Latest News-January 17, 2021

 

NOUS AVONS RENCONTRÉ LE SEIGNEUR

 

Mgr Pierre André Pierre

2ème Dimanche du Temps Ordinaire Année B – 17 Janvier 2021

Lectures : 1 Sam 3, 3-19 ; 1 Co 6,13-20 ; Jean 1, 35-42

 

 

Nous chrétiens, avons-nous vraiment rencontré le Seigneur ? Nous croyons en lui. Nous faisons des demandes. Nous entendons son message chaque dimanche. Peut-être avons-nous lu les Evangiles. Mais avons-nous personnellement rencontré le Seigneur ? Quelle relation d’amour y a-t-il entre Dieu et nous ? Notre foi a-t-elle un impact sur notre vie et influence-e-elle notre mission sur terre ?

 

Au baptême, Dieu appelle chacun de nous par notre nom et nous confie une tâche dans l’Eglise. La vocation ne se limite pas aux prêtres et aux religieuses. L’appel est adressé à nous tous. Dieu continue de nous appeler jour après jour, à vivre comme ses enfants et à travailler pour son royaume. Quelle est notre réponse ?

 

Le cas de Samuel au Premier Livre de Samuel 3, 3-19 :

Samuel vit dans le temple de Silo, près du prophète Elie. Il voit l’Arche d’Alliance chaque jour, mais il ne connaît pas la voix de Dieu. Ses parents l’avaient consacré au service du Temple, reconnaissants à Dieu pour ce fils tant désiré. Samuel écoute un appel et ne sait pas encore que l’appel vient de Dieu. Il va aux mauvais endroits et aux mauvaises personnes.

 

Le cas de André et du disciple bien-aimé dans l’Évangile (Jean 1, 35-42) :

Jean-Baptiste est près du fleuve Jourdain avec deux parmi ses disciplines. Il voit Jésus et il leur dit « Voici l’agneau de Dieu. » Les deux disciples vont à la rencontre de Jésus. Une conversation est engagée. Ils lui posent la question : « Maître, ou demeures-tu ? Jésus répond : « Venez et voyez. » Jésus les invite à rester avec Lui. Dès qu’ils apprendront à mieux le connaître, ils le suivent et invitent les autres à faire comme eux.

 

Samuel n’est pas capable de reconnaître ou de trouver le Seigneur par lui-même. André et le disciple bien-aimé ne sont pas capables non plus de découvrir par eux-mêmes qui est Jésus, le vrai et unique Maître. Ils ont besoin de guides ou de médiateurs qui ont eu cette expérience. Des gens qui peuvent guider leurs pas sur des chemins qu’ils ont déjà parcourus et qu’ils continuent de suivre : en un mot, des gens avec l’expérience de Dieu, des « témoins. » Ainsi, Elie enseignera à Samuel l’attitude de disponibilité et la manière d’écouter la Parole qu’il « entend ». Jean-Baptiste invitera deux de ses disciples à le quitter pour « aller vivre ensemble » avec le Seigneur pendant au moins un jour.

 

Quand quelqu’un est appelé et a fait l’expérience de Dieu, il devient missionnaire. D’« appelé », il devient « appelant. » Il appelle d’autres. Telle a été la tâche d’Elie, de Jean-Baptiste et des deux premiers disciples de Jésus. « Nous avons trouvé le Messie. » Et ils ont conduit (Pierre dans ce cas) à Jésus. Ils ont été responsables pour les autres de rencontrer Dieu et de lui répondre. C’est pourquoi il est essentiel que chaque chrétien parle et partage avec d’autres frères son expérience. J’ai rencontré le Messie. J’ai écouté son appel. J’ai passé “une journée entière avec lui.”

 

Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ « ont toujours » besoin « de collaborateurs à plein temps.» Ils ne font pas les choses par eux-mêmes. Ils répandent continuellement l’Esprit Saint dans nos cœurs. Il y a tant à faire dans l’Église et dans le monde. Il y a tant de choses qui ne sont pas faites. Chaque prière que nous adressons à Dieu pour demander quelque chose, doit nécessairement être accompagnée d’une autre prière : « Parle, Seigneur, que ton enfant écoute », « me voici, Seigneur, pour faire ta volonté ». Parce que prier ce n’est pas attendre que Dieu règle tous les problèmes du monde, mais plutôt nous mette entre les mains de Dieu pour trouver des solutions aux problèmes du monde.

 

 

SISTER, BROTHER, WHAT IS YOUR VOCATION ON EARTH?

Msgr. Pierre André Pierre

 

2nd Sunday in Ordinary Time Year B – January 17, 2021

Readings: 1 Sam 3, 3-19; 1 Co 6.13-20; John 1, 35-42

 

 

Have we Christians really met the Lord? For sur we believe in Him. We pray Him every day, expecting answers. We hear his message every Sunday in church. Perhaps we have read parts of the Gospels. But have we personally encountered the Lord? Is there a love relationship between God and us? Does our faith have an impact on our life or does it influence our mission on earth?

 

At baptism, God calls each of us by name and gives us a mission in the Church. Vocation is not limited to priests and nuns alone. God’s calling goes to all of us. God continues to call us day after day to live like his children and work for his kingdom. What is our response?

 

The case of Samuel in the First Book of Samuel 3, 3-19:

Samuel lives in the temple of Shiloh, near the prophet Elijah. He sees the Ark of the Covenant every day, but he does not know the voice of God. His parents had dedicated him to the service of the Temple, grateful to God for this much desired son. Samuel listens to a call and does not yet know that the call is from God. He’s going to the wrong places and the wrong people.

 

The case of Andrew and the beloved disciple in the Gospel (John 1, 35-42):

John the Baptist is near the Jordan River with two of his disciples. He sees Jesus and says to them: « Here is the Lamb of God. » The two disciples go to meet Jesus. A conversation is engaged. They ask him the question: « Master, where do you live? » Jesus answers: « Come and see. » Jesus invites them to stay with Him. As soon as they got to know him better, they followed him and invited others to do as they did.

 

Samuel is not able to recognize God’s voice or to find the Lord on his own. Nor are Andrew and the beloved disciple able to discover for themselves who is Jesus, the true and unique Master. They need guides or mediators who have had this experience. People who can guide their steps on paths they have already traveled and which they continue to follow: in a word, people with experience of God, « witnesses. » Thus, Elijah will teach Samuel the attitude of availability and the manner of listening to the Word which he « hears ». John the Baptist will invite two of his disciples to leave him « to go and live together » with the Lord for at least a day.

 

When someone is called and has had the experience of God, he becomes a missionary. From « being called » it becomes a « caller ». He calls others. This was the task of Elijah, John the Baptist, and the first two disciples of Jesus. « We have found the Messiah. » And they led (Peter in this case) to Jesus. They have been responsible for others to meet and to respond to God. This is why it is essential that every Christian speaks and shares his experience with other brothers or sisters. I have encountered the Lord. I listened to his call. I spent « a whole day with him.”

 

God the Father and His Son Jesus Christ « always » need « full-time co-workers. » They don’t do things on their own. They are continually pouring out their Holy Spirit into our hearts. There is so much to do in the Church and in the world. There are so many things that are not done yet for the good of humanity. Each prayer that we address to God to ask for something must necessarily be accompanied by another prayer: « Speak, Lord, may your child listen, » « Here I am, Lord, to do your will. » Because, you know, to pray is not to wait for God to solve all the problems of the world, but rather to put us in the hands of God to find solutions to the problems of the world.

 

 

ÈSKE OU RANKONTRE AK JEZI NAN LAVI OU ?

Monseyè. Pierre André Pierre

2yèm Dimanch nan Tan Òdinè Ane B – 17 janvye 2021

Lekti: 1 Sam 3, 3-19; 1 Ko 6.13-20; Jan 1, 35-42

 

Èske nou menm kretyen, nou ka di reyèlman, nou te rankontre ak Jezi ? Se sèten nou ka di nou kwè nan li. Pèsonn pa ka demanti nou. Nou lapriye chak jou lè nou gen pwoblèm. Epi nou toujou ap tann repons nan men Jezi. Nou tande mesaj li chak dimanch nan legliz. Petèt menm, nou li kèk pati nan levanjil la. Men, èske pèsonèlman nou te rankontre Jezi ? Èske gen yon relasyon renmen ant Bondye ak nou? Èske lafwa nou gen yon enpak sou lavi nou, oswa èske li enfliyanse misyon nou sou tè a?

 

Nan batèm, Bondye rele nou chak nan non non, epi li ban nou yon misyon nan Legliz la. Sa vle di, vokasyon pa limite sèlman pou Pè ak Chè Sè. Apèl Bondye se pou nou tout. Bondye kontinye rele nou chak jou, pou nou viv tankou pitit li, epi pou nou travay pou wayòm li an. Ki repons nou ?

 

Ka Samyèl la nan Premye Liv Samyèl 3, 3-19 :

Samyèl rete nan tanp Silo a, bò kote pwofèt Eli. Li wè Sanktyè a (Bwat Kontra a) chak jou, men li poko konnen vwa Bondye. Paran l yo te konsakre li pou sèvis an tanp lan, kòm rekonesans pou sa Bondye te fè pou yo, lè li te ba yo pitit gason sa a yo te swaf la. Samyèl tande yon vwa li rele non li. Li pa konnen apèl la soti nan Bondye. Li kouri al jwenn Eli. Men se poko wout la sa.

 

Ka Andre ak lòt disip la nan Levanjil Sen Jan 1, 35-42:

Jan Batis se tou pre larivyè Jouden ak de nan disip li yo. Li wè Jezi k ap pase. Li di yo: « Men Mouton Bondye a. » De disip yo kite li. Y al rankontre Jezi. Yo kòmanse yon konvèsasyon. Yo poze Jezi kesyon: « Mèt, kote ou rete? » Jezi reponn: « Vini n a wè. » Jezi envite yo rete avèk li. Kou yo vin konnen ki lès Jezi ye, yo swiv li. Yo mache avè l. Apre sa, yo envite lòt moun fè menm jan ak yo.

 

Samyèl pa kapab rekonèt vwa Bondye. Li pa kabap jwenn Granmèt la pou kont li. Ni Andre ni lòt disip la, yo pa kapab dekouvri pou kont yo, kiyès ki Jezi, vrè Mèt toutbon vre a. Yo bezwen yon gid, oswa yon medyatè, yon moun ki gen eksperyans sa a. Moun ki ka gide sou chemen yo fè déjà, chemen y ap kontinye swiv: kidonk, moun ki gen eksperyans Bondye, moun ki ka bay temwayay. Moun yo rele « temwen. » Eli se youn. Li pral anseye Samyèl atitid disponiblite ak fason pou li koute Pawòl Bondye. Jan Batis se yon lòt. Li envite de nan disip li yo kite li, pou yo « ale viv ansanm » avèk Jezi, menmsi se pou yon sèl jou.

 

Lè Bondye rele yon moun epi moun sa reponn li, moun sa a fè eksperyans Bondye. Li vin yon misyonè. Soti nan « Yo te rele l », li vin tounen yon « moun kap rele ». Li rele lòt moun. Se travay sa a Eli te fè. Menm bagay pou Jan Batis ak de premye disip Jezi yo. « Nou jwenn Mesi a. » Epi yo mennen (Pyè nan ka sa a) al jwenn Jezi. Yo te responsab pou lòt moun rankontre ak Bondye epi reponn apèl la. Se poutèt sa li enpòtan pou chak kretyen pale, e sitou pataje avèk lòt frè oubyen sè li eksperyans li genyen ak Bondye.  « Mwen te rankontre Granmèt la. » Mwen koute vwa li. Mwen pase « yon jounen antye avèk li. »

 

Bondye Papa nou, oubyen Jezi Kri Pitit li « toujou » bezwen kolaborasyon nou nan travay li a. Yo bezwen moun k ap travay « plen tan », ki pa « pat taym. » Yo pa fè tout travay pou kont yo. Se pou sa, yo toujou vide Sentespri a nan kè nou. Gen anpil travay pou fè nan Legliz la ak nan mond lan. Gen anpil travay ki poko fèt pou byen frè nou ak sè nou, pou byen tout limanite. Chak priyè nou adrese bay Bondye pou mande yon favè te dwe nesesèman gen yon lòt priyè ki mache avè l, kote nou di: « Pale, Granmèt, pitit ou ap koute.» «Men mwen, Granmèt, pou fè volonte ou. » Lapriyè se pa rete tann pou Bondye rezoud tout pwoblèm nan mond lan, men se pito, pou nou mete nou nan men Bondye, pou nou jwenn solisyon pou pwoblèm ki genyen nan mond lan.

 

 

Pensée de la semaine: L’admiration et la gratitude sont les sentiments les plus nobles qu’il soit donné à l’homme d’éprouver.

Panse  semèn nan: admirasyon ak rekonesans yo se santiman yo nòb yon nonm te janm fè eksperyans.

Pensamiento de la semana: La admiración y la gratitud son los sentimientos más nobles que un hombre haya experimentado.

Thought of the week: Admiration and gratitude are the noblest feelings a man has ever experienced.

 

 

 

Emission avec 5 Jeunes  étoiles de la Floride

 

 

  

 

 

Le personnel  de La Radio Telé Solidarité  dans son grand effort de rencontrer tous les jeunes  etait  très heureux de rencontrer plusieurs jeunes filles de la Communauté Haitienne de la Floride pour une emission à la Radio Telé Solidarité. Melle Anne Osias , infirmière de formation  et l’une des jeunes étoiles de la Communauté Haitienne de Long Island a dirigé cette emissions. Melle Kiana Juste, Etudiante de 3ème année en soins infirmiers, Melle Trisha Juste , venant de decrocher un Baccalaureat en Biologie, Celle-ci va continuer ses études universitaires pour devenir a Physician Assistant, Melle Ashnie Pierre qui travaille deja comme auxilière infirmière mais continue ses études pour un baccalaureat en soins infirmiers, Melle Sophia Clovis, etudiante en soins infirmiers et Melle Nephtalie Parent sont des Jeunes filles de la Communauté Haitiano-Américaine de la Floride  qui ont participé à cette emission.

 

Cette emission  de jeunes filles de la Communauté Haitienne de la Floride à la radio Telé Solidarité  peut  eclairer nos lanternes sur  la motivation des Jeunes Filles de la Communauté Haitienne de La Floride concernant l’education. Ces dernières comprennent que l’education ouvre toutes les portes   et c’est ce qui explique qu’elles sont prêtes à accepter beaucoup de sacrifices pour avoir une bonne profession. Presque toutes ces jeunes filles travaillent et etudient en même temps. Ces jeunes adultes ont aussi des factures  à payer dans cette société de consummation.

 

Ce qui etait vraiment interessant dans ce panel c’est de constater que ces jeunes  filles veulent exercer leur carrière dans le domaine medical soit comme infirmière ou Assistant Physician  et on doit ajouter que le marché des travailleurs de la santé est un grand marché  ou il existe encore beaucoup d’opportunités pour reussir au niveau economique malgré la rapide avancée de la technologie médicale.

 

Il est bon de souligner que la Communauté haitiano Américaine de la Floride continue à avancer dans la bonne direction avec plusieurs associations  professionnelles haitiennes, des membres de la Communauté Haitienne qui commencent à prendre une part active aux élections américaines soit comme candidats ou comme particiants et supporter d’un candidat et un grand nombre de jeunes  de la Communauté Haitienne qui comprennent la necessité d’avoir une très bonne education et qui commencent deja après leurs etudes  à faire une grande difference dans la société d’accueil dans des prestigieuses positions qu’ils occupent soit dans la société  américaine et leur reussite  sur le marché du travail.

Dans cette emission les jeunes ont mis l’accent pourquoi une carrière medicale et les problèmes et les defis qu’elles commencent à rencontrer comme jeunes de la Communauté noire dans leurs etudes et sur le marché du travail.

 

Dans cette emission il est facile de voir l’enthousiasme et la motivation  de ces jeunes  pour reussir dans la carrière qu’elles ont choisie. Bien sûr  pour réussir, votre désir de réussite  doit être plus grand que votre peur de l’echec et  j’aimerais utiliser  cette fameuse phrase de l’ entrepreneur et inventeur  américain  Steve Jobs (24 Février 1955-5 Octobre 2011)’’ La seule facon de faire du bon travail est d’aimer ce que l’on fait. Si vous n’avez pas encore trouvé ce que vous aimez,  continuez à chercher’’.

 

 

 

 

 

Enfin je voudrais remercier tous les panelistes de la Communauté Haitienne de la floride qui ont participé à cette emission. Ma gratitude aussi à Mlle. Ozias qui a dirigé cette emission. Le grand rêve de ces jeunes étudiantes  c’est surtout d’être utile à l’humanité dans leur carrière professionnelle et je veux terminet avec cette phrase de Marian Wrigh Edelman, la première femme afro-américaine admise au barreau du Mississipi qui a déclaré: ‘’Le service  est le loyer que nous payons pour vivre. C’est la proposition de la vie, et non quelque chose que vous faites pendant votre temps libre’’ . Clicquer sur ce lien pour écouter cette emission: https://youtu.be/E_f2BZyNmiY

Brother Tob

Talk Show with 5  Haitian -American Young Stars from Florida.

 

 

 

The staff of La Radio Telé Solidarité in their great effort to meet all the young people were very happy to meet several young girls from the Haitian Community of Florida for a talk show at Radio Telé Solidarité. Miss Anne Osias, nurse by training and one of the young stars of the Haitian Community of Long Island, directed this program. Miss Kiana Juste, 3rd year student in nursing, Miss Trisha Juste, who detains a Baccalaureate in Biology, (she will continue her university studies to become a Physician Assistant), Miss Ashnie Pierre who already works as an auxiliary nurse but continues her studies in order to have a bachelor’s degree in nursing, Miss Sophia Clovis, student in nursing and Miss Nephtalie Parent are Young girls from the Haitian-American community of Florida who participated in this talk show

 

 This Talk Show  of young girls from the Haitian Community of Florida at Radio  Telé Solidarité  can shed light on the burning desire inflaming the Young Girls of the Haitian Community of Florida to gain an education. The assumption of Education is worth every effort. They understand that education opens all doors. Almost all of these young girls work and study at the same time. These young adults also have bills to pay in this consumer society.

 

What was really interesting in this panel was the fact that these young girls want to exercise their careers in the medical field either as a nurse or Assistant Physician and we must add that the market for healthcare workers is a big market where there are still many opportunities to succeed economically despite the rapid advance of technology in the medical field.

 

It is good to emphasize that the Haitian American Community of Florida continues to move in the right direction with several Haitian professional associations, members of the Haitian Community who are beginning to take an active part in the American elections either as candidates or as participants and to support a candidate. A large number of young people from the Haitian Community who understand the need for a very good education and who are already starting after their studies to make a big difference in the host society in prestigious positions that they occupy either in American society and their success in the workforce. In this program the young people focused on why they chose to embrace a medical career and the problems and challenges they begin to face as black community youth in their studies and in the workforce. On this show it’s easy to see the enthusiasm and motivation of these young people to succeed in the career she has chosen. Of course to be successful, your desire for success must be greater than your fear of failure and I would like to use this famous phrase from the American entrepreneur and inventor Steve Jobs (February 24, 1955 – October 5, 2011) ” The only one way to do a good job is to love what you do. If you haven’t found it yet, keep looking for “.”

 

Finally I would like to thank all the panelists of the Haitian Community of Florida who participated in this program and Miss Osias who led this talk show . The great dream of these young students is above all to be useful to humanity in their professional careers and I want to end with this sentence from Marian Wrigh Edelman, the first African-American woman admitted to the Mississippi bar who said: “Service is the rent we pay for a living. It’s the proposition of life, not something you do in your spare time. Click on this link to listen to this show: https://youtu.be/E_f2BZyNmiY

 

Brother Tob

 

 

 

8ème émission de Sr Martha Séïde, FMA, PhD, sur la 3ème encyclique du Pape François “Fratelli Tutti” (Nous Sommes Tous Frères)

 

 

 

 

Monseigneur Guy Sansaricq, en communion avec le Personnel de la Radio Télé Solidarité, est toujours heureux d’avoir Sœur Martha Seïde pour des émissions à la Radio. Depuis l’année dernière Sr Martha Seïde a commencé une émission à la Radio Télé Solidarité sur la dernière encyclique du Pape François “Fratelli tutti.”

Cette lettre du Pape François aux évêques est centrée sur les problèmes socio-économiques. Le Pape a profité pour faire certaines propositions qui peuvent libérer des frontières de certains préjugés tout en nous aidant à vivre comme des frères et sœurs.

Monseigneur Guy Sansaricq continue à croire que l’émission de Sr Martha sur Fratelli Tutti est une opportunité en or  pour nous autres chrétiens catholiques de la diaspora et d’Haïti pour réfléchir et voir comment nous pouvons vivre comme frères et sœurs. Les haïtiens sont un peu partout sur la planète, soit pour des études ou pour un avenir meilleur. Nous sommes un peuple d’exode mais Dieu est toujours avec nous malgré nos faiblesses.

Dans cette émission Sr Martha a mis l’accent  sur le 4ème chapitre de cette encyclique où le Pape François insista sur un cœur ouvert au monde où les migrants peuvent être respectés dans leur dignité et dans leur liberté. Le Pape François a profondément réfléchi sur la relation entre les États. Ces derniers ont-ils des amis ou des intérêts? Il est facile de comprendre la relation des États avec cette fameuse phrase du fabuliste Lafontaine: ‘’La raison du plus fort est toujours la meilleure’’.

Sr Martha a pris tout son temps pour nous aider à bien comprendre le 4ème Chapitre de la 3ème Encyclique du Pape François avec des exemples tirés de la vie courante. Comme migrants qui ont laissé Haïti pour un ciel clément nous savons la situation difficile des migrants avant d’arriver à s’intégrer dans la société d’accueil et parfois ce sont des membres de notre famille qui profitent de cette situation pour nous exploiter et pour nous humilier.

Sr Martha nous a également fait savoir que la fraternité dont le Pape parle dans cette encyclique n’est pas une abstraction, un idéal; elle peut se concrétiser. Elle ajouta que le Pape François pense que: accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants et les  marginalisés de la société est une obligation morale.

Sœur Martha continua pour nous parler des richesses culturelles de notre pays. Les haïtiens dans le passé aimaient partager et aider. Le voisin partageait toujours sa nourriture et les fruits de son travail avec ses voisins. Nous vous encourageons à cliquer sur ce lien pour écouter l’émission de Sr Martha à qui nous renouvelons nos plus sincères remerciements: https://youtu.be/FNgHBq_awbA

Brother Tob

 

8TH TALK SHOW OF SR. MARTHA FMA, PHD ON THE 3RD ENCYCLICAL OF POPE  FRANCIS ON FRATELLI TUTTI

 

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of Radio telé Solidarité is always happy to have Sister Martha Seide FMA for her  broadcasts on the radio Telé Solidarité.

 

Since last year Sr. Martha Seide started a Talk show  on Radio Telé Solidarité on the last Encyclical of Pope Francois Fratelli Tutti. This letter from Pope Francis to the bishops is centered on socio-economic problems. Pope Francis took the opportunity to make certain proposals which can free borders from certain prejudices while helping us to live as Brothers Sisters. Bishop Guy Sansaricq Continue to believe that Sr. Martha FMA’s show on Fratelli Tutti is a great golden opportunity for us Haitian Christian Catholics in the Diaspora and Haiti to reflect and see how we can live as brothers and sisters.

Haitians are everywhere on the planet either for studies or for a better future. We are a people of exodus but God is always with us despite our weaknesses. In this talk Show,  Sr. Martha focused on the 4th chapter of this encyclical where Pope Francis insisted on a heart open to the world where the dignity and freedom of migrants is acknowledged and respected. Pope Francis shared his reflection on the relationship between states. Are they friends who share the same interests? It is easy to understand the relationship of states with this famous phrase from the fabulist Lafontaine: ” the strongest are always the best”.

Sr. Martha took all her time to help us understand the 4th Chapter of the 3rd Encyclical of Pope Francis with examples from everyday life. As Migrants who have left Haiti for a merciful sky, we know the difficult situation of migrants before arriving to integrate into the host society. Sometimes members of our family take advantage of the situation to exploit us and  humiliate us.

Sr. Martha explained that the fraternity that the Pope speaks about in this encyclical is not an abstraction, an ideal it can be realized. She added that Pope Francois thinks: welcoming, protecting, promoting and integrating migrants and the marginalized in society is a moral obligation. Sister Martha continued to tell us about the cultural riches of our country.

Haitians in the past liked to share and help. The neighbor always shared his food and the fruits of his labor with his neighbors. We encourage you to click on this link to listen to Sr. Martha’s program: https://youtu.be/FNgHBq_awbA

Brother Tob

 

—————————–

 

 

 

 

FAREWELL SR. YOLETTE E. SALNAVE.

 

 

 

 

 

On January 12, 2021, The Lord ended the Earthly pilgrimage of our sister in Christ, Mrs. Yolette E. Salnave, at the age of 64. Mrs.  Salnave is a woman of great faith who was very involved in the Haitian Community of Catholic Faith in St. Brigid Parish in Westbury.  Sr. Yolette is a native of  Port-au-Prince-Haiti, she is the 4th child in a family of 6 children. She completed her secondary studies at the Gerard Gourgue secondary  at the Collège Saint François d’Assise in Port-au-Prince-Haiti . She continued her professional studies at the bi-lingual Christ the King Secretarial School in Bourdon which is directed by the Sisters of  Marie Anne .

 

 

For  39 years Yolette lived in the United States, was married and has 2 children. Sr. Yolette is known for her great faith,  generosity, and leadership. She maintained a great closeness to her brothers and sisters in her community of faith. Her death and entrance into the Father’s House for all eternity, has created a great void among her family and members of the Haitian Catholic Community of the Diocese of Rockville Centre. Sr. Yolette was the Founding Director of the great Haitian Choir of the parish of St Brigid in Westbury. This choir is known as one of the great Haitian Pastoral Choirs of the Diocese of Rockville Center. I continue to remember a performance of this choir on the first Sunday of the month in 2014. Sr. Yolette was the Director of the choir for this celebration and  Montfort  Father Nesly Jean Jacques SMM, spiritual leader of the community of faith was the celebrant and the Homilist.

All the participants were very happy with the great performance of the choir.  Sr. Yolette was  greatly  respected for her words and for of her responsibilities and her commitment to complete her task exceedingly well.  She was a woman with a very strong positive and strict personality.

I should also mention Mrs. Salnave was a very influential member of the Montfort Associates. Mrs. Salnave embraced  Montfortian spirituality, the spirituality of Saint Louis-Marie Grignon de Monforte’s spirituality emphasized full communion in the kenosis of Christ with communion lived with Mary who was intimately present in the mysteries of the life of the Son, Jesus.

I also had a chance to speak to Dr. Martine Louis XVI, the successor  of Sr. Yolette or the director of the Grande Chorale after the death of Sr. Yolette. She let me know that Sr. Yolette had chosen her to replace her as Director of the large Haitian  choir of St. Brigid. She told me about her relationship with the late Sr. Yolette, whom she considered to be a very good sister and friend. She is sure that Sister Yolette  will live in eternal life in Heaven. Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor Pierre André Pierre and the staff of the National Center for the Haitian Apostolate presents his sincere condolences to the  husband of Sr. Yolette and her 2 children; Dr. Joan Salnave; Mrs. Judy Cloyd and her brother and sisters.

The funeral mass for the late Sr. Yolette will take place on Friday January 22, 2021 at the parish of St Brigid-Westbury The great Lebanese poet Khalil Gibran wrote: “No one can reach the dawn without going by the way of the night”.

Death is a necessary passage to new life where there is no disappointment, betrayal and suffering. The premature departure of Sr. Yolette must be a moment of meditation and reflection for those close to Sr. Yolette and the members of the Communities of Faith of the Haitian Pastoral of the Diocese of Rockville Center.

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate and of Radio Telé Solidarity wishes you a very good trip to the Father’s and ask you to continue pray for the members of your family, the community Haitian of Catholic faith from the parish of St Brigitte and the associates of the Montfort Missionaries. May the Lord in his great infinite love welcome you to his paradise.

 

Brother Tob

 

 

 

Adieu Madame Yolette E. Salnave!

 

 

 

Le 12 Janvier 2021 le Seigneur a mis fin au pèlerinage terrestre de notre soeur dans le Christ Mme Yolette E. Salmave à l’age de 64 ans. Mme Salnave était une femme de grande foi et très impliquée dans la  communauté haïtienne de foi catholique de la paroisse Ste Brigitte à Westbury.

Madame Yolette était originaire de Port-au-Prince et le 4ème d’une famille de 6 enfants. Elle fit ses études secondaires à l’Institution Secondaire Gerard Gourgue  et au Collège Saint François d’Assise. Elle poursuivit ses études professionnelles à l’École de Secrétariat Bilingue Christ Roi à Bourdon dirigée par les sœurs du Collège Marie Anne (Christ the King Secretarial School).

Depuis 39 ans Madame Yolette vit aux États-Unis. Mariée, elle a 2 enfants. Elle est connue pour sa foi, son leadership  et sa grande proximité avec ses frères et sœurs de sa communauté de foi. Son départ pour la maison du Père laisse un grand vide  parmi les siens.

Rappelons que Madame Yolette était la directrice-fondatrice de la grande chorale haïtienne de la paroisse Ste Brigitte à Westburry. Cette chorale est connue comme l’une des grandes chorales de la Pastorale Haïtienne du diocèse de Rockville Centre. Je me souviens encore d’une performance de cette chorale le premier dimanche du mois d’Aout  2014. Madame Yolette était l’animatrice de cette chorale pour cette célébration où le Père Montfortain Nesly Jean Jacque, leader spirituel de la communauté de foi, était le célébrant et l’homéliste. Tous les participants étaient très contents de la performance de la grande chorale.

En outre, l’une des grandes qualités de Madame Yolette était son grand respect pour sa parole et pour son sens aigu du travail bien fait et de ses responsabilités. Elle parlait très peu et avait une personnalité très forte. C’était une femme vraiment très positive et très stricte. Elle était un membre très influent des Associés Montfortains. Elle a épousé la spiritualité Montfortaine qui est la spiritualité de Saint Louis-Marie Grignon de Monfor qui est la communion à la kénosis du Christ, une communion vécue avec Marie, intimement présente dans les mystères de la vie du Fils.

J’ai eu la chance de parler au Dr. Martine Louis XVI, la remplaçante de Madame Yolette à la tête de la Grande Chorale Haïtienne. Elle nous a fait savoir que Madame Yolette l’avait choisie pour la remplacer comme directrice de la grande chorale. Elle nous a parlé de sa relation avec la regrettée Yolette  qu’elle considèrait comme une très bonne sœur et une très bonne amie. Elle est sûre qu’en Yolette elle aura un ange au ciel.

Monseigneur Guy Sansaricq, en communion avec Monseigneur Pierre André Pierre et le Personnel du Centre National de l’Apostolat Haïtien présente ses sincères condoléances à l’époux de Yolette, à ses 2 enfants Dr Joan Salnave et Mme Judy Cloyd, à son frère et à ses sœurs. La messe funéraire de la regrettée Yolette aura lieu le vendredi 22 Janvier 2021 à la paroisse Ste  Brigitte de Westbury.

Le grand poète libanais Khalil Gibran a écrit: ‘’Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit’’. La mort, ce passage obligé vers la nouvelle vie où il n’y a pas de déception, de trahison et de souffrance. Le départ prématuré de Madame Yolette doit être un moment de méditation et de réflexion pour ses proches et les membres des communautés de foi de la Pastorale Haïtienne du diocèse de Rockville Centre.

Yolette, le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien et de la Radio Télé Solidarité vous souhaite un très bon voyage pour la maison du Père tout en vous demandant de continuer à prier pour les membres de votre famille, pour la communauté haïtienne de foi catholique de la paroisse Ste Brigitte et les associés des Missionnaires Montfortains. Que Le Seigneur dans son amour infini vous accueille dans son paradis!

Brother Tob

 

LA COMMUNAUTE HAITIENNE DE WASHINGTON EN DEUIL

 

 

 

Adieu Manmi Cléone (Léogâne 15 Aout, 1931 – Silver Spring, MD, 9 janvier, 2021)

Funérailles à l’Eglise de Saint Camillus le vendredi 22 Janvier 2021 à 11:00 AM

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien salue le départ de Madame Cléone Philogène connue de tous comme « Manmi Cléone. » et recommande à Dieu cette pionnière. Elle était bien intégrée dans la communauté de Washington DC / Maryland, plus particulièrement celle de l’Eglise Saint Camille de Silver Spring, MD, où elle a vécu la majeure partie de ses quarante ans passés aux Etats-Unis.

Elle fut une collaboratrice dévouée de Mgr Pierre André Pierre au cours de l’établissement du ministère Haïtien dans la région de Washington DC de 1997 à 2003. Par la suite, elle a accompagné les différents Aumôniers Haïtiens qui ont servi cette communauté, Mgr Patrick Aris, Père Arsène Jasmin, Père Mike Petit-Homme et Père Luc Philogène.

D’un dévouement sans borne, elle participait à toutes les activités religieuses et sociales de la communauté haïtienne. Elle fut ministre extraordinaire de la sainte communion et volontaire guilde pour la promotion de la cause de béatification de Mère Marie Elisabeth Lange, d’origine haïtienne et fondatrice de congrégation religieuse pour les femmes noires à Baltimore en 1827. Cléone fut aussi membre de la légion de Marie, où elle y trouva une véritable mission de piété mariale et d’action apostolique. Avec d’autres paroissiens, elle s’est engagée avec « Meals on Wheels » dans la distribution des repas aux personnes âgées ou handicapées immobilisées.

Un membre de la communauté de Washington/Maryland/Virginie qui fut témoin de l’engagement de Sœur Cléone Philogène a dit d’elle : « Cleone te yon pilye, yon egzanp pou moun imite, yon modèl kouraj, finès ak jwadeviv.  She did a good job. Legliz ta dwe ba li yon meday postim, pou travay li fè. M te renmen wè l ap danse, abiye bwòdè, chapo l sou tèt li. Nan tout danse a, chapo a pa fè yon pa kita, yon pa nago. » Gladys Longchamp.

Le Père Luc Philogène cite la préface des défunts pour annoncer le décès de Sœur Cléone, munie des sacrements de l’Eglise : « Si la loi de la mort nous afflige, la promesse de l’immortalité nous apporte la consolation. Car pour tous ceux qui croient en toi, Seigneur, la vie n’est pas détruite, elle est transformée ; et lorsque prend fin leur séjour sur la terre, ils ont déjà une demeure éternelle dans les cieux. »

Bishop Guy Sansaricq, Mgr Pierre André Pierre et le staff du Centre National de l’Apostolat Haïtien, d’un commun accord avec la mission Haïtienne de Washington DC/Maryland présentent leurs sentiments de condoléances aux enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants de Cléone Philogène, à sa famille biologique et à la grande famille de Saint Camillus. Que le Seigneur Jésus lui donne la paix et nous donne d’accueillir son héritage de service à la communauté.

 

 

Mgr Pierre André Pierre

Vice-directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien.

 

 

 

THE HAITIAN COMMUNITY OF WASHINGTON DC IN MOURNING

 

Goodbye Cleone Philogene (Leogane, August, 15 1931- Silver Spring, MD, January 9, 2021)

Funeral at the Church of St Camillus on Friday January 22, 2021 at 11:00 AM.

 

The National Center of the Haitian Apostolate mourns the passing of Cléone Philogene known to all as “Manmi Cléone, », and recommends this pioneer to God. She was a full fledged member  of the Washington DC / Maryland Haitian community, most notably that of Saint Camille’s Church in Silver Spring, MD, where she spent most of her forty years in the United States.

She was a devoted collaborator of Msgr. Pierre André Pierre during the establishment of the Haitian ministry in the Washington DC area from 1997 to 2003. Subsequently, she accompanied the various Haitian Chaplains who served this community, Msgr. Patrick Aris, Fr. Arsène Jasmin, Fr. Mike Petit-Homme and ultimately Fr. Luc Philogène.

With total dedication, she participated in all religious and social activities of the Haitian community. She was an extraordinary minister of holy communion and a volunteer for weekly visits to homebound sick members of the community. She joined the guild for the promotion of the beatification of Mother Marie Elisabeth Lange. Mother Lange, of Haitian origin, was the foundress of the Oblate Sisters of Providence, a religious congregation for black nuns, which she started in Baltimore in 1827. Cléone was also a member of the Legion of Mary, in which she found a real mission of Marian piety and a source of apostolic action. She also worked as volunteer for “Meals on Wheels” to regularly distribute meals to the elderly or disabled people.

A member of the Washington / Maryland / Virginia Haitian American community who witnessed Sister Cléone Philogene’s commitment said of her: « Cleone te yon pilye, yon egzanp pou moun imite, yon modèl kouraj, finès ak jwadeviv.  She did a good job. Legliz ta dwe ba li yon meday postim, pou travay li fè. Mte renmen wè l ap danse abiye bwòdè, chapo l sou tèt li. Nan tout danse a, chapo a pa fè yon pa kita, yon pa nago. » Gladys Longchamp.

Father Luc Philogene, quoting the preface of the Mass for the Dead announces the death of Sister Cléone, duly provided with the Church last rights: “If the law of death afflicts us, the promise of immortality brings us consolation. For all who believe in you, Lord, life is not destroyed, it is transformed; and when their sojourn on earth comes to an end, they already have an eternal home in heaven. ”

Bishop Guy Sansaricq, Msgr. Pierre André Pierre and the whole staff of the National Center of the Haitian Apostolate, join the Haitian mission of Washington DC / Maryland, in offering their condolences to Sister Cleone’s children, grandchildren, great-grandchildren, to her biological family, as well as the large family of Saint Camillus that she was part of. May the Lord give her peace and inspire us to continue her legacy of service to the community.

 

Msgr. Pierre André Pierre

Vice-director of the National Center for the Haitian Apostolate.

 

 

KOMINOTE AYISYEN NAN WASHINGTON DC AN DÈY

 

 

 

Orevwa Manmi Cleone (Leyogàn, 15 Out 1931- Silver Spring, MD, 9 janvye 2021)

Antèman nan Legliz Sen Kamilis Vandredi 22 Janvye 2021 a 11:00 AM

 

Sant Nasyonal Apostola Ayisyen aprann nouvèl lanmò Cléone Philogene, you moun tout moun konnen sou non “Manmi Cléone,” ki te yon pyonye. Nou rekòmande li bay Bondye. Li te byen yon manm aktif sanpousan nan kominote Ayisyen Washington DC / Maryland, sitou nan Legliz Sen Kamilis, nan Silver Spring, MD, kote Li te pase pifò nan karant lane li viv nan peyi Etazini.

Li te yon kolaboratè devwe bò kote Monseyè Pierre André Pierre pandan etablisman misyon Ayisyen an nan zòn Washington DC, soti lane 1997 rive lane 2003. Li te kontinye travay avèk tout lòt Omonye Ayisyen ki pase nan misyon an, nan sèvis kominote a: Monseyè Patrick Aris, Reveran Pè Arsène Jasmin, Reveran Pè Mike Petit-Homme epi Reveran Pè Luc Philogène.

Avèk yon devouman total kapital, li te patisipe nan tout aktivite relijye oswa sosyal nan kominote yo. Li te yon minis ekstwòdinè lakominyon. Li te yon volontè pou al vizite malad nan kominote a chak semèn lakay yo, osinon lopital. Li te antre nan gild pou fè pwomosyon beatifikasyon Mè Marie Elisabeth Lange. Mè Lange se  yon moun ki gen rasin li Ayiti. Nan lane 1827, li te fonde kongregasyon Sistè Oblat Lapwovidans, nan Baltimore, yon kongregasyon relijye pou fanm nwa.  Cléone te youn nan manm fondatè nan Lejyonnmari, nan Sen Kamilis, nan lane 2000. Cleone te volonte nan “Meals on Wheels”, you òganizasyon ki fè distribisyon manje bay moun aje oswa andikape.

Yon manm kominote Washington / Maryland / Vijini ki te temwen angajman Sè Cléone Philogene te di: « Cleone te yon pilye, yon egzanp pou moun imite, yon modèl kouraj, finès ak jwadeviv.  She did a good job. Legliz ta dwe ba li yon meday postim pou travay li fè. M te renmen wè l ap danse abiye bwòdè, chapo l sou tèt li. Nan tout danse a, chapo a pa fè yon pa kita, yon pa nago. » Gladys Longchamp.

Pè Luc Philogene site prefas Mass pou Lèmò yo, pou li anonse lanmò Sè Cléone, apre li te fin ba li sakreman Legliz la: “Si lalwa lanmò a aflije nou, pwomès viv lavi nèt ale a pote konsolasyon pou nou. Pou tout moun ki kwè nan ou, Granmèt, lavi a pa detwi, li transfòme. Epi lè lavi yo sou tè a fini, yo deja gen yon kay pou tout tan nan syèl la.”

Bishop Guy Sansaricq, Monseyè Pierre André Pierre ak tout anplwaye Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an, fè vwa yo fè youn ak vwa Misyon Ayisyen Washington DC / Maryland, pou ofri kondoleyans yo bay pitit Sè Cleone yo, pitit pitit li yo, ak pitit pitit pitit li yo, bay tout fanmi byolojik li a, menm jan ak gwo fanmi Sen Kamilis la. Se pou Jezi Kri Granmèt la ba li kè poze. Se pou Bondye enspire nou epi ba nou kouray pou nou kontinye misyon, nan sèvis kominote a.

 

Monseyè Pierre André Pierre

Vis-direktè Sant Nasyonal pou Apostola Ayisyen an.

 

 

 

 

 

Politique

 

Le Personnel de la radio Telé Solidarité  était très heureux d’avoir Dr Francois Pierre Louis pour une emission  sur la Politique Américaine et  sur  l’assaut violent des partisans de Donald Trump sur la Capitole de Washington le 6 Janvier avec l’arrivée au pouvoir de Joseph Robinette Biden Jr  comme le 46ème President des États-Unis. Dr Pierre Louis est professeur de Sciences Politiques à Queens-College, New York.

 

La Presse Américaine continue à parler de cet assaut violent des Partisans de Trump.’Les partisans de Trump voient en lui un demi dieu ou un messie. Pour Dr Pierre Louis, le monde a toujours  considèré les États Unis comme un berceau de democratie et de liberté  mais l’assaut du 6 Janvier au parlement dévoile à l’évidence la fragilité de la démocracie Américaine.   Il profita pour nous dire  que chaque état des états Unis est un petit pays dans un autre pays, donc les gouverneurs des États-Unis n’ont pas d’ordre à recevoir des mains du  president  des États-Unis

 

Dr Pierre Louis profita  pour nous parler de la relation tumultueuse  entre Trump et Mike Pence son vice President. Il a fait une difference pour nous entre Pence et Trump. Il insista que Pence est un ancien gouverneur de l’ Etat d’Indiana qui est l’un des états très conservateur et très raciste des États-Unis. Pence a un respect sacré pour les lois de son pays et les intérêts de son pays doivent passer avant les intérêts d’un  Homme. Donc les institutions américaines sont très fortes

 

Il a parlé de  l’avenir de Trump après son depart comme locataire de la maison blanche le 20 Janvier. On chuchote aussi sur l’avenir du Parti Republicain  après le 20 Janvier.

Dr Pierre Louis  a éclairé  nos lanternes sur Kamala Harris, la première femme américaine  et Asian-Américaine, élue à la vice-presidence des Etats Unis , elle est issue d’une famille très éduquée et elle est très Éduquée. Elle est avocate

Elle etait  procureure générale de Californie de 2011 à 2017, durant le mandat du gouverneur Jerry Brown. Membre du Parti démocrate, elle est sénatrice pour la Californie, au Congrès des États-Unis depuis 2017.

 

Clicquer sur ce lien pour écouter l’emission du dr Pierre Louis: https://youtu.be/zuZyNsOpWjU

Brother Tob

Politic

 

 

The staff of the Telé Solidarité radio station were very happy to have Dr. Francois Pierre Louis for a Talk Show on American politics and the violent assault by supporters of Donald Trump on the Washington Capitol on January 6, with the coming to power of Joseph Robinette Biden Jr as the 46th President of the United States. Dr Pierre Louis is a Professor of Political Science at Queens-College-New York. The American Press continues to cover this violent assault by Trump Supporters. Trump supporters see him as a demigod or a messiah. For Dr. Pierre Louis, the world has always viewed the United States as a cradle of democracy and freedom, but the January 6 assault on parliament shows us how fragile American democracy is. He took the opportunity to tell us that each state of the United States is like a small country in another country, therefore the governors of the United States have no orders to receive in the hands of the president of the United States. Dr. Pierre Louis took the opportunity to tell us about the tumultuous relationship between Trump and Mike Pence his vice president. He made a difference for us between Pence and Trump. He insisted that Pence is a former governor of the state of Indiana which is one of the very conservative and very racist states in the United States. Pence has a sacred respect for the laws of his country, and the interests of his country must come before the interests of a Man. So the American institutions are very strong He spoke about Trump’s future after he left as a White House tenant on January 20. There are also whispers about the future of the Parti Republicain after January 20. Dr. Pierre Louis shed some light on Kamala Harris, the first American and Asian American woman, elected to the United States Vice-President, she comes from a very educated family and she is very educated. She is a lawyer She was California’s Attorney General from 2011 to 2017, during Governor Jerry Brown’s tenure. A member of the Democratic Party, she has been a Senator for California, in the United States Congress since 2017. Click on this link to listen to the program of Dr. Pierre Louis: https://youtu.be/zuZyNsOpWjU

Brother Tob

 

Femme de la Semaine: Miami Dr Daniella Lamour .

 

 

Dans notre rubrique Femme de la semaine au bulletin de l’Apostolat Haitien National, notre choix s’est porté sur Miss Daniella Lamour, un médecin, une jeune femme très intelligente de Miami.

Dr Daniella est issue d’une famille de foi catholique, intellectuelle, Sa mère vient de decrocher un doctorate en soins infirmiers. Daniella Lamour est un médecin urgentiste de 26 ans de Miami, en Floride. Daniella a obtenu son diplôme d’études secondaires et son diplôme d’associé en arts à l’âge de 18 ans, avec un 6,693. Elle a ensuite été admise au Honors College (FIU) de l’Université internationale de Floride avec une bourse d’études complète. Pendant son séjour à la CRF, elle a reçu la bourse Tony Mendez Computer, la bourse Brittany Comeau (deux fois consécutivement), la bourse Sons and Daughters du mont Sinaï (trois fois consécutivement), la bourse d’excellence de l’Association gouvernementale étudiante et a reçu une médaille d’honneur. Elle a obtenu un 3,8 GPA, Magna Cum Laude avec une majeure en psychologie et une mineure en chimie à 20 ans

 

Bishop Guy Sansaricq presente ses sincères felicitations au Dr Daniella en ces mots :

Chère Dr Daniella :

Rendons grace à Dieu. Il vous a comblée d’intelligence et facite l’ouverture d’un grrand nombre de portes pour facliter votre avancement dans les sciences. . J’en rends grace à Dieu. C’est clair qu’Il a posé ses yeux de bienveillance sur vous et qu’il attend de grandes chose de votre part. J’en rends grace à Dieu.

Vivez donc avec l’assurance de son grand amour pour lui. Je prie que vous viviez dans l’assurance de son amour très spécial pour vous.

Nous demandons au Peuple de Dieu d’acclamer Dr Lamour Comme la femme de la semaine

Brother tob

 

 

Woman of the Week: Miami Dr Daniella Lamour.

 

 

 

In our Woman of the Week column in the National Center’s Weekly Bulletin our choice this week fell on Dr Daniella Lamour, a very intelligent young woman in Miami. Dr Daniella comes from a well-educated family of Catholic faith. Her mother has just obtained a doctorate in nursing. Daniella Lamour is a 26-year-old emergency doctor from Miami, Florida. Daniella graduated from high school and obtained her Associate of Arts degree at the age of 18, with a 6,693. She was then admitted to Honors College (FIU) at Florida International University on a full scholarship. While at the FIU, she was awarded the Tony Mendez Computer Fellowship, the Brittany Comeau Fellowship (twice consecutively), the Sons and Daughters of Mount Sinai Fellowship (three times consecutively), the Government Association Excellence Fellowship student and received a Medal of Honor. She obtained a 3.8 GPA, Magna Cum Laude with a major in psychology and a minor in chemistry at age 20. Bishop Guy Sansaricq presents his sincere congratulations to Dr Daniella in these words: We ask the People of God to acclaim Dr Lamour as the woman of the week

 

Dear Ms. Danielle:

 

Congratulations for your academic success. You are gifted. Thanks be to God. Unfortunately it’s not always the case. I rejoice with you.

Of course every heavenly gift is a call to service. We belong to a desperately poor country. No one can seek exclusively his or her own private interest. We belong to one another. I am sure that the Lord who obviously loves you so much expects great thing for you. For this also I pray that you will receive the abundance of graces the Lord always provides to his chosen one.

In his name, I bless you!

Brother tob

 

 

 

 

Miami : Bonne Fête Dr Marie O. Etienne

 

Le 15 Janvier 2021  etait l’anniversaire de Dr Marie O. Etienne , Presidente de HANA International  et infirmière de l’année du Centre National de l’Apostolat Haitien,

Dr Etienne est parmi les étoiles de la Communauté Haitienne de la Floride. Elle a participé à plusieurs emissions de la radio Telé Solidarité

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Monseigneur Pierre André Pierre et le personnel du Bulletin Hebdomadaire  du Centre National souhaite un Joyeux Anniversaire de naissance au Docteur Etienne en ces mots:

Chère Madame Marie Etienne:

Bonne F`ete de tout mon ceour. La communauté est heureuse d’avoir dans ses rangs une personne comme vous, riche de qualités  humaines.  Nous prions que le Seigneur vous garde tour au cours de cette année de vie, comme la prunelle de ses yeux.  En son nm je vous bénie.

 

Nous demandons au peuple de Dieu de prier pour Dr Etienne en ce  moment special

Brother Tob

Miami: Happy Birthday Dr Marie O. Etienne

 

January 15, 2021 was the birthday of Dr Marie O. Etienne, President of HANA International and Nurse of the Year of the National Center of The Haitian Apostolate.

 

Dr Etienne is among the stars of the Haitian Community of Florida. She took part in several shows of the radio Telé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor Pierre André Pierre and the staff of the Weekly Bulletin of the National Center wishes a Happy Birthday to Doctor Etienne in theses words

We ask the people of God to pray for Dr Etienne at this special time

Brother Tob

 

Chère Dr. Etieene:

Nous nous joignons à vous dans l’action de grace pour louer le Seigneur qui vous fait le don d’une nouvelle année de vie. Que le Seigner vois tienne par la main pour que chacun de ces jours qui commencent aujourd’hui vous apporte la lumière, la paix et la joie, sans oublier une bonne santé.

 

Au Nom du Seigneur qui vous aime.

+Guy Sansaricq

 

Proverbes

Tout meday ganyen revè

Si Pentad  pa te vole li pa ta kouche  pi wo pase poul

Kote pwa tonbe, se pa la  li jèmen

Zòrèy pa janm ale kouche grangou

Kassav kanni  bon nan tan lapli

 


EGLISE ET MONDE

Manifestation Contre L’exécution De Lisa Montgomery, Vatican News

États-Unis: indignation après l’exécution d’une femme atteinte de handicap mental

« Il n’y a pas de justice sans vie »

JANVIER 15, 2021 16:01MARINA DROUJININAEGLISE ET MONDE

Aux États-Unis, l’exécution de Lisa Montgomery, femme handicapée mentale de 52 ans qui a reçu une injection létale le 12 janvier 2021, soulève de nombreuses condamnations, indique Vatican News. Très engagée contre la peine de mort, la communauté catholique Sant’Egidio parle d’un « désir de vengeance « légale », qui n’a rien à voir avec la justice, qui est toujours un combat pour la vie ».

Dans une note parue lundi 11 janvier, Sant’Egidio demandait « d’arrêter l’exécution, dans la conviction qu’il n’y a pas de justice sans vie ». L’organisation avait organisé une veillée de prière en ligne promue par le Catholic Mobilizing Network à Rome, le 12 janvier.

« L’horreur de cette mort ne guérit pas les blessures causées par la violence, lit-on dans un communiqué publié par Sant’Egidio, mais injecte des doses de haine et de désespoir dans une société qui a plutôt besoin de raison, d’une justice réhabilitante, de miséricorde et de pardon. »

Lisa Montgomery avait passé 16 ans dans les couloirs de la mort du pénitencier fédéral de Terre-Haute dans l’Indiana après avoir tué une femme enceinte afin de lui voler son fœtus. Une de ses avocates, Kelley Henry, a qualifié cette exécution de « vicieuse» et a également précisé que Lisa n’avait même pas été autorisée à faire une prière avec son conseiller spirituel avant sa mort.

JANVIER 15, 2021 16:01EGLISE ET MONDE

 

Good to know: “Here am I, Lord. I come to do Your will!” (Ps 40).

 

Deacon Pau C. Dorsinville.

 

In the coming days, President Joe Biden and his team will take the helm of the USA. Most people are looking for change for the better while others are looking back to the mid-1800’s. For you and me entrusted to witness Jesus  by our thoughts, speeches and deeds, our task is to help correct the deficiencies in education, immigration, healthcare, housing, financing, climate management, justice and al. regulations and practices.

Most pressing is COVID-19 prevention, testing and vaccination as well as treatment then a better model of economics as a big family effort. By being a beacon for the whole world, we can inspire big and small nations.

The principles are already there for the most part but implementation is problematic in the USA, Haiti and everywhere else.

In due time, we will account for our relationship to the Lord and our brothers and sisters, our words and our actions. Let Psalm 40 apply to us!

+++++.

Dans les prochains jours, le Président Joe Biden et son équipe vont prendre le timon des USA. La plupart des gens  cherchent un changement pour le meilleur tandis que d’autres sont nostalgiques des années  avant et après la Guerre Civile.Pour toi et moi à qui est confié le témoignage de Jésus par nos pensées, paroles et actions, notre tâche est d’aider la correction des déficiences en éducation, immigration,  systèmes de santé, habitat, financement, contrôle du climat,  justice, etc. dans leurs règlements et pratiques.

Le plus pressant est la prévention, le test et la vaccination pour le COVID-19 aussi bien que le traitement, ensuite un meilleur modèle économique de solidarité. Devenant un flambeau  pour le monde entier, nous pouvons inspirer  les autres nations petites et grandes.

Les principes sont déjà là pour la plupart mais leur implémentation est problématique aux USA, en Haiti et partout ailleurs.

Au temps prescrit, nous aurons à rendre compte de notre relation avec le Seigneur et nos frères et soeurs, nos paroles et nos actions. Que le Psaume 40 s’applique alors à nous!

#####.

 

 

 

 

 

 

 

Latest News-January 10, 2021

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE FEAST OF THE LORD’S BAPTISM (January 10th, 2021)

Isaiah 55, 1-11; Psalm Isaiah 12; I John 5, 1-9; Mark 1, 7-11

 

 By +Guy Sansaricq

 

We are asked today to contemplate an adult Jesus being baptized by John the Baptist in the waters of the Jordan River. The scene is mind-shattering: the heavens are torn open, the Spirit like a dove comes to rest on him and a voice is heard saying: “You are my beloved son; with you I am well pleased.”  

 

This scene can be viewed as a solemn investiture of Jesus as the Messiah as he enters his life of public ministry. This event therefore brings to an end the CHRISTMAS SEASON as Jesus has now come of age. He is endorsed by the FATHER so as to officially begin the proclamation of the Kingdom thus fulfilling the purpose of his Incarnation. He will show himself to be truly the PROPHET of the NEW Covenant and the HIGH PRIEST of OUR RECONCILIATION.

 

Baptism is a ritual that involves a passage into water reminding us of the waters crossed by the Hebrews from Egypt to the Promised Land. Through Baptism we pass from slavery to freedom, from sin to grace.

Jesus summons us to baptism “Go teach all nations and baptize them.” “He who believes and is baptized shall be saved.” Through Baptism we die to sin and rise to NEW LIFE and hence become members of the household of God, children of the Father and brothers and sisters of Christ who is the FIRST AMONG MANY BRETHREN. Through Baptism we are anointed and sealed with the Spirit and are commissioned to be CHILDREN OF LIGHT, copartners with Christ in his mission of saving the world. It’s a badge of honor and a pledge of stewardship. We are sent as agents and stewards of the Lord, distributers of the GRACE that flows in abundance from Jesus the SPRING OF SALVATION.

Through this celebration may the Lord enhance our appreciation of our own baptism!

 

REFLEXIONS SUR LES TEXTES DE LA FETE DU BAPTEME DE JESUS 

 

(10 Janvier 2021) Par +Guy Sansaricq.

 

Cette fete cloture la saison de Noel car nous nous trouvons aujourd’hui en face d’un Christ adulte. L’heure est arrivée pour lui de commencer sa mission messianique.  Pour cela il se rend au bord du Jourdain où Jean préchait et réclame le baptème. Ainsi une page nouvelle s’ouvre dans le déroulement de sa destinée de Sauveur.

                   La scène est magnifique: Quand Jésus remonte de l’eau, le ciel se déchire, l’Esprit comme une colombe vient se poser sur lui et une voix venant du ciel fait frémir l’assistance: “Tu es mon fils bien-Aimé; Tu as toute ma faveur.” Jésus est ainsi désigné par le Père comme le Messie, le Fils de la Promesse, l’oint de Dieu, le prophète des temps nouveaux.

 

         Nous assistons à une cérémonie d’inauguration. Jésus va partir maintenant sur les chemins du monde annoncer l’amour du Père, la nécessité du repentir et du baptème. Il ne suffit pas d’applaudir Jésus. Il faut mourir au péché et naitre de nouveau. C’est bien ce qui est signifié par le rituel du baptème. Quand on descend dans l’eau, l’on noie l’homme ancien, la nature héritée d’Adam. Alors un mystère se produit le Père nous adopte comme fils et met en nous le mème Esprit qui est dans le Christ Jésus. Nous devenons membres de sa maison et cohéritiers de la gloire du Fils. Nous sommes également appelés à partager la mission du Christ et à devenir distributeurs de la grace merveilleuse qui jaillit en abondance de son Corps glorieux de Ressuscité.

 

La fète d’aujourd’hui ouvre nos yeux sur la grandeur du baptème que nous avons recu. Elle nous conjure aussi à mieux assumer notre mission participative mais indispensable à l’extension du salut. Pourquoi chercher le Bonheur dans les citernes sèches des philosophies et des idoles du monde? Jésus est l’Envoyé du Père. Il a les paroles de la vie éternelle.  Sans LUI nous ne pouvons pas nous sauver.

 

Bishop Sansaricq

 

Pensée de la Semaine: Un homme à qui le pouvoir monte à la tête est toujours ridicule.
Citation de Henry de Montherlant ; Le cardinal d’Espagne (1960)

Panse  semèn nan: Yon nonm ki gen pouvwa ale nan tèt li  toujou ridikil.

Quote soti nan Henry de Montherlant; Kadinal la nan Espay (1960)

Thought of the Week: A man whose power goes to his head is always ridiculous.

Quote from Henry de Montherlant; The Cardinal of Spain (1960)

Pensamiento de la semana: Un hombre cuyo poder se le sube a la cabeza siempre es ridículo.

Cita de Henry de Montherlant; El cardenal de España (1960)

11th Anniversary of the 2010 earthquake

 

11th Anniversary of the Haiti Earthquake

 

January 12, 2021 will be the 11th Anniversary of the Haiti Earthquake when more than 300,000 people lost their lives in a minute. What lesson did we learn after this earthquake? Are we less hypocrites? Less naughty after this earthquake? Are we less greedy? Is our relationship with God and with our brothers and sisters any better? Today still everywhere it is hatred, hypocrisy, division and a fierce struggle for money, glory, power. Everything is considered good when it comes to eliminate a brother and a sister of the same blood or of the same faith. After the 2010 earthquake, the Covid 19 pandemic killed more than a million people around the world. We forget that everything is passing and relative in our short Earth pilgrimage.

 

The Day of January 12 must be a day of meditation for all Haitians who still love their country. It is time for us Haitians to sit down together and see together how we can help Haiti come out of the pit it has fallen into. We have a lot of human resources but these are used for the benefit of a lot of countries around the world.

I continue to believe that Haitians are capable as we give good results wherever we migrate to on the planet. Why is it difficult for Haiti after more than 200 years of independence to use its resources and have good governance to lead our country in the right direction? Almost everything needs to be redone in terms of infrastructure, health and education. More than 80% of our brains are abroad. We talk a lot about our poverty but we are among the major exporters of brains in the world. How can we repatriate our brains to develop our country? This is why we always ask our brothers and sisters to support the work of Grahn-Monde which does a very good job at the level of education in our country. It will be difficult to change the face of Haiti without investing in education.

 

 

 

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center of  the Haitian Apostolate continues to think of the 300,000 victims of the 2010 earthquake in Haiti, the late Sisters  of the Congregation of the Daughters of Mary, The late His Excellency The Most Reverend  Joseph Serge Miot, former archbishop of the Archdiocese of Port-au-Prince-Haiti  . The prayers of Bishop Guy Sansaricq and Monsignor Pierre André Pierre will be with the families of the victims of the 2010 Haiti earthquake.

 

Of course, this commemoration is and never will be a happy memory for the Haitian people. Haiti even before the earthquake has always had problems but the Haitian people are a very courageous people who are still working to overcome their obstacles. We must add that it belongs to the Haitian People to set itself free from bad governance, poverty, corruption, crisis of leadership and the problem of young people who even after obtaining a university degree are unable to find a good job in in their home land and are compelled to leave Haiti to seek a better future.

 

 

We ask the Lord to continue to bless Haiti in this crossing of the Desert.

Brother Tob

11ème anniversaire du tremblement de terre de 2010

 

Le 12 janvier 2021 sera le 11e anniversaire du tremblement de terre en Haïti où plus de 300.000 personnes ont perdu leur vie en moins d’une minute. Quelle leçon avons-nous tiré après ce tremblement de terre? Sommes-nous moins plus conscients de notre situation lamentable? plus humains après ce tremblement de terre? Moins cupides? Quelle est la qualité de notre relation avec Dieu et avec nos frères et soeurs?

 

Aujourd’hui encore, un peu partout c’est la haine, l’hypocrisie, la division et une lutte acharnée pour avoir de l’argent, la gloire  , le pouvoir et tout est bon pour eliminer un frère et une soeur de même sang ou de même foi. Après le tremblement de terre de 2010 en Haïti et bien d’autres calamités, c’est la pandémie du Covid-19 qui défraie la chronique. Elle a déjà tué plus d’un million de personnes à travers le monde. On tend souvent à oublier que tout est éphémère et relatif dans notre court pèlerinage terrestre.

 

La journée du 12 janvier devrait être une journée de méditation pour tous les haïtiens qui aiment encore ce pays. Il est temps pour nous autres haïtiens de s’asseoir ensemble pour voir comment nous pouvons aider Haïti à sortir dans le trou où elle se trouve. Nous avons beaucoup de ressources humaines qui aiment beaucoup le pays à travers le monde.

Je continue à croire que les haïtiens  sont capables et nous donnons de bons resultats partout où nous sommes. Pourquoi est-il si difficile pour Haïti, après plus de 200 ans d’indépendance, d’utiliser ses ressources et d’avoir une bonne gouvernance pour aller dans la bonne direction? Presque tout est à refaire au niveau des infrastructures (il y en avait déjà si peu), de la santé et de l’éducation. Plus de 80% de nos cerveaux sont à l’extérieur, on parle beaucoup de notre pauvreté mais nous sommes parmi les grands exportateurs de cerveaux dans monde. Comment peut-on rapatrier nos cerveaux pour développer notre pays? Voilà pourquoi nous demandons toujours à nos frères et soeurs de supporter l’œuvre de Grahn-Monde qui fait un très bon travail au niveau de l’éducation dans notre pays. Il sera difficile de changer le visage d’Haïti sans investir dans l’éducation.

 

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  continue à penser aux 300.000 victimes  du tremblement de terre 2010 d’Haiti , les regrettées religieuses de la Congrégation des Filles de Marie, Le Regretté Son Excellence Monseigneur Joseph Serge  Miot , ancien archevêque de l’archidiocèse de Port-au-Prince  pour ne citer que cela . Les prières de Bishop Guy Sansaricq et de Monseigneur Pierre André Pierre  seront avec les familles des victimes du tremblement de terre 2010 d’Haiti.

Cette commémoration du 12 janvier n’est et ne sera jamais un bon souvenir pour le peuple haïtien. Le pays, même avant le tremblement de terre, a toujours eu des problèmes. Mais le peuple haïtien est un peuple très courageux qui travaille toujours pour surmonter ses obstacles. C’est un peuple qui est livré à lui-même avec une très mauvaise gouvernance, la pauvreté, la corruption, une chronique crise de leadership et le problème des jeunes qui, même avec un diplôme universitaire, sont incapables de trouver un bon emploi en Haïti. Ces derniers sont obligés de laisser le pays pour avoir un meilleur avenir.

Nous demandons au Seigneur de continuer à bénir Haïti dans cette traversée du désert.

Brother Tob

 

 

 

Entretien avec Sr Philomène Fabre , Une Etoile Religieuse Haitienne 

 

 

La Radio Télé Solidarité était très heureuse de rencontrer Sr Philomène Fabre, FdM, et plusieurs anciennes étudiantes du Collège Coeurs Immaculée de Marie (C.I.M).

Sr Philomène a déjà 40 ans de vie religieuse et a passé 20 ans comme Directrice du Collège C.I.M. Sr Venice Dieudonné est la nouvelle directrice de cette école qui a plus de 50 ans et a déjà formé beaucoup de  générations. Sr Philomène a fait une spécialisation en Catéchèse à l’Institut Catéchétique Lumen Vitae en Belgique. Nous profitons de l’occasion pour exprimer notre profonde reconnaissance aux valeureuses soeurs  de la  Congrégation des Filles de Marie qui continuent à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour accompagner les jeunes d’Haïti au niveau de l’éducation.

Le témoignage des anciennes étudiantes du Collège C.I.M qui ont participé à l’émission pour rendre hommage à Sr Philomène est une autre illustration ou un grand exemple du travail colossal des Filles de Marie en Haïti. Ces dernières nous firent savoir combien elles sont fières d’être des anciennes étudiantes du Collège C.I.M.

