Latest News July 15 , 2018

FIFTEENTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (JULY 15TH, 2018)

Amos 7, 12-15; Psalm 85; Eph. 1, 3-14; Mk. 6, 7-13                    

By +Guy Sansaricq.

                                              THE APOSTLES ARE SENT IN MISSION!  

So far we have seen Jesus drawing his apostles to Him but today we see him sending them out. It’s just like the movements of the heart that first sucks the blood in from the lungs and then sends it out to the rest of the body. That is also the normal rhythm of the Apostolate:

  1. a) through prayer increase one’s intimacy with the Lord and then
  2. b) through ministry: bring Christ to the world.

                 Ministry is not an easy task. Many will reject the Prophet either because they do not

                 understand his message or because they angrily reject the call to change and repent.

                 The Prophet will respect their freedom and move on to a more welcoming site.

Jesus sets conditions for the success of the Mission: a) the Prophet should not be alone, he must have a companion. They will go two by two.    b) They will be completely poor, relying only on God’s Providence: no money, no food, no second tunic, only a walking cane!

 

So, they went, joyfully announcing Jesus as the Messiah, expelling demons and curing many anointing them with oil. From this let us learn that the MISSION is not an easy task but a mighty struggle against evil. Poverty, love and faith are the weapons that defeat Satan, the enemy behind all our troubles. Let’s learn this lesson!

 

QUINZIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (15 Juillet 2018)       

 

                                                                                                                              Par +Guy Sansaricq

                                      L’ENVOI DES APOTRES EN MISSION!

Jesus tient à faire de nous des agents de l’évangélisation. C’est à nous de distribuer les trésprs du ciel jusqu’au bout du monde dans le temps et dans l’espace. Nous le voyons aujourd’hui ENVOYER SES APOTRES EN MISSION. Ceux-ci ne sont pas appelés à simplement recevoir gratuitement mais aussi à donner, à produire, à ètre des partenaires actifs.

 

Le prophète Amos dans sa mission (1ère lecture) fut brutalement expulsé de son pays. Les apotres connaitront eux aussi des déboires. La VÉRITÈ n’est pas accueillie par les esprits rebelles. Pour accomplir la MISSION, Il faut ètre prèt à souffrir jusqu’à verser son sang.

 

Avant d’annoncer que Jésus est Seigneur et Sauveur et que l’amour de Dieu doit se traduire en AMOUR DU PROCHAIN, il faut montrer qu’on le vit. Les apotres devront donc partir DEUX À DEUX démontrant ainsi la FRATERNITÉ trait essentiel de la MISSION. Ensuite pour montrer que leur efficacité vient de Dieu, ils devront pratiquer LE DÉPOUILLEMENT de toute richesse. Pas d’argent, pas de pain, pas de seconde chemise! Le baton de marche seulement!

 

Ils partirent donc tout joyeux mais ne recoivent pas bon accueil! Malgé tout, Ils chassent de nombreux demons car il faut extirper le mal sous toutes ses formes. Ils guérissent aussi de nombreux malades. La mission de l’Eglise est ainsi tracée! Annoncer Jésus et vivre son message car le témoignage est plus convincant que la Parole, combattre le mal et soulager la souffrance. Laissons nous illuminer par ces brefs textes. Participons nous aussi à la MISSION! 

 

Bishop Sansaricq

 

Pensée de la Semaine: Sans l’éducation et les sentiments, le riche n’est que de la boue saupoudrée d’or.

Thought of the Week: Without education and feelings, the rich is nothing but mud sprinkled with gold.

Pensamiento de la semana: sin educación y sentimientos, los ricos no son más que barro salpicado de oro.

Rencontre  De Son Excellence le Très Reverend Monseigneur Nicholas Anthony Dimarzio avec le personnel de la Radio Telé Solidarité

 

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité a été très heureux de rencontrer Son Excellence Le Très Reverend Monseigneur Nicholas Anthony Dimarzio, Evêque titulaire du Diocèse de Brooklyn pour un entretien à la Radio Telé Solidarité le Vendredi 13 Juillet 2018

 

Son Excellence le Très Reverend Monseigneur Dimarzio célèbrera son quinzième anniversaire comme Evèque de Brooklyn le 1er Aout 2018. Il est reconnu comme un evêque très proche des immigrants de son diocèse. Son entretien sera publié dans une Semaine au Bulletin Hebdomaire du Centre National de l’Apostolat.

Brother Tob

Meeting of His Excellency The Most Reverend Nicholas Anthony Dimarzio with the staff of Radio Telé Solidarité.

The Staff of Radio Telé Solidarité was very happy to meet His Excellency The Most Reverend Most Nicholas Anthony Dimarzio, Titular Bishop of the Diocese of Brooklyn for an interview at Radio Telé Solidarity on Friday, July 13, 2018

His Excellency the Most Reverend Bishop Dimarzio will celebrate his fifteenth Anniversary as bishop of the diocese of Brooklyn on August 1st of this year. He is known as a bishop very close to the immigrants of his diocese. His interview will be published in one Week at the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate.

Brother Tob

La Grande reunion des Jeunes du 25 Aout 2018

Le Personnel  de la Radio Telé Solidarité  tient à inviter les jeunes et les leaders des Jeunes à notre journée Estivale le 25 Aout 2018 à la Paroisse de Ste Therèse de Lisieux  sise au 4402 Avenue D Brooklyn NYY 11203  de 10:00 am jusqu’à 4:30 pm  Cette Journée est devenue une tradition  et nous sommes toujours honorés d’accueillir de nombreux jeunes à ces reunions.

 

 

Bishop Guy Sansaricq et le Père Saint Charles Borno respectivement chairman et vice chairman of Radio Telé Solidarité encouragent les jeunes à venir en grand nombre à la grande  journée des Jeunes. La Radio Telé Solidarité organise chaque année un concours pour les jeunes  et deux journées speciales pour eux.  Nous continuons à travailler pour avoir une emission des Jeunes à la Radio Telé Solidarité. C’est ce qui explique qu’à chaque journée de Jeunes nous avons toujours un Youth Talk Show.

 

Nous esperons avoir, au nombre de nos oratrices  Dr. Nasdège Dady, Doyenne des Affaires Etudiantes à Touro College et Dr Philomène Pean, fondatrice de la communauté Haitienne  de la Paroisse de L’Immaculée Conception à Everett Ma., Celle-ci est aussi directrice spirituelle et associate Pastor de la Paroisse de l’Immaculée Conception. Nous les écouterons avec joie.  Nous aurons des ateliers, une partie Culturelle et un youth talk show à ce rassemblement.

Nous disons un grand merci au Père Rony Mendes, l’administrateur de la Paroisse de Ste Therèse de Lisieux qui a accepté encore cette année d’accueillir ce rassemblement des Jeunes à sa Paroisse de Ste Therèse de Lisieux. Le Père Mendes est Professeur au Collège Pastoral et un grand ami du bulletin hebdomadaire du Centre National et de la Radio Telé Solidarité.

Pour les informations sur cette grande  journée des  jeunes n’hesitez pas à appeler Brother Tob au 631-889-0664 ou email nous à solidarite@optonline.net

Brother  Tob

 

The Great Youth Meeting of August 25, 2018

The Staff of Radio Telé Solidarité would like to invite young people and youth leaders to our Summer Youth Day on August 25, 2018 at the parish of Ste Therese of Lisieux located at 4402 Avenue D, Brooklyn, NY 11203 from 10:00 am to 4: 30 pm. This Day has become a tradition and we are always honored to have young people in attendance.

Bishop Guy Sansaricq and Father Saint Charles Borno respectively chairman and vice chairman of Radio Telé Solidarité encourage young people to come in large numbers to this Youth big day. Radio Telé Solidarité organizes every year an annual contest  and two Youth Days for our youth. We are still trying very hard to have a youth program on Radio Telé Solidarité. That’s why we always have a Youth Talk Show in our Youth Day programs.

 

We hope to have as speakers at the Meeting Dr. Nadege Dady, Dean of Student Affairs at Touro College and Dr. Philomène Pean, Foundress of the Haitian Community of the Parish of the Immaculate Conception at Everett, (she is also spiritual director and associate pastor of the Parish of the Immaculate).. We will have workshops, cultural Shows and a youth talk show in the program.

We say a big thank you to Father Rony Mendes, the administrator of the parish of Ste Therese of Lisieux who has accepted this year to host this gathering of young people at the Parish of St. Therese of Lisieux. Father Mendes is a professor at Pastoral College and a great friend of the weekly newsletter of the National Center and Radio Telé Solidarité.

For information on this Youth Rally do not  hesitate to call Brother Tob at 631-889-0664 or email us at solidarite@optonline.net.

Brother Tob

Monseigneur Pierre André Pierre est nonmmé Membre du Conseil de l’Association Internationale des Universités (IAU).

Monseigneur Pierre André Pierre , recteur de l’université Catholique d’Haiti est nonmmé Membre du Conseil de l’Association Internationale des Universités (IAU) dont le siège est à Paris . Monseigneur Pierre a accepté cet honneur avec beaucoup d’humilité.

Monseigneur Pierre est parmi les sommités de l’Église Catholique d’Haiti et est très aimé et respecté au sein de la communauté Haitienne de la Diaspora. Malgré ses multiples responsabilités il est un homme doué de grandes relations humaines et un prelat qui a toujours prouvé son grand amour pour l’Église et sa terre Natale Haiti.

Monseigneur Pierre est complètement dédié à l’education des jeunes d’Haiti . Il a continué à le prouver dans son ministère comme recteur de l’université Notre Dame d’Haiti. Nous Savons combien il travaille très dur pour faire avancer l’université Notre Dame dans la bonne direction. Que le Seigneur continue à vous bénir, cher Monseigneur André tout comme le personnel et les étudiants(es) de l’Université Notre Dame.

Haiti malgré ses moments difficiles et son extrême pauvreté continue à donner des filles et des fils qui sont une grande fierté pour Haiti et pour l’humanité. Nous sommes surs qu’avec des Hommes d’Eglise comme Monseigneur André Pierre Haiti renaitra de ses cendres. Nous souhaitons du succès à Monseigneur Pierre André Pierre dans cette nouvelle obligation.

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq directeur du Centre National souhaite du succès à son frère et ami Monseigneur Pierre André Pierre.

Père André vos amis de la diaspora prient pour vous et continuent à croire que rien ne peut s’opposer à ce que le ciel decide. . D’autres portes s’ouvriront encore pour vous pour continuer à servir notre Église et notre peuple dans le respect, l’amour et la dignité

Brother Tob

 

Monsignor Pierre André Pierre  is a member of the Board of the International Association of Universities (IAU).

 

Monsignor Pierre André Pierre, rector of the Catholic University of Haiti, is a member of the Board of the International Association of Universities (IAU) . Monseigneur Pierre accepted this honor with Humility.

Monsignor Pierre is among the luminaries of the Catholic Church of Haiti and he is very much loved and respected in the Haitian community of the Diaspora. In spite of his multiple responsibilities he is a man endowed with great qualities of human relations and a prelate who has always proven his great love for the Church and his native land Haiti.

Monsignor Pierre entirely dedicated to the education of the young people of Haiti. He continues to prove it in his ministry as rector of Notre Dame University of Haiti. We know how hard Monsignor André Pierre is working to advance Notre Dame University in the right direction. May God continue to bless Monsignor Pierre as well as the Staff and the students of Notre Dame University in Haiti

Haiti in spite of its difficult moments and its extreme poverty continues to provide daughters and sons who are a great pride for Haiti and for humanity. We are sure with a Churchman like Monsignor André Pierre Haiti will rise from its ashes. We wish success to Monseigneur Pierre André Pierre in this new responsibility.

His Excellency The Most Reverend Guy Sansaricq Director of the National Center wishes success to his distinguished brother and friend.

Father André your diaspora friends pray for you and continue to believe that no man can oppose what Heaven has decided. Other doors will open for you so you may continue serving our Church and our people with respect, love and dignity.

Brother Tob

Montreal -Entretien avec le Père Jesuite Lissaint Antoine

 

Pendant mon bref Sejour à Montreal, (province du Québec) au mois de Juin j’ai été très heureux d’avoir une entrevue avec le Père Lissaint Antoine responsable du bureau de développement  (section spéciale pour Haïti) de la Congrégation des Jésuites.

 

Le Père Antoine SJ est un fils de la Bresilienne, la première  section communale de la commune de Bainet située au Departement du Sud’Est au Sud de Jacmel. Ce n’est un secret pour personne qu’Haiti fait face à une extrême pauvreté. Les endroits reculés d’Haiti manquent de tout. Ces endroits n’ont pas un système de santé et d’education et parfois le directeur de Chapelle et le responsable de la section communale sont seulement les  notables de la section.

Le Père Antoine nous a parlé un peu de la Bresilienne ou il nous fit savoir que l’Église est très presente et que ses parents sont très Catholiques. Il a laisse la Bresilienne depuis l’age de 6 ans pour aller s’etablir à Jacmel ou il a terminé ses études primaires et secondaires. Il nous a parlé un peu de sa vocation et des raisons qui l’ont motivé à devenir un prêtre Jesuite.

Il continua son entretien pour nous dire que la Congrégation des Pères Jesuites est un ordre masculin avec des frères et des prêtres. Il nous informa sur les oeuvres Jesuites d’Haiti et les jesuites d’Haiti sont au nombre de 50 et plusieurs d’entre eux sont encore en formation dans plusieurs pays d’Amerique Latine et même en Amérique du Nord.

Le Père Lissaint a mis l’accent sur les defis et les priorités des Jesuites d’Haiti. Ils essaient d’être très presents en Haiti et surtout de continuer à apporter leur contribution au Niveau de l’education. Ces derniers ont 17 écoles en Haiti et j’usqu’à date les professeurs de ces ecoles ne sont pas au budget du department de l’education d’Haiti. Donc les Jesuites doivent payer les professeurs  de ces écoles. Depuis 12 ans ils luttent pour que l’etat Haitien prenne en charge la remuneration de ces professeurs et on doit ajouter que ces ecoles sont situées dans les endroits les plus reculés d’Haiti où la population vit dans l’extrême pauvreté.

Le Père Lissaint profita de son entretien pour nous parler de l’expulsion des Pères Jesuites d’Haiti sur le gouvernement de Francois Duvalier en l’année 1964. Ces derniers ont été mis en prison, expulsés et bannis d’Haiti  Ils sont retournés en Haiti  en 1986 après le depart de Baby Doc Duvalier.

Il nous fit savoir aussi que Le 22  Juillet 2018 les Jesuites d’Haiti auront leur premier Superieur local et son nom est  Jean Denis Saint Felix. Sans doute, il devra  consulter le Superieur Provincial du Canada pour certaines decisions. Il nous parla de la grande fusion des Jesuites Canadiens en une seule province le 31 Juillet 2018.

Enfin il nous parla de son ministère comme Coordonateur du bureau de développement  section spéciale pour Haïti  . Cette section est nouvelle , son ministère est surtout de trouver les bailleurs de fonds peuvant soutenir la congregation des Pères Jesuites d’Haiti. Nous souhaitons du succès au Père Lissaint SJ dans son nouveau ministère au Canada. Clicquer sur ce lien pour entendre l’entretien du Père Lissaint: https://youtu.be/5kYBnJZR0Fc

Brother Tob

 

 

Montreal -Interview  with The Jesuit Priest  Lissaint Antoine

 

During my brief stay in Montreal in the province of Quebec last June, I was very happy to interview  Father Lissaint Antoine SJ, Coordinator of the special section of Haiti’s development office of the Congregation of the Jesuit Fathers.

 

Father Antoine SJ is a son of the Bresilienne, the first communal section of the commune of Bainet located in the Department of Sud’Est in the South of Jacmel. It’s no secret Haiti to anyone that poverty in Haiti is extreme. Haiti’s remote places are lacking everything. These places do not have a health and education system and sometimes the Church Chapel Director is also the head of the communal section and is therefore among the great notables of the section.

Father Antony spoke to us a little about the Bresilienne his hometown where the Church is very present and where his parents were very Catholic. He left the Brezilienne  since the age of 6 to settle in Jacmel where he finished his primary and secondary studies. He told us a bit about his vocation and the reasons that motivated him to become a Jesuit priest.

He continued his interview to tell us that the Congregation of the Jesuit Fathers is a male order with brothers and priests. He informed us about Jesuit ministry in Haiti and the number of Jesuits in Haiti is 50 and many of them are still in formation in several Latin American countries and even in North America.

Father Louissaint emphasized the challenges and priorities of Jesuits in Haiti. They try to be very present in Haiti and especially to contribute in raising the level of education in Haiti. The Jesuits have 17 schools in Haiti and so far the teachers of these schools are not in the budget of the Country Department of Education. So the Jesuits must pay the teachers of these schools.  For the past 12 years they have been fighting with the Haitian Governments to see if  they can take charge of the teachers’ salaries.  Actually, these schools are located in the most remote areas of Haiti and the population of these places lives in extreme poverty.

Father Lissaint took advantage of his interview to tell us about the expulsion of the Jesuit Fathers of Haiti under the government of Francois Duvalier in the year 1964. They were put in prison, expelled and banished from Haiti They returned in Haiti in 1986 after the departure of Baby Doc Duvalier.

He also let us know that on July 22, 2018 the Haitian Jesuits will have their first local Superior in Haiti. His name is Jean Denis Saint Felix. But He will need to  consult the Canadian Regional Superior for certain decisions. He told us about the great merger of the Jesuits of Canada into one province on July 31, 2018

Finally he told us about his ministry as coordinator of the development office special section for Haiti. This section is new, his ministry is especially to find the donors who can support the congregation of Jesuit Fathers of Haiti. We wish Father Lissaint SJ success in his new ministry in Canada. Click on this link to hear Father Lissaint’s interview: https://youtu.be/5kYBnJZR0Fc

 

Brother Tob

 

 

 

 

Le Dimanche 8 Juillet  2018, le personel de la Radio Telé Solidarité etait à la Paroisse de Sainte Therèse de Lisieux du diocèse de Brooklyn pour la messe en creole de 12:00 pm. Le celebrant et l’homeliste etait Le Prêtre Salesien Maurice Elder Hyppolite, l’un des promoteurs de la cause de Canonisation du venerable Pierre Toussaint. Le Père Hyppolite SB a été lauréat  du quatrième prix Henri de Lubac. Il enseigne dans une université Salesienne à Rome depuis 5 ans

La Paroisse Sainte Thérèse de Lisieux a été fondée en 1926 pour servir la communauté grandissante des Catholiques de Brooklyn. Elle compte plus de 1000 familles. La majorité des membres sont originaires de la région des Caraibes. Le Père Rony Mendes est administrateur de cette Paroisse depuis 18 mois et le Père Michel Pierre Louis y est vicaire depuis 3 ans.

Les 2 leaders spirituels de cette Paroisse sont des Haitiens et la communauté Haitienne Catholique du diocèse de Brooklyn-Queens etait très visible. Sainte Therèse a 2 communautés de foi la communauté Haitienne et la communauté Anglophone. Est il facile pour ces communautés de toujours s’asseoir ensemble pour la bonne marche de la Paroisse? Le grand Philosophe physicien, Mathematicien, inventeur et Theologien Francais Blaise Pascal a écrit: <<L’unité est la forme de toute beauté>> et on doit toujours se rappeler de notre devise l’union fait la force. Bien sùr l’unité n’est pas toujours facile. Elle s’obtient au prix de beaucoup de  sacrifices, de compromis, d’abnegation et même d’un certain effacement.

Pendant notre visite à la Paroisse Ste Therèse de Lisieux, les jeunes etaient absents à la messe creole. Le Père Mendes, l’administrateur de cette Paroisse est très conscient de la nécessité d’un bon ministère des jeunes dans sa Paroisse. Cette année encore il a accepté d’accueillir le rassemblement des jeunes de la Radio Telé Solidarité du 25 Aout 2018 dans sa paroisse . Nous espérons que les leaders  des Jeunes  et les autres leaders de la Paroisse de Ste Therèse  vont travailler la main dans la main avec le comité du rassemblement des jeunes 2018 de la Radio Telé Solidarité pour faire de cette journée une reunion inoubliable pour nos jeunes

 

 

Le Père Elder Hyppolite , le celebrant et l’homeliste de cette celebration commenca son homelie avec le diction biblique “ma grâce te suffit” et cita deux proverbes Haitiens. Il insista que comparaison n’est pas raison et que Dieu a crée chaque creature unique et irremplacable. Il nous exhorta à apprecier la valeur infinie de chaque creature. Il mentionna la revolte du peuple Haitien contre l’augmentation du  prix du Gaz et ajouta que la decision d’augnenter le prix du carburant etait malheureuse. Chaque calvaire a sa croix. Le Père Hyppolite, ce grand promoteur de la cause de canonisation du venerable Pierre Toussaint  a cité le nom de Pierre Toussaint. On doit oublier nos préjugés pour regarder Jesus dans nos frères et nos soeurs . Il a parlé de son experience avec un groupe de jeunes dans une Paroisse de Cité Soleil  et l’effort des pères et mères  du Cité Soleil qui travaillent très dur pour elever leurs enfants. Il nous fit savoir que les hommes regardent l’apparence mais Dieu regarde toujours le Coeur  c’est ce qui explique pour nous l’importance  d’ouvrir notre Coeur pour accueillir la grace de Dieu  Le Père Elder fut très applaudi à la fin de son homélie

 

Le Père Rony  Mendes  remercia le Père Hyppolite et tous ceux et celles qui ont contribué à la reussite de cette celebration eucharistique. Pour entendre cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/Z0272UopgtM

Brother Tob

On Sunday, July 8, 2018, the staff of Radio Telé Solidarité was at the parish of Saint Therese of Lisieux of the diocese of Brooklyn for the noon Creole Mass.  . The celebrant and homilist was The Salesian Priest Maurice Elder Hyppolite, one of the promoters of the canonization cause of the venerable Pierre Toussaint. Father Hyppolite SB was the winner of the fourth Henri de Lubac Prize some years ago.. He has been teaching at a Salesian university in Rome for the past 5 years.

Saint Therese of Lisieux Parish was founded in 1926 to serve the growing community of Brooklyn Catholics. The Parish of Ste Therese includes more than 1000 families. The majority of the members are from the Caribbean region. Father Rony Mendes has been the administrator of this parish for the past 18 months and Father Michel Pierre Louis has been the parochial vicar for 3 years.

 

The 2 spiritual leaders of this parish are Haitians and the Haitian Catholic community of the diocese of Brooklyn-Queens was very visible. Sainte Therese of Lisieux has 2 communities of faith, the Haitian community and the Anglophone community. Is it easy for these communities to always sit together for the good work of the Parish? The great Philosopher Physician, Mathematician, Inventor and French Theologian Blaise Pascal wrote: “Unity is the form of all beauty” and we must always remember our motto “Unity is strength“. Of course unity is not always easy, it requires a great deal of sacrifice, compromise, abnegation and even some renouncement.

 

During our visit to St. Therese Parish in Lisieux, the young people were absent at the Creole Mass. Father Mendes, the administrator of this Parish is very conscious of the importance of a good youth ministry in his Parish. Once again this year, he has accepted to host the Radio Solidarite Youth gathering of  August 25, 2018 in his parish. We hope that the youth leaders and the other leaders of Ste Therese Parish will work hand in hand with the 2018 youth rally committee of Radio Telé Solidarité to make this day an unforgettable experience for our young people.

 

 

Father Elder Hyppolite, the celebrant and the homilist of this celebration began his homily with the biblical saying “my grace is enough for you” and went on to quote two Haitian proverbs. He insisted that comparison is not reason and that God has created each creature  unique and irreplaceable . He exhorted us to appreciate the infinite worth of each creature. He mentioned the revolt of the Haitian people against the increase in the price of gas and added that the decision to increase the price of fuel was unfortunate. Each ordeal has its cross. Father Hyppolite, This great promoter of the canonization of the venerable Pierre Toussaint named the name of Pierre Toussaint in his homily. We must forget our prejudices to see Jesus in our brothers and sisters. He spoke of his experience with a group of young people in a parish of Cité Soleil in Haiti and the efforts of the fathers and mothers of Cité Soleil-Haiti in raising their children. He let us know that men look at the appearance but God always looks at the Heart, which explains the importance of opening our Heart to receive the grace of God. Father Elder was very applauded at the end of his homily

Father Rony Mendes thanked Father Hyppolite and all those who contributed to the success of this Eucharistic celebration. To hear this Mass click on this link: https://youtu.be/Z0272UopgtM

 

Brother Tob

 

This is Michelle Cantave,

 

I have the sad duty to inform you that my Father Jean-Claude P. Cantave passed away unexpectedly Saturday June 23, 2018.

 

The viewing for Jean-Claude Cantave will be held this Friday,July 13th at St. James Catholic Church, 13155 NW 7th Ave. North Miami, Fl 33168 from 6-9 pm with a Repast at the Parish Hall afterwards. We invite you to come share your memories with his friends and family.

 

The Funeral will be held Saturday July 14, 2018 at 10 am at St. James Catholic Church, 13155 NW 7th Ave. North Miami, Fl 33168. Following the mass, there will be a reception at the Parish Hall. There will not be a graveside service.

 

It will be a celebration of a life lived, not a life ending.

 

We have received numerous texts, calls and messages from people asking how to help. In lieu of flowers, the family would like to ask for donations for funeral expenses. Donations will help make this difficult time more about celebrating the life and memories of our father and less about cost and worries. Donations in excess of the funeral costs will be used to support some of his favorite organizations like The Haiti Trade Center. We ask that you keep our family uplifted in Prayer during this difficult time and we thank you in advance for your support.

 

If you are not comfortable donating via Gofundme, you can donate via PAYPAL: shellyac_1@yahoo.com, CashApp: $GabrielleCantave or Venmo: Gabrielle-Cantave

 

Or you can mail donations to: c/o Michelle Cantave

10708 Huntley Ave

Silver Spring, MD 20902

 

https://www.gofundme.com/jeanclaude-p-cantave-funeral-fund

 

We are also looking for support to help those of you who had business dealings with my father.  If there is anyone that needs to contact me about any files or documents, please contact me at 301-437-0082.

 

 

 

Thank you

 

Michelle Cantave

 

 

 

 

 

Proverbes

Edikasyon, se travay tout lavi

Dlo ki kouri  pa pote Kras

Fò anpil pasyans  pou wè Zafè Foumi

Flatè  pi danjere pase Kouto de bò

Fò manje pawôl pou ganyen  Zanmi

Good to know: Me? Us? They?

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

From the time of Creation which God declared good  and the humans very good followed by the Fall up to today, there has been competition among us, families, clans, tribes and groups of all sorts. Jesus’ parables of the Pharisee and the Tax Collector  and of the Good Samaritan are as relevant today  as in His public life. Class, wealth, race, and prejudices of all stripes are important factors in society and the immigration debate. In principle and praxis, the Church is for all people; e.g. Hispanics constitute about 50% of Catholics in the USA (80% in parts of the South and Southwest). Does this translate into solidarity with the undocumented and the asylum seekers?

In one year, Haiti TPS will expire although tropical storms, hurricanes, earthquakes, street riots are components of the on-going reality. Most of the about 68,000 TPS participants will not be able to go back. Then what?

We all need to ponder the criteria of the Last Judgment spelled in Matthew 25 and act accordingly…

+++

Depuis la Création que Dieu déclara bonne et les humains très bons suivis par la Chute jusqu’aujourd’hui, il y a compétition entre nous, familles, clans, tribus et groupes de toutes sortes. Les paraboles de Jésus au sujet du Pharisien et du Publicain ou du Bon Samaritain sont d’actualité autant que durant Sa vie publique. Classe, richesse, race et préjugés de toutes sortes dominent la société et le débat sur l’Immigration. En principe et pratique, l’Eglise acceuille et supporte tout le monde; par ex. les Hispaniques constituent environ 50% des Catholiques aux USA (80% dans certaines zones du Sud et Sud-Ouest). Mais est-ce que cela se traduit en solidarité des paroissiens avec les non-documentés et demandeurs d’asile?

Dans un an, Haiti TPS va expirer quoique les tempêtes tropicales, les cyclones, les tremblements de terre, les émeutes de rue  sont des composantes de la réalité d’aujourd’hui et de demain. La majorité des quelques 68.000 participants du TPS ne pourra pas retourner. Et alors?

Nous avons tous besoin de calculer sérieusement les critères du Jugement Dernier spécifiés dans Mathieu 25 et agir en conséquence…

##

 

 

 

 

Advertisements

Latest News-July 8, 2018

FOURTEENTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (July 8th, 2018)

Ez  2, 2-5 Ps. 123; 2 Cor, 12, 7-10 ; Mk. 6, 1-6.                    

By +Guy Sansaricq

 

The Scripture readings of the day point to a very human experience, the hardness of face and the stubbornness of heart of many people. People tend to stick to their comfortable old habits and close their hearts to prophets calling them to change and repent. 

 

Prophet Ezekiel in the first reading laments about the rebellious people he deals with who refused to listen to him and even persecuted him. Likewise, St Paul in the second reading claims to suffer from a sorrowful thorn in his flesh. He experiences animosity from his listeners. Jesus also in Nazareth is rejected by his own people except by very few.  

 

It appears that rejection of the truth stems not so much from the intelligence but from the heart. Jesus, the young carpenter who grew up in Nazareth was in the opinion of his townsfolks incapable of displaying a wisdom superior to theirs or incapable of performing mighty deeds.  They rejected him not because of his message but because of their prejudice.

 

Jesus was amazed at their lack of faith. .. and did not perform his mighty deeds before them but went on to other neighboring towns that would be more receptive.

 

Let’s learn from these readings to accept Jesus’ mighty voice with an open and sincere heart! 

 

QUATORZIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (8 Juillet 2018)       

Par +Guy Sansaricq

 

Nous apprenons à partir des textes d’Ecriture du jour comment beaucoup de gens “à la face dure et au Coeur entété” rejettent la vérité. Ils sont enfermés dans leurs vieilles habitudes confortables et s’irritent quand on les appelle à changer et à se convertir.

 

C’était le cas du temps du prophète Ezékiel (première lecture), du temps de Saint Paul (deuxième lecture) et encore du temps de Jésus quand il se rendit à Nazareth, le village où il a grandi.  Les gens refusèrent de l’écouter.

 

Ce qui était vrai autrefois est encore vrai aujourd’hui. Aurions nous tendance à nous enfermer dans notre zone de confort et à  boucher nos oreilles à la vérité libératrice que nous apporte JESUS?  Les plaisirs flottants du monde qui passe nous suffisent-ils?

 

Pourquoi ne pas s’ouvrir le Coeur à notre destinée éternelle? Nous sommes faits à l’image et à resemblance de Dieu. Pourquoi se fermer le Coeur à la voix du Seigneur?

 

Jésus est la Lumière du Monde! La voie qu’il nous invite à prendre est la vraie et la meilleure.

Retenons les mots du psaume 129 lus aujourd’hui: “Je lève les yeux vers toi Seigneur. Toi qui demeures au ciel sur ton trone! Comme les yeux de la servante se fixent sur les mains de sa maitresse , ainsi mes yeux se tournent vers Toi pour que tu me tiennes en pitié!”

 

Bishop Sansaricq

 

Pensée de la Semaine: Les plus grands bienfaits sont souvent récompensés d’ingratitude.

Thought of the Week: The greatest benefits are often rewarded with ingratitude.

Pensamiento de la semana: los mayores beneficios a menudo se recompensan con la ingratitud.

 

 

 

Soeur Jacqueline Mendes Une Grande Lumière dans notre monde.

 

 

https://youtu.be/nIXS9t-zgK4

 

 

J’ai été très Heureux de rencontrer la remarquable Soeur Jaqueline Mendes de la Congregation des Soeurs de la Charité du Bon Pasteur. Soeur Mendes est une soeur très heureuse dans la vie religieuse et douée de très grandes qualités de relations humaines. Soeur Mendes est une grande lumière dans un monde qui va très mal, tissé de mensonge, dechiré par les guerres, la Haine, l’Hypocrisie, la jalousie et de division qui ravage le monde.

 

Les Prêtres, les religieuses  sont des missionnaires qui exercent leur ministère pour un certain temps. Leur superieurs peuvent les appeler à changer de mission à n’importe quel moment. C’est ce qui explique l’importance pour le peuple de Dieu de soutenir ces derniers dans leur ministère pour l’avancement de l’evangelisation au sein du peuple de Dieu d’une  communauté  de foi, Paroisse ou province eclesiastique. Les prêtres comme les religieuses ont fait le voeu d’obeissance et ils savent qu’ils doivent être toujours prêts à aller dans un autre lieu pour continuer à exercer leur ministère.

