduirait droit  aux portes de certains aspects incontournables sur lesquels elle existe, s’assoie et prend vie. Ces aspects ne sont autres que le  social, le politique,  l’économique,  le culturel,  l’éducatif et  le spirituel. Sans essayer de les analyser spécifiquement, nous pouvons dire que la société actuelle est articulée autour d’une diversité de Religion qui évolue dans une inégalité socio-économique marquée par une mauvaise répartition des ressources. Elle met aussi en relief des gouvernants en quête de gouvernés d’outre mer. Malgré la liberté individuelle et ses acquis démocratiques, ils essaient d’imposer leur hégémonie par le biais de leurs chevaux de Troie, ce qui reflète un néo-colonialisme masqué. Dans ses effets, cette domination étend aussi ses tentacules sur les cultures, et engendre l’acculturation, et quand celle-ci devient excessive, elle donne naissance a la déculturation. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) favorisent l’apprentissage autant que l’immoralité, facilitent la communication autant que la perversité, renforce la sécurité autant que la criminalité, enfin une arme à double tranchant. L’instruction est mise en exergue  au détriment de l’éducation, véhicule des valeurs. Oublie-t-on que les deux ont chacune une partition à exécuter dans la construction de l’homme. L’unité sociale est remise en question, et l’individualisme bat son plein car tout est devenu une question d’argent, de richesses et de biens. Ce qui donne naissance à la dégradation accélérée des valeurs traditionnelles et l’extrême pauvreté de certaines sociétés ; d’où l’importance de contribuer à la matérialisation des objectifs de développement durable (ODD).

Le tableau sombre de la société haïtienne laisserait voir une société sans vie, morte où l’avenir est hypothéqué, où l’honneur, la dignité, l’intégrité, l’honnêteté, la souveraineté  ne peuvent se conjuguer qu’au passé, où les prières ne s’arrêtent qu’au stade de supplications, où la fragilité de la vie se personnifie, où les valeurs sont mises en quarantaine. Cependant, quoique triste, ce constat ne peut en aucun cas constituer une source de blocage pouvant nous empêcher de faire une mutation ascendante. Aux dire de Victor Hugo, « ceux qui vivent sont ceux qui luttent », nous comprendrons la nécessité d’avoir un but dans la vie. Mais ceux  qui ne luttent pas, sont-ils  forcément morts ? A mon humble avis, l’homme est toujours confronté  à des combats, et ce, de plusieurs ordres, soit psychologique, social, ou économique etc. S’il arrive à en fuir certains, il en affrontera a coup sur d’autres, tout pour dire que  la vie est une lutte perpétuelle  et que l’homme est fait pour lutter. Il suffit qu’il apprenne a mieux s’armer. Et pour citer Mandela, « l’éducation est l’arme la plus puissante pouvant changer le monde ». Mais quelle éducation pour quelle société ?  Aujourd’hui, l’histoire doit être un repère, à savoir où reculer pour mieux bondir. Une génération est en train de monter, et celle-ci doit surtout se fixer des objectifs et un but précis. Une jeunesse consciente, qui ne s’arrête pas aux mots, mais qui s’engage. Savoir où frapper devrait être la première des occupations car il y a toujours eu un problème d’approche qui se solde le plus souvent par des échecs. En témoignent les luttes fratricides des générations antérieures qui ont cru que les armes pourraient tout résoudre. Au final, le sang de nos frères emporta dans les flots,  les aspirations de tout un peuple. Il nous faut une révolution mentale apte à conscientiser cette génération montante sur l’importance capitale de la famille, l’Eglise, la culture et surtout de l’école.  Ainsi le projet de société pourra être mis sur les rails et il faudra attendre encore une quinzaine d’années pour en tirer les fruits. La capacité aiguisée de conscience ainsi qu’une symbiose incestueuse des valeurs accoucheront la nouvelle Haïti tant prônée depuis des générations.

Etant un jeune avisé, je m’implique, m’affirme et m’engage déjà dans ma communauté par le biais du mouvement « Dialectique des Jeunes » dont je suis pionnier et responsable, par l’intermédiaire des cours de civisme, de savoir-vivre que j’enseigne, par l’entremise des diverses émissions dans lesquelles j’ai participées sans oublier les formations et conférences que j’ai tenues. Conscient du long chemin qu’il nous reste à faire, je compte m’impliquer davantage en  participant à l’éducation des couches les plus défavorisées et les plus vulnérables.

 

Clôture de l’Année de la Divine Miséricorde de la pastorale haïtienne à Long Island – Un Grand Succès

 

a22-000-000-006-st-boniface

 La Pastorale haïtienne de Rockville Centre a clôturé l’année de la Divine Miséricorde le Samedi 19 novembre au sanctuaire Marial de Notre Dame des Iles à Easport. Plus de 200 personnes etaient  présentes Le Père Joseph Larose de la Congrégation des Pères Montfortains et Vice-Recteur du Sanctuaire Marial Marie Reine des Cœurs à Montréal était le prédicateur, célébrant et homéliste de la Messe de Clôture.

a22-000-00-00015-pere-nesly

Le Père Charlince Vendredy, coordinateur des groupes de prière de la communauté haïtienne du diocèse de Rockville Centre et leader  spirituel de la communauté Haïtienne de la paroisse de Saint-Boniface a été le grand architecte de ce jour de clôture de l’année de la miséricorde divine. Presque tous les chefs spirituels de la communauté haïtienne et toutes les communautés haïtiennes de foi catholique de long Island  étaient présents. La pastorale haïtienne du diocèse de Rockville Centre avance  dans la bonne direction avec des messes créoles tous les dimanches, plusieurs groupes de prière et de rencontre spirituelle ou le peuple de Dieu y participe. Les dirigeants spirituels ont démontré qu’ils sont capables de travailler ensemble pour le plus grand bien de la communauté haïtienne  de foi Catholique de Long Island . La solidarité ecclésiale est très importante pour l’avancement  du Peuple de Dieu

a22-000-000-0014-pere-larose

Le Père Joseph Larose SMM a été très éloquent dans sa première prédication et dans son homélie à la célébration eucharistique Personne ne peut oublier les 4 Ps du Père Larose. Prière , Pardon , Personne de Jésus et Persévérance. Le Père Larose exhortait le peuple de Dieu à prier sans cesse et à s’adonner  entièrement aux mains de Dieu. Pour écouter cette messe  cliquez sur ce lien: https://youtu.be/KXweI2O1KX0

 

 

Le Père Larose était très ovationné après sa prédication et son homélie. Le Père Joseph Larose a toujours démontré son grand amour pour son Église et le peuple de Dieu

Le chorale de Sainte Martha a bien joué à cette célébration eucharistique. Il serait bon d’avoir tous les chorales  haïtiennes diocésaines au moins une fois par an pour un concert spirituel

J’ai profité de ce pèlerinage pour accorder des entretiens  à plusieurs leaders spirituels de la communauté haïtienne

a22-000-000-023-father-nesly

Le Père Nesly Jean-Jacques Smm, chef spirituel de la communauté haïtienne de la paroisse Ste Brigitte à Westbury, a accepté de nous donner une entrevue. Le Père Nesly est un grand ami de Radio Telé Solidarité et très proche du peuple de Dieu de la Communauté Haitienne de Long Island. Il a parlé de sa joie en tant que chef de la communauté haïtienne de la paroisse de St. Brigid et a profité de l’occasion pour nous donner des informations sur les activités de la communauté haïtienne de la paroisse de St. Bridget. Pour écouter son interview, cliquez sur ce lien: https://youtu.be/YR40mhhMMYY

 

a22-000-0020-pere-charlince

Le père Charlince Vendredy, Leader spirituel de la communauté haïtienne de la paroisse de Saint-Boniface et coordinateur des groupes de prière du diocèse de Rockville Centre, a donné une interview à Radio Telé Solidarité. Le père Vendredy etait  le grand architecte de ce jour de clôture de la miséricorde divine à Long Island. Il nous a parlé de son ministère à la paroisse Saint-Boniface et comme  coordonnateur des groupes de prière de la communauté Haitienne  au diocèse de Rockville Centre.. Pourecouter son interview cliquez sur ce lien: https://youtu.be/KD4i9W0IGLY

J’étais également très heureux d’avoir le père Joseph Larose SMM.  Le Père Larose fait partie des lecteurs du bulletin du Centre national du Québec Il nous a parlé de son ministère en tant que vice-recteur du sanctuaire Marie Reine des Coeurs  à Montréal. Le Père Larose est toujours disponible Pour le peuple de Dieu. Pour écouter son interview, cliquez sur ce lien: https://youtu.be/j8lKPCmi5jo

 

a22-000-000-25-suzette

Mme Suzette Fleurisca  Assistante Administrative   du Bureau Multiculturel et de la Diversité du Diocèse de Rockville Centre nous a également donné une interview à Radio Telé Solidarité, pour écouter son interview cliquez sur ce lien: https://youtu.be/8lGMKC4EIGw

 

 

Finalement, c’était une très belle journée. Le Père Vendredy réussit à rassembler le peuple de Dieu pour ce pèlerinage à Notre-Dame des Îles à Easport. Nous tenons à féliciter tous les dirigeants spirituels de la communauté haïtienne du diocèse de Rockville qui ont fait tout ce qui est en leur pouvoir pour encourager le peuple de Dieu dans leur paroisse à participer à cette rencontre spirituelle. Bravo Père Vendredy et  les autres leaders spirituels de la communaute Haitienne de foi Catholique de Long Island

Frère Tob

 

The Closing of the Year of the Divine Mercy at the Haitian Pastoral Center at Long Island Was a Great Success

a22-000-00-00015-pere-nesly

 

The Haitian Pastoral of Rockville Center closed the year of the Divine Mercy on Saturday, November 19th at the Marian Shrine of Notre Dame des Iles in Easport. More than 200 people were Present Father Joseph Larose, of the Montfortian Fathers Congregation and Vice Rector of the Marian Sanctuary Mary Queen of Hearts in Montreal, was the preacher, celebrant and homilist of the Closing Mass.

 

a22-000-0020-pere-charlince

Father Charlince Vendredy, Coordinator of the Prayer Groups of the Haitian Community of the Diocese of Rockville Center and spiritual leader of the Haitian community of the Parish of St Boniface, was the architect of this closing day of the  of Divine Mercy. Almost all the spiritual leaders of the Haitian community and all the Haitian Communities of Catholic faith were present.

The Haitian Pastoral of the Diocese of Rockville Center is moving in the right direction with Creole Masses every Sunday, several Prayer groups and other spiritual meetings.  Many People of God have taken advantage of the opportunity to participate in these spiritual gatherings.  Our spiritual leaders have demonstrated that they are able to collaborate for the greater good of the Haitian Catholic Community of Long Island. Ecclesial Solidarity is very important for the advancement of the People of God

 

a22-000-000-0014-pere-larose

Father Joseph Larose, SMM was very eloquent in his first homily and in his presiding over the Eucharistic celebration. No one can forget the 4 Ps of his homily: Prayer, Padon (Forgiveness), Person of Jesus and Perseverance. Father Larose exhorted the people of God to pray without ceasing and to place themselves completely into the hands of God. To listen to Mass click on this link: https://youtu.be/KXweI2O1KX0 Father Larose was very joyful after his preaching.  His great love for his Church and the people of God is very obvious.

The voices of choir of St. Martha Parish added to the prayerful joy of Eucharistic celebration. An annual spiritual concert of a Diocesan Haitian Choir made up of all the choirs from Haitian parishes at least once a year.

 

I took advantage of this pilgrimage to schedule interviews with several spiritual leaders of the Haitian community.

 

Father Nesly Jean Jacques SMM, spiritual leader of the Haitian community of St. Brigitte Parish in Westbury, agreed. Father Nesly is a great friend of Radio Telé Solidarité and very close to the people of God. He spoke of the joy he experiences as the leader of the Haitian Parish of St. Brigid while giving us information about the activities of the Haitian Community of the Parish of St. Bridget. To listen to his interview click on this link: https://youtu.be/YR40mhhMMYY

 

Father Charlince Vendredy, spiritual leader of the Haitian community of St Boniface Parish and Coordinator of Prayer Groups in the diocese of Rockville Center, also gave an interview to Radio Telé Solidarité. Father Vendredy was the great architect of this closing day of the divine mercy at Long Island. He told us about his ministry at St. Boniface Parish and as Coordinator of the Haitian Pastoral Groups in the diocese of Rockville Center. To listen to his interview click on this link: https://youtu.be/KD4i9W0IGLY

 

I was also very happy to interview Father Joseph Larose SMM. The Preacher, Celebrant and Homilist of the Closing Mass. Father Larose is among the readers of the newsletter of the National Center in Quebec He told us about his ministry as Vice Rector of the Mary Queen of Hearts Sanctuary in Montreal. Father Larose is always available for the People of God. To listen to his interview click on this link: https://youtu.be/j8lKPCmi5jo

a22-000-000-25-suzette

Mrs. Suzette Fleurisca Administrative Assistant of the Multicultural and Diversity Office of the Diocese of Rockville Center was also interviewed. To listen to her interview click on this link: https://youtu.be/8lGMKC4EIGw

 

Overall, it was a very beautiful day. Father Vendredy succeeded in bringing together the People of God for this pilgrimage to Our Lady of the Islands in Easport. We would like to congratulate all the spiritual leaders of the Haitian community of the Rockville Diocese who have done everything in their power to encourage their parishioners to participate in this spiritual event.

 

Brother Tob

 

Nyack-  31ème Anniversaire du Groupe de Louange

a27-58-mgr-malagrega

Le groupe de Prière  de Louange de la Paroisse de Ste Anne à Nyack a celebré grandiosemement son 31ème anniversaire d’existence le Samedi 26 Novembre  dans une grande journée de Prière à la Paroisse de Ste Anne  de Nyack. Soeur Marie Josée Joseph , administratrice du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre-mer est l’un des membres de ce Groupe ou l’une des lumières de ce groupe

a27-56-nyack

Monseigneur Joseph Malagrega,  l’aumonier du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques  D’Outre-Mer fut le Predicateur  , celebrant et l’Homeliste  de la messe de cloture  de la Journée  de Prière du Renouveau  Charismatique des Haitiens Catholiques  d’Outre-Mer . Cette messe  sera telédiffusée  le Dimanche 27 Novembre 2016 à 7:00 hresPm à Telé Solidarité. Pour écouter cette messe  visitez SNAA.Org et Clicquer sur TeleSolidarite

 

Nous aurons un article sur la communaute Haitienne  de Nyack dans la prochaine edition du bulletin hebdomadaire du Centre National. Nous profitons de l’occasion pour souhaiter un très Bon Anniversaire  au groupe de Louange de Nyack,

Brother Tob

 

Nyack – 31st Anniversary of the Group of  Louange

a27-59-nyyack

The Louange  Group of St. Anne’s Parish in Nyack celebrated grandly its 31st anniversary on Saturday, November 26th in a great day of prayer at the Parish of St. Anne of Nyack. Sister Marie Josée Joseph, Manager of the Charismatic Renewal of Haitian Catholics Overseas is one of the members of this Group or one of the lights of this group

a27-56-mgr-malagrega

Monsignor Joseph Malagrega the chaplain of the Charismatic Renewal of Haitian Catholics Overseas was the Preacher, Celebrant and Homilist of the Closing Mass of the Day of Prayer of the Charismatic Renewal  of Haitian Catholics Overseas on November 26 2016. This Mass will be televised on Sunday 27 November 2016 at 7:00 hrsPm at Telé Solidarité . To listen to this mass visit SNAa.Org and Click on TeleSolidarite

 

We will have an article on the Haitian community of Nyack in our next edition of the weekly Bulletin of The national Center. We take this opportunity to wish a very Happy Anniversary  to the group of Praise of Nyack,

Brother Tob

Mort de Fidel Castro, triste caudillo des tropiques

Dorian Malovic, le 26/11/2016 à 8h45
Mis à jour le 26/11/2016 à 8h56

 

 

a27-0005-fidel-catro

 

 

 

 

 9  0

Les funérailles du père de la Révolution cubaine Fidel Castro, décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 90 ans, auront lieu le 4 décembre à Santiago de Cuba (sud). Durant cette semaine d’hommages à Cuba, une procession avec les cendres de l’ex-président cubain traversera le pays pendant quatre jours.

Né en 1926, le « commandant en chef » a incarné près de soixante ans de l’histoire de son pays.

ZOOM 

Fidel Castro inaugure l’école Salvador-Allende à La Havane, en octobre 2002. Le leader cubain, bien que loin du devant de la scène depuis quelques années, détenait le record mondial de longévité au pouvoir. / CREUTZMANN SVEN /GAMMA US /

Le père de la Révolution cubaine Fidel Castro est décédé vendredi soir 26 novembre à La Havane à l’âge de 90 ans, a annoncé son frère Raul, qui lui a succédé au pouvoir en 2006.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous donne, au quotidien, des raisons d’espérer.

+

Personnage atypique par excellence, Fidel Castro, a tenu le sort de Cuba entre ses mains pendant plus d’un demi-siècle. Dernier dirigeant communiste du monde occidental, il détenait le record mondial de longévité au pouvoir, laissant loin derrière lui la plupart des hommes forts de la planète du siècle dernier – Mao (vingt-sept ans), Tito et Franco (trente-cinq ans) ou même Salazar (trente-sept ans) –, jusqu’à une intervention chirurgicale qui l’a poussé à céder le pouvoir à son frère Raul en 2006. Lequel a rétabli il y a peu les relations diplomatiques avec l’ennemi de toujours : les États-Unis.

Mais, pour Fidel Castro, douze présidents américains n’y auront rien fait : retranché dans une île-bunker si proche des côtes américaines (140 kilomètres), Fidel Castro a continué de narguer, défier et invectiver Washington avec la même fièvre que le jeune conquérant de 33 ans qui, en janvier 1959, fit une entrée triomphale à La Havane, avant d’imposer sa loi révolutionnaire à trois générations de Cubains. Le « commandant en chef », comme il a été surnommé dès son retour à Cuba, a passé plus d’un demi-siècle à la tête de la plus grande île des Caraïbes, peuplée aujourd’hui de 11 millions d’habitants.

Navire cubain

Charismatique, doté d’un physique imposant, faisant figure de patriarche bienveillant pour son peuple mais aussi pour tout le continent sud-américain, Fidel Castro a tenu la barre du navire cubain contre vents et marées, avec une obstination frisant l’obsession.

Ce fils d’émigré espagnol, élevé chez les jésuites, a réussi le tour de force de faire d’une île de 6 millions d’habitants en 1959 un symbole révolutionnaire international, adulée par l’intelligentsia de gauche mondiale, en la propulsant au cœur de la guerre froide. Au moins deux générations du XXe siècle se souviennent de la semaine du 22 au 28 octobre 1962, quand l’apocalypse nucléaire imminente avait pour épicentre Cuba. Satellite privilégié de l’Union soviétique dès 1961, Cuba a accueilli les fusées à têtes nucléaires envoyées par Nikita Khrouchtchev et pointées vers les États-Unis.

Embargo total décrété à Washington

C’est à ce moment que l’histoire cubaine se fige face aux États-Unis. Les missiles ont été retirés et Washington s’est engagé à ne pas utiliser la force pour renverser le trublion révolutionnaire installé à sa porte. Un an auparavant, en 1961, la CIA avait signé son plus retentissant fiasco en faisant débarquer dans la baie des Cochons 1 400 anticastristes qui, après soixante-douze heures de combat, avaient dû rendre les armes, assurant ainsi à Castro un triomphe de légende sur « l’impérialisme ». Un embargo total était décrété à Washington contre Cuba.

Le bras de fer contre les États-Unis venait de commencer. Épine dorsale de l’idéologie castriste, bien plus encore que le marxisme ou le socialisme, l’antiaméricanisme allait tenir lieu de ciment révolutionnaire nationaliste.

Dans une biographie monumentale publiée il y a une dizaine d’années en France, le journaliste américain Tad Szulc révèle une dimension du personnage de Castro jusque-là inconnue : « Ce fut une de mes grandes découvertes au cours de mes recherches, raconte-t-il. Castro n’a jamais été marxiste-léniniste au sens, disons, religieux du terme. Durant sa jeunesse, il était de gauche, comme tous les étudiants latino-américains de l’époque. Mais c’était avant tout un homme pragmatique. C’est vers 1958, quand il était encore un guérillero luttant contre la dictature de Batista, qu’il a décidé de mettre en place un État socialiste dont l’URSS serait le banquier. (…) Derrière la façade d’un gouvernement de type démocratique-bourgeois, il avait créé un gouvernement fantôme qui prenait les orientations socialistes. À Cuba, une révolution ne pouvait se faire que contre les États-Unis et, comme il n’existait que deux sources de développement au monde à l’époque, Fidel n’avait pas grand choix. »

Epuration

Ainsi, à l’image du guérillero romantique et héroïque qui s’est imposée au monde au début des années 1960, véhiculée notamment par une bonne partie de l’intelligentsia française de gauche, s’est progressivement superposée l’image d’un personnage intolérant. Comme le dit encore Tad Szulc, « la complexité et les dimensions de la personnalité de Fidel Castro sont telles qu’il pourrait être à la fois l’idole d’une humanité indigente et le dictateur communiste tyrannique que voient en lui de nombreux Cubains ».

Il est pourtant surprenant de constater, avec le recul, combien le régime castriste est dès le début de nature répressive. Après la victoire, les tribunaux d’exception poursuivent les partisans de Batista ; cette première épuration aurait fait près de 600 victimes. La machine répressive s’installe en même temps que se consolide l’armée cubaine, toujours financée et formée par les alliés soviétiques.

Le moindre mouvement d’opposition, notamment parmi les paysans qui résistent à la collectivisation des terres, est durement réprimé. Tortures psychiques et physiques ne sont plus des secrets et, selon un rapport d’Amnesty International, il y aurait eu plus de 20 000 prisonniers politiques cubains en 1961.

Garder la main sur les affaires

Avec la chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’Union soviétique, on ne donne pas cher des derniers leaders communistes. Mais Fidel Castro montre qu’il a la capacité de garder la main sur les affaires de son pays, même sans l’aide jusque-là indispensable de l’Union soviétique. C’est précisément à cette époque qu’éclate « l’affaire Ochoa », du nom du général cubain envoyé en Angola en 1975 et qui en rapporte le titre honorifique de « premier héros de la République de Cuba ».

Respecté et admiré, proche de Fidel, il sera accusé de tous les maux, comme un autre militaire, Tony de la Guardia, également très proche. Car, même intime de Fidel, lui-même complice de multiples trafics (drogue, diamants, dollars), on n’échappe pas à la « justice révolutionnaire qui commande tout ». Les dérives mafieuses du régime ne devaient être connues que par un cercle très restreint. Afin de préserver l’image du leader, il a donc fallu exécuter les « hommes de main ». Les illusions révolutionnaires de nombreux aficionados s’effondrent alors et laissent de plus en plus place à l’image d’un dictateur.

Explosion sociale

C’est pourtant à ce moment que Fidel décide de légaliser l’utilisation du dollar américain à Cuba et de se lancer dans l’industrie touristique à grande échelle, avec des investissements étrangers. Toutefois, durant ce qu’il a appelé « la période révolutionnaire spéciale en temps de paix », au début des années 1990, le peuple cubain souffre d’une pénurie alimentaire chronique.

Pour éviter une explosion sociale qui s’amorce en août 1994 à La Havane, Fidel Castro laisse partir les plus déterminés sur de petites embarcations de fortune vers les États-Unis. Durant cette « crise des balseros », plus de 40 000 Cubains quittent le pays en quelques mois. C’est également dans le même but que le leader cubain, élevé dans les meilleurs collèges jésuites de La Havane, invite le pape Jean-Paul II en janvier 1998. Ce dernier ne ménage pas le régime communiste mais Fidel accepte de payer ce prix pour ne pas s’isoler du reste du monde.

Désillusion

Finalement, le bilan global de Fidel Castro ne brille guère. Même les deux secteurs brandis comme des triomphes de la révolution, l’éducation et la santé, ne parviennent pas à compenser les catastrophes humaines. Certes, il a réussi à faire rêver d’un monde meilleur, à stimuler de nombreux leaders politiques latino-américains pour lutter contre les inégalités criantes dans leur pays, mais il n’a jamais eu les moyens matériels de les soutenir. La désillusion d’aujourd’hui est à la mesure des espoirs évoqués en paroles, mais jamais concrétisés.

Dorian Malovic

 

Le pape François appelle à « réhabiliter la politique »

Nicolas Senèze, à Rome, le 25/11/2016 à 14h33
Mis à jour le 25/11/2016 à 19h07

 

 

 

a27-55-francois-vatican-22-octobre-2016_0_730_485

 

 

 

 19  0

La Civiltà cattolica, revue jésuite italienne dont les épreuves sont relues par la Secrétairerie d’État, publie le dialogue du pape avec la Congrégation générale des jésuites devant qui le pape a notamment évoqué la question du discernement.

ZOOM 

Le pape François au Vatican, le 22 octobre 2016. / M.MIGLIORATO/CPP/CIRIC/

La revue jésuite italienne La Civiltà cattolica publie dans son prochain numéro, daté du 10 décembre, le dialogue que le pape François a tenu le 24 octobre avec les délégués à la 36e congrégation générale de la Compagnie de Jésus.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix s’efforce de donner des éléments de compréhension sur des sujets graves.

+

Dans ce long texte, disponible depuis le jeudi 24 novembre sur le site Internet de La Civiltà cattolica, le pape explore de nombreux sujets, dont celui du discernement, mais aussi de la politique, faisant en la matière l’éloge de la réflexion des évêques de France. (Lire le texte en italien.)

« Je crois que la politique en général, la grande politique, s’est de plus en plus dégradée dans la petite politique. Non seulement dans la politique partisane dans chaque pays, mais les politiques sectorielles sur un même continent », commence le pape, qui explique avoir « sur ce point voulu répondre avec ses trois discours sur l’Europe, les deux de Strasbourg et celui pour le Prix Charlemagne ».

> Document : Discours du pape François lors de la remise du prix Charlemagne 2016

À ce stade, le pape se félicite de la récente publication du texte des évêques de France sur la politique, « qui reprend ou suit celui d’il y a quinze ou vingt ans,Réhabiliter la politique, qui était très important ».

> À lire : Les évêques appellent à refonder la politique

« Cette déclaration a fait date, insiste-t-il, elle a donné de la force à la politique, comme un travail artisanal pour construire l’unité des peuples et l’unité d’un peuple dans toute la diversité qu’il peut connaître. »

Le pape souligne aussi entendre « que les politiciens se sont dégradés »« Il manque de ces grands hommes politiques qui pouvaient sérieusement s’impliquer pour leurs idéaux et ne craignaient ni le dialogue, ni la lutte, mais continuaient, avec intelligence, le charisme propre de la politique », regrette le pape pour qui « la politique est l’une des formes les plus élevées de la charité ».

C’est « la grande politique », affirme-t-il, reconnaissant que, « en cela, la polarisation n’aide pas : en revanche, ce qui aide dans la politique, c’est le dialogue ».

« Manque de discernement dans la formation des prêtres »

Le pape François revient aussi longuement sur la question du discernement auquel il appelle dans l’Église, notamment dans son exhortation Amoris laetitia, et qui semble faire peur à de nombreux prêtres.

« Je remarque le manque de discernement dans la formation des prêtres », regrette-t-il, rappelant que, lors de son voyage à Cracovie, il avait justement invité les jésuites à plus s’impliquer dans la formation des prêtres au discernement.

> À lire : Pour le pape, « l’Église doit grandir dans sa capacité de discernement »

« En fait, poursuit le pape, nous risquons de nous habituer au “blanc ou noir” et à ce qui est légal et de nous fermer, en principe, au discernement », met en garde le pape qui regrette que « dans un certain nombre de séminaires on en soit revenu à mettre en place une rigidité qui s’éloigne d’un discernement des situations »« C’est une chose dangereuse, car elle peut nous conduire à une conception casuistique de la morale. »

Le pape François raconte alors sa formation dans l’ambiance d’une « scolastique décadente » : « Tout le domaine moral se limitait à « on peut », « on ne peut pas », « jusqu’ici oui et à partir de là non ». »

« La théologie morale a fait beaucoup de progrès »

Il souligne alors les progrès réalisés par la théologie morale depuis le concile Vatican II, notamment sous l’influence du rédemptoriste allemand Bernhard Häring (1912-1998) « qui a commencé à chercher une nouvelle façon de faire revivre la théologie morale ».

« De toute évidence, aujourd’hui, la théologie morale a fait beaucoup de progrès, il n’y a plus désormais de « casuistique » », se félicite le pape selon qui « nous devons aller de l’avant sans tomber dans le situationnisme ».

« Mais, d’autre part, il faut aussi révéler les grandes richesses trouvées dans la dimension du discernement », insiste-t-il, appelant à se tourner vers la « grande école » de la scolastique.

« La morale utilisée dans Amoris laetitia est thomiste »

« Saint Thomas et saint Bonaventure affirment que le principe général vaut pour tout le monde, mais – disent-ils explicitement –, dans la mesure où elle descend au cas particulier, la question se diversifie et prend des nuances sans que le principe ne change », explique-t-il.

« Cette méthode scolastique a sa validité, continue-t-il. C’est la méthode morale qu’a utilisée le Catéchisme de l’Église catholique. Et c’est la méthode utilisée dans la dernière exhortation apostolique, Amoris laetitia, après un discernement par toute l’Église à travers les deux synodes. »

« La morale utilisée dans Amoris laetitia est thomiste, mais celle du grand saint Thomas, » et non pas celle de la scolastique décadente, résume le pape.

Nicolas Senèze, à Rome

 

Proverbes

 

 

Lawouze fè banda tou tan solèy pankò leve

 

 

Jou benyen , nanpwen kache lonbrit

 

 

Nèg ap twonpe nèg depi nan Ginen

 

 

 

Lò makak fè zanmi ak chen, se zo bwa ke li ki peye sa

 

 

 

Afòs krich ale nan dlo, li fini pa Kraze

 

 

 

Kote y opa konnen tòti, y oba li kanson mete

 

 

 

 

Reflection on the First Sunday of Advent Readings, 2016

Isaiah 2:1-5; Psalm 122:1-2, 3-4, 4-5, 6-7, 8-9; Romans 13:11-14; and

Matthew 24:37-44.

 

 

By Sr. Jamie T. Phelps, OP[1]

(Adrian Dominican Sister, Social Worker and Theologian)

 

STAY AWAKE

 Sister Jamie

The readings for the first Sunday of Advent admonishes us

To stay awake.  They call us to be attentive to what is happening in our place and in our times. Today, I am very conscious of the human divisions within our global world and nation.

 

Recent events across our world and nation, reveal serious divisions within the family of God:

  • Wars in the Middle East and the ongoing Palestinian-Jewish conflict manifest our religious divisions among Christian, Muslims and Jews;
  • Large scale immigration reveals religious oppression as families leave their homelands to seek peace and the recognition of their equality and dignity as human beings;
  • Diversity of race, class, nationality, culture become

terms of division rather than enrichment

  • CLASS DIVISIONS between the rich minority and the poor Majority wherein
    • THE RICH have access to quality housing, education and ownership of goods, corporations and social institutions and
    • THE POOR lack quality housing, education, possessions and decisive participation in corporation and social institutions
  • In the United States UNEMPLOYMENT, HOMELESSNESS AND POVERTY is increasing.
  • Our nation’s middle class is diminishing.
  • The number of the majority poor is increasing and being relegated to the margins of society by some of the wealthy and powerful minority.
  • The gifts, talents and power of the poor is denied and/or rendered invisible and ineffective in the dominant visible world.

 

  • The availability of quality housing, food and education varies in accord with one’s class, race and national identity and location in the world;
  • In the United States Unemployment, homelessness and poverty is increasing as our nation’s middle class is diminishing. The poverty and the number of the poor is increasing. The wealthy are more visible and exercise more power and control over our nation. The poor are relegated to the margins of society and their power is denied and/or rendered ineffective.
  • Violence among and between Black, Latino, Asian and Euro American gangs[2] and Police brutality against Black and Latino/a, and Native American youth, men and women reveal ethnic-racial and class oppression.
  • Secularity, a denial of the existence of God, is increasing and accompanied by a rise personal narcissism, materialism and social indifference to the common good.

 

Racism, sexism, nationalism, imperialism, capitalism  divide the human community as some  individuals and groups such as the Klu Klux Clan claim superiority or dominance over others based on their skin color, gender, economic status or  nation of origin.

 

Bigotry abounds. This bigotry and hatred was made plain in our November election process as both candidates and their supporters accused one another and both parties of racial and class biases.

