DIVINE MERCY SUNDAY (APRIL 11TH, 2021)  (2nd Sunday of Easter) 

 

 

 

 

By +Guy Sansaricq

Acts 4, 32-35; Psalm 118; 1 John 5, 1-6; John 20, 19-31

 

The second Sunday of Easter is now called “DIVINE MERCY SUNDAY.” In the thirties, shortly before the 2nd World War, a certain Sister Faustina in Poland received some private revelations. She saw Jesus urging her to ask the world to believe in God’s mercy for mankind.  He also asked her to reach out to each person in the world begging him or her to believe that God is passionately in love with each individual person.  Jesus stated that humanity will not find peace unless it turns itself in trust to HIS DIVINE MERCY.

 

Jesus was sent to the world to carry that message of God’s love. He died on the Cross precisely to make this message resonate more loudly. He loves passionately each one of us separately and all of us together. But He wants a LOVE response from me and you. If we go to confession and receive communion today, Jesus promises that we will receive special heavenly favors and assistance of grace at the hour of our death.

 

To foster this devotion, there is a special icon representing Jesus with two rays of light shining from the open wound on his side: one RED signifying the BLOOD He shed for our salvation and the other WHITE recalling the waters of Baptism and the gift of the Spirit given to all who “joyfully come to the fountain of salvation.” There is a chaplet of the Divine Mercy you should also learn to say.

 

On this Sunday, may our trust in God’s love for each of us be increased a thousand times!

 

DIMANCHE DE LA DIVINE MISÈRICORDE    (2ÈME DIMANCHE DE PAQUES) (11Avril 2021)

 

 

Nous voici aujourd’hui appelés à célébrer le “DIMANCHE DE LA DIVINE MISÈRICORDE.”

Dans les années trente du siècle dernier, une certaine Soeur FAUSTINA de POLOGNE recut la visite mystérieuse de Jésus qui lui révéla l’amour passionné de Dieu pour chacun de nous. C’est ce qui explique la venue de Jésus sur terre et ensuite sa mort sur la Croix. Dieu nous aime à mort, chacun de nous. Mais, nous devons avoir CONFIANCE en son Amour et devons nous aussi l’AIMER en retour et aimer le prochain de toutes nos forces.

 

Une image est associée à cette dévotion. Elle représente Jesus debout avec deux rayons qui jaillissent de sa plaie glorieuse: un rayon ROUGE symbolisant le sang qui coula de son Coeur et représentant aussi l’Eucharistie et ensuite un rayon blanc faisant penser aux eaux du baptème et aussi a l’Esprit Saint qui éclaire tous ceux qui viennent à la fontaine du salut.

Un chapelet spécial est également attaché à cette devotion.

 

Jésus dit à Sr Faustina que l’humanité ne trouvera jamais la paix tant qu’elle ne se tournera pas avec confiance vers le Coeur misèricordieux du Seigneur.

Que cette fète soit comme un appel pathétique à toi! Crois donc de toutes forces dans cet amour sans mesure de Jésus pour toi! Pourquoi attendre davantage? Jette toi dans ses bras!

Bishop Sansaricq

 

Pensée de la semaine: la Resurrection de Jesus Christ est la plus grande revolution de toutes les revolutions du monde’’Père John Sobrino SJ

Thought of the week: The Resurrection of Jesus Christ is the greatest revolution of all the revolutions in the world. ’Father John Sobrino SJ

Panse semèn lan: Rezirèksyon Jezi Kris a  se revolisyon ki pi gran nan tout revolisyon ki janm fèt sou latè.’’ Pè Jan Sobrino SJ

Pensamiento de la semana: La resurrección de Jesucristo es la mayor revolución de todas las revoluciones del mundo “Padre John Sobrino SJ

 

 

 

 

 

Dimanch Pak nan Misyon Notre-Dame dAyiti

 

Kominote ayisyèn nan nan Misyon Notre-Dame dAyiti a te selebre Fèt Pak la. Pè Réginald Jean Mary, Administratè Misyon Notre-Dame dAyiti a te selebran epi preche nan Mès sa a pou Rezireksyon Seyè a.

 

Selebrasyon Fèt Pak la fè nou sonje viktwa lavi sou lanmò, byen sou mal, lanmou sou rayisman. Gwo koral ayisyen an ak jèn Misyon Notre-Dame dAyiti a te byen pèfòme nan selebrasyon ekaristik sa a. Pè Réginald nan predikasyon li te pale sou lanmò Jezi Nazarèt ak konplisite bandi nan tan sa a ki te dakò antre yo pou yo imilye ak touye Jezi. Yo te prefere libere Barabas yon asasen byen koni e yo te kondane Jezi ki jis ak inosan, yo te klouwe li sou yon kwa jiskaske li mouri.

 

Pè Réginald te kontinye pale de Kris la ki te leve byen vivan pami mò yo, yon gwo moun ki tap defann sila yo ke yap toupizi, li te pale tou de aparisyon Jezi devan 12 disip yo 3 jou apre lanmò brital li a. Rezireksyon Jezikri a se gwo revelasyon lanmou Bondye pou pèp li a ak Legliz li a. Pè Reginald te mansyone nan prèch li a sa yon Prèt Jezuit John Sobrino (li fèt 27 Desanm 1938 nan vil Barcelone an Espagne): ‘’Rezirèksyon Jezikri a se pi gwo revolisyon nan tout revolisyon nan mond nou an”. John Sobrino se yon entelektyèl ki angaje nan batay pou dwa defavorize yo nan peyi Salvador.

 

 

 

Pè Reginald te pwofite de prèch li a pou li pran yon pozisyon pwofetik kont sitiyasyon dezòd ak wont an Ayiti a. Li te pale de ka kidnapin gro lajounen an Ayiti, lanmò ti Jèn  dam 20 an ki te mouri nan Belair, bandi ki antre nan legliz la ak figi yo dekouvri gwo lajounen pou kidnape yon Pastè ak kèk fidèl, masak nan Belair soti 31 mas pou rive 1 avril 2021. Nou pa ka bliye Prèt yo ak mè yo te  kidnape an Ayiti. Jezi te mouri ankò fwa sa a ane sa a nan Belair ak masak sa a ke gang ame yo fè.

 

An plis, Pè Réginald te mande Mesye Jovenel Moïse pou l kite pouvwa a pou l ka bay Ayiti yon chans pou li soti nan enpas sa a li ye jounen jodi a. Poukisa Mesye Jovenel toujou nan Palè Nasyonal la ? Manda li fini depi 7 fevriye 2021. Poukisa li si difisil an Ayiti apre plis pase 200 ane endepandans pou nou genyen yon eta de dwa?

 

Prèch pou Fèt Pak sa a ke Pè Réginald te fè a deja ale atravè mond lan. Anpil Ayisyen panse ke pozisyon Pè Réginald la jis e  klè sou kriz ayisyèn nan. Pè Réginald te repete byen fò sa majorite pèp ayisyen te deja eksprime nan plizyè manifestasyon an Ayiti ak nan sèten vil nan dyaspora a. Pou yon moun kretyen ak yon lidè espirityèl jodi a se poul aksepte pran kwa l tankou Jezi, se poul refize sèten privilèj oswa enterè mesken e menm kèk amitye si  li vle swiv tout mesaj Jezi Kris la san manke moso.

 

Pozisyon Pè Réginald sou kriz ayisyèn nan reponn a misyon pwofetik Legliz Katolik la ki se denonse tout enjistis ak estrikti enjis ki anpeche nou viv tankou frè ak sè. Nou kontinye espere ke lòt lidè espirityèl yo ap kontinye denonse kriz ayisyèn nan epi travay ansanm pou anpeche pèp ayisyen an viv anba diktati, yon eksperyans trè malere ke pèp ayisyen an te konnen anvan ane 1986. Klike sou lyen sa a pou koute prèch pou Fèt Pak la ke Pè Réginald Jean Mary te fè, se youn nan gwo prèch Pastoral Ayisyèn nan pou Pak la. https://youtu.be/krHcjm4089U

 

 

Frè Tob

 

 

Dimanche de Pâques à la Mission Notre-Dame d’Haïti

 

 

La communauté haïtienne de la Mission Notre-Dame d’Haïti a célébré la fête de Paques. Le Père Réginald Jean Mary, l’administrateur de la Mission Notre-Dame d’Haïti était le célébrant et l’homéliste de cette messe de la résurrection du Seigneur.

 

La célébration de la fête de Pâques nous rappelle la victoire de la vie sur la mort, du bien sur le mal, de l’amour sur la haine. La grande chorale haïtienne et les jeunes de la Mission Notre-Dame d’Haïti ont bien performé à cette célébration eucharistique de la fête de Pâques de la Mission Notre-Dame d’Haïti.

 

Le Père Réginald dans son homélie a mis l’accent sur la mort de Jésus de Nazareth et la complicité des bandits de cette époque qui se sont entendus entre eux pour humilier et tuer Jésus. Ces derniers ont préféré libérer Barabas, un assassin bien connu, et condanmer Jésus, le juste et l’innocent,au supplice de la croix  jusqu’à son dernier soupir.

 

Le Père Réginald continua pour nous parler du Christ ressuscité, le grand défenseur des opprimés, et sa parution devant les 12 disciples 3 jours après sa mort brutale. La résurrection de Jésus Christ c’est la grande révélation de l’amour de Dieu à son peuple et à son Église. Le Père Réginald a mentionné dans son homélie la citation du Prêtre Jésuite John Sobrino (né le 27 Décembre 1938 à Barcelone en Espagne): ‘’La résurrection de Jésus Christ est la plus grande révolution de toutes les révolutions du monde’’.

 

Notons que John Sobrino est un intellectuel engagé dans la lutte  pour les droits des défavorisés au Salvador. Le Père Réginald a profité de son homélie   pour prendre une position prophétique contre la situation chaotique et honteuse  d’Haïti. Il a parlé des cas d’enlèvement en plein jour en Haïti, du massacre de Bel-air à Port-au-Prince du 31 Mars au 1e Avril 2021, de la mort tragique de la jeune fille de 20 ans tuée également à Bel-air, des bandits qui entrent dans une église à visage découvert en plein jour pour enlever un pasteur et des fidèles.

 

On ne peut pas oublier que des Prêtres et des Religieuses ont été déjà enlevés en Haïti. Jésus a été tué encore une fois  cette année à travers ce massacre à Bel-air perpétré par des gangs armés. Le Père Réginald a exhorté Mr Jovenel Moïse à se retirer du pouvoir pour donner à Haiti une chance de sortir dans cette terrible où elle se trouve aujourd’hui. Pourquoi Mr Jovenel est encore le locataire du Palais National? Son mandat a pris fin depuis le 7 Février 2021. Pourquoi est-il si difficile à Haïti après plus de 200 ans d’indépendance d’arriver à un état de droit?

 

Cette homélie de Pâques du Père Réginald a déjà fait le tour du monde et beaucoup d’haïtiens pensent que la position du Père Réginald est juste et claire sur la crise haïtienne. Le Père Réginald a répété haut et fort ce que la majorité du peuple haïtien a déjà exprimé dans plusieurs manifestations en Haïti et dans certaines villes de la diaspora. Être chrétien et leader spirituel aujourd’hui c’est accepter de prendre sa croix comme Jésus, de refuser certains privilèges ou intérêts  mesquins et même certaines amitiées si on veut suivre le message intégral de Jésus Christ à la lettre.

 

En outre, la position du Père Réginald sur la crise haïtienne répond à la mission prophétique de l’Église Catholique qui est de dénoncer toutes les injustices et les structures injustes qui nous empêchent de vivre dignement comme des frères et soeurs. Nous continuons à espérer que d’autres leaders spirituels continueront à dénoncer la crise haïtienne et à travailler  ensemble afin d’éviter au peuple haïtien de vivre dans la dictature, une expérience très malheureuse que le peuple haïtien a connu dans le passé. Cliquez sur ce lien pour écouter l’homélie pascale du Père Réginald Jean Mary, une des grandes homélies de la Pastorale Haïtienne pour la Fête de Pâques. https://youtu.be/krHcjm4089U

 

Brother Tob

 

 

Easter Sunday at the Notre Dame d´Haiti’s Mission site.

 

The Haitian Community of the Mission Notre Dame D’Haiti celebrated the Feast of Easter on April 4, 2021 . Father Reginald Jean Mary, Administrator of the Mission was the celebrant and Homilist at this Mass of the Resurrection of the Lord.

 

The commemoration of the Easter feast reminds us of the Victory of life over death, of good over evil, of love over hate. The large Haitian choir and the Youth of the Mission of Haiti performed beautifully at this Eucharistic celebration of Easter at the Mission of Our Lady of Haiti.

 

Father Reginald in his homily drew up a brief portrait of the death of Jesus of Nazareth and of the complicity of certain criminals of that time who agreed among themselves to humiliate and kill Jesus. They preferred to free Barabbas a well-known assassin and to demand the condemnation of Jesus the righteous and innocent man to the horrendous torture of the Cross.  Father Reginald went on to proclaim the Resurrection of Christ known as the great defender of the oppressed and his appearance before the 12 disciples 3 days after his brutal death. The Resurrection of Jesus Christ is the great revelation of the love of God for his people and the Church. Father Reginald mentioned in his homily the quote of the Jesuit Priest John Sobrino (December 27, 1938), professor of theology at the Centro American University who wrote: “The Resurrection of Jesus Christ is the greatest revolution of all the world’s   revolutions.  We must add that John Sobrino is an intellectual engaged in the fight for the rights of the underprivileged in El Salvador. Father Reginald took advantage of his homily to take a prophetic position against the chaotic and shameful situation in Haiti. He spoke of the cases of kidnapping in broad daylight in Haiti, the death of the 20-year-old girl killed in Belair and of the bandits who entered a Church with their faces uncovered in broad daylight to kidnap God’s minister and faithful as well as the massacre of Belair of April 1 and 2, 2021. We cannot forget that Priests and Nuns have already been kidnapped in Haiti. Jesus was killed again this year in Belair with this massacre by illegal bandits or armed gangters. Father Reginald urged Mr. Moise, the usurper of the National Palace since February 7, 2021 to step down and  resign to give Haiti a chance to get out of this current impasse she finds itself caught in today. Why is Jovenel still the tenant of the National Palace when his mandate ended on February 7, 2021? Why is it so difficult for Haiti to achieve the rule of law after more than 200 years of independence?

 

 

 

This Easter Homily of Father Reginald has already gone around the world and many Haitians think that Father Reginald’s position on the Haitian crisis is fair and clear. Father Reginald repeated very loudly in his homily what the majority of the Haitian people have already expressed in several demonstrations in Haiti and in certain cities of the Diaspora.  To be a Christian and a spiritual leader today is to accept to carry   one’s Cross like Jesus, to refuse certain privileges, renounce petty interests and even certain friendships in order to remain faithful to the integral message of Jesus-Christ.

 

Father Reginald’s position on the Haitian crisis responds to the prophetic mission of the Catholic Church, which has the mission of denouncing all the injustices and unjust structures that prevent us from living as brothers and sisters. We continue to hope that other spiritual leaders will continue to denounce the Haitian crisis and work together to prevent the Haitian people from being oppressed by dictatorships, a very unfortunate experience that the Haitian people have been subjected to in the past. Click on this link to listen to Father Reginald Jean Mary’s Easter Homily, one of the great Easter homilies of Haitian Pastoral Ministry.. https://youtu.be/krHcjm4089U

 

Brother Tob

 

 Florida: Dr Marie Etienne-L’Infirmière de l’Année 2021 du Centre National de l’Apostolat Haitien

 

 

L’association des Infirmières Haitiano Americaine continue à occuper une place dans les Nouvelles religieuses Haitiennes  avec la nomination du Docteur Marie Etienne , la presidente de HANA International comme l’infirmière de l’Année 2021 du Centre National de l’Apostolat Haitien.

 

Dr Marie Etienne est parmi les pionnières de la grande Association des Infirmières Haitiano Americaines qui compte  11 chapitres. Dr Etienne est l’une des grandes femmes de la Communauté Noire de la Floride. Dr Marie Etienne  est professeur de Soins Infirmiers à Miami Dade et l’une des grandes amies du bulletin hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger et de Radio Telé Solidarité en Floride.

 

Selon nos recherches, les soins infirmiers représentent aux États Unis la plus grande profession de soins de santé dans ce pays avec plus de 3.8 millions d’infimières autorisées à l’échelle nationale. La profession infirmière est parmi les professions les mieux rémunérées aux États Unis et l’emploi des infirmières autorisées devrait augmenter de 15% de 2016 à 2026, ce qui représente une croissance beaucoup plus rapide que la Moyenne de toutes les  autres professions.

 

Dr Étienne est présidente fondatrice de Global Innitiative Foundation qui est une organisation à but non lucratif constitué en 2019 par un groupe diversifié de professionnels engagés pour sensibiliser le monde à la prévention des délits. Leur mission première est d’automiser la vie des victimes et des survivants grâce à l’éducation et aux bourses d’études et à l’accès plus facile aux services de santé.

 

 

Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat haitien  félicite les Infirmières haitiennes pour leur service à l’humanité partout ou elles se trouvent. Votre travail est colossal pendant la pandemie du COVID 19. Nous pensons aussi à l’association des Infirmières Haitiano-Americaines (HANA) qui sont sur tous les fronts pour apporter leur contribution au système de la Santé  tant à l’etranger et qu’en Haiti.

 

Rappelons que Dr Marie O.Etienne   a obtenu le doctorat en pratique infirmière de l’Université de Miami en 2010 et elle est  la première Presidente de HANA International.  Elle a deja été honoree comme la femme de l’année en Mars 2011 par le Centre National de l’Apostolat  Haitien.

 

 

Monseigneur Guy Sansaricq profite de l’occasion pour féliciter Dr Marie O. Étienne comme infirmière de l’année 2021 du Centre National de l’Apostolat Haïtien en ces mots: “Chère Mme Etienne,  Mes félécitations les plus sincères pour l’admirable leadership que vous exercez dans la communauté! Que le Seigneur bénisse tous vos efforts et qu’il soient nombreux ceux et celles qui qui se laissent inspirer par votre exemple!  Sincèrement”

+ Guy Sansaricq

Enfin nous pouvons affirmer que Dr Marie Etienne  est un grand Cadeau de Dieu au peuple Haitien et à l’humanité. Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Dr Marie O Etienne comme l’infirmière de l’Année du Centre National de l’Apostolat Haitien

Brother Tob

  1. MARIE ETIENNE-THE NURSE OF THE YEAR 2021 OF THE  NATIONAL CENTER OF THE HAITIAN APOSTOLATE

 

The Haitian American Nurses Association continues to occupy a place in Haitian Religious News with the recognition of Doctor Marie Etienne, the president of HANA International, and the Nurse of the Year 2021 at the National Center for Haitian Apostolate.

 

Dr. Marie Etienne is among the pioneers of the great Association of Haitian American Nurses (HANA) which has 11 chapters. Dr. Etienne is one of the great women of the Black Community of Florida. Dr. Marie Etienne is Professor of Nursing in Miami Dade and one of the great friends of the weekly bulletin of the National Center for Haitian Apostolate Abroad and Radio Telé Solidarity in Florida.

 

According to our research, nursing is the largest health care profession in the United States with more than 3.8 million registered nurses nationwide. Nursing is among the highest paying occupations in the United States and employment of registered nurses is expected to grow 15% from 2016 to 2026, which is much faster than the Average of all other occupations

 

Dr. Étienne is the founding president of the Global Initiative Foundation which is a non-profit organization formed in 2019 by a diverse group of professionals committed to raising awareness in the world about crime prevention whose mission is to empower the lives of victims and survivors. Through education, service and scholarships we can help them succeed in church and society.

The staff of the Weekly Bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate congratulate the Haitian Nurses for their service to humanity wherever they live. Your work  during the COVID 19 pandemic has been exemplar as you go beyond  ordinary nursing demands to meet its challenge. We are very proud of all you. We also think of the Association of Haitian-American Nurses (HANA) who are on all fronts to make their contribution to the health system both abroad and in Haiti.

Dr. Marie O. Etienne obtained her doctorate in nursing practice from the University of Miami in 2010 and she is the first President of HANA International. She has already been honored woman of the year in March 2011 by the National Center of the Haitian Apostolate.

Bishop  Guy Sansaricq took the opportunity to congratulate Dr. Marie O. Étienne as nurse of the year 2021 of the National Center for the Haitian Apostolate in his words: “Dear Ms. Etienne, My most sincere congratulations for the admirable leadership that you exercise in the community! May the Lord bless all your efforts and may there be many who will be inspired by your example! Truly”

+ Guy Sansaricq

Finally we can affirm that Dr. Marie Etienne is a great Gift from God to the Haitian people and to humanity. We ask the People of God to acclaim Dr. Marie O Etienne as the Nurse of the Year of the National Center for the Haitian Apostolate

Brother Tob.

 

 

TALK SHOW WITH SOME YOUNG PEOPLE  FROM THE HAITIAN COMMUNITY OF ORLANDO.

 

 

The staff of Radio Telé Solidarité were very happy to meet several young people from the Haitian Community of Orlando for our Talk Show on Radio Telé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq blessed The Haitian Youth  before the show and Miss Woodlynn Sance, a master’s student in the humanities, conducted the show.

The young people who participated in this program are the following Peisha Darius, Junie Cherisien, Lindsay Cerant and Ovenore Eliassaint. This program has helped us to get to know the young people of the Haitian American community in Orlando better.

In the first part of the show the young people spoke about their pride as Haitian-Americans, their education, their faith and the importance of God in their lives. They spoke about the problems and their challenge as young Black American Haitians who have a double identity and origins (Haitian and American) in the racist society of the United States.

 

The Youth spoke about the importance of volunteering in this society and its impact on the lives of others. These young people are very aware of their origin in this white society where Blacks have to work very hard to succeed.

Bishop Guy Sansaricq prayed for the Young people at the end of the show and Miss Sance thanked the Young people who participated in this show .. click on this link to listen to this show: https://youtu.be/p4lIBlX7Mew

 

Brother Tob

 

 

Emission avec quelques Jeunes de la Communauté Haitienne d’Orlando.

 

Le Personnel de la Radio Telé Solidarité etait très heureux de rencontrer  plusieurs Jeunes de la Communauté Haitienne d’Orlando pour une emission à la Radio Telé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq a donné sa benediction aux Jeunes avant l’emission   et Melle Woodlynn Sance , etudiante de maitrise en sciences humaines  a conduit cette emission.

 

Les Jeunes qui ont  participé à cette  emission sont les suvants Peisha Darius, Junie Cherisien , Lindsay Cerant et Ovenore Eliassaint. Cette emission nous a aide à mieux connaitre les Jeunes  de la Communauté Haitiano Americaine d’Orlando.

 

Dans la première partie de l’emission  les jeunes ont parlé de leur fierté comme Haitien-Americain, de leur education  de leur foi  ou de l’importance de Dieu dans leur vie. Ils ont parlé de leur problème et de leur defi comme jeune Noir double d’origine Haitienne dans cette société raciste des États Unis.

 

Les Jeunes ont parlé de l’importance de faire du volontariat  dans cette société et son impact dans la vie des autres.  Ces jeunes sont très conscient de leur origine dans cette société blanche ou les Noirs doivent travailler très forts  pour reussir

Bishop Guy Sansaricq  a prié pour les Jeunes à la fin de l’emission  et Melle Sance a remercié les Jeunes qui ont participé  à cette emission.. clicquer sur ce lien pour ecouter cette emission: https://youtu.be/p4lIBlX7Mew

Brother Tob

 

**************************

EASTER FEAST AT ST. MARTHA’S PARISH

 

The staff of Radio Telé Solidarité were at the Parish of St. Martha to celebrate and record the Easter Sunday Creole Mass on the “Memorial Day” of the Lord’s Resurrection and the “ Foundation Day” of the Catholic Church. Faith as Catholic Christian was initiated when Peter and the Apostles recognized the Resurrected Jesus when he Appeared to Peter at the Tomb. The Celebrant and homilist was Father Rony Fabien, the first Black Pastor of this parish. He was accompanied by Deacon Hernst Bellevue, one of the Haitian deacons of this parish.

The Haitian Community of the Parish of St. Martha is among the large Haitian communities of Catholic faith in the Diocese of Rockville Centre. The parish has 2 Haitian Deacons who serve the people and neighborhood with several Catholic action groups of parishioners who assist the growth in faith of its members. The Haitian Community of St. Martha has 3 cultural communities who constitute the Faith Community.

As human beings we always have things to improve in our life. We must constantly identify our individual sin and the problems and challenges of the Haitian community of the Parish of St. Martha face and conquer. Through our faith and the power of Jesus (grace) working in and through us We continue to grow in the Wisdom and act in a way befitting the Followers of Christ.

Father Fabien is pastor of 2 parishes of the Diocese of Rockville Centre and he is the first priest of Haitian origin incardinated in the diocese of Rockville Centre. The Haitian Catholic Community of Long Island is very visible in the Diocese of Rockville Center but we still have a long way to go for our integration into the society of Long Island and the Diocese of Rockville Center.  Unfortunately we do yet have a candidate for the priesthood (seminarian) for that diocese.

I continue to mention  the fact that despite the presence of several Haitian priests who exercise ministry in the Diocese of Rockville Center, we do not have a Haitian priest or Deacon as Coordinator of Haitian Ministry. Why is it difficult for the Rockville Centre Diocese to choose one of The Haitian  priests or one of the Haitian deacons or one of the laypersons of our community  as the Haitian Pastoral Coordinator of the  Diocese of Rockville Centre ?

During his homily, Father Fabien focused on the celebration of the Feast of Easter at St. Martha’s Parish. He welcomed 8 new Christians of the Catholic faith Community of  St. Martha.  He spoke about the pandemic which prevented the people of God from meeting last year for the Easter but fortunately, this year the Haitian Community of the Parish participated in large numbers in Parish Mass for Creoles. The Haitian led the congregation in Easter Hymns l 0ur Easter Creole mass.

We thank Father Fabien and the Haitian Community of St. Martha for the warm welcome they gave us at this Eucharistic celebration. Click on this link to listen to this mass: https://youtu.be/wTMLZ23KnCg

 

Brother Tob

 

Fête de Pâques à la Paroisse Ste Martha

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité était à la Paroisse Ste Martha pour couvrir la messe en créole de la Fête de Pâques, fondement de notre foi comme chrétiens catholiques. Le célébrant et l’homéliste était le Père Rony Fabien, le premier curé noir de cette paroisse. Il était accompagné du Diacre Hernst Bellevue, l’un des diacres haïtiens de la paroisse.

 

La communauté haïtienne de la Paroisse Ste Martha est parmi les grandes communautés haïtiennes de foi catholique du diocèse de Rockville Centre. Cette paroisse a 2 diacres haïtiens, plusieurs groupes d’action catholique et, selon nos sources, la communauté haïtienne de Ste Martha est la grande communauté parmi 3 communautés qui vivent leur foi dans cette paroisse. Comme êtres humains nous avons toujours des choses à améliorer dans notre vie. Quels sont les problèmes et les défis de la communauté haïtienne de la Paroisse Ste Martha?

Rappelons que le Père Fabien est curé de 2 paroisses du Diocèse de Rockville Centre et il est le premier prêtre d’origine haïtienne incardiné dans ce diocèse. La communauté haïtienne catholique de Long Island est très visible dans le diocèse de Rockville Centre. Mais il nous reste encore beaucoup de chemins à parcourir pour notre intégration dans la société de Long Island et dans le diocèse de Rockville Centre où l’on n’a même pas un séminariste pour ce diocèse.

Je continue à le mentionner malgré la présence de plusieurs prêtres haïtiens qui exercent leur ministère dans le diocèse de Rockville Centre. Cette pastorale n’a même pas un prêtre ou un diacre haïtien comme coordonnateur. La grande question pourquoi est-il si difficile pour le diocèse de Rockville Centre de choisir l’un de nos prêtres ou de nos diacres comme coordonnateur de la Pastorale Haïtienne du diocèse de Rockville Centre?

Le Père Fabien, dans son homélie, a mis l’accent sur la fête de Pâques cette année à la paroisse Ste Martha. Il a accueilli 8 nouveaux chrétiens de foi catholique à la paroisse Ste Martha. Il a parlé de la pandémie du Covid-19 qui a empêché au peuple de Dieu de se réunir l’année dernière pour la fête de Pâques. Par contre, cette année, la communauté haïtienne a participé en grand nombre à la messe en créole à la paroisse Ste Martha.

 

Enfin, soulignons que la chorale haïtienne a bien performé à cette messe en créole de la fête de Pâques. Nous remercions le Père Fabien et la communauté haïtienne de Ste Martha pour l’accueil chaleureux qu’ils nous ont réservé à cette belle célébration eucharistique. Cliquez sur ce lien pour écouter cette messe: https://youtu.be/wTMLZ23KnCg

Brother Tob

 

La Congrégation des Filles de Marie est en deuil.

 

Le Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger est triste de vous annoncer le depart pour la maison du Père de la Regrettée Soeur  Marie Gonzague  FDM le 30 Mars 2021  à l’age de 95ans.

 

 

Rappelons que   Sr Marie Gonzague FDm  est originaire de La Vallée de Jacmel.  Elle celèbre cette année sa 69ème année de Profession religieuse. On sait que les soeurs de la Congrégation des Filles de Marie ont apporté une grande contribution à notre cher pays Haiti au niveau de l’education

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Mgr Pierre André Pierre presente ses  sincères Condoleances à Sr Lucie Sanon FDM, la Superieure Générale de la Congrégation des Filles de Marie et aux autres Soeurs de la Congrégation des Filles de Marie.

 

Les funérailles de la regrettée ont eu lieu le Samedi 10 Avril à 8:30 am à la chapelle Notre Dame du Perpetuel Secours de Latremblay .

 

Les Prières De Bishop Guy Sansaricq  et de Mgr Pierre André Pierre  en communion avec le Personnel du Centre National de l’Apostolat Haitien sont avec Sr. Lucie Sanon Fdm et les autres religieuses de la congrégation des Filles de Marie en cette heure de deuil.

Brother Tob

 

The Congregation of the Daughters of Mary is in mourning.

 

The National Center for the Haitian Apostolate Abroad is sad to announce the departure for the house of the Father of Sister Marie Gonzague FDM on March 30, 2021 at the age of 95 years.

 

 

Sr Marie Gozaque FDm is from the Valley of Jacmel. This year marks her 69th anniversary of Religious Profession. We know that the sisters of the Congregation of the Daughters of Mary have made a great contribution to our dear country Haiti in terms of education.

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor Pierre André Pierre presents his sincere condolences to Sr Lucie Sanon FDM, the Superior General of the Congregation of the Daughters of Mary and to the other Sisters of the Community.

The funeral mass of the late Sister  Gonzague took place on Saturday April 10 at 8:30 am at Our lady of Perpetual Help  Chapel in Latremblay.

 

The Prayers of Bishop Guy Sansaricq and Mgr. Pierre André Pierre in communion with the Staff of the National Center for the Haitian Apostolate are with Sr. Lucie Sanon Fdm and the other Sisters of the Community at this time of mourning.

Brother Tob

Femme de la Semaine: Mme Elsie Saint Louis

 

 

Dans notre rubrique Femme de la Semaine du bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  notre choix s’est porté sur Mme Elsie Saint Louis, Directrice executive du Haitian Americans United for Progrès HAUP et directrice de la Chorale Americaine de la Paroisse du Sacre Coeur de Cambria Heights.

 

Mme Elsie Saint Louis est très impliquée dans la paroisse du Sacre Coeur. Parfois elle participe à la messe Anglaise et à la messe Creole du Dimanche  de la paroisse du Sacre Coeur. Son exemple merite d’être suivi par les laics de notre pastorale.

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Mgr Pierre André Pierre  présente ses  Sincères Felicitations  à Mme Saint Louis en ces mots;

Chère Mme Elsie nous sommes toujours heureux et fiers de prendre de vos nouvelles. Vous montrez beaucoup de competence et de zèle désintéressé dans tout ce que vous entreprenez. L’exemple que vous donnez mérite d’ètre suivi. Sachez que votre témoignage inspire ceux qui vous observant avce bienveillance. Que le Seigneur vous garde à tout instant sous sa garde précieuse!

 

Nous demandons au Peuple de Dieu  d’acclamer  Madame Saint Louis comme la femme de la semaine

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

Woman of the Week: Mme Elsie Saint Louis

 

 

In our section Woman of the Week in the Weekly Bulletin of the National Center of The Haitian Apostolate our choice fell on Mrs. Elsie Saint Louis, Executive Director of Haitian Americans United for Progress HAUP and directress of the American Choir of the Sacred Heart Parish of Cambria Heights.

 

Mrs. Elsie Saint Louis is very involved in the parish of the Sacred Heart. Sometimes she participates in both the English and the Creole Sunday masses of the parish. Her example deserves to be followed by the laity of the diverse parishes.

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with Bishop Pierre André Pierre presents his Sincere Congratulations to Mrs. Saint Louis in these words:

Dear Ms. Elsie:  I am always very proud to hear from you from your many friends and admirers. They tell me of your skill, competence and thorough dedication in everything you undertake, I am not surprised as I have known you for many years and always held you in high esteem. May your example continue to inspire those who observe you and collaborate with you! May the Lord in His goodness keep you always under the shadow of His Divine Mercy!   With Love!

 

We ask the People of God to acclaim Madame Saint Louis as the woman of the week of the National Center of The Haitian Apostolate

Brother Tob

 

 

 

 

Proverbes

Twò prese pa fè Je louvri

Rete Trankil, se renmèd Kò

Sa Ki vre jodi, Kapab pa vre denmen

Grenad Pote Kouwòm, li pa rèn pou sa

Kote Fòs chita, rezon pa rete

 

 

Qu’on se rappelle que grace aux efforts du Councilman Emmanuel, La Church Ave. de Brooklyn à partir de Nostrand jusqu’à Bay Ridge va obtenir une seconde denomination. Elle deviendra PIERRE TOUSSAINT AVE. Cela aura lieu le dimanche 25 Avril de cette année à 5 pm devant l’Eglise HOLY CROSS sur Church Ave. entre Nostrand et Rogers. (l’Eglise dont Msgr. Malagreca est le Curé.) Un bref service oecuménique sera conduit devant cette Eglise. Tous y sont invités. Ne manquez pas d’y venir en grand nombre.

 

On Sunday April 25th at 5 pm please come in large numbers to the gates of the HOLY CROSS Church (Msgr. Malagreca’s Church) on Church Ave. close to Rogers. A brief ecumenical service will take place in front of this Church to mark the official Second designation of CHURCH Ave. from Nostrand Ave. to Bay Ridge as PIERRE TOUSSAINT AVE.  It’s an event that should bring joy to the Haitian community. Councilman Emmanuel was very influential in the successful turnout of this vote at the Brooklyn Borough Council. Father Hilaire Belizaire, Fr. Rony Mendez and Bishop Sansaricq among others will be in attendance.

 

 

Good to know: Alleluia! Ye sons and daughters of the Living God! indulgences, info,…

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

There are many opportunities for plenary indulgences during Easter Week, Divine Mercy Sunday and the rest of the Year of St. Joseph with adaptations for COVID-19 restrictions.

 

On Sunday April 25, 2021 at 5:00 PM, the Brooklyn Chapter of the Guild  for the Cause of Venerable Pierre Toussaint, the Ministry to Haitian Immigrants of the Diocese of Brooklyn, in collaboration with the office of Councilman Mathieu Eugene of the 40th Council District of Brooklyn , are inviting the community at large, parishioners and clergy to a street naming celebration in honor of Pierre Toussaint (Pierre Toussaint Boulevard will be added to Church Avenue from Nostrand Avenue to Coney Island Avenue) and an ecumenical service  with various faith leaders, elected officials and you on the steps of the Auditorium of Holy Cross parish located at 2530 Church Avenue in Brooklyn, NY focusing on praying for the canonization of Pierre Toussaint, former Haitian slave  as model of philanthropy and Black Christian in New York and beyond, helping for instance the Oblate Sisters of  Providence, the first Congregation of Black Catholic Sisters of the USA founded by Mother Marie(Mary) Elizabeth Lange of Haitian descent in Baltimore, MD in 1823.

 

Julian Borger in www.theguardian.com has reported on 03/25/2021 that Haitians were leaving Brazil, Chile to reach the border between Mexico and the USA expecting a welcome  by the Biden Administration, but the reality is there are some 200 immigration judges with a backlog of cases of many years and it might not be  possible  to adjudicate additional claims in the foreseeable future…

 

There are more than 400 Republican-sponsored changes and voting restrictions introduced  in almost all States and territories ahead of 2022 elections. Democracy would be better served by facilitating the vote for all, especially the minorities and the disenfranchised and coming with good ideas and candidates.

QUIZ: Cite two States with plans to amend their Constitutions to remove legal slavery from them in the 2022 elections.

+++.

Il y a beaucoup d’opportunités d’indulgences plénières cette semaine de Pâques, le Dimanche de Miséricorde en sus de l’Année de St Joseph avec les conditions assouplies pour le COVID-19.

 

Le Dimanche 25 Avril 2021 à 5:00 PM, le Chapitre de Brooklyn de la Guilde  pour la Cause du Vénérable Pierre Toussaint, le Ministère  aux Immigrants Haitiens du Diocèse de Brooklyn, en collaboration avec le Bureau de Councilman Mathieu Eugène du 40ième City Council de Brooklyn invitent la communauté, les paroissiens et leur clergé à une célébration  de nomination de rue en l’honneur de Pierre Toussaint(Boulevard Pierre Toussaint  sera ajouté à Church Avenue entre Nostrand et Coney Island Avenues) et un service écuménique avec divers leaders religieux, des élus et toi sur les marches de l’Auditorium de la Paroisse de Holy Cross au 2530 Church Ave, Brooklyn, NY centré sur la prière pour la canonisation de Pierre Toussaint, ancien esclave Haitien comme modèle de philantropie et Chrétien Noir à New York et plus loin,aidant par exemple les Soeurs Oblates de la Providence, la 1ère congrégation de religieuses noires des USA fondée à Baltimore par Mère Marie Elisabeth Lange d’origine Haitienne,( candidate aussi à la canonisation) en 1823.

 

Julian Borger a rapporté le  25 Mars écoulé dans www.theguardian.com que des Haitiens partaient du Brésil et du Chili à travers le Mexique vers les USA s’attendant à un acceuil de l’administration Biden – mais la réalité est que les quelques 200 juges d’immigration  ont une accumulation de dossiers en retard de plusieurs années et il ne semble pas possible qu’ils puissent prendre des cas additionnels avant longtemps.

 

Il y a plus de 400 changements et restrictions de vote proposés par des Républicains dans presque tous les États et Territoires pour les élections de 2022. La démocratie serait mieux servie par facilitant le vote spécialement parmi les minorités et défavorisés et venant avec de meilleures idées et de bons candidats.

TEST: Cite 2 Etats qui  veulent amender leur Consitution pour y enlever l’esclavage légal  aux élections de 2022,,,

 

 

 

 

 

                                                EASTER 2018  (April 4th, 2021)

                                                      Act 10, 34-43; Psalm 118; Col. 3, 1-14; John 20, 1 -9

 

By +Guy Sansaricq

 

Happy Easter!  Can you believe it? He is risen! His tortured body is gloriously alive! He appeared to Marie-Magdalene and John and then Peter and the other Apostles. Thomas touched his wounded side. More than five hundred people saw him!

 

It’s the great event upon which rests the edifice of our faith. He died on the Cross as the HIGHT-PRIEST offering to the Father his own self as the PERFECT SACRIFICE of our RECONCILIATION. He rose from the dead as clear evidence that the sacrifice has been accepted.  In stepping out of the tomb, he draws in his victory all who believe in him.

This Resurrection is just like a NEW CREATION, a NEW BEGINNING! Jesus stands as the new Adam! He heads redeemed mankind! We are called to leave behind the soiled heritage of the old Adam and embrace the heritage of GRACE that radiates from the RISEN LORD.

 

Why should you close your eyes and ears? Happily join the ranks of redeemed mankind!

 

Alleluia! In the diocese of Brooklyn, some 1000 adults from diverse religious backgrounds have received Baptism. Millions of tepid and former Catholics have returned home to sit at the family table of the Eucharist. Stop hesitating! Rejoice! Salvation is offered to you!

 

“Everyone who believes in Him will receive forgiveness of sins through His Name.”

Happy Easter! Sing with me ALLELUIA!

Bishop Sansaricq

 

JOYEUSES PAQUES DE LA VIE ET DE L’ESPERANCE

Dimanche 4 Avril 2021

Par Mgr Pierre André Pierre

Assistant Directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien

Mes frères et Sœurs,

Bonjour et Joyeuses Pâques.

 

La raison pour laquelle je vous fais des vœux de Pâques, des souhaits d’espérance et de bonheur, est tout simplement parce que Jésus est sorti victorieux de la mort.

 

Tous les récits évangéliques qui annoncent la résurrection de Jésus, indistinctement dans les quatre évangiles (Mat 28: 1-8; Mc 16: 1-8; Lc 24:1-8; Jn 20:1-2) insistent sur trois points essentiels: Le constat par des femmes, de l’événement du tombeau vide, survenu le premier jour de la semaine.

 

Ces femmes avaient suivi Jésus depuis la Galilée. Avec Marie sa mère, elles représentent l’entourage féminin de Jésus à côté des disciples. Elles sont plusieurs d’après Saint Luc (24: 10-11), avec trois figures dominantes, Marie Madeleine, Joanna et Marie la mère de Jacques. Marc (16,1) garde aussi le nombre de trois, Marie de Magdala et Marie la mère de Jacques et Salomé. Matthieu (28,1) les réduit à deux (Marie de Magdala et l’autre Marie), sans nommer la deuxième. Et Saint Jean insiste sur la présence unique de Marie de Magdala, à qui le Ressuscité gratifie une apparition personnelle et un envoi en mission, pour annoncer la bonne nouvelle de sa résurrection.

 

Ces femmes qui ne comptaient pour rien dans la société de ce temps-là, montraient un grand courage et un amour sublime. Elles se sont mises en route sans demander à un homme de les accompagner pour enlever la pierre de l’entrée du tombeau. Elles n’ont pas peur de montrer leur visage à découvert et de dévoiler qu’elles connaissent Jésus, malgré l’opprobre de tous et de l’environnement. Après elles, les autres disciples vivront des expériences similaires.

 

Il est étrange ainsi que le Ressuscité n’apparaisse pas d’abord à César l’Empereur, ni à Pilate le Gouverneur, pour leur montrer qu’il est le plus fort et pour faire valoir son point de vue. Il n’apparait pas non plus aux membres du puissant Sanhédrin ou aux autorités du temple qui l’avaient condamné au nom de Dieu et de la Loi. Il apparait d’abord aux femmes qui racontent des propos qualifiés de radotage (Luc 24,11), par la plupart de ses disciples qui l’avaient abandonné.

 

L’événement du tombeau vide n’explique rien, mais laisse supposer tout, même l’incroyable. Le corps de Jésus n’est pas tombeau. Ce qui est retrouvé dans le tombeau vide, ce sont les linges gisant par terre et le suaire qui avait recouvert la tête, non pas avec les linges, mais roulé à part dans un endroit (Jean 20, 6-7). Le disciple a vu et a cru. Mais le tombeau vide suffit-il pour annoncer la résurrection ? Le tombeau vide et l’absence du cadavre du Maître ne prouvent rien. Les premières « personnes réticentes » à croire que le Seigneur était vivant furent les disciples eux-mêmes. Un certain doute s’installe parmi eux. Certains vont même jusqu’à protester, qu’ils ne vont pas céder au bon sens.

Ce que ces femmes ou d’autres témoins leur ont dit n’était pas suffisant. La foi, ce n’est pas croire ce que les autres ont vécu ou nous ont dit, mais avoir notre propre expérience personnelle, l’avoir rencontré, expérimenter qu’il est vivant et qu’il me sauve. C’est le centre de notre foi. Thomas Didyme finit par faire le saut le plus haut et le plus long, du doute à la foi. Il brûle toutes les étapes de la cause à l’effet, et de la conclusion par le raisonnement logique, pour faire un acte d’adoration, en appelant le Ressuscité « Mon Seigneur et mon Dieu » Jean 20,29. Les nombreuses apparitions aux disciples après Pâques finiront par les entrainer. Ils ne pouvaient plus continuer comme avant. Si Jésus était vivant après sa mort, cela signifiait que tout son message, tout son style, toute sa vie avait été ratifié par le Père qui le ressuscite.

 

Le premier jour de la semaine annonce donc une grande ouverture, un nouveau commencement, une nouvelle espérance. Un nouveau monde est né d’une nouvelle alliance, scellée dans la mort de Jésus de Nazareth et manifestée dans la présence de celui qui se fait reconnaître comme le vainqueur de la mort. Le septième jour de l’ancienne alliance a fait son chemin de pédagogue. Le jour du Seigneur, le jour de la résurrection, le premier jour de la semaine ouvre les temps nouveaux.

 

L’expérience des disciples est un long chemin. Quelques indices simples pourraient faciliter notre propre expérience :

 

D’abord, ils sentent Jésus comme l’un d’eux lorsqu’ils sont rassemblés « en son nom. » Autrement dit, dans la communauté, il suffit de l’accueillir. Il n’y a rien à faire. Jésus apparaît au milieu d’eux. Vous devez être avec la communauté, avec les siens, accepter d’être avec eux. La communion fraternelle est un signe puissant de cette présence, de sa présence.

 

Ensuite dans l’expérience de l’eucharistie, la rencontre est réelle. Quand ils font la même chose que lui, quand ils rompent le pain, boivent la coupe et s’engagent à vivre le même style de vie, il se rend présent à eux. Avec le temps, certains finiront peut-être par dire avec saint Paul: “Ce n’est plus moi qui vis, mais c’est le Christ qui vit en moi”. Chaque disciple de Jésus sera transformé en un autre Christ qui continuera à faire les mêmes choses d’alors, les mêmes que Lui.

 

Il y a encore la prière avec lui. Quand ils prient, ils se laissent interroger par ce que Jésus a dit et fait. Quand ils écoutent avec le cœur, comme Marie, et pas seulement avec la tête, pour lui donner vie. Lorsqu’ils demandent aux Écritures : « Seigneur, que dois-je faire pour entrer dans le Royaume ? Quelle est votre volonté sur moi ? » Quand ils osent s’approprier les prières que les autres ont faites auparavant et ont été entendues : « Si tu veux, tu peux me guérir ; Seigneur, laisse-le voir ; Monsieur, ma fille est très malade ; Je suis un pécheur, j’ai péché contre le ciel et contre vous » et bien d’autres.

 

Enfin, poussés par la miséricorde, ils reconnaissent le Seigneur en ceux auxquels il a surtout voulu s’identifier : celui qui accueille un de ces enfants m’accueille ; et celui qui donne à manger à celui qui a faim, qui a soif à boire, celui qui habille le nu, celui qui tient compagnie au malade, celui qui accueille un réfugié, nous le lui faisons. Là, nous continuons à le trouver.

 

L’expérience que Christ était ressuscité s’est faite progressivement, se fera peu à peu, progressivement en nous aussi, sous la force de l’Esprit Saint. Les apôtres changeaient, devenant de nouveaux hommes, petit à petit. Pendant 50 jours l’Église célèbre la saison de Pâques. Elle nous dit d’accueillir Jésus avec les disciples et de cheminer, pour que la résurrection soit aussi manifeste en nous. Oui, nous ressusciterons, vous ressusciterez aussi avec Lui. JOYEUSES PAQUES. BONNE FÊTE DE LA VIE ET DE L’ESPERANCE.

 

Pensée de la Semaine: être libre, ce n’est pas seulement de se débarasser de ses chaînes, c’est vivre d’une facon qui respecte et renforce la liberté des autres

1622

Citation de célébrité

Nelson Mandela

Homme d’état, Président (1918 – 2013)

Panse pou semèn nan: Lè ou lib se pa sèlman pou kite chenn ou yo, Se viv nan yon fason ki respekte ak ranfòse libète lòt moun

1622

Site selebrite

Nelson Mandela

Statesman, Prezidan (1918 – 2013)

Thought for the Week: Being free isn’t just about letting go of your chains, it’s about living in a way that respects and strengthens the freedom of others

1622

Celebrity quote

Nelson Mandela

Statesman, President (1918 – 2013)

Pensamiento de la semana: Ser libre no se trata solo de soltar las cadenas, se trata de vivir de una manera que respete y fortalezca la libertad de los demás.

1622

Cita de celebridad

Nelson Mandela

Estadista, presidente (1918-2013)

 

 

 

 

Bon Fèt Pak!

 

Pak se yon gwo selebrasyon, espesyalman pou kretyen katolik yo. Li se viktwa lavi sou lanmò, limyè sou fè nwa, soti nan lesklavay pou antre nan libète. Li se yon fèt ki envite nou kesyone lafwa nou kòm kretyen katolik sou sakrifis Jezi Kris la ki te bay lavi l pou nou ka libere anba peche. Jezi sa a ki te gro defansè oprime yo ki pandan ministè li sou latè te toujou pran yon pozisyon klè pou pi pòv yo ak eksplwate yo nan mond nou an.

 

Fèt Pak sa a, oswa rezireksyon Seyè a, kontinye ap defye nou kòm kretyen. Kisa nou te fè tankou pitit Senyè a pou pèmèt pòv yo espere ak moun ki swaf jistis ak lapè yo ke jou liberasyon yo pa lwen? Pandan map ekri tèks sa a mwen kontinye ap panse a peyi mwen an Ayiti ki sou bò gwo twou san fon akoz iresponsablite ak ensousyans pwòp pitit li.

 

Eske pèp ayisyen an ka selebre ak kè kontan fèt Pak la ak tranbleman tè politik sa a kap ravaje peyi nou an? Kidnapin kontinye ap ogmonte chak jou, arestasyon ilegal ak detansyon, chomaj ak yon systèm sante ki pa kapab satisfè menm bezwen ki pi fondamantal popilasyon an…

 

Fèt Pak la envite nou travay pou yon mond ki pi jis ak pi fratènèl. Prizonye politik yo ak tout moun ki arete de fason ilegal yo dwe jwenn liberasyon yo. Jezikri, Prens lapè a ak liberatè sila yap toupizi yo, kontinye mande jistis ak reparasyon pou prizonye kap kanni nan prizon lakay nou pou bagay pa yo konnen.

 

Jezikri ki te genyen viktwa sou lanmò jou dimanch Pak la ankouraje nou pou nou travay pou liberasyon total Ayiti. Konstitisyon peyi a ka rete jann l ye a, tout jèn peyi a dwe gen possiblite pou ale nan bon lekòl, antre nan inivèsite, gen yon pwofesyon, jwenn yon travay ki byen peye pou yon pibon demen. Nou rève tou yon bon systèm sante ak yon systèm jidisyè ki totalman endepandan de pouvwa egzekitif la.

 

Finalman, nou swete tout lektè nou yo yon bòn fèt Pak. Nap mande Sovè nou Jezi ki soti byen vivan pami mò yo, Prens lapè a, pou li ede peyi cheri nou an Ayiti libere tèt li de tout mal ki anpeche li pran chimen devlopman.

 

Frè Tob

 

 

 

Happy Easter!

Easter is a great celebration for Catholic Christians. It is the Victory of life over death, of light over shadow,   justice over injustice, and the passage from slavery to freedom. It is a feast that invites us to deepen our faith in God as Catholic Christians because of the redemptive sacrifice of Jesus Christ on the Cross. In the Person of Jesus, God gave his life to free us from sin.  Jesus is the defender of the oppressed! During his Earthly ministry, Jesus always chose to attend to the needs of the poorest and the exploited human beings in His earthly community.

The Easter Feast of the Resurrection of the Lord continues to challenge us as Christians. What have we done, as children of the Lord, to allow the poor to fulfill their hope that the day of their liberation is not far away and to quench their thirst for justice and peace? In writing this text I continue to think to our country, Haiti, which is on the brink of the abyss because of irresponsibility and carelessness of its sons and daughters.

 

Can the people of Haiti celebrate Easter as a political earthquake ravages our country? Continuous kidnappings, illegal arrests, detentions in jail in addition to wide-spread unemployment and an poor health system, makes it almost impossible to meet even the most basic needs of our Haitian population!

The feast of Easter invites us to work for a more egalitarian, inclusive and just community  of  brothers and sisters  in today’s world. Political prisoners and all those who are arrested illegally, must be enabled to regain their freedom. Jesus Christ, the Prince of Peace and the Liberator of the Imprisoned continues to ask us to pursue justice and reparation for our past social sins.

Jesus Christ, who Victory over Death on Easter Sunday, urges us to work for the total liberation of Haiti. The constitution of Haiti can apply in its entirety; all young people in Haiti should be able to go to very good schools. They should be enabled to study and pursue professions so they will be able to find and be paid justly for the jobs they so in our homeland country – Haiti.

We dream of a Haiti that will have good health systems which are totally independent of  executive national political power.

Let us take advantage of this Feast of the Resurrection of Christ,  to ask the Prince of Peace to help our dear country Haiti to free itself from all the evils that prevents it from embracing the path of progress

We conclude by wishing all our readers a “Happy Easter!”

 

Brother Tob

Joyeuses Fêtes de Pâques!

 

La fête de Pâques est une grande célébration, particulièrement pour les chrétiens catholiques. C’est la victoire de la vie sur la mort, de la lumière sur les ténèbres, le passage de l’esclavage à la liberté. C’est une fête qui nous invite à questionner notre foi comme chrétiens catholiques dans le sacrifice ultime de Jésus Christ qui a donné sa vie en rançon pour nous libérer du péché. Ce Jésus qui était le défenseur des opprimés au cours de son ministère terrestre a toujours pris une position ouverte pour les plus pauvres et les exploités de notre planète.

 

Cette fête de Pâques ou la résurrection du Seigneur continue à nous interpeller comme chrétiens. Qu’avons-nous fait comme enfants du Seigneur pour permettre aux pauvres d’espérer et aux assoiffés de justice et de paix que le jour de leur libération n’est pas loin. En écrivant ce texte je continue à penser à mon pays Haïti qui est au bord de l’abîme à cause de l’irresponsabité et l’insouciance de ses propres fils.

 

Le peuple d’Haïti peut-il fêter joyeusement la fête de Pâques avec ce séisme politique qui ravage le pays? Des cas d’enlèvements continuent à faire rage, des arrestations et des détentions illégales, le chômage et un système de santé incapable de satisfaire même les besoins les plus élémentaires de la population…

 

La fête de Pâques nous invite à travailler pour un monde plus égalitaire et plus fraternel, où les prisioniers politiques et tous ceux et celles qui sont détenus de façon illégale et arbitraire peuvent retrouver leur liberté. Jesus Christ, le Prince de la paix et le libérateur des opprimés, continue à demander justice et réparation pour ces derniers.

 

Jésus Christ qui a remporté la victoire sur la mort le dimanche de Pâques nous exhorte à travailler pour la libération totale d’Haïti. La Constitution du pays peut rester dans son intégralité, tous les jeunes d’Haïti doivent pouvoir aller dans de très bonnes écoles, fréquenter l’université, avoir des professions et trouver des emplois bien rémunérés pour mieux construire leur avenir. Nous rêvons aussi d’avoir un bon système de santé et un système judiciaire totalement indépendant du pouvoir exécutif.

 

Enfin, nous souhaitons à tous nos lecteurs et lectrices une Joyeuse fête de Pâques. Que le Christ ressuscité, le Prince de la paix, aide notre cher pays Haïti à se libérer de tous les maux qui l’empêchent à embrasser la voie du progrès!

 

Brother Tob

Concours du Jeune de l’année de la Radio Télé Solidarité

Plusieurs Jeunes de la Communauté Haitienne de differents pays, continents y compris Haiti ont participé au concours du Jeune de l’Année 2021 de la radio Telé Solidarité.. Bishop Guy Sansaricq a toujours considéré tous les participants de ce concours comme des gagants. Le but de ce concours c’est  surtout d’aider les jeunes à renforcer les liens de solidarité entre eux  tout en permettant à la Communauté Haitienne et amies  de reconnaitre les jeunes Étoiles que nous avons dans notre Communauté

 

Nous tenons à nous excuser auprès des candidates et des candidats  de ce concours pour le retard qui nous avons pris pour la proclamation des resultats du Concours. Les membres du Jury continuent à travailler  et ils nous assurent que les resultats du concours   seront publiés dans la prochaine publication du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  le Samedi 10 Avril 2021

 

Enfin nous souhaitons une Joyeuse Fête de Paques aux Candidates et aux Candidats du Jeune de l’Année 2021  de la Radio Telé Solidarité

Brother Tob

Radio Télé Solidarité Youth Contest –

 

 

 

Several young people from the Haitian community from different countries, continents including Haiti participated in the 2021 Youth of the Year contest of the radio Telé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq has always considered all the participants of this contest as winners. The goal of this competition is above all to help young people to strengthen the bonds of solidarity between them while allowing the Haitian Community and friends to recognize the young Stars that we have in our Community.

 

We apologize to the candidates of this competition for the delay we have taken in proclaiming the results of the Competition. The members of the Jury continue to work and they assure us that the results will be published in the next publication of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate on Saturday April 10, 2021

 

Finally we wish a Happy Easter to the Candidates of the Youth Contest   of the Year 2021 of  Radio Telé Solidarité

Brother Tob

CONCOURS DE JEUNE DE L’ANNEE 2020-2021 DE LA RADIO TELE SOLIDARITE Sujet : « Parlez-nous de votre plan pour l’avenir et comment vous inspirez d’autres jeunes à être de bons citoyens ? »

Auteur : SILENCIEUX Kempsly «

 

Saviez-vous que j’ai la vision de faire de ce pays, un pays semblable à ceux que vous voyez dans vos télés ?» Et la salle fut inondée de rires. En effet c’était la première phrase que j’ai prononcée dans mon discours lorsqu’on m’a donné le micro à l’occasion de la fête du drapeau à mon école. A cette époque je n’avais que 14 ans, jeune coriace, fougueux, audacieux, altruiste, qui avait de grandes ambitions. Certains admiraient mon charisme, parce-que pour un enfant de mon âge avoir de l’audace d’avoir de si grands rêves accompagnés d’un bel esprit imposant n’est autre que le fruit du hasard, bref un produit hors du commun, néanmoins d’autres me considéraient comme un novice, un enfant qui n’est couvert que par l’ombre de l’imagination, et profitaient de me taper le dos tout en me relatant qu’au cours de mes années à venir, je grandirai, et je verrai ; la vérité c’est que les deux ont eu raisons. Les années se sont écoulées. J’ai grandi, j’ai vu, et j’ai appris… malheureusement les années n’ont pas su tuer en moi la fougue de vouloir regarder de l’autre côté de l’horizon pour voir s’il n’y a pas une lueur d’espoir. En effet, la question que je me suis posé quelques années auparavant était : que serai-je devenu dans 5 ans, 10 ans ou 20 ans ??? quelque chose plutôt normal, en tant que jeune bachelier, choisir un domaine pour faire sa carrière n’était pas chose aisée, surtout lorsque les moyens économiques ne sont pas si gros. Donc, je me suis trouvé face à un dilemme là où non seulement je dois me sauver moi-même mais tout aussi bien mon pays, un rêve que j’ai taché de ne pas laisser derrière moi puisqu’au cours de mes années vécues la nécessité de s’accrocher à ce vieux rêve d’enfance semblait devenir de plus en plus prépondérant et urgent, par ailleurs je n’avais qu’une seule arme : mon intelligence. Il y a certains indices qui ont attiré mon attention. Notamment selon les données de l’IHSI, en 2017 la population s’est estimée à 10 935 771 habitants là où le poids de la jeunesse pesait lourd dans la balance, soit un ratio près de 50% de la population totale. En effet, à cette même époque – et comme toujours – le chômage faisait rage et touche pour la plupart cette même catégorie, l’éducation se donne de plus en plus au rabais, le marché du travail était apparemment saturé, et une société qui se dégradait de plus en plus là où on était dans une spirale descendante vers une chute inconnue, là où la seule issue possible était d’aller vivre ailleurs. Ce qui fait qu’à cette même époque la migration vers les pays de l’Amérique du Sud était à son paroxysme… Ce faisant que je me suis demandé, quelle est la meilleure stratégie pour permettre une intégration économique favorable à la jeunesse haïtienne ? Cette jeunesse florissante, pleine d’énergie, assoiffée du progrès mais dont on n’a pas donné des atouts nécessaires pour qu’elle puisse s’épanouir. Comment attaquer le problème, moi en tant que jeune citoyen, pour donner le meilleur aux prochaines générations ? Ce qui m’a motivé à établir un plan, dans lequel je mets l’accent sur cette potentialité démographique. Mon plan consiste à accompagner les jeunes dans leur formation professionnelle ou universitaire, en vue de redresser sur le long terme, le status quo du pays. En effet, la problématique d’intégration économique de la jeunesse est liée à l’éducation, et cette dernière n’est pas donnée de manière effective à cause de l’omniprésence d’une incapacité financière dans la majorité des familles. Vu à la précarité économique des parents, une bonne partie des bacheliers (ceux qui ont eu la chance de l’être) ne peuvent pas continuer à parfaire leur connaissance en faisant des études supérieures. Il n’existe qu’une seule université publique, l’UEH, là où des milliers de bacheliers pullulent annuellement aux concours d’admission, pour ne retenir que quelques centaines d’entre eux. Mais que font les autres qui ne sont pas admis ? On ne le sait pas. Et pour ça, j’aimerais créer un espace de formation à système de crédit là où tout le monde, quelle que soit la catégorie peut venir étudier en toute liberté et à leur sortie les accompagner à intégrer le marché du travail pour qu’ils remboursent leur prêt d’étude, afin d’assurer, grâce à ce remboursement, la continuité du programme. Peut-on remarquer que ce modèle est adopté par plusieurs grand pays, notamment les USA. L’objectif étant d’assurer une main-d’œuvre patriote, qualifiée des générations futures en vue d’avoir des ressources et potentialités humaines nécessaires pour remettre le pays sur les rails du développement dans les prochains 25 ans. Devrait-on se questionner à propos de l’offre de l’emploi vu à ce que le secteur de la production en Haïti est presqu’à l’agonie, moi aussi j’y ai pensé, parce qu’en dépit du fait qu’il n’y a qu’une minorité qui a le privilège de faire une étude avancée, ils ne sont pas beaucoup à intégrer le marché du travail. Certes, il ne s’agit pas seulement de former les jeunes uniquement dans l’objectif de trouver un emploi, sinon le marché du travail se trouverait saturer par rapport au poids de la population active avec une main-d’œuvre incommensurable et une faible poignée de patron, ce qui crée normalement en économie un déséquilibre. Je me suis dit, et si on regarde le côté créatif de ces jeunes, ce qui m’a permis de penser à vouloir intégrer dans cet espace de formation un espace incubateur, dans lequel à la fin des années d’études le bénéficiaire aura à soumettre un projet susceptible de monter une affaire, lié à la création des biens et services tout en générant de l’emploi. Et après l’analyse de ce dernier on financera ce projet, dans le but de permettre à nos jeunes étudiants d’intégrer pas seulement le marché du travail mais tout aussi bien le monde des affaires. Et c’est ce qui fait l’originalité même de mon approche, car je ne me focalise pas seulement sur la mise en disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée, mais j’aborde la question de la production par l’entrepreneuriat en mettant à la disposition du pays des jeunes leaders entrepreneurs formés, en vue de créer de l’emploi à travers des projets de développement innovants. Avant même de se questionner sur le comment aider ou inspirer des jeunes à être de bons citoyens, on devrait passer en revue quelques différentes causes qui poussent les jeunes à n’être pas des bons citoyens. Aux primes abords, tout le monde se met bien d’accord que dans une société là où il y a l’absence de la promotion de valeur de ceux qui l’habitent est une société qu’on doit changer ou fuir. Une société dans laquelle même le droit à la vie n’est pas respecté est une société qu’on doit fuir… et dans la majorité des cas le sentiment de fuir sa propre patrie est souvent accompagné d’un sentiment de dégoût, si ce n’est pas ce sentiment de dégoût qu’on a éprouvé avant même de pouvoir penser à fuir. Certes, il y a des issues autres que fuir, comme par exemple la révolte. Mais on s’est beau révolté, on a beau brulé des pneus, beau dit non à toutes ces obscénités, et qu’on veut une nouvelle société, jusqu’à ce qu’on réalise qu’apparemment notre sort est chronique. Ce soit on rentre dans le système ; oui messieurs, je fais référence à ce système de brigandage là où toutes les valeurs morales, tous les principes de bienséance sont piétinés, soit on reste en dehors tout en payant le prix de n’avoir pas voulu être intégré. De là, que peut-on dire de l’amour patriotique puisque notre propre patrie nous dégoûte. Donc comment être un bon citoyen dans un pays qui nous dégoûte ? Voilà la vraie question, et ce sera apparemment une idée stupide de vouloir tenter de répondre. Dans ce cas, premièrement on devrait se focaliser sur l’amour patriotique. Dans mon projet, je mettrai l’accent sur un cours de civisme qui doit être donné à tous les niveaux, à toutes les classes et qui s’élève au rang des matières dites de base, et l’évaluation de ce cours se fera de manière pratique, là où l’étudiant aura à organiser sur le terrain des actions civiques, sur la supervision d’un responsable. Le but est de permettre à ces jeunes d’avoir une culture de patriote. Parce-que je crois profondément que l’amour patriotique n’est pas le fruit du hasard, mais se développe tout en passant par l’enseignement des valeurs patriotiques, les droits et les devoirs du citoyen envers sa patrie. De là étant tombé amoureux de sa patrie on ne pensera pas à fuir mais plutôt à changer la situation structurelle, en posant des actions assez concrètes qui feront appel à une conscience collective. Deuxièmement, on devrait mettre en exergue la question de modèle. Le modèle se définit comme étant une figure simplifiée d’une réalité en considérant une personne comme exemplaire. Dans ce contexte, être bon citoyen ou non est directement lié à ceux qu’on prend pour modèle, ceux par lesquels on est influencé, ceux par lesquels on est inspiré. Il ne s’agit pas de leurs mots, on a beau eu de discours, mais de leurs actions. Il est évident que si ceux qu’on nous donne pour modèle sont des mauvais citoyens, on finira tous par être des mauvais citoyens et vice-versa. C’est à ce moment que la question devient plus claire ; pour inspirer les autres à devenir des bons citoyens, on doit tout d’abord être un exemple de bons citoyens et ceci à travers des actions posées. Dans mon projet d’avenir, je prône l’éducation, je prône la qualification, je prône la production tout en jouant les pions de manière stratégique sur l’échiquier de l’économie par l’entrepreneuriat, je prône le patriotisme. Si un simple geste positif est susceptible d’inspirer un jeune, combien à plus forte raison ne pas être inspiré par mes actes, puisqu’ils seront fructueux. En tout cas, je crois profondément que le changement est possible, l’avenir est entre nos mains, et chacun a son tour de rôle à jouer dans ce changement

 

COMMENT VIVRE LA PAROLE DE DIEU MALGRÉ LE CONFINEMENT?

Compte-rendu de la Retraite du Collège Pastoral de l’Apostolat Haitien Samedi 20 mars 2021

Par Djinno Voigt

Mis en Anglais et en Kreyòl par Mgr Pierre André Pierre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Djinno Voight a étudié en Haiti, à Fort-Liberté sa ville natale, et à Brooklyn sa ville d’adoption. Diplômé en business management, économie et éducation, à Excelsior College d’Albany et au Brooklyn College de NY., animateur de radio et journaliste libre, Djinno fait aussi partie du monde de la communication.

 

Membre de la paroisse Saint Matthieu, une communnauté multiculturelle de Brooklyn, sur la Eastern Parkway, devenue depuis les années 1970, lieu de rencontre hebdomadaire pour les Haitiens, Djinno est actuellement en deuxième année au Collège Pastoral de l’Apotsolat Haitien.

 

Le 20 Mars 2021, le collège pastoral dont le siège social est à New York, a organisé une journée de recollection virtuelle au bénéfice de ses étudiants, alumnus et invités, en vue de les aider à revivre une tradition instaurée par les apôtres au Cénacle après leur dernière rencontre avec le divin sauveur au Mont des Oliviers. Une tradition qui s’inscrit au coeur du programme du collège pastoral. Une journée de retraite et de méditation qui avait pour thème: ” Jezi fè mwen tounen yon moun tou nèf.”

En effet, la journée avait commencé par une introduction de Soeur Juvénia, directrice du collège, suivie de Mme Norma Félix qui s’assurait de la mise en oeuvre du programme. Après un chant à l’Esprit Saint, interprété par Mme Marie Edith Jean et son mari qui l’accompagnait à la guitare, ce fut le tour des étudiants et étudiantes de la 1ère année dans une série de courtes prières à l’Esprit Saint. La journée avait tout de suite pris son envol quand Msgr Guy Sansariq de l’Apostolat Haïtien, expliqua l’importance de vivre l’expérience d’une retraite. Il a expliqué la rencontre de Nicodème avec Jesus, Jean 3: 1-6; il a aussi expliqué la nécessité pour nous chrétiens de propager la bonne nouvelle du royaume de Dieu auprès des croyants et non croyants.

Pour rendre l’expérience de la recollection plus pratique, les participants ont été répartis en 11 groupes totalisant 136 personnes, dans le but pour échanger des idées sur le thème principal. Ce fut l’occasion pour tous les participants de lier connaissance à des gens qu’ils rencontraient pour la première fois; une expérience très fructueuse. Après le rapport de chaque groupe à l’assemblée, vers 12:00pm ce fut le tour de Soeur Juvénia et Mme Zamor de réciter la prière de l’angélus suivie d’un court exposé sur le thème: “Vivre de Nouveau.”

Durant la deuxième moitié de la journée, Msgr Pierre André Pierre fut le principal présentateur. Il expliqua le contexte historique de la rencontre de Nicodème avec Jésus. Dans son exposé, Msgr Pierre a expliqué l’importance de la rencontre de Jésus avec Nicodème. Il a fait remarquer que Nicodème était un notable de la ville de Jérusalem, un docteur de la loi, et il servait Dieu avec ferveur. Nicodème qui était un Rabin allait rencontrer Jésus pendant la nuit, en secret.  Il était un homme intrigué par Jésus et il cherchait une réponse à la mission de Jésus qu’il ne comprenait pas par rapport à Loi. Durant leur conversation, Jésus lui avait dit: ” il faut renaître à nouveau pour entrer dans le royaume de Dieu.” Cette parole le rendait un peu perplexe. Jésus dans sa sagesse lui avait fait remarquer qu’un changement du coeur s’avère nécessaire pour trouver le salut. Msgr Pierre nous a invité donc à aller trouver Jésus dans nos difficultés, dans nos souffrances, dans nos moments de confusion, et comme Nicodème, de changer nos coeurs. Il a aussi mentionné que Nicodème a été cité dans la Bible en 3 fois, et qu’il a évolué dans son rapprochement avec Jésus, pour passer du questionnement à l’action, du sceptique au défenseur, du doute à la foi. 1) Lors de sa première rencontre de conversion devant Jésus. Jean 3, 1-21. 2) Lors d’une tentative du Sanhédrin de condamner Jésus, il a eu à dire pour le défendre: “Notre loi permet-elle de condamner quelqu’un sans l’avoir entendu?” Jean 7:50–51.  3) Après la mort de Jésus, en compagnie de Joseph d’Arimathie, il a apporté des araumates et a pris le corps de Jésus pour l’embaumer (Jean 19:39–42). Enfin, Msgr Pierre a achevé son exposé en nous exhortant à suivre la voie tracée par Jésus pour aller prêcher la bonne nouvelle inspirée par l’Esprit-Saint.

Après la présentation du Msgr Pierre André Pierre, c’était le tour des professeurs du Collège, des étudiants de 1ère, 2ème, 3ème années et alumni qui dans une grande prière imploraient  le Seigneur d’intervenir partout où il y a conflits et en particulier Haïti. Ils imploraient aussi le Seigneur de guérir tous ceux touchés par le Corona Virus et d’enrayrer ce mal à jamais.

Marjorie Lefèvre à son tour, fit ressortir l’importance de prier à des heures précises de la journée comme par exemple: Minuit et Midi, et ce pour lutter contre les forces du mal et pour aller à la rencontre de Jésus. Pour illustrer son point, elle a parlé de la rencontre de Jésus avec la femme Samaritaine à midi qu’elle considérait comme: ” une heure de conversion.” Pour raviver notre foi, elle a aussi exhorté les participants à opérer des changement dans leur vie en pratiquant les quatre moyens proposés par le Prophète Habacuc, Ha 2: 1-3; à savoir: rester à l’écoute de Dieu, faire silence, fixer les yeux sur Jésus et tout écrire dans un cahier.

En somme, la journée a connu un succès fou, au point qu’à la fin, personne ne voulait laisser la platforme du zoom. On dit bravo aux organisateurs: Msgr Guy Sansariq, Msgr Pierre André Pierre, Soeur Juvénia, Mme Norma Félix, Mme Marie Yolène Zamor, les étudiants des trois années du Collège, le corps  enseignant, et les soeurs Ferrari. À noter que Sandra et sa soeur jumelle, Natasha Ferrari, sont toutes deux ancienes élèves et responsables du secteur informatique (IT) du Collège. Par leur dextérité dans la technologie et le maniement du zoom, elles ont fait un travail monstreux durant la journée.

Je vous invite tous, chers lecteurs, à vous rejoindre au Collège pour participer à tous les cours pour nous instruire et renforcer nos communautés haitiennes et ecclésiales. Toutes les activités sont offertes pendant chaque année academique qui débute ordinairement en Septembre. À noter aussi que les cours d’un contenu très riche et varié se font en ligne, en fin de semaine, toutes les deux semaines, sur la plateforme Zoom.com et sont maintenant à la portée de tous, à travers tout le territoire des Etats-Unis, du Canada et au-delà. Les cours en ligne n’ont vraiment pas de frontière. N’hésitez pas à contacter le Collège au 718) 790-8497 ou email: kolejpastoral@gmail.com

Merci

Djinno Voight

Etudiant en deuxième année au College Pastoral du Centre National de l’Apostolat Haitien.

 

 

KOUMAN POU NOU VIV PAWÒL BONDYE A MALGRE KONFINMAN?

Rapò sou retrè kolèj pastoral apostolat ayisyen an samdi 20 mas 2021

Pa Djinno Voigt

 

Se Monseyè Pierre André Pierre, ki mete atik sa a ann Anglè e an Kreyòl pou nou

 

 

 

Djinno Voight te etidye an Ayiti, nan Fort-Liberté, kote li te fèt, epi nan Brooklyn kote li chwazi vin abite. Djinno gradye nan jesyon biznis, ekonomi ak edikasyon, nan Excelsior College nan vil Albany ak nan Brooklyn College nan NY. Djinno anime pwogram nan radyo, epi li ekri atik tou kòm jounalis.