Rappelons que Soeur Mendes est originaire du Bresil. À l’age de 18 ans elle est entrée dans la congregation des Soeurs de la Charité du Bon Pasteur. Elle a fait des voeux perpetuels le 29 Decembre 1999. Les Soeurs de la Charité du Bon Pasteur  exercent leur ministère  dans 60 pays et elles sont au nombre de 3000 . L’une des missions des soeurs de la charité du Bon Pasteur est d’accompagner les femmes en difficulté , des femmes , des jeunes qui sont victimes de la traite humaine et des violences physiques.

 

Soeur Jacqueline Mendes dans son entretien nous parla de sa terre Natale Le Bresil, de son experience au Quebec au cours des 7 dernières années . Elle était aux études et vient juste de terminer ses cours. Elle a deja laissé le Quebec pour un nouveau ministère au Portugal. Elle est très contente de laisser Montréal de la province du Quebec pour sa nouvelle mission au Portugal.

 

Soeur Mendes a deja célebré  ses 25 ans de vie religieuse en Mai 2014. Elle est deja superieure de sa congregation et était accompagnée par l’un des membres de l’administration provinciale de sa congrétation, Elle parle le Francais, l’anglais, l’Espagnol et le Portugais. Pour écouter son entretien clicquer sur ce lien: https://youtu.be/nIXS9t-zgK4

Brother Tob

Sister Jacqueline Mendes A Great Light in our world.

 

I was very happy to meet the remarkable Sister Jaqueline Mendes of the Congregation of the Sisters of Charity of the Good Shepherd. Sister Mendes is a very happy sister in the religious life and is endowed with very great qualities for human relations. Sister Mendes is a great light in a troubled world, woven with lies, torn apart by wars, hatred, hypocrisy, jealousy and destructive division.

 

Priests and nuns are missionaries who minister for a certain period of time and must always be ready to move to another mission at the call of their superiors. This explains the importance for the people of God to support them in their temporary assignments. All must support them when they are involved in fostering the advancement of evangelization among the people of God.  Both priests and nuns have vowed to obey and they know that they must always be ready to move to another place to continue their ministry..

 

Sister Mendes is a native of  Brazil. At the age of 18 she entered the congregation of the Sisters of Charity of the Good Shepherd. She made perpetual vows on December 29, 1999. The Sisters of Charity of the Good Shepherd minister in 60 countries and number 3,000 nuns who perform their ministry in several countries. One of the missions of the Sisters of Charity of the Good Shepherd is to accompany women in difficulty, women and young people who are victims of human trafficking and physical violence.

 

Sister Jacqueline Mendes in her interview told us about her native land Brazil, of her experience in Quebec during the last 7 years. She was in school and just finished. She has already left Quebec for a new ministry in Portugal. She is very happy to leave Montreal in the province of Quebec for her new mission in Portugal.

 

Sister Mendes has already celebrated her 25 years of religious life in May 2014, she is already a superior in her congregation and was at one point one of the members of the provincial administration of her congregation, She speaks French, English, Spanish and Portuguese. To listen to his interview click on this link: https://youtu.be/nIXS9t-zgK4

 

Brother Tob

 

Politique et Société -Montreal-Entretien avec Jean Claude Ravet

 

 

Pendant mon bref Sejour à Monreal au début du mois de Juin 2018, j’ai eu la chance de rencontrer pour un entretien à la Radio Telé Solidarité Jean Claude Ravet, le redacteur en chef  de la revue  Jesuite Relations, l’une des anciennes revues de la province du Quebec au Canada. Jean Claude Ravet est parmi les lecteurs du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et un grand ami de la Radio Telé Solidarité au Quebec.

Jean Claude Ravet a une maitrise en sociologie. Il est marié et père de 4 enfants. La grande lutte qu’il mène, en qualité de chef de la Revue Relations, concerne la resurrection des droits humains et de la dignité Humaine. Son combat a commencé  depuis les années 1970 quand il vecut dans un bidonville du Chili et  participa à la lutte contre la torture pratiquée par le régime brutal et sanguinaire du  General Agusto  Pinochet.

Au debut de l’entretien Jean Claude nous a parlé de son livre le Desert et l’Oasis qui a été publié en 2016 à l’occasion du 75ème anniversaire de la revue Relation. Ce livre a recu la mention d’un jury comme l’un des meilleurs essais du Quebec. Ce livre est un recueil de 50 articles qu’il eut à écrire au cours des quinze dernières années. On doit ajouter que ce livre est vendu comme paté Chaud dans les librairies du Quebec. Ce recueil de Jean Claude Ravet nous aide à comprendre comment on peut resister aux forces qui etouffent la vie dans notre société et comment l’on peut arriver à developer le chemin de l’Humanité dans ce contexte

Jean Claude Ravet nous a donné son opinion sur la poignée de main échangée entre Donald Trump et le dictateur Feroce Kim Jong-Un ainsi que la signature d’un document commun illusoire sans percée majeure sur l’arsenal nucléaire de la Corée du Nord. Jean Claude nous fit savoir que ce sommet jette la poudre aux yeux et que le grand Vainqueur de cette rencontre, selon lui, est Kim Jong-un qui depuis des années parle de la denuclerisation de la Corée du Nord. Quel sera le suivi de ce sommet après des decennies de tension au sujetdes ambitions atomiques de la Corée du Nord?

Jean Claude Ravet continua pour nous parler du G7 qui a eu lieu à Charlevoix dans la province du Quebec le 8 et le 9 Juin dernier. Il est très critique de ce Sommet des Grands ou l’on a depensé des millions de Dollars pour assurer la securité du site. Il pense que la democratie est entachée par cette grande presence des forces policières prêtes à intervenir pour proteger les participants de ce sommet. Il pense  que Trump a humilié son allié le plus fidèle Justin Trudeau, le premier ministre du Canade en le qualifiant d’Homme Faible.

Enfin Jean Claude est très conscient de la montée des Inegalités Sociales qui ravagent notre monde. Jean Claude pense que c’est l’un des grands problèmes des temps actuels c’est Le Fossé scandaleux entre les Riches et les Pauvres.  . Aujourd’hui les huit personnes les plus riches du monde possèdent la moitié des richesses de l’Humanité. L’on est en face d’une humanité à 2 vitesses et  dans une situation d’ecart incroyable d’inégalité entre les riches et les pauvres. À cela s’ajoute la perspective que le pouvoir de la richesse donne le pouvoir technique et militaire. On doit prendre conscience de cette crise radicale et la population doit assumer sa responsabilité. Pour écouter l’entretien de Jean Claude Ravet clicquer sur ce lien: https://youtu.be/LBRPEVz1KFE

Brother Tob

Politics and Society -Montreal-Interview with Jean Claude Ravet

During my short stay in Montreal at the beginning of June 2018, I had the chance to meet Jean Claude Ravet, for an interview on our channel. Mr. Ravet is the editor-in-chief of “Relations” a Jesuit magazine, one of the oldest journals in the province of Quebec in Canada. Jean Claude Ravet is among the readers of the weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate and a great friend of Radio Telé Solidarité in Quebec.

Jean Claude Ravet has a master’s degree in sociology, he is married and is the father of four children. His great struggle as The Editor-in-Chief of the Revue Relations is for the resurrection of human rights and human dignity. His passion for justice and equality began in the 1970s when he lived in a slum of Chile and participated in the fight against the regime of torture of the brutal General Agusto Pinochet, the then bloody dictator of that country.

At the beginning of the interview Jean Claude told us about his book Desert and Oasis which was published in 2016 at the occasion of the 75th anniversary of the  magazine RELATION.. This book received the mention of a jury as one of the best essays in Quebec. This book is a collection of 50 articles written by Jean Claude Ravet over the past fifteen years. I have to add that this book is sold as hot patty in Quebec’s bookstores. This collection by Jean Claude Ravet helps us understand how we can resist the forces that suffocate life in our society and how we can develop the path of Humanity in this context.

 

Jean Claude Ravet gave us his opinion on the unprecedented handshake between Donald Trump and the brutal dictator Kim Jong-un and the illusory signing of a joint document in this summit but without major breakthrough on the nuclear arsenal of North Korea. Mr. Ravet let us know that this summit is like powder in the eyes and the big Winner according to him of this meeting is Kim Jong-un who for years has been talking about the “denuclerization” of North Korea. What will be the follow-up of this summit after decades of international tension regarding the atomic ambitions of North Korea?

Jean Claude Ravet continued to talk about the G7 that took place in Charlevoix in the province of Quebec on June 8th and June 9th. He is very critical of this summit of the Great where millions of dollars have been spent to ensure the security of the World Leaders. He believes that democracy is tainted by a large presence of police forces that are ready to intervene to protect the participants of this summit. He felt  that Trump humiliated his most loyal ally Justin Trudeau, the prime minister of Canada as he refers to him as a weak man

Finally M. Ravet is very aware of the rise of social inequalities that ravage our world. Jean Claude thinks that this is one of the big problems of the present time. The gap between the Rich and the Poor is a great scandal. Today the eight richest persons in the world possess half of the riches of humanity. We are confronting a situation of incredible gap between the rich and the poor. To this is added the consideration that wealth gives power over the technical and military powers of the world. . We must become aware of this radical crisis and be prepared to must assume our responsibilities. To listen to Jean Claude Ravet’s interview click on this link: https://youtu.be/LBRPEVz1KFE

 

Brother Tob

La Pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn-Un nouveau Prêtre

Le Père Patrick Dorelus 41 ans , est le nouveau prêtre Haitien du diocèse de Brooklyn  Il a été ordonné prêtre du diocèse de Brooklyn le 30 Juin 2018 par son Excellence Nicholas Dimarzio, l’évêque titulaire du diocèse de Brooklyn .

Rappelons que le Diocèse de Brooklyn est le 8ème des plus grands diocèses Catholiques des États Unis et compte plus de1. 5 million Catholiques

 

Le Père Dorelus est issu d’une famille Catholique. Son père etait un Diacre permanent et sa mère  est un membre de la Légion de Marie. Le Père Dorelus a une maitrise en Informatique et une maitrise en administration des Affaires. Il a commencé ses études philosophiques et theologiques au seminaire de Douglaston pour les terminer au Collège Pontifical de l’Amerique du Nord à Rome surnommée la Cité Eternelle. Le Père Dorelus a celebré sa première messe le Dimanche 1er Juillet 2018 à la Paroisse American Martyrs du diocèse de Brooklyn. Le Père Dorelus est le nouveau vicaire de la Paroisse du Sacre Coeur à Cambria Heights

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq formule des voeux au Père Dorelus en ces mots:

Cher Père Patrick:

Recois mes compliments à l’occasion de ton ordination sacerdotale. Par l’imposition des mains d’un successeur des Apotres te voila maintenant assigné primordialement aux soins du troupeau de Dieu.

L’assurance de la grace de Dieu nous remplit de confiance. La mission sacerdotale exige de notre part un souci constant de fidélité. Je prie pour toi et ai grande confiance que tu sauras toujours correspondre aux vues de Celui qui en son grand amour.t’a choisi pour ètre un Gardien de son Troupeau.

Ton frère ainé.
+Guy Sansaricq.

Brother Tob

 

The Haitian Pastoral of the Diocese of Brooklyn-A New Priest

 

Father Patrick Dorelus is the 41 years old new Haitian priest of the diocese of Brooklyn. He was ordained as a priest on June 30, 2018 by His Excellency Nicholas DiMarzio, the titular bishop of the diocese of Brooklyn.

It is important to know that the Brooklyn Diocese is the 8th largest Catholic diocese in the United States and has more than 1. 5 million Catholics.

 

Father Dorelus comes from a Catholic family. His father was a permanent Deacon and his mother is a member of the Legion of Mary. Father Dorelus has a Master’s degree in Computer Science and a Master’s degree in Business Administration. He began his philosophical and theological studies at the Queens NY Douglaston Seminary and completed his studies at the Pontifical College of North America in Rome known as the Eternal City. Father Dorelus celebrated his first Mass on Sunday, July 1st, 2018 at the American Martyrs Parish of the Diocese of Brooklyn. He has been assigned as is the new Parochial vicar of the Parish of the Sacred Heart in Cambria Heights

 

His Excellency The Most Reverend Guy Sansaricq, the director of The National Center of The Haitian Apostolate wishes blessings to Father Dorelus in these words:

Dear Fr. Patrick:

Congratulations on your Priestly ordination! The Lord has known you before your birth. He called you to be a shepherd of his flock. I am sure He will be on your side at every step you take.  Above all he expects you to be faithful to your calling. I trust you will be.  I pray that your response to the ONE who has called you will increase steadily with the passing of time

An elderly Brother.

 

+Guy Sansaricq

 

Brother Tob

 

 

Rectification

A la dernière edition du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien datée du 1er Juillet 2018, nous avons écrit que le Père Garcia Breneville est le premier administrateur Noir des paroisses de St Mathieu et de Saint Angela de l’archidiocèse de Boston. Il est seulement le premier Administrateur Haitien de la Paroisse de Saint Angela car le regretté Monseigneur Leandre Jeannot était Curé de la Paroisse de Saint Mathieu de l’Archidiocèse de Boston en 1999. Le regretté Monseigneur Leandre Jeannot est un fils de la ville de Saut d’Eau. Monseigneur Leandre Jeannot a laissé Haiti en 1959, il fit ses études Theologiques à Lion -France et a été ordonné prêtre à Medelin Columbia le 11 Mars 1970. Il est mort le 8 Juillet 2001 après une maladie chretiennement supportée. Donc ce 8 Juillet est le 17ème Anniversaire de la mort de Monseigneur Leandre Jeannot

 

Nous tenons à nous excuser auprès des lecteurs et lectrices du Bulletin Hebdomadaire du Centre  National de l’Apostolat Haitien pour cette erreur tout en souhaitant du succès au Père Breneville dans son nouveau Ministère

Brother Tob

Rectification

 

In the last edition of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate dated July 1, 2018, we have written that Father Garcia Breneville is the first black administrator of the parishes of St. Matthew and St. Angela of the archdiocese of Boston. He is only the first Haitian Administrator of Saint Angela Parish because the late Monsignor Leandre Jeannot was the Pastor of St. Matthew Parish of the Archdiocese of Boston in 1999. The late Monsignor Leandre Jeannot is a son of the Town  of Saut d ‘eau. Monsignor Leandre Jeannot left Haiti in 1959, studied Theology at Lion-France and was ordained a priest at Medellin Columbia on March 11, 1970.  He died on July 8, 2001.  So this 8th of July is the 17th Anniversary of the death of Monsignor Leandre Jeannot.

 

We would like to apologize to the readers of our Weekly Bulletin  for this error while wishing success to Father Breneville in his new Ministry

Brother Tob

Paroisse Notre Dame du Refuge-1ere Messe du Père Saint Charles Borno

Le Père Saint Charles Borno a célebré sa première messe creole le 1er Juillet 2018 à la Paroisse Notre Dame du Refuge comme curé de cette Paroisse. Le Père Borno est aussi Curé de la Paroisse de Holy Innocents

Notre Dame de Refuge est une paroisse catholique qui dessert les gens de la section Midwood de Brooklyn depuis 1911. Fondée à l’origine par des catholiques irlandais et allemands, elle dessert aujourd’hui une trentaine de nationalités et trois groupes linguistiques – anglais, espagnol et créole.

 

Le Père Saint Charles Borno est le premier Curé Haitien de cette Paroisse qui a 3 communautés de foi. Il a une grande responsabilité non seulement à la Paroisse Notre Dame du Refuge mais aussi à la Paroisse Holy Innocents ou il doit paître des brebis de 3 communautés de foi.

Dans son Homélie du 1er Juillet 2018 le Père Borno  s’est révélé très conscient de cette lourde responsabilité et il s’abandonne complètement entre les mains du Seigneur car il sait seule la grace de Dieu lui permettra d’assumer sa lourde tache de Pasteur dans ce nouveau ministère. Il encouragea  le peuple de Dieu à avoir une grande foi en Dieu

Le Père Saint Charles Borno a recu un accueil très chaleureux pour sa première messe à la Paroisse Notre Dame du Refuge. Les membres de la communauté Haitienne de foi Catholique de la Paroisse Notre Dame du Refuge sont prêts à apporter leur contribution pour l’avancement  de la Paroisse de Notre Dame du Refuge

 

Aujourd’hui plusieurs praroisses du Diocèse de Brooklyn sont jumelées avec un prêtre comme administrateur ou Curé. Le Curé ou l’administrateur est obligé d’étendre son ministère sur 2 ou 3 paroisses . Il est très difficile pour les membres de certaines communautés de foi d’accepter cette nouvelle configuration  mais elle est la nouvelle realité de l’Église Catholique en Occident avec le problème de la crise des vocations et l’importance pour les prêtres  d’être à la fois leader spirituels et administrateurs. Ces taches combinées représentent un difficile défi.

Nous continuons à insister dans ce bulletin sur l’importance pour le peuple de Dieu de travailler ensemble pour l’avancement de leur Paroisse. Le Prêtre est dans une paroisse toujours pour un certain temps pour sa mission  et après un certain temps il est appelé à laisser sa Paroisse pour assumer un nouveau ministère Pour écouter la première  messe  du Père Saint Charles Borno à la Paroisse Notre Dame du Refuge clicquer sur ce lien: https://youtu.be/gsCGEjPJsJ4

 

À la fin de la messe j’ai rencontré Lucette Momplaisir et Rose Emile deux paroissiennes de Notre Dame de Refuge pendant plus de 20 ans. Elles sont prêtes à apporter leur collaboration au Père Borno pour l’avancement de leur Paroisse. Clicquer sur ce lien pour entendre leur entretien: https://youtu.be/RpUaxn5tLKE

Brother Tob

Parish Church of Our Lady of Refuge – 1st Mass of Father Saint Charles Borno

Father Saint Charles Borno celebrated his first Mass on July 1st,  2018 at the parish of Our Lady of Refuge as the new pastor of this parish. Father Borno is also Pastor of Holy Innocents Parish

Our Lady of Refuge is a Catholic parish serving the people of the Midwood section of Brooklyn since 1911. Founded originally by Irish and German Catholics, today it serves some thirty nationalities and three language groups – English, Spanish and Creole.

 

Father Saint Charles Borno is the first Haitian Pastor of this Parish who has 3 communities of faith. He has a great responsibility not only to the Parish of Our Lady of the Refuge but also to the Holy Innocents Parish where he has to tend sheep from 3 communities of faith.

In his Homily of July 1, 2018 Fr. Borno showed himself to be very conscious of this heavy responsibility and completely devoted himself in the Lord’s hands because he knows that he will have a difficult. Only the grace of God will increase his strength and accompany him in this new ministry. He encouraged the people to have great faith in God.

Father Saint Charles Borno received a very warm welcome for his first Mass at Our Lady of Refuge Parish. Members of the Haitian Community of Catholic Faith of the Parish of Our Lady of Refuge are ready to contribute to the advancement of their community under the Leadership of Father Borno as Pastor of this Parish

 

Today several parishes of the Diocese of Brooklyn are twinned with one priest as administrator or Pastor. The Pastor or the administrator is obliged to exercise his ministry in 2 or 3 parishes. It is very difficult for the members of certain communities of faith to accept this new configuration, but it is the new reality of the Catholic Church in the West with the problem of the vocations crisis and the importance for priests of being at once spiritual leader and administrator. The combination of these two tasks is exacting.

We continue to emphasize in this newsletter the importance for the people of God to work in unison for the advancement of their Parish. The Priest is in a parish only  for a certain time. After a few years, he will have assume another ministry. To listen to the first Mass of Father Saint Charles Borno at the Parish of Our Lady of Refuge click on this link: https://youtu.be/gsCGEjPJsJ4

At the end of Mass I met Lucette Momplaisir and Rose Emile  for an interview on Radio Telé Solidarité . They are two parishioners of Our Lady of Refuge for more than 20 years. They are ready to bring their collaboration to Father Borno for the advancement of their Parish. Click on this link to hear their interview: https://youtu.be/RpUaxn5tLKE

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

PILGRIMAGE TO THE SHRINE OF OUR LADY OF FATIMA.

 

On Saturday June 30th, the Haitian Apostolate held its annual pilgrimage to the Shrine of Our Lady of Fatima located in the county of Washington in northern NJ. Haitians Catholics assembled from Philadelphia, Trenton, various sites in NJ, Brooklyn, Queens and Long Island.

 

You may remember that Our Lady appeared to 3 young children Lucy aged 10, Francisco aged 9 and Jacintha aged 6. Fatima is a farming village in the countryside of Portugal.  That was in the year 1917 toward the end of the First World War.  A huge miracle witnessed by 70 000 on October 13th 2017 gave a public seal of authenticity to the apparitions.

 

Essentially the Blessed Mother asked the children to call the world to repentance. Too many people are living is sin and this leads to social catastrophes like world wars. She called for more prayers especially the recitation of the Rosary. She warned that a new world war would break out again unless we truly repent. She also announced the assassination attempt against the Pope.  Lucy the main witness of the apparitions died at the age of 97 in 2003.

 

On June 30th we began to pray the Rosary at 10.30 conducted mostly by Alex Alebe. After this Mr.  Alfred Charmant the lay Director of the Haitian Apostolate in the Diocese of Trenton directed an hour of fervent prayer. The Blessed Sacrament was exposed toward the end of that prayer. Bishop Guy gave the blessing.  Then, a procession led by Alex Alebe left the chapel and went through the vast grounds of the Shrine.   Four people carried on their shoulders the Statue of the Virgin of Fatima and proceeded through the fourteen Stations of the Cross. By 2 pm everyone was back in the Chapel for the celebration of Mass.

 

Bishop Sansaricq who spent all the time hearing confessions (except for the half-hour spent for the Blessed Sacrament Benediction) vested for the celebration. The Choir from the parish of the Sacred Heart in Cambria-Heights superbly assured the liturgical singing. Seldom do we benefit from such fervent and well executed liturgical music. Thank you, Sacred-Heart Choir!

 

Bishop Guy the presider at the altar pronounced the homily calling the congregation to excel in faith hope and charity.  He rapidly recapitulated the story of the Fatima apparitions but mostly urged the people to take more seriously their call to be holy and blameless in God’s eyes.  He used the biblical story of Esau and Jacob to highlight the folly of sin. Esau as the first born was designated to be the heir of Abraham’s blessing. But he foolishly sold his sacred heritage to Jacob against a dish of food. The Bishop went on to show that every time we choose to sin we imitate Esau as we prefer a passing pleasure to God’s priceless grace. 

 

By 3 pm the day was over. Most went back to their buses to return home. Many of those who came by car picnicked in the yard. It was a gorgeous day. There was not a cloud in the sky and a sweet breeze was blowing. This was a true day of peace, joy, prayerfulness and blessings!

Let no one miss this pilgrimage next year!

 

              PÉLÉRINAGE AU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE FATIMA.

 

 

Chaque année l’Apostolat Haitien organise un pélérinage au sanctuaire de Notre Dame de Fatima situé dans une petite localité nommée Washington au nord de NJ à à peu près 2 heures de Brooklyn en voiture. Les fidèles arrivèrent de Brooklyn, Queens, Philadelphie, Trenton et de plusieurs paroisses du diocèse de Newark NJ.

 

Rappelons rapidement que la Vierge Marie apparut en 1917 à trois enfants. Ces enfants, appartenant à des familles d’éleveurs de moutons, vivaient dans un petit village nommé Fatima, au Portugal. Un grand miracle vu par 70 000 personnes donna le sceau de crédibilité au témoignage des enfants. Les deux plus jeunes voyants, Francois et Jacinthe moururent peu après. Lucie mourut en 1903 à l’age de 97. Devenue religieuse dès l’age de 21 ans, elle vécut dans le silence et la prière sans jamais cesser de témoigner de l’authenticité de l’Apparition.

 

Essentiellement, la Vierge demanda aux enfants d’appeler le monde au repentir. Trop de péchés se commettent ce qui cause d’immenses problèmes dans la société. Les chrétiens doivent prendre au serieux l’appel du Christ à la conversion. La Vierge parla aux enfants de l’enfer qui est le sort inévitable de ceux qui persévèrent dans le mal.  

 

Elle insista pour que le monde redécouvre la valeur de la prière afin que la paix s’établisse sur terre et proposa la récitation du CHAPELET comme méthode privilégiée de prière.

 

La journée du pélérinage commenca à 10.30 par la récitation pieuse du Chapelet entrecoupé de chants. Mr. Alex Alèbe anima ce premier exercice de la journée avec beaucoup de ferveur et de discrétion. Tout de suite après, Mr. Gérard Charmant, directeur de l’Apostolat Haitien au Diocèse de Trenton conduisit une très belle heure d’adoration du Saint Sacrement. A la fin de ce deuxième exercice de la journée, Msgr. Guy Sansaricq qui s’occupait des Confessions se déplaca pour donner la Bénédiction du St Sacrement.

 

Tout de suite après, Mr. Alex Alèbe conduisit l’assemblée dans une procession dans la vaste cour du Sanctuaire. La statue de la Vierge portée par quatre volontaires se trouvait à la tète du cortège. L’on procéda ainsi à un Chemin de la Croix pour revenir à la chapelle principale à 2 pm pour la messe. Merci Alex pour la qualité exceptionnelle de ton ministère!

 

La chorale du Sacré Coeur de Cambria Heights assura le chant pendant la liturgie de la messe. Toute l’assistance se sentit transportée par la beauté superbe de leur rendition. Merci beaucoup, merveilleuse chorale du Sacré-Coeur!

 

Le sommet de la journée fut la célébration de l’Eucharistie. La Vierge ne veut rien d’autre que nous conduire à son Fils, la Source du Salut. Msgr. Guy Sansaricq présida la Messe et prononca l’Homélie appellant l’assemblée a la repentance et à la prière.

Ce fut une journée très fervente, une journée de paix et d’unité!

Que personne ne manque le rendez-vous de l’année prochaine! 

Bishop Sansaricq

LES ŒUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES

APPORTENT DES PISTES POUR L’AVENIR DE L’ÉGLISE MISSIONNAIRE DANS LA FOULÉ DU MOIS MISSIONNAIRE EXTRAORDINAIRE DÉCRÉTÉ PAR LE PAPE

 

 

Montréal, le 22 juin 2018 –, L’Église catholique s’apprête à intensifier son appel au travail missionnaire auprès de ses fidèles du monde entier, dont 14 millions ici au Canada, suite au décret officiel du pape François dans lequel il annonce la tenue d’un mois missionnaire extraordinaire pour 2019. Une action qui va demander un engagement considérable, beaucoup de créativité et de prière, selon les autorités vaticanes. C’est l’un des sujets majeurs avancés lors de l’Assemblée générale annuelle des Œuvres pontificales missionnaires à Rome, du 28 mai au 2 juin derniers. Le père Yoland Ouellet, o.m.i., directeur national des Œuvres pontificales missionnaires au Canada francophone – l’un des 116 délégués représentant 120 pays du monde –, y a d’ailleurs participé.

 

« Le Saint-Père nous demande d’aider tous les Baptisés à raviver leur sens de la Mission, affirme le père Ouellet. Si nous sommes dotés du zèle missionnaire, nous saurons trouver les meilleurs moyens possible de l’exprimer, nous dit François. »

 

Le Vatican a mandaté les OPM pour mettre en marche, dès cette année, la préparation au Mois missionnaire extraordinaire dans toutes les Églises locales, un cheminement qui culminera au mois d’octobre 2019. Les diocèses du monde entier sont appelés à étudier en profondeur le rôle de la Mission et l’appel à vivre cet engagement. Le pape François « encourage vivement à vivre cette phase de préparation comme une importante opportunité pour renouveler l’engagement missionnaire de l’Église tout entière ».

Pour ce faire, il a été établi que ce « mois missionnaire extraordinaire » repose sur quatre piliers : le renforcement de notre rencontre personnelle avec le Christ, la redécouverte de la valeur des saints et des martyrs, l’approfondissement de notre connaissance de la Mission et la croissance par la pratique de la charité.

 

Il est de la responsabilité de l’Union pontificale missionnaire (UPM), l’une des quatre sociétés constituant les Œuvres pontificales missionnaires, d’amorcer et de promouvoir le mois extraordinaire de la Mission. L’UPM fournira également un soutien en ressources aux évêques du monde entier. Bien que le Pape et l’UPM présideront certains événements publics, l’Église désire que chaque diocèse vive ce mois extraordinaire en toute liberté.

 

« Nous souhaitons faire entendre aux responsables de l’organisation de ce Mois missionnaire extraordinaire de chaque pays, qu’ils peuvent adapter leurs méthodes en fonction de leurs besoins », déclare le père Fabrizio Meroni, secrétaire général de l’UPM. Nous ne ferons que leur offrir le matériel dont ils auront besoin pour inspirer, provoquer et stimuler la réflexion. »

 

Ce mandat – d’inspirer, de provoquer et de stimuler la réflexion sur l’appel à la Mission pour les catholiques – est au cœur du renouveau universel de l’Union pontificale missionnaire, qui a été particulièrement inactive au Canada au cours des 40 dernières années. En 2016, le Pape a clairement affirmé son intention de raviver l’Œuvre afin de redonner aux catholiques un sens de la Mission.  Ceci est essentiel non seulement au soutien des diocèses du monde aux ressources limitées, mais également pour ranimer le sens du devoir chez les catholiques – ce qui pourrait être bénéfique aux jeunes générations, notamment au Canada.

 

« De bien des façons, nos jeunes ressentent le désir d’avoir un but à atteindre, une mission à accomplir, affirme le père Ouellet. Même si nombre d’entre eux se soit éloigné de la beauté, de la richesse et de la valeur de notre foi catholique, les jeunes demeurent attirés par le bien, le beau et le vrai. Cela me réjouit de savoir qu’ils sont nombreux ceux qui recherchent des moyens de rendre le monde meilleur. Nous devons donc trouver de nouvelles façons de les amener à s’engager. Cela constituera, à l’avenir, l’une des priorités de l’UPM au Canada. »

 

Parmi les autres points importants de l’Assemblée générale, soulignons les appels au renouveau en matière de communication et de transparence, la coopération avec les Églises locales et le besoin de créativité, comprenant les médias sociaux et autres efforts consacrés au « continent numérique ».

 

Afin d’accueillir cette nouvelle ère de coopération et de communication, le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, a initié une série de communications directes avec les évêques du monde entier et a demandé aux directeurs nationaux de poursuivre le dialogue.

 

À propos des OPM Canada

Les Œuvres pontificales missionnaires sont présentes dans quelque 120 pays sur les cinq continents et soutiennent les diocèses les plus pauvres du monde. Elles sont sous la responsabilité de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples (Vatican).

 

 

– 30 –

 

Pour des renseignements sur le mois extraordinaire de la mission ou sur les Œuvres pontificales missionnaires, veuillez communiquer avec :

 

José I. Sierra

Œuvres pontificales missionnaires ― Secteur francophone au Canada

communications@opmcanada.ca

514 844-1929

 

Gabriel Brunet

Torchia Communications

gabriel@torchiacom.com

514 288-8290, poste 214

 

Des œuvres centenaires passent à une nouvelle ère!

Passer à l’ère numérique n’est pas encore chose faite pour les Œuvres pontificales missionnaires (OPM) qui sont plus que centenaire. De même pour celle qui se soucie des enfants et des adolescents, qui fête son 175e anniversaire : l’œuvre de l’Enfance missionnaire.

En assemblée générale à Rome du 28 mai au 2 juin, les 114 directeurs nationaux des O.P.M. ont été interpellés par le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples (CEP), et le nouveau président des OPM et secrétaire adjoint de la CEP. Celui-ci nous disait qu’il faut réfléchir dans un contexte de changement rapide, à la mission et à la formation à se donner pour se transformer afin d’affronter la culture sécularisée et rejoindre tous les peuples dans toutes les cultures. Nous avons donc le défi de réformer les œuvres à tout point de vue. L’heure est au renouveau des charismes de ces œuvres qui sont essentiellement des œuvres d’animation missionnaire.

Le problème est que nous sommes perçus comme des quêteurs pour les missions, sur tout dans les pays du nord (Europe, Amérique du Nord). C’est toute le contraire en Afrique, en Asie, en Amérique centrale et latine : là se reçoit et se passe une intense flamme missionnaire dans le transmission de la foi, ce que nous n’avons pas  réussi à faire dans notre culture tant individualisée et matérialisée.

Faire simplement le passage au numérique dans les médias sociaux afin de rejoindre plus de gens et les nouvelles générations que nous voulons tous protagonistes de la mission est le grand défi de l’heure. Nos modes anciens de publications de revues, de bulletins et d’envoi de lettres et autres médias traditionnels rejoignent encore une certaine clientèle, mais la culture des médias a changé. Le monde virtuel nous conduit à tout un continent digital pour entrer en relations multiples. Les pays riches feront le passage, mais que feront les coins du monde sans internet, les 50% non-encore connectés, faute de moyen?