 

Division, bigotry and hatred contradict the will and way,

 

In the readings for the first Sunday of Advent God calls us to walk in the light. God call us to stay awake to God’s presence in our life and in the lives of others. God calls us to stay awake to the presence of the divine manifest in our history or situation in life.

 

God calls us to embody God’s universal unconditional love. Only then does our true identity as the People of God become visible. We are made in the image and likeness of the Triune God: Three distinct persons bound by the common identity of God. We are called to reflect in our lives the same unity diversity that characterizes God.

 

As we begin this Advent Season in preparation for the re-birth and/or deepening of our consciousness of Jesus in our lives and in our world

 

  • Let us expand our circle of those included in our Love of God and Love of Neighbor.

 

  • Let us “wake up and stay awake” by being attentive and seeking to construct and strengthen our individual, national and global relationships.

 

  • Let us seek to mend our divisions by seeking to engage those who are different from ourselves and thus prepare for that unity in community that characterizes the coming of God’s kingdom in our midst everyday

 

  • Let us heed psalm 122 and

Put on the Lord Jesus Christ… ”

 

  • Let us “Pray for the peace!”
  • Let us “… throw off the works of darkness
    and put on the armor of light;
    let us conduct ourselves properly as in the day,
    not in orgies and drunkenness,
    not in promiscuity and lust,
    not in rivalry and jealousy.

 

  • Let us live in accord with the words chapter 24 of Matthew’s Gospel  which admonishes us to

 

 

‘….stay awake! For you do not know on which day your Lord will come. Be sure of this: if the master of the house
had known the hour of night when the thief was coming,
he would have stayed awake and not let his house be broken into. So too, you also must be prepared, for at an hour you do not expect, the Son of Man will come.”

 

Conclusion:

 

If we stay awake, remain attentive to and embody God’s will and way our song will be the song of the psalmist. We too will sing with joy as we go to the house of the Lord!

 

  1. Let us go rejoicing to the house of the Lord.

 

Good to know: Importance, meaning and relevance of words.

A27-4-Deacon Paul

Deacon Paul C. Dorsinville.

Pope Francis has invited us to spread our awareness of mercy beyond the Jubilee Year and to practice the corporal and spiritual works of mercy, even to add a special concern for the refugees and migrants as well as our common home, our planet. We give thanks to God for who He is and what He has done for us.

Contrast this to the political campaign of the past two years with words which were meant to be propaganda and emotional triggers rather than actual plans and programs. For instance “Making America great again”  has been interpreted by many as a call to return to the good old days of the 1950’s and we are surprised that racism, class-ism and xenophobia raised their ugly heads. Hate crime is increasing. Latino children are afraid their parents will be deported, Muslims are afraid of internment, Jews are afraid of anti-semitism, Blacks realize the need to fight again for voting rights, quality education, justice in law enforcement, housing and employment, etc. And there are similar situations in Haiti and many other places.

May we discover words of wisdom to heal and move forward!
+                        +                      +.

Pape Francois nous a invité a partager notre découverte de la miséricorde au dela de l’Année Jubilaire et a pratiquer les oeuvres de miséricorde corporelles et spirituelles et mème d’y ajouter un souci spécial pour les réfugiés et les immigrants ainsi que notre demeure commune, notre planète.

Contrastant ceci a la campagne politique de ces deux dernières années avec des mots au but de propagande et de gachette émotionelle plus que des plans et programmes. Ainsi “Faire l’Amérique grande encore” a ete interprété par plusieurs comme un appel au retour aux beaux jours d’antan des années 1950’s et nous sommes surpris que le racisme, le système de classes et la xénophobie ont relevé leur tètes hideuses.Les attaques haineuses augmentent.Les enfants Latinos ont peur que leurs parents soient déportés, les Musulmans ont peur d’internement, les Juifs ont peur de l’anti-sémitisme, les Noirs réalisent le besoin de mener les mèmes batailles pour le droit de vote, une éducation de qualité, la justice dans le système légal, le logement et l’emploi,etc. Des situations similaires se rencontrent en Haiti et dans beaucoup d’autres payis!

Que nous découvrions des mots de sagesse pour guérir et aller de l’avant!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[1] Videography, Cinematography/Narration: Gregory Evans Callaway watch?v=2xRaMWptaa0&feature=youtu.be

[2] National Youth Gang Survey https://www.nationalgangcenter.gov/survey-analysis/measuring-the-extent-of-gang-problems

Office of Juvenile Justice and Delinquency Prevention

http: //www.ojjdp.gov/pubs/96natyouthgangsrvy/surv_6c.html

 

 

 

Latest News-November 20 , 2016

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE FEAST OF CHRIST THE KING (Nov. 20th, 2016)

2 Samuel 5, 1-3; Psalm 122; Colossians 1, 12-10; Luke 23, 35-43

 

By +Guy Sansaricq.

 

We close the Liturgical year with the glorious feast of Christ the King.  The kingship of Jesus was foreshadowed by David whom we see enthroned as the king of Jerusalem in the 1st reading.

Jerusalem is the symbol of Heaven, the city of peace “built in compact unity.”

 

We proclaim today that Jesus is the new David the real King of the new and eternal Jerusalem for in Him we receive redemption and the forgiveness of sins. He is the alpha and the omega, the one through whom and for whom everything has been made, the one in whom all fullness dwells. The magnificent text of the second reading says it all.  He holds the key to true human happiness!

 

Yet the Gospel story we read today shows Jesus nailed to the Cross and mocked by the crowds. How can we reconcile Jesus’ kingship and his degrading crucifixion? The splendid mystery of today’s feast challenges our minds and contradicts our human cultures.  He is not a king like the modern presidents and the rulers of this world. His kingship is one of love through self denial.

 

What he offers is not passing but eternal. What he points to is beyond petty material expectations.  It’s a fulfillment of the deepest aspirations of the soul, what no eye has seen and no ear has heard.

 

Happy are those who through faith feel the attraction of the supreme beauty and magnificence of that kingdom of joy and peace presided by that Lamb who was slain but now sits at God’s right hand.

 

As we advance through the testing sufferings and frustrations of this life, faith in the second return of Jesus fills us with invincible hope and undefeatable energy. We believe in the victorious outcome of our journey.  A crown of glory is made ready for us at the end of the race!

 

PENSÉES PIEUSES SUR LES TEXTES DE LA FETE DU CHRIST-ROI (20 NOVEMBRE 2016)

Jésus revient en gloire à la fin de l’histoire humaine. Le second Retour, voila donc ce que nous célébrons aujourd’hui. 

 

Déjà du temps de David, le peuple hébreux attendait un roi ideal, bien supérieur à cet illustre ancètre. Jésus est ce roi. La 2ème lecture du jour nous le décrit comme Celui par qui et pour qui tout a été créé. Il possède un nom au dessus de tout nom. En ressuscitant, il a dépouillé la mort de son pouvoir et revient pour nous faire partager sa victoire car il est la TÈTE de l’Eglise.

 

Etrangement, la lecture d’Evangile dépeint un Christ en Croix qui ne semble avoir rien de très royal mais qui promet le paradis au bon larron.  Cette scène nous fait toucher du doigt l’un des plus grands mystères du Christianisme: celui de la Croix.

 

C’est par la Croix que le Christ est entré dans sa gloire. C’est par la Croix que nous aussi gagnerons accès à la vie éternelle. “La légère tribulation d’un instant nous vaudra une masse éternelle de gloire,”(Rom.8) Malgré les douleurs de ce monde qui passe, L’espérance de ce JOUR comble de joie.

Comme il est bon de croire que l’histoire humaine ne débouchera pas sur le néant mais sur une rencontre éblouissante avec le le Roi glorieux de la nouvelle Jérusalem. Nous gardons nos yeux fixés sur ce JOUR, le Coeur rempli d’espérance.

 

Pensée de la semaine: “La gueule du canon est moins dangereuse que la bouche du calomniateur”

(Proverbe africain).

Thought of the week: “The mouth of the gun is less dangerous than the mouth of the slanderer”
(African proverb).

Pensamiento de la semana: “La boca de la pistola es menos peligrosa que la boca del calumniador”
(Proverbio africano).

 

 

 

 

Cardinal Lacroix, l’une des étoiles de l’Eglise du Quebec

 

a15-0008-cardinal-lacroix

J’étais très heureux de rencontrer son Eminence Gerald Cyprien Cardinal Lacroix , archevêque du Quebec pour un entretien à la Radio Telé Solidarité à l’occasion de la fête de l’Assumption au Sanctuaire Marial du Cap de la Madeleine à Trois Rivière.  Cardinal Lacroix est archevêque du Quebec et primat du Canada depuis  5 ans et demi.  Il a été nommé cardinal par le Pape Francois le 12 Janvier 2014. Il etait le celebrant et l’homeliste de la messe en Francais au Sanctuaire Marial du Cap de La Madeleine à Trois Rivière  le 15 Aout 2016

Cardinal Lacroix  nous parla de son ministère au Quebec. Il nous rappelle que Le Quebec est le premier diocèse au Canada fondé depuis près de 350 ans et c’est un diocèse qui a fourni beaucoup de prêtres et de religieuses qui ont exercé leur ministère un peu partout en Amérique du Nord et même en Haiti. Je n’oublierai jamais les Religieuses du Quebec de la congregation des Soeurs  de l’Immaculée Conception qui ont sillonné Haiti pour évangeliser et apporter le pain de l’instruction  aux filles et aux fils de la classe paysanne d’Haiti. Cardinal Lacroix  est très content d’être l’archevêque du Quebec. Cela ne l’empêche pas d’evoquer les defis auquel il fait face dans sa mission de transmettre la foi. Il nous a parlé de ses relations avec les groupes Ehniques de foi Catholique du Quebec. Il nous parla de la dynamique communauté Haitienne du Quebec qui est connue pour sa grande richesse spirituelle et  culturelle

 

Cardinal Lacroix est très conscient de la crise de vocation qui sevit au Quebec et en Occident. Il nous dit que les Vocations sortent generalement des familles  chretiennes qui traversent à présent des moments difficiles avec le taux elevé de divorce et de separation. De son coté, Il essaie d’encourager les familles  et d’accompagner les jeunes.

Il nous dit comment l’église du Quebec peut être  encore présente auprès des gouvernants et des jeunes qui tendent à tourner le dos au Christianisme. L’Eglise Catholique  du Quebec invite  ses fidèles à être des disciples missionnaires.

 

Il dit que le Pape Francois est un mega cadeau de Dieu pour les temps que nous  vivons et un grand leader qui marche  avec l’humanité. Il ajouta que le Pape Francois est un grand Pasteur  et un saint homme qui nous prêche par l’exemple. Le Cardinal est heureux et fier d’ètre l’un de ses proches collaborateurs.

 

Cardinal Lacoix est un ancien etudiant de l’université de Laval ou il a obtenu un baccalaureat et une maitrise en Theologie pastorale. Il détient également un Doctorat honoris causa du Saint Anselm College. Une medaille d’honneur de l’Ecole de l’Université Laval signale la grande estime dont il jouit car il est un prelat très ouvert et très connu pour sa spiritualité Mariale.

Pour ecouter son entretien clicquer sur ce lien: https://youtu.be/YxNz0BaVZpI

 

Brother Tob

 

 

 

Les Jeunes de la Communauté Haitienne de 4 pays  participeront au concours

Du Jeune de l’année de la Radio Telé Solidarité

 

L’Apostolat Haitien a pris un grand risque en fondant Radio-Tele-Solidarité. . Le chemin est très long pour faire de la radio Telé Solidarité un grand instrument d’evangelisation et d’education au service du  peuple de Dieu. Nous sommes surs que Dieu enverra d’autres ouvriers pour nous aider dans ce vaste projet.

A10-9-Auza9

Pour developer une television l’argent ets nécessaire. Dieu seul sait l’effort consenti par Monseigneur Sansaricq pour mener la television la ou elle est aujourd’hui. Le Père St Charles Borno, le directeur de la Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn et Vice Chairman  de la Radio Telé Solidarité a beaucoup aidé Monseigneur Sansaricq dans ce projet. Monseigneur Sansaricq et le Père Borno ont formé un comité executif pour déblayer les chemins de l’avenir.

Cette année encore nous avons jugé bon d’organiser un autre concours  pour choisir le jeune  de l’année 2016. Près que 40 candidats de 4 pays et 4 diocèses d’Haiti  se sont inscrits.

Radio Tele Solidarité dans son effort de mettre les jeunes ensemble a reussi a avoir des jeunes de la communauté Haitienne de 4 pays qui sont Haiti, les Etats Unis, le Canada et le Japon. Nous continuons à remercier Son Excellence Monseigneur Auza le representant du Saint Père aux Nations Unis qui  a envoyé un  prix pour le jeune de l’année et un autre prix pour le 2ème jeune de l’année. Monseigneur Sansaricq aimerait donner d’autres prix  car les jeunes auront un texte de deux pages à ecrire sur leur facon de regarder le monde et quelles contributions qu’ils comptent apporter pour Changer le monde. Ils auront aussi un entretien televisé. Le Jury est deja formé et est prêt à commencer lire les textes des candidats. Les entrevues  commenceront toute de suite  après la fête de la Thansgiving

 

a20-000000-00001-djenane-pierre-louis

 Les Candidates et Candidats continuent à s’inscrire.  Djenane Pierre Louis est la Candidate de la Paroisse de Ste Therese de Lisieux du diocèse de Brooklyn. Djenane  etudie la psychologie  à Queens College . Un Grand merci au Père Michel Pierre Louis, vicaire paroissial de de Ste Therèse de Lisieux. Il a su motivé Djenane à s’inscrire.

 

a20-000-0001-alisha-lacroix

Alisha Cassandre Lacroix represente les jeunes  de la communauté Haitienne de l’archidiocèse de Miami. Melle Lacroix est l’un des membres du groupe de Jeune Fraternité de cette ville du Sud. Elle est l’une des Eudiantes de Florida International University.

a20-000-000-06-st-hilaire

Melle St Hilaire Sintia Pharella representera le diocèse de Fort Liverté. Elle est un jeune du Trou du Nord, en classe terminale. Son rêve est devenir un Psychologue de renom.  Elle désire construire un grand hôpital psychiatrique pour les personnes ayant de troubles mentaux et ainsi les épargner des déboires de la rue. Il ne faut pas non plus qu’ils deviennent des dangers sociaux errant dans nos quartiers.

 

a20-000-000-13-stephane-fouchehako-_-picture-harvard-club-of-haiti

Stéphane Emmanuel FOUCHÉ  representera la communauté Haitienne du Japon. Stephane a 23 ans. Il a une solide education étant muni d’un diplome de Havard University. Il est un president emerite au  Collège Havard du Japon. Il a etudié le Japonais à l’université  九州大学 Kyushu  et à l’université Princeton. Il est parmi les jeunes professionnels Haitiens travaillant au Japon

a20-000-005-05-sterline-florestal

La Journaliste Sterline  Florestal sera parmi les candidates de Montreal   . Elle est deja diplomée en Journalisme et continue ses etudes en Sciences Politiques

a20-000-000-0005-roselande-louis

Roselande Louis sera parmi les candidates de New York. Elle a des diplomes en Finance et en sciences Politiques. Elle est une passionnée du developpement communautaire.

a20-000-006-holigamie-raymond

Melle Holdjanie Lensay Raymond est la candidate du Collège St  Francois d’Assise. Elle est en train de terminer ses etudes secondaires.

a20-000-000-009-daillena

La Journaliste Daillena Bernard, 23 ans qui est en dernière année pour un baccalaureat à l’université d’Ottawa  en conflits et droits humains a participé en maintes reprises  à des simulations  parlementaires. Elle etait responsable de la communication pour les organismes du regroupement.  Elle est présentement  adointe parlementaire d’un deputé federal. Elle est parmi les candidates de Montreal.

a20-000-000-008-fenenelusimage001

Fénélus Kesnel  est le 2ème candidat du diocèse de Fort Liberté. Il est originaire du Trou du Nord et est en 2ème Année en administration scolaire.

Sergile Shamara est la 3ème Candidate du diocèse de Fort Liberté, elle est originaire de Ouanaminthe et elle en classe de retho

a20-000-000-006-jacques-meica

Melle Jacques Dona Meïka est la 4ème Candidate du diocèse de Fort Liberté, elle est originairede Fort Liberté et est en classe de Retho. Un grand Merci à Son Excelllence Monseigneur Quesnel Alphonse qui a envoyé 4 candidats à ce concours

Brother Tob

 

Youth of the Year of Radio Telé Solidarité-Haitian Youth from 4 countries

The Haitian Apostolate relying on Divine Providence took a great risk in founding Radio-Tele-Solidarite. The view was to creation on the internet a great instrument for the evangelization and education of God’s people.

Indeed that cannot be achieved overnight. We are sure that God will send other workers who will help us in this grand project.

To develop a television it takes money. God only knows the effort made by our staff to bring the television where it is at today. Father St Charles Borno, the Director of the Haitian Pastoral Ministry of the Diocese of Brooklyn and Vice Chairman of Radio Telé Solidarité, has greatly helped Bishop Sansaricq in this project. An executive committee has been formed to promote our objectives.

This year again we decided to organize a competition to designate the youth of the year 2016. We have nearly 40 candidates participating in the contest.

Radio Tele Solidarity in its effort to bring young people together has succeeded in having young people from the Haitian community of 4 countries that are Haiti, the United States, Canada and Japan. We continue to thank His Excellency archbishop Auza the representative of the Holy Father at the United Nations who sent a prize for the youth of the year and another prize for the second youth person of the year. Bishop Sansaricq would like to give other prizes as the young people will have a two-page text to write about their view on the world and about the contribution they intend to bring for improving the current state of affairs. They will also be interviewed. The Jury is already selected and is ready to start reading the texts of the candidates. Interviews will begin immediately after the celebration of Thanksgiving

Candidates continue to register

a20-000000-00001-djenane-pierre-louis

 Djenane Pierre Louis is the Candidate of the Parish of St. Therese of Lisieux in the diocese of Brooklyn. Djenane studied psychology at Queens College. A big thank you to Father Michel Pierre Louis, assistant priest of  the Parish of St. Therese of Lisieux who motivated Djenane to participate in this contest.

a20-000-0001-alisha-lacroix

Alisha Cassandre Lacroix represents the youth of the Haitian community of the archdiocese of Miami. Ms. Lacroix is one of the members of Fraternité   Haitian Youth group in that city. She is one of the students of Florida International University

a20-000-000-06-st-hilaire

Miss St Hilaire Sintia Pharella will represent the diocese of Fort Liberté. She is a young lady from Trou du Nord who is at the last year of High School. Her dream is to become a renowned Psychologist – She wants to build a large psychiatric hospital for people with mental disorders sparing them from the streets so that they do not become social dangers.

a20-000-000-13-stephane-fouchehako-_-picture-harvard-club-of-haiti

Stéphane Emmanuel FOUCHÉ will represent the Haitian community of Japan in this contest. Stephane is 23 years old has a solid education and is a graduate of Harvard University. He is an emeritus president at Harvard College of Japan. He studied Japonese at Kyushu University and Princeton University. He is among the Haitian professionals working in Japan

a20-000-005-05-sterline-florestal

 

Journalist Sterline Florestal will be among the Montreal candidates. She graduated as a journalist and continues her studies in Political Sciences.

a20-000-000-0005-roselande-louis

Roselande Louis will be among the candidates of New York. She holds degrees in Finance and Political Sciences. She is passionate about community development.

a20-000-006-holigamie-raymond

Miss Holdjanie Lensay Raymond is the candidate of Collège St Francois d’Assise. She is completing her secondary education

a20-000-000-009-daillena

Journalist Daillena Bernard, 23, who is in her final year of a bachelor’s degree at the University of Ottawa in conflict and human rights, has repeatedly participated in parliamentary simulations. She was responsible for communication for grouping organizations. She is currently a Parliamentary Assistant to a Member of Parliament. She is among the Montreal candidates.

Fénélus Kesnel is the 2nd candidate of the diocese of Fort Liberté. He is a native of Trou du Nord and is in 2nd year in school administration.

Sergile Shamara is the 3rd Candidate of the diocese of Fort Liberté, she is a native of Ouanaminthe and is in class of retho

Miss Jacques Dona Meïka is the 4th Candidate of the diocese of Fort Liberté, she is from Fort Liberté and is in the Retho class. A great thanks to His Excellency Bishop  Quesnel Alphonse who sent 4 candidates to this contest

Brother Tob

 

Le Collège Pastoral, Quel avenir?

Le Collège Pastoral Haitien  est un centre du savoir pour tous ceux et celles qui recherchent une meilleure connaissance du mystere de Dieu, connaissance qui éclate infailliblement en amour communautaire.

a20-000-000-0006-deacon-paul

Le Samedi 12 Novembre j’etais à la  paroisse de St Jerome pour couvrir la messe en memoire des etudiants défunts du Collège. Le Père Lucon Rigaud, vicaire de la paroisse en a été le celebrant et l’Homeliste.  Il etait assisté du diacre Paul Dorsinville, professeur au Collège. On se rappellera que Sr Juvenia Joseph FDM en est la directrice.  C’etait une occasion pour moi de rencontrer les professueurs, etudiants et anciens etudiants de ma connaissance car moi aussi suis un diplomé du College.

a13-0000-33-pastoral

Cette ecole a formé beaucoup de leaders laics qui sont une source de fierté pour la pastorale Haitienne en Diaspora. Le moment est venu de voir comment  ce collège peut être plus efficace dans son travail de formation et de voir aussi comment les paroisses de la communauté Haitienne  peuvent utiliser ces etudiants diplomés pour l’avancement de la Pastorale Haitienne en Diaspora

Il serait bon d’inviter les prêtres qui ont un ministère auprès des haitiens dans les archidiocèses  de New York et Newark tout comme dans les dioceses de Brooklyn et de Rockville Centre d’utiliser davantage les diplomés du collège dans leur paroisse.  Ils peuvent les inviter à conduire des sessions dans leurs paroisses, une initiative qui seraient sans doute bien accueillie par les paroissiens.

Ainsi donc Il serait bon d’envisager des stages pour des étudiants de 2ème et de 3ème Année dans certaines paroisses de la communauté Haitienne.  Parfois on a des etudiants  qui finissent  le collège et ne s’engagent dans aucun ministère.  Il est important  pour les membres de s’asseoir avec les étudiants de 2ème et de 3ème année pour les aider à entreprendre un ministère après leurs etudes.    Mon rêve  c’est de voir la direction  du collège encourager ses etudiants à avoir un ministère avec les jeunes  qui trop souvent manquent de guides,  les malades,  les personnes du 3ème age, les jeunes filles qui pour une raison ou une autre deviennent enceintes ou ont un enfant en bas age et même des jeunes qui sont en prison.

 

Un ministère devrait être parmi les prerequis pour l’obtention du diplome au college Pastoral.

On doit également encourager les etudiants  après leurs etudes au collège d’ aller au collège pastoral diocesain car un laic bien eduqué est une mine d’or pour l’Èglise. Evidemment nous savons que plusieurs l’ont déjà fait.

On doit toujours accepter de risquer avec le Seigneur. Ensemble c’est possible . Le Collège a  deja 28 ans. Il faut commencer à penser à ce que sera le collège dans 5 ans, 10 ans et même 25 ans.  La direction du college a une base de donnés  lui permettant d’identifier les etudiants et anciens etudiants. Ceux-ci devraient pouvoir l’aider dans son travail d’evangelisation  et de levée de fonds. . Le collège avec plus de 400 diplomés aurait du être en mesure d’organiser une levée de fonds chaque année.  Imaginez vous ce que cela donnerait quand on a 300 alumi à $75,00 le billet. Après les dépenses, le collège pourrait realiser un bon benefice pouvant aider le Centre National dans ses dépenses .

La Soeur Juvenia Joseph FDm  directrice du collège continue à faire tout ce qui depend d’elle  pour rendre le collège pleinement fonctionnel. Elle toute seule ne peut pas relever tous les défis. Elle est entourée d’une belle équipe. Nous profitons  pour remercier les professeurs et les benevoles qui sont d’une fidelité admirable. Leur dévouement au collège est très appreciée par Monseigneur Guy Sansaricq et la direction. Pendant plus de 20 ans ils one su aider le collège à tenir son flambeau allumé.

Mais, en dépit de tous ces efforts généreux et édifiants, il faut toujours chercher des chemins nouveaux, prendre des initiatives nouvelles, penser plus large, viser plus haut.

 

Enfin  nous exhortons  les étudiants du collège à developer une très bonne relation avec le Seigneur  et à  être des disciples missionnaires. L’on ne peut pas connaitre le Seigneur sans l’aimer et sans ressentir en soi un élan missionaire. Le College s’applique aussi à faire grandir ses étudiants en spiritualité. La vie du diplomé doit être un temoignage  pour tous ceux et celles qui sont à la recherche du Christ

Frère Buteau(Brother Tob)

 

The Pastoral College What is the future

The Haitian Pastoral College is a resource Center for all who seek to grow in their knowledge of the mystery of Christ and also those who want to experience the beauty of a true Christian community.

a20-000-000-0006-deacon-paul

 

On Saturday, November 12, I was at the parish of St Jerome to cover the Mass in memory of the deceased students of the College. Father Lucon Rigaud, vicar of the parish of St Jerome presided at the Eucharistic celebration. He was assisted by Deacon Paul Dorsinville, a professor at the College where Sr Juvenia Joseph FDM is the director. It was an opportunity for me to meet with the professors, students and alumni of the College for I too am a graduate.

This school has trained many lay leaders who are a source of pride for the Haitian pastoral in the Diaspora. The time has come to see how this college can be more effective in its work of formation and also to see how the parishes of the Haitian community can use these graduate students for the advancement of the Haitian Pastoral in the Diaspora. So it is important for the college management to evaluate the program while taking into account the needs of the Haitian communities.

 

It would be good to invite the priests who have a ministry with the Haitian community in the archdioceses of New York and Newark as well as those in the dioceses of Brooklyn and Rockville Center to see how they can use the college graduates in their parish. They can ask the second and third year students to conduct workshops in their parishes. I assume that the spiritual leaders of the Haitian community would be very happy to welcome the students of the Pastoral College in their parish.

Sometimes we have students who terminate their studies and are not called upon to perform ministry.  It is important for members to sit down with 2nd and 3rd year students to direct them to a ministry after their college studies. My dream is to see the leadership of the college encourage its students to have a ministry with young people who are deprived of guides, sick people, seniors, young single mothers and even young people who are in prison. A ministry should be among the prerequisites for obtaining the diploma of the Pastoral College.

Students should be encouraged after their studies in the pastoral college to go to the diocesan pastoral college because a well educated lay faithful is a gold mine for the church. We know that a good number of our graduates have already done this.

 

One must always accept to risk with the Lord. The College is already 28 years old. It is necessary to begin to think about what the college will be in 5 years, 10 years and even 25 years. The management of the college has a database allowing to identify the students and alumni. Those should be urged to help in the work of evangelization and fundraising. . The college with over 400 graduates should have been able to hold a fundraiser each year. Imagine if you have 300 alumni at a party at $ 75.00 per ticket. After the expenses are covered, the college could achieve a good profit to assist the National center in its expenses.

Sister Juvenia Joseph FDm director of the college continues to do everything she can to run the College. She alone cannot meet all the challenges. Thanks God, she is surrounded by a great team of dedicated helpers. We would like to thank the professors, the volunteers whose fidelity is admirable. For more than 20 years they have helped the college to keep shining.  But no matter how great the work has been in the past, we must continue to look ahead, create new initiatives, enlarge our horizon and broaden our vision.

Finally, we urge college students to develop a very good relationship with the Lord and to be missionary disciples. The College encourages its students to be rooted in their faith and love and to be spiritually strong.

Beloved students, your life must be a testimony for all who seek Christ

Brother Buteau (Brother Tob)

Nicole Rosefort will be recognized at the Haitian Apostolate Annual Dinner Dance to be held at Immaculate Conception Center

professeur-rosefor

7200 Douglaston Parkway, Douglaston, Queens, NY  11362-1997 on Saturday, December 17, 2016.  (flyer attached)

 

In 2008 and 2009 Nicole worked tirelessly to help the Ad Hoc Committee of Auxiliary Bishop Guy Sansaricq with the meetings with the Haitian Pastors of different denominations.  She became a board member of HAUP founded by Fr. Guy Sansaricq and others in 1975. She was part of the restructuring effort for maintaining the Haitian Council Center. She supports H.E.L.P in their effort to provide training to educators in Haiti.  Through Colombes Foundation, while encouraging others to join the efforts, she currently sponsors some schools in Thomazeau, an early childhood school for poor children in Frères, and a summer camp.  Nicole also shares responsibility with her Sister Josette Paris and other educators who support Sant Twa Ti Flè at Fort Royal near Ti Goave.

 

Please join us at that event.

 

THANKSGIVING FEAST

Dinde

 

La Fète de la Thanksgiving (action de grace) remonte historiquement à l’année 1621 quand les premiers colons anglais souvent appelés les Pèlerins tinrent une fête pour remercier Dieu de leur première bonne récolte sur cette terre. C’était une simple fête religieuse car les croyants de tous les temps pensent à remercier le ciel à la fin d’une saison de moisson abondante.

 

La fête cette année-la recut un cachet spécial quand Massasoit le chef de la tribu native des Wampanoag survint inattendument sur les lieux avec sa femme et 90 de ses hommes dans un geste d’hospitalité. Ces visiteurs étrangers furent invités à partager le repas de fête.

 

Plus de deux cent ans plus tard en 1843 un dossier fut découvert relatant ce fait. La fête de la Thanksgiving fut alors relancée et devint progressivement une institution à connotation religieuse soulignant l’importance de dire merci au Seigneur pour toute faveur recue et soulignant également la dimension interraciale qui inscrivit dans l’ame américaine à l’aurore de son histoire une sorte de vocation à la fraternité universelle.

 

Malgré l’histoire troublée de ce pays ce premier repas de la thanksgiving évoque subtilement la paix et l’harmonie qui devraient ètre l’héritage d’une nation batie sur la foi en Dieu et l’amour universel. 

Bishop Guy Sansaricq

 

****************************************

 

 Dinde

The American feast of Thanksgiving originated in 1621 when the first British settlers, oftentimes called the Pilgrims, held a big feast to thank God for their first successful harvest. That was a simple religious feast as believers always thank the heavens at the end of the harvest season.

 

That celebration received a special mark when Massasoit, the leader of the native tribe of the Wampanoag unexpectedly arrived with his wife and ninety of his men in a gesture of hospitality. The surprise guests were invited to share the meal.

 

In 1843, more than two hundred years later a historical document was discovered relating that event. From then on the original event received a prophetic meaning, welcomed with fervor and enthusiasm and progressively became a cherished American institution.

 

This feast subtly calls the people of the U.S. to always value faith in a provident God and brotherly love without border. 

Les évêques américains se posent en garde-fous de Trump

Céline Hoyeau, le 16/11/2016 à 14h43
Mis à jour le 16/11/2016 à 18h07

 

 

 

 

 

 

 

 7  0

Réunis à Baltimore pour leur assemblée d’automne, les évêques américains ont élu à leur tête, mardi 15 novembre, le cardinal Daniel DiNardo, ainsi que Mgr José Horacio Gomez, l’archevêque de Los Angeles, fervent défenseur des migrants aux États-Unis.

Les choix de l’épiscopat américain marquent sa volonté de surveiller de près le président américain sur les questions clés de l’immigration et de la défense de la vie.

a20-0000-000-cardinal-daniel-dinardo-nouveau-president-conference-episcopale-etats-unis-centre-mgr-jose-gomez-droite-president_0_730_499

Cardinal Daniel DiNardo, nouveau président de la conférence épiscopale des Etats-Unis, au centre, et Mgr Jose Gomez, à droite, élu vice-président.  / Patrick Semansky/AP

Les évêques américains ont élu à leur tête pour trois ans, mardi 15 novembre, le cardinal Daniel DiNardo, 67 ans. Cette élection, au premier tour, n’est pas vraiment une surprise dans la mesure où l’usage veut que la présidence de l’USCCB revienne au vice-président, poste auquel l’archevêque de Galveston-Houston, au Texas, avait été élu il y a trois ans. En revanche, le choix du nouveau numéro deux, Mgr José Horacio Gomez, 65 ans, archevêque de Los Angeles, au troisième tour parmi dix candidats en lice, est plus significatif.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix va sur le terrain, et met en lumière des acteurs de l’actualité, célèbres ou modestes.