Rappelons que Sr Philomène Fabre est originaire de La Vallée de Jacmel connue comme une terre de vocations où beaucoup de prêtres, religieux et religieuses ont donné à Dieu leur vie dans la vie sacerdodale et la vie religieuse. Comme toute servante dans la vigne du Seigneur, Sr Philomène a dû avoir des moments difficiles dans son ministère comme éducatrice et dans la vie religieuse. Elle continue à rendre grâce à Dieu qui lui a donné la force, le  courage pour ne jamais faiblir malgré les difficultés rencontrées sur son chemin . Le Seigneur l’a accompagnée jour après jour, pour remplir sa mission avec rigueur, fermeté, détermination et surtout avec beaucoup d’amour. Son grand rêve c’est de voir un jour que le Collège C.I.M complète son cycle de l’enseignement en y intégrant un cycle de formation universitaire.

En outre, dans cette émission, les panélistes ont mis l’acccent sur les défis de l’enseignement en Haïti où au niveau technologique il nous reste beaucoup à faire. La majorité des écoles n’ont pas encore une salle d’informatique, le problème de langue et surtout le recyclage des professeurs.

Enfin nous remercions les panélistes qui ont participé à cette émission et nous félicitons Sr Philomène pour son témoignage comme religieuse de la Congrégation des Filles de Marie et pour son amour pour les jeunes d’Haïti. Cliquez sur ce lien pour entendre cette émission: https://youtu.be/wHe_eSDw_eI

Brother Tob

 

 

 

INTERVIEW WITH SR. PHILOMÈNE FABRE FDM

 

 

The Personnal of Radio Telé Solidarité was very happy to meet Sr. Philomène Fabre FDM and several former students of the College Des Coeurs  Immaculée de Marie C.I.M for a talk show at Radio telé Solidarité .  Bishop Guy Sansaricq led this talk Show Sr. Philomène has already 40 years of religious life and 20 years as Director of the

College of the Immaculate Heart of Mary. Sr. Venice Dieudonne is the new director of Immaculate Heart of Mary. which is has existed for 50 years.IHM College, which is has existed educated many generations.Sr. Philomène’s studied at the Lumen Vitae Catechetical Institute in Belgium focused on Catechesis.

 

We must express our deep gratitude to the valiant sisters of the Congregation of the Daughters of Mary who continue to doeverything in their power to educate the young people of Haiti. The former students of the College of the Immaculate Hearts of Mary who participated in the Radio Telé Solidarité talk  testified and paid homage to Sr. Philomène. Their testimony described the colossal work of the Daughters of Mary in Haiti. They  let us know how proud they are to be former CIM College students.

Sr. Philomène Fabre FDM is from the Valley. Jacmel Is comsidered to be known as a vocational oasis becausen many priests, Brothers and sisters/nuns were called to offer their livesto God in priestly and religious life. Like many servants in the Lord’s vineyard, Sr. Philomène had difficult times in her life and ministry as an educator and  woman religious (sister).

 

Sr. Philomène continues to give thanks to God who gave her the strength and courage to never falter despite the difficulties she encountered on her journey. “If you cross the fire, you will notburn yourself in it!” The Lord gave her grace (God’s self-gift) day after day, to enable her to fulfill her mission with rigor, firmness, determination and above all with lots of love.

Her  big dream is to one day see CIM College complete its educational goal  by becoming a University which will provide BA BA (Bachelor of Arts) and MA (Master of Arts) degrees in Educationin CIM’s College curriculum.

 

 

 

 

During the program The panelists focused on the challenges of education  in Haiti. The school still has to improve its use of modern technology. The majority of schools do not yet have computers.Most of the teachers and students are unable to access the vastand diverse educational information which is central to  contemporary

educational processes and methods.  In addition, language problemsstill persist in our efforts to provide contemporaryteaching methods to our teachers.

 

Finally, we thanked the Panelists who participated in this programand congratulated Sr. Philomène for her testimony as a ReligiousSister of the Congregation of the Daughters of Mary and for her lovefor the Youth of Haiti. Click on this link to hear this program:

https://youtu.be/wHe_eSDw_eI

Brother Tob

 

**********************

Joyeux  1er Anniversaire Sr. Marcelle L.Fils-Aimé

 

Le 5 Janvier 2021 marqua le premier anniversaire  du retour de Sr Marcelle L. Fils Aimé  FDM à la maison du Père.  La regrettée Sr Marcelle a exercé son ministère au Centre National de l’Apostolat Haitien et au College Pastoral pendant 10 ans. Arrivée au soir de sa vie Sr Juvenia Joseph FDM l’a remplacée comme Secretaire du Centre National de l’Apostolat haitien et Directrice du Collège Pastoral.

Sr Marcelle minée par la  maladie  et la fatigue gardait toujours sa foi en Dieu car elle a bien compris que le chemin de la resurrection passe par le chemin de la souffrance ou le chemin de la Croix. Soeur Marcelle avec son coeur de mère était très sensible aux souffrances des autres et avait un grand amour pour son pays Haïti. Elle était toujours prête à  accueillir tout le monde avec un sourire. Elle avait bien compris cette phrase de Antoine de Saint Exupéry (écrivain français, poète et aviateur/ 29 juin 1900 – 31 Juillet 1944) qui, dans une lettre à un otage écrivit: ”Un sourire est souvent l’essentiel. On est payé par un sourire. On est recompensé par un sourire”. Donc il est plus facile de trouver une entente avec un adversaire avec un sourire que de répondre du tac au tac. L’autre point fort chez Soeur Marcelle c’était sa grande sincérité et son grand amour pour les autres. Le grand philosophe, moraliste et théologien  français Blaise Pascal (19 Juin 1623 – 19 Août 1662) disait que: “l’amour est un je sais quoi”.

 

Les amies et amis du Centre National de l’Apostolat  Haitien  qui ont eu la chance de rencontrer ou de travailler avec Sr Marcelle ont toujours apprécié ses qualités, elle est douée en relations humaines et aimait toujours apprecier toutes choses à leur juste valeur. La regrettée Sr Marcelle avait bien compris  cette fameuse phrase  de William Feather editeur et auteur Américain (25 Aout 1889-7 Janvier 1981) : ‘’ Beaucoup de gens manquent de bonheur, non pas parce qu’ils ne l’ont jamais trouvé, mais parce qu’ils ont cessé de l’apprécier.’’

Bishop Guy Sansaricq profite de ce premier anniversaire pour addresser quelques mot au peuple de Dieu:

“ Jesus nous demande de ne pas laisser nos coeurs se troubler. La mort n’est pas une chute dans le néant mais la porte d’accès à l’éternité. Le départ d’un ètre aimé vers l’éternité fait couler des larmes. Il est important d’ouvrir nos coeurs à la FOI et accueillir la consolation qui vient de la grace. Notre destinée est éternelle. Malheur à ceux qui l’ignorent et ne vivent que pour la chair et pour le monde present. Heureux ceux-la et celles la qui comme Sr. Marcelle se donnent corps et ame au service du ROYAUME. Leur espérance ne sera pas décue.  Sr Marcelle, heureuse es-tu car tu reposes dans la paix.” Alleluia!

 

Bien sur à la maison du Père , Sr Marcelle continue à prier pour sa famille, sa congrégation, ses amies et amis et le Centre National de l’Apostolat Haitien. Son  premier anniversaire  nous montre  combien la vie humaine est très courte et invariablement jonchée de misère. D’ou l’importance  pour nous de profiter des bons moments et de prendre du temps pour accomplir de très bonnes actions. Je vous invite à clicquer sur le lien pour avoir une idée de cette femme remarquable qui nous a laissé voila déjà un an: https://youtu.be/0zbE8bLJvNM

Brother Tob.

 

Happy 1st Anniversary  Sr. Marcelle L. Son-Aimé

 

January 5, 2021 was the first anniversary of the return of Sr. Marcelle L. Fils Aimé FDM to the Father’s house. The late Sr. Marcelle ministered at the National Center of the Haitian Apostolate and at the Pastoral College for 10 years. Toeard the end of her life Sr. Juvenia Joseph FDM replaced her as Secretary of the National Center of the Haitian Apostolate and Director of the Pastoral College.

Sr. Marcelle, undermined by illness and fatigue, always kept her faith in God because she understood well that the way to the resurrection goes through the way of suffering or the way of the Cross. Sister Marcelle with her mother’s heart was very sensitive to the sufferings of others and had a great love for her country Haiti. She was always ready to greet everyone with a smile. She understood this sentence from Antoine de Saint Exupéry (French writer, poet and aviator / June 29, 1900 – July 31, 1944) who, in a letter to a hostage wrote: “ A smile is often the essential. One is paid by a smile. We are rewarded with a smile. ” So it’s easier to come to an agreement with an opponent with a smile than to respond with tit for tat. The other strong point with Sister Marcelle was her great sincerity and her great love for others. The great French philosopher, moralist and theologian Blaise Pascal (June 19, 1623 – August 19, 1662) said that: “love is a I know what” meaning “Love always shows us what we must do.”

 

The friends of the National Center of the Haitian Apostolate who have been   fortunate enough to meet or work with Sr Marcelle have always appreciated her qualities. She was gifted with qualities of human relationship and always liked to appreciate all things at their true value. The late Sr. Marcelle understood this famous sentence from William Feather, American editor and author (August 25, 1889 – January 7, 1981): “ Many people lack happiness, not because they have never found it, but because they stopped enjoying it ”

Bishop Guy Sansaricq takes advantage of this first anniversary to address a few words to the people of God:

“We invariably experience grief at the loss of a loved one yet Jesus tells us “Do not let your hearts be troubled. Believe in God, Believe in Me too. There are many dwellings in my Father’s House.” Death is not a fall into nothingness but rather a gate to eternity. We are destined to eternal life. Our time on earth is granted us so that we may choose between good and bad, God and Satan. Those who like Sr. Marcelle have believed in Jesus and embraced the Covenant have the assurance of being welcomed in the Father’s Home. We implore God’s mercy for those who remain enslaved to the flesh and to the world. It was not the case for our beloved Sister. On her death anniversary we rejoice that she has reached the place where one needs not the light of the sun or of the moon because Christ Himself is the LIGHT shining forever. She now rests in peace! Alleluia! May we strive to deserve to join her when our own time will come to pass from this world to the next!”

 

Of course at the Father’s house, Sr Marcelle continues to pray for her family, her congregation, her friends and friends and the National Center of the Haitian Apostolate. Her first anniversary shows us how short and challenging human life is. Hence the importance for us to enjoy the good times without missing to accomplish great deeds. I invite you to click on the link to get an idea of ​​this remarkable woman who has left us a year ago: https://youtu.be/0zbE8bLJvNM

 

Brother Tob.

Nouveau cas de kidnapping verifié dans les rangs de l’Eglise.

 

 

 

 

Bonjour à tous!
Je vous annonce avec consternation et épouvante la triste nouvelle d’un nouveau cas de kidnapping verifié dans les rangs de l’Eglise.

Hier soir (vendredi 08/01/21), une petite Soeur de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus a été enlevée en la résidence des Soeurs à Brochette 99, Commune de Carrefour par des inconnus.

Prions pour elle, pour sa congrégation, pour sa famille biologique, pour l’Eglise et pour le pays. Que ces horribles actes inhumains s’arrêtent sur la terre d’Haiti qui fut la première dans le monde à avoir mis fin à l’esclavage et aux trafics humains. Prions pour que le Seigneur Dieu touche l’humanité de ses ravisseurs et les conduise à la compassion et à l’empathie!

Nous profitons pour exprimer notre communion, notre solidarité et notre proximité spirituelle à sa grande Famille religieuse et à la Conférence Haitienne des Religieux! Et surtout prions pour sa libération! Les miracles s’obtiennent en pliant les genoux! Confions nous à Dieu et restons unis dans la prière pour que cet état de disgrace et d’inhumanité se termine “subito”!

+Mgr p
Pierre André Dumas, Évêque d’Anse-à-Veau/Miragoâne

DES BOURSES D’ETUDES DU KINDERGARDEN AU 8ÈME GRADE

DANS LES ECOLES CATHOLIQUES DU DIOCÈSE DE BROOKLYN ET QUEENS

POUR LES ENFANTS HAÏTIENS ET LES AUTRES

Mgr. Pierre André Pierre

Assistant Directeur Centre National de l’Apostolat Haïtien

9 Janvier, 2021

 

Le premier janvier 2021, la messe d’action de grâces du 217ème anniversaire d’Haiti a été célébrée à la Co-cathédrale Saint Joseph. L’Evêque de Brooklyn et Queens, Son E. Mgr Nicholas DiMarzio, a présidé la célébration. Il était assisté de Son E. Mgr Guy Sansaricq, directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien et d’une douzaine de Prêtres Haïtiens. L’Evêque de Brooklyn et Queens a déclaré que, dans toutes les paroisses de son diocèse, les écoles catholiques sont ouvertes pour accueillir et offrir des bourses d’études aux enfants, du Kindergarten au 8ème grade. L’argent, a-t-il dit, n’est pas un problème.

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien a contacté le bureau du superintendant des écoles catholiques pour avoir des précisions sur les formalités d’inscription des enfants pour l’obtention de ces bourses d’étude. Nous sommes heureux de relayer ces informations en direct pour les membres de notre communauté. Nous encourageons les familles haïtiennes à se tourner vers les écoles catholiques du Diocèse de Brooklyn et Queens pour enregistrer leurs enfants. Il est encore temps. Quoi faire pour avoir la bourse d’études du jardin d’enfants au 8ème grade ?

Comment procéder ?

  • Aller en ligne à partir de Google ou d’un autre moteur de recherche.
  • Retrouver le site internet : www.futuresineducation.org.
  • Se diriger vers la page Scholarship

 

Extrait du message de Son E. Mgr Nicholas DiMarzio pour les familles :

Nous devons considérer les enfants comme l’avenir de notre foi. Les enfants seront ceux qui porteront notre foi de l’avant alors que nous regardons vers l’avenir. Saint Pape Jean-Paul II, s’adressant à des milliers de jeunes réunis pour les Journées Mondiales de la Jeunesse, a déclaré : « Jeunes des « Journées Mondiales de la Jeunesse », l’Église vous demande d’aller, dans la puissance du Saint-Esprit, vers ceux qui sont proches et ceux qui qui sont loin. Partagez avec eux la liberté que vous avez trouvée en Christ. Les gens ont soif d’une véritable liberté intérieure. Ils aspirent à la Vie que le Christ est venu donner en abondance…. Entre vos mains, portez la croix du Christ. Sur vos lèvres, les mots de la vie. Dans vos cœurs, la grâce salvifique du Seigneur. Ces mots expriment nos objectifs de renouveau ; ils découlent de l’évangélisation : créer des opportunités dynamiques pour l’éducation catholique dans nos académies catholiques, nos écoles paroissiales et nos programmes d’éducation religieuse. La recherche a montré à plusieurs reprises qu’une éducation catholique de haute qualité a un impact durable sur la vie religieuse des étudiants. Les étudiants qui font l’expérience d’une éducation religieuse dynamique sont plus susceptibles d’aller à l’église en tant qu’adultes, d’impliquer leur famille dans une paroisse, de faire du bénévolat et d’entrer dans une vie ordonnée. En investissant dans nos enfants, nous investissons dans l’avenir de l’Église.

 

 

SCHOLARSHIPS FROM KINDERGARTEN TO THE 8TH GRADE

AT CATHOLIC SCHOOLS IN THE DIOCESE OF BROOKLYN AND QUEENS

FOR CHILDREN OF THE HAITIAN FAMILIES AND OTHERS

By Msgr. Pierre André Pierre

Assistant Director National Center of the Haitian Apostolate

January 9, 2021

 

 

SCHOLARSHIPS FROM KINDERGARDEN TO THE 8TH GRADE

AT CATHOLIC SCHOOLS IN THE DIOCESE OF BROOKLYN AND QUEENS

FOR CHILDREN OF THE HAITIAN FAMILIES AND OTHERS

By Msgr. Pierre André Pierre

Assistant Director National Center of the Haitian Apostolate

January 9, 2021

 

On January 1, 2021, Thanksgiving Mass for Haiti’s 217th anniversary was celebrated at Saint Joseph’s Co-Cathedral. The Bishop of Brooklyn and Queens, Most Rev. Nicholas DiMarzio, presided over the celebration. He was assisted by Most Rev. Retired Bishop Mgr. Guy Sansaricq, director of the National Center for the Haitian Apostolate and a dozen Haitian priests. The Pastor of Sacred Heart in Cambria Heights, Coordinator of the Haitian ministry in Brooklyn was among the organizer. The Bishop of Brooklyn and Queens said that in all parishes in his diocese, Catholic schools are open to welcome and provide scholarships for children from Kindergarten to 8th grade. Money, he said, is not a problem.

The National Center for the Haitian Apostolate has contacted the office of the superintendent of Catholic schools for details on the formalities for registering children for these scholarships. We are happy to relay this information to members of our community. We encourage Haitian families to turn to Catholic schools in the Diocese of Brooklyn and Queens to register their children. It is still time. How to get the kindergarten scholarship in 8th grade?

How to proceed?

Extract from the message of His E. Bishop Nicholas DiMarzio for families:

We need to see children as the future of our faith. The children will be the ones who carry our faith forward as we look to the future. Saint Pope John Paul II, addressing thousands of young people gathered for World Youth Day, declared: « Young people of World Youth Day, the Church asks you to go, in power of the Holy Spirit, to those who are near and those who are far. Share with them the freedom you have found in Christ. People thirst for true inner freedom. They yearn for the Life that Christ came to give in abundance…. In your hands, carry the cross of Christ. On your lips, the words of life. In your hearts, the saving grace of the Lord. These words express our goals of renewal; they flow from evangelism: creating dynamic opportunities for Catholic education in our Catholic academies, our parish schools and our religious education programs. Research has repeatedly shown that high quality Catholic education has a lasting impact on the religious life of students. Students who experience a vibrant religious education are more likely to attend church as adults, involve their families in a ward, volunteer, and enter an orderly life. By investing in our children, we are investing in the future of the Church. »

 

BOUSDETID SOTI NAN JADENDANFAN RIVE KLAS 8YÈM ANE

NAN LEKÒL KATOLIK NAN DYOSÈZ BROOKLYN AK QUEENS

POU TIMOUN FANMI AYISYEN AK LOT TIMOUN

 

Monseyè Pierre André Pierre

Asistan Direktè Sant Nasyonal Apostolat Ayisyen

9 janvye 2021

 

Premye janvye 2021, Mès Aksyonngras pou 217yèm anivèsè Endepandans d Ayiti te selebre nan ko-katedral Sen Joseph nan Brooklyn. Evèk Brooklyn ak Queens nan, Ekselans Nicholas DiMarzio, te prezide selebrasyon an. Li te gen avèk li direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an, Bishop retrete Guy Sansaricq ki se yon Ayisyen d orijin, avèk yon douzèn Pè Ayisyen. Kire pawas Sakre Kè nan Cambria Heights, Pè Hilaire Bélizaire, ki se kòdonate pastoral Ayisyen nan Brooklyn te pote lapawòl. Evèk Brooklyn ak Queens nan te di, lekòl Katolik yo louvri pou akeyi epi bay bous detid pou timoun ki soti nan jadendanfan rive nan 8yèm ane eskolè, nan tout pawas nan dyosèz la. Li te di tou :  “Lajan, se pa yon pwoblèm.”

Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an te kontakte biwo sipèyentandan lekòl katolik yo pou plis detay sou fòmalite pou enskri timoun yo, pou bousdetid sa yo. Nou kontan transmèt enfòmasyon sa a bay manm nan kominote nou an. Nou ankouraje fanmi ayisyen yo, pou  yo ale nan lekòl katolik nan dyosèz Brooklyn ak Queens, pou enskri pitit yo. Yo gen tan toujou tan. Men jou yo ap vanse. Kouman ou kapab jwenn bousdetid la, soti jadendanfan rive nan klas 8yèm ane, nan lekòl katolik yo, nan dyosèz Brooklyn ak Queens ?

Ki jan pou yon moun enskri nan pwogram nan?

  • Ale sou entènèt nanGoogle oswa yon lòt motè rechèch.
  • Jwenn sit entènèt la:www.futuresineducation.org.
  • Ale nan pajScholarship, epi ranpli fòmilè a

 

Ekstrè nan mesaj Bishop Nicholas DiMarzio, Evèk Brooklyn-Queens, pou fanmi yo:

Nou bezwen wè timoun yo kòm avni lafwa nou. Se timoun yo k ap pote lafwa nou pi devan, pandan n ap gade lavni. Sen Pap Jan Pòl II, nan pale li te pale avèk dè milye jèn ki te rasanble pou Jounen Mondyal Jèn yo, te deklare: « Jèn nan jounen mondyal Jèn yo, Legliz la mande ou pou ou ale, anba pouvwa Lespri Sen an, bo kote moun ki tou pre ak sa yo ki lwen. Pataje avèk yo libète ou jwenn nan Kris la. Moun ki swaf libète enteryè outbon vre a. Yo anvi jwenn lavi Kris te vin bay an abondans la …. Nan men ou, pote kwa Kris la. Sou bouch ou, pawòl lavi yo. Nan kè nou, favè Granmèt la, Sovè a. Mo sa yo eksprime objektif renouvèlman nou yo. Yo koule soti nan evanjelizasyon. Kreye opòtinite dinamik pou edikasyon Katolik nan akademi Katolik nou yo, lekòl pawas nou yo ak pwogram edikasyon relijye nou yo. Rechèch montre plizyè fwa, bon kalite edikasyon Katolik gen yon enpak dirab sou lavi relijye elèv yo. Elèv ki gen eksperyans nan yon edikasyon relijye ki gen fòs gen plis chans ale nan legliz lè yo vin granmoun, enplike fanmi yo nan yon pawas, sèvi kòm volontè, epi antre nan yon lavi lòd. Lè nou envesti nan timoun nou yo, n ap envesti nan avni Legliz la. »

DES BOURSES D’ETUDES DU KINDERGARDEN AU 8ÈME GRADE

DANS LES ECOLES CATHOLIQUES DE BROOKLYN ET QUEENS

POUR LES ENFANTS HAÏTIENS ET LES AUTRES

Mgr. Pierre André Pierre

Assistant Directeur Centre National de l’Apostolat Haïtien

9 Janvier, 2021

 

Le premier janvier 2021, la messe d’action de grâces du 217ème anniversaire d’Haiti a été célébrée à la Co-cathédrale Saint Joseph. L’Evêque de Brooklyn et Queens, Son E. Mgr Nicholas DiMarzio, a présidé la célébration. Il était assisté de Son E. Mgr Guy Sansaricq, directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien et d’une douzaine de Prêtres Haïtiens. L’Evêque de Brooklyn et Queens a déclaré que, dans toutes les paroisses de son diocèse, les écoles catholiques sont ouvertes pour accueillir et offrir des bourses d’études aux enfants, du Kindergarten au 8ème grade. L’argent, a-t-il dit, n’est pas un problème.

Le Centre National de l’Apostolat Haïtien a contacté le bureau du superintendant des écoles catholiques pour avoir des précisions sur les formalités d’inscription pour obtenir ces bourses d’étude. Nous sommes heureux de relayer ces informations pour les membres de notre communauté. Nous encourageons les familles haïtiennes à se tourner vers les écoles catholiques du Diocèse de Brooklyn et Queens pour enregistrer leurs enfants. Il est encore temps. Quoi faire pour avoir la bourse d’études du jardin d’enfants au 8ème grade ?

Comment procéder ?

  • Aller en ligne à partir de Google ou d’un autre moteur de recherche.
  • Retrouver le site internet : www.futuresineducation.org.
  • Se diriger vers la page Scholarship et remplir le formulaire

Extrait du message de Son E. Mgr Nicholas DiMarzio pour les familles :

Nous devons considérer les enfants comme l’avenir de notre foi. Les enfants seront ceux qui porteront notre foi de l’avant alors que nous regardons vers l’avenir. Saint Pape Jean-Paul II, s’adressant à des milliers de jeunes réunis pour les Journées Mondiales de la Jeunesse, a déclaré : « Jeunes des « Journées Mondiales de la Jeunesse », l’Église vous demande d’aller, dans la puissance du Saint-Esprit, vers ceux qui sont proches et ceux qui qui sont loin. Partagez avec eux la liberté que vous avez trouvée en Christ. Les gens ont soif d’une véritable liberté intérieure. Ils aspirent à la Vie que le Christ est venu donner en abondance…. Entre vos mains, portez la croix du Christ. Sur vos lèvres, les mots de la vie. Dans vos cœurs, la grâce salvifique du Seigneur. Ces mots expriment nos objectifs de renouveau ; ils découlent de l’évangélisation : créer des opportunités dynamiques pour l’éducation catholique dans nos académies catholiques, nos écoles paroissiales et nos programmes d’éducation religieuse. La recherche a montré à plusieurs reprises qu’une éducation catholique de haute qualité a un impact durable sur la vie religieuse des étudiants. Les étudiants qui font l’expérience d’une éducation religieuse dynamique sont plus susceptibles d’aller à l’église en tant qu’adultes, d’impliquer leur famille dans une paroisse, de faire du bénévolat et d’entrer dans une vie ordonnée. En investissant dans nos enfants, nous investissons dans l’avenir de l’Église. »

 

AN ATTITUDE OF GRATITUDE

Prière en ligne sur ZOOM.COM le 12 JANVIER 2010 de 7:30 PM à 9:00 PM

Une initiative du Centre National de l’Apostolat Haïtien    www.snaa.org.

 Et le bureau pour les Migrants Haïtiens du Diocèse de Brooklyn

Le lien ZOOM – Join ZOOM Meeting

https://us02web.zoom.us/j/84168409106?pwd=ZHRwZSs0ZERxL2R0OUQ1SS9aaU1JQT09

Meeting ID: 841 6840 9106
Passcode: 642259

 

Le mardi 12 janvier 2021 de 7 :30 PM à 9 :00 PM,

Le Centre National de l’Apostolat organise

Une heure de prière en ligne

En communion avec le Peuple Haïtien.

 

Le tremblement de 12 Janvier 2010

A porté un coup fatal au peuple Haïtien

Emportant plus de 300.00 vies

Détruisant l’économie du pays.

De 2020 jusqu’à maintenant 2021,

Corona virus COVID-19

A tué et laissé des marques indélébiles

Et un goût amer dans la vie des Haïtiens.

 

Dans le pays, la vie nationale se dégrade de plus en plus,

Et la descente aux enfers continue à un rythme accéléré

pour toutes les couches de la population.

 

VENEZ. ENSEMBLE, PRIONS POUR HAITI.

 

 

 

 

AN ATTITUDE OF GRATITUDE

 

The National Center of the Haitian Apostolate WWW.SNAA.ORG

and the Ministry to Haitian Immigrants of the Diocese of Brooklyn

are hosting a prayer service on January 12, 2021 from 7:30-9:00PM.

Please share with friends and family.

We will be approaching our Heavenly Father

with an Attitude of Gratitude

and praise Him for His mercy and grace

having brought us to 11 years since the earthquake

and keeping us safe from COVID-19.   

 

We believe in His providence that He will continue to intervene in our behalf.

Your presence and participation is needed……

Prayer Service: An attitude of Gratitude
Time: Jan 12, 2021 07:30 PM Eastern Time (US and Canada)

Join Zoom Meeting
https://us02web.zoom.us/j/84168409106?pwd=ZHRwZSs0ZERxL2R0OUQ1SS9aaU1JQT09

Meeting ID: 841 6840 9106
Passcode: 642259
One tap mobile
+19292056099,,84168409106#,,,,*642259# US (New York)
+13017158592,,84168409106#,,,,*642259# US (Washington D.C)

Dial by your location
+1 929 205 6099 US (New York)
+1 301 715 8592 US (Washington D.C)
+1 312 626 6799 US (Chicago)
+1 346 248 7799 US (Houston)
+1 669 900 6833 US (San Jose)
+1 253 215 8782 US (Tacoma)

Meeting ID: 841 6840 9106
Passcode: 642259
Find your local number: https://us02web.zoom.us/u/kdiKQ6BoO

 

Mgr Pierre André PIERRE

Gid Espirityèl Chapèl Sen Franswa / Guide Spirituel de la Chapelle Saint François de Sales de Delmas

Prezidan AKA -|- Akademi Kreyòl Ayisyen-|- Président de l’Académie Créole d’Haïti

Conseil d’Administration de l’Agence Universitaire de la Francophonie AUF

Conseil d’Administration de l’Association Internationale des Universités AIU

Ambassadeur pour les Relations Internationales – UNDH

Recteur Émérite 

Université Notre-Dame d’Haïti UNDH         

Phone:   (509)  (509) 3701-2230

AKA | Akademi Kreyòl Ayisyen | www.aka.org |

Université Notre-Dame d’Haïti | www.undh.edu.ht |

Attachments area

 

 

Femme de la Semaine: Huntington: Anne Osias

 

Dans notre rubrique Femme la Semaine au Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’apostolat Haitien  Notre choix s’est porté cette semaine sur Melle Annee Osias, infirmière de formation et l’une des jeunes étoiles de la Communauté Haitienne de Long Island.

Melle Anne est très religieuse et est cathéchiste dans sa paroisse. Elle etait parmi les panelistes de la dernière emission des Jeunes de la Communauté Haitienne de Long Island à la Radio Telé solidarite

 

Bishop Guy Sansaricq felicite Melle Anne en ces mots”

Chère Mlle Anne:  Que le Seigneur vous bénisse pour votre amour de Jésus et sa sainte Mère et pour votre dévouement au service de votre paroisse. Vous nous faites comprendre que lorsque l’on découvre Le beauté, la grandeur et la vérité de J’esus, l’on ne peut pas rester les bras croisés.  Vous ètes encore jeune. Je ne doute pas que chaque jour davantage, vous grandirez dans la possession des richesses que le Christ prodigue à ses bien-aimés.

Je suis fier de vous et vous bénie au Nom de ce mème Jésus que vous aimez!”

 

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Melle Osias comme la femme du Centre National de l’Apostolat Haitien

Brother Tob

 

Woman of the Week: Huntington: Miss Anne Osias

 

In our section Woman the Week in the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate Our Choice fell this week on Miss Annee Osias, nurse by training and one of the young stars of the Haitian Community of Long Island.

Miss Anne is very religious and she is a catechist in her parish. She was also a panelist of the last Talk Show of the Youth of the Haitian Community of Long Island on Radio Telé solidarite.

 

Bishop Guy Sansaricq congratulates Miss Anne in his words:

Dear Miss Anne: We are happy to congratulate you for this distinction granted you by this bulletin. When a light shines, it attracts people’s attention. So you have been singled out because of your genuine faith in Jesus and also because of your dedication in the service of your parish. I am certain that you will grow in peace and joy as long as your persevere in the path you have chosen.  In the Name of Jesus, I impart my blessing upon you. May you experience always the special joy Jesus imparts to his disciples!

 

We ask the people of God to acclaim Miss Osias as the woman of the National Center for the Haitian Apostolate

Brother Tob

 

Pastorale Haitienne de Brooklyn-Queens: Bonne Fête Père Hilaire Belizaire.

 

 

Le Jeudi 14 Janvier 2021 sera l’anniversaire du Père Hilaire  Belizaire, Coordonnateur de la Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn -Queens et Curé de la Paroisse du Sacre Coeur de Cambria Heights

 

Le Père Hilaire a plus que 6 ans à la paroisse du Sacre Coeur. Son ministère est très apprécié et respecté  au sein de sa paroisse. Il a participé au panel des Jeunes de Brooklyn et de Queens à la Radio Telé Solidarité. Son support  a beaucoup aidé pour la realisation de ce talk show.

 

Bishop Guy Sansaricq  en communion avec Monseigneur Pierre André Pierre et les autres membres du Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite un Joyeux Anniversaire au Père Hilaire en ces mots:

Cher Frère Prètre:  Bonne Fète! Chaque année nouvelle que nous ajoutons à notre vie nous fait prendre sens que la vie est un chemin sur lequel nous avancons. Chaque pas nouveau nous rapproche de l’HEURE de notre passage dans l’éternité.  Chaque anniversaire nous fait grandir en sagesse. Notre destinée éternelle est ce qui compte en tout premier lieu. Nous rendons grace au Seigneur qui t’a appelé au sacerdoce et de tes années de service fidèle. Que le Seigneur continue à te tenir par la main pour que Son Visage s’illumine chaque jour davantage sur toi, son fils bien-aimé.”

 

Nous demandons au peuple de Dieu de prier pour le Père Hilaire en ce moment de Grâce

Brother Tob

 

Haitian Pastoral in Brooklyn-Queens: Happy Birthday Father Hilaire Belizaire

 

 

Thursday January 14, 2021 will be the birthday of Father Hilaire Belizaire, Coordinator of Haitian Pastoral Ministry of the Diocese of Brooklyn-Queens and Pastor of the Parish of the Sacred Heart in Cambria Heights

 

Father Hilaire has been in the parish of the Sacred Heart for more than 6 years and his ministry is much appreciated and respected within his parish. He participated in the Brooklyn and Queens Youth panel on Radio Telé Solidarité. His support was crucial for the realization of that talk show.

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor Pierre André Pierre and the other members of the National Center for the Haitian Apostolate wishes a Happy Birthday to Father Hilaire in his words:

Very dear Hilaire, my brother priest:

Happy Birthday! We praise the Lord for your many years of service. We are very happy to see your dedication to your ministry and pray the Lord that He will continue to bless you so that your face will increasing radiate his grace upon you.

With brotherly love.

 

+Guy Sansaricq

 

We ask the people of God to pray for Father Hilary at this time of Grace

Brother Tob

 

 

 

**********************

 

 

Messe de l’Epiphanie à la Paroisse Ste Martha-Uniondale

 

Le Dimanche 3 Janvier 2021, le personnel de la Radio Telé Solidarité etait à la paroisse Ste Martha pour la fête de l’Epiphanie ou les Rois Mages etaient venus adorer Jesus . Le Père Rony Fabien , le premier Curé Noir de cette paroisse etait le celebrant et l’Homeliste.

 

La Chorale Coeurs d’Hommes a animé cette celebration Eucharistique.  On doit ajouter que cette chorale a pris naissance avec l’arrivée du Père Fabien comme Curé de cette Paroisse. Mr Pascal  Zirise  est le Maestro de cette Chorale et à la fin de la messe on a eu un court entretien avec Mr. Zirise. Clicquer sur ce lien pour entendre Mr. Zirise. https://youtu.be/vC9W_r42FXs             On doit ajouter que la Communauté Haitienne de la Paroisse de Ste Martha a 3 chorales: La Grande chorale, Chorale Coeurs d’Homme et Chorale Coeurs d’enfants.

 

Le Leadership du Père Fabien est très apprécié et respecté au sein des fidèles de la Paroisse de Ste Martha. Son ouverture continue à motiver les fidèles  de sa paroisse  à s’engager davantage dans cette paroisse . Cette stratégie du Père Fabien a deja donné beaucoup de fruits car beaucoup de fidèles ont décidé de s’engager davantage dans la paroisse.

 

Dans son homelie Le Père  Fabien  a mis l’accent sur la fête de l’epiphanie qui est parmi les grandes fêtes de l’Église Catholique. Il a insisté beaucoup sur la visite des rois Mages  qui avaient accepté de faire ce long deplacement pour venir adorer  le petit Jesus et il ajouta combien cette visite a été difficile avec la presence du Roi Herode. Il continua pour nous parler de l’implication de ses fidèles dans plusieurs Comités de sa paroisse.

 

À la fin de La messe le Père Fabien a remercié les fidèles de sa Paroisse qui ont participé à la messe du 1er Janvier à la Cathedrale de St Agnese du Diocèse de Rockville Centre. Clicquer sur ce lien pour entendre cette messe: https://youtu.be/aC73gHOa1aY

Brother Tob

 

 

EPIPHANY MASS AT ST. MARTHA-UNIONDALE PARISH

 

On Sunday January 3, 2021, the staff of Radio Telé Solidarité was at St. Martha’s parish for the feast of Epiphany where the Three Kings

(represented by three young parishioners) had come to worship Jesus. Father Rony Fabien, the first Black Curé of this parish was the celebrant And the Homilist. The Men’s Hearts Choir animated the Eucharistic celebration.The  choir, directed by Maestro Mr. Pascal Zirise, sang during the

Opening procession as Father Fabien, the pastor of the parish entered. At the end of the mass we conducted a short interview with Mr. Zirise.

Click on the link to hear Mr. Zirise. https://youtu.be/vC9W_r42FXs

The Haitian Catholic Community of the Parish of St. Martha has 3 choirs: La Grande Chorale, Hearts of Man Chorale  and the Hearts of Children Chorale.

The leadership of Father Fabien is greatly appreciated andrespected among the faithful of the Parish of St. Martha. His openness continues to motivate the faithful members of the parishto become more involved in this parish. Father Fabien’s spirit has already borne much fruit as many of the faithful have decided to

become more involved in the parish.

Father Fabien’s homily emphasized the  Feast of the Epiphany which is among the great feasts of the Catholic Church. He elaborated on the visit of the Three Kings who had agreed to make the long trip to come to adore new born Jesus. He noted how their journey had been become endangered  after they encountered King Herod

who wanted to harm the new born King. He spoke of his appreciation of the involvement of his faithful in several  committees of his parish as they work to facilitate the continuance of the mission of Jesus in their contemporary context.

At the end of the Mass Father Fabien thanked the faithful of his Parish who participated in the Mass on January 1st at the Cathedral of

St Agnese in the Diocese of Rockville Center.Click on this link to hear this mass:

https://youtu.be/aC73gHOa1aY

Brother Tob

 

LE COLLEGE PASTORAL EST EN DEUIL

 

 

Nous vous annoncons avec infiniment de peine la mort d’une Ancienne  Etudiante du Collège Pastoral de la promotion 2012 – 2015: MARIE NOGARD PAUL.

Elle est née à Léogane le 16 Avril 1959 et est retournée à la maison du Père le 3 Janvier 2021 après une maladie courageusement supportée. Elle sera exposée à Guarino funeral Home à l’adresse suivante: 9222 Flatlands Ave – Brooklyn, NY  11236 le Samedi 16 Janvier de 4hp.m à 9:00 p.m. Son inhumation se fera le 23 Janvier à Léogane – HAITI.

Nous reccommandons à vos prières l’âme de la défunte et du réconfort pour tous ceux et celles qui la pleurent spécialement les familles Paul, Thermossy et Jean Louis très éprouvées par ce deuil. Que les larmes de ses frères et de sa soeur et de ses cousins et cousines soient séchées: Fritz Paul, Lesly Paul, Chantale Paul, Carlo Paul et Harry Paul, etc…

QUE L’AME DE NOTRE REGRETTEE MARIE NOGARD PAUL REPOSE EN PAIX PAR LA MISÉRICORDE DE DIEU! Amen!

 

 

 

Sous le chaos, une belle leçon de démocratie

1Kpartages

Publié le : 09/01/2021 – 07:19

Audio 04:01Podcast

Jean-Baptiste Placca, éditorialiste à RFI, en 2020. Pierre René-Worms

Par :Jean-Baptiste Placca

8 mn

C’est grâce à la solidité des institutions américaines que le processus de désignation du président élu a abouti, le 6 janvier, au siège du Congrès, à Washington, alors que les amis du président Trump étaient persuadés d’avoir semé un chaos irréversible. « Les institutions fortes, plus sûres que les hommes forts », selon la théorie de Barack Obama.

PUBLICITÉ

Pour de nombreux Africains, le déferlement des partisans de Donald Trump, ce mercredi 6 janvier, sur le Capitole, démystifie quelque peu l’Amérique et remet en cause son aptitude à donner des leçons de démocratie. Pour dramatiques et peu glorieuses qu’elles soient, ces images suffisent-elles, pour autant, à disqualifier définitivement les États-Unis, par rapport à la démocratie en Afrique.

Au-delà des leçons dites de démocratie, ce qui importe, dans les propositions des pays occidentaux à l’Afrique, ce sont les valeurs. Pour vouloir l’état de droit et la démocratie pour son peuple, un vrai leader ne devrait pas attendre de se voir imposer ces valeurs par d’autres, comme leçons ou comme conseils. Et seuls ceux qui n’ont jamais nourri de réelles ambitions pour leur peuple prendraient prétexte du discrédit jeté par Donald Trump sur la démocratie américaine pour traîner encore plus les pieds en la matière.

L’irruption des partisans du président vaincu au Capitole ne sera, certes, pas une date des plus glorieuses de l’histoire des États-Unis. Mais, hormis la charge de discrédit – qui retombe essentiellement sur le président Trump –, ce 6 janvier 2021 conforte, en réalité, la solidité de la démocratie américaine, qui aura tenu, face aux manœuvres désespérées d’un dirigeant, à l’évidence, indigne de la charge de leader du monde libre. En dépit de ses gesticulations, de ses vociférations et de la violence de ses suiveurs, la victoire de son adversaire a été validée, et sa défaite, scellée. Par la force des institutions. Et cela mériterait bien quelques leçons, bienvenues en Afrique.

Quelles leçons, par exemple ?

Vous vous souvenez sans doute du premier discours de Barack Obama, en Afrique noire, en juillet 2009, au Ghana. Il soutenait alors que l’Afrique n’avait pas besoin d’hommes forts, mais d’institutions fortes. Nous y voilà ! Si les institutions n’avaient pas été aussi solides, aux États-Unis, Donald Trump aurait probablement eu gain de cause, et donc subtilisé la victoire à l’homme élu par le peuple américain. Trump a introduit une bonne quarantaine de recours, et il a été débouté une quarantaine de fois, pour absence de preuves. Une justice indépendante sait dire à un chef d’État qu’il a tort, lorsqu’il invente des fraudes imaginaires, pour nier sa défaite électorale. Il a exercé des pressions sur les dirigeants des États, afin que ceux-ci proclament des résultats contraires au choix des électeurs. Mais même ceux de son bord politique ont résisté aux pressions, n’ont pas cédé aux intimidations. Les institutions solides protègent les femmes et hommes qui les servent, et renforcent souvent leur courage et leur intégrité.

Mais, d’ici à l’investiture de Joe Biden, le 20 janvier, Donald Trump et ses suiveurs peuvent encore surprendre…

Absolument ! Mais la solidité des institutions, l’intégrité de ces serviteurs assermentés de l’État et leur vigilance sont autant de barrières dissuasives qui vouent à l’échec les tentatives désespérées de Donald Trump pour confisquer le pouvoir. Et déjà, la réflexion est en cours, qui vise à empêcher, à l’avenir, un futur Trump d’aller aussi loin. L’éventuelle leçon que pourrait proposer, aujourd’hui, Washington à l’Afrique traiterait de la manière de déjouer les ruses d’un président sortant qui, bien que battu, tenterait, par tous les moyens, de s’incruster. Un tel cours, dispensé par les Américains, quel peuple, en Afrique, ne rêverait de le suivre ! En toute humilité !

 

Pope Francis said in a recent interview that the violence that broke out at the United States Capitol building on Wednesday “must be condemned.”

“Violence is always like this,” the Pope said in comments to Italy’s Canale 5 channel that CNN translated to English, adding that that there are violent outbreaks in every country’s history “and no people can boast of not having one day a case of violence.” The interview is set to air in full on Sunday.

“We must understand well and reflect, learn how not to repeat it, learn from history,” he said.

In a preview clip viewed by CNN, the leader of the Catholic Church said he was “amazed” by Wednesday’s events because the US is “so disciplined in democracy.”

 

The day America realized how dangerous Donald Trump is

“But it is a reality, even in more mature realities, there is always something wrong, something about people taking a path against the community, against democracy, against the common good,” he added.

He expressed that Wednesday’s violence made evident the problem and can help solve it.

Commission disciplinaire de la Curie romaine : un laïc nommé président

L’Italien Vincenzo Buonomo, recteur de l’Université du Latran.

JANVIER 08, 2021 12:42ANNE KURIAN-MONTABONENOMINATIONSROME

C’est pour la première fois un laïc qui présidera la Commission disciplinaire de la Curie romaine : le pape François a nommé Vincenzo Buonomo, qui est recteur de l’Université pontificale du Latran, ce 8 janvier 2021.

Un choix qui tranche avec le règlement de cette commission chargée de statuer sur les sanctions disciplinaires prononcées à l’égard des employés du Saint-Siège par leur hiérarchie : l’article 4 – du texte de 2010 – prévoit en effet que le président est « un cardinal ou un évêque ».

Deux nouveaux membres ont également été nommés dans cette commission, indique un communiqué du Saint-Siège : Mgr Alejandro W. Bunge, président du Bureau de travail du Saint-Siège et Maximino Caballero Ledo, secrétaire général du Secrétariat pour l’économie.

Créée par Jean-Paul II en 1981, la Commission évalue « la légitimité et l’équité » des sanctions disciplinaires, sur demande écrite des autorités qui entendent les imposer. Elle est composée de six membres, outre le président, dont le dernier était Mgr Giorgio Corbellini, décédé en novembre 2019.

Agé de 59 ans, Vincenzo Buonomo est docteur en droit canon et en droit civil, spécialisé en droit international. Il a travaillé au sein de la mission du Saint-Siège auprès des organismes des Nations unies (Fao, Ifad, Pam), et est aussi conseiller d’Etat de la Cité du Vatican.

Chers amis,

Au nom de « Haïti en livres international », nous sommes heureux de vous annoncer la parution bientôt de notre ouvrage : « Plus de 500 ans d’Histoire : Où en sommes-nous ?»

Comme vous pouvez l’apprécier sur l’affiche de la couverture, ci-dessous, 10 de nos meilleurs auteurs historiens ont participé à la production de ce livre d’histoire.

N’hésitez pas à nous contacter par retour de ce message émail ou par téléphone (516-984-9211) pour placer votre commande.

Bien à vous,

  1. Vertulie Vincent

Présidente

Haïti en Livres International

 

Hervé Fanini-Lemoine

Chairman

Haïti en Livres International

 

 

Proverbes

Yo pa Bati Pari nan youn Jou

Se Lang Krapo, Ki Tiye Krapo

Mansonj ale pi  vit pase verité

Eksperyans youn  enstrui lòt

Men  ki bay  wo pase men ki pran

 

 

 

Good to know: “The Spirit of God is upon me, He Has sent me forth to proclaim the good news to the poor”

Deacon Paul C. Dorsinville.

Jesus through His minister has baptized you and me in His life, death and resurrection as priest, prophet and king-servant to make sacred and build bridges, to teach, warn and correct, to sustain family and community. We have thus responsibilities at the individual, familial and societal levels.

COPID-19 has exposed the inadequacies of the healthcare system : planning, promotion, education, training, resources, priorities as well the systemic obstacles to Native Americans, Blacks, Hispanics, Asians, immigrants, poor, sick, disabled, elderlies and those with special needs. Nobody can stand by himself or herself, the same is true for family and society at all levels. Those at the bottom and in the middle have the same needs and rights than those at the top.

Let us review everything to the light of the Gospel, the Catechism of the Catholic Church and the last encyclical of Pope Francis and get to work as we sing: “The Spirit of God is upon me, He as consecrated me, He Has sent me forth to proclaim the good news to the poor…!”

+++++.

Jésus à travers Son ministre a baptisé toi et moi en Sa vie, mort et résurrection comme prêtre, prophète et roi-serviteur/reine-servante pour rendre sacré et bâtir des ponts, pour enseigner, avertir et corriger, pour supporter famille et communauté. Nous avons donc des responsabilités au niveaux individuel, familial et communautaire.

COPID-19 a exposé les inadéquacies du système de santé : planification, promotion, éducation, training, ressources, priorités ainsi que les obstacles systémiques aux Amérindiens, Noirs, Hispaniques, Asiatiques, immigrants, pauvres, malades, handicapés, viellards et ceux ayant des besoins spéciaux. Per-sonne ne peut se suffire à soi-même, c’est aussi vrai pour famille et société à tous les niveaux. Ceux à la base et au milieu ont les mêmes besoins et droits que ceux au sommet.

Revoyons tout à la lumière de l’Evangile, du Catéchisme de l’Eglise Catholique et de la dernière encyclique de Pape Francois et mettons nous à l’œuvre pendant que nous chantons : « L’Esprit de Dieu repose sur moi, Il m’a consacré, Il m’a envoyé proclamer la bonne nouvelle aux pauvres ,,, ! »

 

 

The National Center of the Haitian Apostolate and the Ministry to Haitian Immigrants of the Diocese of Brooklyn are hosting a prayer service on January 12, 2021 from 7:30-9:00PM.    Please share with friends and family.

 

We will be approaching our Heavenly Father with an Attitude of Gratitude and praise Him for His mercy and grace having brought us to 11 years since the earthquake and keeping us safe from COVID-19.   We believe in His providence that He will continue to intervene in our behalf.

 

 

Your presence and participation is needed……

 

Prayer Service:         An attitude of Gratitude

Time:                          Jan 12, 2021 07:30 PM Eastern Time (US and Canada)

 

Join Zoom Meeting

https://us02web.zoom.us/j/84168409106?pwd=ZHRwZSs0ZERxL2R0OUQ1SS9aaU1JQT09

 

Meeting ID: 841 6840 9106

Passcode: 642259

One tap mobile

+19292056099,,84168409106#,,,,*642259# US (New York)

+13017158592,,84168409106#,,,,*642259# US (Washington D.C)

 

Dial by your location

+1 929 205 6099 US (New York)

+1 301 715 8592 US (Washington D.C)

+1 312 626 6799 US (Chicago)

+1 346 248 7799 US (Houston)

+1 669 900 6833 US (San Jose)

+1 253 215 8782 US (Tacoma)

 

Meeting ID: 841 6840 9106

Passcode: 642259

Find your local number: https://us02web.zoom.us/u/kdiKQ6BoO

 

 

 

 

 

 

 

 

                                           THE FEAST OF THE EPIPHANY.  (January 3rd, 2021)

                                   Isaiah 60, 1-6; Psalm 72; Eph. 3, 2-6; Mt. 2, 1-12

 

 

By +Guy Sansaricq.

 

The very colorful visit of the three wise men to Bethlehem fulfills Isaiah’s prophecy that kings would come from afar to worship the new born Child. The Magi are telling us that Jesus, the babe in the manger, is the long expected Messiah and that He is coming for all the nations of the world. His Kingdom is universal! This gives us reason for great rejoicing!

 

The gates of God’s kingdom are wide open to all “Oh PEOPLES OF THE WORLD, COME WITH JOY! Find and embrace at last the ONE who brings answers to our deepest questions, the ONE who brings an end to confused philosophies and idol worship. He is the true light shining forever!

 

The word EPIPHANY means MANIFESTATION. Christmas is God manifesting himself to the world in visible form as if showing his face through his Incarnation. The infant in the manger wears no golden crown and holds no scepter yet, the poor shepherds and the wise men recognize at once his divinity. He draws irresistibly to himself all “PEOPLE OF GOOD WILL” conquering hearts through his sweet cords of love and the invincible attraction of truth.

 

My mission, your mission and that of the Church must reflect the same pattern.  It is through universal love and poor humble service that we can best MANIFEST to the world the true face of Jesus.

The ONE we worship appears to us poor and vulnerable yet we will never cease paying homage to HIM through the gold of our love, the incense of our prayers and the myrrh of our sacrifices.

 

LA FÈTE DE L’ÉPIPHANIE OU DES TROIS ROIS.  (3 JANVIER 2021)

 

 

Les bergers accourent et les rois aussi, mais ce qu’ils voient, c’est “un simple enfant envelopé de langes” peu different des enfants pauvres du village. Quelle surprise! Mais aussi quel émerveillement! Ils reconnaissent en lui, le Messie tant attendu. “LES HOMMES DE BONNE VOLONTÉ” n’ont jamais de peine à reconnaitre SA divinité!

 

Ils contemplent Dieu qui “SE RABAISSE’, QUI SE FAIT PETIT ET SE FAIT PROCHE DE NOUS.

Ces visiteurs qui viennent de loin rendent grace à Dieu en reconnaissant dans cet ENFANT le Seigneur de toutes les nations, tous les peuples, toutes les langues et toutes les races.” Ils se réjouissent car EN LUI, ils voient s’écrouler tous les murs separatistes, tous les préjugés de race qui enveniment l’existence humaine. En frémissant ils commencent à percevoir la grandeur de l’humilité!

 

Oh! Il leur a fallu un long et pénible déplacement pour LE trouver. Pour beaucoup jusqu’à présent,

un long cheminement est necessaire pour découvrir le mystère de Dieu!

 

Soyons aussi sensibles aux dons qu’apportent les Mages. L’or honore la royauté de Jésus, l’encens, sa divinité et la myrrhe annonce subtilement sa mort et sa Résurrection à venir. En effet, la myrrhe est un PARFUM ORIENTAL DE GRAND PRIX UTILISÉ POUR EMBAUMER LES MORTS ET EMPÉCHER LA CORRUPTION DE LA CHAIR.

 

Nous aussi, apprenons à nous déplacer, à nous déranger pour accueillir dans l’adoration ce DIEU-FAIT-HOMME qui nous révèle le visage misèricordieux du PÈRE. Comme les mages, mettons nous vite en route pour accueillir CELUI QUI NE CESSE JAMAIS DE VENIR!

+Guy Sansaricq

 

 

 

 

Pensée de la Semaine: Le premier des péchés est de fuir ses responsabilités.

Citation de Thomas Wilson ; Les maximes de la piété et du christianisme (1781)

Thought for the Week: 

The first sin is to shirk responsibility.Quote from Thomas Wilson; The maxims of piety and Christianity (1781) 

Pensamiento para la semana:

 El primer pecado es eludir la responsabilidad.Cita de Thomas Wilson; Las máximas de la piedad y el cristianismo

 

Compliments à l’une des Étoiles de la Communauté  Haïtienne , en ce début de l’année 2021.

Dr. Natalia CINÉAS, DNP, RN, NEA-BC

 

Par Mgr Pierre André Pierre

Assistant Directeur de l’Apostolat Haïtien

 

 

 

Le Bulletin hebdomadaire Solidarité Online fait un travail colossal de liaison et de rapprochement de la communauté Haïtienne, tant dans la diaspora haïtienne aux Etats-Unis que dans les milieux haïtiens en général, ou des environnements favorables à la promotion et au développement des valeurs haïtiennes. Avec ses plus de dix mille abonnés qui reçoivent le bulletin électronique quatre fois par mois, il expose les réussites et les modèles de notre communauté qui servent de catalyseur aux nouvelles générations et de motif de fierté aux anciennes.

 

Buteau Espiègle, Brother Tob, dans sa quête des valeurs haïtiennes, a fait a découvert une perle. L’interview du Dr. Natalie Cinéas a révélé une nouvelle étoile de la communauté haïtienne de New-York dans la profession d’infirmière.

 

Dr. Natalie Cinéas est un docteur en Pratique de Nursing (DNP), une infirmière enregistrée (RN) et une infirmière reconnue de la « Nurse Executive Advanced Board Certified » requérant l’un des plus haut niveaux d’éducation et de pratique dans l’administration de la profession d’infirmière aux Etats-Unis.

 

Son CV révèle une brillante jeune professionnelle, qui en peu de temps, a fait un parcours digne de tous les éloges.

 

Dr Natalia Cinéas a commencé sa carrière d’infirmière en tant qu’infirmière du personnel dans l’unité de soins intensifs de neurochirurgie. Elle a travaillé comme spécialiste de la gestion de la qualité pour le département de soins cardio-thoraciques et est devenue directrice des soins aux patients de la neurochirurgie et de l’unité de soins intensifs neurochirurgicaux au Centre Médical de l’Université Columbia de New York de l’Hôpital Presbytérien de la ville de New York, Actuellement, Dr Cinéas est la  directrice  principale des soins infirmiers à l’hôpital Mount du Sinaï de St Luke et de plusieurs autres.

 

Elle est titulaire d’un doctorat en Sciences infirmières PHD  de l’Université George Washington, de la Ville de Washington, d’une maîtrise en sciences de la gestion et d’un baccalauréat en sciences de l’Université de New York, ainsi que d’un baccalauréat ès arts en psychologie de l’Université Stony Brook, de Long Island. Dr Cinéas est aussi professeure auxiliaire à l’Ecole des Sciences Infirmières de l’Université Columbia, où elle enseigne aux doctorants la pratique du leadership et de la qualité des soins. Elle est également professeure auxiliaire au Collège de New Rochelle où elle enseigne la recherche en sciences infirmières.

Elle est de plus vice-présidente des affaires internes à l’église catholique Saint Charles Borromée à Harlem, NY, et membre du Leadership Institute des Infirmières Noires de l’Université de New York (sigle anglais : LIBN). En tant que membre du LIBN, Dr Cinéas a développé un documentaire démontrant la nécessité d’une éducation cardiovasculaire et d’un accès à la santé pour les femmes noires.

 

Dr Natalie Cinéas est membre de l’Association des Infirmières Américaines, de l’Organisation des Infirmières Exécutives Américaines, de l’Organisation des Infirmières Exécutives de New York, de l’Association Américaine pour les Soins Infirmiers Spéciaux, de Sigma Theta Tau International (chapitre Phi Epsilon) et de Delta Sigma Theta Sorority, Incorporated

 

En 2015, Dr Cinéas a reçu le prix Top 40 et au-dessus de Quarante de l’Université Stony Brook.

 

En 2016, Dr Cinéas a été reconnue à la conférence de l’Organisation des Infirmières Exécutives de New York sur l’expérience des patients du Beryl Institute et à l’Institut national d’enseignement des soins spéciaux de l’Association Américaine des soins Spécialisés de la Nurse’s National Teaching Institute & Critical Care Exposition pour le travail exemplaire qu’elle a facilité dans la profession infirmière.

 

Sa passion est toujours d’améliorer la satisfaction des patients, de diriger des organisations pour réduire les infections nosocomiales, grâce à une pratique factuelle et d’améliorer les soins reçus au sein des communautés afro-américaines.

 

En tant que vice-présidente principale et infirmière en chef, pour les soins de santé dans les hôpitaux de la ville de New York (NYCHealth + Hospitals), Dr Cinéas supervise plus de 8.000 infirmières. L’une de ses principales priorités a été de retenir et de recruter des infirmières dans le grand système de santé publique. Elle a supervisé la campagne Nurse4NYC, qui visait à amener les infirmières dans plusieurs domaines où les besoins sont élevés, notamment les soins ambulatoires, les traumatismes et la santé comportementale. Le système de santé à la fin de 2019 a conclu un nouveau contrat avec l’Association des Infirmières de l’Etat de New York qui visait des augmentations de salaire et un accord pour travailler ensemble sur les ratios de personnel infirmier-patient.

 

Avec l’approbation de Bishop Guy Sansaricq, le bulletin Solidarité en ligne, est heureux et fier de proclamer  Dr. Natalie Cinéas l’une des Étoiles de la Communauté Noire des États une. Nous la proposons en modèle à notre communauté. Clicquer sur ce lien pour ecouter son entretien: https://youtu.be/Z8IkOvUz870

 

 

Mgr. Pierre André Pierre

Assistant Directeur de l’Apostolat Haïtien.

 

CONGRATULATIONS TO One of the Stars of The Black Community

At the start of the Year 2021

 

Dr. Natalia CINÉAS, DNP, RN, NEA-BC

By Msgr. Pierre André Pierre

 

 

 

 

 

The Weekly Bulletin Solidarite Online does a colossal job of linking and bringing together the Haitian community, both in the Haitian diaspora in the United States and in Haitian circles in general, or environments favorable to the promotion and development of Haitian values. With over ten thousand subscribers who receive the e-newsletter four times a month, it showcases the successes and models of our community that serves as a catalyst for new generations and a source of pride for old ones.

Buteau Espiègle, Brother Tob, in his quest for Haitian values, has discovered a pearl. The interview with Dr. Natalia Cinéas revealed a new star in the Haitian community of New York in the nursing profession.

Dr. Natalie Cinéas is a Doctor of Nursing Practice (DNP), Registered Nurse (RN), and Nurse Executive Advanced Board Certified nurse requiring one of the highest levels of education and practice in the field. administration of the nursing profession in the United States.

Her CV reveals a brilliant young professional, who in a short time has made a journey worthy of all praise.

Dr. Cineas began her nursing career as a staff nurse in the Neurosurgical Intensive Care Unit, then worked as a Quality Management Specialist for the Cardiothoracic Department and became Patient Care Director of Neurosurgery and the Neurosurgical Intensive Care Unit at Columbia University Medical Center New York Presbyterian Hospital in New York, NY. Currently, Dr. Cineas is the Senior Director of Nursing at Mount Sinai St. Luke’s and several hospitals of New-York.

She has a Doctorate in Nursing Practice degree from The George Washington University, a Master’s of Science in Management and a Bachelor’s of Science from New York University, and a Bachelors of Arts degree in Psychology from Stony Brook University.

Dr. Cineas is adjunct faculty at Columbia University School of Nursing where she teaches doctoral students Practice Leadership and Quality. She is also adjunct faculty at The College of New Rochelle where she teaches Nursing Research. She is a
Vice-Chair of Internal affair at Saint Charles Borromeo Catholic Church in Harlem, NY and a fellow of the Leadership Institute of Black Nurses at New York University (LIBN).

As a LIBN fellow, Dr. Cineas developed a documentary demonstrating the need for cardiovascular education and health access for black women.

Dr. Natalie Cineas is a member of the American Nurses Association, American Organization of Nurse Executives, New York Organization of Nurse Executives, American Association of Critical Care Nurses, Sigma Theta Tau International (Phi Epsilon chapter) and Delta Sigma Theta Sorority, Incorporated.

In 2015, Dr. Cineas was the recipient of the Top 40 over Forty award from Stony Brook University.

In 2016, Dr. Cineas was recognized at The New York Organization of Nurse Executives conference, The Beryl Institute’s Patient Experience Conference and The American Association of Critical Care Nurse’s National Teaching Institute & Critical Care Exposition for the exemplary work she has facilitated in the nursing profession.

Her passion is improving patient satisfaction, leading organizations to reduce hospital-acquired infections through evidence-based practice and improving care received within African American communities.

As the Senior vice president and chief nurse executive, NYC Health + Hospitals, Dr. Cinéas overseas more than 8,000 nurses. One of her top priorities has been retaining and recruiting nurses to the large public health system. She oversaw the Nurse4NYC campaign, which sought to bring nurses to several high-need areas, including ambulatory care, trauma and behavioral health. The health system in late 2019 struck a new contract with the New York State Nurses Association that included wage increases. and an agreement to work together on nurse-patient staffing ratios.

With the approval of Bishop Guy Sansaricq, the online Solidarity newsletter, is happy and proud to proclaim Dr. Natalie Cinéas  , one of  the stars of the  Black  community. And offers it as a model to our community. Click on this link to listen her interview: https://youtu.be/Z8IkOvUz870

 

Mgr. Pierre André Pierre

Assistant Director of the Haitian Apostolate.

 

Emission avec Quelques Leaders de la  Communaute Haitienne de Miami

 

 

 

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité etait très heureux de rencontrer  3 leaders de la Communauté Haitienne de Miami-Floride pour une emission à la Radio Telé Solidarité.

 

 

 

 

 

 

Leurs noms sont Maitre Ronald Surin, avocat d’immigration à Fort Lauderdale, l’Honorable Marie Paule Woodson, première femme haitiano-americaine elue deputée à Broward-Miami et Dr Marie Flore Lindor Latortue, educatrice de carrière et ancienne candidate de Miami Dade County School Board district 7. L’infatiguable Bishop Sansaricq directeur fondateur du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité  a dirigé cette emission.

Le centre national de l’Apostolat Haitien a toujours maintenu de très bons rapports avec la Communauté Haitienne de la Floride. Plusieurs observateurs pensent que cette  Communauté a fait beaucoup de progrès au cours de ces dernières années. Plusieurs Jeunes de cette Communauté ont obtenu  leur diplome Universitaire et occupent  de très prestigieuses positions. L’on se réjouit de compter aussi  beaucoup d’associations professionnelles Haitiennes  et plusieurs élus officiels.

 

Monseigneur Chanel Jeanty, le chancelier pour les affaires Canoniques et Vicaire General de l’Archidiocèse de Miami est Haitien. Mentionnons que Monseigneur Jeanty est Curé de la Paroisse  de St James. Comment  arrive-t-l à remplir toutes ces taches? Il est expert en droit Canon car il a fait une licence en ce domaine à l’Université Gregorienne  de Rome.  Beaucoup d’observateurs de la Pastorale Haitienne predisent deja que le prochain évêque catholique Haitiano Americain de l’Église Catholique Américaine viendra de  la Floride plus particulièrement de l’archidiocèse de Miami. On commence  deja  a chuchoter les noms de deux prêtres Haitiens de cet archidiocèse. Bien sur la Communauté Haitienne Catholique de la Floride a beaucoup de defis à relever comme tous les autres groupes Ethniques Catholiques des États Unis. D’ou l’importance d’organiser la pastorale Haitenne de facon à éviter toute sorte de tension et d’hostilité dans ses rangs. La recherche de l’unité se dresse comme une piorité indiscutable.   L’église Catholique  est un corps organisé construit sur Jésus comme pierre fondamentale.  Dans tout ministère au sein de l’église il faut toujours mettre l’emphase sur la dimension de service et ainsi prouver que tous ses membres sont avant tout serviteurs ou servantes du Seigneur.  L’on doit toujours faire un effort pour travailler ensemble malgré les divergences car celles-ci sont à la vérité sources de richesse. Le Pape Francois l’a bien dit dans sa 3ème Encyclique soulignant que nous vivons dans un monde de noiceur et de profondes divisions caractérisée par une  course effrenée au pouvoir. Nos leaders spirituels sont-ils epargnés de ce venin qui ravage notre monde et notre société? Je me rappelle toujours cette phrase que l’église est à la fois sainte et pecheresse et que l’église est un grand hopital de pecheurs.  Le Regretté Economiste Francais Dr Jean Baptiste Say  (5 Janvier 1767 -15 Novembre 1832) surnommé le Père de l’économie a écrit que l’argent et le pouvoir marchent toujours ensemble. C’est sûr qu’avec la course effrenée vers l’argent, l’on peut devenir un bourreau de la classe dominante. Dans la defense de ses intérets, l’on peut vite s’embourber dans la corruption et le mensonge. Le Pape Francois l’a mentionné aussi dans son encyclique en denoncant que les intérêts personnels priment sur les intérêts du bien commun. Partout on assiste à la marginalisation des faibles dans une société qui prone que tout est permis pour reussir.

 

Nous profitons de cet article pour feliciter l’association Des Infirmières Haitiano Americaines de la Floride (HANA) qui a fait un travail colossal au cours des 10 dernières années avec ses 13 chapitres. Notons que Dr Marie O. Etienne   la presidente de HANA International  est l’infirmière de l’année du centre National de l’Apostolat Haitien.