Me rendant au Vatican pour y rencontrer le papeFrançois souriant face à l’avenir et déjà numérique, j,ai retenu son invitation à la créativité spirituelle dans notre réforme actuelle. Quel contraste avec la messe qui a suivie à la chair de Pierre dans la basilique Saint-Pierre, avec le cardinal Filoni, les évêques entourés d’une centaine de prêtres. On interdisait aux gens dans la foule de photographier ou de filmer, alors que nous, on était surnostéléphones intelligents ou IPad, pour des captations vidéos, pour transmettre à nos pays du beau, du vécu et un bon message à partager pour toucher l’esprit et le cœur des gens. Oui, le monde a changé et les jeunes directeurs nationaux sont déjà dans la nouvelle culture.

Les attentes sont multiples, du Pape comme de nos dirigeant à Rome, afin d’aider l’Église dans sa mission locale et envers tous les peuples. Le mois missionnaire 2019 décrété par le saint père suscite de multiples initiatives pour s’y préparer et y vivre un nouvel élan missionnaire :des congrès continentaux et des grands spécialistes de la mission à Rome, des réflexions sur la Mission dans les Actes des Apôtres, des synthèses des plus beaux textes du magistère sur le sujet, un recueil électronique en préparation pour tous les évêques, les congrégations apostoliques, les mouvements laïcs d’Évangélisation. Ce recueil offrira, dès janvier 2019, des réflexions bibliques, pastorales et spirituelles pour chaque jour du mois missionnaire 2019 et proposera des grands modèles inspirant pour aujourd’hui, tirés de la liste de nos vénérables, bienheureux et canonisés.

 

Mais dans tous ces préparatifs, on entend la demande d’une réflexion approfondie pour nous-mêmes, directeurs des OPM, sur la Mission que le Christ nous confie aujourd’hui dans nos sociétés de plus en plus sécularisées. On souhaite même un synode afin que les évêques fassent de même, afin de ré-inclure dans la Mission la dimension toujours universelle dont nous avons la responsabilité : « Allez, de toutes les nations, faites des disciples » les dernières paroles du Maître avant l’envoi de l’Esprit.

Enfin, quelques directeurs nationaux (de Suisse, D’Espagne, du Canada francophone, des Philippines et du Kenya) furent choisis pour leurs expériences et expertises en communication, afin de poursuivre le travail de la commissionfundraising.  Celle-ci travaille à proposer un logo pour toute la grande famille des OPM répandue dans 114 pays. Je serai donc sur cette commission pour 3 ans, se réunissant au Vatican dès cet automne afin de participer à une commission de recherche avec des spécialistes du monde digital. Des experts de différents pays seront invités à contribuer à notre travail. Ce sera un nouveau défi international pour moi, au moment où je me prépare au Congrès de l’Amérique missionnaire en Bolivie en juillet prochain, et à deux voyages missionnaires : un avec l’invitation de Signis au Sri Lanka et l’autre pour la visite des œuvres que nous soutenons au Madagascar pour les enfants, les prêtres de demain, et l’évangélisation dans certaines églises locales plus pauvres.

L’heure est donc à la réflexion, à la réforme de vieilles structures, à l’évolution numérique, au développement du continent digital, et en même temps, dans les pays plus pauvres, au développement encore bien rudimentaires pour la Mission. Voilà ce qui me préoccupe et devrait nous questionner : aurions-nous oublié de partager vraiment à tous notre savoir, notre technologie?

  1. Yoland Ouellet, O.M.I.,

Directeur national des OPM du Canada-francophone.

 

 

 

 

Proverbes

 

Betiz pi dous nan zorèy sòt  pase siwo

Moùn pòv pa ganyen Zanmi

Se poul  ki chante, ki bezwen ponn

Kote yo pa konnen tòti, yo ba li kanson mete

Nèg ap twonpe nèg depi nan  Ginen

Good to know: Go and announce the Good News!

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

This is Summer Vacation slowing down but also evaluation and further planning.

MISSION: Announcing the Good News, Invitation to Relationships…

Response: Faith in…

– God the Father,

– Jesus the Christ,

– the Holy Spirit,

– the Church,

– and eternal life!

Catechumenate, Baptism, Faith Formation …

 

THROUGH: Missionary Disciples:

-On-going formation and conversion;

-Multi-cultural outreach and competency;

-Ministries, Services, Advocacy;

-Collaboration;

-Prayer for and encouragement of all vocations;

-Sunday Scripture Study, Small Evangelization Groups …

 

WITH Liturgy Quality in harmony with Vatican, Episcopal Conference and Diocese for the challenges of: Unity and Universality, Stability and Multi-cultural inclusiveness;

basic repeated explanation of actions and gestures of  celebrations, sacraments and devotions.

 

Relax, the inspiration will come:

– how to set what is missing in your community;

– how to improve what is already there. Jesus has the Plan!

+++

C’est le ralenti des vacances d’été, mais aussi le temps d’évaluation et de planification.

La MISSION: Annoncer la Bonne Nouvelle, Inviter aux Relations…et la Réponse: la FOI en Dieu le Père, Jésus le Christ, l’Esprit-Saint, l’Eglise et la Vie Eternelle par Catécuménat, Baptême, Formation de la Foi

 

A TRAVERS des Disciples Missionaires:

-Formation et Conversion continues;

-Approche et Compétence Multi-culturelles;

-Ministères, Services, Avocacie;

-Collaboration;

-Prières pour et Encouragement de toutes les vocations;

-Etude des Textes des Dimanches, Petits groupes d’évangélisation…

 

AVEC la liturgie de qualité en harmonie avec les directives du Vatican, de la conférence épiscopale et du diocèse pour répondre aux défis de:

– Unité, Universalité;

– Stabilité;

– Inclusivité Multiculturelle.

Besoin d’explications répétées des actions et gestes des célébrations, sacrements et dévotions.

 

Mais détends-toi. L’inspiration viendra

– comment mettre sur pied ce qui manque dans ta communauté;

– comment améliorer ce qui est déja la. Jésus a le Plan!

##.

 

Latest News-July 1st, 2018

THIRTEENTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (July 1st, 2018)

Wis. 1, 13-15 +2, 23-24; Ps. 30; 2 Cor. 8, 7-15; Mark 5, 21-43            

By +Guy Sansaricq

 

Today’s readings stress the primary importance of FAITH, an inner disposition that saves and heals. Two miracles are reported to highlight the teaching. Both these miracles performed on the same day by Jesus illustrate the deep faith of the petitioners.

 

A woman, who had been suffering from a persistent hemorrhage for twelve years was desperate. She had spent all she had seeking an evasive cure. Finally she said to herself, if I only touch the hem of his garment, I shall be cured. And so it happened! Jesus told her “your faith has saved you.”

 

Likewise a distinguished gentleman by the name of Jairus begged Jesus to come and save the life of his dying daughter. Before they reached the house, the girl died. Jesus undisturbed continued his way to the house, took the girl’s hand and ordered her to rise.  The girl rose to the bewilderment of all present. Hence, Jairus’ faith was rewarded.

 

Faith is an inner disposition of complete trust in the divinity of Jesus and in his mercy.

Faith moves mountains. Faith gives victory. May you too possess that life-giving virtue!

Faith, a gift of God, must be embraced. It generates hope and Love. Faith motivates all missionary and heroic endeavors. Faith produces miracles. You too are called to be a

Faith-filled member of the Church if you want to be HEALED and SAVED!

 

TREIZIÈME DIMANCHE DE L’ANNÉE LITURGIQUE ( 1 juillet 2018)    

Par  +Guy Sansaricq.

 

L’enseignement d’aujourd’hui met en lumière l’importance primordiale de la foi dans la divinité de Jésus et dans sa misèricorde sans limite. Deux récits illustrent la lecon.

 

Jésus nous est décrit marchant au milieu d’une foule préchant la Parole. Soudainement, une femme touche ses vètements. Elle est guérie à l’instant mème d’un flux de sang qui la tourmentait depuis douze ans. Jésus lui dit “Ta foi t’a guérie.”

 

Ce miracle survint précisément quand Jésus était en train de répondre à une autre petition.

Un homme nommé Jairus avait sollicité Jésus d’aller chez lui pour guérir sa fille de douze ans  agonisante. L’histoire s’aggrave. Des amis viennent prévenir Jairus que la fillette venait de mourir. Jésus, sans s’émouvoir, continue sa route, arrive à la maison, saisit la fillette morte par la main et lui commande de se lever. La fille se leva du coup aux yeux émerveillés de tous.

 

La lecon à apprendre est que Jesus guérit et sauve tous ceux qui croient en Lui de tout leur coeur. La foi est un sentiment profond du Coeur. La foi sauve. La foi fait naitre toutes les autres vertus. La foi donne des ailes. Elle explique l’héroisme des martyrs et des missionaires.

Elle est le roc sur lequel s’élève l’amour. Sans la foi, il n’y a pas de salut.

 

Toi aussi es appelé a faire grandir en toi cette foi qui donne toute victoire! 

Bishop Sansaricq

 

Pensée de la Semaine: La vraie sagesse consiste à savoir être sage avec mesure, et la prudence véritable à savoir se montrer énergique, lorsque l’occasion l’exige.

Thought of the Week: The true wisdom is knowing how to be wise with measure, and the true prudence to know how to be energetic, when the occasion requires it.

 

Pensamiento de la semana: La verdadera sabiduría es saber cómo ser sabio con la medida, y la verdadera prudencia para saber cómo ser enérgico, cuando la ocasión lo requiera.

Reverend Père Garcia Breneville- Nouvel Administrateur des Paroisses de Ste Angela et Saint Mathieu de l’Archidiocèse de Boston

 

Le Père Garcia Breneville est le nouveau Administrateur des Paroisses de Ste Angela et Saint Mathieu de l’archidiocèse de Boston. Le Père Garcia celebrera sa première messe le Dimanche 8 Juillet 2018 à la Paroisse Ste Angela comme administrateur de cette paroisse. Père Garcia a fait l’histoire en devenant le premier Administrateur Noir des Paroisses de Ste Angela et Saint Mathieu.

 

Le Père Breneville est le Coordonnateur de la Pastorale Haitienne de l’archidiocèse de Boston et il a deja célebré ses 25 ans d’ordination sacerdotale et on doit ajouter que le Père Breneville est incardiné dans l’archididiocèse de Boston  depuis le 7 Avril 2015

 

Le P. Garcia Brenneville a été ordonné prêtre de l’Archidiocèse de Port Au Prince, Haïti en 1985. En plus de ses diverses affectations, il fut professeur au Grand Séminaire Notre Dame d’Haïti pendant de nombreuses années. En 2003, Il est venu aux États-Unis avec pour mission de servir des  communautés haïtiennes de la paroisse du Christ-Roi en tant que vicaire paroissial à temps partiel. Plus tard, de 2005 à 2010, il devint vicaire paroissial à temps partiel de la communauté haïtienne de St. John the Evangelist.

Le Père Garcia Breneville est connu comme un très bon prêtre très proche de   Monseigneur Guy Sansaricq , directeur du Centre National de L’Apostolat Haitien à l’etranger. Il a deja promis à Monseigneur Sansaricq qu’il est prêt à collaborer dans l’ambitieux projet du Centre National de l’Apostolat Haitien de produire  un documentaire  et d’ecrire un livre sur la contribution des Haitiens au États Unis

Bishop Guy Sansaricq souhaite du succès au Père Garcia dans ce nouveau ministère en ces mots:

Cher Père Garcia:  Mes meilleurs voeux et mes prières t’accompagnent à ce nouveau tournant de ta vie. Celui qui marche à l’ombre du très-Haut ne s’effraie jamais des nouveaux défis. Je suis cerrain que tu te laisseras guider par la grace du Très-Haut et que ton ministère sera fructueux.

Sois assuré de ma très grand estime et de mes fraternels sentiments.

+Guy Sansaricq

Brother Tob

 

Father Garcia Breneville, New Administrator of the Parishes of Ste Angela and St Mathieu of the Archdiocese of Boston.

Father Garcia Breneville is the new Administrator of the Parishes of Ste Angela and St Mathieu of the Archdiocese of Boston. Father Garcia will celebrate his first Mass on Sunday, July 8, 2018 at St. Angela Parish as administrator of that parish.Father Garcia makes history by becoming the first black Administrator of Ste Angela and St Mathiew Parishes of the Archdiocese of Boston.

 

Father Breneville is the Coordinator of the Haitian Ministry of the Archdiocese of Boston and he has already celebrated 25 years of priestly ordination. We must add that Father Breneville has been incardinated in the archdiocese of Boston since April 7, 2015

 

Fr. Garcia Brenneville was ordained priest of the Archdiocese of Port Au Prince, Haiti in 1985. In addition to his various assignments, he was professor of the Great Seminary Notre Dame of Haiti for many years. In 2003, Father Breneville came to the United States with a mission to serve Haitian communities in the parish of Christ the King as a part-time parish vicar. Later, from 2005 to 2010, Father Breneville was a parish part-time chaplain of the Haitian community of St. John the Evangelist.

Father Garcia Breneville is known as a very good priest who is close to Bishop  Guy Sansaricq, director of the National Center of the Haitian Apostolate. He has already promised Bishop Sansaricq that he is ready to collaborate in the ambitious project of the National Center of the Haitian Apostolate to produce a documentary and to write a book on the contribution of Haitians to the United States.

Bishop Guy Sansaricq wishes Father Garcia success in this new ministry.

Brother Tob

 

Les Contributions haïtiennes à l’Amérique

 

 

Par Frantz-Antoine Leconte (Ph.D)

 

Qu’est-ce qui s’est passé le 2 juin au centre de l’Immaculée Conception à Queens ?

Il faudrait avant tout remercier tous ceux qui ont œuvré pour la réalisation de cette journée de réflexion et d’actions à succès. D’abord l’évêque Sansaricq, notre frère Tob, tous les membres du personnel du centre de l’Immaculée Conception, ceux du comité central et du comité du livre. C’est, je crois, l’une des plus grandes activités communautaires qui ont eu lieu à New York. On n’a pu omettre ou passer sous silence cette dynamique plurielle qui s’est visiblement manifestée ou ce constat d’évidence qui nous a permis de relever l’heureux aboutissement de tant d’effort, de ce véritable succès collectif.

La planification de cette rencontre a nécessité une grande mobilisation de gens de tout ordre de notre communauté. S’il  n’est pas  facile de répondre à cette question posée plus haut, c’est  parce qu’il y a tant d’éléments à décrire et expliquer et tant d’aspects à couvrir et éclairer. C’est une manifestation extraordinaire de conviction des hommes et des femmes de notre communauté et de leur mission civique dans la société qui a été réalisée ce jour du 2 juin 2018. Tant d’enthousiasme et tant de chaleureuse générosité ont animé cette étonnante diversité des membres de  l’intelligentsia qui  ont pris part à ce grand mouvement de l’esprit humain.

Il subsisterait évidemment une zone d’ombre sans un éclairage adéquat du concept de « Strategic planning for the Haitian Achievement Project », le titre des « retrouvailles » du samedi 2 juin à Queens. Il s’agissait d’abord de la planification et de la promotion d’un projet qui tient à cœur tous les Haïtiens et Haïtiennes de nos communautés aux Etats-Unis d’Amérique qui subissent les coups de boutoirs de l’ethnocentrisme, un concept qu’il faudra définir. Brièvement, c’est surtout une tendance à ne valoriser que son groupe social, son pays et sa nationalité. Et, son corollaire inévitable consiste à rejeter tous ceux qui n’en font pas partie. Il est aussi clairement prouvé même par un emploi modéré et voire généreux des statistiques que les peuples venus d’Afrique, des Caraïbes, d’Asie et d’autres régions du monde, non européennes et anglo-saxonnes, souffrent d’un procès plus que centenaire d’ordre  anthropologique. Nous avons besoin d’un éclairage même empirique de ce fallacieux concept. Des accusations factices peuvent provenir de l’anthropologie sociale qui s’occupe des croyances, institutions, coutumes et traditions des différentes sociétés humaines. De l’anthropologie physique qui s’adresse aux préoccupations somatiques, ou à l’étude des différentes caractéristiques des hommes du point de vue physique, taille, et couleur de la peau, forme du nez, volume du crâne, forme des yeux, proportions de la bouche et groupes sanguins. Surtout de l’anthropologie culturelle qui étudie les langues et les mythes, ainsi que  de l’anthropologie religieuse qui s’attache aux croyances et aux rites des hommes.

Ceci semble pouvoir expliquer cela. Ainsi, accuse-t-on certains peuples d’être inéducables et incivilisables, de n’avoir pas de véritable langue, ni de religion illustratrice de philosophie chrétienne. Et, même l’indépendance d’Haïti n’aurait-elle été acquise que par la signature d’un contrat signé avec le diable ! Cependant, l’abolition de l’esclavage génocidaire et tricentenaire (1804) en Haïti ne ressemble pas pourtant à un acte de nature diabolique et/ou barbare. Mais, la démence coloniale n’a pas failli aux accusations d’anthropophagie ou de cannibalisme contre ce peuple généreux et frondeur à la fois et qui a manifesté un courage surhumain et fondateur. On ne saurait rater de pareilles infamies, car, déconstruire l’histoire, la mémoire, la culture et l’art  de ce pays, c’est lui enlever d’une manière impitoyable tout ce qui fait sa grandeur. Une  meilleure connaissance du peuple haïtien pourrait en revanche entraîner une évaluation plus rationnelle et certainement plus respective de la réalité historique des faits. Puisque la furie de la révolution haïtienne a soufflé tout le mécanisme historique colonial, on ne devrait pas s’attendre à ce que le pays reçoive des mannes de ces anciens colonisateurs après sa victoire et son hominisation  et surtout leur échec et  expulsion.

Il faut aussi reconnaître la nécessité d’une étude qui établirait au grand jour les inestimables services rendus à l’Amérique de l’époque coloniale à nos jours. Si les 800 chasseurs volontaires de Saint Domingue ont participé avec beaucoup de courage et d’héroïsme au siège de Savannah en 1779,  d’autres ont prouvé en 1780, une année plus tard, leur discipline et leur bravoure en Floride, à la bataille de Pensacola. Ils ont réussi sous un déluge de fer et de feu des Anglais à participer à l’assaut et à protéger le retrait des armées françaises et américaines. 1782 s’est aussi révélée une année glorieuse de prouesses militaires des troupes de Saint-Domingue placées sous le commandement du Baron saint-Simon. Elles ont manifesté autant de détermination et d’intrépidité durant la bataille de Yorktown en Virginie.

Il ne fait plus de doute que l’acquisition ou l’achat de la Louisiane de la France par les Etats-Unis d’Amérique en 1803 pour la somme de $11,250.000 US découle de la défaite des forces françaises par l’armée révolutionnaire de la terre d’Haïti. Après avoir perdu cette terre, la plus riche de ses colonies, Napoléon Bonaparte a fait de grands efforts pour des levées de fonds en vue de pouvoir financer ses campagnes militaires en Europe. On rapporte qu’après le désastre français en Haïti, l’empereur n’avait manifesté aucun intérêt envers le territoire de la Louisiane. Si quelques nègres, d’anciens esclaves, pouvaient décimer les légions françaises disait-il, il ne pourrait en cas de guerre, défendre et retenir la Louisiane. Il fallait s’en débarrasser dans l’immédiat. Il importe de remarquer cependant que le territoire de la Louisiane contenait des terres de 15 autres régions : Louisiana, Arkansas, Colorado, Iowa, Kansas, Minnesota, Missouri, Montana, Nebraska, New-Mexico, North Dakota, Oklahoma, South Dakota, Texas et Wyoming.  Ce n’est pas étonnant, si la vastitude de ce territoire a permis à ce jeune pays en construction de presque doubler sa superficie.

Le mouvement migratoire entre les Etats-Unis et Haïti peut rendre perplexes tous ceux qui n’ont jamais effectué de recherche dans ce domaine particulier. C’est utile d’apprendre qu’avant et après la révolution haïtienne, de 1791 à 1804, près de 10.000 personnes ont émigré de Saint-Domingue (nom d’Haïti comme colonie française) aux Etats-Unis, dont des colons français, un grand nombre de leurs esclaves, des affranchis, des mulâtres et des noirs libres. Ce flux migratoire tripartite de colons, d’affranchis et d’esclaves a énormément contribué au développement, social, politique et économique de ce pays d’accueil. Cependant, ce mouvement  allait s’accentuer, car, dès 1809, plus d’Haïtiens voyagent vers l’Amérique pour réaliser leur rêve, ou le choix d’un autre destin. Cette expansion de la population requiert comme toute nouvelle société qui se développe la participation d’une grande diversité : de constructeurs de maison, de charpentiers, de maçons et d’autres ouvriers de différentes catégories. Il faut de tout un monde pour bâtir la cité nouvelle. Mais, puisque ces nouveaux résidants, en grande partie, provenaient de l’ile d’Haïti, la culture haïtienne, dès cette époque, allait exercer de très profondes et durables influences sur les langues, l’art, la peinture, la musique et l’architecture en Georgia, New Orleans, Louisiana et South Carolina.

Si on parle d’immigration, on pourrait peut-être inclure aussi la tentative de l’évêque James Theodore Holly (1829-1911). Sous son leadership, l’église africaine méthodiste et épiscopale  a entraîné un groupe de 110 noirs américains à s’établir en Haïti pour créer une mission permanente vers 1855, qui a accompli un travail formidable pendant beaucoup d’années  au pays. Cette mission a laissé un héritage d’importance incontestable, une œuvre humanitaire d’un demi-siècle, même si l’Amérique ne se pressait pas de reconnaître l’Etat-nation d’Haïti. On voudrait seulement rappeler que Haïti, nation toujours généreuse à l’endroit des apatrides, avait lancé une invitation à  plus de 6000 noirs des Etats-Unis de rentrer au pays. Marie-Thérèse Méhu-François atteste qu’Haïti à cause de son rôle actif dans le panafricanisme a fortement influencé : « l’histoire des  noirs américains, offrant refuge et aide financière à tous ceux qui voudraient émigrer dans la nouvelle République. Dans l’esprit du panafricanisme initié par Dessalines et Pétion en vue de rapatrier les descendants africains en diaspora, des milliers de nos frères d’Amérique ont abouti sur les rives d’Haïti. Cette tentative de libération, commencée en 1804 par l’empereur Dessalines, prendra fin à l’avènement de la guerre civile américaine ». (Haïti : L’Avant-garde de la Négritude. L’impact de la Révolution de St-Domingue, 2016. P. 19). Marie-Thérèse Méhu-François affirme plus loin dans cette étude que vers la fin des années 1820, près de 13.000 noirs américains avaient foulé le sol haïtien (p. 289).

Nombre d’individus provenant d’Haïti ont pu, par des tentatives singulières, causer un impact considérable sur les USA. On peut commencer par Jean Baptiste du Sable, né à Saint-Marc (Haïti) (vers 1745-mort le 28 août 1818) considéré comme le fondateur de la ville de Chicago. La première maison qu’il a construite à Peoria se situe dans le sud-ouest de Chicago. Sa deuxième demeure de 1779, à l’emplacement actuel de la ville de Chicago, lui a permis d’établir un comptoir commercial sur la rive nord de l’embouchure de la rivière Chicago. Il crée une famille après avoir épousé Kitihawa, la fille d’un chef amérindien. Il eut d’elle un fils, Jean et une fille, Suzanne. Il a eu une reconnaissance assez tardive des historiens. Le titre de fondateur de la ville de Chicago ne lui a été attribué qu’en 1968 ; le musée d’histoire afro-américaine porte son nom depuis et on lui a construit un buste en bronze en octobre 2009,

Pierre Toussaint (1766-30 juin 1853) esclave haïtien, affranchi en 1807 et fervent catholique, a eu une vie exemplaire et a illustré un humanisme hors du commun à New York. Ayant vécu  à Saint Domingue dans le régime de l’esclavage, Il ne semble pas avoir été touché de la cruauté caractéristique de ce monde. Et pourtant, Ellen Tarry a confirmé dans son étude sur Pierre Toussaint qu’il savait constater toutes les horreurs de l’esclavage dans l’île.  “Many of the slaves showed maimed limbs and bare bloody backs still raw from the whip. A slave who sat near him told of having a brand burned into his flesh with a red hot iron.” (The Other Toussaint, St Paul Editions, 1981. P. 12) Grand coiffeur et philanthrope à New York, il a épousé une esclave du nom de Juliette Toussaint dont il achète la liberté ainsi que celle de sa belle-sœur Rosalie dont il adopte la fille appelée Euphemia. Sa réussite professionnelle d’esclave affranchi lui a permis de s’occuper de son ancienne maîtresse qui avait été ruinée après la révolution. Il a consacré sa vie aux pauvres, à la construction d’un des premiers orphelinats de New York, d’une école catholique pour les enfants noirs et d’une nouvelle église, Old St Patrick’s Cathedral à Mulberry Street. Après sa mort, il est inhumé au cimetière de Saint Patrick en compagnie de prêtres et d’évêques de New York. Le cardinal américain John O’Connor propose la candidature de Pierre Toussaint à la canonisation en 1991 et, en 1999, le pape Jean Paul II l’élève au titre de vénérable, l’une des étapes qui précèdent la canonisation.

On a voulu mettre en exergue dans ce texte assez bref les initiatives tant personnelles que collectives qui ont jalonné l’histoire de ces deux pays. Le critère de sélection essentielle demeure l’importance, la portée et les répercussions de l’action proposée. On aurait pu présenter Frederick Douglas (1818-1895), ambassadeur américain, qui a tant aimé et défendu Haïti, Langston Hughes, son humanisme envers Haïti, son amour de la culture haïtienne et son amitié pour Jacques Roumain, encourager l’éclairage des contributions de Joseph Edouard Gaetjens (19 mars 1924-10 juillet 1964). Footballeur haïtien, il a pu jouer un grand rôle dans la sélection américaine à la Coupe du monde de 1950. Il a marqué le but de la victoire qui a éliminé l’espoir et les prétentions de l’Angleterre à la Coupe du monde. Le président Elie Lescot qui déclara la guerre aux puissances de l’axe (l’Allemagne, l’Italie et le Japon) en 1941 – avant les Etats-Unis – pour combattre le nazisme et le fascisme. On ne saurait ignorer non plus, la participation des pilotes haïtiens de Tuskegee au côté des Américains et des forces alliées, à la 2ème guerre mondiale au bombardement des positions de l’ennemi.

L’évêque Sansarick, animé de savoir et de sagesse, l’a justement rappelé au cours de nos récentes réunions, qu’il ne fallait surtout pas écrire une encyclopédie. Cependant, il faudra reconnaître en revanche que Haïti a fortement influencé les USA dans le monde de l’histoire, de la santé, de l’éducation, de la politique, de la musique, du cinéma, de la religion, de l’immigration, du sport et de la culture en général. On pourrait même lancer un défi en posant la question suivante : Pourrait-on identifier l’origine ou le socle philosophique des cinq grands courants qui ont dominé la culture noire au siècle dernier : Harlem Renaissance, Garveysme, panafricanisme, Indigénisme et Négritude, sans passer par les schèmes de la pensée haïtienne ?

Toute enquête scientifique confirmerait qu’Haïti et les Haïtiens ont marqué l’histoire du développement social, politique et économique des Etats-Unis d’Amérique. L’essentiel de notre mission consiste à rapporter ces faits historiques et contemporains à travers une documentation irrécusable. Cette étude pourrait entraîner une meilleure compréhension du rôle historique d’Haïti et ainsi rapprocher les deux plus vieilles républiques de l’hémisphère d’une part. Même si, d’autre part, cette recherche ne contribuait qu’à changer seulement la perception que nos compatriotes ont d’eux-mêmes, notre mission n’aurait pas failli. Ce serait au contraire une réalisation extraordinaire, qui aiderait nos jeunes à combattre et vaincre cette crise identitaire aiguë qui sait affecter les étrangers et les minoritaires sans encadrement, exposés à un dangereux phénomène, l’isolement culturel aux Etats-Unis.

 

Bibliographie

 

Abbot, Elizabeth, Haiti: The Duvaliers and their Legacy. Mc Graw Hill, 1988.

 

Bell, Beverly. Walking on Fire: Haitian Women stories of survival and resistance. Cornell University Press, 2001.

 

Dayan, Joan. Haiti, History and the Gods. University of California Press, 1990.

 

Diderich, Bernard and Burt Al. Papa Doc. Haiti and its dictator. Marcus Wiener Publishers, 1991.

 

Geggus, David Patrick. Haiti: A Revolution Studies. Bloomington: Indiana University Press, 2002.

 

Haitian Historical and Cultural Legacy: A Journey Through Time. A Resource Guide for Teachers.

 

HABETAC. The Haitian Bilingual / ESL Technical Assistance Center, Brooklyn College, 2003.

 

James, C.L.R. The Black Jacobins; Toussaint Louverture and the San Domingo Revolution. Vintage Books, Ed. 1989.

 

Laguerre, Michel S. The Miliraty and Society in Haiti. University of Tennessee Press, 1993.

 

Lauren, Gérard Mentor. Haïti et l’indépendance des Etats-Unis, 1976.

 

Leconte, Frantz-Antoine. En grandissant sous Duvalier. Paris : L’Harmattan, 1999.

 

Leyburn, James G. The Haitian People. 3rd Edition, 1998.

 

Méhu-François, Marie-Thérèse. Haïti : L’Avant-garde de la Négritude. L’impact de la Révolution de St-Domingue, 2016.

 

Nemours, Alfred. Haïti et la guerre de l’indépendance américaine. Presses nationales d’Haïti, 2008.

 

Tarry, Ellen. The Other Toussaint. St Paul Editions, 1981.

 

Trouillot, Michel Rolf. Silencing the Past: Power and the Production of History. Bacon Press, 1997.

 

 

 

Fête Notre Dame du Perpetuel Secours du Diocèse de Brooklyn-Queens

La Pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn -Queens a celébré grandiosement la Fête de Notre Dame du Perpetuel Secours à la basilique Notre Dame du Perpetuel Secours le Mercredi 27 Juin 2018 dans une Église remplie à cracquer. Notre Dame du Perpetuel Secours est connue comme la patronne de l’Église Catholique d’Haiti. Donc le peuple de Dieu de tous les diocèses et archidiocèses d’Haiti celèbre cette  fête en grande pompe. Le celebrant fut Msgr. Guy Sansaricq entouré de plusieurs prêtres et diacres du diocèse de Brooklyn. L’Homeliste fut le Père Michel Pierre Louis, vicaire de la Paroisse de Ste Therèse de Lisieux.

La Grande Chorale Diocesaine de la Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn a bien rempli son rôle à cette celebration eucharistique mariale.  La grande Chorale diocesaine est une grande grace de Dieu pour la pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn. Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire et de la Radio Telé Solidarité tient à la feliciter pour sa  grande performance à cette  messe mariale du 27 Juin.

La presence de plusieurs prêtres Haitiens du diocèse de Brooklyn Queens est un grand geste de solidarité et un grand exemple pour le Peuple de Dieu Du diocèse de Brooklyn-Queens. Le Peuple de Dieu aime voir ses prêtres prier ensemble dans les celebrations Eucharistiques. Donc le Peuple de Dieu a pour devoir aussi de prier pour ses prêtres et de les aider dans leur ministère.

Le Père Michel Pierre Louis , vicaire de la Paroisse de Ste Therèse de Lisieux du diocèse de Brooklyn -Queens  a delivré une très belle homelie . Il a mis l’accent sur les origines de la fête de Notre Dame du Pèrpetuel Secours  et le grand rôle de Notre Dame du Perpetuel Secours au sein de l’Église Catholique D’Haiti. Il mentionna le problème de Division même au sein de l’Église , de Nos frères et soeurs qui ont le Status de TPS  que le service de l’immigration Americaine tient à deporter sous peu et le problème de l’insécurité avec des cas d’enlèvemet et des crimes odieux qui continuent à ravager la terre d’Haiti. Son homelie invite le peuple de Dieu à la meditation et à la reflexion. Il fut très applaudi à la fin de son homelie.

 

Toutes les religieuses de la Congrégation des Filles de Marie du diocèse de Brooklyn étaient presentes à cette celebration. Les étudiants et anciens étudidiants du Collège Pastoral étaient très visibles également.