+

Alors que Donald Trump a promis d’expulser deux à trois millions de sans papiers, traités de « criminels » durant la campagne présidentielle, l’élection de Mgr Gomez, l’un des plus fervents défenseurs des migrants au sein de leur assemblée – et premier hispanique élu au poste de vice-président – est un signal fort adressé à la nouvelle administration américaine.

> A lire : Les chrétiens américains face à Donald Trump

Promoteur d’une réforme du système migratoire

Né à Monterrey au Mexique où vivent ses sœurs, Mgr Gomez a lui-même été naturalisé en 1995. Il pilote aujourd’hui le plus grand diocèse américain, dont 70 % de la population est hispanique. Ces dernières années, il s’est particulièrement impliqué dans la promotion d’une réforme du système migratoire aux États-Unis et, deux jours après l’élection de Donald Trump, il adressait de nouveau un vibrant plaidoyer en faveur de l’accueil des migrants et de leurs familles, aux côtés du maire de Los Angeles : « Ce soir en Amérique, les enfants ont peur, des hommes et les femmes sont inquiets, se demandant où fuir et se cacher… Cela ne devrait pas arriver aux États-Unis. Nous valons mieux que cela », affirmait-il, appelant à « construire des ponts », là où Trump a promis d’élever un mur à la frontière mexicaine.

En cela, les 270 évêques américains, qui s’étaient engagés lundi à « promouvoir des politiques humaines » pour « protéger la dignité des migrants », ont manifestement suivi la ligne tracée par leur président sortant, Mgr Joseph Kurtz, dans son message final, mais aussi par le pape François. Dans la vidéo qu’il leur a envoyée, ce dernier a mis tout particulièrement l’accent sur la communauté hispanique – un tiers de la population américaine – et sur la vitalité qu’elle apporte à l’Amérique.

Divergences avec la ligne du pape François

Les résultats de l’assemblée de Baltimore ne cachent pas toutefois certaines divergences avec la ligne du pape François, qui se sont exprimées sur d’autres sujets. L’archevêque d’Indianapolis Mgr Joseph Tobin, qui sera créé cardinal par le pape samedi 19 novembre, a regretté que l’écologie ne figure pas parmi les cinq priorités stratégiques votées par l’épiscopat américain pour les trois prochaines années (évangélisation, mariage et famille, vie humaine et dignité, vocations et liberté religieuse), alors que le pape a fait de l’écologie intégrale l’un de ses leitmotivs.

C’est aussi ce que révèlent les élections des présidents de commissions, ceux-ci ayant des profils et des options assez différents de ceux du pape. Alors que le nonce apostolique aux États-Unis, Mgr Christophe Pierre, avait aiguillonné l’épiscopat américain peu avant l’assemblée, estimant que « le pape est plus prophétique que les évêques d’ici aujourd’hui », ces derniers ont écarté systématiquement les candidats proches de François, au profit de personnalités réputées plus conservatrices. Ainsi de l’évêque aux armées Mgr Timothy Broglio, élu par 127 voix contre 88 à celui de San Diego, Mgr Robert McElroy, à la tête de la commission Justice et Paix.

Défenseur de la cause pro-life

Dessiné par Jean-Paul II puis Benoît XVI, l’épiscopat américain entend rester fidèle aux positions qu’il prend depuis une dizaine d’années sur les questions de mœurs, conforté en cela par le sentiment de nombreux catholiques américains d’avoir été malmenés par l’administration démocrate : mariage homosexuel, élargi à tout le pays, avortement, liberté religieuse… Les nouveaux président et vice-président de l’USCBB devraient être les garants de cette ligne.

Prêtre de l’Opus Dei, Mgr Gomez, comme le cardinal DiNardo, qui présidait la commission des actions pro-life de l’USCCB, est un fervent défenseur de la défense de la vie. Le cardinal DiNardo fut quant à lui l’un des 13 évêques signataires de la lettre envoyée au pape en octobre 2015, s’inquiétant que les résultats des débats du synode sur la famille soient joués à l’avance.

–––––––––––––––_______________________

Face aux tensions raciales, l’urgence d’une parole commune

Au début de l’assemblée plénière des évêques américains, Mgr Wilton Gregory, archevêque d’Atlanta, a présenté les premières conclusions de la cellule spéciale de travail sur les tensions raciales qu’il dirige. Cette cellule lui a été confiée en juillet par Mgr Joseph Kurtz, le président sortant, après des violences à Bâton Rouge, en Louisiane, à Minneapolis et à Dallas.

Mgr Gregory, qui a recensé ces derniers mois les initiatives existantes dans les diocèses américains, a notamment recommandé la mise en place de discussions et de formations au niveau paroissial et diocésain. Surtout, dans le contexte de « l’incertitude post-électorale » qui a, selon lui, aggravé ces tensions, Mgr Gregory a jugé nécessaire la publication rapide d’un document commun de l’épiscopat sur la question du racisme.

Céline Hoyeau

 

 

 

 

Proverbes

  1. De je pete pa jwe zo
  1. Si lapli pa tiye krapo, seren pap tiye yo
  1. Vini nan peyi si avèk chapo kreve pa ampeche fè fòtin
  1. Fòtin malonèt pa janm dire
  1. Atake pa difisil se retrete ki rèd
  1. Chive Blanch pa vle di vye

 

Good to know: Some highlights of the Fall Meeting of US Bishops.

Deacon Paul C. Dorsinville.

A27-4-Deacon Paul

The meeting took place in Baltimore, MD from November 14 to 16, 2016.

Elections of Cardinal Daniel N. DiNardo of Galveston-Houston, TX as President, of Archbishop Jose H. Gomez of Los Angeles, CA as Vice-President, of Bishop Jose S. Vasquez of Santa Fe, NM as Chairman of the Committee on Migration, etc. for 3 years.

Strategic Plan 2017-2020: Missionary Discipleship, continuing dialogue and listening to Catholics started in the Strategic Plan 2013-2016 (New Evangelization: Journey with Christ, Faith-Worship-Witness).

In his address, Archbishop Christophe Pierre, new nuncio to the US,  asked to pay close attention to young Catholics to both learn from them and help them to deepen their faith.

There was a call on President-elect Donald J. Trump to continue to protect the inherent dignity of refugees and immigrants. [Pres.-el. Trump said on Nov. 13 that he is looking at a plan to deport 2-3 millions of criminals…On Nov .10, faith leaders called for mercy, immigration reform, end to deportations at an inter-faith service at the Cathedral of the Angels led by Archbishop Jose H. Gomez.]

Report by the Center for Applied Research in the Apostolate (Georgetown U.) commissioned by the USCCB Committee on Cultural Diversity in the Church in
2013 to help identify the size and distribution of ethnic communities in the USA:

42,512,501 Whites, non-Hispanic; 29,731,302 Hispanics/Latinos; 2,905035 Asians and native Hawaians; 2,091,925 Blacks, African-Americans, Africans, Haitians, Afro-Caribbeans; 536,301 American-Indian and Alaskan natives.

Multi-cultural parishes are increasing. Median age for non-Hisp.White Catholics is 62, for Latinos 39. 3/4 of those born before Vatican II are White, 54% of those born after 1982 are Latino. Younger Catholics have parents with little or no experience of traditional Catholic practices and catechism.

These data are to help  regions and dioceses plan, set priorities and allocate resources.

Also of interest:

4-day Convocation of Catholic Leaders exploring the Gospel in American life in 2017.

Availability of Compendium of the Catechism, Compendium on  the Social Teaching and (new) Compendium on the Eucharist.

Pope Francis’ warning on Thursday Nov. 11 against the temptation of Christians  of a show or entertainment religion that constantly seeks novelty and revelations…
+                         +                      +.

La réunion d’ Automne des évèques Américains a eu lieu du 14 au 16 Novembre 2016 a Baltimore, MD.

Ont été élus Cardinal Daniel N. DiNardo de Galveston-Houston, TX  comme Président, Archevèque Jose H. Gomez de Los Angeles, CA comme Vice-Président, Evèque Jose S. Vasquez de Santa Fe, NM comme Chairman du Comité sur la Migration, etc…pour 3ans.

Plan Stratégique 2017-2020: Vie de Disciple Missionaire, continuant le dialogue et l’écoute des Catholiques du Plan Stratégique 2013-2016 (Nouvelle Evangélisation: Pélerinage avec Christ, Foi-Adoration-Témoignage).

Archevèque Christophe Pierre, nouveau nonce aux US, dans son allocution demanda de payer attention  de près aux jeunes Catholiques pour a la fois apprendre d’eux et les aider a approfondir leur foi.

Un appel au Président-élu Donald J. Trump pour continuer a protéger la dignité inhérente des réfugiés et des immigrants. [Prés.-él. Trump  a dit le 13 Nov. qu’il considère un plan pour déporter 2-3 millions de criminels. Tandis que le 10 Nov.des leaders religieux demandaient la miséricorde, la réforme de l’immigration, la fin de déportations a un service écumenique  a la Cathedrale des Anges présidée par Archevèque Jose H.Gomez.]

Rapport du Centre de Recherche Appliquée a l’Apostolat (CARA, Georgetown U.) commissioné par le Comité de l’USCCB de Diversité Culturelle dans l’Eglise en 2013 pour aider a identifier les dimensions  et distribution des communautés ethniques aux USA:

42,512,541 Blancs,non Hispaniques; 29,731,302 Hispaniques/Latinos; 2,905,935 Asiatiques, Hawaiens; 2,091,925 Noirs, Afro-Americains, Africains,Haitiens, Afro-Caribéens; 536,601 Amérindiens et natifs d’Alaska.

Les paroisses multi-culturelles augmentent. L’age médian  pour les Blancs non-Hispaniques est de 62 ans et 39 pour les Latinos. 3/4 de ceux nés avant Vatican II  sont Blancs  et 54% de ceux nés après 1982 sont Latinos. Les jeunes Catholiques ont des parents de peu ou aucune expérience avec les pratiques traditionelles et le catéchisme Catholiques.

Ces données sont pour aider les régions et diocèses a planifier, établir les priorités et allouer les ressources.

Autres points d’intéret:

Convocation de 4 jours de leaders Catholiques  explorant l’Evangile dans la Vie Américaine en 2017.

Disponibilité du Compendium du Catéchisme, du Compendium de la Doctrine Sociale et du (nouveau) Compendium sur l’Eucharistie.

Avertissement de Pape Francois le Jeudi 10 Novembre contre la tentation des Chrétiens  pour une religion de performance et amusement qui cherche constamment de la nouveauté et des révélations…
#                         #.

 

Latest News-November 13, 2016

Perpetual Help

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 33RD SUNDAY OF THE CHURCH YEAR (November 13th 2016)

Malachi 3, 19-20; Psalm 98; 2 Thessalonians 3, 7-12; Luke 21, 5-19

 

 

By +Guy Sansaricq.

 

The topic of the end of time always generates endless speculations. But today the message we receive is one of encouragement and hope. We are called to be undisturbed by the inevitable hardships of human existence and to persevere in righteousness to the end.Not a hair of our head will be destroyed.”

 

Indeed before the return of the Lord, there will be days blazing as an oven, persecutions, wars, famine and plagues. But beyond this frightful perspective and after all this is over, God is described as a God of Love who strengthens the faith and hope of those who love justice and peace, those who never succumb to despair in times of distress. Even the harsh warnings to the “EVIL DOERS” are an ultimate plea for conversion.

 

There will be a separate fate for the just and the wicked. “For you who fear my name, there shall arise the sun of justice with its healing rays. But the proud and the evil doers will be like stubble in a blazing oven”

 

Let us therefore learn to persevere in faith, hope and love regardless of the overwhelming presence of

evil and sufferings all around us.  The final injunction lifts up our spirits:

 

“STAND ERECT AND RAISE YOUR HEAD BECAUSE YOUR REDEMPTION  IS AT HAND.”   

 

PENSÉES PIEUSES SUR LES LECTURES DU 33ème DIMANCHE SIMPLE (13 Novembre 2016)

 

 

Nous terminerons Dimanche prochain cette année liturgique qui a été l’année sainte de la Misèricorde.  Les textes d’Ecriture Sainte fixent nos regards sur le thème des derniers temps et  soulignent la persévérance comme la vertu essentielle à acquérir.

 

 Les forces de la nature avec ses cyclones, ses tsunamis, ses tremblements de terre et ses tornades ne ménagent personne. La méchanceté des hommes se manifestant sous formes d’esclavages, d’injustice, de dictatures, de terrorisme, de violence et de guerres empoisonnent l’existence humaine.

Ainsi le désespoir nous guette à chaque tournant de la route. L’existence humaine est dramatique!

 

En face de tout cela, Jésus nous enseigne plusieurs choses:

 

D’abord il faut croire au retour triomphal du Christ. C’est Lui qui détient le dernier mot!

Cette perspective doit remplir nos coeurs d’allégresse. Enfin, la lumière se lève! Alleluia!

 

Ensuite il faut garder sauve l’assurance que celui qui a aimé le Christ et a pu vivre “en communion avec lui” partagera sa victoire totale sur le mal et la mort. Oh! Qu’il re-vienne enfin!

 

Troisièmement un triste sort attend les méchants “qui bruleront comme la paille au fourneau.”

Le tromphe du méchant n’est que passager et illusoire. Qu’on ne se laisse pas prendre au piège!

 

Quatrièmement, la persévérance dans la foi, l’amour et l’espérance est indispensable au milieu des tourments de toutes sortes auxqueles nous sommes exposés.  “Dresse toi et lève la tète! Ta Rédemption est toute proche! Celui qui persévèrera jusqu’a la fin se sauvera.” Persévère donc!

Bishop Guy Sansaricq

 

 

 

Pensée de la semaine:

“La mort est une dette que chacun ne peut payer qu’une fois”

(William Shahespeare, 1564-1616)

Thought of the week:

“Death is a debt that everyone can pay once”

(William Shahespeare, 1564-1616)

Undo edits

Pensamiento de la semana:

“La muerte es una deuda que todo el mundo puede pagar una vez”

(William Shahespeare, 1564-1616)

 

Entretien de Monseigneur Quesnel Alphonse à la radio Telé Solidarité

Son Excellence Monseigneur Quesnel Alphonse, le 4ème évêque du diocèse de Fort Liberté et un grand passionné de la Communication  a eu un entretien à Radio Telé Solidarité le  Vendredi 28 Octobre 2016.  Cette visite coincida avec le 50ème Anniversaire de l’Episcopat Haitien.   Monseigneur Alphonse  de la Congrégation des Pères Montfortains est un évêque très proche du peuple de Dieu d’Haiti et l’un des piliers de l’Eglise Catholique d’Haiti.

Monseigneur Alphonse, auteur de l’emission  intitulé “Puit  de Jacob” est un grand ami  du Centre National de l’Apostolat Haitien et de  Radio Telé Solidarité qui a pris grande joie à l’accueillir pour un entretien. Il nous parla de son diocèse qui est en train de fêter son 25ème Anniversaire d’existence. Le regretté Mgr. Hubert Constant fut le premier évêque de ce diocèse

Monseigneur Quesnel nous informa que le diocèse de Fort Liberté compte 65 prêtres et plusieurs congregations religieuses. Il mentionna que les paroisses  ont beaucoup de problèmes economiques et que les quêtes paroissiales en fin de semaine ne rapportent même pas  $ 20,00 US. Ces  prêtres continuent malgré tout à servir le peuple de Dieu avec beaucoup d’amour. On peut imaginer le travail colossal de l’eglise Catholique  qui lutte parfois sur tous les fronts pour accompagner le peuple de Dieu  d’Haiti.

Son Excellence Monseigneur  Quesnel  nous a parlé des jeunes de son diocèse. L’un d’entre eux   du Collège  St Dominique Savio a été le laureat  des laureats  des examens de fin d’etudes secondaires en Haiti. Le Collège St Dominique Savio se trouve au Trou du Nord et figure parmi les meilleures écoles du grand Nord d’HAITI . Cette ecole est administrée par les prêtres  diocesains du diocèse de Fort Liberté.  Il nous informa  qu’il va faire de son mieux  pour qu’au moins un jeune  du  diocèse de Fort  Liberté participe au “Concours du Jeune” de l’année  de la Radio Telé Solidarité.  Monseigneur Quesnel evoqua avec tristesse  le problème économique  de certains  jeunes  incertains de leur avenir et qui s’apprètent à traverser la frontière pour aller vivre à Santo Domingo . L’un de ses projets c’est d’arriver à    fonder un centre Culturel et sportif  pour les jeunes de son  diocese. Comment la diaspora Haitienne  peut-elle  aider Monseigneur Alphonse à realiser ce projet? Monseigneur Quesnel continue à faire  tout ce qui depend de lui pour faire avancer le diocèse de Fort Liberté

Monseigneur Alphonse profita pour nous parler du 50ème anniversaire de l’Episcopat D’Haiti. Il s’agit des cinq premiers  Haitiens qui furent consacrés le 28 Octobre 1966. Tous les dioceses et archidiocèses d’Haiti sont dirigés par des évêques Haitiens. Il en est de meme pour les congregations religieuses qui sont dirigées  par les religieux et les religieuses  d’Haiti. Il nous fit savoir que l’Eglise d’Haiti a plus que  300 seminaristes. Mais malgré ces indices positifs, il pense que l’Église Catholique d’Haiti continue à chercher son chemin.

Monseigneur Quesnel  a un ministère  avec les  prisonniers d’Haiti. Le problème des prisons d’Haiti est un grand dossier. Monseigneur Quesnel a besoin du support du peuple de Dieu pour ce ministère très special et très exigeant..

. L’evangelisation ne peut pas se faire sans argent . Nous invitons la vibrante Communauté  Haitienne  du Nord Est  de la diaspora  à supporter le diocèse de Fort Liberté. Pour ecouter l’entretien  de Monseigneur Quesnel clicquer sur ce lien: https://youtu.be/octXD_GOm7Q

Frère Buteau(Brother Tob)

 

Interview of Bishop Quesnel Alphonse at  Radio Telé Solidarité

His Excellency Bishop Quesnel Alphonse, the fourth bishop of the Diocese of Fort Liberté and a passionate of Communications had an interview with Radio/Telé Solidarité  on Friday  October 28  2016. This visit  coincided with the 50th Anniversary of the Haitian Episcopacy.  Bishop Alphonse belongs to the  Congregation of the Montfort Fathers and is a bishop who is very close to God’s people of Haiti. He may be called a pillar of the church in Haiti.

Bishop Alphonse, author of  a book called “Jacob’s Well” is a great friend of the National Center of the Haitian Apostolate and of Radio Telé Solidarité. We were very pleased to have him for an interview at our station. He spoke of his diocese that is about to celebrate its 25th Anniversary of existence. The late Bishop Hubert Constant was the first bishop of the diocese.

Bishop  Quesnel informed us that the Diocese of Fort Liberté boasts of the active ministry of 65 priests and of several religious communities. He stressed that parishes have a lot of economic problems and as a result, the total collection at Sunday mass in some parishes amounts to less than US$ 20.00. These priests still continue to serve God’s people with much love. We can surmise the tremendous work of the Catholic Church which is present and active on all fronts to accompany God’s people of Haiti

His Excellency the most reverend  Quesnel talked about the youth in his diocese. One of them from the St. Dominic Savio College was the laureate at the final secondary studies exams in Haiti. The College St Dominique Savio is located in Trou du Nord and is one of the best schools in the north of Haiti. This school is administered by the diocesan priests of the Diocese of Fort Liberté. Bishop Quesnel  promised  that he will do his best to send at least one young of the Diocese of Fort Liberté to participate in the contest of “The Youth of the Year”  of Radio  Telé Solidarité.  Bishop Quesnel mentioned with sadness the economic problem of some young people of his diocese who are getting ready to cross the border to the Dominican Republic. In Haiti, the future appears bleak.

One of these projects is to establish a Cultural and sports center for young people. How can the Haitian Diaspora help Bishop Alphonse achieve this project? Bishop Quesnel continues to do everything imaginable in order to push ahead his beloved Diocese of Fort Liberté.

Bishop Alphonse took the opportunity to talk about the 50th anniversary of Haiti Episcopate that is the first five Haitians who received the Episcopal Ordination on October 28, 1966. All dioceses and archdioceses of Haiti are now headed by  Haitian bishops. The same is true for the religious congregations that are all directed by religious clerics and religious of Haitian origin. He informed us that the Church of Haiti has more than 300 seminarians. Yet, he admitted that the Haitian Catholic Church is still searching its way.

Bishop Quesnel has a ministry with Haitian prisoners. The Haitian prisons issue is a big issue. Bishop Quesnel really needs the support of the people of God in this demanding ministry.

Evangelization cannot be done without money. We invite the vibrant Haitian community of North East in the diaspora to support the Diocese of Fort Liberté. To listen to the interview of Bishop Quesnel click on this link: https://youtu.be/octXD_GOm7Q

 

Brother Buteau (Brother Tob)

 

 

 

Le Concours du “Jeune de l’année 2016” de Radio Telé Solidarité a pris un bon élan.

Avec la Grace du Seigneur, Radio Telé Solidarité est en mesure d’organiser un autre concours du “Jeune de l’année”. Nous remercie les Évêques, les prêtres et les religieuses qui ont envoyé des candidats à ce concours.

Les Candidats  continuent à s’inscrire. Dr Philomène Pean, Associate Pasteur à la Paroisse Immaculée Conception à Everett dans l’archidiocèse de Boston et fondatrice de la communauté Haitienne de cette même Paroisse a envoyé une candidate. Son nom est Yamiley Dangerville, un member actif de sa Paroisse. Dr Philo qui reside à Boston est une grande amie du Centre National.

Le Père Yves Geffrard   Coordonnateur de la Pastorale Haitienne du diocèse de West Palm Beach et membre du comité executif du Centre National  a envoyé une candidate.

a13-00005-val-verline

Son nom est Berline Val. Berline Val  étudiante en deuxième année à l’Université de Floride.

 

Son Excellence  Monseigneur Jean Desinor  évêque du diocèse de Hinche a envoyé 3 candidates leurs noms sont:

 

a13-0004-manousca-morin

Maranousca Morin: originaire de Hinche, âgée de 18 ans. Elle est en classe de philosophie à l’École Sacré-Coeur de Papaye. Après ses études classiques, elle compte étudier les sciences de l’éducation et la psychologie de l’apprentissage.

a13-0001bethaida-bernadel

  1. – Berthaïda Bernadel: Originaire de Hinche, âgée de 18 ans. Elle fréquente le Collège Saint Martin de Porres, elle fait la philo et compte faire carrière dans la diplomatie et étudier aussi la psychologie.

 

a13-00002-lourdy-jeune

 

– Lourdy Jeune: Originaire deThomonde a 16 ans et fréquente le Collège Jean-Baptiste Décoste de Thomonde. Après ses études classiques, elle souhaite devenir pédiatre.

 

Nous disons un grand merci à Monseigneur Desinor qui malgré ses multiples activités  a tout fait pour permettre aux jeunes du diocèse de Hinche  de participer au concours

 

Le  Père Adain  Dieuseul, administrateur pastoral de la Paroisse Notre Dame du Rosaire et St Michel de l’archidiocèse de Newark a inscrit 3 candidats . Leurs noms sont: Samayra Vincent, Romel Barthelot et Ivan Charleston

 

Nous disons un grand  merci au Père Adain d’avoir appelé les jeunes de sa Paroisse à participer à ce concours qui a pour but d’élargir les vues de nos jeunes et de leur

donner un défi afin de promouvoir leur croissance humaine et spirituelle. Ils apprendront à developer une pensée personnelle et à s’exprimer par l’écriture et le discours publique.

 

L’initiative est heureuse. Le Jury est deja formé  avec Monseigneur Guy Sansaricq, le Père St Charles Borno, Professeur Myriam Augustin, Professeur Marie-Jose Bernard , Docteur Soeurette Fougerre, Docteur Micheline Dole et Docteur Pierre  Brice de l’association des Ingenieurs Haitiens. Nous continuons à exhorter  les professionnels et les gens genereux  de nous aider dans ce projet en envoyant des prix pour les jeunes qui sont candidats dans ce concours car plusieurs d’entre surtout ceux d’Haiti one vraiment besoin d’aide. Il nous faudra également couvrir les frais supplémentaires des  station diocèsaines d’Haiti qui vont enrégistrer pour nous les discours

de ces jeunes et nous les relayer.

 

Brother Tob

 

The Contest of “The Haitian Youth of the Year 2016” of Radio Telé Solidarité is moving ahead smoothly. We are confident to be on the right track.

With the Grace of the Lord Radio Telé Solidarité is able to organize this competition of “The Youth of the year,” as we did last year. We are grateful to the Bishops, priests, religious and lay people who sent candidates to the contest.

Candidates continue to apply. Dr Philomène  Pean, Associate Pastor at Immaculate Conception Parish in Everett from the Archdiocese of Boston and founder of the Haitian community in this parish sent a candidate.

a13-0000-24-juliette-dangerville

He name is Yamiley Dangerville, a young lady very involved in her parish. Dr. Philo a resident of Boston is always a willing participant in all our programs.

 

a13-00005-val-verline

Father Yves Geffrard Coordinator of the Haitian Ministry of the Diocese of West Palm Beach and member of the executive committee of the National Center also sent a candidate by the name of Val Berline, a second year student of the University of Florida.

 

a13-0004-manousca-morin

His Excellency the most Reverend  Jean Desinor ,  bishop of Hinche sent 3 candidates  their names are : Maranousca Morin, a native of Hinche not yet 18 years old. She is ending her studies at Sacred Heart School of Papaye. After her classical studies, she plans to study the sciences of education while at the same time studying psychology.

 

a13-0001bethaida-bernadel

  1. – Berthaïda Bernadel: Born in Hinche, aged 18. She attended the College Saint Martin de Porres, her dream is to have a career in diplomacy and also study psychology.

a13-00002-lourdy-jeune

  1. – Lourdy Young: Originally of Thomonde 16 years old. She attended the Collège Jean-Baptiste Décoste of Thomonde. After her classical studies, she hopes to become a pediatrician.

We owe a big thank you to Bishop Desinor who in spite of his many activities did everything to enable young people of the Diocese of Hinche to participate in  the Haitian Youth contest of Radio Solidarité.

Father Adain Dieuseul, the administrator of the parish of Our Lady of the Most Holy Rosary and St Michel of the Archdiocese of Newark sent 3 candidates. Their names are: Samayra Vincent, Romel Barthelot and Ivan Charleston.

We say a big thank you to Father Adain who realizes that this contest is a challenge to the youth. Their participation will broaden their views and enrich their personalities. It will force them to think, reflect and express themselves.

We are on the right track. The jury is already formed with Bishop Guy Sansaricq, Father Charles St Borno, Professor Myriam Augustin, Doctor Soeurette Fougerre, Doctor Micheline Dole and Dr. Pierre Brice of the Association of Haitian  Engineers. We continue to urge professional and generous people to help us in this project by sending prizes for young people who are candidates in this competition. The candidates in Haiti would very much appreciate an encouragement prize. We will also have to offer some degree of remuneration to the  diocesan TV stations in Haiti who will register the interviews and then relay them to us.

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

Collège Pastoral-Messe de Requiem

a13-0000-27-kolej1

Le Samedi 12 Novembre j’etais à la paroisse de St Jerome pour couvrir la messe de Requiem pour le repos de l’ame des anciens et anciennes étudiant(e)s du collège Pastoral. Le Lucon Rigaud, vicaire de la Paroisse St Jerome en fut le celebrant. Cette messe de requiem permet d’aider les étudiant(e)s et anciens étudiants à se rappeler les anciens camarades de cours qui sont retournés à la maison du Père et aussi de comprendre l’importance de maintenir une relation fervente avec notre Dieu car nous sommes tous poussière destinés à retourner en poussière. Nous estimons que la coutume de cette messe annuelle est heureuse Cette messe de Requiem sera televisée le Dimanche  13 novembre à 7:00 pm. Pour ecouter, visiter Telesolidarite.Tv  et clicquer sur Live Stream.

a13-000-29-student-3

Le Collège Pastoral continue à fleurir. Nous aurons la semaine prochaine un texte sur l’histoire et l’importance de cette institution. Tout bon catholique comme d’ailleurs tout bon chrétien a le devoir d’approfondir ses connaissances bibliques et doctrinales. Sans la connaissance systematique du “Mystère du Christ” la chrétienté reste fragile et divisée. Le but du “Kolèj Pastoral” est de conduire nos fidèles à grandir dans la possession des richesses du salut “dans le Christ Jesus” Lui qui demande à tous ceux qui croient en Lui de former un seul Corps dans un seul Esprit. “Maintenez votre unanimité!”(phil. 2. 2)

Heureux ceux qui respondent à cet appel de passer de la connaissance élémentaire à la connaissance parfaite!

Pour écouter la 1ère partie clicquer sur ce lien: https://youtu.be/xTY37sxrlzc

 

Brother Tob

REQUIEM MASS FOR THE DECEASED STUDENTS OF THE PASTORAL COLLEGE

a13-000-26

On Saturday, November 12 I was at the parish of St Jerome to cover the Mass of Requiem for the repose of the souls of the deceased alumni of the Pastoral College. Father Lucon Rigaud  Vicar of St Jerome parish celebrated the liturgy. This annual event allows the students and former students to remember the former classmates who have returned to the Father’s house.

 

It also inspires to appreciate the importance of maintaining a fervent relationship with our God as we are dust destined to return to dust. The Pastoral College continues to flourish. The practice of an annual Mass of Requiem is praiseworthy. This Mass will be televised on Sunday, November 13 at 7:00 pm. To listen to it visit Telesolidarite.Tv and click on Live Stream

We will have next week a text on the Pastoral College which was founded to help our Catholics to grow in their understanding and appreciation of “the Mystery of Christ.”

Happy are those who seek to build their faith on the solid rock of Scripture!

To listen to the first part of the memorial mass click on this link: https://youtu.be/xTY37sxrlzc

 

Brother Tob

 

 

 

THE PIERRE TOUSSAINT DINNER.

pierre-toussaint

On Monday November 7th, the NY Archdiocese Office of BLACK Catholics held their annual dinner in honor of Pierre Toussaint at the NY Athletic Club of Manhattan.

 

The benefit of this fund raising dinner goes in the first place to offer High School scholarships to gifted black students of little means.

 

In the second place it goes to a big elementary and high School situated in the back waters of Haiti, in a locality called SASSIERS of very difficult access by paved road.  That village is located in the Grande Anse Department on the mountain to the west of Jeremie.

 

The gentleman in charge of that office is Brother Tyrone Davis an African American brother extremely dedicated to his ministry. He went personally to Sassiers to visit the 1000 students of that school.

 

The party held every year gathers a great crowd. The MC was Mr. David Ushery a talented anchorman of a main TV channel. Two Distinguished people are honored with a Pierre Toussaint Medal.

 

It’s a delight to attend such parties where talented artists perform and great personalities are honored.

 

888888888888888888888888

 

Le lundi 7 Novembre dernier the Bureau des Catholiques Noirs de l’archidiocese de NY offrit son dinner annuel en l’honneur de Pierre Toussaint au Club athletique de Manhattan.

 

La grande salLe était comble. Cette levee de fonds sert d’abord a payer l’écolage de plusieurs étudiants noirs bien doués mais de moyens faibles. C’est enSuite pour financer une école primaire et secondaire

située dans une petite localité de la Grande Anse du nom de Sassiers. L’accès de cette localité en voiture est extremement difficile. C’est un veritable défi de trouver des instituteurs de valeur à consentir de se rendre dans ce lieu isolé sans électricité et eau courante pour enseigner.

 

Le local de cette garnde école a été endommagé par le cyclone mais pas tout a fait. Il sert d’abri aux gens du village qui ont tout perdu pendant le cyclone Mathieu. C’est admirable.

 

Frère Tyrone Davis, un noir americain frère de l’Education Chrétienne est dévoué pour la cause d’Haiti et de Pierre Toussaint.Chaque annee   Il décerne la médaille Pierre Toussaint a deux personnalités importantes. La belle assistance qu’il attire se montre généreuse. Le maitre de cérémonie était Mr. David Ushery une personnalité très connue de la Station de television 4.

 

Des artistes de classe relevEnt la qualité du dinner presidÉ par le Cardinal de NY.

 

C’est un plaisir reel de participer à ce dinner de grande classe.  Cela nous ouvre les yeux sur la faiblesse de ce que nous entreprenons en comparaison de ce que d’autres accomplissent pour la meme cause.

Cela nous rendrait service de nous mettre à leur école.