 

Djinno se manm pawas Sen Matye, yon legliz Katolik nan Brooklyn, sou Istèn Pakwey. Se yon kominote ki gen anpil nasyon, espesyalman tout nasyon ki soti nan Karayib la. Depi ane 1970 yo, Sen Matye sèvi yon kote Ayisyen rasanble chak semèn. Kounye a, Djinno nan dezyèm ane Kolèj Pastoral Apotsola Ayisyen an

 

 

Samdi 20 Mas 2021, Kolèj Pastoral Apostola Ayisyen an, ki gen biwo santral li nan Nouyòk, te òganize yon jounen retrèt sou Entènèt, nan Zoom.com, pou etidyan yo, ansyen elèv yo, ak kèk lòt envite. Objektif la, se pou yo ka ede yo reviv yon tradisyon Apot yo te etabli nan Senak la, depi nan kòmansman legliz katolik, apre dènye reyinyon Jezi te fè avèk yo, apre li te leve byen vivan soti pami mò yo. Se lè li te rankontre avè yo sou mòn Oliv la, epi li te voye yo an misyon sou tout latè. Yon tradisyon ki antre fon nan pwogram Kolèj Pastoral la. Tèm refleksyon ak meditasyon pou Jounen retrèt sa a se te : “Jezi fè mwen tounen yon moun tou nèf.”

Vreman vre, jounen a te kòmanse avèk yon entwodiksyon byen cho Sè Juvénia Joseph, Mè FiydeMari, kòm Direktè Kolèj la, te fè. Madam Norma Félix te suiv li, pou li esplike e tout asire tout moun sou kontni pwogram nan. Aprè yon chante pou Sentespri, Madan Marie Edith Jean ak mari li te entèprete avèk bèk mizik sou gita, etidyan premye ane yo te vini an fòs ak yon seri entansyon lapriè, pou mande Lesprisan an limyè ak kouray. Lè sa a atò, Bishop Guy Sansaricq, ki se Direktè fondatè Apostola Ayisyen ak Kolèj Pastoral la, vin pran kòn nan. Li eksplike patisipan yo enpòtans viv eksperyans yon retrèt. Li ensiste pou li di, retrèt la gen anpil valè pou nan fòmasyon yo bay nan Kolèj Pastoral la. Bishop Sansaricq eksplike fè yon rale sou rankont Nikodèm ak Jezi, nan levanjil Jan 3: 1-6. Li eksplike nesesite pou nou menm kretyen, nou gaye bon nouvèl Wayòm Bondye a bay kwayan yo, ak tout lòt moun, menm si yo poko konveti.

Pou fè eksperyans vin pi pratik, epi pou favorize tout patisipan yo enplike yo kòmsadwa, teknisyen yo kreye 11 gwoup diferan pou ranmase tout 136 moun ki t ap patisipe yo. Chak gwoup te gen apeprè 12 patisipan ladan l. Sa te pèmèt yo boukante lide yo fasil fasil, sou tèm prensipal la. Se te yon opòtinite pou tout patisipan yo, pou youn vin konnen lòt, sitou gen anpil ki t ap rankontre pou premye fwa: yon eksperyans ki te rich anpil anpil. Aprè chak gwoup te rapòte bay asanble a, alantou 12:00 pm se te Sè Juvénia ak Madam Zamor te vire pou resite lapriyè Angelus la ki te swiv pa yon prezantasyon kout sou tèm nan: “Viv ankò.”

Pou dezyèm mwatye jounen an, se Monseyè Pierre André Pierre ki te prezantatè prensipal la. Li te eksplike kontèks istorik rankont Nikodèm ak Jezi. Nan prezantasyon li a, Monseyè Pierre fè wè enpòtans rankont Jezi avèk Nikodèm. Li esplike nou, Nikodèm se te yon moun remakab nan vil Jerizalèm, yon pwofesè lalwa, e li te yon sèvitè Bondye ki te konviksyon ak senserite. Nikodèm se te yon gran Raben ki te renome nan lavil la. Li te ale rankontre Jezi lannwit, an kachèt. Mysye te twouble devan sa li te tande moun ap di sou Jezi, devan sa li menm tou li te tande oubyen li te wè. Mesye pa t ka dòmi: anpil kesyon ap bouyi nan tèt li, sou Lalwa Moyiz la, sou Mesi a, sou Tanp la, sou delivrans Israyèl, sou Jezi. L ap chache repons. Li vin jwenn Jezi. Pandan konvèsasyon yo, Jezi te di l ‘: “Yon moun dwe fèt yon dezyèm fwa pou li antre nan Wayòm Bondye a.” Mo sa a te fè Nikodèm pi sezi toujou. Jezi te vle fè l konnen, gen yon chanjman kè ki nesesè pou li jwenn delivrans l ap chache a. Monseyè Pierre tabli sou sa, pou li envite nou ale jwenn Jezi nan difikilte nou yo, nan soufrans nou yo, nan moman konfizyon nou yo, tankou Nikodèm, pou chanje kè nou. Li suiv chemen Nikodèm nan avèk patisipan retrèt la. Nikodèm soti nan kesyon, li pase nan aksyon. Li kite doute, li vin sèvi defans pou Jezi. Li kite poze kesyon, li vin aji ann asosye lè Jezi mouri. Nikodèm parèt 3 fwa nan Bib la, tou letwa nan levanjil Sen Jan. Premye fwa a, se nan rankont nan nuit la, nan Jan 3, 1-21. Dezyèm fwa a, se lè Mesye Sanedren yo t ap fè tantativ pou yo te kondane Jezi. Nikodèm kanpe, li  defann Jezi, li di: “Èske lalwa nou an pèmèt nou kondane yon moun, san nou pa tande li?” Jan 7: 50-51. Twazyèm fwa a, se aprè lanmò Jezi: Ansanm avèk Jozèf moun Arimati a, Nikodèm te pote lami ak losyon santi bon, ki te vo aprepre san pyès lajan. Yo pran kò Jezi. Yo vlope kò a ak twal la ak losyon an, jan jwif yo abitye fè pou mò yo. Epi yo depoze kò Jezi nan kavo a. (Jan 19: 39–42). Pou li te fini prezantasyon li a, Monseyè Pierre te ankouraje nou pou nou swiv chemen Jezi trase pou nou an, nan kite Sentespri a enspire nou pou nou temwaye bon nouvèl la tout kote.

Aprè prezantasyon Monseyè Pierre André Pierre a, se te tou Pwofesè yo ki nan Kolèj Pastoral la,  Etidyan premye ane, Etidyan dezyèm ane, Etidyan twazyèm ane ak ansyen elèv nan yon gwo lapriyè. Yo sipliye Bondye pou tout bezwen ak nesesite nou genyen nan lavi nou. Yo mande Bondye Granmèt sekou, nan tout kote ki gen konfli sou latè, espesyalman nan peyi d Ayiti. Yo lapriyè tou pou malad yo. Yo mande gerizon pou moun ki afekte nan viris Kowona, epi pou Bondye mete yon fen nan kalamite sa a.

Marjorie Lefèvre bò kote pa l, mete aksan sou enpòtans ki genyen nan lapriyè nan moman espesifik nan jounen an tankou: minwi oswa midi, pou nou fè youn ak Jezi nan goumen kont fòs mal yo. Pou li te ilistre sa li t ap di a, Marjorie Lefèvre te pale sou rankont Jezi ak madanm Samari a, nan plen midi: “Yon rankont ki mennen yon konvèsyon.” Pou reviv lafwa nou, li te tou ankouraje patisipan yo pou yo fè chanjman nan lavi yo lè yo pratike kat mwayen Pwofèt Habakkuk pwopoze, Ha 2: 1-3: Koute Bondye, Rete an silans, Fikse je ou sou Jezi, epi Ekri tout bagay nan yon kaye.

Jounen an te bay gwo siksè. Sitèlman, lè nou rive nan lafen, pesonn pa t vle kite platfòm nan pou yo ale fè lòt bagay. Bravo bay òganizatè yo: Bishop Guy Sansariq, Monseyè Pierre André Pierre, Sè Juvénia Joseph FDM, Madam Norma Félix, Madam Marie Yolène Zamor, elèv twa ane Kolèj la, estaf Pwofesè yo, ak de sè Ferrari yo. Remake byen, Sandra ak sè jimèl li a, Natasha Ferrari, se de ansyen etidyan Kolèj la. Se yo ki chèf sektè Teknoloji pou Kolèj la. Koze entènèt la, sa a se zafè pa yo. Yo manyen teknoloji a, tankou se yon resèt yo fabrike. Yo fè yon travay kolosal nan jounen sa a.

M ap pwofite envite nou tout, mezanmi lektè yo, pou nou fè konesans avèk Kolèj Pastoral la, pou nou patisipe tou nan aktivite yo. Li fasil pou yon moun bay kolaborasyon pa li. Lè w fòme nan Kolèj Pastoral la, ou edike e ou prepare pou w ranfòse kominote Ayisyen an ak Legliz la tout kote. Tout aktivite yo fèt nan wikenn. Kou yo rich anpil epi yo varye. Pwofesè yo menm, se sa nèt. Yo fè w konnen Labib, Sakreman yo, Litiji Legliz, sa sa ye Lapriyè, Lang Kreyòl la, Lidèchip, Doktrin Sosyal legliz la ak sosyete Etazini sou tout gwo pwoblèm, imigrasyon, edikasyon, politik, sitizen, elatriye. Klas yo kòmanse nan fen mwa Sektanm. Pi bèl toujou, tout kou yo fèt sou entènèt, nan fen semèn nan, yon samdi chak de wikenn, sou platfòm la Zoom.com. Sa vle di, tout moun ka enskri, nan tout teritwa peyi Etazini, Kanada, oswa lòt kote. Kou sou entènèt, reyèlman vre, pa gen fwontyè pou li. Pa ezite kontakte Kolèj Pasatoral la nan nimewo telefòn: 718) 790-8497 oswa sou imèl: kolejpastoral@gmail.com

Mèsi

Djinno Voight

Etidyan Dezyèm ane Kolèj Pastoral, nan Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an.

 

 

 

Turquie:Katiana Antoine

 

Pourriez-vous nous dire comment un jeune peut réaliser ses rêves et être utile à son pays et à l’humanité ?

 

 

Avoir des rêves est très enraciné dans l’être humain. L’écrivain Milan Kundera soutient même que le rêve est la preuve qu’imaginer ce qui n’a pas été, est l’un des plus profonds besoins de l’homme. Tout jeune, on commence à penser à son avenir, on se concentre sur soi, sur ses objectifs à chaque étape de la vie, et sur les moyens à mettre en œuvre pour les atteindre. Avoir des rêves est donc inhérent à l’être humain. Cependant, tant qu’il n’est pas transformé en réalité, le rêve reste un élément fictif, faisant partie de l’imaginaire ; il tend vers sa concrétisation pour qu’il puisse acquérir son sens véritable. Dit autrement, entre le rêve et sa réalisation, il existe un rapport étroit, voire de dépendance même. Et s’est à ce niveau que la première partie de la question Comment un jeune peut réaliser ses rêves prend tout son sens. Prima face, l’accent est fondamentalement mis sur les moyens pour qu’un jeune puisse réaliser ses rêves, le comment. Cela sous-tend que l’on prend en compte le fait que les conditions, les possibilités ne sont guère favorables, non seulement en tant qu’haïtien, mais aussi en tant que jeune. D’où, le double enjeu de la question, exprimé par les dimensions de pauvreté et de gérontocratie de la société haïtienne, qui constituent deux obstacles majeurs dressés face aux jeunes dans la quête de réalisation de leurs rêves. Cela étant, conscient de cet état de fait, le jeune doit s’armer davantage de volonté, de courage et de détermination. Aussi, celui qui veut progresser et concrétiser ses rêves doit-il inévitablement s’adonner au travail ; car, dit-on, le travail est la clef du succès. De plus, celui-ci doit s’efforcer de tirer la meilleure partie des opportunités qui pourront se présenter à lui. Considérons à présent l’autre aspect de la question : Comment être utile à son pays et à l’humanité. Cette partie peut s’inscrire dans une approche collectiviste de la vie sociale ; ce, s’appuyant sur une perspective assez holistique de la réalité humaine, associant bien-être individuel au bien-être collectif. Laquelle perspective se révèle d’un intérêt majeur dans la quête de la réussite de tout individu. Relativement, dans le contexte du monde actuel, où nous voulons absolument réaliser nos rêves, Dieu nous demande de nous rendre utile, de nous mettre au service des autres. A cet égard, il nous a remplis de dons, d’aptitudes et de potentialités nous permettant d’être à la hauteur de cette tâche. Dans un monde « chacun pour soi », comment un jeune peut-il concilier le fait de réaliser ses rêves et d’être utile à son pays et à l’humanité ? Notre pays se trouve confronté à des problèmes de toutes sortes et à différents niveaux. Il existe donc de nombreux secteurs dans lesquels un jeune peut s’investir pour servir son pays, car, se rendre utile, ne s’avère pas forcément à déplacer des montagnes. Il peut s’agir à poser une ou des actions (aussi simple qu’elle soit) dont peuvent bénéficier les autres. Ce gain peut être l’amélioration des conditions de vie, une plus grande richesse, une plus grande sécurité, une élévation du niveau de conscience ou de connaissance. Chaque jeune peut se rendre utile à un niveau, ou à un autre : dans sa famille, dans son quartier, dans sa communauté, dans sa ville, dans son pays, partout où il/elle passe. Par exemple, en tant que jeune l’on peut intervenir sur la question environnementale, en mettant sur pied des projets allant de campagnes de sensibilisation pour la protection de l’environnement à des activités de reboisement. Aussi à l’ère des nouvelles technologies de l’information et de la communication, l’on peut contribuer à rendre l’internet plus accessible en Haïti, en particulier dans les zones rurales. Cette vulgarisation pourrait servir à étendre la portée d’attirer l’attention sur les devoirs civiques et l’amour de la Patrie. De plus l’on peut contribuer à accompagner d’autres jeunes, plus vulnérables économiquement, spirituellement, par exemple à s’aimer et à s’accepter en lançant des avertissements contre la dépigmentation volontaire de la peau, l’un des fléaux dans la société haïtienne. Par ailleurs, en ce qui me concerne, personnellement, j’aurais opté pour une approche un peu plus pédagogique au sens de Victor Hugo : l’éducation élève l’homme à la dignité de son être. Pour un pays tel que Haïti, où le niveau de l’éducation est si faible, relativement à la question de scolarité, un jeune qui aurait le privilège d’avoir été instruit doit pouvoir s’initier dans une dynamique de restitution de savoir, ce, dans une approche de service à la communauté. En effet, chaque jeune instruit qui pourrait transmettre ses savoirs à, au moins, un autre, contribuerait largement à l’émancipation de son pays, comme le reste du monde. Car, ainsi qu’on le dise : Tant vaut l’individu, tant vaut la société. In fine, en tant que citoyen haïtien, en tant que citoyen du monde, nous avons le devoir de contribuer à rendre notre pays, à rendre ce monde meilleur ; la survie des générations futures en dépend. Notre réussite doit constituer une opportunité pour les autres, directement ou non, autant que possible. Mettre notre succès au service des autres… Cela dit, notre réussite, notre succès dans la réalisation de nos rêves sont étroitement liés au souci de s’éduquer au maximum, en s’améliorant chaque jour, en s’adonnant au travail de manière assidue, et bien sûr en s’appuyant sur notre foi car comme il est écrit dans Proverbes 16 : 3 « Recommande à l’Eternel tes œuvres, et tes projets réussiront ». Katiana ANTOINE

Turquie:Katiana Antoine

Van an leve leve l

Le vent se lève                                           Van an leve

Et se soulève                                              Li monte monte l

Sur une perche                                          Sou yon gòl

Comme un immense virtuose de l’air       Tankou yon kokenn chenn akrobat

Qui vise à battre tous les records              Ki vle bat dènye rekò

Et qui n’a plus                                            Sa k pi rèd la

Même la pointe de ses pieds                    Ata pwent pye l pèdi tè

Sur notre planète                                      Sou planèt nou

Le vent se lève                                           Van an leve

Et se soulève                                              Li leve leve l

Pour amener au bout du monde              Pou l bwote jouk nan ziltik

Tous nos secrets les plus intimes              Dènye sekrè k nan fon kè nou

Qu’il gardera jalousement                         Li pral sere yo de je klere

Dans tous les plis et les replis                    Nan finfon k pi sekrè

De ses ailes                                                An ba zèl li

A géométrie variable                                 Ki touttan ap chanje fòm

Le vent se lève                                          Van an leve

Et se soulève                                             Li leve leve l

Avec ses goûts                                          Li renmen chanje gou

Les plus divers                                          Lè l vle lè l pito

Tantôt très doux                                       Pafwa li dous

Comme un fruit mûr                                 Kon mango mi

Tantôt amer                                              Pafwa l anmè

Comme l’aloès                                          Tankou lalwa.

Le vent se lève                                          Van an leve

Et soulève                                                  Li leve leve l

A la manière d’un feu follet                      Tankou dife flanm fòl

Qui va dans sa besogne                            Ki nan pye travay li

Va si vite                                                    Li fè voup kon lanp

Que le spectateur tout effaré                   Moun ki la tou sezi

N’a même pas eu le temps                       Yo pa menm gen tan

De le pointer du bout du doigt                 Lonje dwèt sou li.

Jean Saint-Vil                                            Traduction Rafael Lucas

 

Femme de la Semaine-Alabama-Mme Yolene Destin Barreau

 

 

Dans notre rubrique Femme de la Semaine au bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien notre choix s’est porté sur Mme Yolene Destin Barreau , Presidente -Fondatrice de l’Association Haitiano-Americaine de l’Etat Alabama (HAAOA). Elle est aussi parmi les membres influents de la reconstruction de la chapelle Notre Dame Caridad  à Jacquot et l’une des étoiles de la Communauté Noire des États Unis

Mme Barreau a un Baccalaureat  en Business et une maitrise en Combtabilité. Yolene est une ancienne étudiante des Soeurs Salesiennes, très connue pour son leadership  et sa grande proximité avec les Soeurs de la Congrégation des Soeurs Salesiennes et les anciennes étudiantes des Soeurs Salesiennes.

Yolene a deja participé à 2 emissions de la Radio Telé Solidarité. Elle est l’une des grandes femmes Haitiennes  qui a recu l’education des Soeurs Salesiennes et qui a epousé la spiritualité des Soeurs Salesiennes

 

Bishop Guy Sansaricq presente ses sincères felicitations à Mme Barreau en ces mots:

Chère Madame Barreau , Nous sommes impressionnés par l’énergie que vous déployez pour secourir Haiti et votre proximité  avec les anciennes étudiantes des Soeurs Salesiennes. Votre zèle est universel. Nous sommes toujours heureux de faire la connaissance de personnes comme vous qui mettent leurs talents au service des plus désherités. L’on sent tout de suite que vous ètes animée par des sentiments profondément chrétiens.  C’est avec joie et fierté que nous vous montrons du doigt pour que d’autres se sentent appelés à faire de mème. Que le Seigneur continue à vous inspirer!

 

Le personnel du Bulletin Hebdomadaire demande au peuple de Dieu d’acclamer Mme Barreau   comme la Femme de la Semaine du Centre National de l’Apostolat Haitien à l’etranger

Brother Tob

 

 

WOMAN OF THE WEEK:

 

In this “Woman of the Week” section of the bulletin, we honor Ms. Yolene Destin Barreau, President-Founder of the Haitian-American Association of the State of Alabama (HAAOA). She is  among the many influential members of the Committee for the Reconstruction of the Notre Dame Caridad Chapel in Jacquot and one the  Female Stars of The Black Community of The United States .

Ms. Yolene Barreau, who holds has a Bachelor’s (B.A.) Degree in Business and a Master’s Degree (M.A.) in accounting, is a former student of the Salesian Sisters. She is well known for her leadership and close relationship to the Sisters of the Congregation of the Salesian Sisters and the former female students of Salesian Sisters of Haiti.

Yolene has already participated in 2 broadcasts of Radio Telé Solidarité. She is one of the great women who received her education from the Salesian Sisters of Haiti , was introduced to their particular spirituality.

Bishop Guy Sansaricq presents his sincere congratulations to Mrs. Barreau in these words:

Dear Ms. Barreau, We are very proud of you as you use your many remarkable

Talents not simply for yourself but mainly for our Country Haiti. Your dedication to Jacquot, Haiti is inspiring. . It’s clear that the Gospel values deeply influence your vision and actions. We pray that the Lord will continue to enlighten and bless you and that many will model their lives after the example you provide.

The staff of the Weekly Bulletin ask the people of God to acclaim Mrs.  Yolene D. Barreauas the Woman of the Week of the National Center for Haitian Apostolate Abroad

 

Brother Tob

 

*******************************

HAPPY BIRTHDAY MRS. ELDA CANTAVE ROMULUS

March 28th is the date we celebrated Mrs. Elda Cantave Romulus’s birthday. Ms. Cantave Romulus is among the many friends of the National Center for the Haitian Apostolate within the Haitian Pastoral of the Diocese of Rockville Center

Ms. Elda Cantave has lived in the United States for more than 30 years. She is very visible in the Haitian parishes of the diocese of Rockville Centre. She is the Coordinator of the Haitian members of the Pastoral Committee of Notre Dame de la Medaille Miraculeuse in Wyandanch. Elda is also very visible in the Haitian Community of Long Island and she is one of the “Lights” among the Young Adult Leaders in the Black Community of Long Island

Bishop Guy Sansaricq wishes “a belated Happy Birthday” to Mrs. Elda Cantave Romulus. We ask the People of God to pray for Mrs Elda Cantave Romulus at this special time.

Brother Tob

 

Archidiocèse de Boston: Merci Père Gustave Miracle.

La retraite pascale de la radio Telé solidarite a été un grand succès . Le personnel de la Radio telé Solidarité malgré les difficultés continue à faire tout ce qui depend de lui pour accompagner  le peuple de Dieu.

 

Le Père Miracle, le Vice coordonateur de la Pastorale haitienne de l’archidiocèse de Boston  malgré ses multiples obligations a accepté encore cette année de precher la retraite Pascale de la radio Telé Solidarité

 

Bishop Sansaricq en communion avec Mgr. Pierre André Pierre remercie infiniement le Père Miracle d’avoir accepté d’être le predicateur de la retraite pascale 2021 de la Radio Telé Solidarité

Brother Tob

 

Archdiocese of Boston: Thank you Father Gustave Miracle

 

The Easter retreat of the Radio  Telé solidarite station was a great success. Despite the difficulties, the staff of Radio Telé Solidarité continues to do everything that depends on him  to accompany the people of God.

 

Father Miracle, the Vice-Coordinator of Haitian Pastoral  of the Archdiocese of Boston despite his multiple obligations, accepted again this year to preach the Paschal retreat of  the radio  Telé Solidarity station.

 

Bishop Sansaricq in communion with Mgr. Pierre André Pierre infinitely thanks Father Miracle for having accepted to be the preacher of the 2021 Easter retreat of Radio Telé Solidarité

Brother Tob

 

 

 

Boston: Bonne Fête Père Joseph Larose SMM

 

Le 2 Avril 2021 etait l’anniversaire du Père Joseph Larose SMM, leader spirituel de la Communauté Haitienne de la Paroisse Christ  The King de l’Archidiocèse de Boston.

 

Rappelons que Le Père Larose est un prêtre de la congrégation des Missionnaires Montfortains, il a deja 16 ans dans la vie sacerdotale et il a l’air d’un prêtre très heureux dans la vie sacerdotale.

 

Le Père Larose est un prêtre très humble, très spiriruel , Marial et très proche du Peuple de Dieu. Le Personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité  lui souhaite du succès dans son nouveau ministère à la paroisse du Christ  The King à Brockton.

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Monseigneur Pierre André Pierre souhaite un Joyeux Anniversaire au Père Larose tout en lui Assurant de ses prières

Nous demandons au Peuple de Dieu de prier pour le Père Larose en ce moment special

Brother Tob

 

Boston: Happy Birthday  Father Joseph Larose SMM

 

April 2, 2021 was the birthday of Father Joseph Larose SMM, spiritual leader of the Haitian Community of Christ The King Parish of the Archdiocese of Boston.

 

Father Larose is a priest of the Congregation of the Montfort Missionaries, he has already 16 years in the priestly life and he looks like a very happy priest in the sacerdotal life.

 

Father Larose is a very humble, very spiritual , a Marian priest and very close to the People of God. The Staff of the Weekly Bulletin of the National Center of The Haitian Apostolate  and Radio Telé Solidarité wish him success in his new ministry at the parish of Christ The King in Brockton

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor Pierre André Pierre wishes a Happy Birthday to Father Larose while Assuring him of his humble  prayers

We ask the People of God to pray for Father Larose at this special time

Brother Tob

 

Cameroun: Christian Tumi, l’archevêque émérite de Douala, est mort

Publié le : 03/04/2021 – 11:16Modifié le : 03/04/2021 – 19:23

Le cardinal Christian Wiyghan Tumi (g.) s’entretient avec le vétéran de l’opposition camerounaise John Fru Ndi alors qu’ils assistent au Palais des congrès à la session d’ouverture du dialogue national convoqué par le président Biya, à Yaoundé, au Cameroun, le 30 septembre 2019. AFP – STRINGER

Texte par :RFISuivre

4 mn

Christian Tumi, archevêque émérite de Douala, est décédé ce samedi 3 avril dans un hôpital de la ville. C’est son successeur, Monseigneur Kléda, qui l’a annoncé ce samedi matin dans un communiqué. Âgé de 91 ans, le prélat était l’une des plus grandes voix et autorité morales du Cameroun. Il s’était notamment investi ces dernières années dans la recherche de pistes de sortie de crise dans le conflit que traverse le pays.

PUBLICITÉ

Christian Tumi était retraité de l’autel des paroisses depuis 2009 après 43 ans de vie de prélat, mais il n’en a jamais véritablement profité. La faute à la crise anglophone qui secoue son pays depuis bientôt cinq ans. Le cardinal Christian Tumi a en effet mobilisé ce qu’il lui restait de forces pour tenter de ramener la paix dans ces régions si chères à son cœur, lui, fils du Nord-Ouest anglophone où il naquit en 1930, dans le petit village de Kikaikelaki.

Ainsi, il se plaçait aux devants de la scène camerounaise, invitant sans répit le gouvernement et les séparatistes à un dialogue inclusif pour une solution concertée au conflit dans ces régions. Son investissement dans cette crise avait déjà d’ailleurs failli lui coûter la vie. En novembre 2020, il avait été enlevé, puis libéré 24 heures plus tard, par des hommes armés se réclamant de la sécession anglophone.

Avec le pouvoir de Yaoundé, ses rapports ont toujours été à la méfiance, voire conflictuels. Il était épié, craint, redouté… C’est ainsi que son idée de la conférence générale des Anglophones, qu’il voulait être un cadre de concertations entre les parties prenantes du conflit, s’est heurtée à l’hostilité de l’État camerounais.

« Une autorité morale irremplaçable »

Ancien porte-parole de la Conférence épiscopale anglophone du Cameroun et proche du prélat défunt, Elie Smith salue ainsi la mémoire d’un homme « sincère ». « Il disait toujours qu’il reconnaissait Paul Biya en tant que président, mais que la doctrine sociale de l’Église l’obligeait à dire la vérité au pouvoir. Il était avant-gardiste. Il a commencé en 1975. C’est lui qui, le premier, a critiqué Ahmadou Ahidjo en disant qu’Ahmadou Ahidjo était corrompu. Donc le Cameroun perd là une autorité morale qui est irremplaçable », regrette Elie Smith.

PUBLICITÉ

Malgré des idées politiques divergentes, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale salue la mémoire « d’un Camerounais fier de ses racines ». Pour Grégoire Owona, Mgr Tumi incarnait « le respect de la légalité, le respect mutuel, la justice et le souci des autres »« Il a beaucoup apporté au diocèse de Douala dont il était l’archevêque ».

« J’ai perdu un ami, j’ai perdu un mentor, j’ai perdu un prélat, j’ai perdu un homme de Dieu, j’ai perdu une personne qui était tout pour tout le monde »a de son côté réagi John Fru Ndi, président du Social Democratic Front (SDF), voyant lui aussi dans le cardinal Tumi une personne « honnête » et « sincère ». 

« Bien qu’étant un cardinal catholique romain, il a construit des ponts avec les musulmans, les baptistes ou les protestants », observe John Fru Ndi. « Avec toutes les qualités qu’il avait en lui, je pense que nous aurions pu résoudre un certain nombre de choses, mais elles sont perdues maintenant. »

 

Proverbes

Papye pale  kan moun pe

Kan ou vle Kenbe twòp, ou pèdi tout

Sa Ki vre Jodi, kapab pa vre denmen

Ti Bout Kouto miyò pase zong

Se pa tou sa ki bèl ki dire

 

Good to know: Potential availability of Resident Visas for April 2021.

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

POTENTIAL AVAILABILITY OF US RESIDENT VISAS FOR APRIL 2021/DISPONIBILITE POTENTIELLE DE VISAS DE RESIDENCE  POUR AVRIL 2021:

 

  1. Final Action for Approved petitions before the indicated date if Consular office is open/ Action finale pour pétitions approuvées avant la date indiquée si le Bureau du Consul est ouvert;  most countries/majorité des pays;
  2. COVID-19 restrictions apply/ Restrictions pour COVID-19 de rigueur.

 

FAMILY PETITIONS/PÉTITIONS DE FAMILLE:

-Spouse, Minor child of US Citizen/Époux(/se), Enfant mineur de Citoyen US:No delay/Pas de délai.

-Unmarried Sons and Daughters of US Citizens/ Enfants Majeurs Non-Mariés de Citoyens US:

8 Oct 2014

-Spouse,Minor Child of US Resident/Époux(/se), Enfant mineur de Résident: No delay/Pas de délai.

– Unmarried Sons and Daughters of US Residents/Enfants Majeurs Non-Mariés de Résidents US: 8 Aug/Août 2015

-Married Sons and Daughters of US Citizens/Enfants Majeurs Mariés de Citoyens US: 8 Aug/Août 2008

– Brothers, Sisters of adult US Citizens/ Frères, Soeurs de Citoyens US Adultes: 1 Nov 2006

 

EMPLOYMENT BASED PETITIONS/PÉTITIONS BASÉES SUR EMPLOI:

All Categories/ Toutes Catégories: No delay/Pas de délai.

 

 

 

 

 

Latest News-march28, 2021

 

 

 

PALM SUNDAY OF THE PASSION OF THE LORD (March 28th, 2021)

Is. 50, 4-7; Ps. 22; Phil. 2, 6-11; Mk. 14, 1 to 15, 47

 

 

 

  By +Guy Sansaricq.

 

Palm Sunday introduces us to the celebration of HOLY WEEK. First we joyfully recall the entrance of Jesus into Jerusalem. A large crowd then acknowledged him as the MESSIAH, as he humbly rode an ass not a white horse as worldly leaders do. Today, we too brandish palm branches in our hands to manifest our enthusiastic faith and love for HIM Our Lord and Savior. On this first day of Holy Week we rejoice as we know that his Passion and death will lead up to the exalting victory of Easter.

 

This note of joy however does not make us ignore the horrors of Jesus’ passion. The narrative of the PASSION is solemnly proclaimed at mass. We are spared no details from the anointing with embalming oil at Simon’s house the night before to the last supper and then the agony in the garden, the betrayal of Judas, the flight of the apostles, the arrest, Peter’s denial, the outrageous trials, the scourging, the crowning with thorns, the atrocities of the crucifixion, death and burial.  The entire revolting events of the Passion are proclaimed.

 

These events fulfill the prophecies of old. Jesus is the lamb of sacrifice slaughtered to reconcile us to the Father; He is the loving husband laying down his life for the sake of the Church his spouse; He is the worthy High Priest, the only one who can step into the Father’s Palace to intercede for us; He is the initiator of the NEW COVENANT; He is the opener of the gate of Paradise that was closed shut by the sin of Adam. By His Blood, HE SETS US FREE! 

 

The Church urges us to attend the services on Holy Thursday, Good Friday and indeed Easter Sunday. Be not confused but REDISCOVER THE FASCINATING MYSTERY OF CHRIST!

 

DIMANCHE DES RAMEAUX (28 Mars 2021)                             

 

Par +Guy Sansaricq.

 

Avec frémissement, nous entrons aujourd’hui dans la SEMAINE SAINTE. Nous commencons sur une note de joie. La Passion de Jésus, tout horrible qu’elle fut, n’est qu’un passage vers la VICTOIRE de PAQUES. C’est une histoire d’amour et une lecon pour l’humanité. Nous sommes donc appelés a brandir joyeusement une branche de Rameau à la facon des gens de Jerusalem qui l’accueillirent comme Messie alors que les autorités complotaient sa mort.

 

Après ce bref moment de joie, la célébration devient sombre. Le récit de la Passion est lu dans tous ses détails atroces menant au crucifiement et à l’ensevelissemnt du Seigneur. 

C’est le MYSTERE DE LA FOI, une histoire troublante qui provoque la réfléxion. Si l’incroyant se dépèche de tourner le dos, l’ame bien disposée se laisse FASCINER. C’est une histoire extraordinaire qui a inspiré et qui continue de motiver des millions. C’est l’histoire du salut.

                                          ET TOI-MÈME COMMENT RÉAGIS-TU?

Ce n’est pas la vengeance, la haine, la violence qui sauvent l’humanité. C’est l’amour qui ne recule pas devant la mort. Jesus a semblé pour un instant perdre le combat, mais il RÈGNE À JAMAIS. Et toi donc, accepte le REPENTIR, APPRENDS A AIMER ET SUIVRE JÉSUS!           

BONNE SEMAINE SAINTE!    EMBRASSE DE TOUT COEUR LA NOUVELLE ALLIANCE! 

+Guy Sansaricq

 

 

Pensée de la Semaine: Tant qu’il y aura une seule personne mise à l’écart, la fête de la fraternité n’aura pas lieu » (n. 110).

Pape Francois dans sa 3ème Encyclique

Panse  semèn nan: Depi w tande gen yon sèl moun yo met deyò nan manje tèt ansanm lan, fèt tètansam lan pap kab fèt.  “(n. 110).

Pap Francis nan 3yèm ansiklik li

Thought of the Week: As long as there is only one person left out, the feast of fraternity will not take place “(n. 110).

Pope Francis in his 3rd Encyclical

Pensamiento de la semana: Mientras quede una sola persona, no se celebrará la fiesta de la fraternidad ”(n. 110).

Papa Francisco en su tercera encíclica

Semèn sent – Editoryal: Ki chans moun pòv yo?

 

Semèn sent se toujou yon gro semèn pou kretyen Katolik yo. Yon semèn nan lapriyè ak anpil meditasyon sou gwo konplo ak trayizon sou lanmò brital Jezi, sovè oprime yo  e gwo defansè moun  pòv yo. Eske sitiyasyon oprime yo chanje apre lanmò Jezi? Ki chans pòv yo, oswa pitit pòv yo pou yo chita sou tab kote gro desizyon ap pran aprè yo fin trete Jezi kou yon asasen epi yo touye li?

 

Youn nan paradoks lanmò Jezi a se lè bouwo l yo  te prefere libere Barabas, yon asasen tout moun te konnen e yo tout ansanm te  kondane Jezi, moun ki jis la ak inosan, pou yo te kapab defann interè klas yo. Gran prèt yo ak obsèvatè lalwa yo, nan ipokrizi yo ak silans yo, yo te pami moun ki te nan konplo pou touye Jezi ou byen pou trayi Jezi.

 

Anpil moun konnen istwa biblik lanmò Jezi pa Jwif yo ak Romen yo e latrye. Trèt yo toujou toupatou nan sosyete a. Yo nan Legliz nou an tou. Nou pa janm bliye ke Jida se te youn pami douz disip Jezi yo. Jida jodi a se tout moun ki nan yon pozisyion reyaksyonè nan kominote nou yo  ki refize denonse systèm enjis ki anpeche pòv yo viv ak diyite, tankou pitit Bondye.

 

Reaksyonè sa yo toupatou. Jida sa yo kontinye sèvi bouwo klas dominant yo epi yo toujou pare pou yo fè tou sak depann de yo pou pwoteje privilèj yo ak enterè yo. Pou konprann pi byen siyifikasyon lanmò Jezi a nou ka pran peyi nou an Ayiti kòm yon egzanp kote twou san fon ant moun rich yo ak moun pòv yo kontinye ap ogmante chak jou.

 

Lopital Jeneral Ayiti, pi gwo lopital nan peyi a, se yon kote doktè pa ka jwenn yon pansman pou pran swen malad yo. Pèp ayisyen an kontinye ap viktim zak  kidnapin ak egzekisyon. Jèn ki twomatize, ki pa kapab jwenn travay an Ayiti, menm apre yo fin diplome nan inivèsite, anpil ladan yo ap viv ak gwo dezespwa. Kouman yo kapab viv ak diyite? Anpil jèn fi, moun trè entèlijan nan peyi nou an, menm aprè yo fin fè etid nan inivèsité, yo gen bon diplòm aprè anpil sakrifis, anpil fwa anpil ladan yo oblije kouche ak bòs travay yo pou yo kapab kenbe travay yo.  Pi gro pwoblèm istwa wont sa a, anpil nan patwon sa yo te ka papa jèn fi sa yo.

 

Jodi a nan peyi dAyiti nou kontinye kondane epi touye Jezi nan pwoteje relasyon nou yo ak ti enterè nou yo devan moun kap toupizi pèp ayisyen an. Moun ki nan pouwa politik, mamb oligachi a an Ayiti ki gen pouvwa ekonomik, nou toujou pè pou nou denonse jan yo ap prije pèp la. Souvan ou sipòte yo e nou toujou prè pou nou defann yo. Twò souvan, nou refize pran yon pozisyon klè tankou dlo kokoye kont kòwonpi sa yo ak ansasen pèp ayisyen an.

 

Kòm kretyen, kòm yon nasyon pwofèt, wa ak prèt, kisa nou fè pou nou fini ak enjistis sa yo? Nou toujou jwenn yon eskiz. Tout bagay bon pou nou pa kondane tout zak briganday opresè sa yo, ki anpeche nou viv tankou moun. Pafwa pou pwoteje enterè mesken nou yo, nou fèmen bouch nou. Atis ak chantè John Lennon (1940-1980) te ekri: “Konplo nan silans pale pi fò pase mo”.

 

Frè Tob

 

 

Holy Week-Editorial

 

Holy Week is always a very powerful week for Catholic Christians, a week of prayer and deep meditation on the brutal death of Jesus, the liberator of the oppressed and the great defender of the Poor. Did the situation of the oppressed change after the death of Jesus? What Chance do have the Poor or the children of the poor to sit on the decision-making table 2000 years after Jesus’ unjust execution?

 

The great paradox of the assassination of Jesus is reflected in th fact that people preferred to release Barabas a notorious murderer while condemning, Jesus the righteous and innocent man. The high priests and the observers of the Law of the Eternal God cynically killed Jesus Christ a second time by their hypocrisy and their complicit silence. Everyone knows the biblical account of the death of Jesus by the Jews and the Romans.

 

To understand the meaning of the death of Jesus we can take our country Haiti as an example where the gap between the rich and the poor continues to increase every day, The General Hospital of Haiti, known as the largest hospital in Haiti is a place where doctors cannot find a bandage to treat the sick. Haitians continue to be victims of cases of kidnapping and summary executions. Traumatized young people are  on the verge of despair when after obtaining a university degree they are unable to find a paying job. How many very smart young ladies in our country after obtaining a good degree are pressured to sleep or to make love with their bosses in order to get or keep their jobs? This shameful story is still uglier when oftentimes the boss or the bosses could have been the father or the Fathers of these smart young ladies.

 

Today in the case of Haiti we continue to condemn and kill Jesus each time we fail or refuse to take an unequivocal position of condemnation against the murderers of the Haitian people. Sometimes, it’s because we want to protect our relations and our small interests in dealing with those who are in power or who are part of the oligarchy of Haiti. As a Nation of prophets, kings and priests what have we done with the prophetic mission of the Church? We always find an excuse to avoid denouncing or condemning the unjust structures that are ravaging our country and our world simply to protect our petty interests. Artist and singer John Lennon (1940-1980) wrote: “A conspiracy of silence speaks louder than words”.

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

 

Semaine Sainte- Editorial

 

La Semaine Sainte est toujours une semaine très forte pour les Chretiens de foi Catholique, une semaine de prière et de profonde meditation sur le complot et la mort brutale de Jesus le liberareur des opprimés et le grand defenseur  des Pauvres.  La situation des opprimés a t-elle changé après la mort de Jesus? Quelle chance ont les Pauvres ou les enfants des pauvres  de s’asseoir sur la table de decision  après la mort brutale de Jesus comme un assassin?.

 

Le grand paradoxe de l’assassinat de Jesus est celui-ci, on a préféré liberer Barabas  un assassin notoire et en même temps condamner Jesus le juste et l’innocent. Les grands prêtres et les observateurs de la loi, par leur hypocrisie et leur silence ont comme tué Jésus une 2ème fois. Tout le monde connait le recit biblique de la mort  de Jesus par les Juifs et les Romains sordidement alliés.

 

Pour mieux comprendre la signification de la mort de Jesus on peut prendre notre pays Haiti en exemple où le fossé entre les riches et les pauvres continuent à s’accroitre chaque jour. L’hopital general d’Haiti, le plus grand hopital du pays est un lieu où les medecins ne peuvent pas trouver un pansement pour soigner les malades. Le peuple Haitien continue à être victime de cas d’enlèvement, d’ executions sommaires. Des jeunes traumatisés, incapables de se trouver un emploi rémunéré même après l’obtention d’un diplome universitaire gisent au bord du désespoir. Comment arriveront ils à vivre en toute dignité? Des Jeunes filles très intelligentes de notre pays même après l’obtention d’un bon diplome se voient  contraintes de se prostituer  avec leur patron pour avoir ou pour conserver leur emploi. Le Hic de cette histoire de honte s’accroit quand le patron ou les patrons peuvent être le père  ou les Pères de ces filles abusées.

 

Aujourd’hui dans le cas d’Haiti nous continuons à condamner et à  tuer Jesus  pour proteger nos relations et nos petits interêts en face des oppresseurs du peuple Haitien. Ceux-ci font partie de l’oligarchie d’Haiti. Avouons le, trop souvent  nous refusons de prendre une position sans equivoque  contre les corrompus  et les assassins du peuple Haitien. Comme Nation de prophètes, de Rois et de prêtres qu’avons nous fait? Nous trouvons toujours une excuse. Tous les dilatoires sont bons pour esquiver les condamnations qui s’imposent. Parfois, c’est Pour protéger nos intérèts mesquins que nous nous taisons.  L’artiste et le Chanteur John Lennon (1940-1980) a écrit :’’ ’’ La conspiration du silence parle plus fort que des mots’’ .

Brother Tob

 

 

Each Year for Holy Week and Easter, the National Center of The Haitian Apostolate always chooses a priest of the Year and a nun of the Year

 

This year Bishop Guy Sansaricq chose Father Marc Arthur Francois, Pastor of St Patrick and member of the priests of Voluntas Dei, as the Priest of the Year of the National Center for the Haitian Apostolate. Father Marc Arthur is a member of the Executive Committee of the National Center of the Haitian Apostolate. He regularly participates in the activities of the National Center for the Haitian Apostolate and he is known as a priest who has a great love for his Church. and for his native land Haiti. He has more than 25 years of priestly life.

 

Sr Marie Yonide Midy of the Congregation of the Sisters of St Vincent de Paul is the Nun of the Year of the National Center for the Haitian Apostolate. Sr Midy has 36 years of religious life and for 23 years she has been ministering in France. She informed us that the Sisters of St Vincent de Paul exercise their ministry on the 5 continents. They work in 95 countries and are abound 14,000 around the world. They are very visible in the poorest places in Haiti.

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with the Staff of the National Center for the Haitian Apostolate presents his sincere congratulations to Father Marc-Arthur and to Sister Midy in these words:

Beloved Father Marc Arthur; Beloved Sister Yonide:

Our Center is very proud of you. In your ministry, you walk in the footsteps of Jesus thus displaying genuine love to our modern world so frequently insensitive to the plight of the poor.  You stand tall although you are very humble. The true witnesses of Jesus are those who seek no glamour and no applaud from the multitude but follow quietly the Gospel of Jesus. The Cross is not attractive at first sight, yet it’s the road to salvation. Thank you, both of you for your faithfulness to the mission of loving service you have embraced on the day of your Profession of Faith. “Happy are the poor in spirit, the Kingdom of God is their’s.”  Happy are we who have known you and have worked besides you!

We entrust you to the arms of Our Blessed Mother who will hide you in the shades of her mantle of mercy whenever she visits her glorious Son.

 

We ask the people of God to acclaim Father Francois and Sr Midy as the Father and the Nun of the Year of the National Center for the Haitian Apostolate

 

Brother Tob

 

Rome : Sr Martha Seide FMA, PhD dernière Emission sur Fratelli Tutti.

 

 

 

Sr Martha Seide FMA, PHD a eu sa derniere emission  sur “Fratelli Tutti” la 3ème lettre du Pape Francois aux Évêques Catholiques du monde entier. Comme vous le savez  cette encyclique contient 8 chapitres. La dernière emission  de Sr Martha porte sur ce Chapitre. Cette emission coincidait avec la fête de l’incarnation, une fête que l’Église Catholique celèbre le 25 Mars. La Très Sainte Vierge Marie se dresse de toute sa taille comme un modèle de foi pour tous les Chretiens. C’est par son intermédiaire que s’accomplit le mystère de l’Incarnation.

 

Au debut de l’emission, Sr Martha  nous rappela que la fête de l’incarnation fait briller à nos yeux la visite de l’Ange Gabriel annoncant à Marie qu’elle est comblée de Grâce et qu’elle va concevoir et enfanter un fils  a qui elle donnera le nom de Jesus.

 

Dans ce mème chapitre de Fratelli Tutti Le Pape Francois mit l’accent sur les religions au service de la fraternité dans le monde. Le Philosophe et Homme Politique Gandhi a écrit: La vie sans religion est une vie sans principe et une vie sans principe est comme un bateau sans gouvernail. Dans ce même ordre d’idée, Le Mathématicien, Physicien  Scientifique Albert Einstein (1879-1955) a écrit: ‘’La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle’’

 

Sr Martha  nous fit savoir  que le role de la religion est de valoriser l’homme  comme enfant de Dieu appelé à transformer la  société. Ainsi donc aucune religion  ne peut  rester  indifferente aux souffrances ou aux maux qui accablent l’homme et la société.

 

L’Église comme Jesus a la responsabilité de marcher avec le peuple en prenant sa defense chaque fois qu’il est bafoué dans ses droits et dans sa dignité. Le Pape Francois a toujours insisté sur l’importance pour les leaders spirituels de developer une grande proximité avec le Peuple de Dieu.  La lettre ouverte de la conference des Religieux D’Haiti à Mr. Jovenel Moise pour lui demander de se démettre de ses pouvoirs illégaux fait partie de la mission prophetique de l’Eglise “d’annoncer et de denoncer à temps  et à Contre-temps.”

 

Sr Martha mentionna aussi le document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune signé par le pape Francois  le 4 Fevrier 2019 à Abou Dhabi, avec le Grand-Imam d’Al-Azhar, Ahmed Al-Tayyeb. Ce document se dresse comme la pierre milliaire du dialogue interreligieux, Le Pape Francois a beaucoup insisté sur la liberté de Religion. Ainsi donc comme chretiens nous devons toujours respecter tout le monde et travailler comme frères et Soeurs enfants d’un même Père.

 

Enfin Bishop Guy Sansaricq remercie Sr Martha pour cette contribution à la pastorale Haitienne à travers cette emission Fratelli Tutti à la Radio Telé Solidarité. Clicquer sur ce lien pour écouter cette emission: https://youtu.be/KD1ioVMF870

Brother Tob

 

Rome: Sr Martha Seide FMA, PhD last Show on Fratelli Tutti.

 

Sr Martha Seide FMA, PHD had her last broadcast at radio Telé Solidarité on “Fratelli Tutti,”the 3rd letter of Pope Francis to the Catholic Bishops around the world on March 25, 2021. As you know this encyclical contains 8 chapters. Sr. Martha’s last broadcast was on the 8th Chapter. This broadcast coincided with the feast of the incarnation, a feast that the Catholic Church celebrates on March 25. The Most Holy Virgin Mary is a model of faith for all Christians. Through her intermediary, the Word was made Flesh.

At the beginning of the program Sr. Martha reminded us of the feast of the Incarnation when the Angel Gabriel announced to Mary that she was filled with God’s grace and that she will conceive and give birth to a son whose name would be Jesus.

In the 8th chapter of Fratelli Tutti, Pope Francis emphasized that religions are at the service of fraternity in the world. Philosopher and Politician Gandhi wrote: “Life without religion is life without principle, and life without principle is like a ship without a rudder.” Along the same lines, The Mathematician, Scientific Physicist Albert Einstein (1879-1955) wrote: “Science without religion is lame, religion without science is blind”.

 

Sr. Martha let us know that the role of religion is to value man as a child of God commissioned to transform society. Hence, no religion can remain indifferent to the sufferings or evils that rip apart man and society.

The Church like Jesus has the responsibility to walk with the people, standing up for them whenever they are violated in their rights and dignity. Pope Francis has always insisted on the importance for spiritual leaders to develop close proximity to the People of God. The open letter of the Conference of Religious of Haiti to Mr. Jovenel Moise asking him to step down from the presidential seat is part of the prophetic mission of the Church which is called “to announce and denounce in time and against time.”

Sr. Martha also mentioned the document on human fraternity for world peace and common coexistence signed by Pope Francis on February 4, 2019 in Abu Dhabi, with the Grand-Imam of Al-Azhar, Ahmed Al-Tayyeb. This document is a milestone of interreligious dialogue. Pope Francis insisted a lot on the freedom of Religion. Hence as Christians we must always respect everyone and work as brothers and sisters children of the same Father.

Finally Bishop Guy Sansaricq thanks Sr. Martha for this contribution to the Haitian pastoral care through this program on “Fratelli Tutti” on Radio Telé Solidarité. Click on this link to listen to this program: https://youtu.be/KD1ioVMF870

Brother Tob

 

Pwojè pano solè pou pawas Notre-Dame di Rozè Kwadèboukè: Yon gwo siksè

 

 

Plizyè krisyen ak krisyèn Ozetazini ak Kanada te rankontre sou Zoom ak Pè Guy Chrispin, kire pawas Notre-Dame di Rozè Kwadèboukè jou ki te samdi 20 mas 2021 an pou yon lòt reyinyon sou pwojè pano solè yo pou pawas la. Tout moun konnen gwo pwoblèm blakawout ki gen an Ayiti depi byen lontan. Pawas Notre-Dame di Rozè pa epaye.

 

Pè Guy Chrispin, nouvo kire pawas la, depil te rive nan mwa Oktòb 2020, te rann li kont ke pwojè pano solè yo dwe youn nan priyorite li yo pou legliz la e Manman Rozè te mete sou wout li plizyè pitit Kwadèboukè ki Ozetazini ak Kanada pou reyalizasyon pwojè sa a kap koute $10,000US.

 

Nap raple ke plizyè moun nan gwoup sa a kite Ayiti depi plis pase 30 lane men yo te toujou montre anpil lanmou pou Ayiti ak kote yo te fèt la: Kwadèboukè. Pitit Manman Rozè, moun Kwadèboukè, se moun ki toujou renmen sipòte legliz yo. Pawas Manman Rozè nan Kwadèboukè, daprè rechèch nou fè, se youn nan pi gwo pawas nan Achidyosèz Pòtoprens ki gen a la tèt li Monseyè Max Leroy Mésidor.

 

Pou reyinyon samdi 20 mas la yo te deja ranmase plis ke $ 6,000 US pou pwojè pano solè yo. Nan moman nap ekri atik sa a, yo preske fin kolekte $10,000US pou ka tanmen pwojè a. Pwojè sa a pwouve yon lòt fwa ankò ke kominote Kwadèboukè ki lòt bò dlo an kapab chanje figi vil natal li lè li aksepte chita ansanm pou byen komen komin sa a. Atis, ekriven ak filozòf fransè Charles-Louis de Secodat, alias Montesquieu (1689-1715) poul pale de enpòtans byen komen, te di: “Li sanble ke chak moun al nan byen komen an, kwè yo pral pou pwòp enterè patikilye yo.”

 

Pou pwojè sa a, li enpòtan pou nou souliye ke avan sa nou te ekri yon atik, tit li se te: Pitit Manman Rozè yo kote nou? Klike sou lyen sa a poun ka li atik la! https://drive.google.com/file/d/1tcUhK6L3Lpqv3Jw0OJyf2609U98P54If/view?usp=sharing. Nou reyalize 3 videyo. Klike sou lyen sa yo poun ka gade yo!

Premye Videyo: https://youtu.be/mEgSxp2p8D0

Dezyèm Videyo: entèvyou ak Pè Guy Chrispin: https://youtu.be/wjEAYqeY3M8

Twazyèm Videyo: reyinyon samdi 20 mas 2021: https://youtu.be/IxssjpS0I6s

 

Pou lajan ki kolekte ak transfè lajan pou voye bay Pè Chrispin, tanpri kontakte Pè Chrispin nan 509-3731 5946, Madam Marie Elda Cantave Romulus nan 631-839 6002, Madam Claudine Bonheur Osias nan 631-988 2044. Komite sa a te pwomèt ke li pral fè tout bagay nan transparans. Pwomès se dèt! Nou te pwomèt depi nan kòmansman an ke nou pral fè tou sa ki possib pou bay piblik la tout enfòmasyon sou pwojè sa a.

 

Zanmi nou yo ak pitit Manman Rozè nan Kwadèboukè ka kontinye depoze lajan sou kont labank Capital One, nimewo kont lan se toujou 3 6 1 2 0 1 3 0 6 9 9 ak imèl nddurosaire1683@gmail.com ki disponib pou moun ki vle itilize ZELLE.

 

Poun fini, nou voye yon gwo Bravo pou tout moun ki te kontribye nan pwojè pano solè yo pou pawas Notre-Dame di Rozè. Mèsi a nou tout! Pwojè sa a se yon gwo siksè. Komite ad hoc ke Pè Chrispin te bay benediksyon pou mande lajan pou pawas la kontinye reflechi sou possiblite pou gen yon reyinyon apre Fèt Pak la pou ofisyèlman fini pwojè pano solè yo e pou kòmanse yon nouvo pwojè.

 

Nou remèsye Pè Guy Chrispin ak lòt patisipan yo pou disponiblite yo nan dènye reyinyon nou an. Klike sou lyen sa a pou ou gen yon ti lide sou dènye reyinyon an: https://youtu.be/IxssjpS0I6s

 

Frè Tob

 

 

Projet de panneaux solaires pour la Paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets: une grande réussite.

 

 

Plusieurs cruciennes et cruciens des États-Unis et du Canada se sont rencontrés via Zoom avec le Père Guy Chrispin, le curé de la paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets le samedi 20 mars 2021 pour une autre réunion sur le projet de panneaux solaires pour la paroisse.

 

Tout le monde est au courant du problème de pénurie d’électricité que connaît Haïti depuis bien longtemps. La paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets n’est pas épargnée. Le Père Guy Chrispin, le nouveau curé de la paroisse a compris, dès son arrivée au mois d’octobre 2020, la nécessité de faire de ce projet de panneaux solaires l’une de ses priorités et Manman Rozè a mis sur son chemin plusieurs cruciennes et cruciens des États-Unis et du Canada pour la réalisation de ce projet de $10,000 US.

 

Rappelons que plusieurs personnes de ce groupe de bienfaiteurs ont laissé Haïti depuis plus de 30 ans mais ont toujours demontré leur amour pour Haïti et leur ville natale, Croix-des-Bouquets. Les gens de la Croix-des-Bouquets sont connus pour être une communauté qui aime et qui supporte toujours son Église. La paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets est, selon nos recherches, l’une des plus grandes paroisses de l’archidiocèse de Port-au-Prince dont l’archevêque titulaire est Monseigneur Max Leroy Mésidor.

 

Pour la réunion du samedi 20 mars 2021 on avait déjà collecté plus de $6,000 US pour le projet de panneaux solaires. Au moment où l’on écrit ce texte on a presque terminé de recueillir les $10,000US pour lancer ce projet. Cela nous prouve encore que la communauté crucienne est capable de changer le visage de sa ville natale  lorsqu’elle accepte de s’asseoir ensemble pour le bien commun de cette communauté. L’artiste, écrivain et philosophe français Charles-Louis de Secondat, plus connu sous le nom de Montesquieu (1689-1715), pour parler de l’importance du bien commun disait: ‘’Il se trouve que chacun va au bien commun, croyant aller à ses intérêts particuliers’’

 

Pour ce projet de panneaux solaires pour la paroisse Notre-Dame du Rosaire il est important de souligner qu’on avait précédemment écrit un article ayant pour titre: Les enfants de Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets: Où êtes-vous? Cliquez sur ce lien pour lire le texte: https://drive.google.com/file/d/1tcUhK6L3Lpqv3Jw0OJyf2609U98P54If/view?usp=sharing. On a produit 3 vidéos. Cliquez sur ces liens pour regarder les videos:

1ere Video: https://youtu.be/mEgSxp2p8D0

2ème Video: Entretien avec le Père Guy Chrispin: https://youtu.be/wjEAYqeY3M8

3ème Video.la La réunion du 20 Mars 2021: https://youtu.be/IxssjpS0I6s

 

Pour les fonds collectés et les transferts d’argent envoyés au Père Chrispin veuillez contacter le Père Chrispin au 509-3731 5946, Mme Marie Elda Cantave Romulus au 631-839 6002, Madame Claudine Bonheur Osias au 631-988 2044. Ce comité a promis qu’il fera tout dans la transparence. Chose promise chose due! Nous avons promis dès le début que nous ferons de notre mieux pour donner au public le maximum d’information sur ce projet. Nos amis et les enfants de la Croix-des-Bouquets  peuvent continuer à faire leur dépôt sur ce compte en banque à Capital One, le numéro du compte est toujours  3 6 1 2 0 1 3 0 6 9 9  et le courriel nddurosaire1683@gmail.com est disponible pour les gens qui veulent utiliser ZELLE.

 

Enfin Bravo à tous ceux et celles qui ont contribué ce projet de panneaux solaires pour la paroisse Notre-Dame du Rosaire! Grâce à vous ce projet est une grande réussite. Le comité ad hoc que le Père Chrispin a donné la bénédiction pour solliciter des fonds pour la paroisse de la Croix-des-Bouquets continue à réfléchir sur la possibilité d’avoir une réunion après les fêtes de Paques pour finaliser officiellement le projet de panneaux solaires et de commencer un nouveau.

 

Nous remercions du plus profond de notre coeur le Père Guy Chrispin et les autres participants à la réunion du samedi 20 mars 2021 pour leur disponibilité. Cliquez sur ce lien pour avoir une idée de la dernière rencontre: https://youtu.be/IxssjpS0I6s

 

Brother Tob

 

 

 

 The Solar PanProject of the Parish of Notre Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets-a  great success

 

 

 

Several Crucians from the United States and Canada met with Father Guy Chrispin, the Pastor of Our Lady of the Rosary of Croix-Des-Bouquets on Zoom on Saturday March 20, 2021 for another meeting on the Panneau Solaire project of Croix-Des-Bouquets. Everyone is aware of the problem of electricity shortage that Haiti has been facing for years. The parish of Our Lady of Rosary of the municipality of  Croix-des-Bouquets is among the areas of our country which is of electricity.

 

Father Guy Chrispin, the new Pastor  of the Parish of Our Lady of the Rosary of Croix des-Bouquets, decided upon his arrival in October 2020 to make of this Pano Solaire project one of his priorities. Manman Rozè put on his way several Crucians and Crucians from the United States and Canada for the realization of this project that will cost US $ 10,000.

 

Several people of this municipality have left Haiti for more than 30 years. Yet, they have always demonstrated their love for Haiti and for their hometown Croix-Des-Bouquets. The People of the Croix des Bouquets are known as people who always love and support their Church. The Parish of Our Lady of the Rosary of Croix-Des-Bouquets is according to my research one of the larger parishes of the archdiocese of Port-au-Prince, of which the Titular Archbishop is His Excellency Max Leroy Mesidor.

 

For the Saturday meeting of  March 20 we had already raised more than US $ 6,000 for this project and Father Crispin  needs US $ 10,000 to start this project. This project further proves to us that the Crucian Community of the diaspora  is capable of changing the face of its native city when it accepts to sit down together for the common good of this municipality  as Pope Francis said well in his 3rd Encyclical Fratelli Tutti (We are all Brothers). Allow me to use this famous phrase from the artist, writer and Philosopher Montesquieu (1689-1715) to talk about the importance of the common good: “ It turns out that everyone goes to the common good, believing to go to his particular interests ”

 

For this project it is important to underline that we wrote 2 articles, one with the title Children of Our Lady of the Rosary of Croix-des-Bouquets: Where are you? Click on this link to read the text: https://drive.google.com/file/d/1tcUhK6L3Lpqv3Jw0OJyf2609U98P54If/view?usp=sharing

and the last article: The Pano Solaire project of the parish of Croix-des Bouquets- a success. we produced 3 videos click on these links to watch the videos:

1st Video: https://youtu.be/mEgSxp2p8D0

 

2nd Video Interview with Father Guy Crispin: https://youtu.be/wjEAYqeY3M8

 

3rd Video of the meeting of March 20, 2021: https://youtu.be/IxssjpS0I6s

 

For funds collected and money transfers sent to Father Crispin please contact Father Crispin at 509-3731 5946, Mrs. Marie Elda Cantave Romulus at 631-839 6002, Mrs. Claudine Bonheur Osias at 631-988 2044. This committee promised that he will do everything transparently. Thing promised! Thing done! We promised from the start that we will do whatever is in our hands to give the public as much information as possible about this project. Our friends and the children of Croix-Des-Bouquets can continue to deposit on this bank account at Capital One, the account number is always 3 6 1 2 0 1 3 0 6 9 9 and the email nddurosaire1683 @ gmail .com is available for people who want to use ZELLE. To have more information about the committee and to know how to help the Parish, you can use the above information.

Finally Bravo to all those who have contributed to this Pano Solaire project in the parish of Notre Dame du Rosaire. Thanks to you this project is a great success. The ad hoc Committee that Father Chrispin blessed and delegated to solicit funds for the parish of the Croix des Bouquets continues to reflect on the possibility of having a meeting after the Easter holidays to officially bring to and end the Pano Solaire Project and to start a new project. We thank Father Guy Crispin and the other participants from the bottom of our hearts for their availability at our last meeting. Click on this link to get an idea of ​​the last meeting: https://youtu.be/IxssjpS0I6s

 

Brother Tob

 

 

Comment vivre la parole malgré le confinement?

Compte-rendu de la Retraite du Collège Pastoral de l’Apostolat Haitien

Samedi 20 mars 2021

Par Djinno Voigt

 

Djinno Voight est …. de formation. Il est originaire de Fort-Liberté dans le Nord-est d’Haiti. Il est membre de la paroisse Saint Matthieu, une communnauté multicurelle située au coeur de Brooklyn, sur la Eastern Parkway, et qui est devenu depuis les années 1970, un centre de célébration et de rencontre hebdomadaire pour les Haitiens. Djinno est actuellement en deuxième année au Collège Pastoral.

Le 20 Mars 2021, le collège pastoral dont le siège social est à New York, a organisé une journée de recollection virtuelle au bénéfice de ses étudiants, alumnus et invités, en vue de les aider à revivre une tradition instaurée par les apôtres au Cénacle après leur dernière rencontre avec le divin sauveur au Mont des Oliviers. Une tradition qui s’inscrit au coeur du programme du collège pastoral. Une journée de retraite et de méditation qui avait pour thème: ” Jezi fè mwen tounen yon moun tou nèf.”

En effet, la journée avait commencé par une introduction de Soeur Juvénia, directrice du collège, suivie de Mme Norma Félix qui s’assurait de la mise en oeuvre du programme. Après un chant à l’Esprit Saint, interprété par Mme Marie Edith Jean et son mari qui l’accompagnait à la guitare, ce fut le tour des étudiants et étudiantes de la 1ère année dans une série de courtes prières à l’Esprit Saint. La journée avait tout de suite pris son envol quand Msgr Guy Sansariq de l’Apostolat Haïtien, expliqua l’importance de vivre l’expérience d’une retraite. Il a expliqué la rencontre de Nicodème avec Jesus, Jean 3: 1-6; il a aussi expliqué la nécessité pour nous chrétiens de propager la bonne nouvelle du royaume de Dieu auprès des croyants et non croyants.

Pour rendre l’expérience de la recollection plus pratique, les participants ont été répartis en 11 groupes totalisant 136 personnes, dans le but pour échanger des idées sur le thème principal. Ce fut l’occasion pour tous les participants de lier connaissance à des gens qu’ils rencontraient pour la première fois; une expérience très fructueuse. Après le rapport de chaque groupe à l’assemblée, vers 12:00pm ce fut le tour de Soeur Juvénia et Mme Zamor de réciter la prière de l’angélus suivie d’un court exposé sur le thème: “Vivre de Nouveau.” Durant la deuxième moitié de la journée, Msgr Pierre André Pierre fut le principal présentateur. Il expliqua le contexte historique de la rencontre de Nicodème avec Jésus. Dans son exposé, Msgr Pierre a expliqué l’importance de la rencontre de Jésus avec Nicodème. Il a fait remarquer que Nicodème était un notable de la ville de Jérusalem, un docteur de la loi, et il servait Dieu avec ferveur. Nicodème qui était un Rabin allait rencontrer Jésus pendant la nuit, en secret.  Il était un homme intrigué par Jésus et il cherchait une réponse à la mission de Jésus qu’il ne comprenait pas par rapport à Loi. Durant leur conversation, Jésus lui avait dit: ” il faut renaître à nouveau pour entrer dans le royaume de Dieu.” Cette parole le rendait un peu perplexe. Jésus dans sa sagesse lui avait fait remarquer qu’un changement du coeur s’avère nécessaire pour trouver le salut. Msgr Pierre nous a invité donc à aller trouver Jésus dans nos difficultés, dans nos souffrances, dans nos moments de confusion, et comme Nicodème, de changer nos coeurs. Il a aussi mentionné que Nicodème a été cité dans la Bible en 3 fois, et qu’il a évolué dans son rapprochement avec Jésus, pour passer du questionnement à l’action, du sceptique au défenseur, du doute à la foi. 1) Lors de sa première rencontre de conversion devant Jésus. Jean 3, 1-21. 2) Lors d’une tentative du Sanhédrin de condamner Jésus, il a eu à dire pour le défendre: “Notre loi permet-elle de condamner quelqu’un sans l’avoir entendu?” Jean 7:50–51.  3) Après la mort de Jésus, en compagnie de Joseph d’Arimathie, il a apporté des araumates et a pris le corps de Jésus pour l’embaumer (Jean 19:39–42). Enfin, Msgr Pierre a achevé son exposé en nous exhortant à suivre la voie tracée par Jésus pour aller prêcher la bonne nouvelle inspirée par l’Esprit-Saint.

Après la présentation du Msgr Pierre André Pierre, c’était le tour des professeurs du Collège, des étudiants de 1ère, 2ème, 3ème années et alumni qui dans une grande prière imploraient  le Seigneur d’intervenir partout où il y a conflits et en particulier Haïti. Ils imploraient aussi le Seigneur de guérir tous ceux touchés par le Corona Virus et d’enrayrer ce mal à jamais.

Marjorie Lefèvre à son tour, fit ressortir l’importance de prier à des heures précises de la journée comme par exemple: Minuit et Midi, et ce pour lutter contre les forces du mal et pour aller à la rencontre de Jésus. Pour illustrer son point, elle a parlé de la rencontre de Jésus avec la femme Samaritaine à midi qu’elle considérait comme: ” une heure de conversion.” Pour raviver notre foi, elle a aussi exhorté les participants à opérer des changement dans leur vie en pratiquant les quatre moyens proposés par le Prophète Habacuc, Ha 2: 1-3; à savoir:

  1. rester à l’écoute de Dieu
  2. faire silence
  3. fixer les yeux sur Jésus
  4. écrire tout sur un cahier.

En somme, la journée a connu un succès fou, au point qu’à la fin, personne ne voulait laisser la platforme du zoom. On dit bravo aux organisateurs: Msgr Guy Sansariq, Msgr Pierre André Pierre, Soeur Juvénia, Mme Norma Félix, Mme Marie Yolène Zamor, les étudiants des trois années du Collège, le corps  enseignant, et les soeurs Ferrari. À noter que Sandra et sa soeur jumelle, Natasha Ferrari, sont toutes deux ancienes élèves et responsables du secteur informatique (IT) du Collège. Par leur dextérité dans la technologie et le maniement du zoom, elles ont fait un travail monstreux durant la journée.

Je vous invite tous, chers lecteurs, à vous rejoindre au Collège pour participer à tous les cours pour nous instruire et renforcer nos communautés haitiennes et ecclésiales. Toutes les activités sont offertes pendant chaque année academique qui débute ordinairement en Septembre. À noter aussi que les cours d’un contenu très riche et varié se font en ligne, en fin de semaine, toutes les deux semaines, sur la plateforme Zoom.com et sont maintenant à la portée de tous, à travers tout le territoire des Etats-Unis, du Canada et au-delà. Les cours en ligne n’ont vraiment pas de frontière. N’hésitez pas à contacter le Collège au 718) 790-8497 ou email: kolejpastoral@gmail.com

Merci

 

Djinno Voight

Etudiant en deuxième année au College Pastoral du Centre National de l’Apostolat Haitien.

 

Communauté Haitienne de la Paroisse Christ the King de Brockton :  Un Nouveau Leader Spirituel

 

Le Père Joseph Laroche SMM  ancien recteur  du Sanctuaire Marial Reine des Coeurs à Montréal-Canada   est le nouveau leader spirituel de la Communauté Haitienne de la Paroisse Christ The King de l’Archidiocèse de Boston. La Communauté Haitienne de la Paroisse The King est l’une des grandes Communautés Haitiennes de foi catholique de l’Archidiocèse  de Boston

 

Nous etions très heureux d’avoir une courte conversation au Téléphone avec le Père Larose pour confirmer la nouvelle qu’il est le nouveau Leader spirituel de la vibrante Communauté Haitienne de la paroisse de Christ The King à Brockton. Le Père Larose SMM est parmi les amis du Centre National de l’Apostolat Haitien  dans la Congrégation des Missionnaires Montfortains

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Monseigneur Pierre André Pierre souhaite Bonne Chance au Père Larose dans son  ministère à la Paroisse The King à Brockton.

 

Brother Tob

 

Haitian Community of Christ the King Parish in Brockton: A New Spiritual Leader

 

????????????????????????????????????

 

 

Father Joseph Laroche SMM, former rector of the Queen of Hearts Marian Shrine in Montreal-Canada, is the new spiritual leader of the Haitian Community of Christ The King Parish of the Archdiocese of Boston. The Haitian Community of The King Parish is one of the largest  Haitian Catholic Faith Communities of the Archdiocese of Boston

We were very happy to have a short phone conversation with Father Larose to confirm the news that he is the new Spiritual Leader of the vibrant Haitian Community of Christ The King Parish in Brockton. Father Larose SMM is among the friends of the National Center of the Haitian Apostolate in the Congregation of Montfort Missionaries

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with Monsignor Pierre André Pierre wishes Good Luck to Father Larose in his ministry at  Christ The King Parish in Brockton.

Brother Tob

 

 

 

Etre un jeune au Cap-Haitien

 

 

 

 

Notre pays, Haïti, possède la lourde réputation d’être le seul pays le moins avancé de toute l’Amérique. Éphémère sont les fois où elle aboutit à monter son niveau à celui d’un pays stable et vivable. L’instabilité nous paralyse.

Comme Nelson Mandela le dit bien : “L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde”. Et c’est exactement ce qu’il nous manque.

En effet, au fil des années, l’éducation perd de plus en plus son poids, la politique d’une tête bien pleine au détriment d’une tête bien faite a fait de nous des citoyens privés de citoyenneté incapable de penser soi même et de façon objective.

De nos jours, les jeunes payent de ces erreurs, de ce manque d’éducation et sont scotchés au plein milieu d’un monde sauvage, et sans espoirs, bouleversé par la violence, les instabilités politique, et notre façon de voir la vie. En tant que jeunes vivant au Cap-Haïtien, nous voudrions exposer notre perception sur la vie de la jeunesse haïtienne, et ses problèmes…

 

Les jeunes et l’éducation : Encadrement.

 

L’éducation en Haïti, c’est ce qu’on peut appeler une vraie galère. Etant donné que l’éducation est un terme beaucoup plus général que l’instruction, on va considérer pour cette fois que l’instruction en fait partie prenante. Si l’on devait faire un rapprochement entre ces quatre termes (éducation, instructions, jeunes, Haïti ), on ne devrait pas se gêner pour dire qu’il s’agit de quatre droites parallèles.

L’instruction en Haïti, qui est censé être constitutionnellement un droit et un devoir, est un luxe Rares sont ceux qui peuvent s’estimer “instruits”. Et ceci pour la simple et bonne raison que l’Etat qui est censé en être le garant ne s’assure pas de sa bonne marche. Au contraire on constatera que les écoles/universités publiques sont celles les plus mal entretenues. On citera le manque de matériels pédagogiques, insuffisance de professeurs qualifiés, image sociale négative de l’institution, et on s’abstiendra de parler des locaux. Dès qu’on parle de “Lycée” en Haïti, on voit une école pour les plus défavorisés qui devront se contenter de moins que le minimum. Alors que des décennies plus tôt, les lycées portaient la même chandelle que les écoles privées. Les “facultés de l’Etat” comme on les appelle en Haïti n’échappent pas à ce destin funestes. C’est pour dénoter que l’instruction en Haïti gérée par l’État ne jouit d’aucune gestion et à ce juste titre les jeunes issus de ces établissements ne sont pas encadrés dans leur formation. Les établissements privés ne sont pas parfait, mais ce sont eux qui maintiennent l’équilibre – le niveau – et qui nous livrent nos quelques intellos. Ils ont une structure assez bonne et une administration offrant un environnement favorisant plus ou moins l’apprentissage. Les jeunes des établissements privés en Haïti ne sont pas encadrés dans leur développement personnel, mais ils ont le strict minimum nécessaire pour avoir la tête pleine.

 

La société elle-même ne répond plus à leur engagement vis à vis des jeunes en terme d’encadrement dans leur éducation. C’est pourquoi notre jeunesse d’aujourd’hui va de mal en pis, parce que les parents ne sont plus suffisamment dissuasifs pour guider leur descendance sur la bonne voie. On constatera une grande majorité de jeunes versés dans la drogue, la vie mondaine, l’immoralité et autres mauvais mœurs qui sont du ressort d’une mauvaise éducation, éducation ratée ou encore une éducation non encadrée.

 

Les jeunes et l’entourage : L’’insécurité

 

Le problème le plus redouté par tous est l’insécurité. Évidemment certaines zones et départements sont pire que d’autres, mais cela n’empêche pas la panique et la peur ressentie. En effet, les jeunes sont traumatisés, beaucoup plus après les divers épisodes de “pays lock” qui a contribué à pousser le taux d’insécurité au sein de la ville…

Coup de feu durant la nuit, meurtres, kidnapping, abus sexuels…. Personne n’est à l’abri,  tout le monde est inquiet, Sans oublier les jeunes qui malgré eux auront à poursuivre leurs études à la capitale où la vie est particulièrement dure, mais des études supérieures guarantis.

 

 

 

 

Les jeunes d’aujourd’hui et leurs inquiétudes dans le milieu social haïtien.