Avant la messe le Chapelet fut recité avec la Soeur Juvenia Joseph FDM, directrice du collège Pastoral du Diocèse de Brooklyn-Queens. Suivit ensuite une heure d’adoration avec le Père Pascal Louis, vicaire  de la Paroisse Ste Therèse D’Avila. Merci à Soeur Joujou et au Père Pascal qui ont apporté leur contribution à la reussite de cette celebration Eucharistique Mariale

 

Le Père Saint Charles Borno, le directeur de la Pastorale Haitienne  remercia les prêtres, diacres, les participants et tous ceux et celles qui  l’ont aidé à la realisation de cette celebration. La radio Telé Solidarité etait en directe sur la page de Facebook de Bishop Sansaricq et dans moins que 24 heures cette messe etait postée sur la page de youtube de Guy Sansaricq . Le Centre National de l’Apostolat Haitien à travers la radio Telé Solidarité continue à faire tout ce qui depend de lui pour vous permettre de voir des images des celebrations Eucharistiques. Il faut des heures de labeur et parfois un jour pour faire une bonne edition. Sans vos prières et votre grande generosité il sera très difficile pour nous de continuer ce ministère. Pour écouter cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/8RJhKLYHXSw

Brother Tob

 

Feast of Our Lady of the Perpetual Help of the Diocese of Brooklyn-Queens

The Haitian apostolate of the Diocese of Brooklyn -Queens celebrated the Feast of Our Lady of Perpetual Help at the Basilica of Our Lady of Perpetual Help on Wednesday, June 27, 2018, in a church full to capacity. Our Lady of Perpetual Help is known as the  Patroness  of the Catholic Church of Haiti. So the people of God of all the dioceses and archdioceses of Haiti celebrated the feast of Our mother Manman Marie with great pomp. The celebrant was Bishop Guy Sansaricq surrounded by several priests and deacons of the diocese of Brooklyn. The Homilist was Father Michel Pierre Louis, parochial vicar at St. Therese of Lisieux.

 

 

The Great Diocesan Choir of the Haitian Pastoral of the Diocese of Brooklyn performed at this Marian Eucharistic celebration. The Great Diocesan Choir is a great grace of God for the Diocesan Haitian of Brooklyn. The staff of the Weekly Bulletin  and Radio Telé Solidarité wishes to congratulate the Great Choir of the Diocesan Pastoral for its great performance at this Marian Mass ..

The presence of several Haitian priests of the diocese of Brooklyn- Queens is a great gesture of solidarity and a great example for the People of God of the diocese of Brooklyn-Queens. The people of God loves to see their priests pray together in Eucharistic celebrations. So the People of God also has to pray for his priests and help them in their ministry.

Father Michel Pierre Louis, Parochial vicar of St. Therese of Lisieux delivered a very good homily. He emphasized the origins of the feast of Our Lady of Perpetual Help and the great role of Our Lady of Perpetual Help in the Catholic Church of Haiti. He mentioned the problem of division even within the Church, of our brothers and sisters who have the status of TPS that the American immigration service is determined to soon send back to Haiti and the problem of insecurity with cases of kidnapping. and heinous crimes that continue to ravage the land of Haiti. His homily invites the people of God to meditation and reflection. He was very applauded at the end of his homily.

 

All the nuns of the Congregation of the Daughters of Mary of the diocese of Brooklyn were present at this celebration. The students and former students of Pastoral College were very visible as well..

Before the Mass the Rosary was prayed pith Sister Juvenia Joseph FDM, director of the Pastoral College of the Diocese of Brooklyn-Queens and one hour of adoration  with Father Pascal Louis, parochial vicar at St. Teresa of  Avila . Thank you to Sister Joujou and Father Pascal who contributed to the success of this Marian Eucharistic celebration.

Father Saint Charles Borno, the director of the Haitian Pastoral Ministry, thanked the priests, deacons, the participants and all those who helped him to prepare this celebration. Radio Telé Solidarité was live on Bishop Sansaricq’s Facebook page and in less than 24 hours this Mass was posted on Guy Sansaricq’s YouTube page. The National Center of the Haitian Apostolate through Radio Telé Solidarité continues to do everything to allow you to see images of the Eucharistic celebrations. It takes hours and sometimes a day to put together a good video.  Without your prayers and your generosity it will be very difficult for us to continue this ministry. To listen to this Mass click on this link: https://youtu.be/8RJhKLYHXSw

 

Brother Tob

Visite De Mr Evan Auguste à la Radio Telé Solidarité

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité a été très heureux de rencontrer Mr Evan Auguste, le fils du Docteur Louis Auguste, l’un des grands medecins specialistes du cancer aux États Unis et l’un des Ambassadeurs de la Communauté Haitienne de la Diaspora. Evan est candidat pour un doctorat en psychologie Clinique spécialisé en médecine Légale à la prestigieuse université de Fordham de l’etat de New York.

Evan Auguste était l’un des orateurs du dernier Rassemblement des Jeunes de la Radio Telé Solidarité à la Paroisse de Ste Therèse d’Avila au mois de Fevrier Dernier. Evan est l’actuel représentant de l’Est pour le cercle des étudiants de l’Association des psychologues noirs. Il étudie l’influence des microagressions raciales sur le traumatisme et la dépression chez les adolescents impliqués dans la justice. Il est également l’hôte du podcast Rooted pour l’Association of Black Psychologists. Ainsi donc Evan Auguste compte  parmi les jeunes étoiles montantes de la communaute Noire des États Unis

 

Monseigneur Guy Sansaricq, le directeur fondateur de la Radio Telé Solidarité profita de la visite de Evan à la Radio Telé Solidarité pour avoir un entretien avec lui. Dans cet entretien Evan nous a informé de son itineraire intellectuel et des raisons qui l’ont motivé à travailler pour avoir un Doctorat en psychologie.

Bien sur il nous a parlé de son père Dr Louis Auguste qui est parmi les grands professionnels de la communauté Haitienne de la diaspora. Il mentionna aussi le grand amour de son Père  pour sa ville natale le Cap Haitien.

Chaque année il laisse New York avec une delegation de medecins, infirmières pour aller donner des soins de santé et echanger ses connaissances avec les medecins et les infirmières de l’Hopital Justinien du Cap Haitien . L’exemple du Docteur Louis Auguste merite d’être suivi par tous les professionnels Haitiens  de la santé.

 

Bishop Sansaricq Sansaricq profita pour parler à Evan du projet du Centre National de l’Apostolat Haitien de produire un documentaire et d’ecrire un livre sur la contribution des Haitiens des États Unis et Evan a promis à Bishop Sansaricq qu’il est prêt à apporter sa contribution à la realisation de ce projet. Clicquer sur ce lien pour écouter l’entretien de Mr. Evan:   https://youtu.be/I6zndv98ZBc

Brother Tob

Visit of Mr Evan Auguste to Radio Telé Solidarite

The staff of Radio Telé Solidarité was very happy to meet Mr. Evan Auguste, the son of Dr. Louis Auguste, one of the great doctors specialized in cancer in the United States and one of the ambassadors of the Haitian community of the Diaspora. Evan is a candidate for a PhD in Clinical Psychology specializing in Legal Medicine at the prestigious Fordham University of New York State.

Evan Auguste was one of the speakers of the last Youth Rally of Radio Telé Solidarité at the Parish of St. Therese of Avila on  February 2018. Evan is the current East representative for the Black Psychologists Association student circle. He studies the influence of racial microaggressions on trauma and depression in adolescents involved in justice. He is also the host of the Rooted podcast for the Association of Black Psychologists. So Evan Auguste is among the rising young stars of the black community of the United States

 

Bishop Guy Sansaricq, the director Founder of Radio Telé Solidarité, took advantage of Evan’s visit to Radio Telé Solidarité to have an interview with him. In this interview Evan informed us of his intellectual itinerary and the reasons that motivated him to work for a PhD in psychology.

Of course he told us about his father Dr. Louis Auguste who is among the great professionals of the Haitian community of the diaspora.

He also mentioned the great love of his Father for his hometown Cap Haitien (Haiti). Every year he leaves New York with a delegation of doctors, nurses to go to give health care and exchange his knowledge with the doctors and nurses of the Justinian Hospital of Cap Haitien. The example of Dr. Louis Auguste deserves to be followed by all Haitian health professionals.

 

Bishop Sansaricq took the opportunity to talk to Evan about the project of the National Center of the Haitian Apostolate to produce a documentary and to write a book on the contribution of the Haitians of the United States and Evan promised Bishop Sansaricq that he is ready to bring his contribution to the realization of this project. Click on this link to listen to Mr. Evan’s interview: https://youtu.be/I6zndv98ZBc

 

Brother Tob

 

Père Gustave Miracle-nouveau leader Spirituel de la communaute Haitienne de la Paroisse du Christ Roi

Le Centre National de l’Apostolat Haitien est très heureux de vous annoncer que le Père Gustave Miracle est le nouveau leader Spirituel de la communaute Haitienne de la Paroisse du Christ Roi à Brockton.

Le Père Miracle a passé plus de 5 ans à la Paroisse St Angela comme leader spirituel de la Communauté Haitienne . Il est connu comme un prêtre très dynamique et très proche de ses fidèles. Le Père Miracle est le vice Coordonateur de la Pastorale Haitienne de l’archidiocèse de Boston.

Le Père Miracle a une maitrise en Theologie Morale et il est un candidat pour un doctorat en Theologie Morale. Il était le predicateur du Tridium Pascal à la Radio Telé Solidarité.  Le Père Miracle est toujours disponible pour les telespectateurs et Telespectatrices de la Radio Telé Solidarité.

 

Bishop Guy Sansaricq souhaite du succès au Père Miracle dans son nouveau ministère en ces mots: Cher Père Gustave,

Le ministère sacerdotal comporte toujours des changementrs. Souvent cela derange mais, cela fait partie de notre vocation. Meilleurs voeux dans cette nouvelle paroisse que tu sauras bien animer car Celui qui donne puissance à notre ministère te suivra dans ce nouveau lieu. J’ai pleine confiance en toi et dans l’amour du Seigneur pour son serviteur fidèle.

+Guy Sansaricq

Brother Tob

The National Center of the Haitian Apostolate is very pleased to announce that Father Gustave Miracle is the new Spiritual leader of the Haitian community of the Parish of Christ the King in Brockton

Father Miracle spent more than 5 years at St Angela Parish as the spiritual leader of the Haitian Community. He is known as a very dynamic priest who is very close to his flock. Father Miracle is the Vice Coordinator of the Haitian Ministry of the Archdiocese of Boston.

Father Miracle has a Master’s degree in Moral Theology and is a candidate for a PhD in Moral Theology. He was the animator of the Pascal Triduum on Radio Telé Solidarité. He always makes himself available to the viewers of Radio Telé Solidarité.

 

Bishop Guy Sansaricq wishes Father Miracle success in his new ministry.

Brother Tob

 

 

                      “KOLÈJ  PASTORAL”:  REMISE DES DIPLOMES.

 

 

 

 

Le Dimanche 25 Juin, fète de la St Jean, le “KOLÈJ PASTORAL” du Haitian Apostolate teint sa CÉLÉBRATION DE REMISE DE DIPLOME À L’Eglise St Jérome de Brooklyn.

 

Rappelons que le KOLEJ a été fondé à Brooklyn il y a trente ans dans le but de fournir une education Biblique, Doctrinale et Spirituelle aux laics Catholiques Haitiens.

 

Ce programme a connu un très grand succès car il fonctionne depuis trente ans et près de 750 étudiants se sont soumis à ses exigences pour compléter les trois années d’étude.

 

Ce programme a été fondé par Père Guy Sansaricq et Soeur Carmèle Nérette fille de Marie. 

 

Pour le moment Soeur Juvenia Joseph, fille de Marie est la directrice du KOLÈJ assistée par cinq autres professeurs.

 

En première année, Mr. Unelus Joseph enseigne les livres de l’Ancien Testament et Sr. Juvenia la doctrine consistant dans l’approfondissement des mystères de l’Incarnation, et ceux  de la Passion, Mort et Resurrection de Jésus.

 

En Deuxième année, Père Rony Mendès enseigne les Evangiles et les lettres de St Paul tandis que Le Diacre Ronaldn Agnant développe le mystère de l’Eglise, Corps du Christ et jette des lumières sur le mystère des sept sacrements.

 

En troisième année Mr. Alex Alebe continue l’étude des livres bibliques non étudiés et le diacre Paul Dorsinville la doctrine sociale de l’Eglise. 

 

Les cours se dispensent au cours de 15 samedis de 10 am à 4 pm. A chaque rencontre, Le midi une grande séance de formation spirituelle et de prière se déroule. Chaque année, les élèves se rendent dans une maison de retraite pour une fin de semaine de retraite.

 

Cette année la séance de graduation (comme on dit en anglais), s’est déroulée avec beaucoup de pompe et circonstance. Compliments aux élèves qui ont recu leur diplome.

 

Que beaucoup d’autres élèves s’inscrivent au programme. La mise en route se fera le 2 Septembre 2018 à 5 pm au Couvent de St Jerome et les cours reprendront dès le 8 Septembre à St Jerome.  Pour toute information appeler le numéro suivant : 718-856-3323.

 

*********************************************

Last Sunday, June 25th, the (Kolèj Pastoral) Pastoral College of the Haitian Apostolate held its graduation exercise at the Church of St Jerome in Brooklyn NY.

 

This Pastoral College was founded thirty years ago by Sister Carmèle Nérette, Daughter of Marie and then Father Guy Sansaricq to provide systematic biblical, doctrinal and spiritual formation to Haitian Lay Catholics.  This program has been successful, more than 750 students have graduated over the past thirty years.

 

 

 

It runs on 15 Saturdays a year over a period of three years. The students come from 10 am to 4 pm. In addition to the biblical and doctrinal classes, a strong emphasis is placed on the development of Spiritual life. Every class day from 11.30 am to 1 pm the students gather for instructions on spiritual life and a great moment of prayer.  The program also includes a yearly weekend retreat in a retreat house.

 

At the moment, Sister Juvenia Jospeh, Daughter of Marie directs the program with the assistance of five teachers and a number of volunteers.

 

 

Congratulations to those who have graduated this year after three years of assiduous attendance of the classes.

 

 

   NOTRE DAME DU PERPETUEL SECOURS A ATLANTA GEORGIA.

 

La communauté Haitienne Catholique d’Arlanta GA a voulu marquer la fète de Notre Dame du Perpétuel Secours de facon grandiose. Pour cela, elle prépara la fète par un triduum de prière. Le Père Jean Quenel Erinac du diocese de Jeremie fut le prédicateur de circonstance. Frère GuyGuy de Rockville Centre anima les moments de prière. Msgr. Guy Sansaricq fut le célébrant et prédicateur de la messe de cloture le 25 Juin, jour de la fète de St Jean-Baptiste.

 

Il y a à peu près 50 000 Haitiens en Georgia. Quatre prètres Haitiens sont à leur service et aussi au service des paroisses. Les fidèles se rassemblent essentiellement dans une Eglise, celle de St Pierre et Paul pour la liturgie Creole du Dimanche. Mais des groupes de prière se rassemblent aussi dans d’autres lieux car les distances sont grandes et l’Eglise St Pierre et Paul est parfois difficile d’accès. Il faut parfois plus d’une heure de route pour y arriver.

 

Un prètre de Nigéria, curé de la paroisse St Jean l’Evangéliste du village de Hapevill GA aime beaucoup les Haitiens. Il occuppe aussi un poste élevé dans les diocèse car il détient un doctorat en Droit Canon.   Il encourage beaucoup la communauté Catholique de sa zone.

 

Un comité laic très fervent maintient la flamme de la foi. Que le Seigneur les entoure de son bras droit!

 

The triduum produisit beaucoup de joie et d’enthousiasme. Après la messe du dimanche, un repas excellent fut servi et tout le monde fut invité à la table commune. Le Père Guima Noel, le plus ancien prètre Haitien incardiné du diocese s’est déplacé pour venir saluer la communauté rassemblée pour le Triduum. Son geste de solidarité fraternelle a été très apprécié et a porté beaucoup de joie à la communauté rassemblée.

 

Les paroles de Jésus au ch. 17 de l’Evangile de Jean ne laissent jamais notre pensée. “Père je ne prie pas seulement pour ceux-ci mais pour pous tous ceux qui grace à eux recevront la parole, qu’ils soient uns comme moi et toi nous sommes uns… qu’ils soient parfaitement uns..pour que le monde croie que tu m’as envoyé.” 

L’unité est un commandement central de l’Evangile. Que cela se réalise dans nos communautés des frontières du Mexique à celles du Canada!

 

                    **************************************************

 

 

 

FEAST OF OUR LADY OF PERPETUAL HELP IN ATLANTA GA.

 

 

This week Haitians everywhere celebrated the feast of their national Patroness, Our Lady of Perpetual Help.

 

The Haitian Catholics of the diocese of Atlanta Ga. held a triduum of prayer in the Church of St John the Evangelist that opened broad its door to them. The Pastor of that Church is Fr. Michael Onyekuru, a native of Nigeria, incardinated in the diocese of Atlanta. He detains a doctorate in Canon Law and plays a key role in the diocesan Tribunal. As such he is close to Archbishop Wilton Gregory the distinguished Diocesan Bishop. Fr. Michael is also much in love with the Haitian community, the Hispanic community, the Vietnamese community and everybody else. He is blessed with a golden heart and great intelligence.

 

A triduum preceded the Fest Day. A priest from Haiti was invited to conduct the services. On Sunday June 25th, Bishop Sansaricq from Brooklyn celebrated the well-attended closing mass.

 

Congratulations to the Catholics of GA.  The 50 000 of them are scattered over the whole state. The 4 Haitian priests of the Diocese are in charge of multi-ethnic parishes and are not able to extend themselves totally to the Haitians. Yet, you can feel among the lay people a great thirst for prayer, love, unity and peace! The people we met were genuine. May they be blessed through the motherly intercession of O.L. of Perpetual Help! May they increasingly become a fruit bearing branch of a Church called to be one, holy and Catholic!

 

Messe d’Adieu du Père Borno à la Paroisse Ste Therèse d’Avila

Le Père Saint Charles Borno a celebré sa derniére messe à la Paroisse Ste Therèse d’Avila le Dimanche 24 Juin 2018, jour de la fête de St Jean Baptiste. Le Père Borno est le nouveau Curé des Paroisses combinéesde Holy Innocents et Notre Dame de Refuge

Le Père Borno est le Curé de la Paroisse de Ste Therèse d’Avila depuis 10 ans etl est aussi directeur de la Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn. Selon nos informations son ministère est très apprécié au sein du peuple de Dieu des 3 communautés de foi de la Paroisse Ste Therèse d’Avila

Theresa Whiteman Coordonatrice du ministère des Jeunes  nous fit savoir que Le Père Borno arriva à mettre ensemble les 3 communautés et elle pense que le Père Borno a fait un très bon travail à la Paroisse  Ste Therèse d’Avila Clicquer sur ce lien pour entendre son entretien:    https://youtu.be/YLGrSWeJols

L’Eglise  de la Paroisse Ste Therèse  d’Avila etait remplie pour la messe d’adieu du Père Borno. Le Père Borno etait le celebrant et l’Homeliste de la messe du 24 Juin 2018. Dans son homelie  il mit l’accent  sur la fête de Saint Jean Baptiste et sur son ministère dans la Paroisse  de Ste Therèse d’Avila. Pour écouter la messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/M4RG_rg8PTQ

La grande Chorale de la Paroisse de Ste Therèse a bien performé à cette celebration Eucharistique.

J’ai eu la chance de rencontrer après cette messe deux jeunes de la communaute espagnole. Ils ont pour nom Vickiana Hernandez et Denis Ochoa. Ils m’ont parlé de leur experience avec le Père  Borno et de la grande proximité du Père Borno avec la communauté Espagnole de la Paroisse de Ste Therèse d’Avila. Clicquer sur ce lien pour entendre leur entretien: https://youtu.be/iH_xTc2MUFg

Pierre Emeran  l’un des paroissiens de la communaute Haitienne de Ste Therèse D’avila nous fit savoir dans un entretien que le travail du Père Borno fut très apprécié à la Paroisse Ste Therèse d’Avila. Clicquer sur ce lien: https://youtu.be/YFd27UL76_s

 

 

Le Personnel du bulletin hebdomadaire souhaite du succès au Père Borno dans son nouveau ministère aux Paroisses Holy Innocents et Notre Dame de Refuge

Brother Tob

 

 

 

 

Farewell Mass of Fr. Borno at St. Therese of Avila parish

 

Father Saint Charles Borno celebrated his last Mass at the parish of St. Therese of Avila Sunday, June 24, 2018, the day of the feast of St. John the Baptist. Father Borno is the new Pastor of Holy Innocents and Our Lady of Refuge Parishes

 

Father Borno has been the pastor of the Parish of St. Therese of Avila for 10 years and he is also director of the Haitian Pastoral of the diocese of Brooklyn. According to our information, his ministry was very appreciated among the people of God of the 3 communities of faith of the parish of St. Therese of Avila

 

Theresa Whiteman Coordinator of the Ministry of Youth told us that Father Borno managed to put together the 3 communities and she thinks that Father Borno did a very good job in the parish. Click on this link to hear his interview : https://youtu.be/YLGrSWeJols

The Church of St. Theresa of Avila parish was filled for the farewell mass of Fr. Borno. Father Borno was the celebrant and Homilist of the Mass on 24 June 2018. In his homily he focused on the feast of St. John the Baptist and on his ministry in the parish. To listen to the Mass click on this link: https://youtu.be/M4RG_rg8PTQ

 

 

 

The Great Choir of the Parish of St. Theresa performed well at this Eucharistic celebration. I had the chance to meet after this mass two young people from the Hispanic community. Their names are Vickiana Hernandez and Denis Ochoa. They told me about their experience with Father Borno and about the close proximity of Father Borno to the Spanish community of the parish. Click on this link to hear their interview: https://youtu.be/iH_xTc2MUFg

 

 

Pierre Emeran, one of the parishioners of the Haitian community of St. Therese D’avila, told us in an interview that Father Borno’s work was very much appreciated in the parish. Click on this link: https://youtu.be/YFd27UL76_s

 

 

The Staff of the Weekly Bulletin Wishes Father Borno Success in His New Ministry at Holy Innocent Parishes and Our Lady of Refuge

Brother Tob

 

Au revoir Paul, amitiés pour toujours

 

Nous avons appris avec tristesse le décès de notre ami Paul Gérin-Lajoie survenu chez lui, hier, entouré de ses enfants. Le Québec et le monde ont perdu un grand bâtisseur et un éducateur de premier plan.

Paul Gérin-Lajoie (PGL) a été le premier ministre de l’éducation du Québec. C’est lui qui a dessiné les contours d’un système éducatif accessible à tous, un système qui a permis de bâtir le Québec moderne que nous connaissons aujourd’hui.

Nous devons beaucoup à cet architecte de la Révolution tranquille qui, après s’être occupé de la politique comme député et ministre dans le gouvernement de Jean Lesage, a choisi de continuer à se dévouer au service public en devenant président de l’Agence canadienne de développement internationale (ACDI).

Sa contribution a dépassé les frontières du Québec et du Canada en créant la Fondation Paul Gérin-Lajoie qui a construit des écoles en Afrique et en Haïti. Sa dictée PGL est devenue un incontournable dans les écoles de la francophonie. Il a été un grand allié du Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN). Son attachement à notre organisation, dont les valeurs résonnaient avec ses propres convictions, s’est exprimé à plusieurs reprises par sa présence à divers grands rassemblements, dont le colloque fondateur du 3 mars 2010 qui a eu lieu à Polytechnique Montréal.

Pour le remercier de ce travail exemplaire, le GRAHN l’a honoré en donnant son nom au premier bâtiment de la Cité du Savoir à Génipailler (Milot, Haïti), le CPE Paul Gérin-Lajoie.

PGL nous a quittés, mais il demeurera à jamais dans nos pensées comme un modèle de persévérance, d’engagement, d’ouverture et d’intégrité. Il incarnait une vision que nous partageons, celle de rendre l’éducation accessible à tous. Dans un pays comme Haïti, cet objectif doit s’incarner dans la volonté de tout un peuple afin de le délivrer. L’éducation est la clé qui permet de libérer le potentiel des personnes et des sociétés.

Le GRAHN et la communauté haïtienne du Québec partagent la douleur avec ses enfants et ses proches à qui nous présentons nos plus sincères condoléances.

Au revoir Paul, amitiés pour toujours.

La direction de GRAHN-Monde

Timothy Cardinal Dolan rips separating children from parents as ‘unbiblical, inhumane’ after meeting some of the kids

By MIKEY LIGHT AND JOE DZIEMIANOWICZ

| NEW YORK DAILY NEWS |

JUN 28, 2018 | 2:00 PM

Timothy Cardinal Dolan (center), joined by Catholic Charities Executive Director Msgr. Kevin Sullivan (right), spoke out against White House’s family-separation policy Thursday in Manhattan. (Sam Fuller / New York Daily News)

 

Seeing and speaking with immigrant children separated from their parents at the border compelled Timothy Cardinal Dolan to double down on his wrathful rip of the Trump administration’s immigration policies and for ripping kids from moms’ and dads’ arms.

Dolan, among the most prominent Catholic leaders in the U.S., condemned the practice as “inhumane, unbiblical and un-American” on Thursday morning

Packing for your next vacation can be stressful – even if you’re an experienced packer. Use this travel checklist as a guide for your next trip.

The harsh critique followed Dolan’s tour of the Catholic Charities Immigration Services Intake Center in lower Manhattan, where he and Catholic Charities Executive Director Msgr. Kevin Sullivan met with attorneys working to reunite children and parents separated at the southern border, as well as kids who have been sent to New York.

In response to Attorney General Jeff Sessions’ attempt two weeks ago to defend the then-in-effect separation policy by quoting scripture, Dolan told CNN that there’s no biblical defense for tearing children from their moms and dads. The cardinal called it “wrong” and something “that goes against human dignity … and what’s most sacred in the human person.”

Dolan reiterated his critique Thursday, adding that he hoped that mistreatment of immigrants would be a catalyst for change. “I’d like to think America has just experienced a wakeup call,” he said. “Maybe this will be an occasion of some light, and some reform and some fairness in an otherwise kind of bleak situation.”

Sullivan assured that children would “receive the best possible care while they are with us in New York,” but he characterized the youngsters’ plight as nothing short of a “tragedy.”

The young people had “a plan when they came to the United States,” he said. These children’s plan was to be with their parents, like all children.”

“Our first commitment is to try to get these children reunited as soon as possible with their parents,” Sullivan said. “If we had the cooperation with the federal government on this that we have with our partners in government in New York, this could be done expeditiously.”

More than 2,400 children have been taken from their parents at the Mexican border. At least 300 of those kids are in New York, the bulk of whom are in the custody of a social service organization in East Harlem.

In lower Manhattan, where the Statue of Liberty looms in the distance, Dolan added, “Thank God we live in a city that is renowned for its welcoming to the immigrant.”

 

Colloque sur le projet de

Village de la Cité du savoir

Génipailler, Milot, Haïti

 

Dans le cadre du projet PIGraN – Cité du savoir initié par le GRAHN, l’organisation Food For The poor – Haïti a offert comme contribution un village de 100 maisons comprenant aussi un centre communautaire et un marché public, le tout destiné aux citoyennes et citoyens de Génipailler. La Mairie de Milot et l’État haïtien ont octroyé un terrain de 10 hectares à cette fin. Dans une démarche participative et citoyenne, nous vous invitons à participer à un colloque où nous allons discuter ouvertement de tous les aspects de ce projet afin d’en faire un village modèle pour le pays, tout répondant aux besoins de la population visée. Le grand défi demeure de faire de ce village, à terme, une véritable communauté prise en charge par les résidents qui y vivent dans la solidarité, l’entraide et la dignité, en générant les revenus nécessaires pour ne pas dépendre d’une quelconque forme d’assistanat.

 

Samedi 7 juillet, 13h – 17h

Salle A-2830, Pavillon Hubert-Aquin

Université du Québec à Montréal (UQÀM)

400 rue Sainte-Catherine est, Montréal

(Métro Berri-UQÀM)

OU

Par Vidéoconférence avec Haïti, Canada, France, États-Unis, Suisse

Pour vous inscrire, veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://www.grahn-monde.org/index.php/17-articles/155-colloque-sur-le-projet-de-village-de-la-cite-du-savoir

 

A la Une: fusillade dans un journal aux Etats-Unis

media«5 personnes abattues au Capital» peut-on lire en Une du quotidien Capital Gazette victime de la fusillade dans ses locaux à Annapolis dans le Maryland, , le 28 juin 2018.©REUTERS/Joshua Roberts

La fusillade dans les locaux du Capital Gazette fait bien sûr la Une de la presse américaine, à commencer par celle du journal visé par l’assaillant.La rédaction du Capital Gazette est en deuil. « Ce qui est arrivé nous déchire le cœur », peut-on lire dans l’éditorial du Baltimore Sun, le journal qui a racheté, il y a quelques années le Capital Gazette. Le quotidien publie en Une les portraits des cinq victimes et raconte l’horreur des survivants qui, cachés sous les tables, ont entendu l’assaillant recharger son fusil et tirer sur leurs collègues. « Le fait est qu’aujourd’hui, on ne peut plus se sentir en sécurité nulle part », poursuit l’éditorialiste, ajoutant que les journalistes sont visiblement eux aussi devenus des cibles. Le journal rappelle également que deux jours avant la fusillade, le commentateur ultra-conservateur Milo Yiannopoulos avait appelé les citoyens à abattre les journalistes. « En tant que reporters »,écrit le Baltimore Sun, « nous avons couvert de nombreuses fusillades, aujourd’hui c’est nous qui sommes visés. Et demain, ce sera un autre groupe. On sait qu’il y a trop d’armes dans ce pays et qu’il est trop facile de s’en procurer. »

 

 

 

Proverbes

Lang pa lanmè, men li neye mèt li

Kote pwa tonbe, se pa la li jèmen

Lamitye pa mache avèk gran brui

Jako ki ganyen lèspri denonse vòlè

Pa Bay lou mouton pou gade

 

Good to know: Happy Birthday, America, the land of the free and the home of the brave!

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

Up to the trips of Leif Ericson and later Cristofero Colombo, Native Americans inhabited the Americas from the North Pole to the South Pole. Englishmen came to the Eastern side of the current United States of America and settled the initial 13 colonies for religious, economic, political and other reasons. Indentured servants and Black slaves were imported as cheap labor. The leadership in those 13 States revolted against English rule and taxation which brought war, the Declaration of Independence on July 4, 1776 and shortly after the Constitution and the Bill of Rights. Even if today the rights of all persons including the Native Americans, the immigrants and minorities are not fulfilled yet, the ideals proclaimed serve as a guiding light for most other countries  of the international community. May this be a time of reflection to let God’s plan be actualized by the Country and each individual!

+++

Jusqu’aux voyages de Leif Ericson et plus tard de “Cristofero Colombo”(Christophe Colomb), les Amérindiens habitaient les Amériques du Pole Nord au Pole Sud. Les Anglais vinrent à la Côte Est des Etats-Unis d’Amérique d’aujourd’hui et établirent les 13 colonies originales pour des raisons religieuses, économiques, politiques et autres. Des serviteurs sous contrat et des esclaves Noirs furent importés pour main d’oeuvre à bon marché. Le leadership de ces 13 Etats se révolta contre les régime et taxation anglais ce qui amena la guerre, la Déclaration d’Indépendance le 4 Juillet 1776 et peu après la Constitution et le Document des Droits. Même si aujourd’hui les droits de toutes les personnes incluant les Amérindiens, les immigrants et les minorités ne sont pas encore entièrement respectés, les idéaux proclamés servent de flambeau pour la plupart des pays de la communauté internationale. Que ce soit un temps de réflection pour permettre au plan de Dieu de devenir une réalité  dans le pays et chaque individu!

##

Latest News-June 24, 2018

FEAST OF ST JOHN THE BAPTIST (June 24th, 2018)

Jer. 1, 4-10; Ps. 71; 1 Pt. 1, 8-12; Lk. 1, 5-15                                  

 

By +Guy Sansaricq.

 

Today the Church calls us to celebrate the Feast of St John the Baptist in lieu of the 12th Sun. in ordinary time. It’s because of the tremendous role John played in “Preparing the way of the Lord.” We too by our words and example must be intent on PROCLAIMING THE SAVIOR to a world still “dwelling in the shadow of death” to guide men’s feet into the way of peace.

 

John is outstanding first because of his special calling. He was blessed from his mother’s womb when Mary visited Elizabeth and then throughout his life he proved faithful to his sublime mission. He led a very austere life in the desert showing us the value of prayer and discipline, indispensable ingredients of all genuine holiness. He is the first one to point JESUS as the “LAMB OF GOD” the announced Messiah destined to be slaughtered in sacrifice for the sins of the world. That proclamation turned him into a first class herald of the Good News.

 

Jesus the FOUNDER of BAPTISM requested John to baptize Him.  Yet John remained humble saying:  ”He must increase,  I must decrease.” He also stands as the first martyr. He was beheaded because of his unflinching profession of faith. No wonder Jesus said of him “Of all born from women, no one is greater than John the Baptist”. No wonder that Portugal chose him as its National Patron saint and that Porto-Rico and the Province of Quebec also chose him as their land’s special protector.

John the Baptist stands as a great champion of the faith, one blessed by God significantly.

We must honor his memory, thank God for the witness he gave and seek his intercession.

 

FÈTE DE SAINT JEAN BAPTISTE (24 Juin 2018)                

(Par +Guy Sansaricq)

 

Comment ne pas aimer St Jean-Baptiste? Il fut béni de Dieu dès le sein de sa mère, quand la Vierge Marie visita Elizabeth. Choisi spécialement par Dieu pour “préparer les Chemins du Seigneur” il se rendit au desert pour PRIER et JEUNER. Son exemple nous éclaire. Avant de se lancer en mission, l’on doit beaucoup prier et acquérir les vertus essentielles d’humilité et de discipline. L’on doit pouvoir se dresser comme témoin véridique du message que l’on porte. 