 

Rectification

a05-4-pere-wismick

 Nous tenons à nous excuser  auprès du Prêtre Docteur Wismick Jean Charles, vice recteur de la prestigieuse Université Catholique d’Haiti comme aussi auprès des distingués lecteurs et lectrices du bulletin hebdomadaire du Centre National

Dans notre texte qui fit mention des Jeunes de 4  diocèses d’Haiti  participant au concours du “Jeune de l’Année” de la Radio Telé Solidarité. J’ai désigné le Père Wismick Jean Charles comme vice doyen  de l’université  Catholique Notre Dame. A la vérité, Le Père Wismick est vice recteur de l’université Notre Dame  et non vice doyen.

Le Père Wismick est un grand ami du Centre National de l’Apostolat Haiti. Il est très aimé et respecté au sein de la pastorale Haitienne  de la diaspora

Brother Tob

 

Rectification

We would like to apologize to the priest Doctor Wismick Jean Charles SMM, vice rector of the prestigious Catholic University of Haiti as well as to the distinguished readers of the weekly bulletin of the National Center.

In our text mentioning that Youth of 4 dioceses in Haiti would participate in the “Haitian Youth Contest” of the year of Radio Telé Solidarité, I referred to Father Wismick Father Jean Charles as vice dean of the Catholic University of Notre Dame. In truth, Father Wismick is vice rector of the University of Notre Dame and not vice dean.

Father Wismick is a great friend of the National Center of the Haitian Apostolate. He is very loved and respected within the Haitian churches of the Diaspora.

Brother Tob

 

 

FROM HERE TO HAITI.

a13-00026-patricia

On Sunday November 6th, Ms. Patricia Brintle held a fund raiser lunch at the Palace in the Park of Flushing Queens.  Close to two hundred people were in attendance.

 

You must know who Patricia Brintle is. She was born in Haiti and grew up in St Michel de l’Attalaye.

But she has been in the US for the longest time and is married to an American lawyer.

a13-00025-liz-faublas

Some six years ago, moved with pity by the miserable conditions of the Church in Haiti she decided to found an organization. This is the way she operates. She is in touch with engineers and construction workers and other professionals here. Then she asks Parish priests in Haiti to submit to her a project. Most of the time, it consists of putting a roof on a school or on a church or to establish latrines for a school or to dig a well in a village.

 

She sees what is needed to accomplish the task and then sends all the needed material to the site. When everything is ready, she goes to the site with her team, organizes the local community and in one week the job is done.

 

All her helpers pay their own airfare. During the week of the job they sleep and eat in the village and are happy with whatever accommodation is available.

 

Would you believe that in five years, she completed twenty-five of these projects?

 

Hurricane Matthew ripped up many of the roofs she had so painfully completed. She is not discouraged and is ready to go back and repair what was damaged.

 

Her performance is absolutely admirable. People like her need our full support. The dinner was beautiful. Her MC Ms. Liz Faublas was superb in her role. The next time you receive a call from Patricia   don’t hesitate to help!

 

 

 

Le dimanche 6 Novembre Mme Patricia Brintle offrit un Lunch au Palace in the Park de Flushing Queens. Près de deux cent perosnnes répondirent à son invitation.

a13-00026-patricia

Vous devez savoir qui est Patricia. Née en Haiti et élevée à St Michel de l’Attalaye, elle vint très jeune aux Etats-Unis où elle épousa un Avocat américain. A la suite du tremblement de terre, elle voulut rendre service à Haiti devant le spectacle dee la pauvreté des Eglises d’Haiti. Elle s’adressa a des pretres Haitiens de passage ici et recut d’eux certains projets. Très souvent il s’agissait de mettre une toiture solide sur des églises, des chapelles ou des écoles de campagne.  Patricia prit les informations nécessaires en consultation avec des ingénieurs et des travailleurs de construction.

a13-00027-patricia

Une fois bien informée, elle commande en Haiti tout le materiel nécessaire soit et demande qu’il soit transporté sur les lieux.  Quand elle s’assure que tout est prêt, elle part avec son équipe de 7 ou 8 personnes (chaque volontaires payant son propre billet d’avion) et en huit jours, le travail est completé grace au concours des gens de la localité.  Pendant la semaine de travail, les volontaires mangent et dorment en se contentant des moyens du bord.

 

En cinq ans, Patricia entreprit de nombreux voyages et completa plus de ving-cinq projets. C’est absolument sensationnel.

 

Le cyclone Mathieu vient de faire de très grands dégats dns la Grand-Anse et dans le Département de Nippes. Patricia est prète a repartir.  Mais il lui faut de l’argent.

S’il y a quelqu’un sur terre qui mérite notre entier soutien, c’est bien elle!

 

Aidezx “From Here to Haiti” l’organisation qu’elle a fondée!

 

Proverbes-

Ou Paka fê San sòti nan roch

Santi Bon KOUTE  CHÈ

W ap fèt bèf plenn pou twonpe Kabwèt

Kote  yo  pa konnen Tôti, yo ba li Kanson mete

Lò makak fè Zanmi ak  chen, se zo bwa ke li kip eye sa

LES  ELECTIONS AMERICAINES: DES LECONS A APPRENDRE.

 a001-04-trump

Les resultats-surprise des elections américaines de cette semaine nous amènent à des reflexions de sagesse en ces jours ou Haiti se prepare également à élire son prochain president.

D’abord il faut souligner la difficulté de réaliser des élections sérieuses.

 

Le petit bureau de vote de mon voisinage à Brooklyn avait près de dix appareils de vote et plus d’une vingtaine d’employés bien entrainés pour donner de l’aide aux votants. Le site se trouvait dans une école publique munie d’une grande salle. Un grand espace est crucial pour accomoder une grande foule. Ce bureau de quartier était au service de 10 000 électeurs. Ici tout se fait électroniquement.   

 

Les gens se mettent automatiquement en rang sans se bousculer. Mème si la ligne est longue, l’on avance assez vite. Par ailleurs, dans les bureaux de vote, il n’y a aucune vociferation, aucune violence Tout le monde connait déjà les règles du jeu.

 

Les elections de ce genre nécessitent donc des dépenses élevées pour les appareils très spéciaux et la rémuneration des employés qui d’ailleurs ont du suivre à l’avance un “workshop” spécial pour ètre en mesure d’aider ceux qui viennent voter.

 

Les employés sont munis de listes de voteurs déjà preparées. Ne peuvent voter que ceux la qui se sont inscrits d’avance. Des procedures speciales sont prévues pour ceux dont on ne trouve pas le nom.  Ils doivent prouver leur éligibilité.   Tout cela réclame l’accès des employés à des archives generales pour éliminer toute possibilité de fraude. Les verifications se font rapidement grace aux appareils électroniques.  

 

En observant tout cela, l’on se rend compte que des élections dans un pays qui ne possède pas

  1. a) un nombre considerable d’appareils specialises,
  2. b) d’employés bien entrainés, bien informés, bien disciplinés, culturellement et moralement éduqués à cet exercice démocratique,
  3. c) l’accès immediat à la liste générale de tous les citoyens du pays grace aux équipements

          électroniques, Cela évidemment exige qu’un immense travail préalable avait déjà été fait.

  1. d) un public pouvant lire et écrire

les élections justes semblent une tache quasi impossible.

 

L’on doit également souligner l’acceptation immediate accordée aux resultats des elections.

  1. Le candidat vaincu concède sa défaite et accepte publiquement la victoire de l’élu et le félicite en passant l’éponge sur les propos acrimonieux de la campagne électorale.
  2. Le President en charge se met immédiatement au service du nouvel élu pour faciliter la passation du pouvoir. Ici encore, les propos virulants de la campagne électorale cessent. La priorite de tous les cotés converge sur le bien du pays et son avenir. 

 

Evidemment nous ne prétendons pas que tout est parfait ici mais reconnaissons les difficultés considerables que confrontent les pays sous développés à conduire des elections à l’américaine.

Remarquons par ailleurs que le president-élu pendant la campagne électorale a fait des declarations publiques outrancières.  J’ai le sentiment qu’il ne pourra pas les honorer. S’il les honore nous vivrons des heures de grand tumulte. Espérons qu’une fois au poste de commande, il grandira en sagesse, en humanité et en réalisme.   Qui vivra verra!  GOD Bless America!

Pour Donald Trump, les manifestations sont « encouragées » par les médias

Jean-Yves Dana, le 11/11/2016 à 15h43
Mis à jour le 11/11/2016 à 16h18

 

 

 a13-0009-trump-manifestation

 

 

 

 

 0  0

Trois jours après le vote qui lui a assuré la victoire, le futur 45e président des États-Unis a commencé à s’entretenir avec les chefs d’États et de gouvernement étranger, dont François Hollande auquel il doit parler ce vendredi.

Les manifestations de ses opposants, elles, se sont poursuivies jeudi, que Donald Trump s’habitue à accueillir dans un esprit moins polémique et plus présidentiel.

ZOOM 

Manifestation contre l’élection de Trump à Denver le 10 novembre. / JASON CONNOLLY/AFP

Dans les rues des métropoles américaines ou sur les principaux campus universitaires des États-Unis, les perdants de l’élection du 8 novembre ne relâchent pas la pression.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous donne, au quotidien, des raisons d’espérer.

+

Des rassemblements d’opposants à Donald Trump ont ainsi été signalés jeudi 10 novembre, pour la deuxième journée consécutive, à New York, Chicago, Denver, Los Angeles, Sans Francisco, ou encore Dallas.

La colère et le ressentiment

Malgré la volonté d’apaisement manifestée depuis l’annonce des résultats par le président-élu autant que par son prédécesseur en exercice, la colère et le ressentiment demeurent en effet les plus forts dans une partie de la population, notamment chez de nombreux jeunes et étudiants qui n’acceptent pas l’issue du vote.

Sur la côte ouest, en particulier dans la très démocrate Californie qui s’est peu mobilisée mais a largement voté en faveur d’Hillary Clinton, ils étaient plusieurs centaines à manifester à San Francisco et Los Angeles, brandissant pour certains des panneaux affirmant : « L’amour écrase la haine ».

Actes de violence à Portland

À Baltimore, non loin de Washington, quelque 300 personnes se sont réunies. « Pas mon président ! », scandaient les manifestants. Un cri repris un peu partout. « Je n’ai pas élu la haine à la présidence », pouvait-on lire sur des pancartes.

> À lire : Contre Donald Trump, des manifestations aux États-Unis

La police évoque également une « émeute » due à « des comportements dangereux et criminels » à Portland, dans l’Oregon, au nord-ouest du pays. Les images de la télévision locale permettent de voir des actes de violence : des manifestants jetant des projectiles sur les forces de l’ordre et vandalisant des magasins.

Changement de ton du président-élu

Donald Trump, qui continue à tweeter depuis son élection, a réagi en deux temps au sujet de ces manifestations hostiles. Il s’en est d’abord pris aux journaux et aux télévisions, accusés selon lui d’alimenter les tensions, notamment par leurs commentaires et traitements dramatiques du résultat sorti des urnes, qui les a surpris au premier chef. Après « une élection présidentielle réussie et très ouverte, a écrit le futur président, des manifestants professionnels, encouragés par les médias » s’opposent au résultat. « Très injuste », a-t-il conclu.

> À lire : « Donald Trump a su capter la colère des déclassés du rêve américain »

Puis il a délivré un deuxième message, le 11 novembre, dans lequel il évoque cette fois de « petits groupes de manifestants » faisant preuve de « passion pour notre grand pays »« Nous allons tous nous retrouver ensemble et être fiers », a-t-il ajouté, dans un souci manifeste de ne pas souffler sur les braises de la colère. Certains parleront au sujet de tels changements de « présidentialisation » du style.

« Un grand honneur d’être avec vous »

Car dans le même temps, le milliardaire devenu président commence à prendre la mesure de son nouveau costume, notamment après sa rencontre en tête à tête avec Barack Obama, au terme de laquelle l’un et l’autre ont fait assaut d’amabilité. « C’était un grand honneur d’être avec vous », a déclaré Donald Trump au président en exercice, évoquant une « bonne alchimie ». Barack Obama, lui aussi, a parlé d’« une excellente conversation » et s’est montré prêt à « faire tout ce que nous pouvons pour vous aider à réussir ».

Des propos qui étonneront lorsque l’on sait que les promesses de campagne de Donald Trump menacent le bilan de son prédécesseur, toujours très populaire, notamment sur l’assurance-santé (Obamacare), le climat et les accords sur le libre-échange.

>À lire : le monde selon Donald Trump

Elles surprendront aussi celles et ceux qui avaient été frappés par la virulence de ses attaques de campagne, au cours de laquelle il avait présenté Barack Obama comme « le pire président de l’histoire des États-Unis », mais aussi le « plus ignorant ». Barack Obama, de son côté, avait considéré qu’il n’avait « pas l’étoffe pour faire ce boulot », lui suggérant, tandis qu’il dénonçait une élection truquée, d’arrêter de « pleurnicher ».

Record pour le Dow Jones

Ce retour au calme et à la modération a permis toutefois à la Bourse de ne pas s’effondrer le 10 novembre, en raison d’angoisses des investisseurs. Mieux, l’indice Dow Jones a battu un record à Wall Street le jour même.

Donald Trump, lors de ce début de transition, s’est aussi entretenu par téléphone avec plusieurs dirigeants de la planète. Une rencontre avec le chef du gouvernement japonais Shinzo Abe est envisagée la semaine prochaine. Et Donald Trump a invité la première ministre britannique Theresa May à venir à Washington le rencontrer « aussi vite que possible ».

> À lire : l’UE veut sortir Trump de la tentation isolationniste

Il est vrai qu’à plusieurs reprises lors de la campagne qui s’est achevée lundi 7 novembre outre-Atlantique, celui qui était encore le candidat républicain à la Maison-Blanche avait promis que son élection constituerait « un Brexit puissance 10 ».

Hollande veut « faire clarifier des positions »

Le futur 45e président américain, qui prendra officiellement ses fonctions le 20 janvier, doit aussi s’entretenir au téléphone, ce 11 novembre, avec le président français François Hollande qui, sur France 2, a indiqué vouloir « faire clarifier des positions » de la part de son interlocuteur. « Nous devons nous parler franchement », a précisé le chef de l’État français dont la première réaction très froide après l’élection du milliardaire n’était pas passée inaperçue.

Jean-Yves Dana

 

L’abstention, autre clé du scrutin présidentiel américain

Gilles Biassette (à New York), le 11/11/2016 à 12h41

  • a13-00010-abstension

 

 

 

 

 

 

 1  0

La campagne 2016 n’a pas suscité l’enthousiasme des Américains, comme l’a confirmé le niveau élevé de l’abstention mardi 8 novembre

ZOOM 

L’abstention a été élevée le 8 novembre. / PAUL J. RICHARDS/AFP

Très impopulaires, Donald Trump et Hillary Clinton n’ont suscité que peu d’enthousiasme à l’échelle nationale. Si le milliardaire a su attirer les foules lors de grands meetings, cette capacité d’attraction ne s’est pas traduite sur le terrain par un engouement similaire aux campagnes de 2008 et 2012, autour de Barack Obama.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix va sur le terrain, et met en lumière des acteurs de l’actualité, célèbres ou modestes.

+

Cette faible capacité d’attraction s’est vérifiée dans les urnes mardi 8 novembre. Alors que la population américaine compte 10 millions d’habitants en plus par rapport à 2012, 20 par rapport à 2008, Donald Trump, bien que vainqueur, a recueilli moins de voix que les perdants des deux élections présidentielles précédentes.

PLUSIEURS MILLIONS D’ÉLECTEURS ABSENTS DES URNES

Jeudi 10 novembre au soir à New York (le 11 au matin à Paris), les chiffres ne sont pas encore définitifs, compte tenu des scrutins serrés dans une poignée d’États. Mais les données indiquent déjà que les Américains ont été moins nombreux à voter cette année qu’en 2008, et même qu’en 2012, alors que la population a sensiblement augmenté.

Le paradoxe le plus frappant est qu’avec près de 59,8 millions de voix, Donald Trump a décroché la Maison-Blanche en faisant apparemment légèrement moins bien que ses prédécesseurs républicains, Mitt Romney en 2012 (60,9 millions), voire John McCain en 2008 (59,9 millions), défaits tous les deux par Barack Obama. Même si les chiffres définitifs seront peut-être différents, il n’en demeure pas moins qu’il n’y a pas eu de « vague Trump ».

Mais faire mieux que ses prédécesseurs n’est évidemment pas le but du jeu : c’est l’adversaire du jour qu’il faut vaincre. Or c’est bien du côté démocrate que les électeurs ont le plus déserté leur camp : si Hillary Clinton a vraisemblablement remporté le vote populaire avec plus de 60 millions de suffrages, elle a fait nettement moins bien que Barack Obama en 2008 (69,5 millions de voix) et en 2012 (66 millions), et ce quel que soit le résultat définitif.

MÊME DANS LES ÉTATS CLÉS

L’abstention au niveau national – comme on la mesure en France, par exemple – est un phénomène difficile à appréhender aux États-Unis, compte tenu du mode de scrutin. Voter dans certains États demande en effet un sens civique affirmé, d’autant que le jour du vote, rappelons-le, n’est pas férié.

Dans le Nebraska, par exemple, le candidat républicain à la présidentielle fini rarement avec moins de vingt points d’avance sur son adversaire. C’est aussi le cas dans le Wyoming, dans les deux Dakota. Et l’inverse est vrai également, dans l’État de New York ou en Californie. Tentant dans ces conditions de se concentrer sur sa journée de travail, que l’on soit partisan de l’un ou de l’autre des deux prétendants.

Dans ce contexte, il est plus instructif de s’attarder sur les régions décisives. Comme la vieille Amérique industrielle du Nord-Est, qui a fait basculer le sort du scrutin mardi. Or dans l’Ohio, en Pennsylvanie, dans le Michigan ou encore dans le Wisconsin, où Donald Trump a gagné – ou semble avoir gagné, pour ce qui est du Michigan – le milliardaire a recueilli moins de voix que Barack Obama en 2008. Et même en 2012, pour sa réélection, qui avait moins mobilisé que lors de son arrivée à la Maison-Blanche quatre ans plus tôt.

PAS DE VOTE MASSIF

Encore une fois, une élection se gagne face à son adversaire du jour. Par ailleurs, les données définitives seront peut-être légèrement différentes. Mais il n’en reste pas moins que si Donald Trump s’est imposé, il n’y a pas eu de raz de marée en sa faveur.

Cette élection 2016 a moins mobilisé que les deux dernières au moins, alors que la population américaine a augmenté – 305 millions en 2008, 315 en 2012, 325 en 2016. Ce qui ne signifie pas que certains secteurs – démographiques ou géographiques – ne se sont pas, eux, fortement mobilisés. Des données ultérieures le démontreront peut-être (Blancs non-diplômés, etc.).

Toujours est-il que cette baisse de la participation, notamment dans l’Amérique industrielle, a clairement porté tort au parti démocrate. Ce sont aussi les absents qui ont fait l’élection.

Gilles Biassette (à New York)

 

 

 

Good to know: US Vote 2016!

 

A27-4-Deacon Paul

Deacon Paul C. Dorsinville.

After the longest campaign in US history and a big turnout of voters, a very tight result has designated the president-elect to take office on January 20, 2017. He has promised on Wednesday morning to bring all people together. We need to pray for appropriate responses to the challenges facing the country and the whole world from him and the leaders we have chosen:

* At the national level:

Good education: knowledge, competency and critical thinking (ending the funnel of poor, minorities to the prison industry).

Health: access,healthcare, quality.

Immigration: support and solidarity, integration.

Infrastructure: energy, transportation, technology.

Defense.

Religious Freedom.

Justice and Law enforcement, end of classes and races warfare.

Economics.

Dialogue, cooperation toward diminution of the divides between the various sectors.

Common good.

Etc.

 

*At the international level:

Diplomacy, treaties, foreign assistance, peace.

Global climate change.

Commerce.

Common good, Social justice.

It has been quite a surprise! But in the uncertainty our anchor is Jesus, Our Lord.
+                        +                      +.

Après l’une des plus longues campagnes de l’histoire des USA et une grande sortie de voteurs, un résultat serré a désigné le président-élu qui prétera serment le 20 Janvier 2017. Il a promis mercredi matin de rassembler tout le monde. Nous avons besoin de prier pour des réponses appropriées aux défis devant la nation et le monde entier de sa part et des leaders qu’on a choisi:

*Au niveau national:

Bonne éducation: conaissance, compétence et pensée critique (et finissant avec cet entonnoir des pauvres et minorités dans l’industrie carcérale)).

Santé: accès, services et qualité.
Immigration: support et solidarité, intégration.

Infrastructure: énergie, transport, technologie.

Défense.

Liberté religieuse.

Justice et enforcement des lois, fin de lutte des classes et des races.

Economie.

Dialogue, coopération  et diminution des barrières entre les divers secteurs.

Bien commun.

Etc.

* Au niveau international:

Diplomatie, traités, assistance extérieure, paix.

Changement global du climat.

Commerce.

Bien commun, Justice sociale.

Quelle surprise avons nous eu! Mais dans l’incertain notre ancre est Jésus, Notre Seigneur.

 

 

Brothers and Sisters, we really need your help:

 

While we cannot build individual homes for all those who have lost theirs in the aftermath of Hurricane Matthew,  we can ensure that individuals have a safe haven, a refuge.

 

The National Center of the Haitian Apostolate in conjunction with From Here to Haiti is working to repair churches and schools so that those buildings are available and accessible to those who need may a refuge, especially during tropical storms or other inclement weather.   Also these buildings can be used for feeding and washing.

 

Join us on 12/11/2016 @Our Lady of Miracles East 86 Street between Glenwood Road and Flatlands Avenue @ 6:00PM for a wonderful evening that calls us to action through music and reflection.  The donation is $25.00 in advance and $30.00 at the door.

 

Tickets are now available, please feel free to contact me.    Be advised that I will be away from 11/13/2016 – 11/20/2016.

 

If you are unable to join us you can still make a tax deductible donation to From Here to Haiti…..Kindly visit the FHTH website to see the work that has already been done since the 2010 earthquake….and please once again show your support.

 

Hope to see you on 12/11/2016.

Marquez vos calandriers pour ces trois evènements patronés par le “Haitian Apostolate.”

 

1.- Le 3 Decembre prochain,

 

      Grand Pélérinage annuel au Sanctuaire National de l’Immaculée Conception a

      Washington. DC

 

      Des autobus de partout s’y rendent. On attend le Cardinal Haitien Mgr. Langlois comme

      Celebrant principal.  La messe commence à 2 pm

 

      Vous pouvez y aller en voiture privée ou bien remplissez un autobus et venez en groupe.

 

 

2.-  Le samedi 17 Decembre a 7 pm

 

       Grand dinner dansant  traditionnel a  l’“Immaculate Conception Center” :

       7200 Douglaston Parkway” Queens.  NY.

 

       Soirée agréable. Bon repas! Belle musique! Belle ambiance!

 

        Reservez vos palces à l’avance!  Appelez Lise Marc  ou bien

        le Bureau Central 718-856-3323   Entrée  $ 80.00

 

3.-  le Dimanche 11 Decembre à 5 pm:

 

       Concert de “Troupe éclat” atyant pour theme “ L’Ouragan Mathieu.

       Profit pour les sinistrés d’Haiti.

       Entrée; $25.00 

       Lieu:  Auditorium de l’Eglise Our Lady of Miracles” 

       86th St and Linden Boulevard in Canarsie  Brooklyn.

Latest News-November 6, 2016

Perpetual Help

 

 

 

 

REFLECTIONS ION THE READINGS OF THE 32ND SUNDAY OF THE CHURCH YEAR (Nov. 6th, 2016)

2 Maccabees 7, 1-2 +9-14; Psalm 17;  2 Thessalonians 2, 16-3, 5; Luke 20, 27-38    

 

 

By +Guy Sansaricq

 

As we come to the end of the liturgical year, the Church endeavors to cast light on the mystery of

“the last days.” Hence teachings about heaven and hell and life everlasting are the focus of these days. Today the courage of the seven Maccabee brothers is told in the first reading to show us the strength that comes from faith in the resurrection of the flesh. Likewise the words of Jesus in the Gospel clearly affirm his promise of NEW LIFE BEYOND DEATH. The Resurrection of Jesus is not to be viewed as an event that concerns him alone. He is the head of the Church. His entire BODY that is the CHURCH is called to share his glory as He stands as “The First One among many brethren.” In other words, the “last Days” bring us to the doorsteps of eternal life.

 

Therefore Death is not a disaster but the moment when the soul of the just achieves its goal: seeing God face to face and being with God. Unfortunately the soul of the unrighteous experiences a different fate. It will become “like stubble in a burning oven.” God honors our human dignity. He forces no one into heaven. Only those who freely accept his invitation will enter into his home. 

 

Beyond all these teachings we must discover God’s love “He who did not create us for condemnation but for salvation in Christ Jesus.”  We must never cease to thank Him who calls wretched creatures like ourselves to live with Him forever in a mysterious new world described in these words; “The eye has not seen, the ear has not heard, neither has it ever dawned on men what God reserves for his chosen ones.:” Let this be your dwelling place forever!

 

PENSÉES PIEUSES SUR LES LECTURES DU 32ÈME DIMANCHE SIMPLE DE L’ANNÉE (6 Novembre 2016)

 

En cette fin d’année, l”Eglise tout naturellement nous invite à contempler le mystère “des fins dernières.” Pour cela, nous avons comme première lecture le récit macabre du martyre des sept frères Maccabée. Leur invraisemblable bravoure au milieu des plus atroces tortures découle de leur foi inébranlable dans le mystère de la resurrection des corps.  Ils manifestent l’énergie sacrée que la foi procure.  Ne manquez pas de lire ce texte biblique qui nous éclaire sur !e mystère des derneisr temps.

 

Le texte d’Evangile nous transmet le mème message “Dieu n’est pas le dieu des morts mais des vivants.” Ailleurs dans les Écritures nous lisons que “Dieu ne nous a pas créés pour la condamnation mais pour le salut dans le Christ Jésus” ou encore “Je suis la Résurrection et la Vie! Celui qui croit en moi ne mourra pas mais vivra. Celui qui vit et croit en moi ne connaitra pas la mort.”

 

St Paul pour sa part va jusqu’à dire que si les morts ne ressuscitent pas le Christ non plus n’est pas ressuscité. C’est que dans ses vues le Christ est la tète du Corps (son Eglise.) Il entraine donc nécessairement à sa suite tous ceux qui lui appartiennent. La mort est donc l’entrée dans l’éternité!

 

Cependant rien n’est automatique! Dieu respecte notre libre arbitre! L’homme peut se durcir le coeur et refuser l’offre merveilleuse qui lui est faite. C’est cela le péché, c’est cela l’enfer: refuser la vérité, rejeter l’amour. L’héritage n’est partagé que par ceux qui l’acceptent librement! Pas de récalcitrants dans les couloirs du palais où ne règnent que joie, paix, harmonie et amour.

 Une heure sonnera pour toi aussi!  Sois de ceux-la qui se laissent fasciner par la Vérité et l’Amour!

 

N’oublie jamais qu’une seule chose est nécessaire!  Ouvre ton Coeur à l’essentiel! Dans la foi, accueille le don de Dieu! Pour le croyant, la mort n’est pas un désastre mais l’éclosion de la VIE ETERNELLE!

 

 

 

 

 

Pensée de la semaine:

 

“L’Église n’est pas un musée de gens purs, mais la communauté des pécheurs pardonnés par le Christ”.

Thought of the week:

“The Church is not a museum of pure people, but the community of forgiven sinners by Christ.”

Pensamiento de la semana:

“La Iglesia no es un museo de pueblo puro, pero la comunidad de pecadores perdonados por Cristo.”

Dear Brothers and Sisters:  Nov. 4th, 2016 at St Joseph Co-Cathedral in Brooklyn

 

The devastation brought to Haiti by Hurricane Matthew has been so huge that we could not fail to come together in Prayer. Thank you to all of you who came! Thank you in the first place to Bishop DiMarzio and all the non-Creole-speaking  participants at this liturgy. As Catholics we love one another regardless of national origin, language and color. Your presence here today witness to the genuineness of your faith and brings great comfort in this hour of grief.

 a6-63-bishop-sansaricq

We will be praying for the hundreds of thousands who have been left without a roof on their heads and without access to the most urgent necessities of life. Their desperate conditions urgently call for intercessory prayers on our part.

 

We want to pray in a special way for the perhaps one thousand of more persons who perished during these days of furious unrelenting winds and unforgiving flooding. We will also remember the added numbers who died as the result of the cholera epidemic that followed these tragic days.

 

We needed to come to this liturgy to receive the consolation that comes from Scripture, from comforting fellowship and mostly from our communion with the glorious Risen Body and Blood of Jesus.

 

We receive comfort as we are strengthened in our belief that there is an after-life and that death is for many and perhaps for most the entrance door to something better. It’s the day when the righteous are rewarded.

 

Indeed there is a different fate for the wicked that are treated like stubble in a burning oven.

 

Yet we have good reasons to believe that most although far from being perfect will experience God’s mercy for the poor. We know by faith that the inevitable process of cleansing and purification required before the final entry into the eternal hall of glory will be shortened and alleviated by our prayers and sacrifices. This is the teaching of the Church well grounded into our faith in the mystery of the communion of saints.

 

We are all members of the body of Christ. The prayers and merits of the ones benefit the others.

 

 

In this liturgy we are therefore called to raise our prayers in a special way for all of these brothers and sisters who stand in the anti-chamber of heaven waiting for the prayers of the Church to finally gain to their final destination of eternal happiness.

 

 

Nou tande Gwo dega

a6-65-bishop-sansaricq

Nou pat kab pa vini pou n lapriyè

       Ni pou sa ki san kay, san kouveti gen de fwa san manje

       Ni pou sa ki peri yo

Mistè Lakominyon des saints. Lapriye youn sevi lot yo. Nou fe yon sel kò nan Jezi.

 

Lè ou mouri, ou pa kab rantre nan syel konsa tankou nan bal anba tonel.

          Ata sou tè a, ou pa kab al nan resepsyon nòs ak rad chire osnon rad sal .

          Yo pap kite ou rantre nan pale prezidan pye atè.

Gen de kalite peche yon moun fè ki si tan terib, se drèt nan dife lanfè ou tonbe t anba.

 

      

Men Bondye si tan gen bon kè, li bay moun ki pa tro mal yo yon dènye chans pou yo propte.

    Fok  ou kab netwaye je kè -w pou wè Bondye fas a fas,

    Fok ou kab propte kèw pou kab renmen Bondye komsadwa.

    Se pou wete rad lawont lan pou abiye ak rad limyè tankou tout moun ki anndan an.

    Fok ou dechouke tout vye tandans makawon ki te pouse tankou raje nan jaden lide ak santiman ou yo.

 

    Anyen ki sal pa kab parèt nan prezans gwo Bondye nou an.

 

Se lapriyè ak sakrifis moun ki sou tè a ki pwal akompli netwayaj sa a.

 

Se poutet sa nou dwe lapriyè pou moun ki mouri yo rive wè Bondye fas a fras

 

 

Haitians for Hillary

a30-70-hilary-clinton

It is supremely important for the Haitian-American community to participate in this presidential election on November 8. But before African-Americans and Latinos cast their votes, it is imperative that they take time to reflect prayerfully on this question: Which candidate better defends their personal interests and the interests of their community?

 

This Election Day presents the American people with a stark choice between Donald Trump and Hilary Rodman Clinton, the first woman in the history of the United States to be nominated for president by a major political party.

 

As Catholics we have to follow the teaching of the church, and as citizens we have to look to our interests and the interests of our community. It is true that we are against abortion as Catholics, and we stand in opposition to Hillary Rodham Clinton’s position on this issue. But it also true that we continue to live in this country. We have many obligations, such as paying bills and supporting our children. We also know that former President Clinton did not manage well the Haiti crisis, though some people truly believe that the Clintons can do better for us in the future

 

As for Donald Trump, what can the Haitian-American community expect from him? People who really love Haiti already know the answer: Trump has his priorities, and he has made it abundantly clear how he sees immigrants. We Haitian-Americans are all immigrants, and we all love America. His attitude toward immigrants is poisonous for our community.

 

Even though we have some concerns about Haiti with the Clintons, we at least know that they are familiar with the island nation that we love so much, and they have an open and welcoming attitude toward immigrants. The Weekly Bulletin of The National Center and Radio-Télé Solidarité through its main spokesperson endorse Hillary Rodham Clinton as the first woman to become president of the United States. We truly believe that, with her 30 years of experience in public service, she is well prepared for this terribly difficult job. It is time to have a woman in the White House as commander-in-chief. I exhort the Haitian-American community to vote in great numbers for Hillary Clinton.