 

Un terrain dangereux ! C’est ce qu’est le milieu social haitien de nos jours. On ne peut guère parler d’Haïti sans faire appel aux mots tels que  violence, crise politico-économique, etc… Les jeunes haïtiens n’ont-ils pas raison de s’inquiéter pour leur avenir dans une société aussi tordue ?

La peur c’est l’élément principal qui caractérise la jeunesse haïtienne, et l’insécurité est mère de cette caractéristique. Les jeunes sont pour la plupart du temps victimes d’agression  de toutes sortes : viol, kidnapping, vol, agression morale et psychologique, etc… Pour eux, penser à un avenir radieux dans ce milieu malsain est impensable, inimaginable et hors de question. Ce qui peut être prouvé en se basant sur la quantité de jeunes qui se sont installés à l’étranger sans la moindre intention de revenir un jour.

 

La vie des jeunes haitiens, notamment les bacheliers est plus que compliquée, l’inquiétude leurs cache la vue. Ils ne voient rien devant eux, “yo wè jodi, yo pa konn demen”. Leur orientation professionnelle est une vraie galère, car on n’a pas toutes les disciplines à disposition et la plupart du temps on doit abandonner ses rêves les plus fous/les plus doux pour se contenter de faire ce qu’il y a à faire ; et dans 10 ans, si on y songe encore et si l’on a les moyens, on pourra faire ce qu’on a toujours désiré ! C’est dans cette philosophie que tant de jeunes qui ont toujours rêvé d’être médecin, ingénieur par exemple se retrouvent en Administration !

L’espoir n’existe plus ! Assurer le quotidien dans une société marginalisée en tout point sans promesse d’amélioration, voilà ce à quoi les jeunes haïtiens d’aujourd’hui sont confrontés !

 

Les jeunes et la société : Les attentes

 

Malgré tous ces problèmes, la société attend beaucoup de notre part.

Partout où l’on va, on nous dira toujours : les jeunes sont l’avenir, les jeunes sont l’espoir de demain, avec les jeunes le pays sera nouveau

La société en attend tellement qu’elle n’hésite plus à critiquer…il n’est donc pas sorcier d’entendre que la jeunesse est une jeunesse bonne à rien, que la jeunesse ne mènera à rien, qu’elle est dépravée… Ce que l’on oublie, c’est que les jeunes font avec ce qu’ils ont, et s’ils n’ont rien, ils prendront leur propre chemin, parfois à leur péril.

Ainsi donc, chanceux sont ces jeunes qui ont reçu une éducation de qualité, qui reçoivent une formation à savoir ce qu’ils veulent dans la vie, à connaître le bien et le mal et permettre leur développement personnel pour demain, pour un futur d’hommes et de femmes responsables.

Malheureusement la société tiens à attendre d’une chose à laquelle n’a pu contribuer, sans parfois même laisser la place pour l’avancement de la jeunesse.

 

Réactions des jeunes face aux problèmes

 

Tous les jeunes ne réagissent pas de la même manière, ils prennent des chemins différents : c’est pour cela que certains réussissent et d’autres bon.

 

Face à l’insécurité qui fait rage en Haïti et ceci sous toutes les formes, nombreux jeunes qui en ont les moyens n’hésitent pas à quitter le pays pour ne plus y revenir. C’est une migration tellement énorme qu’on se doit de la considérer. Pour ceux qui faisaient partie de l’intelligentsia, on parle de la fuite des cerveaux. Mais ont-ils vraiment le choix !? Ont-ils vraiment d’autres choix !? Ont-ils vraiment d’autres alternatives que quitter ce pays le plus tôt possible !? La réponse est claire et évidente et elle est prouvée par le nombre de jeunes qui abandonnent ce pays chaque jour qui passe.

 

Ceux qui ne peuvent pas s’enfuir se tournent vers l’alcool et la débauche par faute de n’avoir plus rien à faire ni plus rien à perdre. Ce sont ces jeunes qui ne font rien de leur vie et qu’on se demande ce qu’ils attendent de la vie! Puis d’ailleurs, qu’en ont-ils à faire de leur vie? Puisqu’ils n’ont reçu aucun encadrement !

Il y a cependant des jeunes sans encadrement mais qui se débrouillent pourtant en faisant les métiers les plus dégradants. Mais ne dit-on pas qu’il n’y a pas de sot métier ! On retrouve ces jeunes à être cireurs de botte, bourrettiers, vendeurs ambulants,conducteurs (sans licence) de véhicules de transport commun, etc … Ces jeunes qui font face à la vie avec les moyens du bord sont ceux qui n’ont pas choisi la délinquance comme voie. On s’abstiendra de parler de la délinquance juvénile puisque ce qu’il y a à en dire est telle : évidente voie de perdition pour ceux qui la choisissent.

D’autres jeunes qui ont encore des parents aptes à les aider, se concentrent sur leur éducation afin de devenir les têtes de l’élite intellectuelle d’Haïti. Ils font de leur mieux avec des moyens restreints mis à leur disposition. Mais ces jeunes sont les héros d’Haïti que l’influence négative du social ne détourne pas du véritable/droit chemin.

 

Voila à quoi s’apparentent les réflexions diverses de nos jeunes. Marginalisme, écart social, peurs, confrontations, insécurité….

La réaction des jeunes face à ce stimuli est diversifiée. Mais cette réaction, aussi diversifiée soit elle, dépend de pourcentage d’encadrement mis à la disposition de ce jeune qui peut soit quitter le milieu pour évoluer ailleurs, ou s’y faire pour se tailler une place dans la société.

 

 

Markly Charles

Eude Marlissa Prézil

 

 

 

Being a young person in Cap-Haitien

 

 

Our country, Haiti, has the unpleasant reputation of being the least developed country in all of America.  Raising its level to that of a stable and livable country is an arduous task. Instability paralyzes us.

As Nelson Mandela puts it: “Education is the most powerful weapon that can be used to change the world”. And that is exactly what we are missing.

Indeed, over the years, education loses its weight when a county’s policy seeks a full head over a well-made head. That has made us citizens unable to think for ourselves and objectively.

Nowadays, young people pay for these mistakes. This lack of education leaves them ill equipped to earn their livelihood in the middle of a wild world. They roam about without hope and are easily shattered by violence, political instabilities. Their vision of life is broken.  As young people living in Cap-Haitien, we would like to expose our perception on the life of Haitian youth, and its problems …

 

Young people and education: Coaching.

 

Education in Haiti is what we can call a real pain. Since education is a much more general term than instruction, we will consider this time that instruction is part of it. If we were to make a connection between these four terms (education, instruction, young people, Haiti), we should not hesitate to say that they are four parallel lines.

Education in Haiti, which is constitutionally supposed to be a right and a duty, is a luxury Few can consider themselves “educated”. And this for the simple reason that the State, which is supposed to be the guarantor, does not ensure its smooth operation. On the contrary, it will be noted that public schools / universities are the most poorly maintained. We will mention the lack of teaching materials, lack of qualified teachers, negative social image of the institution, and we will refrain from talking about the premises. As soon as we speak of “Lycée” in Haiti, we see a school for the most disadvantaged who will have to settle for less than the minimum. Whereas decades earlier, high schools carried the same candle as private schools. The “state faculties” as they are called in Haiti do not escape this dire fate. This is to denote that education in Haiti managed by the State does not enjoy any management and for this reason the young people from these establishments are not supervised in their training. Private establishments are not perfect, but they are the ones who maintain the balance – the level – and who give us our few nerds. They have a fairly good structure and an administration offering an environment that more or less favors learning. Young people in private establishments in Haiti are not supervised in their personal development, but they have the bare minimum necessary to have their heads full.

 

Society itself no longer responds to their commitment to young people in terms of supervision in their education. This is why our youth today is going from bad to worse, because parents are no longer dissuasive enough to guide their offspring on the right path. We will see a large majority of young people versed in drugs, social life, immorality and other bad morals which are the result of bad education, failed education or even unsupervised education.

 

Young people and those around them: Insecurity

 

The problem most feared by all is insecurity. Obviously some areas and departments are worse than others, but that does not prevent the panic and fear felt. Indeed, young people are traumatized, much more after the various episodes of “country lock” which contributed to pushing the rate of insecurity within the city …

Gunshots during the night, murders, kidnapping, sexual abuse …. No one is safe, everyone is worried, Not to mention the young people who in spite of themselves will have to continue their studies in the capital where life is particularly hard, but higher education guaranteed.

 

 

 

 

Young people today and their concerns in the Haitian social environment.

 

Dangerous ground! This is what the Haitian social environment is today. We can hardly speak of Haiti without appealing to words such as violence, political-economic crisis, etc … Don’t young Haitians have reason to worry about their future in such a twisted society?

Fear is the main element that characterizes Haitian youth, and insecurity is the mother of this characteristic. Young people are mostly victims of aggression of all kinds: rape, kidnapping, theft, moral and psychological aggression, etc. For them, thinking of a bright future in this unhealthy environment is unthinkable, unimaginable and out of the question. Which can be proven based on the number of young people who are faced with!

 

Young people and society: Expectations

 

Despite all these problems, society expects a lot from us.

Wherever we go, we will always be told: young people are the future, young people are the hope of tomorrow, with young people the country will be new …

Society expects so much that it no longer hesitates to criticize … it is therefore not rocket science to hear that youth are good for nothing, that youth will lead nowhere, that they are depraved. … What we forget is that young people do with what they have, and if they have nothing, they will take their own path, sometimes at their peril.

So, lucky are these young people who have received a quality education, who receive training to know what they want in life, to know the good and the bad and to allow their personal development for tomorrow, for a future of responsible men and women.

Unfortunately, society wants to expect something to which it has not been able to contribute, sometimes without even leaving room for the advancement of young people.

 

Youth reactions to problems

 

All young people do not react in the same way, they take different paths: this is why some are successful and others are good.

 

Faced with the raging insecurity in Haiti and this in all forms, many young people who have the means do not hesitate to leave the country and never come back. It is such a huge migration that we have to consider it. For those who were part of the intelligentsia, we speak of the brain drain. But do they really have a choice? Do they really have other choices ? Do they really have other alternatives than leaving this country as soon as possible !? The answer is clear and obvious and it is proven by the number of young people who are abandoning this country with each passing day.

 

Those who cannot escape turn to alcohol and debauchery for lack of nothing more to do and nothing to lose. These are the young people who do nothing with their lives and who wonder what they expect from life! Besides, what do they have to do with their lives? Since they did not receive any supervision!

There are however young people without supervision but who nevertheless manage by doing the most degrading jobs. But don’t we say that there is no such thing as a stupid profession! We find these young people to be boot shiners, saddlers, street vendors, drivers (unlicensed) of public transport vehicles, etc … These young people who face life with the means at hand are those who have not chosen the delinquency as a route. We will refrain from talking about juvenile delinquency since what there is to say about it is such: obvious way of perdition for those who choose it.

Other young people who still have parents able to help them focus on their education in order to become the heads of Haiti’s intellectual elite. They do their best with the limited means at their disposal. But these young people are the heroes of Haiti that the negative influence of the social does not divert from the true / straight path.

 

This is what the various thoughts of our young people are like. Marginalism, social gap, fears, confrontations, insecurity….

The reaction of young people to this stimuli is diverse. But this reaction, as diverse as it is, depends on the percentage of supervision made available to this young person who can either leave the environment to move elsewhere, or get used to it to carve out a place in society.

 

 

Markly Charles

Eude Marlissa Prézil

 

 

The Haitian Conference of Religious (CHR) have written an open letter to the President Moïse to respect the will of the people and step down as the country is descending into hell. … Read all: https://www.vaticannews.va/en/church/news/2021-03/haiti-religious-open-letter-president-moise-resign.html

 

Haitian religious raise alarm the country is dying

The Haitian Conference of Religious (CHR) have written an open letter to the President Moïse to respect the will of the people and step down as the country is descending into hell.

By Lisa Zengarini

The men and women religious of Haiti are reiterating the alarm raised by the country’s bishops a little over a month ago decrying the “explosive” and unsustainable situation under President Jovenel Moise, who refuses to stand down despite the end of his term.  The Haitian Conference of Religious (CHR) wrote an open letter on Tuesday to Moise accusing him of illegitimately holding on to power against the wish of the people. There have also been allegations of scandals and corruption against him.

The CHR released the letter on the occasion of the 38th anniversary of Pope John Paul II’s visit to Haiti. The Pope, who is now a Saint, visited Haiti on 9 March 1983.

Haiti’s crisis

Haiti’s opposition claims that the five-year term of Moise expired on Feb. 7, but Moise has reiterated that it ends in February 2022 since he wasn’t sworn in until 2017.  Prior to that, a provisional president ruled Haiti for one year following chaotic elections marred by allegations of fraud.

Moise has been insisting he will step down in February 2022 and has called for legislative and presidential elections to be held on 19 September, with a runoff scheduled for 21 November.

Critics accuse Moise of amassing more power in recent months, noting that he already had been ruling by presidential decree ever since he dissolved the majority of parliament in January 2020 after failing to hold legislative elections in 2019 amid a political gridlock.

Worsening socio-economic condition

The political crisis comes amid exacerbating poverty and disease, with the future of people growing increasingly uncertain amid the Covid-19 pandemic.  According to the World Bank, Haiti is the poorest country in the Western Hemisphere, with a Gross Domestic Product (GDP) per capita of US$797 and a Human Development Index ranking of 169 out of 189 countries in 2019.  Sixty percent of the population lives below the poverty line, inflation is very high and there is a lack of food and fuel.

In a pastoral letter on February 2, the country’s bishops lamented the growing violence, with death squads going about in almost total impunity spreading terror everywhere.  “The daily life of the Haitian people is reduced to death, murders, impunity and insecurity,” wrote the Haitian Bishops’ Conference (CEH).  “Discontent is everywhere, in almost all areas.” The CEH deplored that the country, totally uninhabitable, is on the verge of explosion.

According to Haitian religious men and women, the “gloomy picture” described by the bishops has worsened.  “No serious decisions have been taken to alleviate the suffering of the people or to protect them from aggression”, the CHR said in the open letter to Moise. “The only thing that seems to be of concern to you,” they wrote, “is to carry out your so-called mandate at all costs, against the legitimate request of an entire people.”   “One wonders what is the point of clinging to power even illegitimately or illegally when more than half the population lives in conditions of chronic food insecurity?”  The CHR questioned his effort to extend his mandate at all cost, without being able to guarantee safety to the people. There is no use of a president or a government that is “unable to stop the train of death that sows daily mourning among the population”.

Pope John Paul II’s call for change

In their open letter, the men and women religious of Haiti recalled that during his 9 March 1983 visit to Haiti, Saint Pope John Paul II had called for change.  Thirty-eight years on, the situation exacerbated, the CHR lamented.  “The country is dying, the population is under a yoke, insecurity is rampant, the poorest are no longer able to sustain themselves, the population is in disarray and on the verge of desperation, the country is no longer governed,” the religious said.  “We are witnesses and victims of too many crimes, too many injustices and inequalities”.  Calling it “a descent into hell”, the religious said, the responsibility falls entirely on Moise, who “has the duty to give quick and concrete answers to the requests of the people, starting with respect for the laws of the country”.

 

 

La Semaine Sainte 2021 au Vatican

Le Chemin de croix du Vendredi Saint, Saint-Pierre

MARS 26, 2021 11:14ANITA BOURDINPAPE FRANÇOIS

WhatsAppMessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

La Salle de presse du Saint-Siège a publié, le 25 mars 2021, le calendrier des célébrations qui seront présidées par le pape François pour la Semaine sainte, du 28 mars au 4 avril.

Du fait de la pandémie, de la messe des Rameaux jusqu’à la célébration de la résurrection du Christ, le jour de Pâques et la traditionnelle bénédiction Urbi et Orbi, les célébrations se dérouleront une nouvelle fois en présence d’un nombre limité de baptisés, et à l’autel de la Chaire de Saint-Pierre de la basilique vaticane pour les messes.

Dimanche des Rameaux, 28 mars à 10 h 30: le pape célèbrera la messe  à l’autel de la Chaire de Saint-Pierre dans la basilique vaticane; au terme de la messe le pape priera l’angélus;

Jeudi Saint, 1er avril à 10h: la messe chrismale sera présidée par le pape, également à l’autel de la Chaire de Saint-Pierre, avec des membres du conseil presbytéral du diocèse de Rome;

Jeudi Saint, 1er avril à 18 heures, la messe de la Cène du Seigneur sera en revanche sans la présence du Saint-Père mais célébrée par le cardinal Giovanni Battista Re, doyen du collège cardinalice; le programme du pape François n’est pas précisé: il pourrait être présent sans présider, étant donné la fatigue de la sciatique et du voyage en Irak; avant la pandémie, le pape François avait l’habitude de sortir du Vatican pour la messe du soir du Jeudi Saint, pour se rendre auprès de communautés défavorisées: migrants, prisonniers, personnes handicapées… ;

Vendredi Saint, 2 avril à 18 heures, célébration de la Passion du Seigneur sera présidée par le pape François depuis l’autel de la Chaire;

Vendredi Saint, 2 avril à 21 heures, le Chemin de Croix se déroulera Place Saint-Pierre, comme en 2020, et non traditionnellement au Colisée; cette année, les méditations du Chemin de croix ont été confiées par le pape à un groupe de scouts de l’Ombrie (centre de l’Italie) et à une paroisse de Rome;

Samedi Saint, 3 avril à 19h30: le pape François présidera la veillée pascale à l’autel de la Chaire de Saint-Pierre;

Dimanche, 4 avril à 10 heures: le pape célèbrera la messe de la résurrection du Christ, toujours depuis l’autel de la Chaire dans la basilique vaticane avant de prononcer son traditionnel message de Pâques et de donner la bénédiction Urbi et Orbi qui confère l’indulgence plénière, y compris par les moyens de communication sociale, aux conditions habituelles prévues par l’Eglise notamment de confession et de communion sacramentelle.

 

 

 

Marine Le Pen: catho mais pas papiste

Publié le : 27/03/2021 – 10:09

Audio 02:30Podcast

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (RN). © AFP/Alberto Pizzoli

Par :Anne SoetemondtSuivre

5 mn

Premier opposant à Matteo Salvini, le pape s’inquiète désormais d’une arrivée au pouvoir de Marine Le Pen en France. Une prise de position politique que critique la présidente du Rassemblement national (RN). Candidate à la présidentielle, elle a donc décidé de hausser le ton, quitte à compliquer encore un peu ses relations avec les électeurs catholiques.

PUBLICITÉ

« Je suis convaincue que de nombreux croyants seraient ravis que le Pape s’occupe de ce qui se passe dans les églises plutôt que dans les urnes. » La réaction de Marine Le Pen à l’article de l’Obs relatant les propos tenus par le pape lors d’une rencontre avec Cyril Dion de la convention citoyenne ne se sera pas faite attendre. François y aurait fait part de son « inquiétude » à l’idée d’une victoire de Marine Le Pen en 2022.

« De quoi se mêle-t-il ? », a-t-on réagi au sein du RN. Conseiller spécial de la présidente du Rassemblement National, Philippe Olivier, y voit même une nouvelle illustration d’un « sauve-qui-peut général du système ».

Faut-il comprendre que le pape est un militant politique ? Une chose est sûre : argentin, le pape François est marqué par la dictature qu’a connue son pays. Ses positions pro-migrants et anti-Salvini ont par ailleurs agacé une partie de la classe politique et médiatique italienne. « Je préfère les papes traditionnels qui parlent spiritualité », déclare le député RN Sébastien Chenu. « Moi je préférais Jean-Paul II qui était anti-communiste », renchérit Philippe Olivier qui se rappelle avec nostalgie la rencontre lors d’une audience publique place Saint-Pierre entre Jean-Marie Le Pen et le souverain pontife polonais. Une image d’ailleurs utilisée par le co-fondateur du FN dans une brochure envoyée aux maires pour récolter leur parrainage en prévision de la campagne présidentielle de 1988.

Marine Le Pen prend-elle pour autant un risque politique à critiquer le pape François à un an et quelque de 2022 ? Pas vraiment. La candidate à la présidentielle 2022 n’a en fait pas grand-chose à perdre. Elle a déjà pris ses distances avec les milieux catholiques, marquant ainsi une rupture avec son père. Elle n’a par exemple pas manifesté contre le mariage homosexuel aux côtés de la manif pour tous en 2013. « Les curés, ce n’est pas mon truc », dirait-elle en privé. En 2017, les catholiques pratiquants ne s’y étaient pas trompés, votant davantage pour François Fillon que pour elle.

 

 

Proverbes

Sa ki f è  ou Kontan, se li ka fè ou fache

Kan ravèt danse, yo pa janm envite poul

Kassav Kanni bon nan tan lapli

Mete ajounou pa difficil, se Lapriyè ki konte

Ze pa dwe danse nan Kalenda Wòch

 

 

Afrique Du Sud -Joyeux Anniversaire Sr Marie Claire Jean Dimanche FMA.

 

Le Mercredi 24 Mars 2021 etait  l’Anniversaire de Naissance de Sr Marie Claire Jean, Supérieure Provinciale des Soeurs Salesiennes en Afrique du Sud, Leshoto et Zambie. Sr Marie Claire est parmi les étoiles religieuses d’origine Haitienne qui exercent leur ministère en Afrique.

Les Religieuses Haitiennes sont un peu partout et font un travail colossal pour l’humanité.

Bishop Sansaricq en communion avec le Personnel du Centre National de l’Apostolat Haitien et de La Radio Telé Solidarité souhaite un Joyeux Anniversaire à Soeur Marie Claire: Bonne Fète, Soeur Marie Claire. Chaque jour nouveau est une grace à nous accordée pour témoigner de Jésus, la Sauveur de l’humanité. Nous nous réjouissons d’apprendre que vous vous donnez de tout Coeur à cette mission sainte tellement cruciale au progrès reel de l’humanité. Que le Seigneur vous tienne par la main, comme il l’a fait jusqu’à présent, pour que, par vous, son Royaume s’étende sur tous les peuples et toutes les nations de la terre!

 

Nous demandons au Peuple de Dieu de prier pour Sr Marie Claire en ce jour special et joyeux de son anniversaire de naissance.

Brother Tob

 

 

 

 

South Africa -Happy Birthday Sr Marie Claire Jean Dimanche FMA

 

Wednesday March 24, 2021 was the Birthday of Sr. Marie Claire Jean, Provincial Superior of the Salesian Sisters in South Africa, LeSoto and Zambia. Sr Marie Claire is among the religious stars of Haitian origin who are serving the Lord in Africa. Haitian Nuns are everywhere and do a colossal work for humanity. Bishop Sansaricq in communion with the Staff of the National Center of the Haitian Apostolate and of Radio Telé Solidarity wishes a Happy Birthday to Sister Marie Claire in these words: “Happy Birthday beloved sister! We rejoice to hear of you. Your love for the Lord has made you an international figure extending your services to people of every nationality. We are proud of you. So many people talk without acting. You talk little. Your testimony of love speaks louder than words. May the Lord continue to enlighten and strengthen you every day of your life, especially today!

We ask the People of God to pray for Sr Marie Claire at this special time

 

Brother Tob

 

 

SANT NASYONAL APOSTOLA AYISYEN

THE HAITIAN APOSTOLATE

332 E 32nd St

Brooklyn NY 11226 USA

718-856-3323

Leadership The Most Reverend Bishop Guy Sansaricq

Pè Katolik Ayisyen

Misyonè nan Kominote Ayisyen

Nan Peyi Etazini ak Kanada

Prêtres Haïtiens

Missionnaires auprès des Haïtiens

Aux Etats-Unis et au Canada

Haitian Priests

Missionaries to Haitians

In the United States and Canada

Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an

Message de solidarité avec le Peuple Haïtien

Message of Solidarity with the Haitian People

Dat / Date : 17 Mas/Mars/March 2021

Jou fèt Sen Patrick – Patwon Nouyòk

En la fète de Saint Patrick – Patron de New-York

Saint Patrick Day – Patron Saint of New-York

 

A la suite du message des évèques Haitiens du 2 Février dernier sur la crise politico-sociale qui déchire le pays d’Haiti et à la suite aussi des lettres des religieux d’Haiti et des communautés religieuses du Canada sur le mème thème, une vingtaine de prètres Haitiens des Etats-unis se sont rassemblés pour émettre un message d’ appui aux Evèques d’Haiti et d’espérance à notre peuple. Ces prètres ont élu un comité de cinq pour la rédaction de ce message. Les cinq ont travaillé d’arrache pied et à la suite de plusieurs rencontres ont rédigé ce texte final que nous publions aujourd’hui. Plus d’une quarantaine de prètres des Etats-Unis et du Canada ont déja approuvé ce texte et consentent à le signer. Beaucoup d’autres prètres n’ont pas encore été rejoints. Nous sommes certains que plusieurs d’entre eux voudront également ètre signataires.

La liste des noms que nous soumettons aujourd’hui est donc incomplète. Mais comme nous ne voulons pas tarder davantage pour la publication de ce message d’encouragement à notre peuple qui semble au bord du désespoir, nous le publions aujourd’hui bien qu’il eut mieux valu attendre encore une semaine afin de recueillir d’autres signataires. Ces bons prètres ont voulu passer par le Centre National de l’Apostolat Haitien pour donner un caractère plus officiel à leur message.

Voici donc ci-joint le texte final de leur message.

+ Guy Sansaricq

 

The following message was written by a certain number of Haitian priests of the Diaspora to back up the Message of the Haitian Bishops published on February 2nd of this year on the current Haitian political crisis. It’s intended also to be a message of hope for the suffering Haitian people. We are now in the process of collecting signatories for the letter. Many Haitian priests have not yet been contacted. We know that many of these once contacted will like to add their names to the list. But the Haitian political crisis is so desperate that the publication of the text appeared as being too urgent to be further delayed. This is why we publish it today even though the signatory list is still incomplete.  We do realize that a complete list of signatories would give more strength to this declaration.

+Guy Sansaricq

 

 

 

Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an

 

Frè ak Sè nou yo, Konpatriyòt Ayisyen

 

  1. Sitiyasyon malouk peyi nou an ap chire zantray nou. Soufrans ak rèl frè ak sè nou yo nan Peyi d Ayiti ap fann kè nou. Noumenm, Pè Katolik Ayisyen, k ap fè misyon nan mitan kominote Ayisyen ki nan peyi Etazini ak Kanada, se ak dlo nan je, epi nan lapriyè ak lafwa, nou voye mesaj solidarite sa a ban nou, kòm frè nou. Paske, “Zantray Bondye fè l mal anpil, lè l wè pitit li yo ap mouri.”Sòm 116, vèsè 15.

 

  1. Nou ini nou avèk Konferans Evèk Katolik yo ann Ayiti e nou dakò avèk sa yo di nan mesaj 2 fevriye ki sot pase a. Evèk yo deklare: “Nan twou fènwa peyi a tonbe jodiya, Legliz la toujou bò kote moun ki pi fèb yo, legliz la toujou bò kote sa ki dwat. Yo te di byen klè tou: “Pa gen moun ki pi wo pase lalwa ak Konstitisyon an.” Nan menm lide sa a, nou kwè li klè kon dlo kokoye: sila a ki kenbe pouvwa Pèp la dèyè do lalwa a dwe fè tèt li menm egzijans li te fè lòt moun Pèp la te chwazi nan dènye eleksyon yo.

 

  1. Frè ak Sè nou yo, devan soufrans anmè n ap sibi jodiya, ki defigire nou nan diyite nou kòm moun, sitou noumenm sila yo ki pi fèb nan popilasyon an, kote otorite peyi a ap pase dwa moun anba pye, nan abi ki depase tout limit, nou pa ka rete bouch be. Devan yon ensekirite k ap frape tout moun, e ki gen kòm mak fabrik: Gwoup bandi ki mete tèt yo ansanm pou fè asosyasyon, kidnaping ki vin tounen yon pratik nòmal, kadejak sou fanm ak timoun, ansasinay chak jou, san pitye pou tibebe, fanm ansent, tout kalite sitwayen, menm granmoun kokobe… Sitiyasyon sa a revòlte konsyans nou. Pèsonn pa ka aksepte l.

 

  1. Mizè san parèy sa a twouble lespri. Peyi a vin tankou yon kay san fondasyon. Moun ki ta dwe bay pèp la sekirite pa fè sa yo ta dwe fè. Oubyen, èske se ta yon bagay ki planifye? Detoutfason, fòk sa chanje. Pap Janpòl 2 te di: “Fòk sa chanje nan peyi d Ayiti…”. Nan dènyè vwayaj Pap Franswa nan Peyi Irak, li deklare:”Sispann chache enterè pèsonèl sèlman, enterè zòt ki pa sou bò enterè pèp la! Sispann lide estremis yo. Twòp vyolans ak divizyon! Zak sovaj sa yo pa gen sans!”

 

  1. Moun ki te sèmante sou Konstitisyon Peyi a pou yo respekte l e pou fè respekte l, n ap mande yo pran desizyon yo dwe pran daprè sa lalwa peyi a mande. Menm jan tou n ap adrese moun ki gen gwo mwayen yo, pou yo pran konsyans, devlòpman yon peyi pa ka fèt san patisipasyon tout moun. Peyi a ak tout richès ki ladan l se pa pou yon ti ponyen moun, osinon pou kèk asosyasyon politik, ekonomik, kit se nasyonal, kit se entènasyonal. Peyi a ak tout richès ki ladan l se pou tout pitit peyi a yo ye. N ap mande tout elit sosyete sivil la ak tout klas politik la an jeneral, pou yo egzamine konsyans yo. Li lè, li tan, pou yo mete tèt yo ansanm, nan chache tout bon vre, solisyon enpòtan peyi nou an bezwen, pou li soti anba kriz tèrib sa a.

 

  1. Nan non lafwa nou nan Bondye lavi a, nou leve vwa nou byen fò pou nou di: Pèp Ayisyen an pa dwe janm sibi diktati ankò, ak yon sistèm ki ap fè abi sou dwa sivil, politik, ekonomik, lengwistik, dwa ki pi fondamantal yo, kote y ap esplwate richès ak resous natirèl peyi a kont enterè nasyon an.

 

  1. Frè ak Sè nou yo, pa pèdi lespwa! Nou pase anpil move kalfou deja nan listwa nou kòm pèp. Nou sèten n ap travèse kalfou sa a tou depi nou met tèt ansanm. Jan sa make sou drapo nou an “l’Union fait la force,” Se nan tèt ansanm fòs nou chita. Se pou Manman Mari, Manman Pèpetyèl Sekou, Patwòn Ayiti cheri nou an, kore Pèp Ayisyen nan lapriyè, se pou l gide nou nan wout tèt ansanm pou nou rebati peyi nou an dekwa pou renmen, pwogrè, jistis ak lapè gaye sou tè nou an.

 

Premye Lis Non Pè ki Deja Bay Siyati Yo

Oubyen Ki Dakò Ak

Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an

Pè Katolik Ayisyen Misyonè

Nan Peyi Etazini ak Kanada

Prepare nan dat 17 Mas 2021

Trè Reveran Bishop Guy Sansaricq

Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisyen

Monseyè Pierre André Pierre

Asistan Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisien

Reveran Pè Marc-Arthur François

Kire Pawas St Patrick Assumption and All Saints Jersey City NJ

Reveran Pè Stanley Rousseau

Pawas Divine Mercy, Quincy, Massachussetts

Reveran Pè Carl Jean, CS

Responsab Apostola Ayisyen, Haitian Chaplaincy, Atlanta GA

Reveran Pè Edwige Carré

Kire Pawas Sen Lawrence, Nashville, Tennessee

Reveran Pè Jacques Fabre, CS

Administrate Misyon Katolik San Felipe de Jesus, Atlanta Ga

Reveran Pè Penn Churchill

Responsab Apostola Ayisyen, Haitian chaplaincy Bridgeport CT

Reveran Pè Wady Louis

Pawas Haitian Ministry, Venice Florida

Reveran Pè Jean Yvon Pierre

Kire Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York

Reveran Pè Joseph Lin Eveillard

Kire Pawas Ottawa, Canada

Reveran Pè Jean Paul Souvenir

Hospital Ministry, Brooklyn New-York

Reveran Pè Guyma Noel

Pawas Sen Joseph, Marietta, Georgia

Reveran Pè Luc Philogène

Komite Aysisyen Washington DC

Reveran Pè Augustin Francois

Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York

Reveran Pè gracia Breneville

Kire Pawas Notredam Mount Carmel, Boston, Massachussetts

Reveran Pè Gustave Miracle

Pawas St John Cambridge ak Sent Àn, Sommerville, MA

Reveran Pè Adain Dieuseul

Kire Pawas Holy Rosary ak Sen Michael, Elizabeth, New Jersey

Reveran Pè Yvan Jason

Kire Pawas Sent Mother Theresa, Camden, New Jersey

Reveran Pè Lucon Rigaud

Kire Pawas Notredam Refuge ak Holy Innocents, Brooklyn, NY

Reveran Pè Fritz Ligondé

Kire Pawas Venice, Florida

Reveran Pè Joseph Lin Eveillard

responsab Kominote Ayisyen Ottawa, Kanada

Reveran Pè Rony Fabien

Kira Pawas Sent Martha, Long Island, NY

Reveran Pè Eden Jean-Baptiste

Pawas Sen Boniface, Elmont, Long Island, NY

Reveran Pè Kesnel Métellus

Apostola Ayisyen

Reveran Pè Esteker Elysée

Apostola Ayisyen

Reveran Fritzner Bellonce

Apostola Ayisyen

Reveran Pè Alain Dieuseul

Kire Pawas Holy Rosary & St Michael, Elizabeth, NJ

Reveran Pè Jackson Colon

Chicago, IL

Reveran Pè Calonge Lemaire

(Jacksonville, FL)

Reveran Pè Pierre Dorvil

Tampa, FL

Reveran Pè Lesly Jean

Miami, FL

Reveran Pè Eugene P. Squeo

Fondatè Kominote Ayisyen nan Jersey City NJ

Reveran Pè Francis E. Schiller

Fondatè Kominote Ayisyen nan Legliz Sen Patrick NJ

Reveran Pè John ‘Jack’ Martin

Fondatè, Prezidan Rezo Solidarite Nòdès Etazini ak Ayiti (HSNNE)

 

Message de solidarité avec le Peuple Haïtien 

Chers Frères et Sœurs, Compatriotes d’Haïti 

  1. Profondément bouleversés par la situation dramatique de notre Cher Pays, Nous, Prêtres Haïtiens, missionnaires auprès des Haïtiens vivant aux Etats-Unis et au Canada, signataires de cette note, tenons à vous envoyer, dans les larmes et dans la prière, ce message de solidarité fraternelle. Vos souffrances et vos angoisses déchirent nos cœurs. Car, « Il en coûte au Seigneur de voir mourir les siens » Ps. 116, 15.

 

  1. Nous affirmons notre profonde communion avec la Conférence des Evêques Catholiques d’Haïti et adhérons pleinement à leur message du 2 février dernier. Dans l’extrême détresse que vit notre pays, ils ont affirmé que l’Eglise est toujours du côté des plus faibles et du côté du droit. Personne, ont-ils rappelé, n’est au-dessus de la loi et de la constitution. Inspirés par leur message, nous concluons que le détenteur illégitime du Pouvoir Exécutif doit appliquer pour lui-même les exigences qu’il fit aux anciens élus du pays.

 

  1. Chers Frères et Sœurs, devant cette souffrance atroce, déshumanisante que vous vivez, vous, particulièrement des couches les plus vulnérables de la population, nous ne saurions demeurer insensibles. L’insécurité générale caractérisée par, entre autres, le kidnapping systématisé, la fédéralisation des gangs, les viols odieux, les écœurantes tueries d’enfants, de femmes enceintes et de paisibles citoyens au quotidien, révolte la conscience. Personne ne devra l’accepter.

 

  1. La misère profonde trouble les esprits. Le pays ressemble à un édifice sans fondation. Nous constatons l’échec et l’absence de volonté des représentants de l’État de protéger la vie des citoyens haïtiens. Ne nous dirigeons-nous pas progressivement vers un génocide inconscient ou planifié que nous devons à tout prix prévenir ? Que cessent les intérêts partisans, ces intérêts extérieurs qui se désintéressent de la population locale. Le Saint Pape Jean-Paul disait : “Il faut que quelque chose change en Haïti…”. Le Pape François au cours de sa récente visite en Irak a dit : “Assez de violence, d’extrémisme, de factions, de cruauté, de barbaries insensées !”

 

  1. Nous en appelons d’abord à la conscience de ceux-là qui gardent encore les rênes de l’appareil étatique du pays, contre tout respect de la Constitution qu’ils avaient eux-mêmes juré de respecter et de faire respecter. Qu’ils reconnaissent leur illégitimité ! Nous en appelons aussi à la conscience des classes possédantes, qu’elles réalisent que les ressources et les richesses naturelles du pays sont au premier chef le bien commun du peuple haïtien, et non d’une catégorie d’hommes et de femmes ou d’institutions, économiquement, politiquement ou internationalement bien installées. Nous en appelons enfin à la conscience de toutes les élites de la société civile et de la classe politique en général. Qu’elles s’unissent pour chercher éperdument une solution viable à cette crise épouvantable. L’UNION FAIT LA FORCE est notre devise nationale, inscrite sur notre bicolore. Ne l’oublions pas !

 

  1. Au nom de notre foi au Dieu de la vie, nous crions haut et fort : que plus jamais le Peuple Haïtien ne subisse une nouvelle dictature, d’abus systématique de ses droits civiques, politiques et linguistiques les plus élémentaires, d’exploitation des ressources et richesses naturelles du Pays.

 

  1. Ne perdons pas l’espérance ! Nous avons déjà traversé des périodes pénibles dans notre histoire. Dans l’union retrouvée, nous remporterons la victoire. Que la Vierge Marie, Notre-Dame du Perpétuel Secours, Patronne d’Haïti, intercède pour notre peuple et nous guide vers l’amour, l’unité, la reconstruction, le progrès, la justice et la paix !

Premye Lis Non Pè ki Deja Bay Siyati Yo

Oubyen Ki Dakò Ak

Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an

Pè Katolik Ayisyen Misyonè

Nan Peyi Etazini ak Kanada

Prepare nan dat 17 Mas 2021

Trè Reveran Bishop Guy Sansaricq

Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisyen

Monseyè Pierre André Pierre

Asistan Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisien

Reveran Pè Marc-Arthur François

Kire Pawas St Patrick Assumption and All Saints Jersey City NJ

Reveran Pè Stanley Rousseau

Pawas Divine Mercy, Quincy, Massachussetts

Reveran Pè Carl Jean, CS

Responsab Apostola Ayisyen, Haitian Chaplaincy, Atlanta GA

Reveran Pè Edwige Carré

Kire Pawas Sen Lawrence, Nashville, Tennessee

Reveran Pè Jacques Fabre, CS

Administrate Misyon Katolik San Felipe de Jesus, Atlanta Ga

Reveran Pè Penn Churchill

Responsab Apostola Ayisyen, Haitian chaplaincy Bridgeport CT

Reveran Pè Wady Louis

Pawas Haitian Ministry, Venice Florida

Reveran Pè Jean Yvon Pierre

Kire Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York

Reveran Pè Joseph Lin Eveillard

Kire Pawas Ottawa, Canada

Reveran Pè Jean Paul Souvenir

Hospital Ministry, Brooklyn New-York

Reveran Pè Guyma Noel

Pawas Sen Joseph, Marietta, Georgia

Reveran Pè Luc Philogène

Komite Aysisyen Washington DC

Reveran Pè Augustin Francois

Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York

Reveran Pè gracia Breneville

Kire Pawas Notredam Mount Carmel, Boston, Massachussetts

Reveran Pè Gustave Miracle

Pawas St John Cambridge ak Sent Àn, Sommerville, MA

Reveran Pè Adain Dieuseul

Kire Pawas Holy Rosary ak Sen Michael, Elizabeth, New Jersey

Reveran Pè Yvan Jason

Kire Pawas Sent Mother Theresa, Camden, New Jersey

Reveran Pè Lucon Rigaud

Kire Pawas Notredam Refuge ak Holy Innocents, Brooklyn, NY

Reveran Pè Fritz Ligondé

Kire Pawas Venice, Florida

Reveran Pè Joseph Lin Eveillard

responsab Kominote Ayisyen Ottawa, Kanada

Reveran Pè Rony Fabien

Kira Pawas Sent Martha, Long Island, NY

Reveran Pè Eden Jean-Baptiste

Pawas Sen Boniface, Elmont, Long Island, NY

Reveran Pè Kesnel Métellus

Apostola Ayisyen

Reveran Pè Esteker Elysée

Apostola Ayisyen

Reveran Fritzner Bellonce

Apostola Ayisyen

Reveran Pè Alain Dieuseul

Kire Pawas Holy Rosary & St Michael, Elizabeth, NJ

Reveran Pè Jackson Colon

Chicago, IL

Reveran Pè Calonge Lemaire

(Jacksonville, FL)

Reveran Pè Pierre Dorvil

Tampa, FL

Reveran Pè Lesly Jean

Miami, FL

Reveran Pè Eugene P. Squeo

Fondatè Kominote Ayisyen nan Jersey City NJ

Reveran Pè Francis E. Schiller

Fondatè Kominote Ayisyen nan Legliz Sen Patrick NJ

Reveran Pè John ‘Jack’ Martin

Fondatè, Prezidan Rezo Solidarite Nòdès Etazini ak Ayiti (HSNNE)

Message of Solidarity with the Haitian People 

Dear brothers and sisters, compatriots of Haiti 

 

  1. Troubled by the heart-wrenching situation of our Beloved Haiti, We, Haitian Priests, missionaries to Haitians living in the United States and Canada, signatories of this note, would like to send you, Beloved Compatriots living in Haiti, this prayerful message of fraternal solidarity. Your sufferings and anxieties are our own. For, “Precious in the sight of the Lord is the death of his faithful servants!” Psalm 116, 15.

 

  1. We affirm our deep communion with the Catholic Bishops of Haiti and fully adhere to their message of last February 2nd. In the extreme conditions of distress that our Country is subjected to, the Bishops affirmed the Church is always on the side of the lowly ones and on the side of what is right. No one, did they declare should be above the law and the constitution. Inspired by their message, we conclude that the illegitimate occupant of the Executive Power must observe for himself the same demands he imposed on the elected officials of the government that they should respect the terms of their mandate.

 

  1. Dear brothers and sisters, in the face of this excruciating, dehumanizing and intolerable suffering that is imposed on you, you particularly from the most vulnerable segment of the population, we cannot remain insensitive. The general insecurity characterized by, among other things, systematized kidnapping, the federalization of gangs, heinous rapes, the abhorrent killings of children, pregnant women and peaceful citizens on a daily basis is appalling and unacceptable.

 

  1. Your deep misery is disturbing. The country has become like a building without a foundation. The ‘de facto’ government does nothing to protect the lives of our people. Everything indicates that we are gradually moving towards a knowingly planned genocide, a horrible outcome we must prevent at all costs. Let all partisan interests cease as well as those foreign economic pursuits that run against our national interests. In the words of Pope Francis “Enough violence, extremism, factions, insane cruelty, these senseless barbarities!”

 

  1. We appeal first to the conscience of those who still hold the reins of the state apparatus to stop acting against the Constitution which they themselves had sworn to uphold. We also appeal to the conscience of the wealthy class to come to realize that the country’s resources and natural wealth are first and foremost the common good of the Haitian People and not of any category of men and women or institutions, economically, politically, or nationally and internationally well established. Finally, we appeal to the conscience of all members of the civil society and political parties in general. May they unite in a committed search for a relevant solution to this appalling crisis!

 

  1. In the name of our faith in the Living God, we cry out loudly and clearly that the Haitian people must never again undergo the oppression of a dictatorial regime, the systematic abuse of their most basic civil, political and linguistic rights, and any unjust exploitation of the country’s natural resources and wealth.

 

  1. Let us not lose hope! As a nation, we have gone through many terrible periods in history. This time also we will achieve victory if only we rediscover the power of UNITY, and true to our national motto inscribed on our flag “United We Are Strong!” “Unity is our Strength.” May the Virgin Mary, Our Lady of Perpetual Help, Patroness of Haiti, intercede for our people and guide us towards love, reconstruction, unity, progress, justice, and peace!
  1. Premye Lis Non Pè ki Deja Bay Siyati Yo
  2. Oubyen Ki Dakò Ak
  3. Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an
  4. Pè Katolik Ayisyen Misyonè
  5. Nan Peyi Etazini ak Kanada
  6. Prepare nan dat 17 Mas 2021

Trè Reveran Bishop Guy Sansaricq

Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisyen

Monseyè Pierre André Pierre

Asistan Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisien

Reveran Pè Marc-Arthur François

Kire Pawas St Patrick Assumption and All Saints Jersey City NJ

Reveran Pè Stanley Rousseau

Pawas Divine Mercy, Quincy, Massachussetts

Reveran Pè Carl Jean, CS

Responsab Apostola Ayisyen, Haitian Chaplaincy, Atlanta GA

Reveran Pè Edwige Carré

Kire Pawas Sen Lawrence, Nashville, Tennessee

Reveran Pè Jacques Fabre, CS

Administrate Misyon Katolik San Felipe de Jesus, Atlanta Ga

Reveran Pè Penn Churchill

Responsab Apostola Ayisyen, Haitian chaplaincy Bridgeport CT

Reveran Pè Wady Louis

Pawas Haitian Ministry, Venice Florida

Reveran Pè Jean Yvon Pierre

Kire Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York

Reveran Pè Joseph Lin Eveillard

Kire Pawas Ottawa, Canada

Reveran Pè Jean Paul Souvenir

Hospital Ministry, Brooklyn New-York

Reveran Pè Guyma Noel

Pawas Sen Joseph, Marietta, Georgia

Reveran Pè Luc Philogène

Komite Aysisyen Washington DC

Reveran Pè Augustin Francois

Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York

Reveran Pè gracia Breneville

Kire Pawas Notredam Mount Carmel, Boston, Massachussetts

Reveran Pè Gustave Miracle

Pawas St John Cambridge ak Sent Àn, Sommerville, MA

Reveran Pè Adain Dieuseul

Kire Pawas Holy Rosary ak Sen Michael, Elizabeth, New Jersey

Reveran Pè Yvan Jason

Kire Pawas Sent Mother Theresa, Camden, New Jersey

Reveran Pè Lucon Rigaud

Kire Pawas Notredam Refuge ak Holy Innocents, Brooklyn, NY

Reveran Pè Fritz Ligondé

Kire Pawas Venice, Florida

Reveran Pè Joseph Lin Eveillard

responsab Kominote Ayisyen Ottawa, Kanada

Reveran Pè Rony Fabien

Kira Pawas Sent Martha, Long Island, NY

Reveran Pè Eden Jean-Baptiste

Pawas Sen Boniface, Elmont, Long Island, NY

Reveran Pè Kesnel Métellus

Apostola Ayisyen

Reveran Pè Esteker Elysée

Apostola Ayisyen

Reveran Fritzner Bellonce

Apostola Ayisyen

Reveran Pè Alain Dieuseul

Kire Pawas Holy Rosary & St Michael, Elizabeth, NJ

Reveran Pè Jackson Colon

Chicago, IL

Reveran Pè Calonge Lemaire

(Jacksonville, FL)

Reveran Pè Pierre Dorvil

Tampa, FL

Reveran Pè Lesly Jean

Miami, FL

Reveran Pè Eugene P. Squeo

Fondatè Kominote Ayisyen nan Jersey City NJ

Reveran Pè Francis E. Schiller

Fondatè Kominote Ayisyen nan Legliz Sen Patrick NJ

Reveran Pè John ‘Jack’ Martin

Fondatè, Prezidan Rezo Solidarite Nòdès Etazini ak Ayiti (HSNNE)

 

 

 

Le Père Gustave Miracle, le Vice Coordonateur de la Pastorale Haitienne sera le predicateur de la retraite Pascale de la Radio Telé Solidarité du Lundi 29 Mars au Mercredi 31 Mars 2021

 

Chaque année le Père Miracle malgré ses multiples activités a toujours accepté d’être predicateur de la retraite pascale de la Radio Telé Solidarité

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Mgr Pierre André Pierre et le personnel de la Radio Telé Solidarité remercient infiniment le Père Miracle d’avoir accepté cette importante tache à radio Telé solidarité. Que beaucoup se mettent à l’écoute de ses lumineuses paroles !

Brother Tob

 

Easter retreat at Radio Telé Solidarité

 

Father Gustave Miracle, the Vice Coordinator of Haitian Pastoral Care will be the preacher of the Pascale retreat of Radio Telé Solidarité from Monday March 29 to Wednesday March 31, 2021.

 

Each year, Father Miracle, despite his many activities, has always accepted to be a preacher of the Easter retreat at Radio Telé Solidarité.

Bishop Guy Sansaricq along with Msgr. Pierre André Pierre and the staff of Radio Telé Solidarité thank Father Miracle for having accepted to be the preacher of our Pascal retreat for the year 2021. May many listen to his inspired sermons !

Brother Tob

 

 

 

Good to know: Wake-up call to revived persons.

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

On December 8, 2020 , Pope Francis launched the Year of St. Joseph with indulgences available daily for participants toward the promotion of family. In a time of enormous conflict between me, myself and I, my close friends, my clique versus we, ourselves and the common good in all areas of human life here and everywhere, it is appropriate to commit ourselves to our Lord and Savior Jesus-Christ, the Blessed Mother Mary and St. Joseph through our daily devotions and a deep meditation of Pope Francis’ latest encyclical “Tutti Fratelli”.

The devil is at work more than ever here and everywhere true to its name coming from the Greek language for division.

Lord, make us an instrument of peace, dialogue and progress in the USA, Haiti, the Americas and the whole world to rebuild the economic systems, the necessary services, and improve the world climate change before it is too late to the light of your teaching and example whether about COVID-19, Wall Street, vote, immigration, etc.

HOLY EASTER TO EVERYONE!

+++.

Le 8 Décembre 2020, Pape Francois a lancé l’Année de St. Joseph avec des indulgences disponibles chaque jour pour les participants en direction de la promotion de la famille. Dans un temps de conflit énorme entre moi, moi-même et Je, mes amis proches, ma clique face à nous,  nous-mêmes et le bien commun dans toutes zones de vie humaine ici et partout, il est approprié de nous engager envers Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, notre Bienheureuse Mère Marie et St. Joseph à travers nos dévotions quotidiennes et une méditation profonde de la dernière encyclique de Pape Francois “Tutti Fratelli”.

Le diable est à l’oeuvre plus que jamais ici et partout comme son nom l’indique venant du Grec pour la division.

Seigneur, fais de nous un instrument de paix, dialogue et progrès aux USA, en Haiti, les Amériques et le monde entier pour rebâtir les systèmes économiques, les services néçessaires et améliorer le changement de climat mondial  avant qu’il soit trop tard à la lumière de ton enseignement et ton exemple que ce soit au sujet du COVID-19, de Wall Street, du vote, de l’immigration, etc.

SAINTES PAQUES A CHACUN ET CHACUNE!

 

 

Latest News-March 21, 2021

 

FIFTH SUNDAY OF LENT (March 21th, 2021)

Jeremiah 31, 31-34; Psalm 51; Hebrews 5, 7-9; John 12, 20-33.   

 

 

 

  By +Guy Sansaricq.

This text from John’s Gospel carries FOUR concepts that are key to understanding the MYSTERY of CHRIST.  The 1st reading mentions “the NEW COVENANT; the second, ”PERFECTION THROUGH OBEDIENCE”; THE Gospel ‘THE GRAIN OF WHEAT” and also the “LIFTING UP OF JESUS.”

 

First, Jesus’ purpose is to bring about a NEW COVENANT as opposed to the Old Covenant when the obedience to the LAW was the condition for salvation. Now what is required for salvation is FAITH IN JESUS AND THE SPIRITUAL TRANSFORMATION OF THE INNER SELF.

 

Second, Jesus who stands as the SUPREME AGENT AND MODEL of this new Covenant will be made PERFECT through his OBEDIENCE UNTIL DEATH TO THE FATHER’S WILL. Therefore, obedience to the Father’s will is the path we must learn to walk!

 

Third, Jesus compares the fruitfulness of his death to the grain of wheat which must die in order to bear fruit. Hence, Jesus’ death will bring forth the CHURCH as its fruit. 

 

Fourth, Jesus lifted up on the Cross will also be lifted up to heaven sharing HIS VICTORY with all who will accept to die to sin and embrace the NEW COVENANT. LENT opens our eyes to the magnificence of the MYSTERY OF CHRIST and of our own calling! LENT IS A ROAD THAT LEADS US TO BEING “LIFTED UP.”  Let us joyfully walk that road!

                                                                      

CINQUIÈME DIMANCHE DE CARÈME (21 Mars 2021)                   

 

Par +Guy Sansaricq

 

Quand il s’agit de Dieu et de Jésus, tout est mystère, tout dépasse notre capacité humaine de comprendre. C’est pour cela que nous avons besoin de Jésus, le porte-Parole authentique du Père qui parle notre langage. Nous avons aussi besoin des lumières de l’Esprit-Saint.

 

Jesus dans le texte d’Evangile du jour parle à ses apotres de la NOUVELLE Alliance. Dans l’Ancien Testament, l’obeissance à la LOI de Moise garantissait le SALUT. Maintenant, ce qui est requis c’est LA FOI et une transformation spirituelle du Coeur, oeuvre de l’Esprit.

 

Pour cela, il faut l’obéissance complète à la volonté du Père. Le Christ devient le modèle à suivre puisqu’il obéira jusqu’à la mort. Le Carème nous apprend précisément que pour acquérir le salut et embrasser la Nouvelle Alliance, nous devons accepter de MOURIR au péché, quelque pénible que cela puisse paraitre. L’exemple proposé du GRAIN de BLÉ 

qui doit mourir en terre afin de produire des fruits nous éclaire. Pour devenir membre de la Nouvelle Alliance, UN REPENTIR INCONDITIONNEL est exigé. En d’autres mots, pour naitre de nouveau, pour atteindre la perfection il faut MOURIR au péché, il faut rompre avec le mal.

                                              VIVE JESUS!     VIVE SA CROIX!

Le Christ après sa mort ressuscitera. Il sera ÉLEVÉ  de terre. A nous aussi une vie nouvelle, une

ÉLÉVATION merveilleuse est promise.  Le Carème nous supplie de PRENDRE CE CHEMIN

 

Bishop Sansaricq

 

Pensée de la Semaine: La Crédilité repose sur le respect de l’engagement et l’accomplissement des promesses

Citation d’internaute

Patt El Persévérance Dourilla

Coach en Développement Personnel, Auteure, Poétesse, L’Écriture, La Musique, Voyager, Belgique, Bruxelles 

Thought of the Week: “Credulity is based on respecting commitments and fulfilling promises” Internet user quote Patt El Perseverance Dourilla Personal Development Coach, Author, Poet, Writing, Music, Travel, Belgium, Brussels

Panse  semèn nan: Kredibilite baze sou respè angajman ak fè sa w te promet wap fè.”

itilizatè entènèt Patt El Pèseverans Dourilla Antrenè Devlopman Pèsonèl, Otè, Powèt, Ekri, Mizik, Vwayaj, Bèljik, Brussels

 

 

SANT NASYONAL APOSTOLA AYISYEN

THE HAITIAN APOSTOLATE

332 E 32nd St

Brooklyn NY 11226 USA

718-856-3323

 

Leadership The Most Reverend Bishop Guy Sansaricq

Pè Katolik Ayisyen

Misyonè nan Kominote Ayisyen

Nan Peyi Etazini ak Kanada

Prêtres Haïtiens

Missionnaires auprès des Haïtiens

Aux Etats-Unis et au Canada

Haitian Priests

Missionaries to Haitians

In the United States and Canada

 

Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an

Message de solidarité avec le Peuple Haïtien

Message of Solidarity with the Haitian People

Dat / Date : 17 Mas/Mars/March 2021

 

 

Jou fèt Sen Patrick – Patwon Nouyòk

 

En la fète de Saint Patrick – Patron de New-York

Saint Patrick Day – Patron Saint of New-York

 

A la suite du message des évèques Haitiens du 2 Février dernier sur la crise politico-sociale qui déchire le pays d’Haiti et à la suite aussi des lettres des religieux d’Haiti et des communautés religieuses du Canada sur le mème thème, une vingtaine de prètres Haitiens des Etats-unis se sont rassemblés pour émettre un message d’ appui aux Evèques d’Haiti et d’espérance à notre peuple. Ces prètres ont élu un comité de cinq pour la rédaction de ce message. Les cinq ont travaillé d’arrache pied et à la suite de plusieurs rencontres ont rédigé ce texte final que nous publions aujourd’hui.  Plus d’une quarantaine de prètres des Etats-Unis et du Canada ont déja approuvé ce texte et consentent à le signer. Beaucoup d’autres prètres n’ont pas encore été rejoints. Nous sommes certains que plusieurs d’entre eux voudront également ètre signataires.

La liste des noms que nous soumettons aujourd’hui est donc incomplète. Mais comme nous ne voulons pas tarder davantage pour la publication de ce message d’encouragement à notre peuple qui semble au bord du désespoir, nous le publions aujourd’hui bien qu’il eut mieux valu attendre encore une semaine afin de recueillir d’autres signataires. Ces bons prètres ont voulu passer par le Centre National de l’Apostolat Haitien pour donner un caractère plus officiel à leur message.

Voici donc ci-joint le texte final de leur message.

+ Guy Sansaricq

 

The following message was written by a certain number of Haitian priests of the Diaspora to back up the Message of the Haitian Bishops published on February 2nd of this year on the current Haitian political crisis.  It’s intended also to be a message of hope for the suffering Haitian people.  We are now in the process of collecting signatories for the letter. Many Haitian priests have not yet been contacted. We know that many of these once contacted will like to add their names to the list. But the Haitian political crisis is so desperate that the publication of the text appeared as being too urgent to be further delayed. This is why we publish it today even though the signatory list is still incomplete.   We do realize that a complete list of signatories would give more strength to this declaration.

+Guy Sansaricq

 

 

 

Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an


Frè ak Sè nou yo, Konpatriyòt Ayisyen

 

  1. Sitiyasyon malouk peyi nou an ap chire zantray nou. Soufrans ak rèl frè ak sè nou yo nan Peyi d Ayiti ap fann kè nou. Noumenm, Pè Katolik Ayisyen, k ap fè misyon nan mitan kominote Ayisyen ki nan peyi Etazini ak Kanada, se ak dlo nan je, epi nan lapriyè ak lafwa, nou voye mesaj solidarite sa a ban nou, kòm frè nou. Paske, “Zantray Bondye fè l mal anpil, lè l wè pitit li yo ap mouri.”Sòm 116, vèsè 15.

 

  1. Nou ini nou avèk Konferans Evèk Katolik yo ann Ayiti e nou dakò avèk sa yo di nan mesaj 2 fevriye ki sot pase a. Evèk yo deklare: “Nan twou fènwa peyi a tonbe jodiya, Legliz la toujou bò kote moun ki pi fèb yo, legliz la toujou bò kote sa ki dwat. Yo te di byen klè tou: “Pa gen moun ki pi wo pase lalwa ak Konstitisyon an.” Nan menm lide sa a, nou kwè li klè kon dlo kokoye: sila a ki kenbe pouvwa Pèp la dèyè do lalwa a dwe fè tèt li menm egzijans li te fè lòt moun Pèp la te chwazi nan dènye eleksyon yo.

 

  1. Frè ak Sè nou yo, devan soufrans anmè n ap sibi jodiya, ki defigire nou nan diyite nou kòm moun, sitou noumenm sila yo ki pi fèb nan popilasyon an, kote otorite peyi a ap pase dwa moun anba pye, nan abi ki depase tout limit, nou pa ka rete bouch be. Devan yon ensekirite k ap frape tout moun, e ki gen kòm mak fabrik: Gwoup bandi ki mete tèt yo ansanm pou fè asosyasyon, kidnaping ki vin tounen yon pratik nòmal, kadejak sou fanm ak timoun, ansasinay chak jou, san pitye pou tibebe, fanm ansent, tout kalite sitwayen, menm granmoun kokobe… Sitiyasyon sa a revòlte konsyans nou. Pèsonn pa ka aksepte l.

 

  1. Mizè san parèy sa a twouble lespri. Peyi a vin tankou yon kay san fondasyon. Moun ki ta dwe bay pèp la sekirite pa fè sa yo ta dwe fè. Oubyen, èske se ta yon bagay ki planifye? Detoutfason, fòk sa chanje. Pap Janpòl 2 te di: “Fòk sa chanje nan peyi d Ayiti…”. Nan dènyè vwayaj Pap Franswa nan Peyi Irak, li deklare:”Sispann chache enterè pèsonèl sèlman, enterè zòt ki pa sou bò enterè pèp la! Sispann lide estremis yo. Twòp vyolans ak divizyon! Zak sovaj sa yo pa gen sans!”

 

  1. Moun ki te sèmante sou Konstitisyon Peyi a pou yo respekte l e pou fè respekte l, n ap mande yo pran desizyon yo dwe pran daprè sa lalwa peyi a mande. Menm jan tou n ap adrese moun ki gen gwo mwayen yo, pou yo pran konsyans, devlòpman yon peyi pa ka fèt san patisipasyon tout moun. Peyi a ak tout richès ki ladan l se pa pou yon ti ponyen moun, osinon pou kèk asosyasyon politik, ekonomik, kit se nasyonal, kit se entènasyonal. Peyi a ak tout richès ki ladan l se pou tout pitit peyi a yo ye. N ap mande tout elit sosyete sivil la ak tout klas politik la an jeneral, pou yo egzamine konsyans yo. Li lè, li tan, pou yo mete tèt yo ansanm, nan chache tout bon vre, solisyon enpòtan peyi nou an bezwen, pou li soti anba kriz tèrib sa a.

 

  1. Nan non lafwa nou nan Bondye lavi a, nou leve vwa nou byen fò pou nou di: Pèp Ayisyen an pa dwe janm sibi diktati ankò, ak yon sistèm ki ap fè abi sou dwa sivil, politik, ekonomik, lengwistik, dwa ki pi fondamantal yo, kote y ap esplwate richès ak resous natirèl peyi a kont enterè nasyon an.

 

  1. Frè ak Sè nou yo, pa pèdi lespwa! Nou pase anpil move kalfou deja nan listwa nou kòm pèp. Nou sèten n ap travèse kalfou sa a tou depi nou met tèt ansanm. Jan sa make sou drapo nou an “l’Union fait la force,” Se nan tèt ansanm fòs nou chita. Se pou Manman Mari, Manman Pèpetyèl Sekou, Patwòn Ayiti cheri nou an, kore Pèp Ayisyen nan lapriyè, se pou l gide nou nan wout tèt ansanm pou nou rebati peyi nou an dekwa pou renmen, pwogrè, jistis ak lapè gaye sou tè nou an.

 

Premye Lis Non Pè ki Deja Bay Siyati Yo

Oubyen Ki Dakò Ak

Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an

Pè Katolik Ayisyen Misyonè

Nan Peyi Etazini ak Kanada

Prepare nan dat 17 Mas 2021

Trè Reveran Bishop Guy Sansaricq Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisyen
Monseyè Pierre André Pierre Asistan Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisien
Reveran Pè Marc-Arthur François Kire Pawas St Patrick Assumption and All Saints Jersey City NJ
Reveran Pè Stanley Rousseau Pawas Divine Mercy, Quincy, Massachussetts
Reveran Pè Carl Jean, CS Responsab Apostola Ayisyen, Haitian Chaplaincy, Atlanta GA
Reveran Pè Edwige Carré Kire Pawas Sen Lawrence, Nashville, Tennessee
Reveran Pè Jacques Fabre, CS Administrate Misyon Katolik San Felipe de Jesus, Atlanta Ga
Reveran Pè Penn Churchill Responsab Apostola Ayisyen, Haitian chaplaincy Bridgeport CT
Reveran Pè Wady Louis Pawas Haitian Ministry, Venice Florida
Reveran Pè Renaud François Apostola Ayisyen
Reveran Pè Jean Yvon Pierre Kire Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York
Reveran Pè Joseph Lin Eveillard Kire Pawas Ottawa, Canada
Reveran Pè Jean Paul Souvenir Hospital Ministry, Brooklyn New-York
Reveran Pè Guyma Noel Pawas Sen Joseph, Marietta, Georgia
Reveran Pè Luc Philogène Komite Aysisyen Washington DC
ReveranPè Augustin Francois Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York
Reveran Pè gracia Breneville Kire Pawas Notredam Mount Carmel, Boston, Massachussetts
Reveran Pè Gustave Miracle Pawas St John Cambridge ak Sent Àn, Sommerville, MA
Reveran Pè Adain Dieuseul Kire Pawas Holy Rosary ak Sen Michael, Elizabeth, New Jersey
Reveran Pè Yvan Jason Kire Pawas Sent Mother Theresa, Camden, New Jersey
Reveran Pè Lucon Rigaud Kire Pawas Notredam Refuge ak Holy Innocents, Brooklyn, NY
Reveran Pè Fritz Ligondé Kire Pawas Venice, Florida
Reveran Pè Joseph Lin Eveillard responsab Kominote Ayisyen Ottawa, Kanada
Reveran Pè Rony Fabien Kira Pawas Sent Martha, Long Island, NY
Reveran Pè Eden Jean-Baptiste Pawas Sen Boniface, Elmont, Long Island, NY
Reveran Pè Kesnel Métellus Apostola Ayisyen
Reveran Pè Esteker Elysée Apostola Ayisyen
Reveran Fritzner Bellonce Apostola Ayisyen
Reveran Pè Alain Dieuseul Kire Pawas Holy Rosary & St Michael, Elizabeth, NJ
Reveran Pè Jackson Colon Chicago, IL
Reveran Pè Calonge Lemaire (Jacksonville, FL)
Reveran Pè Pierre Dorvil Tampa, FL
Reveran Pè Lesly Jean Miami, FL
Reveran Pè Eugene P. Squeo Fondatè Kominote Ayisyen nan Jersey City NJ
Reveran Pè Francis E. Schiller Fondatè Kominote Ayisyen nan Legliz Sen Patrick NJ
Reveran Pè John ‘Jack’ Martin Fondatè, Prezidan Rezo Solidarite Nòdès Etazini ak Ayiti (HSNNE)

 

 

Message de solidarité avec le Peuple Haïtien 

Chers Frères et Sœurs, Compatriotes d’Haïti  

 

  1. Profondément bouleversés par la situation dramatique de notre Cher Pays, Nous, Prêtres Haïtiens, missionnaires auprès des Haïtiens vivant aux Etats-Unis et au Canada, signataires de cette note, tenons à vous envoyer, dans les larmes et dans la prière, ce message de solidarité fraternelle. Vos souffrances et vos angoisses déchirent nos cœurs. Car, « Il en coûte au Seigneur de voir mourir les siens » Ps. 116, 15.

 

  1. Nous affirmons notre profonde communion avec la Conférence des Evêques Catholiques d’Haïti et adhérons pleinement à leur message du 2 février dernier. Dans l’extrême détresse que vit notre pays, ils ont affirmé que l’Eglise est toujours du côté des plus faibles et du côté du droit. Personne, ont-ils rappelé, n’est au-dessus de la loi et de la constitution. Inspirés par leur message, nous concluons que le détenteur illégitime du Pouvoir Exécutif doit appliquer pour lui-même les exigences qu’il fit aux anciens élus du pays.

 

  1. Chers Frères et Sœurs, devant cette souffrance atroce, déshumanisante que vous vivez, vous, particulièrement des couches les plus vulnérables de la population, nous ne saurions demeurer insensibles. L’insécurité générale caractérisée par, entre autres, le kidnapping systématisé, la fédéralisation des gangs, les viols odieux, les écœurantes tueries d’enfants, de femmes enceintes et de paisibles citoyens au quotidien, révolte la conscience. Personne ne devra l’accepter.

 

  1. La misère profonde trouble les esprits. Le pays ressemble à un édifice sans fondation. Nous constatons l’échec et l’absence de volonté des représentants de l’État de protéger la vie des citoyens haïtiens. Ne nous dirigeons-nous pas progressivement vers un génocide inconscient ou planifié que nous devons à tout prix prévenir ? Que cessent les intérêts partisans, ces intérêts extérieurs qui se désintéressent de la population locale. Le Saint Pape Jean-Paul disait : “Il faut que quelque chose change en Haïti…”. Le Pape François au cours de sa récente visite en Irak a dit : “Assez de violence, d’extrémisme, de factions, de cruauté, de barbaries insensées !”

 

  1. Nous en appelons d’abord à la conscience de ceux-là qui gardent encore les rênes de l’appareil étatique du pays, contre tout respect de la Constitution qu’ils avaient eux-mêmes juré de respecter et de faire respecter. Qu’ils reconnaissent leur illégitimité ! Nous en appelons aussi à la conscience des classes possédantes, qu’elles réalisent que les ressources et les richesses naturelles du pays sont au premier chef le bien commun du peuple haïtien, et non d’une catégorie d’hommes et de femmes ou d’institutions, économiquement, politiquement ou internationalement bien installées. Nous en appelons enfin à la conscience de toutes les élites de la société civile et de la classe politique en général. Qu’elles s’unissent pour chercher éperdument une solution viable à cette crise épouvantable. L’UNION FAIT LA FORCE est notre devise nationale, inscrite sur notre bicolore. Ne l’oublions pas !

 

  1. Au nom de notre foi au Dieu de la vie, nous crions haut et fort : que plus jamais le Peuple Haïtien ne subisse une nouvelle dictature, d’abus systématique de ses droits civiques, politiques et linguistiques les plus élémentaires, d’exploitation des ressources et richesses naturelles du Pays.

 

  1. Ne perdons pas l’espérance ! Nous avons déjà traversé des périodes pénibles dans notre histoire. Dans l’union retrouvée, nous remporterons la victoire. Que la Vierge Marie, Notre-Dame du Perpétuel Secours, Patronne d’Haïti, intercède pour notre peuple et nous guide vers l’amour, l’unité, la reconstruction, le progrès, la justice et la paix !

 

Premye Lis Non Pè ki Deja Bay Siyati Yo

Oubyen Ki Dakò Ak

Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an

Pè Katolik Ayisyen Misyonè

Nan Peyi Etazini ak Kanada

Prepare nan dat 17 Mas 2021

Trè Reveran Bishop Guy Sansaricq Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisyen
Monseyè Pierre André Pierre Asistan Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisien
Reveran Pè Marc-Arthur François Kire Pawas St Patrick Assumption and All Saints Jersey City NJ
Reveran Pè Stanley Rousseau Pawas Divine Mercy, Quincy, Massachussetts
Reveran Pè Carl Jean, CS Responsab Apostola Ayisyen, Haitian Chaplaincy, Atlanta GA
Reveran Pè Edwige Carré Kire Pawas Sen Lawrence, Nashville, Tennessee
Reveran Pè Jacques Fabre, CS Administrate Misyon Katolik San Felipe de Jesus, Atlanta Ga
Reveran Pè Penn Churchill Responsab Apostola Ayisyen, Haitian chaplaincy Bridgeport CT
Reveran Pè Wady Louis Pawas Haitian Ministry, Venice Florida
Reveran Pè Renaud François Apostola Ayisyen
Reveran Pè Jean Yvon Pierre Kire Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York
Reveran Pè Joseph Lin Eveillard Kire Pawas Ottawa, Canada
Reveran Pè Jean Paul Souvenir Hospital Ministry, Brooklyn New-York
Reveran Pè Guyma Noel Pawas Sen Joseph, Marietta, Georgia
Reveran Pè Luc Philogène Komite Aysisyen Washington DC
Reveran Pè Augustin Francois Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York
Reveran Pè gracia Breneville Kire Pawas Notredam Mount Carmel, Boston, Massachussetts
Reveran Pè Gustave Miracle Pawas St John Cambridge ak Sent Àn, Sommerville, MA
Reveran Pè Adain Dieuseul Kire Pawas Holy Rosary ak Sen Michael, Elizabeth, New Jersey
Reveran Pè Yvan Jason Kire Pawas Sent Mother Theresa, Camden, New Jersey
Reveran Pè Lucon Rigaud Kire Pawas Notredam Refuge ak Holy Innocents, Brooklyn, NY
Reveran Pè Fritz Ligondé Kire Pawas Venice, Florida
Reveran Pè Joseph Lin Eveillard responsab Kominote Ayisyen Ottawa, Kanada
Reveran Pè Rony Fabien Kira Pawas Sent Martha, Long Island, NY
Reveran Pè Eden Jean-Baptiste Pawas Sen Boniface, Elmont, Long Island, NY
Reveran Pè Kesnel Métellus Apostola Ayisyen
Reveran Pè Esteker Elysée Apostola Ayisyen
Reveran Fritzner Bellonce Apostola Ayisyen
Reveran Pè Alain Dieuseul Kire Pawas Holy Rosary & St Michael, Elizabeth, NJ
Reveran Pè Jackson Colon Chicago, IL
Reveran Pè Calonge Lemaire (Jacksonville, FL)
Reveran Pè Pierre Dorvil Tampa, FL
Reveran Pè Lesly Jean Miami, FL
Reveran Pè Eugene P. Squeo Fondatè Kominote Ayisyen nan Jersey City NJ
Reveran Pè Francis E. Schiller Fondatè Kominote Ayisyen nan Legliz Sen Patrick NJ
Reveran Pè John ‘Jack’ Martin Fondatè, Prezidan Rezo Solidarite Nòdès Etazini ak Ayiti (HSNNE)

Message of Solidarity with the Haitian People 

 

Dear brothers and sisters, compatriots of Haiti 

 

  1. Troubled by the heart-wrenching situation of our Beloved Haiti, We, Haitian Priests, missionaries to Haitians living in the United States and Canada, signatories of this note, would like to send you, Beloved Compatriots living in Haiti, this prayerful message of fraternal solidarity. Your sufferings and anxieties are our own. For, “Precious in the sight of the Lord is the death of his faithful servants!” Psalm 116, 15.

 

  1. We affirm our deep communion with the Catholic Bishops of Haiti and fully adhere to their message of last February 2nd. In the extreme conditions of distress that our Country is subjected to, the Bishops affirmed the Church is always on the side of the lowly ones and on the side of what is right. No one, did they declare should be above the law and the constitution. Inspired by their message, we conclude that the illegitimate occupant of the Executive Power must observe for himself the same demands he imposed on the elected officials of the government that they should respect the terms of their mandate.

 

  1. Dear brothers and sisters, in the face of this excruciating, dehumanizing and intolerable suffering that is imposed on you, you particularly from the most vulnerable segment of the population, we cannot remain insensitive. The general insecurity characterized by, among other things, systematized kidnapping, the federalization of gangs, heinous rapes, the abhorrent killings of children, pregnant women and peaceful citizens on a daily basis is appalling and unacceptable.

 

  1. Your deep misery is disturbing. The country has become like a building without a foundation. The ‘de facto’ government does nothing to protect the lives of our people. Everything indicates that we are gradually moving towards a knowingly planned genocide, a horrible outcome we must prevent at all costs. Let all partisan interests cease as well as those foreign economic pursuits that run against our national interests. In the words of Pope Francis “Enough violence, extremism, factions, insane cruelty, these senseless barbarities!”

 

  1. We appeal first to the conscience of those who still hold the reins of the state apparatus to stop acting against the Constitution which they themselves had sworn to uphold. We also appeal to the conscience of the wealthy class to come to realize that the country’s resources and natural wealth are first and foremost the common good of the Haitian People and not of any category of men and women or institutions, economically, politically, or nationally and internationally well established. Finally, we appeal to the conscience of all members of the civil society and political parties in general. May they unite in a committed search for a relevant solution to this appalling crisis!