Dans cette emission les Panelistes ont mis l’accent sur la pandemie Du COVID 19 qui continue à secouer la population Haitienne  de la Floride. Dr Flore Latortue  nous fit savoir que beaucoup de compatriotes ont perdu leur vie tandis que  beaucoup d’autres continuent à profiter de la pandemie pour exploiter les plus faibles et les maginalisés de notre Communauté.

Beaucoup de nos compatriotes ont perdu leur emploi au cours de cette pandemie et dans cette categorie  beaucoup de jeunes adultes qui sont aux études et qui travaillaient à temps plein pour subvenir à leur besoin.

Dans cette emission l’on a abordé la question de nos compatriotes qui ont le Status de Protection Temporaire aux États Unis TPS et les panelistes affirtment que la nouvelle administration Américaine, le Gouvernement de Biden aura une reponse pour la Communauté Haitienne des États Unis.

Enfin nous remercions les panelistes qui ont participé à cette emission. Clicquer sur ce lien pour les écouter : https://youtu.be/atfl-Z_KKRU

Brother Tob

Talk Show with Some Leaders of the Haitian Community of Miami- Florida.

 

 

 

The Staff of Radio Telé Solidarité was very happy to meet 3 leaders of the Haitian Community of Miami-Florida for a talk show on Radio Telé Solidarité.

 

 

 

Their names are Attorney Ronald Surin, immigration lawyer in Fort Lauderdale, Honorable Marie Paule Woodson, first Haitian-American woman elected deputy in Broward-Miami and Dr Marie Flore Lindor Latortue, career educator and former candidate of Miami Dade County School Board district 7. The tireless Bishop Sansaricq founding director of the National Center of the Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité led this talk show.

The National Center of The Haitian Apostolate has always held a very good relationship with the Haitian Community of Florida. Many observers of our Community believe that the Haitian Community of Florida has made remarkable progress in the past 20 years. Several young people from that Community have obtained their University degrees and occupy very prestigious positions in the State of Florida. Many Haitian professional associations and several Haitian elected officials are also to be signaled as healthy features of that Community.

Monsignor Chanel Jeanty, The Chancellor for Canonical Affairs and Vicar General of the Archdiocese of Miami is Haitian, We have to mention that Monsignor Jeanty is Pastor  of St James Parish. We wonder how he manages to handle all these tasks?  Monsignor is expert in Canon Law because he studied Canon Law in Rome. Many Haitian Pastoral observers are already predicting that the next Haitian  American Catholic  bishop of the American Catholic Church will come from Florida, particularly from the Archdiocese of Miami. People are already beginning to whisper two names of Haitian priests belonging to the Archdiocese of Miami. Of course, the Haitian Catholic Community of Florida has many challenges to face like all other Catholic Ethnic groups in the United States. Hence the importance of organizing the Haitian pastoral so as to eliminate any form of division and misunderstanding within its ranks. We must always work to bring people together into the church. The Catholic Church is an organized body with Jesus Christ as its center. In any ministry within the Church one must always stress the dimension of service and always demonstrate that one is a servant in the Lord’s vineyard. We must always make an effort to work together despite inevitable differences in our midst because in truth differences between co-workers are always a source of wealth. Pope Francis said it well in his 3rd Encyclical that we live in a closed world of darkness and deep divisions marked by a frantic race for power. Are our spiritual leaders spared from this poison that is ravaging our world and our society? I always remember this sentence that the church is both holy and sinful and a great hospital for sinners. The Late French Economist Dr Jean Baptiste Say (January 5, 1767-November 15, 1832) known as the Father of the Economy wrote that Money and power always go together. Thus it is sure that with the frantic race to earn money, one can become a chief murderer of the ruling class and involve oneself in vicious corrupt activities in the greedy pursuit of one’s selfish interests.  Pope Francis also mentioned this in his encyclical that personal interests take precedence over the interests of the common good.  Modern society seems to declare that everything is permissible in the pursuit of wealth.

 

We take occasion of this article to congratulate the Florida Haitian Nurses Association (HANA) which has done a colossal job over the past 10 years with its 13 chapters. One of the members of that association  Dr Marie O. Etienne the president of HANA International is the nurse of the year of the National Center for the Haitian Apostolate.

In this talk show the Panelists focused on the COVID 19 pandemic which continues to shake the Haitian population of Florida. Dr Flore Latortue let us know that many compatriots are victims of this epidemic and have lost their lives while many others continue to take advantage of the pandemic to exploit the weakest and the marginalized of our Community.

Many of our compatriots have lost their jobs during this pandemic and in this category unfortunately many young adults who are studying and need to work full time to meet their needs.

In this talk show we addressed the issue of our compatriots who have the Status of Temporary Protection in the United States TPS and the panelists that the new American administration that is  the Biden Government will have an answer for the Haitian Community of the United States.

 

Finally we thank all the panelist who participated at this talk show. Click on this link to listen this talk show”:

https://youtu.be/atfl-Z_KKRU

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                NEW YEAR’S DAY IN BROOKLYN

By +Guy Sansaricq

Some one hundred and fifty Haitian Catholics gathered at the St Joseph Co Cathedral of Brooklyn for a diocesan Mass for the 217th anniversary of the Independence of Haiti. Bishop Nicholas Di Marzio, Bishop of Brooklyn presided the Liturgy, trying his very best to read the prayers in Creole and French.

Some fifteen Haitian priests and deacons including Auxiliary bishop Emeritus Guy Sansaricq concelebrated the Liturgy.

This year because of the prescriptions limiting assembly sizes, Fr. Hilaire Belizaire, the Brooklyn Diocesan Coordinator of the Haitian Apostolate asked the Haitian Parish priests to only send a very small delegation of their parishioners to that yearly Diocesan event that usually attracts a huge crowd.

The music was very beautiful animated by an excellent organist and a small choir of great singers. Fr. Belizaire preached a great homily stressing the historic importance of the feat achieved by our ancestors. While held in slavery they managed to defeat the well trained and well equipped French colonial army and the large number of well-armed French plantation owners. Even today Haiti is honored as having performed the first slave revolution victory over a powerful colonial oppressor.

Father then rapidly referred to the current deplorable conditions of Haiti and called on us to develop in our midst both in Haiti and the Diaspora a sense of discipline, unity and order so that we may achieve new victories over our current social problems and thus better honor our ancestors.

Of course January First in the Catholic Liturgy is the feast of Mary, the Mother of God. Father urged us to foster our devotion to the Blessed Mother so that we may successfully respond to our modern national crisis.

JOUR DE L’AN À BROOKLYN.

 

A peu près cent cinquante Haitiens se rendirent à la Co-Cathedral St Joseph de Brooklyn pour célébrer le 217ème anniversaire de notre Indépendence. Msgr. Nicholas Di Marzio, èvèque du Diocèse présida la Liturgie faisant de son mieux pour lire les prières en Créole et Francais. Au choeur Msgr. Guy Sansaricq, l’Auxiliaire du Diocèse ainsi qu’une quinzaine de prètres et de diacres Haitiens concélébrèrent la messe.

Le Révérent Père Hilaire Belizaire, curé de la paroisse du Sacré Coeur à Queens, le coordinateur de l’Apostolat Haitien au diocèse, est celui qui organisa la cérémonie qui généralement attire chaque année une vaste assemblée. Mais en raison des restrictions imposées par l’état concernant l’abolition des assemblées de masse, Père Bélizaire dut demander aux pretres des paroisses de n’envoyer à cette messe qu’une toute petite delegation de leurs paroissiens.

Un organiste de première classe ainsi qu’une petite chorale de grandes chanteuses animèrent la celebration de facon merveilleuse.

Père Belizaire assura la prédication de facon très imposante. Il commenca par rappeler la prouesse extraordinaire accomplie par nos ancètres qui réussirent la première victoire d’une révolution d’esclaves contre leurs oppresseurs. L’armée coloniale de St Domingue était nombreuse et bien équipée, les colons Francais eux aussi étaient armés. Leurs demeures étaient comme des petites forteresses. Les esclaves réussirent à les vaincre sans armes à feu, armés seulement de leurs machettes. Ils démontrèrent une sens de discipline, d’unité et d’organisation invraisemblable. Nous devons leur rendre homage.

Father Belizaire, qui n’avait droit qu’à 10 minutes pour son message, mentionna ensuite la présente situation déplorable d’Haiti aujourd’hui. Il nous exhorta chaleureusement à déveloper parmi nous, Haitiens d’Haiti et Haitiens de la Diaspora, les mèmes qualités de discipline, d’unité et de courage pour remporter la victoire sur nos défis du présent.

Comme dans la liturgie catholique le premier Janvier est la fète de Marie, Mère de Dieu. Père Bélizaire  nous exhorta en terminant à raviver notre devotion à Marie pour que par son intercession nous puissions comme nos valeureux ancètres remporter de nouvelles victoires. Père Bélizaire fut chaleureusement applaudi à la fin de son homélie.

POUR LE PAYS POUR LA PATRIE MARCHONS UNIS!

 

Entretien avec cinq jeunes étudiants de Georgia.

 

 

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien voudrait vous souhaiter une Heureuse Année 2021. L’année 2020 a été très difficile particulièrement avec la pandémie du Covid-19 qui a déjà fait plus d’un million de morts, beaucoup de gens ont perdu leur emploi et la situation très difficile d’Haïti qui perdure. Malgré tout, nous sommes encore vivants et nous ne devons jamais accepter que tout est fini et comme croyants nous devons toujours avoir foi que Haïti renaîtra de ses cendres. Je continue à me rappeler cette phrase célèbre du regretté président de l’Afrique du Sud Mr Nelson Mandela (1918-2013): «Nous travaillerons ensemble pour soutenir le courage là où il y a la peur, pour encourager la négociation là où il y a le conflit, et donner espoir là où règne le désespoir». Nous étions très heureux de rencontrer cinq jeunes étudiants de Georgia qui font leurs études universitaires pour une émission sur “le choc des cultures” à la Radio Télé Solidarité. Deux de ces panélistes, Mademoiselle Marissa Joseph et Anjul Parent, ont travaillé ensemble à la rédaction de ce texte.

 

 

 

 

 

Selon eux, “pour tout jeune adulte, trouver sa voix et cultiver son identité personnelle est essentiel à la croissance et au développement; cependant, en tant que jeunes haïtiens-américains, nous nous trouvons souvent dans des moments difficiles de désaccord et d’incompréhension avec nos parents au cours de ces étapes formatives de développement”. Les panélistes ont non seulement fourni un aperçu de la navigation dans le choc des cultures entre les parents haïtiens et leurs enfants de première génération, mais nous avons aussi discuté de la façon dont les jeunes adultes haïtiens-américains peuvent utiliser les compétences de communication développées chez eux pour approfondir leurs relations et réseaux professionnels.

 

Même s’il peut être difficile de traduire notre culture à nos parents haïtiens, la collision des deux perspectives générationnelles différentes peut servir à renforcer les relations au sein de la famille et dans notre communauté. Ainsi affirment les panélistes “bien que nous soyons unis par une culture et une ascendance communes, il existe de grandes différences dans les expériences des haïtiens vivant en Haïti, de nos parents qui ont émigré aux États-Unis et des haïtiens-américains de première génération. Ayant grandi dans les banlieues à prédominance de Géorgie, nous n’avons pas eu beaucoup d’exposition à la culture haïtienne et à ses normes en dehors de nos foyers, ni de nombreuses occasions d’en apprendre davantage sur Haïti et son histoire. Fondamentalement, nos parents ont eu du mal à comprendre nos expériences en tant qu’américains haïtiens et nous n’avons pas pleinement compris les circonstances qui façonnent leurs règles et leurs valeurs”.

Des coiffures aux tendances vestimentaires, les panélistes se sont constamment battus pour exprimer leur individualité et leur style personnel tout en essayant de respecter les attentes de leurs parents. Aussi disent-ils, “parfois, nous ne pouvons pas faire les mêmes choses que nos camarades de classe non haïtiens, ça pourrait être frustrant; cependant, finalement, nous avons pu trouver la fierté et l’appartenance dans notre culture haïtienne-américaine unique. Être plus à l’aise avec votre identité n’absout pas la résistance que nos parents haïtiens doivent changer; cependant, en apprenant à communiquer la raison d’être de nos choix, les jeunes et leurs parents haïtiens peuvent commencer à se faire une plus grande appreciation”.

Les panélistes ont également souligné l’importance de choisir et de choisir ses batailles, car il est crucial de discerner les décisions pour lesquelles il vaut la peine de se battre. En effet, disent-ils, “lorsque vous présentez votre raisonnement derrière vos choix, il peut être utile de souligner comment votre choix reflète les valeurs chères à vos parents”. De plus, les panélistes encouragent “l’utilisation de la responsabilité amicale lorsqu’ils s’adressent à nos parents” et font appel à “leurs jeunes et aux expériences qu’ils ont vécues en tant que jeunes”. Dans l’ensemble, nous avons mis beaucoup d’accents sur comment on peut combler le fossé de conflit entre les parents haïtiens et nous et aussi comment nous pouvons gérer nos conflits. Nous devons bâtir des bases émotionnelles solides et la confiance afin de favoriser une meilleure compréhension.

Malgré ces différences, les panélistes estiment que “le temps passé à communiquer avec nos parents a influencé leur capacité à s’exprimer dans d’autres domaines de leur vie. En tant qu’Américains haïtiens, nos parents exigent toujours de nous l’excellence, et nous pouvons apprendre de leurs attentes élevées en nous efforçant d’être excellents sur le lieu de travail et en encourageant nos pairs et collègues à atteindre leur plus grand potentiel. En défendant nos besoins et nos désirs à la maison, les haïtiens-américains construisent un réseau de communication qui peut être appliqué dans la salle de classe et aider à défendre nos besoins auprès des professeurs et des patrons”.

Enfin, les panélistes ont affirmé que “nos identités uniques en tant qu’haïtiens-américains peuvent servir de terrain d’entente pour former des relations significatives avec des mentors qui sont essentielles pour obtenir les conseils nécessaires aux étudiants de première génération. Si nous nous réunissons, nous écoutons les uns les autres et essayons activement de nous comprendre en tant que membres d’une même communauté, la communauté haïtienne a le pouvoir de changer le monde”.Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission: https://youtu.be/fZzwUWDT09Q

 

Marissa Joseph et Anjul Parent

 

**********************

 

Talk  Show with some Haitian Youth of Georgia

 

 

 

The Staff of the Weekly Bulletin of the Haitian National Apostolate Center would like to wish you a Happy New Year 2021. The year 2020 was a very difficult year with the COVID 19 pandemic which has already claimed more than a million lives. We remember our people who lost their jobs and the very difficult situation in Haiti. Despite everything we are still alive and we must never accept that everything is over and as believers we must always have faith that Haiti will be reborn from its ashes. I keep remembering that famous phrase from the late President of South Africa Nelson Mandela (1918-2013) who wrote: “ We will work together to support courage where there is fear, to encourage negotiation where there is conflict, and to give hope where there is despair ‘. “We were very happy to meet 5 young students from Georgia who are studying at university for a show on Radio Telé Solidarité. Two of these panelists, Ms. Joseph and Mr. Parent, worked together to draft this text.

 

For any young adult, finding your voice and cultivating personal identity is essential to growth and development; however, as Haitian-American young people, we often find ourselves in challenging moments of disagreement and misunderstanding with our parents during these formative stages of development. The panelists not only provided insight on navigating the clash of culture between Haitian parents and their first-generation children, but also discussed how Haitian-American young adults can utilize the communication skills developed in their home to further their professional relationships and networks. Even though it can be difficult to translate our culture to our Haitian parents, the collision of the two differing generational perspectives can serve to strengthen relationships within the family and across our community.

Although we are united by a shared culture and ancestry, there are large differences in the experiences of Haitians living in Haiti, our parents who migrated to the United States, and first generation Haitian-Americans. Growing up in Georgia’s suburbs, we did not have much exposure to Haitian culture and its norms outside of our households or many opportunities to learn about Haiti and its history.

 

Fundamentally, our parents struggled to comprehend our experiences as Haitian-Americans and we did not fully understand the circumstances that shape their rules and values. From hairstyles to clothing trends, the panelists found themselves constantly fighting to express their individuality and personal style while also trying to respect their parents’ expectations.

 

At times not being able to do the same things as our non-Haitian classmates could be isolating and frustrating; however, eventually, we were able to find pride in belonging to our unique Haitian-American culture. Becoming more comfortable with your identity does not absolve the resistance our Haitian parents have to change; however, by learning to communicate the rationale behind our choices, young people and their Haitian parents can begin to form a greater appreciation of each other. Our

panelist first emphasized the importance of picking and choosing your battles as it’s crucial to discern which decisions are worth fighting for. When presenting your reasoning behind your choices, it can be

helpful to emphasize how your choice reflects the values our parents hold dear. Additionally, the panelists encourage using friendly accountability when addressing our parents and appealing to their youth and the

experiences they had as young people. Overall, the conversations to bridge the gap between Haitian-Americans and our parents must take place without exacerbating conflicts. We need to build strong emotional

foundations and trust in order to foster greater understanding.

Despite these differences, the panelists believe that the time spent connecting with our parents informed their ability to express themselves in other areas of their lives. As Haitian-Americans, our parents always

demand excellence from us, and we can learn from their high expectation through striving to be excellent in the workplace as well as encouraging our peers and coworkers to reach their greatest potential as well.

Through advocating for our needs and desires at home, Haitian-Americans build a muscle for communication that can be applied in the classroom and aid in defending our needs to professors and bosses. Additionally, our unique identities as Haitian-Americans can serve as common ground to form meaningful relationships with mentors that are pivotal to obtaining the guidance needed by first generation students. If we come together, listen to each other and are actively trying to understand each other as members of the same community, the Haitian community has the power to change the world! Click on this link to listen the talk show

https://youtu.be/fZzwUWDT09Q

Melissa Joseph and Anjul Parent

Femme de la Semaine-Paroisse St Jerome:  Melle Woodlyn Sance

 

 

Femme de la Semaine-Paroisse St Jerome:  Melle Woodlyn Sance

Dans notre rubrique femme de la semaine au bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’apostolat Haitien notre choix s’est porté cette semaine sur Melle     Woodlynn Sance   de la paroisse de St Jerome connue comme la cathédrale d’Haiti dans l’etat de New York. Elle est  l’une des étoiles de la Communauté Haitienne de la Paroisse de St Jerome et de la Pastorale Haitienne du diocèse de Brooklyn-Queens

Melle Sance a participé au dernier panel des Jeunes de la Pastorale Haitienne de Brooklyn-Queens à la Radio Telé Solidarité. Elle écrit bien et vient de terminer sa maitrise comme travailleur Social à la prestigieuse Université catholique  Ford’Ham de l’Etat de New York. Après avoir obtenu son diplôme, elle souhaite travailler avec les jeunes qui sont impliqués dans la justice et qui sont touchés par des maladies mentales. Depuis son plus jeune âge, Woodlynn a toujours consacré une partie de sa vie au mentorat des jeunes et au bénévolat.

 

Bishop Guy sansaricq presente  ses sincères Felicitations à Melle Sance .

 

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Melle Sance comme la femme de la semaine du bulletin hebdomadaire du centre National  de l’Apostolat Haitien.

 

Brother Tob

 

Woman of the Week-St Jerome Parish: Miss Woodlyn Sance

 

In our section woman of the week in the weekly bulletin of the National Center of  the Haitian apostolate our choice fell this week on Miss Woodlynn Sance of the parish of St Jerome known as the cathedral of Haiti in the state of New York . She is one of the stars of the Haitian Community of the Parish of St Jerome and of the Haitian Pastoral of the Diocese of Brooklyn-Queens.

Miss Sance participated in the last panel of the Youth of Haitian Pastoral in Brooklyn-Queens at Radio Telé Solidarité. She is a good writer and has just completed her Masters in Social Work at the prestigious Fordham Catholic University in New York State. After graduation, she wishes to work with young people who are brought to Court or who are affected by mental illnesses. From a young age, Woodlynn has dedicated a part of her life in youth mentoring and volunteering.

 

 

 

Bishop Guy Sansaricq presents his sincere congratulations to Miss Sance .We ask the people of God to acclaim Miss Sance as the woman of the week for the weekly bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate.

 

Brother Tob

 

Proverbes

Zwezo ki chante anpil pa janm gra. 

Se pa tout tanbou  ki rele moun

Nan Chandel Kabrit  sanble Tifi

Tout bèt ponpe, milèt sel pote move non

 Bouchon pa janm twonpe boutey

 

 

 

 

 

 

 

 

GOOD TO KNOW: Transitions.

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

  1. Belated farewell to Sister(Mother) Jeanne Bizier, foundress of  the Family Myriam Bethléem, headquartered at Baie-Comeau, Québec, Canada who went back to the Father at age 97 on 11/29 on the same day and hour than the foundress of her initial religious community, the Servant Sisters of the Sacred Heart of Mary! The Family Myriam is close to Haitians through the late Father Lucien Coté, Bishop Willy Romélus and numerous priests, religious and seminarians tied to the Myriam Cenacle of Jérémie and the Myriam Cenacle of Port-de-Paix in Haiti as well as Relays of Affiliates like Relay Huguette Auger of NY, USA. COPID-19 has moved more activities to the net at https//www.famillemyriam.org.
  2. The formal vote of the Electoral College on Dec. 14 of President-Elect Joseph Biden and Vice-President-Elect Kamala Harris will be finalized on Jan. 6 by the U.S. Senate and Congress. Pres. Trump has yet to accept the results of the election.

The Immigrant and Refugee service networks are waiting with great expectation the swearing-in of the new Administration on Jan. 20 as there are over 400 immigration policy changes that need to be reversed. Visit for more information Catholic Migration Services of the Diocese of Brooklyn at www.catholicmigration.org  or your diocesan equivalent.

  1. COVID-19 is reaching 20 millions cases and 340 thousands deaths in the USA. Masking, distancing, disinfecting, testing remain necessary even when vaccination will reach 90% of the population as well as the USCCB daily prayer to Our Lady of Guadalupe.

+++.

Adieu avec retard à Sœur(Mère) Jeanne Bizier, fondatrice de la Famille Myriam Béthléhem de Baie-Comeau, Québec, Canada qui est retournée au Père le 29 Nov. les mêmes jour et heure que la fondatrice de sa communauté religieuse initiale, les Sœurs Servantes du Sacré-Cœur de Marie ! La Famille Myriam est proche des Haïtiens à travers feu Père Lucien Coté, S.E.Msgr. Willy Romélus et de nombreux prêtres, religieux et séminaristes liés au Cénacle Myriam de Jérémie  et au Cénacle Myriam de Port-de-Paix en Haiti ainsi que les Relais d’Affiliés comme le Relais Huguette Auger de NY, USA. COPID-19 a déplacé plus d’activités  vers l’internet à https//www.famillemyriam.org.

*Le vote formel du Collège Electoral le 14 Déc. du Président-Elu Joseph Biden et de Vice-Présidente Elue Kamala Harris sera finalisé le 6 Jan. par les Sénat et Congrès des USA. Prés. Trump n’a pas encore accepté les résultats de l’élection.

Les réseaux de services aux immigrants et réfugiés attendent avec beaucoup d’expectation la prestation de serment de la nouvelle administration le 20 Jan car il y a plus de 400 changements aux pratiques d’immigration qui ont besoin d’être renversés. Pour plus d’information, visite le « Catholic Migration Services » du Diocèse de Brooklyn à www.catholicmigration.org ou ton équivalent diocésain.

  • COVID-19 approche 20 millions de cas et 340 mille morts aux USA. Masque, distance sociale, désinfection, testing demeurent nécessaires même quand la vaccination  atteindra 90% de la population ainsi que la prière quotidienne de l’USCCB à N.D. de la Guadeloupe.

 

 

Latest News-Dec.27

REFLECTIONS ON THE SUNDAY AFTER CHRISTMAS, FEAST OF THE HOLY FAMILY (DEC. 27th, 2020)

Sirach 3, m3-7 + 14-17; Ps. 127; Colossians 3, 12-21;  Luke 2, 22-40  

 

By +Guy Sansaricq 

 

He is born! The promise made to Abraham and all the Prophets is fulfilled. In the manger Mary tenderly washes him clean, feeds him and holds Him tight on her breast. From Bethlehem, the birthplace to Nazareth their home village there is a long way.  Oh! What a blessing! Joseph is there for the long journey on horseback. What would she do without A PARTNER? Without Joseph?

The Church uses this story to teach us the importance of FAMILY for the journey of life.

 

 

Nowadays, a lot of people are saying that the life conditions of men and women have changed drastically. They even claim that the old concept of marriage is obsolete. The Church simply tells us to look at Joseph, Mary and Jesus in the stable of Bethlehem and allow ourselves to be enlightened.

 

Let’s learn from them that LOVE, true love must exist between the man and the woman. Mere sexual gratification is not enough to keep couples together. The child born of their union deserves to be raised by both parents. Divorce is a plague to society.  There is a mysterious beauty to families in love!

 

Children are not an annoyance, cheap disposable items. Life is sacred! A woman IS NOT A MAN; A MAN IS NOT A WOMAN! THE HAPPY AND LASTING PARTNERSHIP OF A MAN AND A WOMAN FORMS THE ROCK FOUNDATION OF A HEALTHY SOCIETY. God wants and blesses families. Preserve yours!

 

PENSÉES PIEUSES SUR LA FÈTE DE LA SAINTE FAMILLE (27 Décembre 2020)

 

Emerveillons-nous aujourd’hui de ce cadre familial que Dieu procure au NOUVEAU-NÉ. Il est entouré d’un père et d’une mère. Cela nous aide à comprendre l’importance de la famille pour assurer la protection, la formation humaine et l’éducation de tout ètre humain venant au monde.

 

Ces jours-ci, des débats font rage sur la valeur de la famille. Les normes anciennes sont dénoncées comme étant trop contraignantes. L’Eglise participe au débat en affirmant clairement sa position.

 

1.-L’amour intime de l’homme et de la femme est sacré. Ce n’est pas un jeu pour une minute de

     plaisir.  L’engagement au mariage est appelé à ètre durable et irrévocable.

2.- La fidélité mutuelle des partenaires est inviolable. Pas d’aventure amoureuse au dela du foyer!

3.- La nature humaine est tellement tyrannisée par la chair que tout mariage reste fragile. La

      nécessité de prier et de continuellement améliorer SON CARACTÈRE se dresse comme une   

      condition cruciale de succès.

4.- Les rappports sexuels entre les deux partenaires revètent une valeur inestimable et sacrée.

5.- La vie nouvelle qui éclot dans le sein de la femme doit ètre hautement respectée. Le fetus n’est pas

      destiné à la poubelle comme un objet sans prix. La vie humaine commence à la conception. 

 

La culture moderne a besoin d’une education nouvelle sur le caractère sacré du sexe, sur le respect de la vie et sur la valeur éminente du mariage bien compris et bien vécu.

 

Toi qui crois en Jésus, travaille pour le respect et la protection de la famille. Fais tout pour préserver

la dignité et le succès de ta propre famille! Contemple Marie et Joseph à la crèche de Bethlehem!

+Guy Sansaricq

 

Pensée de la semaine: L’unité se nourrit de la tolerance et prend ses raciness dans la fraternité

Citation d’internaute

Badis Khenissa

Chef d’Entreprise, Consultant, Politique, Président Think-tank, France 

Thought for the week: Unity is nourished by tolerance and rooted in fraternity

  

Badis Khenissa

Company Manager, Consultant, Policy, President Think-tank, France

Panse pou semèn nan: Inite jwenn manje li nan tolerans, rasin li nan fratènite.

  

  Badis Khenissa

Manadjè Konpayi, Konsiltan, Règleman, Prezidan Panse-tank, Lafrans

Pensamiento de la semana: La unidad se nutre de la tolerancia y se arraiga en la fraternidad

  

  Badis Khenissa

Gerente de empresa, consultor, política, presidente Think-tank, Francia

 

 

18th ANNIVERSARY OF THE HAITIAN APOSTOLATE BULLETIN

 

Fètons aujourd’hui Dimanche 27 Décembre le dix-huitieme anniversaire de notre bulletin. Nous avons commencé timidement avec l’intention d’offrir à notre population Haitienne une publication hebdomadaire dont l’objectif serait de donner des réflexions religieuses, des nouvelles internationales and locales et de construire l’unité de notre communauté.  La devise de notre pays le dit bien à travers le proverbe: “L’UNION FAIT LA FORCE.”  C’est aussi on point fort de l’Evangile. Les chrétiens ne doivent pas rester confinés dans leurs cellules. Ils doivent former UN SEUL CORPS, LE CHRIST étant la TÈTE DE CE CORPS. Aucun succès sans UNITÉ! Nous devons rester en contact les uns avec les autres. Notre mission est collective. 

Le bulletin commenca timidement avec une ou deux pages. Il ne fut lu au tout début que par quelques  douzaines de personnes. Maintenant, plus de dix mille le recoivent. Il est lu en Haiti, au Canada, en Europe et mème jusqu’au Japon. Les Haitiens de partout nous rejoignent avec leurs question et leurs commentaires.

Nous couvrons beaucoup de domaines dans nos éditions. Pour cela, nous devons une hymne de gratitude à Mr. Buteau Espiègle (frère Tob)qui travaille d’arrache pied pour l’extension du Bulletin. Nous ne savons comment le remercier. Il est seul au boulot travaillant plus de vingt heures par jour. Nous avons des entrevues (talk shows) avec un grand nombre d’Haitiens célèbres et des associations de professionels Haitiens. Nous rencontrons des jeunes et parfois passons le microphone à des personnages très simples mais remarquables par les services qu’ils rendent à la communauté.   Nous pensons devoir répandre des idées fortes pour faire avancer la communauté dans la bonne direction. Nous voulons surtout nous rapprocher les uns des autres pour que notre communauté projette une image d’unité gagnant ainsi le respect et l’estime des autres groupes ethniques. L’UNION FAIT LA FORCE.

Evidemment c’est un travail qui coute beaucoup d’argent. Il faut acheter des instruments d’imprimature modernes expandieux. Il faut se déplacer continuellement à grands frais pour rejoindre les lieux où se déroulent les évènements. Comme il serait souhaitable que des membres de la communauté soutiennent financièrement nos efforts en envoyant, peut-ètre $10.00 ou $20.00 chaque mois de facon régulière. Malheureusement, peu pensent à le faire. Si nous pouvions trouver au moins une centaine de personnes à nous donner mensuellement $20.00, nous nous sentirions davantage soutenus par la communauté.

Nous remercions avec effusion ceux qui nous aident déjà et qui offrent leurs services à Mr. Buteau Espiègle.  Notre bulletin deviendrait de plus en plus le porte parole de notre communauté Haitienne. Nous remercions tous ceux qui nous aident à le produire chaque semaine et sollicitons votre assistance pour qu’il devienne un lieu de fraternité, un instrument qui élève les esprits de tous et un témoignage  sublime de solidarité fraternelle.  Tout chèque à nous destiné est adressé tout simplement au ‘HAITIAN APOSTOLATE.” (le nom de notre compte bancaire)

Que le Seigneur vous bénise! BONNE ET SAINTE ANNÉE 2021!

                                 +Guy Sansaricq.

18th ANNIVERSARY OF THE HAITIAN APOSTOLATE BULLETIN.

We are celebrating today the 18th anniversary of our weekly bulletin. We started it timidly with the intention of offering to our Haitian Population a weekly newsletter providing regular religious instructions, local and international news and other words of encouragement in order to build up the unity of our community.  Our motto was the national motto of Haiti “L’Union Fait La Force” meaning “Unity brings forth strength.” These few words are based on the Gospel. Christians are called not to remain isolated from one another. Their vocation is to form ONE BODY of which JESUS IS THE HEAD. No success can be obtained outside of unity. Our mission is collective.

Our bulletin began with one or two pages and was read by a handful of friends. Now more than ten thousand people receive it every week. It is read not simply in NY but also all over the US, in Haiti, Europe, Canada and all over the world including Japan.

We are grateful to Mr. Buteau Espiègle (Brother Tob)who gives more than twenty hours a day in preparing our weekly editions. We can find no adequate word to thank him and praise him. He struggles to reach out diligently every area of the community. He managed to reach out to most professional associations of Haitians as well as every age group of the community. Our weekly Bulletin is produced along with enlightening interviews of prominent members of the community. Very simple people are also interviewed whenever they single themselves out by their talents and great qualities. Our goal is to bring our community together basing ourselves on the conviction that Strength and Power derive from unity. We need to acknowledge and praise what is good and great among us instead of constantly complaining about our too many errors and mistakes.

Indeed, this program as well as the other programs of our Center is expensive. To survive we essentially count on the support of the community. We stand in need of the assiduous support of the community. In order to continue in existence, we would need close to 200 persons who would give us $20.00 or at least $10.00 on a monthly basis. Before the COVID-19, we used to conduct some fund raising activities. This year that has been impossible. Your regular support is desperately needed.

Let me thank profusely the people who offer their services to Mr. Buteau or to the other activities of the Center. Our “Kolej Pastoral” is a central program now unfolding on line. Students can register from all over the world. With Mgr. Andre Pierre, now teaching in the program, this course on the Bible and other important topics, has gained fresh prestige. 

Please support us. Checks are to be written to “HAITIAN APOSTOLATE.”  That is the official name of our Bank Account at Chase. When other words like “National Center” are added to the check, the Bank tellers tend to reject the check. Address the check to “HAITIAN APOSTOLATE” and write nothing else. Mail the envelope to “Haitian Apostolate   332 East 32nd St   Brooklyn  NY  11226.                              Tel:718-856-3323.  In ending I say “LONG LIVE THE WEEKLY BULLETIN OF THE HAITIAN APOSTOLATE!

With my sincere wishes for a HAPPY NEW YEAR 2021, I remain yours in Christ!

                                        +Guy Sansaricq.

                                          Chairperson of the HAITIAN APOSTOLATE

 

 

  

 

HAITI INDÉPENDANCE, 217 ANS APRÈS.

Par  +Guy Sansaricq                                     

Le Premier Janvier nous rappelle le grand évènement de notre Indépendance Nationale. Nos ancêtres ont osé se dresser contre l’armée française. Ils combattirent avec une vigueur indescriptible cette puissance organisée qui imposait par la force brutale le système esclavagiste et exploiteur des colons français. Nos ancêtres, après plus de deux siècles et demie de subjugation atroce, découvrirent que, pour vaincre l’ennemi, ils devaient s’UNIR. S’ils arrivaient à se dresser comme un seul homme et entreprendre une action unie et organisée, ils pourraient terrasser l’ennemi.

Un grand homme s’éleva.  Nous parlons de TOUSSAINT LOUVERTURE. Il était particulièrement doué. Né dans la colonie, il n’était pas un esclave des champs, mais plutôt esclave de maison. Il se signala par sa grande intelligence et ses multiples talents. Il apprit à lire et à écrire, chose rare pour les esclaves. Ses maîtres furent impressionnés par son habileté. Au moment où des idées de révolution flottaient dans l’air, Toussaint essaya de plaider la cause de la liberté des esclaves. Il écrivit même une constitution en l’année 1801 qu’il voulut présenter et défendre devant les tribunaux de la colonie. Ses propositions allaient contre l’intérêt des colons exploiteurs. Toussaint fut trahi, arrêté et expédié en France où le dictateur Napoléon Bonaparte le fit incarcérer au Fort de Joux dans le Jura, loin de la capitale française.  Toussaint y mourut de faim et de froid.

L’échec et la fin tragique de Toussaint L’Ouverture déclenchèrent une colère collective et fulgurante parmi les esclaves, ayant à leur tête, Jean-Jacques Dessalines. Celui-ci avait une connaissance approfondie des gens et des lieux. Il se mit à circuler clandestinement de plantation en plantation pour établir des liens avec les leaders gagnés aux idées de la liberté et avec les esclaves des grandes habitations. DESSALINES demeurant dans le Nord du pays se faufila vers le Sud pour prendre contact avec RIGAUD le leader des affranchis. Ces Affranchis, nés de l’union de colons avec leurs esclaves noires, étaient nombreux dans la colonie. Les colons blancs montraient un minimum d’humanité à l’égard de cette nouvelle tranche de la population au teint clair, fruit de leurs entrailles. Après tout, ils étaient leurs fils. Ceux-là n’étaient pas traités comme des blancs, mais avaient accès à l’école. Les Affranchis constituaient donc une classe spéciale dans la colonie qui ne possédait que des droits limités, mais étaient considérés à un degré nettement supérieur à celui des esclaves. Eux aussi voulaient un changement de régime.

Une rencontre secrète entre Rigaud et Dessalines eut lieu. Ils décidèrent d’unir leurs forces pour renverser le système esclavagiste. C’est ainsi que le coup fatal contre le système esclavagiste qui a régné à Saint Domingue, sera donné au cours de l’année 1803. Les esclaves de tout le pays se soulevèrent comme un seul homme. Un drapeau fut créé, avec deux bandes de toile rouge et bleu signifiant l’union des affranchis

(rouges) et des noirs (bleu). Une devise fut adoptée “L’UNION FAIT LA FORCE.” Machettes en main, ils se lancèrent contre toutes les habitations des Blancs et en bataille rangée contre les installations militaires avec une seule formule sur les lèvres “KOUPE TÈT, BOULE KAY.”  La victoire de ce soulèvement généralisé et sans merci fut totale.

L’armée française fut totalement détruite, et les colonisateurs massacrés, à l’exception de très rares unités qui ont gagné les rangs de l’armée indigène, comme ce fut le cas de régiments Polonais, que Napoléon avait intégrés de force dans son armée. C’est ainsi que le premier Janvier 1804, l’indépendance d’Haiti fut célébrée en grande pompe aux Gonaïves. Une nouvelle nation était née : La République d’Haiti, la première république noire du monde.

 

Chaque année, le peuple Haïtien célèbre l’anniversaire de son indépendance. Des politiciens prononcent des discours. Un Te Deum se célèbre dans toutes les Églises. En célébrant cette année le 217ème anniversaire de cet évènement, je voudrais offrir les réflexions suivantes :

  1. Dieu a fait de nous des êtres libres. Nul n’a le droit de faire de nous des esclaves. Mais une fois libres, nous devons toujours et librement choisir de poursuivre le droit. Nous avions raison d’obtenir notre liberté. Mais une fois libres, nous avions le devoir de créer une civilisation juste.
  2. Pour cela, notre devoir était d’établir une nation de justice et de développement systématique, l’éducation de notre peuple s’imposant comme un objectif primordial.
  3. Nous fûmes contrariés dans cette tache première par la France, l’ancienne nation colonisatrice, la France qui menaça de nous reconquérir en 1825. La seule condition d’échapper à cette menace de la part de la France fut pour la nouvelle nation de consentir aux conditions sordides que la France imposa, celle ignoble de lui payer 150 millions de franc-or chaque année, en compensation des dégâts causés aux propriétés françaises pendant la guerre de l’Indépendance.
  4. La jeune République haïtienne consentit à cette étouffante condition, plutôt que de subir une nouvelle occupation française de son territoire. Pendant plus de 100 ans, la jeune République haïtienne paya cette dette dont elle exige aujourd’hui restitution. Aberration d’un vainqueur qui dut payer rançon au vaincu. Le poids de la dette rendit impossible toute volonté et tout effort de développement du pays.
  5. En 1915, les Etats-Unis d’Amérique occupèrent Haiti militairement et prirent en charge le gouvernement de notre pays jusqu’en 1934.
  6. Mais en cessant l’occupation Américaine en 1934, les Etats-Unis continuèrent une occupation virtuelle d’Haïti en contrôlant à distance toutes les décisions politiques du pays. Ce qui veut dire que notre indépendance demeure foncièrement soumise aux directives émanant de Washington. Haïti a été incapable d’assurer son propre développement sans l’approbation de la Maison Blanche.
  7. Nous pouvons dire que jusqu’à présent, cette condition subsiste encore. Trop souvent, malgré les élections que nous conduisons pour élire nos présidents, le candidat américain est celui qui est élu. La main américaine est perçue derrière toutes les mesures gouvernementales qui se prennent. Ajoutons que les directives américaines visent en tout premier lieu le progrès de l’économie Américaine non pas le développement haïtien.
  8. Malgré la situation que nous venons de décrire, nous avons encore une marge de discrétion et c’est elle que nous devons apprendre à exploiter. L’expansion de l’éducation est une priorité que nous devons maintenir.
  9. Le banditisme ou le kidnapping sévissant malheureusement ces jours-ci doivent être abolis. Ce phénomène abominable est le résultat du chômage et du sous-développement et aussi plus sournoisement de manipulations politique machiavéliques. Mais en même temps, il entrave le développement. Car qui voudra investir pour la croissance économique du pays quand l’insécurité est à son comble ?

Un tableau sombre se dégage de tout ce que nous venons de dire. Mais, le désespoir n’est pas de mise. Je suis absolument certain que nous avons encore suffisamment de ressources pour sortir de cet état morbide. La Sicile a eu sa mafia, l’Allemagne a eu son Hitler et la Chine son Mao Tse Tong.

La conversion spirituelle, les énormes ressources qui se trouvent dans la Diaspora, ce qu’il y a encore de sain dans le pays finiront par s’unir pour provoquer un sursaut de réveil.

Comme homme d’Eglise, je crois fermement qu’une conversion spirituelle plus profonde jouera un rôle considérable avant longtemps.

Pour le pays, pour la patrie, marchons unis. Dans nos rangs, point de traîtres ! Du sol soyons seuls maîtres !  Marchons unis, Marchons unis pour le pays, pour la Patrie !

 

 

 

 

Une étoile religieuse haïtienne des Missionnaires de l’Immaculée Conception au Japon.

 

 

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité, dans son grand effort de rencontrer les religieuses haïtiennes qui sont un peu partout à travers le monde, était très content de rencontrer Sr Marie Juna Laguerre, religieuse des Soeurs Missionnaires de l’Immaculée Conception au Japan pour un entretien.

Sr Marie Juna a fait l’histoire comme étant la première religieuse haïtienne qui exerce son ministère  au Japon. Elle est originaire de Île à Vache connue comme un petit paradis caché en Haïti. Elle est très fière de sa ville natale. L’Île à Vache est l’une des communes du département du Sud et de l’arrondissement des Cayes.

Rappelons que dans le passé Île à Vache était un repaire de pirates. Le flibustier Henry Morgan (24 Janvier 1635 – 25 Août 1688), l’un des fameux pirates boucaniers et homme violent sans scrupule, a utilisé Ile à Vache pour attaquer la ville de Panama en 1667. On doit mentionner aussi  qu’en 1698, Jean Baptiste du Casse, gouverneur de Saint Domingue, concède l’île à Vache à Jean Le Goff de Beauregard qui était un militaire français, décédé en Novembre 1669 à l’Île à Vache.

 

Sr Marie Juna est issue d’une famille de 12 enfants dont elle est la dernière. Dans son entretien elle nous a parlé un peu de sa famille, son éducation et son itinéraire spirituel. Elle a fait ses études primaires à Île à Vache et ses études secondaires aux Cayes. À cette époque on n’avait pas d’écoles secondaires à Île à Vache.

En outre, Sr Marie Juna nous a fait savoir que Île à Vache est une ville touristique. Les habitants vivent surtout de l’agriculture et de la pêche. Sr Marie Juna a profité de l’occasion pour nous parler de sa vocation, comment elle a entendu la voix de Dieu dans la vie religieuse, ses expériences comme Kiro et comme ancien membre de l’Union des Jeunes Chrétiens Catholiques. Beaucoup de membres de ce groupe sont prêtres et religieuses.

Après une période de discernement Sr Marie Juna a jugé bon de cheminer avec les Soeurs des Missionnaires de l’Immaculée Conception en l’année 2001. Elle a fait ses voeux temporaires le 8 Août 2004 et ses voeux perpétuels en l’année 2013. Elle nous a dit qu’elle est très heureuse dans la vie religieuse. Elle a étudié les langues vivantes à l’Université Quisqueya et depuis un an elle est en mission au Japon. C’est une Sœur polyglotte.

Par ailleurs, Sr Marie Juna nous a parlé de sa première année au Japon comme religieuse des Soeurs Missionnaires de l’Immaculée Conception au Japan. Elle s’intègre très bien dans la société japonaise et elle étudie actuellement la langue japonaise. Le regretté président de l’Afrique du Sud Nelson Mandela (1918-2013) disait que: “L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde”.

Sr Marie Juna nous a parlé aussi dans son entretien de sa première fête de Noël au Japon et de la cuisine japonaise. Elle estime que c’est une bonne cuisine et elle a eclairé nos lanternes sur la culture japonaise. Je profite de ce texte pour continuer à remercier les Soeurs Missionnaires de l’Immaculée Conception pour leur ministère en Haïti et un peu partout dans le monde. Nous souhaitons du succès à Sr Marie Juna Laguerre dans sa mission au Japan. Cliquez sur ce lien pour entendre son entretien: https://youtu.be/Hf-JzwZMUxk

Brother Tob

A Haitian Religious Star of the Missionaries of the Immaculate Conception in Japan.

 

 

The Staff of Radio Telé Solidarité in their great effort to meet Haitian nuns who are everywhere, was very happy to meet Sr Juna Laguerre MIC, a Religious of the Missionary Sisters of the Immaculate Conception in Japan for an interview on Radio Telé Solidarité. Sr. Laguerre made history as the first Haitian Religious to minister in Japan.

 

Sr Laguerre is from Ile à Vache known as a little hidden paradise in Haiti. Sr Marie Juna is very proud of her hometown. L’ile à Vache is one of the municipalities of the Departement du Sud and the County of Les Cayes. It is important to know that in the past L’Ile à Vache was a haunt of pirates. The Filibuster Henry Morgan (January 24, 1635 – August 25, 1688), one of the famous and unscrupulous  pirates buccaneers used Ile à Vache to attack Panama City in 1667. It is important to know as well  that in 1698, Jean Baptiste du Casse, Governor of Saint Domingue, conceded L’Ile à Vache to Jean Le Goff de Beauregard who was a French soldier, who died in November 1669 on the same island.

Sr Marie Juna is the last of a family of 12 children. In her interview she told us a little about her family, her education and her spiritual journey. Sr Marie Juna did her primary studies in Ile à Vache and her secondary studies in the municipality of  Cayes-Haiti. She had to leave L’Ile à Vache to go to Les Cayes for her secondary studies because at that time there were no secondary schools in her native village. Sr Marie Juna let us know that Island is a tourist town. She went on to inform us that the inhabitants of L’Ile à Vache live mainly from Agriculture and Fishing.

Sr. Marie Juna MIC took the opportunity to inform us how she heard the voice of God calling her to religious life. She mentioned her experiences with Kiro, a youth group and also her time as a member of the Union of Young Catholic Christians. Many members of this group are priests and nuns. After a period of discernment she decided to join the Sisters of the Missionaries of the Immaculate Conception in the year 2000. She made her temporary vows on August 8, 2004 and her perpetual vows in the year 2013. Sister Marie Juna let us know that she is very happy in the religious life she studied modern languages ​​at Quisqueya University and for a year she has been on mission in Japan. So Sr Marie Juna is a Polyglot sister.

In her interview Sr Marie Juna also told us about her first year in Japan as a Religious of the Missionary Sisters of the Immaculate Conception. She fits very well into the Japanese society, she is studying the Japanese language. The late President of South Africa Nelson Mandela (1918-2013) wrote that education is the most powerful weapon to change the world “.

Sr. Marie Juna also told us in her interview about her first Christmas party in Japan and Japanese cuisine which she considers to be good cuisine and she shed some light on Japanese culture.

I take advantage of this text to continue to thank the Missionary Sisters of the Immaculate Conception for their ministry in Haiti and around the world. We wish success to Sr. Marie Juna Laguerre our Haitian religious star in Japan. Click on this link to hear his interview: https://youtu.be/Hf-JzwZMUxk

 

Brother Tob

 

 

 

 

ÉDUQUER LES ENFANTS HAÏTIENS AUX ÉTATS-UNIS

EDIKE TIMOUN AYISYEN NAN ETAZINI

EDUCATING HAITIAN CHILDREN IN THE USA

Author: Woodlynn Sance

December 25, 2020

 

“When I speak, you listen. Do not ask questions!” is a statement that almost, all Haitian youth have been told by their Haitian parents. That is one of the statements that also push children away from their parents.

Haitian parents often communicate this message of “I know best, you are a child and don’t know anything. Stay in your lane” without realizing the way it impacts their child in their growth and interaction with their parent(s). This mindset is counterintuitive to the values that Haitians aim to instill in their children, but it runs rampant in the Haitian community.  Such mindset stunts the mental growth of a child. This also makes it difficult for the children to be open with their parents, go to them for advice and confide in them. Rather, this behavior pushes children further into the arms of their friends and outside sources where they seek mutual respect, and a sense of understanding. This creates a rebellious streak within children. A parent cannot expect their child to interact with them, listen to them if they do not see that they too have a voice, and are being heard as well. These needs are even more important and valuable to young people in their adolescent and early adulthood.

Children and adolescents go through many different development stages which starts to shape who they are and who they have the potential of becoming. There are certain stages where an adolescent and young adult is looking to learn from their parents. There are stages where they are looking to teach their parents and show what they know. It is advisable for parents to allow their children the opportunity to have a mutual level of respect, knowledge sharing and exchange of information with them.

On Saturday, December 18, 2020, I had the pleasure of participating in a youth panelist with members of Radio Tele Solidarite, Monsignor Guy Sansaricq and a group of 6 young adults from the Haitian American community. During a one hour special, we brought front our frustrations, concerns, struggles, complaints, and experiences as Haitian Americans with Haitian parents. It was an amazing opportunity for us to be vulnerable and brutally honest with one another about the less appealing aspects of our Haitian heritage and culture. We all shared almost identical concerns and experiences within our own family. Though, we recognize that our shared experiences are not unique to us as Haitian-Americans, we do identify a distinction in how certain aspects of our culture which impacts us, differs from other cultures we have come across in the United States.

 

            Haitians have a rich culture which we take great pride in, and we carry with us very strong values. We value our strength, independence, language, food, religion, parenting skills, education, and originality. At the same time, we recognize and admit that our parents have kept a handful of values and habits which are less than ideal, such as being headstrong, insensitivity to others’ feelings, being authoritarian, being unreceptive and being resistant to change. We think the Haitian community can come together to speak about those values and the way they affect their children.

We identified the following topics as things, we the youth, want to address in our culture:

  1. The fear of judgement

(Haitian parents fear judgment from other Haitians and other cultures/nationalities)

  1. Lack of community

(Haitian parents lack the sense of community within themselves, where they show support to one another)

  1. Lack of unity

(Haitian parents would benefit from living in unity with each other. This requires trust, open communication, and vulnerability in the Haitian community)

  1. Gossip

(Haitians gossip often without assessing the impact of gossiping on their children and the Haitian community. This ties into the fear of judgment.)

  1. Being open-minded

(Haitian parents are very rigid in their thinking and are not open to change or understanding when interacting with their children.)

  1. Passing of judgement onto others

(Though Haitian parents fear judgment from others, they engage in passing judgment onto others without taking the time to understand others first, that includes their children as well.)

  1. The lack of autonomy of the youth

(Haitian parents do not give their children enough room to be independent, though that does not mean that parents should let their children do every and anything that they want. It is about the lack of communication.)

  1. Lack of communication

(Haitian parents do not communicate with their children effectively.)

 

Our behaviors, ideologies and methodologies impact the way we relate with our fellow brothers and sisters. We strongly believe that addressing those topics will positively affect the way that Haitians see each other, interact with one another in the family life, friendships, place of work, at church, with strangers and with other cultures. The overall benefits could be astronomical.

 

As echoed by the group of panelists, we are truly grateful for the opportunity given to us by Radio Tele Solidarite to share our voices. We appreciate the efforts being put in place to strengthen the familial connections in our Haitian American communities.

This event brought many clarities to me as a Social Work student who is taking up a profession which promotes social change, cohesion, and the empowerment of people and communities. I was able to relate this event to the core values of social work which are service, social justice, dignity and worth of the person, importance of human relationships, integrity, and competence. I strongly connect the value of human relationships with the Haitian community. A major concept of Social Work is the idea of intersectionality, coined by Kimberlé Crenshaw. Intersectionality speaks to the idea that human beings carry with them social categorizations which are interconnected and impacts the way they move in the world.

Here is an example of how intersectionality can play out in a life of a Haitian American family:

Looking at this chart (above), picture a 36-year-old, Haitian woman who is living in the United States without her legal papers, living from paycheck-to-paycheck and caring for 2 children, as a single mother. Already, as a black woman, she is going through life from a disadvantage place, where she may face racism and discrimination at any point, while living in the United States. This same woman also lives in a low-income neighborhood with a high crime rate.

Those life circumstances can easily contribute to a stressful life for an individual. Stress is something that manifests itself in many ways, some symptoms are more overt than others. Those symptoms are usually the common alerts like headaches, low energy, loss of appetite, tense muscles, etc. However, stress can manifest in many covert ways which pose great dangerous to one’s health, some until it is too late. The quieter symptoms are the ones that often goes unnoticed or ignored. Stress can contribute to an array of conditions in the form of mental and physical illnesses such as anxiety, panic attacks, high blood pressure, diabetes and more. We would not know someone is dealing with more covert symptoms of stress unless they disclose such information. However, it is more difficult to speak about these things if we are met with judgment and gossip, rather than a helping hand.

Personally, I think a communication 101 workshop would benefit the Haitian American community bridge the gap between parents and children, as well as improve their relationships with their fellow brothers and sisters. Oftentimes, we say things without realizing the effects those words have on others. In the case that we do realize our words have negatively impacted someone, we tend to become defensive rather than communicate to amend the situation.

Based on our discussion as panelists, the following advice are a couple of first steps to how Haitian parents can begin to communicate with their children more effectively. These new habits will not happen overnight, but with enough repetition, they will begin to improve the relationships between Haitian parents and their Haitian and/or Haitian American children.

Listen intently: Listen to understand, not simply to reply. Truly hear what your child is saying to you. Do not be a dictator.

Listen enthusiastically: Do not appear bored and/or annoyed just because you are the adult and feel that your child should not talk to you about what they think you need to improve. Show respect!

Speak with empathy: Be more compassionate when communicating with your children. Put yourself in their shoes and think of how what they are communicating applies to how you once felt at their age. This is your chance to hear out loud what you wanted to say and change what you have not yet changed.

Show trust: Trust that you have done a great job in raising your child. Trust them to apply what you have taught them in the world. Guide them rather than lead them.

Validate their feelings: Do not simply dismiss their feelings. Show that their feelings matter.

Give praise: Do not be afraid to be vulnerable with your children and letting them know when they have made you proud. They want and need to hear genuine praises from you.

Be observant: Pay attention to your child to notice when they may have something on their mind. Approach them with love, genuine concern, a listening ear, and warm advice.

Show respect: Your child is an individual, just like you. Show them how to be respectful by being respectful to them as well.

Control your emotions: Do not take things personally. If your child does say something offensive, bring it to the open respectfully, and give them the chance to share their view and apologize.

References:

Cho, S., Crenshaw, K. W., & McCall, L. (2013). Toward a Field of Intersectionality Studies:

Theory, Applications, and Praxis. Signs: Journal of Women in Culture & Society, 38(4), 785–810.

National Association of Social Workers (NASW). (n.d.). NASW – National Association of Social Workers.

Retrieved December 24, 2020, from https://www.socialworkers.org/About/Ethics/Code-of-

Ethics/Code-of-Ethics-English#collapse4_1

 

 

 

 

 

ÉDUQUER LES ENFANTS HAÏTIENS AUX ÉTATS-UNIS

Auteur: Woodlynn Sance

25 décembre 2020

Traduction Française :

Courtoisie de Mgr Pierre André Pierre, du Centre Naitonal de l’Apostolat Haïtien

 

« Quand je parle, vous écoutez. Ne posez pas de questions ! » Ceci est une déclaration que presque tous les jeunes haïtiens ont été entendu de la part de leurs parents haïtiens. C’est le genre de déclarations qui éloigne également les enfants de leurs parents.

Les parents haïtiens communiquent souvent ce message : « Je sais mieux, vous êtes un enfant et ne savez rien. Restez dans votre voie » sans se rendre compte de la façon dont cela affecte leur enfant, dans sa croissance et son interaction avec ses parents. Cet état d’esprit est contre-intuitif par rapport aux valeurs que les Haïtiens visent à inculquer à leurs enfants, mais il sévit dans la communauté haïtienne. Un tel état d’esprit ralentit la croissance mentale d’un enfant. Cela rend également difficile à vos enfants d’être ouverts avec leurs parents, d’aller leur demander conseil et de se confier à eux. Ce comportement pousse plutôt les enfants dans les bras de leurs amis et de sources extérieures où ils recherchent le respect mutuel et le sens de la compréhension. Cela crée une tendance de rébellion chez les enfants. Un parent ne peut pas s’attendre à ce que son enfant interagisse avec lui, l’écoute s’il ne voit pas qu’il a lui aussi une voix et qu’il est également entendu. Ces besoins sont encore plus importants et plus précieux pour les jeunes à l’adolescence et au début de l’âge adulte.

Les enfants et les adolescents passent par de nombreuses étapes de développement différentes qui commencent à façonner qui ils sont et qui ils ont le potentiel de devenir. Il y a certaines étapes où un adolescent et un jeune adulte cherchent à apprendre de leurs parents. Il y a des étapes où ils cherchent à enseigner à leurs parents et à montrer ce qu’ils savent. Il est conseillé aux parents de donner à leurs enfants la possibilité d’avoir un niveau de respect mutuel, de partage de connaissances et d’échange d’informations avec eux.

Le samedi 18 décembre 2020, j’ai eu le plaisir de participer à un panel de jeunes avec des membres de Radio Télé Solidarite, Monseigneur Guy Sansaricq et un groupe de 6 jeunes adultes de la communauté haïtienne américaine. Pendant une heure spéciale, nous avons mis en avant nos frustrations, nos préoccupations, nos luttes, nos plaintes et nos expériences en tant qu’Américains haïtiens avec des parents haïtiens. Ce fut une occasion incroyable pour nous d’être vulnérables et brutalement honnêtes les uns envers les autres sur les aspects les moins attrayants de notre patrimoine et de notre culture haïtienne. Nous avons tous partagé des préoccupations et des expériences presque identiques au sein de notre propre famille. Bien que nous reconnaissons que nos expériences partagées ne sont pas uniques à nous en tant qu’Américains haïtiens, nous identifions une distinction dans la façon dont certains aspects de notre culture qui nous impactent, diffèrent des autres cultures que nous avons rencontrées aux États-Unis.

Les Haïtiens ont une culture riche dont nous sommes très fiers et nous portons avec nous des valeurs très fortes. Nous apprécions notre force, notre indépendance, notre langue, notre nourriture, notre religion, nos compétences parentales, notre éducation et notre originalité. En même temps, nous reconnaissons et admettons que nos parents ont gardé une poignée de valeurs et d’habitudes qui sont loin d’être idéales, comme celles d’être entêté, insensibles aux sentiments des autres, être autoritaires, ne pas être réceptifs et résister au changement. Nous pensons que la communauté haïtienne peut se réunir pour parler de ces valeurs et de la façon dont elles affectent leurs enfants.

 

Nous avons identifié les sujets suivants comme des points importants que nous, les jeunes, voulons aborder dans notre culture :

  1. La peur du jugement

(Les parents haïtiens craignent d’être jugés par d’autres Haïtiens et d’autres cultures / nationalités)

  1. Manque de communauté

(Les parents haïtiens n’ont pas le sens de la communauté en eux-mêmes, où ils se soutiennent mutuellement)

  1. Manque d’unité

(Les parents haïtiens gagneraient à vivre en unité les uns avec les autres. Cela nécessite de la confiance, une communication ouverte et la vulnérabilité de la communauté haïtienne)

  1. Potins

(Les Haïtiens bavardent souvent sans évaluer l’impact des commérages sur leurs enfants et la communauté haïtienne. Ceci est lié à la peur du jugement.)

  1. Être ouvert d’esprit

(Les parents haïtiens ont une pensée très rigide et ne sont pas ouverts au changement ou à la compréhension lorsqu’ils interagissent avec leurs enfants.)

  1. Passage du jugement aux autres

(Bien que les parents haïtiens craignent le jugement des autres, ils s’engagent à porter un jugement sur les autres, sans prendre le temps de comprendre d’abord les autres, y compris leurs enfants.)

  1. Le manque d’autonomie des jeunes

(Les parents haïtiens ne laissent pas suffisamment de place à leurs enfants pour être indépendants, bien que cela ne signifie pas que les parents doivent laisser leurs enfants faire tout ce qu’ils veulent. Il s’agit du manque de communication.)

  1. Manque de communication

(Les parents haïtiens ne communiquent pas efficacement avec leurs enfants.)

 

Nos comportements, idéologies et méthodologies ont un impact sur la façon dont nous entretenons nos relations avec nos frères et sœurs. Nous croyons fermement qu’aborder ces sujets affectera positivement la façon dont les Haïtiens se voient, interagissent les uns avec les autres dans la vie de famille, les amitiés, le lieu de travail, à l’église, avec des étrangers et avec d’autres cultures. Les avantages globaux pourraient être astronomiques.

Comme le groupe de panélistes en a fait écho, nous sommes vraiment reconnaissants de l’opportunité qui nous est donnée par Radio Télé Solidarite de partager nos voix. Nous apprécions les efforts mis en place pour renforcer les liens familiaux dans nos communautés haïtiennes américaines.

Cet événement a apporté de nombreuses clarifications pour moi en tant qu’étudiante en travail social qui entreprend une profession qui favorise le changement social, la cohésion et l’autonomisation des personnes et des communautés. J’ai pu relier cet événement aux valeurs fondamentales du travail social que sont le service, la justice sociale, la dignité et la valeur de la personne, l’importance des relations humaines, l’intégrité et la compétence. Je relie fortement la valeur des relations humaines à la communauté haïtienne. Un concept majeur du travail social est l’idée d’inter-sectionnalité, inventée par Kimberlé Crenshaw. L’inter-sectionnalité parle de l’idée que les êtres humains portent avec eux des catégorisations sociales qui sont interconnectées et ont un impact sur la façon dont ils se déplacent dans le monde.

Voici un exemple de la façon dont l’inter-sectionnalité peut jouer dans la vie d’une famille haïtienne américaine :

En regardant ce tableau (ci-dessus), imaginez une femme haïtienne de 36 ans qui vit aux États-Unis sans ses papiers légaux, vivant de chèque de paie et s’occupant de 2 enfants, en tant que mère célibataire. Déjà, en tant que femme noire, elle évolue dans un milieu désavantagé pour elle, où elle peut être confrontée au racisme et à la discrimination à tout moment, tout en vivant aux États-Unis. Cette même femme vit également dans un quartier à faible revenu avec un taux de criminalité élevé.

Ces circonstances de la vie peuvent facilement contribuer à une vie stressante pour un individu. Le stress est quelque chose qui se manifeste de plusieurs façons, certains symptômes sont plus manifestes que d’autres. Ces symptômes sont généralement des alertes courantes comme les maux de tête, le manque d’énergie, la perte d’appétit, la tension musculaire, etc. Les symptômes les plus calmes sont ceux qui passent souvent inaperçus ou ignorés. Le stress peut contribuer à un éventail de conditions sous la forme de maladies mentales et physiques telles que l’anxiété, les crises de panique, l’hypertension artérielle, le diabète, etc. Nous ne saurions pas que quelqu’un est aux prises avec des symptômes de stress plus secrets à moins de divulguer ces informations. Cependant, il est plus difficile de parler de ces choses si nous rencontrons un jugement et des ragots, plutôt qu’un coup de main.

Personnellement, je pense qu’un atelier de communication 101 profiterait à la communauté haïtienne américaine pour combler le fossé entre les parents et les enfants, ainsi que pour améliorer leurs relations avec leurs frères et sœurs. Souvent, nous disons des choses sans nous rendre compte des effets que ces mots ont sur les autres. Dans le cas où nous réalisons que nos paroles ont eu un impact négatif sur quelqu’un, nous avons tendance à nous replier sur la défensive plutôt que de communiquer pour modifier la situation.

Sur la base de notre discussion en tant que panélistes, les conseils suivants sont quelques premières étapes pour savoir comment les parents haïtiens peuvent commencer à communiquer plus efficacement avec leurs enfants. Ces nouvelles habitudes ne se produiront pas du jour au lendemain, mais avec suffisamment de répétition, elles commenceront à améliorer les relations entre les parents haïtiens et leurs enfants haïtiens et / ou haïtiens américains.

Écoutez attentivement : écoutez pour comprendre, pas simplement pour répondre. Écoutez vraiment ce que votre enfant vous dit. Ne soyez pas un dictateur.

Écoutez avec enthousiasme : ne paraissez pas ennuyé et / ou ennuyé simplement parce que vous êtes l’adulte et pensez que votre enfant ne devrait pas vous parler de ce qu’il pense que vous devez améliorer. Montrer du respect !

Parlez avec empathie : soyez plus compatissant lorsque vous communiquez avec vos enfants. Mettez-vous à leur place et pensez à la façon dont ce qu’ils communiquent s’applique à ce que vous avez ressenti à leur âge. C’est votre chance d’entendre à haute voix ce que vous vouliez dire et de changer ce que vous n’avez pas encore changé.

Faites confiance : ayez confiance que vous avez fait un excellent travail en élevant votre enfant. Faites-leur confiance pour appliquer ce que vous leur avez appris dans le monde. Guidez-les plutôt que de les diriger.

Validez leurs sentiments : ne rejetez pas simplement leurs sentiments. Montrez que leurs sentiments comptent.

Faites-leur des compliments : n’ayez pas peur d’être vulnérable avec vos enfants et de leur faire savoir quand ils vous ont rendu fier. Ils veulent et ont besoin d’entendre de véritables louanges de votre part.

Soyez attentif : faites attention à votre enfant pour remarquer quand il a quelque chose en tête. Abordez-les avec amour, une réelle préoccupation, une oreille attentive et des conseils chaleureux.

Faites preuve de respect

 

votre enfant est un individu, tout comme vous. Montrez-leur comment être respectueux en étant également respectueux envers eux.

Contrôlez vos émotions : ne prenez pas les choses personnellement. Si votre enfant dit quelque chose d’offensant, portez-le au grand public avec respect et donnez-lui la chance de partager son point de vue et de s’excuser.