 

The Staff of The Weekly Bulletin

 

Haïtiens pour Hillary

 

Il est extrêmement important que la communauté haïtienne-américaine participe à cette élection présidentielle americaine du 8 novembre. Mais avant que les Afro-Américains et les Latinos votent, il est impératif qu’ils prennent le temps necessaire  de réfléchir sur cette question de Leurs intérêts personnels et des intérêts de leur communauté?

 

Cette journée de l’élection présente au peuple américain un choix difficile entre Donald Trump et Hilary Rodman Clinton, la première femme dans l’histoire des États-Unis à être nommée pour la présidence par un grand parti politique .

 

En tant que catholiques, nous devons suivre l’enseignement de l’Église et, en tant que citoyens, nous devons tenir compte de nos intérêts et des intérêts de notre communauté. Il est vrai que nous sommes contre l’avortement en tant que catholiques et nous nous opposons à la position de Hillary Rodham Clinton sur cette question. Mais il est également vrai que nous continuons à vivre dans ce pays. Nous avons beaucoup d’obligations, comme payer nos factures et soutenir nos enfants et famille. Nous savons aussi que l’ancien président Clinton n’a pas bien géré la crise d’Haïti, même si certains pensent que dans l’avenir les Clintons peuvent faire mieux pour Haiti que son opposant.

 

Quant à Donald Trump, que peut attendre de lui la communauté haïtiano-américaine? Les gens qui aiment vraiment Haiti connaissent déjà la réponse: Trump a ses priorités, et il a clairement expliqué comment il voit les immigrants. Nous, les Haitiens  Américains , sommes tous des immigrants, et nous aimons tous l’Amérique. Son attitude vis-à-vis des immigrants est toxique pour notre communauté. Son langage aussi reflète d’inquiétantes tendances dictatoriales.

 

Même si nous avons des inquiétudes à l’égard d’Haïti avec les Clintons, nous savons au moins qu’ils sont familiers avec l’île que nous aimons tant, et ils ont une attitude ouverte et accueillante envers les immigrants. Le Bulletin hebdomadaire du Centre national et Radio-Télé Solidarité dans la personne de son principal porte-parole soutiennent Hillary Rodham Clinton comme la première femme à devenir présidente des États-Unis. Nous sommes convaincus qu’avec ses 30 années d’expérience dans la fonction publique, elle est bien préparée à ce travail terriblement difficile. Il est temps d’avoir une femme à la Maison Blanche en tant que commandante en chef. J’exhorte donc la communauté haïtienne-américaine à voter en grand nombre pour Hillary Clinton.

 

Le personnel du Bulletin hebdomadaire

Jeunes de 4 diocèses d’Haiti  participeront au concours du Jeune de l’Année

De la Radio Telé Solidarité

 

 

La competition “du jeune de l’année 2016” occupe une place importante dans les objectifs courants la  pastorale Haitienne de la Diaspora. L’un des objectifs de la radio Telé Solidarité c’est d’arriver à creer un podium pour les jeunes à l’interieur de la radio Telé Solidarité. Comment sera l’avenir de notre Société  et de notre Église sans  nos Jeunes? Ces derniers sont un grand tresor pour l’Humanité et pour nos Églises

Ce concours “du jeune de l’annee” nous permet de decouvrir que beaucoup de nos jeunes sont très brilliants. Ces derniers meritent d’être encouragés. Nous devons donc nous demander comment nos leaders peuvent assister les jeunes dans la realisation de leurs rêves?  Comment  peut on aider  ceux  et celles qui ne peuvent pas manger à leur faim et qui n’ont pas accès à l’education  pour raison d’argent? Peut on continuer à claironner qu’ils sont mal intentionnés.  Pouvons nous nous laver les mains comme Ponce Pilate sans bouger le petit doigt pour les aider?

 

Les Candidats continuent à s’inscrire pour le concours. Le Prêtre Docteur Wismick Jean Charles, vice doyen  de l’université  Notre Dame a envoyé 3 candidates

 

a6-72-laila

Le nom de la première candidate est Jovanny Laïla Bien-Aimé, étudiante de la Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé (FMSS) de l’Université Notre-Dame d’Haiti (UNDH), elle  est une future interne à l’hôpital Justinien du Cap-Haitien.

Laila est agée de 24 ans, elle est toujours comptée parmi les meilleures élèves depuis ses cours classique faits chez les Soeurs de la Charité de Saint Louis.

Croyant au fort potentiel de l’esprit aiguisé et en l’entraide, elle a fondé en 2013 à  la Faculté de Médecine de l’UNDH, le premier groupe de tutorat jusqu’à présent fonctionnel nommé «PROFILE» :  Programme de Formation pour l’Implication à long terme de l’Étudiant, à  l’Université Notre-Dame d’Haiti, dans le but d’aider les étudiants plus faibles à réussir la 1ère année. Les étudiants les plus brilliants de toutes les promotion sont appelés à s’inscrire dans “PROFILE” « Une heure de ton temps pour ton cadet». PROFIL a un succès de 100- 90%.  Les éudiants plus faibles sont sélectionnés à partir des resultats de leurs tests.

 

La 2ème Candidate s’appelle Cendy Maurice, elle est étudiante  en troisième année en  Administration des Affaires à la Faculté des Sciences Economiques, Sociales et Politiques (FSESP) de l’Université Notre-Dame d’Haiti (UNDH) et Elle est secrétaire assistante à la paroisse St Louis Roi de France  dont le prêtre Docteur Wismick Jean Charles est le Curé

brandy-smith

La 3ème Candidate est Brandie Smith, Candidate de la Paroisse de St Louis Roi de France. Brandie est une étudiante en première année de Génie à la Faculté des Sciences de l’Université D’Etat d’Haiti (UEH).

Elle est responsable de la communication à la Paroisse Saint-Louis Roi de France de Turgeau, au niveau de FaceBook. Associée Montfortaine, consacrée le 4 avril 2016, ancienne élève de l’Institution du Sacré-Coeur de Turgeau.

 

Le Père Beaudelaire Martial de la Congregation des Pères de Ste Croix  Administrateur du CIFOR  et la faculté FLECHE de  la prestigieuse université Catholique  Notre Dame a envoyé deux canditates de la faculté FLECHE de l’Université  Notre Dame. Leurs noms sont:

 

a6-67-francis-claudia

 

Francis Claudia  de la section de Communication

 

 

 

a6-70-thomas-borodine

et Thomas Borodine  de la section de psychologie. Les Jeunes d’Haiti seront bien  representés a ce concours, nous esperons avoir des jeunes des Colleges du Sacre Coeur  et de Saint Francois d’Assise

a6-68-melle-gaspard

Melle  Gaspard Pastatrick  du groupe RadaKKa Junior  de la Paroisse  Holy Innocent sera l’une des candidates de ce concours. Melle Gaspard  est etudiante de Collège  , spirituelle  et très respectueuse. Elle compte devenir Professeur.

Les Jeunes de 4 diocèses d’Haiti participeront à ce concours. Il s’agit de l’archidiocèse de Port au Prince, Archidiocèse du Cap Haitien  , le diocèse de Hinche et le diocèse de Fort Liberté . Son Excellence Monseigneur Auza Bernadito , le representant du Saint Père  a envoyé 2 prix un pour le jeune de l’année et le 2ème Prix. Monseigneur Guy Sansaricq et le Père Saint Charles Borno  respectivement chairman et Vice Chairman de la Radio Telé Solidarité  aimeraient offrir d’autres prix aux valeureux jeunes  qui sont candidats dans ce concours. Nous apprecions si les associations professionnelles , les paroisses de communaute Haitienne   et les Hommes et les femmes d’affaires  de notre Communauté profiteront de ce concours  pour offrir un prix  à l’un des jeunes de ce concours. Nous disons un grand merci à son Excellence  Monseigneur Bernadito Auza  qui a envoyé encore  cette année 2 prix pour ce  concours.  Nous disons  un merci anticipé aux donatrices et aux donateurs  qui vont  nous aider à offrir  d’autres prix aux jeunes de ce concours.

 

Nous continuons à rappeler  aux  candidats de ce concours qu’ils auront  à ecrire un texte  de deux pages sur le sujet suivant: “Comment voyez vous la société d’aujourd’Hui  et  quelle contribution personnelle voulez vous apporter à la transformation de la société d’aujourd’hui.:  Les Jeunes de Port-au-Prince  auront leur entretien  à Rdion Soleil, les Jeunes de l’archidiocèse du Cap Haitien  à la Radio Ave Maria , les Jeunes de Hinche au diocèse de Hinche , les jeunes de New York  au studio de la Radio Telé Solidarité, Les jeunes de Montreal  et d’autres états des États Unis auront leur entrevue sur Skype. Nous Souhaitons Bonne Chance aux candidats et caudidates de ce concours

Frère Buteau(Brother Tob)

Pour le Centre National

 

. Youth of  4  Catholic dioceses of Haiti will participate in the contest of the Haitian Youth of the  Year 2016 of  Radio  Telé Solidarité

 

The competition of  the “2016 Radio/Tele Solidarite  Haitian Youth Contest”  is  these days one of the most important concerns of the Haitian ministry of the Diaspora. One of the objectives of Radio/Telé Solidarite is to create a podium for young people un radio so that they can connect with one another. How will the future of our planet and our church be achieved without our youth? They are a great treasure for humanity and for the Church!

This contest allows us to discover that many of the youth of the Haitian community are very brilliant. These deserve to be encouraged. The question one may ask is how can our leaders support the youth in fulfilling their dreams? How can we help those who do not have enough to eat and cannot go to school for lack of money?  Can we continue to pretend that they are good for nothing and act like Pontius Pilate who washed his hands without doing anything to change the problem at hand?

 

Candidates continue to register for the contest. The Priest  Doctor  Wismick Jean Charles of the Congregation of Montfort Fathers , vice dean of the University of Notre Dame sent 3 candidates

a6-72-laila

The name of the first candidate is Jovanny Laila, beloved, student of the Faculty of Medicine and Health Sciences (FMHS) of the University of Notre Dame d’Haiti (UNDH), she is a future internisl to the hospital Justinien of Cap-Haitien.

Laila is aged 24, she is still counted among the best students since her days in high School the Sisters of Charity of St. Louis.

Believing in the potential of the sharp wit and self-help, she founded in 2013 in the Faculty of Medicine UNDH, the first functional tutoring group called “PROFILE” “An hour of your time to your younger.” PROFILE has a success 100- 90%.

This training program recruits the more brilliant students of every promotion for the purpose of tutoring the weakest students of the first year.

The name of the second candidate is  Cendy Mauritius. She is a third year student of Business Administration at the Faculty of Economics, Social and Political (EPSU) of the University of Notre Dame of Haiti (UNDH) and She is assistant secretary to the parish of St. Louis King of France of which The Priest Doctor  Wismick  Jean Charles is the Pastor

brandy-smith

The third candidate is Brandie Smith, Candidate of the Parish of St. Louis King of France. Brandie is a first year student in engineering at the Faculty of Haiti State University Science (UEH).

She is responsible for communication at the Parish of St. Louis King of France Turgeau at FaceBook. And she is also a former student of the Institution of the Sacred Heart of Turgeau.

 

Father Baudelaire Martial of the Congregation of the Fathers of Holy Cross  Manager  of CIFOR and the FLECHE  faculty of the prestigious  Catholic University Notre Dame sent two candidates of FLECHE  faculty of the University of Notre Dame. Their names are: Francis Claudia Communication section and Thomas Borodine of psychology section. The Youth of Haiti will be well represented at this contest, we hope to have youth from the colleges of the Sacred Heart and St. Francis of Assisi of Haiti

 

Ms. Gaspard Pastatrick  of Radakka  Junior Group of the Parish Holy Innocent will be one of the candidates in this contest. Ms. Gaspard is a College student who is spiritual and very respectful. Her dream is  become  a Professor.

Youth of 4 dioceses of Haiti will participate in this contest. This is the Archdiocese of Port au Prince, Archdiocese of Cap Haitien, the Diocese of Hinche and the Diocese of Fort Liberté. His Excellency Archbishop Bernadito Auza , the representative of the Holy Father  at the United Nations sent  2 prices for  the Haitian Youth Contest of Radio Telé Solidarite . Bishop  Guy Sansaricq and Father St. Charles Borno respectively chairman and vice chairman of the Radio Telé Solidarité would like to offer other prizes to the fine youths who are candidates in this competition. We would  appreciate it  if professional associations of  the Haitian community, parishes of Haitian community,  Business men and   business women   could send us  prizes  for the candidates of the Haitian Youth  Contest. We say a big thank you to His Excellency Archbishop  Auza Bernadito who sent this year 2 price for the Haitian Youth contest of Radio Telé solidarité. We say an anticipated thank you to the donors who will help us to offer other prizes to the candidates of  this contest.

 

We continue to remind candidates of the competition they will have to write a two-page easy on the following topic:  “How do you view today’s society and what contribution are you going to make ti its improvement?” . Youth of Port-au-Prince will have their interview at Radio Telé Soleil, Youth of  in Hinche in the diocese of Hinche , the Youth of the Archdiocese of Cap Haitien at Radio Ave Maria, young New of  York  at the studio of Radio  Telé Solidarité  , youth in Montreal and other areas of  US states will have their interview on Skype. We wish the best of success to the candidates of this competition

Brother Buteau (Brother Tob)

For the National Center

 

 

Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn-Messe de Requiem pour les victimes

Du Cyclone Mathieu

 

a6-64-bishop-sansaricq

Le Vendredi 4 Novembre, une messe solennelle fut chantée à la Co-Cathedrale St Joseph de Brooklyn pour le repos de l’ame des défunts haitiens qui ont péri à l’occasion de l’ouragan Mathieu qui a tellement malmené notre pauvre pays.

a6-66-father-borno

 

L’initiative avait été prise par le bureau du Ministère pastoral des Haitiens du diocèse présidé par le Père Saintcharles Borno, coordinateur de cette section de la pastorale diocésaine auprès des immigrants.

 a6-67-fathers-of-brooklyn

Plus de dix-huit pretres Haitiens et Américains con célébrèrent cette mess autour de Mgr. Guy Sansaricq le principal celebrant et l’homéliste.

 

La chorale de Ste Catherine fondée et dirigée par le Père Gerald Dumont assura la musique sacrée. Le public fut étonné et émerveillé par la haute qualité de leur rendition. La plupart des pieces chantées et executes a plusieurs voix proviennent de France. Il y eut également deux ou trois morceaux creoles.

 

A l’homélie, Mgr. Sansaricq dit d’abord quelques mots en Anglais pour remercier les participants à la liturgie qui ne parlent pas Créole, venus par solidarite chrétienne,.

 

Il décrivit les dégats considérables provoqués sur d’importantes zones du pays par les vents furieux et les innondations sans merci de cette tempète sans precedent dans l’histoire du pays.

En réponse à cette situation de détresse affligeant une partie du corps mystique du Christ, le Corps tout entier en ressent la douleur. Il exhorta  donc l’assistance à prier avec ferveur d’abord pour tous les survivants du désastre privés d’un toit sur la tète et de toutes les necessités de la vie.

 

Il exhorta également à la prière pour les nombreuses victims qui ont péri.

 

Avant d’entrer dans les parvis celestes il y a un nécessaire processus de purification.  Clicquer sur ce lien pour écouter la première Partie de la 

En raison du mystère de la “Communion des saints” les prières des fidèles accelerent cet indispensable processus.  La prière pour les défunts figurent dans les actes de misèricorde que tout chrétien est appellé à observer.

 

L’assistance recut donc en cette occasion la consolation du Seigneur qui découle de la proclamation de la Parole mais surtout de la communion eucharistique au Corps et au Sang de Jésus ressuscité.

 

La Parole du Seigneur a résonné “ Celui qui croit en moi, meme s’il meurt vivra. Celui qui vit et croit en moi ne mourra jamais.”

Clicquer  sur ce lien pour écouter la 2ème Partie:

 

 

The Haitian Ministry of the Diocese of Brooklyn-Queens under the direction of Fr. Saintcharles Borno held a memorial Mass for the deceased Haitian victims of vicious Hurricane Matthew on Freday evening November 4th.

 a6-67-fathers-of-brooklyn

By this time everybody knows the wide shocking extent of the devastation wrought by the 120 miles an hour winds of that storm on the southern regions of Haiti. The unforgiving flooding resulting from the torrential rains still caused more damages than the wild winds. Probably close to one thousand people perished. Entire villages were swept away by these forces of nature. All the crops were lost as well as almost all the domestic animals. The population is in indescribable distress.

 

A nice assembly made up not only of Haitians but also of members of the larger community was in attendance.

 a6-63-bishop-sansaricq

a6-67-fathers-of-brooklyn

On the altar eighteen priest and two deacons surrounded Bishop Guy Sansaricq, the principal Celebrant and homilist. 

 

An impressive choir from the Church of St Catherine of Genoa sang mostly classical French hymns and a couple of Creole songs. Fr. Gerald Dumont at the organ seemed very proud of their performance. He is the founder and director of that choir.

 

Bishop Sansaricq briefly described the heart wrenching effects of this natural disaster and exhorted the people to pray in the first place for the people who survived but still remain without a roof on their heads and deprived of the most rudimentary necessities of life.

 

He also asked to pray for the cleansing of the souls of those who perished and are still in the process of spiritual purification before entering the glorious halls where God is seen face to face. That process of cleansing is inevitable for nothing unclean can appear before our almighty and Holy God.   By virtue of the mystery of “the communion of saints” our merits and prayers can be applied toward their ultimate release to the joys of eternal life.  

 a6-61-michele

Communion to the Body and Blood of the Risen Lord as well as the proclamation of the Word brought Peace and consolation to the grieving congregation. God is good and merciful. Our destination is one of glory and eternal joy. The worst trials of life cannot separate us from the love of God manifested in the person of Christ.  In spite of all hardships, our hope for ultimate victory remains unbreakable!

 

Adieu  Maitre  Jacquelin Pericles

 

a30-67-maitre-pericles

 

13 Fevrier 1936-26 Octobre  2016

https://vimeo.com/189989711

 

 

Le 28 Octobre le Seigneur a mis fin au court  pelerinage de Maitre  Jacquelin Pericles sur terre. Maitre Pericles ce grand passionné de l’education a eu une vie terrestre bien remplie. Il a été l’un de ces Haitiens qui a compris l’importance  de rester en Haiti malgré les difficultés qu’on y rencontre. Il fut convaincu de l’ importance pour nos cadres de rester en Haiti comme il a su l’apprendre à ses anciens etudiants  dans son cours sur les fables de la Fontaine: “Il n’y a pas comme chez soi” “lakay se toujou lakay.”

 

Le grand depart de Maitre Pericles  est encore un temps de meditation pour tous ceux et celles qui ont connu ce professeur chevronné qui a vecu près de 50 ans à la Croix des Bouquets . Cet homme fut d’abord le directeur du Lycée Jacques 1er ou à l’epoque les professeurs pouvaient passer 3 mois sans recevoir leur remuneration mensuelle et on doit ajouter  que le salaire du professeur  à cette époque ne depassait pas $60 Haitien.. Même sans recevoir leur salaires ces professeurs étaient toujours presents et à l’Heure pour leur cours.

Maitre Pericles est un ancien étudiant des Frères de l’Instruction Chretienne de l’archidiocèse du Cap Haitien .Il est un ancien diplomé de l’ecole normale et de la faculté  de droit à Port-au-Prince. Grâce à la formation qu’il a recu chez les frères de l’Instruction Chretienne , il fut un homme religieux  qui fréquentait l’Eglise chaque Dimanche. C’est ce qui explique que  Chaque dimanche il accompagnait les etudiants  catholiques de 6ème jusqu’a la classe  de 4ème du Lycée Jacques 1er  à la messe Dominicale de  9:00 hres a.m  à la Paroisse  Notre Dame Du Rosaire de la Croix Des-Bouquets . Ainsi donc il etait obligatoire pour  les élèves du Lycée  au cours de l’année scolaire de participer à la messe du Dimanche en uniforme. On doit mentionner aussi que chaque Dimanche de Paques   sur son leadership le Lycée tenait une grande fête Theatrale à la salle paroissiale de la Croix des Bouquets et toutes les composantes de la société  Crucienne participaient à cette grande fête theatrale.

Maitre Pericles enseignait l’anglais , le latin et le Fancais au Lycée Jacques 1er. . Aucun éléve de 6ème du lycée des années 66 jusqu’au debut des années 86 ne peut oublier le cours de Fable de Lafontaine de Maitre Jacquelin Pericles ou il nous enseignait  que les jugements de cour vous rendraient  Blanc ou Noir et la raison du plus fort est toujours la meilleure. Ce Professeur de belle lettre etait un homme bien formé et qui connaissait très bien son cher pays Haiti et qui avait une grande proximité  avec toutes les couches sociales du pays.

L’autre point chez maitre Pericles c’est son grand amour pour sa terre natale. Chaque année pour la fête de Ste Anne il se rendait toujours à Limonade. Même au soir de sa vie il etait la encore cette année afin de dire Adieu àux siens car il etait très conscient que ses jours étaient comptés avec cette maladie incurable qui rongeait sa santé. Il savait que l’heure du Brave etait arrivé pour aller se reposer .  Je vous invite à clicquer sur ce lien  pour ententre un entretien que Radio Telé Solidarité a eu avec lui: https://youtu.be/uAybp0dLwn0

 

 

Le depart de Maitre Pericles nous aide à comprendre davantage que tout est ephemère sur cette terre. Il a connu de grands moments de joie et des moments de souffrance . Il etait toujours un être Joyeux doué d’un grand amour pour la vie. Il etait un homme de personnalité forte qui ne se laisse jamais se decourager en face  des epreuves inherentes à toute vie humaine.

Le Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite ses sincères condoleances  à Marie Rose Eugène Pericles , ses enfants Marc Kernizan, Martine Pericles, Jacquelin Pericles Jr,, Marie Laurence Corine Pericles et Joseph Edouard Pericles et toutes les familles eprouvées par ce grand départ.

Enfin Merci Maitre Pericles pour ce que vous avez accompli et pour votre grand amour pour Haiti. La vie terrestre est toujours un court pelerinage et une grande vallée de larmes. Nous demandons au Seigneur de vous accorder une place  dans son Paradis, dans la joie de la vision face-à-face.   Encore une Fois Maitre Pericles  Bon Voyage!

Frère Buteau Espiègle(Brother Tob)

Pour le Centre National de l’Apostolat Haitien

 

 

 

Directeur Jacquelin Pericles

 

a30-67-maitre-pericles

 

 

Maître Jacquelin Péricles est le Directeur Fondateur de l’école Aux Jours Heureux, l’une des    meilleures écoles Primaires et Secondaires de la Croix-Des-Bouquets. Marié, Professeur de Carrière, Ancien Directeur du Lycée Jacques 1er de la Croix-Des-Bouquets. Très respecté et aimé de ses anciens élèves. Pour le bénéfice  des amis  et amies du Centre National de L’Apostolat Haitien à l’étranger il a accepté de répondre à nos questions.

 

Bonjour Maître PÉRICLE Bonjour mon cher Brother Tob.

Vous allez bien cher directeur? Très bien mon cher, grâce a DIEU.

Voudriez-vous nous parler d’ abord de vos origines, de votre enfance?

 

Je suis né le 13 février 1936 à l’Hôpital JUSTINIEN du Cap-Haïtien des œuvres légitimes de Mr.Richista PÉRICLES

et de son épouse Auxilia FRANÇOIS je suis né au Cap-Haitien  à proprement parler je suis originaire de Limonade,

un coin de terre ou je me sens tout à fait bien. J’ai eu une enfance tranquille pour avoir grandi dans une famille

ou la rigueur était la règle.

 

 

Quel rôle vos père et mère ont-ils joué dans votre vie?

Après DIEU, je leur dois tout. Ils ont, en quelque sorte, sacrifié leur propre vie pour faire de moi ce que

je suis devenu aujourd’hui. Je remercie le ciel d’avoir été si bien encadré toute ma vie, sur le plan religieux surtout.

Je ne regretterai jamais d’avoir eu la chance de faire les études primaires chez les frères de l’Instruction

chrétienne du Cap- Haïtien. Les notions de base que j’y ai acquises m’ont servi énormément  tout au long de

mes études classiques et même universitaires.

 

 

Y a t il un événement qui a marqué votre vie?

 

Permettez-moi d’ajouter ma vie d’écolier. C’était en 1945 je crois, en 4ème.B chez les frères. À chaque dernier

dimanche du mois on  remettait les carnets scolaires et à cette occasion le frère directeur décorait de médailles

3 élèves de chaque classe sortis 1er . Lauréat de la classe. Un dimanche j’avais réalisé un exploit,  J’ai raflé les

3 médailles, le frère les a attachées à ma petite chemise blanche. Après la messe, vous vous imaginez ce qui

s’est passé, tous les gens que j’ai croisés tenaient à me féliciter. Arrivé à la maison, tous les voisins

voulaient m’embrasser, malheureusement mes parents ne s’y trouvaient pas pour partager cette joie avec moi,

puisqu’ ils sont à Limonade. la personne qui s’occupait de mes frères et moi était tellement contente ce jour-la

qu’elle m’a donné pour la 1ère Fois 5 centimes comme récompense et en plus elle m’a autorisé à aller sur

la place de la cathédrale pour assister  au concert dominical de la fanfare des forces Armées D’HAITI.

Le regard du commandant de la fanfare tomba sur moi, il me fit signe d’avancer. Il me salua et demanda aux musiciens

de se lever pour me saluer .Ils défilèrent devant moi en me serrant la main. Il y en a qui ont profité pour me donner

des pièces de 20 et de 50 centimes Vous comprenez que ce fut un événement qui m’a marqué durant  toute ma vie

et de manière positive. Dès mon jeune âge je fus imprégné de la valeur de l’effort.

 

 

Voudriez-vous nous rappeler vos premières  années à la Croix des Bouquets et votre expérience de directeur au

lycée communautaire  JACQUES 1er. De la Croix des Bouquets?

 

 

Je suis arrivé au lycée JACQUES 1er en septembre 1966 en tant que directeur à l’âge de trente ans. Je me suis mis

au travail avec amour. J’avais vite compris que ma clientèle était constituée de jeunes  paysans et paysannes animés

du désir de savoir. Je n’ai jamais cessé d’attirer leurs attentions sur la seule chance qui leur est offerte pour réussir leur vie.

En grande majorité ils ont saisi le message. Je suis encore fier d’avoir fait cette expérience.

 

 

L’association des anciens élèves du lycée JACQUES 1er vous a remis une plaque d’honneur en signe de reconnaissance

au mois de décembre 2007. Voulez-vous nous parler de cet événement et de vos impressions?

 

En effet l’Association des anciens du lycée communautaire de la Croix des Bouquets avait décidé de m’associer à la

cérémonie d’inauguration d’un laboratoire Informatique au lycée  national JACQUES 1e. de la localité. Ce fut une

réussite à tous les points de vue. Pour moi ce fut l’occasion de croire que l’enseignement n’est pas une tache ingrate

comme on se plait á le répéter.

 

 

Vous êtres directeur Fondateur du collège AUX JOURS HEUREux. Pourquoi vous avez choisi de consacrer toute

votre vie a l’éducation des jeunes et  pour quel raison vous avez choisi ; AUX JOURS HEUREUX comme nom de l’école?

 

En effet j’ai fondé la section secondaire du collège. Le plaisir que je retire de ce genre de travail est immense. La

satisfaction est personnelle chaque fois qu’on joue un rôle quelconque dans la réussite d’un jeune. J’ai choisi

d’appeler l’école AUX JOURS HEUREUX c’est parce que j’estime que  les jours les plus heureux de la vie d’un homme,

il les passe à l’école

 

 

Voulez-vous nous présenter le Collège AUX JOURS HEUREUX?

 

 

Une école secondaire mixte, fonctionnant du lundi au vendredi de la  semaine de 7h.am. a 2h pm. Elle compte 12

salles de classe avec un effectif  de 630 élèves pour la présente année scolaire. Nos professeurs sont triés sur le volet et

en grande majorité Ils y fournissent leurs services depuis de longues années.

 

 

 

Est-ce que vous pouvez établir pour nous une différence entre la jeunesse de votre temps et celle d’aujourd’hui?

 

 

 

 

Certainement il y a une différence, les temps ne sont pas les mêmes. Les jeunes d’aujourd’hui doivent s’adapter

aux réalités actuelles. On a qu’à se référer par exemple à l’informatique pour comprendre que l’étudiant d’aujourd’hui

ne peut se permettre de s’isoler dans son petit monde à lui.

 

 

Pourriez-vous énumérer pour nous les défis et les problèmes de la jeunesse d’aujourd’hui?

 

Les jeunes d’aujourd’hui doivent faire très attention, à coté des facilités qui leur sont offertes ils courent le risque,

ils ont de grands défis à relever. Ils sont  concernés par le phénomène du SIDA qui continue à opérer de grands

dégâts dans leurs rangs. Et cela en dépit de toutes les activités entreprises à travers le monde pour le juguler.

L’alcoolisme, la drogue, les relations sexuelles prématurées, autant de facteurs qui détournent la jeunesse de sa vraie

vocation. De façon particulière depuis quelque temps les jeunes d’ HAITI perdent les notions de valeurs.

L’irresponsabilité de nos dirigeants les encourage à emprunter les voies de la vie facile. La violence, sous toutes les

formes  s’installe chez nous. Étant donné que l’impunité sert la règle le kidnapping, le viol, la corruption sont monnaie

courante au su et vu de tout le monde. De toutes façon il n’y a pas de raison de  lieu de désespérer  de l’avenir du

pays. Il revient aux jeunes de prendre en mains leur destinée. Ils doivent commencer à réfléchir sur les critères qui

pourraient les aider à bien choisir leurs dirigeants.

 

 

Maître PERICLES aux lycée communautaires JACQUES 1e. de la Croix des Bouquets vous étiez  également

intéressé à la formation religieuse de vos élèves.

 

Je me le rappelle bien, vous vous êtes arrangé avec le responsable du grand séminaire NOTRE DAME de Cazeau d’alors,

le très regretté évêque de Hinche Monseigneur Léonard Pétion  LAROCHE, pour faire venir des séminaristes en vue de la

formation de vos étudiants sur le plan religieux et social. En est-il de même au collège AUX JOURS HEUREUX?

 

 

Que de bons souvenirs! Je vous dirais que bien avant les séminaristes, il y avait une sœur canadienne, révérende sœur

Elizabeth de la Congrégation des sœurs de L’Immaculée Conception (MIC)qui venait aux lycées Jacques 1e.

Heureusement pour nous, mes enfants du lycée et moi, après le départ de la sœur  ” Elizabeth ” Je suis allé trouver

le R.P. LAROCHE à Cazeau. Après lui avoir fait part de mes préoccupations il a promptement accepté de

mettre des séminaristes à ma disposition pour continuer ce noble travail. Vous me demandez est-ce qu’il en est de

même au collège AUX JOURS HEUREUX. Je vous réponds que non Il n’y a pas les moyens.

 

 

 

 

 

Pour les Cruciens vivant a l’étranger qui seraient intéressé à placer leurs Enfants dans votre établissement comment

pourraient-ils le faire?

 

 

C’est facile ils n’auraient  qu’a nous appeler aux numéros de téléphone suivant : (509-238-8704, 831-2808 )

 

 

 

Maître PERICLES, avez-vous un message pour la jeunesse Haïtienne?

 

 

Oui, il n’est pas différent de ceux que j’ai déjà entendus. Le jeune Haïtien doit croire en DIEU d’ abord, puis croire

en soi et avoir la conviction de pouvoir offrir une autre image du pays, s’armer de la capacité de résister

aux tentations mauvaises. Jeunes Haïtien l’avenir du pays dépend de vous, pas de l’étranger.

 

Merci, Maître PERICLES d’avoir accepté de répondre à nos questions.

Frère Buteau  (Brother Tob)

Pour le Centre National de l’Apostolat Haïtien á l’Étranger.

Entretien publie en 2008

 

 

 

Visit of Apostolic Nuncio to the United States in Long Island

a6-71-archbishop-christophe-pierre

Archbishop Christophe Pierre, Apostolic Nuncio to the United States, visited our seminary yesterday, October 26. His visit brought great honor and blessings to our campus! The Papal Nuncio’s homily at our evening Mass was hope-filled and joyful – a special gift to our entire seminary community! Please read his inspiring message by clicking on the photo to the right and share with others! Archbishop Pierre was the Principal Celebrant at the Mass. Concelebrants included Archbishop Charles J. Chaput, O.F.M. Cap.; Bishop Timothy C. Senior, Seminary Rector and Auxiliary Bishop of Philadelphia; and Bishops Michael J. Fitzgerald and John J. McIntyre, Auxiliary Bishops of Philadelphia.