 

  1. In the name of our faith in the Living God, we cry out loudly and clearly that the Haitian people must never again undergo the oppression of a dictatorial regime, the systematic abuse of their most basic civil, political and linguistic rights, and any unjust exploitation of the country’s natural resources and wealth.

 

  1. Let us not lose hope! As a nation, we have gone through many terrible periods in history. This time also we will achieve victory if only we rediscover the power of UNITY, and true to our national motto inscribed on our flag “United We Are Strong!” “Unity is our Strength.” May the Virgin Mary, Our Lady of Perpetual Help, Patroness of Haiti, intercede for our people and guide us towards love, reconstruction, unity, progress, justice, and peace!

 

  1. Premye Lis Non Pè ki Deja Bay Siyati Yo
  2. Oubyen Ki Dakò Ak
  3. Mesaj Solidarite ak Pèp Ayisyen an
  4. Pè Katolik Ayisyen Misyonè
  5. Nan Peyi Etazini ak Kanada
  6. Prepare nan dat 17 Mas 2021
Trè Reveran Bishop Guy Sansaricq Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisyen
Monseyè Pierre André Pierre Asistan Direktè Sant Nasyonal Apostola Ayisien
Reveran Pè Marc-Arthur François Kire Pawas St Patrick Assumption and All Saints Jersey City NJ
Reveran Pè Stanley Rousseau Pawas Divine Mercy, Quincy, Massachussetts
Reveran Pè Carl Jean, CS Responsab Apostola Ayisyen, Haitian Chaplaincy, Atlanta GA
Reveran Pè Edwige Carré Kire Pawas Sen Lawrence, Nashville, Tennessee
Reveran Pè Jacques Fabre, CS Administrate Misyon Katolik San Felipe de Jesus, Atlanta Ga
Reveran Pè Penn Churchill Responsab Apostola Ayisyen, Haitian chaplaincy Bridgeport CT
Reveran Pè Wady Louis Pawas Haitian Ministry, Venice Florida
Reveran Pè Renaud François Apostola Ayisyen
Reveran Pè Jean Yvon Pierre Kire Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York
Reveran Pè Joseph Lin Eveillard Kire Pawas Ottawa, Canada
Reveran Pè Jean Paul Souvenir Hospital Ministry, Brooklyn New-York
Reveran Pè Guyma Noel Pawas Sen Joseph, Marietta, Georgia
Reveran Pè Luc Philogène Komite Aysisyen Washington DC
Reveran Pè Augustin Francois Pawas Sen Jewòm, Brooklyn New-York

 

Reveran Pè gracia Breneville Kire Pawas Notredam Mount Carmel, Boston, Massachussetts
Reveran Pè Gustave Miracle Pawas St John Cambridge ak Sent Àn, Sommerville, MA
Reveran Pè Adain Dieuseul Kire Pawas Holy Rosary ak Sen Michael, Elizabeth, New Jersey
Reveran Pè Yvan Jason Kire Pawas Sent Mother Theresa, Camden, New Jersey
Reveran Pè Lucon Rigaud Kire Pawas Notredam Refuge ak Holy Innocents, Brooklyn, NY
Reveran Pè Fritz Ligondé Kire Pawas Venice, Florida
Reveran Pè Joseph Lin Eveillard responsab Kominote Ayisyen Ottawa, Kanada
Reveran Pè Rony Fabien Kira Pawas Sent Martha, Long Island, NY
Reveran Pè Eden Jean-Baptiste Pawas Sen Boniface, Elmont, Long Island, NY
Reveran Pè Kesnel Métellus Apostola Ayisyen
Reveran Pè Esteker Elysée Apostola Ayisyen
Reveran Fritzner Bellonce Apostola Ayisyen
Reveran Pè Alain Dieuseul Kire Pawas Holy Rosary & St Michael, Elizabeth, NJ
Reveran Pè Jackson Colon Chicago, IL
Reveran Pè Calonge Lemaire (Jacksonville, FL)
Reveran Pè Pierre Dorvil Tampa, FL
Reveran Pè Lesly Jean Miami, FL
Reveran Pè Eugene P. Squeo Fondatè Kominote Ayisyen nan Jersey City NJ
Reveran Pè Francis E. Schiller Fondatè Kominote Ayisyen nan Legliz Sen Patrick NJ
Reveran Pè John ‘Jack’ Martin Fondatè, Prezidan Rezo Solidarite Nòdès Etazini ak Ayiti (HSNNE)

SOLENNITÉ DE SAINT JOSEPH  EN L’ANNÉE JUBILAIRE

19 mars 2021

 

 

Introduction 

Aujourd’hui c’est la solennité de Saint Joseph dans une année jubilaire, nous voulons consacré cette émission de Sr Martha à Saint Joseph. Nous demandons à sr Martha de faire une prière pour commencer.

 

Prière à saint Joseph, patron des causes difficiles

(Saint François de Sales)

GLORIEUX Saint Joseph, époux de Marie, accordez-nous votre protection paternelle, nous vous en supplions par le Cœur de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie.

Ô vous dont la puissance s’étend à toutes nos nécessités et savez rendre possibles les choses les plus impossibles, ouvrez vos yeux de père sur les intérêts de vos enfants. Dans l’embarras et la peine qui nous pressent, nous recourons à vous avec confiance ; daignez prendre sous votre charitable conduite cette affaire importante et difficile, cause de notre inquiétude. Faites que son heureuse issue tourne à la gloire de Dieu et au bien de ses dévoués serviteurs.

Ô vous que l’on n’a jamais invoqué en vain, aimable saint Joseph ! Vous dont le crédit est si puissant auprès de Dieu qu’on a pu dire : “ Au ciel, Joseph commande plutôt qu’il ne supplie ”, tendre père, priez pour nous Jésus, priez pour nous Marie. Soyez notre avocat auprès de ce divin Fils dont vous fûtes ici-bas le père nourricier si attentif, si chérissant et le protecteur fidèle. Soyez notre avocat auprès de Marie dont vous fûtes l’époux si aimant et si tendrement aimé. Ajoutez à toutes vos gloires celle de gagner la cause difficile que nous vous confions.

Nous croyons, oui, nous croyons que vous pouvez exaucer nos vœux en nous délivrant des peines qui nous accablent et des amertumes dont notre âme est abreuvée ; nous avons, de plus, la ferme confiance que vous ne négligerez rien en faveur des affligés qui vous implorent. Humblement prosternés à vos pieds, bon Saint Joseph, nous vous en conjurons, ayez pitié de nos gémissements et de nos larmes ; couvrez-nous du manteau de vos miséricordes et bénissez-nous.

Saint Joseph, merci !

 

 

 

  1. Nous savons que cette année est une année jubilaire dédiée à Saint Joseph, est-ce que tu peux nous expliquer pourquoi cette année jubilaire ?

Oui, cette année jubilaire dédiée à Saint Joseph est une initiative du Pape François pour commémorer les 150 ans de la proclamation de Saint Joseph comme patron de l’Église. C’était le 8 décembre 1870 que le bienheureux Pape Pie IX, avait déclaré Saint Joseph  Patron de l’Église Catholique. Le 8 décembre dernier 2020, le Pape François rappelle cet évènement en publiant la Lettre Apostolique Patris corde (Avec un cœur de père), pour partager quelques réflexions personnelles sur cette figure extraordinaire, si proche de la condition humaine de chacun d’entre nous. En plus, le Pape nous dit que le but de cette Lettre Apostolique est de faire grandir l’amour envers ce grand saint, pour être poussés à implorer son intercession et pour imiter ses vertus et son élan.  Donc cette «année spéciale saint Joseph» a commencé le 8 décembre 2020 et s’achèvera le 8 décembre 2021.

 

  1. Pourquoi le Pape dit que Saint Joseph est si proche de la condition humaine aujourd’hui ? Quelle est l’actualité de la figure de Saint Joseph ?

La pandémie de Covid-19, écrit le Pape, nous fait comprendre l’importance des personnes ordinaires, celles qui, éloignées des projecteurs, font preuve de patience, insufflent l’espérance et veillent à créer une vraie co-responsabilité. À l’image de saint Joseph, «l’homme qui passe inaperçu, l’homme de la présence quotidienne, discrète et cachée», et qui, pourtant, «joue un rôle inégalé dans l’histoire du salut».

 

  1. C’est quoi une lettre apostolique ?

C’est un Document solennel émanant du Saint Siège par lequel le Pape s’adresse soit à un responsable de l’Église, soit à une catégorie de fidèles. Il souhaite ainsi leur faire connaître une orientation ou un enseignement qui concerne l’un ou l’autre des destinataires. Elle n’a pas de portée universelle, mais elle se veut être aussi «une lettre ouverte».

 

  1. Quelle place occupe Saint Joseph dans magistère pontifical ?

Après Marie, Mère de Dieu, aucun saint n’a occupé autant de place dans le Magistère pontifical que Joseph, son époux. Plusieurs Papes ont approfondi le message contenu dans les quelques données transmises par les Évangiles pour mettre davantage en évidence son rôle central dans l’histoire du salut : le bienheureux Pie IX l’a déclaré « Patron de l’Église Catholique », le vénérable Pie XII l’a présenté comme « Patron des travailleurs », et saint Jean Paul II comme « Gardien du Rédempteur ». Le peuple l’invoque comme « Patron de la bonne mort ».

  1. Que dit l’évangile de Saint Joseph ?

Les deux évangélistes qui ont mis en relief sa figure, Matthieu et Luc, racontent peu, mais bien suffisamment pour le faire comprendre, quel genre de père il a été et quelle mission lui a confiée la Providence.

Nous savons qu’il était un humble charpentier (cf. Mt 13, 55), promis en mariage à Marie (cf. Mt 1, 18 ; Lc 1, 27) ; un « homme juste » (Mt 1, 19), toujours prêt à accomplir la volonté de Dieu manifestée dans sa Loi (cf. Lc 2, 22.27.39), et à travers quatre songes (cf. Mt 1, 20; 2, 13.19.22). Après un long et fatiguant voyage de Nazareth à Bethléem, il vit naître le Messie dans une étable, parce qu’ailleurs « il n’y avait pas de place pour eux » (Lc 2, 7). Il fut témoin de l’adoration des bergers (cf. Lc 2, 8-20) et des Mages (cf. Mt 2, 1-12) qui représentaient respectivement le peuple d’Israël et les peuples païens.

Il eut le courage d’assumer la paternité légale de Jésus à qui il donna le nom révélé par l’ange : « Tu lui donneras le nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Mt 1, 21). Comme on le sait, donner un nom à une personne ou à une chose signifiait, chez les peuples antiques, en obtenir l’appartenance, comme l’avait fait Adam dans le récit de la Genèse (cf. 2, 19-20).

 

  1. Tu as dit que Joseph était toujours prêt à accomplir la volonté de Dieu manifestée dans sa Loi et à travers quatre songes. Peux-tu nous parler de ces songes ?

Dieu a aussi révélé à Joseph ses desseins par des songes, de façon analogue à ce qu’il a fait avec Marie quand il lui a manifesté son plan de salut. Dans la Bible, comme chez tous les peuples antiques, les songes étaient considérés comme un des moyens par lesquels Dieu manifeste sa volonté. Joseph est très préoccupé par la grossesse incompréhensible de Marie : il ne veut pas « l’accuser publiquement », mais décide de « la renvoyer en secret » (Mt 1, 19). Dans le premier songe, l’ange l’aide à résoudre son dilemme : « Ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Mt 1, 20-21). Sa réponse est immédiate : « Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit » (Mt 1, 24). Grâce à l’obéissance, il surmonte son drame et il sauve Marie.

Dans le deuxième songe, l’ange demande à Joseph : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr » (Mt 2, 13). Joseph n’hésite pas à obéir, sans se poser de questions concernant les difficultés qu’il devra rencontrer : « Il se leva dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère et se retira en Égypte, où il resta jusqu’à la mort d’Hérode » (Mt 2, 14-15).

En Égypte, Joseph, avec confiance et patience, attend l’avis promis par l’ange pour retourner dans son Pays. Le messager divin, dans un troisième songe, juste après l’avoir informé que ceux qui cherchaient à tuer l’enfant sont morts, lui ordonne de se lever, de prendre avec lui l’enfant et sa mère et de retourner en terre d’Israël (cf. Mt 2, 19-20). Il obéit une fois encore sans hésiter : « Il se leva, prit l’enfant et sa mère, et il entra dans le pays d’Israël » (Mt 2, 21).

Mais durant le voyage de retour, « apprenant qu’Arkélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s’y rendre. Averti en songe, – et c’est la quatrième fois que cela arrive – il se retira dans la région de Galilée et vint habiter dans une ville appelée Nazareth » (Mt 2, 22-23).

 

  1. Est-ce que tu peux nous dire en synthèse le contenu de cette lettre ?

Avec un cœur de père : c’est ainsi que Joseph a aimé Jésus, qui est appelé dans les quatre Évangiles « le fils de Joseph ». Un père aimé, un père dans la tendresse, dans l’obéissance et dans l’accueil, un père au courage créatif, un travailleur, toujours dans l’ombre: ce sont avec ces mots, empreints de tendresse, que le Pape François décrit saint Joseph dans la Lettre apostolique Patris corde.

Père aimé, tendre et obéissant ; Un père qui accueille la volonté de Dieu et du prochain, Père courageux et créatif, exemple d’amour pour l’Église et les pauvres, Un père qui enseigne la valeur, la dignité et la joie du travail ; Père dans l’ombre, décentré par amour de Marie et Jésus

En synthèse le Pape nous appelle à assumer la paternité avec toutes ces caractéristiques que nous pouvons voir en Joseph.

 

  1. Le pape François nous invite cette année à suivre l’exemple de saint Joseph pour renforcer notre foi et accomplir la volonté de Dieu. nous y aider, l’Eglise nous offre la possibilité de recevoir des indulgences plénières. C’est quoi une indulgence ?

L’indulgence plénière est une grâce offerte par Dieu à l’occasion de l’année jubilaire. Elle est réparation, effacement du désordre causé par le péché. Elle est demandée à travers des exercices de piété, confession, passage de la Porte sainte, prière aux intentions du Saint Père… Elle est reçue dans la communion des saints qui ne cessent de prier pour que soit accueillie la divine Miséricorde, sur la terre comme au ciel.

 

  1. Concrètement, comment pouvons-nous obtenir les indulgences ?

Nous pouvons les obtenir en remplissant les conditions habituelles : confession sacramentelle, communion eucharistique et prière aux intentions du Saint Père. Et ensuite, en saisissant les 6 occasions proposées par la Pénitencerie apostolique.

  1. Saint Joseph, authentique homme de foi, nous invite à redécouvrir la relation filiale avec le Père, à renouveler la fidélité à la prière, à nous mettre à l’écoute et à répondre avec un profond discernement à la volonté de Dieu. L’Indulgence plénière est accordée à ceux qui méditeront pendant au moins 30 minutes la prière du Notre Père, ou qui participeront à une retraite spirituelle d’au moins une journée qui comprenne une méditation sur saint Joseph ;
  2. L’Évangile attribue à saint Joseph le titre d’« homme juste » (Cfr. Mt1,19): Lui, gardien du « secret intime qui se trouve au fond du cœur et de l’âme », dépositaire du mystère de Dieu et de ce fait le patron idéal du for interne, nous incite à redécouvrir la valeur du silence, de la prudence et de la loyauté dans l’exercice de ses fonctions. La vertu de la justice pratiquée de manière exemplaire par Joseph est l’adhésion totale à la loi divine, qui est loi de miséricorde, « parce que c’est précisément la miséricorde de Dieu qui accomplit la vraie justice ». C’est pourquoi ceux qui, à l’instar de saint Joseph, accompliront une œuvre de miséricorde corporelle ou spirituelle, pourront également obtenir le don de l’Indulgence plénière;
  3. L’aspect principal de la vocation de Joseph fut d’être gardien de la Sainte Famille de Nazareth, époux de la Bienheureuse Vierge Marie et père légal de Jésus. Afin que toutes les familles chrétiennes soient stimulées à recréer le même climat de communion intime, d’amour et de prière qui se vivait dans la Sainte Famille, l’Indulgenceplénière est accordée pour la récitation du Saint Rosaire dans les familles et entre les fiancés.
  4. Le serviteur de Dieu Pie XII, le 1er mai 1955, instituait la fête de saint Joseph Artisan, « avec l’intention que chacun reconnaisse la dignité du travail, et que cela inspire la vie sociale et les lois, fondées sur la répartition équitable des droits et des devoirs ». Il sera donc possible d’obtenir l’Indulgenceplénière à quiconque confiera quotidiennement son activité à la protection de saint Joseph et à chaque fidèle qui invoquera avec des prières l’intercession de l’Artisan de Nazareth, afin que celui qui est à la recherche d’un travail puisse trouver un emploi et que le travail de tous soit plus digne.
  5. La fuite de la Sainte Famille en Égypte « nous montre que Dieu est là où l’homme est en danger, où l’homme souffre, où il s’enfuit, où il éprouve le rejet et l’abandon » . L’Indulgenceplénière est accordée aux fidèles qui récitent les Litanies à Saint-Joseph (pour la tradition latine), ou l’Akathistos à Saint-Joseph, en entier ou au moins en certaines de ses parties (pour la tradition byzantine), ou tout autre prière à saint Joseph, propre aux autres traditions liturgiques, en faveur de l’Église persécutée ad intra e ad extra et pour le soulagement de tous les chrétiens qui subissent toutes formes de persécution.

 

10.- Un dernier mot sr Martha avant de conclure cette émission ?

Mon dernier mot, c’est une invitation à lire cette lettre apostolique pour redécouvrir le profil de Saint Joseph et nous mettre à sa suite implorant la grâce des grâces : notre conversion.

Prions avec le Pape

Salut, gardien du Rédempteur,
époux de la Vierge Marie.
À toi Dieu a confié son Fils ;
en toi Marie a remis sa confiance ;
avec toi le Christ est devenu homme.
O bienheureux Joseph,
montre-toi aussi un père pour nous,
et conduis-nous sur le chemin de la vie.
Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage,
et défends-nous de tout mal. Amen.

Clicquer sur ce lien pour ecouter l’emission de Sr Martha: https://youtu.be/58pQ_T565og

 

Broother Tob

 

 

 

 

 

This Year is decreed by Pope Francis as the jubilee year dedicated to St. Joseph. We took advantage of the feast of St. Joseph to have an interview program with Sr. Martha Seide FMA, PHD on the Jubilee year of St Joseph.

 

PRAYER TO SAINT JOSEPH, PATRON OF DIFFICULT CAUSES (Saint Francis de Sales)

 

 Glorious Saint Joseph, husband of Mary, 

 grant us your paternal protection, we beg you   

 through the Heart of Jesus and the 

 Immaculate Heart of Mary.

 

 O you whose power extends to all our  

 necessities and know how to make the most  

 impossible things possible, open your fatherly

 eyes to the interests of your children.

In the struggles and pain that press us, we 

 turn to you with confidence; please take under 

 your charitable guidance this important and 

 difficult affair that causes of us anxiety.

May the happy outcome be for God’s glory   

 and the good of us, His devoted servants.

Lovely Saint Joseph you who have never been  

 invoked in vain! Your relationship to God is so 

 powerful that it has been said: “In heaven,  

 Joseph commands rather than begs”.

Dear father, Joseph, pray for us to Jesus, pray  

 for us Mary. Be our advocate with God’s Divine 

 Son, of whom you were  the foster father  on  

 earth. 

May you who were the so attentive,  and so 

  cherishing faithful protector of Jesus,  be our 

  advocate with Mary, to whom were a loving 

  husband and whom she so dearly loved.

Add to all your glories that of winning the

  difficult cause that we entrust to you.

  We believe that you can grant our wishes and 

  deliveri us from the  pains which overwhelm 

  us and  the waters of bitterness which drown

  our souls.

We have a firm confidence that you will 

  neglect nothing in favor of the afflicted who

  implore you.

 

   We humbly prostrate at your  feet, good Saint 

  Joseph and we implore you to have

  pity on our moans and tears and cover us

  with the mantle of your mercies.  

  

  We ask that you bless us Saint Joseph and 

 thank you for the blessings you give all who 

 ask !

  1. WE KNOW THAT THIS YEAR IS A JUBILEE YEAR DEDICATED TO SAINT JOSEPH, CAN YOU EXPLAIN TO US WHY THIS JUBILEE YEAR?

This jubilee year dedicated to Saint Joseph is an initiative of Pope Francis tocommemorate the 150 years of the proclamation of Saint Joseph as patron of the Church.

On December 8, 1870 Blessed Pope Pius IX, declared Saint Joseph Patron of the Catholic Church. On December 8, 2020, Pope Francis commemorated this event by publishing the Apostolic Letter “Patris Cord (With a Father’s Heart)”, to share some personal reflections on  the extraordinary St. Joseph who totally shared our human condition.  The Pope tells us that the purpose of his Apostolic Letter was to increase our love and devotion to this great saint.   He urged us to implore Joseph’s intercession and to imitate his virtues and  enthusiasm.

This “special year of Saint Joseph” began on December 8, 2020 and will end on December 8, 2021.

 

  1. WHY DOES THE POPE SAY THAT SAINT JOSEPH IS SO CLOSE TO THE HUMAN CONDITION TODAY?

Why is the memory of  Saint Joseph important to us today?

According to Pope Francis, The Covid-19 pandemic, helps us understand the importance of ordinary people.  People who are seldom in the spotligh the but who are patient, full of  hope and accept co-responsibility of human beings to fufill the will of God.

Like Saint Joseph, “the man who goes unnoticed, the man whose daily presence is often hidden and discreet … plays an unparal-leled role in the history of salvation”.

 

  1. WHAT IS AN APOSTOLIC LETTER?

An apostolic letter is a solemn Document   by which the Pope addresses himself  to  bishops, priests and the ordinary men and women of the Church at large, that is “ the faithful”.

Through the letter the Pope  seeks to make members of the church aware of a concern or teaching that is important to the daily spiritual well being of  the recipients. It is not universal in scope, but serves  as “an open letter” about a particular concern.

 

  1. WHAT PLACE DOES SAINT JOSEPH OCCUPY IN THE PAPAL MAGISTERIUM?

After Mary,  the Mother of God, no saint has occupied a place in the Pontifical Magisterium  than Joseph, her husband.

Several Pope’s  taught about  how the Gospels  highlighted Joseph’s  central role in the history of salvation: Blessed Pius IX declared him “Patron of the Catholic Church”, the venerable Pius XII presented him as “Patron of the workers”, and Saint John Paul II as “Guardian of the Redeemer”.  Ordinary people invoke Joseph as the “Patron of a good death”.

 

 

 

 

 

  1. WHAT DOES THE GOSPEL OF SAINT JOSEPH SAY?

The two evangelists who highlighted Joseph, Matthew and Luke, tell little, but quite enough to help us understand, what kind of father Joseph was and what mission God’s Providence entrusted to him.

We know that  Joseph was a humble carpenter (cf. Mt 13:55), promised in marriage to Mary (cf. Mt 1:18; Lk 1:27); a “righteous man” (Mt 1:19), always ready to accomplish the will of God manifested in his Law (cf. Lk 2, 22.27.39), and through four dreams (cf. Mt 1, 20; 2, 13.19.22).

After a long and tiring journey from Nazareth to Bethlehem, Joseph saw the Messiah being born in a stable, because “there was no room for them” (Lk 2: 7). He witnessed the adoration of the shepherds (cf. Lk 2, 8-20) and of the Magi (cf. Mt 2, 1-12) who represented the people of Israel and the gentiles.

Joseph had the courage to assume the legal paternity of Jesus and gave Him, the name revealed by the angel: “You will give him the name of Jesus, for it is he who will save his people from their sins” (Mt 1, 21).

As we know, giving a name to a person or to a thing meant, among ancient peoples, to enter into a new relationship, as Adam and Eve assumed in their relationship with God in the Genesis account (cf. 2, 19-20).

 

  1. YOU SAID THAT JOSEPH WAS ALWAYS READY TO DO THE WILL OF GOD MANIFESTED IN HIS LAW AND THROUGH FOUR DREAMS. CAN YOU TELL US ABOUT THESE DREAMS?

God also revealed His will  forJoseph through dreams, analogous to what he did with Mary when he manifested his plan of salvation to her. In the Bible, as with all ancient peoples, dreams were seen as one of the means by which God manifests his will.

Joseph was very concerned about Mary’s incomprehensible pregnancy: he did not want to “accuse her publicly”, and decided to “send her away in secret” (Mt 1:19).

In the first dream, the angel helps Joseph solve his dilemma: “Do not be afraid to take Mary, your wife, into your home, since the child who is begotten in her comes from the Holy Spirit; She will give birth to a son, and you shall call his name Jesus, for he will save his people from their sins “(Mt 1, 20-21).

His response was immediate: “When Joseph awoke, he did as the angel of the Lord commanded him” (Mt 1:24). Through obedience, he overcame his dilemma and  protescts Mary.

In the second dream, the angel asks Joseph: “Arise; take the child and his mother, and flee to Egypt. Stay there until I warn you, for Herod is going to look for the child to destroy him “(Mt 2, 13).

Joseph does not hesitate to obey, without asking himself questions concerning the difficulties he will have to meet: “He got up in the night, he took the child and his mother and withdrew to Egypt, where he remained until the death of Herod ”(Mt 2, 14-15).

In Egypt, Joseph, with confidence and patience, awaited the advice promised by the angel before returning  to Nazareth.

The divine messenger, in a third dream, informed Joseph that those who sought to kill the child Jesus were dead and ordered him to get up, take the child and his mother and return to the land of Israel (cf. Mt 2, 19-20).

Once again, Joseph obeyed without hesitation: “He arose, took the child and his mother, and entered the land of Israel” (Mt 2:21).

But on the return journey, “hearing that Arkelaus reigned over Judea in place of his father Herod, he was afraid to go there. Warned in a dream – and this is the fourth time that this has happened – he withdrew to the region of Galilee and came to live in a city called Nazareth ” (Mt 2, 22-23).

 

  1. CAN YOU GIVE US A SUMMARY OF THE CONTENT OF THIS LETTER?

Joseph loved Jesus With a father’s heart. The four Gospels called Jesus “the son of Joseph”.  In obedience to God he loved  Jesus with  fatherly  tenderness, in obedience to God. He was a welcomed Jesus as a father with creative courage. He was a father who always worked in the shadows.  it is with these words, , that Pope Francis, imbued with tenderness, described Saint Joseph in the Apostolic Letter Patris Cord.

Joseph was a father who loved tenderly and obediently. He was a father who welcomed the will of God and loved God and his  neighbors. He was a courageous and creative father.  Had an exemplar  love for the Church and the poor.   He was a father who taught the value, dignity and joy of work. He was a  Father in the shadows who  centered his love on Mary and Jesus.

In summary, the Pope calls us to assume paternity with all these characteristics that we can see in Joseph.

 

  1. Pope Francis invites us this year to follow the example of Saint Joseph to strengthen our faith and to follow the will of God. To help us, the Church offers us the possibility of receiving plenary indulgences.

What is an indulgence? A plenary indulgence is agrace offered by God on the occasion of the Jubilee Year. It is reparation for the disorder caused by sin. It is a reward frely given for exercises of piety, confession, passage through the Holy Door, and  prayer for the intentions of the Holy Father. It is received in the communion of saints who never stop praying for the Divine Mercy to be received, on earth as well as in heaven.

 

  1. CONCRETELY, HOW CAN WE OBTAIN THE INDULGENCES?

We can obtain indulgences by fulfilling the usual conditions: sacramental confession, Eucharistic communion and prayer for the intentions of the Holy Father and  by particpating in the 6 opportunities offered by the Apostolic Penitentiary.

  1. a) Saint Joseph, a genuine man of faith, invites us to rediscover our filial relationship with the Father, to renew fidelity to prayer, to listen and respond with deep discernment to the will of God.

Plenary Indulgence is granted to those who will meditate for at least 30 minutes on the Our Father  or who participates at least one day in a spiritual retreat  which includes a meditation on Saint Joseph;

  1. b) The Gospel attributes to Saint Joseph the title of “just man” (Cfr. Mt 1,19).

He is a guardian of the “intimate secret which is found in the depths of the heart and of the soul” and a custodian of the mystery of God.

Joseph is therethe ideal patron of the internal forum, urges us to rediscover the value of silence, prudence and loyalty in the exercise of  Christian values.

The virtue of righteousness practiced in an exemplary manner by Joseph is total adherence to the divine law, which is the law of mercy. “… it is precisely the mercy of God that brings about true righteousness.”

This is why those who, like Saint Joseph, who do a work of physical or spiritual mercy, will also obtain a plenary indulgence;

  1. c) The main aspect of Joseph’s vocation was to be guardian of the Holy Family of Nazareth, husband of the Blessed Virgin Mary and legal father of Jesus.

All Christian families are encouraged to recreate the same climate of intimate communion, love and prayer that was experienced in the Holy Family.

A Plenary Indulgence is granted for the recitation of the Holy Rosary in families and engaged couples.

  1. d) The Servant of God Pius XII, on May 1, 1955, instituted the feast of Saint Joseph Artisan, “with the intention that everyone recognizes the dignity of work, and that this inspires social life and laws, based on distribution equitable rights and duties ”.

It will therefore be possible to obtain the plenary indulgence to whoever entrust their daily activity to the protection of Saint Joseph and  who will invoke with prayers the intercession of the Craftsman of Nazareth, that those who seek of a job will find a job and  the work  conscientiously.

  1. e) The flight of the Holy Family to Egypt “shows us that God is where man is in danger, where man suffers, where he flees, where he experiences rejection and abandonment”.

A plenary indulgence is granted to the faithful who recite the Litanies to Saint-Joseph (for the Latin tradition), or the Akathistos to Saint-Joseph, in whole or at least in some of its parts (for the Byzantine tradition), or any other prayer to Saint Joseph, specific to other liturgical traditions, in favor of the persecuted Church ad intra e ad extra and for the relief of all Christians who suffer all forms of persecution.

 

  1. When asked for a last word before concluding thw program? Sr. Martha replied:

“My last word is an invitation to read this apostolic letter to rediscover the profile of Saint Joseph and to follow him imploring the grace of graces: our conversion.

Pray with the Pope Hail, keeper of the Redeemer, husband of the Virgin Mary. To you God has entrusted his Son; in you Mary has restored her confidence; with you Christ became man. O blessed Joseph, show yourself a father to us too, and lead us on the path of life. Obtain for us grace, mercy and courage,

and defend us from all evil. Amen.

 

Thank You Sister Martha for agreeing to answer my question and also for your excellent aind informativ talk show

Brother Tob

 

 

 

 

 

Émssion avec plusieurs anciennes étudiantes des Soeurs Salésiennes

 

 

À l’occasion de l’anniversaire de Soeur Martha Séïde, FMA, la réligieuse de l’année 2020 du Centre National de l’Apostolat Haïtien, plusieurs anciennes étudiantes des Soeurs Salésiennes se sont rencontrées pour une émission à la Radio Télé Solidarité en l’honneur de Sr Martha Séïde. Elles ont profité de cette rencontre aussi pour parler de leur expérience avec les Soeurs Salésiennes et comment l’éducation reçue chez les Salésiennes continuent à les aider dans leur vie adulte.

Les participantes à cette émission étaient les suivantes: Paulette G. Bekolo, Yolène D.Barreau, Fabiola D. Jeudy, Marie Joelle Telasco, Paulette Diakite Lacroix et Sr Martha Séïde.

 

Il faut dire que Soeur Séïde était très émue au début de l’émission. Elle ne s’attendait pas à participer à une émission avec les anciennes étudiantes des Soeurs Salésiennes en son honneur, pour continuer à célébrer son anniversaire. Cette émission était une grande retrouvaille entre les anciennes étudiantes et Soeur Martha Séïde. Toutes ont plus que 30 ans depuis qu’elles ont laissé l’école des Soeurs Salésiennes, elles sont des professionnelles à présent qui ont un très bon emploi et sont très reconnaissantes envers les valeureuses Soeurs Salésiennes.

 

La Congrégation des Soeurs Salésiennes est une seconde famille pour tous ceux et celles qui ont la chance de recevoir  l’éducation chez les Salésiennes. Sr Martha a profité de cette émission pour parler de sa vie natale Jacquot et comment son regretté père Mr Joachim Séïde était parmi les personnes illustres  de cette section rurale qui a déjà donné 3 religieuses. Son Regretté père était directeur fondateur de la chapelle Notre-Dame de la Caridad de la section rurale de Jacquot. Il a toujours prouvé son grand amour pour la population de Jacquot et a tout fait pendant son existence pour développer cette section rurale de la commune de Pétion-Ville.

 

Rappelons que Jacquot est la sixième section rurale des Cadets, dans la commune de Pétion-Ville. Elle a une population qui s’élève à environ 3200 habitants. Sr Martha nous a fait savoir dans cette émission que la population de Jacquot vit essentiellement d’élevage et d’agrilture pratiquée de manière archaïque. La zone est dépourvue d’infrasctructure. En un mot tout est à faire à ce niveau-là.

 

En outre, Soeur Martha a mis l’accent dans cette émission sur la Chapelle Notre-Dame de la Caridad, la patronne de la population de Jacquot. Cette chapelle est connue comme un patrimoine dans cette zone; elle a été détruite par le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et depuis lors, les réunions se tiennent sous une fragile tonnelle exposée aux intempéries de toutes sortes. Cette reconstruction se présente donc comme une urgence.

 

Les anciennes étudiantes des Sœurs Salésiennes  qui ont visité Jacquot au cours de leur jeunesse se rappellent de cette chapelle et y ont même chanté à pendant leur promenade. Toutes ont compris la necessité de s’embarquer dans le projet de la reconstruction du projet de la chapelle de Notre-Dame de la Caridad à Jacquot. Les informations sur ce projet seront disponibles sous peu.

 

À la fin de l’émission un remerciement spécial a été adressé aux anciennes étudiantes des Soeurs Salésiennes qui étaient là non seulement pour leur participation mais aussi pour leur promesse d’apporter leur contribution au développement de Jacquot. Joyeux anniversaire Sr Martha! Que Dieu te bénisse encore et toujours! Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission : https://youtu.be/_eHVirVKB_U

 

Brother Tob

 

 

 

Talk  Show  with the Former Salesian Students

 

 

On the occasion of the birthday of Sr Martha Seide FMA, the Religious of the Year 2020 of the National Center of the Haitian Apostolate, several former students of the Salesian Sisters met for a broadcast on Radio Telé Solidarité in Honor of Sr. Martha Seide. They took advantage of this meeting to talk about their experience with the Salesian Sisters and recalled how the education received from these Sisters continues to help them in their adult life. The Participants of this Talk Show were: Paulette G. Bekolo, Yolene D. Barreau, Fabiola D. Jeudy, Marie Joelle Telasco, Paulette Diakite Lacroix and Sr Martha Seide. Sister Seide was very emotional at the start of the show as she did not expect to be on a show with her former students. She was moved as they were still ready to celebrate her birthday. This show was a great meeting between the alumni and Sister Martha Seide FMA. All are more than 30 years old and all are professional women holding very good jobs. All are very grateful to the valiant Salesian Sisters. The Congregation of the Salesian Sisters is a second family for all those who are lucky enough to have received their education from these great Sisters.  Sr Martha took advantage of this talk show to talk about her hometown of Jacquot. She recalled the life of her late father Mr Joachim Seide who was among the remarkable people of this rural section which has already given 3 nuns. Her late father was the founding director of the Notre Dame Caridad chapel of that same rural section. He has always proven his great love for the population of Jacquot and we have to add that  he  did everything during his lifetime to develop this rural section of the town of Petion-Ville. It is important to know that Jacquot is the sixth rural section of the Cadets Commune of Petion-Ville and has a population of 3,200 inhabitants. Sr. Martha informed us that the population of Jacquot lives mainly on animal breeding and agriculture. This area is devoid of infrastructure. In short, everything has to be done at the infrastructure level. Sister Martha also   emphasized the history of the Chapel of Our Lady of Caridad, the patron saint of Jacquot. This chapel is known as a Heritage in this area, The chapel was destroyed by the earthquake of January 12, 2010 and since then, meetings have been held under a fragile tree exposed to all kinds of weather. This reconstruction is considered as an emergency. The Former Students of the Salesian Sisters who visited Jacquot during their youth remember this chapel and even sang in this chapel. All of them understood the need to embark on the project of the reconstruction of this chapel. Information on this project will be available shortly. Finally, at the end of the show, Sister Martha thanked the alumni who participated in this show for their promise to contribute to the development of Jacquot. Click on this link to listen to this program: https://youtu.be/_eHVirVKB_U

Brother Tob

 

 

Société et Politique: Dr Robert Fatton Jr

 

Dans notre rubrique “Société et Politique” à la Radio Télé Solidarité nous étions très heureux de rencontrer Dr Robert Fatton Jr pour une émission. Dr Fatton est parmi les experts de la communauté haïtienne de la diaspora.

 

Dans cette émission Dr Fatton a mis l’accent sur Mr Trump qui, malgré les émeutes du 6 Janvier 2021 au Capitol et la défaite aux élections du mois de Novembre, est encore le leader incontesté du Parti Républicain, cette famille politique conservatrice des États-Unis. Selon Dr Fatton 60% de la base du Parti Républicain supportent ou sont partisans de Trump. Le Parti Républicain a perdu les élections américaines du mois de Novembre à cause de la mauvaise  gestion de la pandémie du Covid-19 par Donald Trump, le 45e président des États-Unis.

 

Dr Fatton continua son émission pour nous parler aussi du 46e président des États-Unis, Mr Joseph Robinette Biden Jr, le nouveau locataire de la maison Blanche. Il croit  que la lune de miel entre Biden et la presse américaine continue et jusqu’à date Biden est très populaire au sein du Parti Démocrate.

 

Dr Fatton a également apporté des éclairages sur le retour de l’Icône de la gauche du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva, l’ancien président du Brésil emprisonné sous fausse accusation de corruption.  Luiz Inacio Lula Da Silva est très aimé et respecté au Brésil et en Amérique Latine pour son leadership et son grand amour pour son pays. Son retour sur la scène politique du Brésil est un gros défi pour Bolsonaro, le président actuel du Brésil qui est connu pour ses tendances d’extrême droite. Le hic c’est que le peuple Brésilien doit participer aux élections de l’année prochaine pour choisir un nouveau président. On doit s’attendre à un grand duel dans ses élections entre Luna et Bolsonaro.

En outre, le Dr Fatton a donné son opinion sur les lettres ouvertes de la Conférence Épiscopale d’Haïti et la Conférence Haïtienne des Religieux qui ont demandé à Mr Jovenel Moïse de tirer sa révérence et de comprendre que le peuple haïtien ne supportera jamais la dictature après les 30 années de cauchemar des Duvalier. Dr Fatton a également parlé de la situation chaotique généalisée d’Haïti. Il pense comme beaucoup d’autres qu’il serait difficile d’organiser des élections dans ce climat d’insécurité et de confusion.

 

Par ailleurs, Dr Fatton a mis l’accent sur les regrettés policiers haïtiens qui ont été tués le vendredi 12 Mars 2021 à Village de Dieu (Banlieue sud de Port-au-Prince) au cours d’une opération menée par la Police Nationale d’Haïti contre les gangs de cette zone qui continuent à kidnapper des gens en toute quiétude. Des policiers ont manifesté pour réclamer le corps de leurs confrères massacrés à Village de Dieu .

 

Haïti continue à vivre des jours difficiles et la solution de cette pénible crise haïtienne doit être une solution haïtenne. Un très grand merci à Dr Fatton pour sa disponibilité et ses réflexions. Cliquez sur  ce lien pour écouter cette émission: https://youtu.be/YVsUdQY_X3o

Brother Tob

 

 

Society and Politics-Dr Robert Fatton Jr

 

 

In the Society and Politics section on Radio Telé Solidarité we were very happy to meet Dr Robert Fatton JR for a talk on Radio Telé Solidarité. Dr Fatton is among the experts of the Haitian Diaspora Community. In this show Professor Fatton focused on Mr. Trump who despite the riots of January 6, 2021 on the Capitol and his loss of the November election is still the undisputed leader of the Republican Party, this Conservative political family of the United States. According to Dr Fatton 60% of the Republican Party base supports or is in favor of Trump. Dr Fatton added that the Republican Party or this conservative family lost the US elections in November because of the mismanagement of the COVID 19 pandemic by Donald Trump, the 45th President of the United States. Dr Fatton continued his show telling us about the 46th President of the United States Joseph Robinette Biden JR, the new tenant of the White House. He believes that the honeymoon between Biden and the American press continues and to date Biden is very popular within the Democratic Party.

Dr Fatton shed light on the return of the Brazilian Left Icon Luiz Inacio Lula da Silva, the former President of Brazil jailed on false corruption charges. Luiz Inacio Lula Da Silva is much loved and respected in Brazil and Latin America for his leadership and his great love for Brazil. His return to the Brazilian political scene is a big challenge for Bolsonaro, the president of Brazil who is known for his extreme right wing leanings. There will be a presidential election next year in Brazil. Expect a big duel in this upcoming election next year between Luna and Bolsonaro.

In this broadcast Dr. Fatton gave his opinion on the open letters of the Episcopal Conference of Haiti and the Conference of Religious who asked Mr. Jovenel Moise to resign from his seat and to understand that the Haitian people will never support another dictatorship after the 30 painful years they suffered under the Duvalier Nightmare. He spoke of the general chaotic situation in Haiti and he thinks like many others that it would be difficult to organize elections in this climate of insecurity and confusion. Professor Fatton focused on the late Haitian police officers who were killed on Friday March 12, 2021 in Village de Dieu-Port-au-Prince during an operation against the Village de Dieu’s gangs who persist on kidnaping people fearlessly without penalty.   Dr Fatton also spoke of the murder of Haitian police officers murdered by villagers in Village de Dieu on March 12, 2021. The police conducted demonstration to demand the release of the bodies of these brothers killed in Village de Dieu. Haiti continues to live atrocious days and the solution of the Haitian crisis must be a Haitian solution. Click on this link to listen to this program: https://youtu.be/YVsUdQY_X3o

 

Brother Tob

 

 

Diocèse de Rockville Centre: Bonne Fête Père Fabien

 

Le 16 Mars 2021 etait l’Anniversaire de naissance du Père Rony Fabien , le Premier prêtre d’origine Haitienne incardiné au diocèse de Rockville Center  et le premier Curé Noir de la Paroisse de Ste Martha.

 

Le Père Fabien est curé de deux paroisses dans son diocèse. Son ministère est très apprécié  et respecté par ses fidèles.

 

Bishop Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire  au Père Fabien:

Cher Père Fabien: Bonne Fète! La vie est comme un escalier que l’on monte. Chaque jour l’on marque un nouveau pas vers les hauteurs. Que cette annee encore vous grandissiez dans toutes ces vertus chrétiennes qui sont nécessaires au succès de la

Mission sacerdotale qui est la votre.  Je vous renouvelle mes sentiments fraternels, le témoignage de ma très grande estime et l’assurance de mes prières pour que le cher troupau que vous menez soit toujours nourri et soigné à sa complète satisfaction!

 

Nous demandons au Peuple de Dieu de prier pour le Père Fabien en cete occasion   special.

 

Brother Tob

Rockville Center Diocese: Happy Birthday Father Fabien

 

 

March 16, 2021 was the birthday of Father Rony Fabien, the First priest of Haitian origin incardinated in the Rockville Center diocese and the first Black Pastor of the Parish of St. Martha. Father Fabien is pastor of two parishes. His ministry is much appreciated and respected by all who know him. Bishop Guy Sansaricq wishes a Happy Birthday to Father Fabien:

Dear Fr. Rony: Happy birthday! We ask the Lord to keep his merciful eyes on you all the time. The life of a priest is demanding. The faithful expect him to be a shining light. They watch his words and his actions seeking inspiration and encouragement from him. I trust you are on the right track and pray that the Lord will continue to pour his graces on you at every minute of this new year! With brotherly sentiments in the Heart of Jesus, the high-priest.

 

We ask the People of God to pray for Father Fabien on this joyful occasion

 

Brother Tob

 

Diocèse Tenessee-Bonne fête Père Carré

 

Le 17 Mars 2021 etait l’anniversaire du Père Edwige Carré, Curé  de la Paroisse St Lawence du diocèse de Tennessee. Le Père Carré est un ami du Centre National de l’Apostolat haitien.

 

Père Carré a toujours demontré son grand amour pour sa terre natale Haiti et il est connu comme un prêtre très proche de ses fidèles.

 

Bishop Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire au Père Carré:

Cher Père Edwige: Bonne Fète! Recois mes meilleurs voeux! Chaque anniversaire nous rappelle que nous avancons dans le temps. Que le Seigneur t’inspire comme l’enfant Jésus au Temple de te soucier “des affaires de ton Père.” Sois assuré de mes sentiments fraternels et de mes prières pour que le rayonnement qui se degage de ta personne soit une source d’inspiration pour tes fidèles.

 

Nous demandons au Peuple de Dieu de prier pour le père Carré en ce moment special

 

Brother Tob

 

Diocese Tenessee-Happy Birthday  Father Carré

 

 

March 17, 2021 was the birthday of Father Edwige Carré, Pastor of St Lawence Parish of the Diocese of Tennessee. Father Carré is a friend of the National Center for the Haitian Apostolate in the Diocese of Tennessee Father Carré has always shown his great love for his native land Haiti and he is known as a priest very close to his faithful.

 

Bishop Guy Sansaricq wishes a Happy Birthday to Father Carré:

Dear Father Edwige:  Happy Birthday! You are making a new step in life.  Birthdays are always a call to reexamine one’s past and to take fresh resolutions for the next year. I am sure that was true for you. Be assured of my fraternal sentiments and of my prayers for a still brighter future  as you increasingly grow in your love for Jesus living in you!

 

 

We ask the People of God to pray for Father Carré at this special time Brother Tob

Archidiocèse de Newark: Installation du Père Dieuseul Adain

 

Le Vendredi 19 Mars 2021, Le Père Dieuseul Adain  a été installé comme  le nouveau Curé de la Paroisse du Très Saint Rosaire  et St Michael de l’Archidiocèse de Newark.

 

Bishop Guy Sansaricq, le directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien etait present à cette Cérémonie d’installation.

 

Le Père Adain est un fils du diocèse des Gonaives, un prètre très dynamique, très marial et très proche du Peuple de Dieu.

 

Bishop Guy Sansaricq presente ses sincères felicitations au Père Adain en ces mots:

Cher Père Adain: Mes compliments pour cette nomination que tu viens de recevoir de la part de ton èvèque, son Eminence le Cardinal Joseph Tobin, archevèque de Newark. Plus de cent personnes ont participé à cette émouvante celebration. Leur joie évidente, manifestée par leur frequents applaudissements témoignait de leur affection pour toi. Ta paroisse comporte une majorite de fidèles de langue espagnole et aussi des fideles de langue anglaise et de langue Créole. Tu parles aisément ces trois langues. J’ai confiance que tu vas t’acquiter de cette mission qui vient de t’ètre confiée. Je t’assure de mes pières et de sentiments les plus fraternels dans le Coeur de Jésus, le seul Grand-Prètre de l’Alliance Nouvelle.

 

 

Nous souhaitons du succès au Père Adain dans ce nouveau ministère

Brother Tob

 

 

Archdiocese of Newark: Installation of Father Dieuseul Adain On Friday March 19, 2021, Father Dieuseul Adain was installed as the new Pastor of the Parish of the Most Holy Rosary and St Michael of the Archdiocese of Newark. Bishop Guy Sansaricq, director of the National Center for the Haitian Apostolate, was present at the Ceremony.

Father Adain is a son of the diocese of Gonaives, a very dynamic Haitian Priest,   very Marian and very close to the People of God. Bishop Guy Sansaricq presents his sincere congratulations to Father Adain in these words:

“Dear Fr. Adain: I was very proud of you as I witnessed with my own eyes the enthusiastic joy of the congregation at your nomination as their new Pastor.  They have known you for years for you ministered to them for many years in Spanish, in English and in Creole. You are comfortable in these three languages and have always shown much pastoral care to all without distinction. They see in you the qualities of a true priest. As I congratulate you I pray that you will continue to grow in your spiritual life and hence increasingly become to them a shepherd in the likeness of Jesus, the first High Priest!”

We wish Father Adain success in this new ministry

 

Brother Tob

 

 

Proverbes

Dlo ki Kouri pa pote Kras

Fo pa ou tye poul la pou o upran ze li

Fò anpil pou wè Zafè  Foumi

Sa Ki vre jodi, kapab pa vre denmen

Good to know: With the assistance of St. Joseph, patron of the Universal Church, let us …

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

Let us work with St. Joseph as model for the good of Jesus’ brothers and sisters:

-COVID-19:

Masking, 6-ft(2-m.) distancing, frequent hand-washing, only essential gathering and travel, vaccination as soon as possible with immunity 2 weeks after last dose (2-dose Pfizer or Moderna, 1-dose Johnson & Johnson [AstraZeneca awaiting approval and possibly 4M doses to go to Canada and Mexico], long-term reform of health care

 

-Immigration:

Bills in Congress (Dream and Promise Act, Farm Workforce Modernization Act) for normalization of status of DACA, TPS, DED recipients and farm workers leading to Citizenship – keep in touch with “Justice for Immigrants Campaign” of USCCB (www.usccb.org/committees/migration/immigration), your representative at U.S. House (202)224-3121.

 

–Vote.

About 150 Republican bills are being pushed in most States to restrict votes currently, so there is a need to secure federal oversight of redistricting based on the 2020 Census and voting rights as much as possible [All people, including Native Americans, Blacks, Hispanics, Asians, immigrants and the poor are created equal!]

+++.

Travaillons avec St. Joseph comme modèle pour le bien des frères et soeurs de Jésus:

-COVID-19:

Port du masque, distance de 2 m., lavage fréquent des mains,  rencontre et voyage essentiel, vaccination aussitôt que possible avec immunité 2 semaines après la dernière dose (2 doses de Pfizer ou Moderna, dose de Johnson&Johnson [AstraZeneca attend l’autorisation et potentiellement  la distribution de 4 millions de doses au Canada et Méxique]), réforme à long-terme du système de santé…

 

-Immigration:

Projets de lois au Congrès(Dream and Promise Act, Farm Workforce Modernization Act) pour les récipiendaires de DACA, TPS, DED et travailleurs agricoles vers leur régularisation de statut et la citoyenneté – gardez le contact avec “Justice for Immigrants Campaign”de ÜSCCB”(www.usccb.org/committees/migration/immigration) et votre Représentant à la Chambre au (202) 224-3121.

 

-Vote:

Environ 150 projets de loi Républicains sont soumis dans un grand nombre d’Etats pour la restriction du vote maintenant, nécessitant d’obtenir une protection fédérale  de la redistribution à partir du recensement de 2020 et du droit de vote autant que possible [Tous sont créés égaux: Blancs, Amérindiens, Noirs, Hispaniques, Asiatiques, immigrants, pauvres et riches, hommes et femmes!].

 

 

FOURTH SUNDAY OF LENT (March 14 2021)

2 Chr. 36, 14-23; Ps. 137; Eph. 2, 4-10; Jn. 3, 14-21.

 

 

  By +Guy Sansaricq

 

Today, the readings cast special lights on the mystery of the CROSS. The instrument of Jesus’s Passion, mostly viewed as a symbol of atrocious sufferings, is referred to as a sign of indescribable LOVE.  First the love of the Father who did not hesitate to demand his own Son’s death and also the sign of Jesus’s love who for our sakes obeyed the Father to the end.  “There is no greater love than to lay down one’s life for one’s friend.”

 

The Cross shows that God did not create us for condemnation but for eternal life with Him.

 

The drama is on our side. “The light came upon a dark world, but an evil world preferred darkness to light.” Jesus came but too many tend to ignore or still worse reject his teachings. While perishing, we stubbornly refuse the rescuing hand extended to us.

 

A pathetic call to FAITH and repentance concludes the passage. “Whoever lives the truth comes to the light.” “Whoever believes in Him shall be lifted up.” The Crucifixion of Jesus led to his resurrection. In order to share in the Easter uplifting of Jesus, we must accept to DIE to our old sinful ways. A cleansing of the inner self is demanded. A “DYING TO SIN” must be undertaken! Sacrifice is not a goal but a requirement of LOVE.   Do we get it? Christianity is all about LOVE. A sinful heart is unable to LOVE as Jesus loves!

 

 

QUATRIÈME DIMANCHE DE CARÈME (14 Mars 2021)

 

 

La CROIX domine la paysage du Carème. Elle attire les uns et repousse les autres. Mais, avouons le, elle exerce une certaine fascination sur les esprits. Cet homme au Corps tordu nous défie. Tout innocent qu’il fut il s’offrit en victime pour nous réconcilier au Père.

 

La Croix est donc RÉVÉLATION! C’est Dieu qui nous crie son amour et nous appelle au repentir. Le Carème nous conjure de crucifier tout ce qui en nous est impur, malsain, detestable, corrompu en un mot tout ce qui nous avilit et nous tue.  Nous pourrons alors faire

grandir en nous les vertus qui illuminent la face du Christ: l’amour, la paix, la joie, la justice, la maitrise de soi et l’esprit de service. Par ces vertus, le SALUT du Christ s’étendra sur nous d’abord et ensuite sur nos proches, notre milieu et éventuellement sur le monde entier. Le message de la Croix, c’est à dire, MOURIR pour VIVRE est crucial pour le monde.

 

La contemplation de la Croix nous inspire à mourir au mal pour renaitre au bien, à extirper de nos jardins intérieurs la haine, l’égoisme, la cupidité, la vanité et la luxure, ces vices mortels, pour planter et cultiver les vertus plus-haut citées qui litteralement sauvent l’humanité.

Finissons en avec le mal sous toutes ses formes pour acquérir cet amour sacrificiel que le Christ illustre du haut de sa Croix!

Par le bois de la Croix, le soleil de la JOIE se lève sur le monde! VIVE JÉSUS, VIVE SA CROIX!

 

Bishop Guy Sansaricq

 

Some  Haitian Spiritual Leaders Catholics of  The United States and Canada.

                                     https://youtu.be/qi3xKpcPhHc

 

 

Pensée de la Semaine: On trouve toujours de l’argent pour faire la guerre, jamais pour vivre en paix

Citation de célébrité

Albert Brie

Artiste, écrivain, Scientifique, Sociologue (1925 – )

Panse semèn nan: Toujou gen Lajan pou fè lagè, men pas janm gen lajan pou tabli lapè.

Site selebrite

Albert Brie

Atis, ekriven, syantis, sosyològ (1925 -)

Thought of the Week: Money is always found to wage war, never to live in peace

Celebrity quote

Albert Brie

Artist, writer, Scientist, Sociologist (1925 -)

Pensamiento de la semana: El dinero siempre se encuentra para hacer la guerra, nunca para vivir en paz.

Cita de celebridad

Albert Brie

Artista, escritor, científico, sociólogo (1925 -)

 

Pitié pour Haïti – Entretien avec le Professeur Frantz Voltaire

 

 

 

 

Pity for Haiti, an Interview with Professor Frantz Voltaire.

Nous continuons à suivre avec beaucoup d’attention la crise sans précédent qui sévit  en Haïti. Depuis le 7 Février 2021, selon  toutes les composantes de la société haïtienne, y compris la Conférence Épiscopale d’Haïti, le mandat présidentiel de Mr. Jovenel Moïse arrive à terme. Toutefois, il s’obstine à prolonger son mandat pendant que les actes d’enlèvement et de banditisme  augmentent dans notre pays. La situation  dramatique d’Haiti nous invite à méditer la « maxime » la plus célèbre des Réflexions ou Sentences et Maximes morales du duc de La Rochefoucauld (1613-1680 ‘’Les vertus se perdent dans l’intérêt  , comme les fleuves dans la mer’.’Pour le moraliste  La Rochefoucault la conduite de chaque individu est tributaire de son amour propre et de ses interêts mesquins.  Tous ceux et celles qui croient que Mr Jovenel Moise peut continuer à usurper le pouvoir  et organiser des élections en  Haïti ont choisi leur camp.  Les ennemis d’Haïti sont partout et utilisent le plus souvent  certains d’entre nous pour continuer leur domination sur ce pays Nègre qui a conquis son indépendance au prix du sang.  La Révolution Haïtienne est connue comme une épopée étouffante. Donc Haïti était considérée comme le berceau où l’on nourrissait et chérissait le concept liberté, lequel concept qu’aucun pays assujetti ou opprimé pendant les périodes du 18e et 19e siècles n’oserait prononcer, même par mégarde.

 

Haïti est devenu encore plus un état sans loi depuis le 7 Février 2021 et vit sous la  férule d’une féroce dictature. La situation dramatique d’Haïti invite tous ses fils et ses filles à travailler ensemble dans le respect de la loi pour trouver une solution haïtienne à la crise que traverse notre cher pays. La Conférence Haïtienne des Religieux (CHR), dans sa lettre ouverte à Mr Jovenel Moïse, datée du 8 Mars 2021 (Journée internationale  de la femme et veille du 38ème anniversaire de la venue du Pape Jean Paul II en Haïti qui eut à prononcer cette fameuse phrase: “Il faut que quelque chose change ici et que les pauvres apprennent à espérer’’), exhorte Mr Jovenel à tirer sa révérence et de bien comprendre que le peuple haïtien n’acceptera jamais un autre dictateur après les 30 ans de cauchemar du régime des Duvalier où ces derniers ont gouverné Haïti d’une main de fer.

 

Que constatons-nous aujourd’hui dans notre pays? On a une pauvreté criante, les cadres, les jeunes et beaucoup de professionnels haïtiens laissent le pays pour le Chili, le Brésil, la République Dominicaine et bien d’autres pays. La majorité de la population vit dans l’insécurité alimentaire chroniqe.

 

Professeur Voltaire nous a dressé un portrait très sombre  de la situation lamentable d’Haïti. Il a beaucoup insisté sur la crise économique profonde d’Haïti, aggravée par la crise politique générée par le refus de Mr Jovenel Moïse de faire preuve de sagesse pour faciliter une transition ordonnée afin de trouver une issue à cette situation exécrable. Professeur Voltaire  continua pour nous parler de la gangstérisation de la vie politique tout en exhortant les acteurs politiques et particulièrement Mr Jovenel à travailler pour une sortie de crise afin d’éviter un autre séisme politique en Haïti.

 

En outre, Professeur Voltaire nous a fait savoir que la main mise de Mr Jovenel Moïse sur le pouvoir après le 7 Février 2021 est une dérive dictatoriale inacceptable. Il nous rappela les 30 années de la dictature des Duvalier en Haïti. Il ajouta que le référendum sur la réforme de la Constitution et les élections de cette année ne seront pas possible avec Mr Jovenel Moïse que toutes les composantes de la société haïtienne considèrent comme un gouvernement illégitime et unconstitutionel.

 

Le grand paradoxe dans tout ça c’est que la communauté internationale continue à supporter Mr Moise dans ses dérives anti-démocratiques. Selon le Professeur Voltaire les leaders de la communauté haïtienne  de la province du Québec et des autres provinces du Canada  continuent à sensibiliser la communauté canadienne sur les dérives de Mr Moïse en Haïti et sur les cas d’enlèvements qui sont devenus monnaie courante en Haïti.

 

Nous autres au Bulletin Hebdomaire du Centre National et à la Radio Télé Solidarité nous appuyons la déclaration des évêques catholiques d’Haïti, datée du 2 Février 2021, qui demande à Mr Moïse de respecter la Constitution et de donner à Haïti une chance pour sortir dans le trou où elle se trouve. 

Un grand merci au Professeur Voltaire pour sa disponibilité et la richesse de ses réflexions qu’il a bien voulu partager avec nous. 

Cliquez sur ce lien pour écouter le Professeur  Frantz Voltaire: https://youtu.be/9U-zjoZWzSg

 

Brother Tob

 

 

We continue to monitor closely the current unprecedented Haiti crisis. Since February 7, 2021 all components of the Haitian Society including the Catholic   Episcopal Conference clearly declared that the presidential mandate of Mr. Jovenel Moise has ended. Yet he refuses to step down from the presidential seat. In addition to that, acts of kidnapping and banditry are increasingly marring every day’s existence in the land. So Haiti has become a lawless and headless state since February 7, 2021.

The dramatic situation in Haiti invites us to reflect on the most famous “maxim” of the Reflections or Sentences and Moral Maxims of the Duke of La Rochefoucauld (1613-1680 ” Virtues are lost in interest, like rivers in the sea ‘.’ For the moralist La Rochefoucault, the conduct of each individual is dependent on their self-esteem and petty interests. All those who believe that Mr. Jovenel Moise can continue to usurp power and organize elections in Haiti have chosen their own camp. The enemies of Haiti are everywhere and most often use some of us to continue their domination over this Negro country which has won its independence at the cost of blood. The Haitian Revolution is known as a suffocating epic. So Haiti was considered to be the cradle in which the concept of freedom was nurtured and cherished, a concept that no country subjected or oppressed during the periods of the 18th and 19th centuries would dare to pronounce, even by megarde.

 

Haiti’s dramatic situation invites all his sons and daughters to work together within   the boundaries of the law to call Mr. Moise to the task as specified by the Haitian Religious Conference in an open letter to Mr Jovenel Moise dated March 8, 2021 That date happened to be the Women International Day and also the 38th Anniversary of the visit of Blessed Pope John Paul II to Haiti when he pronounced this famous sentence: something must change here so the poor can begin to hope and

urges Mr. Jovenel to bow out and understand that the Haitian people will never accept another dictator after the 30-year nightmare of the Duvalier regime where they ruled Haiti with an iron fist.

 

What do we see today in our country? We have glaring poverty, massive emigration of young people and Haitian professionals to Chile, Brazil, the Dominican Republic and other countries. Half of the population lives in chronic food insecurity.

 

Professor Voltaire gave us a portrait of the dismal situation in Haiti. He insisted on the deep economic crisis of Haiti which is aggravated by the political crisis. Mr. Jovenel Moise is not ready to facilitate an orderly resolution of this crisis. Professor Voltaire continued to talk to us about the “Gangsterization” of political life and he urged the political actors and Mr. Jovenel to work for a solution of this crisis to avoid another political earthquake in Haiti. He must step down from his illegal seat.

 

Professor Voltaire let us know that Mr Jovenel Moise’s grip on power after February 7, 2021 is an unacceptable dictatorial position reminding us of the 30 years of the Duvalier dictatorship in Haiti. He added that the referendum, the reform of the Constitution and the elections that are due to take place this year will not be possible under the leadership of Mr Jovenel Moise who is viewed as an illegal president by all components of the Haitian society.

 

The Great Paradox of the hour is that the International Community continues to support Mr Moise in his dictatorial anti-Democratic standing. Professor Voltaire  informed us that the leaders of the Haitian Community in Canada continue to sensitize the Canadian Community on the anti-democratic drifts of Mr. Moise and on the cases of kidnappings which have become commonplace in Haiti.

 

We at the weekly bulletin of the National Center and at the Telé solidarite radio station support the declaration of the bishops of Haiti dated February 2 which asked Mr. Moise to respect the constitution and to give Haiti a chance to get out of the pit where it has been thrown.

A big thank you to Professor Voltaire for his availability and the wealth of his thoughts that he was kind enough to share with us.

.Click on this link to hear Professor Voltaire: https://youtu.be/9U-zjoZWzSg

 

Brother Tob

 

Rome: Soeur Martha Séïde, FMA, PhD:16ème émission sur “Fratelli Tutti’’ (Nous sommes tous frères).

 

Nous étions très heureux d’avoir Sr Martha pour une autre émission à la Radio Télé Solidarité. Son émission était sur la dernière partie du chapitre 7 qui a pour thème : La Guerre et la Peine de Mort.

 

Le Pape François nous invite à travailler pour la paix. Il a profité de ce chapitre  pour prendre position contre la guerre et la peine de mort en nous faisant savoir que la guerre est une injustice. Il est difficile de résoudre les conflits par la guerre. Il semble qu’il est plus facile de faire des guerres que de construire la paix. On peut prendre en exemple les 2 dernières guerres mondiales. Il n’y a pas de guerre juste. Le Pape François a crié haut et fort: jamais plus la guerre. Elle ne doit pas exister entre les gens de ce monde.

 

Sr Martha affirme aussi qu’on ne peut pas arriver à la paix en utilisant la violence. Elle continua son émission pour nous parler aussi des guerres verbales, des scènes de violence qui font rage dans notre pays.  Combien de fois  nous utilisons  notre langue   pour salir la reputation d’une personnes et le plus souvent sans  aucune preuve ,  des couples qui sont divisés à la suite du tripotage d’un ami ou d’une amie  et on doit ajouter aussi des  gens qui ont perdu leur emploi à la suite d’un coup de langue . On doit toujours se rappeler qu’ on peut guérir d’un coup d’épée , mais guère d’un coup de langue et on doit toujours mettre en tête  qu’un coup de langue est pire qu’un coup de lance.  Elle nous invita à penser aux cas d’enlèvements en Haïti, elle a demandé au kidnappeurs de laisser Dieu toucher leur cœur et aux gens qui donnent des armes aux kidnappeurs d’Haïti d’avoir pitié pour Haïti. Notre pays ne produit pas des armes. À qui profite l’argent des cas d’enlèvements en Haïti?Comment peut-on construire la paix pour éviter des guerres?

 

En outre, le Pape François est très clair contre la peine de mort dans son encyclique. Elle est inadmissible et n’est pas une excuse pour mettre fin à la vie d’une personne quelque soit sa faute. La vengeance entraine généralement la vengeance.

 

Sr Martha a profité pour nous parler du climat d’insécurité en Haïti et Elle est très préoccupée comme Religieuse Haitienne  par la situation d’insécurité  qui prévaut à travers dans son pays  Haiti . Enfin elle a nous a parlé de la position du Pape François  contre la prison à vie. Cette émission nous invite à réfléchir sur notre vie, à demander pardon pour nos fautes et à travailler pour arriver à une paix véritable et durable.

 

Monseigneur Guy Sansaricq continue à remercier Sr Martha pour cette émission si instructive. Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission: https://youtu.be/ck9knyDpBhc

 

Brother Tob

 

ROME: SR MARTHA SEIDE FMA, PHD-16TH SHOW ON “FRATELLI TUTTI”

 

 

 

     We were very happy to have Sr. Martha Seide  for another show on Radio Telé Solidarité. Her Talk show was on the last part of Chapoter 7 which has as its theme: War and the Death Penalty. Pope Francis invites us to work for peace. Pope Francis took advantage of this chapter to take a stand against war and the death penalty.

      The Pope let us know that war is an injustice, it is difficult to resolve conflicts through war. It seems that it is easier to wage wars than to build peace. Take the last 2 World Wars as an example. There is no just war and Pope Francis has never insisted on War again. He insisted that war must not exist in the world

      Sr. Martha FMA said that no one can achieve peace by using violence. She continued to tell us about the verbal wars and  the violent scenes that she had witnessed in our country.

How many times do we use our tongue  to dirty the reputation of a people and most often without any evidence, couples who are divided as a result of the trick  of a friend  and we have to  add people who have lost their job as a result of a trick. We have always bear in mind  that we can cure with a sword shot, but hardly with a trick and I have to add  a trick is worse than a spearhead.

She invited us to think about the kidnapping cases in Haiti. She appealed to the kidnappers to let God touch their hearts.  She implored the people, who give arms to the kidnappers in Haiti, to have mercy on their intended victims. The fact that Haiti does not produce weapons makes one ask who profits from the money which changes hands during the kidnapping cases in Haiti?  We must think deeply about how we can avoid war and  build peace.

       In his encyclical, Pope Francis is very clearly against the death penalty in his encyclical. The death penalty should be inadmissible. There is no reasonable  excuse or argument that can justify ending a person’s life by capital punishment. Revenge always leads to revenge.

      Sister also expressed concern about the climate of insecurity in Haiti that is used to rationalize the need for a death penalty. She also called out attention to the fact that Pope Francis is also  against life emprisonnment.

      This show invites us to reflect on the source and value of our own life and that of others.  It challenges us to ask forgiveness for our faults and to work to achieve true peace. Bishop Guy Sansaricq continues to thank Sr. Martha for this program: click on this link to listen to this program: https://youtu.be/ck9knyDpBhc

 BROTHER TOB

 

 

 Père Carl Jean  CS-Aumonier de la Pastorale de l’Archidiocèse d’Atlanta

 

 

Le personnel de la Radio Telé Solidarité a été très heureux de rencontrer le Père Carl Jean CS, le premier aumonier de la pastorale haitienne au diocèse d’Atlanta en Georgia.  Le Père Jean est un prêtre très heureux dans sa carrièree sacerdotale. Il  appartient à la congregation des Missionnaires de St Charles appelés aussi Scalibriniens . La Congrégation des Missionnaires de St. Charles  Scalabrini  est une communauté internationale d’hommes qui ont pour identité et mission d’être religieux missionnaires, marchant sur les traces de Mgr. Scalabrini. Ils sont particulièrement dédiés au service des migrants. La Congrégation des Missionnaires de St. Charles ou Scalabrinians a été fondée le 28 novembre 1887 par le bienheureux Jean-Baptiste Scalabrini, évêque de Plaisance en Italie, pour aider les migrants qui traversaient l’Atlantique pour rejoindre les Amériques. Les débuts de cette Congrégation ont été humbles et sans prétention: juste deux prêtres italiens qui ont fait leurs vœux entre les mains du Fondateur.

 

” Le Père Carl a obtenu une licence à la Fondation de l’Université San Alfonso de Bogota, en Colombie, et une maîtrise en spiritualité à l’Université Pontificale Grégorienne de Rome. Croyant à la capacité d’apprendre plusieurs langues, le  Père polyglotte parle l’espagnol et l’italien, ainsi que le français, le créole et l’Anglais.

 

Rappelons que   le Père Carl Jean a été nommé aumônier de la communauté catholique haïtienne dans l’archidiocèse d’Atlanta en décembre 2017. Dans son entretien il nous fit savoir qu’il y a 5 pretres Haitiens  qui exercent leur ministère dans l’archidiocèse d’Atlanta. Quant à lui-même, il est connu dans la Communauté haitienne de  cet ’Archidiocèse comme le père  du bon accueil ou un prêtre très proche de ses fidèles. Il reconnait que l’Église est un hopital de Pecheurs et le rôle du prêtre est de toujours accompagner ses fidèles.

 

Le Père  Jean nous a parlé de ses activités  pastorales  comme aumonier de la Pastorale Haitienne de l’archidiocèse d’Atlanta  et  de sa bonne relation avec les leaders spirituels Haitiens des autres denominations religieuses de l’archidiocèse d’Atlanta.

 

La communauté  haitienne est très dense à Atlanta. Elle est connue comme le 5ème Etat aux États-Unis qui compte beaucoup d’Haitiens. Les Haitiens Catholiques d’Atlanta vivent leur foi dans leur langue et leur Culture à la paroisse St Pierre et  St Paul à 1 :30 pm  chaque dimanche  et une messe chaque Mercredi Soir à 7 :00hres pm. Chaque dernier vendredi du mois il celèbre une messe pour la communauté Haitienne accompagnée de prière de guerison.

Le Père Jean a pour devise de porter du fruit partout où Dieu le plante. Il est très  sensible à la formation de ses fidèles, Il a déjà ecrit un livre qui a pour titre Konn li bib ou  et a déjà produit 4 video  pour aider ses fidèles.

 

Le Père Jean  a fait l’Histoire en etant le premier aumonier de la pastorale Haitienne de l’archidiocèse d’Atlanta. Clicquer sur ce lien pour entendre son entretien : https://youtu.be/dWt14zbkBt8

Brother Tob

 

Father Carl Jean CS-Chaplain of the Pastoral Care of Catholic Haitians in the Archdiocese of Atlanta.

 

 

The staff of Radio Telé Solidarité was very happy to meet Father Carl Jean CS, the first chaplain of Haitian pastoral of The Archdiocese of Atlanta. Father John is a very happy priest. He belongs to the congregation of the Missionaries of St Charles also called The Scalibrinians. This Congregation is an international community of men whose identity and mission are to be religious missionaries walking in the footsteps of Bishop Scalabrini. The Congregation was founded by Blessed Jean-Baptiste Scalabrini, Bishop of Piacenza in Italy on November 28, 1887 to help migrants crossing the Atlantic toward  the Americas. The beginnings of this Congregation were humble and unpretentious: just two Italian priests who made their vows in the hands of the Founder.

 

“Father Carl obtained a bachelor’s degree from the San Alfonso University Foundation in Bogota, Colombia, and a master’s degree in spirituality from the Pontifical Gregorian University in Rome. Believing in the ability to learn several languages, the polyglot Father speaks Spanish and Italian, as well as French, Creole and English.

 

 Father Carl Jean was appointed chaplain of the Haitian Catholic community in the Archdiocese of Atlanta in December 2017. In his interview he let us know that there are 5 Haitian priests who exercise their ministry in the Archdiocese of Atlanta. He is known in the Haitian Community of the Archdiocese of Atlanta as the father of good hospitality or a priest very close to his faithful. He recognizes that the Church is a fishermen’s hospital and the role of the priest is always to accompany his faithful.

 

Father Jean told us about his pastoral activities as chaplain of the Haitian Pastoral Care in Atlanta and of his good relationship with Haitian spiritual leaders of other religious denominations of the Archdiocese.

 

The Haitian community is very dense in Atlanta which is known as the 5th state in the United States where a lot of  Haitians live. The Haitian Catholics of Atlanta live their faith in their language and their culture at St Peter and St Paul parish at 1:30 pm every Sunday and at a mass every Wednesday evening at 7:00 pm. Every last Friday of the month Father celebrates a mass for the Haitian community with speciaql healing prayers.

Father John’s motto is to bear fruit wherever God plants him. He is very sensitive to the training of his faithful. He has already written a book entitled Konn li bib or and has already produced 4 videos to help his faithful.

 

Father Jean made history by being the first chaplain of Haitian pastoral care in the Archdiocese of Atlanta. Click on this link to hear his interview: https://youtu.be/dWt14zbkBt8

 

Brother Tob

 

CONFÉRENCE HAITIENNE DES RELIGIEUX/SES

Rue M, # 13-15 (Turgeau), Port-au-Prince, Haïti Tél. : (509) 38 23 36 96; 40 77 80 32

“Faites tout ce qu’il dira, c’est l’heure» (Jean 2,5)

Port-au-Prince, le lundi 08 mars 2021

Lettre ouverte à M. Jovenel MOÏSE

Cher Compatriote,

Dans la dernière note, en date du 2 février 2021, émanant de la Conférence des Évêques d’Haïti (CEH), la situation insoutenable du pays a été évoquée en des termes que voici : « le pays est au bord de I ‘explosion le quotidien du peuple, c’est la mort, les assassinats, l’impunité, l’insécurité. Le mécontentement est partout, dans presque tous les domaines. Beaucoup de sujets fâchent, comme : la manière d’établir un Conseil Electoral Provisoire, la manière de rédiger une autre constitution, etc. Donc, ce ne sont pas uniquement les ravages du kidnapping qui rendent le pays totalement invivable. » Dans cette même note, les pasteurs rondement consternés et préoccupés vous ont fait un appel solennel à la cohérence, à la grandeur et à la noblesse en appliquant pour vous-même les mêmes principes constitutionnels que vous avez appliqués pour les députés et sénateurs. Vous avez été clairement invité à vous hisser aux exigences du moment et à poser le geste (ou les gestes) qu’il faut.