Références :

Cho, S., Crenshaw, K. W., & McCall, L. (2013). Toward a Field of Intersectionality Studies:

Theory, Applications, and Praxis. Signs: Journal of Women in Culture & Society, 38(4), 785–810. (Vers un champ d’études d’intersectionnalité : Théorie, applications et praxis. Signes : Journal des femmes dans la culture & amp; Société, 38 (4), 785–810.)

National Association of Social Workers (NASW). (n.d.). NASW – National Association of Social Workers. (Association nationale des travailleurs sociaux (NASW). (n.d.). NASW – Association nationale des travailleurs sociaux.)

Consulté le 24 décembre 2020 sur https://www.socialworkers.org/About/Ethics/Code-of-

Ethique / Code-of-Ethics-English # collapse4_1

 

 

 

 

 

EDIKE TIMOUN AYISYEN NAN ETAZINI

Otè: Woodlynn Sance

25 desanm 2020

Tradiksyon Kreyòl : Koutwazi Monseyè Pierre André Pierre, Asistan Direktè nan Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an.

 

“Lè mwen pale, ou koute. Pa poze kesyon!” Sa a se yon deklarasyon prèske, tout jèn ayisyen yo tande nan bouch paran ayisyen yo. Se youn nan deklarasyon ki pouse timoun yo lwen paran yo tou.

Paran ayisyen yo kominike mesaj sa a souvan nan yon atitid ki vle di “Mwen konnen pi byen. Ou se yon timoun. Timoun pa konnen anyen. Rete nan trankil se remèd kò.” Yo di sa, san yo pa reyalize fason sa gen enpak sou pitit yo, nan kwasans yo ak nan entèraksyon ak paran yo. Atitid sa a kontrè ak valè, Ayisyen yo ap chache mete nan pitit yo. E poutant, se yon atitid ou jwenn tout kote nan kominote ayisyen an. Atitid sa a anpeche devlopman ak kwasans mantal nòmal kay yon timoun. Sa tou fè li difisil pou timoun yo louvri kè yo bay paran yo, ale jwenn yo pou konsèy, oubyen fè yo konfyans pale avèk yo. Olyed sa, konpòtman sa a pouse timoun yo pi lwen lakay, nan bra zanmi yo ak sous deyò, kote yo chache respè mityèl, ak yon sans respè ak konpreyansyon. Sa kreye yon tras rebèl nan timoun yo. Yon paran pa ka atann pitit yo a kominike avèk yo, koute vwa yo, si yo pa kwè yo menm tou, yo gen yon vwa, epi yo dwe tande yo tou. Bezwen sa a enpòtan pi plis toujou epi li valab pi fò toujou, pou jèn moun nan adolesans yo ak nan laj y ap vin granmoun.

Timoun ak adolesan pase nan anpil etap diferan nan devlopman yo, sitou lè yo kòmanse fòme, pou yo wè kiyès yo ye, epi kiyès yo ka vin ye, avèk gwo potansyèl yo gen devan yo nan lavi yo. Gen sèten etap kote yon adolesan ak jèn adilt ap chèche aprann nan men paran yo. Gen etap kote y ap chèche anseye paran yo, epi montre sa yo konnen. Li rekòmande pou paran yo pèmèt pitit yo jwenn opòtinite, pou yo gen yon nivo respè mityèl, pou yo pataje konesans epi fè echanj enfòmasyon avèk yo.

Samdi 18 desanm 2020, mwen te pran plezi patisipe nan yon panèl jèn ki te gen manm Radyo Tele Solidarite, Monseyè Guy Sansaricq ak yon gwoup 6 jèn adilt nan kominote ayisyen ameriken an. Pandan yon inèdtan espesyal, nou mete atè fristrasyon nou yo, enkyetid, lit, plent, ak eksperyans kòm Ayisyen Ameriken nou viv ak paran ayisyen nou yo. Se te yon gwo opòtinite pou nou. Yon pa, nou te pale sou jan nou vilnerab devan paran nou. Yon lòt pa tou, nou te montre nou brital, nan jan nou te onèt youn ak lòt, sou kèk aspè ki mwens atiran nan eritaj ak kilti ayisyen nou an. Nou tout pataje enkyetid nou ki prèske idantik, ak eksperyans nou viv nan pwòp fanmi nou yo. Menmsi, nou rekonèt eksperyans nou pataje yo pa inik pou nou kòm Ayisyen-Ameriken, nou idantifye yon distenksyon nan fason sèten aspè nan kilti nou an ki gen enpak sou nou, diferan de lòt kilti nou rankontre nan Etazini yo.

Ayisyen gen yon kilti ki rich. Nou gen anpil fyète pou kilti nou. Nou pote avèk nou kèk valè ki fò anpil. Nou apresye fòs nou, endepandans, lang, manje, relijyon, ladrès paran nou yo, edikasyon, ak orijinalite nou genyen. An menm tan an, nou rekonèt epi nou admèt, paran nou yo te kenbe yon ti ponyen valè ak abitid, ki mwens pase ideyal, tankou : tèt di, ensansibilite pou santiman lòt moun, yo otoritè, yo fèmen pòt pou tout bagay ki nouvo, epi yo rezistan devan chanjman. Nou panse kominote ayisyen an ka reyini pou pale sou valè sa yo ak fason yo afekte timoun yo ak jèn yo.

Nou idantifye sijè sa yo kòm pwen enteresan, nou menm jèn yo, vle adrese nan kilti nou an:

  1. Pèrèz pou yo pa jije m

(Paran ayisyen yo gen krentif pou jijman lòt Ayisyen ak lòt kilti / nasyonalite)

  1. Mank kominote

(Paran ayisyen yo pa gen sans kominote nan tèt yo, kote yo montre youn sipòte lòt)

  1. Mank inite

(Paran ayisyen yo ta benefisye si yo te viv nan inite youn ak lòt. Sa mande konfyans, kominikasyon ouvè, aksepte vilnerabilite nan kominote ayisyen an.)

  1. Tripotay

(Ayisyen fè tripotay souvan san yo pa evalye enpak tripotay sou pitit yo ak kominote ayisyen an. Sa makònen ak lapèrèz pou yo pa jije yo.)

  1. Lè ou louvri lespri ou

(Paran ayisyen yo rijid anpil nan panse yo, epi yo pa ouvè pou chanjman oswa konpreyansyon lè yo kominike avèk pitit yo.)

  1. Pase jijman sou lòt moun

(Menmsi paran ayisyen gen krentif pou jijman nan men lòt moun, yo angaje yo nan jijman sou lòt moun, san yo pa pran tan nan konprann lòt moun an premye, menmè lè sa konsène pitit yo.)

  1. Mank otonomi jèn yo

(Paran ayisyen yo pa bay pitit yo ase plas pou yo endepandan, menmsi sa pa vle di paran yo ta dwe kite pitit yo fè tout sa yo vle. Sa a chita sou mank kominikasyon.)

  1. Mank kominikasyon

(Paran ayisyen yo pa kominike avèk pitit yo efektivman.)

 

Konpòtman, ideyoloji ak metodoloji nou yo gen enpak sou fason nou gen rapò ak frè ak sè parèy nou yo. Nou kwè anpil si nou adrese sijè sa yo, sa ap afekte pozitivman fason Ayisyen yo youn wè lòt, kominike youn ak lòt nan lavi lafanmi, nan zanmitay, kote yo travay, nan legliz, ak etranje ak lòt kilti. Benefis yo an jeneral ta ka rapòte anpil.

Jan gwoup panelis yo te repete sa, nou vrèman rekonesan pou opòtinite Radio Tele Solidarite ba nou pou nou pataje antre nou, epi fè tande vwa nou. Nou apresye efò yo te mete an plas pou ranfòse koneksyon familyal yo nan kominote Ayisyen Ameriken nou yo.

Evènman sa a te pote anpil limyè pou mwen, kòm yon elèv Travay Sosyal ki ap aprann yon pwofesyon ki ankouraje chanjman sosyal, ki fè jwenti antre moun, epi ki fè pwomosyon pou moun ak kominote yo vin otonòm. Mwen te kapab lye evènman sa a ak valè fondal natal yo nan travay sosyal ki se sèvis, jistis sosyal, diyite ak valè moun nan, enpòtans nan relasyon imen, entegrite ak konpetans. Mwen konekte valè relasyon imen ak kominote ayisyen an. Yon gwo konsèp nan Travay Sosyal se lide entèseksyonalite: Se pwofesè Kimberlé Crenshaw ki envante li. Entèseksyonalite soti nan lide tout èt imen pote avèk li yon seri kategorizasyon sosyal ki konekte youn ak lòt, ak enpak sou fason yo deplase nan monn lan.

Men yon egzanp sou fason entèseksyonalite ka jwe nan lavi yon fanmi Ayisyen Ameriken:

Gade tablo sa a (pi wo a), foto yon fanm ayisyen ki gen 36 zan k ap viv Ozetazini san papye legal. L ap viv sou chèk salè. Se avèk sa li ap pran swen 2 timoun, kòm yon manman selibatè. Deja, kòm yon fanm nwa, lavi a ba li yon gwo dezavantaj: Li oblije konbat rasis ak diskriminasyon nan nenpòt ki zòn li abite, pandan l ap viv Ozetazini. Anplis, fanm sa a menm ap viv tou nan yon katye ki pa gen gwo revni, men ki gen yon to kriminalite ki wo.

You moun konsa, sikonstans lavi ka fasilman kontribye pou mete estrès nan lavi li. Estrès se yon bagay ki manifeste poukont li nan plizyè fason. Gen kèk sentòm ki parèt pi aklè pase lòt. Pou moun sa yo, sentòm komen anjeneral ki alète yo se : tèt fè mal, enèji ki ba, pèt apeti, tansyon misk ki ba, elatriye. Sepandan, estrès ka manifeste nan plizyè fason kache ki poze gwo danje pou lasante, san sa pa parèt, jiskaske li twò ta. Sentòm sa yo pase souvan inapèsi, oswa moun inyore yo. Estrès ka kontribye tou nan yon etalaj move kondisyon sou fòm maladi mantal ak fizik, tankou enkyetid, atak panik, tansyon wo, dyabèt ak plis ankò. Nou pap konnen si yon moun ap fè fas ak plis sentòm estrès sof si yo divilge enfòmasyon sa yo. Pi grav ankò, li pi difisil pou moun pale sou bagay sa yo, si nou rankontre avèk jijman mete sou tripotay, olye yon ede lòt mete men.

Pèsonèlman, mwen panse yon atelye kominikasyon 101 ta ka benefisye kominote Ayisyen Ameriken an, pou ede li konble diferans ki genyen ant paran yo ak timoun yo, menm jan tou amelyore relasyon yo ant frè ak sè parèy yo. Souvan, nou di bagay sa yo san nou pa rann nou kont efè mo sa yo genyen sou lòt moun. Nan ka nou reyalize mo nou yo te afekte yon moun negativman, nou gen tandans mete nou sou ladefansif olye nou kominike, olye nou amande pou nou chache chanje sitiyasyon an.

Sou baz diskisyon nou yo kòm panelis, konsèy sa yo soti. Se yon rezilta nan premye etap ki montre kijan paran ayisyen ka kòmanse kominike avèk pitit yo pi efikasman. Abitid nouvo, moun pa pran sa yon sèl kou, nan yon rèv, nan mitan lannuit. Men se avèk anpil repetisyon, yo pral kòmanse amelyore relasyon ant paran ayisyen yo ak pitit ayisyen yo, oswa ak pitit ayisyen Ameriken yo.

Koute byen : Koute pou konprann, pa senpleman pou reponn. Se vre wi, tande sa pitit ou a ap di ou. Ou pa dwe yon diktatè.

Koute avèk antouzyasm : Pa parèt anwiye ak / oswa anbete, jis paske ou se granmoun lan, epi ou santi pitit w a pa ta dwe pale avèk ou, sou sa yo panse ou bezwen amelyore. Montre respè!

Pale avèk senpati : Gen plis konpasyon lè w ap kominike avèk pitit ou. Mete tèt ou nan plas yo, epi panse ki jan sa y ap kominike a aplike nan jan oumenm ou te santi ou, lè w te nan laj yo. Sa a se chans ou va tande byen fò sa oumenm ou te vle di, epi chanje sa ou pa t kò gen posibilite chanje.

Montre konfyans : Fè yo konfyans. Fè tèt ou konfyans, ou te fè yon bon travay nan elve pitit ou. Mete konfyans ou nan aplike sa ou te anseye yo pou lavi yo nan monn lan. Gide yo olye yo mennen yo.

Valide santiman yo : Pa senpleman rejte santiman yo. Montre yo, santiman yo enpòtan.

Fè konpliman pou yo : Ou pa bezwen pè, ou pa bezwen wont, pou w parèt vilnerab devan pitit ou. Fè yo konnen lè ou fyè de yo, lè yo fè yon bon bagay. Yo renmen sa. Yo vle, epi yo bezwen tande lwanj otantik nan men ou.

Fè atansyon : Fè atansyon sou pitit ou, pou remake lè yo ka gen yon bagay nan tèt yo. Apwoche yo avèk lanmou, yon enkyetid otantik, yon zòrèy k ap koute, ak konsèy cho.

Montre respè : Pitit ou se yon moun, menm jan ak ou. Montre yo kijan ou respekte yo. Konsa y ap respekte w tou.

Kontwole emosyon ou : Pa pran bagay sa yo pèsonèlman. Si pitit ou a di yon bagay ki ofansif, pran sa avèk ouvèti ak respè, epi ba yo chans, pou yo pataje opinyon yo, epi pou yo eskize tèt yo.

 

Referans:

Cho, S., Crenshaw, K. W., & McCall, L. (2013). Toward a Field of Intersectionality Studies:

Theory, Applications, and Praxis. Signs: Journal of Women in Culture & Society, 38(4), 785–810. (Nan direksyon pou yon jaden nan etid entèseksyonèl: Teyori, aplikasyon, ak Praxis. Siy: Journal of Women nan Kilti & amp; Sosyete, 38 (4),785-810.)

National Association of Social Workers (NASW). (n.d.). NASW – National Association of Social Workers. (Asosyasyon Nasyonal Travayè Sosyal (NASW). (nd). NASW – Asosyasyon Nasyonal Travayè Sosyal yo.

Rekipere 24 desanm 2020, ki soti nan https://www.socialworkers.org/About/Ethics/Code-of-

Etik / Kòd-Etik-angle # collapse4_1)

 

 

Joyeux Anniversaire Sr Elvire.

 

 

 

Le 26 Decembre 2020 amène le 90ème Anniversaire de Naissance de Mme Elvire Othello, ancienne étudiante du Collège Pastoral et membre du Bureau Du Centre national de l’Apostolat Haitien. Elvire est l’une des anciennes étudiantes du Collège Pastoral qui rend un grand service au Bureau du Centre National de l’Apostolat comme volontaire. Le regretté President Francais  Francois Mitterand (Homme d’’etat, President(1916-1996) a écrit: Sur le Chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, Fraternité, aucun volontaire n’est de trop.

 

Sr Elvire est originaire de Port-au-Prince-Haiti, elle a passé son enfance aux Gonaives surnommé la Cité de l’Indépendance. Elle est aux États Unis depuis 47 ans où elle a travaillé comme éducatrice.

Elvire est toujours souriante , elle est très spirituelle et est membre de la Legion de Marie. Son 90ème anniversaire de naissance est une autre journée de grâce pour elle.  Nous lisons dans Le psaume 90 : 10 Les Jours de nos années s’élèvent à soixante-dix ans . et, pour les plus robustes, à quatre-Vingts ans. Donc Sr Elvire est parmi les robustes.

Bishop Guy Sansaricq a profité de l’occasion, en sa qualité de directeur du Centre National de l’Apostolat pour accorder un entretien à Mme Elvire. Dans cet entretien Elvire a parlé de son enfance, de son experience au Collège Pastoral et au Centre National de l’APOSTOLAT Haitien. Elle a profité pour remercier le Seigneur pour toutes les graces qu’elle a recues pendant sa vie. Clicquer sur ce lien pour entendre son entretien:  https://youtu.be/ox7bTlRyZLk

Bishop Guy Sansaricq souhaite un Joyeux anniversaire à Mme Othello en ces mots: “Bonne Fète, Chère Soeur Elvire! Nous nous joignons à toi pour remercier le Seigneur de toutes les faveurs qu’Il t’a faites pendant ta longue vie. Nous lui demandons de continuer ses largesses à ton égard. Que l’exquise qualité de tes paroles et de tes bonnes oeuvres continuent à lui rendre grace jusqu’à ton dernier souffle. Au Nom très Saint du Seigneur, je te bénis avec beaucoup d’affection et de reconnaissance.”

Nous demandons au Peuple de Dieu de Prier pour Mme Othello en cette très spéciale occasion. .

 

Brother Tob

 

Happy Birthday Sr Elvire

 

 

December 26, 2020 is the 90th Birthday of Mrs. Elvire Othello, former student of the Pastoral College and member of the office of the National Center of the Haitian Apostolate. Elvire is one of the former students of the Pastoral College who renders a great service to the Office of the National Center of the Apostolate as a volunteer. The late French President  Francois Mitterand (statesman, President (1916-1996) wrote: “On the site of these values, no volunteer is too much in these daily struggles demanded for the causes of freedom, equality, fraternity,”

 

Sr Elvire is originally from Port-au-Prince-Haiti. She spent her childhood in Gonaives known as the City of the Independence. She has been in the United States for 47 years and has worked as an ESL professor.

Elvire is always smiling. She is very spiritual and is a member of the Legion of Mary. Her 90th birthday is another day of grace for her. We read in Psalm 90:10 The Days of our years amount to seventy years and, for the more robust, to eighty years. So Sr. Elvira is among the strong ones.

 

Bishop Guy Sansaricq, The director of The National Center of The Haitian Apostolate took this occasion to give an interview to Mrs. Elvire. In this interview Elvire spoke of her childhood, her experience at the Pastoral College and at the Haitian National APOSTOLATE Center. She took the opportunity to thank the Lord for all the graces she received during her life. Click on this link to hear his interview: https://youtu.be/ox7bTlRyZLk

 

Bishop Guy Sansaricq wishes Mrs. Othello a Happy Birthday in these words:

Beloved Elvire, we join you in giving thanks to God for your long life and the many blessings He has poured upon you. We trust that he will continue to keep his eyes of mercy upon you until the end of your earthly Pilgrimage. In the Most Holy Name of Jesus, I bless you with much fervor and love!

 

We ask the People of God to Pray for Mrs. Othello on this very special Day.

 

Brother Tob

 

 

 

Messe du 4e Dimanche de l’Avent à la Paroisse Ste Anne à Brentwood.

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité était à la Paroisse Ste Anne à Brentwood pour couvrir la messe en créole du premier anniversaire de la Chorale Coeurs d’Enfants et du 4e Dimanche de l’Avent. Le célébrant et l’homéliste de cette célébration eucharistique était le Père John Victor, OMI. Il a seulement quelques mois dans cette Paroisse respectivement comme vicaire et leader spirituel de la communauté haïtienne.

Le premier anniversaire de la chorale Coeurs d’Enfants a été un moment spécial pour la communauté haïtienne de la Paroisse de Ste Anne à Brentwood. Chanter c’est prier 2 fois! C’est toujours une joie de voir ces jeunes qui sont nés ici chanter en créole, en francais et en anglais.

 

D’ou l’importance pour les parents de la communauté haïtienne  d’encourager leurs enfants à être membres des Groupes d’Actions Catholiques de leur paroisse. La directrice Madame Marie Claudette Affélia nous a accordé un court entretien à la fin de la messe. Elle nous parla de sa grande joie comme directrice de cette chorale et de la collaboration du Comité de Direction qui a travaillé et qui continue à travailler main dans la main pour l’avancement de la chorale Coeurs d’Enfants de la Paroisse Ste Anne à Brentwood. Bravo pour l’unité  du Comité Directeur de la chorale Coeurs d’Enfants.

Je continue à me rappeler cette phrase de l’homme politique Malcom X (1925-1965): “L’ignorance d’autrui est ce qui a rendu impossible l’unité jusqu’à aujourd’hui”. Et Râmakrishma de dire: “La connaissance conduit à l’unité comme l’ignorance mène à la diversité”. Cliquez sur ce lien pour écouter l’entretien avec Madame Claudette!https://youtu.be/H0EQoTvR0eE

 

 

 

Le prêtre dans une communauté de foi ou dans une paroisse est toujours un missionnaire. Il est là seulement pour un certain temps, son supérieur peut l’appeler à n’importe quel moment pour un nouveau ministère. D’ou l’importance pour les fidèles de supporter le projet pastoral du prêtre pour sa paroisse ou sa communauté.

Le Père Victor dans son homélie a mis l’accent sur les textes de la messe du 4e Dimanche de l’Avent et le premier anniversaire de la chorale Coeurs d’Enfants. Le message du Père Victor du 4e Dimanche de l’Avent repose beaucoup sur la foi. La foi totale de Marie dans le Seigneur en acceptant d’être la mère du Sauveur. La Noël c’est une fête de joie et d’unité.

Ce fut une très belle messe. Bravo au Père Victor et à la communauté haïtienne haïtienne de la Paroisse Ste Anne! Cliquez sur ce lien pour écouter cette messe: https://youtu.be/WI0Rcacb_wQ

Brother Tob

Attachments area

Preview YouTube video Paroisse Ste Anne-4eme Dimanche de L’Avent

 Mass on the 4th Sunday of Advent at St. Anne’s Parish in Brentwood.

 

The Staff of Radio Telé Solidarité was at St. Anne’s Parish in Brentwood to cover the Children’s Hearts Choir’s First Anniversary Creole Mass and the 4th Sunday of Advent. The Celebrant and Homilist of this Eucharistic celebration was Father John Victor OMI. Father Victor has only a few months in this Parish as Spiritual Leader of the Haitian Community.

The first anniversary of the Hearts of Children choir was a special moment for the Haitian Community of the Parish of St. Anne in Brentwood. To sing is to pray twice, it is always a joy to see these young people who were born here sing in Creole, in French and in English. Hence the importance for parents of the Haitian Community to encourage their children to be members of Catholic action groups in their parish. The director Marie Claudette Offelia gave us a short interview at the end of the mass. In this interview she told us about her great joy as director of this choir. She also enjoys the collaboration of the Parish Management Committee which supports the Parish Children’s Choir. Bravo for the unity of the Board of Directors of the Children’s Hearts Choir. I keep on remembering this sentence from MalcomX (1925-1965): The ignorance of others is what made unity impossible until today and I must also add this sentence from Râmakrishma who wrote: Knowledge leads to unity as ignorance leads to dispersion. Click on this link to listen to Claudette’s interview.https://youtu.be/H0EQoTvR0eE

The Priest in a faith community or in a parish is always a missionary being there   for a limited time. Hence the importance for the faithful to support the pastoral project of the priest for his parish or his community.

Father Victor in his homily focused on the texts of the 4th Sunday Advent Mass and the First Anniversary of the Children’s Hearts Choir. Father Victor’s message relied heavily on faith as exemplified by Mary’s total faith in the Lord by accepting to be the mother of the Savior. Christmas is a celebration of joy and unity

It was a very beautiful mass. Bravo to Father Victor and to the Haitian Community of the Parish of Ste Anne! Click on this link to listen to the mass:

https://youtu.be/WI0Rcacb_wQ

 

 

Brother Tob

 

 Femme de la semaine: Paroisse de St Jerome; Melle Renee Vanessa Misere.

 

 

Dans notre rubrique  femme de la semaine du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien notre choix s’est porté cette semaine sur Melle Renee Vanessa Misere

Vanessa est parmi les jeunes étoiles de la paroisse de St Jerome surnommée la cathédrale d’Haiti dans l’etat de New York. Melle Vanessa etait parmi les panelistes de la dernière emission des Jeunes de la pastorale haitienne du diocèse de Brooklyn et de Queens à la Radio Tele Solidaritè..Elle a deja un Baccalaureat en Biology  et elle est candidate pour une maitrise en Physician Assistant

Melle Vanessa est une passionnée de l’education elle a bien compris la Fameuse phrase du Regretté Nelson Mandela: l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde’’.et elle sait aussi que l’éducation ouvre toutes les portes et une chretienne éduquée est une mine d’or pour l’Église

Bishop Guy Sansaricq felicite Melle Vanessa en ces mots: Chère Vanessa: Nous rendons grace à Dieu pour toutes le qualités  qu’Il a versées sur toi. Qu’Il continue à te bénir pour qu’à travers tes paroles et tes oeuvres son Nom Très Saint soit glorifié et que ses faveurs se répandent à travers toi sur les membres de notre société.”

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Melle Vanessa comme la Femme de la semaine  du Bulletin Hebdomadaire du centre National de l’Apostolat Haitien

Brother Tob

Woman of the week: St Jerome Parish; Miss Renee Vanessa Misere

In our section woman of the week in the weekly bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate our choice fell this week on Miss Renee Vanessa Misere

Vanessa is among the young stars of St Jerome’s Parish known as the Cathedral of Haiti in New York State. Miss Vanessa was among the panelists of the last program of the Youth of the Haitian pastoral of the diocese of Brooklyn and Queens on the Radio telé Solidarité She already has a Baccalaureate in Biology and is a candidate for a master’s degree in Physician Assistant.

Miss Vanessa is passionate about education. She understands well the famous sentence of the regretted Nelson Mandela: education is the most powerful weapon that can be used to change the world. ” And she also knows that the education opens all doors and an educated Christian woman is a gold mine for the Church

Bishop Guy Sansaricq congratulates Ms. Vanessa in these words:” Dear Vanessa: We congratulate you for your great qualities. The Lord has his eyes set on you. May He continue to enrich you with His marvelous favors! Through your many gifts, may you become an inspiration to all who set their eyes on you! In the Name of Jesus, I bless you with all my heart!”

We ask the people of God to acclaim Miss Vanessa as the Woman of the Week for the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate

Brother Tob

Proverbes

  1. Bèl pawòl pa vle di verite pou sa
  1. Se jou babye ou konnen pawòl kache
  1. Rete trankil se remèd kò
  1. Fè tripotay se metye sal
  1. Joumou pa donnen kalbas
  2. Journée mondiale de la paix : refuser la « normalisation du conflit », le message du pape
  3. Pour développer une culture du « soin » (texte complet)
  4. DÉCEMBRE 17, 2020 11:30ANNE KURIAN-MONTABONEPAPE FRANÇOIS
  5. WhatsAppFacebook MessengerFacebookTwitterShare
  6. Share this Entry
  7. Comment éduquer à la culture du soin, préalable à la paix ? Le pape François souligne le rôle de la famille, de l’école, des religions, dans son message pour la 54e Journée mondiale de la paix qui sera célébrée le 1er janvier 2021.
  8. « Nous devons nous arrêter et nous demander : qu’est-ce qui a conduit à la normalisation du conflit dans le monde ? écrit le pape. Et, surtout, comment convertir notre cœur et changer notre mentalité pour chercher vraiment la paix dans la solidarité et dans la fraternité ? »
  9. Il donne les principes de la doctrine sociale de l’Église comme « base de la culture du soin » : « un précieux patrimoine de principes, critères et indications desquels tirer la “grammaire” du soin : la promotion de la dignité de toute personne humaine, la solidarité avec les pauvres et les sans défense, la sollicitude pour le bien commun, la sauvegarde de la création ».
  10. Dans ce texte publié ce 17 décembre, le pape déplore les ressources « gaspillées en faveur des armes, en particulier les armes nucléaires, des ressources qui pourraient être utilisées à des priorités plus significatives pour garantir la sécurité des personnes, telles que la promotion de la paix et du développement humain intégral, la lutte contre la pauvreté, la garantie des besoins sanitaires ».
  11. Il exhorte à nouveau à prendre la décision « courageuse » de « constituer avec l’argent que l’on emploie pour les armes et pour les autres dépenses militaires, un “Fonds mondial” pour pouvoir éliminer définitivement la faim et contribuer au développement des pays les plus pauvres ».
  12. AKM
  13. Message du pape François
  14. La culture du soin comme parcours de paix
  15. Au seuil de la nouvelle année, je souhaite adresser mes salutations les plus respectueuses aux Chefs d’État et de Gouvernement, aux responsables des Organisations internationales, aux leaders spirituels et aux fidèles des différentes religions, aux hommes et aux femmes de bonne volonté. J’adresse à tous mes meilleurs vœux pour que cette année puisse faire progresser l’humanité sur la voie de la fraternité, de la justice et de la paix entre les personnes, les communautés, les peuples et les États.
  16. L’année 2020 a été marquée par la grande crise sanitaire de la Covid-19 qui est devenue un phénomène multisectoriel et global, aggravant des crises très fortement liées entre elles, comme les crises climatique, alimentaire, économique et migratoire, et provoquant de grands inconvénients et souffrances. Je pense surtout à ceux qui ont perdu un membre de leur famille ou une personne chère, mais aussi à ceux qui ont perdu leur travail. Un souvenir spécial s’adresse aux médecins, aux infirmiers, aux pharmaciens, aux chercheurs, aux volontaires, aux aumôniers et au personnel des hôpitaux et des centres de soins qui se sont prodigués, et continuent à le faire, au prix de grandes fatigues et de grands sacrifices à tel point que certains d’entre eux sont morts dans leur désir d’être proche des malades, de soulager leurs souffrances ou de leur sauver la vie. En rendant hommage à ces personnes, je renouvelle mon appel aux responsables politiques et au secteur privé pour qu’ils adoptent les mesures appropriées afin de garantir l’accès aux vaccins contre la Covid-19 et aux technologies indispensables nécessaires pour assister les malades et tous ceux qui sont plus pauvres et plus fragiles.[1]
  17. Il est douloureux de constater qu’à côté des nombreux témoignages de charité et de solidarité, diverses formes de nationalisme, de racisme, de xénophobie, et aussi de guerres et de conflits qui sèment la mort et la destruction, prennent malheureusement un nouvel élan. Ces événements et d’autres, qui ont marqué le chemin de l’humanité l’année passée, nous enseignent qu’il est important de prendre soin les uns des autres et de la création pour construire une société fondée sur des relations de fraternité. C’est pourquoi j’ai choisi comme thème de ce message : La culture du soin comme parcours de paix. Une culture du soin pour éliminer la culture de l’indifférence, du rejet et de l’affrontement, souvent prévalente aujourd’hui.
  18. Dieu créateur, origine de la vocation humaine au soin
  19. Dans de nombreuses traditions religieuses il y a des récits qui font référence à l’origine de l’homme, à sa relation avec le créateur, avec la nature et avec ses semblables. Dans la Bible, le Livre de la Genèse révèle, dès le début, l’importance du soin ou du fait de garder dans le projet de Dieu pour l’humanité, mettant en lumière la relation entre l’homme (‘adam) et la terre (‘adamah), et entre frères. Dans le récit biblique de la création, Dieu remet le jardin “planté en Éden” (cf. Gn 2, 8) entre les mains d’Adam avec la charge de “le cultiver et de le garder” (cf. Gn 2, 15). Cela signifie, d’une part rendre la terre productive et, d’autre part, la protéger et lui conserver sa capacité de soutenir la vie.[2] Les verbes “cultiver” et “garder” décrivent la relation entre Adam et sa maison-jardin, et montrent aussi la confiance que Dieu met en lui en le faisant seigneur et gardien de toute
    la création.
  20. La naissance de Caïn et Abel provoque une histoire entre frères dont les relations seront interprétées – négativement – par Caïn en termes de protection ou de garde. Après avoir tué son frère Abel, Caïn répond à la question de Dieu : « Est-ce que je suis, moi, le gardien de mon frère ? » (Gn 4, 9).[3] Oui, certainement ! Caïn est le “gardien” de son frère. « Dans ces récits si anciens, emprunts de profond symbolisme, une conviction actuelle était déjà présente : tout est lié, et la protection authentique de notre propre vie comme de nos relations avec la nature est inséparable de la fraternité, de la justice ainsi que de la fidélité aux autres ».[4]*
  21. Dieu créateur, modèle de soin
  22. La Sainte Écriture présente Dieu non seulement comme créateur mais aussi comme celui qui prend soin de ses créatures, en particulier d’Adam, d’Ève et de leurs enfants. Le même Caïn, bien que retombe sur lui la malédiction en raison du crime qu’il a commis, reçoit en don du Créateur un signe de protection pour que sa vie soit sauvegardée (cf. Gn 4, 15). Ce fait, en même temps qu’il confirme la dignité inviolable de la personne créée à l’image et à la ressemblance de Dieu, manifeste le plan divin pour préserver l’harmonie de la création parce que « la paix et la violence ne peuvent pas habiter dans la même demeure ».[5]
  23. Le soin de la création est justement à la base de l’institution du Shabbat qui visait, outre le fait de réguler le culte divin, à rétablir l’ordre social et l’attention aux pauvres (cf. Gn 1, 1-3 ; Lv 25,4). La célébration du Jubilé à l’occasion de la septième année sabbatique accordait un répit à la guerre, aux esclaves et aux personnes endettées. En cette année de grâce, on prenait soin des plus fragiles en leur offrant une nouvelle perspective de vie de sorte qu’il n’y ait aucun nécessiteux dans le peuple (cf. Dt 15, 4).
  24. Notable est aussi la tradition prophétique selon laquelle le sommet de la compréhension biblique de la justice se manifeste dans la manière dont une communauté traite les plus faibles en son sein. C’est pourquoi Amos (2, 6-8 ; 8) et Isaïe (58), en particulier, élèvent continuellement leur voix en faveur de la justice envers les pauvres qui, par leur vulnérabilité et leur manque de pouvoir, sont écoutés de Dieu seul qui prend soin d’eux (cf. Ps 34, 7 ; 113, 7-8).
  25. Le soin dans le ministère de Jésus
  26. La vie et le ministère de Jésus incarnent le sommet de la révélation de l’amour du Père pour l’humanité (cf. Jn 3, 16). Dans la synagogue de Nazareth, Jésus se manifeste comme celui que le Seigneur a consacré et « a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés » (Lc 4, 18). Ces actions messianiques, typiques des jubilés, constituent le témoignage le plus éloquent de la mission que le Père lui a confiée. Dans sa compassion, le Christ s’approche des malades par le corps et par l’esprit et il les guérit. Il pardonne aux pécheurs et leur donne une vie nouvelle. Jésus est le Bon Pasteur qui prend soin des brebis (cf. Jn 10, 11-18 ; Ez 34, 1-31). Il est le Bon Samaritain qui se penche sur l’homme blessé, soigne ses plaies et prend soin de lui (cf. Lc 10, 30-37).
  27. Au sommet de sa mission, Jésus scelle le soin qu’il a pour nous en s’offrant sur la croix et en nous libérant ainsi de la servitude du péché et de la mort. Par le don de sa vie et son sacrifice, il nous a ouvert la voie de l’amour et il dit à chacun de nous : “Suis-moi. Fais de même” (cf. Lc 10, 37)
  28. La culture du soin dans la vie des disciples de Jésus
  29. Les œuvres de miséricorde spirituelles et corporelles constituent le cœur du service de la charité de l’Église primitive. Les chrétiens de la première génération pratiquaient le partage pour qu’aucun d’entre eux ne se trouve dans le besoin (cf. Ac 4, 34-35) et ils s’efforçaient de faire de la communauté une maison accueillante, ouverte à toute situation humaine, prête à prendre en charge les plus fragiles. Il devint ainsi habituel de faire des offrandes pour nourrir les pauvres, ensevelir les morts et nourrir les orphelins, les personnes âgées et les victimes de catastrophes, comme les naufrages. Et lorsque, dans les temps qui ont suivi, la générosité des chrétiens perdit un peu de son élan, certains Pères de l’Église insistèrent sur le fait que la propriété est conçue par Dieu pour le bien commun. Ambroise soutenait que « la nature a répandu toutes les choses pour les hommes et pour un usage commun. […] Par conséquent, la nature a produit un droit commun pour tous, mais l’avidité en a fait un droit pour un petit nombre ».[6] Une fois passées les persécutions des premiers siècles, l’Église a profité de la liberté pour inspirer la société et sa culture. « Les besoins du temps exigeaient de nouveaux engagements au service de la charité chrétienne. Les chroniques historiques rapportent d’innombrables exemples d’œuvres de miséricorde. De ces efforts concertés, de nombreuses institutions pour le soulagement de tous les besoins humains sont apparues : hôpitaux, logements pour les pauvres, orphelinats, accueil pour les enfants, refuges pour les gens de passage, et ainsi de suite ».[7]
  30. Les principes de la doctrine sociale de l’Église comme base de la culture du soin
  31. La diakonia des origines, enrichie par la réflexion des Pères et animée au cours des siècles par la charité agissante de si nombreux témoins lumineux de la foi, est devenue le cœur battant de la doctrine sociale de l’Église qui s’offre à toutes les personnes de bonne volonté comme un précieux patrimoine de principes, critères et indications desquels tirer la “grammaire” du soin : la promotion de la dignité de toute personne humaine, la solidarité avec les pauvres et les sans défense, la sollicitude pour le bien commun, la sauvegarde de la création.
  32. *Le soin comme promotion de la dignité et des droits de la personne.
  33. « Le concept même de personne, né et mûri dans le christianisme, aide à poursuivre un développement pleinement humain. Parce que qui dit personne dit toujours relation et non individualisme, affirme l’inclusion et non l’exclusion, la dignité unique et inviolable et non l’exploitation ».[8] Toute personne humaine est une fin en soi, jamais un simple instrument à évaluer seulement en fonction de son utilité. Elle est créée pour vivre ensemble dans la famille, dans la communauté, dans la société où tous les membres sont égaux en dignité. C’est de cette dignité que dérivent les droits humains, et aussi les devoirs, qui rappellent, par exemple, la responsabilité d’accueillir et de soutenir les pauvres, les malades, les marginaux, chacun étant notre « prochain, proche ou éloigné dans l’espace et dans le temps ».[9]
  34. *Le soin de la maison commune.
  35. Tout aspect de la vie sociale, politique et économique trouve son accomplissement quand il se met au service du bien commun, c’est-à-dire de « cet ensemble de conditions sociales qui permettent, tant aux groupes qu’à chacun de leurs membres, d’atteindre leur perfection d’une façon plus totale et plus aisée ».[10] Par conséquent, nos plans et nos efforts doivent toujours prendre en compte les effets sur l’ensemble de la famille humaine, en pondérant les conséquences pour le moment présent et pour les générations futures. La pandémie de la Covid-19 montre combien cela est vrai et actuel, pandémie devant laquelle « nous nous rendons compte que nous nous trouvons dans la même barque, tous fragiles et désorientés, mais en même temps tous importants et nécessaires, tous appelés à ramer ensemble »,[11] parce que « personne ne se sauve tout seul »[12] et aucun État national isolé ne peut assurer le bien commun de sa propre population.[13]
  36. *Le soin au moyen de la solidarité.
  37. La solidarité exprime concrètement l’amour pour l’autre, non pas comme un vague sentiment mais comme « la détermination ferme et persévérante de travailler pour le bien commun, c’est-à-dire pour le bien de tous et de chacun parce que tous nous sommes vraiment responsables de tous ».[14] La solidarité nous aide à regarder l’autre – que ce soit comme personne ou que ce soit, au sens large, comme peuple ou comme nation – non pas comme une donnée statistique ou un moyen à exploiter et ensuite à écarter lorsqu’il n’est plus utile, mais comme notre prochain, compagnon de route, appelé à participer comme nous au banquet de la vie auquel tous sont également invités par Dieu.
  38. *Le soin et la sauvegarde de la création.
  39. L’Encyclique Laudato si’ prend pleinement acte de l’interconnexion de toute la réalité créée et met en relief l’exigence d’écouter en même temps le cri des nécessiteux et celui de la création.
    De cette écoute attentive et constante peut naître un soin efficace de la terre, notre maison commune, et des pauvres. À ce sujet, je désire répéter que « le sentiment d’union intime avec les autres êtres de la nature ne peut pas être réel s’il n’y a pas en même temps dans le cœur de la tendresse, de la compassion et de la préoccupation pour les autres êtres humains ».[15] « Paix, justice et sauvegarde de la création sont trois questions entièrement connexes qui ne peuvent pas être séparées pour être traitées individuellement, sous peine de retomber dans le réductionnisme ».[16]
  40. 7 La boussole pour un cap commun
  41. À une époque dominée par la culture du rejet, devant l’aggravation des inégalités dans les nations et entre elles,[17] je voudrais donc inviter les responsables des Organisations internationales et des gouvernements, du monde économique et du monde scientifique, de la communication sociale et des institutions éducatives, à prendre en main cette “boussole” des principes rappelés cidessus pour imprimer un cap commun au processus de globalisation, « un cap réellement humain ».[18] En effet, cela permettrait d’apprécier la valeur et la dignité de chaque personne, d’agir ensemble et dans la solidarité pour le bien commun, en soulageant ceux qui souffrent de la pauvreté, de la maladie, de l’esclavage, de la discrimination et des conflits. J’encourage par cette boussole chacun à devenir prophète et témoin de la culture du soin afin de combler de nombreuses inégalités sociales. Et cela sera possible seulement avec une participation forte et généralisée des femmes, dans la famille et dans chaque environnement social, politique et institutionnel.
  42. La boussole des principes sociaux, nécessaire pour promouvoir la culture du soin, est indicative même pour les relations entre les nations qui devraient être inspirées par la fraternité, le respect réciproque, la solidarité et l’observance du droit international. À ce sujet, la protection et la promotion des droits humains fondamentaux, qui sont inaliénables, universels et indivisibles, doivent être réaffirmées.[19]
  43. Le respect du droit humanitaire doit être aussi rappelé, surtout en ce moment où les conflits et les guerres se succèdent sans interruption. Malheureusement, beaucoup de régions et de communautés ne se rappellent plus le temps où elles vivaient en paix et en sécurité. De nombreuses villes sont devenues comme des épicentres de l’insécurité : leurs habitants luttent pour maintenir leurs rythmes normaux parce qu’ils sont attaqués et bombardés sans discrimination par des explosifs, de l’artillerie et des armes légères. Les enfants ne peuvent pas étudier. Les hommes et les femmes ne peuvent pas travailler pour nourrir les familles. La famine s’enracine là où elle était inconnue autrefois. Les personnes sont contraintes de fuir, laissant derrière elles non seulement leurs maisons, mais aussi l’histoire familiale et les racines culturelles.
  44. Les causes de conflit sont nombreuses, mais le résultat est toujours le même : destructions et crise humanitaire. Nous devons nous arrêter et nous demander : qu’est-ce qui a conduit à la normalisation du conflit dans le monde ? Et, surtout, comment convertir notre cœur et changer notre mentalité pour chercher vraiment la paix dans la solidarité et dans la fraternité ?
  45. Que de ressources sont gaspillées en faveur des armes, en particulier les armes nucléaires,[20] des ressources qui pourraient être utilisées à des priorités plus significatives pour garantir la sécurité des personnes, telles que la promotion de la paix et du développement humain intégral, la lutte contre la pauvreté, la garantie des besoins sanitaires. Certains problèmes mondiaux comme la pandémie actuelle de la Covid-19 et les changements climatiques le mettent aussi en lumière. Quelle décision courageuse serait celle de « constituer avec l’argent que l’on emploie pour les armes et pour les autres dépenses militaires, un “Fonds mondial” pour pouvoir éliminer définitivement la faim et contribuer au développement des pays les plus pauvres » ![21]
  46. Pour éduquer à la culture du soin
  47. La promotion de la culture du soin demande un processus éducatif. Pour cela, la boussole des principes sociaux constitue un instrument fiable pour divers contextes interdépendants. Je voudrais donner à ce sujet quelques exemples.
  48. – L’éducation au soin naît dans la famille, élément naturel et fondamental de la société, où l’on apprend à vivre en relation et dans le respect réciproque. Cependant, la famille a besoin d’être mise dans des conditions qui lui permettent d’accomplir ce devoir vital et indispensable.
    – Toujours en collaboration avec la famille, d’autres acteurs importants de l’éducation sont l’école et l’université et, de façon analogue par certains aspects, les acteurs de la communication sociale.[22] Ils sont appelés à véhiculer un système de valeurs fondé sur la reconnaissance de la dignité de chaque personne, de chaque communauté linguistique, ethnique et religieuse, de chaque peuple et des droits fondamentaux qui en dérivent. L’éducation constitue l’un des piliers les plus justes et solidaires de la société.
    – Les religions en général, et les leaders religieux en particulier, peuvent jouer un rôle irremplaçable en transmettant aux fidèles et à la société les valeurs de la solidarité, du respect des différences, de l’accueil et du soin des frères les plus fragiles. Je rappelle à ce sujet les paroles du Pape Paul VI adressées au Parlement ougandais en 1969 : « Ne craignez pas l’Église : elle vous honore, vous éduque des citoyens honnêtes et loyaux, elle ne fomente pas de rivalités ni de divisions, elle cherche à promouvoir la saine liberté, la justice sociale, la paix. Si elle a quelque préférence, celle-ci va aux pauvres, à l’éducation des petits et du peuple, au soin de ceux qui souffrent ou sont délaissés ».[23] – À ceux qui sont engagés au service des populations dans les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, à ceux qui ont une mission éducative, et à tous ceux qui, à divers titres, œuvrent dans le domaine de l’éducation et de la recherche, je renouvelle mon encouragement afin que l’on puisse atteindre l’objectif d’une éducation « plus ouverte et plus inclusive, capable d’une écoute patiente, d’un dialogue constructif et d’une compréhension mutuelle » [24]. Je souhaite que cette invitation, adressée dans le cadre du Pacte éducatif global, trouve une adhésion large et variée.
  49. Il n’y a pas de paix sans la culture du soin
  50. La culture du soin, cet engagement commun, solidaire et participatif pour protéger et promouvoir la dignité et le bien de tous, cette disposition à s’intéresser, à prêter attention, à la compassion, à la réconciliation et à la guérison, au respect mutuel et à l’accueil réciproque, constitue une voie privilégiée pour la construction de la paix. « En bien des endroits dans le monde, des parcours de paix qui conduisent à la cicatrisation des blessures sont nécessaires. Il faut des artisans de paix disposés à élaborer, avec intelligence et audace, des processus pour guérir et pour se retrouver ».[25]
  51. En ce temps où la barque de l’humanité, secouée par la tempête de la crise, avance péniblement à la recherche d’un horizon plus calme et serein, le gouvernail de la dignité de la personne humaine et la “boussole” des principes sociaux fondamentaux peuvent nous permettre de naviguer avec un cap sûr et commun. Comme chrétiens, nous tenons le regard tourné vers la Vierge Marie, Étoile de la mer et Mère de l’espérance. Tous ensemble, collaborons pour avancer vers un nouvel horizon d’amour et de paix, de fraternité et de solidarité, de soutien mutuel et d’accueil réciproque. Ne cédons pas à la tentation de nous désintéresser des autres, spécialement des plus faibles, ne nous habituons pas à détourner le regard,[26] mais engageons-nous chaque jour concrètement pour « former une communauté composée de frères qui s’accueillent réciproquement, en prenant soin les uns des autres ».[27]
  52. Du Vatican, le 8 décembre 2020
    FRANÇOIS
  53. © Librairie éditrice du Vatican

 

 

 

Latest News-Dec.20, 2020

 

 

 

 

 

REFLECTIONS ON THE READINGS OF THE FOURTH SUNDAY OF ADVENT (December 20th, 2020)

2 Samuel 7, 1-12; Psalm 89; Romans 16, 25-27; Luke 1, 26-38

 

 

 

By +Guy Sansaricq

 

Rejoice! The joyful bells of Christmas will be ringing this coming Friday. Many are not in Church today because they are busy buying gifts. But the real GIFT to the world is JESUS. Let us not forget it! Let us rather strive to perceive the tremendous beauty of the INCARNATION, the mystery of GOD-MADE-MAN, THE SUPREME MANIFESTATION OF THE TENDERNESS OF OUR GOD!

 

The first reading reports God’s words to David who wanted to build a temple. “I am the one who will build a temple for you.” “I will give you a son who will sit on your throne and his kingdom will have no end.”  Jesus is that SON OF DAVID WHOSE KINGDOM WILL NEVER END.

In the Gospel Angel Gabriel tells Mary that her son would fulfill the above prophecy.

 

Jesus is therefore the SON OF THE PROMISE who will bring about the “OBEDIENCE OF FAITH TO THE ONLY WISE GOD” (2ND reading of the day)

 

Let us not have a Christmas without Christ! Jesus is the reason for all these festivities. Fresh water springs from mountain sources. True Christmas joy gushes out of a fresh encounter                      with Jesus who has come, who will come again and who comes all the time to the soul of the true believer! Christmas is the right time to rediscover Jesus and revive our allegiance to HIM!

 

PENSÉES SUR LES LECTURES DU QUATRIÈME DIMANCHE DE L’AVENT (20 Décembre 2020)

2 Samuel 7, 1-12; Psaume 89; Romains 16, 25-27; Luc 1, 26-38  

 

Par Guy Sansaricq

 

Un grand brouhaha entoure la fète de Noel. Il faut préparer le repas de famille et acheter des cadeaux. Cela prend du temps et des soucis. Ainsi beaucoup en arrivent à fèter Noel sans Jésus.  L’Eglise pour sa part nous convie à relire les textes bibliques.

Dans le récit de l’Annonciation, Gabriel dit à Marie que son fils s’assoira sur le trone de David  son Père et que son règne ne finira jamais. Marie immediatement reconnut la Promesse de Dieu à David mille ans auparavant. 

 

Noel est donc l’accomplissement d’une promesse millénaire. Jésus vient établir un ROYAUME de justice, de fraternité universelle dont la loi supreme est l’amour. Plus de guerre, plus de querelle mesquine, plus d’esprit de vengeance. Pour y ètre admis, il faut rompre avec les pratiques d’autrefois et Naitre de NOUVEAU. Alors la joie éclatera!  A Noel il faut se réjouir car UN MONDE NOUVEAU COMMENCE. Hate toi d’y accéder! Ne manque pas ta chance d’entrer et de demeurer fidèlement dans ce ROYAUME NOUVEAU inauguré par LA VENUE DU MESSIE. C’est pour toi qu’Il vient!

Ne commets pas l’erreur d’Adam et Eve qui tournèrent le dos à la promesse de vie. Que Jésus soit TON SAUVEUR au sein de cette Eglise qu’il a fondée sur PIERRE, comme sur une pierre inébranlable. Que ta joie de Noel jaillise d’un Coeur renouvelé.  Ouvre tes yeux! Ouvre ton Coeur et sois illuminé!

 

+Guy Sansaricq

 

 

 

 

Pensée de la Semaine: Une seule peut déclencher une Guerre, mais il faut au moins deux pour faire la paix (Proverbe Africain)

Though of The Week: One person can start a war, but it takes at least two people  to make peace (african Proverb)

El Pensamiento de la semana: Una persona puede iniciar una guerra  pero se necesita por lo menos dos personas para hacer la paz(Proverbio Africano)

 

 

TALKSHOW WITH YOUNG HAITIAN AMERICANS.

 

In the Church we deal with old folks, middle age population, young adults, teen agers and children.

Radio Solidarite deemed it fit to engage the young adults in conversation. Their advice is important. For this reason, a talk show with young adults is provided for your viewing in today’s bulletin. Don’t fail to take time to look at it. It’s very beautifully made. In the near future, similar talk shows will be aired with other young people from different areas.  I am sure you will find this one today and the other upcoming ones delightful to watch.

 

A young lady, born is Haiti and raised here, now a Medical Doctor in Long Island gracefully accepted to conduct the show. We are grateful to Dr. Myrlande Cleozier who did a magnificent job in her role as animator of the show. Five beautiful young ladies from age 15 to the late twenties were interviewed on zoom. They are:

 

 

1.-Jennifer Brizeus from the parish of St Brigid in Westbury L.I.                                                                           2.- Anne Osias from the parish of St Hugh in Huntington Station L,I a practicing High School Nurse.          3.- Alexandrine Lebrun from the parish of St Martha in Uniondale L.I.                                                               4.- Tania Celestin from the parish of St Boniface Elmont  L.I.                                                                               5.- Taisha Myriam Fleurisca from the Parish of St Ann in Brentwood  L.I.

 

We are most grateful to the Haitian priests of Long Island who promptly responded to Radio Solidarite’s request to propose the names of the spoke persons of the talk show. They are Fr. Rony Fabien, Fr Eden Jean-Baptiste, Fr. John Victor, and Fr. Nesly Jean-Jacques SMM. Their cooperation is extremely precious.

 

These words of introduction do not pretend to open up to you the whole content of the interviews. You really have to watch the whole show. The topic discussed is the challenges the young generation of US born Haitian encounter when growing up in a home where both parents are Haitians.  What are the areas of misunderstanding and how to fill the gap between both cultures, Haitian and American?

These young people displayed tremendous wisdom in underlying the issues at hand. They all love and respect their parents even though underlying the difficulties they had to overcome in the areas of communication, mutual understanding. But as a rule, they stress the areas of tension while at the same time achieving a balanced outlook.  Don’t fail to watch the whole video. You will be proud of our Haitian American young people. Click on this link to watch the Talk Show: https://youtu.be/qssIHXUaTjE

Bishop Sansaricq

Radio Solidarite vous présente aujourd’hui un video extrèmement bien fait sur les défis que rencontrent les enfants nés ici de parents Haitiens. Cinq jeunes filles de Long Island, agées de 15 ans jusqu’a á peut-ètre 28 ans parlent avec franchise de leur experience en grandissant ici.  Les parents haitiens ont leur style et leur vision de l’éducation des enfants. Leur vision est différente à beaucoup d’égards de celle pronée par la culture américaine.  Les enfants, tiraillés par les deux cultures rencontrent des difficultés spéciales. Il vous faut vraiment prendre du temps pour regarder ces entrevues.

 

 

Docteur Myrlande Cléozier, née en Haiti mais arrivèe aux Etats-Unis à un jeune age prèta gracieusement ses services pour animer le débat. Nous lui sommes énormément reconnaissants. Nous sommes également reconnaissants aux Pères Rony Fabien, Eden Jean-Baptiste, John Victor, et Nesly Jean-Jacques qui nous ont donné des représentants des Groupes de jeunes de leur Paroisse pour débattre le sujet. Leur choix a été excellent car ces jeunes personnes ont rempli leur role merveilleusement.

Donnons ici rapidement les noms des jeunes filles que vous aurez le plaisir de voir et d’écouter. Ce sont Jennifer Brizeus, Anne Ozias, Alexandrine Lebrun, Tania Celestin et Taisha Myriam Fleurisca. Nous les félicitons de leur splendide abilité à nous éclairer sur le sujet débattu.

Cette brève presentation ne prétend pas vous donner tout le contenu des points de vue exprimés. Il vous faut vraiment voir et écouter le video. Ces jeunes expriment clairement et avec beaucoup de sagesse les défis auxquels elles ont dù faire face. En mème temps elles ont pu naviguer ces obstacles avec succès en gardant beaucoup de respect, d’amour et de reconnaissance envers leurs parents.

En écoutant le video vous serez fiers de notre nouvelle generation. Vous regarderez l’avenir avec espoir. Vous comprendrez aussi l’importance du milieu familial pour la formation des enfants.  Les bons arbres produisent de bons fruits.  Clicquez sur ce lien pour ecouter l’emission: https://youtu.be/qssIHXUaTjE

Bishop Sansaricq

 

                                               

 

 

 

 

 

 

Septième émission de Soeur Martha Séïde, FMA, sur la 3ème encyclique du Pape François “Fratelli Tutti

 

 

Sr Martha Séïde, à une semaine de la noël, ëtait, grâce à la technologie, à la Radio Tëlé Solidarité pour sa 7e émission sur la 3e encyclique du Pape François “Fratelli Tutti” (Nous sommes tous frères). Cette émission continue à nous interpeler sur notre mission prophétique comme chrétiens de foi catholique et sur notre relation avec les autres. Combien de chrétiens de foi catholique ont la chance de lire la dernière encyclique du Pape François? N’est-il pas important pour les chrétiens catholiques de lire Fratelli Tutti? Une encyclique qui nous invite à travailler pour une société nouvelle où le droit et la dignité de tout le monde sont respectés, plus juste et plus fraternelle. Comment peut-on continuer à parler de fraternité ou de solidarite lorsqu’un peu partout dans notre planète les droits des êtres humains sont bafoués et tout est question d’intérêt? On utilise même la pandémie pour s’enrichir un peu partout. Parfois on utilise l’ignorance des gens pour satisfaire des intérêts mesquins. Nous oublions que dans le grand face à face avec Dieu il n’y aura pas de tromperie, de mensonge, de démagogie, d’exploitation, de pouvoir, de privilège, de corruption et d’hypocrisie.

Soeur Martha a mis l’accent sur le 3e chapitre de la troisième encyclique du Pape François qui a pour titre “Régénérer un monde nouveau”. Dans les numéros 106 à 127 de ce chapitre Sr Martha nous a fait savoir que le Pape François a mis l’accent sur l’amour universel, que nous devons vivre comme des frères et soeurs. Sr Martha continua pour nous dire que cette émission tombe bien à une semaine de la noël. L’artisan de l’amour universel et de la vraie paix c’est le petit Jésus qui a accepté de venir sur terre pour nous libérer du péché. Il a accepté de naître dans une pauvre étable, dans des conditions difficiles, non pas dans la tristesse mais avec beaucoup de joie. Il est venu nous aider à bâtir un monde de paix, de partage, de justice et de fraternité.

Sr Martha a souligné que le Pape François a parlé beaucoup de dignité humaine dans ce chapitre en insistant sur le fait qu’une société qui ne respecte pas le droit des autres est une société malade et sans avenir. Il y a encore beaucoup de sociétés, comme notre cher pays Haïti, qui ne respectent pas les droits humains. Dans les pays riches où il y a beaucoup d’opportunités est-ce que le droit des minorités visibles, des handicapés, des vieillards et des retardés mentaux est toujours respecté? Lorqu’on observe le fossé entre les riches et les pauvres peut-on parler de fraternité et de célébration de la noël? Sr Martha nous encouragea à réfléchir sur le problème du respect dans nos relations avec les autres.

L’écrivain et philosophe Pierre Lecomte du Nouy a écrit: “Il n’existe pas d’autres voies vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité humaine”. La question du respect entre les êtres humains continue à faire couler beaucoup d’encres même au sein de l’Église. Évidemment si on veut être respecté il faut qu’on respecte les autres. L’acteur José Garcia a écrit: “Le respect de soi permet d’en avoir pour les autres”.

Sr Martha a mentionné aussi que le Pape François a attiré notre attention sur la question du partage. Les parents doivent apprendre les enfants à partager dès leur enfance. Elle a mentionné cette  phrase célèbre du Pape Grégoire 1er, dit Grégoire le Grand, le 64e Pape de l’Église catholique et l’un des Pères de l’Église, qui a écrit: “Donner quelque chose aux pauvres est loin d’être un geste de solidarité, il est plûtot un acte de restitution”. Le Pape François, selon l’analyse de Sr Martha, évoqua avec tristesse le problème de la dégradation morale qui ravage notre planète. Des jeunes filles qui vendent leurs corps pour un emploi ou pour aider leurs parents, le problème de corruption  et parfois on passe en dérision des gens sérieux et tout est bon pour faire de l’argent.

Monseigneur Guy Sansaricq est intervenu à la fin de l’émission pour remercier Sr Martha pour cette grande contribution à la Pastorale Haïtienne à travers ses émissions à la Radio Télé Solidarité. Nous continuons à encourager les haïtiens catholiques à écouter l’émission de Sr Martha. Cliquez sur ce lien pour écouter l’émission : https://youtu.be/YmiIc7u1vLs

 

 

Brother Tob

 

  1. Sr. MARTHA SEIDE FMA, PHD JOINED RADIO TELÉ SOLIDARITÉ FOR HER 7THTALK SHOW ON THE 3RD ENCYCLICAL OF POPE FRANCIS “FRATELLI

TUTTI” (WE ARE ALL BROTHERS).

 

Sr. Martha program on the encyclical of Pope Francis continues tochallenge us on our prophetic mission as Christians of the Catholic Faith

and on our relationship with others. How many Christians of the Catholic faith have taken the time to read the last Encyclical of Pope Francis. Is it

not important for Catholic Christians to read Fratelli Tutti? It is an encyclical which invites us to work for a new society in which everyone’s

right to dignity is respected; a society which is more just and fraternal.How can we continue to speak of fraternity or solidarity when all over

our planet the rights of human beings are violated and everything is a question of economic and political interest? We even use the pandemic to

enrich ourselves. Sometimes we use the ignorance of people to satisfy our petty interests. We forget that in our final face to face with God we will be,

held accountable for our falsehoods, demagoguery, exploitation, privileged use of power, corruption and hypocrisy.

Sister Martha focused on the 3rd chapter of the Fratelli Tutti, the third Encyclical of the Pope Francis focused on regenerating a new world and

new society. In sections 106 to 127 Sr. Martha noted that Pope Francis emphasized our call to universal love where in we must live as Brothers

and sisters. She reminded us that this program falls well within one week of Christmas. The great architect of Universal love and true Peace is

 

 

Jesus who came to earth to free us from Sin. Jesus was born in a poor stable, in difficult conditions not in sadness but with great joy. He came to

help us build a world of peace, sharing, justice and fraternity In chapter 3 Pope Francis spoke extensively about human dignity. He

insisted that a society which does not respect the rights of others is a sick society with no future. There are lots of contries  like our dear Haiti which

do not respect human rights. In rich countries where there are many opportunities, the rights of visible minorities, the disabled, the elderly and

the mentally retarded are seldom respected. When we observe the gap between the rich and the poor, how can we speak of brotherhood and

communion as we celebrate of Christmas?

 

Sr. Martha encouraged us to reflect on the respect we must have in our relationships with others. The writer and philosopher Pierre Lecomte

Du Nouy wrote that there is no other path to human solidarity than the search for and respect for human dignity. The question of respect among

human beings is one that continues to generate much ink even within the Church. Of course if we want to be respected you have to respect others.

Actor José Garcia wrote: “Self-respect makes it possible to respect others.”

Pope Francis’ encyclical also draws our attention to the issue of sharing our possessions and ideas with one another. Parents must teach

children to share from childhood. She mentioned this famous sentence of Pope Gregory the Great, the 64th Pope of the Catholic Church and one of

 

 

the Fathers of the Church wrote: Giving a few things to the poor as an act of charity is not a fully a gesture of solidarity. It is often an act of

restitution rather than solidarity. Sr. Martha tells us that Pope Francis sadly took note of the contemporary problem of the moral degradation which ravages our planet.

Young girls who sell their bodies for a job or to help their parents; the problem of corruption is often rooted in the belief of serious men and

women who believe that the only good is making money.At the end of the program Bishop Guy Sansaricq  thanked Sr. Martha

for the great contribution to Haitian Pastoral work she was making through her broadcasts on Radio Telé Solidarité. We continue to

encourage Haitian Catholics to listen to Sr. Martha’s program. Click on this

link to listen to the program: https://youtu.be/qssIHXUaTjE

 

 

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

Messe du 3ème dimanche de l’Avent à la Paroisse du Sacré-Coeur

 

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité s’était rendu à l’Église Catholique du Sacré-Coeur à Cambria Heights le dimanche 13 décembre 2020 pour couvrir la messe en créole du 3ème dimanche de l’Avent. Le Père Hilaire Bélizaire, Coordonateur de la Pastorale Haïtienne du diocèse de Brooklyn-Queens et Curé de cette paroisse était le célébrant principal et l’homéliste de cette célébration eucharistique.

La communauté haïtienne de la Paroisse du Sacré-Coeur est l’une des grandes communautés haïtiennes catholiques du diocèse de Brooklyn-Queens. Les messes en créole de cette Paroisse sont toujours très vivantes, particulièrement grâce à l’animation de grande chorale haïtienne de la Paroisse. Madame Elsie Saint-Louis, la directrice executive de Haitian American United for the Progress et directrice de la chorale anglaise de cette Paroisse était l’animatrice de cette célébration eucharistique. Elle est une artiste et est parmi les étoiles de cette paroisse. Son exemple mérite d’être suivi parmi les autres professionnels de la communauté haïtienne. Bravo Madame Saint-Louis! Le personnel du Bulletin du Centre National de l’Apostolat Haïtien et de la Radio Télé Solidarité est très fier de vous. Continuez votre bon travail à la Paroisse du Sacré-Coeur!

Le Père Hilaire, comme toujours, a réservé un très bon accueil à la Radio Télé Solidarité. Il comprend l’importance de nous encourager dans ce ministère qui n’est pas toujours facile. Dans son homélie il a mis l’accent sur le temps de l’avent qui est un temps de préparation à la venue du Sauveur, le petit Jésus. Il a mentionné aussi que cette année est une année très difficile avec la pandémie du Covid-19 qui a déjà tué plus de 300.000 personnes aux États-Unis. Il a exhorté le peuple de Dieu à la prière car il n’y a pas de noël sans le petit Jésus. Il a demandé aussi au peuple de Dieu de prendre conscience de leur responsabilité comme chrétiens. Peut-on dire qu’on est chrétien lorsqu’on accepte de garder un silence complice contre les injustices, le racisme qui ravagent notre monde? Beaucoup de gens utilisent l’ignorance du peuple de Dieu pour s’enrichir au sein de l’Église. Comme baptisés nous avons la mission prophétique de dénoncer tout ce qui est injuste dans notre société.

En somme, nous pouvons dire que ce fut une très belle célébration eucharistique. Tout le monde était très content à la fin de la messe. Veuillez cliquer sur ce lien pour écouter la célébration: https://youtu.be/scH9Lix3Bas

MASS ON THE 3RD SUNDAY OF ADVENT IN THE PARISH OF SCARE-COEUR

 

 

The staff of Radio Telé Solidarité attend Scare Coeur (Sacred Heart) Catholic Church in Cambria Heights on Sunday December 13th to

cover the Creole Mass for the 3rd Sunday of Advent. Father HilaireBelizaire, Coordinator of the Haitian Pastoral of the Diocese of Brooklyn –

Queens and Pastor of this parish was the celebrant and the homilist of the Eucharistic Celebration.

 

 

 

Sacred Heart Parish is one of the large Haitian Catholic communitiesin the Diocese of Brooklyn-Queens. The Creole Masses of this Parish are

still very much alive. The Great Haitian Choir of this parish is one of the best choirs of Haitian Ministry of The Diocese of Brooklyn-Queens

 

Mrs. Elsie Saint Louis, the executive director of Haitian American United for the Progress and Director of the English Choir of this Parish led her

choir as they animated of the Eucharistic celebration. This bright Haitian woman artist is one of the stars of the parish, Her example deserves to be

followed among other professionals of the Haitian Community. Well done Mrs. Saint Louis. The staff of the Weekly Bulletin of The National center of

The Haitian Apostolate and the Radio Telé Solidarité are very proud of you. Keep up the good work at Sacre Coeur (Sacred Heart) Parish.