Archbishop Pierre’s visit is his first to a seminary in the United States since his appointment in April 2016 as Papal Nuncio to our country. We are blessed and grateful for his visit!

In his address on pastoral work in the church, Archbishop Pierre said today that   the church needs leaders and that in the midst of our globalized technology driven world people can often feel disconnected.

According of the Newspaper Newsday Archbishop Pierre plays a key role in determining who is selected as new Bishops of dioceses around the country The piece of Newsday continues to say that as Nuncio he submits a terna or list of three candidates to a Vatican committee, which then reviews it and if in agreement, submits the list to Pope Francis. Bishop Murphy reached the age of 75, in May 1975, the church retirement age for bishops. Newsday added that the church  experts say he could be replaced any moment. But Diocesan spokesman Sean Dolan said Pierre’s visit to Long Island was unrelated to the proceedings to select and announce a new Bishop

 

 

Visite du nonce apostolique des États-Unis à Long Island

a6-71-archbishop-christophe-pierre

L’archevêque Christophe Pierre, nonce apostolique aux États-Unis, a visité notre séminaire hier 26 octobre. Sa visite a apporté un grand honneur et des bénédictions à notre campus! L’homélie du Nonce du Pape lors de notre messe du soir était pleine d’espoir et de joie – un cadeau spécial pour toute notre communauté du séminaire! S’il vous plaît lisez son message inspirant en cliquant sur la photo à droite et en partageant avec d’autres! L’archevêque Pierre a été le célébrant principal de la messe. Les concélébrants comprenaient l’archevêque Charles J. Chaput, O.F.M. Casquette.; Mgr Timothy C. Senior, recteur du séminaire et évêque auxiliaire de Philadelphie; Et les évêques Michael J. Fitzgerald et John J. McIntyre, évêques auxiliaires de Philadelphie.

La visite de l’archevêque Pierre est sa première à un séminaire aux États-Unis depuis sa nomination en avril 2016 en tant que nonce apostolique aux ÉTATS Unis. Nous sommes bénis et reconnaissants pour sa visite!

Dans son allocution sur l’action pastorale dans l’église, Mgr Pierre a déclaré aujourd’hui que l’église a besoin de dirigeants et qu’au milieu de notre monde moderne, les gens du monde peuvent souvent se sentir déconnectés.

Selon Newsday , l’archevêque Pierre joue un rôle clé dans la détermination de qui est choisi comme nouvel évêque des diocèses dans le pays. Le journal Newsday continue en disant que comme nonce, il soumet une terna ou une liste de trois candidats à un comité du Vatican, qui passe en revue et, en cas d’accord, soumettent la liste au pape François. Mgr. Murphy a atteint en May 2015 l’âge de 75 ans, age de la retraite pour les évêques. Newsday a ajouté que les experts de l’église disent que Mgr. Murphy pourrait être remplacé à tout moment. Mais le porte-parole du Diocèse Sean Dolan a déclaré que la visite de Pierre à Long Island était sans rapport avec la procédure de sélection et d’annonce d’un nouvel évêque pour le diocèse de Rockville Centre

 

 

Les jeunes Américains ne rêvent plus

Gilles Biassette (à Détroit, Michigan), le 04/11/2016 à 16h01

  • a6-30jeune-generation-regulierement-accusee-detre-egoiste-arrogante-materialiste-narcissique-ce-certain-quelle-desinteresse-politique_3_730_491

 

 

 

 

 

 

 0  0

Même si les sondages indiquent leur nette préférence pour Hillary Clinton, les jeunes Américains devraient, une nouvelle fois, s’abstenir en nombre mardi. La nouvelle génération ne compte pas sur la politique pour se réaliser, mais sur le travail. Reportage à Détroit.

ZOOM 

La jeune génération est régulièrement accusée d’être égoïste, arrogante, matérialiste, narcissique… Ce qui est certain, c’est qu’elle se désintéresse de la politique. / Nicolas Boyer/Hansluca

Depuis Los Angeles, New York ou Harvard, une nouvelle génération d’Américains façonne le monde à son image. De Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, à Beyoncé, invitée à chanter l’hymne national lors de l’investiture de Barack Obama en janvier 2009, en passant par les vidéastes suivis par des millions de fans sur YouTube, ils marquent la société de leur empreinte. Ce que nous consommons et ce que nous écoutons dépend de plus en plus d’eux. Comment nous changeons et comment nous échangeons aussi.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous offre une information de référence sur l’actualité religieuse.

+

Pourtant, cette nouvelle vague – appelée « génération Y » par les sociologues – n’a pas bonne presse. Elle est régulièrement pointée du doigt, accusée, études à l’appui, d’être égoïste et arrogante, matérialiste et narcissique. Les jeunes d’aujourd’hui, qui plus est, seraient moins travailleurs que leurs parents. En somme, les contemporains de Mark Zuckerberg et de Beyoncé seraient les enfants gâtés d’une Amérique sur le déclin.

> À lire aussi : Jon Miller : « Pour les jeunes américains, croissance et progrès ne vont plus de soi »

Difficile de faire la part des choses dans ces généralisations établies, le plus souvent, par… les aînés. Mais une donnée incontestable apporte de l’eau au moulin de l’accusation : le désintérêt assumé des 18-29 ans pour la chose publique, désintérêt perçu comme le corollaire de leur repli sur soi.

Une élection dans l’indifférence

Car s’il y a un domaine que les jeunes abandonnent volontiers à leurs aînés, c’est bien la politique. Il y a quatre ans, seuls 38 % des 18-24 ans avaient voté. Toujours en 2012, les 18-29 ans – soit 21 % des Américains en âge d’entrer dans l’isoloir – n’avaient représenté que 15 % des électeurs. Les plus de 65 ans, à l’inverse, avaient déposé près du quart des bulletins de vote, alors qu’ils ne représentent que 19 % du total des adultes de chez l’Oncle Sam.

Même en 2008, quand la candidature d’un sénateur noir inconnu avait touché le cœur des étudiants, emportée par l’optimisme et la fraîcheur de Barack Obama, le taux de participation des moins de 24 ans ne s’était élevé qu’à 44,3 %. Un sommet jamais atteint depuis les années 1970, certes, mais un sommet de troisième catégorie quand même…

Ce sommet-là ne sera pas franchi cette année, selon toute vraisemblance, à en juger par leur peu d’intérêt suscité par les deux candidats. Plus ouverts que leurs aînés sur les questions de société, plus sensibles à la question des inégalités, les jeunes Américains s’apprêtent pourtant à voter en faveur de Hillary Clinton – qui recueille 57 % des intentions de vote, contre 27 % pour Donald Trump, selon la dernière enquête publiée lundi dernier par USA Today.Mais si le soutien est massif, le vote, lui, ne devrait pas l’être.

> À lire aussi : À l’université d’Arizona, l’élection présidentielle laisse les étudiants de marbre

Détroit, laboratoire de la génération Y

Pourtant, les jeunes sont aussi capables de prodiges collectifs. Ils en font la preuve tous les jours à Détroit. Car si le berceau de l’industrie automobile, en faillite en 2013, relève la tête, il le doit en grande partie à la génération Y. Elle a fait de la grande ville du Michigan son laboratoire. Attirés par les bas prix du marché immobilier, mais aussi par un état d’esprit qui fait sans cesse de nouveaux adeptes, de nombreux Américains de 20 à 30 ans reviennent sur des terres désertées par leurs aînés dans les années 1980 et 1990.

À l’image d’Amanda, 26 ans. Quand ses parents avaient son âge, ils avaient quitté Détroit. Comme beaucoup de Blancs, ils prenaient congé d’une ville marquée par les émeutes raciales de la fin des années 1960 et la paupérisation pour s’installer dans le confort tranquille des périphéries. Pendant ce temps, le déclin de la ville s’affirmait. En 2013, sonnée par les coups reçus depuis quarante ans, la ville de Détroit était placée sous tutelle.

> Lire aussi : À Pittsburgh, la douloureuse mutation post-industrielle

C’est alors qu’Amanda a fait le chemin inverse de ses parents. « Mon père ne voulait pas entendre parler de mon installation à Détroit. C’était hors de question pour lui. Je l’ai fait néanmoins et j’ai bien fait ! À Détroit, on peut faire la différence. On peut lancer des projets et travailler ensemble pour redresser la ville », se félicite la jeune femme, enthousiaste.

Le travail comme « moyen de se réaliser »

Fin 2013, elle a cofondé Bamboo Detroit, un espace de travail partagé en centre-ville où se retrouvent, moyennant un loyer de 99 dollars (90 €) par mois, une comptable, un artiste, un agent immobilier, un avocat… Pas de bureaux fermés chez Bamboo ­Detroit, mais une grande salle ouverte.

« Il ne s’agit pas seulement d’un espace de travail, mais d’une communauté,précise Amanda. Nous organisons aussi des événements, des déjeuners. Dès le début, nous avons veillé à ce que notre public soit divers, aussi bien racialement que professionnellement. C’est essentiel pour nous. La comptable aide l’artiste,l’avocat donne des conseils… »

> Lire aussi : Aux États-Unis, le libre-échange ne fait plus recette

C’est avec passion qu’Amanda parle de l’aventure Bamboo ­Detroit et de l’ouverture prochaine d’un nouveau local, deux fois plus grand. « Je crois que pour notre génération, le travail n’est pas seulement un travail, dit-elle. C’est un accomplissement, un moyen de se réaliser. Nos parents allaient bosser à l’usine, ou dans la construction, comme mon père, parce qu’il fallait bien gagner sa vie. Pour nous, c’est différent. »

Le mot préféré d’Amanda compte cinq syllabes : col-la-bo-ra-tif. Elle n’est d’ailleurs pas la seule à l’utiliser à profusion à Detroit. Pour la génération Y, c’est un vrai leitmotiv. Voire un mot d’ordre.

Avoir un impact visible

On l’entend aussi beaucoup, par exemple, chez Ponyride. Dans cet ancien bâtiment industriel racheté une bouchée de pain par un jeune entrepreneur de ­Détroit, de nombreuses start-up ont trouvé un accueil chaleureux. Comme chez Bamboo Detroit, on a cassé les cloisons. Un seul impératif pour les locataires, qui paient un très faible loyer : perpétuer la tradition ouvrière de Détroit en produisant quelque chose.

> Lire aussi : Twitter s’investit dans la campagne présidentielle

À Ponyride, Veronika fabrique ainsi des vêtements chauds pour les SDF, avec des produits recyclés offerts par ­General Motors, Ashley signe des tee-shirts à la gloire de Détroit, Alex recycle le métal pour faire des pieds de tables ultra-design, Melissa cuisine des produits de beauté vegan, sans composant animal…

« Chez Ponyride, il y a une conscience sociale très forte, explique Noah, son directeur exécutif, âgé de 30 ans. Le but n’est pas seulement d’aider des projets à se lancer. Nous voulons contribuer à la renaissance de Détroit. Nos membres doivent rendre à la communauté, sous forme de formation, de participation à des événements… Ça fait partie du deal ».

Pour cette génération, il est essentiel d’avoir un impact visible sur son environnement. C’est pourquoi la génération Y semble plus sensible aux enjeux politiques locaux, plus immédiats. Comme Andrey, musicien et propriétaire d’un magasin de disque dans le West Village, un quartier sinistré qui se relève peu à peu.

Une génération qui compte d’abord sur elle-même

« Cette campagne électorale est une farce, dit ce métis de tout juste 30 ans, fils d’un père noir et d’une mère blanche, tous deux originaires du Sud des États-Unis. Je vais voter bien sûr. Mais cette élection ne changera rien à ma vie. Ce qui compte pour moi, c’est mon quartier, ses écoles… Je viens d’avoir un garçon. Et puis mon métier. J’adore découvrir des nouveaux morceaux, et les faire connaître. Nous organisons des événements pour partager la musique. Je dirais qu’au fond, c’est ça qui m’importe : faire en sorte que mes connaissances ne soient pas seulement des connaissances. Mais des relations d’échanges. »

> Retrouvez notre dossier sur les lieux et les enjeux de l’élection

Pour joindre les deux bouts, Andrey travaille aussi comme serveur. Mais six jours sur sept, il est dans son magasin. Il l’ouvre à midi, fait brûler de l’encens, passe des disques. « Franchement, la politique… En plus, qui peut dire ce qui se passera demain ? Tout peut arriver, de nos jours », lâche-t-il, fataliste.

Car la génération Y est aussi celle de l’incertitude. Alors que les précédentes vivaient dans une Amérique à l’abri – elle avait bien des ennemis, mais ils étaient lointains –, eux ont grandi en voyant les tours de New York s’effondrer, et ont fini leurs études en entendant Wall Street chanceler. Le souvenir de la Grande Récession de 2008-2009 les a beaucoup marqués. Ces jeunes adultes savent que rien n’est acquis, et surtout pas la croissance économique. Ils n’attendent rien des grandes entreprises d’antan. De Ford, de Chrysler ou de General Motors. À vrai dire, ils comptent d’abord sur eux.

————-

Les jeunes Américains en chiffres

Idix

Selon les données du recensement américain, l’âge médian des Américains s’élève à 37,3 ans. Les moins de 25 ans représentent désormais le tiers de la population, les plus de 65 ans 13,9 % (chiffres 2013).

L’évolution la plus évidente en termes de génération porte sur la diversité de l’Amérique, dont la jeunesse est le meilleur reflet. Un quart des Américains âgés de 18 à 29 ans, par exemple, est né à l’étranger ou compte un parent né à l’étranger.

En 2010, date du dernier recensement, 51 % des jeunes de moins de 5 ans étaient blancs, 25 % étaient latinos, 14 % noirs et 4 % asiatiques. À titre de comparaison, les 25-49 ans étaient, eux, encore à 64 % blancs, 16 % latinos, 12 % noirs et 5 % asiatiques.

Gilles Biassette (à Détroit, Michigan)

 

 

Michelle Obama, le meilleur atout d’Hillary Clinton

LAURENT LARCHER, le 03/11/2016 à 16h20
Mis à jour le 03/11/2016 à 18h46

 

 

a6-51michelle-obama-meeting-electoral-winston-salem-caoline-nord-27-octobre-2016_0_730_486

 

 

 

 

 4  0

Avec 60 % d’opinions favorables, elle a électrisé les meetings de la candidate démocrate alors que l’Amérique peine à s’enthousiasmer pour cette élection.

ZOOM 

Michelle Obama  lors de d’un meeting électoral à  Winston-Salem, en Caoline du Nord, le 27 octobre 2016. / Andrew Harnik/AP

Elle est la grande révélation de la campagne présidentielle américaine. Bien qu’elle ne soit pas la candidate du parti démocrate, Michelle Obama est ovationnée dans les meetings d’Hillary Clinton. Plus naturelle, plus sincère et plus proche des électeurs que la candidate démocrate, l’épouse de Barack Obama apparaît comme le meilleur atout dans le jeu de la candidate républicaine. Avec 60 % d’opinions favorables, elle a électrisé les meetings alors que l’Amérique peine à s’enthousiasmer pour les deux principaux candidats.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous donne, au quotidien, des raisons d’espérer.

+

À lire : Michelle Obama poursuit sa campagne pour Hillary Clinton

Un verbe haut

Brillante avocate – elle a été le mentor de son futur époux lorsqu’il est entré au cabinet Sidley Austin –, Michelle Obama maîtrise parfaitement les codes de l’art oratoire. Dans ses discours, ses interventions, elle s’appuie sur son histoire personnelle pour toucher à l’universelle. Elle gagne l’attention de son auditoire par un effet de sincérité, avant de remporter son adhésion par un effet de vérité.

Le résultat est immédiat : le plus grand nombre s’identifie à sa personne et peu donc épouser son propos. Le secret ? Partir de « soi » pour atteindre un « nous » dans lequel chacun se reconnaît. Elle est aidée en cela par Sarah Hurwitz, une des plus influentes politiques du parti démocrate.

C’est elle qui signe ses discours depuis sa fameuse intervention à la convention démocrate de Denvers, en 2008. Ce jour-là, l’Amérique découvrait Barack Obama à travers le récit que Michelle Obama en faisait, elle, en tant qu’épouse. Le personnage récurrent dans ses discours est la « Mom-in-chief », « maman en chef », altruiste, bienveillante et libérale.

Son entrée en lice

C’est en juillet 2016, qu’elle fait véritablement son entrée dans la campagne présidentielle en apportant publiquement son soutien à Hillary Clinton, le jour de la convention démocrate. Là, elle prend la parole pour une dizaine de minutes et attaque Donald Trump au nom de l’avenir qu’elle souhaite à ses deux filles. Un triomphe ! La salle l’ovationne plusieurs minutes, la presse américaine salue sa performance.

Puisant dans sa crédibilité de « Mom-in-chief », elle multiplie les attaques contre Donald Trump à chacune de ses apparitions. Aux propos déplacés du candidat républicain sur les femmes, elle répond le 13 octobre :

« Pensez à ça un instant : si cela blesse des femmes, des adultes, quel effet cela-t-il sur nos enfants ? Qu’est-ce que cela inculque à nos filles ? Quelle idée cela leur donne-t-il de la valeur qu’elles ont ? Et nos garçons ? C’est ça l’exemple que l’on veut leur donner de ce que cela signifie d’être un homme ? ». Nouveau triomphe.

Une first lady atypique

Tout le long des huit années passées à la Maison-Blanche, Michelle Obama a imprimé un style propre à sa fonction. Loin d’être une femme « effacée », elle a joué son propre rôle dans des épisodes de séries américaines, en apparaissant dans des vidéos. En 2013, elle fait campagne contre l’obésité. En décembre 2015, elle parodie un rap intitulé Go To College avec l’humoriste Jay Pharoah pour inciter les lycéens à s’inscrire à l’université.

À lire : Michelle Obama fait campagne contre l’obésité aux États-Unis

Fort de ses succès, elle assure qu’elle ne désire pas se présenter un jour à la présidence. À 52 ans, elle a encore le temps de changer d’avis. À la fin du prochain mandat, elle n’aura que 56 ans.

LAURENT LARCHER

 

Proverbes:

Tig vye, men zongle li pa vié

Batiman  vapè ranni, men li pa bourik pou sa

Swe anpil pa di konnen Travaiy

Sila ki vle konnen pri ti sale, se nan mache li ale

Sila  ki promèt bliye, sila ki espere sonje

 

Good to know: The Justice for Immigrants Campaign of USCCB needs our participation to advocate for Haitians  before the Department of Homeland Security.
Deacon Paul C. Dorsinville.

 

Diacre Paul

Subject: Action Alert to DHS: Ensure the well-being of Haitians affected by Hurricane Matthew

Action Alert to DHS: Ensure the well-being of Haitians affected by Hurricane Matthew Take Action!

 

Action Alert to the Department of Homeland Security:
Ensure the well-being of Haitians affected by Hurricane Matthew

Background:
Hurricane Matthew devastated Haiti on October 4, 2016, killing hundreds and leaving 1.4 million people in need of urgent humanitarian assistance. Unfortunately, in response to Hurricane Matthew, the Department of Homeland Security (DHS) has failed to enact humane immigration policies that would allow arriving Haitians to temporarily remain in the U.S. and support themselves while Haiti is being rebuilt.

On November 1, 2016, Bishop Eusebio Elizondo, Chairman of the United States Conference of Catholic Bishops’ Committee on Migration (USCCB/COM), joined Catholic partners at Catholic Charities USA (CCUSA), Catholic Legal Immigration Network (CLINIC), and Catholic Relief Services (CRS) in a letter to DHS and the Department of State sharing concerns regarding the care and treatment of Haitians.
Bishop Elizondo and partners noted: “We are concerned about DHS’ recent immigration policies which separate and detain Haitian family members. These policies are particularly inhumane in the aftermath of Hurricane Matthew when our government should be showing Haitians compassion and support.”
DHS also needs to hear from you and your fellow parishioners. We ask you to remind DHS that Catholics expect our government to do all it can to support Haiti and Haitians during this time of crisis.

Take action by sending the following message (in English and Creole) to DHS Secretary Johnson:

Dear Secretary Johnson:

As a person of faith who is concerned about the well-being of Haitians affected by Hurricane Matthew, I urge you to:

  • Redesignate Haiti for Temporary Protected Status and extend the status through the duration of Haiti’s recovery;
  • Permanently halt regular removals to Haiti and reinstate the practice of issuing humanitarian parole to Haitians seeking to enter the United States;
  • Ensure family unity during the processing of arriving Haitians; and
  • Support and expand existing family reunification parole programs to ensure timely, safe, and legal family reunification.

In the wake of Hurricane Matthew, our nation must offer aid, protection, and compassion to our Haitian neighbors both abroad and within the United States. Our Catholic and other faith communities stand ready to support and welcome Haitians during this time of tragedy.
Sincerely,

Che Sekrete Johnson:
Kom yon moun de konfyans, moun ki konsene sou byennet la a, Ayisyen ki afekte nan Ouragan Matye, mwen ankouraje ou:

  • Redesignate Ayiti pou estati tanpore pwoteje al pwolonje estati a nan dire e nan rekiperasyon Ayiti a;
  • An pemanans sispann ranvwa regilye nan Ayiti ak retabli Pratik la nan founi dokiman yo libete pwovizwa imanite nan Ayisyen kap ap cheche antre nan Etazini yo;
  • Asire inite fanmi pandan pwosessis la nan rive Ayisyen; ak
  • Sipo ak elaji fanmi pwogram reyinifikasyon libete pwovizwa ki deja egziste asire ale, ki an sekirite, ak legal reyinifikasyon fanmi yo.

A la swit de siklon Matye, nasyon nou an dwe ofri ed, pwoteksyon, ak konpasyon li bay vwazen ayisyen nou tou de aletranje e nan lespas de peyi Etazini. Katolik nou yo ak lot kominote lafwa kanpe pare yo sipo al akeyi Ayisyen pandan tan sa a nan trajedi.
Senseman,

 

Michel Pascal -Carnegie Hall de New York le 14 novembre @8pm

 

Latest News-October 30, 2016

Perpetual Help

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 31ST SUNDAY OF THE CHURCH YEAR (OCTOBER 30TH, 2016)

Wisdom 11, 22-12, 2; Psalm 145; 2 Thessalonians 1, 11-22; Luke 19, 1-10

 

By +Guy Sansaricq

 

Zacchaeus is our guest today. You remember him I am sure, the short fellow who climbed a tree to view Jesus who was passing. Jesus raised his eyes and said: “Zacchaeus, come down quickly for today I must stay at your house!”  The people grumbled for Zacchaeus was renowned as a crook and a sinner.

 

Yet bad as he was he rejoiced at hosting Jesus and Oh surprise! He publicly repented from his sins and promised to return fourfold any money he had stolen. He also promised to give half of his fortune to the poor. Jesus concluded by stating: The Son of Man has come to seek and to save what was lost.

 

This is a good statement about Jesus’ mission. Those in our midst who appear to be despicable and lost are not to be held in contempt. The drunkards, the drug addicts, the perverts, the idolaters, the slaves of the flesh, the arrogant, the thieves and the murderers must be challenged to repent and believe for “God did not create us for condemnation but for salvation in Christ Jesus.”

 

Zacchaeus shows that many great sinners do not find happiness in their ugly lifestyle. They secretly yearn for a brighter light. If only they found on their way someone who called them to dinner.  There are many Zacchaeus in the world. We must find a way to enter their houses and dine with them. We must bring the good news to them. The story today opens our eyes on the mission of the Church. OUR MISSION: is to SEEK AND SAVE THE SINNER with respect, tenderness and love.

 

We must manifest to them the fullness of Joy we find in our covenant with Christ.  Many end up being lost eternally because no one approached them. Woe to me if I do not evangelize!

 

 

PENSÉES PIEUSES SUR LES LECTURES DU 31ème DIMANCHE SIMPLE  ( 30 Octobre 2016)

Zachée? Tout le monde le connait. Il est le prototype du pécheur repentant! Cet homme riche ne jouissait pas d’une bonne reputation. Mais il couvait dans son Coeur une soif cachée. Les discours de Jésus exercaient sur lui un étrange attrait. Pour mieux voir Jésus qui passait il grimpe un arbre.  Jésus, appéciant ce geste, lui dit” Zacchée descends vite je veux manger chez toi.” Et le voila à la fin du repas qui se dressant de toute sa taille déclare publiquement “Je donne la moitié de mes biens aux pauvres et si j’ai été malhonnète je rendrai à mes débiteurs quatre fois plus que je ne dois.” Zachée nous édifie et nous montre que lorsque l’on se convertit, l’on doit du meme coup changer de moeurs.

 

Comme Zachée nous devons apprendre à chercher le Seigneur au prix de grands efforts. Nous devons aussi manger avec lui, partager son intimité et changer nos habitudes et notre style de vie. Le repentir que Jésus nous propose en est un qui implique un revirement de notre facon de vivre.

 

Suivons l’exemple de Zacchée pour jouir de l’amitié de Celui qui se veut proche de ceux qu’Il aime.

Il y a beaucoup de Zachées dans le monde. Notre mission est de continuer celle de Jésus. Nous devons tout faire pour les approcher et leur révéler la veritable lumière dont ils ont soif sans le savoir. Sachons imiter Jésus dans son zèle de toujours chercher et sauver ceux qui se perdent.

 

C’est pour cela qu’Il est venu. C’est pour cela qu’il nous envoie!

 

Bishop Sansaricq

 

L’Eglise nous invite cette semaine à célébrer deux fètes

D’abord le premier Novembre est la TOUSSAINT, c’est à dire la fete de tous les saints, la joyeuse celebration du salut de Dieu accordé aux “Ames Des Justes” (Hebreux 12, 22) Les ames des justes sont entre les mains de Dieu (Sagesse 3, 1) Nous nous réjouissons avec eux car nous appartenons à la meme communion étant membres du meme Corps, le CORPS DU CHRIST. Leur joie est la notre! Leur victoire finale annonce la notre. Ces frères et soeurs dans la foi ont lavé leur robe dans le sang de l’Agneau et ont pris place au pied du trone de gloire. Unis au Grand Prètre Éternel, ils prient pour nous

 

En ce jour de fète d’obligation, joignons nos louanges aux leurs.

 

Le jour suivant, le 2 Novembre nous unissons nos prières de facon speciale à celles du Christ pour nos frères défunts. La presque totalité de ceux qui meurent traversent “comme par le feu” une période de purification ultime avant d’accéder aux joies de la vision. Rien de souillé ne peut prendre place dans le palais du Saint des Saints. Les prières et sacrifices des fidèles de la terre obtiennent pour eux la grace de la deliverance. Nous ne devons jamais négliger de prier pour le repos des ames du Purgatoire.

 

 

ALL SAINTS DAY

 

 

This feast Day is a celebration about HOLINESS, a vocation common to all!  The Gospel is GOOD NEWS, that is a call to happiness, the happiness hidden in holiness.

 

The pleasures that come from money, power, honor and physical thrills do not really fulfill the deepest desires of the human heart. Besides they are short lived like flowers.

 

Man and woman experience profound joy when they encounter GOD. In silence and prayer they come to understand the words of Jesus: “Come to me that you may have life.”

 

On this feast day, we honor those who have responded to God’s grace. They may have had to suffer many ordeals, yet the flame in their hearts never died out. They were poor in spirit, pure of heart, peace makers, merciful, strong enough to endure sufferings. Happy are they!

 

We rejoice because myriads of simple people have successfully discovered that the promise of happiness is not simply for the after-death. Through God’s grace, it begins now like a secret seed full of power, fragrance and promises. Join in before it gets too late! Conversion is the first step!

 

Ears have not heard, eyes have not seen neither has it ever dawned on man what God has prepared for those he loves.” Happy Feast Day! Go to Church today to encounter and embrace the fountain head of all holiness/happiness.

 

ALL SOULS DAY

 

The day after ALL SAINTS DAY is ALL SOULS DAY, a day of prayer for those who stand in the anti-chamber of heaven yet need further purification before gaining admittance into the Holy Sanctuary.

The prayers of the Church, the BODY OF CHRIST, release for their benefit the redeeming power of the Blood of the Lamb.    Prayer rises like fragrant incense!

 

 

 

 

Pensée de la semaine: “La connaissance n’est rien quand la bonne éducation fait défaut”

(Proverbe américain)

 

Thought of the week:”Knowledge is nothing when good education is lacking” (American proverb)

 

Pensamiento de la semana: “El conocimiento no es nada cuando buena educación es deficiente” (Proverbio americano)

 

Le “Concours du jeune de l’Année 2016” de la Radio Telé Solidarité  continue à faire son chemin.  Trois diocèses d’Haiti  auront des candidats dans ce concours. La Paroisse Ste Therèse D’Avila du Diocèse de Brooklyn aura deux Candidats.

L’un des buts de ce concours est de renforcer les liens entre les jeunes.  Nous sommes contents de voir  que beaucoup de leaders religieux et du monde scolaire  sont conscients de l’importance pour la radio Telé Solidarité d’elire le jeune de l’année 2016. Nous continuons à travailler très fort pour accompagner et supporter les jeunes à Radio Telé Solidarité

Le Personnel de la Radio Telé  Solidarité est très content de voir que 3 évêques de la Conférence Episcopale d’Haiti vont envoyer des candidats de leur diocèse à ce concours. Il s’agit de son Excellence Monseigneur Max Leroy Mesidor, l’archevêque du Cap Haitien  , Son Excellence Monseigneur Quesnel Alphonse du diocèse de Fort Liberté et de Son Excellence Monseigneur Jean Desinor , l’evêque du diocèse de Hinche. Monseigneur Desinor ce passionné de la  communication nous a beaucoup aidé l’année dernière pour le succès de ce concours en Haiti. Encore une fois Monseigneur  Desinor un grand Merci.

Cette année grace au concours du Prêtre Docteur Wismick Jean Charles  de la Congrégation des Pères Montfortains , vice recteur de l’université Notre Dame  et Curé de la grande Paroisse Montfortaine St Louis Roi de France , nous aurons trois jeunes de l’université Notre Dame  et de la Paroisse de St Louis Roi De France.Leurs noms et leurs photos seront publiés dans notre prochaine edition Le Père Wismick  est un grand ami du Centre National et de la radio Telé Solidarité. Le Père Wismick malgré ses multiples occupations a toujours créé du temps pour la pastorale Haitienne

a30-72-fredy-louis

a30-71-jeudilus

Le Père Beaudelaire  de la Congregation des Pères de Sainte Croix, Administrateur  du CIFOR et de FLECHE, directeur general de l’ecole Basile Moreau aura 4 candidats au concours du jeune de l’année de la radio Telé Solidarité. Les noms des jeunes de l’Ecole Basile Moreau sont les suivants: Jeudilus Bessy et – Fredjy Louis

 

Les jeunes commencent à s’inscrire pour  ce concours.  Mc Georges  Jean Baptiste de la Paroisse Ste Therèse D’Avila est deja inscrit. Il a 20 ans  et est un etudiant en sciences Informatiques , il nous a accordé un court entretien clicquer sur ce lien pour ecouter son entretien: https://youtu.be/PoB7Z63ykR4

a30-01-fabiola-edmonds

a23-48-mc-georges

 

Nous avons un autre jeune de la Paroisse de Ste Therese D’Avila  qui est candidate pour le concours du jeune de l’Année de la Radio Telé Solidarité . Son nom est Fabiola Edmond , elle a 20 ans.

a30-50-nikita-bosse

a30-51-blanc

 

La Mission Notre  Dame d’Haiti   à Montreal a envoyé  deux jeunes pour ce concours. Leurs Noms sont: Emmanuelle Blanc-18 ans et  Nikisha Bossé Dominique-18 ansLe directeur de la Mission est le Père Yves Touzin , un grand ami du Centre National.

Le Directeur de la Radio Telé Soleil le Père Claudy Duclervil  travaille de concert avec nous  afin de permettre aux jeunes de Port-au et des environs d’avoir leur entretien à la Radio Telé Soleil. Les Inscriptions pour ce concours se termineront le 15 Novembre.

Brother Tob

The contest of the “Haitian Youth of the Year 2016 of  Radio Telé Solidarité continues to move ahead. Three dioceses of Haiti will have candidates in that contest. The Parish of St Teresa of Avila of the diocese of Brooklyn will send  two Candidates.