Aujourd’hui encore le tableau ne fait que s’assombrir. Aucune décision sérieuse n’a été prise pour alléger les souffrances du peuple ni pour le protéger contre les assauts de tous bords. La seule chose qui semble vous intéresser c’est de boucler à tout prix un soi-disant mandat au grand mépris des revendications ô combien légitimes de tout un peuple. L’on se demande perplexe : à quoi cela sert-il de s’accrocher au pouvoir de façon même illégitime ou illégale quand plus de la moitié de sa population vit dans l’insécurité alimentaire chronique ? Pourquoi vouloir à tout prix prolonger ou terminer un semblant de mandat sans pouvoir garantir la sécurité des vies et des biens, la libre circulation des personnes ? A quoi sert un président ou un gouvernement incapable de stopper le train de la mort qui sème le deuil au sein de la population au quotidien?

  1. Moïse, comme religieux et religieuses, intervenant dans tous les domaines de la vie du peuple et dans les endroits les plus reculés et difficiles du pays où l’État, soit par manque de moyens, par incompétence, ou par mauvaise foi, n’arrive pas ni ne manifeste l’intention d’y aller, nous sommes les témoins privilégiés de la misère de notre peuple. Vous semblez malheureusement ignorer cette misère. Forts et fortes de nos expériences et de notre mission prophétique, nous sommes venus, en cette date qui nous rappelle le 38e anniversaire de la visite du Pape Saint Jean Paul II, vous rappeler ces mots célèbres de l’Église en Haïti d’alors et repris à son compte dans son homélie de circonstance : « Ilfaut que quelque chose change ici et que les pauvres de toute sorte se reprennent à espérer ! »

Trente-huit longues années après, les germes de mort semblent aujourd’hui l’emporter sur les germes de vie. Le pays se meurt, la population est aux abois, l’insécurité est galopante, les plus pauvres n’en peuvent plus, la population est dans un désarroi qui frise le désespoir, le pays n’est plus dirigé. Nous sommes à la fois témoins et victimes de trop de crimes, trop d’injustice et d’inégalités. Face à cet état de fait, face au constant processus de déshumanisation de tout un peuple, vous ne saurez être un spectateur de plus. Audelà des mensonges légendaires et des justifications grossières, votre responsabilité dans cette descente aux enfers est entière et vous avez le devoir de donner des réponses célères et concrètes aux demandes du peuple, dont la première consiste à respecter les lois de ce beau pays.

Nous vous prions, M. Jovenel Moise, d’accepter nos patriotiques salutations.

Pour le bureau,

 

 

Haitian Medical Association Abroad 1166 Eastern Parkway; Brooklyn, NY 11213 – Phone: (718) 245-1015; Fax (888) 685-2415 http://www.amhe.org MEDIA RELEASE – March 8, 2021

 

 

 

Central Executive Committee Joseph Pierre-Paul Cadet, MD President Jean Rony Jean-Mary, MD Vice President Elizabeth Philippe, MD Secretary Mario Saint -Laurent, MD Assistant Secretary Harold Laroche, MD Treasurer Lucien Denis Mocombe, MD, Assistant Treasurer Karl Latortue, MD President-Elect Roosevelt Clerisme, MD Immediate Past-President Marie Michaël Débrosse-Bruno, DM Executive Director Board of Trustees Ducarmel Augustin, MD Chairman Jean Michel Hyacinthe, MD Vice-Chairman Elizabeth Philippe, MD Secretary Fritz Apollon, MD Immediate Past Chairman AMHE Headquaters Brooklyn, New York Phone: (718) 245-1015 For immediate Release The Haitian American Medical Association (AMHE) vehemently condemns the increasing number of lives lost over the past few months and stands with the Haitian people in their quest for security and improvement of the socio-economic conditions of the country. The current situation is affecting different sectors of the population and is depriving the country of already scarce resources essential to its progress and its econom growth and stability. The recent murder of Dr. Ernest Pady, who has contributed so much as a pediatrician, a teacher, a humanist, and a Haitian citizen, is another indicator of the deteriorating conditions of the country. What happened to our humanity, respect of each other, moral values, and civic responsibilities? When will the leadership stand up to end the rollercoaster of violence, rapes, home invasions, kidnappings and other ills which have now become the norm of living in Haiti, keeping everyone as hostages? We cannot remain silent in front of such degradation of the Haitian society, and we are urging all governmental and non-governmental officials everywhere in Haiti and abroad, to intervene and put forward an urgent plan to restore peace, safety, and democracy to the country. AMHE is calling for the end of the current situation and the protection of the Haitian people. Now is the time to promote a new social contract with better schools for our youth, new and sound economic reforms, social justice and equity, and better health care programs. We sympathize with all the families and colleagues who have been victims of violence, be it gang, domestic or otherwise

 

 

Femme de la Semaine : Honorable Dweynie Paul.

 

 

Dans notre Choix de la femme de la semaine  au bulletin Hebdomadaire du Centre National  de l’Apostolat Haitien et à la Radio Telé Solidarité notre choix s’est porté sur L’Honorable Dweynie E. Paul. Juge  Paul a participé à plusieurs emissions de la Radio Telé Solidarité.  Elle est candidate pour Kings County aux elections du 22 Juin.

 

Juge Paul est née à Queens de parents Haitiens. Avocate de formation, elle est très visible dans l’association des Avocats Haitiano Americains de l’etat de New-York. Elle est parmi les étoiles de la communauté Noire dans l’etat de New-York

 

Bishop Guy Sansaricq presente ses sincères felicitations à la juge Paul en ces mots :

Chère Juge Paul : Nos félicitations pour les services importants que vous rendez à notre communauté. Vous ètes remplie d’énergie  et d’une volonté de service remarquable. Le fait que vous ètes Haitienne nous remplit de fierté. En vous fréquentant, l’on s’apercoit vite de votre ouverture d’esprit. Tout le monde mérite votre respect et votre attention. C’est un trait de caractère que nous apprécions beaucoup.  Vous ètes un modèle que beaucoup de nos jeunes sauront suivre, espérons-le !

 

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer  Juge Paul comme la femme de la semaine

Brother Tob

 

Woman of the Week: Honorable Dweynie Paul.

 

 

In our Choice for the Woman of the Week  of the weekly bulletin of the  National Center of The Haitian Apostolate  our choice fell on The Honorable Dweynie E. Paul. Judge Paul has participated in several broadcasts of Radio Telé Solidarité. Judge Paul is a candidate in the June 22 election for Kings County.

 

Judge Paul was born in Queens to Haitian parents. A lawyer by training, she is very visible in the Association of Haitian American Lawyers in New York State. She is among the stars of the Black community in New York State.

 

Bishop Guy Sansaricq offers his sincere congratulations to Justice Paul in these words:

Dear Judge Paul : We thank the Lord who has gifted you with admirable traits of character. Although born here, you embrace lovingly the Haitian nationality of your parents and manage to speak Creole as well as anyone born in Haiti. Your remarkable success in your professional career shows the high esteem you gained among your peers through your performance in the various assignments you have received. We are very proud of you and present you without hesitation to our youth as a model they should strive to emulate. We pray that the Good Lord will take care of you as to the apple of his eye. 

 

We ask God’s people to hail Judge Paul as the woman of the week

Brother Tob

Retraite Pascale à la Radio Telé  Solidarité.

 

 Le Père Gustave Miracle, le Vice Coordonateur de la Pastorale Haitienne  sera le predicateur de la retraite Pascale de la Radio Telé Solidarité du Lundi 22 Mars au Mercredi 24 Mars 2021

 

Chaque année le Père Miracle malgré ses multiples activités a toujours accepté d’être predicateur de la retraite pascale de la Radio Telé Solidarité

Bishop Guy Sansaricq en communion avec Mgr Pierre André Pierre et le personnel de la Radio Telé Solidarité remercient infiniment le Père  Miracle d’avoir accepté cette importante tache à radio Telé solidarité. Que beaucoup se mettent à l’écoute de ses lumineuses paroles !

Brother Tob

 

Easter retreat at Radio Telé Solidarité

 

  Father Gustave Miracle, the Vice Coordinator of Haitian Pastoral Care will be the preacher of the Pascale retreat of Radio Telé Solidarité from Monday March 22 to Wednesday March 24, 2021.

 

Each year, Father Miracle, despite his many activities, has always accepted to be a preacher of the Easter retreat at Radio Telé Solidarité.

Bishop Guy Sansaricq along with Msgr. Pierre André Pierre and the staff of Radio Telé Solidarité thank Father Miracle for having accepted to be the preacher of our Pascal retreat for the year 2021. May many listen to his inspired sermons !

Brother Tob

 

 

 

La Conférence Religieuse Canadienne demande à Trudeau de dénoncer ouvertement le régime dictatorial instauré par Jovenel Moïse en Haïti

By

Rezo Nodwes

18 février 2021

1

1107

 

Situation dramatique à Haïti : la CRC interpelle le gouvernement canadien

Jeudi 18 février 2021 ((rezonodwes.com))– Face à la situation dramatique que traverse Haïti depuis plusieurs mois maintenant, la CRC a décidé d’interpeller le gouvernement canadien pour qu’il défende les valeurs démocratiques en dénonçant ouvertement et clairement le régime dictatorial instauré par le président Jovenel Moïse en Haïti.

Monsieur,

La Conférence Religieuse Canadienne représente les congrégations religieuses canadiennes. Plus de deux cents congrégations sont présentes au Canada et elles totalisent toujours plus de 10 000 religieuses et religieux. C’est en leur nom que je vous fais part de ce cri du cœur pour que le Canada défende les valeurs démocratiques en dénonçant ouvertement et clairement le régime dictatorial instauré par le président Jovenel Moïse en Haïti.

La violence qui règne actuellement dans ce pays des Antilles est indescriptible; la peur règne, les enlèvements se multiplient, ce qui implique la demande d’importantes rançons; le désordre est total et les gens meurent de faim. Monsieur le Premier Ministre Trudeau, vous connaissez la force de la solidarité canadienne avec le peuple haïtien.   Actuellement, à cause du silence du gouvernement canadien, nous nous sentons complices des gestes de Monsieur Jovenel Moïse qui provoquent une situation inhumaine et désastreuse. Nous sommes révoltés de cette situation et nous désirons vous en faire part.

Nous avons confiance qu’une prise de position de votre gouvernement qui dénoncerait le chaos actuel à Haïti, si préjudiciable à la population du pays, pourrait éveiller les consciences et constituer une amorce à un changement nécessaire. Nous vous prions donc, monsieur le Premier Ministre, de vous distancer du « Core group » international et d’oser dénoncer Jovenel Moïse qui s’accroche au pouvoir et tient ainsi captif le peuple haïtien en le faisant souffrir péniblement.

C’est un régime dictatorial qu’il a instauré puisqu’il dirige le pays par décrets ; le parlement est dissous, après avoir reconnu depuis plus d’un an la fin du mandat de ses membres. Monsieur Moïse ose même franchir la limite fondamentale de la séparation entre le pouvoir politique et judiciaire en modifiant de son plein gré le mandat des juges de la Cour suprême du pays. Comme Canadiens, nous vivons en paix dans un système politique démocratique ; ne pouvons-nous pas alors agir en faisant entendre notre voix?

Monsieur le Premier Ministre, les religieuses et religieux canadiens dont un grand nombre a œuvré avec bonheur aux côtés du peuple haïtien, comptent sur vous afin que vous permettiez au Canada d’être de nouveau un leader par la dénonciation claire et nette de cette situation tout aussi insoutenable que pénible. Que votre dénonciation de l’action de M. Jovenel Moïse soit un appui pour le peuple haïtien !

Au nom de ce peuple cher aux Canadiens, nous vous demandons d’agir rapidement.

Respectueusement,


Alain Ambeault, CSV

Directeur général
Conférence religieuse Canadienne

 

 

Kontra grangou : Peyizan yo fache, voye pye, pou pil tè ak avantaj Jovnel bay fanmi boujwa Apaid

By

 Rezo Nodwes

 –

20 février 2021

0

1225

 

ProNòt konjwent Tèt Kole ti Peyizan Ayisyen ak Ligue Alternative Justice sou mizanplas zòn franch agro-endistriyèl Savane Diane

Samdi 20 fevriye 2021 ((rezonodwes.com))– Nou menm òganizasyon ak enstitisyon Dwa Moun ki pran inisyativ ekri nòt sa, fristre epi fache parapò ak desizyon anti-byennèt kolektif pouvwa kòwonpi PHTK dezyèm vèsyon an atravè ansyen prezidan, Jovenel Moise pran nan dat 8 fevriye, jounal repiblik la, Le monitè, pou likide 86 mil ekta tè bay 2 fanmi gwo zouzoun (Apaid ak Déjoie) pou plante Stevia.

Stevia se yon plant miltinasyonal Coca-cola itilize nan pwodiksyon pou asire bon odè ak bon gou. Plantasyon Stevia ap fèt nan objektif pou voye vann miltinasyonal Coca-cola nan Etazini.

Desizyon sa, montre aklè Jovenel deside rekonpanse ansanm fanmi nan boujwazi a, kominote entènasyonal la ki te metel sou pouvwa, san kenbe kont popilasyon ayisyèn nan k ap trimen anba lamizè ak grangou. Pwojè sila ap tabli Savàn Diane ki layite kòl sou 4 komin: Sen Michel Latalay (Latibonit), Maissade (Sant), Piyon ak Sen Rafayèl (Nò).

Savàn Diane fè pati grenye peyi a, li gen potansyalite nan pwodiksyon: pwa kongo, mayi, pitimi, kann, pistach, kalalou, diri, patat ak manyòk. Nan kontèks kote anviwon 6 milyon moun nan popilasyon an ap fè fas ak grangou kwonik, kote yo ap pase plizyè jou san manje. Kidonk, olye pou pouvwa pran mezi pou ranfòse agrikilti peyi a pou adrese pwoblèm sila, li pito deside tabli zòn franch agro-endistriyèl sou tè arab nou yo.

Desizyon sa moutre aklè volonte kominote entènasyonal la, ekip kriminèl PHTK nan tèt kole ak boujwazi a pou detui tout baz pwodiksyon peyi a. Konsa, yo vle kontinye ranfòse sitiyasyon depandans peyi a nan tout nivo, anpatikilye nan nivo lamanjay.

N’ap raple pou pèp ayisyen, se menm aktè sa yo ki te patisipe nan touye kochon kreyòl, detui pwodiksyon diri a, atravè doumping ekonomik. Se te toujou nan kad pwojè destriksyon sila, ekip Rene Garcia Preval la nan tèt kole ak Bill Clinton te deside tabli zòn franch Karakòl nan Nòdès peyi a, kote yo kase ponyèt plizyè santèn peyizan pou mete beton sou tè fètil pou devlope endistri soutretans. Nou pa ka bliye tou, kouman ansyen PDG AGRITRANS, Jovenel Moise sou baz pwojè bannann te degèpi plizyè santèn peyizan pou tabli yon fo pwojè agwo endistri (pwodiksyon bannann).

Nan moman n’ap ekri nòt sa, ekip PHTK nan nò ak nòdès avèk akonpayman milis pouvwa a, BSAP (Brigade des Aires Protegées) ap fè dappiyanp sou tè peyizan yo anba je otorite lajistis ki pa reyaji. Sitiyasyon sila bannou gwo tèt chaje sou avni resous min peyi a menmjan ak Savàn Diane. Etablisman pwojè sila pral ogmante nivo chomaj nan peyizànri an ak depandans peyi a anjeneral. San konte l ap trennen dèyèl vyolasyon Dwa Lamanjay popilasyon an.

Boutofen, nou menm òganizasyon ak enstitisyon ki pran inisyativ nòt sa ap mande pou tout kouch nan sosyete a leve kanpe pou denonse epi aji kòmsadwa pou anpeche ansyen prezidan Jovenel Moise, fanmi Apaid ak Dejoie fè dappiyanp sou Savane Diane. N ‘ap mande ak peyizan nan Mayisad, Senmichèl latalay, Piyon ak sen Rafayèl rete mobilize pou anpeche etablisman zòn franch agro-endistriyèl Savane Diane ki pral ogmante grangou nan vant popilasyon an.

Savane Diane pa dwe pase menmjan ak kochon kreyòl yo !!!

Tè peyi a dwe itilize pou pwodui manje pou popilasyon manje !!!

Viv dwa alimantasyon pèp Ayisyen !!!

Olriche JEAN-PIERRE                                                     

Direktè Ekzekitif  LAJ                               

(509) 3849 2021       

Origène LOUIS

Kòdonatè. J Tèt Kole ti Peyizan Ayisyen

(509) 37868573

Is the White House greenlighting Haiti’s descent into dictatorship?

MARCH 9, 2021

Written by
Brian Concannon

 

As thousands of Haitians protest each Sunday against Jovenel Moïse, their embattled and increasingly authoritarian president, their protest signs and songs exhort the U.S. ambassador and the head of the United Nations mission in Haiti, who is also a career U.S. diplomat, “to stop supporting a dictatorship.” The protests reflect a broad consensus among politiciansintellectualslawyers and others in Haiti, supported by human rights experts and members of the U.S. Congress, that the Biden administration is propping up Moïse and preventing the emergence of a Haitian-led solution to the political crisis.

The Trump administration had backed Moïse despite revelations of spectacular corruption, government-linked massacres, and the expiration of Haiti’s parliament. In just one incident, the 2018 La Saline massacre, government-allied gangs killed at least seventy people to retaliate against anti-government organizing in the neighborhood. I interviewed survivors, and their stories were eerily similar to the stories I had heard 30 years before from the survivors of the 1988 St. Jean Bosco Church massacre — also in La Saline — by the vestiges of Jean-Claude Duvalier’s Tonton Macoute death squad.

Haitians were hopeful that the Biden administration would change course before February 7, the day that Moïse’s term in office ended, according to Haiti’s judicial oversight body, the bar federation, and religious leaders, as well as the leadership of the U.S. House Foreign Affairs Committee. But on February 5, the State Department, citing the position of Luis Almagro, Secretary-General of the Organization of American States, pronounced that Moïse’s term extended until 2022. This interpretation is based on a constitutional ambiguity generated by election delays in 2015 and 2016. But, as most commentators note, it is inconsistent with electoral law and with precedent set by Moïse himself.

Taking Moïse’s side might have been an attempt to manage Haiti’s political crisis at a time when the administration’s attention is focused elsewhere. But Moïse proceeded as if this support provided a green light for continued repression. Before sunrise on February 7, his police arrested Supreme Court Justice Yvickel Dabrésil and at least 19 other suspected dissidents, illegally, alleging they were planning a coup d’état. The next day, Moïse, fired Dabrésil and two of his Supreme Court colleagues, who, under the country’s constitution, can only be removed by parliament. Haitians who protested the arrests and other autocratic measures were met with police beatings, tear gas and bullets, as were journalists covering the protests.

The State Department added gaslighting to its green light on February 12, claiming there had been a “remarkable lack of popular response to calls for mass protest in recent weeks.” The State Department knew very well that Haitian demonstrators had been subjected to violent attacks by government forces and allied militias once they marshaled in the streets. Indeed, the Department of Homeland Security reported in February that the government was using gangs “to repress the opposition,” and noted “President Jovenel Moïse’s increasingly authoritarian tendencies.” With Washington nevertheless still backing Moïse, police escalated their attacks, shooting one journalist with rubber bullets 14 times on February 14. Moïse’s Washington public relations firm ensured that the international press saw the State Department’s statement.

Braving the anticipated police attacks ordinary Haitians provided a remarkable popular response to the gaslighting with huge protests the following four Sundays in Port-au-Prince and several regional capitols. Haiti’s judges announced an indefinite strike to protest Moïse’s latest moves by closing down the courts.

Moïse’s most audacious power grab was setting a June 27 constitutional referendum, to precede parliamentary and presidential elections now set for September. If it goes forward, a referendum would flagrantly violate the existing constitution that was drafted just two years after “Baby Doc” Jean-Claude Duvalier “won” a constitutional referendum affirming him as President-for-Life. It requires supermajorities in the parliament to approve amendments, and expressly prohibits “any popular consultation designed to modify the Constitution through a referendum.”

Moïse’s referendum is subtler than Duvalier’s, but possibly more dangerous. It would abolish the Senate and replace the prime ministerial system — which balances executive and legislative power — with a vice president named by the president, and would provide for direct presidential control over the ministries. The referendum would also allow Moïse to handpick the electoral council that would organize the next two presidential elections, potentially extending his personal power as far as 2032. It would allow the president to directly command the army and grant total immunity for any actions “linked to his functions and accomplished in his role as President.”

But the Biden administration has failed to criticize Moïse’s referendum, while the United Nations has offered its technical assistance for its implementation. This is setting Haiti up for at least another year of escalating turmoil in the short term, unchecked and abusive executive power in the medium term, and stunted democracy and instability for as long as anyone can see into the future.

Haitians will pay the heaviest price for Moïse’s power grab, but the United States will pay, too. Dissidents will flee from repression and an economy devastated by political conflict no matter how many are sent back. Instability in Haiti will provide new opportunities for narcotics smuggling to the United States. U.S. resources will eventually have to be invested to help put Haiti back together again.

The State Department pushed back lightly and inconsequentially against Moïse’s Supreme Court takeover and the abuse of his decree powers, but has otherwise applied little pressure other than insisting that parliamentary elections take place. But this plays directly into Moïse’s hands: for four years, as one deadline after another passed, he has promised elections while expanding his own powers. There is now no chance that elections will produce a parliament able to balance the president’s power until the last month or two of his term.

Moïse also knows from history that if he delays elections long enough, an impatient Washington will accept a manipulated process. Moïse’s two elected predecessors — Michel Martelly in 2015/2016 and René Préval in 2010 — both strung out elections until the Obama administration put its financial and diplomatic weight behind deeply flawed processes that produced the predicted catastrophic results. Most Haitians, on the other hand, do not believe that Moïse will run fair elections after four years of systematically undermining democracy, so they will likely refuse to participate.

Further descent into autocracy in Haiti, however, is not inevitable, and the Biden administration can help stop it. Washington does not have to — and should not — bring Moïse down; rather, it should just stop propping him up. Removing our support would force Moïse to negotiate with his opponents, opening the way to a Haitian solution that builds, rather than undermines, the country’s independence. Haitian civil society has forged a broad consensus that a transitional government headed by a Supreme Court justice charged with promptly organizing fair elections can provide a constructive exit from the crisis. They believe that the broad opposition to Moïse could compel him — non-violently — to accept a transition so long as the United States stopped propping him up. This path does carry some risk of further turmoil, but most Haitians would gladly accept that risk over the certainty of deepening autocracy under Moïse.

The Biden administration can start supporting a negotiated, Haitian-led solution to the political crisis by acknowledging the civil society consensus that Moïse’s legal term has ended. It can then oppose the pending constitutional referendum and refuse to provide any financial support — either directly or through the U.N. or the OAS — for its implementation.

Finally, the United States should apply its own sanctions laws wherever the evidence justifies it. In December, the Treasury Department imposed Global Magnitsky Act sanctions on two former Moïse administration officials implicated in the La Saline massacre, establishing a precedent for additional action against other officials engaged in repression or corruption. The State Department should also review the evidence of serious abuses by security forces and withhold funding and training to them under the Leahy Law.

Unchecked, Moise is steering Haiti toward a more authoritarian future. The Biden administration can use its considerable influence to change that trajectory.

Written by
Brian Concannon

 

Proverbes

Edikasyon, se Travay Tout  Lavi

Fo pa mouche  pi wo  passe nen

Dlo manyòk pa lèt

Brav pa pale anpil

Anpil bab pa vle di  youn nom

 

 

Good to know:”Laetare!”;Rejoice, there is hope…

Deacon Paul C. Dorsinville

COVID-19.

The number of US cases is over 26 millions and deaths over 273,000 but there is a slow down as 94 millions of doses of vaccines have gone into arms with immunity after 2 weeks with a goal of 300 millions by June and any surplus to be forwarded to poor countries. House and Senate have voted a $1,9 trillion package for care and economic stimulus, but the increase of federal wage from $7.50 to 15.00 an hour in steps has been postponed.

 

Immigration.

A large number of unaccompanied minors has arrived at the border but there are not enough facilities to receive and process them within 72 hours as mandated. But people from Muslim countries can re-apply for their visa/

 

Pending:

H.R.1(Voting Rights)

+++.

COVID-19,

Le nombre de cas dépasse 26 millions et celui des morts 273 milles mais il y a un ralentissement avec l’inoculation de 94 millions de doses de vaccins avec immunité après 2 semaines et un but de 300 millions d’íci Juin et le surplus pour des payis pauvres. Le Congrès a voté la somme de 1.9 trillion de dollars pour les soins et le stimulus économique, mais l’augmentation du salaire minimum fédéral de $7.50 à 15.00 l’heure en phases devra attendre.

 

Immigration,

Beaucoup de mineurs non-accompagnés sont arrivés à la frontière  Sud mais il n’y a pas assez d’espace pour les caser dans les 72 heures légales. Mais les ressortissants de payis islamiques peuvent appliquer pour leur visa,

 

Pendant:

H.R.1(Droits de vote)

 

 

 

 

THIRD SUNDAY OF LENT (March 7th, 2021)

                                   Ex. 20, 1-17; Psalm 19; 1 Cor. 1, 22-25; John 2, 13-25

 

 

 

By +Guy Sansaricq

 

In today’s Gospel, Jesus is portrayed with a whip of cord in his hands forcefully driving out the vendors from the Temple. This unusual behavior causes a stir. But actually we are watching what is called a PROPHETIC GESTURE. The dramatic act is simply meant to teach us important lessons. 

 

First, a Temple is a sacred place where people encounter God. Turning a Church into a market place is an insult to God’s majesty, a practice that calls for a drastic reprimand!

 

Second, we are learning that JESUS himself is the new TEMPLE, the NEW PLACE of our ENCOUNTER with God. The BODY of JESUS is the dwelling place of God.  The fury of Jesus at the disrespect shown to the temple teaches the reverence to be given to the Eucharist.

 

Third, the great event of EASTER is announced. The body of JESUS will be destroyed but will rise again in three days. A New Covenant is being instituted. It is through COMMUNION with the BODY of JESUS that our meeting with God will be achieved. 

 

The shocking behavior of the Vendors in the Temple cannot be replicated in the cult of the New Covenant. We must approach COMMUNION with the body of Jesus with extreme reverence. Our bodies also become the TEMPLE of God and must be equally honored!

 

TROISIÈME DIMANCHE DU CARÈME. (7 Mars 2021)   

 

 

Avec un fouet de corde Jésus chasse brutalement les vendeurs du Temple! Ils avaient fait de ce lieu saint une caverne de voleurs. Mais, à la vérite, leur expulsion dramatique du temple n’est qu’un GESTE PROPHÉTIQUE c’est-à-dire un acte ayant pour but d’enseigner une lecon. Le TEMPLE, lieu de la rencontre entre l’homme et Dieu, ne peut donc pas ètre souillé par le comportement scandaleux de commercants voleurs et avides de gains. Jésus est décrit comme étant “BRULANT DE ZÈLE POUR LA MAISON DE SON PÈRE.” 

 

Mais d’autres lecons découlent de la scène! Jésus se présente comme “LE NOUVEAU TEMPLE.”  Son Corps est maintenant le LIEU de la RENCONTRE de Dieu et l’homme. C’est en COMMUNIANT à son CORPS que nous rencontrons Dieu. Quel RESPECT indescriptible ne devons nous pas vouer à l’Eucharistie!

 

Jésus également attire l’attention sur l’évènement de Paques. “Ce temple sera détruit mais en trois jours je le relèverai!” La encore il s’agit de son CORPS qui sera mis à mort mais qui ressuscitera. Le Corps de JÉSUS EST SAINT. Nous sommes appelés à vivre EN COMMUNION avec LUI. Le Carème a précisément pour but de nous purifier intérieurement afin d’entrer dans cette relation de communion avec la divinité. Grande est notre vocation! En communiant, nos corps aussi deviennent le TEMPLE de Dieu! Apprenons donc à honorer nos corps!

 

Bishop Sansaricq

 

 

 Clicquer sur ce lien pour  regarder une video une vidéo  préparée par le Personnel de la Radio Telé  Solidarite  sur les remarquables Juges Haitiano-Américaines de la Floride: https://youtu.be/DUu-dqyOLNc

 

 

Click on this link to watch a video a video prepared by the Staff of Radio Telé Solidarite on the remarkable Haitian-American Judges of Florida: https://youtu.be/DUu-dqyOLNc

 

 

Clicquer sur ce lien pour  regarder une video une vidéo  préparée par le Personnel de la Radio Telé  Solidarite  pour l’Anniversaire de SR. Martha Seide FMA: https://youtu.be/329OGBGQZYo

 

 

 

Click on this link to watch a video a video prepared by the Staff of Radio Telé Solidarite  for the Birthday of Sister  Martha Seide FMA: https://youtu.be/329OGBGQZYo

Pensée de la Semaine: N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur.

Citation de célébrité

Albert Einstein

Mathématicien, Physicien, Scientifique (1879 – 1955)

 

Panse  semèn nan: pa eseye  yon nonm siksè. Eseye vin yon nonm ki gen valè

 

 

 

 

  

Site selebrite

 

Albert Einstein

Matematisyen, fizisyen, syantis (1879 – 1955)

 

 

 

Thought of the Week: Don’t try to be a successful man. Try to become a man of value.

Celebrity quote

Albert Einstein

Mathematician, Physicist, Scientist (1879 – 1955)

Pensamiento de la semana: No intente ser un hombre exitoso. Intenta convertirte en un hombre de valor

Cita de celebridad

Albert Einstein

Matemático, físico, científico (1879-1955)

 

 

Honorable juge Phoebee François, Une étoile haïtienne en Floride.

 

Nous voulons rendre un grand hommage aux femmes qui continuent à jouer un grand rôle dans l’humanité pour leur vision et pour leur leadership. Comment serait notre planète sans les femmes? Est-ce que ces dernières échappent toujours au sexisme, à l’exploitation sexuelle et à  la violence? Comment peut-on effacer les handicaps sociaux et économiques qui empêchent les femmes de se faire entendre?

En fait, l’exploitation des femmes est issue de l’ordre social, politique, économique et religieux dominant. Les femmes sont-elles prêtes à accepter le statu quo? Pas du tout. Voilà pourquoi partout dans le monde elles s’organisent et se mobilisent pour se faire entendre. Aujourd’hui les femmes luttent sans se lasser sur tous les fronts et beaucoup d’entre elles continuent à nous prouver qu’elles peuvent construire avec les hommes  l’avenir de la planète. Au cours des 2 dernières décennies, on a vu émerger une liste de femmes noires à de hautes et prestigieuses fonctions politiques un peu partout dans le monde. Aujourd’hui on a une femme noire Vice-présidente des États-Unis.

Nous devons continuer à féliciter les valeureuses femmes haïtiennes ou d’origines haïtiennes qui font une grande difference dans la société et qui apportent une grande contribution à l’humanité. Ce 8 mars 2021 sera encore une autre occasion pour les femmes de continuer à réfléchir et de voir ensemble comment elles peuvent encore être plus visibles dans la société et comment on peut arriver à un monde plus égalitaire et plus juste.

Nous avons profité de ce  8 mars pour avoir un entretien avec une femme d’origine haïtienne de la Floride. Son nom est l’Honorable Juge Phoebee François, une femme très intelligente et très proche de la communauté haïtienne de La Floride. Juge François a une grande proximité avec des jeunes de la communauté noire  de la floride et est vraiment une seconde mère pour beaucoup d’entre eux.

Nous profitons également de la journée  internationale de la femme pour remercier toutes les femmes haïtiennes ou d’origines haïtiennes pour leur contribution à la société et à l’humanité. Une salutation spéciale aux femmes haïtiennes de la Floride. Ces distinguées femmes font bouger la communauté haïtienne de la Floride dans la bonne direction avec plusieurs organisations professionnelles telles que l’Association des Infirmières Haitiano Américaines de la Floride (HANA) qui a au moins 13 chapitres des infirmières et infirmiers haïtiens ou d’origines haïtiennes.

Au niveau juridique les femmes haïtiennes  de la Floride sont dans la bonne direction. La présidente de l’Association des Avocats Haitiano Américains de la Floride est une femme: son nom est l’avocate Fancesse Lucius Chérie. Soulignons qu’on a 5 femmes d’origines haïtiennes qui sont juges en  Floride.

Clicquer sur ce lien pour  regarder une video une vidéo  préparée par le Personnel de la Radio Telé  Solidarite  sur les remarquables Juges Haitiano-Américaines de la Floride: https://youtu.be/DUu-dqyOLNc. L’une d’entre elles a accepté d’accorder un entretien à la Radio Télé Solidarité à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme. Juge François est entrée aux États-Unis à l’âge de 2 ans. Elle est  une chrétienne de foi catholique.

Juge François est très fière de ses origines haïtiennes. Elle est polyglotte, elle parle couramment le créole, le français et l’anglais. Elle a un baccalaureat en Psychologie de L’université Temple et un doctorat en Droit de l’Université de Saint Thomas. La juge François est très visible  dans la communauté haïtienne de la Floride. Elle a deja reçu le Women Distinction Award de la chambre de commerce de Lauderhill et elle figure dans la revue Legacy Magazine parmi les leaders noirs les plus puissants et influents du sud de la Floride en 2018.

Nous étions vraiment heureux d’avoir cette étoile de la communauté haïtienne  de la Floride pour un entretien à la Radio Télé Solidarité pour la journée internationale de la femme. Juge François est parmi les grandes femmes de la communauté noire de la Floride. Dans son entretien elle évoqua les problèmes et les défis des jeunes de la communauté noire de la Floride. Elle continue à faire tout ce qui dépend d’elle pour aider ces derniers à aller dans la bonne direction. Elle nous informa aussi sur les défis des femmes juges de race noire aux États-Unis.

Juge François encouragea les jeunes à prendre leurs études au sérieux, elle exhortha les jeunes filles à comprendre l’importance d’avoir une très bonne éducation. Comme les hommes elles peuvent avoir de grands succès dans la vie  et essayer d’être toujours une femme qui a de la valeur.

Enfin nous pouvons affirmer sans doute que l’Honorable Juge François est parmi les étoiles de la communauté Haitiano Américaine de la Floride. Cliquez sur ce lien pour entendre son entretien: https://youtu.be/C_sil7RHgxE. Cet entretien sera télévisé à Cable Vision d’Elizabeth le Samedi 13 Mars 2021, le Mardi 16 Mars 2021 à Cable Vision de Long island  et à la Radio Télé Solidarité.

 

Brother Tob

HONORABLE JUDGE PHOEBEE FRANCOIS,

A HAITIAN -AMERICAN FEMALE STAR IN FLORIDA

 

We want to pay a great tribute to the women who continue to play a great role in humanity for their vision and for their leadership.

What would our planet be like without women? How do some women escape sexism, sexual exploitation and violence? How can we change the social and economic systems which try to prevent women from being seen and  heard?

The exploitation of women stems from the dominant traditional social, political, economic and religious structures  instituted in the past which persist in our present time.

Are women still willing  to accept the status quo? Not at all. That is why all over the world they are organizing and mobilizing to be heard. Today women fight tirelessly on all fronts and many of them continue to prove to us that they can build the future of the planet with men.

Over the past two decades, we have seen a list of Black women emerge to high and prestigious political offices around the world. Today we have a Black Woman, Vice President of the United States!

We must continue to congratulate the valiant Haitian of Haitian origin who have and are making a big difference in society  by their contributions to humanity.

This March 8, 2021 will be yet another opportunity for women to continue to reflect and to see together how they can become even more visible in society and how women collaborating with one another can achieve a more egalitarian and just world.

We took advantage of the occasion of March 8 to have an interview with the Honorable Judge Phoebee Francois,  a woman of Haitian origin from Florida. Her name is the Honorable Judge Phoebee Francois, a very intelligent woman who is very close to the Haitian Community of Florida.  Judge Francois is very close to young people from the Black Community of Florida and she is truly a second mother to many of them.

We take advantage of International Women’s Day to thank all Haitian women and women of Haitian Origin for their contribution to  the society and

Humanity.

Allow me to send a special greeting to the Haitian women of Florida. These distinguished women are moving the Haitian Community of Florida in the right direction with several professional organizations such as the Association of Haitian American Nurses of Florida (HANA), which has at least 13 chapters of Haitian nurses and nurses of Haitian origin.

 

 

 

      At the legal level, Haitian women in Florida are headed in the right direction. The President of the Haitian American Lawyers Association of Florida is Attorney  Fancesse Lucius Cherie. We also  have 5 Haitian-American  women judges in Florida.

Click on this link to watch a video a video prepared by the Staff of Radio Telé Solidarite on the remarkable Haitian-American Judges of Florida: https://youtu.be/DUu-dqyOLNc

 

One of them agreed to  an interview with Radio Telé Solidarité on the occasion of International Women’s Day.

Judge Francois, a Christian of the Catholic faith,

Entered the United States at the age of 2. She is very proud of her Haitian origins. She speaks many languages fluently: Creole, French and English. She has a BA degree in Psychology from Temple University and a PhD (doctorate) degree in Law  from Saint Thomas University. Judge Francois is very visible in the Haitian Community of Florida.

She has already received the Women Distinction Award from the Lauderhill Chamber of Commerce and is listed in Legacy Magazine as one of South Florida’s Most Powerful and Influential Black Leaders in 2018.

We were really happy to have this star from the Haitian-American  Community of Florida for an interview on Radio Telé Solidarité for International Women’s Day. Judge Francois is one of many  great women in Florida’s Black Community.

She spoke to  us about the challenges of Black women Judges in the United States and  continues to do whatever it takes to help Black Youth and young adults move in the right direction.

Judge Francois encourages young people to take their studies seriously and  urges young girls to understand the importance of having a very good education as men.  She assured them that they can have great success in life and encourage them  to strive for it, always be one.  She also spoke  about the challenges of  being Black female  judge in the United States.

She  continues to do whatever it takes to help Black Youth and young adults move in the right direction. The Honorable Judge Francois is among the stars of the Haitian American Community of Florida.

Click on this link to hear her interview:

https://youtu.be/C_sil7RHgxE.

Her Interview will be televised on cable Vision Elizabeth on Saturday March 13, Tuesday March 16 at Cable Vision in Long Island and on Radio Telé Solidarité – Brother Tob

 

15ème émission de Soeur Martha Séïde, FMA, PhD, sur Fratelli Tutti (Nous sommes tous frères)

 

Sr Martha Séïde continue à accompagner le peuple de Dieu dans son émission à la Radio Télé Solidarité sur Fratelli Tutti, la 3ème encyclique du Pape François aux évêques catholiques. Cette semaine elle a parlé de la 2ème partie du chapitre 7 qui a pour thème: l’importance du pardon.

Le pardon est un mot très important pour la communauté chrétienne ou dans la vie des chrétiens catholiques. Le Pape François a utilisé les mots de la bible pour bien nous éclairer sur le thème du pardon. Il a cité la parole du Christ qui nous a demandé de pardonner 77 Fois 7 fois et de toujours traiter nos ennemis avec douceur et amour. Le chrétien doit toujours savoir que le pardon est la finale fore de l’amour.

Soeur Martha continua pour nous dire que le conflit est parfois inévitable dans la vie humaine et les chrétiens doivent accepter  des situations de confits et de toujours s’adonner complètement dans les mains de Dieu tout en continuant à travailler pour un monde plus juste et plus égalitaire où les plus pauvres peuvent apprendre à espérer.

Sr Martha ajouta que le pardon ou la réconciliation est une exigence de l’évangile. Jésus a toujours condamné la violence mais cela ne nous empêche pas de défendre nos  droits et de travailler pour la défense de la dignité humaine. Certains prétendent que la réconciliation est une forme de faiblesse. Ce sont seulement les faibles qui acceptent de pardonner. On peut toujours mettre fin à certains conflits que par la violence. Mais ces derniers oublient que le Christ a toujours condamné la violence.

Sr Martha profita de cette émission pour attirer notre attention sur les cas d’enlèvement en Haïti qui continuent à occuper une grande place dans la presse haïtienne. Pourquoi est-il si difficile de mettre fin au dossier d’enlèvement en Haïti? À qui profitent ces crimes crapuleux contre le peuple haïtien?

Sr Martha mentionna également que le pardon ne signifie pas l’ oubli et le pardon marche toujours avec la justice. Il est difficile d’arriver à une vraie paix quand les pauvres crèvent de faim, quand on a des problèmes des soins de santé, des jeunes qui n’ont pas accès à l’éducation et qui ont de la formation ou l’éducation n’arrivent pas à trouver de l’emploi sur le marché du travail.

Enfin, Monseigneur Guy Sansaricq, en communion avec le Personnel de la Radio Télé Solidarité remercie infiniment  Sr Martha pour cette précieuse contribution à la Pastorale Haïtienne. Cliquez sur ce lien pour entendre cette émission :  https://youtu.be/6tcgqrhrPhs

 

Brother Tob

 

15TH TALK SHOW  BY SR. MARTHA SEIDE ON FRATELLI TUTTI AT RADIO TELÉ SOLIDARITÉ

 

Sr. Martha Seide, FMA, PhD, continues to accompany the People of God in her broadcast on Radio Telé Solidarité On Fratelli Tutti, the 3rd letter of Pope Francis to the Catholic bishops. This  week she spoke of the 2nd part of chapter 7 which has for theme the importance of forgiveness

Forgiveness is an important word for the Christian Community and the life lives of individual Catholic Christians. Pope Francis used the words of the Bible to enlighten us on the theme of Forgiveness. He quoted the word of Christ who asked us to forgive 77 Times 7 times and always treat our enemies with gentleness and love. The Christian must always know that forgiveness is the final form of love

Sister Martha told us that conflict is sometimes inevitable in human life and we must accept situations of conflict. Nevertheless, they must realize that all Christians including the poor must surrender everything  completely to the hands of God. At the same time thy must continue to work for a more just and equal society. They know that all of us including the poorest must keep  their hope in God alive.

Sr. Martha noted that forgiveness or reconciliation is a requirement of the gospel. Jesus has always condemned violence. At the same time we must  defend our rights and work for the defense of the human dignity of all people.

Some people claim that reconciliation is a form of weakness, those are only the weak who agree to forgive, we can always put an end to certain conflicts only by violence, but they forget that Christ has always condemned violence.

Sr. Martha took advantage of this talk show  to draw our attention to the cases of kidnapping in Haiti which continues to occupy a large place in the Haitian press. She asked two major questions: 1) Why is it difficult to end the kidnapping case in Haiti? 2)Who Profits from these Villainous Crimes against the Haitian People.

Sr. Martha mentioned that forgiveness does not mean forgetting. It is an essential aspect of  righteousness. In addition she noted that it is difficult to achieve real peace in situations where the poor are starving and have  problems with health care.    Young people who do not have access to technical training or education fail to find  jobs. Both are necessary to be able to enter into the labor market.

Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of Radio Telé Solidarité profoundly thank Sr. Martha Seide for her precious contribution to Haitian Pastoral. Click on this link to hear this program: https://youtu.be/6tcgqrhrPhs

Brother Tob

 

 

 

Hommage à Sr Martha Seide , FMA, PHD

 

 

 

 

 

 

Le 8 Mars, le jour de la journée Internationale de la Femme est l’anniversaire de Sr Martha Seide,  FMA, PHD l’une des étoiles religieuses Haitiennes de notre notre temps à la Cité eternelle. Sr Marha  en acceptant d’entendre la voix de Dieu dans la vie religieuse avait un projet d’église. Ce projet c’est de se laisser diriger par le Seigneur et de faire sa volonté à la lettre.

 

 

Rappelons que Sr Martha est originaire de Jacquot la 6ème section rurale des Cadets Commune de Petion -Ville. Son regretté Père Seide  etait directeur de Chapelle de cette section rurale. Donc Sr Martha est issue d’une famille Catholique de plusieurs generations.

 

Sr Martha a fait ses études classiques au Collège Marie Dominique Mazzarello de Petion Ville.  Soeur Martha malgré sa solide formation intellectuelle est connue pour son humilité, sa spiritualité et son grand amour pour son  pays natal Haiti . On doit mentionner que Sr Martha est très attachéeà sa ville natale Jacquot. Nous profiterons de son anniversaire pour avoir une émission sur Jacquot

 

Le personnel de la Radio Telé solidarité est très reconnaissant envers Sr Martha pour sa grande Contributíon à la Pastorale Haitienne à travers ses émissions sur la 3e encyclique du Pape Francois  Fratelli Tutti (Nous  sommes  tous Frères)

 

Sr Martha a une licence canonique en sciences de l’education, un doctorat  en sciences de l’education  et une licence en Théologie. Depuis plus de 18 ans elle enseigne à l’université Pontificale Salesienne Auxilium à Rome. Elle est une soeur Salesienne très heureuse dans la vie religieuse.

 

Bishop Guy Sansaricq souhaite un Joyeux Anniversaire à Sr Martha  en ces mots:

Très chère Soeur Martha: Bonne Fète! Nous nous joignons à vous pour rendre grace au Seigneur de vous avoir appelé à la vie religieuse. Jésus s’est donné à nous tout entier nous demandant de le suivre, un défi que nous ne pouvons relever que par le don gratuit de sa grace. Comme Marie vous avez su répondre de tout Coeur, comme ELLE vous avez répondu : “Je suis la servante du Seigneur. Qu’il me soit fait selon ta parole.” Nous vous remercions en vous souhaitant de toujours demeurer blottie à l’ombre des ailes miséricordieuses de notre Grand Dieu et Seigneur. Merci aussi de l’aide précieuse que vous apportez à Radio-Solidarité

Vous partagez avec les auditeurs de nos programmes les sublimes enseignements de notre Pasteur Universel. C’est un service précieux que nous apprécions.

Encore une fois BONNE FÈTE!

Nous demandons au peuple de Dieu de prier pour Sr Martha en cette occasion special. Clicquer sur ce lien pour  regarder  une video preparée par le personnel de la Radio   Telé Solidarité  à l’occasion de l’Anniversaire de Sr Martha: https://youtu.be/329OGBGQZYo

 

 

Brother  Tob

 

 

Tribute to Sr. Martha Seide, FMA, PHD

 

 

 

 

March 8, International Women’s Day, is the birthday of Sr. Martha Seide, FMA, PHD, one of the Haitian religious stars of our time in the Eternal City. Sr. Martha by accepting to hear the voice of God in religious life had a church project. This project is to let herself be directed by the Lord and to do his will literally.

 

 

Sr Martha is from Jacquot the 6th rural section of the Cadets Commune of Petion -Ville. Her  late Father Seide was Chapel Director of this rural section. So Sr. Martha comes from a Catholic family of several generations.

 

Sr Martha did her classical studies at the College Marie Dominique Mazzarello in Petion Ville. Sister Martha, despite her solid intellectual training, is known for her humility, her spirituality and her great love for her native country Haiti. We have to add that Sr. Martha is very attached to her hometown Jacquot. We will take advantage of her birthday to have a show on Jacquot.

 

The staff of Radio Telé Solidarité is very grateful to Sr. Martha for her great Contribution to Haitian Pastoral Care through her broadcasts on the 3rd encyclical of Pope Francois Fratelli Tutti (We are all Brothers)

 

Sr. Martha has a canonical bachelor’s degree in educational sciences, a doctorate in educational sciences and a bachelor’s degree in Theology. For over 18 years she has been teaching at the Pontifical Salesian Auxilium University in Rome. She is a very happy Salesian sister in religious life

 

Bishop Guy Sansaricq wishes Sr. Martha a Happy Birthday in these words: “ HAPPY BIRTHDAY dear Sister Martha! Thank you for your generous response to the call to religious life that you heard at a young age in the secret recesses of your heart! Like The Blessed Mother you answered “I am the handmaid of the Lord. Let it be done to me according to your word!”  You stand in our midst as a model we admire and strive to imitate. The Lord offers his grace to everyone. Some turn it down. Others like you find secret joy in discipleship. May many appreciate the precious rewards that are promised to those generous souls who discern the best!

Thank you also for the valuable contribution to bring to our Radio-Télé Solidarite!

Click on this link to  watch a special video prepared by the Staff of Radio Telé Solidarité in the occasion of the Birthday of  Sr Marha Seide FMA: https://youtu.be/329OGBGQZYo

 

 

 

We ask God’s people to pray for Sr. Martha at this special occasion.

Brother Tob

 

Sœur Lamercie Marie Thérèse Lamaute est avec Dieu

 

(24 mai 1919 – 25 février 2021)

 

Connue comme la première Salésienne d’Haiti, Sœur Lamercie Marie Thérèse Lamaute, de la congrégation des Filles de Marie Auxiliatrice de Don Bosco, a quitté sa terre natale le 25 février dernier, pour rejoindre sa patrie céleste. La messe de ses funérailles a été célébrée au campus de sa congrégation à Thorland sur la commune de Carrefour ce samedi 6 mars 2021.

 

Née le 24 mai 1919 à Port-au-Prince, elle avait atteint l’âge de 101 ans et 9 mois et était dans sa 71ème année de profession religieuse. Son frère feu Serge Lamaute, fut aussi le premier salésien haïtien.

 

Organiste, enseignante, peintre, responsable de la chapelle, du réfectoire, du théâtre, responsable de Chronique, professeur de piano, de français, assistante d’études et des internes, catéchète, animatrice du patronage, elle a servi avec grande disponibilité, humilité, joie et amour. Elle a tout fait pour service la jeunesse d’Haiti.

 

Comme disait le Pape Benoit XVI aux unions des supérieurs majeurs, en 2008, « Aujourd’hui, comme à toutes les époques, il ne manque pas d’âmes généreuses disposées à tout abandonner pour embrasser le Christ et son Evangile, en consacrant à son service leur existence, au sein de communautés marquées par l’enthousiasme, la générosité et la joie. » Sœur Lamaute était l’une de ces âmes généreuses. Avec sa congrégation, elle a donné à la terre d’Haiti un service caractérisé par cet enthousiasme, cette générosité et cette joie.

 

A Sœur Aline FMS, la Supérieure Provinciale et à toute la famille des Filles de Marie Auxiliatrice d’Haiti et d’ailleurs, à Sœur Martha  Seide FMA, l’amie fidèle et la généreuse accompagnatrice  de la Radio Telé Solidarité et du Bulletin  Hebdomadaire du Centre National  de l’Apostolat Haitien , ainsi qu’aux Associées Salésiennes, nous présentons l’expression de nos profondes condoléances. Bishop Guy Sansaricq, Mgr Pierre André Pierre et tout le staff du Centre National de l’Apostolat Haiti communient profondément dans leur douleur et combien plus dans l’espérance chrétienne qui les habite.

 

« Celui qui croit en moi aura la vie éternelle » Jean 11,26

 

Mgr. Pierre André Pierre

Vice-Directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien

Samedi 6 mars 2021

 

 

 

 

 

 

Sr. Lamercie Marie Thérèse Lamaute, FMA, is with God

 

(May 24, 1919 – February 25,2021) is with God.

 

Known as the first Salesian Nun in Haiti, Sister Lamercie Marie Thérèse Lamaute, FMA, of the congregation of the Daughters of Mary of Don Bosco, left her native land on February 25, to join her heavenly homeland. The home going memorial mass was celebrated at the campus of her congregation in Thorland, in the town of Carrefour, Haiti, this Saturday, March 6, 2021.

 

Born on May 24, 1919 in Port-au-Prince, she had reached the age of 101 years and 9 months and was in her 71st year of religious profession. Her late brother Serge Lamaute made also history, for being the first Haitian Salesian in the Congregation of Saint John Bosco which he entered in 1945.

 

Sister Lamaute was Organist, teacher, painter, sacristan in charge of the chapel, worker at dining room the congregation. She played theater with the youth. She also taught piano, French, as she kept the chronicles of the congregation. She was an assistant of studies for the interns, a catechist, animator of the patronage. Through all this, she served with great availability, humility, joy and love. She did everything to serve the youth of Haiti.

 

As Pope Benedict XVI said to the unions of major superiors in 2008, “Today, as in all times, there is no shortage of generous souls willing to abandon everything to embrace Christ and his Gospel, devoting to his service their existence, within communities marked by enthusiasm, generosity and joy. Sister Lamaute was one of those generous souls. With her congregation, she gave the land of Haiti a service characterized by that kind of enthusiasm, generosity and joy.

 

To Sister Aline FMS, the Provincial Superior and to the whole family of the Daughters of Mary Help of Christians from Haiti and elsewhere, to Sister Martha Seide  FMA, the faithful friend of Radio Telé Solidarité  and generous contributor to our weekly Bulletin of The National Center of The Haitian Apostolate , as well as to the Associates of the Salesians, we offer our deepest condolences. Bishop Guy Sansaricq, Msgr. Pierre André Pierre and all the staff of the National Center for the Apostolate Haiti share deeply in their pain and how much more in the Christian hope that dwells in them.

 

“Whoever believes in will have life eternal” John 11,26

 

Msgr. Pierre André Pierre

Deputy –Director of the National Center of the Haitian Apostolate

March 6, 2021

 

 

 

 

 

Sè Lamercie Marie Thérèse Lamaute, FMA al jwenn Bondye

(24 me 1919-25 fevriye 2021)

 

Sè Lamercie Marie Thérèse Lamaute, FMA, se premye Mè Salezyèn Don Bosco ki soti latè d Ayiti. Yo rele yo  Pitit Mari Manman Sekou (Fille de Marie Auxiliatrice). Sè Lamaute kite tè sa a, peyi natif natal li a jou 25 Fevriye 2021, pou li rantre nan peyi li nan syèl la. Se samdi 6 Mas la, yo te chante mès pou lantèman li, nan legliz ki sou kanmpis Mè Salezyèn yo nan Tòlann, sou komin Kafou nan Pòtoprens..

 

Sè Lamaute te òganis, pwofesè, pent, moun ki an chaj nan chapèl la, refèktwa, teyat la, moun ki an chaj nan rammase pou mete alekri sa k ap pase nan kongregasyon. Li te pwofesè pyano, pwofesè franse, katechist, animatè nan patwonaj la, asistan etid pou entèn yo. Li te bay sèvis ak tout  disponiblite li, imilite li, kè kontan ak lanmou. Li te fè tout bagay sa yo pou li sèvi jèn Ayiti yo.

 

Jan Pap Benwa XVI te di asanble Siperyè Majè sa nan vil Wòm nan lane 2008, “Nan tan nou jodiya, tankou nan tout tan, legliz pa manke nanm ki gen anpil jenerozite e ki vle abandone tout bagay, pou yo anbrase Kris la ak Levanjil li a. Yo konsakre tout egzistans yo nèt nan sèvis Kris la, nan jan yo sèvi kominote yo avèk antouzyasm, jenewozite ak kè kontan. Sè Lamaute se te youn nan nanm jenere sa yo. Avèk kongregasyon l lan, li te bay peyi d Ayiti yon sèvis kote ou jwenn tout bon karaktè sa yo: antouzyasm sa a, jenerozite ak kè kontan sa a.

 

Nou voye kondoleyans nou bay Sè Aline FMA, Siperyè Pwovensyal kongregasyon Salezyèn yo ann Ayiti ak tout fanmi Salezyèn Don Bosco yo, Pitit fi Mari Èd kretyen yo, kit se Ayiti, kit se lòt lòt kote. Kondoleyans tou pou Sè Martha  Seide FMA, yon bon zanmi fidèl ak bon akonpayatè ki pa janm machande sèvis li pou Radyo Tele Solidarite  ak  Bilten Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an. Kondoleyans nou tou pou tout Asosye Salezyèn yo. Bishop Guy Sansaricq, ak Monseyè Pierre André Pierre ak tout anplwaye Sant Nasyonal Apostola Ayisyen an ak  Radyo Tele Solidarite   , pataje tout lapennen ak doulè yo. Nou asire yo sitou, e pi plis toujou, nou pataje avèk yo lespwa fèm sa a Kris la mete nan kè nou kòm kretyen.

 

Jan Jezi di sa: “Moun ki kwè nan mwen l ap gen lavi ki pap finan an.” Jan 11,26

 

Mgr. Pierre André Pierre

Vice-Directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien

Samedi 6 mars 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Femme de la Semaine: New-Jersey: Honorable  Juge Sybil M.  Elias

 

 

Dans notre Rubrique  Femme de La semaine  notre  choix s’est porté sur Honorable Juge Sybil Elias, la première femme d’origine Haitienne nommée Juge  à New Jersey. Juge Elias est l’unique enfant de sa famille, elle etait parmi les invitées speciales  de la Radio Télé Solidarité pour le mois de l’Histoire des Noirs.

 

 

La Juge Elias est très fière de ses origines haitiennes et elle a une grande proximité avec la Communauté haitienne. Elle est parmi les 4 femmes d’origine Haitienne, Juge à New jersey.

 

Rappelons qu’en 1994, Sybil M. Elias a obtenu son baccalauréat ès arts de l’Université Rutgers et une certification en politique américaine de l’Institut Eagleton. Pendant ses études de premier cycle à Rutgers, elle a conservé la distinction d’être sur la liste du doyen et a été intronisée à la Golden Key National Honor Society. Sybil M. Elias est également diplômé en 1997 de la faculté de droit de l’Université George Washington de Washington, D.C. et est actuellement admise à pratiquer le droit à New York et au New Jersey. Pendant ses études de droit, elle a fréquenté l’Université d’Oxford en Angleterre et a reçu une certification en droit international des droits de l’homme.

 

Six ans après l’obtention de ses diplomes, Sybil est devenue juge et a obtenu la distinction d’être le premier haïtien américain nommé à la Cour municipale de l’État du New Jersey. Depuis sa première nomination à la magistrature en 2003, Sybil a servi à East Orange, Irvington, Newark et Orange où elle a été la première femme juge en chef jamais nommée en 2011.

Bishop Guy Sansaricq  en  communion avec le personnel du Bulletin Hebdomadaire  presente  ses sincères felicitations à la Juge Elias en ces mots:

Chère Juge Elias: Que le Seigneur continue à vous bénir! Vous avez bien su mettre en valeur les grandes qualités d’esprit dont Il vous a dotée.

Nous sommes très fiers de vous et prions pour que vous continuiez à porter beaucoup de fruits au profit de notre communauté et de l’humanité universelle!

 

Nous demandons au Peuple de Dieu d’applaudir l’honorable  Juge Sybil M. Elias comme la femme de la semaine du centre National de l’Apostolat Haitien.

 

Brother Tob

 

 

 

 

Woman of the Week: New Jersey: Honorable Judge Sybil M. Elias

 

 

In our Woman of the Week Section our choice fell this week on Honorable Judge Sybil Elias, the first woman of Haitian origin to be appointed Judge in New Jersey. Judge Elias is the only child in her family, she was one of Radio Télé Solidarité’s special guests for Black History Month.

 

 

Judge Elias is very proud of her Haitian origin and she is very close to the Haitian community. She is among the 4 women of Haitian origin who are Judges in New Jersey.

 

Recall that in 1994, Sybil M. Elias received her Bachelor of Arts degree from Rutgers University and a certification in American politics from the Eagleton Institute. During her undergraduate studies at Rutgers, she retained the distinction of being on the Dean’s List and was inducted into the Golden Key National Honor Society. Sybil M. Elias also graduated in 1997 from George Washington University Law School in Washington, D.C. and is currently admitted to practice law in New York and New Jersey. While studying law, she attended the University of Oxford in England and received a certification in international human rights law.

 

Six years after graduation from Law School, Sybil became a judge and earned the distinction of being the first Haitian American appointed to the Municipal Court of the State of New Jersey. Since her first judicial appointment in 2003, Sybil has served in East Orange, Irvington, Newark and Orange, where she was the first female chief justice ever to be appointed in 2011.

Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of the Weekly Bulletin presents his sincere congratulations to Judge Elias in these words:

“Dear Judge Elias. Let me congratulate you with all my heart for remarkable   success in your career. It’s a success that you have earnt through your discipline and your assiduousness in study but in the first place from the abundant gifts the Good Lord has granted you, gifts of a fine intelligence, gifts of good parents and gifts of his Divine Grace at every step of your life.

May He continue to take care of you as the “apple of His eyes!”
We are very proud of you!

We ask the People of God to applaud the Honorable Judge Sybil M. Elias as the Woman of the Week of the National Center for the Haitian Apostolate.

 

Brother Tob

 

Voyage du pape en Irak : retrouvez le récit de la journée du samedi

Live 

Samedi 6 mars, le pape François a célébré la messe dans la cathédrale chaldéenne Saint-Joseph, à Bagdad, après avoir participé à une rencontre avec les représentants des différentes religions à Nassiriya, près des ruines de l’antique site de la plaine d’Ur. Auparavant, il avait eu une entrevue historique avec le grand ayatollah Ali Al Sistani à Nadjaf. Retrouvez le récit de cette journée et les célébrations retransmises par KTO.

 

Le pape François à la cathédrale de  Bagdad le 6 mars VINCENZO PINTO/AFP

RÉAGIR

ENVOYER

 

 

Ce live est terminé. Rendez-vous demain dimanche 7 mars pour la troisième journée du voyage du pape François en Irak. Il présidera, dans la matinée, une prière pour les victimes de la guerre à Mossoul, avant de célébrer l’Angélus dans la ville de Karakoch. L’après-midi, François se rendra à Erbil pour une messe dans le stade de la ville.

18 h 05 [CLOTÛRE] Avec la messe, s’achève la deuxième journée de voyage du pape

Avec la messe à la cathédrale, cette deuxième journée de voyage pour le pape François est terminée. Celui qui a 84 ans a pu apparaître fatigué : François a repris les voyages après une interruption de 15 mois, et souffre depuis plusieurs semaines d’une sciatique, qui l’a empêché de présider plusieurs célébrations autour du 1er janvier. Ont participé à cette messe, le président de la république d’Irak, Barham Salih, le premier ministre et plusieurs ministres dont celui des affaires religieuses pour les chrétiens Raad Kachachi.

→ REPORTAGE. Voyage du pape en Irak : François, curé d’un soir de la cathédrale chaldéenne de Bagdad

À revoir sur le site www.ktotv.com

17 h 55 [INFO] Hassan Rohani félicite le premier ministre irakien

Hassan Rohani, le président de la république islamique d’Iran, a appelé le premier ministre irakien, Moustafa al-Kazimi, pour le féliciter de la visite du pape, selon les informations de La Croix.

17 h 35 [ZOOM] Des racines communes

« Qaddisha, qaddisha, qaddisha » (Saint, Saint, Saint), ont chanté les fidèles au début de la messe selon le rite chaldéen. Le mot rappelle évidemment celui de « kadosh » en hébreu. Et il vient sous sa forme arabe par la chorale : « Qouddous ».

17 h 20 [DOCUMENT] Le texte intégral de l’homélie du pape à la cathédrale

« Si je vis comme Jésus demande, qu’est-ce que j’y gagne ? Est-ce que je ne risque pas de me faire marcher sur les pieds par les autres ? La proposition de Jésus convient-elle ? Ou est-elle perdante ? » questionne le pape au cours de l’homélie dont voici le texte intégral :

→ DOCUMENT. Voyage en Irak, l’homélie du pape à Bagdad : « L’amour est notre force »

17 h 10 [TWEET] Des manifestations se poursuivent

Pendant que le pape célèbre sa messe à Bagdad, les manifestations continuent dans la province de Babil. Les manifestants demandent le départ du gouverneur, comme ceux de Nassiriya ont obtenu celui de la province de Dhi Qar, où se trouve Ur.

17 h [TWEET] Le voyage du pape dans la presse

 

Messe à Bagdad : on change le monde par « le témoignage quotidien » de l’amour

Le pape célèbre en rite chaldéen (Homélie intégrale)

MARS 06, 2021 17:54ANNE KURIAN-MONTABONEPAPE FRANÇOISVOYAGES

WhatsAppFacebook MessengerFacebookTwitterShare

Share this Entry

« C’est ainsi que l’on change le monde : non pas par le pouvoir ou par la force, mais avec les Béatitudes », a affirmé le pape François lors de la messe qu’il a célébrée dans la cathédrale chaldéenne Saint-Joseph à Bagdad, en Irak, au deuxième jour de son voyage apostolique dans le pays, ce 6 mars 2021. Ces Béatitudes, a-t-il dit, ne demandent pas « de faire des choses extraordinaires » mais « le témoignage quotidien » de l’amour.

Pour cette première messe sur le sol irakien, en présence du président Barham Saleh – musulman – et de son épouse, ainsi que de l’ambassadeur de France en Irak Bruno Aubert, le pape célébrait pour la première fois de l’histoire des pontificats en rite chaldéen. Une liturgie à laquelle ont participé 180 personnes, à distance les unes des autres.

Pour Dieu, a souligné le pape dans son homélie, « n’est pas plus grand celui qui possède, mais celui qui est pauvre en esprit ; non pas celui qui peut tout sur les autres, mais celui qui est doux avec tous ; non pas celui qui est acclamé par les foules, mais celui qui est miséricordieux envers son frère ».

« Si je vis comme Jésus demande, qu’est-ce que j’y gagne ? » s’est demandé le pape, avant de répondre : « Le cœur des Béatitudes, même s’il paraît faible aux yeux du monde, en réalité est gagnant… L’amour est notre force… tandis que la puissance, la gloire et la vanité du monde passent, l’amour demeure… Vivre les Béatitudes, alors, c’est rendre éternel ce qui passe. C’est porter le Ciel sur la terre. »

Pour pratiquer les Béatitudes, a-t-il expliqué, « il n’est pas nécessaire d’être des héros de temps à autre, mais des témoins chaque jour ». « Tout consiste à témoigner de l’amour de Jésus », dont la première qualité est « la patience de recommencer à chaque fois ».

« L’amour ne s’indigne pas, mais repart toujours. Il ne s’attriste pas, mais stimule ; il ne se décourage pas, mais il reste créatif. Face au mal, il n’abandonne pas, il ne se résigne pas », a poursuivi le pape. Il a mis en garde contre deux tentations en face de l’épreuve : la fuite ou la colère.

« Ce que le monde nous enlève n’est rien comparé à l’amour tendre et patient avec lequel le Seigneur accomplit ses promesses », a assuré le pape, en concluant : « Chère sœur, cher frère, peut-être que tu regardes tes mains et elles te semblent vides, peut-être que dans ton cœur la méfiance s’insinue et que tu ne te sens pas récompensé par la vie. Si c’est le cas, ne crains pas : les Béatitudes sont pour toi, pour toi qui es affligé, affamé et assoiffé de justice, persécuté. »

La célébration s’est poursuivie par une prière universelle lue en arabe, en araméen, en kurde, en turque, et en anglais. Au terme de la messe, des applaudissements prolongés et exclamations de joie ont ponctué les salutations du pape, dans la procession de sortie.

Après Nadjaf et Nassirya, il s’agissait du dernier rendez-vous de la journée pour le pape argentin qui loge à la nonciature apostolique de Bagdad. Demain, il doit se rendre dans le Kurdistan irakien, à Mossoul, à Qaraqosh et à Erbil pour la dernière messe de son voyage qui se conclura le 8 mars.

De notre envoyée spéciale dans l’avion papal AKM

Homélie du pape François

La Parole de Dieu nous parle aujourd’hui de sagesse, de témoignage et de promesses.

La sagesse sur ces terres a été cultivée depuis des temps très anciens. Sa recherche a depuis toujours fasciné l’homme ; mais souvent, celui qui a davantage de moyens peut acquérir plus de connaissances et avoir plus d’opportunités, tandis que celui qui en a moins est mis de côté. C’est une inégalité inacceptable qui s’est étendue aujourd’hui. Mais le Livre de la Sagesse nous surprend en renversant la perspective. Il dit que « au petit, par pitié, on pardonne, mais les puissants seront jugés avec puissance » (Sg 6, 6). Pour le monde, celui qui a moins est écarté et celui qui a plus est privilégié. Pour Dieu non : celui qui a plus de pouvoir est soumis à un examen rigoureux, tandis que les derniers sont les privilégiés de Dieu.

Jésus, la Sagesse en personne, complète ce renversement dans l’Evangile : non pas à un moment quelconque, mais au début de son premier discours, avec les Béatitudes. Le renversement est total : les pauvres, ceux qui pleurent, les persécutés sont dits bienheureux. Comment est-ce possible ? Bienheureux, pour le monde, sont les riches, les puissants, les célèbres ! A de la valeur celui qui possède, celui qui peut, celui qui compte ! Pour Dieu non : n’est pas plus grand celui qui possède, mais celui qui est pauvre en esprit ; non pas celui qui peut tout sur les autres, mais celui qui est doux avec tous ; non pas celui qui est acclamé par les foules, mais celui qui est miséricordieux envers son frère. A ce point, il peut y avoir un doute : si je vis comme Jésus demande, qu’est-ce que j’y gagne ? Est-ce que je ne risque pas de me faire marcher sur les pieds par les autres ? La proposition de Jésus convient-elle ? Ou est-elle perdante ? Elle n’est pas perdante, mais sage.

La proposition de Jésus est sage parce que l’amour, qui est le cœur des Béatitudes, même s’il paraît faible aux yeux du monde, en réalité est gagnant. Sur la croix il s’est montré plus fort que le péché, dans le sépulcre il a vaincu la mort. C’est le même amour qui a rendu les martyrs victorieux dans l’épreuve, et combien il y en a eu au siècle dernier, plus que dans les précédents ! L’amour est notre force, la force de nombreux frères et sœurs qui, ici aussi, ont subi des préjugés et des offenses, des mauvais traitements et des persécutions pour le nom de Jésus. Mais tandis que la puissance, la gloire et la vanité du monde passent, l’amour demeure : comme nous l’a dit l’Apôtre Paul, « l’amour ne passera jamais » (1 Co 13, 8). Vivre les Béatitudes, alors, c’est rendre éternel ce qui passe. C’est porter le Ciel sur la terre.

Mais comment se pratiquent les Béatitudes ? Elles ne demandent pas de faire des choses extraordinaires, d’accomplir des exploits qui vont au-delà de nos capacités. Elles demandent le témoignage quotidien. Bienheureux est celui qui vit avec douceur, qui pratique la miséricorde là où il se trouve, qui maintient le cœur pur là où il vit. Pour devenir bienheureux, il n’est pas nécessaire d’être des héros de temps à autre, mais des témoins chaque jour. Le témoignage est le chemin pour incarner la sagesse de Jésus. C’est ainsi que l’on change le monde : non pas par le pouvoir ou par la force, mais avec les Béatitudes. Parce que c’est ce qu’a fait Jésus, en vivant jusqu’au bout ce qu’il avait dit au début. Tout consiste à témoigner de l’amour de Jésus, de la même charité que saint Paul décrit magnifiquement dans la deuxième lecture d’aujourd’hui. Voyons comment il la présente.

Pour commencer il dit que « la charité est longanime » (v. 4). Nous ne nous attendions pas à cet adjectif. Amour semble être synonyme de bonté, de générosité, de bonnes œuvres ; pourtant Paul dit que la charité est avant tout longanime. C’est une parole qui, dans la Bible, raconte la patience de Dieu. Tout au long de l’histoire, l’homme a continué à trahir l’alliance avec lui, à tomber dans les mêmes péchés, et le Seigneur, au lieu de se lasser et de s’en aller, chaque fois est demeuré fidèle, a pardonné, a recommencé. La patience de recommencer à chaque fois est la première qualité de l’amour, parce que l’amour ne s’indigne pas, mais repart toujours. Il ne s’attriste pas, mais stimule ; il ne se décourage pas, mais il reste créatif. Face au mal, il n’abandonne pas, il ne se résigne pas.Celui qui aime ne s’enferme pas en lui-même quand les choses vont mal, mais il répond au mal par le bien, en rappelant la sagesse victorieuse de la croix. Le témoin de Dieu fait ainsi : il n’est pas passif, fataliste, il ne vit pas à la merci des circonstances, de l’instinct et de l’instant, mais il est toujours plein d’espoir, parce qu’il est fondé dans l’amour qui « supporte tout, fait confiance en tout, espère tout, endure tout » (v. 7).

Nous pouvons nous demander : et moi, comment est-ce que je réagis aux situations qui ne vont pas ? Face aux épreuves, il y a toujours deux tentations. La première est la fuite : fuir, tourner le dos, ne plus vouloir savoir. La seconde est de réagir avec colère, par la force. C’est ce qui est arrivé aux disciples à Gethsémani : devant le trouble, plusieurs s’enfuirent et Pierre prit l’épée. Mais ni la fuite ni l’épée n’ont résolu quoi que ce soit. Jésus, par contre, a changé l’histoire. Comment ? par la force humble de l’amour, par son témoignage patient. Nous sommes appelés à faire ainsi ; Dieu réalise ses promesses de cette manière.

Promesses. La sagesse de Jésus, qui s’incarne dans les Béatitudes, demande le témoignage et offre la récompense contenue dans les promesses divines. Nous voyons en effet que chaque béatitude est suivie d’une promesse : celui qui les vit aura le Royaume des Cieux, il sera consolé, rassasié, il verra Dieu… (cf. Mt 5, 3-12). Les promesses de Dieu assurent une joie sans égale et ne déçoivent pas. Mais comment s’accomplissent-elles ? A travers nos faiblesses. Dieu rend bienheureux ceux qui parcourent jusqu’au bout le chemin de leur pauvreté intérieure. La route est celle-là, il n’y en a pas d’autre. Regardons le patriarche Abraham. Dieu lui promet une nombreuse descendance, mais lui et Sara sont âgés et sans enfants. Précisément dans leur vieillesse patiente et confiante Dieu opère des merveilles et leur donne un fils. Regardons Moïse : Dieu lui promet qu’il libèrera le peuple de l’esclavage et pour cela il lui demande de parler au pharaon. Moïse fait remarquer qu’il est embarrassé pour parler, pourtant Dieu réalisera la promesse à travers ses paroles. Regardons la Vierge qui, en raison de la Loi, ne peut avoir d’enfant, est appelée à devenir mère. Et regardons Pierre : il renie le Seigneur et c’est lui que Jésus appelle à confirmer ses frères. Chers frères et sœurs, parfois nous pouvons nous sentir incapables, inutiles. N’y croyons pas, car Dieu veut accomplir des prodiges
précisément à travers nos faiblesses.

Il aime faire ainsi et, ce soir, huit fois de suite, il nous a dit tūb’ā [bienheureux], pour nous faire comprendre, qu’avec lui, nous le sommes réellement. Certes, nous sommes éprouvés, nous tombons souvent, mais nous ne devons pas oublier qu’avec Jésus, nous sommes bienheureux. Ce que le monde nous enlève n’est rien comparé à l’amour tendre et patient avec lequel le Seigneur accomplit ses promesses. Chère sœur, cher frère, peut-être que tu regardes tes mains et elles te semblent vides, peut-être que dans ton cœur la méfiance s’insinue et que tu ne te sens pas récompensé par la vie. Si c’est le cas, ne crains pas : les Béatitudes sont pour toi, pour toi qui es affligé, affamé et assoiffé de justice, persécuté. Le Seigneur te promet que ton nom est écrit dans son cœur, dans les Cieux ! Et moi aujourd’hui je le remercie avec vous et pour vous, car ici, là où dans l’antiquité est née la sagesse, en ces temps-ci se sont levés beaucoup de témoins, souvent négligés par les chroniques, mais précieux aux yeux de Dieu ; des témoins  qui, vivant les Béatitudes, aident Dieu à réaliser ses promesses de paix.