 

 

 

Father Hilaire, as always, has always warmly welcomed the staff of Radio Telé Solidarité, he understands the importance of encouraging us in

this ministry which is not always easy. In his homily he emphasized the Advent season which is a time of preparation for the coming of the Savior

the Little Jesus. He also mentioned that this year is a very difficult year with the COVID 19 pandemic which has already killed more than 300,000

people in the United States. He exhorted the People of God in prayer because there is no Christmas without little Jesus. He asked God’s people to realize their responsibility as Christians. Can we say that we are a Christian when we accept to keep or to observe a complicit silence against the injustices, the racism which ravage our world, many people use the ignorance of the people of God to enrich themselves within thechurch. As Baptized we have the prophetic mission to denounce all that is

unjust in our society.

Finally we can say that it was a very beautiful Eucharistic celebration. Everyone was very happy at the end of this Eucharistic celebration. Click

on this link to hear this mass: https://youtu.be/scH9Lix3Bas

 

 

Brother Tob

 

 

Brother Tob

 

 

Pastorale Haitienne du diocèse de Rockville Centre-Prompt retablissement Père Moise.

 

 

Le Personnel du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien tient à annoncer au peuple de Dieu que le Père Moise Aimé l’ancien directeur de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Rockville Centre est Malade. Il a passé plusieurs jours à l’Hopital mais il a deja laissé l’hopital. Il est chez lui. J’ai eu la chance d’avoir une courte conversation avec lui au Telephone. Il se porte bien pour le moment  mais il a besoin de repos avant de reprendre son ministère au service du peuple de Dieu.

 

Le Père Moise est le pionnier de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Rockville Centre. Il a beaucoup travaillé au debut pour permettre aux Communautés Haitiennes Catholiques  du diocèse de Rockville Centre d’avoir une messe en creole chaque fin de semaine.

Bishop Guy Sansaricq souhaite un prompt retablissement au Père Moise  en ces mots:

“Cher Père Moise: Que le Seigneur pose son regard sur toi et t’accorde un prompt rétablissement. Nous te confions à sa misèricorde.  Fraternellement!

 

Nous demandons au peuple de Dieu de prier pour le Père Moise.

Brother Tob

Haitian Pastoral of the diocese of Rockville Center- Get Well  Father Moise

 

 

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate would like to announce to the people of God that Father Moise Aimé, the former director of Haitian Pastoral in the Diocese of Rockville Center is Sick. He spent several days at the Hospital but has already left the hospital. He is at home. I was blessed to quickly talk to him on the Telephone. He is doing well for the time being but needs to rest before resuming his ministry to the people of God.

 

Father Moise is the pioneer of Haitian Pastoral in the Diocese of Rockville Centre. He worked a lot in the beginning to allow the Haitian Catholic Communities of the Rockville Center to have a Creole mass every weekend.

Bishop Guy Sansaricq wishes Father Moise a speedy recovery.

We ask God’s people to pray for him.

Brother Tob

 

Plusieurs membres de la Communauté Haitienne ont  envoyé des voeux  de  Noel et du  Nouvel An à la Communauté Haitienne.  Le Personnel de la Radio Telé Solidarité etait très heureux de recevoir ces compatriotes  pour des voeux de Noel et du Nouvel An Parmi les Leaders de la Communauté on a eu:

Le Père Hilaire Belizaire, Le Coordonateur de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Brooklyn-Queens et Curé de la paroisse du Sacre-Coeur

 

 

Dr Pierre Paul Cadet, President de l’Association Medicale Haitienne à l’etranger

Avocate Esther Cajuste, Ancienne Presidente de l’Association des Avocats Haitiens-Americains de l’etat de New-York

 

 

L’Honorable Senatrice  Marie Francoise Megie, senatrice du Canada

Dr Harold Laroche, President de l’association Medicale Haitienne du Chapitre de New Jersey

 

Sr Martha Seide FMA, PHD  La religieuse de l’Année du Centre National de l’Apostolat Haitien

Enfin l’infatiguable Bishop Guy Sansaricq le premier évêque Haitiano Americain de la Diaspora et le directeur fondateur du Centre National de l’Apostolat Haitien

Clicquez sur ce lien pour entendre ces voeux” https://youtu.be/JRQJA2z_1Bk

 

 

 

Brother Tob

Christmas greetings

 

 

Several members of the Haitian Community sent Christmas and New Year greetings to the Haitian Community. The Staff of Radio Telé Solidarité were very happy to receive these compatriots for Christmas and New Year greetings. Among the Community Leaders we had:

Father Hilaire Belizaire, Coordinator of Haitian Pastoral of the Diocese of Brooklyn-Queens and Pastor of the parish of the Sacre-Coeur

 

Dr Pierre Paul Cadet, President of the Haitian Medical Association Abroad

 

Attorney  Esther Cajuste, Former President of the Association of Haitian-American Lawyers of New York State

The Honorable Senator Marie Francoise Megie, Senator of Canada

Dr Harold Laroche, President of the Haitian Medical Association of the New Jersey Chapter

 

Sr Martha Seide FMA, PHD The Religious of the Year of the National Center for the Haitian Apostolate

Finally the indefatigable Bishop Guy Sansaricq the first American Haitian bishop of the Diaspora and the founding director of the National Center for the Haitian Apostolate

Click on this link to hear these wishes: https://youtu.be/JRQJA2z_1Bk

 

 

 

 

Brother Tob

 

LE COLLEGE PASTORAL EST EN DEUIL

 

Nous vous annoncons avec infiniment de peine la mort de  JEAN-MICHEL EDOUARZIN,  ancien étudiant du Collège Pastoral et il est de la promotion 2004-2007 survenue à Brooklyn le 9 Decembre 2020 à l’age de 79 ans:.

Rappelons que le Regretté EDOUARZIN est originaire de Petit Goave. Il a 4 enfants et il etait un serviteur qui voulait avoir une très bonne relation avec son Seigneur et ses frères et soeurs

 

Il etait exposé le Samedi 19 Décembre 2020 à McManus à l’adresse suivante: 4601 Avenue N – Brooklyn, NY  11234 de 8:00 a.m – 9:30 a.m. Les funérailles ont eu lieu ce même jour à Holy Innocents à 10:00 a.m. à cette adresse: 279 E 17th Street – Brooklyn, NY  11226

Nous reccommandons à vos humbles prières: l’âme du défunt et la famille éprouvée par ce deuil spécialement sa fille Josette Edouarzin, ancienne du Collège Pastoral de la même promotion.

QUE L’ÂME DE NOTRE FRERE ET AMI JEAN-MICHEL EDOUARZIN

REPOSE EN PAIX PAR LA MISERICORDE DE DIEU! AMEN!!!

 

 

 

Sr Juvenia

 

 

Femme de la semaine-Floride-Dr Flore Lindor

 

Dans notre Rubrique femme de la Semaine au bulletin hebdomadaire du Centre National de l’apostolat Haitien notre choix s’est porté cette semaine sur Dr. Flore Lindor Latortue de la Floride

Dr Flore est une éducatrice de carrière, elle enseigne à l’université et est animatrice de Radio et est très impliquée dans la Communauté Haitienne de la Floride. Elle était candidate  de  Miami Dade County school Board district l’été Dernier.

Dr Latortue est une femme très intelligente, très courageuse et qui a un grand amour pour sa terre natale Haiti

Bishop Guy Sansaricq felicite Dr Flore en ces mots: “ Cher Docteur Latortue, votre dévouement désintéressé pour notre communauté est admirable. Nous vous félicitons d’étre une sorte de lumière pour nos frères et soeurs qui ont besoin d’ètre escortés et guidés sur les Chemins difficiles de cette terre d’immigration. Que le Seigneur vous éclaire et vous bénisse!

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Dr Flore comme la femme de la Semaine du  Centre National de l’Apostolat Haitien.

Brother Tob

 

Woman of the Week-Florida-Dr Flore Lindor

 

In our section Woman of the Week in the weekly bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate our choice fell this week on Dr. Flore Lindor the pearl   of Florida

Dr Flore is a career educator, she teaches at the university, is a radio host and is very involved in the Haitian Community of Florida. Last summer, she was a candidate for the Miami Dade County school Board district.

Dr. Latortue is a very intelligent, very courageous woman who has a great love for her native land Haiti.

Bishop Guy Sansaricq congratulates Dr Flore in these words: Dear Doctor Latortue:

Your unselfish dedication to the Haitian Immigrants is Florida is admirable. Our population needs guidance and support in their struggle for survival in this land still unfamiliar to them.  Your services to them is extremely appreciated. May the Lord sustain you in your labors of love!

We ask the people of God to acclaim Dr Flore as the Woman of the Week of the National Center for the Haitian Apostolate

Brother Tob

 

                                          1

2021, YEAR OF ST JOSEPH

Our Holy Father Pope Francis has mandated that the year 2021 be dedicated to Saint Joseph. This year marks the 150th anniversary of the official Church proclamation of St Joseph as the patron of the Church.

Occasionally we come upon non-Catholic Christians who find objectionable any recourse to the intercession of the saints. In their view, Jesus is everything. Our prayers should be directed to Him only. In their view, prayers to the saints are futile and offensive to Christ

Let me attempt to shed some light on the subject.

In the first place let us state the Church’s unshakable belief in Jesus as the only high priest, the sole Savior, the one to whom all power and glory belong.

At the same time let us be fascinated by the mystery of PARTICIPATION.

  1. Jesus and the entire bible invite us to pray for one another. We are called to share in the mystery of intercession. If I can pray for you and you can pray for me, why can’t we ask those who are already in heaven to pray for us to Jesus the high priest?
  2. Jesus only spent three years of active ministry and then told his Apostles: “As the Father sent me, I now send you. Go, teach all nations and baptize them in the Name of the Father and on the Son and of the Holy Spirit. I will be with you every day until the end of time.”(Mt. 28,19) “Whatever you ask in my name I will give you.”(John, 14, 13 + 16, 23) Therefore, we see Jesus, the one Savior, entrusting to us humans the mission of EXPENDING HIS KINGDOM. Prayers for one another are part of that mission. We don’t push Christ aside, we join Him in prayer. 
  3. We do not ask the saints to grant our requests. We ask them to pray for us to Jesus, the detainer of all of God’s treasures. Even when we pray to Mary we say “Pray for us sinners.” Jesus finds joy in seeing all of us involved in every aspect of his work. There is what we call the “communion of saints.” In the Church we are not isolated individuals; we are members of ONE BODY. “God is the Lord of both the dead and the living.” (Rom. 14, 8) So the saints in heaven are our brothers and sisters. Their glory is a share in the glory of Christ. They pray IN CHRIST and WITH CHRIST with us and for us.
  4. St JOSEPH played a key role in the mystery of the Lord’s incarnation. He provided food, clothing and shelter to Mary and Baby Jesus; he travelled with them to Egypt back and forth at a time when there was no airplanes and no motor vehicles. He worked hard to bring food to the Holy Family’s table for thirty years. He is the model for all by his prayerfulness, dedication and love.

.

He PARTICIPATED MIGHTILY IN GOD’S PROJECT OF SALVATION Along with his most Blessed Virgin Wife. Therefore, he stands high in the gallery of the Holy Ones.   St Joseph, Pray for us!

  *************************************************************************

                                               

                                                                          2      

Notre Saint Père le Pape FRANCOIS vient de faire de la nouvelle année l’annee de St Joseph, patron de l’Eglise universelle. C’est donc une année d’hommage spécial à St Joseph. Des chrétiens non-catholiques rejettent le mystère de l’intercession des saints. A leur avis, JESUS est le seul Redempteur. Le recours à l’intercession des saints, pensent-ils, n’est qu’une distraction qui fait injure à la souveraine intercession du Christ. Le Christ seul suffit, disent-ils, à quoi bon perdre son temps à recourir aux saints?

Jettons un peu de lumière sur le débat. D’ABORD Portons nos réflexions sur le mystère des saints, ces géants qui ont travaillé pour le ROYAUME et sont déjà au Paradis. Si la Bible nous demande de prier les uns pour les autres, pourquoi exclure les saints du cercle des intercesseurs? 

Commencons par proclamer la place unique, insurpassable et insurpassée de la prière du Christ qui est le seul Grand Prètre priant pour nous devant le trone du Père Céleste! 

Mais à cette croyance, il faut vite ajouter le mystère de la participation des hommes a ce mystère.

Le Christ a confié aux hommes la MISSION de continuer l’oeuvre qu’Il a commencée. En Mt. 28, 19 nous l’entendons dire à ses apotres “Comme le Père m’a envoyé, ainsi je vous envoie.”   Toutes les pages de l’Ecriture Sainte nous demandent de prier les uns pour les autres. Nous ne prétendons pas prendre la place du Christ mais travaillons avec Lui et pour Lui. Nos prières d’intercession rentrent dans le plan de Dieu,

Ainsi, nous ne demandons pas aux saints de nous accorder telle ou telle faveur, nous leur demandons d’intercéder pour nous. La source de toutes graces, c’est le Christ. Nous demandons aux saint de “prier pour nous.” Mème en nous adressant à la Vierge nous disons: ”Priez pour nous pauvres pécheurs.”

Dans l’Eglise nous ne sommes pas des individus isolés les uns des autres. Nous sommes appelés à former UN SEUL CORPS. Quand l’on comprend bien le mystère de l’Eglise, corps du Christ, edifice bati sur une seule pierre, vigne unique aux multiples branches, l’enseignement sur l’intercession des saints s’éclaire conmme une vérité indéniable. Nous devons prendre soin les uns des autres.

St Joseph en encadrant, défendant et soutenant l’Enfant Jésus et sa Mère pendant trente ans se dresse de toute sa taille après Marie, comme l’ètre humain le plus proche du Fils de Dieu. En reconnaissant sa sainteté, nous honorons Jesus en tout premier lieu, Lui qui est la source de toute grace. Ignorer les saints, c’est ignorer les merveilles que la grace opère dans les ètres humains. C’est ignorer le projet de Dieu de nous faire partager la gloire du Ressuscité. L’exemple des saints nous inspire. Leur intercession pour nous est un enseignement indéniable de l’Evangile. Nous allons à Dieu en communion les uns avec les autres. C’est le voeu du Christ.

Tous ceux qui partagent le salut du Christ sont appelés à vivre en communion avec le Christ mais aussi en communion les uns avec les autres. Les saints au ciel ne nous tournent pas le dos; ils se soucient de nous. Dans la grande famille de l’Eglise universelle, St Joseph brille comme un exemple de sainteté par son humilité, sa foi, son courage, son amour. A coté de la Vierge Marie, il partage le désir fulgurant du salut universel. Son intercession après celle de Marie est incomparable.  Saint Joseph, priez pour nous!

                                                                      3                                                                                                             LUMIÈRES SUR LA FÈTE DFE NOEL (2020)

Nous touchons à la porte de Noel. Le récit biblique que St Luc nous donne de la naissance de Jésus brille comme un arbre de Noel illuminé.

D’abord, l’Enfant nait comme par surprise au cours d’un voyage. Le couple est sans-logis. Une étable d’animaux les accueille. C’est là qu’il voit le jour. L’INCARNATION du TRÈS HAUT s’accomplit dans la pauvreté parce qu’ “il n’y pas de place pour Lui” dans le village. L’avènement du MAITRE DE L’UNIVERS est marqué par une note de PAUVRETÉ. L’humanité aveugle ne l’accueille pas.

Deuxièmement, les anges chantent dans les cieux “Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur terre PAIX aux hommes de bonne volonté.” La “bonne volonté” est ainsi soulignée comme la vertu fondamentale. Trop d’adorateurs se contentent d’actes exterieurs pour se faire voir. Pour Dieu ce qui compte en premier c’est la pureté du Coeur, les bonnes intentions, la sincérité du Coeur. C’est par ce nouveau-né que LA PAIX REGNERA quand l’humanité sera enfin formée d’hommes de bonne volonté.

Troisièmement, une étoile brille dans les cieux pour montrer le chemin aux ROIS MAGES.  Ils viennent de très loin. Leur venue manifeste “L’UNIVERSALITE DU SALUT.”   Jésus vient pour toutes les nations, toutes les races de la terre. Nous ne sommes plus au temps du Judaisme aux portes fermées.

Quatrièmement, les cadeaux des mages, l’or, l’encens et la myrrhe nous intriguent. L’or, le trésor des rois, pointe du doigt l’Enfant dans l’étable comme le ROI UNIVERSEL, l’encens avec ses nuages de fumées ascendantes et agréablement odorantes nous apprend que l’Enfant dans l’étable est DIVIN et la myrrhe, utilisée en ces temps la, pour préserver de la corruption les corps des défunts, nous chuchotte à l’oreille que ce nouveau-né échappera à la mort, il est incorruptible. Sa victoire sur la mort, c’est à dire sa résurrection future est subtilement annoncée.

La Naissance de Jésus est une DATE HISTORIQUE marquant le COMMENCEMENT des TEMPS NOUVEAUX.  Cette fète de NOEL doit nous réveiller de notre sommeil. Que le Petit Jésus devienne de plus en plus LA LUMIÈRE DE NOS VIES. Comme les BERGERS ET LES ROIS allons le RENCONTRER. Devenons des personnes de BONNE VOLONTÉ, PORTEUSES DE PAIX!  

 

SOME LIGHTS ON THE FEAST OF CHRISTMAS.

Christmas, what a beautiful feast! The WORD BECAME FLESH. God empties himself of his majesty and comes to dwell among us, assuming our human nature. St Luke in his Gospel describes the event.

Let us allow ourselves to be moved by the many details of his account.

First, there is no room for them in the village inn. So Jesus is born a homeless child in an animal shelter. The Creator of the world has no place to stay. It’s a teaching about poverty. The real value of man does not reside in his possessions. The poor are not to be held in contempt.

Second, while humanity is blind to his presence, angels sang from heaven: “Glory to God in the highest and on earth peace to man of good will.” The coming of this child is a mighty deed of God for which our praises are due. Also, the angels proclaim that “people of good will” will be the beneficiaries of this mighty deed. People of good will are those who are sincere and have a good

                                                                           4

Heart. God is not impressed by those who perform external gestures of piety without good intentions. PEACE ON EARTH is the promise made to genuine worshipers. The newborn Baby is pointed as the PRINCE OF PEACE.

Third, while the local people ignore the Child, three kings from afar arrive to pay homage. Their pompous arrivals highlight the UNIVERSALITY of the salvation brought by Jesus. His birth marks the beginning of the NEW TIMES. In the Old Times, salvation was thought to be reserved for the sole Jewish people. Jesus comes for all peoples, all nations. No one is excluded.

Fourth, the special gifts brought by the Magi are very meaningful. One brings gold, this precious metal, the treasure of KINGS. Jesus is therefore recognized as KING. The second one offers incense, this aromatic substance used in Temples and sanctuaries at prayer times. The waves of smoke rising   from the burning charcoal enforce the worshiper’s belief that his prayers are raised to heaven. Therefore, this gift points to Jesus as a Divine Visitor. The third one offers myrrh, the precious powder used in those days to prevent the corruption of deceased bodies. The Baby is thus subtly designated as incorruptible, the one who will destroy death. His future Resurrection is announced.

The Coming of Jesus brings JOY to the world. May this celebration renew your faith in Him as the SAVIOR of the world! Be increasingly a person of GOOD WILL and a WITNESS of HIS PEACE!

 

                                                                                    

 

 

 

 

 

Archidiocèse de Newark. Joyeux Anniversaire Monseigneur Ardouin (Monseigneur Beau)

 

Le Lundi 21 Decembre 2020 est l’anniversaire de Naissance de Monseigneur Beaubrun Ardouin, Coordonnateur de La Pastorale Haitienne de l’Archidiocèse de Newark et Curé de la paroisse St Leo à Irvington-New- Jersey. Mgr. Beau est parmi les grands amis Du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’étranger.

 

Monseigneur Beau est un prêtre qui continue à faire tout ce qui depend de lui pour vivre dans son intégralité le message du Christ. Il est connu pour sa spiritualité et pour sa proximité avec les membres de sa paroisse.

Bishop Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire  de naissance  à son ami Mgr Beau:

Cher Msgr Beau:

Bonne Fète! Que ta santé continue à s’épanouir et que chaque jour davantage tu rayonnes la paix et la joie de ce Grand Seigneur que tu sers avec tant de zèle!

Nous profitons de l’occasion pour te souhaiter aussi JOYEUX NOEL et BONNE ANNEE 2021!       Ton frère ainé.    +Guy

Nous demandons au Peuple de Dieu de prier pour Mgr. Beau en ce moment special

Brother Tob

Archdiocese of Newark. Happy Birthday Monsignor Ardouin (Monsignor  Beau)

Monday, December 21, 2020 is the birthday of Monsignor Beaubrun Ardouin, Coordinator of Haitian Pastoral Care of the Archdiocese of Newark and Pastor of St Leo parish in Irvington-New- Jersey. Mgr. Beau is among the great friends of the National Center for the Haitian Apostolate.

Monsignor Beau is a priest who continues to do everything that depends on him to fully live the message of Christ. He is known for his spirituality and for his closeness to the members of his parish

Bishop Guy Sansaricq wishes a Happy Birthday to his friend Mgr Beau:

Très cher Mgr. Beau:  Happy Birthday! May the Lord bless you with good health and may He pour upon you an abundance of His Spirit! May the fruitfulness of your ministry continue to expand for the glory of Jesus, our beloved Lord!

We ask the People of God to pray for Mgr. Beautiful in this special occasion

Brother Tob

Bonne fête Monseigneur Joseph Malagreca (MGr. Joe)

 

Le 21 Decembre 2020, Jour de la fête de la Visitation est l’Anniversaire de Monseigneur Joseph Malagreca, L’aumonier du Renouveau Charismatique des Haitiens Catholiques d’Outre-mer et Curé de la Paroisse Holy Cross du diocèse de Brooklyn-Queens

 

Le travail d’evangélisation de Mgr Joseph Malagreca est très apprécié dans la Communauté Haitienne Des États Unis. Mgr Joe est un grand rassembleur et un bon administrateur. Il a plus de 30 ans de vie sacerdotale et mène toujours un ministère très actif dans la Communauté Haitienne

 

Bishop Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire à son ami Mgr. Joe en ces  mots:

Cher Msgr Joe: Bonne Fète! Que ton ministère dans ta paroisse et dans les cercles charismatiques continue à fleurir pour la gloire de notre Dieu. Que l”Esprit Saint continue à enflammer ton charisme de leadership au sein de nos communautés.

Nous te confions  à Manman Marie pour qu’elle prenne soin de toi avec  beaucoup de tendresse.

Nous demandons au Peuple de Dieu de Prier pour Mgr Malagrega en cette heure de grace

Brother Tob

Happy birthday Monsignor Joseph Malagrega (MGr. Joe)

 

December 21, 2020, the Feast of the Visitation is the Birthday of Monsignor Joseph Malagreca, Chaplain of the Charismatic Renewal of Catholic Haitians Overseas and Pastor of Holy Cross Parish in the Diocese of Brooklyn-Queens

 

Monsignor Joseph Malagreca’s evangelistic work is greatly appreciated in the Haitian Community of the United States. Monsignor Joe is a great unifier and a good administrator. He has more than 30 years of priestly life and deploys a fruitful ministry within the Haitian Community.

 

Bishop Guy Sansaricq wishes a Happy Birthday to his friend Mgr. Joe in these words

 

Dear Msgr. Joe:  Happy Birthday! May you continue to grow in the many charisms you have been blessed with by the Holy Spirit! May you continue to find joy and fulfillment as you guide so many people on the way to salvation! I share the respect and love of the Haitian community for your zeal in ministering to them! Ou se youn nan de ou twa Pè Amériken ki pale Kreyol tankou rat! Bravo pou sa!

We ask the People of God to Pray for Monsignor Malagreca at this time of grace

Brother Tob

Joyeux  90 Anniversaire de Naissance  Bishop Nicolas

 

Le 22 Decembre 2020 sera l’anniversaire de naissance de Bishop Philius Nicolas , l’un des patriarches de la Communauté Chretienne de la Diaspora. Pasteur Nicolas  est parmi les premiers Evangelistes De la Communauté Haitienne protestante de Brooklyn . Il celèbrera son 90ème anniversaire de naissance

Bishop Nicolas est un ami de Bishop Guy Sansaricq et aussi un bon ami du personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien. Bishop Nicolas est aussi l’ami du personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat.

Nous esperons avoir un entretien avec lui dans un avenir prochain.

Bishop Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire à Bishop Nicolas en ces mots:

Cher Pasteur Nicolas,  Bonne Fète! Que le Seigneur que vous aimez tant continue à vous accompagner et à vous bénir! Je continue à me rappeler votre collaboration avec les Prètres Haitiens de Brooklyn dans les combats difficiles des années 1980. Que le Seigneur continue à vous tenir par la main dans vos vieux jours comme il le fit quand vous étiez plus jeune. Que votre santé physique et spirituelle s’épanouisse a la louange de la Gloire de notre Seigneur!

Uni à vous dans le Christ qui tient à ce que tous ses fidèles fassent un seul Corps!

+Guy Sansaricq

Nous demandons au Peuple de Dieu de prier pour lui à l’occasion de son 90ème anniversaire de naissance

Brother Tob

 

 

 

Happy 90th Birthday Bishop Nicolas

 

December 22, 2020 will be the birthday of Bishop Philius Nicolas, one of the patriarchs of the Christian Community of the Diaspora. Pastor Nicolas is among the first Evangelists of the Haitian Protestant Community of Brooklyn. He will celebrate his 90th birthday this coming Tuesday.

Bishop Nicolas is a friend of Bishop Guy Sansaricq and also a good friend of the staff of the Weekly Bulletin of the Nation center of The Haitian Apostolate. Bishop Nicolas is also a friend of the staff of the Weekly Bulletin of the National Center for the Apostolate.

We hope to have an interview with him in the not too distant future.

Bishop Guy Sansaricq wishes Bishop Nicolas a Happy Birthday in the words of the French text above.

We ask the People of God to pray for him on the occasion of their 90th birthday

Brother Tob

 

Mozambique : la sollicitude du pape François pour les déplacés

Visite de l’évêque de Pemba au Vatican

DÉCEMBRE 19, 2020 20:21ANNE KURIAN-MONTABONEPAPE FRANÇOIS

Le pape François a une nouvelle fois exprimé sa sollicitude pour le Mozambique, en recevant l’évêque de Pemba, Mgr Luiz Fernando Lisboa, le 18 décembre 2021, au Vatican. Quelque 600 000 personnes sont actuellement déplacées à cause des conflits sur le contrôle des ressources naturelles dans le pays.

Cette audience d’une quarantaine de minutes avec le pape était un nouveau signe « de sa proximité et de son grand amour » pour les Mozambicains, a confié Mgr Lisboa à Vatican News. L’évêque lui a parlé de la crise humanitaire provoquée par les attaques djihadistes qui ont fait déjà 2000 morts ces trois dernières années, spécialement dans la région de Cabo Delgado, au nord, aux prises avec le groupe armé islamiste connu localement comme Al-Sunna wa Jama’a (ASWJ).

Lors de l’angélus du 23 août dernier, le pape avait déjà assuré la population de Cabo Delgado de sa proximité, faisant mémoire de sa visite dans le pays (4-6 septembre 2019).

Quelques jours plus tôt, le 19 août, il avait téléphoné à Mgr Luiz Fernando Lisboa, confiant qu’il suivait la situation « avec une grande préoccupation ». Il avait aussi prié pour la région le 12 avril dernier, au cours de la bénédiction Urbi et Orbi du Dimanche de Pâques.

Point névralgique des oppositions : un des plus importants gisements de gaz naturel de l’Afrique, découvert en 2010 au large des côtes.

DÉCEMBRE 19, 2020 20:21PAPE FRANÇOIS

 

Archbishop Wenski First Bishop to Get Coronavirus Vaccination

December 17, 2020

Archbishop Thomas G. Wenski of Miami receives the Pfizer/BioNTech COVID-19 vaccine Dec. 16, 2020, at St. John’s Nursing Center for Care & Rehab in Fort Lauderdale, Fla., a part of Catholic Health Services of the Archdiocese of Miami. (Photo: CNS/Tom Tracy)

By John Lavenburg, National Correspondent

WINDSOR TERRACE — Archbishop Thomas Wenski of Miami joined a couple hundred South Floridians Wednesday at St. John’s Nursing Center to become the first U.S. Bishop to receive a COVID-19 vaccination.

Despite a lifelong fear of needles and injections, Archbishop Wenski said he got the vaccine to “lead by example.”

“I think it’s important for two reasons. To express confidence in the effectiveness of the vaccine, but also in the ethical acceptability of the vaccine,” he said. “There are still a lot of people nervous about it for many reasons.”

[Related: U.S. Bishops Urge Vaccination, but Avoid Morally Compromised Vaccines if Possible]

St. John’s is located near Fort Lauderdale, part of Catholic Health Services in the Archdiocese of Miami. Wednesday was the start of its vaccination campaign. There were just north of 200 people — split between staff and residents — that received the Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine, greenlit for emergency use by the Food and Drug Administration on Dec. 11. Vaccinations started to be administered in the U.S. on Monday.

As of Thursday afternoon, Archbishop Wenski hadn’t experienced any side effects from the vaccination.

The archbishop arrived at St. John’s for the vaccination around 1 p.m. He had already sent in a consent form the day before, so all he had to do was go through a temperature check and coronavirus questionnaire before he got the shot.

In pictures on the archdiocese’s website, Archbishop Wenski has his eyes shut amidst a wince while the nurse stuck the needle into his right arm. He insists it was nothing more than an annual flu shot.

“The experience was fine. The shot didn’t hurt. It was no worse than the flu shot I got a few months ago, and it’s certainly a lot easier than some of those times they draw blood from me,” he said.

Afterward, he had to stay 15 minutes at St. John’s to make sure there weren’t any side effects. He’ll return to the nursing home on Jan. 6 for his second dose.

Earlier this week, the U.S. bishops’ conference issued a statement encouraging Catholics to get coronavirus vaccination because it’s a “moral responsibility for the common good,” even if some vaccines are connected to abortion-derived cell lines.

The Pfizer and Moderna vaccine — likely to be approved by the FDA by the end of the week – used abortion-derived cell lines in confirmatory testing, but not in the design, development, or production. Therefore, the bishops consider the connection “very remote from the initial evil of the abortion.”

Archbishop Wenski also sent the priests in his diocese material from the National Catholic Bioethics Center to answer any objections parishioners might have. The NCBC had similar comments to the bishops, encouraging Catholics to get the vaccine.

Archbishop Wenski also noted it’s important for people of all ages to get vaccinated, not just emergency workers or those in the high-risk population.

“It was amassed for the common good. It’s a positive thing to do,” he said. “And if somebody says, ‘I’m young and healthy, I’m not afraid of the virus, if I get it, I’ll recover’ that may be true for some people. But the vaccination doesn’t just protect yourself, but by getting vaccinated, you also protect others from the spread of the virus.”

Tags: Archbishop Thomas G. WenskiCoronavirus VaccinePfizerU.S. Bishops

 

Reunion des Anciens Étudiants du Collège Pastoral

SISTER Juvenia JOSEPH is inviting you to a scheduled Zoom meeting.

 

Topic: CONFERENCE VIRTUELLE AVEC LE COLLEGE PASTORAL

Time: Dec 20, 2020 04:30 PM Eastern Time (US and Canada)

 

Join Zoom Meeting

https://us02web.zoom.us/j/88362136022?pwd=VVZwZHNLaXZNeDNHZDV5K1MxUnlLZz09

 

Meeting ID: 883 6213 6022

Passcode: 679999

One tap mobile

+19292056099,,88362136022#,,,,,,0#,,679999# US (New York)

+13017158592,,88362136022#,,,,,,0#,,679999# US (Washington D.C)

 

Dial by your location

+1 929 205 6099 US (New York)

+1 301 715 8592 US (Washington D.C)

+1 312 626 6799 US (Chicago)

+1 346 248 7799 US (Houston)

+1 669 900 6833 US (San Jose)

+1 253 215 8782 US (Tacoma)

Meeting ID: 883 6213 6022

Passcode: 679999

Find your local number: https://us02web.zoom.us/u/kyuzMYm78

 

 

“Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir”

 

Good evening,

 

As discussed,

 

 

God Bless

Join us for a warm and cozy holiday Event with AMHE – In the comfort of your home!

Please save the date
Tuesday, December 22nd

 8:00 PM to 10:00 PM

 

“Virtual Holiday Concert”

FEATURING

AMHE MEMBERS, FRIENDS, AND THEIR FAMILIES

https://aohpa.wildapricot.org/page-1798292

Copyright © 2020 AMHE, Inc., All rights reserved.
You are receiving this email because you have expressed interest in AMHE activities of your are a member of the Association.

Our mailing address is:

AMHE, Inc.

1166 Eastern Pkwy Fl 2

Brooklyn, NY 11213-4108

Add us to your address book

 

 

ReplyReply allForward

Proverbes

Tout Sommèy se menm, men tout rèv pa verité

Volè yo pa Kenbe, pase pou moùn Onèt

Moun Pòv pa ganyen Zanmi

Se pa tout Victwa ki dire

Grenad pote Kouwòn, li pa rèn pou sa

 

 

Good to know: Merry Christmas 2020! Happy New Year 2021!

Deacon Paul C. Dorsinville.

From me and my family to you and yours: Wishes of Merry Christmas 2020 and Happy New Year 2021 with an abundance of Blessings!

 

*********************************************************************************************************

Is. 9, 5:

“For a child is born to us, a son is given us,              “Car un enfant nous est né, un fils nous

upon his shoulder dominion rests. His name:             est donné. il a recu le pouvoir sur ses Wonder-Counselor, God-Hero, Father-Fore-               épaules, et on lui a donné ces noms:

ver, Prince of Peace.”                                                   Conseiller, Merveilleux, Dieu-fort,                  .                                                                              Père éternel,Prince-de-paix.”

*********************************************************************************************************

For:/Pour:

 

– Individual and family life, relationship, health and well-being/Vie individuelle et familiale,       relations, santé et bien-être.

 

– Community ties and relationships/Liens et relations communautaires.

 

-Missionary disciples with Pope Francis, bishops, priests, deacons, religious, faithful and people of good will/Disciples missionaires avec Pape Francois, évêques, prêtres, diacres, religieux, fidèles et gens de bonne volonté.

 

–Builders of a new society oriented toward the common good for everybody rather than egoism, wealth and power/Bâtisseurs d’une société nouvelle orienntée vers le bien commun au lieu de l’égoisme, la richesse et le pouvoir.

 

– Solution to COVID-19 and other diseases, a better health care system/Solution pour COVID-19 et autres maladies, un meilleur système de santé.

 

-National and international justice and brotherhood, climate and environment/Justice et fraternité nationale et internationale, climat et environement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Latest News-December 13, 2020

 

 

 

SOYEZ DANS LA JOIE – 3ème DIMANCH DE L’AVENT DE L’ANNEE B

Mgr Pierre André Pierre

13 décembre 2020

 

Aujourd’hui 13 décembre 2020 est le troisième dimanche de l’Avent, appelé aussi le dimanche de la joie. « Réjouissez-vous ! » L’expression est de Saint Paul dans sa Lettre aux Philippiens : « Soyez toujours dans la joie du Seigneur. Je le redis : soyez dans la joie. » (Ph 4, 4).

 

Au cœur de la préparation de Noël, la liturgie nous laisse entrevoir la joie de la destination finale : la naissance du Fils de Dieu.

 

La première raison de la joie est exprimée dans la première lecture tiré du prophète Isaïe (Is 61,1-2.10-11) : Je me réjouis parce que Dieu est près des humbles. Aux pauvres, aux abattus, aux captifs de leurs peurs, le prophète annonce au nom de Dieu : Réjouissez-vous, le salut arrive. Dieu est avec toi. Nous avons entendu d’abord les paroles du prophète, puis la réponse du peuple. St Paul va plus loin en demandant aux chrétiens de Thessalonique (1 Th 5,16-24) d’être joyeux parce que le Seigneur vient et qu’il faut se préparer à l’accueillir avec une vie chrétienne sainte.

 

Dans l’Évangile de ce dimanche, (Jean 1,6-8. 19-28), Jean Baptiste nous annonce : « Parmi vous, il y en a un que vous ne connaissez pas. » Jean-Baptiste est le messager de Dieu pour annoncer la Bonne Nouvelle aux gens qui sont assez humbles pour attendre l’aide de Dieu. Le Sauveur est déjà là, mais vous ne l’avez pas reconnu, dit Jean.

 

Voulez-vous connaître Jésus ? Voulez-vous rencontrer Jésus aujourd’hui ? Trouvez-le chez vos sœurs, chez vos frères. Accompagnez-les sur le chemin de la vie, en particulier les pauvres, les abattus, les opprimés et les esclaves, ceux qui ne jouissent pas de la liberté. Jésus s’identifie à eux. En eux, nous trouvons Jésus. Ainsi, il ne restera pas comme un étranger, loin de nous. Nous serons donc avec Jésus, et Jésus sera avec nous.

 

Le Pape Français nous invite aussi à la joie. « La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. Avec Jésus Christ, la joie naît et renaît toujours. Dans cette Exhortation (La Joie de l’Evangile), je désire m’adresser aux fidèles chrétiens pour les inviter à une nouvelle étape évangélisatrice marquée par cette joie et indiquer des voies pour la marche de l’Église dans les prochaines années. »

 

Bon dimanche de la joie à vous tous. Et que Dieu vous bénisse !

 

 

FÈ KÈ NOU KONTAN – 3yèm DIMANCH TAN LAVAN ANE B

Monseyè Pierre André Pierre

13 desanm 2020

 

Jodi a se twazyèm dimanch Lavan, 13 desanm 2020, ki rele dimanch kè kontan, dimanch lajwa. “Fè kè nou kontan!” Ekspresyon an soti nan Lèt Sen Pòl ekri Filipyen yo: “Se pou ou toujou nan kè kontan nan Granmèt.” Mwen di sa ankò: “gen kè kontan.” (Ph 4, 4).

 

Nan mitan wout preparasyon pou Nwèl la, litiji a pèmèt nou apèsi kè kontan ki nan dènye bout wout la, nan destinasyon final la: nesans Pitit Bondye a.

 

Nan premye lekti jodiya, pwofèt Izayi bay premye rezon ki fè kè nou dwe kontan (Èske 61,1-2.10-11): “Mwen kontan paske Bondye tou pre moun ki enb yo.” Nan non Bondye, pwofèt la anonse kè kontan pou moun pòv yo, moun ki dekouraje yo, prizonye yo, moun ki nan lapèrèz yo: “Fè kè nou kontan. Delivrans la ap vini.” Bondye avèk nou. Nou te tande pawòl pwofèt la an premye, apre sa pèp la reponn. Sen Pòl ale pi lwen nan mande kretyen yo nan Tesalonik (1 Tes 5,16-24), pou yo fè kè yo kontan. Yo dwe gen kè kontan, paske Granmèt la ap vini. Epi yo dwe prepare yo, pou yo akeyi l, nan viv kretyen, yon fason apa pou Bondye.

 

Nan levanjil lamès jodiya sen Jan di nou (Jan 1,6-8. 19-28) : “Pami nou, gen youn ke nou pa konnen.” Se pawòl Jan Batis, mesaje Bondye a, sou Jezi. Jan te di, “Sovè vini pou anonse bòn nouvèl la, bay moun ki enb yo, e ki dispoze ap tann èd Bondye. Sovè a deja la, men ou pa rekonèt li.”

 

Èske ou vle konnen Jezi? Èske ou vle rankontre Jezi jodi a? Jwenn li nan sè ou yo, nan frè ou yo. Akonpaye yo sou chemen lavi a, an patikilye nan pòv yo, moun ki oprime yo ak esklav yo, moun ki pa jwi libète. Jezi idantifye ak yo. Nan yo nou jwenn Jezi. Kidonk, li pap rete tankou yon etranje, lwen nou. Se konsa, nou pral avèk Jezi, epi Jezi ap avèk nou.

 

Pap Franswa envite tout moun pou yo kenbe kè kontan an: “Kè kontan levanjil la plen kè ak lavi tout moun ki rankontre Jezi. Moun ki pèmèt ki kite tout kè yo, pou li sove yo. Li yo libere anba peche, tristès, vid enteryè, izolasyon. Avèk Jezikri, kè kontan la, e li ap toujou la. Nan egzòtasyon sa a (Kè kontan levanjil la), mwen vle adrese fidèl kretyen yo, pou m envite yo nan yon nouvo etap evanjelizasyon, ki make ak lajwa, kè kontan sa a; epi endike fason pou Legliz mache la nan ane kap vini yo. ”

Pase yon bon dimanch nan kè kontan. Se pou Bondye beni nou !

REJOICE ­- THIRD SUNDAY OF ADVENT – YEAR B

Msgr Pierre André Pierre

Decembre 13, 2020

 

 

 

Today is the third Sunday of Advent, December 13, 2020, called the Sunday of Joy. “Rejoice!” The expression comes from Saint Paul in his Letter to the Philippians: “Be always in the joy of the Lord. I say it again: be in joy.” (Ph 4, 4).

 

At the heart of the preparation for Christmas, the liturgy lets us glimpse the joy of the final destination: the birth of the Son of God.

 

The first reason for joy is expressed in the first reading by the prophet Isaiah (Is 61,1-2.10-11): I rejoice because God is near the humble. To the poor, the dejected, the captives of their fears, the prophet announces in the name of God: Rejoice, salvation is coming. God is with you. We heard first the words of the prophet, then the response of the people. St Paul goes further by asking the Christians of Thessaloniki (1 Thes 5,16-24) to be joyful because the Lord is coming and we must prepare to welcome him with a holy Christian life.

 

We hear John the Baptist in the Gospel (John 1,6-8. 19-28): “Among you, there is one that you do not know.” John the Baptist is God’s messenger to announce the Good News to people who are humble enough to wait for God’s help; the Savior is already here, but you have not recognized him, said John.

 

Do you want to know Jesus? Do you want to meet him today? Find it in your sisters, in your brothers, accompany them on the path of life, in particular the poor, the dejected, the oppressed and the slaves, those who do not enjoy freedom. Jesus identifies with them. In them we find Jesus. Thus, he will not remain as a stranger, far from us. So we will be with Jesus, and Jesus will be with us.

 

Pope Francis reminds us to be joyful. “The joy of the gospel fills the hearts and all the lives of those who meet Jesus. Those who allow themselves to be saved by him are freed from sin, sadness, inner emptiness, isolation. With Jesus Christ, joy is born and is always reborn. In this Exhortation (the Joy of the Gospel), I want to address the Christian faithful to invite them to a new evangelizing stage marked by this joy and to indicate ways for the walk of the Church in the coming years. ”

 

I wish you a wonderful joyful Sunday. May the Lord bless you.

 

 

 

   

 

 

Pensée de la Semaine: “La vérité fait toujours rougir la face du Diable ” Shakespeare.

Thought of the Week: “The truth always makes the face of the Devil blush” Shakespeare.

Pensamiento de la semana: “La verdad siempre hace sonrojar la cara del diablo”

 

Shakespeare.

 

 

 

Émission avec quelques membres du Conseil d’Administration du GRAHN-Monde à la Radio Télé Solidarité

 

 

 

 

Le personnel de la Radio Télé Solidarité était très heureux de rencontrer plusieurs membres du Conseil d’Administration du Grahn-Monde pour une émission à la Radio. Dans ce panel on a eu professeur Samuel Pierre, président-fondateur du Groupe de Réflexion et d’Action pour une Haïti Nouvelle (GRAHN-Monde); professeur Ludovic Comeau, président du GRAHN-USA; Mélissa Georges, Ing., M.Sc., administratrice à GRAHN-Monde et responsable du comité organisatrice du brunch annuel et James Féthière, PhD, vice-président communication et recrutement de GRAHN-Monde et président de GRAHN-Canada. Mgr Guy Sansaricq, accompagné de Mgr Pierre André Pierre le vice-directeur du Centre National de l’Apostotat Haïtien, a conduit cette émission.

Rappelons que GRAHN-Monde est né le 20 Janvier 2010, 8 jours après le tremblement de terre qui avait fait des milliers de morts en Haïti et beaucoup de pertes matérielles. Le professeur Samuel a bien compris que lui seul ne pouvait pas faire grand chose pour aider Haïti à sortir dans le trou où elle se trouve après ce tremblement de terre, qu’il devait par conséquent mettre ensemble un grand réseau de professionnels haïtiens qui sont un peu partout dans le monde avec l’objectif d’arriver à une Haïti nouvelle où les jeunes peuvent espérer un meilleur avenir s’ils arrivent à avoir une bonne éducation. Aujourd’hui GRAHN a des chapitres dans 5 pays: Canada, Haïti, États-Unis, France et la Suisse.

 

Professeur Samuel Pierrre, après la présentation des panélistes, a dressé un portrait de GRAHN- Monde dont l’une des missions est de changer le visage d’Haïti à travers l’éducation. Il a mentionné que 84% des gens qui ont fait des études post-secondaires ont laissé Haïti pour des raisons politiques ou pour avoir d’autres opportunités qui leur permettent de mieux accompagner leurs familles. Dans la diaspora haïtienne on a beaucoup de réussites personnelles et beaucoup de compatriotes qui font une grande différence dans la société d’accueil. Les membres du GRAHN pensent qu’ensemble nous pouvons, malgré les souffrances du passé et du present, réaliser beaucoup de choses pour Haïti. L’homme d’affaire et industriel Henry Ford (1863-1947) a écrit: “Se réunir est un début, rester ensemble est un progress, travailler ensemble est la réussite.’’ Jusqu’à date les membres du GRAHN ont compris leur responsabité d’aider notre pays après le tremblement de terre de 2010.

Professeur Samuel continua sa présentation pour nous parler de PIGRAN-Cité Du Savoir. Il nous a expliqué la signification du sigle PIGRAN qui est le Pôle d’Innovation du Grand Nord qui a pour  mission d’aider Haïti à travers l’éducation. Il mentionna qu’on a des gens qui ont l’éducation en Haïti mais sont toujours pauvres, leur status social reste toujours le même. Voilà pourquoi le conseil du GRAHN a jugé bon d’ajouter deux autres composantes pour aider les gens à améliorer leur situation économique, la santé et le développement économique.

Le projet de PIGRAN c’est de créer la Cité du savoir qui a 4 secteurs: Universitaire, scolaire, service et agriculture. Le GRAHN veut aider la population haïtienne à sortir de la pauvreté et il compte à travers PIGRAN créer 50 petites et moyennes entreprises dans le Nord qui peuvent donner 20 000 emplois directs dans le Nord.

L’un des problèmes majeurs d’Haïti c’est le chômage des jeunes. Ce n’est un secret pour personne que le marché du travail en Haïti est très petit, beaucoup de jeunes qui ont de la formation en Haïti arrivent difficilement à trouver un emploi et nous pensons que GRAHN-Monde fait un bon travail déjà en Haiti au niveau de l’éducation universitaire. Beaucoup de gens d’Haiti peuvent avoir des maitrises et des doctorats en Haïti et ces derniers peuvent éviter de se rendre à l’étranger pour des études post-universitaires.

Le Conseil du GRAHN-Monde continue à ouvrir ses bras pour accueillir des bénévoles et a un grand besoin d’argent pour financer ses projets. Mgr Guy Sansaricq encourage les membres de la diaspora à supporter les projets du GRAHN-Monde car il croit que leur programme est très précieux pour Haïti et il a besoin du soutien financier de tous les haïtiens. Tous les panélistes ont éclairé nos lanternes sur les projets et les priorités du GRAHN. Nous remercions chacun d’eux pour leur disponibilité et leur dévouement. Pour écouter cette émission cliquez sur le lien: https://youtu.be/um-VB05lIL0

 

 

Brother Tob

 

Talk Show  with some members of Board of Directors  the GRAHN-Monde Board  on Radio Telé Solidarité

 

 

The staff of Radio Telé Solidarité wsd very happy to meet several members of the Board of Directors of Grahn -Monde for a talk show on Radio Telé Solidarité. In this panel we had Professor Samuel Pierre, founding president of the Reflection and Action Group for a New Haiti (GRAHN-Monde), Professor Ludovic Comeau, president of GRAHN-USA; Melissa Georges, Eng., M.Sc., administrator at GRAHN-Monde and head of the organizing committee of the annual Brunch and James Féthière, Ph.D., vice-president of communications and recruitment of GRAHN-Monde and president of GRAHN-Canada. Bishop Guy Sansaricq conducted this Talk Show and Monsignor Pierre André Pierre the vice-director of the National Center for the Haitian Apostolate was with him.

 

GRAHN-Monde was born on January 20, 8 days after the 2010 earthquake which left thousands of deaths in Haiti and many losses of material good. Professor Samuel understood that he alone could not do much to help Haiti get out in this abyss of distress so he managed to put together a large worldwide network of Haitian professionals for the purpose of giving a new face to Haiti. First, access to good education should be made available to the youth of the country. New hope should be given to the young people of the nation. Today GRAHN has chapters in 5 countries which are: Canada, Haiti, USA, France and Switzerland.

Professor Samuel Pierrre after the Panelists’ presentation drew a portrait of GRAHN-Monde, whose missions is to change the face of Haiti through education. He mentioned that 84% of Haitians who have a post-secondary education have left Haiti for political reasons or oftentimes in search of a job allowing them to support their families. In the Haitian Diaspora we have a lot of personal successes and a lot of compatriots who make a big difference in the host society. Yes GRAHN members believe that together we can relieve the sufferings of Haiti. Businessman and Industrialist Henry D’affaires (1863-1947) wrote: “Coming together is a start, staying together is progress; working together is success.” So far GRAHN members have understood their responsibility to help our country after the devastating 2010 earthquake.

 

Professor Samuel continued his presentation to tell us about PIGRAN-Cité Du Savoir or city of Knowledge. He explained to us the meaning of the acronym PIGRAN which is the Innovation Pole of the Big North whose mission is to help Haiti through education. He mentioned that “We have people who have education in Haiti but they are still poor or their social status always remains the same. This is why the GRAHN council has seen fit to add two other components to help people improve their economic situation namely health and economic development. PIGRAN’s project is to create the City of Knowledge which has 4 sectors namely University, school, service sector and agriculture. GRAHN wants to help the Haitian population to get out of poverty and through PIGRAN it intends to create 50 small and medium-sized enterprises in the North which can provide 20,000 direct jobs in the North. One of Haiti’s problems is youth unemployment. It’s no secret that the labor market in Haiti is very small, many young people who have training in Haiti have difficulty finding a job and we think that GRAHN Monde is already doing a good job in Haiti at the level of University education. Many people can have masters and doctorates in Haiti, and local universities may avoid traveling abroad for postgraduate studies.

The GRAHN-World Council continues to open its arms to welcome volunteers and is in dire need of money to fund their project. Bishop Guy Sansaricq encourages members of the diaspora to support GRAHN World’s projects because he believes that GRAHN’s program is very valuable for Haiti and he needs the financial support of all Haitians. All the panelists shed some light on the GRAHN projects and GRAHN priorities. To listen to this program click on the link: https://youtu.be/um-VB05lIL0

 

Brother Tob

 

 

 

Sixième émission de Soeur Martha Séïde,FMA, PhD, sur la 3ème encyclique du Pape François “Fratelli Tutti”.

 

 

 

 

Soeur Martha Séïde, la religieuse de l’année 2020 du Centre National de l’Apostolat Haïtien à l’étranger, a fait sa 6ème émission sur le 3ème chapitre de la 3ème encyclique du Pape François “Fratelli Tutti” (Nous sommes tous frères). Ce chapitre a pour titre “Penser et générer un monde ouvert”. Le Pape François est clair dans cette encyclique où il décrit un sombre tableau de notre monde, un monde profondément divisé, cruel où tout est bon pour réussir et même tuer ses frères  et soeurs. D’où pour le Pape François l’importance de travailler pour un monde plus fraternel et plus égalitaire et pour un amour universel et désintéress

 

Sr Martha a commencé son émission avec un chant de Jean-Claude Gianada. Dans le troisième chapitre Sr Martha nous a fait savoir que le Pape François a mis beaucoup d’accent sur notre relation avec les autres et sur l’amour universel. Comment est cette relation? Comment peut-on travailler pour aboutir à une société où il n’y a pas de périphéries, une société sans classe, une société égalitaire où l’on promeut la justice sociale et la meilleure répartition des richesse

 

Pour beaucoup de gens dans notre société et même au sein de l’Église, rêver une société égalitaire est une utopie. Mais on doit toujours se rappeler qu’il n’y a pas de grande réalisation qui n’ait été d’abord utopie. Comme le disait Jean-Claude: “L’utopie, c’est l’arme du rêveur et l’obstacle du diplomate contemporain

 

Le temps de l’avent est un très bon moment pour questionner notre relation avec les autres. Cette relation a-t-elle toujours pour base le respect et l’amour? Un amour qui depasse les frontières de la race, un amour désintéressé qui nous pousse toujours à voir en l’autre un frère ou une soeur faite à l’image de Dieu comme nous. Le Pape nous a fait savoir qu’une société sans amour est une société malade. À chaque fois que nous sommes un loup ou un obstacle pour l’autre on doit se questionner sur notre relation avec le Seigneur ou si nous faisons le jeu du diable  On peut avoir toutes les vertus, si on n’a pas l’amour dans notre coeur on est comme une voiture sans moteur et sans lumière.  St Thomas d’Aquin, paraphrasant Augustin d’Hippone, a écrit: “La tempérance d’une personne avare est loin d’être vertueuse

 

Lorsqu’on regarde la marginalisation mondiale avec l’exclusion des pauvres, des vieillards et des jeunes même avec l’éducation, n’ont aucun espoir de trouver un emploi qui leur permettent de vivre comme des êtres humains. Il est possible de travailler pour un monde nouveau, un monde qui n’est pas fermé sur lui-même où tout le monde a droit au respect, où tout homme est un homme et toute femme est une femme à part entière qui peut vivre dans la dignit

 

En outre, Sr Martha nous a fait savoir que notre devise “L’union fait la force” ressemble beaucoup à la 3ème encyclique du Pape. Ce dernier a beaucoup parlé de liberté, d’égalité et de fraternité dans cette encyclique. Mais le Pape François insiste qu’il est difficile de parler de fraternité sans parler de liberté et d’egalité. Aujourd’hui encore il y a beaucoup de discriminations dans le monde, riches, pauvres, éducation sur contrôl

 

 

 

Sr Martha continue à nous inviter à une profonde réflexion et à une profonde conversion à travers son émission sur l’encyclique “Fratelli Tutti” à la Radio Télé Solidarité. Monseigneur Guy Sansaricq, en communion avec le personnel de la Radio Télé Solidarité, renouvelle sa profonde gratitude à Soeur Martha qui, malgré ses multiples occupations à Rome, continue à accompagner le peuple de Dieu à la Radio Telé Solidarité dans son émission sur “Fratelli Tutti”. Cliquez sur ce lien pour écouter l’émission de Sr Martha:  https://youtu.be/h7ADiXQ

 

 

 

 

 

Brother Tob

 

 

 

6th Talk Show  of Sr Martha Seide FMA, PHD on the 3rd Encyclical of Pope Francis.er Tob8lCke.é.”.”.s.é.

 

 

 

 

  1. MARTHA SEIDE FMA, THE RELIGIOUS OF THE YEAR 2020 OFTHE NATIONAL CENTER OF THE  HAITIAN APOSTOLATE ABROAD

MADE HER 6TH  TALK SHOW  ON THE 3RD CHAPTER OF THE  3RD ENCYCLICAL OF POPE FRANCOIS FRATELLI TUTTI.

 

     This chapter is titled “Thinking and Generating an Open World” Pope Francis is clear in this encyclical where he describes a

dark picture of our world, a deeply divided, cruel world where every thing is good to succeed and even kill his brothers and

sisters. Hence for Pope Francis the importance of working for a more fraternal and egalitarian world and universal and un-

interesting love. Sr Martha began her show with a song by Jean Claude Gianada. In the third chapter

 

Sr. Martha let us know that Pope Francis has placed a greatdeal of emphasis on our relationship with others and on universal

 love. How is our relationship with others. How can we arrive or workfor a society where there is no periphery, a classless society, an

 egalitarian society where we promote social justice and the better distribution of wealth. Of course for many in our society and even

within the Church, dreaming of an egalitarian society is a Utopia. But we must always remember ‘’that there is no great achievement

that was not first utopian ’’. And I would like to add the quote from Jean Claude who wrote utopia, it is the dreamer’s weapon and the

obstacle of the contemporary diplomat.

 

Advent is a great time to question our relationship with others. Is this relationship always based on respect and love, a love that

 transcends racial boundaries, a love without interest that always motivates us to see in the other a brother or a sister made in the image

of God like us. The Pope lets us know that a society withoutlove is a sick society.

 

 

        Each time we are a wolf or an obstacle to the other we must question our relationship with the Lord. Hatred is the devil’s game.

We can have all the virtues if we do not have love in our Heart we are like a car without  an engine or lights. St. Thomas Aquinas, paraphrasing

Augustine wrote that the  temperance of a stingy person is far from virtuous. When we look at the  global marginalization and exclusion of

the poor, the old, and even the educated young, with education have no hope of finding jobs that will allow them to live as human beings.

     Yes it is possible to work for a new world, a world  which is not closed in on itself where everyone has the right to respect, where every

man is a man and every woman is a full woman who can live in dignity.Sr. Martha let us know that our motto “Unity is Strength”

 is reflected in the Pope’s 3rd Encyclical.

      The Pope has spoken a lot about freedom, equality and fraternity in this encyclical.  Pope Francis insists that it is difficult to speak

of fraternity without speaking of freedom and equality. Even today there is a lot of discrimination in the world the rich and educated dominate and

control the poor.  Sr. Martha invited us to a deep reflection conversion through her program Fratelli Tutti on Radio Telé Solidarité.

 

 Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of Radio Telé Solidarity continues to infinitely thank Sister Martha who, despite

her occupations in the Eternal City, continues to accompany thePeople of God on Radio Telé Solidarity in her program Fratelli Tutti.

 

Click on this link to hear Sr. Martha’s program:https://youtu.be/h7ADiXQ8lCk

 

BROTHER TOB

 

Montréal – Professeur Samuel Pierre L’homme de  l’Année 2020 du Centre National de l’Apostolat Haitien

 

Dr Samuel Pierre, le savant Haitien qui vit au Canada est l’homme de l’année 2020 du Centre National de l’Apostolat Haitien dont Bishop Guy Sansaricq est le directeur Fondateur. Ingenieur Samuel Pierre est professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel de l’université de Montreal. Dr Pierre est directeur Fondateur de GRAHN-Monde, un organisme qui a deja celebré ses 10ans d’existence. Il a reçu la plus haute distinction de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) lors de l’édition 2020 de la Soirée de l’excellence en genie. L’Ordre des ingénieurs a souligné que le professeur Pierre menait depuis plus de 30 ans des travaux novateurs qui ont permis de trouver des solutions originales à des problèmes de grande complexité, par exemple la réduction de l’impact écologique des systèmes infonuagiques. Ces travaux ont été accomplis en collaboration avec des collègues de Polytechnique Montréal et avec des entreprises, des institutions gouvernementales et des administrations municipales.

 

Dr Samuel Pierre a toujours demontré son grand amour pour sa terre natale Haiti et a bien compris l’importance pour les Haitiens de se mettre ensemble afin d’aider  Haiti  à sortir du trou ou elle périt.

Bishop Guy Sansaricq  en communion avec  Monseigneur Pierre André Pierre et le personnel du Bulletin du Centre National de L’Apostolat Haitien presente ses  sincères Felicitations au Docteur Samuel Pierre en ces mots:

Cher estimable Docteur Samuel Pierre:

Félicitations pour cette oeuvre gigantesque que vous avez entreprise en Haiti en offrant une échelle permettant à un grand nombre de nos jeunes d’acquérir sur place et à peu de frais une excellente education et ainsi de gravir les échelons du progrès. Vous avez également compris que l’acquisition de la  connaissance ne suffit pas. Trop de savants se servent de leur connaissance pour faire le mal. A coté de la connaissance il faut aussi une education du Coeur, l’éveil à la recherche du bien commun. Evidemment il faut aussi ètre pratique. Sans un accès minimal aux premières nécessités comme la nourriture, le logement, le vètement le transport et les soins de santé, l’école n’est pas fonctionelle. L’étudiant a besoin d’une société pour le soutenir et l’encadrer. Votre vision globale envisageant un programme poursuivant à coté de l’Education formelle des jeunes des initiatives aux niveaux économiques et social.

Nous admirons votre vision et vos realisations et souhaitons que vos premiers pas tellement prometteurs conduisent graduellement au renouvellement de notre pays.

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Professeur Samuel Pierre Comme l’Homme de l’Année 2020 du Centre National de l’Apostolat Haitien

Brother Tob

Montreal – Professor Samuel Pierre Man of the Year 2020 of The National Center of The  Haitian Apostolate

Dr Samuel Pierre, the Haitian scholar who lives in Canada is the man of the year 2020 of the National Center for the Haitian Apostolate. Engineer Samuel Pierre is a fulltime professor in the Department of Computer Engineering and Software Engineering at the University of Montreal. Dr Pierre is the Founding Director of GRAHN-Monde, an organization which has already celebrated its 10 years of existence. He received the highest distinction from the Order of engineers  of  Québec (OIQ) during the 2020 edition of the Evening of excellence in engineering. The Order of Engineers pointed out that for more than 30 years Professor Pierre has been carrying out innovative works that have made it possible to find original solutions to problems of great complexity, for example reducing the ecological impact of cloud computing systems. This work was carried out in collaboration with colleagues from Polytechnique Montréal and with businesses, government institutions and municipal administrations.

 

Dr Samuel Pierre has always shown his great love for his homeland Haiti and understood the importance for Haitians to come together in order to help Haiti get out of the abyss where she perishes.

Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor Pierre André Pierre and the staff of the Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate presents his sincere Congratulations to Doctor Samuel Pierre in the words of the French text above.

 

We ask the people of God to acclaim Professor Samuel Pierre as the Man of the Year 2020 from the National Center for Haitian Apostolate

Brother Tob

 

 

 

 

The Haitian community suffered the loss this week of a very honorable member. Mr. Rene Dejean passed away at the age of 95. Born in Haiti, he lived in NY for more than fifty years. We offer our condolences to his wife and his now grown children. Few men I know are as righteous, disciplined and reliable as he was. He had a keen sense of justice and was committed to social action on behalf of the underprivileged classes of the population.

In the late seventies and early eighties when the Haitian parishioners of the Sacred-Heart Church in Queens NY envisioned the necessity of an agency for assisting the many Haitian new immigrants, he immediately joined the committee that founded HAUP (standing for Haitian-Americans United for Progress.) When the constitution was written and approved as a non-profit organization by the city of NY he was elected unanimously as the first president of this new born association. Under his leadership, a building was purchased to host the new agency and HAUP (Haitian Americans United for Progress) became rapidly one of the best respected Haitian service agencies of the city. He remained the volunteer chairman of HAUP for eight year and helped along with Georges Mathelier, Marie Fouche and many others the successful management of the agency.

When he finished his term as a chairman, he passed on to his successor a respectful and efficient entity that has never ceased to extend needed legal representation and services to the Haitian community.  HAUP now has two sites, one in Queens and one in Brooklyn and is probably the best Agency of services to the Haitian community and it’s certainly because of the lasting impact of its first chairman. May he rest in peace and may many blessings flow upon his good wife and his beautiful children!

******************************** ***************************************** ***

Notre communauté vient de perdre l’un de ses honorable membres. Mr. Rene Dejean de Springfield Gardens Queens NY a rendu l’ame cette semaine à l’age de 95 ans. Il a plus de 50 ans de residence à New York. Il a donné naissance à 3 enfants un fils et deux filles qui sont maintenant adultes mariés et chacun d’eux pères et mères de deux ou trois enfants lesquels sont deja dans leur adolescence.

Mr. Dejean est remarquable par ses grandes qualités. Il fut un homme droit, discipliné et dévoué au service des plus démunis. Au cours des années 1965 à 1975, Les Haitiens paroissiens de cette paroisse sentirent la nécessité de fonder une agence de service pour assister les nombreux Haitiens immigrants qui arrivaient en grand nombre à cette époque fuyant l’odieuse dictature de Francois Duvalier en Haiti. Mr. Déjean fut l’un des premiers avec Mr. Gorges Mathelier et Mme Marie Fouché ainsi que plusieurs autres à plannifier la creation de cette agence. Quand tous les documents furent rédigés et que le nom de HAUP (Haitian Americans United for Progress) fut donné au projet, la ville de New York approuva le projet accordant mème un statut de “not for profit” a cette agence. Pendant huit années Mr. Dejean fut élu le Président de HAUP. C’est durant cette période que l’agence se développa, acquérant un immeuble pour loger ses bureaux et donner ses services.

Ces années furent cruciales pour donner à cette nouvelle agence une réputation d’honnèteté et d’efficacité qu’elle n’a jamais perdue. HAUP existe encore aujourd’hui et s’est beaucoup développé. Son progrès n’aurait pas été possible sans sa remarquable reputation acquise sous le leadership de Mr. Déjean.  Notre communauté peut ètre fière d’un individu de cette taille. Que son exemple continue à nous inspirer. Que son ame repose en paix par la misèricorde de Dieu! Amen.

 

 

Mme Josephine Richardson Elizée est retournée à la maison du Père.

 

Mme Josephine Elyzée la mère Haitienne de l’année 2014 et l’une des servantes de 1ère Heure  du Centre National  de l’Apostolat Haitien. Elle  est retournée à la maison du Père le 8 decembre 2020, jour de la fête de l’Immaculée Conception. Sr Elyzée est une servante dans la vigne du Seigneur.

Rappelons que la Regrettée Sr Elyzée est originaire du Mole St Nicolas , la fête Patronale du Mole St Nicolas est le 6 Decembre, elle est donc morte 2 jours après la fête patronale de sa ville natale.