One goal of this contest is to strengthen ties between young people. We are happy to see many religious leaders and School teachers are aware of the importance of Radio Telé Solidarité to elect the Haitian Youth  of the year 2016. We continue to work very hard to assist and support the youth at  Radio Telé  Solidarité

The staff of Radio Telé Solidarité is very pleased that two Bishops of the Episcopal Conference of Haiti  will send candidates of their diocese in the contest. They are his Excellency Bishop Max Leroy Mesidor, Archbishop of Cap Haitien and His Excellency Bishop Jean Desinor, the bishop of the Diocese of Hinche. Bishop  Desinor this passionate of  communication helped us a lot last year for this contest in Haiti. Once Again, thank you dear Bishop Desinor!

This year thanks to the collaboration of the Priest Doctor Jean Charles Wismick of the Congregation of the Montfort Fathers, vice rector of the University of Notre Dame and pastor of the great De Montfort Parish  St Louis, King of France, we eill be registering two candidates.  Father Wismick is a great friend of the National Center and  radio Telé Solidarité. Father Wismick despite his multiple occupations always creates time for the Haitian Pastoral of North America

Young people begin to sign up for this contest. Mc Georges Jean Baptiste of Ste Therèse of Avilla Parish  is already registered. He is 20 years old and is a student in Computer Science. He gave us a short interview  click on this link to listen to his interview: https://youtu.be/PoB7Z63ykR4

 

 

 

We have another youth of St Therese of Avila who is a candidate for the competition. Her name is Fabiola Edmond, she is 20 years old.

The Mission of Our Lady of Haiti in Montreal sent two youths for this contest. They have for names Nikisha Bossé Dominique and Emmanuelle Blanc  Father Yves Touzin is the director of the Haitian Ministry of Montreal and is a great friend of the National Center.

The Director of Radio Soleil Telé Father Claudy Duclervil is working with us to enable young people of Port-au-Prince and its surroundings to have their interview with Radio Soleil Telé. The entries for this contest will end on November 15.

Brother Tob

 

Bienvenue à Son Excellence Monseigneur Quesnel Alphonse à New York

a30-65-bishop-quesnel

Son Excellence Monseigneur Quesnel Alphonse , évêque du diocèse de Fort Liberté est en visite  à New York. Monseigneur Alphonse est un grand ami du Centre National de l’Apostolat Haitien. Il a profité de son passage pour visiter la Radio Telé Solidarité

Monseigneur Guy Sansaricq  etait très content de rencontrer son ami et frère de la Conference Espiscopale d’Haiti. Monseigneur Quesnel est un grand passionné de la communication. Il a un grand amour pour l’Eglise et pour son peuple

 

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité  profite de l’occasion pour avoir un entretien avec Monseigneur Quesnel . Son entretien sera publié dans la prochaine edition  du Bulletin du Centre National. Clicquer sur ce lien pour ecouter un court entretien qu’il a eu avec son Excllence  Monseigneur Guy Sansaricq  le directeur fondateur de la Radio Telé Solidarité : https://youtu.be/lrANhxJI77A

 

 

Le Personnel du Bulletin Hebomadaire du Centre National souhaite la plus cordiale Bienvenue à Monseigneur Quesnel à New York

Brother Tob

 

Diocèse Rockville Centre-Flash

a30-05-suzette-fleurisca

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité est très heureux de vous informer que Madame  Fleurisca  Suzette est assistante administractive du Bureau “Multicural and diversity of the  Diocèse de Rockville Centre. Elle remplace Madame Gemima Desroche à ce poste.

Madame Fleurisca a fait ses etudes secondaires  au Collège Roger Anglade de Port-au-Prince et détient un Baccalaureat en Comptabilité,. Elle est l’une des Paroissiennes de la Paroisse de Ste Anne à Brentwood. Elle vit à Long Island depuis plus que 15 ans.

Madame Fleurisca est mariée et a 4 filles. Elle est connue comme une femme de grande foi qui a un grand amour pour son église et sa communaute. Clicquer sur ce lien   pour regarder et feliciter  Suzette https://youtu.be/n9Ka-V7FVoc

Le Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite à Suzette du succès dans ce nouveau ministère,

Frère Buteau(Brother Tob)

Pour le Centre National

Rockville Centre diocese-Flash

The staff of Radio Telé Solidarité is pleased to inform you that Mrs. Fleurisca Suzette is administractive assistant at the office of Multicultual and diversity of the Diocese of Rockville Centre . She replaces Madam Gemima Desroches in this position.

Mrs. Fleurisca did her High School at the College of Roger Anglade of Port-au-Prince in Haiti and has a Bachelor’s Degree in Accounting, She is a parishioner of the parish of St. Anne in Brentwood. She has been living  in Long Island for more than15 years.

Mrs. Fleurisca is married and has four daughters. She is well known as a woman of great faith and who has a great love for  the Catholic Church and her community. click on this link to watch and congratulate Suzette https://youtu.be/n9Ka-V7FVoc

 

The National Center of The  Haitian Apostolate wishes  Suzette  success in this new ministry

Brother Buteau (Brother Tob)

For the National Centre

Annonce de Decès

 

Maitre Jacquelin Pericles est retourné à la maison du Père

a30-67-maitre-pericles

13 Fevrier 1936-26 Octobre  2016

https://youtu.be/UHdzENZR3w0

Flower2

 

Le Centre National de l’Apostolat  Haitien  est triste de vous annoncer le Depart vers l’au-dela de Mr. Jacquelin Pericles agé de 80 ans survenu.le Mercredi 26 Octobre 2016.  Maitre Pericles etait un grand passionné de l’education et etait professeur près de 50 ans à la Croix des Bouquets

Le regretté Jacquelin Pericles est originaire de Limonade, avocat de formation ,  professeur chevronné, Il était directeur du lycée Jacques 1er de la Croix Des Bouquets de Septembre  1966  jusqu’en l’année 1986. Il fut aussi le directeur  fondateur de la section Secondaire du collège aux Jours  Heureux  de la même cité.

Maitre Pericles etait un grand croyant catholique et un homme qui a beaucoup aimé la vie et qui a lutté jusqu’a la dernière minute pour vaincre sa maladie. Il etait très optimiste jusqu’au soir de sa vie.

Maitre Pericles a vecu près de 50 ans  à la Croix des Bouquets et est considéré comme un personnage légendaire de cette ville. Il épousa  Marie Rose Eugène, l’une des belles filles de la Croix des Bouquets de son temps  le 25 Septembre 1971 et de cette union sont nés trois enfants.

Maitre Pericles a toujours gardé un grand amour pour sa ville Natale. Chaque été il se rendait à Limonade pour au moins un mois afin de participer à la fête patronale de Ste Anne en cette localité.

Maitre Pericles etait également un grand ami de la Radio Telé Solidarité à laquelle il a accordé plusieurs entretiens. Clicquer sur ce lien pour entendre son dernier entretien: https://youtu.be/UHdzENZR3w0

 

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq en communion avec le personnel du Centre National de l’Apostolat  Haitien présente ses sincères condoléances à son épouse Marie Rose Pericles, ses enfants Marc Kernizan, Martine Pericles, Jacquelin Pericles Jr,Marie Laurence Corine Pericles et Joseph Edouard Pericles et toutes les familles eprouvées par ce grand départ.

La messe funeraire du regretté Maitre Pericles sera chantée à la Paroisse Notre Dame du Rosaire à la Croix des Bouquets le Samedi 5 Novembre 2016 à 7:00hres Am et l’illumination aura lieu au cimetière du Parc du Souvenir de Port –au-Prince

Que le Seigneur Accueille Maitre Pericles dans son son Paradis

Frère Buteau Espiegle (Brother Tob)

Du Centre National de l’Apostolat Haitien

Madame MARIE ROSE SOLANGE ROUSSEAU CLERMONT est décédée .

Flower withe1

Les Filles de Marie vous annoncent avec infiniment de peine la mort de Madame MARIE ROSE SOLANGE ROUSSEAU CLERMONT. Elle est décédée le 13 Octobre 2016. Elle sera exposée le Vendredi 28 Octobre 2016 de 7h à 9h A.M. à la maison funéraire Joseph Russo à l’adresse suivante: 814 American Legion Highway – Roslindale, MA  02131; Tél: (617) 325-7300. Ses funérailles seront chantées à 10h A.M. le Samedi 29 Octobre 2016 à l’Eglise Saint Matthieu à l’adresse qui suit: 39 Stanton Street – Dorchester, MA  02124; Tél: 617 – 436-3590.

Nous reccommandons à vos humbles prières son fils unique: Clifford Clermont; ses frères et soeurs: Madame Ermite Rousseau Kernizan, Soeur Thérèse Rousseau FDM, Docteur Mews Rousseau et Madame Micheline Rousseau; ses neveux et nieces et tous les autres membres affectés par ce deuil.

 

QUE L’ÂME DE MADAME MARIE ROSE SOLANGE ROUSSEAU CLERMONT REPOSE EN PAIX PAR LA MISERICORDE DE DIEU

 

Merci à Tous

 

a23-46-bishop-dimarzio

Je voudrais remercier tous ceux et celles qui se sont deplacés , les amis d’internaute et de Facebook  et les gens qui m’ont appelé  pour me feliciter pour mon award comme le Shinning Star  2016 de la communauté Haitienne du diocèse de Brooklyn

Cette  prime revient au Centre National  de l’Apostolat Haitien  et aux Communautés Haitiennes Catholiques de Brooklyn  qui ont demontré que Haiti malgré toutes ses difficultés a quelque chose à offrir au monde entier par sa grande foi en Dieu. Ce Dieu qui est toujours present dans tous les petits details de la vie  du peuple Haitien.

Cet award est encore un encouragement  pour le Centre National  qui malgré certaines difficultés continue à faire tout ce qui depend de lui pour accompagner le peuple de Dieu

A02-02-Monseigneur Desinor

Permettez moi de remercier du plus profound de mon Coeur Son Excellence Monseigneur Jean Desinor , l’évêque du diocèse de Hinche qui  a  envoyé des  mots de felicitation pour moi. Monseigneur  Desinor est un grand exemple pour nous, il est toujours la pour nous nous encourager et nous supporter. Vous trouverez ci joint les paroles elogieuses de Son Excellence  Monseigneur Jean Desinor:

 

Cher Frère Buteau,

Je m’empresse de vous écrire ces mots pour vous complimenter.

Vous méritez cette distinction. Je me réjouis que le diocèse de Brooklyn ait pu récompenser le travail que vous réalisez dans la communauté haïtienne depuis tant d’années.

Derrière ce geste c’est nous tous qui te rendons hommage: Mgr DiMarzio, Mgr Sansaricq, les dizaines de milliers d’internautes  disséminés un partout qui recoivent le Bulletin chaque semaine, des dizaines de milliers d’auditeurs et de téléspectateurs de Radio Télé Solidarité.

Nous reconnaissons et apprécions  tous le travail que vous faites. Continuez! Nos prières vous accompagnent!

Avec mes compliments et l’expression de ma haute considération.

Mgr Desinord Jean

Evêque de Hinche.

 

Encore une Fois un grand Merci Monseigneur Desinor!

soeur-lucie

La  Superieure Generale  de la Congrégation  des Soeurs des Filles de Marie , Soeur Lucie Sanon, une grande amie du Centre National nous a felicité aussi. Soeur Lucie a toujours prouvé son grand amour pour  Haiti. Après ses etudes  universaires à l’université de Ford’Ham  de l’Etat de New York elle est retournée en Haiti pour aller apporter sa contribution à sa terre natale. . Un grand merci Soeur Lucie: Vous trouverez ci joint les Mots elogieux de Soeur Lucie: Cher Frère Buteau,

 

Je me réjouis d’apprendre que tu es le Shinning Star du Diocèse de Brooklyn pour cette année.

Congratulations! You deserve it! Merci pour ton dévouement, pour tant de sacrifices !

Ces Félicitations vont aussi à Maude qui a  toujours fait les sacrifices avec toi.

Congratulations!

Sr.Lucie

Je tiens aussi à remercier Mr Max Auguste, Directeur du chapitre de Mere Lange et de Pierre Toussaint, il etait le premier ami de facebook qui m’a felicité.

Enfin Merci à tout le monde. Ensemble nous pouvons travailler pour le relèvement de notre communaute

BrotherTob

 

Thank you to all

I would like to thank all those who came, the friends of  Facebook, internet and the people who called me to congratulate me for my award as the Shinning Star 2016 of  the Haitian community of the Diocese of Brooklyn

This award belongs to the National Center of the  Haitian Apostolate  and the Vibrant Haitian Catholic Community of Brooklyn Catholics that demonstrated that Their gret fith in God is a treasure they can offer to the world to offer the world in spite of all their problems. They know that God who is always present in all the little details of the Haitian people’s life.

This award is another encouragement to the National Center that continues to do everything to support the people of God regardless of the immensity of the challenge.

Let me thank from the depth of my heart His Excellency Bishop Jean Desinor, Bishop of the Diocese of Hinche who sent words of congratulation to me. Bishop  Desinor is a great example for us.  He is always close to encourage us and support us. Please find attached the words of praise from His Excellency Bishop Jean Desinor:

Dear Brother Buteau:

I hasten to write you these words to compliment you.

You deserve this distinction. I am delighted that the Diocese of Brooklyn is rewarding the work you have been doing in the Haitian community for so many years.

Beyond this gesture, all of us are honored: Bishop DiMarzio, Bishop Sansaricq, tens of thousands of users spread across the world and those who receive the newsletter each week as well as tens of thousands of listeners and viewers of TV Radio Solidarité .

We recognize and appreciate all the work you do. Keep going! Our prayers are with you!

With my compliments and the assurances of my highest consideration!.

Bishop Jean Desinord

Bishop of Hinche.

 

Once more a big thanks to Bishop  Desinor!

The Superior General of the Congregation of Sisters of the Daughters of Mary, Sister Lucie Sanon, a great friend of the National Center congratulated me too . Sister Lucy has always shown her great love for Haiti. After her studies at  Ford’Ham of the State University of New York she returned to Haiti to bring her contribution to her homeland. . A big thank you Sister Lucy: Please find attached the laudatory words of Sister Lucie:

Dear Brother Buteau

 

I am delighted to learn that you are the Brooklyn Diocese Shinning Star of this year.

 

 

Congratulations! You deserve it! Thank you for your dedication, for so many sacrifices!

These Congratulations also go to Maude (your wife) who has always made sacrifices along with you.

Congratulations!

Sr.Lucie

I also thank Mr Max Auguste, Director of the chapter of Mere Lange and Pierre Toussaint, he was the first friend of Facebook  to congratulate me.

Finally, thanks to everyone. Together we can work for the recovery of our community

BrotherTob

 

 

Le FBI relance l’affaire des e-mails de Clinton

La Croix (avec AFP),

 

a30-70-hilary-clinton

 

 

 

 

 

 

 

 0  0

Une lettre du directeur du FBI, vendredi 29 octobre, affirme que de nouveaux e-mails ont été découverts qui pourraient relancer l’enquête sur l’utilisation par l’ancienne secrétaire d’État d’une messagerie privée.

Alors que l’élection s’achève le 8 novembre, son adversaire Donald Trump espère en profiter pour relancer sa campagne, tandis que les partisans d’Hillary Clinton dénoncent le geste du directeur du FBI

ZOOM 

Hillary Clinton lors de son meeting à Des Moines, vendredi 28 octobre 2016. / Jewel Samad/Afp

Vendredi 29 octobre en milieu de journée, le directeur du FBI, James Comey, a informé par courrier des élus du Congrès, contrôlé par les républicains, que de nouveaux messages, potentiellement « pertinents », avaient été découverts dans une enquête distincte des investigations closes en juillet dernier sur les messages de la candidate démocrate et ancienne chef de la diplomatie.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix va sur le terrain, et met en lumière des acteurs de l’actualité, célèbres ou modestes.

+

🗍

La lettre du directeur du FBI James Comey

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT

Une polémique qui a longtemps nui à Hillary Clinton

Durant des mois, la candidate démocrate avait dû faire face à des accusations sur son usage d’un serveur de messagerie personnel, de 2009 à 2013, au lieu d’un compte gouvernemental sécurisé. Cela aurait risqué d’exposer des secrets d’État à de potentiels pirates informatiques, au nom de son confort ou de son désir de protéger ses communications, au mépris des consignes de sécurité.

En juillet, après des mois de polémiques largement exploités par les Républicains, James Comey avait conclu à l’absence de volonté délictueuse d’Hillary Clinton. Il avait recommandé de ne pas la poursuivre, ce que les procureurs fédéraux avaient accepté.

Des messages découverts dans le cadre d’une autre affaire

Les milliers de nouveaux messages, qu’évoque James Comey et dont le contenu reste un mystère entier, ont été découverts par le FBI, selon NBC, sur un ordinateur portable d’Huma Abedin, une proche d’Hillary Clinton et membre de son cabinet au département d’État, et de son mari Anthony Weiner, dont elle est séparée depuis août et qui fait l’objet d’une enquête distincte pour l’envoi de messages à caractère sexuel à une mineure.

Ce rebondissement intervient à une dizaine de jours de l’élection qui se tiendra le mardi 8 novembre et alors que le vote a déjà commencé dans 34 des 50 États et que plus de 18 millions d’Américains ont déjà pu voter de façon anticipée.

> À lire : Le débat Trump-Clinton vire à l’aigre

Donald Trump y voit un nouveau « Watergate »

Donald Trump, le candidat républicain dont les chances de l’emporter paraissaient fortement compromises depuis quelques semaines, a immédiatement profité de l’occasion et martelé à nouveau sur le thème de la « corruption » supposée et les problèmes éthiques de sa rivale.

« L’enquête est le plus grand scandale politique depuis le Watergate, et tout le monde espère que justice sera enfin rendue », a affirmé le milliardaire lors d’un meeting à Cedar Rapids, dans l’Iowa, vendredi soir. Il sera en meeting samedi dans le Colorado, l’Arizona et le Nevada. Sa directrice de campagne, Kellyanne Conway, a également appelé le FBI à faire toute la lumière sur ce nouveau volet de l’enquête.

Un sérieux revers pour Hillary Clinton

La candidate démocrate mène nettement dans les sondages, mais la lettre du directeur du FBI complique la suite de sa campagne, que les démocrates entendaient consacrer à une grande opération de mobilisation, après une saison électorale éprouvante. Le point d’orgue du week-end devait être un grand concert avec Jennifer Lopez à Miami samedi, en présence d’Hillary Clinton.

Les démocrates ont dénoncé le geste de James Comey, à un moment si proche de l’élection, et l’ont appelé à en dire plus, afin de mettre un terme aux rumeurs sur le contenu des messages découverts. « Je suis certaine, quels qu’ils soient, qu’ils ne changeront pas la conclusion de juillet », a déclaré Hillary Clinton en fin de journée lors d’un court point presse à Des Moines, dans l’Iowa, en s’en prenant directement au Bureau fédéral d’investigation (FBI).

« Il est impératif que le Bureau explique l’affaire en question, quelle qu’elle soit, et sans délai », a tonné la candidate. Mais l’ampleur du travail pour étudier des milliers de messages rend peu probable que le FBI parvienne à de nouvelles conclusions d’ici au 8 novembre.

«Le directeur du FBI Comey doit donner immédiatement aux Américains plus d’informations que ce qui est contenu dans la lettre», a déclaré John Podesta, président de l’équipe de campagne d’Hillary Clinton, dans un communiqué.

Voir l’image sur Twitter>

 Suivre

Brian Fallon 

@brianefallon

Statement from @johnpodesta in response to Comey letter to GOP chairmen

15:44 – 28 Oct 2016

 

 

 3 6643 664 Retweets

 

 4 8164 816 j’aime

Des alliés de la candidate ont laissé entendre que James Comey, qui avait été très critiqué par Donald Trump pour avoir recommandé d’épargner Hillary Clinton, cherchait à se couvrir afin qu’on ne lui reproche pas d’avoir caché ces nouveaux développements dans un dossier si sensible.

Retrouvez notre dossier sur les élections américaines

La Croix (avec AFP)

 

 

 

 

 

 

Communiqué – Relations remporte un prix d’excellence de l’AMéCO pour son dossier «Fragments d’éphémère»

La revue Relations vient de remporter un prix d’excellence de l’Association des médias catholiques et œcuméniques (AMéCO) pour son dossier « Fragments d’éphémère »
(no 779, août 2015).

Les auteurs avec qui elle partage cet honneur sont José Acquelin, Emiliano Arpin-Simonetti, Catherine Caron, Marc Chabot, Diane Lamoureux, Hélène Monette, Raymond Lemieux et Jean-Claude Ravet. Jacques Goldstyn a accompagné ce dossier en tant qu’artiste invité.

«Les juges ont apprécié un dossier bien documenté et bien écrit sur un sujet pertinent à 200%, qui (…) suscite le questionnement chez le lecteur et l’amène à réfléchir en profondeur sur l’éphémère dans notre monde de consommation, de jetable. D’une immanente actualité. » Lire le communiqué de l’AMéCO.

Ce dossier fut l’occasion pour Relations de rendre un dernier et touchant hommage à la poète Hélène Monette, décédée peu avant la parution de ce numéro qui contient deux de ses poèmes.

La revue félicite tous ses collaborateurs ainsi que tous les lauréats de ce prix décerné par une association qui a souvent reconnu l’excellence de son travail.

Plus tôt cette année, Relations a remporté le prix d’excellence Lyse-Daniels 2016, volet international, décerné par Impératif français.
Les lecteurs intéressés par notre dossier «Fragments d’éphémère» peuvent toujours se le procurer en contactant la revue, ou en achetant la version numérique. Le texte d’ouverture signé par Jean-Claude Ravet peut être lu en ligne, mais l’accès en ligne au reste du numéro est réservé exclusivement aux abonnés de la revue.

– 30 –

 

Revue Relations | tél.: 514-387-2541 | relations@cjf.qc.ca | www.revuerelations.qc.ca
25, rue Jarry Ouest, Montréal, QC H2P 1S6 Vous pouvez vous désinscrire de la liste en cliquant sur ce lien.

 

 

Proverbes

 

 

 

 

 

 

 

Moùn ki mache tèt ni, seKan Solèy cho ou wè li ganyen pou

 

 

 

 

 

 

 

Gro Kò pa vle di byen fèt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Twòp Konfyans ganyen danje

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Se pa tout limyè ki klere kay

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jako pa janm blye premye mèt li

 

 

 

 

 

 

 

Piti etensèl fè gwo dife

 

 

Good to know: Availability of Resident visas for November 2016.

 

Deacon Paul

Deacon Paul C. Dorsinville.

FAMILY PETITIONS/ PETITIONS DE FAMILLE

Spouse, minor child (up to 21), parent of US Citizen/ Epoux(/se), enfant mineur(<21), parent de Citoyen US:                                  No delay/ Pas de délai.

Adult unmarried son/daughter of US Citizen/ Enfant majeur non-marié de Citoyen US:                                                                                     22 Oct 2009.

Spouse, minor child of US Resident/ Epoux(/se), enfant mineur de Résident US:

22 Jan 2015.

Adult unmarried son/daughter of US Resident/ Enfant majeur non-marié de Résident US:                                                                      15 Apr 2010.

Married son/daughter of US Citizen w/family/ Enfant marié de Citoyen US avec sa famille:                                                                                 22 Jan 2005.

Sibling of US Citizen w/family/ Frère/soeur de Citoyen US avec sa famille:

01 Dec 2003.

EMPLOYMENT PETITIONS/ PETITIONS DE TRAVAIL:

Priority workers/ Travailleurs prioritaires:                            No delay/ Pas de délai.

Exceptional ability, Graduate Degrees/ Abilité exceptionelle, Diplomes avancés:

No delay/ Pas de délai.

Skilled workers, Undergraduate professionals/ Travailleurs expérimentés, Professionels de moins de 4 ans d’université:                     01 Jul 2016.

“Other workers”/ “Autres travailleurs”:                                  01 Jul 2016.

Health, S.T.E.M., Clergy, Religious workers/ Santé, S.T.I.M., Clergé, Travailleurs Religieux:                                                                              No delay/ Pas de délai.

Investors, Entrepreneurs/ Investisseurs, Entrepreneurs:      No delay/ Pas de délai.

SPECIAL CASES/ CAS SPECIAUX:

Foster Care, VAWA, Asylum, Registry, HRIFA, etc.:              Ad hoc.

NOTE:

Higher fees will start in December 2016. Des frais plus élevés entreront en vigueur  en Décembre 2016

 

Retraite de L’Avent

Vendredi 2 au Dimanche 4 Décembre 2016

avec les Amis du Foyer de Charité Sainte Marie

et Le Révérend Père Gaétan Boursiquot

St Thomas Aquinas Seminary

467 Bloomfield Ave, Bloomfield, CT 06002

 

«Je ne vous appelle plus serviteurs…; mais je vous appelle amis.  Demeurez dans mon amour»

National Center-Lastes News-October 23, 2016

a07-07-notre-dame-du-rosaaaaire

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE 30TH SUNDAY OF THE CHURCH YEAR (October 23, 2016)

Sirach 35, 12-14 +16-18; Psalm 34; 2 Timothy 4, 6-8 + 16-18; Luke 18, 9-14

 

 

By +Guy Sansaricq

 

Last Sunday, the Scripture readings stressed the importance of perseverance in prayer, today the accent is placed on the attitude we must bring to prayer. The short story of the Pharisee and the tax collector who both went “to the temple to pray” brings forth the lesson.

 

The Pharisee boasts of his great virtues and of his faithfulness to the Law. He also declares himself superior to the poor tax-collector. The latter in contrast simply says: “Lord be merciful to me a sinner.”  

 

Jesus concluded: “The tax collector went back home justified but not the Pharisee, for whoever exalts himself shall be humbled and the one who humbles himself will be exalted.”Hence, Jesus teaches us to be humble when we approach him in prayer.  The poor tax-collector was honest. He admitted his sinfulness. “The prayer of the lowly pierces the sky” says the 1st reading.  On the contrary, the Pharisee displayed an attitude of arrogance, pride and contempt for his Neighbor.

 

The genuine Christian acknowledges the radical poverty of every human being and at the same time the surpassing mercy of our God. We are saved by grace not by our deeds. Therefore we must never forget that everything we have comes from the Father of all mercies. Before Him, all bragging is out of place.  Come, let us bow down in worship, let us kneel before the Lord who made us!”(ps. 95)

 

 

 

PENSÉES PIEUSES À PARTIR DES TEXTES DU 30ème DIMANCHE SIMPLE (23 Octobre 2016)

 

 

Voyons les entrer dans le temple pour prier! Ils sont deux mais ne se parlent pas, l’un un Pharisien et l’autre un collecteur de taxes. Le Pharisien prie en se vantant de ses mérites. Il observe à la lettre les règlements de la loi de Moise. Il rend grace de ne pas ètre comme le reste des hommes et surtout pas comme ce collecteur de taxes qu’il percoit au fond de l’Eglise. Il se prétend le meilleur des hommes.

 

En contraste,  le collecteur de taxes sans oser lever la tète dit ces mots: “Seigneur prends moi en pitié car je suis pécheur.”

 

Jésus en terminant cette histoire brève declare “ le collecteur de taxes va rentrer chez lui justifié mais non pas le Pharisien! Car celui qui s’élève sera abaissé; mais celui qui s’abaisse sera élevé.

 

Que devons nous conclure? Jésus nous enseigne que nul n’a raison de se vanter d’ètre meilleur que les autres. Tout est grace et tous les hommes sont pécheurs. Quand nous nous présentons devant lui pour la prière, l’arrogance et la vantardise ne sont pas de mise!  Nous devons plutot admettre notre incapacité radicale de nous sauver de par nous-mèmes! Le salut est une grace!  Tout ce que nous avons est un don de la misèricorde du Coeur de notre Dieu. Quand nous prions l’humilité est le seul manteau qu’il convient de porter.

 

Entrons devant lui en action de graces, prosternons nous devant lui car Il nous a faits et nous sommes de ses mains. Il est notre Dieu, nous sommes le peuple qu’il guide, le troupeau qu’Il mène.” (Ps. 95)

 

Pensée de la semaine: “Celui qui écoute entend mieux que celui qui parle!”.

Thought of the week: “He who listens knows better than he that speaketh

 

 

Pensamiento de la semana: “El que escucha sabe mejor que el que habla

Brother Tob est Honoré

Compliments!

 

 

a23-11-brother-tob

a23-12-brother-tob

a23-42-brother-tob

Chaque année, le diocèse de Brooklyn organise une soirée de Gala pour  toutes leurs comunautés au cours de laquelle Son Excellence Monseigneur  Thomas DiMarzio PHD honore une personne de chaque Communauté  comme Shinning Star de l’Année, “Etoile Brillante de l’Année”.  Ce 21 octobre 2016, le choix est tombé sur Frère Buteau Espiègle (Brother Tob) pour ses extraordinaires accomplissements  au sein du Centre  National  et à la Radio Telé Solidarité.

Au nom de nous tous, tous nos compliments et nos chaleureux applaudissements, cher Frère Buteau.  Nous sommes fiers de toi!

Marlène Rigaud Apollon, M.S

+++++++++

Congratulations!

 

a23-11-brother-tob

a23-14-brother-tob

a23-25-bishop-dimarzio

Every year, the Brooklyn diocese organizes a gathering of all their communities during which the Titular Bishop honors a member of every community as the Shinning Star of the Year, their Person of the Year.  This coming October 21, 2016, the choice fell on Brother Buteau Espiegle (Brother Tob)  for his extraordinary accomplishments  at the National Center of The Haitian Apostolate and at Radio Telé Solidarité since October 17, 2010, (anniversary of Radio Solidarity’s inaugural).
On this occasion, he had the honor of receiving that special recognition from Most Rev. Nicholas DiMarzio.

Our warmest Congratulations, dear Brother Tob, (Brother Buteau)!
We are proud of you!

Marlène Rigaud Apollon, M.S

 

 

 

 

Le Frère Buteau (Brother Tob) est honoré

Votre frère et Ami Frère Buteau Espiègle est honoré  par le diocèse de Brooklyn le Vendredi 21 Octobre. Dans moins d’un mois c’est le 3ème prix qu’il recoit.

a23-11-brother-tob

Son Excellence Monseigneur  Thomas DiMarzio PHD , , l’évêque Titulaire du Diocèse de Brooklyn  m’a remis cet prix le Vendredi 21 Octobre dans une soirée de Gala.

Lorsque le Père St Charles Borno , directeur de la pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn  et vice Chairman de la Radio Telé  Solidarité m’a appelé pour m’annoncer la nouvelle je lui ai demandé tout de suite de choisir une autre personne. Il a insisté me disant que c’est le comité diocesain  de la pastorale Haitienne  qui  avait proposé mon nom. Après plus qu’un mois de reflexion et de consultation j’ai fini par accepter de recevoir  cette marque de reconnaissance  avec beaucoup d’humilité au nom du Centre National de l’Apostolat Haitien  et de la radio Telé Solidarité. Je  remercie le Seigneur   tout en lui demandant  de benir le Centre National de l’Apostolat Haitien

 

a23-12-brother-tob

a23-44-brother-tob

Permettez moi de  remercier ma femme  Maude et mes enfants  qui m’ont beaucoup aidé  et qui sont toujours presents pour m’aider dans les moments difficiles. Merci  à Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq, le directeur du Centre National  et de la Radio Telé Solidarité. Monseigneur Sansaricq est mon père spirituel  et je suis très honoré de travailler sous son leadership au Centre National et à la radio Telé Solidarité. Il nous a toujours enseigné  au college Pastoral qu’un individu doit apprendre à se noyer dans une equipe et le chemin qui mène à Dieu ce n’est pas le chemin de la gloire. Il enseigne souvent qu’il  faut toujours s’abandonner complètement entre les mains de Dieu

 

 

a23-34-brother-tob

Je dis aussi un merci special au Père St Charles Borno,  qui continue à  prouver  son leadership  et son grand amour pour  le peuple de Dieu au sein du diocèse de Brooklyn. Notre role comme Laic c’est de prier et de supporter le travail des prêtres au sein de l’Église.  Je suis très fier de voir  beaucoup de prêtres  Haitiens de la diaspora qui commencent à jouer un role important dans leur diocèse ou archidiocèse . Encore une fois Merci  Père Borno d’avoir accepté  le choix  du Comité Diocesain   et je demande au Seigneur de continuer  à benir votre ministère pour le plus grand bien du peuple de Dieu du diocèse de Brooklyn

a23-25-bishop-dimarzio

a23-47-adeline-sanon

Quant aux distingués membres du comité  diocesain, Je vous remercie  au nom de ma famille et du Centre National  d’avoir propose ma personne pour être le Shinning Star de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn. Je vous encourage de continuer à faire tout ce qui depend de vous pour faire avancer la Pastorale Haitienne de votre  Diocèse . Il ne faut jamais oublier  que l’Église est un corps bien organisé et les laics ont leur role à jouer en établissant Jésus Christ comme le Centre de leur activités et en sauvegardant l’unité du Corps. Un grand Merci à Marlène  Rigaud Apollon, l’editorialiste du bulletin du Centre National  qui m’encourage toujours dans ce ministère.

a23-39-michel

a23-46-bishop-dimarzio

Je remercie les prêtres   du diocèse de Brooklyn qui ont soutenu ma candidature pour cet honneur.  Le personnel du bulletin hebdomadaire du Centre National et de la Radio Telé Solidarité  supporte  votre ministère au sein du peuple de Dieu du diocèse de Brooklyn. Enfin un grand merci au distingués membres du Centre National. Vous savez que je vous aime. Je suis très content d’être l’un des  membres du Centre National  et vous êtes dans mes prières .