 

Jésus vint le rejoindre et demanda d’ètre baptisé par lui. Devant un tel hommage, le Précurseur se soumit et reconnaissant son indignité s’écria VOICI L’AGNEAU DE DIEU. Ainsi, Il présenta Jésus  comme le MESSIE annoncé et attendu, destiné à ètre immolé pour le salut du monde. Avec humilité il ajoutera “ Il doit grandir et moi diminuer.”

 

Jean-Baptiste par sa prédication musclée s’attira une foule de disciples qu’il appella à la conversion du Coeur. Plusieurs de ses disciples devinrent des apotres de Jésus. Ses appels à la conversion dérangèrent des pharisiens au coeur dur qui complotèrent pour le faire condamner à mort.   C’est ainsi que Jean fut décapité sans rien changer à son discours. Il se dresse donc comme un courageux martyr de la foi. Il brille comme un héros de l’Eglise que nous ne devons jamais cesser d’honorer et d’imiter!

 

 

 

                 GWO LAPRIYÈ POU MANMAN PÈPETYÈL

 

O MANMAN PÈPETYÈL SEKOU MAP PWOCHE DEVAN W

AK GWO KONFYANS NAN KÈ MWEN

POU MWEN MANDE W TANPRI POTE M SEKOU.

                                  OU TE WÈ, AK PROP JE W, BLESE KÈ PITIT SOU KWA A

                                  AK SAN LI KI TE KOULE POU SOVE NOU!

                                  OU KONNEN JAN LI TE VLE SOVE NOU.

 

POUTÈT SA MWEN MET AJENOU DEVAN W

E M- SIPLIYE W POU JWENN NAN MEN BONDYE GWO FAVÈ SA A

MWEN SI TAN BEZWEN AN.

                               O MARI, OU MENM KI GEN BON KÈ, PIPLIS PASE TOUT FI,
JWENN FAVÈ SA POU MWEN NAN MEN JEZI,

                               LI MENM KI SOUS TOU SA KI BON.

                              

                                                ((kounyè a di ki favè sa a w-ap mande a))

 

O MANMAN PÈPETYÈL, OU MENM KI VLE NOU SOVE

PIPLIS PASE ATA NOU MENM NOU VLE,

SONJE KIJAN JEZI TE RENMÈT NOU NAN MEN OU

TANKOU PREMYE MANMAN NOU,

E SONJE TOU KIJAN OU MENM OU TE MANDE N

RELE W NOTRE DAM PÈPETYÈL SEKOU

GADE KIJAN SE PA SOU FÒS LAPRIYÈ PA M MWEN KONTE

MEN SE SÈLMAN SOU GWO FÒS LAPRIYÈ PA W.

                              MWEN METE TOUT KONFYANS MWEN NAN BON KÈ W

                              AK NAN FÒS LAPRIYÈ W

                              KONFYANS MWEN, SE NAN BON KÈ W LI YE

                              AK NAN KÈ MANMAN OU GEN POU NOU AN.

 

POUTÈT RENMEN OU GENYEN POU JEZI, PITIT OU KI SOVÈ MWEN

POUTÈT RENMEN OU GENYEN POU TOUT MOUN KI FIDÈL A OU

E POUTÈT TOU, RENMEN OU GEN POU MWEN MENM TOU

FÈ M JWENN TANPRI

TOUT GRAS AK FAVÈ MAP MANDE W YO JODI A.    AMEN!

 

              Mari, se pou kontan, ou menm ki plen favè, Gran Mèt la avèk ou,

 Li beni w pase tout fi, e li beni Jezi pitit ou fè a.

 

                    Mari, ou sen, ou se manman Bondye, nou se pechè,

                    Lapriyè pou nou Jodi a ak lè nou prèt pou nou mouri.  Amen!

 

Nous allons bientot célébrer la Fète de Notre Dame du Perpetuel Secours patronne d’Haiti.  L’on se souviendra sans doute que c’était en 1942 que le Président Lescot

obtint du St Siège le désignation officielle de Marie comme patronne sous ce vocable.

 

Depuis 1499, l’appellation de La Vierge sous ce vocable s’est répandue. Une icone sculptée sur bois avait été apportée à Rome en provenance de l’Ile de Crete.  Une tradition rapporte qu’elle avait été scuptée par St Luc à partir de la maison de Nazareth.

 

Plus probablement, elle doit son origine à un monastète grec au début du Moyen age.

L’icone représente la Vierge Marie vètue de rouge, couleur de la Passion portant un manteau bleu symbole de sa virginité. Elle porte sur ses genoux l’enfant Jésus qui fixe du regard avec frayeur l’archange Michel et l’archange Gabriel que l’on voit aux deux coins supérieurs du tableau.  Ils tiennent dans leurs mains les instruments de la Passion, l’un une croix et l’autre la lance qui percera le Coeur de Jésus et l’éponge pour essuyer le sang qui en coulera.

 

A cette vue, le divin Enfant est saisi de frayeur. Ses mains s’agrippent aux mains de sa mère et ses pieds crispés détachent sa sandale droite qui reste suspendue au pied par un lacet.  Marie réconforte Jésus en serrant ses mains maternellement.

 

Cette icone est riche d’enseignements:

   

  • Jésus dans sa détresse cherche le secours de sa mère. Nous devrions faire de mème.
  • Marie elle-mème, serre la main de Jésus précieusement mais nous regarde comme pour nous supplier d’ accepter le salut que celui-ci nous apporte.
  • Marie ayant deux etoiles sur son front est presentée comme mère et vierge.
  • Marie, mère du Sauveur est aussi la mère des sauvés.

 

Si nous avons recours à l’intercession des saints et de la Vierge ce n’est pas parce qu’ils nous sont plus proches ou qu’ils sont plus misèricordieux que Jésus mais c’est parce que Jésus nous intègre au mystère de sa Passion et de son salut.  Il tient à nous inculquer la notion qu’Il est la tète et nous le Corps. Il est en nous; nous sommes en LUI. Prétendre reconnaitre Jésus sans reconnaitre le role de son corps dans le salut, c’est se faire illusion. Le christianisme n’est pas une religion individualiste préconisant “Moi et Jésus”. Jésus préconise: “Nous et Jésus.”

Le christianisme est mal compris quand l’on escamote son sens profond d’EGLISE.  Marie la mère de Jésus, la TÈTE de l’Eglise est aussi la MÈRE de l’Eglise, SON CORPS. Que personne ne la mette à la porte. Elle a sa place dans l’histoire et dans le PLAN DE DIEU. Ceux qui rejettent Marie généralement sont aveugles aux enseignements de la Bible sur l’EGLISE. Nous sommes

appelés à former UN SEUL CORPS non pas 10 000 petites communautés et à l’intérieur de ce

CORPS UNIQUE nous sommes à la fois sauvés et Sauveurs. Marie joue ce role par excellence.

 

Nous avons raison de dire: NOTRE DAME DU PERPÉTUEL SECOURS, PRIEZ POUR NOUS! Jésus aime écouter sa Mère. Il aime écouter aussi ceux qui vénèrent sa Mère.

We are celebrating THIS WEEK the feast of Our Lady of Perpetual Help. This traditional devotion came to Italy from a monastery on the Island of Crete in the Mediterranean Sea. A colorful wooden Icon was brought from there to Rome representing an image of MARY sitting with Jesus on her knees. Jesus’ eyes are shown fixing the two upper corners of the image. The archangels Michael and Gabriel are depicted there carrying in their arms the future instruments of Jesus’ Passion: one a Cross and the other the lance that pierced Jesus’ heart.

 

The Infant Jesus appeared to be totally frightened by the site. He is shown clogging frantically this mother’s hands and also in his panic twisting his feet to the point of detaching one of his sandals.  Mary holds lovingly the tiny hands of her child to comfort him. At the same time, her eyes are set on us as if begging us to accept the fruit of Jesus’ Passion.

 

That pathetic piece of Art brings forth many teachings:

1.- Mary with two stars on her forehead is presented as Mother and Virgin

2.- She is shown providing comfort to her Son. Jesus also is shown seeking help from his   

      Mother. We should learn to imitate Jesus in our hours of sorrow.

3.- Mary dressed in red shares in the Passion of Jesus. All of us are also called to share

      in Jesus’ passion for the salvation of the world.

4.- Mary the Mother of Jesus, the HEAD of the Church is also the Mother of the BODY.

 

If Mary and the saints are honored in the tradition of the Church it is not because Jesus is VIEWED as incomplete or too far away from us. It is not because we believe that Mary is more tender and merciful than HIM. Jesus is the fountain of all mercies!

 

It’s because in GOD’S PLAN OF SALVATION we must all be involved with Jesus. He is the HEAD, WE are HIS BODY.  We all form ONE BODY. Our communion with Jesus requires that we be in communion with one another. We must pray for one another, suffer for one another. We must all have a sense of CHURCH. Mary is in the BODY of CHRIST, just as we are IN THE BODY, We need one another for our salvation.

 

Too many Christians think in terms of “JESUS AND I” while we should think in terms as JESUS AND US,   Marie, the mother of Jesus is the Mother of the CHURCH. Let no one get rid of her.

 

Those who hold a distorted sense of CHURCH tends to have an equally distorted intelligence of the place of Mary and the saints in the History of salvation.

 

We make no insult to Jesus when we honor and venerate HIS BEAUTIFUL MOTHER

for whom the ALMIGHTY performed MIGHTY DEEDS. (Luke 1)

 

Mary if the new EVE who unlike the first one said: LET IT BE DONE TO ME ACCORDING TO YOUR WILL.”  She is the lowly servant who has been exalted. Let no one cast out of the church door the Blessed Lady who brought forth to the world its REDEEMER!  

 

BELOVED LADY OF PERPETUAL HELP PRAY FOR US NOW AND AT THE OUR OF OUR DEATH!

Pensée de la Semaine: Le bonheur dans la vie passe aussi rapidement qu’un éclair. George Sand
Thought of the Week: Happiness in a life is as fast as a passing lightning.

George Sand

Pensamiento de la semana: la felicidad en una vida es tan rápida como transmitir un rayo. George Sand

Montreal :Entretien avec le Père Jesuite Pierre Belanger

 

La semaine dernière j’ai été très heureux de me rendre à Montreal pour visiter des parents et certains de mes amis. Pendant mon Sejour j’ai eu la chance de rencontrer le Père Pierre Belanger SJ, assistant du Superieur Provincial  des Pères Jesuites de la province Francaise du Canada.

Le Père Belanger est parmi les grands amis d’Haiti au Canada. Il est de retour d’Haiti ou il rencontra le futur  et le premier Supérieur de la Congrégation des Pères Jesuites d’Haiti le Père Jean Denis Saint Felix ainsi que son bon ami Haitien.  Son Excellence Le Très Reverend Jean Desinor, l’évêque du diocèse de Hinche qui est aussi un grand ami du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger et de la radio Telé Solidarité.

Dans son entretien il nous a parlé de la nouvelle province Jesuite du Canada et des defis de cette dernière. Donc le 31 Juillet 2018  tous les Jesuites du Canada  et d’Haiti se regrouperont dans une seule province.  Pour tous les amis des Pères Jesuites du Canada cette decision est un grand pas dans la bonne direction. La fusion des provinces Jesuites au Canada facilitera le ministère des Pères Jesuites au Canada tout en leur permettant d’être plus utile au peuple Canadien.

Le Père Belanger  nous a parlé aussi de la dernière visite du Père General Arturo Sosa SJ au Canada  entre le 14 Mai 2018 et le 6 Juin 2018. Sa visite a eu un impact impressionant et a suscité l’intérêt des medias Catholiques Nord Américains et surtout Anglophones.

Le Père Belanger continua son entretien  pour nous informer  du Nouveau Superieur Jesuite en Haiti Jean Denis Saint Felix  qui sera en charge des Pères Jesuites le 14 Juillet prochain. Le Superieur General le Père Erik Oland de la province du Canada sera present à la ceremonie d’installation.  Les Jesuites Haitiens sont aux environs de 50 et beaucoup d’entre eu sont aux études. Quels sont les defis du Superieur Jesuite d’Haiti?

 

Le Père Belanger nous parla de sa visite au diocèse de Hinche où il a rencontré son bon ami l’évêque Jean Desinor. Cette visite lui a permis de constater les defis de L’évêque Desinor dans son diocèse. L’évêque Desinor est un passioné de la communation et un prelat doué de grandes qualités de relations humaines. Il a mentionné le taux élevé de chomage de la population du diocèse de Hinche et les rêves de l’éveque Desinor pour son diocèse

Enfin Le Père Belanger nous a donné son opinion sur le ministère du Pape Francois et il a evoqué avec tristesse les problèmes que celui-ci rencontre. Il exhorta nos amis à prier pour le Pape Francois. Pour écouter son entretien clicquer sur ce lien: https://youtu.be/riV3dmSLs6A

Brother Tob

 

Montreal: Interview with Father Jesuit Pierre Belanger

Last week I was very happy to go to Montreal to visit relatives and see some of my friends. During my stay I had the chance to meet Father Pierre Belanger SJ, Assistant Provincial Superior of the Jesuit Fathers of the French province of Canada.

 

Father Belanger is one of Haiti’s great friends in Canada. He is back from Haiti where he met the future or the first Superior of the Congregation of the Jesuit Fathers of Haiti Father Jean Denis Saint Felix. He also met his good friend His Excellency the Most Reverend Jean Desinor, the bishop of the diocese of Hinche who is a great friend of the National Center of the Haitian Apostolate abroad and Radio Telé Solidarité.

In his interview he told us about the new Jesuit province of Canada and the challenges it faces. So on July 31, 2018 all Jesuits in Canada and Haiti will be regrouping in one province. For all the friends of the Jesuit Fathers of Canada this decision is a big step in the right direction. The fusion of the Jesuit Provinces in Canada will facilitate the ministry of the Jesuit Fathers in Canada while making their apostolate more fruitful to the Canadian People.

Father Belanger also told us about the last visit of Father General Arturo Sosa SJ to Canada between May 14, 2018 and June 6, 2018. His visit had an impressive impact and aroused the interest of the North American Catholic media and especially the English-speaking medias.

 

Father Belanger continued his interview to inform us of the New Superior Jesuit in Haiti, Fr. Jean Denis Saint Felix who will be in charge of the Jesuit Fathers on July 14th.  Jesuit Father Erik Oland, the superior of the Province of Canada will be present at the ceremony of installation. The Haitian Jesuits are about 50 and many of them are still in studies. What are the challenges of the Jesuit Superior of Haiti?

Father Belanger told us about his visit to the diocese of Hinche where he met his good friend Bishop Jean Desinor. This visit allowed him to see the challenges of Bishop Desinor in his diocese. Bishop Desinor is a passionate of communication and a prelate endowed with great human qualities of relations. He mentioned the high rate of unemployment of the population of the diocese of Hinche and the dreams of the bishop Desinor for his diocese

Finally Father Belanger gave us his opinion on the ministry of Pope Francis and he spoke with sadness about the problems of Pope Francis urging our friends to pray for Pope Francis. To listen to his interview click on this link: https://youtu.be/riV3dmSLs6A

 

Brother Tob

 

Haiti: The American Haitian Nurses Association HANA -7th Congress

 

The Association of Haitian HANA Nurses is getting ready for the 7th Congress which will take place in Haiti from July 11th to 15th 2018 at Royal Decameron Indigo Beach Resort & Spa in the area of the Côte des Arcadins. The Haitian Nurses Association of the United States is among the largest professional Haitian associations in the United States.

This congress of Haitian-American Nurses in Haiti will be a great opportunity for Haitian nurses from the United States to share and exchange their knowledge with the nurses of Haiti. HANA has always shown her great love for her homeland of Haiti and has always proven her immense desire to accompany Haitian nursing students and Haitian nurses. Every year the members of the Haitian Nurses Association of the United States make several trips to Haiti to contribute to Haiti’s health system. The Staff of the weekly newsletter of the National Center and Radio Telé Solidarité appreciate the tremendous work of the HANA Haitian Nurses Association in the Haitian community both in Haiti and in the United States

 

The staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité will do their best to inform you about this Congress of Nurses in Haiti. The objectives of this 7th Convention will be: Objectives of the Convention

 

 

  • Bridging the gap between nurses in Haiti and the United States through exchange of ideas, collaboration and tested practices.

 

  • Giving nurses and other paramedical professionals the means to engage in health policies and interventions that will improve quality health care and health outcomes.

 

  • Collaborate with allied health professionals using strategies to effectively address the 21st century’s health challenges

Dr Marie Etienne , DNP,     APRN, PLNC

Bishop Guy Sansaricq and his committees are already in contact with the HANA Haitian Nurses Association to have them write a chapter on Haitian American nurses in the book to be written on the contribution of Haitians in the United States.

Bishop Guy Sansaricq takes this opportunity to wish the HANA Haitian Nurses Association a very successful conference in these words:

Dear members of the Haitian Nurses Association:  Congratulations on your admirable goals and achievements! You stand tall as a most active and generous Association. You are a model that other Haitians Associations should strive to emulate. Continue your inspiring good work that will benefit equally those who give and those who receive. May the Lord bless you with much success!

Brother Tob

Haiti : L’Association des Infirmières Haitiano Américaines  HANA -7ème Congrès

L’association des Infirmières Haitiano Américaines HANA se prepare pour le 7ème Congrès qui aura lieu en Haiti du 11 au 15 Juillet 2018 à Royal Decameron Indigo Beach Resort & Spa du Côte des Arcadins.  L’Association des Infirmières Haitiennes des États Unis est parmi les grandes Associations Professionnelles de la Diaspora.

 

Ce congrès des Infirmières Haitiano Americaines en Haiti fournira l’occasion pour les infirmières Haitiennes des États Unis de partager et d’echanger leur connaissance avec les infirmières d’Haiti. HANA a toujours demontré son grand amour pour sa terre Natale Haiti et a toujours prouvé son immense desir d’accompagner les etudiantes en soins infirmiers d’Haiti et les infirmières d’Haiti. Chaque Année les membres de l’Association des Infirmières Haitiennes des États Unis font plusieurs voyages en Haiti pour aller apporter leur contribution au système de Santé d’Haiti. Le Personnel du bulletin Hebdomadaire du bulletin hebdomadaire du Centre National et de la Radio Telé Solidarité apprécie à sa juste valeur le travail colossal de l’Association des Infirmières Haititiennes HANA  dans la communaute Haitienne  tant en Haiti qu’aux États Unis

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité fera de son mieux pour vous informer sur ce congrès des Infirmières en Haiti. Les objectifs de cette 7ème convention seront: Objectifs de la Convention:

  • Combler le fossé entre les infirmières en Haïti et aux États-Unis par l’échange d’idées, la collaboration et la pratique fondée sur des données probantes.

 

  • Donner aux infirmières et infirmiers et autres professionnels paramédicaux les moyens de s’engager dans des politiques de santé et des interventions qui amélioreront la qualité et l’efficacité des soins de santé des populations.

 

  • Collaborer avec les professionnels paramédicaux en utilisant des stratégies pour relever efficacement les défis de santé dynamiques du 21e siècle

 

 

Dr Marie Etienne , DNP,     APRN, PLNC

 

Bishop Guy Sansaricq et ses comités sont  deja en contact avec l’Association des infirmières Haitiano Américaines HANA pour avoir un chapitre  sur les infirmières Haitiano Américaines dans le livre à écrire sur la contribution des Haitiens aux États Unis.

 

Bishop Guy Sansaricq profite de cette occasion pour souhaiter  à l’Association des Infirmières Haitiennes HANA  un très bon congrès en ces mots:

Votre dynamisme est admirable. Vous êtes des témoins de cette solidarité nationale que nous devons developer pour le progres social de notre nation.

L’Evangile nous rappelle continuellement que c’est par l’amour sacrificiel que l’on assure la salut d’une société. Que le Seigneur vous accompagne dans vos projets!

 

Brother Tob

Montreal -Entretien avec Nathan Exantus

Pendant mon passage à Montreal j’ai eté très content de rencontrer Nathan Exantus pour un entretien à la radio Telé Solidarité. Nathan est parmi les jeunes étoiles de la communauté Noire de la province du Québec.

Nathan est un grand sportif qui en mème temps travaille très bien à l’école. Il vient juste de celebrer son 14ème anniversaire de naissance. Il nous a parlé de son rêve de devenir un grand joueur de Hockey. Il est très conscient de l’importance d’avoir une très bonne education car il sait que l’éducation ouvre toutes les portes et même la porte du ciel.

Nathan nous parla aussi de sa mère Yvrose Gelin qui est une très bonne amie du bulletin hebdomadaire du Centre National et de la Radio Telé Solidarité. Vvrose est l’amie de tout le monde et bien connue une personne toujours prête à aider tout le monde

Le Personnel du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite un Joyeux Anniversaire au Jeune Nathan et du succès dans ses études . Clicquer sur ce lien pour entendre l’entretien de Nathan: https://youtu.be/gjAdtC16E04

Brother Tob

 

Montreal -Interview with Nathan Exantus

During my stay in Montreal I was very happy to meet Nathan Exantus for an interview on Radio Telé Solidarité. Nathan is among the young stars of the Black community of the province of Quebec.

Nathan is a great sportsman who also works very well in school. He just celebrated his 14th birthday and told us about his dream of becoming a great hockey player. He is very conscious of the importance of having a very good education because he knows that education opens all doors including those of heaven.

Nathan also told us about his mother Yvrose Gelin who is a very good friend of the weekly newsletter of the National Center and Radio Telé Solidarité.  Vvrose is everyone’s friend and is known as someone who is always ready to help everyone.

The staff of the Weekly newsletter of the National Center of the Haitian Apostolate wishes a Happy Birthday to Young Nathan and success in his studies. Click on this link to hear Nathan’s interview: https://youtu.be/gjAdtC16E04

 

Brother Tob

 

 

 

Visit of Sister Sybille Bastien, whose name in Religion is Sister Mary Victoria of our Sorrowful Mother.

 

I was delighted to speak on the telephone last week with Sister Mary Victoria of the Congregation of the Marian Sisters of Santa Rosa in California. Sister Sybille’s new religious name is Sister Mary Victoria of our Sorrowful Mother. Sister Mary Victoria was visiting Brooklyn for a week. She was in New York to see her parents, friends and brothers and sisters of the Radakka Group

 Sister Mary Victoria pronounced last May her temporary wows of poverty, chastity and obedience as religious of the congregation of the Mariam Sisters of Santa Rosa. Of course she has to go back to university to get her Mastery in Divinity before the perpetual vows as the bride of Christ. Sister Mary Victoria possesses a degree in pharmacy and worked for 4 years in a hospital in New York before deciding to leave everything to follow the Lord in religious life

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate still supports the Radakka Group Ministry. We are very pleased that Sister Mary Victoria is a former member of this group. ‘The Radakka Group is among the best groups in the Haitian pastoral ministry of the diocese of Brooklyn -Queens. Sister Sybille who became Sister Mary Victoria arrived in the United States at the age of 13, she is a member of the RADAKKA group of the Parish of Holy Innocents where she spent nearly 10 years.

 

 

On October 20, 2015 she left her parents, her friends, her Parish and her brothers and sisters of RADAKKA Group to answer the call of the Lord in the Congregation of the Marian Sisters of St. Rose in California.

Remember that the Marian Sisters of Santa     Rosa  in California have a mission to live an evangelical life of poverty, chastity and obedience, in union with the Virgin Mary in the heart of the Church. They are joyfully dedicated to contemplation and evangelization according to the traditions, the spirit and the teachings of the Catholic Church.

Sister Mary Victoria is a happy sister in religious life and is a great light for all young people who want to develop a very good relationship with the Lord. His Excellency The Most Reverend Guy Sansaricq wishes Sister Mary Victoria success in religious life while asking the people of God to continue praying for her.

Brother Tob

Visite de la Soeur Sybille Bastien qui en Religion s’appellera Sister Mary Victoria of our sorrowful Mother.

 

 

J’ai été heureux d’avoir au Telephone Soeur Mary Victoria de la Congregation des Soeurs Mariales de Santa Rosa en Californie au debut de la semaine dernière . Le nouveau nom religieux de Soeur Sybille est Sister Mary Victoria of our Sorrowful mother. Sister Mary Victoria était en visite à Brooklyn pour une semaine.. Elle était à New York afin de voir ses parents et amis et ses frères et Soeurs du Groupe Radakka.

Rappelons que Sister Mary Victoria a pronononcé ses voeux comme religieuse de la congregation des Soeurs Mariales de Santa Rosa au mois de Mai Dernier. Bien sur elle doit retourner à l’université pour obtenir sa maitrise en Divinité avant les voeux perpetuels comme épouse du Christ.  On doit savoir que Soeur Mary Victoria a un diplome en pharmacie. Pendant 4 ans elle a travaillé dans un hopital à New York avant de decider de tout laisser pour suivre le Seigneur dans la vie religieuse.

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  supporte toujours le ministère du Groupe Radakka et nous sommes très heureux de noter que Soeur Mary Victoria est un ancien membre de ce groupe. Le Groupe Radakka est parmi les meilleurs groupes de la pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn -Queens. Soeur Sybille qui est devenue Soeur Mary Victoria est arrivée aux États Unis à l’age de 13 ans. Elle est devenue membre du groupe RADAKKA de la Paroisse de Holy Innocents qu’elle a fréquenté pendant près  de 10 ans.

 

 

Le 20 Octobre 2015  elle laissa ses parents et amis, sa Paroisse et ses frères et soeurs du Groupe RADAKKA  pour repondre à l’appel du Seigneur dans la congregation des Soeurs  Mariales de Ste Rose en California

Rappelons que les Soeurs Mariales de Ste Rose de la California ont pour mission de vivre une vie évangélique de pauvreté, chasteté et obéissance, en union avec la Vierge Marie dans le cœur de l’Eglise. Elles sont  joyeusement consacrées à la contemplation et à l’évangélisation selon les traditions, l’esprit et les enseignements de l’Église catholique.

Soeur Mary Victoria est une soeur heureuse dans la vie religieuse et brille comme  une lamp-e allumée pour tous les jeunes qui veulent developer une très bonne relation avec le Seigneur. Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq  souhaite du succès à Soeur Mary Victoria dans la vie religieuse tout en demandant au peuple de Dieu de continuer à prier pour elle.

Chère Soeur Victoria, Félicitations pour votre généreuse réponse au Seigneur qui vous appelle à la vie consacrée! Nous souhaitons que votre exemple soit suivi par beaucoup d’autres. Que le Seigneur vous tienne par la main et vous aide à gravir pas à pas l’exaltante montée vers son Royaume de gloire!

Brother Tob

 

La mère du Père Edwige Carré est retournée.

11 Mars 1923-19 Juin 2018

 

 

Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger est triste de vous annoncer le grand depart de Madame Jeanne Raymond Carré , la mère du Père Edwige Carré , survenue à New York  le 19 Juin 2018 à l’age de 95 ans après une maladie chretiennement supportée.

Rappelons que la regrettée Jeanne Raymond Carré est née à Port-au-Prince , elle a 9 enfants , elle est connue pour une mère qui a travaillé très dur pour éduquer ses enfants. Le Père Edwige Carré , Curé de la Paroisse de Ste Anne du diocèse de Nashville, ce grand ami du Centre National de l’Apostolat Haitien au diocèse de  Nashville est l’un des enfants de Madame Jeanne Raymond Carré  qui vient de nous quitter. Le dynamique Père Carré  nous fit savoir que sa mère est une femme très humble. S’il lui arrive d’être fière de ses réussite, elle n’est sûrement pas du genre à s’en vanter et à le crier sur tous les toits. Elle était aussi une femme très genereuse qui est toujours prête à partager tout ce qu’elle possède avec ses proches ou des inconnus dans le besoin.

Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq en union avec le Personnel du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger presente ses sincères condoleances à son ami  le Père Edwidge Carré  et aux autres enfants de Madame Jeanne Raymond Carré

Je partage votre deuil mais aussi votre espérance et votre action de grace.

Votre mère recoit sa recompense éternelle. St Paul nous rappelle

que pour le chrétien, la mort est un gain de beaucoup supérieur à la vie terrestre.

Que votre foi vous apporte beaucoup de consolation.

Avec mes sentiments fraternels.

+ Guy Sansaricq

 

 

La messe funeraire de Madame Jeanne Raymond Carré sera chantée le 30 Juin 2018 à 11:00hres Am à l’Église Saint Pierre de Petion Ville et sa depouille mortelle sera inhumée  au Parc du Souvenir.

Requiescat in Pace.

Amen

Le Centre National

His Excellency The Most Reverend Guy Sansaricq Travels to Atlanta

His Excellency, The Most Reverend Guy Sansaricq will be on travel to Atlanta from June 22 to June 25, 2018.  During his trip he will celebrate the Eucharistic for the Atlanta Haitian Catholics. He will also meet the leaders of the Atlanta Haitian community to tell them about the ambitious projects of the National Center of the Haitian Apostolate through Radio Telé Solidarité to produce a documentary and write a book on the contribution of Haitians in the USA

 

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate Abroad and Radio Telé Solidarité extends their Bon Voyage wishes to His Excellency The Most Reverend Guy Sansaricq and ask the people of God to pray for our bishop during his stay in Atlanta.

 

Brother Tob

Bon Voyage Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq à Atlanta

Son Exellence le très Reverend Bishop Guy Sansaricq sera à Atlanta du 22 au 25 Juin 2018. Dans son voyage Bishop Guy Sansaricq  aura à celebrer la messe pour la communaute Haitienne Catholique d’Atlanta. Bien sur il rencontrera aussi les leaders de la communauté Haitienne à Atlanta pour leur parler de l’ambitieux projet du Centre National de l’Apostolat Haitien à travers la Radio Telé Solidarité de produire un documentaire et d’ecrire un livre sur la contribution des Haitiens aux États Unis

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger  et de la Radio Telé Solidarité souhaite un très bon Sejour à Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq  à  Atlanta tout en demandant au peuple de Dieu de prier pour notre évêque pendant son Sejour en Georgia.

Brother Tob

 

 

Father Saint Charles Borno-Last Mass at St. Teresa of Avila Parish

 

The staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate Abroad wishes to inform you that Father Saint Charles Borno will celebrate his last Mass as pastor of Saint Teresa of Avila parish on the feast of Saint John the Baptist Sunday June 24th, 2018 at 11am. Father Borno is one of many Haitian priests of the diocese of Brooklyn and Queens who serve the approximately 6,000 Haitians participating in Creole language masses in the diocese of Brooklyn and Queens

Father Borno has served as pastor of St. Teresa’ parish for 10 years. He has been appointed to be the new pastor of Holy Innocents and Our Lady of Refuge Parishes of the diocese of Brooklyn. He will have his first Mass on Sunday July1, 2018 at noon at the Parish of Our Lady of Refuge. It is always a great joy for the staff of   the weekly bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate and  Radio Telé Solidarité to celebrate the ministry and promotions an appointment accomplishments of Haitians people  in the our host country. Father Saint Charles Borno has already celebrated his 10th Anniversary of priestly life and is the Director of the Haitian Pastoral Center of the diocese of Brooklyn and Vice Chairman of the Radio Telé Solidarité

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité wishes success to Father Saint Charles Borno in his new ministry.

 

Brother Tob

 

 

Père Saint Charles Borno-Dernière Messe à la Paroisse Ste Thérèse d’Avila

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger tient à vous informer que le Père Saint Charles Borno aura sa dernière messe comme Curé de la Paroisse Sainte Thérèse d’Avila le Dimanche 24 Juin 2018 à 11heures AM, jour de la celebration de la fête de Saint Jean Baptiste. Le Père Borno est parmi les prêtres Haitiens du diocèse de Brooklyn et de Queens où  quelque 6000 Haitiens participent aux messes Creoles.

Le Père Borno a deja 10 ans comme Curé de cette Paroisse.  Il est maintenant nommé Curé des paroisses de Holy Innocents et Notre Dame de Refuge  du diocèse de Brooklyn. Il aura sa première messe le Dimanche 1er Juillet 2018 à midi la Paroisse Notre Dame de Refuge

C’est toujours une grande joie pour nous au bulletin hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et à la radio Telé Solidarité d’avoir des gens de notre communaute qui sont en de prestigieuse position sur la terre d’accueil

Rappelons que le Père Saint Charles Borno a deja celebré son 10ème Anniversaire de vie sacerdotale, il est le directeur de la Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn et vice chairman de la Radio Telé Solidarité

 

Le Personnel  du Bulletin Hebdomadaire du Bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité souhaite du succès au Père Saint Charles Borno dans son nouveau ministère

Brother Tob

Proverbes

Sa ki vre Jodi, kapab pa vre denmen

Manje Bèlmè , se manje repròch

Pawòlnan kè pa gate Zanmi

Travay pa lou, se je kip è li

Kan poul mare, ravèt  fè li explikasyon

Grangou fè makak manje piman

 

 

Good to know: Availability of US Resident Visas for July 2018;

Is welcome and care of migrants and refugees optional?