© Librairie éditrice du Vatican

 

Pope Francis Recalls Iraqi Martyrs, Saying Violence Incompatible With Religion

March 5, 2021

Pope Francis speaks during a meeting with bishops, priests, religious men and women, seminarians and catechists in the Syriac Catholic Cathedral of Our Lady of Deliverance in Baghdad March 5, 2021. (Photo:CNS/Paul Haring)

By Inés San Martín

BAGHDAD, Iraq (Crux) — Flanked by the pictures of 48 Iraqi martyrs, Pope Francis defined them as a reminder that inciting war and violence is incompatible with authentic religious teaching.

The deaths of those martyred in the Syro-Catholic Cathedral of Our Lady of Salvation on Oct. 31, 2010, the pope said during a meeting with the bishops, religious, and catechists in Baghdad on Friday, “are a powerful reminder that inciting war, hateful attitudes, violence or the shedding of blood are incompatible with authentic religious teachings.”

[Click here to read the Holy Father’s full speech: “Pope Francis’ Speech to Bishops, Priests and Religious in Baghdad’s Cathedral”]

Cardinal Louis Sako, head of the Chaldean Catholic Church, urged the pope to hurry their sainthood cause, meaning to publicly acknowledge that the 48 Catholics murdered by five terrorists during Mass were killed in odium fidei — in hatred of their faith.

Two of those murdered were young priests, along with several children and a pregnant woman.

“Regardless of what has happened to us and our pain, we have persevered in the faith, our spiritual serenity, and our fraternal solidarity, with all the churches doing a great job in being close to those wounded, to help them and ease their pain,” Cardinal Sako said.

Pope Francis also said he wanted to remember all the victims of violence and persecution, regardless of the religious group to which they belong, which he will do on Saturday when he heads to the city of Ur, the birthplace of Abraham, father of believers. There, the pope will meet with the leaders of the religious traditions present in Iraq, to proclaim “our conviction that religion must serve the cause of peace and unity among all God’s children.”

“This evening I want to thank you for your efforts to be peacemakers, within your communities and with believers of other religious traditions, sowing seeds of reconciliation and fraternal coexistence that can lead to a rebirth of hope for everyone,” the pope said.

The 2010 attack lasted over four hours until the police raided the church. At this point, the terrorists blew themselves up. They were never officially identified.

Fathers Thaer Saadulla Abdal, 32, and Waseem Sabih Kas Boutros, 27, had been ordained in 2006 and 2007, respectively, in the same cathedral where they were martyred.

Behind the altar on top of an image of the Virgin with Jesus was a picture of the martyrs, around a red cross, signifying the blood they shed. On the roof and the floor, squares of metal and granite mark the places where their bodies were found.

At a diocesan level in Baghdad, the cause for their martyrdom was closed in 2019 when it was sent to Rome. During his flight from Italy to Iraq on Friday, the pope received a book compiling the story of the martyrs.

The cathedral, Pope Francis said, is “hallowed by the blood of our brothers and sisters who here paid the ultimate price of their fidelity to the Lord and his Church.”

“May the memory of their sacrifice inspire us to renew our own trust in the power of the cross and its saving message of forgiveness, reconciliation, and rebirth,” he said. “For Christians are called to bear witness to the love of Christ in every time and place.”

The pontiff was welcomed into a semi-filled church to guarantee social distancing, but the ululating of the women who were present gave the sense that the cathedral was packed. Before going in, he spent several minutes greeting disabled people at the door.

Hardships, he said, are part of the daily experience of the Iraqi faithful, noting that in recent years they have had to deal with the effects of war and persecution, as well as the fragility of basic infrastructures and economic struggle “that has frequently led to internal displacements and the migration of many people, including Christians, to other parts of the world.”

Pope Francis also invited those present not to be “infected by the virus of discouragement,” that can spread “all around us,” because God has given the faithful an “effective vaccine” against it: the hope born of persevering prayer and fidelity to the apostolates.

“With this vaccine, we can go forth with renewed strength, to share the joy of the Gospel as missionary disciples and living signs of the presence of God’s kingdom of holiness, justice, and peace,” he said.

Addressing bishops, he called on them to be close to their priests, so that they won’t see them as administrators or managers but “true fathers” worried for the welfare of the priests entrusted to their care, ready to offer support and to encourage them.

Talking to priests, women and men religious, catechists, and seminarians, he called on them to have courage and zeal in announcing the Gospel, without being consumed by the “administrative” element of their tasks, meaning, without spending all their time in meetings or behind a desk, to instead accompany the faithful.

“Be pastors, servants of the people, not civil servants,” he said.

Putting together the martyrdom cause of the 48 people killed in the terrorist attack took over nine months of research. The information on each varied, and there are two victims for whom the cause only has a name and their presence.

The fact that Baghdad lost two-thirds of its Catholic population in the past two decades, either because they were killed or forced to flee, made the investigation all the more complicated. Many of the family members of those killed, who are usually interviewed for a sainthood cause, are living as refugees and either not wanting or not being able to be identified.

The witnesses hail from all over: Lebanon, France, Canada, Australia, and also Baghdad. Most have since fled their country, one of the cradles of Christianity. Many of them said that the terrorists, when pulling the trigger or before activating the explosive belts they carried, shouted “Allahu Akbar,” which translates to “God is great.”

When he decided to open the martyrdom cause, Archbishop Yousif Abba, the Syriac Catholic Archbishop of Baghdad, had contemplated only pursuing the sainthood cause for the two priests, as the Church had the information on them. But in the end, they were all included because they all died for the same reason: They were at Mass.

All of those who lost their lives did so in the church. Many were seriously wounded and hospitalized but survived. An estimated 50 people hid in the sacristy with an elderly priest and the pregnant woman who had been mortally wounded before she reached the safety of the hiding place. A group of around 20 had found refuge in the baptistery. They too were saved.

 

 

 

 

 

Proverbes

Si Parye pa Genyen, pèdi se  Peye

Manje Bèlmè, se manje repwòch

Kan  malè  pousuiv youn fanm , li pa  konnen  kote tet li pase

Youn Pòm  gate san

Se Pa Tout dan ki  natirel

 

Good to know: Intercession of St. Joseph is surely needed!

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

Bishop Nicholas Di.Marzio of our Diocese of brooklyn, NY in the latest edition of ” The Tablet” reminded us of the 150th anniversary of the proclamation of St. Joseph as Patron  of the Universal Church this coming March 19 and understanding through him how to do God’ s will better (obedience, love, acceptance, courage, work, backstage). By the way, remember there is a plenary indulgence available with accommodation for the COVID-19 restrictions where the intent of going to confession and receiving Holy Communion at the earliest possible occasion is sufficient while praying and reminding the intention of the Holy Father wherever  you are sheltered.

So let us pray for the trip of  Holy Father Francis to Iraq, despite the latest rocket attack, and the needs of selves, families, parishes, dioceses, countries and the world. Note how in bad situation  we are when we hear the testimony of the FBI Director before the Senate Judiciary Committee about the January 6 insurrection  of white supremacists in Washington targeting the certification of the election results  and a potential repeat on March 4 as well as voting restrictions in many States with the candid statement at the Supreme Court hearing by the RNC lawyer that it is the only way  Republicans can win in the future (after the Civil War. Jim Crow, KKK, the  Civil Rights Act of 1965, late Rep. John Lewis and protests of 2020!)…

+++.

S.E. Mons. Nicholas DiMarzio de notre diocèse de Brooklyn, NY dans la dernière édition de “The Tablet” nous rappelait le 150ième anniversaire de la proclamation de St Joseph comme Patron de l’Eglise Universelle ce 19 Mars et la compréhension à travers lui de comment faire la volonté de Dieu mieux (obéissance, amour, acceptation, courage, travail, en coulisse). A propos, rappelles-toi qu’il y a une indulgence plénière disponible cette année avec une acco-modation pour les restrictions de la pandémie de COVID-19 où l’intention d’aller à la confession et de recevoir la communion à la plus prochaine occasion est suffisante en priant et se rappelant l’intention du Pape à l’abri.

Prions donc pour le voyage du Pape Francois en Irak. malgré la dernière attaque de roquette, et les besoins de soi, des familles, des paroisses, des diocèses, des payis et du monde. Note notre mauvaise situation quand nous entendons le témoignage du Directeur du FBI  devant le Comité Judiciaire du Sénat au sujet de l’insurrection du 6 Janvier par des suprémacistes blancs à Washington  contre la certification du résultat des élections et un potentiel de répétition le 4 Mars aussi  les nouvelles restrictions de vote de plusieurs Etats avec la déclaration candide à l’audience de la Cour Suprême par l’avocat du RNC que c’est le seul moyen pour les Républicains de gagner dans le futur (après la Guerre Civile, Jim Crow, le KKK, l’Acte des Droits Civils de 1965, feu Dép. John Lewis et les protestations de 2020!)…

 

 

 

 

 

 

Les femmes sont les grandes perdantes de la pandémie, plaide Anglade

Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne «Le gouvernement ne saisit pas l’impact réel de la crise sur les femmes», tranche Dominique Anglade.

Jocelyne Richer – La Presse canadienne à Québec

28 février 2021

Les femmes sont les grandes perdantes de la pandémie et il est grand temps que le premier ministre François Legault en prenne conscience pour enfin agir en conséquence, plaide la cheffe de l’opposition officielle, Dominique Anglade.

En entrevue à La Presse canadienne, à l’approche de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, la cheffe libérale a tiré la sonnette d’alarme, estimant qu’après un an de pandémie le gouvernement devait prendre acte de la situation et intervenir sur plusieurs plans.

En substance, elle reproche au gouvernement Legault son manque de sensibilité, de préoccupation réelle pour le sort réservé aux femmes, « frappées de plein fouet » par la pandémie depuis un an.

« Le gouvernement ne saisit pas l’impact réel de la crise sur les femmes », tranche Mme Anglade.

Le nécessaire coup de barre devrait, selon elle, entraîner à court terme une série de correctifs, incluant la création de milliers de places en garderie, l’attribution de contrats publics aux femmes entrepreneures et l’implantation d’une analyse systématique de l’impact des projets de loi sur les femmes.

À tous points de vue, dans toutes les sphères d’activités, ce sont elles, bien plus que les hommes, qui ont subi le contrecoup de cette année folle marquée par une crise sanitaire sans précédent, sans que jamais le gouvernement ne s’assure de tenir compte de cette réalité implacable, selon elle.

Elle réclame donc du gouvernement « une véritable prise de conscience sur ce que ça signifie » sur le terrain, accompagnée de gestes concrets et surtout pas des « changements cosmétiques ».

« Ce que la crise a révélé, c’est que les femmes ont été touchées, affectées, trois fois plutôt qu’une », observe la cheffe libérale.

Elle note par exemple que depuis le début de la pandémie les premiers secteurs touchés par des pertes d’emplois massives (hôtellerie, restauration, hébergement, culture), ont été des domaines où la présence des femmes était prépondérante.

En parallèle, ajoute-t-elle, dans les secteurs qui ont continué à fonctionner (la santé et l’éducation), on a retrouvé une majorité de femmes au front, devant composer avec des conditions de travail difficiles.

En plus, elle s’interroge à savoir combien de femmes ont dû mettre leur carrière en veilleuse ces derniers mois, faute de places pour faire garder leurs enfants. Le gouvernement a échoué à créer les milliers de places promises en 2018. Dès lors, ce dossier doit absolument devenir une priorité du gouvernement, dit-elle, pour permettre aux femmes de retourner sur le marché du travail.

Le gouvernement doit aussi développer, selon cette ancienne ministre de l’Économie, une préoccupation pour les femmes entrepreneures. Il doit se demander « quelle place faire à la propriété féminine », ce qui doit être prévu spécifiquement pour elles dans le plan de relance économique et dans l’octroi de contrats publics.

Plusieurs études publiées récemment en viennent toutes à la même conclusion : les entreprises dirigées par des femmes ont été les plus durement touchées par la pandémie de COVID-19 et mettent plus de temps à surmonter les revers financiers entraînés par la crise sanitaire.

Au moment de rédiger ses projets de loi, par ailleurs, le gouvernement devrait procéder, selon elle, à une analyse différenciée selon les sexes (ADS), ce qu’il ne fait pas actuellement. Cette grille d’analyse lui permettrait d’éviter que ses lois aient un impact différent, voire plus dommageable, sur les femmes.

Un exemple : le projet de loi 59, défendu par le ministre Jean Boulet, et portant sur une réforme de la santé et la sécurité au travail, s’est fait qualifier de « sexiste » par les syndicats et plusieurs groupes convaincus que des secteurs à prédominance féminine ne seront plus assujettis aux mécanismes de prévention actuels.

Même constat pour le projet de loi 84 sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels. L’opposition a dénoncé le fait que quantité de femmes (étudiantes, femmes à la maison, victimes d’exploitation sexuelle dans le passé) ne pourraient pas se qualifier.

« Qui paye le prix de ça ? Encore une fois, ce sont les femmes ! », tonne Mme Anglade, qui écorche au passage la ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, jugée trop silencieuse, trop discrète.

« On ne l’a pas entendue parler haut et fort de ces enjeux-là », déplore la cheffe de l’opposition officielle, qui perçoit chez la ministre Charest une absence de véritable « volonté d’agir » et de préoccupation réelle pour ces questions.

 

 

 

 

SECOND SUNDAY OF LENT (FEBRUARY 28TH, 2021)

 

Gen. 22:1-2, 10-13, 15-18; Psalm 116; Romans 8, 31b-34.. Mk 9, 2-10     By +Guy Sansaricq

 

The radiant scene of the Transfiguration of Jesus is described in today’s Gospel. Jesus had taken Peter, James and John to Mount Tabor when suddenly his face and cloths became as bright as the sun while surprisingly Moses and Elijah appeared on the scene. Then a voice from heaven is heard saying:  this is my beloved Son. Listen to him! 

This unusual occurrence brings to mind the mystery of Jesus’ DEATH-RESURRECTION.  Elijah and Moses two of the greatest prophets of the Old Testament appear precisely to designate Jesus as the genuine long expected LAMB OF SACRIFICE they had announced.

 

The first reading from Genesis narrating the story of Abraham sacrificing Isaac his only son stresses the same point. From that ancient historical story we see in Abraham an image of God who is ready to sacrifice his only Son out of his unbelievable love for us.  The last minute rescue of Isaac announces Jesus’ return from death on Easter. As we approach Holy Week the Church strives to enhance our belief in Jesus as the true Messiah and the Lamb of Sacrifice. We are reminded that his ordeal on Good Friday will end up in the TRIUMPH of EASTER.

 

Jesus’ admirable submission to the Father, just as Isaac’s, should inspire us to accept God’s will more trustingly. Our vocation to eternal life demands a similar attitude of TOTAL TRUST IN GOD in THE MIDST OF ALL OUR TRIALS AND TRIBULATIONS.  OUR LENTEN SACRIFICES that make us DIE TO SIN will lead us to RISE WITH CHRIST to a more fulfilling experience of life!

 

DEUXIÈME DIMANCHE DE CARÈME (28 Février 2021)

 

 

Le Carème nous conduit aux célébrations du Vendredi Saint et du Dimanche de Paques.

Le mystère de la MORT-RESURRECTION du Christ est donc éclairé par les lectures du jour.

 

Dans l’Evangile nous assistons à la scène de la TRANSFIGURATION. Le visage et les vètements de Jésus soudainement deviennent aussi brillants que le soleil. Elie et Moise apparaissent et parlent à Jésus tandis qu’une voix mystérieuse venant du ciel déclare “Celui-ci est mon Fils Bien-aimé. Ecoutez-le.”  Cette scène clairement pointe du doigt JESUS comme le MESSIE annoncé par les prophètes de l’Ancien Testament ici représentés par Moise et Elie.

 

La 1ère lecture relatant l’histoire du Sacrifice d’Isaac par son Père Abraham illustre comment Jésus est le veritable AGNEAU SACRIFIÉ qui sortira vainqueur de la grande épreuve tout comme Isaac qui au dernier moment  échappa à la mort. Par ces lectures nous sommes amenés à mieux comprendre que Jésus comme Isaac consent à mourir car il fait confiance à son Père. Sa soumission apportera le salut aux multitudes. Son Père, Dieu, réclame sa mort en raison de son amour invraisemblable pour nous pécheurs. Le Carème en fixant nos regards sur le mystère central de la MORT RÉSURRECTION du Christ nous appelle à la CONVERSION qui n’est rien d’autre qu’une mort au péché et une naissance à la vie nouvelle. Que nous soyons animés par une confiance totale en ce Père qui veut faire de nous des vainqueurs, des RESSUSCITÉS.  Par la conversion, nous joignons les rangs de l’humanité sauvée!

 

Bishop Sansaricq

 

Pensée de la Semaine:  Sois toujours fidèle à la vérité, c’est la voie royale de l’existence.
Proverbe sanskrit ; La Bhagavad-Gîtâ – IIe s. av. J.-C.

Thought of the Week: Always be faithful to the truth, it is the royal road of existence.

Sanskrit proverb; The Bhagavad-Gîtâ – 2nd c. av. J.-C.

Pensamiento de la semana: Sé siempre fiel a la verdad, es el camino real de la existencia.

Proverbio sánscrito; El Bhagavad-Gîtâ – 2do c. AV. J.-C.

 

      Radio Telé  Solidarité: Some Haitian  American  Judge

Click on This Link: https://youtu.be/u9ejEcb6E6w

 

Mois de l’Histoire des Noirs: Emission avec 5 Femmes Juges Haitiano-Americaines à la radio Telé solidarite

 

 

Pour le mois de l’histoire des Noirs le Personnel de la Radio Telé Solidarité a rencontré plusieurs experts de la Communauté Haitiano Américaine pour des émissions à la Radio Telé  Solidarité. Nous etions heureux  d’avoir une emission avec plusieurs  femmes  Juges aux États Unis d’origine Haitienne. Leurs noms sont: Honorable Juge Dweynie Esther Paul, Honorable Judge Lody Jean, Honorable Judge Florence Taylor Barner, Honorable Judge Sybil Elias et Honorable Judge Fabienne Faherstock. Bishop Guy Sansaricq a conduit cette emission accompagné de Monseigneur Pierre André Pierre, le vice directeur du Centre National de l’Apostolat Haitien.

 

Les Femmes Haitiennes sont partout aujourd’hui et font un travail remarquable  partout ou elles se trouvent. Elles apportent une grande grande contribution à  l’Humanité. Si dans les années 80 les Haitiens etaient connus  comme des Boat People aujourd’hui nos compatriotes de la Diaspora ont fait des progrès considérables. Plusieurs d’entre eux sont avocats, juges, doyens, doyennes, directeurs de Departements de santé, ingénieurs, Infirmières en chefs, professeurs et les femmes Haitiennes ou d’origine Haitienne  comprennent l’importance  d’avoir  une bonne education et l’on doit ajouter que plusieurs d’entre elles occupent de très prestigieuse positions.

 

Plusieurs de ces panélistes sont nées aux Etats Unis de Parents Haitiens mais elles sont très fières de leur origine haitienne. Elles comprennent l’importance aussi d’appremdre d’une autre culture tout en restant toujours ambassatrices de leur culture d’origine. Elles sont très contentes de l’education recue de leurs parents  et cette education les a beaucoup aidées dans leur vie professionnelle. Elles  comprennent l’importance de menager la chèvre et le choux  c’est ce qui explique qu’ elles encouragent les parents Haitiens à être plus flexibles.  Parfois les jeunes ont besoin de plus de liberté pour déveloper leur personalité. Il faut toujours tenir compte que nos jeunes sont très capables. Ils ont besoin de la confiance des adultes pour pouvoir donner une bonne direction à leur vie.

Elles ont mis l’accent sur les problèmes et les defis de leur profession comme femmes d’origine Haitienne. On a près d’une quinzaine de femmes juges, New York en compte 5 , New Jersey 4, Maryland et Florida 6. Ces dernières ont evoqué avec tristesse comment il fut un temps aux Etats Unis où l’on interdisait aux Haitiens de donner du Sang.  Pour les Racistes les Haitiens  étaient des gens incapables, porteurs du Virus HDS. Mais nous avons prouvé que la Communauté  Haitienne est capable, nous avons beaucoup de gens intelligents chez nous et qui apportent  une grande contribution à l’humanité par leur  expertise.

Les Panelistes ont parlé du mois de l’histoire des Noirs et des progrès des Haitiens dans cette société d’accueil où ils apportent beaucoup de professionnels  et d’experts. Elles sont très conscientes de la situation lamentable de leur pays d’origine mais elles continuent à croire que notre cher pays d’Haiti  renaitra de ses cendres.

 

L’emission des femmes Juristes d’origine Haitiennes sera telévisée à Cable Vision d’Elizabeth (New Jersey  le Samedi 27 Fevrier 2021 au Canal 19, Cable Vision de long Island le Mardi 2 Mars 2021 à 3:00hres pm. Bishop Guy Sansaricq felicite les Juges d’origines Haitiennes qui ont participé  à cette emission en ces  mots. “Merci d’avoir répondu à l’invitation de Télé Solidarité. Ce fut une joie de vous entendre. Je suis certain que vos réflexions vont enrichir notre communauté. Votre vénération pour votre culture d’origine édifiera tous nos auditeurs. Vous manifestez aussi la valeur de l’éducation tout en faisant bien voir que l’éducation ne suffit pas. Par dessus tout vous avez illustré l’importance des qualités du coeur comme le sens de l’appartenance à une communauté et la responsabilité de contribuer à son épanouissement. Il a été rafraichissant de vous écouter. Que le Seigneur ne cesse jamais de vous éclairer dans l’accomplissement de vos responsabilités professionelles.”

 

Clicquer sur ce lien: https://youtu.be/nzSHgkc-ncI

Brother Tob

 

Black History Month: Talk Show with 5 Haitian-American Women Judges at  Radio Telé Solidarité.

 

 

 

To honor Black History Month, the Staff of Radio Telé Solidarité met with several experts from the American Haitian Community. We held several broadcasts with them. We were happy to have a show with several female Judges of Haitian descent functioning in the US judicial system.  Their names are: Honorable Judge Dweynie Esther Paul, Honorable Judge Lody Jean, Honorable Judge Florence Taylor Barner, Honorable Judge Sybil Elias and Honorable Judge Fabienne Faherstock. Bishop Guy Sansaricq conducted this talk show, accompanied by Monsignor Pierre André Pierre, the vice director of the National Center of the Haitian Apostolate.

Haitian Women are everywhere today and do remarkable work wherever they are, making a great contribution to Humanity. If in the 1980s Haitians were known as Boat People today Haitians in the Diaspora have made a lot of progress, many of them are lawyers, judges, deans, directors of health departments, engineers, nurses in chief, teachers and Haitian women or of Haitian origin understand the importance of having a good education and we must add that several of them are in very prestigious positions.

 

 

Many of these panelists were born in the United States of Haitian Parents but they are very proud of their Haitian origin. They also understand the importance of acquiring knowledge of other cultures while at the same time remaining ambassadors of their culture of origin. They are very happy with the education received from their parents and this education has helped them a lot in their adult and professional life. They encourage Haitian parents to be more flexible as sometimes young people need more freedom to develop their personality. We must always take into account that our young people are very capable, they need the trust of adults when the time comes for them to make important decisions.

 

 

 

 

 

They highlighted the problems and challenges of their profession as women of Haitian origin. We have nearly fifteen women judges, New York numbers 5, New Jersey 4, Maryland and Florida 5. These last mentioned with sadness that it was a time when Haitians were prohibited to give blood in the United States. For the Racists, Haitians were incapable people, carriers of the HDS Virus. We have proven now that the Haitian Community is capable as we produced many intelligent people   who through their expertise make a great contribution to humanity.

 

Panelists spoke about Black History Month and Haitians’ progress in this welcoming society through many professionals and experts. The contributions they make to this society are valuable. Of course, they are very aware of the dismal situation in their country of origin, but they continue to believe that our dear country Haiti will be reborn from her ashes.

The show of women judges of Haitian origin will be televised on Cable Vision of Elizabeth (New Jersey on Saturday February 27, 2021 on Channel 19, on Cable Vision de Long Island on Tuesday March 2, 2021 at 3:00 pm.) and already broadcasted at Radio Telé Solidarité . Bishop Guy Sansaricq congratulates these Judges of Haitian origin and wishes them continued success in their career. Click on this link: https://youtu.be/nzSHgkc-ncI

 

Brother Tob

 

LE MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS :  CES HAÏTIENS QUI FONT L’HISTOIRE AUX ETAT-UNIS D’AMERIQUE AUJOURD’HUI

Mgr. Pierre André Pierre

Vice-Directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien

27 février 2021

 

A l’occasion du Mois de l’Histoire des Noirs (February Black History Month), sous l’initiative du Bulletin et de Radio Télé Solidarité, plusieurs rencontres débats ont été réalisées pour le compte du Centre National de l’Apostolat Haïtien.

 

Le plus récent a présenté cinq femmes juges, toutes Haïtiennes de naissance ou d’origine : Juge Sybille Elias de New-Jersey, Juge Florence Taylor Barner, Juge Lody Jean de Miami Dade, Fabienne Farah Fahnestock de South Miami et Juge Dweynie Paul de New-York. Elles militent avec détermination dans le système de justice des Etats-Unis d’Amérique, pour rendre justice. En plusieurs aspects, elles font la différence.

 

Ce lien permet de suivre leurs réalisations et exploits :

 

Dans les mêmes circonstances, un panel a regroupé des membres de la communauté Haïtienne de Boston dans le Massachussetts. Ils n’ont pas manqué de mettre en relief le long parcours de cette communauté qui n’entend pas s’arrêter en chemin.

 

Voici le lien pour suivre leur rencontre avec le Directeur du Centre Bishop Guy Sansaricq et le Producteur Mr. Buteau Espiègle (Brother Tob) : https://youtu.be/sdSncHs032s

 

Un accent particulier doit être mis sur le premier panel organisée en ligne le samedi 6 février 2021 et en langue créole, avec d’éminents professeurs chercheurs et Professionnels Haïtiens et d’origine haïtienne. L’Apostolat Haïtien a pu rassembler sur un même plateau, le ministre de la Justice du District de Columbia, Washington DC, l’honorable Karl A. Racine ; le brillant professeur d’histoire contemporaine de la Florida Memorial University, Docteur Carline Thevenin PhD ; la première Juge noire qui a siégé dans un tribunal dans l’Etat de New-York, Juge Dweynie E. Paul ; et la présidente de la grande association des Avocats Haïtiens de New-York, Rodney L. Pepe-Souvenir. Ils ont analysé et expliqué l’événement de l’assaut terroriste contre les Parlementaires Américains et le « Capitol » de Washington DC, sous l’instigation du Président Trump, le 6 janvier dernier, comme une continuité de la suprématie blanche contre l’avancée des Noirs et des Minorités. Ils ont aussi présenté à la fois la contribution des Noirs et des Haïtiens en particulier à la société des États-Unis d’Amérique de notre époque moderne.

 

Leur profil révèle un parcours de Titan. De la première à la deuxième génération, ils ont fait des prouesses et sont devenus des modèles pour la nouvelle génération.

 

Voyez leur profil et écoutez leurs mots de sagesse :

 

  • ATTORNEY GENERAL KARL A. RACINE

Karl A. Racine est le premier procureur général indépendant, appelé Attorney Général (AG), élu du district de Columbia, à Washington DC, la Capitale des Etats-Unis. Actuellement dans son deuxième mandat, AG Racine est également président de l’Association nationale bipartite des procureurs généraux et président émérite de l’Association des procureurs généraux démocrates. Plus tôt dans sa carrière, AG Racine a été le premier associé directeur afro-américain d’un des 100 meilleurs cabinets d’avocats américains, Venable LLP. Il a travaillé au DC Public Defender Service et a été avocat associé de la Maison Blanche dans l’administration Clinton. Né en Haïti, et fils de l’Ancien Maire de Croix-des-Bouquets Etzer Racine et de Madame Marie Marcelle Buteau Racine, Universitaire et membre défunt de l’Académie du Créole Haïtien (AKA), le procureur général Karl A. Racine est arrivé aux USA, dans le district de Columbia à l’âge de trois ans.

 

Sous la direction de l’AG Racine, le BVG a œuvré pour protéger les droits et la sécurité des communautés d’immigrants et a contesté plusieurs lois et pratiques fédérales qui ciblaient injustement les communautés d’immigrants ; de l’interdiction de voyager des musulmans aux limitations de l’asile ; la fin du statut de protection temporaire pour les personnes nées en Haïti, les attaques de l’administration Trump contre le DACA, la séparation des familles, etc. AG Karl A. Racine a également plaidé pour les États et les localités qui ont institué des politiques pro-immigrants en aidant à protéger le financement de la sécurité publique pour les villes sanctuaires et à limiter les ressources locales pour la répression fédérale de l’immigration.

 

UN MOT DE KARL A. RACINE POUR LA NOUVELLE GENERATION : L O V E 

« Haitian and all (Pour vous les Haïtiens et tous les autres) : Voyez. Dans mon chapeau, voyez le mot qui est écrit : LOVE. C’est un mot de mon Dieu. Tout règ li di nou, tout direksyon li ba nou komanse avec mo sa : Amour Renmen LOVE. Gen yon dezyem mo ki mache avèk li tou. Se mo EDIKASYON. Avec Edikasyon, nou ka fè nenpòt bagay pou tèt pa nou. E pli zenpotan toujou : Avèk Edikasyon, nou ka fè anpil bagay pou tout lòt moun. »

  • RODNEY L. PEPE-SOUVENIR : PRÉSIDENTE DE L’ASSOCIATION DES AVOCATS HAITIENS DE NEW YORK

Rodney L. Pepe-Souvenir est une haïtienne-américaine de première génération, nommée Commissaire aux élections démocratiques du Bureau des élections, au comté de Kings. Elle a concentré sa carrière en droit public, dans diverses Agences de la ville de New York : d’abord procureur adjoint du comté de Kings, puis Conseiller juridique adjoint spécial de l’Administration des services à l’enfance, enfin dans l’emploi et le droit du travail à NY City Housing Authority et NY City Department of Education discipliner.

 

En Géorgie à Spalding, Rodney est dans la pratique privée au Cabinet King & amp, puis stagiaire au Bureau du procureur du comté de DeKalb, enfin au département du commerce pour le recensement, en tant que technicienne régionale en déplacement en Géorgie, Alabama et Floride.

 

A New York de nouveau, Rodney milite comme avocat pour l’égalité des chances au NY City Fire Department. Directeur du Title IX pour la City University of NY (CUNY), elle fournit des directives et des conseils aux 25 campus CUNY. Rodney détient un baccalauréat ès arts en communication vocale de l’Université Pace, puis en 1993 un diplôme de la faculté de droit Benjamin N. Cardozo avec un doctorat en droit. Active dans sa communauté de Flatbush et membre du Community Board 17, elle est présidente du conseil d’administration de Global Trauma Research. Elle est membre du conseil d’administration de l’Académie Ste-Catherine et Ste-Thérèse, et présidente de l’Association des avocats haïtiens américains de New York. Rodney a récemment obtenu sa certification en tant que Parlementaire inscrit et membre de l’Association nationale des parlementaires.

 

UN RÊVE DE RODNEY L. PEPE-SOUVENIR POUR LA NOUVELLE GENERATION :

A DREAM COME TRUE: REALISEZ VOTRE REVE

A Dream come true: Being elected as a commissioner for the board of election is a dream come true. My parents told to me what frustration it was as not having the right to vote. I want to ensure that across Brooklyn everyone has that right. Democracy is held up. The future generation must understand that your best realization in life is when your dream comes true. Nothing can prevent you from achieving your goal in life. Work hard for it.

  • Carine THEVENIN PhD

Directrice / Coordonnatrice du Département d’Histoire à Memorial University de la Floride pendant les 14 dernières années, Dr. Thevenin a eu une carrière impressionnante marquée par son enseignement sur la diversité, l’inclusion et la justice sociale.

 

Voici une haïtienne qui a commencé sa carrière en 1991 en Floride comme assistante dans un cabinet d’avocat. Elle est promue deux plus tard analyste et gestionnaire des cas au bureau du State Attorney de Miami Dade. Complétant ses études universitaires, elle devenait en 2001 Assistante professeur d’histoire à Memorial University de la Floride. De ce tremplin, elle continuera à se hisser vers de nouvelles cimes. En 2002, elle assumait le poste de directrice d’institutions académiques. Elle est co-fondatrice du consortium des Etudes Africaines de la Floride (Florida Africana Studies Consortium), qu’elle dirige et met en place les orientations et directives pour la diversité et l’inclusion dans le milieu universitaire. De 2007 à 2012, elle dirige l’Association des Femmes Noires Historiennes. Professeur Carine Thevenin, PhD, historienne, agrégée d’histoire, actuelle Vice-directrice nationale de l’Association des femmes noires historiennes, compte plusieurs publications à son actif.

 

Professeur Thevenin, que dites-vous de vous-même ?

« Je suis passionnée pour ce qui concerne l’apprentissage et l’engagement des élèves dans des contextes multiculturels. Je suis hautement qualifiée dans la gestion et le développement de partenariats internes et externes, pour améliorer les efforts de diversité, d’inclusion et d’appartenance. J’ai plus de 20 ans d’expérience dans des organisations de premier plan pour identifier les meilleures pratiques en matière d’évaluation, d’accréditation et d’amélioration de la qualité, comme aussi de formuler des plans stratégiques alignés sur les missions institutionnelles. D’autres spécialités comprennent la rétention des étudiants, les processus budgétaires, l’analyse des performances des universitaires et la rationalisation des opérations de recrutement. »

 

UN MOT DU PROF. THEVENIN PhD POUR LA NOUVELLE GENERATION :

WAKE UP

A Commitment: Prof Carine Thevenin PhD.

« Wake up. Nous sommes les ambassadeurs d’Haiti. Haiti est en nous. Dans notre cœur. Dans notre âme. Nous sommes les dépositaires de la culture d’Haiti et de la bonne renommée d’Haiti, là où sommes. Nous ne devons jamais nous arrêter de travailler au bénéfice d’Haiti. Réveillez-vous. Rien ne devrait nous arrêter d’avancer personnellement. Et de tout faire pour Haiti. Souvenez-nous de votre origine. » « Pa dwe gen baryè ki pou anpeche nou travay pou nou leve tèt Ayiti. »

 

 

  • JUGE DWEYNIE ESTHER PAUL

Juge Dweynie Esther PAUL siège au tribunal civil du comté de Kings. Elle préside actuellement le tribunal de famille. Dweynie Paul est diplômé de State University of New York (SUNY) à Stony Brook de Long Island en 1999, où elle est diplômée en sciences politiques et sociales avec une mineure en études de l’enfant et de la famille. Dweynie E. Paul a fait une Maîtrise en politique publique, toujours à SUNY au campus de Stony Brook et a travaillé pour le bureau du contrôleur adjoint. Docteur en droit de la George Washington University Law School, elle a représenté cette institution en tant que membre de l’équipe de plaidoyer de la faculté de droit.

Elle est admise à pratiquer le droit dans l’Etat de New York et celui du New Jersey.

Mme Paul a également été juriste auprès de la juge Marcella Holland de la Cour de circuit du Maryland, où elle a présidé des affaires familiales, pénales et civiles. Elle est actuellement avocate interne pour la société d’indemnisation des voyageurs.

 

JUGE DWEYNIE E. PAUL – MY WISH FOR THE NEW GENERATION: GIVE BACK

« Pou tout moun : Kit se ann Ayiti. Kit se Ozetazini. Kit se sou tout kote sou latè : Give back. Give back to the community, to the country, to the world. Give back the gift that God has given to you. I do not believe in coincidences, in things happening by chance or luck. I believe in divine intervention, in a purpose-driven life. I believe that every success, every failure, every triumph, every tribulation, every trial serves a purpose. And that purpose usually has everything to do with serving others. That challenge, that gift, that is natural in you, that is given to you by God. So that you can be in service for others. Use it to benefit others. That is the fulfillment in life. »

 

ET POUR CONCLURE :

 

Le cri de réveil de Professeur Thévenin « Wake up » est le cri d’alarme pour une génération endormie qui a perdu l’espérance. Retrouvez l’espérance.

Le rêve de Maitre Rodney L. Pepe-Souvenir devrait être un leitmotiv pour chaque personne qui regarde l’avenir. Vous pouvez réaliser votre rêve.

Le souhait de Juge Dweynie Paul est une profession de foi pour nos jeunes et pour chacun de nous, au-delà de toute génération. Investissez dans le travail et croyez en Dieu.

Le mot de l’Attorney Général Karl A. Racine de Washington DC est surement la force qui doit changer le monde. Que Dieu vous donne la force de l’Amour, la force d’aimer, comme disait Martin Luther King, Jr.

 

Pour le Centre National de l’Apostolat Haïtien, voilà une occasion de plus de marquer un temps fort de notre vie de communauté, malgré la pandémie de COVID-19 et la politique « dwategoch » qui veut dérouter notre société ici et là. Le Directeur du Centre, Bishop Guy Sansaricq, toujours égal à lui-même, a seulement béni le nom du Seigneur pour ces modèles qui inspirent. Mr. Buteau Espiègle, le producteur a fait la pêche miraculeuse. Mais, pour Haiti, pour l’Apostolat Haïtien des Etats-Unis et de la Diaspora, il faut espérer que le plus important est devant nous. C’est l’avenir. Et surtout, il nous faut le faire ensemble.  Clicquer sur ce lien pour ecouter cette emission : https://youtu.be/sdSncHs032s

 

 

Mgr. Pierre André Pierre

Vice-Directeur du Centre National de l’Apostolat Haïtien

 

 

Rome: Soeur Martha Séïde, FMA, PhD: 14e émission sur la 3e encyclique du Pape François “Fratelli Tutti” (Nous sommes tous frères)

 

Sr Martha Séïde a animé sa 14e émission sur la 3e encyclique du Pape François   “Fratelli Tutti”. Dans cette émission elle a mis l’accent sur le 7e chapitre de cette encyclique qui a pour thème: Des parcours pour se retrouver.

Au début de cette émission Sr Martha a dressé un bref portrait de la regrettée Soeur Marie Therèse Lamaute, la première religieuse Salésienne Haïtienne décédée à l’âge de 101 ans et 10 mois le jeudi 25 février en Haïti. Sr Lamaute était la mère de toutes les Soeurs Salésiennes. Elle était bien préparée pour ce face à face avec le Seigneur. Sr Marie Thérèse était une religieuse très sociable  et avait une très bonne mémoire. Sr Martha a beaucoup de reconnaissance envers Sr Marie Thérèse; elle l’a toujours considérée comme une mère.

 

En outre, Sr Martha, comme tout bon professeur, a fait un petit résumé des dernières émissions. Elle nous a fait savoir que le 7e chapitre de la 3e encyclique du Pape François est long. Elle a vu avec nous pourquoi est il important de rechercher la vérité et comment on peut être un artisan de paix dans ce monde de ténèbres. Le Pape nous exhorte dans ce chapitre à être des artisans de paix. Mais cette paix sera difficile à établir si nous  n’acceptons pas de faire la vérité autour de nous d’où la nécessité de repartir de la vérité. On ne peut pas oublier nos souffrances et faire semblant que tout marche très bien.  Le Pape François nous invite à cultiver une mémoire pénitentielle, c’est à dire avoir le courage d’assumer nos responsabilités du  passé, un passé qui nous aide à nous libérer et à avoir un avenir meilleur.

Comment peut-on faire la promotion de la paix dans ce monde foncièrement divisé où l’espérance pour les marginalisés et les pauvres est mise à rude épreuve. Ces 3 mots sont très importants pour construire la paix: vérité, justice et miséricorde. Sr Martha a pris les cas d’enlèvement en Haïti qui sont monnaies courantes. En fait, la violence engendre toujours la violence et le Pape François nous rappelle dans ce 7e chapitre de sa 3e encyclique qu’à chaque fois on commet une violence contre quelqu’un, c’est un acte barbare contre l’humanité.

Sr Martha nous a parlé aussi de l’importance du pardon et de la réconciliation car le pardon est la dernière forme de l’Amour. Le Pape parle beaucoup du bien commun où les intérêts d’un pays, d’une communauté doivent passer avant les intérêts personnels.

Enfin, Monseigneur Guy Sansaricq, en communion avec le Personnel de la Radio Télé Solidarité, remercie vivement Sr Martha pour cette émission. Cliquez sur ce lien pour écouter l’émission: https://youtu.be/tE79V8549Zc

 

Brother Tob

 

ROME: SR. MARTHA SEIDE FMA, PHD, 14TH SHOW ON FRATELLI TUTTI

Sr. Martha Seide, FMA, PHD, one of the great prides of the Haitian Community in Rome, the “Eternal City”, had her 14th Talk show  on the 3rd encyclical of Pope Francois Fratelli Tutti. During the show  she reviewed the 7th Chapter of this encyclical which has for Theme: “Paths to meet again”.

At the beginning of this program Sr. Martha FMA drew a brief picture  of the late Sister Marie Therèse Lamaute, the first Haitian Salesian nun, who died at the age of 101 years and  10 months on Thursday February 25, 2021 in Haiti. Sr. Lamaute was the “mother” of all the Salesian Sisters. Sr. Marie Therese was well prepared for her face to face with the Lord. Sr. Marie Therese was a very sociable nun who had a very good memory. Sr. Martha is very grateful for Sr. Marie Therese, whom she always considered her as a mother.

 

     Sr. Martha, like any good teacher, did a little summary of the last broadcasts. Sr. Martha let us know that this chapter 7 is very long. First The Pope speaks to us about why it is important to seek the truth in this world of darkness. One can only be a peacemakers if one embraces truth with its companions justice and mercy.  The Pope exhorts us in this chapter to become peacemakers. But this peace will be difficult if we do tell and accept the truth.

Of course we cannot forget our suffering and pretend that everything is going very well. Pope Francis  invites us to cultivate penitential memory, that is to have the courage to assume our responsibilities for the past. Acknowledging our past mistakes helps us  free ourselves from that  past and prepare for a better future.

How can we promote peace in this deeply divided world where there is no hope for justice for the marginalized and the poor. These 3 words are very important for building Peace: Truth, Justice and Mercy.

Sr. Martha cited the violent kidnapping cases in Haiti which are common currency. Violence always breeds violence. In this chapter Pope Francis reminds us that every time we commit violence against someone, it should be considered to be a barbaric act against all humanity.

 

Sr. Martha emphasized  the importance of forgiveness and reconciliation by reminding us that forgiveness is the an essential part of Love.

The Pope spoke a lot about the common good “The path to peace does not mean making society blanly uniform, but getting people to work together, side-by-side, in pursuing goals that benefit everyone.” The interests of a Community and of  a country, must come before personal interests.

Finally Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of the radio Télé warmly thanks Sr. Martha for this program. Click on this link: https://youtu.be/tE79V8549Zc

 

Brother Tob

 

 

Les enfants de Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets: Où êtes-vous?

 

 

Plusieurs membres de la communauté de la Croix-des-Bouquets de plusieurs états  des États-Unis et du Canada ont rencontré le nouveau Curé de la Croix-des-Bouquets le Père Guy Chrispin sur Zoom. Ce fut une grande joie pour ces derniers de prendre contact et d’entendre le Père Guy Chrispin qui compte faire tout ce qui depend de lui pour faire avancer la paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets dans la bonne direction.

Rappelons que la commune de la Croix-des-Bouquets était peuplée de 227 012 habitants, selon le recensement de 2009. Très probablement ce nombre a considérablement augmenté suite à l’arrivée massive des gens de plusieurs autres endroits après le terrible séisme du 12 janvier 2010. La commune a encore beaucoup de chemins à parcourir pour arriver à un bon système d’infrastructure.

 

Croix-des-Bouquets fut érigée en Paroisse en l’année 1683. Donc dans 2 ans elle célébrera son 340e anniversaire d’existence. Mais elle est reconnue commune qu’en l’année 1959. Les habitants de la Croix-des-Bouquets sont appelés cruciens et cruciennes. La commune crucienne est très visible dans la diaspora. Beaucoup ont laissé la Croix-des-Bouquets pour des études ou pour pouvoir mieux aider leur famille. La population crucienne a donné beaucoup de personnes illustres et elle est connue pour être une communauté qui a un grand amour pour l’Église et qui compte dans son sein de très grands travailleurs.

 

 

Le Père Guy Chrispin, l’ancien Curé de la Cathédrale de l’archidiocèse de Port-au -Prince, célèbre cette année son 35e anniversaire de vie sacerdotale. Il est très conscient de sa responsabilité comme Curé de la Croix-des-Bouquets. Il est connu comme un prêtre très dynamique, très proche de ses fidèles, qui est prêt à travailler avec tout le monde pour l’avancement de la Paroisse. Il est assisté du  jeune Père Marc Arthur Salomon comme Vicaire de cette Paroisse.

 

 

 

Un comité composé des cruciens de plusieurs états des États-Unis et du Canada a reçu la bénédiction du Père Chrispin pour collecter des fonds pour la paroisse. Ce Comité a déjà un compte en banque à Capital One et le numéro du compte est 3 6 1 2 0 1 3 0 6 9 9  et le courriel nddurosaire1683@gmail.com est disponible pour les gens qui veulent utiliser ZELLE. Pour avoir plus d’informations sur le comité et savoir comment aider la Paroisse, vous pouvez appeler le Père Chrispin au 509-3731 5946,  Mme Marie Elda Cantave Romulus au 631-839 6002, Madame Claudine Bonheur Osias au 631-988 2044Ce comité a promis qu’il fera tout dans la transparence. Il a déjà collecté $1600US.

En outre, plusieurs membres de la communauté crucienne de la diaspora ont déjà commencé à faire une donation mensuelle de $50US. La priorité du Comité pour le moment c’est d’arriver à collecter $10,000US pour acheter un système parasolaire pour le prebystère et pour l’église. Les enfants de Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets de différents états des États-Unis, du Canada et d’Haïti commencent à se mobiliser pour collecter ce premier fonds.

Nous exhortons vivement les membres de la communauté crucienne qui sont un peu partout dans la diaspora et en Haïti à supporter la paroisse Notre-Dame du Rosaire. Votre Contribution est très importante pour aider le Père Chrispin dans ses projets pour la paroisse.

Nous avons aussi profité de cette rencontre pour avoir un entretien avec le Père Chrispin. Il nous a parlé de ses différents parcours dans son ministère et de ses grandes priorités pour la paroisse. Son entretien sera diffusé à Cable Vision de Long Island, Cable Vision de la Ville d’Elizabeth NJ et à la Radio Télé Solidarité. Cliquez sur ce lien pour entendre son entretien:  https://youtu.be/wjEAYqeY3M8

 

Le Père Chrispin aura sous peu une page Facebook pour la paroisse Notre-Dame du Rosaire. Certaines messes et certaines nouvelles de la paroisse seront postées sur cette page. L’heure a vraiment sonné pour que les fils et les filles de Manman Rozè entrent dans cette chaîne de solidarité qui peuvent changer de manière significative l’image de la Croix-des-bouquets.

Un grand merci au Père Guy Chrispin pour sa disponibilité. Nous lui renouvelons nos vœux les meilleurs pour un fructueux ministère à la Croix-des-Bouquets. Merci aussi à tous les fils et filles de la Croix-des-Bouquets d’Haïti et de la diaspora qui se sont mobilisés pour venir en aide à leur paroisse bien-aimée. Que Dieu, par l’intercession de Manman Rozè, vous bénisse tous et vous garde sous sa constante protection!

 

Brother Tob

THE CHILDREN OF NOTRE-DAME DU ROSAIRE DE LA CROIX-DES-BOUQUETS: WHERE ARE YOU?

 

 

Several members of the Croix-des-Bouquets community from several states in the United States and Canada met the new Pastor  of Croix-des-Bouquets, Father Guy Chrispin on Zoom on Saturday, February 20, 2021

It was a great joy for them to make contact and hear from Father Guy Chrispin who intends to do everything that  he can to move the parish of Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets in the right direction.

 

     According to the 2009 census, the municipality  of Croix-des-Bouquets has a population of  227,012 inhabitants. Most likely this number has increased considerably following the massive arrival of people from several other places after the terrible earthquake of January 12 , 2010. The municipality of Croix des -Bouquets  still has a long way to go to achieve a good infrastructure system.

Croix-des-Bouquets was erected as a Parish in 1683. In 2 years it will be celebrating its 340th anniversary. However, It was not recognized as a municipality  until 1959. The inhabitants of Croix-des-Bouquets are called Crucians. The Crucian municipality is very visible in the diaspora. Many  left Croix-des-Bouquets for studies or to be able to better help their families. The Crucian population has given several  illustrious people  and the Crucians are  known to be a community with great love for the Church  which has very hard working men and women in it.

 

     Father Guy Chrispin, the former Pastor of the Cathedral of the Archdiocese of Port-au -Prince, is celebrating his 35th anniversary of priestly life this year. He is very aware of his responsibility as Pastor  of Croix-des-Bouquets. He is known as a very dynamic priest who has  close relationship with his faithful parishioners.  He is ready to work with everyone for the advancement of the Parish. He works together  with the young Father Marc Arthur Salomon the Vicar of the Parish.

A committee made up of Crucians from several states in the United States and Canada received Father Chrispin’s blessing to raise funds for the parish. This Committee already has a bank account at Capital One and the account number is 3 6 1 2 0 1 3 0 6 9 9 and the email nddurosaire1683@gmail.com is available for people who want to use ZELLE.

For more information on the committee and to know how to help the Parish, you can call Father Chrispin at 509-3731 5946, Mrs. Marie Elda Cantave Romulus at 631-839 6002, Mrs. Claudine Bonheur Osias at 631-988 2044. This committee has promised that it will do everything transparently. He has already raised $1600.

Several members of the Crucian diaspora community have already started making a monthly donation of $ 50. The priority of the Committee at the moment is to succeed in raising $ 10,000. to purchase a parasol system for the rectory  and for the church of Our Lady of  The Rosary . The children of Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets living in different states of the United States, Canada and Haiti are beginning to mobilize to collect this first fund.

We strongly urge the members of the Crucian community who are everywhere in the diaspora and in Haiti to support the parish of Notre-Dame du Rosaire. Your Contribution is very important to help Father Chrispin in his plans for the parish.

We took advantage of the meeting to have an interview with Father Chrispin. He told us about his different journeys in his ministry and his main priorities for the parish. His interview will be broadcast on Cable Vision of Long Island, Cable Vision of the City of Elizabeth NJ and on Radio Télé Solidarité. Click on this link to hear his interview: https://youtu.be/wjEAYqeY3M8

 

Father Chrispin will soon have a Facebook page for Notre-Dame du Rosaire parish. Some Masses and some news from the parish will be posted on this page. The time has truly come for the sons and daughters of Manman Rozè to enter into this chain of solidarity which can significantly change the image of the Croix-des-bouquets.

A big thank you to Father Guy Chrispin for his availability. We renew our best wishes to him for a fruitful ministry at Croix-des-Bouquets. Thank you also to all the sons and daughters of the Croix-des-Bouquets of Haiti and the diaspora who mobilized to come to the aid of their beloved parish. May God, through the intercession of Manman Rozè, bless you all and keep you under his constant protection!

 

 

Brother Tob

Pitit Manman Rozè Yo: Kote Nou?

 

 

 

Plizyè manm nan kominote KwadèBoukè a ki sòti nan plizyè eta Ozetazini ak Kanada te rankontre nouvo Kire pawas KwadèBoukè a, Pè Guy Chrispin, sou Zoom. Yo te kontan anpil pou yo pran kontak epi tande Pè Guy Chrispin ki gen entansyon fè tout sa ki depann de li pou pote pawas Notre-Dame du Rosaire nan bon direksyon.

Nap raple ke komin KwadèBoukè te gen 227.012 moun ki tap viv ladann, daprè resansman lane 2009. Siman nimewo sa a ogmante anpil aprè debakman tout moun sa yo, ki sòti plizyè lòt kote, nan komin nan aprè tèrib tranbleman detè 12 janvye 2010 la. KwadèBoukè gen anpil wout poul fè toujou poul ka mete sou pye yon bon sistèm enfrastrikti.

Nap raple tou ke KwadèBoukè te vin Pawas nan lane 1683. Ki donk, nan 2 zan li pral selebre 340e anivèsè fondasyon li. Men, yo vin rekonèt li kòm komin nan lane 1959. Yo rele moun KwadèBoukè yo krisyen ak krisyèn. Kominote krisyèn nan trè vizib nan dyaspora a. Anpil pitit KwadèBoukè kitel pou yal etidye oswa pou yo kapab pi byen ede tèt yo ak fanmi yo. Popilasyon krisyèn nan bay anpil moun konsekan, epi yo rekonèt li kòm yon kominote ki gen anpil lanmou pou legliz la e ki gen anpil gwo travayè ladann.

Pè Guy Chrispin, ansyen Kire Katedral Achidyosèz Pòtoprens la, ap selebre 35e anivèsè òdinasyon l kòm pè ane sa a. Li trè konsyan de responsablite l kòm Kire KwadèBoukè. Yo rekonèt li kòm yon pè ki trè dinamik, ki trè pwòch fidèl li yo, ki pare pou travay ak tout moun pou Pawas la avanse. Se yon jèn Pè, Marc Arthur Salomon, ki Vikè pawas la.

Yon komite ki fòme ak krisyen ki sòti nan plizyè eta Ozetazini ak Kanada te resevwa benediksyon Pè Chrispin pou kolekte lajan pou pawas la. Komite sa a deja gen yon kont labank nan Capital One epi nimewo kont lan se 3 6 1 2 0 1 3 0 6 9 9 ak imel nddurosaire1683@gmail.com ki disponib pou moun ki vle itilize ZELLE. Pou plis enfòmasyon sou komite a ak pou konnen kijan pou ede Pawas la, nou ka rele Pè Chrispin nan 509-3731 5946, Madam Marie Elda Cantave Romulus nan 631-839 6002, Madam Claudine Bonheur Osias nan 631 -988 2044. Komite sa a pwomèt ke li pral fè tout bagay nan transparans. Li deja kolekte 1600 dola ameriken.

Anplis de sa, plizyè manm nan kominote krisyèn nan ki nan dyaspora a deja kòmanse fè yon don 50 dola ameriken chak mwa. Priyorite Komite a nan moman sa a se poul rive kolekte 10,000 dola ameriken pou yo ka achte yon sistèm panosòlè pou presbitè a ak pou legliz la. Pitit Manman Rozè KwadèBoukè ki sòti nan plizyè eta Ozetazini, Kanada ak Ayiti deja mobilize pou kolekte premye lajan sa a.

Nou ankouraje manm kominote krisyèn yo ki tout kote nan dyaspora a ak an Ayiti pou sipòte pawas Notre-Dame du Rosaire. Kontribisyon nou enpòtan anpil pou ede Pè Chrispin nan projè li genyen pou pawas la.

Nou te profite de reyinyon sa a tou poun te fè yon ti pale ak Pè Chrispin. Li te pale nou de tout kote li te pase nan misyon li kòm pè ak priyorite prensipal li pou pawas la. Entèvyou sa a gen pou pase sou Cable Vision nan Long Island, Cable Vision nan vil Elizabeth NJ ak sou Radio Tele Solidarite. Klike sou lyen sa a pou tande entèvyou a:

Pè Chrispin pral kreye byento yon paj Facebook pou pawas Notre-Dame du Rosaire. Kèk Mès ak kèk nouvèl nan pawas la ap poste sou paj sa a. Lè a rive vre pou pitit gason ak pitit fi Manman Rozè antre nan chèn solidarite sa a ki ka chanje anpil imaj KwadèBoukè.

Yon gwo mèsi pou Pè Guy Chrispin pou disponiblite li. Nou swetel ankò bòn misyon nan KwadèBoukè. Mèsi tou pou tout pitit gason ak pitit fi KwadèBoukè an Ayiti ak nan dyaspora a ki mobilize pou ede pawas yo renmen anpil la. Se pou Bondye, pa lantremiz Manman Rozè, beni nou tout epi kenbe nou anba pwoteksyon li!

 

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

Femme de la Semaine:  Florida -L’honorable Juge Florence Taylor Barner

 

Dans notre rubrique Femme de la Semaine au bulletin hebdomadaire du Centre National de l’ Apostolat Haitien  notre choix s’est porté sur l’Honorable Juge Florence Barner, avocate de première instance dans les tribunaux  civils pénaux. Juge Barner a été nommée  l’une des meilleures avocates du Sud  de la Floride, on doit ajouter  aussi  qu’elle  a été nommée en 2016 parmi les 40 meilleurs avocats de moins de 40 ans du National Black Lawyers Top 40 Under 40.  Juge Florence T. Barner  a également été récemment nommée parmi les 20 meilleurs jeunes de moins de 40 ans par la Chambre de commerce haïtienne-américaine.

 

Le 8 novembre 2016, Barner est entrée dans l’histoire en devenant la toute première femme haïtienne-américaine élue juge dans l’histoire de la Floride. Elle a en outre écrit l’histoire dans le comté de Broward en étant la première avocate noire à occuper le banc lors d’une élection dans le comté de Broward. La juge Barner a démontré que les avocates noires pouvaient accéder à la magistrature par des élections, car toutes les femmes juges noires avant elle avaient été initialement nommées par un gouverneur et ensuite retenues aux élections comme juges en exercice. La juge Barner préside les divisions civiles et pénales de Fort Lauderdale.

 

En 2018, Legacy Magazine a honoré la juge Barner en la désignant comme l’un des chefs d’entreprise noirs les plus puissants du sud de la Floride. La juge Barner a été ajoutée à une peinture murale mettant en vedette les pionniers juridiques noirs du comté de Broward et a reçu la clé de la ville de Lauderdale Lakes pour son engagement exceptionnel envers la ville.

 

La Juge Barner a été parmi les invitées de la Radio Telé Solidarité pour le mois de l’Histoire des Noirs.  Juge Taylor est très fière de ses origines haitiennes et a un grand amour pour la Communauté Haitienne. Malgré ses multiples responsabilités elle retourne toujours ses appels et repond toujours à ses courriels. Le Personnel du bulletin hebdomadaire du Centre National  de l’apostolat Haitien et de la Radio Telé Solidarité est très fier de rencontrer cette femme Haitienne exceptionnelle douée de grandes qualités de relations humaines et qui croit que les haitiens sont capables comme les autres communautés de realiser le rêve américain.

 

Rappelons que Barner a obtenu son diplôme de docteur en droit à l’Université de Floride, Levin College of Law en 2006. Sa réussite académique se reflète dans les prix et bourses qu’elle y a obtenus: ses meilleures performances dans ses cours lui ont valu le Book Award in Advanced Litigation Skills, Spécialisée en recherche juridique et en rédaction et en pratique du procès et une place sur la liste du doyen; son engagement envers le service communautaire lui a valu le certificat Pro Bono de l’Université de Floride, Levin College of Law; et elle a reçu la bourse Chester H. Ferguson et la bourse d’études du Levin College of Law. Elle a fait un stage avec l’honorable Jennifer D. Bailey du onzième circuit judiciaire de Floride où elle a eu un aperçu des «coulisses» des tribunaux et du processus décisionnel judiciaire. Barner a également été greffier judiciaire pour l’honorable juge Ohlman, juge des demandes d’indemnisation, à Gainesville, en Floride. En outre, Barner a fait un stage au bureau du procureur du comté de Broward où elle a utilisé ses compétences en recherche et en rédaction pour aider le procureur du comté dans les poursuites judiciaires contre le chancre des agrumes contre le comté ainsi que dans la lutte contre la constitutionnalité des actions du comté concernant le retrait. agrumes dans le comté de Broward. Au cours de sa dernière année à la faculté de droit, Barner a été chercheuse invitée à la Florida International University (FIU), où elle a participé à la clinique judiciaire de la FIU, recherchant et rédigeant des motions de redressement post-condamnation pour les immigrants. Barner a finalement présenté l’argument gagnant au nom de l’équipe, ce qui a entraîné l’annulation d’une condamnation criminelle afin d’aider un client à obtenir sa citoyenneté.

 

 

 

Enfin  La juge Barner est entrée à nouveau dans l’histoire le 8 janvier 2019, lorsque le comté de Broward a lancé le premier et le seul tribunal communautaire de Floride, un tribunal spécialisé, répondant aux besoins des délinquants mineurs en liberté ou sans abri et des ordonnances municipales et qui est ouvert au public pour connexion aux services du comté. La juge Barner préside le tribunal communautaire en plus de sa division civile du comté. La juge Barner croit et respecte la devise de sa famille qui est d’aider le moindre de vos frères et Barner espère maintenir cette devise vivante grâce à ses actions sur et en dehors du banc

Avec toutes ses réalisations et récompenses, Barner reste humble et se souvient d’où elle vient. Barner est une Haitienne Américaine de première génération née et élevée dans le sud de la Floride, où elle a vécu toute sa vie.

 

Bishop Guy Sansaricq presente ses Felicitations à la juge Barner en ces mots:

“Chère Juge Barner, votre succès dans le domaine judiciaire est impressionant.  Notre communauté a raison d’ètre fière de vous. Le Seigneur vous a douée de grandes qualités que vous avez su developer avec beaucoup de discipline et d’assiduité. Nous nous réjouissons de noter que vous avez des vues larges et que vous ne ménagez pas vos efforts pour assister notre communauté. Je vous confie au Seigneur pour que chaque jour davantage vous bénéficiez de ses faveurs spéciales.”

 

Enfin nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer la Juge Barner comme la femme de la Semaine du Centre National de l’Apostolat Haitien

 

Brother Tob

 

Woman of the Week: Florida – The Honorable Judge Florence Taylor Barner

https://youtu.be/u9ejEcb6E6w

 

In our section woman of the week in the weekly bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate our choice fell on the Honorable Judge Florence Barner, lawyer of first instance in the civil criminal courts. Judge Barner was named one of the best lawyers in South Florida. We must also add that in 2016, she was named among the top 40 lawyers under 40 of the National Black Lawyers Top 40 under 40. Judge Florence T. Barner was also recently named one of the 20 best young people under 40 by the Haitian-American Chamber of Commerce.

 

On November 8, 2016, Barner made history by becoming the very first Haitian-American woman to be elected judge in Florida’s history. She further made history in Broward County by being the first black female lawyer to sit on the bench in an election in Broward County. Judge Barner demonstrated that black female lawyers could rise to the bench through elections, as all black female judges before her were initially appointed by a governor and then held up for election as sitting judges. Justice Barner presides over the Civil and Criminal Divisions of Fort Lauderdale.

 

In 2018, Legacy Magazine honored Judge Barner by naming her as one of South Florida’s most powerful black business leaders. Judge Barner was added to a mural featuring black legal pioneers in Broward County and was awarded the Key to the City of Lauderdale Lakes for her outstanding commitment to the city.

 

Judge Barner was among the guests of Radio Telé Solidarité for Black History Month. Judge Taylor Barner  is very proud of her Haitian origins and has a great love for the Haitian Community. Despite her multiple responsibilities, she always returns her calls and always answers her emails. The staff of the weekly bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate and of Radio Telé Solidarité is very proud to meet this exceptional Haitian woman endowed with great qualities of human relations and who believes that Haitians are capable of realizing the American dream like any other community.

 

Barner obtained her Doctor of Law degree from the University of Florida, Levin College of Law in 2006. Her academic success is reflected in the prizes and scholarships she obtained there: her best performances in her courses have earned her the Book Award in Advanced Litigation Skills, Specializing in Legal Research and Drafting and Trial Practice and a place on the Dean’s List; her commitment to community service has earned her the Pro Bono Certificate from the University of Florida, Levin College of Law; she received the Chester H. Ferguson Fellowship and the Levin College of Law Scholarship. She interned with the Honorable Jennifer D. Bailey of the Eleventh Florida Court Circuit where she got a “behind the scenes” look at the courts and the judicial decision-making process. Barner also served as Court Clerk for the Honorable Justice Ohlman, Claims Judge, in Gainesville, Florida. In addition, Barner interned at the Broward County Attorney’s Office where she used her research and writing skills to assist the county attorney in citrus canker lawsuits against the county as well as in combating against the constitutionality of the county’s actions regarding the removal of citrus in Broward County. During her final year in law school, Barner was a visiting scholar at Florida International University (FIU), where she participated in the FIU forensic clinic, researching and drafting post-conviction redress motions for immigrants. Barner ultimately made the winning case on behalf of the team, which resulted in the overturning of a criminal conviction in order to help a client obtain citizenship.

 

 

 

Finally Judge Barner made history again on January 8, 2019, when Broward County launched Florida’s first and only community court, a specialized court, serving the needs of juvenile offenders on the loose or homeless and municipal ordinances and which is open to the public for connection to county services. Justice Barner presides over the community court in addition to her county civil division. Justice Barner believes in and respects her family’s motto of Helping the Least of Your Brothers and Barner hopes to keep that motto alive through her actions on and off the bench.

With all of her accomplishments and accolades, Barner remains humble and remembers where she came from. Barner is a first generation Haitian American born and raised in South Florida, where she has lived her whole life.

 

Bishop Guy Sansaricq congratulates Judge Barner in these words: Dear Judge Barner:  I am much impressed by your multiple achievements. May the Lord continue to bless you with his gifts so that your skills and good heart may contribute to the progress of our community! May you increasingly become a model that many will look up to and follow!     With sincere congratulations!

 

Finally we ask the people of God to acclaim Judge Barner as the Woman of the Week of the National Center for the Haitian Apostolate

 

Brother Tob

 

Japan Bonne Fête  Sr Marie Juna Laguerre MIC

 

 

Le 1er Mars 2021 est l’anniversaire de Sr Marie Juna Laguerre MIC l’une des étoiles religieuses Haitiennes au Japan. Sr Laguerre MIC est parmi les amies du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostotolat Haitien et de la radio Telé solidarité au Japon.

 

Sr Marie Juna a fait l’histoire comme étant la première religieuse haïtienne à exercer son ministère au Japon. Elle est originaire de l’Île à Vache connue comme un petit paradis caché en Haïti. Elle est très fière de sa ville natale. L’Île à Vache est l’une des communes du département du Sud et de l’arrondissement des Cayes.

 

 

Sr Marie Juna est issue d’une famille de 12 enfants dont elle est la dernière. Après une période de discernement Sr Marie Juna a jugé bon en l’année 2001 de cheminer avec les Soeurs  Missionnaires de l’Immaculée Conception. Elle a fait ses voeux temporaires le 8 Août 2004 et ses voeux perpétuels en l’année 2013. Elle nous a dit dans un entretien à la Radio Telé Solidarité qu’elle est très heureuse dans la vie religieuse. Elle a étudié les langues vivantes à l’Université Quisqueya et depuis un an elle est en mission au Japon. C’est une Sœur polyglotte

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec le personnel du Centre National de l’apostolat Haitien souhaite un Joyeux Anniversaire à la Soeur Laguerre.

 

Nous demandons au peuple de Dieu de prier pour Sr Laguerre en cette spéciale occasion.

Brother Tob

 

Japan Happy Birthday Sr Marie Juna Laguerre MIC

 

March 1, 2021 is the birthday of Sr. Marie Juna Laguerre MIC one of the Haitian religious stars in Japan. Sr Laguerre MIC is among the friends of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate and one of the friends of the staff  of radio  Telé  solidarite.

 

Sr. Marie Juna has made history as the first Haitian nun to minister in Japan. She is from Île à Vache known as a little hidden paradise in Haiti. She is very proud of her hometown. L’Île à Vache is one of the municipalities in the South Department and the municipality of les Cayes.

 

 

Sr. Marie Juna comes from a family of 12 children of which she is the last. After a period of discernment Sr Marie Juna saw fit in the year 2001 to join the Sisters of the Missionaries of the Immaculate Conception. She made her temporary vows on August 8, 2004 and her perpetual vows in the year 2013. She told us in an interview at  Radio Telé Solidarité that she is very happy in religious life. She studied modern languages ​​at Quisqueya University and has been on a mission in Japan for a year. She is a multilingual Sister.

 

Bishop Guy Sansaricq, Mshr André Pierre along with the staff of the Haitian National Apostolate Center wish Sister Laguerre a Happy Birthday

We ask the people of God to pray for Sr. Laguerre on this special occasion.

Brother Tob

Haiti Les Soeurs de la Congrégation Salesienne et la famille Lamaute sont en deuil.

 

Le personnel du bulletin  Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien est triste de vous annoncer la mort de Sr Marie Thérèse Lamaute, la première religieuse haïtienne de la Congrégation des Soeurs Salésiennes survénue le 25 Fevrier en Haiti à l’age de 101 ans et 10 mois.

 

Sr Lamaute etait la mère de toutes les soeurs Salesiennes D’Haiti. Elle etait très sociable et aimait tout le monde. Elle etait connue comme un grand supporter de la Radio Telé Soleil. On doit mentionner aussi Le regretté Prêtre Salesien Serge Lamaute premier prêtre haïtien de la Congrégation des Pères Salésiens etait son frère

 

Bishop Guy Sansaricq présente ses sincères Condoleances aux Soeurs de la Congrégtion  des soeurs Salesiennes et à la famille Lamaute.

 

Nous demandons  au Seigneur d’accueillir sa servante Sr Marie Therèse dans son paradis

 

Brother Tob

 

The Sisters of the Salesian Congregation and the Lamaute family are in mourning.

 

The staff of the Weekly Bulletin of the National center of The Haitian Apostolate is sad to announce the death of Sr Marie Thérèse Lamaute, the first Haitian nun of the Congregation of the Salesian Sisters that occurred on February 25 in Haiti. She was  101 years and 10 months old.

 

Sr Lamaute was the mother of all the Salesian sisters in Haiti. She was very sociable and loved everyone. She was known as a big supporter of Radio Telé Soleil. We must also mention that the late Salesian Priest Serge Lamaute, the first Haitian priest of the Congregation of the Salesian Fathers, was her older brother.

 

Bishop Guy Sansaricq presents his sincere Condolences to the Sisters of the Congregation of the Salesian Sisters and to the Lamaute family. He will offer a mass for the repose of her soul.

 

We ask the Lord to welcome his servant Sr. Marie Therese in his paradise

 

Brother Tob

Proverbes

Sa Bondye ba ou, bèlmè ou pa kapab pran li

Tout  meday  ganyen revè

Si Pawòl se lajan, aksyon se lò

Fo  pa ou bay chen veye mantèg

Nanpwen glas solèy pa  fonn

   Politique  •  International  •  CheckNews  •  Culture  •  Idées et Débats  •  Société  •  Environnement  •  Economie  •  Lifestyle  •  Portrai

TRIBUNE

Haïti, la France et la politique du pire

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est une nouvelle fois penché, lundi, sur la crise politique que connaît le pays. De nombreuses critiques ont été adressées par la représentante française au président contesté Jovenel Moïse. Dès lors, pourquoi continuer à le soutenir sous prétexte qu’il n’y aurait pas d’autre alternative ?

Développer

Manifestation contre le président Jovenel Moïse, à Port-au-Prince le 14 février. (Jeanty Junior Augustin/REUTERS)

par Frédéric Thomas, Docteur en sciences politiques, chargé d’étude au CETRI – Centre tricontinental (www.cetri.be)

publié le 26 février 2021 à 18h30

La crise que traverse Haïti s’est encore aggravée ces dernières semaines, avec le refus du président contesté, Jovenel Moïse, de quitter le pouvoir, et sa volonté d’imposer un référendum constitutionnel (pourtant interdit par la Constitution) et des élections. La réunion du Conseil de sécurité des Nations unies de lundi a montré qu’il jouissait toujours du soutien international.

 

Au cours de cette réunion, la France, par la voix de sa représentante, Nathalie Broadhurst, s’est montrée la plus critique. Elle a rappelé sa «grande préoccupation» concernant «la dégradation de la situation». Et de poser «sans détour» la question : «Comment est-il possible aujourd’hui que Jimmy Cherizier soit toujours en liberté  De fait, que cet ancien policier, responsable du massacre de 71 personnes, en novembre 2018 à La Saline, quartier populaire de Port-au-Prince, n’ait pas été arrêté constitue l’un des signes les plus révoltants de l’impunité.

Exhortations sans conséquences

Paroles fortes, attitude critique, question pertinente. Du moins, l’auraient-elles été si cela ne faisait pas plus de deux ans que se répètent préoccupations et exhortations sans conséquence. Et si elles n’étaient pas adressées à Jovenel Moïse, principal garant de l’impunité et du statu quo, et prononcées par la représentante de la France qui n’a eu de cesse, en s’alignant sur Washington, de soutenir ce président, responsable de la situation actuelle.

Jimmy Cherizier, toujours en liberté ? Des vidéos de lui ont fait le buzz sur les réseaux sociaux, début avril 2020, quand il participa à une distribution de nourriture du ministère des Affaires sociales, et le 22 janvier, quand il prit la tête d’une manifestation. Son complice, Fednel Monchéry, ancien directeur général du ministère de l’Intérieur, également impliqué dans le massacre de La Saline, a été, quant à lui, arrêté le 11 février, pour un problème de plaque de voiture… avant d’être relâché.

Difficile, dès lors, de faire la part du cynisme et de l’aveuglement volontaire, de l’impuissance et de l’hypocrisie. Cherizier n’est pas seulement le premier chef de gang, il est aussi et surtout le principal marqueur de la collusion entre le gouvernement et les bandes armées. Le pouvoir s’appuie sur ces dernières, sur la classe dominante et sur l’international. L’impunité est l’huile qui fait tourner la machine.

Double déconnexion

A lire le rapport du 11 février, du secrétaire général à l’ONU, la conclusion s’impose : des élections libres et démocratiques sont impossibles. En effet, l’insécurité a explosé – le nombre d’enlèvements a augmenté de 200 % en un an –, la défiance envers le pouvoir est générale, la légitimité et la légalité du Conseil électoral sont contestées, le processus d’inscription risque de laisser de côté quelque 2,5 millions de citoyens sur les registres électoraux, etc. Le rapport note, en outre, «la pression exercée par des bandes armées sur certains quartiers peuplés qui correspondent à des circonscriptions importantes»

Pourtant, c’est une tout autre leçon que les acteurs internationaux tirent de ce bilan catastrophique : il faut soutenir Jovenel Moïse afin qu’il mène au plus vite le processus électoral. Ce paradoxe s’explique par une double déconnexion et un déni. La dégradation de la situation est ainsi déconnectée de ses causes et des responsabilités des acteurs. On poursuit une politique qui a échoué et contribué à la détérioration de tous les indicateurs, en continuant d’appuyer le gouvernement responsable de cet état de fait.

D’où le recours à une forme de pensée magique. Si tous les acteurs pouvaient se mettre d’accord, si la population pouvait se défaire de sa défiance et de sa soif intacte de changement, si le pouvoir pouvait fonctionner contre ses intérêts, en assurant justice et sécurité, et en organisant un scrutin transparent et honnête, les conditions seraient réunies pour que les élections offrent une merveilleuse sortie de crise.

Pantin autoritaire

Le déni constitue la contrepartie de cette magie. On fait de Jovenel Moïse et de l’opposition, peu représentative et embourbée dans ses contradictions, la démonstration négative de toute alternative. Mais on ignore les voix, l’expertise et les aspirations des mouvements de femmes et de paysans, des organisations sociales et des syndicats. Et, à tout prendre, on préfère encore l’impasse actuelle à un changement, qui risque d’emporter avec lui la subordination d’Haïti aux acteurs internationaux.