Frère Buteau (Brother Tob)

 

Brother Buteau (Brother Tob) is honored

 

 

a23-11-brother-tob

a23-42-brother-tob

.Your Brother and friend Brother Buteau Espiègle is honored by the Brooklyn Diocese on Friday, October 21. In less than a month is the 3rd Award that Brother Tob received..

His Excellency The Most Reverend Thomas  DiMarzio PHD, the titular Bishop of the Brooklyn Diocese gave me this award on Friday October 21 at a Gala evening Father Charles St Borno, Director the Haitian ministry of the diocese of Brooklyn and Vice Chairman of the Radio Telé  Solidarité called me a month ago to tell me that I had been designated for this award.  Without hesitating i asked him to choose someone else, he insisted letting me know that it was the diocesan committee of  Haitian ministry who suggested my name.

After more than a month of reflection and consultation I finally agreed to receive this award with great humility on the behalf of the National Center of The Haitian Apostolate and radio Telé Solidarité. I thank the Lord while continuing to ask him to bless the National Center of the Haitian Apostolate

a23-34-brother-tob

Let me thank my lovely wife Maude and my children who helped me a lot and who always stand by me in difficult times. Thanks to Bishop Guy Sansaricq, director of the National Center and  Radio Telé Solidarité . Bishop Sansaricq is my spiritual father and I am honored to work under his leadership at the National Center and  radio Telé Solidarité. He always taught us when I was a student at the  Pastoral College that an individual must learn to drown himself in a team and that the path that leads to God is not one of glory. We must always he says fully surrender into God’s hands.

a23-43-brother-tob

I also say a special thank you to Father Charles St Borno who continues to prove his leadership and his great love for God’s people in the Diocese of Brooklyn. Our role as Lay people is to support the work of the priests in the Church and to pray for them. I am very proud to see many Haitian  priests in the diaspora who are beginning to play important roles in their diocese or archdiocese. Once Again Thank you Father Borno for accepting the choice of the Diocesan Committee in designating me as the Shinning Star of the diocese of Brooklyn and I ask the Lord to continue to bless your ministry for the greater good of the Brooklyn Diocese of God’s people

a23-25-bishop-dimarzio

a23-47-adeline-sanon

And You too distinguished members of the diocesan committee, I thank you on behalf of my family and the National Center. I encourage you to continue to do all you can to advance the Haitian Pastoral in your Diocese. Never forget that the Church is an organized body and the laity has its role to play always in unity with Jesus Christ as the center.

Many thanks to Marlène Rigaud Apollon, the editor of the Bulletin of the National Centre who always encourages me in this ministry.

Thank you to the Haitian  priests of the Diocese of Brooklyn who supported my candidacy for this award. The staff of the weekly bulletin of the National Center Telé and Radio Solidarité supports your ministry among the people of God of the Diocese of Brooklyn. Finally a big thank you to the distinguished members of the National Center. You know how much I love you. I am very proud to be one of the members of the National center and you are in my prayers.

Brother Buteau (Brother Tob)

Fête Patronale  de la Paroisse de Ste Therese

a23-02-choir-of-ste-teresa-of-avila

a23-04-father-borno

La Paroisse Ste Therese D’Avila a célèbré grandioseusement la fête de cette grande sainte contemplative le dimanche 16 Octobre 2016. Le Père St Charles Borno, le premier Curé Noir de cette Paroisse  etait le Celebrant. La pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn a franchi des étapes importantes avec son premier évêque en la personne de Monseigneur Guy Sansaricq et de plusieurs prêtres ordonnés au diocèse de Brooklyn et certains d’entre eux occupent de très prestigieuses positions.Le diocèse de Brooklyn a beaucoup de jeunes de la  communauté Haitienne qui finissent ou qui sont à l’université.

La paroisse Ste Therèse a déjà 142 ans d’existence et fut la première paroisse que la communauté Haitienne de Brooklyn a célèbré sa première messe en sa langue et en sa culture. Le Père William Smarth qui a exercé son ministère à Ste Therèse pendant plus de 10 ans  et qui a beaucoup travaillé pour introduire la langue creole dans les ceremonies religieuses du diocèse de Brooklyn etait parmi les co- celebrants.

 

a23-13-father-borno

Le Père St Charles Borno continue à faire tout ce qui depend de lui pour faire avancer les 3 communautés de foi qu’il dessert dans sa paroisse. Beaucoup de ses paroissiens reconnaissent que le Père Borno est très proche de ses fidèles et témoigne d’ un grand amour pour sa mère l’Egise Catholique. Il est dans son 2ème terme comme Curé de cette paroisse.

 

a23-31-father-gesson

Le Pere Gesson Agenis fut l’homeliste à cette messe. Il a souligné les qualités de Ste Therèse qui fu tune femme exceptionnelle dans ses rapports avec Dieu dans la prière. ‘Le Père Gesson fut très ovationné à la fin de son homelie. Pour ecouter  la  première partie de cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/eYdDb-nulUc

 

 

La Chorale de la paroisse de Ste Therèse a édifié l’assemblée. Selon les temoignages  des fidèles les 3 communautés ethniques de la paroisse s’entendent très bien et son groupe de jeunes fonctionne à merveille. . La Paroisse est très active à tous les niveaux grace au dynamism  DE SON CURÉ BIEN ASSISTÉ PAR SON VICAIRE Le Père Killick Pierrilus . Cinq cents fidèles fréquentent l’assemblée chaque fin de semaine.

 

a23-08-father-smarth

L’intervention  du Père William Smarth  à la fin de cette messe fut chaleureusement accueillie par le peuple de Dieu.  Pour écouter la 2ème partie  de cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/I9Epj-_oBF4

La celebration Eucharistique fut suivie par une gentille reception ce qui fit grandir la joie de l’assemblée . Demandons  à Ste Therèse D’Avila de continuer à proteger cette Paroisse don’t elle est la patronne.

Brother Tob

Patronal Feast of  Ste Teresa of Avila of the diocese of Brooklyn

a23-013-lay-people-of-st-teresa-of-avila

a23-16-father-borno

The  clergy and the parishioners of Ste Teresa of Avilla  celebrated the feast of their patron saint on Sunday October  16 2016. Father Charles St Borno, the first Black pastor of this parish was the Celebrant. The  Haitian Pastoral in the Diocese of Brooklyn is moving forward. It has  have produced a bishop in the person of  Bishop Guy Sansaricq and also several priests who have been ordained in the Diocese. Some of them occupy prestigious positions. The Diocese of Brooklyn has many young people of the Haitian community who attend universities.

Ste Teresa of Avila parish is 142 years old. It was the first parish where  the Haitian community in Brooklyn celebrated the first Mass in French. Father William Smarth who ministered at St. Therèse for more than 10 years and has worked hard to introduce the use of the Creole language in the liturgy of the Diocese of Brooklyn was among the Concelebrants .

Father  Borno continues to do his very best to serve the 3 ethnic communities that form his parish. Many of his parishioners acknowledge that he is very close to the faithful and has a great love for his mother The  Catholic church. He is in his second term as pastor of this parish.

a23-31-father-gesson

Father Gesson Agenis was the Homilist at the mass. He stressed the exceptional qualities of St Teresa who was a contemplative woman who achieved a mystical union with the Lord. Father Gesson received warm applauses at the end of his homily. To listen to the first part of this Mass click on this link: https://youtu.be/eYdDb-nulUc

 

a23-02-choir-of-ste-teresa-of-avila

 

The Choir of the Parish of Ste Terèsa was superb. According to the testimonies of the faithful the three ethnic communities of the parish get along very well and the youth group of the parish functions well.  Ste Teresa of Avila is a very active parish blessed with a very dynamic pastor well assisted by a curate father Killick Pierrilus who works closely with him. Obviously the parish is moving ahead smoothly.

a23-06-father-smarth

The intervention of Father William Smarth at the end of this Mass was greeted by the assembly. To listen to the second part of this Mass click on this link: https://youtu.be/I9Epj-_oBF4

 

The Eucharistic celebration was followed by a nice reception which added much to their joy of the day.  Let’s Ask St. Terèsa of Avila continue to protect the faith communities of this parish of which she is the patron saint.

Brother Tob

 

Entretien avec le Père Beaudelaire Martial

a23-26-pere-martial

À  l’occasion de la visite du Père William Smarth à New York pour la vente signature de son ouvrage L’Histoire de l”Eglise  Catholique D’Haiti  de 1492 à 2003, j’ai la la chance de rencontrer le Père Martial Beaudelaire  de la congregation des Pères de Sainte Croix pour un entretien  à la radio Telé  Solidarité.

Rappelons que le Père Beaudelaire est originaire de la Grande Rivière du Nord et  est prêtre depuis déjà  douze ans  . Le Père Beaudelaire est administracteur de CIFOR et de Flèche, directeur general du Collège Père Basile Moreau et directeur fondateur du  Foyer de l’Esperance fondé après  le tremblement de Terre de 2010.

 

Dans son  entretien il nous  a parlé un peu de lui et de la raison de son Sejour à New York. Il nous a dressé un bref portrait de l’ecole Père Basile Moreau qui compte 1300 etudiants et qui est l’une des meilleures  écoles  de Port-au-Prince. C’est clair que sans education Haiti ne peut  aller nulle part. Il mentionna que son  École aura 2 candidats pour le concours du “jeune de l’année”2016  de la Radio Telé Solidarité

Le Père Beaudelaire  a mis l’accent sur le ministère des Pères de Sainte Croix en Haiti. Il nous informa  que les Prêtres de Sainte Croix  sont au nombre de 50 en Haiti et exercent leur ministère dans 7 diocèses du pays. Ils travaillent surtout au niveau de l’education.

 

Le Père Beaudelaire nous a parlé aussi  du livre du Père William Smarth, l’histoire de l’Église Catholique D’Haiti  . Selon lui  c’est  un ouvrage d’exceptionnelle de grande valeur. Il encourage le  peuple de Dieu  à se procurer  une copie de cet ouvrage. Il profita pour nous parler du Père William Smarth qu’il considère comme un passionné de  l’Eglise Catholique D’Haiti. Il nous parla du travail du Père Smarth au  CIFOR et à FLÈCHE la faculté des lettres  de l’Universisité Notre-Dame..

Le Père Beaudelaire  nous a parlé aussi du Foyer de l’esperance dont il est le directeur  fondateur. Ce Foyer a été fondé après le tremblement de 2010 et le Père Beaudelaire  continue  à faire tout ce qui depend de lui  pour acompagner  ces enfants qui n’ont  ni père  et mère.. Nous exhortons le peuple de Dieu à soutenir  le Père Beaudelaire dans son ministère au foyer de l’Esperance. Pour ecouter son entretien clicquer sur ce lien: https://youtu.be/ZEWrhkm4ySc

Brother Tob

Interview with Father Baudelaire Martial

a23-26-pere-martial

On the occasion of Father William Smarth’s visit to New York for the sale of his new book “The History of the Catholic Church  in Haiti from 1492 to 2003”, I had the chance of meeting Father  Martial Baudelaire of  the congregation of  the Holy Cross Fathers for an interview with radio Solidarité Telé Solidarite.

Father Baudelaire is a native of Grande Rivière du Nord and he already has 12 years of priestly life. Father Baudelaire is manager of CIFOR and Flèche, General director of the College Father Basil Moreau and director founder of the “Foyer de l’Esperance” founded in Haiti after the 2010 earthquake .

 

In his interview he told us a little about him and the purpose of his stay in New York. He gave us a brief picture of Father Basil Moreau School that accommodates 1300 students and is one of the best schools in Port-au-Prince. It is clear that without education Haiti can go nowhere. He mentioned that his school will have two candidates for the contest of the” youth of the year” of Radio Telé Solidarité

Father Baudelaire focused on the Ministry of the Fathers of Holy Cross in Haiti, he informed us that the Holy Cross congregation numbers 50 Priests who exercise their ministry in seven of the ten dioceses of Haiti. They work mainly in the area of  education.

 

Father Baudelaire also talked about Father William Smarth’s book,”The history of the Catholic Church of Haiti from 1992 to 2003.” This book has tremendous value so Fr. Beaudelaire  encourages the people of God to purchase a copy. He took the opportunity to talk about Father William Smarth whom he describes as passionate of the Catholic Church of Haiti. He also spoke about the work of Father Smarth at  CIFOR and Fleche the Faculty of Arts of The  University Notre Dame .

Father Baudelaire also talked about the Foyer of Esperance of which he is the founding director. This FOYER was founded after the earthquake of 2010 of Haiti. Father Baudelaire continues to do everything in his power to accompany those parentless children. We urge the people of God to support Fr. Baudelaire in his ministry to the home of Esperance. To listen to his interview click on this link: https://youtu.be/ZEWrhkm4ySc

 

Brother Tob

 

a16-024-pere-smarth

La vente Signature du Livre du Père William Smarth à New York continue à occuper une  place dans l’actualité religieuse de la diaspora.  Dans ce livre  vous pouvez lire plusieurs tranches  d’Histoire dans notre vie de peuple.

Il accorda un bref entretien à la radio tele Solidarité ou il nous a parlé de l’importance  de ce livre et les points qui y ont eté touchés. Dans  Cet ouvrage vous pouvez trouver plusieurs tranches  de notre Histoire de vie de peuple

Son Excellence  Monseigneur Guy Sansaricq nous donne son opinion sur cet ouvrage

Père Smarth est un chercheur , un grand passionné de l’église Catholique d’Haiti et le doyen de CIFOR

Les gens qui sont interessés à lire ce livre peuvent appeler le Centre National au 718-856-3323 .

Pour écouter l’entretien du Père Smarth Clicquer sur ce lien: https://youtu.be/811xwTkJ-qM

 

a016-23-pere-smarth

 

The Signature-sale of the  Book of Father William Smarth in New York is an important religious event in the diaspora. In this book you can read very interesting facts of our History..

He gave a brief interview on the TV of Radio Solidarité. Thus  he stressed  the importance of this book and the points that it makes . This book opens several secrets of our people’s History

 

His Excellency Bishop Guy Sansaricq gives us his opinion on this  book!

Father  Smarth is a researcher, a great passionate  Catholic Church of Haiti  and the dean of CIFOR

People who are interested in reading this book can call the National Center at 718-856-3323.

To listen to the interview of Father Smarth a click on this link: https://youtu.be/811xwTkJ-qM

 

 

Brother Tob

 

HURRICANE MATTHEW

 

The Haitian community of the Diaspora is literally dumbfounded by the horrendous devastations of hurricane Matthew on the south of Haiti. Entire towns and villages have been literally washed away

by the blasting winds.

 

While vast numbers of people have been left without a roof on their heads, The Catholic Cathedrals churches and Catholic schools of two dioceses have lost their roofs to the toll of perhaps 90%.

 

In addition to the 140 miles per hour winds that blew over the lands, torrential rains fell as in the days of the deluge causing all the rivers to overflow and creating thousands of furious streams of dirty waters to rush down the mountains slopes carrying everything in their pathway including entire harvests of vegetables and countless animals like chicken, goats, pigs even oxen. Four feet high waters have inundated most cities, Food scarcity will be a long term dreadful reality for a population exceeding 500 000.

 

It appears that international organizations have rushed to the scene to assist with emergency help. We are grateful that the Conference of American Bishops has asked all US dioceses to take a second collection in response to this catastrophic disaster.  We are grateful to Bishop DiMarzio who was one of the first US Bishops to take the initiative.  The amount collected by the US Bishops will not go exclusively to Haiti but also to all the other areas affected by this monster hurricane.

 

After the last earthquake of seven years ago, the bulk of the money collected was used for emergency humanitarian help. Only a small portion was left for the rebuilding of churches. It is hoped that this time, a larger portion of the help will go toward the rebuilding of Churches and institutions.

 

Catholic Churches and Schools are considered off-limit by Governments and secular international agencies. Churches need their own funds to rise from the mud.

 

In the immediate aftermath of the hurricane, three nights of prayer were held in the Church of St Teresa of Avila.

 

Last Sunday, the Church of Our Lady of Miracles invited our Catholics for a three hour long prayer session with hymns freshly composed for the occasion. The Choir ”Troupe Eclat” with its fifty members and musicians animated the session with Scripture readings, soul searching meditations, exhortations and intense supplication.

 

The pathetic prayers followed a traditional biblical pattern. First there were Prayers like the Lamentations of Jeremiah asking the Lord why he allowed this tragedy to strike our people. That was followed by a call to trust in the mercy of God even in hours of misfortune and distress. We were urged to believe that the inscrutable actions of the Lord always carry with them a design of salvation. The pathetic calls for conversion and God’s mercy were followed by a benediction of the Blessed Sacrament.

 

We are grateful to Carlo Baltazar who composed the melodies and the words of the songs and who rehearsed the choir to sing beautifully in such a short time. We are grateful to Fr. Jean Delva who allowed the use of his Parish Church. May God Bless all who attended and indeed in the first place

the desolate victims of this devastating natural disaster.

College Pastoral-Messe de Requiem.

La Direction du Collège Pastoral invite tous les anciens et anciennes à une messe pour le repos des âmes des Etudiants et Etudiantes défunts le Samedi 12 Novembre 2016 à 11h a.m. à L’Eglise Saint Jerome de Brooklyn. (Newkirk and Nostrand)

APRES L’OURAGAN MATHIEU

 

La population haitienne de la Diaspora a été profondément bouleversée par les dégats considérables provoqués par les vents furieux de l’ouragan Mathieu.  Que faire? Se demande-t-on?

 

Evidemment pour nous chrétiens nous sommes appelés à prier.

 

Les ouragans comme les tremblements de terre sont des désastres naturels. Aucun pays n’est épargné. Il ne se passe pas de saisons sans qu’une calamite ne frappe une région ou une autre du monde.

 

Mais nous croyons en un Dieu qui a tout pouvoir meme sur les vents et les mouvements de la mer.

Nou l’implorons donc en cette heure de détresse..

 

Dans le livre d’Agée et celui de Zacharie et aussi dans les psaumes  et les prophètes, les grands malheurs sont dénoncés comme étant liés au péché des hommes. Les désastres comme nous le dit JUDITH sont des avertissements nous appellant à la conversion. Il faut donc prier aux heures de détresse même quand, comme Jonas, nous nous trouvons “au fond de l’abime.”

 

La prière tout primordiale qu’elle soit n’invite pas à l’inaction. L’Eglise Catholique organise de grandes quètes pour secourir les dioceses dévastés. Que tous y participent.

 

Les communautés des zones dévastées s’organisent pour porter un secours concret au lieu de leur naissance.  Ceux dont les parents immédiats sont directement affectés se démènent pour les secourir.

 

L’on veut saisir l’occasion pour ne pas apporter une aide légère et passagère mais pour re-penser nos facons de construire et de nous organiser. Il faut apprendre à mieux se preparer pour dans l’avenir

des phénomènes semblables ne produisent pas des effets aussi dévastateurs.

 

Il faudrait créer des écoles pour que nos charpentiers, nos menuisiers et nos fermiers acquièrent

une connaissance plus informée de leur métier.  Il faut des travaux d’infrastructure.

 

L’aide doit ètre mieux gérée que celle que nous avons recue à la suite du tremblement de terre de 2010. L’aide à Haiti doit ètre pensée par des professionnels. Il faut aussi un gouvernement responsable. Nous le savons, nous tous les premiers et aussi ceux qui viennent nous aider, trop souvent gaspillent des millions parfois par incompetence, parfois aussi par corruption.

 

Que ces grands malheurs qui nous frappent nous conduisent à une PRISE DE CONSCIENCE.

Une action concertée pour l’élévation de l’éducation, de la morarlité et de la conscience

apportera à long terme de meilleurs resultats que toutes nos petites aumones

qui ne durent que l’espace d’un matin.

 

Ces grands maux sont des cris d’alarme. Nous n’avons pas le droit de stagner dans cet état de primitivité.  L’heure a sonné! Nous devons sortir de nos tombeaux. La conversion des coeurs ne m’a jamais paru aussi urgente que dans cette heure de désastre!

 

PEUPLE HAITIEN, LE SALUT VIENT DU SEIGNEUR QUI A FAIT LE CIEL ET LA TERRE!

 

Assassinat d’un prêtre à Lubumbashi

La-Croix.com (avec l’AFP), le 22/10/2016 à 17h00

 

 

 

 

 

 

 

 1  0

Une enquête a été ouverte samedi à Lubumbashi après l’assassinat d’un prêtre catholique par des hommes armés dans la nuit de vendredi à samedi dans cette ville du sud-est de la République démocratique du Congo.

L’abbé Joseph Mulimbi Nguli a été assassiné « vers 22 h 00 [par] deux hommes armés encagoulés qui se sont introduits clandestinement » dans la parcelle familiale où il passait ses vacances, alors que le prêtre, « au volant de son véhicule faisait son entrée. Ces hommes armés lui ont logé une balle dans le ventre avant de s’enfuir », a expliqué Mgr Denis Moto, vicaire général de l’archidiocèse de Lubumbashi.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous donne la parole tant sur le papier (rubrique ‘Courrier’) que sur son site (blogs, réseaux sociaux, …).

+

« Mes éléments en patrouille sont arrivés sur le lieu 8 minutes après le forfait, c’est avec l’arme de type AK 47 que ces inconnus en salopette se sont servis pour tuer l’abbé Joseph. Vu le mode opératoire, nous pensons qu’il s’agit d’un règlement de compte [mais] seule l’enquête ouverte ce matin par la police » pourra l’établir, a déclaré le général Bosco Galenga, chef de la police à Lubumbashi.

Mgr Moto, espère que grâce à cette enquête, « la police mettra la main sur ces criminels ».

Mais « la famille (du prêtre) souhaite que l’Église catholique mène aussi ses enquêtes avant l’enterrement », a dit Anny Mulimbi, cousine de l’abbé Mulimbi,« car, dit-elle, nous savons que les enquêtes de la police restent souvent sans suite ».

Âgé de 52 ans, l’abbé Mulimbi était vicaire de la paroisse saint Martin dans la commune populaire de Katuba, dans le sud-est de Lubumbashi, deuxième ville de la RDC, où l’assassinat d’un prêtre est plutôt rare.

La-Croix.com (avec l’AFP)

 

La Cour suprême, l’autre enjeu de la présidentielle américaine

Gilles Biassette, le 20/10/2016 à 14h04

 

 1  0a23-30-trump

Lors du dernier débat présidentiel, Hillary Clinton et Donald Trump ont longuement abordé mercredi 19 octobre les enjeux de société et les nominations à venir à la Cour suprême.

ZOOM 

Hillary Clinton et Donald Trump au cours du troisième débat pour la présidentielle à Las Vegas, le 19 octobre 2016.  / Mark Ralston/AP

Au-delà des petites phrases et des déclarations chocs qui font la joie des réseaux sociaux, Hillary Clinton et Donald Trump ont évoqué mercredi 19 octobre l’une des responsabilités majeures du locataire de la Maison-Blanche : la nomination des juges à la Cour suprême, institution qui tranche, en dernier ressort, sur les principaux enjeux de société. À cette occasion, les deux candidats ont affiché leurs désaccords profonds.

i Pourquoi lire La Croix ?

  • La Croix vous donne la parole tant sur le papier (rubrique ‘Courrier’) que sur son site (blogs, réseaux sociaux, …).

+

Des différences marquées

Armes à feu, avortement, liberté d’expression, financement de la vie politique… Ces questions de société divisent depuis longtemps les Américains, et la classe politique. La campagne pour la Maison-Blanche en est la parfaite illustration, même si le pouvoir du président des États-Unis, sur ces sujets, reste limité. Car c’est la Cour suprême qui tranche régulièrement dans ces débats de société.

Mercredi, signe de leur importance, c’est sur ces questions que s’est ouvert le dernier débat télévisé entre Hillary Clinton et Donald Trump. Première interrogée, la candidate démocrate a défendu sa position favorable à l’avortement et a jugé excessives certaines décisions de la Cour suprême relatives au droit au port d’armes.

Donald Trump, soulignant que « la Cour suprême, c’est vraiment ça qui compte », s’est engagé à nouveau à nommer des juges s’en tenant à une lecture littérale de la Constitution et partisans de l’abolition du droit national à l’avortement.« Cela reviendra au niveau des États, qui décideront » individuellement, a-t-il déclaré.

> À lire : La Cour suprême américaine invalide une loi restreignant l’avortement

Des nominations importantes

Les neuf sages de la Cour suprême, plus Haute Autorité judiciaire du pays, sont nommés à vie par le chef de l’État. Mais ces nominations, comme d’autres importantes, doivent être confirmées par le Sénat.

Contrôlée par les républicains, cette chambre a refusé de se prononcer sur le choix de Barack Obama pour remplacer Antonin Scalia, juge conservateur décédé brusquement cet hiver.

Le prochain président aura donc la responsabilité de nommer au moins un sage. Voire deux ou trois : deux des juges – Anthony Kennedy, nommé par Ronald Reagan, et Ruth Bader Ginsburg, désignée par Bill Clinton – ont en effet 80 ans ou plus.

Ces nominations seront extrêmement importantes et dessineront l’avenir du pays pour plusieurs décennies. À l’image des deux juges les plus âgés, membres de la Cour depuis environ un quart de siècle.

Un camp républicain inquiet

Cette question, particulièrement importante, est l’un des éléments qui explique l’inquiétude gagnant le camp républicain ces jours-ci. Car leur majorité au Sénat, qui leur permet de peser dans ce débat, est en grand danger.

Les Américains voteront le 8 novembre, non seulement pour élire leur président, mais aussi leur Congrès. Or de nombreux Sénateurs républicains sont menacés, notamment en raison de la candidature de Donald Trump. Un sondage récent indiquait, par exemple, que l’Arizona, fief conservateur du Sénateur John McCain, pourrait être remporté par Hillary Clinton.

Ce qui signifie que les démocrates de cet État frontalier se mobilisent, ce qui pourrait coûter son siège à John McCain. Or la droite américaine ne compte qu’une majorité de 4 sièges au Sénat des États-Unis.

> Retrouvez notre dossier sur l’élection américaine

Gilles Biassette

Présidentielle américaine: Clinton et Trump se lancent dans le sprint final

a23-29-hilary-clinton

Par RFIPublié le 22-10-2016 Modifié le 22-10-2016 à 08:13

Donald Trump et Hillary Clinton ont repris la route pour une série de meetings qui les conduira au 8 novembre, date de la présidentielle américaine.REUTERS/Carlos Barria

A 17 jours de l’élection présidentielle américaine, la campagne entre dans sa phase finale et Hillary Clinton et Donald Trump vont sillonner le pays de part en part à un rythme infernal, multipliant les réunions publiques pour attirer à eux les derniers indécis et encourager leurs supporters à voter le 8 novembre prochain.

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Les deux candidats, qui avaient plus ou moins rompu le pain ensemble jeudi soir lors d’un diner de gala caritatif, allant même jusqu’à se serrer la main, sont vite repassés à l’offensive.

Donald Trump était ce vendredi en Caroline du Nord et a repris son crédo : « Hillary Clinton est la politicienne la plus corrompue à avoir jamais brigué la présidence. » Le républicain s’en est par ailleurs pris à la Première dame Michelle Obama : « Tout ce qu’elle veut, c’est faire campagne. Je vois qu’elle aime beaucoup Hillary. Mais n’a-t-elle pas elle-même dit à l’origine que si vous n’êtes pas capable de prendre soin de votre foyer… alors vous ne pouvez pas vous occuper de la Maison Blanche ou du pays », a-t-il interrogé.

→ A (RE)LIRE : Présidentielle américaine: ce qu’il faut retenir du dernier débat Clinton-Trump

L’ancienne secrétaire d’Etat était, elle, dans l’Ohio, un Etat clé où elle est à égalité avec son rival. Or, dans l’histoire récente du pays, aucun républicain n’a gagné la Maison Blanche sans l’Ohio. Il fallait donc enfoncer le clou après les dernières provocations du candidat Trump qui « a refusé de dire qu’il respecterait le résultat de cette élection », a rappelé Hillary Clinton, lors d’un meeting à Cleveland. « En faisant cela, il menace notre démocratie. » Et la démocrate de lancer : « Nous connaissons tous la différence entre leadership et dictature. »

Clinton, l’ambitieuse

Les deux candidats sont dans des positions bien différentes : Donald Trump continue d’affirmer qu’il va gagner, mais sait probablement qu’il a déjà perdu, c’est pourquoi il ne cesse de répéter que l’élection est truquée. Il va néanmoins continuer d’haranguer les foules qui se pressent à ses meetings et lui donnent l’illusion d’une possible victoire.

Hillary Clinton, qui dispose déjà du soutien de plus des 270 grands électeurs dont elle a besoin pour être élue, est devenue plus ambitieuse : elle vise le raz-de-marée. Et c’est donc vers les Etats traditionnellement républicains qu’elle va concentrer ses derniers efforts, pour essayer de les faire basculer dans le camp démocrate et faire de 2016 une débâcle républicaine à laquelle Trump aura largement contribué.

 

Good to know: Jubilee Year of Mercy is ending, but pastoral care continues …

Deacon Paul C. Dorsinville.

A27-4-Deacon Paul

The Jubilee Year of Mercy ends with the Solemnity of Our Lord Jesus Christ, King of the Universe on November 20, 2016. But the pastoral care of the first 3 generations of Haitian immigrants and Haitian-Americans continues.

  1. Welcome and Advocacy at the parish, deanery, vicariate and diocese levels.
  2. Corporal works of Mercy and Solidarity,  interactive channels with the various offices of Catholic Charities.
  3. Preaching, Faith Formation for all age groups, use of media.
  4. Prayer, Liturgy, Sacraments and popular devotions.

Let us note that traditional and new popular devotions can outreach to large numbers but they need structured Scripture Study, Evangelization and Catechism back-up to facilitate encounter with Jesus and true conversion. Members of the clergy, consecrated life and laity  who have received gifts of the Lord should emulate St John the Baptist (“I must decrease so He can increase” Jn 3:30) Coordination and cooperation of everyone is a necessity to do Jesus’ work.
+                        +                     +.

L’ année jubilaire de Miséricorde finit avec la Solanité de Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de l’Univers le 20 Novembre 2016. Mais la pastorale des trois premières générations d’immigrants Haitiens et d’Haitiano-Americains continue.

  1. Acceuil et Avocacie au niveau de paroisse, doyenné, vicariat et diocèse.
  2. Oeuvres corporelles de Miséricorde et Solidarité, canaux inter-actifs avec les divers programmes de “Catholic Charities”.
  3. Prédication, Formation de la Foi pour tous les groupes d’age, usage des media.
  4. Prière, Liturgie, Sacrements et dévotions populaires.

Notons que les dévotions populaires traditionelles et nouvelles peuvent rejoindre de grandes foules mais elles ont besoin d’une structure de support d’étude biblique, d’évangélisation et de catéchisme pour faciliter la rencontre avec Jésus et une vraie conversion. Membres du clergé, de la vie consacrée et laics qui avons recu des dons du Seigneur devrions émuler St Jean Baptiste (“Je dois diminuer pour qu’Il grandisse”, Jn 3:30).La coordination et coopération de tout un chacun  est une nécessité pour accomplir la mission que Jésus nous a confié.
#                         #.

Proverbes

 

 

 

Vye chodyè fè bon Kalalou

 

 

 

 

 

 

 

Gwo grenn  Zepolèt pa vle di brav

 

 

 

 

 

 

 

Nan  Chimen long , youn pay lou pou pote

 

 

 

 

 

Fò ou Domi Kote Jan pou ou konnen Wonfle Jan

 

 

Kan ou prete chewal zanmi, ou toujou apye

 

 

 

 

kan  yo vle tiye  youn  chen yo di li enragé