 

Deacon Paul C.Dorsinville.

 

AVAILABILITY OF US RESIDENT VISAS FOR JULY 2018/ DISPONIBILITE DE VISAS DE RESIDENCE US POUR JUILLET 2018.

 

FAMILY PETITIONS/ PETITIONS DE FAMILLE (Most countries/ Majorité de pays)

 

Spouse, Minor child(<21), Parent of US Citizen/ Epoux(/se), Enfant mineur(/e)(<21), Parent de Citoyen US:                                         No delay/ Pas de délai.

 

Adult unmarried son/daughter of US Citizen/ Enfant majeur non-marié de Citoyen US:                                                                       22 Apr 2011.

 

Spouse, Minor child of US Resident/ Epoux(/se), Enfant mineur de Résident US:

22 Jun 2016.

 

Adult unmarried son/daughter of US Resident/ Enfant majeur non-marié de Résident US:                                                           15 Aug 2011.

 

Married son/daughter of US Citizen and family/ Enfant marié(e) de Citoyen US et famille:                                                                      01 May 2006.

 

Sibling of US Citizen and fanily)/ Frère/soeur de Citoyen US (et famille):

15 Nov 2004.

 

EMPLOYMENT PETITIONS/ PETITIONS DE TRAVAIL:

 

For most countries, all categories:/ Pour la majorité de pays, toutes catégories:

-Priority workers/ Travailleurs prioritaires;

-Exceptional ability, graduate degrees/ Abilité exceptionelle, diplômes avancés;

-Skilled workers, undergraduate professionals, “Other workers”/ Travailleurs expérimentés, professionels avec moins de 4 ans d’université, “Autres trav.”;

-Specialists, S.T.E.M., Clergy, Religious workers/ Spécialistes, S.T.I.M., Clergé, Travailleurs religieux;

-Investors,entrepreneurs/ Investeurs, entrepreneurs:

No delay/ Pas de délai.

 

OTHER CASES, SPECIAL CASES(Foster Care, VAWA, Asylum, Registry, HRIFA,

etc.): Ad hoc.

 

 

Archdiocese of New York

June 20, 2018

 

Dear Member of the Family of the Archdiocese:

 

At the request of Cardinal Timothy Dolan, I write to share some sad and sobering news.  Earlier this morning, Cardinal Theodore McCarrick, Archbishop-Emeritus of Washington, DC, and a former priest of this archdiocese, released a statement announcing that an allegation of abuse had been made against him, and that the allegation was found to be credible and substantiated by the Archdiocesan Review Board.

 

Because the alleged abuse occurred during the years that Cardinal McCarrick was a priest of this archdiocese, the Holy See delegated Cardinal Dolan to investigate the allegation.  The requirements of the Charter for the Protection of Children and Young People, and the policy and procedures of the archdiocese were carefully followed throughout the entire process.

 

Attached to this email, please find statements from Cardinal Dolan, Cardinal McCarrick, and the Archdiocese of Washington.  These will all be posted on the archdiocese’s website at www.archny.org.

 

I am sorry to have to bring you this news, but we know that you would prefer to hear such news from us directly, rather than through secondhand sources.  Please pray for all victim-survivors, and for all those whose lives have been touched by the sin and crime of sexual abuse.

 

Sincerely,

Joseph Zwilling

Director of Communications

Latest News-June 15, 2018

ELEVENTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (JUNE 17TH, 2018)

Ez. 17, 22-24;Ps. 92; 2 Cor. 5, 6-10; Mk 4, 26-34            

 By +Guy Sansaricq.

 

The key teaching of the day comes in the form of a simple parable borrowed from nature. A small seed is planted and mysteriously becomes a huge tree. Prophet Ezekiel used this image when God’s people was held captive in Babylon. The Prophet compared them to a seed buried underground that will mysteriously become a great nation in the future.

 

It’s a message of HOPE. The Church faced tremendous obstacles in its initial days. Even today we sometimes experience discouragement when we look around and notice that the modern world seems to ignore the Gospel. People don’t seem to resonate with joy when the word of God is proclaimed. Stories of brutality and violence make up the stuff of evening news.

 

We do not need to be disheartened. There is an undefeatable power in the truth and the grace of Jesus-Christ. The ultimate victory of the KINGDOM is assured. Happy are those who never lose hope!   The line of Paul in the 2nd reading adds new strength to this message: we walk by faith and not by sight.  Just like the growth of planted seeds cannot be observed by the farmer, we too do not see or perceive the secret spread of the KINGDOM. Yet beyond all the signs of death that overwhelm our minds, God’s work of life continue unabated.

 

Dismiss all forms of despair. Hold firm to faith and hope! Victorious is our GOD!

 

ONZIÈME DIMANCHE ORDINAIRE DE L’ANNÉE (17 Juin 2018)       

                                                                                                                 Par +Guy Sansaricq.

 

Le plat de résistance de la messe d’aujourd’hui nous est servi sous la forme d’une simple parabole. N’est-il pas vrai que la semence jetée en terre pousse toute seule échappant à tout regard?  Cependant elle arrivera à surgir et à devenir un grand arbre. Personne, mème pas les savants, ne peut expliquer comment cela a pu se faire. Jésus nous donne par cette histoire un message d’espérance. L’essentiel est invisible! De grandes choses se développent dans l’invisible un peu comme le grain mis en terre. Il passe par la mort avant de grandir.

 

Ainsi en est-il du royaume de Dieu! Ses commencements sont humbles et soumis aux bourrasques du temps. Mais son destin de gloire est assuré.  Prenez courage! Que rien ne vous décourage pas mème la barbarie des despotes de tous les ages ou l’apparente indifference des masses. Le sang du Christ n’aura pas coulé en vain. Nous avons un avenir!

 

L’Eglise, malgré sa faiblesse, accomplira sa mission de salut universel et se dressera un jour comme l’arbre de la vie.  Elle étendra ses branches sur la montagne de Dieu et les nations trouveront logement dans ses branches déployées. Cela ne s’accomplira pas sans souffrance. Mais que nul ne perde souffle ni ne mette bas les armes. St Paul nous le rappelle dans la seconde lecture. Nous marchons dans la foi, non pas dans la vision!

 

Vive l’espérance que cette simple parabole fait monter dans nos coeurs! Jésus est mort, il est vrai! Mais il ressuscita! La souffrance et la mort sont des étapes sur la route de la Victoire!

Bishop Sansaricq

 

 

Pensée de la semaine: L’action est la base du succès.

Thought of the Week: Action is the foundation of success.

Pensamiento de la semana: la acción es la base del éxito.

THE 33RD CONVENTION OF THE HAITIAN APOSTOLATE

 

Dates:               Saturday June 09th, 2018

Place :              Diocese of TRENTON  NJ.

Priest on site  Fr. Jean Felicien incardinated in the Diocese. Ordained in 2014.

Theme:           “Fear not! Believe in God! Believe in me too!”

The thirty third Convention of the Haitian Apostolate took place as projected on June 09th, 2018 at the diocesan Academy of the Diocese of Trenton. (New Jersey)

 

The site was ideal giving access to a vast auditorium with excellent P.A. system for all the talks and exchanges and a vast Cafeteria in the basement providing abundant food for both breakfast and lunch for the more than 300 people in attendance.

 

The local welcoming community was warm, well organized and very prayerful.

 

 

Mr. Frederic Fils-Aime with a group of Orange N.J. came up front to sing a special hymn he composed based on the theme of the day. Before you know it, the whole assembly picked up the theme and joined in the singing. All were thrilled! Thank you Frederic!

 

After the prayers of introduction and the words of welcome, Mr. Alex introduced the theme of the day as selected at a meeting held at the Center in October 2017: “Do not let your heart be troubled. Believe in God believe in me too.” For five minutes Alex, a prayer group leader from Brooklyn, explained, based on Scripture, how paralyzing FEAR can be to the person who feels attracted to Jesus. He explained that we can fear many things but sometimes we are afraid to walk the path Jesus opened before us. That particular fear must be overcome in the first place.

 

Fr. Domitri Demesmin coming all the way from the Shrine of O.L. of La Salette in Massachusetts followed Alex to deliver the key-note address. He brilliantly explained that the Scriptures provide only one definition of Faith yet expands from the story of Abraham, Samuel, Moses, the Prophets, David and May on the power of Faith. FAITH propels people to perform great DEEDS. FAITH drives people to overcome all fear and conquer fortresses. In conclusion he challenged us to be be genuine men and women of faith.

 

A moment of prayer followed the presentation. Five questions were given to the assembly to be discussed in seven small groups. But before we broke up in small groups, Dr. Herve Boucard an expert in gastro-enteritis medicine made a brilliant presentation with slides on the digestive system as well as the symptoms and cures of illnesses relating to that central system of the human body. His wife, an expert on the matter of mental dysfunction called our attention on all sorts of behavior that hinder community life. Their talks were highly appreciated. 

 

Afterwards, the assembly broke up in seven small groups to reflect of 6 questions.

 

Before you knew it was time for the ANGELUS and Lunch. We were served like princes.

 

After lunch we came back from the dining hall to the Auditorium in singing procession.

One representative of each small group came up to give to the assembly a brief report of the small groups’ discussions. Their reports were brief and well done. All agreed that we as Christians must learn to overcome our paralyzing fears that are only too real. Prayerfulness and sincere examination of conscience were proposed as efficient means to take control of our mental health and thus increase the efficacy of our mission as Church.

 

Bishop Sansaricq then came to the microphone and gave a brief overview of the importance for each Catholic to be involved in the first place in his (her) local Parish and then to interact with the other parishes of the diocese and then to be involved in the national scene. Catholic means universal. After so many years we have reached out to only a small portion of the

1 000 000 Haitians in the US. We have to do much more in the coming years.

He rapidly went over the activities of the National Center, its program of religious formation in Brooklyn and West Palm Beach, its many radio programs in 44 radio stations, the weekly Bulletin via Email and TV distributed to 10 000 every weekend and reaching out to Haitians in many countries over the world such as Japan, Morocco, Ethiopia, Canada, France, Puerto-Rico etc. He also spoke of the current project a producing a documentary and writing a book on the achievements of the Haitian Community in the US.

 

He stressed the importance for all Haitian communities to support financially the work the Center. All must participate in the work of the National Center.

 

To close the day after a distribution of honorary certificates to many active members from various communities a group a ladies came to the stage to dance at a rhythm that brought to a peak the assembly’s excitement.

 

The Pastor of the Parish invited us to join his other English speaking Parishioners to celebrate with them the patronal feast of St Anthony of Padua. Bishop Sansaricq was invited to preside at the Mass and deliver the sermon.  At 4 pm we were all in the vast Parish Church of St Anthony. The Church was full. The Mass was essentially in English with some Creole parts here and there. In his homily Bishop stressed the Catholicity of the Church, our vocation of recognizing one another as true brothers and sisters in Christ beyond the obvious differences of language, ethnicity and social condition. The liturgy was very moving.

 

Praise be given to our God through Jesus who founded his Church to be one, Holy, Catholic and Apostolic!   May we all be fearlessly involved in the MISSION OF SALVATION!  

 

Special gratitude is due to Sister Juvenia FDM, Father Jean Felicien, the Haitian priest in Trenton and Gerald Charmant an energetic layman of Trenton. 

 

 

 

BREF RAPORT SUR LA 33ÈME CONVENTION DE L’APOSTOLAT HAITIEN.

 

Date:                 9 Juin 2018  de 9>30 am à 6 p.m.

Lieu:                  Diocèse de Trenton New Jersey.

Thème:             “Ne craignez pas! Croyez en Dieu!”

Assistance:      Un peu plus de 300 de New York, New Jersey, Philadelphie

Porte-Parole:  Fr. Dimitri Denesmin  du sanctuaire de La Salette au Massachusetts.

 

 

Il faudrait ètre présent pour gouter vraiment à la ferveur et la joie de cette rencontre. Au point de depart un copieux déjeuner fut offert à tous. Tout de suite après, la journée débuta par une très fervente prière du matin et par les mots de bienvenue. Le Curé de la Paroisse le Vicaire General Américain tint à venir personellement nous accueillir. Mr. Frédéric Fils-Aimé  fut appelé à proclaimer avec l’aide d’une chorale de huit dames l’hymne speciale composée pour l’occasion. Au 2ème couplet la foule se joignit au chant. Quel entrain! Merci Frederic!

 

Sans plus tarder l’on entama le thème de la Journée, Mr Alex Michel, de Brooklyn, vint brièvement expliquer comment la peur est un sentiment qui paralyse toute action, un sentiment qui nous porte à nous replier sur nous-mèmes et à fuir les autres. Il y a beaucoup de formes de peur. Nous avons souvent peur de suivre Jésus, peur de répondre aux appels de Jésus à aller jusqu’au bout sur les chemins de l’amour et du service désinteressé.   

Père Dimitri alors gagna la scène pour développer la valeur primordiale de LA FOI. Jésus n’a-il pas dit:” Ne Laissez pas vos coeurs se troubler! Croyez en Dieu  et en moi aussi!”  Les témoins de la foi de l’Ancien Testament à partir d’Abraham jusqu’à la Vierge Marie furent tous passés en revue. La FOI donne des ailes, LA FOI remporte toute victoire; La FOI accomplit des merveilles. Ecoutez le CDE de sa presentation. Vous ne le regretterez pas!

 

L’assistance fut appellée a se regrouper en 7 petit groupes pour approfondir l’enseignement sur la base de 7 questions. L’on pria quelques instants. Mais avant de se disperser Docteur Hervé Boucard un médecin expert des maladies de la digestion présenta, à l’aide d’excellents vidéos avec sous-titres Creoles, une causerie sur les problèmes liés au système digestif.

 

Sa femme une experte en psychologie particulièrement dans le domaine des troubles mentaux présenta avec clarté et bonne humeur les problèmes de caractère et de temperament qui entravent le bon fonctionnement des communautés. Ne manquez pas de suivre sa conférence. Ce sont des éclaircissements très précieux pour tous, mème pour ceux-la qui pensent qu’ils sont sans faute. 

 

L’on se divisa alors en petits groupes pour approfondir les enseignements du matin.

Après 40 minutes, l’heure sonna pour l’Angélus et le lunch. L’on se croirait dans un restaurant luxueux de la ville. Il fallut tout un combat pour arracher l’assistance de la salle-à-manger et la reconduite à l’auditorium. L’on dut se mettre à chanter et à conduire une procession joyeuse en clappant des mains.  Le truc réussit! 

 

Dès le retour dans la salle, Les porte-paroles des 7 petits groupes de réflexion se succédèrent pour partager leur réflexions. Il remplirent bien leur mission. Essentiellement, ils reconnurent tous l’existence de la peur paralysante qui entrave l’épanouissement des personnes et des sociétés. Tous suggérèrent l’importance primordiale de la prière, de l’examen sincère de nos comportements et du sacrament de la penitence.

 

Tout de suite après, Bishop Sansaricq donna un rapport sur les activités du CENTRE NATIONAL insistant en particular sur la nécessité d’offrir des cours d’éducation biblique et religieuse à nos fidèles, Il parla du ministère des CDs produits chaque semaine et distribués à 44 Stations de Radio Créole. Il parla également du Bulletin expédié chaque semaine à 10 000 personnes. Si vous nous donnez votre e-mail, vous le recevrez. C’est un travail important d’Evangélisation. Nous rejoignons ainsi non seulement les Haitiens d’ici mais ceux la dans la diaspora qui étudient au japon, au Maroc, en Turquie et partout ailleurs. Allez sur notre site et suivez nos programmes 24 heures sur 24. (SNAA.COM)

 

Il mentionna aussi les journées nationales 2 fois par an pour les jeunes adultes et le projet en cours pour produire un documentaire et écrire un livre sur les accomplissements de la communauté Haitienne aux Etats-Unis. C’st un immense projet qui va couter très cher!

 

Il lanca aussi un cri de détresse. Ces programmes et tant d’autres encore coutent très cher. Pour continuer et élargir nos programmes il nous faut trouver 500 Haitiens à nous donner $200.00 par an. Voulez-vous vous engager dans cette oeuvre?  Et pouquoi pas? Nous avons devant nous une tache immense à accomplir. Probablement 80% de notre population n’a pas encore été touchée par l’Evangile!

 

Des certificats de remerciement furent donnés à une trentaine de membres actifs de nos communautés. Un groupe de dames dirigées par l’infatigable Gérald Charmant exécutèrent une danse de très belle qualité. Tout le monde se mit à chanter avec elle. Quelle Fète!

 

 

L’on se mit bien vite en route pour se rendre à l’Eglise St Antoine de Padoue située à un mille de distance. Le Curé de la Paroisse avait demandé aux participants de la Convention de venir dans son Eglise pour cloturer la journée avec ses paroissiens blancs. Bishop Sansaricq célebra la liturgie et prononca l’homélie. Il mit en lumières l’amour sans pareil de St Antoine pour tous sans distinction et invita l’assemblée à se mettre à son école. St Antoine aimant son Dieu de tout son Coeur et de toute son ame se dresse dans l’histoire comme un témoin inoubliable. Que nous cherchions à émuler son exemple!

Le succès de cette convention est dù en tout premier lieu au zèle de Soeur Juvénis FDM, directrice du Centre National à Brooklyn, Père Jean Félicien, prètre Haitien du Diocèse de Trenton and Gérald Charmant, un leader chrétien de première classe de la communauté Catholique de Trenton. Gloire et Louange à Dieu le Père, son Fils Jésus et l’Esprit-Saint!

Que Marie, la nouvelle ÈVE. Mère de l’Eglise intercède pour nous à tout instant!

Le Personnel du Bulletin

RAPPORT SUR LA FETE DU SACRE-COEUR A LA PAROISSE DE CAMBRIA-HEIGHTS (QUEENS NY)

La paroisse du Sacre-Coeur de Cambria-Heights Queens NY se fendit en quatre pour célébrer sa fète patronale. Dès le Vendredi 8 Juin l’Evèque Auxiliaire Chapetto fut invité à célébrer l’Eucharistie. Une assistance d’à peu près cinq cent fidèles l’accueillit. La chorale de près de cent membres combinant la chorales des petits enfants, celle de langue anglaise et celle de langue Francaise-Creole émerveilla l’Evèque visiteur. Ce n’était que le la mise en route! Samedi 9 Juin, toute la journée les paroissiens occupèrent l’auditorium de l’école pour toutes sortes d’activités. Une celebration spéciale pour les malades sur chaise roulante suivie d’un bon repas fut également organisée.

 

Le Dimanche 10 Juin une messe bilingue rassemblant toutes les communautées fut célébrée à 11 am. Cette fois-ci, le célébrant et prédicateur fut nul autre que l’Evèque Auxiliaire Guy Sansaricq qui passa vingt-deux ans dans cette paroisse comme vicaire. Il fut le premier prètre Haitien à y résider. L’on peut dire qu’il fut le fondateur de la communauté Haitienne à Cambria Heights de 1971 jusqu’à 1993. 

 

Devant une assistance de près de 600 fidèles, il rappella les apparitions du Sacré-Coeur à Ste Marguerite-Marie Alacoque de 1773 à 1794. Jésus découvrit son Coeur Sacré qui fut percé par la lance du soldat et lui dit; “Voici ce Coeur qui a tant aimé les hommes mais qui ne recoit d’eux qu’outrages et mépris.” Au début personne ne voulut croire à l’authenticité de ces revelations. Ce n’est que soixante-quinze ans plus tard que l’Eglise finalement reconnut leur validité.  Jésus avait désigné Ste Margarette pour qu’elle soit l’instrument de vulgarisation de cet appel à vénérer l’amour du Coeur du Christ pour les hommes. Jésus institua aussi la pratique de la messe et de la communion pendant neuf Premiers Vendredis consécutifs.

 

Mais à bien y regarder la devotion au Sacré-Coeur tire son origine du rapport que St Jean nous donne de la Passion de Jésus en Croix. Après la mort de Jésus un soldat s’approcha et de sa lance perca le Coeur du crucifié. Du Coeur percé jaillirent immédiatement du sang et de l’eau. La tradition chrétienne a toujours compris que l’apotre Jean voulait déjà indiquer que du Coeur de Jésus, organe symbolique de l’amour jaillit L’EAU, l’eau du baptème, l’eau de la purification, l’eau de la grace, l’eau de la vie nouvelle, L’esu de la nouvelle Création…. Et le sang, sang de l’Eucharistie, sang de la Rédemption, de la reconciliation, sang du sacrifice parfait.  Bishop termina son homélie en appellant les membres de la paroisse à se signaler par leur amour mutuel et leur zèle à vivre et à répandre la devotion au Sacré-Coeur. 

 

Le Père Hilaire Belizaire par sa jubilation, son enthousiasme et son zèle Pastoral se dressait autour de l’autel comme une flamme ardente. A la fin de la messe, il ne semblait plus pouvoir contenir sa joie. Il réitéra tout ce qui avait eté dit avec une verve toute fraiche. Il invita l’assemblé au “repas en blanc” qui suivait la messe à l’auditorium. L’auditorium décoré comme un palais royal ouvrit ses portes à près de trois cents personnes. Avant le repas, trois groupes de jeunes filles se succédèrent dans des dances rivalisant de finesse avec les artistes de Radio-City Music Hall de Manhattan.

 

Ensuite ce fut un repas “Grand Genre” qui ferait grager de jalousie les grands Restaurants de la ville. Tout avait été préparé par l’impayable Kétly Popoular.” (élève du Kolèj Pastoral)

 

Bravo Ketly!  Bravo Père Hilaire! Bravo Bravo Chorales du Sacré-Coeur! Bravo Paroisse du Sacré-Coeur! Chapo Ba pou Nou!  Se pou Bondye béni nou!  Kontinye grandi sou rout ka fè nou vin sen!   SACRÉ COEUR DE JÉSUS, J’AI CONFIANCE EN VOUS!

 

FEAST OF THE SACRED HEART IN CAMBRIA HEIGHTS (QUEENS NY)

 

Father Hilaire Bélizaire the administrator of the Parish of the Sacred-Heart in Queens always strives to make of the Patronal Feast of the parish a joyful time for Evangelization. This year he outdid himself.

 

On June 8th, the very feast Day he invited Auxiliary Bishop R. Chappetto, the Vicar general of the Diocese to be the main celebrant at the 7 pm Liturgy. The three Choirs of the Parish sang together in impressive unity and harmony.   The celebration was magnificent.

Saturday all day long all sorts of activities were held both in Church and in the auditorium. A special service was held for the sick on rolling chairs. They were brought to church and afterwards served a good meal.

 

Sunday the English and Creole Masses were combined. At least six hundred people filled the Church. The three choirs brought together close to 100 singers. Cherubins and Seraphims would do no better job! Auxiliary Bishop Guy Sansaricq was the celebrant. After obviously referring to the visions of St Margaret Marie Alacoque in the eighteenth century, he stressed that true devotion to the Sacred-Heart has its origin at the Cross of Jesus when a soldier pierced his heart with his lance. From the heart then flowed water and Blood.

 

The water from Jesus heart points Jesus’ heart as the source and fountain of all the graces we receive. The Blood signifies the Eucharist and points to Jesus as the perfect Victim of our reconciliation with God. The Heart stands best as the organ of the body that most signifies the LOVE of JESUS FOR ALL OF US.  Devotion to the Sacred-Heart is central to the Church.

 

The Mass was beautiful and prayerful. Fr. Hilaire could not hide his ecstatic joy.

 

After Mass, we were all invited to a “repas en blanc” in the Auditorium next door. The Hall was decorated as a royal palace. Three groups of young ladies delighted the assembly with artistic dances such as which could be performed at Radio City Hall. Then came the time for a banquet the like of this has never been served in a Catholic School Auditorium. But when it comes to grand genre, Fr. Hilaire leads the pack. The parishioners had the best time of their lives. They talked, sang and danced until 5 or 6 pm.

 

Bravo Fr. Hilaire! Good Job! Bravo Sacred-Heart’s Choirs! Bravo beautiful worshipers of the Sacred Heart of Jesus. May you be rich with His Blessings as he alone is the spring and fountain of all heavenly favors! 

 

La mère du Père Nesly Jean Jacques SMM ,  Odelia Laforest est retournée.

 

 

20 Septembre 1947-10 Juin 2018

Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger est triste de vous annoncer le grand voyage de Madame Odelia Laforest, la mère du Père Montfortain Nesly Jean Jacques , survenue le 10 Juin 2018 à Jean Rabel après une maladie chretiennement supportée.
Le Père Nesly Jean Jacques SMM  a toujours exprimé son grand amour et sa Profonde reconnaissance pour sa mère Madame Odelia dans ses homelies à la Paroisse Ste Brigitte à Westbury. Le grand depart d’une mère est toujours difficile à accepter. Bien sûr avec les yeux de la foi ,  le Seigneur aidera la famille de la regrettée Odelia  Laforest à vivre ce moment difficile.
Son Excellence Monseigneur Guy Sansaricq , directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger en union avec les membres du personnel du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger presente ses sincères condoleances aux enfants de Madame Odelia: Le Père Nesly Jean Jacques SMM, Dr Kettly Jean Jacques, l’ingenieur Gaby Jean Jacques , Guerry Jean Jacques, aux autres membres de la famille de Madame Odelia Laforest et aux     Prêtres Haitiens de la congregation des Pères Montfortains.
La messe funeraire de la regrettée Madame Odelia Laforest sera chantée le Jeudi 21 Juin 2018 à 8:00hres Am à la Paroisse St Jean Baptiste de Jean Rabel et sa depouille mortelle sera inhumée au cimetière de Jean Rabel le Jeudi 21 Juin 2018
Que le Seigneur accueille Madame Odelia Laforest dans son paradis.
Le Centre National

Sainte-Marthe: maltraiter les femmes, «un péché contre Dieu»

La révolution historique apportée par le Christ

JUIN 15, 2018 19:38MARINA DROUJININAPAPE FRANÇOIS

Le pape François exhorte à prier « pour les femmes rejetées, pour les femmes utilisées, pour les filles qui doivent vendre leur dignité pour avoir un poste de travail ».

« C’est un péché contre Dieu le Créateur, rejeter la femme, a-t-il ajouté, parce que sans elle nous, les hommes, ne pouvons pas être image et ressemblance de Dieu. »

Le pape a lancé cet appel au cours de l’homélie prononcée à la messe en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe ce vendredi matin 15 juin 2018, indique Vatican News en italien. Le pape a commenté les paroles du Christ de l’Évangile de saint Matthieu : «Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis l’adultère» et «quiconque répudie sa propre femme l’expose à l’adultère».

« La doctrine de Jésus sur la femme change l’histoire, affirme le pape. Une chose est la femme avant Jésus, une autre chose est la femme après Jésus. »

Avant le Christ, explique le pape, la femme «était de seconde classe», elle «était esclave», elle «ne jouissait même pas de la pleine liberté ». « Jésus, poursuit-il, rend la femme digne et met au même niveau que l’homme, car il prend la première parole du Créateur : les deux sont « image et ressemblance de Dieu », tous les deux ; non pas d’abord l’homme et puis un peu plus bas la femme non, tous les deux. Et l’homme sans la femme d’à côté – que ce soit comme maman, comme sœur, comme épouse, comme camarade de travail, comme amie – cet homme seul n’est pas image de Dieu. »

Le pape François insiste en particulier sur le « désir » d’une femme évoquée dans le passage de l’Évangile : « Dans les programmes de télévision, dans les magazines, dans les journaux, dit-il, nous voyons les femmes comme un objet de désir, d’usage », comme dans un « supermarché ». La femme devient un objet, « humiliée, sans vêtements», ce qui va à l’encontre de l’enseignement du Christ qui la « rend digne ».

Et, ajoute le pape, pas besoin d’aller « trop loin » pour constater cette situation. Cela se passe « ici, ou nous vivons », dans les « bureaux », dans les « entreprises », les femmes sont « objets de cette philosophie jetable », considérées comme les « déchets ».

« C’est un péché contre Dieu le Créateur, rejeter la femme, déclare le pape François, parce que sans elles nous, les hommes, ne pouvons pas être image et ressemblance de Dieu. Il y a un acharnement contre la femme, un acharnement vilain. »

« Même sans le dire, poursuit le pape, mais combien de fois les filles doivent-elles se vendre comme des objets jetables pour un poste de travail? Combien de fois ? ‘Oui, père j’ai entendu dans ce pays … ‘. Ici à Rome. N’allez pas loin. »

Le pape se demande ce que nous voyons en faisant un « pèlerinage nocturne » dans certains endroits de la ville, où « tant de femmes, tant de migrantes, de nombreuses non-migrantes » sont exploitées « comme dans un marché » : à ces femmes, dit-il, les hommes « s’approchent non pour dire « bonsoir », mais « combien tu coûtes ». Et à ceux qui lavent « la conscience » en les appelant « prostituées », le pape répond : «Tu as fait d’elle une prostituée, comme le dit Jésus … parce que tu ne traites pas bien la femme, la femme finit comme ça, exploitée, esclave, tant de fois. »

« Tout cela se passe ici, à Rome, poursuit le pape, et cela arrive dans toutes les villes : les femmes anonymes, les femmes – on peut dire – « sans regard » parce que la honte recouvre le regard, les femmes qui ne savent pas rire et beaucoup d’entre elles ne connaissent pas la joie d’allaiter et d’entendre dire maman. Mais, aussi dans la vie quotidienne, sans aller à ces endroits, cette vilaine pensée de rejeter la femme comme un objet de « seconde classe ». Nous devrions réfléchir mieux. Et en faisant cela ou en disant cela, en entrant dans cette pensée nous méprisons l’image de Dieu, qui a fait l’homme et la femme ensemble à son image et ressemblance. Ce passage de l’Évangile nous aide à penser au marché des femmes, au marché, oui, à la traite, à l’exploitation, que nous voyons ; et aussi au marché invisible, que l’on ne voit pas. La femme est piétinée parce qu’elle est une femme. »

En concluant, le pape rappelle que le Christ, qui « avait une mère », avait trouvé « tant de femmes méprisées, marginalisées, rejetées », dont il a exalté avec tant de « tendresse ».

Proverbes

Lèspri ran anpil moùn kòken

Woz tonbe, pikan rete

Se pa tout blesi ki geri

Piti Tay pas gate Gason

Plis Fanm vini vye, plis yo rize

Kote ganyen bon bwa, nanpwen bon kay

Good to know: “Misal Romano” and other liturgical resources.

Deacon Paul C. Dorsinville.

I have received invitations from both the Archdiocese of New York where I attended graduate classes in liturgy at St Joseph’s Major Seminary, Dunwoodie, as well as workshops whenever possible and my Diocese of Brooklyn to a workshop on the “Misal Romano” in optional use as of May 20, 2018 and mandatory use starting in Advent. The “Misal Romano” is the Spanish version of the “Roman Missal, 3rd Ed.” adapted for the U.S.A. with some bi-lingual content.

 

This points to the importance of proper liturgy  as work of the whole Body of Christ responding to the summons of GOD  to listen, to participate consciously to the Paschal Mystery , to give thanks and praise, to be empowered to live and share the Good News from the source and summit of Christian life.

The challenges remain:

-Unity, Universality;

-Stability;

-Multiculturalism, true and proper translations from the original Latin;

in both the ordinary form, Novus Ordo (Roman Missal, 3rd editio typica) and the extraordinary form (Latin Missal of 1962).

 

The “Roman Missal”, the Instruction “Redemptionis Sacramentum”, the Book of Mass Presidential Prayers, the “Appendix to the Rite of Exorcisms” and other resources can be found at:

-Vatican:  w2.vatican.va

-USCCB: www.usccb.org.

-(English and French) CCCB Publications/Edit.: pubdistributing@cccb.ca.

-(Kreyòl) Conferans Episkopal Ayiti [some delays with the language codification by “Akademi Kreyòl Ayisyen”].

+++

J’ai recu des invitations à la fois de l’Archdiocèse de New York où j’ai pris des cours avancés de liturgie au Grand Séminaire St. Joseph, Dunwoodie, et vais aux ateliers quand c’est possible et de mon Diocèse de Brooklyn

 

 

Latest News-June 10, 2018

 

TENTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (June 10th, 2018)

Gen. 3, 9-15; Ps. 130; 2 Cor. 4, 13-5, 1; Mk. 4, 26-34         

 

By  +Guy Sansaricq

 

It is exciting to watch Jesus at the beginning of his public life. He seems to be living in Peter’s House, a humble fisherman dwelling place. The crowds of humble folks loves his discourse. They sit on the ground and relish his words. Yet, two groups of people are described as being in disagreement with this new style of preaching; first his parents who appear concerned for his safety and second the Pharisees displaying extreme annoyance and hostility.