Sous la pression des acteurs de solidarité internationale, notamment avec la campagne Stop silence Haïti, la France tente de se montrer exigeante quant à l’Etat de droit. Mais le refus de prendre en compte la demande de la société civile haïtienne d’une transition de rupture, revient à soutenir Jovenel Moïse – et à neutraliser toute exigence. «Il faut regarder la situation avec lucidité : la crédibilité des institutions est profondément ébranlée aujourd’hui en Haïti», affirmait, à l’ONU, Nathalie Broadhurst.

Certes, mais n’en va-t-il pas de même de la crédibilité des institutions internationales, qui ont largement contribué à entraîner le pays dans sa chute ? L’ONU s’apprête à financer – à hauteur de 86 millions d’euros –, à accompagner et à soutenir une farce électorale, orchestrée par un pantin autoritaire, sur le dos des Haïtiens, pour, après, rejeter sur eux la responsabilité des crises et de l’instabilité.

Malgré l’échec de cette politique, malgré la détérioration sécuritaire, sociale et démocratique du pays, la France, à l’instar des autres Etats dits amis d’Haïti, appuie Jovenel Moïse. Pour le pire, et seulement pour le pire.

 

Good to know: Mixed results.

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

  1. COVID-19.

Over 28 millions US cases, 505 thousands deaths but over 65 millions persons vaccinated with either the 2-doses Phizer or Moderna vaccines with 230 millions of doses on order and the 1-dose and ordinary refrigeration Johnson & Johnson vaccine on the way in a few days. Variants of the virus have appeared in U.K., South Africa and Brazil but so far the vaccines seem to protect against them and studies are conducted to ascertain if a booster is needed.

 

  1. Immigration.

The Biden Administration has a plan to facilitate policies and procedures, including a way to regularisation of status and citizenship for most undocumented over 8 years. But the State of Texas has gone to Court against a moratorium of deportations and won so far. It is important  to keep the pressure on all elected officials for a fairer immigration reform.

 

  1. Vote.

Many States are putting restrictions on absentee ballots and early voting. Like the late John Lewis said: “We need a good trouble!”

+++.

  1. COVID-19.

Plus de 28 millions de cas aux USA, 505 milliers de morts mais plus de 65 millions  de vaccinés avec  soit les vaccins de Pfizer  ou Moderna de 2 doses avec 230 millions de doses commandés et le vaccin d’1 dose de Johnson & Johnson avec réfrigération ordinaire sera en route dans quelques jours. Des variantes du virus ont apparu en Angleterre, Afrique du Sud et Brésil mais jusqu’à présent les vaccins semblent protéger contre elles et on conduit des études pour s’assurer si on aura besoin d’un booster.

 

  1. Immigration.

L’ Administration Biden a un plan pour rendre les règlements et procédures,plus faciles, incluant une voie de régularisation de statut  et de citoyenneté sur 8 ans pour la majorité des irréguliers. Mais l’Etat du Texas est allé en Justice contre un moratorium des déportations et a gagné pour le moment. Il est important de garder la pression sur tous les élus pour une réforme plus juste de l’immigration.

 

3, Vote.

Plusieurs Etats mettent des restrictions sur les votes en absence  et en avance. Comme l’a dit feu John Lewis: “Nous avons besoin d’un bon trouble!”,

 

 

 

 

 

FIRST SUNDAY OF LENT (February 21th, 2021)

Genesis 9, 8-15; Psalm 25; 1 Peter 3, 18-22; Mark 1, 12-15 

 

 

 

By  +Guy Sansaricq

 

Ash Wednesday opens the penitential season of LENT that prepares us for EASTER, the great annual celebration of the DEATH-RESURRECTION of Christ. Every Christian is called to DIE to Sin and RISE with Christ to newness of life.  Baptism is the Easter sacrament par excellence.

It’s a public demonstration of one’s willingness to die to SIN and to BE BORN AGAIN.

 

The 1st reading points to Noah who was saved from the furious waters of the flood. That’s an image of Baptism. A sinful world was wiped out by water while a new world was born with Noah.  St Peter in the 2nd reading proclaims that Christ died for our sins. As he rose we must rise with Him to newness of life. Our birth to NEW LIFE must be re-activated at Easter!

 

The Gospel depicts the confrontation between Christ and Satan during which Jesus, the undefeatable Lord of the NEW Covenant puts Satan to flight. Mankind will no longer be drown in the devastating waves of evil as long as it clings to Jesus the undefeatable Lord.

 

Satan, the prince of evil has lost the fight! We cannot allow ourselves to be drowned in the stormy waters of sin. Through Jesus, the second Noah, we have now entered the time of fulfillment. WE ARE CITIZENS OF A NEW ERA. The Risen Lord calls us to preserve our BAPTISMAL CLEANSING and stand tall as a REBORN PEOPLE!

 

PREMIER DIMANCHE DU CARÈME (21 Février 2021)

 

 

Le Carème est d’abord un appel à participer à la VICTOIRE du Christ sur le mal et sur Satan. Dans l’Evangile, nous voyons Jesus mettre Satan en fuite. Il n’est donc pas question pour nous de suivre le perdant. Jésus est celui qui mène le camp des GAGNANTS. Marchons à sa suite!

 

Le sacrement par excellence qui marque notre CHOIX du Christ est le BAPTÈME. L’Eglise en baptisant nous plonge dans l’eau et nous donne un autre visage. Ainsi quand nous sommes batisés, nous mourons. Quand l’on est tiré de l’eau, on recommence à respirer, à VIVRE. Le chrétien doit donc MOURIR à l’ancien monde de la méchanceté et de la perversion morale pour s’engager dans une vie nouvelle de grace, de justice et d’amour.

 

La première lecture nous rappelle l’histoire de NOÉ qui illustre la destruction d’un monde méchant par les eaux du Déluge et le sauvetage de Noé, l’homme juste. Noé sauvé des eaux commence un monde nouveau où règne la justice. Appartenons à cette nouvelle humanité!

 

Après avoir chassé Satan, Jésus déclare ‘LES TEMPS SONT ACCOMPLIS.” Nous sommes donc au temps de la PLÉNITUDE! UNE HUMANITÉ NOUVELLE S’INAUGURE! Echappe au mal et à la méchanceté DU MONDE QUI SE PERD! Par la réception du Baptème, de la Confession et de l’Eucharistie PERSÉVÈRE SUR LES CHEMINS DE LA GRACE, DE L’AMOUR, DE LA VIE NOUVELLE!

 

Bishop Guy Sansaricq

 

 

 

Pensée de la Semaine: Dans un pays sans justice, la paix sociale n’existe pas

 

 

Citation d’internaute

Malek Bensafia

Fonctionnaire, Inspecteur Budget, -, Le Sports, Athlète, -, Algérie, Béjaia, 1953 

 

 

Thought of the Week: In a country without justice, social peace does not exist

 

 

  

Internet user quote

 

Malek Bensafia

 

 

 

Official, Inspector Budget, -, Sports, Athlete, -, Algeria, Béjaia, 1953

 

 

Pensamiento de la semana: En un país sin justicia, la paz social no existe

 

 

  

Cotización de usuario de Internet

 

Malek Bensafia

Oficial, Inspector de Presupuestos, Deportes, Atleta, Argelia, Béjaia, 1953

 

 

 

 

 

Black History Month-Show with 4 Professionals from the Haitian American Community in Boston.

 

 

 

 

February is Black History Month. This month provides  an  opportunity for us to first, reflect on the contributions of Black  African Americans to humanity. Second, it provides  an opportunity to learn how the African American community in the United States can realize the American dream.

Despite the problems and challenges that we face in this society, Black People are known for their courage. Many Black People are very proud of their origins. They are  intelligent and God-centered. Traditionally they were  spiritual people who encountered a lot of problems and challenges in this world.

In  globalization,  everything is tailor-made.  “The rich get richer and the poor get poorer’’. It is not easy for the Black Community in the United States to change their social status in this caste society.  Black History Month began in February 1976. It is a month during which the achievements of African Americans are celebrated in the United States.

 

 

 

What is the situation of African Americans in the United States? What chance do African Americans have of realize the American dream or changing their social status in the United States?

Black History Month began as “Black History Week” a label evoked by historian Carter G. Woodson in 1926. He was one of the first academics in the United States to study and write about Black history or the History of African Americans.

He was born on December 19, 1875 and died on April 3,1950.  Woodson was embarrassed that many textbooks and other historical journals downplayed or ignored the contributions of black figures. He founded an association for the study of black life and history. Woodson is nicknamed the  “Father of Black History”. He was born on December 19, 1875 and died on April 3, 1950.

Haitians are part of the Black Community. They shine everywhere and are very proud of their origin. The Great Artist, Writer and Politician Abd El-Kader wrote: ‘’ Never ask where a man comes from, rather question his life and you will know.”

Regrettably, Haiti, the pearl of the West Indies of old, has become the laughing stock of the international community because of its political instability and bad governance. Over 80% of Haiti’s  Intellectuals live outside the country and make a great contribution wherever they are

The Staff of Radio Telé Solidarité had several broadcasts for Black History Month with several experts and professionals from the Haitian-American Community. The last one was one of several professionals and experts from the Haitian Community of Boston.

 

  1. Kevin M. Simon is the son of Deacon Mauclair Simon, the first Deacon of Haitian origin of the Archdiocese of New York,  Simon is a psychiatrist by training. He still participates in the National Conference of Psychiatrists of the United States and has published several articles on mental health. Simon’s research and writings on inequity, race, social determinants and substance use are published in NEJM, Health Equity, Health Affairs, Psychiatric Services, Psychiatric Times, Current Psychiatry, and Child and Adolescent Psychiatric Clinics.

 

  1. Dr. Linda Marc Clerismé, the daughter of the Late  Agronomist Gerard Marc and the Late Lisa Marc is one of the experts from the Haitian American Community in Boston was among the panelists. Dr. Linda Marc Clerisme is the National Director of Implementation at Fenway Health in Boston. He oversees the implementation of 11 behavioral HIV interventions at 26 RYAN WHITE HIV / AIDS PROGRAM sites across the United States, They are financed by a significant $ 21 million grant from the HIV / AIDS Office of the HEALTH RESOURCES & SERVICES ADMINISTRATION.

In this role, she is also responsible for the coordination of faculty working groups and advisory boards made up of national experts. She coordinates the design of technical assistance tools, curricula, training materials, data collection methods, and leads the adaptation of interventions at tailored to program sites. She is concurrently a professor in the Quantitative Methods (QM) program at Harvard’s Chan School of Public Health. Prior to this post, Marc-Clerisme was the Director of Education and Curriculum Development at the Public Health Preparedness Center at Harvard, and the Principal Professor ensuring that topics specific to the social determinants of health and cultural issues relevant to vulnerable populations.

Dr.  Clerisme is a graduate of Harvard, she has great proximity to the Haitian community of the diaspora and the staff of the Télé Solidarité radio station was very happy to have her among the guests for Black History Month

  1. Dr. Regine Philippeaux Pierre one of the  scholars in education of  The Haitian American Community of the State of Massachusetts , she is assistant principal, she obtained a doctorate in curriculum and instruction from Teachers College, a master’s degree in education from Harvard University and a Bachelor of Science degree from the School of Engineering at Columbia University. We were very happy to have Dr. Regine Phillipeaux Pierrre among the panelists. She is among the stars of the Haitian-American Community of Boston. In this program she put a lot of emphasis on the education of Blacks in the state of Massachusetts

  1. Poet and artist Charlot Lucien and founder and director of Haitian Artists from the state of Massachusetts was among the panelists. Artist Lucien is one of the members of Grahn-Monde in Massachusetts. Bishop Guy Sansaricq chaired this panel.

In this Talk Show, the panelists focused  on their intellectual background and their professional experiences in the United States and Haiti. Dr. Marc Clerismé worked for several years in Haiti   They all were very proud of their Haitian origins. All of them want to support the Haitian community in the state of Massachusetts. Their show has already been broadcast on Radio Telé Solidarité but will be televised on Cable Vision in the City of Elizabeth in New Jersey and on Cable Vision in Long Island Click on this link to hear this show:

https://youtu.be/sdSncHs032s

 

Brother Tob

 

 

Mois de l’Histoire des Noirs: Émission avec 4 professionnels de la communauté Haitiano Américaine de Boston.

 

 

Le mois de février est le Mois de l’Histoire des Noirs. Ce mois est une occasion pour nous de réfléchir sur la contribution du peuple noir à l’humanité et de voir ensemble comment la communauté afro-américaine des États-Unis peut réaliser le rêve américain.

Malgré les problèmes et les défis que nous rencontrons dans cette société, le peuple noir est connu pour son courage, un peuple très fier de ses origines, très intelligent, très spirituel et un peuple qui a encore beaucoup d’impasses à franchir dans ce monde globalisé où tout est fait sur mesure, où les riches deviennent plus riches et les pauvres deviennent plus pauvres.

Est-il facile pour la communauté noire des États-Unis de changer de statut social dans cette société de caste? Rappelons que le Mois de l’Histoire des Noirs a commencé en février 1976. C’est un mois  pendant lequel on celèbre aux États-Unis les réalisations des afro-américains. En fait, quelle est la situation des afro-américains aux États-Unis? Quelle chance ont-ils pour réaliser le rêve américain?

Le Mois de l’Histoire des Noirs a commencé comme «Semaine de l’Histoire des Noirs», une étiquette appliquée par l’historien Carter G. Woodson en 1926. Il fut l’un des premiers universitaires aux États-Unis à étudier l’histoire des afro-américains. On le surnomme “Père de l’histoire des Noirs”. Il naquit le 19 décembre 1875 et mourut le 3 avril 1950.   Woodson était gêné par le fait que de nombreux manuels et autres revues historiques minimisaient ou ignoraient les contributions des personnages noirs. Il fonda une association pour l’étude de la vie et de l’histoire des noirs.

La communauté haïtienne fait partie de la communauté noire et beaucoup d’haïtiens brillent un peu partout et sont très fiers de leur origine. Le grand artiste, écrivain  et homme politique Abd El-Kader a écrit: ‘’Ne demandez jamais quelle est l’origine d’un homme, interrogez plutôt sa vie et vous saurez ce qu’il est”. Haïti, la perle des Antilles d’autrefois, est devenue la risée de la communauté internationale à cause de l’instabilité politique et la mauvaise gouvernance. Plus de 80% des Intellectuels vivent à l’extérieur du pays et apportent une grande contribution partout où ils sont.

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité a eu plusieurs émissions pour le Mois de l’Histoire des Noirs avec plusieurs experts et des professionnels de la communauté Haitiano-Américaine. La dernière a été avec plusieurs professionels et experts  de la communauté haïtienne de Boston: Dr Kevin M. Simon, le fils du Diacre Mauclair Simon, le premier Diacre d’origine  Haïtienne de l’archidiocèse de New York. Dr Simon est psychiatre de formation, il participe toujours à la conférence nationale des Psychiatres des États-Unis  et il a publié plusieurs articles sur la santé mentale. On doit ajouter aussi que la recherche et les écrits du Dr Simon sur l’iniquité, la race, les déterminants sociaux et la consommation de substances sont publiés dans NEJM, Health Equity, Health Affairs, Psychiatric Services, Psychiatric Times, Current Psychiatry, and Child and Adolescent Psychiatric Clinics.

 

On a eu aussi dans ce panel Dr Linda Marc Clérismé, la fille du regretté agronome Mr Gérard Marc et de la regrettée Mme Lise Marc. Elle est l’une des expertes de la communauté Haitiano Américaine de Boston et la directrice nationale de la mise en œuvre chez Fenway Health à Boston, supervisant la mise en œuvre de 11 interventions comportementales contre le VIH dans 26 sites du programme RyanWhite HIV/ AIDS à travers les États-Unis, ce qui représente une subvention de 21 millions de dollars du Bureau VIH/ sida, de la Health Resources & Services Administration. Dans ce rôle, elle est également responsable de la coordination des groupes de travail du corps professoral et des conseils consultatifs composés d’experts nationaux; coordonne la conception des outils d’assistance technique, des curricula, du matériel de formation, des méthodes de collecte de données et dirige l’adaptation des interventions adaptées aux sites du programme. Elle occupe simultanément un poste de professeur au sein du programme Quantitative Methods (QM) à Harvard T.H. École de santé publique Chan.

Avant ce poste, le Dr Linda Marc-Clérisme était le directeur de l’éducation et du développement des programmes d’études au Public Health Preparedness Center à Harvard, et a été le principal professeur veillant à ce que les sujets spécifiques aux déterminants sociaux de la santé et les problèmes culturels pertinents pour les populations vulnérables. Dr Linda Marc Clérismé est une diplômée de Havard, elle a une grande proximité avec la communauté haïtienne de la diaspora et le Personnel de la Radio Télé Solidarité était très heureux de l’avoir parmi les invités  pour le Mois de l’Histoire des Noirs.

 

Parmi les panélistes il y avait entre autre le Dr Régine Philippeaux Pierre, l’une des éducatrices chevronnées, elle est directrice adjointe, elle a obtenu un doctorat en curriculum et instruction du Teachers College, une maîtrise en éducation de l’Université Harvard et un baccalauréat en sciences de la School of Engineering de l’Université Columbia. Nous étions très heureux d’avoir Dr Phillipeaux Pierrre avec nous. Dr Philippeaux Pierre est parmi les étoiles de la communauté Haitiano-Americaine de Boston. Dans cette émission elle a mis beaucoup d’accents sur l’éducation des noirs de l’État de Massachussetts.

 

Le Poète et artiste Charlot Lucien et fondateur directeur des Artistes Haïtiens de l’État de Massachussetts était parmi les panélistes également. Il est l’un des membres du Grahn-Monde à Massachusetts. Monseigneur Guy Sansaricq a dirigé ce panel. Dans cette émission les panélistes ont mis l’accent  sur leur itinéraire intellectuel et leurs expériences professionnelles aux États-Unis et en Haïti. Ils sont très fiers de leurs origines haïtiennes. Tous veulent accompagner la communauté haïtienne de l’État du Massachussetts. Leur émission est déjà passée à la Radio Télé Solidarité mais sera télévisée à Cable  Vision de la Ville D’Elizabeth à New Jersey et à Cable Vision de Long Island. Cliquez sur ce lien pour entendre cette émission:

https://youtu.be/sdSncHs032s

Brother Tob

 

 

 

 

 

 

Rome: Soeur Martha Séïde, FMA, PhD: 13ème émission sur “Fratelli Tutti” (Nous sommes tous frères)

 

 

Sr Martha Séïde a eu sa 13ème émission  sur la troisième encyclique du Pape François “Fratelli Tutti” (Nous sommes tous frères). L’émission de Sr Martha s”est focalisée sur le 6ème chapitre de cette encyclique qui a pour thème: Dialogue et Amitié Sociale, une amitiée qui peut depasser les frontières. Dans Cette encyclique le Pape François veut nous proposer un mode de vie qui répond au goût de l’évangile. Comment peut-on aimer et valoriser une personne  indépendamment de sa proximité physique?

Sr Martha a commencé cette émission avec une prière pour notre cher pays Haïti. Ce n’est pas possible que Haïti se trouve dans cette situation. Ensemble nous pouvons changer son visage. Le sang  de l’enfant de 5 ans qui a été enlevé et tué en Haïti nous interpelle à prier et à travailler pour un monde plus fraternel et plus humain, où personne n’est au-dessus de la loi et que les marginalisés peuvent apprendre à espérer.

Sr Martha a insisté sur le fait que le Pape François considère la vie comme un art, de ce fait invite le peuple de Dieu à la culture de la rencontre, une rencontre qui peut nous aider à libérer des barrières sociales, des préjugés qui nous empêchent de vivre comme des frères et Soeurs.

Le dialoque dont le Pape François parle dans ce chapitre n’est pas un monologue   où la raison du plus fort est toujours la meilleure; mais un dialogue inclusif qui peut nous aider à construire une société plus juste et plus humaine. Dans ce dialogue le Pape François nous exhorte à impliquer la périphérie; c’est à toutes les couches sociales de la population y compris les marginalisés. Ces derniers doivent avoir leur place dans ce dialogue.

Le Pape François nous fait savoir également que le dialogue est «une raison d’espérer». Les chrétiens, souligne-t-il, «sont les premiers à devoir donner l’exemple, à commencer par la pratique du dialogue œcuménique qui enseigne à ouvrir notre cœur à nos compagnons de voyage sans crainte ni suspicion, et à regarder d’abord ce que nous cherchons: la paix devant le Dieu unique».

En outre, le Pape François a parlé de l’importance d’arriver à une vraie paix  sociale ou pacifique. Cette dernière serait impossible sans une société plus fraternelle où tout le monde peut manger à sa faim, où les enfants vont à l’école et les jeunes peuvent apprendre une profession et avoir un emploi rémunéré après leurs études universitaires.

Le Pape François nous encourage à nous opposer à la guerre et à la mondialisation de l’indifférence. Il nous invite au pardon et à l’amour mutuel. Oui! le pardon est la dernière forme de l’amour. Oui! le pardon est lié à la paix  mais le pardon ne veut pas dire impunité.

À la fin de l’émission Sr Martha a parlé beaucoup de gentillesse. Il faut apprendre à remercier et apprécier tout à sa juste valeur. Sr Martha a conclu  pour attirer notre attention sur le temps de carême  qui est un temps de prière et de pénitence. Monseigneur Guy Sansaricq remercie infiniment Sr Martha pour cette émission. Cliquez sur ce lien pour entendre cette émission: https://youtu.be/8d3NDNN5bfY

Brother Tob

 

ROME: SR. MARTHA SEIDE, FMA, PHD-13TH SHOW ON FRATELLI TUTTI.

 

 

Sr. Martha Seide FMA, PHD had her 13th talk show  on her third Letter to Catholic Bishops which has the title Fratelli Tutti (“We are all Brothers”) Sr. Martha’s Talk Show  was on the 6th Chapter of this encyclical  entitled “ Dialogue and Social Friendship”, a friendship that can transcend borders.

In This Encyclical, Pope Francis offers us a way of life that responds to the  Way of Jesus as found in the Gospel. How can we love and value a person regardless of their physical proximity?

Sr. Martha began this talk show  with a prayer for our dear country Haiti.  Haiti is in a situation  which challenges us to change the face of Haiti. The blood of the 5-year-old who was kidnapped and killed in Haiti challenges us to pray and work for a more fraternal, human and just world in our motherland Haiti .  We pray for  a Haiti where no one is above the law and that the marginalized can learn to hope.

Sr. Martha insisted that Pope Francis considered life as an art where he invites the people of God to a culture of encounter, a meeting that can help us free from social barriers, the prejudices that prevent us from living as brothers and sisters.

The dialogue that Pope Francis speaks in this chapter, it is not a monologue where the reason of the strongest is always the best but an inclusive dialogue which can help us to build a more just and more human society.

In this Dialogue  Pape Francis urges us to involve ourselves with the poor and all people  who are forced to live on the periphery. God loves all social strata of the population including the marginalized people who  must  take  their rightful place at the center of society in this dialogue

Pope Francis let us know that dialogue is “a reason to hope”. Christians, he emphasizes, “are the first to set an example, starting with the practice of ecumenical dialogue which teaches us to open our hearts to our fellow travelers without fear or suspicion. First we must  look. What we are looking for? Peace before the only God ”.

Pope Francis spoke of the importance of achieving real social peace.  He added that this would be impossible without a more fraternal society where everyone can eat their fill; children go to school; and young people can learn a profession; and have a job after university studies.

Pope Francis encourages us to oppose war and the globalization of indifference. The Pope invites us to forgiveness and mutual love. Forgiveness is the last form of love Forgiveness is linked to peace but forgiveness does not mean impunity.

At the end of the show Sr. Martha spoke a lot about kindness. He told us to learn about our brothers and sisters. We must learn to thank ours brothers and sisters  and appreciate everything God has given us.

Sr. Martha concluded by drawing our attention to the time of Lent which is a time of prayer and penance. Bishop Guy Sansaricq infinitely thanks Sr. Martha for this program.

Click on this link to hear this program:

https://youtu.be/8d3NDNN5bfY

 

Brother Tob

 

Boston – Talk Show with some young people Of  the Haitian pastoral of the Archdiocese of Boston

 

 

 

The Staff of Radio Telé Solidarité was very happy to meet several young people from the Haitian Community of the Parishes of St John in Cambridge and of Ste Anne in Somerville of the Archdiocese of Boston for a broadcast on Radio Telé Solidarité for ‘Black History Month.” We would like to thank Father Gustave Miracle, the spiritual leader of the Haitian communities of the Catholic Faith in these 2 parishes. Father Miracle is the Vice Coordinator of Haitian Pastoral Care for the Archdiocese of Boston and a very good friend of the National Center for the Haitian Apostolate in Boston. We would like to thank Miss Mantoute, one of the Youth Ministry leaders at St John’s Parish in Cambridge.

 

 

 

The names of the young people who participated in this program are as follows: Mallika Limose, student in Business administration, Lize Sarahja Jeune, Rose Biandie Jean Mary, student in nursing, Wendy Dodier student in Nursing and Adrian G. Merisier who is in training to finish his secondary studies, he intends to go to college to have a training in physiotherapy. Miss Woodlynn Sance, a graduate student at Ford’ham University for a Masters in Humanities, led this program. Woodlyn is among the stars of the Haitian American Community in New York State.

 

 

 

 

Youth Ministry is very important for the Haitian Catholic Faith Community in the United States. The majority of people who participate in Masses in Creole are over 40 years old and several observers of Haitian Pastoral in the United States  continue to ask what is the future of our Pastoral programs in the United States in 20, 30 and 40 years without the involvement of our Youth today? Sometimes several groups of young people cannot participate in a youth activity in another parish or in the Haitian National Apostolate Center due to transportation costs. Why is it difficult to have a budget for Youth Ministry? How can our spiritual leaders better support Youth Ministry?

 

Young people who participated in this program spoke about their experiences as Young People of the Haitian-American Community in the state of Massachusetts. They talked about their education and their dream for the future. They went on to tell us about the importance of Black History Month and how they would like to make a change in this society. Click on this link to listen to this show: https://youtu.be/dO2zE5ZU8UA

 

Brother Tob

 

 

Boston: Émission avec quelques jeunes de la Pastorale Haïtienne de l’Archidiocèse de Boston

 

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité était très heureux de rencontrer plusieurs jeunes de la communauté haïtienne des Paroisses St John à Cambridge et Ste Anne à Somerville de l’archidiocèse de Boston pour une émission à la Radio pour le Mois de l’Histoire des Noirs. Nous Tenons à remercier le Père Gustave Miracle, le leader spirituel des communautés haïtiennes de foi catholique de ces 2 paroisses. Le Père Miracle est aussi le Vice Coordonateur de la Pastorale Haïtienne de l’archidiocèse de Boston et un très bon ami du Centre National de l’Apostolat Haïtien à Boston. Nous tenons à remercier également Mademoiselle Mantoute, l’un des leaders de la Pastorale des jeunes à la Paroisse St John à Cambridge.

 

 

 

Les noms des Jeunes qui ont participé à cette émission sont les suivants: Mallika Limose, étudiante en Business Administration; Lize Sarahja Jeune, Rose Biandie Jean Mary, étudiante en Soins Infirmiers; Wendy Dodier, étudiante en Soins infirmiers et Adrian G. Mérisier qui est en train de terminer ses études secondaires, il compte aller à l’université pour avoir une formation en physiotherapeute; Mademoiselle Woodlynn Sance, étudiante à l’Université Fordham  pour une Maîtrise en Sciences Humaines a dirigé cette émission. Woodlyn est parmi les étoiles de la communauté Haitiano Américaine de l’État de New York.

La Pastorale des Jeunes est très importante pour la communauté haïtienne de foi catholique aux États-Unis. La majorité des gens qui participent aux messes en Créole ont plus de 40 ans et plusieurs observateurs de la Pastorale Haïtienne des États-Unis  se posent des questions sur l’avenir de notre Pastorale aux États-Unis dans 20, 30 et 40 ans sans l’implication de nos jeunes.

Parfois plusieurs groupes de jeunes ne peuvent pas participer à une activité de jeunes dans une autre paroisse ou du Centre National de l’Apostolat Haïtien pour problème de frais de transportation. Pourquoi est-il difficile d’avoir un budget pour la Pastorale des Jeunes? Comment nos leaders spirituels peuvent mieux supporter la Pastorale des Jeunes?

 

 

Les jeunes qui ont participé à cette émission ont parlé de leur expérience   comme jeunes de la communauté Haitiano-Americaine dans l’État de Massachusetts. Ils ont parlé de leur éducation et de leur rêve pour l’avenir. Ils continuèrent pour nous parler de l’importance du Mois de l’Histoire des Noirs et qu’ils aimeraient apporter un changement dans cette société. Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission: https://youtu.be/dO2zE5ZU8UA

 

Brother Tob

 

 

Nouvelle de la Paroisse de  Notre Dame du Rosaire de la Croix-Des-Bouquets .-Pitit-Manman Rozè Yo Kote Nou?

 

https://youtu.be/mEgSxp2p8D0

 

 

 

 

Le Samedi 20 Fevrier 2021, Le Père  Guy Chrispin , le nouveau Curé de la Paroisse Notre Dame Du Rosaire de la Croix Des Bouquets  a rencontré plusieurs  Chretiens Catholiques de plusieurs generations  originaires   de La Croix Des Bouquets  vivant   Aux États Unis et au Canada Sur zoom

 

 

Le Père Guy Chrispin est un  ancien Curé de la Cathédrale de  l’Archidiocèse de Port-au-Prince , il  est nommé Curé  de la Paroisse Notre Dame du Rosaire  de la Croix des Bouquets depuis 4 mois.  Comme tout Nouveau Curé , il a beaucoup de defis et de priorités pour sa nouvelle paroisse  .

 

 

Le Père Chrispin a profité de cette rencontre avec les Cruciens Des États Unis  et du Canada pour informer Le peuple de Dieu de certains problèmes et defis  de la  Paroisse  Notre Dame du Rosaire  de la Croix-Des-Bouquets. Il a saisi l’occasion  pour benir le Comité Des Cruciens des États Unis et du Canada chargé de l’aider à   collecter des Fonds pour la realisation des projets de la paroisse . Dans ce comité on a : Mme Claudine Bonheur Osias, Mme  Marie Elda Cantave Romulus, Carleb Dupont, Mme  Kateline Balan Blain pour la Communauté Haitienne du Canada, Mer Et Mme Jean Poyau de la  Communauté Haitienne  de Boston, Mr et Mme Michel Cantave de la Communauté Haitienne Crucienne de Florida, Harry Cantave de la Communauté Cricienne de Long Island , Madame Veronique Thenor de la Communauté Haitienne Crucienne de Miami et Brother Tob. Pour plus d’informations sur ce comité contactez Mme Marie Elda Cantave Romulus au 631-839-6002, Madame Claudine Bonheur Osias au: 631-988-2044

 

Le Comité  des Cruciens de la  Paroisse de Notre Dame du Rosaire de la Croix -Des Bouquets  vivant aux États Unis et du Canada  remercie infiniement au nom du Père Chrispin , le Curé de la Paroisse Notre Dame du Rosaire de la Croix-Des-Bouquets tous les Cruciens  et Cruciennes qui ont participé à cette rencontre. Il faut toujours se rappeler  nous sommes tous des enfants priviliégés  de Manman Rozè  (nou tout se pitit Manman Rozè)

 

 

 

Dans la prochaine edition du bulletin hebdomadaire du Centre national de l’Apostolat Haitien   nous aurons un article sur cette rencontre avec de plus amples informations Clicquer sur ce lien pour voir une partie de cette rencontre: https://youtu.be/mEgSxp2p8D0

 

 

Brother Tob

 

News of  Our Lady of The Rosary Parish of  Croix-Des-Bouquets.-Children of Our Lady Of The Rosary of The Town of Croix-des-Bouquets -Haiti Where are You? (Pitit Manman Rozè  Yo Kote Nou?)

https://youtu.be/mEgSxp2p8D0

 

 

 

 

 

On Saturday February 20, 2021, Father Guy Chrispin, the new Pastor  of  Our Lady of The Rosary Parish of   Croix Des Bouquets-Haiti  met several Catholic Christians from several generations from the municipality of  La Croix Des Bouquets living in the United States and Canada On zoom.

 

 

Father Guy Chrispin is a former Pastor of the Cathedral Parish  of the Archdiocese of Port-au-Prince-Haiti , he has been appointed Pastor of the Parish of Our Lady of the Rosary of the Croix des Bouquets  -Haiti since  4 months. Like any New Pastor, he has many challenges and priorities for his new parish.

 

Father Chrispin took advantage of this meeting with the Crucians of the United States and Canada to inform The people of God of certain problems and challenges of the Parish of Our Lady of the Rosary of Croix-Des-Bouquets. He took the opportunity to bless the Committee of Crucians of the United States and Canada charged to  help   to raise funds for the realization of the projects of the parish. In this  committee we have: Mrs. Claudine Bonheur Osias, Mrs. Marie Elda Cantave Romulus, Carleb Dupont, Mrs. Kateline Balan Blain for the Haitian Community of Canada, Mer And Mrs. Jean Poyau for Haitian Community of  Boston , Mr. and Mrs. Michel Cantave of  the  Crucian Haitian Community  of Florida, Harry Cantave of the Crician Community of Long Island, Madame Veronique Thenor of the  Crician Haitian Community of Miami and Brother Tob. For more information on this committee contact Ms. Marie Elda Cantave Romulus at 531-839-6002, Ms. Claudine Bonheur Osias at: 631-988-2044

 

The Committee of Crucians of the Parish of Notre Dame du Rosaire de la Croix -Des Bouquets living in the United States and Canada thanks very much on behalf of Father Chrispin, the Parish Priest of Our Lady of the Rosary of the Cross-Des-Bouquets all the Crucians who participated in this meeting. We must always remember we are all privileged children of Manman Rozè (Nou Tout Se Pitit  Manman Rozè)

 

In the next edition of the weekly bulletin of the National Center for the Haitian Apostolate we will have an article on this meeting with more information. Click on this link to see part of this meeting: https://youtu.be/mEgSxp2p8D0

 

 

Brother Tob

 

 

 

 

Femme de la Semaine- Boston-Dr Linda  Marc Clerismé

 

 

 

Dans notre rubrique Femme de la Semaine au bulletin hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien  notre choix s’est porté sur Dr Linda Marc Clerismé, l’une des étoiles de la Communauté Haitiano-Américaine de Boston.

 

 

 

Dr Linda Marc Clerismé,  La fille du Regretté Agronome Gerard Marc et de la Regrettée Lise Marc  et l’une des expertes de la Communauté Haitiano Américaine de Boston est parmi les grandes ambassadrices. Dr Marc Clerisme est la directrice nationale de la mise en œuvre chez Fenway Health à Boston, supervisant la mise en œuvre de 11 interventions comportementales contre le VIH dans 26 sites du programme RyanWhite HIV / AIDS à travers les États-Unis, ce qui représente une subvention de 21 millions de dollars du Bureau VIH / sida. de la Health Resources & Services Administration. Dans ce rôle, elle est également responsable de la coordination des groupes de travail du corps professoral et des conseils consultatifs composés d’experts nationaux; coordonne la conception des outils d’assistance technique, des curricula, du matériel de formation, des méthodes de collecte de données et dirige l’adaptation des interventions adaptées aux sites du programme. Elle occupe simultanément un poste de professeur au sein du programme Quantitative Methods (QM) à Harvard T.H. École de santé publique Chan. Avant ce poste, le Dr. Marc-Clerisme était la directrice de l’éducation et du développement des programmes d’études au Public Health PreparednessCenter à Harvard, et a été le principal professeur veillant à ce que les sujets spécifiques aux déterminants sociaux de la santé et les problèmes culturels pertinents pour les populations vulnérables. Dr Marc Clerisme est une diplomée de Harvard. Elle a une grande proximité avec la Communauté Haitienne de la diaspora. Le personnel de la radio Télé Solidarité etait très heureux de l’avoir parmi les invitees  pour le mois de l’Histoire des Noirs.

 

 

Bishop Guy Sansaricq présente ses sincères felicitations au docteur Marc Clerismé en ces mots:

Dr Linda est bien l’héritière des grandes qualités de son père et de sa mère, couple exceptionnel qui a brillé pendant de nombreuses années sur la scène des services sociaux du Haitian Apostolate. Elle est intelligente comme pas une, totalement dévouée à la sécurité et au progrès de notre communauté de récents immigrants tout en étant désinteressée au suprème dans tous les services qu’elle rend. 

Ses admirables qualités de caractère la classifient comme un modèle qui mérite d’ètre reconnu et imité.  Merci, chère Docteur Linda pour l’exemple que vous tracez.

Que le Seigneur vous entoure de ses bras misèricordieux à chaque instant de votre vie!

   +Guy Sansaricq

 

Nous demandons au peuple de Dieu d’acclamer Dr Linda Clerismé comme la femme de la Semaine du Centre National de l’Apostolat Haitien. 

Brother Tob

 

 

Woman of the Week- Boston-Dr Linda Marc Clerismé

 

 

In our Woman of the Week column in the weekly bulletin of the National Center of  the Haitian Apostolate, our choice fell on Dr Linda Marc Clerismé, one of the stars of the Haitian-American Community of Boston.

 

 

 

Dr Linda Marc Clerismé, the daughter of the Late Agronomist Gerard Marc and of the late Lise Marc and one of the experts of the American Haitian Community of Boston is among our great ambassadors. Dr Marc Clerisme is the National Director of Implementation at Fenway Health in Boston, overseeing the implementation of 11 behavioral HIV interventions at 26 RyanWhite HIV / AIDS program sites across the United States, representing a significant $ 21 million grant from the HIV / AIDS Office of the Health Resources & Services Administration. In this role, she is also responsible for the coordination of faculty working groups and advisory boards made up of national experts; she coordinates the design of technical assistance tools, curricula, training materials, data collection methods and leads the adaptation of interventions tailored to program sites. She is concurrently a professor in the Quantitative Methods (QM) program at Harvard T.H. Chan School of Public Health. Prior to this post, Dr. Marc-Clerisme was the Director of Education and Curriculum Development at the Public Health Preparedness Center at Harvard and was the Principal Professor ensuring that topics specific to the social determinants of health and cultural issues relevant to vulnerable populations. Dr Marc Clerisme is a graduate of Harvard. She has a close proximity to the Haitian community of the diaspora and the staff of the Télé Solidarité radio station was very happy to have her among the guests for Black History Month

 

 

Bishop Guy Sansaricq presents his sincere congratulations to Doctor Marc Clerismé in these words:

Dear Dr. Clerismé

I feel very proud of you as I was quite close to both your parents. I see in you the great qualities of character which they exhibited throughout their lives. So I share their pride. At the professional level you are remarkable but beyond your performances I admire your zeal for the success and progress of our community. You are a genuine heiress of your parents’ qualities. May the good Lord keep you in his embrace of love and provide you with a long life of outstanding achievement!

 

We ask the people of God to acclaim Dr Linda Clerismé as the Woman of the Week of the National Center for the Haitian Apostolate

Brother Tob

 

 

Mesaj  espesyal Akademi Kreyòl Ayisyen

nan okazyon selebrasyon

Jounen entènasyonal lang manman

Pou ane 2021

 

 

 

Tèm: «Lang manman se zouti devlòpman lespri timoun »

 

 

 

21 fevriye 2021

 

 

 

 

21 fevriye 2021 sa a fè 21 ane depi pèp nan lemonn ap selebre Jounen entènasyonal lang manman anba inisyativ UNESCO nan ane 1999. Selebrasyon sa a, se toujou lokazyon pou Akademi Kreyòl Ayisyen (AKA), rapousuiv misyon li nan ede popilasyon an ak otorite peyi a louvri je yo sou sitiyasyon lengwistik n ap viv nan sosyete a. Apre 34 ane depi Konstitisyon peyi a konsakre lang kreyòl  – ki se lang manman nou –  kòm lang ofisyèl,  popilasyon a toujou ap viv yon sitiyasyon miwo miba, nan fason Administrasyon peyi a pratike lang nan sosyete a. Lang kreyòl se lang pèp ayisyen pratike nan sosyete a an jeneral, men lekòl ak enstitisyon peyi a poko aliyen yo vre pou lang kreyòl ayisyen sèvi yo kòmsadwa, dekwa pou li tounen lang anseyman ak aprantisaj nan sistèm edikasyon an nan lekòl, epi paweze toupatou nan kominikasyon administratif ak kominikasyon ofisyèl.

Depi ane pase, Akademi Kreyòl Ayisyen ap atire atansyon popilasyon an ak otorite yo nan sistèm Edikasyon nou an sou nesesite pou timoun lekòl yo aprann nan lang manman yo; se pou sa li envite tout moun pou yo respekte dwa timoun yo, respekte lang manman yo. Timoun lekòl yo pa jwenn espas vre pou yo devlope kapasite yo genyen pou yo aprann vre. Se poutèt sa pou ane 2021 an, Akademi Kreyòl Ayisyen ap sansibilize popilasyon an sou kesyon devlòpman lespri timoun yo, pou pèmèt yo aprann ak konprann. Konsa, tèm ane 2021 se :  « Lang manman se zouti devlòpman lespri timoun ».

Akademi Kreyòl Ayisyen ap salye tout enstitisyon, tout aktè, kreyatè, ki kontinye pote kole nan batay pou yo respekte dwa lengwistik tout Ayisyen an jeneral, ak dwa timoun yo an patikilye. Lè nou konsidere, menm jan ak UNESCO, lang manman se yon gwo zouti pou devlòpman lespri timoun yo. AKA konstate gen anpil jefò ki fèt nan anpil enstitisyon pou sèvi ak lang timoun yo nan aprantisaj, men tou AKA kwè rete gwo jefò ki pou fèt,  pou pwogrè tout timoun yo nan lang yo. Lasyans montre gen bon jan relasyon ant aprantisaj ak lang aprantisaj la. Nan sans sa a, sosyete a dwe louvri je li pou timoun yo resevwa edikasyon nan lang manman yo. Se yon travay kolektif ki egzije bon jan kolaborasyon ak tout sektè sosyete a. Jiskounye a, gen lekòl k ap bay elèv pinisyon poutèt yo pale Kreyòl nan klas. Atitid sa a pa mache ak devlòpman, ni pèsonalite, ni entelijans timoun.

 

Pou nou pran wout pwogrè ak devlòpman vre, se pou nou dakò pou nou mete lang kreyòl la, ki se lang manman nou, nan vrè plas li nan sistèm edikasyon an, nan Administrasyon peyi a, ak nan twa pouvwa Leta yo.

Konsa Akademi Kreyòl Ayisyen envite tout popilasyon an reflechi sou tèm li chwazi nan okazyon Jounen entènasyonal lang manman 2021 an ki se : Lang manman se zouti devlòpman lespri timoun. Tèm sa a envite tout moun konprann nesesite pou yo reklame respè dwa lengwistik timoun yo, pou nou ka devlope kapital Moun nan sosyete a, pou enstriksyon pa rete nan nivo « jako repèt ». Edikasyon la pou li pèmèt moun adapte lakonesans ak bezwen li, pou pèmèt li amelyore anviwonnman li, epi devlope byennèt nan lasosyete a. Pou sa, lakonesans pa ka rete senpman yon seri mo san sans sou papye, lakonesans dwe ateri nan lang ki ba li tout sans li nan aprantisaj timoun yo.

AKA ap  pwofite remèsye epi ankouraje tout enstitisyon ki angaje nan lit pou lang kreyòl rive jwe wòl li kòm lang ofisyèl peyi a : Ministè Kilti, Sekreteri Leta Alfabetizasyon, Sekreteri Leta pou Entegrasyon Moun andikape, Direksyon Sosyete Sivil, Inivèsite Leta tankou Inivèsite prive ak piblik ak tout lòt enstitisyon, ann Ayiti tankou aletranje, ki toujou kanpe bò kote li nan defann dwa lengwistik tout Ayisyen.

Pandan Akademi Kreyòl Ayisyen ap fè tout moun sonje Lang manman se zouti devlòpman lespri timoun, li ap raple tout moun lang manman nou se lang ki transmèt kilti, valè ak konesans tradisyonèl nou kòm pèp, epi ki dwe ede nou nan konstrikyon lavi nou sou plan sosyal, pou amoni nan mitan sitwayen yo, nan sosyete a.

Viv lang kreyòl, lang manman nou!

An nou bay lang manman nou plas li merite nan sosyete a.

 

Mèsi

 

 

 

 

L’ASSOCIATION BIBLIQUE CATHOLIQUE D’HAITI

ASOSYASYON BIBLIK KATOLIK d AYITI – ABIKA AN DÈY

 

Legliz d Ayiti an dèy. Kongregasyon Pè Obla an dèy. Dyosèz Pòdepè an dèy. Fanmi Paulo an dèy. ABIKA an dèy.

 

  1. Jedi 4 fevriye 2021, Sekretarya Pèmanan Konferans Evèk Legliz Katolik Peyi d Ayiti anonse nouvèl lanmò Monseyè Pierre Antoine Paulo, manm Kongregasyon Obla Mari Imakile OMI, ansyen Evèk Pòdepè. Sa rive nan Monastè Pè Benedikten yo Karyès, nan komin Akayè, tou pre Monwi.

 

  1. Monseyè Pierre Antoine Paulo, OMI, se moun Kanperen, dyosèz Okay, nan depatman Sid. Daprè sit entènèt Vatikan an, ki di menm bagay ak sa Pè Obla yo fè konnen nan yon nòt anons: Monseyè Paulo fèt jou 23 mas 1944. Li fè pwofesyon li kòm Relijye nan kongregasyon Obla, 2 out 1963. Yo òdone li Pè nan vil Wòm, 20 desanm 1969. Nan lane 2001, jou ki te 7 jiyè, Pap Jan Pòl 2 nonmen li Evèk Kowadjitè dyosèz Podepè. Se Monseyè Gayot, SMM, Monseyè Hubert Consant OMI ak Monseyè Frantz Colimon, SMM, ki te konsakre li Evèk Pòdepè 14 oktòb 2001. Li ranplase Monseyè Colimon SMM kòm Evèk Pòdepè 1 mas 2008. Apre 12 lane, li pran retrèt li 14 avril 2020. Li desede nan yon aksidan andedan kay, 4 fevriye 2021 an.

 

  1. Depi li te kite dyosèz Pòdepè nan lane 2020, Monseyè Paulo te ale Mòn Sen Benwa nan monastè Benedikten yo, pou li te kontinye travay tradiksyon Labib la an kreyòl, nan nouvo òtograf kreyòl la, pou legliz katolik. Se yon aktivite Monseyè Paulo t ap dirije nan non legliz la, avèk anpil lòt espesyalis nan Asosyasyon Biblik Katolik d Ayiti (ABIKA).

 

  1. Youn nan reskonsabilite Monseyè Paulo OMI, te bay tèt li pou rès lavi li, se travay tradiksyon Labib la an kreyòl. Li se yon espesyalis nan domèn sa. Fòmasyon akademik li, se nan teyoloji ak labib. Depi anvan li te Evèk Pòdepè, Monseyè Paulo t ap travay nan tradiksyon labib an kreyòl. Nan konferans Evèk Katolik Legliz d Ayiti li te anchaje Komisyon Pastoral Kilti ak Enkiltirasyon, epi li te Prezidan Kominisyon Episkopal pou tradiksyon Labib. Komisyon sa a fè anpil wout anba lidèchip li. Nouvo Kontra Pèp Bondye a pibliye deja. Sòm yo tradui deja. Ansyen Kontra an chantye. Gras a konkou yon

 

  1. Mwen te pwomèt kèk kòlèg nan Komisyon Tradiksyon labib la, mwen t ap prepare yon nòt pou tout manm yo, lè mwen fin pale avèk reskonsab yo. Finalman, mwen reyisi fè sa. An premye, mwen pale avèk Frè Jacques, OSB. Se youn nan 6 mwàn nan monastè Mòn Sen Benwa nan Karyès, sou komin Akayè, kote li mouri a. Lòt 5 mwàn yo se : Frè Anselme OSB yon Franse, Frè André OSB yon Afriken, Frè Jonès OSB moun Jeremi, Frè Pierre OSB moun Akayè epi fanmi mwen, ak yon Novis moun Mawouj, nan Nòdwès, kote Monseyè Paulo te Evèk. Nan monastè a genyen tou prezans Monseyè Patrick Aris. Epi te gen Monseyè Pierre Antoine Paulo, OMI, ansyen Evèk Pòdepè.

 

  1. Nan konvèsasyon mwen te genyen avèk Frè Jacques, OSB, men sa mwen aprann:

« Jou jedi 4 fevriye 2021, Monseyè Paulo te leve byen bonè kòm dabitid. Li patisipe nan lapriyè maten jou sa a, avèk tout mwàn yo. Lè yo fin lapriyè ansanm, li rete pase yon ti tan nan chapèl la pou kont li, pou li fè meditasyon li. Apre sa, li monte nan chanm li. Vè 7 tè mwennka dimaten, li t ap desann nan chapèl la ankò pou li vin fè lamès. Nan mitan eskalye a, li tonbe tou long, sou fon. Sa ba li yon frakti nan kràn li. Li pèdi konesans lapoula. So a te fò. Frakti a te grav. Yo te prese ale avèk li nan lopital ki pi pre a. Se la yo konstate li te deja mouri. »

  1. Mwen pale tou ak Frè Jacques OSB, sou travay tradiksyon Labib Monseyè Paulo t ap fè a, ak tout dokiman li te genyen yo. Mwen mande li pou l konsève tout papye, tout dosye ak tout dokiman ki gen rapò ak travay tradiksyon an, li ta wè nan antouray kote Monseyè Paulo te ye a. Li aprann mwen, tout dosye Monseyè Paulo rete andedan chanm li. Mwàn yo fèmen chanm nan ak kle. Konsa tout bagay sipoze rete ansekirite. Mwen mande l tou, pou li raple moun Konferans Evèk yo osinon reskonsab Obla yo ta va delege pou vin louvri chanm nan, pou yo mete apa tout dosye tradiksyon Labib la, ak tout sa ki gen rapò ak travay sa a yo ta jwenn nan chanm nan, apa pou nan yon bwat pou Komisyon Tradiksyon an.

 

  1. Mwen pale tou avèk Sekretè Pèmanan Konferans Evèk yo, Pè Loudeger Mazile, OMI, ki se yon Pè Obla anmenm tan. Li se yon ansyen etidyan mwen nan Gran Seminè. Mwen mande li, pou li pran swen verifye tout papye ak tout dokiman ak tout dosye ki gen pou wè ak tradiksyon Labib la, lè y al louvri chanm Monseyè Paulo nan monastè a. Mwen mande l, sitou pou li mete tout bagay sa yo nan yon bwat apa. L a ekri sou yo, Monseyè Pierre André Pierre, dosye tradiksyon Labib. Li pwomèt l ap fè sa. Li enpòtan anpil pou nou rekipere tout papye ak dokiman sa yo, pou travay la kontinye. Nou dwe Monseyè Paulo sa. Nou dwe Komisyon Tradiksyon Labib la (ABIKA) sa. Nou dwe Legliz d Ayiti sa. Nou dwe lang Kreyòl ak pèp Ayisyen an sa.

 

  1. Mwen poze kèk kesyon sou planifikasyon lamès antèman Monseyè Paulo, OMI. Pè Mazile OMI, Sekretè Pèmanan CEH, konfime avèk plis prezisyon sa Frè Jacques, OSB, te di m nan:

Antèman Monseyè Pierre Antoine Paulo, OMI, ap fèt nan Katedral Okay, jou samdi 20 fevriye 2021 a 8 :30 nan maten. Apre sa, yo pral antere kò li nan simetyè Maznòd nan Kanperen, nan peyi li, akote Monseyè Hubert Constant, OMI. Simetyè sa twouve l nan lakou Ti Seminè ak Kolèj Maznòd, kote Monseyè Paulo OMI te etidye. Kòm moun Kaperen, se la tou li fè ni etid primè, ni etid segondè li, ak premye fòmasyon lè li te jinyoris Obla.

  1. Mwen pale tou avèk Pè Pwovensyal kongregasyon Obla Mari Imakile (OMI) yo ann Ayiti, Pè Ellince Martyre, OMI. Li konfime pou mwen: Se te avèk pèmisyon li, kòm premye reskonsab pwovens Obla yo ann Ayiti, ki fè Monseyè Paulo te kabap kite kay rezidans pwovens la nan Avni N nan Pòtoprens, pou li te al abite nan monastè Karyès la avèk Mwàn Benedikten yo. Menm jan Sen Jewòm te retire kò li nan yon monastè nan Bètleyèm, Monseyè Paulo te retire kò li nan monastè Benedikten yo Mòn Sen Benwa, pou li te kapab jwenn yon anviwonnman ki t ap fasilite travay tradiksyon Labib li t ap fè a.

 

  1. Mwen pale tou avèk Monseyè Launay Saturné, Achevèk Okap, ki se Prezidan Konferans Evèk yo. Mwen prezante li kondoleyans mwen nan non Komisyon Tradiksyon Labib la, nan non nou tout. Mwen mande li, nan non ABIKA, pou li otorize Sekretè Pèmanan Konferans Evèk yo, Pè Loudeger Mazile OMI, pou li rekipere tout papye, tout dokiman ak tout dosye ki gen pou wè ak tradiksyon Labib, yo ta jwenn nan anviwonnman kote Monseyè Paulo te ye a. Konsa Pè Loudeger Mazile va transmèt tout dosye sa yo bay Doktè Chantal Noël, Sekrekte komisyon an. Li dakò pou sa fèt konsa. Li pwomèt l ap bay Pè Mazile otorizasyon pou li ekzekite demann nou an. Li pwomèt tou, l ap transmèt kondoleyans nou yo bay lòt Evèk yo nan konferans la. Pou fini, li di nou mèsi pou travay sa a, antan li felisite nou pou desizyon sa a nou pran, pou nou rekipere dosye a, pou travay la kontinye, san pa gen twòp tètchaje.

 

  1. Fanmi Monseyè Paulo, OMI, an dèy. Kongregasyon Obla Mari Imakile yo an dèy. Dyosèz Pòdepè an dèy, paske li pèdi granpè li. Legliz d Ayiti an dèy. Kominisyon Episkopal Tradiksyon Labib an dèy. Gras ak konkou e akonpayman Mèt Joseph Guerdy Lissade, Komisyon sa a anrejistre nan peyi d Ayiti anba non legal li : Asosyasyon Biblik Katolik Ayisyen (ABIKA). Nou di tout manm ABIKA kondoleyans, kouray ak espwa.

 

  1. Monseyè Paul Antoine Paulo, OMI, te yon ouvriyè solid, yon bon sèvitè. Li te fè yon travay kolosal, estwodinè, nan mitan nou e avèk nou. Pèsonnèlman, mwen te kolabore avèk li pandan plis pase trant lane : nan fòmasyon Pè nan Gran Seminè, nan Lansèyman Siperyè nan tabli Inivèsite Notredam nan dyosèz Pòdepè, ak nan Tradiksyon Labib la. Vwayaj Monseyè Paulo nan mitan nou rive nan bout li. Yon reyalite lavi ki makònen ak tristès lanmò. Nan lafwa ak lespwa, lavi ap triyonfe. Misyon legliz la ap kontinye. Mwen kwè, sa nou chak nou di sou platfòm ABIKA a, ansanm ak Pè Didi ak Doktè Chantal, bay yon imaj klè sou Monseyè Paulo : « simple, humble, ascète, travailleur, transparent, yon zanmi sensè san zipokrizi, san zenterè, yon eritaj konviksyon nan travay ansanm pou legliz, pasteur, évangélisateur, d’une si grande patience et sagesse, un évêque profond et productif, homme de Dieu, yon lidè an silans, de zòrèy ki toujou la pou koute, yon misyonè vanyan ki toujou reponn prezan, menm lè li lwen fizikman. »

 

  1. Mistè lavi. Mistè lanmò. Mistè soufrans. Mistè konfyans nan Bondye.

ABIKA an dèy. Nou an dèy . Men fòk nou reveye. Fòk nou remobilize, pou nou ranmase eritaj la. Annou kenbe men Bondye ansanm, pou nou ka kenbe, pou nou kontinye travay la, pou nou reyalize rèv la.

Nan lèt li te ekri nou, nan dat 16 oktòb 2020, li te fè nou sonje tradiksyon nou dwe li, ak pwojè Komisyon Tradiksyon an pou lane 2021 ak lane 2022. Premyèman: Pibliye Nouvo Kontra a ansanm ak Sòm yo nan lane 2021. Dezyèmman: fini tradiksyon Ansyen Kontra a nan finisman lane 2021. Bondye pa pèmèt Monseyè Paulo wè travay la fini, men li lage l nan men nou tout ansanm.

Se nan non nou tout, manm ABIKA yo, e pou nou tout, mwen ekri nòt sa a.

  1. Doktè Chantal Noël – Sekretè Komisyon an: 509 34 60 29 96
  2. Pè William Smart: 509 34 13 58 59
  3. Pè Paulin Vital, OMI 509 32 12 61 98
  4. Pè Rodney Pierre-Louis 509 44 87 44 67
  5. Pè Adonaï Jean Juste, CSSR 509 46 90 87 10
  6. Pè Jean Sylvain Jeannot, SDB 509 43 43 98 89
  7. Pè Jean Patrick Louis-Jacques 509 32 36 84 27
  8. Pè Guy Vandecandelaere, CICM 509  ?
  9. Pè Fitho Jean 509 41 60 53 22
  10. Pè Elder Brévil 509 34 15 42 16
  11. Pè Robert Michel                         509 ?
  12. Pè Yves Voltaire 509 32 13 33 20

 

Monseyè Pierre André Pierre: 509 37 01 22 30

Sekretè Ekzekitif Komisyon Episkopal Tradiksyon Labib

 

 

 La Famille de Sr Juvenia Joseph FDM et de Boursiquot  sont  en deuil .

 

 

LES FAMILLES JOSEPH ET BOURSIQUOT VOUS ANNONCENT AVEC BEAUCOUP DE PEINE LA MORT DE L’UN DE SES FILS: JEAN PIERRE SAINT BOURSIQUOT. Né le 11 Avril 1974 à La Vallée de Jacmel est décédé le Mercredi 17 Fevrier 2021 à l’hopital de Diquini.

Ses funérailles seront chantées le Jeudi 25 Fevrier 2021 à l’Eglise  Saint Charles de Carrefour a 7:30 a.m.

Nous reccommandons à vos ferventes prieres, l’ame du defunt et le reconfort de tous ceux qui sont exprimés par ce deuil specialement sa femme Wismene et sa fille de 3 ans, ses frères et soeurs: Roiny, Mme Marie Yolaine, Janky, Jasmin, Mme Innocente et Madame Maryse BOURSIQUOT, ses ousins et cousines don’t Soeur Juvenia Joseph, fdm etc…

QUE L’AME JEAN PIERRE SAINT BOURSIQUOT REPOSE EN PAIX PAR LA MISERICORDE DE DIEU AMEN

 

Nous demandons au peuple de Dieu de  prier pour Sr Juvenia Joseph et Famille en ce moment de tristesse.

 

Joyeux Anniversaire Mme Yolene Cantave

 

 

 

Le 21 Fevrier 2021 est l’anniversaire de Mme Marie Yolene Cantave, une amie et de la radio Telé Solidarité à Long Island.  Yoleine est parmi les membres de la Communauté Crucienne aux États Unis.

 

Un anniversaire est toujours une journée speciale dans la vie de tout le monde. Yolene est une bonne  personne, très soucieuse pour sa famille et toujours disponible pour la Communauté Haitienne de Long Island.

 

Bishop  Sansaricq en Communion avec le Personnel de la radio Télé  Solidarité souhaite un Joyeux Anniversaire à Yoleine tout en demandant au Peuple de Dieu de prier pour Yolene en ce moment special

Brother Tob

Happy Birthday Mrs Yolene Cantave

 

 

February 21, 2021 is the birthday of Mrs. Marie Yolene Cantave, a friend of our weekly bulletin and Radio  Telé Solidarité r in Long Island. Yoleine is a member of the Crucian Community in the United States.

 

A birthday is always a special day in everyone’s life. Yolene is a good person, very concerned for her family and always available for the Haitian Community of Long Island.

 

Bishop Sansaricq in Communion with the Staff of  Radio Télé Solidarité and the Weekly Bulletin  wishes Yoleine a Happy Birthday while asking the People of God to pray for Yolene at this special time

Brother Tob

La Conférence Religieuse Canadienne demande à Trudeau de dénoncer ouvertement le régime dictatorial instauré par Jovenel Moïse en Haïti

 

 

Situation dramatique à Haïti : la CRC interpelle le gouvernement canadien

Jeudi 18 février 2021 ((rezonodwes.com))– Face à la situation dramatique que traverse Haïti depuis plusieurs mois maintenant, la CRC a décidé d’interpeller le gouvernement canadien pour qu’il défende les valeurs démocratiques en dénonçant ouvertement et clairement le régime dictatorial instauré par le président Jovenel Moïse en Haïti.

Monsieur,

La Conférence Religieuse Canadienne représente les congrégations religieuses canadiennes. Plus de deux cents congrégations sont présentes au Canada et elles totalisent toujours plus de 10 000 religieuses et religieux. C’est en leur nom que je vous fais part de ce cri du cœur pour que le Canada défende les valeurs démocratiques en dénonçant ouvertement et clairement le régime dictatorial instauré par le président Jovenel Moïse en Haïti.

La violence qui règne actuellement dans ce pays des Antilles est indescriptible; la peur règne, les enlèvements se multiplient, ce qui implique la demande d’importantes rançons; le désordre est total et les gens meurent de faim. Monsieur le Premier Ministre Trudeau, vous connaissez la force de la solidarité canadienne avec le peuple haïtien.   Actuellement, à cause du silence du gouvernement canadien, nous nous sentons complices des gestes de Monsieur Jovenel Moïse qui provoquent une situation inhumaine et désastreuse. Nous sommes révoltés de cette situation et nous désirons vous en faire part.

Nous avons confiance qu’une prise de position de votre gouvernement qui dénoncerait le chaos actuel à Haïti, si préjudiciable à la population du pays, pourrait éveiller les consciences et constituer une amorce à un changement nécessaire. Nous vous prions donc, monsieur le Premier Ministre, de vous distancer du « Core group » international et d’oser dénoncer Jovenel Moïse qui s’accroche au pouvoir et tient ainsi captif le peuple haïtien en le faisant souffrir péniblement.

C’est un régime dictatorial qu’il a instauré puisqu’il dirige le pays par décrets ; le parlement est dissous, après avoir reconnu depuis plus d’un an la fin du mandat de ses membres. Monsieur Moïse ose même franchir la limite fondamentale de la séparation entre le pouvoir politique et judiciaire en modifiant de son plein gré le mandat des juges de la Cour suprême du pays. Comme Canadiens, nous vivons en paix dans un système politique démocratique ; ne pouvons-nous pas alors agir en faisant entendre notre voix?

Monsieur le Premier Ministre, les religieuses et religieux canadiens dont un grand nombre a œuvré avec bonheur aux côtés du peuple haïtien, comptent sur vous afin que vous permettiez au Canada d’être de nouveau un leader par la dénonciation claire et nette de cette situation tout aussi insoutenable que pénible. Que votre dénonciation de l’action de M. Jovenel Moïse soit un appui pour le peuple haïtien !

Au nom de ce peuple cher aux Canadiens, nous vous demandons d’agir rapidement.

Respectueusement,


Alain Ambeault, CSV

Directeur général
Conférence religieuse canadienne

 

 

Il faut cesser de soutenir Jovenel Moïse en Haïti

«La légitimité de Moïse a toujours été faible, et il a recueilli moins de 600 000 voix dans un pays de 11 millions d’habitants», écrit l’autrice.

Bianca Mugyenyi

Le gouvernement canadien doit mettre fin à l’appui qu’il donne à un président haïtien répressif, corrompu et dépourvu de légitimité constitutionnelle. Au cours des deux dernières années, les Haïtiens ont manifesté une opposition irréductible à Jovenel Moïse dans le cadre de manifestations massives et de grèves générales exigeant qu’il soit démis de ses fonctions.

Depuis le 7 février, Jovenel Moïse occupe le palais présidentiel de Port-au-Prince à l’encontre des articles 134.2 et 134.3 de la Constitution et 239 de la loi électorale reconnus par l’écrasante majorité des institutions du pays. La demande de Moïse de prolonger d’une année son mandat a été rejetée par le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, la Fédération des Barreaux d’Haïti et d’autres institutions constitutionnelles. L’opposition avait nommé un juge de la Cour de cassation pour qu’il dirige un gouvernement intérimaire après l’expiration de son mandat, mais Moïse a illégalement fait arrêter l’un des juges de la Cour de cassation et en a destitué trois autres. De plus, la police a occupé la Cour de cassation et a réprimé les manifestants, tirant sur deux reporters qui couvraient les manifestations. Les juges du pays ont lancé une grève illimitée pour forcer Moïse à respecter la Constitution.

Depuis janvier 2020, Moïse gouverne par décret. Après l’expiration des mandats de la plupart des membres du gouvernement parce qu’il n’a pas tenu des élections, Moïse a annoncé le projet de réécrire la Constitution. Des élections justes sont impossibles sous la direction de Moïse parce qu’il a récemment fait pression sur l’ensemble du conseil électoral pour que les membres de celui-ci démissionnent, et qu’il a ensuite nommé unilatéralement de nouveaux membres.

La légitimité de Moïse a toujours été faible, et il a recueilli moins de 600 000 voix dans un pays de 11 millions d’habitants. À partir de l’éclatement des manifestations massives contre la corruption et contre le Fonds monétaire international (FMI) de la mi-2018, Moïse n’a pas cessé d’accroître la répression. Un récent décret présidentiel a criminalisé les personnes qui dressent des barricades de protestation, considérant ce geste comme du « terrorisme », tandis qu’un autre décret a créé une nouvelle agence de renseignement ayant des agents anonymes autorisés à infiltrer et à arrêter toute personne considérée comme se livrant à des actes « subversifs » ou menaçant la « sécurité de l’État ». L’ONU a confirmé, dans le cadre d’un des pires cas documentés, la culpabilité du gouvernement haïtien dans le massacre d’au moins 71 civils dans le quartier pauvre de La Saline, à Port-au-Prince, survenu à la mi-novembre 2018.

Toutes ces informations sont à la disposition des autorités canadiennes, mais celles-ci continuent de financer et de former une force de police qui a violemment réprimé les manifestations organisées contre Moïse. L’ambassadeur du Canada en Haïti a assisté à plusieurs reprises à des cérémonies de la police tout en refusant de critiquer les actes de répression contre les manifestants commis par celle-ci. Le 18 janvier, l’ambassadeur Stuart Savage a rencontré le controversé nouveau chef de police Léon Charles pour discuter du « renforcement des capacités de la police ».

Les représentants du Canada de l’influent « Core Group », composé des ambassadeurs des États-Unis, de la France, de l’OEA, de l’ONU et de l’Espagne, à Port-au-Prince, ont offert à Moïse un important appui diplomatique. Le 12 février, le ministre des Affaires étrangères du Canada, Marc Garneau, s’est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères de facto d’Haïti. La déclaration sur la réunion a annoncé des programmes mixtes d’Haïti et du Canada d’accueillir une conférence prochaine. La déclaration ne mentionnait cependant pas le fait que Moïse avait prolongé son mandat et limogé illégalement des juges de la Cour de cassation, qu’il gouverne par décrets ou qu’il criminalise les manifestations.

Il est temps que le gouvernement canadien arrête d’appuyer une dictature répressive et corrompue en Haïti.

* Ce texte est appuyé par une centaine d’artistes, de militants et d’universitaires, d’ici et d’ailleurs, dont Noam Chomsky, Naomi Klein, Roger Waters, Svend Robinson, Will Prosper et Alain Deneault.

 

 

es proches d’un sénateur haïtien investissent 6 millions $ au Québec

Ils ont récemment multiplié les transactions au nord de Montréal

  •  
  •  

 

  • AUTRES

PHOTO PIERRE-PAUL POULINLa nouvelle propriété de Laval qu’a acquise pour 4,25 M$ la consule d’Haïti à Montréal Marie-Louisa Aubin Célestin, épouse du sénateur Rony Célestin.

HUGO JONCAS

 

Mercredi, 17 février 2021 01:00MISE À JOUR Mercredi, 17 février 2021 09:03

Une consule d’Haïti à Montréal, épouse d’un important sénateur, a multiplié les investissements au Québec. Ces dernières semaines, elle a fait un mystérieux prêt de près de 1,4 million $, avant de mettre la main sur une villa de 4,25 millions $, en décembre.

Trois semaines avant d’acheter sa luxueuse maison au bord de l’eau, sans emprunt bancaire, à Laval, la consule Marie-Louisa Aubin Célestin a fait un prêt de 1,37 M$. Le bénéficiaire : Jean-François Châtaigne, partenaire d’affaires de son mari, le sénateur Rony Célestin.

PHOTO PIERRE-PAUL POULIN

La première maison du couple achetée à Laval en 2018.

En juin dernier, les deux hommes ont enregistré ensemble une entreprise à numéro dont ils sont les actionnaires. La consule en est secrétaire.

Notre Bureau d’enquête s’est entretenu brièvement avec M. Châtaigne, à son domicile de Laval. Il refuse de dire à quoi doit servir la compagnie qu’il a créée avec le sénateur Célestin et laisse entendre que le projet est tombé à l’eau.

« La banque ne voulait pas ouvrir le compte, alors je n’ai pas de partenaire d’affaires, dit-il. Ça n’a pas marché. »

Qu’est-ce que devait faire la compagnie ?

« N’importe quoi », répond-il.

Recyclage de matériaux secs

Le prêt que lui a fait Mme Aubin Célestin a servi à acheter une grande terre zonée agricole et commerciale à Sainte-Anne-des-Plaines, dans les Laurentides. Cinq bâtiments industriels occupent la partie sud de la propriété.

  1. Châtaigne a refusé de préciser l’implication du couple Célestin dans les activités qui ont cours sur les terrains.

« Je n’ai pas de commentaires à faire », dit-il.

Son fils, Randy Salomon Châtaigne, habite un logement sur la propriété et dit travailler dans les installations adjacentes, « dans le recyclage des matériaux secs ».

En plus de ces investissements, le couple Célestin a acquis en 2018 une première propriété à Laval pour 800 000 $, toujours sans hypothèque.

Le sénateur, proche du président de la République Jovenel Moïse, possède aussi une grande propriété en banlieue de la capitale d’Haïti, Port-au-Prince.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Rony Célestin (à droite) enlace le président haïtien Jovenel Moïse, qui dirige par décrets depuis janvier 2020.

Le pays est présentement secoué par une autre grave crise politique. Le président affirme que son mandat se poursuit jusqu’en février 2022, alors que l’opposition juge qu’il s’est achevé le 7 février. Cette journée-là, les autorités ont fait emprisonner 23 personnes en les accusant d’avoir fomenté un coup d’État.

« Pas nos oignons »

Rencontré dans ses bureaux, le consul général à Montréal, Fritz Dorvilier, croit qu’il ne lui appartient pas de s’intéresser aux transactions de son employée.

« Elle travaille ici, mais ce ne sont pas nos oignons, c’est une affaire privée, dit-il. Elle a un statut diplomatique, si elle a les moyens, je n’ai pas le pouvoir de lui demander de le prouver, je n’ai pas de droit de regard sur ses biens. »

L’avocat du couple Célestin, Alexandre Bergevin, assure que leurs transactions se sont faites « dans les règles de l’art », mais n’a pas précisé d’où venait l’argent utilisé pour ces transactions.

« Si les fonds ont transité dans d’autres juridictions, les vérifications de conformité ont été effectuées par les organismes en place », écrit-il dans un courriel.

Rony Célestin aurait fait fortune notamment dans le ciment et les matériaux de construction avant de se lancer en politique, et continue d’être dans les affaires aujourd’hui.

QUI EST RONY CÉLESTIN  

◆ Marié depuis 1998 à Marie-Louisa Aubin Célestin, devenue l’une des consules d’Haïti à Montréal.

◆ Élu député en Haïti en 2011.

◆ Réélu en 2016 sous la bannière du parti qui soutenait le président Jovenel Moïse, actuellement contesté par la société civile haïtienne.

◆ Élu sénateur en 2017.

◆ Un an plus tard, il est l’un des 10 derniers élus dont le mandat n’est pas encore terminé. L’opposition affirme que le président Moïse a terminé son mandat le 7 février, et des manifestations dénoncent un « retour à la dictature ».

 

 

 

Proverbes

Sa nèg  fè  nèg, Bondye ri

Fri ki vle mi, rete anba fèy

Kan  poul ape ponn, li pa janm bliye nich li

Cheval ak bourik pa atle ansanm

Kote Pwa tonbe, se pa la li jèmen

 

 

Good to know: Lent: Prayer, Fating, Charity.

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

Lent goes from Ash Wednesday(Feb. 16) to  Wed. March 31. The liturgical color is violet except for St. Joseph (Mar. 19), Annunciation of the Lord(Mar. 25)[White], Palm Sunday(Mar. 28)[Red] and optional for the 4th Sun. of Lent “Laetare”(Mar 14)[Rose], no flowers, limited music. Lent is a time of intensive prayer especially for those  to be initiated at Easter.

All people age 14 to 65  abstain from meat on Ash Wednesday and all Fridays of Lent and take one full meal on Ash Wednesday and Good Friday if their health allows it. Do not skip medicines! Because of COVID-19, ashes will be dropped on the hair or skull on Ash Wednesday.

This is a special time for giving to your church and reliable charities, for volunteering in social justice programs, for combating all forms of injustice and discrimination.

Whenever possible go to confession or a penitential  prayer service. This is the way to prepare for the Holy Triduum and Easter. Furthermore, Easter Duty, reception of the Holy Eucharist in proper condition, takes place between the First Sunday of Lent (Feb. 21) and Pentecost(May 29).Good Lenten Season!

+++

Le Carême va du Mercredi des Cendres(16 Fév.) au Merc. 31 Mars. La couleur liturgique est le violet excepté pour la St. Joseph(19 Mars), l’Annonciation du Seigneur(25 Mars)[blanc], le Dimanche des Rameaux(28 Mars)[rouge] et optionel pour le 4ième Dim. de Carême “Laetare” [rose], pas de fleurs, musique limitée. Le Carême est un temps de prière intensive spécialement pour ceux qui seront initiés à Pâques.Tous ceux âgés de 14 à 65 ans s’abstiennent de viande le Mercredi des Cendres et les Vendredis de Carême et prennent un seul grand repas le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint  si leur santé le permet, Ne ratez pas les médicaments! A cause du COVID-19, les cendres seront versées sur les cheveux ou le crâne le Mercredi des Cendres.

C’est un temps spécial pour donner à son église et aux charités de confiance, se porter volontaire dans les programmes de justice sociale, pour combattre toutes formes d’injustice et de discrimination.

Quand c’est possible,vas à la confession ou un service de prière pénitentiel. C’est pour se préparer pour le Saint Triduum et Pâques. De plus, le devoir pascal , la réception de la Sainte Eucharistie  dans de bonnes conditions va du 1er Dim. de Carême(21 Fév.)  ã la Pentecôte(29 Mai). Bonne saison de Carême!