Sr Elyzée a 52 ans aux États Unis  et elle etait très presente dans la pastorale  Haitienne aux Etats Unis. Elle est toujours organisatrice de Pelerinages. Chaque Année elle va au Cap de Madeleine en Pelerinage pour la fête de Notre Dame de l’Assomption  Elle est parmi les premières étudiantes du Collège Pastoral de Brooklyn. En 2014 elle etait la mère de l’année du Centre National de l’apostolat Haitien .  Elle a été très contente de recevoir cette distinction du Centre National de l’Apostolat Haitien. clicquer sur ce lien pour entendre son entretien: https://youtu.be/M1uH7Sab11E. Son depart va laisser  un grand vide pour les proches de Mme Elyzee.

Bishop Guy Sansaricq presente ses sincères sincères Condoleances aux enfants et famille de Manmie Elyzee:

La messe funeraire  de Manmie Elyzee aura lieu le Mardi 15 Decembre 2020 à 11:00hres am à la Co-Cathédrale de St Joseph du diocèse de Brooklyn

Que le Seigneur Accueille  Manmie Elyzée dans son paradis

Brother Tob

Mrs. Josephine Richardson Elizée returned to the Father’s house

Mrs. Josephine Elyzée the Haitian Apostolate’s 2014 mother of the year and one of the 1st Hour servants  of the National Center of the Haitian Apostolate returned to the Father’s house on December 8, 2020, the feast day of the Immaculate Immaculate Conception. Sr Elyzée is a servant in the Lord’s vineyard.

The late Sr Elyzée is from Mole St Nicolas, the Patronal feast of Mole St Nicolas is December 6, so she died 2 days after the patronal feast of her hometown and one of her dreams was to go back to her hometown for her retirement.

Sr Elyzée has 52 years  in the United States and she was very present in the Haitian pastoral efforts in the United States. She loved to organize Pilgrimages. Every year she goes to Cap de Madeleine on a Pilgrimage for the feast of Our Lady of the Assumption. She is among the first students of the Brooklyn Pastoral College. In 2014 she was the mother of the year of the Haitian National Apostolate Center. She was very happy to receive this distinction from the National Center of The Haitian Apostolate. Click on this link to hear his interview:. https://youtu.be/M1uH7Sab11E

Her departure will leave a great void for those close to Mrs. Elyzee.

Bishop Guy Sansaricq presents his sincere condolences to the children and family of Manmie Elyzee. He will be the president minister at her funeral.

Manmie Elyzee’s funeral mass will be held on Tuesday, December 15, 2020 at 11:00 a.m. at St Joseph’s Co-Cathedral of the Diocese of Brooklyn

May the Lord welcome Manmie Elyzée to his paradise

Brother Tob

Onè. Respè.

Mwen remèsye nou, pou enfòmasyon sa a, nou pataje avè m nan.

Ansanm ak Bishop Guy Sansaricq, mwen te vizite Madam Elysée lakay li, etan li te malad la. Dènye fwa a, se te lendi 7 desanm nan kòmansman senmenn nan. Bishop Sansaricq te ba li Sakreman malad yo e nou te lapriyè pou li. Nou te rankontre pitit fi li, ki te soti Kanada vin rann li sèvis.

Mwen konnen Madam Elysée se yon veteran nan Apostola Ayisyen e mwen konnen tou, jan li te konn sipòte Kòlèj Pastoral la.

An nou ofri lavi li bay Bondye.

N ap kenbe li nan lapriyè.

 

Moun ki kwè nan mwen, menmsi li mouri, l ap viv pou tout tan. Jan 11,25

 

Monseyè André

 

 

LE COLLEGE PASTORAL EST EN DEUIL

 

C’est avec infiniment de peine que nous vous annonçons la mort de notre Bien-Aimée soeur et Etudiante de la 1ère promotion du Collège Pastoral: Madame JOSEPHINE ELYZEE. C’est le jour de la fête de l’immaculée Conception, sa maman chérie, qu’elle a redu l’âme paisiblement. Une exposition aura lieu le Mardi 15 Decembre  à 10h a.m. suivie de la messe des funérailles qui seront chantées à 11 h a.m. à la co-Cathedrale de Saint Joseph à l’adresse suivante: 856 Pacific street – Brooklyn, NY  11238.

Nous reccommandons à vos humbles prières l’âme de la défunte et sa famille éprouvée par ce deuil.

 

QUE L’AME DE MADAME JOSEPHINE ELYZEE REPOSE EN PAIX

PAR LA MISERICORDE DE DIEU! AMEN!

 

 

Centre National- Voeux de Noel 2019et de Bonne Année 2020

 

 

Le Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite un Joyeux Noel 2020 et une heureuse 2021 à la Conférence Episcopale D’Haiti, à la Conference Episcopale Americaine, aux representants du Saint Père aux Etats Unis et aux Nations Unies, aux leaders spirituels et membres de la pastorale Haitienne de la diaspora,  aux congregations religieuses, au Conseil du Renouveau Charismatique des Haitiens d’Outre Mer et d’Haiti, aux Associations Professionnelles Haitiennes de la diaspora et aux associations regionales, aux Chapitres de Mother Lange et de Pierre Toussaint, aux leaders des groupes de Prière,  Au conseil d’administration de VIDES Internazionale aux menbres du Centre National de l’Apostolat Haitien, aux groupes de jeunes, aux Professeurs, étudiants et anciens étudiants  du College Pastoral, aux membres du Board du Centre National, aux Comité Executif de la Radio Telé Solidarité, aux membres de la presse, à la fondation du Docteur Rodrigue Mortel, aux amis d’Haiti, aux membres du Comité de la production d’un documentaire et d’un livre sur la contribution  des Haitiens des États Unis, aux membres du Conseil d’Administration de Grahn-Monde

Brother Tob

 

 

National Center  of The Haitian Apostolate- Merry Christmas 2020 and Happy New Year 2021.

 

 

 

 

 

The National Center of the Haitian Apostolate wishes a Merry Christmas 2020 and a Happy NEW YEAR 2021 to the Episcopal Conference of Haiti, the American Episcopal Conference, the representatives of the Holy Father in the United States and at the United Nations, the spiritual leaders and members of the Haitian pastoral care of the diaspora, the religious congregations, the Council for the Charismatic Renewal of the Haitian Overseas and Haiti, the Haitian Professional Associations and the regional associations of the Diaspora, the Chapters of Mother Lange and Pierre Toussaint, the Prayer groups leaders, the members of the National Center for the Haitian Apostolate, youth groups, teachers, students and alumni of the Pastoral College, the Board Members of the National Center, the  Executive Committee of radio Tele solidarite, the members of the press, the foundation of Doctor Rodrigue Mortel,To the board of directors of VIDES Internazionale to the members of the Committee of Celebration of Bishop Guy Sansaricq, to the members of the Committee of the production of a documentary and a book on the contribution of the Haitian Community of the United States and the friends of Haiti, the members of the Committee of the celebration of 85th Birthday of Bishop Guy Sansaricq  and all components of  the Haitian Society.

 

 

 

 

 

Femme de la Semaine: Melle Tanya Celestin

 

Dans notre Rubrique femme de la Semaine  au bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien notre choix s’est porté cette semaine sur Melle Tanya Celestin, paroissienne de la paroisse de St Boniface à Elmont.

Melle Celestin est très impliquée dans la Communauté Haitienne des États Unis . elle participe  regulièrement à la messe creole du Dimanche à la paroisse Ste Martha. Elle a une formation en Comptabilité ou elle a decroché une maitrise. Elle est consultante dans une firme comptable.

Melle Celestin a l’air d’être une jeune femme très intelligente, respectueuse et spirituelle. Bishop Guy Sansaricq profite de l’occasion pour feliciter Melle Celestin.

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Melle  Celestin comme la femme de la Semaine du Bulletin hebdomadaire  du centre National de l’Apostolat Haitien

Brother Tob

 

Woman of the Week: Miss Tanya Celestin

In our Woman of the Week section in the Weekly Bulletin of the National Center of The Haitian Apostolate our choice fell this week on Ms Tanya Celestin, parishioner of the parish of St Boniface in Elmont.

Ms. Celestin is very involved in the Haitian Community of the United States. She regularly participates in the Creole Sunday mass at St. Martha’s parish. She has a background in Accounting where she obtained a master’s degree. She is a consultant in an accounting firm.

Ms. Celestin appears to be a very intelligent, respectful and spiritual young woman. Bishop Guy Sansaricq offers her his warm congratulations.

We ask the people of God to acclaim Miss Celestin as the Woman of the Week of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate

Brother Tob

 

 

 

 

MASS ON THE 2ND SUNDAY OF ADVENT AT ST BONIFACE PARISH

 

The staff of Radio Telé Solidarité were at St Boniface Parish inElmont to cover the Creole Mass on the 2nd Sunday of Advent. Father

Eden Jean Baptiste, former Haitian Pastoral Coordinator of the Diocese of Rockville Centre and Spiritual Leader of the Haitian Community of

the Parish of St. Boniface was the celebrant and the homilist.

The Haitian Community of the Parish of St Boniface is among the large communities of the Catholic faith in the diocese of Rockville Centre.

Despite the COVID 19 pandemic, several people were present at this Eucharistic celebration. In this Mass we also prayed for the repose

of the Soul of the late  Father Eddy Julien who was coordinator of Haitian Pastoral in the diocese of Rockville Centre  and who exercised

his ministry for several years in the parish of St Boniface. The staff of the Weekly Bulletin of the National Center of  the Haitian

Apostolate continue to remember Father Eddy who did everything during his ministry in the diocese of Rockville Centre to bring the

Haitian Catholic Community together. We keep asking the Lord to

grant Father Eddy a place in his paradise.

This Sunday December 6 was the anniversary of the Legion of Mary  group of the parish of St. Boniface. Father Eden also prayed for the

Legion of Mary members at the Mass.

In his homily, Father Eden emphasized this Advent season which is a time of preparation and penance. He also mentioned

that the COVID 19 pandemic is a sign of the times which continues to kill many people around the world especially in the United States.

He also took the opportunity to mention certain defects in America Society. Although it is known as a Nation of Immigrants. Nevertheless

Racism, a deadly sin, continues to ravage American Society.The People of God were very happy to hear Father Eden’s messageon the 2nd Sunday of Advent. All in all, it was a very beautiful Mass andthe people of God in this parish were very happy to welcome us to film their Eucharistic celebration. –

 

Click on this link to hear this mass: https://youtu.be/AVxpWzrblrk

Brother Tob

 

 

Messe du 2ème Dimanche de l’Avent à la Paroisse St Boniface  

 

Le Personnel de La Radio Telé Solidarité  etait à la paroisse St Boniface à Elmont pour couvrir la messe creole du 2ème Dimanche de l’Avent . Le Père Eden Jean Baptiste , l’ancien Coordonateur de la Pastorale Haitienne du Diocèse de Rockville Centre  et leader spirituel de la Communauté Haitienne de la Paroisse de St Boniface etait le celebrant et l’homeliste.

La Communauté Haitienne de la Paroisse de St Boniface est parmi les grandes communautés de foi Catholique du diocèse de Rockville Centre. Malgré la pandemie du COVID 19, plusieurs personnes etaient presentes à cette celebration Eucharistique. Dans cette messe on a prié aussi pour le repos de l’Ame du Regretté Père Eddy Julien  qui etait coordonateur de la Pastorale Haitienne du diocèse de Rockville Centre  et qui a exercé son ministère pendant plusieurs Années à la paroisse de St Boniface. Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien continue à se rappeler du Père Eddy qui a tout fait au cours de son ministère àu diocèse de Rockville Centre pour mettre la Communauté Haitienne Catholique ensemble. Nous continuons de demander au Seigneur d’accorder au Père Eddy une place dans son paradis

Ce Dimanche 6 Decembre etait l’anniversaire du groupe legionnaire de la paroisse de St Boniface. Le Père Eden a prié aussi pour les legionnaires de Marie à cette messe.

Le Père Eden dans son homelie a mis l’accent sur ce temps de l’avent qui est un temps de preparation et de penitence. Il a mentionné aussi la pandemie du COVID 19 qui pour beaucoup de personnes est un signe du temps qui continue à tuer beaucoup de personnes à travers le monde particulièrement aux États Unis. Il profita aussi  pour  mentionner Certains tares  de la société des États Unis tel le raciste qui est considéré  comme un peché Mortel et qui continue à ravage la société des États Unis qui est connue  comme une terre des Immigrants. Le Peuple de Dieu etait très content d’entendre le message du Père Eden du 2ème Dimanche de l’Avent.

Dans l’ensemble ce fut une très belle messe et le peuple de Dieu de  cette paroisse etait très content de nous accueillir pour la couverture de cette celebration Eucharistique. Clicquer sur ce lien pour entendre cette messe: https://youtu.be/AVxpWzrblrk

Brother Tob

 

Brentwood Bonne fête Mme Suzette Fleurisca

Le Dimanche 13 Decembre, jour de la Resurrection du Seigneur et le 3ème Dimanche de l’Avent est l’anniversaire de Naissance de Mme Suzette Fleurisca , l’une des paroissiennes de la Paroisse de Ste Anne  à Brentwood

 

Suzette es tune femme mariée et mère de 4 filles. Suzette   a des  formation en comptabilité et a deja travaillé comme assistante administratrice au bureau de diversité et de Multi-Culturel du diocèse de Rockville Centre.

 

Bishop Guy Sansaricq en Communion avec Le personnel du Bulletin hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  souhaite un Joyeux Anniversaire à notre soeur  et amie  Sr Suzette. Nous demandons au Seigneur de jetter une pluie de benediction sur Sr Suzette et sa famille en ce moment special

Brother Tob

Brentwood Happy Birthday Mrs Suzette Fleurisca

 

Sunday, December 13, the day of the Lord’s Resurrection and the 3rd Sunday of Advent is the anniversary of the birth of Mrs. Suzette Fleurisca, one of the parishioners of St. Anne’s Parish in Brentwood

 

Suzette is a married woman and mother of 4 daughters. Suzette has training in accounting and has already worked as an administrative assistant in the Diversity and Multi-Cultural office of the diocese of Rockville Centre.

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with The staff of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate wish a Happy Birthday to our sister and friend Sr Suzette. We ask the Lord to shower a blessing on Sr. Suzette and her family at this special moment.

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

Aux États-Unis, un nouveau revers pour Donald Trump à la Cour suprême

Les faits 

La Cour suprême des États-Unis a infligé, vendredi 11 décembre, une nouvelle défaite judiciaire à Donald Trump, en refusant de se saisir d’un recours formulé par les autorités du Texas qui visait à annuler sa défaite à l’élection présidentielle.

 

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, le 8 décembre 2020SAUL LOEB/AFP

 

« Cette fois c’est la bonne. Notre pays a besoin d’une victoire ! », avait tweeté Donald Trump, mercredi 9 décembre. Le président américain plaçait de grands espoirs dans le recours de l’État du Texas devant la Cour Suprême, qui visait à faire invalider la victoire de Joe Biden dans les états clés de Pennsylvanie, du Michigan, du Wisconsin et de Géorgie « pour atteinte à l’intégrité des élections ». Le recours portait sur la légalité du vote par correspondance dans ces états.

Les neuf juges de la Cour suprême ont estimé à l’unanimité que ce recours n’avait pas de base légale, car le Texas n’était pas en droit de se mêler de l’organisation des élections dans les autres États. Alors que les grands électeurs doivent se retrouver, lundi 14 décembre, pour enregistrer leurs votes, Donald Trump refuse toujours de concéder sa défaite face au démocrate Joe Biden et assure que l’élection lui a été « volée ».

Le rejet « ferme et rapide » du recours « n’est pas une surprise », a réagi un porte-parole de Joe Biden, dénonçant des « tentatives sans fondement » de la part du camp du président républicain et « des attaques contre le processus démocratique ».

L’avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani, a jugé de son côté que la plainte était pourtant « solide »« Ils ne peuvent pas la repousser juste comme ça », s’est-il exclamé sur Fox News. La porte-parole de la Maison-Blanche, Kayleigh McEnany, a elle aussi jugé sur cette même chaîne que la Cour suprême avait « esquivé » ses responsabilités pour se « cacher derrière la procédure ».

Le président sortant a de son côté estimé sur Twitter que la Cour Suprême « nous a (vait) laissé tomber », accusant les juges de n’avoir fait preuve « ni de sagesse, ni de courage ! ». Mais la réaction la plus violente est venue du président du Parti républicain du Texas, Allen West, qui n’a pas hésité à envisager une sécession de cet État du sud. « Peut-être que les États respectueux des lois devraient s’allier et former une Union d’États qui respecteraient la Constitution », a-t-il affirmé dans un communiqué de son parti.

Faute d’éléments tangibles pour étayer les accusations de « fraudes massives », la cinquantaine de plaintes déposées par les alliés de Donald Trump à travers les États-Unis ont toutes – à une exception près – été rejetées par les tribunaux ou abandonnées.

« Un communiqué de presse déguisé en plainte »

Après ces échecs, et un premier revers devant la Cour suprême, les autorités texanes avaient déposé un recours qui faisait figure d’opération de la dernière chance. Donald Trump avait décrit le dossier comme « très solide » et était intervenu à titre personnel dans la procédure. Plus de 120 élus Républicains du Congrès s’étaient associés formellement à la démarche, pourtant très critiquée par les experts en droit.

« C’est un communiqué de presse déguisé en plainte », avait estimé le professeur Rick Hasen sur son site Election blog. « On a un nouveau candidat dans la catégorie plainte la plus folle sur les élections », a ajouté son confrère texan Steve Vladeck sur Twitter.

Le président, qui a profondément remanié le temple du droit américain, avait déclaré dès le lendemain du scrutin qu’il allait le saisir. Il espérait sans doute une réédition du scénario de 2000 quand la Cour suprême avait interrompu un recomptage en Floride, offrant la présidentielle à George W. Bush.

 

Proverbes

Fri ki vle mi, rete anba fèy

Bon Tè bezwen bon Kiltivatè

Apranti pa mèt

Kote pwa tonbe, se pa la li jèmen

Kote Fòs chita, Rezon pa rete

 

 

Good to know: Yearlong celebration of St. Joseph, …

 

Deacon Paul C. Dorsinville

 

Catholic News Service (USCCB) has reported the proclamation of a yearlong Celebration of St. Joseph marking the 150th anniversary of being declared patron of the universal church in a Dec. 8 apostolic letter of Pope Francis “Patris Corde”(“With a father’ heart”) saying Christians can discover  his role as intercessor, support and guide in times of trouble. In every situation (Mary’s pregnancy, Jesus’ birth, ..                                                                                                                        .) he declared his own “fiat” and cooperated in the great mystery of salvation, truly a minister of salvation. He is a model for men in their relationship to women and family. He had creative courage and can be considered a special patron for refugees and immigrants as well as dignified workers.

Plenary indulgences will be granted to Catholics through prayer and penance but also through acts of justice, charity and piety dedicated to the foster father of Jesus with the conditions of a spirit detached from sin, sacramental confession and communion as soon as possible and prayer for the Holy Father’s intentions. Also meditation on the prayer of ‘Our Father” for at least 30 minutes, spiritual retreat of at least a day including a meditation on St. Joseph, families and engaged couples reciting the rosary together. During the COVID-19 pandemic, special indulgences for the elderly, the sick and all those with legitimate reasons to stay home by reciting an act of piety in honor of St. Joseph and committed to fulfill the conditions as soon as possible.

By the way, COVID-19  has gone over 15,5 millions cases and 270 thousands deaths in the USA. There might be delays in the distribution of vaccines, and so far the Pfizer vaccine is not recommended for people with strong allergies.

Dec. 14 is the date for the great electors of States and Territories chosen through the Nov. 3 election to elect officially the President-elect and VP-elect. But the loser apparent and some supporters seem willing to try to switch electors and change the result. Let us keep praying to O.L. of Guadalupe for both the pandemic and better democracy!

+++.

“Catholic News Service(USCCB)”a rapporté la proclamation d’une année de Célébration de St. Joseph marquant le 150ième anniversaire  d’être déclaré patron de l’église universelle par lettre apostolique du 8 Déc. de Pape Francois « Patris Corde »(Ävec un cœur de père ») disant que les Chrétiens peuvent découvrir son rôle d’intercesseur, de support et de guide en temps troublé. Dans chaque situation(gros-sesse de Marie, naissance de Jésus,…), il a déclaré son propre « fiat » et coopéré au grand mystère du salut, vraiment un ministre du salut. Il est un modèle pour les hommes dans leur relation aux femmes et aux  familles. Il avait du courage créatif et peut être considéré un patron spécial pour les réfugiés et immigrants aussi bien que pour les dignes travailleurs.

Des indulgences plénières seront accordées aux Catholiques pour la prière et la pénitence mais aussi pour actes de justice, charité et piété dédiés au père adoptif de Jésus aux conditions d’un esprit détaché du péché, confession et communion sacramentelles aussi tôt que possible et prière aux intentions du St. Père. Aussi méditation sur le « Notre Père » pour au moins 30 minutes, retraite spirituelle d’un jour au moins incluant une méditation sur St. Joseph, familles et fiancés récitant ensemble le chapelet. Pendant la pandémie de COVID-19,des indulgences spéciales pour les viellards, les malades et tous ceux qui ont des raisons valables de rester à la maison en récitant un acte de piété en l’honneur de St. Joseph et étant décidé à remplir les conditions dès que possible.

A propos de COVID-19, il va à plus de 15,5 millions de cas et 270 mille morts aux USA. Ilpourrait y avoir des délais dans la distribution de vaccins, et le vaccin de Pfizer n’est pas recommandé pour les gens à fortes allergies.

Lundi 14 Déc. est la date d’élection formelle par les grands électeurs des Etats et Territoires choisis aux élections du 3 Nov. des Président- et VP-élus. Il parait que le perdant apparent et des supporters voudraient essayer de changer des grands électeurs pour renverser le résultat. Continuons à prier N.D. de la Guadeloupe pour la pandémie et une meilleure démocratie !

 

 

Latest News-December 6, 2020

Latest News of The National Center of The Haitian Apostolate-December 6, 2020

 

 

Quelques Photos du Bulletin  Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat  Haitien du 6 Decembre 2020 . Clicquer sur ce lien: https://youtu.be/pUtQMOYaEkw

 

 

 

 

6 Desanm 2020 Dezyèm Dimanch Tan Lavan Ane B

Monseyè Pierre André Pierre

 

Litiji dezyèm dimanch tan Lavan sa a, 6 desanm 2020, envite nou, pou nou prepare chemen an, pou Bondye vini nan lavi nou.

 

Pwofèt Izayi pote yon pawòl konsolasyon pou pèp Bondye a k ap soufri nan egzil. “Konsole, konsole, pèp mwen an.” Pwofèt la fè li sonje, Bondye rete fidèl nan alyans li a. Li pare pou li delivre l yon lòt fwa ankò, pou l mennen l nan libète. (Ezayi 40: 1-5; 9-11). Sen Pyè menm, bò kote pa li, egzòte kretyen yo, ki t ap viv anba gwo pèsekisyon, pou yo prepare yo, san yo pa febli, pou jou Granmèt ki pre rive, epi pou yo kolabore avè l. Konsa y ap patisipe nan kreye yon nouvo mond ki jis (2 Pi 3.89-14).

 

Mak (1, 1-8) entwodui solanèlman levanjil Jezikri, pitit Bondye a, dapre pwofesi Izayi a. Jan Batis se vwa k ap kriye nan dezè a. Se mesaje k ap prepare wout la pou Bondye. Pou tout pèp Jerizalèm ak ozalantou, li anonse Bondye ap vini. Li batize yo nan larivyè Jouden an. Li envite repanti pou peche yo jwenn padon. L ap prepare tèt li, epi l ap prepare moun yo avè l. Li montre yo klèman yon nouvo chemen, epi li mande yo konvèti pou yo antre ladan l. Yo rele li, sila ki vini devan an. Pou limenm, pèp la dwe chanje konduit li. Malerezman, sa Jean denonse a, nou wè jodi a pi rèd:

 

Lit ak lagè ap kontinye. Rayisab ak enjistis pèsiste kay tout moun. Sanble yo menm ogmante. Mwayen pou fè abi vin fò. Renmen ak konpasyon antre moun prèske pa ekziste.

 

Kesyon pou nou poze nou jodi a se : Kisa nou fè ak Bon Nouvèl Jezi a, sou lanmou, lajistis ak lapè? Eske nou bati chemen entegrite ak fidelite, konfyans nan Bondye ak konfyans mityèl nan mitan nou? Èske nou ka di “Men Bondye nou an”? Nan non kiyès n ap preche yon lòt sosyete ? Men kesyon pou reponn jodiya Men travay nou.

 

Moun konstwi rezo wout atè pou machin, anlè pou avyon. Nou kreye lentèlijans atifisyèl pou fè kominikasyon ak echanj pi fasil, pi rapid, pi sekirize antre moun. Men, ki efò nou fè pou nou konstwi chemen ki mennen nou bò kote Bondye? Bò kote frè nou ak sè nou yo? Antanke kretyen, èske nou se yon pèp pelerin, k ap mache nan direksyon pou n ale ansanm Bondye, nan direksyon frè ak sè nou yo.

 

Jodi a vwa pwofèt Ezayi ap eseye reveye nou. Predikasyon Jan Batis ap ba nou defi. Sè mwen, frè mwen, lè a rive. Ansanm ann prepare wout Granmèt la. Ann fè chemen li dwat. Chemen ki mennen bò kote Bondye, se chemen konvèsyon kè ak konsyans yon moun. Se chemen ki mennen bò kote lòt moun. Se chemen lapè, jistis, chemen pataj ak fratènite: bay manje, bay bwè, akeyi etranje, epi trete pòv yo byen, pran swen moun ki malad epi vizite prizonye yo.

 

Se pou Bondye beni ou. Se pou li ba ou anpil favè ak benediksyon. Se pou li montre wout li. Konsa w a kapab prepare ou pou w akeyi li nan lavi ou.

 

 

2nd Sunday of Advent 6 December 2020 Year B

 

Msgr. Pierre André Pierre

The liturgy for this second Sunday of Advent, December 6, 2020, invites us to prepare the ways for the coming of God into our lives.

 

 

To the suffering people of God in exile, the prophet Isaiah brings words of consolation. “Comfort, Comfort, my people. He reminds him that God remains faithful to his covenant, ready to lead him once again to freedom. (Isaiah 40: 1-5; 9-11). Saint Peter on the other hand exhorts Christians, in the throes of persecution, to actively prepare for the Lord’s day and to collaborate with Him to create a new world that is just (2 Pet 3.89-14).

 

Mark (1, 1-8) solemnly introduces the gospel of Jesus Christ son of God, according to the prophecy of Isaiah. John the Baptist is the voice that cries in the desert, the messenger sent to prepare the way to God. To the whole people of Jerusalem and around, he announces the coming of God. He baptizes them in the Jordan river. He invites to repentance for the forgiveness of sins. He is preparing himself and is preparing the people with him. He clearly shows them a new path and demands conversion to enter it. It goes against the grain of ordinary practices. He is called the precursor. The people must change. Unfortunately, however, what Jean denounced can be seen today:

 

Struggles and wars continue. Injustices persist or even increase. The means to commit them are more powerful. There is little love and compassion between people. Hatred and abuses are common to all.

 

The question we are asked today is: What have we done with the Good News of Jesus about love, justice and peace? Have we built paths of integrity and fidelity, trust in God and mutual trust among ourselves? Can we say “Here is our God”? In whose name do we speak of the new way of life? This is our task.

 

It is common to build roads and air networks or artificial intelligence to make communication and exchanges easy, fast and secure. – What efforts have we made to build paths that lead to God and to our brothers and sisters? As Christians, are we a pilgrim people, walking towards God and towards our brothers and sisters.

 

Today the voice of the prophet Isaiah tries to wake us up. The preaching of John the Baptist challenges us. My sister, my brother, the time has come. Together let us prepare the way of the Lord. Let us make his paths straight. The path that leads to God is the path of interior conversion and the path that leads other human beings, that of peace, justice, sharing, fraternity: giving food and drink, welcoming the foreigner and treat the poor well, care for the sick and visit the prisoner.

 

May the Lord bless you with overwhelming graces and blessings, so that you can find his way and prepare for his coming into your life.

 

2nd Dimanche de l’Advent 6 Décembre 2020 Année B

 

Msgr. Pierre André Pierre

 

La liturgie de ce deuxième dimanche de l’avent du 6 décembre 2020 nous invite à préparer les chemins pour la venue de Dieu dans notre vie.

 

 

Au peuple de Dieu qui souffrait en exil, le prophète Isaïe apporte des paroles de consolation. « Consolez, Consolez, mon peuple. » Il lui rappelle que Dieu demeure fidèle à son alliance, prêt à le conduire une nouvelle fois vers la liberté. (Isaïe 40 : 1-5 ; 9-11). Saint Pierre d’un autre côté exhorte les chrétiens, en proie à la persécution, à se préparer activement pour le jour du Seigneur et à collaborer avec Lui pour créer un monde nouveau qui est juste (2 Pi 3,89-14).

 

Marc (1, 1-8) introduit solennellement l’évangile de Jésus Christ fils de Dieu, selon cette prophétie d’Isaïe. Le personnage de Jean Baptiste est la voix qui crie dans le désert, le messager envoyé pour préparer le chemin de Dieu. Aux gens de Jérusalem, il annonce. Il baptise dans le Jourdain. Il invite à la repentance pour le pardon des péchés. Il se prépare et prépare le peuple avec lui. Il lui montre carrément une voie nouvelle et exige la conversion pour y entrer. Il va à contre-courant des pratiques ordinaires. Il est appelé le précurseur. Le peuple doit changer. Pourtant, ce que Jean dénonçait se vit aujourd’hui :

 

Les luttes et les guerres continuent. Les injustices persistent ou même augmentent. Les moyens pour les commettre sont plus puissants. Il y a peu d’amour et de compassion entre les gens.

 

La question qui nous est posée aujourd’hui est : Qu’avons-nous fait de la Bonne Nouvelle de Jésus sur l’amour, la justice et la paix ? Avons-nous construit les uns envers les autres des voies d’intégrité et de fidélité, de confiance en Dieu et de confiance mutuelle entre nous ? Pouvons-nous dire “Voici notre Dieu” ?  Au nom de qui parlons-nous de la terre nouvelle ? Telle est notre tâche.

 

Il est courant de construire des réseaux routiers et aériens ou de l’intelligence artificielle pour rendre la communication et les échanges faciles, rapides et sûrs. – Quels efforts avons-nous fait pour construire des chemins qui mènent à Dieu et à nos frères ? Comme chrétiens, sommes-nous un peuple pèlerin, en marche vers Dieu et vers nos frères et sœurs.

 

Aujourd’hui, la voix du prophète Isaïe essaie de nous réveiller. La prédication de Jean-Baptiste nous interpelle. Ma sœur, mon frère, l’heure est arrivée. Ensemble préparons le chemin du Seigneur. Rendons droits ses sentiers. Le chemin qui mène à Dieu, c’est le chemin de la conversion intérieure et le chemin qui conduit vers l’homme, celui de la paix, de la justice, du partage, de la fraternité : donner à manger et à boire, accueillir l’étranger et bien traiter le pauvre, soigner le malade et visiter le prisonnier.

 

Que vous bénisse comble de grâces et de bénédictions, pour que vous puissiez trouver son chemin et préparer sa venue dans votre vie.

 

 

IMMACULEE CONCEPTION                                                            

Par Bishop Guy Sansaricq

 

L’Eglise célèbre cette semaine le 8 Décembre la fète de l’Immaculée Conception, un mystère que beaucoup de nos frères protestants ont de la peine à comprendre. Mais pour nous Catholiques c’est un article de foi défini qui fait partie du “Dépot sacré.” Comme appui biblique nous nous refèrons au salut de Gabriel à Marie “Tu es pleine de grace! Le Seigneur est avec toi.” Elle est donc pleine de grace et ce n’est pas peu dire! Nous pouvons également nous rappeler le cri joyeux de Marie “Le Seigneur fit pour moi des merveilles.” “Tous les ages me diront bienheureuse.” Nous pensons aussi aux mots de Dieu au serpent antique de la Genèse: “Je mettrai une inimitié entre toi et la femme.” Comment également ne pas se rappeler cette mystérieuse FEMME de l’Apocalypse (ch. 12) qui a été mise à part quand la furie du Dragon se déchaina contre elle. L’on pourrait citer de nombreux autres textes mais pour nous Catholiques ce qui compte énormément c’est le témoignage collectif des Pères de l’Eglise dans leurs interpretations de cet ensemble de textes. Il faut mentionner entre autre St. Irénée martyrisé en l’année 202 comparant Marie à Eve qui elle aussi fut créée sans péché. Tous professent une admiration sans borne pour La Vierge pure, fiancée ornée de joyaux précieux, vètue de la robe de justice.

 

En célébrant cette fète nous déclarons sans hésiter qu’en vertu d’un privilège spécial La Vierge Marie, une créature, née comme nous d’un père et d’une mère fut exempte de la tache originelle en vertu de la rédemption anticipée de son Fils Jésus.

 

La déclaration officielle de l’Immaculée Conception eut lieu à Rome en l’année 1854. Quatre ans plus tard en 1858 une petite paysanne des montagnes du Sud de la France recut la visite d’une belle Dame dans une grotte, la grotte de Lourdes. La petite Bernadette qui n’avait pas encore fait sa première communion demanda à la belle dame comment elle s’appelait. Parlant non pas francais mais la langue vernaculaire de cette région isolée elle repondit : “Je suis l’Immaculée Conception.” Des miracles sans nombre se produisirent et se produisent encore dans ce lieu de pélérinage international. Les apparitions de Lourdes confirmèrent l’authenticité de la déclaration romaine faite quatre ans plus tot.

 

Le mystère de l’Immaculée Conception nous éclaire puissamment sur beaucoup de points. D’abord elle nous fait mieux prendre conscience du mystère de l’Incarnation. Jésus qui devait naitre d’elle est le fils de Dieu. C’est d’une chair sans souillure que sera formée la nature humaine du Verbe Incarné.

Ensuite nous pouvons penser au role absolument unique que devait jouer la Vierge Marie à coté de son Fils à Bethlehem, à Cana, au Pied de la Croix et à la Pentecote.

La Vierge se dresse comme l’Icone vivante de l’humanite sauvée, l’épouse sans tache de l’Agneau.

La Vierge est l”Image de l’Eglise des derniers temps, sans ride, sans tache, sans souillure.

Les faveurs inouies du Père, du Fils et de l’Esprit Saint à la Vierge illustrent l’amour de Dieu pour l’humanité et le projet divin de partager ses trésors avec nous les hommes.

Les apparitions multiples de la Vierge à travers l’histoire manifestent la “tendresse maternelle” de Dieu envers nous. Ceux qui pratiquent une grande dévotion envers la Vierge Marie découvrent plus facilement “la hauteur, la largeur, la longueur et la profondeur de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus.” La devotion à Marie renvoit toujours à Jesus: “Faites tout ce qu’il vous dira.”

 

La Mère du Christ est aussi notre mère car si le Christ est la tète nous sommes le Corps. Dans le Christ nous formons un seul Corps. Nous ne pouvons pas oublier que du haut de la Croix Jésus dit à Jean “Voici ta Mère” et ensuite ajouta s’adressant à Marie: “ Femme voice ton Fils.”  Marie est la femme predestinée Immaculée dès sa conception!

Dieu qui veut ètre “tout en tous” est déjà tout en elle! O Sainte Vierge Immaculée prie pour nous!   

 

 

 

 

Pensée de la Semaine:  L’espérance est une divinité qui n’a ni temples ni autels que dans nos cœurs.
Citation de Fénelon ; Le manuel de la piété chrétienne (1713)

Thought of the Week: Hope is a divinity that has neither temples nor altars except in our hearts.

Quote from Fenelon; The manual of Christian piety (1713)

 

Panse semèn nan: Lespwa se yon divinite ki pa gen ni tanp ni lotèl, eksepte nan kè nou.

Sitasyon  Fenelon; nan Liv lapyete pou kretyen yo (1713)

 

Pensamiento de la semana: La esperanza es una divinidad que no tiene ni templos ni altares excepto en nuestro corazón.

Cita de Fenelon; El manual de la piedad cristiana (1713)

 

 

 

 

 

LE BULLETIN HEBDOMADAIRE DU CENTRE DE L’APOSTOLAT HAÏTIEN-18 ANS DÉJÀ-Editorial

BULLETIN HEBDOMADAIRE DU CENTRE NATIONAL DE L’APOSTOLAT HAÏTIEN – 18 ANS DÉJÀ – Editorial

Dans quelques jours l’année 2020 se terminera : Une année qui a été et qui est encore une année très difficile pour nous tous ; en raison surtout de la tragédie mondiale de la pandémie de la COVId 19 qui a provoqué à la mort de plus d’un million de personnes dans le monde. D’un autre côté, 2020 est aussi une année de grande espérance pour le Centre National de l’Apostolat Haïtien et Radio Telé Solidarité avec la venue de Monseigneur Pierre André Pierre, Ancien Recteur de l’Université Notre Dame en Haïti, Président de l’Académie Créole en qualité de Vice-Directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien. Bishop Guy Sansaricq est très heureux d’accueillir son ami et frère Mgr Pierre en tant que vice-directeur du Centre national de l’apostolat haïtien.

 

Le temps passe très vite. Le Bulletin hebdomadaire du Centre national de l’apostolat haïtien fêtera ses 18 ans d’existence le dernier dimanche de décembre 2020. Aujourd’hui, nous comptons nos lecteurs et beaucoup de bons amis à travers le monde dans tous les continents, sur tous les coins de la planète. Cela a-t-il toujours été facile pour nous au cours des dix-sept dernières années ? NON.  Nous pouvons dire non, sans fausse humilité. Mais nous devons nous rappeler que nous avons beaucoup de bons amis qui sont toujours à nos côtés et avec nous, dans les bons comme dans les mauvais moments.

 

Je continue à me rappeler de la regrettée Marlène Apollon qui est retournée à la maison du Père, le 13 février 2020 à l’âge de 73, après une maladie courageusement supportée. Marlène a compris dès le début du bulletin hebdomadaire et de Radio Solidarité l’importance de se joindre à nous et elle a fait tout ce qui dépendait d’elle pour l’avancement du bulletin hebdomadaire et de la radio Solidarité du Centre National de l’Apostolat Haïtien.

 

Je ne peux pas non plus oublier Sœur Docteur Jamie Phelps, membre des Sœurs Dominicaines et ancienne Directrice de l’Institut for Black Catholic Studies et Professeur de théologie systématique à l’Université Xavier de la Nouvelle-Orléans. Elle fut aussi avec nous dès le début. Sœur Jamie était toujours heureuse de parler avec moi pour s’assurer que tout va bien pour la prochaine édition du bulletin hebdomadaire. Elle appelait parfois à 9 pm., pour les dernières vérifications. Cette merveilleuse et dévouée Religieuse de la Communauté Afro-américaine pense toujours que le bulletin hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien fait partie des grandes réalisations de Bishop Sansaricq, pour la Pastorale haïtienne de la diaspora. Ces personnes merveilleuses sont vraiment une grande bénédiction pour les lecteurs et lectrices de notre Bulletin hebdomadaire.

 

Je dois mentionner aussi le nom du diacre Paul Dorsainville qui est l’un des vétérans de l’Apostolat Haïtien et qui a toujours une chronique hebdomadaire dans le bulletin. Nous saisissons cette occasion pour remercier Diacre Paul de sa persévérance. Mais aujourd’hui, je remercie tous ceux et celles qui nous ont aidés à publier ce bulletin hebdomadaire, semaine après semaine, année après année. Seul le Seigneur peut vous récompenser. Puissé-je profiter de cette occasion pour demander pardon à tous ceux et celles que nous avons peut-être offensés inconsciemment, ou par certains articles publiés dans ce bulletin. Je demande votre indulgence. Il ne faut pas oublier que « Le pardon est la forme finale de l’amour. » Notre objectif était toujours de servir et d’édifier la communauté.

 

Il est important de vous parler un peu de l’origine de ce Bulletin hebdomadaire. Je continue de me souvenir de cette rencontre avec Mgr Sansaricq, prélat domestique de la Sainteté, qui à l’époque était curé de la paroisse Saint-Jérôme, avec plusieurs membres de l’Apostolat Haïtien. Lors de cette réunion, il a mentionné le bulletin “SEL” publié par les Pères Spiritains et le Père William Smarth qui servaient dans le diocèse de Brooklyn et Queens dans les années 70 et 80. Mgr. Sansaricq continua à nous dire qu’il serait heureux si le Centre National de l’Apostolat Haïtien pouvait publier un bulletin hebdomadaire du même genre. J’ai pris note de cette rencontre et le soir dans ma prière j’ai demandé au Seigneur de nous éclairer et de nous accompagner dans ce projet ambitieux. Le Centre National de l’Apostolat Haïtien n’avait pas de budget pour ce projet. L’Esprit du Seigneur m’a éclairé et mis dans ma tête que nous pourrions avoir un bulletin électronique hebdomadaire. Dans les premiers temps, plusieurs membres ou amis du Centre National de l’Apostolat Haïtien m’ont appelé pour me demander qui perdra son temps à lire notre e-bulletin ? Je leur ai dit que nous avons intérêt à prendre ce risque avec le Seigneur et que si pour des raisons indépendantes de notre volonté nous ne pouvons pas continuer, nous pouvons mettre fin à ce ministère. Je savais qu’avec patience et persévérance, bon nombre de nos amis et amies deviendraient des lecteurs réguliers de ce nouveau bulletin hebdomadaire Catholique de la Communauté Haïtienne.  J’ai toujours pensé à cette phrase bien connue du journaliste, poète et humoriste français Samuel Ferdinand-Lop (10 octobre 1891-29 octobre 1974) : « La persévérance est une qualité déterminante du succès. » Je peux aussi citer l’acteur, l’écrivain et activiste américain Christopher Reeve (25 septembre 1952-10 octobre 2004) qui a écrit. « Un héros est un individu ordinaire qui trouve la force de persévérer et d’endurer des obstacles insurmontables. »

 

Bien entendu, la publication du bulletin hebdomadaire du Centre national de l’apostolat haïtien est loin d’être parfaite. Son personnel réduit en dit long. Nous nous excusons et nous vous demandons sincèrement de nous pardonner. Nous commençons à nous poser des questions sur l’avenir du bulletin hebdomadaire du Centre national de l’apostolat haïtien à l’étranger après 18 ans d’existence et de travail acharné et de persévérance chaque semaine ! En santé ou malade, le boulot ne s’arrête pas. La date de mon anniversaire est souvent célébrée au travail du Bulletin.  Je bénis le nom du Seigneur qui m’a permis de toujours faire de mon mieux pour la parution d’une nouvelle édition. Nous discutons même de l’avenir du Centre National de l’Apostolat Haïtien à l’étranger avec Mgr Guy Sansaricq. Les deux sont bien liés et leur sort aussi. La grâce de Dieu ne fait pas défaut. Continuons à nous confier à notre Père des miséricordes, qui n’abandonne jamais ses enfants, mais qui répond toujours à leurs prières. Dieu nous fait signe. Continuons à prier, pour que Dieu confirme sa réponse à la prière de Bishop Sansaricq et de son équipe.

 

Parfois, les bonnes choses dans notre communauté disparaissent sans laisser de trace. L’avenir du bulletin hebdomadaire dépend de Dieu et de nos lecteurs et lectrices. La publication du newsletter chaque semaine est un travail colossal ou un engagement fou. Il est toujours difficile de prendre une semaine de vacances ou même d’avoir une journée de vacances. Le jour de Thanksgiving aux États-Unis, j’ai eu fini de travailler à 22 heures du soir. Nous n’avons pas seulement le « newsletter, » nous avons la radio et la Telé Solidarité et il faut plusieurs heures par jour pour monter une vidéo et le plus souvent nous devons éditer des photos pour le « newsletter. » Il n’y a pas de travail humain parfait et il y a toujours de la place pour l’amélioration. C’est ce qui explique ces mots du grand écrivain et philosophe romain suisse (27 septembre 1821-7 juin 1849: « Tout amour qui ne s’améliore pas est mauvais » et il faut ajouter que le grand philosophe et poète allemand Friedrich Nietzsche (15 octobre 1844 – 25 août 1900) écrivait: « La punition est faite pour améliorer celui qui châtie. »

 

Nous avons besoin de vos suggestions et de votre soutien pour l’avancement du Bulletin Hebdomadaire du Centre national de l’apostolat haïtien à l’étranger, que beaucoup appellent « newsletter. » Nous continuons à faire tout ce que nous pouvons pour respecter tout le monde, à travers ce ministère. Apportez vos critiques et vos idées constructives, mêmes si elles sont contraires aux nôtres, ou en désaccord complet avec celles exprimées ici de manière générale. Nous gardons à l’esprit cette phrase d’Elvis Presley : « La vérité est comme le soleil. Vous pouvez la cacher pendant un certain temps, mais elle ne s’en va pas. »

 

La mission du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien est l’évangélisation et l’éducation. Nous continuons à faire tout notre possible pour faire de ce bulletin hebdomadaire un organe de l’église Catholique et de la Communauté Haïtienne

 

 

Nous vous exhortons à continuer à soutenir dans la prière le ministère du personnel du bulletin du Centre National de l’Apostolat Haïtien. Faites l’effort, par ailleurs, de supporter financièrement l’Apostolat Haïtien. C’est votre Apostolat. Nous vous demandons aussi de continuer à exprimer votre solidarité à notre personnel et voulons terminer notre article par cette phrase de l’écrivain français Serge Zeller : « La solidarité est le prix à payer pour honorer notre dette d’indifférence. »

 

Frère Tob.

 

 

THE WEEKLY BULLETIN OF THE CENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE-18 YEARS OLD ALREADY-Editorial 

In a few days it will be the end of the year 2020, a year that was and is still very difficult for all of us with the world tragedy the pandemic of the pandemic COVID 19. As of December 12, 2020

the pandemic has already kill more than 1,5 people around the world.

Of this number over 285,480 died in  the United States

https://www.worldometers.info/coronavirus/country/us/

Coronavirus Cases:14,761,266Deaths:285,480 Recovered:8,657,039

 

The Year 2020 is in less than a month away. Looking back it was truly a year of great hope for the National Center of The Haitian Apostolate and Radio Telé Solidarité. Monsignor André Pierre, Former Rector of Notre Dame University in Haiti and the President of the Creole Academy was appointed to be the Vice-Director of The National Center of the  Haitian Apostolate. Bishop Guy Sansaricq was very happy to welcome his friend and Brother Monsignor Pierre as the new Vice Director  of the National Center  of The Haitian Apostolate.

 

Time goes very fast The Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate will celebrate 18 years of existence on the last Sunday of December, 2020. Today we have readers in all the continents and a lot of good friends around the world. Was  it always easy for the last seventeen years?  No, but we are grateful that we have a lot of good friends who are always with us in both good and bad moments.

      We continue to remember the late Marlene Apollon who  returned to her  Father’s house on February 13, 2020 at the age of 73 after a sickness that had been borne bravely. Marlene understood from the beginning the importance of the Weekly Bulletin and Radio Solidarité and  joined with us to do everything she  could for the advancement of  the

weekly bulletin and radio Solidarité

     I also cannot forgot  Sister Doctor  Jamie Phelps an Adrian Dominican Sister and former  Director of the Institute for Black Catholic Studies and the Katharine Drexel Professor of Systematic Theology at Xavier University in New Orleans. She too was with us too  from the beginning , even as late as 10:00 pm  Sister Jamie is always  happy to speak with me and always ready to bring her contribution  to the parution of  the next edition of the weekly bulletin to make sure that the English version is grammatically “OK” for the next edition of the weekly bulletin.

This wonderful and devout Adrian Dominican Sister is an African American who is always happy to assist  in the preparation of  the weekly bulletin of The National Center of The Haitian Apostolate. She recognizes the importance of the Bulletin as an important aspect  of  Bishop Sansaricq’ goal of providing an  Haitian Pastoral of the diaspora to maintain the unity in the United States’ Haitian community  with our Haitian community in our Homeland. These two wonderful people are really a big blessing for the readers in our weekly Bulletin.

I have to also mention  the name of Deacon Paul Dorsinville  who is one of the veterans of The Haitian Apostolate and who writes a weekly column in the weekly bulletin.   Finally we take this opportunity to thank all those who helped us to publish this weekly  National Center of the Haitian Apostolate Bulletin. Only the Lord can reward you.  We take this opportunity to ask forgiveness to all those whom we might have inadvertently offended by some of  the articles published in this bulletin. Never forget ‘Forgiveness is the final form of love”.

 

 

 

It is important to recall the origin of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate Abroad. I  remember well the first meeting with Bishop Sansaricq Domestic prelate of His Holiness, who at this time was Pastor of St. Jerome Parish, with several members of the Haitian  Apostolate community. In this meeting Bishop Sansaricq mentioned “Salt”, the  Haitian bulletin of the Spiritan Fathers and Father William Smarth who served in the Diocese of Brooklyn and Queens in the 70’s and 80’s.

He continued to tell us that he would be happy if the National Center of the Apostolate Haitian could publish a Weekly Newsletter. I took note of this meeting and in the evening in my prayer I asked the Lord to enlighten us and to accompany us in this ambitious  project.

The National Center of the Haitian Apostolate did not have a budget for this project. The Spirit of the Lord enlightened me and put in my head that we could have a weekly electronic newsletter. At the beginning of the newsletter several members or friends of the National Center of the Haitian Apostolate called me to ask me who will waste their time reading our e-bulletin? I told them that we have an interest in taking this risk with the Lord and if for some independent reasons we cannot continue we would end this aspect of our ministry.  However, I knew that with perseverance and patience, many of our people would become regular readers of the National Center Weekly Newsletter.  I always had in mind the well-known phrase of the French journalist, poet and humorist Samuel Ferdinand -Lop (October 10, 1891-October 29 , 1974) “Perseverance is a determining quality of success”.  In addition I would often quote the American actor , writer and activist  Christopher Reeve (September 25, 1952-October 10, 2004) who wrote. ‘’A hero is an ordinary individual who finds the strength to persevere and endure in spite of overwhelming obstacles.’’

Of course, the publication of the weekly bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate is far from perfect with its reduced staff.  We apologize and sincerely ask you to forgive us for the limitations of the bulletin.  Currently, we are beginning to ask questions about the future of the weekly newsletter of the National Center of the Haitian Apostolate abroad after 18years of existence and weekly hard work and perseverance !  Even wen I am  sick or I am celebration  my  birthdays I always do my best to produce a new  weekly edition.  We are currently discussing the future of the National Center of the Haitian Apostolate abroad with Bishop Guy Sansaricq who is in the evening of his retirement from full-time ministry but with God’s Grace God already responded to the prayer of Bishop Sansaricq and his devout team.

Sometimes the  good activities and community projects disappear without a trace. The future of the weekly newsletter depends on God, and our readers. The publication of the newsletter every week is a colossal and sometimes crazy job. It is always difficult to take a week of vacation or to have a day of vacation.  On the Feast of Thanksgiving in the United States, I finished working at 10pm in the evening.  In addition to the newsletter, we produce a regular  radio and the Telé that takes several hours  a day to edit a video and most often we have to edit photos for the newsletter. There is no human work that is perfect.    There is always room for improvement. The great writer and philosopher Swiss Roman (September 27, 1821-7June 7 1849 wrote: “Any love that does not improve is bad.”  The great Philosopher  and German poet Friedrich Nietzsche (October 15, 1844- August 25 1900) also addressed this human dynamic: ” Punishment exists to improve the one who chastises.”

We need your suggestions and your support for the advancement of the newsletter of the National Center of the Haitian Apostolate Abroad. We continue to do everything that we can to respect everyone’s suggestions for our  ministry.  We are not afraid of anyone who tells us  the truth and take positions which challenge those we express.  Such critiques are necessary if we wish to grow and improve . Please keep in mind Elvis Presley’s famous quote: “Truth is like the sun . You can shut it out for a time  but it ain’t goin’ away.”

The mission of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate is to contribute to the  evangelization and education of our readers. We continue to do everything possible to make this Catholic Weekly Bulletin newsletter support the evangelization work of  the Catholic Church in the Haitian community

 

 

 

We ask for your continued prayerful support of the ministry of the weekly staff of bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate abroad.  Please continue to express your solidarity with the staff of the Weekly Newsletter of the National Center of the Haitian Apostolate.  We finish our article with this sentence of the French writer Serge Zeller: ” Solidarity is the price to pay to honor our debt of indifference ”

 

 

 

– Brother Tob

 

 

 

5ème émission de Sr Martha Séïde sur la 3ème encyclique du Pape François  Fratelli Tutti (Nous sommes tous frères).

 

Sr Martha Séïde, FMA, PhD, la religieuse  de l’année, continue son émission sur la 3ème encyclique du Pape François  Fratelli Tutti à la Radio Télé Solidarité. Cette émission est comme un cour que Soeur Martha Séïde dispense à la Faculté Pontificale des Sciences de l’éducation «Auxilium» à Rome. Sr Martha est une  grande grâce de Dieu pour l’Église Catholique et pour la diaspora haïtienne. Monseigneur Guy Sansaricq encourage tous les chrétiens haïtiens catholiques à écouter cette émission qui peut les aider à se poser des questions sur leurs relations avec leurs frères et soeurs, particulièrement les pauvres, les vieillards, les étrangers, les malades et les marginalisés de notre société.

Au début  de l’emission la Soeur Professeure Martha Séïde a fait un petit résumé de la dernière émission où le Pape François a présenté au premier chapitre de son 3ème encyclique un tableau très sombre du monde avec des guerres, une société très divisée, le problème du racisme, les migrants humiliés dans les frontières, le fossé entre les riches et les pauvres et des jeunes malgré leur éducation sont très déçus et parfois ils boivent beaucoup d’alcool et consomment de la drogue. En un mot, dans le premier chapitre de Fratelli Tutti le Pape François a brossé un tableau des réalités crues qui nous empêchent de vivre comme des frères et soeurs.

Sr Martha continua pour nous dire que le 2ème chapitre du 3ème encyclique du Pape a pour titre «Un étranger au bord de la route». Le Pape François a choisi ce titre pour prouver qu’un chrétien ne doit pas rester dans la tenèbre et malgré les difficultés il ne doit jamais accepter la résignation sur le faux pretexte qu’il peut accepter des souffrances ici-bas imposées par certains grands de ce monde toujours dans leurs intérêts mesquins tout en continuant par la desinformation que c’est la volonté de Dieu.

Sr Martha a lu l’évangile du Bon  Samaritain (Luc 10 v.25 à 37) et nous a fait savoir que la relation entre les hommes a été un défi et bien souvent conflictuelle depuis le début de la création. Elle a pris l’exemple de l’assasinat de Abel par son frère Caïn  pour motif de jalousie. Lorsque Dieu a demandé à Caïn où est son frère, il a répondu qu’il n’est pas son gardien (Gn 4, 1-15). On a toujours des excuses. Les Hommes sont jaloux depuis le début de la création.

En outre, Sr Martha a souligné qu’à travers l’histoire du bon samaritain le Pape François veut attirer notre attention sur  notre indifférence, notre mépris et notre froideur par rapport aux pauvres, aux malades et aux marginalisés de la société. Il nous invite à réfléchir sur l’histoire du bon samaritain qui se répète chaque jour à travers le monde. Il est temps pour nous de jeter les masques de l’hypocrisie qui nous empêchent de regarder l’autre pour lui dire mon frère, ma soeur je t’aime et je suis prêt à t’aider dans les moments difficiles.

Ainsi, le Pape François nous invite à choisir notre camp, bien souvent nous optons pour celui des brigands malheureusement. Notre indifférence ou la conspiration du silence dans le dossier d’injustice qui ravage notre monde peut nous mettre dans le camp des brigands. Parfois les soirées de prière de JÉRICHO, de la Mer Rouge et des nuits de veillée de prière sont plus importantes pour nous au lieu de visiter un malade, un veillard et aider un membre de notre famille qui a besoin de notre aide. Parfois nous avons le visage des docteurs de la loi qui connaissent le Seigneur plus que personne. Être chrétien ce n’est pas seulement aller à l’église pour rencontrer des amis il faut accepter de se questionner tout en nous demandant au Seigneur de nous aider à vivre comme des frères et soeurs.

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité continue à remercier Sr Martha pour cette grande contribution au Centre National de l’Apostolat Haïtien. Cliquez sur ce lien pour écouter son émission: https://youtu.be/6VIBRkVjMhA

Brother Tob

5TH TALK SHOW OF SR. MARTHA ON THE 3RD ENCYCLICAL OF POPE FRANCOIS FRATELLI TUTTI AT RADIO TELÉ SOLIDARITÉ .

 

       Sr. Martha Seide FMA, PhD, the Nun of the Year of The National Center of The Haitian Apostolate , continued her broadcast on Pope Francois Fratelli Tutti’s 3rd Encyclical “Fratelli Tutti” on Radio Telé Solidarité. This program is like a class that Sister Martha Seide FMA gives at the Pontifical Faculty of Educational Sciences “Auxilium” in Rome or in the Eternal City. Sr. Martha is a great Blessing  from God for the Catholic Church and for the Haitian diaspora. Bishop Guy Sansaricq encourages all Haitian Catholic Christians to listen to this program which can help them ask questions about his relationships with their brothers and sisters, especially the poor, the old, foreigners, the seriously ill and the marginalized in our society.

At the beginning  of the program, Sister Professor Sr. Martha Seide FMA, PhD, gave a short summary of  Pope Francis’  Fratelli Tutti’s first chapter of his 3rd encyclical.  This section paints a very dark picture of the world and its problems: wars, a very divided society , the problem of Racism, Migrants humiliated at the borders, the gap between rich and poor. Young people despite their education are very disappointed with themselves and the world and sometimes drink a lot of alcohol and use drugs to mute their pain. In a nutshell in the first chapter of Fratelli Tutti Pope Francis painted a picture of the harsh realities that prevent us from living as brothers and sisters.

 

Sr. Martha noted that the 2nd chapter of the Pope’s 3rd encyclical is titled ‘A Stranger on the Road.’ Pope Francis chose this title to remind us that a Christian must not remain in darkness. Despite the difficulties they must never accept resignation on the false pretext that he cannot accept the sufferings here below. Some great people of this world seem to always absorbed by their petty interests while continuing to falsely state that materialism and self-interest is consistent with the will of God. Sr. Martha read the Gospel of the Good Samaritan from the book Luke 10 v.25-37. Sr. Martha explained  that human relationships have always been characterized by challenging conflict from the beginning of creation.

She noted the biblical account of the killing of Abel by his Brother Cain was motivated by jealousy. When God asked Cain where his brother was, he did not answer directly but sarcastically asked if he was his brother’s keeper? We, like Cain always have excuses. Many of us human beings lived our lives in a spirit of jealously  since the beginning of creation.

Referencing the story of the Good Samaritan Pope Francis draws our attention to our indifference, contempt and coldness towards the poor, the sick and the marginalized in the Society. Pope Francis invites us to recognize that the story of the those who fail to acknowledge the needs of those who are suffering on the wayside is repeated by many of us every day. We are being called to follow the example  of the Good Samaritan.  It’s time for us to throw off our masks of indifference and hypocrisy which prevent us from looking at each other. We fail  to tell our neighbors who are our brothers, sisters that we love them.  “I love you and I am ready to help you in difficult times.”

Pope Francis invites us to choose which camp we want to join. If we join the Camp of the brigands, we will live lives of  indifference, join in  the conspiracy of silence regarding the injustice and participate in  ravaging our world ecologically.   Sometimes the JERICHO Prayer evenings, the Red Sea and Prayer Vigil nights are or visiting nightclubs are more important for than helping a member of our family who is in need or visiting a sick person.   Sometimes we have pretend to be doctors of the law of God who know the Lord more than anyone else in our church or community.

Being a Christian is more than going to church to meet friends.  It is about asking the Lord to help us live our lives as brothers and sisters. It is about asking and answering questions about human life  by our lives of attentive, supportive response  to the human and spiritual needs of others. The staff of Radio Telé Solidarité continue to thank Sr. Martha for this great contribution to the National Center for the Haitian Apostolate. Click on this link to listen to his program. https://youtu.be/6VIBRkVjMhA

 

Brother Tob

 

 

 

 

 Bòn Fèt Akademi Kreyòl Ayisyen

 Bòn Fèt AKA. Bon Fèt Akademisyen

 

 

Ayabonbe pou Pyonye yo

 

Viv Ayiti. Viv Lang Kreyòl Ayisyen

Nou tout kontan, nan jounen 4 desanm 2020 sa a.

Se yon gwo jou. Se jou anivèsè nesans AKA.

Se jou Akademi Kreyòl Ayisyen te soti nan pasay.

Apre 27 lane, depi konstitisyon 1987 la te deklare :

Fòk li la.

Lakataw fè taw. Nan ginen tande.

Li la vre. Depi 6 lane. 6 rekòt kafe.

Se te jedi 4 desanm 2014.

Apre anpil rale mennen vini.

AKA fèt. Akademi an la.

Granmèsi anpil enstitisyon

ki te kole tèt ansanm ak Inivèsite Leta d Ayiti,

Anpil lòt enstitisyon ki reprezante tout peyi d Ayiti

kole zèpòl ak zèpòl pou fòme AKA.

Akademi Kreyòl Ayisyen an se Ayiti.

Ayiti se manman Libète.

Ayiti se manman Lang Kreyòl.

Lang Kreyòl Ayisyen se Pitit Ayiti.

Se nan zantray Ayiti, Pèp sa a ak lang sa a soti.

Lang Kreyòl se fòs libète Ayiti.

Lang Kreyòl antre nan kat didante Pèp Ayisyen.

AKA la pou defann li.

AKA la pou fè pwomosyon li.

AKA la pou pote kole ak tout lòt Pèp Kreyolofòn sou latè.

Grasa Lang Kreyòl la, Ayiti ap konstwi devlopman.

Bòn Fèt AKA.

Bon Fèt tout Akademisyen.

Ayabonbe pou tout Pyonye yo.

Viv Ayiti. Viv Lang Kreyòl Ayisyen.

Jou 4 Desanm 2020 – Jou ki fè AKA 6 zan.

Monseyè Pierre André Pierre

Prezidan Konsèy Administrasyon (KAd)

Akademi Kreyòl Ayisyen (AKA)

Mgr Pierre André PIERRE

Gid Espirityèl Chapèl Sen Franswa / Guide Spirituel de la Chapelle Saint François de Sales de Delmas

Prezidan AKA -|- Akademi Kreyòl Ayisyen-|- Président de l’Académie Créole d’Haïti

Conseil d’Administration de l’Agence Universitaire de la Francophonie AUF

Conseil d’Administration de l’Association Internationale des Universités AIU

Ambassadeur pour les Relations Internationales – UNDH

Recteur Émérite 

Université Notre-Dame d’Haïti UNDH         

Phone:   (509)  (509) 3701-2230

AKA | Akademi Kreyòl Ayisyen | www.aka.org |

Université Notre-Dame d’Haïti | www.undh.edu.ht |

 

 

Hommage aux distinguées Soeurs de l’Immaculée Conception.

 

La Fête de l’Immaculée Conception du 8 décembre est toujours un moment pour moi de penser aux valeureuses Soeurs de l’immaculée Conception qui continuent à sillonner Haïti pour évangéliser le peuple haïtien et accompagner les jeunes d’Haïti au niveau de l’évangélisation et de l’éducation. Cette année nous étions très heureux de rencontrer Sr Marie Philomène Pierrre, religieuse des Soeurs de l’Immaculée Conception depuis près de 17 ans, pour un entretien à la Radio Télé Solidarité.

 

 

Je l’ai toujours mentionné au Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien, je suis très fier d’être un ancien élève des Soeurs de l’Immaculée Conception. Ces dernières m’ont beaucoup aidé dans ma formation spirituelle et dans mon éducation. Je fis toutes mes études primaires avec ces valeureuses religieuses missionnaires de l’immaculée Conception. Je suis toujours fier de ces valeureuses soeurs qui m’ont aidé, après mes parents, à avoir une relation avec le Seigneur malgré mes faiblesses. Une relation avec le Seigneur est avant tout personnelle et on doit toujours essayer d’être vrai ou sincère  dans nos relations humaines. Est-ce vrai que la sincérité est la perle qui se forme dans la coquille du coeur? Le regretté ancien président sud africain Nelson Mandela a écrit que la sincérité  est l’une des fondations de notre vie spirituelle. Je voudrais ajouter cette citation de l’écrivain -artiste et homme d’État François de La Rochefoucault qui a écrit sur la confiance: “La sincérité, disait-il, est une ouverture de coeur. On la trouve en fort peu de gens, et celle que l’on voit d’ordinaire n’est qu’une fine dissimulation pour attirer la confiance des autres’’

Dans son entretien Sr  Philomène Pierre MIC  nous a parlé de son itinéraire spirituel et intellectuel  et pourquoi elle est une religieuse heureuse dans la Congrégation des Soeurs Missionnaires de l’Immaculée Conception .  Avant d’entrer dans La vie religieuse elle a étudié les scences économiques et gestions au Cap Haïtien. Elle est l’un des membres de l’économat général de la congrégation des Soeurs de L’Immaculée Conception à Montréal Canada. Les Soeurs de l’Immaculée Conception font un travail colossal au niveau de l’évangélisation et d’éducation dans notre cher pays Haïti.

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien et de la Radio Telé Solidarité était très heureux d’avoir une courte conversation avec Sr Marie Philomène Pierre, l’un des membres de l’économat général de la congrégation des Soeurs Missionnaires de L’immaculée Conception à Montréal Canada. Sr Philomène a l’air d’être une religieuse très spirituelle et très dynamique.

Soeur Marie Philomène est originaire du Cap-Haïtien. Elle a des formations en Comptabilité. Elle a laissé Haïti depuis 3 ans pour venir vivre à Montréal pour exercer ce ministère. La Congrégation des Soeurs  Missionnaires de l’ Immaculée Conception a une religieuse haïtienne qui est au Japan . Donc les Soeurs Religieuses Haitiennes sont un peu partout.

Les Soeurs de l’immaculée Conception sont très proches des jeunes d’Haïti et font un travail colosal au niveau de l’éducation, de la conscientisation  et de la formation de caractère des jeunes d’Haïti. Elles sont en Haïti depuis l’année 1943 et elles sont au nombre de 55  Je profite de l’occasion pour remercier les soeurs missionnaires de l’immaculée Conception du Canada qui ont laissé leur pays pour apporter leur contribution à notre pays Haïti au niveau de l’éducation   et de l’évangélisation.