 

We find the same reaction today. Many in the present age consider Jesus either as one who does not have his two feet on the ground or as a trouble-maker. Would you be one of those?

 

In the face of this, three lessons come out of Jesus’ lips:

  • Do not sin against the Holy Spirit. Don’t be stubborn and close yourself to NEW TRUTHS, to liberating truths. Nothing is worse than a closed mind! Resisting the light of the Holy Spirit is the worse sin that exists, one that will never be forgiven!
  • Division is destructive. Quarrels, wars, violence achieve nothing valuable and durable.
  • “Whoever does the will of God” is like a brother or a mother to him.

 

Jesus is in love with God, His Father. He has come to this world to show us the splendor of His Father’s love.  What a great lesson! One of his last words on Holy Thursday will be: “Father not my will, but your will be done!” The same open-hearted mindset is displayed by Mary’s answer to the angel. “Let it be done to me according to your word!”                                         May the Lord bless you with the same ardent love of and obedience to God’s saving will!

 

DIZIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (10 Juin 2018)    

 

                                                                            Par +Guy Sansaricq

 

St. Marc nous amène au bord du lac où Jésus commence sa mission de prédicateur itinérant.

La foule des petites gens accourt pour l’écouter. Mais les choses se compliquent. Deux groupes se présentent manifestant des sentiments opposés. D’abord ses parents qui s’inquiètent. Ils veulent ramener Jésus à la maison pensant qu’il a perdu la tète. En face d’eux, les Pharisiens hostiles le pensent dangereux et veulent l’éliminer.

 

De nos jours encore les reactions en face de Jésus semblent suivre les mèmes lignes.

Jésus reste calme, continue sa mission et se contente de donner trois lecons importantes:

  • Ne péchez pas contre l’ESPRIT! Trop de gens refusent de se laisser déranger par l’appel à la conversion. Ils s’agrippent au confort de leurs vieilles habitudes et refusent d’écouter les vérités libératrices. Ils préfèrent les ténèbres à la lumière.
  • La division est destructrice. Les querelles, la violence, la méchanceté n’édifient rien!
  • “Ceux qui font la volonté de Dieu” sont pour lui comme des parents proches.

 

Jésus aime son Père et désire par dessus tout que nous donnions à Dieu la première place dans nos vies. Cette volonté est en premier lieu que nous nous aimions les uns les autres! 

Accepte cette lecon: le salut de l’homme et de l’humanité découle de ce double amour!

Bishop Sansaricq

 

Pensée de la Semaine: La multitude qui ne se réduit pas à l’unité est confusion; l’unité qui ne depend pas de la multitude est Tyrannie.

Thought of the Week: The multitude that is not reduced to unity is confusion; the unit that does not depend on the multitude is Tyranny.

Pensamiento de la semana: la multitud que no se reduce a la unidad es confusión; la unidad que no depende de la multitud es la tiranía.

Bienvenue à la 33ème Convention Annuelle du Centre National à l’Academie Catholique de Trenton le 9 Juin 2018. Le theme de cette rencontre Spirituelle N’ayez pas peur, je suis avec vous Isaie 41:10

 

 

Le Pere Dimitri Demesmin sera le predicateur de cette grande journée spirituelle.L’infatigable Bishop Guy Sansaricq sera present à cette convention. Il continue à faire tout ce qui depend de lui pour accompagner le peuple de Dieu sur les Chemins de l’evangelisation.

 

Nous continuons à encourager le Peuple de Dieu à participer en grand nombre à cette grande rencontre. Soeur  Juvenia Joseph FDM , secretaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et directrice du Collège Pastoral ouvre ses 2 bras pour accueillir les participants et les participantes de la 33ème Convention du Centre National de l’Apostolat Haitien

 

Bishop Guy Sansaricq  , le directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite la plus cordiale Bienvenue aux participantes et participants de cette convention en ces mots:

Dès que l’on rencontre Jésus-Christ, l’on devient comme une cellule d’un grand corps, un branche d’un grand arbre, une pierre d’un temple. L’on n’est plus un individu isolé, l’on fait partie d’un tout. Les chrétiens ont donc pour devoir de se rencontrer évidemment en tout premier lieu pour la prière commune et pour le repas sacré mais ensuite pour collaborer dans la grande tache du service. C’est pour cela que la convention est une partie intégrante de notre MISSION. Nous devons réfléchir ensemble, planifier nos programmes et nous engager corps et ame à la construction du ROYAUME. Que le Seigneur bénisse ceux qui le comprennent! Connais Jésus et tombe amoureux de l’Eglise!

 

Brother Tob

 

Welcome to the 33rd Annual Convention of the National Center at the Catholic Academy of Trenton on June 9, 2018. The theme of this Spiritual Meeting is; “ Do not be afraid, I am with you.” Isaiah 41:10

 

Father Dimitri Demesmin will be the preacher of this great spiritual day. The tireless Bishop Guy Sansaricq will be present at this convention. He continues to do everything that depends on him to accompany the people of God on the road of evangelization

 

We continue to encourage the People of God to participate in large numbers in this great gathering. Sister Juvenia Joseph FDM, Secretary of the National Center of the Haitian Apostolate and Director of the Pastoral College opens her 2 arms to welcome the participants at the 33rd Convention of the National Center of the Haitian Apostolate

Bishop Guy Sansaricq, Director of the National Center of the Haitian Apostolate wishes the most cordial welcome to the participants in these words:

As soon as one discovers the face of Jesus and His message the importance of CHURCH becomes obvious! Jesus built His Church (incidentally not his churches)

The Christian realizes at once that (s)he is not an isolated individual (God and me) but a cell of a body, a branch of a vine tree and the rock of a temple. The love of God is translated in Love of the neighbor.

The Christian must learn to pray together, to sit at the one table and eat the same bread and to work together for the great MISSION.

This is why a convention is an integral part of any apostolate.  Communities must meet and plan together the construction of the Kingdom beyond the narrow confines of every geographical regions.

 

Blessed are those who loving Jesus have fallen in love with the Church, His Body and have a universal meaning CATHOLIC VISION OF the MISSION!

Brother Tob

                                                       FEAST OF THE SACRED-HEART

 

 

This past Friday the Church called us to celebrate the feast of the Sacred Heart of Jesus.

Of course what comes to mind in the first place is the story of the apparitions of Jesus to St Margarette Marie Alacoque this French nun who was blessed with special visions. Jesus appeared to her and showed her his pierced heart saying: “This is the heart that has so loved the world yet has only received outrages and contempt from all. “  He then asked her to propagate the devotion to the Sacred Heart throughout the world. That was in the second half of the seventeenth century.

 

The Church always suspicious of individual visions took more than one hundred years before acknowledging the authenticity of these claims.

 

But actually we may say that the origin of the devotion to the Scared-Heart may be traced to the first Good Friday. After Christ expired on the Cross a soldier approached his dead body still hanging on the wood and with his spear pierced Jesus’ heart. St John tells us that immediately blood and water flowed from the wound. 

 

This abnormal occurrence was interpreted by the Church as a sign of the riches of grace that incessantly flow from the heart of Jesus. The water was viewed as the waters of Baptism providing cleansing and new life to a sinful mankind and the blood mostly signifying the Eucharist which covers the world with a stream of redemption. The heart, the organ of the body that symbolizes LOVE in every culture speaks loud about the indescribable love of Jesus for all of us. He is the Lamb of Sacrifice deserving of our devotion and adoration.

 

The devotion to the Sacred-Heart of Jesus provides a very powerful way to touch human hearts, to make them contemplate the depth of Jesus’ love and the power of his saving sacrifice. Many beautiful prayers have been written that can deeply inspire tepid hearts. 

 

This devotion calls on Christians to come to mass and offer special deeds of worship and charities on every first Friday of the month.  Happy feast day to all but especially those who belong to Parishes dedicated to the Sacred-Heart of Jesus!!

 

 

                                                        FÈTE DU SACRÉ-COEUR DE JÉSUS

 

La fète du SACRÉ-COEUR se célèbre chaque année le Vendredi qui suit le Dimanche de la FÈTE-DIEU.  C’EST UNE CÉLÉBRATION DE L’AMOUR INDICIBLE DU CHRIST POUR LES HOMMES.

 

 

Le Projet de la Radio Telé Solidarité-Un grand reveil d’Unité

 

La reunion des Professionnels Haitiens du 2 Juin  2018 au Centre de l’Immaculée Conception à Douglaston a marqué un bon depart pour le projet du Centre National de l’Apostolat Haitien à travers la radio Telé Solidarité de produire un documentaire et d’ecrire un livre sur la contribution des Haitiens aux États Unis.  Le Très Reverend Msgr. Guy Sansaricq ,Le Père St Charles Borno de concert avec les distingués membres du Comité  Central remercient infiniment tous les participants et participantes de cette grande rencontre. Ce projet sera un grand reveil d’unité au sein de la Communité Haitienne des États Unis.

 

 

 

Cette rencontre  a debuté par un mot de Bienvenue du Docteur Myrlande Geiselman secretaire du Comité Central de ce projet et MC de Cette grande rencontre. Bishop Sansaricq , le directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité fit une Prière et il invita son ami bishop Philius Nicolas de l’eglise des Pecheur d’Hommes de faire une Prière également. La presence de Bishop Nicolas dans cette reunion est considérée comme un grand geste d’unité et de solidarité entre les Chretiens Haitiens  Catholiques et protestants de Brooklyn . L’artiste Ludwine Joseph vint alors  chanter la Dessalinienne. Elle fut très ovationnée.

 

Bishop Guy Sansaricq, le grand architecte de ce projet en fit une courte presentation et insista sur  l’importance de s’asseoir ensemble pour la realisation de ce projet qui est un grand defi pour la communauté Haitienne des États Unis.

 

 

 

 

 

Bishop Guy Sansaricq, Dr Joseph Clerismé, le president de l’association des Medecins Haitiens à l’etranger, L’avocate Esther Cajuste, presidente de l’association des Avocats Haitiens , Dr Nadege Dady, Doyenne des Etudiants de l’ecole Medicale à Touro College  et Professeur  Marie Guerda Nicolas , professeur de psychologie à l’université de Miami se succédèrent au programme. Clicquer sur ce lien pour entendre ces discours:  https://youtu.be/jGXD_dZDTv4

 

 

Plusieurs elus officiels etaient presents à cette rencontre dont l’honorable Juge Dweynie Paul, le premier Juge d’origine Haitienne élue Juge de la Cour Civile à New York. Juge Paul est aussi l’un des membres du comité d’edition du livre sur la contribution des Haitiens aux États Unis Assembly Woman Michaelle Solages du district 22 de Nassau County Long Island  et Mr Archange Antoine du Board d’Education de New Jersey

Donc Docteur Yvan Ducheine, president du chapitre des medecins Haitiens à New Jersey , Mr Archange Antoine,  Dr Yves Salomon Fernandez , Presidente de  Cumberland College,  Dr Maxime Coles  ancien president de l’association des medecins  Haitiens  à l’etranger et Mme Elizabeth Hricko ont representé la Communauté Haitienne de New Jersey à cette rencontre . Dr Marie Philomène Pean a bien representé la communauté Haitienne de Boston.

Rappelons  que Dr Pean a deja fondé une communauté Haitienne de Foi à la Paroisse de l’immaculée Conception à Everett et on doit ajouter que  Dr Philomène Pean est Aumonière , directrice spirituelle et Associate Pastor.

 

Dans la 2ème partie de cette reunion ,Les Participants etaient divisés en petits groupes  pour faire des echanges sur le projet et tous sont d’accord que c’est un projet qui peut changer l’image des Haitiens des États Unis. Bishop Sansaricq, Le Père St Charles Borno et le Comité Central vont ecouter attentivement toutes les suggestions qui ont été faites pour la realisation de ce projet.  Pour avoir une idée de la 2ème partie de cette rencontre clicquer sur ce lien: https://youtu.be/U4n4hPWc9C8

Assemblywoman Michaelle Solages du District 22 de Nassau County nous a accordé un bref entretien à cette rencontre. Elle encouragea  toutes les composantes de la Société Haitienne à participer en grand nombre à ce grand projet. Clicquer sur ce lien pour entendre l’entretien de Assemblywoman Michaelle Solages: https://youtu.be/wCWbvm2aNAo

 

Le Docteur  Geoges Eugène Fouron   qui enseigne à StonyBrook University depuis 33 ans était parmi les participants., il nous accorda un entretien au cours duquel il nous fit savoir que la production du documentaire et le livre sur la contribution des Haitiens aux États Unis  est un projet que nous pouvons realiser. Clicquer sur ce lien pour entendre l’entretien du Docteur Georges Eugène Fouron: https://youtu.be/ymd2k2HdOu8

Ingenieur Lesly Samedy et Ingenieur  Garry Sanon nous ont accordé un entretien à cette rencontre. Ingenieur Samedy vit à Washington DC  , Lui et son ami d’enfance Ingenieur Sanon ont compris l’importance de participer à cette reunion du lancement  de ce projet qui peut changer l’image des Haitiens des États Unis. Clicquer sur ce lien pour entendre leur  entretien: https://youtu.be/lcyrZJM5yLk

 

Enfin  nous pouvons dire que le comité Central a reussi le test. C’est le temps plus que jamais de nous mettre ensemble  et de prouver ensemble  que la communauté Haitienne des États Unis a apporté une grande  contribution au developpement de ce pays. Bishop Guy Sansaricq de concert avec le personnel de la radio Telé Solidarité  remercie profondement les orateurs, oratrices et tous les participants de cette rencontre. Un grand merci aussi aux membres du Comité Central qui ont tout fait pour la reussite de cette reunion.

Brother Tob

The Radio Project Telé Solidarity-A great awakening of unity

 

The meeting of Haitian Professionals of June 2, 2018 at the Immaculate Conception Center in Douglaston was a good start for the project of the National Center of the Haitian Apostolate through Radio Telé Solidarite to produce a documentary and write a book on the contribution of Haitians to the United States. The Most Reverend Bishop Guy Sansaricq, Father St Charles Borno in concert with the distinguished members of the Central Committee, thank infinitely all the participants of this great meeting. This project will be a great awakening of unity within the Haitian Community of the United States

 

This meeting began with a welcome note from Dr. Myrlande Geiselman, secretary of the Central Committee of this project and MC of this great meeting. Bishop Sansaricq, the director of the National Center of the Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité, made a prayer and he invited his friend bishop Philius Nicholas from the Church of the Fishers of Men to come and make a prayer. The presence of Bishop Nicolas in this meeting is considered a great gesture of unity and solidarity between Haitian Catholics and Protestants of Brooklyn. Then the artist Ludwine Joseph sang the Dessalinienne. She was very applauded.

 

Bishop Guy sansaricq, the great architect of this project made a short presentation of this project and he insisted on the importance of sitting together for its realization which is a great challenge for the Haitian community of the United States.

Bishop Guy Sansaricq, Dr. Joseph Clerismé, President of the Association of Haitian Doctors Abroad, Attorney Esther Cajuste, President of the Association of Haitian Lawyers of New York , Dr. Nadege Dady, Dean of Student Affairs of the Medical School at Touro College and Professor Marie Guerda Nicolas, professor of psychology at the University of Miami came to the podium one after the other. meeting. Click on this link to hear their speech: https://youtu.be/jGXD_dZDTv4

 

Several elected officials were present at this meeting including the Honorable Judge Dweynie Paul, the first judge of Haitian origin elected Judge of the Civil Court in New York. Honorable Judge Paul is also one of the members of the book publishing committee on the contribution of Haitians to the United States. Assemblywoman Michaelle Solages of District 22 of Nassau County Long Island and Mr Archange Antoine of the Board of Education of New Jersey honored us with their presence.

So Dr. Yvan Ducheine, President of the chapter of the Haitian doctors in New Jersey, Mr. Archangel Antoine, Dr. Yves Salomon Fernandez, President of Cumberland College, Dr. Maxime Coles, former President of the Association of Haitian Doctors Abroad and Mrs. Elizabeth Hricko represented the Haitian Community of New Jersey at this meeting.

Dr. Marie Philomène Pean represented the Haitian community of Boston. It is important to mention that  Dr. Philomène Pean has already founded a Haitian community of Faith in Everett. Dr. Philomène Pean is a Chaplain, Spiritual Director and Associate Pastor

 

In the 2nd part of this meeting, the Participants were divided into small groups to discuss the project and all agree that it is a project that can change the image of Haitians in the United States. Bishop Sansaricq, Father St Charles Borno and the Central Committee will listen attentively to all the suggestions that weremade.  To get an idea of ​​the 2nd part of this meeting click on this link: 

 

 

 

Assemblywoman Michaelle Solages from District 22 in Nassau County gave us a brief interview at this meeting. She encouraged all the components of the Haitian Society to participate in large numbers in this great project. Click on this link to hear the interview of Assemblywoman Michaelle Solages: https://youtu.be/wCWbvm2aNAo

 

 

Dr. Geoges Eugène Fouron, who is a distinguished Professor at Stony Brook University for 33 years, was among the participants and gave us an interview. In his interview he let us know that the production of the documentary and the book on the contribution of Haitians to the United States is a project that we can achieve. Click on this link to hear the interview of Dr. Georges Eugène Fouron: https://youtu.be/ymd2k2HdOu8

 

Engineer  Lesly Samedy and Engineer  Garry Sanon gave us an interview at this meeting. Engineer  Samedy lives in Washington DC, He and his childhood friend Engineer  Sanon understood the importance of participating in this meeting launching this project that can change the image of Haitians in the United States. Click on this link to hear their interview: https://youtu.be/lcyrZJM5yLk

 

 

Finally we can say that the Central Committee has passed the test. It is time more than ever to come together and prove that the Haitian community in the United States has made a great contribution to the development of this country. Bishop Guy Sansaricq together with the staff of Radio Telé Solidarité thanks profoundly the speakers, the participants and the members of the Central Committee who did everything for the success of this meeting.

Brother Tob

Messe de la Fête du Corps et du Sang du Christ à la Paroisse St Jerome

Le Personnel de la Radio tele Solidarité etait à la Paroisse de St Jerome  pour couvrir la messe de la Fête-Dieu. Le Père Yvon Pierre est le Curé de cette Paroisse et le Père Lucon Rigaud y est le vicaire.  Le Celebrant et l’homeliste de la celebration de la messe Creole de ce Dimanche etait le Père Rigaud

 

La Paroisse St Jerome a une grande communauté Haitienne. Le Père Yvon Pierre est curé de cette Paroisse depuis plus de 6 ans et   il est à son second terme. Bien sur le Père Yvon Pierre et le Père Rigaud Lucon continuent à faire tout ce qui depend d’eux pour l’avancement de cette Paroisse.

La grande Chorale de St Jerome a performé à la messe de 1:00hre pm. La Paroisse St Jerome a plusieurs chorales et 2 messes en creole chaque Dimanche. St Jerome est connue pour une Paroisse très active  et les Soeurs Haitiennes de la congregation des Filles fréquentent cette assemblée.

Le Père Rigaud a reservé un très bon accueil au personnel de la Radio Telésolidarité. Il est connu comme un prêtre très sympathique, sipirituel et qui est très proche des jeunes. Il continue à aller à l’université pour avoir son doctorat. Dans son homelie il a mis l’accent sur l’importance  de la fête du Corps et du Sang du Christ  au sein de l’Eglise Catholique. Le Christ a donné son Corps et son  Sang en sacrifice pour liberer l’Humanité  Il fut très ovationné à la fin de son Homelie. Clicquer sur ce lien pour entendre cette messe: https://youtu.be/-A0lwd83Tz4

 

Cette messe se termina par une grande procession dans les rues de Brooklyn. Le personnel de la Radio Telé Solidarité souhaite du succès au Père Yvon et au Père  Rigaud dans leur ministère à la Paroisse St Jerome

Brother Tob

 

Mass of the Feast of Body and Blood of Christ at St. Jerome Parish

The staff of the Radio tele Solidarité was at the parish of St Jerome to cover the mass of “Corpus Christi.”. Father Yvon Pierre is the Pastor and Father Lucon Rigaud is the vicar of this Parish. The Celebrant and the homilist of the Eucharistic celebration in Creole this Sunday was Father Rigaud  Lucon.

 

St Jerome Parish has a large Haitian community. Father Yvon Pierre has been Pastor of this parish for more than 6 years. He is in his second term. Of course Father Yvon Pierre and Father Rigaud Lucon continue to do everything for the advancement of this parish.

The Great Choir of St Jerome Parish performed at 1: 00 pm Mass. St Jerome Parish has several choirs and 2 creole masses every Sunday. St Jerome is known for a very active Parish and the Haitian Sisters of the Congregation of the Daughters are parishioners.

Father Rigaud reserved a very warm welcome to the staff of Radio Telesolidarité. He is known as a priest who is very sympathetic, spiritual and who is very close to young people. He continues to go to the university to get his doctorate or PHD. In his homily he emphasized the importance of the celebration of the body and blood of Christ within the Catholic Church. Christ gave his Body and Blood in sacrifice to liberate Humanity He was very cheered at the end of his Homily. Click on this link to hear this Mass: https://youtu.be/-A0lwd83Tz4

 

 

This Mass ended with a grand procession through the streets of Brooklyn. The staff of Radio Telé Solidarité wishes Father Yvon and Father Rigaud success in their ministry at St Jerome Parish

Brother Tob

Diocese of Brooklyn

Rev. Saint Charles Borno, from pastor of St. Teresa of Avila, Prospect Heights, to pastor of Holy Innocents, Flatbush, and to pastor of Our Lady of Refuge, Flatbush, while remaining diocesan coordinator of ministry to Haitian Immigrants, effective June 30.

Diocèse de Brooklyn Flash-Père St Charles Borno-Un Nouveau ministère.

Le Père Saint Charles Borno , Directeur de la Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn et curé  de la Paroisse de Ste Therese D’Avila depuis 10 ans  est nommé Curé des paroisses de Holy Innocents  et Notre Dame des Refuges. On doit ajouter que le Père Borno est Vice Chairman de la Radio Telé Solidarité.

 

Le Père St Charles Borno celèbrera sa dernière messe à la Paroisse Ste Therèse D’Avila le Dimanche 24 Juin 2018 à 11:00 am. Le Père Borno a passé 10 ans à la Paroisse de Ste Therese d’Avila. Il a utilisé tout son leadership  comme le premier Curé noir de cette Paroisse pour faire avancer cette dernière dans la bonne direction.

 

Bishop Guy Sansaricq  presente ses sincères felicitations  au Père Saint Charles Borno pour son nouveau ministère.

 

Brother Tob

Diocese of Brooklyn Flash-Father St Charles Borno-A New Ministry.

Father Saint Charles Borno, Director of the Haitian Ministry of the Diocese of Brooklyn and pastor of the Parish of St. Therese D’Avila for 10 years is appointed parish priest of Holy Innocents and Our Lady of Refugees. Father Borno is also Vice Chairman of Radio Telé Solidarité.

 

Father St. Charles Borno will celebrate his last Mass at St. Therese of Avila Parish on Sunday June 24, 2018 at 11:00 am. Father Borno spent 10 years at the Parish of St. Therese of Avila. He used all his leadership skills as the first black Pastor of  this parish to guide God’s people on the right path.

 

Bishop Guy Sansaricq extends his heartfelt congratulations to Father Saint Charles Borno for his new ministry.

 

Brother Tob

Haitian Mothers Honored as Shining Examples of God’s Love

Fifteen Haitian mothers from Brooklyn were honored by the diocesan ministry to Haitian immigrants in honor of Mother’s Day. The women are pictured with Father Saint Charles Borno, diocesan coordinator of Haitian ministry, top row, at left; mistress of ceremonies, Monalisa Ferrari, center in red; and at far right, Gerard Antoine, co-emcee; and retired Auxiliary Bishop Guy Sansaricq, seated. Photo Rene Leonard

By Nicholas Gentile

Fifteen local women were recently honored by the diocesan ministry to Haitian immigrants for embodying the qualities of maternal figures from the Bible.

Honorees were hand-selected by priests from 15 different parishes for their service to the Church, the community, their families and the love they demonstrate for their children.

A Mother’s Day Award Dinner Dance was held in their honor at El Caribe Caterers, Mill Basin, May 26. It was an evening of food, performance and dance.

Tributes in Lyric and Song

Mothers and their guests were treated to a stirring rendition of “Ave Maria” by Michael Delouis, a touching poem on the nature of caregiving by Gerard Antoine (who also served as co-emcee with Monalisa Ferrari), and a lively interpretation of “Stand by Me” by Liliana Herrerra.

Afterward, each mother received an award for emulating such biblical women of wisdom as Sarah, Mary of Magdalene and the Blessed Mother.

The mother-honorees were as follows:

Marie Jessy Tabertus (SS. Joachim and Anne, Queens Village)

Oliane Jean-Gilles (St. Francis-St. Blaise, Crown Heights)

Evelyn Barreau (St. Matthew, Crown Heights)

Therese Clorinde Noisil (St. Jerome, East Flatbush)

Marie Edna Louis Desir (Our Lady of Refuge, Flatbush)

Michelle Boucher (St. Thomas Aquinas, Flatlands)

Bernadette Estime (Sacred Heart, Cambria Heights)

Abby Labatte (St. Clare, Cambria Heights)

Gina Douyon (Holy Family, Canarsie)

Pierrecilia Octil (St. Therese of Lisieux, East Flatbush)

Marie Carmelle Moise-Belma (St. Teresa of Avila, Prospect Heights)

Yanick Aneas Noel (Holy Innocents, Flatbush)

Lise Marie Victor Felix (Holy Cross, Flatbush)

Marie Therese Vincent (St. Augustine, Park Slope)

Marie-Louise St. Fleur (Mary Queen of Heaven, Old Mill Basin).

Father Saint Charles Borno, who serves as coordinator of the diocesan ministry to Haitian immigrants, delivered the keynote speech in which he reflected on how a mother is the first person to teach her child what love is.

“A mother’s love,” he said, “is a reflection of the love God gives to His children, and all mothers need to be a shining example of that magnificent love.

“The mothers who are being honored tonight on this special occasion have exemplified the wisdom that is required for them to be selected. Let us work together and instill the values of displaying and recognizing respect for people, especially women,” he said.

Tags: BrooklynHoly Cross – FlatbushHoly Family – CanarsieMary Queen of Heaven – Mill BasinOur Lady of Refuge – Flatbush BrooklynSacred Heart – Cambria Heights QueensSS Joachim and Anne – Queens VillageSt. Augustine – Park Slope BrooklynSt. Francis of Assisi-St. Blaise – Crown HeightsSt. Matthew’s – Crown Heights BrooklynSt. Teresa of Avila – Prospect Heights BrooklynSt. Therese of Lisieux – East Flatbush Brooklyn

Proverbes

Koukou fè reverans, paske li pè Wòch

Lamp pa limen san mèch

Lò makak fè zanmi ak chen , se zo bwa ke li ki peye sa

Kote ou Kase pyew,se la ou dwe kite li senyen

Labouyi cho , se nan rebò asyèt yo  manje li

Gonfleman moùn rich, vanje grangou Pòv

Traite des êtres humains: le pape prie pour la libération des victimes

Message aux évêques d’Angleterre et du Pays de Galles

JUIN 07, 2018 18:38MARINA DROUJININAPAPE FRANÇOIS

Le pape François prie pour que « Dieu libère tous ceux qui ont été menacés, blessés ou maltraités par le commerce et la traite des êtres humains et puisse réconforter ceux qui ont survécu à une telle inhumanité ».

Le pape a adressé un message à la Conférence épiscopale d’Angleterre et du Pays de Galles (CBCEW), à l’occasion de la Journée pour la vie du 17 juin prochain consacrée à la traite des êtres humains, indique Vatican News en italien de ce jeudi 7 juin 2018.

Ce message contient une prière au « Dieu de Miséricorde » afin que, par l’intercession de sainte Joséphine Bakhita, la protectrice des victimes de la traite et des victimes de l’esclavage moderne, « les chaînes de leur emprisonnement soient brisées ».

Le pape lance à nouveau un appel à agir « parce que nous pouvons tous ouvrir nos yeux, voir la misère de ceux qui sont complètement privés de leur dignité et de leur liberté, et écouter leur appel à l’aide ».

La Journée pour la vie est une initiative parrainée chaque année par la Conférence des évêques (CBCEW) pour sensibiliser les gens des Îles britanniques « sur le sens et la valeur de la vie humaine dans toutes les phases et conditions».

Dans une note, publiée par l’agence catholique italienne Sir, les évêques anglais expliquent l’initiative en évoquant l’exhortation apostolique « Gaudete et Exsultate », dans laquelle le pape souligne que « sacrée est la vie des pauvres … de ceux qui se débattent dans la misère, l’abandon, le mépris, la traite des personnes, l’euthanasie cachée des malades et des personnes âgées privées d’attention, dans les nouvelles formes d’esclavage, et dans tout genre de marginalisation ». (n.101)

Les évêques d’Angleterre et du Pays de Galles sont depuis longtemps engagés en première ligne dans la lutte contre la traite des êtres humains et les formes modernes d’esclavage.

Le primat anglais, le cardinal Vincent Nichols, préside le réseau international « Groupe Sainte-Marthe » (« Santa Marta Group »), qui lutte contre la traite des personnes.

Organisé au Vatican en 2014 par la Conférence épiscopale d’Angleterre et du Pays-de-Galles, le « Santa Marta Group » porte le nom de la résidence du pape François, et son travail a été hautement salué et promu par le pape. Le Groupe compte actuellement des membres dans plus de 30 pays du monde.

JUIN 07, 2018 18:38PAPE FRANÇOIS

Lettre du pape au p. Gutiérrez : l’amour pour les exclus

Le fondateur de la théologie de la libération fête ses 90 ans

Le pape François salue le « service théologique » du prêtre péruvien Gustavo Gutiérrez, considéré comme le père de la théologie de la libération, dans une lettre envoyée pour ses 90 ans, indique Vatican News du 7 juin 2018.

Dans ce message daté du 28 mai et écrit en espagnol, le pape souligne l’« amour préférentiel » de ce prêtre dominicain « pour les pauvres et les exclus de la société » et le remercie « d’interpeller la conscience de chacun, afin que personne ne reste indifférent face au drame de la pauvreté et de l’exclusion ».

Utilisant un ton très personnel et le tutoiement, le pape l’encourage à persévérer dans la prière et « dans le service aux autres, en offrant le témoignage de la joie de l’Évangile ».

Né le 8 juin 1928 à Lima (Pérou) et formé à Louvain (Belgique) et à Lyon, le père Gutiérrez est considéré comme le fondateur de la théologie de la libération, dont il a tracé les grandes lignes dans le livre Teología de la liberación publié en 1971 et traduit en une vingtaine de langues.

À la différence de certains penseurs de ce courant, critiqués en 1984 par un document de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le père Gutiérrez ne s’est jamais situé en désobéissance avec Rome. Dans les années 1990, il a admis que la « force historique » des pauvres passe par la culture et la foi plutôt que par l’action politique.

JUIN 07, 2018 17:08PAPE FRANÇOIS

A la veille du G7, Trudeau et Macron affichent leur fermeté face à Trump

Par RFIPublié le 07-06-2018 Modifié le 07-06-2018 à 19:54

Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre canadien Justin Trudeau à Ottawa, le 7 juin 2018.LUDOVIC MARIN / AFP

A la veille du sommet du G7, qui risque d’être dominé par la question de la guerre commerciale menée par les Etats-Unis, dans une conférence de presse commune à Ottawa, Justin Trudeau et Emmanuel Macron ont choisi de défendre le multilatéralisme face à une Amérique de Trump qui risque de se trouver bien isolée à la Malbaie.

Avec notre envoyée spéciale à Ottawa,Mounia Daoudi

Souriants, courtois, mais fermes. C’est ainsi que Justin Trudeau et Emmanuel Macron entendent se comporter face à Donald Trump, attendu demain à la Malbaie. Les deux dirigeants n’ont pas l’intention de céder aux menaces du président américain qui, au nom de la sacro-sainte sécurité nationale, est prêt, selon eux, à sacrifier des décennies de coopération multilatérale sur le plan du commerce, mais aussi de la sécurité internationale.

« On ne fait pas de guerre commerciale à ses alliés », a lancé Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat français a eu des mots très durs vis-à-vis de son ami Donald Trump en affirmant que personne n’est éternel et que les engagements pris par les gouvernements les dépassent.

Good to know: What would Jesus do?

Deacon Paul C. Dorsinville.

In the celebrations of “Corpus Christi”, the Sacred Heart of Jesus and the Immaculate Heart of Mary we ponder the infinite love of God, reconciling each of us to Himself, to self and to each other reflected in attitudes, actions, words when necessary, sharing the good news and our experiences with family and all we come across, outreaching to the marginalized through empathy, advocacy, necessary services, organizing and empowerment, developing a sense of family beyond borders and nationalities, classes, expressions of faith and cultures. Is it not our responsibility to identify statesmen and stateswomen who would restore a sense of belonging and dialogue among all God’s children in the various upcoming elections?