 

 

 

 

Latest News-February 14, 2021

 

 

 

SIXTH SUNDAY IN ORDINARY TIME (February 14th, 2021)

 

 

Leviticus13, 1-2 + 44-46; Psalm 32; 1 Cor. 10, 31-11, 1; Mark 1, 40-45  

 

 

By +Guy Sansaricq    

 

Mark in his Gospel shows Jesus “moved by pity” and touching the sick to heal them of their physical ailments. Physical illness, wounded flesh, bodily pains plague earthly existence. Jesus appears very sensitive to this distressful side of human life especially when coming upon ailing persons as in the case of the leper in today’s Gospel story.

 

Yet Jesus does not wish to be mistaken for a vulgar charlatan, one simply concerned with bodily distress. Even though “moved by pity” for our bodily illnesses, he has a deeper secret to reveal. His long term objective is to set us free from EVIL, the real LEPROSY OF THE SOUL, THE PRIMARY CAUSE OF ALL OUR DEADLY WOES.  He wants to set us free of death itself.  His healings are a first step toward that inner healing of the heart from sin, a gift much greater than the temporary cure of a passing ailment.  

 

This coming Wednesday, ASH WEDNESDAY will help us focus on the ultimate healing Jesus brings, the healing of the soul, our deliverance from evil.  Too often, it appears that BODILY CARE is all we seek. Let’s follow the exercises of LENT and not be ashamed to confess our “inner uncleanliness” so as to be made whole. Jesus will die and rise. If we truly wish to rise with HIM, we must learn to view repentance as a sort of DEATH that leads to life. Those who believe and REPENT will not perish but will have “ETERNAL LIFE!” (John 3, 16)

 

SIXIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (14 Fèvrier 2021)             

Par +Guy Sansaricq

 

Comment ne pas se sentir attiré par Jésus quand nous lisons aujourd’hui le récit de sa compassion envers ce pauvre lépreux qui avoue à haute voix son “impureté.” Jésus “ému de pitié” le touche et le renvoie guéri. Des foules accourent! Jésus les guérit tous mais semble s’inquiéter. N’y a t-il pas risque qu’on le méprenne pour un magicien, un charlatan soucieux uniquement de guérisons physiques? Il a bien davantage à offrir!

 

Les hommes, arriveront-ils à le comprendre? La cause première de tous les déboires de l’humanité, c’est le péché, le mal qui empoisonne et corromp tous les coeurs. C’est bien la première guérison, la première “purification” à laquelle nous devons aspirer!

 

Les guérisons du corps ne sont que les premiers signes de cette REDEMPTION qui nous est offerte. La pourriture de la chair par la lèpre, quelle horreur! La fièvre qui dévore, les paralysies, quel tourment! Mais combien plus abominable la corruption de l’esprit, de l’ame et du coeur! Combien plus avilissante la lèpre de l’orgueil, de la haine et des vices cachés!

Que notre “impureté” intérieure nous tourmente plus que nos fièvres et nos maladies!

 

Ce mercredi qui vient est le MERCREDI DES CENDRES. Ne manque pas “d’ENTRER EN CAREME,” de confesser tes péchés, de passer avec le Christ de la mort à la vie en buvant aux sources de la Rédemption. Bois aux richesses de vie dont le Christ Ressuscité est la SOURCE.

PARTICIPONS PLEINEMENT AU SALUT DU CORPS ET DE L’AME!  JÉSUS EST LE RÉDEMPTEUR!

 

Bishop Sansaricq

 

 

Pensée de la Semaine: Si tu veux connaître quelqu’un n’écoute pas ce qu’il dit mais regarde  ce qu’il fait.

Dalai Lama

Thought of the Week: If you want to know someone don’t listen to what they say but watch what they do.

Dalai Lama

Panse nan semèn nan: Si ou vle konnen yon moun pa koute sa li di, men gade sa li fè.

Dalai Lama

Pensamiento de la semana: si quieres conocer a alguien, no escuches lo que dice, pero mira lo que hace.

Dalai Lama

 

 

Le Couple de l’Année 2021 du Centre National de l’Apostolat Haitien

 

 

Le 14 Fevrier est la fête de St Valentin, la fête des Amoureuses et amoureux, C’est toujours l’occasion pour les amoureux et amoureuses de celebrer leur amour. Mais lorqu’on sait que Dieu est Amour, l’on comprend que le vrai amour n’est pas d’un jour mais pour toujours.

 

Chaque année pour la fête de la Fête de St Valentin le Centre National de l’Apostolat Haitien choisit un couple  de l’année. Bishop Guy Sansaricq en communion avec le personnel du Centre National de l’Apostolat Haitien a choisi le couple Cajoux comme le Couple de l’année 2021 du Centre National de l’Apostolat Haitien.

 

Rappelons que le Diacre Francois Cajoux et sa femme ont 48 ans aux États Unis, ils ont 45 ans de mariage et 2 enfants et 2 petits enfants. On doit ajouter qu’ils sont paroissiens de la paroisse du Sacre Coeur depuis 34 ans.

 

Bishop Guy Sansaricq felicite le couple Cajoux en ces  mots:

Cher Francois et chère Marie. C’est toujours une joie de vous voir règulièrement à la messe avec vos enfants. Votre piété, votre simplicité, vos bonnes manières et votre zèle apostolique réjouissent et éclairent tous ceux qui vous approchent. Vous reflétez cette paix  qui émane du Seigneur et qui révèle sans bruit la puissance et la beauté de l’amour authentique. Je prie que le Seigneur vous bénisse abondamment dans vos enfants et petits-enfants et que votre témoignage rayonne dans notre communauté conmme un phare allumé!

 

Le personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien demande au peuple de Dieu d’acclamer le Couple Cajoux comme le Couple de l’Année du Centre National de l’Apostolat Haitien.

Brother Tob

 

The Couple of the Year 2021 of  the National Center of the Haitian Apostolate

 

 

February 14 is the feast of St Valentine the patron saint of lovers. It is always the opportunity for lovers to celebrate their love. As we know that God is Love, then true love is not for one day but for every day.

Each year for Valentine’s Day the National Center of the Haitian Apostolate likes to chooses a couple of the year. Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of the Center chose the Cajoux couple as the Couple of the year 2021 of the National Center of the Haitian Apostolate.

Deacon Francois Cajoux, a deacon for the past 19 years, and his wife have lived in the United States for the past 48 years. They have been married for 45 years and have been blessed with 2 children and 2 grandchildren. We must add that they have been parishioners of the Sacred Heart Parish in Cambria Heights for 34 years.

Bishop Guy Sansaricq congratulates the Cajoux couple in these words:

Dear Francois and Marie. Congratulations for the love you display in our community. You radiate peace in your devotion to the Eucharist and the Blessed Mother and in your kind manners. Everyone who approaches you feels at once the genuineness of your love for each other and for the community. You might not know it but you shine like a bright lamp post showing the way to true happiness.

May the Lord bless you, your children and grandchildren and may many be inspired by your quiet yet beautiful example!

The staff of the Weekly Bulletin of the National Center of The Haitian Apostolate   asks the people of God to acclaim the Cajoux Couple as the Couple of the Year of the National Center of The Haitian Apostolate

Brother Tob

 

Émission avec quelques anciennes étudiantes des Soeurs Salésiennes d’Haïti.

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité était très heureux de rencontrer plusieurs anciennes elèves des  Soeurs Salésiennes  qui vivent dans plusieurs pays pour une émission à la Radio Télé Solidarité. Soeur Martha Séïde, FMA, PHD, professeur de Théologie de l’Éducation, d’Anthropologie Théologique et d’autres matières pédagogiques à la Faculté Pontificale des Sciences de l’Éducation à Auxilium-Rome  et en Haïti, a dirigé cette émission.

Les anciennes étudiantes des Soeurs Salésiennes invitées à cette émission étaient: Yolène Destin Barreau, ancienne présidente de l’Association des Anciennes Étudiantes des Soeurs Salésiennes. Yolène vit à Alabama, mariée depuis 28 ans et mère de 2 enfants. Elle a un Baccalauréat en Business et une Maîtrise en Comptabilité.

 

 

 

 

Ensuite on a eu Marie Joelle Télasco, travailleuse sociale depuis 15 ans à Montréal, mariée et mère de 3 enfants.

 

 

Micheline Pierre, mariée et mère d’une fille, professeure de Mode depuis 2018 dans un lycée professionnel en France. Micheline vit en Guyane Francaise. Elle a fait ses études universitaires en Haïti en Sciences économiques à l’Université Quisqueya, Faculté de Droit et Sciences en Haïti.

 

 

Mohao Métivier, présidente fédérale de l’Association des Anciennes Émission lèves des Filles de Marie Auxiliatrice d’Haïti (Salésiennes de Don Bosco). Elle est educatrice et Technicienne de Laboratoire Scolaire.

 

 

Paulette G. Békolo, mariée et mère de 3 enfants. Elle vit à Caroline du Nord, elle a une Maîtrise en Comptabilité de l’Université Strayer des États-Unis, un Baccalauréat en Commerce avec distinction et un Baccalauréat en Administration des Affaires (Université d’Ottawa, Canada) – Psychologie (Sorbonne, France). Paulette est parmi les étoiles salésiennes qui brillent aux États-Unis.

Vous pouvez imaginer la joie de Soeur Martha de rencontrer ces 5 anciennes étudiantes à la Radio Télé Solidarité. Les Soeurs Salésiennes sont en  Haïti depuis 1935 et font un travail colossal au niveau de l’éducation et de la formation spirituelle des jeunes. Les anciennes étudiantes ont profité de cette émission pour exprimer leur profonde reconnaissance aux soeurs salésiennes d’Haïti.

L’école des Soeurs Salésiennes est toujours une 2ème famille pour ses étudiants et ses anciennes étudiantes. Ces anciennes étudiantes ont parlé de leur formation et de leur expérience à l’école des Soeurs Salésiennes. Elles sont très fières du ministère des Soeurs Salésiennes d’Haïti. Elles représentent le fruit de l’éducation des Soeurs Salésiennes et font partie de la grande famille des Soeurs Salésiennes.

Il est important de mentionner le nom de Sr Marie Thérèse Lamaute, la première religieuse haïtienne de la Congrégation des Soeurs  Salésiennes qui a déjà 103 ans  et qui est un grand supporter de la Radio Télé Solidarité. Sr Lamaute avait un frère, Père Serge Lamaute, qui était aussi le premier prêtre haïtien de la Congrégation des Pères Salésiens.

Cette émission des anciennes étudiantes des Soeurs Salésiennes était très émouvante. C’était un grand moment de retrouvailles pour les panélistes y compris pour Soeur Martha. L’éducation ouvre de nombreuses portes. Ces anciennes étudiantes des Soeurs Salésiennes ont compris l’importance de mettre en pratique la formation reçue à l’école des Soeurs et elles l’ont appliqué  dans leur vie familiale et cela a donné de très bons résultats. C’est une émission à écouter et je vous invite à le faire en cliquant sur ce lien: https://youtu.be/zyTgXfSJTqo

Brother Tob

TALK SHOW WITH SOME FORMER STUDENTS Of THE SALESIAN SISTERS OF HAITI

The Staff of Radio Telé Solidarité were very happy to meet several former students of the Salesian Sisters who live in several countries for a talk Show on Radio Telé Solidarité. Sister Martha Seide, FMA, PHD, Professor of Educational

Theology, Theological Anthropology and other pedagogical matters at the Pontifical Faculty of Educational Sciences in  Auxilium -Rome and in Haiti led the talk show.

 

 

The former students of the Salesian Sisters invited to this talk show were: Yolene Destin Barreau, Marie Joelle Telasco, Micheline Pe Pierre, Mohao Metivier and Paulette G. Bekolo.

Yolene Destin Barreau was a former President of the Association of Former Students of the Salesian Sisters.

 

Yolene lives in Alabama. She has been married for 28 years and is the  mother of 2 children.  She has a Bachelor in  Business and a Master’s Degree

in Accounting.

 

 

Marie Joelle Telasco has been a social worker for 15 years in Montreal. She is also married and mother of 3 children.

 

     Micheline Pe Pierre is married; has a daughter; and has been a fashion teacher in a professional high school in France since 2018. Micheline lives in French Guiana. She did her university studies in Haiti in Economics at Quisqueya University with the Faculty of Law and Sciences in Haiti.

 

Mohao Metivier is the President of the Association of formerstudents  of the Daughters of Mary Help of Christians of Haiti (Salesians of Bon Bosco). She is an educator and a school laboratory technician.

 

Paulette G. Bekolo is married and the mother of 3 children. She lives in North Carolina. She has a Masters in Accounting from StrayerUniversity in the United States. She has a Bachelor of Commerce with Honors, a Bachelor of Business Administration from the University of

Ottawa, Canada, and a Bachelor in Psychology from Sorbonne, France. Paulette is among the Salesian stars who shine in the United States.

 

You can imagine Sister Martha’s joy in meeting these 5 former students for a talk show  at Radio Telé Solidarité. The Salesian Sisters have been in Haiti since 1935 and do colossal work inthe education and spiritual formation of young people.

These former students took advantage of this broadcast to express their deep gratitude to the Salesian sisters of Haiti. The school of the Salesian Sisters is still a second family for many former students.They spoke about their training and their experience with the Salesian Sisters. They are very proud of the ministry of the Salesian Sisters of Haiti.

These former students are the fruit of the education of the Salesian Sisters and are part of the great family of the Salesian Sisters.

 

 

It is important to mention the name of Sr. Marie Therèse Lamaute, the first Haitian nun of the Salesian Sisters Congregation

who have already 103 years old and who is a great supporter of Radio Telé Soleil . We h Sr. Lamaute had a brother, Father Serges Lamaute, who was  the first priest of

the Congregation of the Salesian Fathers.

This  Talk show of the former students of the Salesian Sisters was very emotional and it was a great  moment for the panelists including Sister

Martha. Their education had opened many doors for them and theyunderstood the importance of putting into practice the formation

they had received in the school of the Salesian Sisters. They were able to apply it in their family life.

This is a  Talk show to listen to and I invite you to click onthis link: https://youtu.be/zyTgXfSJTqo

 

Brother Tob

 

 

Rome: Sr Martha Seide FMA, PHD 12ème Emission sur “Fratelli Tutti.”

 

Sr Martha Seide FMA, PHD a conduit sa 12ème Emission sur Fratelli Tutti  la 3ème lettre encyclique du Pape Francois.  Cette lettre papal aux évêques Catholiques du monde entier contient 8 chapitres et  Sr Martha a mis l’accent dans cette emission sur le 6ème chapitre qui a pour Thème Dialogue et Amitié Sociale. Bishop Guy Sansaricq  continue à exhorter tous les fidèles Catholiques de la Communauté Haitienne à écouter les emissions de Sr Martha FMA sur Fratelli Tutti. Ces emissions vous pouvez les trouver sur la page de You Tube de Guy Sansaricq.

La 3ème Encyclique du Pape Francois  aux Évêques Catholiques est un cri d’alarme  en faveur de la  planète et des migrants  en vue d’une meilleure relation entre les humains.  Seul un vrai dialogue construit sur la verité et le respect de la dignité Humaine peut   nous  aider  à vivre comme Frères et soeurs.  Le Pape Francois nous fait savoir dans ce chapitre que Le Dialogue est l’arme la plus puissante pour construire  une nouvelle culture.

Le Pape Francois continua pour nous dire comment seront nos familles, notre société et nos pays sans un vrai dialogue. Le Pape insista c’est seulement le dialogue qui peut aider nos familles à bien vivre. Le Dialogue équilibre la relation entre les humains. Il n’y a pas de dialogue à sens unique ou la raison du plus fort est toujours la meilleure. Le dialogue véritable est plutot la reconnaissance de l’autre dans son identité et dans son altérité.

 

Dans ce Dialogue, Sr. Martha nous fit savoir  que Le Pape Francois insista sur la nécessité que  ce dialogue ne soit pas un monologue en faveur des opportunistes. Ces derniers utilisent le mot dialogue juste pour manipuler les partenaires au profit de leurs interêts personnels. Dans un dialogue il faut toujours voir le bien commun  et ce qui est bon pour les deux partis.

 

Le Pape Francois a reconnu dans ce  chapitre le travail colossal des medias qui nous aident à savoir grace à la technologie tout ce qui se passe dans le monde. La pandemie du COVID 19 est un exemple du travail des medias mais le Saint Père  interpelle ces mèmes medias à se mettre au service des plus pauvres, de la verité intégrale et du bien commun. Il est facile de faire du montage et de jouer avec la technologie  pour divulguer des messages qui ne sont pas vrais.

 

Sr Martha aura une 2ème emission  sur le 6ème Chapitre du Pape Francois dans sa prochaine emission à la Radio Telé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq en communion avec Monseigneur Pierre André Pierre continue à remercier  Sr Martha pour ces Emissions sur Fratelli Tutti à La Radio Telé solidarite. Clicquer sur ce lien pour ecouter cette emission: https://youtu.be/gNJX6Gma1Ug

Brother Tob

 

 

Rome: Sr Martha Seide FMA, PHD 12th Show on Fratelli Tutti

 

Sr Martha Seide FMA, PHD had her 12th Broadcast on Fratelli Tutti the 3rd encyclical letter of Pope Francis. This papal letter to Catholic bishops around the world has 8 chapters and Sr. Martha focused in this talk show on the 6th chapter which develops the Theme “Dialogue and Social Friendship.” Bishop Guy Sansaricq continues to urge all the Catholic faithful of the Haitian Community to listen to the broadcasts of Sr. Martha FMA on Fratelli Tutti. You can find these shows on Guy Sansaricq’s You Tube page.

Pope Francis’s 3rd Encyclical Letter to Catholic Bishops is an alarm cry in favor of the planet and a pleading for a better relationship between humans especially the migranrs. Only a true dialogue built on truth and respect for Human dignity can help us live as Brothers and sisters. Pope Francis stressed in this chapter that Dialogue is the most powerful weapon on hand to build a new culture.

The Holy Father went on to show us how without honest dialogue, our families, our society and our countries will be in jeopardy. He stated that it is only dialogue that can help our families to live well. Dialogue is important to balance the relationship between humans. There is no one-sided dialogue, when the reasons of the stronger are always the best. Genuine dialogue is rather the recognition of the other party in his identity and in his otherness.

 

In this Dialogue Sr. Martha insisted that Pope Francis insisted that this dialogue should not be a monologue for the opportunists. These use the word dialogue just to manipulate people for the benefit of their personal interests. In a dialogue we must always see the common good and what is good for both partners.

 

Pope Francis has recognized in this chapter the colossal work of the media which helps us through technology to know everything that is happening in the world. The COVID 19 pandemic is an example of the work of the media, but the Pope warned us of the importance for the media to be at the service of the poorest, of the integral truth and of the common good. It’s easy to edit and play around with tech to send out messages that aren’t true.

 

Sr Martha will have a second broadcast on Pope Francis’ 6th Chapter in her next broadcast on Radio Telé Solidarité. Bishop Guy Sansaricq as well as Monsignor Pierre André Pierre continues to thank Sr. Martha for these broadcasts on Fratelli Tutti on La Radio Telé solidarite. Click on this link to listen to this program: https://youtu.be/gNJX6Gma1Ug

 

Brother Tob

 

The Season of LENT begins this coming Wednesday, February 17th, ASH WEDNESDAY.  Lent is Latin is called Quadragesima meaning the FORTY DAYS. Moses spent FORTY YEARS crossing the desert on his journey FROM Egypt, the land of slavery TO Judea, the Promised Land.  We, too need likewise to perform a forty day journey from sinfulness to grace. EASTER will be the glorious Day of our entry in the Promised Land of GRACE.

We, like the rebellious Hebrews, need a long journey to break away from bad habits and evil   thoughts and deeds. Real CONVERSION is difficult. It requires genuine efforts. This is why the Church convenes us to a period of forty days in the course of which we will strive to rediscover the truth of the Gospel, the greatness of God’s love for us and our calling to sincere repentance. We must regain control over our senses through more prayers and some degree of penance.

Follow the Parish retreat, come the Friday evenings Stations of the Cross, follow the Tuesday evenings Bible classes on the internet, cut down on the food you consume and participate more generously in the expenses of the Church. Go to confession to a priest before EASTER… and be at last a REBORN CHRISTIAN!

 

 

Le Carème commence ce Mercredi 17 Février. Le MERCREDI DES CENDRES. C’est une saison de 40 jours pour aider les Catholiques à redécouvrir Jésus et son vibrant appel au REPENTIR. Jésus veut que nous naissions de nouveau. Pour ètre authentiques, nous devons RENONCER AU PECHÉ et nous ouvrir à LA GRACE. Ce changement intérieur auquel nous sommes appelés est tellement radical qu’on l’appelle NAISSANCE NOUVELLE.

Pendant le Carème il nous faut PRIER DAVANTAGE, réduire le nombre de nos repas, assister à la retraite paroissiale, lire la Bible, participer aux Chemins de Croix des Vendredis et ètre plus généreux à la quète. Que nous apprenions à prendre soin des pauvres.

Et surtout il faut confesser ses péchés à un prètre et communier sacramentellement le Dimanche de Paques.   Quand sonneront les cloches de Paques, nous devrons RESSUSCITER AVEC JÉSUS.

Le Carème: mourir au péché et devenir une créature nouvelle!

 

 

 

 

 

                     A LA MEMOIRE DU PÈRE JEAN-YVES URFIÉ

 

 

Nous venons d’apprendre la mort du père Jean-Yves Urfié, prètre spiritain Francais qui passa presque toute sa vie sacerdotale au service d’Haiti. Peu après son ordination en France au début des années 1960, il recut sa nomination comme professeur au séminaire Saint Martial de Port-au-Prince. Il y enseigna la chimie. Très vite il tomba amoureux du peuple Haitien et se mit du coté de ceux la qui luttent pour le développement du pays. Il apprit le Créole et arriva à le parler mieux que beaucoup d’Haitiens. Pendant les mois d’été il travailla à Furcy et comprit la situation pénible des paysans d’Haiti. Il devint vite un défenseur des pauvres et un apotre d’un renouvellement pacifique mais systématique de la société haitienne.

Evidemment, le gouvernement Duvalier n’aima pas son plaidoyer pour la justice et le droit. C’est ainsi qu’en 1971, il fut expulsé d’Haiti avec tous les pères Spiritains y compris Père Adrien et Père Jacquot.

En 1971, il se trouva à Brooklyn avec le Père Adrien, le Père Jacquot ainsi que le Père William Smart.

Leur ministère à Brooklyn fut extraordinaire. C’était l’époque des entrées massives d’Haitiens, le temps des Haitian boat-People, le temps de la marche sur le Brooklyn Bridge etc. C’était le début de ce qui deviendra l’Apostolat Haitien. Père Urfié travaillant de concert avec les Pères Adrien and Smart se trouva sur tous les fronts pour defendre les Haitiens. Ces prètres brulant de zèle apostolique fondèrent la revue “SEL” en Créole pour renforcer l’unité de la communauté, introduirent le Créole comme langue première d’Evangélisation dans la liturgie Catholique. Ils produisirent et imprimèrent un grand nombre de livres liturgiques Creoles.

Chaque Lundi matin ces quatre prètres se réunissaient avec les quelques autres prètres Haitiens du diocèse de Brooklyn pour prier ensemble et pour préparer en commun le thème à developer à la messe du prochain Dimanche. Son ministère admirable à Brooklyn dura 16 ans.

Après le départ de Jean-Claude Duvalier, il put retourner en Haiti avec les Pères Spiritains. Les Prètres Spiritains de France peu après firent appel à lui en raison de ses grandes qualités pour des fonctions à Rome et à Paris. Il continua à se soucier d’Haiti. Il vient de terminer un DVD sur le Vaudou qui passera bientot sur les ondes de Radio-Télé Solidarité. Nous rendons grace à Dieu pour son témoignage merveilleux d’amour désintéressé.  Au cours de ces dernières années il resta toujours en contact avce Radio-Télé Solidarité. Une messe sera célébrée en sa mémoire avant longtemps. Que son ame repose en paix! Amen. 

                                              IN MEMORY OF FATHER JEAN-YVES URFIÉ

Father Jean Yves Urfié a French Holy Ghost priest who was a missionary in Haiti from 1961 to 1971 and then a priest here in Brooklyn from 1971 to 1986 died this week in Paris, France.

He was a splendid missionary who fell in love with the Haitian people and stood out as a model all missionaries should imitate. He learnt Creole and managed to speak and write it as if he were a native of the island. He embraced the cause of the poor with vigor always advocating peaceful and systematic change in the Haitian society.  Duvalier who was the despotic President of the country at that time could not stand Fr. Urfié’s plea for justice and human rights. To no one’s surprise, Father along with his entire community of the Holy Ghost priests were expelled from Haiti in 1971.

That was the time when Haitians were fleeing Haiti in large numbers, the time of the Haitian Boat People, a very troubled time for the newly arrived Haitians. The Diocese of Brooklyn felt the need of providing Creole speaking priests to these new immigrants. Fr. Urfié settled in Brooklyn along with two other Holy Ghost priests, Fr. Antoine Adrien (a Haitian) and Fr. Emile Jacquot (a French man). Another outstanding Haitian priest Fr. William Smart was also expelled. They settled in Brooklyn with the blessings of Bishop Mugavero, the then Bishop of the diocese.

During the fifteen years Fr. Urfié ministered in Brooklyn along with the above mentioned priests, he accomplished a fantastic job by his closeness to the people and his extraordinary zeal in their service. He proved himself to be a simple, poor, dedicated preacher of the Gospel and an inspiring model to all who approached him. Along with his confreres he was the untiring advocate of this immigrant population that faced all sorts of adjustment problems with the hospitals, the schools, the police and the immigration department. He identified himself with the people he served.

More recently, his congregation called him to render important functions in Rome and in Paris, yet, he remained in constant contact with the Church in Haiti and with us here at the Haitian Apostolate. Actually he just produced a DVD on Haitian Voudoo which we will play soon on Radio Tele Solidarite.   We will soon arrange a mass for the repose of his soul. May He rest in peace! Amen.

 

 

Femme de la Semaine: Floride: Honorable Juge Lody Jean

 

Dans notre rubrique femme de la semaine au bulletin hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien, notre choix s’est porté sur l’Honorable juge Lody Jean , le premier Haitiano -Americain à siéger au tribunal du Comté de Miami- Dade et à la onzième cour du Circuit Judiciaire de cette ville.

 

Rappelons que Juge Lody Jean a un doctorat en droit de l’ecole de droit de l’université St Thomas des Etats Unis. Elle est aussi l’ancienne Presidente de l’Association des Avocats Haitiens de la Floride.

 

Bishop Guy Sansaricq de concert avec Monseigneur Pierre André Pierre et le personnel du Bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat Haitien présente  ses sincères Felicitations au Juge Lody Jean en ces mots:

Chère Juge Lody: Nous sommes très fiers de vous. Il n’est pas facile d’accéder à un poste aussi honorable que celui du juge sans posséder de grandes qualités. Nous vous félicitons chaleureusement pour votre respect et mème passion pour le droit, la justice et l’égalité de tous devant la loi. Nous demandons au Seigneur de se tenir toujours à votre droite pour qu’une grande sagesse illumine toutes vos décisons légales.

 

Nous demandons au Peuple de Dieu d’acclamer Juge Lody Jean comme la femme de la semaine.

Brother Tob

 

Woman of the Week: Florida: Honorable Judge Lody Jean

 

In our section woman of the week in the weekly bulletin of the National Center of  the Haitian Apostolate, our choice fell on the Honorable Judge Lody Jean, the first Haitian-American to sit in the court of the County of Miami- Dade and to the eleventh court of Judicial Circuit.

 

Judge Lody Jean has a doctorate in law from the law school of St Thomas University in the United States and she is also the former President of the Association of Haitian Lawyers of Florida.

 

Bishop Guy Sansaricq along with Monsignor Pierre André Pierre and the staff of the Weekly Bulletin of the National Center of the Haitian Apostolate presents his sincere congratulations to Judge Lody Jean in his words:

Dear Judge Lody: We are very proud of you knowing that it is not easy to reach this position.  Your distinction and high character as well as the doctorate you gained in the field of law were recognized by the Court of Florida. We rejoice at your nomination. Obviously you are animated with a passion for justice and for the equality of all before the law. We pray that the Good Lord will always stand close to you so that great wisdom will mark all your judicial decisions. No nation can prosper without the respect of law. We acclaim you as you stand in Florida and in this country as a promotor of Justice, peace and healthy human relationship.

 

 

We ask the People of God to hail Judge Lody Jean as the woman of the week

Brother Tob

 

 Au Revoir Pasteur Rochemond Saint Louis.

 

 

Le Centre National de l’Apostolat Haitien est triste de vous annoncer la mort  du Pasteur Rochemond Saint Louis survenue le 6 Fevrier 2021 à l’age de 67 ans. Pasteur Saint Louis vivait à Huntington , marié et Père de 5 enfants. Le Pasteur Rochemond Saint Louis   est originaire de Saint Marc et il avait 47 ans de marriage avec la femme de sa vie Marie André Blaise, la petite soeur de  Soeur Marie Josée Joseph, l’administractrice du Conseil  Renouveau Charismatique  des Haitiens Catholiques d’Outre-Mer.

 

La Ceremonie Funeraire  a eu lieu le 13 fevrier à 9:30am  à l’Eglise chretienne New Birth située au 400 Wyandanch Ave .J’etais present à la  celebration de la vie de ce serviteur de Dieu que le Seigneur a mis fin à son Pèlerinage Terrestre. Cette ceremonie D’adieu  en l’honneur du Pasteur Saint Louis  etait très emouvante, plusieurs Pasteurs ont pris la parole pour exprimer leur reconnaissance  à l’endroit du defunt  et leur solidarité à la famille du regretté Pasteur Rochemond Saint Louis.

 

 

 

Plusieurs Pasteurs de la Communauté Protestante etaient presents à cette ceremonie d’Adieu et très emotionnelle en l’honneur du Regretté  Pasteur Rochemond Saint Louis. Pasteur Saint Louis etait l’ami de tout le monde. Il etait connu comme un bon epoux, un bon Père de famille  et un homme de Dieu très proche de ses fidèles

 

Bishop Guy Sansaricq en communion avec le personnel du Personnel du Bulletin hebdomadaire souhaite ses sincères Condoleances à Madame Pasteur Saint Louis, ses enfants, sa belle Soeur Marie Josée Joseph et à toute la famille éprouvée par ce deuil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que le Seigneur accueille Pasteur Saint Louis dans son paradis!

Brother Tob

 

Goodbye Pasteur Rochemond Saint Louis

 

 

 

 

 

The National Center of  the Haitian Apostolate is sad to announce the death of Pastor Rochemond Saint Louis on February 6, 2021 at the age of 67. Pastor Saint Louis lived in Huntington, married and Father of 5 children. Pastor Rochemond Saint Louis is a native of  Saint Marc and he had 47 years of marriage with the woman of his life Marie André Blaise,  sister of Sister Marie Josée Joseph, the administrator of the Charismatic Renewal Council of Catholic Haitians Abroad.

 

 

The Funeral Ceremony took place on February 13 at 9:30 am at the New Birth Christian Church located at 400 Wyandanch Ave. I was present at the celebration of the life of this servant of God whom the Lord ended his Pilgrimage Earthly. This farewell ceremony in honor of Pastor Saint Louis was very moving, several Pastors took the floor to express their gratitude to the  deceased and their solidarity with the family of the late Pastor Rochemond Saint Louis.

 

Several Pastors from the Protestant Community were present at this very emotional farewell ceremony in honor of the Late  Pastor Rochemond Saint Louis. Pastor Saint Louis was everyone’s friend. He was known as a good husband, a good father and a man of God very close to his faithful.

 

 

Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of the Staff of the Weekly Bulletin wishes his sincere condolences to Madame Pasteur Saint Louis, his children, his   Sister in lawn  Marie Josée Joseph and to the whole family affected by this mourning May the Lord welcome Pastor Saint Louis to his paradise!

 

Brother Tob

 

 

 

 

Le College Pastoral est en deuil

 

 

NOUS VOUS ANNONCONS AVEC BEAUCOUP DE PEINE LA MORT DE L’UNE DES ANCIENNES ETUDIANTES DU COLLEGE PASTORAL: PAULE MONTOUR, PROMOTION 2009 – 2012.

Elle était exposée à Krauss funeral home à l’adresse suivante : 1097 Hempstead tpke – Franklin Square, NY  11010 de 6:00 p.m. a 8:00 p.m. Ses funérailles seront chantées le Samedi 13 fevrier 2021 à l’Eglise des Saints Anne et Joassaint au 218-26    105th Ave – Queens Village, NY  11429 a 9:00 a.m

Nous reccommandons à vos humbles prières l’âme de la défunte et la consolation de tous ceux qui la pleurent spécialement sa soeur Marie Josee Delpe, une ancienne du College et les enfants de la defunte: Carl, Rachelle, Regine et Christine Montour.

QUE L’AME DE NOTRE SOEUR PAULE MONTOUR REPOSE EN PAIX

PAR LA MISERICORDE DE DIEU! AMEN!

Haïti-Droits humains : L’Association médicale haïtienne exige la libération immédiate de la Dre. Marie Antoinette Gauthier ainsi que des 16 autres personnes, illégalement détenues depuis le 7 février 2021

vendredi 12 février 2021

Share1

P-au-P, 12 févr. 2021 [AlterPresse] — L’Association médicale haïtienne (Amh) réclame la libération immédiate de la docteure Marie Antoinette Gauthier ainsi que des autres personnes, illégalement arrêtées dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 février 2021, pour un supposé complot contre la sûreté de l’État, dans une note de protestation transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

L’Amh dénonce l’arrestation illégale de la docteure Marie Antoinette Gauthier, effectuée à une heure indue et donc en contradiction avec les prescrits de la Constitution de 1987.

« Nul ne peut être poursuivi, arrêté ou détenu, que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu’elle prescrit », stipule l’article 24.1 de la Constitution haïtienne.

L’Association médicale haïtienne (Amh) affirme condamner tout acte d’arrestation et de détention illégale et arbitraire, dans l’irrespect des droits protégés par les lois de la république et les instruments juridiques internationaux, ratifiés par l’État haïtien.

« Dans tout État de droit, il est fait obligation de respecter la vie, la dignité et l’intégrité des personnes, et de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir et protéger leur droit à la liberté et à la sécurité », rappelle l’Association médicale haïtienne.

Dans l’après-midi du jeudi 11 février 2021, après 5 jours de détention illégale, qualifiée « d’enlèvement et de séquestration » par les associations de juges, a été libéré, le juge à la Cour de Casssation Yvickel Dieujuste Dabresil, illégalement arrêté, par des agents de l’Unité de sécurité générale du Palais national (Usgpn), vers 2:30 am locales (7:30 gmt), à l’aube du dimanche 7 février 2021, avec 22 autres personnes, dont l’inspectrice générale de la police Marie Louise Gauthier, l’ingénieur agronome Louis Buteau, la Docteure Marie Antoinette Gauthier, pour un supposé complot contre la sûreté intérieure de l’État.

Malgré le caractère inamovible de la fonction de juge, stipulé par la Constitution, Yvickel Dieujuste Dabresil ainsi que deux autres juges de la Cour de Cassation, en l’occurrence Wendelle Coq Thélot et Joseph Mécène Jean-Louis, ont été déclarés mis à la retraite, le 8 février 2021, par le gouvernement de facto.

Les citoyens Octélus Dorvillien, Louiselmé Joseph et Pierre Harry Alexis ont accepté, dans ces conditions irrégulières, d’être nommés juges à la Cour de Cassation, d’après un autre arrêté illégal en date du 11 février 2021. [emb rc apr 12/02/2021 13:50]

 

 

Politique/Justice : Plusieurs associations de magistrats rejettent la décision « arbitraire et illégale » de nomination de trois nouveaux juges à la Cour de Cassation, par le régime de facto en Haïti

vendredi 12 février 2021

Share2

P-au-P, 12 févr. 2021 [AlterPresse] — L’Association nationale des magistrats haïtiens (Anamah), l’Association professionnelle des magistrats (Apm) et le Réseau national des magistrats haïtiens (Renamah) rejettent la nomination, dans un arrêté « arbitraire et illégal », en date du jeudi 11 février 2021, des citoyens Octélus Dorvilier, Louiselmé Joseph et Pierre Harry Alexis comme juges à la Cour de Cassation, en conférence de presse conjointe, donnée, ce vendredi 12 février 2021 et à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Le régime de facto voudrait remplacer les juges inamovibles à la Cour de Cassation Yvickel Dabrésil, Wendelle Coq Thélot et Joseph Mécène Jean-Louis, illégalement mis à la retraite, le 8 février 2021, au lendemain de la fin de mandat, comme président, le 7 février 2021, du dictateur Jovenel Moïse.

Plusieurs secteurs, dont ces associations de magistrats, ont dénoncé la disposition anticonstitutionnelle de mise à la retraite des juges inamovibles à la Cour de Cassation Yvickel Dabrésil, Wendelle Coq Thélot et Joseph Mécène Jean-Louis.

La nouvelle décision de nomination « arbitraire et illégale » du 11 février 2021 ne respecte ni la Constitution, ni la loi.

Il n’y a aucune information, qui prouve que , fait remarquer le juge Martel Jean Claude, président de l’Apm, lors d’une conférence conjointe.

« Les procédures fixées n’ont pas été respectées. Il revient au sénat de lancer un appel à candidatures, s’il estime qu’il y a des postes vacants à la Cour de Cassation, et d’inviter les personnes intéressés à déposer leurs dossiers. Ensuite, le sénat devrait transmettre une liste (en raison de trois juges par postes) à l’exécutif », insiste l’Association professionnellle des magistrats.

Après avoir reçu cette liste, le président devrait la transmettre au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj), lequel doit donner un avis conforme sur les noms des juges figurés sur la liste. Ce n’est qu’après cet avis que le président aura à choisir une personne par liste pour être nommée à la Cour de Cassation.

Le Cspj n’a pas donné son avis. Il est vrai que le sénat est dysfonctionnel, mais la Constitution indique que le sénat siège en permanence, précise, de son côté, l’Association nationale des magistrats haïtiens.

De ce fait, « nous sommes dans l’illégalité totale et l’arbitraire. Ceci caractérise une interférence brutale de l’exécutif dans le pouvoir judiciaire, ce qui va pousser la population à avoir moins de confiance dans la justice », déplore l’Apm.

Un appel est lancé aux magistrats-juges, les exhortant à ne pas se laisser entraîner dans l’illégalité.

« Quel que soit votre niveau de compétence et de crédibilité, tout juge, qui accepte de s’impliquer dans de pareilles circonstances, a trahi la justice, l’État de droit, le pouvoir judiciaire », met en garde l’Association professionnelle des magistrats.

Après la libération, dans l’après-midi du jeudi 11 février 2021, du juge à la Cour de Cassation Yvickel Dabrézil, arrêté le 7 février 2021, pour un supposé complot contre la sûreté intérieure de l’État, les associations de magistrats appellent à la libération de 17 autres prisonniers politiques, également arrêtés, à l’aube du 7 février 2021, par des agents de l’Unité de sécurité générale du Palais national (Usgpn).

Le juge d’instruction doit maintenant se pencher sur la situation de ces personnes arrêtées, souhaite le Réseau national des magistrats haïtiens.

Cette semaine, la juge à la Cour de Cassation Wendelle Coq Thélot a fait une action en nullité, auprès de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca), contre la décision illégale de sa mise à la retraite, malgré le statut d’inamovibilité des juges, stipulé par la Constitution.

Entre-temps, une tension a régné, ce vendredi 12 février 2021, sur la route nationale #2, dans la municipalité de Carrefour, où des riveraines et riverains ont gagné les rues, pour exiger la libération des policiers arrêtés avec le juge à la Cour de Cassation Yvickel Dabrézil.

Les protestataires ont installé des pneus usagés enflammés dans les rues, pour exprimer leur colère, a observé AlterPresse. [mj emb rc apr 12/02/2021 15:45]

 

 

Proverbes

Jou ou byen abiye, se pa jou ou rankontre avèk Belmè ou

Si ou pa pweson ou pa dwe rantre nan nas

Yann gwonde, li fanntè, li sèl konnen sa li di

Se lang Krapo, ki tiye Krapo

Seri pa janm mache  san kle

 

Good to know: February is Black History Month.

 

Deacon Paul C. Dorsinville.

 

Monday February 8 was the Catholic Church celebration of St Josephine Bakhita, enslaved  as a young and last sold to the Italian Consul who took her to Italy where she discovered Catholicism and became a convert then a humble and loving Canossian Sister. This month also has the birthday of Mother Marie (Mary) Elizabeth Lange, from Haiti through Cuba to Baltimore, MD who founded  the first  congregation of Black women religious in the USA in 1829,, and her cause is before the Congregation of saints at the Vatican like the one of  Venerable Pierre Toussaint, also from Haiti, brought by his masters to New York, a model of prayer and charity. The stories of both are at the top of the USCCB website (www.usccb.org/issues-and actions/cultural-diversity/african-americans/on-the-road-to-sainthood). They need both 2 verified miracles obtained through their intercession to be declared Blessed then Saint.. Our prayers  and testimony  of the result of their intercession given to their respective guilds in the Archdioceses of Baltimore and New York to convey the documentation by the diocesan Haitian Immigrant Ministry will make this happen. Let us hear from you! They are role models for all of us, our children and grand-children on how to witness Jesus  in prayer, words and actions. We shall overcome!

+++++.

Lundi 8 Février était la célébration de Ste. Joséphine Bakhita, capturée jeune en esclavage  et vendue en dernier au Consul Italien qui l’amena en Italie où elle découvrit le Catholicisme, se convertit et devint une humble  Soeur de Canossa pleine d’amour. Ce mois aussi ramène l’anniversaire de naissance de Mère Marie(Mary) Elizabeth Lange d’Haiti par Cuba à Baltimore, MD qui fonda la première congrégation. de religieuses Noires des USA en 1829 et dont la cause est devant la Congrégation des Saints au Vatican comme celle de Pierre Toussaint aussi d’Haïti amené à New York par ses maîtres, un modèle de prière et de charité. Les histoires des deux sont au sommet du site de l’USCCB (www.usccb.org/issues-and-actions/cultural-diversity/african-americans/on-the-road-to-sainthood). Les deux ont besoin de 2 miracles vérifiés obtenus par leur intercession pour être déclarés Bienheureux puis Saint. Nos prières et témoignages du résultat de leur intercession donnés par les Ministères des Immigrants Haïtiens diocésains à leur guilde respective des Archidiocèses de Baltimore et New York pour transmettre la documentation accompliront ce résultat. Faites entendre de vous! Ils sont des modèles pour nous, nos enfants et petits-enfants de comment témoigner de Jésus par la prière, les paroles et les actions. Nous gagnerons!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Latest News- February 7, 2021

Dimanch 7 fevriye 2021, Senkyèm Dimanch Tan Senp Ane B

GEN YON MOUN KI MALAD NAN KAY LA

Monseyè Pierre André Pierre

Frè m ak sè m yo,

 

Nan senkyèm dimanch tan òdinè sa a, nou rankontre Jezi ak disip li yo nan vil Kafanawòm, pa lwen sinagòg la, tou pre yon lak Galile, kay Pyè ak André.

 

Jezi te soti sinagòg. Li te fèk fin fè premye prèch kòm yon raben, yon jou repo, nan sinagog. Li te geri yon mesye ki te posede ak yon demon, nan delivre li delivre l soti anba pouvwa dyab la. Lè li kite sinagòg la nan fen jou repo a, yo pote tout malad nan lavil la mennen bay li. Epi, Jezi geri yo.

 

Li ka sanble yon sitiyasyon dwòl, ki etone moun. Vwala disip li yo ki te temwen tou pakèt gerizon Mèt la te fè, yo pa t sonje yon pwòp fanmi pa yo. Li pa t menm rive di si yo te gen moun malad lakay. Sanble yo te menm bliye si bèlmè te pran kabann, alevwa pou yo ta pote l nan mitan lòt malad yo, oswa pou yo ta mande yon mirak pou li. Sen Mak pa presize ba nou ki gravite maladi a. Anplis, menm non madanm nan, li pa mansyone.

 

Ala yon neglijans papa. Men, “neglijans” sa a pi komen pase sa li sanble. Noumenm tou, nou pa reyalize, oswa nou pa toujou fè atansyon sou kondisyon moun ki pi pre nou yo: lafyèv, doulè ak kò kraze, dekourajman, fatig, anpil malèz, tout kalite …

 

Erezman pou madanm nan, Jezi te la. Yo te envite Jezi nan kay sa a, paske se la Simon ak Andre te rete. Men se pa pou bèlmè a ki malad la yo envite Mèt la. Yo pwofite sikonstans yo, pou yo mande vizitè a eskiz, yon fason pou yo di l, se pa konsa nou ta resevwa w non. Men Madanm ki chèf kay la pa disponib, pou li ta ba w yon akèy kòmilfo, resevwa w a de men.

Se vre, yo te pale sou pasyan an. Men, yo pa mande anyen klèman pou li. Yo enfòme Jezi, li malad nan kabann nan ak yon lafyèv.

Yo kite tout bagay nan men Jezi.

 

“Jezi pwoche. Li sou li pran men l.” Senpleman. Sa a se yon bon leson pou nenpòt moun kap bay swen, kit se doktè oswa enfimyè, oswa pou nenpòt kretyen nan pami, ki pral vizite yon moun ki malad oubyen ki nan nan kabann.

 

Pwoche pou vin pi pre. Fizikman, eseye pwoche, vin pi pre, akonpaye yon malad. Se yon jès afeksyon ki vo mil pawòl. Li pa menm jan ak yon apèl telefòn, oswa mande yon moun ki jan li ye. Pwoche pito. Vin pi pre.

 

Epi pran men an. Sa a se yon lòt jès enpòtan. Lè w ap pase yon move moman, ki jan sa itil, si yon moun bay w lanmen, oswa yon ti bo sou fwon an, oswa yon akolad an silans. Jès tandrès sa yo, siy afeksyon sa yo pa janm depase. Espesyalman lè ou fè li pou yon granmoun aje, oswa timoun piti.

 

Ou ta ka diskite: Kounye a bagay sa yo entèdi? Kote distans sosyal la? Bay lanmen kounye a, touche moun, bay akolad, … se “bagay ki entèdi”, ni pou pwoteksyon pa w, men pi plis toujou, pou pwoteksyon lòt moun.

 

Gen yon moun mete yon refleksyon sou rezo sosyo yo, kote li di: “Lè ou pa ka anbrase moun ou renmen yo, ou ka toujou renmen yo lè ou anbrase yo nan lapriyè ou. Priye pou lòt moun se yon fason espesyal pou w montre ou renmen yo e pou w santi ou ini avèk yo.

 

Lè Sen Mak nan levanjil la di nou, bèlmè Pyè a “nan kabann ak yon lafyèv” li vle di, madanm nan pa kapab ni sèvi, ni ede, akeyi, ni vin salye envite a, jan sa ta sipoze fèt nan yon fanmi jwif, pou yon madanm resevwa moun ki vin nan kay la.

 

Men sa nou konstate, depi Jezi touche l. Epi lafyèv la tonbe, vole gagè, madanm nan leve, li kòmanse sèvi yo. Evanjelis la, Sen Mak, nan pasaj sa a vle di nou : mank swen, refize aksepte moun, refize bay sèvis, elatriye… se yon sentòm ki fè konprann gen yon maladi, yon bagay ki mal, ki pa bon, gen yon bagay yo dwe geri. Epi sa a vre, paske lè ou pa byen fizikman oswa espirityèlman, w ap konsantre w plis sou tèt pa w. Ou fèmen kè w. Ou ka menm vin egzijan oswa egoyis ak lòt moun … Pafwa pi, nou pa menm kapab wè sa.

 

Nan sosyete sa a, sosyete nou an, nan pwòp legliz nou an, nan fanmi nou yo, menm lakay nou. oswa nan kominote relijye nou yo, sanble pafwa reyalite “sèvis”, “bay lòt moun atansyon”, “akèy” se pa sijè nou reflechi sou yo anpil. Epi, anpil fwa nou pa apresye ase, mou ki ap bay sèvis yo. Nou pa remèsye moun sa yo ase …  Se lè yon jou, yo sispann bay sèvis pou yon rezon kèlkonk, lè sa a atò, nou reyalize ki valè travay yo a te genyen. Petèt Simon ak André “vin chonje” bèlmè yo malad, lè yo te antre nan kay la … epi yo pa t jwenn menm akèy cho ak bon tretman resepsyon ak de men yo te abitye resevwa, lè yo rantre apremidi.

 

Li enpòtan pou w fè yon lòt moun santi li byenvini, lè li pwoche bò kote w. Lè w montre li, ou pran ka li, ou aksepte li, ou akeyi li … se yon kle espirityèl, evanjelik; yon kle tou pou yon misyon disip Jezi pote fwi. Sen Mak sanble di nou, Akèy ak Ospitalite se de kalite ki pou sèvi kòm atou de atou enpòtan lakay nou, nan kominote nouyo, ak pawas nou yo, pou nou fè misyon an.

 

Mwen ta renmen fini avèk swè sa, anvan m met yon pwen final nan refleksyon senp sa yo: “Se pou nenpòt moun ki rankontre m, menmsi se pou yon ti tan tou kout, lè w kite, li santi omwen li pi bon pase anvan,” jan Mè Teresa Calcutta te renmen di sa. Se pou tout moun santi, li jwen akèy ak ekout, yo pran swen l, yo ankouraje.

 

Ala bèl sa t ap pi bèl toujou, si w santi kè ou fè mal w a jwenn “gerizon”, yo “konprann” malgre pwoblèm ou konplike anpil, ou “jwenn lapè” malgre tout fòs k ap rale adwat agoch, “epi gen yon moun ki “akonpaye” ou nan wout dezespwa w yo. Si se sa, se tou pa w, pou w leve, pou w pran men yon lòt moun tou, – an nou espere sa tou -, pou ede yon moun leve kanpe tou, epi imedyatman pou w mete tèt ou nan sèvis frè wou ak sè ou.

 

Sunday, February 7, 2021 – Fifth Sunday of the Year B

Mark 1:29-39: A SICK PERSON AT HOME

Msgr. Pierre André Pierre

My brothers and sisters,

 

On this fifth Sunday in ordinary time, we find ourselves with Jesus and his disciples in the town of Capernaum, not far from the synagogue, close by to Lake shore of Galilee, in the house of Peter’s mother in law.

 

Jesus was returning from the synagogue of the city. He had just made his first homily as a rabbi on a Sabbath day. He had healed in that house of prayer a possessed person by delivering him from demoniac possession. And when he left the synagogue at the end of the Sabbath, all the sick people of the town were brought to him. And he healed them.

 

It may seem bizarre, curious, astonishing that the disciples who witnessed their Master’s spectacular healings that day did not think of their own parent. It did not occur to them to mention the illness of Simon Peter’s mother-in-law who was lying down, let alone bring her among the patients for a miracle. Mark the Evangelist did not specify the severity of the illness. Besides, even the name of the person is not mentioned.

 

But this “neglect” is more common than it seems. We do not realize, or we do not always pay attention to the condition of the people closest to us: fever, pain and prostration, discouragement, fatigue, so much discomfort …

 

Fortunately for her, Jesus was invited to this house where Simon and Andrew lived. But he was not there for her. These gentlemen took advantage of the circumstances, to apologize to their visitor and inform this guest of honor that the hostess is not available, to welcome and serve him. Eventually, they talked about the patient. But They don’t explicitly ask for anything for her. They just inform Jesus that she is sick, in bed, with a fever.

And they left everything in the hands of Jesus.

 

“Jesus walked up and took her by the hand.” Simply. This is a good lesson for any caregiver or nurse, or for those of us who know someone who is “in bed.” ”

 

To get closer. Physically, try to come, to be closer, to accompany a sick person. It is a gesture of affection worth a thousand words. It’s not the same as a phone call or asking someone how they’re doing. To get closer.

 

And to take by the hand. To touch. This is another important gesture. When you’re having a bad time, how helpful it is to be shaken by the hand, or a kiss on the forehead, or a silent hug. The tenderness, the signs of affection never exceed. Especially when it comes to the elderly, or to the children.

 

Well. Of course. You could dispute at this very time:

But what about social distancing guidelines?

Shaking hands now, touching each other, giving a kiss or a hug… are “forbidden things.” And it goes both ways: for your own protection, and especially for the protection of the others.

 

But as someone put it on social media: “When you can’t embrace the people you love, you can still love them by hugging them with a prayer. Praying for others is a special way to love them and to feel united with them.

 

The fact for Mark to say that Peter’s mother-in-law is “in bed with a fever” indicates that she cannot – as was the case with a Jewish woman – to serve, to assist, to welcome, to accommodate the guests. …

 

However, as soon as the fever was gone, she began to serve them. The evangelist suggests that the lack of care, acceptance, service, etc. were symptoms that there is a disease, that something is wrong, that there is something to be cured. And that is true, because when you’re not doing well physically or spiritually, you focus on yourself. We close your heart. One can even become demanding and selfish with others … But although it doesn’t “work”, one is barely able to be aware of the rest of it.

 

In this society which is ours, and in our own Church, in our families, even at home and our religious communities, it seems that “service”, “care”, “welcoming” are not topics that we cover appropriately. We don’t appreciate enough and thank enough those who do it…

 

Until one day, they stop doing it for some reason, and so we realize the immense silence they were covering. Perhaps Simon and Andre “remembered” their sick mother-in-law when they entered the house … and were not treated as “usual”, did not receive the warm welcome, they regularly received.

 

Making other people feel good when they approach us, taking care of them, accepting them, welcoming them … is an important spiritual, evangelical and evangelizing key. Mark seems to tell us that hospitality must be a very neat aspect in our homes, our communities and our parishes.

 

A good wish, to conclude these simple reflections: That anyone who meets me, even for a short time, leaves at least better than when they arrived, as Mother Teresa of Calcutta proposed. May he feel welcomed, loved, listened to, cared for, encouraged …

 

And even better if you feel “healed” in your hurt heart, understood in your problem, touched in your turbulent agitation, accompanied in your despair, So, it is your turn to “get up”, to “take by the hand” and – hopefully! – to help and immediately put yourself at the service of your brother and sister.

 

 

 

5ème Dimanche du Temps Ordinaire Année B – 7 février 2021

Mak 1:29-39: IL Y A UNE PERSONNE DANS LA MAISON

Monseyè Pierre André Pierre

Mes frères et sœurs,

En ce cinquième dimanche du temps ordinaire, nous nous trouvons avec Jésus et ses disciples dans la ville de Capharnaüm, non loin de la synagogue, tout près une ville du lac de Galilée, dans la maison des proches de Pierre.

Jésus revenait de la synagogue.  Il venait de faire sa première homélie de rabbin, un jour de sabbat. Il avait guéri un homme possédé en le délivrant d’une possession diabolique. En quittant la synagogue, à la fin du sabbat, Jésus se rend chez Simon. En fin de soirée, on lui amena tous les malades de la ville. Et il les guérissait.

Cela peut paraître bizarre, curieux, étonnant que les disciples, témoins de la guérison spectaculaire du Maître opéré à la synagogue, n’aient pas pensé à leur propre malade. Il ne leur vint pas à l’esprit de mentionner la maladie de la belle-mère de Simon qui était couchée, encore moins de l’amener parmi les patients pour bénéficier d’un miracle. Marc n’a pas précisé la gravité de sa maladie. Il n’a même pas mentionné son nom.

Mais cette « négligence » est plus courante qu’il n’y paraît. On ne se rend pas compte parfois, on ne prête pas toujours attention à l’état des personnes les plus proches de nous : fièvre, douleur et prostration, fatigue, découragement, tant d’inconforts …

Heureusement pour la belle-mère que Jésus est invité dans cette maison ou habitaient Simon et Andrés ; mais ce n’est pas pour elle qu’il est là. Les deux frères On profite des circonstances, pour s’excuser et informer le visiteur que la maitresse de maison n’est pas disponible, pour faire l’accueil et le service. Ils ont parlé de la patiente. Mais Ils ne demandent explicitement rien pour elle. Ils informent Jésus qu’elle est malade au lit avec de la fièvre.

Et ils ont tout laissé entre les mains de Jésus.

« Jésus s’est approché et l’a prise par la main » simplement. C’est un bon enseignement pour tout soignant ou infirmière, ou pour ceux d’entre nous qui servant comme ministre extraordinaire de la sainte communion, ou tout simplement qui connaissent quelqu’un est au lit, hospitalisé. »

Se rapprocher. Physiquement, essayez de venir, d’être plus près, d’accompagner les malades. C’est un geste d’affection qui vaut mille mots. Ce n’est pas la même chose qu’un appel téléphonique ou de demander à quelqu’un comment il va. Se rapprocher.

Et prendre par la main. C’est un autre geste important. Quand on passe un mauvais moment, combien il est utile de recevoir une poignée de main, ou un baiser sur le front, ou une étreinte silencieuse. La tendresse, les signes d’affection ne sont jamais de trop. Surtout lorsqu’il s’agit de personnes âgées, ou de petits enfants.

Quelqu’un pourrait contester : Mais et les consignes de distance sociale ?

Serrer la main maintenant, se toucher, donner un baiser, une caresse … sont des « choses interdites, » pour votre protection, mais surtout pour la protection des autres.

Mais comme quelqu’un l’a dit sur les réseaux sociaux : « Quand on ne peut pas embrasser les gens qu’on aime, on peut toujours les aimer en les serrant dans ses bras avec une prière. Prier pour les autres est une manière particulière de les aimer et de se sentir uni à eux.

Le fait pour Marc de dire que la belle-mère de Pierre est « au lit avec de la fièvre » indique qu’elle ne peut pas – comme c’était le cas pour une femme juive – servir, assister, accueillir, accommoder les invités … Cependant, dès que la fièvre est partie, elle se mit à les servir. Marc l’évangéliste suggère que le manque de soins, d’acceptation, de service, etc. étaient des symptômes qu’il y a une maladie, que quelque chose ne va pas, qu’il y a une situation à guérir. Et c’est vrai, car quand on ne va pas bien physiquement ou spirituellement, on se concentre sur soi-même. On ferme son cœur. On peut même devenir exigeant et égoïste avec les autres, et pire, on est à peine capable d’en être conscient.

Dans cette société qui est la nôtre, et dans notre propre Église, dans nos familles (à la maison) et nos communautés religieuses, il me semble que le « service », le « soin, » « l’accueil » ne sont pas des sujets que nous abordons de manière appropriée. Nous n’apprécions pas et ne remercions pas suffisamment ceux et celles qui le font … jusqu’au jour où ils arrêtent de le faire pour une raison quelconque et nous réalisons l’immense silence qu’ils comblaient. Peut-être que Simon et André « se sont souvenus » de leur belle-mère malade lorsqu’ils sont entrés dans la maison… et n’ont pas été traités comme « normaux », n’ont pas eu l’accueil chaleureux habituel.

 

Faire en sorte que l’autre se sente bien quand il s’approche de nous, s’occuper d’eux, les accepter, les accueillir … est une clé spirituelle, évangélique et évangélisatrice importante. Marc semble nous dire que l’accueil doit être un aspect très soigné dans nos maisons, nos communautés et nos paroisses.

 

Un bon souhait, pour conclure ces simples réflexions : Que quiconque me rencontre, même pour une courte période, reparte au moins mieux qu’à son arrivée, comme le proposait Mère Teresa de Calcutta. Qu’il se sente accueilli, accueilli, écouté, soigné, encouragé …

 

Et encore mieux, si vous vous sentez « guéri » dans votre cœur blessé, « compris » dans votre problème si complexe, « touché » dans votre agitation turbulente, « accompagné » dans votre désespoir, alors, il s’agit, pour vous, à votre tour, de « vous lever », de « prendre l’autre par la main » et – espérons-le, d’aider et de vous mettre sur le champ au service de votre frère et de votre sœur.

 

 

 

 

Mgr Pierre André PIERRE

Gid Espirityèl Chapèl Sen Franswa / Guide Spirituel de la Chapelle Saint François de Sales de Delmas

Prezidan AKA -|- Akademi Kreyòl Ayisyen-|- Président de l’Académie Créole d’Haïti

Conseil d’Administration de l’Agence Universitaire de la Francophonie AUF

Conseil d’Administration de l’Association Internationale des Universités AIU

Ambassadeur pour les Relations Internationales – UNDH

Recteur Émérite 

Université Notre-Dame d’Haïti UNDH         

Phone:   (509)  (509) 3701-2230

AKA | Akademi Kreyòl Ayisyen | www.aka.org |

Université Notre-Dame d’Haïti | www.undh.edu.ht |

Pensée de la Semine: L’apparence requiert art et finesse , la véerité, calme et simplicité

34

Citation de célébrité

Emmanuel Kant

Artiste, écrivain, Philosophe (1724 – 1804)

 

Thought of the Week : Appearance requires art and finesse, truthfulness, calm and simplicity

 

 

  34

  

Celebrity quote

 

Immanuel Kant

Artist, writer, philosopher (1724 – 1804)

Was this translation helpful?

Panse  Semen  la: Aparans mande pou atizay ak rafineman, veridite, kalm ak senplisite

  34

Site selebrite

Immanuel Kant

Atis, ekriven, filozòf (1724 – 1804)

Pensamiento del Semine: La apariencia requiere arte y delicadeza, veracidad, calma y sencillez.

  34

Cita de celebridad

Immanuel Kant

Artista, escritor, filósofo (1724-1804)

 

 

 

Rome : Soeur Martha Séïde, FMA, PhD, 11ème émission sur “Fratelli Tutti” (Nous sommes tous frères)

 

Le Personnel de la Radio Télé Solidarité était très heureux d’accueillir Sr Martha Séïde pour sa 11ème émission sur la 3ème encyclique du Pape François Fratelli Tutti. Sr Martha a mis l’accent sur la fin du 5ème chapitre de cette encyclique qui a pour titre: L’activité de l’amour politique.

Ce chapitre nous invite à réfléchir sur la meilleure politique et sur notre relation avec nos semblables. Dans ce chapitre le Pape ne s’adresse pas seulement aux leaders politiques, il s’adresse aussi au peuple de Dieu particulièrement nos frères et soeurs qui ont un ministère au sein de l’Église.

Dans ce chapitre, Sr Martha nous a fait savoir également que le Pape a évoqué le problème de la pauvreté, de l’exploitation sexuelle et de l’esclavage, la vente des organes, le traffic de la drogue et l’exploitation sexuelle qu’il considère comme une honte et un crime contre l’humanité. Selon les Nations Unies, chaque jour 25000 personnes meurent de faim et de ce nombre on a 10000 enfants. Le grand paradoxe en Europe on a chaque jour 240.000 tonnes de nourriture jetées à la poubelle. Comment peut-on réduire les gaspillages alimentaires dans les pays riches? Comment peut-on aider les pays pauvres à nourrir sa population?

Dans ce chapitre, Sr Martha nous a dit que le Pape François invite les leaders politiques à assumer leur responsabilité, que le citoyen ordinaire peut aider un veillard à traverser une rivière mais le leader politique doit construire un pont afin de permettre au vieillard de traverser la rivière sans aucune crainte. Le Pape continua pour nous dire que les politiciens  doivent creer du travail afin de permettre aux citoyens de leur ville ou de leur pays de vivre dans la dignité surtout les plus faibles.

En outre, Sr Martha a mentionné que le Pape nous a fait savoir que la meilleure politique est aussi celle qui protège le travail, une «dimension incontournable de la vie sociale» et cherche à assurer à tous la possibilité de développer ses propres capacités.

D’autre part, le Pape François a parlé dans ce chapitre de notre relation avec nos semblables. Même dans les familles la relation n’est pas toujours harmonieuse et partout on constate que l’homme est un loup pour l’homme, c’est la haine et la division. Comment est la relation entre les frères et soeurs de même foi? N’est-il pas important pour tous les membres des groupes de prière de la communauté haïtienne d’écouter les émissions de Sr Martha sur Fratelli Tutti? Ou d’avoir une copie de cette encyclique?

Sr Martha a fini son émission en nous posant cette question: Quel testament voulons-nous laisser à l’humanité à la fin de notre vie? Comment pourrions-nous être une source de joie, de paix et d’unité pendant notre court pèlerinage sur cette terre?

Monseigneur Guy Sansaricq, en communion avec le Personnel de la Radio Télé Solidarité, renouvelle ses remerciements à Sr Martha pour ses émissions à la Radio Télé Solidarité.

Cliquez sur ce lien pour écouter cette émission: https://youtu.be/ftxzPXA1yHA

Brother Tob

 

ROME: SR. MARTHA SEIDE FMA, PHD, 11TH SHOW ON FRATELLI TUTTI

 

 

The Staff of Radio Telé Solidarité were very happy to welcome Sr. Martha Seide FMA for her 11th broadcast on the 3rd Encyclical Letter of Pope Francis which has the title Fratelli Tutti. Sr. Martha SMA focused on the end of the 5th chapter of this encyclical which is entitled: “The Activity of Political Love”. This chapter invites us to reflect on the best policy and our relationship with all human beings. In this chapter the Pope not only addresses political leaders, he also addresses the people of God especially our brothers and sisters who have a ministry within the Church.

In this Chapter Sr. Martha told us that the Pope raised the problem of Poverty, sexual exploitation and slavery, the sale of organs, drug trafficking and sexual exploitation which he considers to be a shame and a crime against humanity. According to the United Nations, every day 25,000 people die of hunger and of this number we have 10,000 children. The great paradox in Europe is that we have 240,000 tons of food thrown in the trash every day. How can we reduce food waste in rich countries? How can we help poor countries to feed their people?

As the 5th chapter continues  Pope Francis invites political leaders to assume their responsibility. He reminds us that ordinary citizens can help  old people cross a river without any fear. However, political leaders who exercise local and political power in many regions, have money must build a bridge to allow old people to cross the river without any fear. The Pope went on to tell us that Politicians must create work in order to allow the citizens of their city or their country to live in dignity, especially the weakest. The Pope let us know that the best policy is one which protects work. Work is an “unavoidable dimension of social life” which seeks to ensure that everyone has the possibility of developing their own capacities.

Pope Francis emphasized our relationship with all human beings. Even in families relationships are not always harmonious and everywhere we see that men act like wolves to other men. Hatred and division prevail. We must be critical of I s the relationship between brothers and sisters of the same faith? It it is important for all members of the Haitian Community and Haitian prayer groups to listen to Sr. Martha’s broadcasts on Fratelli Tutti? They should all purchase  and read a copy of this encyclical’

Sr. Martha ended her show by asking us this question. What example do we want to leave to humanity at the end of our life? How can we be a source of joy, peace and unity during our short pilgrimage to this earth?

Bishop Guy Sansaricq in communion with the staff of Radio Telé Solidarité continued to thank Sr. Martha for her broadcasts on Radio Telé Solidarity

Click on this link to listen to this program: https://youtu.be/ftxzPXA1yHA

 

Brother Tob

 

 

Antoine Paulo est décédé des suites d’une chute

Publié le 2021-02-04 | Le Nouvelliste

 

 

L’évêque émérite du diocèse de Port-de-Paix, Mgr Pierre Antoine Paulo, est décédé ce jeudi 4 février des suites d’une chute accidentelle dans les escaliers de l’auberge du monastère bénédictin de Cariès. Conduit d’urgence à l’hôpital réformé de Saintard (Arcahaie), le prélat, qui était âgé de 77 ans, n’a pas survécu.

Dans une note publique, « la Conférence des évêques catholiques d’Haïti (CEH) porte à la connaissance du peuple chrétien et de la population en général que son Excellence Monseigneur Pierre-Antoine PAULO, évêque émérite de Port-de-Paix, est retourné à la maison du Père aujourd’hui le 4 février ».

Son décès a été constaté par l’hôpital réformé de Saintard (Arcahaie) où il a été conduit d’urgence ce matin. « Cette nouvelle plonge dans la douleur et le deuil toute l’Église catholique en Haïti, le diocèse de Port-de-Paix, la congrégation des missionnaires oblats de Marie Immaculée, les citoyens de Camp-Perrin et l’ensemble de la population haïtienne », lit-on dans cette note signée par le révérend père Loudeger Mazile, secrétaire permanent de la CEH.

Profitant de l’occasion, les évêques exhortent les fidèles à prier pour le repos de l’âme du défunt et le clergé des dix diocèses du pays à célébrer une messe à cette même intention. La date et le lieu des funérailles de Mgr Paulo seront annoncés ultérieurement.

Né le 23 mars 1944 à Camp-Perrin (département du Sud) Mgr Pierre-Antoine Paulo fut un oblat haïtien. Très jeune, il savait ce qu’il voulait être. Il est entré au noviciat à 18 ans. Un an plus tard, soit le 2 août 1963, il a prononcé ses premiers vœux chez les oblats de Marie Immaculée (O.M.I). Son ordination sacerdotale eut lieu en 1969.

Avant d’être nommé évêque coadjuteur de Port-de-Paix le 7 juillet 2001, Mgr Paulo s’est consacré au travail pastoral, « encourageant la coordination avec d’autres prêtres et avec des religieux d’autres communautés ». Puis, il a été nommé supérieur provincial d’Haïti.

Consacré évêque le 14 octobre 2001 par l’archevêque d’alors du Cap-Haïtien, Mgr François Gayot, Mgr Pierre Antoine Paulo a succédé à Mgr Colimon comme évêque de Port-de-Paix le 1er mars 2008. Entre mars 2008 et avril 2020, il a passé 12 ans à la tête du diocèse de Port-au-Paix.

En raison de son âge avancé, il s’est retiré le 14 avril 2020 après acceptation du Saint-Père de sa renonciation au gouvernement pastoral et a été remplacé par Mgr Charles Peters Barthélus. Il fut aussi président de la Conférence épiscopale pour la traduction de la

 

 

 

 

Haiti – Religion : The Catholic Church is in mourning

The Conference of Catholic Bishops of Haiti (CEH) brings to everyone’s attention that Mgr. Pierre-Antoine Paulo, Bishop emeritus of Port-de-Paix (March 2008 to April 2020) died at the age of 77, at the Reformed Hospital of Saintard (Arcahaie) where he was rushed on 4 February 2021, following an accidental fall at the inn of the Benedictine monastery of Cariès.

“This news plunges into pain and mourning the entire Catholic Church in Haiti, the diocese of Port-de-Paix, the Congregation of Oblate Missionaries of Mary Immaculate, the citizens of Camp-Perrin and the entire Haitian population,” writes the CEH in its note.

The date and location of Bishop Paulo’s funeral will be announced later.

Find out more about Bishop Pierre-Antoine Paulo :
Pierre-Antoine Paulo, born March 23, 1944 in Camp-Perrin, in the district of Les Cayes (South Dept.). After taking his vows with the Oblates of Mary Immaculate (O.M.I) on August 2, 1963, he was ordained a priest on December 20, 1969 for this order.

On July 7, 2001, he was appointed coadjutor bishop of Port-de-Paix alongside Mgr François Colimon. He was consecrated on October 14, 2001 by Mgr François Gayot, then Archbishop of Cap-Haitien and succeeded Mgr Colimon as Bishop of Port-de-Paix on March 1st, 2008. He is also President of the Episcopal Conference for the Translation of the Bible.

Due to his age and after approval from Pope Francis, he retired on April 14, 2020 and was replaced by Bishop Charles Peters Barthél

 

 

Adieu Berenice Richard

 

 

 

Le Samedi 6 Fevrier 2021 , Les enfants  , famille et amis de Mme Berenice Richard etaient presents à l’église de Notre Dame Miraculeuse à Wyandanch  afin de rendre  un dernier hommage à la  regrettée Madame Berenice Richard (Bebe).  Le celebrant et l’Homeliste  etait le Père Louischard Lindor et il etait accompagné du Diacre Jean Dady Cantave.

 

La regrettée Berenice Richard etait une chretienne de foi Catholique qui a toujours demontré son grand amour pour sa mère par excellence La Très Sainte Vierge Marie et pour l’Église Catholique .  Bébé malgré la situation économique difficile d’Haiti a accepté de travailler  26 ans dans une  manufacture  de Port-au-Prince  Haiti pour pouvoir apporter du pain à la maison pour ses 3 enfants  Jovenel, Yoleine et Ronald. Bebé etait connue pour une femme très geneureuse et  qui se souciait beaucoup des membres de sa famille. Avec ses faibles revenus economiques elle a beaucoup aidé ou supporter  certains  membres de sa famille.

 

Bebé a 27 ans  aux États Unis et depuis son arrivée  aux États Unis elle vit toujours avec sa fille Yoleine Cantave. Yoleine a toujours demontré son grand amour pour sa mère et a tout fait pour rendre sa mère heureuse . Yol est un modèle pour tous les enfants qui ont encore leur mère. Nous autres au bulletin Hebdomadaire du Centre National de l’Apostolat haitien nous savons que c’est un moment très difficile pour les enfants et membres de la famille de la Regrettée Berenice Richard , ce n’est pas  toujours facile de voir partir pour l’autre monde   une mère ou un membre de sa famille  . Mais on doit toujours accepter la volonté de Dieu  et on doit toujours se rappeler  du  verset de Job1: 21’’ L’Eternel a donné, l’Eternel a ôté; Que le nom du Seigneur soit béni’’.

 

Le Père Bouschard Lendor  dans son homelie a mis l’accent sur les grandes qualités de Bebe. Il mentionna que Bebe etait une femme très simple, très spirituelle et qui a toujours demontré son grand amour pour ses enfants et pour l’Église.  Elle est connue pour une personne très peu et qui prie beaucoup. Je profite du depart de Bebe  pour vous inviter à méditer sur cette fameuse phrase du regretté Artiste et écrivain Albert Camus(1913-1960)’’ Le grand courage, c’est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort’’.

 

 

L’autre point fort de cette celebration de la vie de Bebe   c’etait l’oraison funèbre de Mme Rolancia Richard, la petite fille de Bebe, dans cette oraison elle nous fit savoir combien sa grande mère Bebe etait très bonne, une femme qui aimait prier et qui etait très genereuse. Yoleine Cantave, la fille de Bebe a remercié à la fin de la ceremonie  tous ceux qui ont supporté sa famille en ce moment difficile tout en souhaitant un très bon voyage à sa mère.

Bishop Guy Sansaricq  en communion avec le personnel du Centre National de L’Apostolat Haitien presente ses sincères Condoleances aux enfants et aux parents de Mme Berenice Richard tout en demandant au Seigneur de l’accueillir dans son paradis. Clicquer sur ce lien pour voir la ceremonie de la regrettée Berenice Richard: https://youtu.be/FLoMboX59-E

 

 

Brother Tob

Goodbye Mrs. Berenice Richard (Bebe)

 

 

On Saturday February 6, 2021, The children, family and friends of Mrs. Berenice Richard were present at the Church of Our Lady Miraculous in Wyandanch to pay a final tribute to the late Mrs. Berenice Richard (Bebe). The celebrant and Homilist was Father Louischard Lindor and he was accompanied by Deacon Jean Dady Cantave.

 

The late Berenice Richard was a Christian of the Catholic faith who has always shown her great love for her mother par excellence The Most Holy Virgin Mary and for the Catholic Church. Baby, despite the difficult economic situation in Haiti, agreed to work for 26 years in a factory in Port-au-Prince -Haiti to be able to bring bread home for her 3 children Jovenel, Yoleine and Ronald. Bebé was known as a very generous woman who cared a lot for her family members. With her low economic income she has helped or supported some members of her family .

 

Bebé lives in the United States for 27 Years  and since  her arriving in the United States she always  lives with her