 

 

Pendant mon enfance ou au début de ma jeunesse, ces remarquables soeurs nous ont aidés à découvrir la présence de Dieu dans  notre vie. Cette époque est un moment inoubliable pour beaucoup de gens  de ma génération. Sur l’instigation de ces valeureuses soeurs, beaucoup de jeunes de ma promotion allaient à l’église chaque jour et prenaient l’habitude de rencontrer un prêtre au moins une fois par mois pour la confession. Quelle est la différence entre les jeunes de cette époque et ceux d’aujourd’hui au niveau spirituel?

C’est très penible de constater dans les pays occidentaux beaucoup de jeunes ont tendance à tourner le dos au Chritianisme et il est même interdit de prier dans les Écoles Publiques dans certains pays de l’occident. Dans ce monde de consommation, l’argent est devenu Dieu. Le vol et la dilapidation des fonds publics semblent reconnus comme légitime quand il s’agit de réussir. On a tendance à rester loin des gens qui sont sérieux. Les voleurs et des cupides jouissent d’une bonne  presse. L’Homme sérieux est parfois méprisé et même signalé comme  dangereux par beaucoup de gens de notre société. Sous l’instigation ou avec la grâce des Soeurs de l’Immaculée Conceptions les gens de ma génération professent la crainte de Dieu et sont capables de faire la différence entre respect et peur, ils sont tres fiers et professent  un grand amour pour Haïti. Ils refusent de rentrer dans les activités louches pour faire de l’argent.

Monseigneur Guy Sansaricq et Monseigneur Pierre André Pierre, respectivement Directeur et Vice Directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien étaientt très heureux de rencontrer Soeur Marie Philomène pour cet entretien à la Radio Télé Solidarité

Je continue au nom des gens de ma promotion à remercier du plus profond de mon coeur les Soeurs Missionnaires de l’immaculée Conception tout en leur souhaitant une très bonne fête de l’Immaculée Conception. Que Le Seigneur continue à bénir les Soeurs Missionnaires de L’immaculée Conception dans leur ministère en Haïti et un peu partout. Cliquer sur ce lien pour écouter Sr Philomène: https://youtu.be/fkej8e_g580

 

Brother Tob

 

 

Homage to the Distinguished Religious Sisters of the Immaculate Conception.

 

 

 

The Feast of the Immaculate Conception of December 8 is always a  great moment for me to think of the valiant Sisters of the Immaculate Conception who continue to travel through Haiti to evangelize the Haitian people and accompany the young people of Haiti at the level of evangelization and education. This year we were very happy to meet Sr. Marie Philomène Pierrre MIC, one of the religious  of the Sisters of the Immaculate Conception for almost 17 years for an interview on Radio Telé Solidarité

 

I always mentioned it in the weekly bulletin of the National Center of  the Haitian Apostolate I am very proud to be a former student of the Sisters of the Immaculate Conception. These remarkable sisters  have helped me a lot in my spiritual formation and in my education. I did all my primary studies with these valiant missionaries of the Immaculate Conception. I am always proud of these brave sisters who helped me after my parents to have a relationship with the Lord despite my weaknesses. A relationship with the Lord is always personal and  we have to strive to  be true or sincere in our human relationships or with our  neighbors. Is it true that sincerity is the pearl that forms in the shell of the Heart. The Regretful Former President Nelson Mandela of South Africa wrote that sincerity is one of the foundations of our spiritual life. I would like to add this quote from the writer-Artist and Statesman Francois de La Rochefoucault  who wrote about trust: Sincerity is an opening of the Heart. It is found in very few people, and the one we usually see is only a thin cover-up to gain the trust of others. ”

 

In her interview Sr Pierre MIC  told us about her spiritual and intellectual journey and why she is a happy nun in religious life. Before entering Religious Life, she studied economics and management in Cap Haitien , the second town of Haiti . She is one of the members of the General Treasurer of the Congregation of the Sisters of The Immaculate Conception in Montreal Canada The Sisters of the Immaculate Conception are doing colossal work in evangelization and education in our dear country Haiti.

 

 

 

 

 

Sister Marie Philomène is from Cap-Haitien -Haiti, she has training in Accounting. She left Haiti since  3 years to come and live in Montreal to exercise this ministry. The Congregation of Missionary Sisters of the Immaculate Conception has a Haitian nun who is in Japan. So Haitian Religious Sisters are everywhere in our planet.

 

 

 

 

The Sisters of the Immaculate Conception are very close to the Youth of Haiti and do colossal work in the education, awareness and character formation of the Youth of Haiti. They have been in Haiti since the year of 1943 and they number 55. I take this opportunity to thank the missionary sisters of the Immaculate Conception of Canada who left their country to make their contribution to our country Haiti at the level education and evangelization.

 

During my childhood or early of my teenage, these remarkable sisters helped us discover the presence of God in our lives. It was a time to remember for many of my generation. At the instigation of these brave sisters, many of the young people in my class went to church every day and made it a habit to meet a priest at least once a month for confession. What is the difference between the young people of this time and those of today on a spiritual level?

 

It is very painful to see in Western countries many young people tend to turn their backs on Christianity and it is even forbidden to pray in Public Schools in some countries of the West. In this world of consumption, money has become God. The theft and squandering of public funds seems to be recognized as legitimate when it comes to success. We tend to stay away from people who are serious. Thieves and greedy enjoy a good press. The serious man is sometimes despised and even pointed out as dangerous by many people in our society. At the instigation or with the grace of the Sisters of the Immaculate Conceptions, people of my generation profess the fear of God and are able to differentiate between respect and fear, they are very proud and profess a great love for Haiti. They refuse to go into shady activities to make money.

 

Bishop Guy Sansaricq and Monsignor Pierre respectively Director and Vice Director of the National Center for the Haitian Apostolate were very happy to meet Sister Marie Philomène for this interview on Radio Telé Solidarité

 

On behalf of the people of my class, I continue to thank the Missionary Sisters of the Immaculate Conception from the depths of my Heart while wishing them a very happy feast of the Immaculate Conception. May the Lord continue to bless the Missionary Sisters of the Immaculate Conception in their ministry in Haiti and everywhere Click on this link to listen to Sr. Philomène: https://youtu.be/fkej8e_g580

 

 

Brother Tob

 

LE PROFESSEUR SAMUEL PIERRE LAURÉAT DU GRAND PRIX D’EXCELLENCE PROFESSIONNELLE 2020 DE L’OIQ

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat prend plaisir à vous informer que le Professeur Samuel Pierre, Président fondateur de GRAHN-Monde et professeur titulaire au département de génie informatique et génie logiciel à l’Université de Montréal, est Lauréat du grand prix d’excellence professionnelle 2020 de de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).

 

Dr Samuel Pierre, malgré ses activités professionnelles au Québec, continue à faire tout ce qui dépend de lui pour aider son pays d’origine Haiti. Toujours fier de ses origines haïtiennes, il a bien compris que notre pays ne peut pas embrasser la voie du progrès sans la collaboration de tous ses Enfants.

 

Professeur Samuel Pierre est un savant Haïtien qui vit sur le sol de la Province du Québec au Canada.  Il est une lumière et un grand exemple pour tous les Haïtiens, et en même un signe de contradiction pour tous ceux et celles qui croient qu’on a besoin d’occuper une fonction politique pour aider notre pays Haiti.

Bishop Guy Sansaricq ainsi que Mgr André Pierre, en communion avec le personnel le personnel du bulletin hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien, présentent leurs sincères félicitations au Professeur Samuel Pierre.

Brother Tob

 

 

PROFESSOR SAMUEL PIERRE WINNER OF THE 2020 OIQ GRAND PRIX FOR PROFESSIONAL EXCELLENCE

 

 

 

The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate is very happy to inform you that Professor Samuel Pierre, Founder and President of GRAHN-Monde and Full Professor in the Department of Computer Engineering and Software Engineering at the University of Montreal, is the Winner of the Grand Prize for Professional Excellence 2020 from the Order of Engineers of Quebec (OIQ).

 

Dr. Samuel despite his professional activities in Quebec continues to do everything that depends on him to help his country of origin, Haiti. Proud at all times of his Haitian origins, he understood that our country cannot embrace the path of progress without the collaboration of all its Children.

 

Professor Samuel Pierre is a Haitian scholar who lives in the Province of Quebec in Canada. He is a light and a great example that inspires Haitians at large. He is also a living contradiction for all those who believe that we do need to occupy a political office to help our country Haiti.

 

Bishop Guy Sansaricq and Msgr. Pierre André Pierre, in communion with the staff of the weekly bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate, present their sincere congratulations to Professor Samuel Pierre.

Brother Tob

 

LE PROFESSEUR SAMUEL PIERRE LAURÉAT DU GRAND PRIX D’EXCELLENCE PROFESSIONNELLE 2020 DE L’OIQ

27 NOVEMBRE 2020 – SOURCE : NOUVELLES

Samuel Pierre, professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel, a reçu la plus haute distinction de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) lors de l’édition 2020 de la Soirée de l’excellence en génie.

Samuel Pierre, professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel.

Lors d’une cérémonie virtuelle co-animée par la présidente de l’Ordre Kathy Baig et le musicien Gregory Charles, l’Ordre des ingénieurs a décerné au professeur Pierre le Grand Prix d’excellence professionnelle qui vise à reconnaître l’excellence de la pratique professionnelle d’une personne sur la base des valeurs fondamentales de la profession d’ingénieure ou d’ingénieur. Cette distinction prestigieuse, qui souligne également la carrière exceptionnelle d’une ingénieure ou d’un ingénieur en prenant en considération ses réalisations et son attitude professionnelle, propose ainsi la personne lauréate en modèle à l’ensemble des membres.

« Je suis très heureux de recevoir ce Grand Prix d’excellence professionnelle qui est une synthèse des qualités et valeurs d’un ingénieur, telles que je les enseigne depuis plus de deux décennies, soit l’ampleur des réalisations, les compétences – le savoir, le savoir-faire et le savoir-être -, l’engagement social et leadership », a déclaré Samuel Pierre lors de la remise du prix.

L’Ordre des ingénieurs a souligné que le professeur Pierre menait depuis plus de 30 ans des travaux novateurs qui ont permis de trouver des solutions originales à des problèmes de grande complexité, par exemple la réduction de l’impact écologique des systèmes infonuagiques. Ces travaux ont été accomplis en collaboration avec des collègues de Polytechnique Montréal et avec des entreprises, des institutions gouvernementales et des administrations municipales.

L’OIQ a également mentionné que les réalisations de Samuel Pierre lui ont valu de nombreuses distinctions, dont le Prix Mohamed El Fasi de l’Agence universitaire de la Francophonie, qui récompense l’ensemble de l’œuvre d’une personnalité dont l’action scientifique a exercé une large influence à l’échelle internationale.

De nombreux lauréats et finalistes issus de Polytechnique

L’Ordre des ingénieurs du Québec a remis également ses distinctions d’excellence, renommées « Honoris Genius » dans le cadre de la célébration du centième anniversaire de l’OIQ, durant le gala. Plusieurs personnes diplômées de Polytechnique ont remporté des prix lors de l’événement.

Le diplômé Louis Bertrand, vice-président et cofondateur de Gazoil Doux, a remporté le prix Honoris Genius dans la catégorie Innovation technologique. Le diplômé Gilles Lauzière, président d’Urbex Innovation, a reçu le prix dans la catégorie Entrepreneuriat, tandis que le diplômé Mathieu Laneuville, directeur général adjoint du Réseau Environnement, a été récompensé dans la catégorie Relève.

Deux enseignants de Polytechnique étaient finalistes pour des prix lors de l’édition 2020 de la Soirée d’excellence en génie de l’OIQ. Carl-Éric Aubin, professeur titulaire au Département de génie mécanique et directeur exécutif et scientifique de l’Institut TransMedTech, était finaliste dans la catégorie Innovation technologique, tandis que Thierry Lafrance, chargé de cours au Département de génie mécanique et président et fondateur de Mëkanic, était en lice dans la catégorie Entrepreneuriat.

Également, six diplômées et diplômés de notre université d’ingénierie étaient finalistes pour un prix Hohoris Genius, soit Patrick Paultre (Grand Prix d’excellence professionnelle), Sylvie Gervais (Projet d’ingénierie), Guy Adam (Innovation technologique), Alexandre Badeau-Larochelle (Relève), Claude Lefebvre (Engagement social), et Benoît Laganière (Mentor).

Durant le gala diffusé en direct sur Internet, Philippe A. Tanguy, directeur général de Polytechnique, François Bertrand, directeur général et directeur de la formation et de la recherche, et Michèle Thibodeau-DeGuire, présidente honoraire du conseil d’administration, ont exprimé des souhaits à l’Ordre des ingénieurs pour son centième anniversaire et félicité les finalistes des prix Honoris Genius.

Aussi, des diplômés de Polytechnique, notamment David Saint-Jacques, astronaute à l’Agence spatiale canadienne et diplômé au baccalauréat en génie chimique, et Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec et diplômée au baccalauréat en génie industriel, ont exprimé leurs vœux à l’OIQ ainsi que des félicitations aux personnes finalistes.

Bravo au professeur Pierre et à nos diplômés lauréats et félicitations aux finalistes issus de notre grande communauté!

 

 

MASS 1ST SUNDAY OF ADVENT AT THE PARISH OF STE ANNE -BRENTWOOD

 

On Sunday November 29,  the First Sunday of Advent, the staff of Radio Telé Solidarité we attended and recorded the Creole Mass  at Ste Anne parish in Brentwood. The Celebrant and homilist was The Reverend Father John Victor OMI, the spiritual leader of the Haitian Community of St. Anne.

Before mass I was able to meet Father Victor for a short interview on the radio Telé Solidarité. During the interview he told me about the origins of his vocation, his spiritual journey and his ministry in the Diocese of Rockville Centre. He also told me of his joy in accompanying the Haitian Community of the Parish of St. Anne as a spiritual leader. I must add that Father Victor is a multi-lingual priest, who speaks 5 languages: Creole, French, English, Spanish and Portuguese. His interview will be televised on our  Cable Vision show of Long Island Tuesday, December 8, 2020, the Feast Day of the Immaculate Conception at 3:00 pm on channel 115. Click on this link to hear his show: https://youtu.be/_HMZK-HQ2Fo

 

 

 

 

After his interview I covered the Creole Mass in this parish. It was a beautiful Eucharistic Celebration with very beautiful Creole songs. Despite the COVID 19 pandemic, many people were present at this mass. It was a testimony of faith and our spiritual leaders continued to ask the people of God to be very careful to avoid catching the corona virus, the invisible disease which has already killed more than 272,000 in the United States and more than a million people around the world.

In his homily, Father Victor  emphasized the meaning of the  Advent season as a time of preparation for the coming of the Savior. He also spoke about  the origins of the Advent season and the importance for Christians of Catholic faith to celebrate time to prepare for the coming of Jesus which we commemorate on Christmas.

I took the opportunity to thank Father Victor and the Haitian Community for the welcome we received upon  our arrival with the intent of participating in and recording the  Mass for the First Sunday of Advent. The teacher Roland Poupon wrote: “ life is a welcome from the other or a gift to him depending on the moment. Everything else is empty. ’’

The Haitian Catholic Faith Community in Brentwood celebrates its Creole Mass every Sunday at 12:30 pm, another Creole Mass every Wednesday evening at 7:00 pm and hours of adoration and Exposition of the Blessed Sacrament every 1st Friday of the month at 5:00 pm.

We encouraged the Haitian Catholic Community on Long Island to work together for the advancement of their community and we encouraged  Father Victor to continue   his great ministry in the parish of St. Anne. click on this link to hear his broadcast: https://youtu.be/6QrF7zzvNlY

 

Brother Tob

 

Messe 1er Dimanche de l’Avent à la Paroisse de Ste Anne -Brentwood

 

Le Dimanche 29 Novembre jour de la resurrection du Seigneur et le Premier Dimanche de l’Avent  le personnel de La Radio Telé Solidarité etait à la  paroisse de Ste Anne à Brentwood pour couvrir la messe Creole du premier Dimanche de l’Avent. Le Celebrant et l’homeliste etait Le Reverend Père John Victor OMI , le leader spirituel  de la Communauté Haitienne de Ste Anne.

Avant la messe j’ai eu de la chance de rencontrer le Père Victor pour un court entretien à la radio Telé Solidarité. Dans cet entretien il m’a parlé des origines de sa vocation , son itineraire spirituel et son ministère au diocèse de Rockville Centre. Il m’a parlé aussi de sa joie d’accompagner la Communauté Haitienne de la Paroisse de Ste Anne comme Leader spirituel . Je dois ajouter que le Père Victor est un prêtre polyglotte, il parle 5 langues qui sont le Creole, Le Francais, l’Anglais , L’espagnol et le Portugais.  Son entretien sera Televisé à Cable Vision de Long Island le Mardi 8 Decembre jour de la fête de l’Immaculée Conception  dans notre emission de 3hres pm au canal 115. Clicquer sur ce lien pour entendre son entretien : https://youtu.be/_HMZK-HQ2Fo

 

Après son entretien   j’ai couvert la messe creole de cette paroisse, ce fut une belle Celebration Eucharistique avec de tres beaux chants en creole. Malgré la pandemie du COVID 19 beaucoup de gens etaient presents à cette messe. Ce fut un grand temoignage de  foi  mais nos leaders spirituels  continuent à demander au peuple de Dieu d’observer beaucoup de prudence pour eviter d’attraper ce virus connu comme un mal invisible qui a deja tué plus que 272.000  aux États Unis  et plus d’un million de personnes à travers le monde.

Le Père Victor dans son homelie a mis l’accent sur le temps de l’avent qui est un temps de preparation pour la venue du Sauveur .Il a mentionné aussi les origines du temps de l’Avent et l’importance  pour nous autres chretiens de foi Catholique  de bien preparer cette fête.Je profite aussi de l’occasion pour remercier le Père Victor et la Communauté Haitienne de la paroisse de Ste Anne  pour l’accueil qu’on a recu pour la couverture de cette messe .L’enseignant Roland Poupon a écrit : ‘’la vie est un accueil de l’autre  ou don à lui selon les moments. Tout le reste est vide.’’

 

 

La Communauté Haitienne de Foi Catholique à Brentwood a sa messe creole chaque Dimanche à 12:30 pm , une autre  messe en creole chaque mercredi soir à 7:00pm et des heures d’adoration et Exposition du Saint Sacrement   chaque 1er Vendredi du Mois à 5heures pm

Nous encourageons la Communauté Haitienne Catholique à Long Island à travailler ensemble pour l’avancement de sa Communauté et nous souhaitons  du succès au  Père Victor dans son ministère à la paroisse de Ste Anne . clicquer sur ce lien pour entendre son emission: https://youtu.be/6QrF7zzvNlY

Brother Tob

 

 

Rome: Joyeux Anniversaire  Frère Hervé Zamor FIC

 

Le Dimanche 29 Novembre jour de la resurrection du Seigneur et le Premier Dimanche de l’Avent  le personnel de La Radio Telé Solidarité etait à la  paroisse de Ste Anne à Brentwood pour couvrir la messe Creole du premier Dimanche de l’Avent. Le Celebrant et l’homeliste etait Le Reverend Père John Victor OMI , le leader spirituel  de la Communauté Haitienne de Ste Anne.

Avant la messe j’ai eu de la chance de rencontrer le Père Victor pour un court entretien à la radio Telé Solidarité. Dans cet entretien il m’a parlé des origines de sa vocation , son itineraire spirituel et son ministère au diocèse de Rockville Centre. Il m’a parlé aussi de sa joie d’accompagner la Communauté Haitienne de la Paroisse de Ste Anne comme Leader spirituel . Je dois ajouter que le Père Victor est un prêtre polyglotte, il parle 5 langues qui sont le Creole, Le Francais, l’Anglais , L’espagnol et le Portugais.  Son entretien sera Televisé à Cable Vision de Long Island le Mardi 8 Decembre jour de la fête de l’Immaculée Conception  dans notre emission de 3hres pm au canal 115. Clicquer sur ce lien pour entendre son entretien : https://youtu.be/_HMZK-HQ2Fo

 

Après son entretien   j’ai couvert la messe creole de cette paroisse, ce fut une belle Celebration Eucharistique avec de tres beaux chants en creole. Malgré la pandemie du COVID 19 beaucoup de gens etaient presents à cette messe. Ce fut un grand temoignage de  foi  mais nos leaders spirituels  continuent à demander au peuple de Dieu d’observer beaucoup de prudence pour eviter d’attraper ce virus connu comme un mal invisible qui a deja tué plus que 272.000  aux États Unis  et plus d’un million de personnes à travers le monde.

Le Père Victor dans son homelie a mis l’accent sur le temps de l’avent qui est un temps de preparation pour la venue du Sauveur .Il a mentionné aussi les origines du temps de l’Avent et l’importance  pour nous autres chretiens de foi Catholique  de bien preparer cette fête.Je profite aussi de l’occasion pour remercier le Père Victor et la Communauté Haitienne de la paroisse de Ste Anne  pour l’accueil qu’on a recu pour la couverture de cette messe .L’enseignant Roland Poupon a écrit : ‘’la vie est un accueil de l’autre  ou don à lui selon les moments. Tout le reste est vide.’’

 

 

 

La Communauté Haitienne de Foi Catholique à Brentwood a sa messe creole chaque Dimanche à 12:30 pm , une autre  messe en creole chaque mercredi soir à 7:00pm et des heures d’adoration et Exposition du Saint Sacrement   chaque 1er Vendredi du Mois à 5heures pm

Nous encourageons la Communauté Haitienne Catholique à Long Island à travailler ensemble pour l’avancement de sa Communauté et nous souhaitons  du succès au  Père Victor dans son ministère à la paroisse de Ste Anne . clicquer sur ce lien pour entendre son emission: https://youtu.be/6QrF7zzvNlY

Brother Tob

 

 

Rome: Joyeux Anniversaire  Frère Hervé Zamor FIC

Le 9 Décembre 2020 ramène l’anniversaire de naissance du Frère Hervé Zamor FIC, Supérieur General des Frères de l’Instruction Chrétienne, résidant actuellement dans la ville de Rome, appelée la cité éternelle. Frère Zamor est le premier Haïtien et le premier fils de de l’Église Catholique Haïtienne, à occuper cette prestigieuse position, parmi les FIC, dans la cité éternelle.

Rappelons que Le Frère Hervé Zamor est originaire de la Vallée de Jacmel. Il fut élu Supérieur General de sa Congrégation le 17 Mars 2018. Après avoir terminé son noviciat et scolasticat en France, Fr. Hervé Zamor a enseigné pendant quelques années, puis a étudié à Angers et à Rome. Il fut tour à tour maître des novices pendant trois ans à Pétion-Ville, puis supérieur du scolasticat d’Abidjan en Côte d’Ivoire et enseignant au CELAF. Par la suite, Il a été nommé Provincial des FIC d’Haïti et Président de la Conférence nationale des Religieux et des Religieuses Haïtiennes (CHR).  Professeur expérimenté de sciences religieuses, il a aussi occupé le poste de vice-doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (FLESH), de la prestigieuse Université Notre-Dame d’Haiti, sous la présidence du Recteur, Monseigneur Pierre André Pierre.

Frère Zamor a participé à deux émissions de la Radio Télé Solidarité. Il nous informait, au cours de son dernier panel, que les Frères de l’Instruction Chrétienne sont au nombre de 800 à travers le monde et qu’ils continuent à avoir beaucoup de vocations religieuses en Haïti. Il nous a parlé aussi de l’institution Saint Louis de Gonzague d’Haiti, dirigée par les Frères de l’Instruction Chrétienne, une école d’excellence dans le pays, qui compte environ 2000 écoliers et qui en accueille 150 nouveaux chaque année.

Bishop Guy Sansaricq et Mgr Pierre André Pierre, en communion avec les autres membres du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien, souhaitent un Joyeux Anniversaire et beaucoup de bénédictions au Frère Hervé Zamor.

En cette occasion faste, nous demandons au peuple de Dieu de prier pour le Frère Zamor, pour son rayonnement personnel et une mission fructueuse.

Brother Tob

Rome: Happy Birthday Brother Hervé Zamor FIC

 

December 9, 2020 will be the birthday of Brother Hervé Zamor FIC, General Superior of the Brothers of Christian Instruction, actually in Rome, the Eternal City. Brother Zamor is the number among the members of the Haitian Catholic Church and hierarchy to occupy this prestigious position in the Eternal City.

Brother Zamor is from the Lavallée-de-Jacmel. He was elected General Superior of his Congregation since March 17, 2018. After completing his novitiate and scholasticate in France, Brother Hervé Zamor taught for a few years then studied in Angers and in Rome. He was in turn master of novices for three years in Pétion-Ville, then made superior of the scholasticate of Abidjan in Ivory Coast and teacher at CELAF. He was appointed Provincial of his congregation in Haiti and President of the National Conference of Haitian Religious (CHR). As a distinguished Professor of Religious Sciences, Brother Hervé was made assistant dean of the Faculty of the belles-lettres and human Sciences (FLESH) at the University Notre-Dame of Haiti (UNDH), under Msgr. Pierre André Pierre’s presidency of this prestigious university.

Brother Zamor has participated at panels of Radio-Télé-Solidarité, in more than one occasion. During the last broadcast, he shared some statistics with his audience, about the Brothers of Christian Instruction. Actually they are 800 around the world. They continue to have many religious vocations to the brotherhood in Haiti. He also spoke of the famous Saint Louis of Gonzaga school in Haiti, run by the Brothers of Christian Instruction. It enrolls around 2000 students and welcomes 150 new students each year.

Bishop Guy Sansaricq and Msgr. Pierre André Pierre, in communion with the other members of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate, wish a Happy and Blessed Birthday to Brother Zamor.

On this auspicious occasion, we ask the people of God to pray for Brother Hervé Zamor, for the wellbeing and a fruitful harvest of his mission.

Brother Tob

 

 

Femme de La Semaine: Dr Courtney Pierre Joseph de la Communauté de Chicago

 

 

Dans notre rubrique de la femme de la semaine, au bulletin hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien, notre choix s’est porté cette semaine sur le Dr Courtney Pierre Joseph de la Communauté Haïtienne de Chicago.

 

Dr Courtney est née à Chicago de parents haïtiens. Elle parle le créole, la langue du peuple Haïtien. Elle a décroché son PhD en Histoire en 2017. Elle est assistante professeur d’Histoire et des Études Afro-américaines à l’université Lake Forest de l’État de l’Illinois. Elle nous a fait savoir qu’elle est une passionnée d’Histoire, depuis son enfance, à cause de son origine haïtienne qu’elle voulait toujours approfondir. Elle est parmi les leaders de l’Association Jean Baptiste Point du Sable, connu selon les historiens comme un fils d’Haïti. Il est important de rappeler que Haïti a participé à la guerre d’indépendance des États-Unis à Savannah en 1776, mais surtout que l’Haïtien, Jean-Baptiste du Sable, est le fondateur de sa ville de Chicago.

 

Aujourd’hui plus de 80% des intellectuels haïtiens habitent dans la diaspora. Une communauté haïtienne très importante est dispersée un peu partout aux États-Unis. Elle apporte une grande contribution à la première nation du monde par son expérience au niveau professionnel, sa force de travail et sa grande confiance en Dieu. Tous les contribuables d’impôts apportent leur contribution à la santé économique des États-Unis. Dr Courtney Pierre Joseph est très fière de ses origines haïtiennes. Nous la comptons parmi les lumières de la communauté noire à Chicago.

 

Bishop Guy Sansaricq ainsi que Mgr Pierre André Pierre, en communion avec tout le personnel du Bulletin Hebdomadaire Solidarité et du Centre National de l’Apostolat, présentent leurs plus vives félicitations au Dr Courtney Pierre Joseph.

 

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Dr Courtney Pierre Joseph, comme la femme de la semaine.

 

Brother Tob

 

 

 

Woman of the Week: Chicago Dr Courtney Joseph

 

 

In our section: Woman of the week of the National Center of the Haitian Apostolate weekly bulletin, our choice fell this week on Dr. Courtney Pierre Joseph of the Haitian Community of Chicago.

 

Dr Courtney was born in Chicago to Haitian parents. She also speaks Creole, the common language of all Haitians at large. She received her PhD degree in History in 2017. She is an Assistant Professor of History and African American Studies at Lake Forest College in the State of Illinois. She happily shared with us her great passion for historical studies, since her childhood. She always wanted to explore her Haitian origin. She is among the leaders of the Association Jean Baptiste Point du Sable, known to historians as a son of Haiti. It is important to remember that Haiti participated in the US War of Independence in Savanah 1776 and most important that the founder of her city Chicago was a Haitian.

Today more than 80% of Haitian intellectuals live in the diaspora. The Haitian community is all over the United States. Our Haitian professionals makes a great contribution to the first nation in the world through their professional experience, their hard work and their faith and great trust in God. All taxpayers make their contribution to the economic health of the United States. Dr Courtney Pierre Joseph is very proud of her Haitian origins and is considered by all of us who know her as an inspiring light in the black community in Chicago.

 

Bishop Guy Sansaricq and Msgr. Pierre André Pierre, together with whole personal of our Weekly Bulletin Solidarity of the National Center of the Haitian Apostolate, join in wishing Dr. Courtney Pierre Joseph their most profound and sincere congratulations

 

We ask the people of God and all our readers to acclaim Dr. Courtney Pierre Joseph, as the Woman of the Week.

 

Brother Tob.

 


PAPE FRANÇOIS
ROME

Giuseppe Dalla Torre En 2017 ©Vatican Media

Tribunal du Vatican : hommage du pape à l’ancien président, décédé du covid-19

Les obsèques célébrées par le cardinal Parolin

Un homme « de culture et de foi » : c’est l’hommage du pape François à l’ancien président du Tribunal du Vatican, Giuseppe Dalla Torre Del Tempio di Sanguinetto, décédé le 3 décembre 2020 à 77 ans, après avoir contracté le covid-19.

Dans un télégramme rapporté par Vatican News, le pape salue un « fidèle collaborateur du Saint-Siège », un homme « capable d’un témoignage chrétien lumineux » et d’un dévouement « assidu » dans ses fonctions de président, mais aussi de recteur de l’Université Libera Santa Maria Assunta (Lumsa) de Rome. Le pape assure la famille du défunt, sa femme Nicoletta et sa fille Paola, de sa « proximité spirituelle ».

Les funérailles ont été célébrées ce 5 décembre dans la basilique Saint-Pierre, par le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, qui a salué « un homme bon, humble et sage », « vrai disciple de Jésus », « messager inlassable des valeurs spirituelles, morales et humaines de son Evangile ».

Giuseppe Dalla Torre, s’est-il souvenu dans son homélie, s’est dédié à encourager les jeunes à « la recherche du vrai, du beau et du bien, c’est-à-dire à l’amour pour les choses ‘d’en haut’ ». Doté d’une « brillante intelligence » et d’une « rigueur scientifique », il a vécu une foi « profonde et sincère » dans la personne de Jésus.

Le magistrat avait été remplacé dans ses fonctions au Tribunal du Vatican en octobre 2019.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Proveb

Sa Ki  fè ou Kontan, se li ka fè ou Fache

Bon Kabare pa bezwen ansèy

Ti bout kouto  miyò pase zong

Fo pa ou bay chen veye mantèg

Mete ajounou pa difisil se Lapryè ki Konte

 

 

Good to know: Happy New Year with our Blessed Mother!

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

The 2nd Sunday of Advent tells us to prepare the way of the Lord as servants of justice, service and love. And we are in good company with the Solemnity of the Immaculate Conception of the Blessed Virgin Mary, consecrated since infancy, then a teen-ager engaged to Joseph, who accepted to be the new Eve:”Fiat! I am the servant of the Lord!” (Dec. 8) and the celebration of Our Lady of Loreto on Dec. 10. Then there is the Feast of Our Lady of Guadalupe(Dec. 12) who appeared in 1531 as a bi-racial pregnant young woman dressed in royal vestments and left her image on the cloak of Juan Diego Cauahtlatuatzin which should normally disintegrate in a short span but is in incredible condition today despite weather and even a bomb which destroyed everything around it and revealing through the progress of technology the reflection in her eyes of the bishop of the time and assistants, Juan Diego and grandparents(?) which led to the massive conversion of natives to Christianity.

This Advent, let us open our hearts to our Lord and act accordingly in love of self and all the others!

At the difference of HIV for which there are medicines available to make the virus undetectable and not transmissible while there is not yet a vaccine after more than 35 years of research, COVID-19 is rebounding  with around 14 millions of cases and 273 thousands deaths in the USA but so far 3 vaccines are promising to be available in the coming months. Let us continue  the daily prayer to Our Lady of Guadalupe while observing the directives of the experts(masking, social distancing, hand  washing, disinfection, etc.). The next step will be to rebuild the healthcare system to better serve everybody!

Onward, Christian soldier!

===.

Le second dimanche de l’Avent nous dit de préparer le chemin du Seigneur comme serviteurs de justice, de service et d’amour. Et nous sommes en bonne compagnie avec la Solennité de l’immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie. consacrée durant son enfance et puis adolescente fiancée à Joseph, qui accepta d’être la nouvelle Ève:”Fiat! Je suis la servante du Seigneur”(8 Déc.) et la célébration de N.D. de Loreto le 10 Déc. Puis il y a la Fête de Notre Dame de Guadeloupe(12 Déc.) qui apparut en 1531 comme une jeune métisse enceinte habillée de vêtements royaux et laissa son image sur le tablier de Juan Diego Cauahtlatuatzin qui devrait normalement se désintégrer dans très peu de temps mais qui est en excellente condition aujourd’hui en dépit de température, humidité, etc. et mêne une bombe qui détruisit  tout ce qu’il y avait alentour et révélant grâce aux progrès de la technologie la réflection dans ses yeux de l’évêque de ce temps, ses assistants, Juan Diego et grand-parents(?) et produisit une conversion massive d’amérindiens au Christianisme. Cet Avent, ouvrons nos coeurs au Seigneur et agissons  d’après l’amour de soi et de tous les autres!

A la différence du VIH pour lequel il y a des médicaments qui rendent le virus indétectable et non transmissible pendant que les recherches n’ont pas trouvé encore de vaccin après plus de 35 ans, COVID-19 rebondit avec environ 14 millions de cas et 273 milliers de morts aux USA mais il y a 3 vaccins prometteurs pour les mois à venir. Continuons donc la prière quotidienne à N.D. de Guadalupe de la Conférence Episcopale des USA tout en observant les directives des experts(masque, distance sociale,lavement des mains, désinfecion, etc.). La prochaine étape sera de rebâtir le système de santé pour mieux servir TOUS!

En avant, soldats Chrétiens!

Pousyè pa leve san van

THE FIRST SUNDAY OF ADVENT (Nov. 29 2020)  (Year B)

Isaiah 63, 17, Psalm 79; 1 Corinthians 1, 3-9; Mark 13, 33-37

 

 

By +Guy Sansaricq

 

The word ADVENT means “COMING.” As we joyfully commemorate the 1st Coming of Jesus, we are called to remember that HE is constantly coming to us and also will COME AGAIN at the end of time. We must therefore be in a constant state of RECEIVING HIM in our hearts. The first purpose of this season is to call us to REDISCOVER the amazing power of his PRESENCE.

 

The COMING of Jesus is not simply an event of the past. It is a daily reality and a future event as He will COME AGAIN in glory and MAJESTY to bring to fulfillment his solemn promise to those who believe. The season of Advent prepares us to both these comings.

 

The Biblical prayers of the Old Testament are a source of inspiration. Isaiah implores the Lord to” rend the heaven and rush to our rescue.” Psalm 78 pleads with God “to awaken his power to save us.”  Today may we feel in our souls and bones a similar urge for God.

 

Jesus in the Gospel calls us to Watchfulness and Prayer. We cannot allow ourselves to be trapped in the nests of wickedness and impurities. Through a GOOD CONFESSION, let’s rid ourselves of sins in thoughts, words and deeds. We will be READY to welcome the LORD when HE comes on the last day through OUR READINESS to welcome HIM TODAY. We do so as we LOVE one another and as we renew our faith in HIS WORDS and in the EUCHARIST. Prayer is to the soul what breathing is to the body! Revive your prayer life and stand READY!

 

PREMIER DIMANCHE DE L’AVENT  (29 Novembre 2020)  (Année B)         +Guy Sansaricq

c

 

+Guy Sansaricq

                      O SEIGNEUR, DÉCHIRE LES NUAGES ET VIENS NOUS SAUVER!

L”Eglise n’attend pas le premier Janvier. Elle commence dès aujourd’hui sa nouvelle année portant nos regards sur la fète de Noel qui dans quatre semaines fera luire à nos yeux le mystère de l’Incarnation, l’évenement mystérieux de la PREMIÈRE VENUE DU SEIGNEUR.

 

Tout évènement important se prépare. L’Avent a pour premier objectif de nous PRÉPARER au mystère de la VENUE. Un mot d’ordre jaillit de l’Evangile du jour: VEILLEZ  ET  PRIEZ!

 

Nous devons veiller comme ces serviteurs que le Maitre veut trouver éveillés à son retour de voyage.  Le sommeil, l’indifférence, les distractions de toutes sortes, l’attrait du fruit défendu représentent les pièges des veilleurs de la nuit. Mais le veilleur vigilant est celui qui est  passionément attaché à son Maitre et qui brule du désir de son retour. Il possède l’ardeur amoureuse de la fiancée qui attend le retour de guerre de son amant.

 

Au contraire les gens sans vision et sans caractère, sans élan du Coeur pour le beau et l’essentiel se laissent captiver par la musique de l’ennemi.  Veillez donc en redécouvrant les richesses de la grace et de l’Eucharistie. Lisez l’Ecriture Sainte! Arrachez de vos coeurs “toutes racines amères” et toute peur du “chemin étroit” qui mène au vrai bonheur. Dans l’attente de la seconde VENUE, accueille déjà CELUI QUI AUJOURD’HUI FRAPPE à la porte de ton Coeur!

+ Guy Sansaricq

 

Pensée de la Semaine:  Un peuple qui ne connaît pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arble sans racines

Citation Culture & Arbre

548

Citation de célébrité

Marcus Garvey

Homme politique (1887 – 1940)

Thought of the Week: A people who does not know his past, his origins and culture looks like a tree without roots.   Culture & Tree Quote 548 Celebrity quote Marcus Garvey Politician (1887 – 1940)

Pensamiento de la semana: Un pueblo que no conoce su pasado, sus orígenes y su cultura parece un árbol sin raíces

Cita de Cultura y Árbol

  548

Cita de celebridad

Marcus Garvey

Político (1887-1940)

 

 

 

Émission sur le Covid-19 avec plusieurs médecins de l’Association Médicale Haïtienne

 

 

Le personnel de la Radio Télé Solidarité dans son grand effort d’accompagner la population haïtienne pendant la pandémie du Covid-19 avait invité plusieurs médecins de l’Association Médicale Haïtienne (AMHE)  et la présidente  de HANA International Dr Marie O. Étienne.

 

 

Parmi les illustres invités on a eu Dr Florence M. Momplaisir, assistante professeure de médecine à l’Université Hôpital de Pennsylvanie et experte en maladie infectueuses;

 

Dr J. Pierre Paul Cadet, assistant professeur dans une université de la Floride et président de l’Association Médicale Haïtienne à l’étranger (celle-ci a au moins 8 chapitres. Dr Cadet a déjà participé à plusieurs émissions de la Radio Telé Solidarité et il est aussi parmi les lecteurs du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haïtien);

 

 

Dr Marie O. Étienne, présidente de HANA International qui a au moins 11 chapitres. Elle est aussi professeure de Soins Infirmiers à Miami Dade College.

 

 

 

Entre autre, on a eu Dr Karl Lalortue, président élu de l’Association Médicale Haïtienne, président de l’Association Médicale du Chapitre de New York et directeur d’un centre médical à New York;

 

 

 

 

Dr Schiller Castor, président de l’Asssociation Médicale Haïtienne du Chapitre de Montréal. Il travaille comme médecin omnipraticien à l’hôpital Pierre Le Gardeur

Dr Harold Laroche, président de l’Association Médicale Haïtienne du Chapitre de New Jersey, il travaille aussi dans un hôpital à New Jersey; Dr Myrlande Cleozier, l’un des membres de la Radio Télé Solidarité qui a un doctorat en pharmacie, conduisait ce panel. Monseigneur Guy Sansaricq et Monseigneur Pierre André Pierre, respectivement directeur et vice directeur du Centre National participaient à cette émission.

 

Après la présentation des panélistes, la Docteure Professeure Florence a fait un exposé magistral sur la pandémie du Covid-19 qui a déjà tué plus de 250.000 personnes aux États-Unis. Elle évoqua que les États-Unis, la première puissance du monde, est le pays le plus touché par ce mal invisible. La communauté noire des États-Unis est très touchée par cette pandémie.70% des décès du Covid-19 en Louisiana sont des noirs et certains prétendent que 72% des décès du Covid-19 aux États-Unis sont des noirs. Pourquoi les noirs meurent-ils en si grand nombre? Beaucoup d’entre eux n’ont pas l’assurance de santé et le salaire de beaucoup d’entre eux est deux fois inférieur à celui de l’homme blanc. Donc le problème de l’inégalité et de justice sociale est partout dans notre planète.

 

Par ailleurs, Dr Florence a mis beaucoup d’accent sur les vaccins développés contre Covid-19. Docteur Momplaisir ajouta que les vaccins ont le même objectif: entraîner notre système immunitaire à reconnaitre le coronavirus, lui faire monter ses défenses de facon préventive. La communauté noire continue à avoir de la réticence contre ces vaccins développés contre le Covid-19 car elle est l’une des communautés les plus touchées par cette pandémie.

Les autres panélistes ont parlé de leur expérience respective pendant la pandémie et pensent qu’on avait mal administré ce mal invisible avec le retard qu’on avait pris pour informer la population sur ce mal du siècle et que la nouvelle administration du gouvernement des États-Unis va mieux gérer cette pandémie.

En somme, ce fut une émission très éducative et notre public a beaucoup à apprendre sur des mesures de prévention contre ce virus comme le masque et la distance sociale. Cette émission est déjà passée à la Radio Télé Solidarité, elle aura à passer aussi à Cable Vision de la ville d’Elizabeth le samedi 28 Novembre à 7:00 hres pm et le mardi 1er Décembre à 3:00hres pm à cable vision de Long Island au Chanel 115. Cliquez sur ce lien pour entendre la première partie de l’émission: https://youtu.be/KReJspLhRqU

 

 

Brother Tob

TALK SHOW  ON COVID 19 WITH SEVERAL DOCTORS FROM THEHAITIAN MEDICAL ASSOCIATION

 

The staff of Radio Telé Solidarité is making a great effort to support members of our Haitian Community during the COVID 19 Pandemic. We invited Dr. Marie O Etienne  and

several doctors from the Haitian Medical Association and the President of HANA International to speak to our radio audience.

Among the illustrious guests were:

 

 1.Dr. Florence M. Momplaisi,Assistant Professor of Medicine at the University Hospital of Pennsylvania and expert in infectious diseases;

 

 2.Dr. J. Pierre Paul Cadet, Assistant Professor at a Florida University and President of he Haitian Medical Association Abroad. The  Haitian medical association abroad  has at least 8 chapters.  (Dr. Cadet has already participated in several broadcasts of Radio Telé Solidarité and he is also among the readers of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate

 

  1. Doctor Marie O. Etienne, President of HANA International which has at least 11 chapters. Dr. Etienne is also Professor of Nursing at Miami Dade College in Florida.

  1. Dr. Karl Latortue. President-elect of the Haitian Medical Association,President of the New York Chapter Medical Association and Director of a medical center in New York.
  1. Dr. Schiller Castor, President of the Haitian Medical Association of the Montreal Chapter. He works as a general practitioner at The Hospital  Pierre Le Gardeur

  1. Dr. Harold Laroche, President of the Haitian Medical Association of the New Jersey Chapter was also one of the panelists. Dr. Laroche also works in a hospital in New Jersey.

 

Dr. Myrlande Cleozier, one of the members of Radio Telé Solidarité who has a doctorate in pharmacy, led this panel which included Bishop Guy Sansaricqand Monsignor Pierre André Pierre,

Director and Vice-Director of the National Center also participated in the Talk Show on COVID 19.

After the Panelists’ presentation, Doctor- Professor Florence gave a masterful presentation on the COVID 19 pandemic which has already killed more than 250,000 people in the United States.

She mentioned that the United States, which is consider the first  and most powerful nation in the world is the country most affected by this invisible disease  known as Covid 19 Pandemic.

The Black Community of the United States is greatly affected by this pandemic. 70% of deaths from COVID 19 in Louisiana are Black Americans. Nationallly,72% of COVID 19 deaths in the United States are Black. Why do black people die in large numbers? Many of them do not have health insurance, and many of their salaries are only half of that paid to white man who are doing

The same job.

The problem of inequality and social justice is everywhere in our planet. She has also put a lot of emphasis on the vaccines developed against COVID 19. Doctor Momplaisir added that vaccines have the same objective or the same mission: To train our immune system to recognize the coronavirus, to develop preventative measures to  defend against the disease.  The Black Community continues to be reluctant to take vaccines developed against COVID even though  it is one of the communities most affected by the Pandemic. The other panelists spoke about their respective experiences during the pandemic. They thought that the pandemic had been mismanaged by the delay in informing the population about this disease of the century. They believe that

the newly elected President’s  Administration of the United  States’ government  manage this pandemic better.

In short, This was a very educational show and our audience learned a lot about the  preventive measures against this virus like wearing masks and maintaining social distancing.

This talk show  has aired on Radio Telé Solidarité,it will also be shown again on Cable Vision in the City ofElizabeth on Saturday November 28 at 7:00 pm and on Tuesday

December 1 at 3:00 pm at Cable Vision De Long Island au Chanel 115click on this link to hear the first part of the show:

https://youtu.be/KReJspLhRqU

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soeur Martha Séïde, 4e émission sur la 3e enclyclique du Pape François Fratelli Tutti.

 

 

Sr Martha Séïde FMA, était à la Radio Télé Solidarité pour sa 4e émission sur la 3e enclyclique du Pape François “Fratelli Tutti” (Nous sommes tous frères). Elle a commencé son émission par souhaiter un Happy Thanksgiving aux télespectratrices et télespectrateurs de la Radio Télé Solidarité et a profité pour remercier encore une fois le Seigneur d’avoir inspiré le pape François dans sa 3ème encyclique.

Sr Martha a mis d.abord l’accent sur l’article 32 du premier chapitre de la 3ème lettre du Pape François aux évêques catholiques du monde entier. Dans cet article le pape nous a rappelé que la pandémie du Covid-19 est une tragédie mondiale qui a déjà fait plus de 250.000 morts aux États-Unis et plus de 1, 3 milions de morts à travers le monde. Le Pape continua pour nous dire que la pandémie du Covid-19 est loin d’être une punition de Dieu. Cette catastrophe veut surtout nous rappeler qu’aucun pays au monde n’a le contrôle de la terre car ce mal invisible attaque les puissants de ce monde, les riches comme les pauvres. Cette pandémie est plutôt une révolte de la nature contre les hommes qui refusent de vivre comme des soeurs et frères et de travailler pour une communauté humaine mondiale égalitaire.

Sr Martha nous a rappelé que le Pape nous exhorte à saisir le fait que ce virus nous invite à comprendre que nous devons vivre comme une commuauté mondiale, nous ne devons pas rester indifférents aux grands grands problèmes de ce monde comme la faim qui tue plusieurs millions d’être humains chaque année, le fossé entre les riches et les pauvres, la mauvaise repartition des biens de la planète. Cette pandémie est vraiment un coup terrible. Elle démontre que nous sommes tous sur le même bateau. Personne ne peut pas se sauver seule de cette crise sans travailler pour aider tous les peuples de la planète à y sortir. Est-ce qu’on peut continuer à vivre de la même façon qu’avant la pandémie?

 

Rappelons que dans le premier chapitre de son encyclique le Pape François avait souligné le problème de dignité et de respect pour les migrants dans les frontières. Depuis la naissance de l’homme l’immigration a fait partie de la vie humaine (voir par exemple le récit du voyage du patriarche Abraham en Gn 11,31 à 12,10). Le Pape François dans Fratelli Tutti a mentionné que les migrants sont une grande source de richesse tandis que les gouvernements populistes pensent que les migrants sont un poids pour les pays développés et ils font parfois pression sur les pays pauvres pour limiter leur émigration s’ils veulent obtenir de l’aide des pays riches.

Les migrants sont sujets à toute forme d’humiliation dans les frontières. Ces gouvernements populistes oublient toujours que les migrants quittent leur pays pour des raisons économiques et politiques. Il est important de souligner que les migrants ont dépensé 15 milliards d’euros pour passer les frontières entre 2000 et 2016 tandis que l’Europe a dépensé 13 milliards d’euros pour les empêcher de passer dans les frontières.

En outre, le Pape a parlé des réseaux sociaux qui sont parmi les grands progrès du siècle au niveau technologique mais tout en nous invitant à bien les utiliser. Beaucoup utilisent les réseaux sociaux pour faire la promotion de la violence. Ainsi, comment peut-on utiliser les réseaux sociaux pour annoncer la Bonne Nouvelle? Pour encourager les jeunes à prendre leurs études au sérieux? Pour faire de la promotion pour la paix et diminuer le faussé entre les riches et les pauvres?

 

Par ailleurs, Sr Martha nous a fait savoir que le Pape François affirma dans le 1er chapitre de l’encyclique Fratelli Tutti que certains grands cherchent par tous les moyens à nous encourager à oublier nos racines ou certaines de nos valeurs. Le grand politicien Marcus Garvey avait dit cette fameuse phrase: “Un peuple qui ne connaît pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arble sans racines’’. Longtemps auparavant le Philosophe Sénèque disait: “Seul l’arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux, car c’est dans cette lutte que ses racines, mises à l’epreuve, se fortifient’’.

Enfin, Sr Martha nous a dit que le Pape François nous invite à faire attention pour ne pas perdre nos valeurs et nos traditions et insiste sur le fait que lorsqu’on nous force à perdre nos valeurs c’est une façon ou une méthode des grands pour mieux nous dominer ou nous exploiter. Selon le Pape, il n’y a pas de pire aliénation que de faire l’experience de ne pas avoir ses racines. La perte de ses racines est parmi les pires esclavages de notre monde.

Monseigneur Guy Sansaricq, en communion avec le personnel du Centre National de l’Apostolat Haïtien, remercie infiniment Sr Martha pour sa 4e émission sur la 3e encyclique du Pape à la Radio Télé Solidarité: Cliquez sur ce lien pour entendre son émission: https://youtu.be/oW7WchJ8JAE

 

 

Brother Tob

 

SR MARTHA SEIDE FMA, PHD-4TH TALK SHOW  ON THE 3RD ENCLYCLICAL OF POPE FRANCOIS FRATELLI TUTTI.

 

     Sr. Martha Seide FMA  graced to the technology was at  Radio Telé Solidarité  for  her 4th  Broadcast on the 3rd Encyclical   of Pope Francois Fratelli Tutti.

Sr. Martha is among the gifts of God to the World Community  that Pope Francis spoke about in his 3rd encyclical Fratelli Tutti where all women and men must know from the Covid 19 pandemic that we are all one boat, no one cannot save his life  on his own. The pandemic has demonstrated the importance of living together; sharing the wealth of our planet;  and working for a moreegalitarian society  or global society.

Sr. Martha started her show by wishing a Happy Thanksgiving  to the viewers  of Radio Telé Solidarité. She took the opportunity to thank the Lord for having inspired Pope Francis 3rd encyclical FratelliTutti (We are all Brothers).

Sr. Martha emphasized Article 32 of the first chapter of the Pope’s 3rd letter to Catholic bishops around the world. In this article Pope reminded us that the COVID 19 pandemic is a global tragedy that has already claimed more than 250,000 deaths in the United States considered to be the  first world and we must add more than 1.3 million people around the world are to date died of COVID 19. Pope Francis told us  that The COVID 19 Pandemic is far from being a punishment from God, this global catastrophe or tragedy. It remind all of us that no country in the world has control of the earth .This invisible evil attacks the powerful of this world, rich and poor alike.This pandemic is a revolt of nature against human beings who refuse to live as sisters and brothers to work for an  egalitarian global human community.  Sr. Martha told  us that the Pope urges us to understand that this virus invites us to understand that we must live as a global community. We cannot remain indifferent to the great  problems of this world:  hunger which kills millions of people in  the world  every year; the gap between the rich and the poor; and the poor distribution of the planet’s goods.

The pandemic is a terrible blow, yet it has shown that we are all on the same boat, no one can save themselves from this crisis without working to help all the peoples of the planet to come out of this crisis. Can we continue to live the same way before the Pandemic? In the first chapter Pope Francis mentioned the problem of dignity and respect for migrants at the Borders.

Immigration has been part of human life from its beginnings. An important example is the journey of Patriarch Abraham (Gn 11,31 to 12,10).

 

     Pope Francis tells us in Fratelli Tutti that migrants are agreat source of wealth, populist governments believe that migrants are a burden for developed countries and they

sometimes put pressure on poor countries to limit their immigration if they want get help from rich countries. Migrants are subject to many forms of humiliation and are often treated in a very shameful ways at the borders. Many  forget that migrants have always left their home countries for economic and political reasons. It is important to mention that migrants spent 15 billion euros to cross the borders between 2000 and 2016. Europe spent 13 billion euros to prevent them from crossing the borders.

The Pope spoke of the great technological advances of the century that facilitate national and international social networks. He invites us to use social networks

well. Many use the networks to promote violence.  We must consider we can use networks to announce the Good News; To encourage young people to take their studies seriously; to promote

peace and reduce the gap between rich and poor ?

Sr. Martha also notes that the Pope mentioned in the 1st Chapter that some great people who try by all means to encourage us to forget our roots or some of our values. The great African American Marcus Garvey reminded us that a people who do not know their past, their origins and their culture look like a tree without roots.

Similiarly the Philosopher Senèque in his work Tree and Wind noted that  “only the tree which has  suffered the onslaught of the wind is really vigorous, because it is in this struggle that its roots,

are put to the test and  strengthened ”. She emphasized Pope Francis invited us to be careful not to loseour values and traditions. When we are forced to lose our values it is

a way that those who consider themselves greater or better than others  dominate and  exploit us. He went on to say that there is no worse alienation than to experience forgetting one’s social-cultural roots. The loss of one’s roots is among the worst bondages in our world.

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of the Center National of The Haitian apostolate  infinitely thanks Sr. Martha for her 4th broadcast on the 3rd Encyclical of Pope Francis on Telé Solidarité radio

station: Click on this link to hear his broadcast:

https://youtu.be/oW7WchJ8JAE

BROTHER TOB

 

Rome: Joyeux Anniversaire Père Wismick Jean Charles Smm, PHD

 

 

Le 29 Novembre 2020 est l’anniversaire de naissance du Père Wismick Jean  Charles SMM, PHD ,  Vicaire Géneral des Missionnaires Montforains à la Cité Éternelle. Le Père Wismick, ce prêtre Monfortain est un prêtre qui compte parmi les bâtisseurs de foi de la Communauté Haitienne Catholique de Long Island. Il  est aussi un prêtre qui a toujours prouvé son grand amour pour l’Église et pour son people.

 

Nous autres au Centre National de l’Apostolat Haitien et à la Radio Telé Solidarité nous sommes très fiers du Père Wismick pour son itineraire spirirituel et intellectuel. Dans son ministère  à Long Island il a prouvé son leadership en mettant ensemble les gens de differentes tendances car comme pasteur il a bien compris que l’Église est un hopital de Pecheurs. Son role comme batisseur de foi c’est de rassembler tous les fragments epars de sa Communauté tout en mettant ensemble  des gens qui ont un caractère très difficile et de les aider à faire une experience unique et exceptionnelle avec le Seigneur.

.

 

À la fin de son ministère à long Island, il a jugé bon de rencontrer tout le monde. Il a profité de ces rencontres  pour encourager les leaders  à travailler ensemble pour le bien être de la Communauté Catholique de Long Island. En tant que visionnaire et grand observateur il a bien  compris que l’unité à tout prix etait la seule chance de notre comunauté à Long Island pour continuer à jouer son rôle dans l’église du diocèse de Rockville Centre et dans la société de Long Island qui est connue selon mes recherches comme la 3ème ville des États Unis ou l’on rencontre beaucoup de racism.

 

Il est important de mentionner que le ministère du Père Wismick  surnommé le rassembleur etait très fructueux à Long Island . Ses celebrations Eucharistiques etaient toujours remplies.  Il est très aimé et respecté au sein de la communaute de foi Catholique de Long Island.

Pendant la Pandemie Du Covid 19 le Père Wismick a participé  à plusieurs emissions de la Radio Telé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq en communion avec Mgr Pierre André Pierre et le personnel de la Radio Telé Solidarité  est très reconnaissant envers le Père Wismick pour sa disponibilité pour le Centre National de l’Apostolat Haitien.

Bishop Guy Sansaricq en communion avec le Personnel du  Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite un Joyeux Anniversaire au Père Wismick en ces mots:

“Bonne Fète! Cher Père Wismick. What a joy it has been to find in you a happy collaborator and a brilliant co-worker. It’s obvious that you have been called by God and have found love in God the Father and have been guarded safely in Jesus. May mercy, peace and love be yours in ever greater measure!”

Nous demandons au peuple de Dieu de prier pour le Père Wismick en cette joyeuse  occasion!

Brother Tob

 

 Rome-Happy Birthday Father Wismick Jean Charles Smm, PHD

 

 

November 29, 2020 is the birthday of Father Wismick Jean Charles SMM, PHD  Vicar General of the Montfort Missionaries at the Eternal City. Father Wismick, this  Monfort priest is a priest who is among the faith builders of the Haitian Catholic Community of Long Island. He is also a priest who has always shown his great love for the Church and for the people of God.

 

We at the National Center of the Haitian Apostolate and at Radio Telé Solidarité are very proud of Father Wismick for his spiritual and intellectual journey. In his ministry on Long Island he proved his leadership by bringing together people of different tendencies because as a pastor he understood that the Church is a hospital for sinners. His role as a builder of faith is to bring together all the scattered fragments of his Community and bringing them together and helping them to have a unique and exceptional experience with the Lord.

.

 

At the end of his ministry on Long Island, he saw fit to meet everyone. He took advantage of these meetings to encourage the leaders to work together for the well- being of the Catholic Community of Long Island. As a visionary and a great observer he understood that unity at all costs was the only chance for our community to continue to play its role in the Church of the Rockville Centre diocese and in the society of Long Island which is known according to my research as the 3rd city of the United States where racism prevails.

 

It is important to mention that the ministry of Father Wismick known as the Unifier was very fruitful. These Eucharistic celebrations were always well attended. He is much loved and respected within the Long Island Catholic faith community.

During the Covid 19 pandemic, Father Wismick participated in several broadcasts at Radio Telé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor Pierre André Pierre and the staff of Radio Telé Solidarité is very grateful to Father Wismick for his availability for the National Center of  the Haitian Apostolate

Bishop Guy Sansaricq in communion with the Staff of the National Center of the Haitian Apostolate wishes Father Wismick a Happy Birthday in these words:

“Beloved Fr. Wismick, Happy Birthday! It’s the perfect occasion to renew our expression of gratitude and respect to you. It was so great to collaborate with you when you were around. May the peace love and mercy of Jesus be with you in always greater measure!”

 

We ask God’s people to pray for Father Wismick on this Joyful occasion.

Brother Tob

 

 

 

 

 

CREOLE MASS AT ST. MARTHA’S PARISH

 

For the feast of Christ the King we were very happy to cover the Creole Mass of the parish of St. Martha in Uniondale. The Haitian Catholic Community of the Parish of St. Martha is among the large Haitian Catholic communities of the Diocese of Rockville Centre Father Rony Fabien, the first Black Pastor  of this parish and theFirst Pastor  of Haitian origin of the diocese of Rockville Centre was the celebrant and Homilist of this Eucharistic celebration.

Despite the COVID 19 pandemic, the Haitian Community is very visible in the Parish of St. Martha. Nearly 200 participate in the Eucharistic celebrations in Creole.  During  his homily Father

Fabien emphasized the origins of the Feast of Christ the King. This holy day was instituted by Pope Pius XI in 1925 in his encyclicalQuas Primas in order to show the importance of the world of obeyIng the Laws of Christ. How many people who have the will to live  the message of Christ in its entirety?  The ministry of Father Fabienis much appreciated and respected by many members of  the diocese of Rockville Centre . In less than  2 years the Diocese of Rockville Center has made  him Pastor of 2 parishes.

Father Fabien gave us a very good welcome for this cover of this  Mass. The parish of St. Martha still has many spiritual activities,Father Fabien continues to do everything in his power to lead the parishioners of St. Martha in the right direction.Click on this link to listen to part of this mass:

https://youtu.be/c6hp5iikTHE

 

Brother Tob

Messe Creole a la Paroisse Ste Martha

 

 

Pour la fête du Christ Roi nous etions très heureux de couvrir la messe Creole de la paroisse de Ste Martha à Uniondale. La Communauté Haitienne Catholique de la Paroisse de Ste Martha  est parmi les grandes communautés Haitiennes Catholique du diocèse de St Martha

 

Le Père Rony Fabien, le premier Curé Noir de cette paroisse et le premier Curé d’origine Haitienne du diocèse de Rockville Centre etait le celebrant et l’Homeliste de cette celebration Eucharistique.

 

Malgré la Pandémie du COVID 19 la Communauté Haitienne est très visible à la Paroisse Ste Martha. Près de 200 participent participent aux celebrations Eucharistiques en Creole dans cette paroisse

Dans son homélie  Le Père Fabien a mis l’accent  sur les origines de la fête du Christ Roi. Il mentionnait que cette fête etait instituée par le Pape PieXI  en 1925  dans son encyclique Quas Primas  afin de montrer l’importance pour notre monde d’obeir aux lois du Christ.   Combien de personnes  qui ont la volonté de vivre le  message du Christ dans son intégralité.? Il semble que le ministère du Père Fabien est très apprécié et respecté au sein du diocèse de Rockville Centre. Dans moins de 2 ans le diocèse de Rockville Centre l’a confié une 2ème paroisse . donc il est Curée de 2 paroisses.

Je dois ajouter que le Père Fabien nous a reservé un très bon accueil pour cette couverture de cette messe. La paroisse Ste Martha a toujours des activités spirituelles ,le Père Fabien continue à faire tout ce qui est  en son pouvoir pour mener les paroissiens de Ste Martha dans la bonne direction. Clicquer sur ce lien pour écouter une partie de cette messe: https://youtu.be/c6hp5iikTHE

Brother Tob

Joyeux Anniversaire Dr Rodrigue Mortel

 

 

Le 3 Decembre 2020 sera l’anniversaire de naissance du Diacre Docteur Rodrigue Mortel, un grand batisseur de foi et l’un des dignes fils d’Haiti. Docteur Mortel est l’auteur du livre “Go, and do the same” préfacé par Monseigneur Guy Sansaricq.

 

Bishop Guy Sansaricq a toujours temoigné son affection et son support pour le travail colossal du Diacre Mortel dans le diocèse des Gonaives. Le temoignage de La vie du Dr Mortel  est celui d’un homme qui pense qu’on n’a pas besoin d’être dans une position officielle pour aider son pays à embrasser la route du progrès par l’education. Dr Mortel ce passionné de l’éducation et l’un des défenseurs des enfants pauvres du diocèse des Gonaïves (Haïti) est parmi les grandes lumières de notre monde.

Le Diacre Mortel, ce serviteur dans la vigne du Seigneur a compris qu’Être Chretien catholique ce n’est pas seulement d’aller à l’église ou de celebrer la messe. C’est un homme qui continue à se rappeler cette phrase du Grand Apotre Jacques ”Une foi sans les oeuvres est une foi morte” (Jc 2: 14-18).  C’est très bon de travailler pour réussir et d’avoir éventuellement une somptieuse maison, mais on doit toujours se rappeler qu’un jour ou l’autre on devra laisser cette terre. Qu’est-ce qu’on compte laisser comme testament à la fin de ce court pèlerinage terrestre?

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Mgr. Pierre André et le personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite un Joyeux Anniversaire au Dr Mortel enc es mots: “Cher Docteur Mortel, Bonne Fète! Je suis heureux de saisir cette joyeuse occasion pour vous renouveler mes expressions d’admiration, de respect et de solidarite à votre égard. La construction d’une école modèle dans un quartier reculé et pauvre de St Marc rend témoignage de votre esprit profondément chrétien. Vous manifestez que l’Evangile de Jésus est un appel au service des plus nécessiteux. L’Evangile ne nous distrait pas de notre mission au ras du sol. Vous vivez votre diaconat de facon merveilleuse!

Nous demandons au peuple de Dieu de prier pour le Docteur Mortel en cette joyeuse  occasion

Brother Tob

 

Happy Birthday Dr Rodrigue Mortel

 

 

December 3, 2020 will be the birthday of Deacon Doctor Rodrigue Mortel, a great builder of faith and one of the worthy sons of haiti. Doctor Mortel is the author of the book “Go, and do the same” prefaced by Bishop Guy Sansaricq.

 

Bishop Guy Sansaricq has always shown his affection and support for the colossal work of the Deacon Mortal in the diocese of Gonaives. The story of The Life of Dr. Mortel is that of a man who believes that we do not need to sit in an official position to help our country embrace the road of progress through education. Dr Mortel, this passionate of education and one of the defenders of poor children in the diocese of Gonaïves (Haiti) is among the great lights of our world.

Deacon Mortel PHD, this servant in the vineyard of the Lord understood that to be a Catholic Christian one does not simply go to church or attend mass. The genuine   Christian is a man who continues to remember this phrase of the Great Apostle James, “Faith without works is dead.” (James 2: 14-18). It’s great to work to be successful and eventually have a lavish home, but one must always remember that one day or another one will have to leave this land. What do we plan to leave as a testament at the end of this short earthly pilgrimage?

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with Mgr. Pierre André and the staff of the Weekly Bulletin of the Centre National de l’Apostolat Haitien wishes a Happy Birthday to Dr, Mortel in these words:”Beloved Dr. Mortel Happy Birthday! I am happy to seize this joyful occasion to express to you my sentiments of respect, admiration and affectionate solidarity. After your marvelous Medical career instead of retiring in a comfortable setting, you went back to a poor area of St Marc to build a modern school. You demonstrated your genuine Christian spirit.  May the Lord reward you a hundredfold and may many others follow your example!”