+++.

Durant les célébrations de la Fête-Dieu, du Sacré-Coeur de Jésus et du Coeur Immaculé de Marie nous contemplons l’amour infini de Dieu, réconciliant chacun de nous à Lui-même, à soi-même et à l’autre qui se réflecte dans les attitudes, actions, paroles quand nécessaires, partageant la bonne nouvelle et nos expériences avec notre famille et ceux que nous rencontrons, allant aux marginalisés à travers l’empathie, l’avocacie, les services nécessaires, l’organisation  et leur propre prise en main, dévelopant un sens de famille au-delà des frontières et nationalités, des classes économiques et sociales, des expressions de foi et des cultures. N’est il pas notre responsabilité d’identifier des hommes et des femmes d’état qui sauraient rétablir un sens d’appartenance et de dialogue entre tous les enfants de Dieu à l’occasion des diverses élections qui se préparent?

# #.

Latest News-June 3rd

THE MOST HOLY BODY AND BLOOD OF CHRIST (June 3rd, 2018)

Ex. 24, 3-8; Ps. 116; He. 9, 11-15; Mk. 14, 12-16 + 22-26.            

 

By +Guy Sansaricq

 

We celebrate today the mystery of CHRIST’S REAL PRESENCE in the bread and wine of the Eucharist.  At mass, we do not simply perform a memorial service through which we simply remember what Jesus did. We MAKE PRESENT the sacrifice HE performed for us on Calvary.

The LAMB of SACRIFICE is mysteriously made available to us.  We are called to ‘EAT THE BREAD AND DRINK THE CUP. ” We are called to “Drink the blood that flowed from the side of the REDEEMER and while doing so to pledge our total adherence to the NEW COVENANT.

 

”Jesus said: “He who eats of my flesh and drinks of my blood shall have everlasting life and I will raise Him up on the last day.”  He who meditates on this text and also on John 6 and 1 Cor. 10 and so many other texts cannot disregard or reject this central teaching.  

 

This is a key tenet of our faith universally accepted from Jesus’ time to the sixteen century, the time of the reformation. The rejection of this teaching constitutes a serious mutilation of the inviolable deposit of the faith. But today we are not involved in discussions.

 

We stand humbly as witnesses of this great Mystery of Jesus’ death and Resurrection. We obey his command to eat and drink in faith the bread that has become His body, the wine turned into HIS blood. We commit ourselves to LIVE IN COMMUNION WITH HIM. Accepting the Eucharist is actually accepting Jesus the seed of eternal Life, the food of the journey!  

 

DIMANCHE DE LA FÈTE-DIEU.   (3 Juin 2018)                   

 

Par +Guy Sansaricq.

 

Cette fète a pour but de célébrer la “PRÉSENCE RÉELLE DE JÉSUS DANS L’EUCHARISTIE.”

 

Jesus à la dernière CÈNE prit du pain et dit: “Prenez et mangez, Ceci est mon Corps.”  Il fit de mème avec le calice: “Prenez et buvez! Ceci est la coupe de mon sang, le sang de la nouvelle et éternelle alliance. Faites ceci en mémoire de moi.”  

 

Ailleurs Il dira: “Je suis le vrai Pain descendu du ciel! Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour.“ Ma chair est pain veritable et mon Sang véritable boisson.  “Celui qui ne mange pas mon Corps et ne boit pas mon sang n’a pas la vie en lui.”         De nombreux autres textes renforcent ce sublime enseignement.           

 

Jésus insiste que nous venions à sa table dès ici-bas en attendant que nous prenions place à la TABLE DE L’AGNEAU. Malheur à ceux qui tiennent en mépris le sang de l’Agneau!

 

L’Eucharistie, c’est le mystère de la foi! C’est rendre possible dès à présent le contact avec le corps de l’Agneau immolé et le sang versé pour notre salut! C’est l’anticipation du banquet éternel! Que celui qui a faim s’avance et mange!          Nous avons bien raison de chanter:

 

  “VENEZ MANGER DE MON CORPS ET BOIRE DE MON SANG QUE J’AI PRÉPARÉ POUR VOUS!”

Bishop Sansaricq

 

Pensée de La Semaine: Celui qui est capable de tromper une fois est traître pour toujours

THOUGHT OF THE WEEK: “Whoever is able to deceive once is a traitor.” forever.”

 Pensamiento de la semana: Cualquiera que sea capaz de engañar una vez es un traidor para siempre

 

 

 

THE RADIO PROJECT TELÉ SOLIDFARITÉ-MEETING OF THE PROFESSIONALS

 

 

 

The Great Project of the National Center of the Haitian Apostolate through Radio Telé Solidarité, to produce a documentary and to write a book on the contribution of the Haitians of the United States, continues to go in the right direction.

 

 

 

 

 

Even for Memorial Day we did not rest or  take a break! The book publishing committee had its first meeting on Monday, May 28, and the tireless Bishop Sansaricq chaired the first meeting of the Book Committee. Bishop Guy Sansaricq was very happy to have people who have always demonstrated great extraordinary love for Haiti on this committee and is very optimistic about the realization of the project. Bishop Sansaricq is a man of  Faith deeply rooted in Prayer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bishop Sansaricq has always wanted to have women participate in this project. The contribution of Haitian women is always colossal wherever they are .When Haitian women are present there is always joy, life and hope! Haitian women are known for their intelligence, great love, courage and perseverance Women are well represented in this project and are giving their full participation for the realization of this project.

 

 The Honorable Judge Dweynie Paul, The first Judge of Haitian origin elected Judge of the Civil Court in New York, is a one of the high profiled  members of the Book Committee on the contribution of Haitians to the United States. We extend a  big “thank you” to the women who have agreed to work with us for the realization of this project.

 

The Central Committee has  already had its 4th meeting. All the members work hard. The immediate goal of  this committee is the successful meeting of Haitian  professionals  scheduled  for the first Saturday of June. All components of Haitian society will be present at this meeting. We will do everything in our power to do a live broadcast the upcoming meeting on Bishop Guy Sansaricq’s Facebook page on Saturday, June 2, 2018 from 10:30 am to 3:00 pm.   Already Bishop Guy Sansaricq and  the Central Planning Subcommittee wishes participants a most cordial welcome to this meeting.

 

         The eminent Professor Dr. Frantz Antoine Leconte, a member of the Central  Committee  and the Book Committee  has made  a lot of contributions to this great project in  his program on Culture and Education at Radio Telé Solidarité. Click on this link to hear his show: https://youtu.be/uJK7mYalEx0

 

 

This project is a great challenge for the entire Haitian community in the United States. We ask the Lord and our mother Manman Marie to continue to accompany us in this project.

Brother Tob

 

Le Projet de la Radio Telé Solidfarité-Rencontre des Professionnels

Le Grand projet du Centre National  de l’Apostolat Haitien à travers la Radio Telé Solidarité de produire un documentaire et d’ecrire un livre sur la contribution des Haitiens des États Unis continue à aller dans la bonne direction. Même pour Memorial Day on n’a pas chomé. Le comité de l’edition du livre a eu sa première reunion le Lundi 28 Mai et l’infatigable Bishop Guy Sansaricq etait très Heureux d’avoir sans ce comité des personnes extraordinaires qui ont toujours prouvé leur grand amour pour Haiti. Bishop Sansaricq a preside la première reunion du Comité du Livre  . Monseigneur Guy Sansaricq , le Chairperson de cet ambitieux projet  est très optimiste quant à la realisation de ce projet. Bishop Sansaricq est un homme de Foi, très enraciné dans la Prière.

 

Bishop Sansaricq a toujours souhaité d’avoir des femmes dans ce grand projet. Partout où les femmes Haitiennes sont presentes l’on trouve la joie, la vie et l’esperance. Les  femmes Haitiennes sont connues pour leur intelligence, leur grand amour, leur courage et leur perseverance  La contribution des femmes Haitiennes est toujours colossale partout ou elles se trouvent. Elles sont bien presentes dans ce projet  et elles veulent donner y participer entièrement. L’honorable Juge Dweynie Paul, le premièr Juge d’origine Haitienne élue Juge de la Cour Civile à New York sera l’un des membres du Comité du livre sur la contribution des Haitiens à la société américiane. Nous disons un grand merci aux femmes qui ont accepté de travailler avec nous dans ce projet

Le Comité Central  est deja à sa 4ème reunion. Dans ce comité  tous les membres travaillent  et le grand test pour ce comité est la rencontre des Professionnels pour le premier Samedi du mois de Juin. Toutes les composantes de la société Haitienne  seront presentes à cette rencontre. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour être en directe sur la page de Facebook de Bishop Guy Sansaricq Le Samedi 2 Juin 2018 de 10:30Am à 3:00hres pm pour cette grande rencontre. D’ores et deja Bishop Guy Sansaricq de concert avec le Comité Central souhaite aux participants et participantes la plus cordiale Bienvenue.

L’eminent Professeur  Dr Frantz Antoine Leconte, l’un des membres du Comité Central et du comité de l’edition du livre sur la contribution des Haitiens aux États Unis a apporté beaucoup d’eclairages sur ce grand projet dans une emission  sur la Culture et Éducation à Radio Telé Solidarité.  Clicquer sur ce lien pour entendre son emission: https://youtu.be/uJK7mYalEx0

 

Comme on l’a toujours  mentionné dans le bulletin hebdomadaire du Centre National  de l’Apostolat Haitien ce projet est un grand defi pour toute la  communauté  Haitienne des États Unis. Nous demandons au Seigneur  et notre mère Manman Marie  de continuer à nous accompagner dans ce projet.

Brother Tob

 

 

Visite de Mme Judith E. Destin à la Radio Telé Solidarité

 

Bishop Guy Sansaricq etait très heureux de rencontrer Mme Judith E. Destin pour un entretien à la Radio Telé Solidarité. Judith etait directrice du programme des vies legales à King County District Attorney de Brooklyn. Elle est très impliquée dans la communauté Haitienne de New York. Elle a une maitrise en administration publique de l’université de Long Island

Rappelons que Judith est née aux États Unis  de parents Haitiens. Elle parle très bien le creole et elle fait un très bon travail dans la communauté Haitienne de  Brooklyn . Dans son entretien  elle nous informe  de son travail à King County District Attorney. Elle encouragea les membres de la Communauté Haitienne de s’impliquer dans les activités du conseil d’administration de leur ville résidentielle

 

Judith est membre  de plusieurs organisations en un mot elle est très engagée dans la Communauté Afro Américaine de Brooklyn . Elle nous parla aussi  de la grande soirée de celebration d’Heritage des Haitiano -Americaines de Brooklyn .  Plusieurs personnaltés Haitiennes ont été Honorées  à cette celebration commandée par le King’s County District Attorney. Les Honorés sont Honorable Juge Paul, Architecte Rodney  Leon, Dr Mona Rigaud et Dr Yvrose Pierre. Ces prersonnes ont fait une difference dans la societé Americaine par leur connaissance et leur contribution dans la terre d’accueil.

 

Judith Destin est un exemple  pour les jeunes de la communauté Haitienne qui sont nées aux États Unis . Elle a compris l’importance d’avoir une bonne formation academique et de s’impliquer dans la communauté Haitienne.  Nous Souhaitons à Judith du succès dans sa carrière Professionnelle. Pour écouter l’entretien de Judith clicquer sur ce lien: https://youtu.be/ZtSqjAXeOaY

Brother Tob

Visit of Mrs. Judith E. Destin to Radio Telé Solidarity

 

Bishop Guy Sansaricq was very happy to meet Ms. Judith E. Destin for an interview at  Radio Telé Solidarité. Judith was director of the Legal Lives program at King County District Attorney Brooklyn. She is very involved in the Haitian community of New York. She has a master’s degree in public administration from Long Island University

Judith was born in the United States of Haitian parents. She speaks Creole very well and does a very good job in the Haitian community of Brooklyn. In her interview she informed us of her work at the King’s County District Attorney’s Office. She encouraged members of the Haitian community to get involved in the activities of the city council in their residential areas.

 

Judith is a member of several organizations in a word she is very involved in the Brooklyn African American Community. She also told us about the great Haitian-American Heritage celebration evening in Brooklyn on May 31st at the SUNY Downstate Hospital Auditorium. Several Haitian personalities have been honored at this Heritage celebration of the Haitian Americans sponsored by the King’s County District Attorney. Honored are Judge Paul, Architect Rodney Leon, Dr. Mona Rigaud and Dr. Yvrose Pierre. These people made a difference in American society by their knowledge and contribution to the host country.

 

Judith Destin is an example for young people from the Haitian community who were born in the United States. She understood the importance of having a good academic background and to get involved in the Haitian community. We wish Judith success in her professional career. To listen to Judith’s interview click on this link: https://youtu.be/ZtSqjAXeOaY

 

Brother Tob

Messe Creole à la Paroisse de Ste Brigitte

 

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité  etait à la Paroisse de Ste Brigitte  pour la messe de la fête de la Ste Trinité. Le Père Nesly Jean Jacques SMM leader spirituel de la  vibrante Communauté Haitienne de la Paroisse de Ste Brigitte etait le celebrant et l’homeliste.

 

Cette messe coincide avec la fête des Mères Haitiennes, Poto Mitan des Femmes Haitiennes. Le Personnel du bulletin hebdomadaire continue à remercier les mères Haitiennes qui ont tout fait pour accompagner leur progeniture. Les mères Haitiennes jouent un très grand rôle dans la vie des enfants Haitiens. L’enfant Haitien n’est vraiment adulte qu’après la mort de sa mère. Nous exprimons notre profonde reconnaissance aux mères Haitiennes partout ou elles sont sur la planète

Le Père Nesly Jean Jacques dans son homelie a mis beaucoup d’accent sur les mères Haitiennes. Il nous a parlé beaucoup de sa mère et insista que les enfants doivent avoir une grande dette de reconnaissance  envers leur mère. Les enfants doivent aimer leur mère et ne doivent jamais negliger leur mère pendant leur vie sur terre.  Le Père Nesly  ajouta qu’une  mère est le plus grand cadeau que Dieu puisse donner à un enfant. La plus grande satisfaction d’une mère est la de son enfant. Le Père Nesly fut très ovationné à la fin de son homélie.  Pour écouter cette messe clicquer sur ce lien: https://youtu.be/a6REKpeicgw

 

La Chorale Haitienne de la Paroisse de Westbury remplit son role magnifiquement  à cette celebration Eucharistique. Le personnel de la Radio Telé Solidarité est toujours content de participer aux activités religieuses et Culturelles de la communaute Haitienne de la Paroisse de Ste Brigitte à Westbury (Long Island. NY)

 

Après la messe  cette communaute  a celebré grandiosement les mères Haitiennes dans une grande fête Culturelle. Bravo au Père Nesly , Soeur Cecilia et au comité Organisateur de cette grande fête en l’Honneur des mères Haitiennes

Brother Tob

Mass Creole at the Parish of St. Brigitte

The staff of Radio Telé Solidarité attended St. Brigitte Parish for the Holy Trinity Sunday Mass. Father Nesly Jean Jacques SMM, spiritual leader of the vibrant Haitian Community in St. Brigitte Parish was the celebrant and the homilist. The Mass coincided with the Haitian Mother’s Day, Poto Mitan for Haitian Women. The staff of the weekly bulletin continues to thank the Haitian mothers who have done everything to accompany their offspring. Haitian mothers play a very important role in the lives of Haitian children. The Haitian child assumes an adult role in their families after the death of their mother. We express our deep gratitude to Haitian mothers wherever they are on the planet.

 

In his homily, Father Nesly Jean Jacques put a lot of emphasis on Haitian mothers. He told us a lot about his mother and he insisted that the children must have a great debt of gratitude to their mother. Children must love their mothers. Father Nesly added that a mother is the greatest gift God can give to a child and children must never neglect their mother during their life on earth. The greatest satisfaction a mother can have is that her children live successful lives. Father Nesly’s homily received a great deal of applaud. To listen to this Mass click on this link: https://youtu.be/a6REKpeicgw

 

The Haitian Choir of the Westbury Parish performed well during the Eucharistic celebration. The staff of Radio Telé Solidarité is always happy to participate in the religious and cultural activities of the Haitian community of St. Brigitte’s Parish in Westbury

 

After Mass, the Haitian community celebrated their Haitian mothers with cultural festivities. Congratulations to Father Nesly, Sister Cecilia and the Organizing Committee for the parish celebration honoring Haitian mothers.

Brother Tob

Bienvenu à Son Excellence Monseigneur Willy Romelus à New York

Son Excellence Le Très Reverend Monseigneur Willy Romelus surnommé le Prophète de l’Église Catholique D’Haiti sera à New York pour un court Sejour. Monseigneur Roro est un bon ami du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité

Nous demandons au peuple de Dieu de continuer à prier pour Monseigneur Romelus qui est un grand exemple de foi et d’unité  dans l’Église Catholique d’Haiti et pour la communaute Haitienne de la Diaspora

Brother Tob

 

 

Welcome to His Excellency Bishop Willy Romelus in New York

 

 

 

His Excellency the Most Reverend Bishop Willy Romelus known as the Prophet of the Catholic Church of Haiti will be in New York for a short stay. Bishop Roro is a good friend of the National Center of the Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité

We ask the people of God to continue to pray for Bishop Romelus who is a great example of faith and unity in the Catholic Church of Haiti and for the Haitian community of the Diaspora

Brother Tob

 

Proverbes

Koukouy pa chandèl

Move nouvèl toujou vre

Siayèou pa te bon, Jodi ou pa miyò

Bèl figi pa anpeche malady

Chen Jape , kan lènmi vini

Messe À Iquique, Chili, Capture Vatican Media

Abus au Chili : nouvelle mission de Mgr Charles Scicluna

Le pape écrira une lettre à tout le Peuple de Dieu

 

ANNE KURIANCONFÉRENCES ÉPISCOPALESPAPE FRANÇOIS

Le pape François mandate à nouveau deux envoyés au Chili, au sujet des abus sexuels, de conscience ou de pouvoir commis ces dernières décennies au sein de l’Eglise chilienne a indiqué le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Greg Burke, ce 31 mai 2018. Le pape adressera prochainement une lettre aux catholiques du Chili.

« Afin de poursuivre le processus de réparation et de guérison des victimes d’abus, Mgr Charles Scicluna et Mgr Jordi Bertomeu se rendront à nouveau au Chili dans les prochains jours, cette fois en mission dans le diocèse d’Osorno, en accord avec le pape François », indique un communiqué. En février, Mgr Charles J. Scicluna, président du Collège spécial d’appel dans les cas d’abus sexuels sur mineurs de la part de clercs – au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi – avait été l’envoyé du pape sur le cas de Mgr Juan de la Cruz Barros Madrid, évêque d’Osorno, accusé par des laïcs de son diocèse d’avoir été au courant des abus sexuels commis par son ancien mentor, le p. Fernando Karadima.

« Entre-temps, ajoute la note, le pape fera parvenir au président de la Conférence épiscopale du Chili une lettre rédigée personnellement et adressée à tout le Peuple de Dieu, comme il l’a promis aux évêques. »

Dans un premier temps, lors de son récent voyage au Chili et au Pérou (16-21 janvier), le pape avait défendu Mgr Barros. Reconnaissant, au terme de l’enquête, « de graves erreurs dans l’évaluation et la perception de la situation, notamment en raison d’un manque d’information véridique et équilibrée », le pape a demandé pardon, a reçu trois victimes d’abus le 25 avril, et a convoqué les évêques. Ces derniers ont participé à trois journées de réflexion au Vatican, au termes desquelles ils ont remis au pape leur démission, pour signifier leur volonté de remédier au système qui a permis l’occultation des abus.

Du 1er au 3 juin 2018, il recevra à nouveaux des victimes d’abus : cinq prêtres, qui seront hébergés par le pape dans sa résidence, à la Maison Sainte-Marthe

Chili : le pape appelle à un changement radical pour lutter contre la « culture de l’abus »

Le cri des victimes est arrivé au ciel, écrit-il dans une lettre

 

29PAPE FRANÇOIS

Le pape François appelle l’Eglise chilienne à un changement radical pour lutter contre la « culture de l’abus », dans une lettre aux Chiliens, publiée ce 31 mai 2018 au sujet des abus sexuels, de conscience ou de pouvoir commis ces dernières décennies. « Le cri des victimes est arrivé au ciel », écrit-il en s’attristant : « nous n’avons pas su écouter et agir à temps ». « Jamais plus », insiste-t-il dans ce message qui condamne les « atrocités » commises.

Dans ce texte de huit pages en espagnol, le pape fustige le cléricalisme, terreau qui a permis l’occultation des abus : « Chaque fois que nous cherchons à supplanter, réduire au silence, ignorer ou réduire à de petites élites le peuple de Dieu dans sa totalité et dans ses différences, nous construisons des communautés, des plans pastoraux, … des spiritualités et des structures sans racines, sans histoire, sans visage, sans mémoire, sans corps et en définitive, sans vie. Nous déraciner de la vie du peuple de Dieu nous précipite dans la désolation et dans la perversion de la nature ecclésiale… au sein du peuple de Dieu, il n’existe pas de chrétiens de première, seconde ou troisième classe. »

Il invite à « la lutte contre une culture de l’abus » : « La culture de l’abus et de la couverture est incompatible avec la logique de l’Evangile…  Disons-le clairement : tous les moyens qui attentent à la liberté et à l’intégrité des personnes sont anti-évangéliques. » Il s’agit désormais, insiste le pape, de promouvoir « une transformation ecclésiale qui nous implique tous », de « regarder le présent sans fuite mais avec courage, avec courage mais avec sagesse, avec ténacité mais sans violence, avec passion mais sans fanatisme, avec constance mais sans angoisse ». Le pape encourage à « changer tout ce qui met aujourd’hui en danger l’intégrité et la dignité de toute personne ; … affronter les problèmes sans rester piégés en eux, ni, ce qui serait pire, répéter les mécanismes que nous voulons éliminer ».

Le cri des victimes est arrivé au ciel

« Tout le processus de révision et de purification que nous sommes en train de vivre est possible grâce à l’effort et à la persévérance de personnes concrètes, qui contre toute espérance et discrédit, ne se sont pas lassées de chercher la vérité« , écrit le pape qui rend hommage « aux victimes des abus sexuels, de pouvoir et d’autorité et à ceux qui les ont crues et accompagnées. Victimes dont le cri est arrivé au ciel ». Il salue « leur courage et leur persévérance ».

« Je crois que réside là l’un de nos principaux manques et omissions, déplore-t-il : ne pas avoir su écouter les victimes. Ainsi se sont construites des conclusions partielles auxquelles il manquait des éléments cruciaux pour un discernement sain et clair. Avec honte, je dois dire que nous n’avons pas su écouter et agir à temps. (…) Comme Eglise, nous ne pouvons pas poursuivre le chemin en ignorant la douleur de nos frères. »

Désormais, poursuit le pape, « c’est le temps de l’écoute et du discernement pour arriver aux racines qui ont permis que de telles atrocités se produisent et se perpétuent, et ainsi de trouver des solutions au scandale des abus… avec tous les moyens nécessaires pour pouvoir assumer le problème dans sa complexité ». « La meilleure parole que nous puissions dire face à la souffrance causée est l’engagement pour une conversion personnelle, communautaire et sociale qui apprenne à écouter et à protéger spécialement les plus vulnérables », estime-t-il.

Le “jamais plus” à la culture de l’abus

Le pape François exhorte alors à dire un “jamais plus” « à la culture de l’abus et au système de couverture qui lui permet de se perpétuer » : cela exige « le travail de tous pour générer une culture de la protection qui engage nos modes de relations, de prier, de penser, de vivre l’autorité, nos coutumes et langages et notre relation avec le pouvoir et l’argent » et finalement « une nouvelle mentalité ».

Il demande à « tous les chrétiens, et spécialement aux responsables des centres éducatifs… centres de santé, instituts de formation et universités d’unir les efforts dans les diocèses et avec toute la société civile pour promouvoir lucidement et stratégiquement une culture de la protection ». Il invite aussi « tous les centre de formation religieuse, les facultés théologiques… les séminaires, les maisons de formation… à promouvoir une réflexion théologique qui soit capable d’être à la hauteur du temps présent, de promouvoir une foi mature, adulte, qui assume l’humus vital du peuple de Dieu avec ses recherches et ses demandes ».

« Nous serons féconds dans la mesure où nous développerons des communautés ouvertes… qui se libéreront des pensées fermées et autoréférentielles pleines de promesses et de mirages qui promettent vie mais qui en définitive favorisent la culture de l’abus », assure-t-il.

Ne pas dissimuler, cacher ni couvrir nos plaies

Encore une fois, le pape encourage à « ne pas dissimuler, cacher ni couvrir nos plaies » : « Une Eglise blessée est capable de comprendre et de s’émouvoir pour les plaies du monde d’aujourd’hui, de les faire siennes, d’en souffrir et de les accompagner, et d’agir pour les soigner. Une Eglise avec des plaies ne se met pas au centre, ne se croit pas parfaite, ne cherche pas à couvrir ou à dissimuler son mal, mais donne le seul qui peut soigner les blessures … Jésus Christ ».

En conclusion, le pape François appelle de ses vœux « une culture qui face au péché génère une dynamique de repentir, miséricorde et pardon. Et face au délit, la dénonciation, le jugement et la sanction ».

Cette lettre intervient dans le cadre du travail de vérité entrepris avec l’enquête de l’envoyé spécial du pape, Mgr Charles J. Scicluna, président du Collège spécial d’appel dans les cas d’abus sexuels sur mineurs de la part de clercs – au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi – sur le cas de Mgr Juan de la Cruz Barros Madrid, évêque d’Osorno, accusé par des laïcs de son diocèse d’avoir été au courant des abus sexuels commis par son ancien mentor, le p. Fernando Karadima.

Dans un premier temps, lors de son récent voyage au Chili et au Pérou (16-21 janvier), le pape avait défendu Mgr Barros. Reconnaissant, au terme de l’enquête, « de graves erreurs dans l’évaluation et la perception de la situation, notamment en raison d’un manque d’information véridique et équilibrée », le pape a demandé pardon, a reçu trois victimes d’abus le 25 avril, et a convoqué les évêques. Ces derniers ont participé à trois journées de réflexion au Vatican, au termes desquelles ils ont remis au pape leur démission, pour signifier leur volonté de remédier au système qui a permis l’occultation des abus.

Cardinal Parolin, Capture CTV

Le cardinal Pironio, compagnon de voyage des pauvres, par le card. Parolin

Pour le XXe anniversaire de la mort du cardinal argentin

OCÉANE LE GALLROME

 

Le cardinal Eduardo Francisco Pironio « était le compagnon de voyage de tant de pauvres, de tant de désespérés, des couches les plus démunies… Sa présence était celle du Christ au milieu du monde ».

C’est ce qu’a dit le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, en inaugurant une Journéede mémoire en l’honneur du serviteur de Dieu cardinal Pironio (1920-1998), promue par l’ambassade d’Argentine près le Saint-Siège pour le XXe anniversaire de sa mort, le 30 mai, au Palais San Calisto, à Rome. Le texte du discours a été publié par L’Osservatore Romano en italien du 31 mai 2018.

« Il voulait porter l’Évangile parmi tous ceux qui se noyaient dans des problèmes existentiels et économiques », a rappelé le cardinal secrétaire d’État. « Son modèle était et restait toujours le Christ mort et ressuscité pour notre salut. »

Le cardinal Pironio, a souligné le cardinal Parolin, « était et il reste l’homme du dialogue, de la fraternité, de l’amour inconditionnel au Christ ».

Voici notre traduction de l’italien du discours du cardinal Parolin, avec l’autorisation du quotidien du Vatican.

MD

Le cardinal Pironio, précisément parce qu’il était uni au Christ crucifié, a toujours été proche de tous ceux qui sont dans le besoin et la détresse. Il était le compagnon de voyage de tant de pauvres, de tant de désespérés, des couches les plus démunies. Nous nous rappelons de ses activités pastorales et caritatives parmi les paysans de Mercedes en Argentine. Il voulait porter l’Évangile parmi tous ceux qui se noyaient dans des problèmes existentiels et économiques. Sa présence était celle du Christ au milieu du monde. Il était comme la caresse de Dieu pour tant de personnes qui s’adressaient à lui et qu’il savait rencontrer en père et en frère. Sa porte était toujours ouverte même pour ceux qui avaient juste besoin d’une simple parole.

En particulier, il voulait que tout le monde participe à l’évangélisation pour les conduire au Christ, et comme président du conseil pontifical pour les laïcs il donna une forte impulsion, afin que tous les baptisés soient des acteurs et non des figurants. Tout comme fut grand et fondamental son apport aux célébrations pour les Journées mondiales.

Toutefois, on ne peut comprendre le cardinal Pironio, ce fils d’immigrés du Frioul en Argentine, sans voir en lui un homme des béatitudes. Rappelons qu’une des épreuves qu’il eut à surmonter fut des critiques contre son action. Des jugements qui venaient souvent aussi de personnes ayant des charges dans l’Église.

Il a toujours répondu à ceux qui le critiquaient en leur offrant la paix, par le pardon, une charité fraternelle. Même quand les paroles se transformèrent en calomnies, le serviteur de Dieu ne changea pas de comportement envers ses accusateurs : la prière et le pardon caractérisaient son attitude.

Il était et il reste l’homme du dialogue, de la fraternité, de l’amour inconditionnel au Christ et  par amour du prochain. Sur son visage, les traits du sourire de celui qui sait qu’il est sur cette terre seulement de passage, de celui qui connaît le cœur de l’homme, de celui qui a fait l’expérience de l’amitié avec Dieu. Qu’il se trouve devant les gens du peuple à évangéliser ou de prêtres à former et guider, son modèle était et restait toujours le Christ mort et ressuscité pour notre salut. Maintenant qu’il repose dans la basilique de Notre-Dame de Luján il a couronné son rêve d’être pour toujours aux côtés de la Vierge Marie dans le cœur du sanctuaire le plus cher aux Argentins. Elle qu’il regardait comme un modèle pour suivre plus fidèlement le Christ, elle à qui il demandait les grâces nécessaires à sa vie sacerdotale et à l’exercice de son ministère épiscopal, elle ù qui il offrait les besoins du peuple pour qu’elle intercède auprès de Dieu.

À ce propos, éloquentes sont les paroles dans son testament : « Je remercie le Seigneur parce qu’il m’a fait comprendre le Mystère de Marie dans le Mystère de Jésus et parce que la Vierge a été si présente dans ma vie personnelle et dans mon ministère. À Elle je dois tout. Je confesse que c’est à elle que je dois la fécondité de ma parole. Mes grandes dates — de croix et de joie — ont toujours été des dates mariales ».

Traduction de Zenit, Océane Le Gall

 

 

 

Good to know: Convention time: Evangelization, Immigrant needs, Vocations.

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

PASTORAL CARE OF HAITIANS AND OTHERS IN USA

APOSTOLAT DES HAITIENS ET …

Some references and discussion points/ Quelques références et points de discussion

 

God put humankind in charge of His Creation but the Fall : sin, sickness and death./ Dieu place l’humanité en charge de Sa Création mais La Chute: péché, maladie, mort.

God’s  promise/ promesse de Dieu: Gen 3, 15

Exodus, Covenant, 10 Commandments/ Exode, Alliance, 10 Commandements

Incarnation, Pascal Mystery, New Covenant, Church/ Incarnation, Mystère Pascal, Nouvelle Alliance, Eglise

 

Acts 2, 4, 6

–          Kerigma: Teaching, prayers/ Enseignement, prières

–          Koinonia: Fellowship, Solidarity/ Amitié, Solidarité

–          Diakonia: Services, Social Justice, Administration/ Services, Justice Sociale, Administration

–          Eukaristia : Liturgy, Sacraments/Liturgie, Sacrements

 

Ministry/Ministère

Ecclesiates 4,9-10 ; Lk 10, 1 ; Mk 6, 7 ; Eph 4 ; 1 Tim

-Commissioning, Collaboration, Teamwork/Appointement, Collaboration, Travail en équipe

-Continuous Formation, Conversion, Sunday Scripture Study/Formation continue, Conversion, Etude des Textes des Dimanches

-Structures

-Multi-generation, multi-ethnic/ Multi-générations, multi-ethnies :  Re : Acts 6 and 15(Council of Jerusalem), “Erga Migrantes Caritas Christi (2004)”

1st generation: Kreyòl, French, learning English

2nd generation: English, learning Kreyòl, French, Spanish

EVANGELIZATION AND HUMAN NEEDS AND VOCATIONS/EVANGELISATION ET PROBLEMES ET VOCATIONS

Proactive Planning:

Welcome                 Advocacy            Emergency Assistance        Family, Senior Svcs      Education

Legal Assistance           Training, Employment         Housing            Finances        Organizing, Vote