We ask the people of God to pray for Doctor Mortal on this happy  occasion

Brother Tob

Washington :Joyeux Anniversaire Sister Johanna Okereke

 

 

Le 5 Decembre sera l’Anniversaire  de la Soeur Johanna Okereke HHCJ, of the Handmaids of the Holy Child of Jesu, directrice du Bureau  des affaires Multiculturelles de la Conference  Episcopale Americaine.

 

Sr. Joanna Okereke est sœur des Servantes de la Congrégation du Saint Enfant Jésus. En tant que jeune fille grandissant au Nigeria, elle a vu des religieuses travailler dans son pays et a pensé qu’elles étaient des anges ou des saintes. Elle a entendu l’appel de Dieu à la vie religieuse et décida qu’elle voulait aussi être un ange. Elle a accepté cet appel a la vie consacrée dès son jeune age. Sr. Joanna nous a toujours dit que sa Congrégation est missionnaire et que les sœurs peuvent donc être envoyées n’importe où dans le monde. Elle dit qu’elle n’avait pas peur, mais plutôt «en étant une sœur, en voulant servir, vous vous sentez simplement à l’aise.”

 

Sr. Joanna est très passionnée de son travail missionnaire. Elle nous dit qu’elle tend la main et aide les gens parce qu’elle croit que «être en vie est quelque chose de louable à Dieu». Elle veut que les autres ressentent le même amour qu’elle ressent, car elle sait que nombre de personnes qu’elle aide sont désespérées. Elle travaille pour soutenir et prier avec ces personnes.

Sr Johanna est  une bonne amie de Bishop Guy Sansaricq, elle participe regulièrement aux differentes activités du Centre National de l’Apostolat Haitien.

Bishop Guy Sansaricq  en communion avec Monseigneur André Pierre et le personnel du Bulletin du Centre National de l’Apostolat Haitien souhaite un Joyeux Anniversaire  à Soeur Okereke en ces mots: “Chère Soeur Johanna: Bonne Fète! Nous saisissons cette joyeuse occasion pour vous exprimer notre reconnaissance pour le soutien continu que vous étendez à la communauté Haitienne. Nous sommes cousins car l’Afrique est la grand mère des Haitiens.

Que le Seigneur vous garde comme la prunelle de ses yeux!”

 

Brother Tob

 

Washington: Happy Birthday Sister Johanna Okereke  HHCJ, PHD

 

 

December 5th will be the Birthday of Sister Johanna Okereke HHCJ, of the Handmaids of the Holy Child of Jesus, director of the Multicultural Affairs Office of the American Episcopal Conference.

 

Sr. Joanna Okereke is a sister of the Servants of the Congregation of the Holy Child Jesus. As a young girl growing up in Nigeria, she saw nuns working in her country and thought they were angels or saints. She heard the call of God to the religious life and decided that she also would be an angel. She accepted this call of God since her early years. Sr. Joanna has always told us that her Congregation is missionary and that sisters can therefore be sent anywhere in the world. She said she was not afraid, but rather “by being a sister, by wanting to serve, you just feel comfortable.”

 

Sr. Joanna is very passionate about her missionary work. She tells us that she is reaching out and helping people because she believes that “to be alive is to praise   God.” She wants others to feel the same love that she feels because she knows that many people she helps feel hopeless. She works to support and pray with these people.

Sr Johanna is a good friend of Bishop Guy Sansaricq, she regularly participates in the various activities of the National Center of the Haitian Apostolate.

Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor André Pierre and the staff of the weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate wishes a Happy Birthday to Sister Okereke in these words: “Dear Sister Johanna: Happy Birthday! I am happy to seize this joyful occasion to express my deep gratitude for the assistance and support you give to the Haitian Apostolate. We find in you a source of great encouragement which we appreciate tremendously. May the Lord always keep you under the shadow of his wings!  May Mother Mary watch your every step!  The Haitians who have their roots in Nigeria consider you as a member of our family!  We pray for you affectionately in the Heart of Jesus!”

 

Brother Tob

 

Pensylvannie: Femme de la Semaine: Dr. Florence. M. Momplaisir

Dans notre rubrique  femme de la semaine au bulletin du Centre National de l’ Apostolat Haitien notre choix s’est porté cette semaine sur Dr  Florence  M. Momplaisir Assistante Professeur de Medecine à l’Hopital Universitaire de Pennsylvanie et experte en maladie infectueuses.  Rappelons que ses recherches cliniques portent sur l’amélioration de la rétention post-partum et la suppression virale des femmes vivant avec le VIH et sur la diminution des disparités raciales dans la prévalence du VIH chez les populations noires des Etats-Unis.

 

Dr Momplaisisir est l’une des panelistes de la dernière emission du COVID 19 à la radio Telé Solidarité. Elle a l’air d’un medecin qui est très fier de ses origines haitiennes et qui a une très bonne relation avec la Communauté Haitienne de la diaspora.

 

En outre , en plus de ses recherches, le Dr Momplaisir plaide activement pour la prise en charge des femmes vivant avec le VIH grâce à son implication au niveau régional avec le Fetal Infant Mortality Review du Philadelphia Department of Health et au niveau national avec les Centers for Disease Control Elimination of Maternal Child Transmission of HIV infection. Elle est membre du groupe d’experts dans les directives de traitement prénatal du VIH du ministère de la Santé et des Services sociaux. Elle sert actuellement de chercheur principal pour une étude financée par R01, menant un essai clinique randomisé multi-sites pour tester une intervention comportementale dirigée par des pairs pour améliorer la suppression virale post-partum, dans le but d’améliorer la suppression virale maternelle et la santé maternelle. Le Dr Momplaisir possède une vaste expérience en matière de soins aux femmes séropositives ou à risque de contracter le VIH pendant la grossesse et la période post-partum.

 

Bishop Guy Sansaricq présente ses sincères felicitations au Docteur Momplaisir en ces mots: Cher Docteur Momplaisir, Je vous félicite pour votre expertise en médecine que vous avez acquise par votre discipline, votre application au travail et votre volonté d’acquérir des connaissances avancées dans votre specialisation. En ceci vous vous dressez comme un modèle digne d’admiration. Votre exemple illustre la consigne que l’ignorance est un fléau et la connaissance un trèsor.

Vous êtes une fierté pour notre communauté et pour l’humanité. Evidemment la connaissance toute précieuse qu’elle soit ne suffit pas. Il faut savoir la mettre au service de l’humanité.  C’est ce que nous enseigne l’Evangile. Votre dévouement au service des malades nous fait frémir de Joie. Que le Seigneur veille sur chacun de vos pas!

 

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Dr Momplaisir  comme la femme de la semaine du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité

Brother Tob

 

Pensylvannie: Woman of the Week Dr. Florence. Mr. Momplaisir

 

In our woman of the week column in the newsletter of the National Center of the Haitian Apostolate, our choice this week fell on Dr Florence M. Momplaisir Assistant Professor of Medicine at the University Hospital of Pennsylvania and expert in infectious diseases. Her clinical research focuses on improving postpartum retention and viral suppression of women living with HIV and on reducing racial disparities in HIV prevalence among the Black American population.

 

Dr Momplaisisir is one of the panelists for the latest COVID 19 broadcast on Telé Solidarité radio. She looks like a doctor who is very proud of her Haitian origins and who has a very good relationship with the Haitian community of the diaspora

 

In addition to her research, Dr. Momplaisir actively advocates for the care of women living with HIV through her involvement at the regional level with the Fetal Infant Mortality Review of the Philadelphia Department of Health and at the national level with the Centers for Disease Control Elimination of Maternal Child Transmission of HIV infection. She is a member of the Department of Health and Human Services Prenatal HIV Treatment Guidelines Expert Panel. She is currently serving as principal investigator for an R01-funded study, conducting a multi-site randomized clinical trial to test a peer-led behavioral intervention to improve postpartum viral suppression, with the aim of improving maternal viral suppression and maternal health. Dr. Momplaisir has extensive experience in caring for women who are HIV positive or at risk of contracting HIV during pregnancy and postpartum.

 

Bishop Guy Sansaricq presents his sincere congratulations to Doctor Momplaisir in these words:

“Dear Doctor Momplaisir: Please accept my sincere congratulations for the expertise you acquired in this this particular branch of medicine. It demonstrates how disciplined you are and how passionate you are in acquiring scientific knowledge. That is most praiseworthy. The Haitian community is very proud of you. Knowledge is a treasure. We admire you because you do not use your expertise for your own sake only but for healing others struck by mortal diseases.

Your example illustrates a key teaching of the Gospel. Whatever quality of good we possess is also a treasure for the community, love being the supreme virtue of humanity. Your personality and behavior exudes this precious perfume of love.

I ask the Lord to take care of you and your family as one of His most favorable child.”     +Guy Sansaricq

 

We ask the people of God to acclaim Dr Momplaisir as the Woman of the Week for the Weekly Bulletin of the Center National de l’Apostolat Haitien and Radio Telé Solidarité

Brother Tob

 

 

 

MOTHER MARIE ELIZABETH LANGE

 

As Haitian Catholics we ought to know the name and the life story of Mother Marie Elizabeth LANGE. She is believed to have been born in Haiti around the year 1784. When she was still very young her family took her to Cuba where they settled in Santiago.  But not for too long. As a young woman we find her in Baltimore where a group of Haitian refugees had moved in fleeing the unrest of the Haitian revolution. Mother Lange was well educated and pious and felt the need of educating the children of the slaves and immigrants. A Catholic priest asked her to start a school for girls of African descent. She immediately went to work on the project. She told the priest that her dream was to dedicate her entire life to Jesus and asked him permission to found a religious community of black sisters.

Mother Lange was a woman of deep faith and devotion and also of strong will and discipline. She then went on to found the OBLATE SISTERS OF PRIVIDENCE in 1829 with three other colored women. The Oblates were the first US-based religious of women of color. Their end is to consecrate themselves to God so as to achieve holiness and also to work for the Christian education of black children.

In the midst of social culture of racial prejudice, she relied on Divine Providence to care for the sick, the orphans and widows and to educate adults and children. In 1800 she opened a private school and founded a religious order in 1829.  St Francis is the first functioning Catholic School for black children in the US. During the cholera epidemic in 1832 her community cared for patients. She opened an orphanage, a home for widows, classes of religious education and vocational training. She even established night classes so black adults could learn to read and write.

St Francis Academy the school she founded is still in existence and her community now consists of 125 sisters, 20 associates and 16 Guild members.  Her wisdom, her dedication and her faith shone like a flashing light.

She died on February 3rd, 1882. In 1991, Cardinal Keeler of Baltimore opened her case for canonization. She has been declared a SERVANT OF GOD. Mother Lange stands tall as an inspiring model. Her motto was PROVIDENCE WILL PROVIDE. We can have recourse to her intercession.

 

MERE MARIE ELIZABETH LANGE

Comme Catholiques Haitiens nous devons connaitre le nom et l’histoire de Mother Lange. L’on croit qu’elle est née en Haiti porbablement en 1784. Très jeune ses parents l’emmenèrent à Santiago de Cuba où se trouvait un bon nombre de Francais qui avaient quitté Haiti à la suite des premieres secousses de la révolution des esclaves de St Domingue.  Après quelques années elle partit pour Baltimore où se trouvait déjà une communauté de Francais en provenance des Caraibes.

Mother Lange avait recu une bonne education et était très attachée à sa foi catholique. Elle sentait au fond d’elle mème un appel à se donner entièrement à Dieu. Quelle ne fut pas sa joie quand un pretre de Baltimore lui demanda d’ouvrir une école pour les enfants noirs. Elle confia au Prètre son désir de fonder une communauté religieuse de femmes noires. Permission lui fut accordée par l’archevèque du lieu. C’est ainsi qu’en 1829, elle fonda la communauté religieuse des “SOEURS OBLATES DE LA PROVIDENCE avec trois autres jeunes femmes vierges de couleur. Leur but fut de consacrer leur vie à la plus grande gloire de Dieu et de travailler à l’éducation chrétienne des enfants noirs qui étaient bannis des écoles publiques.

Mère Lange reposait sur la Providence pour prendre soin des malades notamment pendant l’epidémie de cholera qui sévit en 1832, Elle ouvrit L’académie st Francois en 1828. C’est l’école catholique pour noirs la plus ancienne du pays. Cette académie fonctionne encore de nos jours. La communauté religieuse qu’elle fonda compte maintenant 125 religieuses et 20 associées. Elle garde le motto original  “La Providence y pourvoira.” Mother Lange ouvrit un orphelinat, offrit des classes d’éducation religieuse, accomplit des visites à domicile, ouvrit une classes du soir pour apprendre aux noirs à lire et à écrire. Elle offrit également des cours vocationnels.

Son zèle au service des pauvres ne connut pas de limite, se piété impressionna tous ses proches. Le Cardinal Keeler de Baltimore introduisit sa cause de canonisation à Rome en 1960. Elle recut le titre de SERVANTE DE DIEU. Quand deux miracles bien documentés seront obtenus par son intercession elle poura ètre déclarée une sainte de l’Eglise.   Ayons donc recours à son intercession

Bishop Sansaricq

 

During these last days of November, the Black History Month, let us highlight a few black figures.

First let us recall that there is a dozen black bishops in the US. The best known is Archbishop Wilson Gregory the current archbishop of Washington DC. In October of this year, he was nominated a Cardinal of the Church by Pope Francis. He will be officially installed in this position this very weekend of the first Sunday of Advent.

In that capacity he will participate in the nomination of the next Holy Father. Who knows if he will not be the successor of Pope Francis?

There is another brilliant bishop of the diocese of Houma-Thibodeau in Louisiana by the name of Shelton Fabre. Born in 1963 in Louisiana, he first felt called to the priesthood when the pastor of his Church told him, then an altar-server, that he should be a priest. But he was sometimes uncertain of his call. In 1973 and later in 1980, he lost two of his brothers. These painful experiences forced him to ponder the meaning and the role of suffering. As he prayed with his family, he wondered if he had given the priesthood a chance.

In 1985, Bishop Fabre earned a bachelor of arts in history from St Joseph Seminary College in St Benedict LA.  He was sent to study in Louvain Belgium where he earnt a number of academic degrees.  He was ordained a priest in 1989 in Baton Rouge LA. During the following year, he was assigned to important roles in his diocese until 2007 when he was made an auxiliary Bishop of the diocese of New Orleans.

In September 2013, Pope Francis appointed him the Bishop of Houma Thibodeau in Louisiana. Since then, He fulfilled with great address a large number of roles in the US Catholic Bishops Conference.

Bishop Fabre was appointed chairman of the Bishops committee against racism in 2018. That committee is charged essentially with implementing the “OPEN WIDE OUR HEARTS” the US Bishops Pastoral Letter against racism that calls Catholics to root out the sin of racism in their lives, educate themselves about racism and work to end systemic racism. His motto as a bishop is “Comfort my people.” Bishop Fabre is an admirable figure of the black Clergy.

***********************************************************

During this month of November we must also remember Pierre Toussaint born on June 27th, 1774 as a house slave of a French colonialist residing in Haiti.  Not a field slave he had access to some amount of elementary education. Because of his polite manners he was well liked by his owners.

When the slaves of St Domingue (the former name of Haiti) began to rebel against their oppressors, Mr. Berard, the French colonialist who exploited large plantations around the town of St Marc decided to leave Haiti for the US. He took his family along and Pierre Toussaint as well. Pierre entered the US in 1797 still a slave.

Pierre was a skilled barber for men as well as for women. In addition to his domestic duties in the   Berard House he began to be called as a barber by the many French families who lived in Manhattan NY. Everybody loved him because of his very polite and respectful manners and also because of his real skill in his trade. He was a very prayerful man who spoke little but impressed people by the wisdom of his words and his remarkable piety.

After a few years in NY, Mr. Berard died. Pierre still a slave did not abandon his master’s widow but began to support her with his own funds. It’s only a few years later that the grateful lady signed his letter of freedom.

It was a time when churches were being built in Manhattan as the population of the town was increasing due to intense European migration into the new world.  When the first Church of St Patrick was planned to be built by the Archbishop of New York, Pierre became the most generous contributor to its edification. Yet he impressed all by his humility and his quiet way of contributing.

Pierre married but had no children. He died on June 30th, 1853 in Manhattan. A large crowd of whites and Blacks attended his funeral.

His body was laid to rest in the basement of the main Church of St Patrick on 5th Ave. the Cathedral Church of the Archdiocese of NY.  He is the only lay person buried there along with all the deceased archbishops and bishops of NY.  After his passing, books were written to preserve the memory of his good deeds. His case of canonization has been submitted to Rome in 1988.

When two outstanding miracles will be properly examined and declared genuine he will qualify for  canonization as a Saint of the Catholic Church. Yet the title of VENERABLE is attributed to him.

So we should encourage our people to have recourse to his intercession.

French translation of the above   Traduction francaise

Avant la fin du mois de Novembre qui est le MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS, il convient de presenter quelques personages de marque de cette communauté.

Le Cardinal Wilton Grégory, archevèque de Washington est peut-ètre le personage le plus connu du clergé Afro-Américain. Il a  déjà été president de la conference des Evèques Américains. Pendant de longues années il a été l’évèque du diocese d’Atlanta en Georgie.   Cette semaine quand vous lirez ces lignes il recevra le chapeau cardinalice et pourra ainsi participer à l’élection du prochain pape. Sera-t-il celui qui remplacera Pape Francois? Nul ne le sait.

 

Nous voulons aussi présenter un autre évèque noir présentement en charge du Diocèse de Houma-Thibodeau en Louisianne. Bishop Shelton Fabre est né en Louisianne en 1963. Ses parents très Catholiques l’inscrirent à l’ecole Catholique et l’initière à la liturgie catholique en faisant de lui un enfant de choeur de sa paroisse. Le Curé de la paroisse un jour s’adressant aux enfant de choeur suggéra qu’ils considèrent le sacerdoce. L’invitation le rejoignit mais il ne se sentit pas prèt encore à répondre à l’appel.  Plus tard il perdit deux de ses frères ainés dans l’espace de six ans et cette experience douloureuse le porta à réfléchir. Il se décida à entrer au Séminaire. Après des études brillantes en Philosophie et Théologie, ses supérieurs, impressionés par son intelligence l’envoyèrent étudier à la fameuse université de Louvain en Belgique. Il obteint un certain nombre de maitrises notamment en Droit Canon.

Ordonné prètre à Baton Rouge, Louisiana en 1989, il occupa des positions intéressantes dans son diocèse et se signala par son zèle, son bon jugement et ses nombreuses qualités de caractère.

C’est ainsi que huit ans plus tard il fut appelé à l’espiscopat en qualité d’Evèque Auxiliaire de New Orleans et en 2013 Evèque titulaire de Houma Thibodeau.

A la conference des Evèques Américains il fut et est encore appelé à remplir plusieurs roles. Bien qu’il occupe diverses fonctions, il est présentement le chairman du comité sur le racisme et travaille à appliquer les recommendations du document de la Conférence appelé “OPEN WIDE YOUR HEART” par lequel les èvèques des Etats-Unis demandent aux fidèles de déraciner de leurs coeurs tout sentiment raciste, de s’éduquer sur ce sujet et de travailler à mettre fin au systeme raciste qui trop souvent empoisonne les relations humaines de cette nation. Son motto d’èvèque est celui ci: ”Comfort my people.”  Bishop Fabre est une belle figure de l’Eglise noire des Etats-Unis.

Disons maintenant deux mots concernant PIERRE TOUSSAINT qui naquit sur l’habitation Bérard tout près de St Marc à Saint Domingue (nom ancien d’Haiti) le 27 Juin  1874.  Naissant d’une mère esclave, il devint automatiquement esclave. Mais par chance il devint non pas esclave des champs mais esclave de maison assigné donc aux travaux domestiques. En cette capacité il recut une education élémentaire et apprit à bien se comporter en face de ses maitres qui l’apprécièrent beaucoup en raison de ses bonnes manières. Il fut ainsi initié aux sacrements de l’Eglise comme le baptème, la confirmation et l’Eucharistie.

Les années de la décennie 1770 enregistrèrent beaucoup de bouleversements politiques comme la Révolution francaise en 1879. Cet évènement réveilla et enhardit les esclaves Haitiens. Mr. Bérard prévoyant les bouleversements politiques des esclaves haitiens décida de quitter sa propriété et d’aller s’établir aux Etats-Unis avec sa famille. Il amena Pierre avec lui en 1797, Pierre gardant encore son statut d’esclave.

Pierre agé alors de 23 ans était reconnu pour son intelligence, ses bonnes manières, sa piété et aussi ses talents de coiffeur pour cheveux d’homme et de femme.

Après quelques années à Manhattan, Mr. Bérard mourut. Pierre par les recettes qu’il gagnait en exercant son métier de coiffeur dans la communauté Francaise de la ville, prit en charge la veuve Bérard. Au bout de quelques années, Madame Bérard, reconnaissant la grandeur d’ame de Pierre lui accorda sa liberté.

Pierre se maria et fut heureux dans son marriage bien qu’il n’eut pas d’enfants.

C’était aussi l’époque d’une vaste immigration européenne aux Etats-Unis, L’Eglise sentit la necessité de batir de nouvelles Eglises. Pierre fut le principal contributeur pour la construction de l’Eglise St Patrick au sud de Manhattan (non pas la Cathedrale St Patrick de la 5ème avenue.)

Tous ceux qui frèquentèrent Pierre sont unanimes à reconnaitre l’authenticité de sa foi et de sa charite. Il fraternisait avec les blancs comme avec les noirs avec une égale aisance et chaleur.

Il mourut le 30 Juin 1853. Une grande foule de noirs et de blancs participèrent à ses funérailles.  Dans les années 1960, ses restes funèbres furent transportés à l’eglise cathedrale de St Patrick. Il repose maintenant au sous-sol de cette Cathedrale, à coté des anciens archevèques et cardinaux de Manhattan, étant le seul laic à occuper cet espace reservé.

En 1988, le procès de canonisation de ce témoin géant de la foi catholique a été introduit à Rome.

Pierre a été declaré VENERABLE.  Si l’on arrive à produire deux cas de guérison miraculeuse obtenues par son intercession, il pourra ètre déclaré un saint officiel de l’Eglise.

Recourrons donc davantage à son intercession dans nos situations de détresse.

 

 

 

 

 

 

 

L’espérance est une « attitude créative », affirme le pape

Message pour le Festival italien de la Doctrine sociale de l’Église

NOVEMBRE 27, 2020 18:33HÉLÈNE GINABATPAPE FRANÇOIS

Les chrétiens doivent « fréquenter l’avenir ». Pour le pape François, « l’avenir a un nom et ce nom est espérance ». L’espérance est une « attitude créative », c’est la « vertu d’un cœur » « qui ne s’arrête pas au passé, qui ne vivote pas dans le présent, mais qui sait voir le lendemain ».

Le pape François a adressé un message vidéo aux participants à la Xème édition du Festival italien de la Doctrine sociale de l’Église, sur le thème : « Mémoire de l’avenir », qui se tient à Vérone du 26 au 29 novembre 2020. Il les invite à « vivre en croyants immergés dans la société » pour « manifester » la vie future déjà reçue au baptême.

Le pape met en garde contre la nostalgie, « véritable pathologie spirituelle » qui « bloque la créativité et fait de nous des personnes rigides et idéologiques, y compris dans le domaine social, politique ou ecclésial » ; en cela, elle s’oppose à la mémoire, « si intrinsèquement liée à l’amour et à l’expérience, qu’elle devient l’une des dimensions les plus profondes de la personne humaine ».

Voici notre traduction du message du pape François.

HG

Message du pape François

Je salue cordialement l’évêque et vous tous qui participez, à Vérone et dans les diverses villes italiennes connectées par Internet, au Festival de la Doctrine sociale de l’Église qui, avec sa méthodologie créative, désire permettre une rencontre entre des sujets différents par leur sensibilité et leur action, mais convergents dans la construction du bien commun.

C’est une édition différente par rapport à d’habitude, parce que nous sommes aux prises avec la pandémie encore présente, un scénario qui entraîne des difficultés et de graves blessures personnelles et sociales.

C’est également une édition un peu différente de l’habitude parce que, pour la première fois, Don Adriano Vincenzi n’est pas avec vous pour soutenir ce moment de formation qui en est à sa dixième édition. Nous voulons nous souvenir de lui dans ce trait distinctif de son service, avec des mots qui sont en harmonie avec ce que j’ai écrit dans la dernière encyclique Fratelli tutti : « il y a une grande noblesse dans le fait d’être capable d’initier des processus dont les fruits seront recueillis par d’autres, en mettant son espérance dans les forces secrètes du bien qui est semé » (n. 196)

Cette année, le thème que vous avez choisi est Mémoire de l’avenir. Cela semble un peu étrange, mais c’est créatif : « mémoire de l’avenir ». Cela nous invite à avoir cette attitude créative qui consiste, pourrions-nous dire, à « fréquenter l’avenir ». Pour nous chrétiens, l’avenir a un nom et ce nom est espérance. L’espérance est la vertu d’un cœur qui ne se renferme pas dans l’obscurité, qui ne s’arrête pas au passé, qui ne vivote pas dans le présent, mais qui sait voir le lendemain. Pour nous chrétiens, que signifie le lendemain ? C’est la vie rachetée, la joie du don de la rencontre avec l’Amour trinitaire. En ce sens, être Église signifie avoir le regard et le cœur créatifs et orientés dans une perspective eschatologique, sans céder à la tentation de la nostalgie, qui est une véritable pathologie spirituelle.

Un penseur russe, Vjačeslav Ivanovič Ivanov, affirme que seul ce dont Dieu se souvient existe vraiment. Voilà pourquoi la dynamique des chrétiens n’est pas de retenir le passé avec nostalgie, mais plutôt d’accéder à la mémoire éternelle du Père ; et ceci est possible en vivant une vie de charité. Pas de nostalgie, par conséquent, qui bloque la créativité et fait de nous des personnes rigides et idéologiques, y compris dans le domaine social, politique ou ecclésial ; mais plutôt la mémoire, si intrinsèquement liée à l’amour et à l’expérience, qu’elle devient l’une des dimensions les plus profondes de la personne humaine.

Nous avons tous été engendrés à la vie par le baptême. Nous avons reçu le don de la vie qui est communion avec Dieu, avec les autres et avec la création. Nous sommes donc appelés à réaliser notre vie dans la communion avec Dieu, c’est-à-dire dans l’intimité de la prière en présence du Seigneur, dans l’amour pour les personnes que nous rencontrons, c’est-à-dire dans la charité, et enfin à l’égard de notre mère la terre, ce qui suppose un processus de transfiguration du monde. Et la vie reçue en don est la vie même du Christ, et nous ne pouvons pas vivre en croyants dans le monde sinon en manifestant justement sa vie en nous. Greffés dans la vie de l’Amour trinitaire, nous devenons capables de mémoire, de la mémoire de Dieu. Et seul ce qui est amour ne tombe pas dans l’oubli, justement parce qu’il trouve sa raison d’être dans l’amour du Père, du Fils et de l’Esprit Saint. En ce sens, toute notre vie doit être en quelque sorte une liturgie, une anamnèse, une mémoire éternelle de la Pâque du Christ.

Voici donc le sens du Festival de cette année : vivre la mémoire de l’avenir signifie s’engager à faire en sorte que l’Église, le grand peuple de Dieu (cf. Lumen gentium), 6) puisse constituer sur la terre le commencement et le germe du Royaume de Dieu. Vivre en croyants immergés dans la société en manifestant la vie de Dieu que nous avons reçue en don au baptême, pour que l’on puisse faire mémoire maintenant de cette vie future dans laquelle nous serons ensemble devant le Père, le Fils et l’Esprit Saint.

Cette attitude nous aide à dépasser la tentation de l’utopie, de réduire l’annonce de l’Évangile au simple horizon sociologique ou de nous faire prendre dans le « marketing » des diverses théories économiques ou factions politiques.

Dans le monde, avec la force et la créativité de la vie de Dieu en nous : nous saurons ainsi gagner le cœur et le regard des personnes à l’Évangile de Jésus, nous aiderons à faire féconder des projets d’une nouvelle économie inclusive et d’une politique capable d’amour.

J’adresse encore un mot en particulier aux différents acteurs de la vie sociale rassemblés à l’occasion du Festival : au monde des entrepreneurs, des professionnels, aux représentants du monde institutionnel, de la coopération, de l’économie et de la culture : continuez de vous engager en suivant la voie que don Adriano Vincenzi a tracée avec vous par la connaissance et la formation à la doctrine sociale de l’Église. Bâtisseurs de ponts : que ceux qui se rencontrent ici ne trouvent pas des murs, mais des visages…

Et s’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Merci.

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

.

 

 

Proverbes

Se pa Tout  Machandiz kip eye dwa

Zwezo ki chante anpil pa janm gra

Se Kan Tèt Kale  ou Wè li granyen Bos

Si Lanmè te bouyi, pweson ta kuit

Moùn Pòv pa janm Kache Pawòl yo ant yo

 

 

 

 

 

Good to know: Let us give praise and thanks to our God!

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

For the Creation, Life and Relationship,

observation, education, work, progress, cultures, Redemption, Solidarity, Service, Care, knowledge, skills, collaboration, public service, outreach, common good,

 

For the Church, Pope Francis, the clergy, the religious and the laity, family, bonding. For health providers, scientists, promising vaccines and cures for COVID-19.

 

For everyone and everything, the last but not the least, you, the weekly blog followers, let us all praise and thank our God  as we welcome the new liturgical year!

+++,

Pour la Création, la Vie et la Relation, l’observation, l’éducation, le travail, le progrès, les cultures,la Rédemption, la Solidaritë, le Service, le Souci et le Soin,

la connaissance, les spécialisations, la collaboration, le service public, la rencontre, la pousuite du bien commun.

 

Pour l’Église, Pape Francois, le clergé, les religieux et les laics.les liens de famille et d’amitié;

Pour le personnel de santé, les chercheurs, l’espoir de vaccins et de cures pour COVID-19.

 

Pour tout un chacun et pour tout, les derniers mais non les moindres, vous les fidèles lecteurs du blog hebdomadaire, louons et remercions tous notre Dieu pendant que nous acceuillons la nouvelle annëe liturgique!

###.

 

 

 

Attachments area Preview YouTube video Talk Show on COVID                                                            19-Nov.24\ Ste Martha-Messe Creole 24 Nov. 2020

Tahow on COVID 19-Nov.24

 

 

MEDITATION ON THE FEAST OF CHRIST, KING OF THE UNIVERSE (NOV. 22, 2020)

 

Ezekiel 34, 11-17; Psalm 23; 1 Corinthians 15, 20-18; Matthew 25, 31-48. 

 

 

 

By +Guy Sansaricq

 

Today we are closing the Liturgical year. Pope Pius XI when he instituted this feast of Christ the King wanted to shout to a confused and secularized world that there is a FESTIVE ENDING to human history, that Christ is not the man of the past but the HERO of the present and of the future. Yes, at the end of time, Christ will come again to fulfill the work he began, to reap what He sowed.

 

1925 was a time when man proud of his progress in science, technology and finance pretended that he no longer needed God.  Yet, when God is discarded from human life, the world like Pilate no longer knows what the truth is. Happiness is described simply in terms of bodily earthly satisfaction. When DEATH is viewed as the ultimate end of human history, human dignity is devalued. 

 

Jesus, the MOUTHPIECE of GOD gives clarity, direction and meaning.  He teaches a message at once sublime and down to earth. You love and serve God then love and serve your neighbor! Prayer far from turning away the soul from the world actually enhances the commitment to good deeds. Jesus said “Whatever you do to the least in your midst, you do it to me.”

 

The Gospel summons us to love the neighbor and to serve him wholeheartedly. Mother Teresa used to say that Jesus is present in our midst “in the disguise of the poorest of the poor.” Rejecting the poor is rejecting Christ. Jesus’ return will be a day of judgment. Only those who LOVED in truth will pass the test and enjoy admission into the festive banquet of eternal life. The proud, the arrogant, the deceiver, the wicked and the selfish soul will be relegated to an eternity of darkness and despair for during their earthly life they stubbornly rejected God and his mandate of LOVE. Hopefully this is not your case!  Long live Jesus! Through labors of love we joyfully hasten His GLORIOUS RETURN!

 

MEDITATION SUR LA FETE DU CHRIST-ROI. (22 NOVEMBRE 2020)

 

 

En 1925, le Pape Pie XI institua cette fète du Christ-Roi comme pour pousser un cri au monde. Les gouvernements et les peuples menaient “LA DANCE DE L’INCROYANCE.” L’on proclamait que la science, la prospérité et le génie de l’homme suffisent pour assurer le succès de l’histoire.  Le Pape voulait inciter le peuple chrétien a redécouvrir que le Christ est le MAITRE de l’HISTOIRE. Son retour sera redoutable pour ceux qui font le mal mais en mème temps comblera les désirs les plus profonds de ceux qui savent AIMER. Il y aura un dernier jugement fondé sur l’ AMOUR. La religion ne détourne pas l’homme de ses devoirs terrestres. Au contraire, écoutons Jésus “ TOUT CE QUE VOUS FEREZ AUX PLUS PETITS D’ENTRE LES MIENS, C’EST À MOI QUE VOUS L’AUREZ FAIT!”:  Jésus nous invite sans doute à regarder en-haut c’est pour rehausser la grandeur de notre role ICI-BAS.

LA CHARITE EST LA LOI SUPREME!

 

En ce dernier dimanche de l’année ce rappel des derniers temps s’impose! Quelle folie de penser que l’histoire ne mène nulle part.  Jésus n’est pas l’homme du passé mais le héros du présent et de l’avenir.  Il donne au monde VISION ET ESPERANCE!  Refuser sa lumière c’est s’enfermer dans l’aveuglement. Dieu est AMOUR! Celui qui n’aime pas n’est pas de LUI. Il est fils des ténèbres.

 

Le Seigneur est mon berger, je ne crains aucun mal. Il m’invite à sa table et verse sur moi une onction de tendresse. Sa bonté m’accompagne à chacun de mes pas. J’HABITERAI LA MAISON DU SEIGNEUR DANS LA LONGUEUR DES JOURS!  OUI, LE CHRIST A LE DERNIER MOT! Quelle folie de l’oublier!

IL REVIENDRA POUR JUGER LES VIVANTS ET LES MORTS. SOIS PRÈT À L’ACCUEILLIR!!

+ Guy Sansaricq

 

 

 

Pensée de la Semaine: Toute existence tire sa valeur de la qualité de l’Amour: Dis-moi quel est la qualite de ton amour et je te dirai qui tu es

   

 

Citation Amour & Valeur

Citation de célébrité

Jean-Paul II

ArchevêqueCardinalévêquePapePhilosopheReligieuxSaintScientifiqueThéologien (1920 – 2005)

Thought of the Week: All existence derives its value from the quality of Love: Tell me what your love is and I will tell you who you are

Love & Value Quote

  

Celebrity quote

 

John Paul II

Archbishop, Cardinal, Bishop, Pope, Philosopher, Religious, Saint, Scientist, Theologian (1920 – 2005)

 

Pensamiento de la semana: Toda existencia deriva su valor de la cualidad del Amor: Dime cuál es tu amor y te diré quién eres

Cita de amor y valor

  

Cita de celebridad

 

Juan Pablo II

Arzobispo, Cardenal, Obispo, Papa, Filósofo, Religioso, Santo, Científico, Teólogo (1920 – 2005)

Rome, Sr Martha Séïde: 3e émission sur l’encyclique “Fratelli Tutti” du Pape François.

 

 

 

Sr Martha Séïde continue à accompagner le peuple de Dieu dans son émission sur la 3ème encyclique du Pape François “Fratelli Tutti” (Nous sommes Tous Frères). La lettre du Pape est très actuelle lorsqu’on réfléchi sur les grands problèmes qui nous empêchent de vivre comme des êtres humains faits à l’image de Dieu. Cette émission de Soeur Martha nous invite tous à nous questionner et à une profonde réflexion.

Soeur Martha a fait un résumé de sa dernière émission sur l’encyclique du Pape . Ce dernier nous a fait savoir qu’il y a un grand ombre qui couvre notre planète et il est très difficile de réaliser nos rêves. Sur cette terre on n’a pas un projet commun pour tout le monde. Même le système éducatif est contrôlé, parfois on préfère construire des prisons dans les quartiers pauvres ou donner des armes aux dirigeants des pays pauvres au lieu de les aider à construire des routes, un bon système éducatif et de santé.

Les grands de ce monde prennent un malain plaisir à nous diviser pour pouvoir  mieux nous exploiter. La seule mission du pouvoir économique c’est seulement de maximaliser son profit.

Sr Martha continua pour nous dire que le Pape François a mis aussi l’accent sur la marginalisation mondiale. Nous vivons dans une société où les droits des êtres humains ne sont pas respectés. Certaines personnes n’ont pas droit à la parole, lorsqu’elles essaient de parler on les ridiculise ou on les méprise; elles n’ont pas droit à jouir de certains bien-êtres. Il est temps pour nous de prendre conscience et de savoir que Dieu Créa l’homme à son image et à sa ressemblance (Genèse 1: 27).

En outre, Sr Martha a insisté sur le fait que le Pape François à mis beaucoup d’accent sur l’esclavage dans son encyclique. Des jeunes filles que certaines personnes utisent comme des jouets pour satisfaire des desirs sexuels. Après ces moments de plaisir ces machos font beaucoup de pression sur ces jeunes filles afin qu’elles acceptent d’avorter. Ils peuvent coucher avec ces dernières mais ils ne peuvent pas avoir un enfant avec une jeune femme prostituée que le système les force à vendre leur corps pour avoir de quoi manger et payer certaines factures.

Le Pape a parlé aussi des vieillards qu’on marginalise dans notre société. Pourquoi beaucoup d’entre eux sont morts au cours de la pandémie et on les enterre dans une fosse commune sans que leurs  enfants et les membres de leur famille n’aient pas la chance de les voir une dernière fois pour un  dernier adieu? C’est seulement la production qui compte. Si vous ne pouvez pas produire vous êtes considéré pour beaucoup comme une poubelle. Le Pape ajouta qu’une société qui ne respecte pas ou qui meprise les vieillards est une société sans histoire ou sans avenir. Donc les vieillards sont une source de sagesse, les jeunes ont beaucoup à apprendre des vieillards.

Par ailleurs, les jeunes des pays pauvres, même avec un diplôme universitaire, ont beaucoup de difficultés à trouver un emploi et parfois certains d’entre eux sont obligés de coucher avec le patron pour avoir et garder l’emploi. C’est ce qui explique que beaucoup de jeunes sont déçus  et s’adonnent à l’alcool et à la drogue.

Sr Martha nous a fait savoir également que beaucoup de personnes travaillent pour un salaire de misère et qui est loin de les aider à vivre comme des êtres humains. Le Pape François a parlé de la globalisation dans son encyclique. Il est tres conscient des grands progrès économiques, technologiques. Mais à qui profitent tous ces grands progrès? Est-ce que ces progrès nous aident à avoir un plan commun pour l’humanité où les pauvres peuvent espérer? On assiste à un silence international sur les millions d’enfants qui meurent de faim chaque année. Comment peut-on diminuer le fossé entre les riches et les pauvres? Saint Jean Paul II, le 264ème Pape de l’église Catholique avait dit ceci: “Le monde n’est pas partagé entre les bons et les méchants, mais entre les riches et les pauvres’’.

Nous remercions beaucoup Sr Martha pour cette belle émission sur l’encyclique du Pape François. Cliquez sur ce lien pour écouter son émission: https://youtu.be/J4_yYxEOF0c

Brother Tob

 

ROME-SR. MARTHA SEIDE FMA, PHD- 3RD  TALK SHOW

Fratelli Tutti, Encyclical of  Pope Francis

 

Sr. Martha Seide FMA, PHD the “Religious  of the Year” of the National Center of the Haitian Apostolate continues to accompany the people of God in her broadcast on the 3rd encyclical of Pope Francis Fratelli Tutti (We are All Brothers).The Pope’s letter is very relevant when we reflect on the major issues which prevent many from living as human beings made in the image of God. Sister Martha began her talk show by inviting the participants to question themselves and  reflect deeply on their life experiences.

Sister Martha, a seasoned teacher, summarized Fratelli Tutti In our current life it is very difficult to make our dreams come true.

On this earth the common of everyone is not the target. Some are subjected to participate in systems which are detrimental to their well-being. Access to quality education is not guaranteed.

Our social-political leaders sometimes prefer to build prisons rather than provide good education to those who live in economically  poor neighborhoods. Globally, nations seem to prefer

to  give arms to the leaders of poor countries rather than help them to build roads, and provide them with good education and health care systems. Some who have large amounts of

money and wield social-political power in this world seem to take great pleasure in dividing us so they can control and exploit the economically poor and members of middle class communities. They  use their  economic power to maximize their profit and to

control others.

Sr. Martha highlighted the fact that  Pope Francis called attention to global marginalization.  In many nations the human rights of many are not respected and their right to speak is denied. When they do speak they are ridiculed, scorned and their well-being is threatened. It is time for us to realize that God created all human beings in His own image ( Genesis 1:27)

 

 

Sr. Martha insisted that Pope Francis put a lot of emphasis on slavery in his encyclical. Some people use Young girls, and women as toys to satisfy their sexual desires. After using women for

their pleasure, machos men put a lot of pressure on these young girls and women theyforce them to have abortions.  These young

women prostitutes are forced, by the system, to sell their bodies  to buy food and to pay their bills.

The Pope also spoke of the old people who are marginalized in our society. Many of them are dying died in our COVID 19   pandemic of COVID 19. Many are buried in a mass grave without their children and family members having the chance to see them one last time for a farewell.

It seems as though Only Production counts If you can’t produce, many people think that you  are a  garbage. The Pope added that a society which does not respect or despises the elderly is a society without history or a future. So old people are a community’s source of wisdom, young people have a lot to learn from then Young people from poor countries, even with a university degree have difficulties to finding  jobs. Sometimes some of them are forced to sleep with their bosses to get and keep jobs. This is explains whyyoung people are disappointed and begin drinking alcohol to excess and take other forms of drugs.

Sr. Martha said that many young adults are forced to work for a pittance that is far from helping them provide for their basic needs and  live as Human beings. In the encyclical Pope Francis spoke about of globalization. He is very aware of the great economic and technological advances. But  noted that not all people are benefitting from all this great progress? Can these good progress help us have focus on a common plan for humanity that the poor can hope for? We are witnessing an international silence on the millions of children who die of hunger each year. How can we reduce the gap between the rich and the poor? Saint John Paul II the 264th Pope of the Catholic Church wrote“ The world is not divided between the good and the bad but

between the rich and the poor ’’

We thank, Sr. Martha for her beautiful broadcast summaryon the of Pope Francis’ Encyclical.

Brother Tob

Click on this link to listen to his show:

https://youtu.be/J4_yYxEOF0c

 Émission avec quelques leaders de la communauté haïtienne de Long Island

 

 

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité était très heureux de rencontrer plusieurs leaders haïtiens qui vivent à Long Island. La communauté haïtienne de Long Island est très dense. Selon le rapport du Bureau des Statistiques en 2006 la population de Long Island était estimée à 7.559.372 habitants. Nous ne savons pas actuellement à combien s’elève le nombre d’haïtiens qui vit à Long Island.

 

Les noms des panélistes qui ont participé à cette émission sont les suivants: Mme Yolette Williams, le père Rony Fabien, le législateur Carrié Solages, professeur Georges Fourand PHD, Dr Jean Bernard Poulard et l’homme d’affaire Mr Frantz Coutard.

Monseigneur Pierre André Pierre, Vice Directeur du Centre National de L’Apostolat Haïtien a béni les panélistes avant de commencer, Mme Yolette Williams a dirigé l’émission. Tout de suite après les panélistes se sont presentés en donnant leur nom, leur implication et leur intégration dans la ville de Long Island.

 

Dr Georges Fourand nous a fait savoir qu’il a laissé Haïti depuis l’année 1969 et qu’il enseigne à l’université de Stony Book depuis 35 ans. Il a fait une courte présentation sur l’immigration des haïtiens aux États-Unis. Il nous a informé aussi sur les origines et les causes de cette immigration. Il nous a dit que l’immigration haïtienne aux États-Unis a commencé dans les années 1960 sous le régime de Papa Doc et a évoqué la raison pour laquelle les États-Unis encouragèrent cette immigration. Il a mentionné pourquoi les haïtiens ont laissé Brooklyn, Manhattan pour venir vivre à Long Island malgré que Long Island est considéré comme le 3ème endroit aux États-Unis où l’on rencontre plus de racisme.

Je continue à me rappeler cette phrase du Saint Pape Jean Paul II, le 264ème Pape de l’Église Catholique (18 Mai 1920-2 Avril 2005): ‘’Toute espèce de racisme conduit inévitablement à l’écrasement de l’homme’’. Je dois mentionner que Professeur Fourand est parmi les sommités de la communauté haïtienne des États-Unis.

Le Père Rony Fabien, le premier prêtre haïtien incardiné dans le diocèse de Rockville Centre depuis l’année 2017, le premier Curé Noir de la paroisse Ste Martha à Uniondale et il est Curé  actuellement de 2 paroisses. On doit ajouter que le diocèse de Rockville Centre est le 8ème plus grand diocèse qui accueille environ 1.428.296 catholiques baptisés. Le Père Fabien dans sa présentation nous a fait savoir que le diocèse de Rockville Centre a 5 communautés de foi catholique qui ont une messe en créole chaque semaine et la communauté haïtienne de Huntington a une messe en créole chaque mois. Il continua pour nous dire que selon lui les prêtres haïtiens qui servent ces communautés de foi font un très bon travail. Ces derniers, avant la pandémie du Covid-19, se réunissaient chaque mois pour renforcer les liens de solidarité ecclésiale entre eux et voir aussi  comment ils peuvent travailler ensemble pour le plus grand bien de la communauté haïtienne catholique de Long Island. Il a mentionné aussi le nom du Père Moïse Aimé, considéré comme le premier prêtre  haitien et le premier directeur de la pastorale haïtienne du diocèse de Rockville Centre.

Comment va cette pastorale au moment où j’écris cet article? Malgré la forte présence des haïtiens catholiques dans le diocèse de Rocville Centre, la communauté haïtienne catholique dudit diocèse n’a pas un prêtre ou un diacre haïtien directeur ou coordonnateur de cette pastorale. Le grand paradoxe on a au moins 6 prêtres et 4 diacres haïtiens  qui exercent leur ministère dans le diocèse de Rockville Centre. Nous encourageons la communauté haïtienne catholique de Long Island à travailler ensemble et à bien comprendre que l’unité est fondamentale pour le bien de leur communauté.

 

En outre, le législateur Mr Carrié Solages du district 3-Elmont a exprimé sa profonde reconnaissance à la communauté haïtienne de la municipalité de Nasseau qui l’a toujours supporté. Dans une communauté il est nécessaire d’avoir des élus officiels qui peuvent s’asseoir à la table des décisions. Il exhorha la communauté Haitiano Américaine à voter dans les élections locales comme pour élections présidentielles. Le législateur Solages est avocat de formation et est un haïtien catholique.

c

Pour sa part, le Docteur Jean Bernard Poulard, directeur médical adjoint de l’Hôpital Mont Sinai à Queens, nous a fait savoir qu’il a laissé Haïti en l’année 1969  et qu’il y a au moins 800 médecins haïtiens aux États-Unis. Quant aux médecins haïtiens qui travaillent dans l’état de New York, plusieurs d’entre eux vivent à Long Island. Il  mentionna aussi que plusieurs d’entre eux sont en de très prestigieuse position et sont très respectés dans le corps médical des États-Unis. Docteur Poulard est de la même famille du regretté Archevêque de Port-au-Prince Son Excellence Monseigneur Guire Poulard, décédé le 9 décembre 2018. Dr Poulard est très aimé et respecté au sein de la communauté haïtienne des États-Unis.

 

De son côté, le jeune homme d’affaire Mr Frantz Coutard nous a informé qu’il a commencé sa carrière depuis 5 ans. Il est très optimiste et nous a fait savoir qu’il y a beaucoup de business haïtiens aujourd’hui à New York.

Enfin, Monseigneur André Pierre, le vice directeur du Centre National félicita les panélistes et Monseigneur Guy Sansaricq, le directeur du Centre National remercia les panélistes et profita pour leur dire que l’une des missions du Centre National est de mettre les haïtiens ensemble. Cette émission est déjà diffusée à la Radio Télé Solidarité et sera télévisée à Cable Vision de la ville d’Elizabeth le Samedi 21 Novembre à 7:00hres Pm et le Mardi 24 Novembre 2020 à 3:00hres Pm à Cable vision de Long Island au Canal 115. Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission: https://youtu.be/UKb7YPpP5kI

Brother Tob

 

TALK SHOW  WITH SOME LEADERS OF THE HAITIAN COMMUNITY OF LONG ISLAND

 

The Staff of Radio Telé Solidarité were very happy to meet several Haitian leaders who live on Long Island. How many Haitians

live on Long Island? The Haitian Community of Long Island is very dense. According to the 2006 Bureau of Statistics report Long Island’s population is estimated at 7,559,372

inhabitants. The names of the panelists who participated in this program are as follows: Ms. Yolette Williams, Father Rony Fabien, Legislator Carrié Solages,

Professor Georges Fourand PHD, Dr Jean Bernard Poulard and businessman Frantz Coutard.

 

 

Monsignor Pierre André Pierre, Vice Director of the National Center of the Haitian Apostolate, blessed the panelists before starting, Ms. Yolette Williams led the talk Show . Immediately after

The panelists introduced themselves by giving their name, their involvement and their integration in the city of Long Island. Dr. Georges Fourand let us know that he has left Haiti since

1969 and that he has been teaching at Stony Book University for 35 Years. He then gave a short presentation on the immigration of Haitians to the United States. Speaking on origins and causes of the Immigration, he noted that Haitian immigration to the United States began in the 1960s under Papa Doc’s regime.  He noted that the “United States welcomed  Haitian immigration.  These migrants initially lived in Brooklyn then re-located to Manhattan to come and then  lived on Long Island despite Long Island being considered the 3rd most racist place in the United States.

This I fact made me recall Saint John Paul II, the 264th Pope of the Catholic Church (May 18, 1920 – April 2, 2005)’ statement

on Man and Racism. Any kind of racism inevitably leads to the crushing of Men and Women ” ‘I must mention that Professor Fourand is among the luminaries of the Haitian Community in the United States.

 

Father Rony Fabien is the first Haitian priest incardinated in the diocese of Rockville Center since the year 2017 and the first Black Pastor of the parish of St. Martha in Uniondale is also Pastor today of 2 parishes.  The Diocese of Rockville Center.  It is the 8th largest diocese in the United states. It is home to approximately 1,428, 296 baptized Catholics. Father Fabien’s

presentation let us know that the diocese of Rockville Centre   has 5 Haitian Catholic communities which have a Creole mass each week and the Haitian Community of Huntington  has

a Creole mass each month. He continued to tell us  that  according to him the Haitian priests who serve these faith communities are doing a very good job. The Haitian priests before

the COVID 19 pandemic met every month to strengthen the bonds of ecclesial solidarity between them and also to see how they can work together for the greater good of the Haitian Catholic

Community of Long Island. He also mentioned the name of Father Moise Aimé who is considered to be the first Haitian priest and the first director responsible for the implementation of  the

Haitian pastoral in the Diocese of Rockville Centre .How is this  Haitian pastoral going in the moment  I write this piece ? Despite the strong presence of Haitian Catholics in the

Diocese of Rockville Centre , the Haitian Catholic Community of the Diocese of Rockville Centre  does not have a Haitian priest or  Haitian Deacon as  director or Coordinator of this pastoral.

The great paradox is that we have at least 6 Haitian priests and 4  Haitian deacons who exercise their ministry in the Diocese of Rockville Centre . We encourage the Haitian Catholic Community

of Long Island to work together and understand that unity at all costs is important for the good of our community.

 

 

Legislator Carrié Solages of District 3 -Elmont was also one of  the panelists. In his presentation he expressed his deep gratitude

to the Haitian Community of the Municipality of Nassau who has always supported him, in a Community. It is important to have   elected officials who can sit at the decision table. He urged the

Haitian American Community to vote in local elections as well as in presidential elections.  Legislator Solages is a Catholic Haitian. He is also a trained professional  lawyer.

Doctor Jean Bernard Poulard is Deputy Medical Director of the Mont Sinai Hospital in Queens was also one of the panelists. He noted that he left Haiti in the year 1969 and currently

there are at least 800 Haitian doctors in the United States. Among the Haitian doctors who work in the state of New York, several of them live on Long Island.

Several of them hold  very prestigious positions and are highly respected in the medical profession in the United States. Doctor Poulard is from the same family of the late Archbishop of Port

au Prince His Excellency, The Most Reverend Guire Poulard who died on December 9, 2018. Dr. Poulard is much loved and respected within the Haitian

Community of the United States.

Young Businessman Frantz Coutard informed us that he started his career as a Business Man 5 years ago. He is very optimistic and

informed us that we have a lot of Haitian businesses today in New York.

Monsignor André Pierre, Vice  director of the National Center congratulated the panelists and Bishop  Guy Sansaricq the Director

of the National Center thanked the panelists and took the opportunity to tell the panelists that one of the missions of the National Center is to bring Haitians

together. This program was already broadcasted on Radio Telé Solidarité and will be televised on Cable Vision in the city of Elizabeth on Saturday, November 21 at 7:00 a.m. Pm and

Tuesday November 24, 2020 at 3:00 a.m. on Cable vision of Long Island at the Canal 115.

Click on this link to hear this program: https://youtu.be/UKb7YPpP5kI

 

BROTHER TOB

Attachments area

PREVIEW YOUTUBE VIDEO SR MARTHA SEIDE FMA, PHD-3EME EMISSION SUR FRATELLI TUTTI

SR MARTHA SEIDE FMA, PHD-3EME EMISSION SUR FRATELLI TUTTI

PREVIEW YOUTUBE VIDEO TALK SHOW WITH SOME HAITIAN LEADERS

 OF LONG ISLAND

 

Archidiocèse de Boston: Joyeux 18ème Anniversaire de Vie Sacerdotale Père Miracle.

 

Le 23 Novembre 2020 le 18ème anniversaire de vie Sacerdotale du Père Gustave Miracle, vice Coordonateur de la Pastorale Haitienne de l’archidiocèse de Boston, Leader Spirituel des communautés Haitiennes des Paroisses de Ste Anne à Sommerville  et St John The Evangelist à Cambridge  et le Père de l’année 2019 du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger.

 

Le Père Miracle surnommé le rassembleur est parmi les grands batisseurs de foi de la diaspora. Il a bien compris que le sacerdoce n’est pas une profession il est plutôt  un appel de Dieu et de cet appel le prêtre doit être toujours  à l’ecoute de son  Seigneur son maître et il doit être enraciné dans la prière. Le Prêtre doit toujours vivre cette grâce comme un humble serviteur dans la vigne du Seigneur . L’une des missions du Prêtre c’est de rendre Jesus present partout ou il est  et de bien vivre son sacerdoce. Donc il doit être un modèle et une grande lumière pour le peuple de Dieu. Il doit toujours se rappeler que Jésus a resumé son sacerdoce à travers cette simple phrase:<< Le Fils de l’homme lui-même n’est pas venu  pour être servi mais pour servir>>(Marc 10,45) Le prêtre  doit toujours avoir à l’esprit que son sacerdoce   n’est pas un symbole de pouvoir ou domination , mais plutot  de service (Pape Benoit XVI, homelie du 12 Septembre 2009)

 

 

Le Prêtre comme tout être humain et comme son maître doit rencontrer des moments difficiles, doit reconnaitre aussi ses faiblesses et même parfois accepter de demander au Seigneur de lui pardonner  ainsi que ses fidèles.

 

Nous autres au bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et à la Radio Telé Solidarité nous avons jusqu’à date une très bonne experience avec le Père Miracle, il a toujours fait tout ce qui est  en son pouvoir pour nous supporter dans ce ministère à la radio Telé Solidarité parfois très difficile avec ce personnel très reduit

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Monseigneur Pierre André Pierre  profite de l’occasion pour souhaiter à son ami et Frère le Père  Gustave Miracle un Joyeux Anniversaire Sacerdotal en ces mots :

Cher Gustave, mon jeune frère, Merci du témoignage que tu donnes par la grace de Dieu! Que le Seigneur reste toujours à tes cotés et fasse grandir ta foi et ton amour tous les jours de ta vie”

 

 

Père Mirale, le personnel du bulletin Hebdomaire du Bulletin du Centre National et de la radio Telé Solidarité est très fier de vous compter parmi ses amis. Vos predications ont aidé beaucoup de nos frères et soeurs  à approfondir leur vie spirituelle. Vous êtes dans nos prières , continuez à avancer au large,  car votre etoile spirituelle ne fait que commencer à briller.

 

Brother Tob

Archdiocese of Boston: Happy 18th Anniversary of Priestly Life Father Miracle

 

On November 23, 2020 will the 18th anniversary of the priestly ordination of Father Gustave Miracle, vice coordinator of Haitian pastoral  of the Archdiocese of Boston, Spiritual Leader of the Haitian communities of the Parishes of St. Anne in Sommerville and St. John The Evangelist in Cambridge and Father Miracle was the priest  of the year 2019 of the National Center for Haitian Apostolate Abroad.

 

Father Miracle known as the unifier is among the great builders of faith in the Haitian Community of The  diaspora. He understood that the priesthood is not a profession, it is rather a call from God and from this call the priest must always listen to his Lord his master and he must be rooted in prayer. The Priest must always live this grace as a humble servant in the Lord’s vineyard. One of the priest’s missions is to make Jesus present wherever he is and to live his priesthood well. So he must be a model and a great light for the people of God. He must always remember that Jesus summed up his priesthood with this simple sentence: “The Son of man himself did not come to be served but to serve” (Mark 10,45) The priest must always keep in mind that his priesthood is not a symbol of power or domination, but rather of service (Pope Benedict XVI, homily of September 12, 2009)

 

 

The Priest, like any human being and like his master, must encounter difficult times, must also recognize his weaknesses and even sometimes accept to ask the Lord to forgive him and his faithful.

 

We at the weekly bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate and at Radio Telé Solidarité have so far had a very good experience with Father Miracle, he has always done everything in his power to support us in this ministry on the radio Telé Solidarity sometimes very difficult with this very small staff.

Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor Pierre André Pierre takes the opportunity to wish his friend and Brother Father Gustave Miracle a Happy Priestly anniversary in these words:

Dear Father Gustave, my younger brother in the priesthood: Thank you for being a   witness of the gospel in our midst. May the Lord continue to fill you with his blessings so that you may grow every day a little more in his favors. Good priests in spite of their human limitations are the mirrors reflecting Jesus’ face.”

 

Father Mirale, the staff of the weekly bulletin of the Bulletin of the National Center and of the radio Telé Solidarité is very proud to count you among his friends. Your sermons have helped many of our brothers and sisters to deepen their spiritual life. You are in our prayers, keep advancing offshore, for your spiritual star is only just beginning to shine.

 

Brother Tob

Archidiocèse de Newark: Père Dieuseul Adain le nouveau Curé de la Paroisse Notre Dame du Rosaire et de Saint Michel 

 

 

Le Père Dieuseul Adain le doyen de la ville D’Elizabeth  est le  nouveau Curé de la Paroisse Notre Dame du Rosaire et de Saint Michel  de l’archidiocèse de Newark. Le Père Adain est parmi  les amis du Centre National dans l’archidiocèse de Newark.

 

Le Père Adain a plus que 10 ans dans cette paroisse ,  sur le leadership du Père Adain cette paroisse est toujours très active.  Le Père Adain est le 4ème Prêtre de la Pastorale Haitienne de l’archidiocèse de Newark à devenir Curé de Paroisse. Il est connu comme un rude travailleur et un prêtre très proche du  Peuple de Dieu

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Monseigneur Pierre André Pierre presente ses sincères  Felicitations au Père Adain en ces mots: Compliments cher Père Dieuseul pour cette nomination qui signifie que le diocese de Newark vous fait confiance. Reste assure de notre affectueuse estime et de nos prières fraternelles.

 

 

Nous demandons au Seigneur  et à Manman Marie de protéger le Père Adain dans ce nouveau ministère

Brother Tob

Archdiocese of Newark: Father Dieuseul Adain the new Pastor of Our Lady of the Rosary and of Saint Michael

 

Father Dieuseul Adain the dean of the city of Elizabeth is the new Pastor  of Our Lady of the Rosary and Saint Michael Parish of the Archdiocese of Newark. Father Adain is among the friends of the National Center in the Archdiocese of Newark.

 

Father Adain has more than 10 years in this parish, on the leadership of Father Adain this parish still has activities. Father Adain is the 4th Priest of the Haitian Pastoral of the Archdiocese of Newark who is Pastor . He is known as a hard worker and a priest very close to the People of God

 

 

We ask the Lord and Manman Marie to protect Father Adain in this new ministry

Brother Tob

 

Femme de la Semaine. Dr Natalia Cineas.

Dans notre rubrique Femme de la Semaine notre choix s’est porté cette semaine sur Dr Natala Cineas , DNP, RN, NEA-BC, Vice Presidente  et Infirmière en Chef du système des soins infirmiers et coprésidente, Equity and Access Council for NYC Health + Hospitals, le plus grand système de santé publique du pays, au service de plus d’un million de New-Yorkais chaque année dans plus de 70 centres de soins aux patients. Elle agit à titre de chef de file clinique pour l’organisation, dirigeant plus de 9600 infirmières et plus de 970 travailleurs sociaux, ainsi que la planification, la supervision et l’évaluation de tous les aspects des opérations cliniques, des services et de la formation des infirmières afin d’assurer la prestation de services de qualité, sûrs, normalisés et des soins infirmiers rentables pour les patients et la Communauté.

Elle est titulaire d’un doctorat en pratique infirmière de l’Université George Washington, d’une maîtrise ès sciences en gestion et d’un baccalauréat ès sciences en sciences infirmières de l’Université de New York, et d’un baccalauréat ès arts en psychologie de l’Université Stony Brook. Cette année, le Dr Cineas a été nommé boursière  postdoctorale de la Fondation Samuel H. et Maria Miller à la Case Western Reserve University, Marian K. Shaughnessy Nurse Leadership Academy, Frances Payne Bolton School Of Nursing Inaugural Class, Cleveland.

 

Le Dr Cineas a été nommée l’un des «50 cadres cliniques les plus influents» de 2020 par le magazine Modern Healthcare; l’un des «50+ CNO des hôpitaux et du système de santé à connaître» de 2020, par Becker’s Hospital Review; et à la fois l’une des «Notable in Health Care» de 2020 et l’une des «Notable Women in Health Care» de 2019, par Crain’s New York. Elle a reçu le prix International Humanitarian Outreach Nurse Leader Award; Le Prix du leadership des anciens de l’Université Stony Brook; un service de citation de l’Assemblée de l’État de New York à la communauté; et un service de citation de l’Assemblée législative du comté de Nassau à la Communauté

 

Bishop Guy Sansaricq , directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien presente ses sincères felicitations au Docteur Cineas en ces mots: Mes plus sincères compliments! Cher Docteur! Vous ne recherches pas l’honneur mais le service. En ce sens vous estes honorable comme Jésus, le ROI UNIVERSEL qui lava les pieds de ses disciples. Que le Seigneur vous bénisse!

 

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Dr Natalia Cineas comme la femme de la Semaine du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité

Brother Tob

Woman of the Week. Dr Natalia Cineas

 

 

In our Woman of the Week column, our choice this week fell on Dr Natala Cineas, DNP, RN, NEA-BC, Vice President and Chief Nurse of the Nursing System and Co-President, Equity and Access Council for NYC Health + Hospitals, the nation’s largest public health system, serving more than one million New Yorkers each year in more than 70 patient care centers. She acts as the clinical leader for the organization, directing over 9,600 nurses and over 970 social workers, as well as the planning, supervision and evaluation of all aspects of clinical operations, services and training nurses to ensure the delivery of quality, safe, standardized and cost-effective nursing care to patients and the community.

She holds a Doctorate of Nursing from George Washington University, a Master of Science in Management and a Bachelor of Science in Nursing from New York University, and a Bachelor of Arts. in Psychology from Stony Brook University. This year, Dr Cineas was appointed Samuel H. and Maria Miller Foundation Postdoctoral Fellow at Case Western Reserve University, Marian K. Shaughnessy Nurse Leadership Academy, Frances Payne Bolton School of Nursing Inaugural Class, Cleveland.

 

Dr Cineas has been named one of the ’50 Most Influential Clinical Executives’ of 2020 by Modern Healthcare magazine; one of the “50+ Hospital and Healthcare NOCs to Know” of 2020, by Becker’s Hospital Review; and both one of the “Notable in Health Care” of 2020 and one of the “Notable Women in Health Care” of 2019, by Crain’s New York. She received the International Humanitarian Outreach Nurse Leader Award; The Stony Brook University Alumni Leadership Award; a New York State Assembly citation service to the community; and a citation service from the Nassau County Legislature to the Community

 

We ask the people of God to acclaim Dr Natalia Cineas as the Woman of the Week for the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate and of Radio Telé Solidarity

Brother Tob

 

THANKSGIVING FEAST.

 

http://youtu.be/YC70wJu5x9E?list=UUi3LCoGhSjsl1wH5a46FJVQ

La Fète de la Thanksgiving (action de grace) remonte historiquement à l’année 1621 quand les premiers colons anglais souvent appelés les Pèlerins tinrent une fête pour remercier Dieu de leur première bonne récolte sur cette terre. C’était une simple fête religieuse car les croyants de tous les temps pensent à remercier le ciel à la fin d’une saison de moisson abondante. La fête cette année-la recut un cachet spécial quand Massasoit le chef de la tribu native des Wampanoag survint inattendument sur les lieux avec sa femme et 90 de ses hommes dans un geste d’hospitalité. Ces visiteurs étrangers furent invités à partager le repas de fête. Plus de deux cent ans plus tard en 1843 un dossier fut découvert relatant ce fait. La fête de la Thanksgiving fut alors relancée et devint progressivement une institution à connotation religieuse soulignant l’importance de dire merci au Seigneur pour toute faveur recue et soulignant également la dimension interraciale qui inscrivit dans l’ame américaine à l’aurore de son histoire une sorte de vocation à la fraternité universelle. Malgré l’histoire troublée de ce pays ce premier repas de la thanksgiving évoque subtilement la paix et l’harmonie qui devraient ètre l’héritage d’une nation batie sur la foi en Dieu et l’amour universel.

 

Bishop Guy Sansaricq